Dieu a un nom : Jésus-Christ

Il est temps de clarifier un point essentiel : quel est véritablement le nom de Dieu ? Parce qu’on s’aperçoit que derrière un mot, Dieu, il y a beaucoup de significations différentes. Chaque religion utilise le même terme générique sans pour autant désigner la même personne ; en dehors des religions, c’est la même chose : chacun peut donner au mot « Dieu » la signification qu’il veut.

Pourtant Dieu existe. Par définition il est unique. C’est pourquoi il se définit dans la bible comme un « Dieu jaloux » c’est à dire exclusif, tout simplement parce qu’il n’y en a pas deux, et qu’il ne faut ni le confondre ni le mélanger avec d’autres.
Il est unique parce que le premier commandement est sans équivoque : « Je suis le Seigneur ton Dieu; tu n’auras pas d’autres dieux que moi » (Exode 20:1).

Mais dans l’Ancien Testament, Dieu n’a pas de nom. Lorsqu’il se révèle à Moïse au buisson ardent, il utilise une périphrase pour se nommer : « Je suis celui qui suis » (Exode 3:14), qui s’écrit par les quatre lettres YHWH, ou tétragramme, ensuite traduit de différents manières, les plus connues étant Yahvé ou Yahweh. Ce n’est donc pas un nom. Pourtant Dieu donnera à Moïse une loi, le décalogue, et des règles précises pour l’honorer, et dans le décalogue il défend d’adorer un autre Dieu que lui.

Il est donc essentiel de ne pas se tromper. On ne peut pas donner à Dieu la définition que l’on veut, ou le nom que l’on veut, parce que ce n’est pas à l’homme de définir qui est Dieu et ce qu’il est, ou comment il se nomme,  c’est à Dieu de le lui révéler, s’il le juge utile. L’homme n’a ni les qualités, ni la connaissance ni même les compétences pour définir Dieu à la place de Dieu. Il doit recueillir comme le plus précieux des trésors les révélations divines qui lui sont données, les conserver et les transmettre de génération en génération sans les altérer ni les déformer.

Alors il est grand temps de rappeler aux hommes, à l’humanité toute entière, que Dieu est venu sur terre il y a deux mille ans pour, entre autres, nous révéler son nom : Jésus-Christ.
Plus exactement, Dieu a voulu qu’il soit honoré sur terre sous le nom de Jésus-Christ, « afin qu’à ce nom de Jésus, tout genou fléchisse au ciel, sur terre et dans les enfers » (Philippiens 2:10).

Par conséquent, depuis deux mille ans, nous connaissons le nom de Dieu et nous ne pouvons plus nous tromper. Ce nom est Jésus-Christ, fils de Dieu et Sauveur des hommes.
Personne n’a le droit d’utiliser le nom de Dieu pour désigner autre chose ou quelqu’un d’autre que Jésus-Christ.

Dieu est unique et exclusif, nous l’avons vu.
A de nombreuses reprises dans les évangiles, il est clairement explicité que le salut ne peut venir que de Dieu et que ce Dieu c’est Jésus-Christ.

 Citons, par exemple :
« Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6).

« Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui ne sera pas jugé. Mais celui qui refuse de croire sera condamné, puisque c’est au Fils unique de Dieu qu’il a refusé de croire. » (Jean 3: 17)

« Allez par le monde entier ; prêchez l’évangile à toute l’humanité. Celui qui croira et recevra le baptême sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. » (Marc 16:16)

C’est donc très clair : ceux qui ne croient pas en Jésus-Christ, Fils unique de Dieu et Dieu lui-même, ne seront pas sauvés.

Rappelons que Dieu est venu sur terre principalement pour trois choses :
1) Sauver les hommes du péché (Matthieu 1:21) ;
2) Fonder son Eglise avec la double mission de relier (religion vient du latin religere : relier) les hommes à l’unique Dieu vivant et vrai, et d’accomplir sa promesse d’offrir le salut à tous les hommes;
3) Révéler aux hommes le nom sous lequel il désire être adoré et honoré : Jésus-Christ.

Pas de reconnaissance de Jésus-Christ, pas de salut, parce qu’on n’est pas tourné vers l’unique et vrai Dieu, et que cette condition est indispensable au salut selon les propres termes de Dieu ci-dessus.
Les musulmans n’adorent pas Jésus-Christ et ne reconnaissent pas sa divinité : ils n’adorent pas Dieu et ne devraient pas utiliser le terme de « Dieu » car c’est faux. Ils sont dans l’erreur et l’idolâtrie.
Les juifs pareil. Les indous pareil. Les bouddhistes pareil. Toutes les religions non chrétiennes pareil, et à fortiori tous ceux qui n’adorent personne (athées, agnostiques etc.)
Et même parmi les chrétiens, il est nécessaire de suivre les règles instituées par Dieu lui-même, à commencer par ses sacrements sans les dénaturer, car ce sont eux qui procurent le salut. N’oublions jamais l’exemple de Caïn dans la bible qui, lui, ne se trompait pas de Dieu (comme les musulmans ou les juifs) mais dont pourtant les offrandes furent refusées. Pourquoi ? Parce qu’il ne respectait pas les règles que Dieu avait lui-même instituées. Ainsi les protestants et assimilés (évangélistes, baptistes, mormons, témoins de Jéhovah, etc …) ont réinventé l’attitude de Caïn en créant l’extraordinaire tour de passe-passe de prier Jésus tout en perdant la foi et en dénaturant ou refusant ses sacrements. Ce sont des traîtres, des renégats, des sacrilèges, ils n’ont pas part eux non plus au Royaume de Dieu.

Ceci va me permettre de rappeler le sens d’une autre expression, très galvaudée elle aussi, et souvent utilisée de façon erronée, y compris hélas par les catholiques eux-mêmes.
C’est la notion d’enfants de Dieu.
Un enfant est fils ou fille de, c’est logique ; pour être enfant de Dieu il faut que le père soit Dieu. L’unique Dieu étant Jésus (« Celui qui m’a vu a vu le Père« , Jean 14:9) seuls ceux qui reconnaissent Jésus comme Dieu peuvent être considérés comme des enfants de Dieu. D’où le sacrement de baptême, qui confirme officiellement cette parenté et nous fait entrer dans la grande famille des enfants de Dieu. Ceci est expliqué très clairement par saint Paul ou saint Jean dans son prologue.
Donc, non, nous ne sommes pas tous des enfants de Dieu : on le devient.

Comment sait-on avec certitude que Jésus-Christ est Dieu ?
Parce qu’il l’a dit.
Parce qu’il l’a prouvé.

 

Le mystère de la Sainte Trinité explique la divinité de Jésus-Christ

C’est la révélation par Jésus-Christ du mystère de la Sainte Trinité qui nous a permis de faire le lien entre le Yahvé de l’Ancien Testament et le Jésus du Nouveau Testament.

Yahvé est le Père, Jésus est le Fils, leur Esprit commun est le Saint-Esprit, les trois ne forment qu’un seul Dieu, en trois personnes à la fois égales, distinctes et inséparables. Un mystère d’une puissance inouïe et d’une beauté insondable, que nos pauvres petites intelligences ont bien du mal à admettre, à défaut de le comprendre.
Elles ne peuvent que s’incliner à l’imitation de saint Paul, en contemplant avec lui cette adorable symbiose divine : « Il n’y a qu’un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu, Père de tous, qui est au-dessus de tous, qui agit par tous, qui est en tous. » (Ephésiens 4:5). Tous dans sa bouche ce sont tous les croyants en Jésus-Christ.

A plusieurs reprises dans les évangiles, Jésus aborde le sujet de la Sainte Trinité.
Mais, puisque c’est le sujet de l’article, j’isole ce passage parce qu’il exprime clairement que le nom du Père est le même que celui du Fils : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un comme nous-mêmes. » (Jean 17:11)

Pour mieux découvrir les richesses de la Sainte Trinité, laissons la parole à Mgr Gaume par le biais de ces quelques extraits choisis du Traité du Saint-Esprit :

« Trois personnes en un seul Dieu, égales entre elles, mais distinctes par leur rapport d’origine : le Père ne procédant de personne ; le Fils procédant du Père par voie d’entendement, comme la parole procède de la pensée ; le Saint-Esprit procédant du Père et du Fils, par voie de volonté ou d’amour mutuel : tel est, sur le premier et le plus profond de nos mystères, le dogme catholique dans sa plus simple expression. »

« Amour consubstantiel du Père et du Fils, au Saint-Esprit revient, par appropriation de langage, l’œuvre par excellence de l’adorable Trinité.
Quelle est cette œuvre ? La création ? Non. La rédemption ? Non.
Quelle est-elle donc ? La sanctification et la glorification.
Le Père crée, le Fils rachète, le Saint-Esprit sanctifie. Le Père fait des hommes, le Fils des chrétiens, le Saint-Esprit des saints et des bienheureux. L’œuvre du Saint-Esprit est donc plus élevée que celle du Père et du Fils, puisqu’elle est le couronnement de l’une et de l’autre. »

« De toute éternité, il était décidé que le Verbe se ferait homme et viendrait dans le monde pour le sauver : voilà sa mission.
De toute éternité il était décidé que le Saint-Esprit viendrait dans le monde pour le sanctifier : voilà sa mission. »

Avec ces explications théologiques, on comprend mieux certains propos des évangiles, où quelquefois on a l’impression que Jésus-Christ est inférieur au Père, parce qu’il est régulièrement dit que Jésus est envoyé par Dieu, ce qui pourrait conduire à penser que Jésus n’est pas Dieu.
Saint Augustin (il n’est probablement pas le seul) résout ces doutes par les deux natures de Jésus-Christ : la nature humaine et la nature divine.
« En tant qu’homme, Jésus est inférieur au Père, il garde caché le Dieu qu’il était. Il dissimulait la divinité par laquelle il est égal au Père et ne laissait voir que la nature esclave de l’humanité par laquelle il était inférieur au Père. » (saint Augustin, commentaire sur le psaume 63).
L’évangile ne s’exprime pas de la même façon selon qu’il est question de la nature humaine ou de la nature divine de Notre-Seigneur ; par exemple quand il est dit « c’est Dieu qui l’a ressuscité« , on parle de Notre-Seigneur dans sa nature humaine, ce qui est logique puisqu’en tant que Dieu il ne peut mourir. C’est pourquoi les Ecritures distinguent le Fils de l’Homme de Dieu le Fils !

C’est ainsi que d’autres paroles s’éclairent ; par exemple celle de saint Jean dans sa première épitre: « Dieu personne ne l’a vu » (1Jean 4:11) vient confirmer les propos de l’Ancien Testament selon lesquels aucun homme ne peut voir Dieu sans mourir. Effectivement, Jésus-Christ s’est manifesté sous les traits d’un homme et non sous les traits de Dieu. Une fois de plus, Dieu choisit des moyens humains pour se manifester aux hommes car c’est la seule possibilité pour lui de se révéler à nous. Contempler la nature humaine de Jésus ne nous fait pas contempler Dieu mais une image servant d’intermédiaire entre Dieu et les hommes. Le procédé est le même pour la Sainte Eucharistie, car le mystère de la Transsubstantiation, comme son nom l’indique, transforme intégralement et réellement le pain et le vin en corps, sang, âme et divinité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, sous les apparences du pain et du vin. D’où le nom de Saintes Espèces. Car ce ne sont plus en réalité du pain et du vin, mais le Seigneur en personne. Le divin nous dépasse, admettons-le humblement.
Il n’empêche que lorsque je contemple le Linceul de Turin, je ne peux m’empêcher de penser avec émotion que « Dieu a un visage. »

 

Jésus est Dieu parce qu’il l’a prouvé

Il y a de par le monde des choses que les hommes peuvent trouver tout seuls, fruits de leur imagination, leur réflexion, leur raisonnement ou de leur observation. Toutes les religions du monde sont ainsi, elles ont des caractéristiques que l’on pourrait qualifier « d’humaines », ce qui ne leur interdit pas de posséder des éléments d’ordre mystique. Mais seule une religion possède en plus des caractéristiques qui dépassent l’entendement humain, la logique, le sensible et qui ne se trouvent nulle part ailleurs. Cette religion c’est le christianisme, dont l’unique organe valable et saint est l’Eglise catholique.
Ces caractéristiques qui lui sont propres et qui prouvent son origine divine et donc la divinité de Celui qui l’a créée, sont essentiellement : la Sainte Trinité, la Sainte Eucharistie, les miracles, la foi et la notion de sainteté, l’Eglise et la papauté.
Il est certain que je ne pourrai pas dans un article approfondir un sujet aussi vaste et aussi essentiel ; je ne peux que l’effleurer en m’efforçant de mettre en lumière des caractéristiques qui ne s’observent nulle part ailleurs et qui constituent de façon certaine la preuve que cette religion n’est pas issue de la main de l’homme mais de Dieu, et que puisque Dieu est unique, Sa religion l’est aussi.

