L’heure a sonné

En ce jour de l’ouverture possible du 7ème sceau, nous allons effectuer un parallèle entre la période de Noé et ce qui nous attend. Après tout, le Seigneur Dieu lui-même nous invite à effectuer ce parallèle puisque, à la question de ses disciples « Quel sera le signe de votre avènement et de la fin du monde ? » (Matthieu 24:3), Jésus les renvoie, en autres signes, à la période de Noé :
« Tels furent les jours de Noé, tel sera l’avènement du Fils de l’homme. Car de même que dans les jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on épousait et on était épousé, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et qu’ils ne surent rien, jusqu’à la venue du déluge qui les emporta tous, ainsi sera aussi l’avènement du Fils de l’homme. » (Matthieu 24, 37-39).
C’est clair ; reprenons les paroles de Jésus : à son second avènement, il y aura un cataclysme équivalent au déluge qui emporte tous les hommes sauf les élus (le fameux petit reste), que personne ne sera capable d’appréhender (ils ne surent rien), puisqu’on vit dans une sorte d’insouciance, ou du moins la vie se déroule normalement ; personne sauf… les élus eux-mêmes.
Pourquoi ? Parce si Jésus cite ce passage de la Genèse, c’est peut-être aussi pour nous inviter à prendre connaissance de ses détails, détails qui pourront nous servir à anticiper les malheurs de notre temps. Car la chute de Babylone décrite dans l’Apocalypse correspond à la fin du monde, du moins de CE monde vautré dans le péché.

Or Noé est prévenu du déluge 7 jours avant celui-ci… Noé et donc par conséquent sa famille, seuls rescapés d’un cataclysme universel ; les élus donc. L’humanité restant elle dans une ignorance totale, et continuant à vivre jusqu’au bout dans l’insouciance dont parle Jésus.
Je rappelle, à toutes fins utiles, que nous sommes entrés dans la 7ème année, donc le 7è jour (dans la bible 1 jour = 1 an) après le fameux avertissement universel de « la fin du monde » un certain 21 décembre 2012, que tout le monde a oublié… oui mais attention à cette 7ème année puisque Jésus en personne nous indique, pour cette fameuse fin du monde, de se référer, entre autres, à l’histoire de Noé.

Nous allons donc continuer notre parallèle avec deux autres indices probants.

 

Les 600 ans de Noé = les 600 ans de saint Vincent Ferrier ?

Noé est l’homme clé de la première fin du monde. Saint Vincent Ferrier fut le prêcheur, sur ordre exprès de Notre-Seigneur (il est important de le préciser), de la seconde fin du monde, celle de la chute de Babylone et du jugement dernier.
Pourquoi le Seigneur, qui sait tout, aurait demandé à un si grand saint, célèbre thaumaturge, confirmant ainsi sa pleine communion avec le divin, de prêcher avec conviction un événement qui n’arriva pas ?
Il y a bien pourtant une raison, inconnue durant des siècles jusqu’au jour de la… Révélation.

Or quelles informations-clés avons-nous autour du déluge ?
Que Noé avait six cent ans au moment du déluge, que ce dernier commence le 17è jour du second mois et que le calcul s’effectue d’ailleurs, à partir de ses six cent ans.
Petit indice supplémentaire : c’est au chapitre 7 de la Genèse que le déluge commence.

Or nous avons atteint cette année, en 2019, les six cent ans de la naissance au ciel de saint Vincent Ferrier, surnommé l’ange de l’Apocalypse, mort à Vannes le 5 avril 1419.

Voilà un parallèle intéressant qui explique peut-être ce fameux rôle qui lui avait été assigné : celui de pointer sur les 600 ans de Noé.
D’autant plus qu’un second indice vient corroborer le premier. La fameuse ile de Pâques porte ce nom parce qu’elle fut découverte le jour de Pâques 1722, et ce jour était le… 5 avril.
Or l’île de Pâques n’est pas une île comme une autre : elle est mondialement connue pour ses impressionnantes et énigmatiques sculptures qui seraient, selon l’éminent spécialiste de la Genèse Fernand Crombette, pré-diluviennes justement.
Ainsi, la période d’avant le déluge + le 5 avril + la notion de Résurrection (qui suit la « mort » du monde) sont directement associés à saint Vincent Ferrier, rendant d’autant plus crédible le parallèle que nous faisons.
Tous ces signes doivent servir à moment donné ; comme la finalité du 107 ans lié à la cathédrale Notre-Dame n’a été donnée qu’au jour de son incendie (voir mon précédent article).

Faut-il aller plus loin dans le rapprochement ?
Si le déluge commence le 17è jour du 2è mois cela veut dire, en prenant comme base le 5 avril, que la chute de Babylone se situerait au 17 mai.
Nous tombons ici sur le fameux mois de mai 2019 auquel semble nous renvoyer le signe, universel lui aussi, de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris (cf mon précédent article).
Cependant, je ne suis pas certain qu’il faille aller aussi loin dans la similitude des signes : les 600 ans de saint Vincent Ferrier annonçant une « Pâque » si attendue (à la fois symbole de la délivrance des justes et de la chute des méchants) et le début de celle-ci se situant au mois de mai, nous suffisent amplement.

 

Les 120 ans de l’humanité

Second indice autour de Noé et du déluge, l’ultime délai donné par Dieu à l’humanité :
 » Mon esprit ne demeurera pas toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.  » (Genèse 6:3). Outre sa perversité et l’accoutumance au vice et au péché qui mériteront à l’homme son éradication totale par le déluge, le Seigneur nous donne aussi une information de taille : un ultime délai de vie de 120 ans est accordé à l’humanité qui se termine, nous le savons, par une extinction totale.

Avons-nous en 2019, un signe probant qui nous renverrait sur cet avertissement des 120 ans ?
Oui, la consécration du genre humain au Sacré-Cœur par le pape Léon XIII le 11 juin 1899.
Dans 42 jours nous aurons atteint les 120 ans révolus.

Or cet événement fut d’une portée considérable, qui prit sa source au mois de mai justement.
La prière de consécration du genre humain au Sacré-Cœur a d’abord été promulguée par le pape Léon XIII en complément de l’encyclique « Annum Sacrum » du 25 mai 1899 dans laquelle il prescrivait que cette consécration devait être faite dans toutes les églises de l’univers catholique à l’occasion d’un triduum solennel célébré à l’occasion de la fête du Sacré-Cœur de Jésus, les 9, 10 et 11 juin suivants.
Par la suite , saint Pie X décréta que cette consécration devait être renouvelée chaque année, devant le Saint Sacrement exposé, à l’occasion de la fête du Sacré-Cœur.

Cette consécration fut complétée le 11 décembre 1925, par l’encyclique « Quas Primas », où le pape Pie XI institua la fête du Christ-roi et la fixa au dernier dimanche d’octobre.

Précisons que :
– La lettre encyclique Annum Sacrum fut présentée par Léon XIII comme son « testament spirituel » ;
– La fête du Sacré-Cœur et celle du Christ-roi sont liées ;
– La fête du Sacré-Cœur fut instituée suite aux révélations faites par Jésus à sainte Marguerite-Marie (décret du 6 février 1765 par Clément XIII -l’office est ratifié le 11 mai- et étendue à l’Eglise universelle en 1856 par Pie IX) ;
– La consécration du 11 juin 1899 fut inspirée à Léon XIII par sœur Marie du Divin Cœur, noble allemande, née le 8 septembre 1863. Elle soumet au pape le projet de consécration du genre humain, ce dernier lui enverra même le projet de décret en 1898. Elle meurt le 8 juin 1899 soit exactement la veille du triduum solennel, et après la parution de l’encyclique.
– Enfin Léon XIII fut un pape marial universellement reconnu, celui qui décida de consacrer le mois d’octobre au rosaire, qui étendit la fête de Notre-Dame du Rosaire à l’Église universelle, et ajouta l’invocation « Notre-Dame du très saint rosaire » aux litanies de Lorette.
Le Rosaire comporte 15 dizaines, comme le 15 du 15 avril (incendie de Notre-Dame) et du 15 août (Assomption).

Or la consécration du monde entier au Sacré-Cœur voulue par Léon XIII avait pour objet d’éloigner le monde des calamités qui l’attendaient en cette veille du XXè siècle. Calamités fortement déjà pressenties à cette époque et qui, hélas, n’ont pas été évitées. Le monde et surtout la chrétienté s’est enfoncé dans une putréfaction telle que l’Église en est morte, ou presque, et que la prophétie divine va s’accomplir : puisque l’homme ne veut pas du Christ comme roi mais lui préfère une fois de plus le prince fourbe, assassin et menteur, ses jours n’ont pas de raison de dépasser 120 ans.

En 2019, la Pentecôte tombe le 9 juin, et nous avons cette année dans la Tradition, qui est je le rappelle la véritable Eglise, celle restée fidèle, qui n’a pas failli et qui regroupe une bonne partie des élus, un triduum quasiment équivalent, les 8, 9 et 10 juin 2019.
Que l’anniversaire des 120 ans de la consécration du genre humain au Sacré-Cœur, possible limite fixée par le Ciel à l’humanité, se situe à la Pentecôte est encore un signe divin fort.
Car la Pentecôte a toujours été considérée comme l’événement fondateur de l’Église. Et les disciples au Cénacle ce jour-là, sont 120 !
Or nous attendons bien une refondation, la Jérusalem céleste, c’est à dire une nouvelle église autour d’un Christ régnant -enfin- autant dans les cœurs que sur terre. N’était-ce pas là l’objet intime de cette consécration au Sacré-Cœur du pape marial en ce 11 juin 1899 ?

On peut aussi faire aussi un parallèle avec les apparitions de Cotignac : nous fêtons cette année les 500 ans de l’apparition de la Vierge.
Mais il faut rappeler que Cotignac est un des très rares lieux où il y eut aussi une apparition de saint Joseph, 141 ans après sa sainte épouse. Saint Joseph y apparaît le 7 juin 1660, soit 6 ans jour pour jour après le sacre du roi Louis XIV (7 juin 1654) mais aussi deux jours avant son mariage avec Marie-Thérèse d’Autriche, le… 9 juin 1660.
Louis XIV, dont la première décision de roi « absolu » sera de consacrer son royaume à saint Joseph et de faire du 19 mars un jour férié.
Ainsi donc, le 9 juin nous renvoie sur Cotignac et associe la Pentecôte avec la notion de noces… si prisée dans le Nouveau Testament pour figurer le jour de l’alliance entre Dieu et son peuple, qui justement se réalise par la Pentecôte, lorsque l’ensemble des disciples reçoivent le Saint-Esprit.

 

Renouvellement du monde à la Pentecôte ?

Avril, mai, juin… nous sommes entrés dans un triduum prometteur qui pourrait se terminer par une nouvelle Pentecôte, c’est à dire un nouveau monde et une nouvelle Eglise, ce que nous annonçait déjà saint Pierre en son temps :
« Sachez avant tout que dans les derniers temps, il viendra des railleurs vivant au gré de leurs convoitises, disant « où est la promesse de son avènement ? Car depuis que nos pères sont morts, tout continue à subsister comme depuis le commencement de la création. »
Ils veulent ignorer que, dès l’origine, des cieux existaient ainsi qu’une terre que Dieu avait fait surgir du sein de l’eau et qui, par la même eau, périt submergée. Quant aux cieux et à la terre d’à présent, la même parole de Dieu les tient en réserve et les garde pour le feu, au jour du jugement et de la ruine des hommes impies.
Non, le Seigneur ne retarde pas l’accomplissement de ses promesses, comme quelques-uns se l’imaginent, mais il use de patience, ne voulant qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la pénitence. Cependant, le jour du Seigneur viendra comme un voleur, en ce jour les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre sera consumée avec les ouvrages qu’elle renferme… Mais nous, nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habite. Dans cette attente, bien-aimés, faites tous vos efforts d’être trouvés par Lui sans tâche et irréprochables. Croyez que la longue patience de Notre-Seigneur sert votre salut. »
(2Pierre3, 3-15)

Non seulement saint Pierre prouve ici qu’il savait exactement comment le monde finirait (« Dieu les tient en réserve pour le feu » de la purification finale), mais il en rappelle la finalité, selon les mêmes termes que saint Jean dans l’Apocalypse : pour faire place à de « nouveaux cieux et une nouvelle terre » où la sainteté sera le dénominateur commun d’une humanité débarrassée du péché.
Cohérence de la Révélation, cohérence de l’Eglise, cohérence des « lanceurs d’alerte » dans mon genre, car ce jour viendra comme un voleur, c’est à dire sans prévenir ou presque … seules quelques voix crient dans le désert sous les moqueries des railleurs. Comme du temps de Noé. Et pourtant cette prédication, ces avertissements sont essentiels, ils participent du plan de Dieu, qui ne veut pas la mort du pécheur, mais au contraire qu’il vive (la vie éternelle) en abandonnant son péché et en faisant pénitence. D’où l’apparente longue attente, ponctuée des avertissements solennels des apôtres des derniers temps, jusqu’au moment où la pénitence ne sera plus possible parce que le jour du Seigneur sera arrivé.

 

Illustration : statue de saint Joseph à Cotignac. En cette fête de saint Joseph artisan, c’est un honneur et une joie pour nous de rendre hommage au patron de l’Eglise universelle et de savoir qu’il inaugure, avec sa sainte épouse (premier jour du mois de Marie), un temps aussi prometteur eschatologiquement.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : L’heure a sonné

869 Commentaires

  1. Gabriel Jegou

    Bonjour, il y a quelques mois à quelques années, j’ai fait trois rêves. Deux concernaient des explosions nucléaires, dont une unique, s’élevant dans un ciel bleu d’été, bien visible avec un panache de feu partant sur le coté et vers le haut, s’enroulant sur lui même et ensuite la présences d’abris du gouvernement avec des lits, tous déjà prêts, Ces abris étaient accessibles par des escaliers, abris dans lesquels moi-même et d’autres personnes étaient invités à se réfugier. Le dernier, c’est un nuage noir, parsemé d’éclair s’avançant et voilant le ciel. Dans mon rêve, je suis dans une maison au sein d’un lotissement (j’habite à la campagne, pas de lotissement dans le coin), et à travers la baie vitrée, je vois ces nuages sombres s’avancer, et ayant un comportement singulier. Il avancent et reculent avec une rapidité stupéfiante, par saccades. Des morceaux de ces nuages avançaient, plus reculaient subitement pour repartir vers l’avant. J’ai du mal à trouver les mots.
    Rien à voir, mais je me souvient d’une visite d’église à Angoulême, j’avais dix ans, et j’entendis des chants, des coeurs. Je pensais à un disque de musique d’ambiance. Hors, ma mère et ma tante avec moi me dirent qu’il n’y avait aucune musique ! Une preuve audible de l’existence des anges ?
    Bien à vous.
    Gabriel

    • dalencourt

      « Une preuve audible de l’existence des anges ? » Oui, surtout quand on s’appelle Gabriel.
      Bien sûr que les anges existent ; le Ciel se manifeste à chacun d’une façon personnelle, c’est à nous de le percevoir et le reconnaître aux multiples petits signes qu’il nous envoie. Votre histoire est donc tout à fait plausible.
      Pour vos rêves, on sent l’influence des théories classiques du chaos ou de la 3è guerre mondiale, probablement nucléaire si elle avait lieu. Ils n’ont donc pas forcément un côté eschatologique. Par contre, les nuages qui avancent et reculent, c’est intéressant ; on y reconnaît notamment la stratégie de la bête dans l’Eglise, qui consiste à avancer et reculer à la fois en permanence, entretenant la plus grande des confusions. Les nuages noirs de la bête.

    • JMC

      Bonjour,
      Visite d’église, c’est un peu comme l’expérience spirituelle de André Frossard, « Dieu existe, je L’ai rencontré ». Certains « voient des choses » et d’autres non. Jung raconte que pendant un voyage en Italie avec une amie, ils ont visité une église et admiré de magnifiques peintures. De retour, Jung a cherché à se procurer des reproductions de ces peintures et on lui a appris qu’elles n’existaient pas…
      JMC

  2. wigam

    Le traducteur français du site sédévacantiste Vaticancatholique ,à abandonné le Sédévacantisme pour se convertir à l’orthodoxie.
    On voit ou cela mène la tendance sédévacantiste…

      • jean marie

        +1, Cher Petros!

        en effet, lorsque le Pasteur est frappé, le sbrebis sont dispersées!

        En l’occurence ce traducteur était dans une secte heretique: les fenneyistes, qui n’ont rienn à voir avec l’uNique Eglise Catholique, meme, si certaines de leurs videos étaient remarquebles, sur le creatinisme , le saint suaire ou la Tilma de Notre Dame de Guadalupe!

        Connaissant bien TOUTES les « tendances » , comme vous dites, je pourrais vou strouvez chez chacune d’elles, y compris la FSSPX, hélas, bien des défection lamentables et quelques fois scandaleuses: mais celà ne prouve rien!

        Celà prouve seulement que les fidèles ont besoin – pour ne pas errer – d’avoir un Magistère VIVANT, INFAILLIBLE !

      • pierre

        Pétros
        Vrai pape ,faux pape ou antipape ,c’est pas ça le véritable problème ,s’il n’y avait QUE l’homme en blanc assis sur le siège de Pierre qui soit déviant dans la foi ,il serait assez facile de rétablir la situation ,mais 98% des cardinaux électeurs sont aussi hérétiques que le dernier personnage qu’ils ont élu .
        Sans compter sur la même proportion de prêtres et d’évêques qui suivent , sans broncher , le mouvement né des textes apostats du concile .
        L’Eglise ne pourra être rétablie qu’à trois conditions
        * la réaffirmation que Jésus Christ est le SEUL VRAI DIEU AU MONDE
        * la condamnation de tous les textes ambigus ou hérétiques du concile
        * le rétablissement de la vraie messe tournée vers le tabernacle
        Toutes autres considérations ne sont que du vent ,du temps perdu en disputes entre clans

        • Souri7

          +1 Pierre,
          d’où la nécessité absolue d’un bon ménage… et d’un providentiel renouvellement.

