La terrible imposture du protestantisme

saint-sacrement

Il existe un élément essentiel du catholicisme, le secret de son origine divine si l’on peut dire, qui n’existe nulle part ailleurs, dans aucune autre religion, et qui le place de fait au-dessus de tout (religions et société civile) : la Présence Réelle.

Depuis que l’homme existe, il en a rêvé : avoir la présence de Dieu sur terre, parmi les hommes, ou du moins des visites d’origine surnaturelle. Aucun culte, aucune religion avant et même après Jésus-Christ n’a eu l’idée, ou la possibilité d’obtenir la venue sur terre de Dieu ou même d’un dieu. L’Antiquité fourmille de récits extraordinaires où les dieux et les hommes cohabitent mais il s’agit de fantasmes, de récits imaginaires n’ayant aucun fondement réel.
Seul le peuple hébreu possédait cette particularité remarquable d’avoir un Dieu unique avec lequel certains de ses chefs, prêtres et prophètes communiquaient.
La venue de Jésus-Christ va bouleverser la donne ; pour la première fois le surnaturel se rend visible aux yeux de tous. Là où la mythologie antique créait des demi-dieux à partir de l’accouplement de dieux avec des femmes humaines, un homme va naître d’une Vierge par la seule puissance du Saint-Esprit.
Même les hommes les plus imaginatifs n’avaient inventé un être qui soit à la fois 100% Dieu et 100% homme, qui ait une double nature dans des proportions égales.
Ce qui prouve d’ailleurs la divinité de Jésus-Christ : tous les mystères tournant autour de Jésus sont incompréhensibles par les hommes et dépassent tellement l’entendement que les hommes ne pouvaient même pas imaginer ou inventer de telles situations.
C’est le cas de l’Incarnation : Dieu fait homme né d’une Vierge : un cas jamais prévu ni imaginé auparavant. Et encore moins vécu.
C’est le cas de la Sainte Trinité : les hommes ont inventé pléthore de nouveaux dieux mais jamais n’ont pensé ni même imaginé un seul Dieu en 3 personnes à la fois égales, distinctes mais indivisibles. Ce mystère est tellement divin par essence qu’il a beau tourner autour et y réfléchir, l’homme ne le comprend toujours pas et se trouve incapable de l’expliquer convenablement.
C’est le cas de la Rédemption : qui aurait pu imaginer un Dieu qui vienne pour mourir et dont la mort effacerait les péchés, et serait le point de départ d’une nouvelle alliance ? Cette dimension incommensurable de la miséricorde et de la puissance divine là où on ne l’attend pas est elle aussi incompréhensible à l’entendement humain. Il ne peut que l’admettre et s’incliner devant la profondeur d’un tel mystère.
C’est le cas de la Présence Réelle : quel est le culte, antérieur ou postérieur à Jésus-Christ qui affirme faire venir réellement Dieu sur terre, le Dieu éternel unique vivant et vrai selon la formule consacrée, selon un rite précis définit par Dieu lui-même, que le prêtre accomplit au cours d’une cérémonie que nous appelons « la messe » ? Aucun. On peut chercher : aucune religion n’a de près ou de loin à la fois une telle ambition (qui pourrait même être considéré comme de l’arrogance : après tout, c’est un pouvoir fabuleux que possèdent-là les prêtres catholiques) ni de tels rites, tout simplement parce qu’elles n’en ont pas reçu la légitimité : quelle est la religion qui prendrait le risque de tenter de faire apparaître ou venir Dieu si elle n’y parvient pas ? Elle perdrait aussitôt toute crédibilité.

Il n’y en a qu’une qui se permet de le faire. Pourquoi ? Parce qu’elle sait qu’elle est la seule légitime, la seule qui soit d’origine divine. Et surtout parce qu’elle n’a rien inventé d’elle-même : tout lui a été donné, révélé par Dieu en personne. Ce qu’enseigne la religion catholique n’est pas d’origine humaine, ce qui en fait une doctrine tellement supérieure et tellement unique qu’elle s’impose d’elle même, sans discussion.

D’où la haine, l’inimitié des autres et leur acharnement à la combattre.
Car les autres religions s’adressent à Dieu (ou du moins le croient-elles), le prient, lui offrent des sacrifices ou des offrandes, mais elles ne sont pas capables de le faire venir.
Les religions, passées ou actuelles, polythéistes ou monothéistes ont inventé des dieux, des doctrines, des rites, des lois, et même pour certaines une histoire sainte, mais elles ont été incapables de trouver, d’imaginer ou de retranscrire (ce qui aurait été le cas si elles avaient eu des révélations réellement d’origine divine – je pense à certains livres censés avoir été révélés comme le coran) des mystères dépassant l’entendement humain, comme ceux de la Rédemption, de la Sainte Trinité et de la Transsubstantiation.

Qu’est-ce que la Présence Réelle ?
L’Eglise catholique affirme que le soir du jeudi saint, Jésus-Christ en sa qualité de Dieu fait homme, a institué un rite consistant à transformer le pain et le vin en son corps et en son sang, les rendant par là-même divins, mais tout en conservant leurs aspects d’origine. L’Eglise lui a donné le nom de Transsubstantiation et l’a institué en sacrement : l’Eucharistie.
Ce pouvoir pharamineux de faire venir Dieu sur terre, il l’a donné à ses apôtres et les a chargé de le transmettre de génération en génération : c’est ce que l’on appelle la continuité apostolique.
Cette continuité apostolique conférée à l’Eglise catholique romaine est prouvée puisque saint Pierre, premier chef de l’Eglise nommé par Jésus-Christ lui même, est mort à Rome en 64 sous Néron et depuis cette date la succession apostolique a été assurée sans discontinuité par 265 papes (François étant le 266ème).
La réalité divine de la Transsubstantiation a été prouvée à maintes reprises par de nombreux miracles eucharistiques (c’est à dire des phénomènes surnaturels non explicables par la science humaine affectant du vin ou des hosties consacrées – par exemple une hostie se mettant à saigner) tout au long de l’histoire de l’Eglise, y compris au XXème siècle et y compris sur des hosties consacrées selon le rite de la nouvelle messe issue de Vatican II.
Evidemment, l’Eglise a codifié et définit les règles de validité de ce sacrement, à partir de l’enseignement de Jésus-Christ. Le miracle de la Transsubstantiation ne peut se réaliser que dans la structure ayant la légitimité de la continuité apostolique, à savoir l’Eglise catholique romaine ; il ne peut être effectué que par un prêtre ayant reçu le sacerdoce et ayant été valablement consacré ; il ne peut s’accomplir qu’en répétant les gestes et les mots exacts du Christ à la Sainte Cène, au cours de la partie de la messe appelée consécration ; il nécessite un peu de pain et un peu de vin car ils seront les témoins concrets de la Présence Réelle.
En effet Dieu est concret : nous croyons en un Dieu éternel vivant et vrai, c’est pourquoi une fois le pain et le vin consacrés, les catholiques les appellent Présence Réelle et vouent à ces Saintes Espèces l’adoration qui leur est due car, faut-il le répéter, ce n’est plus alors du pain et du vin mais Jésus-Christ (donc la Sainte Trinité tout entière) réellement présent sous les apparences du pain et du vin.

D’où l’importance de ce que nous appelons la messe : cette cérémonie exclusive aux catholiques est à la fois le renouvellement du sacrifice de Jésus sur la croix et la transformation du pain et du vin en Saintes Espèces.
Le pain est le symbole du jeudi saint : la sainte hostie n’étant plus du pain mais Dieu lui-même, chaque homme qui le reçoit reçoit son Dieu, c’est à dire qu’il devient le Temple de Dieu selon l’expression de saint Paul, à condition qu’il en soit digne. Dieu ne reste pas dans un corps et une âme où le péché est prédominant. Il s’en va, discrètement mais sûrement, et l’être qui a communié indignement a commis une communion sacrilège.
L’Eglise, en tant que bâtiment consacré où sont conservées les Saintes hosties devient elle aussi le Temple de Dieu, réellement puisque la présence des hosties consacrées atteste de la Présence réelle de Dieu en cet endroit.
Le vin est le symbole du vendredi saint : Le Fils s’offre au Père, seul sacrifice qui lui soit agréable, en rémission des péchés du monde. La rédemption ayant eu lieu une fois pour toutes, nous rappelle saint Paul, le sang du Christ ne sera versé qu’une fois. C’est la raison pour laquelle le sang dans le calice est entièrement consommé au cours de la messe. Seules les hosties constituent la Présence Réelle permanente.
La Sainte Trinité est donc réunie dans cette admirable cérémonie qu’est la messe : le Fils qui s’offre au Père et qui laisse à chacun le Saint-Esprit dans son cœur.

