La Passion de l’Eglise

bon-larron

Lisez bien cet article, il est essentiel. Car le destin de l’Eglise et le destin du monde sont liés. C’est en suivant l’histoire de l’Eglise que vous saurez quand arriveront la fin du monde et le jugement dernier. Ceci constitue exactement le message de l’Apocalypse, qui commence par l’Eglise et qui finit par la description de la Jérusalem Céleste, c’est-à-dire le monde restauré après la purification et le Jugement dernier.
Le monde d’après.
Ce monde-là, vous pouvez l’imaginer avec un grand monarque et un grand pontife, sur une terre renouvelée ou dans les cieux, pour un siècle, mille ans ou l’éternité, peu importe… car ce qui m’intéresse, c’est ce qui va se passer avant.

Attention cet article est long et recense de nombreuses révélations, des calculs et des dates que je n’avais jamais donnés auparavant Je vous conseille de l’imprimer et de le lire à tête reposée.

Notre monde s’achèvera en même temps que l’Eglise du Christ, dont elle est l’épouse et le corps mystique.
La Tradition et les Pères de l’Eglise nous ont enseigné qu’à la fin, l’Eglise subirait le même sort que son glorieux époux, et pour les mêmes raisons : la purification des justes et la rédemption du monde.
Comme Lui, elle subira l’opprobre, la trahison, des souffrances indescriptibles, la crucifixion, la mort et enfin la résurrection dans la gloire.

Et c’est justement parce que cette résurrection correspond à la Jérusalem Céleste que la mort de l’Eglise signifie également la mort du monde pécheur, donc la fin du monde.
Car dans la description de la Jérusalem Céleste de l’Apocalypse ainsi que dans les différentes prophéties de la révélation privée concernant la restauration de l’Eglise, il n’y a plus de mal ; Satan, les démons et toutes les âmes damnées auront été définitivement enfermés dans les enfers, après la purification générale et le jugement dernier.

Pour bien comprendre le processus, et tenter ensuite d’établir un timing, il faut donc mettre en parallèle la Passion du Christ et celle de son Eglise.

1. Quelle est l’Eglise concernée par cette passion ?

Nous devons d’abord élucider un point essentiel qui permettra de comprendre correctement la suite. Est-ce bien l’Eglise catholique apostolique romaine qui, oui on non, va vivre sa passion ? Ou bien est-elle éclipsée, comme le soutiennent les sédévacantistes, par une contre-église, celle que nous nommerons l’Eglise conciliaire, issue du funeste concile Vatican II ?

Pourtant Mgr de Ségur rappelle que « Jésus-Christ et l’Eglise forment un tout indivisible ; le sort de l’un, c’est le sort de l’autre. »

Mgr Gaume confirme de son côté que « Le Verbe et le Saint-Esprit ont promis solennellement d’être tous les jours avec l’Eglise, jusqu’à la fin du monde. »

Alors que si nous suivons la thèse sédévacantiste, l’Eglise ne subit pas sa passion puisque l’église conciliaire n’est pas la véritable église !
Or, comme le souligne très justement Vincent Morlier, « Il y a un moment, dans la vie du Messie, où il est configuré au péché dans tout son extérieur, revêtu d’un vêtement de péché qui le fait invinciblement voir comme un pécheur. (…) Le Christ, pour vivre ou plutôt mourir sa Passion, est donc mis véritablement en état de péché matériel. L’Eglise catholique, depuis Vatican II pour faire court, est donc elle aussi mise en état de péché matériel. »

Et Vincent Morlier d’expliquer l’essentiel : « C’est la grande épreuve du croyant devant vivre avec l’Eglise et par elle, la Passion. Mais précisément, loin d’inquiéter votre foi, cela doit au contraire vous rassurer : le cas de figure est identique pour la Passion du Christ. Une fois mis sous la « puissance des ténèbres », c’est-à-dire en état de péché matériel, personne ne pouvait plus assurer que le Christ était le Messie-Dieu. (…) Or considérez qu’il n’est pas descendu de la croix, considérez qu’il est resté dessus pour y mourir, considérez qu’il n’en est pas moins resté… Dieu.
Quant à l’Eglise subissant sa Passion de nos jours, elle est donc soumise à l’humiliation extrême de ne plus pouvoir manifester la Vérité au for externe.
 »

Relisez les prophéties, relisez les évangiles, relisez les apparitions mariales : nulle part il n’est fait mention de deux églises ! Une vraie et une fausse ! La Sainte Vierge à la Salette dit « Rome perdra la foi », « l’Eglise aura une crise affreuse », elle parle des prêtres sans distinguer entre vrais et faux prêtres ! Les prophéties qui parlent de la crise dans l’Eglise distinguent à la rigueur les bons des mauvais prêtres, mais toujours au sein d’une seule et même église !

Notre-Seigneur nous a d’ailleurs expliqué très clairement cette situation dans la parabole du bon grain et de l’ivraie : les deux poussent ensemble ! Dans le même champ. Mais à la moisson, on distinguera les deux, en commençant par l’ivraie.

Alors oui l’Eglise est éclipsée, mais par elle-même ! Le bon grain (ceux qui sont restés fidèles à la tradition et à l’enseignement séculaire de l’Eglise) et l’ivraie (toutes les victimes de l’humanisme dévastateur de l’église conciliaire, qui en a fait des apostats qui s’ignorent) sont ensemble, dans la même église. La distinction se fait dans les cœurs, dans les âmes.

Nos illustres prédécesseurs ne se trompent pas, la Sainte Ecriture non plus, les prophéties non plus : Notre-Seigneur est bien présent encore aujourd’hui dans son église, mais, comme du temps de sa Passion, ce « sont les siens qui ne l’ont pas reçu » (Prologue de l’évangile de saint Jean)

Voici le premier parallèle avec la Passion du Christ : c’est bien son propre peuple, celui des baptisés, qui ne le reconnaît plus, qui ne le prie plus, qui ne l’adore plus ! C’est nous qui sommes tièdes ! C’est nous qui ne le voyons plus, qui l’avons relégué sur le côté dans nos églises, c’est nous qui avons déplacé notre centre de gravité en remplaçant Dieu par l’homme.
Oui, Notre-Seigneur ne nous a pas abandonné, il n’a pas changé, il n’a pas menti : il est toujours là ! Bafoué, flagellé, poussé sur le côté par les siens, par son propre peuple. Il est condamné par les chefs des prêtres, c’est-à-dire par les autorités ecclésiastiques catholiques !
Oui, il procure toujours des grâces à ceux qui veulent bien aller les chercher, y compris dans l’église conciliaire ! Oui, le miracle de la transsubstantiation s’opère toujours et partout ; comme le voyait Anne-Catherine Emmerich, « il ne reste plus d’intact que le sanctuaire » ; effectivement, ils ont tout changé à la messe conciliaire sauf le Credo et la consécration.

2. Le mystère d’iniquité

Dans un remarquable article en 2008, l’abbé Basilo Méramo montre avec brio le triomphe de la synagogue de Satan à l’intérieur de l’Eglise et comment celui-ci explique d’une part la particularité de Vatican II dans le processus antichristique et d’autre part en quoi ceci correspond au mystère d’iniquité.

Il explique que la restauration œcuménique dans monde globalisé telle que nous la voyons aujourd’hui, est une subtile falsification du christianisme permettant, grâce au modernisme, de désarticuler les intelligences en les rendant incapables de capter la vérité.

Il cite Mgr Lefebvre : « L’Apocalypse de saint Jean a prophétisé, dans la vision des deux bêtes au chapitre 13, la manière dont les chefs de l’Eglise, par un changement de langage et par une profanation sacrilège, mettront leur pouvoir spirituel au service de la synarchie anti-Christ. »
Voilà une analyse qui rejoint mes propres thèses sur l’Antéchrist-système.

Mais surtout cette réflexion du vénérable père Castellani explique parfaitement le mystère d’iniquité opéré par et grâce à Vatican II. Lisez bien, c’est essentiel.
« L’hérésie d’aujourd’hui semblerait ne pas nier explicitement aucun des dogmes chrétiens, mais bien de les falsifier tous. Mais, si on y regarde bien, il nie explicitement la Seconde venue du Christ ; et avec elle il nie sa royauté, sa messianité et sa divinité. C’est-à-dire qu’il nie tout le processus divin de l’histoire. En niant la divinité du Christ, il nie Dieu lui-même. C’est donc un athéisme radical revêtu des formes de la religiosité. En retenant tout l’appareil et la phraséologie christique, il falsifie le christianisme, en le transformant en une adoration de l’homme. C’est-à-dire qu’il assied l’homme dans le temple de Dieu, comme s’il était Dieu. Il exalte l’homme comme si ses forces étaient infinies. Il promet à l’homme le royaume de Dieu et le paradis sur terre auquel il atteindrait par ses propres forces.
L’adoration de la science, l’espérance dans le progrès et la folle religion de la démocratie ne sont qu’idolâtrie de l’homme. C’est-à-dire le fond satanique de toutes les hérésies, maintenant à l’état pur. Sur les dépouilles mortelles du christianisme, galvanisée par un esprit qui n’est pas du Christ, une nouvelle religion est en train de se former devant nos yeux. Elle s’est appelée successivement philosophisme, naturalisme, laïcisme, protestantisme libéral, catholicisme libéral, modernisme… Tous ces courants confluent maintenant, conspirent et tendent à se fondre en une nouvelle religion universelle. »

Ce texte est admirable. Il rejoint la démonstration que j’ai faite sur l’Antéchrist-système :
lorsque l’Eglise catholique épouse officiellement l’humanisme, c’est-à-dire cette religion de l’homme, démarre alors ce que l’on appelle la période anti-christique, cette fameuse période de l’Antéchrist.
Et de cette façon, la femme au désert (Apoc. 12), infidèle à sa mission et à son époux, devient la Grande Prostituée du chapitre 17 de l’Apocalypse.

3. L’abomination de la désolation

Cette description du père Castellani semble bien être ce que le Christ a appelé l’abomination de la désolation, c’est-à-dire le remplacement de Dieu par l’homme en tête de ses priorités.
Deux observations nous permettent de mieux comprendre cette affirmation.

3.1 La nouvelle messe
Imaginons que j’écrive le scénario d’un péplum où le grand-prêtre procède à une cérémonie en faveur de Jupiter. Celui-ci va se tourner vers la statue du Dieu pour l’adorer et l’implorer de la voix et du geste, entraînant avec lui toute la foule.

Ce qui semble pourtant être une attitude naturelle, nous, les chrétiens, refusons de le faire.
Chez nous, le prêtre se tourne non pas vers Dieu mais vers… les hommes !
Comprenez-vous bien la signification de ce geste ? Le prêtre occupe le centre de l’autel et l’assemblée des fidèles se tourne vers lui, alors que Dieu se trouve dans un tabernacle relégué sur le côté, en-dehors du chœur.

Quelle est la différence avec l’ancienne messe, qu’elle soit en latin ou en français ?
Le tabernacle, qui contient les hosties consacrées donc la Présence Réelle, est sur l’autel, au centre du chœur. Le prêtre se tourne vers le tabernacle, ainsi que les fidèles, entraînant ceux-ci dans une parfaite union de prière et dans une adoration constante et immédiate. Entièrement tourné vers le Seigneur physiquement et spirituellement, le prêtre remplit son rôle de conducteur du peuple de Dieu vers Celui-ci.
De plus, la codification de la messe est telle qu’elle ne lui autorise aucune initiative personnelle : il s’agit d’une longue prière renouvelant la Passion du Christ, ou Saint Sacrifice de la Messe. Le prêtre s’efface devant son Dieu.

A la nouvelle messe, donc, le prêtre ne se tourne plus vers Dieu et les fidèles non plus. Il se place lui-même au centre, à la place du tabernacle, et il se congratule. Comme il fait face au peuple, il est obligé de tenir un rôle, de s’adresser à lui, bref il glisse doucement du conducteur vers l’animateur. Il peut modifier le déroulé et les textes à son gré, sauf le Credo et la consécration. Bref, il s’occupe des hommes avant de s’occuper de Dieu.

Oui, c’est ça l’abomination de la désolation, quand l’homme s’adore lui-même en se donnant le nom de Dieu, quand l’homme met sa priorité en lui-même avant son Dieu.
Oh bien sûr il parle de Dieu, mais il s’adresse d’abord aux hommes. Toute la différence est là. Dans la messe traditionnelle, le prêtre s’adresse d’abord à Dieu, il prie et les fidèles prient avec lui. Dans la nouvelle messe, il parle, ça parle, tout le monde parle. On confond prière et conférence. Saint Sacrifice et repas. Il n’y a plus de recueillement, d’adoration, de gestes de déférence envers Dieu. C’est l’homme qui prime. On assiste bien, en quelque sorte, à la cessation du sacrifice et de l’oblation (Daniel 9) puisque le prêtre entraîne l’assemblée dans l’adoration de l’homme tout en faisant croire qu’il s’adresse à Dieu.
MAIS Dieu est quand même toujours présent dans l’Eucharistie ; flagellé, outragé, blasphémé, humilié, insulté mais là !

3.2 La transformation de l’Eglise en super-ONG
Cette phrase de Mgr Lefebvre est significative de sa lucidité : « A l’avenir, le nouveau dogme qui prendra la place de la vérité de l’Eglise sera la dignité de la personne humaine et le bien suprême de la liberté. »

Vingt ans avant, il nous annonçait Bergoglio qui est en train de transformer l’Eglise en super-ONG. Celui-ci vient de publier une longue exhortation apostolique où il associe la phraséologie chrétienne (cf le texte de Castellani) avec la terminologie franc-maçonne : la priorité est à la dimension sociale de l’Eglise, à la solidarité internationale, à la défense des emplois, et bien sûr, aux pauvres. Pas un mot sur les âmes et la spiritualité. Avec Bergoglio, l’Eglise bascule définitivement dans l’humanisme, dans cet humanisme teinté de christianisme, mais qui en réalité ne s’occupe plus des âmes mais des corps. Vivre selon la chair ou vivre selon l’esprit nous enseignait saint Paul, aujourd’hui le Vatican tombe le masque, il a choisi la chair. Ceci est tellement en rupture avec la position habituelle de l’Eglise, même conciliaire, que la grande presse parle de révolution dans l’Eglise, et le Vatican d’une conversion.
Conversion à quoi ? Aux dogmes lucifériens comme l’a pronostiqué Albert Pike ? Nous y sommes, c’est bien la dernière étape, celle du basculement final.

4. Le langage des chiffres

A ce stade de la démonstration, je vais devoir faire un aparté pour éclairer les propos qui vont suivre. Les chiffres sont essentiels pour décoder les messages du Ciel, que leur provenance soit divine ou satanique. En quelques mots, je voudrais juste que vous ayez à l’esprit les informations sur les chiffres-clés suivants :

Le 3 est le chiffre de la Sainte Trinité ; il est un et indivisible.
Le 4 est le chiffre terrestre par excellence : les 4 points cardinaux, les 4 éléments, les 4 saisons, les 4 mesures (hauteur, largeur, longueur, profondeur).
Le 5 est le chiffre de l’adversaire, de Satan. Il est placé juste au-dessus du 4, le chiffre terrestre, dont il est la synthèse, le 5ème élément (merci Luc Besson).
Le 6 est le chiffre de l’homme, créé le 6ème jour.
Le 7 est le chiffre divin par excellence, celui de la totalité du temps et de l’universalité.
Le 10 est le chiffre de la perfection selon saint Thomas, il représente l’ordre moral, la vertu (10 commandements…).
Le 11, au contraire, est celui du désordre moral et du péché, le nombre de la transgression, le premier qu’on rencontre en sortant du 10.
Le 12 correspond au terrestre (le 4) fécondé par la Trinité, il désigne l’univers terrestre appelé à la sanctification : les 12 apôtres, les 12 tribus d’Israël…
Le 13 symbolise les justes (les « saints ») + leur berger : les 12 apôtres + le Christ, les 12 tribus d’Israël + Moïse, les 12 apôtres + la Sainte Vierge. Satan s’est emparé de ce chiffre pour en faire celui de la révolte, de la rébellion.
30 est l’âge adulte ; dans la bible, un homme n’est considéré comme adulte qu’à l’âge de 30 ans.
40 est la durée d’une génération biblique.

Bien évidemment, les multiples de ces chiffres ont souvent des significations fortes.
Signalons le 33 (âge du Christ, repris par l’adversaire : 33 degrés maçonniques), le 55 (base de calcul maçonnique), le 66 (chiffre du Messie), le 77 (11×7 : le 77 symbolise la totalité de la transgression et la dernière limite du péché).

Enfin, les multiples trinitaires sont les plus importants :
Le 555 : la perfection satanique, c’est-à-dire le chiffre caché de l’Antéchrist ;
Le 666 : la perfection humaine, qui symbolise l’homme qui se déifie (c’est pourquoi 666 est le chiffre de la bête qui est, je le rappelle, l’humanisme) ;
Le 777 : la perfection divine, l’aboutissement ultime des œuvres de la Sainte Trinité.

Ces derniers peuvent être « cachés » ou codifiés respectivement dans les chiffres 15, 18 et 21.
Notons au passage que l’homme (6) se trouve coincé entre Satan (5) et Dieu (7), il est de fait l’enjeu principal du monde surnaturel.

Dernier point : quand vous calculez une date, ne raisonnez pas forcément en années révolues. La bible et les prophéties ne comptent pas en années révolues mais en années commencées. Par exemple, si une prophétie avait annoncé l’élection de Bergoglio, elle aurait dit qu’il sera élu pape à 77 ans car il était à ce moment-là dans sa 77ème année. (eh oui, le 1er et le 6ème et dernier pape conciliaires, Jean XXIII et François, on tous deux été élus à 77 ans – voir la signification du 77 ci-dessus).

5. Le déroulé de la Passion

Nous arrivons maintenant au cœur du sujet. Si l’Eglise conciliaire représente la période de l’Antéchrist, comment reconstituer le déroulé de la Passion de l’Eglise ?
Tout simplement, en essayant d’en identifier les grandes étapes.

