L’avertissement

Vidéo de l’intervention de Louis d’Alencourt à Pontmain le 17 mai 2017.

Texte (enrichi) de la vidéo, ajouté le 22 mai :

Le moment est venu. Quel moment ? Celui de la justice divine, de l’intervention de Dieu en faveur de son peuple et de sa colère vis à vis des fauteurs de troubles et semeurs d’iniquité. C’est à dire la conclusion de la fin des temps, la fin des tribulations des justes et l’éradication des méchants et des bêtes comme prophétisé dans l’Apocalypse, via la chute de Babylone.
Le 3 mai dernier, dans un article et une vidéo, je faisais part de mon pressentiment du déclenchement imminent de cette colère divine, compte tenu de l’état d’avancement de la puissance de Satan sur le monde, qui est presque arrivé au faîte de son pouvoir. Ceci a été expliqué et développé dans l’article du 3 mai. Je donnais alors rendez-vous aux lecteurs le 17 mai à Pontmain pour la suite des événements.
Même si la colère divine ne s’est pas encore enclenchée de façon visible malgré mes espoirs, je maintiens la probabilité quasiment certaine que celle-ci commencera au mois de mai 2017.
Car le mois de mai est le mois de Marie, celle qui doit écraser la tête du serpent.
Car l’apparition de Fatima commence en mai et dure 153 jours jusqu’en octobre.
Car ce même Fatima vient de fêter son centenaire le 13 mai dernier, et Dieu sait combien cette durée est symbolique.
Voilà ce que j’ai annoncé le 17 mai à Pontmain, dans une courte allocution enregistrée dans la vidéo ci-dessus.

Le but était de rappeler la conjonction d’éléments saisissants qui expliquent la raison pour laquelle je vois l’accomplissement du mystère de la fin des temps en 2017 et que nous allons résumer ci-après.

 

1) Le dialogue de Léon XIII
Souvenons-nous : le dialogue de Léon XIII du 13 octobre 1884 nous a donné trois repères primordiaux :
– d’abord une durée maximum accordée par Dieu à Satan pour détruire son Eglise : 100 ans ;
– ensuite une date essentielle : le 13 octobre, qui sera repris ensuite par la Sainte Vierge pour clôturer les apparitions de Fatima par le miracle du soleil ; ce n’est donc pas une date anodine ;
– enfin parce que l’année 1884 n’a vraisemblablement pas été choisie au hasard par le Ciel.

Seulement cette duré de 100 ans peut être interprétée de deux façons différentes mais complémentaires :
– Soit les cent ans commencent en 1884 et à ce moment-là, on peut considérer que la fin de ce délai n’est pas la fin de tout mais le commencement d’un autre cycle ;
– Soit tout s’achève au bout des cent ans et alors il convient de déterminer à quelle date ils commencent.

Aujourd’hui on comprend plus facilement la durée totale des tribulations puisque nous arrivons en fin de processus. La durée réelle et totale est de 133 ans soit :
100 ans de mise en place + la même durée de vie que le Christ : 30 ans de vie cachée, et un peu plus de 3 ans de vie publique.
Les 100 ans mènent à 1984.
Les 30 ans mènent à 2014.
Les 3 ans et quelques mènent à 2017.

Or effectivement il a bien fallu 133 ans à l’Antéchrist pour s’imposer à toute la terre.
Le premier palier de cent ans correspond au roman 1984 d’Orwell, un initié qui avait bien compris que « leur » monde commencerait vraiment en 1984, grâce notamment à l’informatique, qui va permettre au système de parvenir par ce biais à une domination totale sur les nations, les hommes et les esprits.
Car qui est vraiment l’Antéchrist ? Un système politique, social, économique, culturel et religieux opposé au Christ et à ce qui le représente sur terre : son Eglise (aspect religieux) c’est à dire l’Eglise catholique romaine, et les nations ayant adopté sa doctrine dans leurs organisations politiques et sociales : les nations chrétiennes.
Il ne sera également un homme qu’à la toute fin, durant les fameux 42 mois de l’Apocalypse, qui constituent l’apogée de son pouvoir et où, à ce moment-là, un homme pourra personnaliser le travail accompli, comme indiqué en Apoc. 17:11.
Comme rappelé dans le dernier article du 3 mai et régulièrement expliqué et argumenté sur ce blog depuis 3 ans, l’Antéchrist-personne est le pape François.

On peut également retourner le calcul :
Le premier palier se calcule alors de 1884 à 1917 et correspond aux apparitions de la Sainte Vierge à Fatima. Logique puisque celle-ci partage la même date (13 octobre) avec très exactement 33 ans d’écart.
Puis les cent ans commencent à Fatima et donc s’achèvent en 2017 ; le centenaire venant d’être célébré en ce 13 mai 2017.

 

2) 2014 : L’Antéchrist se révèle
C’est bien en 2014 que nous comprenons enfin le mystère de l’Apocalypse car l’Antéchrist, qui avançait jusque là de façon cachée, entre dans sa phase publique et révèle sa double particularité : être d’une part un système opposé au règne social et spirituel du Christ, personnalisé d’autre part par une personne humaine à la fin.
On le comprend grâce aux canonisations sacrilèges du 27 avril 2014, lorsque le pape François canonise les papes Jean XXIII et Jean-Paul II. Car le pape Jean XXIII fut l’initiateur de la révolution dans l’Eglise en convoquant le concile Vatican II. C’est Jean XXIII qui va faire entrer la bête dans l’Eglise (la franc-maçonnerie ecclésiastique), y compris au plus haut niveau puisqu’il est lui-même franc-maçon (rosicrucien). Or le vénérable Holzhauser, dans une célèbre interprétation de l’Apocalypse publiée en 1650 avait calculé la durée de vie de l’Antéchrist (bête de la mer) : 55,5 ans, soit 666 mois (666 étant le fameux chiffre de la bête indiqué en Apoc. 13:18). Or il y a très exactement 666 mois, ou 55 ans et demi, entre l’élection de Jean XXIII au souverain pontificat (28 octobre 1958) et sa canonisation (27 avril 2014). Il n’y a plus aucun doute à partir de là : la bête de la mer ou Antéchrist, c’est bien la franc-maçonnerie dans l’Eglise, qui y règne sans discontinuer depuis 1958 et qui se révèle enfin au grand jour au printemps 2014 grâce à ce signe providentiel.
Elle est personnifiée par le dernier pape, François sans chiffre et pour cause puisqu’il est à la fois le premier à adopter ce nom mais aussi le dernier de la prophétie des papes, le 112ème Pierre le Romain.
Nous savons donc qu’il faut calculer les 42 mois de la bête à partir de cette date, ce qui mène à octobre 2017 : exactement la fin du centenaire de Fatima !
Le pape ayant été élu un 13 du mois (le 13 mars 2013) on sent bien la volonté de la bête de « coller » à Fatima : ce n’est plus un symbole, mais une signature !
Son règne prendra donc fin le 13 octobre 2017, mais nous savons que Jésus, en Matthieu 24, a promis de raccourcir cette durée. D’où mes pressentiments pour le mois de mai car si l’apparition de Fatima court de mai à octobre et puisqu’octobre sert de repère pour la limite accordée à l’Antéchrist, on peut légitimement considérer que mai servira de repère dans l’autre sens, c’est à dire pour sa chute.

