Dies Irae, le jour de la colère

chartres_rosace-jugement-dernier

Tout le monde aimerait savoir ce qui nous attend ; c’est pourtant simple, il suffit d’assister à une messe de Requiem célébrée selon le rite traditionnel. Car tout y est. Les textes nous y décrivent ce jour fatal qui s’annonce à grands pas.

Requiem. C’est le titre de la chanson de l’artiste qui représentera la France à l’Eurovision 2017, , qui aura lieu le 13 mai, une certaine ALMA. Étonnamment, plus l’élite mondialiste progresse, plus ses messages sont clairs.
Le 13 mai 2017 est le centième anniversaire des apparitions de Fatima ; un centenaire emblématique attendu par tous, même le pape fera le déplacement.
Le mot latin Alma est utilisé dans la liturgie de l’Eglise catholique pour désigner la mère de Dieu, la Vierge Marie. Dans le chant Alma Redemptoris Mater, il se traduit par « sainte » et est associé à Mater, la mère : la Sainte Mère du Rédempteur.
Enfin Requiem, qui veut dire repos, est le mot qui désigne un enterrement, une sépulture, en référence au repos éternel. Une messe de Requiem est une messe d’enterrement.

Par conséquent, choisir Alma avec le titre Requiem le jour du centenaire des apparitions de Fatima veut dire, de la part de la synagogue de Satan, qu’ils célèbreront ce jour-là le deuil de l’Eglise catholique. La chute de Babylone est actée, la civilisation chrétienne est annoncée comme définitivement enterrée. De même qu’on chante le Dies Irae à une messe de Requiem, ici l’élite mondialiste fera chanter par sa fausse vierge hébraïque (pour paraphraser la Salette) le Requiem de Babylone. Car il s’agit d’un concours de chant. Parions qu’avec une telle symbolique cette artiste sera primée.

Tout ceci est assez simple à comprendre, il suffit de connaître la symbolique biblique.
La ville comme la Femme symbolisent la même chose, l’Eglise : « la femme que tu as vue, c’est la grande ville qui exerce la royauté sur les rois de la terre » (Apoc. 17, 18).
Jérusalem, puis Rome, c’est l’Eglise dans sa composante matérielle, en tant qu’organisation humaine.
La Femme, c’est l’Eglise dans sa composante spirituelle.
Quand l’Eglise est forte, solide, arrimée à son divin Maître, la ville est appelée Jérusalem dans l’ancienne alliance, puis Rome dans la nouvelle alliance à partir du Christ.
Mais quand l’Eglise faillit à son rôle et communie avec les peuples païens dans une même idolâtrie, elle se mue en Babylone. C’est toujours la grande ville, mais elle ne porte plus le même nom : c’est une Eglise déchue, dont les membres sains se retrouvent comme en captivité.
Pareil pour la Femme : quand l’Eglise est pure et fidèle à sa mission spirituelle, elle est figurée par la Sainte Vierge, la Femme couronnée d’étoiles de l’Apocalypse. Mais quand elle trahit son divin époux, quand elle s’associe aux divinités païennes et leur reconnaît un statut, quand elle est infidèle à sa foi, quand elle s’accorde avec le monde alors que son Maître lui a pourtant bien précisée qu’elle n’était pas de ce monde, elle se mue en Grande Prostituée.

Le monde profane et le monde religieux vont de pair. La fondation par le Christ du royaume de Dieu sur terre, l’Eglise, s’est accompagnée d’un changement progressif mais radical des mœurs et des rapports humains, dans ce qui convient d’appeler la civilisation chrétienne.
Quand l’Eglise va, les sociétés et nations chrétiennes progressent en vertus et en forces.
Quand l’Eglise faillit à sa mission les nations se détériorent ou sont envahies par l’ennemi.
Il est indéniable que le changement de cap dans l’Eglise initié au concile Vatican II s’est accompagné du côté des sociétés civiles d’une transformation complète des valeurs, des mœurs, des modes de vie et même des modes de pensée, qui ne sont pas dus qu’au progrès technique.

Soyons clairs : le monde entier, après avoir été soumis à la loi chrétienne, jusqu’à en adopter le calendrier universellement, est aujourd’hui redevenu entièrement païen. Les nations chrétiennes sont toutes des Grandes Babylone.
La synagogue de Satan le sait bien puisqu’elle en a été le principal artisan.
Quand à l’Eglise, même les observateurs extérieurs non chrétiens constatent que le pape actuel est un destructeur des dernières valeurs catholiques qui subsistaient après l’extraordinaire virage en faveur du monde effectué depuis cinquante ans. Un homme chargé non pas de faire perdurer l’Eglise dans son rôle traditionnel mais de conduire une permutation.
Permutation en une religion humaniste universelle largement décrite dans les programmes de la franc-maçonnerie depuis un siècle. Dorénavant accomplie.

Par conséquent il est logique que l’Alma satanique soit chargée de célébrer le Requiem de Babylone le jour anniversaire du centenaire de son avertissement.
En clair cela veut dire : les sociétés et civilisations chrétiennes sont mortes, la prophétie de l’Apocalypse est accomplie, la chute de Babylone est actée.
Il en va de même pour la Grande Prostituée ; le texte de l’Apocalypse précise bien que les rois de la terre haïront la Prostituée et la dépèceront (Apoc. 17, 16). Pourquoi croyez-vous que les élites mondiales de la synagogue de Satan lui ont fait faire le concile, acter le relativisme religieux, désacraliser la messe, renoncer à convertir les païens, et embrasser les thèses socialo-mondialistes de l’ultra-gauche ? C’est bien pour la détruire de fond en comble !

