Il est temps d’entrer dans l’arche

Oui il est temps d’entrer dans l’arche car, nous allons une fois de plus le démontrer ici, mais avec des arguments inédits, il est inutile d’attendre de nouveaux signes avant que ne s’enclenche la chute de Babylone, le châtiment des méchants et la purification de la terre par le feu du ciel.
Dans quelle arche ? L’arche du salut.

Quelle est cette arche ?
La Très Sainte Vierge Marie.

Lors de la première éradication totale des méchants de l’histoire de l’humanité, le déluge, le Seigneur fit construire à Noé un immense bateau dans lequel furent sauvegardées les espèces animales et quatre couples d’êtres humains : 8 personnes.
Il ne restait sur terre qu’un juste (Noé) et 7 personnes méritant d’être sauvées, elles le furent au moyen d’une solution matérielle (l’arche) face à un péril lui aussi matériel : le déluge.

A la fin des temps, la problématique est différente : les tribulations du peuple de Dieu ne se limitent pas aux persécutions sanglantes habituelles mais ont pris la forme d’une attaque sans précédent contre la foi d’une part, et contre les esprits (c’est à dire la façon même de penser) d’autre part. La problématique qui se pose alors n’est pas de sauvegarder matériellement quelque chose, hommes, bêtes et biens, mais de sauvegarder les âmes.

En effet, les âmes sont en grand danger, d’autant plus important que la persécution n’est pas estimée à sa juste valeur. Aux persécutions sanglantes classiques -toujours en cours dans certains pays- sont venues s’ajouter des persécutions religieuses, sociales, culturelles, démographiques, judiciaires, économiques, intellectuelles… c’est tout notre univers familial, social et culturel qui progressivement est passé d’un esprit chrétien à un esprit païen, d’un monde où Jésus régnait spirituellement et socialement à un monde où Satan a progressivement pris toute la place. Sauf que le peuple de Dieu (les chrétiens) s’est habitué à cet univers, il a même voulu se rendre compatible avec lui lors du concile Vatican II, comme si on pouvait concilier deux façons de penser, de vivre et de prier totalement antagonistes. Dans ce suicide collectif, il est devenu certain que celle qui a pris le pas sur l’autre est la mauvaise, mais l’obscurcissement des esprits générés par une telle situation empêche pour la plupart la prise de conscience de cet immense piège.
En d’autres termes, une très grande majorité d’âmes se damne sans même le savoir.

Nous ne devons jamais oublier qu’il y a eu un changement de paradigme total lors de la venue de Jésus-Christ. Dieu le Fils s’est incarné sur terre et nous a transmis la Foi. Surtout, nous allons le voir un peu plus loin, il a donné à chaque homme la possibilité d’être un temple du Saint-Esprit. Ce sont ces pierres vivantes qu’il convient de préserver.
Par conséquent, l’enjeu de la fin des temps est spirituel : ce sont les âmes qu’il faut sauver, préserver du déluge du mal qui a recouvert la terre et menace de noyer totalement les enfants de Dieu.

 

A problématique spirituelle, solution spirituelle

Depuis très longtemps, l’Eglise considère la Très Sainte Vierge Marie comme co-rédemptrice et co-médiatrice de toutes grâces.
Elle est l’aurore du soleil de justice, la porte du ciel, et l’arche de la nouvelle alliance.
Cela veut dire qu’au même titre que son Fils, la Sainte Vierge participe au mystère de la Rédemption des hommes et prodigue aux hommes les grâces du divin Sauveur.
Elle précède et annonce le Fils, comme l’aurore précède le soleil, et constitue la première porte d’entrée au Ciel, celle qui mène au Fils, donc à Dieu, passage indispensable pour parvenir au Père. Pour aller au Fils, il faut d’abord passer par la Mère.
Pourquoi ? Parce que le Seigneur s’est donné au monde par une femme, une Vierge qui l’a enfanté de façon miraculeuse. Il est passé par une femme pour nous sauver, pour venir à nous ; il veut que nous passions par la même Femme, mère de l’Eglise et de tous les croyants, pour venir à lui.

La Très Sainte Vierge Marie ne vit que par et pour son Fils, les deux sont indissociables, ils sont unis par le plus beau mystère qui préside au sort de l’humanité : le mystère de l’Incarnation.

La pensée moderne, influencée par le protestantisme, qui montre par là son essence satanique, commet une double erreur : refuser un culte à la Mère de Dieu, et vouloir dissocier le Fils de la Mère.

Pourtant, pas de Fils sans la Mère, pas de Mère sans le Fils.

Sans Marie, pas d’Incarnation du Sauveur, pas de venue de Dieu sur terre. Pas de rédemption des hommes, pas de rémission des péchés. Pas de résurrection.
Sans Marie, pas d’ouverture du Ciel, pas de suppression de la malédiction due au péché originel.
Sans Marie, pas de révélation de la Parole divine, pas d’enseignement de l’Evangile, pas de révélation des mystères divins.
Sans Marie, pas de création de l’Eglise, pas d’avènement du Royaume de Dieu, pas de continuité apostolique de l’œuvre de Jésus-Christ.
Sans Marie pas de sacrements, pas de baptême pour effacer le péché originel, pas de vie divine en nous, pas de pierres vivantes rendues « temples du Saint-Esprit« , pas d’Eucharistie.
Sans Marie, pas de civilisation chrétienne, pas d’évangélisation du monde, pas de rois et de peuples très chrétiens, pas de règne d’amour, de charité et de paix.
Sans Marie, pas d’Emmanuel, pas de Dieu avec nous, l’homme reste seul sur terre avec le démon.
Pas de salut.

C’est effrayant de penser à ce qu’aurait été le monde sans la Vierge Marie.
Seul un esprit corrompu par les puissances du mal peut vouloir un monde sans la Vierge Marie, peut repousser son aide et son amour, peut lui refuser son cœur et sa vie.

Dans un discours récent, Mgr Fellay, supérieur général de la Fraternité saint Pie X, nous ramenait au fondamental : « Retenons bien les enseignements et les demandes de Marie, toujours Vierge et Mère de Dieu. Selon ses propres paroles, son Cœur sera notre refuge et le chemin qui conduit à Dieu. »

L’Eglise enseigne que la Sainte Vierge est l’arche de la nouvelle alliance, celle instituée par Jésus-Christ. C’est en Marie que nous trouverons refuge et réconfort. C’est Marie qui met fin aux hérésies et écrase la tête du serpent. C’est la frêle et pure Marie qui affronte avec ses légions d’anges la bête et les esprits mauvais.
Marie est co-rédemptrice avec son Fils Jésus : sous sa protection on ne risque rien.
Elle est la première porte qui mène à Jésus tout simplement parce qu’il n’y a pas de chemin plus sûr qui mène à « la Vérité, le chemin et la vie« .
Elle est co-médiatrice de toutes grâces c’est à dire qu’elle nous transmet à profusion les grâces de son divin Fils, que nous recevrons d’autant plus que nous les lui demandons à elle.
Car son Fils veut que nous passions par Elle :la gloire de Marie c’est le Sacré-Cœur et la gloire du Sacré-Cœur c’est le Cœur Immaculé de Marie.

Il ne faut pas, on ne peut pas dissocier les deux : en ces jours où nous venons de fêter l’apparition de la Très Sainte Vierge à sainte Catherine Labouré rue du Bac à Paris, souvenons-nous que Marie sur la médaille miraculeuse, fait inscrire un grand M surmonté de la croix, ainsi que les deux cœurs de Jésus et de Marie : celui de Jésus est entouré d’une couronne d’épines, celui de Marie transpercé par un glaive. Les deux cœurs unis de la Mère et du Fils, comme le M de Marie et la croix qui sont eux aussi indissociables.

Le XXème siècle aura été celui de Satan, celui où pour la première fois il va pouvoir étendre son règne (presque) totalement sur le monde.
Mais le Ciel déploya parallèlement un remède imparable, car ce siècle fut aussi celui d’une dévotion mariale sans précédent, dans le monde entier et dans toute l’Eglise, même celle apostate issue du concile Vatican II. Cette dévotion mariale, promise à Fatima, est la réponse du Ciel au pouvoir donné à Satan, elle le contrebalance et lui sera même fatale.

Noé a eu cent ou cent vingt ans pour construire son arche ; la durée est du même ordre pour l’arche spirituelle que constitue la Vierge Marie. Depuis plus de cent ans, 187 si on compte la première apparition eschatologique, celle de 27 novembre 1830 rue du Bac où elle apparaît comme la Femme de l’Apocalypse, la Sainte Vierge par de multiples apparitions, nous a prévenus du danger, recommandé la pénitence et la prière, et donné les deux seuls remèdes aux tribulations : se réfugier sous sa protection, sous son arche spirituelle, par le rosaire et la dévotion à son Cœur Immaculé.
Car, on l’a vu tout à l’heure, le Cœur Immaculé de Marie mène immanquablement au Sacré-Cœur de Jésus.

Marie est la solution à tout, il suffit d’aller se réfugier chez elle, par la prière et la pratique des sacrements.
Elle est la solution pour les musulmans, qui l’honorent, et qu’elle mènera vers son divin Fils.
Elle est la solution pour les infidèles, les athées, les matérialistes, les païens, tous ceux qui vivent sans Dieu : il leur suffit de tourner le regard vers elle.
Elle est la solution pour les chrétiens hérétiques et schismatiques, qui eux aussi doivent placer toute leur confiance dans la Vierge Marie pour retrouver le chemin de la grâce et du salut.

L’arche de la fin des temps c’est Marie.
Tout ce que Dieu demande aux hommes est de tourner un regard sincère d’amour vers sa Mère, et de placer dans leur cœur un désir de contrition de leurs péchés. Marie fera le reste.
Car, comme nous l’avons dit tout à l’heure, sans Marie pas de salut. Ce qui marche dans un sens marche dans l’autre.
Saint Jean Bosco avait eu une vision où, durant les heures sombres des tribulations, il vit Marie avec un grand manteau sous lequel venaient se mettre à l’abri les enfants de Dieu. Par une consécration à la Vierge, un chapelet quotidien, une prière régulière, un cierge dans une église, peu importe… il faut que les hommes aillent vers Marie pour être sauvés, c’est une condition impérative.
A Notre-Dame des Victoires, où nous l’honorons sous le vocable de Refuge des pécheurs, la statue de la Sainte Vierge est actuellement -et exceptionnellement- drapée d’un grand manteau : prophétique? Le Saint-Esprit est toujours là à veiller sur ses enfants.

 

Il faut faire vite, car le temps nous est compté.
Il a été beaucoup débattu sur ce blog des signes annonciateurs des derniers temps, de ceux qui doivent précéder le grand jour de la colère divine, celui où il éradiquera le mal et les méchants et renouvellera le monde selon le premier verset du chapitre 21 de l’Apocalypse : « et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre. »
Or le point clé pour se situer dans la fin des temps réside dans l’identification et la définition de l’Antéchrist : si on sait qui il est et quand il règne, alors on aura une meilleure idée de la proximité du jour de la colère qui causera la chute de Babylone.

Nous allons développer ici une nouvelle explication de l’Antéchrist, complémentaire aux précédentes mais inédite, afin de mieux cerner de quoi et de qui il s’agit.
Pour comprendre le combat de titans entre les forces du démon et celles du Ciel, il est nécessaire de remonter à la source : Jésus-Christ, et à la raison qui causera la chute de Lucifer : l’union hypostatique.

 

L’union hypostatique, clé de compréhension de l’enjeu majeur de la fin des temps

Pour expliquer l’union hypostatique, nous utiliserons les excellents passages du Traité du Saint-Esprit de Mgr Gaume (1864) :

Mgr Gaume commence par citer Suarez : « Il faut tenir pour extrêmement probable que le péché d’orgueil commis par Lucifer a été le désir de l’union hypostatique, ce qui l’a rendu dès le principe l’ennemi mortel de Jésus-Christ. Nous avons montré que tous les anges avaient eu révélation du mystère de l’union hypostatique qui devait s’accomplir dans la nature humaine. Il est donc infiniment croyable que Lucifer aura trouvé là l’occasion de son péché et de sa chute. »

« En effet, après avoir déjà une première fois introduit son Fils dans le monde, le Père éternel le proposa une seconde fois à l’adoration des anges et leur révéla le mystère de l’Incarnation. Or à cette révélation, Lucifer et ses anges refusèrent à Jésus-Christ leur adoration et leur obéissance. Suivant la doctrine commune des Pères, le démon a péché par envie contre l’homme. »

 « Quand il sut que le Verbe devait s’unir à la nature humaine afin de la diviniser, et en la divinisant l’élever au-dessus des anges, au-dessus de lui-même Lucifer, alors il ne se tint pas dans la vérité. L’orgueil entra en lui ; l’orgueil amena la révolte ; la révolte, la haine ; la haine, la chute. »

 « Le dogme de l’Incarnation suffit pour expliquer la chute de Lucifer, [car] ce mystère est le fondement et la clef de tout le plan divin. »

La connaissance de l’union hypostatique et de sa nécessité absolue dans le plan divin, éclairent parfaitement le mystère de l’Incarnation, mais éclaire aussi la véritable stratégie de Satan.

Mgr Gaume explique :
« Descendue de Dieu, toute la création, matérielle humaine et angélique, doit remonter à Dieu ; car le Seigneur a tout fait pour lui et pour lui seul. Mais une distance infinie sépare le créé et l’incréé. Pour la combler un médiateur est nécessaire. Formant le point de jonction, et comme la soudure du fini et de l’infini, ce médiateur sera le lien mystérieux qui unira toutes les créations entre elles et avec Dieu.
Quel sera-t-il ? Evidemment celui qui, ayant fait toutes choses, ne peut laisser son ouvrage imparfait : ce sera le Verbe éternel. A la nature divine il unira hypostatiquement la nature humaine, dans laquelle se donnent rendez-vous la création matérielle et la création spirituelle. Grâce à cette union, dans une même personne, de l’Etre divin et de l’être humain, du fini et de l’infini, Dieu sera homme et l’homme sera Dieu. Ce Dieu-homme deviendra la déification de toutes choses, principe de grâce et condition de gloire, même pour les anges, qui devront l’adorer comme leur Seigneur et leur maître. »

« Lucifer n’a pas péché en ambitionnant d’être égal à Dieu ; il était trop éclairé pour ignorer qu’il est impossible d’égaler Dieu, puisqu’il est impossible qu’il y ait deux infinis. Aussi le prophète Isaïe ne lui fait pas dire « je serai égal » mais « je serai semblable à Dieu« .

