Après l’Antéchrist… le Christ !

christ-redempteur

Il est des évidences simples, tellement simples qu’on n’en tient pas compte ou qu’on ne les voit plus… et pourtant les analyses des dernières semaines et le recul que nous possédons maintenant sur les événements nous mènent à une conclusion digne de la Palice : l’Antéchrist précède le Christ !
Tous les théologiens, eschatologues et autres spécialistes de la question sont unanimes : la période de l’Antéchrist, qui vient du latin ante qui veut dire avant est celle qui précède le second avènement du Christ, celui où il reviendra dans la gloire pour le jugement dernier et régner sans fin sur une terre renouvelée et purifiée.
Voilà ce que nous enseigne l’Eglise depuis toujours, voilà ce que tenons pour sûr.

Eh bien ce second avènement, nous y sommes.
Car il a été prouvé à de nombreuses reprises dans ces colonnes que l’Antéchrist est le pape François, et que les deux bêtes de l’Apocalypse représentent l’homme qui s’est divinisé (bête de la mer) et le monde ecclésiastique issu du concile Vatican II (bête de la terre) qui a créé la religion de l’homme. Depuis le concile, nous assistons à une nouvelle alliance du trône et de l’autel, des sociétés civiles et religieuses qui toutes deux convergent dans une même adoration de l’homme et de ses œuvres. Les deux bêtes agissent de concert et forment à elles deux la grande Babylone (le monde entier privé de Dieu) et la Grande Prostituée (l’Eglise privée de sa divinité, de l’assistance du Saint-Esprit).

Ce qui veut dire qu’après le pape François, ce sera… le Christ. Tout simplement.
Mais lequel ?
Car le diable suit une trajectoire parallèle. Le prince du mensonge est aussi le roi de la manipulation, de la perversion et de l’inversion.

J’ai fait une erreur : celle de penser que le Messie des juifs serait l’Antéchrist. Non, car le diable imite le divin, il fait la même chose mais en mode inversé.
Les juifs savent que le Messie est Dieu, c’est dans les Saintes Ecritures, ils savent qu’annoncer la venue prochaine du Messie veut dire que Dieu va s’incarner sur terre.
Dieu et non pas un homme.
Donc la problématique du diable est la même que la nôtre : ce n’est pas l’Antéchrist qu’il annonce mais bien lui-même en tant que divinité. Et de notre côté, nous attendons le Christ, vrai et unique Dieu. C’est la même chose. Par conséquent quel que soit le camp dans lequel on se place, plus personne n’attend l’Antéchrist, mais bel et bien Dieu en personne. Le Bon Dieu ou Lucifer-dieu.

Elle est là la clé de compréhension de la période qui s’achève :
Nous savons par Albert Pike qu’il y a une dernière période de 3 ans après avoir tiré le quatrième coup de canon ; nous avons vu dans les deux derniers articles que cet ultime coup de canon a été tiré le 17 avril 2014. Les 3 ans de guerre qui suivent cette date correspondent à une lutte dans les airs entre les mauvais anges et les bons anges : c’est une lutte d’abord céleste. Pike le dit. L’Apocalypse aussi : la bataille de l’Armageddon se situe avant tout dans les airs.

Ces trois ans correspondent au règne de l’Antéchrist-personne, qui dure en réalité presque quatre ans, tout simplement parce que ce règne ne commence vraiment qu’avec le quatrième coup de canon et la proclamation de sa victoire en canonisant Vatican II (le 27 avril 2014), c’est à dire le temple du diable.
Le calcul était difficile à trouver car il ne fallait pas compter à partir du 13 mars 2013 mais des deux dates-clés de 2014 (17 et 27 avril).

Après ces 3 ans s’ouvre non pas le règne de l’Antéchrist comme beaucoup le pensent, mais celui du Christ ou de l’imposteur : le règne de Dieu.