5.1 L’avant-coureur de l’Antéchrist = le Jean-Baptiste luciférien

Cette expression de Notre-Dame à la Salette désigne pour beaucoup le communisme, ce qu’aurait d’ailleurs confirmé la Sainte Vierge à Fatima.
Elle peut aussi désigner le Jean-Baptiste de l’adversaire, c’est-à-dire le précurseur, l’initiateur.

Je vais devoir faire un parallèle pour que l’on comprenne bien et pour vous aider à situer les événements dans le temps.
A partir du moment où on rentre dans la période antichristique, le compte à rebours divin s’enclenche. Nous le connaissons grâce au dialogue de Léon XIII du 13 octobre 1884 : 100 ans sont donnés à Satan pour parvenir au faîte de sa gloire, donc 100 ans de pouvoir couronnés par la période antichristique.
Cette période sera en réalité de 130 ans
 : 30 ans pour parvenir à l’âge adulte et 100 ans pour s’accomplir en totalité.

A partir de 1884 :
– Le monde bascule dans une économie basée sur l’énergie fossile qui lui procure un développement sans précédent ;
– Les transports prennent un essor inédit et jamais vu à ce jour : automobile, aviation…
– Les grandes banques internationales prennent définitivement le pouvoir et créent la finance mondiale telle qu’on la connaît aujourd’hui (dont la FED) ;
– Chimie, médecine, agriculture, constructions, routes, armement, tout y passe… en un siècle notre façon de vivre, de manger, de travailler, de nous déplacer, de nous soigner, de nous battre ont plus évolué qu’en 2000 ans !

A partir de 1914 :
– Apparition des guerres mondiales, boucheries sans précédent dans l’histoire de l’humanité ;
– Suppression des monarchies au profit de la démocratie parlementaire, qui s’étend dans le monde entier :
– Apparition des armes de destruction massives, inconnues jusque là, du nucléaire, puis de la société de consommation et enfin de l’informatique ;
– Domination de régime totalitaires néo-païens d’une brutalité sans précédent : communisme, socialisme, nazisme, capitalisme.

Le compte à rebours des 100 ans commence en 1914, il prendra fin en 2014 après les trois guerres mondiales prédites par Pike ; il reste la dernière à accomplir, elle ne sera pas longue mais effroyable.

La preuve par l’Eglise
Les 30 ans de montée en puissance du monde satanique sont marqués, côté catholiques, par deux pontificats particulièrement solides pour la chrétienté : ceux de Léon XIII et Pie X.
Léon XIII prit malheureusement le cardinal franc-maçon Rampolla comme secrétaire d’Etat en 1887 (donc après le fameux dialogue…).
A sa mort, le conclave de 1903 élit d’abord Rampolla au souverain pontificat ; mais en vertu d’un ancien accord passé entre le Saint-Siège et l’empereur d’Autriche, le représentant de ce dernier opposa son veto à cette élection et c’est finalement Pie X qui sera élu le 4 août 1903.
Que fait Pie X ? Bien élevé, il attend quelques mois et le 12 novembre il remplace Rampolla par l’excellent cardinal Merry del Val.

Pie X meurt le 20 août 1914, au tout début de la première guerre mondiale.
Son remplaçant, Benoît XV, est un protégé de Rampolla, il a grimpé les échelons à sa suite et grâce à lui. Première alerte.
Quelle est sa première action, dès le lendemain de son élection, le 4 septembre 1914 ? Il remplace Merry del Val par Ferrata. Immédiatement. Deuxième alerte.
Mais Ferrata décède peu après et Benoît XV nomme le cardinal Gasparri secrétaire d’Etat le 13 octobre 1914. Oui vous avez bien lu : 30 ans exactement après le dialogue de Léon XIII, un pape complice des francs-maçons nomme à nouveau un franc-maçon à la secrétairie d’Etat, le fameux Gasparri. Car ce dernier sera le signataire des accords de Latran du 11 février 1929, sous Pie XI auprès duquel il sera resté secrétaire d’Etat, accords qui créeront l’Etat moderne du Vatican que l’on connaît, accords qu’avaient toujours refusé ses prédécesseurs depuis Pie IX. Troisième alerte.

La première guerre mondiale + Benoît XV + Gasparri, voici le tiercé gagnant qui marque le début des 100 ans. Pile au 13 octobre 1914.

Permettez-moi de terminer ce long chapitre par la conclusion qui s’impose : Benoît XV, le pape de la première guerre mondiale, le pape sous lequel le communisme prend son envol, le pape sous lequel la Sainte Vierge vient nous avertir à Fatima, ce pape est le Jean-Baptiste satanique.
Les chiffres confirment ce triste pressentiment : 15 c’est 555 ou 5 divisé par trois, c’est-à-dire le premier 5 de la trilogie satanique.

Par conséquent, au sens mystique l’avant-coureur de l’Antéchrist c’est Benoît XV, et au sens temporel, c’est le communisme.

5.2 L’agonie

L’agonie du Christ commence au soir du Jeudi saint, la veille donc du Vendredi Saint.
Ces très douloureuses heures sont marquées par la trahison effective de Judas.

L’agonie pourrait commencer aux accords de Latran le 11 février 1929 (11 février, tiens tiens, la même date que la démission de Benoît XVI) mais je développerai ce sujet dans un autre article sur la 70ème semaine de Daniel, où cette date occupe une place importante.

Je situerais plutôt l’agonie à l’avènement de Jean XXIII car ce dernier remplit le rôle de Judas à merveille.
D’abord c’est le premier pape membre d’une société occulte, les rose-croix. Dans son livre sur les prophéties de Jean XXIII, le journaliste Pier Carpi, lui-même un initié, explique la différence entre la franc-maçonnerie et les rose-croix :
« Dans la maçonnerie, lorsqu’un profane est initié, il reçoit non pas le savoir, la lumière, mais la possibilité d’y accéder. (…) Il n’en va pas de même pour les Rose+Croix : un profane est choisi sur un seul critère, le désir. Il n’y a donc pas d’erreur possible : il doit être prêt pour la connaissance. Il reçoit l’initiation, c’est-à-dire la lumière. En même temps, il acquiert des pouvoirs magiques, miraculeux, qu’il est capable de mettre en pratique aussitôt. »
Tous les spécialistes vous expliqueront qu’il s’agit là d’une initiation 100% satanique. Il y a donc une rupture de taille avec Pie XII mais aussi avec tous ses prédécesseurs.

D’ailleurs, Jean XXIII sera immédiatement moderniste dans ses prises de position. Il commencera par nommer Montini cardinal (le futur Paul VI) et bien entendu initiera et ouvrira le concile Vatican II.
L’élection d’un rose-croix au souverain pontificat est une première trahison ; la propagation des idées modernistes une seconde trahison ; et le convocation du concile une troisième trahison.
Voilà un beau Judas.

Pour l’anecdote, Jean XXIII est élu le 28 octobre 1958. Or la Sainte Vierge à la Salette commence le secret par cette phrase : « Vous pourrez publier ce secret en 1858 ». Exactement 100 ans avant. Encore un indice.

5.3 La flagellation, la couronne d’épines et le portement de la croix

Ces trois événements coïncident avec l’arrivée de l’Antéchrist et correspondent à sa période de croissance et de multiplication.
Il s’agit bien évidemment du concile Vatican II et de ses conséquences. Je ne vais pas revenir dessus, j’ajouterai juste que :
La flagellation pourrait être le concile en lui-même, du 11 octobre 1962 au 7 décembre 1965 ;
La couronne d’épines serait la nouvelle messe, car cette dernière est à la fois une douleur aiguë mais aussi une humiliation et une atteinte à la royauté du Christ ;
Le portement de la croix serait cette longue période harassante pour les chrétiens, depuis la fin du concile jusqu’à maintenant, où nous sentons nous avancer vers le désastre, impuissants, endoloris et meurtris par les douleurs permanentes issues de la flagellation et de la couronne d’épines ;
– Je verrai bien en Simon de Cyrène le seul évêque qui se soit levé contre l’ignominie avec courage, qui a tenu bon et ainsi probablement sauvé la tradition, à savoir Monseigneur Marcel Lefebvre.
– Enfin le reniement de saint Pierre pourrait être le fait des indignes successeurs de notre Judas, avant le retentissement des dernières trompettes : je veux parler de Paul VI, Jean-Paul II et Benoît XVI, tous trois vrais papes et néanmoins vrais négateurs de la vérité. Jean-Paul 1er s’est exclut lui-même de la liste en refusant d’être le complice de cette trahison.

5.4 La crucifixion

Nous arrivons à l’étape cruciale de la Passion de l’Eglise.
La Passion du Christ s’est accomplie en 6 étapes (agonie, flagellation, couronne d’épines, portement de la croix, crucifixion et mort), le 6ème jour et il est resté 6 heures sur la croix, de la 3ème heure (9h du matin) à la 9ème heure (3h de l’après-midi).
De la même façon, je pense que la crucifixion de l’Eglise durera 18 mois, c’est-à-dire 3×6 mois. Une personne de la Trinité pour chaque « 6 » humain.
A sa mort, à la neuvième heure, commenceront les 3 jours de ténèbres en miroir des 3 jours au tombeau, car la purification du monde doit être accomplie par la résurrection -et le triomphe- de la Sainte Eglise.

La troisième heure : mise en croix
La 70ème semaine de Daniel prend fin le 11 février 2013 lorsque Benoît XVI annonce sa démission (explications dans un prochain article).
Mais comme dans le calendrier julien l’année commence au 1er nisan c’est-à-dire au 1er mars, la démission de ce dernier n’est effective qu’au 28 février.
De plus, mars c’est le dieu de la guerre. L’ultime et dernière guerre.
Le 1er mars, l’Eglise est en croix, mise à nue, sa tunique, son dernier rempart (alias Benoît XVI) lui ayant été retirée. Le règne du faux prophète va pouvoir commencer.
L’Eglise est crucifiée entre le bon larron (Benoît XVI) et le mauvais larron (François).

Le faux prophète : une preuve de plus
Le 17 décembre 1826, à Migné dans le Poitou apparaît dans le ciel une grande croix lumineuse d’environ 45 mètres de long, couchée de l’Orient vers l’Occident, et visible par tous pendant une demi-heure. Cet événement avait été prophétisé par l’abbé Souffrant quelques années auparavant. La position de la croix est révélatrice : elle est couchée !
Or le 17 décembre 1936 naissait le futur cardinal Bergoglio, notre Petrus Romanus. 110 ans séparent ces deux dates. Oui, mais 110 c’est 1+1 soit 2, et 110 divisé par deux cela donne 55.

Récapitulons notre trilogie antichristique
a) Benoît XV, le Jean-Baptiste de l’adversaire, 15 divisé par 3, c’est le premier 5 ;
b) Bergoglio, le faux prophète, annoncé par la croix de Migné, 110 divisé par deux, c’est le deuxième 5 ;
c) L’Antéchrist est à la fois un système, une période et un personnage, son initiateur, l’apôtre traître, à savoir Jean XXIII. Les trois se rejoignent de la façon suivante : la durée antichristique [à ne pas confondre avec la période totale de 100 ans accordée à Satan] est donnée par le chiffre de la bête : 666 divisé par 12 = 55,5 années. Notre troisième 5.
Or notre Judas confirme son rôle d’initiateur de l’Antéchrist puisque du 28 octobre 1958, date de son élection au souverain pontificat, au 27 avril 2014, date de sa canonisation, il y a très exactement 55 ans et demi.

Eh oui, si vous tenez absolument à voir dans l’Antéchrist un personnage, pourquoi prendre le dernier ? Allez plutôt chercher le premier.
Est-ce qu’au 27 avril 2014 nous verrons la mort de l’Antéchrist ? Pas nécessairement, puisqu’il faut se raccorder aux prophéties de Daniel, comme nous l’a conseillé Jésus, pour connaître le calendrier final ; et Daniel, à la fin de la 70ème semaine, ajoute encore 45 jours (heureux celui qui attendra et arrivera jusqu’à 1335 jours), une durée symbolique qui évidemment masque la durée réelle.

La 6ème heure : les ténèbres

Nous sommes au milieu de la crucifixion. Il est midi. Juste avant cette heure, il y a l’épisode du bon larron. Comme par hasard, le dernier dimanche de l’année liturgique (ce 24 novembre) chez les conciliaires, c’était la fête du Christ-Roi avec pour évangile… le bon larron !
Et chez les tradis, c’était le dernier dimanche du temps ordinaire avec pour évangile… celui de la fin du monde (Matthieu 24) !

Si je ne me trompe pas sur le calendrier, le milieu de nos 18 mois en partant du 28 février 2013, c’est le 29 novembre, c’est-à-dire aujourd’hui, et j’ai baptisé ce jour le killshot day.
Pourquoi ?
Parce qu’à la 6ème heure, nous dit l’évangile, des ténèbres recouvrent toute la terre, jusqu’à la mort du Christ. Or il s’agit bien ici de ténèbres physiques et non mystiques, et d’un phénomène mondial !

De plus, nous en savons suffisamment aussi pour savoir que les Illuminatis nous préparent un sacré feu d’artifice, d’autant plus compréhensible quand on sait le peu de temps qu’il leur reste.

Comme par hasard, la comète ISON est au plus proche du soleil le 28/11 et les lanceurs d’alerte ne manquent pas de nous faire savoir que sa désintégration par celui-ci pourrait générer une énorme tempête électromagnétique, événement que je vois plutôt comme un prétexte pour déclencher un gigantesque false-flag. Dans tous les cas, on n’en sentirait les effets pas avant aujourd’hui ou demain.

Autre élément de réflexion : nous sommes 9 mois après le 1er mars, c’est-à-dire le temps d’un accouchement ; que nous préparent Satan et ses sbires pour leurs derniers mois ? Je crois qu’on devrait vite voir le bébé.

Ce n’est pas fini : le 29 novembre, c’est aussi la veille de l’entrée en vigueur de la nouvelle messe, le 30 novembre 1969.
Le 29 novembre 1947, c’est la partition de la Palestine, et le 29 novembre 2012, c’est la reconnaissance de l’Etat palestinien par l’ONU. Ca ira ?
Non, un dernier indice : le 29 novembre, nous fêtons la saint Saturnin. Renseignements pris, il y a en réalité deux saints Saturnins célébrés le même jour : un évêque de Toulouse martyrisé en 250 et dont le récit de la mort est passé à la postérité sous le nom de La passion de saint Saturnin (faut le faire !), et un autre martyrisé à Rome en 305 sous Dioclétien. Entre les deux martyrs, 55 ans ! Encore un hasard ?

Alors, si jamais il ne se passe rien le 29 novembre, cette date est de toute façon un marqueur indéniable du calendrier de la fin du monde, tout comme le 21 décembre 2012, tout comme le 1er mars 2013.

L’avertissement

Durant ces ultimes heures de la passion de l’Eglise, il est possible que la terre reçoive un dernier avertissement. Je ne crois pas à Garabandal, mais je n’exclus pas cette possibilité. Jésus a donné sa chance au bon larron. Dans son évangile eschatologique, il fait un parallèle avec le déluge. Or la construction de l’arche a duré 100 ans (un temps assez long pour avertir les hommes, comme nos 100 ans sataniques) et Noé (donc les justes) a été prévenu de l’imminence du déluge 7 jours avant celui-ci.
Je ferai plus tard un article détaillé sur le comparatif Déluge/fin des temps.
Afin de réduire la moisson d’âmes du démon, on peut donc espérer qu’il y aura un ultime avertissement divin avant les châtiments, ou pendant ceux-ci. Mais ce temps sera court, et ce sera le dernier.

La 9ème heure : la mort

« A trois heures, le soleil s’obscurcit, le rideau du temple se déchira par le milieu. Alors Jésus poussa un grand cri : « Père je remets mon âme entre tes mains. » A ces mots, il expira. » (Passion selon saint Luc)
Avant la mort de l’Eglise, il va se passer beaucoup de choses, ce seront les ultimes tribulations. Tout se concentrera dans les derniers mois.
Je pense que les fameux trois jours de ténèbres, décrits par de nombreuses prophéties (Padre Pio, Marie-Julie Jahenny, etc) seront consécutifs à cette mort ; ils représenteront l’aboutissement des tribulations, et symboliseront les 3 jours au tombeau du Christ.
Ce sera la moisson finale, en commençant par l’ivraie.
Est-ce que cette date sera le 29 août 2014 ? Peu importe, c’est là qu’il faut stopper les recherches, car nous serons alors proches du retour du Christ, sa présence étant nécessaire pour la résurrection de son corps mystique, et cette date n’est connue que du Père. De plus, Jésus nous a prévenus qu’il raccourcirait ces jours sinon personne ne serait sauvé.

Nous voici au terme de ce long article. Je pense avoir tout dit.
Je me suis peut-être trompé sur l’emplacement du curseur ou dans les durées de la crucifixion, mais globalement cela ne change pas le schéma. S’il ne se passe rien en 2014, alors oui, il faudra que je reprenne tous mes calculs et ces belles théories. Mais il y a quand même trop de coïncidences pour ne pas être vigilants.

Un dernier mot pour conclure. Cette date du 29 novembre 2013 avec sa comète ISON pour l’arrivée des ténèbres, elle s’associe étrangement à la comète Negra en 1347 qui sera suivie à la fin 1347 (donc dès fin novembre) par la grande peste noire en Europe, et à la grande comète de 1680 qui passe au plus près de la terre le 30 novembre. De 1347 à 1680 il y a 333 ans, de 1680 à 2013 il y a 333 ans, somme des deux : 666 années. Et c’est toujours fin novembre.
Surveillez donc 2013. Tous les jours.

Advertisements

338 Commentaires

    • Louis M (@LouisAMDG)

      +JMJ+

      Je me réveille sur cela cher Petros… !

      Un café, un click sur Twitter, un tweet de Novus Ordo watch… et hop les « religieux » dansants.

