21 décembre… 7 ans après

Souvenez-vous, la fin du monde devait avoir lieu le 21 décembre 2012. Tout le monde l’a oublié, ou évoque cette information en souriant avec condescendance, mais pourtant cette date stupéfiante avait été annoncée des années à l’avance, à grand renfort de publicité, de publications, d’analyses et de calculs.
Pour rien ? Vraiment ?

Pourtant, cinq après, était élu à la présidence de la République Française un homme né le même jour, le 21 décembre 1977… Emmanuel Macron.
Curieux, non ? Coïncidence ? Vraiment ?

Qui peut croire une seconde qu’une annonce aussi importante et aussi primordiale ait été sciemment véhiculée dans le monde entier par les élites occultes, durant autant d’années et avec autant de constance et d’aplomb, sans qu’il y ait une signification derrière ? Un message ? Et sans qu’il y ait un rapport, de près ou de loin, avec le président Macron ? Ou son mandat ? Ou les deux ?

Alors…
Certains eschatologues, dont je fais partie, ont tenté de décrypter ce message, d’en extraire les fondements. J’ai mis quelques années à comprendre que son premier sens était : « fin du monde chrétien« , c’est à dire l’annonce officielle par la judéo-maçonnerie que leur travail de sape de la civilisation chrétienne et son remplacement -effectué au fil d’un siècle, un peu comme un système de vases communicants : les valeurs, la culture, l’esprit chrétien sont petit à petit remplacés par l’esprit matérialiste laïque païen- étaient désormais accomplis. C’est pourquoi, depuis 2012, on évoque et même on affirme vivre désormais dans une civilisation post-chrétienne.

Le grand remplacement, formule de Renaud Camus s’appliquant à l’immigrationnisme militant sévissant en Europe, est en réalité beaucoup plus vaste qu’une simple substitution -ou mixage- de populations : c’est le grand remplacement des valeurs, des traditions, des idées, des mentalités, et surtout de la façon de vivre, de travailler, d’aimer, de se divertir, d’innover, de se souvenir, de diriger, de rendre la justice, de prier, et…de penser.
Voilà le premier message du 21 décembre 2012 : votre monde (chrétien) est mort et enterré, vous allez découvrir désormais sous son vrai jour, maintenant qu’elle est aboutie, la nouvelle civilisation qui l’a remplacée : la civilisation luciférienne, celle de la bête de l’Apocalypse.
Bienvenue dans le monde de l’Antéchrist, qui désormais agit à visage découvert.

Je ne reviendrai pas ici sur les mécanismes qui expliquent en quoi consistent les deux bêtes de l’Apocalypse, dont une est considérée comme l’Antéchrist, ce fut déjà longuement expliqué, par exemple dans cet article sur l’Antéchrist (homme ou système ?) et dans ma synthèse du mois dernier : le test des 7 ans.

Nous allons cependant profiter des sept ans de ce 21 décembre pour décrypter les autres sens de cette « fin du monde ».
Car il fallait attendre 7 ans avant de tout comprendre, de tout décrypter.

 

Saint Thomas : dévoilement des « jumeaux » (les 2 papes)

Le 21 décembre est la fête de saint Thomas, apôtre resté célèbre pour n’avoir pas voulu croire de prime abord en la Résurrection du Christ, et qui demandera à voir pour croire.
Or saint Thomas est appelé « Didyme » dans l’évangile, ce qui veut dire « le jumeau« .

Revenons maintenant à notre 21 décembre 2012.
Que se passe-t-il un mois et demi après ? A la surprise générale, le pape Benoît XVI annonce sa démission le 11 février 2013, à effet du 28 février, ce qui nécessite la convocation d’un conclave pour le remplacer. Et le 13 mars, le cardinal Bergoglio est élu et prendra le nom de François.
Cependant, Benoît XVI conserve son titre de pape (pape émérite), sa soutane blanche et continue à vivre au Vatican.
Nous avons donc DEUX papes : un qui règne et un en retrait.
Bref des jumeaux. Deux papes. Deux hommes en blanc. Deux autorités religieuses.
Voilà l’autre annonce cachée dans le 21 décembre, mais que les élites occultes, férues de kabbale et grands connaisseurs des traditions, ont su dissimuler, surtout si l’on fait le lien avec le premier sens proposé : extinction définitive de la civilisation chrétienne.

Or quel est le rôle du pape François ? Et pourquoi ne veut-il pas avoir de chiffre ?
Parce qu’il est à la fois le premier et le dernier. Le dernier pape catholique au sens ancien du mot (le catholicisme d’avant le 21 décembre 2012) et le premier pape du nouveau catholicisme de l’ère luciférienne.

On l’a dit, à partir du 21 déc 2012, la bête agit à découvert. C’est le cas aussi pour le pape.
Nous savons que la bête est introduite au plus haut niveau de l’Eglise, via la franc-maçonnerie ecclésiastique, depuis Jean XXIII (28 octobre 1958) ; c’est ce que j’ai appelé l’Antéchrist-religion. La religion de la bête est née au concile Vatican II, et elle a progressé jusqu’au point de non-retour : c’est de ce basculement dans l’ère luciférienne dont est chargé le pape François.
C’est pourquoi 52 jours après le 21 décembre, l’Antéchrist-personne se révèle : c’est le pape François.
N’oublions pas qu’Albert Pike parlait lui aussi de catholicisme : il conservait le mot tout en changeant son sens : il se considérait comme « le bon » catholicisme. Traduisons : il parle en réalité de l’universalité luciférienne déguisée en catholicisme.

Que fait le pape François ?
Il fait plus que terminer le concile. Il utilise l’esprit et les fruits du concile pour faire basculer l’Eglise dans une nouvelle mystique, celle de la dignité de la personne humaine et de la sauvegarde de la maison commune (la terre).
La vie éternelle et le salut des âmes ne sont plus ses préoccupations. Celles-ci sont désormais alignées sur les directives de la judéo-maçonnerie :
– Encouragement à la submersion du reste des populations chrétiennes européennes par une immigration de masse non chrétienne,
– Soutien sans faille au mythe du dérèglement climatique dû à l’activité humaine (sans lien avec la foi et le règne social du Christ, seule solution à ces « problèmes« ),
– Relativisation du péché (et autorisation presque explicite),
– Acceptation des nouvelles valeurs laïques (en contradiction formelle avec les valeurs chrétiennes), et des nouvelles mœurs (y compris les péchés les plus graves à savoir adultère et homosexualité),
– Défense de la liberté religieuse et encouragement à pratiquer les autres religions (en contradiction directe avec le premier commandement : un seul Dieu, et avec les ordres formels du Seigneur d’enseigner et baptiser les nations),
– Négation explicite de la Sainte Trinité (par l’affirmation d’un Dieu commun avec les religions non chrétiennes),
– Appel à la paix maçonnique (et non à la paix par le Christ),
– Œcuménisme accéléré vis à vis des autres religions chrétiennes et notamment rapprochement notable avec les protestants, ce qui constitue autant une apostasie (abandon d’une doctrine pour laquelle nous nous sommes battus -à bon escient) qu’une acceptation implicite de leurs hérésies (reconnaissance de Luther, ennemi de l’Eglise, diviseur de la chrétienté, opposant des papes) ;
– Idolâtrie avérée de faux dieux à plusieurs reprises allant jusqu’à vénérer une idole païenne au Vatican au cours du dernier synode,
– Déstabilisation et remise en cause du sacerdoce et de ses règles fondamentales,
Et j’en oublie…
Bref, le pape François promeut et défend un programme que Lucifer en personne ne saurait désavouer.
Le démon en a rêvé, François l’a fait. Que faut-il donner comme argument de plus pour montrer qu’il s’agit-là des caractéristiques principales de l’Antéchrist, puisque la quasi-totalité de la chrétienté, ainsi que « le monde » semblent le suivre dans cette voie ?

