C’est maintenant ou jamais

 

 

Texte (enrichi) de la vidéo :

J’annonce le 11 janvier 2017, c’est à dire demain, comme la date de début du châtiment des hommes et de la purification de l’humanité : « l’équivalent déluge«  car il s’agit du même type d’événement : éradication totale des méchants et du mal, maintien uniquement des justes sur terre, renouvellement total du ciel et de la terre : la Jérusalem céleste de l’Apocalypse.
Ce châtiment est en préalable au second avènement du Christ et au jugement dernier.
Ce n’est pas la fin du monde au sens où la terre ne disparaît pas ; il s’agit plutôt de la fin du temps des nations ; mais beaucoup l’assimileront à la fin du monde puisque ce sera la fin du monde connu, basé sur l’ambivalence bien-mal et sur la présence du diable sur terre, présence dont nous serons totalement et définitivement délivrés dans la Jérusalem céleste.

Les précédents articles ont permis de mettre en lumière que cette nouvelle ère semblait s’apparenter à l’ère du Verseau. Enfin c’est la version que nous donne Satan et communément admise par beaucoup. Pourquoi par Satan ? Parce que l’ère du Verseau est sensée succéder à l’ère des Poissons, ère chrétienne par excellence qui a commencé avec Jésus-Christ. Quelles que soient les promesses de l’ère du Verseau, celle-ci ne s’entend naître que sur les décombres de l’ère chrétienne. Seul le diable peut annoncer une autre ère qui semblerait meilleure que celle du Royaume de Dieu. Seul le diable, roi du mensonge et prince de la manipulation, peut faire une telle promesse.
La réalité est toute autre : que ce soit l’Apocalypse, saint Paul (II Thessaloniciens 2) ou la Salette, nous savons que l’ère de Satan est mort-née : c’est au moment où il déclarera sa victoire qu’il sera détruit par le souffle de la bouche du Christ.

De plus, il est possible que cette ère du verseau qu’il annonce tant soit en réalité l’inverse : sa fin et non son début. Satan étant le maître de l’inversion, rien d’étonnant à cela.
Pourquoi ? Parce que nous allons voir qu’en réalité Satan a déjà régné et qu’il s’agit plus de la fin de son règne que du début.
Il est logique aussi que le Seigneur ne laisse pas l’ère des Poissons s’éteindre : l’ère du Royaume de Dieu est éternelle, c’est dans les paroles mêmes de l’ange le jour de l’Annonciation : « son règne n’aura pas de fin. » Il est donc illusoire de croire qu’elle va prendre fin, bien au contraire elle va basculer dans l’éternité.

 

L’ère du Verseau : la 6ème période de l’Apocalypse

Rappelons en préalable que l’ère du règne de Satan correspond à la 6ème période de l’Apocalypse : 6ème église, sceau, trompette, coupe, car c’est à cette époque qu’est décrit le règne des deux bêtes, de la terre et de la mer, règne considéré comme celui de l’Antéchrist.

La bête de la mer, pour mémoire, est une entité collective (7 têtes et 10 cornes) qui correspond à un type de société mondialisé, celui de l’homme qui s’est divinisé lui-même et a constitué une société sans Dieu.
Cette ère se caractérise par une société vautrée dans le péché et qui a même érigé ce dernier en principes et en lois. C’est le monde actuel, dont les 7 têtes sont la concupiscence (impureté, péché de la chair, luxure), le règne de l’argent (les 666 talents d’or de Salomon), du meurtre légal (avortement, euthanasie), etc… L’homme s’y est divinisé puisqu’il accède à des capacités divines, notamment celle d’influer et de modifier la création (modification du génome, de l’ADN végétal, animal et humain). Cette possibilité de modifier la création est un attribut divin.
Cette entité collective est aussi une entité individuelle car tout homme qui adhère à ce système et qui l’accepte dans son schéma mental est, souvent sans le savoir, un adepte de la bête. C’est pourquoi on parle autant d’Antéchrist-système que d’Antéchrist-personne.
Car l’Antéchrist est à la fois une période, une civilisation et un état d’esprit : un type d’homme, pouvant être pris dans un sens individuel ou collectif. Le chef en représentant le sommet.

La bête de la terre revêt un caractère religieux car elle a deux cornes semblables à celle de l’Agneau ; or l’agneau est une représentation du Christ, une figure qu’il a lui-même employée : l’Agneau de Dieu. Par conséquent la bête de la terre prise dans un sens collectif correspond à la franc-maçonnerie ecclésiastique et au pape dans un sens individuel.
L’Eglise de Dieu étant uniquement l’Eglise catholique, il n’y a qu’un moment dans son histoire où elle a décidé de s’accommoder avec le monde, de se mettre en conformité avec un monde pourtant sous domination satanique selon les mots de saint Paul : c’est le concile Vatican II. A parti du moment où elle s’accorde avec le monde, elle devient la Grande Prostituée de l’Apocalypse.
Quand l’Eglise tombe, la société civile tombe avec elle ; on ne peut que constater que dès le concile (1962) le monde profane bascule lui aussi très vite dans une société de péché, et notamment le péché de la chair : contraception, féminisme, liberté sexuelle vont de pair avec la démission de l’Eglise. Puis ce sera l’avortement et enfin, pour boucler la tête de la pyramide, le mariage homosexuel. Ce monde paganisé et libéré de la loi divine, à commencer par l’Occident chrétien, tombé dans l’apostasie et l’hérésie, devient la grande Babylone.

Parallèlement, on observe sur la même période l’apparition des témoins, c’est à dire de ceux qui restent fidèles à la foi de leurs pères et qui résistent à cette tentation de s’accorder avec le monde. Cette notion de témoins de la foi et de fidélité est une constante dans l’évangile, c’est pourquoi saint Jean dans l’Apocalypse reprend la même image (les deux témoins) pour désigner ceux qui resteront fidèles au Christ et à sa vraie doctrine.
La Salette utilisera le terme d’Eglise éclipsée pour faire comprendre ce phénomène, c’est à dire une église éclipsée par elle-même : l’église de la tradition, celle qui reste sainte et apostolique, est éclipsée par l’église moderne et apostate, issue du concile Vatican II. Les deux en réalité ne forment qu’une seule église divisée en deux parties, comme les deux faces d’une même pièce, mais l’une d’entre elles étant l’officielle, masque l’autre, pourtant bien présente et vivante.

 

L’ère du Verseau : l’évangile de la Samaritaine

Cette sixième période de l’Apocalypse, celle de l’Antéchrist, est celle de l’ère du Verseau car c’est à ce moment-là que Satan règne sur le monde entier, y compris dans l’Eglise officielle.
Cette période est annoncée dans l’évangile de la Samaritaine. (Jean 4, 5-42)

Le Verseau est symbolisé par un personnage portant une cruche à partir de laquelle il verse de l’eau : littéralement le verse-eau. Beaucoup d’exégètes et de théologiens ont vu dans l’évangile de la Samaritaine une préfiguration et une annonce de l’ère du Verseau car c’est le seul passage du Nouveau Testament où il est question d’un personnage porteur d’une cruche : la samaritaine.

Or Jésus arrive au puits de Jacob à la sixième heure. Voilà un premier indice important : l’ère du Verseau est bien liée à la sixième période.
Ensuite, de nombreux théologiens à commencer par saint Augustin, ont vu dans cette femme la figure de l’Eglise. Non seulement ils avaient raison mais on peut dire que cette vision « colle » à notre sixième période de l’Apocalypse car les juifs considéraient les samaritains comme des étrangers à qui ils n’adressaient pas la parole. D’où l’étonnement de cette femme quand Jésus lui parle. Or notre église de la sixième période est une église apostate qui a renié son Dieu, j’ai même parlé à l’époque de second déicide. Cette figure est donc particulièrement adéquate car l’Eglise d’aujourd’hui est bien une étrangère pour le divin Maître, à tel point qu’il a dit : « Mais quand le Fils de l’Homme viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? » (Luc 18:8)

Les 5 maris : une incroyable explication du temps présent
Mais le passage le plus instructif et le plus incroyable à la fois est celui des maris. Car Jésus lui dit d’aller chercher son mari, elle répond qu’elle n’en pas, ce à quoi Jésus rétorque : « C’est juste, tu n’as pas de mari. Mais tu en as eu cinq, et celui que tu as maintenant n’est pas vraiment ton mari. »
Rappelons que ce passage est sensé annoncer ou décrire l’ère du verseau ; que cette ère est la sixième période de l’Apocalypse, celle du règne de Satan ; que celle-ci s’ouvre probablement au concile Vatican II ou au pape Jean XXIII. Nous en avons la preuve avec ce passage resté obscur jusqu’à ce jour et qui ne l’est plus : il y a 6 papes depuis le concile, 6 papes comme sixième période, six papes dont cinq légitimes et le dernier qui n’est pas un pape mais un faux pape : l’Antéchrist. C’est pourquoi Jésus lui dit qu’il n’est pas vraiment son mari.
La prophétie des papes le confirme : le dernier pape de la liste, c’était le 111ème, Benoît XVI ; il est suivi d’un tout dernier, hors liste, appelé Pierre le Romain pour faire comprendre qu’il s’agirait d’un imposteur occupant le trône de Pierre. Dans sa grande miséricorde, le Bon Dieu nous a conservé parallèlement le pape légitime. Car même apostats et hérétiques, les papes Vatican II sont légitimes. C’est tout le mystère de la Passion de l’Eglise. Saint Augustin , dans son commentaire sur cet évangile, explique lui aussi que les 5 premiers maris sont légitimes. Pour le dernier, la femme est probablement en situation d’adultère ; nous retrouvons la Grande Prostituée en compagnie d’un imposteur qui est à la fois le faux prophète et l’Antéchrist-personne.
C’est la raison pour laquelle la Sainte Vierge à la Salette dira que « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist. » Exact.
Plus fort encore, dans un autre passage, Marie dit « Le saint Père souffrira beaucoup ; les méchants attenteront plusieurs fois à sa vie sans pouvoir nuire à ses jours ; mais ni lui ni son successeur ne verront le triomphe de l’Eglise de Dieu. »
Un pape succède à un autre à la mort de celui-ci ; dire ni lui ni son successeur n’a pas de sens puisque le premier est forcément mort : le ni lui est de trop, sauf …si les deux papes sont en vie en même temps; or c’est bien la situation que nous vivons en ce moment même.
Et que dire de la décision inédite de Benoît XVI de créer pour l’occasion le titre de pape émérite comme s’il était toujours pape ?

Le signe de Jonas : même signification
Nous pouvons reconnecter avec cette explication un autre passage de l’évangile en rapport avec la fin du monde. Des pharisiens demandent un signe à Jésus et celui-ci leur répond : « Cette génération perverse et infidèle réclame des signes. Elle n’en aura pas d’autre que celui du prophète Jonas. Le voici: dans le ventre du monstre marin, Jonas est resté 3 jours et 3 nuits ; de même le Fils de l’homme restera 3 jours et 3 nuits enfermé dans la terre. » (Matthieu 12:39)
Ce passage un peu mystérieux (car la durée de Jésus au tombeau n’a pas été de 3 jours et 3 nuits) peut se comprendre en vue de son second avènement.
En effet Jonas dans son poisson figure cette parenthèse à l’intérieur de l’ère des poissons que constitue l’ère du verseau. 3 jours et 3 nuits font six, comme sixième période. Or Jonas figure aussi les témoins, c’est à dire ceux qui restent fidèles à l’ère des poissons, comme enfermés (et protégés) dans celle-ci, durant la durée de vie de la bête de la mer (le poisson étant immergé, caché dans la mer). On peut y voir aussi l’allégorie de l’enlèvement de l’Eglise, c’est à dire à la fois la mise à l’écart spirituelle de Babylone et la protection divine des justes par des grâces spéciales.
Cette allégorie convient aussi à une sorte de mise au tombeau, comme si l’Eglise était morte. Ainsi la fille de Jaïre comme la résurrection de Lazare sont autant de figures anticipées de la Passion de l’Eglise à la fin des temps, car dans les deux cas Jésus commence par affirmer qu’ils ne sont pas morts mais qu’ils dorment. Effectivement l’Eglise paraît morte mais en réalité elle est toujours vivante et sainte via le petit reste fidèle à la tradition, qui sont comme morts pour Babylone (car inexistants) et considérés comme en sommeil par Jésus. Qui pourtant les ressuscitera bien. Or le livre de l’Apocalypse parle lui aussi d’une résurrection des témoins à la fin de la sixième période.
Notons bien aussi la notion de génération perverse et infidèle, on la retrouvera tout à l’heure.

Nous commençons donc à y voir plus clair dans cette ère du Verseau : il ne s’agit pas d’une nouvelle ère prenant la suite de celle des Poissons mais d’une parenthèse durant celle-ci, parenthèse correspondant au règne des bêtes et du dragon (Satan), c’est à dire la sixième période de l’Apocalypse, qui commence vraisemblablement avec l’élection du pape Jean XXIII (28 octobre 1958) et qui s’achève début 2017, peut-être dès demain 11 janvier.
Cette ère du Verseau est une cruche vide.
Vide comme celle de la Samaritaine, qui non seulement ne la remplira pas, mais l’oubliera au puits pour aller courir auprès des siens leur annoncer qu’elle a rencontré le Messie.
Vide comme les cruches de Gédéon.

 

Gédéon : la figure de la fin de l’ère du Verseau

La bible contient peut d’histoires où intervient un porteur de cruche. Nous avons vu le passage de la Samaritaine dans le Nouveau Testament, nous allons maintenant le relier avec un des rares passages de l’Ancien Testament où il est également question de porteurs de cruches : l’histoire de Gédéon.
Gédéon est un des 40 juges, période de l’histoire du peuple hébreu se situant entre le retour dans la terre promise et les rois. Gédéon est chargé par Dieu de vaincre les Madianites (livre des Juges, chapitres 6 à 8) qui ont envahi la Palestine.
Son histoire est restée célèbre par l’épisode de la sélection de ses troupes selon les instructions divines : de 32 000 l’armée des soldats est réduite à 300 hommes. 300 plus le chef, ça fait 301.
C’est peu pour combattre l’immense armée ennemie. Alors Dieu va lui suggérer la ruse, assortie d’une promesse de victoire. Une nuit, les 300 hébreux encerclent le camp des Madianites ; chaque homme est équipé d’une trompette, d’une cruche vide et d’un flambeau. Au signal de Gédéon, les hommes cassent les cruches, sonnent de la trompette et agitent leurs flambeaux.
Réveillés par ces bruits et cette agitation soudaine, le camp ennemi panique et les hommes s’entretuent. Les survivants s’enfuient, poursuivis par les hébreux.

Voilà le scénario de la fin de l’ère du Verseau : quand la septième trompette sonnera, l’ère du Verseau qui n’est qu’un règne éphémère (les cruches vides) prendra fin, et la lumière de Dieu (les flambeaux) resplendira via les justes (le petit reste que constituent les témoins, figuré par les 300 hommes). Alors les méchants, paniqués, s’entretueront.
Effectivement, le scénario de la fin est hélas prévisible : le monde de péché, la grande Babylone, est mûr aujourd’hui pour que les nations s’entretuent, elles ont tout le matériel et le potentiel pour cela.

 

Ce qui nous attend  début 2017 : la moisson

Si nous arrivons à la fin de l’ère du règne satanique, la dernière guerre ou équivalent-déluge ne correspond pas à une purification de plus, mais bien au châtiment des méchants et à la récompense des justes pour leur fidélité, c’est à dire à la moisson.
Ce scénario est annoncé à de nombreuses reprises dans les prophéties bibliques et les psaumes.

Si j’envisage la moisson dans les jours et les semaines qui suivent, c’est parce que nous arrivons à l’échéance des 4 ans.
J’ai démontré dans d’autres articles que la dernière période de domination du diable serait de 4 ans, très exactement de 1+3 : 1 an pour tirer le quatrième coup de canon, et trois ans de guerre finale avant que Satan ne déclare sa victoire. En fait de victoire ce sera sa défaite, la moisson annoncée dans la parabole du bon grain et de l’ivraie, où ce sont les anges qui effectuent la moisson, en commençant par l’ivraie.
On ne peut exclure que Satan et ceux qu’il possède deviennent eux-mêmes les instruments du châtiment divin : la moisson de l’ivraie serait effectuée par les mauvais anges, les anges déchus. Pourquoi pas ?
Surtout que c’est bien dans les habitudes du diable d’amener ses propres troupes à s’entretuer : Satan n’est pas un tendre, y compris pour ses fidèles. N’oublions pas non plus que c’est un traître doublé d’un menteur invétéré.

Cette période de 4 ans, nous l’avons vu dans les écrits d’Albert Pike est identifiée à l’avènement conjoint du pape François en 2013 et de l’œuvre suprême de la bête en même temps : le mariage homosexuel. Quatre ans à partir de mars/avril 2013 mènent au premier trimestre 2017.

La Samaritaine annonce aussi la moisson
D’autre part, l’évangile de la Samaritaine, donc lié à l’ère du Verseau, se termine par des propos de Jésus justement concernant la moisson.
« Jésus conclut ainsi : Ne dites-vous pas : encore quatre mois et ce sera la moisson ? Moi je vous dis : ouvrez les yeux et regardez la campagne qui déjà blanchit, promettant la moisson. »
Donc non seulement Jésus annonce la moisson, concomitante à l’ère du Verseau (ces propos sont tenus alors que la Samaritaine venait de quitter le puits en y oubliant sa cruche), mais il l’associe à une période en 4. De deux choses l’une : soit ce « 4 » désigne les 4 ans qui précèdent la moisson, soit il désigne une ultime période de 4 mois avant ou au moment de cette moisson. Ultime période pouvant démarrer dès demain 11 janvier.

