Le virus du chaos (2)

Résumé de la première partie (article du 16 mars 2020) :
La pandémie mondiale du coronavirus Covid-19 n’est pas nette ; elle ressemble plus à une manipulation de masse à grande échelle qu’à une réelle menace pour la santé des populations. Cela se voit immédiatement dans l’écart entre les chiffres de malades et de morts (quelques milliers) et l’énormité des mesures prises (confinement de centaines de millions de personnes).
Cette disproportion est suspecte, surtout quand il y a convergence du discours des médias et des pouvoirs publics.
Ce n’est pas la première fois : j’ai cité plusieurs exemple, notamment l’affaire Charlie hebdo ou le traitement du terrorisme en France, où dans les deux cas on a assisté à une orchestration politico-médiatique d’envergure mondiale pour tester l’efficacité de leur propagande sur l’ensemble de la population. Pour Charlie hebdo on a affecté de croire que la liberté d’expression était menacée – et ça a marché. Pour le terrorisme, on fait croire et on agit comme si la totalité de la population était menacée – là encore c’est faux mais ça marche.
Aujourd’hui, pour moins de 0,1% de la population concernée, qu’il s’agisse de notre pays ou des autres, on fait croire que 100% de la population est en danger et que tout le monde est susceptible d’être porteur du virus. Tout ceci est faux. Il y a un risque, oui, mais celui-ci est limité et peut tout à fait se contenir sans inquiéter la totalité de la population – et encore moins la confiner.

D’où vient cette folie qui s’empare des esprits et bloque toute réflexion de bon sens, principalement à cause de la propagande incessante des médias et des autorités ?
Du fait que la société actuelle a évacué Dieu ; elle veut vivre sans Dieu et ne se réfère qu’à l’homme, à ses possibilités et à son progrès. Une société sans Dieu est une société qui s’égare dans la peur irraisonnée, à commencer par la peur de la mort, qui perd sa sagesse ancestrale, qui sombre dans l’égarement promis par saint Paul aux nations infidèles et apostates.
En voulant éviter un chaos sanitaire qui n’aurait peut-être pas eu lieu -mais notre système de santé se noie dans un verre d’eau ; à l’instant où j’écris il s’estime déjà saturé avec 2576 malades dont 700 en réanimation ! – le gouvernement, beaucoup par idéologie, un peu par présomption et pas mal par bêtise, entraîne immanquablement le pays vers un chaos généralisé.
Je concluais mon article en estimant que ces décisions insensées, non seulement n’éviteraient pas le chaos sanitaire, mais plongeraient aussi le pays dans un chaos total. On veut éviter l’un en faisant croire à la population que l’autre est sous contrôle, on aura les deux.

Mais il y a autre chose. Quelque chose de plus profond, de plus mystique, qui donne une dimension métaphysique et eschatologique à cette crise, en la reliant au surnaturel c’est à dire au combat entre les puissances du mal et celles du Bien, entre Dieu et les démons. La fameuse bataille de l’Armageddon qui conclut la sixième période de l’Apocalypse.

Quel que soit le camp où l’on se place, celui de Dieu ou celui du démon, chaque acteur a un rôle à jouer dont il n’est pas toujours conscient. Précisons aussi que le démon, qui est le prince du mensonge et le maître de l’inversion, se présente lui aussi comme le camp du Bien, ce qui complique notre tâche de dénonciation. Pas trop car on le reconnaît à ses actes et à ses fruits : sauver le monde d’un méchant virus en l’entraînant dans le plus immense chaos qu’il n’ait jamais connu, quelle remarquable inversion, et quelle remarquable signature !

Examinons donc dans cette seconde partie les aspects mystiques, religieux et eschatologiques de la crise du coronavirus.

 

Bienvenue dans l’ère de l’holocauste

Un certain nombre d’observateurs font remarquer, à juste titre, que cette crise pourrait servir de prétexte pour faire avancer le calendrier du Nouvel Ordre mondial. Les théories du complot ont cela d’avantageux qu’elles ont vulgarisé les grandes étapes de celui-ci, qui ne se cache plus d’ailleurs.
Ceci pourrait expliquer la précipitation des nos dirigeants, qu’il s’agisse de l’Europe, de la Chine ou des Etats-Unis, à durcir considérablement les mesures à un stade où une simple alerte suffirait (dans la mesure où bien entendu les médias ne viennent pas inutilement effrayer la population).

J’ai expliqué dans la première partie que nous vivons une mutation de civilisation : à notre civilisation chrétienne s’est substituée petit à petit une nouvelle civilisation, judéo-païenne, en d’autres termes luciférienne, que l’Apocalypse appelle Babylone et qui correspond à la société actuelle et au règne de l’Antéchrist. Eh oui, nous nageons déjà en plein Apocalypse, il faut en être conscients.

Seulement cette nouvelle civilisation, même aboutie, doit un jour effectuer son basculement, c’est à dire pouvoir affirmer officiellement : je règne car la précédente est morte.
Autrement dit, Satan affirmerait par là sa victoire sur Dieu : ce n’est donc pas une mince affaire.

La haute aristocratie juive, et ses valets judéo-maçonniques, qui constituent la synagogue de Satan de l’Apocalypse, a un vieux compte à régler à l’ex-civilisation chrétienne, puisque l’enjeu est la domination du monde (voir mon article sur ce sujet du 13 août 2018).
Enfin ce basculement, tout le monde sait qu’il doit se réaliser dans le sang et les larmes, c’est même leur devise « ordo ab chao » : du chaos doit naître leur nouvel ordre mondial après avoir épuré la planète de tout ce qu’ils considèrent comme nocif pour eux.

Or Satan a déjà annoncé cette victoire, par un message planétaire que nul ne put ignorer : fin du monde le 21 décembre 2012.
J’ai décrypté depuis la première partie du message : fin du monde veut dire fin du monde chrétien, fin officielle de cette civilisation, parce que remplacée par la sienne, mais pas seulement : la victoire doit être totale.
Je demande au lecteur beaucoup d’attention, parce que nous cherchons à décrypter ici la mystique de nos ennemis, et celle-ci peut s’avérer très révélatrice.

Car il subsiste la seconde partie du message : la date, 21 décembre 2012.
Nul n’ignore que le président français Emmanuel Macron est né un 21 décembre.
Nul ne peut écarter l’hypothèse que les élites Illuminatis qui dirigent le monde avaient déjà prévu, avant même 2012, d’utiliser ce personnage dans leur projet de fin du monde, et même de lui faire jouer un rôle éminent : celui qui appuierait sur le bouton.
Surtout que nul n’ignore que ce dernier est directement rattaché à cette haute aristocratie puisqu’il fut l’employé des Rothschild.

Dans ce cas, fin du monde par l’homme du 21 décembre prend tout son sens, surtout aujourd’hui.

Dans ce contexte, tout s’éclaire :
– la Chine sert de vecteur pour déstabiliser le monde
– mais la première cible, ce sont les vieilles nations catholiques d’Europe, celles où subsistent quelques restes de cette civilisation qu’ils doivent détruire de fond en comble, à commencer par l’Italie (où siège l’Eglise, le Vatican) et la France (Fille aînée de l’Eglise qui figure le peuple de Dieu dans la mystique eschatologique).
Quels sont les pays les plus touchés par les restrictions de ce virus bien pratique ?
L’Italie, la France, l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique… en un mot un tir groupé de nations catholiques.
Et quel est le volet le plus spectaculaire de ce confinement ? La suppression de tout culte public au vrai Dieu dans ses pays de prédilection, ceux que je viens de citer.

Bien sûr que Macron répète que nous sommes en guerre contre l’invisible : oui c’est une guerre contre Dieu, contre un monde invisible, celui du surnaturel.
Mais les aspects pratiques de cette guerre sont bien visibles, eux, puisqu’il y a interdiction de rendre un culte public à Dieu.

Après tout, la synagogue de Satan ne reproche-t-elle pas à la civilisation chrétienne d’être à l’origine d’un certain holocauste dont ils nous rabâchent les oreilles en permanence ?
Alors pourquoi Satan n’exigerait-il pas en retour son holocauste à lui, celui de cet Occident chrétien qui l’a tant combattu ?
Et qui est le mieux placé pour lancer le mouvement, si ce n’est l’homme de la fin du monde, l’homme du 21 décembre, et ses complices italiens, espagnols, américains, chinois, tous obéissant aux ordres de la synagogue.

 

La dimension eschatologique : entrée dans la 7è période

Ayant beaucoup travaillé sur l’Antéchrist, à la fois en tant qu’homme et en tant que système, (voir mon article du 7 octobre 2018) j’en étais finalement arrivé à la conclusion qu’au-delà de la domination -évidente- du système, les deux bêtes de l’Apocalypse étaient chacune personnifiée à la toute fin dans un homme : Emmanuel Macron pour la bête de la terre, et le pape François pour la bête de la mer (et donc aussi l’Antéchrist).

L’Antéchrist, système et homme(s), sévit durant la 6è période de l’Apocalypse.
Puis survient la dernière, l’ultime période, la 7ème, qui est la conclusion de tout : fin des bêtes par la chute de Babylone (destruction de la société actuelle, de notre société moderne) et second avènement de Jésus-Christ.

En étudiant les signes eschatologiques, et en rapprochant les événements que nous vivons avec les textes sacrés et les prophéties, j’étais parvenu à émettre une forte présomption sur le cap des 7 ans après ces deux signes majeurs que furent le 21 décembre 2012 (fin du monde) et l’avènement de l’Antéchrist-personne (pape François) le 13 mars 2013. Voir mon article le test des 7 ans du 25 novembre 2019.
La première date à surveiller était le 21 décembre 2019 et la dernière le 19 mars 2020 (intronisation officielle de François au Vatican).
Force est de constater que tous les pions préparatoires à la chute de Babylone (effondrement de notre monde) se sont mis en place entre ces deux dates.
L’accélération de ces derniers jours, pas uniquement en France, tend même à considérer que la synagogue s’est calée elle aussi sur le même calendrier. Demain, à la saint Joseph, tout sera en place pour l’hallali final.

Donc entrons-nous dans la septième période ? (7è église, 7è sceau, 7è trompette…)
C’est bien probable.

Ainsi notre virus n’est pas seulement une épidémie, c’est surtout le déclencheur de quelque chose de beaucoup plus gros, beaucoup plus vaste, beaucoup plus inquiétant, et ceci expliquerait le suicide collectif que nos dirigeants ont lancé.

Le 7è sceau s’ouvre par une demi-heure de silence. Soit une durée de 15 jours selon mes estimations.
Serait-ce les 15 jours qui viennent de s’ouvrir ?
C’est possible mais je compterai plutôt à partir de la décision du Vatican de cesser toute messe et tout sacrement sur le territoire italien, donc à partir du 9 mars, car il s’agit là du cœur même de l’Eglise, de la plus haute autorité.
De toute façon il est trop tôt pour effectuer ce type de calcul ; nous ne pouvons noter que des présomptions.
De même, la chute de Babylone est précédée d’une ultime bataille de grande envergure « où les 10 rois qui n’ont pas encore de royauté recevront leur pouvoir pour une heure avec la bête » (Apoc. 17:13). Une heure, c’est un mois.
Or la plupart des pays ont prévu de s’arrêter un mois, pour le moment (France : 15 mars – 15 avril, Italie période à peu près similaire…). Ces textes semblent être applicables à la situation ; notons-les et patientons.

 

Le défi lancé à Dieu

Toute cette agitation semble n’avoir eu qu’un seul but : faire cesser le culte dû au vrai Dieu, faire cesser tout sacrifice et oblation. Les confinements ne sont qu’un prétexte pour stopper l’ensemble des messes catholiques dans la plupart des pays, avec la complicité des autorités religieuses, hérétiques et apostates, vendues à la judéo-maçonnerie, et qui montrent là leur vrai visage.

Même aux Etats-Unis, pourtant à peine touchés, les messes ont cessé. En Europe, ce fut une véritable surenchère pour faire stopper l’ensemble des sacrements. Il n’y a pas que l’Eucharistie, tous les autres sacrements (baptême, mariage, confession…) sont également à l’arrêt.

C’est un complot contre Dieu, contre la Sainte Trinité, contre Jésus-Christ, Dieu le Fils, contre le culte qui lui est dû, contre la sanctification de son jour telle qu’il l’a ordonnée.
J’écris très régulièrement que pour moi, le signe du basculement, et donc de la chute de Babylone, serait la suppression de la Présence Réelle ; par exemple en instaurant une nouvelle messe œcuménique.
Je n’avais pas pensé que Satan, ne pouvant y parvenir à cause d’obstacles divins, trouverait le moyen de contourner cette interdiction : il ne peut pas « virer » Notre-Seigneur des Saintes Espèces, mais il peut faire cesser tout sacrifice et oblation, tout sacrement, et parvenir ainsi au même résultat !
Et ce dans toute l’Eglise, ou presque, du moins dans les pays-clés, y compris dans le rite Saint-Pie V, c’est à dire chez les résistants, les « témoins ». Remarquable !

D’ailleurs, tout dans cette affaire sent la guerre ultime que mène Satan contre Dieu :
– l’épidémie a commencé officiellement le 8 décembre 2019 (fête de l’immaculée Conception) ;
– l’OMS l’a déclarée pandémie le 11 mars, soit le jour des attentats de Madrid et de Fukushima, mais aussi celui de l’ouverture du conclave qui élira la bête (François) sur le trône de Pierre ;
– L’Italie s’est mise en quarantaine le 8 mars, soit le lendemain des 6 ans du premier Boeing 777, jusqu’au 3 avril ; or le 3 avril 2020, ce seront les 51 ans du décret instaurant la nouvelle messe, à savoir l’abomination de la désolation dans le monde. Il n’y a donc pas d’ambiguïté côté symbolique chez nos ennemis.
– Quant à la France, sa quarantaine est fixée au 15 avril, soit la date anniversaire de l’incendie de Notre-Dame. Tout un symbole.

Au sujet des 51 ans de la nouvelle messe au 3 avril, il convient de rappeler cette phrase énigmatique de Mgr Gaume dans le Traité du Saint-Esprit (1864) : « le chrétien a été fait avec les deux nombres les plus sacrés, le 7 et le 10. Par eux il subsiste. Le monde finira quand la somme de ces deux nombres mystérieux combinés ensemble  et multipliés par la Trinité, sera complète. »
10+7 = 17 x 3 = 51. Le monde finira au 51 nous dit-il : eh bien nous y sommes !

Tout ceci, évidemment, laisse entendre d’ores et déjà qu’il n’y aura aucun office pour la Semaine Sainte et pour Pâques. Encore un signe évident de la patte de Satan derrière ces décisions.
N’oublions pas que Pâques tombe cette année le 12 avril, soit le jour anniversaire de l’apparition de Notre-Dame aux 3 Fontaines en 1947. Marie s’était présentée comme Notre-Dame de la Révélation, c’est à dire de l’Apocalypse. 73 ans après, nous avons enfin l’explication : 2020 est bien l’année de l’Apocalypse.

L’attitude du Vatican, et des évêques d’une façon générale, prouve par ailleurs la perte totale de la foi au plus haut niveau de l’Eglise et y confirme la présence de l’Antéchrist : « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist : la prophétie de la Salette se réalise sous nos yeux.
En effet, si quelqu’un a un rôle à jouer en cas d’épidémie, c’est bien l’Eglise. C’est même un de ses fonds de commerce, si je puis m’exprimer ainsi.
Dans une épidémie, il y a une notion de châtiment collectif. La réponse la plus appropriée a toujours été, pour les religions, une prière collective ; or pour la première fois au monde, à une punition collective on empêche une réponse spirituelle collective puisque les regroupements de personnes sont interdits.
Ça a toujours été l’occasion pour l’Eglise de prêcher la pénitence : « si vous ne faites pas pénitence, vous périrez tous » ; et les chrétiens ont toujours été en première ligne pour pratiquer la charité, quelquefois au péril de leur vie.
L’attitude de Rome est donc incompréhensible, sauf si elle a abandonné les critères de l’ancienne civilisation (la sienne !) pour adopter ceux de la nouvelle (la luciférienne). C’est un comble, une preuve indéniable de la présence et du règne de l’Antéchrist.

Un dernier mot : ces persécutions contre le culte catholique et la célébration de la Sainte Messe sont une aubaine pour la dernière bataille du démon : la protection due aux sacrements saute.
Il ne faut pas se laisser faire, il ne faut pas que les prêtres tombent dans le piège, il faut continuer à célébrer coûte que coûte la Sainte Messe, en cachette et en privé s’il le faut, comme les prêtres réfractaires sous la révolution, car Dieu teste aussi la « résistance » des siens :
« Je vomirai les tièdes de ma bouche » est situé à la 7ème église : nous y sommes désormais !