      Pour être honnête et direct, je suis dégoûté. Ce n’est pas une bonne heure pour espérer ma clémence envers les idiots de ce genre (ce n’est pas un manque de charité…le manque flagrant de charité ici c’est l’idée que l’on puisse ainsi laisser croire aux gens que ces pitres soient des représentants de l’Église catholique!)

      Comme j’ai répondu à mon interlocuteur sur Twitter, vous imaginez, par exemple, Ste Thérèse de Lisieux et Padre Pio se livrant à de pareilles âneries? Je crois que de traîner ainsi les Ordres dans la boue constitue une forme « soft » de persécution envers ceux et celles qui sont encore fidèles aux voeux religieux et à l’esprit d’humilité et de modestie qui y sont intrinsèquement liés.

      Merci d’avoir partagé cela ici. c’est un exemple qui montre bien que si le ridicule ne tue pas, il blesse énormément, et qu’au final il s’agit d’une autre démonstration évidente de la Passion de l’Église. Évidemment cela peu faire sourire – cette chose barbue, frisée et franchement efféminée qui prêche entre deux séances de dandinement est d’un ridicule consommé qui n’a de comparable que celui de l’autre « moine » à gauche de la rangée avant… je ne prendrait pas de pari sur leur orientation sexuelle… – mais une fois le rire passé, l’on en revient immanquablement au très lourd message « non-dit » qui accompagne les images. Au moins François peut être fier de lui: depuis les « sœurs » et les « moines » jusqu’aux « évêques » de Copacabana, tout le monde a une « démangeaison-popotine-aiguë » parmi ses ouailles, lui qui voulait un « chaos dans les paroisses », il l’a à tous les étages des SA hiérarchie.

      Fraternellement en Jésus et Marie,

      Louis-M

      • Ragnar Lodbrok

        Bonjour Louis-M?
        Vous êtes plus fort que moi, je ne suis pas allé jusqu’au bout de ce guignol!
        Quand je les vois tous se trémousser, je pense immanquablement à Franz Mesmer et à ses baquets magnétisés!
        Les idiots sont vraiment prêts à tout faire.
        C’est déprimant en général, c’est effrayant quand il s’agit de gens d’Église!

        • Louis M (@LouisAMDG)

          +JMJ+

          Bonjour Ragnar 🙂

          Je réémerge d’une semaine de rédaction tout à fait éreintante et cette vidéo été mon premier contact à « tête reposée » avec l’Internet en ce début de semaine, d’Avent et de décembre! Imaginez la colère… La seule chose qui m’amuse vraiment – Dieu m’en pardonne – c’est que ces gens se croient vraiment des « religieux »: ils ne sont que de tristes bouffons dont la validité est impossible à prendre au sérieux!

          Ces gens sont de véritables fossoyeurs de la Chrétienté qu’ils ont détournée au profit de leurs lubies, leurs utopies et, dans bien des cas, leurs visées sataniques avouées. Je ne vois vraiment malheureusement pas comment l’Humanité pourrait revenir au Christ SANS un châtiment planétaire… ils sont tous trop enraciné dans la complaisance qu’ils sont à faire « ce qu’ils ont à faire »…

          Fraternellement en Jésus et Marie,

          Louis-M

        • la Mésange

          Et je suis la moins courageuse de nous tous car je ne regarde même plus ce genre de vidéos. Si j’ai vraiment le désir de me mortifier, je trouve des moyens plus sains…..:))

        • Claude Michel

          Concernant ceux qui sont un peu plus âgés, je ne comprends pas qu’ils puissent être surpris par ces vidéos. Cela fait des décennies que cela dure, en France aussi, où, à l’occasion de différents événements religieux au sein d’une famille très étendue, j’ai souvent dû assister avec consternation à des spectacles étranges, pour ne pas dire démoniaques, tant dans les paroisse que des institutions. C’était inutile alors de le faire remarquer, tellement tout le monde voulait être dans le vent.

        • Jeanne d'Arc II

          Je rejoins Louis-M. Je n’ai jamais vu de pareilles choses chez des religieux. Peut-être que je ne fréquente pas les lieux « in » : la Nouvelle Evangélisation?

        • Papy

          Gens d’Eglise? Que nenni! ils sont tous en dehors de l’Eglise et ils sont endiablés…mais tous ne le savent pas…

      • michele Chenier

        Seigneur de voir des religieux et religieuses vraiment C’EST QUOI LE PROBLEME. J’aime mieux les voirs danser dans la joie et etre heureux que de voir les pretres pedophiles abuser de petits en fants. Voyons il n’y rien fait de mal. Arreter de voir partout. C’est vous qui etes scandaleux par vos jugements.. Regarder avec le Coeur et non avec votre cerveau pret a juger. La foi va bien au-dela de ca. Ne juger pas et vous ne serez pas juger. Que Dieu vous pardonne. Vous voulez lancer la premiere pierre et elle vous reviendra en plein visage.

    • Emmanuelle

      Petros, après l’autel en boîtes de conserve d’hier, et la « danse », vous mettez mes nerfs à dur épreuve.

      Sérieux, hier, sur les photos, c’était une vraie messe ? ou c’était une mascarade ?

      • Marthe

        A propos de la vidéo. J’ai réussi à la regarder d’un œil distancié, au moins un petit instant, et à vibrer, avec la même distance, au rythme imposé par la sono. – Alors, je me suis dite: que veut le peuple? Ces religieuses au moins ont des robes d’une longueur décente.
        Hier dimanche, j’en ai vu à Paris en jupe courte. Comme elles entraient dans l’église, elles faisaient tout simplement pitié, les pauvres. Je n’ai pas d’autres mots.

      • Petros

        @Emmanuelle : ça dépend ce que vous entendez par « vraie » messe 😉

        PS : à tous. Pour être sorti de mon état de tiède il n’y a pas si longtemps, moi au contraire je remercie le Seigneur pour ces « mascarades » et autres problèmes actuels (théorie du genre, démission de B16, crise économique, Fukushima, etc.). Tout cela ne peut pas laisser indifférent. Et quand on commence à se poser des questions, on arrive à des réponses qui amènent d’autres questions…
        C’est juste malheureux qu’Il soit obligé d’en arriver là pour réveiller des « endormis » comme moi… Pardon Seigneur.

        • Ragnar Lodbrok

          Petros,
          Ne vous plaignez pas.
          D’autres sont réveillés par des malheurs et des épreuves terribles!
          De fait, l’important n’est pas le moyen, mais la finalité!

    • geocedille

      La procession se déroulera sous le slogan : « L’Ukraine, la Russie et la Biélorussie font ensemble la Sainte Russie ». Ca fleure bon la prise de conscience tout ça!
      L’UE a mi a sacré coup de frein a son expention avec cette histoire d’imposer le mariage homo (et le soutiens aux barbares en Syrie). C’est ça qui est bien avec le diable, il finit toujours par se griller tout seul.

  1. Watson

    (Je fais suite ici à notre discussion de la page précédente avec ragnar et géo)
    – Salut Géo, ce n’est pas la première fois que vous citez 1 Corinthiens 10 v32, mais pourquoi, et ce n’est pas une question piège, vous coupez toujours les derniers mots ? Voici le verset en question :
    « Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l’Eglise de Dieu »

    – Ragnar, je pense que Géo a très bien répondu à ta question, que puis je ajouter sans être censuré ?

    • Ragnar Lodbrok

      Geo et Warson, le même manque d’humour! Main dans la mains dans l’hérésie!
      Vous êtes quand même bien coincés!
      J’en rigole, mais de fait ça me navre!

      Voir ma réponse page précédente: suis toujours en attente désespérée de réponse à mes questions!

      • Watson

        Je serai ravi de te répondre, surtout, comme tu le sais, j’aime avoir le dernier mot 😉
        Pas sur que tu es beaucoup plus de ma part, car la censure règne….
        Reste à discuter par mail privé, tu as le mien, il me semble.

        je t’ai dit que je pouvais t’en dire plus, si non je me fais taper, sans explication, de plus on me traite d’imbécile, bien que je sois heureux de l’être, mais on me refuse le droit de réponse

      • Watson

        Ragnar, Tu penses vraiment je peux te répondre librement ? T’as pas vu mon état ? Toi qui a souhaiter me voir ainsi !

        Regardes mon handicap, je ne suis plus valide comme toi, à virevolter entre les différents post…!
        La modération ma cassé les jambes ! Et la Myrrhe n’a pas réussit à soigner ma bouche !
        Mais si tu pries pour moi afin que je guérisse, alors je pourrais te répondre, car comme tu le sais j’aimerai bien avoir le dernier mot avec toi 😉

        De plus, la censure que je nourri est très jalouse, elle garde tout pour elle en secret, elle ne veux pas partager mes excellents post, les moins bon passe 😉
        Mon cœur est partagé, je ne peux pas servir la censure et servir en même temps la liberté d’expression, il faut que je choisisse !

        • Ragnar Lodbrok

          Pas grave Watson, le handicap rend les hommes forts encore plus forts!
          Prends le comme une épreuve qui te sera profitable, pour peu que tu saches en jouer!
          Ne te plains pas de la censure, avec moi ce serait au moins la Grande Inquisition 😉 😉
          J’attends si tu le veux les réponses à mes questions sur mon mail qui n’a pas changé.

        • Watson

          Je n’ai plus ton mail Ragnar car j’ai changé de logiciel pour les mails, et donc j’ai perdu pas mal de mes mails précédents…
          Alors soit tu demandes à Louis le miens soit je demande le tiens, à toi de décider.

    • geocedille

      Watson : Parce que 1) c’est une evidence, 2) c’est pas une ethnie et le propos tournait autour des Juifs.

      Ragnar, vous me faites penser à ce cavalier quand un des Monthy Python, qui garde un pont. Il perd un bras, puis deux puis les jambes et continue de d’invectiver son adversaire en le traitant de lâche…

      Regardez bien la video des bonnes soeurs et des moines Cathos qui dansent, cherchez la même chose chez les orthodoxes, et on en reparle…

      • Ragnar Lodbrok

        Digressions, digressions encore une fois des digressions!!!!!
        Mais répondez à la questions ou si vous voulez éviter le dialogue, taisez-vous!

        Alors, juste pour enfoncer le clou: Peut-on oui ou non rire AUSSI des Juifs?
        Des Juifs comme des arabes, des bretons, des normands, des auvergnats, des blondes, des brunes et des rousses et même des Belges? 😉
        Question fermée: réponse simple et rapide : OUI / NON*
        *Barrez la mention inutile.
        Ceci dit rien ne vous interdit d’argumenter, je ne veux pas vous priver de votre bon plaisir 🙂

        Et évitez de vous faire passer pour plus stupide que vous chercher à en donner l’impression: les cathos dont vous parlez ne sont pas plus catholiques que vous et moi!
        Vous le savez et moi aussi!
        Et tous le monde le sait: par vos dires vous vous discréditez! Et tout ça juste pour casser du catho!
        Bien joué!
        J’arrête ici ou j’en remets une couche?

        • Franck

          Ragnar,
          Non vous n’êtes pas un dangereux Xénophobe antisémite. A moins que la vérité soit prochainement déclarée anti-sémite. Il faut une sacrée dose de mauvaise Foi pour ne pas se rendre compte de la position privilégiée que se sont octroyés à tous les niveaux « ceux qui se disent Juifs » aujourd’hui. Il n’est pas tant, leurs mérites propres que la manière qu’ils utilisent avec l’appui de la Franc-Maçonnerie (leur créature). Tous le long de l’Histoire est jalonnée conjointement par leur aptitude à approcher les princes, les subvertir à leur profit, et par l’exaspération qu’ils provoquent chez les « gentils », le désespoir que crée l’usure. Combien de conflits, combien de guerre civiles ou militaires, combien de zizanie entre nations n’énumèrent-ils pas dans leur propre histoire pour s’enorgueillir. Leur compassion est essentiellement tournée vers leurs propres congénères, les seuls qu’ils considèrent dignes d’être appelés « homme » (voir discours édifiant d’Attali ), alors qu’ils exhortent les braves Goyims à accepter toute la misère du monde et qu’il considèrent hypocritement (car ils le justifient pleinement lorsqu’il s’agit d’Israël) le moindre réflexe de survie comme du (racisme), de la (xénophobie) et in fine de l’anti-SEMITISME!!!!? (le mot qui tue, au propre comme au figuré).
          Leur mot d’ordre est « ne jamais pardonner » (le Christ est leur contre-modèle) et ils justifient religieusement l’anéantissement de ceux qui leur résistent dans leur entreprise de domination du monde. Voilà c’est dit, sans haine et sans crainte. Ce sont peut-être les instruments de notre salut mais certainement pas de la façon suggérée par Watson et même geocedille.
          Tous le « Juifs » ne sont pas dans cet état d’esprit certes, mais le communautarisme et la violence coercitive qu’elle sécrète empêchent quasiment toute opposition à la ligne directrice imposée par la hiérarchie. Une poignée a réussie au fil du temps à s’extraire de ce « ghetto idéologique ». Ceux qui ont rejoint la Foi Catholique, sont, pour beaucoup, devenu des saints ou des Docteurs. La démarche de « l’Evêque de Rome » Bergoglio (et de ces prédecesseurs concilliaires) est à cet égard, catastrophique. Les réintroduisant « de Facto » comme nos frères aînés, plus de conversion nécessaire pour leur salut, plus de primauté du Christ, plus de nécessité de suivre l’Église Catholique. C’est une rédition en rase campagne. Satan exulte..

        • geocedille

          Ragnar, Je vois que votre conception du dialogue s’arminise avec votre conception de la libre conversion!
          Souffrez que je ne vous reponde pas selon votre maanière mais selon la mienne :

          Comment font les Allemands pour mettre 10 Juifs dans une Deux-chevaux?
          – Deux devant, deux à l’arriere et 6 dans le cendrier.

          C’est assez explicite comme réponse?
          Allez je vais vous en faire deux pour le prix d’une.

          Savez vous pourquoi les Grecs sont contre le mariage pour tous?
          – Ils sont choqués par l’idée de marier des hétéros.

          J’vous ferais bien une blague sur les Vikings, mais je ne connais pas bien le genre.

        • Clovis

          Geocedille, c’est très explicite, interdiction de se moquer des Juifs au nom de la souffrance de lumière. Croyez-vous en la version officielle de l’histoire de la seconde guerre mondiale ? Moi pas, mais là ça tombe sous le coup de la loi.
          Bon, si ça peut faire grincer quelques dents :

          Dalencourt, si vous ne voulez pas de Dieudonné sur votre blog, un mot et j’arrête…

        • Clovis

          OK Dalencourt, c’était la dernière, merci d’avoir publié mon commentaire. Je précise quand même que je ne le considère pas comme un historien ou un penseur, juste comme un humoriste… 😉

        • Ragnar Lodbrok

          Geo,
          Pardonnez ce pseudo tronqué, pour passer la modération.
          Pardonnez moi aussi, mais je n’ai pas compris le sens de votre première phrase.

          Pour vous répondre, même si la shoha a ou avait existé, cela m’interdirait-il tout humour sur les Juifs?
          Vous avez l’air de le penser, et bien moi pas!
          On se moque de leur coté avare, de celui des auvergnats aussi!
          La fumeuse, je veux dire fameuse shoha y changerait-il quelque chose?
          Mais fermons la discussion sur ce sujet un petit peu, comment pourrais-je dire? un petit peu brulant!

          Et s’il vous plait de croire les versions des vainqueurs, expliquez moi deux choses, car je ne cherche qu’à m’instruire:
          1- comment se fait-il qu’avec un génocide tel qu’on nous le vend, il puisse y avoir autant de Juifs partout en Europe et dans le monde? Ils se reproduiraient donc plus vite que des lapins!
          2- Comment m’expliquez vous qu’au mémorial de Oradour sur Glanes ( j’y étais avec un de mes fils il y a deux jours) on nous enfume officiellement sur les abominables crimes des nazi au sujet du génocide de Katyn?
          Vous y croyez aussi au carnage de Katyn par les Nazi?
          Auquel cas, je vous conseille de voir au plus vite « Katyn » l’excellent film d’Andrzej Wajda!

          Et comme je suis un abominable goy sans argent, qui rigole toujours de tout, je pense essayer de faire fortune dans la vente!
          La tendance étant au « low cost » et l’eau étant un produit vital, je vais vendre de l’eau low cost.
          Je vous prendrais bien comme associé, mais quelque chose me dit que vous ne voudrez pas 😉

          Quoi? j’ai aggravé mon cas?
          Sans aucun doute 🙂 🙂 🙂

        • Franck

          @Clovis
          « j’ai pensé qu’on me tuerait très vite….. mais j’ai la baraka » à 3mn15
          « je ne croyais pas que le supplice aurait duré si longtemps… » à 3mn25
          Tout est dit!

      • Louis M (@LouisAMDG)

        +JMJ+

        Le problème cher Geocedille, c’est que ces « individus » ne sont PAS des religieux catholiques: ils sont des imposteurs auto-abusés. L’on attaque l’Église catholique romaine justement parce qu’on veut LA discréditer. J’ai beaucoup d’affection (donc PLUS que de l’admiration) pour les Orthodoxes Grecs et Russes, mais bien qu’ils soient plus près de la Vérité que les Baptistes, Pentecôtistes, Mormons et autres, ils passent bons deuxièmes dans la moulinette satanique. Je sais que je ne vous convaincrai pas – et combien même je le ferais, ce ne serait pas moi, qui ne serais qu’un vulgaire instrument du Saint Esprit – mais j’ai l’honnêteté de vous dire que je crois que l’Église du Christ est celle de Rome. Vous aurez compris que je veux dire que Satan n’a pas à vous discréditer…il vous a déjà par le schisme. Qui plus est, l’influence des Églises orthodoxe est plus limitée, plus localisée, donc ce n’est pas elles qu’il faut frapper pour détruire l’image mondiale du christianisme. Vous ne m’en voudrez pas, car je crois que la plus belle preuve de charité et d’amour fraternel est la franchise. Sans m’accorder raison vous saurez reconnaître le respect que je manifeste à votre égard en vous disant le fond de ma pensée.

