De la lutte des classes à la lutte des races

Quel est le point commun entre la révolution, le collectivisme, le féminisme, l’immigrationnisme, le multiculturalisme, le mondialisme, l’antiracisme, l’écologisme ? Ce sont tous des concepts de gauche, soit issus de la pensée de gauche, soit détournés et phagocytés par la gauche, en dehors de laquelle aucun autre raisonnement n’est autorisé.

La Sainte Vierge est venue à Fatima en 1917 prévenir les nations de la déferlante gauchiste : en effet, quand elle annonce que « la Russie répandra ses erreurs » l’année même de la révolution bolchevique, et quand on connaît la nature profonde de celle-ci, il n’est pas difficile d’en déduire qu’au-delà du communisme révolutionnaire, c’est la gauche dans son ensemble qui est désignée.
Bolchevisme, socialisme, communisme, bolivarisme, anarchisme, trotskysme etc, ne sont que des variantes politique d’une même philosophie et d’une même source : le progrès gauchiste.

Le socialo-communisme -donc la gauche- n’est pas seulement un guide de conduite politique, économique et sociale, mais aussi une école de pensée, une mentalité, une philosophie et à vrai dire une religion, basées sur le triple principe du matérialisme dominant (la béatification matérielle), de l’humanisme absolu (l’homme est seul à régner sur terre, sans Dieu ni maître), et de la création d’oppositions et d’antagonismes (la révolution permanente).
Cette création d’antagonismes artificiels, idéologiques et démagogiques a pour but de transférer l’humanité vers une autre civilisation -la leur- de façon irréversible, c’est à dire sans retour en arrière possible.
Pour cela, il est nécessaire que les principes et les valeurs de l’ancienne civilisation -celle qui est remplacée- soient déclarés mauvais, et même si mauvais, si honteux, que les héritiers de cette civilisation la rejettent d’eux-mêmes avec horreur.
C’est typiquement la démarche que nous observons en ce moment à la suite des émeutes raciales organisées après la mort d’un délinquant noir aux Etats-Unis lors de son arrestation (George Floyd).
On instrumentalise un fait divers sordide à des fins d’éducation des masses occidentales pour que celles-ci culpabilisent et renient d’elles-mêmes leur passé, car ce passé, c’est celui de l’ex-civilisation à laquelle la gauche fait la guerre. Cette civilisation c’est la civilisation chrétienne.
Tous les mouvements antiracistes, à commencer par Black lives matter aux Etats-Unis, ou SOS-Racisme en France sont notoirement de gauche. Et tous reprochent aux pays occidentaux un passé prétendument raciste, basé principalement sur l’esclavagisme et le colonialisme.
Ironie du sort d’ailleurs, du moins pour la France, une bonne partie de son empire colonial est du à l’initiative de gouvernements de gauche sous la 3ème République ; mais la gauche n’est pas à une contradiction près. L’essentiel est que ces reproches soient assimilés avec la civilisation d‘avant, parce qu’ils correspondent à des périodes où le monde était encore sous domination chrétienne.
C’est donc une guerre de civilisation que la gauche mène depuis un siècle, une guerre psychologique d’une violence inouïe parce que, pour la première fois, la civilisation nouvelle fait preuve d’une haine féroce pour la civilisation qu’elle remplace. Elle la hait parce qu’elle la redoute, c’est pourquoi elle tient à ce que les héritiers du christianisme n’aient une connaissance de leur passé qu’à travers le filtre historique déformé des gauchistes pour qu’elle rejette ce passé avec horreur. Ceci porte un nom : c’est de la domestication de la pensée, de l’éducation de masses.

 

Le péché collectif, un concept religieux

Je disais tout à l’heure que le gauchisme était aussi une religion. Effectivement, je croyais que la notion de péché collectif était typique des religions. Or n’est-ce pas l’affirmation d’un péché collectif que de reprocher aux populations blanches occidentales un passé colonialiste et esclavagiste ? N’est-ce pas cette notion de péché collectif, exploitée à l’extrême, qui pousse les descendants des uns à s’agenouiller afin d’exprimer leurs regrets aux descendants de leurs prétendues victimes ?
Seulement la différence entre la religion chrétienne et la religion luciférienne de la gauche, c’est que chez les chrétiens ces péchés collectifs existent réellement parce qu’ils violent des lois divines, alors que ceux de la gauche sont basés sur le mensonge, la subversion et la manipulation des esprits.
Tout ceci s’inscrit donc dans un cadre plus vaste, celui de la guerre psychologique.
La même manipulation, selon le même principe, a déjà été utilisée dans le passé ; par exemple quand Jacques Chirac reconnaît la responsabilité de l’Etat dans la rafle du Vel d’Hiv, il attribue un (faux) péché collectif à tout le pays. Pareil quand Jean-Paul II ou François s’excusent pour certains actes commis par la chrétienté durant le passé. Ces gens-là agissent selon l’esprit (luciférien) typique de la gauche qui consiste à présenter toujours la civilisation chrétienne comme la méchante de service, comme le modèle à surtout ne pas imiter, celui qui nous fait culpabiliser.
Que reste-t-il alors ? Il n’y a plus d’alternative, il ne reste plus que la civilisation gauchiste.

 

Il n’y a plus de droite mais des gauchistes de droite*

C’est la trahison des élites, y compris de celles dites « de droite ».
Car la droite aujourd’hui n’est en réalité qu’une gauche modérée. Une pensée de droite qui a l’autorisation d’exister doit être une pensée compatible avec l’esprit de gauche ; sinon, elle sera appelée « d’extrême-droite ». Elle perdra alors tout crédit car dans l’imaginaire populaire, extrême-droite = nazisme/fascisme. Donc la droite aujourd’hui doit être compatible avec la gauche si elle veut exister, car l’opinion est façonnée par les médias, qui sont outrancièrement dominés par la gauche et les idées de gauche ; « journaliste de gauche est un pléonasme » s’amuse à dire Léon Camus dans Rivarol. C’est hélas rigoureusement exact. Et pas seulement en France, le phénomène est mondial.
Et comme le second bastion tenu par la gauche est l’Education nationale, durant 15-20 ans les enfants vont grandir dans un cadre d’idées façonné par la gauche. Ecole + médias, le cocktail est redoutable (parce que répétitif et permanent) et très peu en réchappent. C’est la raison pour laquelle beaucoup de gens adoptent à leur insu une pensée de gauche ou une mentalité de gauche. C’est à dire que beaucoup de nos contemporains, à leur corps défendant, et même inconsciemment, sont incapables de raisonner en dehors des schémas gauchistes dominants.
Un exemple entre mille : essayez de concevoir la Sécurité Sociale en dehors du cadre conçu et imposé par la gauche depuis 1945 : c’est pratiquement impossible.

C’est pour cela d’ailleurs que j’avais tout de suite perçu le mouvement des Gilets Jaunes comme étant de gauche. Pourtant, il fut rejoint par quantités de personnes se disant de droite ou même d’extrême-droite. Mais la population ne se rend plus compte qu’elle raisonne selon des principes de gauche. Car l’émeute, la création d’antagonismes sont des principes typiquement gauchistes.
Il n’y a qu’une pensée de gauche qui puisse faire croire que nuire aux autres peut leur être bénéfique. En effet, les gilets jaunes bloquaient les ronds-points donc nuisaient à leurs propres contemporains, ceux-là même dont ils prétendaient défendre les droits. C’est contradictoire et typique de la civilisation gauchiste. Car la civilisation chrétienne apprend à ses enfants exactement l’inverse : ne pas rendre le mal pour le mal.
D’ailleurs, les quelques leaders déclarés du mouvement étaient tous de gauche ; la gauche et les syndicats ont salué le mouvement ; les manifestations ont tout de suite dégénéré à l’émeute et rejointes par des casseurs d’extrême-gauche (ce qui ne se voit jamais dans les manifestations de droite !).
Le politologue Jérôme Fourquet, cité par Rivarol, expliquait dans une interview en août 2019, à propos du mouvement des Gilets jaunes, que « l’idée s’est installée qu’il faut parfois un certain degré de violence ou de conflictualité pour obtenir gain de cause. Les gens se disent : il a fallu que l’on casse pour avoir 12 milliards d’euros. Cela restera l’un des enseignements de la crise des Gilets jaunes. La violence n’est plus disqualifiée d’emblée. Pour une partie de la population, cela fait partie des modes d’action recevables. »
En d’autres termes, la culture révolutionnaire et émeutière typiquement gauchiste est désormais partagée par toute la population, même celle qui se dit ou se croit de droite ou d’extrême-droite. En réalité tout le monde, ou presque, pense à gauche et, souvent sans le savoir, penche à gauche.