 

La Présence Réelle garantit le Royaume de Dieu sur terre

On comprend maintenant pourquoi la messe est aussi importante dans la doctrine catholique car la consécration permet d’obtenir la Présence Réelle, qui est la condition pour que s’installe le Royaume de Dieu sur terre.
Quand Jésus annonce et fait annoncer par ses apôtres durant trois ans que le Royaume de Dieu arrive, il parle d’un royaume spirituel et non matériel ; il parle en réalité de la possibilité aux hommes d’acquérir une vie spirituelle grâce à l’action du Saint-Esprit, qui s’acquiert principalement de deux façons : par le baptême et l’Eucharistie. Il est donc cohérent quand devant Pilate il affirme que son royaume n’est pas de ce monde : effectivement il n’est pas du domaine matériel, du monde terrestre, mais du domaine spirituel, du monde céleste.
Cependant, tous ceux qui ont lu l’évangile et écouté les apôtres, à commencer par saint Paul, savent que le « monde » -donc le monde matériel- est sous la coupe de Satan, du prince de ce  monde selon l’expression de la Sainte Ecriture.
Donc il faut bien comprendre que le Royaume de Dieu n’est pas de ce monde mais bien dès maintenant dans ce monde, même s’il continuera ensuite au ciel, l’âme étant éternelle.

Il faut bien aussi avoir à l’esprit que si Jésus a institué ce miracle prodigieux de la Présence Réelle à chaque messe, il y a bien une raison, et celle-ci est toute simple : puisque Satan peut agir sur le monde et nous tenter par la chair, le seul moyen de le combattre et de lui résister est d’acquérir et d’entretenir la vie spirituelle.
Acquérir par le baptême, qui nous fait devenir enfants de Dieu.
Entretenir par les sacrements, à commencer par la confession et l’Eucharistie, car nous ne sommes pas assez forts pour résister seuls à Satan. « Sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jean5:5) est une phrase révélatrice de la doctrine enseignée par Jésus et qu’il répètera régulièrement : nul ne peut se sauver sans son aide. Et comment obtenir cette aide ? Elle est expliquée dans le même verset, que l’on ne peut comprendre qu’à la lumière de l’Eucharistie : « Demeurez en moi et je demeurerai en vous« . L’institution de la Présence réelle rend limpides des phrases qui sans cela paraissent obscures.

Une fois de plus, seul un Dieu pouvait « inventer » cela : aucun homme, jamais, n’a eu ou n’a pu avoir une telle idée.
Il n’y a rien de plus divin parce que c’est à la fois profond, puissant, mystérieux et merveilleux.
Le royaume de Dieu c’est donc l’Eglise et l’Eglise c’est l’institution que tout le monde envie et que personne ne peut copier véritablement parce que toutes ses spécificités sont d’origine divine.

C’est pourquoi les catholiques sont si sûrs d’eux et ont l’obligation d’enseigner les nations et de les baptiser pour qu’elles soient sauvées (Matthieu 28:19 et Marc 16:16).
C’est pourquoi il y a un seul Dieu et pas d’autres, et que ceux qui n’adorent pas Jésus-Christ comme vrai Dieu n’adorent en réalité que des idoles.
C’est pourquoi l’Eglise est sainte et sa doctrine également, parce que ce qu’elle enseigne n’a pas les hommes pour origine mais Dieu.

C’est pourquoi ceux qui se sont écartés de la saine doctrine ont un énorme problème.

 

La grande imposture du protestantisme

Par protestantisme, on entend tous les mouvements issus directement ou non  de la réforme initiée par Luther en 1517 et qui se sont séparés de l’Eglise catholique : luthériens, anglicans, calvinistes, évangélistes, pentecôtistes, méthodistes etc… mais aussi Mormons, Témoins de Jéhovah, Cathares et autres Vaudois qui tous cumulent les hérésies, le refus d’obéissance au pape (entraînant la séparation d’avec la succession apostolique), le refus du culte des saints et de la Vierge Marie et la non croyance en la Présence Réelle.

Tous ces gens qui se réclament de Jésus-Christ et qui à ce titre ont droit à l’appellation abusive de chrétiens, commettent une erreur fondamentale :
On ne peut suivre Jésus-Christ à la carte, en sélectionnant dans sa doctrine et ses enseignements ce qui nous plaît et ce qui ne nous plaît pas.
On ne peut pas se couper des précisions, explications, enrichissements apportés par les apôtres, ni des structures qu’ils ont instituées, dans la mesure où leurs successeurs n’ont pas modifié leurs enseignements, mais simplement enrichi, structuré et organisé la doctrine qu’il avaient reçue. Doit-on rappeler que l’Eglise est l’œuvre de Dieu lui-même : Jésus envoyant ses apôtres en mission et l’Esprit-Saint fondant l’Eglise le jour de la Pentecôte.
Et surtout on ne peut pas refuser ni transformer ou déformer ce que Jésus est venu instituer sur terre. Quand Dieu vient parmi les hommes on n’a pas à discuter ni ce qu’il a fait, ni ce qu’il a dit, et encore moins ce qu’il a prescrit ou ordonné. On exécute. On se soumet même si on ne comprend pas. Et on écoute les hommes inspirés qui eux sont chargés par Dieu de nous rendre humainement compréhensible ce qui est obscur pour le commun des mortels. Ces hommes ce sont les Pères et les docteurs de l’Eglise.

Il serait trop long ici de lister et réfuter toutes les impostures dont se rendent coupables tous ces mouvements issus de la réforme protestante, ou écartés de l’Eglise parce qu’hérétiques.
Nous nous concentrerons sur l’imposture suprême : le refus de la Présence Réelle.

A partir du moment où Luther et ceux qui le suivront refusent la Présence Réelle, ils refusent en réalité ce qui fait l’essence divine même du christianisme.
Avec eux, ce n’est plus une religion divine mais une religion humaine, comme les autres. Luther et ses semblables n’adorent pas Jésus-Christ comme Dieu fait homme mais comme un homme fait Dieu.
En définitive, ils refusent implicitement la divinité de Jésus-Christ et créent une religion humaine que rien ne distingue des autres religions. Luther est le premier à avoir initié cette religion de l’homme si chère à nos papes conciliaires ; c’est peut-être pour cela que ces derniers ne voient plus d’obstacles pour s’entendre avec les protestants.
Cette religion, ce faux christianisme devient une religion comme les autres, comme toutes les fausses religions. Ses « messes » deviennent des temps de prière comme les autres, à dates et heures fixes comme les autres ; ceci n’a plus rien à voir avec la sainteté de la messe catholique qui peut être dite à tout moment, et surtout qui est la seule à faire venir Dieu sur terre. Luther n’a plus cette ambition, pourquoi ? Parce qu’il est devenu une fausse religion comme les autres.

Le refus de la Présence Réelle (ou son invalidité pour les quelques mouvements imitant de près ou de loin le rite catholique) entraîne des conséquences gravissimes pour les hommes et les femmes qui suivent ces pseudo-chrétiens :

1) Un péché contre la divinité du Christ
Le Christ est le seul Dieu à avoir institué sur terre quelque chose de divin, que les hommes ne peuvent exécuter ou reproduire d’eux-mêmes.
Ces hommes croient-ils vraiment dans la divinité du Christ ? Ne le considèrent-ils pas plutôt comme un ami, un frère, un prophète, un grand prêtre, c’est à dire ne voient-ils pas principalement sa nature humaine, au détriment de sa nature divine ?
S’il n’y a plus rien de divin dans ce qui est transmis, ne devient-on pas une religion comme les autres, sans différentiation réelle mis à part le nom donné à notre Dieu et certains rites ?
N’est-on pas poussé à considérer la résurrection ou l’ascension comme des symboles à la signification d’abord mystique, et non comme des faits réels ?
Finalement, ne fait-on pas du Christ un homme comme un autre, un très grand homme certes, mais un Fils de Dieu au même titre que tous les autre croyants ? Après tout, certains ne disent-ils pas que nous sommes tous des fils de Dieu ? Alors quelle est la différentiation réelle d’avec Jésus ?