 

Saint Thomas : le lien avec Quasimodo (Notre-Dame)

Deuxième signe en lien avec saint Thomas.
Tout ceux qui ont un peu de culture liturgique savent que le dimanche qui suit Pâques est appelé dimanche de Quasimodo. Au cours de la messe, est lu traditionnellement l’évangile qui relate la célèbre incrédulité de saint Thomas. C’est logique puisque cet épisode se situe, dans les évangiles, 8 jours après Pâques.
Rappelons qu’ainsi, le mystère de la Résurrection du Seigneur se révèle en deux temps : une première fois le soir de Pâques au petit cercle des apôtres et disciples du Christ, et 8 jours après à la masse des incrédules, figurés par saint Thomas.
Il en fut de même pour l’Incarnation : l’Enfant-Jésus naît à Bethléem et se révèle d’abord à un nombre restreint de témoins : les bergers. Puis quelques jours ou semaines après, il reçoit l’hommage des rois mages, qui représentent les « gentils » c’est à dire les autres nations en dehors du peuple élu.
Par conséquent, le dimanche de Quasimodo n’est pas anodin, il est le complément direct du dimanche de Pâques auquel il est étroitement lié. Rappelons que le temps de préparation à Pâques commence avec le dimanche de la septuagésime, qui veut dire 70 : 70 jours avant Pâques ? Non, 70 jours avant Quasimodo, qui clôt la semaine pascale.

Quasimodo c’est saint Thomas. Saint Thomas c’est le 21 décembre.
L’incendie de Notre-Dame le 15 avril 2019 renvoie immanquablement à Quasimodo, héro d’un roman de Victor Hugo qui aura le mérite, non seulement de populariser la cathédrale dans le monde entier, mais aussi d’enclencher sa rénovation – où sera érigée la fameuse flèche de Viollet-le-Duc.
Donc l’incendie de Notre-Dame est en lien avec le 21 décembre et c’est logique puisque, on l’a vu, le 21 décembre annonce la fin de la chrétienté, et c’est bien le même message que Notre-Dame nous délivre : l’Eglise est en feu.
Merci François et ses prédécesseurs pyromanes.
Je rappelle que François a canonisé Jean XXIII et Jean-Paul II le dimanche de Quasimodo 2014 (27 avril) et que ce jour-là on était pile à 666 mois de l’élection du même Jean XXIII.
Vous voyez, tout se rejoint, et tout renvoie sur la bête, donc sur l’Antéchrist François, dont le dévoilement était annoncé par le 21 décembre.

 

La preuve : l’épître du mystère d’iniquité en ce 21 décembre

Il restait une preuve à fournir de tous ces indices que nous avons réunis patiemment durant ces 7 ans. La preuve arrive, comme toujours, à la fin.

Figurez-vous que ce samedi 21 décembre 2019 n’était pas seulement la fête de saint Thomas, mais aussi celle du samedi des Quatre-temps d’hiver.
Pour ceux qui ne le savent pas, l’Eglise sanctifie par le jeûne et la prière les 4 saisons de l’année par 3 jours de prières particulière à chacune de ces 4 périodes. Leurs dates sont donc dépendantes des fluctuations du calendrier.
Depuis 2012, le 21 décembre n’a correspondu au samedi des Quatre-temps d’hiver que deux fois : en 2013 et aujourd’hui en 2019.
Comme par hasard, 2013, l’année de l’avènement de l’Antéchrist-personne.
Mais il était encore trop tôt pour faire le lien.
Par contre cette année le lien est évident, et il vient confirmer sept années d’études, d’analyses, de thèses, d’interprétations et d’affirmations consécutives à ces travaux d’investigations.
Pourquoi ?
Tout simplement parce que l’épître du samedi des Quatre-temps d’hiver est le fameux texte de saint Paul au chapitre 2 de sa 2ème lettre aux Thessaloniciens, où il décrit le mystère d’iniquité.
Et là tout s’éclaire, car il n ‘y a pas de texte plus explicite pour dévoiler au grand jour le secret du 21 décembre et des jours qui ont suivi (les fameux 11 février et 13 mars 2013).

Voici le texte de l’épître d’aujourd’hui puisque nous sommes le samedi des Quatre-temps d’hiver :

« En ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, qui doit nous rassembler en lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser émouvoir à la légère jusqu’à perdre votre bon sens, ni alarmer par n’importe quelle révélation, par de prétendues déclarations ou lettres de nous, qui annonceraient comme imminent le jour du Seigneur.
Que personne ne vous égare d’aucune manière; car il faut que vienne d’abord l’apostasie, et que se révèle l’homme de péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève contre tout ce qui est appelé Dieu ou honoré d’un culte, jusqu’à s’asseoir dans le sanctuaire de Dieu, et à se présenter comme s’il était Dieu.
Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous? Et maintenant vous savez ce qui le retient, pour qu’il se manifeste en son temps.
Car le mystère d’iniquité est déjà à l’œuvre ; il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent.
Et alors se découvrira l’impie, que le Seigneur (Jésus) exterminera par le souffle de sa bouche, et anéantira par l’éclat de son avènement.
Dans son apparition cet impie sera, par la puissance de Satan, accompagné de toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, avec toutes les séductions de l’iniquité, pour ceux qui se perdent, parce qu’ils n’ont pas ouvert leur coeur à l’amour de la vérité qui les eût sauvés.
C’est pourquoi Dieu leur envoie une puissance d’égarement qui les fait croire au mensonge ; ainsi seront jugés tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui se sont complus dans le mal. » (IIThessaloniciens2, 1:12)

C’est limpide !!!
Reprenons les principaux passages, ceux sur lesquels tous les auteurs s’appuient pour définir l’Antéchrist et repérer sa venue.

1) Saint Paul est sans ambiguïté : il s’agit bien de la période qui précède le retour du Christ puisque c’est ce retour qui exterminera les bêtes par l’éclat de son avènement.
Nous ne nous trompons donc pas.