« Il est évident que Lucifer a péché en désirant d’une manière coupable la ressemblance avec Dieu. C’est ainsi qu’il désira l’union hypostatique, l’office de médiateur et la place réservée à l’humanité du Verbe, comme lui convenant mieux qu’à la nature humaine, à laquelle il savait que le Verbe devait s’unir. »

On comprend mieux maintenant la finalité du plan de Satan et son objectif réel en cette fin des temps où Dieu l’a autorisé à jouir d’un pouvoir qu’il n’avait jamais eu. Il ne s’agit pas seulement de pervertir les âmes, de les ravir à Dieu et d’en emporter le plus possible en enfer. Il ne s’agit pas d’un concours pour savoir qui remplira le plus son domaine, s’il y aura plus d’âmes en enfer qu’au Paradis. Non, il s’agit pour Lucifer de parvenir à ce qu’il a toujours ambitionné parce que ce fut la cause de sa chute : être le médiateur entre l’homme et Dieu, usurper au Verbe le trait d’union qu’il est entre les hommes et Dieu.

Puisque « ce médiateur sera le lien mystérieux qui unira toutes les créations entre elles et avec Dieu » alors Satan a pour ambition d’inverser cette médiation, d’être lui-même le médiateur qui unit la création à un faux Dieu, lui-même, qui s’est rendu semblable à Dieu selon la formule d’Isaïe.

Satan ambitionne de prendre la place réservée au Verbe ; non seulement il entraîne les âmes en enfer, mais il détrône son Seigneur et maître en prenant sa place non seulement dans le cœur des hommes, mais dans celui de ses propres enfants. Car il ya deux types d’hommes : ceux appartenant à Dieu (les enfants de Dieu c’est à dire les chrétiens baptisés) et les autres, païens, infidèles, athées etc… qui appartiennent déjà à Satan et constituent le monde selon saint Paul. D’où son attaque, non plus uniquement extérieure comme avant, mais intérieure ; d’où l’unique autorisation du Seigneur de pouvoir -enfin- entrer dans son Eglise, ce qu’il n’avait jamais pu faire, afin de corrompre les enfants de Dieu eux-mêmes.

Avant d’entrer dans l’explication qui nous intéresse le plus, précisons que l’union hypostatique est parfaitement accomplie dans la Très Sainte Vierge Marie car elle fut la première et la seule personne humaine à connaître et à vivre la réalisation parfaite de cette union hypostatique.
Elle fut le premier être humain à vivre cette divinisation dans sa chair, son âme et son esprit.

 

En quoi consiste la divinisation de l’homme par l’union hypostatique du Verbe ?

Il est essentiel à ce stade de comprendre en quoi consiste la divinisation de l’homme par l’union hypostatique.
La divinisation de l’homme trouve son accomplissement dans l’utilisation à bon escient de ses capacités spirituelles. Spirituel veut dire « qui vit de l’Esprit » mais le sens de ce mot est très souvent détourné de son contexte et de sa véritable signification : le seul Esprit valable, c’est le Saint-Esprit, troisième personne de la Sainte Trinité. La divinisation de l’homme consiste donc à le faire vivre du Saint-Esprit, c’est à dire à créer une union entre la créature et son Créateur, créer un lien entre l’homme et Dieu, ce que saint Paul appelle devenir le Temple de Dieu«Ne savez-vous que vous êtes le temple de Dieu (1 Corinthiens 3, 16) ? Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit ? (1 Corinthiens 6, 19)».
L’homme divinisé l’est donc par ses facultés spirituelles, mises en sommeil lors du péché originel, que Jésus est venu réveiller, réactiver en quelque sorte, en nous donnant le Saint-Esprit par le baptême et la Sainte Eucharistie.
Tous ceux qui utilisent le mot « Esprit » ou le mot « Spirituel » en dehors de cette définition (relié au Saint-Esprit) font une grave erreur et contribuent à détourner ces mots de leur sens réel.

On comprend mieux pourquoi, à la messe traditionnelle, nous nous agenouillons au moment de la phrase « et Homo factus est » (et il s’est fait Homme). C’est un hommage à l’union hypostatique et au mystère qui a provoqué la chute de Lucifer et de ses anges : l’Incarnation est le plan de Dieu de tous les temps pour diviniser l’homme par son Fils. On s’agenouille pour remercier le Seigneur d’un tel don et on lui rend grâce pour sa magnificence et la grandeur de ce mystère.

Comment cette divinisation s’accomplit dans la vie de tous les jours ?
Jean-Pierre Dickès, dans son livre La blessure, l’explique en quelques mots :
« Pour vivre ainsi dans le Christ, les moyens sont nombreux; Ce sera la pratique de l’oraison mentale, la prière, la messe, la communion. Tout cela doit entraîner une transformation de l’âme. C’est aussi l’examen particulier, issu de la méthode de saint Ignace. C’est, bien sûr, la recherche de ses propres défaillances, tous les jours de la vie. Et enfin l’accomplissement des devoirs d’état en esprit d’oraison. Tout a été humilité au quotidien dans la vie du Christ. A chacun de mettre dans chacune de ses actions, même banales, une intention surnaturelle. »
Monsieur Olier répétait souvent cette phrase de saint Paul : « Ce n’est plus moi qui vis ; c’est le Christ qui vit en moi » (par le Saint-Esprit).

 

Le secret de l’Antéchrist : l’union hypostatique entre l’homme et Satan, c’est à dire la divinisation de l’homme par la chair

Le lecteur commence à comprendre à ce stade l’immense supercherie mais aussi l’intelligence suprême de Satan : diviniser l’homme non plus par l’Esprit mais par la chair.

L’homme en union hypostatique avec Dieu n’a qu’un seul but : faire grandir ses facultés divines pour améliorer ses conditions de vie spirituelle.
L’homme en union hypostatique avec Satan utilise ses facultés divines pour améliorer ses conditions de vie matérielle.

L’homme divinisé par Notre-Seigneur souhaite vivre du Saint-Esprit et avec le Saint-Esprit. Il est un temple de Dieu, il le sent et il le sait. Pour lui, les éléments matériels sont au service de sa vie spirituelle, ils sont utiles et nécessaires mais secondaires, ils sont un moyen et non une fin. Les fruits de cette vie selon le Saint-Esprit sont visibles dans sa vie humaine, saint Paul nous les a donnés : « Le fruit de l’Esprit, au contraire, c’est la charité, la joie, la paix, la patience, la mansuétude, la bonté, la fidélité, la douceur, la tempérance. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises. » (Galates 5:25)
L’homme divinisé par Satan cherche à vivre matériellement le mieux possible, il voudra améliorer non seulement son confort de vie, de travail, de vie familiale, mais aussi sa santé et sa vie biologique, mais aussi les relations humaines, c’est à dire améliorer les rapports humains via des solutions matérielles.

Pour la première fois dans l’histoire du monde, la période Antéchristique va permettre à Satan de réaliser la promesse faite à Eve : « Vous serez comme Dieu » (Gen. 3:5)

Pour la première fois, Satan va avoir l’autorisation de réaliser par lui-même cette union hypostatique entre lui et les hommes, via un médiateur : l’Antéchrist.
On a vu tout à l’heure que le Christ réalise en tant que médiateur l’union hypostatique entre Dieu et les hommes. Mais le Christ est Dieu lui-même.
On a vu aussi que le diable avait pour ambition d’être semblable à Dieu mais qu’il ne pouvait en être son égal. Lucifer va donc se faire passer pour Dieu, c’est bien ce qui ressort des textes de ceux qui pratiquent au plus haut niveau le culte de Lucifer, les palladistes, à commencer par ceux d’Albert Pike, premier grand pontife de cette église de Satan.
Mais comme Lucifer ne peut être l’égal de Dieu, il n’aura jamais la possibilité de voir s’incarner l’équivalent du Messie, car cela voudrait dire que lui aussi peut être Dieu fait homme, ce qui non seulement est impossible, mais lui est interdit. La seule solution qui lui reste pour malgré tout réussir à être semblable à Dieu, est de réaliser cette union hypostatique entre lui et les hommes, lui comme pseudo-Dieu, de la même façon que le Christ la perpétue sur terre depuis deux mille ans via l’Esprit-Saint. C’est à dire non pas matériellement, via un homme, mais mystiquement via un esprit.

Cette prise de pouvoir du diable dans le cœur des hommes s’apparente à la fameuse « abomination de la désolation dans le lieu saint » dont parlent le Christ, saint Paul et Daniel à propos de la fin des temps, car Satan s’installe alors dans le Temple de Dieu, c’est à dire en chaque homme, en lieu et place du Christ, et de la même manière : par une union hypostatique qui divinise l’homme, mais cette fois-ci par la chair et non par le Saint-Esprit.

Le démon s’assoit bien dans le sanctuaire de Dieu puisqu’il prend possession de l’homme ; or l’homme n’est-il pas le sanctuaire de Dieu depuis Jésus-Christ ?
Il y a substitution de divinité, récupération et inversion de la médiation divine.

L’union hypostatique nécessite un médiateur : ce sera l’Antéchrist.
Elle permettra de réellement diviniser l’homme, mais à la manière de Satan.
Étudions ces deux notions.

 

L’Antéchrist est un démon

Nous avons donc maintenant l’explication de l’abomination de la désolation. Reste à comprendre comment celle-ci s’accomplit et identifier celui qui joue le rôle du médiateur pour réaliser l’union hypostatique entre le diable et les hommes puisque Satan ne peut s’incarner dans un homme, dans un équivalent-Messie.

Le médiateur c’est l’Antéchrist.
Qui est l’Antéchrist ? Un démon.
Un démon particulièrement puissant.
Diana Vaughan a raison, les palladistes ont raison, mais on ne les croit pas parce que le démon a la suprême intelligence de faire croire, y compris à ses fidèles, qu’à la fin l’héritier apparaîtra.
A force de le répéter sur tous les tons, par le biais autant des satanistes patentés, francs-maçons en tête, par les juifs qui annoncent leur Messie, et même par de fausses apparitions de la Vierge et du Christ (relisez Matthieu 24, le Seigneur nous met en garde à plusieurs reprises contre ceux qui se feront passer pour des envoyés du Ciel), il a fini par persuader tout le monde que son règne se terminerait obligatoirement par celui d’un seul homme, l’Antéchrist.
C’est vrai et faux.

C’est faux parce qu’en réalité, il ne s’agit pas d’un homme mais de plusieurs hommes, pas d’un Antéchrist mais des Antéchrists, tels qu’Emmanuel Macron ou le pape François.
C’est vrai parce qu’il s’agit surtout d’un type d’homme, le citoyen du monde contemporain, dans lequel l’union hypostatique entre lui et Satan est réalisée. Dans ce sens, on peut donc en parler au singulier.

Et puis c’est vrai aussi parce que l’Antéchrist est bien une personne en particulier, mais pas une personne humaine : c’est un esprit, un démon.
Un démon lâché pour une période précise (la fin des temps) et une mission précise : être le médiateur entre Lucifer -faux dieu- et les hommes.
C’est pourquoi, j’explique depuis longtemps que l’Antéchrist est à la fois une période, un système multiple (7 têtes 10 cornes) un état d’esprit et un type d’homme.

La parole de saint Paul parlant du fils de la perdition allant « jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se faisant lui-même passer pour Dieu » s’éclaire car elle s’entend spirituellement, c’est à dire que le démon Antéchrist prenant la place de médiateur dans le cœur des hommes permet aux hommes de se diviniser selon la chair. Et d’adorer sans le savoir celui qui leur a permis une telle prouesse, leur nouveau dieu, Satan.

L’existence du démon Antéchrist a été révélé par Diana Vaughan, ex-grande maîtresse du culte luciférien et convertie sur la fin au catholicisme, dans son livre Symboles du palladisme :
« A la Rédemption de l’humanité par l’adorable sacrifice de Jésus, la haute maçonnerie des triangles lucifériens oppose la venue de l’Antéchrist, qu’elle appelle Anti-Christ, et qui est désigné par le nombre 666.
La tradition de l’occultisme palladique, fondée sur le sentiment de plusieurs démonologues, est qu’un démon nommé Antichrist existe au royaume du feu et qu’il s’incarnera le 25 décembre 1961 et naîtra le 29 septembre 1962 sous le nom d’Apollonius Zabah, et établira sur la terre le règne de Lucifer. L’opinion des démonologues porte seulement sur l’existence du démon Antichrist, le reste a été ajouté par les docteurs de la secte, principalement Albert Pike. »

Diana dénoue les fils pour nous : à la Rédemption donc à l’action bienfaitrice de Jésus-Christ sur le monde correspond une action du démon Antéchrist sur le monde, en réalité une contre-union hypostatique ou plus exactement une autre union hypostatique via ce démon.
Ceci est sûr, puisque confirmé par les démonologues ; par contre, tout le reste et notamment une éventuelle incarnation de ce démon sur terre, sous une forme inconnue d’ailleurs mais probablement humaine pour imiter le Christ, sont des ajouts d’Albert Pike qui a très bien pu introduire ces fausses précisions, soit par ambition satanique (l’orgueil du démon étant d’égaler Dieu), soit pour brouiller les pistes. Il est tout de même le grand pontife du prince du mensonge.
Par contre, si on prend ce texte dans son sens spirituel, donc mystique -Satan imitant l’Ecriture Sainte-, le 25 décembre 1961 est le jour de la convocation officielle du concile Vatican II, et neuf mois après, le 11 octobre 1962, à l’ouverture du concile, le bébé naît c’est à dire que le démon Antéchrist est à l’œuvre au sein même de l’Eglise catholique.
Quand on sait que le 11 octobre était le jour de la fête de la maternité divine de Marie depuis le pape Pie XI, on comprend beaucoup mieux maintenant l’allusion -et même l’aveu- satanique : il s’agit bien ce jour là d’une naissance divine, mais inversée, celle d’une fausse divinité, le démon Antéchrist.
Comme quoi, Jean XXIII et sa garde rapprochée savaient très bien ce qu’ils faisaient.
Seuls les « 29 septembre » répétitifs de Pike, guidé par une vieille rancune, nous induisent en erreur sur les vraies dates, mais pas de beaucoup.