 

Conclusion

Il n’y a rien à attendre humainement. La solution ne peut venir de Babylone, qui est en plein hara-kiri. Elle ne peut venir des élites qui dirigent le monde, bien au contraire, au moment où ils vont sabler leur victoire sur la civilisation chrétienne, c’est eux qui vont sauter.
Parce que nous en sommes venus au moment crucial de la justice divine.

Ils croient avoir gagné, ils ont lancé le dernier stade du plan, ils ne s’arrêteront plus. S’ils font stopper le culte qui dont être rendu au vrai Dieu, ce n’est pas pour le reprendre après. Ils ont d’autres tours dans leur sac à malice.
Les deux bêtes agissent main dans la main : la bête politique (Etats maçonniques) confine les hommes et interdit les regroupements, la bête religieuse (Vatican, conférences des évêques…) ferme les églises et interdit la célébration des sacrements.
Plus de sacrements, plus de Présence Réelle de Jésus-Christ, plus de grâce sanctifiante. La promesse de Notre-Seigneur n’est plus alors tenue : « Et moi je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28:20) S’il ne peut être avec nous, c’est donc la fin du monde.

 

Illustration : Néron célébrant par son chant l’incendie de Rome qu’il a lui-même allumé, dans le film Quo Vadis.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : Le virus du chaos (2)

581 Commentaires

  1. dalencourt

    Après avoir validé les commentaires du matin, je propose aux lecteurs de faire une pause :
    STOP CORONAVIRUS STOP

    Durant 24h nous allons oublier la bête et son virus, surtout son virus mental, pour nous concentrer sur l’ANNONCIATION, l’INCARNATION du Sauveur.
    Je demande aux lecteurs de ne pas aborder du tout en ce 25 mars, à compter de maintenant, le sujet du coronavirus, mais plutôt de se concentrer, et de méditer, sur le plus grand événement qui ait pu arriver dans le monde : l’Incarnation du SAUVEUR (le vrai, pas les vaccins), la descente de Dieu sur terre, qui prend la nature humaine par amour pour nous et pour nous sauver.

    BIen entendu, il est indispensable en ce jour, surtout que la plupart d’entre nous ont le temps :
    – de réciter un chapelet, si ce n’est un rosaire
    – d’assister à la messe, EN DIRECT sur une chaîne youtube (de préférence tradi) – j’insiste sur le « en direct » car il faut se placer exactement dans les mêmes conditions qu’une assistance habituelle à la messe
    – de mettre ce soir des lumignons à vos fenêtres en l’honneur de la Vierge Marie.
    – et de tous travailler, plus qu’un autre jour, à pratiquer la charité envers le prochain et à l’humilité de nos coeurs.

    Merci à Marie, bénissons-la pour son Fiat qui nous a donné le Sauveur du monde, et rendons grâce à Dieu de nous avoir donné une si bonne, si douce si grande mère.

      • Matthieu

        @Ken,
        C’est quoi la charité chrétienne? C’est la disposition intérieure par laquelle Dieu manifeste Sa bonté. Elle est la matrice de Sa justice, qui est Amour, en vue d’établir Son Règne sur la terre comme au ciel. Je vais tenter de vous expliquer cela et ne prendrais que deux exemples pour illustrer mon propos.
        Le signe le plus éclatant de cette charité chrétienne nous est donné à travers l’épisode de la Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth. C’est d’ailleurs le fruit de ce deuxième mystère joyeux que nous pouvons méditer dans la prière du rosaire. Comment se manifeste donc cette charité chrétienne? Quel est ce ressort qui pousse Marie à se mettre en marche pour rejoindre sa cousine et l’aider dans sa maternité?
        L’histoire de la visitation s’enracine tout d’abord dans ce jour glorieux de l’annonciation, il y a exactement 20 ans et 20 siècles! Le jour où tout commença. Ce jour là, l’archange Gabriel se présente à Marie pour lui apporter l’annonce du Ciel. « Je te salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi! » Peut-on imaginer le trouble de Marie, elle qui est faite d’humilité et de prières? Mariée à Saint Joseph, elle connaissait les écritures saintes puisqu’elle avait passé son enfance au temple parmi les vierges consacrées dont il était prophétisé que de l’une d’entre elles sortirait le Messie d’Israël. Joseph a construit un foyer de sainteté et de pureté pour Marie son épouse et sa maison a été trouvée digne d’accueillir le messie d’Israël, Jésus Christ, la parole de Dieu faite chair, la parole de Dieu agissante dans le monde…
        Le trouble de Marie sera vite dissipé par l’affirmation efficace de l’ange qui réduit en une phrase les inquiétudes de toute une vie: « Le Seigneur est avec toi ». Pouvons-nous imaginer ce qu’une telle annonce peut provoquer dans le cœur d’une âme pieuse? L’ange lui annonce ensuite qu’elle a trouvé grâce aux yeux du Seigneur et qu’elle a été choisi pour enfanter le fils du Très-Haut, Dieu le père céleste. Mais comment est-ce possible? On peut imaginer que l’explication de l’ange soit restée en cet instant une énigme, puis le trouble se dissipe, les craintes s’évanouissent et déjà la joie de Marie exulte du plus profond de ses entrailles, « qu’il me soit fait selon ta parole! ». La joie, la paix, l’amour toutes les plus hautes dispositions de l’âme sont libérées dans ce Fiat éternel de Marie. Ce Fiat qui contient déjà le salut du monde.
        Et dans ce moment d’exultation transcendante, l’ange annonce à Marie que sa cousine Elisabeth est enceinte de six mois, elle qui est bien âgée et qu’on disait stérile. C’est à ce moment précis que le verbe de Dieu agissant dans le monde manifeste pour la première fois la force de la charité chrétienne en Marie. A peine Marie apprend-elle la maternité d’Elisabeth qu’elle se met en chemin pour lui porter assistance. Elle ne demande rien à personne, ni même à Saint Joseph son époux, elle comprend peut-être que ce n’est pas le bon moment…
        La suggestion de l’ange tient en peu de chose, et sans qu’il la supplie de lui venir en aide, Marie décide de se mettre en marche pour soutenir sa cousine. La charité chrétienne, c’est précisément cette disposition de l’âme au service de son prochain. Une disposition intérieure tournée vers l’action concrète, l’agir… C’est courir avec empressement pour soulager les peines de celui ou celle qui est face à moi et qui souffre en silence. Lorsque cette charité chrétienne est portée jusqu’à sa plénitude, nous voyons dans le récit des évangiles de la visitation ce qui se produit. Le ciel et la terre tressaillent de joie. L’Esprit Saint parachève l’oeuvre de sainteté et fait monter jusqu’à la bouche d’Elisabeth des paroles de vérité que nous gardons dans notre tradition chrétienne comme un trésor: « tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de tes entrailles est le messie ».
        Le deuxième exemple, plus court, est relatif à la vie de Saint Martin qui vécut au 3ème siècle en Gaule. Par un hiver très rude, Martin qui était encore bien jeune chevalier entrait dans la ville d’Amiens. A l’entrée de la ville, sous un porche, se tenait là un mendiant, transi de froid et quasiment nu sous la neige, mais dont la noblesse et la dignité du regard malgré son indigence frappa de compassion le jeune Martin. Celui-ci portait une grande cape de laine et ne sachant pas comment porter assistance au pauvre homme, ils descendit de son cheval et coupa sa cape en deux. Il recouvrit le pauvre de sa moitié de cape et lui prodigua certainement quelques paroles chaleureuses comme le bon samaritain de la parabole. La nuit même, alors que Martin était plongé dans son sommeil, il fit un songe qui bouleversa sa vie. Voilà qu’il se trouvait en présence du Seigneur et de ses anges. Jésus Christ portait amoureusement la moitié de cape que lui avait offert Martin et plein de gratitude Il présenta Martin à ses anges: « Je vous présente mon catéchumène Martin »… Cette histoire offre une vision pénétrante de Dieu, toujours aussi bouleversante à méditer. Elle nous laisse entrevoir l’immense amour et gratitude de Dieu envers ses créatures. Nous devons nous convaincre que Dieu reçoit nos plus petits gestes de bonté et de sacrifice, notre charité, comme des offrandes de grande valeur. C’est étonnant, nous qui ne sommes que poussières, de comprendre à quel point Dieu guette le moindre mouvement de notre cœur pour le remplir de Son Amour!

        Je ne sais si mon exposé vous aura permis d’apprendre quelque chose sur la charité chrétienne, d’autant que j’en ai peut-être une vision assez singulière. J’ai pris deux exemples, j’aurais pu prendre des milliers d’autres exemples tirés de la vie des Saints. J’aurais aussi pu m’arrêter à la visitation de Marie, car elle est la racine de cette disposition bien particulière de l’âme. La charité est le fondement de notre humanité, l’acte par lequel je reconnais l’autre comme mon frère. L’acte par lequel je deviens un frère pour mon prochain et l’ami de notre Seigneur. Mais au lieu de faire cet exposé, j’aurais dû vous conseiller d’aller dans les rues désertes de votre ville afin de porter assistance au premier pauvre que vous rencontrerez. Il n’y a pas meilleur apprentissage que sur le tas. Qui sait si le Christ ne vous y attend pas pour que vous lui apportiez votre secours?

        PS Pardonnez-moi d’insister, mais il y a urgence! C’est une mission sacrée pour les disciples du Christ aujourd’hui, maintenant et dans nos lieux de vie. Cette épreuve du corona virus nous commande de venir en aide à nos frères et sœurs dans les rues désertes par ces temps de pandémie. Amis chrétiens, nous devons nous réveiller et braver le confinement s’il le faut. N’est-il pas préférable de gagner le ciel en offrant sa vie au service de nos pauvres abandonnés à la rue? Où est notre humanité? Où est notre dignité?

    • Hazebaert

      Bonjour au blog… j’ai eu un flash ce soir vous aviez dit louis que vous ne feriez plus de prédiction de dates en ce debut d’année et je me souviens que vous aviez quand même évoqué de faire attention au 11 février 2020 et bien à posteriori , d’où le flash j’ai vérifié et c’est la date de l’annonce officielle de la pandémie par l’OMS… voilà c’était pour vous donner raison… sinon TVb ce soir les cloches ont sonnée pour mon anniversaire 25 mars et oui c la classe) et c’est un signe qui annonce, un signe fort, et en plus dans les deux cas j’habite sous le clocher d’une abbatiale… bon et mauvais à la fois …c parti …que jesus vous protège tous. W

  2. dalencourt

    ET LE VERBE S’EST FAIT CHAIR
    « Il n’a point perdu sa divinité mais il a pris notre humanité. Il est Dieu et homme tout ensemble, Homme-Dieu. Les deux natures, humaine et divine, sont véritablement en lui, non pas confondues en une, mais réellement distinctes. Et si distinctes qu’elles soient, leur union est tellement intime et parfaite qu’il n’y a point deux personnes mais une seule, qui est celle du Fils de Dieu. (…)
    Or cet indispensable bienfait que Dieu fit à la terre fut d’abord confié en dépôt à la Vierge Marie seule, afin qu’il fut donné au monde tout ensemble par Dieu le Père et par la Sainte Vierge. »

    Puisse ces quelques lignes, extraites d’un livre sur la vie des saints édité en 1894, nous aider à méditer en ce jour sur ce grand et merveilleux mystère de l’Incarnation.

    • Jean-Luc

      Bonjour cher Louis,
      Et n’oublions pas de porter dans nos prières Mgr Marcel Lefebvre dont c’est le 29ème anniversaire de sa mort aujourd’hui et que la Providence divine nous a donné pour sauver l’Eglise de toujours.
      En union de prières avec vous tous en cette belle fête de l’Annonciation de la Vierge Marie.
      Deo gratias

  3. dalencourt

    Que ceux qui tremblent devant la bête et son terrible pouvoir, ses virus, ses états, ses polices, se remémorent les paroles de l’ange Gabriel qui ont résonné ce matin à l’aurore :
    « Il règnera éternellement sur la maison de Jacob (c’est à dire le peuple de Dieu – aujourd’hui la chrétienté) ET SON REGNE N’AURA PAS DE FIN ».

    Son règne n’aura pas de fin ; si la bête interdit le culte public de Dieu sur toute la terre, c’est qu’elle est cuite, car la Parole de Dieu ne peut ni se tromper ni nous tromper.
    Ce 25 mars est aussi un jour d’espoir fantastique pour les croyants car il est une garantie que la chute de Babylone est enclenchée et que les bêtes vont disparaître à brève échéance.
    Pour une fois, je formule une prophétie.

        • JMA

          J’ai lu ce matin que la date butoir du confinement serait le 28 avril, soit 42 jours (les 42 mois de l’Apocalyse).

        • Bigouden29

          Bon, donc on verra bien fin avril/début mai, en espérant que vous ayez raison.
          Par ailleurs, la comète Atlas sera visible à l’oeil nu vers Pâques environ, mettons pour
          le 15 avril en gros, soit un an après l’incendie de Notre Dame. Sans oublier bien sur le
          16 avril, anniversaire de Benoit XVI. Que Marie nous porte secours en ce jour de l’Annonciation.

          Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu.
          Ne méprisez pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve.
          Mais de tous les dangers délivrez nous toujours, vierge glorieuse et bénie, Amen.

        • Jean-Luc

          Cela semble bien collé puisqu’au 26 avril au soir, nous serons aux 6 ans révolus des canonisations sacrilèges de Jean XXIII et Jean-Paul II par François du 27 avril 2014 avec les fameux 666 mois.
          Il est fort probable que la 6ème coupe ait été versée ce jour-là et que nous arrivions à la conclusion de cette 6ème période marquée du règne de l’Antéchrist avant le dénouement final de la 7ème période et le triomphe du peuple de Dieu.
          Cujus regni non erit finis, les ennemis de Dieu vont l’apprendre à leurs dépens.

        • R.L.

          26 avril!
          Mais javais oublié, c’est l’anniversaire de ma femme.
          Pourquoi cela ne m’étonne pas plus que cela?

        • Bigouden29

          Le 26 avril, c’est aussi N D du bon conseil, et la veille du 27 avril= 6 ans de la canonisation de Jean XXIII et J P 2.

        • dalencourt

          Ce que j’entends pas destruction ?
          La même chose que dans l’Apocalypse chapitre 18 qui décrit la chute de Babylone. Extraits :
          verset 8 : « en un même jour, les calamités fondront sur elle, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu; Car il est puissant le [Seigneur] Dieu qui l’a jugée. »
          verset 10 : « Malheur! Malheur! O grande ville, Babylone, ô puissante cité, en une heure est venu ton jugement!  »
          verset 21 : « Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et la lança dans la mer, en disant:  » Ainsi sera soudain précipitée Babylone, la grande ville, et on ne la retrouvera plus. »

          J’appelle cela aussi ‘équivalent-déluge. Qu’est ce que le déluge ? La destruction (par l’eau) de tout être vivant sur terre et de tout ce qui existe dessus, à l’exception des justes dans l’arche.
          Qu’est ce que la chute de Babylone, nous disent les Pères de l’Eglise ? La destruction PAR LE FEU de tout être vivant sur terre et de tout ce qui existe dessus, à l’exception des justes réfugiés dans la nouvelle arche (Marie).

        • R.L.

          Louis,
          « 16 mars : dans 40 jours Babylone sera détruite = 26 avril »
          40 jours à partir du 16 mars, cela pointe sur le 24 avril.
          Qu’est-ce que ça change?
          Rien probablement, mais j’aime bien la précision.

        • Dome

          Cher Louis,
          quel degré de confiance accordez vous a cette prédiction ? Est-ce une totale certitude ou une autre de vos hypothèses ?
          Avez vous réfléchis à d’autres possibilité ? Si à cette date Babylone n’est pas détruite, quelle sera votre position ?

        • dalencourt

          Dome, bien sûr que mon 26 avril n’est qu’indicatif. Mais la chute de Babylone est bien enclenchée, c’est visible, il n’y a qu’à voir leur acharnement à l’avancer, à la rendre inéluctable. A partir de ce moment-là, on sait tous qu’on ne compte plus en années, mais plutôt en semaines, à la rigueur en mois…

        • Jean-Luc

          Bonjour Louis et bonjour à tous,
          Pour la symbolique du 26 avril, le 26 avril correspond au jour de l’explosion du réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986.
          Préfiguration de la destruction par le feu de Babylone 34 ans plus tard?
          Wait and see
          En union de prières avec vous tous.
          Deo gratias

        • Uncle

          Ce que j’aime aussi de la comète Atlas, c’est qu’elle a un cycle de plus ou moins 6000 ans.
          C’est donc dire qu’elle peut annoncer la fin d’une ère de 6000 ans.
          Et j’aime bien le fait qu’elle serait issue de la grande comète de 1844.
          Comme mentionné dans un post récemment, 1844 c’est l’invention du télégramme.
          Le lien télégramme/smartphone m’interpelle car c’est l’instrument par excellence de Satan, et déjà on trace ceux atteints du coronavirus dans plusieurs pays via la géolocalisation de leurs smartphones.

