Après l’Antéchrist… le Christ !

christ-redempteur

Il est des évidences simples, tellement simples qu’on n’en tient pas compte ou qu’on ne les voit plus… et pourtant les analyses des dernières semaines et le recul que nous possédons maintenant sur les événements nous mènent à une conclusion digne de la Palice : l’Antéchrist précède le Christ !
Tous les théologiens, eschatologues et autres spécialistes de la question sont unanimes : la période de l’Antéchrist, qui vient du latin ante qui veut dire avant est celle qui précède le second avènement du Christ, celui où il reviendra dans la gloire pour le jugement dernier et régner sans fin sur une terre renouvelée et purifiée.
Voilà ce que nous enseigne l’Eglise depuis toujours, voilà ce que tenons pour sûr.

Eh bien ce second avènement, nous y sommes.
Car il a été prouvé à de nombreuses reprises dans ces colonnes que l’Antéchrist est le pape François, et que les deux bêtes de l’Apocalypse représentent l’homme qui s’est divinisé (bête de la mer) et le monde ecclésiastiques issu du concile Vatican II (bête de la terre) qui a créé la religion de l’homme. Depuis le concile, nous assistons à une nouvelle alliance du trône et de l’autel, des sociétés civiles et religieuses qui toutes deux convergent dans une même adoration de l’homme et de ses œuvres. Les deux bêtes agissent de concert et forment à elles deux la grande Babylone (le monde entier privé de Dieu) et la Grande Prostituée (l’Eglise privée de sa divinité, de l’assistance du Saint-Esprit).

Ce qui veut dire qu’après le pape François, ce sera… le Christ. Tout simplement.
Mais lequel ?
Car le diable suit une trajectoire parallèle. Le prince du mensonge est aussi le roi de la manipulation, de la perversion et de l’inversion.

J’ai fait une erreur : celle de penser que le Messie des juifs serait l’Antéchrist. Non, car le diable imite le divin, il fait la même chose mais en mode inversé.
Les juifs savent que le Messie est Dieu, c’est dans les Saintes Ecritures, ils savent qu’annoncer la venue prochaine du Messie veut dire que Dieu va s’incarner sur terre.
Dieu et non pas un homme.
Donc la problématique du diable est la même que la nôtre : ce n’est pas l’Antéchrist qu’il annonce mais bien lui-même en tant que divinité. Et de notre côté, nous attendons le Christ, vrai et unique Dieu. C’est la même chose. Par conséquent quel que soit le camp dans lequel on se place, plus personne n’attend l’Antéchrist, mais bel et bien Dieu en personne. Le Bon Dieu ou Lucifer-dieu.

Elle est là la clé de compréhension de la période qui s’achève :
Nous savons par Albert Pike qu’il y a une dernière période de 3 ans après avoir tiré le quatrième coup de canon ; nous avons vu dans les deux derniers articles que cet ultime coup de canon a été tiré le 17 avril 2014. Les 3 ans de guerre qui suivent cette date correspondent à une lutte dans les airs entre les mauvais anges et les bons anges : c’est une lutte d’abord céleste. Pike le dit. L’Apocalypse aussi : la bataille de l’Armageddon se situe avant tout dans les airs.

Ces trois ans correspondent au règne de l’Antéchrist-personne, qui dure en réalité presque quatre ans, tout simplement parce que ce règne ne commence vraiment qu’avec le quatrième coup de canon et la proclamation de sa victoire en canonisant Vatican II (le 27 avril 2014), c’est à dire le temple du diable.
Le calcul était difficile à trouver car il ne fallait pas compter à partir du 13 mars 2013 mais des deux dates-clés de 2014 (17 et 27 avril).

Après ces 3 ans s’ouvre non pas le règne de l’Antéchrist comme beaucoup le pensent, mais celui du Christ ou de l’imposteur : le règne de Dieu.

 

Le plan divin comme celui du diable sont exactement similaires

– Nous attendons le retour du Messie, du Christ.
Messie veut dire « celui qui est oint« , le saint par excellence, celui qui est sacré.
Lucifer agit de la même manière : il annonce l’arrivée du Messie des juifs, donc d’une personne sacrée. Dans ses écrits, Pike appelle Lucifer le Dieu-bon car auprès de ses adeptes, Lucifer se fait déjà passer pour un dieu. Le Messie des juifs, ce sera Lucifer en personne.