2) Il faut que vienne d’abord l’apostasie : oui celle-ci est palpable, visible depuis 50 ans, elle est le fruit direct du concile Vatican II, de sa liturgie, son esprit, son œcuménisme et ses conséquences -ceci a amplement été démontré par d’innombrables et implacables démonstrations.

3) Saint Paul explique ensuite que le mystère d’iniquité est déjà à l’œuvre et que ce dernier consiste à s’élever contre Dieu jusqu’à le remplacer dans son sanctuaire : oui, c’est la religion de l’homme, initiée par le concile et surtout par la nouvelle liturgie (la messe de Paul VI à partir de 1969), qui place l’homme AVANT Dieu. La Rome conciliaire est aujourd’hui de toute évidence au service de l’humanité avant d’être au service de Jésus-Christ. Elle le dit elle-même.

4) Mais il y a quand même quelqu’un qui le retient (qui retient l’Antéchrist) : voilà la phrase qui résonne comme une clé de déverrouillage du texte en un 21 décembre (surtout 2013 !). Ce quelqu’un c’est le pape, voilà ce qu’en ont déduit la plupart des analystes et Pères de l’Eglise. Or c’est bien la démission de Benoît XVI, secret du 21 décembre (les jumeaux !) qui permettra à la bête de se dévoiler au grand jour : la révélation de l’Antéchrist-personne permet de comprendre aussi le processus de l’Antéchrist-système qui le soutient et qui l’a précédé (le fameux mystère d’iniquité dont parle saint Paul juste avant).
Et saint Paul insiste : cet homme, ce fils de perdition, doit se manifester en son temps. Et comme il a bien précisé que le mystère d’iniquité était déjà à l’œuvre, il est facile d’en déduire que l’homme qui sera appelé l’Antéchrist n’arrivera qu’à la fin, en fin de période, une fois le processus enclenché et abouti. C’est bien le message du 21 décembre.
Rappelons enfin que même apostats et hérétiques, les papes Vatican II sont tout de même papes, c’est à dire chefs de l’Eglise catholique. C’est pourquoi le Ciel a conservé Benoît XVI en parallèle à François, pour bien montrer qu’il y a deux papes : un légitime et un imposteur. Car la bête, l’Antéchrist, ne peut être qu’un imposteur.
On a la même notion décrite dans la Salette (« ni lui ni son successeur ne verront le triomphe de l’Eglise de Dieu » donc 2 papes en vie) et dans la prophétie des papes, où Benoît XVI est le dernier de la liste, et François l’imposteur Pierre le romain, et dont le règne se termine par le jugement dernier.
Tout est cohérent et tout se rejoint.

5) Enfin saint Paul rappelle que cet homme sera un séducteur (comment interpréter autrement la popularité de François malgré son anti-catholicisme affiché et évident !) et qu’il égarera tous ceux qui ont pris goût au mensonge et aux séductions du monde. Voilà une saisissante description du catholicisme issu du concile Vatican II. Cette puissance d’égarement les empêche de voir la vérité. Je le constate ici sur le Grand Réveil, où j’appuie mes thèses de démonstrations et de preuves, comme ici, qui sont pourtant autant d’évidences ! Malgré cela, peu de gens y portent du crédit, malgré des preuves flagrantes !!!, parce que le mensonge est trop puissant, trop dévastateur, il a obturé le bon sens d’un grand nombre d’esprits.

 

21 décembre : le mystère Macron

Il reste à tenter de décoder pourquoi le président Emmanuel Macron partage-t-il la même date que celle de la fin du monde.
Derrière un acte, un fait, un événement, il y a souvent une raison invisible au premier abord, parce que l’on ne dispose pas de la clé de décodage qui en explique les véritables causes ; cette clé, ce sont les mécanismes ou les intentions cachées qui se dissimulent derrière tel événement ou tel homme et qui leur donnent une signification bien différente de l’officielle.
Il faut savoir que la synagogue de Satan est régie selon des principes kabbalistiques qui accordent une large place à la mystique et au symbolisme. Satan est un imitateur de Dieu, il le suit sur le même chemin pour tenter de s’identifier à lui et par là, tromper les hommes.
Si on ne prend pas en compte cette mystique occulte, on ne peut comprendre les mécanismes et les hommes du Nouvel Ordre Mondial.

Il faut donc savoir que la France a été choisie mystiquement par Dieu pour prendre le relai de la Judée ; son roi est le seul roi au monde à porter le titre de LieuTenant du Christ et, pour cette raison, de relever du droit divin, d’où la fonction première du roi de France de devoir protéger l’Eglise. La mystique du Ciel a toujours une représentation sur terre : l’alliance du trône et de l’autel est figurée, concrètement, par le Vicaire du Christ, le pape de Rome, et par le roi de France, lieutenant du Christ.
Cette mystique, le démon ne l’ignore pas, et s’il veut reconquérir le monde, il doit d’abord assujettir et vaincre ces deux têtes et ces deux royaumes.

Nous le savons par l’Apocalypse, la fin du monde se caractérise par la puissance des deux bêtes, celle de la mer (bête religieuse) et celle de la terre (bête politique), qui travaillent main dans la main. Ces deux bêtes sont avant tout des systèmes et des hommes, et pour chacune, UN homme qui la personnifie en toute fin de parcours. Pour la bête de la mer, cet homme c’est le pape François (communément appelé l’Antéchrist), pour la bête de la terre, cet homme c’est Emmanuel Macron.
Or les deux bêtes agissent pour le compte du dragon (Satan) dont l’organisation sur terre s’appelle la Synagogue de Satan selon l’auteur de l’Apocalypse.
Cette synagogue de Satan est constituée pour l’essentiel de la haute finance apatride (en très grande partie juive), de la judéo-maçonnerie, et d’un certain nombre de leurs satellites dont les plus connus sont certaines organisations mondiales (ONU, CFR, Bilderberg etc).
Ce pouvoir mondial occulte fonctionne principalement par des intermédiaires qui sont autant de pions sur l’échiquier mondial ; mais tous les pions n’ont pas la même valeur, n’ont pas le même niveau d’initiation et donc n’ont pas le même rôle.
François Hollande, Barak Obama ou Angela Merkel sont des pions, alors que Hillary Clinton ou Emmanuel Macron sont des pièces maîtresses. Voilà ce que beaucoup d’entre nous ne savent pas percevoir, ce qui entretient la confusion.
N’oublions pas qu’Emmanuel Macron a été intronisé un 14 mai (2017) de même que l’Etat d’Israël a été proclamé un 14 mai (1948). Donc il commence son règne le même jour que ses commanditaires ont commencé à régner sur le monde. Autrement dit, c’est clairement signé par qui vous savez, et ce qui vous savez dirige explicitement (mais de façon occulte) le monde depuis 1945/48.
Ce qui se fait un 14 mai relève de l’ésotérisme de la plus haute importance, c’est tout sauf anodin.

