Le signe de Jonas (2)

pape-luther

Nous vivons un moment unique dans l’histoire de l’humanité. Un moment historique, préparé et attendu depuis des lustres par la synagogue de Satan.
La synagogue de Satan (formulation employée par saint Jean dans l’Apocalypse), ce sont les élites occultes qui dirigent le monde en sous-main, constituées des élites juives, protestantes et maçonniques (athées). Ces hommes sont tous lucifériens et fonctionnent selon les principes de la kabbale juive. L’élection américaine du 8 novembre 2016 était « leur jour« , le point de départ du dernier round.

La victoire surprise de Donald Trump sur Hillary Clinton va t-elle changer la donne, puisque j’ai toujours pensé, arguments à l’appui, que l’establishment avait prévu de faire élire Hillary ?
Non, elle perturbe probablement l’équilibre général et les rôles qu’ils avaient pré-attribués mais vous allez voir dans ce qui suit que l’enjeu dépasse de loin la personne du président des Etats-Unis.

De quoi s’agit-il vraiment ? Quel était l’enjeu de cette élection ? Quel était le symbole de cette date ?
Il s’agit tout simplement de révéler au monde ce que l’on appelle l’Antéchrist, ou le Messie des juifs.

 

Qui est vraiment l’Antéchrist ?

Contrairement à une idée largement répandue, l’Antéchrist n’est pas un homme mais un peuple, le peuple juif, auquel sont associés quelques-uns de ses alliés protestants et maçons. De même que le Messie des juifs n’est pas un homme mais le peuple juif dans son ensemble.
Depuis longtemps ils savent que le messie peut être pris dans un sens collectif ; Bernard Baruch, conseiller du président Wilson et artisan du traité de Versailles en 1919 s’était exprimé ainsi.
Otto Khan, influent banquier des années 30, expliquait lui aussi que « la nation d’Israël deviendrait son propre Messie« . Ces hommes se sont exprimés bien avant que l’état d’Israël naisse en 1948.
Plus près de nous Israël Adam Shamir cite le rabbin Leitman, cabaliste israélien de renom : « Il n’y a pas de Messie qui serait une personne, du point de vue cabalistique, voire même du point de vue du judaïsme orthodoxe. Les cabalistes ont précisé explicitement que le Messie est la Lumière céleste, la force hautement spirituelle qui descend dans notre monde et rend meilleure l’espèce humaine en élevant sa conscience à un niveau supérieur. »
Tout ceci est confirmé par l’abbé Julio Meinvieille, grand spécialiste de la question : « La tradition chrétienne nous parle de l’Antéchrist et lui donne les mêmes caractéristiques que les juifs donnent à leur Messie« .
Par conséquent, si le Messie est un peuple, l’Antéchrist l’est aussi.
Les juifs se considérant toujours comme le peuple élu, il n’y a rien d’étonnant à ce que celui-ci voit un jour s’accomplir les promesses de Dieu formulées dans la bible. Il faut savoir que ces promesses sont d’accorder un pouvoir mondial au peuple élu, à qui seront soumises la totalité des nations.

D’ailleurs, les rabbins le savent très bien.
Plus la venue du Messie approche, plus les rabbins préparent leurs ouailles à cette révélation. Dans une vidéo récente, le rav Ron Chaya s’est trahi. Lui qui parlait en général du Messie comme une personne, il explique dorénavant qu’il s’agit d’un dévoilement et que ce dévoilement est celui de Dieu! Voilà une notion nouvelle, bien éloignée de la notion traditionnelle d’Antéchrist ou même de Messie, où le Sauveur est censé être un homme envoyé de Dieu, pas Dieu lui-même.

On comprend mieux aussi la teneur des propos des rabbins orthodoxes qui, dans une récente déclaration, affirment qu’Israël « tient une place unique dans l’histoire sainte et la rédemption ultime du monde. » Cette déclaration ayant été faite sur le thème des relations entre judaïsme et christianisme, ils expliquent plus loin qu’ils « reconnaissent le christianisme comme [leur] partenaire dans la rédemption du monde« . Le mot est lâché : les juifs se considèrent aujourd’hui comme l’acteur majeur de la rédemption du monde !
Rôle étonnant puisque, selon la tradition, le Messie n’est censé venir sauver que le peuple juif.

Donc, si on suit entre les lignes ce que déclarent aujourd’hui les rabbins juifs, le judaïsme et à travers lui tout le peuple, doit tenir un rôle qui dépasse largement le cadre de l’état d’Israël et même de toute la diaspora juive ; ils s’attribuent le rôle dévolu à celui que les chrétiens considèrent comme le vrai Messie, Jésus-Christ, venu effectivement pour sauver non pas seulement son peuple mais tous les peuples, et qui fut pour cela appelé à juste titre le Rédempteur.
Les rabbins déclarent donc clairement qu’il existe un nouveau Rédempteur et que celui-ci n’est pas un homme seul mais bien une entité collective.

Il leur reste encore une chose à faire : le déclarer haut et fort à la face du monde.
Voilà l’enjeu final : il s’agit d’obtenir et de réunir les deux pouvoirs : temporel et spirituel.

Temporel : la puissance de la synagogue de Satan s’étend sur tous les peuples, toutes les nations, tous les continents. Elle doit être un jour reconnue comme telle.

Spirituel : le peuple élu se considère comme le seul trait d’union valable entre les hommes et Dieu : c’est le peuple-prêtre par excellence. D’où les notions de rédemption et de paix : seul ce peuple peut sauver le monde et lui garantir la paix.
Là aussi ce pouvoir spirituel doit être reconnu par tous.

Seulement voilà : il y a un obstacle à ces projets. Cet obstacle, cet ennemi est constamment présent dans les projets de la franc-maçonnerie et pour cause : c’est Dieu et sur terre, le seul lien qui unit Dieu aux hommes, l’Eglise catholique.
Satan imite toujours, il ne sait pas faire autrement.
Puisque Dieu a un peuple élu, il lui en faut un.
Puisque Dieu a envoyé un Sauveur (le Messie) il lui en faut un.
Puisque Dieu a une Eglise et une religion pour relier les hommes à Lui, il lui en faut une.
Puisque Dieu a un Temple saint qui accueille l’Emmanuel (Dieu avec nous) il lui en faut un.
Mais pour cela, il lui faut obligatoirement détruire ce qui l’en empêche.

Soyons clairs : il y a une seule chose que Satan ne peut pas imiter : c’est Jésus-Christ car Jésus est Dieu. Satan est particulièrement bien placé pour savoir que Dieu existe, et la Sainte Trinité aussi.
Satan n’est qu’un esprit, un ange : il ne pourra jamais être Dieu, il ne peut que le singer. Mais il ne pourra jamais avoir un homme (ou un ange) qui tienne le même rôle que Jésus, tout simplement parce qu’il ne peut pas imiter une personne divine. La seule chose qu’il peut faire c’est détourner l’homme de Dieu et le conduire à s’adorer lui-même en se croyant l’égal de Dieu. Il ne peut que diviniser l’homme (le fameux 666), ce qui est déjà pas mal.

 

Le plan annoncé par Pike s’accomplit

Albert Pike fut le premier grand pontife autoproclamé de la franc-maçonnerie, le grand chef des maçons en quelque sorte.
Il a révélé le plan de Lucifer contre l’ennemi de toujours, l’Eglise catholique romaine, et on en comprend maintenant les rouages. Ce plan se déroule en quatre batailles décisives dont l’issue (la victoire) est célébrée par un coup de canon :

1) Premier coup de canon : la réforme luthérienne.
Pike place la date de référence au 10 décembre 1520, jour où Luther brûle la bulle papale et le droit canonique, rendant inévitable son excommunication (qui sera prononcée le 3 janvier 1521).

2) Deuxième coup de canon : destruction de la monarchie catholique.
La date de référence est connue, c’est le jour de la décapitation de Louis XVI : 21 janvier 1793.

3) Troisième coup de canon : abolition du pouvoir temporel des papes.
Là aussi, Pike reprend la date historique de la chute des Etats pontificaux : 20 septembre 1870.

4) Quatrième coup de canon : abolition définitive de la papauté.
D’après le texte de Pike, le dernier pape « se convertira à la religion de Lucifer et fera cause commune avec l’Antéchrist. » Mais il lui faudra encore un an de lutte avant de tirer le 4ème coup de canon.

Il est probable que dans leur esprit, abolition définitive de la papauté veuille dire destruction définitive de l’Eglise catholique. Sauf que cette destruction n’implique pas forcément la disparition physique de l’ensemble des catholiques de la surface du globe, non l’enjeu consiste à les détourner du vrai Dieu et à les en priver.
Il faut que l’échelle de Jacob ne monte plus vers le Ciel mais descende vers l’enfer de Lucifer.
Parce qu’ainsi Lucifer prendra la place réservée à Dieu et pourra disposer de son église, son temple et ses prêtres.

Soyons plus explicites.

 

Premier enjeu : le pouvoir temporel

Pour obtenir le pouvoir temporel, la Synagogue de Satan devait préalablement abattre le pouvoir temporel de l’Eglise. Elle s’y est efforcée avec la réforme luthérienne, qui entraîna de terribles guerres de religion, mais ce ne fut pas suffisant.