D’où la supériorité intrinsèque du catholique par rapport aux autres et sa certitude d’appartenir au Royaume de Dieu, et la certitude de ses dogmes et du dépôt de la révélation divine qui lui a été confié. Cette exclusivité du catholicisme agace et irrite les autres religions car bien entendu, la certitude de posséder la Vérité intrinsèque – puisque révélée par Dieu lui-même, Jésus-Christ – exclut du salut tous ceux qui ne professent pas la même foi, et leur interdit même toute existence valable, car celui qui n’est pas tourné vers le Vrai et unique Dieu se tourne immanquablement vers son ennemi, dont le but est de détourner les âmes du salut éternel.
Peut-on laisser les âmes marcher vers leur damnation éternelle ? Bien sûr que non ; le premier acte de charité, avant même de s’occuper des problèmes matériels, est de procurer aux hommes le salut éternel, par la foi en Jésus-Christ. La mission de l’Eglise est d’abord spirituelle.

 

  1. La foi

Voici donc la première caractéristique divine de la chrétienté (que l’on finira par appeler catholicisme pour la distinguer des faux chrétiens qui abusent de ce nom sans le mériter) : la foi.
Pour la première fois, une religion apparaît non pour s’ajouter aux autres, mais pour se substituer à elles. Même du temps de l’Ancien Testament, les juifs restaient fidèles à l’unique Dieu, mais ils n’avaient pas reçu pour mission de l’imposer aux autres. Dès Jésus-Christ apparaît un fait nouveau et inédit : cette nouvelle religion supprime les autres, interdit l’idolâtrie et impose à tous -ce qui est normal, puisque unique source de salut- d’adorer seulement Jésus-Christ comme Dieu. Cette exclusivité expliquera en partie l’hostilité des autres face aux chrétiens, que l’on tuera désormais à cause de leur religion, ce qui est là aussi un fait nouveau. Or la foi qui habite les chrétiens et les motive jusqu’à donner leur vie plutôt que de renoncer à leur Dieu est d’une puissance et d’une force qui ne sont pas humaines. Apparaît alors la notion de martyrs, qui n’existait pas auparavant, sauf chez les juifs de l’Ancien Testament, qui justement étaient déjà des enfants de Dieu – sauf que Dieu n’avait pas encore révélé la Sainte Trinité. En refusant de reconnaître Dieu et le Messie en Jésus-Christ, ils ont quitté alors le Royaume de Dieu et rejoint l’immense cohorte des idolâtres.
Ceci explique aussi pourquoi les chrétiens devaient obligatoirement essaimer la Bonne Nouvelle de part le monde : c’est une mission absolue pour eux de révéler aux hommes l’identité de Dieu et les merveilleux moyens par lesquels il a choisi de les libérer du péché et de leur procurer le salut. Un chrétien ne peut dialoguer avec les autres religions, puisqu’elles sont fausses ; il a pour obligation de susciter la conversion des autres à la foi en Jésus-Christ.

 

  1. La Sainte Trinité

Un seul Dieu en 3 personnes égales, distinctes et en même temps inséparables. Ceci défie l’entendement humain. Aucun être humain n’aurait pu imaginer une chose pareille et d’ailleurs, autant avant Jésus-Christ qu’après, jamais personne n’a eu une telle idée. Normal, elle n’est pas humaine mais divine. Il existe bien des trios de dieux ou le trithéisme, pâles imitations de la Trinité, mais nul homme au monde n’a été capable d’imaginer, de concevoir ou de trouver ce qui relève à la fois du mystère insondable et de la puissance absolue.
Seul un Dieu pouvait révéler un secret qui l’égale – et que l’homme ne peut comprendre. Il doit l’admettre avec humilité, confiance, obéissance et reconnaissance.
Et si c’était si facile, alors pourquoi les autres religions, quelles qu’elles soient, n’ont pas été capables de trouver ou de révéler un tel concept (ou son équivalent) qui défie l’entendement humain, et qui prouverait leur origine divine ?

 

  1. La Vierge Marie

La Très Sainte Vierge Marie n’a pas son égal dans les autres religions. Il y a bien des déesses chez les polythéistes, mais de près comme de loin, il n’existe nulle part aucun équivalent d’un être humain porté au plus haut niveau de la sainteté par la Sainte Trinité dont elle est le chef d’œuvre. Comment une femme peut-elle être à la fois un être humain et la Mère de Dieu ? Comment une personne peut-elle échapper à la malédiction divine consécutive au péché originel, et être totalement pure et immaculée dès sa conception ? Comment un être, soumis comme tous les autres aux rudes lois du monde, peut-il parvenir à ne commettre aucun péché ? C’est le mystère insondable de la Vierge Marie, de cet écrin pur et sans tâche, seul digne de donner au monde son Sauveur. Pas de Vierge Marie, pas d’incarnation de Dieu dans le monde, pas de salut pour l’humanité. « Le monde est sauvé, sauvé par une femme » (Mgr Gaume, Traité du Saint-Esprit). Tout le mystère de la magnificence, de la prescience et de l’amour de Dieu se trouve dans la Vierge Marie. Désolé, mais aucune religion n’est revêtue d’une telle beauté.

 

  1. La Sainte Eucharistie

La sainte Eucharistie constitue un fait unique dans les annales de toutes les religions : pour la première fois, une religion prétend et affirme qu’elle fait venir Dieu en personne à chacune de ses célébrations ! Partout, à tout moment, à chaque messe et selon certaines conditions (validité de la fonction du célébrant par le sacerdoce, présence d’espèces sensibles -le pain et le vin-, prononciation des paroles sacrées et immuables de la consécration), l’Eglise affirme que le miracle de la Transsubstantiation s’effectue, transformant intégralement le pain et le vin consacrés en Corps et Sang du Christ. En d’autres termes, Jésus-Christ, donc Dieu, se rend présent réellement, ce qui est d’une puissance phénoménale. Même s’il est invisible (« Jésus caché » dans les Saintes Espèces disaient les voyants de Fatima), ce mystère inouï place évidemment cette religion largement au-dessus des autres, et même les discrédite, puisque seule la religion catholique, par ce fait même, peut affirmer détenir l’Emmanuel (« Dieu avec nous« ).
Si les autre religions reliaient elles aussi les hommes au vrai Dieu, alors pourquoi n’affirment-elles pas elles aussi avoir la capacité de faire venir Dieu lors de leurs célébrations ? Pourquoi aucune religion ne le prétend ? La raison est très simple : elles ne le peuvent pas parce qu’elles ne sont pas tournées vers le vrai Dieu, et on ne peut pas faire venir un Dieu qui n’existe pas. Car il n’y a qu’un seul Dieu et même le démon, dans toutes les fausses religions qu’il a inventées, ne peut pas se substituer à Dieu. Il y a blocage, une limite interdite, une ligne rouge infranchissable.
Et puis surtout, ce n’est pas une idée humaine mais une institution divine ; aucun homme, là encore n’a songé à cela, avant comme après Jésus-Christ. L’homme est incapable d’instituer des choses aussi sacrées, aussi puissantes, incommensurables, le dépassant totalement.
On pourrait m’objecter que personne n’est obligé de croire en un tel miracle. D’accord, alors à ce moment-là nous reposerons la même question : si c’est si facile à faire, pourquoi les autres ne le font-ils pas ? Et puis comment les chrétiens ont-ils fait pour être crédibles ? Si la Présence Réelle de Dieu dans nos tabernacles était un mensonge, une invention, la tromperie aurait été découverte depuis longtemps, et l’Eglise n’aurait jamais pu faire perdurer ce mystère. Comment a-t-elle fait ?
Réponse au point suivant.

 

  1. les miracles

Voici encore un point quasi exclusif à la chrétienté (donc au catholicisme, qui représente la chrétienté non dévoyée). Jésus-Christ se distingue de tous les hommes par ses innombrables miracles. Jusqu’à ressusciter des morts. Et il transmet ce pouvoir à ses disciples. Cette capacité à opérer des miracles en grand nombre n’est applicable qu’au peuple de Dieu ; c’est le cas dans l’Ancien Testament tant que les hébreux sont reliés au vrai Dieu, puis à partir de Jésus-Christ, ce pouvoir revient à ses disciples et à son Eglise. Là aussi c’est phénoménal : on dit même dans les Actes des Apôtres que l’ombre de saint Pierre guérissait les malades. Cette capacité à opérer des miracles est unique et incroyable, elle prouve une fois de plus l’origine divine de cette religion et de son fondateur. Il y a bien du côté des autres religions et du monde profane quelques prodiges, mais en aucun cas comparables, autant par l’ampleur que par la puissance, à ceux des disciples de Jésus-Christ. Et cette puissance divine par les miracles va durer sans discontinuer durant deux mille ans ! Il n’y a guère que notre XXème siècle suffisant d’orgueil, décadent et apostat pour les considérer comme des légendes, ce qui est totalement faux. La vérité historique et objective prouve que le christianisme puis le catholicisme (et dans une moindre mesure les Orthodoxes) est la seule religion dont les représentants, dans tous les siècles, ont multiplié les miracles. Que les autres en fassent autant !
Ceci explique aussi la crédibilité immédiate des premiers chrétiens et donc du miracle de la transsubstantiation, car ces hommes prouvaient aux yeux de tous par leurs actes que cette religion était la seule à être d’origine divine.

 

  1. La sainteté

C’est ainsi que va apparaître là encore un phénomène inexistant dans les autres religions, là encore avant puis après Jésus-Christ. Celui des saints ; celui de la reconnaissance de la sainteté de la vie, de l’héroïcité des vertus et de la solidité de la foi de certains membres de l’Eglise par leur canonisation. Pourquoi n’y a-t-il des saints que chez les chrétiens ? Pourtant il y a partout des hommes et des femmes considérés comme des modèles, pour un peuple, un régime ou une religion. Alors pourquoi cette spécificité de la canonisation, pratique très ancienne qui remonte quasiment aux débuts du christianisme ?
Pour une raison bien simple : pour qu’un homme ou une femme soit canonisé, il faut prouver qu’il a accompli des miracles, soit durant sa vie, soit après sa mort, consécutivement à son invocation. Où y-a-t-il des miracles ? Seulement chez les chrétiens et pas ailleurs. Voilà encore une preuve supplémentaire de l’origine divine de cette religion, car aucune autre sur ce point-là ne peut rivaliser avec elle. Pas de miracles, pas de saints.
D’où l’imposture flagrante du protestantisme, qui ne reconnaît ni les saints, ni un culte aux saints et à la Vierge Marie, la première d’entre tous les saints. Pourquoi ? Parce que Luther puis Calvin, les deux fondateurs du protestantisme et de ses dérivés, savaient intimement qu’il se séparaient de Jésus-Christ, qu’ils s’assimilaient par leurs hérésies à Caïn, invoquant un Seigneur qui ne veut pas et ne peut pas l’entendre tant qu’il n’a pas changé sa conduite et son cœur. Ils savaient que leur faux christianisme ne génèrerait pas de miracles, donc pas de saints ; il valait mieux alors supprimer les saints sinon ils auraient perdu toute crédibilité. Ce faisant, ils ont rejoint la longue liste des fausses religions qui, elles aussi, n’ont pas de saints, et pour cause.

