Nous entrons dans l’ère de la purification

lourdes

Il y a 3 ans, le 11 février 2013, le pape Benoît XVI annonçait sa démission à la surprise générale. Un séisme dans l’Eglise, d’une importance telle qu’il aura fallu plus d’un an pour le comprendre.

Benoît XVI est étroitement lié à Lourdes. Pas seulement par le choix de la date du 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes, mais par sa naissance.
En effet Joseph Ratzinger est né le 16 avril 1927, soit le jour de la mort de sainte Bernadette Soubirous, la voyante de Lourdes.
Le 16 avril, c’est aussi la fête de saint Benoît-Joseph Labre, le saint mendiant. Outre les similitudes de prénom (Benoît-Joseph d’un côté, Joseph Ratzinger futur Benoît XVI de l’autre), il faut savoir que les missionnaires de l’Immaculée, premiers chapelains de Lourdes, se sont établis à Rome dans la maison où est mort saint Benoît-Joseph Labre, qui est devenu le patron de l’Hospitalité de Lourdes.
Donc par le 16 avril, dès sa naissance, le pape Benoît XVI était doublement lié à Lourdes.

En choisissant la date du 11 février pour annoncer sa démission, Benoît XVI va volontairement donner un message codé au monde, et celui-ci est en rapport avec Lourdes.
En effet, il choisit le jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes 155 ans après la première apparition (11 février 1858). Or il faut savoir que les 18 apparitions de Lourdes s’étalent du 11 février au 16 juillet, soit exactement sur 155 jours.
De plus, le 11 février est aussi la date anniversaire des accords de Latran (11 février 1929), qui feront du Vatican le plus petit Etat du monde. Ces accords sont la première étape sur la longue route du déclin de l’Eglise vers l’Antéchrist.
Entre 1929 et 2013, 84 ans : là aussi, ce chiffre n’est pas fortuit. 84 ans, c’est l’âge de la prophétesse Anne le jour de la purification de la Vierge Marie (2 février). 84, ou 2×42, c’est le chiffre de la purification.
Pourquoi doubler 42, chiffre de la durée de vie de la bête dans l’Apocalypse ?
D’abord parce qu’il a deux bêtes, ensuite parce qu’il est dit qu’il faudra rendre à Babylone au double de ses œuvres (Apoc. 18, 6) ; donc retrouver le chiffre 84 la jour de la purification est une indication précieuse donnée par l’évangile en lien direct avec un autre livre de la bible : l’Apocalypse.
Enfin, il faut savoir que le 11 février est le 42ème jour de l’année, et qu’il il y a 42 jours d’écart entre le 11 février et le 25 mars (jour de l’Annonciation, mais surtout, à Lourdes, jour crucial où Marie dévoilera son nom : « Je suis l’Immaculée Conception« ). Soit encore un double 42.

Récapitulons. Le secret de la démission de Benoît XVI nous renvoie sur Lourdes c’est à dire sur une apparition dont le message principal est « Pénitence ».
De plus, n’oublions pas que le secret donné à Mélanie à la Salette devait être rendu public à partir de 1858, soit l’année des apparitions de Lourdes. Tout se tient : la Salette renvoie sur Lourdes, qui elle-même renverra sur Pontmain et Fatima, les deux apparitions qui annoncent le Fils.
Mais nous n’en sommes pas encore là ; pour le moment, nous en sommes au temps de pénitence annoncé à Lourdes et maintenant le message codé de Benoît XVI est clair :
Son départ est le signe de l’entrée de l’humanité dans l’ultime temps de pénitence des dernières tribulations, conformément à sa position de dernier pape de la prophétie de saint Malachie : après lui, se déroule la dernière persécution de la Sainte Eglise romaine, sous Pierre le Romain, suivie du Jugement dernier.

Tout ceci « colle » avec l’Apocalypse et la description de son retour faite par Jésus en Matthieu 24.
Un retour, je le rappelle, dans la gloire mais sans autre signe que les tribulations elles-mêmes, c’est à dire un retour en toute discrétion : « je viendrai comme un voleur« , « personne ne se doutera de rien » dans Babylone (le monde actuel), sauf les 144 000 justes.

Alors pourquoi sommes-nous si réticents à admettre de telles déductions ? Parce que cette perspective nous fait peur.
Elle nous fait peur car nous savons pertinemment que lorsque Jésus revient, c’est pout juger les vivants et les morts, autrement dit le Jugement dernier. Nous le répétons chaque dimanche au Credo. Evidemment, jugement dernier est synonyme de fin, alors on n’aime pas trop.
Elle nous fait peur parce que nous ne savons pas exactement ce qui va se passer au moment de son retour : jugement immédiat ou période intermédiaire, un peu comme le millénium ? Disparition de la terre ? Que désigne réellement la Jérusalem céleste ? Est-elle une allégorie de la résurrection de l’Eglise, donc un nouvel état de vie des hommes dans un nouveau paradis terrestre, ou bien carrément la vie au Paradis ?
Elle nous fait peur car peu de gens s’estiment prêts à affronter le Jugement ; affronter des tempêtes et des tremblements de terre, des guerres, l’effondrement économique, des maladies, d’accord… mais se retrouver face à la colère de Dieu avec pour conséquence de comparaître devant son Créateur pour le jugement suprême, c’est une autre affaire.
Alors les hommes préfèrent les prophéties qui leurs donnent du délai, qui leur expliquent que les tribulations ont commencé, certes, mais qu’il y a encore beaucoup de choses à venir. Ils préfèrent interpréter les événements dans ce sens et ne retiennent que les auteurs qui les rassurent… pas dans le sens « on va en baver« , ça tout le monde l’a compris, mais dans le sens « ce n’est pas fini« . Et Satan se fait un plaisir de nous apporter ces perspectives sur un plateau ou plutôt sur des plateaux : il y en a pour tout le monde. Examinons-en rapidement quelques-unes.

L’effondrement économique
Beaucoup pensent que la perte du pouvoir de l’argent et l’effondrement de notre niveau de vie ramènerait beaucoup d’âmes en faisant prendre conscience des véritables enjeux et des vraies valeurs.
C’est une vision matérialiste. On aimerait que Dieu nous force à abandonner le veau d’or afin de recommencer à chercher, contraints et forcés, le Royaume de Dieu. Non, ça ne marche pas comme ça. La tribulation est la même pour tout le monde et les enfants de Dieu vivent eux aussi au milieu de Babylone (la société moderne actuelle). C’est à eux de rejeter Babylone, son esprit et ses valeurs, et de refuser d’y entrer ou d’y rester. « Sortez de Babylone mon peuple, de peur que vous n’ayez part à ses péchés » (Apoc. 18, 4) : ce n’est pas Babylone qui vous rejettera, c’est à chacun d’en sortir librement et volontairement.
Je ne le répèterai jamais assez, mais il ne faut pas attendre la chute de Babylone pour s’amender : ce sera trop tard.

La troisième guerre mondiale
Beaucoup attendent ce signal car ils considèrent qu’une guerre mondiale serait le signe tant attendu de l’arrivée de l’Antéchrist et de l’ultime persécution des chrétiens. Certains se voient probablement martyrs ou pensent qu’il en profiteront alors pour expier leurs péchés. Là aussi, c’est un leurre destiné à masquer la véritable guerre enclenchée depuis plusieurs décennies, une guerre spirituelle, intellectuelle et morale d’une ampleur sans précédent. Dans certains pays, comme l’Irak, la Syrie et la plupart des pays musulmans et communistes, la persécution existe déjà et a même pris récemment de graves proportions. Nos Occidentaux rêvent de la même chose, ou l’attendent.
Ils ne voient pas que la franc-maçonnerie et l’Etat laïque leur font une guerre tout autant cruelle et bien plus perverse, et pourtant, que reste-il de chrétien dans la société d’aujourd’hui ? La liberté de culte ? Mais ce culte est lui aussi l’objet d’une persécution qui ne dit pas son nom mais dont nous voyons les effets tout autour de nous : le christianisme dévoyé a transformé les croyants en autant d’apostats. Le pire est qu’ils ignorent leur apostasie, ce qui les rend d’autant plus dangereux car ils sèment leur poison de bonne foi.
Non, en réalité cette troisième guerre mondiale est une guerre spirituelle, bien cachée (quoique…) et il est inutile d’en attendre une autre, même si Satan vous la fait miroiter. Le Christ apporte la paix, pas la guerre ; or c’est de son retour qu’il s’agit.

Un gouvernement mondial
Dans ce domaine aussi, le leurre satanique est remarquablement ancré dans les têtes. L’Antéchrist est supposé réunir autour de son nom un pouvoir total sur la planète. C’est exact, mais de nombreux analystes pensent que ce pouvoir doit se manifester concrètement sous la forme d’un gouvernement mondial effectif. Ils se font des idées. La vision des Pères de l’Eglise de l’Antéchrist est exacte, mais rien ne dit que ce pouvoir total devra s’effectuer sous une forme aussi visible. Il existe actuellement un pouvoir mondial réel, contenu entre les mains d’un petit nombre de personnes, régulièrement citées par les théoriciens du complot : la haute franc-maçonnerie, la Trilatérale, les Illuminatis, la famille Rothschild, Bilderberg, le forum de Davos, etc… sont les parties visibles d’un pouvoir mondial sans précédent réuni entre quelques mains, qui règnent sur les Etats via la démocratie parlementaire, l’ONU et ses dérivés, et la haute finance apatride. Le leurre consiste à faire croire qu’ils seront un jour rendus publics, en réalité ils le sont déjà, sauf que ce n’est pas officiel. On reconnaît bien là la technique satanique de la confusion.
C’est pourquoi je défends la notion d’Antéchrist-système car derrière cela il y a une organisation redoutable et non pas un homme mais des hommes.
Nous verrons un peu plus loin son explication mystique.

L’avertissement
Un autre domaine très prisé par ceux qui aimeraient bien repousser les échéances et s’auto-rassurer, consiste à croire dans la notion d’avertissement. Moi-même je me suis longtemps fait prendre au piège. Il est vrai que l’avertissement est un tranquillisant intellectuel et spirituel : dans sa grande miséricorde, Dieu nous donnerait une ultime chance de salut par une sorte d’illumination des consciences (Garabandal) ou un autre grand événement salutairement traumatisant. Il est vrai que de telles annonces sont séduisantes : quoi que nous fassions, nous aurons droit en quelque sorte à un « oral de rattrapage » universel. En réalité c’est faux et cela ne correspond pas à la façon du Ciel de procéder.
D’abord avec Dieu un avertissement n’est jamais universel en soi : il prévient les Justes (Noé), son peuple (le peuple hébreu, aujourd’hui les chrétiens), en général via les chefs, mais sûrement pas l’humanité toute entière. C’est le rôle des prophètes. Même la Rédemption, bien qu’elle concerne tous les hommes, n’ a été connue que par le prêche des apôtres et disciples : sa connaissance ne fut pas innée ni universelle.
Ensuite, la miséricorde de Dieu ne s’exprime pas de cette façon, mais par un appel intérieur spécifique à chacun d’entre nous. Nombreux sont les lecteurs du Grand réveil qui m’ont fait part de ce genre d’appel ces dernières années. De plus, on l’a vu dans le précédent article, la miséricorde divine a plutôt pour objet de permettre de faire pénitence et d’expier ses péchés.
C’est de l’inconscience de croire qu’on sera averti un jour de l’imminence des grands châtiments, ce serait beaucoup trop facile. Le Seigneur veut que nous changions maintenant et par nous-mêmes, par choix et non pas sous la contrainte ou par peur; c’est pourquoi il suscite des prises de consciences par de nombreux biais, mais toujours de façon personnelle.
Ce combat contre le péché, nous devons tous l’enclencher le plus tôt possible, par une saine pénitence, assistés de la grâce sans laquelle nous ne sommes rien, qui s’acquiert par la prière et la pratique assidue des sacrements (confession et communion).
Enfin, il faut aussi accepter les avertissements qui nous sont donnés, en cessant d’en vouloir toujours plus ; le 11 est justement un excellent repère : 11 septembre 2001 (tours du WTC), 11 mars 2004 (Madrid), 11 mars 2011 (Fukushima), 11 février 2013 (démission Benoît XVI), 11 janvier 2015 (manifestation monstre des Charlie) : tous ces 11 constituent des avertissements de grande ampleur, ce qui veut dire que le Ciel nous prévient, en autorisant le diable à agir.

 

L’explication de l’Antéchrist

Nous aimerions que l’Antéchrist soit visible, bien visible. Hélas, ce n’est pas le cas. Pour simplifier, parce que les gens ont du mal à comprendre, j’écris que le pape François est à la fois le faux prophète et l’Antéchrist. En réalité, le pape François n’est que le faux prophète, la bête de la terre.
Pour l’Antéchrist, il faut faire un acte de foi, comme pour le Christ. Le Christ a institué le merveilleux sacrement de l’Eucharistie afin de perpétuer sa présence parmi les hommes en leur donnant l’Esprit-Saint. Dans le pain et le vin, Jésus est réellement présent, « corps, sang, âme et divinité« , mais on ne le voit pas. Croire en la Présence Réelle est un acte de foi.
A la fin des temps, seule la foi vous guidera nous a dit Notre-Dame à la Salette.
D’où le mystère de l’Antéchrist : n’oublions pas que Satan singe Dieu, il l’imite. L’Antéchrist est réellement présent mais on ne le voit pas. C’est pourquoi il y a réellement un pouvoir mondial et un gouvernement mondial, mais ils sont occultes. D’où l’expression Antéchrist-système qui en est l’émanation et dont on ressent les effets et l’efficacité.

Car l’Antéchrist doit être compris dans un sens collectif comme individuel.
Dans le sens collectif, il s’agit d’un système économique, politique, culturel et religieux, d’envergure mondiale, totalitaire et antichrétien, mais aussi d’une période, celle qui précède le retour du Christ.
Pour le sens individuel, l’évangile et les Pères de l’Eglise nous aident à comprendre ce passage un peu obscur de la bête de la mer dans l’Apocalypse.
Cette bête, qui a 7 têtes et 10 cornes, est frappée à mort ; elle se relève, à l’étonnement de tous, et elle constitue elle-même la huitième tête.
Comment comprendre et transposer ce passage à notre histoire et à notre monde ?

La réponse est dans l’évangile, en Matthieu 12, 43-45 :
« Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point.
Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti ; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée.
Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Ainsi en sera -t-il de cette génération méchante. »

Dans un de ses livres, Diana Vaughan a expliqué que l’Antéchrist était le nom d’un démon. Diana Vaughan a été une grande prêtresse luciférienne proche d’Albert Pike, qui finit par se convertir au catholicisme et révéler alors ce qu’elle savait du monde occulte. Son témoignage est utile pour mieux comprendre la stratégie employée par le diable.

Donc l’Antéchrist est un démon, le démon qui régnait sur la terre avant le Christ. Logique, puisque son nom indique qu’il précède le Christ (du latin ante : avant).
Nous savons que le Christ est venu établir un royaume spirituel sur terre et chasser le démon : « C’est maintenant que le chef de ce monde va être jeté dehors » dit-il quelques jours avant sa Passion (Jean 12, 32). Notez qu’il dit le chef de ce monde et non pas Satan car il s’agit du démon Antéchrist.
La mort de Jésus sur la croix sera la victoire sur le démon. A partir de ce moment-là, la bête est mortellement frappée: l’esprit impur sort de l’homme, régénéré par la Rédemption.
Grâce à cela, nous explique saint Augustin, la cité du mal va se transformer en cité du Bien, d’où le choix de Rome, capitale de l’empire du mal, qui deviendra l’inverse.
Mais, le texte le dit bien, ce démon ne peut trouver le repos. Alors il revient avec sept autres, car ils sont huit en réalité, le huitième étant bien le principal, c’est à dire la bête en elle-même, et la situation est encore pire qu’avant. Il a trouvé la maison propre et bien rangée : l’Eglise a effectivement transformé l’humanité. Et Jésus de conclure : ainsi en sera-t-il de cette génération. Par génération, il entend l’ère des poissons, c’est à dire l’ère chrétienne.
Donc Jésus nous explique exactement ce qui va se passer en 2000 ans : on sera étonnés à la fin de voir que la cité du mal prendra sa revanche sur la cité du bien en l’investissant à nouveau, et que cette civilisation sera encore pire que la première en détruisant de fond en comble en l’espace de 200 ans (depuis la Révolution) ce que le christianisme avait patiemment édifié en 1800 ans. Effectivement, nous n’avons rien à envier à la période romaine, nous sommes encore pires qu’eux. Et nous sommes à nouveau dirigés par le démon Antéchrist, qui précède bien le second avènement du Christ.

 

Les deux témoins

Dans le texte de l’Apocalypse, les deux témoins ont la même durée de vie que la bête : il est évident qu’ils agissent parallèlement à la bête, dont ils sont en quelque sorte les contrefeux.
Ramené à notre époque, et puisqu’on a vu que l’Antéchrist est un système dirigé par un démon, et que le rôle du faux prophète (le pape François et avec lui le Vatican) est de faire adorer l’œuvre de ce démon, et donc ce démon lui-même, les deux témoins sont ceux qui refusent l’allégeance à ces deux bêtes.

