L’alliance avec Marie en réponse au pacte de sang

En cette fête du Sacré-Cœur, j’invite toutes les âmes de bonne volonté à constituer une alliance avec Marie en réponse au pouvoir de la bête qui désormais se pavane en vainqueur devant nos yeux incrédules et ébahis.

Oui nous avions du mal à le croire et à l’imaginer, moi le premier, et pourtant ils l’ont fait. Dans l’Apocalypse il y a deux bêtes, une qui vient de la mer, l’autre qui vient de la terre. Laquelle est l’Antéchrist ?
Aujourd’hui -et c’est nouveau- il n’y a plus de doute : les deux bêtes sont identifiées.
L’Antéchrist, qui est d’abord et avant tout un système politique, économique, culturel et religieux, se mue à la toute fin en une personne humaine qu’il incarne totalement, et ce au niveau de chaque bête :
la bête de la mer, système religieux universel, est incarnée par le pape François ;
la bête de la terre, système politique complice du religieux, est incarnée par Emmanuel Macron, probable « Messie » des juifs.

Qui est l’Antéchrist ? A priori la bête de la mer, d’une part parce que c’est l’interprétation quasi unanime des exégètes depuis toujours, et d’autre part parce qu’elle a validé le 666 le 27 avril 2014.
En effet il y a 666 mois au jour près entre l’élection du pape Jean XXIII au souverain pontificat et sa canonisation : c’est plus qu’un aveu, une signature, un signe grandeur nature, un cadeau du Ciel. Car le pape Jean XXIII est celui qui convoque le concile Vatican II, point de départ de la « Passion » de l’Eglise. Tous les calculs concernant l’Antéchrist peuvent démarrer au 27 avril 2014 ou trois jours avant, au 24 avril, chute de la croix de Brescia, autre signe donné par le Ciel en guise d’avertissement.

Aujourd’hui les deux bêtes sont alignées et sont à l’apogée de leur puissance : c’est maintenant -ou jamais- qu’elles vont pouvoir faire basculer le monde dans l’ère de Satan, la fameuse ère du verseau, qui bien que déjà commencée depuis peu, va passer en phase active. A moment donné, il faut bien passer à l’acte, que l’invisible devienne visible. Ce qui est valable pour le Ciel l’est pour le maître de l’enfer. Car ce qui est caché sera un jour rendu public, c’est une loi immuable annoncée par Jésus-Christ lui-même.

Or l’iniquité de la bête de la mer est publique : le basculement de l’Eglise dans l’adoration de l’homme et la vénération de solutions humaines en lieu et place des solutions divines sont déjà adoptées par l’Eglise. Pour le pape actuel, les problèmes sont le réchauffement climatique, les inégalités, la pauvreté… et les solutions s’appellent ONU, socialisme (redistribution des richesses), mondialisme, multiculturalisme, égalitarisme… le tout dans le cadre d’une liberté religieuse qui ne cache pas son souhait de rapprochement avec les autres religions… ce que la franc-maçonnerie rêvait, François le fait. Point de règne social de Notre Seigneur Jésus-Christ comme solution à tous ces désordres, ni bien entendu de recours au Cœur Immaculé de Marie, et encore moins de dénonciation vigoureuse de l’état constant de péché dans lequel se complaît le monde entier.

L’iniquité de la bête de la terre est publique elle aussi. Le président Macron est ouvertement socialiste, résolument mondialiste, pro-européen (dans le sens fédéraliste) et surtout… progressiste.
Lors de sa conférence de presse commune avec Vladimir Poutine le 29 mai dernier, Macron a bien insisté sur le fait que la défense des droits LGBT faisait partie « des valeurs de la France » ; ce sont « nos valeurs » a t-il répété au moins deux fois.

Jusqu’à présent, l’Antéchrist-système avançait en mode masqué. Depuis trois ans qu’il est passé en phase publique, les masques tombent.
Les complaisances du pape François pour un système qui repose sur les principales mesures de l’idéologie socialo-communiste sont compréhensibles par tous ceux qui ont un minimum de connaissances, de même que son idéologie de la miséricorde qui donne licence au péché. « L’homme est faible, le péché est inévitable, vous pouvez continuer nous vous donnons l’absolution » disent-ils en substance. Il n’y a que Satan pour dire aux gens qu’ils peuvent pécher sans limite et sans remettre en cause leur situation de péché, il les absoudra à chaque fois.
Ceci est dit clairement par le pape (et non plus à demi-mots) dans sa lettre apostolique Misericordia et misera qui clôturait le jubilé de la Miséricorde (2016), où il reprenait à peu près les mêmes idées avancées dans Amoris Laetitia : « L’expérience de la miséricorde nous rend capables de regarder toutes les difficultés humaines » et « cela requiert, surtout de la part du prêtre, un discernement spirituel attentif, profond et clairvoyant, de sorte que nul ne soit exclu, quelle que soit la situation dans laquelle il vit, et qu’il puisse se sentir accueilli concrètement par Dieu, participer activement à la vie de la communauté, être inséré dans le peuple de Dieu. » (point N°14)
Ces propos sont très clairs et les mots sont forts: ce paragraphe ayant trait à la famille et au mariage, cela veut dire concrètement que l’on ne demande plus aux gens de renoncer à leur situation de péché (divorcés remariés en situation d’adultère, couples en concubinage ou non mariés religieusement, couples du même sexe…) mais au contraire il ne faut pas les exclure et les faire participer activement à la vie de la communauté. Les applications concrètes de ces directives se multiplient, comme à Malte où l’évêque a déclaré que les couples gay unis civilement étaient bienvenus dans l’Eglise, et accepte de leur donner la communion… en attendant de les marier ?
De nouvelles règles, de nouvelles pratiques, une nouvelle morale, pour une nouvelle église…

