Le point d’impact se rapproche

Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Plus le Nouvel Ordre Mondial avance, moins on veut le voir, et pourtant il se rend de lui-même de plus en plus visible. Probablement volontairement parce que, une fois que vous avez obtenu la place, il est désormais inutile de se cacher.

Le pape François en fait partie ; il est même un des membres les plus éminents de ce Nouvel Ordre Mondial, et il agit de plus en plus à découvert.
On devrait peut-être l’en remercier car grâce à lui, on a une idée plus précise de l’avancement du calendrier de l’Adversaire, dans cette immense et implacable lutte que mène Satan contre Jésus-Christ et son Eglise.

Et il est très proche du point d’impact, du point de non-retour, ce fameux point « Omega » qui déclenchera la chute de Babylone et des bêtes. Chute dont nous assistons aux préparatifs, confondus devant tant de cynisme et de culot (parce que transformer un virus bénin en pandémie mettant en péril l’humanité, il fallait le faire !).
Il dévoilera le 3 octobre prochain une nouvelle encyclique, nommée « Tous frères » sur le thème de la fraternité humaine.
Voilà ce qu’en dit Vatican News :  » De ce texte, on connait uniquement le thème: la fraternité humaine et l’amitié sociale. Thème qui lui est cher, qu’il développe et décline sans cesse dans son magistère et qui est d’ailleurs au cœur du Document signé en 2019 à Abou Dhabi avec le Grand Imam d’Al-Azhar. « 

Eh bien ce n’est pas nouveau. Il s’agit de l’aboutissement d’un projet bien connu, que Serge Monast dénonçait déjà en 1995, dans des propos qui stupéfient par leur exactitude 25 ans après :
 « L’Eglise, sous le pouvoir de l’anti-pape, sera absolument identique à l’Eglise de Jérusalem au temps de Jésus-Christ. Elle partagera l’idéologie des Nations Unies de la même manière que les prêtres du Temple partageaient l’idéologie et le pouvoir avec les Romains. Elle conservera les croyances en Jésus-Christ comme façade (…) et établira de nouveaux concepts religieux, tous basés sur la divinité de l’homme. »

Comment ne pas faire un rapport avec cette phrase-clé de Serge Monast qui, il y a 25 ans, avait déjà percé la stratégie employée et que nous voyons se réaliser sous nos yeux :
« Le nouveau CRITERE sera ainsi défini : Les vrais chrétiens seront ceux qui partageront toutes les croyances religieuses du Nouvel Ordre Mondial en tant que nécessité de base pour la survie de l’humanité. »
N’est-ce pas de survie de l’humanité dont on nous rebat les oreilles depuis des années avec cette affaire du climat ? Avec les migrants ? Et aujourd’hui avec le vaccin anti-Covid ?
Le Vatican du pape François ne s’est-il pas impliqué publiquement sur ces sujets, répétant comme un perroquet les mêmes conclusions et directives que celles du Nouvel Ordre Mondial via ses satellites ONU, OMS, GIEC etc ?
Comment ne pas y voir, une fois de plus, l’aboutissement d’un programme de domination mondiale où le réchauffement climatique, ou la peur de la maladie, ne sont que des prétextes afin de faire communier tous les hommes dans la même idéologie ?

Le but suprême de Satan est de diviniser l’homme, de baser tous les nouveaux concepts sur « la divinité de l’homme, où celui-ci sera considéré comme étant le centre de toutes choses » (Serge Monast).

La domination satanique : illusion ou réalité ?

Continuons en examinant les projets affichés dans le passé par la synagogue de Satan afin de les comparer avec la réalité, avec des faits, le discours et la mentalité ambiante.

Dans « Le diable au XIXè siècle« , ouvrage paru vers 1894 et reproduisant certains aspects du « plan des chefs secrets« , dont celui d’Albert Pike -mais pas seulement-, on pouvait lire que :

1) Ils reprennent à leur compte les mêmes mots tout en modifiant leur sens ; par exemple :
« le titre de catholique est réservé à nous seuls« .
Il faut donc être très méfiant, car le concile Vatican II, mais aussi la société actuelle, fonctionnent beaucoup selon ce principe.