 

La culture révolutionnaire

Les fondamentaux gauchistes ne sont pas nouveaux : déjà en 1880 la gauche républicaine parlait de justice sociale et de justice fiscale ; elle était qualifiée de socialisme révolutionnaire composée souvent « d’agitateurs professionnels » et on y retrouvait « tout ce qui avait intérêt au désordre » (Bainville).
Dans leur esprit, la justice sociale c’est renverser l’ordre social issu du christianisme pour lui substituer un ordre social humaniste issu de leur famille de pensée. En d’autres termes, le but est de remplacer le règne social du Christ par celui de la bête.
La justice fiscale chez eux ne consiste pas à la recherche du bien commun par la participation de chacun à l’effort national, mais dans « l’idée essentiellement démocratique d’une répartition des richesses par l’Etat » (Bainville), concept particulièrement injuste, inégalitaire et arbitraire -mais aussi corrupteur, déresponsabilisant et générant un gâchis monstrueux- comme on peut le constater aujourd’hui.
Quand au système révolutionnaire, il repose sur l’agitation permanente (d’où le conflit social permanent entretenu par les syndicats, mais ce principe d’opposition est appliqué partout : riches contre pauvres, jeunes contre vieux, hommes contre femmes, patrons contre employés, etc) dans le but notamment d’inverser les valeurs traditionnelles ; c’est la raison pour laquelle, par exemple, des délinquants notoires comme Adam Traoré en France ou Georges Floyd aux Etats-Unis sont portés aux nues et considérés comme des symboles par tout ce qui penche à gauche. Le délinquant qui meurt des suites d’une arrestation policière devient un martyr, alors que ce sont en réalité les risques du métier (de délinquant), parce que ce martyr sert une idéologie : celle d’utiliser l’émeute et l’agitation comme outils de pression sociale sur les pouvoirs publics jugés conservateurs ou de gauche modérée afin de les empêcher de s’opposer à tout progrès venant de la gauche et même à les obliger à mener par eux-mêmes une politique de gauche.
Et le deuxième volet de cette idéologie est de conduire les populations à adopter une nouvelle morale et de nouvelles valeurs et surtout, surtout!, à abandonner toute référence aux valeurs de la civilisation d’avant.
Que les délinquants qui agissent en toute impunité aujourd’hui (les familles Traoré et autres bandes tchétchènes ou congolaises) ne se réjouissent pas trop vite : une fois que le socialisme révolutionnaire est au pouvoir, cette indulgence envers les bandits, casseurs et pilleurs cesse : il n’y a pas eu beaucoup d’émeutes durant le stalinisme que je sache, ou alors réprimées à coup de chars (Budapest 1956).

Il faut donc se méfier grandement de cette culture révolutionnaire qui gangrène la société et les esprits. Rappelons qu’elle se base toujours sur le même principe de création artificielle d’antagonismes, qui évoluent selon les besoins du moment, mais ne prennent jamais fin.

Reprenons schématiquement les 4 grands thèmes typiquement gauchistes qui ont permis de transformer en profondeur la société, tous basés sur l’émeute et la révolte (octobre 1917, Mai 68, etc) pour imposer par la force leur progrès aux populations :
Lutte des classes
Lutte des races
Lutte des sexes
Lutte du climat
Chacune de ces luttes a un but bien précis, et a conduit à une inversion des valeurs de la société :
La lutte des classes débouche sur la démocratie, qui, sous prétexte de donner le pouvoir au peuple, permet en réalité d’installer au pouvoir une oligarchie totalitaire ;
La lutte des races conduit au multiculturalisme et à la perte d’identité des nations par le mélange des populations, et donc des cultures et des religions ;
La lutte des sexes débouche sur la déstructuration de la famille, le libertinage sexuel (et ses corollaires : contraception et avortement), l’institutionnalisation de l’homosexualité et des « droits » LGBT ;
La lutte du climat est une rébellion contre la loi naturelle et une idolâtrie de l’homme divinisé ; l’homme se considère comme maître d’un processus qui ne dépend pas de lui mais de Dieu. C’est une des formes les plus abouties de rébellion contre les lois et l’ordre divin.

Et pour empêcher les populations de réagir et de s’y opposer, les mêmes équipes ont mis en place des contre-mesures diaboliquement efficaces :
– Depuis Nuremberg, le nationalisme est assimilé au nazisme ou à défaut à de la xénophobie ou du racisme; tout régime en dehors de la démocratie est assimilé à de la dictature (sauf, curieusement, les régimes communistes) ;
– L’accusation de racisme bloque et interdit toute réaction hostile au multiculturalisme et au « grand remplacement » ;
– Quant au libertinage sexuel, la loi elle-même interdit tout discours moral qui y serait contraire : s’opposer à l’IVG est condamné par un « délit d’entrave », rappeler la loi naturelle et la doctrine de l’Eglise en matière d’homosexualité est puni d’homophobie ; et désormais la loi Avia pourra taxer de « contenu haineux » toute opposition à la doxa progressiste et mondialiste.
– Et pour le climat, cerise sur le gâteau, si on ne suit pas leurs instructions, c’est la fin du monde ! Difficile de faire plus autoritaire et totalitaire !

 

Conclusion

N’entrons pas dans le jeu de la dialectique gauchiste ; n’adoptons pas leur esprit révolutionnaire délétère. N’acceptons pas cette civilisation qui repose sur la haine systématique de l’autre. Et refusons son éducation des masses, ce goulag mental dans lequel elle nous enferme. Le goulag n’est plus en Sibérie, c’est la planète entière.
La gauche est le principal instrument du démon pour remplacer la civilisation de l’amour (la chrétienté) par la sienne, celle de la jalousie, la violence, la cupidité, l’assouvissement des passions humaines, le mensonge, la subversion, l’inversion des valeurs, la rébellion contre Dieu et l’ordre naturel. Celle de la bête. Celle de la mort.

 

* La formule gauchistes de droite, excellente, est de Jean-Marie Le Pen dans ses Mémoires.

Illustration de l’article : étrange paradoxe que le déboulonnage dans la nuit du 19 au 20 juin 2020 à Washington de la statue d’Albert Pike, grand ordonnateur de la haute maçonnerie moderne, elle aussi luciférienne, et elle aussi soutien inconditionnel des projets de gauche. Tout un symbole que ces loups divisés se battant entre eux… jusqu’à l’autodestruction ? Serait-ce l’avertissement du Christ qui s’applique : « si le royaume de Satan était divisé intérieurement, comment pourrait-il subsister » (Luc 11:18) ? Et le signe annonciateur de sa promesse à Claire Ferchaud en 1917 : « La Franc-maçonnerie sera vaincue, de terribles châtiments fondront sur elle » ?

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : De la lutte des classes à la lutte des races

 

574 Commentaires

  1. Carol

    en regardant cette vidéo sur la « grande réinitialisation » (en anglais, « The Great Reset ») que prépare Forum de Davos en 2021

    (voir l’article https://amp.lefigaro.fr/conjoncture/la-grande-reinitialisation-nbsp-le-forum-de-davos-lance-le-monde-d-apres-20200603
    Le Prince Charles, les patrons de l’ONU et du FMI soutiennent l’initiative d’un Forum de Davos 2021, semi-virtuel et plus ouvert pour bâtir un «nouveau contrat social».), il m’est venu cette idée :

    le grand « Reset » représente une singerie de la Résurrection du Christ, par l’Antéchrist système qui est mort.

    Après la date du « Reset » (à surveiller de près), il y aura l’équivalent de 40 jours avant l’ascension de l’Antéchrist « ressuscité », soit 42 mois (3 ans et demi).

    Cette ascension consistera dans le summum de l’imposture religieuse, une tentative ultime de Satan de se faire adorer en lieu et place de Dieu.
    Là il faudra regarder du côté du trône de Saint Pierre…
    Cette « élévation » lui vaudra l’imposition du coup de foudre final par les Armées du Ciel conduites par Saint Michel Archange qui le précipitera avec ses serviteurs dans l’étang de feu et de soufre.
    Donc la fin (de l’Antéchrist) est très proche, et avec la fin le retour du règne glorieux de Notre Seigneur Jésus-Christ.
    En union de prières.

    • Bigouden29

      Euh… Normalement l’Antechrist-système, Babylone est sensée être détruite totalement et DEFINITIVEMENT?
      N’est pas Mr Dalencourt?
      Pas de dimanche de Pâques ni d’Ascension pour Satan et ses sbires. Ils ne doivent pas passer le
      stade du vendredi saint. C’est exécution, au trou et terminé. Janvier 2021: limite de Babylone ?
      Cà impliquerait donc que avant le « reset » il y ait une liquidation du système global en quelque sorte.
      Mais pour quand? Cet automne, ou avant?

      • dalencourt

        Oui, la liquidation du système global s’apparente à la chute de Babylone ; celle-ci est désormais enclenchée, mais on ne peut répondre avec précision aux deux questions : comment et en combien de temps.
        Nous vivons encore les préparatifs mais le projet est lancé… il faut attendre l’accélération avant de se prononcer.

      • Richard

        C’est lorsque la France sera au bord de l’abîme que l’intervention divine interviendra d’après toutes les prophéties. Nous y allons de plus en plus vite. Mais, il y a 70 % des français qui gobent encore les mensonges du pouvoir. Il suffit de regarder dans les rues tous ceux qui portent volontairement des masques. Quand ces derniers comprendront qu’on s’est foutu d’eux, il y aura une réaction saine et brutale, pour que ne meure pas la France. Pie XII le dit dans son livre prophétique.

  2. Adrien

    La dernière vidéo postée sur ce compte (impossible à partager car censurée par YouTube), intitulée Covid911 (et sous-titrée en français), présente de manière synthétique en moins de 10 minutes comment s’est accélérée la tentative de destruction totale des États-unis par le clan des mondialistes, et comment Trump a opéré la contre-attaque
    https://www.youtube.com/c/StormIsUponUs

  3. Lucile

    3 départs de feu. Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul: Rome a brûlé de l’intérieur, c’est officiel. La symbolique est tout de même forte. Encore un sacrifice occulte effectué par nos ennemis de la synagogue de Satan, en offrande à ce dernier pour qu’il accélère les événements, à n’en pas douter. Vous aviez raison M. D’Alencourt, les mois de juillet et août sont cruciaux pour eux comme pour nous. Nous devons redoubler de vigilance et faire de nombreuses prières de réparation au vu des sacrilèges se multipliant partout dans le monde.