Cette moisson, nous dit Jésus dans les versets qui suivent, n’est pas effectuée par les mêmes personnes qui ont semé : les récolteurs ne sont pas les semeurs. Effectivement les semeurs sont les témoins de la foi et les apôtres des derniers temps, qui œuvrent depuis plusieurs années au salut des âmes en prêchant la pénitence et la proximité du second avènement.
Mais, et saint Augustin le confirme dans son commentaire sur l’évangile de la Samaritaine, « les moissonneurs sont les anges. C’est là cette moisson qui croît au milieu de l’ivraie et qui attend le moment où elle en sera séparée à la fin des siècles. »
Rappelons à toutes fins utiles que Jésus explique que cette séparation du bon grain et de l’ivraie se fera à la fin du monde (Matthieu 13:40).

Le recouvrement de Jésus au Temple : autre indice
Un autre épisode de l’évangile nous confirme cette période de 4 ans, et même de 1+3 : celui du recouvrement de Jésus au temple (Luc 2, 42-52). Jésus a 12 ans, il descend avec ses parents à Jérusalem pour la fête de la Pâque puis ils repartent pour Nazareth. Marie et Joseph effectuent la première journée de marche sans leur fils, le croyant avec d’autres enfants dans la caravane. Ne le trouvant pas le soir, ils retournent à Jérusalem et le texte nous dit qu’ils le retrouvent dans le Temple au bout de 3 jours. Ils sont donc privés de Jésus durant 4 jours en tout : le premier jour de marche puis les 3 jours. Ceci correspond exactement à la période de l’église sans son pape légitime, les 4 ans de règne de l’Antéchrist-pape François. C’est d’autant plus crédible que dans la bible un jour = un an, et qu’il est certain que l’Eglise conciliaire est totalement abandonnée par le Saint-Esprit depuis 2013. L’absence d’assistance du Saint-Esprit qui était partielle depuis Jean XXIII est devenue totale avec François.

 

11 février 2013 : le Vendredi Saint de l’Eglise

 Ceci me permet d’affiner une analyse que je mène depuis plusieurs semaines. Je cherchais comment le diable pouvait arriver à triompher totalement de l’Eglise, car pour annoncer sa victoire, il faut qu’il puisse prendre la place de Dieu. Ce qui fait la divinité de l’Eglise, c’est la Présence Réelle : le pouvoir conféré aux prêtres de transformer le pain et le vin en Corps et Sang de Notre-Seigneur par le miracle de la Transsubstantiation, ainsi que la validité des sacrements, sont la garantie d’assistance et de présence divine dans l’Eglise, ce qui la rend Sainte. Pour moi, Satan devait trouver le moyen de supprimer la Présence Réelle dans les tabernacles, pouvant ainsi enfin régner sans partage sur la terre. Tant que cet obstacle subsistera, il ne pourra pas s’incarner en Messie comme il l’annonce.
On peut considérer que cet objectif est partagé par l’Antéchrist-pape François puisque le 31 octobre dernier, il s’est rendu chez les luthériens pout y signer notamment un engagement où il exprime sa volonté de parvenir à une pleine communion avec eux.
Un document écrit engage son auteur ; or les luthériens ne croient pas en la Présence Réelle et leurs pseudo-messes ne contiennent pas de consécration.
Donc s’engager à une pleine communion avec les luthériens implique, à moment donné, de réformer la messe pour arriver ainsi à supprimer la Présence Réelle, ce qui serait le plus grand acte d’abomination jamais perpétré.
Seulement voilà, une telle perspective ferait mentir Jésus qui a affirmé que « les forces de l’enfer ne prévaudront pas contre elle (l’Eglise) » (Matthieu 16:18) et qu’il serait avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde (Matthieu 28:20).

Il faut donc se rendre à l’évidence : Satan ne pourra jamais toucher à ce qui fait la divinité de l’Eglise. C’est la raison pour laquelle je pense de plus en plus que ce Messie qu’il nous annonce et son avènement en tant que « dieu » est un leurre : il sait au contraire que son règne est sur le point de se terminer, c’est la raison pour laquelle il a besoin d’être à son apogée, de faire croire jusqu’au bout (y compris à ses propres fidèles) qu’il va gagner.

Serge Monast, dans un document de 1995, a retrouvé une ancienne prophétie dite « Les prophéties de la Semaine Sainte » dans laquelle il est dit :
« Dieu n’aura laissé à l’Antéchrist que cinq pouvoirs sur les hommes. Ceux-ci n’auront de force que sur les cinq sens de l’homme. Il ne pourra jamais atteindre à l’âme de l’homme car celle-ci ne lui appartient aucunement. Mais sur ces cinq sens, il aura tout pouvoir. Sois donc vigilant homme du futur, parce qu’en ces derniers jours tes sens seront tes pires ennemis. »
Donc Satan, prince de ce monde, ne peut en réalité que s’attaquer à l’aspect matériel, à ce qui influe sur nos cinq sens. Rapporté à l’Eglise, il peut atteindre tous les éléments matériels de celle-ci, notamment la désacralisation de la liturgie et la modification de la compréhension des dogmes, mais il ne peut s’attaquer à ce qui fait la divinité de l’Eglise : la validité des sacrements, le miracle de la Transsubstantiation, la définition des dogmes. Tout ceci a été conservé. Un épais écran de fumée en altère l’efficacité et la perception, sauf dans l’Eglise fidèle à la tradition, mais pas le fond. Une fois de plus, Satan modifie la forme, en réalité ce qui est perçu par les cinq sens. C’est la raison pour laquelle tout homme peut être sauvé dans l’Eglise encore aujourd’hui à partir du moment où il ne se laisse plus guider par ses sens mais par son cœur et son esprit.

Donc l’abomination de la désolation, Satan ne pouvait la réaliser que de façon matérielle et non spirituelle. Comment accomplir la prophétie de saint Paul sur l’Antéchrist ?
En agissant sur le matériel :
« Et maintenant vous savez ce qui le retient, pour qu’il se manifeste en son temps. Car le mystère d’iniquité s’opère déjà, mais seulement jusqu’à ce que celui qui le retient encore paraisse au grand jour. Et alors se manifestera cet impie que le Seigneur Jésus tuera par un souffle de sa bouche, et qu’il détruira par la lueur de son avènement. » (II Thessaloniciens 2, 6-8)
Ce texte est limpide aujourd’hui. Tous les théologiens sont d’accord pour dire que celui qui le retient c’est le pape. En écartant Benoît XVI, la bête s’est manifestée au grand jour. En effet c’est à partir de 2013 et surtout de 2014 que nous avons enfin compris en quoi consistait l’Antéchrist ; les deux bêtes sévissaient déjà depuis des années (le mystère d’iniquité s’opère déjà : oui elles étaient en place au moins depuis 1958).
Ceci nous renvoie à l’épisode de Gédéon qui nous éclaire concernant l’ère du Verseau : 300 hommes plus le chef ça fait 301 ; or le 28 octobre est le 301ème jour. C’est le jour où Jean XXIII est élu pape, le début du règne de la bête au Vatican, donc de l’ère du Verseau. Tout se tient.
Et il y a exactement 666 mois, au jour près, entre l’élection de Jean XXIII (28 octobre 1958) et sa canonisation (27 avril 2014). Confirmation de la bête.

Les prophéties s’accomplissent sous nos yeux ; sauf que ne pouvant s’en prendre à Jésus-Christ en Lui-même (Présence réelle dans les tabernacles) Satan s’en est pris à la figure matérielle du Christ sur terre : le pape. Car le pape est le Vicaire du Christ c’est à dire le représentant de Dieu sur terre. S’en prendre au pape c’est s’en prendre à Dieu. Supprimer le pape et le remplacer par l’Antéchrist équivaut à supprimer Dieu de l’Eglise, dans sa dimension matérielle (materialiter) et non spirituelle, qui elle est intouchable.
Le 11 février 2013 est donc la date la plus funeste de l’histoire de l’Eglise car elle annonce l’holocauste final, le Vendredi Saint de l’Eglise : l’éviction du pape par la bête.

La démission de Benoît XVI sera effective le 28 février 2013.
Je rappelle que les dates d’holocaustes sataniques sont en « 11 » et les dates de victoire en « 28 ».
Quand les holocaustes concernent la société civile, le monde visible, ils sont perçus comme tels : le 11 septembre 2001, les attentats de Madrid et l’accident nucléaire de Fukushima, tous deux un 11 mars. Ce 11 mars n’est pas anodin, il correspondait à une sorte de rituel satanique en vue de réussir le conclave qui s’est ouvert le 11 mars 2013, et qui élira l’Antéchrist François.
Quand les holocaustes concernent la société religieuse, le monde invisible du surnaturel, ils sont aussi en 11 mais leur perception est plus subtile. Le 11 octobre 1962, ouverture du concile Vatican II : l’Eglise entre dans la phase active de sa Passion. Et le 11 février 2013, c’est son Vendredi saint.

 

Pourquoi le 11 janvier 2017 ?

Ce qui nous attend à partir du 11 janvier 2017, c’est l’équivalent-déluge, ou châtiment de l’humanité, en préalable au retour du Christ pour le jugement dernier.
Les dates d’holocaustes étant en 11 et les 4 ans fatidiques parvenant à leur terme le 11 février, il ne reste guère plus de dates en 11 : le 11 janvier et le 11 février. A la rigueur les 11 mars ou 11 avril si on prend en compte comme date le 4ème coup de canon (17 avril 2014).

Le 11 février a déjà servi (démission de Benoît XVI) et de façon en réalité spectaculaire.
Pareil pour le 11 mars.

Par contre le 11 janvier a un fort potentiel pour les raisons suivantes :

1) Ariel Sharon est mort le 11 janvier 2014 : la mort d’Ariel (le lion en hébreu) était liée à une célèbre prophétie du rabbin Kaduri selon laquelle le Messie apparaîtrait peu de temps après sa mort.
Dont acte. Débrancher (il était dans le coma) Sharon un 11 janvier n’était pas anodin.
Or selon les juifs, la venue du Messie met fin au chaos ; encore faut-il qu’il y ait un chaos généralisé. On peut donc légitimement considérer qu’ils aient prévu de provoquer ce chaos.

2) Le 11 janvier est le jour du franchissement du Rubicon par Jules César : ce jour-là il prononce la célèbre phrase Alea jacta est : le sort en est jeté. C’était effectivement quitte ou double pour César à qui le Sénat romain avait interdit de franchir ce fleuve sous peine de le considérer comme un ennemi de Rome. Choisir cette date, pour Sharon comme pour toute autre action est donc synonyme d’enclenchement d’un processus irréversible.

3) Le 11 janvier 2015 fut la grande manifestation maçonnique des Charlie. L’affaire fut rondement menée : les 7,8 et 9 janvier ont constitué ce que les médias ont appelé l’affaire Charlie, opération de manipulation de grande envergure et test grandeur nature de la docilité de la population. Le meurtre d’une poignée de journalistes obscurs n’avait aucune raison de faire le tour du monde et encore moins de menacer la liberté de la presse. Il y avait donc autre chose : le besoin d’une grand-messe satanique, que j’ai appelée à l’époque « le dimanche des Rameaux satanique » où 4 millions de personnes ont défilé en France, ainsi que 47 chefs d’Etats et de gouvernement. Une fois de plus ces chiffres sont surdimensionnés compte tenu de l’enjeu : était visé un journal obscur particulièrement abject. On voit bien qui sont les héros de Satan.
Il y avait donc la nécessité de créer un immense égrégore satanique en vue d’une action ultérieure. Pourquoi pas deux ans après ? Il y a bien eu Fukushima 2 ans avant le conclave de 2013.

4) La signification du 47.
En numération hébraïque, Jésus (Ieshoua) a pour valeur 47. Jésus c’est le Sauveur, le Messie ; on a vu qu’Ariel Sharon pointait sur le Messie un 11 janvier.
Or le 11 janvier 2017, nous serons à 47 mois du fameux 11 février 2013.
Et le 11 janvier 2015, ils étaient 47 chefs d’Etats à défiler à Paris.
Cela fait deux 47 pour la même date. Impossible que cela tienne du hasard, surtout compte tenu de la signification du chiffre 47.

 

Qu’est ce qui nous attend ce 11 janvier ?

Impossible de le savoir.
Comme on l’a dit, l’enclenchement d’un processus de chaos irréversible.
J’ai comme pressentiment que cela peut être 7 fléaux à 7 endroits différents.
Je pense aussi que cet ou ces événements seront du domaine du visible, du matériel, donc doivent concerner le monde entier. Un 11 septembre puissance mille.

Une piste cependant, dans l’esprit de ce que l’épisode de Gédéon nous révèle : le camp ennemi panique et les hommes s’entretuent. Rapporté à la situation actuelle, cela peut être un conflit entre nations et/ou des guerres civiles.

Puisqu’il s’agit de la chute de Babylone, un élément similaire peut nous servir de révélateur.
En l’occurrence, une scène dans un vieux film nous suggère un affrontement entre Baal et Ishtar, donc entre deux puissances maléfiques.

L’affrontement Baal-Ishtar = Trump/Clinton

Le réalisateur Carl Theodor Dreyer est l’auteur d’un très beau film muet datant de 1928, la Passion de Jeanne d’Arc. Il se trouve qu’il est aussi l’auteur d’un autre film muet sorti en 1921, Pages arrachées au livre de Satan, scindé en 4 tableaux.
Ce film est largement inspiré d’un autre film muet, Intolérance de David Griffith, sorti en 1916, lui aussi en 4 tableaux.
Voilà comment sainte Jeanne d’Arc nous guide, car finalement c’est le film de Griffith qui va nous intéresser.
En effet, un des quatre tableaux met en scène la chute de Babylone (ça tombe bien), celle du livre de Daniel, où selon l’auteur, « lors du conflit entre Balthazar et Cyrus, la chute de Babylone est due à des dissensions entre les adeptes de Baal et d’Ishtar. »

 Ceci agit sur moi comme une révélation.
Car les lecteurs du Grand Réveil ne l’ignorent pas, je considère la déesse Ishtar comme un des personnages centraux de la fin des temps.
Ishtar est la déesse de l’amour, donc de l’impureté généralisée, du péché de la chair devenu la norme, et faisait l’objet de sacrifices humains, principalement d’enfants. C’est donc bien un culte à Ishtar qui est rendu aujourd’hui par le biais de l’avortement, qui sont des meurtres d’enfants perpétués à grande échelle. Les Mayas pratiquaient les sacrifices humains en toute légalité, cela faisait partie de leurs rites religieux ; notre civilisation dite moderne pratique elle aussi les sacrifices humains en toute légalité.
De plus, j’avais relié Ishtar à la présidentielle américaine du 8 novembre, considérant que Satan doit avoir une femme à la tête du plus puissant pays du monde afin de pouvoir s’incarner en Messie, selon le principe de la naissance via une femme humaine, Hillary Clinton figurant cette femme.
Sa prédilection pour l’avortement ne faisait que confirmer cette vision.
Donc, pour faire le lien avec le film de Griffith, Hillary Clinton et ses partisans correspondent au clan Ishtar.

Quand au clan de Baal, il s’agit probablement de Donald Trump et de ses partisans.
Dans son livre sur le prophète Jonas, écrit vers les années 1940, Don Jean de Monléon nous donne la définition du Baal moderne :
« Baal aujourd’hui a changé de nom. Il s’appelle transformisme, évolution, progrès, etc… mais sous ces épithètes nous n’avons pas de peine à reconnaître le vieux dieu du Devenir.
Relancé au XIXè siècle par Fichte, Schelling, Hegel, Karl Marx et les philosophes d’Outre-Rhin, Baal n’est plus la divinité gémissante d’Héraclite : habillé à l’allemande, il est plein de dynamisme, de vigueur et d’entrain. C’est le dieu « en avant ! ».
Grâce à l’appui du mouvement moderniste, il a réussi à pénétrer puis à s’imposer dans tous les domaines de la pensée : histoire, philosophie, théologie, sciences, morale, exégèse, et le voici introduit dans le Temple où il tend de plus en plus à supplanter le vrai Dieu.
Le nouveau Baal a aujourd’hui son évangile, sa mystique, sa théologie, et des thuriféraires sans nombre qui l’encensent en tournant le dos à l’autel… »
Incroyable pour des lignes écrites avant le concile Vatican II et la nouvelle messe où effectivement les prêtres, en se tournant vers les fidèles, feront le choix de tourner le dos à l’autel. Dans une période qui voit justement le triomphe des forces du progrès (merci le socialisme !) dopées par les succès de la science et de la technologie, le tout sur fond d’athéisme et de matérialisme universels, nouvelle religion poussée par le communisme et le socialisme, qui ne s’en cachent pas.
Voilà les adeptes du Baal moderne : le monde du progrès, le monde socialiste, le monde des Emmanuel Macron dont le mouvement En marche ! fait écho au En avant ! du Baal de Don Monléon, le monde des Donald Trump, lui aussi enrichi par cette société moderne dont il est un des défenseurs acharnés. Un Donald Trump qui s’est fait élire grâce à un discours basé sur une rhétorique communiste que ne lui aurait pas envié un Lénine, à savoir rendre le pouvoir au peuple sur fond de dénonciation de la corruption des élites en place. Un classique.
Donald Trump et ses partisans représentent le clan des adorateurs de Baal.