Là aussi, pour les témoins, il y a un sens collectif et un sens individuel.
Au sens collectif il s’agit, je l’ai déjà dit, de ceux qui sont restés fidèles à la foi de leurs pères et qui n’ont pas embrassé ce christianisme dévoyé prôné par le Vatican, et qui n’ont pas accepté non plus la société mondialiste (Babylone) de l’Antéchrist. Ce sont tous ceux restés dans la tradition, à commencer par la Fraternité saint Pie X. Deux témoins car il s’agit d’un côté du clergé et de l’autre des fidèles. Leur durée de vie est effectivement parallèle à celle de la bête qui est née en 1962 avec le concile Vatican II, mais aussi la révolution sexuelle, la société de consommation, le socialisme d’Etat, le mondialisme et l’informatique.

Au sens individuel je propose aujourd’hui une nouvelle explication, plus mystique, inspirée elle aussi de l’évangile. Il s’agit de la parabole du riche et du pauvre Lazare en Luc 16, 19-31 :
« Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères, et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères. Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme. Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire. Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j’ai cinq frères. C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments. Abraham répondit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent. Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront. Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, quelqu’un des morts ressusciterait, qu’ils ne le croiraient point. »

Voilà maintenant c’est clair et confirme ce que l’on disait tout à l’heure sur les signes attendus qui ne viendront pas : nous avons la loi et les prophètes, inutile d’attendre autre chose.
Nos deux témoins, les voilà : Hénoch (la loi) et Elie (les prophètes) ; ou bien lors de l’épisode de la Transfiguration, même message : Moïse (la loi) et Elie (les prophètes).
Il est inutile et même puéril d’attendre le retour de ces deux patriarches en chair et en os. Quand l’Apocalypse parle de deux témoins, quand la Sainte Vierge à la Salette nomme Hénoch et Elie, c’est dans le même but : pour nous faire comprendre ce qu’ils représentent et nous renvoyer à l’évangile, qui explique tout : il n’y aura pas de grands signes parce que de toute façon les hommes ne les reconnaîtront pas et ne les accepteront pas. Contentez-vous de respecter la loi de Dieu et d’écouter les avertissements des prophètes.
Avertissements qui invariablement mènent à la même chose : le regret de ses fautes et leur expiation par la pénitence.
Une fois de plus, quand les grands signes arriveront, il sera trop tard.

 

Le véritable et seul Jubilé : le Puy

Le jubilé de la miséricorde du pape François, outre le fait de donner une fausse idée de la miséricorde divine, avait un autre but : masquer et occulter le vrai jubilé qui aura lieu la même année, celui de Notre-Dame du Puy.

Or le jubilé du Puy est essentiel, surtout cette année.
Pour cela, il faut bien comprendre le mécanisme de la miséricorde divine, qu’explique l’abbé Peyron dans son ouvrage sur l’histoire des jubilés du Puy :
« Notre Seigneur Jésus-Christ, pour pardonner les péchés de la pauvre humanité coupable, a établi spécialement le sacrement de Pénitence » (c’est à dire la confession)
« Ce sacrement commue la peine éternelle que nous avons méritée en une peine temporelle expiable en ce monde ou au Purgatoire ».
C’est pour cela que le vrai nom de la confession est le sacrement de Pénitence car il ne suffit pas de confesser ses péchés ; il faut les regretter, les combattre et les expier via la pénitence.

Nous oublions trop souvent que nous méritons une peine temporelle pour racheter nos fautes et que le salut est à ce prix.
Mais justement, et on comprend ici tout l’intérêt du Jubilé du Puy surtout cette année :
« Le jubilé est une indulgence plénière qui a pour but et pour effet de remettre au pécheur pénitent la peine temporelle due aux péchés déjà pardonnés, peine qu’il faut absolument subir en ce monde ou dans l’autre avant d’entrer au ciel. »

Le jubilé du Puy a été institué quand le Vendredi saint tombe le jour de l’Annonciation (25 mars), soit quand l’Incarnation et la Rédemption coïncident, ce qui s’est probablement passé historiquement. Mgr Gaume, après de nombreuses recherches, indique que la Rédemption a eu lieu le vendredi 25 mars de l’an 34 de l’ère chrétienne.
Selon Marie d’Agréda, le 25 mars est aussi le jour de la création d’Adam.
Le 25 mars est donc le jour le plus important dans l’histoire du monde (création de l’homme + Incarnation du Fils de l’homme + Rédemption du monde : « tout est accompli« ).

D’autre part, le premier jubilé s’est tenu en l’an 992, à l’approche de l’an 1000, le moine Bernhard annonçant alors que la fin du monde coïnciderait avec cette double fête. Etait-il en avance d’un millénaire ? Nous le saurons bientôt mais compte tenu de ce qui se passe et des conclusions qui s’imposent, la même prophétie peut être réitérée aujourd’hui sans que ce soit farfelu.
Bien au contraire.

N’oublions pas non plus que le jubilé du Puy s’appelle aussi le Grand pardon, soit le même nom que l’événement annuel de sainte Anne d’Auray, sachant que sainte Anne nous a envoyé un signal clair avec le Boeing 777 de la nuit du 7 au 8 mars 2014… le 8 mars se situe juste avant le 25 mars. Si on inclut le double 11 mars (attentats de Madrid et Fukushima), difficile de dire que nous n’avons pas été prévenus. Contentons-nous des signes que l’on nous donne au lieu de toujours en attendre d’autres.

Un dernier mot.
Le jubilé de 1429 fut le grand pardon de l’espoir car il y avait alors grande pitié au royaume de France. Laissons l’abbé Peyron continuer :
« De toutes les parties de la France et même de l’étranger, les fidèles se précipitèrent en foule vers le sanctuaire de la Vierge noire du Puy, où se cachait pour eux l’infini trésor des miséricordes et des grâces. Tant de confiance en Marie allait être enfin récompensée : une intervention miraculeuse se produisit ; Jeanne d’Arc apparut et la France fut miraculeusement sauvée.
Le Jubilé du Puy de 1429 sonna donc, pour ainsi dire, l’heure de la délivrance de la France. »

Souhaitons que celui de 2016, le dernier du siècle, sonnera la délivrance des justes par la victoire du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie, unis pour notre salut et celui du monde.

 

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez ici : Nous entrons dans l’ère de la purification

 

394 Commentaires

  1. dalencourt

    Important : je serai absent demain et après-demain au pèlerinage mensuel de Pontmain, je ne pourrai pas valider les commentaires avant jeudi matin, 18 février. Merci de votre patience à tous.

    • Elise

      Cher Louis,

      un grand merci de votre nouvelle réflexion.
      C’est surprenant (pas tellement en réalité si l’on accepte de déceler la Providence en toutes choses) mais je sors d’une courte retraite chez les Bénédictines du Sacré Cœur de Montmartre qui a produit en moi un fruit de méditation précisément sur la purification. Si vous le jugez opportun, vous pouvez le divulguer sur votre blog.

      Le sacrifice n’est-il pas dans la Bible un enjeu de purification?
      Au Temple, Joseph et Marie présentent Jésus et offrent un couple de colombes (offrande des humbles).
      C’est au même moment que Siméon prophétise à la Mère du Salut que son cœur sera transpercé d’un glaive.
      Au pied de la Croix, Marie assiste au sacrifice de son fils, tel un agneau (offrande des riches). Depuis cette crucifixion c’est précisément le sang versé par le Christ qui nous purifie, pêcheurs en repentance que nous sommes.

      Jésus comme Marie ont accepté le sang versé et la douleur de l’épreuve comme volonté divine de purification. Non pas pour eux (Christ et Marie sont la pureté même) mais pour autrui. N’est-ce pas là la meilleure marque d’amour de son prochain que de donner sa vie, son sang, sa douleur, sa souffrance pour lui? Entendre pour la purification d’autrui.

      A notre humble mesure, acceptons avec l’exemple de dignité de la Vierge Marie toutes les douleurs, toutes les épreuves permises par Dieu (certes infiniment plus modestes que celles portées par le Christ et sa Mère mais à chacun le sien en toute équité) non pas pour nous (qui, à force de sacrement de réconciliation ne sommes pas encore parfaits mais tentons de demeurer justes) mais pour la purification du monde, voire pour celle de nos proches même parfois qui demeurent vautrés dans Babylone en pure inconscience. A charge pour nous de transformer de la sorte nos épreuves, grandes ou petites (et Dieu sait que vivre dans ce monde sans en être est en soi une épreuve!), en autant d’offrandes sacrificielles à Dieu dans son œuvre actuelle de purification.

      Ps 140:
      « Vois notre cœur brisé, notre esprit humilié,
      c’est là notre sacrifice: qu’il te plaise Seigneur! »

      Fraternellement en notre Seigneur Jésus Christ.
      Elise.

  2. yoo

    j’ai beaucoup aimé la déclaration commune du pape français et du patriarche Kyril de Moscou

    on y parle de la vierge marie, de jésus christ, du retour de la foi en Russie, des dangers des pays où Dieu est absent, de l’avortement « (21. Nous appelons chacun au respect du droit inaliénable à la vie. Des millions d’enfants sont privés de la possibilité même de paraître au monde. La voix du sang des enfants non nés crie vers Dieu (cf. Gn 4, 10).), de l’euthanasie, des chrétiens en Orient, des autres formes de mariage entre un homme et une femme (« Nous regrettons que d’autres formes de cohabitation soient désormais mises sur le même plan que cette union, tandis que la conception de la paternité et de la maternité comme vocation particulière de l’homme et de la femme dans le mariage, sanctifiée par la tradition biblique, est chassée de la conscience publique. »)

    http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/speeches/2016/february/documents/papa-francesco_20160212_dichiarazione-comune-kirill.html

    Bonne lecture

    • dalencourt

      Oui, on voit bien que cette déclaration a été rédigée conjointement par le Vatican et les Orthodoxes.
      Du côté Orthodoxes, des références régulières au Christ, à la foi, à la Vierge Marie, et le rappel sans équivoque du combat contre l’avortement et l’euthanasie, ainsi que la défense de la famille.
      Du côté du Vatican on sent tout de suite son influence dès qu’il s’agit d’idées socialisantes, d’écologie ou de liberté religieuse.
      Je déplore que les Orthodoxes aient accepté de contresigner un document où on s’interdit toute forme de prosélytisme et où on ne parle plus de convertir ET baptiser les non croyants ; on sent là toute l’influence du modernisme sur les mentalités.
      Il n’empêche que c’est pitoyable de constater que les Orthodoxes nous donnent des leçons sur la foi et la fidélité à la doctrine. Il faut bien admettre que les catholiques ont tout perdu.

  3. laurent35

    Merci Louis pour votre article. Vous avez choisi de l’illustrer avec une image de Notre-Dame de Lourdes. Vous y parlez aussi du Jubilé du Puy et de l’importance du nombre 11. Je ne sais pas si vous le savez mais il y a un lien direct entre ces trois éléments :

    « La cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation du Puy-en-Velay est un monument majeur de l’art roman et de l’Occident chrétien. Elle a été érigée en basilique mineure par un bref apostolique de Pie IX, le 11 février 1856. » (source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Notre-Dame-de-l'Annonciation_du_Puy-en-Velay)

    Deux ans jour pour jour avant la première apparition de Lourdes, le 11 février 1858…

    Et les liens entre Lourdes et le Puy ne datent pas d’hier comme l’indique un extrait de l’ouvrage de Marquis de la Franquerie, La Vierge dans l’histoire de France, cité ci-dessous.

    Comme on pouvait s’en douter, la date et le lieu de la première apparition de Lourdes n’ont pas été choisis au hasard par la Très Sainte Vierge Marie (TSVM).

    Le Puy a mené à Lourdes, via Mira, un prince arabe et musulman (voir le texte du Marquis de la Franquerie ci-dessous).

    Saint Louis avait offert au Puy une statue de la TSVM noire d’origine orientale, brûlée en 1794 (source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Notre-Dame_du_Puy-en-Velay). Deuxième lien avec l’Orient.

    Et Notre-Dame est apparue à Fatima, nom de la fille de Mahomet et de sa première femme Khadija. Troisième lien avec l’Orient et l’Islam.

    Le Puy, Lourdes, et Fatima sont liés à l’Orient et à l’Islam. Ce n’est certainement pas un hasard. On pourrait trouver d’autres liens comme l’origine du chapelet, le rosaire et la bataille de Lépante, … Le nom de Marie est cité 34 fois dans le Coran contre 16 fois dans le Nouveau Testament. Le nom de Mahomet n’est cité que 2 fois dans le Coran, et le nom de Jésus est cité 35 fois. Ceci s’explique par l’origine judéo-nazaréenne du Coran.

    Et le Puy est lié au Jubilé, et donc à la fin des temps puisque c’est l’origine du Jubilé en 992. Le Jubilé du Puy nous ramène aussi à Jeanne d’Arc.

    Un mystère à méditer…

    —-

    Extrait de l’ouvrage « La Vierge Marie dans l’histoire de France » du Marquis de la Franquerie :

    La Conversion d’un émir et Notre-Dame de Lourdes (en 778 de notre ère).

    On sait que Charlemagne avait placé sa gloire et son salut sous la protection de Notre-Dame dont il portait toujours l’image attachée à son cou par une chaîne d’or. En 778, après sa fameuse campagne d’Espagne, il effectue le nettoyage des dernières poches sarrasines du sud de la France, quand il se trouve arrêté le long des Pyrénées devant un château-fort occupé par un prince sarrasin nommé « Mirat » (ou Emir ?).
    Durant plusieurs mois Mirat résiste aux assauts ; à toutes les sommations de se rendre, à toutes les propositions d’être fait comte et chevalier de Charlemagne et de conserver toutes ses possessions s’il reçoit le baptême, ce musulman répond fièrement : « Je ne connais aucun mortel au-dessus de moi et je préférerais la mort à la honte d’une capitulation ».

    Découragé, Charlemagne allait lever le siège quand son aumônier, l’évêque du Puy, implore avec ferveur Notre-Dame du Puy et obtient de monter à la citadelle en parlementaire. Arrivé près de Mirat, il lui dit : « Puisque vous ne voulez pas vous rendre à Charlemagne, le plus grand des princes, reconnaissez au moins pour suzeraine la plus noble Dame qu fut jamais, Sainte Marie du Puy, Mère de Dieu. Je suis son serviteur, soyez son chevalier ».

    Sans hésiter, Mirat déclara qu’il était prêt à rendre les armes au serviteur de Notre-Dame et à recevoir le baptême, à condition que son comté ne relève jamais, soit pour lui, soit pour ses descendants, que d’Elle seule. Charlemagne confirma l’accord.

    Mirat reçut le baptême des mains de l’évêque du Puy et prit dés lors le nom de Lorda (la rose en arabe), qui s’est transformé en « Lourdes ».

    Paraphant ainsi la fin de la reconquête chrétienne en France, la Vierge aux roses, décrite par Bernadette, prenait dés cette époque possession de la terre de Lourdes, devenu fief du Puy. On comprend que plus de mille ans plus tard Elle ait pu préférer ce site à d’autres, pour ses apparitions.

    Ajoutons que le nom de Massabielle donné à la grotte, vient lui aussi d’un mot arabe qui signifie « la source ».

    • el vago

      Vous avez raison de faire le lien entre conversion des mahométans, la vierge marie, la vierge noire du Puy.
      Il y a un autre cas assez similaire, avec là encore une autre vierge noire, c’est celle de Notre Dame de Liesse, le plus grand pèlerinage mariale jusqu’au XIX ème siècle, mais dont on ne parle plus beaucoup, un peu comme Notre Dame de Boulogne-sur-mer.

      On venait en pèlerinage honorer la Vierge noire, en référence à la Soudanaise Isméria, fille du sultan du Caire El-Afdhal, qui après avoir sauvé la vie à des chevaliers français au temps des Croisades, se convertit au christianisme et épousa Robert d’Eppes, fils de Guillaume II de France. Jeanne d’Arc, Louis XI et François Ier viendront en pèlerinage au sanctuaire.

  4. Rosa

    Bonjour
    Le climat est détraqué, voici un signe de temps, le vallée de la mort, un desert de l’amerique du nord, est plein des fleurs, cette phénomène était déjà arrivé en 1998 et en 2005, et maintenant en 2017 plus florissant que jamais

  5. Alix

    monsieur Dalencourt
    qu’entendez-vous par 3 jours de ténèbres (indiqué dans la bible ) au vu du monde actuel saura t’on les reconnaitre ?
    vous voyez cela comment ?
    cordialement

  6. noelmouloud

    Philippe Pascot nous entraine à la découverte de ce que nos élus cachent sous le tapis de leur exemplarité affichée et de leur moralité élastique quand elle touche à leurs privilèges. Il démontre à travers des faits concrets que le système lui-même, dans son immobilisme calculé, ne peut donner naissance qu’à des dérives illicites ou légales mais toujours totalement immorales ! Si tous les élus ne sont pas pourris, beaucoup sont complices… Cet ouvrage recense tous les abus légaux dans lesquels se vautre sans vergogne la classe politique française : salaires exorbitants, exonération d’impôts, retraites douillettes, passe-droits et autres petits arrangements entre amis, le tout dans le cadre d’une loi faite sur mesure et qu’ils connaissent sur le bout des doigts. Des faits et des actes révoltants, mis à jour sans concession mais sans esprit partisan, dans le seul but du droit à l’information pour tous.