 

3) Les étranges similitudes entre 1932/33 et 2016/17 qui mènent dans les deux cas à l’année de la Rédemption
Pour le 1900ème anniversaire de la mort et de la Résurrection du Christ, le pape Pie XI décréta en 1933 l’année sainte de la Rédemption. En effet l’Eglise, se basant sur le calendrier grégorien, considère que la dernière année de Jésus fut l’année 33 de notre calendrier actuel. Inspirée par l’Esprit-Saint, l’Eglise ne se trompe pas, et le calendrier grégorien basé sur le Christ et imposé au monde entier témoigne de la prééminence du Christ tant dans les affaires temporelles que spirituelles. Le règne social de Notre-Seigneur ne peut être dissocié de son règne spirituel.
Donc Passion, mort et résurrection en 33 et 1900è anniversaire en 1933.
Or l’année 1933 fut précédée en 1932 par un jubilé du Puy ; ce jubilé a la particularité d’être célébré lorsque les dates de l’Incarnation et de la Rédemption coïncident : 25 mars dans les deux cas. Il faut savoir que le 25 mars est probablement la date la plus importante dans l’histoire de l’humanité et que la probabilité que la mort du Christ ait eu lieu le 25 mars 33 est très forte ; car il n’y a que deux dates possibles : le 25 mars ou le 3 avril.
En 1933, année sainte de la Rédemption, le jour de Pâques tombait le 16 avril.
Or, et c’est là que cela intéressant : on a exactement le même scénario en 2017, c’est à dire que :
1) 2016 fut une année de jubilé du Puy ;
2) en 2017 Pâques est tombé le 16 avril.
On peut donc en conclure assez facilement que le Ciel nous a donné là un signe extraordinaire : l’année de la Rédemption du monde, c’est à dire celle du retour du Christ, que nous attendons tous, semble bien être 2017. On a vu par d’autres biais, Fatima et le dialogue de Léon XIII, que l’année 2017 ressortait également.
Cela fait donc beaucoup de présomptions. Mais ce n’est pas fini.

 

4) 1984 le chiffre clé, aux propriétés révélatrices
Continuons notre raisonnement. On a vu tout à l’heure que le dialogue de Léon XIII menait à 133 ans après 1884 et que la période de cent ans pointait sur 1984.
Maintenant, si on part de la date réelle de la Rédemption du monde, soit en l’an 33 comme on vient de le voir, l’année 2017 se situe très exactement 1984 ans après.
Ici 1984 n’est plus une année mais un chiffre ; un chiffre qui sort pour la seconde fois.
Or qu’est-ce que 1984 ? C’est 4 x 496. Soit un cycle complet accompli après l’an 33.

En quoi est-ce un cycle complet ?
1) parce que le 4 exprime la totalité d’un cycle : les 4 points cardinaux, l’année répartie en 4 saisons, les 4 mesures, les 4 éléments, les 4 parties d’un cercle… : tout s’accomplit en 4.
2) parce que 1984 est décomposé en 4 parties égales (4×496).
3) Parce que 496 exprime le retour du roi, en l’occurrence du Christ-roi. Car c’est en gloire que le Christ doit revenir pour juger les nations comme dit dans le Credo.
Or 496 est un nombre parfait, ce n’est pas moi qui le dit, mais l’arithmétique.
496 est aussi l’année du baptême de Clovis (25 décembre) et par là de la naissance de la première nation chrétienne du monde après l’Arménie. On peut donc estimer, grâce à Clovis, que 496 est un chiffre que l’on peut retrouver à l’avenir pour symboliser, ou exprimer, le retour du roi, ou du moins une notion de naissance, par exemple celle de la Jérusalem céleste.
Donc une fois de plus, puisque le cycle de la Rédemption a accompli un tour complet reposant sur le nombre parfait 496, 2017 apparaît à nouveau comme un candidat crédible pour la seconde rédemption du monde.

 

5) Les points Alpha et Omega : 13 octobre et 8 décembre
Il y a également un autre aspect qui mérite d’être souligné : les indices qui permettent de présager du début et de la fin; Je suis l’Alpha et l’Omega, dit Jésus, le début et la fin.
Le dialogue du 13 octobre 1884 de Léon XIII est réellement le début du dernier cycle car ce fut prouvé parallèlement par les autorités civiles. En effet, le même jour, le 13 octobre 1884, les grandes nations décidaient de fixer le point zéro au méridien de Greenwich et d’imposer cette règle au monde entier. Voilà un signe probant, universel et objectif : le point zéro, ou point alpha, commence bien le 13 octobre 1884.
Comment connaître alors le point Omega, la fin ?
C’est assez simple : en suivant la même règle. Si le méridien de Greenwich, ligne verticale imaginaire, sert de repère pour le début, le repère de la fin devrait pouvoir nous être donné par l’autre ligne imaginaire, la ligne horizontale : l’équateur. Est-ce le cas ?
Oui, car l’équateur n’est pas uniquement une ligne imaginaire, c’est aussi le nom d’un pays, dont la capitale est Quito, elle-même située au point 0, sur l’équateur. Or il y a eu des apparitions de la Sainte Vierge à Quito dont la dernière a eu lieu le 8 décembre 1634.
Voilà notre point Omega : le 8 décembre.
Pourquoi ?
– Parce que c’est la fête de l’Immaculée Conception ; or c’est Marie doit écraser la tête du serpent à la fin des temps. Justement, c’est ce moment que nous attendons et appelons de nos vœux.
– Parce que le point alpha est lui aussi lié à une apparition de la Vierge (13 octobre) ; il est logique que le point omega ait le même type de repère.
Parce que l’apparition de Lourdes l’a prouvé ; en effet le point central de l’apparition se situe au 25 mars, quand la Vierge déclare à sainte Bernadette : « Je suis l’Immaculée Conception« . Trois éléments confirment notre présomption : d’une part la date du 25 mars, déjà citée plus haut, ensuite la référence au 8 décembre par cette déclaration, et enfin le fait que Lourdes se trouve être très exactement sur le méridien de Greenwich, au point 0. Lourdes fait donc le lien entre l’alpha et l’omega.
– Parce que la bête a choisi le 8 décembre comme date centrale de son triomphe puisque le concile Vatican II s’est clôturé le 8 décembre 1965. C’est pourquoi l’Antéchrist-pape François nous a donné par ce biais la date du point Omega : le 8 décembre 2016, clôture du jubilé de la bête, jubilé du concile volontairement dépassé d’un an (51 ans), alors que normalement un jubilé se célèbre la 50ème année. Et même si ce jubilé s’est clôturé le 20 novembre, pour le Ciel ce sont les années pleines qui comptent : donc il fallait attendre la fin du cycle, le 8 décembre.
Pour moi donc, le point Omega a été atteint le 8 décembre 2016, ce qui veut dire que nous sommes dans la période des prolongations : les fameux 45 jours ajoutés par Daniel après les 1290 jours de tribulations.

Entre les deux, entre le point Alpha et le point Omega, on a Fatima, dont c’est le centenaire cette année.
Outre la symbolique autour des secrets, deux autres aspects de Fatima méritent d’être soulignés :
– le fait que les apparitions s’échelonnent de mai à octobre ;
– leur durée de 153 jours.

 

Le 153 et le rassemblement des justes

Le chiffre 153 revêt une importance primordiale ; triangulaire du nombre 17, il figure l’ensemble des justes, le peuple de Dieu resté fidèle, car c’est le nombre de poissons de la seconde pêche miraculeuse, qui se déroule après la Résurrection du Christ. Il n’y a que des bons poissons, donc uniquement des âmes pures : les fameux 144 000 de l’Apocalypse, revêtus de la robe blanche des justes.
Cela veut dire qu’à moment donné, Fatima va symboliser le rassemblement des justes, leur décompte final.
Ceci permet de comprendre pourquoi Fatima est lié à la fin du monde et à des cataclysmes planétaires : parce qu’il s’agit d’une symbolique identique à celle du passage de la mer rouge : Dieu attend que tous ses enfants soient passés à pied sec avant de refermer la mer rouge sur leurs ennemis, les anéantissant tous d’un seul coup.
Par conséquent, Dieu attendra que le décompte des justes soit terminé, que tous ses enfants soient passés de l’autre côté ; tant qu’ils n’y sont pas, ils sont dans la nuit et ils ne pêchent rien (cf l’évangile des 153 poissons). Mais une fois passés de l’autre côté, Jésus leur ordonnera de jeter le filet du bon côté et la pêche sera alors fructueuse.
C’est cet événement que l’Apocalypse décrit comme la résurrection des témoins : parce qu’ils sortiront de l’ombre et pourront sauver toute une multitude d’âmes avant l’anéantissement final de l’humanité.
C’est cet événement que j’appelle l’avertissement : celui qui d’un côté jettera le monde dans la stupeur et d’un autre libèrera les justes, leur permettant de remplir enfin leurs filets.
Car il s’agira de l’ultime miséricorde divine avant l’éradication totale de la race de Satan.
Il est probable aussi que ce soit le signal de la chute de Babylone : ce sera le signe de la fin de l’iniquité, de l’accomplissement des prophéties et des demandes récurrentes des psaumes : le châtiment des méchants et la délivrance des justes.
Car il a été amplement prouvé, et notamment dans le dernier article, que le pouvoir de Satan est au plus haut. Or c’est à cet instant précis que les promesses divines s’accomplissent, comme prophétisé dans la bible ou à la Salette. C’est au faîte de sa puissance que l’empire de Satan s’écroule.

