Trump tombera-t-il dans le piège coréen ?

La Corée du Nord n’a pas d’importance économique ; elle n’a pas d’importance géopolitique -ni politique tout court ; elle n’a pas d’importance géostratégique ; ni énergétique ; ni démographique ; ni historique. Ni même militaire. Car quand bien même elle aurait une armée digne de ce nom et correctement équipée, ce qui reste à prouver, et à la rigueur l’arme nucléaire, ce qui à priori n’est pas le cas, elle ne pourrait pas s’en servir. Car depuis au moins quatre décennies, aucun pays n’a pu en agresser un autre sans immédiatement générer une réaction internationale, qui peut aller de la simple admonestation à l’intervention armée.
Le dernier pays à l’avoir fait, l’Irak, s’en souvient encore : il a été depuis totalement dévasté. Le mondialisme a fait son chemin, et désormais plus aucune guerre entre nations n’est possible sans l’accord des Etats-Unis ou de l’ONU, mis à part pour Israël – mais nous le savons tous, les Etats-Unis et le monde entier obéissent à Israël et à la synagogue de Satan, véritable maitre du monde.

Alors pourquoi donner de l’importance à la Corée du Nord alors qu’elle n’en a pas ? Alors qu’elle n’est réellement dangereuse pour personne, à part pour la Corée du Sud ou le Japon ; et encore, ces pays sont très bien défendus par des armes sophistiquées, qui sauront facilement mettre en échec d’éventuels tirs de missiles. Et largement protégés par les Etats-Unis.
Rappelons à titre d’exemple que lorsque l’armée américaine ultramoderne lance 59 missiles sur la Syrie en avril dernier, seuls 35 atteignent leur but – les contre-mesures russes étaient passées par là. Or la Corée du Nord est très loin d’atteindre le niveau des armées américaines, russes et européennes. Donc en réalité, la Corée du Nord ne fait peur à personne.

Il faut en conclure qu’il y a derrière ces agitations une manipulation certaine. Une double manipulation même. Du coté de la Corée d’une part, et de l’Amérique d’autre part.

Aujourd’hui aucun pays, quel qu’il soit, ne peut mener une guerre contre un autre sans en avoir reçu préalablement l’autorisation. Rarement officielle d’ailleurs ; une autorisation des puissants de ce monde, de ceux qui font et défont les gouvernements et dirigent le monde en coulisse. Saint Jean a appelé cette organisation la synagogue de Satan parce qu’elle est dirigée in fine par la haute finance apatride juive (dans le sens pratiquant le judaïsme talmudique) qui elle-même contrôle les grandes sociétés secrètes de la planète, à commencer par la franc-maçonnerie.
Par exemple, quand Saddam Hussein envahit le Koweït en 1990, cela veut dire qu’il avait obligatoirement reçu un feu vert en haut lieu, et qu’il a ensuite été trahi. Lui aussi est tombé tête baissée dans un piège qui lui sera fatal. Sa surprise devant l’intervention de la coalition internationale montra bien le jeu de dupes dont il fut la victime. Ce qui explique aussi les fameux « Scud » envoyés sur Israël durant cette première guerre du golfe : il manifestait par là sa rancœur envers ceux qui l’avaient trahi, et les désignait nommément.

Mais attaquer Israël se paie toujours très cher : Saddam finira pendu, son pays dévasté et le pétrole sous bonne garde.
La vengeance est un plat qui se mange froid. Ceux qui avaient osé s’attaquer à Israël le jour sacré du Yom Kippour (6 octobre 1973), l’Egypte et la Syrie, seront eux aussi sévèrement punis.
Anouar el-Sadate sera assassiné le 6 octobre 1981, soit exactement le jour de la l’attaque syro-égyptienne de la guerre du Kippour. Voilà la réponse. Et ils tenteront de faire sombrer l’Egypte dans l’anarchie par l’élection de Mohammed Morsi.
Quand à la Syrie, le fils paie pour le père. Vu l’état du pays, on peut penser que la vengeance est réussie. Et ceci explique aussi l’acharnement qu’ils mettent à vouloir écarter Bachar el-Hassad du pouvoir.
Dans toutes ces guerres, Israël venge les affronts antérieurs et assure sa survie en divisant et affaiblissant durablement ses turbulents voisins et adversaires.