Diana Vaughan montre aussi comment sur terre le démon Antichrist est représenté par des Antéchrists potentiels :
« Le démon Antichrist est figuré par le nombre 666, nombre que l’Apocalypse indique. (…) Il y a des Mages Élus qui portent ce nombre empreint sur la chair même ; ce sont ceux qui font pacte particulièrement avec le démon Antichrist. »
Ces pactes avec le diable sont réels, Emmanuel Macron en est la preuve vivante, par son deuxième anneau, qui trahit son alliance avec Satan. Comme la bague en forme de serpent de sa femme.

D’autre part, dans le tome 1 du Diable au XIXè siècle (1894), on lit :
« L’Antéchrist est un des esprits de lumière ayant haut degré à la cour du royaume divin [de Satan]. Selon Sophia Walder, il serait un des démons qui président aux œuvres de nécromancie. C’est lui qui est désigné pour venir sur terre, quand le culte d’Adonaï sera près de son écroulement. (…) Alors la papauté sera à jamais abolie, la religion chrétienne détruite, et par des prodiges surpassant tout ce que l’on peut imaginer, l’Antéchrist préparera le règne de Lucifer sur notre globe. En attendant, ce démon habite les enfers, le royaume du feu divin et éternel, selon l’expression des palladistes. »
Seconde confirmation, par un autre biais, de l’existence du démon Antéchrist.

 

La divinisation de l’homme

Récapitulons : le seul moyen pour Satan de parvenir à égaler le Christ n’est pas de faire paraître un homme qui lui soit semblable, l’Antéchrist, mais de parvenir à remplacer l’union hypostatique entre l’homme et Dieu par une union hypostatique entre lui et l’homme, se substituant au Christ et le remplaçant dans les cœurs. L’Antéchrist-Antichrist existe bien, ce n’est pas un homme, mais un démon.
Satan parvient au même résultat que le Christ, diviniser l’homme matériellement là où Dieu le divinise spirituellement, mais il lui permet bien d’accéder à des capacité divines qui étaient jusque là réservées au Créateur et à lui seul.

C’est là que ça devient intéressant parce qu’à partir des deux dates-repères que nous avons, l’extraordinaire progression technique et scientifique de l’homme lui a permis d’accéder à des fonctions divines.
Ces deux dates sont 1864, début du déchaînement des forces du mal selon la Salette, et le 13 octobre 1884, feu vert donné à Satan pour dominer la terre (dialogue de Léon XIII) pour une période de 100 ans + la durée de vie du Christ (ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle l’Antéchrist).

Quelles sont ces capacités divines données à l’homme par Lucifer, qui l’amènent à se proclamer Dieu, à s’adorer lui-même comme Dieu (puisqu’il en a les mêmes capacités) et à adorer indirectement son bienfaiteur, Satan, qui lui a procuré un tel pouvoir ?
La liste est longue, nous n’en retiendrons que cinq à titre d’exemples incontestables :
1) l’aviation
2) la génétique
3) la contraception
4) la santé
5) l’électricité
On aurait pu aussi parler de l’automobile, la société de consommation, l’agriculture intensive, l’homme qui commande aux éléments naturels et bien entendu l’audio-visuel et l’informatique… toutes ces choses que l’Ecriture appelle des prodiges, rendus possibles par la divinisation de l’homme selon la chair.

 

L’aviation
De tout temps le rêve de l’homme a été de voler ; c’était un rêve inaccessible et impossible, jusqu’à… l’invention du moteur grâce à la fée électricité (que je traiterai en dernier – le meilleur pour la fin).
Même si nous y sommes habitués, il ne faut pas se leurrer : cette possibilité est une capacité divine, accordée par le dieu Lucifer.

La génétique
Parvenir à connaître puis à maîtriser l’ADN des plantes, des animaux et de l’être humain est une capacité récente. Elle touche aux fondements de la création eux-mêmes, donc de ce qui a été créé par Dieu ; c’est une fonction divine par excellence. D’ailleurs les acteurs du transhumanisme ne se targuent-ils pas d’ambitionner de créer de nouvelles cellules, meilleures que les originales ? Oui vous avez bien lu, l’homme pense pouvoir faire mieux que Dieu. Si ceci n’est pas la preuve de la divinisation de l’homme, qu’est ce que c’est ? L’homme avait-il besoin de posséder un tel pouvoir ? et quand il créée des OGM (organismes génétiquement modifiés) n’a-t-il pas pour ambition de modifier les plantes selon ses désidératas, considérant la nature comme perfectible ? Pourtant la nature est bien faite, et tout a été prévu par le Créateur. Il s’agit donc bien ici, non seulement d’une ambition démesurée de créer une nouvelle vie à l’égal de Dieu, mais aussi d’un cri de révolte vis à vis de l’organisation de la vie naturelle, considérée comme inadaptée aux exigences de la nouvelle humanité. Laquelle ? Celle des enfants de Dieu ou celle des enfants de Satan ? La question ne se pose pas pour celui qui vit selon l’Esprit : il n’en a pas besoin car il se soumet à son Créateur et à sa création, pour laquelle il lui rend grâce. Soulignons que l’homme n’est parvenu à ce pouvoir qu’à partir du moment où Satan régnait en maître, u ne fois l’Antéchrist « incarné » dans le monde, c’est à dire après les années 60.

La contraception
Autre domaine que l’homme rêvait de maîtriser : le processus des naissances. Soumis à la rude loi de la reproduction sexuée, l’homme ne pouvait laisser libre à cours aux pulsions sexuelles que Satan lui insuffle fort opportunément. On sait que le péché d’impureté est celui qui mène le plus de monde en enfer ; il fallait donc « libérer » l’homme de ce carcan pour que puisse déferler la société de la liberté sexuelle, et toutes les abominations qui s’en suivent.
La maîtrise des grossesses par la contraception est là aussi une fonction divine puisque l’homme interfère sur une loi naturelle immuable et inaltérable, jusqu’à ce qu’il ait le pouvoir de la modifier. Seul Satan dans la dernière partie de son règne pouvait lui procurer un tel pouvoir.

L’avortement, résurgence des sacrifices humains
Permettons-nous un petit aparté à ce sujet. Le signe de la société de Satan est facilement reconnaissable dans la société d’aujourd’hui, ne serait-ce par cette liberté sexuelle, permise par ces fonctions divines acquises par l’être humain sur la maîtrise de la vie. J’ai lu récemment qu’à « Jérusalem, la vallée de la Géhenne est maudite parce que des rois impies ont cru s’attirer les faveurs divines en y sacrifiant leurs fils et leurs filles. » N’est-ce pas ce que nous reproduisons exactement avec l’avortement, érigé en droit dans notre société, alors qu’il s’agit ni plus ni moins d’une résurgence réelle des sacrifices humains faits à Satan ?
Dans l’Antiquité, le meurtre des enfants à naître était considéré comme un crime. La contraception et l’avortement sont des preuves de l’enfer sur terre, d’un règne réel et tangible de Satan sur nos sociétés, rendu possible par une divinisation de l’homme par ses soins.

La santé
Là aussi, l’homme s’est considérablement éloigné des limites que lui avait imposées le Seigneur depuis le péché originel. N’avait-il pas été condamné à gagner son pain à la sueur de son front ? Et la femme à enfanter dans la douleur ? La mort n’est-elle pas apparue à cause du péché originel ? Alors d’où vient ce pouvoir -lui aussi récent- d’éradiquer les maladies et les épidémies, de supprimer la douleur, de vouloir prolonger artificiellement la vie humaine, de vouloir supprimer les infirmités ou les handicaps et leurs causes, les maladies génétiques, de savoir réparer l’homme dans des proportions inouïes, de vouloir réduire voire supprimer tous les petits désagréments que doit supporter le corps humain ?
La maladie, la douleur, les malformations, les épidémies sont des conséquences du péché, elles permettent à l’homme d’une part de se purifier et d’expier ses péchés par une souffrance salutaire, et d’autre part de prendre conscience des fléaux envoyés par Dieu pour les péchés collectifs. C’est pourquoi l’homme qui vit selon l’Esprit, non seulement a toujours cherché à soigner les maladies humaines par des procédés naturels, mais n’a jamais acquis une telle science de la santé parce qu’il préférait demander à Dieu la solution à ses problèmes. En d’autres termes, l’homme s’en remettait à la Providence divine pour remédier à ses maux terrestres ; il n’en possédait pas la capacité technique parce que Dieu ne l’avait pas autorisé à l’avoir, afin de l’amener à toujours faire un lien entre le péché et les épidémies ou les catastrophes naturelles.
Aujourd’hui, la façon de penser des hommes est directement inspirée du cri de révolte du démon : je refuse la douleur, je refuse la maladie comme conséquence du péché, je remplace la Providence divine par l’Etat-providence, l’homme dorénavant se tournera vers lui-même pour solutionner ses problèmes et non plus vers Dieu. Cet état d’esprit est partagé par tous, y compris les catholiques. Si j’explique que la solution première au sida ou au cancer consiste en des prières et des processions et dans une volonté collective du combat contre les péchés à l’origine de ces maladies, tout le monde va rire. Parce que nous mettons nos espoirs dans des solutions humaines et matérielles, mais aussi parce que nous avons acquis un immense pouvoir dans ce domaine, il faut le reconnaître, nous hissant une fois de plus à une fonction divine, mais aggravée du cri de révolte démoniaque.
Il s’agit bien d’un refus de la loi naturelle, et d’une capacité qui nous est enfin donnée de la transgresser et même de la contrer. C’est pourquoi une des premières actions du démon au pouvoir fut de créer la Sécurité Sociale : c’est l’Etat qui paye afin que les hommes entrent de façon irrémédiable dans le cercle vicieux satanique du refus de la sentence divine : tu accoucheras dans la douleur et devras gagner ton pain à la sueur de ton front.
Notre société du confort matériel à outrance est un refus réel et vivant de l’ordre divin. Mais ce refus ne fut possible qu’à partir du moment où l’homme, une fois de plus accéda à des fonctions divines dans le domaine de la santé humaine. Reconnaissons aussi que ce piège est hyper séduisant : qui refuserait une telle amélioration de ses conditions de vie ? Même au prix du refus de la loi divine et de la transgression de la loi naturelle ?
L’acharnement sur les vaccins, sur la prolongation de la vie humaine (personnes âgées), sur la recherche de solutions thérapeutiques afin de remédier aux désagréments ou aux désordres (mérités!) que subit le corps humain ne sont-ils pas des signes de cet état d’esprit luciférien qui a soumis à sa loi TOUTE la société, y compris celle des enfants de Dieu, sous le prétexte d’un meilleur bien-être et de la réduction des souffrances ? En contrepartie de la multiplication des péchés.
Le domaine de la santé est symptomatique de cette société antéchristique et illustre bien la capacité du démon à parvenir à l’union hypostatique avec l’homme en le piégeant sur ce qui lui tient plus à cœur : son corps. Et son âme alors, l’aurait-il oubliée ? Oui, et c’était le but recherché. La Sécurité Sociale, ne l’oublions pas, est une invention socialo-communiste, un terrible piège.
Pour s’en sortir, l’homme doit renoncer à ce pouvoir et revenir à une démarche et à une mentalité où la loi naturelle est dominante et respectée, et où l’adéquation entre vie humaine et vie spirituelle rétablit l’équilibre. Soulager, soigner, guérir par des méthodes naturelles, oui ; le reste non.

Pour conclure sur ce sujet, la santé, la biologie et la génétique sont les trois grands domaines où l’Antéchrist excelle car on touche là aux capacités divines de l’homme mises au service non pas de l’Esprit-Saint mais de l’amélioration de la vie humaine, en considérant non seulement que la création divine est perfectible, mais que l’homme a la capacité de la modifier pour l’améliorer.
Non seulement l’homme prouve par là qu’il a des capacités divines, mais en plus il insulte son Créateur en refusant les lois naturelles et biologiques établies par ce dernier. Il veut et il peut mieux faire que Dieu. Ainsi l’homme s’adore lui-même en tant que Dieu et cet esprit est observable chez tous les hommes, y compris chez les enfants de Dieu, car quels sont ceux qui remettent en cause cette utilisation de nos capacités divines à tenter de faire mieux que Dieu ?

 

Il faut choisir entre vie spirituelle et vie matérielle : voilà le rôle qu’a abandonné l’Eglise

 Le problème s’est posé quand l’Eglise voulu cumuler les avantages de la vie selon la chair et de celle selon l’Esprit. Mais ils sont incompatibles, il faut choisir.
Tout le drame du concile Vatican II est là : compte tenu des évolutions scientifiques, techniques et sociétales depuis le début du XXème siècle, les catholiques sentaient confusément que leur état d’esprit, issu de leur doctrine, s’opposait de plus en plus à ce nouveau mode de vie et de pensée.
La différence et l’opposition des vies devenaient insupportables. L’Eglise a donc cherché à concilier cette progression du confort matériel et tout ce qui s’ensuit, avec sa doctrine bi-millénaire, parce que les hommes ne voulaient plus abandonner ces avantages matériels en échange d’une meilleure vie spirituelle. L’homme était déjà piégé par l’esprit de l’Antéchrist, il voulait continuer à vivre de sa foi tout en profitant des avantages matériels du monde de Satan. Mais l’équation est impossible et on connaît le résultat.

« Mon royaume n’est pas de ce monde » car il est spirituel ; cependant vivre selon l’Esprit s’accomplit bien sur terre, cette vie n’empêche pas la vie matérielle, mais elle s’oppose à la vie selon la chair.
L’enfant de Dieu est censé rechercher le bien-être spirituel avant le bien-être matériel.