    Biographie de l’auteur :

    Maire adjoint d’Évry auprès de Manuel Valls puis conseiller municipal, ancien conseiller régional, Chevalier des Arts et des Lettres, Philippe Pascot a 25 ans de vie politique derrière lui et a fréquenté la plupart des élus politiques de premier plan. Il milite pour une transparence totale de l’exercice politique et est engagé dans de nombreux combats de société (gaz de schiste, dons d’organes, création d’un orchestre philarmonique dans la banlieue de Kinshasa…)

    – Voir aussi ! Délits d’élus – 400 politiques aux prises avec la justice ! (du même auteur)

    La Babylone, c’est aussi ça ! ….

  7. Jeanne d'Arc II

    Certains membres du Clergé et certains laïcs ne savent plus où ils en sont…Dans le style des sacrilèges postés par Petros, l’histoire de ce cafetier italien catholique (Lombardie), fils de l’inventeur d’une machine à café, qui est mort récemment.
    Après une crémation, les cendres ont été placées dans…la machine à café. Ce n’est pas tout. La machine avec les Cendres a fait l’objet d’une « cérémonie d’enterrement » à l’Eglise locale : ce lien montre la video, avec « encensement » par un prêtre de la machine à café contenant les cendres.
    Puis la riche famille a enterré les cendres dans le caveau familial – l’histoire ne dit pas si les cendres ont été placées dans le caveau avec la machine à café…mais c’est plus que probable :))
    Video :
    https://www.lastampa.it/2016/02/16/edizioni/verbania/cronaca/le-ceneri-di-renato-bialetti-nella-sua-moka-coi-baffi-qw2ZXnd0hrqoW1HHDGx3oM/pagina.html
    L’histoire
    http://rorate-caeli.blogspot.com/2016/02/a-vatican-ii-moment-priest-incenses.html#more

  8. malgozata

    bonsoir Mr dalencourt , j ai vue un documentaire sur arte mercredi soir , sur les lettres secretes du pape jean paul II , l avez vu? et si oui qu en avez vous pensez ? merçi pour tout vos articles tres enrichissant

    • dalencourt

      Non je ne l’ai pas vu mais c’est normal, je ne regarde pas la télévision. Ce n’est pas à la TV que vous trouverez de bonnes informations, vous vous ferez manipuler d’une façon ou d’une autre, désinformer et « former » au nouveau monde et à son mode de pensée. Il faut proscrire la télévision en totalité.

      • Raoul

        On ne peut proscrire totalement la télévision. Certes, il y a plein de fausses informations mais on peut y voir de beaux documentaires et de bonnes émissions comme la France sauvage, des racines et des ailes, secrets d’histoires. Bien sûr, il faut faire la part des choses.

      • Mister Magoo

        Louis à totalement raison il ne faut plus regarder la télévision c’est une vrais poubelle ambulante qui donne de fausse information et qui vous lobotomise le cerveau, il faut la bannir de chez vous et remplacé la par des livres saints et le chapelet…..

        • Anna

          J’ai encore la télé pour en faire bon usage: Comme je l’ai déjà dit dans un autre commentaire, je n’ai que 3fois par mois une messe tradi, et je dois donc me rabattre sur une messe conciliaire. J’en profite de la télé (K-TV) pour regarder en plus la messe tridentine (vendredi 19h suivi de l’adoration et dimanche 8h).
          J’en profite pour vous mettre aussi un lien internet pour la messe quotidienne:
          http://livemass.net/LiveMass/Live.html (lu-sa: 2h, 9h, 15h, 18h30; di 2h,10h, 14h30, 16h30, 19h)
          l’internet est aussi mauvais que la télé, il faut savoir choisir
          en union de prière – Anna

        • Raoul

          A ce moment là, n’utilisez plus Internet, plus de téléphone mobile, etc. Il faut savoir raison gardée et n’utiliser les moyens de communications avec discernement. Je dis bien « utiliser » et non plus esclavage. J’aime bien les belles images et je regarde la TV pour les beaux documentaires, les émissions d’histoire tout en sachant faire la part de la Vérité et de l’erreur. J’aime bien aussi de temps en temps regarder des films agréables pour me distraire. Mais je sais aussi l’éteindre et la tv ne nous empêche nullement de partager de bons moments en famille et surtout ne nous empêche pas de prier en famille ce que nous faisons tous les jours.

        • dalencourt

          Raoul, pour faire la part de vérité et d’erreur dans une émission d’histoire à la télévision, je ne sais pas comment vous faites ; il faut sévèrement être instruit, et encore, vous passerez votre temps à « recaler » les informations ce qui est fastidieux et fatiguant.
          Franchement, ils sont beaucoup plus forts que nous en matière de manipulation, ne les sous-estimons pas. N’oubliez jamais que l’ennemi utilise ces deux principes :
          1) « Un homme qui dit des mensonges ne fait que cacher la vérité ; mais un homme qui dit de demi-mensonges oublie où se trouve la vérité. »
          2) « La meilleure façon de mentir c’est d’induire en erreur en ne disant que des choses vraies. »
          Alors coupez votre télé ou ne la retenez que pour les sciences naturelles, c’est à dire l’observation de la nature. Pour le reste (histoire, religions, divertissements…) fuyez !

  9. Maria

    Je viens d’être choqué ( bon c’est pas la première fois ) des paroles du pape François . Il vient de déclarer à propos du virus ZIKA : « Éviter une grossesse n’est pas un mal absolu » (pape François) . Je trouve cela assez consternant de dire cela , il instaure un climat de peur afin que les personnes ne tombent pas enceinte alors que je viens de lire aussi que cela ne serait pas liée aux moustiques mais aux pesticides 🙂

  10. Jeffords

    « Je suis fier d’être chrétien et, comme président, je ne laisserai pas la chrétienté être constamment attaquée et affaiblie, contrairement à ce qui se produit en ce moment avec notre actuel président », a ajouté le milliardaire.
    Donald lui a bien répondu au Mickey😆!

  11. laura p.

    S’il vous plait j’ai besoin de votre aide urgente. Mon fils de 17 ans est dans la drogue et les mauvaises fréquentations, il n’éprouve aucun désir de s’en sortir, au contraire nous accuse violemment. Je prie mais je me sens découragée, je lui ai proposé des solutions mais les rejette toutes. Je ne sais plus quoi faire : connaissez vous un centre de désintoxication catholique, bien sur, avec reinsertion scolaire pour la rentrée de Février svp? Merci de votre réponse.

      • aldesy

        Courage Laura p, ne baissez pas les bras,surtout pas maintenant. Le Démon est puissant, c’est certain, mais l’amour de Dieu est encore plus puissant. N’hésitez pas à prier la St vierge Marie, le Saint Esprit, notre Seigneur Jésus-Christ, notre Père céleste, et comme le souligne petros, à Sainte Monique. Je prierais pour vous ,et votre fils. Fraternellement.

    • el vago

      Il faut qu’il comprenne ce qu’il traverse en ce moment, mais vous aussi vous devez le comprendre. Il est en pleine métamorphose, plus qu’un problème de croissance et d’hormones, à cet âge là, le cerveau connaît une maturation très rapide, la fin d’un pic de neurogenèse, puisque par la suite celle-ci va diminuer de plus en plus. Le cerveau crée donc des neurones qui n’ont bénéficié jusque là d’aucun apprentissage. Ils arrivent et ils sont comme perdus dans la boite crânienne.

      C’est en cela qu’on peut parler de crise de l’adolescence, de remise en cause, de perte de repères, puisque ces neurones ne sont pas encore reliés fondamentalement au réseau de neurones existants, ces neurones se cherchent, mais comme ils sont nombreux à se chercher, cela peut pose des problèmes d’adaptation, ce qu’on appelle l’âge bête ou encore la crise d’adolescence illustrent ce temps d’adaptation.
      Sur le plan médical, le problème de la prise de drogue, c’est que cela démultiplie cet effet de neurogenèse surtout à cet âge là, la drogue a tendance à doper la création de neurones, et plus il y a de neurones sans apprentissage et plus il y a des chances que ceux-ci fonctionnent entre eux et ne se relient pas correctement au réseau existant, allant jusque dans certains cas à l’apparition de troubles psychologiques profonds. Quand les jeunes prennent des drogues en bas âge, ils peuvent être victimes de paranoïa, de troubles mentaux, de bouffées délirantes, de psychoses, de schizophrénie, bien évidemment on ne leur explique rien de tout cela, on minimise en parlant de « drogues douces » …

      Vous pouvez lui parler de cela, de ce sentiment d’isolement, du fait qu’il se sente seul. La meilleure des choses à faire est de lui expliquer très clairement ce qu’il se passe que vous comprenez ce qui lui arrive et donc de jouer franc jeu :

      17 ans, c’est un âge en plus, où l’on a l’impression qu’on ne peut être compris que par des gens d’un an au dessus de vous, ou d’un an au dessous, car eux aussi font face aux mêmes problèmes existentiels (et les éludent aussi de la même façon), mais que passé cet âge, tous les autres ne comprennent rien à ce que vous vivez, c’est pour cela que souvent il n’y a que l’amitié qui compte pour ces jeunes, ce qui fait cette amitié leur parait important et cela même si cela les abîme, Vous devez accepter que pour lui l’amitié est plus importante que la famille. S’il comprend que vous comprenez ce qui lui arrive, cela arrangera les choses, il se sentira moins seul contre tous, il se braquera moins, mais à lui aussi de faire des efforts.

      Lui doit comprendre qu’il est en pleine mutation, que son corps évolue, son cerveau aussi, qu’on lui en demande de plus en plus dans les études, qu’on est de plus en plus exigeant avec lui, qu’il devient adulte et commence à comprendre le poids que cela signifie, et cerise sur le gâteau, on lui demande que tout ça se passe nickel sans secousse alors que c’est de facto un cap délicat à passer à tous les niveaux.
      Il faut qu’il comprenne le poids existentiel de ce cap, il peut le passer avec quelques troubles, faire quelques conneries d’adolescents qu’il oubliera rapidement quand il sera plus vieux et dès qu’il aura un peu plus la tête sur les épaules, mais il peut aussi se vautrer et faire de mauvais choix qui vont lui faire prendre une mauvaise pente et le plomber, c’est toute la délicatesse de ce passage, et c’est en cela que vous vous inquiétez pour lui.
      Il faut tout lui expliquer, le rassurer, lui montrer que vous comprenez, mais aussi le responsabiliser, en lui expliquant qu’il devient responsable, qu’il ne pourra s’en prendre qu’à lui s’il se vautre, qu’il doit donc bien se rendre compte de ce qu’il fait, et qu’il doit se mettre lui-même des limites. Il faut l’encourager, lui faire comprendre que c’est un passage qu’il surmontera d’une façon ou d’une autre.

    • Evlogia

      Prenez le dans vos bras et embrassez le, le plus souvent possible. Serrez le aussi dans vos bras. l’Amour et encore et toujours l’amour d’une mère envers ses enfants reste indispensable.

    • louisjacquesfrancois

      Bonsoir Laura,
      Je ne connais pas de centre chrétien pour désintoxication.
      Par contre je connais une Maison familiale chrétienne qui accueille les jeunes femmes enceintes et en difficultés pour un séjour d’aide à la remise à flots, à condition que ce soit avec leur consentement. Et qu’elles s’engagent à suivre le programme de vie pendant tout le temps du séjour.
      Si vous êtes intéressés veuillez laisser vos coordonnées à Louis qui voudra bien me les transmettre.
      Merci!
      JFL

      • Jeanne d'Arc II

        Laura p., je vais vous indiquer une oeuvre extraordinaire catholique : l’oeuvre de Soeur Elvira, italienne.
        Elle a créé des lieux de vie pour les toxicomanes, qui, lorsqu’ils y pénètrent, prennent la décision de ne plus toucher à la drogue. Ils sont pris en charge 24h/24 par un « ange gardien » (aucune soeur dans ces lieux, uniquement Soeur Elvira quand elle vient les voir et les prêtres): un garçon qui avait plongé lui-aussi dans la drogue, mais qui s’en est sorti en entrant dans un de ces lieux : le fait d’être pris en charge par un garçon qui peut les comprendre, ajouté à la nature (grands espaces extérieurs), du travail manuel pour apprendre un vrai métier (construction, etc… – interdiction de TV, interdiction de machine à laver, on lave tout à la main), le tout couronné par l’invitation à joindre les autres dans la chapelle quotidiennement pour connaître Jésus (ou ré-apprendre à le connaître et dire des chapelets pour les uns et les autres (aucune obligation, mais ils y viennent tous petit à petit, l’Esprit-Saint agit), et pour les intentions des visiteurs (qui sont autorisés à écouter un ou deux témoignages, mais en aucun cas autorisés à avoir des contacts avec les garçons), a créé un environnement incroyable où les jeunes, parfois non chrétiens, se convertissent et deviennent de bons garçons (les filles sont dans d’autres lieux, rencontres très ponctuelles à l’occasion d’événement : autorisée). Soeur Elvira est guidée par le Seigneur. Son oeuvre est FOR-MI-DA-BLE, une merveille.
        Ses établissements se nomment : « El Cenacolo ».
        Ils se sont ouverts depuis, à d’autres addictions : argent, ordinateurs, prostitution, etc. Certains « garçons » qui rentrent sont parfois des hommes au delà de 40 ans. Il y a aussi de belles rencontres internationales pour les échanges.
        L’oeuvre s’est étendue à de nombreux lieux dans le monde (grands espaces fermés pour l’extérieur, sauf pour les témoignages; rencontres avec la famille limitée, pour que le garçon se reconstruise d’abord; le garçon peut partir quand il le veut : si c’est pour retoucher à la drogue, ce sera difficile pour lui de revenir, mais pas impossible; lorsqu’il se sent « prêt », le garçon retourne « dans le monde », armé de son chapelet la plupart du temps (on ne dit pas combien de temps : cela dépend du garçon).
        En France, il y a un centre à Lourdes.
        http://fr.lourdes-france.org/partenaires/cenacolo
        Tout petit aperçu :

        Pour une personne du milieu médical comme moi, j’ajoute ce qui m’a marqué et dont j’ai eu confirmation : les jeunes abandonnent la drogue du jour au lendemain, et ils ne prennent aucun substitut, comme ce qu’on leur propose dans tout établissement médical classique : ex. méthadone. C’est tout-à-fait extraordinaire : seul l’Esprit-Saint peut faire cela.

  12. noelmouloud

    Conférence de M. Lotfi Hadjiat à Bouira sur la Modernité (06/12/15)

    Voici la conférence donnée par Lotfi Hadjiat, le 6 décembre 2015, à l’université de Bouira, en Algérie.

    Présentation d’une grande érudition et d’un haut niveau intellectuel. Il présente ici son livre,

    « Les ennemis de l’humanité », sous le prisme d’une analyse radicale de l’idéologie de la modernité. Analysant en particulier l’évolution historique, au sein de la philosophie, d’une notion-clé, « l’intuition du divin », il nous dévoile sans compromis les enjeux de cette guerre spirituelle au cœur de la guerre idéologique actuelle.

    Lorsque les fils de Caïn oeuvrent avec le satan pour la mort de l’Humanité …
    mais la partie n’est pas gagnée pour lui car son illusion ou ses apparences de victoires éphèmères, passagères, évanescentes, ne sont pas ;;;;; LA VICTOIRE finale ! Le prince de ce monde n’en n’est pas le Roy ! Un simple grain de moutarde peut par enchantement faire tout disparaître ! La modernité, c’est de la mode, ça se démode ! et on passe à autre chose SAUF que l’épuisement, le burn-out comme ils disent, les plombent comme le système qu’ils croivent imposer. L’échec est patent. Question de temps, d’heures !

    Ces millierss d’embryons meurtris dans le ventre « sacré » de leurs mères infanticides témoignent !….. La VIE passera coûte que coûte ! … Les anges, chérubins, séraphins, gravissent jusqu’au Ciel pour réclamer justice et châtiments !

    et lorsque des Hommes de bonne volonté puisent chez les penseurs grecs bien avant la naissance de notre Sauveur, la Vérité tri-unitaire contenue au Coeur même de Jésus en Christ, venu nous le confirmer à savoir rendre ferme, son Message Évangélique d’Amour et de Sagesse, Celui des Pères de la plus Hautre Tradition, déposée en chacun en son individualité à savoir son a-dvaïta, l’Indivisible eh chacun, ce que Jésus exprimait ainsi « mon Père et moi, nous sommes UN ».

    Bonne écoute.

    Que nos âmes en soient réconfortées, récompensées, apaisées dans la joie du Seigneur : elle nous réunit ! .