Emmanuel Macron est une création des Rothschild ; or derrière le sionisme et la création de l’état d’Israël se profile la diaspora libérale dont la tête d’affiche est la famille Rothschild. Il ne faut pas oublier que le point de départ, la déclaration Balfour, est adressée à un Rothschild. Ce n’est pas un hasard. Emmanuel Macron n’est pas un pion de plus, c’est un haut initié de l’élite occulte qui l’a choisi pour son SYMBOLISME. Ce n’est pas le poids économique ou militaire de la France qui leur importe (quoiqu’elle fasse encore partie des grands de ce monde -le G7), c’est sa dimension mystique : puisque le lieutenant du Christ occupe le trône de France, le lieutenant de Satan doit lui aussi occuper le même trône.
Et dans le message du 21 décembre 2012, il était prévu d’indiquer à l’avance l’alignement des deux bêtes via l’occupation des deux trônes-clés par les représentants légaux de la synagogue, d’où le choix du 21 décembre parce que cette date désignait nommément Macron (sa date de naissance) de même qu’elle désignait indirectement le pape François, seconde pièce maitresse de ce jeu de massacre.
Emmanuel Macron a tout pour plaire : sa date de naissance (21 décembre), son âge (42 ans aujourd’hui), son prénom (Emmanuel veut dire Dieu avec nous) et son nom (Macron est l’anagramme de monarque). On ne peut pas être plus explicite.

Ce n’est donc pas sur les opérations de gestion de la République française qu’il faut juger Macron (il ne fait que gérer le courant – il faut bien s’occuper) mais sur les actions qu’ils ont prévues de lui faire faire dans le cadre de leur mystique si particulière. Et ça, tous les chefs d’Etats le savent.
Or ces actions sont à l’arrêt, ou fortement limitées, parce qu’il leur manque la 3è pièce essentielle pour l’accomplissement de leurs projets : la Maison Blanche. Le plan était en trois phases : Bergoglio au Vatican (2013) , Hillary à la Maison Blanche (2016) et l’Emmanuel à l’Elysée (2017). Je n’ose imaginer ce qui aurait pu se passer si Hillary Clinton avait été élue, parce qu’il est fort probable que le message « fin du monde » choisi pour le 21 décembre aurait déjà été concrétisé.
On mesure l’ampleur du blocage du plan des élites occultes à celle de leur haine pour Donald Trump, qu’ils cherchent à évincer depuis 3 ans parce qu’ils ne peuvent pas attendre jusqu’à fin 2020, d’où la énième tentative, l’Impeachment, qu’il faudra suivre de près car elle conditionne l’avenir du monde.
S’ils y parviennent, soyons clairs, le monde est foutu.

Heureusement que la Sainte Vierge nous a protégés en bloquant leurs projets ce fameux 8 novembre 2016, et qu’elle continue à le faire jusqu’à maintenant, et peut-être jusqu’à la fin des bêtes.
Une chose est sûre : le meilleur est pour la fin. Pour le moment, ni Bergoglio (François) ni Macron n’ont réellement accompli ce pour quoi ils ont été placés.
Ils ne font que gagner du temps, traîner en longueur en attendant le feu vert.

 

Conclusion

Maintenant nous sommes sûrs de ce que nous avançons. Il a fallu 7 ans et ce dernier samedi 21 décembre pour en avoir la confirmation.
Le mystère d’iniquité c’est bien la prise du pouvoir de la bête dans l’Eglise à partir de Jean XXIII et du concile Vatican II. Il se répand parallèlement dans la société civile, entraînant la substitution de la civilisation chrétienne par la civilisation luciférienne. La première signification du 21 décembre 2012 était un nom de code pour dire fin du monde chrétien : c’est fait !
La seconde signification était la concrétisation de ce cri de guerre par l’éviction, dans les jours qui suivirent, de celui qui retenait la bête : le pape Benoît XVI. Oui le pape François est l’Antéchrist, oui son travail consiste à faire basculer l’Eglise dans la civilisation luciférienne qui l’entoure, oui le 21 décembre annonçait aussi le dévoilement au grand jour du mystère d’iniquité, sur lequel maintenant il n’y a plus de doute possible. Oui le texte de saint Paul est limpide, ses prophéties sont autant d’actes et de faits que nous avons identifiés.
Enfin, 3ème signification, le 21 décembre fait aussi le lien avec l’autre bête : la bête de la terre, qui est le système politique, social et financier. De même que la bête de la mer est personnifiée dans sa phase finale par le pape François, la bête de la terre est personnifiée elle aussi, dans sa phase finale, par Emmanuel Macron, né un 21 décembre. Il a le même rôle que François, mais dans le domaine civil. Puisque ce dernier a 42 ans aujourd’hui et que le 42, dans l’Apocalypse, est la durée de vie de la bête, ce 21 décembre 2019 annonce aussi la fin prochaine des bêtes, comme nous l’avions pressenti dans notre article du 25 novembre. Rendez-vous en 2020 pour la chute de Babylone, des bêtes et du monde.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : 21 décembre… 7 ans après

163 Commentaires

  1. Kaufmann Elizabeth

    Dans les commentaires d’une vidéo sur YouTube qui allait dans le même sens que ce texte, j’ai écrit à propos de ce monsieur Bergoglio « he looks evil anyway… » (il a l’air mauvais de toute façon) ce qui a été approuvé par d’autres commentateurs…

  2. Marcel KHEBIR

     » On a la même notion décrite dans la Salette (« ni lui ni son successeur ne verront le triomphe de l’Eglise de Dieu »  » …
    Doit-on comprendre que les deux papes doivent disparaître physiquement avant le retour en gloire de NSJC ?
    EUDP.

  3. luthess

    Bonjour Mr. Dalencour
    J’ai vu hier le coup de colère de notre pape François contre la curie romaine et j’ai de suite pensé à vous.
    Il ne pouvait pas ne pas y avoir une réponse de votre part à la hauteur de cet événement médiatisé.
    Par contre vous n’en avez pas du tout fait mention dans votre article. Est-ce volontaire ?
    Que dieu nous garde .

    • dalencourt

      C’est normal parce que je traite le sujet de fond. Concernant la Curie, c’est facile à comprendre. François n’est pas là pour continuer le catholicisme mais pour le faire basculer dans le monde luciférien. Evidemment à la curie, ça coince tout de même un peu, même chez certains progressistes. Peu ont compris le rôle de ce pape, et peu aussi ont compris ce que seraient les conséquences ultimes de Vatican II. Ca fait 7 ans que quasiment tous les ans François est obligé de gueuler sur la Curie parce qu’elle freine des 4 fers plus son projet se dévoile.

      • Michel Mouchart

        En clair,  qui est Bergoglio ?

        Un vrai général,
        de faux jésuite,
        en chaussures noires !

