La nuit du 14 au 15

10-plaies-egypte

Nous ne sommes pas à la fin des temps, nous sommes à la fin de la fin des temps. C’est-à-dire que nous vivons les derniers mois avant le retour du Christ, le jugement dernier et la Jérusalem céleste : un nouveau ciel et une nouvelle terre donc la fin du monde ou du moins de CE monde.

Apocalypse veut dire Révélation. Les secret du livre de l’Apocalypse ne se dévoilent que petit à petit et au dernier moment. Page après page.
C’est pourquoi les lecteurs qui suivent ce blog m’ont vu, à plusieurs reprises, modifier l’approche ou le sens de certaines interprétations. Ce ne sont pas des erreurs, ce sont des ajustements. Les erreurs proviennent plutôt des conclusions hâtives formulées dans certains articles, avec la manie de vouloir d’une part donner des dates et d’autre part lier un événement à ces dates. Démarche dangereuse, approximative, incertaine et sujette à caution. L’orgueil intellectuel de celui qui pense avoir compris.

Mais ces petites erreurs de parcours ne remettent pas en cause le cadre général ni la compréhension du plan divin. Je m’abstiendrais à l’avenir de donner des dates trop précises pour m’en tenir à des périodes ou des plages de dates surtout que, nous le savons, « Nul ne connaît ni le jour ni l’heure ».

L’Apocalypse est le dernier livre des saintes écritures, la bible. Par conséquent, c’est dans la bible que nous trouverons les explications et les événements qui nous permettront de reconstituer le scénario final de la fin des temps.
Parmi tous les événements relatés dans l’Ancien Testament, l’un d’entre eux est particulièrement instructif pour notre époque : la première Pâque.

 

La première Pâque : nuit du 14 au 15 Nisan

La première Pâque correspond à la dixième plaie d’Egypte. C’est à ce moment-là que Pharaon va céder et laisser les hébreux partir. C’est la nuit de la libération, du passage. Etymologiquement, Pâque veut dire passage.

A ce sujet, il est significatif que soit sortit au cinéma le 29 octobre dernier un film intitulé « The Giver » (en français : « Le Passeur ») où le personnage principal s’appelle Jonas. Sans compter que l’histoire est digne des meilleurs romans Orwelliens. Satan nous prévient à sa manière, à nous de savoir décoder ces messages.

Donc la première Pâque a lieu la nuit du 14 au 15 Nisan nous dit la Bible.
Dieu avait donné auparavant ses instructions à Moïse, notamment d’acheter le 10ème jour de Nisan un agneau mâle âgé d’un an, que l’on immolerait au soir du 14. On devait le manger dans la nuit, prêt à partir, la ceinture nouée et les sandales aux pieds, pendant qu’à minuit l’ange exterminateur passait mettre à mort tout premier-né d’Egypte, ceux des hommes comme ceux des animaux. Puis c’est la fin de l’exil, le départ pour la terre promise.

Il y a une symbolique évidente avec la seconde Pâque, celle où l’agneau divin est lui aussi immolé avant de ressusciter dans la gloire. C’est la première Rédemption.

Nous nous apprêtons à vivre la troisième Pâque et la seconde rédemption de l’humanité, la dernière, avant le Jugement dernier.
Par conséquent il convient de noter avec précision ces dates et ces chiffres afin de comprendre leur signification et leur report à notre époque.

La signification en réalité est simple, et on aurait pu y penser avant, moi le premier :
La nuit de la libération des hébreux est à rapprocher de la nuit de libération des justes.
Cette nuit symbolique est tout simplement à cheval entre un 14 et un 15.
Une longue nuit, une très longue nuit en réalité de 15 mois, qui s’échelonne entre (20)14 et (20)15.
Devant nos années 14 et 15 il y a un 2 comme seconde rédemption, comme second avènement.

Je rappelle que le vénérable Holzauser a été le premier à identifier la période de pouvoir de la bête : 55,5 ans ou 666 mois, et que la fin de celle-ci a eu lieu le 27 avril 2014 puisqu’il y a exactement 55 ans et six mois entre l’élection de Jean XXIII au souverain pontificat et sa canonisation.
A l’époque, j’en avais déduit un peu vite que le châtiment de Babylone allait suivre. En réalité, s’ouvrait la grande nuit de libération des justes.

Pourquoi dure-t-elle 15 mois ?
L’explication se trouve dans le livre de Daniel.
On sait que la durée du pouvoir de la bête (ou Antéchrist) sera de 1260 jours.
Cette durée est donnée dans l’Apocalypse et dans Daniel.
Puis Daniel ajoute d’abord 30 jours puisqu’ il indique que l’abomination de la désolation durera en tout 1290 jours.
Et enfin, Daniel ajoute encore 45 jours, avec sa célèbre formule « Bienheureux celui qui attend et qui parvient jusqu’à 1335 jours. »

Dans son livre sur Daniel, don Jean de Monléon rappelle que « D’après saint Jérôme, Théodoret, la Glose et les autres, le supplément de 45 jours est le délai qui doit s’écouler entre la mort de l’Antéchrist et la solennelle apparition du Fils de l’Homme, quand il viendra dans tout l’éclat de sa majesté, pour juger les vivants et les morts. »

Vous comprenez maintenant pourquoi je dis que nous sommes à la toute fin de la fin des temps ? Car puisque les 55,5 ans sont passés de façon certaine, nous sommes bel et bien dans le dernier bout de route prophétisé par Daniel.

Mais en réalité il y a un double délai à calculer puisque, par rapport à celui donné dans l’Apocalypse, Daniel ajoute d’abord 30 jours, puis 45 jours.

Eh bien ce délai est relativement simple à calculer.
30 jours = 6 mois
45 jours = 9 mois

Après le 27 avril, il fallait attendre encore le 28 octobre pour boucler les 56 ans de l’ère Jean XXIII/Vatican II. Six mois donc.

Puis encore 9 mois, ce qui nous mène grosso modo au 27 juillet 2015. Environ.
Environ car, dans cette perspective, le Seigneur peut y mettre fin à tout moment. « Je viendrai comme un voleur », « vous ne connaîtrez ni le jour ni l’heure ».

Quand en avril dernier j’annonçais le châtiment de Babylone pour début mai, j’étais en avance d’un an. Quand en juillet dernier j’annonçais le retour du Christ pour le 27 juillet, pareil. La date était bonne, mais je n’avais pas encore compris la symbolique de la nuit du 14 au 15, qui se déroule en réalité sur deux années, 14 et 15.

15 mois comme les 15 dizaines de chapelet du rosaire, arme recommandée à Fatima pour la fin des temps.
15 comme Benoît XV, le pape qui entame les derniers cent ans en 1914, et qui se terminent avec un autre Benoît, le seizième, et qui sera probablement un pape martyr comme le roi du même chiffre.
15 comme le 15 novembre 1995, date secrète donnée par le Padre Pio, que l’on ne manquera pas de relier au 18 novembre 1995, trois jours après, date du décès de Luigi Gaspari, un des fils spirituels du Padre Pio.
1995-2014 = 19 ans. Dans quelques jours nous entrerons donc dans la 20ème année.

 

3 dates-clés confirment les temps de la fin

Je vais étayer mon argumentation à l’aide de trois dates qui se recoupent avec des chiffres-clés :
– le 28 octobre 1958
– le 29 octobre 1963
– le 30 novembre 1969

28 octobre 1958
Cette date correspond à l’élection de Jean XXIII comme souverain pontife. Nommer un franc-maçon rosicrucien sur la chaire de Pierre et introduire donc un suppôt de Satan à la plus haute fonction dans l’Eglise a constitué probablement l’équivalent du péché originel. Ses trois premiers gestes significatifs furent d’ailleurs de nommer Montini (futur Paul VI) cardinal, de refuser la publication du 3ème secret de Fatima, et de convoquer le concile Vatican II.
Distance entre 1958 et 2014 : 56 ans
Or 56 c’est la durée en heures de la Passion (17 heures de Passion + 39 heures au tombeau).
De plus, alors que la terre est sèche dès l’an 601 le premier mois, le premier jour du mois, Noé attend le 27 du second mois pour sortir de l’arche, sans explication particulière. Pourquoi attend-il encore 57 jours pour sortir de l’arche ?
Parce que symboliquement, il faut que le 56 (chiffre lié à la Rédemption) soit accompli en totalité.
C’est pourquoi nous aussi devions attendre que les 56 ans soient révolus et que nous soyons entrés dans la 57ème année. Dont acte.

29 octobre 1963
Ce lien donné récemment par une lectrice est très instructif. L’abbé Berto, qui participait au concile Vatican II, considère que ce dernier a basculé lors des votes du 29 et du 30 octobre 1963, où l’Eglise apostasiait officiellement en écartant la Vierge Marie.
Distance entre 1963 et 2014 : 51 ans
Vous remarquerez aussi la proximité des deux dates : 28 et 29 octobre. C’est toujours en fin de mois que se passent les choses importantes.
Ce 51 va nous permettre de faire le lien avec un passage du Traité du Saint-Esprit de Mgr Gaume un peu obscur au premier abord, mais qui s’éclaire tout à coup :
« Le chrétien a été fait avec les deux nombres les plus sacrés, le nombre sept et le nombre dix. Car le Saint-Esprit, auteur des dons sanctificateurs, est désigné par le chiffre sept, et Dieu, auteur du décalogue, par le nombre dix. Le monde finira lorsque la somme de ces deux nombres mystérieux, combinés ensemble et multipliés par la Trinité sera complète. »
Intéressant, non ?
Alors la somme de 7 et 10, ça fait 17, multiplié par 3 = 51.
Mystérieux jusqu’alors, notre 51 s’éclaire et se révèle grâce aux indications de l’abbé Berto.
Et de deux.

30 novembre 1969
Cette date est une des plus funestes dans l’histoire de l’Eglise car le 30 novembre 1969, la nouvelle messe était officiellement étendue et imposée à l’ensemble de l’Eglise catholique. C’est sûrement à ce moment-là que l’abomination de la désolation prophétisée par le Christ et par Daniel s’est accomplie. Car seules trois dates sont éligibles pour marquer le début de cette abomination : le 28 octobre 1958 (Jean XXIII), le 11 octobre 1962 (ouverture du concile Vatican II) ou le 30 novembre 1969, extension de la nouvelle messe à l’Eglise universelle.
Distance entre 1969 et 2014 : 45 ans.
Ces 45 ans font écho symboliquement aux derniers 45 jours du livre de Daniel.
Il va donc falloir encore attendre au moins le 30 novembre afin d’entrer dans la 46ème et dernière année.
Ceci est confirmé par l’évangile d’hier, 9 novembre, l’épisode où Jésus chasse les marchands du temple. Outre l’annonce prophétique que le Seigneur va bientôt faire le ménage dans son Eglise, c’est aussi une confirmation de mon précédent article, inspiré du même texte de saint Paul où celui-ci explique que le Temple de Dieu, c’est chacun de nous. Or Jésus rétorque à ceux qui lui demandent de justifier son geste « Détruisez ce temple et en trois jours je le relèverai » ce à quoi les juifs répondent « Il a fallu 46 ans pour bâtir ce temple et toi en trois jours tu le relèverais ? ».
Vous comprenez maintenant pourquoi il faut attendre d’entrer dans la 46ème année ?
Parce qu’il a fallu 46 ans à Satan pour détruire l’amour de Dieu dans le cœur des hommes, donc pour détruire le Temple, et le Seigneur, lors des 3 jours de ténèbres, reconstituera cet amour dans le cœur de ceux qui le méritent, à savoir les Justes.