    • Richard

      Une vidéo intéressante dont le titre est Poutine contre Lénine. Un discours qui ouvre les yeux sur la terreur bolchevique contre la Russie. Poutine a vraiment les yeux en face des trous, contrairement à nos politiciens à deux balles.

    • dalencourt

      Ce qu’expliquent les Anonymous n’est ni plus ni moins la même chose que le titre de mon article : « nous entrons dans l’ère de la purification ». Ceux qui me lisent savent aussi que le mois de mars 2016 sera très important et même majeur.
      Voilà pour le point commun.
      Pour le reste, il faut déterminer la part de manipulation qu’il y a derrière ces messages ; ce groupe est une des composantes utilisées par l’élite pour attiser la peur et préparer psychologiquement les populations à leur plan. De plus, le plan qui est censé être dénoncé ici correspond à ce que j’appelle le plan de Satan, il n’est donc pas fiable en lui-même. D’une part parce que Satan est le prince des menteurs, d’autre part parce que Dieu peut tout à fait mettre en échec un tel plan.
      Cependant, on peut aussi estimer qu’il existerait une sorte de contrat « faustien » qui obligerait Satan à annoncer à l’avance son plan pour pouvoir le mettre en oeuvre.
      Au final, que retenir ?
      Que de grands événements sont proches, c’est indéniable. Quelle sera leur nature ? C’est là qu’il ne faut pas les écouter avec trop de précision et se méfier. A quelles dates ? Les 9 et 11 mars sont plausibles, le 11 étant le 4ème anniversaire de Fukushima, c’est une date prisée par l’élite (il y a eu aussi les attentats de Madrid). Mais restons prudents sur tout cela.

      • patricklouisvincent1950

        Vous savez, Louis, que je fais de l’astrologie, nul n’est parfait. Toutefois, je précise que je n’en fais pas commerce. C’est simplement pour moi une manière d’appréhender le monde pour mieux le comprendre.
        Le 9 mars 2016, il y aura une éclipse de Soleil qui touchera plusieurs pays asiatiques, et, en particulier la Corée du Nord. J’explique pourquoi sur mon blog.
        Ceux qui sont curieux ou intéressés, peuvent aller le consulter sur astrojournalblog.com.
        Ils peuvent s’inscrire en cliquant sur « suivre » pour recevoir mes articles directement dans leur boîte mail.
        Si vous faite passer ce message, je vous en remercie vivement.

        • gégé22

          Cette éclipse totale aura lieu dans une zone de la ceinture de feu particulièrement sismique, il n’est pas rare de voir des tremblements de terre puissants quelques jours après une éclipse totale dans la région traversée comme celui d’Izmit de magnitude 7,8 le 17 août 1999 juste après la fameuse éclipse du 11 août 1999 (tiens encore un 11)
          https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9isme_de_1999_en_Turquie

        • Patrick-Louis Vincent

          Oui, c’est parfaitement exact. Comme je l’explique sur mon blog, Saturne est l’aiguille du temps. Il est dans le signe/constellation du Scorpion, en lien avec Antares, planète de la nature de Mars. Il y aura donc des tremblements de terre, j’en parlerai dans un article sur l’éclipse du 9 mars à venir.

      • sirsasana

        Louis, plus haut à Alix vous avez donné le lien des prophéties de Padre Pio. Je suis allé les lire. Ici vous mentionnez l’importance du mois de mars. Hors l’une des prophéties dit entre autre : « Ce jour, dès que l’obscurité sera totale, nul ne devra quitter la maison ou regarder par la fenêtre. L’obscurité durera un jour et une nuit, suivie d’un autre jour et une nuit, et un autre jour – mais la nuit suivante, les étoiles brilleront à nouveau, et le lendemain matin, le soleil sera de nouveau monté, et ce sera le PRINTEMPS ! ».
        On peut interpréter littéralement « et ce sera le PRINTEMPS » donc le 20 mars prochain?
        Ou encore l’interpréter comme : et ce sera le renouveau? donc une autre date un autre mois?
        Sans oublier que de toute façon oui ce sera le PRINTEMPS le RENOUVEAU!

        • dalencourt

          Sirsasana, c’est d’autant plus plausible que le 20 mars prochain est aussi le dimanche des Rameaux, c’est à dire l’entrée en gloire du Christ à Jérusalem. Nous allons vivre le retour du Christ-roi.

    • Uncle

      Pour moi, c’est de la propagande.
      S’il y avait une planète s’approchant pour le 5 mars, nous la verrions déjà à l’oeil nu.
      Par contre il y aura bel et bien un astéroïde qui frôlera la terre, 2013 TX68, entre le 5 et le 8 mars, avec une trajectoire  »très imprévisible » selon la NASA: http://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=4888, et http://neo.ssa.esa.int/web/guest/search-for-objects?sum=1&des=2013TX68, cliquez sur l’image pour avoir la simulation au jour le jour.
      Le danger de cet astéroïde, pas très gros d’ailleurs, est surtout qu’il pourrait frapper quelques satellites au passage.
      Il y en aura un autre (se sont le deux seuls connus pour l’instant qui s’approcheront de près), 2012RU16, http://neo.ssa.esa.int/web/guest/search-for-objects?sum=1&des=2012RU16, cliquez sur l’image pour la simulation au jour le jour.
      Celui-ci a de particulier qu’il passera le 24-25 juin, soit à la Saint-Jean Baptiste.
      Pour la liste complète des astéroïdes 2016 et la distance prévue par rapport à la terre, http://neo.ssa.esa.int/web/guest/close-approaches

  13. Jeanne d'Arc II

    Au sujet du Zika virus, pour lequel l’OMS a fait tout un cirque en parlant d’une épidémie de microencéphalopathies, au Brésil en particulier – controversée par ailleurs – qui « a poussé » les autorités de certains pays d’Amérique du Sud à demander aux femmes d’éviter une grossesse (pas de grossesse pendant…2 ans, dans un ce ces pays!).
    Même pour l’épidémie d’Ebola, on n’a jamais lancé des recommandations pareilles, sachant qu’en cas d’épidémie, beaucoup de labos se penchent sur le cas, ne serait-ce que pour les gains financiers évidents.

    L’autre jour, j’avais fait un post sur les « moustiques modifiés », « stériles », qui ont été lâchés au Brésil contre la Dengue, elle aussi transmise par les moustiques : Mr Dalencourt avait rappelé la folie de ce « lâcher de moustiques ».
    J’ai eu des doutes pendant des jours, mais voici que j’ai eu l’info aujourd’hui : le « zika virus » est de la même famille que le virus de la Dengue (= famille des « flavivirus »). Je pose la question : si épidémie de « zika virus » il y a, transmise par les moustiques, aurait-elle pu être favorisée ou carrément déclenchée par ce « lâcher de moustiques modifiés contre la Dengue »…?

    Pour info, François vient de donner raison aux scientifiques dans sa Conf de presse dans l’avion de retour du Mexique : les femmes doivent éviter une grossesse :))

    • laurent35

      @Jeanne
      Je pense que votre intuition est bonne car j’ai entendu dire que l’épidémie de Zika avait commencé dans les zones où on avait justement lâché les moustiques OGM.
      Et il est aussi indiscutable que les insecticides sont très dangereux pour la santé et peuvent entraîner des malformations ou autres problèmes chez les nouveaux-nés entre autres.
      Tout ceci est cauchemardesque. On constate encore une fois avec cette affaire que la fin de Satan est la destruction de l’oeuvre de Dieu. On crée des OGMs, on empoisonne la Terre, et on demande aux femmes de ne plus avoir d’enfants. La fin de Satan, c’est la fin de l’Homme tout simplement.
      Et le pape n’y voit pas d’objections…
      Au secours !

  14. Petros

    Et bien, chers amis de la Team Popcorn, il semblerait que notre bon « pape » Franky ait encore réussi à créer le buzz avec sa réplique sur Trump comme quoi il n’était pas chrétien parce qu’il veut construire des murs.

    Sur Twitter, ça se déchaîne. Notamment du fait des murs du Vatican. Sacré Franky, il me fait bien rigoler. Ca, je dois lui reconnaître !

      • Richard

        Sûrement pas. Ce Pape sert le N.O.M. Sa réflexion n’a rien d’innocente. Trump n’est pas l’ami du système dont fait parti Bergoglio et par sa réflexion, il espère que le vote  » chrétien  » aux EU, ne se porte pas sur Trump.

    • Alberto Da Giussano

      [Posté depuis Milano – Italie du Nord]*

      Agir au nom des valeurs chrétiennes … cet argument est depuis quelques temps utilisé pour donner une caution morale et religieuse aux visés des mondialistes, c’est-à-dire des cercles qui se trouvent au sommet d’une certaine pyramide … un comble !
      En Italie cet état de fait à atteint à son paroxysme : le Pape et ses clercs intervenant ouvertement et abondamment contre tous ceux qui y remettent en cause la politique d’immigration massive … alors que ce même ‘’Pape’’ a récemment déclaré, au sujet des unions homosexuelles, ne pas avoir à s’initié dans les affaires politiques de l’Etat italien.
      Italie où le Vatican et son pseudo Pape Francesco sont donc à l’évidence devenus des relais politiques judéo / maçonniques au service de la mondialisation et de la disparition des Nations, et se sont fait les promoteurs d’une immigration massive et ‘’bénie’’ par le clergé Catholique.
      En fait s’ils étaient réellement Catholiques (ce qu’ils ne sont plus … le comble pour des Papes et des évêques !), ils respecteraient au moins un minimum notre religion et ses dogmes et enseignements …
      Dans sa ‘’Somme théologique’’ (I – II, Q, 105, art. 3) Saint Thomas d’Aquin enseigne que toute analyse sur l’immigration doit être guidée par deux idées-clés :

      – L’intégrité de la Nation.

      – Son bien commun.

      Veuillez m’excuser si cette vidéo est en italien car il se trouve qu’elle est d’une importance centrale pour comprendre le plan de Satan :

      Genocidio del Popolo Europeo IL PIANO KALERGI

      Ici une traduction en français :

      Le plan « Coudenhove-Kalergi ».

      * Je suis italien du nord (de Lombardie)

  15. Yannick

    Le pape Benoît XVI, aurait renoncé non au munus Petrinum mais seulement au ministerium, c’est-à-dire à l’exercice de cet office. En outre, Benoît XVI n’aurait même pas renoncé entièrement à l’executio du ministère pétrinien mais seulement à l’exercice du gouvernement, se réservant l’exercice spirituel du ministerium même. Benoît XVI n’aurait donc pas renoncé à la tâche du Successeur de Pierre, mais seulement à son exécution concrète.

    Nous aurions ainsi Benoît XVI encore pleinement investi du munus Petrinum, en pleine possession du ministerum spirituel du vicaire du Christ, mais plus du pouvoir de gouvernement universel, qui serait en revanche dans les mains du pape François.

    Reconnaissant sa propre incapacité à bien administrer le ministère à lui confié, il déclare renoncer au ministerium. Pas à la papauté, selon l’énoncé de la norme de Boniface VIII. Pas au munus selon l’énoncé du canon 332 §2, mais au ministerium, ou, comme il le spécifiera dans la dernière audience «à l’exercice actif du ministère».

    Que pensez-vous chers frères et soeurs, de mon commentaire… La réponse de vérité, de vérité, de vérité, n’est-elle pas ici ? Dieu par Marie, nous bénisse tous et toute, et nous garde aussi,

    • dalencourt

      Yannick, pendant que vous rédigiez votre commentaire, le même jour à la même heure, un prêtre me disait exactement la même chose ! Un pape ne peut démissionner en tant que successeur de Pierre, il peut seulement démissionner en tant qu’évêque de Rome.
      C’est pourquoi en 2013, François répétait à l’envie qu’il n’était que l’évêque de Rome… ils savent très bien ce qu’ils font. C’est pourquoi aussi, pour tous les événements où l’autorité du pape est nécessaire (canonisations, ouverture de la porte sainte) François était obligé d’avoir Benoît XVI avec lui.
      Votre explication est donc bonne et permet de comprendre beaucoup de choses.

      • Jean-Michel

        Bonjour à tous…

        Mais alors dans ce cas, « l’antéchrist » présumé en la personne de Bergoglio ne siège pas vraiment ? Benoit 16 est toujours le pape légitime… Donc cela remet en cause toutes les prévisions à venir… Ce n’est pas dit que cela soit notre dernier Carême…

        Qu’en dîtes vous cher Louis ?

        En union de prières avec vous tous dans le Christ…

        Jean-Michel

        • dalencourt

          Non il n’y a aucun problème, le pape François est le faux prophète et un imposteur, comme le décrit d’ailleurs l’Apocalypse, il se fait passer pour pape, ce qui est bien le cas.
          Quand à l’Antéchrist c’est un système et un démon. Il n’y a pas un seul Antéchrist-personne mais DES Antéchrists-personnes.
          Benoît XVI est la garantie pour les Justes que le vicaire légitime du Christ sera avec l’Eglise jusqu’à la fin du monde.

      • Souri7

        Merci à tous les deux, Yannick et Louis! C’est tout à fait pertinent.
        Alors c’est une grave erreur de ne plus mentionner Benoit XVI lors des messes. Cela n’a pas grande valeur mais je le mentionne quand même toujours intérieurement en même temps que le prêtre mentionne François (messe conciliaire).

        A ce propos, le UNA CUM, c’est offrir le Saint Sacrifice (et prier) « pour » et non pas « en communion » ou « avec » ou autre. Donc et selon la traduction de nos missels, c’est clair que nous devons offrir et prier « pour », quel que soit celui qui est à la tête de l’Eglise catholique; car Jésus a bien demander de prier aussi pour ses ennemis, Il s’est offert aussi pour Ses ennemis.
        Et si malgré tous les Sacrifices offerts « pour », le pape ne se reprend pas de sa mauvaise direction, il ne pourra rien réclamer à la Justice divine. C’est le passage des fameux charbons ardents qui s’accumulent sur la tête des ennemis de Dieu pour lesquels les justes prient et offrent. La notion de communion n’apparaît que dans l’Unité du Sacrifice, c’est le même Sacrifice toujours offert, en communion dans toute l’Eglise. Et c’est bien là le véritable ciment de tout l’édifice, ciment bien affaibli de nos jours. C’est bien par là aussi que l’Eglise est une oeuvre divine et non humaine.
        C’est pourtant tout simple selon la traduction de nos missels, et le NON UNA CUM n’aurait aucune raison d’exister.

        • Ragnar Lodbrok

          Petros,
          Faux, vous ne remontez pas assez loin!
          Certain missel ont été mal traduits! Vous le savez parfaitement, vous avez eu en mains les preuves!
          De plus vous savez parfaitement, pour être multilingue que les traductions ne se font pas mots à mots mais dans le sens et l’esprit!
          Si non, vous devriez demander à Dieu ne ne pas nous tenter:
          « et ne nos inducas in tentationem »
          Vous savez aussi que la polémique de l’una cum est lancé par les sédévacantistes!
          Le seul but est de faire arrêter les gens de prier pour les papes conciliaires successifs!
          Ce n’est donc pas l’esprit de prière et d’Amour qui les animent, mais la haine de ceux qu’ils pensent à tort ou à raison, être l’ennemi!
          Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’una cum et les sedevacs.
          http://www.seldelaterre.fr/A-197715-le-sedevacantisme.aspx

          12 euros, ce n’est pas cher pour savoir le principal.
          Cela remet les pendules à l’heure pour la plus grande fureur des sedevac, furieux d’être mis au jour!

        • Souri7

          @ Petros,
          C’est avec timidité que je vous réponds, parce que moi Souri7, je n’ai pas de poids face à tous les spécialistes humains. Mais je vous réponds quand même parce que l’Esprit Saint instruit mieux que les hommes.
          N’oublions jamais que Dieu tire toujours du Bien d’un mal, et que l’Oeuvre divine est en évolution constante dans le temporel (elle est là la « désorientation diabolique », dans le fait que Satan tente toujours de faire dévier de sa trajectoire cette évolution divine et nécessaire pour nous faire tomber dans l’erreur – de notre propre mental et de soit disant « nouveautés » ou « rigidités » couleur esprit des ténèbres- de façon si subtile). Mais d’une marche en avant, il en est bien question dans le Plan de Dieu.

          La traduction est à présent et depuis Vatican2 « pour » et non plus « en communion » ou  » avec » (je n’ai pas besoin de photo, je vous crois sur parole)? Dieu sait ce qu’Il fait et ce qu’Il laisse faire, même à Ses ennemis.
          Pour rappel, vous avez lu comme moi que les enfants traîtres sont pires au Coeur de Dieu que les ennemis.
          Le grain de sable « una cum » traduit ainsi devient le pivot de renversement pour le salut possible de ceux qui font mourir l’Eglise, ceux qui participent sans savoir ce qu’ils font, les enfants traîtres (comme à l’époque les juifs ont fait crucifier Jésus, et il le fallait!). Dieu jusqu’au bout veut sauver Ses enfants, au moyen du Sacrifice du Fils de Dieu. S’il est possible…

          Qu’est-ce que le Pape (ce qu’il représente)?
          C’est la Volonté de Dieu dans Son Eglise temporelle. C’est le représentant digne ou indigne, suivant les vertus ou les péchés du peuple de Dieu. Ainsi les justes et les pécheurs en tirent les conséquences. Soit la porte étroite, soit la voie large.