        Il restera fidèle à « son maître de lumière » jusqu’au bout du bout de Babylone.
        Il livrera ; comme il le lui a demandé ; tout ce qui subsiste de notre pauvre civilisation chrétienne ; qui est en face terminale « d’ apostasie généralisée » ; à leur « synagogue de Satan » toute puissante de part le monde, cette autorité suprême du nouvel ordre mondial auquel il s’est entièrement soumis !
        Par contre !…
        Il continuera de se montrer très intransigeant dans la soumission totale de la Curie défaillante de Rome à la volonté du Malin !

        Comme nous le dit ici Monsieur Dalencourt .
        « Pierre le Romain fait son œuvre ! »

        Ce qui est écrit est écrit !
        Ce qui doit advenir adviendra ! 
        Hélas Barabbas !

  4. Anne f

    Bonjour je reviens de la messe ce matin et je veux lire ce nouvel article cet apres midi
    inscription aux commentaires
    merci Louis et JOYEUX NOEL A TOUS

  5. maffieux

    Cher ami Louis

    Macron. 42 ans le 21 déc 2019
    Le 21 déc est = à 3
    Décembre 12. =a 3
    2019 Est = A 3

    2012 + 2019. = 84 mois ou 7 ans

    N’y y’a t’il pas un calcul rationnel avec ces
    Chiffres ou ces nombres ?

    Merci par avance

    • dalencourt

      Il faut que vous lisiez mon article du 25 novembre, où je parle du 84 : on a en fait 84 ans + 84 mois soit 91 ans en tout.
      84 est le chiffre de la purification.
      Le psaume 84 est un psaume d’espérance, le Seigneur délivrera son peuple captif (de Babylone) : c’est exactement ça, après les 84 ans et mois de purification, afin qu’il soit « présentable » au Seigneur.

  6. Sophie

    L’année du double 20 (vin)
    Apocalypse 16:18 « Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère. »
    Apocalypse 18:6 « Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. »

    • Matt

      Et que dire de ce triple 20 qui vient?
      En effet, le 20/01/2020, jour de la St Sébastien (et St Fabien), est le 20ème jour, de la vingtième année qui suit les vingts siècles depuis la naissance de notre Seigneur et Sauveur…

      Moui… je ne sais pas s’il faut chercher plus loin, mais il y a quand même quelques coïncidences bizarres.
      L’arrestation du Roi Louis XVI a lieu un 19/01, son exécution le 21/01. Le testament qu’il adresse à sa postérité est probablement établi en ce 20/01/1793. Quel sens donner à ce jour?
      Et pourquoi, les américains ont-ils choisi cette date du 20/01 pour marquer le début officiel de la présidence du candidats élus à l’automne? Ce 20/01/2020, Trump aura achevé ses trois premières années de règne… La suite de son règne s’annonce déjà chaotique, s’il n’est pas destitué entre-temps!

      Saint et joyeux Noël à tous!

    • Camaron

      La présentation de Marion Sigaut :
      Cet enregistrement a été refait, suite au refus de Radio Courtoisie de mettre en ligne l’émission originale faite au studio le 3 octobre dernier.
      Ma mise en ligne m’a valu deux censures sur YouTube, à la demande de Radio Courtoisie.
      J’ai repris tous les termes de mon intervention, et un ami l’a enregistrée chez moi. La revoici.

  7. distingman

    Cher Louis,

    félicitations pour cette analyse… Cependant modérons notre enthousiasme, la chute des deux bêtes n’est pas forcément pour 2020… Ne hâtons pas ! Je voudrai bien que vous ayez raison et que l’on en finisse une bonne fois pour toute…

    Cependant, qui vous dit que cela ne vas encore durer 3 ans ? Trois années de descente encore avec toutes sortes d’horreurs… Au bout de ces trois ans, l’annonce officielle du règne de Lucifer qui doit durer 1 jour… Donc peut être une année entière ? Vous voulez toujours que le règne soit hyper court et que cette fois ci un jour signifie un jour terrestre… Je suis bien réservé à ce sujet…

    Ne nous emballons pas ! Les derniers mètres que vous croyez seront peut être bien plus long que vous ne le pensez… Encore une fois que je souhaite que vous ayez raison…

    En attendant, prions et gardons nos lampes allumées…

    JM

  8. Cath

    Le 21 décembre, dans son discours de Noël, Bergoglio a dit: « Nous ne sommes pas dans une culture chrétienne, plus maintenant ».
    https://gloria.tv/post/smTdun86MBT33wAcp9gJ1ReHL

    Je retranscris ici le commentaire pertinent (à continuation de l’article) d’une personne réagissant à cette déclaration de Bergoglio:
    « Qu’est-ce que la « culture chrétienne » aujourd’hui selon la bien-pensance de François ?

    Ne plus vouloir convertir ni juifs ni musulmans.
    Accepter au nom de l’amour que des personnes homosexuelles pratiquent l’acte de chair abominable.
    Se forcer à « vivre ensemble » avec des gens qui nous haïssent en tant que (en théorie) nous croyons et rendons culte à Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
    Participer à des processions idolâtres.
    Applaudir une gamine de 15 ans, lgbtiste et antifa, qui bave sur la civilisation occidentale « pollueuse et raciste ».
    Applaudir à l’oeuvre humaniste de féministes avorteuses.
    Remplacer nos crucifix « ringards » par des croix en forme de faucille et de marteau ou avec un gilet de sauvetage dessus.
    Placer sur un meuble le buste de Luther, « le remède pour l’Eglise ».
    Accepter, non, désirer une immigration mahométane de plusieurs dizaines (centaines) de millions d’hommes jeunes auxquels on ne cesse de rabâcher que les blancs sont colonialistes racistes et leurs femmes des nymphomanes en puissance.
    Agir selon sa conscience et faire, non ce qui est Bien, mais ce qui nous semble « bien ».
    Se flageller chaque jour de notre Histoire missionnaire, croisée et civilisatrice.
    Croire qu’un Dieu existe, et peu importe de quelle religion nous sommes.

    Bref, la « culture chrétienne » ça n’est finalement ni plus ni moins que l’apostasie annoncée ! »

    • el vago

      Il faut se rappeler de ce qu’avait dit Macron qui va en écho avec cette déclaration : « la culture française n’existe pas ».
      Les deux font le constat de la dissolution de la situation antérieure, du « solve » mais sont surtout là pour mettre en place quelque chose d’autre de plus authentique selon eux, à savoir leur « coagula ».

  9. Marie 974 riviere

    inscription aux commentaires svp merci.
    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit,
    comme il était au commencement,
    maintenant et toujours,
    dans les siècles des siècles.
    Amen.
    Que Ton Règne Vienne !

  10. Theodoric

    Le sapin qu’on tente de déchristianiser, même s’il n’est pas chrétien, mais païen, il est en majorité adopté.
    que dit Pike a sujet ? n’est-il pas question de dégoutter le monde du christianisme des religions du monde, et même de l’athéisme pour finir par imposer une société luciférienne ?