Le royaume de Dieu n’est pas de ce monde c’est à dire qu’il n’est pas selon la chair mais selon l’Esprit. Or dans ce monde, le Christ nous a montré la voie :
– notre trône, c’est la croix
– notre couronne est d’épines
Car le monde, c’est à dire celui de ceux qui vivent selon la chair, nous hait et ne peut nous comprendre car nos finalités, notre état d’esprit et nos motivations sont diamétralement opposées.
Nous ne cherchons pas à modifier la création divine et la loi naturelle en faveur d’un bien-être matériel supérieur, en faveur d’une science progressant dans l’humain, nous préférons faire progresser la science de Dieu (la théologie), la connaissance de Dieu (l’enseignement de sa Parole) et l’harmonie avec Dieu (la spiritualité). L’homme qui vit selon l’Esprit considère le créé comme une œuvre de Dieu, parfaite comme lui, mais aussi repositionnée à cause du péché originel, lui rendant dorénavant la vie dure, car l’homme doit gagner son pain à la sueur de son front. La vie sur terre est dure parce que nous l’avons méritée ; l’homme qui vit selon l’Esprit ne se révolte pas contre cette sentence divine, mais organise sa vie pour en alléger le fardeau et les difficultés tout en se soumettant à la loi naturelle, et non en la modifiant selon des désirs déréglés.

Le drame du concile Vatican II, en voulant concilier l’inconciliable, va faire basculer l’Eglise dans l’union hypostatique avec Satan, c’est à dire qu’elle va se transformer petit à petit en religion de l’homme, privilégiant le matériel au spirituel. Même si elle continue à poser des limites aux extravagances de la science, elle n’en remet en cause ni l’esprit, ni le cadre, ni la finalité. Ce basculement de l’Eglise va la mener elle aussi à privilégier l’homme et les solutions humaines, reléguant Dieu dans les hautes sphère de l’abstrait. Désormais elle se préoccupe plus des corps que des âmes. Elle devient compatible avec les droits de l’homme, oubliant que les droits de Dieu lui sont supérieurs et que ces droits de l’homme sont le fruit de l’Antéchrist et de son union hypostatique avec l’homme. Elle considère aujourd’hui le respect de la dignité humaine comme primordial, elle a oublié que son rôle n’est pas d’accompagner la divinisation de l’homme selon la chair mais de travailler à son salut par la divinisation selon l’Esprit. Il n’y a pas le Saint-Esprit à l’ONU et dans les ONG caritatives, qui soulagent les misères humaines sans se préoccuper des misères de l’âme et du salut des âmes. Pourtant, les papes de Vatican II voient dans l’ONU et dans des structures étatiques ouvertement païennes la solution et le remède aux problèmes humains. Et le Christ ? Et le règne social du Christ, où sont-ils ? Le Vatican a-t-il oublié que la paix sans le Christ est vaine ?
A force de privilégier l’humain et de mettre Dieu au service de l’homme alors que cela devrait être le contraire, l’Eglise a abandonné sa mission première qui est de procurer le salut aux hommes par la connaissance de Jésus-Christ, d’en faire des enfants de Dieu par le baptême, et de construire une société civile chrétienne qui mette en application dans la vie sociale, culturelle, juridique, et économique les principes du Christ.

Le dernier pape est l’aboutissement de cette logique : Bergoglio ne se préoccupe plus des âmes ni de la place de Jésus-Christ dans le monde, mais de la dignité de la personne humaine et de l’amélioration du sort matériel des populations. Il est logique avec cette nouvelle forme de pensée. Ce faux prophète joue exactement le rôle que lui a assigné l’Antéchrist : parfaire l’union hypostatique de l’Eglise avec Lucifer, son nouveau dieu. Pour Lucifer, Jésus-Christ a la même valeur que Bouddha : le pape François vient d’en faire la démonstration en Birmanie.

 

L’électricité : feu du ciel et 5ème élément

Dernier point qui restait à étudier : l’électricité.
Je possède dans ma bibliothèque un livre édité en 1894 dont le titre est « Le Feu du ciel » et le sous-titre : histoire de l’électricité.
Intéressant tout de même de comprendre ce qu’est en réalité l’électricité : la maîtrise du feu du ciel, donc encore une capacité divine offerte à l’homme.
Par qui ?
On y découvre que durant plusieurs siècles, l’homme tâtonne autour de l’électricité sans jamais réussir à en tirer quelque chose de viable, jusqu’au « feu vert » : là aussi, la véritable maîtrise de l’électricité ne viendra qu’après 1864.
Or tout vient de l’électricité : c’est le moteur qui grâce à l’électricité permettra l’aviation, le ferroviaire, l’automobile, les bateaux à moteur, puis la robotique, l’industrie et enfin la chimie, la santé, la biologie et l’informatique !

Sans le vouloir, ce livre nous révèle la vraie nature de l’électricité dans le plan de Satan :
« La science s’est enfin emparée des éléments et en a fait ses esclaves ; elle en a découvert un cinquième plus puissant et plus mystérieux que les quatre autres, et l’a dompté. Cet élément, c’est le feu du ciel. »
Oui, l’électricité est le cinquième élément ! Celui de l’Antéchrist, celui qui lui donnera sa puissance parce qu’il s’appuiera dessus pour donner à l’homme ses capacités divines rendues possibles par les progrès de la science et de la technique grâce à l’électricité.
L’utilisation des énergies fossiles, à laquelle l’homme se refusait jusque là, décuplera encore plus ses possibilités.

L’électricité ne se répand vraiment qu’à la fin des années 1880.
L’expo universelle de 1889 fut celle de l’électricité reine et triomphante, et où furent présentées ou confirmées de nombreuses inventions. C’est le point de départ des applications industrielles et à grande échelle de l’électricité. Elle est à Paris et on y inaugure la tour Eiffel, alors plus haut monument du monde. Satan est devenu le nouveau Tau.
La tour Eiffel est le symbole du point de départ du triomphe de Satan car l’homme a réussi à vaincre la matière et à percer les secrets de la nature pour en acquérir la même force via l’électricité.

Ce livre, qui je le rappelle date de 1894, conclut que grâce aux « immenses progrès réalisés par la nouvelle science, l’électricité est la force de l’avenir ».
« L’homme, nouveau Prométhée, a enfin conquis par son audace et par son courage le feu du ciel. Espérons que la Pandore moderne ne réserve au monde que des bienfaits. »
Bien vu le rapprochement avec la boîte de Pandore (Prométhée vole le feu aux dieux pour le donner aux hommes) ; la boîte de Pandore renferme tous les maux de l’humanité ; or la béatitude matérielle permise par l’électricité est aussi l’ouverture des plus grands fléaux pour l’humanité, et surtout le plus grand de tous : en oublier son Dieu et Maître, l’ignorer et même se croire capable de rivaliser avec lui et de le remplacer.

Et justement, le livre se termine par ces phrases prophétiques :
 » Qu’elle apporte quelque adoucissement, ou même quelque commodité nouvelle à la vie des braves gens, et nous la remercierons comme bienfaitrice de l’humanité« .
Oui, la béatitude matérielle est devenue indispensable aux hommes aujourd’hui. Ils préfèreront se damner plutôt que de renoncer à leurs acquis matériels. D’ailleurs cet état d’esprit se perçoit quand on parle d’un événement qui réduirait à néant les réseaux électriques : on dit que l’humanité retournerait à l’âge de pierre, ou au Moyen-âge. Non c’est faux, il reviendrait à la seconde moitié du XIXè siècle : est-ce si grave ?

Et enfin l’auteur conclut en ces termes :
« Je crois pour ma part que les difficultés matérielles de l’existence seront singulièrement aplanies par cette nouvelle force. »
Justement c’est le but de Satan ! Plus de difficultés matérielles dans SON monde, donc plus besoin de s’adresser à Dieu pour améliorer notre quotidien.

Il faut bien avoir à l’esprit que le monde de Satan est remarquable, il nous a procuré une béatitude matérielle sans précédent, en échange de nos âmes, avec même une pseudo-spiritualité qui ressemble à la vraie. Tout est contrefaçon dans son monde. Mais tout est noir aussi. Car « on sait bien à quelles actions mène la chair: débauche, impureté, obscénité, idolâtrie, sorcellerie, haines, querelles, jalousie, meurtres, colère, envie, divisions, sectarismes, rivalités, orgies et beuveries et tous les excès du même genre. Je vous préviens, comme je l’ai déjà fait: ceux qui agissent de cette manière ne recevront pas en héritage le royaume de Dieu. » (Galates 5:19)

En commentaire de l’évangile de la fin du monde (Matthieu 24) mon missel romain explique que « les bouleversements inquiétants dont parle l’évangile, sont des épreuves nécessaires pour rompre nos attaches à ce monde«  et nous détacher des biens matériels.
N’est-ce pas à l’inverse que travaille Satan, avec une intelligence et une capacité de séduction sans précédent ?
N’est-ce pas là le piège le plus redoutable, celui qui permet à la bête de faire la guerre aux saints et de les vaincre ? (Apoc. 13:7) et n’est-elle point là la puissance de la bête sur tous les hommes ?

 

Conclusion

Une fois de plus, nous avons démontré que les leurres de Satan son nombreux, qu’il ne faut pas attendre d’autres signes exceptionnels que ceux que nous avons déjà, parce qu’ils témoignent déjà en eux-mêmes du caractère exceptionnel de notre époque, et qu’ils constituent une domination satanique jamais vue sur la terre jusqu’à maintenant, parvenant jusqu’à séduire et endormir les justes eux-mêmes. Je sais, nous sommes blasés et habitués à vivre avec tant de prodiges, de même que les contemporains de Noé devaient être blasés eux aussi de leur façon de vivre et de penser.
Cela va se finir de la même manière.
L’homme est divinisé aujourd’hui, mais selon la chair ; il met ses capacités divines au service de sa vie matérielle et néglige, voire oblitère, sa vie spirituelle. La vraie, celle avec le Saint-Esprit. Et l’Eglise joue le jeu dangereux de vouloir concilier les deux vies, les deux mentalités, ne s’apercevant pas qu’en définitive, ceci l’amène à apostasier sa foi et à se transformer en religion de l’homme.

Il est vrai que de voir régner un Antéchrist-personne clairement identifié aurait été préférable pour beaucoup ; c’était sans compter sur la malignité de l’adversaire et sur les enseignements de Jésus-Christ, qui nous a appris à comprendre les choses de façon spirituelle et non matérielle ; « que celui qui a des oreilles entende » est répété sept fois dans l’Apocalypse.
C’est avec le Saint-Esprit en soi que l’on peut comprendre les trésors cachés des Saintes Ecritures et la symbolique des prophéties.
Le secret de l’Antéchrist ne pouvait être compris avant que la période ne se soit accomplie. Les Pères de l’Eglise ne pouvaient pas saisir ce à quoi correspondrait réellement l’Antéchrist car le secret du roi ne doit pas être révélé avant le temps fixé. Leurs écrits gardent néanmoins toute leur valeur quand on les prend dans leur sens mystique, spirituel.

Le règne de Satan s’achève, il le sait. Il peut faire croire ce qu’il veut, bientôt il n’aura plus la main et ses sombres projets ne seront peut-être pas mis à exécution.
La Sainte Vierge va intervenir. Comment ? Oh elle ne fera rien elle-même, elle est trop pure, trop humble et trop obéissante pour cela. Elle ira voir son divin Fils et lui dira « Ils n’ont plus de vin » c’est à dire : mes enfants, le petit reste, les justes, ceux qui se sont regroupés sous mon arche protectrice sont à bout, exsangues, ils n’ont plus de force. Puis è nous elle dira « Dieu vous exaucera en peu de temps, mon Fils se laisse toucher ». Alors Jésus, accompagné de saint Joseph, ouvrira la source de vie, nous fera soulever la pierre sous laquelle une fontaine jaillira, et il changera cette eau en vin, c’est à dire en grâces.
Et les bêtes, le dragon, et les hommes qui font le mal seront balayés par saint Michel et ses armées.
Tout ce que nous avons à faire est de nous réfugier auprès de Marie, l’arche du salut, lui confier nos vies, placer en elle nos espérances, renoncer aux biens matériels, et nous soumettre à la Providence divine. Nous devons faire nôtre la dernière parole du Christ en croix : « Père, entre tes mains je remets mon esprit » c’est à dire ma vie, mes espoirs, mon avenir, mon salut.
Et tout ira bien durant l’ultime bouleversement.

Je recommande à ceux qui le souhaitent de se consacrer à la Vierge Marie, et à préparer la fête de l’Immaculée Conception (8 décembre) par une neuvaine. C’est le moment ou jamais d’entrer dans l’arche.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : Il est temps d’entrer dans l’arche

 

Acte de consécration à la Très Sainte Vierge

Très Sainte Vierge, Mère de Dieu et ma mère, reine du ciel et de la terre, miroir admirable de toutes les vertus, laissez-moi me jeter à vos pieds pour vous offrir l’hommage de ma reconnaissance, de mon amour et de ma profonde vénération.
Prosterné au pied de votre trône, en présence de mon ange gardien et de toute la cour céleste, je vous choisis dès maintenant pour ma reine et ma souveraine maîtresse, pour ma patronne et ma bien-aimée Mère, et je vous consacre, par une totale et irrévocable donation, mes biens, mon corps, mon âme, mes facultés, ma personne, ma vie, et surtout mon cœur.
Je prends la résolution de ne jamais rougir de votre culte, de défendre votre honneur contre tous ceux qui, devant moi, tenteraient de l’attaquer, et de me faire toujours une gloire d’être votre serviteur fidèle, votre enfant docile et soumis. Je ne laisserai passer aucun jour sans penser à vous, sans vous invoquer du fond du cœur, sans vous rendre mes hommages et vous adresser mes vœux.
Vierge bénie, me voici dès ce moment tout entier consacré à vous et à votre service. Je suis tout à vous, je me donne à vous, je veux vous appartenir pour toujours. O Marie ne me rejetez pas. Daignez agréer mes hommages, mon respect, mon amour. Cachez-moi sous votre manteau ; recevez-moi sous votre sauvegarde ; dirigez toute ma vie et gouvernez-moi selon votre bon plaisir. Je remets mon âme entre vos mains, et je m’abandonne sans réserve à votre très pur et très miséricordieux Cœur Immaculé, ô bonne, ô clémente, ô douce Vierge Marie.
Que tous les cœurs vous soient pour toujours consacrés !
Que toutes les bouches s’ouvrent pour publier et célébrer vos gloires !
Que le ciel redise sans fin à la terre : amour, honneur et bénédiction à Marie !
Pour moi, je ne cesserai jamais de chanter avec tous les chœurs des anges : vive Jésus, vive Marie pendant tous les siècles !
Amen
(extrait de l’ouvrage « Neuvaines, litanies et prières à Marie enfant« , éditions Saint Gabriel).