– Nous attendons le retour de Jésus, nom qui veut dire Sauveur.
Il est normal que la prophétie du rabbin Kaduri mentionne Jésus comme étant le nom du Messie. Tout simplement parce que le Messie ne peut être que le Sauveur de l’humanité et du peuple de Dieu. Dans ce contexte, Lucifer considère qu’il doit porter le même nom, celui du Sauveur.
En réalité il faut dissocier les deux Jésus :
Le bon, que nous appellerons Jésus-Christ roi ;
Et le mauvais, que nous appellerons Jésus-Lucifer.

– Nous attendons le retour du véritable chef de l’Eglise, de l’époux mystique de l’Eglise.
Pike explique que « le titre de catholique est réservé à nous seuls« . Cela veut dire qu’il compte bien investir le temple de Dieu (l’Eglise) pour le transformer à son profit. Les écrits du démon mentionnent qu’il prévoit une « oeuvre double de destruction du temple d’Adonaï et d’édification du temple de Lucifer« .
Ce que beaucoup n’avaient pas compris, c’est que l’édification du temple satanique s’effectue au même endroit (dans l’Eglise) et sans en changer les termes.

– Nous attendons la victoire de Dieu sur le mal, la Jérusalem céleste.
Mais le diable inverse la même notion à son profit. Il dit à ses élus : « Je suis la lumière ! Adonaï est le dieu du royaume ténébreux. J’arrive après lui sur la planète Tellus, mais c’est pour en expulser à jamais son culte. Ce monde tout entier sera à moi. Après la nuit catholique, l’éclatant jour luciférien, après les ténèbres la lumière. »
Combien y a -t-il de sites internet aujourd’hui qui annoncent la lumière sur fond de christianisme revu à la sauce maçonnique ? J’en vois tous les jours de nouveaux.

– Nous savons que le retour du Christ nécessite une purification de la terre, pour l’éradication du mal et l’édification des élus.
Le diable annonce lui aussi la même chose sauf que dans son esprit, il s’agit de supprimer le groupe chrétien de la surface de la terre.

 

Après l’Antéchrist, c’est bien le « divin » luciférien qui se manifeste

Les enseignements des rabbins qui circulent sur internet expliquent bien la divinité du Messie, ce qui est normal puisqu’ils s’appuient sur les mêmes textes prophétiques que nous.

Extrait du site Hozana :
« Dans la tradition juive, le terme Messie désigne tout d’abord celui qui a reçu une onction d’huile sainte. (…)
L’onction d’huile sainte est toujours un signe en rapport avec l’Esprit de Dieu, mais l’onction de plénitude que recevra le Messie est annoncée comme étant celle de l’Esprit de Dieu lui-même :
« Et l’Esprit de Dieu, c’est l’esprit du Messie. Dès qu’il planera sur la superficie des eaux de la loi, aussitôt commencera l’œuvre de la rédemption. » (Zohar)
Le Messie oint de l’Esprit de Dieu sera par ailleurs Fils de Dieu à un titre tout à fait spécial.
(…)
Dans la tradition juive, c’est bien YHWH qui est lui-même le seul rédempteur d’Israël, et il est annoncé qu’il doit venir en son peuple : « Or, mes frères, nos ancêtres de tous les temps que croyaient-ils ? Un seul Dieu. Qu’attendaient-ils ? Le Rédempteur d’Israël, Goel Israël. Quel devait être ce Rédempteur d’Israël ? YHWH lui-même. Isaïe l’annonce (Is 49,7).
Et le Zohar explique que « le Dieu saint vient au milieu de Sion pour la relever de la poussière. » (…) « le prophète nomme particulièrement Sion parce qu’en elle sera relevé le temple plus auguste que celui de Jérusalem, qui a été détruit en dernier lieu. Car la divinité elle-même y habitera, conformément à ce qu’a dit le prophète : « car le grand, le saint d’Israël, est au milieu de toi ».

Il n’y a donc aucun équivoque : la synagogue de Satan n’attend pas l’Antéchrist mais bien le Christ, c’est à dire celui qui a reçu l’onction d’huile sainte, et ils savent que celui-ci est Dieu.
Or les juifs aujourd’hui annoncent le Messie comme imminent !
Cela veut forcément dire que l’Antéchrist est déjà en train de régner.