          Qu’a dit Jésus, Chef de l’Eglise Universelle?
          Jean 4:34
          « Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son oeuvre. »

          Matthieu 26:39
          « Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. »

          Matthieu 26:42
          « Il s’éloigna une seconde fois, et pria ainsi: Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite! »

          Jean 6:37
          … »Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. »…

          La Volonté divine prime sur tout. Croyez-vous, Petros, que Dieu n’aurait pas pu faire éviter tous ces papes à Son Eglise (et même toutes les crises) si vraiment cette décomposition n’avait pas été conforme à Son dessein? Conforme aussi à la guerre sans merci que le diable a déclaré à la postérité de la Femme? Regardez comment Jésus a vaincu Satan et la mort, sur la Croix…
          1 Corinthiens 15:54..
          « Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon? L’aiguillon de la mort, c’est le péché; et la puissance du péché, c’est la loi.… »

          Vous nous avez fait connaître vous-même une prophétie de St François d’Assise, dont la fin est :
           » Alors la vérité sera tenue dans le silence par certains prédicateurs alors que d’autres la foulant aux pieds la nieront.
          La sainteté de vie sera tenue en dérision par ceux qui la professent extérieurement, c’est pourquoi Notre Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un digne pasteur, mais un exterminateur.  »

          Tout cela est en vue de l’accomplissement final de la Rédemption et de la séparation inéluctable des brebis des boucs, parce que Dieu est le Dieu des Vivants (en mouvement, « en marche ») et non pas des morts. Mort est celui qui raisonne par son propre esprit, entre grammaire et logique humaine, et qui ne suit pas le mouvement de l’Esprit Saint.
          Ainsi, par anticipation, Jésus a pu dire sur la Croix, avant de rendre l’esprit entre les Mains du Père : « Tout est accompli. »
          C’est en effet aujourd’hui l’Heure de l’Esprit Saint et de Marie parce que notre esprit ne peut saisir l’ampleur de cette mort mystique de l’Eglise sans le secours du Paraclet promis et de la Vierge Mère.
          Et soyons sûrs que tout ce que l’Esprit Saint enseigne est confirmé dans nos vies par des réalités bien concrètes, de l’ordre de la Grâce essentiellement.

          Pardon pour la longueur, mais l’écrit est plus envahissant que la pensée.

        • Lacuson

          Complètement avec vous mon cher Petros AMDG † !
          J’ai lu et relu les contradictions qui vous sont opposées (Souri7 ; Ragnar Lodbrok …) et cela est souvent bien écrit, très sincère et profond … et c’est pourquoi il me vient comme une rage de leur répondre : NON, NON ET NON !
          Non car vous n’avez rien compris sur le fond ! Non car vous finirez tièdes parmi les tièdes, adorateurs de Satan parmi les adorateurs de Satan parce que refusant de croire à autre chose qu’a ce qui finit par vous conforter dans votre ‘’bien pensance’’ rassurante. Non car, par conformisme, vous accepterez de boire le poison jusqu’à sa lie abominable !
          Non car Judas ne faisait pas partit de la finalité du plan divin !
          Pas plus que le mensonge, pas plus que la Vanité, pas plus que Vatican II et ses Antipapes (et j’ai bien écrit Antipapes !), pas plus que Satan lui-même !
          Ils ne sont que des ornières béantes, des mensonges vaniteux qui se sont ouverts devant ceux qui ne veulent ni les voire, ni y croire !
          Satan, pas plus que Judas, pas plus que Caïphe, pas plus que cet imposteur ‘’Pape’’ François ne voit plus le divin parce qu’ils sont bien trop vaniteux, parcequ’il n’y a plus rien de Divin pour eux puisqu’ils s’affirment le contenir en eux, tous à des degrés plus ou moins absolus certes, et qu’ainsi ils ne voient plus que leur pouvoir en ce monde et que cela seul devient ‘’le Divin’’ pour eux, parce qu’ils sont lâches parmi les lâches et que l’orgueil mêlé à la lâcheté est un abyme sans fond de mensonge où ils se sont tous plus ou moins absolument perdus!
          Non personne ne peut être en communion d’avec leur vanité sous peine de la partager en retour !
          Oui l’on ne peut que (désespérément) prier pour eus … MAIS SURTOUT PAS EN COMMUNION AVEC EUX !!!!

        • Ragnar Lodbrok

          Lacusson,

          D’abord un grand merci: c’est bien la première fois de ma vie qu’on me dit bien-pensant!
          Plaisanterie mis à part, je pense à vous lire que suivant l’adage, ce qui est excessif est insignifiant.

          Vous me prêtez des pensées qui ne sont pas les miennes.
          J’ai toujours refusé en bloc Vatican II, ne serait-ce que parce que je ne suis pas capable de démêler le vrai du faux et que la prudence m’oblige à tout rejeter de ce dont je me méfie.
          Je sais que tous ou presque tous pensent avoir les capacité intellectuelles, spirituelles et les connaissances théologiques suffisantes pour avoir un avis sur tout et surtout des avis.
          Désolé, mais ce n’est pas mon cas.
          La seule chose que je dis est que ni vous ni moi ne pouvons décider de qui est ou qui n’est pas pape.
          Cela ne veut en aucun cas dire que je reconnais ou ne reconnais pas tel ou tel pape!
          Cela est de mon for intérieur et je n’ai pas à l’exprimer sur la place publique!
          L’Histoire du Catholicisme devrait quand même servir d’exemple.
          Combien de nunuches au caractère très, trop affirmé ont pris des positions qui de fait se sont révélées fausses!
          Et vous le savez bien, pas même que des nunuches! Alors la prudence n’est-elle pas de mise?
          Cette position de prudence qui est la mienne ne veut en aucun cas dire que j’accepte les hérésies et autres cochonneries sorties du Vatican.
          Je ne comprends d’être encore obligé de le préciser!

          Vous dites que je finirais tiède!
          Je dis que je le suis! Je le sais et j’y travaille. Mais ne le sommes nous pas tous plus ou moins? Êtes-vous sûr?
          Ce qui n’est pas une excuse je le reconnais.
          Et pour certain la peur de l’être les transforme en Savonarole ou en Jansénistes: L’excès ne compense jamais le manque.
          Vous dites aussi que nous finirons adorateur de Satan.
          Je ne pense pas que cela demande une réponse 😦
          Mais que Dieu nous en garde tous!

          Dommage, j’avais jusqu’ici toujours apprécié ce que vous disiez!

      • Yannick

        Merci cher Louis, et chers membres de ce beau site, pour vos commentaires tout à fait fraternel. Ceci étant dit, maintenant comment pouvons nous relire les évènements futurs… Prophéties de Saint Malachie ? Apocalypse de Saint Jean. Bien évidemment, nulle prétention de prédire l’avenir non… Simplement de comprendre ce qu’il nous attend et surtout avec la papauté.

        Amitiés fraternelles en Jésus-Christ par Marie, me confiant à vos bonnes prières. Amen !

        • Lacuson

          Souri7,
          Je dois vous avouer que je suis bien souvent littéralement bluffé par la profondeur et la qualité spirituelle de nombre des commentaires qui sont publiés sur ce site.
          Et ceci est d’autant plus remarquable que je suppose que bien souvent les personnes les ayant écrits sont des gens normaux, pas du tout des évêques, des théologiens, des professeurs érudits ou que sais-je encore …
          Si votre commentaire m’a fait réagir à ce point, c’est qu’il était de ceux-là, profond et émouvant.
          L’on peut trouver un commentaire remarquable mais éprouver le besoin de se positionner par rapport à celui-ci justement parce qu’il l’est n’est-ce pas ?
          Voilà, ceci m’aura au moins permis de vous féliciter, vous et quelques autres qui se reconnaîtront, pour votre saine et claire inspiration, même si, vous l’aurez compris, je n’arrive plus à supporter la résignation passive des derniers vrais Chrétiens et Catholiques qui semblent s’être résignés à n’être plus que les spectateurs passifs de leur lente agonie religieuse.

          Ragnar Lodbrok,
          ‘’Conformiste’’ c’est vrai que le sens de ce mot est par nature voué à changer en fonction des modes et des puissants en vigueur et que n’étant ni vous ni moi ‘’Charlie’’ nous ne sommes plus vraiment des conformistes à la mode actuelle.
          En fait ce qui me révolte c’est cette sorte de résignation passive qui fait des derniers Chrétiens vrais des sortes de spectateurs résignés et impuissants de leur propre déchéance.
          Tous ici sur ce site, même moi, nous regardons les autres agir et attendons une sorte de parousie libératrice qui ne viens pas plus que le jour où nous verrons enfin quelques-uns des nôtres être au centre du renouveau.
          Qui sont ceux que nous regardons agir ?
          Facile : des musulmans, tant au Moyen-Orient qu’au cœur de Paris.
          Les acteurs sans visages d’occultes et puissants et réseaux maçonniques que surement nous côtoyons sans le savoir parmi quelques-unes des personnes de notre entourage, les mêmes réseaux que regardons agir au cœur même du Vatican.
          Et je ne parlerais même pas de ceux qu’il ne faut pas nommer …
          Le Vatican et son pseudo Pape, parlons en justement : que demander à un Pape ? D’être Catholique tout simplement.
          Cela n’est pourtant pas si compliqué !
          Et qu’en est-il aujourd’hui ?
          Je vous le demande un non Catholique, et à plus forte raison un franc-maçon hébraïsant, peut-il être Pape ?
          Pour ma part j’attendais une nouvelle bataille de Lépante ; spirituelle, politique ou même guerrière … pas un vain sacrifice.

        • Souri7

          Lacuson, Dieu doit aimer en vous votre bonne volonté… Puisse-t-Il un jour vous redonner la foi!
          Pensez à la Vierge Marie et à St Jean. Ont-ils essayé d’empêcher la Crucifixion de Jésus? Ce sont-ils opposés au Plan de Dieu le Père d’opérer la Rédemption? Auraient-ils eu raison ou tort? Auraient-ils pu seulement empêcher Dieu le Fils de faire mourir la chair et le péché d’Adam en Lui pour offrir ce Sacrifice incontournable en vue de nous arracher à la damnation?
          Et Marie (nouvelle Eve) a subi intérieurement ce même Sacrifice, pour nous arracher aussi à la malédiction tombé sur le genre humain. N’ayez aucun doute, Dieu les avaient instruits de ce qu’il fallait qu’il se passe, eux, et pas les autres parce que leur coeur étaient tout à Dieu et qu’ils avaient accepté que la Volonté divine prime sur tout et que seul Dieu a raison.
          Pour le Corps mystique du Christ qu’est l’Eglise de Dieu, nous sommes dans la même situation. Et je crains que les « vrais chrétiens » ne soient pas toujours là où vous pensez qu’ils sont. Et ils réagissent, soyez-en sûr, mais peut-être pas comme vous voudriez.

          Il faut que le Mal se montre ouvertement pour être détruit par Dieu, il a fallu que le Fils de Dieu soit crucifié ouvertement pour que le mal induit par nos premiers parents soit détruit. Car tant que le Mal avance masqué, on ne peut lui porter le coup fatal. Mettez-vous en doute la capacité de Dieu à être le meilleur des combattants pour la Vie éternelle? 🙂
          Votre raisonnement et votre rage s’appuient sur ce qui est humain, le Plan de Dieu s’accomplit sur ce qui est divin.
          Esaïe 55, 8
          « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées.… »

          Dieu apprend à Ses fidèles Serviteurs à ne compter que sur Lui et à oeuvrer avec Lui (« Dieu seul suffit » a dit Ste Thérèse d’Avila, et comme c’est vrai!!). Actuellement, la fièvre est là chez plusieurs, car on ne peut plus s’appuyer sur ceux qui devraient pouvoir nous conduire. Elle est là votre amère déception, votre rage, parce qu’aucun point humain ne peut plus vous soutenir ou donner satisfaction à votre esprit. Retournez aux sources non perverties et à Dieu et vous trouverez la Paix intérieure. En attendant vous êtes éprouvé parce que vous manquez terriblement de confiance en Dieu. Ses Lumières, Dieu ne les donne qu’à Ses enfants confiants sans limite, c’est-à-dire aux Humbles. Avec un « H » majuscule, parce que cette humilité ne vient pas de l’homme mais de Dieu. Et nous devons tous les jours y tendre, sous peine de tout perdre. Voilà la véritable marque d’Amour qu’une âme peut donner à son Créateur.
          L’homme n’est rien, Dieu est tout.

          Et souvenez-vous, comme l’a souvent dit Louis D’Alencourt, les armes c’est fini, tout est spirituel maintenant. Parce que ce qui est spirituel est le véritable vainqueur du Mal.
          Lisez Saint Paul pour votre Carême. Dieu fait éclater Sa Gloire dans la faiblesse humaine, et cette faiblesse se change alors en la force la plus redoutable à l’Ennemi.

        • Souri7

          Lacuson,
          je n’ai rien dit des souffrances et de l’anéantissement nécessaires pour trouver la Paix de Jésus-Christ en soi, non pas tant à cause de ce qui se passe au Vatican et ailleurs, mais à cause de ce que Dieu exige de Ses Serviteurs.

        • Lacuson

          De la bonne volonté je ne sais pas s’il m’en reste beaucoup, en tous cas il doit surement m’arriver plus souvent qu’à vous d’en manquer. 🙂
          Merci pour votre réponse Souri7.

  16. Yato

    Deux intéressants comptes-rendus, sur le site Benoit et moi, de la conférence de presse de Bergoglio dans l’avion qui le ramenait du Mexique.
    http://gutenberg.net.au/ebooks04/0400671h.html
    http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/ces-conferences-de-presse-ne-servent-pas-leglise.html
    Une fois de plus, on voit Bergogetmagog dans un très vilain rôle. « Excommunier » Donald Trump, lui qui s’oppose, au moins dans ses propos, au gender et à l’avortement ? De quoi se mêle Frankie ? Obama ou Clinton, ces champions du gender et de l’avortement, méritent-ils qu’un catholique vote pour eux ? Et sur la question des unions civiles en Italie, je vous laisse découvrir la réponse… Ce type est irritant, vous ne trouvez pas ? Vraiment pas franc du collier. Je ne voudrais pas être à sa place au jour du Jugement… Qui risque de ne plus tarder, à en croire votre blog.

  17. Jeanne d'Arc II

    Je croyais voir un déchaînement, suite aux derniers propos de François, mais je n’ai vu que le post de Petros plus haut – merci Petros pour cette photo très parlante – alors je donne les infos.
    Effectivement, François a encore déclenché de grandes polémiques sur plusieurs sujets – en dehors du virus zika et des grossesses, posté plus haut aussi.

    Donc : conférence de presse ‘improvisée’ à la sauce Bergoglio dans l’avion lors de son retour du Mexique…

    On reprend sur Donald Trump, candidat Républicain leader dans les sondages, qui n’est pas parfait, mais a le mérite de dire certaines choses et d’être plutôt en ligne avec les catholiques – comme les candidats Ted Cruz et Marco Rubio. Ne faisons pas débat là-dessus : aucun de nos hommes politiques n’est capable de vraiment défendre les catholiques : c’est la même chose aux US. Disons que Trump est un milliardaire qui ne mâche pas ses mots, qui dit aussi ce que les autres pensent tout bas (comme Jean-Marie Le Pen autrefois) : il a dit clairement qu’il ne veut pas des musulmans qui tentent d’émigrer en Europe et sur leur territoire, qu’il les ‘fichera’ pour des enquêtes s’ils arrivent à pénétrer aux US, et pour le sujet qui nous concerne ici : qu’il érigera des murs, à la place de grillages entre les US et Mexico. Propos exacts de François :

    “Reuters” – Le problème des immigrés. Donald Trump a dit que vous étiez un homme politique et même que vous étiez peut-être un pion, un instrument du gouvernement mexicain. Il a déclaré que s’il est élu il construira un mur de 2500 km sur la frontière et déportera 11 millions d’immigrés illégaux. Que pensez-vous de ces accusations contre vous et est-ce qu’un catholique américain peut voter pour ce genre de personne ?
    Pape François – Mais je remercie Dieu qu’il ait dit que je suis politique, parce qu’Aristote définit la personne humaine comme « animal politicus » : au moins, je suis une personne humaine ! Et que je suis un pion… mais, peut-être, je ne sais pas… je laisse cela à votre jugement et à celui des gens… Et ensuite, une personne qui pense seulement à construire des murs, où qu’elle soit, et non à faire des ponts, n’est pas chrétienne. Cela n’est pas dans l’Évangile. Ensuite, ce que vous me disiez, ce que je conseillerais, voter ou ne pas voter : je ne m’immisce pas. Je dis seulement : s’il dit ces choses-là, cet homme n’est pas chrétien. Il faut voir s’il a dit ces choses. Et sur cela, j’accorde le bénéfice du doute.
    https://fr.zenit.org/articles/migrations-une-personne-qui-ne-pense-qua-construire-des-murs-nest-pas-chretienne/
    Evidemment Trump a réagi au quart de tour : «Qu’un leader religieux mette en doute la foi d’une personne est honteux», a répondu Donald Trump dans un communiqué. «Aucun dirigeant, notamment un leader religieux, ne devrait avoir le droit de remettre en question la religion ou la foi d’un autre homme», a-t-il ajouté furieux. «Je suis fier d’être chrétien et, comme président, je ne laisserai pas la chrétienté être constamment attaquée et affaiblie».
    Trump a été plus élégant que François dans un second temps : « il s’est ravisé dans la soirée devant l’ampleur de la polémique qualifiant finalement dans la soirée le pape François de “type formidable“ et précisant: “Je n’aime pas me battre avec le pape, j’aime sa personnalité, j’aime ce qu’il représente et j’ai un grand respect pour sa fonction“.
    Les journalistes ont de leur côté posté les photos des murs du Vatican, comme celle de Petros.