 

Le plan divin comme celui du diable sont exactement similaires

– Nous attendons le retour du Messie, du Christ.
Messie veut dire « celui qui est oint« , le saint par excellence, celui qui est sacré.
Lucifer agit de la même manière : il annonce l’arrivée du Messie des juifs, donc d’une personne sacrée. Dans ses écrits, Pike appelle Lucifer le Dieu-bon car auprès de ses adeptes, Lucifer se fait déjà passer pour un dieu. Le Messie des juifs, ce sera Lucifer en personne.

– Nous attendons le retour de Jésus, nom qui veut dire Sauveur.
Il est normal que la prophétie du rabbin Kaduri mentionne Jésus comme étant le nom du Messie. Tout simplement parce que le Messie ne peut être que le Sauveur de l’humanité et du peuple de Dieu. Dans ce contexte, Lucifer considère qu’il doit porter le même nom, celui du Sauveur.
En réalité il faut dissocier les deux Jésus :
Le bon, que nous appellerons Jésus-Christ roi ;
Et le mauvais, que nous appellerons Jésus-Lucifer.

– Nous attendons le retour du véritable chef de l’Eglise, de l’époux mystique de l’Eglise.
Pike explique que « le titre de catholique est réservé à nous seuls« . Cela veut dire qu’il compte bien investir le temple de Dieu (l’Eglise) pour le transformer à son profit. Les écrits du démon mentionnent qu’il prévoit une « oeuvre double de destruction du temple d’Adonaï et d’édification du temple de Lucifer« .
Ce que beaucoup n’avaient pas compris, c’est que l’édification du temple satanique s’effectue au même endroit (dans l’Eglise) et sans en changer les termes.

– Nous attendons la victoire de Dieu sur le mal, la Jérusalem céleste.
Mais le diable inverse la même notion à son profit. Il dit à ses élus : « Je suis la lumière ! Adonaï est le dieu du royaume ténébreux. J’arrive après lui sur la planète Tellus, mais c’est pour en expulser à jamais son culte. Ce monde tout entier sera à moi. Après la nuit catholique, l’éclatant jour luciférien, après les ténèbres la lumière. »
Combien y a -t-il de sites internet aujourd’hui qui annoncent la lumière sur fond de christianisme revu à la sauce maçonnique ? J’en vois tous les jours de nouveaux.

– Nous savons que le retour du Christ nécessite une purification de la terre, pour l’éradication du mal et l’édification des élus.
Le diable annonce lui aussi la même chose sauf que dans son esprit, il s’agit de supprimer le groupe chrétien de la surface de la terre.

 

Après l’Antéchrist, c’est bien le « divin » luciférien qui se manifeste

Les enseignements des rabbins qui circulent sur internet expliquent bien la divinité du Messie, ce qui est normal puisqu’ils s’appuient sur les mêmes textes prophétiques que nous.

Extrait du site Hozana :
« Dans la tradition juive, le terme Messie désigne tout d’abord celui qui a reçu une onction d’huile sainte. (…)
L’onction d’huile sainte est toujours un signe en rapport avec l’Esprit de Dieu, mais l’onction de plénitude que recevra le Messie est annoncée comme étant celle de l’Esprit de Dieu lui-même :
« Et l’Esprit de Dieu, c’est l’esprit du Messie. Dès qu’il planera sur la superficie des eaux de la loi, aussitôt commencera l’œuvre de la rédemption. » (Zohar)
Le Messie oint de l’Esprit de Dieu sera par ailleurs Fils de Dieu à un titre tout à fait spécial.
(…)
Dans la tradition juive, c’est bien YHWH qui est lui-même le seul rédempteur d’Israël, et il est annoncé qu’il doit venir en son peuple : « Or, mes frères, nos ancêtres de tous les temps que croyaient-ils ? Un seul Dieu. Qu’attendaient-ils ? Le Rédempteur d’Israël, Goel Israël. Quel devait être ce Rédempteur d’Israël ? YHWH lui-même. Isaïe l’annonce (Is 49,7).
Et le Zohar explique que « le Dieu saint vient au milieu de Sion pour la relever de la poussière. » (…) « le prophète nomme particulièrement Sion parce qu’en elle sera relevé le temple plus auguste que celui de Jérusalem, qui a été détruit en dernier lieu. Car la divinité elle-même y habitera, conformément à ce qu’a dit le prophète : « car le grand, le saint d’Israël, est au milieu de toi ».