    • R.L.

      cryptosciences,
       » Les simples d’esprits ne veulent pas comprendre, ne veulent pas entendre. »
      Oui, mais les co.. (simplets) entendent n’importe quoi et y ils croient!
      Inutile de venir ici faire la promotion de votre site!
      Internet est quand même extraordinaire: on y met n’importe quoi, n’importe comment et n’importe qui y adhère.
      C’est un magnifique exemple pour comprendre, que le « droit » de vote est une vraie perversion!
      Deux minutes sur ce site, et je ne sais plus si je dois exploser de rire ou pleurer!
      Je ne crois pas beaucoup en la Science mais maintenant, encore moins en la crypto-science

      • R.L.

        Jacques,
        J’imagine que non et c’est dommage, sinon le Ciel seraient déjà rempli et depuis belle lurette!
        Dans les Béatitudes,ce sont les simples EN esprit ou les pauvre En esprits. Ce sont ceux qui n’ont pas l’esprit des richesses, le faste, l’avidité insatiable, l’orgueil, mais qui ont l’esprit de pauvreté, sont humbles.

  3. dalencourt

    Demain 4 mai
    Je peux me tromper, mais je reste persuadé que l’incendie du Bazar de la Charité du 4 mai 1897 est un signe eschatologique destiné à resservir un jour… comment je ne sais pas, et quand… j’y pense à l’approche de chaque 4 mai.
    Sachant que cette année, nous avons eu un autre incendie de grande envergure… Notre-Dame. A suivre, donc.

    • Bayard

      Louis,

      Quel est votre avis sur cet incendie du Bazar de la Charité ? Est-ce le même que celui de Léon Bloy qui y vit l’œuvre de Dieu afin de châtier l’hypocrisie (fausse charité) de la haute société de l’époque ? D’autant que la France connaissait dans son gouvernement des ministres anticléricaux virulents, signe parmi d’autres de déchristianisation de la société.

      • dalencourt

        Je l’interprète comme un signe annonciateur du châtiment de Babylone, un peu comme la destruction de Sodome : la destruction soudaine d’un symbole ou d’un lieu où domine le péché – en avertissement avant le cataclysme total.

        Les propos de Léon Bloy doivent s’appuyer sur les paroles de la Sainte Vierge à Marie Martel aux apparitions de Tilly.
        Le 4 mai 1897, Marie Martel, qui se trouve en Normandie, voit durant une extase l’incendie du Bazar de la Charité. Elle écrira dans ses notes : « Je vis le feu sur Paris ; je vis un grand nombre de jeunes filles, même les soeurs de st Vincent de Paul, qui se tordaient dans les flammes. Je demandai à notre Bonne Mère : Pourquoi ces flammes ? Et notre Bonne Mère me dit : Ici la charité n’a pas régné, il n’y a que la vanité. Voilà comme mon divin Fils punit l’orgueil ! Je dis à cette Bonne Mère : arrêtez le bras de votre Fils ! »
        Précisons que ce n’était pas le cas de tous, et notamment de la duchesse d’Alençon dont la vie exemplaire fut marquée par une foi vive, et qui fait plutôt figure de martyr ou de victime expiatoire pour les péchés des autres.

        • serge63

          C’est la bénédiction par le nonce apostolique de cette vente qui a suscité la colère divine. On ne sanctifie pas une manifestation profane.

    • Michel Mouchart

      Bazar de la Charité
      « Incendie du Bazar de la Charité. Le sinistre. » Gravure de Fortuné Méaulle d’après un dessin d’Osvaldo Tofani. Une du Supplément illustré du Petit Journal du dimanche 16 mai 1897.
      Le Bazar de la Charité est une vente de bienfaisance mise sur pied en 1885 par le financier Henri Blount et présidée par le baron de Mackau1. Le principe en était de vendre des objets — lingerie et colifichets divers —, au profit des plus démunis.
      Organisé sur un terrain à bâtir à l’emplacement des actuels nos 15 à 19 de la rue Jean-Goujon à Paris, le Bazar fut le théâtre, le 4 mai 1897, d’un dramatique incendie causé par la combustion des vapeurs de l’éther utilisé pour alimenter la lampe du projecteur du cinématographe, encore une nouveauté à l’époque2.
      La catastrophe coûte la vie à plus de cent vingt personnes, la plupart étant des femmes charitables issues de la haute société parisienne. On retrouvera parmi les victimes, entre autres, Sophie-Charlotte, duchesse d’Alençon (sœur de l’impératrice « Sissi »), la peintre et céramiste Camille Moreau-Nélaton et Madame de Valence et ses deux filles.
      La tragédie, qui a marqué bien des esprits de l’époque, a suscité de nombreuses réactions, dont certaines mettant en question l’avenir du cinéma — jugé responsable —, considéré alors non comme un art, mais comme un simple divertissement de foire3.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Bazar_de_la_Charit%C3%A9

      ( Rappel important . La catastrophe coûte la vie à plus de cent vingt personnes ! )
      Donc il est question là aussi de 120 victimes, presque toutes nommées, de cette incendie apocalyptique et dantesque de ce fameux 4 mai 1897 en plein cœur de Paris !

  4. MesAnges

    Bonjour à tous, j’ai besoin d’avoir une réponse à une question : j’ai lu plusieurs fois que la délivrance viendrai de la France, mais de quoi parle t’on ? Et pourquoi de la France ? Puis quels sont les textes qui en font état ?
    Merci de vos réponses.
    En UdP, même si en ce moment je passe souvent mon tour…

    • dalencourt

      C’est expliqué dans l’article précédent ; la France est la figure, l’allégorie si vous voulez, du peuple de Dieu. Quand une prophétie dit que le salut (ou la délivrance) viendra de la France, cela veut dire qu’il viendra des chrétiens restés fidèles à la foi de leurs pères, de ceux qui n’auront pas failli, du « petit troupeau » des témoins du Christ.
      Il ne faut pas y voir une signification temporelle, du type conquête et domination du monde par les français, mais une signification spirituelle car il s’agit du salut des âmes.
      Ce qui complique les choses, c’est le fait que souvent les textes prophétiques emploient les mêmes termes, les mêmes expressions, les mêmes allégories, qu’il s’agisse d’éléments (ou d’événements) temporels ou spirituels.

  5. Jean C.

    Mr Dalencourt .

    J’ai aussi une question .
    Pensez vous que le bon grain et livrai sont actuellement séparer , en cours ,
    ou bien ce n’est pas encore le temps ?

    C’est juste que je vois de plus en plus de décalage entre les chrétiens
    et les autres , au point de vue mental / façon de penser .
    Comme si un gouffre se creuser entre nous de plus en plus visible .

    Bien a vous.

    • dalencourt

      Je pense que vous avez donné la réponse en même temps que votre question.
      Il est certain que plus on avance, plus il va falloir choisir son camp. La sélection s’opère presque naturellement.
      Le point d’achoppement, ne l’oublions pas, c’est une foi et un amour sincère de Jésus-Christ et de sa Sainte Mère.
      Tout le reste (être « dans » l’Eglise- mais laquelle?-, etc…) est accessoire.

      • Bigouden29

         » Evit bevan gant levenez, karit Jezuz hag ar Werc’hez » :
        Pour être dans la joie, il fait aimer Jesus et la vierge nous dit le cantique breton.

      • Olivier le protestant

        « Tout le reste (être « dans » l’Eglise- mais laquelle?-, etc…) est accessoire ».
        Je suis heureux de vous l’entendre dire enfin, M Dalencourt. Catho, protestants, orthodoxes, tous frères en Christ!

        • dalencourt

          Pas du tout ! Je faisais allusion aux dissensions entre catholiques : faire partie de la Rome conciliaire ou non, et si non, être dans la Tradition, mais laquelle : una cum, non una cum, et parmi les « non una cum » il y a beaucoup de courants différents.
          Pour le reste, les orthodoxes sont schismatiques, mais on leur reconnaît la validité des sacrements ; on va donc dire qu’ils sont « acceptables ».
          Mais ceci n’est valable en aucun cas pour les protestants et tous leurs dérivés (évangéliques, baptistes, mormons, témoins de Jéhovah etc) car ceux-ci se sont ENTIEREMENT COUPES de l’Eglise. De plus, j’ai bien pris le soin d’écrire « l’amour de Jésus-Christ ET de sa Sainte Mère » ; or la caractéristique essentielle de tous ces mouvements issus de la Réforme, c’est de refuser tout culte et tout amour à la Vierge Marie, et ceci est irrémissible et impardonnable.
          De même, puisque chez tous ces gens-là l’Eucharistie n’est qu’une commémoration et non le renouvellement du Saint Sacrifice de la croix et sans miracle de la Transsubstantiation, voilà la preuve qu’ils n’ont pas Dieu avec eux puisqu’il n’est pas sur leurs autels ni dans les tabernacles. Et quand on n’a pas Dieu avec soi, on est avec l’autre. Je rappelle que la réforme luthérienne est le premier coup de canon de Pike, ce qui prouve bien que les protestants et tout ce qui suivra sont des enfants de Satan, ceux « qui se disent chrétiens, mais ils mentent et ne le sont pas ».

        • Claude Germain V

          @Olivier le protestant …………………………………..  » protestants, » ? peut être , mais ont ‘ILS fait leur réintégration dans l’acceptation de la MÈRE de Notre Seigneur Jésus Christ ??? pour le moment il me semble que NON ………cathos et orthodoxes oui par contre………………..

        • cmik

          +1000 Louis, d’ailleurs le protestantisme apparaîtra et se développera début 16e partout où les juifs chassés d’Espagne en 1492 s’installeront (Allemagne, Pays-Bas, nord de la Belgique…). Bien sûr nous estimerons cela un hasard de l’histoire! Ces peuples étaient déjà ancrés dans le matérialisme, il ne fallut pas beaucoup insister sur les promesses de rétributions pour les faire tourner casaque et les rendre ennemis de leur propre camp. Combien d’entre eux ont-ils compris qu’ils n’ont en fait été utilisés que pour assouvir une vengeance? En Belgique et je présume ailleurs le premier acte des protestants fut de détruire par le feu toutes les bibliothèques des évêchés, faisant ainsi disparaître un nombre incalculable de recueils de sagesse chrétienne des premiers siècles. Ce travail de destruction fut terminé ensuite par les révolutionnaires français, frères unis aux juifs et protestants dans leur révolte à Dieu. Bien sûr de tout cela on ne parle jamais! Mais du brûlage de quelques talmud, oui.

      • jean marie

        L’un et l’autre vont de pair, et l’adage « hors de l’Eglise, point de salut », reste essentiel et d’actualité….

        Car, on ne saurait avoir un Foi et un amour sincere de Dieu… sans faire partie de l’Eglise.. fut-ce implicitement, dans le cas de l’ignorance invincible….

  6. Fred

    Bonjour à tous,
    N’oubliez pas demain comme tous les premiers samedi du mois de rendre hommage à la Très Sainte Vierge Marie avec cette prière d’acte de réparation.

    Acte de réparation à la Vierge Immaculée
    A réciter le premier samedi du mois…

    Très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu, qui êtes aussi notre Mère : nous nous agenouillons respectueusement devant vous, afin de réparer par ce témoignage d’honneur et d’amour toute la souffrance que vous ont causée à vous et à votre Divin Fils, la négligence, l’ingratitude, le reniement et les blasphèmes.

    Ô Marie, chef-d’œuvre incomparable de la Très Sainte Trinité, objet des complaisances éternelles de Dieu ! Le Fils Eternel de Dieu est votre Fils selon la nature humaine, le sang de votre sang. Votre dignité touche ainsi à l’infini ; vous êtes, ô Marie, l’Immaculée Conception, pleine de grâces et de mérites, la Vierge-Mère, la Reine du Ciel et de la Terre. Vous êtes notre Co-Rédemptrice, notre Médiatrice et notre réconciliatrice. Vous êtes la Mère de la Sainte Eglise et l’exterminatrice de toutes les hérésies, la Trésorière du Cœur de Jésus, la Dispensatrice de toutes les faveurs célestes, la Toute-Puissance suppliante, la Mère de miséricorde, notre Consolatrice et notre Refuge.

    Votre bonté et votre miséricorde égalent votre force et votre dignité. Et cependant, il y a des malheureux qui, comme de vrais suppôts de l’enfer, vous dédaignent et vous insultent, vous et votre Divin Fils. Il en est qui méconnaissent votre dignité incomparable et vos bontés maternelles. D’autres qui sapent l’œuvre de la Rédemption dans les âmes rachetées par le sang de Jésus et qui cherchent à déchristianiser le monde.

    Et combien, même parmi les chrétiens, qui aiment trop peu leur Mère et montrent par leur manière d’agir qu’ils n’ont pas assez de confiance en Vous, Mère de miséricorde, consolatrice des affligés, et refuge des pécheurs. Combien qui se flattent, ô Mère, de vous aimer de tout cœur et continuent étourdiment de renouveler par le péché les souffrances de Jésus et de transpercer votre Cœur maternel. Et moi-même que j’estime peu ce que vous êtes pour nous ! Que de fois je me suis joint aux bourreaux du Calvaire ! Et, au lieu d’être pour vous un fils aimant, j’ai trop souvent attristé votre tendre cœur de Mère par ma négligence et mon indifférence.

    Ô Cœur maternel de Marie, ayez pitié de nous ! Miséricorde et conversion pour ceux qui cherchent à déraciner dans les âmes des pauvres et des enfants l’amour pour Jésus et pour vous. Miséricorde et conversion pour tous les pécheurs ! Miséricorde et pardon pour moi aussi, pour toutes mes fautes et mes négligences !

    A titre de réparation, ô la meilleure des Mères, je vous offre la louange et tout l’honneur qui vous ont jamais été rendus par le ciel et la terre, en particulier par le Divin Cœur de Jésus. Je vous présente tout l’hommage qu’on vous rend aujourd’hui sur toute la terre, en public et au foyer. Je m’offre aussi moi-même avec mon amour d’enfant et ma piété, avec toutes les adversités et les bonnes actions de ce jour. Je vous promets d’être désormais tout vôtre, d’animer et de répandre votre culte, tant que je le pourrai.

    Ô bonne Mère, répandez en nous et sur le monde entier, le surplus de votre miséricorde maternelle, en même temps qu’une vive piété pour Jésus et votre Saint Cœur ! Exterminez les hérésies, et écrasez pour toujours la tête du serpent infernal ! Obtenez la paix pour la terre, et la victoire pour notre Mère la Sainte Eglise ! Régnez sur nous et sur le monde entier, et que, par votre règne, nous arrive le règne du Divin Cœur de Jésus ! Ô bon Jésus, je vous en conjure par l’amour que vous portez à votre Mère : accordez-moi de l’aimer vraiment comme vous l’aimez et comme vous désirez qu’elle soit aimée. Ainsi-soit-il !

    Indulgence plénière pour tous ceux qui, le premier samedi du mois vont à communion
    et font acte de Réparation pour les blasphèmes contre la Vierge Immaculée

  7. David

    Bonjour à tous,

    J’ai besoin de votre aide.
    J’ai deux enfants de 12 et 15 ans qui sont à l’école de la république…
    J’aimerais leur enseigner la Vraie Histoire.
    Quelles livres me conseillez vous?
    Pas uniquement l’histoire de la France mais l’histoire du monde.

    Merci d’avance à tous

    Amicalement

    David

    • Archibald

      Allez sur le site de Chiré en Montreuil et vous aurez de beaux livres sur l’Histoire de France, ainsi que les éditions du Résiac, entre autre.

    • dalencourt

      Pour les enfants, commencez avec la Petite histoire de France d’Henri Servien, c’est un bon début.
      Un peu plus grands, lisez l’histoire de France de Jacques Bainville.
      Ces deux livres sont disponibles chez Chiré effectivement.
      Pour l’histoire du monde, je ne sais pas : surfez sur le site de Chiré ou celui des éditions Saint-Rémi, éventuellement allez voir chez Via Romana ou chez Clovis.

  8. Raoul

    Je ne sais pas si cela a un intérêt quelconque mais cette nuit, j’ai rêvé que je travaillais non loin de la Tour Eiffel à Paris. Un vent s’est levé, je devrais plutôt dire un ouragan puisque la Tour Eiffel était agitée dans tous les sens, le haut de la tour décrivait des cercles très large. Par contre là où je me trouvais, il n’y avait aucun vent.

    • dalencourt

      Tour Eiffel : symbole de la réussite de la République maçonnique. Votre rêve est donc une anticipation de la chute de Babylone, ce qui est tout à fait cohérent en cette veille du 4 mai (incendie du Bazar de la charité).

  9. Christian

    Vous en pensez quoi Louis?
    Encore une attaque des sedevacantistes?

    Je suis un fidèle de la fraternité depuis 40 ans, j’ai peur et je me pose de plus en plus de questions….

    Prions pour la sauvegarde de notre Église

    Mgr Huonder : “J’ai été impliqué dans le processus de dialogue entre la FSSPX et Rome”

    Si l’arrivée en retraite au sein d’une école suisse de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X de l’évêque de Coire Mgr Huonder semble compromise d’après certaines rumeurs parues sur le web mais non encore confirmées par les deux parties, l’entretien que ce prélat conciliaire a accordé, le 10 avril dernier, au Die Tagespost en révèle un peu plus sur les raisons de ce rapprochement, qui consiste, en résumé, à faciliter au nom de « l’unité » l’intégration au sein de l’Église conciliaire de la congrégation fondée par l’évêque traditionnel, Mgr Lefebvre.