        À preuve de la justesse de mon raisonnement: la bouffonnerie de ces « pseudo-catholiques » n’est pas le fruit de leur catholicisme, mais bien l’exact opposée. Si ces comportements simiesques étaient dictés par la doctrine de l’Église, vous auriez beau jeu de comparer Rome de façon péjorative vis à vis l’Orthodoxie, mais vous savez – parce que vous êtes un homme juste et honnête – que la doctrine catholique est niée, bafouée, insultée, déformée, violée par les modernistes qui sont les âmes damnées de la Maçonnerie. Ce que vous voyez dans cette vidéo, comme dans les « messes » à marionnettes géantes de Bergoglio ou dans les chorégraphies d »évêques », c’est la concrétisation des plans exprimés, notamment, dans les instructions à la Haute-Vente publiée sous Pie IX par Crétineau-Joly. Ce plan de révolution en tiare et en chape, il a été patiemment mis en application parce que le « jeu en valait la chandelle »: persécuter les Chrétiens en général, mais ABATTRE l’Église catholique romaine, au prix d’une patience de presque un siècle et demi fait de reculs – les règnes de Pie IX, Saint Pie X et Pie XII – puis d’avancées de plus en plus fulgurantes à la mort du Pastor Angelicum.

        Donc, cher frère, ayez la décence de ne pas jouer la comparaison entre l’Orthodoxie et les sacrilèges conciliaires: Comparez l’Orthodoxie aux doctrines prêchées et aux liturgies célébrées chez les Vrais Catholiques, par exemple chez la Fraternité Saint Pie X. Si vous voulez attaquer Rome, attaquez celle défendue par Mgr Marcel Lefebvre, Mgr de Castro Mayer (j’ose…) Mgr Williamson, Mgr Fulton-Sheen etc… mais de grâce, épargnez-nous les « cela n’arrive pas chez-nous », ce serait là de vaines questions byzantines…

        Avec toute mes prières à votre intention et à celle de tous nos frères Chrétiens qui un jour seront un seul troupeau sous un seul Pasteur,

        Fraternellement en Jésus et Marie,

        Louis-M

        • geocedille

          Louis M
          Avant d’entrer dans le débat, je vous sais gré de m’accorder une démarche juste et honnête.
          Comprenez aussi que mon souci n’est pas de dénigrer Rome pour le plaisir ou par rancune mais de tentez de comprendre comment et pourquoi les choses prennent la tournure dramatique que nous constatons.
          1) Je ne dis pas que nous (chrétiens orthodoxes) ne subissons pas les mêmes attaques. Depuis le (fort peu) regretté patriarche Athénagoras de Constantinople, franc-maçon notoire, et initiateur du « dialogue fraternel avec l’Eglise soeur de l’ancienne Rome » (c’est le mon qu’il a donné à œcuménisme de notre coté), les maçons infiltrés tentent d’organiser un « Grand et Saint Concile Pan-Orthodoxe. » Une sorte de Vatican II à la sauce orthodoxe. Il faut savoir qu’il n’y a plus eu de concile oecuménique depuis les 7 premiers conciles que nous partageons avec Rome. Athénagora a lancé cette idée en 1951 et le concile devait se tenir en 1961, en même temps que la petite sauterie de Jean XXIII, mais le patriarche de Constantinople n’est pas le pape et ce concile est devenu un serpent de mer qui se fait dégommer (principalement par les Russes) à chaque fois qu’il refait surface. Les franc-maçons ont compris que ça ne marcherais pas et qu’on ne ferait pas allégeance au Pape de Rome.Chageant de tactique ils ont depuis tenté de booster la primauté du siège apostolique de Constantinople pour en faire une sorte de papauté d’orient, mais aucune des Églises autocéphales n’a accepté autre chose que de reconnaitre une primauté honorifique. Le siège de Constantinople ne revendique que 5000 fidèles et est sous le contrôle du ministère des cultes turc et infiltré par les services secrets turcs. Tous le monde le sait. Cette opération est vouée à l’échec.

          La différence ne réside donc pas dans la moindre nécessité pour Satan d’attaquer l’Église Orthodoxe mais dans le talon d’Achille qu’est le régime de la souveraineté papale. Il suffit de prendre le contrôle du pape pour capturer l’Église Romaine.

    • Gaston Desmedt

      Ce qui me navre à moi Watson, c’est que tu dis ne pas appartenir à une église protestante, que tu partages seulement certaines de leurs croyances concernant les dogmes, mais il me semble que tu es bien plus proche des protestants que tu ne veux l’avouer. Tu dis vouloir évangéliser, mais je ne t’entends jamais annoncer la bonne nouvelle de la proche venue du royaume de Dieu, c’est-à-dire l’Évangile éternelle proclamer par l’ange de l’Apocalypse ! C’est cela qui me navre chez toi. N’est-ce pas les protestants de tout bord, qui croient que Dieu a encore un projet particulier avec le peuple Juif ? N’as-tu pas encore compris que Dieu a accomplis toutes ses promesses envers ce peuple, en lui envoyant Jean-Baptiste, puis Jésus-Christ, le Messie promis, pour leur offrir le moyen de gagner le salut par le pardon de leurs péchés ? Depuis qu’ils ont crucifié le Fils de l’homme, comme peuple élus, ils ont rendu nul à leur égard le dessein de Dieu. Le Juif peut encore se sauver, individuellement en se convertissant à Christ, comme l’apôtre Paul et tous les disciples et apôtres de Jésus, comme tout homme de toute nation aussi. Et c’est parce que tu partages aussi la croyance des protestants sur le peuple Juif, que tu n’as pu supporter l’humour de Ragnar, et c’est cela qui est navrant. Gaston

      • Franck

        Bien dit Gaston 🙂
        Watson, et avec lui les Chrétiens Evangéliques, baise la main qui a entrepris de crucifier le Christ et à sa suite, son Église.
        Les rabbins Talmudiques ne s’en cachent même pas. Ils se réjouissent de l’affaiblissement et de la Chute prochaine de Rome (le 4èmè Empire) qui ne représente pas seulement l’Église Catholique mais bien l’ensemble du monde Occidental. La cécité des protestants à cet égard est de nature proprement Biblique.

        • petrol

          Franck
          Il ne faut pas confondre Israël moderne, un état païen comme tous les autres, Israël religieux (rabbins etc…) et Israël le peuple choisit par Dieu.
          Israël état n’est rien d’autre que des païens avec les même préoccupations que les autre nations (économie, chomage, gay pride etc…) que de la politique donc.
          L’Israël religieux c’est celui qui a crucifié le christ, même de nos jours ils continuent, car ils rejettent toujours notre Seigneur, et privilégient le talmud (traditions d’hommes) à la thora (loi de Moïse).
          Israël peuple de Dieu, c’est de ceux là que parlaient zacharie 12:10
          (…) ils regarderont vers moi, celui qu’ils ont percé; ils en feront le deuil comme on fait le deuil d’un fils unique, et ils pleureront amèrement sur lui, comme on pleure sur un premier-né.
          Ou encore romains 10:1
          Frères, le souhait de mon cœur, et ma prière à Dieu pour les Israélites, c’est qu’ils soient sauvés.

          L’israël peuple de Dieu, est celui dont le Seigneur dit : romains 10:2
          Car je leur rends ce témoignage, qu’ils ont du zèle pour Dieu; mais un zèle sans connaissance;

          Ils seront sauvés mais à cette condition : romains 10:13 (référence à joël 2:32)
          Car quiconque invoquera le nom du Seigneur (Jésus) , sera sauvé.

          Car il n’y a plus de distinctions entre juifs et non-juifs (romains 10:12)

        • Watson

          « Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. » (Galates 3.28)
          Petite question, il n’y a plus ni homme ni femme ?

          Souvenons nous de la parabole du fils prodigue (bis)… Les deux fils ont le même père…

        • geocedille

          Ouf… Vous me rassurez Watson! J’ai cru un moment que je n’étais même plus homme et encore moins Grec! Et en plus j’avais pas encore fini de digérer la découverte du fait que je serais Luciférien en selon Jacques211 !

        • Gaston Desmedt

          Non Watson, je ne riais pas. C’est qui qui sont à la tête de la haute finance mondialiste, qui sont les principaux usurier à l’échelle mondiale ? Gaston

      • Watson

        Pour ce qui est de la question des juifs Gaston, il faut que tu m’expliques, si tu es « témoins de Jéhovah » ou si tu fais partie des « étudiants de la Bible ».
        Car d’un côté on a les Témoins de Jéhovah, qui sont antisioniste et qui, par moments, apparaissent quelque peu antisémite.
        Et de l’autre C. T. RUSSELL qui A SALUÉ LE SIONISME COMME ÉTANT PROPHÉTISÉ DANS LA BIBLE. IL A DÉCLARÉ QUE HERZL FUT ENVOYÉ PAR DIEU ET A PRÉDIT LA RENAISSANCE D’ISRAËL COMME ÉTANT PROPHÉTIQUE.
        Bon il va falloir que tu sois plus clair, tu es TJ ou tu es disciple de Russell ? Faut savoir ce que tu veux 🙂
        De toute façon que tu sois l’un ou l’autre tu es surtout anti catholique, malgré les apparences trompeuse… !

        Tiens un petit lien pour les autres…

        http://pyramide.bible.free.fr/pasteur_russell.htm

        (Pour les lecteurs, je tiens à préciser que je ne suis ni témoins de Jéhovah ni disciple de Russell)

        • Gaston Desmedt

          Watson,
          Pose ces questions aux uns et aux autres, tu seras peut-être bien étonné de leur réponse. Et puisque tu veux que je sois clair et précis sur ce que je suis, voici : je suis un serviteur de Dieu, disciple de Jésus-Christ, et je les adore en esprit et selon la vérité des Écritures inspirées de Dieu Je rends témoignage à leur vérité depuis des dizaines années, sans appartenir à aucune institution religieuse. Et je ne suis ennemi, ni des Juifs, ni des catholiques, ni des protestants, ni des musulmans, ni des Témoins de Jéhovah,ni d’aucun homme, car s’ils sont dans l’erreur, c’est pour tous un héritage du passé qui remonte à bien des siècles. Et surtout, selon les paroles de l’apôtre Paul en Actes 17: 30,31, en cette dernière génération, qui ne passera pas sans que tout ne soit accomplis, « Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à TOUS LES HOMMES, EN TOUS LIEUX, qu’ils aient à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde SELON LA JUSTICE, par l’homme qu’il a désigné, CE DONT IL A DONNE UNE PREUVE CERTAINE EN LE RESSUSCITANT DES MORTS. » Ai-je été suffisamment clair ? Si tu veux poursuivre cette discussion quelque peu stérile, poursuis-là sans moi. Bonne journée, Gaston.

        • Watson

          D’ailleurs Gaston, si on parle du même héritage et si tu y regardes bien, tu y vois la naissance de l’exclusion des juifs dans le plan de Dieu. Alors comment peux tu blâmer cet héritage et en prendre part !?
          Souvenons nous de la parabole du fils prodigue…

  2. p'titplum

    @ Louis M
    Ne suivant pas l’actualité vaticane ou si peu, pourriez-vous me dire d’où vous tirez cette citation bien surprenante du pape François à propos du désordre dans les paroisses.? C’est important, car si il a vraiment dit cela,, aucun doute n’est plus permis sur ses intentions véritables. Quant à cette vidéo ci-dessus, désolée, je suis incapable de la regarder; trop de sensibilité, sans doute, ou d’amour de l’Eglise pour ne pas supporter ce spectacle aussi lamentable que honteux. Tout ça fait très très peur…

    • Gaston Desmedt

      Bonjour Clovis, parce que Dieu à utilisé ce peuple pour se révéler à l’humanité. Et pourquoi plutôt lui qu’un autre ? Tout simplement parce qu’il descendait d’Abraham, « le père de tout les croyants ». L’apôtre Paul dit « Quel est donc ,l’avantage des Juifs, ou qu’elle est l’utilité de la circoncision ? Il est grand de toute manière, et tout d’abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés. » Romains 3: 1, 2. Gaston

    • petrol

      Clovis

      Tu fais référence à ce verset, jean 4:22
      Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; pour nous, nous adorons ce que nous connaissons; car le salut vient des Juifs.

      Comme souvent dans la bible il faut lire le contexte.
      Jésus s’adressait à une samaritaine (jean 4:9), cette population était considérée par les juifs comme des étrangers, des non-juifs donc.
      Les samaritains attendaient aussi le messie (jean 4:25), mais d’où viendrait il ?

      Jésus est né juif, il vient de ce peuple, il est le salut promis par les prophètes (esaïe 46:13 par exemple).

      Comme le dit Gaston : parce que Dieu à utilisé ce peuple pour se révéler à l’humanité.

      Ainsi le salut vient des juifs, ne fait aucunement référence aux juifs qui apportent le salut, mais à la réalisations de prophéties, Jésus lui dit qu’il est le messie (jean 4:26).
      Jésus (le salut) vient des juifs (le peuple choisit par le Seigneur pour se faire connaître).

  3. Franck

    A tous
    voici un moment de pur bonheur!
    un des aspect du véritable héritage culturel Européen, à l’abri (provisoirement) des ravages de la société Multiculturelle initié avec ferveur et méthodiquement par notre gentil « peuple élu ». Pour notre bien, évidemment….

      • Franck

        Normal, ce sont des Estoniens.
        Les confins de notre vieille Europe . Peuple Slave et Nordique à la fois. (pas vraiment représentatif)

        Ce qui me touche en dehors de la beauté du chant, c’est cette communion quasi spirituelle d’un peuple enraciné autour d’une histoire commune. La ferveur qui se dégage ainsi que la manière dont elle s’exprime (à la fois pudique et émouvante) est je pense, immédiatement compréhensible et communément ressentie par la plupart des habitants de souche Européenne. Cette manière de ressentir et d’exprimer les choses est en quelque sorte une signature de notre identité. Entendons nous bien, ce n’est pas une glorification de la race blanche, juste un rappel qu’il existe chez les peuples, une identité originelle propre et que la prise de conscience de cette identité est une force en soi (ce dont nous sommes orphelins à l’heure actuelle). L’empreinte essentielle de l’identité de la France s’est établie grossièrement autour de Trois axes. A partir d’une race Celto-Germanique s’est greffé une base culturelle majoritairement gréco-latine et surtout une religion, le catholicisme, le tout aboutissant à un ferment bien particulier. Mais cela n’enlève pas qu’aux premiers âges et aujourd’hui encore, les habitants de l’Europe étaient beaucoup plus homogènes qu’on ne nous le laisse entendre. J’ai lu un livre passionnant à cet égard « les sept filles d’Eve » qui déduit à partir de l’ADN mitochondrial maternel, la proximité des peuples Européens. Il est écrit par un anglais et savez vous quoi? 45% de cet ADN (qui a essaimé à travers toute l’Europe) est issue « d’ Héléna la pyrénéenne » dont l’origine géographique se situe dans le sud-Ouest de la France. C’est très résumé mais je vous donne un lien qui illustre de façon assez probante ce qui est avancé ici, quoiqu’il s’agisse d’un autre marqueur ADN-Y:
        http://pastmist.wordpress.com/critiques-reponses/
        Je ne suis pas un adepte des théories raciales, suggérant insidieusement une quelconque supériorité. Mais je trouve particulièrement malsain cette volonté de métissage forcé des peuples et la dilution de leur identité propre.
        PS: Dans ma famille, il y a beaucoup plus de bruns aux yeux marrons que de Blonds aux yeux bleus….je suis originaire de l’ouest et du Sud-Ouest de la France, ce qui explique sans doute mon intérêt particulier pour le livre de Brian Sykes 🙂
        La chanson: Mis maa see on (Quel genre de pays est ce?)

  4. Emmanuelle

    Je vous fais part du résultat de mes disgressions sur le rapport au travail. Peut-être que vous allez trouvez ça débile, ou j’enfonce des portes ouvertes, mais bon, ça fait rien.
    Voilà : j’avais un problème, c’est que je n’arrivais pas à travailler ET prier en même temps. Il y avait, d’un côté la prière en solitude, et de l’autre le travail actif, sans que les deux ne puissent jamais se rejoindre. Ceci amenait un état d’être inadapté au travail que je trouvais vide, et mortifère. Comme je n’y trouve aucun sentiment de gratification, ni de reconnaissance, ni d’accomplissement, ni d’intérêt, ni de gain (d’argent), les heures passaient froides et inanimées. J’allais donc jusqu’à l’évitement de l’activité, préférant me réfugier dans la prière, en sachant pertinemment que c’était une erreur grossière, mais sans arriver à trouver la sortie.
    J’ai donc voulu en finir avec ce problème et arriver à prier en travaillant. J’ai donc beaucoup prié le Seigneur pour dépasser cet écueil. La réponse que j’ai reçu, est qu’il ne s’agit pas de prier en même temps qu’on travaille, mais de travailler par Charité pour le Christ. C’est à dire que, maintenant, tout ce que je fais, je ne le fais pas parceque je le dois, mais parceque le Christ me regarde le faire et que ça lui plait. Quand je coupe mes carottes, c’est pour Lui que je les coupent, comme si Il allait les manger. Quand je nettoie ma salle de bain, c’est comme si il me regardait faire avant de s’y laver. Quand je conduit, c’est comme s’Il était à côté de moi, alors je fais bien attention sur la route pour ne pas qu’Il ait d’accident. C’est comme un époux divin qui me regarde faire tout ce que je fais avec Amour, et que je le fais pour Lui pour lui faire plaisir, et parcequ’Il en a besoin.
    Ainsi, je passe mes journées entières en compagnie de Jésus, sous son regard bienveillant, à faire tout ce qui a rapport à mon « devoir d’état », les heures sont habitées et fécondes.