Nous avons bien vu que la frange maçonnique derrière Hillary Clinton était opposée à celle derrière Donald Trump. Elle devait gagner pour faire éclore son projet de Nouvel Ordre Mondial. Elle a perdu et elle panique, comme les Madianites de Gédéon. De son côté le clan Trump l’a emporté contre toute attente, il ne lâchera pas le pouvoir. Donc ces deux camps n’ont rien à perdre. Ils savent tous deux que l’échéance finale est très proche, les 4 ans de Pike les concernant de près, ils vont s’affronter en un duel sans merci dont le cadre est le monde entier ; les méchants vont s’entretuer à la fin de l’ère du Verseau comme prophétisé dans le livre de Gédéon.

 

Les deux signes : Dalida et Zacharie

Des pressentiments c’est bien, des preuves c’est mieux. Sans aller jusqu’à la preuve, nous avons tout de même eu deux signes récents qui méritent d’être analysés.

En effet, dans son évangile sur la fin du monde en Matthieu 24, Jésus fait un rapport direct avec le déluge :
« Tels furent les jours de Noé, tel sera l’avènement du Fils de l’homme. Car de même que dans les jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on épousait et on était épousé, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et qu’ils ne surent rien jusqu’à la venue du déluge qui les emporta tous, ainsi sera aussi l’avènement du Fils de l’homme ». (Matthieu 24, 37-39)
Donc un fléau qui surprend les hommes à l’improviste, et qui est à mettre en parallèle avec l’histoire de Noé.
Or dans cette histoire, Noé est prévenu par Dieu de l’imminence du déluge 7 jours avant celui-ci.
Par conséquent, si l’équivalent-déluge commence le 11 janvier, il nous faut un signe qui soit en rapport avec lui 7 jours avant, soit le 5 janvier (le déluge commençant le 7ème jour).

Dalida : le premier signe de Noé
Ce signe nous l’avons eu avec Dalida, un film qui sort en salles le 11 janvier justement.
Or le 5 janvier, en pleine promotion du film, l’équipe était l’invitée du Grand journal de Canal+, une des rares émissions à être en direct. Détail important car sans le direct, l’événement n’aurait probablement pas été connu. Durant cette émission, l’actrice qui joue Dalida, Sveva Alviti, a été victime d’un impressionnant malaise. Elle s’est effondrée et ne s’est pas relevée ; l’émission a été interrompue et n’a pas repris. Une jeune femme de 32 ans qui fait un malaise pareil c’est rare.
Mais nous savons de notre côté qu’il s’agit de la chute de Babylone, d’un monde où la concupiscence et le péché de la chair sont une des principales caractéristiques.
Or Dalida représente parfaitement ce monde : égérie du monde gay, icône de la modernité et du féminisme, elle est sans conteste une adoratrice d’Ishtar.
De plus la chanteuse est née un 17 janvier, soit le jour de la promulgation de la loi sur l’avortement en France. Second lien avec Ishtar.
Enfin, bien qu’elle ne soit pas actrice, elle avait joué son unique premier rôle dans un film de 1986 : le sixième jour. Quand on sait qu’il s’agit de la sixième période et de la fin de l’ère du Verseau, ça commence à faire beaucoup comme similitudes.
Donc la chute de cette actrice 7 jours avant la sortie du film est une figure anticipée de la chute de Babylone dans un contexte d’équivalent-déluge tel qu’annoncé par Jésus en Matthieu 24.

Zacharie Noah : second signe de Noé
Le père de Yannick Noah est décédé ce dimanche 8 janvier à l’âge de 79 ans. Ceci n’a rien d’exceptionnel en soi, sauf qu’il s’agit d’un événement médiatisé donc connu de tous, et que cet homme cumule deux indices particulièrement frappants en cette période où nous attendons des signes de Noé : son nom, Noah qui veut dire Noé en anglais et son prénom Zacharie.
Zacharie, dans la bible, c’est le père de saint Jean-Baptiste.
Or il faut savoir que Jésus relie directement la mort de Zacharie avec la fin des temps :
« Sur vous retombera tout le sang innocent versé sur terre, depuis celui d’Abel le juste, jusqu’à celui de Zacharie, le fils de Barachie, que vous avez tué entre l’autel et le sanctuaire. En vérité je vous l’affirme, tout retombera sur votre génération. »
Ceci est très important car ces versets se situent à la fin du chapitre 23 de l’évangile de saint Matthieu, soit à quelques versets seulement du chapitre 24, celui de la fin du monde.
De plus, Jésus indique bien que la génération en cours rendra des comptes pour la totalité des crimes perpétués sur la terre. Les exégètes s’accordent pour dire que la période de l’Antéchrist sera comme un rassemblement de toutes les iniquités que la terre ait pu porter. D’autre part, on entend par génération celle de l’ère en cours, donc celle des poissons. Les propos de Jésus se rapportent donc à la génération qui vivra au temps de l’Antéchrist, la nôtre, qui est autant celle des poissons que celle du verseau (c’est à dire les poissons corrompus par les bêtes), et qui répondra de tous les crimes perpétués par ses ancêtres. Génération que Jésus qualifie par ailleurs de perverse et d’infidèle, nous l’avons vu. Elle en est d’ailleurs très fière puisqu’elle encense la révolution française et les principales œuvres du communisme.
Donc la mort de Zacharie liée au nom de Noé est encore l’annonce de l’accomplissement de ce qui est annoncé en Matthieu 24.

C’est pourquoi la moisson n’a jamais été aussi proche, et le Seigneur est à la porte.
Le déluge dure 40 jours et 40 nuits, il faut donc s’attendre à une durée sensiblement équivalente.
Les anges commenceront par l’ivraie (les damnés) ; cela veut dire qu’une multitude peut encore être sauvée durant ces ultimes tribulations.
C’est ce à quoi travailleront les apôtres des derniers temps.
J’invite dès maintenant tous les hommes à réfléchir sur l’étendue de leurs péchés, à en prendre conscience, et à se tourner vers la miséricorde du seul et unique Dieu, Jésus-Christ. Seul Jésus et sa très Sainte Mère peuvent vous sortir des griffes du malin et vous procurer la vie éternelle. Encore faut-il le vouloir par une sincère reconnaissance et contrition de ses péchés, à l’instar du bon larron sur la croix et du fils prodigue. Mais n’attendez pas d’être sur la croix pour demander pardon. C’est maintenant ou jamais qu’il faut le faire.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : maintenant-ou-jamais

503 Commentaires

  1. Gégé22

    Un trait de caractère de Trump, c’est de considérer que l’échec dans une entreprise n’est jamais de sa faute mais de celle des autres. Nous avons échappé à « Hitlary » Clinton, mais ce nouveau président par son caractère sanguin pourrait être le déclencheur du déluge de feu promis pour la fin des temps, son positionnement pro-israël et sa volonté de revenir sur les accords avec l’Iran amènera une guerre très rapidement. Dieu nous a mis le détonateur en place….

    • jacky.a

      Nous y sommes….entre Charybde et Scylla …..
      Ils sont tous des « Paul » en puissance….
      Nous baptisés par l’eau et le feu de l’Esprit….
      Devons suivre à la lettre les ordres de la Vierge Marie…..
      Pénitence, Pénitence, Pénitence….
      le chapelet à la main….
       » Première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée – Chapitre 1
       » 13 moi qui étais autrefois blasphémateur, persécuteur, violent. Mais il m’a été fait miséricorde, car j’avais agi par ignorance, n’ayant pas encore la foi ;
      14 la grâce de notre Seigneur a été encore plus abondante, avec elle la foi, et avec l’amour qui est dans le Christ Jésus.
      15 Voici une parole digne de foi, et qui mérite d’être accueillie sans réserve : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs ; et moi, je suis le premier des pécheurs.
      16 Mais s’il m’a été fait miséricorde, c’est afin qu’en moi le premier, le Christ Jésus montre toute sa patience, pour donner un exemple à ceux qui devaient croire en lui, en vue de la vie éternelle.
      17 Au roi des siècles, Dieu immortel, invisible et unique, honneur et gloire pour les siècles des siècles ! Amen. « 

    • Annick Vincon

      https://myriamir.wordpress.com/2017/01/21/que-nos-prieres-accompagne-le-45e-president-des-etats-unis-donald-trump-voici-en-video-19min32-linauguration-serment-discours/

      voir la vidéo ci-dessus : son discours d ‘intronisation du 20/01/2017 avec traduction simultanée en francais est plutôt remarquable, pleins de vérites et un espoir pour tous les citoyens américains de la classe moyenne qui l’ont élu démocratiquement. Le minimum c’est de respecter leur choix. Pourquoi diaboliser une personne avant même qu’il prenne ses fonctions?

  2. Uncle

    Pourquoi est-ce que l’Ordre de Malte prend tant d’importance dans les médias chrétiens?
     » Guerre de communiqués entre l’Ordre de Malte et le Vatican… Le pape François doit aussi se demander s’il fit bien en plaçant le cardinal Burke à l’Ordre de Malte. Certes en lui donnant un joli titre très honorifique, il l’avait éloigné de la Curie. Une dégradation pour ce « chouchou » de Benoît XVI appelé à Rome pour diriger le Tribunal suprême de la Signature apostolique qui s’est fait remarquer depuis 2013 par ses déclarations intempestives contre le pape actuel. Avec en point d’orgue ses doutes doctrinaux face à son document « Laetitia Amoris », partagés par un quarteron de prélats honoraires… »
    http://www.lalibre.be/actu/international/guerre-de-communiques-entre-l-ordre-de-malte-et-le-vatican-587faec6cd70e747fb4bedf0

  3. Corinne

    Aujourd’hui va avoir lieu l’investiture du 45 ème président des Etats-Unis d’Amérique :
    ci-dessous le programme qui a déjà commencé depuis hier :
    http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-americaine/investiture-de-donald-trump-le-programme-heure-par-heure-18-01-2017-6584256.php

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Inauguration_Day

    Il va prêter serment avec la bible d’Abraham Lincoln , 1 er président républicain et sur sa bible personnelle offerte par sa mère . Le président Lincoln n’aurait pas été franc-maçon , bien qu’il ait demandé l’initiation .
    La guerre de sécession a eu lieu sous ses mandats .
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abraham_Lincoln
    En 1863 , il avait demandé une journée de prières et de jeûne au peuple américain en réparation de ses péchés :
    http://jesusetlabible.blogspot.fr/2006/06/le-jeune-dabraham-lincoln-1863.html

    George Washington a prêté serment sur une bible … maçonnique .

  4. Sophie

    Puisque que vous n’avez pas validez mon commentaire à propos du cas Trump, je suppose qu’un article à son sujet est prochainement en préparation ??

    • dalencourt

      Sophie, j’ai suffisamment pris la peine d’expliquer ici ce qu’est l’Antéchrist et qui il est pour que chacun ne vienne pas expliquer ici sa petite théorie. Que vous n’y croyiez pas c’est votre affaire, mais cela ne change rien au fond. Beaucoup de gens ne croient pas en Dieu et pourtant il existe vraiment. Vous ne croyez pas en l’Antéchrist tel qu’il est décrit ici, tant pis, l’Antéchrist existe tout de même réellement et il ne changera pas d’identité pour vous faire plaisir.
      Non, je n’ai pas prévu de parler de Trump dans mon prochain article, qui paraîtra en milieu de semaine prochaine.

      • Bonjour à tous et à toutes

        Imaginons un seul instant la terre au tout début, à l’origine, il y avait les végétaux, les animaux (et insectes bien sur) et avant les deux premiers êtres humains Adam et Eve Imaginez le monde à cette période, sans aucun pêchés, sans argent, sans voitures, sans avions, sans guerres, etc. Le silence et la sérénité et la pureté. Quelle différence avec aujourdhui n’est ce pas ?

        • N'ayez pas peur

          Au pays des Bisounours c’est rester toujours comme ça … Ce n’est pas le changement qui est douloureux , mais le fait de résister au changement !

      • Annick Vincon

        L’ antichrist n’est-ce pas la franc-maconnerie internationale qui est contre les religions et le chef de la chrétienté en particulier?
        En France et en Europe, il suffit de voir l’apostasie ambiante quasi-générale nourrie par les dirigeants.

        • Annick Vinçon

          C’est bien triste de votre part. Chacun est capable de se faire une opinion sur telle ou telle personne. Marthe Robin futt une grande mystique de nos temps. Vous ne l’avez probablement pas rencontrée? Si l’arbre est bon ,les fruits (spirituels) sont bons. A juger les gens comme vous le faites, ce n’est pas saint. Je vais prier pour vous au nom de Jésus-Christ, car vous vous presentez comme catholique.

        • dalencourt

          Je ne parlais pas de Marthe Robin. Quand à se faire une opinion soi-même détrompez-vous, énormément de gens sont complètement désorientés ; soeur Lucie de Fatima parlait de « désorientation diabolique », et l’Apocalypse dit bien que la bête aura le pouvoir de faire la guerre aux « saints » (les élus) et de les vaincre. Donc de les tromper avec l’apparence du bien.
          C’est pourquoi il faut de grandes connaissances (notamment de la tradition) pour éclairer les autres, d’où le Grand réveil qui est un lieu particulièrement sain en matière de doctrine. N’oubliez pas que l’adversaire présente comme de l’intégrisme ou de l’intolérance ce qui est tout simplement la connaissance de la Vérité. La vérité est une, elle ne se partage pas et ne se discute pas, d’où les certitudes que nous avons, parce que notre religion est une religion révélée par Dieu lui-même.
          Nous vivons la période de l’Antéchrist, la confusion est à son paroxysme, il faut beaucoup d’humilité pour le reconnaitre. Tout ce que j’écris, tout ce que je dis, était le discours de l’Eglise avant le concile Vatican II. Il faut vous extirper du modernisme pour comprendre, et ce n’est pas facile pour beaucoup.

    • Mamoni

      Très intéressant ce reportage, merci de l’avoir publié et mis a la disposition de la toile. Que les esprits sont encore étroits. Nous sommes au début du 21 eme siecle, notre société n’est pas irréprochable, ni parfaite , nous avons fait des avancées extraordinaires, Merci de laisser les personnes faire leurs choix, et de ne pas y mélanger sans cesse votre punition et votre culpabilité. Je le répète Dieu jugeras nos actions et lui seul . Mes élèves ne me donnent pas l’impression d’avoir été endoctriné par l’éducation sexuelle qu’il ont reçu au lycée, au contraire!!!!! Les parents ne faisant pas le nécessaire , par tabou ou autre , ils sont satisfaits de recevoir cette connaissance dans leur lycée, cela ne fais pas d’eux des délinquants du sexe.

      • Ragnar Lodbrok

        Mamoni,
        Je frémis à l’idée que mes enfants aient pu vous avoir comme enseignant(e)!
        Par simple curiosité j’aimerai bien savoir ce que vous enseignez!
        Si effectivement, Dieu (le Fils) jugera Seul les personnes, on peut et on doit juger les actions: ne serait-ce que pour dire le bien et le mal, le bon et le mauvais!
        Et OUI l’avortement est le mal et le mal absolu! DÉFINITIVEMENT EST SANS AUCUN DOUTE POSSIBLE!
        Et oui, l’éducation sexuelle à l’école est mauvaise.
        Ce n’est pas à l’école d’éduquer nos enfants: c’est aux parents et d’abord aux parents. Et si les parents pour diverses raisons ne l’on pas fait, cela n’empêche en rien les enfants de vivre leur vie naturellement.
        Les « modernes » ont toujours la fâcheuse impression que le monde ne tournerait pas sans eux!
        Mais comment donc nos ancêtres faisaient-ils pour se reproduire sans avoir eu d’éducation sexuelle!
        D’où ma réflexion préférée: M.A.C.
        Et non, on ne peut pas séparer la sexualité de la reproduction et la reproduction de la sexualité.
        Vous pouvez considérer que je suis un esprit étroit, cela ne change en rien la réalité qui est que c’est Dieu qui a fait le monde et qu’on doit obéir à ses ordres. Que cela plaise ou non!