2) Il s’agit bien d’une substitution de civilisation, œuvre de longue haleine que nous avons vécu tout au long du XXè siècle et dont nous découvrons avec effarement, non pas la naissance, mais l’aboutissement :
« œuvre double de destruction du temple d’Adonaï et d’édification du temple de Lucifer »
C’est donc bien un temple qui se construit :
– le temple c’est la religion
– la cité c’est la société qui va avec, car le temple trône au milieu de la cité.
Or il faut le répéter, la laïcité, les droits de l’homme, sont une religion ! La religion humaniste. Et la république laïque démocratique le cadre dans lequel elle se déploie le mieux.
Et, c’est aussi très important, il faut bien avoir conscience que l’une détruit l’autre en prenant sa place, c’est à dire en remplaçant ses dogmes par des idolâtries qui se présentent elles aussi comme bénéfiques pour l’humanité. Mais par l’homme et non par le Christ, donc sans Dieu ; et si on est sans Dieu, on est en réalité avec Lucifer, ils le disent eux-mêmes (temple de Lucifer), parce qu’ils le savent.

3) Leur œuvre principale est celle qui a pour but de « transformer les catholiques romains en libres-penseurs déistes. »
N’est-ce pas exactement le paganisme à peine voilé du pape François (vénération de la Pachamama, ou : « la diversité des religions est une sage volonté divine » déclaré à Abu Dhabi en 2019), qui ne fait qu’officialiser la mentalité de la génération Vatican II ?

4) Albert Pike dans son plan, dissocie les catholiques romains des catholiques lucifériens :

« Lorsque nous nous trouverons être un milliard et plus (de catholiques lucifériens) faisant enfin flotter haut nos étendards, il faut que nous soyons prêts à produire l’explosion qui fera sauter le temple d’Adonaï ».
Ce texte est stupéfiant à lire plus d’un siècle après : déjà les chefs secrets de la franc-maçonnerie distinguaient entre les catholiques fidèles au Christ (aujourd’hui la Tradition) et les catholiques lucifériens, c’est à dire la Rome conciliaire actuelle, génération infidèle et apostate qui effectivement a dépassé le milliard de fidèles !
Et effectivement ils font flotter leurs étendards : miséricorde, amour, tolérance, fraternité humaine, œcuménisme, humanisme, dignité de la personne humaine, sauver la planète, accueillir les migrants, vacciner la population…

Mais où veulent-ils en venir ?

Tout ceci n’est donc qu’une longue préparation en vue de la déflagration finale : faire sauter le Temple d’Adonaï (c’est à dire la Sainte Trinité), en d’autres termes, faire sauter les Tabernacles !
Je ne le répèterai jamais assez, l’enjeu de toute cette construction c’est la victoire de Satan sur Dieu, du mal sur le Bien, du contre-nature sur le naturel, bref c’est obligatoirement la disparition de la Présence de Dieu sur terre et donc dans les Tabernacles !

Et cet événement correspond à une déflagration planétaire dont nous n’avons pas idée, tout simplement parce que :
« La même impulsion qui anéantira le temple d’Adonaï découvrira, aux yeux de l’humanité dûment préparée, le temple jusque là caché de notre divin maître.
Lucifer roi verra alors le monde entier se consacrer à lui et l’adorer : sa religion sera dès lors vraiment catholique. »

Une humanité dûment préparée, dit-il, par un siècle de construction de leur civilisation satanique. Pour cela le démon doit avoir pris d’assaut l’Eglise du Christ, donc le Vatican, parce que, c’est clairement dit, et c’est diaboliquement malin, presque imperceptible pour ceux qui ont décroché, ou pour les ignorants, sa nouvelle religion portera toujours le même nom : catholique !
Voilà pourquoi j’insistais tout à l’heure sur le fait qu’ils gardaient les mêmes mots tout en changeant ou inversant leur sens.
On change la doctrine, la liturgie, les hommes, la mentalité, l’état d’esprit, les finalités, les dogmes, mais par les mots, pas les noms.