En définitive toute l’Apocalypse est réalisée, les trompettes de la victoires de Satan sont prêtes à sonner. Lui-même le dit : dans trois mois on célèbrera le Requiem de l’Eglise, la victoire de Satan sera acquise.

Nous en sommes à l’instant crucial du moment de vérité, à l’accomplissement des promesses, à la réalisation de la prophétie de la Salette : c’est quand l’adversaire se croira vainqueur et se proclamera le Sauveur (c’est à dire le Messie) qu’il sera étouffé par le souffle de saint Michel Archange.

Et l’Antéchrist ?
On dirait que seules les élites mondialistes et quelques eschatologues avisés connaissent la situation. La quasi totalité des populations ne s’aperçoit de rien, y compris de nombreux lecteurs avertis, comme ceux du Grand Réveil. Nombreux sont-ils à attendre encore un hypothétique Antéchrist alors qu’ils l’ont sous les yeux.

Là aussi c’est pourtant simple.
Christ veut dire Messie et ante veut dire avant : avant le Messie.
Tous ceux qui ont étudié les prophéties de l’Ancien Testament savent que le Messie est Dieu. Les rabbins contemporains l’enseignent. La synagogue de Satan le sait.
Donc quand les juifs annoncent l’arrivée imminente du Messie, ils savent très bien qu’il s’agit de Dieu, de leur dieu, Lucifer en réalité. Mais sûrement pas de l’Antéchrist, qui est nécessairement AVANT le Messie.
Même raisonnement du côté des chrétiens : l’Antéchrist est la période d’iniquité totale, caractérisée par l’homme de péché, c’est à dire une société baignant dans le péché, et dirigée par un ou des hommes symbolisant (ou encourageant) ce type d’homme ou ce type de comportement. Les exégètes qui ont étudié sérieusement les prophéties ont démontré que l’Antéchrist en tant que personnage ne pouvait être que le guide spirituel suprême : le pape.
Et nous avons vu que la société civile suivait toujours le même chemin que la société religieuse : quand celle-ci se dégrade c’est la totalité du monde qui en pâtit.

Une fois de plus, les deux camps se rejoignent : que l’on soit du point de vue de Satan et de ses fidèles, ou de Dieu et des Justes, la période qui s’ouvre à nous est soit le règne de Lucifer, soit la Parousie du Christ.
C’est à dire la période qui suit l’Antéchrist.
Or le camp ennemi annonce sa victoire au printemps, ce que corroborent nos observations à partir d’autres éléments et maintes fois démontrées sur ce blog.

Jésus explique exactement la même chose en Matthieu 24 : il faut que l’iniquité atteigne son plus haut niveau et si ces jours n’étaient abrégés, nul n’échapperai , mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
Les élus sont en danger de quoi ? Pour Jésus, le danger est de perdre son âme, de perdre la promesse de la vie éternelle, de basculer dans la mort éternelle.
Les observateurs de la société actuelle devraient se rappeler les paroles de Jésus :
« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne. » (Matthieu 10:28)
Le monde actuel est tellement perverti et abîmé dans le péché qu’il est inutile pour Satan comme pour Dieu d’envoyer d’autres châtiments que ceux que nous connaissons depuis cinquante ans. « Le châtiment, c’est le monde moderne » disait un auteur célèbre.

Quand les analystes et les lanceurs d’alertes pressentent des calamités comme un effondrement économique mondial, un conflit mondial généralisé, des guerres civiles, ou des épidémies fulgurantes, ils ne font que révéler les angoisses des babyloniens, de ceux qui justement ne craignent que ceux qui tuent le corps. Ils craignent pour leur petit confort matériel, ils redoutent de perdre cette vie facile basée sur la vie selon la chair. Bref ils tombent dans le piège satanique suprême : ne pas voir que justement cette vie confortable mais particulièrement pervertie et décadente, est celle qui les éloigne le plus sûrement de Dieu, les installe dans le péché, et les conduisent plus sûrement à perdre leur âme que ceux qui sont persécutés matériellement. Ils ont peur pour leur corps mais pas pour leur âme ; les insensés !

Même constat pour ceux qui s’obstinent à parler de l’Antéchrist au futur malgré les signes évidents ; ils savent qu’admettre que nous vivons sous le joug de l’Antéchrist revient à reconnaître la proximité du jour de la colère et du jugement dernier.  A renoncer donc au monde et à ses séductions. Or la plupart de nos contemporains, même les plus avertis, n’ont pas vraiment envie de quitter ce monde de confort et de facilité. Ils voudraient bien que celui-ci se prolonge encore un peu.
Ils ne veulent pas reconnaître que cette société faite de persécution larvée et souterraine, mais bien réelle quand même, est bien plus redoutable pour les âmes que la persécution ouverte et armée que subissent les chrétiens d’Orient, où seuls les corps sont concernés.
Qu’ils méditent les paroles de Jésus.