Lien pour télécharger le fichier pdf de l’acte de consécration : Acte de consécration à la Très Sainte Vierge

Publicités

412 Commentaires

  1. Chiron

    Bonjour M. Dalencourt et à tous,

    Concernant l’idolâtrie et Jonnhy Hallyday, une excellente vidéos sur YouTube lien Désinversion 999

    Un article sur le net sur Jérusalem, lien La matrice juive.

    Le siècle de la décadence et de la dégénérescence.

    C’est un génocide des Vertues qu’il y a eu au fil du temps.

    Tout ces martyres exterminer car ils étaient Saints d’esprits.

    Ce sont eux qui nous manquent.

    À qui profite tout ceci?

  2. Gégé22

    Le 11 décembre pourrait être une date qui va marquer les esprits en France, car en l’état actuel des choses, une violente tempête risque de traverser notre pays avec son œil qui passerait par Paris. Avec la situation internationale actuelle il est plus que possible que d’autres évènements mondiaux se déclenchent ce jour là.

    • Véronique


      On a eu les liens entre 1917/2017. En voilà un autre qui va pouvoir se faire. Les prophéties de St Jean de Jérusalem qui dateraient du XIe siècle, commencent par un constat : « Mille ans auront passé et Jérusalem ne sera plus la ville des Croisés du Christ. Le sable aura enfoui sous ses grains les murailles de nos châteaux, nos armures et nos os. Il aura étouffé nos voix et nos prières. Les Chrétiens venus de loin en pèlerins là où étaient leur Droit et leur Foi, n’oseront s’approcher du Tombeau et des Reliques qu’escortés par des Chevaliers Juifs qui auront ici leur Royaume et leur Temple. »

      Tout commence quand Jérusalem reprendra entièrement cette ville (donc la partie ‘est’ ne sera plus palestinienne) pour y restaurer son temple. Reste que la description qui est donnée ressemble déjà à notre monde actuel et nous amène à çà : « Et la vie deviendra une apocalypse de chaque jour. »
      https://effondrements.wordpress.com/2012/10/19/notre-avenir-ou-les-propheties-de-st-jean-de-jerusalem/

      Pourquoi donc Trump accepte-t-il de prendre comme capitale d’Israël, Jérusalem au lieu de Tel Aviv, ravivant ainsi les troubles entre sémites palestiniens et sémites juifs ?

      • dalencourt

        Non, Jérusalem a été entièrement conquise il y a 50 ans le 7 juin 1967.
        Quand aux prophéties de st Jean de Jérusalem elles ne sont probablement pas authentiques et semblent fabriquées au XXè siècle ; elles sont séduisantes certes, parce qu’elles contiennent beaucoup d’éléments vrais, qui masquent ceux introduits pour induire en erreur.

        • astrojournal

          L’on assiste tout de même à une accélération du calendrier. Celui qui en est à l’origine n’est autre que Jarod KUSHNER, le gendre de TRUMP, juif orthodoxe. Il ne fait plus de doute que TRUMP est un maranne.

        • dalencourt

          Pas forcément. Beaucoup de protestants sont très sionistes, et s’allient avec des familles juives. De toute façon, pour réussir, il faut à moment donné s’allier avec les juifs. Regardez la famille héritière de l’Oréal : les Schueller sont plutôt cathos, mais la fille a épousé un juif. C’est indispensable pour bénéficier de la protection de qui vous savez.

      • Xavier

        Certes, Jérusalem devient de facto la capitale d’Israël, mais le temple n’est toujours pas reconstruit. Véronique, vous allez un peu vite en besogne. Une chose est sûre, Jérusalem n’est plus la ville sainte tant proclamée depuis qu’elle organise en son sein des gay pride depuis maintenant plusieurs années !

        Sans doute finira-t-elle comme Sodome et Gomorrhe !

        • dalencourt

          Le 3è temple ils s’en fichent. C’est un souhait des juifs religieux, pas des sionistes. Or ce sont les sionistes qui sont au pouvoir, et j’ai déjà expliqué qu’ils ont fait le travail du Messie : le Messie, pour les sionistes, c’est le peuple juif dans son ensemble. La reconnaissance de Jérusalem comme capitale est l’accomplissement de leur vœu le plus cher : reconnaître la suprématie du sionisme sur le monde.
          Sophie, je crois, s’est amusée à faire un lapsus : « Trump reconnaît Jérusalem comme capitale du monde »… elle avait raison, c’est la signification réelle de cet acte. Les Etats-Unis reconnaissent en réalité la suprématie des juifs sur le monde et posent la première pierre de ce nouveau monde, qui aura sa capitale à Jérusalem.
          C’est un message de victoire des sionistes, donc un pas de plus dans l’affirmation qu’ils sont eux-mêmes le Messie.

  3. Thierry Lafon

    Bonjour, a Toutes et Tous

    Mr Dalencourt je suis un fervent lecteur de votre blog et j’attend toujours avec impatience votre dernier article

    et aussi merci aux lecteurs de leurs commentaires sur la mort de Johnny dernier adorateur de satan

    la veille par hasard je regarde une émission et un humoriste dans son sketch parle d’artiste mort et cite Johnny Hallyday et dit a non mais conclu par Décembre n’est pas encore terminé.

    Le lendemain on annonce sa mort c’est dingue

    Vous avez vu sur l’émission de Mélanchon l’image de la vierge Marie avec les 12 etoiles de l’europe si c’est pas une symbolique

  4. dalencourt

    Aujourd’hui, 5ème anniversaire du Grand Réveil.
    Le premier article a été mis en ligne le 7 décembre 2012. A l’époque, je voulais expliquer le 21 décembre (fin du monde).
    Cinq ans après, cette date du 21 décembre reste butoir, comme si les Illuminatis avaient prévenu longtemps à l’avance leurs adeptes de la vraie date de leur liquidation programmée de la planète (enfin de l’hémisphère nord pour simplifier). Ils avaient 5 ans pour se préparer… comme ils le disent dans leur dernier film sorti hier (Satan et Cie), « il est temps de de se mettre au vert ». Jeu de mots ou avertissement en langage codé ?

    • bigouden29

      Je rajoute aussi la diffusion du film Noè sur France 4 le soir du 17 décembre, le jour anniversaire du pape
      justement. Sans oublier que l’on chante aussi la première des grandes antiennes O le 17.

    • Lilium

      Bonsoir Mr D’Alencourt avec quelques peu de retard, heureux anniversaire au Grand Réveil que je suis depuis peu, site eschatologique humble et solide dans ses analyses et authentique. Encore merci pour vos analyses et votre travail.

      Pour ce qui est du retard pour ma réponse pas d’étrange hasard je crois, car je lis le commentaire de bigouden29, que je salue, et les derniers mots O et 17, je devait poster un message concernant un évènement qui est arrivé à ma mère et moi un matin le 07 décembre concernant le 0 et le 17 justement, je découvre les chants des grandes antiennes par la même occasion… Les faits concernant le 0 et le 17, le matin du 07décembre au petit déjeuner, ma mère chargée de mettre à jour l’éphéméride en bois s’exécute, je mets celui papier à jour à mon tour et quelques minutes plus tard ma mère Jeanne me dit, regarde ce que j’ai fait: la date était 00 mais un 0 horizontal et un 0 vertical et les chiffres au dessus, face supérieure des cubes de bois indiquaient le 17, la veille nous discutions du fait que ma mère n’avait pas remarqué que quand elle s’est mariée, elle Jeanne avec Charles mon père, elle aurait du penser au sacre de Charles VI par Jeanne, quand on lui demande son prénom ma mère dit toujours un jeux de mot sur Jeanne d’Arc, de plus je lui rappelle toujours que je suis née un 17 juillet et qu’elle m’a appelée Stéphanie donc couronnée en grec (ma mère a été élevée dans un milieu catholique traditionnel de l’époque puis malheureusement a dérivé Vatican II, mais ma mère à toujours été très malade que Dieu lui pardonne… elle s’est mariée avant la réforme début 1962 et a croisé sur sa route Monseigneur Lefèvre pour un pèlerinage à Lourdes avec mon père, peut être la providence qui nous remet sur la route de la tradition, ma mère a embrasser son anneau… geste salvateur?)

      Concernant les deux 00 de l’éphéméride, ce qui m’est venu à l’esprit est quand les superposant ils forment une croix en plus de ces coïncidences du 07 décembre, avec le cercle le ô ou le 17, j’ai recherché le symbole de du 0 dans le carré, j’ai trouvé ceci:
      « – Rond
      Le triple rond symbolise Dieu Trinité, Père, Fils et Esprit Saint.
      Le cercle est associé au chiffre zéro. Il représente l’unité, l’éternité et la perfection.
      Les cercles magiques sont censés protéger contre les forces du mal les personnes qui se trouvent à l’intérieur.

      Lorsqu’il est associé à un carré, il représente les liens entre le monde psychique et le monde matériel.

      Cercle

      Le cercle symbolise la perfection, l’homogénéité, l’absence de distinction ou de division, les cercles concentriques représentent des degrés d’être, les hiérarchies créées
      Le cercle symbolise le temps, sans commencement, ni fin ni variations. Ainsi le Paradis terrestre était-il circulaire.

      Dans l’iconographie chrétienne, le cercle symbolise l’éternité et il est un symbole de protection. Le cercle protecteur prend la forme, pour l’individu, de la bague, du collier, de la couronne et il maintient la cohésion entre l’âme et le corps.
      D’après les Prophètes, il émane de Dieu trois sphères qui remplissent les trois cieux:

      * la première ou sphère de l’Amour est rouge
      * la deuxième ou sphère de la Sagesse est bleue
      * la troisième ou sphère de la Création est verte

      – Carré

      représente l’ordre, le livre, l’équilibre

      Le carré est associé au chiffre quatre. Il représente la perfection de la Création, l’ordre du monde, la sécurité, l’équilibre, l’harmonie et la rigueur morale.

      Il symbolise la Terre et le cosmos….
      peut-être devriez vous regardez les explications symbolique architecturale gothique des cathédrales églises et chapelles… ex cathédrale de Chartres »

      Conclusion pour nous dans le contexte politique religieux actuelle et à la vue de nos vies, Dieu nous délivre encore un message, retrouver le chemin de la foi traditionnelle en UDP (j’ai imprimé l’article de l’Arche pour ma mère, ma mère se joint à moi pour le Grand réveil et Dieu passe par elle maintenant…) et le 00 et 17 dans le cube du temps… ceci est arrivé la veille de mon dépôt des 3 Lys à Notre Dame de Bon Secours le 08 jour de l’Immaculée Conception) et Dieu est grand via bigouden29, nous fait avancer vers les chants grandes anciennes ô pour honorer le divin. Encore merci Monsieur d’Alencourt pour le Grand Réveil, merci à bigouden29 et deo gratias.

  5. ZORRO

    Le Royaume universel du Christ Fils de Dieu
    par le Cœur Immaculé de Marie

    Le phalangiste trouve dans la société de ses frères chrétiens la plus vaste et la plus parfaite communauté humaine, à laquelle il doit tout et à laquelle il se dévoue d’abord. Tous ces hommes rachetés dans le Sang du Christ, devenus membres d’un seul corps, l’Église, et donc membres les uns des autres, trouvent dans leur adoration, amour et service de Dieu le principe et la règle de leur estime, amour et service mutuels, d’où résulte une intense et perpétuelle communication de biens temporels et spirituels. Cette charité fraternelle forme dans le monde et au long des siècles une communauté surnaturelle dont la vraie religion est le fondement, dont les mêmes pensées, les mêmes habitudes sociales, les mêmes mœurs sont les fruits. Telle est la Chrétienté dont non seulement les biens divins mais les biens humains sont communicables, offerts à tous.

    1. La pensée chrétienne, bimillénaire, héritée de la sagesse biblique et de la philosophie grecque, est et demeurera la préparation intellectuelle nécessaire à toute communication humaine fraternelle, au-delà des murailles et des rideaux de fer que dressent les idéologies barbares, les anciennes comme les modernes, et malgré l’anarchie et les ruines, conséquences de l’actuelle apostasie.

    2.La politique chrétienne, héritée de la théocratie biblique et de l’ordre romain, est aussi une sagesse humano-divine, un art pratique désormais exemplaire, offert à tous les peuples pour leur permettre d’accéder à un ordre intérieur stable, paisible, juste et fort, comme aussi d’entrer dans le concert des nations policées qui sont résolues à tenir en échec tout retour offensif de la sauvagerie, ou à en revenir.

    3. La civilisation chrétienne, héritée de l’Évangile, conservée de siècle en siècle, enrichie des multiples apports des traditions des peuples, mais peut-être élevée à son plus haut degré de perfection par «  la doulce France   », a été le moyen providentiel, inspiré, béni, protégé par Dieu, d’étendre et de profondément établir la Chrétienté parmi les peuples de la terre, dans la concorde que permettent d’admirables, d’incomparables mœurs communes. Elle reste la source d’inspiration et le modèle de toute Politique vouée au bien commun de la société, concourant ainsi indirectement au salut éternel de ses membres.

    Aujourd’hui, la promesse de Notre-Dame à Fatima  : «  À la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix  », fonde notre espérance d’une restauration de la Chrétienté et de son extension au monde entier.