2) Le refus de la grâce et en définitive l’impossibilité d’installer le royaume de Dieu sur terre
Nier la Présence Réelle, c’est bloquer la diffusion de la grâce en nous. Comment l’acquérir ? Par la prière, nous dira-t-on. Oui mais il y a deux objections à cela :
Caïn lui aussi priait Dieu et lui rendait hommage par des offrandes. Il ne s’adressait pas à un faux dieu mais bien au vrai Dieu. Pourtant, ses prières ne plaisaient pas à Dieu. Comment peuvent-ils être sûrs qu’ils ne sont pas les Caïns de la chrétienté et que leurs prières ont de la valeur ?
– La prière n’est pas suffisante, d’où l’institution des sacrements par Jésus-Christ lui-même et surtout celui de l’Eucharistie. Si Dieu n’est pas en nous, c’est Satan qui prend la place tôt ou tard. Pourquoi Jésus a-t-il voulu se donner à nous par ce biais ? Pour faire de chaque homme un temple de Dieu, pour instituer son royaume sur terre.
Il n’est pas forcément nécessaire de communier mais la dévotion au Saint-Sacrement est essentielle. Les hérétiques n’ont pas de Saint-Sacrement, ils refusent de donner à Jésus-Christ la dévotion à laquelle il a droit et l’adoration de sa divine présence. Comment des hommes qui se disent adorateurs de Jésus peuvent-ils refuser d’adorer leur Seigneur alors que lui-même a institué le miracle qui permet de l’adorer en Sa présence ? Quelle sorte d’hommes sont-ils pour ignorer la puissance du saint-Sacrement et l’honneur que Dieu leur fait ?
C’est un non-sens. Ces gens-là n’adorent qu’eux-mêmes, il n’ont aucune sincérité dans leur foi, ils sont aussi lointains de Jésus que les musulmans ou les juifs qui eux ne prétendent pas adorer Jésus comme Dieu.

3) Un péché contre l’Esprit-Saint
Cette attitude revient aussi à nier quasiment la présence du Saint-Esprit en nous, à nier la création de l’Eglise par celui-ci le jour de la Pentecôte, et en définitive à nier ou refuser la réalité même de l’Esprit-Saint. Ceci concourt à nier la Sainte Trinité et à se rendre complice du second déicide expliqué dans mon article précédent.
Pas de Présence réelle = pas de diffusion de l’Esprit-Saint, et perte de la connaissance et de la croyance en la troisième personne de la Sainte Trinité. Le Saint-Esprit devient l’Esprit de Dieu, une sorte d’émanation mystique du Père ou du Fils, mais pas une personne de la Sainte Trinité à part entière.
Faut-il rappeler que le péché contre l’Esprit-Saint n’est pas pardonnable (Luc 12:10) ? A qui et à quelles situations pensait Jésus en affirmant cela, si ce n’est aux innombrables péchés irrémédiables comme commettraient les protestants et leurs imitateurs, véritables Caïns de l’Eglise du Christ ?
Après le baptême, la continuité de la présence de l’Esprit-Saint en nous s’effectue par l’Eucharistie. Si pas d’Esprit-Saint en nous, pas de Temple de Dieu : tous ces gens feraient mieux de relire saint Paul.

4) Un péché contre l’œuvre divine de Jésus : l’Eglise
Le refus de l’obéissance au pape pose un autre problème car derrière le pape, c’est toute l’Eglise qui se profile. Ces attitudes entraînent la création de multiples églises parallèles, on en compte des dizaines de milliers. Comment tous ces gens peuvent-ils concilier leur attitude avec la prescription d’un seul troupeau et un seul pasteur exprimée par Jésus dans l’évangile ? Cette multiplication de structures prouve que la démarche protestante revient non pas à rechercher l’authenticité du message du Christ mais bien à créer sa propre entité à partir de sa propre interprétation des textes. Autant de protestants, autant de doctrines, autant d’Eglises. Ce n’est pas viable ni même vraiment très sérieux, mais plutôt le signe d’un énorme orgueil, celui d’hommes qui refusent d’avoir Dieu pour maître et qui veulent se diriger seuls. Car avoir Dieu pour maître nécessite de l’humilité, de l’obéissance, de l’abnégation, autant de qualités qui font notoirement défaut aux entités issues de la réforme. Là aussi, suivre le Christ nécessite d’en accepter les conséquences ; éviter les divisions et appartenir à sa sainte Eglise en sont deux.

[A ce sujet, pour ceux qui feraient un parallèle avec les divisions dans l’Eglise catholique actuelle, il faut savoir qu’en réalité il y a eu scission lors du concile Vatican II : une église moderne d’un côté décidant de créer une rupture avec la tradition et la doctrine de toujours pour s’enfoncer dans les ténèbres de l’apostasie, et d’un autre côté une église souhaitant se maintenir dans cette tradition. Ces deux églises n’en forment qu’une, la nouvelle éclipsant l’ancienne selon l’expression de la Salette. Cette situation très incommode et déstabilisante a été permise par le Seigneur en expiation des péchés de la chrétienté et pour l’accomplissement des prophéties de la fin du monde. Nous l’appelons communément la Passion de l’Eglise ; il s’agit là encore d’un autre mystère que nous subissons plus que nous le comprenons, mais nous savons que la persévérance et la fidélité seront récompensées à la fin : « Le juste vivra par la fidélité » (Habacuc 2:4)]

 

La grande imposture des enfants-apostats de Vatican II

Ceux qui ont lu avec attention le chapitre qui précède auront sûrement remarqué quelques allusions aux pratiques de l’église catholique actuelle (que nous appelons conciliaire pour différentier une doctrine qui a 50 ans d’une doctrine traditionnelle qui a 1900 ans).
Par exemple présenter le Christ comme un frère, un ami, privilégier sa nature humaine et passer sous silence -ou désacraliser- sa nature divine.
Ou dévaloriser l’Esprit-Saint pour le ravaler au rang d’un simple esprit, comme un ange ou une représentation mystique, et non comme un Dieu à part entière, vivant et vrai lui aussi, troisième personne de la Sainte Trinité.

Pourquoi ? Parce que l’Eglise conciliaire s’est fortement protestantisée.
C’est là son malheur et la cause de la perdition de nombreuses âmes.

On en voit l’effet pervers dans la nouvelle messe, celle de Paul VI qui est l’actuelle messe ordinaire dans le monde entier, où le prêtre est face au peuple.
En effet, celle-ci se rapproche dangereusement de la cène protestante, pourtant hautement hérétique, dont elle reprend de nombreux aspects, le plus important étant celui de la dévalorisation et de la désacralisation de la Présence Réelle.
En effet, chez les protestants, la Présence Réelle n’existant pas, leur équivalent de la messe est en fait un rassemblement de lectures et de prières, et une sorte de commémoration de la sainte cène du jeudi saint par un partage du pain, souvent appelé repas.
Ceux qui assistent à la messe conciliaires reconnaîtront là une doctrine et des attitudes qui leurs sont familières : la messe aujourd’hui est plus présentée comme un repas que comme le renouvellement non sanglant du sacrifice du Fils au Père.