 

Le jour de la colère est proche

Où en sommes-nous alors ?
L’Antéchrist en tant personne (le pape François) va dépasser ses 4 ans de pouvoir, mais le décompte des 3 ans et demi ne s’effectue qu’à partir du 30 septembre 2013, date à laquelle il annonce les canonisations du 27 avril 2014, qui permettent de TOUT comprendre.
Notamment de comprendre que les ex-nations chrétiennes constituent Babylone et que la Grande Prostituée est l’Eglise. Que les deux sont sous le joug de la bête depuis l’élection du pape Jean XXIII le 28 octobre 1958, parce qu’il y a exactement 666 mois entre le 28 octobre 1958 et le 27 avril 2014 (canonisation du même Jean XXIII). Cette durée de vie de l’Antéchrist de 55,5 ans avait été trouvée par le vénérable Holzhauser dès 1650.  Qu’effectivement durant cette période les nations chrétiennes se sont paganisées, idolâtrant l’homme et ses capacités scientifiques et techniques, se sont considérablement perverties hissant les trois concupiscences (de la chair, de l’argent et de l’esprit : l’orgueil) comme idoles du système, le tout avec la complicité de l’Eglise qui parallèlement sombrait dans l’apostasie, le déicide et le reniement de sa mission.
De comprendre aussi la véritable nature de l’Antéchrist, à la fois période, système (politique, religieux, économique et culturel) et personnes (une multitude : l’homme de péché, et une personne, le guide spirituel qui permet cette situation : les papes du concile Vatican II).

De son côté Babylone est tombée. La Grande Prostituée est dépecée.
Satan annonce sa victoire. Il a réuni ses troupes en Armageddon, c’est à dire que monde entier est sous sa coupe.
De plus son royaume est divisé : Vladimir Poutine, d’abord, Donald Trump maintenant, n’obéissent pas (ou plus)à la synagogue de Satan. Encore un signe -prophétisé- de sa chute prochaine.

Que reste-t-il ?
Tout est accompli.
« C’est maintenant le jugement de ce monde; c’est maintenant que le Prince de ce monde va être jeté dehors. » (Jean 12:31)

N’avançons pas de date mais tout pointe sur le printemps 2017. Les 4 ans de Pike (1+3) ; les 42 mois de l’Apocalypse, le centenaire de Fatima… le point de départ se situe entre le 30 septembre 2013 et le 27 avril 2014 pour les derniers 3 ans… les fameux 3 jours de ténèbres qui sont en réalité 3 ans.

La prophétie des papes annonce le jugement dernier après les ultimes tribulations sous le règne du pape qui suit Benoît XVI… tout concorde.
Le septième sceau est déjà ouvert, nous sommes dans la demi-heure d’attente, de suspension du monde, en vue de la moisson, et de la purification de la terre par le feu.

 

Le Requiem va s’enclencher : la septième trompette.

En quoi consiste-t-il ?
La réponse est dans les textes d’une messe de Requiem selon la liturgie traditionnelle.

1) Lettre de saint Paul aux Thessaloniciens :
« Car au signal donné, à la voix de l’archange, au son de la trompette divine, le Seigneur en personne descendra du ciel. »
(I Thes. 4:16)
C’est donc bien la 7ème trompette.

2) le chant du Dies Irae
Dont les paroles sont particulièrement éclairantes pour ce moment unique :
« Jour de colère que ce jour là,
Qui réduira le monde en cendres ;
David l’atteste et la Sibylle.
Ah, quelle terreur règnera,
Lorsque le juge paraîtra
Pour tout trancher avec rigueur.
La trompette au son terrifiant
Nous poussera tous devant Dieu.
Le livre achevé sera lu,
Où tout se trouve consigné
Pour ouvrir le procès du monde. »
On comprend que beaucoup préfèrent repousser cette échéance, car ces propos sont bien loin de la fausse miséricorde du Vatican actuel, qui la confond avec la justice.

3) la prière de l’absoute
« Délivrez-moi Seigneur de la mort éternelle en ce jour de terreur où le ciel s’ébranlera, et la terre, quand vous viendrez juger le monde dans le feu. »

Voilà. A tous ceux qui veulent savoir ce qui nous attend, il suffit de relire ces textes, tout y est dit.
Purification du monde par le feu. C’est tout.
Puis ce sera la Jérusalem céleste, c’est à dire la résurrection de l’Eglise et le règne de Jésus parmi les siens. Uniquement les siens, tous les autres auront été précipités dans la géhenne (en enfer) y compris les démons.

 

Le parallèle avec la destruction de Jérusalem

Quand Jésus décrit la fin du monde, il pleure d’abord sur la chute de Jérusalem, car celle-ci est une préfiguration de ce qui nous attend à la fin du monde (ou plutôt à la fin du temps des nations, ce qui revient en pratique au même).

Dans son œuvre maîtresse, l’Année Liturgique, Dom Guéranger (1805-1875) décrit avec précision la chute de Jérusalem en l’an 70 par Titus.
Les circonstances de cette chute sont particulièrement atroces, car outre la guerre avec les romains et les conséquences du siège (famine, troubles…) , les dissensions internes entre juifs (guerre civile) causèrent autant de morts et de dégâts.

Nous ne détaillerons pas cet événement ici, mais nous arrêterons sur deux éléments significatifs :
1) la rapidité de la chute de la ville ;
2) les nombreux avertissements qu’ont eu les juifs durant des années précédentes.

