La date de la 6ème trompette et la mission d’Elie

croix-tau

Ceux qui suivent ce blog savent que les mystères divins se révèlent progressivement, et que nous sommes en train de vivre ce que l’on appelle communément l’Apocalypse.

De mystique et cachée, cette Apocalypse va maintenant se révéler au grand jour.
Jusqu’ici l’interprétation des différentes phases était laborieuse et sujette à des débats et controverses sans fin.
Ce temps est révolu. L’Apocalypse va se révéler aux hommes de façon évidente, afin que tous puissent croire et avoir une chance d’être sauvés.

Je reprends ici l’explication donnée dans le précédent article : nous sommes à l’aube de la sixième période (6ème église, sceau, trompette et coupe) qui va révéler au monde pour la première fois la proximité du jour du Jugement.
Ce fameux Jour de la Colère, tant prophétisé depuis des millénaires, est à notre porte.
Il correspond à ce que certains appellent la fin du monde, suivie du Jugement Dernier, et du règne de Dieu au milieu des justes : la Jérusalem céleste.

C’est effectivement une fin du monde puisqu’il va s’agir d’un retour définitif au premier état de ce monde : le jardin d’Eden, mais cette fois-ci sans la présence du démon.
Nous allons vivre les ultimes phases de l’Apocalypse, à savoir la chute de Babylone et de la Grande Prostituée, la conclusion de la bataille de l’Armagueddon, la chute des deux bêtes (le faux prophète et l’Antéchrist), l’enfermement définitif de satan (le dragon), la purification totale de la terre par le feu, le Jugement dernier, et l’émergence d’un nouveau ciel et d’une nouvelle terre, où le mal n’existera plus (rien de souillé n’y entre) et où l’homme (la multitude des justes) vivra en présence de Dieu.

Comment se déroule cette sixième période ?
1) Par un double avertissement : le 6ème sceau et la 6ème trompette ;
2) Par l’émergence du second témoin, précurseur du second avènement du Christ, à savoir le prophète Elie ;
3) Par un temps d’expiation durant lequel Elie annoncera la fin du monde et le jugement dernier.

Il est essentiel aujourd’hui de comprendre cette notion : lorsque l’Apocalypse se révèle, elle doit être comprise par tous, c’est-à-dire qu’à partir de ce moment, le sens littéral l’emporte sur le sens mystique. Il ne l’exclut pas, bien sûr, mais il vient prouver la véracité du texte ainsi que son accomplissement.
« Il n’y a rien de caché qui ne doive se découvrir, rien de secret qui ne doive être connu » nous a dit le Christ (Luc 12, 2).
Nous arrivons au terme de la vie du monde, il est normal que les secrets se révèlent maintenant.

 

1er avertissement : le sixième sceau

Comme tous les sceaux, le sixième est ouvert par le Christ en personne.
En voici les principales étapes :
« Il se fit tout d’un coup un grand tremblement de terre, et le soleil devint noir comme un sac de poil, et la lune tout entière devint comme du sang.
Et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsque le figuier, étant agité par un grand vent, laisse tomber ses figues vertes.
Et le ciel se retira, comme un livre que l’on roule, et toutes les montagnes et les îles furent ébranlées de leur place. »
(Apoc. 6, 12-14)

Je pense que tout ou partie de cette prophétie s’accomplira dans son sens littéral.
Je n’en connais pas les modalités dans le détail ni la forme qu’elle prendra mais je dois révéler où sera le principal point d’impact et la date :

Cet événement, basé donc sur une conjonction de catastrophes naturelles (tremblement de terre, signes dans le ciel, chute d’éléments du ciel du type météorite ou autre…) aura lieu les 10 et 11 juillet 2015.
Il aura pour épicentre l’île de Taïwan et affectera en priorité la Chine (notamment Hong-Kong, Shenzhen et Shanghai), la Corée du Sud et le Japon.

Le 10 est le chiffre du Père, auteur du décalogue.
Le 11 est le chiffre de satan, celui de la rébellion.
Le 10 annonce les prémisses du Jour de la colère : c’est un avertissement.
Le 11 indique une autorisation donnée à satan pour tourmenter les hommes : c’est un châtiment.

C’est pourquoi le même événement aura lieu à la fois le 10 et le 11 juillet, car il concerne la planète entière.
Il aura lieu dans la matinée du 11 juillet dans l’hémisphère Est, ce qui correspond à la soirée du 10 juillet dans l’hémisphère Ouest.

Le Ciel nous donne toujours des indications préalables.
taiwanTaïwan a déjà été désignée par deux accidents d’avion, le 23 juillet 2014 et le 4 février 2015.
Dans les deux cas, une partie des passagers a été épargnée. Ceci avait pour but de signifier que l’événement à venir serait un avertissement, et non une destruction totale.
La Corée du Sud a connu un spectaculaire accident de ferry le 16 avril 2014, soit le jour de l’anniversaire du pape Benoît XVI. Ceux qui ont lu mon précédent article savent que Benoît XVI est le premier témoin. De plus, le 11 juillet est la saint Benoît.
Le Japon eut à déplorer un important séisme doublé d’un tsunami le 11 mars 2011, qui entraîna de graves perturbations à la centrale nucléaire de Fukushima. Ce nouveau drame aura lieu 4 ans et 4 mois après (44).

Quel sera le résultat de cet événement ?
Une prise de conscience globale. La suite du texte est claire :
« Et les rois de la terre, et les princes, et les officiers de guerre, et les riches, et les puissants, et tous les hommes esclaves et libres se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes ;
Et ils dirent aux montagnes : tombez sur nous et cachez-nous de devant la face de celui qui est assis sur le trône, et de la colère de l’Agneau ;
Parce que le grand jour de la colère est arrivé, et qui pourra subsister ? »
(Apoc. 6, 15-17)

Saint Jean utilise ici une forme imagée pour montrer la terreur des hommes devant un tel phénomène, et la prise de conscience collective de vivre un moment historique, celui de l’annonce de la fin du monde, mais pour de vrai cette fois-ci.
Seulement les hommes ne se repentiront pas pour autant de leurs péchés. C’est expliqué à la sixième trompette.

 

2ème avertissement : la sixième trompette

Quasiment simultanément au 6ème sceau retentira la 6ème trompette.

De même que le 6ème sceau commence par une catastrophe naturelle, la 6ème trompette débute par un événement d’envergure : les 4 anges sur l’Euphrate sont prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année, afin de tuer la troisième partie des hommes. (Apoc. 9, 15)

Ce passage est essentiel car il n’y pas dans l’Apocalypse de moment aussi précis, à l’heure près. Ces 4 anges, qui sont quatre démons, libèrent une armée de démons particulièrement agressifs puisque de leurs bouches sortent trois plaies (le feu, la fumée et le soufre) qui tuent les hommes. Mais lesquels ?
Certaines traductions disent « le tiers des hommes » alors que le texte exact serait plutôt « la troisième partie des hommes« . Nuance.
Les Pères de l’Eglise ont expliqué ce passage : « On peut, sous l’angle du salut éternel, diviser les hommes en trois catégories : les innocents, qui n’ont jamais commis de faute grave, les pécheurs qui se repentent de leurs fautes, et ceux dont le cœur endurci se refuse à faire pénitence. » (Don Jean de Montléon – Le sens mystique de l’Apocalypse).
Ce n’est donc pas le tiers des hommes qui va mourir, mais une partie des réprouvés, de ceux qui se sont déjà damnés (la « troisième partie »).

Puisqu’il s’agit du déchaînement d’une armée de démons, il faut s’attendre à un mauvais coup, bien réel celui-là. Le feu, la fumée le soufre semblent désigner une guerre (bombes, feu nucléaire). Ou des éruptions volcaniques.

Je pencherai plutôt sur des éruptions volcaniques ou un autre tremblement de terre.
En effet, il s’agit du second avènement du Christ, or celui-ci est venu sur terre au moment où le monde était en paix : la PAX ROMANA.
On ne peut pas imaginer le Christ revenant dans un monde ravagé par la guerre : « Le Dieu de paix écrasera bientôt satan sous vos pieds » dit saint Paul (Romains 16, 20).
Le second avènement du Christ n’est concevable que durant la PAX MARIA promise par la Sainte Vierge à Fatima.
La consécration de la Russie n’ayant pas été faite correctement, et tardivement, il n’y aura pas une paix totale (les conflits actuels au Moyen-Orient le prouvent) mais il est sûr que la guerre mondiale sera évitée.
La guerre, c’est un des domaines privilégiés de satan. Il annonce une guerre mondiale parce qu’il en rêve. On peut admettre que Dieu le laisse faire afin de châtier les hommes, mais c’est partiellement exact. Des guerres éparses oui, une guerre mondiale non.

Par conséquent, la 6ème trompette sera peut-être déclenchée par des hommes à la solde du démon, mais il ne s’agira pas d’une guerre.
C’est pourquoi le feu, la fumée le soufre peuvent désigner un événement de type éruption volcanique et/ou tremblement de terre, mais provoqué volontairement par les hommes (une bombe nucléaire enfouie, par exemple), puisqu’ici les démons seront à l’œuvre.

Cet événement aura lieu le 11 juillet 2015 aux Etats-Unis en Louisiane, ou dans un Etat qui faisait partie de l’ancienne Louisiane.

Quelques indications sur la Louisiane :
louisiane– La Louisiane réunit les deux principaux symboles de Babylone, la France et les Etats-Unis.
– Lorsqu’elle a été vendue par Napoléon aux américains en 1803, la Louisiane s’étendait sur un territoire beaucoup plus vaste que l’Etat actuel (environ 22% des Etats-Unis – voir la carte ci-contre).
– Ainsi, la faille de New Madrid, même si elle est située dans l’Etat du Missouri, fait partie en réalité de l’ex-Louisiane.
– Missouri, qui a fait parler de lui en août dernier avec les émeutes de Ferguson, dans la banlieue de Saint-Louis.
Saint-Louis, une ville dont le nom évoque un roi emblématique de la monarchie française, à rapprocher de la Nouvelle-Orléans, capitale de la Louisiane. Or l’histoire de la ville d’Orléans est intimement liée à sainte Jeanne d’Arc, qui libère la ville le 8 mai 1429 (date choisie, ce qui n’est pas un hasard, pour la fin de la seconde guerre mondiale).
De son côté, saint Louis fut canonisé un 11 : le 11 août 1297.
La France, les USA, la Louisiane, Saint-Louis, Orléans/Jeanne d’Arc : derrière une catastrophe en apparence naturelle se profile une sorte de revanche du diable sur des symboles extrêmement marquants. Un 11 une fois de plus, 166 mois après les attentats du 11 septembre.

Quelles sont les conséquences de la 6ème trompette ?
Il y en a deux.

1) Le refus des hommes de s’amender
« Et les autres hommes qui ne furent point tués par ces plaies, ne se repentirent point des œuvres de leurs mains, pour cesser d’adorer les démons et les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher.
Et ils ne firent point pénitence de leurs meurtres, ni de leurs empoisonnements, ni de leurs impudicités, ni de leurs voleries. »
(Apoc. 9, 20-21)
Nous rejoignons ici le 6ème sceau : une prise de conscience ne suffit pas, encore faut-il accepter de remettre en cause ses turpitudes et son mode de vie.
Or Babylone ne l’entend pas de cette oreille. C’est pourquoi le Seigneur lui envoie un dernier messager.

