De la lutte des classes à la lutte des races

Quel est le point commun entre la révolution, le collectivisme, le féminisme, l’immigrationnisme, le multiculturalisme, le mondialisme, l’antiracisme, l’écologisme ? Ce sont tous des concepts de gauche, soit issus de la pensée de gauche, soit détournés et phagocytés par la gauche, en dehors de laquelle aucun autre raisonnement n’est autorisé.

La Sainte Vierge est venue à Fatima en 1917 prévenir les nations de la déferlante gauchiste : en effet, quand elle annonce que « la Russie répandra ses erreurs » l’année même de la révolution bolchevique, et quand on connaît la nature profonde de celle-ci, il n’est pas difficile d’en déduire qu’au-delà du communisme révolutionnaire, c’est la gauche dans son ensemble qui est désignée.
Bolchevisme, socialisme, communisme, bolivarisme, anarchisme, trotskysme etc, ne sont que des variantes politique d’une même philosophie et d’une même source : le progrès gauchiste.

Le socialo-communisme -donc la gauche- n’est pas seulement un guide de conduite politique, économique et sociale, mais aussi une école de pensée, une mentalité, une philosophie et à vrai dire une religion, basées sur le triple principe du matérialisme dominant (la béatification matérielle), de l’humanisme absolu (l’homme est seul à régner sur terre, sans Dieu ni maître), et de la création d’oppositions et d’antagonismes (la révolution permanente).
Cette création d’antagonismes artificiels, idéologiques et démagogiques a pour but de transférer l’humanité vers une autre civilisation -la leur- de façon irréversible, c’est à dire sans retour en arrière possible.
Pour cela, il est nécessaire que les principes et les valeurs de l’ancienne civilisation -celle qui est remplacée- soient déclarés mauvais, et même si mauvais, si honteux, que les héritiers de cette civilisation la rejettent d’eux-mêmes avec horreur.
C’est typiquement la démarche que nous observons en ce moment à la suite des émeutes raciales organisées après la mort d’un délinquant noir aux Etats-Unis lors de son arrestation (George Floyd).
On instrumentalise un fait divers sordide à des fins d’éducation des masses occidentales pour que celles-ci culpabilisent et renient d’elles-mêmes leur passé, car ce passé, c’est celui de l’ex-civilisation à laquelle la gauche fait la guerre. Cette civilisation c’est la civilisation chrétienne.
Tous les mouvements antiracistes, à commencer par Black lives matter aux Etats-Unis, ou SOS-Racisme en France sont notoirement de gauche. Et tous reprochent aux pays occidentaux un passé prétendument raciste, basé principalement sur l’esclavagisme et le colonialisme.
Ironie du sort d’ailleurs, du moins pour la France, une bonne partie de son empire colonial est du à l’initiative de gouvernements de gauche sous la 3ème République ; mais la gauche n’est pas à une contradiction près. L’essentiel est que ces reproches soient assimilés avec la civilisation d‘avant, parce qu’ils correspondent à des périodes où le monde était encore sous domination chrétienne.
C’est donc une guerre de civilisation que la gauche mène depuis un siècle, une guerre psychologique d’une violence inouïe parce que, pour la première fois, la civilisation nouvelle fait preuve d’une haine féroce pour la civilisation qu’elle remplace. Elle la hait parce qu’elle la redoute, c’est pourquoi elle tient à ce que les héritiers du christianisme n’aient une connaissance de leur passé qu’à travers le filtre historique déformé des gauchistes pour qu’elle rejette ce passé avec horreur. Ceci porte un nom : c’est de la domestication de la pensée, de l’éducation de masses.

 

Le péché collectif, un concept religieux

Je disais tout à l’heure que le gauchisme était aussi une religion. Effectivement, je croyais que la notion de péché collectif était typique des religions. Or n’est-ce pas l’affirmation d’un péché collectif que de reprocher aux populations blanches occidentales un passé colonialiste et esclavagiste ? N’est-ce pas cette notion de péché collectif, exploitée à l’extrême, qui pousse les descendants des uns à s’agenouiller afin d’exprimer leurs regrets aux descendants de leurs prétendues victimes ?
Seulement la différence entre la religion chrétienne et la religion luciférienne de la gauche, c’est que chez les chrétiens ces péchés collectifs existent réellement parce qu’ils violent des lois divines, alors que ceux de la gauche sont basés sur le mensonge, la subversion et la manipulation des esprits.
Tout ceci s’inscrit donc dans un cadre plus vaste, celui de la guerre psychologique.
La même manipulation, selon le même principe, a déjà été utilisée dans le passé ; par exemple quand Jacques Chirac reconnaît la responsabilité de l’Etat dans la rafle du Vel d’Hiv, il attribue un (faux) péché collectif à tout le pays. Pareil quand Jean-Paul II ou François s’excusent pour certains actes commis par la chrétienté durant le passé. Ces gens-là agissent selon l’esprit (luciférien) typique de la gauche qui consiste à présenter toujours la civilisation chrétienne comme la méchante de service, comme le modèle à surtout ne pas imiter, celui qui nous fait culpabiliser.
Que reste-t-il alors ? Il n’y a plus d’alternative, il ne reste plus que la civilisation gauchiste.

 

Il n’y a plus de droite mais des gauchistes de droite*

C’est la trahison des élites, y compris de celles dites « de droite ».
Car la droite aujourd’hui n’est en réalité qu’une gauche modérée. Une pensée de droite qui a l’autorisation d’exister doit être une pensée compatible avec l’esprit de gauche ; sinon, elle sera appelée « d’extrême-droite ». Elle perdra alors tout crédit car dans l’imaginaire populaire, extrême-droite = nazisme/fascisme. Donc la droite aujourd’hui doit être compatible avec la gauche si elle veut exister, car l’opinion est façonnée par les médias, qui sont outrancièrement dominés par la gauche et les idées de gauche ; « journaliste de gauche est un pléonasme » s’amuse à dire Léon Camus dans Rivarol. C’est hélas rigoureusement exact. Et pas seulement en France, le phénomène est mondial.
Et comme le second bastion tenu par la gauche est l’Education nationale, durant 15-20 ans les enfants vont grandir dans un cadre d’idées façonné par la gauche. Ecole + médias, le cocktail est redoutable (parce que répétitif et permanent) et très peu en réchappent. C’est la raison pour laquelle beaucoup de gens adoptent à leur insu une pensée de gauche ou une mentalité de gauche. C’est à dire que beaucoup de nos contemporains, à leur corps défendant, et même inconsciemment, sont incapables de raisonner en dehors des schémas gauchistes dominants.
Un exemple entre mille : essayez de concevoir la Sécurité Sociale en dehors du cadre conçu et imposé par la gauche depuis 1945 : c’est pratiquement impossible.

C’est pour cela d’ailleurs que j’avais tout de suite perçu le mouvement des Gilets Jaunes comme étant de gauche. Pourtant, il fut rejoint par quantités de personnes se disant de droite ou même d’extrême-droite. Mais la population ne se rend plus compte qu’elle raisonne selon des principes de gauche. Car l’émeute, la création d’antagonismes sont des principes typiquement gauchistes.
Il n’y a qu’une pensée de gauche qui puisse faire croire que nuire aux autres peut leur être bénéfique. En effet, les gilets jaunes bloquaient les ronds-points donc nuisaient à leurs propres contemporains, ceux-là même dont ils prétendaient défendre les droits. C’est contradictoire et typique de la civilisation gauchiste. Car la civilisation chrétienne apprend à ses enfants exactement l’inverse : ne pas rendre le mal pour le mal.
D’ailleurs, les quelques leaders déclarés du mouvement étaient tous de gauche ; la gauche et les syndicats ont salué le mouvement ; les manifestations ont tout de suite dégénéré à l’émeute et rejointes par des casseurs d’extrême-gauche (ce qui ne se voit jamais dans les manifestations de droite !).
Le politologue Jérôme Fourquet, cité par Rivarol, expliquait dans une interview en août 2019, à propos du mouvement des Gilets jaunes, que « l’idée s’est installée qu’il faut parfois un certain degré de violence ou de conflictualité pour obtenir gain de cause. Les gens se disent : il a fallu que l’on casse pour avoir 12 milliards d’euros. Cela restera l’un des enseignements de la crise des Gilets jaunes. La violence n’est plus disqualifiée d’emblée. Pour une partie de la population, cela fait partie des modes d’action recevables. »
En d’autres termes, la culture révolutionnaire et émeutière typiquement gauchiste est désormais partagée par toute la population, même celle qui se dit ou se croit de droite ou d’extrême-droite. En réalité tout le monde, ou presque, pense à gauche et, souvent sans le savoir, penche à gauche.

 

La culture révolutionnaire

Les fondamentaux gauchistes ne sont pas nouveaux : déjà en 1880 la gauche républicaine parlait de justice sociale et de justice fiscale ; elle était qualifiée de socialisme révolutionnaire composée souvent « d’agitateurs professionnels » et on y retrouvait « tout ce qui avait intérêt au désordre » (Bainville).
Dans leur esprit, la justice sociale c’est renverser l’ordre social issu du christianisme pour lui substituer un ordre social humaniste issu de leur famille de pensée. En d’autres termes, le but est de remplacer le règne social du Christ par celui de la bête.
La justice fiscale chez eux ne consiste pas à la recherche du bien commun par la participation de chacun à l’effort national, mais dans « l’idée essentiellement démocratique d’une répartition des richesses par l’Etat » (Bainville), concept particulièrement injuste, inégalitaire et arbitraire -mais aussi corrupteur, déresponsabilisant et générant un gâchis monstrueux- comme on peut le constater aujourd’hui.
Quand au système révolutionnaire, il repose sur l’agitation permanente (d’où le conflit social permanent entretenu par les syndicats, mais ce principe d’opposition est appliqué partout : riches contre pauvres, jeunes contre vieux, hommes contre femmes, patrons contre employés, etc) dans le but notamment d’inverser les valeurs traditionnelles ; c’est la raison pour laquelle, par exemple, des délinquants notoires comme Adam Traoré en France ou Georges Floyd aux Etats-Unis sont portés aux nues et considérés comme des symboles par tout ce qui penche à gauche. Le délinquant qui meurt des suites d’une arrestation policière devient un martyr, alors que ce sont en réalité les risques du métier (de délinquant), parce que ce martyr sert une idéologie : celle d’utiliser l’émeute et l’agitation comme outils de pression sociale sur les pouvoirs publics jugés conservateurs ou de gauche modérée afin de les empêcher de s’opposer à tout progrès venant de la gauche et même à les obliger à mener par eux-mêmes une politique de gauche.
Et le deuxième volet de cette idéologie est de conduire les populations à adopter une nouvelle morale et de nouvelles valeurs et surtout, surtout!, à abandonner toute référence aux valeurs de la civilisation d’avant.
Que les délinquants qui agissent en toute impunité aujourd’hui (les familles Traoré et autres bandes tchétchènes ou congolaises) ne se réjouissent pas trop vite : une fois que le socialisme révolutionnaire est au pouvoir, cette indulgence envers les bandits, casseurs et pilleurs cesse : il n’y a pas eu beaucoup d’émeutes durant le stalinisme que je sache, ou alors réprimées à coup de chars (Budapest 1956).

Il faut donc se méfier grandement de cette culture révolutionnaire qui gangrène la société et les esprits. Rappelons qu’elle se base toujours sur le même principe de création artificielle d’antagonismes, qui évoluent selon les besoins du moment, mais ne prennent jamais fin.

Reprenons schématiquement les 4 grands thèmes typiquement gauchistes qui ont permis de transformer en profondeur la société, tous basés sur l’émeute et la révolte (octobre 1917, Mai 68, etc) pour imposer par la force leur progrès aux populations :
Lutte des classes
Lutte des races
Lutte des sexes
Lutte du climat
Chacune de ces luttes a un but bien précis, et a conduit à une inversion des valeurs de la société :
La lutte des classes débouche sur la démocratie, qui, sous prétexte de donner le pouvoir au peuple, permet en réalité d’installer au pouvoir une oligarchie totalitaire ;
La lutte des races conduit au multiculturalisme et à la perte d’identité des nations par le mélange des populations, et donc des cultures et des religions ;
La lutte des sexes débouche sur la déstructuration de la famille, le libertinage sexuel (et ses corollaires : contraception et avortement), l’institutionnalisation de l’homosexualité et des « droits » LGBT ;
La lutte du climat est une rébellion contre la loi naturelle et une idolâtrie de l’homme divinisé ; l’homme se considère comme maître d’un processus qui ne dépend pas de lui mais de Dieu. C’est une des formes les plus abouties de rébellion contre les lois et l’ordre divin.

Et pour empêcher les populations de réagir et de s’y opposer, les mêmes équipes ont mis en place des contre-mesures diaboliquement efficaces :
– Depuis Nuremberg, le nationalisme est assimilé au nazisme ou à défaut à de la xénophobie ou du racisme; tout régime en dehors de la démocratie est assimilé à de la dictature (sauf, curieusement, les régimes communistes) ;
– L’accusation de racisme bloque et interdit toute réaction hostile au multiculturalisme et au « grand remplacement » ;
– Quant au libertinage sexuel, la loi elle-même interdit tout discours moral qui y serait contraire : s’opposer à l’IVG est condamné par un « délit d’entrave », rappeler la loi naturelle et la doctrine de l’Eglise en matière d’homosexualité est puni d’homophobie ; et désormais la loi Avia pourra taxer de « contenu haineux » toute opposition à la doxa progressiste et mondialiste.
– Et pour le climat, cerise sur le gâteau, si on ne suit pas leurs instructions, c’est la fin du monde ! Difficile de faire plus autoritaire et totalitaire !

 

Conclusion

N’entrons pas dans le jeu de la dialectique gauchiste ; n’adoptons pas leur esprit révolutionnaire délétère. N’acceptons pas cette civilisation qui repose sur la haine systématique de l’autre. Et refusons son éducation des masses, ce goulag mental dans lequel elle nous enferme. Le goulag n’est plus en Sibérie, c’est la planète entière.
La gauche est le principal instrument du démon pour remplacer la civilisation de l’amour (la chrétienté) par la sienne, celle de la jalousie, la violence, la cupidité, l’assouvissement des passions humaines, le mensonge, la subversion, l’inversion des valeurs, la rébellion contre Dieu et l’ordre naturel. Celle de la bête. Celle de la mort.

 

* La formule gauchistes de droite, excellente, est de Jean-Marie Le Pen dans ses Mémoires.

Illustration de l’article : étrange paradoxe que le déboulonnage dans la nuit du 19 au 20 juin 2020 à Washington de la statue d’Albert Pike, grand ordonnateur de la haute maçonnerie moderne, elle aussi luciférienne, et elle aussi soutien inconditionnel des projets de gauche. Tout un symbole que ces loups divisés se battant entre eux… jusqu’à l’autodestruction ? Serait-ce l’avertissement du Christ qui s’applique : « si le royaume de Satan était divisé intérieurement, comment pourrait-il subsister » (Luc 11:18) ? Et le signe annonciateur de sa promesse à Claire Ferchaud en 1917 : « La Franc-maçonnerie sera vaincue, de terribles châtiments fondront sur elle » ?

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : De la lutte des classes à la lutte des races

 

574 Commentaires

  1. Matthieu

    Concernant la réalité des risques de pandémie de Covid19 ou de tout autre corona virus, je crois utile de vous partager ce témoignage. En 2007, j’ai été engagé au Ministère du travail en tant qu’économiste statisticien à la direction de l’administration générale pour la modernisation des services, au bureau des politiques d’actions sociales et des conditions de travail (Mintra/DAGEMO/…/BPASCT). Une de mes missions consistait à assurer le suivi (reporting) du plan de veille et de lutte contre le risque de pandémie. J’assistais un haut fonctionnaire des armées, spécialement détaché dans les locaux de ce ministère pour coordonner la mise en œuvre du plan dans l’ensemble des services (centraux et déconcentrés) du Mintra. Il est normal que les moyens du Mintra soient mobilisés puisque les mesures prophylactiques à mettre en œuvre en cas de pandémie concernent au premier chef toute l’organisation économique. Ce faisant, le dispositif du plan pandémie était piloté par une cellule ou mission interministérielle qui regroupait essentiellement des agents du Mintra et du Ministère de la santé. Parfois, des représentants et coordinateurs de l’Educ Nat, des transports, équipement, énergie, sécurité civile, etc. pouvaient être mobilisés pour préciser des détails de ce plan lors des réunions de suivi.
    Bien que je ne sois ni médecin ni expert en santé, je souhaite partager ma modeste expertise acquise dans l’organisation et la mise en œuvre du plan pandémie pour les temps qui viennent. Et à ce propos, j’aimerais surtout vous alerter sur le risque potentiel des dispositifs d’aération, de climatisation et de soufflerie dont sont équipés les bâtiments modernes qui accueillent du public et/ou des employés, comme aussi les infrastructures de transport.
    A l’époque où j’étais en charge de cette mission, j’ai participé à de nombreuses réunions notamment avec des hauts fonctionnaires et des experts de la santé, directement en lien avec le cabinet du Ministre. Les nombreuses études épidémiologiques qui étaient exposées pointaient déjà assez dramatiquement le risque de ces dispositifs d’aération. Ce risque était posé dans ces discussions avec une certaine gravité, voire avec angoisse et perplexité. En effet, pratiquement tous les bâtiments publics et professionnels sont équipés de systèmes d’aération qui assurent « l’assainissement » de l’air de ces espaces clos. La plupart de ces bâtiments ne sont pas aux normes d’hygiène et de sécurité pour lutter efficacement contre la propagation d’un corona virus, car même si leurs systèmes d’aération sont équipés de filtres, ils sont pour la plupart inefficaces. Les filtres les plus performants n’assurent pas non plus une protection à 100% contre la propagation aéroportée des microgouttelettes infectées. Le problème est sérieux car cela concerne l’essentiel du bâti industriel, les transports (taxis, bus, métro, rer, TER, TGV), les grandes surfaces commerciales, les administrations (écoles, etc)… Finalement, à peu près tous les lieux de production et de consommation de Babylone, tous ces faux temples de l’économie moderne sont concernées. Et le comble du comble, les études épidémiologiques d’alors prouvaient même déjà le rôle accélérateur de contamination de ces systèmes « d’assainissement » d’air. A l’instar de ces études, je vous invite vivement à lire attentivement l’article qui suit.
    https://www.caducee.net/actualite-medicale/14932/coronavirus-90-des-contaminations-se-produiraient-de-facon-aeroportee-dans-les-lieux-clos-et-mal-ventiles.html