Cet avertissement sera le signe donné par la Femme dans le ciel : Notre-Dame de Pontmain, mère de l’espérance, et unique grande apparition mariale où la Vierge se situe dans le ciel, en référence directe avec la Femme de l’Apocalypse.

Quelle en sera la forme ? Impossible de le savoir. Si on en croit les apparitions de Quito, déjà citées, la Sainte Vierge a prédit ce moment :  » Mon heure arrivera quand de façon stupéfiante je détruirai l’orgueil de Satan, le mettant sous mes pieds, l’enchaînant dans l’abîme infernal, laissant l’Eglise et la terre libres de cette cruelle tyrannie.  »
Donc même si on ne connaît pas les modalités (de façon stupéfiante), on comprendra que ce ou ces événements seront les préludes à notre libération de l’iniquité.

Récapitulons : cet événement, ou avertissement, sera le signe de la résurrection des témoins, du tollite lapidem de Lazare, du miracle de Cana. La Sainte Vierge libèrera les témoins (ou apôtres des derniers temps) pour une ultime prédication et dira à ces serviteurs de Dieu « Faites ce qu’il vous dit« .
Une ultime prédication qui devrait aller de mai à octobre, comme semble nous l’indiquer Fatima.

Cet avertissement, je l’attends, l’espère et le souhaite pour le mois de Mai.
Le mois de Marie. Le mois le plus beau.
Le mois qui annonce la fin de la bête. Grâce à notre chère Maman du Ciel.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : L’avertissement

Publicités

464 Commentaires

  1. Karl

    « Ce n’est plus un secret : le pape François aimerait également “licencier” les cardinaux Müller et Sarah. Seule la présence du pape émérite Benoît lui interdit de le faire… pour le moment.»

    « Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.” (2 Thessaloniciens 2 : 6 – 8)

    Sur proliturgia :
    « Dimanche, 28 mai 2017. Au Vatican, les purges se poursuivent.
    C’est ce que le Cardinal Müller, Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a confirmé en annonçant que le pape François avait de son propre chef trois démis de leurs fonctions trois prêtres membres de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi qui n’avaient commis aucune faute.
    De retour de Fatima, le pape avait prétendu que le directeur du bureau disciplinaire de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi chargé des abus sur mineurs était “fatigué et avait décider de rentrer dans son pays pour faire le même travail dans son évêché”. Le Cardinal Müller affirme qu’au contraire, ce prêtre n’avait aucune intention de rentrer chez lui et n’était pas du tout fatigué mais qu’il a été licencié de façon totalement arbitraire.»

    • Griffon

      A Saint Michel Archange
      Très bel article mais par pitié arrêtez de véhiculer l’idée que le Comte de Chambord aurait renoncé à la royauté française uniquement pour une histoire de drapeau blanc.
      Regardez les témoignages sur Martin de Gallardon ou mieux ceux sur la rencontre du Comte de Chambord avec Maximin, le berger tenant du deuxième secret de La Salette (A Mélanie le secret concernant la foi, à Maximin celui de la royauté).

  2. Praxis Christopho

    Bonjour Monsieur Louis.

    S’il vous plaît, pensez-vous qu’il existe des personnes prédestinées à aller en enfer ? Autrement dit, quoi qu’elles fassent, quelle que soit leur bonne volonté, elles ne peuvent pas ne pas nuire aux âmes et sont ainsi vouées à se charger sans cesse de péchés et aller en enfer ?

    Je pense notamment aux « antéchrists ».

    Ou alors le salut est toujours possible même aux dernières extrémités ?

    Que dit l’Eglise à ce sujet s’il vous plaît ?

    Merci.

  3. Sophie

    https://twitter.com/BFMTV/status/869119713154134016 La symbolique des 300 bouches a incendies …
    En particulier, les jeunes, les enfants … la Plaine Saint Denis : Stade de France et sa coupe de France ( les 100 ans )avec le Monarc Luciférien … 50 ans plus tot, c’est De Gaulle qui y assistait .. et on a appris dans la foulé que la tombe du Général De Gaulle a été profané …
    Juste avant la coupe de France, dans le meme lieu, se déroulait la Coupe Gambardella. Elle tiens son nom d’un certain Emmanuel Gambardella, né le 3 juillet 1888 à Sète et mort a Montpellier le 30 aout 1953. La final se jouait entre l’OM ( Macron est supporter de cette équipe ) et Montpellier. Le score avant les tirs au bout était de 1-1.

  4. Odile

    Monsieur Dalencourt Je suis tout à fait d’accord avec vous quand vous dites « tout tatouage est un signe d’appartenance satanique . Je constate qu’il y a beaucoup de gens qui se font tatouer et quand vient les beaux jour ils sont fières de montrer leur tatouages il y en a de plus en plus ! et de tous âges! Ils suivent la mode des artistes, des ,footballeurs et autres j’ai remarqué que ces gens-la sont habités qu’ils sont influencés suivant leur dessins qui pénètrent à travers leur peau ils ignorent qu’en faisant cela ‘ils donnent la permission à satan de prendre leur âme et ça c’est très grave !

    • dalencourt

      Tout à fait : dans les pubs, les films et les clips musicaux, ils sont tous tatoués : le monde de Satan s’impose à tous et une des règles est le tatouage. Cette quasi unanimité est impressionnante et montre leur pouvoir global de nuisance.
      Donc la population imite, et ainsi de suite…

      • yoo

        C est satanique oui. Saint paul disait bien que nous sommes tous membres du corps du christ. Donc ên se tatouant on fait un tatouage a Jesus christ. Je ne pense pas qu il apprécierait

  5. théodoric

    L’Etat islamique menace à nouveau Rome: « Vous le payerez cher »…Pensez-vous pouvoir bombarder notre pays en toute impunité? Par Allah, nous jurons que vous le payerez cher ». C’est la phrase terrifiante écrite sur une photo du Vatican en flamme et qui a été diffusée immédiatement sur le Web après l’attaque de Manchester. L’image avec la promesse de frapper aussi Rome a circulé sur Telegram (…). A Rome, cependant, la vigilance reste tendue. Du Vatican aux bâtiments institutionnels, ainsi que les ambassades et les lieux de réunion, la surveillance et le contrôle sont les maîtres mots.
    http://lesobservateurs.ch/2017/05/29/letat-islamique-menace-a-nouveau-rome-vous-le-payerez-cher/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

  6. Philippe

    Bonjour,
    Je me suis toujours poser la question suivante :
    À la fin du monde (pas à la fin des temps)
    Quand tout sera fini que chacun aura été jugé
    Ne pensez-vous pas que la vraie victoire de Dieux sur Satan sera le pardon a tous ses enfants
    (Je sais ce que je dis pourrait encourager certain à croire que si c ‘est le cas on fait ce qu’ on veut loin de moi cette pensée)
    Car si ne fuse que 1 seul de ses enfants tombe dans les mains de Satan pour tjs alors n’aura-t-il pas gagné ?
    Ca serrait injuste de croire ca surtout pour les justes qui ont vécu avec Dieux à leur coté toutes leurs vie
    Mais si l’enfer est si horrible que ça rester jusqu’à la fin du monde dans la souffrance la plus ultime ne pourrait-il pas compenser une vie de débauche

    Je sais je vais en faire crier plus d’un ! et sachez que j’ai mis des mois avant d’écrire ce commentaire

