Au commencement…

Hier 10 janvier 2021, l’ONU a célébré le 75è anniversaire de sa première Assemblée Générale, le 10 janvier 1946 à Londres, suite à sa création en octobre 1945. Ce dix janvier la 75è session (2020-2021) a pris fin, et aujourd’hui 11 janvier débute la 76è session.

Comment n’y avons-nous pas pensé plus tôt ?
Je comprends maintenant pourquoi ils ne pouvaient pas attendre la fin du mandat de Donald Trump pour reprendre la main, d’où la procédure d’impeachment engagée il y a un an : pourquoi engager une procédure de destitution à 9 mois de l’élection ? Cela n’a pas grand intérêt sauf si… on a un calendrier secret. Et ce calendrier débute au 11 janvier 2021. Soit avant le nouveau mandat présidentiel.
Voilà pourquoi l’arme de l’impeachment ressort à nouveau en ces jours : au cas où le président utiliserait ses derniers jours à gâcher la fête…

Oui parce que le 76 n’est pas un chiffre comme les autres.
Les tous premiers mots de la bible, la création de la terre, le début de l’univers, l’origine du monde et de notre monde, débutent par ces mots : AU COMMENCEMENT. Et la valeur numérique de ces mots, « au commencement », est de 76.

Autrement dit, il y a convergence de symboles forts en ce mois de janvier, comme si nous étions au commencement d’une nouvelle ère :
a) Le 11 janvier l’ONU, principal outil mondialiste de la franc-maçonnerie internationale et de la synagogue de Satan, entre dans son 76è jour, qui signifie commencement ;
b) Le 20 janvier, ces mêmes mondialistes récupèrent le bureau ovale de la Maison Blanche, qu’ils occupaient depuis des décennies, et neutralisé durant 4 ans par la concurrence : autre commencement ;
Surtout que Joe Biden sera le 46è président, 46 étant le chiffre par excellence de la naissance, du moins de la conception (les 46 chromosomes) : c’est donc le même sens.
c) Pour faire bonne mesure, la France d’Emmanuel Macron s’était alignée sur le calendrier de son homologue américain, tous deux créatures de la finance mondiale apatride, en choisissant la date du 20 janvier comme celle de la sortie de la crise sanitaire… donc commencement également.
Ladite crise créée artificiellement par les commanditaires de Macron et Biden, à savoir la branche libérale du sionisme, aux ordres de la haute aristocratie juive, et dont les principales ramifications s’appellent Deep state aux Etats-Unis et Commission européenne en Europe. Cet alignement sur les mêmes dates n’est donc pas le fait du hasard, il a pour objet de signifier que désormais Washington et Paris sont alignés ; alignés sur les mêmes patrons, avec les mêmes objectifs, le même calendrier, et les mêmes outils, dont le Covid n’est certainement que le hors d’œuvre, l’avant-garde.
d) Et symboliquement, c’est joli mais aussi significatif, à la même date du 20 janvier on entre dans le verseau ; même si le signe du verseau se répète tous les ans, il y a une année où celui-ci revêtira une signification particulière parce qu’au delà du signe, le symbole sera celui de l’ouverture d’une nouvelle ère : au commencementla fameuse ère du Verseau qui pour moi signifie l’ère de Satan.

Or, on a pu le constater, tous les grands leaders mondiaux de la synagogue sont alignés sur le même calendrier : Washington, Bruxelles/Paris, Rome (le Vatican) mais aussi Jérusalem (pourtant siège du sionisme concurrent, le sionisme populiste qui avait joué la carte Trump), tout le monde s’accorde sur le Covid et son traitement, à commencer par l’encadrement strict des populations, et sur la feuille de route donnée par les supérieurs inconnus de la synagogue de Satan : la vaccination.

La synagogue de Satan et ses satellites -franc-maçonnerie, haute banque, etc- travaille sur le long terme, c’est sa force. Ses stratèges cabalistes sèment leur route d’événements dont on ne comprend le symbolisme que bien plus tard.
Prenons le cas du 11 janvier. Nous venons de voir qu’il symbolise, cette année, un commencement de dimension mondiale (l’ONU est une organisation majeure), idée renforcée par le fait que ceux qui contrôlent déjà Bruxelles, Paris, Londres, Berlin, Rome, Tokyo et Pékin vont enfin récupérer la main à Washington. Pour mener le monde à la baguette, il faut contrôler les Etats-Unis, c’est une évidence : pas de pouvoir mondial sans s’assurer au préalable l’hégémonie aux USA.

Eh bien le 11 janvier est lourd de signification :
– C’est le jour où Jules César franchit le Rubicon, prononçant sa célèbre phrase alea jacta est : le sort en est jeté ;
– Or n’est-ce pas le même sens qu’ils ont donné à leur geste, lorsqu’ils ont débranché Ariel Sharon le 11 janvier 2014 ? Je le répète, leurs plans sont à long terme, par conséquent rien n’empêche d’estimer qu’ils avaient en vue la 76è session de l’ONU, commençant elle aussi un 11 janvier, 7 ans plus tard… 7 ans, autre chiffre clé.
Surtout qu’Ariel Sharon pesait lourd car son nom est attaché à une de leurs prophéties, celle d’un des leurs, le rabbin Kaduri, qui avait annoncé que le Messie se révèlerait peu après la mort d’Ariel Sharon. Nous savons que pour le sionisme politique, le Messie est à prendre dans un sens collectif ; le Messie c’est le peuple juif dans son ensemble une fois parvenu aux promesses liées au Messie : la domination du monde et l’accaparation de ses richesses. La crise du Covid est sans nul doute la dernière marche avant la consécration suprême, car cette situation est déjà actée, du moins quasiment. Donc les 7 ans vont parler…
– Et enfin, le 11 janvier 2015 ce fut le test grandeur nature de la manipulation des esprits à l’échelle planétaire : le monde entier défile dans la rue, et significativement en France, pour défendre la liberté d’expression soi-disant mise en danger par l’assassinat d’un groupe de journalistes obscurs, à la tête d’un hebdomadaire dont tout le monde se fichait -et se fiche encore-, Charlie Hebdo. Pour un fait divers sordide, qui n’aurait pas dû dépasser la rubrique des chiens écrasés, on a mobilisé les populations du monde entier sur un des plus gros mensonges fabriqué sur-mesure, et orchestré avec minutie, ce qui sent la préméditation. Pensez donc, des millions de personnes dans la rue et 47 chefs d’Etats et de gouvernements à Paris (!) pour un événement en réalité de faible importance, et pour une menace inexistante : en quoi la disparition de Charlie-hebdo menaçait-elle la liberté d’expression ?
Or que vivons-nous depuis quelques mois, si ce n’est l’exacte répétition du même scénario, de la même façon, avec la crise sanitaire du Covid ? Même exagération des faits, même grossissement démesuré de la menace, même déformation des événements, mêmes techniques de propagande à grande échelle pour impressionner les masses, mêmes acteurs (gouvernements et médias associés), même envergure planétaire, même manipulation des esprits, et même persécution et ostracisme envers les opposants et les résistants.

Le lien avec l’Apocalypse

Je n’ai pas le temps ici de réexpliquer tous les liens de notre temps avec l’Apocalypse ni de rappeler les différents sens mystiques et allégoriques des visions de saint Jean, qui priment largement sur le sens littéral. Rappelons seulement aux lecteurs que j’estime que nous sommes très proches du plus grand événement jamais arrivé dans l’histoire de l’humanité depuis Jésus-Christ, que l’Apocalypse décrit sous le nom de chute de Babylone, et que les auteurs profanes appellent la fin du monde. Sachant que fin du monde n’implique pas nécessairement fin de la terre (fin de notre planète), le texte est même précis : s’ensuit un nouveau ciel et une nouvelle terre.
L’Apocalypse se découpe en 7 périodes, chaque période étant décrite en plusieurs étapes : la 1ère période est constituée de la 1ère église, du 1er sceau et de la 1ère trompette, et ainsi de suite, l’ensemble constituant la description complète de la période. La sixième période est celle de l’Antéchrist qui se concrétise par une persécution sans précédent du peuple de Dieu, et la 7ème celle du châtiment des hommes (chute de Babylone), du jugement dernier et de l’enclenchement du règne définitif et perpétuel de Jésus-Christ autant sur la terre que dans les cieux.
La sixième période se termine par les 7 dernières coupes de la colère de Dieu ; on peut aussi considérer ces 7 coupes comme la transition entre la 6è et la 7è période, ou même le début de la 7è. Peu importe. Une chose est sûre, quand on arrive au 7 (7è coupe, 7è sceau, 7è trompette), c’en est fini ; fini de ce monde, fini de Babylone (le monde moderne), fini de cette terre sous la coupe de Satan.

Je hasarde à ce stade, à savoir au 11 janvier 2021, et compte tenu de l’analyse des décennies et siècles précédents, la théorie -ou hypothèse- suivante : ne serions-nous pas en train de passer de la 5ème à la 6ème coupe, c’est-à-dire juste avant le couperet final de la 7ème (chute de Babylone ou fin du monde) ?

Qu’est-ce que la 5ème coupe ?
Un problème chez les méchants, dans le monde de l’Antéchrist : « et le cinquième ange répandit sa coupe sur le trône de la bête, et le royaume de celle-ci devint plein de ténèbres, et ils se mangèrent [réciproquement] les langues de douleur » (Apoc. 16 :10). Or que fut l’administration Trump, si ce n’est un grave problème, et même un coup d’arrêt, dans les projets de la synagogue de Satan ? Non pas que Trump fasse partie des justes, mais il n’appartenait pas au bon groupe. Ne les a-t-on pas vu se mordre la langue de rage durant ces 4 longues années, à faire la guerre sans relâche au président et à son groupe ? Et perdre 4 ans au passage sur leur minutieux programme et leur non moins précieux calendrier, qui n’est pas extensible à l’infini. Voilà pour la bête politique.
Et pour la bête religieuse, car je rappelle qu’il y a deux bêtes, même scénario à peu près à la même période : le pape François est bloqué dans ses projets par le pape émérite Benoît XVI. Ce dernier s’est prêté au jeu dans les premières années du pontificat de son successeur, s’associant aux canonisations sacrilèges de Jean XXIII et Jean-Paul II, ne réagissant pas aux encycliques de la nouvelle théologie (Laudato si, Amoris laetitia…). Mais depuis bientôt 3 ans, la bataille feutrée entre le conservateur et le révolutionnaire s’est muée en affrontement presque direct, suffisamment visible, malgré les hypocrisies de façade, pour qu’un observateur averti s’en aperçoive. Non seulement, il y a un an, le pape émérite a empêché l’initiative -prévue- d’enclencher le processus de mariage des prêtres, mais sa présence bloque toute initiative plus lourde, comme par exemple, modifier le contenu de la messe pour la rendre définitivement compatible avec le protestantisme, et au passage supprimer la Présence Réelle. L’Antéchrist aux commandes au Vatican ne sera libéré de cette épine -de cette 5è coupe ?- qu’à la mort du pape émérite. Pourquoi pas aux alentours ou pour le 20 janvier, afin que tous les acteurs soient enfin définitivement alignés ?

Ceci nous mènerait à la 6ème coupe, qui me semble imminente.
En effet, cette coupe correspond au rassemblement des troupes de l’ennemi pour la bataille finale de l’Armagedon. Elle commence par trois esprits immondes en forme de grenouilles qui sortent de la bouche du dragon, de la bouche de la bête et de la bouche du faux prophète. (Apoc. 16 :13)
Bien entendu, les trois bêtes sont plus facilement identifiables aujourd’hui, et on peut estimer -c’est une piste d’interprétation, une hypothèse de travail- que les trois esprits immondes soient personnalisés par leurs leaders respectifs :
– le chef, le dragon, c’est la synagogue de Satan, leader Joe Biden
– la bête de la terre, bête politique, leader Emmanuel Macron
– la bête de la mer, bête religieuse, leader le pape François
Les trois sont parfaitement alignés sur l’ensemble des grands thèmes, que ce soit la théorie du réchauffement climatique, la socialisation de masse, ou la gestion de la crise du Covid.
Ils seront tous trois alignés pour le jour J, le 20 janvier 2021, à charge pour François de se débarrasser d’ici là du pape émérite, seule ombre subsistant au tableau.
Bien entendu, derrière les hommes il y a les organisations visibles (ONU, UE, etc) et invisibles (franc-maçonnerie, haute finance, Illuminatis etc). Les bêtes et l’Antéchrist doivent d’abord être considérés comme des entités collectives.
Et que les hordes de barbares modernes soient des hommes en costume-cravate en Mercedes avec chauffeur ne change rien à l’affaire : c’est bien notre éradication physique et spirituelle qu’ils projettent, et qu’ils largement déjà commencée.

L’assaut final pourra alors être enclenché ; la cible visée est bien entendu la civilisation chrétienne, ou plutôt ce qu’il en reste : voilà l’enjeu de la bataille de l’Armagedon. De ce passé il faut faire table rase définitivement, que ce soit en termes de peuples, de cultures, ou de pratiques religieuses.
Dans quelles proportions ? Nul ne le sait. Si on les laissait faire, ils élimineraient tout et tout le monde, par pays entiers s’il le faut. Pourquoi ont-ils besoin des Etats-Unis et de leur puissance nucléaire si ce n’est pour s’en servir ?
Peu importe à la limite car nous savons que ce projet n’aboutira pas : seul leur rassemblement pour l’hallali (les 10 rois et le dernier mois : Apoc. 17 :12) est prévu dans les textes : c’est alors que s’enclenchera la véritable colère de Dieu, sous la forme de l’effondrement et la disparition de leur monde : la 7ème trompette proprement dite, à savoir la chute de Babylone : « et la grande Babylone revint en mémoire devant Dieu pour qu’il lui donnât le calice du vin de l’indignation de sa colère. » (Apoc. 16 :19).

Conclusion

S’il n’y a pas d’erreur, nous sommes très proches du 7, de la 7è période : les ennemis de Dieu et du peuple de Dieu s’apprêtent à s’assembler en Armagédon (au sens figuré : ils sont tous prêts à exécuter le même plan, sans plus aucun obstacle sérieux) pour l’assaut final : leur commencement
C’est ainsi qu’ils comptent entrer dans « leur ère » au soir du 20 janvier. Mais ils seront bloqués par un événement imprévu, celui plus connu sous le nom de résurrection des témoins, assimilable à la 7è coupe, que j’espère et anticipe au 21 janvier, ou à partir du 21 janvier, et qui enclenchera irréversiblement l’épisode suivant, définitif celui-là : la chute de Babylone.
C’est une hypothèse qui mérite d’être suivie de près.
En attendant, ne nous mêlons pas aux choses du monde, aux soubresauts de Babylone, restons concentrés sur notre vie spirituelle et sous la protection de la nouvelle arche : la Vierge Marie.

Illustration : l’ère du verseau, une ère mort-née ?
Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien :


1 093 Commentaires

  1. Jacques

    Louis, je n’interviens pas souvent, mais ici, je n’ai pu résister, car j’ai du mal à vous suivre, vous soufflez le chaud et le froid! Le 13 janvier à 13h05′, vous dites: ‘Je n’écarte pas la thèse selon laquelle Trump prépare un gigantesque coup d’éclat (d’état) vers le 20 janvier,….’ et ensuite le 14 janvier vous en dézinguez certains car ils font du marketing pro-Trump. Toujours en parlant de ce dernier: on prend les gens pour des cons avec certains articles ou alors c’est du théâtre, …..et j’en passe et des meilleures! Bref, un jour c’est blanc ,un jour c’est noir. Seriez-vous influencé par votre domaine professionnel (Publicité-marketing) qui est plutôt de nature terre-à-terre, et donc, surprenant pour une personne sensée maîtriser l’eschatologie et le spirituel! Ce n’est que mon humble avis, mais cela m’interpelle.

    • dalencourt

      C’est parce que vous ne me lisez pas bien : j’ai écrit « je n’écarte pas l’idée », cela ne veut pas dire que je lui donne une grande importance, ça veut dire que j’admets une toute petite possibilité ; que je ne récuse pas en totalité cette éventualité. Mais si vous me lisez régulièrement, vous savez que je considère cela comme une utopie et la chance que je lui donne est de 1% ; c’est ce 1% qui correspond à « je n’écarte pas l’idée ».

      Pour le reste, j’essaie de me mettre à leur place, j’essaie de raisonner comme eux, pour essayer de trouver une raison valable à leurs agissements. Quand on est un président des Etats-Unis ou un avocat de haut niveau, on sait à qui on s’oppose, on en connaît la puissance et la capacité. Qui, mais vraiment qui, prendrait le risque d’aller se mettre en travers d’une telle puissance, de gens d’une telle capacité de nuisance et qui, on le sait (même moi à mon niveau je le sais) ne peuvent pas et ne doivent pas reculer dans la (re)prise d’un pouvoir qui est crucial pour eux, et qui feront tout péter s’ils n’y arrivent pas.
      Le plaisir de les faire arrêter ? Mais c’est une mafia : ils vous auront vitrifié avant même que vos hommes aient bougé : comme s’ils n’avaient pas la capacité de réagir et de se prémunir ?
      Donc je cherche une autre piste, une piste qui expliquerait pourquoi Lin Wood n’a pas pris encore une balle entre les deux yeux, pourquoi Flynn n’est pas encore tétraplégique… parce qu’ils ne sont pas si dangereux que ça, et s’ils ne sont pas si dangereux, quel jeu jouent-ils en réalité ?
      Tous ces gens-là qui jouent aux grand seigneurs, aux sauveurs du monde, aux pourfendeurs des méchants pédophiles, qu’ont-ils fait quand ils étaient au pouvoir, quand ils avaient la capacité, réelle cette fois-ci, de combattre vraiment l’état profond. Et maintenant qu’ils n’ont plus d’autre capacité que leurs grandes gueules, ils seraient capables de faire des miracles ?
      Mes connaissances en marketing me permettent d’analyser ces comportements du point de vue marketing ; et alors là tout s’explique et tout s’éclaire ; et, désolé, mais ce que j’explique tient la route. Evidemment c’est décevant, les héros descendent de leur piédestal, mais ils étaient montés un peu vite et un peu trop artificiellement.

    • dalencourt

      Pour résumer, même si je n’écarte pas l’idée, je n’y crois pas trop.
      La seule raison valable pour qu’ils fassent un coup d’éclat/d’état serait de nature surnaturelle, mais du côté purement humain, c’est cuit.
      De nature surnaturelle, cela veut dire que Dieu aurait choisi ce moyen pour faire chuter Babylone ; c’est surprenant mais possible.

      • Jacques

        Merci de votre réponse Louis, attendons la suite des événements et s’ils ont lieu, vous analyserez et essaierez de comprendre si c’est lié à l’intervention divine!