D’autre part, le déplacement du prêtre face au peuple et non plus dos à celui-ci a eu une conséquence particulièrement funeste : la disparition du tabernacle et du maître-autel.
Autrefois le prêtre et les fidèles étaient ensemble tournés vers un maître-autel contenant en son centre le tabernacle. C’était logique puisque vous connaissez maintenant l’importance de la Présence Réelle : quand Dieu est réellement présent, c’est vers lui que se tournent naturellement les hommages et les adorations. Il est normal que Dieu soit à la première place, à savoir au centre du chœur, qui est aussi le centre de l’Eglise. Ainsi, lors de la consécration, le prêtre est tourné à la fois vers l’Orient (car les églises d’Occident sont tournées vers le soleil levant, vers Jérusalem, vers les lieux où a vécu le Sauveur) et vers le tabernacle c’est à dire vers Dieu donc vers la Sainte Trinité.
La logique est implacable et l’adoration parfaite.

Avec la nouvelle messe, l’autel s’est transformé en table (encore une copie de protestantisme), ce n’est plus un maître-autel, et surtout le tabernacle est décentré. On en arrive à la situation ubuesque où la Présence Réelle est ignorée du prêtre et des fidèles. De plus, le célébrant tourne le dos au Seigneur si le tabernacle est resté au niveau du maître-autel (situation de plus en plus rare en France où le tabernacle est carrément déplacé aux périphéries).
Le résultat conduit à une absence totale d’adoration de la Présence Réelle de la part des fidèles, qui ont perdu pour la plupart la notion de tabernacle et l’importance de ce qu’il contient. Ce ne sont pas seulement les geste de déférence qui ont disparu (génuflexions, adoration à genoux, éviter de parler dans l’église…) c’est la notion même de Présence Réelle de Dieu sous les apparences des Saintes Espèces. Pour être franc, tout le monde s’en fiche, ou presque…
Voilà une attitude hautement protestante, qui n’étonnera personne puisque chez eux la Présence Réelle n’existe pas. Mais chez nous ?

On comprend pourquoi l’ange aux enfants de Fatima leur a appris une prière en hommage à « Jésus présent dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est Lui-même offensé« .
On comprend aussi pourquoi les Saintes Espèces ne peuvent être touchées par des mains non consacrées : l’hostie est Dieu en personne, elle est devenue un objet saint. Exit donc la communion dans la main pour les fidèles, exit la distribution de la communion par des laïcs.
Les voilà les outrages, les sacrilèges, les indifférences, les offenses à Dieu… le Ciel savait ce que donnerait la funeste messe de Vatican II et ses multiples dérives blasphématoires et sacrilèges.

L’orientation vers l’Orient
On comprend aussi pourquoi, après tant d’années de mauvaises pratiques les esprits sont complètement désorientés, y compris au plus haut niveau.
Depuis quelques mois, on rapporte les propos de cardinaux (Sarah), d’évêques , et même du pape émérite Benoît XVI lui-même, plaidant pour une orientation des prêtres vers l’Orient au moment de la consécration, ce qui implique qu’ils tournent le dos aux fidèles à ce moment-là.
Effectivement se tourner vers l’Orient c’est se tourner vers le soleil levant, vers le Christ et la Palestine. Mais ces gens-là oublient la Présence Réelle dans le tabernacle, oublient que le saint sacrifice de la messe renouvelle le sacrifice du Fils au Père, oublient -ou feignent d’ignorer- que les tabernacles ont disparu des autels… parce que s’ils reconnaissaient la prééminence de la Présence Réelle dans les églises et à la messe, une conclusion logique s’imposerait : il faudrait que les prêtres retrouvent leur position d’antan face à un tabernacle qui lui aussi reprendrait le chemin du centre du chœur d’où il n’aurait jamais dû partir.
Donc nous assistons à des raisonnements bancals effectués par des protestants qui s’ignorent. Ou plus exactement par des modernistes influencés par le nouvel œcuménisme : parler de l’orientation vers l’Orient sans faire référence à la Présence Réelle est compatible avec les autres églises chrétiennes que sont les Orthodoxes et les Protestants. Toujours ce besoin de perdre nos repères pour se rapprocher de schismatiques et d’hérétiques.
Ceux qui nous lisent comprennent mieux aussi pourquoi nous les traitons d’apostats : parce qu’ils ont oublié l’essentiel de ce qui constituait la seule religion d’origine divine : ce qui la rend divine justement : la Présence Réelle.
Faux débats, fausses solutions de vrais apostats protestantisés. Pauvre Eglise.

 

Conclusion

Est-il logique d’avoir un pape qui sera en 2016 le premier pape de l’histoire de l’Eglise à commémorer officiellement la Réforme ?
Est-il normal de voir un pape se rendre à Lund en Suède le 31 octobre prochain pour prendre part à la cérémonie commune luthérienne-catholique de commémoration du 500ème anniversaire du protestantisme ?
Est-il normal que l’objectif de l’événement, sur-médiatisé, soit d’exprimer les dons de la Réforme et demander pardon pour la division perpétuée par les chrétiens des deux traditions ?

Les dons de la Réforme ? Pour qui ?
Mais une fois de plus, qui a changé ? Les protestants ou l’Eglise catholique ? Et dans quel sens ?
N’est-elle pas dans une attitude flagrante de reniement de ses racines et dans une volonté d’éclipser -avant de faire disparaître- le plus beau miracle qui soit, perpétré chaque jour des milliers de fois dans le monde entier à chaque messe ? Un miracle que toutes les religions, protestantisme inclus, nous envient et pour lequel elle nous haïssent car il est la preuve de la divinité de Jésus-Christ et de l’origine divine de son œuvre.

Ça s’appelle un traître, un fossoyeur. Mais pas seulement.
Ils ont patiemment construit une nouvelle église, un nouveau bâtiment qui cache, masque et éclipse l’ancien.
Jean XXIII a posé la première pierre : la convocation du concile.
Paul VI en a creusé de solides fondations : concile réformateur réussi, déclaration Nostra Aetate, nouvelle messe, nouveau rite d’ordination des prêtres.
Jean-Paul II a construit le bâtiment, transformant la religion catholique en religion humanitaire : la religion de l’homme.
Benoît XVI a procédé aux finitions.
Maintenant le bâtiment a pris sa forme définitive, on sait à quoi il ressemble, il se révèle dans toute son horreur : elle est inimaginable.
François est là pour l’inaugurer. Cette notion est très importante car l’inauguration rend le bâtiment officiel, définitif. Ce que doit faire le pape François n’est pas une étape de plus, c’est la dernière étape. C’est pourquoi François est sans chiffre car il est le premier et le dernier. Le dernier pape de l’Eglise catholique. Le premier de la nouvelle église qu’il va inaugurer.
En attendant il place quelques nouvelles statues : saint Jean-Paul II, Luther…
Cette inauguration sera faite très prochainement. Probablement le 20 novembre, à la clôture du jubilé.
Mais attention, c’est à ce moment-là que le Seigneur interviendra et signifiera au démon la fin de son pouvoir, et procèdera à l’anéantissement de son monde. Un nouveau déluge, de feu cette fois-ci.

 

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : la-terrible-imposture-du-protestantisme

629 Commentaires

  1. Sophie

    Dans tout les cas, la symbolique ne change rien. Oui, les résultats ne sont pas ceux que l’on pensaient, mais d’un autre coté, ça nous montre que Dieu seul est le maître des événements. De plus Trump, est quand même leur choix de secours. L’Elite s’est arrangée pour ne pas divulguer ses rapprochement avec le monde Juif. étant donné qu’on savait qu’Hillary etait une sioniste carabinée, ils ont collé l’étiquette de l’antisémite à Trump, pour pas que l’on se doute qu’il fait parti intégrante du Plan ( bien qu’il soit totalement secondaire)
    Hillary c’était le porte suprême. Le Bon Dieu en a décidé autrement dans le choix de leurs marionnettes. Donc au final, le Seigneur nous signifies que la Bête ne sera pas introniser et que sa victoire est dores et déjà perdue et qu’au bout du compte, c’est le Châtiment Divin qui s’abattra et non les plans de l’ennemie comme il était prévu … Les trompettes ont retentis, les murs s’effondrent, a l’instar du mur du Berlin qui tombe un 9/11/1989..

