La sortie d’Égypte

Nous allons débuter l’année par des réflexions purement eschatologiques, pas dans le but d’effectuer des prévisions mais plutôt afin de nous situer dans l’échelle du temps -de cette fameuse fin des temps- à l’aide des événements récents et à la lumière de mes travaux de recherche.
A ce sujet, je pars dans l’optique, cette année, de raccourcir les articles en essayant d’aller à l’essentiel ; c’est à dire que je compte donner directement le résultat de mes recherches sans forcément expliquer comment je suis parvenu à telle ou telle conclusion.
Que l’on sache que ces raccourcis ne sont pas des affirmations gratuites et subjectives mais bien le fruit d’un long travail d’investigation, de réflexion et de recoupements qui se veut le plus objectif possible.

 

Les sept dernières années

Je suis parvenu à la conclusion que le dernier séisme dans l’Eglise a débuté le 11 février 2013 quand le pape Benoît XVI a annoncé sa démission. Il m’aura fallu presque six ans pour en déduire que s’ouvrait à ce moment-là la plus terrible période que l’Eglise et le monde aient connue.
Combien de temps dure-t-elle ? Elle va durer 7 ans.
7 ans car la durée sacrée est toujours en sept, y compris les 7 dernières années : il s’agit de la dernière semaine, celle où l’on comprend le mystère de l’Antéchrist (résumé dans mon article du 7 octobre 2018), ainsi que la personnification humaine des deux bêtes de l’Apocalypse dans le pape François (bête de la mer) et dans Emmanuel Macron (bête de la terre). Bref la Révélation.

Ayons toujours à l’esprit ces trois éléments concordants :

1) La prophétie du démon en personne rapportée dans le livre Le Diable au XIXè siècle, paru en 1894 : à la question « combien de papes après Léon XIII » la réponse de Satan fut « 9 et après eux je règnerai » : le neuvième était Benoît XVI, et on a bien le règne total des bêtes depuis sa démission.

2) La prophétie des papes qui s’arrête à Benoît XVI, 111è et dernier de la liste. Le dernier pape de la prophétie est un pape sans chiffre (Pierre le Romain) de même que le dernier pape de l’histoire de l’Eglise est aussi un pape sans chiffre (François). La tournure Pierre le Romain avait pour but de faire comprendre qu’un imposteur se faisant passer pour le pape prendrait sa place ; c’est pourquoi, dans sa grande miséricorde, le Seigneur a conservé à son peuple parallèlement le pape légitime : Benoît XVI est toujours vivant et il porte toujours le titre de pape ; il le restera jusqu’à la fin, ou presque.

3) La démission de Benoît XVI est annoncée le 11 février 2013, date anniversaire des apparitions de Lourdes mais aussi des accords de Latran, 84 ans après. Or nous savons que le chiffre 84 symbolise la purification (âge de la prophétesse Anne le jour de la Purification de la Vierge Marie), mais ce n’est pas tout : 7 ans font aussi 84 mois. C’était donc un moyen simple, mais efficace, d’annoncer les 7 dernières années à compter de cette date.

 

La dernière semaine : la Semaine Sainte

Si nous sommes entrés dans les 7 dernières années de l’humanité le 11 février 2013, un autre parallèle est possible : celui de considérer que cette semaine d’années figure aussi une ultime Semaine Sainte.
En effet, rappelons que l’Apocalypse retrace l’histoire du peuple de Dieu, donc de l’Eglise, de sa naissance au Jugement dernier, et à travers elle l’histoire des nations chrétiennes. Le monde entier n’est concerné par l’Apocalypse qu’à travers ce filtre. Ceci est essentiel pour comprendre les événements.
Par conséquent, l’ultime semaine de l’Eglise et du peuple de Dieu peut aussi être considérée comme celle de son crucifiement, de sa mort et de sa résurrection. D’ailleurs, la sixième période de l’Apocalypse, celle de l’Antéchrist justement, se termine elle aussi par une Résurrection, celle des témoins, avant l’enclenchement du 777 (7ème sceau, trompette et coupe) où le mystère divin s’accomplit : mort des bêtes et du dragon, chute de Babylone et Jugement dernier.
Septième période qui s’ouvre par la Femme dans le Ciel, rappelons-le, qui est tout simplement Notre-Dame de Pontmain.

Attention aux interprétations hâtives : tout ceci est mystique et les signes extérieurs donnés ne sont pas forcément ceux auxquels on s’attend.
On peut juste effectuer quelques parallèles supplémentaires, comme celui avec l’épisode de Jéricho qui marque l’entrée du peuple de Dieu dans la Terre Promise. Les hébreux font le tour de la ville 6 jours de suite (les 6 périodes de l’Apocalypse) et le 7è et dernier jour, ils font dans le même jour 7 fois le tour et c’est à ce 7ème tour que les murailles s’effondrent. Sept tours le même jour peuvent être comparés aux 7 dernières années de la dernière semaine, mais il faut attendre le 7è et dernier tour pour que le mystère s’accomplisse.
En ce qui nous concerne, la 7ème et dernière année débutant le 11 février 2019, il est donc normal qu’à ce jour Babylone ne se soit pas encore effondrée.

Quoique… si ici sur le Grand Réveil j’espérais et annonçais cette chute de Babylone avant l’échéance fixée, c’est parce que le divin Maître a promis d’écourter cette période funeste… ce qui sera forcément le cas, car le Seigneur ne peut se tromper ni nous tromper. Mais peut-être que ces échéances trouvées tiennent compte de cette fameuse réduction promise. Qui vivra verra.

 

Le secret des 7 ans : la nuit du 14 au 15

Revenons à la Semaine Sainte : celle-ci comporte un secret -un secret très simple, très facile à comprendre une fois qu’il est dévoilé.

Le Seigneur Dieu choisit de mourir au moment de la Pâque juive, très exactement la veille de la Pâque, c’est dans tous les évangiles. La date de la Rédemption du monde, par cette mort sur la croix aussi providentielle que mystérieuse, se situe au 14 Nizan. C’est un fait indéniable que personne ne nie ou remet en cause.
Rappelons que la Pâque juive est la commémoration de la sortie d’Egypte sous la direction de Moïse. Dans la nuit du 14 au 15 Nizan, la dixième plaie s’abat sur l’Egypte : le passage de l’ange exterminateur qui met à mort tous les premiers nés d’Egypte, des hommes au bétail. Ce sera la dernière plaie, qui décide le Pharaon à laisser partir les Hébreux la nuit même.

Voilà donc le secret de la Semaine Sainte, et dont nous devons tenir compte si nous effectuons un parallèle avec notre temps : entre la mort du Christ et sa Résurrection, il y a le passage de l’ange exterminateur, la dixième plaie d’Egypte – et c’est cet événement qui va provoquer la libération du peuple de Dieu.

Or, les théologiens nous expliquent que le jour de la Présentation au Temple (le fameux jour du « 84 » dont on parlait à l’instant), « Siméon prophétise que le Seigneur sera, comme l’ange exterminateur, un signe de contradiction : délivrance pour ceux qui l’accueillent, châtiment pour les autres. »

Il se trouve que c’est exactement ce que nous dit aussi l’Apocalypse car en réalité, sortir de Babylone, cri de l’ange avant la chute de la ville, équivaut à sortir d’Egypte. C’est la même signification.
C’est à dire que les enfants de Dieu, après la mort de l’Eglise mais avant sa Résurrection, qui correspond en réalité à la Résurrection des témoins, seront invités à sortir de Babylone -appelée d’ailleurs Egypte et Sodome au chapitre 11- au moment du passage de l’ange exterminateur.

 

Passage de l’ange exterminateur : 11 novembre 2018

Interviennent ici les recherches de l’eschatologue.
Il se trouve que dans mes travaux et mes calculs, j’avais identifié la date du passage de l’ange exterminateur (minuit dans la nuit du 14 au 15) au 11 novembre 2018.
J’avais ensuite, pour d’autres raisons, considéré que ce même 11 novembre était aussi la date de fin du fameux délai de cent ans accordé à Satan. Notamment en reconsidérant la première guerre mondiale comme étant un sacrifice d’expiation de la chrétienté, une sorte de martyr collectif en vue de racheter à l’avance les péchés de la terrible période qui allait s’ouvrir dès la fin de cette guerre.
(voir mon article sur Pellevoisin).

Ceci était cohérent avec les 3 jours de ténèbres que j’avais pressentis du 11 janvier 2015 (les Charlie) au 11 janvier 2018. Cohérent puisque les trois jours de ténèbres sont la 9ème plaie d’Egypte, donc précédant la 10è, mais aussi parce que dans la bible 1 jour = 1 an.
Puis j’ai mis en doute cette thèse au 11 janvier parce que j’avais oublié, mais ceci est désormais réparé, que les deux plaies ne se suivent pas immédiatement.
Par conséquent, qu’il y ait dix mois entre la fin de la 9è plaie et le début de la 10è est tout à fait plausible. De même qu’il ne fallait pas considérer le 11 novembre comme un jour J à part entière, mais comme le point de départ de la période de l’ange exterminateur.

Cette période, je ne sais pas encore combien de temps elle va durer ni comment elle va se dérouler. Comme signe, nous avons eu au même moment celui du mouvement des gilets jaunes ; à nous de l’interpréter convenablement, eschatologiquement parlant.

 

La sortie de Babylone, c’est MAINTENANT

Alors, puisque des incertitudes subsistent, mais que les perspectives sont terribles, ne gardons que l’essentiel du message : depuis le 11 novembre 2018 retentit le cri de l’ange :
 » Sortez de Babylone mon peuple, afin de ne point participer à ses péchés, et de n’avoir point part à ses calamités; car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. »
(Apoc. 18:4)

Oui les perspectives sont terribles car le passage de l’ange exterminateur finira bien par être VISIBLE, et autant celui-ci sera un signe de libération pour ceux restés fidèles au Christ, autant ce sera un moment de désolation et de châtiment pour les autres.
Et ce moment est désormais très proche, puisque la période a commencé, à priori, le 11 novembre dernier, et se concrétise, répétons-le, par la sortie d’Egypte.

Rappelons à toutes fins utiles, que la Purification dont nous vivons les derniers soubresauts a pour but de préparer à Notre-Seigneur Jésus-Christ un peuple digne de son retour.
Un peuple purifié de ses péchés, car tout est là :
– La Rédemption sur la croix et par la croix a pour but « de sauver le peuple de ses péchés » : c’est l’objet même de la venue du Sauveur sur terre (Matthieu 1:21) ;
Et le passage de l’ange exterminateur a pour but de révéler le péché du monde, qui est de ne pas avoir cru en la divinité de Jésus-Christ (Jean 16:9) ; or ce passage de l’évangile rapproche ce péché de la condamnation du monde.
Nous y sommes.

 

Comment sortir de Babylone ?

Venons-en aux aspects concrets : en quoi consiste cette notion vague de « sortir de Babylone » ?
Eh bien c’est l’inverse du mouvement des gilets jaunes : au lieu de rejoindre ou de soutenir un mouvement révolutionnaire qui cherche à sauvegarder à tout prix les avantages du monde moderne, celui du fric pour tous, et à en minimiser les inconvénients, il faut au contraire s’extirper de cette mentalité.

C’est ça Babylone : un monde basé sur un progrès technique et scientifique donnant un pouvoir quasi illimité à l’homme, sur une mentalité matérialiste axée sur le confort, la minimisation des efforts et l’accumulation de biens matériels, sur la satisfaction au sens large des passions de la chair, et reposant en définitive sur les trois concupiscences : de l’argent, de la chair et de l’esprit (l’orgueil, la satisfaction égoïste, le bonheur intellectuel parce que physique).

Alors comment sort-on de Babylone ?
C’est dans la tête que tout se passe ; c’est l’esprit qui est malade, le cerveau qui a été atteint, c’est lui qui bloque toutes les velléités parce qu’on regarde les choses avec les yeux du monde et non avec ceux d’une âme pure et en état de grâce.
Or le monde, à l’instar des gilets jaunes, ne veut pas qu’on le quitte ; il promet ou recherche des améliorations matérielles afin qu’on ne sorte pas du système antéchristique qui tue l’âme.