Mais revenons à la Corée du Nord et à la double manipulation pressentie.

 

La Corée du Nord : un état communiste bien pratique

Il faut savoir que l’arme principale choisie par la synagogue de Satan pour conquérir le monde sera le socialo-communisme. Par la force (révolutions communistes) ou par la ruse (socialisme d’état). Il faut savoir que le socialo-communisme est une invention purement juive ; le communisme est d’ailleurs le seul régime politique où les juifs prendront eux-mêmes la tête des mouvements au début du XXè siècle, alors que leur stratégie favorite est de diriger via des intermédiaires, des pantins au pouvoir auxquels ils donnent leurs ordres. Pas dans les mouvements communistes : en Russie (Lénine, Trotsky…), en Allemagne (Rosa Luxembourg), en Hongrie (Bela Kuhn) etc… la plupart des principaux dirigeants révolutionnaires sont juifs.
Il faut savoir aussi que le communisme n’est pas seulement un système économique et politique : c’est une religion, la religion du matérialisme athée.
Le communisme est donc l’arme préférée de la synagogue de Satan. Même si celui-ci a évolué, en glissant vers la synthèse qui lui était destinée une fois parvenu à l’âge adulte (à savoir un socialo-libéralisme résultat de la fusion du capitalisme et du socialisme – deux créations juives à priori antagonistes, mais pas pour tout le monde).
Ce sont des nostalgiques. Après tout, les puissances qui fournissent et/ou protègent aujourd’hui la Corée du Nord -Russie, Chine, Cuba- sont d’anciens bastions communistes, et même pour certains des régimes communistes officiellement toujours en activité.
Il est donc très probable que les élites qui dirigent le monde (la synagogue de Satan) aient entretenu la Corée du Nord dans un but précis. Pas seulement par nostalgie d’une forme de communisme aujourd’hui révolue.
La Corée du Nord ne devrait plus exister depuis longtemps – du moins sous cette forme, surtout compte tenu de l’ingérence avérée des deux super-puissances, tant des Etats-Unis que de l’ex URSS.
Les textes sur les Illuminatis (autre nom pour désigner les membres dirigeants de la synagogue de Satan) indiquent que ceux-ci disposent d’agents (« Agenturs« ) hauts placés dans de nombreux pays.

Les Illuminatis ont maintenu la Corée du Nord, l’ont financée et l’ont entretenue dans l’illusion de la puissance militaire : c’est son seul atout. Ils ont empêché la communauté internationale d’intervenir et de renverser ce régime autoritaire et totalitaire.
Ils se réservent la Corée du Nord pour exécuter leurs basses manœuvres, de même qu’ils ont créé Al-Quaida puis l’Etat Islamique dans le même but.
On retrouve ici la stratégie favorite des juifs : utiliser des nations ou des organisations écrans pour exécuter le sale boulot à leur place, sans que l’on puisse remonter au commanditaire. Il est étonnant de voir proliférer, grandir et prospérer des organisations qui sont censées avoir à leurs trousses les plus puissantes armées du monde et les meilleurs services secrets de la planète. On est capable de geler immédiatement les avoirs de Kadhafi dans le monde entier, mais pas ceux de l’Etat Islamique. Mais au fait, qui dirige la finance internationale ? Quel est le si petit nombre de mains qui possède un tel pouvoir ? La synagogue de Satan.
Par conséquent, au même titre que Daesh, la Corée du Nord est utile pour servir d’appât, de prétexte ou de nation écran -ou les trois à la fois- pour exécuter une attaque sous faux drapeau.
Un pays comme la Corée du Nord est particulièrement génial : on peut lui attribuer n’importe quelle action, peu importe qu’elle l’ait commise elle-même on non, il suffit que cela soit crédible.
Comme personne ne connait réellement le niveau d’équipement militaire du pays, comme on joue le flou sur sa supposée détention de l’arme nucléaire, on peut en réalité dire ce que l’on veut, et utiliser n’importe quelle bombe, ou autre, y compris nucléaire : dans tous les cas l’agression sera attribuée à la Corée, sans qu’elle puisse démentir.
Quelques agenturs des Illuminatis bien placés auprès du pouvoir nord-coréen suffisent pour les amener dans l’attitude souhaitée. Les médias occidentaux font le reste, ainsi que les dirigeants des principales nations, bons serviteurs obéissant à leurs maitres. Toute cette agitation permet de crédibiliser la menace coréenne, il n’y aura plus qu’à l’actionner le moment venu.
Puis à détruire les preuves, quitte à faire disparaitre un pays entier. Ou du moins ses dirigeants, mais ça c’était évident.