  2. Eloi Boyer

    Dans ce moment désagréable pour vous, je vous apporte mon soutien et mes encouragements. Vous êtes un lanceur d’alerte, continuez votre mission. Je demande à Dieu sa bénédiction pour vos efforts et votre dévouement.
    N’écoutez surtout pas ceux qui vous demandent de jeter l’éponge.

    • dalencourt

      Il n’est pas question d’abandonner, au contraire. Les événements s’accélèrent et prennent une tournure inattendue, en conformité avec les deux articles que je prévoyais de publier. En fait cette victoire me conforte dans la vision de la proximité de l’intervention divine, que je n’osais plus aborder de peur de me tromper encore. J’attendais de voir la confirmation de l’avancée du plan de Satan. Eh bien ceci montre qu’il a suffisamment avancé comme ça. Place à la justice.
      La suite va être passionnante.

      • Bruno Bouchand

        effectivement Dieu a repris une belle longueur d’avance et il faut sans doute s’attendre à un déchainement de satan qui doit fulminer et être « rouge écarlate de colère » ses jours sont comptés plus que jamais,le plan Divin ne faillira pas ,Dieu est toujours à l’heure ,pas la notre,mais la sienne sans aucun doute.

      • dragonne defeu

        Ceci peut bien au contraire être un répit accordé par Dieu ! Si hillary était passée, la guerre nucléaire était quasi assurée ! Cette femme est totalement possédée et le clan clinton est des plus dangereux car obéissant directement à satan !
        Je pense donc qu’il ne faut pas croire les médias et tout leurs mensonges ignobles ! Fions nous à notre spiritualité et à Dieu. Perso, je vois que beaucoup de gens ont repris espoir depuis l’éviction de clinton. Mais….. laisseront ils vraiment Trump prendre le bureau ovale ? ou sera t-il un autre Kennedy ? Kennedy qui fut tué 1 semaine après avoir livré une interview dénonçant les sociétés occultes et son désir de les combattre !
        Actuellement, les clinton paient 15 dollars de l’heure des gens pour qu’ils fassent la guerre anti trump dans les rues, pour qu’ils saccagent etc… Les preuves ont été publiées déjà, photocopie d’un « contrat » de casseur de la fondation clinton et témoignages ! C’est dire si l’empire ne veut surtout pas que le 19 décembre, le congres valide l’élection de trump ! Ils espèrent que tout ce chaos les fera renoncer !
        Mais ne vendons pas la peau de l’ours. J’espère bien qu’il parviendra au bureau ovale car on ne sait pas ce qu’il va faire et s’il va faire ce qu’il a dit, c’est à dire, s’éloigner du gouvernement mondial, ce qui serait une très bonne chose. Les clinton eux, nous savions très bien ce qu’ils projetaient, ces monstres sataniques !
        Attendons et espérons, et surtout, prions :o)

  3. jules

    Dieu le montre pourtant tous les jours, ce qu’il attend de nous est loin de la façon dont l’église nous l’a amené…
    Je crois que bcp se mettent à la place de Dieu et juge autrui à sa place, seul Dieu nous jugera à la fin.

  4. ZORRO

    Mr. Delancourt, Et si l’élite oligarchique oligofrénique ferait le même coup qu’avec l’éjection du Pape Benoit XVI, à savoir, qu’Obama pourrait très vite dans les jours qui vienne transférer son pouvoir à Hillary Clinton.

    Du coup, cela déclencherait une révolte au USA, ce qui serai l’occasion parfaite pour introduire la loi martiale suivi du micro-puçage obligatoire pour tous, tout en déclenchant une guerre contre la russie sur les 2 mois qui luis reste de pouvoir.

    Qu’en pensez-vous ?

    Avec mes sentiments dévoués

  5. Flo

    alala une petite leçon d’humilité ça fait pas de mal ! Tout le monde peut se trumper🙂
    Bon assez ris, juste une constatation : M. Trompette est le 45ème président. Peut être une façon de signaler que nous sommes bien dans les 45 derniers jours (1335-1290) ? Du 9/11 au 24/12 on a 45 jours. Sachant qu’ils finissent bien le 28/11 et le 04/12. C’est cohérent mais une coïncidence est possible. Quoi que là ou nous en sommes ça m’étonnerait.

    • dalencourt

      Vous pouvez ajouter que nous sommes la semaine 45.
      Nous sommes à 445 ans de Lépante et à 145 ans de Pontmain. Et les 45 derniers jours s’achèvent le 28 novembre ou le 3 décembre selon que la date de référence est le 13 ou le 19 mars 2013. Nous sommes bien AU BOUT. Merci Trump.

      • T1000

        ça confirme bien ce que je pensais
        Je viens de voir qu’il y a un autre Flo avec une majuscule comme moi en plus. Je vais reprendre mon vieux pseudo.
        Flo

  6. JaganMithya

    Tout comme Dalencourt, je pense que l’establishment sataniste a bel et bien un plan B; et peut-être que Trump était même le plan A, tout en faisant semblant (médias surtout) de ne pas le soutenir. N’oublions jamais que le Main Cachée a depuis toujours soutenu les deux camps pour en tirer profit, quoiqu’il arrive; elle est toujours du côté gagnant. C’est cette fameuse loi hégélienne. Il faut attendre et voir ce qui va se passer dans les jours, semaines et mois à venir, car j’estime que cette élection de Trump aura des répercussions diverses aux US; Trump étant peut-être la taupe qui va enclencher la descente aux enfers économique, sociale, martiale, sociale, etc. On verra bien à qui profitera ce crime, car sans ou avec Trump les US sont maudits à se désintégrer économiquement et politiquement tôt ou tard, Trump va seulement être utilisé comme le bouc émissaire necéssaire.
    Et j’estime que le site Grand Réveil a plus que jamais sa raison d’être, car il nous permet tous de renouer avec ce qui est le plus important et le plus précieux à mes yeux : notre foi envers Jésus Christ.

    « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14:6)

  7. Laura p.

    Ne vous découragez pas MR Dalencourt, nul ne pouvait prévoir un tel grain de sable dans la machine bien huilée du mondialisme. Comme vous j’ai cru à la victoire de Clinton comme le confirmer TOUS les sondages. Mais ce matin je me suis dit qu’une bouffée d’espérance soufflait dans le monde…ça durera le temps qu’il faudra mais on aura peu être encore un peu plus de temps pour des conversions, des réveils dans la Foi…tout commence ou tout finit, ce qui est sur c’est que c’est un jour historique. Rien ne sera plus comme AVANT. L’erreur est humaine mais le fond ne change pas sur votre enseignement sur la vraie FOI. Je vous remercie encore mille fois pour votre site qui m’apprend tant de choses.

    • Nathalie

      Tout comme Laura, j’ai eu la même réaction, la victoire de Mme Clinton nous avait bien été « vendue ». La Main de Dieu ou la Main d’un autre, toujours la même question difficile qui fait Quoi mais au final la Victoire au Seigneur et à Ses Anges qui ne sont sûrement plus très loin.
      En UDP

  8. Cizia

    « Un bon politicien est celui qui est capable de prédire l’avenir et qui, par la suite, est également capable d’expliquer pourquoi les choses ne se sont pas passées comme il l’avait prédit » (Winston Churchill). Voilà qui s’applique parfaitement au blog de M.Dalencourt !

  9. Qui est Donald Trump ?

    Et si Trump était l’antichrist personne ? Dans la revue the Economist de 2016, il y a un petit homme blond avec les lunettes et une casquette, caché derrière Poutine. Ne serait-ce pas lui ?

      • FERRI

        Je confirme ; avis de LIESI ce matin sur TRUMP :

        « Quant à ceux qui pensent que D. Trump va renverser la Fed et ses propriétaires, ils devraient dormir quelques heures de plus… afin d‘avoir les idées claires.

        Idem pour ceux qui traduisent la victoire de D. Trump comme la défaite des sectes, des Illuminés ou autres, ils doivent aussi se reposer pour avoir les idées plus claires.

        L’Oligarchie veut clairement que les peuples soient tous d’accord pour renverser ce SYSTEME. Nous l’avions écrit, il y a déjà trois ans avec LA PERESTROIKA DU SYSTEME CAPITALISTE.