 

Sortir de Babylone, c’est d’abord nourrir son âme avant son corps

Si on n’alimente pas le corps humain, celui-ci dépérit et meurt.
Et son âme ? C’est pareil.
Si on ne l’alimente pas tous les jours, elle dépérit et meurt.
La mort du corps conduit au tombeau, la mort de l’âme conduit en enfer.
Le premier avantage de nourrir son âme quotidiennement a donc pour but de la conserver en état de grâce. Pour cela il faut au préalable être baptisé et conscient de la nécessité d’une vie spirituelle.
Mais il y a un second avantage, souvent négligé :
Une âme saine génèrera un corps sain et un esprit sain ; celui qui a la paix dans son âme -la vraie paix, celle qui vient de Dieu parce que l’âme est tournée vers Lui- répandra cette paix autour de lui. Il aura en son cœur cette confiance en la Providence que la foi suscite, que les autres prennent pour de l’insouciance ou de la légèreté, il n’abordera plus les problèmes de la vie courante de la même manière, parce qu’il aura compris que son premier trésor c’est son cœur.
Son trésor ne sera pas l’argent qu’il gagne -même s’il en faut bien- ce sera l’amour et la charité qui rayonneront autour de lui.
C’est un cœur et un esprit qui applique concrètement dans sa vie de tous les jours la recommandation du Christ : « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice* et le reste vous sera donné par surcroît » (Matthieu 6:33)
*Justice est à prendre dans le sens de vertus

Concrètement, comment faire ?
D’abord prier. Tous les jours. Sans se lasser. La Sainte Vierge en priorité, c’est elle le refuge des pécheurs et la première porte du ciel.
Un chapelet tous les jours. On coupe la radio dans la voiture et on dit le chapelet. Chez soi, en voiture, à pied, en marchant, dès qu’on peut, une dizaine. Jusqu’à ce que cela devienne une habitude.
A cela il faut ajouter la prière du matin et la prière du soir : obligatoire. Même courte. Si possible en commun ; il est essentiel d’avoir les deux : des prières personnelles et des prières en famille.
Il faut se ménager un petit oratoire chez soi, un crucifix, une statue de la Vierge ou une icône, de saint Joseph et/ou de la Sainte Famille, ou du Christ ; porter une médaille miraculeuse.

Aller à la messe. Tout le temps. Commencer sa journée, ou la finir, par une messe. Ecarter les inévitables objections (je n’ai pas le temps, je travaille, c’est trop loin…) : qui veut peut. C’est une question de priorité : la vie spirituelle AVANT la vie matérielle. La messe favorise la communion fréquente, habitue l’âme à recevoir sa « dose de grâces » quotidienne, procure une grande paix intérieure, habitue à vivre au rythme du calendrier liturgique et non du calendrier profane. En semaine, les messes durent en moyenne une demi-heure : c’est faisable. Dès qu’on peut.

Se confesser régulièrement : minimum tous les mois. D’abord c’est indispensable pour communier car on ne doit avoir aucun péché mortel sur la conscience. Ensuite, rappelons qu’il s’agit d’un sacrement qui procure en lui-même des grâces spécifiques pour lutter contre ses péchés et ses défauts. Enfin parce la confession nécessite de faire son examen de conscience, donc d’identifier ses péchés et par là, de travailler dessus.

 

Sortir de Babylone, c’est choisir ce qui est sain et rejeter le mauvais

Le monde moderne nous influence en permanence et nous occupe l’esprit afin de rendre inutile et vaine toute vie spirituelle. La piété semble réservée aux personnes âgées et aux « grenouilles de bénitiers ». En fait, la société de l’Antéchrist, c’est à dire le monde moderne, bloque la spiritualité par ses attraits et ses occupations en tous genres, ou même la remplace par une sorte de bien-être intellectuel que l’on confond avec celui de l’âme.

Il faut donc couper et SE couper du plus grand nombre de sollicitations de Babylone :
Couper la télévision : c’est indispensable. Utilisez votre écran comme moniteur vidéo pour ne visionner que des programmes que vous aurez sélectionnés au préalable avec soin.
Couper internet ou le réserver à l’indispensable, et y passer le moins de temps possible.
– Pour les mêmes raisons couper le smartphone ou mieux, le remplacer par un ancien portable qui ne fait que téléphone (il en existe encore); ceci dans le but de perdre l’accoutumance à l’omniprésence de l’écran et surtout des contenus inutiles mais innombrables qui occupent et obstruent votre esprit ; de perdre aussi une partie des « avantages » du numérique qui ne sont qu’une adhésion et une accoutumance à un état d’esprit qui vous submergera imperceptiblement.
Sélectionnez avec soin les écoles de vos enfants, quitte à déménager pour cela ; c’est dans les écoles que les esprits sont formés et formatés à l’esprit du monde ; c’est aussi sur les bancs de l’école qu’on trouve ses amis et fréquentations. Or la sauvegarde d’un certain état d’esprit, de celui de résistance au monde (car c’est bien de cela qu’il s’agit) nécessite de fréquenter des amis et des relations du même type. Pareil pour vos enfants.
– Donc pour les mêmes raisons, sélectionnez vos fréquentations, vos amis, vos lieux de vacances, vos loisirs, votre paroisse… selon des critères de sauvegarde et pérennisation des valeurs chrétiennes, de rigueur intellectuelle et morale, afin de fréquenter des esprits sains.
Placez vos rapports humains sur le plan de l’amour et de la charité ; « aimer c’est vouloir le bien de l’autre  » ; c’est accomplir son devoir d’état avec honnêteté et la volonté du travail bien fait ; c’est vivre ses rapports avec les autres dans cet esprit de charité et d’amour de l’autre, dans le métro, avec ses collègues, ses clients, ses supérieurs, sa famille, c’est à dire agir à l’inverse de la société moderne actuelle, individualiste, égoïste, égocentrique, paresseuse, râleuse, envieuse, oisive, bavarde, souvent bête et méchante, et souvent hélas, vicieuse. Préférez la bonté, la bienveillance, l’attention, la patience, la mansuétude, la fidélité, la douceur, la joie, la tempérance…
Je le répète, vous ne pouvez pas vivre (et penser !) ainsi tant que vous resterez branché à la télévision ou aux contenus audiovisuels sur internet qui ne vous montrent quasiment que le contraire…
– Remplacez ces contenus abrutissants, insipides et nauséabonds par des lectures saines ; renouez avec le livre ; recherchez des lectures qui élèvent le cœur, l’âme et l’esprit ou qui vous cultivent dans l’ambiance des valeurs chrétiennes. Des vies de saints, l’histoire de la France chrétienne (non réécrite), les méditations de saints ou de Pères de l’Eglise, des romans d’aventure d’auteurs chrétiens, des poésies, etc.

 

Sortir de Babylone, c’est rechercher la sanctification et combattre le péché

Vous manquez d’argent ? Rendez grâces et remerciez le Seigneur.
Ce n’est pas une question de quantité mais de priorité et de mentalité. La mentalité matérialiste met les gens vêtus de jaune dans la rue, la mentalité chrétienne remercie le Seigneur de la grâce qui nous est faite de pouvoir faire mieux avec moins, ou de faire autrement. De se rendre compte que l’argent n’est pas une fin en soi et que s’appauvrir matériellement ne se vit pas de la même façon si parallèlement on s’enrichit spirituellement. La vraie richesse est ailleurs : dans notre cœur.
Les problèmes ne s’évanouissent pas pour autant mais leur échelle de valeur se modifie, et les solutions apparaissent. Elles s’appellent courage, abnégation, sacrifice, don de soi, et non pas révolution, hurlements, saccages, blocages, violence.

C’est accepter les épreuves que la vie nous envoie. Le Seigneur suscite des épreuves afin de nous sanctifier, nous purifier, et combattre les péchés qui en sont la cause. Le chrétien appelle cela porter sa croix. Il faut d’abord l’identifier comme telle, l’accepter . Pour l’un ce sera un handicap, pour l’autre un appauvrissement, un divorce, un enfant au caractère difficile, un supérieur acariâtre, un époux ou une épouse insupportable, une maladie… à chacun son ou ses épreuves, tout le monde y passe mais peu y voient la manifestation de la miséricorde divine.

– Voilà un des plus gros signes de l’infiltration satanique de la société : le refus de souffrir. Souffrir physiquement, moralement, affectivement ; refuser les contrariétés, les maladies, les contraintes, les épreuves, les humiliations. Le non serviam de Satan s’est transformé en « je ne souffrirai pas« . Nous devons, grâce au développement de notre vie spirituelle dont on parlait tout à l’heure, adopter une attitude contraire : rendre grâce au Seigneur pour ces difficultés, et chercher à les résoudre non pas dans l’esprit de rébellion du démon mais dans un esprit d’acceptation et en cherchant où se trouve la volonté de Dieu dans ce qui nous arrive, et comment adoucir ou sortir de ces épreuves tout en respectant cette volonté. Je sais bien qu’il y a là une certaine théorie pas toujours facile à adapter sur le terrain, mais la prise de conscience de la situation est en soi un énorme pas. Après, la prière et la foi en la Providence aident à avancer.

C’est accepter l’effort, le sacrifice. Nous venons de parler des épreuves, mais il ne faut pas occulter non plus le nécessaire besoin d’expier et de réparer ses fautes. La Genèse nous dit que l’homme doit travailler à la sueur de son front et la femme enfanter dans la douleur ; cela veut dire que nous devons accepter l’effort dans tout ce que nous faisons. Une fois de plus, c’est d’abord une question de mentalité. Or Babylone cherche par tous les moyens à réduire la notion d’effort et à privilégier le confort, les loisirs, la facilité. Sortir de Babylone c’est aussi résister à cette mentalité, quitte à s’auto-limiter et à renoncer volontairement à certains avantages qui favorisent la paresse, émoussent le courage, annihilent la volonté de bien faire.

Voilà donc quelques pistes pour quitter Babylone, sans oublier que c’est avant tout résister à son esprit, sa mentalité et son mode de vie, c’est refuser la marque de la bête à la main droite (acquiescer au monde de la bête par ses actions) et au front (adhérer à la mentalité de la bête).

 

Conclusion

2019 est la dernière ligne droite.
Il y a une fin à tout, y compris à l’iniquité.
Depuis le 11 novembre, les anges ont commencé à séparer le bon grain de l’ivraie. Le passage de l’ange exterminateur est précédé du regroupement des justes dans la nouvelle arche, salut de l’humanité : la Vierge Marie.
C’est ce que nous vivons en ce moment : le regroupement des enfants de Marie en dehors de Babylone car eux seuls sortiront d’Egypte. Alors il ne faut pas se tromper de camp et faire vite.

 

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : La sortie d’Egypte

Illustration principale : 2019 est placée sous le signe de la Sainte Famille. En 2019, le mystère divin se révèlera dans cet ordre : Marie, puis Joseph puis le divin Fils.

627 Commentaires

  1. c.l'honoré

    Bonjour à toutes et à tous,
    Pourriez-vous me donner le nom d’un ouvrage simple sur la règle de Saint Benoit ?

    Je viens de faire la première retraite de ma vie dans un monastère et j’ai choisi (?) sans en être vraiment consciente le monastère des Bénédictines de Rouen. Après quelques difficultés (intérieures) pour y aller, j’en suis ressorti après une semaine tout aussi agitée après les fêtes de fin d’année.
    Je suis encore en train de « décanter » car après quelques difficultés (toujours intérieures) également à la sortie… je viens de prendre conscience (je travaille sur les performances en entreprise et je me posais énormément de question sur mon travail jusqu’au fait de peut-être me réorienter professionnellement) que j’ai choisi l’univers Bénédictin pour faire ma première retraite sans vraiment savoir ou je mettais les pieds… je ne sais pas si c’est un clin d’œil (de Dieu forcément) mais moi qui me posais beaucoup de questions … je dois dire que je suis bluffée.

    Bonne nouvelle année à toutes et à tous, en Union de Prière.
    Corinne L’Honoré

  2. Ancreur de Lumière

    Bonjour Louis & à vous tous,
    Puisque janvier n’est pas terminé, je vous souhaite Santé et Bien-Être au sein du moment présent…
    Sur le site «Incapable de se taire» http://www.incapabledesetaire.com/ tenu par le québécois Pierre de Châtillon, on trouve divers documents allant dans tous les «sens» : Les roches et falaises de Dormeurs Géants de par le vaste monde (dont le sud de la France) , les secrets des Rose-Croix, Lecture sur les derniers blancs, etc. J’attire votre attention sur une de ses publications récentes : «Mais c’est qui ça Christ ?»