Nous savons que l’alliance du trône et de l’autel constituait une formidable protection de l’Eglise contre les attaques du démon, grâce aux monarchies chrétiennes et en particulier la France, d’où son titre de Fille aînée de l’Eglise.
Dans une célèbre lettre adressée à saint Louis, le pape Grégoire IX exprime ce rôle si particulier de la France dans le plan divin :
« Il [Dieu] choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. Pour ce motif, la France est le royaume de Dieu même, les ennemis de la France sont les ennemis du Christ. La tribu de Juda était la figure anticipée du royaume de France. »

Donc il fallait impérativement abattre la monarchie catholique française pour pouvoir atteindre ensuite l’objectif final : l’Eglise.
Le deuxième coup de canon, c’est la mort de Louis XVI. N’ayant plus son protecteur divinement désigné, l’Eglise ne pouvait pas conserver très longtemps les Etats pontificaux : ils tombaient 77 ans après.

Depuis, le pouvoir de Satan sur le monde n’est plus à démontrer. A partir du moment où il n’y a plus l’entrave de l’Eglise et de la France, la Synagogue de Satan prend le pouvoir très rapidement sur les affaires temporelles et civiles.
Refaire l’histoire serait fastidieux. Nous noterons trois facteurs qui démontrent le pouvoir temporel de la synagogue de Satan :
1) A partir de 1870 le monde du progrès se met en place modifiant le paysage mondial de façon inouïe en UN SIECLE : chimie, médecine, biologie, urbanisation, automobile, aviation, financiarisation, démographie, société de consommation, informatique… le monde a radicalement changé en l’espace d’un petit siècle ;
2) Epuration des forces vives des nations du berceau du monde chrétien par deux guerres mondiales, du jamais vu dans l’histoire du monde ;
3) Reconquête de la Palestine et de Jérusalem par la création de l’Etat d’Israël : là aussi, il s’agit d’un événement hors le-siecle-juifdu commun à forte dimension eschatologique.

Tout ceci, Yuri Slezkine l’a fort bien résumé dans le titre de son ouvrage : « Le siècle juif« , où il démontre que « l’âge moderne est l’âge des juifs, et le XXème siècle le siècle des juifs ; (…) en d’autres termes, la modernité, c’est le fait que nous sommes tous devenus juifs. »
Plus exactement : influencés et dominés par leur esprit, leur mentalité et leur façon de voir le monde.

Cette étape est acquise. Il reste seulement au monde à le reconnaître officiellement.

 

Second enjeu : l’Emmanuel

Pour avoir le pouvoir spirituel, les juifs doivent posséder l’Emmanuel, « Dieu avec nous« , ils doivent donc avoir Dieu avec eux. C’est la prophétie même d’Isaïe.

La seule religion à avoir Dieu avec elle, c’est la religion catholique (voir mon article précédent), car elle possède un avantage unique : la Présence Réelle de Dieu dans chaque église grâce au miracle de la Transsubstantiation qui s’opère à chaque messe.
Ici, il convient de bien comprendre l’enjeu. Il ne s’agit pas de croire ou non en la Présence Réelle, il s’agit de se mettre à la place de Satan : lui il sait que l’institution de l’Eucharistie est l’élément différentiateur majeur de la religion divine par rapport aux autres.

On a ainsi la preuve que le protestantisme est une imposture inspirée directement par Satan, car les protestants (et tous les mouvements assimilés) n’ont pas et ne croient pas en la Présence Réelle.
Ils n’ont pas l’Emmanuel, Dieu avec eux. Les juifs non plus, les musulmans non plus. Seuls les catholiques, grâce à l’Eucharistie, ont véritablement Dieu avec eux.
Satan le sait. Il sait que s’il en prive les catholiques, ils ne seront plus rien, une religion comme les autres, avec des assemblées de prières comme les autres, mais sans l’Emmanuel, sans cette spécificité qui valide son origine divine.

Autre enjeu, qui lui est similaire : le Temple de Dieu
La théologie catholique, s’appuyant notamment sur saint Paul, enseigne que la Maison de Dieu est faite de pierres vivantes : les chrétiens. Jésus-Christ en est la pierre angulaire mais le baptême d’abord, et l’Eucharistie ensuite font des croyants des temples vivants de Dieu :
« Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu,
et que l’Esprit de Dieu habite en vous ?
Si quelqu’un détruit le sanctuaire de Dieu,
cet homme, Dieu le détruira,
car le sanctuaire de Dieu est saint,
et ce sanctuaire, c’est vous. »
(1Corinthiens 3, 16-17)

Comment voulez-vous que la synagogue de Satan construise son troisième temple tant que cette fonction est occupée ?
N’oubliez pas que le Temple de Jérusalem était le seul sanctuaire au monde consacré au seul vrai Dieu ; il faisait la fierté du peuple élu et assurait sa confiance dans les promesses messianiques.
Le premier commandement de Dieu est clair : il n’y a qu’un seul Dieu et on ne peut rendre un culte qu’à ce Dieu unique.

Pour obtenir l’Emmanuel et pour reconstruire leur temple afin de devenir à nouveau le peuple élu et être le seul lien entre Dieu et les hommes, les juifs et leurs associés doivent auparavant supprimer le Temple actuellement en place.
On voit bien in fine qu’il s’agit de passer d’un Temple collectif à un autre temple collectif, d’un peuple élu à un autre.

On a vu que Satan avait remporté le pouvoir temporel.
On a passé en revue les aspects civils mais on sait aussi que cette victoire est acquise dans le domaine religieux. En effet, le concile Vatican II a conduit les catholiques à renoncer à évangéliser les autres nations en affirmant que seule la croyance en la divinité de Jésus-Christ leur assurerait la vie éternelle. Les catholiques ne cherchent plus à convertir, n’enseignent plus convenablement la doctrine du salut éternel, ne cherchent plus à sauver des âmes mais au contraire les laissent dans l’erreur et l’aveuglement des autres religions.
Il ne reste donc plus que la suppression de l’Emmanuel à faire chez les catholiques et la passation de pouvoir pourra être effectuée.

 

Le signe de Jonas : la visite du pape François chez les luthériens le 31 octobre

Comment faire pour détruire le Temple en place ? Comment priver les chrétiens de l’Emmanuel ?
Comment amener ensuite les chrétiens, une fois définitivement privés de Dieu, à transmettre à la synagogue de Satan le flambeau, le sceptre, en d’autres termes à lui donner le pouvoir spirituel qui lui donnera à son tour l’accès à l’Emmanuel ?

Il n’y a qu’un seul moyen : détruire le miracle de la Transsubstantiation, faire en sorte que les catholiques mettent eux-mêmes Jésus-Christ à la porte.
Comment ? C’est très simple : en changeant la messe.
Si le miracle de la Transsubstantiation disparaît à la messe, le dernier pilier du catholicisme s’effondre, la religion n’est plus divine, elle s’intègre au paysage des fausses religions sans plus aucun élément de différentiation. Elle garde son nom mais elle est vidée. Comme les innombrables « églises » protestantes, qui abusent du nom de chrétiens.

signature-du-traitreVoilà ce qu’est allé signer le pape François en Suède le 31 octobre 2016.
Les gens savent-ils ce qu’est un contrat ? Ce que veut dire leur signature au bas d’un document officiel ?
C’est quelque chose qui les engage. Quand c’est un pape qui signe, il engage l’Eglise et avec elle toute la communauté des fidèles.
Les gens savent-ils que le pape François et l’évêque Mounib Younan, président de la fédération luthérienne mondiale ont signé le 31 octobre une déclaration conjointe « dans laquelle les deux églises, catholique et luthérienne, rendent grâce pour le dialogue fructueux initié il y a 50 ans. Elles s’engagent à poursuivre ce dialogue, à en surmonter les derniers obstacles afin de parvenir à la pleine unité et la pleine communion. » (source Radio Vaticana)

Est-ce que les gens ont une idée de ce que veut dire s’engager à surmonter les derniers obstacles ?
A-t-on bien réalisé la portée d’un engagement à parvenir à la pleine communion ?
A-t-on compris que cela sous-entend pour les catholiques :
– abandonner le culte de la Vierge Marie
– abandonner le culte des saints
– supprimer la fonction de « pape »
chef de l’Eglise au profit d’une probable collégialité de décision où le pape n’est plus que l’évêque de Rome,
– et surtout abandonner et supprimer la Présence Réelle.

A-t-on compris la portée et les enjeux d’une telle signature ?
Même si le pape, évêque de Rome, reste le premier d’entre ses pairs, dans une telle perspective disparaît la notion de vicaire du Christ, valable quand le chef est un seul homme et non pour une assemblée.
C’est exactement ce que veux l’ennemi : plus de représentant de Dieu sur terre, plus de pierres vivantes constituant le Temple de Dieu grâce à l’Eucharistie, donc plus de Temple, et en définitive plus de Dieu. Définitivement rejeté par ses propres enfants.
Alors l’autre prendra la place. Il aura enfin le pouvoir spirituel, ses prêtres, ses temples, son peuple, en communion non pas avec Dieu mais avec Lucifer.