  4. Lucien Fauret

    Je viens de me « confesser » par courriel, envoyé au prêtre de la paroisse où j’ai pris habitude de suivre la Sainte Messe … mais … le prêtre m’a dit qu’une confession par Internet n’était pas valide et qu’il fallait que j’efface l’envoie car tout était contrôlé par le système …

        • VERITAS

          @Kalliste. Il ne manque plus que la chips qui remplace l’Ostie?
          😁😁😁😁

          Quelqu’un aurait le site officiel de Dieu? Je dois lui envoyer ma prière par email pour être sure qu’il la reçoit.

          Non mais vous êtes sérieux?

        • cmik

          Et pas d’indulgences collectives non plus alors? Oh zut moi qui avais vu passer que tous les malades du Coronavirus et les soignants allaient recevoir indulgence plénière rien que du fait de leur état (de maladie ou de service)… je m’étais fait à l’idée qu’un bon virus me garantirait le Ciel malgré l’immensité de mes péchés! pfff déçu par cette église menteuse… au moyen-âge au moins quelques terres, un lopin, une ou deux vaches et le deal était fait!

          « Une indulgence plénière est par ailleurs accordée aux fidèles sur le point de mourir s’ils sont « dûment disposés » et qu’ils ont récités « quelques prières » de leur vivant. L’utilisation de la croix ou du crucifix est « recommandée » pour dispenser cette indulgence. » (cf. Enchiridion indulgentiarum, n.12)», a conclu le pénitencier majeur de l’Église catholique, le cardinal italien Mauro Piacenza.

          Réciter « quelques prières » de son vivant! Si je ne m’abuse le pluriel commence à 2! Soit 1 tous les 25 ans dans mon cas. Faut que je calcule si j’y arrive.
          L’utilisation de la croix ou du crucifix est « recommandée » >>> j’en déduis que je peux proposer de la recevoir accompagné de mon pti bouddha en jade que j’aime tant dans ce cas, puisque plus rien n’est imposé, liberté totale…
          Vous voyez Dalencourt pourquoi êtes vous si rigoriste, Dieu se rejoint les doigts dans le nez et quelques virus dans les poumons désormais! Et on s’étonne que plus personne ne croie à ce genre de cinéma….

        • dalencourt

          @Durand
          Je déplore que la FSSPX relaie cette info sans l’esprit critique salutaire que nous attendons d’elle.
          C’est bien triste.
          Une seule explication :
          « Et il lui fut donné [à la bête] de faire la guerre aux saints et de les vaincre » (Apoc. 13:7)

      • Durand

        Et comment fait-on dans ce cas actuellement ? Je suis dans une ville du 92 où je ne peux aller dans une église tradi car aucune à moins de 1km de chez moi.
        Et sans parler pour moi, il y a des personnes qui souhaiteraient certainement se confesser et qui ne peuvent car pas d’église ouverte à proximité de leur domicile.
        Merci.

        • dalencourt

          Vous êtes dans le 92 : renseignez-vous. On confesse toujours à st Nicolas du Chardonnet, on confesse toujours à Versailles (ND des Armées et la ste Espérance), pour ce que je connais.
          Préparez un justificatif en essayant d’être plausible et dites votre chapelet en y allant, en faisant confiance à la Sainte Vierge et en vous plaçant sous sa protection.
          Tout le monde n’est pas contrôlé en permanence. Je me balade tous les jours dans Versailles, je n’ai pas encore été contrôlé ; et, à la limite, une confession vaut bien 38€ (je rappelle que l’amende est DE 38 A 135€). Mais rien ne remplacera la confiance en la Vierge Marie.

      • Remilly Sylvain

        Satan veut fêter sa victoire le 28 après
        la date fatidique du 26 FÊTE DU BON PASTEUR.si on suit le calendrier du livre d Hénoch et la prophétie des semaines
        le 22 MARS ,1 semaine fin du sacrifice perpétuel JUGEMENT JUSTICE ATTENTE
        le 29 mars ,2 semaines. INIQUITÉ ET FRAUDES. S ÉLÈVERA
        …………..
        le 26 avril ,6 semaine MAISON EN FLAMME
        ……

  5. Maria

    Magnifique poème de Paul Claudel sincèrement récité par Madeleine Renaud en public (Guy Béart, Louis de Funès…)
    LA VIERGE A MIDI

  6. Cosaque

    Louis,

    Vous pourrez le publier demain après la « trêve » de l’Annonciation mais les faisceaux sont de plus en plus nombreux…
    APPEL DE L’ONU A UN  » CESSEZ LE FEU MONDIAL ». C’est on ne peut plus clair…

    « Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a exhorté les dirigeants à déclarer un « cessez-le-feu mondial » et à mettre fin à tous les conflits armés afin de se concentrer sur la lutte contre le coronavirus. « Il est temps de mettre un terme aux conflits armés et de se concentrer ensemble sur le véritable combat de nos vies », a déclaré António Guterres lors d’une conférence de presse à distance. »
    https://liesidotorg.wordpress.com/2020/03/25/lestablishment-dollar-cherche-a-intimider-ses-allies-caniches-en-gonflant-les-muscles/

    Allez à la confesse… mais la vraie.

  7. dalencourt

    Sachez tous que l’indulgence plénière du pape est du foutage de gueule !

    Le pape « a décidé d’accorder une indulgence plénière à tous les malades du coronavirus, aux soignants mais aussi à tous ceux qui s’unissent à une cérémonie en direct pour prier pour eux. Selon Vatican News, « l’indulgence est également offerte à tous ceux qui, à l’occasion de cette pandémie, prient pour qu’elle cesse, prient pour ceux qui souffrent et pour ceux que le Seigneur a appelés à Lui. ».

    Jamais l’Eglise n’a accordé d’indulgence plénière aux malades d’une épidémie.
    Car elle a toujours soutenu qu’une épidémie était la conséquence de désordres provoqués par les hommes et de l’accumulation de péchés, publics comme privés.
    Prier le Seigneur pour stopper une épidémie sans faire le lien avec le péché ne sert strictement à rien.
    S’adresser à Dieu en temps d’épidémie nécessite de reconnaître, dénoncer les péchés publics qui en sont la cause, d’appeler à la pénitence et à l’expiation de ces péchés pour obtenir la miséricorde divine.

    Encore une fois le Vatican fait le jeu de Babylone ; il confond le matériel et le spirituel. L’indulgence plénière est un non-sens quand la maladie n’est pas liée au regret et à l’expiation de ses péchés.
    Il faut prier pour les malades bien sûr, pour ceux qui les soignent bien sûr, mais pour souhaiter leur conversion et le salut de leur âme, et ce salut passe par un nécessaire examen de conscience et une remise en cause des fondamentaux de cette société. Voilà ce que doit dire l’Eglise, voilà la mise en garde qu’elle doit formuler, voilà l’anathème qu’elle doit jeter sur ces gouvernements coupables de voter depuis des années des lois qui crient vengeance devant Dieu. Mais elle ne peut pas accorder d’indulgence plénière pour des gens qui violent publiquement la loi de Dieu et qui adhèrent à un système démoniaque. Ils doivent s’en repentir avant, reconnaître leur faute, et admettre que l’expiation peut être la mort corporelle. Mais au moins ils auront sauvé leur âme.
    En agissant ainsi, l’Eglise apostate et hérétique ne sauvera aucune âme mais bien au contraire, les enfoncera toujours plus dans les solutions de Babylone et les pousse à prier inutilement. C’est vraiment grave.

    • Kalliste

      Désolé Louis mais je ne comprends pas qu’on ne puisse pas se confesser (individuellement bien sur) auprès d’un prêtre par Skype ou par WhatsApp en situation exceptionnelle comme celle du confinement.
      Dans le cas d’urgences extremes (mort imminente par ex) l’Eglise a bien prévu des derogations exceptionnelles. Je pense au baptême.
      Pourquoi, en période de Carême surtout et d’d’épidémie, une tolérance exceptionnelle ne serait pas accordée pour la confession par internet å la condition que prêtre et fidèle se voient et se parlent en face å face ? Je ne parle pas d’absolution collective.
      Que disent les textes ?
      Merci de votre réponse.

    • Uncle

      Bien d’accord avec vous.

      Et, en cette journée de l’Annonciation, nous apprenons la pensée du pape face à la crise.

      Justement, ce n’est pas un châtiment de Dieu pour nous repentir:

      « 24 mars 2020 ( LifeSiteNews ) – Le pape François a déclaré dimanche à un journaliste espagnol qu’il pensait que la pandémie de coronavirus venait de la nature « en crise » en réponse à la pollution de l’environnement.

      Déclarant que « curieusement la planète n’a pas été très propre depuis longtemps », l’intervieweur a demandé: « Est-il possible que ce soit l’heure pour la nature de régler ses comptes avec nous? »

      Le pape François a répondu: « Il y a un dicton que vous savez sûrement: Dieu pardonne toujours, nous pardonnons parfois, [mais] la nature ne pardonne jamais. »

      «Incendies, tremblements de terre. . . c’est-à-dire que la nature a une crise, afin que nous prenions soin de la nature. » …

      le pape François a fait peu de références à Dieu, sauf pour admettre qu’il a parfois douté de l’existence de Dieu dans le passé. (Cependant, la vidéo est éditée et certaines parties peuvent avoir été supprimées.)

      « Pardonnez la question, mais dans une situation comme celle-ci, est-il possible d’avoir une crise de foi? » demanda Évole. « Un pape peut-il même douter de l’existence de Dieu? »

      « De toute évidence », a répondu Francis. « Personne n’est exempté des tentations existentielles. » …

      Lorsqu’on lui a demandé s’il était un «optimiste» concernant la situation, Francis a répondu qu’il avait «de l’espoir» dans les gens.

      «J’ai de l’espoir dans l’humanité, chez les hommes et les femmes, j’ai de l’espoir dans les nations. J’ai beaucoup d’espoir. Les nations vont apprendre par cette crise à repenser leur vie. Nous allons mieux sortir – moins, bien sûr. Beaucoup restent sur la route et c’est difficile. Mais j’ai confiance que nous allons mieux sortir. »….

      En novembre dernier, le Pape a déclaré qu’il espérait ajouter le «« péché écologique « contre notre maison commune » au Catéchisme de l’Église catholique. «Nous devons introduire – nous y pensons – au Catéchisme de l’Église catholique le péché contre l’écologie, le« péché écologique »contre notre maison commune, car un devoir est en jeu», a déclaré le Pape.»

      https://www.lifesitenews.com/news/pope-francis-blames-coronavirus-on-nature-having-a-fit-over-environmental-damage

      Et en ce jour de l’Annonciation, Babylone fait sa propre annonce et demande l’aide du dieu humaniste:

      « COVID-19: «l’humanité entière» menacée, l’ONU lance un plan » voit-on dans les médias aujourd’hui… Antonio Guterres, en lançant un « Plan de réponse humanitaire mondial » s’étendant jusqu’à décembre…

      « Face à cette menace, « l’ensemble de l’humanité doit riposter. Une action et une solidarité mondiales sont cruciales », a-t-il ajouté, lors de la présentation via vidéo du plan de l’ONU. »

      https://www.lapresse.ca/international/202003/25/01-5266352-covid-19-lhumanite-entiere-menacee-lonu-lance-un-plan.php

      • dalencourt

        Ca me fait penser à mon article sur Querida Amazonia fin février : déjà il divinisait la nature, ici il récidive puisque c’est une punition de son nouveau dieu, mère nature.
        Il ne place plus son espoir en Dieu, Jésus-Christ, mais dans l’humanité, les nations : cette perte de la foi et son transfert dans une religion humaniste est tellement évidente ! Mon Dieu, j’espère que de tels propos vont ouvrir les yeux de certains.

        • Teutonique

          J’ai eu une vision simple et concise ce vendredi 13 dernier, n’ayant rien écouté du discours de Macron ou infos associés: au réveil, j’ai vu un crâne gris-argenté sur fond noir… alors j’attends humblement l’interprêtation éventuelle dans la suite des évènements…

      • laurent35

        Merci Uncle. Les propos du pape sont révélateurs de la nouvelle religion mondiale. La grande apostasie est là, le culte public au vrai Dieu est interdit dans la majorité des pays, y compris à Rome, pour la principale fête d’obligation, Pâques. Pachamama, déesse de la Terre-Mère, idole démoniaque, et l’Homme ont pris la place de Notre-Seigneur Jésus-Christ, c’est l’abomination de la désolation. Combien de temps va-t-elle durer ?

        L’abomination de la désolation a déjà existé au temps des Macchabées. Elle implique une interdiction du culte au vrai Dieu et de la vraie doctrine, et sa subsitution par des idoles et une fausse doctrine. Un nouvel autel est érigé dans le temple devant et au-dessus de l’autel existant. Avec la nouvelle messe, ce nouvel autel a été imposé. De plus, le prêtre tourne le dos à Dieu pour se retourner vers les hommes et semble office un sacrifice aux hommes. Quant à la doctrine, on a commencé à ne plus enseigner la vraie doctrine, on a empêché sa défense et on la remplace de plus en plus par une fausse doctrine écolo-humaniste comme on le voit avec ces derniers propos du pape et la réaction des autorités religieuses face à cette épidémie. Lors de la messe de clôture du Synode célébrée par le Pape, on a même placé un bol d’offrandes à la Pachamama sur l’autel. Que faut-il de plus pour que l’abomination de la désolation soit consommée ?

        Peut-être encore l’accomplissement de la fin du chapitre 13 de l’Apocalypse…

        • Uncle

          « Que faut-il de plus… »
          Je pense qu’il faut au moins se rendre triduum pascal. Satan semble s’être approprié ce moment crucial cette année. Babylone semble revivre la Passion sous le signe de la singerie.
          J’ai bien hâte de voir ce qu’elle réserve pour le dimanche des rameaux, le Judas de la dernière Cène, et leur système qui théoriquement devrait mourir le Vendredi Saint pour renaître sous un autre aspect. Du moins, ce n’est pas pour rien qu’ils avaient nommé leur nouvelle monnaie prévue pour 2018 le « Phoenix ».
          Plusieurs commencent à voir que nous entrons dans une dictature sanitaire où on forcera un vaccin avec un traceur.
          Je ne sais pas.
          Je retiens les armes que le Seigneur et Notre Mère nous ont donné: le Rosaire et les chandelles de la chandeleur pour les 3 jours de ténèbres annoncées entre autre par Padre Pio.

    • patrick

      Pour une fois j’abonde dans le sens de Dalencourt car il est de première importance pour un vrai catholique de savoir que toutes les prières ne sont pas non seulement exaucées mais aussi que beaucoup de nos prières ne sont pas AGREEES par Dieu et ne peuvent pas l’être!!! Une prière (ou même une cérémonie liturgique) non agréée par Dieu ne sert à RIEN! Elle est vaine et d ‘aucune utilité! Elle ne dépassera pas , dans le meilleur des cas, la couche supérieure des nuages!!!
      Chapelet, Rosaire, prières et dévotions de toutes sortes sont nulles et non avenues si elles sont entachées d’erreur, d’hérésie, de modernisme, de superstition, de vaine gloire, etc etc…Toutes les prières de la secte conciliaire sont non agréées par Dieu! Ce qui explique que nous en soyons arrivés là! Quant à leur synaxe (caricature démoniaque du Saint Sacrifice) n’en parlons même pas! Il y a des prières qui attirent les démons et provoquent la colère de Dieu!

  8. C .

    Bonjours , j’ai fait un rêve pour le moins surprenant , jetait dans un cercueil en métal style industriel artisanal sans peinture avec de gros soudure st’ils blinder quoit , avec une grand croix sur tout la longueur du cercueil au niveaux de ma tété il y avez comme un hublot en vert blinder , et il était ferme avec de gros cadenas ?

  9. el vago

    Si Macron a d’ores et déjà fait comprendre que les fêtes de Pâques ne seraient pas autorisées, Trump souhaite lui que les US reprenne le travail pour Pâques :

    Interrogé en milieu de journée par la chaîne conservatrice Fox News, mardi, Donald Trump a exprimé le souhait d’un retour rapide à la normale. « Il faut retourner au travail, beaucoup plus tôt que les gens ne le pensent », a-t-il assuré avant de fixer une échéance. « Je serais ravi que le pays se remette en marche pour Pâques », soit le 12 avril, a-t-il déclaré. « Est-ce que ce ne serait pas génial d’avoir toutes les églises pleines ? Des églises pleines dans tout le pays ? », a-t-il ajouté. Au cours de son briefing quotidien depuis la Maison Blanche, un peu plus tard dans la journée, ce président impatient de déclarer la victoire a fait part d’un « immense espoir lorsque nous regardons vers l’avant et que nous commençons à voir la lumière au bout du tunnel ».