        Maintenant ? Tout se réalise sous les yeux de nos contemporains qui sablent le champagne sans savoir qui est ce Monsieur Donald Trump. LIESI a eu l’occasion de publier qui sont ses contacts. Un vrai film d’horreur !

        Et l’Oligarchie réussit très bien son opération séduction pour casser CE SYSTEME. »

        • FERRI

          Il me semble que la devise de certains rites FM écossais est « Ordo ab Chaos » ;
          Le but est de faire se lever l’homme contre l’homme afin de provoquer un chaos mondial et de parvenir à la société qu’ils souhaitent depuis des siecles : c’est à dire une société dirigée par une caste oligarchique enfin à visage découvert assistée par 500 millions « d’esclaves » ( programme annoncée sur un monument de pierres discret aux USA ; je ne me rappelle plus l’endroit )
          Toute la question est de savoir s’ils arriveront à provoquer ce chaos mondial ou si la Providence interviendra d’une manière ou d’une autre pour éviter ce Chaos et cette future société oligarchique d’inspiration luciférienne.

          Je pense que tout est sous contrôle et que si Trump ne fait pas ce qui est attendu de lui, il disparaîtra comme 6 autres Présidents américains qui voulurent reprendre en mains les destinées du pays et notamment la monnaie, qui reste le premier outil de contrôle des pays et du monde (hormis la Russie et la Chine pour l’instant ).

          De plus, je garde dans ma tête le fait que Van Resburg en 1905 a dit (comme Baba Vanga ?) que le premier president noir etc… Il n’est donc pas dit que Trump arrive à prêter serment le 20 Janvier.

      • FERRI

        En attendant, les manifestations se poursuivent aux Etats-Unis. Ces élections ont été savamment employées pour diviser le pays… Entendons bien : ils savent très bien ce qu’ils font et contrôlent superbement la Machine – du moins pour le moment.
        ( LIESI )

  10. Marguerite-Marie

    Le Saint-Esprit est intervenu d’une façon magistrale en ouvrant les yeux d’une majorité d’américains.
    Le pouvoir de Dieu est inimaginable. Continuons de prier le Saint-Esprit afin qu’il éclaire tous les humains et en particulier les français.
    Merci Louis, pour vos recherches et votre courage de les publier. Je pense que vos déductions étaient justes mais que le Saint-Esprit est intervenu pour remettre de l’ordre ici-bas car le temps est venu, et qu’Il va continuer son oeuvre d’une manière inattendue.
    Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto. Sicut erat in principio, et nunc et semper et in sæcula sæculórum. Amen !

  11. Uncle

    Obama comme dernier président des États-Unis, çà c’est Baba Vanga. C’est un peu tannant de voir M. D’Alencourt se faire critiquer quand il se sert du plan du diable pour nous éclairer, et que d’un autre côté on utilise les prétendues prophéties du voyante…

     » Que nous réserve l’année qui vient de commencer? Si on se fie à l’internet (et on ne devrait jamais se fier à l’internet), beaucoup de choses pas trop amusantes.

    C’est que la prophétesse bulgare Vangelia Pandeva Dimitrova, mieux connue sous le nom de Baba Vanga et morte en 1996, aurait prédit toutes sortes de choses avant sa mort: les attaques du 11 septembre 2001 et le tsunami de 2004, entre autres.

    Pour 2016, ça se corse. Si on se fie à ses supporteurs, Mme Vanga, qui était aveugle, a non seulement prédit que Barack Obama serait le dernier président américain de l’histoire, mais aussi que «l’Europe serait envahie d’extrémistes musulmans en 2016 et qu’une grande guerre musulmane débuterait avec le printemps arabe en 2010», selon le Journal de Montréal. on affirme qu’elle a prédit qu’une guerre mondiale débuterait en 2010 et se terminerait en 2014. Remarquez que rien de cela ne s’est avéré vrai.
    … Les prédictions ne se réalisent pas? Pas de problème! On peut tout simplement changer certains détails! Voilà pourquoi on dit maintenant que la «grande guerre» aura lieu en 2016, et non en 2010. Contrairement à Nostradamus, qui a au moins laissé des écrits (complètement inscrutables et donc facilement interprétables de toutes sortes de manières), les prédictions de Mme Vanga n’ont pas de source officielle. On peut donc inventer ce qu’on veut à leur sujet.
    Vous voyez, les supposés pouvoirs de prédiction de Mme Vanga sont une sorte de légende urbaine de l’internet. Mme Vanga elle-même était analphabète, et elle n’a donc pas écrit de prophéties. Cela rend facile la tâche de ceux qui veulent lui attribuer toutes sortes de prédictions. Vu qu’il n’y a pas de preuves écrites de ses prédictions, on peut faire dire à Mme Vanga ce qu’on veut… »
    http://journalmetro.com/opinions/inspecteur-viral/901689/non-la-voyante-bulgare-baba-vanga-na-pas-predit-une-guerre-mondiale-en-2016/

    • Richard

      Mais, nous sommes dans une guerre mondiale depuis pas mal de temps. Dalencourt a très bien décrit cette guerre insidieuse depuis la fin de la guerre en 1945. La guerre des âmes. De plus, les extrémistes musulmans se sont introduit sur notre territoire depuis deux ans déjà, sans compter les agents dormants qui pullulent dans toute l’Europe et le monde. Les visions de Baba Vanga ne sont pas si idiotes que cela. Il faut les remettre dans le contexte. Rien ne se passe comme on l’interprète. Louis, en sait quelque chose. C’est là, toute la difficulté. Comprendre le vrai sens prophétique. On se trompe souvent, mais c’est passionnant à essayer de comprendre. Et, ce n’est pas parce que cela ne correspond pas à notre interprétation, qu’il faut systématiquement condamner et rejeter.

    • Ambre

      «L’Europe sera envahie d’extrémistes musulmans en 2016» est malheureusement vrai, réveillez-vous !
      Ce qui ne fait pas de cette dame une prophétesse bien entendu.

      • Uncle

        Malheureusement, vous n’avez pas compris. L’auteur est en train d’affirmer que vu que les événements n’avaient pas eu lieu en 2010, les internautes ont maintenant changer la donne pour dire que ce serait en 2016. Je n’apprécie pas les commentaires du genre  »réveillez-vous » tout comme tous les commentaires incisifs que M. D’Alencourt subit depuis l’élection de Trump. À mon avis, Ils n’ont pas de place ici, sur un blog où tout de même nous devons prêcher par l’exemple les enseignements de NSJC et où je considère que chacun est en recherche de la vérité. Si je suis sur ce blog depuis un bon bout de temps, c’est que je suis en recherche et en harmonie avec les enseignements de NSJC.

  12. Sophie

    Oui au final, Trump est certe la marionnette de Satan, mais il fait parti du Plan Divin.
    A ce niveau de mensonge, il est « quasi » normal qu’on soit tombé dans le panneau … J’ai pensé à une chose assez surprenante.. et si tout ce manège n’était que l’une de leur plus grande illusion. Après tout, nous nous sommes basés uniquement sur les Plans de l’Ennemie ou en tout cas, on a suivi son schéma … or Satan on le sait, c’est celui qui trompe et qui interfère dans le « bon ordre » des choses. Alors au final, ils ont peut-être tout fait pour nous faire croire qu’Hillary serait élue, les dates clés, la symbolique etc , ils ont tout fait pour même égarés les « élus » et BIM coup de fracas. La voila, cette fameuse Révolution qui faisait référence à celle de 1917 … Tout un symbole, un 11/9 ou 9/11, veille de leur Jubilé, et le jour de la chute du mur de Berlin .. Ils nous font croire que Trump est contre l’Establishment. Donc du coup, je me demande si vraiment Dieu a donné un signe dans ses élection ou alors il a laissé faire les choses telles qu’elle devaient se faire .. parce qu’au final, Satan se déclare quand même vainqueurs d’une certaine manière.
    http://www.bfmtv.com/international/netanyahu-felicite-trump-veritable-ami-de-l-etat-d-israel-1057498.html

    Je ne sais pas si nous aurons le temps d’avoir assez de recul, mais cette situation est plus que déroutante, et il est vrai que l’élite Hollywoodienne ( Simpson ) nous avait déjà ‘prévenu’ … et puis au final, nous avons quand même signe de Dieu, qui nous signifies qu’il ne faut en aucune façon faire confiance au Monde et à ses séductions … Ne tombons pas dans le piege du Trump sauveur, car on le sait seul et UNIQUEMENT Jésus-Christ nous sauvera du monde, on ne peut absolument pas compter sur les Hommes encore en moins a cet époque …

    • Richard

      Personnellement, je pense que Donald Trump a donné un coup d’arrêt à l’avancé des plans de la Synagogue de Satan. Je ne pense pas qu’il fasse parti des oligarchies mondiales. Il les côtoie, ce qui me semble normal. JFK faisait bien parti des grandes familles qui dirigent le monde et une fois au pouvoir, ils n’ont pas hésité à l’assassiner parce qu’il contrait leur plan. Je crois que Trump n,’est pas dupe. L’avenir répondra à cette question.