2) L’entrée en scène des 2 témoins
Il faut se reporter à mon article précédent pour bien comprendre comment les deux témoins s’imbriquent. Ceux-ci ne sont pas simultanés mais consécutifs. La tradition voit en eux le retour du patriarche Hénoch et du prophète Elie. J’ai expliqué qu’Hénoch c’était le pape Benoît XVI qui, en démissionnant le 11 février 2013, désignait son successeur, l’hôte du Mont Carmel, Elie.
En effet, il n’y a qu’un seul précurseur du Christ, un nouveau Jean-Baptiste. Le Christ a expliqué en Matthieu 17 qu’Elie et Jean-Baptiste étaient la même personne ; il en sera de même à la fin des temps, le nouvel Elie sera aussi celui qui annoncera le retour du Christ.

 

Le secret de la mission d’Elie

Donc un ultime précurseur va faire son apparition, accomplissant ainsi le rôle du second témoin de l’Apocalypse (Elie) et celui de l’annonciateur du retour du Christ (Jean-Baptiste).

Il aura pour mission d’annoncer :
1) La chute de Babylone et des bêtes (les témoins prophétisent, ne l’oublions pas),
2) La repentance, pour tous ceux qui accepteront de se tourner vers la miséricorde divine,
3) Le retour du Christ en gloire,
4) Le Jugement dernier,
5) L’établissement définitif du Royaume de Dieu.

Sa mission ne sera pas uniquement d’annoncer la fin du monde (chute de Babylone et des bêtes) mais de rappeler à tous les hommes qu’ils peuvent bénéficier de la miséricorde divine, dans la mesure où ils la choisiront librement.

Les croyants en Jésus-Christ ont pour cela un avantage unique sur tous les autres hommes : ils savent que la Rédemption des hommes effectuée par le Christ sur la croix est la garantie sûr et certaine de la rémission des péchés une fois pour toutes.

La prédication d’Elie aura deux effets :
1) Ramener les brebis perdues au bercail, c’est-à-dire ramener ceux qui sont déjà baptisés à une vie meilleure et à la pénitence ;
2) Offrir aux autres la possibilité de se sauver via le baptême.

bapteme JesusVoilà pourquoi Elie et Jean-Baptiste sont autant associés dans le cœur du Christ : parce que la notion de baptême, premier acte essentiel pour être sauvé, est indissociable des derniers recours qui seront offerts aux hommes en ces temps d’ultimes tribulations.

Le théologien Anschaire Vonier l’explique très bien dans son livre La victoire du Christ :
« Il est certain que Dieu aurait pu donner à toute l’œuvre de l’Incarnation une autre fin : la préservation des hommes de tout péché, comme ce fut le cas pour la Mère de Dieu. Mais tel n’a pas été le plan divin. L’Incarnation a pour dessein de racheter tous les hommes des iniquités qu’ils ont commises. Cela, le Christ l’a accompli et il n’a pas échoué.
S’il y a des hommes qui n’en bénéficient pas, l’Incarnation néanmoins garde toute sa valeur, car aucun être humain, doué de liberté, ne demeure en dehors de la grâce de la Rédemption, si ce n’est par sa propre volonté.
La théologie catholique qui insiste tant sur ces vérités possède une doctrine magnifique qui démontre d’une manière classique la pleine signification de la victoire du Christ sur le péché. L’adulte qui vient d’être baptisé est si complètement délivré de tout péché qu’entre lui et le ciel il n’y a pour ainsi dire aucune barrière car, s’il venait à mourir sitôt après son baptême, son âme s’en irait tout droit vers la vision de Dieu, quelle qu’ait été sa vie antérieure.
Le sacrement du baptême lui donne le plein bénéfice de la victoire du Christ ; il n’a besoin d’aucune autre purification. Qui n’accepterait pas cette doctrine, dit saint Thomas d’Aquin, insulterait la puissance de la mort du Christ. »

On voit ici se profiler ce qui constitue le plus merveilleux secret de la fin des temps :
la possibilité qui sera donnée à tous de pouvoir rejoindre l’assemblée des croyants et la multitude des sauvés par un pur acte de foi et d’espérance en demandant le baptême.
Cette espérance rejoint la doctrine du salut enseignée par les chrétiens, et surtout bloque le plan satanique dans son essence même : pas de guerre, pas de morts (ou du moins pas assez, et surtout pas les bons) et un ultime temps de conversion où le diable semblera être bloqué.
C’est tout le sens de la description des pouvoirs conférés aux deux témoins du chapitre 11 de l’Apocalypse.

 

A la lumière de cette révélation, le sens réel de l’Ecritures se dévoile.
Ainsi, nous pouvons dorénavant comprendre le secret des paroles de Notre Seigneur en Matthieu 24 (37-39). Dans le fameux évangile où le Christ décrit la fin du monde, il établit un lien avec l’époque de Noé, en expliquant que son second avènement se ferait à l’improviste, notion que l’on retrouve aussi régulièrement dans l’Apocalypse (je viendrai comme un voleur).

Voici le texte exact :
« Tels furent les jours de Noé, tel sera l’avènement du Fils de l’homme.
Car de même que dans les jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on épousait et on était épousé, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche et qu’ils ne surent rien, jusqu’à la venue du déluge qui les emporta tous, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. »
Cela veut dire que les hommes vivront de façon insouciante et resteront insensibles aux injonctions du Ciel jusqu’au jour où le déluge commencera.
arche de noe2Combien de temps dure le déluge ?
40 jours nous dit la Genèse. 40 jours de pluies qui recouvrent progressivement tout jusqu’à avoir éliminé toute vie sur terre, sauf les occupants de l’arche.

Faisons une analogie avec notre temps.
Jusqu’au 11 juillet 2015, Babylone avance sans se soucier de la colère divine à sa porte.
L’avertissement du 11 juillet suivi de la prédication d’Elie à partir du 12 juillet entraînera une prise de conscience collective.
Les hommes vivront ensuite 40 jours de tribulations où la vie se dégradera de plus en plus, mais faisant des morts sélectifs.
Au verset suivant, le Christ précise « alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris, l’autre laissé ». On en revient à cette notion de troisième partie des hommes : ceux qui mourront en premier seront les damnés, les irrécupérables, alors que les pécheurs qui peuvent se repentir seront probablement épargnés. Il n’est pas exclut que le Seigneur rappelle à lui simultanément un certain nombre de justes, soit pour rejoindre le corps glorieux des martyrs, soit pour leur éviter les difficultés de la tribulation.
C’est durant cette période que les 7 tonnerres (qui sont 7 châtiments à venir) se révèleront. Donc plus on avancera, plus la terre se dégarnira mais en laissant leur chance à tous ceux qui le méritent.
Au bout des 40 jours, ce sera l’effondrement complet et définitif de Babylone.

 

Les 40 derniers jours

La sixième trompette va durer 6 semaines, soit 42 jours.
Les 42 jours débutent le soir du 10 juillet et s’achèveront donc le 21 août.

La prédication d’Elie commencera dès le 12 juillet, et concernera la dernière période de 40 jours, celle dont je viens de parler succinctement.

Ces 40 jours seront à la fois :
– Les 40 jours du déluge
– Les 40 jours de Jonas
– Les 40 jours d’Elie allant du Mont Carmel à l’Horeb
– Les 40 jours de jeûne du Christ au désert
– Les 40 jours entre la Résurrection et l’Ascension

Les 40 jours du déluge
On vient de l’aborder juste avant ce chapitre, inutile de répéter. Au fil des 40 jours de la montée des eaux (symbolique), la possibilité donnée aux hommes de s’amender sera de plus en plus réduite, jusqu’à ce que le nombre des élus soit définitivement marqué dans le livre de vie.
Les 7 tonnerres, qui sont 7 cataclysmes à 7 endroits différents, auront lieu durant cette période.

Les 40 jours de Jonas
Le livre de Jonas est, avec Noé, l’autre épisode de l’Ancien Testament cité par le Christ à propos des signes de la fin des temps. Le livre de Jonas symbolise deux choses :
La résurrection du Christ après les 3 jours passés dans le ventre du poisson ; pour notre temps, il s’agit de la promesse de la résurrection de l’Eglise, épouse mystique du Christ, après les 3 jours de ténèbres ;
Les 40 jours donnés au peuple de Ninive (entendre : Babylone) pour faire pénitence.
Sauf que, on l’a vu à la 6ème trompette, cette fois-ci les hommes ne se repentiront pas ; C’est pourquoi le livre de Nahum prophétise la condamnation et la destruction de la grande ville 150 ans après Jonas. Justement, nous sommes bien à la fin des 150 ans prophétisés à la Salette (début des tribulations en 1864, fin en 2014. En 2014 débute l’ultime période des 45 jours de Daniel).
Même si la ville n’est pas épargnée, la possibilité sera donnée aux hommes de bonne volonté de se repentir et de faire pénitence, et pour les non chrétiens de demander le baptême.
Il est dit dans le texte qu’il fallait trois jours pour faire le tour de la ville, et pourtant Jonas ne le fait qu’en un seul. A rapprocher de nos techniques de communication modernes : la parole d’Elie peut être connue du monde entier, via les médias et internet, en quelques heures. Il lui restera encore 40 jours pour prêcher.

Les 40 jours d’Elie du Carmel à l’Horeb
Entrons un tout petit peu dans l’histoire d’Elie. Celui-ci convoque tout Israël (donc tout le peuple) sur le Mont Carmel afin de confondre les prêtres de Baal. On retrouve lors de cet épisode une ressemblance avec la 6ème trompette (les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher) eliepuisqu’il défie les prêtres de Baal de faire allumer le feu du sacrifice par leur dieu. Evidemment Baal se révèle inefficace alors que le Dieu d’Elie accède à sa demande immédiatement, de façon spectaculaire. Elie fait alors égorger l’ensemble des prêtres idolâtres. La reine Jézabel, apprenant cela, poursuit Elie de son courroux, le forçant à s’enfuir dans le désert, où il met 40 jours pour aller du Mont Carmel au mont Horeb. Qu’est ce que cela veut dire ?
Qu’Elie demande à Dieu une intervention sans ambiguïté pour manifester sa souveraineté. Ce seront les événements du 11 juillet, où un certain nombre d’idolâtres trouveront la mort. C’est le Mont Carmel.
Ensuite, bien que menacé par Babylone, il est protégé durant 40 jours, jusqu’à la manifestation divine, à savoir le retour du Christ.
En effet, selon Don Monléon, l’Horeb et le Sinaï sont la même montagne, c’est-à-dire la montagne de Dieu. C’est sur le Sinaï que Moïse a reçu les 10 commandements, et c’est sur cette même montagne qu’Elie va voir Dieu.