    Cette vidéo d’une durée de 20 minutes se veut entre autres, une analyse picturale au cours des siècles de diverses représentations dont CelleS de la crucifixion. Il met en évidence la couleur bleue sur la gauche des oeuvres et la couleur rouge sur la droite faisant référence au froid et à la chaleur. Il mentionne donc que la Terre a vécu (subi) des périodes de grand froid pendant lesquelles les cultures étaient plus que difficile… Il souligne l’inclinaison actuelle et la probabilité d’une majoration de ladite inclinaison amenant immanquablement une variation du nombre de degrés-jours sur de larges étendues de territoire.

    Est-ce cela qui nous pend au bout du nez afin de tourner le dos à Babylone ?

    Je vous laisse juge de ces analyses et bonne fin de semaine à tous.

    Nota Bene : Une fois visionné, on le contacte par courriel afin d’avoir accès à un autre document.

  3. théodoric

    L’alliance secrète d’Elizabeth Ire avec l’Islam. Jeudi, 10 janvier 2019
    Brotton explique pourquoi Elizabeth pensait que l’islam et le protestantisme avaient plus en commun que le protestantisme et le catholicisme.
    Elizabeth a œuvré de son mieux pour convaincre le sultan Murad que protestantisme et l’islam étaient les deux faces d’une même pièce et que la véritable hérésie était le catholicisme.
    La première chose qu’elle écrivit au sultan en 1579 était : Vous et moi avons beaucoup de similitudes en termes de théologie.
    Nous ne croyons pas en l’idolâtrie ou en l’intercession, c’est-à-dire en l’intermédiaire d’un saint ou d’un prêtre pour vous rapprocher de Dieu.
    Le protestantisme part du principe que le seul fait de lire la Bible vous permet d’entrer en contact direct avec Dieu. L’islam sunnite dit la même chose : vous avez le Coran, la parole du prophète, vous n’avez pas besoin de saints ni d’icônes.
    Vous combattez l’Espagne catholique ; je combats l’Espagne catholique.
    le reste est a mourir de rire si je puis dire ; Les Marocains combattaient les Espagnols tandis que le sucre marocain détruisait les dents d’Elizabeth et que les armements anglais aidaient les Marocains à tuer d’autres chrétiens.
    La question de la conversion pour les personnages de ce type est fascinante. C’était un marchand originaire de Great Yarmouth, dans le Norfolk. Il s’est rendu en 1577 dans une entreprise commerciale anglaise en Méditerranée orientale. Les pirates turcs le capturèrent.
    Il fut castré, transformé en eunuque et conduit à Alger.
    le monde musulman était perçu comme prônant la tolérance et le respect des différences. ahahahahaha

    https://www.nationalgeographic.fr/histoire/2019/01/lalliance-secrete-delizabeth-ire-avec-lislam

  4. dalencourt

    A tous : j’aimerai que les hostilités (je ne les publie pas toutes) de certains lecteurs vis-à-vis de Sophie cessent ; elle ne fait que me seconder dans la dénonciation de la réalité du mouvement des gilets jaunes et la plupart de ses posts sont appréciables. Attachons-nous d’abord au fond et soyons indulgents sur la forme.

    Même si je ne partage pas tout ce qu’elle dit, ses interventions sont dans la ligne éditoriale du blog. A Sophie de tempérer et modérer ses propos selon le principe : doux avec le pécheur, dur avec le péché.

    • Sophie H.

      Vous avez raison de remettre les pendules à l’heure.
      Je vais donc vous laisser entre gens qui avez la chance d’avoir raison sur tout.
      Continuez votre monologue avec Sophie et ne publiez que les posts qui vont dans votre sens.
      Bonne route à vous et que Dieu vous bénisse
      PS: ce poste sera censuré comme la plupart

      • Dryab

        Votre blog est passé aux mains de Sophie !!!
        Libre à vous c’était votre blog après tout …
        A plus tard peut-être si vous retrouviez la raison !!!

    • Olivier le Catholique

      Blog digne d’un régime communiste. Je vous dis au revoir et bonne chance Monsieur l’apotre de l’apocalypse.
      Excusez-moi de vous avoir dérangé. Il faudrait mieux rendre ce blog privé pour échanger entre vous qui détenez la Vérité.
      Au revoir
      Ce message ne sera pas publié….

    • dalencourt

      Sophie et Olivier, en censurant des posts j’évite aussi une foire d’empoigne qui lasserait bien des gens et n’apporterait pas grand chose, car souvent les échanges virent au règlement de compte personnel.
      Personne n’en sort grandi et c’est avant tout cela que je cherche à éviter.
      D’autre part, le blog n’est pas non plus un forum où chacun peut échanger comme il l’entend. Certains déplorent, à juste titre, la baisse de qualité des interventions, parce que justement nombreux sont ceux qui préfèrent donner leur opinion et non le fruit d’une réflexion approfondie.
      Enfin, concernant les gilets jaunes, tout le monde connaît ici ma position sur le sujet ; pourquoi voulez-vous que je publie des commentaires favorables aux gilets jaunes ? Il y en a suffisamment ailleurs. J’en sélectionne quelques-uns mais je ne cherche pas à ce que ce soit l’unique sujet de conversation, d’une part, et que cela tourne à la foire d’empoigne d’autre part. Justement, puisque ce blog affecte une hostilité (argumentée et justifiée) à ce mouvement, je préfère que les arguments dans le même sens soient majoritaires.
      Sinon, c’est un peu comme si on demandait à un blog d’extrême-gauche de publier majoritairement des commentaires d’extrême-droite. Ben non, personne ne fait ça, il faut tout de même un minimum de cohérence.

    • Sophie

      Merci Louis et d’autres personnes qui comprennent où est-ce que je veux en venir avec mes interventions.
      Je vais travailler ma tempérance ( et mon orthographes ), mais je ne changerai aucunement le fond. Vous êtes tout a fait libre de ne pas consulter mes interventions.
      Je remarque juste que ceux qui me font des reproches sont très souvent des personnes soutenant de près ou de loin ce mouvement révolutionnaire, ou alors ce sont des personnes « récentes » …
      La situation actuelle fait que je ne peux pas me taire, d’ailleurs aucuns de nous (catholiques) ne le doit. Quel est cet esprit qui se réjouirait que l’on taise tout ce qui peut nuire à ce mouvement ? Quel est cet esprit, qui ne supporte pas que les âmes s’élève de tout les aspects charnels et matériels ?
      On ressent une pointe d’orgueil, de mépris et de jalousie. Je ne déteste personne ici ou ailleurs, alors pourquoi est-ce le cas pour certains ici ? Je ne déteste pas les gilets jaunes en tant qu’individu, mais je dénonce leur ETAT D’ESPRIT.
      Tout ce que je dénonce depuis un certain temps, c’est l’aspect SPIRITUEL. Je ne m’en prend pas aux individus, mais a l’idéologie qui les animes. Or, nous sommes forcés de constater que c’est bien l’esprit qui fait l’Homme n’est-ce pas.
      De toute façon en 2019, on peut être « catholique », « monarchiste » tout en étant révolutionnaire, c’est tout de même assez extraordinaire ce qui se passe.
      Ceux qui perdent la raison, ne sont-ils pas ceux qui prétendent par leur propre moyen humain (les mirages et faux espoirs )vouloir changer les choses dans le bon sens ? Les insensés ne sont-ils pas ceux qui, sachant que ce mouvement est né de la COLERE et engendre la violence, persiste et signe en restant dans ce mouvement … Ne sont-ils pas ceux et celles qui se laissent entrainer par un mouvement, qui rappelons-le, a été initié publiquement par une sorcière ( la médium Jacline), une « juive » (Ludosky) et un agent du communisme ( Drouet).

      • R.L.

        Sophie,
        Ce qui choque en général, n’est pas ce que vous dites mais la façon dont vous le dite. Sans compter une certaine overdose de commentaires ressentie par beaucoup.
        Sur le fond, vous avez totalement raison: le mouvement est aujourd’hui totalement révolutionnaire donc tourné contre Dieu.
        Ceci dit, vous ne feriez sans doute pas un bon juge, car vous généralisez beaucoup trop: oui, beaucoup de GJ se plaignent abusivement et confondent pauvreté et misère. beaucoup veulent non seulement le nécessaire mais aussi le superflu! Et apparemment vous ne parlez que de ceux là.
        D’ailleurs pour eux, le superflu est devenu nécessaire. La-dessus, nous sommes bien d’accord.

        Mais vous ne parlez jamais de ceux qui en gilets jaunes aussi sont dans une véritable misère.
        Non, en France aujourd’hui tout le monde ne mange pas à sa faim!
        Non, en France aujourd’hui tout le monde ne peut pas s’habiller non richement, mais simplement décemment.
        Non, en France aujourd’hui tout le monde n’a pas un toit!!
        Et ça, ce n’est pas du superflu.
        Et ne me parlez pas du RSA, ce serait comique.
        Oui la pauvreté extrême est une maladie qui progresse terriblement et qui provoque d’autres maladies tant physiques que morales et psychiques!
        Les vrais pauvres ne vivent pas très vieux.
        Je le sais, cela fait cinq ans que je vis au milieux d’eux!
        Alors oui, ces gens-là se trompent de combat, mais est-ce vraiment leur faute s’ils sont manipulés pour aller allumer le feux?
        Avant de les condamner, il faudrait mieux les nourrir, les protéger de cette république perverse et les éduquer religieusement.
        En tout cas ne pas les juger!
        C’est ce que du temps de l’ancien régime, l’Église faisait.

        Juger et condamner les actes qui sont mauvais, oui, trois fois oui!
        Juger et condamner les gens qui souffrent réellement, non certainement pas. Jamais!
        J’ai connu un saint prêtre campagnard, il y a plus de quarante ans qui disait: on ne parle pas de Dieu à des gens qui meurent de faim. On les nourrit d’abord.
        C’était du simple bon sens.
        On pourrait disserter longtemps sur la responsabilité des républiques successives, mais il faut savoir que la situation actuelle n’est pas le fruit du hasard, mais d’une volonté stratégique avec un but bien ciblé.
        Et nous atteignons ce but.
        Si les GJ en sont responsables, nous aussi!

        • astrojournal

          Entièrement d’accord, c’est du bon sens. Notez que l’appauvrissement des populations est prévu dans l’Agenda 21 et que MACRON y souscrit totalement. L’appauvrissement est un moyen de contrôle des populations. Les vrais miséreux ne se révoltent pas.

    • teutonique

      M Dalencourt, j’espère que vous respecterez et publierez ce droit de réponse:
      Je ne suis pas gilet jaune, et ne manifesterai jamais de leur côté, pas par trouille, mais par « délégation implicite »: ils ont toujours voté, ou pas voté, comme ils le fallait, encore aujourd’hui « conditionnés » par le « tabou shoatique » abérrant si cher à BHL (vote FN repoussoir), ce qui les conduit aujourd’hui à l’impasse économique et sociale de la misère mondialiste fatalement vouée aux peuples anciennement chrétiens, leur bête noire: ils sont de la couleur des cocus par stupidité de « goys » vis à vis de leurs maîtres auxquels ils ont fait trop aveuglément confiance.
      Mais, comme le dit Marion Sigaut, pleurant de joie devant cette jacquerie, les GJ sonne le « grand réveil » des consciences de ce qu’est réellement le NWO dont Sarkozy disait hier que personne ne pourrait s’y opposer.
      Aussi, je pense qu’il faut prier, et je vous l’avais déjà écrit en post (non publié) pour que tout cela concoure à la plus grande gloire de Dieu en final car les revendications des GJ sont fondées: un président méprisant le peuple, qui viole 18 fois la Constitution en 18 mois (dixit Asselineau) n’est plus l’arbitre garant des institutions; les gens sont en dessous du seuil de pauvreté pendant que les actionnaires et surtout les cadres bobos se gavent de manière éhontée; les retraités survivent à peine après une vie de labeur.
      Oui, cette révolte, peut-être manipulée, est justifiée mais dépasse les auteurs qui comptaient en profiter (GJ concurrençant et grignotant le RN aux Européennes): en fait la FM internationale apatride (Soros et Cie: ces vautours qui dépècent régulièrement 1 pays à la foi cf la Grèce, pour l’exemple et par principe) dupe la FM nationale; Macron sera sacrifié comme antan Napoléon 1er à Waterloo après de bons et loyaux services, n’étant plus utile.
      Mon côté catholique proteste contre votre point de vue trop sectaire qui fustige trop les non croyants: n’oubliez pas que la Foi est un don de Dieu !
      L’honnêteté intellectuelle devrait vous pousser à considérer des gens comme Marion Sigaut, loin d’être une contre-révolutionnaire féroce !
      Que nous le voulions ou non, les GJ triompheront, comme en 1789, après moult péripéties, mais pourvu que Dieu s’y retrouve en final !
      Quis ut Deus ?