    De là, on comprend comment est mal tourné l’esprit de cette élite mondialiste, sataniste. Alors que des pans entiers de Babylone étaient déjà totalement effondrés fin 2019, les mesures de confinement ont largement favorisé les banques, les entreprises de l’internet (ubereat) et la grande distribution notamment. L’immigration clandestine a trouvé à s’employer dans les services de livraison à domicile et pendant que la France se réveillait dans un monde post confinement, multiculturel, l’affaire Floyd a explosé et s’est propagée partout sur la planète encore plus vite que le Covid19 ! Sa transplantation en France signale désormais les limites communautaires que les derniers gaulois réfractaires devront respecter. La France en marche, penser printemps disaient-ils…
    Les cartes ont été redistribuées, mais personne n’a encore rien vu de cet autre aspect du scandale dans la gestion de la crise sanitaire. Le risque potentiel d’accélérateur de contamination par ces dispositifs d’aération, clim & soufflerie est connu par la communauté scientifique, depuis au moins 2007, pour autant que je sache. J’ai interpellé le député de ma circonscription fin mars et le 15 avril (on a le sens de la justice et des symboles ou on ne l’a pas) sur ce danger, dès que le gouvernement a commencé à nous expliquer que le port du masque serait obligatoire. Depuis, toujours pas de réponse… Que puis-je faire d’autre que vous exposer ce que je sais et ce que j’ai fait, vous alerter sur les risques qui sont devant nous. Je pourrais conjecturer avec vous sur l’orchestration politico médiatique autour du covid19 qui aura servi de test grandeur nature pour manipuler les peuples et les détourner de la connaissance des mesures prophylactiques, simples et efficaces, du simple bon sens. Et si vous ne deviez retenir qu’une seule mesure appropriée, souvenez-vous les paroles de notre Seigneur : quittez Babylone !
    L’Etat, les médias, les fous du roi et ces experts ont alimenté quantité de polémiques sur les masques, sur l’hydroxychloroquine, etc. mais ont brillé par leur silence concernant ce risque sanitaire majeur. Cette désinformation et cette omerta que les autorités sanitaires entretiennent depuis le début du déconfinement mettent par voie de conséquence la population française en danger. L’Etat français a dérogé à son obligation d’appliquer le principe de précaution le plus élémentaire.
    Pour illustrer mon propos, j’aimerais évoquer le cas de la contamination de près de 1300 marins sur le porte-avion Charles de Gaule. J’ai visionné l’intégralité de l’audition de la Ministre des armées à la Commission du sénat courant mai. Le récit des faits qu’elle nous livre est à proprement parlé un scandale d’Etat invraisemblable. Les questions des parlementaires d’une vacuité abyssales. Le porte-avion quitte son port d’attache de Toulon le 21/01 pour une mission de sécurité internationale au proche orient. Du 10 au 20 février (approximativement), il fait escale sur une île en méditerranée. Il reprend la mer et fait route ensuite dans l’atlantique. Il recevra plusieurs ravitaillements en mer, des palettes de vivres sur lesquels la Ministre laisse planer le doute qu’ils aient été contaminés. Le WE du 15 mars, le porte avion CdG fait escale à Brest. C’est le WE du premier tour des municipales. L’Italie est confinée et l’est de la France enregistre déjà des milliers de cas d’infection et des centaines d’hospitalisation. Dans ce contexte de crise, l’équipage est quand même débarqué. De nombreux marins bretons visitent leur famille. Le 15/03, tout l’équipage est testé avant embarquement. Aucun cas suspect n’est identifié. Dès le lendemain, à l’annonce du confinement national, des « mesures barrières » sont appliquées à tous l’équipage. Plusieurs fois par jour, les rampes, ponts, escaliers, etc. sont désinfectés. Les réunions de commandement sont limitées voire annulées. Après dix jours de ce régime de confinement, il faut imaginer le moral des troupes… La plupart des marins sont inquiets pour leur famille à terre, la peur s’installe et se diffuse à bord. Le 25 mars, un premier cas de contamination Covid9 est diagnostiqué par le médecin militaire. Celui-ci renvoie le marin à ses quartiers et lui demande de continuer ses activités à bord, comme si de rien était… Une demi-douzaine de cas seront diagnostiqués jusqu’à la fin mars. L’ambiance à bord se dégrade et pour regonfler le moral de l’équipage, le commandement ne trouve rien de mieux que d’organiser un concert à bord le 31 mars. J’imagine qu’il n’y a pas une salle de spectacle pour accueillir les 1700 marins et que beaucoup parmi eux auront préféré se protéger dans leur cabine. Quoiqu’il en soit, cette décision du commandant d’organiser un concert est illégale puisque le porte avion est soumis aux décrets de confinement de l’état d’urgence sanitaire. Si cette décision est légale que ces responsables du gouvernement viennent nous expliquer pourquoi.
    Le 5 avril, une centaine de marins sont maintenant contaminés. Le commandant décide de placer en quarantaine ce groupe de marin dans une pièce fermée à l’avant du porte-avion. Le 11-12 avril le porte avion rentre au port de Toulon avec à son bord près de 1300 marins contaminés.
    La contamination des deux tiers de l’équipage ne s’explique pas autrement que par le mode de transmission aéroportée du virus, aggravé par les systèmes « d’assainissement de l’air » de ce bâtiment militaire. C’est en quelque sorte la conclusion à laquelle je voulais arriver à vous faire entendre. A travers ce cas précis, vous comprendrez comment l’armée a utilisé ces marins comme cobaye pour tester ses hypothèses de travail concernant la propagation dudit virus. Il y a tout de même des claques et des coups de pieds aux culs qui décidément se perdent un peu trop facilement dans l’azur…

    Pour revenir aux combats qui arrivent, s’il devait y avoir une deuxième vague pandémique (causée ou non par les oem et la 5G – Covid19 ou autre), et si vous m’autorisez, voici quelques conseils simples et de bon sens… Ce qui est capital et vital à savoir : lors d’un pic de pandémie ne rentrez pas dans ces grands temples de mammon (pas de bus non plus, métro, rer, taxi, etc. Idem) ! Evitez les foules.
    Bien évidemment, un masque, même FFP2, ne vous garantit pas une protection à 100%. En revanche, un masque en tissu ne vous protège de rien, au contraire. Les particules aéroportées infectées auront tendance à se concentrer sur la surface du masque au niveau de la bouche et finiront fatalement par passer à travers.
    De manière générale, si vous êtes en bonne santé, le port du masque dans une rue déserte est inutile. Dans un lieu fermé, équipé de soufflerie et très fréquenté, vous ne devez y pénétrer qu’avec un masque FFP2 (car microperforé) et éviter d’y rester trop longtemps. Eviter de garder un masque sur le visage trop longtemps. Une heure c’est déjà beaucoup. Inutile de porter un masque lorsque vous êtes seul dans votre voiture personnelle. Dans un taxi climatisé, mettez un masque, sinon demandez à ouvrir les fenêtres et à fermer la clim.
    Si vous ressentez des symptômes du virus, restez à la maison. Mais si vous devez sortir, portez un masque FFP2 pour protéger les autres.
    A chaque instant, vous devez être en mesure de décider par vous-même comment agir, comment bien vous protéger et faire preuve de discernement relativement à la situation sanitaire.

    • Herbert de Vaucanson

      Merci pour ce témoignage. J’ai tout de même du mal à comprendre comment on peut exhorter à  » quitter Babylone », tout en travaillant en son cœur et en marchant à fond dans ses plans démoniaques et en relayant son discours anxiogène sur cette pseudo épidémie. Vous nous donnez des conseils tout en oubliant le principal: une foi inebranlable et la prière, le plus possible.

    • dalencourt

      Ces conseils sont ridicules. Parler de quitter Babylone tout en situant pile dans les problématiques de Babylone (la clim, les aérations…), c’est risible.

      Il n’ y a pas de pandémie. Il n’y a pas de danger. Il n’y a pas de précautions particulières à prendre sauf en présence de la maladie, c’est à dire principalement en milieu hospitalier. Il y a seulement une nouvelle maladie, qui s’ajoute aux autres, en majorité bénigne et qui peut s’avérer mortelle dans les cas où une complication est observée. Ce qui est le cas d’énormément autres maladies, pour lesquelles on ne fait pas autant de foin.

      Le monde babylonien est fou ; il multiplie les normes, les directives de sécurité, les plans d’anticipation, qui ne font qu’habituer les hommes à sur-réagir à chaque événement un peu imprévu, à multiplier les structures et les procédures, à cultiver un état d’esprit anxiogène et sur-protecteur : l’Etat veut protéger tout le monde de tout, veut tout anticiper, cherche des solutions et des remèdes à tout, et en définitive il détruit tout.
      Sortir de Babylone, c’est justement quitter cet état d’esprit autour de l’Etat-Providence et de l’homme régulateur et anticipateur, quitter ces missions interministérielles et leurs conclusions erronées, revenir à une vie respectant la loi naturelle et cherchant la vie éternelle, et vous n’aurez alors plus peur de la maladie, vous enverrez en l’air ces histoires de masques, de conduits d’aérations et autres recommandations ridicules.

    • fredericdelest

      J’aimerai amener ma contribution aux commentaires de Louis et de Herbert de Vaucason.
      Je remercie Matthieu de son commentaire
      j’aimerai juste faire une analogie sur les nouvelles technologies apportées par le démon.
      J’ai débuté ma carrière professionnelle en 2001 à Boulogne Billancourt et déjà l’air climatisé faisait immerger des boyaux métalliques au dessus des toits.
      On appelait cela de l’air en boite, mais il paraissait que cela apporté du bien être. 3 bronchites plus tard, je suis partie dans l est de la France et même un peu plus loin où ce phénomène à persister jusqu’en 2005. La société qui m’employait et m’emploie toujours m’a placé loin de cette « saloperie ».
      Tout cela pour dire que les technologies qui nous sont imposées permettent au nouvel ordre de s’installer.
      Nous le finançons par nos achats. Apple a développer l’identification faciale avec l’argent que les moutons leur apportent chaque année lorsqu’un nouvel appareil « super top » apparait sur le marché. Les fournisseurs de télé communication contribuent d’ailleurs à cette rémunération en proposant des appareils plus beaux et plus perfectionnés qui permettent de remplacer le nez humain par un museau canin.
      S’ils veulent diffuser un virus, ils peuvent utiliser toutes les technologies nouvelles et là climatisation en fait partie.
      J’ai aussi entendu parlé d’un vaccin récemment créé qui serait activable à partir d’onde électromagnétique.
      Ayant des connaissances sur les 4 équations de Maxwell et ayant travaillé sur les normes CEM, je sais que les ondes électromagnétiques ont une influence sur la santé des personnes.
      Ne pourrait pas se poser des quelques questions :
      – Cette période ne serait elle pas un test de l’élite ? Comment réagisse les sans dents ?
      – La nomination de Roselyne Bachelot, rappel direct de la grippe aviaire de 2009, une sorte de remerciement pour avoir participé à la comédie commencée bien avant cette année.
      – utilisé ce prétexte pour déclencher l’effondrement mondial monétaire qui aboutira à l’apparition d’un nouvel ordre dans la douleur
      On est dans la période où les gens iront se réfugier du côté de Notre Seigneur Jésus Christ ou du côté des bonimenteurs.

    • VinceL

      Merci Monsieur pour votre témoignage. Je crois que vous avez fait des erreurs de communication pour que celui ci atteigne une partie des lecteurs de ce blog. Vous avez mélangé les genres et utilisé Babylone uniquement dans sa dimension sociétale et non spirituelle (bien que ce soit lié).
      Ici vous aurez des échanges intéressants pour votre vie spirituelle, voire vitaux. Vous y approcherez La Vérité enseignée par notre Seigneur directement ou au travers de son église de toujours, même si aux yeux du monde c’est de l’obscurantisme, de l’extrémisme, … Mais sur de nombreux plans demandants des connaissances qui ne sont pas spirituelles, il y a vraiment du grand n’importe quoi.
      On y confond la manipulation des élites, voire leur implication dans état d’âme, de cette pandémie, avec l’existence et la dangerosité réelle de celle-ci, au point de la nier et de vous accuser d’entretenir l’anxiété du moment.
      Il est clair qu’aucun traditionaliste n’est touché par les drames de la vie. Pas de mot au combat, pas de cancer mortel, pas d’hypertension ou de diabète, pas d’accident de voiture, absolument rien chez les tradis. On se promène sur un champ de bataille ne calesson et tricot de peau, on mange ce que l’on veut en se moquant des conseils de son medecin, on conduit comme un dingue sans ceinture de sécurité (qu’elle arnaque cette ceinture), …. Et on s’entasse dans les églises sans aucun geste barrière et sans masque, parce-que ce sont des conn…..
      Au mieux cela donnera l’occasion aux autorités de fermer les églises tradi ( comme si elles n’attendaient pas que ça) au pire ce sera des clusters. Alors ok, c’est pas grave, seule l’âme mérite d’être sauvée et il ne faut pas s’inquiéter pour notre corps. C’est entièrement vrai. Mais nous avons le devoir de prudence, nous avons le devoir d’entretenir notre corps, temple du St Esprit, sans lui apporter aucun « culte ». Nous avons le devoir d’etre des instruments du Seigneur pour convertir les foules et non pour les rebuter avec des imbécilités (ce qui m’empêche pas d’annoncer la Vérité (tenez vous en svp a celle de la foi – et ne pas l’enrober dans du relativisme. La droiture dans le fond, la douceur dans la forme). Enfin, la charité passe aussi par le fait que tout le monde n’est pas au stade spirituel de certains intervenants, et que si vous n’en avez rien a faire de mourir comme un ch… Ou qu’un membre de votre famille passe par là, pensez a celles et ceux qui ne sont pas aussi avancé et qui pourrait perdre le peu de foi qu’ils aient en traversant des tribulations dont vous niez l’existence et la gravité. Je ne vois pas comment en masque, un peu de distance physique et un minimum d’hygiène est si grave aux yeux de certains. Oui, ce sont peut être des symboles « anxiogènes », mais la réalité de la vie quotidienne se fout des symboles. Et puis cette résistance exacerbée dessert notre cause spirituelle. Les bêtises débitées confortent les Autres que la Vérité que nous enseignons et que nous avons reçu de Notre Seigneur, de son Église et des saints, est aussi surannée, aussi fausse que ce que certains d’être nous affirment sur bien des sujets qu’ils ne connaissent absolument pas.

      • dalencourt

        Monsieur Vince, vous faites du mauvais esprit.
        Vous vous laissez influencer par la propagande des médias et des pouvoirs publics, c’est votre problème.

        Je vais essayer de réexpliquer brièvement comment il faut appréhender l’affaire du Covid-19, sans tomber dans les pièges du système et ses mensonges.

        Oui nous avons une nouvelle maladie. Non, elle n’est pas bien dangereuse.
        Oui elle est mortelle dans les cas extrêmes. Elle n’est pas la seule. Elle ne mérite pas pour autant cet étrange traitement si différent des autres, si anxiogène.

        Oui on peut la laisser se répandre ; de toute façon c’est déjà fait. En fait on agit comme si le système immunitaire était inexistant ou inefficace. C’est faux. Dans la plupart des cas les gens ne contracteront pas la maladie (on a trouvé le joli mot de « asymptomatiques »), ou sous des formes bénignes, et quelques-uns connaîtront des complications, pouvant aller jusqu’au décès. Eh bien c’est la vie et il y a plein de maladies de ce type pour lesquelles on ne fait pas tant de foin.

        Donc tout ce qui est fait pour tenter de restreindre sa propagation est inutile et n’a qu’un seul but : continuer à faire croire que ce virus est dangereux et qu’il ne faut pas l’attraper. C’est à dire entretenir une illusion, à partir d’une base vraie démesurément grossie.
        Gestes barrières : inutiles.
        Masques : inutiles.
        Distanciation sociale : inutile.
        Lavage excessif des mains : inutile.
        S’il y a des précautions à prendre (principalement masque et lavage des mains) c’est SEULEMENT EN PRESENCE DE LA MALADIE, à savoir en milieu hospitalier ou chez un particulier que l’on sait malade. Même, à mon sens, la mesure de confinement pour les personnes affectées par le virus (mais pas forcément malades) et seulement elles, n’est pas nécessaire puisque nous savons désormais que la maladie a peu de chances de se déclarer (même une fois « contaminé ») et que si elle se déclare, elle sera bénigne pour la plupart.

        Le mensonge, l’énorme mensonge, c’est de faire croire que nous sommes tous concernés, touts contaminés ou contaminants en puissance, que c’est dangereux, c’est appliquer des règles à 100% de la population quand 0,1% est concernée, c’est l’esprit actuel, et c’est un esprit débile, délétère, excessif, contre-productif, malsain et exempt de bon sens.
        Je vous invite à relire mon article Le virus du chaos du 16 mars.

        • dalencourt

          Quand je dis « en présence de la maladie » ce n’est pas supposée mais réelle.
          L’énorme dimension du mensonge, celle qui déforme la pensée et l’esprit et nous amène à nous conduire comme des débiles incapables de réfléchir pour deux sous, celle qui « bloque » la capacité de raisonner, c’est de donner au SUPPOSE la même valeur que le REEL.
          Attention, ça monte au cerveau et ça l’affecte considérablement.

        • teutonique

          VinceL; Je vous invite en Suède, en Hollande, en Biélorussie, en Afrique du sud, bref tout ces pays qui n’ont pas confiné sans geste « barrière » et qui ont moins de malades que nous et également à écouter les meilleurs infectiologues et professeurs mondiaux tel Raoult , payés une fortune avec des services entiers, qui auraient tort sur tout: masque inutiles, covid19 fini comme le sars cov1, pas besoin d’un vaccin stupide et impossible, chloroquine efficace? Et bien Big Mac devrait les virer pour incompétence ! 58 % des médecins dans le monde ont prescrit avec succès total le remède de Raoult
          Dénoncer le mensonge d’Etat, une tyrannie de la pensée unique perfide et trompeuse, abusant de la faiblesse des gens, fait partie du devoir absolu du chrétien ! à temps et à contretemps sans crainte des représailles qui grandissent l’Eglise à chaque fois, Satan élevant le trône de Pierre.
          N’oubliez pas qu’Hitler disait « plus c’est gros, plus on y croit »
          On sait qu’ils mentent, effrontément car il ont pour père le diable le père du mensonge… et le Saint Esprit nous le montre bien.
          Il y aura peut-être une grippe mortelle comme l’indiquait Notre-Dame à frère Joseph Francis au Canada en octobre 1986 mais ce n’est pas le covid19 !

  2. Jean-Luc

    Bonjour à tous,
    En ce 11 juillet, ayons dans nos prières une pensée pour Vincent Lambert dont c’est le 1er anniversaire de son assassinat.
    Paix à son âme.
    Que justice soit faite.
    Deo gratias

  3. Alberto Da Giussano

    C’est officiel. L’ex Basilique Sainte-Sophie va (re)-devenir une mosquée.
    Erdogan a signé un décret qui transforme Sainte-Sophie en mosquée en la transférant du bâtiment du ministère turc de la culture vers la direction des affaires religieuses de la République de Turquie.

    Historiquement, la basilique avait déjà été transformée en mosquée en 1453 après la prise de Constantinople par des barbares turcs convertis à la religion musulmanes et autres ‘’ghazis’’ :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ghazis
    Ce n’est qu’en 1934 qu’elle fût transformée en musée par Atatürk, un franc-maçon d’origine juive qui voulait se débarrasser de l’islam pour faire de la Turquie une démocratie. Opération qui échoua spectaculairement.

    Certains de mes ancêtres bergamasques qui avaient participé en tant que citoyens de la Sérénissime aux ultimes batailles pour sauver ce qu’il restait alors de l’Empire Romain d’Orient auraient certainement beaucoup de choses à nous dire …

    Mais personne ne les entendrait plus, surtout dans cette pauvre France où les ‘’élites’’ préfèrent à nouveau débattre du sexe non plus des Anges mais de leurs électeurs potentiels …

  4. Uncle

    Elle est bien bonne. Une autre preuve de l’église conciliaire tordue à la Bergoglio…

    « En Espagne, Laudato Si’ et « Le Seigneur des anneaux » au cœur d’un pèlerinage inédit.

    Un pèlerinage sur les traces de Laudato Si’ et du « Seigneur des anneaux » : c’est la proposition inédite de l’archidiocèse de Madrid pour ce début du mois de juillet. L’association audacieuse du mythe littéraire de J.R.R Tolkien et de l’encyclique du Pape François prend tout son sens à la lumière de la foi catholique assumée de l’écrivain britannique.