Une bête donc, en phase avec l’autre.
Car Emmanuel Macron est le digne héritier des socialistes dont il accepte l’héritage pour mieux le continuer. Sachant que, selon l’interprétation de l’Apocalypse de Louise de Jésus, la bête sera caractérisée par la concupiscence. Or nous pouvons noter qu’Emmanuel Macron est en première ligne sur la triple concupiscence :
celle de la chair : il est le chef de file mondial des droits LGBT et à travers lui la France ;
celle de l’argent : l’Europe qu’il veut construire et le mondialisme qu’il défend sont les fruits de la finance apatride mondiale dont il est un des membres (ex-Rothschild) ;
celle de l’esprit (l’orgueil humain), qui se manifeste par son appétence pour le progrès (transhumanisme, recherche génétique…) et son engagement en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, autre dogme de l’homme divinisé à un tel point qu’il croit commander au climat.

Les deux bêtes se rejoignent donc sur la concupiscence de la chair, parvenue elle aussi à son apogée : l’homosexualité et la théorie du genre sont l’aboutissement d’un énorme travail d’inversion des valeurs.
Là aussi depuis que la loi sur le mariage pour tous est passée, donc depuis plus de 3 ans, on assiste à une déferlante exponentielle du traitement normalisé du thème LGBT dans les médias et les contenus audio-visuels : publicités (Schweppes…), films, téléfilms, clips vidéos, séries télévisées… ils sont désormais lâchés et avancent à visage découvert.

On ne m’enlèvera pas de l’idée que cette façon de procéder de la Babylone moderne, cette arrogance dans l’impudicité, cette toute puissance de la perversité élevée au rang de valeur, cette volonté affichée d’inverser les valeurs et d’embrigader les enfants dès le plus jeune âge en leur apprenant à l’école que les idées contraires aux leurs sont des préjugés et des stéréotypes, ce viol permanent de la pensée conçu et orchestré par les plus hautes autorités, ressemblent furieusement aux scènes de joie que décrit l’Apocalypse lors de la mort des témoins :
« Et les habitants de la terre se réjouiront de les voir en cet état, et ils feront des festins, et ils s’enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes auront fort tourmenté ceux qui habitaient la terre. » (Apoc. 11:10).
Ces témoins qui sont-ils, si ce n’est ceux qui sont resté fidèles à l’évangile, au petit livre ?
Oui ces témoins sont considérés comme morts puisqu’ils ont défilé contre le mariage gay et la loi est passée quand même ; ils n’ont même pas daigné considérer une pétition de 400 000 signatures ! Et qu’a fait l’ennemi en réponse ? « Les défilés de la manif pour tous et le regain d’homophobie lors de l’ouverture du mariage aux couples de personnes du même sexe a entraîné une prise de conscience chez les pros de l’audiovisuel » explique un scénariste de fictions télévisées (20 Minutes du 23 juin 2017). Vous voyez comment ils s’envoient des présents ? A coup de films, de séries, de publicités qui étalent leur engagement en faveur des LGBT pour normaliser ces pratiques dans l’esprit du public. Et ce, ils le disent clairement, depuis que la loi est passée. Pour eux, nous sommes morts
Et les festins ne sont-ils pas représentés par la marche des fiertés (ou Gay pride) qui aura lieu demain 24 juin à Paris, après une « très militante Pride de nuit » qui défilera ce vendredi soir dans la capitale ?
Le jour de la fête du Sacré-Coeur !
La fierté d’être dans le péché le plus grave… c’est dégoulinant de perversité, il n’y a que dans le monde de Satan que l’on peut être fier de son vice et le revendiquer comme un droit !
Il n’y a qu’à la période de l’Antéchrist que les idées peuvent être autant démoniaques sans plus aucune retenue.

Oui les témoins sont morts -ou considérés comme morts- depuis 3 ans, et cela correspond à la mort concomitante de l’Eglise depuis le 27 avril 2014, puisque les bêtes règnent en maître et que leurs contradicteurs ont été totalement annihilés. Du passage en force de la loi sur le mariage gay à l’interdiction de remettre en cause leurs dogmes (loi Gayssot et suivantes) jusqu’au délit d’entrave numérique à l’IVG, la contradiction est devenue tellement limitée qu’elle est presque invisible. Et je ne parle pas du silence assourdissant de l’Eglise sur ces sujets, c’est même pire puisque le pape actuel, on l’a vu, encourage subtilement mais sûrement ce nouveau mode de vie et ce nouvel état d’esprit. Complicité ? Non trahison, la pire des trahisons qui soit, celle de l’esprit.
Les 3 ans et demi de mort des témoins correspondent aux 3 ans et demi de règne de la bête, c’est la même chose. C’est pourquoi la 6ème période s’achève par la résurrection des témoins et l’ouverture de la septième et dernière trompette (et période).
Car la septième c’est la chute de Babylone.