La rapidité de la chute de Jérusalem
Titus arrive en vue de Jérusalem au moment de la Pâque de l’an 70, donc fin mars ou début avril.
Au bout de deux mois, Titus a investit la ville basse, mais les collines de Sion et de Moriah (mont du Temple) restent inexpugnables.
Dom Guéranger note une chute en trois temps :
– Fin du sacrifice perpétuel le 12 juillet, faut de victimes (on offrait des animaux en sacrifice) ;
– Incendie du Temple le 4 août 70, un jour de sabbat ;
Fin de Jérusalem le 1er septembre par la prise de Sion, saccagée et brûlée comme Moriah et la ville basse.
Il s’écoule donc 23 jours entre la fin du sacrifice perpétuel et la destruction du temple, et encore 28 jours entre celle-ci et la chute définitive de Jérusalem. Total : 51 jours.
Rappelons qu’il s’est écoulé 51 ans entre la fin du concile Vatican II et la fin du jubilé de la miséricorde, consacrant ce même concile.
C’est donc bien fini ; nous avons une preuve de plus que la véritable fonction du pape François est d’acter, en compagnie de la bête et des 10 rois du monde, la fin de Babylone et de l’Eglise.
Son jubilé la 51ème année et non normalement la 50ème avait donc une signification.

Les signes annonciateurs
Ils sont de deux ordres :
– les signes généraux
– les signes spécifiques aux juifs

 Les signes généraux
– la mort de saint Pierre et saint Paul sous Néron, en 64 ou 67 ;
– la mort de ce même Néron le 9 juin 68, qui ouvre une période d’incertitude d’un an et demi : l’année 69 de l’empire romain est la fameuse année des 4 empereurs.
Donc l’an 70 est précédé d’un épisode unique dans l’histoire de Rome, une période de confusion et de chaos, elle-même précédée du décès -très symbolique- du prince des apôtres et de l’apôtre des Gentils.

Il est intéressant de noter que le 15 mai prochain, l’état moderne d’Israël soufflera ses 69 ans révolus. Un chiffre qui par ailleurs est d’une signification capitale en ces derniers temps. N’oublions pas que la nouvelle messe, élément essentiel dans la stratégie satanique, date de 1969.
Mais Dom Guéranger note, au sujet de cette année 69 :
« Aux tremblements de terre en divers lieux, aux pestes, aux signes dans le ciel, qui s’étaient multipliés dans les dernières années du tyran, s’ajoutèrent alors les soulèvements de nation à nation, de royaume à royaume. »
Justement, ces dernières années se sont caractérisées par de nombreux séismes, des épidémies mystérieuses (hommes et animaux), des révolutions et des soulèvements (révolutions arabes, Ukraine…), des conflits (Syrie, Irak, Daech…), et bien sûr de grands signes dans le ciel (tétrades, alignements de planètes, crashs d’avions) et sur terre (terrorisme, 11 septembre).

 

Les signes spécifiques à Jérusalem et aux juifs

1) En 66 donc environ 4 ans avant, l’armée de Syrie conduite par Cestius Gallus s’était montrée sous les murs de Jérusalem. » Le Seigneur voulait seulement alors donner aux siens L’AVERTISSEMENT qu’il leur avait promis en précisant d’avance la suite des événements » explique dom Guéranger. « Lorsque vous entendrez le tumulte des séditions et des bruits de guerre, disait-il, n’en soyez point troublé : ces choses arriveront d’abord, sans que la fin vienne aussitôt. Mais quand vous aurez eu le spectacle de Jérusalem entourée d’une armée, sachez que sa désolation est proche, et fuyez loin d’elle. »
Dom Guéranger explique d’ailleurs que ce signe permit aux chrétiens de se retirer progressivement de Jérusalem ; en 70 il n’y en avait plus.
N’oublions pas que Jérusalem est la figure de l’Eglise ; or l’Eglise entourée de l’armée de la franc-maçonnerie et investie par elle en de nombreux endroits est une preuve tangible de l’application de cette prophétie à notre temps, depuis le concile et surtout depuis les années Bergoglio. En effet la collusion entre le positionnement actuel de l’Eglise et le programme franc-maçon annoncé au début du XXème siècle peut facilement se démontrer et se prouver.
Et effectivement depuis le concile les vrais catholiques n’ont pas suivi l’Eglise dans sa folie de réforme, d’hérésies et d’apostasie, ils se sont retirés de Jérusalem pour fuir (allégoriquement) dans les montagnes et les grottes.

2) Depuis la fête des Tabernacles de l’année 62, un homme étrange venu de la campagne, le prophète Amos, n’a cessé de parcourir les rues de la cité maudite, criant jour et nuit : « Malheur, malheur à Jérusalem, malheur à la ville et au Temple, malheur au peuple » ; ceci dura 7 ans et 5 mois, il fut tué dans les premiers jours du siège des romains.
Depuis combien de temps les eschatologues, les exégètes, les théologiens annoncent les châtiments, le malheur des sociétés chrétiennes, les dangers que court l’Eglise depuis le concile ? Cela fait déjà quatre ans qu’ici sur le Grand Réveil j’annonce la chute de Babylone et le jugement dernier  ; combien de personnes dans le monde ont le même discours ?
Nous ne faisons que remplir le même rôle qu’Amos. L’Apocalypse les appelle « les deux témoins » ; la Sainte Vierge à la Salette les apôtres des derniers temps. Toutes ces appellations désignent en fait les mêmes personnes : celles restées fidèles à la vraie foi et à la véritable Eglise, qui sentent et annoncent le châtiment des nations et de l’Eglise, qui le voient et le disent !