    Mais je crois intimement que le plan de Dieux c’est de faire croire à Satan qu il pourrait lui voler l’âme de ses enfants pour toujours ! il le fait pour un temps bien défini , mais je reste que la moindre brebis égaré Dieux ira la rechercher
    Et ca serra pour moi la plus grande victoire de l’amour et qui sait Dieux remettra peux être Lucifer lui-même sur le droit chemin
    On ne peut évidemment pas l’imaginer mais Dieux est tellement miséricorde et ‘amour

    Ps : j’esp n’avoir pas trop choqué de monde je sais que je vais m’attirer les foudres de pas mal de monde
    Mais j’avais besoin de partager cette pensée avec vous

    • dalencourt

      Philippe, la réponse est dans le chapitre 25 de l’évangile de saint Matthieu :
      « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, il s’assiéra alors sur son trône de gloire, et toutes les nations seront rassemblées devant lui, et il séparera les uns d’avec les autres, comme le pasteur sépare les brebis d’avec les boucs, et il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. »
      C’est clair : il y a des brebis et il y a des boucs. Et le sort des boucs est indiqué sans ambiguïté au verset 41 :
      « Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche:  » Allez-vous-en loin de moi, les maudits, au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. »

      Pour la suite, je vous recommande vivement de lire le livre de l’abbé Arminjon « Fin du monde présent et mystères de la vie future » datant de 1881 (un des livres préférés de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ; c’est en lisant sainte Thérèse que j’ai appris l’existence de ce bouquin). En voici quelques extraits (chapitre « l’éternité des peines ») :
      – « L’éternité des peines est une vérité formellement enseignée dans les saintes écritures ; un grand nombre de conciles l’ont définie comme article de foi. »
      – « Le fondement de l’ordre moral, c’est la différence absolue et essentielle entre le bien et le mal. (…) Si nous supprimons la sanction éternelle des peines, le vice et la vertu parviennent au même terme. »
      – « Enlevez à l’humanité la crainte des châtiments éternels, le monde se remplit de crimes, les forfaits les plus exécrables deviennent un devoir, chaque fois qu’ils peuvent se flatter d’échapper à la prison et au glaive. »
      – « Si donc l’enfer n’est pas un déluge et un accablement d’ineffables et d’éternelles souffrances, faisant sentir au coupable tout le poids de la main qui le châtie, dans la lutte du bien et du mal, l’homme restera victorieux et le Maître du Ciel sera le vaincu ; tout genoux ne fléchira pas devant lui, comme il l’a prédit. Il est donc de toute nécessité, pour la gloire divine, que l’homme qui l’a outragée, en se montrant obstinément et systématiquement rebelle, soit soumis à des tourments extrêmes, sans fin, incompréhensibles et en équation avec la gloire divine offensée. »
      – « Il est de foi que Dieu veut le salut de tous les hommes, et qu’autant qu’il est en lui, il n’exclut personne des fruits de la rédemption. Ce n’est pas volontiers qu’il a créé l’enfer ; au contraire, il épuise tous les moyens de sa sagesse et tous les secrets de sa tendresse, afin de nous prémunir contre un tel malheur. »
      Il y a plein d’autres passages intéressants, mais il faut comprendre qu’au delà de la miséricorde, c’est souvent le pêcheur confirmé qui de lui-même la refuse : « il reste confirmé dans une haine, dans un orgueil se grossissant de ses larmes et de son désespoir. Pour susciter en lui un regret salutaire et méritoire, il lui faudrait une grâce. Or cette grâce, il ne la demande pas, il ne la désire pas, il ne la veut pas. Il déteste sa peine à la vérité, mais il hait souverainement Dieu, et en même temps les dons et les lumières qui émanent du coeur de Dieu. »

      J’ajouterai une chose : il ne suffit pas de confesser ses péchés et les regretter pour être sauvé : il faut les expier par la pénitence et surtout, il faut avoir la volonté de s’en éloigner. Or combien de gens regrettent leurs péchés sans avoir réellement l’envie de les supprimer ? Après tout, coucher avec une fille c’est très agréable. Ou retomber dans la gourmandise. Ou continuer à privilégier son petit confort et l’argent, avant son âme. Qui vraiment prend la décision de renoncer au péché, de combattre les tentations, d’éviter de recommencer ? Combien sont ceux qui n’ont pas vraiment envie d’arrêter ? Et minimisent du coup leur impact sur leur esprit et leur importance ? Combien sont ceux qui, secrètement, espèrent qu’à la fin hop il suffira de regretter d’un coup ses péchés et hop, absolution ? Comme ça on continue le péché jusqu’au bout ou presque… alors on se défend mollement de ces idées mais dans son for intérieur, c’est la triste vérité. Mais Dieu sonde les coeurs, il sait tout ça, et on ne va pas le lui faire… attention aux tièdes, à l’habitude du péché, aux fausses justifications, au relativisme, à remettre toujours au lendemain les bonnes résolutions… parce qu’on finit comme ce brave Philippe : ben alors, la miséricorde, ça sert à quoi ? (je caricature volontairement) Alors, pourquoi je ne pourrai pas accumuler les péchés, hein ? Il va pardonner à ses enfants, il est tellement bon. Ben voyons.
      Tout le monde doit passer par son chemin de croix personnel, combattre le péché et c’est un vrai combat, dur, âpre, difficile, souffrir et accepter la souffrance pour le bien de son âme et des autres. Ceux qui n’ont pas de chemin de croix personnel sont très mal barrés. Alors combattez vos péchés, craignez l’enfer et le pardon vous sera donné par surcroît, parce que le Seigneur aura été sensible à vos efforts.

      • Philippe

        Merci Monsieur dalencourt pour votre réponse très bien expliqué je pourrais argumenté ma vision mais le but n’est pas le simple plaisir de débattre sur un sujet qui ne nous appartient pas
        Je veux vous rassurer que je ne me permettrai pas proclamer cette espoirs qui m’est personnel et qui pourrait être très dangereux si je venais à la partagé à tout va
        je m’interroge seulement le bonheur malsain qu’éprouve Satan a chaque fois qu il gagne une âmes
        et j’ai toujours l impression que une seul brebis égaré lui suffirait pour défier la grandeur du créateur son créateur
        et pourquoi Dieu à t il créé cette ange Lucifer ce sont des questions sans doute sans réponse pour nous petit être humain

        • dalencourt

          Si Philippe, nous avons la réponse à toutes ces graves questions. Puisez dans l’infini trésor de l’enseignement de l’Eglise, des Pères et docteurs de l’Eglise, tout y est. Achetez le livre de l’abbé Arminjon que je vous recommande plus haut, vous allez être éclairé ; et complétez par le « traité du Saint-Esprit » de Mgr Gaume : vous aurez une connaissance bien plus complète des mystères divins.
          C’est l’absence de connaissance qui contribue à désorienter les âmes.
          Vous trouverez ces livres aux éditions Saint Rémi.

      • Daniel PIGNARD

        « il faut les expier par la pénitence et surtout, il faut avoir la volonté de s’en éloigner. Or combien de gens regrettent leurs péchés sans avoir réellement l’envie de les supprimer ? »

        Vous êtes mal enseigné, Dalencourt. Relisez Romains 7:14 à 25 qui exprime la détresse du pécheur, et Romains 8:1-17 qui donne la solution au pécheur par la marche par l’Esprit de vie en Jésus-Christ.
        Bon, je l’admets, c’est un peu élevé pour un catho mais en faisant un petit effort …

        • dalencourt

          Merci pour ce complément, il correspond à ce que nous disons. Sauf qu’à côté d’un discours abstrait, il faut aussi des considérations concrètes. J’étais plutôt dans cette approche.
          Pour que les gens changent, il faut être clair et concret.