    • jacky.a

      @Lucile
      « 3 départs de feu. Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul: Rome a brûlé de l’intérieur, c’est officiel…. »

      Les diablotins savourent et l’odeur du soufre et celui de la braise…..
      Un petit récapitulatif des feux des enfers…..
      https://fr.sputniknews.com/france/202007201044131920-ces-eglises-qui-ont-brule-en-france-depuis-lincendie-de-notre-dame/
      – Nantes 18 juillet 2020
      -Corbeil-Essonnes nuit du 3 au 4 juillet
      -Réaumont 29 juin 2020
      -Sud de Rennes, la Dominelais le 19 juin
      – Bayonne janvier 2020
      – Eyguières 21 avril 2019
      Une certaine similitude avec les extinctions dans les Ehpades de France…avec le COVID19…
      A croire que tout cela coûte un pognon fou….
      L’Etat se doit de remplir ses coffres car comme l’a dit « Jupiter » la France doit se doter d’un armée aéro-spatiale à l’identique de la Russie et des USA avec des outils à très hautes vélocités….les vieux out….les retraites out…les caisses se rempliront!
      Bonne chance aux plus de 65 ans….
      Le Seigneur veille sur nous tous, petits et grands, jeunes et moins jeunes….
      Pour l’instant ce sont nos églises et nos Hepades….ainsi que les ventres des mamans…
      L’antéchrist se démène…et ses équipes s’activent…cela coûte un pognon fou….
      mais…les ressources sont là….de l’école maternelle …à l’université….auxquels les grands groupes associent une floraison
      de jeunes cadres aux citrons bien faits, propre à la mise en œuvre de l’IA (Intelligence Artificielle)…nono le petit robot!

      Notre Dame de la Salette, protégez-nous
      A nos Chapelets….nous sommes en guerre!
      Vive le Christ-Roi.

  4. dalencourt

    Pour en finir avec l’affaire Tolkien.

    J’ai réfléchi à la controverse qui a eu lieu sur ce sujet il y a quelques jours avec quelques lecteurs sur le fait que l’oeuvre de Tolkien contiendrait un message chrétien, ou serait d’inspiration chrétienne.
    C’est de la foutaise.
    Et que des hommes, même des prêtres, se soient laissés prendre au piège, n’y change rien.

    Il faut savoir que les valeurs véhiculées par la chrétienté sont aussi des valeurs auxquelles les autres religions ou civilisations prétendent elles aussi accéder : la paix, la prospérité, la fraternité, la charité, le courage, la simplicité, la recherche du bien commun etc, ne sont pas l’apanage de la chrétienté : tout le monde s’en réclame et tout le monde les recherche, chacun à sa manière.
    On trouvera toujours dans n’importe quelle civilisation païenne des valeurs et des aspirations proches de celles de la chrétienté.
    Par conséquent, quand Tolkien, prétendument chrétien, attribue à ses personnages et son univers des valeurs ressemblant aux chrétiennes, il n’y a là rien d’étonnant, mais il ne s’agit en aucun cas d’une oeuvre chrétienne.
    Pourquoi ?
    Parce que la différence entre les deux, c’est le moyen d’y parvenir : dans un cas on passe par le Christ pour accéder à la paix, la concorde, la prospérité, et dans les autres cas, on passe par d’autres biais, souvent multiples, et généralement synthétisables sous le vocable d’humanisme.

    Ainsi donc, une oeuvre chrétienne quelle qu’elle soit, renverra explicitement au Christ, au minimum à la chrétienté, pour les valeurs dites du « bien » et placera naturellement dans le camp opposé les païens de tout poil.
    S’il n’y a pas de référence explicite au Christ et/ou à la civilisation qui en découle, on tombe alors dans le discours classique de l’ennemi qui veut démontrer que sans le Christ, on peut accéder aux mêmes valeurs et aux mêmes buts. La vie éternelle en moins. Une paille.
    Ainsi donc, le lecteur ou le spectateur de l’oeuvre de Tolkien, même s’il retrouve des valeurs partagées avec la chrétienté dans l’univers Tolkien, ne fera jamais le lien avec le christianisme ou le Christ, parce que toute cette oeuvre, comme tant d’autres, démontre au contraire qu’on peut être le « camp du bien » (ou le montrer) sans pour autant être chrétien.

    Une dernière démonstration, tirée du Traité du Saint-Esprit de Mgr Gaume, où il explique la différence entre la même valeur quand elle est prise dans un cadre profane (qui existe bien !) et dans le cadre chrétien.
    Il parle dans ce chapitre de 4 vertus cardinales, mais le raisonnement est valable pour toutes les valeurs.
    Lisez bien :
    « Il en résulte que la prudence, la justice, la force, la tempérance sont aussi des vertus naturelles infuses ; mais, entre la prudence, la justice, la force, la tempérance surnaturelles, grande est la différence.
    Différence dans le principe : les premières procèdent de la raison ; les secondes de la grâce.
    Différence dans le but : les premières nous mettent en rapports naturels et purement humains avec leur objet ; les secondes en rapports surnaturels et divins.
    Différence dans l’efficacité : les premières sont inutiles au salut, les secondes nous y conduisent.
    Différence dans leur dignité : les premières se règlent d’après les lumières de la raison, les secondes d’après les lumières du Saint-Esprit.
    Les premières font l’honnête homme ; les secondes le chrétien. Or, entre l’honnête homme et le chrétien, est toute la différence qui sépare l’insecte qui rampe, et l’oiseau qui vole. »

    Voilà ; les Tolkien et les autres confondent l’honnête homme et le chrétien parce qu’ils partagent les mêmes valeurs ; oui mais pas dans le même but et ils ne les cultivent et pratiquent pas de la même façon. L’un veut améliorer sa vie sur terre et vivre en harmonie avec les autres, l’autre, outre cela, recherche aussi la vie éternelle, et celle-ci nécessite impérativement le Christ et sa grâce.
    Ne pas le dire, c’est les confondre, c’est se tromper et tromper les autres.

    Je demande aux lecteurs de ne pas répondre à cet argumentaire, le but n’étant pas de relancer le débat, mais d’y réfléchir.

  5. cat

    Bonjour à tous. La cathédrale Saint Pierre et Saint Paul avait déjà brûlé en 1972 année dont parle Jacinthe la voyante de Fatima. Y a-t-il un lien à faire? Sinon apocalypse 13-7 « ni acheter ni vendre sans la marque de la bête s’accomplit aujourd’hui. Bon courage avec le bâillon…En union de prières avec les saints tueurs de dragons : Sainte Marguerite d’Antioche 20 juillet, Sainte Marthe de Bethanie 29 juillet Saint Georges en avril et bien sûr Saint Michel archange chaque jour..

    • Nathalie

      M. Dalencourt, pourquoi n’avez vous pas validé mon commentaire. Je vous suis depuis 2012, j’y croyais vraiment, je pensai que je vivrai cette prétendue fin des temps très proche. Et là, je lutte parce que je vais bientôt… pour que tous puissent réfléchir,tout semble si vrai que cela en est faux

      • dalencourt

        Autant pour moi, je n’en avais pas compris le sens. Il est validé.

        Rassurez-vous la fin des temps est bien enclenchée, leur acharnement à l’auto-destruction du système en est la preuve, il n’y a qu’à voir la mesure qui prend effet aujourd’hui, le port du masque obligatoire pour une maladie bénigne et quasi inexistante, et la violence de sa mise en place (l’énormité de l’amende rapporté à la faute, sans compter le flou qui règne autour d’une telle règle, porte ouverte à tous les abus).
        Ils sont devenus fous, ils sont en train de tout détruire, c’est visible…

    • jacky.a

      dalencourt
      « Partout où cela est possible, les politiciens utilisent l’hystérie autour du COVID-19 pour intensifier la guerre contre le christianisme. »

      Oserons nous soulignez par christianisme vous entendez « Église Catholique Romaine » ou par charité englobez vous
      les protestants, les évangélistes etc….
      Les faits historiques des martyrs des 1er siècles en passant par la Vendée, Dresde, Hiroshima, Nagasaki et combien d’autres
      terres d’aujourd’hui, terres de martyrs : Syrie Afrique, Asie….etc…toutes Catholiques ainsi que les Orthodoxes ou les Coptes…
      Entre le blé et l’ivraie….le Bon Dieu…retrouvera les siens.

      Notre Dame de la Salette, protégez-nous
      A nos Chapelets.
      Vive le Christ-Roi.

      • dalencourt

        La phrase n’était pas de moi, je l’avais reprise de l’article.
        Oui effectivement il y a chrétienté et chrétienté ; toutes les mouvances issues de la réforme protestante se réclament abusivement du christianisme, ils n’en font pas partie en réalité.
        Le christianisme est constitué de l’Eglise catholique et des Orthodoxes, c’est à dire de ceux qui bénéficient de la Présence Réelle.

  6. dalencourt

    La mesure d’obligation du port du masque dans les lieux publics clos entre en vigueur aujourd’hui.
    Mais le décret n’est pas encore paru.
    On nage donc en pleine illégalité.