      • pierre

        Pour qui vont rouler les 20 000 militaires présents à Washington DC le 20 janvier ???
        Pour Trump ou pour Biden ???

        Les renforts militaires continuent à affluer à Washington D.C.
        Publié par wikistrike.com sur 15 Janvier 2021, 09:19am
        Les renforts militaires continuent à affluer à Washington D.C,Jamais Washington D.C. n’aura vu un tel déploiement de troupes et de véhicules blindés d’unités de la Garde nationale mais également et très loin des caméras, des unités spéciales dont certaines ont été dépêchées de Fort Bragg. Des chars de bataille commencent à être déployées non loin des principales villes de Pennsylvanie et de Virginie. Le siège de la CIA à Langley s’est transformé en camp de guerre retranché.
        Beaucoup d’observateurs n’arrivent plus à situer ni définir le rôle exact de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des Représentants (Parti démocrate) qui se permet désormais d’haranguer les troupes amassées au sein du Capitole dans une atmosphère de guerre civile par un discours en double-langage et en NovLangue digne du Ministère de la Vérité du roman 1984.
        source : https://strategika51.org

  2. Pibèque

    L’affaire Duhamel, qui est une bombe dans l’establishment gauchiste qui tient le pouvoir médiatique, est elle un grain de sable du Ciel qui préfigure d’autres châtiments de Babylone ?

  3. Uncle

    « Le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens (CPPUC) et la Fédération luthérienne mondiale (FLM) ont aujourd’hui le très grand plaisir d’annoncer la publication de la traduction italienne révisée de la Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification (DCDJ). La parution de cette version représente une étape importante pour une plus large diffusion et une continuité dans la réception de cet accord œcuménique historique.

    En mettant à disposition cette traduction italienne révisée de la DCDJ accompagnée d’autres textes le jour où catholiques et luthériens commémorent le 500e anniversaire de l’excommunication de Martin Luther (3 janvier), la FLM et le CPPUC entendent réaffirmer leur engagement à progresser ensemble sur le chemin menant du conflit à la communion.

    Dans un avant-propos conjoint à l’édition italienne de la DCDJ, le Président du CPPUC, le Cardinal Kurt Koch, et le Secrétaire général de la FLM, le Pasteur Martin Junge, écrivent : « Nous ne pouvons pas effacer notre histoire de division, mais nous pouvons faire en sorte qu’elle devienne partie intégrante de notre histoire de réconciliation ».

    La décennie de cérémonies historiques qui s’ouvre sous l’égide de la FLM et du CPPUC, et dont le 500e anniversaire de la Confession d’Augsbourg marquera en 2030 le point culminant, sera placée sous le signe de l’unité au lieu de la division, et tous s’efforceront de rechercher « ce qu’ils [ont] en commun au sein de leurs différences, voire de leurs conflits, pour ainsi s’acheminer vers la possibilité de surmonter ces différences séparatrices » (Du conflit à la communion, §17). »

    http://www.christianunity.va/content/unitacristiani/fr/news/2020/2021-01-04.html

  4. Michelange

    Cher Louis,

    Merci encore pour votre veille active et pour votre guidance spirituelle au milieu des fumées de Satan qui s’épaississent de jour en jour et confirment l’imminence toujours pendante de la chute de Babylone. Et merci pour ce nouvel article sur l’Apocalypse et l’Ere du Verseau, perspicace et inspiré comme toujours. Vous y avancez l’hypothèse de la 7ème coupe pour le 21 janvier 2021. Nous attendons avec impatience de constater si cela se traduira (ou pas) par un événement concret et identifiable eschatologiquement, au-delà du début programmé de la présidence Biden ?

    Pour ma part, je me dois de poursuivre ma démarche de corroboration cumulative de ma dernière hypothèse de travail sur la date de fin des Temps, car dans le cas où elle serait correcte, il ne nous resterait que trois mois de tribulations à subir et pour nous préparer avant ce changement total de paradigme. Certains décrivent cet événement comme l’entrée dans l’ère du Verseau, peut-être parce son début sera cataclysmique, sous la forme d’un nouveau déluge engloutissant des pays entiers. C’est que semblait suggérer Jean-Paul II quand il a été interrogé sur le « vrai » contenu du 3ème secret de Fatima, trop horrible, selon lui, pour qu’il soit révélé au grand public. Si ce déluge est cyclique, revenant tous les 13’000 ans environ, dans le cadre d’un cycle cosmique, cette appellation du Verse- eau est peut-être purement descriptive, comme l’empreinte d’un événement réel qui a marqué toutes les civilisations et toutes les cultures à un tel point que le « mythe » du déluge est devenu universel, et qui est censé se reproduire tout bientôt.

    La perspective de la fin des Temps, peut-être sous la forme d’une submersion partielle, se profile peut-être tout près devant nous, à l’horizon du 14 avril 2021, comme l’iceberg dans la brume devant la poupe du Titanic, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, vers 23h. Comme les vigies du Titanic, nous le devinons dans nos « jumelles » eschatologiques et nous savons qu’il est déjà trop tard pour changer de cap et éviter l’obstacle. Il est seulement possible de nous préparer spirituellement à l’impact, pour affronter le naufrage dans les meilleures dispositions morales possibles et sauver nos âmes.

    Pour la bonne cause, je reprends ici à mon compte le début de votre brillant article du 14 avril 2016 intitulé « La guérison par le Cœur Immaculé de Marie », à propos du naufrage du Titanic. Votre intuition de départ était remarquable : vous assimiliez le naufrage de ce navire, réputé insubmersible, en moins de 3 heures, à un avertissement divin ou du moins, une allégorie eschatologique de la chute à venir, tout aussi rapide, soudaine et implacable, de la suffisante et arrogante Babylone, à la fin des Temps. Elle me paraît toujours aussi pertinente aujourd’hui, de même que votre analyse sur la coïncidence de la date du naufrage avec la date historique de la Pâque juive d’origine qui aurait eu lieu dans la nuit du 14 au 15 Nisan (plus ou moins équivalent à notre mois d’avril, selon vous). D’autant que l’incendie de Notre-Dame, du 15 avril 2019, un autre signe eschatologique majeur, à mon avis, est venu entretemps se surajouter à ce tableau.

    Votre analyse subséquente sur le chiffre 104, (le 14 avril étant notamment le 104ème jour de l’année) tenait aussi pas mal la route, même si elle était clairement dictée par votre objectif final de relier la date de l’année du naufrage du Titanic avec une période ultime de 104 ans jusqu’à la chute de Babylone (1912 + 104 = 2016), dont vous cherchiez à prouver l’imminence. Relevons tout de même que si vous aviez pensé à relier cette période de 104 ans avec l’autre grand marqueur eschatologique de la même époque, soit les apparitions de la Sainte Vierge à Fatima en 1917, que vous mentionnez d’ailleurs dans l’article, vous seriez alors tombé sur une chute de Babylone en 2021, car 1917 + 104 = 2021.

    En passant, il se pourrait que la durée précise de la période séparant l’apparition finale de Fatima, le miracle du Soleil du 13 octobre 1917, et la fin des Temps, soit plutôt en fait de 103 ans et six mois, pour six apparitions le 13 du mois ( = 1(0)3 ans), ce qui nous mènerait au 13 avril 2021 (par défaut, puisque la Sainte Vierge ne pouvait mentionner ni le jour ni l’heure de la fin des Temps sans aller contre la volonté expresse de Son Fils, d’où peut-être le choix « compensatoire » (+1 jour au lieu de -1 jour) du 15 avril 2019 pour l’incendie de Notre-Dame, la vraie date étant peut-être le 14 avril, seule date non mentionnée entre les deux dates indiquées).

    Focalisé sur la détermination de l’année de fin des Temps, vous n’aviez, à l’époque, pas voulu tirer de conclusions eschatologiques, à propos du naufrage du Titanic, quant à la période de l’année à laquelle la chute de Babylone pourrait se produire (pourquoi pas cette même nuit du 14 au 15 avril ?) alors que cela paraissait logiquement découler de vos deux premiers paragraphes, mais je pense que l’idée vous a sans doute traversé l’esprit. Car vous disiez déjà, dans votre article du 17 avril 2015 : « …Les hébreux ont été libérés d’Egypte dans la nuit du 14 au 15, nous serons également délivrés quelque part au cours de cette longue nuit du 14 au 15 (donc entre 2014 et 2015). Comme Mélanie Calvat, la voyante de la Salette, qui décèdera dans la nuit du 14 au 15. Comme le Titanic qui sombrera dans la nuit du 14 au 15. Autant d’avertissements qui avaient pour but d’identifier cette longue nuit du 14 au 15. Nous y sommes.. »

    Mais vous aviez encore une fois tourné autour du pot, cherchant de nouveau une signification au niveau des années, soit une fin des Temps entre 2014 et 2015, alors qu’il fallait peut-être simplement privilégier une lecture directe, soit identifier cette même nuit du 14 au 15 avril comme LA DATE PRECISE de la chute future de Babylone. Il y avait peut-être aussi une lecture possible, en miroir, au niveau de l’année, le chiffre 12 du 20ème siècle, donnant le chiffre inversé, c’est-à-dire le chiffre 21 pour le 21ème siècle.

    Vous aviez néanmoins suggéré que cette nuit du 14 au 15 avril avait potentiellement une signification eschatologique majeure et c’est alors que j’ai commencé, de mon côté, à envisager sérieusement cette date du 14 avril comme potentiellement significative d’un point de vue eschatologique, et donc comme une nouvelle hypothèse de travail au niveau de la date de la fin des Temps dans l’année.

    C’est notamment en suivant cette piste que j’ai découvert, en réanalysant la piste du calendrier maya et en remontant à l’une de ses sources les plus sûres, soit le texte de l’évéque Diego de Landa, datant du 16ème siècle, redécouvert et traduit de l’espagnol par l’abbé français Brasseur de Bourbourg (1864), que la célèbre date de fin du calendrier maya, le 13.0.0.0.0 4 Ahau 3 Kankin ne pouvait correspondre qu’à un 14 avril (étrange coïncidence, si c’en est une !?) et EN AUCUN CAS, à un 21 décembre, conclusion des archéologues américains Thompson et Goodman, à l’origine de la théorie d’une fin du calendrier maya pour la date chrétienne du 21 décembre 2012, qui a tant marqué les esprits et qui a même été à l’origine de mon intérêt personnel pour l’eschatologie.

    Ce texte est accessible en PDF gratuit et permet de déterminer facilement la date équivalente dans notre calendrier actuel de la date finale du calendrier maya, sans nul besoin de procéder aux savants calculs de corrélation auxquels ont recourus Goodman et Thompson, sur la base d’éléments parcellaires et spéculatifs, et qui ne pouvaient les conduire qu’à des résultats erronés, à plus de 8 ans en amont de la date réelle que l’on peut déduire directement des comptes-rendus de De Landa.

    https://archive.org/stream/relationdeschose00land#page/n3/mode/2up

    Contrairement au postulat de départ des archéologues américains selon lesquels les Mayas ne pratiquaient pas de correction bissextile, De Landa stipule on ne peut plus clairement dans ses cahiers que les Mayas utilisaient bel et bien un jour bissextile tous les 4 ans, donnant une année de 366 jours, pour compenser les 6 heures supplémentaires que dure l’année solaire en sus des 365 jours pris en compte par les calendriers annuels tant européens que mayas (pp. 203 et 205 du PDF). Il affirme aussi que leur calendrier civil Haab était tout aussi invariable d’année en année que le nôtre, le premier jour de leur année, le 1 Pop tombant toujours sur le 16 juillet du calendrier julien, soit le 26 juillet grégorien, d’où la présence de tables d’équivalence jour pour jour entre calendrier julien et calendrier maya Haab, qui occupent plus de 50 pages dans l’ouvrage de De Landa.
    Or ces tabelles donnent le 4 avril julien comme équivalent du 3 Kankin maya, ce qui correspond au 14 avril grégorien (p.257 du PDF). Un autre ouvrage de référence sur les mayas, également disponible en PDF gratuit, le livre du Chilam Balam de Chumayel, rédigé, lui, en maya par des autochtones, donne également, en page de garde, un tableau indiquant les équivalents juliens du début des mois mayas, dont notamment le 2 avril julien (12 avril grégorien) pour le premier jour du mois de Kankin, ce qui conduit au même résultat, c’est-à-dire le 14 avril pour équivalent grégorien du 3 Kankin maya.

    Quant à la détermination de l’année finale du calendrier maya, le calcul est aisé lui-aussi si l’on tient compte, d’une part, de l’information de De Landa selon laquelle les Katuns mayas duraient 20 ans exactement (p.213 du PDF), dans le cadre d’un cycle de 260 ans appelé Roue des 13 Katuns décrit en page 212 du PDF, parfaitement cohérent avec 5 faisceaux mayas de 52 ans ( = 260 ans), cycle de base du calendrier rituel maya. Une croix signale le Katun 11 Ahau, en cours quand De Landa reçoit ces explications sur le calendrier de la part d’un notable maya qui lui servait de traducteur officiel. De Landa explicite ensuite les dates du début et de la fin de ce Katun qui se serait étendu de 1541 à 1561 (p.315 et 317 du PDF).

    Si la date vigésimale (en base vingt) du Compte Long correspondant au début du Katun 11 Ahau est bel et bien 11.16.0.0.1, soit 11 Baktuns, 16 Katuns échus), ce qui fait consensus parmi les chercheurs, cela signifie qu’il reste ensuite 24 Katuns, soit 480 ans jusqu’au compte final du calendrier, 13.0.0.0.0. Le calcul est dès lors extrêmement simple à effectuer, puisqu’il suffit d’additionner 480 ans à la date de départ, soit 1541. Cela nous conduit à 1541 + 480 = 2021.

    En se basant tout simplement sur les données de première main fournies par le traducteur maya de De Landa, nous pouvons donc déterminer sans ambiguïté que la date finale du calendrier maya, le 13.0.0.0.0 4 Ahau 3 Kankin correspond en fait au 14 avril 2021 et non pas au 21 décembre 2012.

    Il ne s’agit bien sûr que d’une croyance maya, mais il se trouve que cette date de fin de cycle correspond très exactement à celle de fin des Temps que j’avais déduite précédemment de sources eschatologiques aussi diverses que le songe de Daniel 12, de la prophétie du prieur de Saint-Guilhem, d’un Hadith de Mahomet et enfin, d’une certaine intuition que je prête à Louis Dalencourt à propos du naufrage du Titanic.

    J’ai conscience qu’aucune de ces pistes eschatologiques n’est suffisamment probante en elle-même et que chacune d’elle nécessite de plus une certaine dose d’interprétation ou d’extrapolation pour pouvoir être reliée à une date de fin des Temps, mais leur convergence finale vers une date identique tant au niveau de l’année qu’au niveau du jour dans l’année semble suffisamment significative pour exclure une coïncidence due au hasard.

    Amicalement,
    Michelange.

    • dalencourt

      Et vous nous délivrez cette info la nuit du 14 au 15 : chapeau !

      La nuit du 14 au 15 (Nizan) c’est la nuit de la Pâque, c’est à dire la 10è plaie d’Egypte (passage de l’ange exterminateur) dont l’effet immédiat est la libération des hébreux. Il faut donc à Babylone une grosse épreuve pour qu’elle lâche prise.
      Le naufrage du Titanic une nuit du 14 au 15 a la même symbolique : encore le passage de l’ange exterminateur en quelque sorte, le Titanic étant une parfaite image de notre société en modèle réduit : puissant, arrogant, se croyant et se déclarant indestructible, empli de richesses et de vices (et surtout l’orgueil !), et qui n’est plus rien en trois heures de temps.
      Mais l’événement se déroule en deux temps : une fois le choc amorti, l’ennemi court après les hébreux dans l’intention de les anéantir ; c’est au passage de la mer Rouge que tout se termine, cette fois définitivement puisque la totalité des ennemis y passe… sans que les hébreux n’aient rien à faire.
      Ce dernier point est très important : c’est Dieu qui nous libère sans que nous ayons à intervenir. Pareil d’ailleurs pour la nuit de la Pâque : les hommes doivent seulement se préparer (spirituellement, de nos jours), c’est Dieu qui agit.

      Allons-nous assister à un événement en deux temps ? C’est possible, et correspondrait au 7è sceau, lui aussi en deux temps.
      Dans ce cas, on peut estimer que la nuit de la Pâque a déjà commencé, car le passage de l’ange exterminateur peut être assimilé, par exemple, aux morts du Covid, qui concerne presque exclusivement des personnes âgées, nos ainés (en quelque sorte les premiers nés…), et ce dans le monde entier. Ce n’est qu’une piste de réflexion.
      De là à pronostiquer une date précise, je reste prudent, et attend déjà le palier des 20/21 janvier.

      • JMA

        Et c’est dans la nuit du 14 au 15 mars qu’a été annoncé le premier confinement. J’ai pensé qu’à ce moment là, leur Babel commençait à trembler et que nous étions confinés comme les hébreux la dernière nuit avant la sortie d’Egypte. C’est peut-être encore la nuit pendant laquelle agit l’ange exterminateur, car nous ne sommes pas vraiment sortis du confinement. Bientôt la délivrance, oui.

    • campellli

      Bien le bonjour,
      Cette date correspond à la symbolique imagée représenté en page 5 ( non référencée) du livre sus mentionné qui est la façon la plus simple de résumer un calendrier cyclique rotatif en disque.
      SOS
      Il contient autre chose comme le petit dragon isolé seul qui semble montrer le 1 manquant dans le cycle… l’anomalie de l’imperfection dans la perfection.
      Cdlt

      • astrojournal

        Si vous n’avez pas le temps de regarder toute la vidéo, regardez au moins la partie de JJ CREVECOEUR qui relate une étude chinoise sur une population de 10 millions de personnes. Vous y apprendrez, entre autres choses, que seuls 0,35% de la population ont été testés positifs et tous guéris, et que les asymptomatiques ne contaminent personne, contrairement à ce qu’affirme le gouvernement français. Cette étude devrait être distribuée à toute la population. Mais quand donc les gens vont-ils se réveiller ?

  5. katia lanneau

    @Louis,
    Pour le « commencement » le Brexit qui est enté en vigueur le 31 Décembre 2020 est à rapprocher du Bereshit (en hébreu ) qui signifie « au commencement de ») et qui est « la première section hebdomadaire du cycle annuel de lecture de la Torah. »

  6. Claude Germain V

    Bonjour ., Attention !!!! Attali presente au monde la nouvelle Lilith pour la France , elle tombe mal ,Audrey Tcherkoff , maudissez ce nom simplement et sans violence , Attali ce succube ne sait’il pas qu’il va vers la fin ? ratage avec macron , il ose recommencer .
    Seigneur DIEU , TON FILS ET NOTRE SAINTE MERE , prenez nous sous votre sainte protection .
    2021 grande et immense année de lutte , l’armaguedon est là …..