Dans un passage célèbre (1 Rois 19, 9-13) il est dit que le Seigneur se manifeste à Elie à son arrivée sur l’Horeb.
Il y a d’abord un ouragan, puis un tremblement de terre, puis le feu, et enfin le murmure d’une brise légère.
Voilà le scénario des trois jours de ténèbres : après les 40 jours, Dieu nettoie et purifie la terre par le feu avant de se manifester aux élus. Car le Seigneur ne se manifeste pas aux autres : tout le monde verra son signe mais seuls les élus jouiront de sa vision.
Voilà aussi l’explication de la présence de Moïse et d’Elie entourant le Christ à la Transfiguration. Fête qui est d’ailleurs le 6 août, à noter bien précieusement.
Moïse
, dont le nom signifie sauvé des eaux, symbolise la multitude des sauvés durant ces ultimes 40 jours, pendant que les eaux symboliques du déluge avanceront inexorablement, et Elie, « que Dieu a choisi pour conduire le peuple à se convertir » (Benoît XVI) le précurseur qui annonce le Christ.
« C’est principalement au Mont Carmel que sa puissance d’intercession se manifesta lorsque, devant Israël, il pria le Seigneur de se manifester et de convertir le cœur des hommes. » (Benoît XVI). Nous y sommes.

Les 40 jours de jeûne du Christ au désert
Notre Seigneur débute sa vie publique par un jeûne de 40 jours au désert. Il préfigure celui que les babyloniens, à l’image des ninivites, vont devoir s’imposer durant les 40 jours de pénitence. Car la prise de conscience de ses péchés ne suffit pas : il faut un profond et réel repentir, ainsi que la volonté de réparer les fautes commises. Les hommes qui voudront s’amender devront d’abord laver leur âme par le sacrement de confession pour les chrétiens et le sacrement de baptême pour les autres. Ils auront ensuite à suivre l’exemple du Christ en expiant leurs péchés par de volontaires et nécessaires pénitences. Le jeûne de nourriture bien sûr, mais aussi de tout ce qui peut constituer un plaisir : la télévision, les jeux, le sport, les sorties, etc… Sortez de Babylone mon peuple, de peur d’avoir part à ses péchés (Apoc. 18) sera le cri d’alarme d’Elie : il faudra le faire concrètement, en suivant les traces du Christ dans l’humilité, les privations, l’abnégation, la méditation et la prière. Le missel remplacera tous vos écrans.

Les 40 jours après la Résurrection
Les Actes des apôtres nous apprennent que durant les 40 jours entre la Résurrection et l’Ascension, le Christ leur parlait du Royaume de Dieu, sans plus de précisions.
Il y a deux notions importantes à retenir :
– Après la Résurrection, le Christ n’apparaît qu’à ses apôtres et disciples, c’est-à-dire que seuls des justes le voient, et non plus la multitude du peuple.
Un des volets de la prédication d’Elie sera d’annoncer le Royaume de Dieu ; mais ce discours ne sera compris et entendu que par les justes et la foule des rachetés ; les autres seront imperméables à de tels propos.
L’Ascension symbolise à la fois le départ et le retour du Christ. Qu’il y ait 40 jours d’écart entre l’annonce du royaume et le retour effectif du Christ est là aussi significatif. Il renforce l’idée que le délai ultime est bien de 40 jours avant de voir la terre promise.

 

Conclusion

Pourquoi la fin du monde en août ?
Parce que c’est le mois de la Sainte Vierge. Et la tradition catholique a toujours vu en Marie la Femme qui vaincra le dragon et la nouvelle Eve qui écrasera le serpent.
Août parce que c’est le 8ème mois
, chiffre de son divin Fils, qui fait miroir avec octobre, autre huitième mois (octobre veut dire « 8 »).
C’est pourquoi la dernière apparition à Fatima a eu lieu le 13 octobre : pour désigner en réalité le mois d’août ; ceci explique pourquoi le 13 août la Sainte Vierge n’a pas rencontré les enfants, mais le 19 et à un endroit différent. Cela voulait dire qu’il y aurait un jour un autre 13 août où cette fois-ci elle serait présente, et que ce mois d’août-là verrait s’accomplir les prophéties de la Salette (19 septembre), d’où le choix du 19 au lieu du 13.

Parce que le 15 août, qui était le jour de la fête nationale française sous l’Ancien Régime, est aussi une des plus grandes fêtes mariales car l’Assomption veut dire à la fois retour et résurrection.
En effet, nous savons par Marie d’Agréda que la Sainte Vierge est décédée le 13 août 55. Son divin Fils viendra lui-même la ressusciter le troisième jour, donc le 15, et l’emmènera avec lui aux cieux : c’est l’Assomption.
Or l’Assomption de la Sainte Vierge est l’équivalent de l’Ascension du Christ et c’est à l’Ascension que deux anges annoncent son retour dans la gloire.
A la fin des temps, la résurrection attendue est celle de l’autre femme, l’épouse mystique du Christ, c’est-à-dire l’Eglise.
Il faut donc que Marie précède son Fils afin d’écraser le dragon pour que lui-même vienne ressusciter son Eglise et juger tous les hommes.
C’est pourquoi la fin du monde n’a pas lieu au 15 août mais un peu après, au moment de la chute de Babylone, donc à partir du 21 août.
Ce qui est logique puisque le 22 août est la fête du Cœur Immaculé de Marie, nom sous lequel elle se présente à Fatima.
La victoire de Marie fut inscrite au 22 août par le pape qui proclama le dogme de l’Assomption, le dernier grand pape avant l’entrée des fumées de satan dans l’Eglise : Pie XII. Pape qui sera témoin de façon personnelle d’un deuxième miracle du soleil le jour de la proclamation du dogme de l’Assomption, le 1er novembre 1950, fête de tous les saints.

Maintenant, on comprend le choix du 21 août 2013 pour déclencher la troisième guerre mondiale par l’attaque au gaz sarin en Syrie.
La Sainte Vierge, utilisant la Russie de Poutine, les en a empêchés. Il n’y aura donc pas de troisième guerre mondiale, tant pis pour satan.
Le peuple hébreu, préfigurant le peuple de Dieu, sort d’Egypte la nuit du 14 au 15 Nizan.
Justement, le monde catholique, le 11 juillet, se situe entre le 14ème et le 15ème dimanche du temps ordinaire (pour les tradis, on est entre le 6ème et le 7ème dimanche après la Pentecôte, soit entre la 6ème et la 7ème trompette).

La libération définitive des hébreux se situe 7 jours après, le 21 Nizan ; ce jour-là, ils passent la mer Rouge à pied sec, qui se referme ensuite, anéantissant la totalité de l’armée ennemie, y compris le Pharaon.
La chute de Babylone. Le 21 Nizan préfigure le 21 août.

 

Vous pouvez télécharger le fichier pdf de l’article ici :La date de la 6ème trompette et la mission d’élie

Illustration en début d’article : la croix de saint Antoine, ou croix en Tau (elle prend la forme de la lettre grecque Tau), est devenue le symbole franciscain par excellence.
« Par ce signe tu vaincras » dit le Seigneur à l’empereur Constantin à la bataille du Pont Milvius le 28 octobre 311.
La lettre grecque Tau a une valeur numérique de 300. Comptez 300 jours à partir du 28 octobre (qui est aussi la date de la victoire de satan sur l’Eglise, par l’élection de Jean XXIII) et vous obtiendrez la date de la chute définitive du dragon.

 

Publicités

574 Commentaires

      • dalencourt

        Même s’il se trompe sur les dates, Gaston a l’avantage de développer le même discours : la fin du monde est proche, le jugement dernier est imminent.
        Je l’ai déjà dit, mais le Seigneur dans sa grande miséricorde fait en sorte que de nombreuses voix s’unissent pour délivrer le même message au peuple : le retour du Christ est imminent, et celui-ci est synonyme de fin du monde et de jugement dernier. C’est évidemment difficile à admettre pour un catho que des gens en dehors de leur sphère soit eux aussi des messagers (quelquefois involontaires) du Christ.

      • Souri7

        Je peux témoigner que les écrits et recherches de Gaston apportent un éclairage non négligeable et parfois important sur les Ecritures. Toutefois, ce que je crois et que l’on peut affirmer sans crainte, c’est qu’on ne doit suivre personne aveuglément sur toute la ligne, personne, à part Dieu. Parce que tout homme peut être mordu par le Serpent, et donner du poison à son insu en même temps que du bon. Parce que Dieu ne révèle à personne la totalité de Sa science. Nous apportons chacun quelque chose et nous avons chacun besoin les uns des autres.
        Il plaît à Dieu, oui, de donner à chacun selon son coeur. C’est en cela que Dieu reconnaît les Siens.

        • Ragnar Lodbrock

          Souri7,
          « Je peux témoigner que les écrits et recherches de Gaston apportent un éclairage non négligeable et parfois important sur les Ecriture »

          Le problème est très simple et se résume à une seule question:
          Est-on où n’est-on pas catholique?
          Si oui, on se contente des Évangiles tels qu’ils sont, et aucune autre Vérité n’est a chercher ailleurs!
          Gaston pense que Dieu lui a donné comme mission de convertir le monde de toutes les religions qui sont fausses.
          Pour cela, il a totalement ré-écrit les Évangiles sous l’inspiration direct de Dieu! Rien que ça!
          Pardonnez-moi, mais si vous dites que certaines choses sont importantes chez Gaston, vous n’êtes pas catholique!
          C’est votre droit de pensez qu’on peut trouver des choses à prendre chez Gaston, mais c’est mon devoir de vous rappeler que l’entièreté de la Foi ne se trouve que dans l’Église Une, Sainte, Catholique et Romaine.
          Pourquoi allez cherchez ailleurs, avec tous les risques d’erreurs, d’hérésies et finalement de risque de perversion de la Foi, ce qu’on a tout simplement dans la seule Religion Catholique?
          La doctrine de Gaston, qui lui est propre, est un mélange de Témoin de Jéhovah ( il se réfère en permanence à Charles Taze Russell) et de protestantisme lambda!
          Ce que je peux reprocher à Gaston, et il peut me répondre à ce sujet, c’est simplement d’avoir largement profité de ce site pendant très longtemps pour pêcher des poissons afin de les attirer à sa propre doctrine.
          Car si ce qu’ il a dit sur ce site était toujours très orthodoxe, dans les échanges privés et dans sa production écrite, ce n’est pas la même chose.
          Il a donc avancé caché.
          Inacceptable pour un catho imparfait mais déterminé!

          Et si, on peut suivre aveuglément des hommes( et même des femmes 🙂 ) simplement tous les Saints et Saintes et particulièrement tous les Docteurs de l’Eglises!
          A-t-on vraiment besoin de la doctrine spécifique de Gaston, quelle que soit sa science?

          Louis,
          Autant mon précédent message était pour vous seul, autant celui ci est pour l’ensemble des liseurs.
          Je ne peux pas laisser dire une phrase qui fait la promotion de la doctrine gastonnienne!

        • Richard

          Charles RUSSEL était un pédophile notoire, sataniste et sioniste. Voir le livre de Laurent Glauzy, Les Témoins de Jéhovah, Missionnaires de Satan. D’ailleurs, sa propre femme a révélé ses faiblesses. Je crois que LIESI numéro 108 en a parlé.