    « Travailler avec la Fraternité pour cheminer vers l’unité » en l’aidant à considérer “les documents du Concile Vatican II (…) davantage comme un développement de la période précédente” déclare Mgr Huonder dans cette entrevue dont voici la traduction de quelques extraits significatifs : https://www.medias-presse.info/mgr-huonder-jai-ete-implique-dans-le-processus-de-dialogue-entre-la-fsspx-et-rome/107960/

    • dalencourt

      C’est très curieux, car on a ici un nouveau discours qui va dans le sens des sédévacantistes. Comme si on avait voulu le faire parler dans ce sens. Tout ce que l’on peut dire, si tout cela est vrai, c’est que ces propos n’engagent que Mgr Huonder, qu’il ne donne que son opinion et sa vision des choses, et non pas les objectifs d’une mission qui n’existe pas, ce qu’il reconnaît d’ailleurs. Bref on brasse du vent tout en semant encore le doute vis à vis de la Fraternité.
      Car enfin cet évêque vient y prendre sa retraite, c’est tout ; il n’a jamais été question d’une quelconque mission à la demande du Vatican, ce qu’il reconnaît d’ailleurs. Tout l’astuce consiste à le faire s’exprimer sur des chose passées en utilisant le présent et à lui faire donner son opinion sur la façon dont il voit l’avenir, comme s’il était chargé de cette tâche.
      Mais tout ceci est faux et non seulement il n’est pas là pour être un lien entre la Fraternité et Rome, mais de plus le supérieur général, Davide Pagliarani, a été clair : avant l’entrée de ce cet évêque parmi les retraités, celui-ci doit au préalable couper tout pont avec le concile. C’est peut-être pour cela que cette arrivée est retardée.

  10. Uncle

    Comme nous l’avons vu, le rapport sur la nouvelle constitution de la curie n’a pas été publié comme le pape le voulait, soit le 21 avril à la Pâques.
    La prochaine réunion aura lieu du 25 au 27 juin pour analyser les rétroactions donnés par les évêchés.
    Donc, il semble que le Vatican espère conclure pour le 29 juin, fête de St-Pierre et St-Paul, et aussi 56 ans après l’intronisation de Paul VI, tout comme la messe satanique qui a eu lieu à cette date en 1963.
    Or, cela me fait penser que cela concorde avec cette prophétie de Marie-Julie Jahenny, surtout si on pense à Benoît XVI écarté, et si c’est le cas, alors c’est la chute de Babylone et de l’église conciliaire qui y sont annoncées:

    « Dans le soleil, la Flamme douloureuse repasse et indique que l’Église sera privée du Chef suprême qui maintenant la gouverne.
    Pour un temps assez long, l’Église sera exilée de toutes prière, de tout office, exilée de Dieu et de ses élus… Les traces des pieds du Saint Pontife, sur le marchepied de l’autel, seront réduites en cendre et poussière par les flammes de l’enfer.
    L’Église, en un deuil profond, verra suspendre le son de la cloche. Celle-ci sera changée en instrument infernal.
    Je vois couler, des yeux de l’Église, des larmes d’angoisse… Elle sera livrée à tous les scandales, à toutes les profanations. En plusieurs de ses temples, on prendra des décisions infernales, comme s’ils n’étaient que des maisons ordinaires où l’on peut outrager le Seigneur.
    La seconde Flamme qui passe dans le soleil est pleine d’un terreur frémissante que, sans Dieu, on ne pourrait supporter.
    J’y vois que les ennemis de l’Église ont dessein, s’ils ne rencontrent pas d’obstacles de la part de la puissance divine, qui n’est pas éteinte, ont dessein de faire sortir Saint Pierre et Saint Paul de tous les sanctuaires où ils ont leur vénération. Ils ont le projet d’ôter ensuite tous les crucifix, toutes les statues des saints, de les jeter dans un lieu profane ou de les briser de la manière la plus odieuse.
    Ils ont dessein de décréter à pareil jour (29 juin) une loi pour les prêtres et de les appeler en réunion pour leur imposer cette loi et les y soumettre.
    Ce même jour – jour de tous leurs projets – ils décréteront que toute communauté et toute maison de prière qui refuseront de se soumettre, pour elles on ne gardera plus aucune réserve, pour elles plus de loi, plus rien de la police pour y garder l’ordre. Chacun aura pleine liberté d’entrer en ces maisons, permission d’y faire ce qu’il voudra, d’y prendre ou d’y détruire ce qui lui fera plaisir.
    Les ministres du Seigneur seront traînés de force devant la multitude qui leur aura déclaré une guerre infernale. Ils devront jurer, main levée, foi et confiance aux lois de leur divinité.
    Dans le soleil passe un autre Flamme, la troisième. J’y adore Notre-Seigneur dans la puissance de sa gloire. J’y vois le mal à son comble.
    Le jour où l’on fête le second grand apôtre, le projet des ennemis de l’Église sera de faire s’élever, ce jour-là, un grand bruit de ces voix qui sortent des instruments qui parlent, de ces instruments maniés par les hommes et qui seront au pouvoir de l’enfer. Ce seront des espèces de musiques, accompagnées du chant le plus ignoble. Déjà ce chant à régné autrefois. Par délicatesse, le soleil ne dit pas quelles sont les paroles infâmes qui sont dedans.
    La liberté du mal sera complète et complet l’enfouissement du bien. C’est ce jour qu’auront adoptés les ennemis pour marcher triomphalement sur l’Église, parce que Saint Pierre et Saint Paul sont vénérés comme les défenseurs de l’Église.
    Au milieu de ces fêtes infâmes, dans tout notre royaume, la paix et la foi ne seront plus qu’un trouble… Le germe de la foi ne sera pas détruit ; il restera ; mais toutes les fleurs du bien seront flétries et décomposées. Le mal aura son triomphe complet, mais le bien ressuscitera dans toute son épaisseur.
    7 janvier 1880 »

    • dalencourt

      Ce texte de MJJ est intéressant, mais il peut autant s’appliquer au 29 juin 1963 qu’à aujourd’hui, car on a là le programme de ce qui a été fait depuis Paul VI et ce funeste jour où « les fumées de Satan sont entrées dans l’Eglise » de l’aveu même du principal responsable;

      • Bigouden29

        Le 29 juin est à surveiller, on sera à 56 ans après. D’autant plus que le 29/06 tombe
        aussi un samedi ( jour de la sainte vierge), comme en 1963. Wait and see.
        Mais ne pas oublier avant le 21 juin avec la visite du pape à Naples, on verra qu’est ce qu’il va dire.

        • Uncle

          Exactement car ce sera l’heure de gloire pour la présentation du document d’Abu Dhabi à la chrétienté:
          « le pape François se rendra, vendredi 21 juin, à Naples où il participera à une rencontre organisée par la Faculté pontificale de théologie d’Italie méridionale sur le thème « La théologie après Veritatis gaudium dans le contexte méditerranéen », a annoncé lundi 11 février la Salle de presse du Saint-Siège.

          À cette occasion, le pape devrait présenter le texte sur la fraternité humaine signé le 4 février à Abou Dhabi (Émirats arabes unis) avec l’imam d’Al-Azhar Ahmed Al-Tayyeb…»

          https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/Le-pape-Francois-Naples-21-juin-parler-dialogue-2019-02-11-1201001787

          Qui nous dit que le Père n’en profitera pas en même temps pour agir, même si cet article date de 2016:

          « … En Italie, les volcanologues s’inquiètent. Le super-volcan Campi Flegrei, situé à quelques kilomètres de la ville, montre des signes alarmants d’activité. Selon les observations des spécialistes, il semblerait que le cratère, endormi depuis 1538, soit en train de se réveiller…»
          https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/903/reader/reader.html#!preferred/1/package/903/pub/904/page/7

      • cat

        Cette belle prophétie s’est déjà déroulée depuis 1963 à nos jours, seconde destruction du mobilier dans les années 1970 soi disant pour vivre la simplicité, les instruments de musique (tam-tam guitare et …..) et tous les nouveaux chants qui poussent à danser et non pour le recueillement et la prière, ….etc
        Mais vivons dans l’Espérance « Le mal aura son triomphe complet, mais le bien ressuscitera dans toute son épaisseur »

    • jean marie

      Uncle,

      s’il vous plait, quelle sont le s references et les sources de ce texte tre s intressant de Marie Julie?

      car, cette annonce  » l’Église sera privée du Chef suprême qui maintenant la gouverne.
      Pour un temps assez long, l’Église sera exilée de toutes prière, de tout office, exilée de Dieu et de ses élus… Les traces des pieds du Saint Pontife, sur le marchepied de l’autel, seront réduites en cendre et poussière par les flammes de l’enfer. » mérite d’etre verifiée serieusement..

      Merci d’avance!

        • Yannick L.

          J’ai trouvé ce texte:

          Marie-Julie Jahenny avait eu en vision ce moment que nous allons vivre très bientôt, soit la mort apparente de l’Église et la fuite du pape.

          « Dans le soleil, la Flamme douloureuse repasse et indique que l’Église sera privée du Chef suprême qui maintenant la gouverne.

          Pour un temps assez long, l’Église sera exilée de toute prière, de tout office, exilée de Dieu et de ses élus…

          Les traces des pieds du Saint Pontife, sur le marchepied de l’autel, seront réduites en cendre et poussière par les flammes de l’enfer.

          L’Église, en un deuil profond, verra suspendre le son de la cloche. Celle-ci sera changée en instrument infernal.

          Je vois couler, des yeux de l’Église, des larmes d’angoisse… Elle sera livrée à tous les scandales, à toutes les profanations. En plusieurs de ses temples, on prendra des décisions infernales, comme s’ils n’étaient que des maisons ordinaires où l’on peut outrager le Seigneur.

          La seconde Flamme qui passe dans le soleil est pleine d’un terreur frémissante que, sans Dieu, on ne pourrait supporter.

          J’y vois que les ennemis de l’Église ont dessein, s’ils ne rencontrent pas d’obstacles de la part de la puissance divine, qui n’est pas éteinte, ont dessein de faire sortir Saint Pierre et Saint Paul de tous les sanctuaires où ils ont leur vénération. Ils ont le projet d’ôter ensuite tous les crucifix, toutes les statues des saints, de les jeter dans un lieu profane ou de les briser de la manière la plus odieuse.

          Ils ont dessein de décréter à pareil jour (29 juin) un loi pour les prêtres et de les appeler en réunion pour leur imposer cette loi et les y soumettre.

          Ce même jour – jour de tous leur projets – ils décréteront que toute communauté et toute maison de prière qui refuseront de se soumettre, pour elles on ne gardera plus aucune réserve, pour elles plus de loi, plus rien de la police pour y garder l’ordre. Chacun aura pleine liberté d’entrer en ces maisons, permission d’y faire ce qu’il voudra, d’y prendre ou d’y détruire ce qui lui fera plaisir.

          Les ministres du Seigneur seront traînés de force devant la multitude qui leur aura déclaré une guerre infernale. Ils devront jurer, main levée, foi et confiance aux lois de leur divinité.

          Dans le soleil passe un autre Flamme, la troisième. J’y adore Notre-Seigneur dans la puissance de sa gloire. J’y vois le mal à son comble.

          Le jour où l’on fête le second grand apôtre, le projet des ennemis de l’Église sera de faire s’élever, ce jour-là, un grand bruit de ces voix qui sortent des instruments qui parlent, de ces instruments maniés par les hommes et qui seront au pouvoir de l’enfer. Ce seront des espèces de musiques, accompagnées du chant le plus ignoble. Déjà ce chant à régné autrefois. Par délicatesse, le soleil ne dit pas quelles sont les paroles infâmes qui sont dedans.

          La liberté du mal sera complète et complet l’enfouissement du bien. C’est ce jour qu’auront adoptés les ennemis pour marcher triomphalement sur l’Église, parce que Saint Pierre et Saint Paul sont vénérés comme les défenseurs de l’Église.

          Au milieu de ces fêtes infâmes, dans tout notre royaume, la paix et la foi ne seront plus qu’un trouble… Le germe de la foi ne sera pas détruit ; il restera ; mais toutes les fleurs du bien seront flétries et décomposées. Le mal aura son triomphe complet, mais le bien ressuscitera dans toute son épaisseur.

          Source: http://cyberquebec.ca/_layout/?uri=http://cyberquebec.ca/propheties-pape-jeanxxiii/analyse/findestemps.html

        • dalencourt

          Mais Yannick, C’EST FAIT ! Tout ceci EST ACCOMPLI !! Il ne faut pas le mettre au futur. Vous venez de décrire les 50 dernières années de l’Eglise.

      • Uncle

        Je n’ai pas vérifié sur internet. J’ai reçu il y a quelques années les prophéties complètes de Marie Julie Jahenny en format Word.

  11. Sophie

    D’eux-mêmes, les Tuches, euh pardon, les « révolutionnaires » en vestes jaunes, prouvent, qu’ils ont bel et bien l’Esprit de la Rébellion, et celui-ci est vivace … Et cela va très mal finir.
    Quel est donc la différence entre les sacrilèges commis dans Notre Dame durant la Révolution et cette oeuvre nommée littéralement : « Notre Dame des Droits » !!
    Vous me direz, nous ne sommes malheureusement pas un a sacrilèges de près ! Le paganisme a tout les niveaux. Qu’ils aillent plutôt dans les églises le samedi pour faire des actes de réparation ( Merci Fred pour cette prière d’ailleurs )
    Vivement que le Bon Dieu interviennent pour mettre de l’ordre et calmer net les impies.
    On ne se moque pas de Dieu et de sa sa Sainte Mère !
    Galates 6:7
    Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.

    • laurent35

      J’ai réfléchi à la question des gilets jaunes. En fait, ils ne font que révéler un malaise, un peu comme des pustules jaunes qui recouvrent le corps de la France malade. Ils ne sont qu’un symptôme de la maladie. Seule une partie d’entre eux en connaît la cause et donc le remède, à savoir le règne social du Christ. Le gouvernement fausse volontairement son diagnostic de la maladie en écartant d’emblée certains thèmes du grand débat, l’immigration par exemple, et n’apporte qu’un traitement symptomatique à la maladie : avec la répression de ses forces de l’ordre, il essaie de faire disparaître les pustules jaunes, mais la maladie demeure et se développe de jour en jour.

      C’est une erreur de taper sur les gilets jaunes car ils traduisent un réveil de la France. Il faut quand même avoir du courage pour aller manifester en sachant que l’on sera gazé, matraqué, arrêté et tiré comme des lapins. Ils ont au moins le mérite de réagir contrairement à la grande majorité des français. Ils doivent à présent passer au stade suivant : identifier massivement la véritable cause de leurs problèmes. Ils trouveront alors la solution et pourront s’organiser pour mener une contre-révolution efficace. Nous devons l’espérer et prier pour.

      • dalencourt

        On ne prie pas pour la révolution et on ne l’espère pas non plus. Croire que des révolutionnaires vont organiser une contre-révolution est une utopie totale. C’est prendre ses désirs pour des réalités. C’est voir le monde tel qu’on voudrait qu’il soit et non tel qu’il est.
        Il n’y a plus aucune raison d’aller manifester, ceux qui le font ne sont que ceux qui veulent le chaos et foutre la merde ; ils ont l’esprit d’extrême-gauche, même s’ils ne le savent pas. Il n’y a donc aucun courage à aller se faire gazer et matraquer, comme vous dites, c’est que qu’ils cherchent afin de culpabiliser la police et répandre plus facilement l’anarchie.
        Ces manifestations sont de la pure provocation dans l’esprit marxiste habituel, elles ne sont sûrement pas un signe de contre-révolution. Il est normal que les anarchistes soient réprimés.

        • Phil

          Nous verrons les discours quand les persécutions commencerons réellement ici en France, ce sera moins facile que derrière les claviers.
          bien à vous

        • dalencourt

          Quelle erreur, Phil, de ne pas se croire persécuté.
          Vous oubliez les autres formes de persécution, notamment par les idées, par les institutions, par la morale.
          La Laïcité NOUS INTERDIT de vivre au grand jour, de travailler, d’enseigner à l’école en chrétiens, de rendre la justice et de diriger le pays en chrétiens ; au contraire elle IMPOSE sa mentalité, ses idées, sa façon de vivre aux antipodes de la chrétienté, et nous n’avons pas notre mot à dire.Surtout à l’école.
          Pareil à la télé, dans les médias, sur internet, ce sont LEURS idées, LEUR morale, LEURS lois, LEUR mentalité qui nous sont IMPOSES !! Ce n’est pas une persécution peut-être ?
          Elle va même jusqu’à interdire les crèches, les croix, les signes religieux ostensibles dans les lieux publics, mais ce n’est que la partir émergée de l’iceberg.

          Voilà ce que j’écrivais il y a quelques années :
          « Beaucoup de gens me rétorquent, en scrutant les évangiles comme Matthieu 24, que les chrétiens ne sont pas persécutés, du moins dans nos pays occidentaux.

          Mais la perte du sens moral, de la spiritualité, du sens même de Dieu, l’apostasie quasi officielle de l’Eglise catholique, la perte du sens de la charité chez les traditionalistes, ne sont-ils pas des châtiments ? N’est-ce pas bien plus terrible comme persécution que celle des idées, des mentalités, jusqu’à devenir totalement anesthésiés par le système puisqu’on est devenu incapables de discerner entre persécution « physique » et persécution « morale » ?

          Et le matérialisme ambiant ? L’idolâtrie du corps, de l’argent, des plaisirs, des loisirs, et j’en passe, n’ont-ils pas entraînés l’humanité tout entière dans un océan de perversité ?
          Vous me direz qu’on peut aller encore plus loin dans l’ignominie, ce dont nos dirigeants ne se privent pas d’ailleurs ; mais observez le parcours déjà réalisé et la mutation obtenue dans les mentalités. C’est irrécupérable à moins d’un miracle. »

          Franchement, on aurait préféré une persécution « à l’ancienne » avec égorgeurs au coin de la rue, au moins on sait pourquoi on meurt et ça fait des martyrs. On a eu une persécution rampante mais extrêmement efficace dont le but était de NOUS FAIRE TAIRE et de nous INFLUENCER avec d’autres idées afin de nous faire basculer dans leur camp via l’apostasie générale. La persécution de la judéo-maçonnerie par la république démocratique, la laïcité et le rouleau compresseur médiatique est diaboliquement bien plus efficace que la persécution classique, car seules les armes changent mais pas la finalité.