    Pour ceux qui croient encore que nous sommes en démocratie, ou qui croient à la démocratie, qu’ils observent ce qui se passe : la plupart des décisions sont prises par décret.
    Or la démocratie impose que le peuple souverain décide de son avenir par le biais des personnes qu’il élit, afin qu’elles débattent de ces sujets. Toutes ces décisions, si nous étions réellement en démocratie, devraient faire l’objet de lois adoptées par le Parlement après débat parlementaire.
    Ici :
    Pas de débat, ni parlementaire, ni public. Des personnes non élues imposent leur volonté au peuple censé être « souverain », ainsi qu’aux élus de la nation, censés choisir et décider au nom du peuple.
    Pas d’objections possibles, du moins publiques.
    Les médias dans leur immense majorité sont en accord avec les pouvoirs publics dont ils constituent une énorme caisse de résonance.
    Or les 3 éléments que nous venons de décrire sont trois caractéristiques certaines des régimes totalitaires, appelés communément dictatures.
    Dictature si visible et si évidente qu’elle fait appliquer sa décision (et menace de fortes amendes !) avant même la parution du décret.

  7. laurent35

    Louis, je ne sais pas si vous avez prévu un article à ce sujet mais je serais intéressé par votre analyse du lien entre le masque et la marque de la Bête. En français, en anglais et dans d’autres langues, une seule lettre sépare ces mots, mais n’y aurait-il pas non plus qu’un seul pas ?

    Le masque devient à présent nécessaire pour vivre « normalement » en France et dans beaucoup de pays. C’est une mesure arbitraire et totalitaire qui en annonce sans doute d’autres encore plus intrusives et définitives comme la vaccination, le suivi de tous nos déplacements et le contrôle informatique de tous nos échanges monétaires. Voir dans l’article en fin de commentaire ce qui se pratique actuellement à Singapour et ailleurs dans le monde, et le système COVI-PASS.

    Ces mesures concrètent aboutissent clairement à un contrôle totalitaire de la population, tout cela dans une perspective globale de mise en place d’une gouvernance mondiale, d’une monnaie mondiale, d’une religion mondiale et de la destruction de la cellule familiale et des nations (Cf. conférence de Pierre Hillard « Aux origines » dans un commentaire précédent). Ce mouvement mondialiste n’est pas nouveau mais on voit que l’on arrive au moment où le filet se resserre concrètement sur chacun d’entre nous, et où l’accomplissement littéral des versets suivants du chapitre 13 de l’Apocalypse devient possible :
    « 16 Elle fit qu’à tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, on mit une marque sur la main droite ou sur le front, 17 et que nul ne pût acheter ou vendre, s’il n’avait pas la marque du nom de la bête ou le nombre de son nom. »

    Qu’en pensez-vous ? Le masque peut-il être vu comme le prélude de la marque voire pire comme la marque elle-même ?

    Etant donné que le front représente la pensée et la main droite l’action, peut-on considérer que sont marqués ceux qui adhérent à la Bête (par la pensée) et ceux qui, sans adhérer, se soumettent à la Bête (par leurs actions) ?

    Le port du masque est-il un acte de soumission à la Bête ?
    Et dans quelle mesure le port du masque peut-il être peccamineux ? J’imagine que la faute est proportionnelle à la conscience que l’on peut avoir de la chose.

    A ceci s’ajoute encore un autre élément, l’étymologie du mot « masque » donnée par https://fr.wiktionary.org/wiki/masque :
    (Nom commun 1) ( XVI e siècle) De l’italien maschera (« masque ») d’un radical préroman * maska (« noir ») d’où masca en latin tardif, signifiant « masque » et aussi « sorcière » ou « spectre, démon » ; du mot * maskara, très répandu dans les domaines ibéro-romans (le catalan mascara (« tache noire, salissure »), …

    https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-tech/back-to-work-not-without-a-check-in-app-immunity-passport-idUSKBN24701B
    Extraits :
    « Pour se rendre n’importe où à Singapour de nos jours, Joni Sng a besoin d’applications pour téléphones portables et d’autres technologies : un code QR pour entrer dans les magasins, une carte numérique pour voir à quel point un centre commercial ou un parc est bondé, et un tracker pour montrer si elle était à proximité d’une personne infectée par le coronavirus.

    […] « Il est devenu très naturel de cliquer sur les applications en allant quelque part, tout comme on porte un masque », a-t-elle déclaré.

    […] Aujourd’hui, les pays et les entreprises rendent les technologies obligatoires lorsque les gens retournent au travail et commencent à voyager, avec des applications, des scanners, des systèmes d’enregistrement et des passeports dits d’immunité.

    […] L’application du code de la santé chinois a été l’une des premières à montrer si un utilisateur ne présente pas de symptômes pour prendre le métro ou s’enregistrer dans un hôtel.

    En Inde, les autorités ont rendu obligatoire l’application mobile de recherche des contacts Aarogya Setu pour tout, depuis les transports en commun jusqu’au travail, en passant par l’embarquement sur les vols.

    […] L’Estonie a commencé à tester l’un des premiers passeports d’immunité numériques au monde, et des pays comme le Chili, l’Allemagne, l’Italie, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont également déclaré qu’ils étudiaient cette option.

    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est empressée de discréditer les passeports d’immunité et l’idée que la présence d’anticorps chez une personne déjà infectée la rend immunisée.

    « Il n’y a pas assez de preuves de l’efficacité de l’immunité à médiation par les anticorps pour garantir l’exactitude d’un passeport d’immunité ou d’un certificat sans risque », a-t-elle déclaré en avril.

    Mais cela n’a pas empêché les entreprises de plonger : La société technologique britannique VST Enterprises a déclaré avoir commencé à expédier son passeport de santé numérique, Covi-Pass, à des entreprises et des gouvernements de plus de 15 pays, dont la France, le Canada et l’Inde.

    IDnow, une entreprise technologique allemande, a déclaré qu’elle était en pourparlers avec le gouvernement britannique pour des passeports d’immunité.

    Les entreprises développent également leurs propres systèmes, y compris des appareils compatibles avec Bluetooth, et utilisent l’intelligence artificielle pour suivre les mouvements des employés et la distance sociale.

    L’Indonésie envisage un certificat d’immunité ou de vaccination, a déclaré Djarot Andaru, un chercheur de l’Université d’Indonésie qui conseille le gouvernement sur le protocole de transport aérien lorsque les restrictions de voyage sont levées. »
    (Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator)

    • dalencourt

      Non, le port du masque n’est pas un acte de soumission à la bête, du moins pas directement.
      Comme vous l’avez souligné, avoir la marque de la bête c’est adhérer au système en esprit (le front) ou en action (la main), ou les deux.
      Cette marque est d’abord d’ordre spirituel (en gros il s’agit de suivre « le monde » donc Satan, ou de rechercher le Royaume de Dieu), mais il semble que la bête, au fur et à mesure qu’elle se dévoile, veuille des signes concrets de sa présence. Un peu comme si elle avait besoin de concrétiser -de prouver ?- cette présence, cette existence.
      Dans cet esprit, le port du masque ou le futur vaccin sont des signes concrets de la présence de la bête, une marque visible en quelque sorte, mais cela ne transforme pas les hommes en soumis à la bête pour autant.
      Pour deux raisons :
      – parce qu’il faut que l’adhésion à la bête, donc porter sa « marque », soit volontaire ; ceci n’est pas applicable à une mesure autoritaire et obligatoire ;
      – parce que cela reste des outils de protection : porter le masque en milieu hospitalier, et notamment chirurgical, ne constitue pas une allégeance à la bête. Ce que nous reprochons à cette mesure ce n’est pas le masque en soi, c’est le fait d’obliger toute une population à se protéger par ce moyen d’une menace fortement exagérée (quasi inexistante, et d’un virus peu dangereux), et dont on ne connaît pas réellement le mode de transmission.

      • jacky.a

        @dalencourt
        « Non, le port du masque n’est pas un acte de soumission à la bête… »

        BREVE ….Le Mask…chasseur de virus et bactéries…
        MICROBIOLOGIE: Une très curieuse culture
        « Une pharmacienne clinique espagnole, chef d’un laboratoire médicale, décide de faire une expérience inédite motivée par le témoignage d’une amie, laquelle était tombé malade d’une rhino-pharyngite après avoir été exposée à l’utilisation du masque, censé de nous protéger et de protéger les autres… »

        Une solution…pour porter son masque sans crainte des bactéries et autres festins !
        Les huiles essentielles de Ravintsara et Arbre à thé, deux anti-bacteriens puissants, plus efficaces que le doliprane

        Ravintsara et arbre à thé sont des huiles essentielles que vous trouverez en pharmacie,Il vous suffit de trouver un vapo pour vaporiser le tout !!

        – 1 vaporisateur que l’on trouve en pharamcie (Petite bouteille)
        – 1 bouteille(250 ml) alcool à usage médical
        – 1 bouteille (10ml) Huile essentielle Ravinsara
        – 1 bouteille (10ml) Huile essentielle arbre à thé (tea tree).
        Verser dans le vaporisateur :
        15ml d alcool à 70 °
        + 10 gouttes de ravintsara
        + 10 gouttes d arbre à thé
        1/4 h avant de sortir de chez-vous :
        Vaporiser l’intérieur du masque 3 à 4  pulsions à l’endroit du nez et de la bouche.
        Laisser sécher…10 mn ou +

        Vous pouvez mettre votre masque dans votre sac….
        Vous pouvez mettre le masque en entrant dans le ou les magasins….
        Un conseil : inutile de masquer le nez ! Laisser le à l’air libre….
        Bon courage….vous pouvez-inscrire au feutre sur votre « Mask »
        un slogan du genre… « Mask….. tueur …..de virus et de staphylocoques »

        Notre Dame de la Salette, protégez-nous
        A nos chapelets…..nous sommes en guerre.
        Vive le Christ-Roi.