    Mariage gay – on se rappelle que François n’a pas du tout soutenu les sympathisants de la ‘Manif pout tous’ italienne, qui ont manifesté très nombreux à Rome dernièrement contre un « pacte civil », sorte de Pacs, et attendaient tous un mot de François.
    « Pressé de s’exprimer sur le débat parlementaire italien en cours à propos du mariage gay et l’adoption d’enfants par ces couples, François a redit qu’«il ne se mêle pas de la politique italienne. Le pape est pour tous. Il ne peut donc pas se mêler de la politique interne d’un pays, ce n’est pas le rôle du pape. Quant aux parlementaires catholiques, ils doivent voter selon leur conscience… bien formée.»  »

    Divorcés-remariés :
    « Quand il lui fut demandé ensuite s’il allait accorder la communion aux divorcés remariés, il a confirmé la publication de l’exhortation post-synodale, «avant Pâques». Ce document va «reprendre tout ce que le synode a dit». Pour ce qui est des divorcés remariés «le mot-clé – et je le rependrai comme l’a utilisé le synode – est “d’intégrer” dans la vie de l’Église, les familles blessées, les familles remariées. Mais sans oublier les enfants qui sont les premières victimes de tout cela». En insistant aussi sur la «préparation au mariage» sur laquelle François s’est beaucoup arrêté.
    Puis relance de la question: «Allez-vous autoriser les divorcés remariés à communier?» Réponse: «Ceci est une chose qui vient à la fin… “Intégrer” dans l’Église ne signifie pas communier. La communion n’est pas une récompense que l’on réclamerait, mais il s’agit d’un travail d’intégration où toutes les portes sont ouvertes. Mais, on ne peut pas dire, d’ores et déjà, “ils peuvent communier”. Ce serait une blessure, y compris pour ces mariages et pour ces couples, car cela ne leur ferait pas faire ce chemin d’intégration.» »
    Mon avis : publication promise pour le 19 mars, toujours en attente …Je pense que François a choisi de donner aux prêtres la responsabilité de donner la possibilité aux divorcés-remariés de communier, mais seulement après une « intégration dans l’Eglise » (distribution de la Communion??) et un chemin pénitentiel (5 minutes de confession et absolution??). Laisser les prêtres prendre une telle responsabilité serait épouvantable
    Pour mémoire : les 3600 évêques ont déjà la responsabilité de prononcer les nullités de mariage en 45 jours, quel que soit le motif, et pratiquement aucun d’entre eux n’a de formation sur le sujet…c’est satanique.

    Sur les lettres de Jean-Paul II à une philosophe : il n’a pas voulu polémiquer. C’était une amitié, les amitiés des femmes sont précieuses et pour un Pape aussi.

    J’ajoute un sujet dans un nouvel article de ce jour : Barbarin.
    « Quant à l’affaire “Barbarin” l’archevêque de Lyon est actuellement accusé par une association de victimes d’un prêtre pédophile d’avoir couvert les agissements de ce clerc. Une phrase du pape dans cette conférence de presse, totalement coupée de ce contexte, lui a été appliquée ce vendredi dans certains médias laissant entendre que François demandait à l’archevêque de «démissionner».
    (Lors de la Conférence de presse ) : « La question qui a été posée au pape le fut par un journaliste mexicain. Elle portait sur l’affaire Maciel, le fondateur mexicain des Légionnaires du Christ, dont «les victimes continuent à ne pas se sentir protégés par l’Eglise». Le but était de savoir si le pape pensait rencontrer des victimes de prêtres pédophiles et ce qu’il pensait des évêques, confrontés à ce problème, qui se contentent «simplement de changer» ces prêtres de paroisses.
    Avant d’évoquer l’affaire Maciel, le pape a commencé sa réponse en espagnol par cette phrase:
    “Un évêque qui change de paroisse un prêtre quand s’est vérifié un cas de pédophilie, est un inconscient et la meilleure chose qu’il puisse faire est de présenter sa démission. C’est clair?»
    Ce que certains ont interprété en France comme étant un appel du pape à la démission du cardinal Barbarin… »

    Mon avis : il vaudrait mieux que François entre en Carême – il a dû oublier qu’il est commencé.
    J’ajoute : c’est fini les « propos de Pape » relevés à la volée (propos de Jean-Paul II et de Benoît XVI à l’époque) : tout est filmé et enregistré – et j’ajoute, surtout depuis que François fait des sorties qui créé polémique.
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/18/01016-20160218ARTFIG00368-le-pape-francois-critique-donald-trump.php
    http://www.lefigaro.fr/elections-americaines/2016/02/18/01040-20160218ARTFIG00392-donald-trump-pas-chretien-la-reponse-du-candidat-republicain-au-pape.php
    http://www.lefigaro.fr/vox/religion/2016/02/19/31004-20160219ARTFIG00398-trump-barbarin-les-conferences-de-presse-a-haut-risques-du-pape-francois.php

  18. manaratha

    Le nombre 11 représente la transgression de la Loi divine, car il dépasse d’un le nombre 10,
    qui est celui du Décalogue. Pour ce fait, il représente l’armoirie du péché selon Saint
    Augustin. C’est à la 11ème Station du Chemin de Croix que le Christ est cloué sur la Croix de
    l’ignominie pour effacer les péchés du monde. Le 11 rappelle le 2, nombre de la division et
    de la corruption. Le 2 est aussi le Nombre du Fils, 2ème personne de la Sainte Trinité
    rachetant les péchés du monde par son Sang.

    77, symbole des pécheurs ayant vécu avant la venue du Christ selon les Pères de l’Église,
    parce que ce nombre est le produit de 7, la créature évoluant, par 11, la transgression. Pour
    Saint Augustin, c’est la dernière limite du péché puisque ce nombre est le produit de 11,
    nombre du péché, par 7, nombre de la perfection. 77, Nombre de fois qu’il faut pardonner les
    offenses (Mt 18,22). Les 77 générations de Adam au Christ selon l’évangéliste Saint Luc. (Lc
    3,23-38).

    • Patrick-Louis Vincent

      Le 11 c’est aussi le nombre de joueurs d’une équipe de football. 22 joueurs sur le terrain, l’arbitre est le 23ème, nombre premier, non divisible. Le football est la plus grande messe universelle . L’on joue au football dans tous les pays du monde. Des milliards d’individus regardent les matchs, à la télévision ou dans les stades, vibrent et communient ensemble pour le seul dieu Mamon, l’argent.

    • Ragnar Lodbrok

      sirsasana,
      Sodalitium, mouvement sedevac créé à la base par des transfuges de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)
      Si nous devons juger l’arbre à ses fruits, je remarquerais simplement que depuis décembre 1985 ils sont capables de vous proposez pour la France huit villes pour la messe!!! (renseignements pris sur leur propre site)
      Inutile de polémiquer, cela parle tout seul.
      La FSSPX, malheureusement n’est pas encore partout, mais c’est autrement plus substantiel:
      http://laportelatine.org/district/lieux/lieux.php

      Pas très loin de chez vous j’imagine.

      • dalencourt

        Ragnar, L’Institut Mater Boni Consilii (IMBC – Sodalitium) n’est pas sédévacantiste ; il est fidèle à la thèse de Mgr Guérard des Lauriers qui est loin d’être bête, bien au contraire c’est probablement une des meilleures explications de la crise de l’Eglise.
        Mais tout à fait d’accord pour renvoyer sur la Tradition d’une façon générale : FSSPX (Fraternité saint Pie X), FSSP (Fraternité saint Pierre), chapelles de rite traditionnel rattachées aux évêchés…

        Sirsanana, oui le missel de 1962 est très bien, il n’y a pas de souci sur les textes car la messe (tradi) ne change pas.

        • Ragnar Lodbrok

          Exact louis pour l’IMBC!
          Merci de me l’avoir signalé.
          Mon erreur vient d’une consultation un peu rapide du site http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-25eme-anniversaire-de-l-institut-mater-boni-consilii-86577474.html
          Mais il y est aussi dit que l’institut est Non una cum!
          Cela suffit apparemment à des sedevacantistes affichés pour donner un certificat de bonne conduite à l’institut!
          Le problème de l’una cum est peut-être d’importance supérieure à celui du sedevacantisme!
          D’ou l’importance vitale de ne pas se tromper sur la traduction de una cum!
          Ils refusent de prier pour ceux qui de fait en ont le plus besoin.
          Alors que Jésus Lui-même a dit:
          1- de ne pas juger ( les autres, papes conciliaires compris)
          2- d’aimer ses ennemis.
          Quelle meilleure preuve d’amour pour quelqu’un que de prier pour lui?

        • Petros AMDG †

          Oui Ragnar, ça pourrait être plus. L’IMBC est à la base italien. Donc 16 villes en Italie, 8 en France, 1 en Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Suisse, Angleterre et Argentine… Mais comme dit le supérieur de l’Institut : « mieux vaut une petite œuvre dans la vérité qu’une grande dans l’erreur »

          Mais l’IMBC ne s’auto-proclame pas seul détenteur de la vérité. Ici la liste des messes dans le monde « non una cum » Bergogo http://data.over-blog-kiwi.com/1/45/07/81/20160106/ob_6b5c6e_centres-de-messe.pdf

          PS : merci Louis

        • dalencourt

          Il ne faut pas tout mélanger : l’IMBC prie pour le pape mais ne s’unit pas à lui, ce n’est pas la même chose. Je les connais suffisamment pour savoir qu’il ne leur manque pas la charité. Quand à dénoncer les travers de Vatican II et les dérives de l’Eglise actuelle, ce n’est pas juger mais tout simplement résister au modernisme et à ses pièges, et là encore faire preuve de charité envers nos pauvres frères abusés par cette nouvelle doctrine.

        • Gaston Phap

          il y a un gros souci dans vos raisonnement en général !
          Si François n’est point Pape légitime ,? tout vos institutions privées non aucune Juridiction ! ( exigence de Jésus-Christ )
          Et se retrouve comme les schismatiques Grecs & Russes sans Juridiction avec des sacrements sacrilèges et invalides pour la pénitence ! ( l’ordre est soumis a la Juridiction non l’inverse )

        • dalencourt

          Non Gaston car le pape légitime existe, c’est Benoît XVI ; c’est la raison pour laquelle il y a 2 papes en même temps, un légitime et un illégitime. La question se posera lorsque Benoît XVI sera décédé.

  19. Mourmamed

    Cher Louis et chers commentateurs,

    Cela fait un moment que je vous lis avec une grande attention mais c’est la première fois que j’éprouve le besoin d’écrire quelque chose sur votre blog. C’est une réflexion toute bête qui m’est venue en lisant les derniers articles. L’apocalypse est toute en images et interprétations, mais les fameux jours de colère me semblent en revanche tout à fait concrets (et plus encore dans les prophéties de Padre Pio).
    Donc la « réflexion » la voici :
    La plupart des gens seront très mal barrés quand surviendront les trois jours/nuits de Colère. S’il n’est pas question de « regarder dehors », est-ce que cela veut dire que tous les cons qui vont se précipiter sur leurs objectifs afin de filmer ce qui arrive dans le but de quémander un peu d’attention sur les réseaux sociaux sont cons-damnés (aha!) ?
    Pire encore, pensez-vous qu’ils ont été « formatés »/conditionnés dans ce but ?

    J’en parle sur un ton léger mais j’en frémis intérieurement…

    • dalencourt

      Cher Mourmamed, vous décrivez-là des habitudes toutes « babyloniennes ». Evidemment, comme les trois jours de ténèbres correspondront à la chute de Babylone (c’est à dire la fin du monde dominé par Satan, donc la fin de la civilisation actuelle), les babyloniens ne seront pas à la fête. Je crois qu’ils auront autre chose à faire qu’à filmer.
      Tout ceci ne concerne pas les « justes » et la multitude qui les rejoindront, car l’appel du Seigneur est clair : « sortez de Babylone mon peuple ». C’est pour ça qu’il est essentiel de se préparer maintenant.

      • sirsasana

        Louis(et tous les lecteurs, lectrices) je ne sais si vous aviez vu Les aventuriers de l’Arche perdue? Parce qu’en fait une séquence me fait penser aux trois jours de ténèbres…vers la fin du film je crois quand ayant retrouver l’Arche(il y a là Indiana Jones une femme et « le méchant ou mal intentionné ce qui est pareil)…le méchant se précipite pour ouvrir l’Arche et au même instant I J couvre les yeux de la femme et ferme lui même les yeux en disant qu’il ne faut surtout pas regarder…le « méchant » dévoré de curiosité et sans nul doute de soif de pouvoir(s) et qui n’avait pas fermé les yeux est dévoré par le feu qui sort de l’Arche! Babylone(Hollywood) qui envoie un message?

  20. Jeanne d'Arc II

    De mieux en mieux…
    Je reprends sur la Conférence de presse de François, dans l’avion de son retour du Mexique, suite à un éclaircissement du Père Lombardi sur François et le virus Zika – François envoie souvent son porte-parole « expliquer » une de ses phrases qui fait polémique, on s’en souvient.

    Je n’avais fait plus haut qu’aborder ce sujet « virus zika » (la lectrice Maria aussi, voir ci-dessus) : François donnait raison aux scientifiques qui disaient d’éviter une grossesse. Je copie Le Figaro :
    « Interrogé enfin sur le recours à l’avortement ou la contraception dans le cadre de la lutte contre le moustique Zika, en tant que «moindre mal», le Pape a aussitôt rétorqué: «L’avortement n’est pas un mal mineur, c’est un crime. C’est un mal absolu. Tuer pour faire disparaître l’autre, c’est ce que fait la mafia. Quant à éviter la grossesse, Paul VI dans une situation difficile en Afrique, avait permis à des religieuses d’utiliser des contraceptifs parce qu’elles avaient été menacées de viol.» Recommandation donc de François: «Il ne faut pas confondre le mal, en soi, d’éviter une grossesse et celui de l’avortement. L’avortement n’est pas un problème théologique c’est un problème humain, médical. On tue une personne pour en sauver une autre, dans le meilleur des cas, ou pour la faire disparaître. C’est un mal en soi, mais ce n’est pas un mal “religieux”, c’est un mal humain, car tuer est condamnable. En revanche, éviter une grossesse n’est pas un mal absolu. C’est clair dans certains cas comme ceux que j’ai nommés en parlant de Paul VI.» »

    Que voulait dire François?
    Eviter les relations sexuelles? Non, pas du tout, le Père Lombardi a clarifié : les femmes brésiliennes ont le feu vert pour utiliser « préservatifs et contraceptifs » :))
    François fait une comparaison avec Paul VI sur les Soeurs menées de viol : sans défendre Paul VI, LifesiteNews rappelle que la situation était complètement différente : elles étaient menacées d’agression violente.
    Le Père Lombardi – sur ordre probable de François – a aussi voulu rappeler le feu vert donné par Benoît XVI pour l’utilisation des préservatifs à cause du SIDA. Encore une fois, sans défendre Benoît XVI, LifesiteNews précise ce qu’avait voulu dire Benoît XVI : il avait suggéré que le prostitué ne contamine par son client, en utilisant un préservatif, ce qui pouvait être le premier pas vers un chemin de sanctification : ne pas mettre en danger la vie d’autrui.

    Mon avis : bien sûr les deux cas cités portent à discussion, et ils avaient fait polémique de leur temps. Cependant, cette fois-ci François fait une très grande enjambée.
    On va aller plus loin : c’est en ligne avec l’état d’esprit de l’Eglise actuelle, comme on l’a vu au Synode : on ne condamne plus la vie de concubinage, avec le plus souvent utilisation de préservatifs et de contraceptifs; on ne condamne pas le couple marié qui utilise préservatifs et/ou contraceptifs (ou tout autre méthode non naturelle) pour choisir le moment des grossesses – je ne parle pas du conjoint qui trompe sa moitié et utilise aussi ces moyens : l’Eglise préfère sans doute qu’à l’infidélité, on ne rajoute pas la naissance d’un enfant hors mariage ? :))

    Je rappelle enfin que le mot « d’épidémie » de virus zika est parfaitement controversée dans le milieu scientifique. On surfe dans le vide. L’Eglise traditionnelle y voit le moyen d’imposer à des pays catholiques les moyens contraceptifs.
    Je vois aussi que François se sert de « l’avortement », « mal absolu », pour donner le feu vert à la contraception…
    En gros, Politiciens et François se complètent :
    – les Politiciens (l’ONU, l’OMS) ont pour but d’imposer contraception, avortement et relations contre nature dans tous les pays du monde
    – François reste d’un côté en ligne avec la Doctrine : avortement « mal absolu », ce qui lui permet de donner le feu vert au « moindre mal » : la contraception; pour les relations contre nature, il sort les « aspects positifs » : les deux partenaires « s’aiment » et « appuient l’un sur l’autre dans leur vie ».