En voici la meilleure preuve.
Continuons avec ces quelques passages, toujours tirés à la même source, qui explicitent la stratégie et permettent de comprendre que la vision actuelle du monde n’est que le résultat de leur travail :

1) Chanoine Roca (prêtre défroqué passé à la franc-maçonnerie)
« Vous êtes les précurseurs du règne de la justice et de la vérité divines, règne promis aux hommes par le Messie… Par là vous sera dévoilé le Christ éternel et vous comprendrez tous que ce Christ divin n’a rien de commun avec le Christ du Vatican, avec le Christ du syllabus… il est le pur Adam Kadmon des kabbalistes, c’est à dire le règne hominal lui-même ».
Vous voyez le piège : il utilise toujours le terme de Christ, mais ce n’est pas celui du Vatican précise-t-il. C’est l’Adam Kadmon des kabbalistes. Or Adam Kadmon est une figure humaine du divin, en voici la définition : « une immense forme d’apparence humaine composée par les hypostases émanées du divin, les Sefirots. Elle correspond à l’interprétation mystique par la cabale de l’imago dei − la création de l’homme à la ressemblance de Dieu. » Pour simplifier, c’est donc l’homme divinisé.

2) Dans le même ordre d’idées, on lit par ailleurs :
« Faire rentrer dans l’unité, dans le cadre commun à toute l’humanité la personnalité si justement admirée de Jésus (c’est un FM qui parle), (…) c’est non seulement protester contre 18 siècles de fanatisme catholique qui firent de Jésus un Dieu (…) et aussi rejeter toute idée de choix, d’épreuve, de mission ou d’expiation ».
C’est toujours Jésus, mais ce n’est plus un Dieu : n’est-ce pas exactement le thème privilégié de la propagande actuelle, partagé par bon nombre de catholiques conciliaires ?
On remarquera la double subtilité de la subversion : d’une part Jésus est présenté comme une personnalité qui mérite notre admiration -qui sera capable dans ce contexte d’y discerner un baiser de Judas ?- et d’autre part on dissocie Jésus de son Eglise, traitée de fanatique, sous-entendu accusée d’avoir déformé et le personnage et son message -qui pourrait là encore nier que cette mentalité est très largement répandue de nos jours ?

3) Autre citation significative :
« Le règne de l’athéisme sera devenu synonyme d’immortalité et d’amour passionné de l’humanité ».
Avec les notions de justice de Roca, il s’agit bien là des thèmes favoris du pape François et du transhumanisme !

4) Autre angle d’attaque, particulièrement visible dans l’Eglise du concile, et qui explique ses points communs avec la société laïque :
Ils prônent de « prêcher le nouveau spiritualisme sur la doctrine du pur amour, révélation nouvelle qui doit nous unifier dans un immense amour sans préjugés« .
On croirait entendre le pape !
Voilà où il puise, comme les francs-maçons, les fondements de la fraternité humaine : dans les ouvrages des maîtres spirites et de la franc-maçonnerie luciférienne !
Ouvrage qui cite une femme qui a fondé une association spirite sous le nom de « Communion universelle des âmes dans l’amour divin ».
Il faut donc faire très attention : ce n’est pas parce qu’on parle d’amour divin que celui-ci vient de Dieu ; le diable est passé maître dans la subversion des esprits en donnant aux mots des significations différentes et surtout, une origine différente, qui n’a sûrement pas le Christ pour fondement ; ou alors, plus subtil, leur Christ à eux, un Christ humain et non divin, redéfini selon leurs critères.
Beaucoup d’âmes se font prendre à ce piège parce que les termes sont séduisants et semblent venir du Ciel.

5) Et enfin, j’attire votre attention, encore une fois, sur le fait que le démon non seulement inverse les valeurs, non seulement garde les mots mais en change le sens, mais aussi copie le divin jusqu’au bout, jusqu’à parler lui aussi de Rédemption :
« Toutes ces promesses et ce plan sont contenus dans le livre de la rédemption de l’Apadno ».
Livre auquel se référait Albert Pike. D’où le terme de rédemption utilisé aussi par la synagogue.

Cas concret : la journée mondiale du migrant en 2019

Examinons, à l’aide d’un exemple simple et récent, l’application des doctrines lucifériennes que nous venons de voir, par le pape François, ici lors de la journée mondiale des migrants 2019.