    • el vago

      Pierre Hillard dans une vidéo citait dernièrement Jean de la fontaine :

      « Chacun tourne en réalité,
      autant qu’il peut ses propres songes;
      l’homme est de glace aux vérités;
      il est de feu pour les mensonges. »

      Les hommes ont tant d’occasions de se convertir, mais que font-ils de toutes ces occasions ?
      Les hommes se trouvent au cours de leur vie, plusieurs fois nez à nez avec la vérité,
      mais ils croient que cette vérité leur demande trop d’efforts, leur fera quitter leur petit confort,
      ils pensent qu’elle est trop difficile à suivre, ils ne comprennent pas que c’est une libération,
      ils ne veulent pas comprendre qu’ils ont des devoirs envers leur créateur,
      ils préfèrent rester esclave du mensonge, de leur vérité subjective et incohérente,
      et ils le font en connaissance de cause, à l’aide de leur libre arbitre.
      Ca peut paraître terrible à dire mais Ils n’auront aucune excuse au moment de leur jugement,
      les seuls à avoir une excuse sont les enfants avortés, les non baptisés qui sont dans les limbes.
      et sur ce sujet, Il faut avoir une totale confiance en la justice divine.

      Je conseillerai comme lecture la Vie et révélations de Jeanne le Royer, soeur de la nativité (trouvable aux éditions de Chiré).
      Il y a qqs éléments sur ce qu’il semble être Vatican 2 (rares sont les voyants à en causer) mais surtout les fins dernières, on entrevoit très bien toute la justesse de la justice divine, cela répondrait parfaitement à toutes les questions que vous vous posez. L’abbé Arminjon comme en parle Louis est très bien aussi, ça vous donnera une véritable espérance, et l’envie d’aimer Dieu sans demi-mesure, il y a notamment ce fameux passage du « à mon tour », où l’on comprend que le Dieu caché, le deus absconditus, n’attend en réalité qu’une chose après notre vie terrestre : récompenser ses élus et bien évidemment en surabondance, après que ces derniers aient durant leur vie tout donné pour lui.

    • Yato

      Bonjour Philippe,
      La doctrine du salut universel que vous professez ici s’appelle l’apocatastase. Elle a été soutenue par Origène, une des raisons, sans doute, pour lesquelles il n’a pas été canonisé. Elle a été condamnée par deux conciles de Constantinople (en 543 et 553). Cela dit, quand on y pense, l’idée d’un châtiment ETERNEL est une horreur sans nom. Quand on y pense longtemps, c’est affreux : on ne peut pas s’en consoler. Raison de plus pour tâcher d’éviter l’enfer.

    • Gris

      Bonjour
      Je suis d’accord avec vous.
      La finale appartient à Dieu notre père.
      C’est lui qui à déjà tout prévu. Restons. Confiant en son amour
      M Hélène

  7. Sophie

    Particulièrement troublant …
    De mystérieux FLASH rouge se sont enclenché a la Maison Blanche dans la soirée du 28 mai ( 20h30 heure locale ).

    • dalencourt

      Il faut absolument proscrire tous ces sites protestants ; quoiqu’ils en disent, ils ne sont pas inspirés par le Saint-Esprit et ils colportent d’énormes erreurs d’interprétation des Ecritures.
      Un site protestant se reconnaît à deux caractéristiques (au moins) : il ne renvoie pas sur l’église catholique (donc pas de sacrements mais une sorte de spiritualité individuelle) et il ignore la Sainte Vierge.
      Ce sont des gens extrêmement dangereux car ils ont l’apparence du bien, car sois-disant chrétiens, alors qu’en réalité ils éloignent de la saine doctrine et de la vraie compréhension des écritures et des prophéties.

      • alecmarcoux

        Bonjour Louis,
        vous dites souvent que ces gens non catholiques comme les protestants sont extrêmement dangereux mais pourtant moi je travaille dans un hôtel et toutes les 375 chambres de l’hôtel ont des bibles dans un tiroir à côté du lit, placées par l’Association Internationale des Gédéons (association évangélique, donc protestante) C’est eux qui permettent la diffusion de bibles gratuites dans les écoles, hôpitaux, bases militaires, prisons, universités, arrêts de bus, etc. dans plus de 194 pays du monde !!! Difficile d’imaginer qu’avec une présence dans autant de pays, personne ne se soit converti ! S’ils distribuent des bibles pour évangéliser le monde, je ne crois pas qu’ils soient tant dangereux. Du moins c’est ce que je pense
        Passez une bonne journée !

        • dalencourt

          Justement Alec, elle est là leur dangerosité parce qu’elle ne se perçoit pas au premier abord.
          N’oubliez pas le fameux adage : « la meilleure façon de mentir est d’induire en erreur en ne disant que des choses vraies ».
          L’imposture protestante est une attaque contre l’esprit, contre la pensée, c’est bien plus dangereux car le loup se déguise en agneau pour attirer les âmes, et celles-ci ne savent plus ensuite démêler le vrai du faux. On a rarement vu un système autant meurtrier.
          Du mal le Seigneur peut retirer du bien effectivement, donc une bible en elle-même ne fera jamais de mal, mais il faut en permanence mettre en garde contre la dangerosité intellectuelle, doctrinale et dogmatique des protestants, et contre la terrible imposture qu’ils représentent sous leur apparence vertueuse.

  8. Yannick L.

    Bonjour Louis,
    nous sommes le 29 mai. Vous pensiez au début possible des châtiments ou un signe à cette date. La journée n’est pas terminée mais avez-vous toujours la même idée? Si cela doit commencer avant la fin mai (selon vos derniers commentaires) nous serons donc fixés mercredi? Ou nous attendons les 7-8 juin…
    Amicalement
    Yannick

    • martine

      Pour ma part je ne crois pas qu’il y aura quelque chose avant le 8 juin car il faut que la dernière demi heure soit 15 jours se termine avant de passer à la septième période.

      • Yannick L.

        Merci pour la réponse Louis.
        C’était ce commentaire que j’ai mal interprété:
        « Il y a une autre information tombée hier qui mérite d’être soulignée : la venue surprise de Vladimir Poutine à Versailles le 29 mai et sa rencontre avec Emmanuel Macron au Grand Trianon.
        Tout un symbole : le 29 mai (29 = « fin de la terre » et chiffre de st Michel qui doit mettre fin au règne du diable), à Versailles, ville emblématique du grand monarque, rencontre de deux monarques, celui de la Vierge (Poutine, né le jour de ND du rosaire, donc sous le signe de Fatima !) et celui du dragon, le faux monarque Emmanuel Macron.
        Le tout sous le signe de Pierre le Grand à propos duquel je suggère de relire l’article suivant, où une fois de plus, les événements étaient correctement anticipés : »
        Fin du mois est demain et les 7-8 très bientôt….. Nous verrons….
        UDP
        Yannick

    • dalencourt

      Oui Corinne, c’est désespérant. Hier Macron lors de sa conférence de presse commune avec Poutine a bien insisté sur le fait que la défense des droits LGBT faisait partie « des valeurs de la France » ; ce sont « nos valeurs » a t-il répété au moins deux fois.
      La bête est très claire. Sa nouvelle ère a commencé ou va commencer au 8 juin. Dont acte.

  9. Remilly Sylvain

    les tatouages

    C’est en raison de ce problème d’appartenance à Dieu et à aucun d’autre que les tatouages et autres marques d’identifications corporelles sont interdits dans la Bible:

    Vous n’imprimerez point de figures sur vous. Je suis l’Éternel. (Lévitique 19:28)
    Vous êtes des fils pour l’Eternel, votre Dieu. Vous ne vous ferez pas d’incisions (scarifications) (Deutéronome 14:1)

  10. Remilly Sylvain

    Que dit la Bible des tatouages et des piercings ?

    Question : « Que dit la Bible des tatouages et des piercings ? »

    Réponse : La Loi de l’Ancien Testament ordonnait aux Israélites : « Vous ne ferez pas d’incisions sur votre corps pour un mort et vous ne vous ferez pas de tatouages. Je suis l’Éternel » (Lévitique 19.28). Bien que les croyants ne soient plus soumis aujourd’hui à la Loi de l’Ancien Testament (Romains 10.4, Galates 3.23-25, Éphésiens 2.15), cette interdiction pose question. Le Nouveau Testament ne dit pas si un croyant peut se faire tatouer.