 

Le pacte de sang

Certains hommes passent un pacte avec Satan pour obtenir puissance, argent, pouvoir, mais aussi capacité de destruction de leurs ennemis ou puissance destructrice tout court. Quelle que soit la faveur demandée à Satan, une des contreparties qui sera demandée consistera en un pacte de sang : la destruction et la mort sont des passages obligés pour ceux qui veulent s’allier avec le diable.
Il ne s’agit pas de légendes, d’imagination fertile ou d’abus de films d’horreur ; les pactes avec Satan existent depuis toujours, les auteurs les plus sérieux ont traité du sujet en épiant les manœuvres de l’ennemi, les exorcismes ont permis de connaître de multiples détails.
Un pacte avec Satan est une alliance, comme un mariage entre deux individus, et comme tout mariage il y a des engagements communs. Les francs-maçons les plus haut gradés contractent de tels pactes devant l’autel de Satan, le baphomet, lors de cérémonies occultes où ils dialoguent avec Lucifer et reçoivent des instructions.
Non seulement ils vendent leur âme au diable, mais ils s’engagent de leur plein gré dans un chemin souvent irréversible. Investis d’une réelle puissance de nuisance, ces hommes et ces femmes se croient invincibles, surtout s’ils ont reçu des promesses de la bouche du diable en personne. Je suis persuadé qu’Hillary Clinton avait reçu la promesse de la victoire, c’est pourquoi ils n’avaient pas jugé bon de truquer les élections : d’abord c’est risqué, et puis c’était inutile. C’est pourquoi la victoire de Donald Trump ne pouvait être qu’une intervention divine qui a pris de court Satan, et toute sa clique avec lui. Cela ne fait pas de Trump un saint ni même un membre du camp de Dieu, mais plutôt un instrument de division de l’empire du démon, et probablement un des acteurs qui précipitera sa perte.
Comme toute alliance, le diable exige un signe distinctif qui montre visiblement l’engagement de son disciple : souvent une bague, un anneau, figure du mariage de sang contracté.

Emmanuel Macron porte deux anneaux, un à chaque main. Il explique que le second anneau est un second signe de son mariage. Oui mais pas avec Brigitte, c’est l’objet du premier anneau.
Non, le second anneau est le signe visible de son pacte avec Satan, qui est effectivement un mariage. Un pacte de sang.
Sa femme, Brigitte Macron, porte elle aussi un anneau qui montre son probable engagement auprès du diable, puisque cette bague a la forme d’un serpent qui fait six fois le tour, enroulé à l’auriculaire de sa main droite. Depuis la Genèse, tout le monde sait que le serpent est la représentation du diable, de même que le dragon.

Emmanuel Macron est chargé par la synagogue de Satan de concrétiser son engagement :

1) Il est né un 21 décembre ; c’et la date retenue il y a 5 ans pour signifier la fin du monde chrétien. Pour cela il fallait que la synagogue investisse d’abord le Vatican : ce fut fait deux mois après et le travail effectué par le pape François en quatre ans est remarquable : il est maintenant tout près de basculer dans la nouvelle religion universelle à laquelle ils nous préparent depuis longtemps.
Le rôle de Macron sera de terminer le boulot d’un point de vue politique, c’est à dire de mettre fin définitivement à un monde aux valeurs basées sur le catholicisme. Nous avons vu que ce travail est déjà bien avancé, presque abouti, mais il y a là aussi un basculement à réaliser.

2) Il a 39 ans : ceci correspond aux 39 livres de l’Ancien Testament, comme les 39 marches : la 40è c’est le Nouveau Testament, autrement dit le Messie. Il doit donc à priori permettre la venue du Messie des juifs durant sa 40ème année donc avant le 21 décembre 2017. A une date qui, selon moi, devrait correspondre aussi à l’année juive 5777.

3) Justement, les rabbins expliquent que le Messie sera le sauveur du monde en mettant fin aux guerres ; encore faut-il qu’il y ait guerre.

4) Nous saurons donc à priori très vite si dans l’esprit de la synagogue de Satan Emmanuel Macron incarne le Messie (ce qui expliquerait son prénom : Emmanuel « Dieu avec nous« , son nom qui est l’anagramme de Monarc, et le fait que les rabbins annoncent que la délivrance viendra de la France ; or qui peut les délivrer si ce n’est le sauveur), ou s’il est la figure du Messie en tant qu’entité collective, cette entité étant alors le sionisme parvenu au faîte de sa puissance et pouvant enfin le révéler au monde.

Le voilà le pacte de sang : créer cette guerre généralisée qui permettra au Messie de se faire connaître et s’imposer, selon le bon vieux principe du choc et du traumatisme des techniques de Mind Control.
De quelle façon, dans quels pays, à quel moment ?
Nous n’en savons trop rien, mais il est clair que dans leur esprit un changement de civilisation s’impose, et si je ne me trompe sur le calendrier, ceci devrait arriver très vite maintenant.