        • Patricia

          Merci beaucoup @jacky.a. J’ai tous ces produits à la maison. Et je confirme. Mon fils a fait une prise de sang à l’hôpital. Les infirmières lui avaient prêter un masque plus adapté aux enfants. Le lendemain, il a eu une rhinopharyngite avec de la fièvre et un début d’otite. Heureusement, son pédiatre, qui est catholique, lui a prescrit un antibiotique à base de clarithromycine (équivalent de l’azitromycine) et du pediakid à base de thym. Puis je lui ai donné moi même du cuivre et je l’ai massé avec de l’arbre à thé et de l’huile d’amande douce. Plus aspégic. En deux jours, plus de fièvre….

    • laurent35

      Merci Louis pour votre réponse. Je suis rassuré et cela me permet d’avancer (j’espère) dans la compréhension de la marque qui finalement est le point de départ de la réflexion.

      Effectivement, comme vous le soulignez, il ne faut pas oublier que la marque est d’abord d’ordre spirituel. Comme la marque est « la marque du nom de la bête ou le nombre de son nom », elle a un rapport direct avec le nom de la Bête. Juste après, le livre de l’Apocalypse nous en dit un peu plus : « 18 C’est ici la sagesse ! Que celui qui a de l’intelligence compte le nombre de la bête ; car c’est un nombre d’homme et ce nombre est six cent soixante-six. » Comme on le sait par ailleurs, ce nombre 666 désigne la religion de l’homme qui se glorifie lui-même à la place de Dieu ( article 675 du catéchisme http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P1R.HTM ). Sont donc marqués ceux qui adhèrent à cette religion (le front) ou y participent (la main).

      Un peu avant, dans le chapitre 13, nous avons une description des deux méthodes d’action de la Bête : la séduction qui amène une partie des hommes à adorer la Bête (versets 11 à 14 du chapitre 13) et la violence pour forcer les autres à faire de même (versets 15 à 16).
      La séduction amènerait l’adhésion et la marque sur le front.
      La violence amènerait la participation forcée et la marque sur la main droite.

      Beaucoup de gens sont déjà marqués car ils adhèrent consciemment ou non à cette religion de l’homme, mais il va y avoir un moment où la marque va se concrétiser et où l’on sera en mesure d’identifier les porteurs de la marque afin qu’ils soient les seuls à pouvoir « acheter ou vendre ». La Bête passera alors de la séduction à la violence.

      A quoi peut ressembler cette concrétisation de la marque ?
      Comme nous sommes dans le domaine religieux, pour faire partie d’une communauté de croyants d’une religion, il y a un rite de passage, un serment. Pour les chrétiens, c’est le baptême et la confirmation, pour les musulmans, c’est la profession de foi chahada, et pour les romains, c’était les grains d’encens à brûler. Ce serment doit être explicite mais il ne doit pas nécessairement être sincère pour les fausses religions comme le paganisme romain ou l’islam qui peuvent convertir de force, sous la contrainte. C’est là une subtilité importante, allégeance ne veut pas dire sincérité, la forme suffit, contrairement au christianisme qui demande une adhésion en esprit et en vérité.

      On peut donc s’attendre à ce qu’à un moment donné on nous demande de prêter serment pour avoir le droit de vivre et d’échapper à la persécution. D’ailleurs, on lève la main droite quand on prête serment, comme pour la marque.

      Et le port du masque dans tout ça ?
      Eh bien, effectivement, il trop éloigné de l’ordre spirituel pour être la marque. Mais, comme vous le dites, on peut le voir comme une manifestation de l’emprise toujours plus forte de la Bête qui veut nous amener à cette prestation de serment de force (ça c’est moi que le rajoute).

      • Carol

        Personnellement je porte le masque parce qu’il est obligatoire dans les transports publics (bus, métro, tramway, train). Il n’est pas possible d’anathèmiser ceux qui portent le masque dans ces conditions.
        Je le vis plutôt comme une protection contre les poussières et… les mauvaises odeurs, occasionnellement.
        Par ailleurs je le porte sans recouvrir mes narines, tout simplement pour pouvoir respirer.
        Le masque n’arien à voir avec la marque de la Bête, tout est dans la compréhension que l’on a du phénomène.
        Le Seigneur nous demande d’intercéder pour les âmes appauvries en force et en intelligence, celles-là même que nous donne la Foi, l’oeuil qui nous guide vers la Béatitude de la jouissance de la présence de notre Créateur et Sauveur.

        Ceci dit, je ne crois pas à l’imposition obligatoire du vaccin. ceux qui l’accepteront auront fait abdication de leur intelligence, cette intelligence que le Seigneur nous a donnée pour aller vers Lui.

        • Suzanne

          Donc, vous avez le grand bonheur de ne pas avoir l’obligation de mettre un masque pendant la messe ! si vous y étiez obligé, mettriez-vous le masque pour vivre la messe ?

        • ThierryEE

          Louis,que faisais-tu donc à l’intérieur de ce prêtre?J’ignorais que tu fusses capable de pareille prouesse?…
          Sérieusement,M. l’abbé de Durat est remarquable, il faut que les catholiques écoutent, certes,mais entendent surtout!
          A la louange du Christ!

        • dalencourt

          Bien sûr que je mettrai le masque à la messe si on m’y oblige ; l’assistance à la messe a bien plus de valeur que ces vexations maçonniques. Je le mettrai en esprit de sacrifice, acceptant cette mortification en réparation de mes péchés.

  8. Mathieu

    « Non, le port du masque n’est pas un acte de soumission à la bête, du moins pas directement. » ;
    L’on peut traduire cette avis plus simplement par : le port du masque est un acte de soumission indirect à la bête et là seulement l’on peut vous rejoindre.

    « porter le masque en milieu hospitalier, et notamment chirurgical, ne constitue pas une allégeance à la bête » ;
    Désolé Mr dalencourt si je vous taquine, mais bien sûr que si !
    Car le jour, l’heure et même la seconde de notre venue et départ sur cette terre sont consignées dans le grand Livre de dieu. Que le mec qui vous opère porte un masque en papier moderne ou non ne changera strictement rien à la Divine providence…

    • dalencourt

      Je ne suis pas certain qu’il faille raisonner ainsi.
      On ne peut confondre la divine Providence avec l’amélioration des techniques médicales, tant que celles-ci respectent l’ordre naturel.
      Un médecin s’est rendu compte un jour, à la fin du XIXè siècle, que la mortalité infantile chutait considérablement quand les médecins accoucheurs se lavaient les mains. En effet, on a oublié qu’avant l’eau courante, les conditions d’hygiène étaient déplorables, y compris dans les hôpitaux. C’est l’eau courante et l’amélioration de l’hygiène qui ont conduit à l’éradication d’un grand nombre de maladies infectieuses, et non les vaccins – la chance pour les vaccins est qu’ils sont apparus en même temps, d’où la confusion.
      Alors, si on suit votre raisonnement, on ne devait pas améliorer les conditions d’hygiène ?
      Un chirurgien qui pratique une intervention ne doit-il pas prendre de précautions ? Le corps de la personne opérée est à ce moment-là dans un état de grande vulnérabilité, prendre des précautions pour éviter d’ajouter des infections supplémentaires à son problème initial est-il une démarche anti-naturelle ou un acte de charité envers le malade ?
      Ce que nous dénonçons c’est l’excès de précautions, l’excès de prévention, c’est obliger 100% de la population à prendre des mesures préventives élevées alors que 01,% est concerné.
      La prévention et les précautions ne sont pas en soi de mauvaises choses, c’est la façon de les aborder et de les appliquer aujourd’hui qui sont le signe d’une folie collective qui, à force d’en faire trop et de refuser le risque, devient un loup pour l’homme et prend des mesures démentielles auto-destructrices. On prend un éléphant pour écraser une souris : non seulement il n’y parviendra pas, mais en plus il aura, par ses gestes désordonnés, écrasé tout ce qui se trouvait autour de lui.

    • Michel Mouchart

      La « zombification » de tous les êtres humains de cette planète est donc planifiée et imposée à l’ensemble de la population mondiale, en ce y compris tous les  » enfants de Dieu  » de notre Seigneur Jésus-Christ !…
      Pauvres de nous, ils n’auront aucune pitié pour nous !
      Seigneur Dieu tout Puissant, viens à tes Abel, nous avons besoin de toi !
      Amen ! Alléluia !

  9. dalencourt

    J’ai évoqué il y a quelques jours la réélection du président polonais comme étant un signe de la Sainte Vierge.
    En effet cet homme est né un 16 mai (date de la canonisation de Jeanne) et sa réélection est connue un 13 juillet (date des 3 secrets de Fatima).

    Or on apprend que :
    Pologne : à peine réélu, le président se rend aux pieds de la Vierge de Czestochowa.

    Réélu au terme d’un scrutin serré, le 12 juillet 2020, le chef de l’Etat a choisi de consacrer les premiers instants de son second mandat au sanctuaire marial de Czestochowa, le Lourdes polonais.
    Les médias occidentaux dépeignent souvent Duda, 48 ans, comme le candidat de l’Eglise catholique. On se rappelle que le 10 juin dernier, dans un geste fort, le président signait une « Charte de la famille » s’opposant au mariage homosexuel et à l’adoption qui en découlerait, s’engageant à « protéger les enfants de l’idéologie LGBT ».
    Source : https://fsspx.news/fr/pologne-a-peine-reelu-le-president-se-rend-aux-pieds-de-la-vierge-de-czestochowa

    Eh oui, quoi qu’on en dise, la Sainte Vierge veille sur ses enfants, discrètement mais sûrement.