    Cette œuvre éminemment politique sera nécessairement aussi une œuvre religieuse car, comme l’enseignait saint Pie X  : «  Pas de vraie civilisation sans civilisation morale, et pas de vraie civilisation morale sans la vraie religion  : c’est une vérité démontrée, c’est un fait d’histoire.  » Pour aboutir, elle devra donc se faire sous l’inspiration et la protection de la Vierge Marie, notre Mère et notre Reine à tous, à jamais.

    ACTUELLEMENT NOUS SOMMES SOMMES SOUS LA PROTECTION DE LA SAINTE RUSSIE PAR LE COEUR IMMACULEE DE MARIE.

    L’HOMME EST VRAIMENT HANDICAPE DE S’APERCEVOIR QU’IL EST FACE A UNE CONSPIRATION SI MONSTRUEUSE QU’IL NE PEUT CROIRE QU’ELLE EXISTE

    AVANTI CON MARIA ET SOYONS TOUS FORT COMME POUTINE

    LA VERITE NOUS RENDRA LIBRE

    AVEC MES SENTIMENTS DEVOUES

    ZORRO

  6. capitan

    Jean rochefort
    Jean d Ormesson
    Jean phillippe smet

    Saint Jean pour le feu ?
    Ou saint jean d hiver pour le solstice ?
    De nombreux indices ,les dates ,
    Les trois Jean comme la sainte trinité
    Et Jean Rocheffort dans « nous iront tous au paradit »
    Bc de signes quant mm

  7. Brigitte de Suisse

    Brunonix ca ne sert à rien de dire un chapelet pour Johnny, il a déjà été jugé. Il faut plutôt prier les mystères glorieux car il est mort un mercredi pour la vague de suicides qui risque de suivre sa mort et pour ses proches pour qu’ils se convertissent. Ce n est vraiment pas gagné mais comme rien n est impossible à Dieu. Car ses admirateurs le considéraient comme un Dieu vivant et avaient centré sa vie sur lui : la déification de l homme dans toute sa splendeur pour un chanteur qui a toujours offensé DIEU : drogue, alcool, bagarres, tentative de suicide, sexe, cigarettes, luxe ostentatoire, orgueil démesuré comme homme publique , spectacles sataniques et sexuels, signes de Satan en concert: doigt d honneur, cornes du diable clips vidéos sataniques, films aussi .D ailleurs il aimait regarder des films d horreur il parait et les pires. Il aimait aussi avec Laetitia se déguiser pour Halloween . Je pense que l absence de son père a toujours été une grande blessure jamais comblée mais ca n excuse pas tout. On parle de son humilité, de sa générosité , c est paradoxal: il faut lire la vie des grands Saints pour comprendre ce qu’est la vraie humilité et le Fiat de la plus humbles des créatures: la Très Sainte Vierge Marie et sa vie racontée par Sainte Brigitte notamment . Oui il aimait ses enfants, sa « femme« , son public , ses amis. Mais il était aussi terriblement égoïste: ses voitures, ses motos, ses maisons, ses bateaux etc.. alors que tant de gens meurent de faim.. Il était un grand enfant qui avec ses jouets essayait de combler le vide de sa vie et ses blessures jamais cicatrisées. Je ne l ai jamais envié, la seule chose que j aimais et que j aime encore chez lui c’était sa voix surtout dans les chansons douces . je vous mettrais à la fin les liens de trois de mes chansons préférées. Louis vous n avez pas lu mon message car je mettais au début le tatouage du 666. Bien sûr que ca lui correspond, la plupart de ces chansons le sont. D ailleurs je vais citer deux exemples précis: Veau d’or , vaudou . Je n’ai pas besoin de faire tout un exposé sur Johnny Hallyday, nous savons tous qui il est, nous savons également qu’il incarne le Rock et nous savons également combien il est célèbre dans l’hexagone. Il a un morceau qui se nomme Veau D’or Vaudou. Savez-vous ce que représente le Veau d’or? Le Veau d’or est un signe de rébellion contre Dieu, dans la Bible, lorsque le peuple juif est sorti d’Egypte à un épisode de leur marche dans le désert, Moïse a du se retirer dans une montagne pour aller converser avec Dieu en face à face, le peuple qui marchait avec Moïse, s’impatientant du retour de Moïse, s’est fabriqué un veau d’or qu’il a commencé à adorer en substitution à Dieu. Ainsi, le Veau d’or est une idole qu’on adore à la place de Dieu. Voici un extrait du livre de la Genèse:32:1: (( Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit: Allons! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu.32:2 Aaron leur dit: Ôtez les anneaux d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi.32:3 Et tous ôtèrent les anneaux d’or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron.32:4 Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent: Israël! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte.32:5 Lorsqu’Aaron vit cela, il bâtit un autel devant lui, et il s’écria: Demain, il y aura fête en l’honneur de l’Éternel!32:6 Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces. Le peuple s’assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir.32:7 L’Éternel dit à Moïse: Va, descends; car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte, s’est corrompu.32:8 Ils se sont promptement écartés de la voie que je leur avais prescrite; ils se sont fait un veau en fonte, ils se sont prosternés devant lui, ils lui ont offert des sacrifices, et ils ont dit: Israël! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte.32:9 L’Éternel dit à Moïse: Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide.32:10 Maintenant laisse-moi; ma colère va s’enflammer contre eux, et je les consumerai; mais je ferai de toi une grande nation. )) Le Vaudou est une religion animiste mélangée au catholicisme, on la retrouve surtout en Afrique de l’ouest et dans les caraïbes. C’est une religion purement satanique, là-dessus il n’y a pas de négociation possible, ne vous laissez pas avoir. Lorsque Johnny Hallyday chante donc des morceaux qui portent le titre de veau d’or vaudou, pensez-vous réellement qu’il ne sait pas ce qu’il chante? Je vous présente donc les paroles de cette chanson, faisons une analyse de surface: la suite dans un prochain message sinon c est trop long

  8. Caro

    Bonjour mr d’Alencourt avec tous ses événements qui se passe je n’arrete pas de penser à mon reve du Christ rédompteur que j’ai fait en mai et que j’ai raconté sur le cite et de mes trois reve que j’ai raconter ici pour ma conversion…je repense à mon troisième reve ou Dieu m’a dit en 3 fois Stéphane et qu’il y aura un événement majeur sans me précisé l’année.A l’époque vous m’avez dit que sa avait un lieu avec le pretre assaciné mais je suis convaincu que sa a rien avec sa mais plutôt une chose qui va se passé ce moi si avec tous se qui se passe en ce moment….Et je ressens vivement dans mon cœur que se moi si c la fin de ce monde tel que nous le connaisson. En union de prier avec vous tous

  9. Brigitte de Suisse

    suite du message sur Johnny: paroles de Veau d’or, vaudou. :// Je suis le fils de Lucifer , Seigneur et maitre de la terre, je sème la mauvaise parole, quand vous pleurez moi je rigole//Rien que la phrase du haut vous fait comprendre quel esprit anime ce chanteur, nous savons tous que le Rock est sous la domination totale de Satan. L’esprit luciférien qui possède Johnny ici se présente, il présente son rôle et les effets qu’il produit à travers la musique de Johnny, vous réalisez combien ces esprits vous narguent à travers ces musiciens. Ils sèment la mauvaise parole, au lieu de fournir l’évangile, ils fournissent des paroles qui égarent, sans compter que dans leurs musiques ils vous jettent des sorts. 2ème couplet:// J’ai mis K.O. mon challenger: le jeune hippie de Bethléem Qui se battait avec des fleurs,vous l’avez démoli vous-mêmes//Ici il parle de Jésus-Christ! Dans les milieux satanistes ils sont convaincus que Satan a vaincu Jésus-Christ, pourtant c’est faux! C’est une croyance sataniste. La réalité est que c’est Jésus qui les a tous vaincus et on ne le dira jamais assez d’ailleurs. Il se moque de Jésus en l’appelant le jeune hippie de Bethléem. Nous avons pourtant clairement parlé des hippies qui n’ont rien de Jésus-Christ, qui sont même plutôt des antéchrists : mai 68, que Satan nargue comme d’habitude. // Vous êtes mes humbles serviteurs, soyez maudits en ma demeure !// Ce que j’aime avec certains de ces morceaux c’est que Satan y est souvent beaucoup plus franc qu’ailleurs. En effet, les serviteurs de Satan sont toujours maudits en sa demeure, il est méchant et meurtrier depuis le commencement. REFRAIN: //Veau d’or, vaudou, je suis la raison du plus fou, vaudou, veau d’or, Je suis la folie du plus fort. // Ceux qui sont initiés aux pratiques ésotériques/magiques sont les fous.Il dit que les plus fous et les plus forts le consultent toujours. Ils lui font toujours honneur. 3ème couplet: //Je vous fabrique vos idoles, je vous divise et je vous arme, vous avez besoin de pétrole, et moi de sang, de sueur et de larmes . // Je ne vais pas vous écrire tous les couplets et je ne vous mets pas le lien non plus , j ai expliqué les pires selon un blog évangélique qui bien entendu ne reconnaît pas la SAINTE VIERGE et la traite d’idole mais je trouvais bien les explications pour ces deux couplets et le refrain.. Et la deuxième chanson c est allumer le feu: tout y est: les flammes de l enfer, on confond les diables et les dieux: remarquez que Zazie a écrit les dieux pas Dieu donc le bien et le mal sont mélangés. Les références aux animaux: loup, lion , l’état sauvage, forcez les barreaux de sa cage: laisser vivre en nous les pulsions animales, la sexualité débridée, la violence. Allumer le feu: allumer les flammes de l enfer, il suffit de peu d une étincelle et d un concert de Johnny.. Les gens avec cette chanson et d autres dans le même genre sont comme possédés, envoûtés. D ailleurs les admirateurs inconditionnels de Johnny se font tatouer comme lui, ont des pièces entières à la gloire de leur fausse idole, prennent son apparence, portent ses vêtements, essaient de l’imiter comme sosies officiels ou non, imitent ces gestes sataniques etc.. et par ces comportements ils offensent DIEU gravement et sans s’en rendre compte. C est vrai Laetitia a énormément aimé Johnny , elle a dit : il a sauvé mon âme. La pauvre seul DIEU peut sauver une âme . Moi je ne supporterais pas un seul jour de vivre avec cet homme. En tout cas Johnny n a pas sauvé la sienne car il aurait fallu pour ca un prêtre dans ses derniers instants quand il était encore conscient , une vraie confession de tous ses péchés mortels, un sincère repentir, la réparation des ses fautes, l Extrême Onction et le Viatique pour le dernier voyage: La Sainte Communion.. Donc je ne suis pas DIEU mais j ai de gros doutes sur son salut. Ca me rend triste que mon chanteur préféré croupisse en enfer car par certains cotés il était attachant surtout avec ses enfants adoptifs mais on a le libre arbitre et si on fait les mauvais choix on le paie dans l Eternité. Pour finir je vous mets ces trois liens de ses chansons qui m’ont toujours émue. Il n y a rien de satanique dans aucune ://youtu.be/YfMOg9GOX3c?t=3 https://youtu.be/jE0w0Cb1TpU?t=25 https://youtu.be/K4xmqA_g5BI?t=156

    • danielle

      Ca me laisse de glace qu’il croupisse en enfer franchement ; pendant qu’il dilapidait des millions et vivait comme un prince avec sa famille entière affichant ses photos partout ou laissant faire pour gagner encore plus, dilapidant de ce fait, le bien commun de la terre à son profit -de même pour tous les riches, artistes et autres politiques- des millions d’êtres croupissent dans la misère en France même, et dans le monde encore pire bien sur. J’ai pas vu jojo s’apitoyer sur le triste sort du monde et rien tenter pour le changer -2 de ses femmes on adopté des enfants mais parce qu’elles ne pouvaient plus en avoir, 3 enfants c’est une demi-goutte d’eau- Un peu d’humilité quand on voit ce qui advient aux peuples partout, ça fait pas de mal. Je n’ai jamais eu aucun doute que tout ce monde là appartient à satan et y retourne au grand galop dès la mort -ça se voit comme les yeux au milieu de la figure, il est imprimé sur leur figure il n’y a qu’a regarder.

        • Marie Rose Maciejasz

          Oui un idole …mais je ne peux comprendre ces gens…..comme vous dite Mais quand il s’agit d’ecouter la Parole de Dio il n’y a pas tous ce monde…malheuresement….concorde ….buon Avvento e preghiamo…ciao !!

    • Clofer

      Ne pensez-vous pas que ce bon Johnny faisait avant tout du commercial, prêt à tout pour faire parler de lui et faire tourner la caisse enregistreuse ? Il a donné dans le genre rocker à fond pour plaire à son public, mais qui était-il vraiment ? Cela dit, il a œuvré dans le mauvais sens.
      Perso, je m’en moque car la chansonnette m’indiffère (ou me fait peur quand je vois ces hordes de zombies fascinés devant les podiums sataniques des concerts rock) !
      N’oublions pas que la musique occidentale est née des cantiques grégoriens (les notes de la gamme sont les 1ères syllabes d’une hymne à St Jean) et que sa principale fonction a été pendant des siècles de soutenir la liturgie ou d’édifier les fidèles. Le passage au profane s’est fait progressivement par la suite.

    • Yannick L.

      Si Brigitte est d’accord j’aimerais que Louis nous échange les e-mail (mon compte hotmail car l’autre est terminé).
      Amicalement
      Yannick

    • Marie Rose Maciejasz

      Mon Dieu—– que d’offences avec ses chansons…..c’est terrible…..et cela fait peur…..heuresement je n’ecoute pas sa musique…et en generale j’en ecoute peu. meme la tèlè….je prefere lire un bon livre et la vie des saint…mieux encore l’Evangile qui parle a notre vie…le reste comme le dit bien Saint Paul…que della poubelle…..Buona notte escuse moi pour les fautes d’orthografes..je ne suis pas douè en francais….mais je le comprends….ciao !!!