3) Un jour à la fête de la Pentecôte, les prêtres remplissant leur ministère ont entendu dans le saint lieu comme l’agitation d’une grande multitude et des voix nombreuses s’écriant toutes ensemble : « sortons d’ici ! ».
Une autre fois au milieu de la nuit, la porte d’airain massif qui fermait le sanctuaire du côté de l’Orient et que vingt hommes à peine peuvent ébranler, s’est ouverte d’elle-même.
Dom Guéranger ne précise pas la date, mais nous aussi nous avons notre lot de signes étranges et extraordinaires qui apparaissent régulièrement, comme cet échouage récent de milliers de baleines en Nouvelle Zélande.

 

Pour conclure, il est évident pour les élites mondiales comme pour quelques eschatologues avertis, que nous sommes au bout de la course, que le jour de la colère est très proche, celui qui suit le règne de l’Antéchrist et s’ouvre soit sur le retour du Christ, soit sur la victoire de Lucifer.
Comme nous connaissons déjà la réponse, car le mal ne peut être vainqueur, et que tout homme qui a appris son Credo sait que « Jésus reviendra pour juger les vivants et les morts« , il est temps pour chacun d’abandonner définitivement la politique de l’autruche et de regarder la vérité en face : le jour de la colère qui arrive c’est la purification de la terre par le feu, la moisson, le châtiment des méchants, la récompense des justes, et le jugement dernier.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez ici : dies-irae-le-jour-de-la-colere

Illustration de tête : rosace du jugement dernier, cathédrale de Chartres

 

Publicités

303 Commentaires

  1. beylet

    Mon objectif n’était pas d’affirmer, ni de convaincre,,mais de suggerer des reponses,pardonnez moi si je me suis égaré trompé ou offenssé certaines personnes. Je m’en excuse devant tous.Merci à vous Mr Dalencourt et Nathan pour vos reponses. J’ai besoin qu’on m’éclaire mais pas qu’on m’assassine, je vous respecte.Que la Paix soit sur vous.Encore une fois pardonnez-moi

  2. Uncle

    Daniel 9, 27: Il conclura une alliance ferme avec un grand nombre pendant une semaine ; et, au milieu de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l’oblation, et sur l’aile des abominations viendra un dévastateur, et cela jusqu’à ce que la destruction et ce qui a été décrété se répandent sur le dévasté.

    Avons-nous un idée de quelle alliance ferme le Pape François a conclu pour 7 ans?
    Je pensais au début au fait qu’il avait refusé la papauté en 2005 pour la reprendre 7 ans plus tard, comme si le plan de l’ennemi n’était pas mûr à ce moment là, mais çà ne colle plus avec le milieu de la semaine que nous avons maintenant atteint en 2017 selon vous.

  3. Christopho Praxis

    Bonjour Monsieur Louis.

    S’il vous plaît, je voudrais votre avis sur la visionnaire « Conchiglia ». Son discours m’a l’air cohérent, mis à part son signe de Croix qui dit : « A nom du Père, et de la mère, et du Fils, et du Saint-Esprit ». cf. http://www.conchiglia.net

    • dalencourt

      Je n’ai même pas cliqué sur votre lien. Comment peut-on considérer comme crédible une personne qui remet en cause la Sainte Trinité, comme si c’était une invention humaine. C’est une révélation divine ! Elle est immuable. Vous avez donc mis la main sur une espèce de délire mystique protestantisant ou protestantisé, qui n’a aucun intérêt sauf vous induire en erreur et vous détourner de la vraie religion.

    • Sophie

      le Mont -Carmel designe le vignoble de Dieu en hébreu ..
      L’Elite appelle t-elle la Coupe de la Colère Divine ? Surtout quand on sait que quand l’Elite commence à parler de profanation dans la communeauté Juive, c est un mauvais présage ..
      De plus, le Mont-Carmel fait référence à la descente du Feu de Dieu sur l’holocauste du Prophete Eli, face aux adorateurs de Ba’Al et autres divinités.
      Nous sommes bel et bien en plein dedans.

      On notera aussi le phénomène de vague-submersion sur 7 départements des côtes Française .. ( préfiguration du déluge ?)
      Apres le week-end satanique ( Oscars – Césars ), le Bon Dieu soufflerait-il sa colère sur la Fille Aînée de l’Eglise?

      http://www.bfmtv.com/planete/meteo-alerte-vague-submersion-du-finistere-jusqu-aux-pyrenees-atlantiques-1111138.html

      • Anthony

        Bonjour,
        Le week end des Oscars nous a montré un signe quand même important! Le 26 était un jour de nouvelle lune(premier jour du mois selon l ancien testament), donc le vrai sabbah biblique (Psaumes 81;3-4) « Sonnez de la trompette à la nouvelle Lune… » Cependant que c est il passe ce jour est très important. En effet il y a eu une contre annonce, Lalala Land à été nomine puis ce fut in fine « Moonlight » .la scène principale du film ou le jeune « Chiron » embrasse son amant se passe devant la pleine lune… (dans la mythologie grecque, Chiron est un centaure…je vous laisse regarder son histoire sur wikipedia).
        Souvenez vous que l’année dernière aux Oscars, il y a eu une polémique sur la non représentation des minorités aux nomines, « Oscars so White », la cette année se fut le contraire, la mise en avant d’une population discriminee mais cette fois si sur fond d’une jeune noir qui découvre sa sexualité, sous un claire de l’une (dans la bible la nouvelle lune ou pleine lune est signé de sabbat)
        Pour info Warren Beaty (celui qui fait la soit disant bourde) est né un 30 mars…
        Au vu des messages de ce site, je pense qu’on est toujours dans des messages dissimules.