    “Cherche Hobbit pour partager une aventure” : cette annonce alléchante aurait pu être celle d’un producteur de cinéma, mais elle émane en réalité de… la fondation Laudato Si’ de l’archidiocèse de Madrid qui organise un pèlerinage estival des plus originaux.

    Depuis le 4 juillet, « Le chemin de l’anneau » (« El camino del anillo ») propose aux plus jeunes, mais pas seulement, un parcours à pied de 122 km à travers les magnifiques paysages de la Sierra Guadarrama ; l’espace de 7 jours, ce massif montagneux entre Madrid et Ségovie est devenu pour les courageux marcheurs cette mythique Terre du Milieu, univers fascinant jailli de l’imagination foisonnante de l’écrivain britannique John Ronald Reuel Tolkien (1892-1973). Ce sont sur les traces de son œuvre magistrale –Bilbon le Hobbit et Le Seigneur des anneaux- que les pèlerins marchent et réfléchissent, Laudato Si’ en poche, à leur rapport à la nature, à sa vocation dans le plan de Dieu et aux moyens de la préserver… »

    https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2020-07/laudato-si-seigneur-des-anneaux-pelerinage-madrid.html

    • dalencourt

      Le seigneur des anneaux, ça pue le paganisme à cent mètres.
      Faire croire qu’il s’agit d’une oeuvre d’inspiration chrétienne parce que son auteur serait chrétien, c’est d’une part méconnaître complètement le christiannisme (dont il n’y a pas une once dans ces oeuvres), et d’autre part associer dangereusement le fantastique d’origine païenne et clairement luciférienne, avec le christianisme.
      Si vous ne me croyez pas, faites l’expérience : projetez ces films à des gens non croyants, ou athées, et demandez-leur ensuite ce qu’ils en ont retiré ou compris (sans les mettre sur la piste) : il serait bien étonnant qu’ils y trouvent un lien, même petit, avec le christianisme. Soyons francs : en visionnant ce genre d’oeuvre, à aucun moment on ne peut faire de lien direct avec le christianisme, et en aucun cas on ne peut y voir une référence explicite.Par contre les références à l’univers fantastique païen sont multiples et sans équivoque.
      Ou alors on ne parle pas du même christianisme.
      Parce qu’effectivement, il n’est pas étonnant que le christianisme dévoyé de la Rome conciliaire s’associe avec ce genre d’oeuvre ; il ne s’agit pas de christianisme mais d’humanisme, dégoulinant de poncifs politiquement correct et de satanisme à peine voilé.

      • serge63

        Attention, Louis, avec l’ oeuvre de Tolkien, pleine de rois déchus, de sorciers, de monstres et où Dieu n’apparaît pas. Le premier contact avec cet écrivain est souvent mal vécu par les Chrétiens et je n’ai pas fait exception à la règle.
        Jusqu’à ce que je lise « Harry Potter et l’Ordre des Ténèbres » de Mona Mikaël qui consacre, en comparaison avec la saga satanique de J. K. Rowling, 56 pages à l’analyse des écrits ( et non des films qui les adaptent) de Tolkien.

        Elle y réhabilite son oeuvre entière: « Tout en étant un catholique fervent, Tolkien a déversé sa foi dans ses livres sans écrire un mot de religion » . C’est cela qui nous déroute. « L’élément religieux est absorbé dans l’histoire et le symbolisme; c’est donc dans l’implicite et les symboles qu’on trouve la fibre chrétienne. » Même en surface le Seigneur des Anneaux est, selon son auteur lui-même: « un monde monothéiste de théologie naturelle ».
        Il n’est pas question dans ce commentaire de développer les arguments et citer tous les exemples mais encourager tout catholique à relire Tolkien avec un oeil nouveau pour découvrir « des éléments de vérité morale et religieuse mais pas (montrés) de façon explicite ».

        • dalencourt

          Ce n’est pas très convaincant. Autrement dit il faut se taper une oeuvre au contenu démoniaque, pleine de monstres, d’occultisme et de paganisme, pour y détecter des symboles chrétiens implicites. Mais quels dégâts dans les esprits auront fait entre-temps cet univers ?
          Alors qu’il existe une littérature explicitement chrétienne, où il y a aussi de l’aventure, de l’action, du fantastique.
          Quel est l’intérêt d’approfondir un univers satanique sous prétexte qu’il intègrerait quelques relents de christianisme ? L’escroquerie intellectuelle, la manipulation sont évidentes.

        • teutonique

          Je vous avoue que lorsque j’ai vu ces 3 films, j’ai tout de suite pensé aux prophéties concernant le Grand Monarque de la fin des temps, d’autant plus que le 3ème, le retour du roi, montre une cavalerie franque!
          Mais, avec ce salmigondi, on ne peut pas devenir plus croyant ni même mieux comprendre les prophéties: donc c’est inutile tout juste distrayant sans plus.
          Je préfère Nikolaas Van Rensburg

      • el vago

        En quoi peut-il y avoir des références chrétiennes dans le Seigneur des anneaux ?

        Je pourrais citer de nombreuses choses, mais je vais me focaliser sur le plus important.

        D’abord il y a quelque chose de très particulier, qu’on ne retrouve nulle part, c’est que le porteur de l’anneau qui est là source de tous les problèmes dans le roman de Tolkien est un hobbit, les hobbits sont des petites gens, des personnes simples et humbles, et tous les grands qui ont croisé le chemin de l’anneau et qui connaissent son pouvoir de corruption, sont unanimes, ce sont les seules créatures à qui l’on peut faire confiance, car elles ont une propension bien moindre à l’hybris.
        A cause de ce simple fait, vous avez une oeuvre certes fantastique mais qui est à peu près en opposition avec tout ce qui peut exister, généralement c’est le puissant, le super héros qui est mis en valeur, il suffit de voir les Marvel et autres productions fantastiques, ici ce sont les humbles, et d’ailleurs tous les véritables héros classiques du roman le reconnaissent, ces petites créatures qu’on dédaignerait au premier regard, sont en faits les plus fiables et les plus courageuses.
        En fait dans l’oeuvre ce n’est pas tant la magie, mais c’est bien plus la cohésion, l’entraide, la fraternité face à l’adversité qui est mise en avant, Tolkien a sans doute voulu faire référence à ces paysans simples qui ont du affronter les conflits mondiaux, il y a sans doute un hommage caché à tous ces gens humbles et proches de la terre qui ont dû partir défendre leur patrie et qui ont pu y laisser la vie ou qui sont rentrés dans leur chaumière comme si de rien n’était.

        Mais les hobbits sont aussi des êtres de petites tailles, et là il faut se poser une question bien particulière : qui a pour habitude de parler exclusivement avec des personnes de petites tailles pour en plus traiter d’affaires on ne peut plus importantes ?
        La Très Sainte Vierge Marie. S’il fallait classait les voyants de la Très Sainte Vierge Marie en une race, on pourrait dire que ce sont tous des hobbits, et oui Louis les 17 du mois quand vous allez à Pontmain, sans le savoir, vous aussi vous allez en terre de hobbits ! Barbedette, ça fait un très joli nom de famille pour des hobbits.

        • dalencourt

          Je suis sidéré par de telles comparaisons. Satan est un imitateur, bien évidemment qu’il imite la chrétienté et va lui aussi utiliser les petits, les sans-grades, les pauvres, les malheureux. Sauf qu’il y mélange la magie, le fantastique, l’occultisme, le paganisme.
          C’est exactement la théologie du pape François, qui se sert de ces pseudo-malheureux pour promouvoir le socialo-communisme le plus pur et organiser le grand remplacement de la chrétienté occidentale par les migrants.
          Quant à écrire que la Sainte Vierge ne s’adressait qu’à des gens de petite taille, j’ai rarement entendu une chose aussi bête et ridicule. Où avez-vous trouvé ça ? Savez-vous que l’homme du Saint-suaire de Turin (NSJC) mesure environ 1,95 m ? Que sainte Catherine Labouré n’était pas une enfant lors des apparitions ? Pareil pour Mélanie Calvat (15 ans), Bernadette Soubirous (14 ans) ?

          Désolé, mais je ne mélange pas la religion avec le satanisme, assimiler Pontmain et le hobbit c’est offensant et déplacé.

        • dalencourt

          Il est vrai que Notre-Dame choisit souvent des enfants pour ses apparitions, parce que l’enfant est synonyme de pureté et d’innocence. Rien à voir avec leur taille physique.
          Où sont la pureté et l’innocence chez vos gnomes ?

        • dalencourt

          Quand on y réfléchit, la démarche de ces oeuvres (Tolkien, Monde de Narnia, etc) est remarquablement intelligente. En effet, elles amènent à l’idée qu’un monde païen peut partager les mêmes valeurs que le monde chrétien. Puisqu’on attribue à des païens notoires les valeurs du christianisme, et on le justifie en disant que l’auteur est chrétien. Dans ce cas, pourquoi avoir besoin du Christ ? Celui-ci devient inutile.

          On a exactement le même raisonnement avec la civilisation des droits de l’homme : elle aussi aspire à parvenir à la paix, la prospérité, la fraternité entre les hommes… mais sans le Christ. Et elle prétend y arriver. Donc, on peut se passer du Christ et de sa doctrine. En on nous dit en filigrane… que ça marche.

      • Eve

        dans la même veine, l’an passé, la communauté de l’Emmanuel, gestionnaire des sanctuaires de Paray le Monial, avait édité son guide de Carême avec sujet principal….. le héros de ce même film !!!! et cette année pour Carême, nous avons eu droit à l’écologie pour chaque jour !!!!! On voit bien que Jésus Christ n’a plus sa place dans cette religion moderniste et qu’on le remplace par de nouvelles divinités, des nouveaux héros, ou des concepts qui n’ont plus rien à voir avec l’Eglise Catholique…. Dans la Cité du Sacré Cœur de Jésus, quelle honte et quel outrage supplémentaire pour son Cœur transpercé !

        • Regina

          Oui, malheureusement, le poison est distillé de partout, et les âmes se font empoisonner peu à peu, elles ne s’en rendent pas compte.

      • Qumrân21

        Cher Louis, autant j’admire votre jugement équilibré et sensé sur le rôle de la FSSPX et des communautés Ecclesia Dei dans l’Église catholique contemporaine, autant vos réactions “à chaud” sur des sujets complexes me sidèrent. Le cas Tolkien en est un exemple paradigmatique. Votre positionnement catégorique et sans nuance sur l’oeuvre de Tolkien me pousse à penser que vous ne connaissez ni sa biographie (élément capital lorsqu’on parle d’un livre ou d’une oeuvre) ni sa bibliographie. Peut-être avez-vous regardé les films de Peter Jackson (qui ne sont pas mal faits du tout d’ailleurs, même s’ils sont loin d’avoir repris tout ce que Tolkien a écrit), mais avez-vous lu le Seigneur des Anneaux, le Hobbit ou le Silmarillion « qui offrent tous un parallèle avec la rhétorique anti moderniste de Pascendi dominici gregis, en affirmant la vérité contenue dans les histoires anciennes, la méfiance envers la critique historique avec son raffinement intellectualiste, et la condamnation d’un outil trop dangereux pour être utilisable  ? (A.R. Bossert, 2006). Je vous invite bien amicalement à lire l’article de A.R. Bossert (université du Maryland, College Park), « Surely You Don’t Disbelieve »: Tolkien and Pius X: Anti-Modernism in Middle-earth, 2006, traduit en français en 2018 par l’abbé Renaud de Sainte-Marie (FSSPX), très bon connaisseur au sein de la Fraternité de l’oeuvre de Tolkien, sous le titre : “Certainement tu ne doutes pas” : Tolkien et Pie X : anti modernisme dans la Terre du Milieu” (www.tolkiendil.com/essais/religion/disbelieve). J’espère que cela vous donnera une image plus positive de cet homme remarquable, et tempérera votre jugement sur un authentique penseur et écrivain catholique anglais, inscrit dans la lignée d’un cardinal Newman, d’un abbé R.H. Benson ou d’un Chesterton. Après tout, l’Apocalypse de saint Jean comporte aussi des descriptions de monstres pas très ragoûtants, et si elle devait être portée un jour à l’écran avec les moyens modernes, ses monstres feraient pâlir de jalousie ceux du Seigneur des Anneaux.

  5. Cath

    Monsieur Dalencourt,
    Il y a quelques semaines, une personne (qu’elle m’excuse de ne pas la citer littéralement, je ne retrouve pas son commentaire) faisait remarquer que cette année cela fera 231 ans qu’a eu lieu la révolution en France et que ce chiffre est divisible par 3,5:
    2020-1789=231
    66+66+66+33=231
    Cela a-t-il une importance en cette fin des temps ?

    Peut-on établir un parallèle entre la situation de la France et celle de l’Église catholique ?
    La vraie Église du Christ est éclipsée par une fausse Église, l’Église conciliaire.
    La vraie France est éclipsée par une république judéo-maçonnique, la république française.

    • dalencourt

      Tout à fait, 231 est un chiffre eschatologique de premier plan.
      C’est aussi la triangulaire de 21.
      (et 21 c’est 3×7 ou 777).
      Une raison de plus pour considérer 2020 comme une année décisive pour Babylone, née il y a 231 ans.

      • Richard

        @ A tous les lecteurs du site. Une vidéo remarquable et passionnante qui explique simplement les coulisses de l’info – ce qu’on ne vous montre pas. Il démontre clairement que le Nouvel Ordre Mondial va vers sa fin.

        • Cath

          @dalencourt,
          Merci pour votre réponse, je ne savais pas que 231 était un chiffre eschatologique important .

          Alors qu’on parle actuellement de la Basilique Sainte Sophie qui va être retransformée en mosquée, j’ai remarqué que depuis la prise de Constantinople en 1453 à aujourd’hui, il s’est écoulé 567 ans et que 567 est divisible par 3,5.
          2020-1453=567 ans
          162+162+162+81=567

          Satan a mis la main sur l’Orient chrétien depuis 567 ans.
          Satan a mis la main sur l’Occident chrétien depuis 231 ans.

          Entre ces 2 dates d’accaparation, il s’est passé 336 ans et ce chiffre est également divisible par 3,5.
          1789-1453=336 ans
          96+96+96+48=336

          Dans les étapes du règne de Satan il y a donc répétition du cycle « un temps, deux temps et la moitié d’un temps ». Ça ne peut pas être une simple coïncidence.

        • Richard

          La fin de ce cycle sera effective avec l’arrivée du Sauveur pour certains et du GM pour d’autres. L’important est qu’une personne inspirée par Dieu et sous son impulsion, se manifeste en France pour La sauver des griffes impitoyables des forces occultes qui l’écrasent et l’étouffent afin de garder le pouvoir. Le monde ne sera sauver que lorsque la France retrouvera sa véritable Unité, la monarchie de droit divin. Prions pour cela arrive le plus rapidement possible. Tout ce qui se passe à l’heure à actuelle nous fait penser que c’est pour bientôt. C’est pourquoi l’acharnement des ennemis de la France et du Monde est tellement virulent. Ils ont PEUR !

        • dalencourt

          Non, 21 n’est pas la triangulaire de 7 mais de 6.
          21 n’exprime pas autre chose que 3×7, ou 777, c’est déjà énorme et suffisant en soi, le 7 étant le nombre de la totalité. Son addition trinitaire, égale et parfaite, exprime notamment la totalité d’une durée, d’un temps donné.

  6. thérèse

    Mr Dalencourt
    Comment pouvez-vous m’expliquer ces paroles ? La tradition

    Quand les scribes et les pharisiens lui demandent pourquoi ses disciples transgressent la tradition des anciens, Jésus répond : «Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au nom de votre tradition ? (…) Ainsi, vous avez annulé la parole de Dieu au nom de votre tradition ! Hypocrites ! Isaïe a bien prophétisé à votre sujet quand il a dit : Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. C’est en vain qu’ils me rendent un culte ; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains.» (Mt 15, 3-9)

    Jésus adresse aussi des paroles dures à ceux qui se disent croyants : «Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ce jour-là, beaucoup me diront : “Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons expulsé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?” Alors je leur déclarerai : “Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui commettez le mal !”» (Mt 7, 21-23)

    • dalencourt

      Attention, il ne faut pas se méprendre concernant le sens du mot Tradition en ce qui concerne l’Eglise actuelle.
      On appelle Tradition la mouvance restée fidèle à l’Eglise de toujours, celle qui a grandit et perduré au fil des siècles, toujours dans la même continuité. Elle a pris ce nom « par défaut » à cause de la rupture effectuée à partir du concile Vatican II.
      Les reproches de Notre-Seigneur que vous citez vont comme un gant à l’Eglise conciliaire, car elle affecte d’être la continuité de l’Eglise fondée par Jésus-Christ, donc de suivre la tradition, tout en ayant opéré une rupture fondamentale avec celle-ci (ce dont elle ne se cache pas d’ailleurs, mais elle n’est pas à une contradiction près). Les pharisiens d’aujourd’hui ne sont pas les prêtres de la Tradition mais bien les prélats conciliaires et leurs descendants, car les mêmes reproches peuvent leur être adressés.

  7. Lacuzon

    La peinture Black Jesus sera installée dans l’une des plus anciennes cathédrales du Royaume-Uni (par Hannah Sparks le 30 juin 2020) :
    https://nypost.com/2020/06/30/black-jesus-painting-now-in-one-of-uks-oldest-cathedrals/
    « L’une des plus anciennes églises de Grande-Bretagne rend hommage au mouvement Black Lives Matter en installant une version de « La Dernière Cène » de Léonard de Vinci avec Jésus refondu en prophète noir.
    Surnommée « une dernière cène», la réinterprétation de l’œuvre originale du XVe siècle a été peinte par la peintre britannique Lorna May Wadsworth, qui a embauché le mannequin jamaïcain Tafari Hinds pour se faire passer pour le fils de Dieu. L’empreinte de 9 pieds sera installée sur l’autel de la cathédrale Saint-Albans dans le Hertfordshire – une décision prise par l’archevêque de Canterbury Justin Welby. *

    « L’église n’est pas en position de force pour prêcher aux autres la justice raciale ou autre », a déclaré le révérend Dr. Jeffrey John, doyen de St. Albans, dans une récente déclaration. « Mais notre foi enseigne que nous sommes tous faits également à l’image de Dieu, et que Dieu est un Dieu de justice. »

    Il a ajouté que l’église a transformé l’autel parce que « les vies noires comptent ».
    Dans un effort pour réconcilier des siècles de colonisation européenne, Welby a récemment demandé aux responsables de l’Église d’Angleterre de considérer la forte probabilité que Jésus-Christ de Nazareth ne soit pas blanc. Il est allé plus loin en mettant les fidèles au défi d’embrasser les nombreuses représentations de Jésus, quelle que soit l’ethnie représentée par le Messie… »

    https://nypost.com/wp-content/uploads/sites/2/2020/06/st-albans-the-last-supper-4.jpg?quality=90&strip=all&w=618&h=410&crop=1

    ou (au choix de la modération si agréé) :

    * « Justin Portal Welby, né le 6 janvier 19562 à Londres, est un ecclésiastique et théologien anglican de nationalité britannique, qui est intronisé archevêque de Cantorbéry et primat de l’Église d’Angleterre le 21 mars 2013. Welby est le fils de Gavin Bernard Welby (décédé en 1977) et de sa femme, Jane Gillian, née Portal (laquelle était la secrétaire de Winston Churchill). Son grand-père paternel, Bernard Weiler, était un juif allemand, émigré et importateur de produits de luxe qui se convertit au début de la Première Guerre mondiale et changea son nom en Welby. Justin Welby n’a su ce détail qu’à l’âge adulte. Sa mère, Jane Gillian Portal, fut l’une des secrétaires de Winston Churchill. »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Justin_Welby

        • Cath

          Dieu est Esprit (Jean 4:24) donc il n’a pas de couleur. Mais Il a choisi le peuple juif pour se révéler et Jésus s’est incarné dans la lignée de David, comme cela a été annoncé maintes fois dans l’Ancien Testament.
          Dans le Nouveau Testament Jésus est souvent appelé Fils de David. Paul le rappelle d’ailleurs: « son Fils né de la postérité de David, selon la chair (Romains 1:3).