Pourquoi est-ce le signe de Jonas ?
Parce que le prophète Jonas prédit la chute de Babylone sous 40 jours.
31 octobre + 40 jours = 10 décembre

On a vu que le premier coup de canon était la réforme luthérienne et que Lucifer en personne avait retenu la date du 10 décembre 1520.
Où était le pape François le 31 octobre ? Chez les luthériens.
Quel est l’enjeu ? Le quatrième coup de canon.
On va donc terminer ce 10 décembre un parcours complet, une révolution accomplie à 360° en 4 phases, du 10 décembre 1520 au 10 décembre 2016, soit 496 ans.
496 c’est la date du baptême de Clovis et de la naissance de la première nation chrétienne. Le chiffre du roi. Il s’agit bien de sacrer un nouveau roi, le nouveau David : la synagogue de Satan.

Et qui est Babylone ?
Dans mon article Jésus ou Barrabas du 31 août dernier, je parvenais à la conclusion suivante :
« Je considérais déjà que la grande prostituée était l’Eglise conciliaire, car elle s’est mêlée au monde jusqu’à s’y fondre ;
Nous savions aussi que Jérusalem puis Rome représentent traditionnellement l’Eglise : la grande ville c’est l’Eglise ;
Il fallait donc pousser le raisonnement jusqu’au bout : en relisant l’Apocalypse de plus près, ce qui était évident saute aux yeux : une fois enivrée du vin de sa prostitution, l’Eglise ne mérite plus le nom d’une des deux villes saintes Rome ou Jérusalem, l’église corrompue devient Babylone ! »

Par conséquent, le message de Jonas-pape François est très clair : dans 40 jours Babylone sera détruite,
c’est à dire il en sera fini de l’Eglise.

Ceci correspond aux objectifs de vider l’Eglise de son contenu, jusqu’au Christ lui-même.
Ceci correspond à son engagement signé avec les luthériens.
Ceci correspond au calendrier de l’élite occulte qui doit, entre l’élection américaine et l’intronisation du nouveau président, avoir gagné son sceptre religieux, pour pouvoir inaugurer le 20 janvier 2017 l’ère du Verseau.

Comment faire ?
Nous ne savons pas ce qui se trame vraiment, mais on peut avoir une idée : tout tourne autour de la messe et de la Transsubstantiation.
Nous savons qu’une nouvelle traduction du missel romain est en cours de traduction ; ce nouveau missel romain devrait entrer en vigueur le premier dimanche de carême 2017 (5 mars 2017). Que contient-il  en réalité ?
Quoi qu’il en soit c’est une révolution sans précédent qui se prépare. Un secret bien gardé. Nous le saurons bientôt.

A quelle date ?
Il serait logique qu’au moins l’annonce de cette réforme de la messe soit faite avant le 10 décembre et même avant ou pour le 8 décembre.
Cela peut être le jour de la fête du Christ-roi, le 20 novembre, qui est aussi la clôture de l’année sainte de la miséricorde. Un jour idéal pour annoncer Lucifer-roi par le biais d’un ultime affront.
Nous avons aussi comme référence la très funeste messe de Paul VI, ou nouvelle messe, qui a été rendue obligatoire dans toute l’Eglise le premier dimanche de l’Avent 1969, le 30 novembre.
Puisqu’il s’agit de la messe, il n’est pas impossible qu’ils réitèrent leur forfait autour de cette date.

Le dernier cadeau de Dieu : le jubilé de la miséricorde
N’oublions pas que Pike indique que la lutte terrestre durera encore un an avant le quatrième coup de canon. Ceci correspond pile au jubilé de la miséricorde. Dieu dans sa grande bonté a permis qu’une dernière année soit accordée aux hommes pour faire pénitence, d’où son nom : année de la miséricorde.
J’avais identifié en son temps cette dernière période comme l’année de la colère, la dernière année, dont le point Omega se situe justement au 8 décembre 2016. Comme Dieu tient toujours parole, s’il indique un an, c’est un an. Donc pour Dieu la miséricorde prend fin le 8 décembre et non pas le 20 novembre.
Curieusement les juifs parviennent à la même conclusion : dans la vidéo donnée tout à l’heure, Ron Chaya indique qu’il faut faire pénitence (Techouva) avant l’arrivé du Messie, après ce sera trop tard. Comme quoi, toutes les eschatologies se rejoignent.
Nous disons la même chose mais pas pour les mêmes raisons : parce que la justice divine s’abattra sur le monde au moment où l’Antéchrist (le Messie des juifs) apparaîtra, selon la prophétie de la Salette :
« Voici la bête aves ses sujets se disant le sauveur du monde. Il s’élèvera avec orgueil dans les airs pour aller jusqu’au Ciel ; il sera étouffé par le souffle de saint Michel archange. Il tombera, et la terre qui, depuis trois jours sera en de continuelles évolutions, ouvrira son sein plein de feu ; il sera plongé pour jamais avec tous les siens dans les gouffres éternels de l’enfer. »
La bête qui se dit le sauveur du monde et qui s’élève avec orgueil dans le ciel : n’est-ce pas là l’exacte description de la synagogue de Satan obtenant le pouvoir spirituel des mains du pape lui-même, comme si elle accédait enfin à l’échelle de Jacob?

 

Conclusion

L’article est déjà long, je ne pourrai pas développer l’autre idée phare, juste en toucher quelques mots.

Les 8 et 9 novembre ne sont pas seulement les jours de l’élection américaine. Ce sont aussi les dates anniversaires de deux révolutions réussies : la révolution bolchevique qui prend le pouvoir en Russie le 8 novembre 1917, et la révolution de cette même Russie dans l’autre sens, le 9 novembre 1989 à la chute du mur de Berlin.

Deux révolutions réussies. Toujours dans le même esprit : opérer une révolution spirituelle. Yuri Slezkine dans le Siècle juif, résume ce que nous savions déjà :
« Le communisme n’était pas exclusivement ou même de façon prédominante une religion juive, mais, entre les religions juives de la première moitié du XXème siècle, il était de loin la plus importante. (…) Sionisme et bolchevisme avaient en commun une promesse messianique de rédemption collective imminente et de transfiguration collective plus ou moins miraculeuse. (…) Sionisme et bolchevisme œuvraient tous deux au service des générations futures ».

 Oui, le communisme n’est pas qu’un système politique, c’est une religion ! Ils le disent eux-mêmes.
Une religion basée sur le matérialisme athée, et dont une des branches est le laïcisme, et qui fera dire à Andreï Makine dans le Testament français, parlant de son enfance russe : « J’avais grandi dans la lumière démystificatrice d’un athéisme militant et presque religieux par son inlassable croisade contre Dieu. »

Une religion directement inspirée et financée par la synagogue de Satan, qui réussira à envahir le monde entier selon deux modes :
– à partir du 8 novembre 1917 par la force
– à partir du 9 novembre 1989 par la ruse
Dans les deux cas, il s’agit d’une révolution réussie : le principe hégélien de la thèse/antithèse (capitalisme/socialo-communisme) cher à nos élites occultes les conduira à en faire naître la synthèse : le mondialisme, universellement adopté à quelques nuances près : toutes les nations pratiquent à peu de choses près un socialisme teinté de libéralisme. La synagogue de Satan a bien travaillé.
Ce 8 novembre, elle fêtait le double jubilé de la révolution de 1917 puisque celle-ci entrait dans son centenaire : la dernière année est celle du jubilé, symboliquement l’entrée dans l’éternité.

C’est pourquoi il était important de rappeler les aspects spirituels qui se cachent derrière ces révolutions et ces élections, qui se déroulent volontairement aux mêmes dates.
Le terme de révolution s’applique aussi au tour complet d’une planète. Justement, la révolution du communisme est dorénavant achevée, nous devions assister à la naissance du bébé, la nouvelle ère.

C’est là que tout se corse car Dieu semble s’inviter dans l’arène et contrecarrer les plans de Satan avec la victoire surprise de Donald Trump.
Nous avons vu qu’il faut attendre du Vatican la validation spirituelle du nouveau David, et la transmission du flambeau. Je pense que ce sera fait d’ici le 8 décembre.
Je pense aussi qu’il faut que la synagogue de Satan valide également son pouvoir temporel ; doit-elle posséder auparavant pour cela le pouvoir spirituel ? Je ne sais pas.
Doit-elle susciter un événement qui glacerait d’effroi les nations et les mettrait à genoux devant elle, seule rédemptrice du monde et garante de la paix ? Je le pense.
Faut-il que tout ceci soit effectué d’ici le 8 décembre ? Peut-être pas, mais probablement d’ici le 20 janvier, date de l’investiture du nouveau président.
A moins que je ne sois trop pressé comme d’habitude ou que le Ciel contrecarre encore les projets du démon.

Ce n’est pas impossible car l’annonce de la fin programmée de la Présence Réelle, de la chute de Babylone, correspondra alors au Vendredi Saint 15h. La mort.
Or selon notre belle théologie, c’est à cet instant même que Satan est vaincu.
Ceci a trait au mystère de Dieu, qui se dévoile petit à petit, car les choses doivent rester cachées jusqu’à leur terme.
Nous parlerons du mystère de Dieu dans le prochain article.

 Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat !
Le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande !

Cet article s’appelle Le signe de Jonas 2 car j’avais écrit un article au titre similaire le 3 mai 2016.

Pour télécharger le fichier pdf de cet article, cliquez sur ce lien : le-signe-de-jonas_2

516 Commentaires

  1. cris

    Bonjour Mr Dalencourt, pourriez vous me dire pourquoi mes commentaires ne sont pas publier sur votre blog.
    Il y aurait’il des choses qui vous dérange??

    Cordialement. .

    Un chercheur de vérité..

    • dalencourt

      Parce que vous racontez n’importe quoi. Le chercheur de vérité que vous êtes n’a trouvé que le credo de la franc-maçonnerie : l’obscurantisme des religions, sauf la leur bien entendu.
      Je crois qu’il vaut mieux que vous nous lisiez sans vous exprimer.

  2. Cécile

    Est ce que vous savez pourquoi les deux vedettes de ce 31 octobre portait une étole rouge? Pour moi rouge sur blanc c’est le sacrifice de l’agneau. Sang rouge sur blanc agneau.
    Mais ce n’est pas cela que je voulais vous dire.
    J’ai la date de l’assassinat de Marine Le Pen ce devrait être le 21 novembre. Le lendemain de la clôture de l’année de la miséricorde. A Strasbourg façon Kennedy. Par tire. C’est toujours dans le film the walk que j’ai tout ces indices.
    A bientôt!
    Cécile

  3. alix

    Bonjour Monsieur Dalencourt
    je peux vous demander en priver votre avis sur le chiffre 11 , j’aimerai connaitre votre sentiment savoir vous en penser quoi parce-que je viens d’aménager a 11 route appartement 11 et au vu de l’époque et les temps que l’on vit avoir un avis d’une personne qui à étudier l’eschatologie Biblique serai un plus .
    je vous remercie de votre réponse et veux pas polluer votre site par mon commentaire
    cordialement ,
    Alix(vincent)

    • dalencourt

      Alix, il ne faut pas considérer comme eschatologique tout ce qui tourne autour de nos vies personnelles ; seuls les grands événements nationaux ou mondiaux peuvent avoir une portée eschatologique universelle.
      A notre niveau, il vaut mieux parler de « signes » personnels.

      En ce qui vous concerne, le 11 annonce le 12 c’est à dire que vous êtes très proche de la rencontre avec le Christ. Il faut entendre par là : vous êtes proche d’un accomplissement spirituel que vous avez entamé depuis déjà quelque temps.
      En effet le 12 est un chiffre sacré, c’est celui de Jésus-Christ.
      C’est à 12 ans qu’il révèle pour la première fois sa divinité « je dois m’occuper des affaires de mon Père ».
      Il est entouré de 11 apôtres et constitue le 12ème ; pourquoi 11 ? Parce que Judas ne compte pas. Jésus dit bien « vous n’êtes pas tous purs » en pensant à Judas. A un autre moment dans l’évangile, il est dit que Judas dérobait l’argent dans la bourse.
      Donc en réalité il y a 11 apôtres + le maître, Jésus.
      Après la résurrection, il y a bien 11 apôtres + Jésus.
      Une fois Jésus parti, les apôtres désignent un 12è MAIS en réalité c’est toujours 11+1 : 11 apôtres entourant le chef, saint Pierre. C’est pourquoi on considère le pape comme le vicaire du Christ, parce qu’il représente le Christ sur terre. Vous comprenez maintenant l’énorme problème d’avoir des papes qui ne sont plus les vicaires du Christ.
      Quand le régime se soumettait à la loi de Dieu (l’ancien régime) il fonctionnait selon le système duodécimal (base 12). C’est la révolution qui les 7 avril et 15 août 1795 (sic!) passe du système duodécimal au décimal (base 10). Ce qui a fait dire en 1859 à un chroniqueur du Figaro « Quiconque a adopté le système décimal n’a pas la foi, et ne peut pas faire un bon architecte ». La décadence de l’architecture moderne tient au changement du système de mesure.
      C’est pourquoi les deux chiffres de l’Apocalypse sont le 7 et le 12.

      L’ennemi aime beaucoup le 11 parce qu’il symbolise l’humanité sans le Christ : les 11 apôtres sans le 12ème; L’Eglise seule et sans gouvernail; D’où les 11 septembre, 11 mars, 11 janvier… le diable nous dit en substance « voici ce qui arrive à ceux qui n’ont plus la protection divine ». Ceci rejoint mon article : tout tourne autour du tabernacle et de Celui qui y est logé et que l’on veut déloger pour y mettre quelqu’un d’autre à la place.

  4. dalencourt

    Je crois que l’élite occulte s’amuse beaucoup : ils font passer des messages clairs que personne ne voit tellement c’est gros. Il y a aussi, on en a déjà parlé, probablement un contrat « faustien » : ils doivent annoncer à l’avance ce qu’ils veulent faire s’ils veulent que cela se réalise.

    Comment ne pas voir le message de cette pub parue hier 16 novembre en sur-couverture du quotidien Direct Matin ?
    Etes-vous prêts pour l’ultime révélation ? Exactement les intentions que je leur prête depuis plusieurs mois et qui effectivement est maintenant très proche.
    Le livre s’appelle : Genèse. Donc une allusion biblique au tout premier livre, à un nouveau début.
    Justement la série s’appelle « autre monde » pour ne pas dire « nouveau monde ».
    Le triangle symbole des Illuminatis, de la pyramide sur le billet de 1 dollar (nouvel ordre mondial) sur fond de globe et avec un hanneton (des animaux qui sortent du sol ! comme les démons) : tout est symbolique là dedans, rien n’est fait au hasard.
    Et je ne parle pas de l’auteur, sataniste de haut niveau (il n’y a qu’à voir la liste de ses oeuvres).

    Hebergeur d'image

      • Uncle

        Dans l’article précédent de M. D’Alencourt, nous avions commenté à propos des trompettes, à la mort de Shimon Peres, soit le 1 octobre et non le 1 novembre. C’est un faux vidéo, produit par un spécialiste israélien des effets spéciaux. Comme quoi un clip vidéo peut être appliqué à n’importe quelle date pour justifier des événements.
        Amicalement.

        • Eloïse

          Merci Uncle, Mais c’est incroyable cette volonté qu’ont certains à vouloir forcer l’arrivée du Mashia ! Je relisais encore cette histoire de jeune garçon de 15 ans ayant eu une NDE et qui voyait comme Gog = Obama. Il y a aussi un peu au-dessus du commentaire sur les trompettes, celui d' »Ursule » qui parle du rêve de Mena Lee Grebin ! Comme quoi Obama serait le président de la fin !

          On est vraiment prêt à basculer dans l’innommable ! Surtout avec ce qu’annonce dalencourt sur une future destitution de Trump !

    • Franck 16

      Chattam = Satan c’est la même sonorité !! Il l’annonce clairement dans son nom…tout se dévoile de plus en plus…c’est trop facile..et encore bravo pour votre prodigieux travail !!

    • ève

      dans le «  » »spectacle » » » » » de l’inauguration du tunnel du gothard totalement satanique et qui laisse nettement entrevoir leurs intentions occultes, à plusieurs reprises, des hannetons verts sont représentées sortant de terre…. le hasard n’existant pas…. on peut voir dans tous ces éléments étalés sous nos yeux, les mêmes auteurs d’un unique plan déjà bien en place !!!
      Vous avez totalement raison, « l’autre » ne se cache même plus, de toutes façons, pourquoi le ferait-il, il y a tellement d’aveuglés et d’insensés !!! que le Seigneur vous bénisse !

    • Uncle

      Scarabée sacré chez les Égyptiens:  » La pelote sphérique que le bousier sacré fait rouler jusqu’à son terrier a été associée par les anciens Égyptiens à la course du soleil et, par extension, aux cycles cosmiques  ».
      Donc ici, il est aussi signe d’un nouveau cycle qui commence.

  5. dalencourt

    A propos de Trump, les choses avancent. Richard m’envoie le lien suivant :

    http://www.bvoltaire.fr/actu/ apres-avoir-predit-lelection- de-donald-trump-un-professeur- presage-de-sa-destitution?utm_ source=La+Gazette+de+ Boulevard+Voltaire&utm_ campaign=24be505db1-RSS_EMAIL_ CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_ term=0_71d6b02183-24be505db1- 30533113&mc_cid=24be505db1&mc_ eid=dbd4aa614c

    Depuis 1984, la méthode du professeur Allan Lichtman pour prévoir les résultats de l’élection présidentielle américaine est infaillible. Il y a quelques semaines, l’historien avait annoncé la victoire de Donald Trump à la Maison Blanche, face à Hillary Clinton. Son étude se base sur 13 critères différents (charisme, scandales, économie, climat social…), comme l’explique le Washington Post.
    Moins d’une semaine après l’élection du nouveau président des Etats-Unis, Allan Lichtman prévoit désormais sa destitution, dans un autre entretien accordé au Washington Post:
    « Les Républicains ne veulent pas de Trump comme président, car il est incontrôlable et imprévisible. Ils préfèreraient que ce soit Mike Pence, républicain conservateur et beaucoup plus contrôlable ».
    Selon le professeur, Donald Trump lui-même mettrait en danger son mandat: « Je suis pratiquement certain que Trump donnera des raisons pour lancer sa destitution, soit en mettant en danger la sécurité nationale, soit parce que cela l’arrangera financièrement ».
    Le professeur ajoute cependant que cette prédiction ne repose pas sur un système mais sur sa propre intuition.