    Nous avons ce commandement en 1 Pierre 3.3-4 : « que votre parure ne soit pas une parure extérieure – cheveux tressés, ornements d’or ou vêtements élégants – mais plutôt celle incorruptible et cachée du cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’une grande valeur devant Dieu ». Certes, ce passage s’adresse aux femmes chrétiennes, mais le principe est à propos : nous ne devons pas trop nous concentrer sur notre apparence extérieure. Les femmes font beaucoup d’efforts pour se « tress[er] » les « cheveux », porter des « vêtements élégants » et des bijoux, alors que là n’est pas leur vraie beauté. De même, les tatouages et les piercings sont une « parure extérieure », alors que, hommes et femmes, nous devons nous concentrer davantage sur celle « du cœur ».

    Par rapport aux tatouages et aux piercings, un bon test serait de nous demander si nous pouvons honnêtement, en toute bonne conscience, demander à Dieu de les bénir et de les utiliser pour accomplir ses desseins. « Ainsi donc, que vous mangiez, que vous buviez ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu » (1 Corinthiens 10.31). Le Nouveau Testament n’interdit pas spécifiquement les tatouages et les piercings, mais elle ne nous donne pas non plus de raison de penser que Dieu veut que nous en ayons.

    Un principe important pour les sujets dont la Bible la Bible ne traite pas spécifiquement est que, s’il y a le moindre doute quant à savoir si quelque chose plaît à Dieu, alors il est préférable de l’éviter. Romains 14.24 nous rappelle que tout ce qui ne provient pas d’une conviction est péché. Nous devons nous souvenir que nos corps, tout comme nos âmes, ont été rachetés et appartiennent à Dieu. Bien qu’1 Corinthiens 6.19-20 ne s’applique pas directement aux tatouages et aux piercings, il nous donne un principe : « Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes, car vous avez été rachetés à un grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps ». Cette vérité fondamentale doit avoir un effet réel sur ce que nous faisons et où nous allons avec nos corps. Si notre corps appartient à Dieu, nous devons nous assurer d’avoir sa « permission » claire avant de le « marquer » de tatouages ou de piercings

  11. bm

    voila ce que j ai écrit à un de mes clients qui est tatoué et percé, depuis il a enlevé ses piercings: l faut me comprendre.. je ne peux pas cautionner ca.. même si tu es sûrement très gentil, enlève les c’est un bon conseil , les tatouages c’est plus difficile.. mais les piercings c’est facile, dans la bible dieu a été très clair à ce sujet: ne marquez pas votre peau.. Réponse : La loi de l’Ancien Testament commandait aux Hébreux, “Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour un mort, et vous n’imprimerez point de figures sur vous. Je suis l’Éternel.” (Lévitique 19:28 Vous êtes des fils pour l’Eternel, votre Dieu. Vous ne vous ferez pas d’incisions (scarifications) (Deutéronome 14:1) les piercings et les tatouages c’est juste pour habituer les gens à la douleur et leur mettre la marque de la bête la puce sous la peau, il y a trois semaines environ j’ai vu une manchette de journal: le piercing extrême la puce sous la peau, tu ignores sûrement tout ca mais les catholiques traditionalistes l’expliquent très bien, les piercings et les tatouages sont les marques du diable, dieu nous a créé sans..Sur le plan spirituel, il faut savoir que le tatouage nous lie souvent aux puissances des ténèbres! On ne grave pas impunément sur le corps des figures de démons, des signes magiques, cabalistiques ou ésotériques, des dragons, des têtes de mort, des serpents, des chaînes, des liens. On ne joue pas impunément avec de tels signes. Si tu es déjà tatoué, sache que Dieu veut le meilleur pour toi. Alors choisis de le suivre afin de vivre libre malgré des tatouages qui peuvent te rappeler un passé qui n’est pas à la gloire de Dieu. Rappelle-toi ceci – notre corps est le temple du Saint-Esprit. Ton esprit, lui aussi, sera renouvelé, car l’amour de Dieu est plus fort que tout. Il guérira les blessures de ton corps, de ton esprit et de ton âme. Marche chaque jour avec lui, et t sera toi-même étonné de ce que Dieu fera de toi. Toi qui n’es pas encore tatoué, mais qui serais tenté de le faire, cet article veut te mettre en garde. Fais attention, ne te laisse pas influencer par cette mode et par ceux qui veulent t’entraîner à mal faire, Abandonne toute révolte ou rébellion. Ne mets pas ta main dans un engrenage qui, très vite, te happera tout entier

  12. fionachat

    Bonsoir à vous tous fréres et soeurs en Christ.
    Aujourd’hui 29 mai 2017, pendant que Mr Poutine se trouve en France pour rencontrer le monarc, un violent orage à Moscou qui aurait fait 11 morts et victimes

  13. bm

    je vais écrire chaque jour une vision qu’a eue Sainte Brigitte ma grande patronne, c est tiré de Sainte Brigitte de Suède: Vie, Révélations, Œuvre.. ca va vous aider tous et toutes à comprendre beaucoup de choses et les exigences de DIEU.. qu avait contemplé Brigitte? D abord une échelle, qui de la terre montait jusqu’aux pieds du Juge suprême. Près de son fils se tenait la Vierge Mère, entourée d anges et d une foule de saints. Sur les degrés , l extatique discernait un religieux suédois qu’elle croyait intelligent des choses de DIEU et savant théologien mais dans la vision il ressemblait plutôt à un démon qu’à un moine. Plein d orgueil et de ruse, le docteur interrogea 16 fois son JUGE et seize fois le JUGE daigna répondre: 1ère question: Pourquoi m avez vous donné des sens s’ils ne peuvent faire ma volonté ? DIEU: mon ami, les sens ne sont pas les instruments du bon plaisir de l homme , ils doivent servir au bien de son âme..2ème question: Pourquoi n est il pas permis de s enorgueillir puisque votre passion a expié nos fautes ? Pourquoi n est il pas permis de se venger, de jouir ou de se reposer ? DIEU: L orgueil éloigne du CIEL, l humilité y conduit. Le rôle du corps de l homme et des biens temporels est de faire acquérir à l âme des biens éternels. La source de la justice n est pas la vengeance mais la charité. On ne doit prendre le repos nécessaire à l infirmité humaine que si la pénitence et la charité a châtié l insolence de la chair.. suite demain…bonne et sainte nuit..

  14. caro

    Bonjour ,j’ ai une voisine musulman qui est pratiquante de l’islam comment lui parlé de Jésus et de son message sans la brusqué et la vexé en lui disant que Jésus c’est DIeu..;Est mon devoir de lui parlé ou pas? J’éssai déjà de lui parlé mais c’est pas facile

    • dalencourt

      Beaucoup de musulmans ont une dévotion, ou du moins du respect, pour la Vierge Marie. Parlez-leur de Marie et laissez-la faire : c’est elle qui les mènera à son divin Fils.
      C’est pourquoi elle a choisi une bourgade portant le nom de la fille de leur prophète (Fatima) : pour montrer qu’elle se chargera elle-même de la conversion des musulmans. Notre rôle est de les conduire à Marie.

    • laurent35

       @caro
      Le site Islam et Vérité de l’Abbé Guy Pagès peut vous donner des arguments. Exemple :
      http://www.islam-et-verite.com/les-musulmans-iront-en-enfer-coran-3-55/

      Pourquoi, alors qu’il est censé fonder l’islam, Allah, six siècles après Jésus, dit-il que le salut est donné à ceux qui suivent Jésus et non pas ceux qui suivent Mahomet (Coran 3.55) ?