 

mario-goetzAutre repère : Mané Thécel Phares a bien eu lieu le 13 juillet

Vous vous souvenez de mon parallèle entre le festin de Balthazar dans le livre de Daniel et la finale de la coupe du monde de football ?
Des millions de gens ont vu le Christ Rédempteur de Rio sur fond de soleil couchant ; c’est un signe fort. Mais là n’est pas l’essentiel.
L’essentiel, c’est que le 13 juillet est la troisième apparition de la Sainte Vierge à Fatima et la plus importante après le 13 octobre puisque c’est ce jour-là qu’elle révèlera le fameux troisième secret.

Alors que veulent dire ces 171 buts dont le dernier est marqué le 194ème jour de l’année, soit 171 jours avant la fin ?
Tout simplement que le 3ème secret de Fatima sera dévoilé cette année, avant que les 171 jours ne soient accomplis, ou au moment où ils seront accomplis.
Il sera dévoilé car il va se réaliser.

Il n’est pas possible que ces deux 171 soient là par hasard, surtout ce jour-là et surtout cette année-là.

Ce match ressemble, si je puis me permettre, à une signature du Ciel : l’unique but qui donne la victoire est marqué pendant les prolongations, presque avant la fin, à la 113ème minute par un joueur qui s’appelle Mario. Un Mario (version masculinisée de Marie) qui marque sous le chiffre de Marie (le 13) un 13 juillet !
Les prolongations… Dieu attend toujours le dernier moment ;
Marie qui remporte la victoire… la femme qui écrase la tête du serpent ;
Juste avant la fin… Dieu intervient quand on croit tout perdu, comme la plupart des situations de l’Ancien Testament.

 

Jean-Paul 1er : un autre repère capital

Jean-Paul-1Tout à l’heure nous avons parlé de Benoît XV, qui connaît ? Personne.
Pareil pour Jean-Paul Ier, tout le monde l’a oublié car son pontificat fut très court.
Et pourtant… c’est toujours ce dont on parle le moins qui est souvent le plus important.

Le pontificat de Luciani est très intéressant à bien des égards. On a beaucoup parlé des circonstances de sa mort et des raisons qui auraient poussé à son assassinat. J’ai pris connaissance récemment d’une raison qui me paraît tout à fait plausible : Jean-Paul 1er avait l’intention d’effectuer la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie telle qu’elle a été demandée à Fatima, perspective absolument rédhibitoire pour la franc-maçonnerie ecclésiastique qui gouverne le Vatican, et casus belli suffisant pour justifier un assassinat.

A l’époque, en 1978, le rideau de fer n’était pas tombé et la Russie s’appelait encore l’Union Soviétique. 1978 année exceptionnelle puisqu’elle aura connu trois papes : Paul VI, Jean-Paul Ier et Jean-Paul II.

Jean-Paul Ier va régner très exactement 33 jours, du 26 août au 28 septembre. Il est d’ailleurs relativement curieux que l’on arrête sa mort au 28 puisqu’on l’a retrouvé sans vie au petit matin du 29 septembre. Il est donc décédé dans la nuit du 28 et 29, et les deux dates sont valables. Or mourir le 29 septembre, jour de la saint Michel, chef des armées célestes, est un signe beaucoup plus fort que la veille. Encore une caractéristique que, semble-t-il, l’on tient à cacher.

33 ans et quelques (33 et demi très certainement), c’est l’âge du Christ à sa mort, sa Résurrection et son Ascension. Ce chiffre est donc très significatif.

Je pense que le court règne de Jean-Paul Ier nous donne le timing des 33 derniers jours, qui commenceront aussi un 26 pour se terminer le 28 du mois suivant.
Cela correspond aussi à Noé qui sort de l’arche le 27 du second mois.
Toujours la trilogie qui revient sans cesse… 27, 28, 29.

Sans prophétiser quoi que ce soit, je note cependant que la fin d’année 2014 est une candidate de choix, car la période 26 novembre – 28 décembre correspond à la fin de l’année (Dieu attend toujours le dernier moment, dois-je le souligner) se termine à la fête des saints Innocents, et surtout au lendemain de la saint Jean.
Or saint Jean l’évangéliste, auteur du livre de l’Apocalypse, est un des personnages-clés de la fin des temps.
Enfin, nous serons en décembre au milieu des 15 derniers mois, qui ont commencé au « 555 » soit au 27 avril. Le mid-term se situerait donc aux environs du 12 décembre, soit exactement aussi à la mi-mandat de Bergoglio (le pape François).
Intéressant tout de même.

Intéressant aussi le fait que les présidents des deux pays représentant Babylone, Barak Obama et François Hollande, soient eux aussi à mi-mandat quasiment en même temps, le 6 novembre.
Quand à Bergoglio, si on le considère comme une des deux bêtes, ce qu’il est très certainement (au choix, la bête de la mer/Antéchrist ou la bête de la terre/faux prophète), son mi-mandat se situe alors à 21 mois, soit le 13 décembre.

Nous suivrons donc de très près la fin d’année puisque tout le monde est à mi-mandat à peu près en même temps, Babylone, la bête et même le calendrier divin.
Là aussi, difficile de parler de hasard à ce niveau-là.

Je rappelle que le Seigneur peut revenir à tout moment durant cette période de 15 mois.

 

Brescia était bien un grand avertissement

brescia3Souvenez-vous, le 24 avril dernier, une croix s’effondrait brusquement à Brescia en Italie, tuant sur le coup un jeune homme de 21 ans.
Ce symbole réunit deux papes emblématiques du concile Vatican II, à savoir Paul VI, dont Brescia est la ville natale, et Jean-Paul II puisqu’elle avait été érigée en l’honneur de sa visite en 1988.

A l’époque, dans un article dédié à ce sujet, je m’interrogeais en me demandant si cet événement n’était pas l’ultime avertissement.

Eh bien l’interrogation était bonne, et ce pour trois raisons :
1) Un mort voulait dire qu’on entrait dans la dernière année ;
2) L’âge du défunt, 21 ans, pointe sur les 21 mois de Bergoglio, son mi-mandat au 13 décembre ;
3) Et enfin le détail que je n’avais pas vu et qui explique la jonction 2014-2015 : l’anniversaire du génocide arménien.

Depuis de nombreux mois, j’explique que les derniers cent ans accordés à Satan ont commencé en 1914 par la pire guerre que la terre ait jamais connue : la première guerre mondiale.
J’avais cependant omis un fait hautement symbolique, le génocide du peuple arménien perpétré à la même époque.

Rappelez-vous : depuis, j’ai compris et expliqué que ce que nous allons vivre correspond à un retour au jardin d’Eden. Le dernier livre de la bible, l’Apocalypse, se termine par la description de la Jérusalem Céleste, qui ressemble étrangement à la description du jardin d’Eden au premier livre de la bible, la Genèse.

Où se situe le jardin d’Eden ?
Sur le plateau arménien.
Vérification faite, trois des fleuves (sur quatre) du jardin d’Eden prennent leur source sur le plateau arménien : le Tigre, l’Euphrate et le Dchorokh (le Phison).
L’Arménie est le premier pays au monde à être devenu chrétien, en l’an 301.

C’est exactement sur ce même plateau arménien que se situe aujourd’hui la bataille de l’Armaguéddon, orchestrée par l’Etat islamique face à la coalition occidentale : au nord de la Syrie et au nord de l’Irak, là où se trouvent les villes bibliques de Babylone et de Ninive, ainsi que le tombeau du prophète Daniel.
Les premiers seront les derniers. Retour à la case départ, retour là où tout a commencé.

C’est pourquoi les troupes satanisées d’Atatürk s’en sont prises, dès 1914, aux populations chrétiennes d’Anatolie puis d’Arménie, faisant un massacre épouvantable parmi les populations.

La date anniversaire du génocide arménien est fixée au 24 avril justement.
L’accident de Brescia ne visait pas que le concile Vatican II, c’était bien un avertissement général concernant ces fameux cent ans.

Sauf que ceux-ci s’échelonnent eux aussi sur deux années, 1914 et 1915 car à la première guerre mondiale, il faut ajouter le génocide arménien.
Celui-ci a duré 15 mois, d’avril 1915 à juillet 1916, soit exactement les 15 mois trouvés tout à l’heure pour la fin des temps. Même durée, mêmes mois, seule l’année est en léger décalage. Mais si on prend en compte les massacres en Anatolie, l’année de référence reste 1914.

 

Conclusion

Nous devrons peut-être attendre jusqu’au 24 avril 2015 pour voir l’accomplissement du plan divin et célébrer dans la joie le retour en gloire du Christ.
Et peut-être même encore un peu plus.

Les arguments développés dans cet article s’ajoutent à ceux, déjà nombreux (prophétie des papes, dialogue de Léon XIII, etc…), qui désignent eux aussi 2014 comme l’année de la fin.
Je viens seulement d’affiner l’approche globale, en fonction de ce que je pense avoir compris.

Que va-t-il se passer ?
Tout ce qui a été prophétisé va s’accomplir, mais sur peu de temps puisque nous sommes déjà presque à la moitié des 15 derniers mois.
Mais cela peut être aussi bien plus court, puisque les 45 derniers jours de Daniel, que j’interprète ici en mois, peuvent aussi s’interpréter en jours.

Inutile d’essayer de savoir ce qui va se passer, personne ne le sait en réalité.
Le seul scénario que l’on peut esquisser s’appuie sur l’histoire biblique :

1. La sortie d’Egypte à la 10ème plaie
L’ange exterminateur passe au milieu de la nuit, donc si mes calculs sont exacts, aux alentours du 12 décembre.
C’est exactement le même scénario du roi Sennachérib, qui assiège Jérusalem avec son armée. Dans la nuit, presque toute son armée, 185 000 hommes, périssent mystérieusement.
Mais Sennachérib ne meurt pas, il rentre à Ninive, très désappointé.
Premier acte. Premier malheur, 5ème trompette.
Probablement le grand avertissement tant attendu.
Mais attention, nous ne savons pas où se situent les autres plaies d’Egypte, si elles précèdent de peu la dixième ou si elles sont constituées de tous les malheurs de ces quarante dernières années.

 

2. Une période de persécutions pendant laquelle les Justes sont à l’abri
Sennachérib réapparaît au début de livre de Tobie. Revenu avec les restes de son armée, et très remonté contre les juifs, Sennachérib entreprend de persécuter ceux qui se trouvent à Ninive. Tobie et sa famille, qui symbolise les justes comme Noé et sa famille en son temps, se cache pendant 45 jours.
On retrouve donc la même durée indiquée dans Daniel, les fameux derniers 45 jours.
De plus, la sixième église de l’Apocalypse (Philadelphie) annonce aussi une protection des justes : « Parce que vous avez gardé la patience ordonnée par ma parole, je vous garderai aussi de l’heure de la tentation qui viendra dans tout l’univers, pour éprouver ceux qui habitent la terre. »
Deuxième acte. Second malheur, 6ème trompette.
Ne nous méprenons pas : les justes sont peut-être épargnés des malheurs spirituels, mais probablement pas des malheurs terrestres et matériels. C’est à ce moment-là qu’ils agiront comme des témoins, afin d’enjoindre leurs contemporains à faire pénitence et à quitter Babylone, tels des seconds Jonas.
Reprenez les instructions aux apôtres des derniers temps pour savoir ce qu’il conviendra de dire à ce moment-là.