        • PhildeFer

          Ragnar,
          Pensez vous donc avoir plus droit au paradis que Jean-Sébastien Bach? L’en excluriez vous même si j’en crois vos propos…

        • Souri7

          Vos précisions sont utiles, Ragnar, merci, et j’ai oublié de dire que je ne suis pas non plus sa « doctrine » et il le sait. Ensuite, les éclairages c’est selon l’itinéraire de chacun, c’est certain. Je pourrais avoir le regret d’avoir écrit ce post sur ce blog.
          Quant à suivre les Saints et les Saintes, ce ne sont pas les personnes que vous suivez mais ce que le Ciel leur a révélé. Seul ce que le Ciel révèle est digne de foi et de confiance aveugle. Non? 🙂

        • Ragnar Lodbrok

          Souri7,
          Merci de votre réponse.
          Ce que vous dites sur les Saints est vrai.
          Mais ils sont des exemples à suivre.
          Des exemples parfaitement humains donc on peut se dire que si eux l’ont fait, on peut en toute logique le faire aussi.
          Les Docteurs de l’Église sont des phares particulièrement nécessaires dans ce monde enténébré.

        • hakim

          La Bible dit clairement que l’on reconnaît les faux prophètes par le fait que leurs prédictions ne s’accomplissent pas !
          Ce Gaston n’arrête pas de se planter et il persévère.
          Une chose est sûre, ce n’est pas lui qu’il faut écouter.

  1. Anne-Marie- Renée

    Bien chers Tous ( merci pour ce blog Louis ). L’un d’entre vous serait il en mesure de me traduire une seule phrase dite en français ( par ma mère), mais en pur breton dite par mon grand-père ?Un pur de pur ( honnête et courageux), qui a navigué sur la « Jeanne d’Arc » le navire école si célèbre ….L’équipage a été reçu à la cour de Russie , cela remonte donc à avant la « révolution ». J’aurais aussi besoin de la phonétique ( je ne connais pas la langue bretonne). Je crois que « les brigandes » m’ont un peu (sourire) inspirée. Merci pour votre aide. et que nous soyons tous UN dans ces temps de n’importe quoi où le dernier de la classe se prend pour le premier voir pour le Maître! Fraternellement Anne-Marie

  2. joel

    Mr Dalencourt c’est encore un « fail » pour les dates et je vois que de nombreuses personnes qui ont laissé un commentaire essayent de correler des faits de l’actualité à vos prédictions, cela produit des commentaires ridicules.

    • Souri7

      A moins que Mr Dalencourt trouve les bonnes dates mais qu’il n’en connaît pas les évènements réels (ni personne d’autres) car ils ne seraient pas publics. Car ce qui se passe dans l’actualité concerne surtout Satan et ses singeries.

      Le passage de la libération du possédé au pays des Géraséniens (Marc 5,1), nous apprend que Dieu sauve les âmes au détriment du matériel (pourceaux qui se tuent dans la mer) tandis que Satan perd les âmes au profit du matériel. Les habitants de cette région ont chassé Jésus à cause de la perte des porcs (leur richesse matérielle) et ne se sont pas réjouis de la guérison du possédé , et n’ont donc pas voulu de Dieu.
      A méditer par rapport aussi à l’encyclique de Françoise pape.

  3. Michelange

    Cher Louis,
    Je ne suis pas sûr que le temps des 7 Eglises, des 7 sceaux, des 7 coupes et des 7 trompettes soient les mêmes, sinon pourquoi les distinguer et les traiter dans des chapitres différents comme Saint-Jean le fait.

    Pour en revenir au compte des 7 trompettes, j’en étais resté à mon hypothèse selon laquelle le compte de la 5ème trompette commençait à la fin de 2014, la dernière année de la période prophétique annoncée entre autres par le prophète Daniel. Et donc, la régression logique des périodes donnait 5 mois, 6 semaines et 7 jours, ce qui nous menait à l’échéance du 13/14 juillet. Sauf qu’il ne s’est, encore, rien passé. Comme d’habitude, diront les railleurs, auxquels on ne peut honnêtement pas donner tort.

    Cela veut dire que cette théorie était fausse et qu’il faut encore remettre l’ouvrage sur le métier.
    Car il y a une variante possible :

    Les 5 mois de la 5ème trompette correspondent peut-être à 150 jours bibliques, soit 150 ans et font peut-être référence aux 150 dernières années de la période prophétique annoncée par Daniel, les 150 années du déchaînement des démons, ceux qui ont été annoncés par la Sainte Vierge, en leur début, lors de l’apparition de la Salette, en 1864 et qui vont donc de 1864 à 2014, correspondant approximativement à l’ère industrielle (la première loi sur les sociétés anonymes en France datant, elle, de 1863), avec encore une accélération pour les 100 dernières années, inaugurées par la première guerre mondiale en 1914.
    Vous en avez parlé abondamment dans vos articles et encore dans le dernier, sans faire clairement la connexion avec l’Apocalypse et les 5 mois de la 5ème trompette.

    Cela signifierait que la régression des périodes des trompettes devient : 5 mois bibliques, donc 150 ans pour la 5ème trompette, 6 mois réels pour le 6ème trompette et 7 semaines pour la 7ème trompette. La 6ème trompette se serait alors achevée le 30 juin et la 7ème trompette aurait commencé le 1er juillet pour 7 semaines, soit 49 jours. Au milieu de la dernière semaine, soit après 45 jours (42+3), les 45 jours de Daniel, nous pourrions avoir les trois jours de ténèbres, à partir du 14 août (pourquoi pas à 14h.( ?)), puis un nouveau Déluge, à la fin des ténèbres et des 49 jours, soit le 18 août. Et le retour du Christ dans la foulée, peut-être le 19 août, le jour de l’apparition de la Vierge à Fatima en 1917.

    Rien ne dit que cette nouvelle théorie sur les trompettes est la bonne, cette fois, mais elle permet d’imbriquer le message des apparitions mariales avérées dans le calendrier de l’Apocalypse, ce qui est un bon point. Et elle est plus ou moins compatible avec les dates avancées par vous-mêmes sur la fin de la période des 40 jours.

    Contrairement à vous, Louis, je ne pense pas que nous ayons encore droit à un ultime avertissement, comme des signes avant-coureurs, des catastrophes régionales telles que celles que vous envisagiez pour juillet. Si le Seigneur vient comme un voleur dans la nuit et qu’il se comporte comme un parfait cambrioleur, puisqu’il est parfait en tout, il faut s’attendre à ce que nous n’ayons jusqu’au dernier moment aucun signe tangible à constater ou presque…

    Donc l’hypothèse de la fin du monde en août 2015 tient toujours, même si le début des 40 jours n’a pas été signalé par une catastrophe retentissante, pas plus que les 40 jours de Ninive. L’avertissement y a été verbal, une mise en garde de la part de Jonas, pas une pluie de feu ou un tremblement de terre. Pourquoi en serait-il différemment cette fois ? Et comme Jonas, vous ne serez pas écouté non plus…

    Nous devons bien supposer qu’un phénomène cosmique quelconque devrait être impliqué, puisque le cataclysme est censé être massif, mondial et impliquer le soleil d’une manière ou d’une autre, si l’on retient le miracle du soleil à Fatima en octobre 1917 comme un indice probant.

    Pour faire écho au commentaire d’Olivier du 19 juillet, il est vrai que si l’on estime que l’année commence en mars, conformément à l’ancien calendrier julien, que septembre est le 7ème mois et octobre le 8ème mois, toutes les considérations numérologiques qui ont été formulées pour le 7ème et le 8ème mois grégoriens seraient à reconsidérer et à appliquer aux 7ème et 8ème mois juliens, au cas où rien ne se produirait au mois d’août. Mais il sera toujours assez tôt pour y revenir, à fin août…

    Amicalement
    Michelange.

    • dalencourt

      Merci Michelange, vos explications sont de précieux éclaircissements, la voix de la sagesse. C’est en tout cas plus constructif que les critiques des matérialistes qui ne peuvent voir la portée spirituelle de mes avertissements.

      • aldesy

        Bonsoir Louis,
        Ne vous inquiétez pas pour les matérialistes, ils réaliseront l’ampleur et et les conséquences de leur ignorance et de leur non croyance….quand leur petit monde s’effondrera et qu’ils comprendrons trop tard à quel point vous aviez raison.tant pis pour eux…..fraternellement.

    • Souri7

      Michelange,
      quels ont été les conséquences de la « danse du soleil » à Fatima? Pas une catastrophe: des conversions, les vêtements séchés, la boue disparue. C’est Satan et sa clique qui veulent nous faire penser à un cataclysme planétaire, à quelque chose de négatif qui génère la peur (programme Haarp à l’appui). Je pense sincèrement que c’est une erreur de lui emboîter le pas sur cette notion de fin du monde. Le cataclysme, il est spirituel et mondial. Pas matériel.
      Dieu ne détruira pas Sa création, Il la transfigurera par Sa lumière divine et (re-)créatrice. La résurrection de la chair (Credo). Le Christ en gloire. Mais tout le mal sera détruit oui, Dieu seul en connaît les moyens, et dans les âmes, quand Satan sera soumis aux enfers pour toujours, il n’y aura plus de traces du mal. Seules les âmes volontairement données à Satan disparaîtront avec lui aux enfers.
      N’oublions pas que Dieu envoie en tout temps des serviteurs, comme Jonas, pour écarter la Justice au profit de la Miséricorde, selon l’attitude des créatures, mais aussi donne en exemple ponctuellement des villes détruites pour indiquer le sort des âmes de ceux qui persévèrent dans le mal. Le matériel n’est là que pour signifier la destinée des âmes. Dieu ne veut nous faire comprendre que la réalité de la vie éternelle, et l’importance de nos choix.

      • dalencourt

        Tout à fait Souri7, Dieu apporte la paix et non la guerre.
        Le Christ est né durant la Pax Romana, il est difficile de croire qu’il reviendra durant une guerre, mais plutôt durant la Pax Maria, celle promise à Fatima.
        Le chaos, la guerre, ce sont des armes de Satan mais la fin du monde ne lui appartient pas ; Dieu purifiera la terre par le feu, c’est vrai, mais par SON feu, pas celui de satan.

        • heloise

          C’est très juste ce que vous dites, Souri7 : « Dieu envoie en tout temps des serviteurs, comme Jonas, pour écarter la Justice au profit de la Miséricorde, selon l’attitude des créatures. »
          Dieu ne souhaite pas que les gens périssent, mais qu’ils retrouvent le chemin vers Lui. Qu’ils ne restent pas dans les ténèbres spirituelles, mais avancent vers la lumière divine. Le libre arbitre a été donné aux gens pour qu’ils puissent prendre cette décision à tout instant. Il n’est jamais trop tard de se tourner vers Dieu.
          Tout effort de ses serviteurs doit être centré sur ça. Porter la parole de Dieu et sa promesse de la Vie Éternelle: « Mes brebis entendent ma voix. Je les connais et elles me suivent. Et je leur donne une vie éternelle, et elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main. Mon Père qui me les a données, est plus grand que tous, et nul ne peut les ravir de la main de mon Père. Mon père et moi nous sommes un. » – Jean 10:27-30
          « Je suis venu dans le monde comme une lumière, afin que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Si quelqu’un entend ma parole, et ne la garde pas, moi, je ne le juge point; car je suis venu, non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me méprise et ne reçoit pas ma parole, il a son juge: c’est la parole même que j’ai annoncée. Elle le jugera au dernier jour. Car je n’ai point parlé de moi-même; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et ce que je dois enseigner. Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Les choses donc que je dis, je les dis comme mon Père me les a enseignées. » – Jean 12:46-50

    • heloise

      Je voudrais apporter une précision sur le calendrier julien. Vous parlez probablement du calendrier romain, Michelange. Septembre est le 9ème mois dans les calendriers grégorien et julien. Mais, il y a un décalage de 13 jours entre les deux calendriers: le premier jour de chaque mois du calendrier julien correspond au quatorzième jour du premier mois dans le calendrier grégorien. Ainsi le 14 mars grégorien est équivalent au 1er mars julien. Tandis que dans le calendrier romain républicain (en usage à Rome avant la réforme julienne et la création du calendrier julien en 45 av. J.-C.), l’année débutait le 15 mars, le mois de mars étant considéré comme le début du printemps.
      Le calendrier julien est un calendrier solaire, introduit par Jules César en 46 av. J.-C. pour remplacer le calendrier romain républicain. Il reste employé en Europe jusqu’à son remplacement par le calendrier grégorien à la fin du XVIe siècle. Il est encore utilisé dans la République monastique du Mont Athos, ainsi que dans cinq Églises orthodoxes : les Églises orthodoxes de Jérusalem, de Russie, de Géorgie, de Macédoine, de Serbie ; et marginalement par des Berbères en Afrique du Nord.
      Le calendrier julien est parfois signalé par l’appellation ancien style (a.s.) ou vieux style.