    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/03/25/coronavirus-le-souhait-de-trump-de-lever-les-mesures-de-protection-pour-paques-se-heurte-aux-autorites-locales_6034321_3210.html

      • pierre

        Ne vous leurrez pas ,c’est de la com pour capter les voix des cathos protestos évangéliques ,les élections c’est dans 6 mois
        Je ne comprend pas que vous puissiez vous faire avoir de la sorte avec un pareil énergumène qui pour amasser la fortune qu’il a ,a sans doute tué père et mère .
        Les milliardaires ont tous du sang sur les mains ,si ce n’était pas le cas ,il y a belle lurette que le Christ aurait règné sur le monde , un milliardaire parfaitement catholique ça n’existe pas .
        Il serait sois disant 9 fois milliardaire donc 9 fois plus de chances d’être criminel ,son argent il ne l’a pas gagné en allant à la messe tous les jours et en récitant le chapelet le soir

      • Alec

        Trump n’a jamais durant son mandat montré de haine envers les catholiques et le vice-président Mike Pence a déjà fait un discours il n’y a pas si longtemps dans lequel il remerciait les catholiques pour tout le bien qu’ils ont apporté au pays. Et sa femme Melania est officiellement catholique. Donc étant entouré par des gens qui n’ont rien contre cette religion, je crois que Trump inclut effectivement les catholiques dans son discours.

        • pierre

          Alec
          Mais un bon politique qui se respecte ,n’a de haine envers personne ,il veut un max de voix pour se faire élire .
          Si un catho va le voir et lui demande une aide pour construire une église le pro de la politique lui dira : »oui monsieur votre projet mérite qu’on s’y intéresse ,il faut que Dieu soit honoré »
          Si un musulman va le voir et lui demande une aide pour construire une mosquée il lui répondra la même chose : « oui monsieur ,votre projet mérite qu’on s’y intéresse ,il faut que Dieu soit honoré »
          Si un juif va le voir et lui demande de la même manière une synagogue ,il lui fera immanquablement la même réponse avec les mêmes mots
          Le catho dira cet homme là m’a compris ,je vais voter pour lui ,d’autant qu’il partage mes convictions religieuses
          Le musulman pourra aussi dire la même chose
          Et le juif également
          Résultat de l’opération trois votes d’assurés plus le vote des épouses ,des enfants et des amis qui croient tous dans la promesse .
          5 ans après l’élection toujours pas d’église ni de mosquée ,ni de synagogue ,mais qu’à cela ne tienne ,si ces trois larrons retournent le voir pour qu’il rende des comptes ,l’homme politique habile leur dira : « oui je sais ,j’ai beaucoup bataillé pour obtenir ce que vous m’avez demandez ,mais malheureusement nous avons eu un problème à l’hôpital qu’il nous a fallu régler en priorité ,mais ne désespérez pas je ne vous oublie pas »
          LES PROMESSES N’ENGAGENT QUE CEUX QUI Y CROIENT NAÏVEMENT !!! (mais pas les politiques qui les font)

        • cmik

          Etre catholique ce n’est pas une étiquette, c’est une façon d’être, d’agir et de penser.
          Qu’il se dise être ce qu’il veut, il n’est en tout cas pas chrétien. Point.

  10. Jacques Si

    Écoutez l’allocution de l’abbé Daniel Couture aux fidèles du Canada en ces temps d’épidémies.

    « Nous devons nous conformer à la volonté de Dieu dans les calamités publiques, telles que la guerre, la peste, la famine, et tous les fléaux de la vengeance divine. Il en faut faire autant, quand le malheur vient fondre sur nous personnellement et sur les nôtres. Le grand secret pour y parvenir, c’est d’envisager toutes choses avec les yeux de la foi, d’adorer les jugements du Très-Haut avec un cœur contrit et humilié, et quels que soient les fléaux qui nous frappent, de bien nous persuader que la Providence, infiniment sage et paternelle, ne se résignerait pas à les envoyer ni à les permettre, s’ils n’étaient entre ses mains les instruments du renouvellement et du salut pour les peuples ou pour les âmes. C’est ainsi qu’elle conduit au ciel, par le chemin de la souffrance, une foule de gens qui se seraient perdus en suivant une autre route. Combien de pécheurs qui, rappelés à Dieu par la voie sévère de l’affliction, renoncent à leurs anciennes iniquités, et meurent dans les sentiments d’un véritable repentir ! Combien de chrétiens qui occuperont un jour une place glorieuse dans le ciel, et qui, sans cette salutaire épreuve, eussent éternellement gémi dans les flammes de l’enfer ! Ce que nous appelons fléau et châtiment est souvent une grâce insigne, une épreuve éclatante de miséricorde. Accoutumons-nous à n’envisager toutes choses que par ces grandes vues de la foi, et rien de ce qui se passe en ce monde ne nous scandalisera, rien n’altérera la paix de notre âme et sa confiante soumission à la Providence. »

  11. Jacqueline

    Gloire à la Reine des Anges, couronnée de roses et d’étoiles !

    En l’honneur du jour inouï qu’est l’ Annonciation, j’offre aux lecteurs cette relation d’une journée de triomphe et de glorification de la Très Sainte Mère : le 2 Juin 431,à Éphèse ( Turquie actuelle)

    « (…) Mais Dieu ne manque point à son Eglise, contre laquelle les portes de l’Enfer ne prévaudront jamais . Dirai-je que sa providence semble avoir voulu réserver à la chaire d’ Alexandrie l’avantage & l’honneur de donner successivement deux grands défenseurs de la divinité du Verbe et ,par une conséquence nécessaire , de la divine maternité de Marie;

    l’un a été saint Athanase qui fut élevé à la dignité de Patriarche d’ Alexandrie après avoir vengé la divinité du Verbe dans le concile de Nicée (20 mai au 25 juillet 325) contre l’impiété d ‘ Arius, qui osait soutenir que le Verbe n’était pas égal à son Père, & qu’il avait été créé.

    L’autre est saint Cyrille , qui déjà Patriarche d’Alexandrie, vengea un siècle après (le 22 juin 431) dans le Concile d’Ephèse , la divine maternité de Marie, en établissant la divinité de Jésus- Christ, homme & Dieu, contre les blasphèmes de Nestorius Patriarche de Constantinople

    Ces blasphèmes d’un ennemi d’abord déguisé , souvent artificieux & toujours déclaré au fond contre la divine maternité de Marie, parce qu’il l’était contre la divinité de Jésus- Christ, firent frémir & soulever tout le monde Chrétien & Catholique; ils répandirent partout l’horreur & l’indignation qu’ils méritaient.

    Toutes les puissances se réunirent pour arrêter le cours d’une erreur si injurieuse à Jésus-Christ et à sa Mère: le Pape & l’Empereur agirent de concert; un Concile général fut assemblé à Éphèse; là l’ Hérésiarque Nestorius fut cité, jugé, condamné.
    Marie fut solennellement déclarée Mère de Dieu, & toutes les fausses subtilités des ennemis de la divine maternité, furent hautement proscrites & confondues.

    Alors la piété des Fidèles éclata avec autant de liberté que de joie; la cause de Jésus & de Marie, semblaient être la cause commune; & leur triomphe , un triomphe public.

    Tous s’empressaient à marquer l’intérêt qu’ils prenaient à la gloire du Fils & de la mère; tout Éphèse retentit des louanges que chacun donnait comme à l’envi, ce n’étaient que cris de joie, qu acclamations, qu’illuminations.
    Quel spectacle plus glorieux pour le Fils & la Mère, que de voir d’une part les femmes brûler des parfums dans les rues, par où devaient passer les Prélats qui venaient d’affermir & de venger la divine maternité de la Reine du Ciel & de la Terre, en se déclarant pour la divinité de Jésus- Christ; de l’autre les hommes les conduire dans leurs maisons le flambeau à la main; tout le peuple les accompagner, les suivre, & les combler de bénédictions.

    Constantinople ne céda en rien à Éphèse: on vit les Solitaires quitter leur retraite pour venir prendre part à la joie publique; Alexandrie reçut son Patriarche en triomphe ; quelque part que les Ministres du Seigneur fissent l’éloge de la Mère de Dieu, ils étaient tellement interrompus par les soupirs & les applaudissements de leurs auditeurs, qu’ils étaient obligés de céder à la dévotion publique & de mêler leurs larmes avec celle du peuple.

    Le monde entier conspirait à faire éclater sa tendresse & sa piété envers Marie pendant que Nestorius errant d’exil en exil, la lange rongée de vers, fit une fin malheureuse, éprouvant par avance dès ce monde la juste peine de ses blasphèmes , & sentant par un châtiment terrible la vérité des dogmes qu’il avait attaqués & combattus ; mais qu’il ne voulut cependant jamais reconnaître.  »

    Extrait de  » La Solide et Véritable Dévotion envers la Sainte Vierge » par le R.P. Pallu, de la Compagnie de Jésus. Paris, 1745

  12. Nicolas_A

    Bonsoir
    Je tenais a partager ma journée avec vous.
    A cause du confinement, j’ai passé la journée avec mes enfants et j’ai pu fêter l’anniversaire des 7 ans de mon fils Noé.
    Si vous analysez son nom et sa date de naissance, vous comprendrez que le prénom n’est pas anodin au vu de la proximité de sa date de naissance avec le 21 décembre 2012.
    J’ai cru comme d’autre à la chute du système, a l’époque je m’y suis principalement préparé matériellement, mais j’avais déjà au fond de moi compris qu’il fallait une préparation spirituelle. Je l’ai trouvé en partie sur ce site.

    Il s’en passe des choses en 7 ans!!
    J’avais prévu beaucoup de choses pour survivre durant ses sombres périodes qui précèdent le retour du christ, sauf ma séparation!
    Comme quoi la meilleur préparation matérielle peut complétement perdre tout son sens si on a perdu le plus important, sa famille, la foi.., si l’on ne suit pas le chemin que le seigneur a choisi pour nous.
    Aujourd’hui, le ciel m’avait prévu a la maison pour l’es 7 ans de mon fils mais sans boutique pour acheter un gâteau d’anniversaire, ni cadeau d’anniversaire. Je me suis défoncé en cuisine et j’ai fait mon premier gâteau. Mon fils était heureux et c’était le plus important.
    Le monde est en panique et c’est au final grâce à cette situation que j’ai pu profiter de ce moment, C’est un cadeau du ciel, je le prend pour un encouragement dans cette période sombre qui s’annonce.

    • Pierre Louis

      Bonsoir Nicolas
      C’est une grâce! beaucoup des familles se retrouvent et jouent avec leurs enfants dans ce temps de confinement,
      je sens comme un temps de grâces avant de choses terribles pour la monde babylonien, je crois que d’ici peu nous verrons des grandes choses ! pour ceux qui croient et ceux qui espèrent dans le Seigneur
      Pierre

  13. Guinot

    Cher Monsieur Dalencourt ; vous dîtes que babylone sera détruite le 26 avril par le feu. S’agira t il d’un feu de guerre nucléaire déclenché par les hommes ou d’une comète ou autre astre envoyé par Dieu qui selon les prophéties détruira Rome , Paris ;Marseille engloutie. Et que se passera t il sur les autres pays du monde. Je comprends que cette question vous paraisse redondante mais nous devons nous y préparer. Aujourdhui après le chapelet nous consacrerons notre famille au Coeur Immaculé de Marie
    Comme vous l’avez dit avril sera un enfer ; alors restons unis dans la prière et peut être que ce confinement est un bien pour que les familles restent ensemble dans ces jours de terreurs ; n’oublions pas d’allumer nos cierges bénis du 2 février ; jour de la purification de la très Sainte Vierge Marie.

    • dalencourt

      Attention, que l’on ne se méprenne pas sur mes propos : je n’ai pas dit que Babylone serait détruite LE 26 avril.
      Il faut que vous fassiez l’effort de dissocier les informations :
      1) La façon dont cela se fera : la Sainte Ecriture nous dit que la seconde extermination du mal sur terre (la première ayant été le déluge) se fera par le feu. Nous ne savons pas comment, ni en combien de temps, ni par quoi. Et il ne faut pas chercher à le savoir, seulement observer ce qui se passe autour de nous.
      Cela peut se faire d’un coup ou graduellement. Donc je ne donnerai jamais de date en disant qu’à cette date TOUT se réalisera.
      2) Quand je donne une date, c’est une indication pour montrer la proximité de l’événement. Ce n’est pas LA date, et ce ne sera jamais LA date car on ne travaille qu’à partir d’approximations. Décompter 40 jours est un parti-pris, et les décompter du 16 mars un autre parti-pris. Je ne fais que souligner ici des présomptions argumentées, ce ne sont pas des prophéties inspirées. En d’autre terme, je n’ai pas reçu mandat divin d’annoncer LA date.

      Nous entrons dans un cycle inconnu dont la description n’ a été donnée qu’en termes sibyllins et mystérieux dans les textes prophétiques (Matthieu 24 et l’Apocalypse essentiellement). On ne peut pas les traduire à l’avance mais A POSTERIORI, une fois que l’événement s’est réalisé.
      Pour être clair, cela veut dire qu’on ne peut annoncer que des événements du type « chute de Babylone » mais on ne peut pas dire comment cela va se faire, ni en combien de temps, ni quand.

      Je supputais que cet événement (la fin de la civilisation démoniaque des bêtes) se situerait à la fin des 7 ans de Bergoglio. Dont acte, c’est exactement ce qui s’est passé, la fin du cycle est manifestement et visiblement enclenchée.
      Ne me demandez pas ce qu’ils vont faire, ce qui va se passer, ni en combien de temps, je n’en sais rien, je peux juste appuyer sur la sonnette d’alarme en disant : tiens c’est étonnant, mais il y a 6 ans à exactement la MEME DATE, on annonçait cet événement. Maintenant qu’on y est, il n’est pas interdit de reporter à aujourd’hui ce que l’on calculait il y a 6 ans, c’est toujours valable.
      Tout ce que l’on peut dire à ce stade, c’est que toute préparation et précaution humaine et matérielle est inutile, seule la préparation spirituelle compte.

      On me parle de difficulté pour se confesser, d’impossibilité. Mais ça fait 7 ans que je vous dis de se préparer, 7 ans que j’explique qu’un jour on ne pourra plus expier, ni faire pénitence, qu’il fallait se préparer AVANT

    • Thierry

      Guinot,
      Lisez un peu la Bible, Dieu ne frappera plus la terre comme il a fait au temps de Noé, c’est l’homme qui s’autodétruira cela est bien parti pour > Genèse 8:21 L’Éternel sentit une odeur agréable, et l’Éternel dit en son cœur: Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait.

      • pierre

        Effectivement Dieu n’a pas besoin de détruire la terre puisque les hommes eux mêmes s’en chargent.
        Dieu les laisse faire ,il n’intervient pas pour la bonne raison qu’Il veut les confondre ,comme quand on dit à un gamin de ne pas faire une chose dangereuse ,et qu’il ne veut absolument pas écouter ,à un moment donné ,il faut le laisser faire ,qu’il se fasse très mal ,et seulement à ce moment il aura mieux compris car il se sera puni lui même et souffrira durement ,le conduisant à demander pardon et s’engager à ne plus recommencer.
        C’est l’orgueil qui est le moteur du mal ,c’est l’orgueil qui fait croire aux hommes qu’ils sont supérieurs à leurs parents à leurs patrons ,à leurs enseignants, à leurs chefs et in fine à DIEU
        L’humilité n’est ni expliquée ,ni enseignée ni pratiquée ,l’humilité c’est pourtant la seule façon d’être éclairé par l’Esprit Saint ,
        le mal au début de la création est né d’une désobéissance orgueilleuse ,il ne pourra être combattu que par une humble obéissance
        L’humilité est une arme de destruction massive du péché ,Notre Seigneur nous l’a prouvé en se laissant mettre à mort alors qu’Il était DIEU ,d’un souffle de sa bouche il aurait pu anéantir ses ennemis ,mais s’en est abstenu et c’est pour cette raison que nous disons que par Son sacrifice il nous a obtenu le droit à la rédemption

        • Souri7

          Oui pierre, et c’est pourquoi par-dessus tout, Dieu regarde au coeur de l’homme, au-delà de toute forme et de tout principe. Grandes seront les surprises au Jour du Jugement universel.
          Soyons bien fidèles à l’école de la Vierge Marie pour pouvoir, par elle et avec elle, anéantir la tête orgueilleuse de l’Ennemi.

    • Cath

      L’islam étant une religion antichrist, cet appel le jour de l’Annonciation est une provocation de Satan envers la Vierge Marie et envers Jésus notre Sauveur, conçu en ce jour béni.

  14. dalencourt

    Je continue à relayer l’infolettre de Néosanté, signée par Yves Rasir, en date du 25 mars, qui fait la corrélation, très instructive, entre mortalité ET FACON DE SOIGNER, qui, associée au virus, est d’une efficacité qui ne me surprend pas.
    Voici son texte :

    Covid-19 : on tient un suspect !