    • Petros

      Ca n’est pas débile du tout. Moi aussi je me suis posé la question de quel est l’intérêt d’aller au travail tous les jours (de parler de projets pour 2017… 🙂 ) alors que tout est futile par rapport au grand objectif de la vie qu’est le salut ?
      Ma réponse je l’ai eue en observant Saint-Joseph qui a été, je n’en doute pas, un excellent charpentier (outre qu’un très bon père). Donc ma réponse est simple : je travaille pour contribuer à mon petit niveau à la société (et après-coup je me rends que certains choix – changer de travail par ex. – allaient dans la bonne direction sans que je ne le comprenne à l’époque) et en étant « chrétien » au travail (juste, courtois, disponible…) montrer l’exemple à mes collègues, qui savent que je suis catholique (sans exagérer mais je parle de la messe, du jeûne, etc.). Donc je fais ce que j’ai à faire.
      Et de manière terre-à-terre : ça me permet de payer l’école catholique aux enfants 😉

      • Franck

        @Petrol
        je ne savais trop que penser de votre réponse (qui m’était adressée plus haut). Puis, j’ai vu vos échanges avec Clovis et enfin celui-ci en réponse à Emmanuelle. J’apprécie beaucoup ce que vous venez de dire en référence à St Joseph. C’est en tout cas quelque chose que j’avais besoin d’entendre. Merci.
        Vos 2 réponses précédentes, (à clovis et moi-même) sont aussi très pertinentes. C’est à peu près la même réponse différemment formulée. Laquelle dissipe un malentendu (tenace) sur l’interprétation « du salut par les Juifs » et peut-être entretenu à dessin, hier, par des personnages comme Léon Bloy et son fameux livre, aujourd’hui hélas par un nombre incalculable de Chrétiens. C’est un syllogisme avec une proposition faussée au départ, on aboutit donc à une « apologie positive » ou un « raisonnement par l’absurde ».

      • la Mésange

        Exactement !
        Comme de mon côté j’ai le bonheur d’enseigner, le Bon Dieu m’ayant donné cette vocation (ce qui est l’un des plus nobles métiers, c’est d’ailleurs pour ça qu’il est tant méprisé de nos jours où sévit la plus complète inversion des valeurs), et je m’efforce de transmettre ce que je peux de morale, de Foi et de Charité à mes étudiants… bien plus que des sciences physiques en fait.
        Je suis évidemment la seule prof catholique de la boîte où je travaille, et les étudiants savent que j’ai « quelquechose de pas comme les autres », sans vraiment savoir quoi. Je suis le prof le mieux noté du bahut (comme c’est privé, les étudiants donnent des appréciations sur chaque prof en milieu et en fin d’année, et la direction fait des statistiques à ce sujet, sans parler des retours qu’on en a lors de l’entretien annuel), et pourtant je n’ai intellectuellement rien de plus que les autres ! La différence est AILLEURS.
        Les jeunes ont faim de la vérité, et les adultes égarés dans l’athéisme, l’hédonisme, etc. contemporains, n’ont que des pierres à leur donner à la place de pain. Evidemment, à mon humble niveau je fais peu de chose, mais je suis à la place où Dieu me veut, et je le laisse m’utiliser à sa guise pour atteindre ces âmes.

  5. michel

    Bonsoir,
    Message de Jésus, reçu par Maria de la Divine Miséricorde, le 24 Novembre 2013:

    « Ma chère fille bien-aimée, quand Je viendrai soulager les hommes de la douleur qu’ils ont endurée à cause de leur séparation d’avec Dieu, ils devront être reconnaissants de cette Grande Miséricorde. Grâce à cela, des milliards de gens vont jouir d’une vie de gloire éternelle en la Présence de Dieu.
     
    Par ce Grand Acte de Miséricorde, J’apporterai la bonne nouvelle de la glorieuse Promesse, lorsque Mon Second Avènement – à venir rapidement après L’Avertissement – marquera l’accomplissement du Plan de Dieu pour Ses enfants. Toutes les âmes recevront le Don de Ma Miséricorde, mais toutes ne l’accepteront pas. Ceux qui ne l’accepteront pas auront encore un peu de temps pour décider du genre de vie qu’ils veulent avoir. Ils peuvent choisir celui de vivre une vie pleine et parfaite en corps et en âme dans Mon Nouveau Paradis, ou alors une vie sans Dieu. Ceux qui comprennent à quoi correspond ce que J’offre, ne doivent jamais rejeter un tel Don. Toutefois, ceux qui Me refuseront seront satisfaits de se vautrer dans les ténèbres, en croyant que cela n’a pas d’importance. Ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’ils ressentiront une douleur terrible lorsqu’ils seront définitivement séparés de Moi. Ils se retrouveront dans un abîme totalement obscur, où ils ne verront rien. Ils n’auront rien. Tout ce qu’ils ressentiront, ce sera un feu ardent qui les transpercera comme une épée, et qu’ils devront endurer toute l’éternité.
     
    La séparation d’avec Dieu s’est produite lorsque Lucifer tenta Adam et Ève par le péché d’orgueil. Le péché d’orgueil est la source de tout péché, et celui qui lie l’homme à Satan. Lorsque Je viendrai réclamer Mon Trône, cette séparation n’existera plus. Ceux qui sont pour Moi, avec Moi et en Moi seront unis. Mais le jour où Je viendrai enfin pour juger le monde, ceux qui se sont séparés de Moi et qui continueront de Me rejeter, expérimenteront la fin dernière, là où Je ne serai plus Présent. Là où Je n’aurai plus la possibilité de leur offrir Mon réconfort. De les tirer de là. Puis ils éprouveront douleur et souffrances éternelles avec la bête et tous ses démons dans les feux de l’Enfer.  
     
    Je ne veux pas vous effrayer, ni vous choquer ou vous faire souffrir, mais pour que vous en compreniez les conséquences, Je dois vous dire la Vérité. Vous êtes si nombreux à ne pas croire à l’Enfer. Vous n’y croyez pas parce que vous avez été induits en erreur depuis si longtemps. Le Ciel, l’Enfer et le Purgatoire existent. Le dernier jour, il n’existera que deux possibilités : le Nouveau Paradis, quand le Ciel et la Terre fusionneront ; et l’abîme, qui est l’Enfer.
     
    La Vérité est dure à accepter mais, sans connaître la Vérité, vous ne pouvez choisir votre destin.
     
    Votre Jésus »

  6. Papy

    Cher Ragnar,
    Je réponds très brièvement à votre dernier message du 2 décembre 12h34:
    « Papy,
    Je ne sais pas si je dois me sentir insulté d’être traité de tiède par vous, ou au contraire rassuré.Rassuré car un catholique ne peut que vouloir le salut de ses frères….
    Ceci dit arriver à bientôt soixante piges pour se l’entendre dire , c’est amusant quand on m’a toujours dit que j’étais beaucoup trop chaud- bouillant et intransigeant! Je ne suis guère courtisan ou accomodant lorsqu’il s’agit de religion en effet….
    Vous me penser tiède et libérale! On est toujours le tiède ou le libéral d’un autre!Faux raisonnement qui déplace sans cesse le curseur de la vérité connue et permet de la relativiser sans cesse!…..
    Je ne pense pas que Louis soit tiède, mais je le trouve parfois trop libéral, vous pensez que je suis libéral (ça en ferait sourire plus d’un), je suis bien certain que quelque soit votre virulence, il doit bien se trouver parmi tous les sedevacantistes, quelqu’un qui dit ou pense tout bas que vous êtes un peut trop libéral! Détrompez-vous! mes frères en sédévacantistes partagent les mêmes analyses de fond;les seules divergences le sont sur des points secondaires…
    Je suis bien même certain que des personnes bien intentionnées pensent qu’il y a une certaine partie du sedevacantisme qui est infiltré! On peut tout dire et son contraire mais cela n’est pas conforme à l’esprit scolastique et encore une fois relève d’une mentalité libérale et relativiste….Dès qu’il y a un groupe humain le mal et le diable peuvent s’y glisser et vous dites très justement qu’il ne aut pas jeter le bébé avec l’eau du bain… Bravo Ragnar!
    Ceci dit que le traditionalisme soit infiltré, ne veut pas dire qu’il soit à jeter en bloc! Je suis bien d’accord sur ce point avec vous!
    On ne jette pas le bébé avec l’eau du bain! OUI!
    Cela fait plus de deux mille ans que l’Église est infiltrée, cela ne l’a pas empêché de prospérer, avec des hauts et des bas! Oui, mais la grosse différence c’est que les infiltrés, comme vous dites, ont éclipsé l’Eglise de Notre-Seigneur, et occupent les structures ecclésiastiques…
    J’avoue que jamais la situation n’a été aussi mauvaise, mais tant que je ne doute pas de sa survie ( et c’est pas demain la veille) je m’accroche à Elle comme je peux, même avec les dents! On ne peut douter de la survie de l’Eglise (et non de la secte conciliaire) car c’est un article de foi!!!….
    Vous me dites aveugle! Peut-être, mais peut-être pas! Aveugle? Je ne sais…vous cherchez encore la vérité au sujet de l’éclipse de l’Eglise et vos contacts supposés avec la secte vous empêchent d’y voir clair pour le moment…Mais rien d’impossible à la grâce de Dieu!
    Je comprends votre angoisse et je vous en remercie.Je ne suis pas angoissé mais très inquiet car humainement il n’y a plus de solution….Il faut s’en remettre à Dieu et garder confiance (vertu d’Espérance..incontournable)
    Mais ne douter pas qu’elle soit réciproque! Ne le soyez pas car , par l’entremise de l’affect, vous tomberez dans tous les pièges et toutes les ruses du démon et de ses corréligionnaires…
    Dieu nous départagera, si cela doit être fait. Cela dépendra de quel camp nous serons, nonobstant nos fautes et péchés personnels…….

    Voilà Ragnar! Vous aurez, malgré la typographie défaillante, fait la différence entre vos propres écrits et les miens.
    Merci de votre attention et soyez ferme dans la foi! IL N’Y A QU’UNE SEULE EGLISE et NON PÄS DEUX!!!!!!

    • Ragnar Lodbrok

      Papy,
      Merci! voila une réponse comme je les aime: pondérée mais ferme et argumentée.
      J’aurais pu écrire, je pense toutes vos réponses.
      Vous parlez de curseur, ce n’est pas inintéressant. A moi de voir manifestement.
      Vous parlez de l’Église éclipsée. Depuis Bergoglio que pour ma part, j’appelle Imbroglio, je pense que oui maintenant on y est!
      Mais je me suis peut-être mal exprimé sur mon attachement à Rome!
      Ce n’est pas aux usurpateurs que je suis attaché c’est à la succession apostolique des vrais papes, et si cette succession est momentanément brisée, le siège lui reste toujours à Rome!
      Alors vacant? Je comprends parfaitement qu’on puisse le penser, mais cela reste pour moi à éclaircir!
      Je n’ai pas la science pour le décider.
      Est-ce même de ma responsabilité, je ne le pense pas!
      Des papes, des anti papes, des tri papes, on a connu. et il a fallu du temps pour sortir de cet imbroglio (et oui déjà à l’époque)!
      De longues périodes sans papes, on a aussi connu ça!
      Mais cela n’a jamais provoqué un mouvement tel que le sedevacantime d’aujourd’hui.
      Pour dire les choses crument, il ne faudrait pas qu’une fausse Église, par réaction en produise une autre!
      C’est un risque que je ne veux courir et je vous supplie de ne pas voir ça comme une provocation!

      Maintenant, je peux vous assurer que je n’ai en aucun cas de contacts avec la secte!
      Et pour finir: « IL N’Y A QU’UNE SEULE EGLISE et NON PÄS DEUX!!!!!! »
      Nous n’aurons jamais été aussi d’accord que sur ce point là!

      • Papy

        Merci de votre réponse franche et empathique à ma propre réponse, Ragnar! Je vous laisse méditer et trouver la solution car elle est dans le secret de votre cœur éclairé par la Grâce….Si vous avez le bonheur d’être un jour éclairé, n’en tirez aucune gloire personnelle, car vous serez instantanément mis sur la Croix, et fuyez autant que faire se peut – ce sera une terrible pénitence – tous les artisans d’erreur de quelque bord qu’ils soient! Il n’y a que deux camps: celui de Dieu et celui du Démon (et du monde…) Bonne chance…….

  7. stan

    S’il vous plait Mr Dalencourt, n’insultez pas l’Eglise, le concile vatican II … par là, vous, petit chercheur de vérité, désobéissant, rebelle, vous insultez l’Esprit Saint, et, faites beaucoup de mal autour de vous. Beaucoup avant vous, on critiqué, divisé … vous blessé celui qui vous croyez aimer : Jésus Christ.

    • GILLES

      Pourquoi Stan pensez vous qu’il insulte l’Eglise ? M. Dalencourt a pour lui la connaissance et l’humilité de ceux qui détiennent le savoir. Jésus ne nous a t-il pas dit que Mon Peuple périt faute de connaissances ? Il y a certes des insuffisances mais de là à dire qu’il insulte l’église ! Il faut savoir se retenir. Vous serez surpris de voir que une grande partie de ce que M.Dalencourt avance est le reflet de recherches menées sur de longues périodes; aussi chacun de nous ferait bien d’ouvrir son coeur et de s’apprêter pour le grand Jour qui est plus proche que nous le pensons.

    • Papy

      STAN…manque de chance pour vous…la véritable Eglise du Christ n’est pas là où vous semblez la croire…..renseignez-vous et ne faites pas de reproches à Dalencourt pour ce qui n’est pas de sa responsabilité!!! Chacun recevra un salaire pour ses œuvres….

  8. jacques211@tiscali.it

    M. d’Alencourt,
    voici quelques observations sur votre article qu’en bonne partie j’ai apprécié. J’espère que vous y réfléchissez et en tirez profit. Moi, je donne gratuitement ce que gratuitement je reçois, en tant que validement baptisé (plusieurs années avant le Vatican II) et en grâce de Dieu. Il me suffit que quelqu’un y tombe dessus (par hasard ?) et qu’il les lise. Je me permets de vous écrire car votre blog s’auto définit catholique, il s’est donné ambitieusement la charge de guider les autres (vers où ?) et vous vous définissez « apôtre » (même si futur), des derniers temps. Je ne crois pas que vous vous rendiez pleinement compte de ce qui signifie le mot « apôtre », dans sa profondeur spirituelle, dans son excellence, l’engagement surnaturel qui comporte, l’énorme responsabilité vis-à-vis du salut des âmes. Bref, pour être un apôtre il faut être aussi un saint. Comme vous continuez sans aucun souci ou doute à recouvrir un rôle qui ne vous appartiens pas, évidemment vous êtes convaincu d’être un oint, un consacré probablement par quelque abbé plus ou moins traditionaliste de votre connaissance tandis que moi, en tant que catholique, j’ai le devoir de contester votre abus, et aussi de dénoncer ce qui dans votre pensée et dans vos écrits, n’est pas correct ou erroné. On va commencer.