 

3. Le Jour de la colère
A la 7ème trompette, le mystère de Dieu s’accomplit, Babylone est détruite en une journée.
Sennachérib est tué par ses deux fils, la persécution prend fin et Tobie peut rentrer.
Mais aussi :
– C’est le passage de la Mer Rouge, où les hébreux sont définitivement sauvés, et l’armée égyptienne, Pharaon inclut, est entièrement décimée.
– C’est l’épisode de Jéricho quand Josué fait entrer le peuple hébreu dans la terre promise. Le passage du Jourdain se fait dans des conditions similaires à celui de la Mer Rouge, puis l’armée fait le tour 7 fois de la ville en une journée en sonnant de la trompette, et au 7ème tour les remparts de Jéricho s’écroulent d’eux-mêmes. Toute la ville est passée au fil de l’épée.
– C’est le festin de Balthazar. Mané, Thécel, Phares. Dans la nuit même, les ennemis s’introduisent dans Babylone et assassinent le roi. C’est à la fois la prise de Babylone, sa fin, et la fin de l’exil pour les hébreux.
– C’est l’épilogue du livre de Judith ; celle-ci assassine le général en chef de l’armée ennemie dans la nuit, causant la débandade parmi l’armée et donnant aux juifs le courage nécessaire pour les attaquer et les décimer.
– C’est la destruction de Sodome et Gomorrhe, au petit matin par le feu du ciel.
A chaque fois la fin est brutale, rapide, définitive. Après avoir épuisé tous les recours, Dieu met à mort tous les méchants et ne conserve que les justes.
Il s’agira très probablement des trois jours de ténèbres.

 

Que faire ?
Prier la Très Sainte Vierge Marie, entrer en pénitence, regretter ses péchés.
Se confier à Jésus, Fils de Dieu et à la Sainte Trinité.
Comme il l’a annoncé dimanche, il va faire le ménage dans la maison de son père.
Foi, espérance et charité sont les trois vertus-clés de la fin des temps.

Publicités

471 Commentaires

  1. AMDG

    Prière à réciter en temps de calamités

    Père Éternel, voici Votre Fils, JÉSUS-CHRIST, mis en croix pour nous ! En Son Nom et par Ses mérites, ayez pitié de nous, pauvres pêcheurs, parce que repentants, nous recourons à Votre infinie miséricorde. Laissez-Vous toucher, ayez pitié de nous qui sommes Votre héritage. Ne violez pas, Seigneur, le pacte que Vous avez fait d’exaucer la prière que Vous font Vos enfants.

    Il est vrai que par nos grandes iniquités nous avons irrité Votre Justice, mais Vous, mon Dieu, qui êtes bon par nature, faites resplendir la grandeur de Votre infinie miséricorde. Seigneur, si Vous voulez faire attention à nos iniquités, qui pourra subsister en Votre présence ? Seigneur, nous confessons que nous sommes très coupables et que ce sont nos péchés qui ont attirés ces fléaux sur nous.

    Mais Vous, Seigneur, qui avez bien voulu que tous les jours nous Vous appelions notre PÈRE, regardez à présent la grande affliction de Vos enfants, et épargnez de si grands fléaux. Oh ! faites grâce ; ô mon Dieu, par les mérites de JÉSUS-CHRIST, faites grâce par l’amour que Vous avez pour Vous-même ; par l’amour de la VIERGE MARIE, « notre Maman », pardonnez-nous !

    Souvenez-vous, ô Seigneur, que nous sommes appelés Votre peuple, ayez pitié de la folie humaine. Envoyez un rayon de Votre divine lumière qui dissipe les ténèbres de notre intelligence et que notre âme amendée change ses voies et ne sature plus d’amertume le Cœur de son Dieu ! Seigneur, la main seule de Votre infinie miséricorde peut nous sauver de tant de fléaux. Seigneur, nous sommes enivrés d’afflictions intérieures et extérieures, ayez pitié de nous ! Détournez, ô Seigneur, Votre face de nos péchés et regardez JÉSUS-CHRIST qui Vous a donné satisfaction en souffrant et en mourant pour nous, Il est Votre Fils ! Et ainsi nous célébrons Votre infinie miséricorde.

    Vite, exaucez-nous, Seigneur, autrement notre courage sera bien amoindri, car nous sommes tombés dans un état si misérable ! Vite, Seigneur, faites sentir Votre miséricorde, car nous n’espérons plus qu’en Vous seul, qui êtes Notre Père, Notre Créateur, et qui devez conserver et sauver ceux qui sont Vôtres pour toujours.

    (Sœur Marie de la Croix, née Mélanie Calvat, Bergère de la Salette)

  2. nikelaos57

    13 décembre, sainte Lucie! 😉 pourquoi est elle représentée avec une coupe dans laquelle gît une paire D’yeux? Le don de double vue, voir l’eau delà…Vous ne saurez reconnaître le Messie et ses enseignements…Quand ils se présentent à vous, vous campez fermement sur vos persuasions…De ce fait il passera sous votre nez et vous vous rendrez compte de vos erreurs une fois seulement que le monde l’aura reconnu. C’est dommage, votre porte est pourtant l’une des premières où il aura frappé…Mais elle sera restée close. Bienvenue en FR et Dame Nation! 😉

  3. Jeanne d'Arc II

    Confirmation : le Cardinal Burke élève la voix pour dénoncer Satan au sein de l’Eglise.Il demande aux catholiques d’écrire à leur évêque et au Pape François !! ça risque de faire mal. Merci au héros qui part en Croisade.
    Texte original http://www.catholicherald.co.uk/news/2014/11/18/cardinal-urges-pope-to-take-hot-button-issues-off-table-for-next-synod/
    Traduction de Jeanne Smits (Riposte Catholique):
    Le cardinal Burke affirme que c’est le diable qui sème la confusion à propos du mariage
    Pour le cardinal Raymond Burke, il n’y a pas de doute : la confusion et les erreurs actuelles à propos du mariage sont l’œuvre du diable. S’exprimant devant quelque 300 délégués lors d’une conférence sur la famille et le mariage organisé par Catholic Voice à Limerick, en Irlande, il a déclaré samedi : « Même au sein de l’Eglise, il y a ceux qui voudraient obscurcir la vérité sur l’indissolubilité du mariage au nom de la miséricorde. »
    Celui qui vient d’être remercié comme préfet de la Signature apostolique et renvoyé vers la fonction en l’occurrence peu honorifique de cardinal protecteur de l’Ordre de Malte est un cardinal jeune – 66 ans – qui a encore beaucoup à apporter à l’Eglise comme l’un de ses princes et fidèles serviteurs du pape. Il l’a montré en parlant clair sur les événements qui viennent de secouer à travers cet étrange synode dont il a publiquement regretté qu’il se soit focalisé sur la communion pour les divorcés « remariés », la cohabitation et le « mariage » des couples de même sexe.
    Il faut écarter ces sujets, tenir ces controverses « brûlantes » « hors de la table » des discussions, a-t-il déclaré, affirmant qu’ils avaient détourné le synode de son véritable travail lors de la première session d’octobre, rapporte The Catholic Herald.
    Le cardinal a rappelé que ces questions ne peuvent pas faire l’objet de discussions parce qu’elles sont déjà réglées. On ne peut envisager, en ce qui concerne l’accès à la communion, un assouplissement des restrictions imposées à ceux qui ont divorcé et qui se sont « remariés » sans faire constater la nullité de leur mariage originel : « Je ne parviens pas à comprendre comment – si le mariage est indissoluble et qu’une personne vit en contradiction avec cette indissolubilité du mariage – comment une telle personne peut être admise à recevoir la sainte communion », a-t-il déclaré.
    Et de demander aux fidèles laïques d’écrire au Pape, aux autorités vaticanes, à leurs évêques, pour faire connaître leur manière de voir. Cet appel à l’action se double d’un devoir d’information et de formation des consciences ; et sur ce plan-là le cardinal Burke est en première ligne.
    Il a dénoncé avec colère la « mentalité contraceptive » qui est « contraire à la vie », l’accusant d’être à la source de la « dévastation qui chaque jour s’opère dans le monde par le jeu de l’industrie riche à millions de la pornographie », et de la « politique incroyablement agressive » du lobby homosexuel. Autant de réalités qui peuvent seulement aboutir au « profond malheur et même au désespoir de ceux qu’elles touchent ».
    Le cardinal Burke s’est dit « poussé aux larmes » par les tentatives de mettre en place la « théorie du genre » dans les écoles : elle est « inique », a-t-il martelé, ajoutant qu’il ne devrait pas être permis d’exposer les enfants à une « pensée aussi corrompue ».
    Mais « la société est allée encore plus loin dans sa confrontation avec Dieu et sa loi en détournant le nom du mariage pour qualifier les liaisons entre des personnes de même sexe ». C’est sous un tonnerre d’applaudissements qu’il a précisé récuser le terme de « mariage traditionnel » pour désigner le mariage entre un homme et une femme.
    « Je réponds : y a-t-il une autre forme de mariage ? J’ai peur qu’en utilisant ce type de terminologie nous ne donnions l’impression de penser qu’il existe d’autres formes de mariage : eh bien, nous ne le pensons pas. » Raison pour laquelle le cardinal Burke continue d’affirmer – il l’a dit lors de la conférence de Limerick, puis devant les journalistes venus l’interroger – qu’il refusera la communion à un homme politique catholique ayant voté pour le « mariage » des couples de même sexe.

    • theophile

      À Jeanne d’Arc II
      J’adore DIEU seul, et j’essaye de l’aimer plus que tout et par dessus tout.
      mais si un tel homme existe vraiment je lui enlève ses chaussures et je lui baise les pieds.

    • Demarly

      J’étais en train de penser récemment que j’aimerais écrire au pape pour qu’on fasse du nettoyage au sein du Vatican, qu’on élimine tout ce qui est luciférien, les faux prêtres, que nous refusons d’obéir à cette église là qui n’est plus celle du Christ, etc… à moins que nous soyons nombreux, au moins pour montrer que la France catho n’est plus dupe et en a marre…. j’ai envie de marquer un coup sec… imaginez-vous le séisme si ces protestations étaient planétaires? la communauté chrétienne suivrait-elle? Passez-vous le mot.