      • dalencourt

        Le calendrier divin en vigueur est celui mis en place par SON Eglise, c’est donc le calendrier grégorien, qui s’est imposé au monde entier.
        L’Eglise catholique, je le rappelle, est la seule religion révélée par Dieu lui-même, elle est SON oeuvre.
        Je suis en train de lire un ouvrage sur le pontificat de saint Pie X, cela remet les idées en place.

        • heloise

          Louis, ma précision porte uniquement sur le fait que le calendrier julien commence au mois de janvier, comme le calendrier grégorien (avec un décalage de 13 jours). Pas au mois de mars, comme il a été précisé dans le commentaire précédent.

      • Michelange

        Merci à vous, Heloïse pour vos savantes contributions. et salutations à tous nos frères et sœurs de confession orthodoxe.

        Vous avez raison sur la première partie, il s’agit du calendrier républicain romain et non du calendrier consulaire romain, dit julien. En l’introduisant, Jules César a déplacé le début de l’année légale de mars à janvier, le 1er janvier étant la date d’élection des nouveaux consuls depuis 153 av. J.C., au lieu des Ides de mars auparavant.
        Dans une logique de simplification, César a choisi de faire désormais coïncider le début de l’année légale avec le début de la nouvelle année politique romaine. Il aurait également pu faire le changement dans l’autre sens, en retardant l’élection des consuls de deux mois, ce qui aurait peut-être été plus avisé à long terme. Mais changer une date traditionnelle d’élection aurait soulevé des résistances politiques, alors que le déplacement du début de l’année légale ne risquait pas d’engendrer d’oppositions. Cependant, il a décidé de conserver tel quels les noms des mois en usage dans le calendrier républicain, d’où ce décalage de deux mois qui persiste jusqu’à nos jours.
        Puis ce changement a été entériné par l’Eglise et conservé lors de la réforme calendaire grégorienne au XVIème siècle. Il est donc logique de prendre en compte le calendrier grégorien comme le calendrier de référence et comme base de nos calculs eschatologiques, jusqu’à preuve du contraire…

        C’est ce que Louis réaffirme dans sa réponse ci-dessus et je lui donne raison. C’est d’ailleurs ce que je pratique moi-même actuellement.

        Cependant, la logique qui préexistait avant ce changement était de faire coïncider le début de l’année avec la fin de l’hiver et la renaissance de la végétation au printemps, ce qui correspond généralement à début mars sous nos latitudes. Il serait donc éventuellement défendable de considérer que Dieu se reconnaisse d’avantage dans cette logique-là pour déterminer le début de l’année plutôt que dans celle qui a déterminé le choix du 1er janvier pour l’élection annuelle des consuls romains… Et d’ailleurs, on ne sait pas trop en vertu de quelle logique cette date a été choisie en 154 av. J.C. http://remacle.org/bloodwolf/institutions/consul.htm

        La tradition d’un début de l’année au 1er janvier est d’ailleurs tombée rapidement en désuétude quelques siècles plus tard, avant de s’imposer de nouveau peu à peu de manière universelle, en même temps que le calendrier grégorien, à partir du 17ème siècle.

        Mais vous avez tort pour la deuxième partie de votre intervention. Contrairement à ce que vous affirmez, il s’agit bien de la date du 1er mars pour le début de l’année dans le calendrier républicain. Le décalage actuel de 13 jours provient du fait que l’année julienne (365, 25 jours) était un peu trop longue par rapport à l’année réelle (365,2422… jours). Elle avait ainsi pris 10 jours d’avance, qui ont été retranchés au moment de la réforme grégorienne en 1582. Le nouveau calendrier grégorien a apporté de plus une nouvelle meilleure approximation de la longueur de l’année, à 365,2425 jours. Mais pour ceux qui ont conservé l’usage religieux du calendrier julien, comme certains de nos amis orthodoxes, notamment, cette avance s’est encore creusée de 3 jours supplémentaires depuis le 16ème siècle.

        Michelange

      • heloise

        Pour résumer ce qui a été dit et éviter toute sorte de confusion. L’année commence au mois de mars dans le calendrier républicain romain et au mois de janvier dans le calendrier julien. Le mois de septembre est donc le 7ème mois dans le calendrier romain et le 9ème mois dans le calendrier julien (tout comme dans le calendrier grégorien).
        J’ai apporté cette précision sans aucune prétention et surement pas pour remettre en question votre travail, Michelange, ni celui de Louis. Mais, comme je suis orthodoxe, ça crée de suite une controverse. C’est curieux 🙂

    • Domine ne moreris

      Je préfère ne pas essayer de faire de savants calculs, je n’ai ni la connaissance ni l’attrait pour ça.
      Je me base juste sur quelques indices, ou présumés tels, donnés par la Providence.
      Ainsi je considère qu’il y a un signe certain dans la vie du Saint Padre Pio : sa stigmatisation a duré très exactement 50 ans, et il avait eu la révélation de cette durée, nous le savons par les confidences qu’il avait faites à une ami d’enfance à qui il faisait tous les 10 ans le compte à rebours, et ce dernier croyant qu’il lui prophétisait sa propre mort s’en angoissait et n’a compris qu’après le décès du Padre. Et ces 50 ans ont été aussi un écrin splendide pour la Sainte Messe, dite de St Pie V,
      Vos hypothèses incluent la 1ère guerre mondiale comme étant déclenchée par Satan, et faisant partie de « son règne de 100 ans » : c’est certainement exact dans le sens où toutes les guerres ou presque sont certainement suscitées par l’esprit du mal, mais je considère que le Bon Dieu permet ces guerres pour châtier les hommes, les punir par exemple des hérésies ou de la perte de la foi et des pratiques religieuses comme nous l’apprend l’histoire de l’Eglise, aussi je la décompte quant à moi comme un châtiment divin et non comme le début du règne de Satan. Ainsi les apparitions de Fatima seraient venues nous prévenir de l’imminence de ce règne, et non pas nous le présenter comme déjà effectif.
      En me basant donc sur la vie du Padre Pio, je place au 20 septembre 1918 le début du règne de Satan, Dieu nous donnant en même temps l’antidote via cet extraordinaire Saint qu’est le Padre Pio, avec ses stigmates (signe mystique du crucifiement de l’Eglise, corps mystique du Christ) et cette Messe si intensément vécu par lui, ce qui bouleversait tous ceux qui y assistaient. Le décalage d’un an environ entre la fin de la stigmatisation du Padre Pio, le 20/9/68, 3 jours avant sa mort, et l’avènement funeste du N.O.M. s’expliquant par ce que Louis nous a appris de la limitation à 49 années de la main mise totale de Satan sur l’Église, ce dernier ne pouvant arriver au symbole de perfection des 50 ans.
      Satan a donc inauguré son règne en laissant s’arrêter cette guerre, lui préférant un travail de sape sans doute plus efficace encore pour la perte des âmes, qui commence avec les « années folles », l’extension du communisme et surtout le mitage de la Sainte Eglise par l’hydre de l’hérésie moderniste revenant en force, avant d’aboutir à la situation présente, quasi désespérée à vue humaine.
      J’en déduis que la fin du règne satanique serait pour septembre 2018, ce qui nous promettrait très prochainement le début des 3 dernières années avec leur cortège de malheurs et de châtiments, avant la « résurrection ».
      Je peux évidemment me tromper, d’ailleurs s’il ne s’agissait que de moi je serai certain de me tromper.
      Sinon quelle est votre interprétation de ces 50 ans « jour pour jour » de stigmatisation du Padre Pio, et sa signification eschatologique ?

      • dalencourt

        Domine ne moreris, le 50 est aussi le chiffre du Saint Esprit, d’où la limitation du diable à 49 car il ne peut dépasser le Saint-Esprit (selon don Monléon). On peut donc avoir une autre interprétation des 50 ans de stigmatisation du Padre Pio, qui sont effectivement très eschatologiques. Cela pourrait être les 50 ans du concile Vatican II, concile funeste qui va « crucifier » l’Eglise, à l’instar des stigmates qui sont la représentation physique de la Passion du Christ.
        Donc une passion de l’Eglise de 50 ans, ou presque.
        Je rappelle aussi que le concile s’est achevé le 8 décembre, jour de l’Immaculée Conception ; il y a une double attaque mystique derrière cela : contre le Christ d’abord et contre sa sainte Mère aussi.
        L’ère de la bête prendrait fin un peu avant le 8 décembre 2015, soit avant les 50 ans révolus du concile et avant que ne se déclenche une victoire trop visible pour l’adversaire par le biais de son jubilé.

    • Griffon

      À MichelAnge
      Bien vu aussi 😉
      Pour la superposition des sceaux, trompettes, coupes qui vous laisse perplexe, il est vrai que le cerveau humain occidental est « formaté » pour avoir une vision linéaire des choses.
      Je me permets de vous suggérer de vous pencher sur les apparitions de La Salette. J’en ai commencé à les comprendre que lorsque l on m en à donné la clef. Au lieu de faire une « étude » linaire, il faut voir les éléments de manière HÉLICOÏDALE. Ainsi des éléments qui se succèdent dans le texte peuvent en fait être superposés lorsqu on les regarde d en haut 🙂
      Ce qui nous amènerait ici, vous l avez déjà compris, à la superposition des sceaux, trompettes et coupes de même numéro avec une évolution croissante des chiffres.

    • alsing

      Merci michelange, et encore bravo monsieur dalencourt pour le travail remarquable que vous faites. Il n’y a aucune critique à poser ou à faire sous entendre du travail que vous entreprener chaque jour à travers se blog. Beaucoup de gens sont encore aveugle et le resterons jusqu’au jugement.
      L’heure approche à grand pas.