  11. Adrien

    La preuve en images et en discours de l’alliance entre le faux prophète et l’Antichrist :

    Au Vatican, António Guterres rencontre le Pape François, défenseur de la dignité humaine et des valeurs de l’ONU

    https://news.un.org/fr/story/2019/12/1058661

    Antonio Guterres étant le sosie laïc du pape François :

    « L’un, chrétien de gauche, à la tête de l’ONU, l’autre, marxiste chrétien à la tête d’une église conciliaire devenue une véritable ONG humanitaire universelle, il est fort à craindre qu’avec ces deux fortes personnalités et leurs charismes, les migrations et la globalisation font faire des pas de géant pour le plus grand avantage de la construction maçonnique d’une nouvelle tour de Babel, reflet “de notre humanité commune”.

    François-Guterres, ce sont les deux faces d’une même médaille : celle de la mondialisation soutenue par un pseudo christianisme générique réduit à un universalisme humanitaire indispensable pour la gouvernance mondiale. »

    https://www.medias-presse.info/le-nouveau-secretaire-general-de-lonu-le-portugais-antonio-guterres-le-sosie-laic-du-pape-francois/62286/

  12. Carol

    Le service audiovisuel public vient de diffuser le 18 décembre 2019 deux documentaires sur Notre-Dame de Paris :

    Notre-Dame de Paris, l’épreuve des siècles

    diffusé le mercredi 18.12.19
    disponible jusqu’au 05.01.20

    https://mobile.france.tv/documentaires/documentaire-histoire/1123601-notre-dame-de-paris-l-epreuve-des-siecles.html

    L’histoire de Notre-Dame de Paris est contée par la voix de Sophie Marceau : une épopée de huit siècles, une histoire tumultueuse et toutes ses métamorphoses font découvrir un Moyen Age lumineux.

    Notre-Dame de Paris, le chantier du siècle

    diffusé le mercredi 18.12.19
    disponible jusqu’au 25.12.19

    Dans la nuit du 15 au 16 avril 2019, un incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris. Durant près de 15 heures, malgrél’intervention des soldats du feu, le sinistre a réduit en cendres une grande partie de l’édifice et des trésors patrimoniaux qu’il contenait. Le président de la République, Emmanuel Macron, a immédiatement annoncé vouloir la reconstruction du bâtiment dans les cinq ans. En compagnie de spécialistes, gros plan sur ce chantier d’exceptionn, sur ses enjeux artistiques et culturels, et sur les nombreux défis techniques qu’il soulève.

  13. JeanP

    Bonsoir, on pourrait également calculer une date concernant Macron.

    42 : 12 = 3,5 (soit un temps, deux temps et la moitié d’un temps.)

    Macron est intronisé le 14 Mai 2017.

    Apocalypse 13.1-18 Il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes, et elle reçut le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois.

    Rajoutons 42 mois au 14 mai 2017 ce qui nous donne le 14 OCTOBRE 2020.

    Pape François: J’ai décidé d’exposer ce gilet de sauvetage, « crucifié », pour rappeler à tous l’engagement impératif de sauver toute vie humaine, car la vie de chaque personne est précieuse aux yeux de Dieu. Le Seigneur nous demandera des comptes à l’heure du jugement.

    • dalencourt

      C’est là qu’on mesure le niveau d’apostasie de ce pape et de la génération Vatican II d’une façon générale.
      Car un pape ne doit se préoccuper d’abord non pas de la vie du corps mais de la vie de l’âme.
      « Quel profit en effet aura l’homme d’avoir gagné le monde entier s’il a perdu son âme? » (Marc 8:36).
      Les premiers chrétiens n’hésitaient pas à accepter le martyr (mort du corps) pour conserver la vie de l’âme.
      On est bien ici dans la logique inversée luciférienne ce qui prouve que ce pape fait preuve d’un raisonnement luciférien : il se préoccupe de la vie du corps et se désintéresse de la vie de l’âme, PIRE : il envoie les gens en enfer en ne combattant pas les péchés. Un pape inversé, c’est l’Antéchrist.

  14. Préparez-vous

    Emmanuel Macron, ou encore l’Emmanuel ( « Dieu (lequel ?) est parmi nous »), le Monarc (de qui ?). Ils l’ont bien trouvé, ils l’ont bien formé, formaté et ils l’ont installé à la tête du pays. Effectivement, c’est une grosse pièce maîtresse du puzzle.

    • Bigouden29

      Un grand merci pour ce nouvel article. Il permet de voir le chemin parcouru depuis 7 ans.
      Le puzzle prend forme petit à petit, et nous avons déjà une bonne vu d’ensemble, même
      si il manque une pièce ou deux.
      Pensez vous que la chute de Babylone se concrétisera pour la Toussaint 2020,
      les élections américaines étant le premier mardi de novembre?
      Si les élites mondialistes satanistes voyent qu’ils n’arrivent toujours pas à débloquer la situation
      pour cette date, il risquent fort bien de pratiquer la politique de la terre brulée.
      Comme vous dîtes, ils ne peuvent plus attendre. Tout ce qu’ils auront mis en place depuis plus d’un
      siècle, en gros depuis 1914, n’aura servi à rien, puisque çà n’aboutit pas.

      PS: aujourd’hui 23 Décembre, c’est la dernière des grandes antiennes Ö de magnificat;
      elle commence par O Emmanuel:

      Ö Emmanuel, rex et legifer noster, expectatio gentium et salvator earum,
      veni et salvadum nos domine, deus noster.

  15. anne11

    Peu avant les élections, des journalistes avaient demandé à Bergoglio ce qu’il pensait de Macron, celui-ci avait alors répondu:
    – Je ne connais pas Macron…
    J’ai su intérieurement qu’il mentait.
    Quelques mois plus tard, il l’invitait au Vatican pour le faire chanoine…

  16. Gaëthan

    J’aimerais apporter une rectification :

    La Bête de la mer est la franc-maçonnerie, La Bête qui a les cornes d’agneau est la franc-maçonnerie ecclésiastique. Le Dragon Rouge athéisme satanique.

  17. CLS

    Via Le test des 7 ans

    Excellente explication avec les calculs en base 6 et 7.

    Ce mois de fevrier 2020 risque d être animé..

    Il y a aussi ce phénomène étrange ,en terme de chronologie,d éclipse du soleil  avec anneau de feu visible  au moyen orient le 26 décembre à 3h43 (UT).

    Sur le continent americain ce sera encore le 25 décembre pourtant ce signe dans le ciel n y sera pas visible.

    Que St Michel nous garde dans les proches combats à venir!