      • dalencourt

        Teutonique, vous racontez n’importe quoi. Ce n’est pas un droit de réponse que vous demandez, c’est un droit de dire des sottises. Vous mélangez allègrement Dieu et Babylone sans même vous en rendre compte : vous dites en substance que les GJ concourent à la gloire de Dieu parce que leurs revendications sont fondées, et celles que vous citez ne sont que des problèmes d’ordre humain qui n’ont rien à voir avec le règne social de Notre-Seigneur. Ce qui importe à Dieu est qu’il soit LA référence dans les coeurs et dans les institutions, et non pas que le président viole une constitution dont il se fiche totalement, et c’est même pire : une constitution se réclamant explicitement de l’ennemi. Grosso modo vous nous dites qu’il faut prier parce que les démons se battent entre eux et qu’ils ne respectent pas leurs propres règles démoniaques.
        Je n’y peux rien si tant de catholiques se fourvoient, que ce soit Marion Sigaut, Rivarol, Civitas et les autres ; on ne peut pas rejoindre un mouvement auquel manifestement nos ennemis prennent part.

        Non, ce ne sont pas les enfants de Marie qui défilent dans la rue mais les fils de Bélial.
        Et vous qui êtes un catholique, vous devriez avoir honte d’écrire que les GJ « triompheront comme en 1789 » alors que cette révolution fut foncièrement et visiblement anticatholique. Comment pouvez-vous prendre comme référence les actions de nos pires ennemis ? Ceci prouve d’ailleurs qu’inconsciemment vous avez bien le sentiment qu’on nous refait le coup de 1789 : or qui triompha en 1789 ? Les ennemis de Dieu. Belle mentalité et bel espoir.

        • teutonique

          M Dalencourt, je comprends bien vos explications, n’en doutez pas !
          Mais, les voies du Seigneur étant impénétrables, du moins au démarrage, j’observe l’accomplissement de ce qu’annonçait M.J Jahenny « la République s’est tuée » ou « les rouges rejoindront les blancs » (c.à.d nous: elle précise que bien les rouges, à terme déçus, atterrés et désillusionnés, c’est le cas des GJ, de la casse complète du système socio-économique né de l’après-guerre viendront dans le bon camp: le corps rejoindra enfin la tête tombée le 21 01 1793).
          C’est pourquoi, cette infâme République, bougeant une dernière fois ses lignes via Big Mac, faisant une erreur monumentale pour arriver en accéléré au NWO par la force, et ayant été empêchée, trop ralentie jusqu’alors par NOS prières (on ne s’en rend pas toujours compte), va élever le trône de Pierre à terme et cela précisément est divin, et c’est pour cela que nous devons prier: pour que les loups politiciens profiteurs s’entredévorent via ces GJ: tout royaume divisé contre lui-même s’écroule disait le Christ.
          La référence à 1789 est juste pour indiquer qu’une mer en furie, comme un peuple en colère, ne peut être arrêtée et en général réussit toujours, même si après on s’en mord les doigts, je suis d’accord avec vous.
          Alors nous aurons soit une situation pire encore, verrouillés définitivement au NWO par l’échec des GJ, soit meilleure s’ils triomphent, avec certes une gueuse renonçant à mourir illico, mais un espoir immense de la restauration du règne du Christ-Roi à terme et cela juste en priant avec notre devoir d’état de ne surtout pas manifester avec les GJ dans la rue.
          Cette prise de conscience des GJ de la duperie maçonnique, financière, politique, républicaine arrivera à une prise de conscience religieuse catholique car la plupart des GJ de province descendent de vrais catholiques et agissent par atavisme et ce sera donc bien une contrerévolution digne de 1789 qui était alors un châtiment divin mais qu’aujourd’hui, c’est le début de la délivrance divine !
          Le seul gros hic est que les banlieues se tiennent en réserve, en embuscade (accords secrets Bellatar Macron)… mais ça, c’est la phase d’après les GJ lorsqu’ils tenteront de mettre un(e) Salvini en France pour sauver leur République chérie par un nécessaire régime fort, avec une économie ruinée, mais secrètement inféodé donc trahi, comme partout actuellement en Europe (Orban, Salvini, en Espagne, Pologne, Tchéquie,etc…) et ne pouvant qu’échouer,surtout face aux banlieues. MJ Jahenny ayant vu le drapeau vert de l’islam flotter un court moment sur l »Elysée: le syndrôme d’Hitler qui a entraîné dans la tombe toute une génération d’Allemands hostiles au NWO; maintenant le tour des Français « rfractaires »est venu.
          J’espère que vous me comprendrez sous cet angle d’explication.
          Parceque ce n’est pas nous qui ferons vaciller la République (cf la manif pour tous)…

          PS: Après BENALLA et ses débordements, voici un deuxième homme fort du pouvoir,
          désigné par MACRON en qualité de Membre du Conseil Présidentiel des Villes .
          Son nom :
          Yacine BELATTAR,
          Rappeur occasionnel, mais islamiste avéré !
          Cette fonction va impliquer à la France, c’est à dire aux bons à rien et mauvais à tout, d’avoir des avis « éclairés » de cet « éminent personnage »
          En voilà quelques uns avec une feuille de route éloquente !
          Yassine Belattar : au fur et à mesure que les années passent, toute sa haine, sa noirceur, se reflètent sur son visage.
          C’est cet homme, qui nous hait, que Macron a osé nommer membre du Conseil présidentiel des villes, excusez du peu !
          Autrement dit, la France va solliciter son avis sur les banlieues.
          Ce mec vient pourtant ouvertement de sommer notre pays, et son prochain ministre de l’Intérieur (nous en étions à dix jours de vacance, après le départ de Gérard Collomb) de se plier aux règles des banlieues, en menaçant ouvertement la France de représailles dans le cas contraire.
          Il a parlé d’apartheid, rien de moins, pour protéger son copain le rappeur islamiste qui voulait pendre les Blancs.
          Il a insulté grossièrement Éric Zemmour sur les plateaux de télévision, faisant glousser d’aise les journalistes présents.
          Il menace de procès quiconque ose lui rappeler quelques vérités, comme l’avocat Gilles-William Goldnadel ou Valeurs Actuelles.
          Yassine Belattar est également accusé d’avoir menacé d’égorger le journaliste Alexandre Devecchio et sa compagne après avoir traité le journaliste « d’islamophobe » et de « fils de pute ».
          Et, cerise sur le gâteau, c’est lui qui présentait, en 2015, le gala du CCIF, dont on connaît les liens avec les Frères Musulmans, et qui ne cache plus sa volonté de transformer la France en terre d’islam.
          Précisons qu’il vient des valises du Parti socialiste, qu’il avait voté Royal en 2007, Hollande en 2012 et s’est vendu à son « frère » Macron dont il se vante d’avoir eu le soutien lors d’une polémique provoquée avec le journal Marianne.
          Parlant de sa pratique religieuse, il affiche clairement la couleur :
          «Il n’y a pas de modération dans la religion: On est musulman, ou on ne l’est pas.» CELA PROMET !!

        • astrojournal

          « on ne peut pas rejoindre un mouvement auquel manifestement nos ennemis prennent part. »
          Ah bon ! Pourtant, les ennemis de nos ennemis sont nos amis. Non ? Cela s’appelle de la stratégie.

        • dalencourt

          Non, ça ne marche qu’entre « méchants » et encore… il y en a toujours un qui prend le dessus sur l’autre. En ce qui nous concerne, les leçons du passé montrent qu’à chaque fois que les catholiques ont essayé de rallier l’ennemi ou du moins de s’associer avec lui (cf la tentative de Léon XIII, par ex), ils se sont fait rétamer.

        • Jean-Luc

          Il est intéressant de noter qu’il y a exactement 42 mois et 7 jours entre la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 et la décapitation de Louis XVI le 21 janvier 1793.

  5. dalencourt

    Petit point sur les gilets jaunes après 8 épisodes.
    Notamment parce que je sens ici un regain de défense de ce mouvement malgré mes mises en garde et analyses.

    Oui, c’est vrai, les gilets jaunes représentent le peuple. Mais on a le regret de constater que ce peuple est marxisé, maçonnisé et matérialiste. J’écoute et je vois les documents transmis ici par les défenseurs des gilets jaunes.
    Ça ne parle que de démocratie et de fric. De rendre le pouvoir au peuple pour un monde plus juste sur fond d’oppression financière et policière.
    Mais la plupart ont dans la bouche la dénonciation des « riches » à qui le système profite, face aux « pauvres » à qui le système coûte cher. Non seulement on se situe dans la dialectique marxiste habituelle (ce n’est que la lutte des classes rebaptisée en riches contre pauvres), non seulement il est basé sur l’envie (un des 7 péchés capitaux !) mais en plus il n’est que la recherche de pérennisation du matérialisme outrancier dans lequel nous vivons.

    En fait, ce monde plus juste dont tout le monde rêve c’est tout simplement un monde avec moins de pression et plus de pognon. Personne ne remet en cause le socialisme et son état-providence, bien au contraire, ni le système démocratique, bien au contraire ils en veulent plus, ni les valeurs de la république, ni les droits de l’homme, bien au contraire, ils ont tous le mot « droits » à la bouche. On veut juste le même système sans ses inconvénients.

    Eh bien ce peuple est lamentable, ces revendications sont minables, « ils ont fait de leur ventre un dieu » et ils demandent comme solution à leurs problèmes ce qui est à l’origine de ces problèmes.
    On ne veut pas changer le système mais l’amplifier, comme si changer les dirigeants et modifier quelques aspects du système allait apporter quelque chose.

    C’est pourquoi il n’y a aucun espoir à placer dans de tels mouvements ; quand Babylone s’effondre il faut la quitter au lieu de chercher à la sauver par tous les moyens.

    • Jean

      Bonsoir Louis,
      Pour faire suite à votre commentaire et soutenir vos propos, je ne me reconnais pas dans le mouvement des gilets jaunes. Ce gilet jaune cache autre chose …. Ce gilet jaune à l’odeur nauséabonde de la franc maçonnerie. ..L ‘ordre par le chaos ….Les médias et les réseaux sociaux parlent trop des gilets jaunes , ils font exprès de faire monter la mayonnaise…. Je suis très étonné de voir des vidéos sur YouTube qui ne sont pas censurées, aller poster une vidéo antisémite et la synagogue de Satan va vous tomber dessus comme la foudre pour vous faire taire. La France s’effondre ainsi que l’europe sous nos yeux, je suppose à moins de me tromper que nous vivons l’apocalypse de Saint Jean de Patmos. Satan joue ses dernières cartes et on assiste au niveau biblique la séparation du bon grain de l’ivraie. Je suis catholique , j’ai foi en Jésus Christ et j’attends en prière la promesse Divine cloîtré chez moi …..Loin des gilets jaunes et de babylone …. Le jaune est une couleur maçonnique, elle représente l’Or , la prospérité, le veau d’Or avant la chute.