  7. dalencourt

    Voici ce que j’écrivais en septembre 2019 :

    Que voudrait faire Satan ? Imiter le Christ jusqu’au bout
    – Une longue vie cachée
    – Une vie publique (dont la longueur reste à déterminer, mais pour moi elle est largement commencée)
    – il meurt : il provoquera lui-même la chute de Babylone, son monde, le monde moderne dont est lui-même l’artisan
    – il ressuscite : sauvegarde de son petit reste, ses 500 millions, dûment annoncés par « ses » prophéties sur le Stonehenge américain
    – il ne reste qu’en compagnie des siens exclusivement, comme le Christ après la résurrection.

    Voilà le projet de ces messieurs, voilà pourquoi ils attendent le moment favorable : inaugurer leur nouveau monde après avoir éradiqué tous ceux qui les gênaient (les chrétiens, en gros) et ceux qui étaient en trop. Physiquement et définitivement.
    Ces gens là sont des fous furieux, c’est même encore pire : ils savent qu’ils sont damnés, alors ils n’ont plus rien à perdre, ils iront jusqu’au bout.
    Leur seule contrainte consiste à se mettre à l’abri au moment voulu aux endroits prévus à cet effet, dans un scénario digne du film « 2012 ». Or ils ont le pouvoir d’appuyer sur le bouton du feu nucléaire et du reste. C’en est presque incroyable, mais ils ont prévu de détruire eux-mêmes le monde qu’ils ont construit. Une auto-destruction.

    Fin de citation. Extrait de cet article :
    https://legrandreveil.wordpress.com/2019/09/16/ce-que-cache-lenjeu-du-climat/

    On peut exactement dire la même chose avec le Covid : ce que cache l’enjeu du Covid…
    Car il y a convergence des intérêts, qu’il s’agisse de réchauffement climatique ou de lutte contre un virus, et cette convergence a pour but de mettre en place un chaos volontaire, car le volet le plus important du « grand reset » c’est de faire un ménage sévère dans les populations. J’ai eu la même réaction lorsque le Covid a pointé son nez : auto-destruction. Et auto-destruction volontaire !
    Voilà pourquoi il faut maintenir les populations sous pression, voilà pourquoi on passe du confinement au couvre-feu, du couvre-feu au confinement, du vaccin à je ne sais pas quoi… parce qu’ils ne s’arrêteront jamais, jusqu’à la mort de cette société qu’ils ont créée et dont ils ne veulent plus… du moins pas avec nous.

    • Hugues MPH

      Louis,
      « Leur seule contrainte consiste à se mettre à l’abri au moment voulu aux endroits prévus à cet effet »
      Quel intérêt pour eux de se sauver en se mettant à l’abri si c’est pour survivre minablement.
      Comment pourrait-il même survivre dans un monde totalement détruit? Ce n’est pas possible.
      Ou alors en allant sur Mars ou sur la planète X, Y ou Z ? Je n’y crois pas.
      Pas possible qu’ils n’aient pas prévu un plan B!

      • dalencourt

        Pas nécessairement ; si vous vitrifiez l’hémisphère nord, il reste l’hémisphère sud.
        Penchez-vous sur les investissements de la synagogue en Australie et en Patagonie ; dans cette dernière, les terres rachetées par des juifs sont plus importantes que celles des locaux. Ce ne sont que des exemples, il y en a d’autres.

      • Summam Identitatem

        On comprend mieux pourquoi, avant d’envisager une réduction drastique de la population, le passage par l’IA et la robotique est nécessaire pour maintenir un monde fonctionnel en place. Sinon ce serait « injouable » tant sur le plan de leur propre sécurité que pour la pérennisation de leurs avantages.

        Peut-être ont-ils, à travers les manipulations du génome, trouvé la clef du « rajeunissement cellulaire » et donc celle de la vie « éternelle » (sans Dieu bien entendu). Hollywood et certains romans fictionnels tel « Altered Carbone » nous projettent dans ce type de configuration.

        D’autre part, les algorithmes des IA et les différentes projections ont pu conclure à l’impossibilité de maintenir par le joug une population de près de huit milliards d’habitants sur terre.

        Un des avatars les plus pressants étant sans doute la montée des nationalismes malgré leur immense propagande et l’évidence que le Golem du Web (leur création) était en train de se retourner inexorablement contre eux.

        La toile qu’ils ont tissé menace de se rompre à tout instant, il faut agir vite et possiblement avancer leur propre calendrier. La crise du Covid et l’annonce du « Grand Reset », bien que coordonnés ne s’avèrent pas aussi bien « ficelés ». Cela engendre inévitablement des couacs, car il n’ont pas pu étayer convenablement toutes les phases de « mutation » sociétale. « Cerise sur le gâteau » (si je puis dire), le Covid s’avère beaucoup moins meurtrier que dans leur projection. Dans ce contexte, la mise en place de la dictature sanitaire apparait pour les plus avisés comme totalement illégitime.

        Or ils ont enclenché le processus et ne peuvent plus reculer.

        Dès lors, ils naviguent à vue et bien que maitrisant l’ensemble du Système, ils ne sont plus à l’abri d’un accroc dans leur plan qui peut faire tout dérailler. Leur narratif devient de plus en plus bancal et tourne à l’absurde. Ils en sont à ressortir la vieille antienne du dérèglement climatique (partiellement discrédité) mais remis au gout du jour avec le « développement durable » et le nouveau culte de Gaïa/Patchamana, l’un et l’autre divinisés par L’ONU et François, ex-vicaire du Christ qui ne croit plus au Credo.

        Résultat, une partie de la population de plus en plus importante s’éveille et prend la mesure (au moins partiellement) de leur funeste projet. Les fuites sont innombrables, les voies d’eau toujours plus grandes et ils n’ont plus assez de moyen pour les colmater. Bientôt, ils connaîtront le sort du Titanic.

        Satan, leur maître est bien sûr la raison de cette présomption incroyable et de ce défi à Dieu. Mais nous savons qu’il est dérisoire de vouloir se jouer de Dieu, créateur de toutes choses. Ils sont des dupes et des aveugles. Babylone est sur le point de s’effondrer.

        • Bigouden29

          Merci  » Summam identitatem » pour votre commentaire, c’est une réflexion interessante.
          Oui, et fait, les « Zélites » mondialistes satanistes ne sont pas si balèzes que çà.
          Ils font croire qu’ils sont tout-puissants, mais en réalité non.

          Vous connaissez sans doute le dessin-animé « le Magicien d’OZ ».
          A la fin du film, son imposture est démasquée, alors que juste avant il en imposait
          à grands coups d’effets spéciaux. Dans cette histoire, il y à aussi une vilaine sorcière.
          Elle terrorise son monde, joue les gros bras, mais finie par se dissoudre quand l’héroine
          Dorothée lui jète de l’eau dessus. Et si finalement, ces fameuses élites mondiales seraient
          au fond bien misérables. Ils ne seraient au fond que de minables tigres de papier.

          On comprend mieux des lors pourquoi ils ont besoin d’un monde fonctionnel avec plein d’esclaves à leur service:
          parce qu’ils seraient incapables de faire, de produire quelques chose par eux-mêmes.
          Je suis presque sûr qu’ils ne savent rien faire de leurs 10 doigts.

    • m jy

      Bonjour Mr d’élancé
      Bonjour Louis, Comment avoir peur de la souffrance terrestre ( en ce cachant) quand on a plus peur de ce damné ?
      Merci pour votre Blog qui m’as beaucoup éclairé et continue de m’éclairer…

  8. thérèse

     » La Rédaction de Famille Chrétienne  »

    Vacciné contre le Covid-19, Benoît XVI s’inquiète de l’ampleur de la pandémie

    Le pape émérite ainsi que le pape François ont tous deux reçu une première injection de vaccin contre le Covid-19, a annoncé le Saint-Siège ce jeudi 14 janvier. Benoît XVI se montre soucieux pour les malades du virus.
    Le pape émérite Benoît XVI s’est fait vacciné contre le Covid-19 le matin du 14 janvier 2021.

    Le pape émérite Benoît XVI s’est fait vacciné contre le Covid-19 le matin du 14 janvier 2021. – Alessia GIULIANI/CPP/CIRIC
    Publié le 14/01/2021 à 15:18
    Église

    Le Covid-19 et sa propagation inquiètent le pape émérite. Benoît XVI a fait part de sa « préoccupation » pour ce « qu’il se passe dans le monde », « pour les nombreuses personnes qui perdent la vie à cause du virus », a déclaré son secrétaire particulier, Mgr Georg Gänswein, dans un entretien à Vatican News publié le 14 janvier 2021. Ce même jour, le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, annonçait que le pape émérite avait reçu avec le pape François la première dose de vaccin contre le Covid-19. Le Vatican avait inauguré la veille son centre de vaccination, situé dans l’Aula Paul VI, avec le matériel de réfrigération adéquat pour la conservation des vaccins.

    Benoît XVI suit de près les nouvelles de la pandémie à la télévision. Il est d’autant plus affecté par la situation qu’il a lui-même « connu des personnes qui sont mortes à cause du Covid-19 », souligne Mgr Gänswein. D’après son secrétaire particulier, l’état physique actuellement fragile du pape émérite n’empêche pas d’être lucide. « Il ne peut marcher qu’un peu avec un déambulateur. Sa voix est également faible. Les temps consacrés au repos ont augmenté, mais nous continuons à sortir chaque après-midi, malgré le froid, dans les jardins du Vatican », a rapporté Mgr Gänswein.
    Lire aussi
    Le pape François pourrait être bientôt vacciné contre le Covid-19
    Un encouragement à se faire vacciner contre le Covid

    Ces dernières semaines, le Saint-Siège avait encouragé chacun à se faire vacciner contre le Covid-19. C’est une « action éthique, car vous jouez votre santé, vous jouez votre vie, mais vous jouez aussi la vie des autres », avait déclaré le pape François le 10 janvier dernier. Il avait annoncé ce jour qu’il se ferait lui-même prochainement vacciner.

    Malgré la polémique sur l’utilisation de lignées de cellules d’embryons avortés dans la fabrication des vaccins, Rome s’était par ailleurs prononcé dans une note du 21 décembre en faveur du recours à ces derniers, faute d’autres solutions pour mettre fin au « grave danger » que représente le Covid-19.

    • pierre

      Pfizer retarde de près d’un mois ses prochaines livraisons à l’UE, suite au décès d’au moins 23 norvégiens
      Publié par wikistrike.com sur 15 Janvier 2021, 16:02pm
      Pfizer retarde de près d’un mois ses prochaines livraisons à l’UE, suite au décès d’au moins 23 norvégiens

      Les livraisons du vaccin Pfizer à l’Union Européenne, mis officiellement en cause dans le décès d’au moins 23 norvégiens, sont retardées de trois à quatre semaines, selon le gouvernement allemand.

      En Norvège, 13 personnes sont mortes dès suite du vaccin et 10 de plus en ont très probablement été victimes. Cette hécatombe touche les plus fragiles et les plus de 80 ans.

      En Norvège, plus de 4% des décès du covid sont imputables à Pfizer, un chiffre effrayant.

      Ce dernier argue que ce retard est simplement dû à une volonté d’améliorer ses capacités de production. Mais derrière cet argument très moyen, c’est le vaccin lui-même qui sera revu. Pour eux, l’usine de stockage belge de Puurs qui est en travaux (rénovation) explique cela; une blague. On a en effet du mal à comprendre que Pfizer programme des travaux dans sa seule usine où le vaccin est produit, ce, en pleine pandémie, et au plus fort de la demande. A croire que leur coffre-fort, trop petit pour recueillir tant d’argent, doit en être changé.

      Ce début de panique autour du Labo Pfizer gagne en ampleur. Premiers à réagir, les chinois, qui par l’intermédiaire de leurs scientifiques, demandent l’arrêt immédiat du traitement.

      En France, on note officiellement 30 réactions allergiques bénignes,
      6 réactions graves et 1 mort dans un EHPAD. Mais au regard de la Norvège, seul pays qui annonce la triste vérité, le pire est à venir.

      Autre chiffre qui détonne: 17% des cas graves covid actuellement recensés en Israël sont des personnes qui ont reçu une injection du vaccin Pfizer…

  9. thérèse

    Homme de peu de foi…

    Carême : les cendres seront imposées sans contact à cause du Covid

    Pour le mercredi des cendres, le cardinal Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin, demande aux prêtres de « laisser tomber » les cendres « sans rien dire », afin d’éviter les contaminations.

    source Famille Chrétienne

  10. Uncle

    J’ai traduit la dernière lettre de Mgr Vigano sur la vaccination et sur les consignes pour le prochain mercredi des cendres:

    « L’archevêque Viganò réagit au pape François disant que tout le monde doit prendre le vaccin COVID

    Réflexions de Mgr Carlo Maria Viganò sur la promotion du vaccin par le Saint-Siège.

    15 janvier 2021 ( LifeSiteNews ) – Il y a quelques jours, une interview a été diffusée sur Canale5 dans laquelle Jorge Mario Bergoglio est apparu dans le rôle inhabituel de sponsor des sociétés pharmaceutiques. Nous l’avions déjà vu dans le rôle d’homme politique, de syndicaliste, de promoteur de l’immigration incontrôlée, de partisan de l’accueil des clandestins, et de philanthrope. Dans toutes ces métamorphoses, ce qui a toujours émergé, à côté de sa capacité à se soustraire totalement à son rôle institutionnel, c’est le caractère polyédrique de l’Argentin, qui, on le découvre maintenant, est aussi le promoteur des laboratoires pharmaceutiques, un partisan convaincu des vaccins et une pom-pom girl zélée de ceux qui depuis un an utilisent Covid comme un moyen de contrôler les masses et d’imposer la grande réinitialisation souhaitée par le Forum économique mondial.

    Le fait que le vaccin ne donne aucune garantie d’efficacité mais peut plutôt induire des effets secondaires graves; le fait que dans certains cas, il a été produit à partir de cellules prélevées sur des fœtus avortés, et est donc absolument inconciliable avec la morale catholique; le fait que le traitement par plasma hyper-immunitaire ou avec des protocoles alternatifs soit boycotté malgré les preuves de leur efficacité – tout cela signifie peu pour le nouvel «expert» qui, sur la base d’une compétence médicale absolument nulle, recommande désormais le vaccin aux fidèles tout en usant de son autorité souveraine pour exiger des citoyens du Vatican qu’ils se soumettent à un traitement discutable au nom d’un «devoir éthique» non spécifié. La sombre salle d’audience Paul VI a été choisie de manière emblématique comme temple dans lequel célébrer ce nouveau rite sanitaire,

    Il est déconcertant qu’après avoir démoli sans scrupules un grand nombre de vérités catholiques au nom du dialogue avec les hérétiques et les idolâtres, le seul dogme auquel Bergoglio n’est pas prêt de renoncer soit celui de la vaccination obligatoire – remarquez , un dogme qu’il a lui-même défini unilatéralement, sans aucun processus synodal! – un dogme devant lequel on s’attendrait à ce qu’il y ait au moins un minimum de prudence, sinon dicté par la cohérence morale, du moins par le scrupule utilitaire. Parce que tôt ou tard, quand on voit les effets du vaccin sur la population, quand on commence à compter les décès qu’il a causés et combien de personnes ont été mutilées à vie par un médicament qui est encore en cours d’expérimentation, quelqu’un va pouvoir demander à ceux qui étaient des partisans du vaccin convaincus de rendre des comptes.

    À ce stade, il ne sera que naturel de dresser une liste de ceux qui, en vertu de l’autorité avec laquelle ils sont reconnus, ont convaincu leurs sujets sans méfiance de se présenter à l’inoculation par le soi-disant vaccin: experts autoproclamés, virologues et des immunologistes en conflit d’intérêts, des scientifiques sur les moustiques à la solde de Big Pharma, des vétérinaires aux ambitions scientifiques, des journalistes et des faiseurs d’opinion financés par le gouvernement, des stars de cinéma et des chanteurs populaires en disgrâce – à laquelle liste Bergoglio doit désormais être ajoutée comme partisan, aux côtés des prélats de son entourage. Et si aujourd’hui le manque de compétence spécifique ne semble pas être un argument suffisant pour les conduire au moins à garder un silence prudent, à ce moment là leurs protestations de «je ne savais pas …»; «Je n’ai jamais imaginé …; «  » Ce n’était pas mon domaine de connaissance …;  » ne sera jugé que comme un facteur aggravant leur infraction, comme il se doit. Stultum est dicere putabam [Il est insensé de dire: « 1 pensée. »].

    Bien sûr, dans l’église bergoglienne, le concubinage de facto peut être légitimé avec Amoris Lætitia , au point qu’Avvenire parle aujourd’hui de «parentage LGBT» avec la facilité d’une brochure de propagande de genre; un rite idolâtre adorant la Terre Mère peut être célébré comme un étant un clin d’œil de Saint Pierre à l’environnementalisme malthusien; la matière du Sacrement de l’Ordre peut être modifiée, conférant des ministères aux femmes; la peine de mort peut être déclarée immorale tout en gardant le silence sur l’avortement; La communion peut être administrée aux pécheurs publics en la refusant à ceux qui souhaitent la recevoir sur la langue pour ne pas commettre de sacrilège; et l’accès à la salle de classe peut être refusé aux élèves des écoles catholiques qui ne sont pas vaccinés, comme cela s’est déjà produit en Irlande. Et pourtant, ces adultérations flagrantes de la doctrine catholique – en parfaite continuité idéologique avec la révolution conciliaire – s’accompagnent de la ferme et inébranlable profession de foi en une «science» qui frôle l’ésotérisme et la superstition. D’un autre côté, lorsque vous cessez de croire en Dieu, vous pouvez tout croire.

    Ainsi, si pour Bergoglio l’appartenance à l’unique Eglise du Christ par le Baptême est finalement superflue pour le salut éternel d’une âme, le rite initiatique du vaccin est proclamé ex cathedra comme indispensable à la santé physique de l’individu, et comme tel il est présenté comme indélébile et nécessaire. S’il est possible d’écarter la vérité révélée au nom de l’œcuménisme et du dialogue inter-religieux, il n’est pas non plus licite de remettre en question les dogmes de Covid, la révélation faite par les médias sur la pandémie et le sacrement salvifique du vaccin. Et si avec Fratelli Tutti la fraternité universelle peut être promue en dehors de la foi en un Dieu unique vivant et vrai, aucun contact n’est permis avec les soi-disant «négateurs» – une nouvelle catégorie de pécheurs à éviter – qui doit être puni en tant qu’hérétique par l’inquisition de santé et l’excommunication médiatique afin de faire un avertissement au troupeau. «Si quelqu’un vient à vous et n’apporte point cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison,
    et ne lui dites pas : Salut !», prévient Saint Jean (2 Jn 10). Bergoglio doit avoir mal compris, et donc il salue et embrasse les avorteurs et les criminels, mais il ne se contamine pas avec des « anti-vaxxers.  » (note: ceux qui font partie de groupes anti-vaccin).