Il n’y a donc aucun équivoque : la synagogue de Satan n’attend pas l’Antéchrist mais bien le Christ, c’est à dire celui qui a reçu l’onction d’huile sainte, et ils savent que celui-ci est Dieu.
Or les juifs aujourd’hui annoncent le Messie comme imminent !
Cela veut forcément dire que l’Antéchrist est déjà en train de régner.

 

D’ailleurs ils le savent, ce fut dit dès le début.
Le cardinal Bergoglio a été présenté comme nouveau pape le 13 mars 2013 vers 20h.
Ce jour-là, malgré l’heure tardive, il a eu le temps d’écrire UNE lettre, datée du 13 mars : au grand rabbin de Rome !!
Pourquoi une telle précipitation ? Pourquoi cet interlocuteur précis ? Parce que l’Antéchrist devait faire immédiatement allégeance à la synagogue de Satan avec laquelle il est associé.

Et que lui dit-il ?
« Au jour de mon élection en tant qu’évêque de Rome et guide universel de l’Eglise catholique, je vous envoie un salut cordial en vous annonçant que l’inauguration solennelle de mon pontificat aura lieu le mardi 19 mars. »
Donc le pape François confirme lui-même qu’il n’est pas pape mais évêque de Rome, qu’il est un guide universel (pourquoi utiliser ce terme puisque catholique veut dire universel ?) et que la date qui compte n’est pas le 13 mars mais le 19 mars.
Puis il fait le lien avec le concile Vatican II, montrant bien par là que tout a commencé au concile (n’oublions pas que Pike date la naissance de l’Antéchrist à 1962, soit l’année de début du concile – ainsi nous avons un lien entre l’Antéchrist-système et l’Antéchrist-personne) :
« Ayant confiance en la protection du Très-Haut, j’espère fortement contribuer au progrès des rapports entre juifs et catholiques connus à partir du concile Vatican II, dans un esprit d’entraide renouvelée et au service d’un monde pouvant être toujours plus en harmonie avec la volonté du Créateur. »
Maintenant que vous savez que Lucifer s’attribue les mêmes caractéristiques du Bon Dieu et utilise les mêmes termes, à quel Dieu à votre avis s’adresse Bergoglio ? Le Très-Haut, dans leur esprit, c’est Lucifer.

Très instructive fut la réponse de Riccardo di Segni, grand rabbin de Rome.
Il commence par citer le psaume 117 : « Que toutes les nations louent le Seigneur« .
C’est bien l’objectif qu’ils se sont fixé pour la venue de Jésus-Lucifer en 2017, grâce à l’évènement qui sera le coup de lance final de l’Eglise : les canonisations du 27 avril 2014. Le 27 avril est le 117ème jour… le plan était connu depuis longtemps.
Et il confirme que la synagogue elle-même ne le considère pas comme un pape : « Votre nomination comme évêque de Rome nous donne l’espoir que ce chemin d’amitié, de respect et de collaboration fructueuse va se poursuivre. »

Donc le scénario de 2017 commence à se préciser : ce sera bien un Jésus qui apparaîtra, le Jésus-Lucifer, qui évidemment sera reconnu par tous :
Par la synagogue, qui reconnaîtra en lui le Messie tant attendu ;
Par l’Eglise catholique, car ce Jésus correspondra exactement au Jésus œcuménique de l’Eglise conciliaire actuelle, un Jésus qui bien entendu confirmera que toutes les religions l’adorent déjà, un Jésus qui les réunira toutes comme un seul troupeau derrière un seul pasteur (seul Lucifer peut réunir des religions sans opérer de conversions) ;
Par les musulmans car ceux-ci reconnaîtront en lui Issa, et suivront bien évidemment ses consignes. Ceci éclaire la fameuse déclaration d’Albert Pike : « La conversion des musulmans sera déterminée entière et inopinée par un grand événement qui se produira sous le 6è pontificat du bon catholicisme« . Puisque nous savons que le bon catholicisme est celui qui a débuté avec Vatican II, le sixième pontificat c’est bien celui de François.