 

D’ailleurs ils le savent, ce fut dit dès le début.
Le cardinal Bergoglio a été présenté comme nouveau pape le 13 mars 2013 vers 20h.
Ce jour-là, malgré l’heure tardive, il a eu le temps d’écrire UNE lettre, datée du 13 mars : au grand rabbin de Rome !!
Pourquoi une telle précipitation ? Pourquoi cet interlocuteur précis ? Parce que l’Antéchrist devait faire immédiatement allégeance à la synagogue de Satan avec laquelle il est associé.

Et que lui dit-il ?
« Au jour de mon élection en tant qu’évêque de Rome et guide universel de l’Eglise catholique, je vous envoie un salut cordial en vous annonçant que l’inauguration solennelle de mon pontificat aura lieu le mardi 19 mars. »
Donc le pape François confirme lui-même qu’il n’est pas pape mais évêque de Rome, qu’il est un guide universel (pourquoi utiliser ce terme puisque catholique veut dire universel ?) et que la date qui compte n’est pas le 13 mars mais le 19 mars.
Puis il fait le lien avec le concile Vatican II, montrant bien par là que tout a commencé au concile (n’oublions pas que Pike date la naissance de l’Antéchrist à 1962, soit l’année de début du concile – ainsi nous avons un lien entre l’Antéchrist-système et l’Antéchrist-personne) :
« Ayant confiance en la protection du Très-Haut, j’espère fortement contribuer au progrès des rapports entre juifs et catholiques connus à partir du concile Vatican II, dans un esprit d’entraide renouvelée et au service d’un monde pouvant être toujours plus en harmonie avec la volonté du Créateur. »
Maintenant que vous savez que Lucifer s’attribue les mêmes caractéristiques du Bon Dieu et utilise les mêmes termes, à quel Dieu à votre avis s’adresse Bergoglio ? Le Très-Haut, dans leur esprit, c’est Lucifer.

Très instructive fut la réponse de Riccardo di Segni, grand rabbin de Rome.
Il commence par citer le psaume 117 : « Que toutes les nations louent le Seigneur« .
C’est bien l’objectif qu’ils se sont fixé pour la venue de Jésus-Lucifer en 2017, grâce à l’évènement qui sera le coup de lance final de l’Eglise : les canonisations du 27 avril 2014. Le 27 avril est le 117ème jour… le plan était connu depuis longtemps.
Et il confirme que la synagogue elle-même ne le considère pas comme un pape : « Votre nomination comme évêque de Rome nous donne l’espoir que ce chemin d’amitié, de respect et de collaboration fructueuse va se poursuivre. »

Donc le scénario de 2017 commence à se préciser : ce sera bien un Jésus qui apparaîtra, le Jésus-Lucifer, qui évidemment sera reconnu par tous :
Par la synagogue, qui reconnaîtra en lui le Messie tant attendu ;
Par l’Eglise catholique, car ce Jésus correspondra exactement au Jésus œcuménique de l’Eglise conciliaire actuelle, un Jésus qui bien entendu confirmera que toutes les religions l’adorent déjà, un Jésus qui les réunira toutes comme un seul troupeau derrière un seul pasteur (seul Lucifer peut réunir des religions sans opérer de conversions) ;
Par les musulmans car ceux-ci reconnaîtront en lui Issa, et suivront bien évidemment ses consignes. Ceci éclaire la fameuse déclaration d’Albert Pike : « La conversion des musulmans sera déterminée entière et inopinée par un grand événement qui se produira sous le 6è pontificat du bon catholicisme« . Puisque nous savons que le bon catholicisme est celui qui a débuté avec Vatican II, le sixième pontificat c’est bien celui de François.

Bien entendu, plus rien ne s’opposera alors à la reconstruction du Temple à Jérusalem et au choix de cette dernière comme capitale mondiale. Puisque ce sera un choix divin.