 

  1. L’Eglise

Je recommande de lire le petit opuscule de Mgr Gaume appelé Credo, qui démontre le caractère providentiel et miraculeux de l’extension et de la propagation de l’Eglise catholique. Comment la première religion du monde a-t-elle pu grandir aussi vite et aussi bien, à partir d’un noyau de 12 juifs, pour la plupart pauvres et analphabètes, n’étant jamais sortis de leur pays, et se répandre sur la terre sans disparaître, alors qu’elle a suscité dès le début l’hostilité de tous ? Comment se fait-il que plus on tuait de chrétiens, plus on suscitait de conversions ? Comment cette religion est-elle parvenue à occulter puis en supprimer beaucoup d’autres, et à changer la face du monde en construisant une nouvelle civilisation, basée sur les principes fondateurs du christianisme, qui s’est répandue et propagée à toute la terre, malgré les différences ethniques, culturelles et politiques de tous ces peuples? Comment se fait-il que le monde entier, malgré les résistances suscitées par le démon via les autres religions, fonctionne aujourd’hui selon un calendrier basé sur la naissance du Christ ? Même les juifs ou les chinois, dont le calendrier officiel est différent, sont obligés de vivre et de se régler sur le calendrier grégorien.
Tout ceci a une seule explication : parce que Jésus-Christ est Dieu et que le monde, qu’il le veuille ou non, doit fonctionner à partir de Lui, et que son évangile devait être enseigné jusqu’aux confins de la terre.
Aujourd’hui la puissance de la bête semble occulter ces aspects, mais cette puissance est limitée dans le temps et prendra bientôt fin ; ce n’est pas un petit siècle de règne (progressif) de la bête qui doit nous faire oublier 17 siècles de domination du christianisme sur le monde.
Là aussi, l’étude des religions, pour les comparer avec le christianisme, montre la spécificité universelle de ce dernier : la plupart des religions sont circonscrites à un peuple, un pays ou une civilisation, et ne cherchent pas à essaimer en dehors. La seule religion réellement conquérante fut l’Islam, mais il s’agissait d’abord de conquêtes de nouveaux territoires, avec obligation ensuite pour les autochtones de se convertir à l’Islam. Ceci n’est pas comparable au christianisme qui ne cherchait pas à conquérir des territoires mais des âmes. L’aspect missionnaire à portée universelle du catholicisme est là encore une caractéristique propre à cette religion, qui s’explique par sa mission divine d’offrir le salut à tous les peuples via leur conversion à Jésus-Christ.

 

  1. La papauté

Enfin, dernier point que je voudrais mettre en valeur, et qui correspond là encore à une caractéristique unique du christianisme et même du catholicisme, soulignant, si c’était nécessaire, la prééminence de ce dernier comme Eglise du Christ : la capacité d’avoir réussi à se regrouper derrière un seul pasteur, à l’échelle du monde entier : le pape.
C’est pourquoi d’ailleurs le pape bénéficie, de loin, d’un prestige -et d’une notoriété- largement supérieurs à tous les autres chefs religieux.
Aucune autre religion ne peut se targuer d’avoir un seul chef. Ce n’est pas le cas de l’Islam, ce n’est pas le cas du judaïsme, ce n’est pas le cas du bouddhisme ; même le Dalaï-lama n’exerce son autorité que sur le bouddhisme tibétain. Même les autres religions dites chrétiennes ne sont parvenues à l’unité derrière une autorité unique. C’est le cas évident de tous les mouvements issus de la réforme protestante (disséminée en une multitude de mouvements), des anglicans ou des orthodoxes, où chaque pays possède son dirigeant.
Personne donc ne parvient à accomplir la volonté du Seigneur (« un seul troupeau et un seul pasteur » Jean 10:16), personne sauf… son Eglise, l’Eglise catholique romaine.

 

Le lecteur avisé notera que les principales caractéristiques de l’Eglise qui la différencient des autres religions et garantissent son origine divine, sont aussi celles qui ont été refusées par la réforme luthérienne et les protestants en général : ils nient le miracle de la Transsubstantiation (même s’ils parlent d’Eucharistie, le sens n’est pas le même), ils refusent un culte à la Vierge Marie et aux saints, ils ne font pas de miracles, et ils refusent l’autorité du pape.
Avec les protestants et assimilés (évangéliques, etc) la chrétienté devient une religion comme les autres, sans principe différenciateur fondamental, et finalement… sans rien de divin.
Ceci est une preuve supplémentaire de l’imposture du protestantisme et de l’impossibilité de se rapprocher de ces hérétiques, qui sont autant de faux chrétiens ayant usurpé ce vocable. Saint Jean dans l’Apocalypse parle d’eux en disant « ceux qui se disent juifs*, mais ils mentent et ne le sont pas » (* juif est employé ici dans le sens enfants de Dieu, donc il parle des chrétiens), ainsi que saint Jude dans son épître.

 

Conclusion

Il n’y a qu’un seul Dieu. Ce Dieu est Jésus-Christ.
Il n’y a qu’un seul maître et Sauveur du monde. Jésus-Christ.
Il n’y a qu’un seul salut. Celui offert à ceux qui croient en Lui.
Il n’y a qu’une seule religion, celle qu’il a fondée, et qui porte aujourd’hui le nom d’Eglise catholique.

La Sainte Trinité, la Sainte Eucharistie, les Saints et les miracles, l’unité de l’Eglise derrière un seul pasteur sont autant de preuves de la divinité de Celui qui est venu sur terre sauver les hommes du péché et fonder son Eglise. Des preuves parce que ces caractéristiques sont uniques à l’Eglise catholique -non partagées par les autres religions- et n’ont pas une origine humaine parce qu’inexplicables pour les hommes sans la présence du surnaturel pour en être l’instigateur.
Toutes les autres religions sont humaines, une seule est divine.
Parce qu’il n’y a qu’un seul Dieu : la Sainte Trinité, entièrement présente en Jésus-Christ.

 

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : Dieu a un nom, Jésus-Christ

964 Commentaires

  1. Yannick L.

    Jérôme Bourbon sur le grand remplacement des cœurs et des âmes

    On évoque souvent dans nos milieux la nécessité d’une réémigration, graduelle ou brutale, partielle ou totale, des immigrés extra-européens présents actuellement sur notre territoire. Mais on aura beau mettre en œuvre toutes les réémigrations que l’on voudra, tenir à ce sujet les discours les plus enflammés, prendre les mesures les plus musclées, on ne sauvera pas un peuple qui ne fait plus d’enfants, on ne pourra continuer à faire vivre une nation qui a choisi de se suicider, ou plutôt que l’on a aidée à se supprimer. On disserte sur le Grand Remplacement des peuples, et on a bien sûr raison de le faire, mais il est peut-être pire encore, c’est le Grand Remplacement des cœurs, des esprits et des âmes. Si les peuples européens et occidentaux n’ont plus l’énergie et l’envie de vivre, de se battre, d’aimer et de se donner, de se sacrifier, de se dévouer, de se transcender pour transmettre la vie et tout un héritage, à la fois matériel et immatériel, alors il n’y a plus rien à faire. La solution ne dépend pas seulement de ceux qui nous dirigent, elle dépend aussi, très modestement mais très concrètement, de chacun d’entre nous.

    Jérôme Bourbon – Rivarol n°3332

    • Souri7

      Exactement! Et on peut constater que de génération en génération, l’héritage d’un peuple s’est perdu peu à peu (et très vite même, en ce siècle de Satan). Mais heureusement, comme le dit Philippe de Villiers, quelques « lucioles » ont gardé le dépôt de la mémoire du pays, et c’est par là qu’il y a de l’espoir pour la vérité intellectuelle.

    • Sophie

      Et bien, un discours qui fera grincer des dents les nationalistes/identitaire athées et impies qui ne vivent et alimentent leur haine et pseudo combat, que par le sujet des migrants.
      Chapeau bas Mr Bourbon pour cet aparté qui ÉLÈVENT les âmes !

      • Pierre

        Sophie
        Pourquoi voulez vous voir systématiquement de la haine chez ceux qui pensent que les migrants n’ont pas leur place chez nous ?
        Peut être que quelques abrutis sont haineux ,mais la grande majorité pense raisonnablement que les migrants seraient mieux chez eux à rendre service à leurs populations plutôt que de venir gonfler la horde des sans emplois chez nous (en France on estime qu’environ 10 millions de personnes en âge de travailler ,n’ont pas d’emploi)
        A force de parler de haine ,c’est vous qui l’entretenez envers les autochtones qui ne pensent pas comme vous.
        Relisez les propos de Bourbon ,il n’est pas pour l’invasion migratoire ,il parle de remigration qui occupe plus l’esprit de ses lecteurs que la déchéance morale des milieux dits « d’extrême droite »(qui sont son fond de commerce)

        • Pierre

          Cath
          Dans nos milieux tradis circulent toutes sortes d’âneries sur les migrants , généralement propagées par des femmes dont les jugements sont souvent émotionnels ,sentimentaux et dépourvus de vraie charité.
          On a coutume de dire que les femmes voient de près et que les hommes voient de loin ,les deux se complètent ,les femmes sont plus aptes à gérer le quotidien ,les hommes se projetant plus facilement dans l’avenir
          L’acceptation des migrants sur notre sol est un fait politique qui devrait avoir un traitement politique approprié
          La charité consisterait à les aider à rester chez eux.
          Pour circuler en France les nationaux Français doivent pouvoir présenter leur permis de conduire ou leur carte d’identité ,il devrait en être de même pour tout nouvel arrivant demandant le droit d’asile ou la nationalité Française .
          Avant d’arriver sur notre territoire national les candidats à l’expatriation devraient avoir reçu l’accord de notre ambassade ou consulat dans leur pays.

        • dalencourt

          Oui et puis il y a une véritable imposture de la part des médias et des pouvoirs publics : personne ne distingue plus entre immigration légale et immigration clandestine. Les « migrants » sont des immigrés clandestins alors qu’il y a parallèlement une immigration légale.
          Il y a donc deux niveaux :
          1) dénoncer l’immigration illégale est normale et même légitime, tout le monde déjà devrait être d’accord là-dessus, c’est une simple question de bon sens (le fait de biaiser cette question prouve la trahison à la fois des médias et des pouvoirs publics);
          2) il convient également de s’interroger sur les niveaux de l’immigration légale (dont le regroupement familial) qui continue à remplir le pays d’immigrés sans que personne n’en parle ; sujet qui mérite lui aussi d’être pointé du doigt et débattu.
          Je me demande si finalement ce n’est pas l’arbre qui cache la forêt : en pointant systématiquement sur les illégaux (les « migrants ») et s’apitoyant sur leur sort, on cache d’une part l’importance de l’immigration légale parallèle, et d’autre part on bloque tout velléité d’inversion du flux migratoire puisque même les illégaux sont accueillis et protégés, ce qui exclut d’emblée tout débat sur l’immigration en tant que telle.
          La volonté politique du Grand Remplacement est donc évidente et volontaire.

        • Cath

          @ Pierre et Dalencourt,
          Je suis tout à fait d’accord avec vos analyses.
          Quand je lis ou j’entends les immigrationnistes et migrantophiles qui se délectent à mépriser et haïr des nationalistes, je me dis que c’est bien triste de voir à quel point la propagande gauchiste et bienpensante leur a lavé le cerveau.
          Prions pour que Dieu les éclaire.

        • Souri7

          En fait, la charité chrétienne détournée a été le fer de lance à tout cela (via Vatican 2 entre autres). Pour faire peu à peu accepter aux esprits cette invasion (physique et spirituelle) voulue par les antichrists. Mais ces antichrists ont la permission d’en -Haut pour le châtiment de ceux qui ont abandonné la défense des intérêts de Dieu (c’est-à-dire notre Salut!).
          Donc prions aussi et surtout pour que les esprits reviennent à Dieu, sinon, c’est peine perdue.

      • teutonique

        Dans cette vidéo récente https://youtu.be/HLc3dDuZptc on y entend Benedetti, empli de Foi catholique, qui dit agir comme un prêtre qui célèbre sa messe, avec sa mission de sacrifice personnel, sans regarder derrière, à savoir combien donnent ses fidèles, leurs distractions, leur Foi.
        Donc Sophie, souvenez-vous que dans l’armée de Clovis, il n’y avait pas que des croyants, juste les Sicambres baptisés à la Noël 496, qui contrevenaient aux lois sacrées des francs en adorant ce qu’ils avaient brûlé et brûlant ce qu’ils avaient adoré, ce qui méritait la mort ! Prudence politique donc de Clovis qui mit du temps entre la promesse de Tolbiac et sa conversion…
        Trop facile donc que cette remarque: « nationalistes/identitaire athées et impies », tout comme de parler du fanatisme nazi concernant les motivations ou contraintes réelles des soldats de « l’autre camp » croyant servir le Vaterland, malgré les mises en garde de Thérèse Neumann entre autres, qu’ils ne connaissaient probablement pas, trompés sans le savoir non plus par le moustachu et sa clique rothschildienne (« la GB n’est pas l »ennemi héréditaire de l’Allemagne » disait’il), durant la WW2, laquelle servit le NWO de manière admirable, pour en arriver à la destruction des Nations certes prophétisée par la Bible: mais si Dieu le veut, alors Fiat !
        Et en avant la WW3 qui ne sera pas un simple échange de baballes comme pour le Mundial actuel de foot…
        On détruit l’harmonie de la vie familiale, puis celle des Nations, en décloisonnant les valeurs et le changement de paradigme nous emmène tout droit vers l’antéchrist par tromperie (ex LREM), peur, contrainte d’affirmer comme Benedetti, Ryssen, Reynouard, Le Lay, Soral, Dieudonné, Hillard imparfaits parfois, tous différents dans l’approche et le vécu mais très inquiets à juste titre des lois liberticides et de plus en plus anti-chrétiennes ! Et dénonçant bien ce que Saint Louis, prophète, mit dans son Testament à son fils, lequel testament est … introuvable…: je l’ai lu il y a longtemps et ne l’ai malheureusement pas conservé (sic); tout y est et c’est ce que nous vivons actuellement dans ses mises en garde !