    • anonyme

      a Sophie,
      exactement, TRUMP est peut-être un clone de Trump sous contrôle divin, ou peut-être Trump lui-même sous influence du divin tout comme Poutine

  13. Serge63

    Ne voulant pas laisser Lucifer gagner la bataille qu’il prépare depuis si longtemps, les Américains, lassés de la sieste prolongée de l’Eternel, ont décidé de donner eux-mêmes un coup d’arrêt aux menées du Diable. Ils ont parfaitement compris et mis en oeuvre la devise: « Aide-toi et le Ciel t’aidera. »

  14. frru

    Louis,

    sérieusement j’en ai marre des commentaires pourris quand on essaye d’éclaircir un sujet, gardez ceci uniquement pour vous merci, en effet bizarre le garçon blond sur leur peinture qui fait penser au garçon aux côtés de Trump, de plus cette prophétie qui dit qu’un dirigeant blond se fera assassiné lors d’un déplacement dans les balkans et bien rien n’est impossible désormais, les Simpson montrait Trump prenant le pouvoir il y avait également le 11/9 2001 dans les Simpson on verra merci de garder ceci pour vous au cas où un drame devait arriver.
    Poutine a l’air plutôt « inquiet » mais il est surtout fatigué lorsque l’on voit tous les problèmes actuels c’est compréhensible.
    Nous verrons bien Merci Louis

    • Atlas

      Oui Fruu et Louis, n’est-ce pas le fils de Trump que l’on voit sur des peintures maçonniques dans le hall du Centre de Bank of America ?



      Et dans l’aéroport de Denver en Arizona ?


    • FERRI

      Et aussi, est-ce un hasard si H. Clinton et son mari lors de son allocution de défaite, ainsi que la femme de l’ex-futur-vice-président portaient tous les trois du violet sur l’estrade ? Symbolisme ?

      • delanth

        Violet qui est le mélange du rouge et du bleu, représente l’unification de la dualité (rouge: chaud / bleu: froid)

        Quant à Trump lors de son discours de sa victoire était entouré de deux personnes, un homme à sa gauche avec une cravate bleu, lui au milieu avec sa cravate rouge et l’enfant à droite avec sa cravate blanche, je pense que rien n’est fait par hasard.

        • Richard

          Vous remarquerez également que Donald TRUMP, lorsqu’il parle, son pouce forme avec l’index une circonférence, comme les vrais prêtres lorsqu’ils officient. Ce qui me fait dire que cet homme a un fond religieux très important et, lorsqu’il parle sincèrement des différentes classes de la société ( ouvrier, commerçant, vétérans etc..) c’est avec beaucoup de respect dans sa voix.

        • FERRI

          Il me semble aussi que la couleur violette est celle des évêques. Clinton, des « évêques » luciferiens ?
          Et en spiritualité, elle correspond au 7eme chakra, celui de la glande pinéale, siège d’Eveil.
          Serait-ce une symbolique singée par l’Elite luciférienne ?

        • Ragnar Lodbrok

          « 7eme chakra, celui de la glande pinéale, siège d’Eveil. »
          Ça y est on quitte encore la religion catholique pour se retrouver dans l’ésotérisme !
          J’espère que vous nous ferez grâce de Corps éthérique, de dharmacakra, de Hatha yoga, d’Hindouisme, de Prana, de tantrisme, de différentes sortes de yoga et de Bindu visarga.
          J’en oublie certainement, mais pardonnez-moi, je ne suis pas un spécialiste de l’ésotérisme, et je n’en suis pas triste!

  15. Anonyme

    Ce que je vois dans l’election de Trump, c’est la paix peut-être dans le monde, puisque Poutine/Trump sont prêt à coopérer, cela va changer l’atmosphère « tendue », et comme il a été dit dans l’apocalypse, c’est quand l’on pensera que tout est calme, que Dieu reviendra faire sa loi… On y est !

  16. Clem

    Cher Louis,

    j’ai simplement envie de vous dire que Notre Seigneur Jésus Christ vous bénisse, ainsi que tous les lecteurs du blog.
    Merci d’avoir permis à nombre de personnes de revenir vers Lui. Merci de nourrir notre réflexion.
    Merci Seigneur, d’avoir mis le blog de Louis sur mon chemin parmi d’innombrables autres attentions.

    Effectivement une trompette vient de retentir, comme le dit Sophie. Et les murs tombent.
    C’est le bout, c’est la fin, le goulot d’étranglement.
    Soyez dans l’allégresse, La Vie est belle, le Seigneur est doux. Nous sommes membre de son Corps, rassemblés par l’Esprit-Saint pour proclamer:
    Amen, venez, Seigneur Jésus !

    Louis, nous attendons avec impatience vos prochains articles.

    Clem.

  17. Anne-Marie- Renée

    Cher Louis ! Une fois encore mon mail envoyé ce matin s’est envolé dans le ou les…..Je voulais vous dire que , pratiquement au moment où vous écriviez « TRUMPette », je pensais la même chose. La part de trumperie dans cette pièce de théâtre bat son plein. Nous, pour Nous, petit peuple de France, nous verrons bien jusqu’où leur scénario prévu à l’avance nous amènera ! Moi, je garde mon cap contre vents et marées ( merci mon grand-père breton qui a vécu le Cap Horn). Fraternellement Anne-Marie

  18. lili

    Je crois que la France va se retrouvée seule isolée comme Marthe Robin avait annoncée  » la France aura le nez dans la poussière, mais son renouveau sera si extraordinaire  »

    Continuez Mr Dalencourt , vos articles nous touchent ….

  19. Daniel

    Bonjour Mr Dalencourt,
    Je vous remercie pour vos travaux que vous nous offrez avec votre coeur.

    Je voudrais m’adresser uniquement à ceux qui ont la « gâchette facile » ou la pierre à la main.
    Pourquoi êtes vous ici ?
    Que voulez-vous ?
    Servir Dieu ou bien Satan ?
    Je ne lis que méchanceté et ne vois que de l’orgueil et de l’arrogance dans vos commentaires.
    Aucunement de l’humilité, de compassion ni de charité.
    Qui êtes vous pour juger ainsi sinon ceux-la même qui attendaient des signes qu’ils n’auront pas
    Que celui qui ne s’est jamais trompé jette la première pierre…

    J’ai compris,dans les nombreux messages de Mr Dalencourt, l’essentiel :
    – Que nous sommes proche du dénouement et du retour de notre Seigneur JC
    – Que nous devons nous repentir sincèrement de nos fautes
    – Que nous devons demander à Dieu « une Foi vive, une ferme Espérance et une ardente Charité ».
    – Que l’Eglise est notre salut.
    – Que Seul Dieu ne peux se tromper.

    Je constate ainsi que ceux qui accusent sont les coupables.

    Je suis pêcheur, novice et récemment « revenu » à la Foi Catholique.
    Je ne peux malheureusement pas avoir part à la sainte eucharistie et s’est ma grande faute.
    Mais Grâce à votre Blog Mr Dalencourt, je chemine et ma Foi se fortifie.
    Encore merci
    Que Dieu vous bénisses !
    Que Dieu nous pardonnes !