      • ju

        bah il faudrait faire ce qui se fait beaucoup actuellement créer un mouvement, et l’élargir rien qu’à l’échelle européenne..
        mais civitas qui est déjà un organisme de ce type, je ne sais même pas si ils ont déjà les moyens de se faire entendre, je sais qu’Alain Escada est un très bon porte parole, mais à l’échelle européenne, j’ai des doutes … si mes souvenirs sont bons, il avait tenté quelque chose en Allemagne… à voire

      • geocedille

        Virer, c’est un début, ensuite faut restaurer, ce qui est aussi le souci de ce réalisateur Catholique romain, (voir vers 35′) qui a bien compris ce qui motive l’orthodoxie.
        http://gloria.tv/media/5BMGRt3GjDL

        Au passage, on parle accessoirement dans cette vidéo de l’eglise médiévale des enpereurs Comnènes au Péloponèse, et de ses fresques. Et le reporter decrit le sujet central, dans la nef : un trône vide.
        C’est ce que l’Hétimasie, la préparation (du trône du christ-roi) qui symbolise l’attente de la Parousie.
        L’hétimasie est représentée usuellement dans l’axe de l’eglise, devant l’autel car elle signifie que c’est pour a venue du règne que l’on fait la liturgie et que Jésus préside l’assemblée.
        Cela explicite par contraste le sens exact de la nouvelle disposition liturgique de Vatican II qui a placé le trone de l’évêque justement à cet endroit : Vatican II ne s’occupes plus de préparer plus le trône du Seigneur pour sa parousie mais s’assoie littéralement dessus. L’Hétimasie, c’est fini…

  4. Ragnar Lodbrok

    Plus de quatre heures pour nous parler de la Fin des temps!
    On est pas près d’en voir la fin….
    C’est un défaut très protestant que d’être trop bavard.
    La concision n’est pas donné à tout le monde.
    Merci ju pour cette belle pub pour la secte évangélique!
    Sans doute la pire de toutes et totalement et farouchement anti-catholique!
    Ne serait-ce donc pas votre rôle que de faire entrer le loup dans la bergerie?
    Ou alors, il vous reste à acquérir beaucoup de discernement!
    Ce qui vous évitera de mélanger les torchons et les serviettes !

  5. Jeffords

    Bonjour Louis,

    mon commentaire au sujet de cette information n’a, semble-t-il , pas dû
    passer (WordPress, c’est de pire en pire!).
    Netanyahu va déposer ce dimanche son projet de « Loi sur la Nation  » qui
    doit définir non plus Israel comme Etat «juif et démocratique»
    mais comme «l’Etat national du peuple juif».
    je pense qu’il s’agit de quelque chose de très important, et qui confère
    à dimanche qui arrive, le jour de la fête du Christ-Roi de l’Univers,
    une signification particulière.

    http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-presentera-au-cabinet-le-projet-de-loi-sur-letat-juif/

    • Griffon

      La veritable fête du Christ Roi a lieu le dernier dimanche d octobre.
      Les modernistes l ont déplacé, comme ils ont changé la liturgie, le rituel des sacrements, l exorcisme de Léon XIII…

    • dalencourt

      MinaW, je crois qu’il n’est pas nécessaire de ressortir de vieux débats qui n’ont plus cours. Le mieux est l’ennemi du bien.
      Ce qu’il convient aujourd’hui de conseiller aux femmes, c’est un habillement décent et de combattre la coquetterie.

      • theophile

        Mon cher dalencourt,
        vous oublier une chose, la tenue vestimentaire, le maquillage, la coiffure, la vanité…la cigarette
        c’est n’est pas l’Homme qui décide mais c’est la chimie.
        Demandons à l’Homme de se soustraire de l’esclavage de la chimie.
        Mais bien évidemment cela ne peut se faire qu’avec et l’aide du Christ.
        Theophile.

        • Raoul

          Alors tout le monde devrait mettre une robe de bure? Faut être mesuré en tout. Je fume un peu. Certes ce n’est pas bon pour la santé mais quand même, pas de quoi aller en enfer.

      • laura P.

        Merci Mr D’Alencourt ! Ce sermon de Mgr Williamson, m’a choquée! J’ai repensé à Ste Jeanne d’Arc qui, par obéissance, a porté un pantalon. Par conséquent, je ne pense pas que Dieu est placé Jeanne en position d’ « abomination » exprès ! De plus, oser dire que les mini-jupes sont mieux qu’un pantalon car plus « seyants »…j’avoue que je ne suis pas d’accord ! Je n’irai jamais à l’église en mini-jupe, et effectivement la décence, quelque soit le vêtement, me semble le plus important et j’ajouterais le respect et la déférence à Notre Seigneur. J’ai été à une messe de la Fraternité à Vannes, j’étais en pantacourt, manches longues. Alors que j’étais entrain de prier, le prêtre est venu me glisser à l’oreille que j’étais habillée de manière incorrecte et qu’il fallait la prochaine fois que je porte une robe. Je l’ai regardé et je n’ai rien dit. Je n’ai pas pu rester à la messe jusqu’au bout parce que j’ai fondu en larmes. Je me suis sentie jugée sur mon apparence alors que mon cœur était tournée vers Dieu; Je n’ai pas réussi à surmonter ce chagrin donc je suis partie et j’ai été à la messe à Ste Anne d’Auray, ma patronne, puisque je porte le même prénom qu’elle. Je me suis sentie consolée…mais depuis j’ai constamment des doutes…Ai-je tort de ne pas comprendre en quoi une robe est plus digne de Notre Seigneur qu’un pantalon?

        • Raoul

          Ne vous inquiétez pas, du moment que les genoux sont couverts, cela va. J’ai assisté très souvent à des messes traditionnalistes et un certain nombre de femmes n’avaient pas de mantilles ni robes mais étaient en pantalon. Cela se passait dans des paroisses de campagne quand des curés célébraient la messe de St Pie V. Ils n’ont pas fait de remarques particulières. Certes, la jupe ou la robe sont plus « féminines » que le pantalon mais il ne faut pas exagérer sauf si le pantalon est très moulant.

        • Ricquet

          @ Laura P.
          La société nous formate, elle nous dit ce qui est convenable ou pas.
          Par exemple :
          – La vulgarité télévisuelle sied à notre époque.
          L’absence de notation au collège est une idée à propos pour tester la patience des enseignants…

          Pour ta tenue, je suis sure qu’elle est respectueuse et digne. Alors assume la comme telle.
          (les gens sont tellement formatés aujourd’hui, qu’ils sont outrés avec de l’insignifiant, et à contrario acceptent des dissonances, avec le mariage pour tous dans l’église…)
          Adam et Ève étaient nus. Jésus aussi était nu sur la croix.
          C’est dans notre nudité, que dieu nous jugera. Et à lui seul appartient le jugement.

          Assume tes choix. S’ils sont sobres c’est mieux. (et je pense qu’ils le sont) 😉
          (Moi aussi, l’été, je vais en pantacourt à l’église. Ai-je tord ? La réponse est et restera mienne.

        • geocedille

          Laura, Je me propose de prier avec vous : « Notre Père qui est aux cieux, que ma volonté soit faite. Inutile de me pardonner mes offenses car d’une part j’estime que je n’offense personne et d’autre part j’en veux au curé qui m’a offencée. Amen. » 😉

        • dalencourt

          Oui, enfin Ricquet je ne suis pas d’accord : il faut avoir une tenue vestimentaire correcte à la messe, et faire un effort vestimentaire POUR SON DIEU. Pas question d’y aller en short, t-shirt ou tongs, même en vacances. Pour les femmes, pareil : ni short, ni mini-jupe, ni décolleté évidemment, ni pantacourt (désolé Laura), ni vêtements collants et près du corps.
          De la décence bon sang, on ne sait plus ce que cela veut dire !

        • morin

          @ Laura
          Certains prêtres ,pour ne pas dire beaucoup de prêtres n’ont ni l’art ni la manière de formuler leurs demandes ,ils sont souvent agressifs .
          Ils sont néanmoins chez eux dans leur église ou chapelle ,l’humilité nous demande de leur obéir.
          J’ai connu une femme qui dans les années soixante dix n’a jamais voulu observer les recommandations vestimentaires du prêtre dans son église ,pire ,elle disait à qui voulait l’entendre qu’elle ne se soumettrait jamais.
          Je ne sais pas ce qui lui est arrivé mais ce qu’il y a de certain c’est qu’elle a passé les quarante dernières années de sa vie en fauteuil roulant .
          En règle générale les femmes insoumises envers les prêtres ou leurs maris ont de gros problèmes de santé.

      • Pado

        Ma mère me disait: » Sous la soutane, le prêtre demeure un homme. »
        Soyons décentes pour notre frère.
        Un respect pour celui qui offre sa vie au Christ.

    • GerardCJAT

      Je suis surpris ! Tout le monde y va de son commentaire et/ou interprétation personnelle.
      Je me souviens d’un temps pas si lointain, ou mon amie, en école CATHOLIQUE, au plus fort de l’hiver, quand il gelait à pierre fendre, était, ( comme ses collègues ), autorisée à porter un pantalon …. à condition de porter une jupe par dessus !!
      Obscurantisme de l’époque ( pré 68, c’est vrai 😉 ) ou respect des Lois ??
      Deutéronome 22:5 est portant très clair, non ??
      Les lois et commandements de l’ AT ont-elles été abrogées ?? Ou, hypocritement nous faisons mine d’ignorer ce qui ne nous arrange pas ?? Et bien sûr, je ne m’exclus pas de ce « nous ».
      Ouvrons les yeux, ou ayons l’honnêteté de reconnaitre que nous les fermons volontairement.
      Quant à évoquer Jeanne d’Arc pour justification …. 1 / C’est une SAINTE, qui a du revêtir un pantalon pour remplir sa mission …. et elle s’en est expliquée et justifiée …. car elle savais pertinemment que ce n’était « normalement » pas correct.
      2 / Désolé Mesdames mais si vous voulez vous référer à Jeanne … Va y avoir du boulot ( sourire )
      3/ Enfin, comme la Bible est parfaite, que dit EXACTEMENT Deutéronome 22:5 ???
      <> … Le GENRE féminin en général ou l’ETAT de quelqu’un qui n’est plus vierge ??
      Auquel cas, il semblerait bien que Jeanne n’était pas concernée, non ??
      L’avis d’un spécialiste en grec ( Geocédille, peut-être 😉 ) serait le bien venu, pour un avis sur la traduction

      • geocedille

        Désolé de ne pas pouvoir vous aider, mais le Deutéronome, c’est l’ancien testament, rédigé initialement en hébreu. Je peux vous analyser la septante mais c’est deja une traduction.
        Cependant comme orthodoxe, je peux vous donner le point de orthodoxe sur la question : les dames devraient non seulement se couvrir les jambes mais aussi la tête avant d’entrer dans l’église. On ne va pas à l’Eglise pour s’exiber. De même on ne devrait pas porter des inscriptions profanes sur soi. On n’est pas là pour faire la promo de son équipe de foot ou d’une marque de chaussures. Cependant ce n’est pas présenté comme une contrainte. C’est une démarche. On ne va pas au ski avec des chaussure de foot, non? Et bien c’est pareil quand on participe à la liturgie. On se prépare intellectuellement pour cette démarche et donc logiquement on devrait chercher l’humilité

        • geocedille

          Je crois que je n’ai pas été très clair sur cette histoire de contrainte vs démarche.
          Ce que je veux dire c’est que devant la répétition du débat, notamment devant la mode du piercing et le fait que l’été les Grecques se montre très très très économes en tissu ( 😉 ) l’Eglise grecque a clarifié sa doctrine : « Vous venez comme vous êtes car tous sont pécheurs. Mais si vous venez, sachez que la grâce que vous pouvez espérer tirer de la participation à la Divine Liturgie vient de la sincérité de votre repentir et de votre humilité. »
          Cet été avec la feme nous avons visité un monastère. Comme elle était en pantalonune soeur lui a prêté un paréo pour recouvrir le pantalon façon jupe.