        • ThierryEE

          Amusant d’entendre (je parle de la vidéo) que,le 6 février 2013,soit 5 jours avant le renoncement de Benoit XVI,le grand patron du congrès juif mondial était à Paris pour recevoir la légion d’honneur,et qu’il a exigé,c’est le terme utilisé,de la part de l’état français (Hollande),de mettre hors d’état de nuire les antisémites,en France.L’affaire Méric a lieu le 5 juin (ils appellent ça une affaire politique!),et la pression s’intensifie à ce moment-là sur les réseaux anti-judaïques…Ces gens-là sont intéressants,mais ne sont pas au fait du réel enjeu et de ce qu’un calendrier est mis en place,d’où surgissent les évènements! Il apparait évident que ce ponte du judaïsme,présent à Paris à ce moment-là,ses exigences,et la suite des évènements,tout cela est lié à la démission du pape,et que,sous la raison évoquée de persécution des nationalistes,se cache la volonté de préserver sous cape les secrets de famille,la pédo-criminalité surtout,et le dessein d’extermination,par l’avortement,entre autre,du français blanc catholique.

        • Aurélien

          Concernant l’immigration vous avez raison Mr D’Alencourt, l’immigration illégale n’est que la partie émergée de l’iceberg.
          Je me rendais régulièrement à la préfecture et à chaque fois là où il y a le plus de monde c’est pour obtenir l’asile.
          Rien qu’entre la période 2011 – 2017 il y a eu officiellement plus 500000 naturalisations, c’est ce que l’on appelle plus communément le grand remplacement.

      • Clofer

        Parmi ces envahisseurs, beaucoup de violeurs ou assassins en Allemagne, et ici, des terroristes, et des fanatiques musulmans. Sans compter les populations grecques ou italiennes submergées. Personne de censé ne veut voir cela devant sa porte. Demandez aux calaisiens agressés sans cesse.
        Et si les cœurs et les âmes des endormis « de souche » se réveillent un jour, le rejet sera encore plus grand. Quant au temps où ils n’étaient pas encore endormis, il n’y avait pas d’états d’âme devant les intrus !

    • Cath

      Plus de 200 000 avortements ont lieu chaque année en France où la politique est de plus en plus anti-nataliste et pro-avortement, avec par exemple la loi récente de délit d’entrave à l’ivg.
      Tout est fait pour décourager les Français d’avoir des enfants: chômage, précarité, impôts de plus en plus élevés, réduction des aides, insécurité, etc…
      Mais n’est-ce pas le but de la synagogue de Satan, détruire les pays chrétiens? Le talmud le dit clairement: « Le taux de naissance des goyim doit être diminué matériellement. » (Zohar II, 64b) et aussi « Les goyim doivent être exterminés car ce sont des idolâtres. » (Zohar I, 25a)
      Il ne faut pas oublier que Simone Veil, qui a fait adopter la loi sur l’avortement, était membre du B’nai Brith, la franc-maçonnerie juive.

      • Marie Rose Maciejasz

        @ Cat..Il ne faut pas oublier que Simone Veil, qui a fait adopter la loi sur l’avortement, était membre du B’nai Brith, la franc-maçonnerie juive.
        OUI c’est vrai, et lorsque je pense q’elle a connu le camp de concentrazion durant la guerre et l’occupation des nazi, je me demande pourquoi a t’elle adopter la loi sur l’avortement….!!!!!

        • Cath

          @Marie Rose Maciejasz… »je me demande pourquoi a-t-elle adopté la loi sur l’avortement… »
          Peut-être justement parce que, faisant partie du B’nai Brith, elle applique les principes du talmud: « Le taux de naissance des goyim doit être diminué matériellement ».
          Les Français sont des goyims et les goyims sont considérés comme des animaux par les talmudistes… Simone Veil s’est chargée de diminuer leur taux de naissance, comme le recommande le livre « sacré » de la synagogue de Satan.
          Simone Veil n’est pas une sainte comme voudraient nous le faire croire les médias, la gauche et l’extrême gauche (tous aux ordres de la synagogue). C’est une génocidaire.

        • dalencourt

          Les avortements sont surtout des sacrifices de sang à leur « dieu » Lucifer. C’est la résurgence des sacrifices humains antiques à Baal ou pratiqués par les Mayas, mais en moins spectaculaire.
          Cette logique du sacrifice humain est typique du satanisme et du règne du démon. Par l’avortement, il obtient un nombre inespéré de sacrifices humains, c’est là qu’il tire sa force et c’est grâce à cela que le mal peut se répandre de façon aussi exponentielle dans le monde.

        • Marie Rose Maciejasz

          @ Cath e @ Dalencourt……Cath merci pour la rèponse, ansi que Monsieur Dalencourt….Par l’avortement, il obtient un nombre inespéré de sacrifices humains, c’est là qu’il tire sa force et c’est grâce à cela que le mal peut se répandre de façon aussi exponentielle dans le monde.

          Mais ses enfants non nèe, par iv volontaire, ou non volontaire ne sont pas fautife, car la vie c’est Dieu qui la donne…donc c’est Dieu seul chi en prendra soin Non??….merci pour une rèponse.

        • Cath

          Oui, ce sont vraiment des sacrifices à Lucifer, et cela s’accélère: après l’Irlande, c’est au tour de l’Argentine d’autoriser l’avortement, la nouvelle loi a été votée hier.

        • dalencourt

          Marie-Rose, l’Eglise enseigne que les âmes des personnes non baptisées n’ayant commis aucun péché vont dans les limbes (c’est le cas des enfants avortés). Elles ne souffrent pas mais n’ont pas non plus la vision béatifique de Dieu.

    • Claude Germain V

      @Yannick L………..scusez moi mais qui c’est qui a fait voter la shoa francaise , c’est bien un démon nommé Veil , et sa comparse ou sa relève une buzin qui va faire injecter 11 jus de veaux delayés dans de l’oxyde d’aluminium , a nos petits enfants ..Parce que certaines communauté auront le droit sous peine de racisme et de droit de l’homme de refuser l’injection de mort-aux-goys ordonné par buzin…………..et la les corrompus du gouvernement pas un mot sur ces communautés …sous peine de révolution ,.
      ce qui est bon pour les petits goys ne l’ait pas forcement pour les autres hélas …Rappelez vous puisque buzin l’avait avoué un matin a la TV aux matinales que la plupart des maladies infantiles étaient ré-importées en europe par …..schhhhuuuutttttttttttt………………………………….

    • dalencourt

      Des comme ça il y en a des dizaines de milliers accumulés depuis une vingtaine d’années. le Seigneur a bien prévenu qu’il y aurait une multitude de faux prophètes qui se feraient passer pour lui.
      Depuis que la nuit est tombée sur l’Eglise, c’est à dire depuis 1958 et au minimum depuis 1969, il n’y a plus d’apparitions ni de visions authentiques ; ce ne sont que des imitations de l’ennemi.
      Donc poubelle. il faut se cantonner aux grandes apparitions mariales incontestables, qui suffisent largement.

  2. Exilée

    Cher monsieur Dalencourt,

    Il y a encore un point qui me laisse perplexe. Tous les papes depuis au moins le XVI siècle ont demandé que l’on récite le chapelet. Or je suis étonnée de lire que même les papes qui ont voulu détruire l’Eglise en ont parlé en bien et auraient incité les catholiques à le réciter. Paul VI aurait écrit une encyclique et une exhortation apostolique à ce sujet. Jean-paul II est célèbre pour sa dévotion mariale. Il a même récité le chapelet en publique.
    François demande aussi que l’on prie avec le chapelet.
    Ils auraient pu ne jamais en parler, afin que les millions de conciliares l’oublient.

    • dalencourt

      Il y a 3 réponses à cela :
      1) le démon n’est pas vainqueur d’un coup, sa montée en puissance se fait graduellement. S’attaquer à la Sainte Vierge ne lui a probablement pas été autorisé.
      2) le Saint-Esprit veille sur l’Eglise et n’autorise pas tout, sinon personne ne serait sauvé. Il conserve donc, y compris dans l’Eglise conciliaire, quelques gardes-fous comme la dévotion mariale (promise par Dieu dans les derniers temps) et la Présence Réelle.
      3) Je compare souvent les papes Vatican II, surtout les pires (Paul VI et Jean-Paul II pour ne pas les nommer) au prophète Balaam. Mandaté pour maudire les hébreux, Balaam est forcé par Dieu de les bénir au lieu de les maudire. Il agit contre sa volonté mais il n’a pas le choix. Les quelques bonnes actions de ces deux papes sont autant d’épisodes à la Balaam, c’est à dire que Dieu les oblige à conserver quelques bonnes choses, pour les raisons précitées aux 2 points précédents.

      • ThierryEE

        Oui,Louis,mais il ne faut pas oublier qu’à l’époque,il fallait y aller en douceur avec les réformes,ne pas trop éveiller les soupçons des consciences par trop de brutalité immédiate,faire croire que l’on conservait tout de même les valeurs et la doctrine de toujours,malgré quelques « retouches » indispensables,les temps avaient changé,patin-couffin…D’ailleurs,JPII a béatifié Pie IX en même temps que Jean XXIII,pour plaire aux pseudos-conservateurs;en réalité,un de ces papes est réellement saint,l’autre point,toujours cette dualité propre à générer toutes les confusions d’âme dont ils ont besoin pour la réalisation de leurs projets.Pie IX aurait dû être canonnisé depuis bien longtemps déjà,sa cause avait été ouverte dans les années 20,sous Benoit XV,avec 52 miracles reconnus,à l’époque.Beaucoup d’autres procès en canonisation furent ouverts,en outre,et que l’Eglise de Vatican II a tout bonnement laissés tomber.Que de scandales et de secrets livrés à venir encore!…

    • teutonique

      Dans l’ancien Missel Vespéral réédité de chez DFT qui avait reçu l’imprimatur du temps de la véritable Église, on y lit même un sermon stupéfiant de Luther encourageant la récitation du chapelet et la dévotion à Notre-Dame quand on connaît la haine protestante vis à vis de la Très Sainte Vierge Marie ! En effet, celui-ci le prononça lorsqu’il vint en Prusse, très mariale depuis les Teutoniques et dire le contraire lui aurait été fatal !
      @Cath et Sophie: les Français vont à présent découvrir les conséquences par punition divine de leur lâcheté d’avoir rejoint les alliés de Satan durant plusieurs grandes guerres… et pourtant ils ont été prévenus moult fois !
      Si Pie XII, antinazi, ne voulait surtout pas la défaite de l’Allemagne, lui qui a été tué plus tard au cyanure (témoignage de son médecin personnel à qui on a refusé l’autopsie: signe des traits noirs du visage), c’est qu’il suivait le message de Marienfried et de tous les mystiques allemands durant la ww2 (percutés par la Gestapo): à noter qu’il y a eu autant d’apparitions durant la WW2 en Allemagne que durant tout le 19ème siècle en France mais peu les connaissent, y compris outre-Rhin… Peut-être qu’on comprendra mieux aussi Foch et Pétain !