          Comment était David ?… »Or il était blond, avec de beaux yeux et une belle figure. » (1 Samuel 16:12); « Le Philistin regarda, et lorsqu’il aperçut David, il le méprisa, ne voyant en lui qu’un enfant, blond et d’une belle figure. » (1 Samuel 17:42)
          On est donc là plus près de la physionomie d’un « Gaulois » (mot qui est actuellement une insulte dans la bouche de certaines populations extra-européennes) que d’un Africain.

          Le Linceul de Turin révèle l’Image d’un homme blanc, n’en déplaise aux suprémacistes noirs et de leurs alliés gauchistes. Satan est le père du mensonge et on voit bien qu’il est derrière cette falsification de la vérité, dont le but finalement est de nier le Christ.

    • el vago

      Le véritable message derrière BLM doit être retraduit pour être parfaitement compris, en réalité il manque un mot au tout début : only, « seul la vie des noirs compte », et derrière il faut tenir les conclusions logiques et comprendre que « la vie des blancs ne compte pas, ni leur héritage, ni la civilisation qui va avec ». Il faut bien comprendre la portée anarchique de telles paroles, si vous ne comprenez pas cela, vous allez avoir de drôles de suprises. Tout est d’ailleurs en train de se mettre en place, ce week-end trois églises aux USA ont brûlé, pour les deux catholiques, une en californie l’autre en floride.

      https://www.dailywire.com/news/man-allegedly-plows-car-into-florida-church-sets-it-ablaze-with-parishioners-inside-two-other-christian-churches-burned-same-weekend

      La semaine dernière, une jeune femme blanche est morte, tuée par des militants de black live matters, parce qu’elle aurait déclaré « all live matters », elle a osé prétendre que la vie des blancs compter au même titre que celle des noirs, ce qui est terrible logique mais c’est aussi une grossière erreur car quand on a compris le véritable slogan qui se cache derrière BLM, tout devient compréhensible au commun des mortels, tellement compréhensible qu’ils lui ont ôté la vie pour mieux prouver leur idéologie : sa vie de blanche ne peut pas compter car seul la vie des noirs compte.
      BLM est donc la contraction d’un slogan beaucoup plus long : Your life of white doesn’t matter, only black lives matter !

      http://www.contre-info.com/black-lives-matter-une-jeune-mere-de-famille-blanche-assassinee-par-des-noirs

      Dans tous ces cas de violence, une chose est à pointer du doigt, c’est que comme par chez nous, il y a un grand silence des médias, il faut que cela passe par les médias alternatifs pour espérer que cela soit relayé dans les médias nationaux et encore aux états(unis, même Fox news n’en a pas parlé.

    • dalencourt

      C’est idiot car on ne comprend même pas, en voyant le tableau, que l’homme noir représente Jésus. On penserait plutôt que c’est l’homme en rouge.
      Les têtes sont malades, très malades.

    • jacky.a

      @Lacuzon
      « La peinture Black…… Jesus…. »

      L’on ne doit s’étonner des rien…avec le pays des anglois….
      Sa finance est incluse dans une citée…. »la city de Londre »…qui a pour emblème « le Griffon » que l’on identifie au dieu égyptien Seth….dieu de la confusion, du désordre et de la perturbation dont le monde grec identifia à » typhon »….
      association dont les écritures saintes le nomme comme un des chefs des légions de Lucifer.
      L’on ne doit s’étonner des rien..avec une royauté au service de « Mammon » ….
      Puissance et Gloire…dans leur univers….l’auriculaire est devenu le pouce….et versus…le pouce…un petit doigt!
      Ce qui est blasphème pour nous….honneur chez eux…tout comme vérité est mensonge….
      Un jésus en Black…traduit leurs concepts…. à l’identique: l’homme est femme….du même genre!
      Dans ce monde…dont le prince s’identifie à son odeur de soufre….Henri VIII n’est-il pas leur mentor?….
      Un jésus en Black…dans le pays qui fut l’eden…de la Franc-maçonnerie!
      La syna-gog….de la City….en danse de joie!

  8. dalencourt

    Je reprends ici le débat commencé sur l’Eglise, initié avec quelques lecteurs (Regina, Toujours déçu…).

    On me dit, à juste raison, qu’il ne faut pas s’écarter de la Tradition, le risque de perdre son âme ailleurs (Rome conciliaire notamment) étant trop grand.
    OK, mais laquelle ?
    OK, mais a-t-on conscience qu’il faut respecter les règles de l’Eglise, quelles qu’en soient les contraintes ?
    Examinons ces deux points.

    1) Quelle est la bonne « Eglise » de la Tradition ?
    Pour simplifier, on a :
    – les Ecclesia Dei una cum
    – les indépendants affiliés (FSSPX) una cum
    – les indépendants non affiliés (type IMBC ou Williamson) non una cum
    Les uns déconseillent aux fidèles d’aller aux autres. J’ai même eu un dialogue une fois avec un sédévacantiste qui était persuadé que j’étais damné parce que j’allais à la messe FSSPX, pour l’unique raison que ceux-ci sont « una cum » ; le pire là-dedans, c’est qu’il était sincère. Donc, pour certains, ça leur monte quand même sévèrement à la tête.
    Alors comment on fait quand chacun prêche pour « sa chapelle » et jette l’anathème sur les autres ? Les plus enragés sont les sédévacantistes (non una cum), les moins polémiqueurs sont la FSSPX, quoique qu’elle déconseille aussi d’aller aux messes Ecclesia Dei.
    La Tradition est très divisée et les différentes entités passent leur temps à se critiquer les uns les autres. Il n’y a qu’à voir les échanges surréalistes récents entre l’IMBC et LH Remy (c’est un exemple parmi tant d’autres).
    D’autre part, la situation pousse à la surenchère -l’enfer est pavé de bonnes intentions, ne l’oublions pas. Ainsi, quelle est la légitimité de mouvements auto-proclamés comme celui de Mgr Williamson, qui s’est mis à consacrer des évêques ? Tout est illégal chez lui. Ces défenseurs de la Tradition, s’ils mettent le nez dans l’histoire de l’Eglise et dans la théologie qu’ils défendent connaissent pourtant la réponse : tout mouvement autoproclamé est illégitime et a été systématiquement rejeté et condamné par l’Eglise. Alors que font-ils ? Ils se proclament l’Eglise ! Et pour ça ils condamnent tout le monde, y compris les autres mouvements de la Tradition. Quelle folie !
    Entre nous, j’ai observé que les fidèles, hormis le petit nombre de « rigides » propre à chaque camp, étaient beaucoup plus souples : ils vont à la messe. Point barre. Un fidèle Ecclesia Dei n’aura pas peur d’aller à une messe FSSPX ou même à une messe non una cum ; pour lui c’est la messe de saint Pie V et peu importe toutes ces querelles de chapelles. L’inverse est moins vrai, surtout chez les sédévacs ; mais beaucoup d’entre eux vont quand même à des messes una cum, par défaut.

    2) Comment respecter, dans ce contexte, les règles de cette Eglise que justement nous défendons ?
    On ne peut pas vouloir sauvegarder une liturgie et une doctrine non dénaturées et les violer en même temps.
    Ainsi, un des commandements de l’Eglise fait obligation d’assistance à la messe dominicale.
    Les dérogations doivent être valables.
    Dire que je n’y vais pas parce que ce je n’ai pas « ma » messe à proximité n’est absolument pas valable. La remplacer par une communion spirituelle ou l’assistance à distance via internet ne l’est pas non plus, sauf en cas de force majeure. La non proximité de « ma » messe n’est pas un cas de force majeure.
    Ainsi donc, ceux qui agissent ainsi -certains s’en vantent sur le blog- commettent délibérément un péché mortel (non assistance à la messe) pour éviter ce qu’ils prennent pour un autre péché mortel (assistance à une messe « sacrilège » – je rappelle que pour certains excités, le seul una cum est un critère), et ils s’auto-amnistient de ce péché mortel. Hallucinant tout de même ! Ce n’est pas « ma » messe, selon « mes » critères donc je ne vais pas à la messe et ce n’est pas un péché. On se fout de qui, là ?
    Imaginons un dialogue avec Jésus :
    il nous dirait :
    Jésus : alors tu n’est pas capable, pour moi, de faire des kilomètres ? Et d’éviter ainsi un péché mortel ? Sans compter le merveilleux pouvoir de sanctification sur les âmes du Saint Sacrifice.
    R : c’est trop loin, c’est trop cher.
    Jésus : ce sont de misérables critères humains. Si c’est trop loin, tu déménages pour te rapprocher de moi, si c’est trop cher, qui doit passer en premier ? Ta vie matérielle ou ta vie spirituelle ? Tu peux inverser tes dépenses : plus d’argent pour aller me voir, moins d’argent pour des futilités (les vacances, etc).
    R : déménager pour me rapprocher de « ma » messe ? C’est difficile. Ma femme, mon boulot, mes attaches…
    Jésus : là encore, tu inverses les priorités. Aie confiance. Si tu agis en cherchant d’abord le Royaume des cieux, le reste te sera donné par surcroît : le boulot, tu en changeras peut-être, mais tu en auras. Pour le reste, ta femme, tes attaches, ce sera peut-être des croix, je t’aiderai à les porter. Mais en aucun cas toutes tes excuses foireuses ne sont valables : agis selon ma volonté, même si ça te coûte -surtout si ça te coûte. Je n’abandonne jamais les miens -quand ils me cherchent.

    Voilà ; alors le sédévac qui fait sa petite communion spirituelle dans son coin, il n’a qu’à déménager pour aller au plus près de « sa » messe qui lui convient, il n’a aucune excuse, et son auto-amnistie auto-proclamée n’est pas valable. J’ai connu des gens qui l’ont fait, souvent pour 2 raisons principales : la messe et les écoles. Ils ont toujours été aidés et remerciés par le Seigneur, ils ne sont ni divorcés ni dans la misère.

    Pour le reste, on fait au mieux mais on va à la messe, dans l’Eglise. Et même si le premier conseil est de rechercher en priorité la messe sous sa forme extraordinaire (rite st Pie V), le second conseil est d’éviter le péché mortel de non assistance à la messe dominicale, et sur ce point, tant qu’une autorité compétente n’aura pas tranché la question de la validité de la Présence Réelle dans l’Eglise conciliaire, la validité des sacrements et donc de l’Eucharistie, même si nous déplorons cette liturgie dévoyée, reste réelle.
    Que chacun prenne ses responsabilités en connaissance de cause.

    • serge63

      « Tant qu’une autorité compétente n’aura pas tranché » dites-vous Louis. Il faudrait dire « une autorité compétente reconnue par tous » étant donné les multiples chapelles du Catholicisme aujourd’hui qui s’excluent l’une l’autre.

      Je reconnais comme autorité compétente Monseigneur Lefebvre. Docteur en théologie, délégué apostolique pour l’Afrique francophone par Sa sainteté Pie XII, connu pour sa mesure et sa sagesse, il s’adressait à tous les « catholiques perplexes » en 1985 (27 ans après Vatican II) en ces termes:
      « Votre perplexité prend peut-être alors la forme suivante : puis-je assister à une messe sacrilège mais qui est cependant valide, à défaut d’autre et pour satisfaire à l’obligation dominicale ? La réponse est simple : ces messes ne peuvent être l’objet d’une obligation ; on doit au surplus leur appliquer les règles de la théologie morale et du Droit canon en ce qui concerne la participation ou l’assistance à une action périlleuse pour la foi ou éventuellement sacrilège. La nouvelle messe, même dite avec piété et dans le respect des normes liturgiques, tombe sous le coup des mêmes réserves puisqu’elle est imprégnée d’esprit protestant ».
      Pour moi, la messe est dite, si vous me passez l’expression.

      • dalencourt

        Moi aussi, je reconnais Mgr Lefebvre et la FSSPX comme autorité compétente. Elle a formulé des réserves et des mises en garde (celles que vous citez), mais n’a pas déclaré la messe moderne comme invalide.
        Si elle le fait, j’obéirai.

        • Regina

          Mais Louis, La FSSPX ne peut PAS déclarer le messe moderne comme invalide, car elle ménage quand même les autorités vaticanes. Si elle a accepté des concessions (mariages, confessions), ce n’est pas pour critiquer et dire que « leur » « messe » est invalide. Il faut être logique.

        • dalencourt

          Non Regina, c’est tout de même plus profond que ça ; il ne s’agit pas d’une décision politique mais bien de trancher sur un sujet aux conséquences incalculables. Je salue la prudence et la réserve autant de Mgr Lefebvre que de ses successeurs d’avoir justement évité d’utiliser un tel pouvoir qui d’ailleurs, ne leur appartient pas. Seul Dieu peut le faire.
          Par contre, si le pape François change la messe, dont la consécration, il faudra alors prendre une décision.

    • toujours déçu

      @Dalencourt,
      Pour essayer de faire court dans ma réponse: vous dites vous-même que l’Eglise est aujourd’hui représentée par la FSSPX.
      Donc nous obéissons à cette FSSPX et donc nous lui obéissons sur tout les points tant qu’elle ne dévira pas. (on a eu une frayeur avec les accords voulus par Mgr Fellay, mais manifestement le Saint Esprit veillait).
      Donc si la FSSPX interdit les messes Ecclesia Dei, nous obéissons en fils respectueux de leur autorité justifiée.

      Pour étayer un peu ma réponse, tout a fait d’accord avec vous: si l’assistance à la messe dominicale demande des efforts, on les fait. On prie, on se bouge, on demande, on cherche, on relationne pour trouver la solution. En France métropolitaine, il n’y a environ qu’une dizaine de départements pauvres en population sans chapelle FSSPX, mais les limitrophes sont bien pourvus.
      L’esprit de chapelle est une calamité entré dans la Tradition par les sédévacantistes. Le coin de la désunion étant enfoncé, c’est parti dans tous les sens. Maintenant, il ne faut pas oublié que ce sont les Vatican II qui ont autorisé les messes Ecclesia Dei, non par amour de la Tradition, mais pour nous diviser encore plus. De fait, c’est un acte de guerre pour nous détruire. Et ça marche.
      Comment pactiser avec eux? Leur stratégie est maçonnique, donc purement luciférienne. Sans même parler du venin distillé dans les sermons et autres références au concile V2, et à st JP2 etc. Venin qui fait son effet lentement mais très surement.
      Dernier point, il n’y a pas de péché mortel à obéir à la Fraternité sur la présence à la messe, dans le cas extrême ou on ne peut « véritablement » pas y assister. Par contre cela en serait un de ne pas tout faire pour y assister si il existe la moindre solution.
      Pour les messes 100% conciliaires, je veux bien croire que certains prêtres sont moins mauvais que les autres et ont gardé la Foi. Mais sans même parler des « spectacles » affligeants » de niaiserie et de bêtise et même de blasphème il faut quand même bien dire que ce qui est reproché à ces messes là c’est le fond, qui est mauvais: le rite moderniste est intrinsèquement pervers. On ne peut pas assister à la nouvelle messe et rester catholiques. C’est strictement impossible. On tombe obligatoirement dans la niaiserie, le relativisme, le libéralisme, le sentimentalisme, bref le protestantisme.
      Même si la messe est chantée en Latin, dos au peuple avec de beaux chants traditionnels si c’est le nouveau rit, c’est à bannir sans même y réfléchir.
      On oublie souvent une chose: s’il faut beaucoup de choses pour être un vrai Catholique, il en faut très peu pour ne plus l’être.
      D’ou l’intérêt de se raccrocher de toutes ses forces et en toute modestie au rocher de la Tradition à ce jour fixé temporairement à Écones.

        • Qumrân21

          En réalité, la FSSPX met en garde contre les sermons ou les homélies des prêtres Ecclesia Dei (beaucoup d’entre eux sont d’anciens de la FSSPX d’ailleurs) qui peuvent être marqués par des éléments conciliaires, pas contre LA MESSE en elle-même qui est celle de saint Pie V. Nuances ! Le style de la remarque de “toujours déçu” et même ce pseudonyme rappelle furieusement celui de R.L. qui nous a quitté “très déçu”. Me trompe-je ?

        • Regina

          Débat intéressant, je partage encore votre point de vue Toujours déçu. Effectivement, les instituts Ecclesia Dei, lors des confirmations ou les ordinations, font appel à des évêques conciliaires. Sans compter le poison instillé par les prêtres Ecclesia Dei eux-mêmes lors de leurs homélies (« Saint » Jean-Paul II, et les autres…) Les évêques viennent instiller leur poison dans leurs homélies, lors des confirmations et ordinations. Et je ne parle pas des messes conciliaires ! Nos prêtres nous ont donné l’exemple de la soupe empoisonnée : celui qui met un tout petit peu de poison dans la soupe, va dire qu’elle est bonne. Mais néanmoins est-elle empoisonnée ? oui ou non ? Si j’en prends souvent, la maladie, voire la mort n’arrivera pas tout de suite, mais en prenant régulièrement la soupe empoisonnée, même à faible dose, à la longue, les conséquences se feront sentir. Et il ne s’agit que du corps. Alors que dire, quand l’âme est empoisonnée à petit feu ?

        • Hugues MPH

          Louis,
          1-Toutes mes félicitation à Qumrân21 de m’avoir démasqué (ce n’est pourtant pas de saison 😀 ). Flair infaillible. Ne pouvant pas mentir en affirmant que ne le suis pas, je dis donc qu’effectivement c’est bien moi qui intervenait sous les pseudos de …déçu. L’idée du double pseudo m’est venue grâce à notre ami italien.
          Ceci dit, je ne veux plus du pseudo trop impersonnel de R.L. et celui que j’affectionnais, Ragnard Lodbrock est trop sauvage pour les âmes sensibles. Si je me sens obligé d’intervenir à nouveau (le plus rarement possible je l’espère) cela sera sous mon vrai prénom usuel suivi des initiales de mes autres prénoms.

          2- Heureux d’avoir été regretté malgré que je vous aie mené la vie dure, non par plaisir vous le savez bien.
          Ceci dit, ne me regrettez pas trop, vous êtes le seul responsable de cette situation: l’obéissance stricte aux prêtres est pour tout catholique une obligation et un sujet capital. Même Padre Pio a cédé par obéissance devant l’iniquité de sa hiérarchie. Et il en a bien souffert.
          Tant que la Foi n’est pas engagée, on obéit, même si on est certain d’avoir raison!
          Alors, moi simple catho de base, puis-je faire autrement?

          3-Oui, effectivement je crois que la FSSPX n’interdit pas formellement les messes Ecclésia Dei. Ceci dit, elle les déconseille plus que fortement. Et comme vous le dites si bien, l’Église est aujourd’hui représentée par La FSSPX.
          Les désirs, les conseils appuyés de notre mère l’Église sont à considérer comme des ordres. D’où ma position. Intransigeante certes, mas pas psycho-rigide niextrèmiste, ni intégriste. On obéit, c’est tout. De fait, c’est si simple!