N’oublions pas ces documents prophétiques d’Albert Pike, publiés par le Diable au XIXè siècle en 1894 :
« La même impulsion qui anéantira le temple d’Adonaï découvrira, aux yeux de l’humanité dûment préparée, le temple jusque là caché de notre divin maître.
Lucifer roi verra alors le monde entier se consacrer à lui et l’adorer : sa religion sera dès lors vraiment catholique. »

Ce moment tant attendu et prophétisé il y a près d’un siècle et demi va enfin avoir lieu début 2017, maintenant que l’humanité est prête.
On comprend pourquoi il fallait que le pape soit l’Antéchrist, parce qu’il fallait que ce soit lui qui accueille le nouveau Jésus-Lucifer, en compagnie de la synagogue.
D’où leur entente cordiale dès le 13 mars 2013 : il était essentiel que les deux bêtes soient sur la même longueur d’onde.

 

Le calendrier de Satan affiné

J’avais écrit que le premier Boeing 777 du 8 mars 2014 pointait sur le 8 novembre 2016, soit 32 mois après.
Le 32 correspond au 32e grade du Rite Écossais, Ancien et Accepté, appelé Prince du royal secret. Après le 32 il ne reste plus qu’une marche pour accéder au pouvoir suprême, le 33ème et dernier degré, qui est aussi l’âge du Christ. Le 33 représente donc la plénitude de la Rédemption.

Le 8 novembre 2016 était la date de l’élection américaine qui devait voir le triomphe d’Hillary Clinton, car je reste persuadé que Lucifer a besoin d’une mère terrestre pour s’incarner, de même que Jésus-Christ a choisi de s’incarner via la Sainte Vierge.
Il faudra attendre début 2017 pour savoir si ce point sera bloquant pour Lucifer ou pas et comment il compte le résoudre. Ce n’est pas l’objet du présent article.

J’écrivais donc que le « 33 » serait forcément le 8 décembre 2016, puisque cette date se situe 33 mois après le Boeing 777 du 8 mars. C’était une erreur. J’avais oublié qu’il y a deux Boeing 777, tous deux de la Malaysia Airlines : le second crash a eu lieu le 17 juillet 2014.
C’est le second avion qui donne le 33 et c’est logique car le 17 juillet est le jour anniversaire du sacre de Charles VII en 1429 sous l’impulsion de Jeanne d’Arc. Et celui de la mort de Nicolas II. Un jour lourd de symboles, lié à la notion de sacre et de roi.

Alors 17 juillet 2014 + 33 mois = 17 avril 2016 ! Nous retrouvons la date trouvée par un autre biais dans le précédent article.
Ce qui veut dire que les deux Boeing 777 indiquaient les deux dernières étapes, les 32è et 33è degrés, mais avec 160 jours d’écart. Le temps d’entrer dans l’ère du Verseau, d’introniser le nouveau président américain et d’enclencher le dernier holocauste libérateur.

Le Boeing du 8 annonçait la reine (8 septembre/8 décembre : dates de la Sainte Vierge) ;
Celui du 17 annonçait le roi (17 chiffre du Christ + sacre de Charles VII).
Les deux annonçaient le 777 (nouvelle ère) et l’année juive 5777.
Tout concorde aussi chez le diable.

Continuons avec le symbolisme satanique.
Les dates en 11 signifient des holocaustes et les dates en 28 les prises de pouvoir du diable.

Les holocaustes en 11 les plus célèbres :
11 septembre 2001 : 3000 morts
11 mars 2004 : Madrid 200 morts
11 mars 2011 : Fukushima 18 000 morts

Quelques prises de pouvoir de Satan un 28 :
28 octobre 1958 : élection de Jean XXIII (la bête prend le contrôle du Vatican)
28 septembre 1958 : naissance de la 5ème république

Nous connaissons donc maintenant le calendrier du diable dans le détail : ses deux dates ultimes sont à l’expiration du délai de 3 ans, le 17 avril 2017 pour sa probable révélation au monde en tant que Messie, et le 28 avril (lendemain du 27 avril et expiration définitive du délai) pour son intronisation définitive.

Il y aura d’autres étapes ; les dates du 10 février, du 21 février, du 18 mars et du 21 mars 2017 seront probablement importantes. On en reparlera.

Il reste cependant un point crucial ; je pense que les hommes doivent offrir un holocauste final à Lucifer afin qu’il puisse s’incarner. Cet holocauste final ne peut avoir lieu qu’un 11 du mois. Il en reste quatre : 11 janvier, 11 février, 11 mars et 11 avril.