      En Coran 3.55 nous lisons : « Allah dit : Ô Jésus ! […] J’élèverai ceux qui T’ont suivi au-dessus des incrédules, jusqu’au Jour de la Résurrection. Votre retour se fera alors vers Moi […] Quant à ceux qui ne croient pas, je les châtierai d’un terrible châtiment en ce monde et dans la vie future. ». Ce texte ne prévoit pas d’autre catégorie que celle des Chrétiens et celle des incrédules. Les Musulmans sont donc comptés au nombre des incrédules, puisqu’ils préfèrent ne pas se contenter de suivre Jésus, mais veulent suivre Mahomet. Les Chrétiens, eux, évidemment, n’ont jamais cessé d’adorer Jésus, y compris pendant les six siècles précédant la naissance présumée de Mahomet…

      Le Coran reflète ici l’enseignement de Jésus annonçant aux Apôtres et par eux aux Chrétiens, leur glorification au Jour de la Résurrection : « Je vous le dis en vérité, lorsqu’au Jour de la Résurrection le Fils de l’homme siégera sur Son trône de gloire, vous qui M’avez suivi, vous siégerez aussi (…) » (Mt 19.28), enseignement repris par Saint Paul : « Ne savez-vous pas que nous jugerons [même] les Anges ? » (1 Co6.3). Mais ce verset coranique reflète surtout l’origine judéo-nazaréenne de l’Islam…

      Les Judéo-Nazaréens, en effet, voulaient bien croire que Jésus était le Messie, mais sans cesser de pratiquer le Judaïsme rabbinique avec ses tabous alimentaires, la circoncision, etc. (Ac 11.2 ; 15.5,11 ; Ga 2.4-5,12,14), ce qui faisait qu’ils étaient, comme dit le Coran : « la communauté du juste milieu » (Coran 2.143) : ni Juifs ni Chrétiens, entre les Juifs et les Chrétiens. Et parce que les Judéo-Nazaréens croyaient en Jésus, le Coran dit que Jésus est né d’une vierge (Coran 66.12), mais pas Mahomet, que Jésus est le Messie (Coran 3.45 ; 4.171-172 ; 5.17,72,75 ; 9.30-31), mais pas Mahomet, que Jésus est sans péché (Coran 19.9), mais pas Mahomet, que Jésus faisait des miracles (Coran 3.49 ; 5.110), mais pas Mahomet, que Jésus est au Ciel (Coran 4.158), mais pas Mahomet, que Jésus reviendra pour le Jugement (Coran 4.159 ; Muslim n°5223), mais pas Mahomet… Tous ces versets ont en fait réussi à échapper à la falsification des textes d’origine judéo-nazaréenne par les premiers califes désireux d’assoir divinement leur autorité et de justifier non moins divinement la monstruosité de leurs actes par une nouvelle religion, qui allait devenir l’islam, ce dont encore témoignent non seulement les traditions musulmanes elles-mêmes faisant état de la composition très laborieuse du Coran par les califes, mais encore les versets abrogés (2.106 ; 13.39 ; 16.101) et l’aspect décousu du texte coranique, qui, à force d’avoir été remanié, en est arrivé à n’avoir plus aucun sens, passant sans cesse du coq à l’âne, ce qui, bien sûr, doit être interprété comme la preuve de l’origine divine du Coran…

      C’est un fait aujourd’hui historiquement établi : les Judéo-Nazaréens, à la différence des Musulmans, ne mettaient pas leur confiance en Mahomet… mais en Jésus, raison pour laquelle Allah dit ici qu’il sauvera ceux qui suivent non pas Mahomet, mais Jésus… J’ajoute que la venue annoncée par certaines traditions non pas de Jésus mais du Madhi pour le Jugement, n’est qu’un plagiat de plus destiné à cacher, comme c’est déjà le cas pour le personnage de Mahomet, la figure centrale et le rôle unique de Jésus-Christ.

      Bref, si Allah déclare les Chrétiens au-dessus des incrédules jusqu’au jour de la Résurrection, comment les Musulmans peuvent-ils rejeter la Foi chrétienne ? Et en refusant de devenir chrétiens, que font-ils d’autre que se vouer à l’Enfer comme Allah le leur annonce ici ?

      Que celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende !

      Si les gens savaient qu’ils vont en Enfer, ils donneraient leur vie au Christ !

      —-

      Je vous recommande aussi ce livre sur les origines de l’Islam :
      https://legrandsecretdelislam.files.wordpress.com/2015/08/le-grand-secret-de-lislam.pdf

      Le nom de Marie est cité 34 fois dans le Coran contre 16 fois dans le Nouveau Testament. Le nom de Mahomet n’est cité que 2 fois dans le Coran, et le nom de Jésus est cité 35 fois.

      En plus de Fatima, il y a un lien entre l’apparition de Notre-Dame à Lourdes et les musulmans :
      https://legrandreveil.wordpress.com/2016/02/11/nous-entrons-dans-lere-de-la-purification/comment-page-2/#comment-67716

      En UDP.
      Laurent

  15. Alix

    Bonjour Monsieur Dalencourt
    Vous voyez cela comment pour le 7_8 juin ?
    On est parti pour des mises en garde par 2 témoins ou l’enlèvement des justes laissant place à la tribulation et à la coupe de la colère de Dieu ?
    Et on parle beaucoup de guerre, événements exceptionnel le temps que cela se mette en place on verrai + se genre d’événement pour octobre ?

    • dalencourt

      N’oubliez pas Alix, vous qui me lisez régulièrement, que l’enlèvement des justes est une aberration véhiculée par les protestants. Cet enlèvement est spirituel, il consiste à ne pas partager cet « esprit du monde » et à ne pas vivre comme ceux et avec ceux en accord avec cet esprit. Cela fait donc longtemps que cet « enlèvement » a commencé.
      Pour le reste, il ne faut pas faire de plans sur la comète : on ne peut qu’avancer des grandes idées générales, du type « la chute de Babylone » ou « la purification » sans aller plus loin. C’est une fois l’événement réalisé qu’on peut l’expliquer et faire le rapprochement avec les prophéties.
      Je rappelle à tous les mots de l’abbé Souffrant : quoi qu’il arrive, restez là où le bon Dieu vous a placé, et faites-lui confiance.

  16. Yannick L.


    Retour sur Ariana Grande, la pop star de l’attentat de Manchester
    Est-ce vraiment faire preuve de mauvais goût que de s’attarder, un peu, sur la personnalité et l’œuvre d’Ariana Grande, la pop star dont le concert de Manchester a été sauvagement clôturé par un attentat suicide qui a coûté la vie à 22 personnes ? Nous l’écrivions ici la semaine dernière : les petites jeunes qui se rendent aux concerts de la chanteuse, air mutin, tenues sexy, vivent cela comme un rite de passage, avec une ferveur quasi religieuse. C’est en soi horrifiant, significatif de notre vide spirituel. Mais lorsqu’on regarde de plus près les chansons fredonnées par les petites fans d’Ariana Grande à l’unisson avec leur idole, on en reste pantois.

    D’abord, les images. Dans ses clips, accessibles à tous sur internet, Grande adopte l’allure p…, soutien-gorge et porte-jarretelles, dentelles et cuir pour varier. La mauvaise nouvelle, c’est qu’elle ne vise pas un public de vieux pervers insatisfaits à la recherche d’images affriolantes. Non, son public à elle, ce sont des adolescentes de 13 ou 15 ans, voire des fillettes qui n’ont pas encore dix ans. La petite Saffie-Rose Roussos, morte de ses blessures, en avait huit. Des petites jeunes vieillies dans leur cœur et dans leur âme par leur fascination à l’égard de ce « modèle » qui n’en est pas un.
    Les chansons pornographiques d’Ariana Grande

    Comprennent-elles seulement le sens de ses déhanchements, de ses mouvements lascifs qui ne détonneraient dans un spectacle de strip-tease ? Regardent-elles ces clips où Ariana crie de tout son corps sa faim sexuelle devant des garçons sensuels, toujours métis ? Voient-elles la signification de ces images de corps contre corps, pas techniquement pornographiques mais que le mot « suggestif » ne commence même pas à décrire ?

    Si elles sont innocemment regardées, une chose est sûre, elles ne peuvent laisser subsister l’innocence longtemps. Et en ce sens Ariana Grande a choisi un registre parfaitement clair, sans ambiguïté, celui qui consiste à « scandaliser ces petits ».