    • JMA

      Je suis d’accord avec vous, Louis. Si je peux me permettre de rajouter quelques mots.. Sur une vidéo, j’ai vu, par exemple une manifestante qui venait de province, disait avoir une voiture, elle n’était pas en guenille et ne demandait pas un morceau de pain pour son ventre vide, ni pour les trois enfants qu’elle élève seule (famille monoparentale, malaise de notre société), mais demandait à vivre, et non à survivre comme elle le faisait. En fait, elle voudrait pouvoir s’offrir des loisirs, cinéma, théâtre.. A écouter ce genre de revendication, je crois que ces gens, assez jeunes, ont cru les mensonges que les journaux racontent depuis des années.
      Alors pour mettre les choses au point :
      1) Le peuple n’a pas perdu sa souveraineté, il ne l’a jamais eu
      2) Question matériel, la vie aujourd’hui est plus facile, ou en tout cas pas plus difficile, que dans les décennies précédentes. On parle souvent des trente glorieuses, mais elles n’ont pas été glorieuses pour tout le monde. Dans les années 60, les employés n’avaient pas de voiture ou très peu. Les bus étaient plein, les trains pareillement. Nombreux étaient encore ceux qui n’avaient pas l’eau courante et bien entendu pas de douche, et ceci même dans les centre-villes. Personne n’avait le téléphone, sauf les plus riches. Il y avait beaucoup d’employés non mensualisés (payés à la journée ou à la semaine sans contrat)
      3) Les familles d’employés avec des enfants allaient moins souvent qu’aujourd’hui au cinéma ou au théâtre (voire pas du tout) que ce soit en 1960, 70 ou 80, et 90 et bien entendu personne ou presque n’avait de télévision en 1960.
      4) Etre jeune en 1977, c’était la plupart du temps être chômeur tout comme aujourd’hui.
      5) Il n’y a pas plus de dictature aujourd’hui qu’il y a 20 ans, peut-être moins, c’est pour cela que la parole se libère un peu.
      En fait, aujourd’hui n’est pas pire qu’hier, mais les média, la télévision, font monter l’envie, la jalousie, les haines et la bêtise généralisée sur les réseaux sociaux n’est pas en reste.
      6) Les révolutions n’amènent que des bains de sang et les vainqueurs sont toujours les pires, l’histoire le prouve. Il y a eu des révoltes au début du XXème siècle, un peu partout en Europe. La situation était difficile, corruption, fraudes en tout genre .. Il y a eu des morts civils, et pour éviter les revendications à venir, il y a eu la guerre de 1914.
      J’espère donc fortement que les catholiques cesseront de participer à ce combat de coq qui ne peut qu’avoir une issue malheureuse.

    • MarcV

      Je suis tombé dans « le panneau de la défense du citoyen lésé par son gouvernement » au début du mouvement et un Abbé de la FSSPX m’en a fait très aimablement mais fermement le reproche. A ceux qui doutent des propos de M. d’Alencourt, je suggère qu’ils lisent au moins les 3 premiers chapitres de la « Préparation à la Consécration à la très sainte Vierge – Selon la méthode de saint Louis-Marie Grignion de Montfort – Par le Père J.-M. Texier.
      Voici le lien : http://laportelatine.org/confreries/marierei/bibliotheque_marie_reine/preparation_consecration_tsv_texier_smm.pdf
      Faites cet effort avant de chercher à justifier une autre position.
      Que ceux qui savent lire comprennent, si vous ne voulez ni lire ni comprendre, c’est votre choix, mais il ne correspond pas à l’esprit de l’Évangile. C’est aussi l’occasion de comprendre comment le Coeur Immaculé de Marie vaincra, ce ne sera pas en soutenant le mouvement des gilets jaunes… mais ce ne sera pas non plus sans un effort de notre part, oui se consacrer à Marie, ce n’est pas si facile (que je croyais), c’est même un sacré combat (avant tout contre soi-même).

      • MarcV

        Imaginez un seul instant qu’au lieu de défiler en gilet jaune, toutes ces personnes défilaient le chapelet à la main…
        Vous l’avez compris, je ne suis pas Français, mais j’aime la France (pas celle de la Révolution, l’autre).

        • MarcV

          Juste une précision: je pense que si on dit son chapelet, on découvre l’humilité et le désir de trouver Jésus dans le silence notre coeur. Cela fait renoncer à tout désir d’aller défiler bruyamment. Je pense par contre (et je l’ai dit à des Ervé Ryssen et autres « patriotes ») que toute action devrait se préparer le chapelet à la main. Je n’ai logiquement pas eu de réponse; c’est trop décalé.

        • Phil

          Mais où sont les catholiques pour leur montrer le chemin, chapelet à la main, et devant !
          Allez essayer, vous verrez qui vous martyrisera en premier, on l’a bien vu pour les manifestations contre le mariage homo.
          Bien à vous

      • Mouchart Michel

        Merci pour le fichier en pdf, encore merci !
        Que Dieu vous protège, vous et toute votre famille !
        Gloire à Dieu aux plus haut des cieux ! Amen ! Alléluia !

        • MarcV

          Merci à vous Michel, nous avons besoin de nous soutenir pour tenir bon dans notre fidélité à l’Eglise dans le déchaînement infernal qui se déroule sous nos yeux.
          Que Dieu vous bénisse et vous protège par Marie.
          P.s.: J’ajoute que le chapitre 7 est encore plus d’actualité que les 3 premiers chapitres que j’ai suggéré de lire.

    • Yannick L.

      Bonjour Louis, je pense que nous avons tous compris votre position. Pour ma part, je trouve dommage que le sujet plus ou moins unique du blog soit les Gilets Jaunes.
      Nous assistons à l’effondrement (lent pour le moment) de Babylone que vous annoncez depuis longtemps. Cela serait plus intéressant de partager sur la conversion des pécheurs, des hérétiques…. Chercher ce qui passe au cœur de la fausse Église, comment vont-ils nous « imposer » le NOM…. partager des témoignages de conversion, partager de belles prières……
      Beaucoup de bons contributeurs du blog ne commentent plus… C’est dommage. Les Gilets Jaunes, mouvement voulu et organisé par notre élite ne devrait pas nous aveugler.
      En parler: c’est la division assurée. Par contre comprendre ce qui passe derrière et chercher la date qu’ils ont choisi pour le basculement serait à mon avis plus intéressant. Parler de la vraie histoire du monde, enseigner, porter la bonne parole….

      Ce n’est que mon humble avis.

      Que Dieu nous protège

      Yannick

      Diverses pratiques de dévotion envers la Mère de Dieu : Recourir souvent à Marie, Faire célébrer la messe, Dévotion aux Saints qui lui sont proches, etc.
      RECOURIR SOUVENT A MARIE

      Parmi toutes les pratiques de dévotion, il n’y en a point qui plaise autant à Marie que celle de recourir souvent à son intercession, en lui demandant du secours dans tous les besoins particuliers, dans les doutes, dans les dangers, les afflictions, les tentations et spécialement dans les tentations contre la pureté. La Mère de Dieu nous délivrera si nous recourons à elle en disant le Sub tuum proesidium, ou l’Ave Maria ; ou bien en invoquant son saint nom qui a une force particulière contre les démons. Il est aussi très utile alors de baiser ou de serrer sur son cœur le chapelet ou le scapulaire, ou de regarder une image de la Vierge.
      http://le-petit-sacristain.blogspot.com/2017/02/diverses-pratiques-de-devotion-envers-la-mere-de-dieu-recourir-souvent-a-marie-messe-devotion-aux-saints.html

      • dalencourt

        C’est la raison pour laquelle Yannick l’article en cours ne parle pas de politique, mais contient de nombreux conseils pour quitter Babylone c’est à dire sortir de ce mode de vie et de pensée qui nous oppresse.

        • Yannick L.

          Merci de votre réponse Louis.
          Cela me fait plaisir de voir des commentaires intéressants qui reviennent sur le blog.

          Au nom de Jésus-Christ,
          Je revêts l’armure de Dieu.
          Avec, à la taille, la vérité pour ceinture,
          La justice pour cuirasse,
          Les chaussures du zèle pour annoncer l’Evangile.
          Je saisis le bouclier de la Foi,
          Le casque du Salut,
          L’épée de l’Esprit, qui est Parole de Dieu.
          Oui le Seigneur est ma force !
          Debout, je relève la tête devant mes ennemis.
          Puisque Dieu est pour moi, qui sera contre moi ?
          Le Seigneur est mon rempart,
          En Lui je ne crains aucun mal,
          Il est mon secours et mon défenseur.
          Amen !

      • R.L.

        Yannick L.
        J’approuve à 100% et même plus ce que vous dites sur le mouvement des gilets jaunes.
        Pour le reste je voudrais juste préciser qu’à mon avis, ce n’est pas l’ennemi qui décidera de la date de la chute de Babylone, mais Dieu Lui-même. Preuve en est qu’aujourd’hui, rien ne fonctionne bien pour eux: ils pensaient tout maîtriser et se trouvent confrontés à des contretemps imprévus.
        La main de Dieu est heureusement toujours à l’œuvre. Nous ne pourrions en douter.
        Macron s’est vanté d’être jupitérien et aussi le Maitre des horloges !
        Deux affirmations qui prouvent ou sa bêtise incommensurable ou sa prétention inégalée à être Dieu Lui-même!
        Le Temps n’appartient qu’à Dieu.
        Puisse Macron le comprendre et réaliser la manière dont est mort son peu célèbre homonyme.
        La question est de savoir qui aujourd’hui sera son Caligula?

        • Yannick L.

          Merci RL,
          Une réflexion:
          L’écroulement de Babylone sera notre châtiment, Dieu utilise les méchants pour châtier le peuple infidèle. Je suis d’avis qu’il « laisse faire » cette élite divisée et qu’il interviendra à la fin au jour qu’il s’est choisi. Mais j’ai bien peur que cela soit long à notre échelle humaine… quelques années?

        • R.L.

          Yannick L.,
          Présenté comme ça, je suis totalement d’accord.
          Pour la date, j’ai pris le parti de ne pas m’en préoccupé, puisque je n’ai pas la main.
          De plus, il nous est bien obligé de penser que cela se fera au bon moment: le Patron ne peut pas se tromper!
          Et le temps qui passe nous oblige à plus de confiance et à maîtriser notre légitime impatience.

      • MarcV

        Cher Yannick, je ne lis pas tous les commentaires par manque de temps, mais j’abonde dans votre sens. Courage (car il en faut), oui nous devons nous sanctifier pour que le Ciel puisse agir, sinon on reste un consommateur (de messes…). Il me semble que nous devons nous encourager mutuellement à la prière, j’en ai personnellement besoin.

  6. Raoul

    Pour l’acte X des gilets jaunes, deux villes sont particulièrement ciblées : Bourges et Rouen. Deux villes qui ont eu une grande importance dans la vie de Ste Jeanne d’Arc. Bourges où elle commença sa mission en rencontrant le Roi Charles VII pour la reconquête de la France et Rouen où elle mourut sur le bûcher.

  7. Mouchart Michel

    Quand Dieu a envoyé son propre Fils dans une condition charnelle semblable à celle des pécheurs pour vaincre le péché, il a fait ce que la loi de Moïse ne pouvait pas faire à cause de la faiblesse humaine : il a condamné le péché dans l’homme charnel .
    Il voulait ainsi que l’exigence de la Loi s’accomplisse en nous, ( nous, enfants de Dieu ) dont la conduite n’est pas selon la chair mais selon l’Esprit.

    L’amour de Dieu a été répandu en nos cœurs par le Saint-Esprit.

    L’Esprit qui donne la vie !

  8. Eclair

    Mon père avait visionné ce film il y a quelques mois et me l’avait conseillé…alors je l’ai visionné et je le trouve très nuancé et à propos. Et comme le dit si bien Louis : « Attachons-nous d’abord au fond et soyons indulgents sur la forme. »

    Voici le bon lien (attention, il y a au moins deux fenêtres intempestives que l’on doit fermer avant d’y accéder, mais c’est sans virus car je l’ai testé). Merci :

    https://filmze1.com/la-bolduc/

    • R.L.

      Yannick L.,
      Quand quelqu’un parle de conversion au christianisme, il s’agit dans 99,99% des cas d’une « conversion » au protestantisme et actuellement plus précisément au mouvement des évangélistes.
      Pas de quoi s’en réjouir!
      D’ailleurs dans le lien proposé, le mot catholique n’est pas cité une seule fois! ;-(
      Il parle de copte, mais nous savons que peu sont catholiques.
      15 000 000sont Orthodoxes et 53 000 catholique.
      Je n’ai pas le chiffre des évangélique. Sans doute moins mais peut–être aussi celui qui progresse le plus!
      Il est vrai que pour ceux de Chémeré (Fraternité Saint-Vincent-Ferrier) en tant que bons conciliaires, cela n’est pas très important. Œcuménisme oblige!
      De même pour l’histoire de la pseudo conversion du Juif tunisien, manifestement des évangélistes.
      Car quand même comment parler de conversion pour une personne qui simplement change de secte!