      • Sarah

        Mamoni,
        Autrefois je pensais comme vous, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. il fallait êtretolérant, ouvert, ne pas avoir d’avis, aller dans le sens du vent, du progrès, être dans l’air du temps. Et puis un jour, un électrochoc ! Et je me suis aperçue de la distance parcourue, j’ai vu notre jeunesse, notre monde dans un état effroyable et surtout je me suis souvenue d’une phrase de la Bible qui disait « le mal deviendra le bien et le bien deviendra le mal ». Il a fallu quelques décennies pour en arriver là. Il a surtout fallu anesthésier les consciences. J’avais lu les paroles de l’Apocalypse dans ma jeunesse sans jamais penser qu’un jour je me réveillerai en me disant : « mais ce que l’on vit en ce moment, c’était écrit, nous y sommes et je n’ai rien vu arriver ». L’inversion des valeurs fait que l’avortement est devenu un moyen de contraception comme un autre, non ! c’est un crime et je peux vous dire que la culpabilité n’a rien à voir là dedans. Ce qui a à voir, c’est l’horreur absolue de se rendre compte que l’on a commis un crime. Le sentiment est le même que si on assassinait un de nos enfants mis au monde. On se trouve dans un état de sidération indescriptible et on se rend compte que le petit être à qui on a enlevé la vie et bien on l’aime comme on aime nos autres enfants. Et à ce moment on ressent la même douleur que n’importe quel parent ressent lorsqu’il perd un enfant lors d’un accident, une maladie. Et on ne peut pas revenir en arrière. Ce n’est pas que de la culpabilité que l’on ressent mais un malheur infini qui est irréparable. La pénitence est alors la bienvenue et devient salutaire. C’est difficile à expliquer. Il y a une vie avant et une vie après. Mais un crime est un crime quelques soient les raisons de ce crime. D’ailleurs il ne peut y avoir de raison. Voilà ce que Satan a réussi de façon indolore à mettre en nous. Mais le chemin est long, très long avant de commencer à comprendre cela. Seul Dieu peut pardonner mais je peux vous dire que s’auto pardonner est impossible et in-envisageable. Je ne sais si je me suis fais comprendre. Ouvrez les yeux et vous vous rendrez compte de l’espace abyssal entre les belles pensées modernes et la Vérité. Priez et, demandez à notre Père ce que une pauvre sexagénaire à bien voulu dire.

    • jeanmarie3

      ANne vincon: Marthe robin etait une fausse mystique et une vraie faussaire!
      le s fruits sont tre s mauvais, puisque MArthe Robin, c’ets la charismatisme, c’ets à dir e le regne du sentimentalisme, et .. les dernières « troupes » de Vatican II!

      à Fuir!

      en effet, il faut beaucoup de science theologque et d’experience spirituelle.. pour etre capable de discerner, et l’on voit bien la confusion qu regne: « jesus est ici, Jésus est là »: « n’en croyez rien » ; nous avreti Jesus!

      • Souri7

        Si vous dites vrai, jeanmarie3, c’est que la profondeur de cette désorientation diabolique n’a d’égal que la profondeur abyssale du péché des hommes…
        Il y a longtemps, j’ai acheté un livre sur elle, mais jamais je n’ai été portée à le lire. Je n’ai lu que quelques extraits au final.

        Depuis quelques temps, j’ai quitté définitivement les messes conciliaires et les fidèles conciliaires, et le peu que j’entends ou que je constate à de rares occasions où je les revois me montre l’avancée d’une religion sans plus de trace de Sacré ni de véritables connaissances sur ce qui fait de nous des catholiques.
        Il paraît que la messe télévisée de dimanche dernier était à Strasbourg, messe mixte catholiques-protestants au cours de laquelle il n’y a pas eu de communion. Voilà l’oecuménisme. Comme vous l’avez évoqué Louis, la Présence Réelle est purement supprimée. La personne (catholique conciliaire) qui m’en a parlé a quand même tiqué…

  5. fredericdelest

    Bonjour à tous
    le 23 janvier prochain, ils vont inaugurer à Nice, la rue Jules Bianchi (pilote F1 décédé de manière hautement eschatologique) – (nom actuel : rue Sapin)
    N’y aurait-il pas un lien entre Bianchi (mort le 17 juillet) et l’attentat du camion blanc du 14 juillet ?

  6. dalencourt

    A propos de l’ère du Verseau.
    A lire attentivement.
    Certains lecteurs m’opposent la dimension astronomique/astrologique de l’ère du Verseau basée sur un calendrier cyclique tous les 2160 ans.
    Il est donc important de préciser ici que nous parlons de la dimension religieuse de cette ère qui, même si elle en a le même nom, n’en a pas la même signification ni la même durée. Il ne faut donc pas les confondre.
    Nous savons que la venue du Christ a ouvert une nouvelle ère, dite « du poisson » ; or le règne du Christ étant éternel selon les écritures, celle-ci n’a pas de fin. Par contre, l’adversaire (le diable) qui combat l’Eglise (le royaume de Dieu sur terre) espère vaincre celle-ci et inaugurer sa nouvelle église (son royaume). Du moins le fait-il croire.
    Cette nouvelle ère annoncée par Satan est appelée communément l’ère du verseau, mais il s’agit d’une ère religieuse et non astronomique.
    Nous savons aussi par les Ecritures que c’est au moment où cette ère débute (c’est à dire quand Satan se déclare vainqueur) qu’en réalité elle prend fin. Elle est mort-née.
    Mais comme celle-ci ne peut être l’aboutissement que d’un long travail de perversion des esprits et de perdition des âmes, il est évident que celle-ci est précédée d’un long moment où le mal construit peu à peu son empire. C’est cet empire qui ne dit pas son nom et qui pense de déclarer vainqueur dans les prochaines semaines que j’appelle l’ère du verseau, et qui se présente comme une parenthèse à l’intérieur de celle des poissons.
    On rejoint ici le récit de l’Apocalyspe où il y a bien le règne des bêtes appelé règne de l’Antéchrist avant que celui-ci ne s’effondre par l’action de l’Agneau vainqueur (le Christ) qui « est à la porte » (c’est à dire qui revient).
    Ce règne est celui de la 6ème période (6è église, 6è sceau et 6è trompette), il s’achève à la 7ème (fin des bêtes, moisson, avènement de la Jérusalem céleste).

    L’ennemi, la synagogue de Satan, suit le même schéma que nous car elle s’appuie comme nous sur les mêmes textes, vieux de 2000 à 4000 ans. C’est un point commun entre nous et l’élite cabaliste qui dirige le monde : se référer à la tradition et aux textes anciens pour décider des événements. C’est pourquoi les eschatalogues cherchent les raisons religieuses qui se cachent derrière les événements géopolitiques et qui les expliquent. Ceux qui ne tiennent pas compte de la dimension et de la motivation religieuse de nos ennemis ne peuvent pas comprendre la finalité des événements, car celle-ci a un fondement mystique et religieux qui se réfère au surnaturel. Car que l’on soit dans le camp de Dieu ou dans celui de Satan, dans les deux cas on est renvoyé au monde du surnaturel.
    L’enjeu est énorme : il s’agit d’avoir l’Emmanuel, « Dieu avec nous ». Celui-ci doit basculer du camp de Jésus dans celui de Lucifer (du moins en théorie). Un païen de base et même un croyant lambda ne peuvent pas comprendre ce que cela signifie en terme d’enjeu. C’est un combat de titans dont l’essentiel se déroule en ce moment même dans les airs entres les anges déchus et l’armée de saint Michel.
    Tout réside dans la façon dont ce combat retombera sur terre et deviendra visible. C’est ce jour tant redouté qui se profile à l’horizon et qui est si difficile à trouver ; l’intronisation aujourd’hui de Donald Trump et l’entrée (presque) officielle dans l’ère du Verseau la veille de la mort du roi Louis XVI sont des signes forts de cette proximité du « jour J », du « big one ».
    Les 20 et 21 janvier ne se suivent pas par hasard et les événements qui y sont associés non plus.

    • Richard

      L’enjeu est le contrôle du monde. Soit, c’est le Nouvel Ordre Mondial qui triomphe, soit, c’est la Monarchie Universelle du Christ. La Mission Divine de la France est d’instaurer cette Monarchie Divine. Elle est le tremplin à cet Avènement sans précédent dans l’Histoire de l’Humanité. Voilà pourquoi la révolution de 1789 a eu lieu. Couper la Tête de notre Auguste Roi Louis XVI, c’était enlever la conscience du monde ( La Lumière ). La France depuis vit une névrose. Ceux qui la dirige et ont tendu une toile d’araignée ( la franc-maçonnerie ) sur la France et le monde, ne sont pas ceux qui gouvernent. Les vrais chefs sont cachés. Et, tous, sur le site, vous le savez. Trancher la Tête occulte de cette toile d’araignée, c’est rétablir la véritable unité de la France et du monde, grâce à l’instauration de sa Monarchie retrouvée. C’est pourquoi toute les organisations occultes du monde occupent la France. Mais Dieu, dans sa Très Grande Miséricorde, interviendra au moment voulu, tranchera la Tête Satanique pour rendre la France et le monde libre. Lorsque le soleil apparait, la glace fond.

    • Michelange

      Sans vouloir contribuer à empoissoner d’avantage l’air déjà irrespirable pour Ragnar, je voudrais juste préciser que les ères zodiacales correspondent à la course de la position du soleil sur l’écliptique au moment exact de l’équinoxe de printemps, qui évolue chaque siècle de 1° et quelques dans le sens rétrograde, d’ouest en est, ce qui a pour conséquence que notre étoile polaire actuelle indiquait le sud il y a 13’000 ans et l’indiquera de nouveau dans 13’000 ans, le cycle complet étant de 26’000 ans grosso modo.

      Par convention, il a été décidé de partager l’écliptique en 12 segments de 30 degrés, soit 2’160 ans, correspondant aux 12 mois de l’année et, peu ou prou, à 12 constellations qui se chevauchent sur le chemin du soleil dans le ciel, c’est-à-dire l’écliptique et qu’il semble parcourir dans le sens normal (antérograde) au rythme d’un degré par jour, ce qui serait évident si l’on pouvait voir le ciel étoilé autour de lui, masqué par son extrême luminosité. C’est ce qui détermine le zodiaque ordinaire qui fait correspondre grossièrement les mois et les signes du zodiaque avec un décalage constant de 10 jours, si l’on considère que les signes zodiacaux commencent autour du 21 de chaque mois, le cycle se terminant au 20 mars à la fin du signe des poissons, au point vernal ou équinoxe de printemps.

      Sauf que la situation a été cristallisée par les astrologues telle qu’elle était au moment de l’invention de ce système, qui date de l’antiquité grecque, alors que, du fait de la précession des équinoxes justement, le ciel a pivoté depuis lors de près de 30 degrés approximativement, d’un point de vue astronomique, ce qui fait que le soleil (et nous-mêmes symboliquement) va entrer dans le signe du Verseau vers mi-février (le 16 février d’après Wikipédia), au lieu du 21 janvier, selon la tradition des signes du zodiaque. Rien ne dit que l’ère du Verseau va commencer au moment de l’entrée du Soleil dans le signe du Verseau, mais cela aurait une certaine logique…


      https://www.google.ch/?gws_rd=ssl#q=constellation+verseau

      Pour en revenir à nos moutons, l’étendue des constellations sur le parcours du soleil dans le ciel est très irrégulière en fait, certaines constellations telle la Vierge couvrant un secteur nettement plus étendu que 30 degrés et d’autres un secteur nettement plus petit. Et même si l’on prend en compte la période de 2’160 ans, il s’agit encore de déterminer un point de départ précis pour une des constellations du zodiaque, mais laquelle, puisqu’elles couvrent toutes des secteurs de grandeur différente
      .
      De plus, il convient de préciser qu’en réalité, il y a 13 constellations sur le parcours de l’écliptique. La 13ème constellation (entre le Scorpion et le Sagittaire) ayant été mise de côté est celle d’Ophiuchus, le porteur de serpent, qui ne couvre, il est vrai, que 6° de l’écliptique. Mais il fallait que cela corresponde aux 12 mois du calendrier par souci de simplification.
      Si l’on divise le cycle de précession des équinoxes par 13, on obtient alors 26’000 ans : 13 = 2000 ans par ère zodiacale, ce qui pourrait faire correspondre cette fois plus ou moins l’ère Chrétienne et l’ère zodiacale des Poissons, qui devrait ou aurait du alors s’achever autour de l’an 2000 si elle a commencé à la naissance du Christ, mais alors nous sommes un peu en retard…

      Amicalement
      Michelange

  7. .-_-* Enigma ///

    Monsieur Dalencourt ne savez vous pas que les Jehova = (satant)…???

    Lien : http://www.lelibrepenseur.org/temoins-de-jehovah-une-secte-pedo-sataniste-fonde-par-un-juif-franc-macon-par-laurent-glauzy/
    Témoins de Jéhovah : une secte pédo-sataniste fondée par un sioniste franc-maçon, par Laurent Glauzy…!!!
    ___________________________________________________________________________________
    Aviez vous remarque que dans le Film de « Ben Hur », le dieu qu’ils invoque es Jehova, ci je vous en parle, c’est que je fut très troublé, de vous voire écrire dans les commentaire de l’un de vos article, je c’est plus le quelle, mais de vous voir écrire que vous Aimé bien ce film, ça ma troublé, en quoi aimé vous un film de Jehova…??? J’ai vue aussi des gents ici publier des article lié aux Jehovas, sans aucun commentaire de votre part pour dénoncé cette secte satanique…!!! Je trouve Cela très Bizard.

    Bien a vous Monsieur et bon Appétit.

    • dalencourt

      Jéhovah est une des traductions chrétiennes du nom de Dieu : YHWH ou Yahweh.
      Les Témoins de Jéhovah sont une secte d’inspiration chrétienne totalement hérétique mais le nom de Jéhovah en lui-même ne pose pas de problème, puisqu’il veut dire « Dieu ».
      Je n’ai pas de problème particulier avec le film Ben-Hur (celui des années 50) : très beau film.

      • .-_-* Enigma ///

        Présentation du livre « Témoins de Jéhovah, les missionnaires de Satan » écrit par Robin de Ruiter avec la collaboration de Laurent Glauzy. Paru le 21 Juin 2013.

        • dalencourt

          Enigma, ce n’est pas le nom de Dieu qui est en cause mais ce qu’en font les hommes.
          Jéhovah est une façon d’écrire le nom de Dieu, c’est tout ; par contre les Témoins de Jéhovah sont bien une secte satanique. Dissociez les deux.

  8. Jeup

    Chers tous,

    Savez-vous où peut-on se procurer le magnifique livre « cahier de l’amour » de Luigi Gaspari ? J’essaye de trouver une adresse par Internet mais je ne trouve rien.

    Que la Paix et la Grâce du Seigneur soit sur vous tous.

  9. el vago

    J’ai eu un petit songe ce matin, et je vais l’exposer.

    Il y a une antique histoire qui est celle d’un roi qui tente par tous les moyens de rentrer chez lui dans une petite île de Grèce.
    Ce roi hélas a été pris en grippe par un Dieu coléreux car il a fait du mal à un de ses fistons un peu mastoc, ce Dieu de la mer n’a pour autant pas décidé d’atteindre à sa vie, mais juste à faire en sorte que son retour chez les siens soit plus tortueux et ralenti, il sait d’ailleurs que d’autres dieux ont des vues sur lui. Ce roi du genre plutôt futé est en effet protégé par une déesse tout aussi futée puisque sortie de la tête du père des dieux grecs (qui sont des démons mais là n’est pas le problème).
    Cette longue odyssée du lys finit par prendre fin, le roi retrouve son rivage, mais il sait que des ennemis sont dans ses propres murs, il ne peut donc apparaître, la tête découverte, car il serait aussitôt attaqué et pris pour cible. Le roi décide de se déguiser en mendiant, en humble, le roi est ainsi condamné à ne pas être roi en son pays mais à montrer de la faiblesse pour mieux tâter le terrain, il approche les siens, son chien fidèle le reconnaît et meurt, sa femme qui a sa tête ailleurs car courtisée par des prétendants met un certain temps avant de le reconnaître, c’est à croire qu’elle ne veut point le reconnaître mais elle finit quand même par comprendre, Pénélope est fidèle c’est ce que comprend Ulysse mais elle est longue à la comprenette (Pénélope préfigure-t-elle l’église qui est dans une sorte de fausse fidélité, ce n’est pas impossible et on voit d’ailleurs que le roi d’ailleurs arrive juste à temps pour que ça ne tombe pas si bas. Un prétendant porterait le nom de Luther que ça ne m’étonnerait pas.)
    Se joue ici un premier théomorphisme, ce Roi n’en est plus vraiment un, il va ainsi endosser le rôle d’un Dieu dont à nier la divinité, ce n’est pas encore le Christ, mais on en est tout prêt car pour Homère, il est ici question du dieu qui est sa préfiguration grecque, Dionysos (Dieu dont a été nié la divinité, Dieu du vin, Dieu également sacrifié), Homère fait avec ce qu’il a sous la main, s’il avait eu le Christ, la vierge Marie, saint Michel et les autres saints, il aurait fait beaucoup mieux, c’est évident.

    Un concours finit par avoir lieu rassemblant tous les prétendants lors d’un grand festin, il s’agit de faire traverser douze haches à une seule flèche, les prétendants se mettent d’accord, celui qui réussit cette épreuve comme jadis l’avait réussi l’ancien roi d’Ithaque deviendra le nouveau roi et l’époux de Pénélope qu’ils convoitent tous. Les prétendants sont ivres, un religieux constate que ceux-ci ont depuis longtemps oublié de rendre sacrifice aux dieux et s’éloigne d’eux sentant que le courroux divin va tomber prochainement sur leur folie, les prétendants consomment du vin et des mets, s’empiffrent, s’emportent, blasphèment, ils ont oublié leurs dieux, et surtout celui auquel se rapporte la fête du jour qui n’est pas n’importe qui car c’est du Dieu de l’arc dont il est question, à savoir Apollon.