    Il ne nous échappe pas que ce dogmatisme scientiste – qui horrifierait les plus ardents partisans de la primauté de la science sur la religion – soit propagé par ceux qui ne sont pas des scientifiques, des «influenceurs» à Bergoglio, des athlètes à Biden, des «experts» aux politiciens: tous désireux de tendre les bras devant les caméras de télévision, pour découvrir seulement à partir des vidéos que dans de nombreux cas l’aiguille de la seringue est toujours recouverte par le capuchon, ou que le liquide d’inoculation est clair lorsque le sérum vaccinant doit effectivement être opaque. Ce sont évidemment des objections que les grands prêtres de Covid rejettent avec dédain: le mysterium fait partie de la ritualisation de l’action sacrée, tout comme le sacramentum accomplit ce qu’il signifie; administrer le vaccin avec une aiguille rétractable ou sans pousser le piston de la seringue sert à dramatiser le message qui doit être transmis aux masses de croyants. Et les victimes du rite, celles qui pour le bien de tous s’offrent avec docilité au mirage d’une immunité que même Pfizer, Moderna ou AstraZeneca n’ose garantir, représente le sacrificium , qui fait également partie de la nouvelle religion de la santé. À y regarder de plus près, les bébés innocents avortés au troisième mois de grossesse pour produire des vaccins semblent vraiment former une sorte de sacrifice humain avec lequel apaiser les pouvoirs infernaux, dans une parodie terrifiante que seuls les méchants peuvent prétendre ne pas voir.

    Dans le délire cérémoniel grotesque, il ne manque même pas la Note de la Sacrée Congrégation pour le Culte Divin, qui avec un mépris total pour l’absurde promulgue même en boitant des instructions latines sur la façon d’imposer les Cendres Sacrées (il n’est pas surprenant que le latin aussi est allé frire): « Deinde sacerdos abstergit manus ac personam ad protegendas nares et os induit [Ensuite, le prêtre se lave les mains et met le masque pour se protéger le nez et la bouche].» La purification des mains avec un détergent et l’utilisation d’un masque sont scientifiquement inutiles mais symboliquement nécessaires à la transmission de la foi exprimée par le rite. Et c’est précisément en cela que nous comprenons combien est vrai et valable le vieil adage de Prosper d’Aquitaine « Lex orandi, lex credendi», Selon laquelle la manière dont on prie reflète ce que l’on croit.

    Quelqu’un objectera, dans une pieuse tentative pour éviter l’effondrement total de la papauté réalisé par Bergoglio, que les opinions exprimées par lui sont et restent précisément des opinions , et qu’il n’y a donc aucune obligation pour le catholique de se soumettre à un vaccin qui par conscience et morale naturelle se révèlent être immorales. Mais le nouveau « magistère papal » a été rendu explicite sur Canale5 , tout comme c’est dans l’avion que le dogme LGBT « Qui suis-je pour juger? » a été défini, et tout comme dans une note de bas de page d’ Amoris Lætitiaque l’indissolubilité du mariage était niée au nom de la pratique pastorale. Les politiciens publient des tweets sur les réseaux sociaux, des experts autoproclamés pontifient dans les studios de télévision et des prélats prêchent dans des interviews: ne soyez pas surpris si un jour Bergoglio apparaît dans un spot publicitaire pour approuver les scooters électriques.

    Les catholiques, éclairés par le sensus fidei qui leur suggère instinctivement ce qui se heurte à la Foi et à la Morale, ont déjà compris que le rôle de vendeur de fournitures de santé n’est que l’un des nombreux rôles joués par le polyédrique Bergoglio. Le seul rôle qu’il insiste obstinément à ne pas vouloir remplir – à cause de son incapacité flagrante, de son impatience innée, ou même par son choix délibéré dès le début – est le rôle de Vicaire du Christ. Ce qui, à tout le moins, révèle les repères de l’Argentin, l’idéologie qui l’inspire, les objectifs qu’il se fixe et les moyens qu’il entend utiliser pour les atteindre.

    + Carlo Maria Viganò, archevêque

    14 janvier 2021 »

  11. Alix

    Monsieur Dalencourt ,

    j’aimerais savoir vous parlez de génocide à l’échelle mondiale
    Voilà le projet de ces messieurs, voilà pourquoi ils attendent le moment favorable : inaugurer leur nouveau monde après avoir éradiqué tous ceux qui les gênaient (les chrétiens, en gros) et ceux qui étaient en trop. Physiquement et définitivement.
    Ces gens là sont des fous furieux, c’est même encore pire : ils savent qu’ils sont damnés, alors ils n’ont plus rien à perdre, ils iront jusqu’au bout.

    quel intérêt pour Satan et ses sbires de faire des Chrétiens des Martyres ?
    ( suis je le seul à penser qu’en faisant des Martyres ils ne remportent pas la victoire mais permettent à certains d’avoir d’énormes grâces au ciel avec la vie éternel ?)
    je me berce d’illusion ou seul compte le nombres de ceux qui reste et ceux à n’importe quel prix ?
    et que dit l’Eglise des grâces qu’obtient un Martyre ? ( perso je ne pense pas qu’un ange soit égal avec un autre ange ,d’un archange , séraphins , puissances , chérubins …. ) et dans la présence de Dieu s’est comment proche ou loin de Dieu d’être Martyre ? ( Sachant qu’on doit être à l’imitation de notre Seigneur Jésus -Christ )
    bref si y’a une personne de bonne volonté ayant une connaissance sur le sujet pouvant me dire que dit l’église et la foi sur les Martyres sa m’intéresse fortement car je le sais que trop bien être Martyre sa ne peux pas être choisi mais subi ( enfin je pense )
    cordialement ,

  12. Alix

    et peux t’on s’attendre à une appariation et/ou un évènement pour le 17 Janvier date de l’apparition de Notre très sainte Vierge Marie à Pontmain ?

  13. dalencourt

    Paul Sigaud dans Rivarol du 13/01 fait une bonne analyse du Requiem de l’Amérique, et note 2 choses qui me paraissent bien résumer la situation, et qui m’ont permis de progresser dans mes réflexions :

    1) « si l’on devait résumer d’un mot l’action de Trump dans sa totalité quel serait-il ? Dénoncer. Trump a eu le cran de désigner l’ennemi mortel de l’Occident. Et il a eu le courage de rogner ses griffes. Il est le seul homme d’état de notre époque à avoir défié les ambitions, les manoeuvres et la stratégie des comploteurs du nivellement mondial et de la mort des nations. »
    C’est exact et c’est pourquoi les autres lui en veulent : non seulement ils leur a fait perdre 4 ans, mais en plus il les a combattus. Ce qui prouve qu’ils n’auraient pas pu s’entendre. Il y a une vraie fracture entre les deux sionismes, que l’épisode Trump a révélé.

    2) Trump a engendré un énorme espoir national-populiste aux Etats-Unis mais aussi dans tout l’Occident.
    Ca aussi c’est vrai et on comprend le double enjeu qui s’est ouvert en nov 2020 : conserver et récupérer cette force en vue des élections de 2024, transformer Trump en leader d’un mouvement qui désormais porte un nom. D’où le travail de fond effectué pour identifier les soutiens et les canaliser. Ce danger, les autres l’ont compris, d’où la nouvelle procédure de destitution, car ils sous-entend un nouveau risque : qu’on leur prenne à nouveau le pouvoir. Et que le challenger devienne suffisamment dangereux pour inquiéter le leader, autant aux US qu’ailleurs.
    En fait Trump a permis de faire émerger le national-populisme en force politique réelle et en alternative crédible au socialo-capitalisme mondialiste en face, et ça personne ne l’avait vu, pas même les nationalistes eux-mêmes. Ceux-ci ne l’ont compris que durant le mandat de Trump, quand ils ont compris que leurs idées, au-delà des hommes, pouvait être fédérées en véritable parti politique international.
    D’où les autres « essais » réussis du type Bolsonaro.
    On a donc deux sionismes qui s’affrontent, radicalement différents et qui ne cohabitent plus pacifiquement, pour une raison majeure : le mandat Trump a permis au sionisme challenger (le national-populisme) de comprendre qu’il pouvait devenir une véritable force politique mondiale, fédératrice d’espoir parmi les peuples, et donc qu’il pouvait affronter avec des arguments solides un adversaire qui avait pris l’habitude d’avoir le monopole.

    • pierre

      Si les 20 000 militaires présents à Washington le 20 janvier sont pro Trump il se pourrait bien que Biden soit échec et mat .
      En effet si Biden se présente avec toute sa clique pour recevoir l’investiture ,les militaires peuvent appréhender tout ce « beau » monde ,et s’il évente le piège et ne se présente pas il ne pourra pas être intronisé président.
      Ce serait l’apothéose annoncé par la mouvance « Q »

      • dalencourt

        Encore faut-il qu’ils soient pro-Trump ET qu’ils passent à l’action. Rêver devant un ordinateur est une chose, accomplir un coup d’état en est une autre.
        Car vous oubliez un peu vite que le Congrès a avalisé l’élection de Joe Biden, c’est lui désormais le pouvoir légitime.
        Les pro-Trump qui feraient un coup d’état auraient face à eux TOUS les autres militaires, les pro-démocrates et l’immense majorité qui souhaite rester dans le légitime, même si le président élu ne leur plaît pas.
        Ce serait le même type de pari que le putsch des généraux en Algérie, on a vu comment ça a fini… ce qui prouve que quelques militaires décidés ne suffit pas, il faut que toute l’armée suive.

        • Claude Germain V

          Pas tout a fait , jusqu’a la derniere seconde du 20 Janvier midi , constitutionellement Trump est president jusque là et le 20 janvier a 11heure 30 du matin il peut sur un ordre donné a son état major mettre en branle la garde nationale pour immediatement ouvrir les tribunaux d’exception militaires …………………………..si c’etait possible quel miracle , DIEU a surement d’autres dessins , laissons venir ….
          Bon Dimanche et bonnes PRIERES

  14. campellli

    15 jours (de silence blanc) depuis le 06/01/2021 (jour 3) donne le 20/01 … jour de la saint Sébastian invoqué pour lutter contre la peste et les épidémies.
    Mais alors cela nous relie directement à : san sebastian de los reyes (3 rois mages) … situé à, là encore 20 km de Madrid comme indiqué ici !
    https://en.wikipedia.org/wiki/San_Sebasti%C3%A1n_de_los_Reyes

    et regardez bien la photo satellite de la ville (aucun trucage), pour meilleure interprétation je la remet ici seule, voyez-vous également ce visage noir aux éclairs de fureur jaillissant au dessus qui contemple la ville ? (incroyable!)

    … et maintenant accrochez-vous bien !
    Que trouve t-on aujourd’hui dans cette ville ?
    Que le laboratoire Moderna y fabrique la dernière touche de son vaccin contre le coronavirus pour fournir toute l’Europe ! à Alarcon (3 3 km de san sebastian de los Reyes !)

    https://as.com/diarioas/2020/11/16/actualidad/1605542502_838849.html
    El proceso de elaboración de los viales se desarrolla en Estados Unidos, pero no termina allí: la última fase de la misma se lleva a cabo en España. Concretamente, en San Sebastián de los Reyes, en la fábrica de los Laboratorios Rovi, empresa que tiene como sede Pozuelo de Alarcón.

    la peste, les épidémies, l’espagne, san sebastian, les rois mages, le silence blanc de 15 jours, le labo américain, le vaccin … ça fait beaucoup tout ça.

    désolé pour mes tentatives de publication de commentaire qui semble avoir du mal à passer ou validé je ne sais pas… cette fois c’est la dernière 🙂

  15. thérèse

    Ce matin, en allumant mon PC : une image de fond est apparu : un cheval blanc au galop au bord de la mer .
    Il est certain que notre gouvernement va essayé de nous reconfiner pour Pâques, la pentecôte.. comme l’année dernière.
    En ce jour, messe au Coeur Immaculée de Marie refuge des pécheurs à Saint Nicolas . Prions.

    Bientôt, pour pouvoir assisté à la messe, il nous faudra ce nouveau sacrement COVID 19, sinon, pas d’accès,

  16. dalencourt

    La guerre entre les deux camps aurait-elle commencé ?
    Ou plus exactement, prend-elle une tournure de règlements de comptes, ce qui ne serait pas étonnant.
    Voyons un peu :

    1) Le baron Benjamin de Rothschild, héritier de la branche française (unique fils d’Edmond et de Nadine), est mort hier 15 janvier, à 57 ans (et demi) d’une crise cardiaque. Né le 30 juillet 1963. Une grosse pointure qui meurt bien jeune.

    2) Sheldon Adelson, milliardaire juif américain, est mort des suites d’un cancer le 12 janvier. Il était un des plus puissants financiers du parti Républicain, soutien de Trump, et ami personnel de Benjamin Netanyahu.

    Curieux ces deux morts à quelques jours d’intervalle : un dans chaque camp. Et si la seconde mort n’était pas une réponse à la première ?
    Le camp sioniste mondialiste aurait pu accélérer la mort du premier, déjà malade et âgé, de même qu’on sait provoquer les crises cardiaques pour le second, décédé bien jeune semble-t-il. Réponse du camp sioniste national-populiste.

    On saura vite si cette théorie est exacte, car alors les décès de hautes personnalités (surtout ceux qui étaient les plus discrets…) vont s’accélérer.

  17. Jules

    Ces éduqués non-cultivés. L’ère de la pensée unique.

    https://www.mondialisation.ca/ces-eduques-non-cultives-lere-de-la-pensee-unique/5652782

    Extrait de cet article; que je vous suggère de lire au complet, pour vous sachez, et lisez cet article au complet
    je vais vous poster un autre émail, écrit par un Russe à propos de nous et de ce qui vient.

    On a foutu le feu dans un autre restaurant aujourd’hui à Saint-Jérôme
    en France les Chinois sont arrivés pour acheter les commerces qui sont sur le point de faire faillite….

    allumer votre tour s’en vient,, vous allez voir ! (c’est ici que je perds la moitié des gens apeurés)
    oui apeurés….

    En effet, alors que nous sommes en pleine urgence sanitaire, l’ONU nous chante la nécessité de mettre nos pays sous état d’urgence climatique (38). Ouf! Prenons une grande respiration. Pourquoi déclarer cela maintenant? Cette déclaration en dit long sur le violent manque d’empathie des onusiens envers une population mondiale déjà accablée (39). Cela a au moins le mérite de dévoiler le caractère et les intentions de cette élite politique. Depuis le tournant du siècle, nous passons de l’urgence de combattre le terrorisme à l’urgence de lutter contre le réchauffement climatique à l’urgence de faire la guerre aux épidémies. C’est l’urgence, l’urgence, l’urgence! Le danger, le danger, le danger! La peur, la peur, la peur! Comme je l’ai déjà écrit à propos des épouvantails dont sont remplies nos nouvelles en continue: « L’objet est variable, la peur constante » (40).

    Nous avons désormais assez de connaissances anthropologiques pour savoir que la peur est un outil de contrôle et de domination. Quoiqu’en pense la petite-bourgeoisie heureuse devant ses programmes de télévision, le monde contemporain ne fait pas exception à ces rapports dominants-dominés. Notre imaginaire collectif et notre spiritualité laïcarde ont remplacé le jugement dernier par le cataclysme climatique, l’enfer par la planète surchauffée, les esprits maléfiques par des ennemis invisibles et aérosols. Nous avons remplacé le crucifix par le plexiglass, l’eau bénite par le gel hydroalcoolique, la prière matinale par la conférence de presse quotidienne. Nous avons mis la religion catholique hors des assemblées législatives pour la remplacer par d’autres dogmes. Les prophètes en blouse de laboratoire sont tout simplement plus à la mode et plus susceptibles de captiver les âmes perdues que les curés en soutane. Peu importe l’autorité de référence, les vieux principes sectaires ne meurent jamais. Le stress et l’isolement sont le pain bénit des donneurs de leçons.

    Ce n’est pas d’un vaccin pour s’immuniser contre les infections virales dont l’humanité a besoin, mais d’un vaccin contre la peur afin de s’immuniser contre la stratégie du choc et les manipulations politiques qui sont en train de l’asservir.

    • Hugues MPH

      Jules,
      Soyez prudent dans ce que vous rapportez.
      In cauda venenum!
      Votre commentaire commence bien et fin mal: « Les prophètes en blouse de laboratoire sont tout simplement plus à la mode et plus susceptibles de captiver les âmes perdues que les curés en soutane. Peu importe l’autorité de référence, les vieux principes sectaires ne meurent jamais. »
      Et voila une bonne dérouillée de plus pour les curés!!!

  18. Camaron

    17 janvier: belle fête de Notre Dame de Pontmain ! En UDP
    “MAIS PRIEZ MES ENFANTS DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE TEMPS.
    MON FILS SE LAISSE TOUCHER”
    PRIONS : à Pontmain, le 17 janvier Marie est venue apporter un message de paix, et de fait, à partir de ce jour ce fut la fin de la guerre et les soldats rentrèrent chez eux.
    + Prière à Notre Dame de Pontmain
    Mère de l’Espérance et Reine de la Paix.
    Très douce Vierge Marie, vous avez, dans votre apparition à Pontmain, rappelé l’importance de la prière, fortifié en nos cœurs l’Espérance et apporté la Paix.
    Daignez accueillir favorablement aujourd’hui la prière ardente que nous vous adressons pour que s’établisse dans nos cœurs, nos familles, notre pays et toutes les nations la paix, fruit de la justice, de la vérité et de la charité.
    Augmentez en nos âmes le désir de vivre pleinement notre foi, sans aucune compromission, dans toutes les circonstances de notre vie.
    Aidez-nous à toujours comprendre les autres et à les aimer profondément en Dieu. Amen !

  19. Uncle

    Une curiosité… 1984 de George Orwell est devenu libre de droits d’auteur en ce 1 janvier 2021…
    Et devient le livre le plus vendu sur Amazon.

  20. dalencourt

    Continuons la réflexion de fond concernant les objectifs qui ont amené les maîtres du monde à créer de toutes pièces une « crise sanitaire profonde » à partir d’un petit virus.
    On nous dit que c’est pour mieux encadrer les populations, mettre en place un régime de contrôle renforcé des gens grâce au numérique, voire leur faire ingérer des substances douteuses (dont les buts sont encore assez flous) par le biais de la vaccination de masse.

    OK pour tout ça. Mais il y a aussi peut-être d’autres objectifs sous-jacents sortis des cerveaux malades des sataniques qui transmettent leurs instructions aux gouvernements, qui souvent, les appliquent sans les comprendre (ou en gobant les raisons « sanitaires »). Mais ces raisons sont de plus en plus difficiles à justifier, car que change, sanitairement parlant, un couvre-feu à 18h d’un couvre-feu à 20h ?
    Il y a donc d’autres raisons, qui méritent d’être étudiées.