  10. Nathalie

    M. Dalencourt, contributeurs et lecteurs de ce site,
    Tout est fait pour nous faire croire que nous sommes à la fin des temps, mais tout cela est orchestrée par les grands de ce monde, pour dominer l’homme et les éliminer, pour qu’ils puissent vivre tout simplement entre eux. Gates, soros, tous ces banquiers juifs, ce n’est que forfaiture, et Dieu une création humaine, de tout temps les hommes ont recherché des divinités, et Jésus Christ le déroge pas de cela, une création humaine. Les religions détenaient le pouvoir sur les hommes c’est tout.

    • dalencourt

      Vous écrivez comme si l’eschatologie chrétienne n’existait pas, comme si le Nouveau Testament ne contenait pas des indications sur la fin du monde, comme si Notre-Seigneur Jésus-Christ n’était pas Dieu. Vous dites qu’il est une « création humaine » alors qu’il est Dieu le Fils, prenant la nature humaine pour nous apporter la Révélation des mystères divins et associer l’homme à son plan.
      Vous dénoncez Gates, Soros et les autres, et en même temps vous répétez bêtement leur discours nihiliste et anti-chrétien, comme le toutou qui mord la main de son maître.

      • Nathalie

        M. Dalencourt vous auriez pu laisser mon commentaire qui est vraiment la réalité de ma triste fin.J’y ai vraiment cru et j’allais communier tous les jours parce que je pensai vraiment que c’était vrai. Il faut ouvrir les yeux même si vous y croyez depuis toujours. ON PEUT ÊTRE VRAIMENT SINCèRE MAIS NOUS FAIRE TROMPER DE FAÇON MAGISTRALE. Il ne faut jamais cesser de ce questionner (ce n’est pas de moi,mais vrai)

        • dalencourt

          J’ai l’impression Nathalie que vous nous prenez pour des benêts qui croient parce que papa et maman nous ont dit que c’était vrai.
          En ce qui me concerne, j’ai approfondi ces notions, enrichi mes connaissances, étudié la question en profondeur : je sais donc de quoi je parle. J’écris, je fais des conférences sur ces sujets, j’argumente, donne des preuves, des exemples, j’ai créé le « grand réveil » pour cela, justement pour ouvrir les yeux aux gens.
          Et vous venez me dire l’inverse, avec vos connaissances tronquées, votre ignorance visible, votre naïveté évidente et votre aveuglement abyssal.
          Non, nous savons de quoi nous parlons, nous avons des tonnes d’arguments, d’explications, de détails et de preuves à vous donner ; vous les entendrez quand vous cesserez de vous écouter vous-même, quand vous lâcherez l’emprise que la bête a sur vous.

    • JMA

      Que cherchez-vous « Nathalie » ? Venez-vous informer les pauvres crédules que nous sommes, enfin, informer est un bien grand mot, puisque vous affirmez sans aucun argument probant que Dieu n’existe pas.. c’est normal, il n’y en a pas ! D’ailleurs ne vous fatiguez surtout pas à argumenter..
      Etes-vous un troll ou un « croyant » déçu ? Si vous avez eu un jour la foi, avez-vous cherché à comprendre ce en quoi vous croyiez ? ou vous êtes vous contentée de dire « je crois » sans chercher à connaître Dieu ?
      Des arguments en faveur de l’existence de Dieu, il en existe des milliards, c’est pourquoi nous sommes encore si nombreux.
      Si vous avez eu un jour la foi, relisez les Saintes Ecritures et priez.

      • Nathalie

        Bonjour JMA,
        J’y est cru sincèrement vraiment vraiment, je vais juste perdre la vie à 53 ans,laisser mon fils de 24 ans, imprévisible en début d’année, et j’ai réfléchi l’âme n’existe pas, c’était juste pour rassurer les hommes. Dieu nous parle jamais, on prie dans le vent, tous ces écrits ont été inventé par les hommes, le péché originel quel niaiserie en fait, Dieu qui enverrait son Fils subir un tel supplice pour sauver les hommes, tous ceux qui ne croiraient pas en lui seraient condamnés. Un Dieu qui aime les hommes ne pourrait se conduire de la sorte c’est impensable; Et ne me dites pas que les pensées de Dieu ne sont pas les nôtres si nous avons été créés à son image.Il faut écouter les conférences sur l’origine de la vie.

    • Victoria

      Quelle honte d’écrire des choses comme cela !! Même les athées sont plus respectueux envers les croyants . Quand vous déblatérez les catholiques croyants et pratiquants en fait c’est sur vous que vous crachez car vous ne vous aimez pas et vous n’avez pas de coeur donc vous ne pouvez pas comprendre et ressentir la présence divine comme nous la ressentons ne serait-ce qu’en regardant un brin d’herbe car Dieu est présent dans toute la création et Jésus si doux et si amoureux de son peuple en est la lumière

  11. Lucio

    Vous avez écrit dans de nombreux articles et commentaires que l’an societe mettez en avant les gentils dragons pour faire passer l’idée que Le diable devenait l’ami des hommes pourtant dans tous les écrits de tolkien les dragons sont mauvais ne voyez vous pas une preuve que c’est justement un bon signe le concernant ? Comment vous pouvez expliquer ça ???

  12. Uncle

    Je reviens sur la grande « réinitialisation » prévue en janvier 2021 à Davos et par le Forum Économique Mondial.
    Çà me rend optimiste car en réfléchissant bien, je pense qu’ils vont faire chuter Babylone la Grande pour pouvoir reconstruire sur ses cendres: un pouvoir centralisé, une monnaie crypto unique (ce que la Banque d’Angleterre avance très prochaine sans cachette), et une religion unique, nous savons laquelle.
    Comprenez-bien que je ne dis pas qu’ils vont réussir. Là est leurs intentions mais cette échéance qu’ils proclament dans tous les médias maintenant me permet de croire que NSCJ et la Sainte Vierge Marie interviendront après la chute de Babylone pour empêcher le petit reste de périr.
    La chute de Babylone la Grande ne peut se faire que par la chute du système financier.
    Or, le lundi noir du 19 octobre 1987 représente pour l’élite une date importante. Cela fera 33 ans.
    Le système est prêt pour sa mort et sa résurrection.

    Voilà aussi ce que le Vatican et François prennent part à cette grand « réinitialisation »:

    La Commission COVID-19 du Vatican fait écho aux préoccupations environnementales mondialistes, en marge des sacrements.
    Un tel discours pacifiste semble joli de l’extérieur, mais il rappelle le mouvement de désarmement pendant la guerre froide.

    17 juillet 2020 ( LifeSiteNews ) – Le Vatican ajoute sa voix à celle d’institutions mondialistes telles que les Nations Unies et le Forum économique mondial en vue d’une «action collective» pour la reconstruction de la société – ou plutôt, la construction d’une nouvelle société avec de nombreuses nuances utopiques. L’ONU et le WEF de Davos, en collaboration avec le prince Charles d’Angleterre, ont récemment annoncé des réflexions mondiales qui mèneront à une conférence «Réinitialisation globale» au début de l’année prochaine. La Commission COVID-19 du Vatican promeut le même type d’action: le désarmement mondial, une réponse «verte» qui impliquera un changement profond de l’économie dans le sillage de Laudato si ‘, soins de santé universels et autres «solutions» mondiales en harmonie avec les objectifs de développement durable de l’ONU (les ODD 2030).

    Dans une interview publiée le 1er juillet par Our Sunday Visitor , le P. Augusto Zampini, secrétaire adjoint du Dicastère du Vatican pour la promotion du développement humain intégral et coordinateur du groupe de travail COVID-19, a utilisé exactement le même langage. «Nous avons besoin que les dirigeants des secteurs public, privé et civil appuient sur le bouton de réinitialisation – pour réaliser une fois pour toutes que la façon dont nous vivons nos vies jusqu’à présent n’est pas durable», a-t-il déclaré…

    Mais tout l’intérêt de l’argument globaliste est que le «bien commun» n’est plus considéré comme le bien de la famille, ou de la famille des familles qu’est la nation, mais celui du soi-disant «foyer commun» qui comprend toute l’humanité et, en fait, toute la nature.

    Le Vatican soutient clairement cette approche, utilisant la pandémie COVID-19 dans une perspective constructiviste de la politique, dans laquelle «l’écologie» joue un rôle majeur. «Il ne peut y avoir de guérison sans paix. Le moment est venu de construire un monde qui reflète mieux une approche véritablement intégrale de la paix, du développement humain et de l’écologie », a déclaré le cardinal Turkson.

    Comme Klaus Schwab du Forum économique mondial, António Guterres, secrétaire général des Nations Unies (et ancien président de l’Internationale socialiste) ou le prince Charles et d’autres dirigeants mondiaux, le Vatican COVID-19 exprime très clairement sa volonté de capitaliser sur les ravages causés par la réponse presque universelle au coronavirus chinois pour mettre en œuvre une nouvelle société révolutionnaire…

    Fr. Augustino Zampini, a déclaré à Revista Ecclesia , le magazine d’information de la Conférence épiscopale espagnole , que nous vivons «un moment unique pour opérer un changement profond, pour construire un monde et une planète plus sains et plus équitables avec des personnes et des institutions saines».

    Le groupe de travail du Vatican, a-t-il dit, a pour objectif de travailler en tant que «catalyseur pour aider les réponses mondiales à la crise à être interconnectées, et que les réponses locales devraient avoir une marque mondiale». «On ne sort pas d’une pandémie sans lien fort, sans solidarité universelle.»…

    L’approche mondialiste de la Commission est très claire dans les thèmes de travail du quatrième de ses cinq groupes: «Soutenir la gouvernance pour promouvoir la solidarité mondiale»…

    La pandémie est «un coup de semonce clair de la nature», a-t-il déclaré, aggravant la peur des catastrophes annoncées liées au changement climatique avec la peur de la mort à cause du COVID-19 ou même de virus plus mortels plus tard…

    Zampini a ajouté que «la guérison des sociétés et des politiques crée une solidarité universelle qui peut surmonter l’égoïsme national, l’égoïsme des entreprises et même l’égoïsme religieux. De cette façon, nous pouvons à notre tour guérir l’économie. »..