    Apollon est connu pour être le dieu solaire, le dieu du beau, son rôle de sacrificateur et de Dieu vengeur est par contre moins connu, cela fait partie des masques qu’il partage avec son frère Dionysos (Dans la littérature grecque, l’un comme l’autre peuvent s’échanger des particularités, un peu comme les témoins de Jéhovah qui, parce qu’ils nient que le Christ soit Dieu, confondent le Christ et saint Michel).
    Les prétendants tentent chacun de tirer à l’arc mais échouent, se présente alors un mendiant à qui en forçant un peu la main des prétendants, on donne la possibilité de tirer lui aussi, ce roi mendiant dont les prétendants nie la royauté car ce concours permettra d’en élire un nouveau ne s’est pas encore révélé comme leur véritable roi, mais avec sa ruse et la complicité d’Athéna, il leur a tendu un piège qu’ils sont à mille lieux de s’imaginer, il a d’ailleurs demandé à son fils que les armes soient éloignées de cette grande salle.
    La tension monte, les prétendants ivres font tomber des jarres de vin sur la viande, ce qui annonce déjà le sacrifice inéluctable à venir. Le roi saisit son arc, ce protégé d’Athéna croit aux dieux, il les craint et il est ainsi béni et aimé d’eux, il fait sonner son arc comme un instrument de musique (apollon entend le joli son), et soudain l’orage tonne, Zeus signifie ainsi sa présence, ce n’est plus seulement Athéna ou Dionysos, c’est tout le panthéon qui se retrouve convoqué et qui est ainsi derrière Odysseus du Lys. Les dieux veulent leur vengeance, Ulysse sera leur instrument. Le roi prend une flèche, invoque Apollon pour le sacrifice qui va avoir lieu, arrive ainsi le deuxième théomorphisme littéraire, de Dionysos Ulysse va se métamorphoser en Apollon, le dieu solaire, le dieu de l’arc, le dieu sacrificateur, son corps de vieillard apparent va devenir d’airain et vigoureux, il tire à travers les douze haches, réussit le concours, il se dévoile, les invective, ces derniers tentent de l’amadouer pour sauver leur vie. Avec son arc, il ne fait pas de quartier, et les tue un à un dans une boucherie inconcevable, leur sang se mêle aux viandes éparpillées et souillées qu’ils n’ont pas voulu offrir aux dieux, les prétendants tentent de riposter et de tirer avec des lances sur Ulysse, mais un dieu finit toujours par dévier leur lance. Le carnage cesse avec la mort de tous les prétendants, tout n’est pas fini, car Ulysse de retour chez lui a tout de même causé un grand tort à l’élite de la Grèce qui voulait s’emparer de son île, d’autres soucis viendront donc un peu plus tard pour lui, mais enfin il est chez lui, aimé des siens et il a recouvert toute son autorité.

    Ce qui est intéressant dans tout cela, c’est sans doute le dévoilement et la rupture qui se font si brutalement, la providence qui prépare les pas du roi caché que personne ne voit vraiment venir, sauf ceux qui sont encore attentifs aux signes et qui lui sont fidèle. On voit aussi que la justice divine finit par s’opérer à travers des mains humaines avec le secours divin. Même s’il nous faut considérer que les divinités grecs sont des démons, Homère est tout de même un grand visionnaire, il a une science très juste du divin qui fait au final que sa justesse dépasse et troue le seul panthéon grec. Tous les jours, nous voyons nous aussi ces prétendus prétendants, les plus primaires des socialistes ou les plus primaires des républicains, ces usurpateurs, ces blasphémateurs, ces jouisseurs, ces provocateurs, ces bas de plafond qui nous font la morale et il n’est pas complètement anormal que certains se prêtent à rêver que leur jour finira bientôt, puisque dans un sens même l’antique littérature nous en parle !

    • el vago

      Je suis allé un peu vite et pour ne pas perdre une certaine spontanéité, je ne me suis pas relu. Il y a donc quelques fautes d’orthographe de ci de là, de plus je ne me suis pas assez arrêté sur une chose importante et qui est à l’origine de ce texte, à savoir la folie.

      Je pense que notre époque est en train de toucher un sommet de folie jamais encore atteint, les intelligences sont de plus en plus obscurcies. Dans l’église il suffit de voir ce qu’il s’est dit sur Luther récemment et pas seulement à la tête de l’église, je peux vous assurer que la contagion va très loin, pour beaucoup de catholiques, la réforme est une bonne chose ! Il y a aussi les polémiques sur l’IVG, ce qu’on peut voir aux US avec Trump et en France également sur ce sujet qui montrent le fossé qu’il peut y avoir entre 2 populations au sein d’un même pays …

      Je n’ai donc pas assez insisté dans mon texte sur la folie, et sur Dionysos ce Dieu qui rend fou surtout quand on nie sa divinité, ce qui est le thème même des bacchantes d’Euripide. Homère reprend tout ça à sa sauce, et Ulysse déguisé, qui est une personnalisation de Dionysos, lui est parfaitement lucide et sait ce qu’il fait, quand les prétendants sont fous, déboussolés, ivres et même vainqueurs avant l’heure. Il y a d’ailleurs quelque chose de similaire avec l’église, c’est que les prétendants sont tout prêts de toucher leur but, et de mettre la main sur Pénélope – Eglise, mais au moment où la victoire se fait toute proche, ils perdent. Au moment où ils croient crier victoire, c’en est fini, comme il en sera pour Lucifer. De plus, Ulysse qui a pourtant l’apparence de la faiblesse, devient un véritable lion au moment de la boucherie, c’est à dire après qu’il se soit révélé comme le véritable roi, ce passage de Dionysos à Apollon que j’évoque n’est pas non plus sans rappeler deux facettes du Christ qui montrent en apparence une certaine opposition, l’une propre à sa passion qui est celle de l’agneau de Dieu, et l’autre propre à sa gloire, à sa royauté, qui est celle du Lion de Juda.

      Maintenant Dieu passera-t-il par un intermédiaire comme les dieux grecs passent par Ulysse ? S’il n’y a juste rien qu’une seule chose qui me fait aller dans ce sens, ce sont les révélations du Sacré Cœur à sainte Marguerite Marie Alacoque. D’abord parce que la dévotion au Sacré Cœur est vraiment la dévotion de notre temps, c’est la prière des lucides, des consolateurs, celle qui endigue les blasphèmes de notre époque mais aussi parce qu’il y a des promesses qui ont été faites vis à vis d’un roi qui doit jouer lui aussi le rôle d’intermédiaire entre le ciel et la terre, cette analogie avec Ulysse et qui plus est, la présence du mot lys dans Ulysse m’ont par ailleurs toujours intrigué.

      • Bigouden29

        Quand pensez vous que va sonner la 7ème trompette justement? Une éventualité vers le 21 février, dans un mois donc?
        Sachant que le signe du verseau va du 20 janvier au 20/21 Février, donc début des poissons le 21/22 Février
        (le 22 chiffre important aussi) Si vous auriez put nous éclairer bientôt la dessus dans l’ article à paraitre.
        Et pourriez nous nous préciser à quoi pourrait correspondre cette date. Le big-one ou un signe majeur?A voir.
        Remarquez aussi que dans l’apocalypse, il y à un écart assez important entre la 6ème et la 7ème trompette, les 5 premières
        étant plus regroupées. Je ne sais pas pourquoi. Et chose interessante : quand l’ange verse la 7ème coupe, il se produit des
        éclairs et un grand tremblement de terre qui coupe Babylone en 2 ou3.

        • Bigouden29

          P.S. 22 Février: chaire de saint Pierre à Antioche. Et le 18 janvier, jour du séisme près de Rome, chaire de saint
          Pierre à Rome.

  10. NATH

    Ce texte de MATTHIEU chapitre 24, est-il un indice sur l’annonce de la fin des temps pour le printemps ?
    L’enseignement donné par le figuier :
    « Comprenez l’enseignement que donne le figuier : dès que la sève circule dans ses branches et que ses feuilles poussent, vous savez que la bonne saison est proche.
    De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que l’événement est proche, qu’il va se produire.
    Je vous le déclare, c’est la vérité : les gens d’aujourd’hui n’auront pas tous disparu avant que tout cela arrive.
    Le ciel et la terre disparaîtront, tandis que mes paroles ne disparaîtront jamais. »
    Merci d’avance pour votre réponse.

  11. Nicolas

    J aimerai vous posez une question à vous tous. Rassurez-moi, les 7 priéres du bouclier de Lumiere est purement une invention satanique n’est-ce pas ? Une collègue de travail m’a proposer de les faire mais je n’ai absolument pas confiance.
    Encore merci pour votre blog Mr Dalencourt.

  12. Ragnar Lodbrok

    Donald Trump a prêté serment.
    Il est officiellement le 45ème Président des États-Unis d’Amérique.
    Et paf la sorcière immonde Baba Vanga et toutes ses pseudo prophéties!!!
    Obama est toujours vivant et les États-Unis ne sont pas plongés dans la guerre civile!

    • Mélody

      Bonjour Ragnar,
      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous… Les Etats Unis d’hier avec Obama risque de ne pas être ceux de demain avec Trump. Moi j’imagine bien une division, une scission. L’Amérique coupée en deux… Je ne suis point adepte de Baba Vanga mais…attendons de voir. L’histoire nous dira. Qui vivra verra, comme on dit.

      • Ragnar Lodbrok

        Mélody,
        Effectivement, il est clair que les États-Unis seront bientôt les États-désunis.
        Ceci dit Baba Vanga a « prédit » l’élection d’un président noir dans un futur indéterminé, qui serait le dernier président des États Unis avant son effondrement. Elle aurait également affirmé que « l’homme noir », le 44ème président de l’histoire américaine serait aussi le dernier. Alors là tout le monde s’attendait à ce que personne ne soit élu après Obama.
        Désolé, mais la preuve est faite que ce n’était pas vrai!
        Ceci dit, Obama n’était pas noir ni blanc, mais métis. Peut-être devrions-nous alors nous attendre à un vrai président noir.
        Mais dans ce cas là, c’est Louis qui va être déçu car ça reculerait diablement les échéances ! 🙂
        Pour le reste, il n’est pas nécessaire d’être prophète pour savoir que ça va aller de mal en pis!
        Bref baba vanga: faux prophète comme tant d’autres:
        https://www.touteslespropheties.net/faux-proph%C3%A8tes/les-etres-de-lumi%C3%A8re/baba-vanga/

        • Jeup

          Ne me dites pas certains avaient une espérance concernant la réalisation de ses prophéties ? Baba Vanga était très probablement possédée par des légions de démons…et les démons mentent et détournent les hommes du véritable Dieu. A fuir absolument. La Vérité est sous nos yeux depuis plus de 2000 ans mais l’oreille de l’homme aime entendre de belles fables: « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables » ( 2 Timothée 4, 3-4 ). Priez mes frères car la fin est proche.

    • Corinne

      Pour la guerre civile ,c’est moins sûr :
      le clan démocrate et autre pouvoir occulte est tellement furieux que l’élection leur ait échappé que depuis ils n’ont cessé d’agiter le pays , essayant de discréditer et d’empêcher par tous les moyens le nouveau président .
      Ils ont tellement peur qu’il réussisse à redonner du travail et restaurer des valeurs morales à la société américaine ( et que cela se répande dans le reste du monde ) qu’ils ont fomenté plus de 300 manifestations jusqu’à présent , Madonna , la sataniste en chef est venue en personne galvaniser ses troupes .
      Le président Obama s’est permis une dernière déclaration, hors protocole , après l’investiture du nouveau président , scandé d’un : We did it .
      Ce à quoi , Trump a répondu en signant un premier décret commençant à démonter le symbole de la présidence Obama, l’Obamacare en le scandant d’un : We did it .
      A n’en pas douter la guerre est déclarée .

        • jeanmarie3

          pas forcement: Satan peut suggerer des choses dans la tete de personnes.. sans que celles ci ne soit – à proprement parler « satanistes »!

          Chacun de nou s est tenté pâr les suggestions du démon… sans que nous ne soyions satanistes….

        • Ragnar Lodbrok

          jeanmarie3,
          Bien d’accord avec vous sur les suggestions que nous subissons de la part du diable et cela ne fait pas de nous des satanistes Dieu merci!
          Au contraire, c’est la résistance, avec l’aide de Dieu, à ces suggestions, ces tentations qui feront à terme de nous des saints!
          Pas de tentations, pas de Cielai-je lu quelque part.
          Ceci dit si Satan nous met des idées en tête nous, nous ne pouvons pas voir ce qu’il a en tête.
          Si Baba Vanga a pu prédire parfois des choses, c’est que cela lui avait été soufflé par Satan, son maître qui après exécutait les horreurs prédites!
          Ce que lis ci-après, confirme ma très mauvaise impression de Baba Vanga:
          https://www.touteslespropheties.net/faux-proph%C3%A8tes/les-etres-de-lumi%C3%A8re/baba-vanga/

      • Anna

        Ce n’est pas parce qu’il a gagné les élections (comme jadis ‘César’, ‘Napoléon’, ‘Hitler’ …) qu’il sera considéré comme président pour autant. On verra cela par la suite, s’il arrive jusque à la fin de son mandat.

    • dalencourt

      Ce mec n’est pas flippant, c’est l’image qu’en donnent les médias. Evidemment, ce n’est pas un homme de leur sérail, c’est le camp d’en face (minoritaire) qui a gagné, au grand désespoir du camp au pouvoir… jusqu’à maintenant.

      • Ragnar Lodbrok

        Il n’est pas flippant.
        En tout cas pas plus que n’importe quel politicien de ce monde!
        Par contre on oublie facilement que c’est un escroc qui a fait fortune très, trop rapidement.
        Cela ne se fait pas sans compromission, sans pression et avec de l’honnêteté morale.
        Ajoutez à cela qu’il est plus que très bien introduit dans le milieu qui veut dominer le monde « à tout prix »
        Je vous assure que je n’aurais pas plus voté pour lui que pour la Clinton!
        Je crois l’avoir déjà dit ici: Trump et Clinton sont les deux faces de la même médaille. L’ennemi se doit de nous en présenter au moins deux pour nous obliger à faire de toute façon le mauvais et même très mauvais choix!
        Vous verrez qu’en France on aura le choix entre Fillon ou Macron et la Marine Nationale 🙂
        Les cocus par nature voteront pour ces gens là!
        Et le soir du second tout il y aura 50% de dépressifs, 50% d’exaltés et le reste (les abstentionnistes) indifférents au tumulte du monde. Et c’est comme ça à chaque élection.
        Et il n’y a rien de nouveau sous le soleil (Ecclésiaste 1;9)
        Choisissez tous votre camp! Pour un catholique, c’est plus que facile!
        Pour les autres qu’ils soient payés de ce qui leur sera dû!

        • Uncle

          Vrai à en croire cet informateur secret selon le journaliste antimondialiste bien connu Pépé Escobar (j’ai traduit une partie de l’article): http://thesaker.is/heres-how-the-trump-presidency-will-play-out27909-2/
           » J’ai déjà argumenté que la politique étrangère de Trump basé sur la stratégie du gourou Henry Kissinger, une stratégie qui vise la formidable intégration du trio eurasien -Russie, Chine, et Iran-, est un rebrassage de la règle Diviser pour Régner; séduire la Russie pour ensuite l’écarter de son partenaire stratégique chinois, tout en harcèlant le chaînon faible , l’Iran.

          En fait Kissinger et Dr. Zbig “Maître Échiquier” Brzezinski sont les deux… maîtres marionnettistes- visibles dans l’aréna géopolitique. En opposition à Kissinger, la politique étrangère d’Obama basé sur son tuteur Brzezinski, vrai parce que russophobe, propose elle aussi une règle Diviser pour Régner cerntrée sur la séduction chinoise.

          Une source influente du monde financier de New York, très proche des vrais Maîtres de l’Univers, qui a correctement prédit la victoire de Trump des semaines avant l’élection, après avoir examiné mon argumentation, n’a pas seulement confirmé, mais offert d’ajouter à cette estimation cinglante de ma part les détails dans la manière dont les Maîtres ont mis la table pour que le pouvoir passe directement à Trump. Appelons le  »X ».