        • Raoul

          Voilà une réflexion pleine de bon sens et commune à l’Orthodoxie et au Catholicisme. Quand on va à l’église, adoptons une tenue marquant la référence à Dieu. Quand nous sommes dehors, il est évident qu’ sur une plage, en ville, etc, nous avons une tenue plus ou moins couvrante. Nous ne sommes pas loin de là en extérieur des fanatiques de la jupe jusqu’aux chevilles.

      • Jeanne d'Arc II

        Un autre point de vue de femme. Je pense que l’Ancien Testament est clair : une femme doit être une femme dans sa façon de se comporter et de se vêtir, et de même pour un homme. Une femme porte idéalement une jupe, mais il faut reconnaître que de nos jours, avec les simulations sensuelles permanentes (journaux des kiosques, pornographie à la TV, …), porter une jupe même décente attire parfois un peu trop les regards (pub TV sur les collants trop suggestives?). Alors il est vrai que nous pouvons porter le pantalon, par exemple pour moins attirer ces regards.
        Pour moi, une femme ne doit pas être décente seulement à l’église : on ne porte pas une jupe à longueur ‘raisonnable » à l’Eglise, ou un pantalon, pour se travestir lorsqu’on sort dans la journée ou le soir avec une mini-jupe ou un mini-short, un top qui souligne un peu trop ses formes, et du maquillage très visible.
        Pour être conforme à mon désir de suivre le Christ, j’ai bannis la plage sauf pour m’y promener…habillée.

  6. bordardoue

    Bonjour M. d’alencourt
    Comme beaucoup, je parcours votre blog troublant depuis de longs mois et je vous félicite pour vos analyses !
    Nous sommes très nombreux à trouver notre époque particulèrement sombre.
    J’ai repéré ce matin une information qui pourrait vous intéresser concernant cette nuit du 14 au 15 novembre.
    Qu’en pensez-vous http://www.20minutes.fr/sciences/1484143-20141119-explosion-geante-russie-tres-improbable-meteore-selon-astrophysicien
    La Russie est souvent évoquée dans les apparitions mariales.
    Après les évènements du 15 février dernier, que pensez-vous de ce phénomène.
    Bonne continuation.
    Bien à vous

  7. kenjjo60

    Bonjour M.Dalencourt,

    Suite à votre commentaire je ne dis pas le contraire, je répondais simplement à un commentaire.
    Bref, je lis beaucoup la Bible de Jérusalem en ce moment mais une question me traccasse un peu le cerveau auquelle je n’ai pas la réponse.
    Concernant le genése, EVE enfanta Cain puis Abel, puis Cain tua son frére Abel et se fait banir par Dieu. Jusque là tout va bien.
    « Cain connut sa femme, qui conçut et enfanta Hénok. »
    Au démarrage, ils sont que deux (Cain et Abel), d’ou sort la femme ?

    • dalencourt

      La bible ne nomme que quelques uns des enfants d’Adam et Eve, mais il est évident qu’il en ont eu beaucoup. Caïn a épousé une de ses (nombreuses) soeurs.
      Il n’y avait évidemment pas de problème d’inceste à l’époque, surtout que le corps humain n’était pas encore dégénéré comme il l’est aujourd’hui, le mélange d’un même sang ne posait alors aucun problème.

      • GerardCJAT

        Excellente réponse M. Dalencourt, si je peux me permettre !!
        De plus, il me semble ( de tête ) que beaucoup plus tard qu’EVE, la Loi « continuait » à faire une différence.
        pour les relations de type « incestueuses »
        Exemple . Coucher avec la femme de son père ( donc PAS obligatoirement sa propre mère ) était puni de mort.
        MAIS … Avoir des relation avec sa propre soeur était puni de bannissement, pas de mort !
        Comme quoi « longtemps » après, il restait un « écho » de ce qui était disons « admissible »
        A L’EPOQUE bien sûr !!!

    • Ragnar Lodbrok

      Kenjjo,
      S’il y avait TOUT dans la Bible, la religion ne serait plus un acte de Foi, mais de simple connaissance!
      Il y a tout ce qu’il faut à savoir pour croire.
      Le reste n’est pas utile à ce que Dieu vous demande: l’aimer, l’adorer et le glorifier.
      Mais si vous espérez tout savoir, ne seriez-vous pas de ceux qui voudrait manger le fruit de l’arbre de la connaissance?

      Louis,
      Sa sœur?
      Peut-être, mais pas sûr!
      Adam ayant eu sans doute énormément d’enfants sur ordre même de Dieu (Genèse 1.28) nous ne savons pas à quel âge Caïn s’est marié. Donc cela peut être avec sa sœur ou avec sa nièce.
      Mais de fait cela n’a vraiment aucune importance.

      • kenjjo60

        Oui cela n’a pas vraiment d’importance mais je voulais savoir c’est tout, sa change rien à ma croyance mais sans la connaissance y a pas de performance et j’en suis le parfait exemple. Je serais jamais venu ici je serais toujours au meme point.

  8. Sir Kendu

    L’engagement spirituel par Laurent Scupoli -2- Ne tombez pas dans le piège du théâtre du monde.
    Un autre défaut contre lequel nous devons tenir notre intelligence en garde, c’est la curiosité. Ce vice, en remplissant notre esprit d’une multitude de pensées vaines ou coupables le rend complètement impropre aux connaissances que réclament la mortification de nos passions et notre avancement spirituel. Soyez donc tout à fait mort aux choses de la terre ; ne recherchez point celles qui ne sont pas nécessaires, fussent-elles permises. Restreignez le plus possible les limites dans lesquelles se meut votre entendement ; prenez plaisir à le rendre insensé aux yeux des hommes. Que les affaires du siècle, que les révolutions, grandes ou petites, dont le monde est le théâtre, soient pour vous comme si elles n’étaient pas ; et si ces vanités veulent s’introduire dans votre esprit, fermez-leur le passage et chassez-les loin de vous. Soyez sobre et humble, même en ce qui regarde la connaissance des choses célestes, ne voulant savoir que Jésus crucifié, sa vie, sa mort, et ce qu’il demande de vous. Tout le reste, éloignez-le de votre pensée et vous serez singulièrement agréable à Dieu, qui regarde comme ses enfants bien-aimés ceux qui se contentent de lui demander les grâces nécessaires pour aimer sa bonté infinie et accomplir sa sainte volonté. Toute autre demande, toute autre recherche n’est qu’amour-propre, orgueil et piège du démon. En suivant ces conseils, vous échapperez aux embûches que l’antique serpent tend sous les pas des personnes qui s’adonnent aux exercices de la vie spirituelle. Voyant leur volonté affermie dans le bien, il s’attaque à leur entendement, afin que devenu maître de l’un, il parvienne à s’emparer de l’autre. Pour arriver à son but, il leur inspire des pensées sublimes, vivez et curieuses, surtout si ce sont des esprits subtils, élevés et enclins à l’orgueil. Trompés par les charmes qu’ils trouvent à ces vains raisonnements et par la persuasion qu’ils ont de jouir de la présente de Dieu, ils oublient de purifier leur cœur et de s’appliquer à se connaître eux-mêmes et à mortifier leurs passions. Pris de la sorte aux pièges de l’orgueil, ils se font une idole de leur intelligence…

  9. Sir Kendu

    L’engagement spirituel par Laurent Scupoli -3- Jamais seul dans l’épreuve…
    La première chose que vous avez à faire à votre réveil, c’est d’ouvrir les yeux de l’âme et de vous considérer comme en un champ clos, avec cette loi expresse que celui qui ne combat pas doit périr à jamais. Là, vous vous figurerez être en présence de votre ennemi, je veux dire de cette inclination mauvaise que vous avez déjà entrepris de combattre et qui se tient tout armée pour vous blesser et vous donner la mort. À votre droite, vous verrez Jésus-Christ votre invincible capitaine, la Vierge Marie avec Saint Joseph son époux bien-aimé, d’innombrables troupes d’anges et de saints, parmi lesquels l’archange saint Michel ; à votre gauche, vous verrez le démon et ses satellites prêts à exciter la passion ennemie et à vous persuader de céder à ses suggestions. Vous vous imaginerez alors entendre la voix de votre ange gardien, vous parlant de la sorte : « Vous avez aujourd’hui à combattre contre cet ennemi, et contre d’autres encore. Ne craignez point, ne perdez point courage ; ne cédez ni à la frayeur ni à quelque considération que ce soit ; car votre Seigneur et votre capitaine est ici près de vous avec ses glorieuses phalanges, pour combattre avec elles contre vos ennemis et il ne souffrira pas qu’ils vous soumettent par la force ou la ruse. Demeurez ferme, faites-vous violence, quoiqu’il doive vous en coûter parfois. Criez souvent au secours du plus profond de votre cœur ; appelez à votre aide votre Seigneur, la Vierge Marie et tous les saints, et vous remporterez infailliblement la victoire. « Si vous êtes faible et peu aguerri, si vos ennemis sont forts et nombreux, songez que les troupes de celui qui vous a créé et racheté sont plus nombreuses encore, que votre Dieu est infiniment plus puissant que votre ennemi et qu’il désire bien plus ardemment vous sauver que le démon ne désire vous perdre.

  10. Sir Kendu

    L’engagement spirituel par Laurent Scupoli -4- La puissance de l’oraison mentale.
    L’oraison mentale est une élévation de l’âme à Dieu, dans laquelle on lui demande actuellement ou virtuellement les choses que l’on désire. Demander une grâce actuellement, c’est formuler mentalement sa demande de la manière suivante ou d’une façon équivalente : Mon Seigneur et mon Dieu, accordez-moi cette grâce pour l’honneur de votre saint nom ; ou encore : Seigneur, je crois que vous désirez et qu’il est de votre gloire que je demande et que j’obtienne cette grâce ; accomplissez donc maintenant en moi votre divine volonté. Dans les assauts que vous livreront vos ennemis, vous prierez de cette manière : Seigneur, hâtez-vous de me secourir, de peur que je ne cède aux efforts de mes ennemis ; ou encore : Mon Dieu, mon refuge, unique force de mon âme, venez vite à mon aide, de peur que je ne succombe. Et si la lutte continue continuez à prier de la sorte en résistant courageusement à l’attaque. Quand le plus fort du combat sera passé, tournez-vous vers Dieu et priez-le de considérer la force de l’ennemi qui vous a combattu, et votre faiblesse à lui résister. Dites-lui : Voici, Seigneur, la créature que vous avez formée de vos mains miséricordieuses et que vous avez rachetée au prix de votre sang. Voilà l’ennemi qui veut vous l’enlever et la dévorer. Seigneur, j’ai recours à vous, j’ai confiance en vous qui êtes tout-puissant et infiniment bon ; voyez mon impuissance et le danger où je suis, si vous ne m’aidez, de devenir volontairement son esclave. Venez donc à mon secours, ô vous qui êtes l’espérance et la force de mon âme.