    La dernière étape qui sera rapidement franchie si le Seigneur ne les arrête pas tous : chacun fera ce qu’il voudra, tout sera normal, y compris avorter ou être infidèle ou polygame. Un monde de prostitués.
    https://www.lifesitenews.com/news/breaking-vatican-affirms-pope-was-speaking-about-contraceptives-for-zika?utm_source=LifeSiteNews.com+Daily+Newsletter&utm_campaign=f48b91381b-LifeSiteNews_com_US_Headlines_06_19_2013&utm_medium=email&utm_term=0_0caba610ac-f48b91381b-398382525

  21. cat

    le 21 février 1795 : la liberté des cultes est restaurée en France. Première conséquence du Traité de La Jaunay. Nous devons notre liberté religieuse, au sang et au sacrifice de nos ancêtres de l’ouest de la France, entre autres.

    Le 21 février 1995,Jeanne Calment fête ses 120ans….en pleine possession de ses moyens intellectuels et devient la doyenne du monde…A Dieu rien d’impossible….

  22. noelmouloud

    « Marchandiser la vie humaine » : entretien avec Maria Poumier et Lucien Cerise

    Maria Poumier et Lucien Cerise présentent « Marchandiser la vie humaine » et reviennent sur le business entourant la PMA/GPA.

  23. martine

    je suis désolée, je comprends ce que vous dites mais je m’en excuse par avance, j’ai du mal à penser que l’antéchrist ne sera pas une personne qui viendrai de vers l’asie comme le dit Nostradamus par exemple et tant d’autres. Comme Dieu a fait venir christ sur la terre et que satan copie Dieu lui aussi devrait faire venir quelqu’un à son image.
    Surtout que maintenant tout est en ordre pour le recevoir le prophéte françois a tout fait pour lui ouvrir le chemin.

    • dalencourt

      Vous oubliez une chose Martine, c’est que Satan n’est pas Dieu. Or Jésus est le Fils de Dieu, seconde personne de la Sainte Trinité. Il n’a pas son équivalent dans les autres religions : soit il s’agit de faux dieux, soit l’être humain est un messager de dieu (comme le prophète Mahomet).
      Satan n’aura pas l’autorisation d’avoir son équivalent du Christ car il ne peut pas se hisser à un tel niveau ; c’est là son drame, et c’est ça qu’il doit cacher à tout prix en faisant croire le contraire.
      Si nous n’avions pas connu 100 ans d’intoxication à haute dose, nous le croirions et le comprendrions sans problème, et nous aurions une meilleure interprétation des textes des Saintes Ecritures et des commentaires des Pères de l’Eglise.
      Et nous ne nous baserions pas sur des prophètes loufoques comme Nostradamus ; tant que vous resterez sur ce genre de références, vous resterez dans le brouillard.

    • Michelange

      Martine, je n’irais pas jusqu’à qualifier Nostradamus de loufoque, comme le fait Louis, mais il est très assurément sibyllin et en conséquent, on peut comprendre ce que l’on veut et lui faire dire n’importe quoi…

      Vous faites sans doute référence, je pense, à un certain passage de sa Lettre à Henry II, préface à la deuxième édition des Prophéties, dans laquelle il mentionne deux fois l’Antéchrist : «…Puis le grand Empire de l’Antéchrist commencera dans la Atila & Zerses descendre en nombre grand & innumerable, tellement que la venue du Sainct Esprit procédant du 48. degré, fera transmigrastion, dechassant à l’abomination de l’Antéchrist, faisant guerre contre le royal qui sera le grand Vicaire de Iesus-Christ, & contre son Eglise, & son règne per tempus, et in occasione temporis… »

      Ce que certains exégètes de Nostradamus ont traduit en français courant par : «…Puis, le grand Empire de l’Antéchrist commencera en Asie centrale et occidentale et ses troupes innombrables descendront, tant et tant que le Saint-Esprit provenant du 48ème degré (de latitude) se retirera et cédera la place à l’abomination de l’Antéchrist, menant sa guerre contre le monarque qui sera (également) le grand Vicaire de Jésus-Christ, et contre son Église, et son règne qui surviendra en temps propice et utile… »

      Mais relevons l’argumentaire utilisé pour justifier l’origine asiatique de l’Antéchrist : « NOTE: Puisque Attila régna sur les Huns entre 434 et 453 de l’ère commune et que les peuplades originaires de la Mongolie entreprirent la conquête de l’Europe de l’Ouest (région du Danube) et du Moyen-Orient actuel, et comme le nom Zerses peut être aisément associé à celui de Xerxès, nom de deux rois de Perse (Iran actuel), il faut conclure que cet Antéchrist originerait bien d’Asie. ». Pas très convaincant, à mon point de vue. Cela pourrait tout aussi bien vouloir dire de A à Z, c’est-à-dire universellement. Ou n’importe quoi d’autre. Impossible en tout cas d’être formel.

      En revanche, ce récit pourrait être plutôt compatible avec la conception de l’Antéchrist-système défendue par Louis et à laquelle je me rallie, si Nostradamus parlait en fin de compte de l’EMPIRE (mental) quasi-universel d’un état d’esprit et non pas d’un personnage historique à la tête d’un horde d’envahisseurs.

      Signalons par ailleurs que Benoît XVI est originaire de Marktl, en Bavière, ville située à proximité du 48ème degré de latitude Nord (48,15°), ce qui pourrait l’identifier à ce Saint-Esprit (Sa Sainteté le Pape), qui est censé SE RETIRER pour céder la place à l’Abomination de l’Antéchrist (pourquoi pas Bergoglio ?), installé en un lieu saint (comme annoncé par le prophète Daniel). Ce serait conforme encore une fois avec la théorie de Louis.

      Quand au monarque, Grand Vicaire de Jésus-Christ et protecteur de son Eglise, contre qui l’Antéchrist se battra, d’aucun y verront le Grand Monarque français annoncé par d’autres sources. Mais cela, c’est encore à venir. Nous verrons bien…

      Laissons donc à Nostradamus le bénéfice du doute. Il est possible, finalement, qu’il ne dise pas n’importe quoi. Encore faut-il le traduire et l’interpréter correctement, ce qui a toujours été impossible jusqu’ici, avant que les événements en question se soient produits. Et encore…

      Amicalement
      Michelange

  24. laurent35

    Sur l’importance du Puy dans l’histoire de l’Eglise :

    http://www.cotignac500.fr/fr/esc/les-apparitions-de-la-mere-de-dieu-au-puy-en-velay/?utm_source=Une+minute+avec+Marie+%28fr%29&utm_campaign=28c02bf094-Cotignac500_2016_N08&utm_medium=email&utm_term=0_a9c0165f22-28c02bf094-105642577

    L’origine du sanctuaire Notre-Dame du Puy-en-Velay (Haute Loire) remonte à l’an 430, date de l’apparition de la Mère du Christ à « une noble matrone », percluse de fièvre et qui en sera guérie. Il s’agit de la première apparition de la Vierge Marie dans l’histoire de l’Église, confirmée par l’évêque local, un an avant le grand Concile d’Éphèse, qui proclamera Marie Theotokos, « Mère de Dieu ».

    La date très symbolique accrédite l’importance de l’événement.

    L’apparition de la Vierge intervient une année avant le Concile d’Éphèse, pendant lequel se précisera la foi de l’Église en ce qui concerne le mystère de l’Incarnation. Comme elle le fera souvent dans l’histoire, la Vierge Marie prépare les cœurs car beaucoup de ses manifestations correspondent à un événement ecclésial : c’est à la fin de ce concile qu’elle sera proclamée « Theotokos », Mère de Dieu.

    Dès lors, l’évêque installe son siège épiscopal dans ce nouveau lieu.

    C’est un signe de plus de la dimension extraordinaire de cet événement. Peu à peu, Le Puy devient le plus grand sanctuaire marial de toute la chrétienté occidentale. Il est « le Lourdes » du Moyen-âge. C’est en tant qu’évêque de ce haut lieu marial en 950 que Godescalc entreprend le pèlerinage vers le tombeau de l’apôtre saint Jacques à Compostelle, manifestant ainsi le lien très fort qui existe entre la Vierge Marie et les apôtres, entre la Vierge Marie et l’Église. Le Puy devient ainsi l’un des principaux points de départ du pèlerinage à Compostelle.

    La grande prière du Salve Regina a été composée au Puy-en-Velay.

    C’est ici en effet que l’évêque Adhémar de Monteil écrit au tout début du second millénaire « l’antienne du Puy », le Salve Regina, complété plus tard, selon la tradition par saint Bernard qui y ajoute la dernière phrase. Pendant tout le Moyen-âge, des papes, des rois (dont saint Louis) effectuent leur pèlerinage, mais aussi de simples fidèles parmi lesquels Isabelle Romée, la mère de Jeanne d’Arc, invitée par sa fille à faire le grand Jubilé de 1429 pour demander à la Vierge du Puy de soutenir son action pour la France.

    Au Puy : les fidèles aiment prier pour la France, fidèles au vœu de Jeanne d’Arc.

    C’est encore plus vrai depuis que Monseigneur de Molhon, soutenu par tous les évêques de France, a décidé de faire construire la grande statue « Notre Dame de France » en 1860. Elle est à cette époque la plus grande statue au monde. Aujourd’hui, 500 000 fidèles viennent chaque année dans la cathédrale pour se confier à la Vierge Noire ou pour effectuer le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. Ils peuvent gravir l’imposante volée de marches pour entrer par l’escalier « du ventre » (102 marches) dans le sanctuaire, vivre une nouvelle naissance et renouveler ainsi les promesses de leur baptême.

    Le grand Jubilé du Puy sera célébré cette année et le suivant en… 2157 !

    Cette année est donc votre seule chance de participer à cet événement qui, depuis le début du second millénaire, est institué lorsque le 25 mars, jour de l’Annonciation, coïncide avec le Vendredi Saint. Cette coïncidence de date unit l’Incarnation avec la Rédemption, le « oui » de Marie à l’Annonciation et le « oui » de Marie à la Croix.

    Père Emmanuel Gobilliard, Recteur de la cathédrale Notre-Dame du Puy (43)

  25. dubreruil

    apocalypse 22 ;10
    Et il me dit: Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre. Car le temps est proche. 11Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.
    12Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre. 13Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.
    14Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville! 15Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge!
    16Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin.
    7Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement.
    18Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; 19et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.

  26. Petros AMDG †

    Une réflexion que je me fais par rapport à l’échange entre le « pape » François et Donald Trump, c’est que celui qui defend le christianisme (en tout cas dans ses discours – je sais que l’on pourrait ouvrir un débat, mais pour simplifier) c’est le protestant Trump tandis le « catholique » François montre une piètre image pro-immigrationiste, pro-islam et lâche.
    Je me répète, mais je reconnais à satan qu’il fait du bon boulot…

  27. Emmanuelle

    Bonjour Monsieur Dalencourt,
    Je reviens sur cette histoire de deux témoins. Ouais je sais ça va vous énerver.
    J’ai réfléchi à vos arguments, et, ça va pas.

    Votre explication a porté sur la parabole de l’homme riche, qui dit à la fin : « Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent ».
    Vous en avez conclu que la venue de ces deux témoins est une attente puérile.
    Pourtant précisément, ce texte nous dit qu’on nous envoie des prophètes, ainsi que la loi, alors je ne vois pas du tout en quoi ce texte contredirait l’arrivée des deux prophètes décris dans l’Apocalypse. Au contraire, la parabole de l’homme riche est une confirmation que l’envoi de prophètes est la voie de conversion préférée de Notre Seigneur, et que c’est bien par ce canal qu’Il procède. L’arrivée de deux prophètes seraient non seulement une confirmation de la parabole de l’homme riche, mais cette parabole serait presque un ordre : quand les témoins arriveront, il faudra les écouter !
    Ensuite pourquoi le Seigneur nous aurait-il induit en erreur, nous parlant de prophètes qui ne viendront pas. ça n’est pas la façon de procéder du Christ qui est toujours limpide, et qui ne trompe pas les simples. Pourquoi serait-il incongru de croire en l’arrivée de ces deux prophètes dans la mesure où Notre Seigneur en parle avec précision.
    Ensuite, les pouvoirs qui leurs sont attribués sont à mon avis rapport simplement avec la grâce. De dire qu’ils pourront faire qu’il ne pleuve pas pendant un certain temps veut seulement dire, je crois, qu’il n’y aura aucune pluie de grâce durant le temps qu’ils décideront. Cela veut dire qu’ils seront assez dans l’intimité du Seigneur pour que le Seigneur leur donne la possibilité de faire descendre ou pas la grâce divine sur telle ou telle personne, selon ce qui leur scié.
    Le fait qu’ils ne soient pas là indique juste qu’on n’est pas au bout de nos peines, et c’est ça plutôt qui vous tort les tripes et vous pousse à trouver des explications bizarres. Vous voudriez que le cauchemar soit déjà fini. Remarquez, je vous comprends…
    Vous dites aussi qu’il n’y aura pas d’effondrement financier. Là aussi, l’Apocalypse parle d’un effondrement financier : les cargos seront en rade, avec personne qui achètent leur cargaison. C’est déjà le cas, car le flux du frêt maritime a littéralement chuté, de plus beaucoup de navires tournent à perte car le volume des denrées est beaucoup réduit. Faut être miro pour ne pas voir toutes ces vitrines fermées, ces galeries entières vides, et tous ces licenciements. Là vous êtes carrément dans le déni de réalité, car ceci n’est pas futur, mais présent.
    Dans mon village,quasiment toutes les maisons de ma rue sont à vendre.
    Idem, pourquoi le Seigneur nous tromperait avec des informations tordues, alors que c’est marqué noir sur blanc dans l’Apocalypse.
    Un de vos arguments, c’est que le Seigneur viendra comme un voleur, au moment où on s’y attend le moins. Ainsi un effondrement financier, l’arrivée de deux prophètes de compète serait trop voyant, et susciterait l’attention de la majorité et donc l’arrivée inopinée du Seigneur serait un peu téléphonée, on en serait pour nos frais pour l’effet de surprise.
    Mais tous ces signes n’ont de sens que pour les justes. En effet, pour l’immense majorité des gens, un effondrement économique, même mondial, n’a rien de Biblique, c’est juste le gouvernement qui faut changer, pour eux il faut juste virer François Hollande, il faut aller voter…. La plupart se ficheraient éperdument de deux gus qui s’époumonent à parler du salut. Si je m’en réfère à mon entourage familial, l’effet de surprise serait garanti, même avec un panneau dans le ciel « attention j’arrive ». Alors pensez si Il ne met pas de panneau…tout le monde s’en fout. La surprise de son arrivée tient au fait que très peu de personnes l’attendent, et non au fait qu’Il n’aura pas prévenu.

    • dalencourt

      Emmanuelle, s’opposent ici deux lectures des textes : une lecture littérale et une lecture mystique.
      La lecture que je propose depuis plusieurs mois est essentiellement mystique.
      Plus on relit l’évangile et plus on comprend les messages de Notre Seigneur ; par exemple, la référence à la loi et les prophètes est régulière dans l’évangile, elle ne se limite pas à la parabole du riche et du pauvre Lazare. Seulement dans cette parabole, Jésus nous explique bien qu’il n’enverra pas de « grands signes » comme un revenant. Or beaucoup de gens qui ont une lecture littérale des prophéties écrivent et affirment que les patriarches Hénoch et Elie vont revenir ; c’est là où je dis stop : non, il s’agit d’une erreur, le Christ nous a prévenu : le signe viendra de ceux qui respectent la loi et les prophètes, tout simplement.

      C’est là qu’on retombe sur le sens littéral : oui bien entendu, il existe déjà des prophètes et des personnes qui préviennent les autres. C’est le rôle des prophètes. Seulement l’erreur moderne, à cause de l’influence satanique, est de croire qu’ils ne sont QUE DEUX alors qu’ils sont une multitude : tous ceux qui sont restés fidèles à la loi et ils sont bien peu nombreux. Dont quelques-uns qui « jouent » réellement le rôle de prophète comme moi et et plein d’autres aujourd’hui en France et dans le monde. Méfiez-vous donc de votre grille de lecture abîmée par la matrice.