          Un petit rappel sur les messes conciliaro-tradi:
          https://laportelatine.org/publications/editos/2010/1009_3_Frament.php
          Et pour la pseudo messe moderne, le lien de Jean-Baptiste2:
          https://fsspx.ch/fr/content/36177

          Et pour finir, un argument bien vu d’un commentateur de ce site dont j’ai malheureusement oublié le nom:
          Pendant la Révolution, les catholiques refusaient de participer aux messes (valident suivant le bon rite) des prêtres jureurs.
          Il ne me semble pas qu’ils se mettaient en état de péché mortel.
          Et la situation d’aujourd’hui est pire qu’en 1789. Dixit Mgr Lefebvre.

        • Hugues MPH

          Merci Louis
          Mais ne soyez pas trop heureux.
          Nous nous éloignons de plus en plus.
          Vous passez d’un attachement inconditionnel affiché à la FSSPX à un attachement qui parait de moins en moins fiable et qui manifestement au fil du temps finira potentiellement par un rejet pure et simple. j’en prend s le pari.
          C’est toujours ce qui arrive quand on manque de fermeté.
          Votre commentaire ci dessous à 10H46 en est un signe certain.
          Vous commencez par: « Le prêtre, s’il était honnête » vous le pensez et le dites donc malhonnête! Ce n’est pas vrai et ce n’est pas bon ça!
          J’arrête ici, votre long commentaire très choquant (à peine moins de 40 lignes) demanderait une réponse argumentée trois fois plus longue que je n’ai pas le temps de faire et qui de toute façon ne paraîtrait pas.
          Je peux juste dire que vous parlez du N°192, mais avez-vous lu le N°191 qui lui, est totalement consacré à démasquer le modernisme à visage traditionnel d’Ecclesia Dei. Il part des principes catholiques sur le Règne du Christ-Roi, se poursuit avec la confrontation de Digninatis humanae de Vatican II avec Quanta cura de Pie IX et se termine avec un bref examen critique de la thèse du Barroux en faveur de la liberté religieuse conciliaire.
          En matière de religion, il n’y a pas de juste milieu: on tient tout, où alors on finit obligatoirement par lâcher prise.
          Ce n’est qu’une question de temps.

        • Jean-Luc

          Je suis ravi cher Hugues de votre retour explicite parmi nous puisqu’effectivement vous ne nous aviez pas réellement quitté!!!
          En union de prières

        • dalencourt

          En effet, nous allons arrêter ici un échange qui finit par devenir une polémique.
          Je vais tout de même vous répondre pour clore ce débat.

          Je pense que vous manquez de nuances. Pour vous tout est blanc ou tout est noir. Si on s’éloigne d’un cheveu, on est foutus à terme. On dirait que vous ne tenez pas compte des cahots sur la route, qu’il n’y a pas d’obstacles, de difficultés : contourner l’obstacle, pour vous, c’est changer de chemin. Ou plus exactement, nous donnons deux définitions différentes, ou deux interprétations différentes de l’obstacle.
          En fait, nous disons la même chose mais un dialogue de sourds s’installe parce que de votre côté, vous ne voulez même pas envisager que sur le même sujet, une autre vision des choses soit possible. Mais les deux ne s’annulent pas, elles ouvrent d’autres perspectives.
          C’est pourquoi, même si je suis plus nuancé que la Fraternité sur certaines de ses positions, j’en resterai néanmoins un fidèle inconditionnel.
          Je puis vous certifier en tout cas que, pour en côtoyer un bon nombre, énormément de gens n’ont pas perdu la foi en fréquentant les Ecclesia Dei et même, horreur, pour quelques-uns, dans le conciliaire.
          Mais ces hommes et ces femmes ne sont pas parfaits ; ceux dans la Fraternité non plus.

          Tout à l’heure je soulignais la malhonnêteté intellectuelle d’un prêtre ; cela vous a choqué, mais de quel droit certains s’arrogent de remettre en cause, ou de minimiser les commandements de l’Eglise ? L’honnêteté intellectuelle consisterait à rappeler le commandement de l’Eglise en question et d’expliquer les raisons pour lesquelles on le viole effrontément.
          Vous avez cité comme exemple les prêtres jureurs à la Révolution ; oui mais il s’agissait d’une incursion illégitime du pouvoir civil dans le pouvoir religieux, dénoncée et condamnée par le pape, donc les fidèles suivaient en réalité les directives de Rome. Désolé, mais les théologiens n’ont pas prévu le cas où ce serait l’Eglise ne elle-même qui basculerait dans le camp de l’ennemi. Nous sommes donc obligés de définir une propre théologie spécifique à notre temps, théologie qui par définition peut évoluer en fonction du dévoilement progressif du mystère d’iniquité.

          L’absence de nuances génère la peur ; la peur de perdre la foi, d’être empoisonné par le modernisme du concile. Cela vous fait dire que soit on tient tout, soit on finit par lâcher prise. Non. La réalité est plus nuancée : il y a l’essentiel et l’accessoire. Beaucoup de gens se focalisent sur l’accessoire et le mettent sur le même plan que l’essentiel. C’est, une fois de plus, oublier la puissance de l’Esprit-Saint, qui conduit les âmes avec beaucoup plus de sûreté, et qui ne se perd pas dans les multiples détails où nous les hommes, nous nous noyons.
          Nous devons revenir à l’essentiel : entretenir dans son coeur et dans sa vie les 3 vertus théologales de foi, d’espérance et de charité, et vivre de la grâce via les sacrements. Les sacrements !!
          Qumran l’a dit plus haut : ce qui nous intéresse c’est d’aller à la MESSE, car elle est strictement la même dans une chapelle Ecclesia Dei que dans une chapelle de la Fraternité. La même liturgie, la même foi, le même calendrier liturgique. Dire aux gens de ne pas aller à une messe Ecclesia Dei, c’est les priver d’un sacrement essentiel !! c’est leur faire commettre un péché mortel !
          C’est se placer au-dessus des commandements de l’Eglise, au nom de quelle légitimité ?

          Alors ce que ne disent pas les prêtres de la FSSPX, du moins certains, je le fais à leur place : OK pour leur argumentation sur les dangers du modernisme, y compris dans la Tradition via les Ecclesia Dei, mais la fréquentation assidue des sacrements étant essentielle, et le double commandement (de Dieu et de l’Eglise) sur la sanctification du dimanche étant supérieur, ils doivent donner le conseil d’aller coûte que coûte à la messe, dans la mesure où la liturgie de saint Pie V est respectée (le cas du conciliaire est un autre problème), avec les précautions d’usage concernant les dispositions du clergé Ecclesia Dei. Un homme prévenu en vaut deux.

    • Jean-Baptiste 2

      Et pour votre culture générale, Louis:
      Mgr Williamson est Una Cum et ouvertement opposé aux Non Una Cum. Il est le plus fidèle des évêques à Mgr Lefebvre qui lui n’ont plus n’avait plus d’autorité, pour consacrer des Évêques, si vous écoutez la secte qui a remplacé l’Eglise.

      A lire:
      Fraternité Saint Pie X:
      Les raisons pour lesquelles nous ne pouvons assister à la messe de Paul VI
      https://fsspx.ch/fr/content/36177

      La véritable messe:
      Padre Pio sur la messe et la réception de la Communion
      https://www.vaticancatholique.com/padre-pio-sur-la-messe-et-la-communion/#.XwxPhyU68lQ

        • Payet

          Lors d une retraite à Notre Dame du Pointet en faisant les exercices de St Ignace il y avait une plaquette écrite par un abbé de l association Notre Dame du Pointet intitulée Que penser de la nouvelle messe dite de Paul VI?
          Voici la conclusion:
          Ce nouveau rite par son aspect équivoque ,est indigne de la sainteté de Dieu ,il est dangereux pour la foi,la piété et l esprit catholique des fidèles,il conduit à l invalidité de nombreuses messes.
          Aussi ,NOUS NE DEVONS JAMAIS Y PARTICIPER + (caractère gras)
          Une assistance passive est permise pour des raisons sociales graves
          En cas d impossibilité de participer à la messe traditionnelle ,on satisfera au 3 ieme commandement de Dieu en priant chez soi pendant 3/4 d ‘heure ( lire sa messe et réciter son chapelet par exemple)

        • dalencourt

          Toute l’ambiguïté réside dans le « en cas d’impossibilité » : quels sont ces cas ?
          Le prêtre, s’il était honnête, rappellerait que la non-assistance à la messe dominicale est un péché mortel et qu’il s’agit là d’un devoir impératif. La non-proximité d’une messe tradi n’est pas un cas d’impossibilité car on peut le résoudre en prenant ses dispositions, même si elles sont contraignantes ou coûteuses.

          Il ne précise pas non plus qu’eux-mêmes distinguent entre les messes tradis.
          Dans le numéro 192 (mars 2020) du bulletin du Moulin du Pin (FSSPX), il y a un dossier sur les Ecclesia Dei (donc la grande majorité des messes tradis en dehors de la Fraternité st Pie X, soit au bas mot plus d’une messe sur deux en France), qu’ils appellent « les ralliés ». En voici deux extraits qui résument bien la position de la Fraternité sur ces autres communautés :
          1) « Ils sont donc des ralliés selon la terminologie usitée, c’est à dire qu’ils veulent concilier la Tradition de l’Eglise et la soumission à des autorités qui s’opposent et détruisent cette Tradition. »
          2) en conclusion de l’article sur les prêtres ralliés : « Devant ce multiple manque de garanties, il y a donc une évidence qu’un fidèle de la Tradition (FSSPX et communautés amies) ne peut pas confier le soin de son âme aux prêtres ralliés. » et :
          « Il est clair que le danger pour la foi et la morale que présentent les communautés Ecclesia Dei et leurs prêtres, se trouve être un dommage spirituel plus que moyennement important : c’est un dommage spirituel grave. Donc largement suffisant pour éviter et fuir les communautés Ecclesia Dei. Il ne saurait donc être question d’une obligation quelconque d’assister à la messe dans ces communautés, même quand on n’a rien d’autre sous la main… »

          Ces controverses me font penser au verset de l’Apocalypse où il est dit que la bête fera la guerre aux saints et parviendra à les vaincre. Les « saints » ce sont ceux qui ont conservé la foi et restent en état de grâce. Même eux font des erreurs ; à force de vouloir mettre en garde les gens contre telle ou telle dérive, on finit par en oublier l’essentiel : le respect des règles édictées par le Seigneur et son Eglise, qui passent AVANT les querelles de chapelles.
          Cet excès de prudence néglige aussi un point essentiel : la puissance de la foi, la force de l’Esprit-Saint qui saura faire surmonter ces problèmes dans les coeurs et les âmes de ceux qui lui resteront fidèles. En fait, ils en arrivent à minimiser la puissance de l’Esprit-Saint, à manquer de confiance envers le Seigneur qui, même s’il autorise le poison dans sa propre maison, donne aussi à ses enfants le contre-poison salvateur, et ce contre-poison c’est LA MESSE !! envers et contre tout ! C’est la pratique des sacrements ! De la charité ! Avec nos défauts, nos erreurs, nos imperfections… et à ce niveau-là, le Bon Dieu ne distingue pas entre Ecclesia Dei et FSSPX, il nous demande d’avoir confiance en lui et de ne pas couper le lien avec les sacrements !
          Or ces attitudes conduisent les gens à abandonner la fréquentation de la messe dominicale sous prétexte de garanties insuffisantes, donc à commettre le double péché, mortel de non assistance à la messe, mais aussi de se couper d’un sacrement dont on a encore plus besoin aujourd’hui, car la communion spirituelle dans son salon n’est pas un sacrement ! Et la messe, qu’elle soit Ecclesia Dei ou non, ou même conciliaire, en est un !

          Je respecte et je soutiens la FSSPX mais elle aussi finit par être piégée par son positionnement. C’est normal, comme nous tous, elle est affectée par le mystère d’iniquité donc elle aussi n’est pas parfaite dans sa dimension humaine. A nous de corriger fraternellement ses (petites) dérives ce qui n’enlève en rien ni la l’affection que nous lui portons, ni la fidélité que nous lui témoignons.

      • Raoul

        Est ce de la FSSPX dont vous parlez en disant le mot secte ? Si oui, c’est une monstrueuse diffamation qui je vous le rappelle est un péché. Il fut un temps où j’ai un peu fréquenté les prêtres de Mgr Williamson et j’ai finis par ne plus y aller, fatigué par leurs incessantes critiques sur la FSSPX. A les entendre, leur principal ennemi n’est plus le modernisme de Vatican 2 mais la FSSPX. C’est totalement inexact et outrancier. J’ai connu certains de leurs fidèles qui à force de chercher toujours plus blanc que blanc ont fini par ne plus aller à la messe.

  9. dalencourt

    Petite observation pour montrer que le Ciel préside -souvent discrètement, mais réellement- aux destinées humaines :

    Pologne : réélection du président sortant, Andrzej Duda, selon les premiers résultats (élections hier dimanche). C’est une victoire des conservateurs face au candidat « arc en ciel » pro-européen.
    Né le 16 mai 1972, il est président depuis le 6 août 2015.

    16 mai : canonisation de Jeanne d’Arc
    6 août : fête de la Transfiguration
    13 juillet (jour de proclamation des résultats) : 103 ans des 3 secrets de Fatima

    Cet homme n’est pas parfait, bien sûr, mais il est conservateur et chrétien.
    En 2016, il avait participé personnellement, engageant donc le pays, à la consécration de la Pologne par les évêques du pays « au Christ comme roi et Seigneur de la Pologne. »
    Ce chrétien convaincu et pratiquant l’emporte face au candidat « arc en ciel » (on sait ce que cela veut dire), petit signe du Ciel pour montrer ses préférences… en attendant plus…

  10. thérèse

    Mr Dalencourt,
    Est-ce que les évêques de la tradition ont consacré la France  » au christ et à la sainte Vierge  » ? (les évêques conciliaire sont allés à l’église de Montmartre pour faire une prière ( 8 juin 2020 ).

    Peut-on avoir prémonition du décès de Benoit XVI le 20 juillet 2020 à 93 ans comme Léon XIII. ou soit François.
    Chez les conciliaires lecture du 20 juillet prochain (Mt 12, 38-42) signe de Jonas et sous la messe de PIE V lecture Mt 19,13-21 Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »
    Il lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur (ce qui est) bon ? Un seul est le bon. Que si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. »

    • dalencourt

      On peut tout à fait envisager la mort de Benoît XVI en juillet, ultime étape pour « libérer » définitivement la bête. Je situe la date plutôt aux alentours du 25 juillet, mais c’est un calcul comme un autre.

      • Richard

        Le problème est quoique vous pensiez de positif de Benoît XVI, il fait parti du système du Nouvel Ordre Mondial puisqu’il n’a pas cessé de dire qu’il est nécessaire d’avoir un gouvernement Mondial. Il parle de ce gouvernement mondial maçonnique et évidemment satanique. Il aurait parlé de la Monarchie Universelle du Christ, là, bien sûr, il était audible et c’était son vrai rôle. Personnellement, il ne vaut guère mieux que François. Je suis désolé de ne pas partager votre point de vu sur ce personnage qui n’a fait que combattre Mgr Marcel Lefebvre.

        • thérèse

          @Richard
          Vous oubliez la puissance d’égarement envoyé par Jésus,  » Léon XIII  » , il est en quelque sorte maintenant le bon Larron, la période des 100 ans est à sa fin. Voilà, enfin c’est ce que je pense.

        • dalencourt

          Tout à fait Thérèse. Un certain nombre de lecteurs n’approuvent pas ma théorie de Benoît XVI en bon larron.
          Pourtant, la comparaison est volontaire parce qu’il y a de grandes similitudes.
          Qu’était le bon larron ? Un bandit. Un bandit toute sa vie, qui reconnaît d’ailleurs que sa place sur une croix est méritée.
          Qu’est Benoît XVI ? Un bandit. Un bandit qui toute sa vie fut dans le camp conciliaire et qui oeuvra à sa construction et à son développement.
          Alors à chaque fois que je parle de Benoît XVI, il y a toujours au moins un lecteur qui nous ressort son passé de bandit. Ben oui, on le sait, c’est bien pour ça qu’on le compare au bon larron.
          Et pourtant, le bon larron sera le premier à entrer au paradis, pour un seul acte de foi !
          Et ensuite, on l’oublie trop souvent, le bon larron expie ses péchés par trois heures de souffrances en croix ; mais il ne souffre plus pour les mêmes raisons.

          Benoît XVI a commis un immense acte de foi : en réhabilitant la messe de saint Pie V, en lui donnant le nom de forme extraordinaire pour neutraliser ses détracteurs, il a remis la messe de toujours à l’honneur, il l’a empêchée de mourir, et il a, en réalité, confirmé la FSSPX dans sa démarche et ses fonctions.
          Il a ensuite confirmé cette approche par la levée des excommunications portant sur les évêques de la Fraternité, rendant désormais caduque tout argument la plaçant en dehors de l’Eglise.
          Enfin, par sa démission, il a révélé au grand jour le mystère d’iniquité. Il nous a fait un cadeau inestimable car l’intronisation du pape François a permis de comprendre enfin ce qu’est et qui est l’Antéchrist.

          Maintenant, comme le bon larron, Benoît XVI expie ses péchés et ses erreurs dans sa prison dorée.
          Beaucoup de traditionalistes n’ont pas compris la démarche du motu proprio du 7 juillet 2007 et restent persuadés qu’il s’agissait là d’une opération séduction envers la Tradition pour la noyauter. Comme pour les Ecclesia Dei. Non, c’est le Saint-Esprit qui agit et qui, contre toute attente, sauve son Eglise, mais par des moyens inattendus, et dans un sens inattendu… alors on rejette parce qu’on ne comprend pas la démarche du Ciel.
          Un dernier point qui me semble significatif : Jeanne d’Arc est réhabilitée le 7 juillet 1456 ; la sainte messe est réhabilitée le 7 juillet 2007. Même date pour le même type d’événement : réhabilitation. Dans les deux cas, ce n’est pas le démon qui agit, mais bien le Seigneur qui reprend la main.

        • teutonique

          Le 07 juillet c’est aussi l’apha en 1872 et l’oméga en 1877 des milliers d’apparitions de Neubois, jour de la fête de Saint Pierre Fourrier, curé de Mattaincourt près de Saint Dié dans les Vosges qui, traqué toute sa vie, combattit la police politique de Richelieu et Mazarin, pour que, sur révélation du Ciel, jamais l’Alsace-Lorraine n’appartiennent à la France !