C’est ce qu’ils appellent la chute de Babylone.
Il faut d’une part éradiquer ce qui reste du christianisme (par exemple le calendrier, qui compte les années depuis la naissance de Jésus-Christ, entre autres choses) : il est donc nécessaire de traumatiser suffisamment les catholiques et les orthodoxes pour qu’ils ne s’opposent plus au Nouvel Ordre Mondial quelles qu’en soient les composantes; pour cela le pape est très utile.
Il faut d’autre part éliminer leurs alliés qui peuvent devenir gênants : les protestants, qui malgré la perte de leur foi restent attachés à Jésus-Christ, mais aussi les musulmans qui leur ont permis d’étouffer la chrétienté ; il faut les mettre au pas et les impressionner suffisamment pour pouvoir, au minimum, reconstruire le Temple à Jérusalem. Et enfin un certain nombre d’athées et de francs-maçons seront aussi dans le collimateur : leur élimination sera la manière dont Satan les remerciera de leur précieuse collaboration.
Tout ceci correspond à peu près aux écrits du plan Pike et à la véritable façon de faire de Satan : ses disciples et les populations sous sa coupe seront récompensées par un bain de sang au moment où elles croiront avoir atteint le Nirvana.

Pour simplifier, les loups vont se battre entre eux, les méchants vont s’entretuer, reproduisant à nouveau certains célèbres épisodes de l’Ancien Testament. Ils vont se punir eux-mêmes, méthode déjà utilisée par Dieu pour éradiquer les méchants et supprimer le règne de l’iniquité.

Ceci correspond pour nous également à la chute de Babylone.
De notre côté, nous appelons Babylone l’ex société chrétienne qui s’est progressivement paganisée, apostasiant son Dieu et remplaçant son règne par celui de l’homme-dieu. Bref aujourd’hui le monde entier. Cette société perverse de « chiens, d’empoisonneurs, d’impudiques, de meurtriers, d’idolâtres et de menteurs » (Apoc. 22:15) n’aura que ce qu’elle mérite. Qu’elle soit châtiée par elle-même ou par des cataclysmes naturels, ou par les deux, peu importe. Ce qui est annoncé s’accomplira.

Alors guerre ou pas guerre ? C’est à la Sainte Vierge de trancher.
Mais nous savons qu’à un certain moment, elle ne pourra plus arrêter le bras de son Fils ; et alors les malheurs annoncés à la Salette s’accompliront.

Et le Messie de la synagogue de Satan (Emmanuel Macron) censé mettre fin à la guerre qu’ils auront eux-mêmes provoquée, se présentera comme le sauveur du monde.
Alors s’accomplira la prophétie de la Salette « Voici la bête avec ses sujets, se disant le sauveur du monde. Il s’élèvera avec orgueil dans les airs pour aller jusqu’au ciel ; il sera étouffé par le souffle de saint Michel archange. Il tombera, et la terre qui, depuis trois jours sera en de continuelles évolutions, ouvrira son sein plein de feu ; il sera plongé pour jamais avec tous les siens dans les gouffres éternels de l’enfer ».
Pour qu’il se dise le sauveur du monde, et s’élever dans les airs (parvenir à une reconnaissance mondiale) il lui faut une guerre. Les rabbins disent la même chose. Donc ils vont la provoquer, et l’auraient déjà fait s’ils n’avaient pas les épines dans le pied que sont les incontrôlables Trump et Poutine. C’est pourquoi je dis que la Sainte Vierge, la Femme dans le ciel, sera la maîtresse du jeu, et que nous ne pouvons pas savoir ce qui va se passer, car ce n’est plus la synagogue de Satan qui dirige les opérations. Elle est déjà dans le ciel mais on ne la voit pas.
Que le Ciel utilise les méchants pour qu’ils se punissent eux-mêmes en s’entretuant est très probable. Reste à voir dans quelles conditions et pour combien de temps.

Quant à la terre, cela fait trois ans (= les trois jours) qu’elle est effectivement en pleine évolution. Du côté moral, on l’a vu avec les LGBT, du côté religieux avec la terrible évolution de l’Eglise sous Bergoglio, du côté des éléments naturels aussi : le dérèglement climatique et les signes dans le ciel sont bien pour le coup, des signes du Ciel.

 

L’alliance avec Marie

Que devons-nous faire ? Ne pas nous en mêler. Quitter Babylone (c’est à dire cette société moderne, et surtout sa façon de vivre et son état d’esprit) au plus vite :
« Sortez de Babylone mon peuple, de peur que vous n’ayez part à ses péchés, et que vous ne soyez enveloppés dans ses plaies » (Apoc. 18:4)

Qui est concerné ? Toutes les âmes de bonne volonté.
« Avoir bonne volonté, c’est avoir envie de bien faire, vouloir tout ce que le Bon Dieu veut » (Récits évangéliques illustrés)
Et le Bon Dieu veut que nous passions par Marie : « c’est toujours par Marie que passe Jésus pour se donner au monde. La loi est la même aujourd’hui qu’au jour de l’Incarnation. » (Mgr Gaffre)

Chacun d’entre nous, nous allons répondre point par point aux bêtes :
Nous allons répondre au pacte de sang par un pacte d’amour.
Nous allons contracter un mariage avec le Ciel.
Nous allons passer une alliance avec Marie.

Marie est la porte du Ciel, l’aurore du soleil de justice, l’étoile du matin.
Nous sommes arrivés au matin du grand jour, du jour du Seigneur, de ce jour qui fait trembler les hommes, les animaux et même les montagnes.