      • gus

        Arretez Teutonique avec votre rengaine de la vertueuse et belle Allemagne victime de l’histoire et de la méchante France.
        Votre pays n’a aucune leçon à faire à la France, son passé n’est pas plus propre que celui de la France et coté perfidie l’Allemagne n’a rien à apprendre des Anglo-Saxons. Avec Luther et Marx elle a semé les graines du mal, elle a aussi fait son lot de saloperies. Avant 45 elle s’est clairement « payée les services » de Satan ; après 45 elle est a eu aussi la « lâcheté » de s’allier avec les « alliés de Satan » et la nature du deal est assez simple à comprendre. IL est en train de se réaliser sous nos yeux : le rêve nazi d’une Europe allemande et cela n’a rien de chrétien. L’Allemagne est la grande gagnante d l’histoire. Jusqu’ici Dieu autorise cette situation mais cela ne veut surtout pas dire que cette situation est juste.
        La France est définitivement morte et vous le savez ; cela ne vous suffit pas ? Vous vous réjouissez beaucoup trop de sa putréfaction.
        Teutonique, faites-vous plaisir et allez-vous choisir un cancéreux au service palliatif pour lui expliquer que vous êtes en plein santé parce que vous, vous avez été tellement plus vertueux que lui.

    • Pierre

      Exilée
      En parlant des pharisiens le Christ disait : « faites ce qu’ils disent mais ne faites pas ce qu’ils font ».
      Les papes depuis le concile ne sont que des pharisiens ,qui pour tromper ,sont obligés d’enrober leurs mensonges de quelques vérités .
      Afin de mieux nous tromper il leur faut continuer à se faire passer pour des catholiques,mais ils ne peuvent pas tromper ceux d’entre nous qui sont attachés à la vérité et qui ont des connaissances et du bon sens.

        • Pierre

          Souri7
          C’est courant dans nos milieux tradis d’entendre des gens dire : »oui mais il a dit ça qui est très bien  »
          Et alors … si c’est bien c’est bien !
          Mais tout ce qu’il fait va t-il dans le sens de ce qu’il a dit ?
          Si cette personne traite convenablement un sujet ,et qu’il est complètement à côté de la plaque sur 10 autres
          es ce que ça en fait une personne de confiance ?
          Par exemple certaines personnes s’ébaubissent sur Benoit XVI qui a remis à l’honneur la messe de St Pie V
          Mais suffit-il d’aller à une messe de St Pie V pour aller au paradis ? n’y a t-il pas encore mille autre choses à faire ou ne pas faire ,à dire ou ne pas dire ?
          Peu de gens comprennent ce qu’est vraiment la VERITE
          La vérité c’est un tout ,ce n’est pas une chose vraie par ci par là ,mélangée à quelques mensonges par ci par là ,ce qui est vrai s’exprime clairement et de façon logique .
          Le Christ disait : « que votre oui soit oui ,que votre non soit non ,tout le reste vient du démon »
          Les gens disent aussi : »mais c’est un début »
          Et alors… ? pourquoi ne continue t-il pas ???
          S’il ne continue pas ,c’est seulement de l’esbroufe pour tromper ,c’est aussi simple que ça !
          Ou alors : « il est très mal entouré »
          Et alors … s’il est de bonne foi il n’a qu’à virer ses mauvais conseillers
          LES GENS DE VERITE NE SONT PAS DES MOUS
          UN VRAI CATHOLIQUE NE DEVRAIT PAS AVOIR PEUR DE PERDRE SA VIE POUR DEFENDRE LA VERITE (surtout un éclésiastique ,qui a choisi de donner sa vie à Dieu)

    • ThierryEE

      J’ai entendu deux choses intéressantes sur la vidéo,à la fin: »L’eau va continuer à monter » (météorologie,élément naturel par quoi le ciel oeuvre à la purification),et: »Le site reste ouvert aux pèlerins à l’exception de la grotte,des fontaines,et des piscines » (élément eschatologique et spirituel),c’est-à-dire du lieu même de l’apparition,et tout ce qui guérit et purifie;cela ressemble à une annonce du ciel qui nous indique que l’eau,qui ne sauve pas,qui inonde,voire pire,l’image du châtiment,ne permet plus aux retardataires d’accéder au Coeur Immaculé,ni aux sacrements,autrement dit,lorsque les évènements attendus vont commencer,les portes du ciel seront closes (parabole des vierges sages).Le temps est proche,et nul ne le voit venir…Ut benedicat tibi Dominus.

    • dalencourt

      Le sens de toute cette eau sur la France, dont Lourdes, est très simple. Nous nous approchons à grands pas d’un épisode équivalent au déluge, c’est à dire à la destruction de tous les êtres vivants sur terre à l’exception des élus, et au remodelage de cette terre (nouveau ciel, nouvelle terre), exactement comme au déluge d’ailleurs (expliqué par Crombette : on passe notamment d’un continent unique au découpage que nous connaissons aujourd’hui ; on n’est donc pas sur une simple grosse pluie mais bien sur une modification majeure du globe). Ce qui nous attend est identique, donc le Ciel nous prévient par ce moyen, car l’eau annonce ce que j’appelle « l’équivalent déluge », qui ne se fera pas par l’eau mais par le feu. Mais cette eau nous donne un point de comparaison ; d’ailleurs Jésus cite l’épisode du déluge en Matthieu 24 afin que nous aussi, dans les derniers temps, nous nous y référions.
      Je rappelle que le Ciel prévient toujours longtemps à l’avance ; on se rapproche de l’échéance finale, c’est indéniable, mais il ne faut pas pour autant en conclure que c’est pour demain. C’est pour ça que nous devons tous êtres prêts à « accueillir le retour du Maître » à chaque instant.

      • Emmanuelle

        ça, c’est le truc que j’ai toujours pas bien compris, à moins qu’il y ai plusieurs « écoles » et que les exégètes ne soient pas d’accord entre eux :

        – Si on change juste d’une différence de degré, c’est à dire qu’on garde la même terre, mais qu’il ne reste que les gentils, avec, ça et là, la géographie qui aurait changé, et éventuellement le climat plus sympa, et que d’un coup on se sent plus à notre aise.

        – ou si on change carrément de nature, c’est à dire que la création se replie, et on passe à autre chose. Je serais plutôt de cette école à cause du chapitre 20 verset 11 :
        « Le ciel et la terre s’enfuirent de devant sa face sans laisser de traces. »
        Un truc version corps glorieux, un peu comme Notre Seigneur après sa résurrection. La description de la nouvelle terre et des nouveaux cieux après semble très spirituelle pour se passer sur une terre matérielle. Les arbres qui y poussent semblent être une symbolisation des enseignements des apôtres.

        • dalencourt

          En réalité on ne sait pas et on ne peut pas savoir ; on ne peut émettre que des suppositions. Je crois d’ailleurs que l’abbé Arminjon reste assez vague sur ce sujet.

      • Jean-Luc

        Bonjour Louis et bonjour à tous,
        On peut également interpréter toute cette eau comme « la perte des eaux » lors d’un enfantement puisqu’on approche des 9 mois (23 juin) du signe de la femme enceinte d’Apocalypse 12.
        En union de prières avec vous tous.

    • teutonique

      Marie-Julie Jahenny annonça que l’année précédente des « événements », il y aurait un pourrissement des récoltes par excès d’eau mais que l’année suivante, ce serait une abondante récolte dont peu profiteront…

      • Aurélien

        Dans le Tarn et Garonne les agriculteurs déjà on commencé a moissonner le blé, ça me paraît très tôt par rapport a d’habitude.

        • Pierre

          Aurélien
          A cause d’une vingtaine d’années plutôt sèches entre environ 85 et 2005 les agriculteurs ont demandé aux fabricants de semences de mettre au point des variétés de céréales plus précoces .
          Dans les années 50 à 70 la moisson des orges d’hiver (ou escourgeon) commençait selon les régions début juillet et le blé début août .
          Actuellement c’est la moisson d’orge qui commence dans le sud ,dans le centre s’il fait beau elle commencera la semaine prochaine suivi du colza puis du blé quinze jours plus tard

  3. Sophie

    A quelques semaines de la rencontre des deux Bêtes, on remarque cette friction entre Macron et Rome au sujet D’AQUARIUS…
    La réalité, c’est que ce nouveau gouvernement italien ( et les précédents), ne se sont pas dit que cette invasion migratoire était peut être relatif avec la situation de L’Église… sans parler des innombrables et honteuses décisions de NOS dirigeants dans des pays/régions qui n’ont rien demandé ( la Libye, l’Afrique entre autres…)
    Et bien tout cela se paie. Oui, quand on pille des richesses qui ne sont pas les nôtres, quand on déstabilise des gouvernements pour y placer des pions, quand on veut imposer le Mondialisme à travers le monde ect, tout cela on le paie.
    Aussi, l’Europe est devenue apostate et impie, il fallait bien que Satan comble tout ça. On se plaint qu il y ai trop de musulmans (tout aussi apostats d’ailleurs..), mais la vraie question est ; pourquoi si peu de VRAIS Catholiques ; ça rejoint l’article de Rivarol juste au dessus.
    Des millions d’avortements chaque années dans l’occident soit disant civilisé, mais la préoccupation de certains est de combattre (superficiellement et virtuellement) une crise migratoire qui n’aura de fin que le Jour où Babylone s’effondrera pour de bon.
    Donc pas étonnant que l’Italie et ses environs soit totalement submergé.
    Le plus drôle, c’est que Matteo Salvini à quand même demandé de l’aide à L’OTAN (oui oui) pour défendre l’Italie…
    Les Élites vont elles vraiment mettre en œuvre leur plan de réduction de la population ?

    • dalencourt

      A propos de l’Aquarius, il faut faire attention à la manipulation des médias : tous présentent ce bateau comme un sauveteur de migrants. C’est faux, c’est un PASSEUR de migrants, tout simplement.Il faut corriger soi-même mentalement parce que tout le monde reprend la même présentation. C’est comme ça que la subversion progresse. De même le mot migrants est à remplacer par immigré clandestin (à opposer aux immigrés qui ne sont pas clandestins et dont on ne parle jamais).

      • Olivier le protestant

        L’aventure de l’Aquarius me fait penser à celle de l’Exodus, en 1947. L’Exodus était un navire empli de migrants Juifs fuyant vers la Palestine où les Anglais, alors mandataires sur le territoire, ne les laissaient pas débarquer. L’émotion fut telle qu’elle contribua à accélérer la fondation de l’Etat d’Israël pour que les Juifs soient en sécurité. L’émotion créée par l’affaire de l’Aquarius accélérera-t-elle la construction d’une fédération européenne qui pourrait à l’occasion faire acte d’autorité contre la volonté des Etats?

        • dalencourt

          Olivier, cette « fédération européenne » qui impose ses diktats aux Etats existe depuis bien longtemps. Bruxelles décide à notre place et nous n’avons rien à dire, saut entériner leurs lois au parlement.

        • Claude Germain V

          @Olivier le protestant ………..Bien sur et avant 10 ans plus d’Europe européenne blanche et de traditions chrétiennes et de culture occidentale ….
          Regardez déjà les pubs a la TV , les feuilletons ,les émissions et pseudos culturelles diverses surtout la pseudo musique ………………ou se trouve t’on en 2018 ?? en France ?? ………merci de m’expliquer …………………………….je ne me sent plus chez moi en tous les cas …..n’importe ou mais surtout plus en TERRE DE FRANCE ……………….scusez je pense a mes ancêtres d’un coté soit minimum 60 a 80 générations et de l’autre mes petits enfants ……………….
          Bonne journée

    • Urbain

      « Les Élites vont elles vraiment mettre en œuvre leur plan de réduction de la population ?»
      200 000 avortements par an en France, c’est un plan de réduction de la population.
      Autant d’entrées en provenance des pays d’ immigration, cela s’appelle un plan de remplacement des populations.

      • Herbert de Vaucanson

        Quand je vois que certains, poussés par une surenchère legitimiste quasi hystérique en viennent à se revendiquer des ancêtres  » locaux  » depuis 80 générations (voir le commentaire de Claude Germain ci dessus), je m’interroge quand même. 80 générations soit plus de 2400 ans. Claude, vous nous expliquez comment vous êtes arrivés à la certitude de la connaissance de vos ancêtres (des deux côtés, en plus et tant qu’à faire), soit depuis environ -600 av JC ? Les registres n’étaient pas trop difficiles à déchiffrer ? 😀
        Essayons de raisons garder, le sujet est suffisamment important pour ne pas tomber dans ce genre de délires…

        • Souri7

          C’est surtout que les ancêtres n’étaient pas tout blancs non plus! D’accord avec vous, Herbert de Vaucanson, ça tourne à la vinaigrette…
          Et Claude Germain, laissez tomber la télé, c’est juste pour les décérébrés à l’heure actuelle. Je le redis ici, tout catholique ne devrait pas regarder cette chose qui entretient dans la passivité et inocule le venin antichrist.