Bien entendu, plus rien ne s’opposera alors à la reconstruction du Temple à Jérusalem et au choix de cette dernière comme capitale mondiale. Puisque ce sera un choix divin.

N’oublions pas ces documents prophétiques d’Albert Pike, publiés par le Diable au XIXè siècle en 1894 :
« La même impulsion qui anéantira le temple d’Adonaï découvrira, aux yeux de l’humanité dûment préparée, le temple jusque là caché de notre divin maître.
Lucifer roi verra alors le monde entier se consacrer à lui et l’adorer : sa religion sera dès lors vraiment catholique. »

Ce moment tant attendu et prophétisé il y a près d’un siècle et demi va enfin avoir lieu début 2017, maintenant que l’humanité est prête.
On comprend pourquoi il fallait que le pape soit l’Antéchrist, parce qu’il fallait que ce soit lui qui accueille le nouveau Jésus-Lucifer, en compagnie de la synagogue.
D’où leur entente cordiale dès le 13 mars 2013 : il était essentiel que les deux bêtes soient sur la même longueur d’onde.

 

Le calendrier de Satan affiné

J’avais écrit que le premier Boeing 777 du 8 mars 2014 pointait sur le 8 novembre 2016, soit 32 mois après.
Le 32 correspond au 32e grade du Rite Écossais, Ancien et Accepté, appelé Prince du royal secret. Après le 32 il ne reste plus qu’une marche pour accéder au pouvoir suprême, le 33ème et dernier degré, qui est aussi l’âge du Christ. Le 33 représente donc la plénitude de la Rédemption.

Le 8 novembre 2016 était la date de l’élection américaine qui devait voir le triomphe d’Hillary Clinton, car je reste persuadé que Lucifer a besoin d’une mère terrestre pour s’incarner, de même que Jésus-Christ a choisi de s’incarner via la Sainte Vierge.
Il faudra attendre début 2017 pour savoir si ce point sera bloquant pour Lucifer ou pas et comment il compte le résoudre. Ce n’est pas l’objet du présent article.

J’écrivais donc que le « 33 » serait forcément le 8 décembre 2016, puisque cette date se situe 33 mois après le Boeing 777 du 8 mars. C’était une erreur. J’avais oublié qu’il y a deux Boeing 777, tous deux de la Malaysia Airlines : le second crash a eu lieu le 17 juillet 2014.
C’est le second avion qui donne le 33 et c’est logique car le 17 juillet est le jour anniversaire du sacre de Charles VII en 1429 sous l’impulsion de Jeanne d’Arc. Et celui de la mort de Nicolas II. Un jour lourd de symboles, lié à la notion de sacre et de roi.

Alors 17 juillet 2014 + 33 mois = 17 avril 2017 ! Nous retrouvons la date trouvée par un autre biais dans le précédent article.
Ce qui veut dire que les deux Boeing 777 indiquaient les deux dernières étapes, les 32è et 33è degrés, mais avec 160 jours d’écart. Le temps d’entrer dans l’ère du Verseau, d’introniser le nouveau président américain et d’enclencher le dernier holocauste libérateur.

Le Boeing du 8 annonçait la reine (8 septembre/8 décembre : dates de la Sainte Vierge) ;
Celui du 17 annonçait le roi (17 chiffre du Christ + sacre de Charles VII).
Les deux annonçaient le 777 (nouvelle ère) et l’année juive 5777.
Tout concorde aussi chez le diable.

Continuons avec le symbolisme satanique.
Les dates en 11 signifient des holocaustes et les dates en 28 les prises de pouvoir du diable.

Les holocaustes en 11 les plus célèbres :
11 septembre 2001 : 3000 morts
11 mars 2004 : Madrid 200 morts
11 mars 2011 : Fukushima 18 000 morts

Quelques prises de pouvoir de Satan un 28 :
28 octobre 1958 : élection de Jean XXIII (la bête prend le contrôle du Vatican)
28 septembre 1958 : naissance de la 5ème république

Nous connaissons donc maintenant le calendrier du diable dans le détail : ses deux dates ultimes sont à l’expiration du délai de 3 ans, le 17 avril 2017 pour sa probable révélation au monde en tant que Messie, et le 28 avril (lendemain du 27 avril et expiration définitive du délai) pour son intronisation définitive.