  4. Souri7

    Louis, vous êtes-vous penché sur le fait que le Mont Horeb (ou Sinaï) est un point commun entre Moïse et Elie qui s’entretiennent avec Jésus en gloire sur le Mont Thabor?
    Par rapport à nos deux témoins, pourquoi Moïse et non Henoch? Y aurait-il une filiation entre l’Alliance (plus matérielle avec les Tables de la loi) donnée à Moïse et l’Alliance (plus mystique) reçue par Elie?
    Horeb veut dire « désert, sécheresse ». « Dans la tradition rabbinique, le mont Tabor a été épargné du Déluge. »
    Jérémie 46:18 « Je suis vivant! dit le roi, dont l’Eternel des armées est le nom; comme le Thabor parmi les montagnes, comme le Carmel qui s’avance dans la mer, il viendra » (voir Ps 89:12).

  5. soso

    Bonjour à tous, les 40 jours pourraient peut être commencer le 20 Juillet pour la Saint Elie (+ 40 jours), qui nous mènerait au 29 Aout Saint Jean-Baptiste?

    • madi

      Pour info, un indice que j’ai relevé le 18 juillet, c’ est quand ils ont montré sur un journal la reine Elizabeth d’ Angleterre à l’ âge de 6 ans faire le signe nazi heil H. Avec sa famille, pour moi ça m’ a fait penser à Elie en inversant les lettres, ils ont zoomer plus particulièrement sur le heil en question (excusez-moi je ne sais pas exactement comment ça s’ écrit). Plus aussi le décès du jeune coureur automobile Jules Bianchi à l’ hôpital de l ‘ Arche1. J’ ai beaucoup de petits signes en fait que je décèle au fur et à mesure. Bref je sais pas trop quoi en penser.

  6. Nicolas

    Mr dalencourt,
    Vous faites un travail remarquable et vous avez raisons sur,le fond bien sur … Mais
    Il est amusant de noter qu’à chaque fois que vous avez un commentaire qui ne va pas dans votre sens : on est forcément des « matérialistes de Babylone qui n’ont rien capter à vos messages divins et donc indignes de comprendre » ….
    On avance ensemble dans la contradiction plutôt …. Que d’etre d’accords avec vos propos et de chercher absolument à prouver vos « dates » en cherchant le moindre petit événement qui pourrait corroborer votre version ….
    Vous dites que Gaston se trompe de dates ? Mais vous aussi …
    Vous trouvez la numérologie de benj trop poussée … Mais je ne comprends pas votre numerologie,non plus …
    Je ne vous blâme pas de chercher et de vous tromper …
    Mais  » Nul ne connaîtra l’heure …. » pas vous non plus !!!
    Cela viendra à un moment ou malgré notre éveil, nous serons tous surpris ….
    Merci pour votre travail et bonne continuation
    Cdlt
    Nicolas

  7. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Bonjour,

    La vie de Vincent Lambert n’a jamais été aussi en danger !

    Le docteur Simon a convoqué une nouvelle fois la famille de Vincent Lambert jeudi 23 juillet, cette fois-ci pour leur faire part de sa décision. Tout porte à croire que cette décision sera en faveur de l’euthanasie de Vincent qui pourrait rentrer en vigueur dès jeudi après-midi.

    IL EST DONC URGENT DE SE MOBILISER ET DE MONTRER PHYSIQUEMENT NOTRE SOUTIEN A VINCENT !!!

    Nous vous donnons rendez-vous jeudi 23 juillet à 14h30 place Marguerite Rousselet pour un rassemblement devant le CHU de Reims. MERCI DE NOUS CONFIRMER PAR MAIL RETOUR VOTRE PRESENCE POUR QUE NOUS PUISSIONS TOUT ORGANISER, nous vous recontacterons dans le début de semaine.
    Merci!
    JFL

  8. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    A temps et à contretemps.
    Il (Notre Seigneur JESUS-CHRIST) leur répondit : « Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas.
    Des signes par milliers !
    Quand nous ne voulons pas voir, il devient difficile de faire le simple geste d’ouvrir les yeux.
    Enfin, ne sommes-nous pas sous la voute céleste et cela est normal ?
    Ne sommes-nous pas sur une planète, nommée Terre, et cela est normal ?
    Ne sommes-nous pas vivants et cela est normal ?
    Et je pourrais indéfiniment poursuivre l’énumération des beautés de la création.
    Mais comme à la première venue de Notre Seigneur JESUS-CHRIST dans notre monde, je pense que pour Son retour glorieux, dont la manifestation est proche, nous sommes une « génération mauvaise et adultère ».
    Regardons où notre degré de civilisation est tombé :
    – Nous tuons le bébé à naître dans le ventre de sa maman, et cela est «légal » ! 220 000 sacrifiés, par an, sur l’autel du profit et cela rien qu’en France !
    – Nous sommes en passe de tuer l’handicapé, et cela est « légal » !
    – Nous forniquons d’une façon ABOMINABLE, et cela en toute « légalité » !
    – Nous avons mis le CREATEUR hors la loi ! Et cela en toute légalité, et même encouragé par les autorités civiles ! Ne sommes-nous pas, nous les chrétiens, des citoyens de seconde zone qui avons besoins d’une « béquille » pour tenir debout ? Là ils n’ont pas torts, mais cette « béquille » non seulement, nous n’en n’avons pas honte, mais nous la revendiquons avec fierté!
    Et vous croyez que cela va perdurer encore longtemps ? Non mes amis, nous sommes au bout du rouleau. Nous avons plus que dépassés les limites de la bienséance, nous n’avons plus qu’à attendre la sanction.
    En attendant ce Jour Glorieux, je prie pour que l’ESPRIT-SAINT vous bénisse et vous garde dans la Paix et la Joie de DIEU.
    Merci !
    JFL

  9. dalencourt

    « Ils se trompent aussi et grandement ceux qui, principalement en faveur des classes populaires, se préoccupent au plus haut point des nécessités matérielles et négligent le salut des âmes et les devoirs souverainement graves de la vie chrétienne. »
    Saint Pie X – encyclique Jucunda sane du 12 mars 1904

    et pan sur François, qui n’a fait que ça durant sa visite en Amérique du sud : que des discours socialisant, rien pour le salut des âmes. Un Pie X visitant une prison, qu’y aurait-il fait ? Il aurait célébré une messe. François a visité une immense prison : y a-t-il dit la messe ? Non, des discours. L’âme, il s’en fiche totalement.
    Idem pour l’encyclique sur le climat, qui appelle à une « conversion écologique » : incroyable que le chef de l’Eglise catholique n’appelle plus à la conversion au Christ, mais à une nouvelle divinité : l’écologie pour sauvegarder la terre-mère, c’est à dire une idéologie 100% païenne.

    • Cyril

      D’autant que la religion Catholique enseigne que le monde aura une fin, comme il eut un début. Alors à quoi riment ces discours sur la sauvegarde de la terre ? Il devrait plutôt nous préparer à cette fin, nous inciter à nous tenir prêts. A veiller comme les vierges sages, nous disant :
      « Veillez donc parce que vous ignorez le jour et l’heure. » (Saint Matthieu XXV, 13)
      Seuls ceux qui seront prêts entreront aux noces.
      Et une fois que la porte sera fermée, les autres ne seront pas à la noce, c’est le cas de le dire !
      Car la réponse de l’époux aux vierges folles qui suivant les conseils de monsieur Bergoglio, perdraient leur temps en cherchant chez les marchands de l’huile « développement durable », sera sans appel :
      « En vérité je vous le dis, je ne vous connais pas. » (Saint Matthieu XXV, 12)

      Hélas monsieur Bergoglio n’en est plus à une contradiction prés. A Turin, il ne s’est même pas agenouillé devant le Saint Suaire. Il est resté assis dans le noir, profitant sans doute de la fraîcheur de l’Eglise quelques minutes, puis s’est levé, est allé jusqu’à la relique la plus merveilleuse de la chrétienté et il a posé sa main sur la vitre, pas trop longtemps, sans regarder vraiment, et il est parti faire son discours sur les migrants qui envahissent l’Italie et qui sont des victimes de l’injustice, se gardant bien de désigner les responsables de leur malheur…
      Les discours, les écrits de cet homme sont insipides et ils peuvent être interprétés de tant de manières, que chacun y voit ce qu’il veut, ce qui est le signe du séducteur. Cet homme n’est pas éclairé par le Saint-Esprit. D’ailleurs il ne fait même pas semblant. Ce qui est un signe manifeste, il me semble, de ce que l’ennemi croit sa victoire imminente.
      Or c’est quand tout semblera perdu, que Dieu interviendra.
      Fraternellement
      Cyril

      • Clofer

        C’est aussi comme cela que je ressens les choses, un pape apostat et une personnalité falote. On est bien loin des écrits de Benoit XVI/cardinal Ratzinger !

        • Richard

          Ce n’est pas la fin du monde terrestre et des hommes qui est prophétisée, c’est la fin du système qui veut instaurer la Nouvel Ordre Mondial. L’Avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ est lié à l’Avènement de Sa Monarchie Universelle qui détruira le N.O.M. Et, c’est la mission divine de la France, qui, en retrouvant sa royauté de droit divin à l’heure de DIEU sera le tremplin à cet Avènement de la Monarchie Universelle du CHRIST.

      • Souri7

        Je pense aussi que ce peut être un montage. Quel acharnement y a-t-il eu pour diaboliser Benoît XVI!
        Une vidéo serait plus digne de foi, aucune photo ne peut être à présent un témoin irréfutable. Arrêtons de gober tout le visuel manipulé qui nous est déversé comme une vomissure.
        Maintenant, bénéfice du doute toujours possible, tant que la preuve irréfutable n’est pas donnée…

        • Souri7

          Croyez-vous Petros qu’à l’heure de la mondialisation (satanique), les papes soient totalement libres de faire ce qu’ils veulent réellement? Les chefs d’états ne le peuvent pas, les papes non plus. Vous savez bien les pressions infâmes qui sont lancées partout dans le monde, et celles que nous ne connaissons pas.
          Attention aux observations primaires, aux jugements téméraires, sans connaître la véritable réalité des coeurs. Il vaut mieux ne rien dire à propos du prochain que de lui faire du tort. Seul l’esprit démoniaque qui nous fait dériver doit être dénoncé, « tu aimeras ton prochain comme toi-même » en ne l’accusant pas personnellement. Car le mystère d’iniquité fait partie de la volonté divine pour une raison bien déterminée. Il y a un côté inéluctable à cette opération. Ce cataclysme spirituel mondial amènera la destruction de tout ce qui est faux, c’est le mal qui sera détruit par le mal, c’est la suprême supériorité de Dieu pour le rétablissement de toute chose. (cf Abbé Arminjon, « Cette horrible tempête fera disparaître tous les cultes faux. Elle amènera la réalisation de la prophétie, erit unum ovile et unus pastor. ») Là où il faut rester sur ses gardes, c’est que l’Aversaire cherchera juste avant à réaliser faussement cette prophétie (qui est même une Parole de Dieu), la nouvelle religion mondiale. Comme il a fait lever de faux prophètes avant la venue de Jésus-Christ pour éprouver les coeurs. Dieu a permis.
          Les photos données en pâture sont le doigt qui montre la lune, aucune lumière du soleil ne l’atteint. Et toute intelligence humaine est limitée.