    Je propose une autre piste, en fonctionnant par association d’idées.
    Je vais citer en premier les observations trouvées dans un roman qui aborde le sujet d’une éducation sévère, basée sur les mauvais traitements, dans un orphelinat d’enfants au début du XIXè siècle. En lisant ce passage, j’ai tout de suite pensé au traitement du Covid.
    Puis on complètera avec l’extrait d’un article de Rivarol sur Gustave Le Bon, un des premiers experts en psychologie de masse.

    1) Citations du roman :
    La peur est source de vices, avec elle l’homme devient un loup pour l’homme :
    « La peur s’insinuait partout, elle était la fidèle compagne de chaque pensionnaire, si bien que tous apprenaient dès le plus jeune âge à ruser, à mentir, à dissimuler et devenaient très tôt des virtuoses de la délation. Accusés par les auteurs des forfaits, les innocents ne manquaient pas de leur rendre rapidement la pareille. »
    Le pensionnat était devenu « un cloaque immonde où toute la méchanceté des hommes s’exprimait en modèle réduit. »
    Bien que théoriquement libres, ils en étaient parvenus au constat qu’ils n’étaient rien d’autre que des esclaves.

    Les mauvais traitements poussent les gens à la méchanceté et à la lâcheté, ainsi qu’à l’hypocrisie :
    « D’instinct il ressentait que la délation, le mensonge, la violence et la haine étaient des choses affreuses. Pourtant, il devait bien s’avouer qu’il avait lui-même pleinement participé à ce système. Lorsque les coups se faisaient trop forts, il était prêt à tout donner pour que cela s’arrête. »
    D’où la réflexion de notre jeune héros : « à force d’être maltraité, suis-je devenu mauvais, prêt à m’attaquer au plus faible que moi et à m’en réjouir ? »

    Voilà donc la stratégie du diable avec le Covid : il s’agit de « mauvais traitements de masse » à répétition qui mènent les hommes à la haine entre eux, car le dénominateur commun à tout cela, c’est L’ABSENCE D’AMOUR. La civilisation chrétienne est basée sur l’amour, celle de Satan sur l’inverse. Pousser les gens à se méfier les uns des autres, à garder leurs distances, interdire de manifester son affection par des gestes, empêcher les familles de se rencontrer… et constamment balloter les gens d’une interdiction à l’autre qui n’en finit jamais, tout ceci constituent des mauvais traitements qui poussent à l’inverse de l’amour, car l’amour sous-entend altruisme, charité, bienveillance, entraide… toutes choses désormais interdites. Et le mauvais traitement basé sur LA PEUR conduit les gens à se comporter en loups.

    2) Rapprochons maintenant cette réflexion avec une observation de Gustave Le Bon – lisez bien tous les mots, tout est important- :
    « La psychologie moderne a montré que le rôle de l’inconscient, dans la vie de chaque jour, est immensément supérieur à celui du raisonnement conscient. Le développement de l’inconscient se fait par formation artificielle de réflexes résultant de la répétition de certaines associations. Répétées suffisamment, ces associations créent des actes réflexes inconscients, c’est à dire des habitudes. Répétées pendant plusieurs générations, ces habitudes deviennent héréditaires et constituent alors des caractères de races. » (Psychologie de l’éducation)

    Ca c’est très important car en obligeant les populations à adopter certains comportements, on les pousse à adopter inconsciemment des HABITUDES, et ils connaissent ce processus. C’est pourquoi ils ne lâcheront jamais le processus engagé, parce que à terme ils veulent parvenir à ce aspect de transmission héréditaire des nouvelles habitudes que l’on veut donner à la nouvelle race d’esclaves que nous sommes appelés à être. C’est bien plus efficace que modifier l’ADN par leur thérapie génique : ici on agit sur l’esprit, sur le conditionnement des comportements, sur l’inconscient de masse. Et ceci est facilité par le numérique, qui permet de le propager à grande vitesse. Autrement dit, on prend l’habitude de confier nos comportements à la machine, c’est elle qui nous dira ce qu’il faut faire.

    Cela veut dire que leurs approches ne sont pas anodines : passer du confinement au couvre-feu, du couvre-feu au confinement, du masque au vaccin, du vaccin au masque, etc, sont autant de mauvais traitements qui conditionnent les réflexes sur une peur permanente, et une peur basée sur la méfiance envers les autres. Le contraire de la charité. Ceci est d’une violence extrême en réalité, c’est un viol délibéré des consciences.
    Et second volet, imperceptiblement on adopte de nouvelles habitudes, celles vers lesquelles ils veulent nous mener ! et qui transformeront radicalement à terme les rapports humains.
    Enfin grâce au numérique, qui pousse très très vite, l’homme devient une machine menée par d’autres machines.
    Bienvenue dans l’ère de Satan.

    • astrojournal

      Oui, mais justement, ils vont beaucoup trop vite. Il faut du temps pour changer les habitudes. L’on voit bien que ceux qui veulent que l’on change inconsciemment nos habitudes, sont en mode panique. Ils savent que le temps leur est compté, et plus ils accélèrent, plus une résistance s’installe. Pour qu’une telle opération réussisse, il faut endormir les consciences. L’effet de sidération, au début de la plandémie, a bien fonctionné. Mais à présent, cela prend de moins en moins. Beaucoup de gens s’éveillent. Certes, plus en Allemagne et en Italie qu’en France. Mais cela viendra aussi, et cela risque d’être plus violent qu’ailleurs.

    • Nico75

      Bien vu M Dalencourt ! j’ajouterai également, les effets néfastes bien sur (même si c’est un support d’informations utiles) de l’Internet, des mobiles, des logiciels utilisés pour créer encore plus de la distanciation sociale (Télétravail, conférences, réunion à distance sans se voir et se parler, se serrer la main, etc, physiquement). Les effets sur le long terme sont terribles, il n’y a qu’à voir même dès maintenant les effets horribles des mobiles sur les jeunes en particuliers, car nous, nous avons été éduqués dans le calme, la sérénité, la communication physique permanente et ceci sur plusieurs décennies. C’est une autre construction de l’esprit. Bienvenu dans le nouveau monde, leur monde !

        • dalencourt

          « Ce sont les événements qui décident, pas les hommes. »
          Ce qui doit arriver arrivera, et on ne nous demandera pas notre avis. Ce blog n’est pas éternel, et le progrès technique non plus ; il sera emporté avec le reste.

    • lodela971

      Les histoires de « mutations » du Covid-19 montrent que les confinements sont conçus pour durer éternellement

      Depuis de nombreux mois maintenant, j’avertis que la conception des mesures de confinement de la pandémie est perpétuelle, ce qui signifie que les mesures de confinement sont censées durer éternellement.
      Nous pouvons le constater dans les commentaires des élites de l’establishment qui font pression pour obtenir ces contraintes ; leur argument le plus fréquent étant que les restrictions liées à la pandémie sont la « nouvelle normalité ». Cette affirmation est soulignée par des globalistes comme Gideon Lichfield du MIT dans son article « On ne va pas revenir à la normale ».
      Dans cet article, il déclare :
      En fin de compte, cependant, je prédis que nous allons rétablir la capacité de socialiser en toute sécurité en développant des moyens plus sophistiqués pour identifier qui est à risque de maladie et qui ne l’est pas, et en discriminant – légalement – ceux qui le sont. lire la suite !! https://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-histoires-de-mutations-du-Covid-19-montrent-que-les-confinements-sont-concus-pour-durer-62530.html

    • Pibèque

      C’est tout à fait cela. Vous avez trouvé la solution du mystère des événements actuels.
      Mais satan ne sait pas ce que c’est d’aimer. Et les humains aiment encore. Alors nos élites ont du boulot mais c’est bien ça le but. Et il est vrai qu’en ce moment les rapports humains sont bien distendus.

    • Uncle

      « Puisque dans la bible, 1 jour = 1 an, cette règle sera probablement identique pour les trois jours de ténèbres : il s’agit de la description des dernières trois années où Satan sera le maître total de la terre, avant l’éradication du mal et de ceux qui font le mal (dont les démons) annoncée dans l’Apocalypse, suivie du jugement dernier et du règne sans fin du Christ.»

      https://legrandreveil.wordpress.com/2017/12/20/les-trois-jours-de-tenebres/

      Se pourrait-il que cela soit 3 années de confinement, etc… reliées à ce que vous venez de décrire?

      11 mars 2020: « … L’épidémie de coronavirus est une « pandémie », annonce l’OMS.

      Le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en plus de qualifier le virus de pandémie, a fait part de sa profonde inquiétude face aux « niveaux alarmants d’inaction » de la communauté internationale… »

      « Dans les jours et les semaines à venir, nous nous attendons à voir le nombre de cas, le nombre de décès et le nombre de pays touchés augmenter », a averti Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse. »

      Car, anecdote spatiale en jeu ( 3 ans de mars 2020 à mars 2023 ), un astéroïde risque de frapper la Terre selon la NASA à la date symbolique du 11 mars 2023.

    • semperparatus

      Bonsoir Louis,
      Très bonne contribution , une analyse de la racine
      de nos maux le manque d’amour puisé à sa source:
      l’Amour qui est Jésus
      et des conséquences sur nos âmes
      nos esprits : une violence inhabituelle déstabilisante
      surnaturelle,
      de la maltraitance organisée on est bien loin des soins
      et de la compassion….
      Est-il possible de connaître le Titre et l’auteur du roman que
      vous évoquez ? merci
      semperparatus

      • dalencourt

        Le roman s’appelle Les aventures de Marin sans nom, il a été écrit par une mère de famille versaillaise, Agnès Balmont, qui est une amie de ma mère, ce qui explique pourquoi il est passé entre mes mains.

        • semperparatus

          Merci infiniment Louis ,

          Mon coeur a vibré à la lecture du texte;
          j’avais essayé de le chercher par fragments sur google depuis deux jours
          pour ne pas prendre sur votre temps je n’y suis point parvenu…
          mais je me suis aperçu que « google » algorithmise la recherche de plus en plus
          ne répond pas aux demandes
          ou les nie …
          Pourquoi votre contribution me touche en plein coeur parce qu’elle me donne
          la clef de compréhension de mes souffrances d’enfance que la pudeur le respect de mes parents
          et le pardon …
          minterdisent d’exposer ; aujourd’hui ce que je peux dire c’est que le coeur des enfants dans
          ces sataniques tribulations, a soif ,très très soif de Jésus, Vérité, Voie, et Vie, comme la Samaritaine au puits de Jacob
          elle ne le « savait pas  » les enfants » non plus ils ne comprennent pas ce qui leur arrive !
          cela pose la question de savoir comment faire naître ou renaître l’amour de Jésus dans leurs coeurs
          à contretemps contre courant ,sans peur ,sans attache au monde ,ni complicité cachée dans les racines
          de nos coeurs et qui sonne « faux »dans leurs coeurs..lorsqu’ils nous écoutent !
          A écouter l’homélie de l’Abbé d’Orsanne :
          Les enfants si chers à Notre -Dame de Pontmain :

          L’Amour (Jésus) ne se laisse-t-il plus trouver dans notre temps ?
          Je prie de tout coeur que non !

          sursum corda
          semperparatus

    • Uncle

      Pour faire suite à votre commentaire sur l’endoctrinement ci-haut:

      « Regarder à travers les yeux d’un adversaire: la prophétie d’un ex-agent du KGB.

      La prophétie d’un ex-agent du KGB

      Je suis tombé sur une vidéo YouTube d’une interview en 1985 de Yuri Bezmenov, un agent du KGB qui a fait défection vers l’Ouest en 1970.

      L’interview porte sur la stratégie de l’Union soviétique pour subvertir les États-Unis. C’est révélateur et je souhaite d’abord partager une citation ici:

      «L’idéologie marxiste-léniniste est pompée dans la tête molle d’au moins trois générations d’étudiants américains, sans être contestée ou contrebalancée par les valeurs fondamentales de l’américanisme et du patriotisme américain… Le processus de démoralisation aux États-Unis est déjà pratiquement achevé… La majeure partie est faite par les Américains aux Américains en raison du manque de normes morales.

      Comme je l’ai déjà mentionné, l’exposition à de vraies informations n’a plus d’importance. Une personne qui a été démoralisée est incapable d’évaluer les vraies informations. Les faits ne lui disent rien. Même si je le comble d’informations, de preuves authentiques, de documents, de photos. Même si je l’emmène de force en Union soviétique et que je lui montre le camp de concentration, il refusera de le croire jusqu’à ce qu’il reçoive un coup de pied dans son gros cul. Lorsque la botte militaire l’écrasera, alors il comprendra, mais pas avant cela. C’est le tragique de la situation de démoralisation.

      Ce que M. Bezmenov a décrit il y a 35 ans se déroule sous nos yeux. Pour moi, ce qui est le plus alarmant, c’est que la démoralisation est principalement «faite par les Américains aux Américains en raison du manque de normes morales». En fait, comme l’a souligné Bezmenov, «au cours des 25 dernières années, il est en fait sur-rempli parce que la démoralisation atteint maintenant des régions où auparavant même le camarade Andropov [dirigeant du KGB pendant 1967-1982] et tous ses experts rêveraient même d’une telle situation. Énorme succès.

      Selon Bezmenov, seuls 10 à 15 pour cent du personnel et des ressources du KGB ont été affectés à l’espionnage clandestin traditionnel à la manière de James Bond, le reste allant à une subversion idéologique «légitime, ouverte et ouverte». Il a dit que la subversion se produit en quatre étapes: démoralisation, déstabilisation, crise et «normalisation».

      La première étape, qui dure environ 15 à 20 ans, la période de temps nécessaire pour élever une génération, consiste à laver le cerveau du public avec l’idéologie communiste. La manipulation des médias et du milieu universitaire est nécessaire à cette fin.

      La deuxième étape consiste à jeter la société dans le chaos, et cela prend généralement de 2 à 5 ans. Au cours de cette étape, le statu quo dans l’économie, les relations extérieures et les systèmes de défense est modifié. L’établissement promet toutes sortes de goodies afin de gagner le soutien des gens pour la création d’un gouvernement massif qui est intrusif dans la vie des gens. Les médias et le monde universitaire sont également essentiels à son succès.

      La troisième étape déclenche une crise qui conduit à une guerre civile, une révolution ou une invasion étrangère. Cette étape n’a duré que 2 à 6 mois. C’est le stade où les idéalistes de gauche, ou «idiots utiles», ne sont plus nécessaires, car ils seraient désillusionnés et deviendraient des obstacles. Ils vont être éliminés, exilés ou emprisonnés, comme ce qui s’est passé à la Grenade, en Afghanistan, au Bangladesh et en Chine. «C’est le même schéma partout», a déclaré Bezmenov.

      Aujourd’hui, 35 ans après l’interview, la prophétie effrayante de Bezmenov semble toujours si pertinente. Selon les sondages annuels de la « Victims of Communism Memorial Foundation », le soutien au socialisme et au marxisme chez les jeunes aux États-Unis augmente régulièrement. En fait, cela se produit dans tous les pays occidentaux. Des propositions ambitieuses comme la «Great Reset Initiative» visent à changer le monde fondamentalement dans l’économie, les relations internationales et les systèmes de défense, et à établir une gouvernance mondiale, ce qui ressemble à la deuxième étape de la déstabilisation de Bezmenov.

      «Les États-Unis sont en état de guerre. Guerre totale non déclarée contre les principes de base et les fondements de ce système … La bombe à retardement tourne. Chaque seconde, la catastrophe se rapproche de plus en plus. Contrairement à moi, vous n’aurez nulle part où faire défection à moins de vouloir vivre en Antarctique avec des pingouins. Ça y est. C’est le dernier pays de liberté et de possibilité. » (Bezmenov)

      Comment en sommes-nous arrivés là presque sans le savoir…

      Le mouvement de contre-culture des années 1960 a produit un grand nombre de jeunes étudiants anti-traditionnels qui ont été grandement influencés par le marxisme culturel et la théorie de l’école de Francfort. Après avoir obtenu leur diplôme, ils sont entrés dans les institutions ayant le plus d’influence sur la société et la culture, telles que les universités, les médias d’information, les agences gouvernementales et les organismes sans but lucratif. Ce qui les a guidés à cette époque était principalement la théorie de «la longue marche à travers les institutions» proposée par le marxiste italien Antonio Gramsci. Cette «longue marche» visait à modifier les traditions les plus importantes de la civilisation occidentale. En conséquence, des générations de jeunes ont été endoctrinés par l’idéologie communiste.

      Pourquoi les intellectuels sont-ils si enclins au communisme?

      Les intellectuels ont tendance à être dupés par les idéologies radicales. Ce phénomène a attiré l’attention des chercheurs. L’historien britannique Paul Johnson a constaté que les intellectuels radicaux partagent les faiblesses fatales de l’arrogance et de l’égocentrisme.

      Cette arrogance se manifeste dans une déclaration de l’homme politique et critique d’art français du XIXe siècle Jules-Antoine Castagnary: «A côté du jardin divin dont j’ai été expulsé, j’érigerai un nouvel Eden… À son entrée, je mettrai en place Progrès… et je lui livrerai une épée flamboyante et il dira à Dieu: Tu n’entreras pas ici.

      Les progrès scientifiques rapides depuis le XVIIIe siècle ont considérablement renforcé la confiance de l’humanité dans ses propres capacités et alimenté la tendance intellectuelle du progressisme. Les gens ont commencé à adorer la raison humaniste au lieu de Dieu. On pense que la raison peut conduire les gens sur le chemin du bonheur et de la moralité. Les gens veulent créer une utopie, un «paradis sur terre», qui est l’idée essentielle du communisme. En tant que «pasteurs» de la science moderne, les intellectuels croient qu’ils sont les interprètes de la vérité, et leur cause est si importante qu’aucun moyen n’est interdit de servir leurs fins. Cela a provoqué un déluge de sang et de misère…. »

      https://www.zerohedge.com/geopolitical/looking-through-adversarys-eyes-kgb-agents-prophecy

      • semperparatus

        Merci Uncle
        Pour cette prophétie/contribution très intéressante et glaçante
        Après une première lecture je retiens surtout le mécanisme de la subversion
        qui se produit en quatre étapes et qu’i faut avoir toujours à l’esprit au quotidien,
        les mensonges sautent aux yeux après et il est plus facile de choisir nos actes
        Je vais reprendre l’étude de ce texte
        bien cordialement merci
        semperparatus

  21. dalencourt

    Je stoppe ici la validation des commentaires.
    Demain je serai à Pontmain pour le 150è anniversaire de l’apparition.
    Je ne rentrerai que lundi après-midi, donc pas de validation des commentaires possible avant lundi après-midi.
    Bon dimanche à tous.