  9. dalencourt

    J’ai réfléchi hier soir ; je commence à comprendre pourquoi ce mouvement des gilets jaunes constitue autant d’espoir de part et d’autres.
    Parce que PERSONNE NE VEUT QUITTER CE MONDE, tous veulent bénéficier de ses avantages sans en subir les inconvénients.
    Ceux qui comprennent mon discours sont ceux qui ont déjà quitté Babylone, ou n’y sont jamais entrés.
    Je me rends compte qu’il est TROP TARD, d’où le fossé d’incompréhension qui se révèle entre ceux qui espèrent encore en ce monde (en espérant que le simple fait de le corriger suffira) et ceux qui attendent et espèrent sa fin.

    Dans la vidéo postée par Gabriel hier, les gens tournent en rond au propre comme au figuré. Ils tournent en rond dans Paris bloqué par les flics, et ils tournent en rond dans leur tête, se disant victimes d’un socialo-mondialisme dont, en secret, ils espèrent encore tant !

    • ROSA

      Vous avez mille fois raison, Louis, et surtout continuez à nous éclairer. Nous avons bien besoin de vous. Ne vous laissez surtout pas décourager par ceux qui ne veulent rien comprendre et pour lesquels il est déjà TROP TARD, semble-t-il. Mais je veux croire que le temps qui nous est encore imparti sert à faire entrer dans l’ARCHE DU COEUR DE MARIE tous les nôtres et tous ceux qui ont l’amour dans leur cœur malgré leur inconscience du drame de la FIN DES TEMPS qui se joue actuellement.

    • Jean-Baptiste C.

      Vous avez raison. Il est trop tard. Il ne sert à rien de vouloir convaincre les aveugles. La séparation du bon grain est de l’ivraie est faite.

      « C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et soyez séparés, dit le Seigneur,… Et je vous serai un Père, et vous serez mes fils et mes filles, dit le Seigneur Tout-puissant. » (II Corinthiens 6:17, 18).

      « Sortez du milieu d’eux. » Cela signifie laisser derrière ceux qui vivent dans le péché. C’est ce que le terme « séparation » signifie, « sortez du milieu d’eux. » La séparation est l’un des enseignements le plus important de la Bible. La séparation est importante parce que vous ne pouvez pas devenir un chrétien sans elle. La séparation est importante parce que vous ne pouvez pas vivre une vie victorieuse sans elle. Vous ne pouvez pas vivre une vie de victoire sans la séparation. La séparation signifie ne pas être lié d’amitié avec des non croyants. La séparation signifie ne pas aimer les choses du monde. La Bible dit, « Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père [Dieu] n’est pas en lui » (I Jean 2:15). Elle dit encore, « Quiconque… veut être l’ami du monde est l’ennemi de Dieu » (Jacques 4:4). Quelqu’un m’a cité les paroles de Jésus pour me corriger, « Par ceci tous les hommes reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jean 13:35). Mais à qui faisait-Il allusion ? Non pas aux non croyants. Il parlait des disciples s’aimant l’un l’autre. Shakespeare a dit, « Le diable peut citer l’Écriture pour arriver à ses fins. » Notre texte est très clair là-dessus,
      « Sortez du milieu d’eux, et soyez séparés, dit le Seigneur » (II Corinthiens 6:17)

      Pourquoi la séparation d’entre les personnes non croyantes est-elle si importante ?

      L’épouse de Lot a perdu son âme parce qu’elle ne s’est pas séparée de ses amis vivant dans le péché, dans la ville de Sodome. Dieu a dit à Lot qu’il détruirait cette ville. Il la détruirait parce que les habitants y étaient de tels pécheurs et aimaient trop les choses du monde. Dieu a dit à Lot, « Sors de ce lieu ; car moi, le Seigneur je vais détruire cette ville » (Genèse 19:14). Lot a dit à son épouse qu’ils devraient quitter Sodome. Elle a commencé à suivre son mari, alors qu’il partait. Mais elle ne voulait pas laisser ses amis dans le péché. Et bien qu’elle ait commencé à suivre son mari alors qu’il partait, elle a regardé en arrière. « Mais la femme de Lot regarda en arrière de lui, et elle devint un pilier de sel. » (Genèse 19:26). Le Dr. Charles C. Ryrie a dit, « Son coeur habitait toujours à Sodome. Elle ne voulait pas se séparer de ses amis vivant dans le péché. Elle a regardé en arrière pour retourner à ses mauvais amis. Pendant qu’elle regardait en arrière pour retourner vers eux, elle est devenue un pilier de sel. » Le feu et le soufre que Dieu a envoyés dans sa colère sur Sodome l’ont recouverte. Elle a été recouverte de feu et de soufre. Soufre dont Dieu a recouvert son corps. Elle a été comme enchâssée dans un pilier de matière fondue par le feu. Elle a été brûlé vive parce qu’elle ne voulait pas se séparer de ses amis de Sodome qui vivaient dans le péché. Et là, elle a perdu son âme, et elle est allée en enfer. Et Jésus a dit :
      « Rappelez-vous l’épouse de Lot » (Luc 17:32).

    • Lilium

      Il tournent en rond
      comme dans Giro tondo la chanson que j’ai déjà évoquée sur LGR casca il mondo (il s’écroule le monde, le monde républicain, babylone) Jésus Christ a dit, ****mon Royaume n’est pas de ce monde**** ceux qui imitent le Christ, ont foi en la Providence et feront face peut importe les conditions matérielles, pensez aux Chrétiens persécutés de par le monde, qui ont bien moins que nous, ils restent dignes et, ne se plaignent pas. Imitons les, car ils suivent le Christ… dans sa Paix et Dieu sait qu’ils sont éprouvés, Plus de confiance et persévérance dans les épreuves en France, panique à bord, allez hop! on se raccroche à la chaloupe républicaine matérialiste, LA MAUDITE PROVIDENCE, imitation du porteur de lumières et pas divines, le porteur de la lanterne, plus vessie que lanterne d’ailleurs…
      http://saint-remi.fr/fr/jesus-christ/349-l-imitation-de-jesus-christ.html?search_query=imitation&results=8
      GIRO TONDO TRADUCTION SUR GOOGLE: TOUR DE VILLE
      Ils tournent dans la ville et sur eux même désespérément aux giratoires. Désespoir et peur… là ou est la peur…
      Ma première messe traditionnelle, le sermon, SE RACCROCHER À L’ARCHE DE MARIE DANS LA TEMPÊTE… je n’ai jamais oublié, il faut dépasser la peur, s’en remettre aux Cœurs Unis de Jésus Christ et de La Très Sainte Marie! Seul Salut!

        • R.L.

          Louis,
          Je ne voudrais pas être désagréable, mais que vaut réellement une démonstration la plus intellectuelle et la plus religieuse possible, si elle est constamment contredite par les faits?

        • dalencourt

          Elle n’est absolument pas contredite par les faits. La sortie de Babylone doit se faire AVANT sa chute, c’est pourquoi il est nécessaire que des voix s’élèvent longtemps à l’avance afin d’éviter au plus grand nombre de faire le plongeon avec elle. L’article en cours (mais lisez-vous ?) explique que cette durée est de 7 ans et que nous allons bientôt passer le cap des 6 ans révolus.
          Croyez-moi, quand Babylone aura chuté, vous ne serez plus là pour le commenter.
          Nous n’avons pas le pouvoir de changer le cours des choses mais par contre on peut aider les gens à changer de route tant qu’ils peuvent le faire. Remercions le Seigneur de nous donner autant de temps ; elle est là la vraie miséricorde.

          Je lisais dans un livre récemment :
          « Avons-nous le pouvoir de changer notre destin ou celui de quiconque ?
          Je crois seulement qu’on peut changer de route… si quelque chose nous dit qu’elle est mauvaise et tortueuse.
          Changer de route plutôt que de s’évertuer à forcer le passage ».
          Ces mots écrits il y a 19 ans vont comme un gant à la situation actuelle.

        • dalencourt

          Oui Jacqueline encore une date. Je crois d’ailleurs que c’est sur les commentaires de cet article que nous avons rappelé la date de la fin de la nuit. On ne vous demande pas d’y croire de façon absolue, on vous demande de sortir de Babylone, c’est tout.

  10. dalencourt

    Autre réflexion que je livre à la sagacité des lecteurs.
    on peut l’appeler : LES TENSIONS A L’INTERIEUR DE LA SYNAGOGUE

    Nous savons tous que la faction LEADER qui dirige le monde en sous-main est celle des Rothschild ; elle est à l’origine du sionisme et prétend régenter et diriger le monde.
    Mais elle n’est pas la seule ; il existe d’autres factions, que l’on pourrait présenter comme « outsiders » bien que faisant partie aussi de la synagogue : tous sont d’accord pour dominer le goy, mais chaque faction a ensuite ses propres ambitions et il n’est pas exclu qu’elles se détestent cordialement, ou soient du moins concurrentes sur QUI domine le monde une fois les goys dominés et écartés du pouvoir.

    Or il existe depuis deux ans une terrible guerre entre la faction Leader, celle des Rothschild, qui avait prévu son pion Hillary Clinton, et une faction outsider qui obtint le pouvoir via son pion à elle : Donald Trump. Les plans du leader furent sérieusement contrariés, c’est amplement visible depuis deux ans. Bien entendu, la faction dont fait partie Trump a fait son allégeance à la synagogue et au sionisme, afin d’éviter probablement une destruction totale, mais ceci ne fait pas l’affaire du Leader car celui-ci ne les maîtrise pas complètement – sans compter que tout ce joli monde doit se haïr copieusement.

    Enfin, dernière pièce du puzzle, il est de notoriété publique que la faction Leader a placé son poulain Emmanuel Macron au pouvoir en France, ce qui signifie l’aboutissement à terme d’un projet secret, celui de se révéler comme les leaders incontestables du monde via leur nouveau David. Bref on peut estimer que la faction Leader se considère comme le grand vainqueur, non seulement sur le monde, mais y compris sur les autres factions de la synagogue.

    Or les outsiders qui détiennent Trump n’apprécient pas vraiment le sort réservé à leur poulain, il est probable aussi qu’ils exigent une part du gâteau plus importante que prévu ; et il n’est pas exclu non plus que Poutine soit aussi dans leur camp.
    Par conséquent, il est possible qu’il aient décidé de s’en prendre au petit protégé du Leader – ces gens-là se battent par peuples interposés, par catastrophes naturelles provoquées, par avions de ligne dégommés, etc…
    Ceci expliquerait la surprise du président français -et la réaction musclée de sa police- devant le mouvement des gilets jaunes, non prévu parce que non pas lancé par la faction leader, mais par la faction outsider. Un peu dans le style « vous vous en prenez à Trump, nous on s’en prend à Macron ».
    Ceci expliquerait l’affaire Benalla, première tentative de déstabilisation de l’Elysée.
    Ceci expliquerait le départ précipité de Gérard Collomb, probable membre de la faction outsider, ou du moins au courant de ce qui se tramait.
    Ceci explique le succès des gilets jaunes mais aussi leur aspect apolitique ; les deux principales caractéristiques du mouvement sont :
    1) le fond et l’esprit communiste des revendications -or ceci est la signature de la synagogue- et surtout
    2) une hostilité affichée envers le président – or c’est bien le but de l’outsider : s’en prendre personnellement au petit protégé.

    Ceci expliquerait aussi l’affaire Jouanno : un lecteur me faisait part de la réflexion suivante :
    « Celui qui a informé l’organe de presse sur le salaire de Chantal Jouanno est très bien informé. Ce n’est pas un simple gilet jaune qui en est l’initiateur car il faut trouver l’info soit en trouvant le décret fixant l’indemnité sur Legifrance soit à partir des questions écrites posées par les parlementaires. En tout cas cela ne figure pas dans le rapport annuel de la commission nationale du débat public ni dans le document bleu budgétaire pour la loi de finances de cette année.
    Bref ça vient de quelqu’un de haut placé qui connait bien l’État et qui s’en est pris à Jouanno comme fusible pour torpiller le débat lancé par Macron, bref pour enquiquiner ce dernier et jeter de l’huile sur le feu … »
    Donc question : qui a les moyens d’une part d’obtenir une telle information, qui a d’autre part l’entregent nécessaire pour que ce soit publié, et enfin, qui continue de s’en prendre à Macron ?