    1) Vous citez souvent Mgr Lefebvre que d’ailleurs moi aussi je croyais être un archevêque intégralement catholique, jusqu’à quand j’ai découvert la raison, jusqu’alors pour moi inexplicable, de la faillite de sa Fraternité, c’est-à-dire, sa position clairement hérétique vis-à-vis du dogme « Hors de l’Eglise Catholique pas de salut », que lui avait interprétée de façon tout à fait personnelle plusieurs années avant le Concile, en affirmant qu’on peut se sauver même en dehors de l’Église et patati et patata. Je vois que vous ne considérez nullement cette si grave hérésie si bien qu’elle est largement confirmée par la désintégration de la FSSPX. Je pourrais vous dire simplement que cela regarde vous et votre rapport personnel avec Dieu, mais dès que vous le citez comme un model d’archevêque catholique sur un blog soi-disant catholique, je me sens concerné et obligé de vous dire que vous n’avez aucun droit de le faire, car vous trompez les gens auxquels vous donnez pour cela une fausse image de la Foi catholique.
    2) Vous écrivez aussi souvent que l’Église contemporaine est crucifiée. Laissez cette opinion à Vincent Morlier, qui d’ailleurs n’est pas la vérité révélée, même s’il a eu des intuitions remarquables. C’est toujours comme ça. Avec un indéniable talent on arrive à faire des bonnes et édifiantes réflexions jusqu’à – un moment donné- on tombe dans une imprécision (le moins qu’on puisse dire) pas du tout anodine. La Vierge à La Salette a parlé d’Eglise éclipsée et jamais d’Église crucifiée ou de Passion de l’Église. Les fidèles peuvent plus ou moins être crucifiés en raison et mesure de leur fidélité à Dieu, mais l’Église ne peut pas être crucifiée car elle est une réalité essentiellement mystique. L’Église n’est pas la Hiérarchie. Celle-ci est la toute première Institution à être AU SERVICE de l’Église. Elles sont deux réalités étroitement liées jusqu’au point que tout le monde identifie l’Église avec le Pape, les Cardinaux, les Evêques, les Prêtres et enfin les fideles, mais sont deux réalités distinctes. Il existe une anecdote d’un prélat qui disait à Napoléon (qui voulait détruire l’Église) de ne se faire pas trop d’illusions, car si la même Hiérarchie n’avait pas réussi jusqu’alors à la détruire, cela signifie que son noyau est surnaturel et qu’aucun homme ne réussira jamais à la détruire. L’Église ne peut en aucune manière être crucifiée, car – comme d’ailleurs dit le même Morlier – elle est étroitement liée au Christ, voir une unique réalité avec Lui. Le seul crucifié est Notre Seigneur, qui après trois jours est ressuscité. Par conséquent l’Église elle-même a été crucifiée avec Son Fondateur sur le Golgotha une fois pour toutes et après trois jours est ressuscitée avec Lui. Aujourd’hui Elle est éclipsée, mais non par une seconde église, comme vous pensez en disant qu’il y a deux églises, car l’église qui est sous nos yeux n’est pas une église. Celle que nous voyons depuis 55 ans et qui éclipse l’Eglise Catholique Apostolique Romaine fondée par Notre Seigneur Jésus Christ, n’est qu’une organisation pas seulement humaine, mais aussi et surtout luciférienne, bref, une institution plus monstrueuse de ce qu’on puisse imaginer, de tant plus qu’elle ce cache derrière les apparences de l’Église Catholique. Un point. C’est tout. Vous continuez à imposer d’un pupitre soi-disant catholique une absurdité qui ne fait qu’augmenter la confusion dans les âmes. Si vous y croyez gardez-la pour vous, mais vous n’avez aucun droit de tromper les gens en la faisant passer comme une vérité catholique presque de foi, en tout cas pas si grave que ça. Si vous continuez à le faire sachiez que vous en devrez répondre à Dieu.
    3) Une autre tromperie qui sort fréquemment de votre plume est celle qui regarde la validité des Papes conciliaires. Je vous le répète pour l’énième fois. Un catholique hérétique et schismatique, c’est-à-dire un apostat qui renie par ses actes, écrits, discours, la Foi catholique de toujours et qui se détache par les mêmes raisons de l’Église catholique de toujours, ne peut absolument pas être un pape et encore moins un pape valide. Si vous affirmez le contraire vous blasphémez car vous affirmez à la fois que Dieu renie ou contredit Soi-même. Est-ce-que vous avez lu la Bulle « Cum ex Apostolatus » de Paul IV :
    http://www.laportelatine.org/bibliotheque/encycliques/PaulIV/Cum_Ex_Apostolatus.php, ou vous ne savez même pas qu’elle existe et qui est un document infaillible pour toujours ? Selon vous Paul IV, en écrivant cette Bulle sous inspiration de l’Esprit Saint, (si vous n’y croyez pas, vous allez de pire en pire), envisageait une situation autre ou pire de celle qui est sous nos yeux ? C’est presque impossible à le croire. Moi, je suis tout à fait convaincu que Dieu, par la plume de Son Vicaire (du XVIème siècle), a voulu nous prévenir de tout ce qui se serait passé dans les siècles suivants, notamment dans le XXème avec le Vatican II, qui d’ailleurs caractérise clairement la Fin des Temps.
    Il faut dire que si vous continuez à raisonner avec une mentalité façonnée par dizaines et dizaines de générations de plus en plus déchristianisés, vous n’arriverez jamais à évaluer la réalité comme il faut, c’est-à-dire avec les véritables paramètres catholiques. En d’autres termes, les vrais et uniques catholiques de toujours auxquels il faut se rapporter sont d’abord, les copies presque identiques du Dieu Martyrisé, les martyrs, ensuite les vierges, les confesseurs, les saints, les saintes, les saints moines, les saintes moniales, etc. Tous ces gens et seulement ces gens ont vécu la Foi catholique intégrale. Les autres millions de catholiques, en commençant par moi-même, qui se sont succédé pendant les siècles, nous sommes des images-témoins tellement pâles, qu’au point de vue de la Foi originelle, on ne les voit même pas. Aux yeux de Dieu nous n’existons presque pas, tellement l’image de Son Fils en nous est ternie, faible, presque nulle. Il y a de quoi trembler si on y réfléchit sérieusement. Avec les événements conciliaires les choses sont évidemment précipitées, mais l’apostasie a commencée depuis des siècles, à mon avis, à la fin du Moyen Age et au début de la néo-païenne Renaissance. Jusqu’alors les royaumes et les peuples catholiques étaient, sauf exceptions, vraiment catholiques. Leur mentalité imbibée de crainte de Dieu était catholique. Cela ne veut pas dire que tous étaient des saints, mais que tous croyaient aux vérités révélées et ils savaient bien distinguer le bien du mal. Tout était catholique, même si les mécréants aveuglés par la lumière spirituelle éblouissante du Moyen Age parlent d’obscurantisme médiéval. Avec la Renaissance la catholicité a commencé à basculer vers l’abime, à tous les niveaux et dans tous les domaines tout a commencé à pourrir jusqu’à l’événement final du Vatican II. Voilà ce qu’il faut garder toujours à l’esprit si on veut évaluer les choses le moins maladroitement possible.

    4) Une autre tromperie que vous n’avez aucun droit de propager est celle des premiers samedis du mois. La Vierge a recommandée cette pratique les quelques décennies avant le Concile, (en 1925, pour la précision), justement pour inviter les catholiques, sinon à éviter, au moins à limiter la catastrophe conciliaire qu’évidemment Elle connaissait déjà à l’avance. Quelle a été la réponse des catholiques à cet appel ? Rien, absolument rien, en commençant par Pie XI, si bien que le prophétisé châtiment de la Seconde Guerre Mondiale est ponctuellement arrivé. Sœur Lucie, dans son entretien avec le Père Fuentes du 26 décembre 1957, peu de temps avant d’être éliminée et remplacée par une fausse religieuse, (lire aussi l’explication de ce crime dans le lien suivant : http://www.fatimamovement.com/i-TheMurderAndReplacementOfSisterLucia.php), rappelle seulement la dévotion (c.à.d. la consécration) au Cœur Immaculé de Marie (sans faire aucune mention des premiers samedis) et, bien sûr, le Rosaire. Vous pensez que dans une telle circonstance, Sœur Lucie (qui a été terrorisée, toute petite, par la vue de l’Enfer et de la multitude d’âmes qu’y tombent à chaque instant), ait oublié de spécifier ce détail si important, si bien qu’en 1925 elle l’avait fait ? Vous pensez qu’elle savait exactement la raison de cette omission (volontaire ? Involontaire ? Qui peut le savoir ?). Et même en la connaissant, vous pensez qu’elle aurait du dire ouvertement que la révolution conciliaire aurait touché le cœur même de la Foi catholique, le Sacrifice Eucharistique, au risque d’augmenter de façon exponentielle le « scandale » Fatima déjà farouchement haï par la Hiérarchie depuis des décennies ? Vous pensez que Sœur Lucie aurait pu imaginer, dans sa simplicité absolue de paysanne catholique née et grandie dans un minuscule village du Portugal du début du siècle, une profanation de cette ampleur et gravité ? Moi, je ne le crois pas. Sœur Lucie en 1957, n’a pas ajoutés les premiers samedis simplement parce qu’elle, même sans voir tous les détails, avait devant les yeux de son âme, le futur et épouvantable état de la Hiérarchie, qui a eu son départ – comme on sait – avec l’élection de Roncalli, lequel, inspiré par Lucifer en personne, (autre lien à lire absolument : http://www.a-c-r-f.com/documents/JEAN_XXIII_et_VATICAN_II_Sous_feux_Pentecote_luciferienne.pdf ) a eu l’audace d’ouvrir un Concile utile seulement aux ennemis de l’Église. La réforme du Vatican II a eu, dès le départ et intentionnellement, un seul but : la destruction de la bi millénaire liturgie catholique, dont la messe de Paul VI a été l’outil principal. D’ailleurs, comment on peut croire qu’il y a eu dans les années suivantes, même un seul, vrai et authentique Sacrifice quotidien (je vous rappelle qu’une messe valide a une valeur infinie), et en même temps une croissante, vertigineuse corruption de la Foi, (avec tout ce que cette corruption a générés et qui fait frémir même les pierres), provoquée et accélérée, justement, par le sacrilège Novus Ordo Missæ, mais aussi et paradoxalement, à partir des années ’70, par les traditionalistes (vrais ou faux, peu importe), qui – pour récupérer un certain et désormais irrécupérable décor et se donner un minimum de tranquillité avec l’illusion aussi d’être les derniers des Mohicans – s’accrochent désespérément, trompeusement et dangereusement à la Messe de St. Pie V, qu’une partie d’eux : les non sedevacantistes, célèbrent en communion avec un type qui n’est même pas un prêtre, et l’autre partie : les sedevacantistes, célèbrent en communion avec un fantôme, c.à.d. avec PERSONNE ! Il ne faut pas être un Thomas d’Aquin pour percevoir l’absurdité sans précédents d’une telle démarche qui arrive à invalider même la Messe traditionnelle, en gardant à l’esprit que la Messe est valide si elle respecte tous les aspects sacrés de la liturgie, qui ont été obligatoirement observés pendant presque deux millénaires, dont l’un des plus importants (en réalité, ils le sont tous, car Dieu ne fait rien de superflu ou d’inutile), c’est justement la communion avec celui, le Vicaire du Christ, que Dieu Lui-même a établi et consacré Chef visible de Son Eglise, pour la sauvegarde et l’unité de la Foi. Il suffit qu’un seul de ces aspects rigoureusement obligatoires, soit douteux, que tout l’édifice de la Foi s’écroule; ce qui, d’ailleurs, est sous les yeux même des aveugles. Les auteurs de ces crimes n’étaient pas des sots. Ils savaient très bien qu’ils ne pouvaient pas s’exposer avec une reforme dont le coté destructif fusse trop évident. Comme les réalités surnaturelles sont tant puissantes que délicates, il a suffit pour les détruire, quelque petite, mais substantielle modification (un article, un mot, même une virgule) pour atteindre leur but. Tout ce qui est arrivé après : séminaires, couvents et monastères de plus en plus dépeuplés, arrêt des vocations, pratique religieuse des fideles réduite presque à zéro, fuite en masse de prêtres, religieux et religieuses dont beaucoup ont requis et obtenu (par Paul VI) avec une facilité et rapidité déconcertantes de pouvoir se marier, jusqu’arriver aux prêtres – y compris des soi-disant évêques, archevêques, cardinaux et papes – pédophiles, homosexuels et satanistes d’aujourd’hui et aux religieuses lesbiennes, tout cela – je disais – suffit pour avoir presque la certitude que les premiers à être frappés d’un résultat si étonnant, voir inespéré dans ses dimensions, ont été les mêmes auteurs de ces bouleversements sataniques. En Dieu toute approximation est absolument incompatible, je dirais même blasphématoire. Tout ce qui Le regarde est absolu. Pour aller au Ciel – je vous donne un exemple direct – il faut que l’âme soit infiniment plus blanche de la neige. S’il y a la plus petite tâche, même invisible à œil nu, on est obligé d’aller au Purgatoire pour l’enlever. Le pardon de Dieu, qu’une certaine piété mielleuse d’autrefois (celle des bienpensants, pour nous entendre) propose aux fideles épouvantés par le jugement qui les attendent, est hors discussion. Dieu pardonne toujours ceux (y compris les plus grands pécheurs) qui se tournent sincèrement vers Lui, même à la dernière minute. Il n’attend que ça. Cela n’empêche néanmoins la nécessité absolue, pour la plupart des sauvés, d’une douloureuse purification avant d’être admis dans la salle des noces éternelles et pour cela on peut imaginer que le Purgatoire n’est pas du tout un lieu de délices. Si nous croyons que le pardon de Dieu soit, pour la plupart des sauvés, synonyme de Paradis immédiat, eh bien, cela signifie que notre Foi n’est pas authentique, mais plutôt surréel, voir une rêverie. Si cet exemple vous donne l’impression d’un Dieu intransigeant, trop intransigeant, voir (comme on dit aujourd’hui) integriste, cela signifie que vous avez compris très peu des réalités d’En-Haut et que vous vivez encore et en bonne partie dans un monde de rêves. Excusez-moi si je suis un peu abrupte car vous êtes beaucoup plus jeune que moi et votre inclination aux rêves est néanmoins plus que justifiée. Mais enfin… !

    Quand on construit n’importe quoi, il faut que tous les components soient présents et correctement placés, afin que le tout se tienne, sinon le truc ne marche pas, même si apparemment est parfait ; ce qui d’ailleurs n’est pas le cas en question, car on assiste à la perte croissante même des apparences.
    Vous écrivez que Bergoglio est un imposteur, voir un Antéchrist, et en même temps vous croyez qu’une messe célébrée en communion avec lui ou avec personne soit valide. Il faut avoir un esprit extravagant qui presque atteint la moquerie de Dieu (sans en être- je l’espère – pleinement conscient, si bien que l’inconscience est –dans ces cas – encore pire), pour soutenir une thèse semblable. Est-ce-que vous comprenez que même la messe soi-disant traditionnelle à laquelle vous participez, dans une telle situation, a été elle aussi invalidé en devenant le sommet, je dirais même la perfection, de la tromperie luciférienne ? Et qu’elle est sacrilège ? Et que tous ceux qui y participent pèchent mortellement ? Il faut préciser évidemment que tous ceux (en commençant par moi-même) qui étaient sincèrement convaincus de sa validité ont reçu de Dieu les grâces dont ils avaient besoin et qu’ils espéraient, car Dieu, heureusement, ne trompe jamais et personne. Dès qu’on s’aperçoit de la réelle dimension destructrice du Vatican II, il faut arrêter d’empoisonner son âme, remercier Dieu qui nous a ouvert les yeux, s’appuyer sur la seule Foi et prier inlassablement le Rosaire, comme nous a recommandé Sa Mère.
    Ayez au moins pitié des vos lecteurs en leur montrant la photo et le nom de l’abbé qui vous dirige, afin qu’ils puissent se régler au préalable, dans le cas qu’ils le rencontrent dans la rue ou le métro, ou peut-être dans ses écrits, homélies, vidéos. Je m’aperçois de plus en plus et avec désolation combien peu sont les gens qui se rendent vraiment compte de la mer… (de) orageuse dans la quelle nous nageons et risquons de noyer depuis un demi-siècle. Parmi ces inconscients se trouvent incroyablement et en première ligne les traditionalistes (vrais ou faux, il n’y a aucune différence). Même les distinctions entre les conciliaires et les traditionalistes, les vrais traditionalistes et les faux traditionaliste, les sedevacantistes et les non sedevacantistes, sont des catégories qui n’ont aucun sens. Probablement sont la énième astucieuse inspiration du Diable pour faire tourner en ronde les derniers irréductibles. Il n’y a que les catholiques et les non catholiques, ceux qui ont la Foi et ceux qui ne l’ont pas. Un point. C’est tout. La confusion est surtout spirituelle, et c’est pour cela que pratiquement personne ne la voit pas en confirmant et en augmentant ainsi le général aveuglement qui nous entoure ; c’est le chien qui se morde la queue. Elle est tellement inouïe qu’on n’arrive pas ou mieux, qu’on ne veut pas la comprendre (par refoulement ?), encore moins l’accepter, sinon, peut-être, sous une pluie de feux qui d’ailleurs est prévue depuis longtemps par la Météo du Ciel. Ce rejet ou cet aveuglement ou cette incapacité à voir la réalité en toute sa profondeur tragique n’est pas – évidemment – anodine. Au contraire, elle ne fait qu’accélérer les événements qu’on craigne et les rendre encore plus inévitables parce qu’ils ne trouvent aucun obstacle sérieux (pleine conscience, prière, pénitence, sacrifice) qui puisse, au moins, limiter les dégâts, surtout – il faut toujours le rappeler – spirituels. Si bien que Jésus nous a prévenus clairement, il y a presque deux mille ans, quand Il a dit qu’à la fin des temps même les élus seront trompés ou risqueront sérieusement de l’être.
    Je dois vous dire, (excusez-moi si de façon maladroite), que dans votre présomption mêlée, peut-être, à de la crainte, (que d’ailleurs, j’ai moi aussi et probablement plus que vous, car je ne me fais aucune illusion et ce qui va arriver uni au fait que je dois renoncer au Sacré, parce qu’il n’y a plus rien digne de ce nom, et m’appuyer seulement sur la Foi, c’est comme marcher sur les œufs), vous ne voulez pas le comprendre et par conséquent, ce qui est pire, vous trompez et égarez aussi les gens qui vous lisent. Cela dit, l’autre paradoxe étonnant c’est que votre démarche porte des tonnes d’eau au moulin de la générale apostasie.
    Il faut être plutôt naïf pour croire que les ennemies acharnés du Christ et de Son Église, sous l’influx et l’inspiration de Lucifer qui connait, redoute et hait parfaitement l’Eucharistie, n’aient pas compris dès le début, que la force surnaturelle de l’Église Catholique Apostolique Romaine (l’unique et valide Église fondée par Notre Seigneur Jésus Christ, car les autres églises, toutes les autres, sont des églises conçues, fondées et soutenues par Lucifer et ses suppôts), réside depuis toujours justement dans l’Eucharistie et qu’il fallait empoisonner surtout et en premier lieu la Messe catholique de toujours (l’unique vrai et sacrée messe, car toutes les autres – j’ajoute – y comprises les conciliaires et les tradis, sont à peu prés des messes noires), jusqu’au point de la rendre sacrilège, afin d’empoisonner une fois pour toutes cette source autrefois limpide de la grâce. La réalité spirituelle qui nous entoure et que seulement ceux qui n’ont pas encore trouvé le courage de la regarder en face ne voient pas, confirme largement cette conclusion.
    Je vous rappelle que pour arriver à cet incroyable résultat, les mêmes ennemies du Christ ont réussi, après des siècles de tentatives, encerclements, infiltrations de tout genre, après avoir semé et arrosé soigneusement les germes de toute hérésie et schisme qu’on connait depuis la naissance de l’Église, après avoir lancé toute sorte de calomnies systématiques par personnes interposées et probablement ignares d’être des marionnettes dans les mains d’illustres mais bien puissants inconnus, après tant d’autres trucs abominables que d’ailleurs ceux-ci continuent bel et bien à commettre aujourd’hui pour satisfaire ou apaiser la soif de sang et la faim de chair humaine de leur Maitre à eux, Lucifer, en échange de l’immense pouvoir qu’ils reçoivent de lui, ils sont réussi – je disais – à placer sur le Siège de Pierre, l’un des leurs, Roncalli, qui était un Rose-croix d’un remarquable poids même physique, car il aimait la bonne cuisine. J’évoque ce dernier et apparemment secondaire détail car il est généralement peu connu (même si son obésité et sa triste mort par un cancer à l’estomac en étaient des preuves évidentes) et encore moins divulgué, (car la gloutonnerie n’est pas précisément une vertu digne surtout d’un candidat aux honneurs des autels, que -comble de la tromperie universelle- tout le monde est convaincu qu’il était pape), surtout en proximité de sa canonisation, tandis qu’il faudrait plutôt mettre dans un canon celui qui présidera la solennelle cérémonie et le renvoyer « a la fine del mondo » (au bout du monde), d’où il est venu. Le Papa buono tant aimé, autre détail significatif, par les marxistes du monde entier, sera bientôt vénéré comme un saint. Ce qui sera une abomination, car canoniser deux antéchrists comme Roncalli et Wojtyla, équivaut à cracher (il n’y a pas d’autre mot) sur tous les vrais saints et saintes de l’histoire, qui eux ont témoignée la Foi catholique jusqu’à la dernière goutte de sang (du corps ou de l’âme ou de tous les deux à la fois). Cette double canonisation sera surtout un épouvantable défi lancé contre le Ciel qui ne pourra que répondre de façon encore plus épouvantable. Accrochons-nous (je ne dis pas : « Accrochez-vous », car je suis le premier à devoir faire ce que je conseille aux autres) bien au chapelet, car on va bientôt assister à des événements que même la fantaisie la plus déchainée des metteurs en scène hollywoodiens n’arrive pas à concevoir.
    Cela dit, je reprends le discours initial en vous rappelant que Roncalli était entouré par des influents cardinaux, eux aussi franc-maçons et/ou d’origine juive, supportés à leur tour, par une équipe de théologiens-saboteurs de premier plan, l’un plus moderniste de l’autre, c.à.d. des authentiques hérétiques, (Ratzinger, Rahner, de Lubac, Kung, etc.), inspirés et soutenus par celui, Lucifer, qui connait la Bible par cœur et il peut manipuler n’importe quoi à son gré, jusqu’à faire croire aux âmes orgueilleuses (presque) comme lui, tout et le contraire de tout à la fois.
    Qui suis-je pour vous écrire de cette façon ? Je suis tout simplement un catholique farouchement attaché à la Foi de l’Église Catholique Apostolique Romaine de toujours. Voilà ce que je suis. Et vous, qui êtes vous pour vous proclamer futur apôtre des derniers temps et dispenser des conseils qui, sinon couter le salut eternel des âmes, peuvent sans doute confondre davantage ceux qui par habitude ou par hasard ( ?) tombent sur votre site soi-disant catholique ? Dites à vos lecteurs le nom de l’Evêque qui vous a consacré pour cela, si bien que depuis le Vatican II toute la Hiérarchie est corrompue jusqu’à la moelle. La plupart des vos lecteurs (pas tous, bien sûr, car il serait aussi impossible) vous défendent pour pouvoir surtout continuer à écrire des bêtises sur votre blog, mais ce qui est pathétique, voir désagréable jusqu’au vomissement, c’est que vous vous prestiez à ce jeu ignoble pourvu que le rôle que vous avez usurpé soit sauvegardé et vous puissiez continuer à le recouvrir, afin que vous puissiez ainsi vous coucher le soir apparemment plus tranquille et satisfait.
    M. d’Alencourt, soyez heureux et confiant, car si votre démarche est orthodoxe, (aucune référence à Geocedille, même si son EGO aspire toujours à être impliqué dans les spéculations d’un certain niveau), les mêmes ennemies du Christ qui ont créé, entre autres prestigieuses institutions, le Prix Nobel de telle ou telle truc, en créeront un nouveau tout spécial pour vous, en tant que premier homme de l’histoire qui a plané sur la lune, pardon, qui a réussi la quadrature du cercle.
    Ce qui est, à peu près, la même chose.