Voici ce que j’écrivais l’année dernière, le 30 septembre 2019, en analyse de cette journée :
Décodons un peu la JOURNEE MONDIALE DU MIGRANT.
Elle tombait cette année très opportunément au 29 septembre. C’est plus qu’une insulte à saint Michel, c’est plus qu’une énième provocation, c’est plus qu’une déclaration de guerre, c’est une déclaration de victoire !
Car :
– le pape François a inauguré à cette occasion un MONUMENT aux migrants place saint Pierre ;
– il s’agissait de la date-clé du 29 septembre (fête de saint Michel) ;
– l’évangile de la messe dominicale du jour, chez les conciliaires, était celui du riche et du pauvre Lazare.
On a pu constater que le discours dominant de l’Eglise était d’inviter les catholiques à accueillir l’envahisseur, à le souhaiter même, et à lui faciliter par tous les moyens son installation.
On peut résumer l’esprit de l’Eglise conciliaire dans ces deux phrases, vues et entendues hier : « Il ne s’agit pas de migrants, il s’agit de construire ensemble l’avenir de la famille humaine » et « nous sommes appelés à construire la solidarité et la fraternité universelle des enfants de Dieu ».
On notera au passage qu’il n’est plus question, depuis longtemps, de convertir ces populations au christianisme, mais au contraire de nous ouvrir au multiculturalisme puisqu’il est question de « construire ENSEMBLE » nos sociétés. Autrement dit, ils ne cachent pas leur intention de bâtir un nouveau monde dont la dominante n’est pas chrétienne. Nous sommes la seule religion au monde à « ne pas prêcher pour sa paroisse ».
On notera aussi qu’il s’agissait de la 105è journée mondiale ; or comme l’incendie de Notre-Dame a eu lieu le 105è jour, on peut logiquement penser que ce dernier avait aussi pour but de pointer sur ce jour si particulier.

Mais on va mieux comprendre en mettant les mains dans le cambouis. En fouillant dans les arcanes du satanisme le plus élevé : le palladisme.
Qu’est-ce que le palladisme ? C’est la religion luciférienne mise en place par Albert Pike et pratiquée depuis par l’élite de la judéo-maçonnerie, que l’on appelle aussi les Illuminatis, et qui sont les véritables dirigeants de ce monde. Y compris au Vatican, nous allons le voir.
Il faut savoir que Lucifer se fait adorer par les palladistes sous le nom du « Dieu-bon » donc comme un Dieu. Les textes cités plus haut font partie des documents attribués aux palladistes.
Or, nous savons, par les écrits d’Albert Pike et les quelques indiscrétions glanées de ci-de-là, que :
– le 29 septembre est LEUR DATE préférentielle : toutes leurs prophéties s’accomplissent à chaque fois un 29 septembre, y compris la fameuse victoire finale de Lucifer. Tout simplement parce que saint Michel est l’ange directement face à Lucifer, son ennemi numéro un. Je pensais que pour cette raison les palladistes invoquaient le 29 septembre plutôt de façon symbolique, mais force est de constater qu’ils peuvent aussi y placer des événements précis.
– et surtout parce que voici comment les palladistes interprètent l’évangile du riche et du pauvre Lazare, évangile de la journée des migrants de ce 29 sept :
 « Lazare, qui est le pauvre, le prolétaire, se lèvera un jour à l’appel de la Maçonnerie » ; on pourrait ajouter : le migrant. Et ils ajoutent : « on triomphera par le concours du peuple, quand il sera éclairé« .
On peut donc dire en substance que cette prophétie palladique est réalisée : les migrants mais aussi les chrétiens, tous se sont levés à l’appel de la Maçonnerie, communient dans les mêmes objectifs (construction d’une nouvelle famille humaine où le Christ est facultatif, ou inexistant) et Lucifer triomphe effectivement par le concours du peuple, puisque c’est le peuple lui-même qui demande, participe et construit cette nouvelle société, « ensemble » comme ils disent.
Si on retourne le sens des mots comme le fait l’inversion satanique habituelle, on est bien tous des enfants de Dieu, athées, chrétiens, musulmans et autres, puisque ce Dieu n’est pas Jésus-Christ mais Lucifer.
Est-il utile de préciser que le pape François ment effrontément, et renie les fondements de sa propre religion, puisqu’il sait que les enfants de Dieu sont exclusivement les chrétiens baptisés (affirmation explicite, notamment, dans le prologue de l’évangile de saint Jean : « Mais quant à tous ceux qui l’ont reçu, Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom » Jean 1:12).
Voilà donc la véritable signification du monument aux migrants inauguré hier par le pape François : c’est un remerciement pour l’accomplissement de la prophétie luciférienne, ce qui veut dire que ces hommes obéissent aux ordres de ceux qui dirigent le monde et vénèrent Lucifer. Voilà où en est l’Eglise catholique aujourd’hui : elle obéit directement aux ordres du démon, et elle calque ses actions et son discours (jusqu’au choix des textes liturgiques !) sur son ésotérisme.
Fin de citation.