Il y aura d’autres étapes ; les dates du 10 février, du 21 février, du 18 mars et du 21 mars 2017 seront probablement importantes. On en reparlera.

Il reste cependant un point crucial ; je pense que les hommes doivent offrir un holocauste final à Lucifer afin qu’il puisse s’incarner. Cet holocauste final ne peut avoir lieu qu’un 11 du mois. Il en reste quatre : 11 janvier, 11 février, 11 mars et 11 avril.

Je parie en priorité sur le 11 janvier 2017, parce que :
– ce fut la date choisie en 2014 pour la mort très symbolique d’Ariel Sharon, liée au Messie (prophétie du rabbin Kaduri) ;
– c’est la date de franchissement du Rubicon par Jules César, prononçant son fameux « le sort en est jeté » ;
– C’est la date du « dimanche des rameaux » luciférien en 2015 où le monde entier avait défilé en hommage aux « Charlie » c’est à dire à Lucifer, avec 47 chefs d’états et de gouvernements en France ce jour-là ;
– nous serons à 47 mois du 11 février 2013, la date où tout commence (annonce de la démission de Benoît XVI, qui ouvre la voie à l’Antéchrist) ; c’est aussi la date de Lourdes, apparition emblématique de la fin des temps ;
– enfin en numération hébraïque le 47 est l’indicatif du Fils.

Quelle sera la forme de cet holocauste ? Nul ne le sait mais vu l’enjeu, il sera probablement colossal.
Des pays comme Israël et la France, le nouvel Israël (y compris du point de vue des juifs), sont à exclure. Il reste les Etats-Unis comme candidat probable, ou l’Asie du Sud-Est (les deux avions 777 proviennent de la Malaisie). Mais ce ne sont que des suppositions.

 

Conclusion

Il y a derrière ce terrible plan du diable, qui se révèle de plus en plus, un immense espoir.

Car ce que nous venons d’expliquer éclaire singulièrement les propos de la Sainte Vierge à la Salette :
« Voici le Temps ! L’Abîme s’ouvre. Voici le roi des rois des Ténèbres.
Voici la Bête avec ses sujets se disant le sauveur du monde . Il s’élèvera avec orgueil dans les airs pour aller jusqu’au ciel. Il sera étouffé par le souffle de saint Michel Archange . Il tombera, et la terre, qui, depuis trois jours sera en de continuelles évolutions, ouvrira son sein plein de feu ; il sera plongé pour jamais avec tous les siens dans les gouffres éternels de l’enfer. »

Voici la bête se disant le sauveur du monde : nous savons maintenant ce que cela veut dire : se faire passer pour Jésus, pour le Messie. On y est presque.
La terre depuis 3 jours sera en de continuelles évolutions : ces trois jours sont les trois ans de la bataille finale, entre avril 2014 et avril 2017. Ce sont les fameux trois jours de ténèbres, où la bête est au pouvoir à la tête de l’Eglise. Le pire qui puisse arriver à la terre.

Oui c’est un immense espoir car nous savons par l’Apocalypse que la fin des trois bêtes, y compris Satan le dragon, correspond au retour du Christ, le vrai. Le cinquième cavalier.
C’est justement cette fin qui se profile puisque c’est au moment où la bête se déclare vainqueur (le sauveur !) qu’elle est anéantie par saint Michel.
Apparaîtra ensuite le vrai et unique Sauveur.

Nous connaissons aussi la promesse du Seigneur :
« Si ces jours n’étaient abrégés, nul n’échapperait ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. »

C’est dans les derniers mois que tout va se passer.
Veillez et priez car l’heure est proche. Vraiment proche maintenant, nous en avons la preuve.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : apres-lantechrist-le-christ

 

Advertisements

436 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s