Je parie en priorité sur le 11 janvier 2017, parce que :
– ce fut la date choisie en 2014 pour la mort très symbolique d’Ariel Sharon, liée au Messie (prophétie du rabbin Kaduri) ;
– c’est la date de franchissement du Rubicon par Jules César, prononçant son fameux « le sort en est jeté » ;
– C’est la date du « dimanche des rameaux » luciférien en 2015 où le monde entier avait défilé en hommage aux « Charlie » c’est à dire à Lucifer, avec 47 chefs d’états et de gouvernements en France ce jour-là ;
– nous serons à 47 mois du 11 février 2013, la date où tout commence (annonce de la démission de Benoît XVI, qui ouvre la voie à l’Antéchrist) ; c’est aussi la date de Lourdes, apparition emblématique de la fin des temps ;
– enfin en numération hébraïque le 47 est l’indicatif du Fils.

Quelle sera la forme de cet holocauste ? Nul ne le sait mais vu l’enjeu, il sera probablement colossal.
Des pays comme Israël et la France, le nouvel Israël (y compris du point de vue des juifs), sont à exclure. Il reste les Etats-Unis comme candidat probable, ou l’Asie du Sud-Est (les deux avions 777 proviennent de la Malaisie). Mais ce ne sont que des suppositions.

 

Conclusion

Il y a derrière ce terrible plan du diable, qui se révèle de plus en plus, un immense espoir.

Car ce que nous venons d’expliquer éclaire singulièrement les propos de la Sainte Vierge à la Salette :
« Voici le Temps ! L’Abîme s’ouvre. Voici le roi des rois des Ténèbres.
Voici la Bête avec ses sujets se disant le sauveur du monde . Il s’élèvera avec orgueil dans les airs pour aller jusqu’au ciel. Il sera étouffé par le souffle de saint Michel Archange . Il tombera, et la terre, qui, depuis trois jours sera en de continuelles évolutions, ouvrira son sein plein de feu ; il sera plongé pour jamais avec tous les siens dans les gouffres éternels de l’enfer. »

Voici la bête se disant le sauveur du monde : nous savons maintenant ce que cela veut dire : se faire passer pour Jésus, pour le Messie. On y est presque.
La terre depuis 3 jours sera en de continuelles évolutions : ces trois jours sont les trois ans de la bataille finale, entre avril 2014 et avril 2017. Ce sont les fameux trois jours de ténèbres, où la bête est au pouvoir à la tête de l’Eglise. Le pire qui puisse arriver à la terre.

Oui c’est un immense espoir car nous savons par l’Apocalypse que la fin des trois bêtes, y compris Satan le dragon, correspond au retour du Christ, le vrai. Le cinquième cavalier.
C’est justement cette fin qui se profile puisque c’est au moment où la bête se déclare vainqueur (le sauveur !) qu’elle est anéantie par saint Michel.
Apparaîtra ensuite le vrai et unique Sauveur.

Nous connaissons aussi la promesse du Seigneur :
« Si ces jours n’étaient abrégés, nul n’échapperait ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. »

C’est dans les derniers mois que tout va se passer.
Veillez et priez car l’heure est proche. Vraiment proche maintenant, nous en avons la preuve.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : apres-lantechrist-le-christ

 

434 Commentaires

  1. Yannick L.

    Tintin sera également de retour en librairie le 11 janvier 2017, au lendemain de son 88e anniversaire, et quelques mois avant les commémorations du centenaire de la révolution d’Octobre…
    http://www.lefigaro.fr/bd/2016/12/31/03014-20161231ARTFIG00008–tintin-aux-pays-des-soviets-bruxelles-le-met-en-scene.php

    Trump annonce sa première conférence de presse pour le 11 janvier
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/01/03/le-mexique-regrette-la-decision-de-ford_5057246_3234.html

    • Daniel PIGNARD

      Le 11 janvier 2017 fera 1335 jours après la promulgation de la loi du mariage des sodomites qui a dressé l’abomination du dévastateur en France. (loi du 17 mai 2013 promulguée le 18 mai 2013)