  22. Matthieu

    Bonjour M. Dalencourt et bonjour à tous,

    Avant toute chose, je souhaite à tous une année nouvelle, belle, sainte et dans la communion avec notre Dieu.

    M. Dalencourt, je vous remercie pour ce remarquable article et pour les lumières qui circulent sur votre site grâce aux échanges de tous. Je souhaitais apporter une contribution, assez personnelle. Libre à vous de la publier ou non. Mon intention est de donner à voir ou à comprendre des aspects de cette Tour de Babel que nous ne prenons bien souvent pas le temps d’observer… En architecture, un édifice repose toujours sur des fondations, des murs ou des éléments porteurs qui permettent l’élévation. Les princes de ce monde se pensent comme des bâtisseurs et pourtant ils ont engagé la démolition contrôlée de Babel. Pourquoi maintenant et pourquoi ces princes sont-ils si sûrs de pouvoir perpétuer leur domination demain à travers le chaos de cette crise sanitaire qu’ils ont eux-même provoqué.

    Pour répondre à ces interrogations, partiellement et de manière bien singulière, je partage avec vous un texte que j’ai publié sur mon « mur Facebook », ce 6/01/2021. C’est une vidéo d’un journal local que j’avais publiée deux ans auparavant qui réapparaissait providentiellement ce jour -là dans ma rubrique « souvenir ». Le temps d’écrire ce message, je le publiais au petit matin de la Fête de l’épiphanie. Je n’avais ni or, ni encens, ni mire mais seulement ce témoignage à offrir à notre Dieu. Ce commentaire résonne comme ma profession de foi, mon témoignage d’amour et d’espérance à Notre Seigneur Jésus Christ qui est le chemin, la vérité et la vie.

    Message adressé à l’attention de #C17infos, à M. Denis Leroy, alias « le Tintin-des-ronds-points ».

    M. Denis Leroy vous étiez sur le rond-point de Périgny au matin de ce 17/11/2018 avec votre cameraman pour couvrir le premier acte des Gilets Jaunes. Vos premiers pas à l’écran au milieu d’une foule hétéroclite et bien sage étaient incertains, presque timides ou plutôt timorés. On aurait dit que vous étiez saisi par la crainte de vous faire écorcher par la horde de Gilets Jaunes qui faisaient le siège du territoire profond.
    Qui étaient-ils? Que voulaient-ils? Contre quoi ou contre qui ces Gilets Jaunes étaient-ils rassemblés? C’était là votre trame de reportage. Une manière bien pauvre, j’oserai dire douteuse de recueillir ces premiers sondages d’opinion. Si seulement votre déontologie journalistique vous portait à l’investigation plutôt qu’au spectacle… Informer plutôt que divertir.
    « Qui êtes-vous? Que voulez-vous? Si vous aviez une revendication à formuler au président Macron, que voudriez-vous lui dire? Parlez, il vous écoute! »
    Au fur et à mesure de vos pérégrinations au milieu des GJ, vous avez pris de l’assurance. D’autant plus grande que les personnes présentes vous reconnaissaient et peut-être intimidées par vos titres ou vos fonctions passées ou peut-être bien aussi par la présence d’une caméra, le terrain hostile des GJ devenait maintenant votre terrain de jeu… Vous êtes une figure sympathique qui compte beaucoup à LR, n’est-ce pas!?
    Bien sûr, vous avez été le vice président de la communauté d’agglomération de La Rochelle, chargé des transports et de la mobilité sous la mandature de l’ancien édile socialiste M. Bono. Le profil type du politique moderne et franc-mac qui impressionne, l’homo-communiquant de la bande à Ségo, bref, l’homme idéal pour interpréter le rôle du « Tintin-des-ronds-points ».
    J’ai eu l’occasion de vous rencontrer à de multiples reprises et de vous cerner bien vite. En effet, entre 2009 et 2012, j’étais engagé dans un projet de recherche doctorale en management public avec une co-tutelle en géographie (développement urbain). Mon objectif consistait à formuler un ensemble de recommandations managériales à destination des décideurs et élus locaux pour développer une mobilité durable sur le territoire en expansion de l’aire urbaine rochelaise.
    Vous souvenez-vous à l’époque vos préoccupations pressantes de maîtriser ces flux croissants de déplacements pendulaires qui sillonnaient déjà massivement le pôle urbain de La Rochelle? J’avais effectué à l’époque plusieurs comptages et il est vrai que la situation laissait alors présager le pire dans les années ou les décennies à venir.
    A cette époque, j’ai accompagné le consultant du cabinet conseil mandaté auprès du syndicat mixte du pays d’Aunis sur son étude déplacement lors de ses entretiens auprès de nombreux élus des communes péri-urbaines et rurales. J’ai également pu m’entretenir avec cette élue écologiste, conseillère municipale de St Sauveur d’Aunis (me semble-t-il?), Mme Brigitte Devaux, qui a repris vos fonctions de vice présidente de la CDA chargée des transports plus tard en 2014. De tous ces entretiens de 2009 à 2012 ressortaient une vive inquiétude à l’égard de ces ménages péri-urbain dont le nombre a explosé en quelques décennies. La situation devenait à ce point critique qu’aux premières vagues d’étalement urbain, nous pouvions observer dès les années 2000, un nombre important de ménages bi-actifs devant parcourir quotidiennement parfois plus de 100 Km par personne rattachée au foyer (source INSEE)… Ces ménages, très fortement dépendant à la bagnole pour satisfaire leurs besoins de mobilité et de transport, n’avaient déjà qu’un seul couteau sous la gorge: le prix des carburants à la pompe.
    Et oui, le problème était bien là, posé sur la table, et s’invitait, par la force des choses dans les enjeux de développement de la communauté d’agglomération de La Rochelle. Dois-je vous rappeler vos formulations inscrites dans le Plan de Déplacement Urbain de 2010 en votre qualité ès Vice Président de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle? Ou dans le Schéma de COhérence Territoriale?
    Ces Gilets Jaunes, vous les connaissiez par cœur. Ils étaient en grande partie cette population des ménages périurbains les plus vulnérables. Leur occupation des ronds-points aux abords des villes, jusque dans les zones périurbaines n’était-il pas un signe de reconnaissance manifeste? La hausse des prix du carburant signaient inéluctablement leur arrêt de mort et c’est précisément cette goutte qui a fait déborder le vase de la colère sociale. Et pourtant vos reportages successifs pour couvrir un à un les actes désespérés des GJ, s’enchaînaient avec cette même ingénuité de ton. Jusqu’à ce que les premières victimes tombent et que le sang d’innocents coule sur le bitume. Votre voix, comme celle de beaucoup de vos pairs ne s’est pas faite entendre pour appeler le président Macron à la raison et à plus de retenu. Ne croyez-vous pas que le temps de régler les comptes est arrivé? Mais est-ce bien utile de rappeler à votre mémoire ces sombres souvenirs, le poids de cette conscience et la charge de vos responsabilités?
    Pour le reste, chers lecteurs, nous ne pouvons désormais que déplorer la dérive des violences urbaines et policières et rappeler que l’on ne récolte que ce que l’on sème. Le glissement d’une république d’arrivistes en marche vers ce régime tyrannique que nous découvrons aujourd’hui touche à sa fin. Le confinement sanitaire, c’est un peu le dernier acte d’autorité quand tout est perdu, le geste délirant du tyran avant le peloton d’exécution. C’est la continuité de cette longue séquence politique introduite par les assises nationales de la mobilité à l’automne 2017 et qui conduit à la promulgation des décrets d’application de la Loi d’Orientation des Mobilités le 26/12/2019. Le scandale des scandales.
    Le problème de la mobilité et des transports est global. Ce n’est pas une spécificité rochelaise, loin de là. Partout en France, les pôles urbains et les grandes métropoles ont suivi la même trajectoire. Mais si ce n’était qu’en France! L’Europe toute entière subit le même châtiment et pour peu que l’on décille ses yeux, c’est bien la condition dramatique de cette globalisation planétaire. Que ce soit aux Amériques, en Afrique, en Asie, partout le développement urbain produit ces mêmes congestions automobiles infernales.
    Pompidou, le fils caché du général, cet autre transfuge de la banque Rothschild, déclarait qu’il faut adapter la ville à l’automobile… C’était la belle époque des utopies du corbusier, en fait, une horreur urbaine absolue. La crise des GJ était l’occasion unique de corriger les erreurs de cette inhumanité aussi fausse et factice que ce monde moderne. Malheureusement, la persévérance dans l’erreur, comme chacun sait, est diabolique. Puisque rien ni personne n’est encore survenu pour entraver le règne de ce roi-argent, il est très probable que cette tour de Babel idéologique qui craque de partout, finisse bientôt de s’effondrer complètement d’elle-même et d’un seul coup. Ce ne sera probablement pas le tableau idyllique du grand risette à papa, mais… Connaissez-vous mad Max?

    ************

    Voilà ce que j’ai publié. Derrière les écrans de fumée de l’actualité, où s’agitent des Trump et des Macron, les bâtisseurs sont légions et œuvre depuis longtemps à l’avènement de la nouvelle Babel. Leur NOM à venir.

    Compte tenu des enjeux de civilisation qui étaient au cœur de ces élections municipales de 2020, je crois que nous sommes fondés à demander que les résultats des municipales soient annulés. Constitutionnellement, le deuxième tour des élections municipales doit se tenir une semaine après le premier tour. C’est un principe constitutionnel, le fondement de notre état de droit.
    Le président Macron a enfreint ce principe fondamental et de la manière la plus crapuleuse qui soit. Les enjeux de ces municipales étaient exceptionnellement importants. Cette réalité a été cachée au peuple et tous ces partis politiques se sont bien gardé de le crier trop fort. Au contraire, ce sont tous ces braves gens qui ont encouragé ce président des riches à déclarer le 13 mars 2020, que le premier tour serait maintenu, alors que le même jour il savait qu’il annoncerait sa décision de confiner la France entière le 17 mars… rendant impossible la tenue du deuxième tour, dans les conditions que prévoit la constitution. Vous souvenez-vous du contexte? L’Italie était déjà confinée et combien de français regarder les images venus d’Italie sans trop y croire… et puis, ils y a eu le feuilleton médiatique du porte-avion Charles de Gaulle, histoire de monter d’un cran la pression et la peur de cette pandémie qui frappait déjà gravement l’imaginaire… C’est dans ce contexte tumultueux, « extraordinaire » que le président Macron a opéré ce que nous devons qualifier comme un coup D’État.

    L’abstention record, près de 60%, le décès de plusieurs assesseurs des bureaux de vote des suites d’une contamination à la covid19… Il n’y a plus d’échappatoire pour les responsables politiques criminels de ce monde dégénéré; qu’ils soient à l’Elysée, à l’OMS ou à la mairie de votre village. Les comptes doivent être réglés, selon des principes de droit, sinon les mouvements sociaux qui arrivent ne manqueront pas de précipiter l’humanité dans un chaos sans nom.

  23. Christian

    Voilà la vérité du plan satanique Louis! Vous venez de l’exposer de manière lumineuse, bien mieux que je ne l’aurais pu le faire, comme j’en avais l’intention. Il n’y a pas grand chose à ajouter..

  24. alain chevalier

    Le vortex polaire se décale vers le sud
    Cette masse d’air glacial tourbillonnant à haute altitude s’est écartée du pôle Nord et descend vers l’hémisphère nord. Début janvier, les scientifiques ont détecté ce qu’on appelle un réchauffement stratosphérique soudain au-dessus de la Sibérie. On parle là d’une hausse de 50 à 60°C en quelques jours, qui perturbe complètement notre vortex polaire : il change de sens de rotation, se décale de son axe et descend vers l’hémisphère nord en poussant et en tordant le jet-stream, dans lequel se retrouvent parfois piégées des poches d’air glacial.Selon les météorologistes cités par le National Geographic, des températures glaciales vont s’abattre, comme il y a deux ans, « sur le nord-est et le Midwest des États-Unis mais aussi sur les régions de moyenne latitude en Europe » d’ici fin janvier et jusqu’en février. En Europe, l’influence du phénomène sera réelle à partir de la semaine prochaine. Mais sera-t-elle perceptible? Les avis divergent. Les dix derniers jours de janvier devraient être sous les normales en France, mais il est difficile de dire à ce stade si ce décrochage du vortex polaire, qui généralement produit des effets concrets à des latitudes un peu plus hautes, comme la Scandinavie, est en cause. A suivre donc…

  25. David

    Cher M. Dalencourt, vous dites « dont les buts sont encore assez flous ».

    Pourtant, le but ultime des démons qui sont derrière tout ça est très clair, c’est la POSSESSION DES ÂMES (parce que les démons sont des êtres AVIDES qui se nourrissent des âmes).

    Au lieu que la possession se fasse au moyen de rituels magiques (ce qui est compliqué et fastidieux), les démons veulent réaliser cela grâce à la technologie (enfermer l’esprit humain dans une prison sensorielle), ce qui leur donnera un accès sans effort à TOUTES les âmes humaines, un accès CONTINU, TOTAL et PERMANENT.
    S’ils réussirent leur plan, tous les habitants de la Terre seront matériellement prisonniers de l’enfer que Lucifer aura réussi à étendre jusque sur la Terre.

  26. Amie de Jésus

    Bonjour Monsieur d’alencourt et merci pour cet article.
    D’après vous, nous sommes dans la période des tribulations ? Mais les grandes tribulations qui doivent nous arriver devront être bien plus impressionnante« les vivants environ les morts »?
    Même si on doit souffrir le martyr, j’attends la chute de Babylone avec impatience la fin des temps et le retour du Christ pour que plus personne ne puissent offenser Notre Seigneur Jésus Christ.

    • Bigouden29

      Amen! Viens Seigneur Jesus!
      A propos, j’y pense: est ce que la supplique pour le retour du roi à été faite hier à Pontmain?
      Quand j’avais été au pardon de Penhors, un peu avant le 8 septembre, je suis resté un bon moment
      devant la Vierge dans sa chapelle. J’ai l’ai prié, entre autres, pour toutes les personnes du « grand réveil ».
      Je lui est demandé avec insistance une prochaine délivrance de Babylone, une chute rapide si possible, de toute cette pourriture, et aussi un prompt retour de son divin fils.

      Dans son message à Pontmain, Marie nous assure que nous seront exaucer rapidement.
      Celà nous invite à la confiance dans le plan divin, à l’abandon à la providence.
      Son fils se laisse toucher par la situation actuelle, de l’Eglise et du monde.
      Il ne va pas laisser Satan et ses sbires gagner comme çà.
      Le plan de Dieu ne peut pas échouer, malgré les apparences contraires.
      Hier, j’ai récité, en plus du chapelet, la prière pour hâter le retour glorieux du Christ de Natalie Saracco.
      Cà à due être filmé à Lourdes en mars 2019 ou 2020. Magnifique!
      Il y à une video sur youtube, je crois que je l’avais évoquée il à quelques mois.

    • Claude Germain V

      @Cher ami , ce soir et de sources certaines , je peux vous confirmer que la société est actuellement , je dis bien la société des humains est en plein desaroi , alors que peut ‘ on appeler grrande tribulation , puisque dans notre Saint Livre , il est dir que les hommes demanderont la mort , alors en ce qui concerne cette situation je peux vous confirmer que d’une certaine maniere nous sommes en pratiquement grandes tribulations , il y a 4 jours lors de ma visite annuelle chez mon medecin celui m’a confirmé mille fois plus de depressions , tentatives de suiccides et suiccides reussis que l’invention maudite covidienne.
      Donc la visite d’un tres proche ce soir vient de me confirmer la meme situation et que certaines forces de l’ordres se plaignaient d’etre appelés pour des tentatives et autres suiccide ici sur la Cote Basque , journalopes crapules et ordures polilopes se gardent bien de faire étalages de cette situation qui comme la lepre et la peste se repand en terre de France , sans compter un peu partout dans le monde , les morts ou les détraqués physiologiques suite aux injection de jus de fétus …Le succube macronus doit jouir de cette situation , tel un lucifer rampant il jubile , les ordres de detruire la Terre de France moult fois benie de DIEU , du fils et de notre Sainte MERE , puisqu’elle est célébrée ces jours çis , ces ordres ont été appliqués , gare a toi macrone ainsi que tes créateurs cette ordure d’attali et consort , de toutes les façon une note a regler vous sera presentée
      Seigneur Notre DIEU nous attendons la réalisation de tes promesses …
      Vive le ROI et gloire a DIEU.

    • dalencourt

      Ca dépend pour qui ce sont des tribulations. Si ce sont les tribulations du peuple de Dieu (les chrétiens), elles se terminent (par une sorte d’apothéose). Si ce sont celles des ennemis du peuple de Dieu (les babyloniens, c’est à dire tout le monde y compris les catholiques apostats), elles commencent. Chacun son tour.

      Les protestants ont interprété cette situation par « l’enlèvement de l’Eglise » car, en théorie, les justes ne sont pas concernés par les tribulations des babyloniens (c’est à dire par la chute de Babylone). Mais c’est une erreur d’interprétation, je pense que cette « mise à l’écart » est spirituelle, c’est à dire que les justes auront « sécurisé » leurs âmes, mais vivront de la même manière que les autres la chute de Babylone sauf qu’ils n’en meurent pas, ils sont protégés spirituellement et probablement temporellement.

      • Hugues MPH

        Louis,
        « mais vivront de la même manière que les autres la chute de Babylone sauf qu’ils n’en meurent pas, ils sont protégés spirituellement et probablement temporellement »
        C’est le « probablement » qui pourrait être gênant dans votre argumentation!

      • teutonique

        Pourquoi être inquiets, surtout en tant que chrétiens ?
        Ils ont leur plan mais Dieu veille: leur Babylone est de toute façon morte-née (ce toujours plus technologique). Ce sont les derniers soubresauts impressionnants de la bête, qui se montre, mais qui ne durera guère, plus agressive que jamais. L’apparition de N-D de Pontmain dont nous fêtions les 150 ans ce Dimanche, nous le prouve: quand Pontmain se réveillera, la France se relèvera; oui, mais elle nous a indiqué qu’elle y est toujours présente et la France ne s’est toujours pas relevée depuis 1870-71, coup fatal !
        Leur vaccin est foireux: ils atteindront péniblement 30 à 32 % mais arrêterons devant le nombre inévitables de malades et de morts, chose déjà constatée (il n’y a qu’à lire les commentaires et liens des moutons enragés sur les infos du jour) et ce n’est certes pas une Schiappa qui va l’administrer à ses gamins qu’elle a placé dans une bonne école de la Tradition au Mans paraît’il. De plus le corps médical est majoritairement contre (Dr Fouché par exemple).
        Leur vrai but est l’anarchie, la guerre civile, le chaos économique, le nihilisme et l’athéisme: même dans la « résistance » il y a des gens très douteux comme JJ Crèvecoeur, qui disent pourant vrai (N-D avait bien dit qu’à la fin Satan dirait la vérité) , qui seraient presque des suppôts de l’antéchrist-système qui combattra la FM, la détruisant comme Hitler jadis sa SA, n’en ayant plus besoin: les prophéties nous le confirme et le communisme a besoin de cette chute du capitalisme.
        Un Big Mac le 1er dernier alias « l’emmanuel de Satan » a été permis par Dieu comme Napoléon 1er pour nous punir, nous faire faire pénitence chez nous, confinés-désespérés et beaucoup se sont remis à prier.
        Nous frémissons mais au fond de nous-mêmes pas d’inquiétude car nous connaissons les interventions divines par Marie, toujours au dernier moment pour que le diable ne l’emporte pas. De Pontmain, souvenons-nous des promesses de Notre-Dame… et attendons mars prochain
        C’est dur à vivre mais Dieu le veut ainsi. Fiat voluntas tua !