    Ensuite, les paroles. La décence interdit ici de les traduire par le menu. Il suffit de dire qu’elles sont, elles, précisément, nettement, ouvertement pornographiques comme le souligne la blogueuse Ann Barnhardt. « Elles sont toutes sur le même thème : l’acte sexuel, en ce qu’il est physique et mécanique », et sous toutes ses formes, de la masturbation à la sodomie. L’acte qui fait mal. Il n’y pas de poésie, pas d’amour, uniquement de l’obscénité et à l’occasion des blasphèmes, sans compter les références, à vrai dire peu étonnantes, au diable.

    Les victimes de l’attentat de Manchester chantaient des obscénités

    Ann Barnhardt cite notamment la chanson Side to Side, dont les petites filles chantent les paroles à pleins poumons, avec des mots qui désignent toutes sortes d’activités sexuelle, les relations à trois, la fellation… J’arrête là. Sachez seulement qu’il est question de « chevaucher un vélo en forme de pénis ». Le refrain ? Ariana Grande chante « side to side » – elle l’a confié sur MTV – pour désigner la démarche douloureuse, chancelante et incertaine de celle qui en a trop fait. A qui on fait mal.

    C’est elle, l’idole des fillettes. C’est elle qui les fait chanter : « J’ai fait recycler la Bible ». Elle qui rappe : « Ce soir je vais faire un deal avec le diable. » La petite Saffie-Rose, huit ans – huit ans ! – chantait-elle tout cela ?

    Les corps meurtris ou déchiquetés de Manchester Arena n’étaient jamais que des corps. Tués par un barbare musulman de manière évidemment diabolique. Mais le massacre, bien plus grave encore, avait commencé plus tôt. Un massacre qui frappe en pervertissant le regard, en peuplant les imaginations de laideur, en dénaturant les élans du cœur, en extirpant l’innocence des âmes et en les entraînant vers l’abîme.

    Pitié pour les âmes, ou l’autre attentat de Manchester

    Ann Barnardt ose dire que la mère de Saffie-Rose était pour sa petite fille une pire ennemie que le « musloïde » qui s’est fait exploser et qui l’a tuée. Parce qu’elle s’en prenait à son âme.
    Parfois la vérité semble insupportable. Celle-ci l’est certainement, car nul ne peut croire que la mère de cette petite victime, cette mère qui est toujours entre la vie et la mort et ignore la mort de Saffie-Rose, ait voulu consciemment faire du mal à son enfant. Mais reste la réalité objective, terrifiante : celle d’une nouvelle génération d’enfants hypersexualisés sans même le savoir, avec la complicité stupide de leurs aînés. Et jetés en pâture à un islam dont nous alimentons, sans relâche, le mépris.

    Jeanne Smits
    http://reinformation.tv/ariana-grande-attentat-manchester-smits-70565-2/
    ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
    Et la « bonne » nouvelle pour Paris et Lyon:
    Ariana Grande : après l’attentat, sa tournée reprendra à Paris le 7 juin
    En savoir plus sur http://www.chartsinfrance.net/Ariana-Grande/news-104319.html

  17. dalencourt

    J’ai effectué une petite vérification : les messages de la bête sont vraiment très clairs.
    On a vu qu’Emmanuel Macron a été élu avec 66% des voix (66,06 durant 12h le temps de faire le tour de la France et de faire une allusion volontaire au chiffre de la bête, puis corrigé à 66,10).
    On a dit qu’entre les deux tours, « ils » avaient titré dans la presse : « la dernière marche » ; j’avais fais le lien avec le film d’Hitchcock « les 39 marches », surtout que Macron a 39 ans, et que l’Ancien testament est composé de 39 livres. Donc la dernière marche : le Nouveau testament, c’est à dire le Messie.

    Bon. J’étais pas loin. Voici l’explication.
    En numération talmudique et Esdraïque :
    39 = naissance
    27 = lumière
    66 = Messie
    Le nouveau testament est constitué de 27 livres. 39+27 = 66
    soit naissance + lumière = Messie (naissance de la lumière)
    Ils ont donc fait le tour de la bible, y compris la nôtre, et affichent clairement le résultat : l’Emmanuel (Dieu avec nous).
    Ceux qui croient encore à la démocratie en seront pour leurs frais… En tous cas ce 66 est vraiment très parlant.

    • Bigouden29

      Est ce que le 39 pourrait( au conditionnel) correspondre à 39 mois après le 27 avril 2014, soit le 27 juillet 2017( ou environ)?
      39= 13fois 3 aussi. 27 juillet: sainte Nathalie ( même étymologie que naissance) et aussi sant Henog
      pour le calendrier breton. Cà ressemble beaucoup à Henoc, le patriarche biblique dans la genése,
      il marchait devant le Seigneur, et fut enlevé auprès de Dieu ( un peu comme l’Assomption de marie)
      Il y à aussi un apocryphe: le livre d’Henoc. Bon on verra bien, on peu pas trop s’avancer;
      Voyons déjà comment va se passer le mois de juin.

      • dalencourt

        Oui à la limite, mais j’ai mieux : le fameux Boeing 777 de la nuit de du 7 au 8 mars 2014 peut aussi renvoyer, 39 mois plus tard, à la nuit du 7 au 8 juin 2017, dates-clés comme vous le savez. Leur capacité d’anticipation est vraiment étonnante, comme quoi l’élite mondiale est sûre d’elle.

  18. Nathan

    Retour sur Alma.
    Un des sens qu’il avait à la présence de notre représentante à l’eurovision était l’accident du tunnel de l’Alma qui avait coûté la vie à Lady Diana. Or sortira demain un livre de Jean-Michel Caradec’h – « Qui a tué Lady Di ? » – où on apprend de source apparemment sûre que la voiture qui s’abima sur le pilier du tunnel était une voiture ayant déjà subit un accident (elle avait été « hijacké » et avait terminé son périple à l’état « d’épave » au yeux de l’assureur). C’est cette voiture qui avait été récupérée par le Ritz.

    Comment se fait-il que nous n’apprenions cet élément qu’aujourd’hui ?
    Je pense qu’on nous prépare des révélations sur la mort de Lady Diana, et que cette révélation a à voir avec une crise prochaine qui touchera la couronne d’Angleterre. J’en suis intimement convaincu.

    • Corinne

      Une autre version prétendait qu’elle était enceinte au moment de sa mort . Cela aurait été un affront pour la couronne anglaise car le futur roi William aurait eu un demi-frère ou demi-soeur musulman et peut-être hors mariage .

      Le Prince Charles est venu chercher la dépouille de Diana à Paris , pour l’escorter , lors de son retour en Grande-Bretagne . A t-il été le gardien le plus sûr d’un secret ?
      L’esprit de vengeance vis à vis de la reine d’Angleterre était très grand de la part de Diana depuis qu’elle avait été privée de son titre d’Altesse par son divorce .

  19. sky

    bonjour
    d’ou tenez vous que Lourdes est sur le méridien de Greenwich ?
    http://www.echolalie.org/echolaliste/l1390.htm
    Ce jour nous l’attendons tous avec impatience….mais il faudrait arrêter de croire qu’un simple mortel puisse en décoder une quelconque date…Ce qui compte ce n’est pas quand cela va arriver mais combien de temps l’homme va t il supporter de cautionner cette vie d’esclave et de débauche ou les algorithmes ont remplacés les cœurs, ou l’intolérance se mêle à l’indifférence dans un chaos perverti par l’ignorance d’une vie simple et naturelle, dans ce monde ou l’homme se compler pourvu qu’il est a boire et a mangé.
    Il ne suffit pas d’attendre le Seigneur pour qu’il fassent notre boulot je pense qu’il faut qu’on provoque son retour en lui montrant notre résilience. Sinon rien ne se passera et le NOM gagnera.

  20. sky

    DMS X: 43° 5′ 59.99″ Y: -0° 3′ 0″
    Ok si vous voulez mais cela reste approximatif… le tracé exact de Greenwich est visible ici.. par contre si on tien compte du « pole shift » qui s’opère et du méridien qui n’a pas changé (basculement de l’axe de la terre) cela pourrait coller..
    http://bonus.loucrup65.fr/meridien.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s