          La surveillance continue de la Chine

          “X” démarre en faisant ce que les réguliers connectés profondément dans la hiérarchie gouvernementale américaine, qui adorent leurs idoles, n’oseraient jamais faire, du moins en public;  » C’est important de ne pas attribuer trop d’importance à Kissinger ou Brzezinski parce qu’ils ne sont simplment que des façades pour ceux qui prennent les décisions et c’est leur travail de voiler les décisions avec une dose d’intellectualité. Leur gestes n’ont pratiquement aucune valeur. J’utilise leurs noms à l’occasion parce que je ne peux utiliser les noms de ceux qui véritablement prennent les décisions.  »

          C’est l’indice pour “X” pour détailler la nouvelle normalité:  » Trump a été élu avec le support des Maîtres pour pencher vers la Russie. Les Maîtres ont leurs entrées dans les médias et au Congrès pour maintenir une campagne diffamatoire contre la Russie, et ont leur marionnette Brzezinski aussi contre la Russie, affirmant que l’influence globale de l’Amérique dépend de la coopération avec la Chine. Le but est de menacer la Russie pour la faire coopérer et placer leurs pions sur la table de négociation en faveur de Trump. Dans la traditionnelle approche bon policier-mauvais policier, Donald est décrit comme le bon policier voulant des bonnes relations avec la Russie, et le Congrès, les médias, et Brzezinski sont les mauvais policiers. C’est ce qui va aider Trump dans les négociations avec la Russie parce que Poutine voit la position  »précaire » de son ami et il voudra faire des conccessions majeures selon la théorie.  »

          Et cela nous amène à comment Taiwan – et le Japon – s’inbrique dans ce mélange:

           » Donald montre le revirement vers la Russie en parlant avec les taiwanais, démontrant que c’est sérieux. Mais, il était décidé de lancer le Japon dans ce mélange comme un prédateur contre l’industrie américaine, avec une attaque contre Toyota, vraiement méritée. Cela a modéré notre position parce que les Maîtres devenaient inquiet de la perception générale si nous montions le Japon contre la Chine, ce qui aurait été vue comme une trop grande provoquation.  »

          Ainsi, anticipez la Chine – comme  »n’étant pas assez d’importance » comme prescrit par Kissinger – comme étant sous surveillance constante;  » Les Maîtres ont décidé de réindustrialiser les États-Unis et veulent reprendre les emplois perdus aux chinois… »

          Et pourquoi la Chine par rapport à la Russie?  » La Russie est un pays de ressources naturelles avec une industrie militaire gigantesque (et c’est à cause de cela qu’elle est secrètement respectée) et elle est absente de tous les pourparlers de libre-échange car elle n’exporte rien si ce n’est que des ressources naturelles et militaires. Les Maîtres veulent les emplois de retour du Mexique et de l’Asie incluant le Japon, Taiwan, etc., et vous voyez cela dans les attaques de Trump envers le Japon. La principale raison est que les États-Unis ont perdu le contrôle des mers et ne peuvent plus sécuriser leurs atouts militaires en cas de guerre majeure. C’est tout ce qui importe maintenant et c’est la grande histoire derrière les scènes.  »…

          Cela va être vraiment difficile lorsqu’il sera question de l’OTAN; “X” est convaincu que la Russie  » envahira la Roumanie et la Pologne si ces missiles ne sont par sortis de la Roumanie et que l’entente sur les missiles avec la Pologne n’est pas éliminée. Cette conclusion n’est pas à propos de cette prétendu missiles défensifs des États-Unis en territoire eupopéen mais à propos de cette menace offensive substantielle que représente ces missiles nucléaires dans ces silos. La Russie ne tolérera pas ce risque. Ceux-ci ne sont pas sujets à négociation. »…

        • Domine ne memoris

          100% d’accord Ragnar.
          Ce qui est lassant, c’est de devoir réexpliquer ça à chaque nouvelle « élection »

  13. didierjean

    Bonsoir à tous,
    De mémoire, je ne me souviens pas avoir lu ici d’articles concernant les Jésuites, ni même de commentaire. Quelqu’un les a t’il étudiés ?
    J’ai lu 2 articles ailleurs, qui m’ont fait froid dans le dos. En comparaison, les FM et Vatican2 n’ont guère d’importance en terme de gravité. Mais, je ne communiquerai pas les liens, car le fait que les articles soient bien documentés ne prouvent en rien leur véracité. Par contre, si quelqu’un possède des infos fiables, merci de les partager.
    Je sais seulement que l’actuel pape François en est issu.

    • dalencourt

      Didierjean, les jésuites ont toujours été la bête noire de la franc-maçonnerie compte tenu de leur solidité doctrinale et de leur capacité à propager l’évangile et l’oeuvre de Dieu de par le monde. Ils les ont donc combattus de toutes leurs forces.
      Leur tactique au 20è siècle a changé : ils tentent aujourd’hui de discréditer les Jésuites en leur attribuant leurs propres caractéristiques : mouvement secret de pouvoir occulte aux ramifications internationales et tout puissant. C’est à dire exactement ce que l’on reproche à la franc-maçonnerie ! Les ficelles sont un peu grosses. Evidemment ces mensonges sont distillés par de pseudo-historiens ou pseudo-enquêteurs impartiaux qui mélangent habilement le vrai et le faux.
      Tout ceci est grotesque, il n’y a ni société secrète ni pouvoir secret ni même de secrets tout court chez les Jésuites.
      Je pense qu’avoir choisi l’Antéchrist parmi les jésuites est pour eux le symbole de leur revanche sur cette confrérie honnie.

      • Emmanuelle

        Les jésuites ont été fondées par Saint Ignace de Loyola qui a monté le groupe de la compagnie de Jésus. Il a converti les plus grands de ce monde grâce à une base intellectuelle très solide. Il visait particulièrement les élites car il pensait que de bons chrétiens à la tête des pays entrainerait tout le peuple dans le bien. Des élites, des rois, des savants, mais aussi des gens de tous bords, y compris des gens de bas quartier (Saint Ignace ne faisait acception de personne) ont pu s’épanouir dans leur foi grâce à un socle très solide au niveau doctrinal, et par une « méthode » : les retraites de Saint Ignace.
        Les personnes qui ont eu la chance de faire une de ces retraites peuvent dire tout le bien que cela leur a apporté aussi bien dans leur vie religieuse, dans leur foi, qu’au niveau quotidien et familial.
        Tout ce bien, inspiré de Dieu et beaucoup de Marie (puisque c’est Marie elle même qui a donné la méthode à Saint Ignace) doit faire enrager totalement notre ennemi commun. Le Mâlin ne doit plus savoir quoi faire pour neutraliser tant de grâces qui pleuvent sur les personnes qui vont dans ces retraites. Il attaque tout azimut, essayant par tous les moyens de discréditer leurs oeuvres. Tout est bon alors pour parler d’eux en mal et ternir ainsi leur réputation.

    • dalencourt

      On est bien dans le combat de Baal contre Ishtar ; regardez ces assassins professionnels d’enfants comment ils balisent devant la « menace » Trump de leur couper les crédits et de les empêcher de propager tranquillement contraceptifs et autres « droits » à l’avortement. Ce qu’il y a de plus dégoûtant c’est leur approche, totalement inversée par rapport aux valeurs traditionnelles, qui consiste à présenter leurs actions comme bénéfiques à la société et la réduction de leur pouvoir comme une catastrophe. C’est vraiment le monde à l’envers. Honte à de tels monstres !

  14. Stéphane

    Merci Nico pour les 70 ans 7 mois et 7 jours de Donald Trump ! Je n’y avais pas fait attention jusqu’à présent et je trouve cela assez énorme. Cela fait effectivement penser à cette année 5777, et bien entendu à la 7ème trompette. Que Trump soit entré dans sa 7ème journée après 70 ans et 7 mois de vie, le jour de son investiture en tant que président des USA, est d’autant plus bluffant ! Fin de cette 7ème journée aujourd’hui 21 janvier 2017 !!!

    Louis, dans l’un de vos derniers commentaires vous évoquiez justement le 20 et 21 janvier, tout en parlant du « Big One » ! L’article ci-dessous sur la conversion bien connue de Ratisbonne (juif endurci détestant l’église catholique) à la Vérité, par l’intervention miraculeuse de la Très Sainte Vierge Marie, le 20 janvier 1842, m’a directement fait penser à la faille de San Andreas en Californie :
    http://us3.campaign-archive2.com/?u=bbaf519c73482457368060b5b&id=86061a9863&e=2fc04b202e#mctoc7

    Extrait:  »  » Elle ne m’a pas parlé, mais j’ai tout compris  » : le jeune Alphonse Ratisbonne racontera en ces termes l’expérience spirituelle qu’il a vécue à Rome, en l’église Sant’Andrea delle Fratte, le 20 janvier 1842. C’est aujourd’hui l’anniversaire de cette  » rencontre  » avec la Vierge Marie qui a bouleversé sa vie. »

    A suivre…

  15. Sophie

    Trump va être probablement être « l’atout » déclencheur …
    Il faut savoir que cette « Women’s March » est investigué par une organisatrice qui soutient la Charia … Et noté que la « Femme » est toujours au centre de la symbolique … Quand ce n’est plus Hillary, c’est autre chose.
    Je ne sais pas pourquoi, mais tout ce cinéma endiablé va exalter la Vérité et dans un autre sens le Mensonge a son apogée …
    Les langues vont se délier et elles se délient déjà du coté meme de l’Elite qui ne sait plus sur quelle pied danser.
    Trump ( malgré lui ? ) va pousser le monde dans ses retranchements : soit on est avec la Bête, soit contre Elle …
    Cette « nouvelle ère » ( ou clôture de celle-ci ) est effectivement totalement décisive.
    Trump en affirmant qu’il se battra pour anéantir l’Islamisme radical, poussera l’Ennemie a s’exalter dans sa violence la plus crasse. Nous allons donc assister à un pur combat comme jamais l’Histoire n’en a connu .. ajouter a cela la lobotomisation exacerbée du Peuple …
    Trump n’a encore rien fait, mais juste avec des Paroles il arrive a « soulevé » une partie du Peuple dans une sorte de fausse révolution …

    • Sophie

      Qui d’autre que la grande prêtresse de la Kabbale Hollywood pour exhorter le Peuple à la Révolution ? Je pensais sincèrement pas qu’on en viendrai jusqu’à là tant c’est d’une absurdité sans nom …
      Alors, oui j’ai pensé à un moment que Trump était une sorte d’Antichrist, je m’étais trompée, il est bien plus que ça, il est celui qui scindera définitivement le Monde et le mettra face à ses propres contradictions..

      • dalencourt

        Oui c’est ce que j’explique : Baal contre Ishtar. Le monde va s’entretuer (conséquence des cruches cassées de Gédéon).
        Baal c’est l’équivalent de Jupiter, Zeus, le dieu des dieux. Le clan Trump.
        Censé libérer le monde des « Ishtar », les tueurs d’enfants. Madonna et les autres, qui défendent l’avortement.
        En fait les « Trump » ne sont pas meilleurs : tous ces sataniques vont s’entretuer.

        • marie

          quel rapport entre Baal et Zeus, Jupiter??? n’importe quoi! redescendez sur terre mr dalencourt!

          Associer Zeus à Baal est une honte et démontre pleinement votre méconnaissance de l’histoire.

        • Souri7

          Parfait!
          J’invite les lecteurs de ce blog à prier le chapelet aussi aux intentions de la Vierge Marie. Elle sait mieux que nous ce qu’il faut demander au Père éternel et à Son Fils.
          Remettons nos coeurs dans son Coeur Immaculé.

        • Uncle

          Je rajoute ce commentaire du site handelsblatt ( je traduis partiellement) où le journaliste affirme même qu’au discours inaugural de ce règne Trump, que  » les démons viennent d’être relâchés »…  » Il n’y a pas eu de discours présidentiel; c’était une véritable déclaration de guerre. Menaçante dans le ton. Froide et logiquement calculée. Le changement moins l’espoir. Donald Trump a utilisé la Journée d’Inauguration traditionnelle pour … livrer un manifeste populaire. Jusqu’à sa victoire, l’élite politique de la nation utilisait les jours comme ceux-ci, a-t-il affirmé à l’Amérique, pour célébrer ensemble. Leur triomphe n’était pas votre triomphe. Leur bien-être n’était pas votre bien-être. Mais cette fois-ci, le pouvoir ne se transfère pas d’un parti à un autre, mais de Washington au peuple  ».
          http://morningbriefing.handelsblatt.com/global/the-demons-have-been-unchained/

          Et on peut rajouter les paroles du Pape François en relation:  »Le pape François a mis en garde contre les «populismes» qu’engendrent les crises et poussent à élire des «sauveurs» et à s’entourer de «barbelés», dans un entretien publié samedi par le quotidien espagnol El Pais… «Pour moi l’exemple type du populisme au sens européen du mot c’est l’année 1933 en Allemagne», ajoute-t-il. Après la crise, «l’Allemagne (…) cherche un leader, quelqu’un qui lui rende son identité et il y a un petit gars, qui se nomme Adolf Hitler et qui dit «moi je peux, moi je peux»». «Hitler n’a pas volé le pouvoir», souligne le Pape, «il a été élu par son peuple et après il a détruit son peuple».Les gens se disent «cherchons un sauveur qui nous rende notre identité et protégeons-nous avec des murs, avec des barbelés, avec n’importe quoi pour que les autres ne puissent nous enlever notre identité», ajoute encore François. «Et ça, c’est très grave», ajoute-t-il en appelant au dialogue

        • dalencourt

          Marie, explication du rapport entre Baal, Zeus et Jupiter.
          Voici l’extrait d’un ouvrage à propos de la ville de Baalbek, écrit (je précise) par des historiens lambda et non des catholiques soumis au subjectivisme :
          « Baalbek signifie « la ville de Baal » ; la légende raconte qu’à l’endroit où s’élevait la ville naquit le dieu Baal.
          Y fut construit à l’époque romaine un gigantesque temple de Jupiter, le plus grand de son genre à l’époque classique. Ses architectes utilisèrent un podium préexistant qui avait été construit à l’endroit du culte primitif phénicien (Baal).
          Ainsi [ce sont les auteurs qui parlent] le dieu Baal ne changea jamais de place mais seulement de nom : Baal, Zeus, Hadad, Jupiter… ».

          Ce qui est évident pour des profanes l’est encore plus pour toute personne connaissant les rudiments de la démonologie. Nous savons que le diable est l’inspirateur de toutes les divinités diverses et variées ayant fleuri dans les différentes civilisations. Il y a très souvent un chef des dieux, un « roi » des dieux qui se détache : Zeus chez les grecs, Jupiter chez les romains, Baal chez les phéniciens… nous savons qu’en réalité il s’agit de représentations du chef des anges déchus (Lucifer) ou de ses principaux lieutenants (dont le fameux Baal-Zéboub qui deviendra Belzébuth).
          Tout le paganisme et toutes les religions non chrétiennes sont en réalité des créations des démons ; d’ailleurs les anciens eux-mêmes n’avaient pas trop de difficultés à interchanger leurs dieux avec ceux des autres… voir le temple de Jupiter à Baalbek.

          Précisons encore une chose : les premiers hommes étaient monothéistes et adoraient l’unique et vrai Dieu. Adam connaissait Dieu, il a forcément enseigné et formé sa descendance à l’adoration du vrai Dieu. Donc ils savaient très bien vers qui se tourner. Idem pour Noé : quand l’humanité redémarre à partir de la famille de Noé, ils ont une parfaite connaissance du Dieu unique et vivant ; ils avaient donc une fois de plus toutes les connaissances nécessaires.
          Ce qui veut dire que les époques se suivent et se ressemblent : si les hommes se détournent du vrai Dieu pour en inventer d’autres, c’est en connaissance de cause, ce n’est sûrement pas par ignorance. Ils suivent les insinuations du malin par orgueil ou par bêtise. Notre époque est identique à celle qui précéda le déluge comme à celle qui précéda le choix d’Abraham : les hommes versent dans le paganisme et les fausses religions volontairement, alors qu’ils savent très bien où le vrai Dieu se trouve en réalité.

  16. Véronique.B

    Bonjour Louis et à Tous.
    Je n’ai pas commenté depuis qlqs temps mais j’ai gardé un oeil sur vos posts, vidéos ainsi que les commentaires.
    Je voulais vous faire part de ma réflexion concernant l’actualité et notamment revenir sur le nouveau président des USA.
    Partant du proverbe que l’enfer est pavé de bonnes intentions, je me dis que le comble de l’adversaire est de nous induire complètement en erreur et comment mieux y parvenir qu’en nous faisant croire l’inverse de la réalité, l’illusion. Je pense que les manigances sont telles que l’élection de la trompe.tte à la tête des us.a n’est pas du tout fortuite est fait intégralement partie du plan du vilain. Même chose pour la rus.sie. Quoi de mieux que de faire croire que pout.ine est encore un rempart contre le mal alors qu’il a l’ambition d’étendre son territoire à toute l’Euro.pe? Notre Seigneur nous a appris à reconnaître les bonnes âmes à leurs actes.. il suffit de voir ce qu’il fait, en syr.ie avec ba.char, en crimé et voir comment il dirige son propre peuple. Il ne suffit pas de se dire croyant pour faire de qlq1 une bonne personne, ne croyez vous pas?
    Aucun grand de ce monde perverti n’est étranger au grand échiquier mis en place par le vilain, nous faire croire le contraire c’est inconsciemment adhérer à son jeu.

    • dalencourt

      Pourquoi coupez-vous vos mots par des points ? J’ai du mal à comprendre votre démarche.

      Pour vous répondre, il y a 2 niveaux :
      1) le cas Trump : il est évident que l’élite au pouvoir n’en veut pas et que sa présence contrecarre considérablement leurs plans. Probablement parce qu’il s’agit du clan outsider qui a gagné. On peut néanmoins penser que Satan manipule ses propres troupes pour les pousser à s’entretuer. Ceci colle avec mon parallèle Trump-Baal et Clinton-Ishtar : dans les deux cas des satanistes. Cela veut quand même dire que Satan a trompé ses propres fidèles car le clan qui a perdu ne fait pas semblant, il ne s’agit pas d’une comédie : ils sont vraiment TRES embêtés.
      2) le cas Poutine. Celui-ci est différent. On a compris que Poutine s’est émancipé de ses anciens maîtres : le même clan qui a perdu face à Trump. Là aussi les tensions d’une partie du monde avec Poutine n’ont rien d’une simulation et d’un jeu de rôles. La Russie leur échappe et ça se voit. De même que la rechristianisation du pays est un FAIT, pas une vue de l’esprit. Et la défense des valeurs chrétiennes par son président aussi. « Faites ce que je dis ne faites pas ce que je fais » : c’est aux actes et non aux paroles que l’on voit les vrais engagements des hommes. C’est très clair avec le pape : ses actes contredisent ses paroles mielleuses et hypocrites. C’est clair aussi avec Poutine : dans ses actes ils défend la civilisation chrétienne et empêche la guerre mondiale. J’y vois la main secrète du Seigneur.
      Après, ce ne sont que des hommes, avec leurs défauts et leurs faiblesses ; vous trouverez toujours quelque chose à reprocher à Poutine.
      Poutine et Trump sont des instruments dans la main de Dieu pour faire échec au plan satanique ; ce n’est plus Satan qui mène le bal. Il subit et en rugit de dépit, cela se sent très bien. Ironie du sort, Dieu utilise des « méchants » comme Trump pour damner le pion à Satan. C’est ce que j’appelle l’effet boomerang.