    Mon avis :
    Allan Lichtman, probablement juif, semble être le porte-parole de la synagogue et il annonce leur projet : trouver un moyen pour écarter coûte que coûte Trump ; ceci n’est qu’une étape afin de préparer les esprits et de justifier le vote des grands électeurs qui choisiront peut-être, oh surprise, l’autre candidat(e) pour les raisons évoquées par Lichtman.
    Ceci éviterait une destitution et arrangerait tout le monde… il faut juste pouvoir justifier le revirement des grands électeurs…

    • PATRIOTE

      Si TRUMP est destitué par la Synagogue du diable alors les russes déclenchent la guerre nucléaire contre Israël ? Stratégie de l’Antechrist … Qu’en pensez vous ? Selon les propres termes de VLADIMIR JIRINOVSKI leader politique de 3 000 000 de nationalistes russes.

      Missile nucléaire SARMATE : 12 têtes nucléaires capable de réduire en poussière radioactive un pays comme la France en quelques secondes. Le missile monte à 10 km d’altitude et largue 12 têtes nucléaire sur la cible.

      L’élection de TRUMP n’est pas le fait du peuple americain… les USA se sont coucheé face à la détermination de la Grande Russie à se maintenir comme puissance mondiale en EURASIE.

      Qui contrôle l’EURASIE contrôle le monde cf : ZBEINEW BREZINSKI.

    • Sophie

      Ce que je comprend, c’est qu’on fixe une date limite entre le 8 et 10 décembre, alors dans ce cas pourquoi attendre quelque chose pour le 19 décembre ( date de l’ (s)élection des Grands Électeurs ) ?
      Et pourquoi juste apres sa « défaite », le Clan Clinton aborde cette fameuse couleur violette ? Ils nous narguent ? Annoncent que le plan avance bel et bien ? Je ne pense pas qu’à ce haut niveau stratégique et occulte ces gens ai envisagés de prendre autant de risque ..
      A noter que Trump, en rapport au fait qu’il avait dit qu’il poursuivrai en Justice les Clinton s’il était élu, a clairement dit récemment que les Clinton étaient des personnes gentils, qu’il n’avait pas envie de les blesser ( snif snif ) qu’ils seraient derrière eux quoiqu’il arrive …
      On ne connaît pas les réels enjeux occultes, dans le sens où ne connaît pas le rang/grade occulte d’Hillary ou de Trump. Comme vous le dites plus haut, ils nous baladent
      A noter que le 1er homme politique à avoir rencontrer Trump est Nigel Farrage, celui-là même qui a écrit l’ouvrage « The Purple Revolution: The Year That Changed Everything » …

      • dalencourt

        La date limite entre le 8 et le 10 décembre c’est moi qui le dit, ce n’est pas eux. Leur calendrier est peut-être différent. Et même si Satan connaît lui aussi la date, il n’est pas obligé de la communiquer à ses affidés.
        Vous savez, tout fonctionne par cloisonnement : même les hauts grades francs-maçons ne connaissent qu’une partie du plan et ne savent pas ce que doivent faire les autres, ou n’ont pas conscience de leur rôle dans le jeu global. Seuls quelques personnes tout en haut de l’échelle ont une vision globale. Ils fonctionnent aussi beaucoup par aveuglement et par manipulation. La plupart des dirigeants, comme F Hollande, en savent beaucoup moins que vous et moi.
        Ici, nous avons une chance énorme d’essayer de constituer une vision globale des choses et surtout de détecter les vraies raisons occultes de leurs agissements.

    • beylet

      Bonjour Une ancienne prophétie amérindienne a déclaré que la migration sera le plus grand cheval de Troie de tous les temps qui va détruire leur culture et leur mode de vie.

    • dalencourt

      Nul n’en sait rien comment se passera le retour. Dans la gloire, en un éclair nous dit l’évangile.
      Pour le reste, j’espère que vous n’êtes pas sérieux : quand le Christ reviendra le monde que vous connaissez aura disparu en même temps et apparaîtra la Jérusalem céleste où ne subsisteront que les justes.
      N’oubliez pas que « retour du Christ » = jugement dernier.
      On ne se posera donc pas ce genre ce questions.

      • Eléna94B

        Bonjour,
        J’ai une réelle question quant au Jugement dernier.
        J’ai lu dans mon livret de prières « Un mois avec les âmes du Purgatoire » que « Le purgatoire est donc une peine temporelle, et il n’existera plus après le jugement dernier. »
        Dans ce cas, que se passera-t-il pour les âmes qui, comme moi, ont désespérément besoin de passer par le purgatoire?
        Merci de bien vouloir m’éclairer

  6. Sophie

    Il y a vraiment quelque chose qui me chiffonne.. pourquoi le Bon Dieu serait intervenu dans ces (s)élections ? Imaginons que l’Elite voulait vraiment Hillary, pourquoi auraient-ils pris un tel risque ? Et pourquoi dans ce cas ont-ils pris un malin plaisir à bidonner leurs sondages en nous exposant Hillary comme vainqueur à coup sure … Cela voudrait dire que l’Elite ne contrôlent plus leur 1er outil qu’est la Démocratie ? Je veux dire par là, qu’au final le peuple aurai réellement le Pouvoir ? On sait très bien que c’est faux .. A ce niveau, tout était joué d’avance, ils ont voulu nous faire croire, nous tromper avec Hillary, qui elle pour le coup, joue un rôle bien plus important que d’avoir été élu aux yeux du Peuple ..
    Et on le sait, les élections se sont déroulées à des jours bien particuliers .. Le Coup d’Etat a été fait par la Sélections de Trump ( précisons bien qu’il a été choisi, il n’a pas encore atteint le bureau ovale .. ) On sait ce qu’ils veulent à tout prix : Un nouveau monde; mais pour ça ils leur faut une bascule, un élément perturbateur, qu’ils présenteront d’ailleurs comme un « perturbateur incontrôlable ». Je suis de plus en plus persuadée qu’Hillary n’a servi que de subterfuge ( aux yeux du Peuple ) et que son rôle est purement occulte: il n’y a qu’a voir les affaires immondes qui on fait surface …. Satan nous là présente comme si elle avait un rôle/niveau très important dans le satanisme … Trump est bien au courant de ce qui se passe, il a déjà fait des allusions publiquement, lui aussi d’ailleurs doit tremper dedans, mais il est étonnant de voir, qu’a part les histoires de « pipi-caca » aucuns gros dossiers compromettant n’est sorti sur lui … Ils auraient pu le couler et totalement le détruire or ça n’a pas été le cas…
    Pourquoi le Bon Dieu aurai incité les gens à aller voter ? Pourquoi le Bon Dieu aurait utilisé ses enfants pour jouer dans le jeu de la Bête ? Le seul grand miracle possible serait le réveil surprise du Pape François … Sauf que tout doit-être accompli …
    Il faudrait avoir des connaissances extrêmement poussés dans la Kabbale pour comprendre le rôle réel d’Hillary et Trump… Nous en savons beaucoup, mais pas mal de chose nous échappent..

    • dalencourt

      Non Sophie c’est plus simple que cela. les deux candidats appartiennent au système, mais chacun avec son rôle : Trump incarne les trompettes et la révolution, Hillary la nouvelle Eve qui doit lancer la nouvelle ère. C’est un rôle mystico-religieux.
      Ils avaient besoin d’Hillary au pouvoir pour activer cette nouvelle ère.
      Frauder aux élections, c’est trop risqué, mais ils se croyaient très forts en faisant jouer un rôle populiste à Trump, rejeté par son propre parti. La complicité des médias devaient faire le reste.
      Dieu n’intervient pas dans tout ça.
      Là où il intervient, c’est en faisant échouer le plan de satan qui repose su Hillary la nouvelle Eve/mère. C’est tout de même un membre du clan de Satan qui est élu mais patatras, les activations sataniques ne peuvent se faire.
      Leur problème n’est pas d’avoir Trump élu, c’est d’avoir Hillary non élue : vous voyez la nuance ?

      • Sophie

        Oui je vois bien .. A près tout, seul le Bon Dieu est maître de toute chose. S’ils n’ont pas réussi à mettre au pouvoir Hillary-Satan, j’ose imaginer qu’ils vont tout faire pour exécuter leurs plans … ou alors tout faire sauter … d’ou le plan B: Trump (?)
        Aujourd’hui, Hillary a fait un discours lors d’un gala de charité dédié aux enfants ( le comble de l’ignominie ! ), affublée encore une fois de pourpre … ( d’ailleurs, certains médias s’arrangent pour retoucher les photos pour donner l’impression que c’est du bleu électrique … )
        http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/17/discours-emouvant-hillary-clinton-emotion-resultat-election/

  7. antho22

    Bonsoir, je viens de revoir une amie de longue date et elle l’a raccompagnant à sa voiture je me tourne et mes yeux tombent sur sa plaque d’immatriculation sur lequel est inscrit AN602…. arrivé à la maison je tape sur google et je tombe sur la bombe hydrogene russe AN602. Un hasard de circonstance?