  27. wigam

    Bonjour Mr Dalencourt,

    Il y a quelques jours, pendant la récitation d’un chapelet, une idée met venue, et si le début des 100 ans du règne de Satan avait débuté le jour du naufrage du Titanic?.
    Il s’agit du premier grand événement de la décennie 1910, par la suite il y a eu le contrôle de la fed par les Rothschild et Rockefeller, ensuite la Première Guerre mondiale, les apparitions de Fatima, la grippe espagnole et enfin la révolution Bolchevique.

    Le naufrage du Titanic est connu dans le monde entier, et même encore aujourd’hui, le Titanic n’est il pas la représentation la plus parfaite de Babylone ? Il est rapide, luxueux ( débauche de luxe), technologiquement avancé (pour l’époque) et il offre des commodités pour la troisièmes classe, bref, il est l’image de l’homme orgueilleux, et il finit par couler en très peu de temps avec à son bord des gens qui vivaient dans le déni du naufrage. Aujourd’hui, le monde coule et nombreux sons ceux qui vivent dans le déni ! exemple certains catholiques qui s’imagines que la situation va se rétablir avec l’arrivé d’un roi , les babyloniens qui s’imaginent qu’après l’épidémie tout redeviendra à la normal et tout le monde fera la fête ( j’ai lu ça dans un article sur internet)

    Pour ce qui est des calculs :
    Le Titanic coule la nuit du 14 , 15 avril 1912 + 1260 jours (mois) = 14 mai 2017 jours de ou il est entré en fonction d’Emmanuel Macron https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron
    14,15 avril 1912 + 1290 = 31 octobre au 1 novembre 2019 débuts de l’épidémie de covid en chine selon des études phylogénétiques, la maladie est apparue entre octobre-novembre 2019 https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_Covid-19

    14,15 avril 1912 + 1335 = 14,15 août 2023 fête de Assomption de Marie (mon cœur immaculé triomphera) sans doute la fin des temps (Babylone).

  28. wigam

    J’ajouterai que le nom Titanic vient de Titan qui vient de Satan , ainsi Satan mène la barque (Titanic) dans le luxe et la technologie pour enfin couler avec tout ceux qui on cru en lui . Pour commencer son siècle Satan avait besoin d’un symbole fort , le Titanic correspond à cela .

  29. wigam

    De 1912 a 2017 c’est la période de la monté en puissance du monde antichriste = 1260 Jours
    De 2017 à 2019 c’est l’intronisation du Monarch Macron élu par l’oligarchie , qui fait contre point à Trump ( le camp d’en face)= 1290 jours
    De 2019 à 2023 c’est le règne absolu de la bête , dictature sanitaire covid19 , Trump échoue , et a la fin le règne de la bête fini par échoué grâce à la Sainte Vierge ! = 1335 jours.

      • Souri7

        @astrojournal,
        lisez Daniel 12,9-12….
        « Et il dit : Va, Daniel ; car ces (les) paroles sont fermées et scellées jusqu’au temps marqué. 10Plusieurs (Beaucoup) seront élus, et blanchis, et éprouvés comme (par) le feu ; les impies agiront avec impiété, et tous les (aucun des) impies ne comprendront pas ; mais ceux qui seront instruits comprendront. 11A partir du temps où le sacrifice perpétuel aura été aboli, et l’abomination de la désolation établie, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours. 12(Bien) Heureux celui qui attend et qui parvient jusqu’à mille trois cent trente-cinq jours ! »
        Note Vigouroux: 12.12 Mille, etc., ce qui fait quarante-cinq jours de plus qu’au verset précédent. Or, suivant saint Jérôme et Théodoret, ces quarante-cinq jours sont ceux qui s’écouleront entre la mort de l’Antéchrist qui arrivera au bout de mille deux cent quatre-vingt-dix jours, et le dernier avènement de Jésus-Christ.

  30. Théodoric

    Bonjour, je ne sais pas si quelqu’un aurait remarqué la même chose.
    depuis des années je suis inscrit sur instagram, et j’aperçois beaucoup de personne surtout féminin pratiqué du yoga et un semblant de bouddhisme. Ce qui m’intrigue c’est que c’est très sexuelle !!! des pauses suggestives ! et en même temps je me pose la question si ces mouvements n’ont pas favoriser les idées communiste ?
    Je ne critique pas le bouddhisme, ni le yoga, dans leurs milieux respectif ils sont très différent, mais a notre rencontre il semble se pervertir en tout autre chose, plus sexuelle, plus diabolique.
    L’inde m’a souvent très énervé, car gamin on m’y a invité pour une raison, et je n’ai jamais vue une société aussi rétrograde, aussi intolérante, raciste et misogyne et j’en passe.
    On combat volontiers l’apartheid des blancs mais des autres silence totale !
    on semble en occident idéaliser les autres, et c’est extrêmement trompeur ! tout comme le soit disant végétarisme au Tibet, réservé bien souvent à l’élite et dont rare sont ceux qui savent qu’au Tibet le bouddhisme est très empreint de chamanisme, ce qui le distingue beaucoup des autres formes de bouddhisme.
    encore une fois ce n’est pas critique péjorative, car j’ai un profond respect, je critique plutôt l’occident qui déforme et idéalise.

  31. Jean-Marie

    Le livre « Tactique du Diable » paru en 1941, est une véritable intuition prophétique à la lumière des événements que nous vivons aujourd’hui

    Extrait: – Et comment as-tu fait pour amener autant d’âmes en enfer à l’époque ?
    – Grâce à la peur.
    – Oh, oui. Excellente stratégie: vieille et toujours actuelle. Mais de quoi avaient-ils peur? Peur d’être torturés? Peur de la guerre? Peur de la faim?
    – Non. Peur de tomber malade.
    – Mais personne d’autre ne tombait malade à l’époque?
    – Si, ils tombaient malades.
    – Personne d’autre ne mourait?
    – Si, ils mouraient.
    – Mais il n’y avait pas de remède à la maladie ?
    – Il y en avait.
    – Alors je ne comprends pas.
    – Comme personne d’autre ne croyait ou n’enseignait sur la vie éternelle et la mort, ils pensaient qu’ils n’avaient que cette vie, et ils s’y accrochaient de toutes leurs forces, même si cela leur coûtait leurs affections (ils ne s’embrassaient plus, ne se saluaient plus, ils n’ont eu aucun contact humain pendant des jours et des jours!); leur argent (ils ont perdu leur emploi, dépensé toutes leurs économies, et pensaient encore avoir de la chance parce qu’ils n’avaient pas à gagner leur pain!) leur intelligence (un jour, la presse disait une chose et le lendemain elle se contredisait, pourtant ils croyaient à tout!), leur liberté (ils ne sortaient pas de chez eux, ne marchaient pas, ne rendaient pas visite à leurs proches… C’était un grand camp de concentration pour prisonniers volontaires! Ahahahahah !). Ils ont tout accepté, tout, tant qu’ils pouvaient prolonger leur misérable vie un jour de plus. Ils n’avaient plus la moindre idée que c’est Lui, et Lui seul, qui donne la vie et la termine. Ça s’est passé comme ça! Ça n’avait jamais été aussi facile.
    Article complet :
    https://guyboulianne.com/2021/01/17/le-livre-tactique-du-diable-paru-en-1941-est-une-veritable-intuition-prophetique-a-la-lumiere-des-evenements-que-nous-vivons-aujourdhui/

    • Antoine

      Citation bidon, relayée trop souvent.

      Les fausses citations sont actuellement légion. On prétend citer un auteur, un ouvrage, une déclaration. Plusieurs genres de citations mensongères :
      – pures inventions
      – inventions par extension
      – résumés infidèles
      – résumés (sans préciser)
      – traductions infidèles
      – extraits coupés et/ou recollés (sans le préciser)
      – citations mal attribuées (autre auteur ou canal impersonnel, sans le préciser)

      Qui s’ajoutent à d’autres pièges induisant en erreur :
      – extraits sortis d’un contexte qui en éclaire ou en modifie le sens (sans préciser)
      – extraits avec des mots qui ont un sens historique ou technique spécifique (sans préciser)
      – citations dont l’authenticité est douteuse (sans préciser)

        • JMA

          Cet extrait est clairement un faux ! Je viens de finir le livre. Il n’y a aucun dialogue, il s’agit de lettres envoyées par un démon expérimenté à son « neveu » qui débute. Ces quelques lignes ne sont absolument pas dans le style du livre. Extrait à jeter et à ne pas diffuser, mais très bon livre que je recommande !

        • Antoine

          Bonjour Jean-Marie,

          Par ‘citation bidon’, je veux dire que ce texte n’est pas extrait de l’ouvrage de CS Lewis (titre original, The Screwtape Letters.

          Il est facile d’accéder au texte original en pdf sur internet.

          Il semble que l’auteur de cette pseudo citation ait voulu illustrer la situation actuelle, en s’inspirant de CS Lewis. Pourquoi pas, on pourrait aussi écrire une nouvelle fable en s’inspirant de La Fontaine pour dénoncer la politique de notre temps. Mais il ne serait pas honnête (je parle de la source initiale du faux, pas de vous qui relayez innocemment), de la faire passer pour une véritable Fable de la Fontaine.

          J’ai tenté de décrire plus haut les types de mensonges ou erreurs fréquentes dans les citations, pour y réfléchir ces phénomènes sont fréquents.

          On y trouve deux marques du démon : mensonges et confusion.

          Mensonges pour tromper les naïfs. Confusion chez les autres, qui detectant des mensonges, ne savent plus à qui faire confiance.

          Nous sommes actuellement tous, à des degrés divers, victimes de ces méthodes.
          Et devons lutter avec l’aide du Christ, qui est, à l’opposé, lumière et Vérité.

          Antoine

        • Jean-Marie

          Merci JMA et Antoine!
          En effet pas de trace de ce texte dans le livre…..
          Quel monde….. il faut tout vérifier!
          Par contre le livre est très bien. Je l’ai lu en diagonale pour trouver ce que je cherchais mais je vais le relire tranquillement.

          En UDP

        • Hélène

          Merci JMA et Antoine!
          Une bonne leçon. Je ne retournerai plus jamais sur le site de Laurent Glauzy !

          Louis? Quel est le but de falsifier des livres comme celui ci? Décrédibiliser les catholiques? Car le message est bon.
          Je ne comprends pas.

        • dalencourt

          Laurent Glauzy est devenu plus que douteux ; désormais il relaie n’importe quoi. Est-il payé pour le faire ou bien est-ce un idiot utile de plus ? Toujours est-il qu’il a perdu toute crédibilité.

    • Pibèque

      Je pense qu’on devrait laisser les défunts reposer en paix, dans l’attente de la résurrection !
      Et c’est pareil pour les momies antiques, comme celles des pharaons. La science n’a pas tous les droits.

    • (Patrick)

      Vous mettez bcp d’enfase sur le mal, ne lui donnez pas autant de mérite qu’il en a de besoin, sinon on boit un bon litre d’eau bénite, bien à vous UDP

      • Souri7

        *Emphase…
        Pourtant le Mal court bien à son apogée! Avant d’éclater comme une bulle de bave de crapaud, espérons-le, bientôt…
        Oui, Père, délivrez-nous du Mal et du Malin! De TOUT le Mal. Soyons simplement des enfants implorants, coeurs contrits et désirant l’innocence première par l’intercession de la Vierge Marie.
        « Et comme il était dans une des villes, voici qu’un homme couvert de lèpre, voyant Jésus, se prosterna la face contre terre, et le pria, en disant : Seigneur, si vous voulez, vous pouvez me guérir. 13Jésus, étendant la main, le toucha et dit : Je le veux, sois guéri. Et, au même instant, la lèpre le quitta. » Luc 5, 12

        • Souri7

          « [Question du jour] : Quels usages peut-on avoir de l’eau bénite ?
          Le père Roger Gomis, prêtre du diocèse de Dakar au Sénégal, répond à la question d’un lecteur de La Croix Africa.

          Selon les exorcistes de l’Église catholique, l’eau bénite est réellement efficace contre le démon. « L’eau bénite est si puissante que si l’on en verse en cachette quelques gouttes sur les vêtements ou dans la nourriture d’une personne possédée, celle-ci réagira immédiatement, ne pouvant supporter son contact », expliquait ainsi le père Gabriele Amorth, ancien chef exorciste du diocèse de Rome dans son livre : Confessions, mémoires de l’exorciste officiel du Vatican. Bien avant lui, Sainte Thérèse d’Avila témoignait : « Il n’y a rien de plus efficace que l’eau bénite pour repousser les démons et les empêcher de revenir ». Il y a donc de quoi chercher à en avoir constamment à sa portée, sauf qu’il ne faut pas se laisser aller à une consommation abusive et inappropriée. »
          Suite : https://africa.la-croix.com/question-du-jour%E2%80%89-quels-usages-peut-on-avoir-de-leau-benite%E2%80%89/

  32. thérèse

    LITANIES DE NOTRE-DAME D’ESPÉRANCE DE PONTMAIN

    Seigneur, ayez pitié de nous.
    Seigneur, ayez pitié de nous.
    Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
    Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
    Seigneur, ayez pitié de nous.
    Seigneur, ayez pitié de nous.
    Jésus-Christ, écoutez-nous.
    Jésus-Christ, écoutez-nous.
    Jésus-Christ, exaucez-nous.
    Jésus-Christ, exaucez-nous.

    Père céleste, qui êtes Dieu,
    Ayez pitié de nous.
    Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu,
    Ayez pitié de nous.
    Esprit-Saint, qui êtes Dieu,
    Ayez pitié de nous.
    Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu,
    Ayez pitié de nous.

    N.-D. de Pontmain, auguste Mère de Dieu, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui assise auprès de votre divin fils, dans les cieux, ne cessez d’intercéder pour les hommes, vos enfants, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui aimez notre patrie d’un amour de prédilection, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui êtes venue nous visiter au milieu de nos désastres et de nos angoisses, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui nous avez enseigné le mépris du monde, en choisissant une humble bourgade pour vous montrer à nous, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui ne vous êtes fait voir qu’à de jeunes enfants pour nous apprendre l’amour de l’innocence, de la simplicité et de l’humilité, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui vous êtes montrée, comme à Lourdes, sous les attributs de l’Immaculée Conception, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, dont les traits, d’une beauté incomparable, respiraient surtout la tendresse et la miséricorde, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui n’avez cessé de sourire aux heureux enfants témoins de votre apparition, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui nous avez recommandé la prière, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui nous avez annoncé que nos soupirs et nos vœux étaient parvenus jusqu’à votre divin Fils, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui nous avez dit encore que notre bon Sauveur commençait à se laisser toucher, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui nous avez montré votre Fils attaché à la Croix, comme ayant été cloué à cette Croix par nos péchés, priez pour nous.
    N.-D. de Pontmain, qui durant cette apparition avez accueilli avec joie les prières et les chants sacrés d’une foule pieuse et attendrie, priez pour nous.
    Vous qui aimez à essuyer les larmes de ceux qui pleurent, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Nous vous prions de nous faire correspondre dignement à votre tendresse, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Protégez-nous contre nos ennemi de ce monde et encore plus contre ceux de notre salut, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Beaucoup de Français ont perdu la foi, daignez la faire renaître dans leur cœur, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Les méchants méditent de noirs projets, réduisez-les à l’impuissance et convertissez-les, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Ranimez la foi et la piété parmi les Français qui sont restés fidèles à la religion de leurs pères, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Bénissez de plus en plus ces chrétiens et ces chrétiennes d’élite qui ont consacré et consument leur vie au service de Dieu et de leurs frères en Jésus-Christ, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Donnez aux pasteurs de nos âmes les consolations spirituelles que leur cœurs désirent, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Soyez à côté de nos vénérés pontifes, afin qu’ils soutiennent l’Arche sainte avec vigilance et courage, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Montrez-vous enfin en toutes choses la Mère Toute-Puissante et Toute-Bonne, la consolation et la vie des pauvres enfants d’Adam, N.-D. de Pontmain, écoutez-nous.
    Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.
    Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.
    Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

    V. Soyez notre Reine, ô Vierge Marie !
    R. Régnez sur nous, vous et votre divin Fils.

    Prions.
    Dieu Tout-Puissant et miséricordieux, qui avez admirablement établi dans la bienheureuse Vierge Marie un secours permanent pour la défense du peuple chrétien, faites qu’étant soutenus dans les combats de la vie, nous ayons à la mort le bonheur de remporter la victoire sur le cruel ennemi de nos âmes, nous vous en supplions par Jésus-Christ, Notre Seigneur. Ainsi-soit-il.

    Laval, le 6 avril 1877,
    Jules Denis, évêque de Laval

  33. Uncle

    « Y a-t-il eu des crises pires que celle-ci?

    Peter Kwasniewski 13 janvier 2021

    Ne détestez-vous pas quand des confrères catholiques vous disent: «L’Église a fait face à des crises pires que celle-ci auparavant»?

    Vous détestez ça parce que vous savez que c’est faux. De plusieurs papes qui ont flirté avec l’hérésie, seuls deux semblent avoir franchi une ligne: Honorius et Jean XXII . Honorius a commis une erreur en ce qui concerne la christologie; il l’a fait dans une lettre à un évêque. Et pour cela, il a été anathématisé à titre posthume et excommunié comme hérétique par un concile œcuménique et par plusieurs de ses successeurs dans la papauté. Jean XXII a prêché une fausse position sur la vision béatifique dans une série de sermons – une erreur qui a été immédiatement attaquée par les théologiens de son temps. Il l’a rétracté sur son lit de mort. Quelqu’un de sensé pourrait-il rêver de comparer le désastre polyvalent de la papauté de François à Honorius ou à Jean XXII? C’est comme comparer Staline à des scouts espiègles.