    Voilà donc une hypothèse intéressante : une bataille à couteaux tirés entre deux factions de la synagogue, à cause de l’hostilité du leader envers Trump, qui obtient en réponse la déstabilisation de son protégé Macron. S’ils n’arrivent pas à s’entendre, ça peut aller loin, car une bête blessée peut devenir très dangereuse… et ceci est valable des deux côtés.

    • Isaac M

      Donald Trump agit sous l’influence d’une dangereuse secte juive

      Michael Berg, 32 ans, membre dévoué de la secte Chabad [1] depuis quatre ans, croit que la vision démente de ce culte de l’hégémonie juive mondiale est derrière le Nouvel Ordre Mondial. Avec Trump et les membres de Chabad, Jered et Ivanka Kushner, à la Maison Blanche, Chabad est en mesure de provoquer le cataclysme prophétisé par cette secte qui marquera le début de leur domination messianique. La récente livraison par Trump d’armes nucléaires à Israël [2], ainsi que sa reconnaissance de Jérusalem comme la capitale des Juifs n’en sont que les prémisses

      https://numidia-liberum.blogspot.com/2017/12/donald-trump-agit-sous-linfluence-dune.html

      ++++++++++++++++++++++

      LA MAFIA KHAZARE (1ere partie) : l’Histoire occulte
      Le rideau se lève à présent pour révéler en pleine lumière la Mafia Khazare et son projet diabolique d’infiltrer et de tyranniser le monde entier et d’éradiquer toutes les religions abrahamiques pour les remplacer par leur talmudisme babylonien, également connu sous le nom de Luciférisme ou Satanisme ou culte de Baal
      https://numidia-liberum.blogspot.com/2016/02/lhistoire-occulte-de-la-diabolique.html

    • dalencourt

      C’est comme l’affaire Carlos Ghosn : qui a les moyens et les infos pour s’en prendre à lui ? Ca sent le règlement de comptes, et pas forcément au niveau des hommes, il peut se situer aussi au niveau des factions, des loges…

    • laurent35

      J’ai été aussi très surpris que l’affaire Benalla sorte et que l’on s’en prenne à Mélenchon, franc-maçon notoire, fils et petit-fils de franc-maçon qui ne tarie pas d’éloges pour les Lumières. Je pense que ces deux affaires entrent dans le cadre d’une lutte à mort, à gauche en particulier, entre les sionistes et les anti-sionistes. Lors de la dernière présidentielle, on a découvert un Mélenchon contre l’euro et anti-européen. Il n’a pas appelé à voter Macron au second tour. Mais, surtout, Mélenchon est pro-palestinien et donc anti-sioniste. Alors que, Macron, comme chacun sait, est le poulain des Rothschild, et donc on ne peut plus sioniste. Quand à l’affaire Benalla, c’est Mediapart qui a relancé l’affaire en décembre, qui n’arrangeait certainement pas Macron en pleine crise des gilets jaunes. Et, comme par hasard, Mediapart est pro-palestinien, cqfd. C’est aussi Mélenchon qui est monté au créneau au début de l’affaire Benalla et qui s’en est servi pour bloquer le dernier projet de réforme de la constitution qui ferait perdre un grand nombre de sièges parlementaires et de postes à son parti. Et le 1er mai, Benalla s’en est pris à des manifestants d’extrême-gauche. On retrouve d’ailleurs cette opposition avec le fort soutien de la France Insoumise au mouvement des Gilets Jaunes.

      Quand à Trump et Poutine, je vous recommande la lecture des n°389 (31 décembre 2017) et 390 (15 janvier 2018) de LIESI. Ce dernier n° détaille les liens entre les personnes. Voici quelques extraits des conclusions (je ne peux pas en mettre trop car la lettre est payante) :

      « Avant même les élections présidentielles, le FBI savait que D. Trump avait des liens étroits avec certaines personnes et entités, liées à la mafia criminelle juive russe. Parmi eux, des gangsters liés au groupe de S. Moguilevich, collaborant avec les services secrets russes, eux dont un de leurs anciens employés est aujourd’hui à la tête du Kremlin.
      […]
      Ils vont ruiner les peuples et veulent imposer un « goulag » géré par la toile du réseau internet. Ce serait la concrétisation de la prophétie faite par cet initié de Wall Street qu’était Léon Trotsky, à l’intention des puissances occidentales : « Nous leur imposerons une tyrannie qui n’a même pas été imaginée pour les déshérités de l’Est ».
      […]
      Une guerre mortelle se joue entre deux des factions les plus puissantes au sein même du Conseil des Treize. Comment expliquer l’air tranquille de Donald Trump face aux attaques d’un pouvoir médiatique et politique qui avait donné l’impression de diriger les Etats-Unis depuis de nombreuses décennies ? Un tel comportement a une explication, que LIESI a mise en lumière dans sa brochure Donald Trump – Cabbale et Illuminisme : l’opposition du puissant réseau Loubavitch au plan Rothschild à propos du prochain conflit mondial. Les Loubavitch s’opposent désormais frontalement à la pieuvre Rothchild, et l’année 2018 va donner lieu à des événements très surprenants sur le fondement de cette grille de lecture. »

      Ces deux factions juives veulent la domination du monde pour la Synagogue de Satan mais divergent fortement sur la méthode à employer, l’une voulant aller beaucoup plus vite que l’autre. Elles sont en phase sur l’objectif final qui ferait de Jérusalem la capitale terrestre de leur empire universel, d’où le transfert de l’ambassade US à Jérusalem.

  11. dalencourt

    On voit encore l’état de déliquescence de notre société par les réactions aux propos de bon sens du chef de l’Etat, rappelant que « beaucoup trop de français oublient le sens de l’effort » et « qu’à côté des droits il y a aussi des devoirs ».
    Là-dessus il a raison.

    On sent bien en écoutant les gilets jaunes que le véritable souhait derrière les revendications, c’est plus de pognon avec moins d’effort, en bons socialistes que nous sommes devenus. Que la dénonciation constante des « riches » n’est qu’un souhait enfoui ou caché de rejoindre ces fameux riches ; tous ces gens qui se considèrent comme pauvres, gueux ou miséreux n’ont-ils pas l’ambition de ne plus l’être et donc, en fait, de rejoindre le camp des « riches » justement. Mais combien rappellent que la richesse est souvent le résultat de beaucoup d’effort et de travail. Non, tout le monde préfère que l’Etat en donne plus et en enlève moins, au lieu de se retrousser les manches. La mentalité d’aujourd’hui est nourrie au biberon du fric facile et non de la culture de l’effort, du courage, du renoncement.

    • el vago

      Oublié le sens de l’effort ? Moi aussi je suis d’accord avec sa remarque mais ce qui me chagrine, c’est que les français à qui il s’adresse, les gilets jaunes sont précisément ceux qui décarcassent pour que le système tourne. Ce sont ces gens qui en ont ras le bol et qui le signifie, en France nous avons un taux de prélèvement très élevé, mais malheureusement nous n’en voyons plus les fruits, tout le système social s’effondre précisément parce qu’on a introduit dans le système des gens qui n’ont pas le sens de l’effort (et de ceux-là Macron n’en parle pas), qui sont là pour profiter des aides et aussi parce que l’état en laissant champ libre aux nuisibles préfère jouer contre le peuple français, qui lui jusque là a toujours joué le jeu, mais voila plus maintenant, il ne veut plus casquer puisque les règles du jeu ont été faussées et il le fait comprendre.
      Tant que le peuple français était homogène et chrétien, c’est à dire ayant une certaine solidarité et un certain sens du sacrifice pour la communauté, cela pouvait encore tenir, mais les mentalités individualistes axées sur la jouissance, et le multiculturalisme ont fait volé en éclat ce modèle. Il n’y a plus de peuple français, ce dernier a été tellement fragmenté, qu’il n’y a plus rien qui relie réellement les gens entre eux, le réflexe est désormais de penser à son confort et à sa situation plutôt qu’à l’intérêt général.

      Alors oui les gilets jaunes pensent toujours selon une grille marxiste, faussée, mais ce peuple réagit, il comprend la situation, il comprend que ce n’est pas qu’une histoire d’avoir un peu plus d’argent à la fin de mois, il ne lorgne pas forcément sur les riches, je pense même que le gilet jaune a beaucoup plus de dignité que le riche et qu’il préfère sa dignité à une fausse richesse, mais il comprend que c’est de sa sauvegarde dont il est question, de l’avenir de ses enfants, manifestement il ne s’est pas posé la question de son âme, que le constat est encore plus amer, mais il est en train de se rendre compte de choses qui vont l’amener tôt ou tard à comprendre les enjeux supérieurs, ou alors il faudra que d’autres conséquences plus néfastes viennent pour qu’enfin il s’en saisisse. Après l’ivresse et l’insouciance soixante-huitarde, vient la gueule de bois, on en est encore qu’à la gueule de bois, les solutions entrevues sont encore celles issues de l’ivresse et du mauvais alcool, elles ne viennent pas encore de celui qui garde le bon vin jusqu’à la fin.

      • Pierre

        Jacques
        Macron ,comme Sarko ,dit des vérités ,mais ce sont des vérités tardives qui ne peuvent plus être mises en place tellement la populace est habituée à recevoir ses subsides de l’état providence .
        Les vérités des hommes politiques de tous bords ,ne servent qu’à donner de la crédibilité à leur personnage ,c’est de l’enfumage pour cacher leurs mensonges et leur vrais programmes ,les vérités qu’il prononcent ne servent qu’à faire diversion.
        Pour nous catholiques nous faisons la part entre les hommes et ce qu’ils disent ,quand ils disent vrai ,c’est vrai ,mais ça n’en fait pas des saints pour autant.
        Il en va de même des différents « papes » depuis le concile ,leurs vérités n’ont servi qu’à leur entretenir un semblant de légitimité,de dignité ,leur vrai but c’était d’en arriver à François et au déballage au grand jour de toutes leurs hérésies .

    • Daniel PIGNARD

      C’est vrai ça, le gouvernement, les Parlementaires et les magistrats français oublient de faire l’effort d’appliquer à la lettre les droits de l’homme de 1789 et le préambule de la constitution de 1946. C’est donc cela qu’il faut leur mettre dans les dents.

    • Claude Germain V

      Monsieur Dalencourt vous avez raison a une …non a deux conditions , la première ) ce sont les gouvernant aux ordres du satanisme qui détruisent la société SUR ORDRE des mondialistes , a titre d’exemple , un de plus , l’éducation nationale anglaise dans quantité d’écoles fait commencer la journée des pauvres enfants roi a 9 H du matin parce que parait ‘il les journée sont longues et fatigantes ce qui permettra au pauvres chéris d’être plus en forme …….parait ‘il ……
      Alors quelques corrompus de l’éducation nationale en France ont proposé de tenter l’ expérience , ce qui permettra aux pauvres petites larves de faire fonctionner tablettes , jeux vidéo et autres portables 1 a 2 heures de plus le soir , au lieu de se coucher a 23 heures , ils se coucheront vers 1 heure du matin …… et comble du bonheur les enseignants syndiqués travailleront quelques heures de moins car 10 enfants rois par classe c’est épuisant ( 35 a 40 enfants dans les années 60 et les instits savaient se faire respecter ), car a cette époque l’école était un lieu d’éducation , privée ou publique ) et en 2019 ,4 mois de vacance par an avec des 1/2 semaines de travail cela l’est encore plus ……épuisant………………………………..voila un exemple …….
      le deuxième ) 98 % de toute la classe politique et de la haute fonction publique est 100 !!! NON !!!!! 1000000000 fois corrompus et détruisent sur ordre de Bruxelles et des mondialistes la société française , cela depuis au moins 30 a 40 ans pour en faire un troupeau de veaux , de robots , de fainéasses et de super assistés , macron en tête , qui n’est surtout pas un exemple de travailleur , ,mais seulement de destructeur et n’a surtout pas a la ramener dans aucun domaine ne sachant pas ce qu’est travailler , lui ne fait que suivre des ordres , la seule notion humaine qu’il connaisse puisqu’il applique les ordres  » D’EN HAUT » c’est de détruire notre société . Que cet homoncule s’ arrête de cracher sur les veaux ayant subi un long lavage de cerveaux , plus a plaindre qu’autre chose …
      …..