  8. Uncle

    J’essaie un peu de récapituler en relisant les articles et je suis un peu embrouillé… Vos lumières svp…
    Pourquoi avons-nous absolument besoin d’une  »Eve »? Je pensais que la femme de l’Apocalypse était la Sainte-Vierge qui revenait terrasser le serpent.
    Plus on avance dans le temps, plus on s’éloigne du règne des 3.5 ans de la bête de la terre, soit le Pape François. Donc si çà continue, il ne serait pas la bête de la terre en ce que j’en déduis…
    En pensant à ce dernier, je réalise en même temps qu’il aura 80 ans le 17 décembre et qu’il n’en a plus pour longtemps.

    • dalencourt

      Ce n’est pas nous qui avons besoin d’une nouvelle Eve, c’est le nouvel ordre mondial. Ce qu’ils veulent lancer c’est une nouvelle humanité, dirigée par la synagogue de Satan avec un nouveau dieu (Lucifer) et une nouvelle religion. Ils ont donc besoin de l’anti-sainte Vierge, c’est à dire d’une autre mère : la leur.
      Le règne de la bête est presque à son terme ; n’oubliez qu’il faut aller jusqu’à 1335 jours (en réalité il faut ajouter 2 mois et demi aux 42 mois de Bergoglio) soit au minimum le 29 novembre pour connaître le dénouement.

    • inspiré

      Citation : Je pensais que la femme de l’Apocalypse était la Sainte-Vierge qui revenait terrasser le serpent.
      Et le Christ il fait quoi lui, si ce n’est terrasser le mal au jugement ! Abaisser jésus pour élever Marie ?

  9. Pablo

    Lors du Jubilé des prisonniers de dimanche 6 novembre dernier, le pape François a promu au rang d’enfant de chœur lors de sa messe dans la basilique Saint-Pierre, un détenu musulman de 34 ans condamné entre autres délits pour agression sexuelle.
    http://www.medias-presse.info/issam-lenfant-de-choeur-musulman-qui-sert-la-messe-du-pape-a-saint-pierre-cest-la-victoire-du-croissant-sur-la-croix/64535/

    Le pape François a donc été assisté par Issam, le premier musulman à porter les vêtements liturgiques. Il a aidé le pape à porter les vêtements pour la célébration solennelle, est entré en procession et a pris sa place au pied de l’autel, et a été chargé de laver les mains du pape François.
    http://www.medias-presse.info/un-musulman-condamne-pour-agression-sexuelle-sert-la-messe-du-pape/64527/

  10. Yato

    Selon Rorschach (La dernière ruse du Dragon, première partie), Trump a été élu pour valider la prophétie de saint Paul (I, Thessaloniciens) : « Quand les hommes diront « paix et sécurité », alors une ruine soudaine les surprendra… » Saint Paul, Louis, a aussi annoncé « l’homme de perdition » dont vous nous parlez depuis la création de votre blog et qui semble avec une évidence de plus en plus criante s’identifier au pseudo-pape Bergoglio. Cela (sans vouloir vous passer de la pommade), vous l’écriviez déjà en février 2013 : Avec le prochain pape commencera le mystère d’iniquité. Il est donc possible que décembre soit encore un peu tôt et qu’il faille attendre un accord spectaculaire entre les Etats-Unis de Donald Trump et la Russie de Vladimir Poutine, un réglement de la question syrienne, voire une solution apparente au conflit israélo-palestinien, pour entendre les hommes dire « paix et sécurité », validant ainsi la prophétie paulinienne.
    De plus, nous assistons à la parturition de la nouvelle « Eglise », voulue par Bergoglio. Avons-nous été sommés de prendre parti ? Avons-nous assisté à un schisme ? Même la rébellion de la FSSPX est noyée sous le déluge ambigu des rencontres, des communiqués et des obédiences diverses auxquelles se rallient les contestataires : Williamson ou Fellay, papes valides, papes invalides, sédévacantistes, sédéprivatistes… Dieu (je ne sais plus quel saint l’a dit) avait en horreur les querelles de chapelles qui, au XVIIe siècle, opposaient Jansénistes, semi-pélagiens et théologiens encore plus subtils sur le problème de la grâce ou sur celui du libre-arbitre. Notre-Seigneur, dans l’Evangile, parle avec simplicité aux âmes simples. Il n’exige pas la rigueur d’interprétation appliquée aux saintes Ecritures, mais une écoute attentive à la loi d’airain écrite dans notre coeur.
    Cela veut dire qu’il y aura un moment où, amha, nous serons sommés, les experts en théologie comme les simples, de choisir notre camp. Cela me semble indiquer qu’il y aura un schisme, un vrai, dans l’Eglise d’après Vatican II, schisme qui sera relayé, bon gré mal gré, par les médias pro-Bergog. Ils ne pourront pas l’étouffer, et ça va faire du bruit.
    (cf. http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/a-la-veille-dun-schisme.html)

  11. Lacuson

    Voilà après le grand Barnum du cirque électorale à l’américaine d’antan est venu le temps des superproductions à grand spectacle façon Hollywood.
    Et après ‘’La case de l’oncle Tom’’ (en deux mandatures Obama) nous avons eu droit à un scénario plein de rebondissement, à une sorte de ‘’Le retour de John Wayne’’ avec un Trump en cow-boy solitaire seul contre tous … mais vainqueur héroïque au final !
    Clap, clap, clap !!! Bravo, j’avoue que c’est du grand cinéma !
    Bravo encore aux acteurs et au scénariste : vous êtes vraiment de vrais professionnels !
    Plus terre à terre maintenant ; je ne sais pas jusqu’où va la sincérité de ce Trump et jusqu’à quand.
    Nous savons tous que la soi-disant ‘’Démocratie USA’’ est en fait un système complètement verrouillé et sous contrôle depuis l’origine.
    Je suis en total syntonie avec le qualificatif de nouvelle ‘’Grande Babylone’’ employé par l’auteur et les participants de ce site pour désigner les USA.
    Et je m’étonne que d’aucuns ici puissent attendre que quelque chose de positif puisse sortir de cette créature monstrueuse, mais bien réelle, issue du messianisme judéo-protestant.
    Tout ce que nous avons de mieux à espérer (et même moi qui n’ai jamais caché ici mon pessimisme quant à mon retour vers la Foi Catholique) c’est l’effondrement de sa puissance et son retour vers la Foi Catholique justement, et ce dans l’intérêt de ceux qui vaillent encore la peine d’être sauvés là-bas … comme ici.
    En tout cas ce qui est sûr c’est que l’élection de Donald Trump est bien comme la ‘’septième trompette’’ et je ne vous cacherais pas à quel point je m’en réjouis !
    Trompette = trumpet et en fait trump = atout … atout mais pour qui ?

    14 NOVEMBRE 2016 – 21 H 05 MIN Morin
    « Mais si l’effondrement arrive avec les Populistes au pouvoir ce sont les idées populistes et d’extrême droite qui en porteront la responsabilité. »
    Bravo Mrs Morin vous avez tout compris : l’élection d’Hillary Clinton aurait été la preuve que les USA sont encore un Imperium solide et sûr de lui … et celle de Donald Trump est la preuve du contraire.
    Manifestement un plan B a été enclenché.
    Une victoire électorale de Marine Le Pen devient à présent tout à fait envisageable en France, mais pas forcément assurée car cela dépendra de la continuation de l’effondrement du système global ou pas.
    Nous avons bien déjà passé pas mal de points de non-retour M. D’Alencourt et peut être déjà ou très bientôt passerons nous LE point ultime, et en cela les dates que vous avancez ou avez avancé ne sont pas infondées d’un point de vue eschatologique.
    Peut-être somme nous déjà passé dans l’après fin d’un monde mais sauf à envisager une intervention Divine soudaine et immanente avant les années 2017 / 2018 je peux prophétiser ici sans trop risquer de me tromper que les deux années à venir sont lourdes de grandes nuées orageuses …

  12. roudoudou

    Bonsoir,
    je me permets de reprendre le commentaire d’Andrew le 10 novembre 2016 – 13 h 41 min, j’ai trouvé un autre lien valide.
    Mr Dalencourt indiquait dans un de ses articles qu’Hillary était la « mère » du mal si je me souviens bien.
    Début novembre le lanceur d’alerte Wikileaks publiait les fameux mails de Clinton.
    Voyez donc cette partie, avec vidéo, et essayez de ne pas vomir.
    http://www.panamza.com/041116-clinton-podesta/
    Cdt.

  13. Katia

    Des associations juives manifestent contre l’élection de Trump.

    Très curieux ces manifestations lorsque l’on sait que Israël s’est réjoui de l’élection de Trump qui va en finir avec le problème palestinien!!
    Qu’en pensez-vous Louis ?