    • claude duit

      C est bientot l heure ou la synagogue de satan vont se prosterner devant le fils de l homme et ces saints ……. et apres nous on connais la suite surement pas eux …..

    • Nathan

      Mont Carmel, Philadelphie..
      C’est un signe de l’avancée des évènements.
      Je ne peux pas bien interpréter ce qu’il signifie pour les juifs mais, si on prend de la hauteur, Notre Dame du mont Carmel intervient aussi dans ces évènements afin que le peuple juif se convertisse.
      Une sorte de purification du ‘karma’ juif ?

  4. Claude germain V

    Bonjour.Que se passe t’il ???comment la météo nationale est averti de problèmes marins et par qui ????….Aujourd’hui 27 fevrier 2017 ,travaux d’URGENCES , renfort par sac de sable géants pour protéger promenade et casino d ‘une des plus belle plage de la Cote Basque ……Né ici jamais vu cela parce qu’un coef le 28 fevrier va être un peu plus fort que la moyenne la météo nationale annonce des vagues au large de 7 a 8 mètres de haut …Que se passe t’il ??? il y a 40 ans ou plus ou moins on ne ce serait jamais préoccupé d’un tel problème voire banal ……………….. Il est évident que le niveau de la mer a très très legerement monté , mais pas alarment ………………Nous avons un temps absolument magnifique depuis plusieurs jours et tout d’un coup demain 28 février c’est l’apocalypse …
    Le pire c’est que c’est mon anniversaire le 28…..Ce soir prières parce que pas normal tout cela ………

    • dalencourt

      Il faut savoir que la judiciarisation de la société et l’obsession du « tout sécuritaire » poussent les pouvoirs publics à d’infinies précautions : il faut être en mesure de tout prévoir au cas où… Depuis quelques années, on assiste à une surenchère d’annonces exagérant les événements climatiques à venir, afin de prendre un maximum de précautions. Ce nouveau type de délire fait prendre la moindre bourrasque pour une tempête potentielle ; tout ceci est vain et ridicule. Donc les annonces de tempêtes pour hier et aujourd’hui sont une fois de plus très exagérées : il ne se passera rien ou pas grand chose.
      N’oubliez pas enfin que lorsqu’il y aura les événements climatiques de grande envergure qui châtieront les hommes, ceux-ci ne seront absolument pas détectables (et détectés) à l’avance.

      • Claude germain V

        Mille merci de votre réponse , je n’attendais pas mieux . C’est effectivement ce qu il s’est passé ici sur la cote Basque , mer déchainée et pratiquement pas de vent ……Donc effectivement ,Simple effet d’annonce comme a l’habitude , votre deduction est excellente sans flatterie aucune .Merci

  5. Andrew

    Des groupes wiccans et lucifériens ont lancé, en début de semaine, l’idée d’une « résistance magique » contre le 45e président des États-Unis sur les réseaux sociaux et annoncé un rituel de magie noire pour contrer Trump. La nuit de la lune décroissante, à minuit, un rituel massif sera effectué devant la Trump Tower mais aussi dans le monde entier, et sera renouvelé à chaque lune décroissante jusqu’au départ de Donald Trump du bureau ovale » pouvait-on y lire
    http://www.bvoltaire.fr/nicolaskirkitadze/rituel-de-magie-noire-contrer-trump,316149
    Dis-moi qui sont tes ennemis, je te dirai qui tu es. Le président Trump s’était déjà attiré l’hostilité des féministes, de l’intelligentsia, de Hollywood, de l’industrie du X, des grandes multinationales et des militants antiracistes. Il manquait les sorciers et les satanistes. C’est chose faite.
    Des groupes wiccans et lucifériens ont lancé, en début de semaine, l’idée d’une « résistance magique » contre le 45e président des États-Unis sur les réseaux sociaux.
    L’événement Facebook « Un sort pour contrer Donald Trump et ceux qui le soutiennent » a ainsi été créé. « La nuit de la lune décroissante, à minuit, un rituel massif sera effectué devant la Trump Tower mais aussi dans le monde entier, et sera renouvelé à chaque lune décroissante jusqu’au départ de Donald Trump du bureau ovale » pouvait-on y lire. Un événement aimé par plus de 1,3 million de personnes sur Facebook et soutenu par la chanteuse Lana Del Rey, qui a posté sur Twitter une photo où elle apparaît en tenue de sorcière.
    Plusieurs centaines de personnes, fortement encadrées par la police, ont participé au sabbat donné devant la Trump Tower dans la nuit de vendredi à samedi dernier. La liste des « ingrédients » à apporter pour le rituel avait été communiquée sur la page Facebook de l’événement : du sel, des plumes, des os, une bougie orange, une carte de tarot, une pierre minérale et une photo « peu flatteuse » de Donald Trump.
    Ceux qui ne pouvaient se rendre à New York ont dû se contenter de cérémonies domestiques dont ils ont ensuite publié les photos sur les réseaux sociaux : on y voit des pentacles, des formules maléfiques en faux latin, des images et effigies du président états-unien brûlées ou offertes en sacrifice au « Dieu Cornu »… Les sorciers du monde entier se sont joints à cet événement international organisé pour « vaincre Donald J. Trump afin qu’il ne fasse plus jamais de mal » (sic).
    Les participants à ce sabbat anti-Trump n’ont, toutefois, pas précisé le sens accordé aux termes « vaincre » et « contrer ». S’agit-il seulement de nuire politiquement au président des États-Unis ou est-ce l’intégrité spirituelle et physique de Donald Trump lui-même qui était visée par ces invocations et ces brûlages d’effigies ? Car il n’aura échappé à personne que, derrière l’ambiance bon-enfant et le décorum digne de la saga Harry Potter, c’est bel et bien un rituel de magie noire qui a été opéré en connaissance de cause par des personnes désireuses d’attirer le mal sur un homme.
    Donald Trump a, toutefois, pu compter sur le soutien de plusieurs groupes chrétiens (décrits comme « intégristes » et « fondamentalistes » par les médias) qui ont appelé, sur les réseaux sociaux, à « contrer cette initiative » par des prières pour la protection du président des États-Unis.