  2. Uncle

    Lodela971 et Anne ont peut-être trouvé la nouvelle  »Eve » en Ivanka Trump effectivement.
    Fille de Donald Trump et principale conseillère de son père avec son mari, elle s’est converti comme juive orthodoxe.
     »… je suis fier de son choix car elle a voulu se convertir à la religion juive, à la fois par amour pour son mari Jared Koushner, un super businessman et un homme de grand cœur, et aussi parce qu’elle est passionnée par la Torah, le Talmud et Israël. Avec son époux qui vient d’une famille de Juifs orthodoxes, Ivanka respecte vraiment le Shabbat, du vendredi au samedi soir, et il est impossible de lui téléphoner ou de l’emmener faire du shopping. Elle ne mange plus que casher et a choisi le prénom hébraïque de Yaël. http://israelmagazine.co.il/a-la-une/interview-exclusive-donald-trump/  »

    Or, Yaël est le prénom d’un personnage biblique mentionné dans le Livre des Juges. C’est une héroïne qui, selon le récit, tua le chef de l’armée cananéenne Siséra et permit ainsi de délivrer les tribus d’Israël de la domination du roi Yabin. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ya%C3%ABl_(Bible)

    Yaël, c’est aussi Joël, le petit prophète:  »… La seconde partie décrit dans un style apocalyptique, le jugement des nations et la victoire définitive de Yahvé et d’Israël. L’unité entre les deux parties est assurée par la référence au Jour de Yahvé. Les sauterelles sont l’armée de Yahvé lancée pour exécuter son jugement, un Jour de Yahvé, dont on ne peut être sauvé par la pénitence et la prière ; le fléau devient le type du grand jugement final, le Jour de Yahvé qui ouvrira les temps eschatologiques…  »https://fr.wikipedia.org/wiki/Jo%C3%ABl_(proph%C3%A8te)

    Trump :  » – Nous devons d’abord protéger Israël qui est notre meilleur allié dans la région, et même dans le monde. Je soutiens Israël à 100 %, c’est la seule démocratie du Moyen Orient, c’est un petit pays plein d’énergie et de talents, entouré par des nations ou des groupes terroristes qui ne pensent qu’à le détruire. Et comme je l’avais déclaré au mois de juin dernier à New York, en annonçant ma candidature aux primaires républicaines, si l’accord entre l’Iran et le groupe P5+1 est véritablement entériné, j’ai peur pour la survie d’Israël. Si je suis élu à la Maison Blanche en novembre 2016, l’un de mes premiers voyages officiels sera d’ailleurs en Israël, j’aime cette nation et je respecte son peuple.

    Je sais qu’il existe un problème palestinien, mais l’opinion publique et les médias internationaux ont souvent tendance à oublier l’essentiel dans le dossier israélo-arabe : les ennemis de la liberté deviennent chaque jour de plus en plus fort et nous sommes de plus en plus faibles. Regardez les actions horribles de ces monstres de l’État islamique, sans oublier les agissements terroristes du Hamas, du Djihad islamique, du Hezbollah, des Talibans en Afghanistan ou de Boko Aram en Afrique noire. Ces assassins gagnent du terrain, s’emparent de régions entières en Irak, en Syrie, bientôt peut-être au Liban, en Jordanie ou en Égypte : c’est très grave. Il faut une vraie coalition mondiale pour éliminer cette vermine sur le terrain, pas seulement avec des raids aériens, et c’est alors que l’on pourra régler par des accords de paix le différend entre Israël et les Palestiniens. (référence ci-haut)… »

    Rencontrer les Juifs dans le cercle intime de Trump (en anglais) http://www.timesofisrael.com/meet-the-jews-in-donald-trumps-inner-circle/

    Un président élu qui s’entoure de conseillers aux idées arrêtés qui ne feront que jeter de l’huile sur le feu au lieu de tempérer ce tempérament vif et bouillant, qui déjà a annoncé qu’il gouvernera par ordre exécutifs et décrets aussitôt assermenté, qui vit dans le luxe dans sa tour d’ivoire, élu par populisme dans un marasme économique, et qui a un égo énorme, est pour moi un candidat sérieux au titre d’Antichrist personne comme l’était Hitler.
    Il établira l’ambassade américaine à Jérusalem. Je pense que ce n’est pas pour rien qu’Obama n’a pas mis son droit de veto aux Nations-Unies sur la résolution palestinienne. Il a préparé le terrain pour Trump pour qu’il ait un coup d’éclat en annonçant son accord complet avec Israël et éventuellement la prise totale de Jérusalem pour reconstruire le temple.