  14. JP

    Rappel fondamental .. Albert Pike [1809-1891], 33e degré, grand commandeur du Rite écossais du Sud, fonda sa propre obédience luciférienne : le « New Reformed Palladian Rite » destiné à appuyer le Mouvement Révolutionnaire Mondial (Jean Lombard, « La face cachée de l’Histoire moderne »)
    Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial La lettre du général Albert Pike à Giuseppe Mazzini du 15.08.1871 fut révélée par le Commodore William Guy Carr (1895-1959) dans son livre « Pawns in the Game » (« Des Pions sur l’Échiquier », Éd. Canadienne éditée en 1954 par la « National Federation of Christian Laymen »). Cet officier de marine canadien faisait partie de l’équipe formée par l’amiral britannique Sir Barry Domville, ancien chef de la « Naval Intelligence », retraité en 1936 et plus tard incarcéré par W. Churchill comme antibelliciste
    Celle ci traite du schéma « Crise, Guerre, Révolution » des 3 guerres mondiales suivies des 3 grandes révolutions qui doivent marquer le XXe siècle. L’objectif recherché derrière la mise en œuvre de Trois Guerres Mondiales Jean Lombard, historien, écrivait en 1984 :  » Si l’on permet le déclenchement de la Troisième Guerre mondiale, la dévastation sera si considérable que les Internationalistes en arriveront à prétendre que seul un Gouvernement Mondial soutenu par une force de police internationale permettra de résoudre les différents problèmes nationaux et internationaux, rendant impossible de nouvelles guerres. Cet argument paraîtra logique à de nombreuses personnes…  » (La face cachée de l’histoire moderne, p. 553) Oui, tout le plan vise cet unique objectif : imposer un Nouvel Ordre Mondial avec sa Religion Universelle… le culte de Lucifer ! Le 14 juillet 1889, Albert Pike déclarait, par exemple, aux 23 Suprêmes Conseils du monde (les chefs de la Franc-Maçonnerie universelle) :  » la véritable et pure religion philosophique est la croyance en Lucifer.  » (‘The Freemason » du 19/1/1935) La Première Guerre Mondiale devait permettre aux Illuminati de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de transformer ce pays par la mainmise du Communisme athée. Les divergences « naturelles », attisées par les Agents des Illuminati entre les Empires Britannique et Allemand devaient servir à fomenter cette guerre. Le conflit terminé, le Communisme devait se constituer et être utilisé pour détruire les autres gouvernements et affaiblir les religions. La Deuxième Guerre Mondiale devait être fomentée en jouant sur les divergences entre Fascistes et Sionistes Politiques. Cette guerre devait permettre la destruction du Nazisme et accroître la puissance du Sionisme Politique de façon à ce que l’Etat souverain d’Israël put s’établir en Palestine. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la puissance du Communisme International devait arriver au niveau de celle de la Chrétienté tout entière. Arrivé à ce point, il devait être contenu et mis en réserve jusqu’à son utilisation pour le dernier cataclysme social. Quelle personne informée pourrait nier que Roosevelt et Churchill ont réalisé cette politique ? La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en utilisant les divergences que les agents des Illuminati attiseront entre les Sionistes Politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique. Quelle personne impartiale et raisonnable pourrait nier que les intrigues en cours au Proche, au Moyen Orient et à l’Extrême Orient ne préparent pas la réalisation de ce dessein infernal ? Le 15 août 1871, Pike disait à Mazzini qu’après la Troisième Guerre Mondiale, ceux qui aspirent à dominer le monde sans conteste provoqueront le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais connu. Nous citons ses propres termes empruntés à la lettre cataloguée au British Museum Library à Londres : « Nous lâcherons les Nihilistes et les Athées et nous provoqueront un formidable cataclysme social qui, dans toute son horreur, montrera clairement aux nations les effets d’un athéisme absolu, origine de la sauvagerie et du plus sanglant chambardement. Puis tous les citoyens, obligés de se défendre eux-mêmes contre la minorité révolutionnaire mondiale, extermineront les démolisseurs de la civilisation, et les masses déçues par la chrétienté dont les esprit déistes seront à partir de ce moment sans boussole, à la recherche d’un idéal, sans savoir vers quoi tourner son adoration, recevront la vraie lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer, enfin révélée aux yeux de tous, manifestation qui suivra la destruction de la chrétienté et de l’athéisme, simultanément soumis et exterminés en même temps. »

  15. midgardien

    A propos de Clinton en pourpre cela ne vous fait pas tilter ? n’est-ce pas un pied de nez à la prostitué de l’apocalypse : Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.… Apocalypse 17:4 (la prostitué c’est l’église certes mais cela peut être perçu comme un signe d’union avec Babylone , non ?)

    Mais aussi , sachant que le pourpre est dans le christianisme la couleur pour fixer le temp litturgique ( le calendrier ) le violet pour les temps de préparation et de repentance.

    Le violet =
    L’Avent marque le lancement de l’année liturgique. Il s’agit d’une période de trois à quatre semaines (toujours 4 dimanches) qui oriente non seulement vers Noël, mais surtout vers la fin des temps. Le temps de l’Avent aiguise le « goût de Dieu ». Il est déjà venu un jour à Bethléem il y a 2000 ans, il reviendra comme il l’a promis. Le violet est un mélange de rouge et de bleu. Ces deux couleurs correspondent dans les codes de l’iconographie religieuse à la divinité (le bleu) et à l’humanité (le rouge). Le violet de l’Avent nous rappelle que le Verbe s’est fait chair, que Dieu s’est fait homme.

    On utilise aussi du violet pendant les 40 jours du carême. C’est un temps de pénitence qui nous fait comprendre que par le don de la vie du Christ, l’homme connaît Dieu et est appelé à vivre de sa vie. Saint Irénée de Lyon disait : « Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne dieu ». Le violet du carême rappelle le mystère de la Rédemption où, par amour, l’humain « retrouve » le divin pour sa plus grande joie.

    à suivre en tout cas le plan avance ….

  16. Yannick L.


    La souplesse du pape François face à la « rigidité » des traditionalistes…
    Dans une interview donnée au Père Spadaro de la Civiltà Cattolica, journal jésuite et semi-officiel du Saint Siège, le pape dit son peu d’estime pour les catholiques attachés notamment à la liturgie traditionnelle de l’Eglise (traduction leblogdejeannesmits) :

    Question : La simplicité des enfants me fait aussi penser aux adultes, avec un rite qui est direct, auquel la participation est intense, aux messes paroissiales vécues avec tant de piété. On pense aux propositions encourageant les prêtres à tourner le dos aux fidèles, à repenser Vatican II, à utiliser le latin.

    Pape François : Le pape Benoît a accompli un geste juste et magnanime en tendant la main à une certaine mentalité de certains groupes et personnes qui ressentaient de la nostalgie et qui s’éloignaient. Mais c’est une exception. C’est pourquoi l’on parle d’un rite ‘extraordinaire’. Ce qui est ordinaire dans l’Eglise, ce n’est pas cela. Il est nécessaire d’approcher avec magnanimité de ceux qui sont attachés à une certaine forme de prière. Mais l’ordinaire n’est pas cela. Vatican II et Sacrosanttum Concilium doivent continuer comme ils sont. Parler d’une ‘réforme de la réforme’ est une erreur.

    Q : Outre ceux qui sont sincères et qui demandent cette possibilité par habitude ou par dévotion, ce désir peut-il exprimer autre chose ? Y a-t-il des dangers ?

    Pape François : Je me pose des questions à propos de cela. Par exemple, j’ai toujours cherché à comprendre ce qui anime ces individus qui sont trop jeunes pour avoir vécu la liturgie préconciliaire, et qui la veulent néanmoins. Je me suis trouvé parfois devant des personnes qui sont trop rigides, une attitude de rigidité. Et je me demande : pourquoi tant de rigidité ? On creuse, on creuse, cette rigidité cache toujours quelque chose : de l’insécurité, parfois, peut-être, autre chose… la rigidité est sur la défensive. L’amour vrai n’est pas rigide.

    Voilà une réponse à la source qui met les points sur les « i » quant à la réalité des rapports du pape François avec la Tradition au sens large. Il n’y a là ni bienveillance ni même respect pour la Tradition et les catholiques qui y sont attachés précisément parce qu’ils sont catholiques. Les quolibets sont les seules attentions que leur porte le pape. Nous sommes ici bien loin d’une hypothétique bienveillance du pape François envers les communautés dites traditionnelles. Nous sommes même très loin d’un vague désir de voir un encore plus hypothétique retour de la Tradition dans l’Eglise.

    La seule et incontournable réalité est celle exprimée par le pape lui-même : la « réforme » continue, comme elle est depuis 50 ans, c’est-à-dire d’une manière anticatholique. Et même ceux qui rêvent d’une voie médiane – comme par exemple les cardinaux Burke et Sarah – de réforme de la réforme en prennent pour leur frais et sont traités de « rigides » par un pape on ne peut plus souple !