    Comme il est pratique que les solutions de la Commission Vatican COVID-19 s’alignent si parfaitement avec celles des puissances mondialistes en place. »

    https://www.lifesitenews.com/blogs/vaticans-covid-19-commission-echoes-globalist-environmental-concerns-sidelines-sacraments

    • Morgan

      Bonjour.
      Pour aller dans votre sens Uncle (a savoir la grande « réinitialisation » prévue en janvier 2021),
      voici un information intéressante: «Après» : les francs-maçons rédigent un livre blanc de l’après-crise à l’attention
      d’Emmanuel Macron.
      sources:
      https://www.lefigaro.fr/actualite-france/le-livre-blanc-des-francs-macons-pour-batir-la-france-de-l-apres-covid-19-20200707
      https://francais.rt.com/france/76775-apres-francs-macons-redigent-livre-blanc-apres-crise-attention-emmanuel-macron

      Ce livre blanc sera finalisé lors d’une assemblée générale du GOF le 17 décembre, (date anniversaire d’un certain
      Jorge Mario Bergoglio) puis remis au President de la République.
      Extrait de l’article du Figaro; « … Jean-Philippe Hubsch, grand maître du Grand Orient, dresse un constat : la pandémie a démontré, selon lui, l’«inimaginable fragilité» de «l’ordre mondial». Il revient donc aux francs-maçons de «participer au questionnement citoyen sur le monde d’après» et de «redonner chair et substance à l’utopie de la fraternité universelle»
      dont ils sont porteurs depuis leur origine… »

      Ils ne se cachent plus.
      Les troupes se mettent en ordre de marche.
      Et là encore une certaine corrélation dans les dates.
      En Janvier 2021 (le 20 Janvier justement) il y aura l’investiture « Inauguration Day » du nouveau President américain.
      Et nous savons qu’Ils ne veulent pas de Donald Trump.
      L’Automne va être décisif.

      Cordialement.
      Morgan.

      • Bigouden29

        Et le 21 janvier, date symbolique hautement pour la France; 21 sur 21= un entier, un truc fini.
        L’arcane 21, « le monde » du tarot symbolise l’achèvement, le couronnement d’une oeuvre.
        sans oublier bien sur les 150 ans de N D de Pontmain le 17 janvier 2021

      • Uncle

        Très intéressant Morgan. Merci.

        En fait donc, on peut facilement constater qu’une ligne a été tirée. Comme le Phoenix qui renaît de ses cendres, il y a un avant et un après dans les plans, et pour eux, une date est donc déterminée.
        Probablement depuis longtemps d’ailleurs:
        The Economist prévoyait la nouvelle monnaie mondiale pour 2018. Leur plan a été reporté, probablement à cause de Trump, qui semble-t-il ne serait plus un obstacle. Que prévoient-ils pour lui? En tout cas, il semble qu’ils ne peuvent plus attendre 4 années et qu’ils sont donc prêt à tout pour l’empêcher de remonter sur le « trône ».
        D’ailleurs, M. D’Alencourt dans un article ou un commentaire avait mentionner que Macron avait fait un discours pour un avant et un après coronavirus, autour du 11 mai, mais je n’arrive pas à trouver.
        En tout cas, il sait lui depuis longtemps et vos liens ci-dessus ne m’étonnent pas.

      • Uncle

        Ne pas oublier aussi les deux événements majeurs de François reportés cet automne, s’ils ont lieu:
        Le pacte mondial sur l’éducation du 11 au 18 oct, soit 103 après le miracle du Soleil à Fatima, et le sommet économique du pape en novembre.
        Il avait publié cette lettre socialiste le jour de Pâques en préparation pour ce sommet!
        https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2020-04/le-pape-reve-d-un-salaire-universel-pour-les-exclus.html
        Intronisation de François: 19 mars 2013
        Additionné du chiffre de l’accomplissement, le 7, on arrive au 19 octobre 2020.
        Soit le lendemain de la clôture de son pacte mondial, 33 ans après le lundi noir de 1987, et en plein mois de Notre-Dame du Rosaire.
        Tout pointe sur un automne chaud, effectivement.

    • Carol

      intéressant…

      Klaus Schwab est président, depuis sa création en 1971, du Forum économique mondial ou FEM (en anglais : World Economic Forum, abrégé WEF), souvent appelé forum de Davos, une fondation à but non lucratif dont le siège est à Genève. Le FEM est la caisse de résonance de la Commission trilatérale, une organisation devant rapprocher États-Unis, Europe occidentale et Japon dans une perspective de mondialisation, créée par David Rockfeller avec Henry Kissinger.

      https://amp.ouest-france.fr/monde/organismes-internationaux/mondialisation-davos-le-petit-symposium-devenu-grand-6189184

      Parmi les distinctions de M. Klaus Schwab, on trouve :

      2006 Knighted by H.M. Queen Elizabeth II: Knight Commander of the Order of Saint Michael and Saint George (KCMG)
      Il s’agit du très distingué ordre de Saint-Michel et Saint-Georges 
      https://www.geni.com/people/Klaus-Schwab/6000000046719087993

      Le Grand Maître de cet ordre est Son Altesse Royale le duc de Kent
      https://en.m.wikipedia.org/wiki/Order_of_St_Michael_and_St_George

      Edward de Kent, duc de Kent est aussi le grand maître de la Grande Loge unie d’Angleterre 
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Grande_Loge_unie_d%27Angleterre

      Manuel Valls a été nommé chevalier grand-croix du très distingué ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (Most Distinguished Order of Saint Michael and Saint George)

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Saint-Michel_et_Saint-Georges

      Manuel Valls (1962- ), chevalier grand-croix, ancien premier ministre français (5-7 juin 2014) ;

      et aussi… la sataniste Angelina Jolie (1975- ), Hon. DCMG, actrice américaine et haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés

      la Bête à découvert

  13. Philippe

    Bonjour à tous
    ce matin je cite : Le premier vaccin russe contre le coronavirus est prêt selon la Défense du pays
    est ce bon signe ?
    Je m’explique nous savons tous que le vaccin européen ou américain et asiatique serra juste un poison pour l’homme
    mais la Russie que faut il en penser
    est ce que le ciel donnerait à la Russie de quoi couper l’herbe sous les pieds des grand laboratoires médicale mondial ?
    ou est ce que la Russie va elle aussi dans le même sens que l’OMS ET TOUS LES AUTRE BANDIT DE LA MÊME ESPÈCES

    • phi78

      Ne commettez pas l’erreur d’idealiser Vladimir Poutine. C’est un leader brillant, competent, courageux, qui defend les interets de son pays. Il joue son jeu, il le joue tres bien, certes, mais il joue son jeu ! Pour nous autres Français, Poutine n’est pas un sauveur ! Il est fort probable que le vaccin russe soit aussi malsain que les autres vaccins !

      • Lucile

        Phi78, je partage votre avis sur le vaccin ainsi que sur le fait que Vladimir Poutine n’est pas un sauveur. Seul le Christ est Le Sauveur. En revanche, nous devrions, français et plus globalement chrétiens, être nettement plus attentifs à ce qu’il se passe sur ce territoire dont les conséquences se font toujours ressentir mondialement et particulièrement en Europe (notamment la France). A l’heure où les projecteurs sont braqués sur Donald Trump et les Etats-Unis, la Russie se fait étonnamment discrète. Ce n’est certes pas un peuple de bavards, mais leur quasi-silence actuel ne présage rien de bon en ce qu’il révèle la gravité de la situation : oui, Vladimir Poutine est sûrement monté au front pendant que le monde restait chez soi confiné, afin de trouver des solutions pour ne pas subir les mêmes attaques actuellement virulentes de déstabilisation (trop virulentes) à l’égard de Trump. Pour preuve, ces derniers jours, une série de décrets a été publiée par le Kremlin lui permettant de terminer les projets prévus lors de sa précédente « campagne » présidentielle. Ces décrets, sur quoi portent-ils ? La réforme constitutionnelle l’autorisant à effectuer deux mandats supplémentaires, soit jusqu’en 2036 c’est à dire jusqu’à l’âge de 84 ans (voilà qui est intéressant, François aura 84 ans cette année…); et le report de 6 ans de son objectif de réduire de moitié la pauvreté dans son pays. Je ne me leurre pas, il n’y a là aucune charité chrétienne, seulement des décisions autoritaires. Mais regardons dans les détails.

        La Russie souffre clairement d’un mal issu des conséquences dévastatrices du communisme : l’EXTINCTION pure et simple de sa population. Et qu’elle est-elle cette population ? Chrétienne. Blanche (majoritairement et historiquement). Foncièrement anti-avortement et opposée au mariage homosexuel. Tout le contraire de ce qu’on nous vend actuellement sous la bannière BLM/LGBTQ+.

        Or, parmi les objectifs de Poutine, clairement affichés depuis toutes ces années, figure notamment l’augmentation de l’espérance de vie de sa population et l’accroissement de sa démographie déclinante. La famille, sa structure, est au centre de la politique russe de Poutine, depuis son arrivée au pouvoir. C’est à dire l’exact opposé des plans de nos ennemis qui parlent d’avortement et d’euthanasie dans les tous les territoires chrétiens.