        • Uncle

          Merci de nous rappeler cette persécution morale, etc…
          J’en souffre terriblement, même au sein de ma famille où on ne peut plus s’exprimer sur le sujet avec les enfants et éventuellement petits enfants lorsqu’ils seront assez grands.
          Je regarde aussi ce qu’on fait de cette merveille qu’est la Terre, les animaux que nous décimons, les villes qui ne cessent de croître au détriment de la nature avec ces foutus besoins matériels créés volontairement.
          L’humain s’émerveille de moins en moins face à la création.
          Satan a réussi a allumer la nouvelle génération à l’écologie, mais par une manière détournée, soit la peur de sa disparition, but purement matérialiste évidement.
          En fait, la bulle morale et spirituelle rapetisse chaque jour autour de moi, mais la bulle charité ne cesse de grandir.
          Notre Mère Marie avait bien raison. Il ne reste en ces derniers temps que l’Eucharistie et le Rosaire pour s’accrocher, les deux colonnes de Don Bosco, les deux candélabres de l’Apocalypse…

        • Souri7

          Il faut aussi rappeler que le sang des martyrs de la foi opère des conversions, alors que le sang des apostats entraîne d’autres âmes à apostasier. Oui, pour le Ciel, c’est bien pire. Mais c’est aussi le salaire de l’entêtement de l’humanité (en général) à choisir Satan plutôt que Dieu. Jésus l’a dit, on est livré à lui et à ses séductions, pour notre plus grand malheur.

      • Sophie

        Oui, mais c’est tout de même fort qu’ils soient littéralement main dans la main avec de véritables impies que sont les Blackblocs et autres engeances d’extrême-gauche.. Les mêmes qui s’amusent à taguer/profaner nos églises…
        C’est une révolution, pas un éveil réel des consciences, puisque ça ne les poussent même pas à se convertir, mais plutôt à se révolter contre un pouvoir, ce que veux les élites. Qui se frotte les main en voyant ce chaos social ? Le Bon Dieu ? Ou les anges dechues et consorts ?

        C’est bien pour cela que les Blackblocs se sentent si à l’aise avec les GJ. Des GJ qui, sont bien vivaces pour virer la cgt de leur cortège, mais qui applaudissent littéralement les Blackblocs. Des Blackblocs qui sont la cause des « violences policières ». Ils se plaingnent des violences mais ils applaudissent et soutiennent les dégénérés BB, tous ça pour justifier leur esprit « rebelle » contre le pouvoir. Et puis si ils n’ont pas envie de se faire gazer, qu’ils ressentent chez eux.. Il n’y a rien de courageux dans ce mouvement, c’est plus de l’inconscience qu’autre chose. Il n’y a rien de glorieux à crier dans la rue « Macron on **** » ou  » tout le monde déteste la police » tout en chantant la Marseillaise..
        Et puis bientôt, quand il y aura un attentat, ou un drame ( et ça va arriver très vite) .. Les mêmes qui crachent sur les force de l’ordre, seront les mêmes qui les appelleront à l’aide.. Mais je crains que cette fois-ci, ça ne se passe pas comme prévu. Et comme les gens ne se tournent pas vers Dieu, mais vers eux même.. Ça va faire très mal.

        Ils sont les martyrs de la République ( souvenez vous de ce qu’avez dit Macron pendant l’affaire BELTRAME… « mourir pour la République » ), mais ils ne sont en aucune façon les martyrs de l’Eglise…
        Dans ce cas, si on soutiens les GJ, cela revient à soutenir les BB, puis l’extrême-gauche, puis le communisme… Et c’est exactement ce que font les GJ.

      • laurent35

        Que préférez-vous ? Voir des gens qui se réveillent ou des moutons qui vont tranquillement à l’abattoir ? Il ne faut pas croire non plus que les gens vont arriver tout droit au catholicisme traditionnel. Ils doivent commencer par prendre conscience de la situation et en particulier des mensonges et des tromperies dont ils sont victimes. Il faut que la vérité émerge. Avant de trouver le bon chemin dans le monde d’aujourd’hui, il est presque fatal d’errer sur de fausses pistes politiques (extrême gauche en particulier) ou religieuses (protestantisme, sédévacantisme…).
        Et il faut aussi voir qu’il n’y a pas que des communistes dans ce mouvement. Il y a aussi des catholiques et des nationalistes qui cherchent justement à l’orienter. Les médias officiels font tout pour les diaboliser et rabaisser le débat aux questions matérialistes alors qu’il y a d’autres problèmes qui sont soulevés (immigration, franc-maçonnerie, influence des juifs, perte de souveraineté…).

        • dalencourt

          Mais ce n’est pas un réveil ! Tout le problème est là. Juste une population qui déplore les conséquences du socialisme sans le remettre en cause pour autant. Des aveugles qui tournent en rond.
          Les médias n’ont pas besoin de les diaboliser, ils le font très bien tous seuls. Croire en un réveil et un renouveau de CE peuple est une folie, il est déjà mort et on ne réveille pas un mort : aujourd’hui Lucifer « règne sur des cadavres mouvants » (Maurice Conat).

        • Phil

          Dalencourt : oui, les persécutions, je suis d’accord sur ce plan, ont commencées, mais il y a quand même quelques dizaines d’années…et bien plus si on prend en compte la révolution de 89.
          Mais pour le reste, je pense qu’un peu de recul sur la violence (pourquoi la répoublique est-elle d’une si grande violence ?) face à des personnes qui tendent l’autre joue, au grand dam des gauchistes justement qui souhaiteraient cette violence.
          Prendre le temps c’est croire qu’il est possible de réveiller un mort, les chrétiens le savent bien.
          J’ai beaucoup d’espoir, il est possible de parler du Carême, de la relation à Dieu sans être rejeté, d’éveiller la curiosité. On est très loin des rejets violents effectivement gauchisants ou bobo-isants. S’il ne se passait rien, réellement rien, oui là, nous aurions peu d’espoir je pense. Le jour où le rouge (le sang ? la couleur ?) remplacera le jaune, se sera, soit la couleur de la nouvelle tunique (ce que j’espère de tout mon coeur), soit celle du sang impur…
          Bien à vous

  12. Griffon

    Chers ami(e)s,

    Pourriez-vous me conseiller pour offrir un missel s’il vous plaît ?
    J’ai repéré trois éditions qui semblent différentes :

    – le missel quotidien des fidèles aux éditions Clovis
    https://www.clovis-diffusion.com/Mobile/missel-quotidien-des-fideles-couverture-noire-e2-c2x21450325

    – le missel quotidien complet de l’abbaye du Barroux
    https://www.livresenfamille.fr/livres/religion/missels/9355-abbaye-du-barroux-missel-quotidien-complet-noir-liturgie-traditionnelle-1962.html?search_query=Missel&results=75

    – le missel quotidien complet de Una Voce
    https://unavoce.fr/boutique/42-missels

    Ou un autre que vous me pourrez me suggérer,
    Parce que pour choisir j’y perds mon latin 🤔😂

    Merci pour votre aide.

    • dalencourt

      Il faut prendre un latin-français de 1962 : celui de Clovis me paraît très bien ; Una voce est aussi latin-français ; celui du Barroux ne me semble qu’en français (à vérifier).
      Une petite préférence pour Clovis.

      • Griffon

        Merci de toit coeur pour ce retour
        En regarfant de plus près, velui du Barroux est bien en français-latin MAIS ATTENTION il s’agit d’une nouvelle version avec « traduction entièrement revue et corrigée » donc j’élimine.

        • R.L.

          Griffon,
          Vous faites bien de l’éliminer.
          Le « pape François » y est cité à huit reprises

      • jean marie

        le plus complet, avec les meilleurs traductions (et accessoirement, le moins cher..) est celui de dft..

        demandez à Laurent 35…

      • Yannick L.

        Je conseil le Missel Vespéral Romain par Dom Gaspar Lefebvre avec illustration de René de Cramer.
        Édition de avant 1955

        J’ai un de 1947 et il est parfait pour la Messe selon le Missale Romanum promulgué par saint Pie V et réformé par saint Pie X.

        UDP

        Yannick

      • Michel

        Effectivement, il vaut mieux prendre un MISSEL de 1954 au plus tard, car c’est à partir de 1955 que les modifications modernes de la liturgie romaine séculaire ont commencé.
        En 1955, Pie XII a réformé la Semaine Sainte… et ces changements ne sont pas si anodins qu’ils peuvent paraitre.
        Dans son ouvrage « La Semaine Sainte réformée sous Pie XII », l’abbé Rioult fait la synthèse critique de cette réforme qui déstabilisa la liturgie romaine dans ses jours les plus saints de l’année.
        http://editionssaintagobard.lasapiniere.info/presta/index.php?id_product=14&controller=product&id_lang=2

        • dalencourt

          Mais bien sûr… j’ai vu aussi une critique de la réforme de la musique religieuse de saint Pie X par un prêtre, avec de nombreux arguments théologiques. A ce rythme-là, vous trouverez toujours un mécontent avec de bons arguments et on ne s’arrête jamais.
          Vous pouvez donc dire ce que vous voulez, les réformes de Pie XII ne sont pas à mettre en cause et on n’a pas à le faire, sinon c’est l’anarchie. Seules les réformes issues du concile et à partir du concile sont contestables, dans la mesure où on s’arrête là et seulement là – donc à 1962-, ce que faisait Mgr Lefebvre, au lieu de passer son temps à contester.
          Par exemple, Jean XXIII a ajouté saint Joseph au canon de la messe : eh bien il a eu raison !

        • Michel

          Cher M. Dalencourt, détourner le sujet ou prendre les choses de haut, n’a jamais ôté la valeur de la thèse opposée que l’on discute et que l’on devrait honnêtement étudier, n’est-ce pas ?
          En ce qui concerne le domaine de la théologie, pensez-vous mieux connaitre le sujet que les prêtres eux-mêmes ? (d’ailleurs l’un d’eux vous a déjà fait ici cette même réflexion).
          Et comme vous le savez, le dernier Saint avant le concile est Saint Pie X, qui est le pape révéré par la FSSPX (mais pas ses 3 successeurs d’avant concile), ce n’est pas pour rien.

          Sachez que l’abbé Rioult n’est pas le seul ecclésiastique à tenir cette thèse et à utiliser un missel 54.
          Alors, avant d’oser un avis, peut-être pourriez-vous lire son petit livre (76 pages) ? Vous ne perdrez pas beaucoup de temps, et vous apprendrez plein de choses qui nourriront sans aucun doute votre réflexion et votre foi.

        • Raoul

          Pie XII fut un très grand Pape et s’il n’est pas canonisé, c’est parce qu’il politiquement et religieusement « incorrect » aux yeux de ce monde corrompu. Nul doute qu’il soit un jour sur les autels. La réforme moderniste a eu lieu après, Les réformes qu’il a faites sont donc pleinement Catholiques. l’Eglise n’est pas une auberge espagnole où chacun peut prendre ce qui l’intéresse et rejetter le reste. On trouve toujours plus ultra que soi. Les prêtres de la FSSPX appliquent ces réformes et ils ont raison.

        • dalencourt

          Michel, pourquoi insister ? Vous avez émis un avis, j’ai répondu, ça devrait suffire. Les gens ont les billes pour réfléchir à la chose. C’est cette insistance qui n’est pas bonne, ce besoin de polémiquer pour toujours avoir raison.
          C’est pourquoi je stoppe souvent ces recherches de débats stériles.

          Concernant celui-ci, je vais donc faire une exception.
          Vous parlez des prêtres en oubliant un point essentiel les concernant : l’obéissance. Ils peuvent toujours raconter ce qu’ils veulent en s’appuyant sur la théologie, ils doivent obéissance à la sainte Eglise, or celle-ci reste sainte jusqu’à Pie XII inclut.
          D’autre part, avec la théologie on peut démontrer n’importe quoi ; j’ai donné l’exemple de la réforme de la musique par saint Pie X, mais on peut appliquer ce raisonnement à toutes les réformes. Vous trouverez toujours des arguments théologiques contre. Vous pouvez remonter jusqu’à saint Pierre s’il le faut, et démontrer théologiquement que le prince des apôtres s’est trompé. Donc les petits opuscules des uns et des autres pour CONTESTER n’ont pas de valeur ; basez-vous plutôt sur les docteurs de l’Eglise, qui étaient bien au-dessus de ça.

        • R.L.

          Pauvre Pie XII !!!!
          Attaqué au début sur sa gauche par les Juifs sionistes et maintenant attaqué sur sa droite par les plus purs d’entre les Purs!
          Mais qui êtes-vous donc pour vous permettre de juger un pape qui, (personne ne le conteste pas même vous), a été légalement et légitimement élu.
          Vous oubliez manifestement que dans l’élection d’un Pape celui qui agit est le Saint-Esprit.
          Et dans ce cas là, Il a manifestement eu des raisons que vous et moi ignorons!
          Quoi qu’il ait fait et quelle qu’en soit la raison, vous et l’Abbé Rioult aurez à répondre devant Dieu de votre jugement.
          Craignez que celui-ci soit aussi sévère que le vôtre.
          Quelle époque et quelle confusion totale:
          Juifs et sédévacantisme réunis pour tuer l’ennemi commun: la FSSPX. C’est effroyable.
          Cela devrait quand même faire réfléchir plus d’un honnête homme!

      • jean marie

        Cher « autre » Jean Marie,

        Grégoire celier – que j’ai bien frequenté autrefois – n’a pas fait là une bonne oeuvre, car il ne cite quasiment que des modernistes: il eu mieux valu citer intégralement Dom gueranger, sur ce sujet.. comme sur d’autres…

        • R.L.

          Cher jean marie,
          Votre remarque m’intéresse particulièrement.
          J’aimerai savoir ce que vous pensez de l’Abbé Celier en général et plus particulièrement d’un livret écrit en 1987: La dimension œcuménique de la réforme liturgique.

    • Griffon

      Merci beaucoup pour vos conseils et vos retours.
      C’est pour offrir en cadeau pour une confirmation, je vais donc l’acheter neuf.

      • jean marie

        Cher RL,

        Gregoire Celier est un personnage falot, à la culture minimale: il avait fait un dut d’hygieniste pour l’industrie..

        Il est etonnant qu’il ai fait une telle carriere au sein de la Fraternité, et beaucoup se demandent quelles sont ses « protections »…

        Il est ultra « accordiste », et a toujours « grenouillé » avec les pires infiltrés les philo islamistes comme le pere lelong, divers esoteristes, etc..

        Et il est l’auteur d’opuscules visant à promouvoir les gnostiques et à ridiculiser les plus anciens et valeureux defenseurs de la Tradition, comme Vaquié et Couvert (que j’ai aussi bien connu.. et edités…)

        Le « retrait » du Pieux abbé cacqueray dans un couvent de franciscains n’est pas sans rapport avec ce triste individu…

        Pour répondre à votre question initiale, en Liturgie, c’est comme en theologie: dis moi tes sources et tes amours et je te dirai qui tu es: Célier n’a comme sources, references, et amis.. que des modernistes: c’est absolument flagrant…

        • R.L.

          Cher jean marie,
          Merci de votre réponse qui ne m’étonne pas du tout.
          Je me suis à plusieurs reprises inquiété de certaines présences au sein de la Fraternité, mais je n’ai toujours pas la réponse à mes questions. Même par certaines personnes bien introduites dans ce milieu et qui se posent les mêmes questions!
          Je me souviens du malaise ressenti à la lecture de son livret sur la réforme liturgique, il y a environ trente ans.
          Ceci dit, cela confirme ce que j’ai toujours pensé: il est normal que la Fraternité soit infiltrée depuis dès le début. C’est tout à fait logique dans la guerre spirituelle qui se tient depuis toujours et plus particulièrement depuis le concile V2.
          Je me doute bien que l’abbé Célier (peut-être falot d’apparence mais intelligent et donc extrêmement dangereux) n’est pas le seul à être encore en place.
          C’est inquiétant mais si l’ennemi ne se repose jamais, la Sainte Vierge veille sur la Fraternité qui chemine péniblement sur la ligne de crête, au bord du gouffre et qui, par miracle ne tombe pas.
          Les péripéties sont loin d’être finies et il ne nous reste que la prière pour parvenir à l’unité de la Tradition, donc en fait de l’Église. Il n’y a d’ailleurs pas d’autre solution!
          Malgré toutes les apparences qui nous sont contraires, je ne doute pas de cette réussite.
          Ceci dit, si comme le pense Louis, beaucoup mourront, l’unité sera beaucoup plus facile à faire.
          Le plus important n’est pas de la voir mais de savoir qu’elle se fera.

        • Souri7

          jean marie, vous qui connaissez tout cela, vous devriez interroger le nouveau Supérieur de la Fraternité là-dessus….

        • vagabond

          @jean marie, je vous trouve bien téméraire dans vos propos. Vous parlez là d’un abbé ! la médisance (uniquement lorsque c’est la vérité mais qu’en savez vous de la stricte vérité, seul Dieu la connait?) ou bien la calomnie sont des péchés mortels lorsque cela affecte beaucoup la réputation de l’intéressé. Lorsqu’il y a destruction de bien, il y’ a nécessité de réparation c’est dans le catéchisme. Mais comment réparer une réputation détruite? D’où la dangerosité de la médisance si facile à faire et si dure à réparer! Surtout que vous faites cela sur un site avec autant de lecteurs… De plus, vous serez responsable de toutes les mauvaises paroles qui se feront par la suite à cause de vos écrits. Et monsieur d’Alencourt c’est pas très cool pour jean marie, les lecteurs et l’abbé Célier d’avoir permis ce post !