    Si vous insistez, ils pourraient revenir un peu en arrière: «Au moins, il y a eu d’autres crises comparables à celle-ci.»

    Sans aucun doute, la crise arienne a été extrêmement grave: pendant une certaine période, seule une poignée des centaines d’évêques de la chrétienté était orthodoxe, sur le point même qui définit le christianisme. Pourtant, aujourd’hui, la grande majorité des milliers d’évêques du monde refusent de maintenir des éléments majeurs de la tradition catholique; ne pas prêcher les dix commandements, et même les contredire (pensez à Amoris Laetitia); abandonner la défense de cohérence entre le Magistère ordinaire universel et le Magistère papal (pensez à la question de la peine de mort); renoncer à l’annonce du Christ comme Fils de Dieu et seul Sauveur de l’humanité (pensez à la direction que l’œcuménisme et le dialogue interreligieux ont pris). C’est une folie collective, une méchanceté en haut lieu jamais vue à une telle échelle. Ce n’est pas seulement l’empereur qui n’a pas de vêtements; c’est toute la cour – tous ses fonctionnaires aussi, dans une sorte de gouvernement de gymnosophes.

    La situation actuelle combine toutes les hérésies antérieures. L’arianisme de différentes nuances est de retour dans les affaires; nous voyons revenir le paganisme, le polythéisme et le panthéisme. [1] Paul VI avait déjà permis au protestantisme, avec le rationalisme des Lumières et le sentimentalisme romantique, d’envahir le sanctuaire; depuis lors, ces tendances se sont infiltrées dans tous les autres domaines de l’Église. L’érastianisme ou la subordination de l’Église à l’État séculier est désormais assumé comme une norme incontournable et incontestable . Ce que nous avons, en fait, c’est «la synthèse de toutes les hérésies» – le modernisme – en plein écran . Nous vivons en effet la pire crise, de loin la pire, que l’Église ait jamais connue, en vingt siècles d’histoire.

    Permettez-moi de résumer les trois principes du catholicisme moderne:

    # 1. Faites toujours confiance aux experts.

    # 2. Faites toujours confiance à la hiérarchie.

    # 3. Faites toujours confiance au Zeitgeist.

    Et voici les trois raisons pour lesquelles les traditionalistes «Dites simplement non»:

    Quant au # 1: La réforme liturgique – maintenant avec des lectrices officiellement instituées et des acolytes ajoutées pour la variété horizontale.

    Quant au n ° 2: L’insuffisance, l’incohérence et la lâcheté de l’enseignement épiscopal de la doctrine catholique, aggravées par des vagues de scandales d’abus.

    Quant au n ° 3. Le modernisme noir d’il y a 120 ans et le modernisme écarlate d’il y a 60 ans ne nous disposent pas à l’amiable du modernisme lavande d’aujourd’hui.

    La situation est horrible, oui. Mais nous devions atteindre ce nadir si jamais l’Église devait être débarrassée du mal persistant du modernisme et qu’un reste de fidèles devait jamais trouver sa sortie. Nous devons remercier Dieu d’avoir dénoncé les ténèbres, la perversité, le chaos et la cruauté de l’agenda moderniste qui, comme Satan lui-même, se déguise en ange de lumière afin de tromper, si possible, même les élus (cf. 2 Co 11 : 14; Mt 24:24). Notre situation est apocalyptique parce qu’elle est révélatrice ; ce qui était caché a été, est en train d’être dévoilé. Les fidèles du Christ qui ont été placés sur terre à ce moment précis de l’histoire sont les plus aimés de leur Seigneur, qui les appelle à rester fidèles précisément au moment où c’est le plus difficile et le plus contre-culturel, voire contre-institutionnel.

    L’Église a été autorisée par Dieu à dériver dans un papocentrisme que nous pouvons voir, avec le recul historique, extrêmement dangereux et dommageable. Les catholiques en sont venus à considérer le pape comme un dieu sur terre, un oracle divin qui ne pouvait jamais se tromper. Pourtant, la manière dont Pie X, Pie XII et Paul VI ont choisi d’exercer leur autorité sur la liturgie – chacun plus que celui d’avant – était tout simplement atroce. Nous avons été témoins, d’abord, du bréviaire arraché à une tradition de 1500 ans, puis de la Semaine Sainte d’une tradition de 1000 ans, et enfin de la messe et de tous les autres sacrements de toute la matrice de la tradition. Le pape François est la reductio ad absurdum de l’idée que le pape est en plein commandement de l’Église, de sa doctrine et de sa vie, plutôt que d’être un humble serviteur de la depositum fidei . En lui, les ruptures de ses prédécesseurs, qui coexistaient en eux avec inquiétude avec des piétés catholiques plus traditionnelles, ont trouvé un accueil sans résistance et sans mélange.

    Certains ont demandé pourquoi je ne suis pas, à présent, un sédévacantiste. La raison devrait être évidente d’après ce qui précède. Les sédévacantistes embrassent l’ultramontanisme au maximum. Ils peuvent dire qu’ils font toutes les distinctions nécessaires, mais il me semble qu’ils attendent des papes toujours fiables, bons, prudents et dignes de confiance, qui n’échouent jamais sérieusement dans l’accomplissement de leur haute fonction. Mais maintenant que nous avons eu plus d’un siècle de papes qui sont problématiques d’un point de vue ou d’un autre, dans un crescendo croissant, les sedes semblent assez stupides pour s’accrocher aux pontifes avant Jean XXIII – verrues, rides, etc.- tout en rejetant les six derniers papes universellement reconnus comme tels par tous les catholiques, cléricaux et laïcs, en dehors de minuscules poches de déni. Ici aussi, nous avons une réduction à l’absurde d’une vénération excessive de la papauté. L’idée que Notre Seigneur permettrait à son Église de ne pas avoir de pape pendant soixante ans, d’être (comme le dirait saint Thomas d’Aquin) visiblement sans tête et donc plus sacramentellement conforme au corps mystique avec sa tête céleste, semble beaucoup plus absurde pour moi que de remettre en question l’ultramontanisme antérieur résumé dans l’accueil exagéré de Vatican I [2], alors même que l’exécution et la mise en œuvre de Vatican II résumaient le doux modernisme du milieu du XXe siècle. [3]

    Il est plus réaliste, plus en accord avec la vérité, d’accepter que les papes peuvent avoir tort, peuvent être imprudents et mauvais, comme l’histoire de l’Église l’a montré, [4] et qu’il y a des moments où, comme le démontre Roberto de Mattei dans son livre Amour de la papauté et résistance filiale au pape dans l’histoire de l’Église , la réponse catholique appropriée est de résister au mal qu’un pape valide tente de faire, de faire respecter ou de permettre. Anna Silvas observe de manière incisive:

    Finalement, l’Église, dans un examen de conscience approfondi, doit revoir la papauté elle-même, et ce qui en a été fait, affectivement. Revenir aux antinomies du début du XVe siècle n’est pas possible – épargnez-nous la «synodalité» – mais il faut certainement une certaine avancée. Un examen de l’influence des idées jésuites / ignatiennes d’obéissance à l’époque tridentine pourrait être lié à cela. Par quelle étrange symétrie, et pourquoi , les partisans d’une obéissance hyper-papale (ou de toute sorte d’hyper-obéissance religieuse) ont-ils fini par devenir des pom-pom girls de la dissidence et de la désobéissance? L’une des positions n’est pas sans rapport avec l’autre. Cela nous ramène aux phénomènes de «raccourcis» à la fois dans l’Église tridentine et post-Vatican II. «Raccourcis»? Oui, efficacité , peut-être même impatience, une note particulière de modernité.

    Saint Basile le Grand s’est rapproché (à commencer par le Concile 360 ​​de Constantinople) avec la terrible maladie de l’Église, et en particulier des synodes épiscopaux, à son époque. Cela l’a énervé terriblement et il a personnellement vécu une crise. Finalement, il a articulé un enseignement nuancé mais clair sur le moment où il devient nécessaire de désobéir aux désobéissants. Et une partie de ce processus consiste à rassembler suffisamment de courage spirituel pour affronter les supérieurs et les communautés malfaisants, dans l’espoir en premier lieu de leur conversion. Ce qui contribue à nous préserver dans l’obéissance de la foi, c’est l’intériorisation de la paradose dans son sens le plus large, préservée avant tout dans la prière et la charité; Je mettrais la sensibilité de la Sainte Liturgie, en essence le Mystère du Christ, au cœur de ce «réseau» complet de traditions. [5]

    Quand Jésus dit au premier pape: «Tu es Pierre; et sur ce rocher je bâtirai mon église, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle »(Mt 16, 18), il ne dit pas:« Ne t’inquiète pas, le diable rebondira chaque fois qu’il essaiera de frapper, et tout ira bien. Nous devrions plutôt Le croire au mot: d’une part, l’Église se révélera plus forte que l’enfer à la fin, peu importe à quel point le diable fait fureur et ravage; d’un autre côté, tout et n’importe quoi, sauf une défaite et une dissolution totales, est un jeu équitable. C’est lorsque tout semble perdu que l’Église ressuscitera. La clarté de cette «logique», qui reflète celle de la vie du Christ, devient de plus en plus vive à mesure que l’histoire avance irrésistiblement vers l’avènement de «l’anarchie», l’Antéchrist, et du Seigneur qui le tuera du souffle de sa bouche (cf. 2 Th 2, 8).

    Les disciples sur le chemin d’Emmaüs pensaient voir une défaite totale: «Mais nous avions espéré que c’était lui qui rachèterait Israël» (Lc 24, 21). Tout semblait perdu. Cela doit donc avoir semblé pendant un certain temps à Lépante. Et quand Notre-Dame dit: « À la fin, mon Cœur Immaculé triomphera», quelle force mettons-nous sur la phrase « à la fin »? La fin quand il semble être amer la fin de nos espoirs, la fin des promesses divines, la fin de la fidélité de Rome: «Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?» (Lc 18, 8). «Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes, et il fera de grands signes et prodiges, au point de tromper, si possible, même les élus» (Mt 24, 24). «Bien-aimés, ne soyez pas surpris de l’épreuve ardente qui vous attend pour vous mettre à l’épreuve, comme si quelque chose d’étrange vous arrivait» (1 Pierre 4:12).

    En bref, un effondrement complet de l’Église sur terre – qui a toujours été une possibilité compte tenu de la logique de la foi et du témoignage des Écritures – se déroule sous nos yeux, une défaite apparente et une dissolution sous l’assaut global de le Malin, exactement comme nous devrions nous attendre à ce qu’il se produise à un moment donné de l’histoire de l’Église. Si nous sommes déjà dans les premières phases de la fin au-delà de laquelle il n’y a plus de temps est impossible à dire. Si nous ne sommes pas à la fin des temps mais plutôt en passant par un écho avancé, nous pouvons néanmoins dire avec confiance qu’il faudra un «purgatoire» de catastrophes jusqu’alors inconcevables pour restaurer l’Église catholique sur terre à un semblant de raison, que les excès inaugurés par les deux derniers conseils seront purgés de la circulation sanguine du corps, et une Ecclesia plus saine, plus humble, plus orthodoxe en émergera – comme l’or et l’argent sept fois raffinés. »

    https://onepeterfive.com/have-there-been-worse-crises-than-this-one/

    • dalencourt

      Il y a des exagérations dans ce texte ; même si effectivement il faut prendre garde à ne pas « déifier » le pape et rappeler qu’il n’est infaillible que dans des conditions très particulières touchant exclusivement à la foi et aux moeurs, il ne faut pas non plus tomber dans le travers inverse et mettre sur le même plan les réformes des papes.
      Il met sur le même plan les réformes de Pie, Pie XII et Paul VI sans rappeler qu’entre temps il y avait eu un certain concile qui constitua une rupture sans précédent avec 2000 ans d’Eglise. On ne peut écarter le fait que les réformes de Paul VI s’inscrivent dans un esprit donc particulier, le modernisme qu’il fustige par ailleurs, ce qui n’est pas le cas d’un Pie X ou d’un Pie XII.
      Quand il dit que Pie X a réformé un bréviaire vieux de 1500 ans c’est faux, le concile de Trente était passé par là et saint Pie V avait déjà publié un nouveau bréviaire. Pie X a donc corrigé un bréviaire qui avait 400 ans et non 1500.

      Enfin, sur les papes et le catholicisme d’une manière générale, il convient de rappeler que le Saint-Esprit veille ; ce serait faire injure à Dieu que de considérer que les réformes liturgiques et doctrinales sont sujettes aux fluctuations humaines. C’est faux.
      Les papes ont pu commettre des erreurs dans la dimension temporelle de leur fonction (dans leurs vie privée ou dans les décisions d’ordre politique ou social) mais pas dans la dimension spirituelle (toute décision, réforme ou dogme touchant à la doctrine, la liturgie, la foi et les moeurs), SAUF à partir et après le concile Vatican II, car à compter du concile le Saint-Esprit s’est retiré, laissant les papes dériver au gré des vues humaines, ce qui leur a fait perdre leur titre de Vicaires du Christ.

      • patrick

        des exagérations??? un tissu serré de sophismes et de contre-vérités! Heureusement Dalencourt remet en partie les choses à l’endroit! Désespérant de la part d’un prétendu catholique…..Tout ça en haine des sédévacantistes……..on voit d’où ça vient!

  34. Michel Mouchart

    Melania Trump Releases Farewell Message That Every American Needs to See

    First Lady Melania Trump just released a farewell message from The White House that EVERY American needs to see. WATCH House ERUPT when Matt Gaetz screams at Dems for encouraging lighting cities on fire:

  35. Alberto da Giussano

    Les USA furent, et sont encore, le bras armé et le ‘’laboratoire’’ du monde futur voulu par la synagogue de Satan.
    Un Imperium voué au culte du veau d’or et prêchant l’immigration et le grand remplacement en continue, le cosmopolitisme, le métissage obligatoire, … et le dieu Dollar.
    Une puissance impériale se proclamant ‘’Temple mondial de la démocratie’’.

    Et c’est dans ce ‘’Temple’’ que vient de se produire une sorte d’abomination de la désolation … électorale.
    Il n’y a plus très loin du Capitole à la roche tarpéienne pour les USA.

    « … à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier. »
    Évangile selon Matthieu, chapitre 13, versets 24 à 30

      • Joe Harris

        Oui Hélène.
        Trump vient de signer une alliance avec les troupes galactiques de l’empire de Mô.
        Il va prendre le contrôle du monde avec l’aide des extra-terrestres et libérer les peuples.
        Macron est caché en Allemagne dans un bunker avec Angela. Obama est en Chine avec les Clinton dans un bunker de Pekin!

        Il est possible que Trump ne le fasse pas demain mais un jour il le ferra! Et alors la!

      • Team Trump

        Vous allez voir ce qui va se passer demain!!!

        Comme je le dis dans le podcast, « Je sais maintenant ce que Lin Wood sait », cette déclaration n’implique en aucun cas que Lin Wood est la source de ces informations, car ce n’est pas le cas. C’est juste que l’optimisme débridé de Lin Wood me semble maintenant tout à fait logique.
        Comme Scott Kesterson l’a récemment dit dans son podcast sur Bards FM, le camp militaire de DC est en fait un lieu de détention pour les ennemis de l’Amérique, et il accueillera bientôt des tribunaux militaires.

        Une fois que cela sera fait, la gauche radicale s’engagera dans des attaques cinétiques avec des armes chinoises contre le Capitole américain. Il ne s’agit pas d’attaques par des troupes chinoises, mais plutôt par des gauchistes radicalisés – radicalisés depuis longtemps par les médias de gauche – brandissant des armes qui ont été introduites en contrebande aux États-Unis par le PCC. Ces armes comprennent :
        Suite: https://qactus.fr/2021/01/19/q-scoop-les-informations-qui-changent-la-donne-lemportent-sur-les-nouvelles-voies-dacces-a-la-victoire/

        • Dome

          Je suis atterré. Vous êtes vraiment sérieux ? J’ai du mal à le croire, mais quand je vois l’entêtement de certaines connaissances à aller toujours plus loin dans ce délire, je redoute que ce soit le cas. Et pourtant, cela fait 4 ans que les théories autour de Trump deviennent de plus en plus absurdes, mensongères, incohérentes et comme disait l’autre « plus c’est gros plus ça passe ». Je pourrais faire une liste longue comme le bras de tout les hauts faits de Trump, annoncés en fanfare, et qui étaient en fait totalement bidon (de l’arrestation de Clinton à celle de dizaines de milliers de pédophiles en passant par celle du président italien et du pape, les preuves irréfutables de la fraude qu’on a jamais vu mais qu’on va vous montrer (un jour), les dossiers sur les ET enfin révélés, la déclaration de la loi martiale, les militaires qui le rejoignent etc).
          Au final, il ne se passera rien, mais les Trumpistes enragés trouveront toujours un moyen tordu de faire passer la pilule. En fait c’est un plan ! Trump est un génie, un joueur d’échec en 4 dimensions, il a tout prévu depuis 20 ans.
          J’anticipe que ceux qui surfent sur le bizness Qanon vont nous sortir une nouvelle trumperie pour retomber sur leurs pattes et continuer à entourlouper les gogos, du style: « en fait, Biden est un agent double retourné par Trump, qui l’a laissé exécuter le plan prévu et frauder pour gagner l’élection, et maintenant Biden est la marionnette de Trump qui pourra ainsi continuer à gouverner sans éveiller les soupçons ». Ou une autre qonnerie du genre.
          Plus sérieusement, j’ai très peur de la débacle dans l’esprit de toutes ces pauvres ames perdues quand elles réaliseront enfin qu’elles ont été bernées et utiliser par un magouilleur identique aux autres, afin de servir sa soif de pouvoir, de luxe et de stupre.

          PS: afin de ne pas relancer une polémique stérile, j’ajoute que ce constat n’enlève rien au rôle de grain de sable grippant le système, qu’aurait pu faire jouer la Divine Providence à Trump, à son insu. Je ne suis pas convaincu mais reste ouvert à cette hypothèse, merci de ne pas relancer sur ce sujet.

      • Michel L.

        Bonjour,
        Lisant ce blog depuis le début de l’aventure, j’en avais quitté la lecture lorsque “Sophie“ publiait.
        Il y avait à ce moment là une mauvaise ambiance… le blog n’était plus porteur !
        Avec ce type de reflexion et de manière générale dans vos publications, Hèlène, j’ai vraiment l’impression de retrouver Sophie.
        En udp

      • charles

        ah ah ah! là encore nous sommes dans la folie et la névrose à l’état pur! Ce monde apostat rend FOU! même les meilleurs! Veillez et priez afin de ne pas entrer en tentation……………………………

        • Jean-Michel

          Enfin voyons ! C’est de l’humour… Team Trump et Joe Harris plaisantent… Ils forcent le trait pour ridiculiser ceux qui croient à ce délire de Qanon… Un peu de bon sens…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s