Nous ne devons plus appartenir au monde.
Notre seule raison d’être est de sauver notre âme et d’aider les autres à sauver la leur, en priant pour les âmes des pécheurs, en se sacrifiant pour elles, en portant la bonne nouvelle pour les convertir.
Les justes et les ouvriers de la dernière heure qui les rejoignent n’ont pas à se préoccuper de leur vie matérielle ; ils savent qu’ils passeront tous les obstacles parce que le Seigneur leur a fait la promesse de les protéger spirituellement lors des tribulations. Ils savent que les épreuves et les souffrances de ces tribulations sont le passage obligé pour purifier leur âme dans le sang de l’Agneau et mériter ainsi la Félicité, la joie de rejoindre Jésus et Marie au ciel.

Nous devons craindre pour notre âme, nous devons redouter ceux qui peuvent tuer l’âme, et non pas ceux qui tuent le corps sans atteindre l’âme. Cette race perverse et son matérialisme idolâtre, cette façon de vivre impure et impudique, cette mentalité imbue de son confort matériel et du refus de la souffrance, cet état d’esprit aux valeurs inversées sont bien plus dangereux pour l’âme qu’une troupe d’envahisseurs.

Demandez à Marie de vous protéger de ce monde, de cette mentalité, de cet esprit. Pas de sauvegarder votre maison, votre voiture, votre argent, votre nourriture… « C’est tout cela que recherchent les païens. Votre Père du ciel sait que vous en avez besoin ; aussi, vous, cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice*, et le reste vous sera donné par surcroît. » (Matthieu 6:33)
* Justice ici est employé dans le sens de vertus

Voilà les termes de notre alliance avec Marie : que chacun lui demande de l’aider à combattre le péché, à devenir pur, humble et chaste, à chasser le péché de sa vie, à multiplier les gestes de charité envers le prochain.
Demandons-lui le courage de la pénitence et du sacrifice pour expier et réparer nos péchés, demandons-lui la force d’aller chercher régulièrement les secours spirituels indispensables, à commencer par la fréquentation assidue des sacrements : confession et assistance au saint Sacrifice de la Messe.
Demandons-lui de vivre selon l’esprit et non selon la chair, demandons-lui la joie d’être rempli du Saint-Esprit, ce bonheur de l’âme sans comparaison avec les joies de la chair.

Consacrons nos personnes, nos âmes, nos familles au Cœur Sacré de Jésus, dont c’est la fête aujourd’hui, ainsi qu’au Cœur Immaculé de Marie. Ils sont indissociables.

Et surtout rendons grâce au Seigneur continuellement, remercions-le pour ses bienfaits :
« Il est vraiment juste et nécessaire, c’est notre devoir et notre salut, de vous rendre grâce toujours et partout » nous dit chaque préface.

Armés ainsi, non seulement nous traverserons les tribulations sans encombre, mais nous saurons aussi affronter les bêtes (et leur esprit !) avec une redoutable efficacité.

 

Pour télécharger le fichier pdf de l’article cliquez sur ce lien : L’alliance avec Marie en réponse au pacte de sang

Illustration : l’anneau de sainte Jeanne d’Arc, le symbole de la sainte alliance avec Jésus et Marie.

Publicités

1 054 Commentaires

    • Clofer

      ça aussi, c’est le début du châtiment ! Les victimes n’étaient pas innocentes. Les vieilles fractures ne sont pas réduites et ces gens montrent leur vrai visage de haine. Je dois me dire qu’il faut prier pour eux car je suis aussi pécheur. On va essayer !
      Le pire, c’est que dans l’inconscient collectif et dans les merdias, le méchant a toujours été Franco, malgré les atrocités commises par les anars contre le clergé espagnol. Tout ça parce que les people de l’époque, les BHL d’avant la WW2, sont allés là-bas.

      • yoo

        Ce n est pas le cas des espagnols qui n ignorent pas les pires exactions commises par les républicains rouges deja sous la seconde république espagnole contre le clergé. D une cruauté.aussi génocidaire que contre les vendéens sous la terreur.

  1. Néophyte

    Pour l’amour du ciel, vous les « anciens », ayez pitié de ceux et celles (dont je fais partie) qui n’ont pas reçu d’éducation chrétienne!
    Vous n’imaginez pas le « pédalage » qu’il nous faut faire, heureusement aidé par la grâce divine, sinon, tous seuls, on y arriverait pas.
    Alors aidez-nous, enseignez-nous avec charité et compassion, mais sans jugement!
    Moi aussi, dans mes premiers élans vers Dieu je suis allée rue du Bac, prier et me munir de la fameuse médaille.
    Moi aussi, je les ai faites bénir par une sœur.
    Je ne savais rien!
    Mais Dieu sait ce qui fait notre cœur et la sincérité qui l’habite…heureusement
    En ces temps troublés, il est plus que jamais important de ne pas juger, mais d’aider et d’enseigner ceux qui ont la bonne volonté.
    C’est à mon sens l’une des raisons d’être de ce blog qui nous est si cher, à nous les nouveaux : on apprend, on corrige, on comprend mieux….
    Moi je ne sais pas ce que c’est que d’avoir toujours vécu avec la foi, comme vous. Je découvre!
    Alors imaginez-vous un instant à la place de ceux qui « débarquent »….Comme les enfants, ils font des bêtises.
    En toute innocence, cependant.
    Et le Père, la Mère, doucement, les éduquent.
    Mais les frères doivent le faire aussi, avec bienveillance et douceur. C’est dans Saint Paul, je ne sais plus où…
    Trop d’intransigeance tue la bienveillance et abîme l’amour je crois
    Que le Saint Esprit nous éclaire toujours!