        • R.L.

          vagabond,
          Vous avez parfaitement raison sur la médisance surtout par rapport à un abbé.
          Ceci dit, c’est un aussi un devoir impérieux de dénoncer les erreurs et les agissements pervers, fussent-ils d’un clerc. Surtout d’un clerc!
          Et si ces agissements sont publics la dénonciation doit l’être aussi.
          On peut par contre discuter de la manière dont c’est fait.
          Mais dans le cas présent, je trouve jean-marie particulièrement posé, mesuré et très juste.

          Jean marie,
          Mon cher cousin, si nous ne sommes pas encore d’accord sur un point essentiel, je me dois de vous approuver et de vous défendre quand vous avez raison. Devoir familial: bon sang ne saurait mentir 🙂

  13. Suzanne

    En ces temps si difficiles, une question revient sans cesse à mon esprit : « comment être charitable en vérité ? ».
    La charité étant la vertu la plus importante, comment parvenir à l’intégrer fondamentalement dans notre vie quotidienne étant donné que nous sommes isolés des autres (familles, voisins, connaissances…) qui n’entendent ni ne voient plus ? Concrètement, comment répondre à l’heure actuelle à cette demande de Dieu ?
    Merci à tous ceux qui pourront m’apporter des éléments de réponse.

    • Mario

      Bonjour!
      Suzanne
      Je crois que c’est de participer a la délivrance des âmes du purgatoire.

      LE DIVIN SAUVEUR dit un jour a la vénérable Marie Lataste :  »Vous ne sauriez rien faire de plus agréable a DIEU que de venir au secours de ces âmes. »

       »Il n’est rien de plus agréable au SEIGNEUR, disait Saint Augustin, que le soulagement et la délivrance des
      fidèles trépassés. »
       »C’est ajoutait Bourdaloue, un apostat plus beau, plus grand et plus méritoire que la conversion des
      pécheurs, des infidèles, des païens. »

      Les âmes du purgatoire ont les pus grande souffrance de nous tous.

      (J’ai trouver cela dans le livre, un mois avec les âmes du purgatoire, alors ,pour moi le
      le moi des âmes du purgatoire débute an janvier et ce termine en décembre)
      Bonne journée!
      Mario

    • jean marie

      suzanne,

      Vous avez raison de vou s poser la question, car c’est l’occupation la plus importante ici bas,, qu’il y ai crise ou non…

      La premiere des Charité, c’est vis à vis de soi-meme: étudier la FOI, avec assiduité et discernement!
      la seconde (qui fait partie de la premiere..) c’est de garder toujours la presence de Dieu, par la priere et la mediattion..

      la trosiieme (qui lui est semblable, dirait jésus..) c’est d’avoir soin de la Foi de nos freres, et de ne pas manquer – discretement, et avec tact – toute occasion de temoigner du Christ qui vit en nous!

      Bon courage!

    • Antoine-Marie

      Bonjour, il n’y a pas forcément besoin d’être en contact avec les gens pour être charitable.

      Vous êtes charitable lorsque vous priez chez vous toute seule le chapelet pour la conversion des pécheurs par exemple; lorsque vous pardonnez ou du moins essayez de pardonner à des gens qui vous ont fait beaucoup de mal en détruisant totalement votre réputation par des médisances/calomnies ou simplement en tenant la porte à une personne avec l’intention de plaire à Dieu. La même acte mais juste par respect humain, c’est de la politesse pas de la charité.

      Les personnes les plus charitables ne sont pas celles qu’on pense. Ce sont celles qui donnent totalement leur vie à Dieu; les religieux dans les cloîtres entre autres. Les carmélites par exemple ne voient absolument personne à l’extérieur et elles passent leur temps à prier pour le genre humain. Ce n’est que mon avis.

    • Joel-Marie

      Bonjour Suzanne,
      Pour repondre à votre question je dirais tout simplement apporter de la joie et du bonheur aux autres! Rien attendre en retour car aimer c’est donner et tout donner. Il faut bien souvent aller au devant de nos reticences, degouts, peurs, craintes, pudeurs etc mais le don doit rester gratuit le Seigneur vous remboursera au centuple 😉
      Courage, il y a du boulot!

    • Sanctus

      Dieu nous teste chaque jour, lorsqu’une occasion se présente à vous saisissez-là!

      La charité nous posent des choix, tout garder pour soi, ou se dévêtir pour donner à l’autre, partager.

      Perdre du matériel pour recevoir du spirituel.

      Perdre du visible pour recevoir de l’invisible.

      Sanctus

    • dalencourt

      Suzanne, être charitable est avant tout un état d’esprit : aimer c’est vouloir le bien de l’autre. La charité consiste à aider son prochain, dans le vrai sens du terme : le prochain est d’abord celui qui est « proche » : votre voisin, vos amis, votre famille. C’est dans les gestes de tous les jours, dans une disposition permanente, dans l’entraide, la disponibilité, gratuitement et sans sous-entendus. Aider, servir, soulager, conseiller, prier, consoler…. chaque cas est unique, il faut s’adapter à chaque situation, chaque personne, avec le sourire et avec persévérance, et faire le lien avec le Christ lorsque c’est nécessaire.

      • claude duit

        on as eu un bel exemple de charite
        de la part d antoine de souri7 et de jacqueline envers moi meme
        sur mes nombreuses fautes d ecritures
        ce qui m as rechauffer le coeur
        voila un bel acte de charite
        merci

      • dryab

        Je ne réponds pas à votre article par pure charité chrétienne …
        La vraie charité selon notre Seigneur Jésus Christ est effectivement essentielle, et est bien sûr extrêmement difficile à mettre en œuvre dans tous les actes de notre vie, et par rapport à tous nos prochains, tous.

  14. dalencourt

    Je stoppe la validation des commentaires maintenant, reprise lundi matin.
    Cela laisse du temps à chacun pour réfléchir à une réponse et un conseil à donner à Suzanne.
    Bon dimanche à tous.

  15. Uncle

    Voilà. La tache solaire est bien de retour et plus vivante que jamais. 3 éruptions en une journée.
    Face à la Terre dans une dizaine de jours, soit à temps pour le 13 mai.

    ?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Eembeddedtimeline%7Ctwterm%5Eprofile%3A_SpaceWeather_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.spaceweatherlive.com%2Fen%2Fsolar-activity%2Fsunspot-regions

  16. Jean-Luc

    Bonsoir à tous mes chers amis,
    Je souhaitais vous faire part d’un phénomène assez étrange qui s’est passé en ce fameux 4 mai et dont je ne l’interprète pas forcément comme un signe divin par mesure de prudence même si j’envisage bien évidemment la possibilité.
    Avec un ami, nous sommes allés rendre visite à une amie de la Fraternité et en fin d’après-midi, il a commencé à neiger abondamment, jusque-là rien d’exceptionnel. La neige a commencé à tenir sur la voiture de mon ami et sur le capot, il s’est dessiné le symbole Oméga de manière distincte. J’ai pensé de suite à la lettre Oméga qui est la dernière lettre de l’alphabet grec et qui signifie la fin. Ce qui est encore plus surprenant, c’est que ce même symbole Oméga était sur la porte de garage du voisin de notre amie!! C’est la première fois que je vois un symbole Oméga sur une porte de garage!! En ce 4 mai, cela fait deux signes non négligeables!! S’en ait suivi une mini-tempête de neige (15 cm accumulés sur la voiture), ce qui n’est pas exceptionnel en soi pour la saison à l’endroit où j’habite même si cela n’arrive pas toutes les années.
    Voilà qu’en pensez-vous mes chers amis et cher Louis?
    En union de prières avec vous tous et bon dimanche du Bon Pasteur à tous.

    • dalencourt

      Moi Jean-Luc, j’y crois. Ce petit signe personnel, surtout un 4 mai (incendie du Bazar de la Charité) et la neige veille d’un jour en « 5 » (5 août : Notre-Dame des Neiges) est valable et il confirme nos pressentiments, même s’il ne donne pas de date.

  17. Jean-Luc

    Petit détail important que j’ai omis de préciser: la voiture venait d’être bénite le matin même par l’abbé de la Fraternité et la voiture est d’une marque allemande célèbre dont le sigle représente le fameux 666. Peut-être donc que cette apparition du symbole Oméga sur le capot signifie la fin prochaine du règne de la Bête que nous attendons pour ce mois de mai? Nous verrons bien.

      • Jean-Luc

        Bonjour Louis,
        Il s’agit de la marque Audi dont le sigle est constitué de 4 anneaux enchevêtrés et dont les 3 intersections entre les anneaux forment trois 6 mais c’est très subtil, il faut bien se concentrer pour voir les 6, ils sont très malins!! De plus, c’est à tout à fait logique car le siège historique de la marque se trouve à Ingolstadt, la même ville où a été fondée la société des Illuminés de Bavière en 1776.

        • Souri7

          Audi, c’est surtout un symbole de luxe et d’une certaine technologie…
          Franchement, faire bénir sa voiture, c’est n’importe quoi, c’est bénir un matériel qui n’ a pas fonction de dévotion, ni qui fait partie de la Création, c’est exagéré. On abuse. Oui, vivement l’Oméga!

        • Griffon

          Souri7
          Faire benir sa voiture est un acte important.
          Bien des accidents et ennuis m’ont été evités dans les deux voitures, toutes deux benites, que j’ai pu avoir dans ma vie.
          Les maisons aussi sont mieux benites 😉

        • Baptiste B.

          Vous avez un avis sur tout Sophie!
          Ah! L’humilité et la discrétion de la femme Catholique…
          Il n’y a rien de choquant à béni une automobile pour éviter les accidents et protéger ceux que l’on véhicule… ce qui me « choque » c’est vos interventions incessantes, c’est le rôle d’une femme catholique?

          Peu de chance de voir publier mon commentaire… mais je dis ce que je pense et dans le seul but d’aider mon prochain

          Baptiste

        • Baptiste B

          Et je vous conseille de faire bénir votre maison. Je le fais chaque année
          BAPTISTE

        • dalencourt

          Baptiste, ce n’est pas Sophie qui a donné son avis sur la voiture, c’est Souri7. Pourquoi vous en prenez-vous à Sophie ? Si ses avis sont intéressants et apportent quelque chose, ils sont les bienvenus. La discrétion demandée à la femme, pas que catholique, s’applique quand elle parle pour ne rien dire… mais c’est valable aussi pour les hommes.

          Pour la voiture je suis d’accord ; il ne faut pas faire bénir tous ses objets évidemment, mais les « lieux » d’habitation et de transports (car on vit aussi dans une voiture) doivent être bénis ; on bénit aussi les bateaux.

        • Jean Michel

          Sophie et Souri7 sont plus féministes que catholiques…
          Imaginez-vous une femme catholique de 1789 prendre position publiquement et chaque jour contre la révolution? Non je ne crois pas. Qu’elle en discute avec son mari et que lui le fasse publiquement. Oui.
          Mais en 2019 le féminisme et le communisme ont complètement ravagés les cerveaux de nos femmes (et les notres)
          Il est certain de ces deux dames ont moins de 60 ans, je ne connais pas une femme catholique traditionnelle (avec une forte foi) qui ne soit pas discrète.

          Prions pour que ce monde tombe et que le nouveau arrive. Que votre volonté soit faite et non la mienne

        • Souri7

          Ouh la! Je suis anti-féministe, mais… heureusement que l’Esprit Saint est moins étriqué que vous!
          Mais si je dérange comme ça ici, je peux ne plus intervenir du tout.
          Pour le fait de faire bénir une voiture, ce n’est pas interdit bien sûr, mais il est plus honnête de bien conduire et bien connaître le code de la route, être respectueux et prudent, de porter un chapelet béni toujours sur soi, de demander à son ange gardien et à Saint Christophe de nous protéger, de prier, d’être en état de grâce… J’ai remarqué qu’il y a un effet pervers à ce genre d’abus : bénir un objet et se dispenser de l’effort humain; qu’on le veuille ou non, il y a un phénomène de relâchement dans l’inconscient. On a tendance à se reposer sur l’objet béni. C’est une déviation de l’esprit catholique combattant (cf Saint Paul). C’est comme un prêtre qui bénit des cartables mais ne bénit pas les enfants qui les portent.
          Griffon, ma voiture n’est pas bénie et j’ai été aussi protégée les rares fois où… Mais je fournis les efforts nécessaires, et je m’amende, car tout ce qui nous arrive est avertissement du Ciel pour nous éduquer, nous corriger.
          J’ai fait bénir ma maison depuis longtemps, oui, merci, cela est utile, et vraiment dommage que cette pratique se soit un peu perdue.
          « L’heure a sonné », je vous laisse « entre hommes » et vous assure de ma plus grande discrétion… Bonne continuation à tous.

        • dalencourt

          Souri7, ne vous découragez pas à la première attaque personnelle… sinon, à ce compte-là, ça fait bien longtemps que j’aurais arrêté.

        • cmik

          Monsieur Baptiste B,
          Je vous ferai remarqué que contrairement à vous, Jésus n’empêcha jamais une femme de discuter avec lui, ni même de lui adresser ses avis… ni la samaritaine, si la femme adultère… ni bien entendu la chrétienne!!! Si vous haïssez tant les femmes convertissez vous à des religions plus compatibles avec votre sensibilité… celles où, en effet, toutes les vertus de la femme créée à l’image de l’Amour divin (charme, douceur, intelligence, sensibilité, bonté et bienveillance) furent soumises à l’autorité d’un homme poussé quant à lui à perdre ses valeurs de force et autorité divine pour ne plus s’imposer à elle que par la violence et l’insensibilité. On voit à quoi cela conduisit le monde… et d’en conclure que c’est le mal qui voulut soumettre l’homme à la femme pour que naisse le monde cruel et mortifère qui convenait le mieux à ses desseins.

          J’envie votre flegme Souri7, j’aurais été bien plus virulent à votre place… je déplore le peu de réactions à une attaque si virulente, tous les chrétiens masculins seraient sensiblement machistes? Le féminisme est bien entendu une idiotie, mais le monde ne peut être viable – et je ne voudrais y vivre – sans une femme aimante pour seconder, rassurer et guider tout homme bon dans sa mission.

          PS qui aime bien châtie bien, il doit beaucoup nous aimer, Louis, pour si souvent nous censurer! 😉

        • dalencourt

          cmik, c’est un sujet que j’aborde avec une extrême prudence car il est très émotionnel et très exacerbé, très difficile en tout cas à faire comprendre, y compris aux personnes de bonne volonté.
          Je vais en dire quelques mots seulement, effleurer à peine le sujet, mais qui ne peut être compris sans l’aborder à tête reposée, sans réagir immédiatement ni émotionnellement, et en faisant abstraction des idées qui nous environnent… pas facile. Il faut beaucoup d’humilité -mais aussi de réflexion et de recul- pour aborder sereinement (si on y parvient !) un tel sujet.

          Le système divin est patriarcal.
          Le système de l’ennemi est matriarcal et il a pour but de déplacer, voire d’inverser, les rôles de chacun, dans la famille ou la société, d’où le chaos qui règne et l’impossibilité d’y trouver une solution viable tant que l’on n’a pas compris les fondements du problème.
          L’homme a été créé à l’image de Dieu. Le système divin repose sur l’autorité du Père qui s’applique aussi à la société humaine, organisée autour du Père (de famille) et du peuple (le roi) , et la transmission cohérente et fidèle de ces valeurs par la descendance, d’où la constitution d’une patrie (même racine).
          La Sainte Trinité est composée de 3 Personnes EGALES mais distinctes, dans laquelle se dessine une hiérarchie : le Fils obéit à la volonté du Père, le Saint-Esprit répète ce qu’il a entendu… cette égalité n’interdit donc pas une hiérarchie céleste qui nous échappe, mais qui revient en définitive à faire la volonté du Père.
          Dans la cellule humaine, c’est la même chose : mari et femme ne font qu’un nous dit Jésus, à l’exemple donc de la Sainte Trinité, ils sont donc EGAUX mais chacun à sa place respective, c’est à dire qu’il faut respecter la hiérarchie patriarcale voulue par le Seigneur. Des exégètes ont expliqué ce mystère en disant que le Père est la tête de la famille et la Mère le coeur. L’un ne peut pas vivre sans l’autre, mais l’un n’a pas le même rôle que l’autre ni la même place dans la hiérarchie.
          Toute la confusion dans les esprits vient de la confusion des rôles et des places, car l’égalité n’interdit ni la complémentarité, ni la hiérarchie ni l’organisation voulue par Dieu.
          Je pense avoir discerné chez certains intervenants ce rappel d’une structure (de pensée comme d’organisation concrète) patriarcale (mais pas dans un sens péjoratif), que les intéressé(e)s ont compris comme des attaques personnelles.
          Sur ces sujets-là, il est essentiel de prendre de la hauteur et d’aborder la chose selon l’angle philosophique et non pratique.

        • dalencourt

          Pour rassurer ces dames si jamais cet aspect « patriarcal » leur fait peur ou leur paraît désuet, pour son application concrète dans la vie de tous les jours, les sociétés chrétiennes l’avaient traduite par un dicton qui résume bien la situation : « ce que femme veut, Dieu le veut ». En d’autres termes, qu’on soit au Moyen-Age ou au 21è siècle, que la femme soit « soumise » (traduction moderne et fausse de la société patriarcale) ou « libérée », elle emm… toujours autant l’homme si jamais on ne fait pas ce qu’elle désire… et ça, les hommes l’ont vite compris.