    • Petros

      @Jacques211 : pour voir plus clair dans votre discours, vous recommandez le dimanche de ne plus aller à une quelconque messe mais de prier le rosaire chez soi ?

      Je peux témoigner, comme Emmaunelle par exemple, que pour avoir presque perdu la foi car ayant grandi dans le conciliaire, le fait d’aller à la messe traditionnelle après avoir compris ce qu’était réellement Vatican 2 m’a fait beaucoup de bien. Et désormais chapelet, pénitence, prière tout au long de la journée, jeûne me sont des concepts familiers.

      Pour Mgr Lefebvre, je me dis qu’il est facile de critiquer. Au moins, grâce à lui, j’ai pu réaliser que la nouvelle messe est justement nouvelle et pas celle de toujours. J’ai passé des années à tourner autour du pot parce qu’il me manquait cette donnée.
      Qu’auriez-vous fait à sa place ? Je demande pour bien comprendre votre point de vue.

    • dalencourt

      Jacques211, deux choses :
      1) si je vous lis bien, il n’y a donc sur terre plus de sacrements disponibles (cad valides) ni aucun moyen d’accéder à la grâce sauf par une prière sincère. Même chez les tradis, même chez les sédévacantistes. Partout. L’Eglise est morte, sauf dans le coeur de quelques-uns, c’est bien ça ?
      Il est évident que je ne peux pas vous suivre sur cette voie, et cela contredit les enseignements de Notre-Seigneur lui-même.

      2) Justement, concernant la Passion de l’Eglise, voici un texte que je recommande à tous, notamment pour remplacer les citations de Vincent Morlier pour ceux que cela gène :
      Révélations de Notre-Seigneur Jésus-Christ à Marie Lataste, morte en 1847 en odeur de sainteté.
      Jésus : « L’affliction viendra sur la terre, l’oppression règnera dans la cité que j’aime et où j’ai laissé mon coeur. Elle sera, dans la tristesse et la désolation, environnée d’ennemis de toutes parts, comme un oiseau pris dans les filets. Cette cité paraîtra succomber pendant 3 ans et un peu de temps encore après ces 3 ans. »
      Ca ressemble furieusement à une sorte de « passion » de l’Eglise, pour une durée similaire à celle donnée dans l’Apocalypse : 3 ans et demi.

      Un peu plus loin, toujours Jésus à Marie Lataste :
      « L’Eglise est mon épouse… elle est belle mon épouse, et je suis toujours auprès d’elle pour la soutenir et la consoler ; elle souffrirait trop de mon absence si je m »éloignais d’elle. Comme son époux, elle est en butte à la persécution. Satan s’élève de dessous les pieds de l’Eglise, il arme contre elle ses propres enfants pour lui déchirer le sein, et les enfants dénaturés de mon épouse écoutent la voix de satan. Elle élève sa voix et tourne vers moi ses yeux mouillés de larmes. Non, je ne permettrai pas que ses ennemis aient le dessus. Ce ne sera qu’une poussière imperceptible lancée sur son visage ; elle se lavera avec l’eau de ses larmes, et sa beauté, devenue plus éclatante, ravira même ses ennemis. »
      Vous avez là l’exacte description de Vatican II sauf que Jésus, contrairement à vous, affirme bien qu’il reste avec elle et qu’il ne permettra pas à l’ennemi d’avoir le dessus in fine. A rapprocher de la première citation : « elle paraîtra succomber ».
      C’est pourquoi j’affirme, avec de nombreux autres, que le mystère d’iniquité, aussi noir soit-il, n’a pas eu la possibilité d’abattre complètement l’Eglise et, que cela vous plaise ou non, Jésus est toujours présent dans les saintes espèces, y compris à la messe conciliaire. La consécration et le credo sont les deux parties de la messe à laquelle satan n’a pas eu le droit de toucher, jusqu’à maintenant.
      Par contre, et là je vous rejoins, si on canonise les Antéchrists que sont effectivement Jean XXIII et Jean-Paul II, alors oui ce sera une canonisation de l’Antéchrist, c’est pourquoi : soit c’est le coup de lance final, suivi de la mort de l’Eglise et des 3 jours de ténèbres, soit ce événement n’aura pas lieu.

      Je précise enfin que les citations ci-dessus sont tirées d’un livre édité en 1872, ce ne sont pas des inventions issues d’internet.

      • Petros

        « si on canonise les Antéchrists que sont effectivement Jean XXIII et Jean-Paul II, alors oui ce sera une canonisation de l’Antéchrist, c’est pourquoi : soit c’est le coup de lance final, suivi de la mort de l’Eglise et des 3 jours de ténèbres, soit ce événement n’aura pas lieu. »

        J’avais effectivement opté pour la seconde option, mais n’avait pas fait le parallèle avec la première que vous proposez !

      • Le Précurseur

        Cher Louis,
        Effectivement, il ne sera pas possible que Rome canonise ces deux papes car une canonisation est un acte officiel qui engage solennellement l’Eglise, c’est donc « de Foi » et on est tenu d’y croire. Comme le pape, pour ce faire, prononcera du haut de la chaire de Pierre cette promulgation de canonisation et qu’il n’est pas possible qu’il en soit ainsi, compte tenu du rôle qu’ont joué ces deux « papes » (ou faux papes, c’est ma conviction personnelle…) et comme Notre-Seigneur a promis son assistance à la Sainte Eglise jusqu’à la consommation des siècles, il est impossible que celà PUISSE arriver ! Donc effectivement, soit cet acte n’aura pas lieu, soit le Ciel interviendra pour l’empêcher. Il faut se souvenir que dans l’histoire de l’Eglise, jamais un pape n’a prononcé d’hérésie du haut de la chaire de Pierre, même pas depuis le concile Vatican II. Tout ce qui a été fait ou dit l’a été en privé ou publié dans des ouvrages mais jamais de manière officielle engageant l’Eglise toute entière.

      • Papy

        Dalencourt!!! Vous êtes admirable de fourberie intellectuelle! Vous jouez avec les concepts comme certains chercheurs avec le génôme humain!!! Je ne perdrai pas mon temps à vous réfuter point par point (comme d’autres tentent de le faire) car c’est perdre son temps et donner autorité au scandale et au blasphème! Rien ne résiste à une analyse scolastique dans ce que vous dites! Le principe de non-contradiction est bafoué presqu’à chaque ligne! Ce n’est pas (entièrement ) de votre faute car, si vous êtes un artisan d’erreur, c’est à cause de votre fidélité aveugle au démon…c’est à dire à la secte conciliaire apostate!
        Dieu vous envoie cet aveuglement pour vous montrer que malgré votre grande science de chercheur vous errez lamentablement sur les fondamentaux…. Prions d’abord afin que Dieu lève le voile de votre aveuglement-châtiment…et après nous pourrons « perdre notre temps » à vous convaincre! Car il en va de votre salut.
        Tout le reste n’est que bavardage et perte de temps…pour le bon Dieu!

        • Franck

          Papy

          « Dalencourt!!! Vous êtes admirable de fourberie intellectuelle!.. »

          Fichtre, diantre.Comme vous y allez!

          Après un temps d’accalmie que nous avons tous fort apprécié, vous sombrez de plus en plus, à travers vos imprécations, dans la caricature millénariste….
          « REPENTEZ-VOUS…..LA FIN DU MONDE…..VOUS ÊTES TOUS DAMNES ».

          Vous êtes peut-être animé de la meilleure volonté du monde mais force est de constater que vous n’avez pas trouvé la manière. Ce type de langage est peu engageant pour celui à qui il est adressé.
          En gros, je vous insulte…..mais vous devez m’écouter!
          En d’autres mots, même si votre démonstration reflétait une part de vérité (ce que je ne crois pas), la forme employée rend le message complétement inaudible.

    • geocedille

      Jacques211,
      Mon égo est en effet trop prononcé merci de me le rappeler.
      Figurez vous que ça fait juste un petit millénaire que nous vous avons dit « L’Église n’est pas la Hiérarchie » pour vous paraphraser.

      Vous conseillez à Louis de se préoccuper d’orthodoxie… et aussitôt vous cherchez à expliquer que ce n’est pas la même chose que ce que font ces chrétiens orthodoxes que vous qualifiez sans vergogne de lucifériens.

      Grâce à vous j’ai bien compris le mystère de la foi Catholique : les cathos ont raison même quand ils ont tort.
      Et quand ils s’en rendent compte ce n’est pas parce qu’ils se rangent à votre avis que vous cessez d’avoir tort.
      Mirâââââcle divin! Alléluia !

    • Franck

      Jacques211
      vous avez l’air bien au courant des véritables intentions de Dieu ainsi que de sa manière de juger. En avez-vous fait l’expérience?
      Si vous avez un « canal » particulier merci de nous le faire partager.

    • Ragnar Lodbrok

      jacques211@tiscali.it,

      Je ne voulais pas intervenir, mais vous poussez le bouchon trop loin !
      Vous dites donner gratuitement : c’est le principe de base à tous ceux qui veulent distribuer du poison ! Et c’est ce que vous faites si bien !
      Vous êtes je pense gravement dérangé intellectuellement parlant !
      C’est la seule excuse que je peux vous trouver !

      Vous prenez vos rêves pour de réalités
      Vous fantasmez à mort : la faillite de la FSSPX ! La désintégration de la FSSPX !
      MDR ! ! !
      Manifestement vous pratiquez la masturbation intellectuelle !
      Arrêtez de vous faire plaisir avec des mots et des idées fausses !

      Vos cris, vos critiques, vos calomnies sur La FSSPX , ne sont que le reflet de votre impuissance à être et à faire quelque chose de concret !
      Ils ne sont aussi que le reflet de la jalousie à son encontre et de la haine que vous ne pouvez pas vous empêcher de manifester !

      Êtes vous franchement stupide ou êtes-vous juste un provocateur de la pire espèce ?
      Ce que vous reprochez à Louis à la fin du premier point est une inversion accusatoire, car c’est vous et vous seul qui tromper les gens !
      De plus, votre âge aidant, sans doute, vous radotez gravement : le Hors de l’Eglise a été débattu ici à multiples reprises et contre tous les grands Saints et même des papes de bien avant le concile, vous interprétez à votre manière les dogmes de l’Eglise catholique que vous prétendez défendre !
      De fait, on sent chez vous un immense plaisir d’envoyer en Enfers le plus de monde possible !
      Vous avez bien tort, ce n’est pas ça qui vous garantira le Ciel.
      Vous êtes tout ce qu’on veut sauf un vrai catholique !
      Sectaire, personne ne trouve grâce à vos yeux !
      Vous calomniez Mgr Lefebvre de manière abominable !
      Des gens comme vous ne le méritaient pas !

      J’ai arrêté là ma lecture de votre prose longue, ennuyeuse à mourir et totalement subversive !
      Vous êtes de la pire engeance, de celle qui sous prétexte de « conformité » aux dogmes se révèle n’être que du parisianisme mal déguisé !
      Vous n’attirez à vous que quelques malades paranoïaques en mal de reconnaissance.

      Toutes les époques très troublées ont produit des gens comme vous : je les ai déjà nommés : Savonarole, les Parfaits, les Jansénistes ! et sans doute beaucoup d’autres que j’oublie ou ignore !
      Bref les plus purs que les purs !
      Les « meilleurs » faits pour diriger le troupeau !
      Vous êtes bouffi d’Orgueil et de prétention et de suffisance !
      Pas une once d’Amour et de Charité.
      Froideur et Peur sont les seuls moteurs de votre argumentation !
      Vous êtes un repoussoir !
      Rien qu’à vous voir on a envie de devenir musulmans !
      Vous faites merveilleusement bien le travail de Satan votre vrai Maître !
      Partout ou vous passez, il ne reste que la division, la crainte, l’interrogation malsaine, la peur, la chicane !
      Vous êtes et vous le reconnaîtrez facilement l’Anti-FSSPX !

      Elle construit patiemment, vous détruisez sauvagement !

      Elles essaie de rassembler le troupeaux, vous le dispersez !
      Elle distribue les Sacrements, surtout l’Eucharistie, vous préconisez de s’en passer !
      Manifestement, vous vous en passez et c’est cela qui vous rend froid, glacial !

      Mais c’est amusant de voir que votre tout petit troupeau est obligé de faire beaucoup de bruit pour prouver qu’il existe !
      Vous n’êtes pas des brebis vous n’êtes que des moutons.
      Vous ne suivez pas le Bon Pasteur, juste un usurpateur !
      Vous me fatiguez, j’arrête ici, mais vous êtes pire que tous les hérétiques qui tiennent table ouverte ici, car vous vous êtes un ennemis de l ‘intérieur

      Vous n’êtes rien, vous ne représentez que vous-mêmes et encore de bien mauvaises façon !

      J’ai un énorme reproche à faire à Louis: c’est de vous laisser libre de vous exprimer!
      Votre poison est bien pire que celui de tous les protestants qui fréquentent ce site!
      Eux affirment et revendiquent leur différence : ils attaquent de l’extérieur.
      Vous vous attaquez de l’intérieur ! C‘est pire !

    • Papy

      Jacques 211!
      Soyez bien persuadé que l’ouverture du Conciliabule de Vatican II l’a été par permission de Dieu en CHATIMENT des prévarications et apostasies du clergé en place depuis de nombreuses décennies. Le fruit était, malgré les apparences extérieures, pourri de l’intérieur depuis fort longtemps. C’est pourquoi Vat. II fut le châtiment des catholiques (clercs et fidèles traditionalistes), tous les autres, hérétiques modernistes apostats, étant déjà hors de l’Eglise et donc ayant déjà reçu par le fait même leur châtiment.
      Il fallait que ce « concile » ait lieu afin que leurs œuvres mauvaises puissent être glorifiées et en apparence vainqueur de Notre-Seigneur et que l’Eglise soit ECLIPSEE (et non pas occupée!!!).

      • geocedille

        Pour une fois je suis bien d’accord avec Papy : Vatican II s’est fait avec la permission de Dieu,  »Car Dieu a mis dans leurs coeurs d’exécuter son dessein et d’exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu’à ce que les paroles de Dieu soient accomplies. »

  9. Jeanne d'Arc II

    Une étude réalisée en Chine montre un lien très clair entre avortement et recrudescence alarmante du cancer du sein depuis 20 ans. Pour moi : à comparer avec la situation de nos pays occidentaux où le cancer du sein ne fait qu’augmenter depuis 3 décennies.
    http://www.lifesitenews.com/news/game-changer-study-finds-increased-risk-of-breast-cancer-after-abortion-in?utm_source=LifeSiteNews.com+Daily+Newsletter&utm_campaign=4c553eca04-LifeSiteNews_com_Intl_Headlines_06_19_2013&utm_medium=email&utm_term=0_0caba610ac-4c553eca04-326512894

    • alain

      La France de Charybde en Scylla!