  6. Andrew

    Les magiciens et les sorciers agissent à découvert contre Donald Trump (ce qui prouve bien qu’ils s’étaient rallités du côté d’Hillary Clinton).
    http://www.lesinrocks.com/2017/02/27/musique/jour-lana-del-rey-devenue-sorciere-anti-trump-11917544/
    Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, nombreuses ont été les sorcières à se retrouver en bas de la Trump Tower à NYC. Le but ? Jeter un sort au président des Etats-Unis afin de provoquer sa destitution.
    Lana Del Rey rallie le clan des sorcières : une présence inattendue
    Parmi elles, Lana del Rey. Le 24 février, la chanteuse américaine annonçait via son compte Twitter sa participation au mouvement avec la simple phrase “At the stroke of midnight” (“Sur le coup de minuit”), avant d’énoncer les quatre dates prévues pour lancer le grand sortilège anti-Trump : le 24 février, 26 mars, 24 avril et 23 mai prochains.
    Les Chrétiens nationalistes volent au secours de Trump et appellent à prier pour conjurer le “mauvais” sort !
    Et comme si l’histoire n’était pas déjà assez extravagante… Les chrétiens nationalistes pro-Trump ont appelé à prier pour conjurer le “mauvais” sort jeté sur Trump, comme le précise le billet du Christian Nationalism : “C’est une déclaration de guerre spirituelle et ce problème exige une réponse. […] Nous vous demandons de nous rejoindre afin de prier pour la force de notre nation, nos représentants électoraux et aussi aux âmes perdues qui souhaitent reprendre les armes sataniques contre nous. “
    Et c’est un psaume de David qui a été vivement conseillé d’être récité pour défaire le sort anti-Trump… Les consignes ont d’ailleurs été largement diffusées sur la toile via le hashtag : #PrayerResistance.
    Après seulement un mois de présidence pour Trump, les Chrétiens nationalistes et les sorcières américaines se battent donc pour défendre le bureau ovale, et ce n’est que le début de l’aventure. Ce mandat présidentiel de 4 ans risque d’être trèèès long !

  7. Yannick L.

    Bonsoir Louis!
    Un article sur le Carême? C’est peut-être notre dernier (pour certains le premier…) et c’est l’occasion parfaite pour se sanctifier.
    En UDP
    Yannick

  8. Luc

    Bonjour Louis,
    pourriez vous me laisser un e-mail?
    j’ai fait un rêve très troublant vers le 30 juin 2015, et j’ai trouvé une info intéressante hier. J’aimerais partager ça avec vous…cordialement, Luc

  9. Justin

    Ils ont trouvé leur Reine mère : Beyoncé ou le triomphe du marketing spirituel. Epiphanie ou mégalomanie ? Beyoncé se réinvente en déesse universelle. Mais que cache ce culte ?
    http://m.elle.fr/People/La-vie-des-people/News/Beyonce-megalomane-ou-veritable-deesse-3435308
    Lors de son hallucinante prestation aux Grammy Awards, le 12 février, elle est apparue rien de moins qu’en déesse Oshun de la fécondité, en Vierge Marie noire du R’n’B, à moitié nue, exhibant glorieusement son ventre de femme enceinte (elle attend des jumeaux), divinité vêtue d’or, ornée d’une couronne. (…) Quand on veut conquérir la planète, explique le philosophe Benjamin Simmenauer, professeur à l’Institut français de la mode, on va chercher les symboles les plus simples, les plus universels : la croix, la figure de la Vierge, ou celle de la déesse Oshun, cette divinité brésilienne qui mêle des influences africaines. C’est une sorte de syncrétisme religieux et pop pour s’adresser aux foules du monde entier. » (…) Elle se vit comme une madone oecuménique. Alors qu’Obama a quitté la scène et que Trump divise l’Amérique, la chanteuse paraît vouloir s’imposer comme une divinité rassembleuse. « Face au Big Brother Trump, elle incarne une sorte de Big Mother rassurante », note le philosophe.