  10. Saochyant

    Bonsoir Louis
    Au vu de l’actualité de Jérusalem , peut-on penser que Johnny avait pour fonction de « retenir la nuit jusqu’à la fin du monde »?
    Après tout, il est bien question d’une personne ou d’une chose qui empêche la manifestation de l’Antéchrist .
    Pourquoi pas Celui qui l’a chanté !?

    • dalencourt

      N’exagérons pas, seuls les babyloniens donnent autant d’importance à Johnny. Pour le Ciel, ce n’est qu’un grain de sable.
      Celui qui empêchait la manifestation de l’Antéchrist, c’était bien évidemment le pape.
      Pie XII pour l’Antéchrist-système, Benoît XVI pour l’Antéchrist-personne. Dans les deux cas, l’Antéchrist est sur terre depuis bien longtemps.

  11. Sophie

    Programme de la procession satanique de samedi :
    descente du cortège sur les Champs-Elysée, accompagné de musique rock; rappelons qu’a la base, ‘champs-Elysée’ est un terme provenant du culte païen des grecques; les champs-Elysée signifie littéralement le lieu des ENFERS où les HÉROS et autres personnage « vertueux », gouttent au repos après la mort –
    – ensuite, grand concert devant l’église de la Madeleine; parce qu’après tout, pourquoi pas !

    Voila l’Enfer sur Terre ! c’est littéralement abusé; c’est du jamais vu ….
    J’ai l’impression que Johnny Hallyday était mort depuis un certain temps et qu’ils ont choisi ce créneau pour annoncer sa mort.. ou sinon comment expliquer que cette événement arrive au moment où tout est sur le point d’imploser ?? Dans tout les cas; on peut dire qu’ils attendaient patiemment sa mort.

  12. Sophie

    PS : tapez dans la barre de recherche google « moisson » et aller dans la rubrique actualité; vous remarquez que quasiment tout les médias emploient ce mot pour parler des contrats qu’a signé Macron au Quatar …
    http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/la-moisson-a-11-milliards-d-euros-de-macron-au-qatar-1321835.html#utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter&xtor=CS2-30&link_time=1512666205
    https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/rafale-airbus-metro-moisson-de-contrats-pour-la-france-au-qatar_1966993.html
    https://www.ouest-france.fr/monde/qatar/rafale-airbus-metro-moisson-de-contrats-pour-la-france-au-qatar-5430361
    http://www.huffingtonpost.fr/2017/12/07/macron-au-qatar-rafale-metro-vehicules-blindes-une-moisson-de-contrats-pour-la-france_a_23299898/
    etc etc…

  13. Alexis

    Célébration de la naissance de Mahomet
    le vendredi 1er décembre à l’église Saint-Bernard, dans le 18 ème arrondissement de Paris.
    https://gloria.tv/video/zf6fRhF8N2hA2pJ4mqbZ2yMZG
    À l’occasion du Mawlid Al Nabawîy (célébration de la naissance de Mahomet), l’Institut des cultures d’Islam a organisé un concert de « chants islamiques sacrés » , en présence de la sénatrice de Paris Bariza Khiari.
    https://oumma.com/chants-spirituels-musulmans-a-leglise-saint-bernard-a-loccasion-du-mawlid-al-nabawiy/

  14. Lio

    Ne pensez vous pas que cette république babylonienne via les obsèques de son idole Johnny, en fait sans le savoir est en train d ‘oppérer son propre requiem , en fait ses propres obsèques, prélude à l équivalent déluge ?

  15. Yato

    A propos de J. H.
    Au Moyen Âge, on se glorifiait dans le Christ. Les cathédrales sont peut-être les plus beaux monuments jamais élevés par l’homme, mais les noms de leurs architectes et autres maîtres d’œuvre ne sont connus que des spécialistes et des personnes cultivées. Avec la Renaissance, on vit apparaître des artistes, des auteurs et des architectes qui connurent la gloire, parfois, comme Michel-Ange, de leur vivant. Les XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles virent surgir une profusion de créateurs et d’auteurs assez persuadés de leur génie pour en convaincre les autres à force de persévérer dans leur singularité et parfois dans leur incomparable savoir-faire, quitte, parfois, à en mourir presque de faim. Je ne conteste pas qu’un Van Gogh, qu’un Rimbaud aient pu faire leur salut, sans avoir à payer leur renommée (car la célébrité se paye cher dans l’autre Monde) d’un très long purgatoire.
    Chaque époque à les gloires qu’elle mérite. Les nôtres sont des saltimbanques, prêts à vendre leur âme au diable pour faire du fric et la une des magazines. Je suis persuadé que Satan ne sait plus où donner de la tête pour satisfaire tous les candidats (et surtout candidates) qui signent quotidiennement avec lui des pactes de sang. Ils ne savent pas ce qu’ils font. Avec une jolie gueule, un brin de voix et un petit déhanchement sympathique, ils passent pour des génies quand on ne les appelle pas des dieux. Celui qu’on honore aujourd’hui a commencé sa carrière comme protégé des mafieux Guérini. Il a mené une vie de bâton de chaise. Ce qu’on admire en lui (et c’est pourquoi les époux Macron assisteront à ses obsèques), ce sont les millions d’euros qu’il gagnait mensuellement en poussant la chansonnette. C’est un pauvre homme, qui avait sûrement des qualités humaines, mais dont le legs artistique est à peu près aussi conséquent que celui de David Rockefeller. Quant à son âme, je lui souhaite de l’avoir sauvée, mais ce ne sont sûrement pas « L’Idole des jeunes » ou « Jésus-Christ est un hippie » qui lui ouvriront les portes du paradis. Je peux me tromper, mais je ne vois pas pourquoi ses funérailles seraient un marqueur eschatologique.
    Pour ma part, en tout cas, quand je veux de la musique, je préfère la Messe en si ou les concertos Brandebourgeois.

  16. Yannick L.

    Les Palestiniens en appellent à « 3 jours de rage » après l’annonce de Donald Trump
    Des manifestations ont éclaté dans la bande de Gaza en réponse à la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, les dirigeants palestiniens appelant à trois jours de rage.

    Des centaines de Palestiniens sont descendus mercredi dans les rues de Gaza, portant des bannières dénonçant Trump et ce, des heures avant sa déclaration.

    S’adressant à Gaza à Al Jazeera, le chef du Hamas, Ismail Haniya, a décrit la décision de Trump comme étant une « agression flagrante ».
    « Cette décision est un pari incalculable qui ne connaîtra aucune limite à la réaction palestinienne, arabe et musulmane », a-t-il déclaré.
    « Nous appelons à l’arrêt complet de cette décision parce que cela marquera le début d’une période de transformations terribles, non seulement au niveau palestinien mais dans l’ensemble de la région, ce qui signifie l’annonce officielle de la fin du processus de paix.  »
    (…)

    http://conscience-du-peuple.blogspot.ch/2017/12/les-palestiniens-en-appellent-3-jours.html?m=1

  17. ZORRO

    C’est désormais officiel: La couleur de l’année 2018 a été enfin révélée. Provocante, intense, vibrante… elle est censée évoquer la fantaisie, la subtilité et la pensée créative dirigée vers l’avenir.

    Selon le centre, cette couleur — marquée du code de référence 18-3838 — symbolise l’originalité et la pensée visionnaire propulsant vers l’avenir.

    Il est à noter que l’année 2017 était teintée de «vert Greenery».

    La couleur choisie par Pantone est censée influencer le monde de la mode et de la déco pendant l’année.

    Violet : couleur entre deux (le rouge et le bleu), c’est une couleur d’équilibre. Associée à la spiritualité (elle est la couleur du troisième œil). Mais elle est également celle de la soumission et de l’obéissance. Du rouge, elle garde l’idée du sang et du sacrifice.
    Tout un symbole….

    L’HOMME EST VRAIMENT HANDICAPE DE S’APERCEVOIR QU’IL EST FACE A UNE CONSPIRATION SI MONSTRUEUSE QU’IL NE PEUT CROIRE QU’ELLE EXISTE

    AVANTI CON MARIA ET SOYONS TOUS FORT COMME POUTINE

    LA VERITE NOUS RENDRA LIBRE

    AVEC MES SENTIMENTS DEVOUES

    ZORRO

    • dalencourt

      Le violet est tout simplement une des couleurs de la mort. Satan affiche le deuil de Babylone. Nous confirmons.
      Quand au double 38, c’est signé : 38+38 = 76. 76 est la valeur numérique du premier mot de la bible « au commencement ». Il s’agit donc bien pour Satan d’annoncer son ère, sur les décombres de Babylone, d’où le violet.
      Sauf que Satan inverse : pour lui Babylone c’est le monde chrétien qu’il va enterrer définitivement ; pour nous, c’est SON monde que saint Michel va écraser comme une vulgaire punaise.

  18. Dux

    Louis cessons de mettre Johnny en valeur il n a jamais rien fait pour les pauvres cessons de lui accorder une telle importance merci ce n est qu une star parmi toutes celles qui vont tomber

  19. dalencourt

    Le Figaro : « les fans prêts à tout pour assister au dernier hommage de leur « dieu » Johnny »
    Oui, la presse utilise bien le mot « dieu » pour désigner Johnny.
    Le néopaganisme de notre temps n’est pas du virtuel. Du temps des Romains on divinisait les empereurs, aujourd’hui on divinise les chanteurs, les acteurs et les sportifs. Ceci relève du même état d’esprit, et plus le monde l’affirme et ne s’en cache pas, et plus on a l’impression que personne n’assume cette réalité. Mais ce n’est pas pour rire.

  20. dalencourt

    Important : cycle de conférences les 16, 17 et 18 février 2018
    Le groupe de Pontmain et l’association des amis de Jeanne d’Arc s’associent à nouveau pour organiser un week-end de prière et de conférences à Pontmain.
    Ce sera les 16, 17 et 18 février 2018.

    De prestigieux conférenciers sont attendus, puisqu’on aura notamment :
    – Jacques Trémollet de Villers pour le procès de Jeanne
    – L’abbé Guy Pagès, qui parlera de l’Islam
    – Arnaud Upinski pour le Saint Suaire.

    Un départ en car est organisé à partir de Paris (du 16 après-midi au 18 soir).
    Il faut réserver sa chambre d’hôtel et le car avant Noël.
    Ceci est un cycle de conférences exceptionnel, et aussi un très beau moment de prière, dans une des places préférées de Notre-Dame. J’y serai aussi très certainement.
    Nous comptons sur une présence nombreuse.
    Infos et réservations :
    Hébergez vos fichiers sur K-upload

  21. dalencourt

    Aujourd’hui 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception.
    La Sainte Vierge, Mère de Dieu, Temple saint du Très Haut, a été conçue sans péché, sans même le péché originel, afin que le Sauveur, qui est la sainteté même, naisse d’un écrin totalement pur.
    Je m’étais permis l’année dernière, de consacrer un article à ce très beau mystère de l’Immaculée Conception :
    https://legrandreveil.wordpress.com/2016/12/07/le-plus-beau-cadeau-de-dieu-au-monde/

  22. Yannick L.


    Ambassade des États-Unis à Jérusalem- Les chrétiens de le Ville Sainte à Trump : « un changement serait irréparable »
    http://www.medias-presse.info/ambassade-des-etats-unis-a-jerusalem-les-chretiens-de-le-ville-sainte-a-trump-un-changement-serait-irreparable/84539/
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
    Klarsfeld et Collard soutiennent Jérusalem comme capitale d’Israël
    http://www.medias-presse.info/klarsfeld-et-collard-soutiennent-jerusalem-comme-capitale-disrael/84544/

  23. Yannick L.

    Arabistan. Quand le chien n’aboie pas, c’est que le voleur est son maître
    L’héritier de la couronne MBS a trouvé la solution. Il a coincé des centaines de gens parmi les plus riches de son royaume, les a parqués dans le Ritz Carlton cinq étoiles de sa capitale Riyad, et il leur a dit de cracher au bassinet. Quand ils lui ont ri au nez, il a fait appel à des tortionnaires américains pour mettre en place la ponction, style mafia.
    http://numidia-liberum.blogspot.ch/2017/12/arabistan-quand-le-chien-naboie-pas.html

    Comment la Russie se prépare à la guerre
    http://numidia-liberum.blogspot.ch/2017/12/comment-la-russie-se-prepare-la-guerre.html

  24. Yannick L.

    Une longue période très agitée et très perturbée est prévue ces prochains jours, plus particulièrement dimanche 10 et lundi 11. Outre les risque de neige en plaine (>>), les fortes précipitations et les risques d’avalanche grandissant en montagne (>>), une dépression pourrait se creuser sur la France lundi 11 et occasionner un fort coup de vent voire une tempête.