        • Raphaël

          Mesdames,
          Prenez pour exemple la Très Sainte Vierge Marie.
          Elle était soumise à Saint Pierre alors qu’elle lui était bien supérieur.
          Elle a toujours écouté les commandements de Dieu.
          Elle a très peu parlé et a toujours été cachée au monde. Elle ne donnait pas son avis sur tout.
          La soumission de la femme n’est pas de l’esclavage, mais uniquement écouter la loi de Dieu. L’homme doit respecter et « porter sur un plateau » son épouse.
          Je conseille de lire le Catéchisme du mariage du père Noël Barbara qui vous éclairera sur la position de la femme (et de l’homme).
          Posez-vous la question Mesdames, comment étaient vos grands mères catholiques?
          Amicalement
          Raphaël
          À côté de ça il faut aussi être patient et doux de cœur

        • Martin

          Cmik, vous êtes du monde… C’est l’avis du monde que vous donnez.

          Je conseille cette lecture:
          La femme forte
          Modèle de la femme chrétienne

          À travers quatre auteurs ecclésiastiques, Bautain, Dupanloup, Gay et Landriot, cet article montre comment l’Église envisage les relations entre mari et femme dans le mariage, et ce qu’elle pense du domaine propre de la femme : soin des enfants et souci de la maison. La femme est présentée comme pieuse, devant sanctifier son époux généralement sceptique, elle doit se prémunir contre les dangers de la vie mondaine, notamment les bals et les mauvaises lectures. La vision de la femme est globalement traditionnelle, mais ces auteurs prennent leurs distances avec la « faiblesse » féminine et mettent au contraire en avant une femme forte, capable d’exercer une certaine influence sur la société.

          https://journals.openedition.org/chretienssocietes/1852

      • el vago

        J’imagine qu’il veut parler de la « voiture du peuple », un v et un w, ce qui fait 3 v, sachant qu’en guématrie la lettre vav a pour valeur 6..

        • Sophie

          Ça me rassure, que des inconnus suppute des affirmations et des calomnies à mon encontre et aux autres.. Surtout venant de personnes, qui n’ont visiblement pas l’habitude de commenter ici. Et il semble que vous ayez dans votre cœur une sorte de jalouse et une rage à assouvir.. Frustration ? Vous ai-je fais quelque chose personnellement ? Dois-je me taire ? Je ne développerai pas sur vos affirmations, le Bon Dieu vois tout et Il jugera en temps voulu.

      • Yannick L.

        Sophie et souri7, je ne vois pas d’attaque dans les commentaires des ces personnes…. il faut pas réagir aussi fortement… il faut rester doux et humble de cœur

        Par contre le lien sur le comité de la jupe est très « intéressant »

        Il faut faire bénir sa maison chaque année et bénir une voiture, je peux le comprendre.

        UDP

        Yannick

        • Martin

          Yannick,
          Nous sommes dans une société réactive. Le commun de l’homme d’aujourd’hui est qu’il ne réfléchi pas. Il agit, ou plutôt il réagit.
          Il n’y a jamais de remise en question.
          Satan a bien veillé à développer l’orgueil des hommes car il sait que tous les péchés ont pour source l’orgueil.

          Mesdames, ne le prenez pas personnellement SVP. Je ne fais que constater l’état de notre société et je veux juste montrer que nous n’arrivons pas à la cheville de nos anciens au niveau de l’application des lois divines.
          Je suis un malheureux pécheur, mais pour le salut de vos âmes, remettez vous en question et soyez calme. Prions et veillons.
          Fuyez le monde, les News de internet: une fois par semaine maximum. Les autres jours consacrez ce temps à la prière.
          En UDP

      • Raphaël

        Saint Paul:

        ….. Que les femmes soient soumises à leurs maris, comme au Seigneur;
        car le mari est le chef de la femme, comme le Christ est le chef de l’Eglise, son corps, dont il est le Sauveur.
        Or, de même que l’Eglise est soumise au Christ, les femmes doivent être soumises à leurs maris en toutes choses.
        Maris, aimez vos femmes, comme le Christ a aimé l’Eglise et s’est livré lui-même pour elle,
        afin de la sanctifier, après l’avoir purifiée dans l’eau baptismale, avec la parole,
        pour la faire paraître, devant lui, cette Eglise, glorieuse, sans tache, sans ride, ni rien de semblable, mais sainte et immaculée.
        C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes, comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.
        Car jamais personne n’a haï sa propre chair; mais il la nourrit et l’entoure de soins, comme fait le Christ pour l’Eglise,
        parce que nous sommes membres de son corps, [formés  » de sa propre chair et de ses os].  »
         » C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et de deux ils deviendront une seule chair.  »
        Ce mystère est grand; je veux dire, par rapport au Christ et à l’Eglise.
        Au reste, que chacun de vous, de la même manière, aime sa femme comme soi-même, et que la femme révère son mari……

  18. Jean C.

    J’ai fait un rêve .

    J’était dans un grand lit avec ma compagne ,
    un beau lit , gros matelas , plusieurs oreillers bien fournit , une grosse couette .
    Je me suis débarrassé avant de me coucher , sur un petit meuble de chevet ,
    de divers objets , lunette , plusieurs livres , téléphone , montres ,
    tout ce genre d’objets .
    Ma compagne m’a dit – je vais porter plainte contre toi pour abus de pouvoir –
    Je me demander pourquoi ? .
    Mais au lieu de rechercher une réponse , a mon esprit est venu :
    – ça y est , nous sommes au moment ou l’on ne peux plus revenir en arrière ,
    c’est acté , quoi qu’il arrive maintenant on ne pourrait plus faire marche arrière – .
    La phrase – consommé – m’est venu a l’esprit .
    Je me suis lever du lit et je suis parti pour me coucher dans un autre lit ,
    plus petit , a 1 place , pas trop confortable , le drap était très fin , l’oreiller très sommaire ,
    mais je m’y sentait serein parce que le drap me couvrais tout entier , ensuite ,
    parce que je savais qu’il ne me rester plus longtemps a attendre avant de me lever .
    Je savais qu’il était 6h00 du matin et que j’avais rendez-vous à 7h00 ,
    donc je pouvais rester dans ce lit pas très confortable pendant encore 1h00 .
    Je savais que j’avais rendez-vous a l’église , pour la communion ,
    et cette attente dans ce lit , me mettais en joie .

    Je me suis ensuite réveiller , il était 3h00 du matin , avec cette phrase dans la tête :
    – La seule façon de venir au Christ , c est par la communion –

    J’ai ressenti que par – communion – ce n’était pas seulement l’eucharistie ,
    mais aussi comme en latin , qui signifie – uni avec – .

    Ce rêve a été aussi très intense en émotion , je ressentais tous les sentiments
    au fur et a mesure que le rêve avancer .

    Voila .
    Pourriez-vous s’il vous plait , le décrypté Mr Dalencourt ? .

    Bien a vous .

    • dalencourt

      Vous l’avez vous-même décrypté ; sous une forme imagée, c’est la description de la séparation du bon grain et de l’ivraie, une humanité séparée entre les sauvés et les damnés.
      Ceci se fait par étapes : d’abord on se débarrasse des objets qui nous unissent à Babylone (téléphone, électronique, etc), puis ensuite, les « babyloniens » avec lesquels on partage encore notre vie (même lit) finissent par nous rejeter eux-mêmes, et on se retrouve seul, mais dans le bon camp. Car ce lit simple dans lequel vous vous retrouvez est inconfortable (sur le plan matériel), mais en même temps vous ressentez la paix du coeur, protégé par le drap (blanc) de la pureté du coeur : vous êtes heureux sur le plan spirituel. Et là vous comprenez les effets de la vie des sacrements : l’union avec Jésus-Christ, vivre en état de grâces.
      Et la finalité, c’est le rendez-vous avec la nouvelle Eglise, car c’est bien une nouvelle Pentecôte qui se profile. Et celle-ci n’est pas loin : dans un heure.

      • Deus Vult

        Beaucoup d’entre nous perçoivent quelque chose de cet ordre. J’ai fait ainsi un rêve un peu curieux la nuit dernière: je reviens à Rome (j’y ai été plusieurs fois adolescent). Je retrouve de vieilles et agréables sensations, mais surtout, il y règne un silence complet, pas le moindre vrombissement de voiture, un calme absolu, en pleine ville. Rien de sinistre cependant, car la vie est là, dans la lumière du printemps. J’en suis très surpris, c’est comme un matin d’un nouveau monde.

      • Bigouden29

        Le 9 juin prochain vous voulez dire? Dans un mois effectivement.
        De plus, il y à 42 mois entre le 8 décembre 2015 et le 9 juin 2019, donc çà colle.
        Mais ne disons pas trop vite, attendons de voir.

  19. Uncle

    « Le pape François appelle les nouvelles autorités «supranationales» à faire respecter les objectifs de l’ONU.

    ROME, 2 mai 2019 ( LifeSiteNews ) – Le pape Francis a lancé jeudi une nouvelle impulsion en faveur du mondialisme, appelant à la création d’un organisme supranational légalement constitué, chargé de faire respecter les objectifs de développement durable des Nations Unies et d’appliquer les politiques de «changement climatique».

    S’adressant aux membres de l’Académie pontificale des sciences sociales du Palais apostolique du Vatican, le pape a déclaré: « Lorsqu’un bien commun supranational est clairement identifié, il est nécessaire de disposer d’une autorité spéciale légalement constituée, capable de faciliter sa mise en œuvre. »

    «Pensez aux grands défis contemporains du changement climatique, du nouvel esclavage et de la paix», a-t-il déclaré aux membres de l’Académie pontificale, réunis cette semaine au Vatican pour une séance plénière sur le thème: «Nation, État, Nation-État»…
    https://www.lifesitenews.com/news/pope-francis-calls-for-new-supranational-authorities-to-enforce-UN-goals

  20. Uncle

    Voilà un exemple frappant du danger de la nouvelle constitution de la curie prévue pour juin… La décentralisation des pouvoirs de décision vers les évêchés. François le sait. Il le veut. Satan le veut. D’où le danger de laisser libre court à ce que l’évêque veut en termes de célébration eucharistique…

    « ESSEN, Allemagne, 3 mai 2019 ( LifeSiteNews ) – Un évêque allemand pro-homosexuel a prédit que des changements radicaux dans l’Église catholique concernant la moralité sexuelle, la prêtrise masculine et le célibat sacerdotal suivront la prochaine réunion d’évêques dirigée par le Vatican Plus tard cette année.

    Selon Katholische.de , le site officiel des évêques catholiques allemands, Mgr Franz-Josef Overbeck, un évêque ordinaire du diocèse allemand de Essen, a déclaré aux journalistes que le synode d’octobre à Rome créerait une «faille» dans l’église et que « rien ne sera jamais plus pareil».

    Overbeck a déclaré que la structure hiérarchique de l’Église, sa moralité sexuelle et l’image générale de ce qu’est un prêtre (« Priesterbild ») seraient examinés et que le rôle des femmes dans l’Église serait également reconsidéré.

    L’évêque a également déclaré que le déclin du nombre de fidèles catholiques en Europe et en Amérique latine serait discuté, ainsi que «l’immense exploitation» de l’environnement naturel et les violations des droits de l’homme.

    Le Synode aura lieu du 6 au 27 octobre et ses thèmes principaux sont l’écologie, la théologie et la pastorale, les préoccupations des peuples autochtones et les droits de l’homme.

    Selon Katholische.de, Overbeck a déclaré que François, ayant une perspective sud-américaine, avait assuré «la prise de conscience de ces défis».

    Overbeck a promis de retirer son église de son «structure eurocentrique», en promettant que les églises locales en Amérique latine et leur clergé deviendraient de plus en plus indépendants. Entre temps, réfléchissant à la pénurie de prêtres en Europe et en Amérique latine, l’évêque d’Essen a déclaré que les églises locales étaient déjà principalement dirigées par des religieuses.

    «Le visage de l’église locale est une femme», a déclaré Overbeck… »
    https://www.lifesitenews.com/news/pro-lgbt-german-bishop-nothing-will-be-the-same-in-church-after-amazon-synod

    • pierre

      Uncle
      Voila ,toute la rébellion contre le Dieu créateur de l’être humain s’exprime par la bouche de cet évêque ,c’est du protestantisme à l’état pur ,c’est pas pour rien que l’Eglise après le concile a transformé la messe en un copié collé des cérémonies protestantes .
      Depuis longtemps les femmes officient chez les protestants ,depuis longtemps les pasteurs sont indépendants d’une autorité centrale,depuis longtemps la moralité sexuelle du mariage ,du divorce ,de l’homosexualité ,de la contraception et de l’avortement sont banalisés dans la secte protestante .
      Si nous voulons réduire un peu plus le problème ,on peut dire que tout tourne autour de la FEMME ,que Dieu a voulu soumise à l’homme (genèse) pour prix de son péché ,et de nos relations sexuelles avec elle ,qui donnent la VIE la MORT ou le néant (homos)selon que nous nous soumettions à la volonté divine ou non.
      PAR SON HUMILITE LA FEMME ECRASERA LA TÊTE DU SERPENT
      Les anti Dieu font en sorte que la femme ne s’humilie plus à accepter les maternités ,qu’elle ne s’humilie plus en obéissant à son mari (épitre de St Paul)
      Une femme qui s’humilie pleinement et sincèrement est en contact direct avec l’Esprit Saint ,c’est ce qui rend fou le diable .
      Une femme qui s’humilie devient la voix de Dieu auprès de son mari ,c’est par les petits que Dieu parle aux grands

      • Souri7

        ++1, Pierre!
        C’est la petite porte ! C’est cela aussi la Charité, emprunter le bon chemin « pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde ».
        Car oui, il y a réparation à faire, jusqu’à la fin du monde. Et Dieu donne à chacune selon son dessein sur elle.
        « Que votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel. »

      • claude duit

        qui te dit pas femme que par ta foi tu sauvera pas ton mari non croyant ?
        qui te dit pas mari que par ta foi ne sauvera tu pas ta femme ?
        mais le mieux c est d etre celibataire pour eviter toute tentation
        la parabole du christ Jesus sur les 7 maris de la veuve
        et la reponse fut tre claire personne ne l ont eu comme mari
        ce qui nous explique qu on sera tous semblable aux anges
        ni femme ni mari donc
        SEUL L AMOUR INFINI DE DIEU LE PERE COMPTE LA HAUT
        ET SON AMOUR EST INFINI ET GRANDE SA MISERICORDE
        POUR TOUT CEUX QUI LE CRAIGNENT ……..;

  21. Néophyte

    Pour Suzanne, mon petit témoignage: là où j’ai été placée, je ne peux rien dire, car personne n’a envie de m’entendre. Grande solitude. Mais rien ne m’empêche de rendre service, de sourire et d’échanger quelques mots gentils, dès qu’une occasion se présente… Et surtout préférer me taire afin de mieux écouter. Et je constate toujours à quel point les gens en ont besoin, parce que beaucoup crèvent aussi de solitude…
    Et il peut se passer de très belles chose à la caisse du supermarché, je vous l’assure!
    La foi s’incarne avant tout et dans nos petits actes quotidiens, nous pouvons tous témoigner, là où nous sommes.
    et chaque matin, redire cette belle prière de Saint François d’Assise :
    https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/prier/prieres/372202-priere-de-saint-francois-dassise/

    • Sanctus

      @Néophyte Vous êtes sur le bon chemin menant à la petite porte étroite.

      Chaque petites gouttes, bout à bout, créent une source, de cette source émane des rivières, de ces rivières des fleuves, de ces fleuves des océans.

      Sanctus

      • Souri7

        Tout à fait!
        A ceux qui ne veulent pas voir, il y a l’exemple à montrer, et à ceux qui ne veulent pas entendre, il y a la prière à offrir.
        Oui, partout où nous sommes, nous pouvons témoigner d’une façon ou d’une autre, mais surtout pas avec notre propre volonté, plutôt avec la Volonté divine, la véritable charité, qui elle seule agit véritablement dans les coeurs. Dieu donne les occasions.
        Merci Néophyte pour votre témoignage qui illustre bien la nécessité d’écouter d’abord les besoins d’autrui avant de vouloir redresser quoi que ce soit, au risque de casser.

  22. Michel Mouchart

    Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°19 – Anne Brassié

    Ajoutée le 5 mai 2019
    Les commentaires ont été désactivés pour cette vidéo. ( !?… )
    No Comment !

  23. Gégé22

    Depuis vendredi dernier les hostilités ont recommencée au sud d’Israël à l’initiative du Hamas qui a lancé des roquettes sur l’état Hébreu. Le premier ministre israélien pour satisfaire son aile dure de la coalition a décidé de répliquer en bombardant Gaza et cela s’envenime de jours en jours.
    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/04/l-armee-israelienne-bombarde-la-bande-de-gaza-en-represailles-a-des-tirs-de-roquettes_5458254_3210.html
    La raison de cette brusque montée de la violence est complètement dingue. En effet, a lieu du 14 au 18 mai prochain le concours de l’eurovision à Tel-Aviv, les palestiniens ont donc lancé des roquettes pour obtenir des israéliens un assouplissement du blocus qui les frappe actuellement en espérant que Benjamin Netanyahou cèderait sur ce point et en échange ils se tiendraient tranquille pendant la durée de ce concours dégénéré.
    https://fr.timesofisrael.com/lancement-des-repetitions-de-leurovision-malgre-la-pluie-de-roquettes/
    Une guerre globale qui démarrerait en raison de cette compétition stupide et futile, symbole de « paix » pour les merdias européens serait un châtiment divin … à suivre

    • Claude Germain V

      Bonjour. Connaissant un tout petit peu le sujet pour y avoir été , il n’y a pas hélas qu’ en Égypte que l’on trouve des pyramides ..Le même fait se retrouve en Israël Palestine …….la différence c’est que c’est une pyramide a référence humaine ..
      A titre d’exemple :
      1er) les israéliens dans des villes comme Bethléem ou Nazareth emmerdent les palestiniens qu’ils soient chrétiens ou muslims .
      2ieme ) dans Bethléem ou Nazareth ce sont ensuite les palestiniens muslims qui emmerdent les palestiniens chrétiens
      3ieme ) et pour finir , ce sont les palestiniens chrétiens qui se  » poussent  » en devenant migrants tout simplement …
      Belle pyramide n’est ce pas ????
      Chers amis du Grand-Reveil si vous croisez ou discutez ou avez comme amis des chrétiens palestiniens , soyez bons , gentils et accueillant avec EUX ? car beaucoup parmi eux nous font la grâce de parler l’araméen la langue de Notre Seigneur Jésus-Christ , et mieux encore une majorité d’entre eux sont de fervents , même de très fervents chrétiens. ….
      Que DIEU vous garde , les garde et nous garde …Amen…

  24. dalencourt

    Le pape se fait jeter par les orthodoxes bulgares
    C’est un comble que ce soit des orthodoxes qui montrent la bonne attitude à avoir !