    • Phil

      Vous allez dire que j’en rajoute une couche, mais je vois beaucoup de gens qui travaillent, et des commerçants qui parfois ferment un peu leur boutique (qui va d’ailleurs fermer toute seule si ça continue…).
      C’est la société entière qui est représenté, dans toute ses apparences et fonctions.
      Bien à vous

  12. Jean C.

    Bonjour .

    Mr Dalencourt , quand on prie pour les Âmes du purgatoire il est dit :

    Que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix.

    Il me semble que cette invocation veux dire que nous demandons a Dieu la remise de leurs péchés ?
    Ai-je tort ?

    Merci .

  13. Lilium

    Concernant le mirage du Mirage 2000D deux D, deux Dieux… oups le crash…

    Les deux pilotes appartenaient à l’escadron 1/3 NAVARRE,
    de l’unité de prestige BA133,
    accueillant le CENTRE DE FORMATION D’APPUI AÉRIEN, CFAA
    école franco-allemande LABELLISÉE OTAN
    L’ARCHEVÈQUE DE BESANÇON S’EST EXPRIMÉ sur ce crash

    14 h 30.-**** Qui sont Baptiste Chirié et Audrey Michelon, les deux militaires du Mirage 2000….
    La Lieutenant Audrey Michelon, détenait la qualification de sous-chef navigatrice. ELLE ALLAIT AVOIR TRENTE ANS LE 17 JANVIER. Entrée dans l’Armée de l’air en mars 2011 en tant qu’officier sous contrat, elle totalisait 97 missions de guerre (Levant et Sahel) et 1250 heures de vol. Née à Saint-Germain-en-Laye, elle était rattachée à la base aérienne depuis quatre ans et résidait à ce titre à Nancy.****
    PHOTO éloquente!

  14. Sophie

    Je cite un passage de l’ouvrage de Maurice Pinay ( 2000 ans de Complot contre l’Eglise; page 84 ):

    – Lors d’un discours prononcé en 1882 à la loge de La Libre Pensée d’Aurillac, le maçon Paul Roques déclarait :
     » Apres avoir travaillé à la révolution politique, la Franc-Maçonnerie doit travailler à la révolution sociale… »
    Et dans le ‘Mémorial du Grand Orient de France’ on affirme :
     » Que la France, pour vivre, ne sacrifie pas la raison même de son existence : l’idéal philosophique, politique et social de ses ancêtres de 1789; qu’elle n’éteigne pas la torche du génie révolutionnaire avec laquelle elle a illuminé le monde ».
    Et ajoute le même orateur :
    – « La pire humiliation pour la France consisterait à renier l’oeuvre de la Revolution .. Qu’elle périsse au moins sans avoir abdiqué son idéal »

    Et maintenant je reprendrai ce que j’ai évoqué plus haut:
    De toute façon en 2019, on peut être « catholique », « monarchiste » tout en étant révolutionnaire, c’est tout de même assez extraordinaire ce qui se passe.
    Ceux qui perdent la raison, ne sont-ils pas ceux qui prétendent par leur propre moyen humain (les mirages et faux espoirs )vouloir changer les choses dans le bon sens ? Les insensés ne sont-ils pas ceux qui, sachant que ce mouvement est né de la COLERE et engendre la violence, persiste et signe en restant dans ce mouvement … Ne sont-ils pas ceux et celles qui se laissent entrainer par un mouvement, qui rappelons-le, a été initié publiquement par une sorcière ( la médium Jacline), une « juive » (Ludosky) et un agent du communisme ( Drouet).

  15. Lilium

    La connaissance de Dieu sans celle de sa misère fait l’orgueil. La connaissance de sa misère sans celle de Dieu fait le désespoir.

    Blaise Pascal

  16. MarcV

    Comment voyez-vous la victoire du Coeur Immaculé de Marie ? Est-ce qu’une consécration de soi-même et de sa famille au coeur Immaculé de Marie n’est pas une clef pour sortir de Babylone ? Comment pensez-vous que ce triomphe arrivera si nous faisons pas notre part (je parle surtout pour moi-même, ne croyez pas que je donne des leçons). Ou alors je suis un retardataire, car tous les lecteurs du Grand Réveil ont déjà fait cette consécration.
    J’insiste car personne ne réagit (à part Mouchart Michel que je remercie au passage).

    • dalencourt

      Difficile Marc de répondre à cette question ; « il n’appartient pas de révéler le secret du Roi » dit l’archange Raphaël à Tobie.
      Mais il semblerait bien que la victoire du Coeur Immaculé de Marie soit une succession de consécrations personnelles et discrètes.
      Tant que nous serons dans la nuit, nous ne verrons rien. Les apôtres durant la nuit ne prennent aucun poisson ; il faut attendre le lever du jour et l’ordre du divin Maître pour jeter les filets du bon côté, et alors là la pêche sera fabuleuse et visible.

      • MarcV

        Merci pour votre belle réponse M. d’Alencourt. C’est en vous lisant que m’est venue cette idée du Triomphe du Coeur Immaculé de Marie, car sortir de Babylone par nos propres forces, c’est aussi difficile que d’entrer au Paradis par nos propres forces, je rejoins en cela d’autres commentateurs de ce blog qui préconisent des moyens spirituels. La FSSPX avait lancé une année de rosaires/chapelets pour le centenaire des apparitions de Fatima, j’avais trouvé cette initiative excellente (du reste notre chapelle reçoit continuellement de nouveaux convertis, protestants, conciliaires, musulmans… à un rythme qui s’est accéléré).
        Pensez-vous qu’il serait opportun de lancer une nouvelle croisade de rosaires pour gagner la victoire de Lépante « moderne » ? La prière individuelle est puissante, mais il faut aussi parfois se ranger en ordre de bataille, les meilleurs soldats combattant individuellement ne sont de loin pas aussi forts que coordonnés. Notre ennemi qui est lui-même divisé, le pratique mieux que nous ! c’est un comble !

        • exile54

          Il y a déjà eu les actions « rosaire aux frontières ». Si la FSSPX (ou vous-même) en organise un, je suis partante.

        • Camaron

          Merci MarcV. Oui pour une prière collective et je crois que sa valeur est multipliée au Ciel et la victoire est bien assurée !
          « Auguste Reine des Cieux, souveraine Maîtresse des Anges, vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez vos légions Saintes, pour que, sous vos ordres, et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.

          Qui est comme Dieu ?

          Ô bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.

          Ô divine Mère, envoyez les saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi.

          Saints Anges et Archanges défendez-nous, gardez-nous. »

  17. Anne-Marie, Renée

    Cher Louis et chers tous, j’ai fait un rêve magnifique .( silence)….J’étais assise à une table immense, en face de moi, ( je ne voyais ni le commencement, ni la fin), les gens se  » passaient » de la nourriture à main nue.( des boulettes de riz, pas de viande), c’était magnifique: je te donne….Tu donnes et ainsi de suite . J ‘ai du mal à vivre ce monde de barjs….qui scande  » macaron démission ! » Mais, ils n’ont rien  » pigé » !!!!La chanson de France Gall :  » Je suis une poupée de cire une poupée de son »( un pantin à la solde de tout un monde)….résume très bien ce qu’il en est! Mais, ils ne comprennent pas qu’ils s’attaquent à du lourd de lourd….Il y a tout en haut un  » super » puissant qui représente sur cette planète le Malin….Son nom est rototochichi anobli par Zézette 2 d’Angleterre. Lâcheront pas le morceau!!!!!Le monde ( la société) ayant été pervertie à 80%, le rototo chichi est partout ( même dans le vin…ZUT ! Buvez ceci est mon sang ) .Comprenne ceux qui veulent et peuvent comprendre…Bon courage! Fraternellement A-M

    • dalencourt

      Anne-Marie, vous avez un humour extraordinaire.
      C’est sur celui- ci que nous allons faire la pause dominicale. Demain double fête du baptême de Notre-Seigneur et de la Sainte Famille.
      Je publierai aussi un nouvel article, mais les validations de commentaires ne seront faites que lundi matin.

  18. Jean C.

    haha ! Vous me faite rire Anne-Marie, Renée ,
    quoi que c’est toujours un plaisir et un exercice de vous lire ( comprendre ).

    Bon WE a vous .

  19. noelmouloud

    à 2’15
    Encore un « chrétien de Babylone Gilet jaune » ?

    Qu’en pensez-vous ? Il est sur le terrain lui, comme le fût Jésus sur le marché … chasser les Marchands du Temple !

    Jésus n’avait sans doute pas pensé à se vêtir d’un Gilet Jaune 🙂

    « Demain est venu en douce » (Extrait de TOUT VA CHANGER chanson de Pierre Delanoë et Michel Fugain © 1973)

    JE VIENDRAI COMME UN VOLEUR y compris et surtout pour chacun des Gilets jaunes présents ou non dans les rues de Ma Présence ! …
    Is 2, 1-5 ; Rm 13, 11-14 ; Mt 24 , 37-44

    « C’est une des paroles les plus mystérieuses et les plus claires et les plus émouvantes que le Seigneur ait laissé à ses disciples et qui ne se soit pas encore réalisée pour chacun d’entre nous. « Je viendrai comme un voleur ». C’est une parole mystérieuse parce qu’elle s’appuie sur une vérité fondamentale de la foi chrétienne: Jésus reviendra dans le monde créé, Il reviendra pour chaque créature sortie du dessein et du désir de Dieu, Il reviendra pour chacun d’entre nous, Il reviendra pour l’humanité tout entière, pour ceux qui l’attendent comme pour ceux qui ne l’attendent pas, car de deux hommes qui travaillent dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé, l’un le reconnaîtra et l’autre non. »

    « Et les évangélistes nous décrivent cet ultime retour avec ce réalisme saisissant de l’éclair qui traverse le monde et transfigure la nuit. Il ne s’agit pas d’un mystère à vivre pour demain ou après-demain, pour une génération ou cent générations après nous. Il ne s’agit pas du dénouement inattendu des cinq dernières minutes de l’histoire chronologique de notre monde que viendrait dénouer l’inspecteur Dieu. »

    « Cette parole nous révèle de façon extrêmement claire que le mystère de l’éternel, c’est-à-dire la présence de Dieu sourd, travaille, fermente à l’intérieur du moindre de nos actes, du plus banal de nos actes, travailler dans les champs, moudre le grain, allaiter son enfant ou conduire sa voiture. Et ce mystère peut soudain jaillir, faire éclater ce que nous vivons, car en définitive, ce n’est qu’une pellicule mince et opaque qui nous sépare de ce monde à venir et elle peut se déchirer à tout instant comme l’éclair pour tout emporter et tout transfigurer. »

    « Cette possibilité donne à chaque parcelle de notre vie la prodigieuse faculté de craquer et de provoquer pour nous le retour du Christ, c’est-à-dire de nous mettre face à face devant Dieu. »

    Extrait de l’homélie du Frère Michel MORIN en ce Premier dimanche de l’avent – 30 novembre 1980

  20. Lilium

    Pas de répit pour babylone
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/09/20/97001-20180920FILWWW00398-l-idee-d-une-assemblee-parlementaire-commune-franco-allemande-chemine.php

    Réunion commune du Bureau de l’Assemblée nationale et du Präsidium du Bundestag allemand, les 20-21 septembre 2018, Lübeck
    http://www2.assemblee-nationale.fr/europe-et-international/activites-parlementaires-internationales/les-relations-parlementaires-franco-allemandes/reunion-commune-du-bureau-de-l-assemblee-nationale-et-du-praesidium-du-bundestag-allemand

  21. théodoric

    Je ne peut m’en empêcher ; On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent.
    Sinon a ceux qui croient a un grand plan divin pour nos chères invités et notre enrichissement petite réflexion ;
    Il me semble qu’après la destruction du Temple de Jérusalem, l’Europe a reçu en grande majorité cette nouvelle chance et résultat des conversions après presque 2000 ans ?
    autre fait; Tzigane, Gitan, Rom; résultat de ces bons convertis après 1000 ans ? hum hum…le plan divin c’est la Remigration ! comme cela fut le cas en Espagne avec la Reconquista ! à bon entendeur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s