    • Yato

      Uncle, l’Antéchrist, c’est celui qui peut faire en sorte que l’Evangile ne soit plus proclamé devant les nations : « Ne craignez point ceux qui tuent le corps et ne peuvent point tuer l’âme ; craignez celui qui peut perdre l’âme et le corps dans la géhenne. » Le Christ vise Satan, mais les séides de Satan sont à la tête de l’Eglise, son suppôt number one étant Bergog-et-Magog, dit le destructeur ou encore l’exterminateur… C’est ce que ne cesse de montrer Louis d’Alencourt depuis bientôt quatre ans. Pourquoi voulez-vous nous « vendre » un Président des Etats-Unis de plus, après Bush, Obama, et j’en passe ? Cela dit, vous avez raison sur un point : Trump n’a pas l’air d’être l’homme de la situation s’il s’agit de mettre fin aux agissements iniques des Israéliens, que ce soit en Palestine, au Soudan, en Syrie ou ailleurs. Dieu convertira les juifs, c’est annoncé ; mais ce sera vraiment à la toute fin des fins.

  3. godard gilberte

    Bjr Mr Dalencourt,

    Meilleurs voeux de santé . Que pensez-vous du petit livret intitulé « je te cherche toi mon peuple musulman » dont les messages seraient reçus en France par une âme de prière, il est édité par  » Rassemblement à son image » merci de votre réponse.

    • Ragnar Lodbrok

      Saint-Michel-Archange,
      Vous nous sortez du Étienne de Calade sans aucune mesure!
      Je ne connais pas cet homme:
      Qui est-il?
      D’où vient-il?
      Que fait-il?
      Que est son but?
      Quelles sont ses origines? Provençales peut-être?

      Puis-je m’étonner et vous demander pourquoi ce brave homme n’est-il si prolixe que sur votre site?
      Il me vient l’idée que, peut-être, lui et vous ne serait en fait qu’un seul homme!
      Si je me trompe, ou donc l’avez-vous rencontré?
      Vous devez me trouver bien curieux, mais vous n’êtes pas sans savoir qu’en matière de religion, il est bon de vérifier ses sources.
      Ce que je fais donc avec cet Étienne de Calade.

      • Saint-Michel-Archange

        Bonjour Ragnar,

        Étienne de Calade est un mystique catholique contemporain qui a décidé de se retirer pour prier. Vous ne trouverez aucune trace de ses écrits ailleurs pour ce motif. Il se conforme à la foi catholique traditionnelle et ne souhaite pas se faire connaître. Je l’ai rencontré de manière providentielle et ne peux pas en dire plus afin de respecter son choix. Vous pouvez faire ce que vous voulez de cet Étienne de Calade : si nécessaire, vérifiez vos sources auprès de prêtres catholiques qui ont su garder une saine foi. Amicalement

  4. Jaguar

    « titre d’Antichrist personne comme l’était Hitler »… sans blague…? encore un (uncle) tombé tout petit dans la marmite de la propagande alliée…!

      • Ragnar Lodbrok

        « Pour mémoire. c’est sous le III Reich qu’il s’est le plus construit d’églises… »
        Je ne sais pas si c’est vrai, mais quand bien même!
        Hitler était un sataniste notoire.
        Il suffit de l’entendre et de le voir parler pour se rendre compte qu’il était possédé!
        La propagande alliée, pour une fois, n’a rien à voir dans cette histoire!
        A l’époque, le monde a été pris entre les griffes de deux satanismes: le nazisme et le communisme.
        Le fait que le monde occidentale ait fait alliance avec le communisme, ne rend pas l’autre plus ou moins mauvais, mais pas meilleur non plus!
        N’oublions jamais que les mêmes banquiers (tiens! déjà!) ont financé ET le communisme ET le nazisme!
        En réalité on partait perdant puisque les deux étaient abominablement et intrinsèquement pervers!
        C’est le rôle de Satan de nous faire choisir entre le mal et le mal.
        A nous de savoir nous abstenir.
        Les personnes qui finiront par comprendre cela, n’iront plus JAMAIS voter.