    Le pape François a entamé hier dimanche une visite en Bulgarie ; on se demande bien pourquoi d’ailleurs puisque les catholiques ne représentent que 0,6% de la population (82,6% des Bulgares se déclarent orthodoxes, 12% musulmans et 0,6% de catholiques, soit 44.000 personnes sur 7 millions d’habitants).
    Mais le plus intéressant est l’attitude de l’Eglise orthodoxe bulgare :
    1) « Il sera reçu au siège du Patriarcat de l’Eglise orthodoxe bulgare. L’accueil devrait y être cordial mais limité aux strictes formalités: la direction de l’Eglise orthodoxe a rejeté à l’unanimité toute forme de service religieux ou de prière aux côtés du chef des 1,3 milliard de catholiques.
    C’est donc seul que le pape se retrouvera à la mi-journée à la cathédrale orthodoxe Alexandre Nevski, principal monument de Sofia, pour prier devant le trône des saints Cyrille et Méthode. »
    2) Et lundi, une rencontre inter-religieuse « pour la paix » sera également désertée par les orthodoxes qui n’y enverront qu’un choeur d’enfants. En revanche, l’imam de Sofia sera présent, indique une source du Vatican. »

    Au moins les bulgares auront manifesté publiquement leur désaccord pour la rencontre inter-religieuse, et même de prier avec lui : quelle claque !

    • pierre

      Le monde de Satan ne peut pas être uni ,c’est dans sa nature d’être divisé contre lui même , la seule union qui peut se faire c’est celle en Jésus Christ car elle est libre et rends libre.

    • Michel Mouchart

      Psaume 122 Confiance en Dieu

      Une lumière a surgi dans le matin de Pâques
      et tous les humble ont été relevés.
      Christ est ressuscité pour la joie du monde.

      Vers toi j’ai les yeux levés,
      vers toi qui est au ciel.

      Comme les yeux de l’esclave
      vers la main de son maître,
      comme les yeux de la servante
      vers la main de sa maîtresse,
      nos yeux, levés vers le Seigneur notre Dieu,
      attendent sa pitié.

      Pitié pour nous, Seigneur, pitié pour nous :
      notre âme est rassasiée de mépris.

      C’est est trop,
      nous sommes rassasiés
      du rires des satisfaits,
      du mépris des orgueilleux !

      Gloire au Père, et qu Fils, et au Saint-Esprit,
      au Dieu qui est, qui était, et QUI VIENT
      pour les siècles des siècles. Amen.

      Notre Père qui es au ciel,
      nos yeux se lèvent vers toi :
      nous attendons tout de ta main.
      Si nous sommes méprisés à cause du Christ,
      n’oublie pas que nous sommes tes serviteurs,
      et prends pitié de nous.

  25. Yannick L.

    Méditation sur l’excellence de la Charité

    Extrait de « Méditations pour tous les jours de l’année ; sur les principaux devoirs du Christianisme » par Henri Griffet.

    1er point. C’est la plus grande de toutes les vertus, la seule qui n’aura jamais de fin. Toutes les autres sont fondées sur notre misère et sur notre imperfection, et nous ne devons les regarder comme de vrais biens, que parce qu’elles servent de remède à nos maux. La foi suppose notre ignorance ; l’espérance est la marque de nos besoins ; la prière est un aveu de notre faiblesse ; la patience, une preuve de nos afflictions ; et la pénitence a un rapport essentiel avec nos péchés. Toutes ces vertus seront donc bannies du Ciel, parce que tout ce qui se ressent de la faiblesse et de l’imperfection de l’humanité en est exclu pour toujours.

    2e point. La charité seule nous suivra dans le Ciel : nous y posséderons un Dieu qui est la charité même. C’est là que Jésus-Christ notre rédempteur et notre chef se réunit avec tous ses membres, par les liens indissolubles d’un amour éternel. C’est là que Dieu se plaît à combler les désirs de ces âmes bienheureuses avec lesquelles il partage sa félicité et sa gloire. C’est là enfin que la charité règne, et qu’elle produit dans tous les cœurs une paix et un bonheur qui n’auront jamais de fin.

    Source:
    http://le-petit-sacristain.blogspot.com

    • Yannick L.

      PRÉCEPTES SUR LA CHARITÉ ENVERS LE PROCHAIN

      Pardonnez et on vous pardonnera ; donnez, et on vous donnera. On vous, versera dans le sein une mesure pleine, bien entassée, et qui, étant secouée, répandra par-dessus les bords. Vous avez appris qu’il a été dit : vous aimerez votre prochain, et vous haïrez votre ennemi. Et moi je vous dis : aimez vos ennemis ; faites du bien à ceux qui vous haïssent : priez pour ceux qui vous persécutent et vous calomnient (Luc. 6. 37-38. Matth. 5. 43-44).

      I. Point. — Récompenses promises à la charité fraternelle.

      Pardonnez, et on vous pardonnera. Donnez, et on vous donnera. Il n’y a pas dans l’Évangile de précepte sur lequel Notre-Seigneur ait insisté et plus souvent et avec plus de force que sur celui de la charité fraternelle ; les motifs qu’il présente ici pour nous animer à la pratiquer, sont dignes de sa bonté infinie. Pour un léger pardon accordé au prochain qui est notre égal, il promet, lui, notre souverain Maître, de nous remettre les offenses que nous aurons commises contre lui, pour quelque secours, quelques dons, dont nous aurons aidé nos frères, il ne promet rien moins que les biens éternels ; et comme s’il craignait que nous ne comprissions pas assez avec quelle divine profusion il veut accomplir sa promesse, il multiplie les expressions : On versera dans votre sein, dit-il, une mesure pleine ; bien entassée, et qui étant secouée, se répandra par-dessus les bords (Luc. 6. 38). Cette mesure est la félicité dont seront comblés dans le Ciel ceux qui auront pratiqué la charité sur la terre ; elle sera si grande que non seulement ils en seront remplis, mais la surabondance de ces biens sera comme un torrent de délices qui les inondera, les submergera, en sorte qu’ils nageront au sein des voluptés les plus pures et les plus délicieuses. Ne permettez pas, ô mon Dieu, que de si grandes espérances me trouvent insensible : pénétrez-en mon âme, animez-la sans cesse à la pratique de cette vraie charité si agréable à votre Cœur divin.

      II. Point. — Jusqu’où doit aller notre charité envers le prochain.

      Aimez vos ennemis : faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous persécutent et vous calomnient, afin que vous soyez les dignes enfants de votre Père céleste, qui fait lever son soleil sur les bons et sur les méchants, et fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes (Matth. 5. 44). Cette morale, si digne du Cœur de Jésus, est trop claire pour avoir besoin d’être développée ; il ne nous reste donc qu’à voir en la présence du Seigneur, si nous y conformons notre conduite, quels sont nos sentiments, si quelqu’un cherche malignement à nous donner le désavantage dans une conversation, à nous blesser par quelque mot piquant, à relever nos petits ridicules, ou à traverser nos projets. Qu’éprouvons-nous encore lorsque nous apprenons qu’on a médit de nous, qu’on a même noirci des actions qui nous paraissaient innocentes ? Sommes-nous disposées alors à regarder d’un bon œil les personnes qui nous ont ainsi offensées, à leur vouloir du bien, à les recommander à Dieu ?… Ce sont là de petits essais que notre divin Maître nous donne occasion de faire, pour nous exercer à la pratique du grand précepte de l’amour des ennemis, ils servent à nous préparer aux occasions graves, si elles nous sont réservées pour l’avenir, et si le Seigneur ne met jamais notre fidélité à de grandes épreuves, les petites rencontres nous offrent la matière des mêmes mérites, si nous savons en tirer avantage : quel motif d’encouragement ! Jésus ajoute qu’en nous conduisant de la sorte, nous serons les dignes enfants de notre Père céleste, qui fait lever son soleil sur les bons et sur les méchants, qui fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes (Matth. 5. 45) ; en gardant ce précepte, je suis donc assurée de plaire à mon Père Céleste… Ô mon Dieu, si jusqu’à présent j’ai eu quelques reproches à me faire sur ce point important de votre sainte loi, je veux à l’avenir l’observer si parfaitement, que je me rende digne des récompenses que vous me promettez.

      Extrait de « Méditations selon la méthode de Saint Ignace » (Tome II).

      Pratique : Pardonner promptement et de cœur toutes les petites offenses. — Prier pour la conversion des ennemis de l’Église.

      Source: la même….

      • pierrepierre

        Moi de ce que je vois et lis ici aucun ou presque ici et surtout pas Louis les sophie et ceux qui postent souvent je ne ressens pas du tout en eux cette charité évoquée ici par ces beaux textes, mais jamais suivie dans les faits… Alors que bcp de ceux que vous accusez d’etre conciliaire le font bien aisément eux et publiquement bien souvent…

        • dalencourt

          Vous confondez charité et permissivité, charité et faiblesse. Rappeler et rétablir la Vérité ou l’enseignement de la Sainte Eglise ne sont pas des signes d’absence de charité, bien au contraire. La charité sur le grand réveil, c’est justement de montrer et démontrer là où on a été trompés, là où la mentalité et les idées païennes sont venues empoisonner nos cerveaux et nos esprits, d’appuyer quelquefois là où ça fait mal dans un salutaire but de sortie de Babylone et de ses mauvaises idées.
          La charité ce n’est pas caresser les gens dans le sens du poil en leur disant « c’est bien mon petit, continue, tout ceci n’est pas si grave », c’est de les sortir du péché et de ce et ceux qui les poussent au péché. Compte tenu du monde actuel, ceci n’est pas une partie de plaisir, c’est un rôle ingrat où justement, on va être accusé de manquer de charité alors que c’est exactement le contraire.

  26. Camaron

    http://www.alterinfo.net/Deces-de-Michel-Georget-un-biologiste-qui-avait-tout-compris-sur-les-vaccins_a145994.html?com#com_6849965
    Né en 1934, Michel Georget a fait ses études universitaires à la Faculté des Sciences de Poitiers. Agrégé en Sciences naturelles, il a enseigné la biologie dans les classes préparatoires aux grandes écoles, au lycée Descartes de Tours. Il a présidé la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations en 1992-1993. Retraité en 1994, il a consacré les années suivantes à écrire deux ouvrages précieux et accessibles au grand public : «Vaccinations, les vérités indésirables » (trois éditions depuis 2007, dont la dernière début 2018), préfacé par le Professeur CORNILLOT (décédé début 2018). «L’apport des vaccinations à la santé publique, la réalité derrière le mythe » (2014).
    Jusqu’à l’an passé, il a donné des conférences et a participé à des entretiens pour contester la généralisation des vaccins. Il a également soutenu jusqu’au bout EFVV, l’AIMSIB et de nombreuses actions pour la liberté en matière vaccinale.
    Une grande perte…

    • dalencourt

      J’ai assisté à une de ses conférences où il démontre que le système immunitaire n’a absolument pas besoin des vaccins ; effectivement c’est une grande perte.

  27. Yato

    Si personne ne l’a encore mis en ligne ici, je vous propose le décodage d’un court-métrage d’animation ésotérique réalisé en 2012 par le Canadien Louis Lefebvre. Ce dessin animé, intitulé I, pet goat 2, est très ambigu et d’inspiration gnostique, même s’il semble dénoncer la mainmise d’une élite criminelle sur les dirigeants du monde occidental. J’ai pu vérifier qu’il était bien sorti en 2012 (sauf gigantesque manipulation sur la toile). Il a droit à un article de Wikipédia, a été vu des millions de fois, a reçu des prix, etc.
    L’auteur du décryptage superpose des images de l’effondrement de la flèche de Notre-Dame de Paris et de celui d’une cathédrale de glace, dans ce film de 2012. La fin du court-métrage en question semble annoncer d’autres catastrophes d’origine cosmique, comme la destruction des pyramides. Mais regardez le décryptage : c’est proprement hallucinant !

    • Barbe

      Et si le diable avait un temps de retard ?
      Sainte coiffe versus couronne d’épines, ou la Résurrection après la Passion :

      • jean marie

        Je vais aller faire partie de la « sainte garde » qui va surveiller cette relique h24: c’est la patrie de mes ancetres, et le celebre biologiste Gerard lucotte a trouvé le meme adn et le meme groupe sanguin, sur cette siante coiffe et aussi la position et la taille des taches de sans se supperposent avec celles du Saint Suaire!

        • Barbe

          Merci
          Louis, vous devriez creuser cette piste et ce signe qui nous est donné au moment où la couronne d’épines à dû quitter la cathédrale Notre-Dame : la Sainte Coiffe

  28. Sophie

    Épître aux Hébreux ( XI- 7)
    « C’est par la Foi que Noé, divinement averti des événements qu’on ne voyait pas encore, construisit, avec une pieuse crainte, une arche pour sauver sa famille; c’est par elle qu’il condamna le monde, et devint l’héritier de la Justice qui s’obtient par la Foi. »

    Ainsi, il ne suffit pas d’être un » lanceur d’alerte » pour pouvoir être sauvé (je viens de tomber sur le site de Rorchach..)
    Seul la Foi nous sauvera; non pas une foi abstraite qui provient du déisme, de l’islam ou toutes les fausses doctrines, mais la Foi Catholique, n’en déplaise à certains.. Notre Dame de la Salette nous a prévenu, que seule la Foi vivra.. « Celui qui persévèrera sera sauvé »
    La Miséricorde Divine à sa « limite » pour les incroyants, car si cela ne daignent se tourner vers Notre Sainte Mère et Notre Seigneur, ils auront bon crier à la catastrophe, ils ne seront point sauver…

    • pierre

      Sophie
      La foi seule ,ou la foi avec les oeuvres ???
      La foi c’est abstrait ,les oeuvres c’est concret !!!
      La foi c’est assez facile ,les oeuvres c’est plus compliqué !!!

  29. Suzanne

    Merci à tout ceux qui ont pris de leur temps pour répondre à ma question sur la vraie charité envers les personnes qui se sont détournées de Dieu. Je mettais déjà en pratique certaines choses mais vos réponses me font réfléchir et je vous remercie.

    • Kalliste

      Chère Suzanne,
      La charité est subordonnée à l’ouverture de notre coeur et à sa capacité d’aimer. Plus notre coeur sera plein d’amour et plus la charité nous sera naturelle, même au travers de gestes insignifiants: regard bienveillant, sourire, main tendue, echange avec des inconnus,…Le Seigneur est là, mendiant d’amour, patient, frappant tous les jours, à chaque instant à la porte de notre coeur car…il nous a fait libres en nous laissant la libre disposition de la clé de notre coeur qu’on verrouille de l’interieur ou qu’on ouvre tout grand å son Amour….Je vous conseille ce très beau livre « Comme je vous ai aimés… ».
      La charité est la 1ere de toutes les vertus car elle nous plonge dans l’esprit des Béatitudes (sermon sur la montagne), véritable traité spirituel et testament donné par Jésus pour nos vies quotidiennes…

  30. Uncle

    En cette période solaire supposée calme, et en vue de la mi-mai, une deuxième tache solaire est sur le point d’apparaître.
    http://spaceweather.com/images2019/06may19/m1_teal.jpg?PHPSESSID=ifa7vs2hal5p3pjdl1ud54gms2

    La première tache a maintenant une polarité Beta Delta, soit une force 6 sur une échelle de 7 quant à la probabilité et la force d’éjection coronaire.
    Les probabilités augmentent donc ainsi en vue du 13 mai.
    https://www.spaceweatherlive.com/en/solar-activity/sunspot-regions

  31. Eclair

    « Croire en un réveil et un renouveau de CE peuple est une folie, il est déjà mort et on ne réveille pas un mort : aujourd’hui Lucifer « règne sur des cadavres mouvants ». » (extrait d’un message de Louis référant à un auteur)

    Vous avez sûrement raison là-dessus Louis en parlant de votre nation actuelle…toutefois, comme vous dites : demeure encore « un petit reste » qui a besoin de nourriture solide (et non de pauvres philosophies, ou pire).
    On ne peut réduire un peuple à une mort certaine, simplement en le jugeant sur la plupart de ses protagonistes qui font la pluie et le beau temps dans les médias ou sur la scène politique ou artistique.

    Regardez le peuple primordial : il s’est dispersé et n’est juste pas encore revenu..

    • dalencourt

      Oui mais le « petit reste » n’est pas le peuple de France. C’est ça qu’il faut comprendre.
      Le peuple français est mort, tandis que le « petit reste vit », mais il n’est pas le peuple. Et il ne l’est tellement pas que dans l’Apocalypse, il est présenté comme mort (les témoins) car justement ce « petit reste » et ce qu’il représente ne vaut plus rien, il n’existe pas pour le peuple français et ses dirigeants, et ceci est valable pour le monde entier.

      C’est l’énorme erreur que font quelques membres du « petit reste » : croire que ce peuple est comme lui et fait partie de lui parce qu’il conteste le pouvoir. Il n’en est rien.

      Le petit reste, ce sont les vivants que l’on croit morts et les autres, l’immense majorité, ce sont des morts qui se croient vivants.
      Il s’agit bien entendu de la vie de l’âme.

  32. dalencourt

    Quand Babylone se rend compte que non seulement elle construit un monde inhumain, mais qu’en plus sa soi-disant supériorité technologique ne marche pas !