    La trajectoire et la force de cette dépression restent à confirmer (plus de 140 km/h près des côtes et 100 / 120 km/h dans l’intérieur envisagés sur la simulation ci-dessus) tout comme la vigueur de l’air froid qu’elle rabattra sur la France afin d’évaluer le risque de neige en plaine une fois que le vent tournera au Nord. Suivez notre bulletin de prévision mis à jour quotidiennement
    http://www.meteo-paris.com/actualites-meteo/coup-vent-voire-tempete-hivernale-lundi-07-decembre-2017.html

  25. Anne-Marie Renée

    Merci à Tous ! Danièle… Emmanuelle… Jean-Marie 3…. Vous portez tous votre croix… Je le sais… Je n’essaie pas de me faire plaindre en vous racontant ce que je traverse ( encore)…. Mais, simplement à vous dire mon expérience de  » comateuse de 3 semaines »…. Cela s’arrête là, sans prétention aucune , ej vis ainsi depuis 1984…. Et je cherche des points d’appuie ! C’est grâce au blog de Louis ( découvert en janvier 2013)… Que, j’ai réussi à  » réintégrer » l’enseignement que j’avais reçu petite fille ( avant Vatican 2)…. Cela me convient et me rassure. Je ne vous dis pas ce que j’ai aussi traversé , petite gamine de 6 ans et même avant…. Ce blog n’est pas fait pour cela. Je voulais simplement vous faire part de ce que je  » ressens »… ( Non , merci, les comateux avant on les fourguer avec….) Je vous souhaite à tous, d’être au mieux avec vous-mêmes en premier et avec celui qui s’est manifesté en Jésus….. LE SAINT ESPRIT . Cette période est difficile pour moi ( comme pour beaucoup !) J’ai horreur de ces fêtes de fin d’année ! Alors, pardonnez-moi , si j’ai « dérangé » une personne parmi vous. Ce n’était pas mes intentions…, mes amis. Fraternellement A-M

    • danielle

      Pardonnez moi d’avoir été un peu dure avec vous Anne-Marie Renée, je lis ce blog depuis si longtemps pour apprendre. Votre vie est difficile, je le crois volontiers, mais vous n’êtes pas seule dans ce cas surtout actuellement, bien des gens ont une vie dure ; si je vous fais la liste de toutes les maladies et accidents que j’ai eus avec coma 2 fois, fracture du crane et désespoir par rapport à ma famille, vous allez trouvez votre vie bien légère à porter. Je connais aussi beaucoup de gens, relations ou amis ou enfants d’amis qui se sont suicidés ces dernières années, certains ont été tués, aussi je sais ce qu’il en est. Plus on ignore nos désarrois plus légers ils sont, et quand on n’a pas de pouvoir sur notre vie c’est que Dieu l’a peut-être voulue ainsi. En tout cas je sens, j’entends et j’ai vu aussi beaucoup de choses surnaturelles pour vous dire de conserver votre espoir d’un ailleurs meilleur soyez en sure. Ne vous laissez pas aller, Priez Marie.

  26. Adele

    Allemagne: Macron lauréat du Prix Charlemagne

    Le président français Emmanuel Macron s’est vu attribuer vendredi le prestigieux Prix Charlemagne 2018 en Allemagne pour « sa vision forte pour une nouvelle Europe », a annoncé la Ville d’Aix-la-Chapelle. Ce prix, que la chancelière Angela Merkel et le pape François notamment ont reçu avant lui, récompense et salue depuis 1950 un engagement pour l’Europe.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/12/08/97001-20171208FILWWW00142-allemagne-macron-laureat-du-prix-charlemagne.php

    Je rêve ou ils passent leur temps a se décorer entre eux?

    Quel rapport en Charlemagne, Roi des Francs et l’Allemagne ou l’Europe?

  27. Donny

    Bonjour Louis,
    Vous déciderez de publier ou pas ce que je vais écrire. Ceci est une preuve réelle du côté satanique d’internet.
    Lancer le traducteur de Google en tapant « traduction » dans la barre de recherche. Dans la partie où il faut écrire le texte à traduire, sélectionnez la langue « somalie », ensuite commencez à taper « pe pe pe pe pe etc.. » et suivez les traductions au fur et à mesure.

    • dalencourt

      Donny, j’ai coupé le texte : ne perdez pas de temps avec ça, le net en est rempli. C’est la règle des 80/20 : il y a 80% au minimum à jeter car directement satanique. Passer du temps là-dessus ne fera pas de bien à votre âme ; utilisez ce temps à lire des vies de saints, ce sera une meilleure nourriture pour votre âme.

  28. Brigitte de Suisse

    Après une magnifique messe en latin de l Immaculée Conception, dans une des chapelles de la Fraternité Saint Pie X avec une homélie magnifique d un jeune prêtre sur l Evangile du jour sur les vertus de la Sainte Vierge et sur 3 comportements de grands Saints qui nous aident pour notre Salut: laisser les autres nous critiquer, ne pas s en préoccuper car tout passe comme le vent, 2ème: ne jamais dire de louanges sur soi: fuir la vaine gloire car Tout vient de DIEU et il ne faut chercher que SA GLOIRE. 3èME: cacher ses bonnes œuvres car sinon le Démon viendra les enlever au jour du jugement si on le fait pour bien se faire voir d autrui . J avais pris dans mon sac un livre sur Padre Pio , j ai commencé à le lire en montant sur le car ce matin et arrivée chez moi j ai pris un passage car je voulais lire ses méditations pour m en imprégner et j ai eu un signe de la Sainte Vierge car je suis tombée sur le passage : Notre Belle Vierge Marie et c ‘est le chapitre 8 : c est incroyable, le 8 décembre le chapitre 8. Je vais vous écrire 3 de ses méditations car le dernier message de Louis est sur Marie et la fête d aujourd’hui c est encore un signe de plus. Je cite:// Je voudrais avoir une voix assez forte pour inviter les pécheurs du monde entier à aimer la Vierge Marie mais puisque ce n est pas en mon pouvoir j ai prié mon petit ange d accomplir pour moi cet office.. // 2ème méditation: La force de Satan qui me combat est terrible mais vive DIEU puisqu’il a placé la cause de mon salut, l issue de la victoire entre les mains de notre Céleste Mère .Protégé et guidé par une si tendre Mère je continuerais à combattre jusqu’à ce que DIEU vienne, empli de confiance en cette Mère, sûr de ne jamais succomber. O PERE, comme elle est loin l espérance de la victoire vue de la terre d ‘exil !Comme elle est proche et sûre au contraire , vue de la maison de DIEU ,sous la protection de cette MERE très sainte. 3ème passage: Efforçons nous toujours comme de nombreuses âmes élues de nous tenir toujours derrière cette Mère bénie, de cheminer toujours près d elle car il n y a d autre route qui conduise à la Vie que celle montrée par notre MERE. Ne refusons pas cette route nous qui voulons aller au terme…. https://youtu.be/dJBr6vmIdy4?t=65 https://youtu.be/g2mRgZLx-XY?t=128 et ca c est scandaleux : je vous laisse en juger vous même : écoutez bien l homélie du prêtre https://youtu.be/74HqtQeR0vA?t=608 BONNE ET SURTOUT SAINTE FETE DE L IMMACULEE CONCEPTION NOTRE DOUCE MERE DU CIEL..

    • Domine ne moreris

      Brigitte,
      Vos interventions sont très intéressantes.
      Mais vos textes d’une seule traite, d’un seul « bloc », sont très difficiles à lire : ne pouvez vous pas faire des retours à la ligne, des paragraphes, des sauts de lignes pour aérer ?
      Ceci en toute amitié bien sûr.
      Je vous assure qu’ont perd souvent le fil d’une ligne à l’autre, moi en tout cas.

  29. Nathan

    « A Notre-Dame des Victoires, où nous l’honorons sous le vocable de Refuge des pécheurs, la statue de la Sainte Vierge est actuellement -et exceptionnellement- drapée d’un grand manteau : prophétique? Le Saint-Esprit est toujours là à veiller sur ses enfants. »
    J’ai le souvenir d’une extase de Marie -Julie Jahenny qui nommait Notre-Dame des Victoires comme une des seule église qui serait épargnée à Paris. Etait-ce dans cette prophétie ? il y avait une histoire de statues brisées. Je cherche à retrouver cette extase.
    Le nom de ND des Victoires doit avoir un sens symbolique, car l’église n’est pas moins conciliaire que les autres. Et cette histoire de présence du Ciel maintenu malgré le bris des statues, pourrait symboliser l’union hypostatique entre Dieu et l’homme, via l’arche de Marie, qui se renforcerait à mesure que l’union hypostatique inverse entre Satan et les hommes se renforcerait. Sans l’appui des statues, nous serons amenés à nous unir plus intimement avec le Ciel.
    Les deux hypostases, celle avec Dieu et celle avec Satan, grandiront simultanément jusqu’au jour de la chute de l’antéchrist et de la séparation de l’humanité.

  30. Auré

    Bonsoir Monsieur Dalencourt, je viens d’entendre sur BFM à propos de Johnny Hallyday, une femme qui a dit à son sujet « c’était mon dieu ». Ne pensez vous pas que l’ennemi essaie par tous les moyens avant le grand feu de nous faire fauter, pour idolâtrie, pour emporter le plus d’âmes en enfer ? Avec la mort de Johnny, tous les fans sont dans l’excès. Il paraît que certains vont camper ce soir sur les Champs Elyses pour être au plus près du cercueil demain lors de la cérémonie. On voit ça aussi avec les médias qui exagèrent avec leurs gros titres  » l’idole des jeunes » ou encore « bête de scène « 

    • dalencourt

      Une chose est sûre, les médias influencent beaucoup l’opinion publique. C’est eux qui en font un « dieu », une idole, alors les gens finissent par le croire. Le battage médiatique y est pour beaucoup. Le fait de dire qu’il y aura des milliers de gens à Paris aujourd’hui donc de l’annoncer A L’AVANCE influence les gens, qui vont le faire parce qu’on leur a dit qu’il y aurait du monde !
      Pareil pour les 500 motards qui doivent accompagner le cercueil : d’où viennent-ils ? Qui a décidé qu’il y en aurait 500 ? Qui va les filtrer ? C’est donc par l’effet d’annonce qu’on aura les motards, parce qu’on les a appelés, parce qu’on a tout fait pour inciter de nombreux motards à monter à la capitale. On n’aurait rien dit, il y aurait eu 3 motos se battant en duel.
      Très curieux de phénomène de moutons de Panurge à partir des mots d’ordres donnés par les médias ; très efficace aussi car ainsi une minorité qui tient les médias parvient à obtenir un consensus national grâce à une étonnante unanimité. Ils façonnent ainsi l’opinion, personne ne pense par soi-même en réalité.

  31. Auré

    Bonjour Monsieur Dalencourt, je viens d’apprendre, encore à la télévision, que Johnny va sortir un album posthume dont un de ses titres dit « à ma mort, j’irai m’assoir à la table du diable » je suis sous le choc. Je vous avoue qu’auparavant je n’étais pas éclairée à son sujet et que j’aimais bien ce chanteur, je pensais que c’était quelqu’un de bien mais j’etais naïve et surtout endormie.

    • Clofer

      Il a aussi défendu entre autres les crèches dans les mairies, avec pas mal de virulence. Personnage ambigu donc, qui acceptait c’est vrai, de chanter des textes bien peu recommandables. Le jugement est à Dieu.
      Macron devant le cercueil à refusé de faire le signe de croix avec l’eau bénite. Soi-disant qu’il ne peut pas en tant que président d’une république laïque, pourtant la cérémonie n’était pas officielle. Malraux a écrit que le 3ème millénaire serait religieux, oui mais la religion sera le laïcisme ! La pornographe schiappa a clamé son combat devant le grand orient.
      Il suffit de se balader sur les sites « approuvés » par la kommandantur de la pensée pour voir que nous sommes bouffés jusqu’au trognon par l’athéisme militant, les blasphèmes en tous genres et la révolte contre toute forme de morale, et ceci d’un bout à l’autre de l’échiquier politique ou à peu près. Ecoeurant ….

  32. Nathan

    @L’Homme Invisible (message du 7 dec 1h22) :
    Je pense également à la valeur des travaux de Cantor ou de Gödel (qui peut servir à réfuter logiquement l’identification gnostique de Dieu au cosmos : c’est parce que Dieu a crée le Cosmos, et donc ne peut s’y identifier, qu’il n’est pas soumis aux limitations gödeliennes. Donc sa puissance est supérieure à celle du Dieu gnostique (le Prince de ce monde)).

    Bien sûr il y a la foi, la doctrine, mais quand les progrès de la science permettent de retrouver les vérités de la foi, et de les approfondir, je m’en réjouis !
    A ce propos je vous invite à jeter un oeil sur les travaux d’Eric Basillais :
    https://ericbasillais.wordpress.com
    Il a développé des travaux en logique et ses travaux confirment un certain nombre de vérités de foi, notamment dans l’angéologie.
    Malheureusement, je n’ai pas réussi à avoir la claire intelligence de ses travaux, mais je pense que c’est très sérieux.

    Vous écrivez :
    « Pour faire le lien avec la théologie, en exploitant le 2nd théorème d’incomplétude de Gödel, on peut ainsi démontrer que du point de vue de la logique formelle, de manière totalement indépendante à son contenu ou de tout contexte, le Coran ne peut pas être ce qu’il prétend être (il prétend être complet ET cohérent, ce qui est impossible selon le 2nd théorème d’incomplétude de Gödel sous certaines hypothèses, hypothèses que vérifie le Coran). »
    Oui, c’est une des conséquences du théorème de Gödel.
    C’est la prétention même de la pensée gnostique qui est ruinée par Gödel.
    Vous avez raison Gödel porte bien son nom. God-El : le messager de Dieu. Et l’essence de ce message c’est la grandeur INCOMMENSURABLE de Dieu.
    Je sais qu’Eric Basillais a repris la preuve ontologique de l’existence de Dieu donnée par Gödel pour développer ses propres travaux qui, s’ils sont valides et correctement interprétés (j’attend une explicitation de ses travaux qui me permettrait de bien les comprendre), sont d’une GRANDE portée.

  33. Pierrequiroule

    Il aurait été intéressant de rappeler que le cerveau et le corps humain fonctionne avec de des conductions électriques. Il aurait été aussi intéressant d’aborder la question des ondes radio. Il aurait été également intéressant de parler de l’adn. Peut être tout cela fera l’objet d’un nouvel article ?

    • Kuzca

      😀
      Attention Pierrequiroule, vous côtoyez des concepts intéressants, je dirais même passionnants, indispensable si on veut avoir une vision holistique de notre condition ici-bas, mais aussi inutile en cette fin de temps, car il n’est plus temps de se poser ce genre de question. On va très vite vous le faire savoir.

  34. Clofer

    Hier à St Nicolas du Chardonnet, à la messe de 9h, le prêtre n’a pas prononcé de sermon, invitant les fidèles à tirer eux mêmes la leçon de la liturgie du jour. Pourquoi ? Que s’est-il passé ?
    Je souhaite éviter toute nouvelle discussion biaisée sur la FSSPX, aussi n’est-il peut-être pas nécessaire de publier ce commentaire.

  35. Clofer

    Pour en finir avec le décès de Johnny, lu sur le Salon Beige : Johnny aura réussi le jour de l’anniversaire de la loi de séparation de l’église et de l’état, à réunir toute la république dans une église !!! Une sorte de « clin d’œil » du Ciel …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s