  11. Sir Kendu

    L’engagement spirituel par Laurent Scupoli -5- La communion spirituelle à volonté…

    …Lors donc que vous serez disposé à faire la communion spirituelle, vous trouverez toujours le Fils de Dieu prêt à se donner à vous de ses propres mains, pour être la nourriture de votre âme. Pour vous y préparer, tournez votre pensée vers le Seigneur et, après avoir jeté un regard rapide sur vos fautes, exprimez-lui la douleur que vous en ressentez, et priez-le avec foi et humilité de daigner descendre dans votre pauvre âme pour la guérir et la fortifier contre ses ennemis. Quand vous vous ferez violence à vous-même pour mortifier une passion ou pratiquer un acte de vertu, faites-le dans le but de préparer votre cœur à Notre Seigneur qui vous le demande sans cesse. Vous tournant ensuite vers lui, conjurez-le instamment de venir avec sa grâce vous guérir de vos blessures et vous délivrer de vos ennemis, afin que désormais il soit seul à posséder votre cœur. Ou bien, rappelant à votre souvenir votre dernière communion sacramentelle, dites-lui avec un cœur embrasé : Quand donc, Seigneur, quand pourrai-je vous recevoir encore ? Cet heureux jour, quand viendra-t-il ? Si vous voulez faire la communion spirituelle avec plus de dévotion, disposez-vous-y dès le soir précédent en offrant à Dieu dans ce but toutes vos mortifications, tous vos actes de vertu, toutes vos bonnes œuvres. Et le matin de bonne heure, considérez quel avantage et quel bonheur c’est pour une âme de recevoir dignement le Saint Sacrement de l’autel, puisque par là elle recouvre les vertus perdues, reprend sa beauté première et participe aux fruits et aux mérites de la Passion du Fils de Dieu ; songez combien Dieu lui-même désire que nous le recevions et que nous possédions tous ces biens ; et efforcez-vous d’allumer en votre cœur un grand désir de le recevoir, pour vous rendre agréable à ses yeux. Enflammé de ce désir, tournez-vous vers lui et dites-lui : Puisqu’il ne m’est pas donné de vous recevoir aujourd’hui sacramentellement, faites, ô bonté, ô puissance infinie, que purifie de mes fautes et guéri de mes blessures, je vous reçoive spirituellement maintenant, chaque jour et à chaque heure du jour, et que j’obtienne ainsi des grâces et des forces nouvelles…

  12. Sir Kendu

    L’engagement spirituel par Laurent Scupoli -6 (fin)- Action de Grâce et Gloire à Dieu

    Puisque tout ce que nous avons et faisons de bien est à Dieu et vient de Dieu, nous sommes tenus de le remercier de toutes les vertus que nous pratiquons, de toutes les victoires que nous remportons sur nous-mêmes et de tous les bienfaits, soit généraux soit particuliers, que nous recevons de sa main miséricordieuse. Pour nous acquitter convenablement de ce devoir nous devons considérer la fin que Dieu se propose en nous communiquant ses dons. Cette considération nous apprendra la manière dont le Seigneur veut être remercié. Comme, dans tous les bienfaits qu’il accorde, Dieu a principalement en vue d’accroître sa gloire et de nous attirer à son amour et à son service, faites d’abord cette réflexion en vous-même : Quelle preuve de la puissance, de la sagesse et de la bonté de Dieu, que ce bienfait qu’il m’a accordé, cette grâce qu’il m’a faite ! Puis, voyant que de vous-même vous n’avez rien qui mérite les faveurs de Dieu, et qu’en vous au contraire tout est démérite et ingratitude, vous direz à Dieu avec une humilité profonde : Comment daignez-vous regarder et combler de vos bienfaits une créature aussi vile que moi ? Que votre nom soit béni dans les siècles des siècles ! Considérant enfin que Dieu vous accorde ces bienfaits pour vous exciter à l’aimer et à le servir, allumez en votre âme un ardent amour pour ce Dieu si aimant, et un désir sincère de le servir en tout conformément à sa sainte volonté. Vous ferez alors une entière offrande de vous-même au Seigneur…

    • geocedille

      Bon en fait on s’en doutait depuis que la première guerre des Allemands depuis le IIIe Reich fut pour detruire la Serbie. C’est une vielle hostilité qui remonte à l’incarceration de Saint Cyrille (l’inventeur de l’alphabet cyrillique) par les évêques germains, Saint Cyrille étant venu évangéliser la Bohème. Allez savoir pourquoi, ça enervait les germains et il fut sauvé de sa geôle par le Pape Saint Jean VIII, celui qui mouru assassiné.

      On comprend que l’UE s’énerve contre ces fichus orthodoxes qui n’intègrent toujours pas les règles germaniques : Les Roumains sont en train de pétitionner pour que leur nouveau président, qui est protestant se convertisse au christianisme orthodoxe come le fausaient les rois roumains issus des dynasties européennes. Il faut dire que les Roumains sont retournés massivement au christianisme depuis la chute du communisme. 88% se disent orthodoxes!

      http://www.rtl.be/info/monde/europe/1142893/roumanie-petition-en-ligne-pour-convertir-a-l-orthodoxie-le-president-elu-klaus-iohannis

      Pendant ce temps les intellectuels russes cressent l’idée de remplacer la puissance déclinante du judéo-protestantisme par un renouveau civilisationnel Catholico-orthodoxe, notamment grâce aux pays d’Amérique Latine dont le christianisme social a des similitudes impotantes avec l’orthodoxie « du paysan et du pécheur » slave. Reste à savoir comment les Catholiques envisageraient un tel rapprochement « par la base » et comment la hiérarchie (et ses taupes F-M) y réagirait.

      http://rutube.ru/video/64c849f52d0961ca93aee13af2454342/

  13. clem

    Monsieur D’alencourt,

    tout d’abord, merci. Merci du fond du cœur pour les textes que vous avez écrit. Merci à la communauté de ce blog qui est pleine de foi. Vous tous avez très activement participé à me remettre sur le chemin du Christ que j’avais perdu, bien qu’il m’appelait régulièrement par divers moyens.
    Tous les jours je m’émerveille un peu plus dans les textes que vous proposez, les vérités que vous nous donnez et qui retentissent dans mon cœur. Grâce à vous je suis allé me confesser, grâce à vous j’ai éliminé de ma vie nombre de péchés. Il en reste toujours, chaque jour je tombe, mais je me relève grâce à Jésus et grâce à vous.
    Chaque jour qui passe et mes prières à Marie, à Jésus, à mon ange gardien, à divers saint et à toutes les personnes qui en ont besoin, se font plus dévotes et plus simples. Quel bonheur d’adorer notre seigneur dans une église. Quel bonheur de prier le chapelet à Marie ! Quel bonheur d’appeler mon ange gardien à ma rescousse lorsque la tentation se fait sentir. Quelle tristesse lorsque je vois les gens autour de moi résister à la grâce de dieu. Quel bonheur de prier pour eux. Quel bonheur de me dire que je dois être patient avec eux comme Jésus a été patient avec moi.

    J’ai une question pratique. Marie attend-elle de nous que nous priions un rosaire complet (3 chapelet) par jour ou uniquement un chapelet ? Je conçois bien qu’un rosaire complet c’est mieux qu’un chapelet seul, mais j’ai parfois des difficultés à dégager du temps pour 3 chapelets. Alors je préfère faire un chapelet le plus dévotement possible plutôt que trois trop vites récités. Pensez-vous que ce soit une erreur ?

    Merci.

    • dalencourt

      Clem, réciter le chapelet pieusement est déjà une très bonne chose et prendre l’habitude de le faire au quotidien également. Ensuite, si vous pouvez faire plus, par exemple réciter un rosaire, c’est mieux, mais ce n’est pas une obligation.
      Si vous manquez de temps pour aller au-delà d’un chapelet, vous pouvez aussi compléter par une prière plus courte, comme les litanies de la Sainte Vierge ou le Veni Sancte Spiritus (bien d’actualité en ces temps babyloniens).

    • Florian

      Clem bonjour, merci pour ce témoignage, ce beau chemin de conversion.
      Chemin de conversion que tout Chrétien suit jour après jour, chacun avec ses moyens.

      « Il faut se persuader que tout notre bien dépend de la prière : de la prière dépend la victoire sur les tentations, le changement de vie, la grâce de l’amour divin, de la perfection, de la persévérance et du Salut éternel. »
      Saint Alphonse de Liguori, docteur de l’Eglise.

      « Il n’est point de grâce qu’on ne puisse obtenir par la prière, fût-on le plus grand pécheur du monde, pourvu qu’on prie avec persévérance. »
      Saint Jean Chrysostome

      « Pour l’extension du règne du Christ, c’est de la puissance du Rosaire que nous attendons les services les plus féconds en résultats. »
      Pape Léon XIII

      Que Dieu vous garde et vous bénisse.

    • Petros

      Très heureux pour vous clem 🙂

      Pareil. J’ai mon chapelet du soir comme « minimum syndical » mais si j’arrive à faire plus, je fais plus. De manière pratique, ça veut dire que je peux prier le matin, l’après-midi et le soir donc pas un rosaire d’un coup.

      Pour le reste dalencourt et florian ont bien répondu.

      N’oubliez pas la saint messe ! http://www.sodalitium.eu/index.php?pid=4

      • Clem

        Merci pour vos réponses. Je vais tâcher de suivre les conseils de louis. Bien sûr je n’oublie pas la sainte messe.

        Bien que je ne poste pas beaucoup, je continue à vous lire avec assiduité.

        Si cela intéresse quelqu’un et si louis laisse passer ce message, j’habite dans le pays de Montbéliard et je serais heureux de partager un petit moment avec un suiveur de ce blog dans un café.
        On peut me contacter à l’adresse mail créée pour l’occasion:tralalayouplaboum@gmail.com

        Que dieu vous bénisse.

  14. heloise

    C’est difficile à croire, mais le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry est interprété de nos jours !
    Ca se passe à la Comédie Saint-Michel à Paris. Le texte de Saint-Exupéry d’une beauté époustouflante et de la sagesse éternelle, est préservé intact, heureusement pas dénaturé par les talents contemporains. Tel un cadeau du Ciel !
    Pour moi, c’était un pur plaisir, du baume au cœur. Les acteurs sont beaux, jeunes et talentueux. L’accompagnement musical est très original. Un spectacle authentique et poétique!
    Tout est réuni pour avoir un grand succès. Sauf qu’on se rend bien vite compte dans quelle époque on vit. Il n’y avait pas grand monde dans la salle. C’est tellement prévisible. Des invitations ont été distribuées pour que la représentation puisse avoir lieu. Un autre spectacle, interprété dans la salle voisine avec tous les attributs des temps derniers, avait beaucoup plus de succès.
    Si vous êtes dans le coin, venez voir ce spectacle avec vos enfants, parents et grands parents. Le Petit Prince n’a pas de limites d’âge. C’est une perle rare par les temps qui courent. Ca vous fera le plus grand bien.