      Question: Comment est-il possible que cinq femmes connues puissent uriner sur un trottoir du VII arrondissement de Paris en face d’une ambassade sans être arrêter par la police?

      Réponse: Georges Soros remercie bien Mrs Hollande, Valls et Delanoë pour la mansuétude dont ils font preuve à l’égard de ses égéries du N.O.M …

      Les Femen urinent sur le président ukrainien

      http://www.20minutes.fr/societe/1257457-20131201-femen-urinent-president-ukrainin

      • geocedille

        Je suis d’accord Pierre Hillard est un excellent analyste de la mondialisation.
        Par contre il dit quelque chose de faux : que l’orient et l’occident partagent tous les mêmes valeurs et idées mondialistes.
        Il fait juste abstraction du fait que la Russie soutiens le christianisme à l’ancienne et ses valeurs. On y oasse des lois protégeant kes enfants de la propagande LGBT. On met en taule les militantes de la désacralisation des églises et des corps. On y soutient le droit d’autodetermination des peuples et la non ingérence.
        Effectivement, Poutine cherche à promouvoir une union eurasiatique et une nouvelle monnaie mondiale.
        Pierre Hillard en fait une faction dans le mondialisme. C’est faire fi de la realpolitique. La Russie ne peut pas faire comme si l’ONU, le G20, la banque mondiale et l’OMC n’existaient pas. Ce n’est pas elle le moteur du mondialisation et elle y occupe une position de référent moral et de frein. Il ne faut pas confondre mondialisation (qui est un processus technologique autant que culturel) et mondialisme (qui est un projet politique et sataniste). Confusion surprenante venant d’un Catholique : le titre de Régent du monde n’etait-il pas un précurseur de la mondialisation?

        • geocedille

          Au passage cette différence entre est et ouest existe aussi au sein de l’UE.

          Constitution Française : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. (…) Elle respecte toutes les croyances. » (art. 2).

          Constitution Grecque : « La religion de l’état grec est religion de l’Eglise d’Orient Orthodoxe de Jésus Christ. L’Eglise grecque, qui reconnait à sa tête notre Seigneur Jésus Christ, est unie à grande Eglise de Constantinople ainsi qu’à toutes les autres Eglises Orthodoxes du Christ et obéit immuablement, comme ces dernieres, aux saints canons apostoliques et synodaux ainsi qu’a sa hiérarchie épiscopale. … Le texte des saintes écritures est immuable. Sa traduction en d’autres expressions linguistiques* ne peut se faire sans l’approbation préalable de l’Eglise de Grèce…

          En bref, la constitution grecque reconnait un contrepouvoir supranational dans l’Eglise orthodoxe et ses institutions. La loi est soumise aux commandements de Jésus. Ce qui entre en opposition frontale avec le pouvoir de la Commission Européenne et qui a permi à l’Eglise de bloquer nombre de directives européennes, notemment la carte d’identité numérique biométrique et le mariage homo. C’est pourquoi le Grèce est etranglée economiquement et soumise au diktat de la Troika, qui se contrefiche de la constitution (on l’a vu avec la fermeture de la TV nationale) et de l’Eglise.

          Pierre Hillard devrait comprendre que c’est dans le cadre de cette organisation que les pays orthodoxes concoivent l’organisation de la globalisation et ça fait toute la différence avec l’occident où les banques et les trusts dictent leur 4 volontés aux états.

          *grec moderne et dialectes minoritaires comme le turc, l’arvanite etc.

        • Franck

          « Poutine cherche à promouvoir une union eurasiatique et une nouvelle monnaie mondiale.
          Pierre Hillard en fait une faction dans le mondialisme »
          Oui Geocedille, j’ai l’impression que Pierre Hillard a tord sur ce point. (Mais prudence, impression plutôt que certitude, car il subsiste un petit doute,….même infime)

  10. michel

    Bonjour,
    « Cette jeune carmélite( Ste Thérèse de l’Enfant Jésus) fut tout entière saisie par l’amour de Dieu. Elle vécut radicalement l’offrande d’elle-même en réponse à l’Amour de Dieu. Dans la simplicité de la vie quotidienne elle sut également pratiquer l’amour fraternel. À l’imitation de Jésus, elle accepta de s’asseoir «à la table des pécheurs», ses «frères», pour qu’ils soient purifiés par l’amour, car elle était animée par l’ardent désir de voir tous les hommes «éclairés du lumineux flambeau de la Foi» (cf. Ms C, 6 r°).

    Thérèse a connu la souffrance dans son corps et l’épreuve dans sa foi. Mais elle est demeurée fidèle parce que, dans sa grande intelligence spirituelle, elle savait que Dieu est juste et miséricordieux; elle saisissait que l’amour est reçu de Dieu plus qu’il n’est donné par l’homme. Jusqu’au bout de la nuit, elle mit son espérance en Jésus, le Serviteur souffrant qui livra sa vie pour la multitude (cf. Is 53,12).

    2. Le livre des Évangiles ne quittait jamais Thérèse (cf. Lettre 193). Elle en pénètre le message avec une extraordinaire sûreté de jugement. Elle comprend que dans la vie de Dieu, Père, Fils et Esprit, «amour et vérité se rencontrent» (Ps 85/84,11). En peu d’années, elle parcourt «une course de géant» (Ms A, 44 v°). Elle découvre que sa vocation est d’être au cœur de l’Église l’amour même. Thérèse, humble et pauvre, trace la «petite voie» des enfants qui s’en remettent au Père avec une «confiance audacieuse». Centre de son message, son attitude spirituelle est proposée à tous les fidèles.

    L’enseignement de Thérèse, véritable science de l’amour, est l’expression lumineuse de sa connaissance du mystère du Christ et de son expérience personnelle de la grâce; elle aide les hommes et les femmes d’aujourd’hui, et elle aidera ceux de demain, à mieux percevoir les dons de Dieu et à répandre la Bonne Nouvelle de son Amour infini. »
    extrait de l’Angelus, Jean Paul II, 24 Août 1997

  11. Chercheur

    Bonjour,

    Vous accusez Benoît XV de franc-maçon : sachez pourtant que c’est lui qui a promulgué le Code de Droit canon de 1917 ! Cherchez l’erreur…

    Chercheur

      • Ragnar Lodbrok

        Dans l’article de Louis:
        1-Son remplaçant, Benoît XV, est un protégé de Rampolla
        2-un pape complice des francs-maçons nomme à nouveau un franc-maçon à la secrétairie d’Etat, le fameux Gasparr
        3-Par conséquent, au sens mystique l’avant-coureur de l’Antéchrist c’est Benoît XV
        4-Benoît XV, le Jean-Baptiste de l’adversaire

        Ce n’est pas dit franchement, mais c’est plus que supposé!
        Cela n’engage que l’auteur de l’article!

        On peut aussi rappeler aussi que Benoit XV a canonisé Jeanne d’Arc, mais a dissous la Sapinière.
        Il a proclamé Bienheureux les martyrs de l’Ouganda.
        Il a aussi maintenu le serment anti-moderniste.
        Pape imparfait? Oui sans doute, mais comme tous plus ou moins!
        Franc-mac? je ne sais pas, mais j’en doute!

    • dalencourt

      Chercheur, je n’ai pas dit que Benoît XV était franc-maçon mais qu’il était entouré de FM et qu’il avait monté les échelons grâce au FM Rampolla. Le code de droit canon qu’il a promulgué était essentiellement le travail de son prédécesseur, Pie X. Benoît XV n’est qu’un avant-coureur, il annonce les Antéchrist sans en être un lui-même.

  12. p'titplum

    @ LouisM
    Merci pour la cassette, mais sorry, je ne comprends pas l’anglais…alors je vous fait confiance pour la traduction car vous semblez de bonne foi. Veuillez me pardonner pour le temps mis à vous répondre. J’ai été très occupée et n’avais pas eu le loisir de lire votre post avant ce soir.

    @clovis

    Excellente cette vidéo de Dieudonné! Cela nous sort un peu de l’étouffoir culpabilisant et du chantage perpétuel auxquels, notons-le au passage, les catholiques sont largement soumis, eux qui seraient à l’origine de l’antisémitisme à en croire les chantres de l’histoire officielle.

  13. geocedille

    Le ministre russe de la défense, en visite officielle en Grèce, vient de signer un accord de coopération militaire prévoyant notemment que la flotte russe pourra faire réparer ses navires dans les chantiers navals grecs.

    La Russie avait passé cet été des accords de coopération avec la république de Chypre afin de pouvoir faire relâche dans le port de Larnaka et d’utiliser la base aérienne de Paphos. L’accord avec la Grèce confirme le fait que la Russie developpe une politique geostratégique basée sur les liens traditionnels au sein de l’orthodoxie chrétienne. Un retour a l’impérium chrétien.

  14. Papy

    Deux très belles citations qui seront très utiles à certains sur ce blog:
    Pape St Félix III cité dans Inimica vis : »c’est approuver l’erreur que de ne pas y résister ; c’est étouffer la vérité que de ne pas la défendre… Quiconque cesse de s’opposer à un forfait manifeste peut en être regardé comme le complice secret. »
    St Athanase, P.G. XXVII, 219 : « Frères, en tant que gardiens des mystères de Dieu, levez-vous et agissez, vous qui avez sous les yeux les destructions que les autres sont en train de perpétrer ! ».

    • geocedille

      Papy, vous faites bien de vous réferer à Saint Athanase qu’on appeles aussi le « phare de l’Orient » (Il etait évêque d’Alexandrie) et la colonne de la foi.
      Ce que j’ai du mal à comprendre c’est que vous l’Eglise de Saint Athanase vous paraisse éclipsée.
      Elle est toujours là, il y toujours un évêque à Alexandrie, le patriarche Théodore II.

    • Franck

      @Papy
      ne tournons pas autour du pot. Je vois clairement que c’est en partie vers moi que vous dirigez vos remarques. J’ai déjà eu l’occasion de lire certains des liens que vous nous communiquez et je ne suis toujours pas devenu Sédévacantiste. Sans doute pour les mêmes raisons que Ragnar, Petros, Jean, Dalencourt, Louis M et beaucoup d’autres ici sur ce blog.
      -Monseigneur Lefebvre
      -Le Mystère d’Iniquité
      -L’Eglise doit rester une
      -Le voyage sans retour du Sédévacantisme.

      Ces notions exigeraient un plus long développement mais elles résument pour moi l’essentiel.
      J’ai eu maintes fois l’occasion de reconnaitre la très grande contribution des sédévacantistes à l’éveil des consciences, je ne doute nullement de la sincérité de leur zèle dans la recherche de la vérité, la qualité de leurs analyses est plus que probantes mais à ce niveau, je ne peux franchir la dernière étape. Entre cœur et raison, une lutte fait rage. La raison me pousse vers vous mais le cœur m’en éloigne. Pourquoi? Ce n’est pas du sentimentalisme mais bien plutôt quelque chose qui a à voir avec la fidélité, l’amour filial. L’obscurité qui nous enveloppe aujourd’hui est une épreuve voulue par Dieu aujourd’hui. S’en soustraire, comme le dit Petros, par une solution intellectuelle rassurante est plutôt le signe d’une démission ou d’un refus. C’est aussi nier la persistance des grâces qui continuent d’exister pour les fidèles sincères (j’oserais dire comme dalencourt, même conciliaires). Croyez-vous sincèrement que Dieu ait donné la « clef » aux seuls sédévacantistes pour sortir de ce tourment qu’il destine justement à SON ÉGLISE? Est-ce Dieu, Est-ce Diable?
      J’ai précédemment montré à travers des cas très spécifiques, la dérive que peut entrainer le sédévacantisme. Je n’insisterai pas sur ce point, car c’est un peu facile, mais je crois sincèrement qu’en larguant la dernière amarre, ce que n’a jamais voulu faire Mgr LEFEBVRE, en refusant le pape « materialiter » vous vous placez Ipso Facto hors de L’Église. Croyez- vous que la grande masse des fidèles soient en mesure d’adhérer ou même de comprendre les thèses sédévacantistes? Croyez-vous que Dieu permette, par cette épreuve, à une poignée d’érudits de trouver seuls le chemin du salut? Je crois moi plutôt que l’obscurité sert à éprouver notre FIDELITE. L’amour Filial, la confiance au delà des incertitudes, la charité, le retour à l’essentiel, la patience. Ce que définit St Paul dans son Épître aux Corinthiens, c’est ce que place notre seigneur au dessus de tous ses commandements. Et c’est ce qu’il nous force à regarder, malgré nous, c’est la substance essentielle de son passage sur terre… Et cette épreuve nous y contraint. Nous tournons comme des rats en cage, tout s’effiloche, nos certitudes, notre bien bienpensance, nos biens amassés (pour certains), seul l’amour nous dit Jésus, seul L’amour nous répète St Paul (autrefois guerrier impitoyable). Cet amour, c’est un regard, une attitude, une volonté, mais aussi et surtout la compassion que nous nous devons les uns aux autres. Pas toujours facile à appliquer, j’en conviens, mais nécessaire, fondamentale, première car, elle, est la seule et véritable « clef ». Rappelez-vous ce que dit le seigneur aux scribes et aux pharisiens…
      En un mot, il ne suffit pas d’avoir la connaissance, de savoir faire le bon diagnostic, mais bien plutôt de connaître et appliquer sincèrement avec discernement ce que nous enseigne le Christ et son Église. Foi, Espérance et Charité.
      J’aurais même tendance à penser comme le suggère Geocedille, qu’il n’est certainement pas dans l’idée de Dieu, de se résoudre à une si faible moisson d’âme. Cette épreuve nous engage, au moins ceux qui la ressentent comme telle, à justement rester fidèle, refuser la division tant voulue et préparez par les ennemis du Christ tout en corrigeant notre comportement. Combien de gens confortablement installés dans leur certitude d’être de bons et de parfaits catholiques se sont éloignés insensiblement de l’esprit de l’Évangile. Nous savons qu’au jugement dernier Dieu sondera le reins et les cœurs, il ne s’agira pas là de lui réciter le manuel du parfait petit catholique….

  15. alain

    Je ne sais si ISON va renaître de ses cendres lors de cette fin d’année, mais pour Mandela cette fois-ci c’est fini!
    http://french.ruvr.ru/news/2013_12_06/Nelson-Mandela-est-mort-0164/

    Et il me semble de plus en plus évident que 2014 sera explosif…

    Début des hostilités Israël-Iran avec un beau false-flag du Mossad avant la Pâque juive lors de laquelle aura lieu la première des 4 lunes de sang de la tétrade 2104/2015?

    Guerre civile en France au mois de juin après la fuite de Hollande et de sa « Marie-Antoinette » le 24/05/14 lors des élections européennes?
    Marie-July Jahenny: « Le 24 mai, il se passera entre les hommes qui se disent vainqueurs et élevés en science, un éclat qui ébranlera cette Grande Ville où le sang a tant de fois rougi le pavé et ce branle ne s’apaisera pas. Tu sais que le nombre 14 a été choisi par Moi.  »
    Tout cela précédé ou accompagné par la plus grande dépression économique de tous les temps et donc par voie de conséquence suivi par la troisième guerre mondiale?

  16. Pingback: Le calendrier de la fin des temps s’accélère | Le Grand Réveil
  17. Papy

    Marthe! ma petite cocotte!!! qu’Est-ce qui ne va pas? Nous feriez-vous une petite crise de » féminismetradi aigue »!???
    Ca se soigne très bien vous savez….. Il est vrai que sur ce blog il y a un tas de virus qui trainent…c’est ça le problème…..
    Et puis parler de « messes basses » en 2013…quel anachronisme!!!!!!
    Bref oubliez les antibios: ils ne servent à rien contre les virus…dites plutôt une bonne dizaine de chapelet…ça calmera peut-être vos ardeurs féminines!
    Dr Papy!!!! (oui Dalencourt faut bien rire un peu non?! et comme Marthe a vu de la lumière…….)

  18. Chercheur

    Bonjour,

    Vous dites ne pas avoir dit que Benoît XV était franc-maçon, mais c’est tout comme, car vous l’avez qualifié de « complice » en disant « Oui vous avez bien lu : 30 ans exactement après le dialogue de Léon XIII, un pape complice des francs-maçons nomme à nouveau un franc-maçon à la secrétairie d’Etat, le fameux Gasparri. »
    Chercheur

  19. Pingback: Passion de l’Église et passion du Christ | Nouvel Ordre Mondial
  20. Pingback: Le calendrier de la fin des temps s’accélère | Le Blog de la Résistance
  21. Pingback: Mandela, une mort programmée ? | Le Grand Réveil
  22. moi

    Votre article part mal dès la début, dans les évangiles, La parole rapportée de Jésus dit:  »Quelle église inventerez vous donc? »
    Il est trop souvent oublié que Rome est tout de même l’assassin de Jésus. Ponce pilate qui se lave les mains, n’a pas les mains lavées par dieu, que je sache. Il existe une autre église, vérédique, qui va avec son époux tout aussi véridique, mais tout ceci est caché. Il faut chercher dans l’histoire ceux qu’on a fait taire…
    Quand à vos chiffres, vous vous mettez sérieusement le doigt dans l’oeil.
    Le 5 c’est la femme, le mystère des codes.
    La véritable apparence actuelle de Jésus dans ce monde.
    Le secret transmis d’époque en époque, mais que franc maçon et église vaticane connaisse au point de traquer cette femme et sa petite famille partout par tout les moyens!
    Ouvrez les yeux au lieu de remuer la m****! c’est indisposant pour le nez et les yeux!

  23. Pingback: La 70ème semaine de Daniel et l’Antéchrist | Le Grand Réveil
  24. Pingback: Le pape et la fin des temps | Le Grand Réveil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s