    Ça va, vous tenez le coup dans ce monde devenu fou ? Moi, je vous avoue que la situation commence déjà à me peser. Je n’ai jamais supporté que mes enfants soient tristes, or ma fille aînée m’a confié hier sa tristesse d’avoir assisté à une violente dispute dans un magasin entre trois personnes : l’une d’entre elles avait approché les deux autres à moins d’1,5 m, ce qui ne leur a pas plu du tout ! Voilà où nous conduit cette virophobie démentielle ayant accouché du confinement généralisé. Il faut stopper ce cauchemar au plus vite ! Cette semaine, je pare au plus pressé et je me focalise sur la situation en Italie. Comme le répète invariablement l’infectiologue Didier Raoult dans ses vidéos devenue virales, les pandémies sont une fiction. Ça n’existe pas, ça n’a jamais existé et ça n’existera sans doute jamais. Les flambées épidémiques sont écosystémiques et doivent s’analyser dans leur contexte biotopique. De quel(s) déséquilibre(s) relationnel(s) entre les êtres humains et leur environnement sont-elles la conséquence ? Concernant Wuhan, nous en sommes réduits au jeu des hypothèses. Selon une source que je ne citerai pas encore car je n’ai pas pu la recouper, une pollution majeure suivie d’une vive protestation populaire durement réprimée pourrait avoir été le facteur déclencheur. Mais il faudrait pouvoir longuement enquêter sur place pour étayer cette possibilité. Laissons la Chine de côté puisque, de toute façon, la maladie baptisée Covid-19 et attribuée au coronavirus SARS-Cov2 y a quasiment disparu. Ce qui n’est pas du tout le cas de l’Italie qui a enregistré presque le double de décès avec une population 22 fois inférieure. Comment expliquer une telle tragédie ?

    Deux observations s’imposent d’emblée. La première, c’est qu’il ne s’agit pas d’une crise frappant l’Italie dans son ensemble, ni même l’Italie du Nord qui compte ¾ des victimes. L’épicentre de l’épidémie italienne se situe plus précisément en Lombardie, région qui s’octroie 2/3 du fromage macabre. C’est impressionnant et ça s’est concrètement traduit par des crématoriums débordés et des colonnes de véhicules militaires emportant les cercueils vers d’autres cimetières que ceux de Bergame et Brescia. Images glaçantes qui parlent mieux que les statistiques. La deuxième chose à noter, c’est que les médias se trompent et nous trompent en affirmant sans cesse que « cette maladie concerne tout le monde ». Selon le rapport officiel du 17 mars de l’Istituto Superiore di Sanità, l’âge moyen des personnes décédées était de 79,5 ans (3 ans de moins que l’espérance de vie à la naissance) et seulement 0,8% des victimes n’avaient pas de pathologies antérieures. Un quart en avait une, un autre quart deux et la moitié trois. Dans l’ordre, les plus fréquentes étaient l’hypertension artérielle, le diabète et les cardiopathies ischémiques. Dans 20% des cas, il y avait présence d’un cancer et dans 13% des cas, celle d’une BPCO (Bronchopneumopathie Chronique Obstructive). Qu’on le veuille ou non, que ça plaise ou non, la Covid-19 fauche très préférentiellement les vieilles personnes déjà très malades. Il n’y a aucun cynisme à constater cette réalité. Si on pense, comme moi, que le virus n’est pas seul en cause, il reste cependant à élucider la surmortalité lombarde. Pollution automobile ? Le trafic à Milan est beaucoup plus intense que dans les villes les plus touchées, et pas plus dantesque que dans d’autres métropoles. Défaillances du système de santé ? Au contraire, données et témoignages indiquent que les infrastructures et le personnel médical sont ce qui se fait de mieux en Italie, pays où les soins sont totalement gratuits. À mon avis, c’est justement l’accès facile à cette offre abondante qui pose question. Dans un de ses ouvrages majeurs (Némésis médicale , 1975), le penseur écologiste Ivan Illich montrait déjà que passé un seuil de développement, la médecine occidentale moderne devient « contre-productive », c’est-dire que ses inconvénients commencent à dépasser ses avantages, ses risques à peser plus lourds que ses bénéfices. Dans le monde industrialisé, l’art de guérir est ainsi devenu celui de nuire à la santé. S’il parvient paradoxalement à repousser l’âge de la mort, c’est au prix d’une morbidité (nombre de malades dans la société) plus répandue.

    Vous me voyez venir ? J’insiste en effet sur la composante iatrogénique de la crise sanitaire italienne. Selon le rapport cité plus haut (*), 83 % des patients diagnostiqués, pris en charge et décédés ont reçu des antibiotiques, 52% des médicaments antiviraux et 27% de la cortisone. On peut bien sûr supposer que nombre d’entre eux ont reçu les trois traitements en même temps. Le rapport est muet sur l’usage d’antipyrétiques et d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) mais on peut également se douter que ces substances chimiques sapant le pouvoir d’auto-guérison sont employées sans retenue et sans discernement. Selon une de mes amies habitant là-bas et lisant la presse locale, la chloroquine fait aussi partie de l’arsenal médical d’au moins un hôpital. Or si elle est certainement peu nocive (le contraire se saurait puisqu’ on l’emploie depuis plus de 70 ans), la molécule préconisée par le Dr Raoult n’est quand même pas un bonbon pour la toux. Au-delà d’1 g par jour, elle peut mener à l’intoxication et celle-ci est fatale dans 20% des cas. La mise sous oxygène ? Dans une infolettre précédente, je vous ai signalé que cette pratique était loin d’être anodine et qu’elle pouvait sérieusement léser les poumons. Mais savez-vous que la version supérieure de cette technique, le respirateur artificiel, nécessite d’endormir les patients ? L’anesthésie générale, ce n’est pas non plus un geste médical dépourvu de risque létal. En additionnant tous ces facteurs potentiellement iatrogènes, on obtient une explication non négligeable du désastre nord-italien. Toutefois, je vous avoue que je gambergeais pas mal ces deux dernières semaines : même si elle compte pour beaucoup, la iatrogénie subie peu avant ou pendant les soins intensifs ne suffit certainement pas à expliquer l’ampleur du drame en Italie. Il y avait forcément autre chose, mais quoi ?

    La semaine dernière, je mentionnais une étude américaine montrant que la vaccination anti-grippale favorise les infections à coronavirus. C’est une pièce importante à verser au dossier mais ça n’explique toujours pas la flambée lombarde. Ailleurs dans le pays et dans plein d’autres pays, ce vaccin inutile et dangereux est conseillé et injecté à de nombreux vieux de plus de 60 ans. Si la valence influenza était si délétère, ça se verrait davantage. J’en étais encore à me creuser la cervelle quand j’ai reçu, il y a deux jours, un article saisissant de Dominique Guillet. Pour ceux qui ne le connaissent pas, cet explorateur de l’univers végétal est le fondateur de l’association française Kokopelli, qui a mené avec succès le combat pour la liberté de commercialiser et d’échanger des semences non inscrites aux catalogues officiels. Entérinée par une décision européenne, cette victoire devrait lui valoir mille fois le prix Nobel alternatif. Quand il ne poursuit pas cette lutte libertaire et qu’il ne rédige pas des monographies sur des plantes alimentaires ou médicinales, Dominique Guillet fait du journalisme citoyen et publie le résultat de ses investigations sur son site internet. Dans le long article qu’il a mis en ligne avant-hier et que vous pouvez lire en cliquant ici, le fouineur amateur (mais néanmoins très pro) révèle une information à mes yeux capitale : en janvier dernier, la Lombardie a été le théâtre d’une grande campagne de vaccination contre les méningocoques. Suite à une mini-épidémie de méningite bactérienne ayant impacté… 6 personnes (avec 2 décès), les autorités régionales ont en effet décidé de vacciner massivement et gratuitement la population. En quelques semaines, plus de 33.000 personnes ont reçu le vaccin. Hier, Dominique m’a envoyé une information supplémentaire tout aussi cruciale : comme vous pouvez le vérifier en cliquant ici la campagne de vaccination était déjà en cours à l’automne 2019 ! Ce détail est essentiel parce c’est aussi en automne qu’est apparue en Lombardie une étrange épidémie de pneumonies bizarres nécessitant des examens radiologiques spéciaux. Vous ne le croyez pas ? Regardez cette séquence télévisée où le professeur Giuseppe Remuzzi, Directeur de l’Institut Mario Negri de Recherches Pharmacologiques de Milan, répond aux questions d’un journaliste plutôt énervé. Incroyable mais vrai, cette interview est passée le 22 mars sur CGTN, chaîne de télévision internationale… chinoise, sorte de Russia Today à la sauce Xi Jinping ! Comme en atteste ce communiqué, la presse chinoise met le paquet sur cette enquête car elle soupçonne le coronavirus d’avoir été importé d’Italie en Chine ! Je m’interroge : comment se fait-il que cette nouvelle sensationnelle n’ait pas encore fait le buzz dans toutes les rédactions du globe ? Si j’ai loupé cet énorme scoop dans l’actualité, merci de me corriger.

    En fait, on se fiche un peu de savoir dans quel sens a voyagé un hypothétique virus relativement inoffensif. Ce qui est très important à vérifier, c’est s’il y a un lien entre la vaccination et la multiplication de pneumonies atypiques en Italie. Vous en doutez ? La probabilité est pourtant très élevée. Parmi leurs effets secondaires très pervers, les vaccins ont en effet pour conséquence de modifier l’écologie microbienne. La nature ayant horreur du vide, la niche écologique devenue vacante par l’immunisation artificielle est immédiatement occupée par d’autres espèces de bactéries, plus insidieuses ou plus dangereuses. C’est ainsi que les épidémies de poliomyélite ont surgi dans la foulée de la vaccination massive contre la diphtérie, ou que de nouvelles formes d’hépatite (C,D, E, etc..) sont apparues en rançon des vaccinations contre les formes A et B. Ou encore que les méningites ont gagné en fréquence et en sévérité depuis qu’on les combat vaccinalement. Bien étudié, ce phénomène de « remplacement épidémique » a récemment fait l’objet d’une analyse par le Dr Michel de Lorgeril dans le 5ème livre de sa série « Vaccins et société », celui consacré aux méningites bactériennes. Dès janvier 2012, la revue Néosanté avait lancé l’alerte sur cette catastrophe écolo-sanitaire en publiant un dossier intitulé « Vaccins et microbes : les relations désastreuses », rédigé par notre collaboratrice française Françoise Joët, ex-présidente de l’ALIS (Association Liberté Information Santé). Cet article magistral et toujours actuel est en accès libre sur notre site et vous pouvez le consulter en cliquant ici. Que devrait-on faire maintenant que le suspect vaccin est identifié ? À mon sens, il faudrait d’urgence vérifier le statut vaccinal des décédés italiens et de leurs proches. Le vérifier aussi dans les autres régions (françaises, espagnoles…) où un nombre anormalement grand de graves pneumonies sont signalées. Certes, l’éventuelle corrélation ne va pas démontrer un lien de causalité. Et le cas échéant, le puissant lobby vaccinaliste investirait les médias à leur solde pour brandir l’argument habituel de la « coïncidence temporelle » entre vaccinations et maladies. Mais qui serait encore dupe ? Qui croirait encore à la pertinence des dogmes pasteuriens ? Pour ma part, je lance un appel solennel à l’exploitation de cette piste potentielle. Et je compte sur vous pour faire un maximum de bruit en diffusant ce billet tous azimuts. Je vous embrasse d’avance… sans distanciation sociale.

    Yves Rasir

    (*) Très troublant : dans son dernier rapport du 20 mars, l’Institut Supérieur de la Santé italien ne détaille plus les traitements administrés aux patients. Vous avez dit omerta ?

    • Carol

      Merci beaucoup. Je souscris à cette analyse.
      Cela veut bien dire que si l’on propose la vaccination à l’issue de la « crise », il faudra la refuser (marquage de la Bête en vue de l’abattoir).

    • pierre

      Bonne piste à suivre ,la vaccination produit au corps ce que les produits chimiques agricoles produisent au sol c’est à dire la destruction des micro organismes nécessaires à la bonne désintégration des nutriments .
      Le docteur GERNEZ avait prouvé qu’une trop grande aseptisation des bébés conduisait plus tard à des allergies et pour combattre cela il fallait pratiquer l’inverse de ce qui était enseigné .
      Le docteur GERNEZ a fait des essais sur ses petits enfants pour aider leur système immunitaire à se développer et ce avant l’âge de trois mois ,il a pris de la poussière d’aspirateur qu’il a soufflé sur le landau de ses petits enfants ,résultat ,ceux ci ont 30 -40 ans aujourd’hui et n’ont jamais eu d’allergies .
      Nous vivons dans un monde artificiel déconnecté de la volonté du créateur

  15. Uncle

    Pourquoi de nouvelles préfaces pour le rite extraordinaire? Il semble qu’on veut diluer la messe traditionnelle et faire entrer les saints post Vatican II.

    « Le Vatican approuve de nouvelles préfaces pour la messe en rite extraordinaire. Le Vatican a approuvé sept nouvelles préfaces pour la célébration de la Messe dans la forme extraordinaire du rite romain. La Congrégation pour la Doctrine de la Foi a publié un décret à cet effet ce mercredi. Un deuxième décret régit les célébrations des saints canonisés après 1960.

    Quatre des formules de prière nouvellement approuvées ont été tirées du missel de la forme ordinaire du rite romain, mais elles proviennent essentiellement de sources liturgiques anciennes, selon un texte explicatif de la Congrégation pour la doctrine de la foi…

    En outre, la Congrégation pour la doctrine de la foi a fait en sorte que les saints canonisés après 1960 soient intégrés dans le canon de la messe sous la forme extraordinaire du rite romain. Le canon liturgique était en effet auparavant déterminé par les livres liturgiques valables en 1962, c’est pourquoi les saints canonisés plus tard n’étaient pas mentionnés…

    Le décret sur les nouvelles préfaces pour la forme extraordinaire du rite romain est intitulé Quo magis, celui des célébrations liturgiques en l’honneur des saints est appelé Cum sanctissima. Tous deux sont datés du 22 février 2020, date de la fête de la Chaire de Saint-Pierre, et ont été élaborés par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi… »

    https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2020-03/decrets-prefaces-saints-rite-extraordinaire.html

    • VERITAS

      Bonjour, personnellement je trouve fatiguant les gens qui parlent au nom d’autres personnes! Le Padre Pio n’a pas besoin d’un intermédiaire-homme qui se veut « son messager »…
      Il ne manquerait plus qu’il nous demande de l’argent pour pouvoir être protéger par le Padre Pio.

      • Souri7

        Si vous voulez, VERITAS, mais j’ai mis ce lien essentiellement pour ce qui est dit en témoignage des épidémies historiques et actuelles.
        Personnellement, je ne fais pas partie de ce mouvement.

  16. Souri7

    Prière de saint Bernard :
    (Connaître Saint Bernard : https://croire.la-croix.com/Definitions/Figures-spirituelles/Saint-Bernard-de-Clairvaux/Saint-Bernard-et-les-cisterciens)

    « Regarde l’étoile, invoque Marie. »

    En la suivant, on ne dévie pas.
    En la priant, on ne désespère pas.
    En pensant à elle, on ne se trompe pas.
    Si elle te tient par la main, tu ne tomberas pas.
    Si elle te protège, tu ne craindras pas.
    Si elle est avec toi, tu es sûr d’arriver au but.
    Marie est cette noble étoile dont les rayons illuminent le monde entier,
    dont la splendeur brille dans les cieux et pénètre les enfers.
    Elle illumine le monde et échauffe les âmes.
    Elle enflamme les vertus et consume les vices.
    Elle brille par ses mérites et éclaire par ses exemples.
    Ô toi qui te vois ballotté au milieu des tempêtes,
    ne détourne pas les yeux de l’éclat de cet astre si tu ne veux pas sombrer.
    Si les vents de la tentation s’élèvent, si tu rencontres les récifs des tribulations,
    regarde l’étoile, invoque Marie.
    Si tu es submergé par l’orgueil, l’ambition, le dénigrement et la jalousie,
    regarde l’étoile, crie Marie.
    Si la colère, l’avarice ou les fantasmes de la chair secouent le navire de ton esprit,
    regarde Marie.
    Si, accablé par l’énormité de tes crimes, confus de la laideur de ta conscience, effrayé par l’horreur du jugement, tu commences à t’enfoncer dans le gouffre de la tristesse, dans l’abîme du désespoir,
    pense à Marie.
    Que son nom ne quitte pas tes lèvres, qu’il ne quitte pas ton coeur,
    et pour obtenir la faveur de ses prières, n’oublie pas les exemples de sa vie.

    Notre Dame de Lourdes, veillez sur nous !
    Notre Dame de Lourdes, protégez-nous !
    Notre Dame de Lourdes, priez pour nous !
    Sainte Bernadette, priez pour nous !