 

Trump va t-il tomber dans le piège ?

C’est là que nous arrivons au point intéressant. En effet, nous avons compris que la Corée du Nord est un prétexte idéal pour engager quelque chose de puissant et d’essentiel pour l’avenir du monde. Le pays n’a été maintenu en vie que pour ça. En tout cas cela semble bien en prendre le chemin.
Alors de deux choses l’une : est-ce que Trump joue son rôle ou lui tendent-ils un piège ?
Je m’explique : si la Corée du Nord doit servir de nation-écran pour effectuer une attaque sous faux drapeau, le scénario prévoit une riposte logique des Etats-Unis. Donc si Donald Trump est dans le coup, il est normal qu’il fasse monter la pression. Mais compte tenu de la situation particulière de ce dernier, les Illuminatis actionnent-ils aujourd’hui la Corée parce qu’ils en ont besoin pour leurs projets occultes de génération du chaos, ou bien pour faire tomber Trump, dont ils veulent toujours se débarrasser ?
Car la Corée peut servir pour l’un ou pour l’autre.
La seconde possibilité n’est pas à exclure. La Corée expérimente des missiles depuis des années. Cependant, on note une étrange escalade des essais depuis l’élection de Donald Trump, dont une bombe H thermonucléaire. Pourquoi le régime multiplie-t-il subitement les essais depuis quelques mois ? Est-ce l’exécution du plan des Illuminatis ou une provocation destinée à attirer Donald Trump dans un piège fatal qui mènerait à sa destitution ?

Dans une vidéo récente, le rav (rabbin) Ron Chaya évoque le piège de la mer Rouge en parlant du Pharaon. Je le cite : « quand la nuée disparaît, il voit une mer ouverte en deux et les juifs de l’autre côté. E il rentre dans le piège ! Comment un type sensé peut-il faire un truc pareil sans se méfier ? » Pourtant, Pharaon s’élance à la poursuite des hébreux, dans l’ouverture pratiquée miraculeusement au milieu de la mer, qui se referme sur lui noyant toute l’armée.
Et Ron Chaya d’ajouter que cet homme intelligent était devenu idiot à cause de son ego surélevé ; il fait alors un parallèle avec Kim-Jong-il ! Intéressant tout de même, car le piège n’est peut-être pas tendu au dirigeant nord coréen mais bien à Donald Trump ! On reconnait bien là la duplicité des juifs et l’art de la manipulation.

Pour le moment, Donald Trump tombe dans le panneau, il est même surdoué. N’oublions pas que les agenturs des Illuminatis savent très bien flatter les egos des dirigeants et les pousser là où ils veulent les amener. Le ton monte depuis ces derniers jours ; cet état de quasi-guerre semble bien artificiel, ou du moins arrangé par ceux qui en tirent les ficelles.
Ceci expliquerait aussi l’attitude presque noble du nouveau roi David, Emmanuel Macron, le représentant officiel des Illuminatis, qui se démarque de son homologue américain, préparant déjà son futur rôle de sauveur du monde une fois celui-ci empêtré dans le piège et noyé dans la mer Rouge du golfe de Corée.