        • Jean-Baptiste 2

          Le 7 juillet 2007 Benoît XVI a publié Summorum Pontificum, son Motu Proprio prévu depuis longtemps, qui permet une utilisation plus large de la Messe latine traditionnelle (de 1962). Cette initiative n’est nullement une surprise. En tant que Cardinal en effet, Joseph Ratzinger avait déjà bien des fois tenu des propos favorables à l’ancienne Messe.
          Voici quelques clauses saillantes du Motu Proprio et de la lettre qui l’accompagne :
          La Nouvelle Messe de Paul VI est l’expression « ordinaire » de la « loi de la prière » (lex orandi), alors que l’ancienne Messe de Jean XXIII en est l’expression « extraordinaire. » Ce sont les « deux formes de l’unique Rite Romain. » (Motu Proprio, ¶1)
          Tout prêtre aura la faculté de célébrer la Messe du « Bienheureux Jean XXIII » en privé. (¶2)
          Dans les paroisses où il existe un groupe stable de fidèles « attachés à la tradition liturgique antérieure, » le curé devra faire droit à leurs requêtes d’une célébration de la Messe de 62. (¶5.1)
          De telles célébrations pourront avoir lieu les jours de semaine, « alors que les Dimanches et jours de fête, une telle cérémonie pourra être autorisée. » (¶5.2)
          Les lectures de l’Écriture Sainte pourront être prononcées en langues vernaculaires. (¶6)
          Le rite antérieur pourra être également utilisé, à la demande, pour les mariages et obsèques (¶5.3), et le curé pourra également autoriser l’usage des rites antérieurs pour administrer les sacrements. (¶9.1)
          L’évêque du diocèse pourra établir une « paroisse personnelle » pour de telles célébrations. (¶10)
          La Nouvelle Messe et l’ancienne ne constituent nullement « deux Rites, » mais une double forme d’« un seul et même rite. » (Lettre aux Évêques)
          L’ancien Missel « n’a jamais été juridiquement abrogé, et par conséquent, dans le principe, a toujours été autorisé. »
          Les deux rites « s’enrichissent mutuellement. »
          Les nouveaux saints et les nouvelles Préfaces tirées du Nouveau Missel « pourront et devront être insérés dans l’ancien. »
          Il n’existe « aucune contradiction » entre les deux rites.
          Les prêtres des communautés qui adhèrent à l’usage antérieur « ne sauraient, en matière de principe, exclure de célébrer selon les nouveaux livres liturgiques. »
          Aussi, à présent que la « Messe du Motu » est finalement arrivée, que devrions nous en faire ? Voici quelques considérations préliminaires.
          Suite: http://www.etudesantimodernistes.fr/2016/11/le-piege-de-la-messe-du-motu.html

        • teutonique

          Oui Monsieur DALENCOURT mais sa fête à l’origine était le 07 juillet !
          Le Frankenbourg, les plus grandes et plus longues apparitions mariales du monde dont on ne parle que trop rarement.
          Il y a eu un miracle le 05 juin 2001, mardi de Pentecôte, vu par les locaux dans les champs attenants (revue de chez Résiac Stella Maris, ou le sourire de Marie, je ne sais plus, mes amis abonnés étant décédés, le relate et nous ne l’avons su qu’après des mois) en sus des pèlerins ayant assisté à la messe dont j’étais.
          Voir aussi le livre de feu Gilles LAMEIRE Les apparitions de Neubois chez TRC Tout Restaurer dans le Christ (diffusion confidentielle via le clergé pour éviter les attaques par commandes excessives ou destruction FM) ou commander les 3 exemplaires du Lys de Marie qui récapitulent tout: M DALENCOURT, vous connaissez bien la personne qui la pilote et l’avez sans doute lue, sans compter qu’elle nous connaît très bien… Le père MORANDI en avait été informé à l’époque par moi-même.
          Et si vous saviez tout…

        • Cath

          @thérèse
          « la période des 100 ans est à sa fin »… Cette période est terminée depuis plusieurs décennies.

          La vision de Léon XIII en 1884:
          « Après la Messe, j’entendis deux voix, une douce et bonne, l’autre gutturale et dure ; il semblait qu’elles venaient d’à côté du tabernacle. Il s’agissait du démon qui s’adressait au Seigneur, comme dans un dialogue. Voici ce que j’ai entendu :
          – La voix gutturale, la voix de Satan dans son orgueil, criant au Seigneur : “Je peux détruire ton Église.”
          – La voix douce du Seigneur : “Tu peux ? Alors, fais le donc.”
          – Satan : “Pour cela, j’ai besoin de plus de temps et de pouvoir.”
          – Notre Seigneur : “Combien de temps ? Combien de pouvoir ?”
          – Satan : “75 à 100 ans et un plus grand pouvoir sur ceux qui se mettent à mon service.”
          – Notre Seigneur : “Tu as le temps, tu auras le pouvoir. Fais avec cela ce que tu veux.”

          Satan dit qu’il a besoin de 75 à 100 ans pour détruire l’Église. C’est évident que ce temps commence à ce moment-là, en 1884 et non dans un futur lointain.
          Sous le pontificat de Léon XIII le réseau Rampolla infiltrait l’Église; en France la loi de séparation de l’Église et de l’état en 1905 portait un coup fatal à l’Église française. On voit donc que Satan s’est mis à l’œuvre rapidement dans son travail de destruction de l’Église.

          100 ans après 1884 c’est 1984 (d’ailleurs titre du livre d’Orwell) et à cette date avait déjà eu lieu le concile Vatican II avec toutes ses hérésies qui ont détruit l’Église.
          Nous vivons depuis sous le règne de Satan, avec une accélération du mal ces dernières années.

  11. Théodoric

    climat toxique dans le monde du cinéma hollywoodien. en soi une bonne nouvelle, sur l’industrie satanique qui s’effondre, par ceux-là même qui l’ont crée !
    Une révolution est en marche. Des acteurs blancs sont licenciés. Les décrets des patrons des studios stipulent que seules les minorités – raciales et sexuelles – peuvent recevoir des emplois.
    S’exprimant sous le couvert de l’anonymat, les cadres ont confirmé que le climat était désormais toxique pour tout « homme blanc d’âge moyen dans le show-business ». Leur carrière « est pratiquement terminée .
    Si vous êtes blanc, vous ne pouvez pas vous exprimer parce que vous serez instantanément qualifié de « raciste » ou condamné pour « privilège blanc ».
    Donc, pour les hommes blancs de ce fil… si vous n’obtenez pas le poste que vous souhaitiez, rappelez-vous… les préjugés peuvent aller dans les deux sens. C’est l’année 2020 qui parle. de Selma, Ava DuVernay.

    https://www.dailymail.co.uk/news/article-8513727/Actors-writers-producers-warn-reverse-racism-film-industry.html

    • Théodoric

      Le Premier ministre slovène Janez Janša : « Nous suivons tous ce qui se passe et je dois dire que c’est la même formule qui a été écrite dans le Manifeste communiste il y a 200 ans.
      Pour créer un monde nouveau, selon le communisme, il faut démanteler la nation, la famille, la propriété privée, les écoles privées et la religion.
      C’est ce qui se passe actuellement, à travers les médias, les universités, l’industrie culturelle, les institutions multinationales et certains partis politiques.
      Une chose qui a été partiellement mentionnée précédemment est que moins quelqu’un obtient de votes lors d’une élection, plus il ou elle prêche la démocratie, les valeurs, la manière de créer un nouveau monde.
      Il se passe quelque chose qui est habilement caché, mais quiconque connaît l’histoire et les concepts politiques peut clairement voir où nous allons »,

      • Michel Mouchart

        Complément d’enquête sur le « combat final du Malin » contre notre « civilisation chrétienne » !

        Aux Origines – Pierre Hillard (résumé)

    • Sophie

      Le plus cynique dans tout ça, est que les producteurs d’hellywood ne sont ni blancs, ni noirs, mais « sémites » issus de la maudite synagogue de Satan.. Encore une fois, à qui profitent réellement tout ceci .. ?
      C’est exactement ce qu’ils veulent et essayent de maintenir à tout prix : détourner le regards des les réels acteurs et enclencher le fameux « combat de coqs », qui je suis persuadée, ne se déroulera pas comme ils le veulent et comme nous pouvons l’imaginer…

      • teutonique

        La « white anglo-saxon mission » si chère aux Rothschild & Cie fera basculer le monde dans une hyper-réaction, style furia francesi, à savoir un régime fort en France peut-être avec Marine mais qui n’a aucune chance de rétablir de sitôt une paix sociale.
        C’est antéchristique que de vouloir renverser mondialement toute valeur sociétale aussi brutalement: ce sont les fameux nihilistes et athées de la lettre de Pike avec le plan d’être écœurés pour les survivants de toute ancienne forme de dogme ou croyance du passé pour fonder la Grande Religion Universelle.
        Reste à prier et à attendre la réponse de Dieu pour sauver « le petit reste » car si ces temps n’étaient pas écourtés aucun élu ne pourrait être sauvé.
        Notre-Dame avait prévenu d’une volonté de revanche des peuples de l’hémisphère sud sur notre primauté chrétienne et blanche.
        Il suffit de regarder Big Mac et on ne voit pas un enfant de chœur mais un véritable luciférien avec sa stupidité paradoxale (= satan, le vaurien) mais aussi avec sa puissance de manipulation héritée d’un autre monde et d’une possession sans pareille.
        Mais ils ont déjà perdu car l’Eglise reste cachée, solide avec Notre-Dame et le Rosaire tout comme au Japon pendant plus d’un siècle alors qu’il n’y avait plus ni prêtre ni messe, juste persécution, juste des petits groupes secrets de prière du Rosaire dirigés par de discrets majordomes. Et ce n’est pas pour rien qu’aux 2 endroits choisis par le Père Kolbe pour y établir les jardins de l’Immaculée à savoir Nagasaki et Hiroshima, les bombes A sont tombées sans tuer, blesser ni irradier les moines et jésuites allemands qui résidaient situés pourtant en plein blast expliquant aux scientifiques US médusés qu’ils vivaient le message de Fatima
        Faisons donc de petits groupes de prière efficaces comme le demandait Bärbel Ruess, la mystique de Marienfried près d’Ulm: 1 à 2 groupes « commando » de 3 à 4 personnes avec un caporal (majordome) et un caporal-chef (majordome-chef) pour l’ensemble, très mobile, priant régulièrement le chapelet ou rosaire entier en local (1ers samedis par ex), aux lieux de pélerinages , chez eux, guidés et soutenus par la Providence.
        Je l’ai pratiqué il y a peu avec une redoutable efficacité: c’est une vraie guérilla anti luciférienne.
        Par la force des âmes !

        • dalencourt

          Attention, il faut comparer ce qui est comparable : aujourd’hui nous avons et les prêtres et les messes.
          Donc constituer des groupes de prière, très bien, mais ceci n’exclut pas la pratique régulière des sacrements, bien au contraire, ils sont indispensables en ces temps difficiles.

        • Théodoric

          Je n’ai pas regarder la vidéo et n’y tient pas spécialement. mais au vue de l’image une réflexion m’est venue.
          On espère, croit, pense, imagine, je ne sait quel mot employer, a une fin destructrice, par arme destructrice. j’aurait tendance a croire que c’est inutile de croire en un gigantesque drame, car on subie une destruction pire que matériel, celle de l’âme, telle que c’est l’ultime arme et de fait la plus destructrice ! par l’infâme anticléricalisme, la haine qui se déchaîne contre le Catholicisme, l’histoire totalement biaisé, la destruction de l’ordre, de la famille, de la patrie, du nombre gigantesque d’avortement, la perte du patrimoine, de la culture au sens noble du terme et j’en passe.
          Je pense qu’il faille regarder les choses tout autrement.
          Pas une destruction au sens matériel, même si une part non négligeable existe, avortement, meurtres, par exemple, c’est plus subtil, plus profond.
          Il y a une guerre, une Arme plus redoutable que le nucléaire, L’Ecran ! l’éducation, la musique, les clips très dérangeant, ‘caractère sexuelle, violent, satanique et misogyne » La publicité et…
          On est dans une machine a laver, qui nous essore, nous rince, jusqu’à nettoyer, broyer ‘noircir’ notre âme au plus profond, si je puis prendre cette image.
          Je pourrait penser, que cette destruction de milliards d’humain tant voulu, rêver ? n’a peut-être pas de sens réel, mais davantage un sens métaphysique et les 500 millions de restant des purs ? ou se le croient-ils. équivalent au 1% qui dirigent puissants et riches ?

  12. laurent35

    En ce 14 juillet, jour de deuil national, je souhaite voir ce jour annoncé par l’abbé Souffrant :
    « L’année des deux printemps, la République mourra dans l’opprobre général. »
    En UDP pour la nation française qui est bien mal en point aujourd’hui.

    • dalencourt

      Oui, il est bon de rappeler que pour « l’autre civilisation », celle que 1789 cherche à supplanter et à supprimer, la fête nationale a été fixée au 15 août par Louis XIII, lorsqu’il a consacré son royaume à la Vierge Marie.
      Pour nous, la fête nationale, c’est le 15 août.

      Le 14 juillet n’est pas la fête nationale de la France, c’est la fête des révolutionnaires et de leurs héritiers.

      Et si ces 231 ans c’était leur limite ?
      Après tout, la chute de Babylone c’est la chute de CE monde-là, celui des Lumières né en 1789 en France, en 1776 aux Etats-Unis, et qui s’est propagé partout dans le monde via l’idéologie des droits de l’homme.

      • Bigouden29

        J’espère bien que c’est le dernier 14 juillet. On est vraiment à la limite du supportable avec Babylone, Satan et ses sbires.
        Remarquez que le 14 juillet était aussi un mardi en 1789, comme cette année. Alpha en 1789, et Omega en 2020?

        • Neïla Regnarts

          En complément, la veille, le 13/07/2020 = 5 * 555 jours du Grand Réveil ! L’Homme-Dieu, l’Homme parfait, n’est-ce pas, Louis ?

        • dalencourt

          Oui ce n’est pas faux puisque 555 rejoint la même notion que 666 puisque 666 mois font 55,5 ans.
          Et 6 étant le chiffre de l’homme, 666 est celui de l’homme divinisé, l’homme qui se prend pour Dieu : « vous serez comme des dieux ».

    • Carol

      14-Juillet: des violences urbaines dans toute la France
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/14-juillet-des-violences-urbaines-dans-toute-la-france-20200714?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3

      Incendies de biens publics et privés, mise en danger de la vie d’autrui, affrontements avec les forces de l’ordre… À l’heure de l’hommage à la nation mais aussi aux soignants qui ont risqué leur vie pour en sauver tant d’autres, la soirée du 13 juillet a été marquée par une série de violences urbaines ne touchant pas seulement les banlieues des très grandes villes.

  13. syrah

    Bonjour à tous,
    Pour ceux et celles qui vont aux messes conciliaires, comment vous y prenez vous pour recevoir la communion car, cause covid, la recevoir dans la bouche est interdit?

    • Mireille

      Syrah, je connais plusieurs prêtres (conciliaires) qui donnent la communion dans la bouche à ceux qui se présentent, qu’ils soient debouts ou à genoux.
      Cherchez et vous trouverez !!

      • dalencourt

        Sinon on ne communie pas.
        Déjà pour communier, il faut se confesser régulièrement et n’avoir aucun péché mortel sur la conscience.
        Et puis, l’assistance à la messe n’entraîne pas obligation de communier.

      • JMA

        Je confirme que des prêtres conciliaires donnent la communion dans la bouche.
        A tous ceux qui condamnent totalement la messe conciliaire :
        Toutes les paroisses sont différentes, elles ont leur histoire. Certaines ont été chapeautées par des municipalités anti-chrétiennes (vrai !) qui ont placé au sein des équipes d’animations paroissiales des conseillers municipaux, des militants communistes. Certains prêtres s’y sont fondus complètement, d’autres ont souffert et souffrent encore .
        Les prêtres les plus terribles sont ceux qui ont été formé dans la deuxième moitié des années soixante et un peu au-delà.
        Les prêtres actuels qui souffrent beaucoup de cette situation sont heureux, remplis de joie, lorsque des paroissiens demandent la confession, l’adoration du Saint-Sacrement etc. Leurs homélies sont évangélisatrices, ce qui met en colère ceux qui ne veulent voir dans l’église que démocratie, parité, migrants.. Ceux-là ne cessent pas de les critiquer.
        J’assiste à des messes conciliaires pour ces prêtres, pour qu’ils puissent continuer leur mission, les encourager et qu’ainsi les nouveaux paroissiens ne soient pas égarés…
        Que faites-vous donc de la charité, vous qui êtes sûrs de plaire au Seigneur en allant à la messe traditionnelle ? Etes-vous certains qu’Il vous dirait  » c’est bien, vous avez respecté la tradition, vous avez tourné le dos à ces mécréants, vous êtes sauvés ! » Ou bien vous dirait-il : Allez-vous en pharisiens, je ne vous ai jamais connu ! Les pharisiens aussi respectaient la tradition.
        Avez-vous peur que votre foi s’étiole ? N’avez-vous pas confiance dans votre foi ? N’avez-vous pas confiance en Notre Seigneur ?
        Se retrancher derrière les murs de la FSSPX et laisser les autres se perdre, est-ce vraiment ce que souhaite NSJC ?
        Lui-même est allé chez Zacchée et d’autres impies, l’un des motifs du rejet dont Il a été victime.
        Tout jeune homme appelé par NSJC et qui souhaite devenir prêtre, a-t-il vraiment la possibilité d’entrer dans un séminaire de la FSSPX ? (région, pays, moyens financiers)
        Ceci dit, je n’ai rien contre la tradition, bien au contraire, mais il ne faut pas oublier la volonté de Notre Seigneur

  14. Regina

    à Hugues, très heureuse de votre GRAND retour. Ne partez pas, nous avons besoin de vous, vous est un phare qui nous éclaire, pour le bien de tous. N’hésitez pas à revenir régulièrement remettre les pendules à l’heure.

  15. Quichenotte

    Oui et oui ! Bien dit. Vaut mieux un chapelet ou un Rosaire de plus, dans le temps qui nous est donné, que de traîner sur la toile pour assouvir une curiosité vaine. Mieux vaut trier les bons sites et s’en tenir à cela. Et pour l’info quotidienne aussi. Parfois, moi même, je vais chez les protestants, les juifs ou les athées ou laïcs… pour connaître leurs réactions à l’actualité. Mais cela reste anecdotique et c’est pour prendre la température de leurs tempéraments et me faire réfléchir en rapport à la Foi intégrale catholique. Il y faut du discernement et un esprit critique aiguisé. Mais j’ai peut-être un seul don. Celui de la Foi. Et un accompagnement soutenu de mon ange gardien qui s’est fait connaître à moi, d’une manière très concrète, à plusieurs reprises. Si des anecdotes vous intéressent… J’ai des jolis fioretis à vous raconter en brèves formulations. Sinon, moi même, j’ai eu une vie compliquée pour arriver à donner une éducation très chrétienne à mes 5 enfants, dont j’ai eu la charge toute seule, dans un environnement familial et social très hostile ou hostile. Croyez bien que j’y suis simplement arrivée par la seule grâce de Dieu et Sa Très Haute Providence. Car, moi toute seule, avec mes faiblesses… mes défauts nombreux et ma non préparation… intégrale , comment aurais-je pu y arriver ? De plus, on parle des… « conditions de la femme » ds ce monde republiquain….Hé hé hé !! Et bien, j’aurai beaucoup à dire ! Suivant mon expérience sur le terrain. Heureusement que Dieu m’a doté, aussi, d’une bonne santé !!!
    Kenavo Véro

  16. Alix

    Messieurs ,

    qu’en ai t’il des 2 témoins qui doivent mourir en Egypte ?
    même avec le COVID19 rien vu de la sorte .
    alors de la à dire que s’est pour 2020 avec tous les évènements qui doivent arriver ….
    un peux présomptueux non ?( Juillet et toujours rien et les gens consomment davantage qu’avant le coronacouill source Ikea dont des responsables m’ont indiqués que chaque jours représentait un Samedi en therme de chiffre ***).
    j’aimerai au vu de l’Eglise de Dieu , l’état du Monde , des persécutions ,et de ses fidèles que sa arrive mais bon j’ai l’impression qu’on tourne en rond .