          Ce que Dieu a appris à Elie sur le mont Horeb, après qu’il ait fait tuer 450 prêtres de Baal, c’est la douceur. Dieu n’est ni dans la tempête, ni dans le tremblement de terre, ni dans le feu, mais Il laisse faire car il y a une Justice pour toutes les époques.
          « Élie fera la rencontre du Seigneur non pas dans la violence du vent, du feu ou du tremblement de terre, mais dans la voix d’un fin silence. Le Seigneur ne s’impose pas mais il se laisse découvrir. Pour le rencontrer, l’être humain doit se tenir en éveil et opérer un discernement. »
          Et Jésus nous le dit: « apprenez que Je suis doux et humble de coeur. »

  10. Arno

    Bonjour M. Dalencourt,
    Pour commencer merci pour votre travail.
    Que pensez vous des dates suivantes?

    -31 juillet 2015
    -6 Aout 2015 Transfiguration
    -14 Septembre 2015 Exaltation

  11. dubreruil

    il n y a pas besoin de voir des fotos qui montrerais l ennemi au coeur de ces faux papes ou discourir sur leurs paroles trompeuses et plus que proche de l’hérésie mais l’église nous a tout donné dans son magistère et en s appuyant sur le magistère et c est la seule solution possible pour prouvé que ce concile est une imposture et Saint Pie x dans son infaillibilité sentant le vent arrivé a dans un encyclique mis en garde contre le modernisme et que quiconque prône la liberté religieuse est anathème . C est en cela que Vatican2 s est lui meme mis en situation d ‘hérésie totale car en parlant de libertée religieuse ils sont allé a l encontre d un dogme que l’église avait promulgué . A ce moment là ils sont sorti de l ‘église pour créer une nouvelle religion et toit le monde ici sait dans quel sens elle va .
    ced

    • Souri7

      Oui, d’ailleurs ce concile V2 est seulement pastoral, non pas doctrinal. C’est donc un « faux » dont l’autorité a été assénée de force et de façon non loyale. En cela, on peut savoir qui en est l’auteur.

  12. noelmouloud


    Les racines occultistes de la Franc-Maçonnerie » – L’interview choc !
    A l’occasion de son dernier livre « Les origines occultistes de la franc-maçonnerie », Celena-production a réalisé une interview auprès de Jean-Claude Lozac’hmeur sur la nature véritable de la religion qui inspire nos gouvernements !

    Ou l’on comprend dès lors pourquoi le Christianisme et l’enseignement véritable de Jésus est autant,exécré par ces gens !
    à écouter religieusement car tous nos maux de sociétés tirent d’ores et déjà leur origine de leurs horribles desseins ! à divulguer abondamment !

  13. zorrolosteo

    M. Dalencourt, bonjour !
    Je respecte beaucoup le travail que vous engagez même si pour ma part il reste un peu incompréhensible et parfois même alambiqué… C’est pour moi trop cérébral (Jésus et son évangile sont pour les petits à mon sens) mais il y a surement beaucoup de vrai.

    Certes, personne ne connaît le jour, mais il faut du courage pour donner des dates et s’engager comme vous le faîtes même si comme vous le dites, cela vous a servi de leçon… Je trouve dommage pour ne pas dire attristant que des personnes vous critiquent parce que vous vous trompez. Les temps de la fin sont là, c’est une certitude, il n’y a qu’a voir la progression du mal (plus la lumière est forte et plus l’ombre se dessine!!). Une erreur de votre part et beaucoup en viennent à rejeter tout d’un bloc (telle est la tendance de l’être humain) et c’est navrant. Nous devrions nous réjouir pour ce temps de miséricorde supplémentaire tout en étant certain que le temps de la justice arrive.

    Par contre je ne comprends pas pourquoi vous parlez sans cesse de la fin du monde alors qu’il me semblait qu’on était dans la fin des temps (la fin du monde venant après le second avènement de Jésus et les 1000 ans de paix sur terre); est ce la fin du monde biblique où y attribuez vous une autre signification?

    Pour finir, je pense vraiment que Dieu permettra par un signe cosmique extérieur visible de tous une expérience intérieure intense qui nous permettra, avec les yeux de l’amour, ceux de Dieu, de voir notre vie sans voile afin de pouvoir choisir librement de se positionner pour ou contre Dieu (ceux que beaucoup appellent « l’avertissement »). Après seulement le mal prendra pleine puissance du monde avec l’antechrist et ce nouvel ordre mondial démoniaque pour une durée de 2,5 ans.

    Quoi qu’il en soit restons uni et respectueux les uns envers les autres surtout dans nos divergences d’opinions et que l’Esprit Saint illumine notre conscience pour discerner la volonté de Dieu dans ce moment crucial de nos vies et qu’Il illumine notre coeur afin que nous puissions être des témoins de l’amour de Dieu par nos actes, amen.

    • dalencourt

      Les 1000 ans sont une erreur d’interprétation de l’Apocalypse, d’ailleurs le millénarisme est condamné par l’Eglise.
      Cette période est à placer en réalité au moment du développement de l’Eglise (les 1000 ans du Moyen Age pour simplifier).
      Le Christ revient pour le jugement dernier, c’est dans le Credo ; après, place à une nouvelle terre et un nouveau ciel, donc la terre ne disparaît pas effectivement, mais elle est transformée après avoir été purifiée.

      • Anne-Marie- Renée

        Louis, vous savez mon peu de connaissances en matière de théologie….Mais, j’ai cet éternelle quémande dans ma tête….Pourquoi, comment et avec qui?. Ce Christ qui doit revenir pour le jugement dernier et donc la Nouvelle Terre, croyez vous qu’il prendra forme humaine comme l’a fait Jésus ou alors ne se pourrait il pas être un « état d’esprit » tout simplement qui se fera en chaque être ( il y a du « boulot »), une prise de conscience qui naîtra en chacun de ceux qui seront ouverts à le recevoir et à l’accueillir en son cœur, en son tabernacle intérieur, ….N’avons nous pas à le chercher en nous tout simplement? Personnellement, je pense par mon long chemin d’épreuves être parvenue à le trouver en moi . Il me donne la paix et l’Amour quand je le lui demande et me laisse libre de continuer à vivre mes tribulations intérieures si je dévie de sa voix et de sa voie aussi. N’est ce pas cela la Nouvelle Terre et ce paradis ?. N’est ce pas cela qui nous permet de surnager dans ce monde de dingue ( mais en relisant un livre faisant référence au 14e siècle….Ce n’était pas mieux) ? Voir une fleur au milieu d’un tas d’ordures, voir un sourire au milieu de la foule perturbée, entendre le chant d’un oiseau plutôt que celle de la benne à ordures qui passe, avoir les yeux qui brillent de l’intérieur, savoir accepter, savoir aussi refuser c’est aussi cela le Paradis, regarder avec tristesse et même sans cette réalité qui nous saute aux yeux ….Les gens souhaitent qu’un « personnage » par un coup de baguette magique leur fasse cadeau d’un autre monde….Sans trop se fatiguer ( c’est tellement plus facile quand ce sont les autres qui le font ) Je ne sais pas, mais ce que je sais par expérience c’est que si nous ne changeons pas pour porter un autre regard sur ce que nous avons à vivre et à subir (par ces personnages qui nous encadrent), nous répèterons sans fin les mêmes erreurs. L’Etre celui qui doit venir c’est en nous qu’il viendra et peut-être, je dis bien peut-être ce qui est en nous se reflètera à l’extérieur. Fraternellement A-M PS En pensée avec ce que Ju a écrit

  14. ju

    Louis,

    j’essaye d’interpréter la phrase  » je viendrais comme un voleur dans la nuit », la nuit est un moment de surprise quand un voleur pénètre chez vous, donc cette phrase veut dire: Je viendrais au moment où vous ne vous y attendez absolument pas, quand viendra ce moment?? et bien lorsque 3 ans et demi la période de l’antéchrist sera révolue, qu’il reviendra mettre les choses au clair sur Terre 🙂 Notre Seigneur fait bien les choses, quand tout espoir sera perdu, voilà 🙂

  15. kenjjo60

    Bonsoir,

    Juste une hypothése qui viens de me traversé l’esprit rien d’important ou d’intéressant pour certains, vous n’étes pas obligé de publier enfin c’est vous qui voyez.
    Sa concerne Elie et Hénoch.
    En additionnant normalement ( 1+16+9….)
    elie = 31
    hénoch = 53
    53 + 31 = 84…….je n’aime pas ce calcul mais bon 84 / 2 = 42

    elie = 200 31 = 231
    hénoch = 100 53 = 153
    153 +231 = 384

  16. ChristianH

    M. Dalencourt

    Il serait intéressant que vous regarder ces 2 videos dans le 2/2 vers la fin il parle du 6 et 7ième sceau c’est très intéressant.

    http://www.bengarneau.com/2015/07/video-augusto-perez-interview-avec-gill-broussard-sur-la-planete-7x-partie-1-de-2.html
    http://www.bengarneau.com/2015/07/video-augusto-perez-interview-avec-gill-broussard-sur-la-planete-7x-partie-2-de-2.html

    Merci encore pour tout le bon travail que vous faites, c’est très apprécié.

  17. Jeanne d'Arc II

    Si l’on ne se préparait pas, depuis quelque temps, aux changements majeurs à venir dans l’Eglise, on trouverait cela inquiétant : il n’est plus question sur Radio Vatican et Zenit que de l’économie mondiale, du développement durable et des énergies renouvelables (surtout pas les fossiles : )).
    Il semblerait que le problème de l’Eglise actuelle ne soit plus du tout une crise de la foi de Dieu…D’ailleurs Dieu n’est plus du tout évoqué par les intervenants religieux.

    En amont de COP 21 (extraits) : « La France, qui accueillera en décembre prochain la COP 21, la grande conférence internationale sur le climat, réunit jusqu’à au mardi 21 juillet les représentants de 45 pays pour donner un coup d’accélérateur à des négociations qui tardent à entrer dans le vif du sujet. »Parmi les participants : le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomée Ier, le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, l’intellectuel Edgar Morin ou encore l’ancien secrétaire général de l’ONU Kofi Annan. L’objectif est de mobiliser les opinions publiques dans la lutte contre le réchauffement climatique, en amont de la COP 21. »Depuis sa publication il y a un mois, l’encyclique du Pape François, Laudato Si’. a apporté une contribution décisive à la réflexion sur la façon de réagir au changement climatique, une question qui sera aussi au cœur d’une rencontre des maires de 60 grandes villes comme Paris, Rome et New York, mardi au Vatican. »Parmi les intervenants, sœur Cécile Renouard, religieuse de l’Assomption, professeur de philosophie au Centre Sèvres, à Paris, et directrice de recherche à l’ESSEC, une école de commerce française. Elle avait rappelé au micro de Xavier Sartre que chaque minute dans le monde, dix millions de dollars de subvention sont alloués aux énergies fossiles. Une somme considérable qui pourrait être dirigée vers la production d’énergie renouvelable. »
    http://fr.radiovaticana.va/news/2015/07/20/la_france_se_prépare_au_grand_rendez-vous_sur_le_climat,_la_cop_21/1159628
    « Financement de l’ONU pour le développement : mettre un terme à la pauvreté et à la faim » (extraits) : « Pour le Saint-Siège il faut non seulement « mettre un terme à la pauvreté et à la faim », mais en même temps « parvenir à un développement durable, tout en favorisant des sociétés pacifiques et inclusives et un système économique mondial équitable soucieux de l’environnement ». »Laudati Si’ : « Les efforts de développement ne peuvent pas faire de progrès significatifs si les pays continuent de mettre l’accent sur leurs intérêts nationaux au détriment du bien commun mondial » (169). »
    http://www.zenit.org/fr/articles/financement-de-l-onu-pour-le-developpement-mettre-un-terme-a-la-pauvrete-et-a-la-faim
    Cardinal Lombardi : « le pape doit préparer de grands discours très exigeants » comme ceux qu’il doit faire à l’ONU, devant le Congrès des États-Unis et à la Journée internationale des familles de Philadelphie ».
    http://www.zenit.org/fr/articles/le-pape-francois-travaille-a-son-voyage-a-cuba-a-l-onu-et-aux-etats-unis

    • Souri7

      Merci beaucoup Jeanne d’Arc II pour ces feed-back!
      Et voilà, ils vont trouver tout seuls les solutions aux problèmes qu’ils ont volontairement générés. Au profit du matériel et au détriment des âmes.