      • lolo

        Comment quelqu’un réputé « intelligent » peut-il aligner autant d’inepties à la seconde … ?
        Réponse : Absence totale de l’inspiration de l’Esprit Saint

      • Jean-Paul

        Bonjour,
        Pour aller dans votre sens, permettez-moi de partager avec vous cette réponse que je faisais il y a quelques années à une amie au sujet de la lettre ouverte au président, de cet impénitent verbeux logomachique.

        Bonjour ……….,

        Je te remercie d’avoir pensé à moi en m’envoyant cette lettre ouverte de Michel Onfray que j’ai bien appréciée pour son style et son esprit railleur, nonobstant superficielle et logorrhéique.

        Mais!!!…, il me semble que certaines personnes médiatiques commencent à ouvrir les yeux sur cette élection, peut être même à se réveiller, et il me semble aussi qu’il est de bon ton, dans l’air du temps, pour ne pas dire politiquement correct, de la part des gens de plumes, de s’amuser comme faisaient les fous du roi, j’oserai même dire les bouffons, à égratigner avec arlequinade, leur maître consentant, pour laisser croire au petit peuple qui n’a pas les mots pour le dire, si ce n’est l’écrire, que le roi est ouvert aux critiques, et toujours à l’écoute, en osmose avec les homoncules grégaires et soumis qui l’ont naïvement élu, grâce à la presse aux ordres financée par l’argent publique, comme les syndicats d’ailleurs pour continuer à exister, en relayant ces pamphlets bien inoffensifs, clabaudages superfétatoires, qui ne font certes de mal à personne, mais qui nourrissent ces gens de plume pendant cette période de disette organisée, les mêmes gens de plume qui au moment des élections pour ne pas se compromettre, fuyants leur devoir, s’employaient à se taire, peut-être à s’autocensurer, et même à se mettre au diapason pour ne pas jouer de fausses notes dans le concert unanime des faiseurs d’opinion subventionnés aussi par la finance apatride qui nourrit leur servitude agréée; s’appliquaient dis-je, à occulter, car connaissant par avance l’issue des élections après un tel matraquage médiatique, le seul candidat anti-européiste qui avait quelque chose à dire, avec des arguments probants, et de réelles compétences, j’ai nommé: François As…..eau.

        J’ai une propension à me méfier des gens de lettres et des philosophes trop médiatisés surtout par la grosse presse populaire, journaux et magasines confondus, qui veulent se donner une apparence élitiste en s’attachant une plume, que dis-je, un plumeau, pour épousseter tous azimuts, et attirer des gens qui ne veulent pas lire de vrais livres et préfèrent rester à la surface des choses, ce qui est une grave maladie de notre époque, mais cela arrange bien ceux qui tirent les ficelles en nous servant leur prêt-à-penser relayé par ces idiots utiles à leur cause et qui prostituent leur talent quand ils en sont dotés.

        Tout ce petit monde fonctionne comme un éco-journalo-politico-système bien orchestré,  permettant de maintenir un semblant d’équilibre donnant l’illusion de la liberté d’expression, à condition de ne jamais aborder les sujets tabous, défendre des idées non conformes, et tous ces gens de plumes, folliculaires affidés et consorts, nos chiens de garde agoranomes, s’y emploient avec un zèle mêlé d’effronterie pour nous donner le change.

        Pour conclure, je dirai malgré mes propos qui semblent vouloir défendre la gueuse et sa pseudo-démocratie, et comme tu le sais déjà, que je reste viscéralement royaliste, mais j’aime le réitérer, car je reste persuadé que l’avenir le révélera comme je le lis dans les écrits prophétiques de nos livres sacrés qui transcendent tous les écrits prédictifs conjoncturels de nos faiseurs d’opinions aux ordres de la finance apatride, la synagogue de satan Déicide, qui sévit depuis l’Incarnation du vrai Dieu, Roi des Rois, pour asservir les peuples par un gouvernement mondial dont on voit déjà un peu plus que les prémices.

        Enfin je veux partager avec toi le lien qui suit, pour voler au-dessus de ce nid de coucous, et retrouver le silence salutaire de la méditation, ces 6’30’’ ô combien édifiantes, qui nous ouvrent une porte sur l’éternité.

  17. Le nouveau monde

    Je pense que vous ne comprenez pas ce qui se passe réellement. Mon avis est que la pandémie mondiale a été voulue, préparée, ce sont par les forces occultes qui l’ont lancé, il n’y a aucun Dieu qiu fasse cela, comme le clament également certains Rabbins. Parce que si vous regarder la couverture du magazine The Economist 2017, les cartes de Tarot indique les évènement à venir, or on a la carte DEATH avec un virus et une guerre nucléaire à venir, comme la carte THE ERMIT (manifestations massives et Lucifer qui les éclair), THE STAR et la comète ATLAS à venir… Or on sait à qui appartient le magazine ? Et donc je soupçonne que justement que ce soit l’adversaire qui fait se réaliser certaines prophéties et qui se prend pour Dieu lui-même. Le Dieu de l’argent qui peut tout faire sur la planète grâce à son fric, même faire réaliser les propres prophéties de son peuple dit élu. Comme des rabbins également qui pensaient que c’était encore Dieu pour l’incendie de Notre Dame, pfff, n’importe quoi !! Bien sur ça les arrangent puisque leur Talmud y avait été brulé au 17ème siècle. Bref, si on les écoutent sur internet, ça y est, nous sommes très proche, c’est la fin des temps, la fin du monde, tout va s’écrouler e le retour de leur messie, bientôt l’arche de Noé à nouveau et un nouveau déluge. Ils font même allusion à l’apocalypse dans la Bible à certains moment de leur discourt, alors même qu’ils n’y apportaient jusque là aucune attention, bizarre quand même tout ça. Je me demande donc si justement ce ne sont pas ceux dans l’ombre qui nous préparent ce genre de chose, qui se prennent pour Dieu et vont châtier le monde entier pour que eux puissent ensuite monter sur la nouvelle arche de Noé avec leur peuple ? C’est pas vous, c’est nous les héritiers du nouveau monde !

    Je me suis basé sur cette vidéo qui explique bien cette choses là. Ecoutez bien cet homme qui en 2010 nous explique les plans d’un groupe d’hommes de l’ombre suite à de préciseuses infos qu’il avait reçu d’un insider de l’armée qui lui-même avait participé à une réunion de hauts Maçons à Londres en 2005.
    LA MISSION ANGLO-SAXONNE

  18. marie8202

    Bonsoir Monsieur D’Alencourt,
    Je viens de faire connaissance d’un site: « sur le pas de Padre Pio » avec des vidéos animées par Mr Jean Goyard.
    Si l’on s’abonne, nous avons droit à une messe gratuite mais je ne sais pas quelle genre de messe il s’agit.
    Connaissez-vous ce site ? est-il fiable? Merci pour votre réponse.

  19. Gélineau Rémi

    Bonjour,
    Pour la confession, on peut faire une contrition parfaite, ou du moins essayer de s’appliquer à faire de son mieux en attendant de pouvoir se confesser à un prêtre.
    Sinon pour Macron son parti ne vous dit rien « En Marche », comme s’il partait pour un pélerinage c’est aussi le cas, mais pas le même que les catholiques. Est-ce que vous y aviez pensé Dalencourt ?

  20. fredericdelest

    Bonsoir tout le monde, le commentaire suivant serait plus approprié pour l’article du test des 7 ans mais il est aussi en rapport avec cet article
    Je vous demande ici de l’aide pour me dire
    1) si ca vaut quelque chose
    2) m’aider si 1 est positif à interpréter

    Je pense que le début de l’incendie de notre Dame le 15 avril 2019 et les 7 ans de François sur la chaire de St Pierre sont liées.
    Il y a exactement 333 jours entre les 2 événements.
    La destruction de la Cathédrale Notre Dame est une façon de montrer que la Catholicité est renversée en France
    Le chiffre 7 représente la perfection.

    Doit on s’interroger sur ce 333 ?

    • dalencourt

      Le Christ est mort à 33 ans et 3 mois (hypothèse plausible), symboliquement 333.
      Dans le même ordre d’idée, un chiffre triplé correspond à la plénitude de celui-ci ; par exemple, le 333 signifie la plénitude de la Sainte Trinité. Or c’est bien la signification de la Rédemption… à 33 ans et 3 mois.

    • pierre

      Ils seraient bien capable de le déclarer mort le vendredi saint pour ensuite le proclamer ressuscité le jour de Pâques
      Il faut s’attendre à tout

      • Uncle

        Il va fuir ou démissionner ou mourir effectivement.
        La prophétie du pape qui marche sur le cadavre de ses prêtres pour fuir le Vatican approche à grand pas à mon avis.
        Pâques est décisif cette année.

    • Gégé22

      Ce pape ne croit donc pas au salut éternel et s’accroche aux jouissances terrestres? La foi en Christ ne devrait pas lui faire craindre de risquer la mort. Une preuve que cet homme est un imposteur, en se faisant traiter comme un chef d’état « indispensable » à son pays.

  21. Uncle

    Çà se précise…
    « 26 mars 2020 ( LifeSiteNews ) – Un ancien Premier ministre britannique a appelé à la création d’un gouvernement mondial pour faire face à la pandémie de coronavirus.

    Gordon Brown, qui était à la fois Premier ministre et chef du Parti travailliste de gauche britannique de 2007 à 2010, a déclaré aux médias britanniques que le gouvernement mondial qu’il proposait traiterait les crises médicales et financières provoquées par COVID-19. Il dirigerait les efforts pour trouver un vaccin contre le virus, organiserait sa production et son achat et arrêterait les profiteurs. Cela permettrait également d’orienter la réponse des banques centrales, de protéger les marchés mondiaux émergents et de «convenir d’une approche commune de l’utilisation des dépenses publiques pour stimuler la croissance»…»

    https://www.lifesitenews.com/news/one-world-government-needed-to-cope-with-covid-19-says-former-british-pm

    • dalencourt

      Oui, ils n’en manquent pas une, n’est-ce pas ?
      On a envoyé ici un second couteau pour tester l’idée auprès des populations, non pas que leur opinion les intéresse, mais c’est toujours intéressant de connaître leur niveau de soumission et de savoir qui réagit contre.

    • laurent35

      Oui, ça se précise.

      J’ai toujours en tête cette hypothèse exposée le 30 août 2018 :
      https://legrandreveil.wordpress.com/2018/08/29/la-quarantaine-de-leglise/comment-page-1/#comment-124020

      « Bonjour Louis,

      Vous terminez donc votre article par une référence au pape Célestin V en établissant un lien avec la date du 29 août. C’est étonnant pour moi car j’ai également fait un rapprochement entre le pape Célestin V et la fin des temps en partant de la date du 23 septembre 2017 (grand signe dans le ciel, Ap. 12:1) et en ajoutant 1335 jours (Daniel 12:12). On tombe alors sur le 19 mai 2021, jour de la Saint Pierre Célestin.

      En passant, on peut noter que si on ajoute 1290 jours (Daniel 12:11) au 23 septembre 2017, on tombe sur le 4 avril 2021, jour de Pâques.

      Mais revenons au pape Célestin. Qu’a-t-il de particulier ? C’est le seul pape avec Benoît XVI a avoir renoncé à son pontificat volontairement (au moins en apparence), et la mort du Pape Célestin V le 19 mai 1296 « fut rendue plus glorieuse encore par l’apparition d’une croix lumineuse que l’on vit briller dans les airs devant la porte de sa retraite » (source : http://www.introibo.fr/19-05-St-Pierre-Celestin-pape-et ). Un autre signe dans le ciel qui rappelle à la fois le grand signe de l’Apocalypse 12 et le signe du fils de l’homme (Mt 24:30)… »

      La suite de l’échange est aussi très intéressante et détaille les rapports entre les dates. On ne saura qu’après coup s’il était juste de rapprocher ces dates. Pour la demande de consécration de la Russie au Coeur Immaculé annoncée à Fatima le 13 juillet 1917 mais faite à Tuy en 13 juin 1929, il y a un doute sur la date de départ à retenir pour un éventuel délai de 100 ans. Les événements vont-ils s’enchaîner à une vitesse folle au point que tout soit fini en 2021 ou bien vont-ils s’étaler sur quelques années ???

      Je viens de me rendre compte que l’article du 29 août 2018 de l’époque s’intitulait « La quarantaine de l’Eglise »… prémonitoire…

      • François

        Le pape Célestin V ne pouvait qu’avoir une vie et un destin exceptionnel …oui il ne pouvait en être autrement, c’est l’instinct saint….

    • laurent35

      Si la fin des 1290 jours de Daniel est la fête de Pâques 2021, et si on suppose que le règne sans partage de la Bête commence le jour de la fête de Pâques 2020 où le culte catholique public aura été interdit dans la plus grande partie du monde, et surtout à Rome, alors on pourrait alors comprendre que l’heure de règne de la Bête est égale à un an, de Pâques 2020 à Pâques 2021.

      (Ap 17,12) Et les dix cornes que tu as vues sont dix rois qui n’ont pas encore reçu la royauté, mais qui recevront un pouvoir de roi pour une heure avec la bête.

  22. dalencourt

    Certains lecteurs s’interrogent sur les motivations réelles de l’élite mondiale à jeter le monde dans le chaos : est-ce vraiment leur intérêt ?
    Je leur réponds qu’ils ne fonctionnent pas comme vous et moi, leurs objectifs sont ailleurs.
    Et s’ils ont un raisonnement bien différent, c’est parce que leur maître, celui qui préside à leurs pensées, est le prince des menteurs et des affabulateurs.
    J’ai trouvé dans un livre écrit en 1897 une analogie frappante de ce que nous vivons -du moins dans les termes- avec l’hérésie albigeoise du XIIè siècle. Cette hérésie, qui était d’une absurdité absolue, a pourtant séduit de nombreuses personnes ; et il ne faut pas croire que nous sommes aujourd’hui plus intelligents. Non, quand on remet sa vie et son esprit entre les mains de Satan, on ne peut plus raisonner convenablement.
    S’il y a eu des précédents, cet état d’esprit peut se renouveler, et séduire des hommes.

    Voici le passage de ce livre qui m’a interpellé. Je mettrai ensuite en exergue ceux qui m’ont semblé correspondre avec une stupéfiante exactitude, avec la situation actuelle.
    « Pour l’albigeois, la foi chrétienne est devenue vaine et la Rédemption n’est plus qu’un leurre. Le mal est un principe éternel et le monde créé, avec toutes ses magnificences, est son oeuvre. Si l’homme est composé d’une âme, qui est l’oeuvre du Dieu bon, et d’un corps, qui est celle du Dieu mauvais, cela tient à sa propre faute ; l’âme s’est laissée attirer dans le corps par les séductions de ce dernier, elle y est prisonnière, et le seul espoir de salut pour elle, c’est d’en sortir à tout prix.
    Voilà pourquoi le suicide est un acte religieux, parce qu’il affranchit l’âme ; voilà aussi pourquoi le mariage doit être réprouvé, parce qu’il éternise, par la reproduction indéfinie, la captivité des âmes enfermées dans les corps. L’on voit de loin s’indiquer, comme la seule solution, le cauchemar monstrueux d’une certaine philosophie moderne : le suicide collectif.
    Tels sont les grands traits de cette doctrine désolante, qui tarit dans sa source la vie surnaturelle de l’humanité et qui replonge la conscience humaine dans les cruelles ténèbres d’où le Christ l’avait appelée à la lumière de la Rédemption. Ah! il faut que les hommes de cette époque aient été bien abandonnés, bien désabusés de l’idéal chrétien pour que, dans leur désespoir, ils se soient jetés en si grand nombre dans les bras d’une pareille religion ! Et cependant, tous les jours, elle se répandait davantage. Semblable à quelqu’un de ces fléaux meurtriers qui nous venaient autrefois de l’Asie, elle s’avance de proche en proche, on peut suivre sur la carte les progrès de son itinéraire de mort, on la voit comme une grande tache noire couvrir successivement tous les pays. »
    Godefroid Kurth, l’Eglise aux tournants de l’histoire, 1897-98.

    Incroyable, non ? Notre virus est semblable à ces hérésies :
    – comme elles, il mène au désespoir et au SUICIDE COLLECTIF (comme nous ! et pour eux c’est « un acte religieux » CQFD ! sans compter qu’ils refusaient le mariage pour ne pas avoir d’enfants : nous les imitons avec l’avortement)
    – comme elles, il plonge les consciences dans les ténèbres (comment peuvent-elles raisonner convenablement dans un tel état ?) parce qu’elles se sont séparées de l’idéal chrétien
    – comme elles, étonnamment, bien des gens sont séduits, galvanisés, endoctrinés
    – comme elles, il est semblable à « ces fléaux qui nous venaient d’Asie » (!!! c’est écrit en 1897)
    – comme elles, « on suit sur la carte les progrès de son itinéraire de mort » (n’est-ce pas ce qu’on voit à la télé et dans les journaux ?)
    – comme elles, on voit « comme une grande tache noire couvrir successivement les pays ».