    Ces déclarations papales sonnent comme un avertissement salutaire : ce n’est pas dans la gueule du lion conciliaire qu’il faut nous mettre. La seule attitude qui doit prévaloir dans cette terrible crise est celle qui nous est recommandée dans la première lettre de saint Pierre Apôtre 5,5-14 :

    « En effet, Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.
    Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu, pour qu’il vous élève en temps voulu.
    Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, puisqu’il prend soin de vous.
    Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer.
    Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères, de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances.
    Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.
    À lui la souveraineté pour les siècles. »

    La bataille est loin d’être terminée. Le combat continue dans la sérénité et la paix de ceux qui croient en la Providence et qui ne la précèdent pas…

    Christian Lassale
    http://www.medias-presse.info/le-pape-francois-dit-tout-son-mepris-pour-les-traditionnalistes/64630/

  17. yoann

    Bonjour Mr d’Alencourt et à tous, un article du site « le nouvel ordre mondial » montre une vidéo datée du 7 Novembre 2016 en Israel. On entend un son de plusieurs trompettes et un voile nuageux holographique. Qu’en pensez vous?

  18. delanth

    Que notre Seigneur revienne le plus vite possible, cela devient très urgent…
    Voici ce qu’on découvert des internautes du site 4chan concernant le réseau pedocriminel impliquant les élites et bien évidemment le couple Clinton… c’est donc bien vrai, ce réseau existe bel et bien et nous en avons
    désormais les preuves, tous ceux qui pensent que cela est trop énorme sachez que ça n’est que la pointe d’un iceberg beaucoup plus répugnant, tous ce que vous avez pu connaitre d’ici là n’est en rien comparable à cette chose monstrueuse.
    Les photos sont révoltantes, j’ai une colère terrible qui m’a envahit en les regardant, comment peut-on laisser ces satanistes faire de tel chose, COMBIEN DE TEMPS CELA VA T-IL ENCORE DURER?

    L’article en question:
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Pizzagate-les-internautes-ont-ils-decouvert-un-reseau-pedocriminel-d-elite-impliquant-le-clan-42647.html

    • Sophie

      Oui mais on le savait depuis des lustres que ces gens étaient des sataniques .. sauf qu’en ces temps obscures, Satan ne peut plus se cacher, tout est à découvert. Et le pire dans tout ça, c’est que ça ne choque personne. Les gens sont davantage ému par les frasques d’une Kim Kardashian … Satan se dévoile dans sa plus grande laideur, l’Elite dévoile leurs réels intentions, qui n’ont absolument rien à voir avec la politique…
      Et toute cette affaire tourne autour des Clinton et d’Obama .. étonnant que l’Elite se soit gardée de divulguer des infos ultra compromettante à propos de Trump (qui lui aussi trempe dedans)…
      Juste avant les élections, Hillary devait être présentée comme une grande satanique ( une sorte de Matriarche occulte), pour signifier au monde que maintenant il n’est plus question de se cacher et de faire marche arrière ( d’ailleurs hier elle s’est exposé vêtue de pourpre … le plan avance ) Mais tout est écrit de toute façon, les voiles tombes un à un, parce que tout doit être accompli … Je sais que pour certain il est difficile d’entendre cela, mais Babylone, le Monde doit être détruit ..
      Car il est évident que Notre Seigneur ne mettra pas les pieds sur une Terre aussi dépravée …

    • Jeanne d'Arc II

      @delanth : les photos et les commentaires soulèvent le coeur…Oui, Seigneur, que tout cela se termine…

      @Sophie : pour Trump, faites attention à ne pas calomnier, ce qui est un péché mortel.
      Pas d’affaires de satanisme, de pédophilie et/ou de drogues liées à Trump à ce jour.
      Pas d’affaires de viols de femmes non plus – mais des femmes amnésiques pendant 20 ou 30 ans, qui « se souviennent », 2 mois avant l’élection présidentielle, que Trump les auraient touchée de façon inappropriée.

      • inspiré

        Soros paie les anti-Trump

        “Manifestants payés contre Trump (benoit-et-moi.com)  »,  » manifestations contre Trump – des professionnels impliqués (zerohedge.com)  »,  » wikileaks: une organisation financée par Georges Soros appelle à manifester contre Trump (wikistrike.com)  »,  » aux États-Unis, devenir activiste anti-Trump peut rapporter jusqu’à 2400 dollars par mois (fawkes-news.com)  ».

        Donc, pour revenir au violet, le mélange  »bleu démocrate » avec le  »rouge républicain », c’est Trump!

        Trump a toujours été démocrate. Il n’avait aucune chance comme candidat démocrate. Alors il s’est présenté avec les républicains. Mais, les vrais républicains l’ont rejeté et le rejettent encore. Il est un mélange du bleu et du rouge, sans appartenir à l’un ni à l’autre.

        http://www.cyberquebec.ca/propheties-pape-jeanxxiii/analyse/findestemps.html

  19. Uncle

    J’ai l’intuition que le Pape François va peut-être démissionner à son anniversaire le 17 décembre ou peu après. Jusqu’à maintenant, il était régulier comme l’horloge avec des consistoires tenus en février de chaque année. Cette année, il devance avec un consistoire pour clôturer le jubilé et avant la fête du Christ-Roi. Mais, fait bizarre il ne rencontrera pas les cardinaux comme c’est la coutume. De plus  » la décision de transférer les traditionnelles félicitations aux cardinaux nouvellement nommés lors du consistoire, de la magnificence du Palais apostolique … à la froideur anonyme de la Salle Paul VI  », devant l’immonde statue satanique, change le rituel.

    Le nombre de cardinaux électeurs qui seront élus est de 13.

    Et après cette fin de semaine, le Pape François aura un collège cardinalice à sa main.

    http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/un-etrange-consistoire.html
    http://www.la-croix.com/Religion/Pape/Comment-le-pape-Francois-choisit-les-cardinaux-2016-11-18-1200804044

    À propos des changements effectués aussi au niveau de la Congrégation pour le Culte Divin, suite à cette guerre interne de la réforme de la liturgie:  » Interrogé sur l’attachement d’une partie des catholiques à certains aspects liturgiques traditionnels, le pape François répond que « Benoît XVI a fait un geste juste et magnanime pour aller à la rencontre d’une certaine mentalité de certains groupes et personnes qui ressentaient de la nostalgie et s’éloignaient. Mais c’est une exception. C’est pour cela que l’on parle de rite” extraordinaire” ».

    > À lire : Le cardinal Sarah encourage la messe « vers l’Orient »

    « Vatican II et la constitution conciliaire Sacrosanctum concilium doivent continuer d’être appliqués tels qu’ils sont. Parler de ”réforme de la réforme’’ est une erreur », poursuit le pape, désavouant ainsi des propos tenus récemment par le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements…  »
    http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Vatican/Liturgie-parler-reforme-reforme-erreur-affirme-pape-2016-11-10-1200802289

  20. noisette

    bonjour Mr Dalencourt,

    Que conseillez vous de faire à une personne qui n’est pas baptisée ?
    Faut il demander le bapteme chez les « concilliaires » sachant que les délais sont très longs ? (environs 2 ans)
    J’ai vu plusieurs pretres et tous m’ont dit que la préparation dure deux ans, qu’ils ne peuvent pas faire autrement etc …
    Actuellement je réside en campagne et je n’ai pas le permis donc pas de possibilité de faire une préparation ni de me rendre à l’église pour la messe. De plus les membres de ma famille avec qui je réside sont athés et anti-Dieu si j’ose dire, donc ils ne m’aideront pas pour les démarches ….
    Ma situation me pèse beaucoup, même si j’essaie de prier souvent (le chapelet, et parfois des neuvaines).

    • adele

      La préparation dure deux ans?? Quelle honte! c’est comme s’il fallait un diplome pour se faire baptiser maintenant! :O
      Le diplôme devrait être de prendre consciemment la décision d’être baptisé et la foi en Dieu. Il ne faut pas remettre à plus tard ce que l’on peut faire le jour même ma grand mère me disait souvent.

      • BHM

        Il ne faut pas exagérer, ça n’est pas l’islam.
        Devenir catholique ça s’apprend. Votre Foi doit être éprouvée, ça commence comme ça la vie de catholique, comme Notre Seigneur.

    • dalencourt

      Essayez de vous faire baptiser le plus vite possible, par exemple en essayant de trouver la paroisse tradi la plus proche (allez sur le site de la Fraternité saint Pie X). Sinon, sachez que le baptême en urgence peut être administré par toute personne ayant l’intention de le faire et qui verse un peu d’eau sur votre front en prononçant la phrase : « Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». Enfin, l’Eglise reconnaît le baptême de désir si vous mourrez avant votre baptême effectif ; vous êtes de toute évidence dans ce cas. Après (pour les délais) ,la bêtise des hommes est incommensurable.

  21. didierjean

    Bonjour à tous,
    Je reviens juste sur un commentaire de Louis à propos de la sortie d’un nouveau roman de Maxime Chattam et des 4X3 qui l’accompagnent.
    Je ne sais pas si cet auteur est sataniste ou non.
    Néanmoins, je me souviens que l’un des ses premiers romans, il y a une bonne dizaine d’années, « les Arcanes du Chaos » m’avait soulevé beaucoup de questions.
    A vrai dire tout y est ou presque pour expliquer les grands principes de notre manipulation au quotidien. C’est écrit correctement et avec intelligence et il manipule l’art du suspense. D’où l’auteur extrait-il ses informations, c’est une grande question. Mais pour qui n’a toujours pas tout compris à ce monde satanique, ça peut être une clé de départ.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s