 

Conclusion

Observons la tournure des événements dans les prochains jours et soyons prudents dans nos interprétations. Nous savons que la fenêtre de tir final pour le basculement dans la nouvelle ère est située entre le 23 septembre et le 21 décembre 2017, avant les 40 ans d’Emmanuel Macron. Les éléments se mettent en place, nous le voyons bien ; ils doivent être prêts dès que le feu vert sera donné, probablement après un geste majeur de Rome (transmission du pouvoir spirituel à la synagogue). La Corée semble être un acteur essentiel du scénario. Pour engager le chaos final ou pour provoquer la destitution de Trump ? Et pourquoi pas les deux à la fois ?

Sans compter que le Ciel peut mettre en échec les projets de Satan ou l’amener à l’erreur. Car vouloir faire d’une pierre deux coups (engendrer le chaos et se débarrasser de Trump) est un jeu dangereux où la synagogue de Satan risque de se brûler les doigts. Peut-être qu’à eux aussi un piège divin (Divina Insidia) est tendu ?

 

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : Trump tombera til dans le piège coréen

Publicités

229 Commentaires

  1. Patricia

    Article sur Sputnik: La Corée du Nord menacerait de transformer les USA en « une mer de flammes ». Les mots ont ici leur importance et ce sont toujours les mêmes qui reviennent… Ils passeront forcément à l’acte d’une manière ou d’une autre.
    Ce mois d’octobre va être très important. Que Notre Seigneur Jésus Christ Roi vienne dans toute sa gloire.
    En Union de Prières.

  2. Patricia

    Une centrale électrique a pris feu dans le Nord de La Russie: 310 000 personnes privés d’électricité… Attaque au couteau à Marseille près de la gare Saint Charles…. Un camion fonce dans la foule au Canada… Aujourd’hui jour de la Saint Rémi qui a baptisé Clovis… Le mois d’octobre commence fort…

    • Claude Germain V

      Pardon ,msieur-dam , mais je ne comprend plus , il y a quelques chose de bizarre dans cette affaire et je pèse mes mots , quelque part quelqu’un ou quelques uns se foutent de nous ……………………………..58 mort et 220 a 250 blessés PAR UN SEUL HOMME , excusez mon désarroi mais comme dit mon voisin il y a merdage quelque part ………..
      Rappelez vous :
      Un homme lourdement armé a ouvert le feu, dans la nuit de samedi 11 à dimanche 12 juin, dans une boîte de nuit LGBT très fréquentée d’Orlando, en Floride, aux Etats-Unis..49 personnes ont été tuées et 53 blessées,
      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/06/12/de-nombreux-blesses-apres-une-fusillade-dans-une-boite-de-nuit-gay-de-floride
      Il se passe quand même que là le tueur était devant , a quelques mètres des futures victimes.
      Tandis qu’a Las Vegas le tueur tirait depuis une fenêtre donc assez loin des victimes , sacré tireur le gars et l’autre complice en fuite ???? explication svp

      Enfin bref , la situation ou les situations s’enveniment partout dans le monde , et apparemment maintenant la courbe de folie entre les tueurs potentiels , les politiciens mégalos , prédateurs , les foules en furie partout dans le monde ,les problèmes de tremblement de terre et autres inondations , pour les matheux qui connaissent la chose , la courbe n’est plus logarithmique ce qui veut dire quelle monte en accélérant , mais elle devient asymptotique ce qui veut dire que maintenant elle passe a la verticale pour finir par un champignon aléatoire , mais explosif . De quelle manière ? l’Avenir va nous le dire incessamment sous peu……………….
      Vite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! que la parousie se réalise ..

  3. Pedro

    Dévoilement du projet du Pape François dans cet article du Figaro (de Jean-Marie Guénois) publié le 29 septembre 2017 :
    « L’Église servante devrait au contraire «accompagner» les évolutions de société sans la surplomber. »
    Mais « servante » de qui à votre avis ?
    Une Eglise au service de l’esprit du monde, dont le Prince est Satan, selon les Evangiles.
    Donc mettre l’Eglise au service de Satan, c’est bien toute la « révolution » dont il est question qui est en cours.
    https://magazinelavoixdedieu.wordpress.com/2017/10/04/jean-marie-guenois-le-pape-trouble-une-partie-des-catholiques/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s