    DONC : ce n’est pas un virus qui se répand, c’est la BETE et son cortège de morts, d’angoisses, de peurs, de lois martiales et de coercitions, parce qu’il a le même père que les hérésies, c’est toujours la même source, les mêmes méthodes, et le même résultat : la mort de l’âme, puis du corps.
    N’ayons donc pas peur du virus mais de ce qu’ils en font, de la façon dont ils l’instrumentent, de la façon dont ils le combattent, parce que ces démons répandus sur la terre, de même que les albigeois en leur temps, ne sont pas là pour vous sauver mais pour vous damner avec eux. Et ces démons, ce sont les hommes modernes qui nous entourent, les babyloniens qui mettent des masques et se lavent les mains, au lieu de laver leurs âmes et de les protéger par la prière… les insensés !

    • Bigouden29

      Merci pour ce parallèle historique entre le coronavirus et l’hérésie cathare. Mais au fond,
      le virus le plus à craindre et le plus dangereux n’est t’il pas Babylone et sa structure de péché
      qui conduise à la mort de l’âme?

    • Carol

      Mardi 17 mars, avant l’entrée en vigueur des mesures de confinement décidées par les autorités civiles, Monseigneur Jean Legrez o.p. Archevêque d’Albi, a présidé une célébration à Saint-Salvy (la collégiale Saint-Salvi est une église catholique située à Albi, dans le sud-ouest de la France).

      « En 1720, il y a 300 ans, alors que se répandait la dernière grande peste de l’Occident, les consuls d’Albi firent un vœu à saint Roch et saint Salvi, évêque d’Albi au VIe siècle. Je confie le diocèse d’Albi à ce saint évêque : qu’il obtienne du Seigneur que cette épreuve fortifie notre foi, notre espérance et notre charité, de telle sorte que les baptisés se mettent toujours plus aux services des personnes qui souffrent et annoncent, par là-même, la sollicitude dont Dieu veut entourer toute l’humanité. »

      https://albi.catholique.fr/actualite/325269-coronavirus-precautions-mesures/

    • el vago

      Si les croyances albigeoises nous paraissent incroyables à notre époque, elles sont par contre très intéressantes à étudier parce qu’elles sont d’abord gnostiques, bien que présentant un faux dualisme, mais ce dualisme est intéressant à étudier et notamment les reproches faits au mauvais Dieu qui est à l’origine de l’enveloppe charnelle tant détestée (le mauvais Dieu pour nous c’est le bon, il faut tout inverser pour comprendre), car il se cache au sein de tout cela, le reproche fait par Lucifer et cause de sa désobéissance.
      Avec le catharisme nous sommes en réalité au plus près de la doctrine luciférienne qui n’est rien d’autre que la détestation du corps, de l’Incarnation de Notre Seigneur Jésus Christ pleinement Dieu et pleinement Homme et donc de l’humanité entière sauvée par cette même Incarnation.

      L’originalité du catharisme, c’est qu’au lieu de proposer la souillure du corps par l’impureté comme Lucifer le fait habituellement, pour toujours mieux dénigrer ce corps que Dieu nous a donné, il le fait par une fausse pureté (pas de sexe ni de procréation), il le fait en proposant une approche spirituelle similaire à la sienne, il veut que nous options pour une attitude similaire à la sienne, il veut que nous choisissions l’esprit seul et que nous dénigrions le corps. En somme Il nous veut dans un même état de rébellion spirituelle.

      Et effectivement même si à notre époque la situation est différente et l’impureté est forte, nous remarquons que puisque l’homme ne s’appuie plus sur la vérité révélée, c’est aussi sa façon de pensée, sa spiritualité, sa façon de réagir qui est complètement altérée, et c’est de ce côté désormais que viennent les surprises (qui aurait pu penser il y a quelques années que l’épisode de la vénération de pachamama à Rome puisse être possible ?), et c’est ici que nous voyons des inversions spirituelles qui frisent l’impardonnable car n’oublions pas que quiconque aura blasphémé contre l’Esprit Saint n’aura jamais de rémission : il est coupable d’une faute éternelle.
      Plus nous nous opposons à Dieu de manière spirituelle et plus nous nous mettons dans une situation similaire aux anges qui ont prévariqué et qui n’ont pas eu de deuxième chance. Je pense ici à ceux du camp d’en face, qui savent très bien qu’il y a un Dieu sauf que leur intelligence est totalement obscurcie et qu’ils font tout pour s’opposer à sa volonté.

  23. Mathieu

    Si je puis me permettre je vois dans ce couillona minus la Vie qui se redéploie.
    Le Silence, tel qu’on en a pas entendu – ou plutôt écouté – avant que les moteurs à explosions et à réaction n’eussent été introduits en masse.
    Le ciel bleu débarrassé des traînées de chemtrails.
    Plus de cons en bagnoles, les chiens d’argent improductifs sont enfin mis hors de service, assignés à résidence par leur président fou, menacés de 1500 euros d’amende en cas de seconde récidive par les cons aux ordres du dégénéré élyséen…

    Deus vult !

    • Raoul

      Oui mais du coup, grosse difficulté pour assister physiquement à la messe étant donné que nous habitons à 30 kms du Prieuré de Rouen.

    • Helena174

      Même si cela est tout à fait vrai, je rajoute l’explosion de la nature printanière, je ne me remets pas de la fermeture des églises temples de Dieu. Je pense que c’est grave. Inexplicablement je pleure quand j’en passe devant une…. alors que tout est beau dehors le VIDE règne.

  24. AM ( Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?

    Oui, Louis, le calme ! Je voulais aussi vous parler de mon E.M.I en tant qu’expériencer, ayant eu un coma de 21 jours dont 5 de coma phase 3.’ La société perverse et pourrie vit un coma, elle a été mise sous coma artificiel pour la  » soigner ». Je sais c’est dur à entendre, quand cela dérange et bouscule nos pensées sclérosées. On a craché sur Jésus qui avait pourtant tout dit » en vérité. » C’est ainsi, Quand on a approché la mort de près, on retourne à la Vie, différents. Le hic, c’est que l’on revient dans un monde de malades, de loups. Je l’ai vécu dans mon travail quand je l’ai repris au bout de 4 ans, je l’ai vécu dans ma famille. On revient avec des yeux neufs d’enfant. On ne voit plus le mal. Le fric on s’en fout….J’ai vécu chichement . La voiture de sport garée au bord de la route , on ne la voit pas, on regarde l’arbre qui est juste à côté, on entend l’oiseau perché sur une branche, on voit et entend le souffle du vent. Là, les  » confinés » ( moi aussi) vont peut- être comprendre le vrai sens de la VIE, vont peut-être redevenir plus humains, plus ces bêtes qui vident les rayons pour chercher ensuite du papier de toilette. comme de vulgaires tuyaux,( ça rentre et ça sort) pas ces bêtes qui se ruent sur leur assiette sans remercier( bénédicité) et qui se goinfrent, pas ces hum « §§§§ » qui balancent le pain, les aliments. Ils n’ont pas connu ce qu’on vécu mes parents : LA VRAI guerre, où les gens meurent sur les champs de bataille, où on est maigre et pas gras et remplis ( certain pour maigrir se font opérer ). Non ce monde est fou!!!!! Et, pour moi,confinement a du bon !!!!! En UDP PS : La guerre voulue ????? C’est plus que possible. Mais, quand la PAIX ( en nous, en eux) reviendra, combien ne reviendront pas à leurs attitudes assassines ?

  25. Adrien

    Il se trame quelque chose du côté du Vatican
    « Le pape François doit donner une bénédiction Urbi et Orbi, « à la ville et au monde », ce vendredi 27 mars à partir de 18h. Il s’agit d’une bénédiction donnée en de rares occasions et c’est la seule que chacun peut recevoir sans y assister physiquement à travers les moyens de communication. »

    https://fr.aleteia.org/2020/03/26/pourquoi-la-benediction-du-pape-sadresse-t-elle-vraiment-a-tous-ceux-qui-sont-confines-urbi-et-orbi/

    • Uncle

      Les chrétiens peuvent bien être mêlés. Le pape avec ses rites païens, qui ne s’agenouille pas devant le Saint-Sacrement, et le tralala qui nous démontrent que l’abomination de la désolation est sur le trône de Saint-Pierre, et de l’autre ce pape qui lance une prière au monde en adoration supposé du Saint-Sacrement…

      Comme on dit: un visage à deux faces.

      « Aux grands maux les grands remèdes… spirituels. Face à l’épidémie de covid-19, le pape François multiplie les rendez-vous de prière avec les fidèles du monde entier. Ce vendredi 27 mars à partir de 18h, il invite chacun à s’unir à lui « par les moyens de communication », pour un moment de prière depuis la basilique Saint-Pierre de Rome. « Nous écouterons la Parole de Dieu, nous élèverons notre supplication, adorerons le Saint-Sacrement avec lequel, au terme de la cérémonie, je donnerai la bénédiction Urbi et Orbi, à laquelle sera jointe la possibilité de recevoir l’indulgence plénière », a-t-il indiqué… »

      C’est à ne plus rien comprendre.

    • Uncle

      « … Pour accompagner ce moment de prière particulier, il y aura l’icône de la Salus Popoli Romani et le Crucifix de l’église de San Marcello al Corso, les deux images que le Pape est allé vénérer le dimanche 15 mars pour invoquer la fin de la pandémie. La fin de la Grande peste de 1522 à Rome est associée à la procession de ce Crucifix dans les rues de la Ville éternelle, qui vit sa première épidémie de grande ampleur depuis plusieurs décennies mais a déjà traversé, dans sa longue histoire, de nombreuses épreuves dont elle s’est finalement relevée. »
      https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2020-03/annonce-benediction-urbi-et-orbi-vendredi-27-mars.html

      M. D’Alencourt, peut-on faire un lien avec un jubilé de 500 ans qui aurait lieu en 2022 avec cette date de 1522?

  26. Carol

    Sur France 2 après le journal de 13h du 27 mars, annonce de la programmation du film « Nous irons tous au paradis », réalisé par Yves Robert, sorti en 1977.

    Pendant l’annonce, la chanson de John Lennon est diffusée (en anglais) :

    Imagine qu’il n’y ait pas de paradis
    Imagine there’s no heaven

    C’est facile si vous essayez
    It’s easy if you try

    Pas d’enfer en dessous de nous
    No hell below us

    Au dessus de nous seulement le ciel
    Above us only sky

    Imaginez tous les gens qui vivent aujourd’hui
    Imagine all the people living for today

    Imagine qu’il n’y ait pas de pays
    Imagine there’s no countries

    Ce n’est pas difficile à faire
    It isn’t hard to do

    Rien d’intéressant
    Nothing to kill or die for

    Et pas de religion non plus
    And no religion too

    Imaginez tous les gens qui vivent la vie en paix, vous
    Imagine all the people living life in peace, you

    Tu peux dire que je suis un rêveur
    You may say I’m a dreamer

    Mais je ne suis pas le seul
    But I’m not the only one

    J’espère qu’un jour vous vous joindrez à nous
    I hope some day you’ll join us

    Et le monde sera un
    And the world will be as one

    Imaginez pas de possessions
    Imagine no possessions

    je me demande si tu peux
    I wonder if you can

    Pas besoin d’avidité ou de faim
    No need for greed or hunger

    Une confrérie de l’homme
    A brotherhood of man

    Imaginez toutes les personnes partageant le monde entier, vous
    Imagine all the people sharing all the world, you

    Tu peux dire que je suis un rêveur
    You may say I’m a dreamer

    Mais je ne suis pas le seul
    But I’m not the only one

    J’espère qu’un jour vous vous joindrez à nous
    I hope some day you’ll join us

    Et le monde sera un
    And the world will be as one

  27. JEAN - BAPTISTE ISSA

    un certan nombre des grands dirigeants de ce monde semble atteints : merkel , le prince charles , albert de monaco , boris johnson …….En fait , on les retire prudemment de la circulation pour les mettre à l’abri !!!!! demandez vous pourquoi et ou ???? SI jamais macron annonçait sa contamination ou celle de sa femme : attendez vous au pire !!!!!

    • Sophie

      Oui, on les sent venir … Ils ont choisit, la date du 15 avril pour le prolongement de leur quarantaine … Ca devient même un peu trop évident à ce stade .. Et pourtant, la masse va avaler les mensonges, inlassablement; et ceci n’entrainera qu’une folie grandissante. Ils savent que ca va éclabousser, ils prennent leurs « précautions », mais ceux-ci s’avèreront inutiles.

      • Bigouden29

        Date hautement symbolique comme vous le savez. Se peut t’il qu »ils » déclenchent la suite des opérations
        ce jour là? Wait and see. Autrement, plus de nouvelles du pape émérite sur le site « Benoit XVI et moi ».
        Silence radio, comment va t’il? Est t’il toujours en vie ou pas?

  28. laurent35

    https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2020/03/le-message-du-cardinal-burke-propos-du.html
    Le message du cardinal Burke à propos du coronavirus et de la primauté de la prière et des sacrements

    […] Tout comme nous pouvons acheter de la nourriture et des médicaments, tout en veillant à ne pas propager le coronavirus, nous devons également pouvoir prier dans nos églises et chapelles, recevoir les sacrements et accomplir des actes de prière et de dévotion publique, afin de connaître la proximité de Dieu avec nous et de rester auprès de lui, en faisant appel à son aide comme il se doit. Sans l’aide de Dieu, nous sommes en effet perdus.

    […] Souvent, lorsque nous nous trouvons dans une grande souffrance et même face à la mort, nous nous demandons : « Où est Dieu ? » Mais la vraie question est : « Où sommes-nous ? » En d’autres termes, Dieu est assurément avec nous pour nous aider et nous sauver, en particulier au moment d’une épreuve sévère ou de la mort, mais nous sommes trop souvent loin de Lui à cause de notre incapacité à reconnaître notre dépendance totale envers Lui et, par conséquent, à Le prier quotidiennement et à Lui offrir notre adoration.

    […] Nous sommes également témoins, même au sein de l’Église, d’un paganisme qui vénère la nature et la terre. Il y a ceux qui, au sein de l’Église, se réfèrent à la terre comme à notre mère, comme si nous venions de la terre, comme si la terre était notre salut. Mais nous venons de la main de Dieu, Créateur du ciel et de la terre. C’est en Dieu seul que nous trouvons le salut. Nous prions avec les paroles du Psalmiste, inspirées par Dieu : « [Dieu] seul est mon rocher et mon salut, ma forteresse ; je ne serai pas ébranlé » (Ps 62 [61], 6). Nous voyons comment la vie de la foi elle-même s’est de plus en plus sécularisée et a ainsi porté atteinte à la Seigneurie du Christ, Dieu le Fils incarné, Roi du Ciel et de la Terre. Nous sommes témoins de tant d’autres maux qui découlent de l’idolâtrie, du culte de nous-mêmes et de notre monde, au lieu d’adorer Dieu, la source de tout être.

    […] Mais la prière, les dévotions et le culte, et avant tout la confession et la Sainte Messe, sont essentiels pour que nous restions sains et forts spirituellement, et pour que nous recherchions l’aide de Dieu dans un moment de grand danger pour tous. Par conséquent, nous ne pouvons pas nous contenter d’accepter les décisions des gouvernements laïques, qui voudraient que le culte de Dieu soit traité de la même manière que le fait d’aller au restaurant ou d’assister à un concours sportif. Sans quoi, les personnes qui souffrent déjà tellement des conséquences de la peste sont privées de ces rencontres objectives avec Dieu qui est au milieu de nous pour rétablir la santé et la paix.

    • Marie

      « Mais la prière, les dévotions et le culte, et avant tout la confession et la Sainte Messe, sont essentiels pour que nous restions sains » oui Laurent35, d’autant plus que tout cela sera comme supprimé à la Fin des Temps !

      A la fin des temps, dit Daniel, « Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l’abomination du dévastateur, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours » (Daniel 12:11). Donc 3 ans et demi. Il dit aussi « Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande ; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur » (Daniel 9:27). Une semaine ici représente 7 ans. Dans (Matthieu 24:15) et (Marc 13:14) l’avertissement de Daniel est repris. On y ajoute même dans Marc « que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes. »

      Ensuite, c’est le règne de Dieu sur terre. Car ’il est écrit que « Les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle » (l’Eglise).

  29. Gégé22

    Louis, la période de confinement est rallongée jusqu’au 15 avril en France, en Italie nous approchons des 1000 morts par jour par le coronavirus soit 50%de plus qu’une journée « normale ». Vous est-il possible de nous faire un point eschatologique sur cette période et sur ce qui est indubitablement le déroulement de la révélation. En particulier votre interprétation (durée) de la demi-heure de silence et de la suspension du sacrifice ?