  18. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    A temps et à contretemps.
    Notre Seigneur JESUS-CHRIST lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? »
    Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères.
    Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »
    « Que Ta Volonté soit faîte sur la terre comme au Ciel. »
    Sommes-nous vraiment un frère, une sœur, une mère pour Notre Seigneur JESUS-CHRIST ?
    Oh ! Je sais que nous n’avons pas de difficultés, apparentes, pour dire le « Pater ». Mais est-ce que nous mesurons toujours ce que nous professons ?
    Que fait le Seigneur avec Ses disciples ? Il les montre du doigt. Il les montre chacun en particulier. Même Juda est montré de la main ! Etonnant, non !
    Donc quand le Créateur nous désigne du doigt, sommes-nous sûr à 100 pour 100 de faire Sa Volonté ? Nous ne pouvons répondre que : Non ! Alors qu’est-ce qui se passe entre nos paroles et notre agir ? Qu’est-ce qui nous empêche de toujours faire la volonté de DIEU ?
    Saint Paul ne disait-il pas :
    Romains 7.19 Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.
    Romains 7.20 Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi.
    Nous y voilà ! C’est le péché qui habite en moi ! Voilà la source de nos maux : Le péché ! Tant que nous nierons sont existence ou que nous essayerons de ‘l’amadouer’ pour vivre avec, nous sommes certains d’une chose nous courrons d’échec en échec ; nous ne devons pas à chercher, ou essayer de vivre avec. Non et NON ! Mais nous devons nous battre pour l’ERADIQUER, complètement de notre Vie. Autrement nous devrons, sans cesse, être tributaires du père du mensonge : Satan !
    Oui c’est bien lui : Satan, que nous devons combattre de toutes nos forces, lui qui nous a mis dans la situation où est tombée notre humanité souffrante. C’est bien lui qui a séduit Eve, notre première mère charnelle. C’est bien lui qui mène le monde à sa perte. Alors pas de possibilité de vivre à ‘ses crochets’. Une seule solution s’offre à nous, y renoncer du fond du cœur, et nous tourner vers l’ESPRIT-SAINT pour qu’Il fasse Sa demeure en nous. Or de cela, nous sommes sûrs d’une chose : l’ECHEC de notre Vie !
    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

    • Corinne

      Une des racines du mot péché signifierait : manquer sa cible ou se détourner . De qui ? de Dieu.
      C’est pourquoi les 7 péchés capitaux, sont capitaux car ils nous détournent de Dieu .

      • Corinne

        OUI, le but de notre âme est d’aller vers Dieu .
        Le poids de nos péchés nous bloque . Comme nous l’enseigne souvent Louis, il est important de prier, de se repentir sincèrement de ses péchés , d’en demander pardon à Dieu en se confessant à un prêtre et de faire pénitence . C’est ce qui nous permet de retrouver le bon sens vers notre but .

  19. Olbuka

    Chers amis, prenez garde ! Septembre est le mois ou le pape changera de territoire et ira en Amérique, c’est alors que la chute de l’humanité aura lieu. Je crains que la prophétie de Nostradamus décris cet évènement.

    La grand’estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir:
    Le gros mastin toute nuit hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir.
    Centurie 2 quatrain 41

    La grande étoile brûlera pendant sept jours,
    Dans les nuées du ciel, elle semblera être un deuxième soleil,
    Le gros mastin hurlera pendant toute la nuit,
    Quand le grand pontife, changera de territoire.

    Il y a aussi, Benjamín Solari Parravicini qui décrit un possible évènement pour Septembre.

    “El papado entra nuevas normas. Lo malo de ayer dejará de serlo. La misa será protestante sin serla y los protestantes serán católicos sin serlo. El papa se alejará del Vaticano en viajes y llegan a América, en tanto la humanidad caerá”.

    « La papauté instaure de nouvelles normes. Ce qui était mal, ne le sera plus. La messe sera protestante sans l’être et les protestants seront catholiques sans l’être. Le pape s’éloignera du Vatican lors de voyages qui l’amèneront en Amérique, c’est alors qu’arrivera la chute de l’humanité. »

    • geocedille

      Un mâtin, c’est un chien de garde, si je me souviens bien de la Fontaine : « mais le mâtin était de taille à se défendre hardiement… »
      Donc il y aura une étoile fortement visible 7 jours, deux soleils et un gros chien de garde qui hurle toute la nuit.
      Et en quoi ça pointe sur septembre, à part la visite pontificale? Carcdes voyages le pape en fait sans cesse.

      • Ragnar Lodbrok

        Bien malin qui pourra déchiffrer Nostradamus!
        Jean-Charles de Fontbrune s’y est essayé en son temps: son livre en 1981 fut un merveilleux coup de commerce, mais 1999 est bien passé et nous sommes toujours là!
        Et pourtant Dieu sait s’il avait été convainquant avec sa fin du monde au tournant des siècles 🙂

  20. Michelange

    Cher Louis,

    Pour tenter d’étayer d’avantage, en se fondant sur la pure numérologie, votre dernière hypothèse en date, celle d’une fin du monde pour août 2015, j’ai reformulé ma théorie sur la série des 13 échus de façon à ce qu’elle puisse soit compatible avec cette nouvelle date.

    Comme je l’avais développé dans un commentaire précédent, les deux chiffres divins par excellence sont à mon avis 7 et 13. Le chiffre 14 est certes également significatif, mais n’est que le 7 multiplié par deux, ce qui a un sens du fait du deuxième avènement du Christ, mais son importance ne se situe pas au même niveau que le chiffre 13.

    En raisonnant en termes de périodes échues depuis la Création Divine, cela pourrait faire 13 millénaires, 13 années, 7 mois, 13 jours et 13 heures échus au 14 août 2015 à 14 heures.

    Pour le compte des années, rappelons que, du fait que Jésus est né, selon la tradition, à la fin décembre de l’an 1, que l’on aurait plutôt dû qualifier d’année zéro, l’ère chrétienne commencerait de fait en janvier de l’an 2 (que l’on aurait dû logiquement considérer comme l’an 1) et donc le deuxième millénaire de l’ère chrétienne en janvier 2002. En conséquence, nous serions actuellement en train de vivre la 14ème année du 7ème (ou du 14ème) millénaire et la 13ème année se serait échue au 31 décembre 2014.

    L’introduction du chiffre zéro dans la culture occidentale date du 12ème siècle. Difficile alors de revenir en arrière pour corriger le compte. Cela aurait été possible en même temps que la réforme calendaire grégorienne, mais alors que 10 jours d’avance sur l’année réelle étaient dérangeants pour toutes sortes de raisons, une année d’avance sur le compte des années ne dérangeait personne, sauf éventuellement… les eschatologues.

    L’exception à la série des 13, pour le nombre de mois (7), se justifie par l’impossibilité d’appliquer le chiffre 13 à la période des mois, puisque le maximum de mois par année est de 12. Sinon, nous aurions 14 années échues, ce qui ne respecte plus la série des 13. Le chiffre 7, chiffre divin par excellence, semble le meilleur substitut possible pour le 13.

    Pour le compte des millénaires, la Bible fait référence à 7 jours divins, que nous avons assimilés à 7 millénaires ou à 7’000 ans, mais il pourrait s’agir plutôt d’ères zodiacales d’une durée d’environ 2000 ans, dont la dernière, l’ère des Poissons, la sixième ère, l’ère chrétienne, aurait débuté aux alentours de la naissance du Christ et se serait terminée il y a peu pour faire place à l’ère des Verseaux. Avant cela, l’homme aurait été créé au début de l’ère du Lion et aurait traversé successivement les ères du Cancer, des Gémeaux, du Taureau et du Bélier. Nous entrons peut-être actuellement dans la 7ème ère, celle des Verseaux, en quelque sorte le 7ème millénaire. Mais en fait, la durée réelle des ères zodiacales est de 2’166 ans, car le cycle de précession des équinoxes, qui fait le tour des 12 constellations du zodiaque de façon rétrograde, dure environ 26’000 ans. Cela fait que 6 ères zodiacales sont équivalentes à la moitié du cycle de précession, donc 13’000 années, soit 13 millénaires.

    Cela n’est bien sûr qu’une théorie personnelle que vous trouverez sans doute considérablement étriquée, mais elle pourrait tout de même, avec les aménagements apportés, rendre compte des 13 millénaires échus, alors qu’avec le compte généralement admis des 6 millénaires échus depuis la création, pas moyen de trouver une correspondance logique avec les autres périodes échues, numérologiquement parlant.

    Car je persiste à penser que le choix de la date de fin des Temps doit obéir à une logique numérologique quelconque, qui doit être déductible pour les sages. Mais il est normal qu’une ou deux étapes de décryptage supplémentaires, comme ci-dessus, soit nécessaire pour qu’elle leur devienne accessible et qu’en même temps, elle puisse échapper à une lecture trop immédiate de la part des Babyloniens, qui ne doivent pas être prévenus à mauvais escient du jour de la colère divine et réveillés de leur torpeur coupable.

    Selon cette perspective, une date comme le 7 septembre de Gaston D. paraît trop directement lisible pour être crédible.

    Amicalement
    Michelange

  21. Crunch

    Bonjour Louis, ma mémoire me joue des tours… j’aurais besoin que vous me rappeliez, dans quel(s) article(s) vous traitez, entre autre, du sujet de l’ordination des prêtres, quant à leur validité depuis Vatican ll. On m’a questionnée à ce sujet il y a peu et je cherche une réponse nette. Je ne m’y connais pas assez et je trouve tout et son contraire sur le net. Répondez quand vous pouvez, il n’y a pas urgence. Merci.

    • dalencourt

      Crunch, il y a débat au sein de l’Eglise catholique. Je n’ai pas consacré d’article à ce sujet. Tout ce que je peux dire c’est que la réforme des ordinations de 1968 n’a pas effacé le sacerdoce mais en a amoindri les grâces et la portée. Tous les prêtres sont valides, y compris ceux de Vatican II. Certains catholiques intégristes ou sédévacantistes vous diront le contraire, mais c’est faux. Quand un prêtre « conciliaire » rejoint la FSSPX, celle-ci ne procède pas systématiquement à une réordination, même si elle le conseille, par précaution plus que par nécessité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s