        • dalencourt

          Oui mais attention, ce n’est pas un signe de retournement mais de stratégie différente. Les élites ont démontré par le passé qu’elles savaient parfaitement maîtriser ces deux aspects. Par exemple la finance apatride a financé l’Allemagne hitlérienne : dans « national-socialisme » il y a national. Les bolcheviques avaient un discours nationaliste lors de la révolution russe alors que le communisme a pourtant une dimension internationale. Et au pouvoir ils ont été nationalistes durant les premières années. Donc les mêmes élites et les mêmes financiers poussent en même temps capitalisme et communisme, nationalisme et mondialisme ; en apparence ils s’opposent, ce qui est volontaire d’ailleurs, mais ce sont les mêmes qui tirent les ficelles.
          Aujourd’hui nous voyons émerger la synthèse des deux : le socialo-libéralisme c’est à dire le socialisme d’état couplé à une économie de marché mondialisée mais encadrée.
          Donc le problème n’est pas là.
          Le problème est que vous ne pouvez pas laisser au pouvoir des gens qui ne vous obéissent pas et suivent un autre plan que le vôtre. Surtout au moment crucial où le monde doit basculer dans le nouveau système (la nouvelle ère).

        • Annick Vinçon

          Mr Donald Trump a été élu dêmocratiquement! Alors au moins respecter le choix des américains avant de condanner un nouveau président qui a commencé à peine depuis deux jours…La classe moyenne a tout perdu ces 16 dernieres annees et souhaite retrouver son pays. Quoi de plus honorable?.
          Si les élites veulent faire la guerre à Mr Trump, c’ est leur affaire….et ils auront tort.
          Ils l’ont déjà assez faite en dehors de leurs frontières sans raisons valables?
          Quand à la Russie, elle devrait émerger dans le bon sens. Soyons patients!

        • Domine ne memoris

          Trump, le Brexit, peut être demain le FN « bleu marine » en France, etc…

          Tout cela est non seulement toléré, mais téléguidé par le « système ».
          C’est effectivement un changement, non de stratégie car le but ultime reste le même, mais de tactique,

          Il faut donner « au peuple » l’illusion qu’enfin on l’entend et qu’il va pouvoir reprendre le pouvoir. Illusion disons nous, le réveil sera brutal et douloureux.
          Mais ça n’infléchit en rien la direction, la feuille morte qui tombe de l’arbre parfois aussi semble hésiter, flotter puis remonter un peu, sur un souffle d’air.

          De même que la Restauration n’a pas annihilé la république, que tous les « votes utiles » du monde n’ont pas empêché les législations sur le divorce, l’avortement, la pilule, le mariage homosexuel et demain la PMA et GPA pour tous et toutes (enfin, si on sait encore distinguer l’un ou l’une de l’autre) …

          La « démocratie », au delà de son cadre naturellement légitime qui est la corporation, l’association ou le club sportif du coin, n’est qu’un conte de fées pour grandes personnes … ou pour être plus cru, un piège à c…
          Ce n’est qu’en sortant du cadre (du carcan plutôt) qu’un renouveau, un retour à la véritable civilisation, est possible.
          Dieu est un monarque, pas un démocrate. La démocratie pour tous, c’est l’enfer pour tous à la fin.

        • CVV

          La difficulté est de considérer la résistance de l’atavisme d’un peuple au niveau de son histoire politique, religieuse et la volonté des mondialistes d’éradiquer toute résistance pour leur NWO par étapes successives sur plusieurs générations de manière peu compréhensible pour les nouvelles générations de plus en plus incultes. Il faut bien se dire que pour un Allemand en 1933, Hitler leur disait vrai tout comme un Mélenchon aujourd’hui (d’où prière du Jeudi Saint « Seigneur protège-moi de l’homme mauvais mais aussi de celui qui m’en défends ») et jamais ils n’auraient pu soupçonner qu’il allait les trahir (était’il sinon sous Mind control?), même encore aujourd’hui… puisque Pie XII a affirmé, bien qu’étant formellement anti-nazi, qu’il ne voulait surtout pas la défaite de l’Allemagne pressentant le changement de paradigme et la ruine inéluctable à terme de la Chrétienté (CQFD de nos jours): il avait aussi affirmé « le communisme est intrinsèquement pervers mais le libéralisme est un péché » cela visant particulièrement les States et la GB fourriers du communisme et du nazisme tout comme pour Daech ou Al Qaïda de nos jours Biden et Hillary l’ayant reconnu officiellement via ces guerre hybrides.
          Tout le problème vient des infiltrés à haut niveau et de leur mission secrète, sieur Philippot au FN ou Collard en étant de bons exemples de « paradoxe » selon les dires de Holleindre… car hier comme aujourd’hui, ils nous dirigent comme un troupeau de moutons vers l’abattoir cyclique pour leur population de remplacement, via le métissage si cher de l’antéchrist faisant fi de nos croyances (choc d’anéantissement réciproque islam-chrétienté soigneusement entretenu par les sionistes selon le plan de Pike de 1871)
          Donc Poutine n’est pas plus honnête que les autres, ni Trump et pour moi ce sont depuis 1918, les bêtes qui montent de la terre et celle qui monte de la terre de l’Apocalypse: Notre-Dame à Marienfried près d’Ulm en Bavière a bien dit début 39 à Bärbel Ruess « l’étoile fera la guerre à mon signe » et lui avait demandé de prier pour l’Allemagne et ses dirigeants, qui aurait fort bien pu être atomisée en 1945.
          Le NWO a plus besoin que jamais d’une Marine pour nous faire sombrer… tout étant en place, et le tout à terme devant être plus juteux que la Grèce… tout va dépendre de la résistance des patriotes l’exemple de Trump et du Brexit pouvant déclencher l’orgueil « gaulois »
          Un petit lien intéressant à consulter à ce sujet: http://echelledejacob.blogspot.fr/2017/01/denver-international-airport.html#more

        • Annick Vincon

          A Mr Dalencourt : Vous avez effacé 80% de mes messages, ceux qui vous dérangeaient! Typique des gens qui s’autoproclament apôtres des derniers temps.

          Les vrais seront reconnus dans les coeurs.

          ________________________________

        • dalencourt

          Annick, parlez moins, lisez-nous plus, et envoyez valser tous ces fausses mystiques que vous adulez.
          Je ne supprime pas les messages qui me dérangent je supprime ce qui peut induire en erreur les lecteurs, notamment tous ces faux voyants qui pullulent actuellement.
          Je vous rappelle qu’il n’existe plus aucune apparition authentique depuis que la bête est au pouvoir au Vatican donc depuis 1958. Plus aucune. Le Ciel se tait et nous l’avons bien mérité.

      • Andrew

        Bonjour,
        Vous trouverez une analyse approfondie de ce qui s’est passé lors des élections américaines en deux articles :
        (extrait) « Lors des élections du 8 Novembre, le « Pouvoir », autrement dit la finance cosmopolite, se divise en deux « cordées » : la partie majoritaire (celle des liberal et des néocon, des gros « blindés » de l’information, des champions du réchauffement climatique, de la nouvelle économie, de la mondialisation, de l’Union européenne, de l’immigration aveugle, du terrorisme islamique, du confinement de la Russie à tout prix) se coagule autour d’Hillary Clinton; une partie minoritaire (qui, en substance, se sentait exclue par la première: droite américaine nationaliste et identitaire, faucons israéliens, pétroliers, Vieille Économie et promoteurs de la realpolitik en politique étrangère) se dirige vers Donald Trump .
        La lutte entre les deux factions, il convient de le souligner, est réelle et le vote du 8 Novembre n’est pas une simple farce qui entérinera le candidat choisi autour d’une table: les objectifs des deux « cordées » sont profondément divergentes et les enjeux sont élevés, étant donné que sont en jeu des intérêts acquis depuis des décennies. »
        Trump, l’autre face du « système » (I)
        http://benoit-et-moi.fr/2017/actualite/trump-lautre-face-du-systeme-i.html
        Trump, l’autre face du « système » (II)
        http://benoit-et-moi.fr/2017/actualite/trump-lautre-face-du-systeme-ii.php
        et aussi :
        Le monde après la victoire de Trump… ou le crépuscule du « Nouvel Ordre Mondial ». Une analyse brillante des implications gépolitiques, économiques et financières de l’élection de Donald Trump. Jusqu’au Vatican (13/11/2016)
        http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/le-monde-apres-la-victoire-de-trump.html
        Le Pape après la victoire de Trump (« c’est comme si les dernières pièces d’un gigantesque puzzle, éparpillées depuis 11 ans, se mettaient finalement en place »)
        http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/le-pape-apres-la-victoire-de-trump.html
        Pourquoi Bergoglio était affectueux avec les despotes chinois et avec Fidel Castro, mais féroce avec Trump.
        http://benoit-et-moi.fr/2017/actualite/trump-lantechrist.html

      • bruuno Bouchand

        bonjour à tous.En fait Dieu mène la danse depuis 2013,on le voit bien toutes les tentatives de satan échouent et notement depuis que le déclenchement de la troisième guerre mondial a échoué.Satan est rusé mais Dieu l’est encore plus il n’a pas fini de nous étonner et de nous surprendre et c’est là qu’est toute la grandeur et la puissance de Dieu,celà devient palpitant nous vivons les jours les plus historiques de l’histoire de l’humanité mais c’est également les plus terribles car ont connais l’issue finale!! mais Dieu est avec nous jusqu’à la fin des temps et cela est suffisant pour nous permettre d’attendre, que Dieu vous bénisse Amen.

        • Richard

          Dieu ne mène pas la danse depuis 2013, Il la mène depuis tout temps. C’est LUI qui régit le monde et l’univers. Rien ne se fait sans son autorisation. Tout que qui arrive est annoncé depuis longtemps. Si les hommes se perdent, c’est parce qu’ils le veulent bien. Et, Il le sait bien, puisqu’Il l’a créé.

        • dalencourt

          Je pense que Bruno voulait dire que le Bon Dieu contrecarre les projets de Satan depuis 2013 et je suis d’accord avec lui ; de nombreux vrais projets sataniques n’ont pas pu voir le jour alors qu’ils étaient programmés. Nous le savons ici sur le Grand réveil puisqu’on en fait régulièrement la liste. D’où la grande complexité de nos prévisions car quand elles se basent sur les projets de l’adversaire ceux-ci ne se réalisent plus comme prévu.

    • Bonjour à tous et à toutes

      Véronique B, je partage votre point de vue. Déjà dans lun des dessins animés US des Simpsons fin des années 90 il me semble, on voit Trump être élu président. Comment est-ce possible autrement que parceque certains connaissaient déjà les plans de l’élite comme ce jeu de cartes des illuminatis de 1995.
      D’autre part, j’ai écouté Pierre Hillard dans la vidéo ou il est avec Yves le Gaillou sur Youtube et en réponse à une question d’un spectateur lors d’une conférence, il dit clairement qu’il faut se méfier aussi de V. Poutine qui justement, comme vous le dites, pourrait jouer le rôle de l’adversaire MAIS qui en réalité sert bien la cause qu’il prétent combattre. Poutine comme l’a révelé Hillard est pour une union supranationale avec les pays d’Asie. Bizarre, non ?

      • dalencourt

        C’est normal que Poutine allume des contre-feux face à « l’empire ». Il faut bien des contre-pouvoirs. Ceux-ci sont-ils les bons? Certes non, ils sont provisoires, mais tant que nous ne serons pas sortis de l’obscurité (le pouvoir de la bête), rien de vraiment bon ne pourra se faire. Ceci est réservé à « l’ère d’après » celle que nous attendons tous.
        Mais auparavant il faut le grand « reset » et en attendant celui-ci on galère tous, Poutine compris.

        • dstr77

          Pour rester avec Pierre Hillard, concernant Poutine & co : ils ne sont pas l’un contre l’autre, ils ne sont simplement pas d’accord sur le partage du gateau.

      • Brunonix

        Mais si on réfléchit un peu : que fait-on lorsqu’on veut écraser la tête d’un serpent ? On l’immobilise d’abord.
        Donc, tous ces revirements, ne serai-ce pas Dieu (ou la Ste Vierge) qui « immobilise la tête du serpent afin de l’écraser ?

        Non ?

      • serge63

        Je suis très critique vis à vis des récentes prises de position anti-Poutine de Pierre Hillard qui est devenu, hélas! une référence dans nos milieux du catholicisme traditionnel.
        La synthèse de Louis Dalencourt (du 23 janvier à 13 h 06) qui présente la situation mondialiste et la position de Poutine me paraît très juste.
        Car, si Vladimir Poutine voulait « sa part du gâteau », comme dit Hillard, il lui suffisait de suivre la politique de Boris Eltsine et rester avec l’élite illuminati mondialiste.
        Au lieu de cela, il s’est opposé aux tenants du nouvel ordre mondial (y compris dans son action militaro-politique) et fait de son pays l’antithèse de l’Occident.
        Aussi quand Hillard, pour justifier sa posture anti-Poutine, nous parle des deux mondialismes: le NOM et le « mondialisme planétarien de Poutine », il se moque du monde et se comporte comme un vulgaire sophiste. Question: Pour qui roule-t-il?

        • serge63

          Erreur dans ma référence au texte de Louis Dalencourt: c’est son texte du même jour à 12 h 18. Merci de corriger.

        • dalencourt

          Je suis d’accord avec vous Serge, Poutine n’avait rien à gagner à se dresser contre l’empire du nouvel ordre mondial (le G7 pour simplifier). On a très bien senti en 2013 que l’hostilité des occidentaux envers la Russie n’était pas simulée, elle leur a réellement posé problème d’où l’accumulation des problèmes : boycottage des JO de Sotchi, baisse du prix du pétrole, ouverture du front ukrainien, sanctions économiques… il était évident qu’en tant que chef d’Etat, Poutine ne pouvait pas rester sans rien faire et mis à part leur envoyer des missiles, il ne lui restait comme alternative que de s’allier avec ceux qui comme lui veulent conserver une certaine indépendance face à ce nouvel ordre mondial.
          Le test ce sont les LGBT : ceux qui sont dans le camp de la bête sont pro-LGBT, c’est sa face visible. La Russie de Poutine n’est pas pro-LGBT.

          Je pense que nous vivons actuellement la situation prophétisée par Jésus en Marc 3 (23-26) :
           » Comment Satan peut-il chasser Satan?
          Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister;
          et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne pourra subsister.
          Si donc Satan s’élève contre lui-même et se divise, il ne peut pas subsister, mais il est fini. »

          Or le royaume de Satan EST DIVISE depuis 2013 : scission Russie/Occident qui continue ; et maintenant scission clan Trump face au clan Nouvel ordre mondial LGBT. Satan est très mal et ça, c’était pas prévu.

        • Richard

          Je crois pas que Pierre Hillard roule pour quelqu’un. Il est seulement sincère dans ses analyses. C’est à chacun de nous de faire la part des choses avec les analyses eschatologiques de ceux qui les professent.

  17. Jeup

    Pardonnez moi pour mon message précédent incomplet.

    Je disais que j’ai fais un rêve extraordinaire hier soir. Programmant reelement un pèlerinage d’ici les prochaines semaines, je me suis retrouvé dans ce rêve marchant le long d’une plage immense et la mer était très retirée avec une étendue de sable peu commune. Je savais que j’étais sur une plage de France et que je faisais face à l’océan Atlantique mais où précisément je ne savais pas. Tout d’un coup le nom d’une ville m’apparaît et me revient constamment dans ce rêve , Pontmain. Ayant une lueur de lucidité dans ce rêve, je me dit:  » pourvu que je n’oublie pas le nom de cette ville lors de mon réveil au petit matin ». J’ai même la lucidité de regarder alors, dans mon rêve toujours, une sorte de carte régionale et je lis que cette ville se trouve en Savoie…je me dit bizarre car la Savoie c’est dans les montagnes et moi je suis dans une zone proche de l’océan. Bref, je me réveille ce matin et j’ai complètement oublié ce rêve bien évidemment. Or, en zappant 5 min sur le journal de 13h sur TF1 ce midi, un reportage est tourné en Savoie et bim mon rêve me revient !! Pontmain. Je regarde précisément où se trouve cette ville sur la carte et c’est pas très loin du Mont Saint Michel. C’est là bas que j’étais dans mon rêve. Je n’y ais encore jamais mis les pieds mais cela ne vas pas tarder. Merci Seigneur car je sais grâce à Toi où faire mon pèlerinage prochain. Bonne soirée à tous et que Dieu nous garde tous.