    • dalencourt

      La demi-heure de silence reste fixée à 15 jours.
      Je reste fidèle à l’interprétation effectuée à partir de la Parole même de Jésus-Christ, c’était dans l’évangile d’hier (résurrection de Lazare) : « n’y a-t-il pas 12 heures dans le jour » nous dit Jésus. Or puisque dans la bible, on sait qu’un jour = 1 an, on a ici la clé de calcul, une clé très simple comme tout ce qui vient du Ciel : 1 jour = 1 an, 1 jour = 12 heures, donc 1 an = 12 heures soit, évidemment, 12 mois. Donc une demi-heure : 15 jours.

      Tout dépend de la date à laquelle commencent ces 15 jours.

      Une piste de réflexion :
      J’ai écrit qu’à partir du 16 mars, date où le confinement a été décrété en France, « dans 40 jours Babylone sera détruite ». J’y voyais une analogie avec le 16 mars 2014, où j’écrivais exactement la même chose, et le 16 mars 2016 où j’écrivais l’article « la moisson ». Or au troisième 16 mars (2020) Emmanuel Macron prend une décision qui s’apparente fort bien à la condamnation de Babylone, à un suicide collectif, une auto-destruction.
      Donc c’est peut-être prétentieux, mais tout ceci me conforte dans l’hypothèse de calculer ces 40 jours à partir du 16 mars.
      Soit le 25 avril (40 jours pile) ou le 26 avril (41è jour).
      A partir de là, trois interprétations de cette phrase sont possibles :
      a) Elle se détruit progressivement durant ces 40 jours, jusqu’à l’être complètement à la date butoir : donc au 25 avril Babylone est détruite.
      b) Elle est détruite LE dernier jour, donc le 25 ou le 26 avril.
      c) Ou le processus de destruction commence le 40è ou 41è jour : à ce moment-là, la date devient un point de départ et non pas d’arrivée.
      Pour le moment, je serai plutôt partisan de la 1ère hypothèse, parce que au train où ils vont, au 25 avril, il ne restera plus grand-chose de cette civilisation et de ce monde.

  30. Anne ma soeur Anne ne vois-tu rien venir ?

    Chers CONfinés, chères CON finettes ! Ce matin, alors que les premiers rayons du soleil filtraient derrière mes volets, j’ai relu le magazine auquel je me suis abonnée ( LA VOIX DES CONTRIBUABLES ANONYMES). Je veux pour ne pas le crier sur les toits ( refaits à neufs avec les 1% déductible des impôts) le dire , ce magazine est très intéressant. J’ai donc regardé la couverture de celui-ci, on y voyait E.Phifi Le Bel tenant le battant d’une porte étroite . Il y était dit : Chers CONtribuables, chers CONcitoyens, chers CONconna virose ! Nous, les matons, bourreaux and cie de l’Alizée, vous invitons le 15 avril à l’ouverture de notre galerie marchande de l’Alizée. Vous y découvrirez la Banque SDF ( Sous des Français), juste à côté le BAR à vin avec son unique vin rouge de Rotochichi. En prolongement, vous trouverez le salon de thé avec les petits fours cuits à l’ancienne de famille rotochichi Adolph Khazar, qui, on le sait, étant AL Khazar lui même ne supportait pas ceux qui n’était pas de ses origines sataniques. Sacré Adolph ! et le macaron fourré aux amandes et aux amendes( 138 euros) .Pour vous permettre d’avancer dans cette majestueuse galerie , toute de marbre vêtue, nous vous proposons la parfumerie où vous pourrez vous parfumer avec les nouveautés de notre Pomponnette bien-aimée : le parfum belle de Cadix, artifix, factix, satanix. Vous aurez ensuite le magasin de sports entièrement inauguré par Macaron 1er. Vous y trouverez des lunettes de glacier qui vous feront voir la vie en noir , des lunettes de Brégançon teintés de rose ( voir la vie en rose d’Edith Piaf) , des skis de slalom géant Megève, des skis de slalom spécial Courchevel, des skis de randonnée de haute montagne équipés de peau de phoque pour les plus riches , de scotch pour les SDF. Vous y trouverait des maillots jaunes avec yeux mutilés, des maillots au couleur du drapeau de la France. Le célèbre danseur de flamenco Cas ta niais vous montrera comment se servir de vos gants de ski pour les transformer en gants de boxe. Plus après, vous aurez la boutique des vêtements; Les robes, style Paco Rabane entièrement cousues à la main , faites de billets de banque et d’écus d’or. La pâtisserie avec ses tables, vous permettra de déguster dans des assiettes de porcelaine de Sèvres, le mille feuilles, spécialité de la reine, entièrement fait de billets de banque et le tout roulés dans la farine. Le Ben Baba au rhum , baigné dans son jus de mensonges et de coffre à fric. Les tartes multiples au citron pour les gilets jaunes ( yeux crevés en supplément), les tartes aux niaises, aux connes, aux abris côtés en bourse. Les éclairs au chocolat faites de lois et de lois et de lois qui passent comme un éclair mais qui passent pour durer. Juste après, derrière l’épicerie fine, où vous trouvez toutes les poudres et sauces pour saupoudrer vos plats: cianure , censure,Belledonne, ciguë, arsenic( les vieilles dentelles sont en supplément). Ainsi vous mourrez à petit feu, discrètement , sur la Seine, sur le Rhône, sur la Loire, sur la Garonne, sur le Nil( mort sur le Nil) et le Rhin après que vous vous soyez faits enfoncer une seringue par votre  » délivreur et livreur et sauveur » j’ai parlé du vaccin rototochichi. Pour la pizza, le livreur vous demandera simplement un masque pour vous la porter. Chez Maaaadodo pareil, vous croquerez les bonnes parties de bœuf sanguinolentes avec un brin de salade comme cela vous vous croirez végétarien ( c’est bobo et mode) . La suite de cette article sera dans les jours qui viennent, elle vous racontera le départ discret de pomponnette d’auxriches et de Macaron premier, emmenés dans une benne à ordures en or , tirée par quatre magnifiques éboueurs blancs ( écurie rototochichi) . LA FUITE A BAREGE . FIN

  31. Bernard

    D’abord, la bonne nouvelle, mais on s’y attendait :
    https://breizatao.com/2020/03/26/coronavirus-lexpert-britannique-qui-conseillait-le-gouvernement-francais-revise-drastiquement-a-la-baisse-ses-previsions-du-nombre-de-morts-et-admet-quil-ne-tuera-pas-plus-que-la-grippe/

    J’ai relu le commentaire de Kirill, qui parle de l’ère actuelle qui se termine à Pâques. (comme suggère aussi laurent35 un peu plus haut) A surveiller aussi la comète Atlas :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/07/01/les-incroyables-apparitions-de-fatima-en-1917/comment-page-1/#comment-36781

    Cela coïncide bien avec les 6 experts allemands du commentaire d’André ici (après la caricature de Macron) :

    C’est du lourd :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-65165

    Le site de Jovanovic, pour tout ce qui concerne l’effondrement économique, corrobore avec ce qui disent ces experts allemands.
    https://www.jovanovic.com/blog.htm

    On y évoque la réunion à New York du 18 octobre 2019, co-organisé par la Fondation Bill & Melinda Gates, une quinzaine d’entreprises mondiales, des gouvernements et des responsables de santé et discutant sur un exercice de simulation « Event 201 », basé sur la réponse à une pandémie internationale de coronavirus. « vont-ils chercher à obliger les gens à se faire vacciner en leur imposant un système de marquage de chaque individu comme le prévoit depuis longtemps la fondation Bill Gates ? » se demande le journaliste Gerhard Wisnewski.

    Ce qu’aimerait faire la Fondation Bill Gates : (ouvrir le document)
    https://3c-lxa.mail.com/mail/client/attachment/view/tmai1600266ff147f7f2/aWlfazhhNDhiMjMw;jsessionid=BDE551C16FCD2FDF7B441228FB8FD028-n2.lxa02b

    L’économiste et analyste en géostratégie Peter Konïg a bien remarqué que « peu après la proclamation par l’OMS de la pandémie, les média ont commencé à vouloir semer la panique. Chaque jour avait son nombre de morts (à cause du coronavirus) diffusé, sans jamais chercher à faire une comparaison avec les maladies des poumons habituelles, alors qu’elles tuent bien plus. » Il évoque aussi le danger de la puce avec l’agenda ID2020 ! « Le système économie étant en perte de vitesse, il est question de le remplacer par un autre neo-capitaliste encore plus radical avant que la Chine se mette à imposer le sien. » Bref, on est bon pour un reset monétaire. Les perdants seront toujours les mêmes : nous.

    Ernst Wolff en tant qu’expert financier, trouve qu’il est frappant de comparer ce qui a été dépensé contre le coronavirus par rapport à ce qui a été donné pour sauver les financiers. Le rapport est de 1 sur 600. Il ajoute  » les gens commenceront enfin à comprendre que l’état a préféré renflouer l’élite financière plutôt que de s’occuper d’eux. Prévoyant leurs mécontentements, les politiciens se sont déjà mis à restreindre les droits civils, à fermer les frontières, à commencer à habituer les gens de la présence de l’armée dans les villes. Car une guerre civile est inévitable. L’effondrement de l’économie entraînera la fermeture des banques et peu après des commerces. La population, absolument pas préparée à ce genre de situation, sans argent et sans nourriture, va commencer à piller. »

    • dalencourt

      Je trouve ce genre de discours beaucoup plus crédible que celui sur la létalité, les dégâts et la prétendue menace du virus ; celui-ci n’est qu’un prétexte, bien trouvé et remarquablement orchestré ma foi, pour déclencher un chaos bien plus gigantesque, pourtant évident pour toute personne qui réfléchit 3 min.

      • Marc

        Tout à fait ! Reste que ce que la Fondation Bill Gates a financé avec d’autres, et avec l’aide d’ ingénieurs du MIT, c’est un moyen de stocker des informations médicales sous la peau, en utilisant un colorant à points quantiques qui est délivré, avec un vaccin, par un patch à micro-aiguille. Le colorant, qui est invisible à l’œil nu, peut être lu ultérieurement à l’aide d’un smartphone spécialement adapté.

        On peut évidemment l’améliorer et faire en sorte que cela colle avec l’Apocalypse :
        Apocalypse 13:16 : « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. 18C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six. »

        On a déjà parlé de ce nombre ici. On peut simplement rappeler qu’il fait allusion aux 666 talents d’or que le roi Salomon (puissance de l’époque) recevait de ses vassaux. Dans le contexte actuel la bête est tout simplement un gouvernement mondial lié à l’argent (haute finance qui s’accapare de toutes les richesses) dont l’Union européenne en représente les prémices.

        Que va-t-il arrivé à ce gouvernement mondial ? Le compte à rebours commence véritablement avec la suppression de l’Eucharistie !

        A la fin des temps, dit Daniel, « Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l’abomination du dévastateur, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours » (Daniel 12:11). Donc 3 ans et demi. Il dit aussi « Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur » (Daniel 9:27). Une semaine ici représente 7 ans. Dans (Matthieu 24:15) et (Marc 13:14) l’avertissement de Daniel est repris. On y ajoute même dans Marc « que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes. »

        La suppression des messes à cause du coronavirus n’est donc pas eschatologiquement un bon signe !

      • Tanguy

        L’excellente analyse de Boris Lelay sur la crise :
        https://bittube.tv/post/c5910ee4-e64c-4568-a98d-23483a69bfff

        Il faut savoir que pour certains, pour que leur Mashia arrive, il leur faut maîtriser toutes les richesses du monde. Grâce au cronavirus ils en sont arrivés. Pour le rabbin Ron Chaya « il faut se réjouir car il a été dit qu’avant que le Mashia n’arrive, il y aura une grande épidémie dans le monde ! »

        • dalencourt

          Il faut absolument écouter cette vidéo de Boris LeLay, elle est excellente : tout y est, sauf le volet religieux, mais sur l’instrumentalisation de la pandémie et la stratégie de la haute finance qui se profile derrière, il a tout compris et l’explique fort bien.

        • Nadir

          Effectivement, quand la bourse est tombée avec le coronavirus on s’est aperçu d’abord que certains avaient prévu cette pandémie en vendant avant le crash de mi-mars toutes leurs actions (comme Jeff Bezos d’Amazon pour plus de 3 milliards). D’autres, quand le cours était au plus bas ont tout racheté, notamment la Fed qui est un conglomérat de banques privées. Il y a là une intention claire de vouloir s’accaparer de toutes les grosses entreprises cotées en bourse. Comment maintenant vont-ils faire pour piller les avoirs des peuples, afin de maitriser enfin toutes les richesses du monde, pour que leur Mashia arrive ?

          Ils vont distribuer directement de l’argent aux gens, de l’hélicoptère monétaire, ou quantitative easing pour le peuple. Soit sporadiquement, soit sous forme d’un revenu universel. Après les taux négatifs confiscatoires, voilà ce qui devrait arriver avant un reset global. Bien entendu, quelqu’un va payer cette masse financière. Les gouvernements devront en échange gagés quelque chose ou bien offrir à la place l’épargne (y compris assurances-vie, retraites, etc.) des gens. Les « bail-ins », prévues maintenant par de nombreux pays, sont des lois de confiscations de l’épargne destinées à sauver les grandes banques menacées de faillite.

          Mais en contournant les banques, la BCE ne contourne-t-elle pas les gouvernements élus de chaque pays ? Elle ferait en réalité un plan de relance sans l’accord des États. Ce qui est aussi une autre manière d’avancer ce projet de gouvernement mondial.

    • dalencourt

      Vous êtes sérieux Nicolas ? Vous ne voyez pas qu’il s’agit d’une arnaque, que ce type joue sur la peur pour vendre son produit miraculeux ? Un escroc de plus qui joue sur la naïveté des gens.

      • noblet thierry

        bravo nicolas,ça pue l’arnaque à plein nez dés les premieres lignes,certains flairent de suite la bonne ocase pour faire du fric sur la misere,la peur ou la naiveté.Bientot,il y aura des pleurs et des grincements de dents.

      • sacredivin

        Monsieur Dalencourt. Le lien du pseudo Nicolas n’est qu’une arnaque commerciale qui en plus joue sur la peur des gens…. *achetez ma liste secrète que j’ai vendu 500 euros aux milliardaires pour survivre au coronavirus !!!! C’est une blague. Franchement qu’est ce que ça vient faire sur votre site ?

  32. atlante

    bonjour, merci de vos articles pertinents meme si beaucoup empreints de chiffre et relations diverses. comme toutes les propheties, ne sont que des suppositions. protegeons nous et surtout gardons la foi en DIeu et apprenons justement cest le moment a vvire differement! moins de consommation et plus proche du simple. Qui appliquera vraiment cette philosophie? On le verra dans 1 an … Pour moi, cest un signe avertissement de Dieu pour nous dire de vivre differement tel que le monde existe a ce jour

    • dalencourt

      Les prophéties des suppositions ? Ca dépend lesquelles. Ce qui écrit dans les évangiles ou dans l’Apocalypse ne sont pas des suppositions : c’est l’Ecriture Sainte.
      Ce sont leurs interprétations qui sont des suppositions.

      • atlante

        je crois aussi aux propheties de l apocalypse. cest super que vous essayez de les décrypter pour nous, car vous etes tres rigoureux et instruits et avz du temps pour cela, nous on en a moinsm cest pour cela vous etes un messager des ecritures, sans toutefois prentendre, je l espere, que vous avez raison partout. je vous avoue mal les conaitre , pouvez vosu faire un lien avec justement, les cavaliers de l apocalys et votre interpretation? bien a vous. je voulais vous demander aussi si vous vous etes replie dans un endroit moins peuple?

        • dalencourt

          Concernant les 4 cavaliers, l’interprétation générale des Pères de l’Eglise me va très bien : ils figurent les principaux outils dont se sert Satan pour asservir et attaquer les populations : la guerre, la famine, les épidémies, les bêtes sauvages (révolutions) etc…
          Non, je ne suis pas replié quelque part, je passe mon confinement en ville, à un endroit où je suis utile à d’autres.

  33. Eden3

    Bonjour
    La nuit de vendredi à samedi j’ai fait un cauchemar terrifiant. J’entendais un bruit métallique au loin et j’ai compris qu’en fait c’était les portes de l’enfer qui s’ouvraient. J’ai cherché dans les écritures où pouvait se trouver un tel passage mais je n’ai rien vu.
    Peut-être que c’est juste l’ambiance angoissante qui a provoqué ce cauchemar.

      • atlante

        Mr dalencourt, pouvez vous nous faire un petit rappel sur l apotre Saint Jea. cela rechauffera un peu nos coeurs. un envoye de Dieu par ses propheties ?! sans doute car elles sont logiques on le voit en cette annee 2020. pouvez vous faire une page dessus comme sur le virus. personnellement j en serai ravi, et de nombreux lecteurs probablement de redecouvrir tout le sens au dela des simples catastrophes annonnces qui sonnent juste dans le temps. et derriere ces temps apocalyptiques, comment chaque homme doit se comporter esperer, quel a ete son message au final peut etre positif? Portez vous bien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s