  18. dalencourt

    Sortie cinéma le 25 décembre :
    LA SAINTE FAMILLE
    Comédie dramatique dont le titre n’a rien à voir avec le contenu, sauf pour injurier l’incarnation divine en ce jour saint.
    J’en ai marre de voir ces enfoirés de francs-macs passer leur temps à nous insulter ouvertement et pire, à insulter ce qui est le plus beau, le plus saint, le plus adorable au monde : la venue sur terre de Dieu.
    Ces gens-là paieront cher leurs blasphèmes.

    • Jean-Luc

      Bonsoir cher Louis,
      Pour eux: Matthieu 18:6-7: « Mais celui qui scandalisera un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on lui attachât au cou la meule qu’un âne tourne, et qu’on le précipitât au fond de la mer.
      Malheur au monde à cause des scandales ! Il est nécessaire qu’il arrive des scandales ; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive ! »
      Pour nous: Matthieu 5:10-12: « 10 Heureux ceux qui souffrent persécution pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !
      Heureux êtes-vous, lorsqu’on vous insultera, qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
      Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux : c’est ainsi qu’ils ont persécuté les prophètes qui ont été avant vous ».
      En union de prières avec vous tous.

    • dalencourt

      Nous avons là typiquement l’opinion des protestants judaïsants : comment peut-on donner du crédit à ces gens-là ?
      Rappelons donc une vérité essentielle : ce ne sont pas les hommes, ce n’est pas l’Eglise qui a décalé le jour du Seigneur du samedi au dimanche, c’est Dieu lui-même ! En décidant de ressusciter le 1er jour de la semaine, c’est à dire le lendemain du sabbat (samedi), Dieu le Fils a décalé le jour saint d’une journée. Son Eglise n’a fait qu’entériner ce choix en appelant ce jour « dimanche » (de Dominus : Seigneur Dieu) et en le proclamant 7è jour, qui est le jour de Dieu (cf la Genèse : le 7è jour et le 2è commandement).
      Depuis, TOUS les calendriers nous rappellent cette vérité en comptant les jours de la semaine du 1er (lundi) au 7è (dimanche).
      Evidemment, seul un peuple a refusé cette règle, c’est celui qui a refusé le Christ et l’a crucifié : les juifs. Donc les juifs s’opposent à ce décalage et considèrent le samedi (sabbat) comme le jour saint.
      C’est pourquoi l’Eglise conciliaire, qui ne cache pas sa soumission au judaïsme, trahit sa propre doctrine en parlant de « 1er jour de la semaine » le dimanche, ce qui est faux (et le pire c’est que c’est elle-même qui l’a modifié !) ; cela s’appelle faire allégeance au judaïsme.

      Donc cet article est faux, erroné, il pue le judaïsme, et sa haine de l’Eglise catholique est sans équivoque.
      Voilà plutôt l’interprétation correcte de Laudato Si : en détournant le dimanche de sa finalité première (jour consacré à Dieu) pour en faire un jour pour le climat, c’est encore une idolâtrie de plus, celle de la « terre mère » à sauvegarder à la place de la Sainte Trinité à adorer. On est donc bien dans cette église luciférienne démontrée dans l’article, où doctrine et liturgie sont détournées et vidées de leur sens au profit des nouvelles idoles que sont le multiculturalisme, le climat ou la dignité de la personne humaine.

      J’aimerai que les lecteurs cessent d’aller chercher leur inspiration sur de tels sites, où ils ne trouvent que des faux prophètes aux mensonges séduisants, qui leur bourrent le crâne de mauvaises idées.

      • Nicolas

        Louis, parfois vous prêchez dans le désert. L’homme est ainsi fait qu’il court vers ce qui va le perdre. Nous ne pouvons rien sans Dieu, veillons et prions.
        Bon et saint Noël à tous.

  19. laurent35

    Bonjour Louis,

    « Nous avons donc DEUX papes : un qui règne et un en retrait. »
    Un pape qui éclipse l’autre en somme, pour reprendre l’image de ND à la Salette.

    Effectivement, la situation de l’Eglise depuis 7 ans est inédite, avec cette cohabitation de deux papes. Nous vivons une période charnière sans aucun doute. Nous pouvons penser à l’extase de Léon XIII du 13 octobre 1884 qui nous apprend que le Christ a permis à Satan de mettre à l’épreuve Son Eglise jusqu’à la détruire si cela était possible. C’est la Passion du Corps Mystique du Christ qui est déclenchée à ce moment là. Suite à cette extase, Léon XIII demande la récitation de prières à Saint Michel à fin de messe, et comme par hasard, ces prières sont supprimées par Paul VI pendant le Concile et dans le cadre de la réforme liturgique par une instruction du 26 septembre 1964.

    En lien avec votre article, nous pouvons aussi penser à la prière mondiale des juifs pour le retour du messie le 23 septembre 2012, et aussi à la rencontre entre les 2 bêtes le 20 décembre 2019 (rencontre entre le secrétaire général de l’ONU et le Pape François à Rome dont on a déjà parlé sur LGR).

    Encore un autre élément : dans sa déclaration du 19 décembre 2019 ( https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/12/mgr-carlo-maria-vigano-accuse-le-pape.html ), Mgr Vigano ne dit jamais « Pape François » mais « Pape Bergoglio ».

    Je terminerai par cet article récent de Liesi :

    https://liesidotorg.wordpress.com/2019/12/22/le-vrai-bonheur-nest-pas-dans-les-biens-de-ce-monde/

    LE VRAI BONHEUR N’EST PAS DANS LES BIENS DE CE MONDE
    22 Déc 2019

    Un jour, Mgr Lefebvre qui a réellement eu le mérite providentiel de sauver la sainte messe, disait dans l’une de ses conférences:

    « Tout récemment, le prêtre qui prend soin du Prieuré de Bogota, en Colombie, m’a apporté un livre concernant l’Apparition de Notre-Dame du Bon Succès. Notre-Dame a prophétisé pour le vingtième siècle, disant explicitement qu’au cours du XIXe siècle et de la majeure partie du XXe siècle, les erreurs deviendraient de plus en plus répandues dans la Sainte Eglise, plaçant l’Eglise dans une situation catastrophique. La morale deviendrait corrompue et la Foi disparaîtrait.

    Pardonnez-moi de poursuivre ce récit sur les Apparitions. Notre-Dame parle d’un prélat qui s’opposera absolument à cette vague d’apostasie et d’impiétés, sauvant la prêtrise en formant de bons prêtres. Je ne dis pas que la prophétie se réfère à moi. Vous pouvez tirer vos propres conclusions. J’étais stupéfait en lisant ces lignes que l’on ne peut pas nier puisqu’elles sont enregistrées et déposées dans les archives du lieu de cette Apparition. »

    « Bien sûr, vous connaissez les Apparitions de Notre-Dame à La Salette, où elle dit que Rome perdra la Foi, qu’il y aura une ‘‘éclipse’’ à Rome… Une éclipse, voyez ce que Notre Dame veut dire par là ». « Et enfin, plus près de nous, le Secret de Fatima. Sans aucun doute, le Troisième Secret de Fatima doit avoir fait une allusion à ces ténèbres qui ont envahi Rome, ces ténèbres qui ont envahi le monde depuis le Concile ».