L’explosion qui fera sauter le temple d’Adonaï

Revenons au point fondamental du plan des chefs secrets de la judéo-maçonnerie : tout leur travail tend à un seul but, faire sauter le temple du Christ parce que, on l’a vu, cette même impulsion découvrira aux yeux de tous le temple caché de leur maître, Lucifer.
L’enjeu est d’importance.
L’humanité est prête, à mon sens, pour cet événement. Les esprits sont suffisamment formatés, le Vatican lui-même est complice et acteur de l’imposture.

Comme je l’ai déjà expliqué dans un article récent, le dernier rempart, je ne vois qu’un seul moyen pour faire exploser l’Eglise du Christ, c’est de supprimer la Présence Réelle en modifiant la sainte Messe.
J’apportais plusieurs arguments dans cet article, notamment le souhait non dissimulé de François d’une Eucharistie commune avec les protestants, ou les propos récents du cardinal Koch avouant de réfléchir à une fusion des rites ordinaire et extraordinaire -donc une 3è messe en clair, remplaçant les deux autres-, mais aussi le fait que la condition pour y parvenir était d’attendre ou de provoquer la mort de Benoît XVI, dernier et ultime rempart capable d’empêcher un projet d’une telle envergure.

Je pense que le projet est prêt et qu’ils brûlent d’envie de l’annoncer pour le rendre irrémédiable.
J’ai retrouvé dans mes notes de 2017 une information communiquée par le lecteur Laurent35, qui vient confirmer ce que nous pensons et répondre à la question : quel nouveau type de messe pourraient-ils envisager ?
Lisez bien :
« Mardi, 17 octobre 2017. Dans le diocèse de Turin, le groupe œcuménique “Spezzrare il pane”, dirigé par Don Fredo Oliviero et fortement encouragé par l’évêque du lieu, Mgr. Cesare Nosiglia, célèbre une “messe œcuménique” qui rassemble des calvinistes, des orthodoxes, des catholiques, des anglicans et des luthériens.
Chaque mois, le groupe se réunit pour célébrer, tantôt dans un lieu de culte tantôt dans un autre, une liturgie au cours de laquelle, partant du principe que l’appartenance au christianisme est plus importante que l’appartenance à une Eglise déterminée, tout le monde communie de la «maison» qui les accueille et prend toute communion.
De Turin, cette pratique commence à se répandre dans d’autres diocèses.
Ce qui est le plus frappant, c’est que pour vivre ensemble la “nouvelle messe” à laquelle rêve le pape François et qui devrait remplacer la messe romaine instaurée à la suite de Vatican II, il n’est pas nécessaire d’adhérer à une seule théologie de l’Eucharistie. Ce qu’il faut, c’est respecter la croyance de chacun en matière de messe ou d’Eucharistie.
En ce qui concerne la nature de la présence réelle de Jésus dans l’Eucharistie, on passe de la présence physique à la présence simplement commémorative dans laquelle les espèces du pain et du vin vont au-delà du corps du Christ : elles ne le contiennent pas réellement, physiquement et substantiellement, mais le symbolisent ou le signifient ; la transsubstantiation n’est plus affirmée mais “transsignifiée”, ce qui revient à affirmer que lorsque Jésus a dit : « Ceci est mon corps » il voulait dire : « Ceci représente mon corps de façon symbolique. »
Selon des informations fiables, les règles liturgiques officielles de cette “messe œcuménique” qui célèbre l’absence réelle de Dieu sont en cours d’élaboration au Vatican. »
Fin de citation.

Conclusion

Voilà. Retenons bien la finalité de ce terrible projet : l’absence réelle de Dieu. Car elle aura pour miroir la présence réelle de Satan. C’est bien ce qui est décrit plus haut dans les projets de la synagogue de Satan.
C’est ça l’ultime phase.
Et nous devons attendre cette phase, celle de l’orgueil incommensurable des hommes et du démon, pour que le Seigneur intervienne enfin en faveur de son peuple, châtie les impies et empêche l’exécution de ce monstrueux projet.
Voilà le point d’impact que j’attends, que nous attendons, et qui me semble désormais très proche, d’ici quelques semaines ou quelques mois : cette fameuse explosion nécessaire à Satan pour annoncer sa victoire, et c’est à ce moment-là, avant le début d’exécution du projet -mais après l’annonce d’une décision officielle- que les bêtes seront expédiées dans la Géhenne et que Babylone subira son châtiment.