    • dalencourt

      Vous ne risquez pas de les voir : les deux témoins symbolisent tous ceux restés fidèles au Christ, à sa doctrine et à sa civilisation ; deux parce qu’il y a le clergé et les fidèles, ou dans le même ordre d’idée, « la loi et les prophètes ».
      L’Egypte c’est l’autre nom donné à Babylone dans la mystique biblique : ces deux noms désignent le monde païen, c’est à dire aujourd’hui, le monde entier.
      La mort des témoins n’est pas une mort physique, c’est une mort symbolique, spirituelle : ils sont morts c’est à dire inexistants, ils ont perdu le pouvoir de s’opposer à la bête et de la gêner dans ses actions (relisez le chapitre entier : c’est bien parce qu’ils ne peuvent plus s’opposer à la bête et la bloquer que le monde fait la fête et se réjouit : fini les gêneurs, les empêcheurs de tourner en rond !). C’est bien pour ça que le monde entier voit leurs corps : ce ne sont pas des cadavres mais l’équivalent : des gens qui ont perdu tout pouvoir d’opposition et de nuisance.
      Je pense, mais je peux me tromper, que nous serons dans la situation de mort virtuelle des témoins à la mort de Benoît XVI.

      • Uncle

        Merci de cette précision. Et je suis d’accord avec vous.
        Je viens de lire que François attendrait le décès de Benoît XVI avant de démissionner.

        • dalencourt

          De démissionner ? Il ne s’agit pas de ça, mais des projets qui sont dans les cartons et que bloque Benoît XVI.
          Par exemple le mariage des prêtres qui devait être une des conséquences du dernier synode, bloqué par l’action de Benoît XVI et du cardinal Sarah.
          Et aussi (et surtout !) le grand projet de réforme de la messe qu’ils ne peuvent annoncer tant que Benoît XVI sera en vie, car il s’y oppose. On voit bien qu’ils avancent, à pas feutrés pour le moment, mais le questionnaire envoyé récemment aux évêques montre leurs intentions : fusionner les deux messes (ordinaire et extraordinaire) en une seule et donc nous concocter une 3è messe, qui ferait définitivement disparaître celle de st Pie V (et la Présence Réelle du même coup).
          C’est là qu’on verra la mort des témoins, car plus personne ne pourra s’y opposer… heureusement elle sera courte.

        • Bigouden29

          Ah bon? Et ou avez vous lu çà? Si le dernier pape meurt et que François démissionne, que se passe t’il ensuite?
          De toute façon, on sent bien que c’est Benoit XVI qui bloque l’aboutissement du processus.
          C’est lui le fameux » Katechon » dont parle saint Paul. Sa mort ferait sautait le verrou qui fait coincer pour la suite.

        • Uncle

          Je suis d’accord avec Benoît XVI étant le Katechon. Je suis d’accord avec ce que M. D’Alencourt a écrit.
          Je lançais juste à la fin qu’une rumeur circule sur la démission de François une fois Benoît XVI décédé car beaucoup d’impatiente de voir ce dernier toujours en poste après qu’il est affirmé qu’il n’était là que pour 3 à 5 ans.
          Quant à la rumeur de démission de François, elle vient de cet article de Lifesitenews.com:

          « Un nouveau livre présente les 19 candidats les plus probables du futur pape.
          Edward Pentin espère que son livre «Le prochain pape» aidera un futur conclave à élire le cardinal «le plus apte à diriger l’Église en notre temps tumultueux»…

          Selon vous, dans combien de temps pouvons-nous nous attendre à ce qu’un nouveau conclave se produise? Pensez-vous que le pape François prendrait sa retraite comme le pape Benoît XVI?

          La date est bien sûr impossible à prévoir, mais un certain nombre de théories circulent depuis des années, notamment que le pape François démissionnera une fois Benoît mort. Certains disent que Francis est accroché à un fil et a peu de soutien à l’intérieur du Vatican où le moral est généralement extrêmement bas. D’autres disent qu’il continue de savourer le fait d’être pape, qu’il est en bonne santé et souhaite voir sa vision de la réforme se concrétiser, ce qui signifie que son pontificat pourrait durer de nombreuses années encore… »

          https://www.lifesitenews.com/blogs/new-book-profiles-19-most-likely-candidates-for-future-pope

  17. Vincent

    Bonjour Louis. Je voulais savoir si un de vos articles reprend le livre de l’apocalypse dans sa globalité et identifie: les 4 cavaliers, les 7 sceaux, les 7 trompettes…
    Cordialement,
    Vincent

  18. thérèse

    @ Cath,
    Les 100 ans ont commencé à partir de 1917, « ‘Fatima « , l’église conciliaire n’est pas complétement détruite puisque les sacrements sont valides.

    • dalencourt

      Après avoir beaucoup travaillé sur la question, je suis moi aussi partisan de faire démarrer les cent ans le jour même, à savoir le 13 octobre 1884.
      – Souvent le Ciel accomplit la promesse le jour où il l’annonce ; par exemple, l’Incarnation s’effectue dès le jour de l’Annonciation.
      – Fatima viendra confirmer ce départ 33 ans après, le même jour, 13 oct 1917, 33 étant l’âge du Christ à sa mort et à sa résurrection, or les deux 13 oct symbolisent ces deux notions.
      – Georges Orwell avait fait le même calcul quand, en 1947, il imagine ce que serait la civilisation de Lucifer à l’expiration du délai, d’où le titre de son livre : 1984.
      – Enfin, coïncidence impressionnante et particulièrement significative, le même jour, je dis bien le même jour c’est à dire le 13 oct 1884, les puissants de ce monde définissent et imposent au monde entier le méridien de Greenwich comme nouvelle base de calcul pour le « point zéro ». Ce n’est pas anodin car tous les calculs dorénavant seront basés sur Greenwich, et ceci sera mondial, sans compter sur le fait que point zéro = point de départ. A ce niveau, et ce jour-là, compte-tenu de l’enjeu, impossible de parler de hasard.
      – Et puis n’oublions pas que la demande de Satan est de « détruire » l’Eglise, pas de la faire disparaître. Ceci implique deux choses : à l’expiration du délai, le monde ne s’arrête pas forcément, il continue mais désormais avec une Eglise dominée par la bête. Et on ne sait pas dans quelles proportions l’autorisation de destruction est donnée.
      Or en 1984, c’est fait, la bête règne et elle a accompli son oeuvre de destruction : avec Jean-Paul II elle passe à la CONSTRUCTION de la nouvelle Eglise, sur les FONDATIONS du concile et de la nouvelle messe.
      (de 75 à 100 ans pour détruire : il faudra bien attendre 75 ans et Jean XXIII pour passer à la phase active de la destruction ; mais après avoir détruit… on construit !).
      Et si l’autorisation de supprimer la Présence Réelle n’a pas été accordée, comme disait AC Emmerich, il n’y a que le choeur qui tient, tout le reste autour est détruit.

      • wigam

        Du coup, on peut dire que de 1884 à 1959 sont la mise en place de la destruction de l’Église par voie extérieur (politique anti clérical ex loi 1905, et sécularisation du monde politique étendu à toute la planète, révolution Russe) et en voie interne par l’infiltration communiste dans l’Église.
        De 1959 à 1984, s’enclenche la destruction de l’Église (25 ans) via Vatican II !
        De 1984 à 2017 (33 ans) le triomphe de la prostituée, nombre d’années équivalent à celle du Christ, mais en inversant les valeurs.
        De 2017 à 2020 = 3,6 ans, le règne quasi-absolu des deux bêtes, politique ( Macron élu en 2017) et religieuses (François)
        Et tout cela fait 136 ans = 100 ans de destruction et 36 ans (6x6x6 ) de règne !
        Fin de tout cela (je l’espère.) le 13 octobre 2020…

    • Cath

      @thérèse,
      Placer le début des 100 ans en 1917 en référence à Fatima est plutôt blasphématoire, Notre Dame apparaît toujours pour aider l’Église de son Fils, pas pour donner le point de départ à sa destruction par Satan.

  19. Sophie

    Donc à partir du 1er aout, les fidèles seront à nouveau masqués dans les églises.
    C’est inouï de voir à quel point ils sont prêt à tout et que nous sommes réellement dans leur « ère », qui n’est qu’enfaite qu’un mouroir.. Une littérale mise en esclavage, et je pèse mes mots.
    Voyez donc, ceux-là mêmes qui étaient les initiateurs ( et rentiers ) de l’esclavage « d’antan », sont les mêmes qui aujourd’hui en tirent les profits … Sauf que cette fois-ci, il ne s’agit pas d’un peuple en particulier, mais de tout le monde.. Personne n’y échappe ou presque ..
    Or, soyons clair, que nous soyons catholiques ou pas, il y a bien un moment, où nous serons obligé de lever la tête … (?)
    Mais pour encore combien de temps ? Il semble que nous devons attendre la rentrée et en particulier le passage en force du vaccin. Ce n’est même plus une hypothèse.
    Le 11 septembre prochain : les 19ans du 11/9. Ne considérons-nous pas le COVID-19 comme tel ?

  20. Domine ne moreris

    Une petite satisfaction dans la lutte contre Babylone ; mail reçu de l’organisation CitizenGO :

    Après des semaines de négociations longues, incertaines et passionnées à la 53e session de la Commission de la population et du développement de l’ONU (ICPD 53), nous sommes sortis vainqueurs ! Merci d’avoir contribué à cette victoire historique contre les organisations libérales-libertaires aux Nations unies alors qu’ils essayaient de faire pression afin de favoriser l’avortement, pendant la pandémie de coronavirus.

    Les efforts concertés pour continuer à faire fonctionner le CPD 53 pendant une pandémie étaient très peu conventionnels et constituaient une tentative d’imposer l’avortement aux pays en développement ! Pour la toute première fois, les négociations des Nations unies se sont déroulées de manière virtuelle. Heureusement, CitizenGO a eu vent de ces négociations et est passée immédiatement à l’action.

    Le 29 mai, le Bureau des présidents de la 53e session a envoyé un document très controversé aux membres. Le document comprenait le très controversé paragraphe 15 qui poussait à développer l’avortement dans le monde. En outre, nous avions des inquiétudes sur le texte de projet, car il supprimerait les paragraphes relatifs à la souveraineté des États !

    Lorsque nous avons eu connaissance des controverses contenues dans le texte, nous vous avons envoyé une pétition vous demandant de faire pression, afin que l’ONU arrête d’instrumentaliser l’avortement auprès des pays les plus pauvres. Nous sommes heureux de vous annoncer que plus de 526 000 personnes ont signé la pétition et ont donc envoyé un message au Bureau des présidents.

    Ces négociations étaient non seulement très controversées, mais aussi imprévisibles. Elles ont impliqué beaucoup de discussions secrètes, virtuelles, la plupart des gens étant tenus dans l’ignorance. Au début, elles devaient durer 3 jours, mais les négociations ont fini par durer un mois ! Vous êtes restés vigilants et, en partenariat avec nos équipes et des personnes à New-York.

    Le projet de document changeait sans cesse, mais la volonté d’imposer l’avortement à ces pays était évidente. Lundi dernier, le paragraphe 15 du projet de document, controversé et favorable à l’avortement, a été déplacé au paragraphe 16. Il y a également eu une nouvelle tentative d’imposer une éducation sexuelle complète !

    Nous avons donc dû agir rapidement en envoyant davantage de signatures pour accroître la pression

    Heureusement, un certain nombre de pays ont écouté nos appels et ont rejeté la version finale du texte en raison de paragraphes contestés. Aucun consensus n’a pu être trouvé entre les différents pays… Cela signifie que le président a dû retirer l’ensemble du document et terminer la session sans déclaration.

    Ce lundi, le président de la session a communiqué aux membres négociateurs la décision de retirer la déclaration controversée en raison de l’absence de consensus ; c’est donc une victoire pour nous !

    Cette longue bataille n’a été victorieuse que grâce à vous.

    Nous vous remercions d’avoir fait confiance à CitizenGO ! Tout cela en valait la peine, de nombreux bébés à naître seront sauvés !

    Je vous remercie pour votre mobilisation

    Alexandre et toute l’équipe de CitizenGO

  21. Uncle

    Ce que les protestants demandent:
    « Des Églises chrétiennes réclament une réforme de la finance mondiale.
    La pandémie de Covid-19 a plongé le monde dans une crise inédite. Pour en sortir, plusieurs Églises chrétiennes ont écrit au G20 pour réclamer une réforme du système financier international, allant même jusqu’à une annulation de la dette…

    C’est un appel à changer radicalement la finance mondiale actuelle et à promouvoir une reprise économique équitable et durable dans la période post-Covid-19 que le Conseil œcuménique des Églises (COE), la Communion mondiale d’Églises réformées (CMER), la Fédération luthérienne mondiale (Flm) et le Conseil mondial des missions (Cwm) adressent aux dirigeants du G20. Dans une lettre commune, les quatre organismes, qui représentent environ 500 millions de chrétiens dans le monde, expriment leur «profonde inquiétude» quant à l’impact sanitaire et économique de la pandémie de Covid-19 qui fauche des vies partout, mais compromet aussi les moyens de subsistance de millions de personnes… »

    https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2020-07/eglises-chretiennes-reforme-finance-mondiale.html

  22. Camaron

    Belle et sainte fête de Notre-Dame du Mont Carmel ! Que Notre-Dame du Mont Carmel vous bénisse, Amis du Grand Réveil !
    *PRIONS
    Notre-Dame du Mont Carmel, glorieuse Reine des Anges, Canal de la plus tendre miséricorde de Dieu envers les hommes, Refuge et Avocate des pécheurs, je me prosterne devant Vous avec confiance, vous suppliant de m’obtenir…
    En retour, je vous promets solennellement d’avoir recours à Vous dans toutes mes épreuves, mes souffrances, mes tentations, et je ferai tout en mon pouvoir pour engager les autres à Vous aimer, à Vous vénérer, et à Vous invoquer dans tous leurs besoins.
    Je vous remercie pour les grâces sans nombre que j’ai reçues de Votre miséricorde et de Votre puissante intercession. Continuez d’être ma défense dans le danger, mon guide pendant la vie et ma consolation à l’heure de la mort. Amen !
    Notre-Dame du Mont Carmel, Avocate des pécheurs les plus abandonnés, priez pour l’âme du pécheur le plus abandonné de l’univers (ou pour l’âme de…). Alors les Anges du Ciel se réjouiront et l’enfer sera privé de sa proie. Je viens à Vous avec confiance, Ô Notre-Dame du Mont Carmel !
    En UDP

  23. Adrien

    Profession de foi de Jean Castex :
     “La France, c’est la République. Et celle-ci aussi se trouve aujourd’hui ébranlée dans ses fondements par la coalition de ses ennemis : terroristes, extrémistes, complotistes, séparatistes, communautaristes”, a-t-il lancé dès le début de son allocution.

    hé bien non, Monsieur Castex, l’identité française ne se confond pas avec la république.
    la France est occultée par la république. elle existait avant la république et elle existera toujours quand ce mode de gouvernement cessera d’être brandi comme une béquille, un talisman et une incantation obsessionnelle par les hommes politiques de tous bords

    https://m.huffingtonpost.fr/entry/castex-se-donne-comme-premiere-ambition-de-ressouder-toutes-les-france_fr_5f0ef89bc5b6df6cc0b3e852

  24. Camaron

    Belle et sainte fête de Notre-Dame du Mont Carmel !
    Notre Dame du Mont Carmel – Histoire
    C’est sur le Mont Carmel que le prophète Élie avait confondu les prêtres de Baal et ramené le peuple d’Israël à adorer le Dieu vivant. La tradition ajoute que dans le petit nuage annonciateur de la fin de la sécheresse, Saint Elie avait eu une visions mystique de la Vierge qui apporterait au monde le Sauveur et que depuis lors des fils spirituels d’Elie menaient sur la sainte montagne une vie conjuguant érémitisme et vie communautaire. Au temps des croisades, ces ermites se constituèrent en véritable ordre religieux, recevant une règle du Patriarche de Jérusalem : ce sont les Carmes, voués à la vie contemplative sous le patronage de la sainte Mère de Dieu. La conquête de la Terre Sainte par les musulmans contraint les Carmes à trouver refuge en Occident.
    D’origine anglaise, Saint Simon Stock (+ 1265) était supérieur général de l’Ordre des Frères de Notre-Dame du Mont Carmel à ce moment où, fuyant la Terre Sainte, les moines vinrent s’implanter en Europe. Profondément dévot à la Vierge Marie, dans la nuit du 16 juillet 1251, il fut favorisé d’une vision de cette Mère bénie au cours de laquelle elle lui remit le scapulaire en disant : « Voici le privilège que je te donne, à toi et à tous les enfants du Carmel. Quiconque meurt revêtu de cet habit sera sauvé. »
    C’est le 16 juillet 1858 que la Vierge Immaculée apparut à Sainte Bernadette pour la dernière fois dans la grotte de Lourdes : elle ne portait pas ce jour-là la robe blanche ceinte de bleue, mais la livrée du Carmel et Bernadette dira : “Jamais je ne l’avais vue aussi belle!“. A Fatima également, lors de l’apparition du 13 octobre 1917, au cours du miracle du soleil, Notre-Dame se montra aux trois enfants revêtue de l’habit du Carmel, pour évoquer les mystères glorieux du Saint Rosaire. En ce 160ème anniversaire de la dernière apparition de Notre-Dame à Lourdes, invoquons avec confiance notre Maman céleste avec ces mots :
    Vierge Immaculée, Marie,
    Lumière et Gloire du Mont Carmel,
    Jetez sur moi un regard de bonté,
    Et gardez-moi sous Votre protection maternelle.
    Fortifiez ma faiblesse par Votre puissance,
    Et dissipez par Votre lumière
    Les ténèbres de mon cœur.
    Augmentez en moi la Foi,
    L’Espérance et la Charité.
    Ornez mon âme de toutes les vertus
    Afin qu’elle devienne de plus en plus
    Chère à Votre Divin Fils.
    Assistez-moi pendant la vie,
    Consolez-moi par Votre présence
    A l’heure de la mort,
    Et présentez-moi à la Sainte Trinité,
    Comme Votre enfant,
    Afin que je puisse Vous louer,
    Et Vous glorifier éternellement
    Dans le Ciel.
    Ainsi soit-il!

  25. dalencourt

    Revenons quelques instants sur le 231 du 14 juillet (231 ans de la Révolution française)

    231, on l’a vu, est :
    – un nombre divisible par 3,5 (Apocalypse : 1 temps/2 temps/la moitié d’un temps) : 66+66+66+33 (donc en base 33 ce qui est un très beau chiffre)
    – la triangulaire de 21
    D’après Jean-Gaston Bardet, spécialiste de la kabbale, Dieu utilise les nombres triangulaires pour révéler ses Plans. Je le crois aussi.

    Mais, je l’avais oublié, en nombration hébraïque, 231 est le nombre des élus (78+153).
    Ne nous méprenons pas : si bien entendu la façon de calculer de la kabbale juive est à manier avec précaution, la langue hébraïque n’est pas disqualifiée parce que le judaïsme n’a pas suivi le Christ.
    En nombration sacrée, la valeur du 231 (le nombre des élus) est valable autant pour la kabbale que pour le christianisme.