    • jésus mon sauveur

      bien résumé Daniel. svp Louis ne donnez plus de date. Que dieu nous pardonne, nous avons tous tellement envie que notre seigneur revienne! nous avons soif de paix, de justice! je suis heureuse de vous annoncer que ma fille est enfin baptisée! dimanche 13 novembre.

      en union de prière.
      Jaqueline

  20. Francine

    Si les propheties de Baba Vanga sont vraies et que le dernier président serait un président noir et qu’il serait le dernier, alors tout doit se dérouler avant le 20 janvier car c’est à cette date que le nouveau président doit prendre officiellement la relève

    • FERRI

      Le voyant sud-africain Van Resburg a fait la même prédiction en 1905.
      Les deux ont-ils fait la même prédiction ?
      ou le net mélange-t-il les prédictions ?

  21. alain

    Cher louis bonsoir ,

    Comme chaque soir je vais aux nouvelles « du grand réveil » et j’en suis ravi car j’adore vos méthodes

    J’ai 61 ans et je sort d’une grave dépression à cause de gens incohérents depuis près de 40 ans de combat judiciaire , j’ai donc porté ma croix et je sais ce que c’est la bêtise humaine..

    Heureux ceux qui ont été condamnés par la justice des hommes c’est mon cas

    Grâce à vous j’ai retrouvé le sourire et l’espoir d’un jour meilleur car je crois profondément en Jésus Christ
    qui sera j’en suis sûr notre sauveur dans un court moment , c’est une question d’une dizaine de semaines je pense « je ne suis pas un prophète » mais la mécanique est en marche c’est inéluctable

    Même si certains se servent du blog pour vous dénigrer, (l’être humain est impitoyable et pervers ) je vous soutiendrais bec et ongle car je reconfirme que vous êtes notre Arche de NOE , si ces abrutis se gargarisent
    à se moquer de vous c’est qu’ils ne sont pas capable de comprendre comment fonctionne le système

    ET La volonté de DIEU

    Sans oublier le pardon !!!! sont ils des vrais catholiques? j’en doute?!?

    Si votre travail ne leur convient pas, qu’ils changent de crèmerie ou bien de bateau « Arche de NOE »

    Ce sera à DIEU de faire le trie ,garder votre arche Louis je vous en supplie

    Même si j’ai perdu ma caisse de champagne………………………..!!!!!! avec les USA

    Que DIEU vous garde

  22. baillie

    Je partage l’opinion de Mr Dalencourt, une nouvelle Eve viendra. Les deux témoins de l’Apocalypse seront Homme et Femme. Pour info …. ce jour, 9 Novembre, est le jour où le St Jean Baptiste de Vinci revient flambant neuf au Louvre… ce précurseur des temps modernes est il le Défenseur qui revient pour annoncer l’avènement l’Esprit Saint (la nouvelle Eve ) ? Mr Dalencourt me semble bien inspiré lorsqu’il nous disait que le second avènement devait avoir un rapport avec le méridien de Greenwich. C’est pour cela que je vous avait signalé, il y a quelques temps, l’existence dans une église catholique du Gers, à Ste Christie d’Armagnac, sur le méridien 0 à qques Km de Sion au sud de la Nouvelle Jérusalem, depuis plusieurs centaines d’années, d’une reproduction du célèbre tableau de Leonard de Vinci, qui montre clairement Jésus et Marie Madeleine ….

    http://patrimoineruralgers.free.fr/communes/Sainte-Christie-d'Armagnac/pages/image/imagepage21.html

    Concernant Trump, c’est, il me semble un ultime avertissement, que les trumpettes de Jéricho, trumpettes de l’apocalypse (ou shofar) viennent de retentir, avant effondrement de Babylone …..

  23. Jean Pierre Aussant

    « Mon Royaume n’est pas de ce monde ». Le catéchisme de l’Église est clair, le triomphe du Royaume se fera au dernier moment et dans les mystères eschatologiques, autrement dit la terre physique que nous connaissons ne sera jamais le lieu du Royaume.

  24. Anonyme

    Vous vous êtes trompé d’accord mais peu importe, votre blog est une invitation à l’introspection et rien que pour cela, il est très utile.
    De toute façon pour moi l’importance de cet article n’était pas sur ce point.
    J’ai enfin compris pourquoi le catholicisme est différent des autres religions ! Je suis heureuse de connaître l’importance du Tabernacle.
    Comme d’habitude il y a quand même toujours un point qui me chiffonne : comment êtes sur de l’honnêteté des hommes qui ont retranscrit la parole de Jésus ? pourquoi ne l’a-t-il pas fait lui-même ? J’aurais tant aimé pouvoir l’entendre de moi-même …

    • dalencourt

      Vous jouez à saint Thomas là… « heureux ceux qui croient sans avoir vu » Et la foi ? Et les saints ? et les miracles ? Enormément de choses valident la continuité apostolique. Il n’y a que le diable pour distiller le doute.
      Lisez « Credo » de Mgr Gaume, vous aurez votre réponse.

      • Anonyme

        Heureusement que le doute existe sinon comment auriez vous pu vous remettre en question après les dernières prédictions ? comment les personnes d’autres confession pourraient penser se convertir au catholicisme ?
        Merci pour le pointeur bibliographique.

  25. Mathieu Papaïs


    Sur ce montage Hillary Clinton est a la place d’une heroïne de la série Game of Thrones qui devient la princesse d’une tribu de sauvages dont le chef ressemble plus a une bête qu’un humain (!) et elle est senser accoucher d’un DRAGON (qu’on voit sur cette photo). Je pense que le message est clair, ce montage n’est pas relie par n’importe qui mais des stars du show-business, et pas par hasard.

  26. marie b

    Clinton et Trump ont au moins un point commun, ils sont cousins

    Catégorie : Célébrités, Etats-Unis | le 08 Novembre 2016 par Guillaume de Morant

    Clinton ou Trump ? Trump ou Clinton ? Les heures qui viennent seront déterminantes pour connaître le nom du futur président américain, mais une nouvelle fois, la généalogie vient de s’inviter dans la campagne. Les deux candidats sont de la même famille ! Enfin, de la même famille généalogique, car si Hillary Clinton et Donald Trump sont bel et bien cousins, leur lien de parenté n’est pas des plus proches, au 19e degré !

    Selon My Heritage, leur ancêtre commun était John de Gaunt, premier duc de Lancaster, comte de Richmond et duc d’Aquitaine et leur généalogie comporte de ce fait du sang royal. Dans leurs aïeux figure également le roi Edouard III d’Angleterre, ce qui comble d’aise le public américain, très friand de ce genre de « people relation ». Les généalogistes, que tout cela ne peut qu’amuser, se plaisent aussi à commenter les découvertes de notre ami Jean-Louis Beaucarnot dans son dernier livre « Dico des Politiques », paru jeudi aux éditions de l’Archipel.

    On y découvre un autre lien de parenté, inédit celui-ci, entre Hillary Clinton et notre président François Hollande. Ils cousinent par les aïeux québécois de la candidate américaine, née Rodham, qui descend en effet du côté maternel, via son arrière-grand-mère Delia Martin, des familles Belleperche et Couillard, qui figurent également dans l’arbre généalogique de notre président « normal ». La semaine dernière, c’était une autre information généalogique franco-américaine qui défrayait la chronique : on avait découvert un lointain cousin français au candidat milliardaire. Avec toutes les pincettes nécessaires…
    comme sarkosy et hollande, comme john kerry et bush père..etc…

  27. dragonne defeu

    A propos de la présence réelle, Padre Pio nous apprend que non seulement, l’eucharistie est la présence de Dieu mais que Jésus lui même est physiquement dans le prêtre au moment de l’eucharistie, comme il est physiquement dans le prêtre lors de la confession. Pourtant, cela est pratiquement inconnu des catholiques, ce qui est fort regrettable.
    Etudier la vie et l’héritage de Padre Pio est une bonne chose pour tous les chrétiens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s