    • Souri7

      « Tes exigences sans amour me découragent ;
      Ton amour sans exigence me diminue ;
      Ton amour exigeant me grandit »
      — St Jean Bosco

      Oui, Néophyte belle plante, la charité avant toute chose… Sinon, nous ne sommes rien. C’est dans St Paul aussi.

    • dalencourt

      Nous sommes exactement dans les circonstances de la parabole des ouvriers de la dernière heure : les premiers, qui ont ployé sous le fardeau toute la journée, sont jaloux des derniers, qui reçoivent la même récompense (la vie éternelle) alors qu’ils viennent d’entrer. La parabole dit que les premiers râlent et manquent de charité… exactement ce qui se passe (mais ils ont quand même aussi la récompense finale). Soyons donc indulgents entre nous et travaillons effectivement TOUS celle qui est la plus grande des vertus, selon saint Paul : la charité.
      Une petite précision cher Néophyte : nos positions souvent directes et péremptoires sont aussi d’excellents moyens d’éducation et de formation : c’est un peu brutal mais très formateur ; surtout, cette façon de s’exprimer est inhabituelle dans le relativisme ambiant. Nous ne changerons donc pas de discours, mais j’appelle chacun à y mettre un petit peu plus les formes : la douceur et la bienveillance n’empêchent pas la fermeté, tout est dans la façon de le dire.

      • Clofer

        Tout à fait cela !
        L’église conciliaire est peut être une entrée en matière plus douce mais on a parfois besoin de se faire « asséner » des certitudes ! Dans un autre registre, les confessions trop rares que j’ai faites ont toujours été bien soft dans l’église conciliaire, jusqu’au jour où un abbé de la FSSPX m’a vraiment mis les points sur les « i », et croyez moi, cela a été fort bénéfique.

    • claude duit

      La souffrance fait partie de l education d un bon chretien et apres viens le repos eternel avec LE CHRIST JESUS en comtemplant sa gloire eternel avec tous ceux qui vous sont chere a votre coeur car le croyants sanctifiera le non croyant vis a vis du mariage en tout cas JESUS EST AMOUR INFINI ET EST EN CHACUN D ENTRE NOUS POUR CEUX QUI L INVOQUES AVEC AMOUR ET CALME et ainsi plus rien ne vous atteindra car ce n est pas notre propre volonte mais bien CELLE DU PERE ETERNEL QUI A VOULUS NOUS GRACIE PAR AMOUR

  2. Anne-Marie- Renée

    Chers tous et cher Louis ! Je voulais vous raconter une histoire simple…..Dans un petit village du sud de la France (Lambesc)….Quand je suis arrivée, il y a longtemps ( je n’y suis plus depuis longtemps)….Il y avait une fontaine….Les gens venaient avec des bouteilles en puiser…. En ???? Je ne sais plus a été installée une pancarte : EAU NON POTABLE. Depuis,j’y suis passée, hier était marquée : EAU DANGEREUSE…. Ben oui, ILS nous conditionnent un max… Ne vous laissez pas piéger! Dans l’AMOUR du Père ! Anne-Marie

  3. Souri7

    Benoît XVI
    Discours du 31/05/2006 devant la grotte de Lourdes dans les Jardins du Vatican
    (trad. © copyright Libreria Editrice Vaticana)

    « Là où arrive Marie, Jésus est présent.

    En la fête de la Visitation de ce jour, comme dans toutes les pages de l’Évangile, nous voyons Marie docile aux desseins divins et dans une attitude d’amour prévoyant pour ses frères. En effet, l’humble jeune fille de Nazareth, encore surprise de ce que lui a annoncé l’ange Gabriel – c’est-à-dire qu’elle sera la Mère du Messie promis – apprend que sa parente âgée, Élisabeth, attend elle aussi un enfant dans sa vieillesse. Sans hésiter, elle se met en chemin, souligne l’évangéliste (cf. Lc 1, 39), pour arriver « en hâte » à la maison de sa cousine et se mettre à sa disposition dans un moment de nécessité particulière.

    Comment ne pas remarquer que, dans la rencontre entre la jeune Marie et Élisabeth, désormais âgée, le protagoniste caché est Jésus ? Marie le porte dans son sein comme dans un tabernacle sacré et l’offre comme le don le plus grand à Zacharie, à son épouse Élisabeth et également à l’enfant qui se développe dans le sein de celle-ci. « Dès l’instant – dit la mère de Jean-Baptiste – où ta salutation a frappé mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en mon sein » (Lc 1, 44). Là où arrive Marie, Jésus est présent. Celui qui ouvre son cœur à la Mère rencontre et accueille le Fils et il est envahi par sa joie. Jamais la véritable dévotion mariale ne dissimule ni ne diminue la foi et l’amour pour Jésus Christ notre Sauveur, unique médiateur entre Dieu et les hommes. Au contraire, se confier à la Vierge représente une voie privilégiée, vécue par de nombreux saints, pour se placer à la suite du Seigneur de façon plus fidèle. Confions-nous donc à Elle avec un abandon filial ! »

  4. laurent35

    Fait marquant du 11 juillet : le motu proprio « Maiorem hac dilectionem » du Pape François

    Source : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/07/motu-proprio-maiorem-hac-dilectionem.html
    « Le Pape François a rendu public aujourd’hui un Motu Proprio, avec application immédiate, établissant un nouveau critère pour les béatifications et canonisations : l’offrande de la vie. Ce nouveau «cas d’espèce» s’ajoute aux deux situations déjà prises en compte dans les dossiers : le martyre, et l’héroïcité des vertus. Ce document, qui fait suite à des débats tenus lors de l’assemblée plénière de la Congrégation pour les causes des saints en septembre 2016, élargit donc les possibilités d’enquête tout en établissant des critères canoniques très précis.