      De même que l’autre erreur moderne consiste à attendre des signes réellement distinctifs comme un effondrement économique ou une troisième guerre mondiale. Ce sont des leurres afin de masquer que ceux-ci existent déjà. Les économies ne vivent que sous perfusion d’argent-dette et selon un mode socialiste totalement déconnecté de la réalité et de la loi naturelle ; c’est parce que vous y êtes habituée que vous ne vous en apercevez plus. Idem pour la guerre : elle existe bien dans certains pays (Moyen-Orient) et dans d’autres, elle est intellectuelle, morale, culturelle. Sachez que les prophéties emploient LES MEMES TERMES pour le deux car pour Dieu la finalité est la même : la perte de son âme et la mort éternelle. Alors que l’âme soit perdue à coup d’obus sur les villes ou de coca-cola dans les veines, quelle différence pour une prophétie ? Aucune.

      Réveillez-vous Emmanuelle, sortez de la vision terre à terre et matérialiste propre à notre société car vous ne pouvez pas voir où nous en sommes. Les prophètes sont déjà là. Les signes on en a eu plein et on n’arrête pas d’en avoir. Mais ni les prophètes ni les signes ne sont spectaculaires aux yeux du « monde » et vouloir les attendre dans le sens donné par le monde est un leurre et une folie.
      Ayez bien cela en tête : nous sommes aujourd’hui à l’apogée du règne de Satan, le résultat de 150 ans de travail. Tout ce que nous percevons, entendons, comprenons, est faussé par cet esprit. Vous devez extirper cette vision de votre tête et rechercher la vision divine des choses. Elle est toute autre : ni gigantisme, ni grands événements, rien de spectaculaire, tout ça ce sont les gesticulations de l’ennemi. Tout se passe dans les âmes et les coeurs, elle est là la grande bataille. Vous croyez probablement que la bataille de l’Armagéddon est une bataille rangée avec des armées de chaque côté ? Non, c’est une bataille des âmes entre les anges de saint Michel et les anges déchus. Les armes de l’ennemi sont effectivement la peur, l’argent, le sexe, la guerre, le déchaînement des passions, le vice, la bouffe, la jalousie, la haine, le meurtre et que sais-je encore… Les armes de saint Michel sont la patience, la charité, la bienveillance, l’amour, le pardon, la prière, la pénitence, la conversion par la parole de Dieu… ce n’est pas une bataille au sens littéral du terme mais pourtant une bataille bien réelle.
      Alors tout finira comme ça, d’un coup, sans d’autres avertissements que ceux que nous avons déjà eu, quand le cri des justes aura percé la voute des cieux… c’est très proche.

      • Solstice

        Tao, nous l’avons ce pouvoir, par la prière à La Sainte Trinité. Le Saint-Esprit est avec nous, encore pour le moment.
        Le Seigneur avec tout Son Royaume fait au minimum 1 miracle par jour….

    • Brunonix

      Bonjour à tous,

      Bien que j’ai entendu et compris le message de M. D’Alencourt, je ne peux m’empêcher d’être d’accord avec Emmanuelle, mais peut être est-ce parce que je suis physicien, donc scientifique. Je crois personnellement que les textes de la Bible ont été écrit pour que tous les comprennent, y compris les simples, et les gens qui ont « la foi du charbonnier », comme on disait autrefois.

      Pour ma part, deux événements doivent en effet précéder les 3 jours et qui obligatoirement ne sont pas à interpréter autrement que de la façon dont il sont écrit :
      – Israël est l’horloge du monde pour Dieu et à ce titre, tout ce qui concerne Israël a une importance capitale … pour nous ! En autres , il y aura une bataille dans laquelle la Russie doit intervenir contre Israël (Ezéquiel) qui provoquera sa chute et le reste du peuple juif se convertira.
      – Notre Seigneur JC a souffert PHYSIQUEMENT et son Épouse, l’Eglise doit AUSSI souffrir physiquement. La Sainte Vierge n’a-t-elle pas annoncé la destruction de Marseille te de Paris ?

      De plus, je crois personnellement que s’il ne se passe rien en mars, hé bien ma fois, c’est que vraiment, nul ne connaîtra l’heure ni le jour, et ce n’est aps plus mal ! Je rappelle que NSJC a dit de ne pas s’effrayer, ni de s’inquiéter (bon, il faut pratique trrrrèèèès sérieusement sa foi …) mais tout ceci doit arriver avant qu’il ne vienne !

      • dalencourt

        Bruno, je crois qu’il est nécessaire à ce stade de bien expliquer les choses pour éviter les erreurs d’interprétation.
        Si je puis me permettre, il faut savoir que nos pensées et nos connaissances sont très fortement influencées par l’esprit protestant ; au moins un site sur deux consacré à la fin des temps et aux saintes écritures sur internet est rédigé par des protestants ou assimilés. Cette influence considérable est très néfaste pour la bonne compréhension des prophéties et les catholiques s’y laissant prendre, recopient et répandent les mêmes erreurs.
        Une de ces erreurs, typique de l’esprit protestant, consiste à raisonner selon l’Ancien testament sans l’éclairage du Nouveau. Or c’est pourtant essentiel.
        La réalité enseignée par l’Eglise catholique, la voilà :

        1) Sur Israël : Israël dans l’ancien testament, désigne le peuple de Dieu. Dans le Nouveau, le peuple de Dieu est constitué de toutes les personnes qui croient en Jésus-Christ et qui sont rassemblées dans son Eglise. Israël c’est donc l’Eglise aujourd’hui. Considérer l’Israël politique d’aujourd’hui (la Palestine) comme un repère essentiel est une erreur typique de la méconnaissance du message du Christ, c’est pourquoi les ennemis du Christ (dont font partie les protestants) véhiculent ce genre d’idées. A chaque fois aujourd’hui que vous dites « Israël » vous devez requalifier ce mot en « Eglise catholique » ; idem pour le mot « juifs » : puisque ceux-ci constituent les habitants d’Israël, ce sont les membres de l’Eglise, les fidèles. Quand les Saintes écritures parlent de la conversion des juifs à la fin des temps, cela veut dire qu’elle parlent d’une part du retour des catholiques apostats vers la saine doctrine et les dogmes, et la conversion des faux chrétiens (protestants et assimilés).

        2) Sur les souffrances physiques de la Sainte Eglise, on est parfaitement d’accord. Mais le rejet de l’Eglise dans toutes les institutions de l’Etat, la disparition des crucifix dans les écoles, les tribunaux et les hôpitaux, vous appelez ça comment ? Les combats que les tradis ont dû mener dans les années 70-80 pour conserver une à une leurs chapelles avec la messe tridentine, c’est quoi ? (ce furent bien des combats « physiques » croyez-moi). La laïcité qui étouffe nos enfants dès le plus jeune âge et interdit toutes les manifestations extérieures du catholicisme (crèches de Noël, mais aussi les jours fériés qui sont dans le collimateur, les noms des vacances ayant déjà été changés), c’est quoi ? Et les souffrances physiques des chrétiens d’Orient c’est quoi ? Pourquoi voulez-vous que tous les chrétiens aient exactement les mêmes souffrances et de la même façon ? Les raffinements de l’ennemi n’ont pas de limites.
        Vous évoquez la destruction de Marseille et de Paris pour appuyer votre démonstration sur les souffrances physiques de l’Eglise, mais quel est le rapport ? Pourquoi ces deux villes seraient-elles plus catholiques que d’autres ?
        En réalité, la prophétie sur Paris et Marseille annonce la chute de Babylone, c’est à dire la chute du monde de Satan, et en aucun cas celle de l’Eglise.

        Donc mon cher Bruno, quand on confond tout, on ne peux pas avoir une vision claire de la suite des choses. Appliquer Ezéchiel mot à mot au XXIème siècle c’est une fois de plus prendre l’Ancien testament à la lettre sans sa « mise à jour » par le Nouveau.
        Pourtant Jésus nous a montré l’exemple. Aux disciples d’Emmaüs il explique les passages de l’Ancien testament le concernant. Pourtant, il s’agissait de disciples proches de lui, l’ayant suivi depuis le début, et à qui il avait annoncé clairement sa résurrection. Ils n’avaient rien compris, rien compris non plus aux textes de l’ancien testament. Même le jour de l’Ascension, Pierre lui demandera quand il va rétablir le royaume d’Israël ! Il leur faudra la Pentecôte pour comprendre enfin.

        Et nous, influencés par une mentalité protestante qui n’a rien compris non plus, car non éclairée par le Saint-Esprit (et pour cause !) on refait les mêmes erreurs, on repart dans les mêmes errements. Mais nous n’avons pas d’excuse car Jésus est passé par là et sa sainte Eglise aussi, qui a expliqué tous ces textes.
        La différence réside dans la perception du « Royaume ». Jésus est venu fonder un royaume spirituel par opposition au royaume temporel. C’est avec les yeux de l’âme que vous devez lire et comprendre les prophéties et non avec les yeux du corps, surtout durant la période de l’Antéchrist où son pouvoir est au maximum.
        Ceci nécessite de rechercher d’abord le royaume de Dieu donc le sens mystique qui se cache derrière les réalités terrestres, car la perception de celles-ci est considérablement altérée à cause du matérialisme et de cet esprit protestisant. C’est pour cela que je suis quelquefois un peu maladroit et souvent péremptoire dans mes propos car j’essaie de faire comprendre que notre raisonnement est trop faussé à cause de l’influence de Babylone. Il faut donc s’en tenir au sens mystique pour comprendre sa traduction en événements terrestres non pas comme nous aimerions qu »ils soient (car dans ce domaine l’influence du « monde » est trop forte) mais tels qu’ils sont.
        C’est ce raisonnement faussé qui nous empêche de reconnaître que les « vrais » catholiques sont persécutés physiquement en France autant qu’en Syrie mais pas de la même façon ; qui nous fait attendre du spectaculaire quand la pieuvre avance et détruit mortellement tout ce qu’elle touche, mais de façon apparemment « soft » parce que nous sommes tellement endormis (et habitués) que nous ne voyons plus rien. Pourtant le résultat est le même : la destruction physique du corps comme de l’âme. Surtout de l’âme. N’oubliez pas la mise en garde de Jésus quand il dit de se méfier avant tout de ceux qui peuvent vous faire perdre votre âme ; pour le corps, ce n’est pas grave dit-il ; par contre, pour l’âme c’est beaucoup plus dangereux.
        Posez-vous donc la question : quelle est la stratégie la plus efficace pour enlever la vie éternelle aux âmes et les conduire en enfer ? Et observez les résultats. Vous verrez que les meilleurs résultats s’obtiennent de façon feutrée en apparence, mais pas si feutrée que ça pour ceux qui la vivent.

        • Brunonix

          Ben …
          Que répondre à ça ? Je me vois dans l’obligation de considérer votre raisonnement comme juste, malgré le fait que j’ai une culture scientifique et absolument pas métaphysique (Ben oui, quoi, pas ma faute à moi si Dieu ne nous pas à tous la même compréhension des choses)
          MAIS :
          Je souhaite, M. d’Alencourt, que vous compreniez aussi une chose qui est fondamentale, pour vous comme pour nous, et mon propos vise aussi d’autres personnes qui interviennent ici : je suis comme beaucoup de catholiques pratiquants, priant le chapelet, et vivant sa foi dans la messe traditionnelle, je ne suis, disais-je (et pas le seul) pas forcément capable de comprendre tous les subtilités de ces textes ou de votre interprétation, et si d’aucun comme vous, a reçu la grâce de comprendre, par pitié, soyez tolérant dans vos propos, sachez que la vérité est comme une plante qui pousse : petite d’abord, grande après. Alors, restons « zen » et continuez à « rabâcher » si ce terme vous semble tout indiqué (en tout cas pour moi), mais gardez le sourire, car notre (mon) incompréhension est d’abord due à une volonté honnête et sincère de comprendre et de chercher Dieu plutôt qu’à vous mettre dans le désarrois du fait de notre (mon ) incompréhension et des sempiternelles questions qui vous font croire qu’on élange tout et qu’on a rien compris.
          Et si je dis que vous n’êtes pas le seul, c’est que, si je puis me permettre, je souhaite dire que le manteau de notre seigneur ne doit pas être déchiré : quel est ce manteau ? Notre Eglise, or, beaucoup ici accusent, jugent tout et tous, les tradis, les modernistes, les papes, même François 1er, déchirant ainsi la tunique de NSJC, Je me permet de dire à ce propos que même le padré Pio s’est soumis à la hiérarchie à un moment où elle avait tord et lui raison et, même notre seigneur lors de sa condamnation s’est soumis à la hiérarchie : et pourtant, on peut pas dire que le sanhédrin de l’époque était au plus proche de Dieu ! Ne jugez pas et vous ne serez pas juger ! C’est pour cela que Mgr Lefebvre a eu une attitude très sage.

          Dans ce blog, il est question de tous qui sont dans l’erreur, mais plus loin, on lit que près de 60 % seront sauvés : allez comprendre une telle contradiction ! …
          Je sais bien qu’il y a une crise, Vatican ii, la nouvelle messe vidée de sa substance, patati, patata, mais … il y a une hiérarchie. Lors des apparitions de la Vierge, elle a souvent envoyé les voyants vers cette même hiérarchie. Pourrie ou pas, on ne juge pas les hommes, pas plus que l’on a le droit de juger un homme dans la rue, sous prétexte qu’il nous semble ne pas vivre dans la foi : le 1er et le 2nd commandant nous l’interdisent.
          En fait, je ne supporte plus qu’ à la crise de l’Eglise, on en rajoute par nos jugement hâtifs : être intolérant pour les erreurs, ok, mais pas les gens, même François !
          Imaginez par hasard (je sais que vous n’êtes pas d’accord), mais imaginez que le faux prophète ne soit pas lui : quel jugement devant Dieu on aura eu , hein ? Et pour preuve : est-ce que du vivant de NSJC, Judas a-t-il été jugé, montré du doigt par les autres apôtres, par Jésus ??? Non, rien ! Ce n’est qu’après coup, que le Maître a dit :’il eût mieux valu pour lui qu’il ne fût jamais né’ ! Point final, jugement effectué par l’Autorité suprême : on n’avait pas à juger avant sa mort, et on a pas eu à juger après !
          Condamnez Vatican II, les erreurs des uns ou des autres, oui, mais pas les hommes : seul Dieu juge ! Alors, qu’on arrête d’appeler le pape ‘Frankie’ ou ‘Franck and Stein’ : et ceci est valable pour les millions d’orthodoxes russes ou grecs qui prient la Sainte Vierge au fin fond des steppes russes : heureusement que Dieu ne jugent pas les moujiks comme nous !
          Dernière chose, j’espère n’avoir blessé personne dans mes propos..

          Bruno

        • Souri7

          Merci Brunonix, quelle sagesse dans vos propos, quelle vérité dans votre amour de Dieu et du prochain!
          Que la Grâce divine vous comble de Sa Science, vous êtes une très belle plante. Merci!

        • dalencourt

          Oui mais Jésus dit bien aux apôtres « vous n’êtes pas tous purs » en parlant de Judas, et ce AVANT le jugement dont vous parlez. Donc Jésus avait déjà montré du doigt le traitre. Nous faisons pareil : nous montrons du doigt les traitres et nous expliquons en quoi consiste leur trahison.
          Par contre, nous ne leur interdisons pas de se convertir et de revenir sur leurs fautes et leurs erreurs. La meilleure preuve est Benoît XVI, que j’appelle le bon larron parce que je pense qu’il est revenu sur ses opinions modernistes et a refusé d’engager la mort de l’Eglise (ce que fait François aujourd’hui). D’ailleurs beaucoup de catholiques me contestent cette vision et le considèrent toujours comme un des principaux acteurs de « l’ennemi ». De même que j’avais apprécié l’initiative du cardinal Barbarin l’année dernière sur les 9 mois de neuvaines à Marie pour la France, alors que pourtant je n’apprécie guère le personnage.
          Tout ça pour dire que nous ne sommes pas bloqués sur les personnages et prêts à reconnaître leurs bonnes actions et leurs éventuels revirements.
          Pour le moment, François est le faux prophète et travaille activement pour le compte de l’ennemi ; quand cela changera, nous serons prêts à le reconnaître.

    • Brunonix

      Bonsoir, cette vidéo prouve bien que Dieu ne juge pas ces « hérétique d’orthodoxes » comme nous, fort heureusement pour des millions d’âmes : Je rappelle pour m »moire que les Orthodoxes ont tout de même droit à un miracle permanant à Jérusalem tous les ans lors de LEUR Fête de Pâques !

  28. Petros AMDG †

    @Souri7 : oui bien sûr, Dieu aurait pu faire en sorte que Caïfa et Ponce Pilate ne fassent pas crucifier NSJC. Et donc ? Oui, prions pour la conversion de nos ennemis. Prions pour François. Mais si vous voulez vous unir à François qui détruit l’Eglise, libre à vous. Très peu pour moi.
    Autre argument : Dieu a laissé Luther et les autres protestants charcuter la Bible. Donc ? Lisons les bibles protestantes car Dieu l’a autorisé ? De nouveau libre à vous mais très peu pour moi.

    @Ragnar : je ne réponds plus 1) pour ne pas polluer le blog de Louis, comme il m’a demandé, 2) votre mauvaise foi sur cette question vous dessert.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s