        • Raoul

          Faut pas exagérer non plus. Il existe de bien belles émissions comme des racines et des ailes. Il suffit d’avoir la capacité de choisir.

    • Karl

      Le mauvais résultat du référendum irlandais imputable à Rome, selon le cardinal Burke

      Alors qu’on s’interroge sur les raisons de ce basculement, le cardinal Burke a affirmé qu’elles résident pour partie dans le silence de Rome, dont le soutien a manqué aux Irlandais pro-vie.
      Il s’agit, dit-il, de la preuve d’une situation « alarmante » au sein de l’Eglise.

      L’avortement, l’Eglise, la sphère privée et l’Etat

      Plus généralement, le cardinal Burke a dénoncé l’intrusion de plus en plus soutenue des Etats dans de nombreux aspects de la vie et de la réalité : « Ils interfèrent avec la vie humaine et ils la laïcisent – on aboutit à ce qui s’est passé en Irlande », c’est-à-dire un rejet de la loi naturelle elle-même.

      Désignant particulièrement l’Eglise d’Allemagne, qui a cessé d’affirmer la vérité sur le mariage et la communion, le cardinal Burke y voit la cause de l’effondrement spirituel de l’Europe occidentale. « L’Eglise elle-même commence à se laïciser : elle fait son entrée dans le monde extérieur et dans la culture sans amener avec elle un message chrétien fort ».
      https://reinformation.tv/referendum-irlandais-avortement-cardinal-burke-accuse-manque-soutien-rome-smits-85377-2/

      • didierjean

        Bonsoir Louis et tous,

        Et la série continue… Après l’Irlande, l’Argentine vient à son tours de légaliser l’avortement.
        Quelle période funeste !

      • ThierryEE

        Et il ne remet toujours pas en cause Vatican II,il continue de penser que ce sont les hommes en place actuellement qui font du mauvais travail;pas de perpective de fond,pas de vision de fond: »L’Eglise commence à… ».Non,Mgr,elle finit,hélas!

  4. dalencourt

    A propos de bête qui ne se cache plus, lu dans le Figaro d’aujourd’hui :
    Robert Redeker : « la coupe du monde de football, liturgie d’un nouveau paganisme ? »
    « Pour le philosophe, le ballon rond n’est plus un simple divertissement mais le miroir exacerbé d’une époque qui divinise le spectacle et la performance. »
    Cela fait des années que nous expliquons ici qu’en réalité la façon de faire et de raisonner du monde, dont la laïcité, ne sont qu’une religion déguisée, la religion de l’homme-dieu, maître du monde et de sa destinée. Je suis heureux de constater que même certains « babyloniens » s’en aperçoivent aussi.
    Le paganisme est une religion, la laïcité aussi, les droits de l’homme aussi, l’humanisme aussi, l’athéisme aussi, le communisme aussi… tout cela conduit vers la même chose, car il s’agit d’une religion unique aux multiples facettes : la divinisation de l’homme par la matière : l’homme est le maître de tout, il est son propre dieu. Voilà ce qu’est en réalité l’Antéchrist : l’homme divinisé.
    Même ses dignes représentants le disent.

    • astrojournal

      Plutôt que nous intéresser au football, voici la dernière vidéo de Ben Garneau.
      Écoutez-la jusqu’au bout. Elle est passionnante, et vous en apprendra surement.
      L’on y apprend notamment que, non seulement, le bouclier magnétique de la terre est très endommagé, mais que les phénomènes de chaleur extrême, de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques trouvent leur origine dans le noyau terrestre. La terre s’ouvre (ce qui avait été confirmé par d’autres scientifiques disant que la terre continue de grandir) et laisse échapper son magma par les fissures.

    • Etheldrede

      Poutine est également allé dans ce sens dans son discours d’ouverture de la coupe du monde cet après midi en associant les mots football et humanisme entre autres …

    • Olivier le protestant

      La divinisation de l’homme par la matière…par l’utilisation subtile du matérialisme dialectique….
      Le philosophe Feuerbach un hégélien matérialiste dont les travaux inspirèrent Karl Marx voyait dans la philosophie, de la religion mise en mots. L’inverse est aussi vrai et le matérialisme scientifique, derrière ses concepts et ses méthodes rationnelles, est bien une religion. Vous avez raison, M. Dalencourt.

    • JaganM

      Pierre Hillard chez Tepa : Le nouvel ordre mondial va t-il gagner?

      Très bonne intervention et analyse de Pierre Hillard qui, comme toujours, réussit à donner des informations très pointues (alliant aspects religieux, économiques et politiques) :

  5. Marie Rose Maciejasz

    @ Yannick…..merci pour les deux video…..sans parole parceque Dieu nous veux saint…Sur cette terre nous devons vivre pour servir Dieu, avec nos prochains….tous les jours …prions afin que Dieu nous donne cette grace….

  6. Chloé

    L’inspirateur du Synode pour l’Amazonie :
    Alain Durand, père dominicain prieur du couvent de La Tourette près de Lyon, très proche de la théologie de la Libération née en Amérique Latine. Sa réflexion théologique s’attache aux questions économiques et sociales.

    Les orientations du prochains synode sont l’écho d’un programme rédigé il y a une douzaine d’années le P. Alain Durand. Le dominicain avançait que « l’idée qu’un homme ou une femme puisse vivre sans lien avec une personne de l’autre sexe est complètement étrangère à la culture indienne. Dans les cérémonies liturgiques elles-mêmes, il est nécessaire que des femmes assument des fonctions. On voit tout de suite la difficulté que cela crée pour l’accès des indigènes au sacerdoce catholique. (…) Un Indien qui n’est pas marié n’est pas un indien adulte. L’inculturation de la foi et de l’Église passe par la reconnaissance de ce fait. »
    Et le dominicain précisait que « dans des liturgies impliquant des populations indigènes, Dieu peut être invoqué sous le nom de “Père-Mère”. »

    Pour préparer en secret la fabrication de leurs bombes volantes, les ingénieurs allemands avaient choisis de s’installer à Peenemünde, petit port d’une île de la lointaine mer Baltique. Ils pouvaient y travailler au calme.

    Pour lancer la nouvelle Eglise dont il rêve, François et ses théologiens décident de regarder du côté de l’Amazonie. C’est très tranquille aussi… jusqu’à ce que ça explose.
    http://dieuetmoilenul.blogspot.com/2018/06/pere-alain-durand-linspirateur-du.html?m=1

    • Mouchart Michel

      Après 24 ans passés en son sein, Serge Abad-Gallardo affirme : « La Franc-maçonnerie est luciférienne. Tous les satanistes sont franc-maçons. Aleister Crowley, était sataniste et franc-maçon. Albert Pike l’était également. Pour lui, « la religion maçonnique est la religion luciférienne par excellence… ». De son expérience de plus de 20 ans en maçonnerie, il a écrit deux ouvrages « J’ai frappé à la porte du temple » puis « Je servais Lucifer sans le savoir » aux Editions Téqui. Ce cheminement de Serge Abad-Gallardo, ces 24 années passées en franc-maçonnerie, ces réponses qu’il attendait et auxquelles il n’avait aucune réponse, ont fini par le convaincre que la maçonnerie n’était qu’un leurre. En 2014, touché par la grâce de Dieu, Serge s’est converti à la religion catholique.

      • Mouchart Michel

        https://www.fayard.fr/la-force-du-silence-9782213701080
        Robert Sarah
        Nicolas Diat
        La Force du silence
        Dans une époque de plus en plus bruyante, alors que la technique et les biens matériels ne cessent d’étendre leur emprise, c’est certainement une gageure que de vouloir écrire un livre consacré au silence. Pourtant, le monde émet tant de bruits que la recherche de quelques gouttes de silence n’en devient que plus nécessaire.
        Pour le cardinal Robert Sarah, à force de repousser le divin, l’homme moderne se retrouve dans un grand silence, une épreuve angoissante et oppressante. Le cardinal veut rappeler que la vie est une relation silencieuse entre le plus intime de l’homme et Dieu. Le silence est indispensable pour l’écoute de la musique de Dieu : la prière naît du silence et y revient sans cesse plus profondément.
        Dans cet entretien avec Nicolas Diat, le cardinal s’interroge : les hommes qui ne connaissent pas le silence peuvent-ils jamais atteindre la vérité, la beauté et l’amour ? La réponse est sans appel : tout ce qui est grand et créateur est formé de silence. Dieu est silence.
        Après le succès international de Dieu ou rien, traduit dans quatorze langues, le cardinal Robert Sarah entreprend de redonner au silence ses lettres de noblesse.

        LE TEXTE EST SUIVI D’UN ENTRETIEN EXCEPTIONNEL AVEC DOM DYSMAS DE LASSUS, PRIEUR À LA GRANDE CHARTREUSE ET MINISTRE GÉNÉRAL DE L’ORDRE DES CHARTREUX

        Né en juin 1945, le cardinal Robert Sarah est une des figures les plus importantes du monde catholique d’aujourd’hui – il est le numéro trois du Vatican.
        Spécialiste reconnu de l’Église, écrivain, Nicolas Diat est l’auteur d’un livre de référence sur le pontificat de Benoît XVI, L’Homme qui ne voulait pas être pape (Albin Michel, 2014).
        Le cardinal Robert Sarah et Nicolas Diat ont publié chez Fayard en 2015 un premier livre, Dieu ou rien. Entretien sur la foi.
        Né en mars 1956, dom Dysmas de Lassus est prieur au monastère de la Grande Chartreuse, et ministre général de l’ordre des Chartreux, fondé par saint Bruno en 1084.
        Entré à la Grande Chartreuse à l’âge de vingt ans, il en fut maître des novices pendant de nombreuses années. Selon la tradition, le prieur ne sort jamais du désert de la Chartreuse.

  7. dummy35

    https://www.hommenouveau.fr/2554/tribune-libre/rentrer-au-pays—-ou-mourir–.htm

    Rentrer au pays… ou mourir !

    Rédigé par Loup Mautin le 14 juin 2018 dans Tribune libre

    Plus de famille, plus de village, plus de nation, ils ont tout perdu. Alors, ils sont partis, chassés de leur histoire, coupés de leurs racines, honteux de leur culture. Ayant assisté à la démolition méthodique de tout ce qui structurait leur existence, ils ont abandonné sans se retourner tout ce qu’ils avaient reçu. Ils ont cessé de réfléchir et renoncé à toute forme de vie intérieure. Le grand refroidissement du discernement et le déclin du courage les ont poussés à partir. Ils ont pris des chemins improbables et dangereux de l’hédonisme et du matérialisme, contourné ce qui restait d’interdits et d’entraves surannés. Ils ont tout laissé, aussi bien leurs moeurs collectives que leurs traditions ancestrales. Attirés par d’apparentes richesses, ils ont imaginé trouver le bonheur au-delà des frontières naturelles. Mais la réalité de leur exil s’avère être une impasse. Ils n’ont désormais plus ni histoire, ni avenir, ni rien à transmettre. Leur rêve est devenu cauchemar… ce sont les migrants spirituels !

    Agglutinés en une immense colonne virtuelle fuyant au-delà des limites et souvent en-dessous du dicible, ils sont nos contemporains. Connectés à tout sauf à la réalité, ils accourent au moindre clic. Ils ont adoptés les codes de la grande conspiration de l’esprit sans même le savoir. Épuisés, ils avancent sans voir. Déstructurés, ils n’ont plus ni colonne vertébrale, ni repères. Leurs codes vestimentaires, leurs habitudes alimentaires, leur orthographe, leurs codes musicaux et culturels, tous leurs signes d’appartenance trahissent l’exil qui est le leur dans cette masse de sans domicile. La règle est le chacun pour soi et la préservation des apparences à tout prix. Devenus schizophrènes profonds, ils ont, mais ne sont plus ; ils disent, mais ne font plus ; ils prétendent, mais n’incarnent plus ; ils assènent, mais ne réalisent plus ; ils invoquent, mais ne concrétisent plus rien; ils zappent mais s’avèrent incapables de bâtir. Leur vie est devenue une immense imposture… ce sont les réfugiés existentiels !