    «Maiorem hac dilectionem», «Il n’est pas de plus grand amour» : c’est le titre, en latin, de ce Motu Proprio, en ligne uniquement en italien et en latin. Il s’inspire du texte de l’Évangile selon saint Jean : «Il n’est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis». Cette notion «d’offrande de la vie» peut ouvrir la voie à la béatification et à la canonisation de personnes qui n’auraient pas été tuées «en haine de la foi» à proprement parler, mais qui auraient donné leur vie dans le service de la charité. »

    Et voici l’avis du journal The Remnant :
    Pope Francis Opens Door to Non-Catholic Saints
    http://remnantnewspaper.com/web/index.php/articles/item/3278-pope-francis-opens-door-to-non-catholic-saints

    Le choix de la date ne me semble pas anodin : 10 ans et 4 jours après le motu proprio Summorum Pontificum de Benoît XVI, comme pour l’éclipser. Et le jour, un 11. Benoît XVI avait lui aussi choisi son jour, le 7/7/2007 = 777.

  5. Odile

    Monsieur Dalencourt j’ai relu votre editorial sur ‘La fin est proche et il faut s’y préparer » .Je comprends mieux que vous attendez un événement lié à l’eau comme du temps de Noe . Plusieurs barrages dans le monde sont dangereux et risque de s’écrouler Sans compter les pluies. abondantes qui surgissent soudainement Beaucoup de gens deviennent des zombies et ne veulent rien entendre tant pis pour eux . ! Il y a aussi des gens qui restent à votre écoute et je constate qu’ils sont nombreux attendent comme moi avec impatience vos nouveaux éditoriaux . ils nous permettent de réfléchir et de rester éveillés En participant ou lisant les commentaires qui forment une communion de pensées à la fois spirituelle tournée aussi vers la realite des événements du quotidien qui sont hélas de plus en plus durs et pour certains difficiles à supporter Gardons la foi le seigneur est avec nous . Ils n’auront pas toujours le pouvoir . Babylone va finir par s’ecrouler!

      • Jaguar

        Pour mémoire, cette croix n’était plus (hélas) entretenu depuis des années, à une époque le site était magnifique et il se célébrait des messes à sa base, il existait aussi un autel, une charge explosive des marxistes de l’ETA le fit voler en éclats… Et pour les « victimes » gauchistes présentes qui applaudissaient, bien fait pour leur gueule !

    • Eulàlia

      La gauche espagnole a bien de la chance. La droite aussi, si l’on considère que M. Rajoy est de droite, ce qui n’est pas mon cas. Le prétexte de l’antifranquisme (qui n’est sans doute pas qu’un prétexte, puisque, antifranquistes, ils le sont toute façon) leur permet, sans même choquer les « catholiques », de montrer au grand jour leur christianophobie, d’abattre tranquillement toutes les croix qu’ils désirent, pour peu qu’elles datent du XXe siècle (et même d’avant : les emblèmes des Rois Catholiques ne sont-ils pas aussi ceux de Franco ? Quelle horreur : les communistes vont se sentir mal dans leur peau !)
      Triste España, sin ventura, todos te deven llorar.

  6. Yato

    Cher Louis,

    Je complète ici mon propos sur l’immigrationnisme. Libre à vous de le publier ou non, bien entendu.
    Sous prétexte d’accueillir des réfugiés venus de pays en guerre, il me semble qu’on a ouvert en grand les vannes à l’immigration africaine en particulier. Que veulent les think tanks, les hommes d’affaires et les sociétés secrètes qui entraînent l’Occident dans cet immigrationnisme effréné ? On parle de raisons économiques, de grand remplacement ou d’une nouvelle humanité métissée, qui serait plus facile à réduire en servitude. Moi je crois qu’il y a des personnes très puissantes (Soros en est l’emblème) qui veulent détruire l’Occident chrétien et éradiquer le christianisme universel, apostolique et romain. Cela passe par la destruction de la famille, de la société et des Etats-nations. L’efficacité de l’immigration massive, à ces fins, n’est plus à démontrer (voir la chute de l’Empire romain). Et il y a un esprit mauvais derrière tout ça.
    J’ajoute qu’à mon avis, l’Evangile nous appelle à des œuvres de miséricorde individuelles et non pas à accueillir toute la misère du monde. C’est un point très important. « Les » migrants, « les » réfugiés, au-dessus d’un certain seuil, ce n’est plus de la charité, c’est un suicide collectif dont nous peut-être, mais nos enfants à coup sûr, serons les premières victimes.