    • chouandecoeur

      Où habitez-vous Jeup ?
      C’est juste pour savoir si Pontmain est loin de chez vous.
      Tous les 17 de chaque mois, nous organisons un pèlerinage à Pontmain, appelé Supplique à Dieu pour le retour du Roi. Louis y vient régulièrement, on peut même dire tous les mois. On est environ 50 à 60 pèlerins/mois maintenant.
      Joignez-vous à nous.
      J’invite tous les lecteurs du site Le Grand Réveil a en faire autant.
      Ne tergiversez plus car le temps presse et se réduit de jour en jour.
      Chouandecoeur

      • Jeup

        Je suis installé en région parisienne. Je garde votre invitation qui est très aimable, je ressens cependant comme un appel personnel et individuel à m’y rendre pour me confesser et prier. Aussi, je ne suis pas un adepte de la numérologie, chaque jour de Dieu est unique et est une bénédiction selon moi, et puis le 17 janvier est derrière nous désormais.
        Fraternellement. Jeup.

  18. Druka

    Autre question Louis pourquoi l élite a chercher a placer manuel et Emmanuel monarc ca je suis au courant mais les deux prenoms qur peut on en tirer? Merci

    • dalencourt

      L’élite a déjà prévu le futur président : Emmanuel Macron, anagramme de monarque, et créature des Rothshild.
      Tout le reste c’est de la gesticulation destinée à occuper le bon peuple et à lui faire croire que c’est lui qui choisit.

      • Bigouden29

        Oui, mais si les « événements » que nous attendons arrivent justement durant les élections (fin avril/ début mai)
        en supposant bien sûr que se soit cette période, on est pas certain encore.
        Que se soit Macron, Fillon ou un autre, ils n’auront pas le temps de profiter de leur victoire, se sera un coup
        d’épée dans l’eau pour les « élites » puisqu’au final, ils vont se faire moissonner comme les autres.

  19. caro

    Bonjour Mr D’Alencourt, que pencé vous des écrit de maria Simma et les âmes du purgatoire? Pourriez vous me recommandé des lectures sur les mystiques de l’époque? Merci à vous

  20. JP

    Trump né le 14 juin 1946 est devenu président des Usa
    70 ans 7mois et 7 jours plus tard !
    777 donc !
    Son fils aura 11 ans le 20 mars 2017 !
    Neuf mois plus tard il aura donc 11ans et 9 mois 11/9 ou 9/11 le jours de l’an des hébreux !!!
    Je pense que ça va être une Année …

  21. Sophie

    Tout est en place. La Statue de la Liberté ou cette idole qui surplombe la baie de New-York, fut édifiée il y a 131 ans par les Franc-Maçons Français pour célébrer les 100ans de la Constitution Maçonnique Américaine.
    En faisant cela, ils ont montré au monde incrédule qui est l’entité qui « porte la Lumière du Monde », celle que les Vénérables Maitres Franc-Maçon vénèrent dans leurs Loges. Ce n’est pas pour rien que son nom initial est « La Liberté éclairant le monde » …
    Cette « Women’s March » en cette période particulière de l’année n’est pas un hasard. La symbolique est-elle que toutes leurs entreprises fait par le passé prennent un sens maintenant. La Statue de la Liberté évoque la même symbolique que ces « pro-feministe /pro-avortement » dégénérés qui scandent la liberté de la « Femme » … De qu’elle « Femme » s’agit-il si ce n’est autre qu’Istar la dévoreuse de bébés … Tout ça bien évidemment dans le but de blasphémer la Femme d’entre toutes les Femmes, la Très Sainte Vierge Marie … La manifestation qui a eu lieu a Paris ce dimanche contre l’avortement a été une bonne initiative.

  22. Sophie

    Astana, ville symbolique de « l’illumination » qui organise les pourparlers de « paix » …
    http://www.lemonde.fr/syrie/article/2017/01/23/les-pourparlers-de-paix-sur-la-syrie-ont-commence-a-astana-au-kazakhstan_5067382_1618247.html

    « Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur » Thessaloniciens 5:2

  23. Uncle

    Selon Socci on se dirige vers un affrontement Trump Bergoglio:

     »Un signal politique d’opposition à l’idéologie fortement laïciste de l’establishment «liberal» qui, ces dernières années, a dominé et que – dans ce discours – il a brutalement expulsée du «palais» avec le slogan: rendons le pouvoir au peuple.
    Bref, Trump a voulu être, jusque dans les références symboliques, du côté des gens simples et contre les élites, lesquelles le méprisent lui et la foi du peuple.
    C’est un tournant culturel. Beaucoup ont souligné, en effet, un signal venu quelques minutes après l’installation: les pages dédiées aux luttes LGBT et au réchauffement climatique, les deux piliers de l’idéologie «liberal» d’Obama, ont été supprimées du site de la Maison Blanche (www.whitehouse.gov/ )….
    Pourtant, hier, sur «Repubblica», Alberto Melloni, bergoglien influent, a écrit que le discours de Trump contient «une très dure première réponse à François» et ce fait représente déjà «une politique religieuse».
    En réalité, c’est Bergoglio qui a attaqué Trump le premier, et non l’inverse….
    Aussi Obama et Clinton sont des partisans convaincus de l’avortement, et des soutiens des luttes LGBT, alors que Trump est sur la ligne des valeurs traditionnelles, toujours défendues par l’Eglise. Et pourtant Bergoglio avait un rapport d’estime et de collaboration avec Obama, qui à son tour l’a exalté de toutes les façons, alors qu’il est hostile à Trump.
    A la vérité, les électeurs catholiques s’ent sont moqués et ont voté en majorité pour Trump. Et pas seulement. Les évêques américains, quelques jours après les élections, ont choisi comme leur président, non pas le candidat «progressiste» de Bergoglio, mais un cardinal ratzingérien (2).

    UN PAPE « OBAMIEN »

    Cette orientation de l’Église américaine a toujours déplu à l’establishment du Parti démocrate, où, autour de 2011, à l’époque de Benoît XVI, comme l’a révélé Wikileaks, on cultivait des projets de «révolution progressiste» dans l’Église catholique (3); on a appris plus tard que même George Soros – après l’élection de Bergoglio, et lors de son voyage aux Etats-Unis – a «soutenu» ceux qui voulaient «déplacer» les évêques américains en faveur de Bergoglio, dans l’Eglise, et de la Clinton dans la présidentielle (4). »
    http://benoit-et-moi.fr/2017/actualite/trump-lantechrist.html

    • Uncle

      Et j’ajoute pour ceux qui ne liront pas le lien ci-dessus:  » Le Pape argentin est monté sur le trône pontifical en 2013, faisant sien, dans la pratique, l’agenda d’Obama: c’est-à-dire laissant de côté les «principes non négociables» et les remplaçant par les thèmes «politiquement corrects» de l’écologie, de la rencontre oecuménique avec l’Islam et de l’immigrationisme.
      Aujourd’hui, l’arrivée de Trump rend le pape argentin orphelin. Hier en effet, l’Osservatore Romano a commenté son discours en ces termes: «une forte discontinuité avec le passé récent de la politique américaine».
      Bergoglio n’a plus son grand point d’appui politique d’outre-atlantique. Ainsi, lui et Trump, selon Melloni, vont initier une bataille historique ( «nous sommes aux premières minutes d’un duel qui sera dur»).

    • dalencourt

      C’est normal : les deux bêtes se soutiennent : la bête de la terre (pape François) était un grand soutien de la bête de la mer (Obama/Clinton) dont les droits LGBT et l’avortement sont la partie la plus visible.
      Le pape semble suivre la ligne de l’Eglise mais il sort une exhortation apostolique suite à un synode en 2 ans sur le sujet de la famille où (pour simplifier) il autorise le péché de la chair et toutes ses dérives (dont l’homosexualité et les LGBT). Il semble combattre l’avortement mais il profite du jubilé de la miséricorde pour autoriser tous les prêtres à absoudre ce péché en confession et il prolonge sans limite de temps cette autorisation : c’est une façon d’autoriser l’avortement sans le dire mais tout le monde a compris. Enfin sur le troisième volet, le réchauffement climatique, il a suivi et même de très près la ligne officielle de cette clique.
      Le couple Trump/Poutine représente le camp opposé aux bêtes : sur ces 3 domaines (LGBT, avortement, climat) il s’oppose directement à la politique mondiale en défendant des valeurs traditionnelles.
      Alors même si ces hommes poursuivent une autre politique occulte (que j’appelle Baal) il y a une rupture avec la politique de la bête qui est très grave pour celle-ci car elle est bloquée dans ses projets de perversion des masses et peut voir son règne lui échapper. Elle n’a donc plus le choix : tout faire exploser ou mourir.

      • Clofer

        En ce moment, l’affrontement du Bien et du mal est pratiquement mené au vu et au su de tous. Du côté du mal, il n’y a pas d’acteurs, les vrais méchants jouent leur propre rôle. Du côté du Bien, on a une majorité d’acteurs, certains sincères (Poutine ?), d’autres utilisés à contre-emploi par notre Seigneur (Trump ?), et ceux qui ne sont pas acteurs, les catholiques fidèles essentiellement, ne sont pas parfaits non plus, seul Dieu est parfait. Cette bataille fait peur même si on en connait l’issue car les forces du mal n’ont pas de limites à l’infamie. Reste la prière et l’intercession de la Sainte Vierge.

      • Brunonix

        Il est écrit : au milieu de la semaine, la bête cherchera à dévorer la femme qui est assise sur elle.
        Si la bête est symbolisée par ces gens là et la femme par l’Eglise dévoyée, alors tout cela s’explique fort bien.
        Bémol ne ne serait alors qu’au milieu de la semaine, et il bous faut attendre encore … la fin de la semaine

      • Andrew

        on peut vous prendre à la lettre : la sataniste Madonna a menacé de faire exploser la Maison Blanche :
        Samedi 21 janvier, une pléiade de stars ont rejoint la Women’s March organisée dans tout le pays après l’investiture de Donald Trump. Parmi elles, Madonna a su marquer les esprits, mais peut-être pas de la façon qu’elle espérait.
        « Oui, je suis en colère. Oui, je suis scandalisée. Oui, j’ai songé à de nombreuses reprises à faire exploser la Maison Blanche. Mais je sais que cela ne changera rien. Nous ne devons pas laisser le désespoir gagner. » Accusée d’inciter la haine et la violence dans un contexte déjà troublé, le message de Madonna, qui voulait initialement prôner l’amour et l’espoir en une vie meilleure, est tombé complètement à côté.
        http://www.staragora.com/star/madonna/madonna-vaut-faire-exploser-la-maison-blanche-elle-s-explique-102731.html

    • dalencourt

      Attention aux confusions !
      Trump n’a pas pour le moment remis en cause le projet de traité transatlantique (Tafta).
      Il a mis fin le 23 janvier à la participation des Etats-Unis au traité de libre-échange transpacifique (TPP) qui concerne l’Asie-pacifique (dont le Japon). Pour le TAFTA rien n’est fait et rien n’est annoncé.

  24. .-_-* Enigma ///

    Bonsoir a tous et a toutes.
    Bonsoir Monsieur Dalencourt.

    lundi 23 janvier 2017

    Je trouve que c’est un comble, car des le départ j’ai lu quelque par que Trump faisais partie d’aucune loge maçonnique, il fait pas parti de leur satanique clan.

    Alors que lui le Pape es justement franc-maçon…!!!

    Guerre ouverte du Pape contre Trump

    Le schisme persistant dans l’Église catholique romaine a atteint le «statut de guerre ouverte» après que le chef de l’Ordre de Malte en Amérique, le Cardinal Timothy Dolan , ait présidé, le 20 janvier, la cérémonie d’inauguration (la plus élaborée de l’histoire américaine) du président Donald Trump, en lisant les Écritures du livre le plus sacré des Francs-Maçons appelé la Sagesse de Salomon. Immédiatement après ce qu’il considère comme un scandale, le pape François a ordonné que tous les francs-maçons soient expulsés de l’Église catholique. Dans une interview récente, le Pape a comparé Trump à Hitler.

    Lien : http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/01/la-lutte-entre-le-pape-mondialiste-et.html

    • Uncle

      Je suis allé plus loin dans les sources de l’article ci-dessus et le Cardinal Timothy Dolan a bel et bien lu le livre de la Sagesse dans l’Ancien Testament catholique, chapitre 9, ce que les protestants refusent comme lecture, et en sont donc offusqués pour certains.
      Et d’ailleurs, cela va très bien avec le titre de M. D’Alencourt: Maintenant ou Jamais, sauf que le Cardinal Dolan a omis de lire les 7 derniers versets qui démontrent cette lutte qui appesantit l’âme et comment être sauvé par cette Sagesse et le Saint-Esprit…

      Je ne trouve aucune référence au fait que le Livre de la Sagesse serait le plus sacré des Francs-Maçons. Cet auteur semble écrire n’importe quoi.
      source (en anglais): http://www.christianitytoday.com/ct/2017/january-web-only/trump-inauguration-cardinal-dolan-prayer-solomon.html

      1 « Dieu des pères, Seigneur de miséricorde, qui avez fait l’univers par votre parole,
      2 et qui, par votre sagesse, avez établi l’homme pour dominer sur toutes les créatures que vous avez faites,
      3 pour régir le monde dans la sainteté et la justice, et exercer l’empire dans la droiture du cœur,
      4 donnez-moi la Sagesse qui est assise près de votre trône, et ne me rejetez pas du nombre de vos enfants.

      5 Car je suis votre serviteur et le fils de votre servante, un homme faible, à la vie courte, et peu capable de comprendre le jugement et les lois.
      6 Quelqu’un serait-il parfait parmi les enfants des hommes, s’il manque de la sagesse qui vient de vous, il sera compté pour rien.
      7 Vous m’avez choisi pour régner sur votre peuple, et juger vos fils et vos filles.
      8 Et vous m’avez dit de bâtir un temple sur votre montagne sainte, et un autel dans la cité où vous demeurez, sur le modèle du saint tabernacle que vous avez préparé dès l’origine.

      9 Avec vous est la Sagesse qui connaît vos œuvres, qui était là quand vous faisiez l’univers, et qui sait ce qui est agréable à vos yeux, et ce qui est juste selon vos commandements.
      10 Envoyez-la de vos cieux très saints, envoyez-la du trône de votre gloire, afin qu’elle m’assiste dans mes labeurs, et que je connaisse ce qui vous est agréable.
      11 Car elle connaît et comprend toutes choses, et elle me conduira avec prudence dans mes œuvres, et me gardera par sa gloire.

  25. alain

    Cher Louis ,
    Dans quel monde nous vivons?!? voir en lien la video

    A la vue des déclarations de tous ces dirigeants y compris le dernier Pape François
    depuis un siècle qui prétendent nous imposer et gagner par le n.o.m(nouvel ordre mondial)

    Une nouvelle fois ils constatent à leur dépend que ce n’est pas BAAL ou ISHTAR qui commande

    Mais notre seul DIEU qui tient les manettes quoiqu’ils en pensent.

    PRIONS afin que cela se réalise pour le bien de tous.

    Toute mon amitié cher Louis

    Environ 14 100 résultats (0,97 secondes)
    Résultats de recherche
    Complot illuminati – 30 Citations politique du Nouvel Ordre Mondial e t …
    Vidéo pour « Complot illuminati – 30 Citations politique du Nouvel Ordre Mondial e t satanique »▶ 12:37

  26. dstr77

    Hahaha. Et il y a d’autres histoires similaires d’agressions où l’agresseur se trompe de cible… Effectivement, la folie les gagne…

    • Sophie

      Info qui peut paraitre totalement anodine, mais … :

      – Connu pour ses outrances et sa sanglante guerre contre la drogue, Rodrigo Duterte s’est laissé aller à de douces rêveries ce lundi, alors qu’il recevait à Manille les participantes au concours Miss Univers. Un moment de grâce qui a fait dire au président philippin que « Dieu est si bon ». –
      « Dieu est si bon. En dehors des soucis de gouvernance et des problèmes dans le monde, quand on vous regarde, on oublie l’univers, on ne voit que vous », s’est-il ému.
      http://www.bfmtv.com/international/quand-le-president-philippin-se-retrouve-parmi-les-candidates-a-miss-univers-1088419.html

      Pourquoi faire allusion à Dieu (s’il s’agit bien du Bon Dieu … ) ? Tout tourne autour de la « Femme », cette « Anti-Femme de l’Univers », celle qu’ils ont célébré récemment … Jusqu’où allons nous descendre dans l’ignominie ? Jusqu’à quand ???

      • Sophie

        « Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. » Le passage de la FEMME qui enfante me marque beaucoup, car tout ce qui se passe maintenant est centré sur la « femme », c’est abasourdissant tant les choses se dévoilent, se révèlent d’une façon inouïe …
        Merci Mr Dalencourt, les lecteurs et plus particulièrement la Sainte Vierge et le Saint-Esprit de nous guider et nous éclairer

  27. antho22

    Bonjour, Macron le Saint Pierre de l’église maçonnique donné gagnant selon les sondages judeo maçonnique. La primaire PS a été organisé de façon à ce que Hamon gagne…sachant que Valls est détesté des français.

    Pendant que le monde regarde Trump, Macron se faufile comme un serpent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s