    Étrangers sur leur propre sol, ces migrants de la société de consommation, ces exilés de la dissociété devront pourtant un jour rentrer au pays et retrouver la vraie patrie. Leur exil ne pourra durer. Ils ne pourront vivre éternellement déracinés. Il faudra bien qu’ils s’en retournent et redeviennent ce qu’ils n’ont jamais cessé d’être : des héritiers milliardaires, des débiteurs insolvables, qu’ils retrouvent les permanences de l’existence, sans faux-semblants ni impostures, qu’ils mènent les combats du quotidien et transmettent à leur tour ce qu’ils ont reçu afin de préserver la créance humaine, la liberté de l’homme intérieur… ou bien qu’ils disparaissent !

  8. el vago

    Une vidéo très intéressante du Père Malachi Martin intitulée « la traversée du désert » de 1996, comme elle est en anglais, je vais en faire une rapide analyse pour que tout le monde puisse en bénéficier.

    Crossing the desert est un livre du Père Malachi Martin, sorte de manuel de survie pour l’actuelle traversée du désert, et il est question notamment de tout le rapport au surnaturel, aux anges, à la dévotion envers les saints dont il sera longuement question dans la vidéo. A ce sujet, quand le père Martin parle des anges dans la vidéo, il parle de 2 anges, d’un ange gardien qui nous suit non pas dès notre naissance, mais dès notre conception dans le ventre de la mère, et d’un deuxième ange celui du jour de naissance, qui est plus ou moins celui qui est en lien avec notre destinée, avec ce que nous avons à accomplir. C’est la première fois que j’entends parler de cette différence, de cette pluralité, (je ne pense pas avoir mal compris) généralement il n’est question que d’un seul ange gardien, qu’on a dès la sortie du ventre de la mère (st Thomas d’Aquin). Faut-il y voir une influence kabbalistique ou je ne sais quoi ? Le Père Martin était un érudit donc si quelqu’un a des informations la dessus, je suis preneur.

    Si cette partie est intéressante, le reste l’est sans doute encore plus, le père Martin explique en clair ce qu’il s’est passé avec le concile, il voit dans tout cela une désorientation diabolique, un véritable coup de force de l’adversaire (ne pas oublier qu’il est un exorciste), une volonté d’effacer la tradition et tout ce qu’il y a de véritable dans la foi catholique : les dévotions, la pénitence, la Croix, le Sacré Coeur, les saints, la Vierge Marie. Si vous n’avez pas de réelle dévotion surnaturelle ce dont il parle dans son manuel de survie, vous êtes en réalité en pleine apostasie sans le savoir, vous êtes un protestant qui s’ignore.

    A cette période Malachi Martin est aussi en train de se rendre compte de quelque chose d’intéressant, qui est en train de germer dans son esprit et qui donnera le livre Windsept house deux ans plus tard, cette information est la suivante : si en 1996, le pape Jean Paul II est conscient de certaines choses, du mauvais pas dans laquelle l’église est tombée avec le concile, quelque part il lui est quasiment impossible de pouvoir faire quoi que ce soit, de part l’inertie, de part le fait que les mentalités ont évolué, que les séminaires n’enseignent plus les mêmes choses, de part la présence de la « super force » qui est toujours active au Vatican, c’est donc comme s’il fallait aller au bout du processus de décomposition.

    Pour évoquer cela, il parle d’un exemple qui est la communion dans la main et comment celle-ci s’est imposée (dans la maison battue par le vent, il prend d’ailleurs un exemple similaire pour faire la même démonstration mais cette fois avec les filles enfants de choeur). Au début, il y a une forme de laxisme, un laisser-faire, certains profitent de cela pour imposer leur vue, puis une fois que le pli est pris, il est trop tard pour contrer la démarche, il ne reste plus qu’aux autorités de Rome à constater la chose, à faire avec, car il est quasiment impossible de lutter à contre courant, à cause de l’inertie du courant. Certains naissent et la révolution qui a par exemple consisté à imposer la communion dans la main est déjà derrière eux, pour eux cette révolution est comme une chose qui a toujours été naturelle, voila en partie pourquoi cela finit toujours par être acté dans le temps.
    Je pense dernièrement au cardinal Sarah qui a tenté de faire revenir l’orientation liturgique à la version ad orientem, tout cela part d’un très bon principe, mais là encore, on constate qu’il est impossible de faire machine arrière.

    Pour que cela puisse avoir lieu, il faudrait deux choses, que les gens se rendent compte de la désorientation diabolique (un Cardinal Sarah sera peu locace sur Vatican 2 même si on comprend bien que de plus en plus de personnes se rendent compte que des choses ne vont pas et tirent les bonnes conclusions) et il faudrait que cette tendance toujours en place au Vatican et qui distille son poison disparaisse et on en est loin, c’est même le phénomène inverse qui se produit, il y a comme une surenchère avec ricanement diabolique en option, donc pour Malachi Martin on comprend que l’église ne peut aller que vers sa perte, qu’elle renaîtra d’une autre façon, mais il est très pessimiste sur l’avenir de l’église telle que nous la connaissons. Quand il parle du 3ème secret de Fatima, il est très clair sur la période, ce n’est pas pour dans 100 ans, il dit clairement que c’est beaucoup plus proche qu’on ne le croit, dans les 20 ans et il disait cela quand on était alors en 96-99, je vous laisse faire le calcul …

    Je voudrais faire un rebond sur le pèlerinage de Chartres dont quelqu’un a mis une vidéo, tout cela est intéressant parce que cela fait le lien avec les dévotions, le surnaturel, n’oublions pas non plus le coeur du Padre Pio qui s’était invité à Paris puis à Chartres. On voit quelque chose qui est en train de renaître et qui s’appuie sur tout ce qu’il y a de véritable, sur ce qui n’est pas contrefait, et même si on voit le Cardinal Sarah dans cette vidéo, non pas que j’ai quelque chose contre lui au contraire, quelque part je ne suis pas sur qu’il s’agisse tout à fait de la même église, on dirait que c’est quelque chose qui redémarre et cela se voit bien d’ailleurs dans les vocations sacerdotales, il y a une église qui se meurt, qui s’enferme dans son mensonge, qui va au bout du processus de désintégration dont le père Martin parle et une autre qui tient plutôt le choc et montre même des signes extérieurs de vitalité.

  9. guinot

    Babylone qui ne supporte pas la vérité vient de fermer la chaîne youtube de TVlibertés, seul site de réinformation que je regardais, jusqu’où les zélites vont-elles aller pour fermer la bouche à tout ce qui les dérange et se met en travers de leur mortifère vision du monde

      • guinot

        Frédéric, Non ce n’est pas une fausse nouvelle, allez sur le site de TVlibertés et vous aurez l’information par Martial Bild dans le JT du 15 juin. Vérifiez vous-même vos informations avant de dire, pour le coup, de fausses nouvelles.

        • Frédéric

          Guinot ne soyer pas agressive, oui effectivement youtube à bien censurer TVlibertés pour ma part hier j’avais toujours accès a leurs comptes et tous le à le droit de faire des erreurs de ce tromper personne n’est parfait.

        • peace

          n fait la chaine historique avaec 4 ans d’archives a été effacées et ltv libertés a de suite remis 3 chaines en ligne pour contrer cela et ont prévenu que si les 3 sont effacées ils en referont 7 et pas que sur youtube , mais rutube et autre site du genre…
          n’utilisez que leur site officielle pour les suivre https://www.tvlibertes.com/
          C’est un peu la seule presse de droite et +- catholique, ou du moins souvent comptatible avec les idées reprise sur le site de Louis. meme si pour moi les idées droite gauche et ou socialiste sont encore des conneries qui nous divise, un monde de jésus sera un mix de tout ca en prenant le bien de chaque et retirant le mal… Mais croire qu’un mouvement actuel serait déja propre et digne de jésus est faux.

    • Cath

      Je regardais moi aussi TVlibertés, chaîne très intéressante, et hier plus rien sur youtube…la répression s’accélère et la dictature montre de plus en plus son vrai visage.

    • Claude Germain V

      Et après cela les marxistes , OUI !!!LES VÉRITABLES MARXISTES SUPPÔTS DE SATAN , faisant parti de la bienpensance viendront baver par frustration mentale sur les identitaires et autres nationalistes qui sont a des milliards de galaxies de montrer la violence que l’on trouve chez les gauchistes payés par l’état , par les gouvernants depuis entre autre Sarko, hollande et macron , nazis nouvelle génération de socialistes aux ordres et le pire c’est que ces gens là se retrouve après enquêtes discrètes le dimanche , en bon bourgeois chapelets a la main ….Ma parole Judas fut un enfant de cœur a cote de cette engeance .
      https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/manip-de-manif

      • Herbert de Vaucanson

        Claude, vous êtes impayable, et je vous soupconnerai presque d’être vous aussi un troll infiltré ici pour nous decredibiliser… Sinon comment concilier honnêtement dans le même message votre haine des marxistes, et citer ‘la bas si j’y suis’, média chapeauté par Daniel Mermet (je vous laisse vous renseigner sur le bonhomme), et qui a longtemps existé comme émission sur France Inter.
        Claude, vous êtes soit terriblement naïf, soit vous jouez un double jeu…

  10. Jean-Luc

    Bonjour Louis et bonjour à tous,
    Hier soir, je suis allé au cinéma pour la 1ère fois depuis avril 2013 pour la projection du fameux film « Jurassic World: Fallen Kingdom ».
    Le film était bourré de messages occultes et d’annonces de leur nouvelle ère du début à la fin.
    Je pense qu’ils sont vraiment prêt et qu’ils vont passer à l’action très prochainement.
    En union de prières avec vous tous.

    • Jean-Michel

      Quelqu’un ici avait parlé, dans le même style, du dernier tomb raider. Je l’ai visionné il y a peu, et effectivement c’est aussi dans la même veine.

    • Aurélien

      Je suis également allé au cinéma pour le voir, c’est vrai qu’il a des références occultes (nouveau monde).
      Mais il y a un détail qui m’a beaucoup parlé, la petite fille du créateur de Jurassique, sa mère est décédée d’un accident cela pourrait être la représentation de l’exil d’Israël.
      Et si j’ai bien compris, il a cloné sa fille décédée pour créer sa petite fille.
      Je pense que sa petite fille représente Israël, morte puis ressuscité qui revient au grand jour, le grand-père créateur des dinosaures pourrait représenter leur Dieu dont ils n’ont plus besoin régner sur terre.

  11. Marie Rose Maciejasz

    @ Guinot….Babylone qui ne supporte pas la vérité vient de fermer la chaîne youtube de TVlibertés, seul site de réinformation que je regardais, jusqu’où les zélites vont-elles aller pour fermer la bouche à tout ce qui les dérange et se met en travers de leur mortifère vision du monde………..Je pense que cela est dejà sur le parcourt
    Pour en faire une religion mondiale …..C’est pour cela che nous devons rester attentif pour ne pas tomber dans ce piège.

  12. Clofer

    Je ne m’intéresse pas du tout à la religion foot, mais sur la chaine Mezzo l’autre soir, la cérémonie d’ouverture sur la Place Rouge à Moscou : un très beau concert classique, et à la fin, les cloches des églises ont sonné pendant tout le feu d’artifice.
    Les médias sont déchainés contre la Russie. Aux JT, on ne cessait de répéter que l’équipe russe était nulle, qu’elle allait être éliminée de suite. Résultat : 5-0 hier soir conte l’Arabie Saoudite !!! Un peu comme l’élection de Trump … Babylone prend ses rêves pour la réalité.

  13. Adele

    Messe pour Johnny Hallyday: rock’n’roll et émotion à la Madeleine…

    La première partie, musicale, de l’hommage avec Chris Evans en guest star, s’est cloturée dans une joyeuse ambiance de karaoké géant.

    Le père Horaist appelle les fans à se procurer des objets souvenirs

    Après la bénédiction finale, le prêtre appelle les fans à se procurer des objets souvenirs de la cérémonie dans un stand aménagé à la sortie.

    http://www.lefigaro.fr/musique/2018/06/15/03006-20180615LIVWWW00073-en-direct-messe-anniversaire-johnny-hallyday-hommage-ceremonie-madeleine.php

    Les marchands du temple sont de retour…avec la bénédiction du curée.

    • dalencourt

      On a basculé petit à petit dans la messe spectacle. La messe devient un spectacle comme un autre. Un spectacle religieux, mais un spectacle.
      Chez les conciliaires, aux communions, professions de foi, confirmations, les gens applaudissent à la fin ; ils sont venus assister à un spectacle à vocation religieuse, avec guitare et orgue, cantiques mimés (avec gestuelle), aux paroles mièvres et rythmés comme des chansons de variétés.