    C’est là que ça devient intéressant, car la synagogue de Satan se réapproprie elle aussi ce chiffre. Par conséquent, via son oeuvre (la Révolution française et donc, derrière, la civilisation mondiale des droits de l’homme – l’enjeu dépasse donc de loin le cadre de l’hexagone), elle a atteint symboliquement « le nombre des élus » il y a deux jours.
    Il était donc intéressant de faire attention aux propos de son porte-parole, valet des Rothschild (pères du sionisme, ne l’oublions pas), en ce jour anniversaire du 231 des élus de la synagogue.
    Et qu’a annoncé Emmanuel Macron en ce 14 juillet ?
    Voici la réponse :
    « Lors de son entretien télévisé ce mardi 14 juillet, Emmanuel Macron a mis en garde, et a fait une annonce majeure: le port du masque sera obligatoire à partir du 1er août dans «les lieux publics clos».
    Donc qu’a annoncé Macron ? Le renforcement des mesures Covid. C’est la preuve que c’est là LEUR ARME DE DESTRUCTION MASSIVE. Non pas le virus en lui-même mais ce qu’ils en font.

    Mesure immédiatement suivie d’effet puisqu’en ce jour de Notre-Dame du Mont Carmel (autre symbole des élus, mais du bon côté cette fois), la mesure est avancée de 15 jours.
    Ils parlent d’une seconde vague parce qu’ils ont prévu une seconde vague, et même ILS ONT BESOIN d’une seconde vague.

      • dalencourt

        Il faut se méfier des calculs basés seulement sur la kabbale et la gématrie : je pense à la démonstration ci-dessus de JG Bardet, qui me convainc moyennement.
        Voici plutôt l’explication chrétienne du 78+153 qui fait 231 :

        1) 78 est la triangulaire de 12.
        or 12 exprime le chiffre parfait des élus (c’est à dire des enfants de Dieu) : 12 apôtres, 12 tribus d’Israël, d’où le 12×12 de l’Apocalypse.
        Le 78, triangulaire de 12, exprime la totalité des justes, c’est à dire l’Eglise : c’est pourquoi saint Joseph, patron de l’Eglise, est fêté le 78è jour (19 mars).

        2) 153 est le nombre de « bons » poissons dans la seconde pêche miraculeuse. Aucun n’est à jeter.
        Seconde particularité : cette pêche a lieu après la Résurrection, sachant que le Christ ne se montre qu’aux siens à partir de sa résurrection. 153 est donc, selon les Pères de l’Eglise, l’autre chiffre qui exprime la totalité des justes, des enfants de Dieu.

    • Suzanne

      « …..Ils parlent d’une seconde vague parce qu’ils ont prévu une seconde vague, et même ILS ONT BESOIN d’une seconde vague…. » Oui, ça fait un petit moment qu’ils annoncent une seconde vague donc, par là, ils se nomment eux-même « initiateur » de cette seconde vague. Pour supprimer le plus de monde possible ? ou, par un lavage intense du cerveau (conséquence de la peur), diriger le monde selon leurs critères et arriver à leur but suprême : imposer leur religion !

      • Antonio

        oui dans son discours le 13 ou 14 mars pour nous confiner macron a dit  » il y aura 2 vagues une première et une 2ème éloigner de la première mais plus destructeur et qui touchera principalement les jeunes » avec les vacances d’été et tout ce qui va avec c’est plutôt les jeunes qui sortent s’amusent au état Unis ils organisent des soirées « covid » ils planifient tout mais jamais ils n’iront au bout de leurs plans et puis macron l’avait dit  » cette génération est prête a voir la bête de l’événement  » de toute manière on y est beaucoup de gens savent et sentent certaines choses c’est évident mais grâce au grand réveil nous on savais depuis bien longtemps et bien avant d’être président Mr Dalencour nous avais bien prévenu sur l’identité de macron franchement tout seul jamais je n’aurai pu voir et savoir autant de choses c’est évident que la France est un pays réellement apart qui se démarque de toute les manières possibles et je préfère ne pas m’imaginer la suite..

    • Chouandecoeur

      Bonjour à tous,
      Si vous le permettez Louis, je vais apporter une petite correction à votre propos suivant :
       » 231, on l’a vu, est :
      – un nombre divisible par 3,5 (Apocalypse : 1 temps/2 temps/la moitié d’un temps) : 66+66+66+33 (donc en base 33 ce qui est un très beau chiffre) « .
      Non, la base n’est pas 33 mais 66.
      En effet, 1 temps (la norme), 2 temps (le multiple), et ½ temps (le sous-multiple) est la définition parfaite (nécessaire et suffisante) d’un système général de mesure.
      La norme est la référence, la base comme vous dites. Ici elle a pour valeur numérique le nombre 66 et non 33 qui est le sous-multiple.
      Amicalement,
      Chouandecoeur

  26. Jean

    Bonjour
    Vous n’avez pas indiqué votre adresse email sur ce site web. Conséquence : Vous vous privez de la capacité de recevoir des informations confidentielles.
    Cordialement

  27. dalencourt

    Attention, information importante.
    Demain je serai à Pontmain toute la journée, je ne pourrai pas valider de commentaires de la journée.

    Ce sera le 591è anniversaire du sacre du roi Charles VII grâce à Jeanne d’Arc, une date à ne pas oublier, et qui suit la très belle fête de Notre-Dame du Mont-Carmel.

  28. Thérèse

    3 ans et 6 mois , oui, je suis tombée en ouvrant le nouveau testament en ce jour de fête de notre dame du Mont Carmel sur épître de Saint Jacques : puissance et prière 17  » Élie était un homme soumis aux mêmes misères que nous, il pria instamment qu il ne tombait point de pluie, et la pluie ne tomba pas sur la terre pendant 3 ans et 6 mois, il pria de nouveaux et le ciel donna de la pluie, et la terre produisait ces fruits « …..est ce un signe ?

  29. GarconQuiaPeur

    bonjour j’aimerai savoir qu’elle prières je pourrais réciter je suis dans le retentir depuis quelque jours je consommait de la drogue depuis trop longtemp c’est pour cette raison que je refusait de priée car je ne trouvais pas cela saint en etant sous une autre emprises alors j’aimerais savoir qu’elle prière faire pour un jeunes pêcheur remplie de regret et surtout d’épreuve très très difficiles je suis seul dans ma lutte peu de gens croient en ce que je dit je suis ce site depuis 2013 !! 2013!! Un jour un lecteur a dit  » mr Dalencour pensez a ceux qui vous suivent depuis le début et attendes toujours alors qu’au finales il n’y a rien ect  » et bah sachez que moi je ne doute pas 1s de ce vous écrivez vous avez ouvert les yeux grace a votre site et jai pu ouvrir les yeux de certaine personnes vous aviez senti le fast flag de charly hebdo je m’en souviens très bien et vous avez raison nous somme clairement a la fin des temps peut etre 2.3.4.5 ans mais pas 10 ans et je me sens privilégié de savoir toute ces choses la ma vie a été malheureuse depuis ma naissances et cela n’est pas prêt de changer alors maintenant je veux m’éloigner de mes démon et me mettre a la prière de mon seigneur qui malgré tout ma toujours porter sous son épaule malgres la malchance il était ma lumiere dans le noir…en vous remerciant encore que Dieu nous protège tous de ce qui nous attend..

    • Michel Mouchart

      ( Prière de rédemption à notre Dieu tout puissant !
      Prière de repentir et de délivrance à réciter tous les jours que Dieu nous laisse encore à vivre !
      Monsieur  » GarconQuiaPeur  » . Que Dieu vous vienne en aide dans ces moments difficiles de votre vie personnelle !)
      Vous désirez une prière ? En voici une !

      “ Seigneur, Tu m’as enduré durant toutes ces années avec mes péchés,
      mais néanmoins Tu as eu pitié de moi;
      je me suis égaré de toutes les manières,
      mais maintenant je ne vais plus pécher;
      je T’ai fait de tort et j’ai été injuste;
      je ne le ferai plus;
      je renonce au péché,
      je renonce au Démon,
      je renonce à l’iniquité qui souille mon âme;
      libère mon âme de tout ce qui est contre Ta sainteté;
      je Te supplie, Seigneur, de me sauver de tout mal;
      viens maintenant, Jésus,
      viens maintenant demeurer dans mon cœur;
      pardonne-moi, Seigneur, et permets-moi de reposer en Toi,
      car Tu es mon Bouclier, mon Rédempteur et ma Lumière et en Toi je me fie;
      à partir d’aujourd’hui, je veux Te bénir tout le temps;
      je répudie le mal et tous les autres dieux et idoles,
      car Tu es le Très-Haut au dessus du monde, transcendant de loin tous les autres dieux;
      par Ton bras puissant,
      sauve-moi de la mauvaise santé,
      sauve-moi de la captivité ( de la drogue ),
      sauve-moi des difficultés
      et défais mon ennemi le Démon;
      viens vite à mon secours
      Ô mon Sauveur !
      Amen ! « 

    • Carol

      Mettez-vous sous la protection maternelle de la Sainte Vierge et aussi de Saint Joseph.
      Que la Sainte famille vous protège.
      Coeur infiniment miséricordieu de Jésus-Christ, nous avons confiance en vous.

    • Loïc

      Salut Garcon.

      Tu as une mission sur terre. Elle n’est pas forcément celle de faire comprendre aux autres la tournure des événements.

      Mais, peut être, d’ouvrir les yeux sur Dieu grâce à ta conversion.

      Car ta conversion va devenir visible. Tu vas arrêter la drogue. Tu vas changer ta vie. Et saches le, tu le fais car Dieu le veux. Tu le fais car il est avec toi. C’est grâce à lui et lui place l’espoir en toi.

      Courage mon frère dans tes épreuves. Ne te souci pas du monde, vit ta foi, porte l’espoir, Dieu te guide.

      Loïc

  30. Neïla Regnarts

    Deux questions :
    Louis, ne seriez-vous pas en train de vous préparer pour les élections présidentielles de 2022 ?
    Jésus était-il de gauche ou de droite ?

    • dalencourt

      On s’en fiche totalement de la présidentielle de 2022 ; encore faudrait-il qu’on arrive jusque-là, ce dont je doute sévèrement, et « en l’état » ce dont je doute encore plus.

      La dualité typique de l’esprit de gauche (d’inspiration satanique) ne s’applique pas à notre Maître, Créateur et Sauveur. Mais si vous voulez savoir si le peuple de Dieu est de gauche ou de droite, sachez que la gauche s’est toujours présentée comme athée et anticléricale (dans leur bouche cela veut dire anticatholique, ce dont ils ne se cachent d’ailleurs pas), alors que la droite, la vraie (et non pas la fausse droite gauchisée qui sévit depuis 60 ans), a connu en son sein de nombreux catholiques.

      Comme je l’explique souvent, il convient d’avoir un peu de recul et prendre de la hauteur en observant non pas les 150 dernières années de l’histoire de notre pays et du monde, mais les 2000 dernières années.
      Que désignent en réalité, avec ce recul, les courants « de gauche » et « de droite » ?
      La gauche est associée à la démocratie et aux droits de l’homme, ou à des régimes totalitaires athées.
      La droite est associée aux régimes monarchiques chrétiens où le monarque tire sa légitimité de Dieu et aspire à faire régner sur terre le règne social de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

      • Patricia

        Oui, vous avez raison Louis, on s’en fiche de l’élection de 2022. Je doute aussi qu’on arrive jusque là… Les événements s’accélèrent.
        Nous serons reconfinés, c’est inévitable. Laissons chuter Babylone. Gardons les yeux fixés vers le ciel et que Notre Seigneur aie pitié de nous… Je ne sais pas comment nous pourrons éviter ce fichu vaccin. Mais bon, à chaque jour suffit sa peine…

  31. Michel Mouchart

    ( Que-ce que 1984 en pire ?…
    C’est aujourd’hui !
    Voici un écrit juste à propos qui vous en explique les procédés sataniques de la mainmise du Malin sur le langage qui nous est désormais interdit de prononcer sans en être sévèrement puni de l’avoir dit !
    Pauvres de nous, ils n’auront aucune pitié pour nous !
    Seigneur Dieu Tout Puissant, vient à tes Abel, nous avons besoin de toi ! )

    Le langage soumis à l’idéologie victimaire – Le Zoom – Thomas Clavel – TVL
    Professeur de français en réseau d’éducation prioritaire de la Seine-Saint-Denis, Thomas Clavel publie « Un traître mot ». Son héros, Maxence commet, – dans une France où la loi Avia serait appliquée – un crime de langage. Ce crime contre la novlangue va le mener en prison au terme d’un procès en sorcellerie. Récit passionnant et effrayant d’hommes broyés par une religion victimaire dont « l’évangile » pourrait se résumer à « détestez-vous les uns les autres ».

    • maffieux

      Bonjour Louis

      J’ai calculé le nombre de jour du 1er janvier au 18 juillet 2020 il y a pile….. 200 jours….

      Pour l’incendie De la cathédrale de ce jour
      M

  32. Eléna94P

    Triste nouvelle dans ma ville,
    j’apprends qu’un incendie s’est déclenché ce samedi matin dans l’enceinte de la cathédrale de Saint-Pierre-et-Saint-Paul….
    Je lis qu’aujourd’hui nous fêtons le début des apparitions de Notre Dame à Sainte Catherine Labouré en la chapelle Notre-Dame-de-la-Médaille-miraculeuse de la rue du Bac à Paris, qui eurent lieu de juillet à décembre 1830…
    Je lis également qu’on fête Saint Camille de Lellis, qui se trouve être le patron des … brancardiers, hôpitaux, infirmiers, malades, personnel soignant, et notamment saint Thaumaturge
    invoqué pour l’accompagnement des malades!
    Que Dieu nous garde dans cette chute de babylone, et qu’ils convertissent tous ces malades de l’âme!

  33. Bleu azur

    Le grand orgue de la cathédrale Saint Pierre, Saint Paul de Nantes en flamme, un orgue est une sorte d ‘instrument à vent Composé d’un assemblage de tuyaux métalliques , jouant sur différentes gammes de sons proches de ceux émis par une multitudes de trompettes , événement majeur Qui incite à La méditation.

  34. Cat Berthol

    L’âne Hidalgo décrète avec ses maîtres la fête des chats le … 15 aôut.

    Si elle casse sa pipe ce jour-là, pas sûr qu’elle assomptionne ! Devons-nous prier pour ces pauvres âmes, je me pose la question ?

  35. Jean C.

    @GarconQuiaPeur

    Vous êtes bien courageux de vous dévoiler comme ça .
    Je vous conseille de bien vous confesser a un prêtre de vos péchés ,
    de demander le secours de Notre Très Sainte Vierge Marie ,
    cela vous aideras a ne plus être sous l’emprise de la drogue .
    Moi même je fumais des joints par moments et j’ai prié pour ne plus
    avoir ce péché ( entre autres ) et ça marche , prié et faite pénitence .

    Jésus sauve .

    • anth

      merci beaucoup courageux oui je n’ai pas assumer mon pseudo habituelle quand même en tout cas je vous remercie je côtoye énormément de fumeurs mais ….en janvier j’ai perdu mon permis a cause de cela et je ne le regrette pas je prend sa comme une aide de Dieu parceque les autres autour de moi ne sont pas prêts d’arrêter et vu les temps obscures je suis bien contents et maintenant j’ai arrêtez même si c’est très dur moi je ne ressens pas le manque du tout mais mon corps pendant la nuit si…récemment j’ai couru en forêt et je suis tomber sur un couple de vielle personne peut-être 70 ans minimum ils m’ont dit que c’est bien de voir un jeune courir et que ils avaient peur de tout ce qu’ils se passent en ce moments que beaucoup de choses sont cachés par le gouvernements effectivement beaucoup de personnes se réveil puis ils m’ont dit  » mais que pourrait ont faire » alors j’ai répondu qu’ils fallait prier car cela était la seul issues et la dame ma montrer du doigt et ma dit  » vous je vous admire » cela ma beaucoup fait plaisir en tout cas je vous remercie de votre soutient l’heure est proches et le pire n’est pas encore arriver je pense..

  36. Magne

    Youtube vient de ressortir un témoignage sur les apparitions de Jésus à Dozulé : « Apparitions de Jésus-Christ à Dozulé : témoignage de Mme Gilles (témoin de plusieurs apparitions » . Je croyais pourtant que c’était faux. J’étais enfant à l’époque et nous habitions tout près. Une commission épiscopale était venue enquêter et avait interdit tout pèlerinage sur ce site. Je ne sais que penser.

  37. Uncle

    Plusieurs autres églises incendiées aux États-Unis. On parle maintenant d’une révolution type 1789 dans certains médias.
    Il semble qu’on s’est attaqué à la cathédrale de Nantes aussi:

    «Incendie circonscrit à la cathédrale de Nantes.
    Un incendie s’est déclaré ce samedi matin dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes et a été maîtrisé dans les heures suivantes. Le grand orgue a été détruit. Une enquête pour incendie volontaire a été ouverte par la justice après la découverte de trois départs de feu. Pour l’administrateur diocésain, c’est le cœur du diocèse qui a été atteint… »

    https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2020-07/incendie-cathedrale-de-nantes.html

    • Nathalie

      Tout cela n’a rien à voir avec la fin des temps et avec le Jugement de Dieu..Nous sommes manipulés par les puissants de ce monde qui se servent de ces écrits, sortis d’ailleurs dont ne sait pas trop d’où, écrits par des hommes dont on nous dit ce que l’on veut, » Ils » veulent juste posséder le monde et mettre en esclavage l’humanité; Il n’y a ni Dieu, ni Jésus Christ, ni d’âme d’ailleurs quand vous mourez vous mourez, pas de paradis, pas d’enfer. pas de purgatoire, rien le néant.
      J’y ai cru moi aussi, j’ai vraiment cru que cela était vrai. De quelle naïveté faisons nous preuve. Des histoires, de la manipulation, mais pas de résurrection, pas de Fin des Temps, pas de Dieu, pas de péchés. Du conditionnement c’est tout.

      • antonio

        Ha bon pourtant j’ai deja eu preuves que les esprits ou fantôme existent et j’ai déjà eu des décès dans ma familles ou des « adieu » de leurs part de son manifester après leurs morts ce qui vous donne directement tord si réellement après la mort on meurt juste comme vous dîtes ce qui sous entend même que personne ne paye ces pêcher ou ces erreurs alors qu’on sais tous que le mal qu’on fait nous revient toujours ce qu’on appelle aussi le karma…vous m’avez l’air d’avoir perdue la foie je vous conseille de très vite la retrouvez..

    • Cath

      Une autre profanation antichrétienne aux États-Unis : une statue de Jésus a été décapitée à Miami.

      Placée dans la cour de l’église de Kendale Lakes, dans l’archidiocèse de Miami, une statue de Jésus a été décapitée dans la nuit de mardi à mercredi. Des fidèles ont découvert la statue du Bon Berger vandalisée le mercredi matin.

    • genthierry

      Bonsoir,
      je suis professionnel off-shore au milieu de l’atlantique en ce moment donc les infos mainstream je n’y ai pas accès car j’ai peu de connexion internet, mais j’habite a 400m de la cathédrale et j’y ai été confirmé avec mon père en mai 2010…,
      pour vous dire qu’a l’entrée de celle-ci il n’y avait que de la réclame pour donner des sous-sous pour tout et n’importe quoi, comme quand on rentre dans un musée, ce qu’a confirme la mairesse de Nantes, pour elle ce n’est qu’un lieu de mémoire, juste un musée,
      eh bien non, rappel, c’est d’abord une église ou l’on va prier, faire des messes, mettre des cierges et recevoir des sacrements, etc…
      et quand j’ai vu les photos qui montrait l’entrée intérieure de la cathédrale, tout est détruit, comme a Notre-Dame avec principalement l’autel qui a été détruit, la c’est comme si j’ai eu l’impression que Jésus a fait un remake quand il a chassé les vendeurs du Temple en disant « d’une maison de prière, vous en avez fait un repaire de brigand »,
      pour moi le message est clair, CQFD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s