    Lu hier dans 20 Minutes :
    « L’histoire du jour nous vient du Henn na Hotel au Japon. Connu sur internet et dans le livre des records pour son personnel entièrement robotique, l’établissement (enfin, ses dirigeants) a décidé de faire machine arrière et de revenir au bon vieux savoir-faire humain. Entre l’assistant vocal incapable de comprendre les demandes des clients, les porteurs de bagages bloqués par les escaliers et le dinosaure chargé de l’enregistrement des clients mais infoutu de photocopier les passeports, les 243 droïdes étaient davantage des boulets que des aides pour les employés de chair et d’os. La direction en a eu assez, en janvier dernier, et a viré la moitié de son staff métallique. »

    Non seulement cette façon de vivre est singulièrement inhumaine, mais en plus ces robots étaient devenus « des boulets » ! Voilà la réalité, voilà le vécu.

    • Sanctus

      Les hommes créent des être sans âme et sans coeur, à l’inverse du Créateur, qui conçoit sa création sur plusieurs aspects visibles par le coeur et visibles ou invisibles par les yeux.

      L’aveugle est l’homme sans coeur.

      Sanctus

    • Alec

      Vous avez raison, mais il faut aussi savoir que ces technologies n’en sont qu’à leurs débuts, car si notre monde continue encore pendant 100 ans, toutes ces technologies vont s’améliorer de plus en plus et nous finirons par voir ces hôtels robotisés partout dans le monde, et rendu là, croyez moi que ces robots vont être beaucoup plus intelligents et performants que ceux actuellement.

      • dalencourt

        Je ne crois pas en la sanctuarisation de la technique. Le monde de Satan apparaît génial au début et finit par s’avérer une impasse totale. Ce sera la même chose pour votre beau monde technologique. Il est déjà inhumain, impersonnel, froid, insupportable, abêtissant, inadapté, rigide, et il finira par se retourner contre nous et vous verrez alors enfin ses effets néfastes, mais il sera trop tard.

  33. Maria

    Michel et Louis, concernant les Abbés Rioult et Pinault, je suis d’accord avec Louis : Les ayant fréquenté durant une période, ces prêtres n’ont aucun sens de l’Eglise, ce sont des électrons libres, des prêtres « vagus » comme on dit. Ils sont livrés à eux-mêmes, eux seuls décident, et ils deviennent de plus en plus indépendants.
    L’Eglise est hiérarchique, c’est le Seigneur qui l’a instituée ainsi : comme le fidèle, le prêtre fait partie de l’Eglise enseignée, les évêques eux, font partie de l’Eglise enseignante. Or ces deux prêtres refusent tout dialogue avec les évêques (malgré la main tendue) (je précise, pas les évêques de la FSSPX mais bien les évêques dits de la « fidélité catholique » (Mgr Williamson/Faure…). Ces prêtres manquent vraiment d’humilité, ils se mettent au-dessus de l’Evêque, et également aussi au-dessus des Dominicains d’Avrillé.
    Dans le rite d’ordination, l’évêque interroge les futurs prêtres sur l’obéissance qu’ils doivent apporter à leur évêque. Et les futurs prêtres en font la promesse.
    Ils sont devenus sédévacantistes, bien qu’ils affirment le contraire.

  34. Mireille

    Vision d’hier soir dans la prière :
    « Tout est très sombre, avec de grandes taches rouge foncé.
    Puis l’image est « fendue » de haut en bas comme par une épée, elle s’ouvre et je vois une lumière tellement forte qu’elle m’ébloui d’abord complètement.
    Puis j’aperçois une « foultitude » d’êtres célestes rayonnants, toute leur attention extrême est tournée vers nous,
    Et devant, couronnée, portant un vêtement splendide fait de lumière pure,
    La Très Sainte Vierge Marie qui s’avance vers nous.
    L’heure est très proche, comme nous le savons.

  35. Sophie

    -La tuberculose est en hausse en région parisienne. Le nombre de cas de la maladie a augmenté de 10% en Ile-de-France de 2015 à 2017, selon une étude de l’agence Santé publique France. Les populations précaires sont les plus concernées par cette augmentation.-
    http://www.rfi.fr/science/20190507-france-cas-tuberculose-hausse-paris-migrants-precaires

    Voyez comment Babylone annonce elle-même la nature de certains fléaux…
    Mais en réalité, ce n’est pas la tuberculose et les autres maladies que nous connaissons déjà qui vont fondre sur Babylone… Mais bien pire. Il est même possible que les élites déclenchent des « armes bactériologiques »..
    Quel grand signe de contradiction pour les impies et les incrédules… Car ni vaccin, ni remède ne sera efficace, si ce n’est la Foi.
    Il n’est pas nécessaire de faire un parallèle avec avec les migrants, car ils sont en majorité déjà condamnés, car pour la grande majorité, païens. Et ces migrants sont le salaire des nations ayant apostasiées.

    Sophonie 2
    « Rentrez en vous-mêmes, examinez-vous, Nation sans pudeur,
    Avant que le décret s’exécute et que ce jour passe comme la balle, Avant que la colère ardente de l’Eternel fonde sur vous, Avant que le jour de la colère de l’Eternel fonde sur vous!
    Cherchez l’Eternel, vous tous, humbles du pays, Qui pratiquez ses ordonnances! Recherchez la justice, recherchez l’humilité! Peut-être serez-vous épargnés au jour de la colère de l’Eternel. »

      • dalencourt

        Dieu aide l’étranger, mais pas dans le sens qu’on lui donne aujourd’hui. Dieu veut des nations, des races et des peuples distincts, mais réunis dans une même foi ; il l’a prouvé à plusieurs reprises, la plus spectaculaire (surtout aujourd’hui !) étant la mission de sainte Jeanne d’Arc, chargée de « bouter » les anglais hors de France. Les anglais à cette époque étaient catholiques, leur roi aussi, alors où était le problème ? Jeanne a donné la réponse : « oui Dieu aime les anglais, mais chez eux ».

        Par conséquent, Dieu aime l’étranger « chez lui » et non pas en envahisseur des terres des autres ; il l’aime en lui donnant les moyens de construire et de faire prospérer son propre pays. Ces moyens peuvent être divers et variés, cela peut être la capacité à exploiter ses ressources naturelles, cela peut être aussi d’être aidé de diverses manières par les autres (la fameuse colonisation, entre autres, pas si négative que ça). Et surtout, l’aide la plus efficace est d’en faire des nations chrétiennes.
        Vous remarquerez d’ailleurs que la plupart des pays dans la misère aujourd’hui sont des pays non chrétiens. Quand c’est l’ennemi qui règne dans les coeurs, il ne faut pas s’attendre à ce que ces pays soient bénis ; et comme nous avons apostasié notre foi, ces pays concourent à notre châtiment.

  36. Magda

    Bonjour Louis,

    Le samedi 20 avril 2019, Mgr Aupetit a célébré la vigile pascale à l’église Saint-Sulpice à Paris.
    Pendant cette célébration, les adultes demandant le baptême (les catéchumènes) sont baptisés.
    Il s’est produit un événement étrange lors de cette célébration (à 1h 54 minutes 30 secondes sur la vidéo de retransmission)

    Je souhaiterais avoir votre avis.
    En vous remerciant

    • jacky.a

      @Magda
      « …votre avis… »

      Cela correspond , à confirmer, à un cas de possession…..
      Si l’on regarde la vidéo pas à pas….
      Mgr Aupetit effectue en premier lieu la prière de l’exorcise avant le baptême, pour l’ensemble des catéchumènes….
      Cette jeune personne, debout, alignée avec les autres postulants, a les lèvres qui sont agitées de tremblements…comme lorsque l’on a très froid….
      Arrivée devant le baptistère (en cuivre), elle le touche de la main gauche, s’en écarte en prononçant des sons monotones
      répétitifs….
      Mgr Aupetit la regarde, les deux mains en appui sur le baptistère, puis ferme les yeux en prière semble -t-il.
      La jeune personne s’écarte tout en psalmodiant des mots inintelligibles…..en un acte de refus du baptême….
      Cette démonstration de la providence a prouvé à l’assemblé que le diable était bien présent à contrario des mines
      de certains clercs présents auprès de Mgr Aupetit, qui souriaient béatement.

      En UDP, prions pour cette jeune personne.

      Notre Dame de la Salette, protégez la, ainsi que tous les acteurs de ce site.
      A nos Chapelets.
      Vive le Christ-Roi.

    • Claude Germain V

      Bapteme dementiel dans cette église , a un moment donné une jeune fille qui répond très violemment  » je crois  » avec une voix très très fortement masculine ,même a 100% masculine ,ensuite une démente vers 1 h 54 minutes qui effectivement vient déblatérer un charabia inaudible , d’ailleurs il y a eu apparemment des coupures d’images parce que la scène de la foldingue étaient intenables et des paroles incompréhensibles , scène un peu diabolique , bon enfin bref et un évêque qui parle de sacrement de l’initiation ?? on est pas en loge maçonnique tout de même ……………….enfin bon , heureusement que St Jean-Baptiste a baptisé Notre Seigneur Jésus-Christ avec plus de simplicité et d’amour que ce simulacre dont on ne sait pas trop quoi penser ..
      Choqué quand même par les  » paroles et autres élucubrations  » de la foldingue dont on se demande encore ce quelle faisait là

    • Donny

      « La suite, c’est-à-dire le pétage de plombs d’Amina, la première catéchumène qui devait se faire baptiser et qui s’est mise à gloser – face à l’archevêque, n’était qu’une réaction logique (1 h 54’35). Effectivement, à la surprise générale, cette femme noire, sans doute infestée par des démons, a créé le show en interrompant le rituel baptismal, en refusant de se faire baptiser, en se tournant face à l’assemblée pour se donner en spectacle. Elle parlait tout haut en mode glossolalie (vaguement dialectale), comme une personne sous emprise vaudou. Déjà, quelques minutes avant son numéro, elle semblait prise de convulsions, et ses lèvres tremblaient (1 h 44’ 22). Évidemment, les journalistes de KTO, avec leur « courage » légendaire, ont jeté un voile pudique sur la scène… mais comme c’était du direct, ils ont été pris de court et ont filmé quand même. Amina a tenté de refaire parler d’elle un peu plus tard, au moment du « Notre Père », en se dirigeant comme une automate vers l’archevêque et l’autel, mais cette fois-ci, le service d’ordre s’est chargé de la dégager. (J’avais assisté à une scène similaire à la Cathédrale d’Abidjan en Côte d’Ivoire, en 2014, lorsque pendant une homélie, une femme de la chorale, au premier rang, était sortie de ses gonds pile au moment où elle avait entendu le curé prononcer le mot « Franc-Maçonnerie », et s’était mise à hurler et à se débattre comme une dératée). »

      Source:
      http://www.araigneedudesert.fr/la-vigile-pascale-presidee-par-mgr-aupetit-pleine-de-rebondissements-hier-soir-a-saint-sulpice/

    • Chantal Canales

      Ca ressemble au « parler en langues » qui se pratique chez les charismatiques.Du coup elle n »a pas reçu le baptême apparemment.

    • jean marie

      magda,

      il s’agit tres certainement d’un pretendu « parler en langue », c’est à dire d’une manifestation d’infestation diabolique…

      tre sclassique chez les « charismatiques »…

    • JMA

      @ Magda, ce phénomène est bien étrange. C’est une personne qui a eu une instruction religieuse, qui a déjà prononcé son désir de baptême aussi son comportement est très étonnant.. Une personne malade ? Elle paraît quand même bien calme et déterminée, mais je ne suis pas une spécialiste. Au moment de l’exorcisme, elle semble prier, invocation d’un démon ? Ce qui est étonnant aussi c’est que les caméras la montrent avec insistance à ce moment. C’est vrai qu’elle est assez jolie, c’est peut-être pour ça. Puis après son refus du baptême, on a l’impression qu’elle jette des malédictions sur l’eau du baptême. Ce qui est étonnant est qu’il n’y ait pas eu une intervention plus rapide. Elle est la première à se présenter et c’est comme si elle prononçait une contre-bénédiction. Je ne sais pas si je me serais faite baptiser dans ces conditions. J’aimerais bien avoir des explications par quelques uns des prêtres présent

      • cmik

        Presque plus aucun prêtre actuel ne croît aux possessions, d’où leur stupeur quand ils en voient une… incapables de réagir car leur cerveau bug, « mais non cela ne peut exister! Elle est sans doute folle, malade, dépressive, tout mais certainement pas possédée! » Des siècles de négation du Mal conduisent à ce triste constat que les prêtres et exorcistes ne vous sont plus du moindre secours quand cela vous arrive. Pire à ce moment on vous dira que si vous êtes possédé c’est parce que vous l’avez cherché, voire mérité. Vous n’êtes jamais accueilli comme victime mais coupable. Certes l’aliénation au mal nécessite certes un accord humain conscient ou inconscient, mais cet accord n’est jamais lié à un droit accordé à se faire posséder. Il y a usurpation de droit de la part du démon dans ce cas, et cela devrait être illico sanctionné par un exorcisme religieux. Ce qui n’est quasiment plus jamais le cas de de nos jours. Ils le nient mais en même temps en ont peur. Sans doute parce qu’il faut être en état de parfaite sainteté et union avec le Christ pour avoir autorité sur les démons. Certains prêtres peuvent avoir des doutes quant à leur foi dans le monde actuel, cela peut se comprendre. Alors des gens se promènent possédés durant des années sans solution pour les délivrer. Le baptême étant le plus puissant exorcisme restant disponible en dehors de celui spécialement prévu pour les cas de possession avérés, c’est dès lors à ce moment que la possession se révèle. Il peut être très dangereux chez les adultes. Le démon refuse le retour de l’esprit qu’il possède entre les mains de l’Esprit-Saint, et fait tout pour s’y dérober. Ce qu’eut à subir cette dame.

        • jean marie

          c’est bien logique, pusiqu’il n’y a plus d’exorcismes, dans le nouvel « ordo » du « bapteme » conciliaire, et que beaucoup ne croient meme pas au péché originel…

    • Magda

      Merci à tous pour ces analyses très pertinentes. J’ai également lu l’article indiqué par Donny où Philippe Arino expose sa perception de la cérémonie, en particulier ce passage :

      « Mais le clou du spectacle franc-maçon offert par l’archevêque est arrivé au moment de la demande collective de renonciation au diable. Mgr Aupetit a fait un lapsus énorme (1 h 51’ 55) : « Après avoir terminé l’entraînement du Carême, renouvelons la relation… euh… la renonciation à Satan, que l’on fait lors du baptême. » 

      L’archevêque de Paris a bien trébuché verbalement
      dans ces termes « renouvelons la relation à Satan ».

      In fine que penser de cette communauté ecclésiastique qui a dû migrer de la cathédrale Notre-Dame incendiée vers l’église Saint-Sulpice qui avait fait l’objet d’une tentative d’incendie peu de temps auparavant ?
      Au moment où l’on s’interroge sur les éventuelles accointances maçonniques du nouveau secrétaire général de la Conférence des évêques de France. 
      https://www.riposte-catholique.fr/archives/150081
      Les fumées de Satan sont entrées dans la bergerie.

    • Noëlle

      Et last but not least…
      Amina dérive du terme amin signifiant « digne de confiance » en arabe.
      Le prénom Amina a été popularisé par un personnage central de la religion musulmane, Amina bint Wahb, mère du prophète Mahomet.
      La première catéchumène qui devait être baptisée portait le prénom de la mère de Mahomet.

  37. Fabrice-Alexandre

    Bonjour à tous.
    J’ai découvert il y a peu ce site, et je voulais remercier M. Dalencourt pour son propos et la justesse de ses textes.
    Merci à vous pour la rigueur, l’exigence de vos écrits, et merci à tous les intervenants pour faire évoluer notre connaissance de cette période si particulière que nous vivons.
    Je voulais aussi apporter une information concernant l’incendie de Notre-dame de Paris le 15 avril dernier. Je ne sais pas si cela est intéressant, et rentre dans les propos de ce site. Dans le cas contraire, veuillez me pardonner.
    Mais il existe des coïncidences curieuses. Et celle-ci peut éventuellement interroger.
    Les médias ont évoqué de temps en temps la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Reims, réussie avec succès, pour nous dire que la reconstruction de Notre-Dame de Paris était chose possible.
    Cette cathédrale de Reims, lieu du sacre des rois de France, a été bombardée en 1914 par l’aviation allemande. Après la Grande Guerre, il s’est agit de reconstruite cette cathédrale. La reine consort Marie de Roumanie, venue en France pour participer en coulisses aux accords de paix de Versailles, s’est rendue à Reims en avril 1919 pour soutenir de sa présence l’idée d’une reconstruction de la cathédrale.
    Aujourd’hui en 2019, pour commémorer ce passage de la reine consort Marie de Roumanie à Reims, se tient au palais du Tau proche de la cathédrale une exposition intitulée « Marie de Roumanie, reine et artiste ».
    C’est son arrière-petite-fille, la princesse Margareta de Roumanie portant le titre de « gardienne de la couronne de Roumanie » qui a inauguré l’exposition le 15 avril. Elle visitait l’exposition en présence de Stéphane Bern, au moment même où la cathédrale de Paris prenait feu.
    A 20 heures, la visite prenait fin avec la découverte de la cape de couronnement de la reine consort Marie, présentée dans la chapelle haute du palais du Tau. Puis, la princesse Margareta et son époux, ainsi que Stéphane Bern et Philippe Belaval, président du Centre des monuments nationaux, prenaient la route en direction de Paris.
    Voila peut-être un lien intéressant entre Notre-Dame de Paris et Reims.

      • GM59

        D’autant plus que le palais du Tau, ça fait penser que le Tau est l’équivalent du Tav, 22ème lettre de l’alphabet hébreu.

        Nous sommes peut être encore dans leur scénario du faux GRAND (macron contraire de micron) Monarc (Macron) …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s