  14. Sophie

    Nous sommes très proches du basculement..
    Aujourd’hui, les païens et autres impies idolâtres, ont à nouveau rendu hommage au démoniaque Johnny dans l’église de la Madeleine.
    Tout cette ivresse de paganisme est faite pour montrer au Peuple ce qu’est des à présent le rôle de la Nouvelle Église Luciferienne. Voilà comment Babylone présente la nouvelle doctrine : des messes oecuméniques pour les nouveaux martyrs de la Ripouxblique, des hommages à des FM soit disant catholiques, et bien évidemment, la mise en place d’idole et autres nouveaux cultes au sein même des lieux saints.
    N’avez vous pas remarquez que quasiment toutes les saines nous avons le droit à des obsèques et autres hommages oecuménique…
    Même les idiots qui ont assisté à ce sacrilège sont étonnés à quel point l’Eglise est main dans la main avec le Monde et ses démons.

  15. Chloé

    Une messe « rock’n’roll » pour Johnny Hallyday à la Madeleine.
    La première partie musicale de l’hommage, avec Chris Evans en guest star, s’est déroulée dans une joyeuse ambiance de karaoké géant. La messe a ensuite été orchestrée par le père Bruno Horaist. Près de mille fans ont pu rentrer dans l’église. « Revivez, minute après minute, l’événement » propose le Figaro

    Johnny comparé au « sel de la terre » par le père Bruno Horaist dans son homélie
    http://www.lefigaro.fr/musique/2018/06/15/03006-20180615LIVWWW00073-en-direct-messe-anniversaire-johnny-hallyday-hommage-ceremonie-madeleine.php?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3

    Il faut «mettre du sel quand la vie perd de sa saveur, ajoute-t-il en référence au public endeuillé par le décès de Johnny. Vous voulez lui dire « merci » parce qu’il n’a pas existé pour lui-même, il s’est donné pour donner du goût à votre existence.»

  16. nope

    « C’est sûr et certain que le Mondial, ce n’est pas que du foot. C’est aussi la fête de l’énergie, de la joie et de l’unité des diversités. Hier, après le match d’ouverture qui s’est terminé sur la victoire de la Russie, les rues de Moscou étaient emplies de monde, du monde qui riait, chantait et ne pensait pas à la politique »
    https://fr.sputniknews.com/worldcup-2018/

    Soyons unis vers le sacro-saint football ! Et amen le ballon. -_-
    Dormez brave gens…

  17. Urbain

    Le premier ministre irlandais, Leo Varadkar, un homosexuel, a déclaré que les hôpitaux catholiques devraient tuer les bébés, une fois l’avortement introduit en Irlande. Seuls les médecins individuels, les infirmières ou les sages-femmes seront autorisés à refuser le meurtre. Des institutions entières n’auront pas cette option.

    https://gloria.tv/article/4R1NWYhdbv6V429bmbCFiGEEU

  18. Etheldrede

    Aujourd’hui c’était les 50 ans de Johnny Hallyday apparemment. Enfin ça l’aurait été s’il n’était pas mort.
    En tout cas il y a eu une cérémonie. Je suis tombée sur la fin en zappant sur BFMTV.

    C’était impensable ce que j’ai vu et entendu. Je ne m’y connais pas beaucoup et pourtant j’ai noté plusieurs éléments choquants :

    * Le titre « que je t’aime » chanté dans l’église de la madeleine (avec paroles changées mais quand même !). Et apparemment il y a une messe tous les 9 du mois en son honneur (à Johnny)

    * Johnny qualifié de messager céleste (ou divin je ne sais plus) par le Père Horaist qui a célébré la cérémonie et qui était heureux d’avoir vu autant de personnes ferventes dans l’église

    * des termes comme « nouveaux convertis » (à Johnny), « on a eu une messe laïque, à l’image de Johnny » et même « Johnny était dans cette hostie » de la part de journalistes ou autres commentateurs invités pour l’occasion !

    Je n’ai pas tout retenu mais ça laisse sans voix !

    • Sophie

      Ils font passer leurs funestes oracles par ce biais…
      C’est la qu’on voit à quel point les Élites ne reculent devant rien. Ils présentent aux yeux du Peuple, l’Église, Celle qu’ils haïssent depuis des siècles.. Mais s’agit-il de la Sainte Église ? Naturellement pas. Mais combien de personne se rendent compte de cela.. Très peu au final.
      Ils n’ont plus besoin de préparer les esprits, ils sont déjà mûres… Tout ce joue autour de l’ Église de toute façon.. C’est pour ça que j’estime que cette montée en puissance médiatique et physique de cette crise migratoire, fait parti d’un châtiment dut à notre aveuglement, qui n’est que la conséquence de l’apostasie de l’Eglise et de son Peuple et donc de la société Civile.
      Peut être est-ce prétention, mais nous faisons parti de la réelle Élite, celle assisté par Dieu lui-même, pourvu que nous vivons à travers Lui et sa Sainte Mère.
      Or le jour où ils toucheront au Saint Graal, ils auront les doigts dans la prise, en pensant nous avoir livré à son Empire.

      Kyrie Eleison…

      • dalencourt

        Tout à fait Sophie, c’est un des moyens qui nous permettent de déduire que l’Eglise conciliaire est la grande prostituée de l’Apocalypse. Car il est dit que les rois de la terre haïront la prostituée, la dépouilleront et la feront périr par le feu (Apoc 17:16). En effet, même devenue la grande prostituée, même ouverte et soumise au « monde », ils la haïssent du fond du coeur et n’ont de cesse que de la détruire jusqu’au bout.

    • Philippe

      Cela étant, je vous rejoins sur la profonde « débilité » du « culte » post Johnny… Mais déjà de son vivant l’idolâtrie était dérangeante!

  19. Cath

    15 millions de pièces de 2€ à l’effigie de Simone Veil vont être mises en circulation à partir du 26 juin.
    Simone Veil va également entrer au Panthéon.
    C’est vraiment la glorification du mal…

    • Claude Germain V

      Manquait plus que celle là , voir sa trombine sur la monnaie maudite , finalement c’est toujours une question de symbiose , parmi les dieux du Panthéon l’effigie de lilith ( 200000 ivg ou plus par an ) va nous incommoder et nous harceler 15 000 000 de fois avec cette singulière image sous l’œil attendri de l ‘équipe familiale , alors que nous peuple de France-goy ne devons strictement rien de rien a cette personne …Et l’on va s’étonner après que la consommation de prozac augmente avec les cauchemars que va créer cette nouvelle lubie visuelle issue de la moelle épinière d’un haut fonctionnaire aux ordres et corrompu par le pouvoir ….
      Très SAINTE MÈRE DU CIEL , pitié , protège nous

      • Cath

        Oui, nous allons avoir sous les yeux et dans nos poches l’image d’un suppôt de Satan, celle qui a sur les mains le sang de millions de bébés français sacrifiés.
        Personnellement je compte refuser qu’on me donne de ces maudites pièces, je ne veux pas l’avoir dans mon porte-monnaie!

  20. Clofer

    Nouvelle redécouverte de l’eau chaude de ma part : dans le livre de l’abbé Labouche (FSSPX) sur Fatima, j’apprends que dire le rosaire revient à offrir à Marie une triple couronne de roses blanches (mystères joyeux), rouges (mystères douloureux) et or (mystères glorieux). le mot chapelet viendrait de « chapel » (XIIème siècle) qui désigne une couronne de fleurs.
    Marie a montré l’enfer aux petits témoins, et ils ont été si horrifiés qu’ils n’ont eu de cesse de sauver des âmes par la prière. C’est un des bienfaits du chapelet.
    Comme eux, comme vous tous, je suis ému à l’idée de toutes ces âmes perdues par insouciance, par la manipulation des alliés de satan, par les mensonges de françois sur la miséricorde…. Mais ceci appartient au Père seul. El Il aaussi permis à son église d’établir le dogme du Purgatoire, elle est là, la preuve de la vraie Miséricorde de Dieu et cela peut nous rassurer et nous encourager à la persévérance dans la prière d’intercession.

  21. Sophie

    Il y a certains passage dans l’Apocalypse de Saint Jean, qui sont plus insondables que d’autres..
    Et quand les sept tonnerres eurent fait entendre leurs voix, j’allais écrire; et j’entendis du ciel une voix qui disait: Scelle ce qu’ont dit les sept tonnerres, et ne l’écris pas.
    Apocalypse 8:5
    « Et l’ange, que je voyais debout sur la mer et sur la terre, leva sa main droite vers le ciel,
    et jura par celui qui vit aux siècles des siècles, qui a créé le ciel et les choses qui y sont, la terre et les choses qui y sont, et la mer et les choses qui y sont, qu’il n’y aurait plus de temps,
    mais qu’aux jours de la voix du septième ange, quand il sonnerait de la trompette, le mystère de Dieu s’accomplirait, comme il l’a annoncé à ses serviteurs, les prophètes. »
    Les septs tonnerres ne sont ils pas tout les derniers châtiments qui précéderont la Colère de Dieu ? Ou du moins les différentes étapes de la Chute de Babylone.
    Mais ce que je ne saisie pas.. Comment se fait il qu’avec tout ces châtiments, le Monde ne se doutera de rien, à part le petit reste donc.. .
    Imaginons que demain, le Yellowstone se réveille, le monde sera dans la stupéfaction, mais ne sentira pas venir la main de Dieu…
    On comprend pourquoi Satan à quand me besoin de son 1er ministre : Emmanuel. Il faut que le monde, pendant ces événements, soit guidé par la voix de Lucifer, tel un messie.. D’où l’importance de cette rencontre avec le Pape François

  22. Alec

    http://www.parismatch.com/Actu/Sciences/Une-tempete-colossale-se-dechaine-sur-Mars-Opportunity-ne-repond-plus-1540277
    La planète Mars subit présentement une tempête gigantesque et les robots ne répondent plus…
     »Dans deux ou trois jours, toute la planète sera engloutie, pour potentiellement plusieurs semaines. »
    Est-ce que c’est un signe, une anticipation de ce qui se passera sur la terre pour bientôt ?
    Je trouve ça intéressant comme événement, et je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec ce qui a été prophétisé pour la purification de la terre à la fin de ce monde.

  23. oO

    Le Louvres ouvre ses portes une nuit pour que Beyoncé et Jay-Z tournent un clip :
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/06/17/97001-20180617FILWWW00025-video-le-clip-de-beyonce-et-jay-z-realise-au-louvre.php

    Un clip qui transpire d’ésotérisme…Et le choix de ce lieu hautement symbolique n’est sans doute pas un hasard, pour deux très haut représentant de ceux qui tirent les ficelles de ce « nouveau monde ».
    Je pense qu’il y aura prochainement, si ça n’est pas déjà le cas, des vidéos expliquant tous les dessous occultes de cette mise en scène…

    L’art (?) du XIIIÈME siècle au milieu de trésors artistiques de l’Histoire…Mais comment le Louvres peut-il ouvrir ses portes pour cela ? Sûrement une « commande » de leurs chefs…

  24. Beroo

    Je salue l’auteur de cet article pour ce qu’il a écrit. Je suis d’accord avec tout ce qui a été dit.

    Je l’invite néanmoins à revoir sa position concernant les églises orthodoxes. Les orthodoxes (dont les coptes d’Egypte qui sont parmis les plus anciens chrétiens du monde) ont exactement les mêmes croyances que les catholiques, à la différence qu’eux (les coptes en tout cas) n’ont pas eu à s’adapter au monde dans lequel on vit aujourd’hui. Les orthodoxes gardent exactement les mêmes actions et les mêmes sacrement que depuis le commencement de la chrétienneté.
    Des orthodoxes naissent beaucoups de martyrs reconnus (le 21 chrétiens récemment tué en Libye par exemple). Je rappelle que l’église copte orthodoxe d’Egypte est également surnommée l’église des Martyrs…

    Pour ce qui est du pape, il est normal que les orthodoxes le reconnaissent pas comme autorité suprême. Les coptes pour leur part ont leur propre Pape Patriarche (le Pape Tawadrous 2 aujourd’hui) qui est respecté et reconnu dans le monde entier comme étant le pape copte orthodoxe. Tout comme les catholiques respectent le pape Tawadrous 2 comme une personne importante dans le monde chrétien, les orthodoxes respectent le pape catholique comme une personne importante dans le monde chrétien. Les 2 papes s’entendent d’ailleurs très bien aujourd’hui.

    Jésus est Dieu.

    Que Dieu vous bénisse tous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s