        Et ça ne leur plaît tellement pas « que la Russie vit sous sanctions occidentales depuis la crise ukrainienne de 2014 et le rattachement par référendum de la Crimée à la Russie. Ces mesures ont été codifiées, entre mars et juillet 2014 en décrets (executive orders) aux Etats-Unis, et sous forme de règlements du Conseil en Europe. Les décrets de l’administration Obama visaient d’abord les «US Persons» notion juridique très large, qui s’étend des citoyens américains aux résidents étrangers ainsi qu’aux succursales ou filiales étrangères d’entreprises ou de joint-venture américaines. Les executive orders leur interdisent toute transaction avec des personnes ou entités russes soumises à des «blocking sanctions» également sous forme de décret. Une autre série de textes interdit tout échange avec les plus grandes entreprises russes de l’énergie, de la défense et de la finance. S’ajoutent enfin des décrets d’interdiction spécifiques à la Crimée. La nature et le champ des mesures décidées contre la Russie par les chefs d’Etat européens sont alors, pour une bonne part, identiques » (En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/50428-dernier-mandat-poutine-face-defi-sanctions)

        Voyez la violence de ces sanctions. La Russie doit mourir c’est évident. Quoi de mieux que de les faire mourir de faim?

        Les mesures prises par Poutine, en majeure partie, ne consistent pas en la distribution de médicaments ou de nourriture ou de logements sociaux. Non. Car cela de nos jours relève des humanistes, humanitaires et associations en tous genres. Poutine réouvre, reconstruit, investit massivement dans les églises et la famille.

        Extrait d’un article du Point publié le 6 juin 2019 : « Depuis l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine les bulbes dorés foisonnent. Plus de 9 000 lieux de culte ont vu le jour au cours des dix dernières années. De passage à Strasbourg à l’occasion de l’inauguration de l’Église de Tous-les-Saints, le patriarche Kirill a rappelé l’étendue de son empire. « Nous construisons en moyenne trois églises par jour, a-t-il déclaré. Pas parce que nous avons beaucoup d’argent et que nous ne savons pas quoi en faire. Notre peuple comprend que rien n’est possible sans Dieu. »  » (source : https://www.lepoint.fr/monde/trois-eglises-par-jour-la-frenesie-de-construction-du-patriarche-russe-06-06-2019-2317346_24.php)

        A l’heure où la France brûle ses églises, quel pays peut se vanter d’en ouvrir si ce n’est la Russie ?

        En janvier 2020, Poutine annonce des plans de relance de la démographie de grande envergure : « Le nouveau dispositif prévoit pour les familles qui auront un premier enfant dès cette année 2020 un chèque équivalant à 6732 euros, soit un montant 10 fois plus élevé que le salaire moyen d’un Russe. Pour la naissance d’un deuxième enfant, la Fédération accordera une aide équivalant à 8900 euros.

        « C’est l’une des initiatives les plus importantes dans le cadre de la mise en œuvre de l’agenda présidentiel », commente le président de la Douma, Viacheslav Volodin.  » (source : https://fsspx.news/fr/vladimir-poutine-relance-la-politique-familiale-57664)

        Pour un français c’est sommes sont énormes. Imaginez pour un russe !! C’est colossal !

        Nous, occidentaux, on nous inflige l’arrivée massive de migrants musulmans, pour soi disant palier le vieillissement de notre population et la baisse de notre taux de natalité. Migrants que nous devons nourrir, loger et blanchir : à nos frais. Etrange que Vladimir Poutine ne se tourne pas vers cette solution puisqu’elle si bonne ? (Mais j’oubliais, il est raciste et nous le sommes tous Black Live Matters).

        Et voilà, que le Covid est arrivé. La crise que l’on connaît aussi. Et la Russie est bien plus touchée que nous ne pourrions l’imaginer. Tout comme les Etats-Unis. Il faut qu’ils meurent, Satan l’a décidé, point barre. Sinon « à la fin [son] Coeur Immaculé triomphera ».

        Elle qui peinait tant à se relever de ces sombres années de communisme athée doit relever un défi supplémentaire : atteindre ses objectifs coûte que coûte, contre vents et marrées.

        Poutine est issu de leur secte, tout comme Trump. Tout comme Benoît XVI. Il a participé à ce processus et serre encore la main une fois de temps en temps aux serviteurs de Satan par péché. Mais qui n’a jamais péché….

        Mais c’est sans compter sur l’intervention divine et, dans ce cas précis, de la Sainte Vierge Marie, qui utilise Poutine à son insu. Le mystère d’iniquité est si profond qu’il nous échappe. Dans les cas de Trump, de Poutine et de Benoit XVI, constatons qu’ils sont un caillou dans leur chaussure, ce qui ne peut s’interpréter qu’à la lumière de la volonté divine.

    • dalencourt

      C’est un protestant, une secte de plus, un illuminé qui croit avoir une mission, comme beaucoup de protestants. Aucun intérêt, sauf pour ceux qui aiment les fables et les nouveautés (2 Timothée 4).

    • Sophie

      Ce personnage est sous MK-Ultra. Les médias disent qu’il est bipolaire, pour ne pas dire autre chose. Ceux qui sont victimes de ces pratiques ( la majorité d’Hellywood ), ont parfois des « glitch », c’est à dire que parfois, ils tentent de se « libérer » de l’emprise de leurs « handlers » ( leurs maitres ). Les célébrités mortes suspicieusement ( Mickael Jackson, Whitney Houston, Amy Winehouse, Prince, et autres ) ont toutes à la fin de leur carrière, essayer de sortir de leur « prison » en parlant « un peu trop ». Je ne dis pas que ce sont des « saints », mais il faut aussi reconnaitre que certains sont des victimes qui au début sont consentantes mais qui finissent par le regretter.

      Dans le cas de Kanye West, c’est encore plus particulier, il est Protestant et il a été un allié POLITIQUE de Trump.
      En résumé, ce personnage est surtout chargé ( ordonné… )d’ameuter le plus de monde ( en particulier les Noirs ), dans le camp des « Conservateurs ». Sa candidature présidentielle n’est qu’une « couverture » qu’on lui a donné. Un énième PSY-OP ( opération psychologique ) aux pays des « cow-boy ».

  14. Alec

    Bonjour,
    j’ai un ami protestant qui me dit que l’église catholique et le Vatican vénère les restes de gens décédés. Et que donc c’est du pur paganisme. Il m’envoie une photo où on voit quelqu’un (probablement un évêque) tenir un crâne entouré d’une couronne et une autre photo où on voit le pape Benoit XVI prier devant un crâne. Il est vrai que ça ne me donne pas une bonne impression sur le Vatican et l’église de voir ces images et je ne sais pas quoi lui répondre. Quelqu’un peut expliquer?

    • dalencourt

      Cela s’appelle la vénération des reliques, liée au culte des saints.
      La relique est un souvenir concret du saint et nous relie à sa vie, son oeuvre, son enseignement, et nous invite à le prier afin qu’il soit notre soutien et notre intercesseur auprès de Dieu.
      Le culte des saints est d’une puissance phénoménale et prouve, une fois de plus, l’origine divine du catholicisme, car il n’y a pas d’équivalent des saints ailleurs.
      Et si on doute de la puissance des saints, il suffit de recenser les innombrables ex-voto présents dans la plupart des églises.

      Vous savez pourquoi Luther a supprimé le culte de saints ? Parce qu’il avait compris très vite que son hérésie ne conduisait pas à la vie de l’âme par la grâce et qu’il n’y aurait pas de sainteté dan son mouvement. Evidemment, cela se serait vu, et c’est plutôt embêtant pour un mouvement se proclamant rival de l’Eglise catholique. Alors il a supprimé le culte des saints sous des prétextes fallacieux, cela lui évitait une comparaison difficile à justifier.

  15. Adrien

    Covid-19: 66 % des Français redoutent la deuxième vague épidémique
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/covid-19-66-des-francais-redoutent-la-deuxieme-vague-epidemique-20200722?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3

    manipulation occulte par la Bête à partir dune information à la Une du Figaro (version mobile) ce matin : pourquoi 66% et pas 65% ou 67% ?
    et si on additionne les chiffres de la date 20200722… on obtient le troisième 6 pour faire 666
    Le covid-19 est bien placé sous le signe de la Bête.

  16. thérèse

    @ uncle,
    une photo a été prise en vendée, par un habitant de sèvremont ce week-end de Saint Michel Archange avec une comète auprès, je n’arrive pas faire le copié collé.

  17. Jean C.

    Bonjour .

    Monsieur Dalencourt , je vais aller a une messe dans une église pour le décès d’un collègue .
    Ce qui me choque , c’est que ce Monsieur ( paix a son Âme ) c’est suicidé .
    J’ai demander a mon prêtre ( tradi/Christ Roi ) si c’est normal qu’un suicidé ai une messe ,
    il m’a répondu que oui , ( ça l ai devenu en 1968 ) car il a pu perdre la raison pour mettre a exécution son acte .

    Je voudrais savoir qu’elle est votre position SVP .

    Bien a vous.

    • dalencourt

      Ce n’est pas à moi de répondre mais à l’Eglise ; c’est le cas de ce prêtre. On peut demander leur avis à d’autres prêtres.
      Le suicide est un cas difficile, à traiter probablement au cas par cas ; condamné par l’Eglise et synonyme de péché mortel, il y a cependant des exceptions, certaines étant restées célèbres (celle du curé d’Ars, celle aussi d’une sainte martyrisée s’étant jetée d’elle-même dans le feu…), et dépendent fortement des circonstances.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s