 

Illustration : il n’est pas anodin de publier cet article un 29 septembre en la fête de l’archange saint Michel, car c’est lui le protecteur et défenseur du saint Sacrifice de la Messe (litanies de st Michel) et c’est donc lui qui interviendra, sur ordre de la Sainte Vierge, lorsque le Vatican annoncera son intention de modifier la sainte Messe ; parce que ces hommes se prennent pour Dieu. Mais Qui est comme Dieu ? En Vérité, ils recevront leur récompense (Matthieu 6:2).

 

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : Le point d’impact se rapproche

1 079 Commentaires

  1. dalencourt

    Soyons en union de prière aujourd’hui et demain avec le pèlerinage à Lourdes de la Fraternité saint Pie X, en l’honneur du Christ-roi et en commémoration du jubilé de la création de la Fraternité (1er nov 1970).

    Bien entendu le démon, qui n’en loupe pas une, s’est arrangé pour que le couvre-feu soit étendu à de nombreux départements, y compris celui où se trouve Lourdes, par le plus heureux des hasards, juste avant ce pèlerinage, prévu de longue date. Résultat : un pèlerinage limité à 1000 personnes et annulation de la procession aux flambeaux. Que retentissent donc nos prières partout où nous sommes, spécialement le chapelet, en union avec les pèlerins de Lourdes, et faisons péter l’édifice du démon. La bête ne passera pas !

  2. dalencourt

    Aujourd’hui 24 octobre, fête de l’archange saint Raphaël : très important !
    Saint Raphaël est un des 7 anges qui se tiennent en permanence en présence du Seigneur.
    C’est un des anges dont la bible parle le plus, parce qu’une bonne partie du livre de Tobie lui est consacré, ce qui est rare dans la bible.
    Il révèle le secret du mariage : s’accoupler dans le but de faire des enfants, voilà la volonté divine et le but de tout mariage !

    Et enfin, eschatologiquement, il nous donne une phrase-clé dont je me sers régulièrement : « il est bon de tenir cachés les secrets du Roi » ; en effet, les mystères de Dieu ne se révèlent pas à l’avance, mais petit à petit, à un rythme choisi par Dieu et non par les hommes, c’est pourquoi la parole des prophètes reste pour la plupart du temps obscure jusqu’à ce que la prophétie s’accomplisse, et c’est seulement alors que les hommes peuvent commencer à comprendre et à faire les bons liens.
    Prenons un exemple : l’Antéchrist. Il était normal que les Anciens et les Pères de l’Eglise ne puissent le définir à l’avance, en découvrir la vraie nature et la forme concrète qu’il donnera sur terre. Justement parce que les secrets du roi doivent rester cachés. C’est seulement une fois la période entamée, et même bien avancée, que l’on commence à comprendre ce qu’est en réalité l’Antéchrist et ce que cela revêt. Les Anciens peuvent nous mettre sur la piste, tracer des contours, donner des indices, mais pas révéler à l’avance la nature même du secret, sinon ça serait trop facile. Le Ciel ne fonctionne pas ainsi. Il nous donne juste à chaque fois ce qu’il faut savoir à chaque étape.

    Demain, fête du Christ-Roi. Messe et vêpres sont de rigueur, surtout en ce moment.
    J’avais dit que je stoppais les commentaires à 18h50, j’ai fait un peu de rajout qui me semblait nécessaire, maintenant c’est bon.

  3. Claude Germain V

    En urgence ……………………..Le fond de l’abime
    Amendes ou prison en Irlande pour les prêtres qui célébreront publiquement la messe
    Aux termes d’une nouvelle loi votée dans la nuit de jeudi à vendredi en Irlande, les prêtres célébrant publiquement la messe encourent une amende de 2.500 euros ou 6 mois d’emprisonnement dans le cadre de nouvelles mesures « anti-COVID ».
    Cette fois çi venant d’un des pays les plus chrétiens d’Europe .

    https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2020/10/amendes-ou-prison-en-irlande-pour-les.html

    Si pas un seul secours venant d’en HAUT , le monde va perdre ses derniers croyants malgré une Foi qui se disait a toute epreuve
    Seigneur pitié de pitié aux secours !!!!!!!!! toutes les guerres du monde n’étaient rien a coté de cette infamie sataniste ….