    • geocedille

      « Seigneur, apprends-moi l’art des petits pas. Je ne demande pas de miracles ni de visions, mais je demande la force pour le quotidien ! Rends-moi attentif et inventif pour saisir au bon moment les connaissances et expériences qui me touchent particulièrement. Affermis mes choix dans la répartition de mon temps. Donne-moi de sentir ce qui est essentiel et ce qui est secondaire. Je demande la force, la maîtrise de soi et la mesure, que je ne me laisse pas emporter par la vie, mais que j’organise avec sagesse le déroulement de la journée. Aide-moi à faire face aussi bien que possible à l’immédiat et à reconnaître l’heure présente comme la plus importante. Donne-moi de reconnaître avec lucidité que la vie s’accompagne de difficultés, d’échecs, qui sont occasions de croître et de mûrir. Fais de moi un homme capable de rejoindre ceux qui gisent au fond. Donne-moi non pas ce que je souhaite, mais ce dont j’ai besoin. Apprends-moi l’art des petits pas ! Ainsi soit-il. »
      Antoine de Saint-Exupéry

      • heloise


        Et il revient vers le renard :
        Adieu, dit-il…

        Adieu, dit le renard.
        Voici mon secret. Il est très simple:
        on ne voit bien qu’avec le cœur.
        L’essentiel est invisible pour les yeux.

        L’essentiel est invisible pour les yeux,
        répéta le petit prince, afin de se souvenir.

        C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.

        C’est le temps que j’ai perdu pour ma rose…
        fit le petit prince, afin de se souvenir.

        Les hommes ont oublié cette vérité, dit le renard.
        Mais tu ne dois pas l’oublier.
        Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.
        Tu es responsable de ta rose…

        Je suis responsable de ma rose…
        répéta le petit prince, afin de se souvenir.

        Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry.

  15. Jeanne d'Arc II

    Petites infos complémentaires sur le Cardinal Burke et l’Ordre de Malte, qui éclaircissent pour moi nos récentes discussions :
    – l’Ordre de Malte est un Ordre souverain : il est dirigé par le « Prince et Grand Maître » Fra’ Matthew Festing, élu à vie en 2008, par le Conseil de l’Ordre de Malte
    – Le Cardinal Burke a été nommé par François 1er « Cardinal Patronus », en remplacement du précédent à cette fonction : un rôle de protection de l’Ordre et surtout une mission relationnelle avec le Saint Siège. Ainsi le Cardinal Burke n’appartient pas à l’Ordre de Malte, mais je le vois comme une sorte de délégué du Vatican auprès de l’Ordre. Donc, pas impliqué dans les manipulations franc-maçonnes.
    http://www.orderofmalta.int/ordre-de-malte-et-ses-institutions/249/grand-maitre-fra-matthew-festing/?lang=fr
    http://www.orderofmalta.int/ordre-de-malte-et-ses-institutions/28113/cardinal-patronus/?lang=fr

  16. jeanfrancoisbossert

    mr d’alencourt
    dans mon travail je suis entouré de jeunes femmes enceinte ou qui reve de l’etre un jour et qui me parle de
    leures projets d’avenir pour leures futur progeniture MAIS MOI en tant que chretien et connaissant un peu
    se qui nous attend TOUS je ne sais quoi leurs repondre elles ne savent rien de la bible ni meme d’une autre
    religions et ne s’interrese ni a l’actualité bref ni a rien
    alors que dire a ces jeunes femmes ?
    pourtant elles sont vraiment humaine
    je prie pour elles pourriez vous me donner un conseil ?
    jf

    • dalencourt

      Un des rôles essentiels de l’homme (l’être humain) sur terre est de transmettre la vie. Ce rôle dépasse l’être humain, il est inscrit dans ses gênes, qu’il le veuille ou non. Que les femmes qui vous entourent souhaitent un enfant est donc parfaitement normal, naturel devrais-je dire. Nous devons donc conseiller aux être humains de faire leur devoir, et particulièrement celui-là. Pour le reste, votre rôle pourrait être de les sensibiliser à la parole de Dieu et aux préceptes de la religion catholique. Ne vous préoccupez pas, pour le moment, de l’aspect eschatologique : ce qui doit arriver arrivera, notre rôle est d’abord et avant tout, d’essayer de sauver des âmes de la géhenne éternelle. Il y aura un futur avertissement général, juste avant le Jour de Yahvé, qui aura pour rôle de prévenir l’humanité de l’imminence des châtiments derniers. Nous nous chargerons à ce moment là d’enseigner les foules à la manière de Jonas. En attendant, essayez déjà de les convertir.

  17. Anne-Marie- Renée

    A ce « Petit Prince  » qui sommeille en nous et qui je l’espère va bientôt se réveiller…. » Comment s’imaginer qu’aussi loin d’une ville on puisse rencontrer un petit enfant si fragile. Il vient d’une planète qui est bien trop petite, personne ne s’y arrête et tout seul il l’habite. Son Amour pour sa rose, il en fait tout un monde et c’est pour cela qu’il n’ose voir si la Terre est ronde. pourtant il est parti pour rencontrer les hommes, mais pas un seul ami, c’est ainsi qu’il les nomme…..(Fruits du Bien 1989). Se torturer l’esprit ne sert à rien; accumuler les connaissances ne sert à rien non plus si ce n’est pour « plus de »….Je parlerai encore en chanson : »Quand on a que l’Amour à offrir en partage…..Alors sans avoir rien que la force d’AIMER nous aurons dans nos mains le monde entier » Jacques Brel. Là est toute la vérité non ? Merci à ceux qui ouvrent les vannes de l’Amour et qui donnent du baume aux cœurs . le « cornu » n’aime pas que l’on soit en joie, en amour (le vrai pas celui qu’il nous a inventé)…..Il se nourrit de nos tortures, de nos souffrances et de celles que nous infligeons aux autres et que nous nous infligeons aussi. Notre Père nous aime…..Et le maître mot est CONFIANCE. Anne-Marie PS :je n’ai aucune prétention, c’est la Vie et toutes ses épreuves qui m’ont rendu mon âme d’enfant, mon Petit Prince intérieur

  18. ju

    et voilà on montre encore que Grâce à la Russie la France peut continuer ses traditions, sans elle bah on serait déjà foutu ,merci qui?? merci Poutine 🙂 et la Sainte Russie nous sommes des pays alliés et ceux qui ne comprennent pas, bah peut être qu’un jour ils comprendront.. encore un article qui le prouve 🙂
    http://french.ruvr.ru/news/2014_11_21/Cathedrale-Notre-Dame-le-sapin-de-Noel-offert-par-la-Russie-4878/
    que nous offre les stats unis à part leur propagande et leur superbe rêve européen?? quedalle !!!

  19. benorun974

    Bonjour, j ai une question a vous poser : dans la paroisse où je vais prier, le Christ au dessus du choeur de l’église n’est pas sur sa croix, comme si il lévitait en l’air. Je vais pas dire que çà me met mal à l’aise mais presque. En plus l’ombre que le Christ forme est bizarre mais c’est sûrement mon imagination, mais m’imaginer avoir ce type de pensées pendant la messe me tourmante. Est-ce normal? Après je pense que le prête est de bonne volonté, et que le Christ est présent pendant la messe et l’eucharistie mais je voulais avoir vos avis la dessus. Que Dieu vous garde.

    • dalencourt

      Benorun, vous assistez à une dérive néfaste de Vatican II : représenter le Christ en dehors de la croix salvatrice. On falsifie le symbole de la rédemption par des représentations inadéquates. Je comprends que cela vous mette mal à l’aise. Quand au prêtre, comme beaucoup, il est probable qu’il n’y fasse plus attention. C’est ce que j’appelle l’anesthésie générale générée par Babylone.

      • benorun974

        Je dois changer de paroisse? J’aurais voulu en parler au prêtre mais je pense qu’il va dire de ne pas m’inquiéter pour çà, que le principal n’est pas là, etc… Après je ne sais pas, peut être qu’il le déplore mais qu’il n’a pas le « choix ». J’essairai de lui en toucher un mot comme çà, de façon anodine, pour voir sa réaction.

  20. Sir Kendu

    Bouquet de brèves prières TRES puissantes, aux mérites et indulgences de grande envergure (certaines certifiées par des papes).

    Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire : souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi, afin de me soustraire à la justice de Dieu, et voyez si, après avoir tant fait pour votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi; faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au ciel. Ainsi soit-il.

    Sagesse infinie, Amour immense, Vos Voies sont insondables. Faites, Seigneur que, suivant Votre Désir, Votre Chef Sacré, Temple de la divine Sagesse, soit honoré et adoré pour Votre consolation… Levez-Vous, Seigneur, montrez que Vous êtes le Dieu tout-Puissant. Faites connaître l’ardent Désir de Votre Sacré-cœur. Hâtez-vous pour Votre propre gloire… Ne tardez pas, Seigneur, je vous en supplie, au Nom de Votre très précieux Sang, en considération de Votre douloureuse Passion… Je Vous prie, Très Sainte Trinité, au Nom de Jésus pour l’honneur du Temple de la divine Sagesse, et par l’Amour ardent du Sacré-cœur. Je vous le demande, au nom de la Vierge Marie, de St-Joseph : pour le salut des âmes, veuillez faire connaître au monde entier cette Dévotion. Ainsi soit-il.

    O Jésus, qui avez daigné révéler à Vos Servantes Votre immense désir de voir adorer Votre Chef Sacré, donnez-nous la joie de Le faire connaître et honorer : laissez tomber sur nos âmes un rayon de Votre Lumière, afin que nous avancions, de clarté en clarté, conduits par Votre Sagesse adorable jusqu’à la récompense promise à Vos élus. Amen.

    O Jésus, je m’unis à toutes les Messes qui se célèbrent aujourd’hui à travers le monde, avec les intentions de votre Sacré-cœur. Je vous supplie de me réserver de chacune de ces Messes une goutte de votre Précieux Sang en expiation de mes péchés. O Divin Cœur de Jésus, donnez au monde de nombreux et saints prêtres pour continuer l’œuvre de votre Rédemption. Ainsi soit-il.

    O Marie, Vierge et Mère très sainte, voici que j’ai reçu votre Fils très aimé, que vous avez conçu dans votre sein immaculé, allaité, pressé en de très suaves embrassements. Voici que celui-là même dont la vue vous réjouissait et vous remplissait de toutes les délices, je vous le présente à nouveau, humblement et amoureusement, et je l’offre à vos bras pour que vous le serriez, à votre cœur, pour que vous l’aimiez, à la Très Sainte Trinité, en culte suprême d’adoration pour votre honneur et votre gloire, pour mes besoins et ceux du monde entier. Je vous sollicite donc, Mère très miséricordieuse, demandez-lui le pardon de tous mes péchés, une grâce abondante pour le servir désormais avec plus de fidélité, et enfin la grâce de la persévérance finale, de telle sorte que je puisse le louer avec vous dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

    O Jésus, par le cœur Immaculé de Marie, je vous offre mes prières, les œuvres de ma vie entière, mes souffrances de cette vie, toutes les intentions de votre Sacré Cœur en union avec le Saint Sacrifice de la Messe à travers le monde, en réparation de mes péchés, aux intentions de tous nos associés, et afin que les prêtres soient remplis de zèle apostolique dans la vigne du Maître.