    Depuis ces lignes, la situation n’a cessé de s’aggraver et la Foi est vraiment en voie de disparition en Occident. Cet Occident renie son Dieu comme les juifs, hier, en crucifiant le Fils de Dieu, malgré toutes les preuves qu’ils avaient sous les yeux. Toutes les prophéties de l’Ancien Testament s’étant réalisées avec des miracles extraordinaires. Les leaders de la Synagogue savaient que Jésus était le Fils de Dieu (ne leur avait-il pas affirmé qu’ils avaient pour père le Diable?), mais ils l’ont tué, puis ont décidé de persécuter les apôtres. Tout comme aujourd’hui, les leaders de ce monde savent qu’ils blasphèment et votent des lois inhumaines, contraires à la loi naturelle, mais ils poursuivent inlassablement l’œuvre nihiliste. Ils font même alliance avec les ennemis de la civilisation chrétienne dans une quête diabolique consistant à détruire leur propre monde. Ils mènent ainsi leurs peuples à la dictature et à la barbarie. Est-ce un aveuglement?

    L’Occident ne voit le bonheur qu’à travers le consumérisme, la quête du matérialisme et la violation pertinente des commandements de Dieu. Ses habitants sont-ils pour autant heureux? Jamais nous n’avons vu autant de maladies d’ordre psychologique, de dépressions, ce qui fait le bonheur des industries de la pharmacologie. On a oublié que le Verbe incarné était le seul consolateur de nos peines, le plus propre à nous consoler, le plus disposé à compatir à nos peines. Il faut nous en souvenir car les temps que nous allons traverser vont être très difficiles. L’heure du Malin est là, avec son cortège d’événements chaotiques.

    « L’une de nos misères qui engendre toutes les autres c’est la déplorable erreur qui nous fait croire que le bonheur git dans la jouissance des biens extérieurs, des honneurs, des richesses, des plaisirs ; faux biens qui peuvent à tout moment nous être enlevés par les caprices des hommes ou des éléments. Le Verbe incarné oppose à ce grand mal l’exemple de sa propre personne, dépouillée de tout appareil extérieur. Autour de lui, ce n’est que pauvreté, humilité, souffrance, et de là il dit éloquemment à qui veut l’entendre qu’il existe donc une autre grandeur que celle qui frappe les sens, une autre gloire que celle de la renommée, un autre bonheur que celui des plaisirs ; que l’homme n’est grand et heureux que par le dedans, par la paix de la conscience, la pureté du cœur, et que tout ce qui est hors de nous, n’étant point à nous, ne peut nous rendre ni meilleurs ni plus honorables. Avons-nous jusqu’à présent compris ce divin langage? » (R.P. Hamon, Méditations)

    N’oublions jamais ce que disait saint Bernard à propos de l’amour de Dieu, alors que notre monde devient de plus en plus déshumanisé : « La mesure de l’amour divin, c’est d’aimer sans mesure ». Oh ! Que nous sommes loin d’avoir aimé de la sorte en retour Celui sans qui nous ne pouvons strictement rien.

  20. dalencourt

    Je viens de rajouter dans l’article la phrase suivante, petite précision qui a son importance :

    N’oublions pas qu’Emmanuel Macron a été intronisé un 14 mai (2017) de même que l’Etat d’Israël a été proclamé un 14 mai (1948). Donc il commence son règne le même jour que ses commanditaires ont commencé à régner sur le monde. Autrement dit, c’est clairement signé par qui vous savez, et ce qui vous savez dirige explicitement (mais de façon occulte) le monde depuis 1945/48.
    Ce qui se fait un 14 mai relève de l’ésotérisme de la plus haute importance, c’est tout sauf anodin.

    • claudius

      …et le 14 mai 2020, à Rome, le Pape François convoque toutes les élites mondiales à un immense rassemblement pour  » un pacte sur l’éducation, pour rééduquer les jeunes de ce monde…. ».

  21. Gégé22

    En cette période de cadeaux, il en est un que réserve Kim Jong Un à Trump pour Noël. Quel forme pendra-t-il? nous le saurons bientôt, car s’il s’agit du lancement d’un missile à longue portée la réaction des USA sera inévitable cela constituerait une violation caractérisée de l’accord passé entre les deux dirigeants l’année dernière.
    https://www.7sur7.be/monde/le-cadeau-de-noel-de-la-coree-du-nord-a-donald-trump~ae59a1a5/?referrer=https://www.google.fr/

  22. Domine ne moreris

    Pas de Messe de Minuit pour Noël à Saint Pierre de Rome !!!

    Bergoglio « célèbrera » la Messe de Minuit à St Pierre de Rome (Basilique du Vatican) … le mardi 24 décembre à partir de 21h30 !
    Sur les programmes TV français : retransmission en Modovision « à 00h00 précises, dans les conditions du direct, mais en léger différé » (Sur France2 et TMC une chaine du groupe TF1).

    Ouf ! Le « Pape » devrait avoir fini sa Messe à temps pour aller ensuite réveillonner.
    Un scandale de plus !

    https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-10/calendrier-celebrations-liturgiques-pontificales-pape-vatican.html
    https://fr.aleteia.org/2019/12/20/messe-de-minuit-a-la-television-a-quelle-heure-et-sur-quelle-chaine/

  23. Sophie

    Pour rejoindre le commentaire de Louis à propos du film, « la sainte famille »..
    Et bien figurez-vous qu’un autre film, du même nom devrait sortir sur France Télévision le 30 décembre prochain – comme de par hasard – ; il s’agit d’un film de Marion Sarraut. J’ai parcouru son cv, et elle semble être une luciférienne …
    Je cite le résumé de ce film …
    « Une famille catholique traditionnelle et riche, implantée dans le Nord de la France. Une famille intimement liée à une Eglise confrontée à la modernité engagée par le Pape François. Madeleine de Waquin-Fournier dirige le clan, Charles, brillant jeune prêtre promis à un grand avenir tombe amoureux d’une jeune novice… Que va-t-il choisir ? La passion ou la carrière ? »
    https://www.nouveautes-tele.com/124428-la-sainte-famille-france-2-le-30-decembre-2019-avec-stanley-weber.html

  24. Titi

    Joyeux et Saint Noël.
    Que Dieu vous bénisse tous.
    Gardons nos lampes allumées. Comme tout le monde souhaite sur ce blog, prions pour le retour de Notre Seigneur Jésus-Christ.
    Son attente est douloureuse, pire que l’accouchement.
    Je vous aime de tout mon coeur.
    Merci Louis, ne jette pas ton clavier pour la nouvelle année (rire), au plaisir de te relire.
    Titi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s