  4. Raoul

    De plus en plus navrant mais par France fidèle, j’apprends qu’il y a de sérieuses dissensions entre les prêtres et évêques, certains ne veulent plus œuvrer avec les autres accusés de sedevacantisme. Le démon est vraiment à l’œuvre.

  5. Romain

    Le poulet décapité a terminé sa course :
    https://www.leforumcatholique.org/message.php?num=903164

     » Tout va aller très vite à présent ; In fine velocior : lorsque la fin approche, la dynamique mortifère s’accélère. Ça commence vraiment à sentir mauvais et ce n’est que le début, accrochons-nous. »

    (commentaire à lire en intégralité)

    Je crois que nous sommes très nombreux à avoir cette perception. La bête immonde a été décapitée et ses derniers râles vont éclabousser de venin mortel et de soufre tout ce qui est à proximité dans une apocalypse monstrueuse qui va siderer les spectateurs de l’effondrement… Prenons garde à ne pas être transformé en statue de sel.
    Regardons le lieu (mystique) d’où le Christ va apparaître dans sa gloire.

  6. Souri7

    Bonjour Thérèse,
    pour répondre à votre commentaire ci-dessous (article précédent):
    ———16 septembre 2020 – 21 h 40 min
    Thérèse
    Bonsoir
    Je fais des recherches sur Paul de Tarse, est il vraiment issue de la tribu de Benjamin ?
    Jésus est bien de la tribu de Juda ? Selon l évangile.. mais Saül ?
    Merci——–

    Je suis tombée sur ce site qui pourrait vous aider dans vos recherches sur St Paul:
    https://www.archeobiblion.fr/ap%c3%b4tre-paul.html
    Vous avez d’autres renseignements sur lui dans le menu en haut : Figures Historiques >> Figures du NT.
    Ça a l’air assez complet… Bonne étude!

  7. Claude Germain V

    Ne pas se voiler le face , vous remarquerez que depuis annonce de 2ieme vague , ils prévoient 3 et 4 et 5 etc….etc….., plus un mot sur toutes les chaines privées -publiques , mais nous qui regardons la TV espagnole , TOUS LES JOURS et s’en ait effrayant , les navires  » transporteurs  » accostent sur Espagne , Italie , Marseille etc…etc…..iles Canaries semaines du 20 au 25 , 2000 clandés bien gras et bien repus , tous positifs a 90 % a quoi ?on ne sait pas mais toutes les autres maladies éradiquées en Europe depuis 40 ou 50 ans de retours BIEN ENTENDU …..si on additionne les ports italiens et français , nous devons tourner a 3000 , 4000 arrivants de plus par semaines et c’est un minimum , qui sont remis en forme et dispatchés dans toutes les communautés musulmanes partout en Europe et autres organisations volontairement aveugles ou gauchistes , maintenant nous en connaissons la finalité .
    Question ? en tant que catho-chretiens comment devons nous considérer cette situation voulue par le n.o.m , est ce anti chrétien d’avoir peur ou de désavouer cette  » mort-mobile  » qui se répand chez nous ?? aveugle ou complice ou fanatique de destruction toutes personnes approuvant ce qui se passe ; Comment faut ‘il se comporter en pensées , déjà pour commencer ???
    Vu tous les événements qui arrivent avec une destruction voulue de la chrétienté ,plus cette malédiction maritime parfaitement organisée , ou en sommes nous ???
    JÉSUS et notre Sainte Mère , venez a notre secours ………

  8. Claude Germain V

    Ce matin du 24.10.2020 confirmation par les labos de Marseille en plus du fameux professeur R. ( qui traite nos pseudos dirigeants de fous avec juste raison ) interrogé par le sioniste pujada sur Facebook, la nouvelle version du virus concernant la deuxième vague , parce que c’est le même virus mais mutant qui vient bel et bien d’être importé depuis quelques semaines par les clandestins accueillis comme des princes par le gouvernement français et les organisations gauchistes , les amis avec macron , du grand remplacement. Heu ………………???? qui sont les coupables ??……..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s