    • Céline

      « Big », c’est le cas de le dire, elle est énorme.
      Elle utilise effectivement les codes religieux attribués à la Vierge Marie, mais la transparence des voiles et la gestuelle (sur la video de sa prestation) fait clairement comprendre qu’elle est la déesse de la luxure et de la sensualité.

  10. Adam

    Bonjour Louis,
    au vu de certains faits troublants, notamment les relations étroites qu’entretient le pape François avec l’archevêque de Cantorbéry Justin Welby (archevêque de Cantorbéry depuis le 21 mars 2013, il est, après le gouverneur suprême de l’Église d’Angleterre, c’est-à-dire le monarque du Royaume-Uni, le chef de l’Église d’Angleterre et de la Communion anglicane), je pense que la stratégie du Malin consiste à infiltrer l’Eglise catholique par le protestantisme pour atteindre son but : se faire adorer à la place de Dieu.
    Selon Michel Viot, prêtre catholique français (dignitaire franc-maçon et évêque luthérien de Paris de 1996 à 2001, a finalement rejoint l’Église catholique et a été ordonné prêtre en 2003) : « Il n’y a pas d’incompatibilité entre franc-maçonnerie et protestantisme »
    Rappelons que Justin Welby a autorisé, le même jour que le Cardinal Nichols a renouvelé la consécration de l’Angleterre et du Pays de Galles au Cœur Immaculé de Marie à Westminster le 18 février 2017, un service maçonnique pour célébrer le 300e anniversaire de la fondation de la Franc-Maçonnerie avec la création de la première Grande Loge à Londres.
    Le site proliturgia souligne que contrairement à l’affirmation du Pape François, Luther n’a jamais voulu renouveler l’Eglise mais plutôt la détruire pour la remplacer par une foi commune établie sur l’ “absence réelle de Dieu”. Ainsi, dans “Les principes de la théologie catholique” (éd Tequi, 1982), le Cardinal Ratzinger montre que « Luther ne s’est pas considéré lui-même comme un quelconque théologien mais comme ayant une autorité comparable à celle de l’Apôtre Paul, et a toujours été compris dans la tradition luthérienne comme une sorte de fondateur prophétique » (cf. p. 248).
    Ces rapprochements avec le protestantisme préfigurent et annoncent l’infestation maçonnique de l’Eglise, qui pourrait devenir bientôt encore plus visible qu’elle ne l’est, si le temps est donné à la franc-maçonnerie, « fausse vierge hébraïque » qui a donné naissance à l’antechrist, sous la possession et l’inspiration de Lucifer.

  11. Aurélien33/6

    Bonjour Mr D’Alencourt

    Je me pose une question à laquelle je n’ai trouvé aucune réponse sur internet donc je vous la pose.
    Dans la bible il est dit a plusieurs reprises que Jesus a des frères et sœurs mais comment est-ce possible puisse que Marie est Vierge ?
    Merci d’avance pour votre réponse .

    • dalencourt

      A l’époque de Jésus, ceux que l’on appelait « les frères ou les soeurs » étaient ceux de sa famille, en l’occurrence ses cousins. par exemple Jean-Baptiste est un cousin de Jésus.
      Je vous conseille d’acheter le livre de Mgr Gaume « biographies évangéliques » vous saurez tout sur tous les personnages qui entourent Jésus.

    • Emmanuelle

      Si vous prenez Jacques par exemple qui est présenté par les protestants ou ceux qui veulent salir la virginité de Marie Mère de Dieu, comme étant le frère de Jésus, si vous lisez attentivement l’Evangile selon Saint Marc de chapitre 15 verset 40 à chapitre 16 verset 2, vous comprenez que Marie, mère de Jacques n’est pas Marie Mère de Dieu. En effet, il est dit qu’elle est mère de Jacques précisément pour la dissocier de Marie Mère de Dieu. Sinon l’Evangile aurait dit, Marie, mère de Jésus et de Jacques.
      C’est aussi dans l’Evangile selon Saint Matthieu chapitre 28 verset 1, de manière encore plus claire : « Marie de Magdala et l’autre Marie » ou encore au chapitre 27 verset 55 : « Il y avait de nombreuses femmes qui regardaient à distance, celles-là même qui avaient suivi Jésus depuis la Galilée et le servaient, entre autres Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée. »
      Voilà ces quelques passages montrent que Jacques n’est pas le frère de sang de Jésus, mais le fils d’une femme qui s’appelle aussi Marie, et fait partie des saintes femmes qui ont suivi Jésus.
      Alors, vous allez me dire, pourquoi il est appelé frère de Jésus ailleurs ? C’est un « abus » de la fraternité dans les collectivités juive de l’époque. On appelait frère quelqu’un qui faisait partie de la même communauté. ça se fait toujours, surtout chez les chrétiens d’Afrique qui appellent tous ceux qui sont leurs amis leur frère. On leur dit bonjour et ils répondent bonjour ma soeur, pourtant on n’a pas de lien de parenté.

      • Aurélien33/6

        Merci beaucoup pour votre réponse très complète Emmanuelle ainsi que la votre Mr D’Alencourt.
        Certain sites internet m’avait en effet mis le doute sur la Virginité de St Marie (des sites d’apparence sérieux), comme quoi le diable est très malin.

  12. caro

    Bonjour, en cette période de carême quelle prières faut elles faire et que peut on manger? Je voulais savoir si quelqu’un connaît les écrits De soeure Marie lastate. Merci de vos réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s