    O Jésus, divin Rédempteur, soyez miséricordieux pour nous et pour le monde entier. Dieu saint, Dieu fort, Dieu immortel, ayez pitié de nous et du monde entier. Grâce et miséricorde, ô mon Jésus, dans les dangers présents, couvrez-nous de votre Sang très précieux. Ô Père éternel, soyez-nous miséricordieux par le Sang de Jésus Christ, votre Fils unique, soyez-nous miséricordieux, nous vous en conjurons.

    Mon Jésus, pardon et miséricorde, par les mérites de vos Saintes Plaies. Père éternel, je vous offre les Plaies de Notre Seigneur Jésus Christ, pour guérir celles de nos âmes. Père éternel, nous vous offrons le Sang, la Passion, la mort de Jésus-Christ, les douleurs de la très Sainte Vierge et de saint Joseph, en satisfaction de nos péchés, pour le soulagement des saintes âmes du Purgatoire, pour les besoins de notre sainte mère, l’Église, pour la conversion des pécheurs. Cœur agonisant de Jésus, ayez pitié des mourants. Cœur eucharistique de Jésus, augmentez en nous la foi, l’espérance et la charité.

    Seigneur mon Dieu, dès maintenant, quel qu’en soit le genre et selon qu’il vous plaira, d’un cœur tranquille et soumis, j’accepte de votre main la mort avec toutes ses angoisses, ses peines et ses douleurs.

    O Esprit-Saint, âme de mon âme, je vous adore, éclairez-moi, guidez-moi, fortifiez-moi, consolez-moi; dites-moi ce que je dois faire, donnez-moi vos ordres; je vous promet de me soumettre à tout ce que vous désirez de moi et d’accepter tout ce que vous permettrez qui m’arrive, faites-moi seulement connaître votre volonté.

    Cœur de Jésus, que le monde entier s’embrase de votre amour ! O Dieu infiniment miséricordieux ! je Vous offre l’holocauste continuel de votre divin Fils s’immolant sur l’autel en tous les points de la terre, à tous les instants de cette heure. O Père infiniment bon et compatissant ! recevez ce Sang très pur en réparation des outrages des hommes. Effacez leurs péchés et faites-leur miséricorde.

    O très doux Jésus, qui êtes venu dans le monde pour donner à toutes les âmes la vie de votre grâce, et qui, pour la conserver et la nourrir en elles, avez voulu être le remède et l’aliment quotidien de leur quotidienne faiblesse; nous vous supplions humblement, par votre Cœur embrasé d’amour pour nous, de répandre sur toutes les âmes votre divin esprit, afin que celles qui malheureusement sont en péché mortel se convertissent à vous et recouvrent la vie de la grâce qu’elles ont perdue, et que celles qui, par votre secours, vivent déjà de cette vie divine, s’approchent dévotement chaque jour, quand elles le peuvent, de votre Table Sainte : en sorte que, par le moyen de la Communion quotidienne, recevant tous les jours le contre-poison de leurs péchés véniels quotidiens et alimentant tous les jours en elles la vie de votre grâce, et ainsi se purifiant toujours davantage, elles parviennent enfin à la possession de la vie bienheureuse avec Vous. Ainsi soit-il.

    O divin Roi des rois, Jésus, mon Rédempteur, Je viens Vous adorer, Dieu vivant dans l’Hostie, Prosterné devant Vous, je Vous offre mon cœur, Donnez-moi votre Amour, Seigneur, je Vous en prie ! O MARIE, REINE du MONDE, aidez-nous à rendre glorieux sur la terre comme au ciel le RÈGNE de votre DIVIN FILS – ROI des rois.

    O Christ Jésus, je vous reconnais pour Roi universel. Tout ce qui a été fait a été créé pour vous. Exercez sur moi tous vos droits. Je renouvelle mes promesses du baptême en renonçant à Satan, à ses pompes et à ses œuvres et je promets de vivre en bon chrétien. Et tout particulièrement je m’engage à faire triompher selon mes moyens les droits de Dieu et de votre Église. Divin Cœur de Jésus, je vous offre mes pauvres actions pour obtenir que tous les cœurs reconnaissent votre Royauté sacrée, et que, ainsi, le règne de votre paix s’établisse dans l’univers entier. Ainsi soit-il.

  21. Jeanne d'Arc II

    Je découvre que dans une de mes église, il y a aussi un prêtre qui découpe l’hostie avec la patène…Je me promets de lui dire les choses en face bientôt : je vais lui dire qu’il crucifie à nouveau Jésus, avec un peu de chance (et surtout l’Esprit Saint), ça devrait l’interpeller.
    D’abord, j’avais décidé d’aller le voir pour autre chose : il est très lucide sur la situation du monde et il a été très clair dans une de ses récentes homélies : guerres, chrétiens persécutés, …’ne voyez-vous pas les signes des temps?? ». Je suis allée le voir peu après pour vérifier sa ‘lucidité’ sur l’Eglise qui s’écoule, en particulier avec le Synode de la famille. Et bien, il n’est pas lucide du tout : « Ne parlez pas de malheur, il y en a assez ! » m’a-t-il dit en riant. Il a ajouté de ne pas faire confiance à la presse qui raconte tout et n’importe quoi. Je lui ai aussitôt indiqué être allée chercher le rapport intermédiaire du Synode sur le site du Vatican, pour vérifier que les journalistes n’avaient pas inventé les extraits du rapport. Cela l’a interpellé je crois. Il a été aussi étonné d’apprendre que le Cardinal Burke avait été « déplacé » à l’Ordre de Malte. J’ai ajouté, très directe : « S’il y a un schisme, serez-vous des nôtres, car nous ne serons pas très nombreux? ». Il n’a pas souhaité répondre.
    Je découvre que ce prêtre, comme peut-être d’autres prêtres, rejette une partie de l’Apocalypse : en même temps que les catastrophes prévues, il y a aussi la chute de l’Eglise. Je dirai même que les catastrophes à venir « pires que le déluge » sont la conséquence de la chute de l’Eglise, avant même d’être une conséquence de la chute du monde païen.
    Le Synode de la famille 2015 est en préparation : reconduction de la plupart des ‘nominés’ – notamment Mgr André Vingt-trois toujours président-délégué (j’en conclue qu’il est bien du côté de François 1er) – et durée du synode : 3 semaines, au lieu de 2 en 2014. Le thème du Synode 2015 : « La vocation et la mission de la famille et dans le monde contemporain ».
    Trois semaines pour conclure que les ‘familles’, ce sont aujourd’hui aussi les familles « recomposées », « homos », les « unions libres », etc…et que l’Eglise ne peut pas refuser la Sainte Communion à des adultes qui ont déjà vécu de grandes épreuves (homo rejeté dans son enfance, divorcé qui a quitté sa femme « pas assez sexy après la naissance des enfants, grincheuse » pour en épouser une autre? Que l’Eglise ne peut pas refuser le baptême aux enfants d’un couple homo, même si ce couple n’a aucune intention de changer de vie et d’aller à la messe?
    J’ai même pensé que tout cela va être mise en place avec douceur : groupes de prières pour ces nouvelles « familles » dans un premier temps, puis un jour, et sans aucune conversion, messe et communion pour tous !
    La miséricorde pour tous : OUI, mais pas de retour au sacrement de l’Eucharistie avant un changement de vie, conformément à l’Evangile.
    http://www.zenit.org/fr/articles/synode-2015-sur-la-famille-nominations-papales
    http://fr.radiovaticana.va/news/2014/11/21/les_responsables_du_synode_sur_la_famille_reconduits_pour_20/1111955

  22. magma13

    Bonsoir,
    Bien que de savoir comment cela finira sur Terre, je m’intéresse fortement à la nature de la « punition », je vous avais écris au sujet d’une lettre a ne pas diffuser, voici un article qui va dans le sens du flash gamma « purificateur »: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/sursaut-gamma-et-seraient-rares-cause-sursauts-gamma-56180/#xtor=RSS-8
    Ce qui veut dire qu’une partie d’entre nous seront sauvés, après le flash une partie sera réintroduit sur la nouvelle terre, le temps que les radiations du ciel et des déchets des hommes d’antan s’atténue, par exemple une partie de nous seront cryogénie et une fois la Terre reverdie, repeuplée des plantes et des animaux, nous reviendrons (10000, 100000 ans après ?). Ce sera l’age d’or et le règne de Christ. Voila ce qui apporte une explication à des prophéties ou il est dit « ici était une grande cité de la perdition : Paris » dans le témoignage d’un mystique dont j’ai oublié le nom. Mais la nature de la fin importe peu, sauf que « les vivants envieront les morts » donne ici toute sa force, un peu comme dans le film « La route » qui montre bien ce que sera le calvaire des survivalistes.

    • dalencourt

      Magma, pour écrire cela, vous ne devez pas croire en Dieu ni en sa toute puissance. Le calvaire des survivalistes est une vision satanique des choses. Votre scénario ressemble à une purification satanique : il n’y a que Satan qui détruirait la terre en y laissant des radiations et l’impossibilité d’y vivre.
      Le nouveau ciel et la nouvelle terre seront instantanés après la purification, quelle qu’elle soit, et les survivants n’auront aucunement à en souffrir.

  23. hotchiwawa

    En lisant la 1ère ligne de l’article, à la question « sauriez-vous le reconnaître? »
    je me suis dis « avec le coeur, avec le coeur » et une info logique a suivi: « mais l’antéchrist ne pourrait être aussi vieux (que le pape) ».
    En fait il le pourrait mais ce serait logique qu’il soit jeune et approche l’âge du Christ.
    En recherchant « âge » dans l’article, tu fais référence à 33 ans.
    Effectivement, c’était l’idée que je me faisais.
    [ info à prendre au conditionnel ]

    Peace all (dans vos coeurs)

  24. DEVOT

    Je n’annonce rien, je ne prédis rien, car seul, Dieu le Père sait ! cependant je me souviens de ce mois de Janvier 2012 où une voix très pure m’a dite qu’au 3 éme message passé à l’humanité , il serait là. J’ai aucune date, ni aucune idée de date. Je me suis retrouvé assis dans mon lit a dire « pourquoi moi, on va me prendre pour un f… ! et j’ai perdu le contact, la voie s’est déformée, je me recouchais, pour m’apercevoir que mon corps n’avait pas bougé! !!
    Je pense que le premier message a été marqué comme pour réaffirmer la résurrection car les événements liés au changement de Pape à Pâques ont donné un écho mondial a cette fête de la résurrection .
    Encore une fois, je ne suis pas prophète, ni illuminé et je dis mon ressenti.
    L’attentat de Paris de portée mondiale, est intervenu le 7 de la date 7.1.2015 qui donne aussi 7
    cela a t’il ou pas une signification, je l’ignore mais je suis troublé et surtout en colère contre des « humains » qui agissent avec autan de cruauté, de barbarie ,salissant le nom de Dieu et même Mahomet pour ses croyants, en revendiquant une vengeance en soin nom . Il porte atteinte grave a Dieu en renforçant ceux qui rejettent l’idée même de Dieu. Cette œuvre ne peut être que l’œuvre de Satan non, je vais dire satan !!
    merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s