    • Claude Germain V

      @Yato , si nous passons pour des égoïstes en fin de compte aux yeux de qui ?????? que Dieu ait pitié de nous . Mais imaginons en 39/45 35 ou 40 millions de français en train de se sauver hors frontière ?? , même si la majorité n’etait pas combattante et très courageuse , et Dieu sait si les nazis a leur manière étaient féroces , et bien NON !!!! le peuple de LA VRAIE FRANCE est resté sur ses terres nourricières de naissance et est RESTE SUR PLACE …………et que l’on vienne pas nous emmer…er et culpabiliser..avec une soit disant menace de X ou de Y , combien de français fusillés …Mon père lors d’un premier mariage blanc a aidé sa première épouse a passer la guerre en zone libre et en toute tranquillité lui ayant donné son nom par mariage et en urgence , parce qu’elle était de religion mosaïque cela en 1938 , 6 mois après il partait se battre a la déclaration de guerre pour rester ensuite 4 1/2 dans un stalag ……en 47 il divorçait et je n’ai jamais demandé d’indemnité a quiconque pour cela parce que cela était normal , humain et chrétien ..Et moi bien plus tard je suis venu au monde dans la pure religion catholique …….Alors messieurs les migrants , battez vous chez vous et arretez , avec la complicité des Soros , Macron , Bruxelles et compagnie de venir nous envahir et de profiter de notre sueur ……BATTEZ VOUS !!!!! puisque vous venez en majorité en tant que pseudos hommes chez nous nous imposer vos coutume et votre religion satanique …BATTEZ VOUS COURAGEUSEMENT CHEZ VOUS !!!!!! sur votre sol comme l’ont fait les miens ….Dieu la aussi vous jugera …….

    • Kori

      Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites, j’en ai fait la même analyse…
      La charité ce n’est pas de mettre en danger sa propre existence et celles de ceux qui nous sont chers.
      Et pour avoir vécut plus de 10 ans en Afrique, en tant que femme blanche de culture occidentale je peux vous dire que vous n’avez rien vu.

    • Souri7

      A CETTE fin, le sens de l’Evangile a été tordu par la fausse église. Oui, je confirme aussi.
      Mais n’oublions pas que Dieu est Juste et Bon, et que de tout mal, Il sait faire sortir un Bien! N’oublions surtout pas non plus que les dirigeants et le peuple français n’ont pas toujours été dignes d’être favorisés de la protection de Dieu. C’était dans le testament de St Rémi, non?…
      Et de toute façon, l’ennemi est là, quel qu’il soit, pour nous entraîner au combat des vertus principalement.

  7. dalencourt

    Le Figaro de ce jour : « Macron veut sortir Trump de l’isolement »
    Nous savons tous qu’Emmanuel Macron est le chef de file du Nouvel Ordre Mondial, non pas le Messie mais plutôt un nouveau roi David (le Messie étant le peuple juif sioniste, qui fait « le travail de Dieu »). Par conséquent, il est essentiel de bien écouter et regarder ce que fait et dit Macron car il n’agit que selon les instructions de ses maîtres.
    Via Macron, on sait donc ce que veulent faire les véritables maîtres du monde.
    Par conséquent, de deux choses l’une :
    1) soit ils ont décidé de composer avec Trump ; ils n’ont pas le choix, n’ont pas réussi à le virer, ont renoncé à le tuer, et le calendrier avance… donc Macron a été chargé de « faire la paix » avec lui et de montrer que le N.O.M. l’a accepté provisoirement dans ses rangs ; ce qui expliquerait la proximité volontaire de Macron envers Trump.
    2) soit, comme ils ont besoin des Etats-Unis, qui est leur pays numéro 1 (avec l’Europe) pour réaliser les basses manoeuvres, Macron agit comme il aurait fait pour Hillary. En d’autres termes, ils appliquent le plan tel qu’il était prévu (l’invitation du président des Etats-Unis avait été lancée avant l’élection américaine, donc ils escomptaient à l’époque inviter Hillary), en espérant que le président jouera le jeu.

  8. Sophie

    Melania Trump immaculée de rouge pour sa 1ère visite à l’Hopital Necker.
    L’Angela Merkel et le Macron unis à l’Elysée pour parler laïcité/intégration et blabla
    The Beast ( la limousine de Trump ) lâchée en plein Paris
    Étrange journée ..
    La veille, ce bloc de glace qui se détache .. Au moment où les Elites nous gavent à propos du Climat ..

    • dalencourt

      Vous devriez relire sur ce sujet les pages 66, 67 et 68 du Traité du Saint-Esprit de Mgr Gaume qui vous donnera un éclairage plus théologique mais aussi plus juste sur ce sujet, auquel il manque ici la dimension spirituelle.

  9. JaganM

    à découvrir l’excellente analyse de Pierre Hillard sur le mondialisme qui va main en main avec la Synagogue et d’autres basses officines , en trois videos – entretiens:


    Paix du Christ

  10. Anne-Marie- Renée

    Louis, dans la nuit de mardi à mercredi, j’étais dans mon lit, avais laissé la fenêtre de ma chambre grand-ouvert…Je ne sais pas l’heure qu’il pouvait être et j’ai entendu des sons….souffle, une sorte d’orgue comme si c’était une respiration. Ce bruit , une voisine m’en avait parlé il y a quelques mois…Incapables nous étions de savoir ce que c’était. Peut-être un farfelu qui met sa clim…Que nenni ! J’ai eu la réponse . Il s’agit du son d’une conque. Vous rappelez-vous que j’avais cherché, il y a quelques semaines le sens de la conque ( relatif à un « tableau »que j’avais vu) . La conque est le symbole de la victoire de la Vérité. Voilà, Louis, je n’en dirai pas plus ! Fraternellement . Anne-Marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s