  5. delanth

    Bonsoir, que pensez de l’apparition de « Medjugorje » en Bosnie-Herzégovine?
    Le pape a mit en garde contre cette apparition et l’église catholique ne la reconnait pas, je suis tombé sur les vidéos d’une soeur française de Medjugorje qui s’appelle Emmanuel Maillard, elle atteste que cette apparition est bien réelle et que la Vierge y apparait tous les ans, elle nous retransmet ses messages en français et je me dis que si le pape n’atteste pas, on peut donc penser le contraire en sachant qui il sert réellement.
    Les messages que nous traduit cette soeur semble véritable jusqu’au moment où une de ses vidéos m’a particulièrement intrigué, serait-ce potentiellement des attaques qui tente d’empêcher la retransmission des messages ou qui prouve que c’est faux?
    le passage de la vidéo est à 48.13 exactement, au moment où la soeur se prépare à transmettre le message de la vierge et qui concerne la résurrection, l’image disparait soudainement et on peut entendre ce qui ressemble à la voix d’un démon qui semble dicter les paroles ou les répéter, que penser de tout ça?

    • dalencourt

      S’il y a bien une apparition qui est fausse, c’est bien Medjugorje : même les conciliaires le disent tellement c’est visible.
      Vous aurez toujours de fausses mystiques pour vous dire que c’est vrai (relisez la Salette sur les prêtres et les religieux) mais la fausseté des apparitions, l’attitude équivoque des voyants (qui en profitent pour s’enrichir), l’inanité des messages, la création de fausses mystiques spectaculaires (renouveau charismatique) sont autant de preuves de l’origine diabolique de ces apparitions. Même votre vidéo le montre ; que demander de plus ?

      • Michelle

        Religieuse de la communauté charismatique des B eatitudes, communauté très implantée à Medjugorje.

        Union de prières et bonne et sainte année à tous ceux et celles qui suivent ce blog.

        • dalencourt

          Des conversions à quoi ? A la Rome idolâtre et apostate ? Mais Lucifer est ravi de ce genre de conversions. Rappelez-vous les propos de Pike : il appelle cela « le bon catholicisme ». Dans la bouche d’un sataniste notoire, c’est clair.

      • kalliste

        J’ai du mal à comprendre qu’une « fausse » apparition puisse porter autant de beaux fruits: Je connais beaucoup de personnes qui, après leur pélé à Medj’, sont revenues à la vie chrétienne, à la pratique des sacrements, de la prière, de la pénitence. Le malin a pour objectif d’écarter l’homme de Dieu et non pas de le ramener à Dieu. Je ne comprends pas votre opposition à Medj’, où je ne suis par ailleurs jamais allée. Un exemple: Le père René-Luc n’est-il pas un des beaux fruits de Medj’ ? Sa Foi est lumineuse et communicative. Merci de votre réponse.

    • el vago

      Allons bon, vous ne reconnaissez donc pas la voix de l’esprit saint qui couvre la voix de cette sainte femme ? Je plaisante !
      C’est effectivement très troublant ce genre de chose, mais cela s’explique assez bien.

      Medjugorje est une apparition démoniaque qui vise un public très particulier de croyants, les gens qui aiment le surnaturel dans l’église mais qui se font dans ce cas avoir à la fois par le spectaculaire (renouveau charismatique) et par le preternaturel qui se dégage de ce lieu qui doit être à mon avis pas mal infesté, preternaturel puisque tout ce qu’il peut y avoir d’étrange est d’origine diabolique et non pas automatiquement surnaturel comme on aimerait à le penser.
      En l’occurrence c’est l’évêque de Mostar qui s’est prononcé sur cette apparition, c’est lui qui a la véritable autorité, c’est à lui qu’il faut s’en remettre, et c’est la qu’on voit que nos fans du surnaturel ne sont pas très obéissants. Comme on trouve difficilement des traces d’obéissance et d’humilité, on comprend vite que cela ne peut pas être Marie qui y apparaît tous les ans pour ne rien dire. Je pense d’ailleurs que les apparitions durent parce qu’elles sont évidemment fausses, mais aussi parce qu’il faut faire perdurer les choses, pour que cela prenne et que cela ne disparaisse pas aussitôt, quand on pense que par exemple Pontmain c’est une seule apparition de la Vierge …
      Et donc bizarrement, plus on me parle de choses étranges, surnaturels au sujet de Medjugorje pour me convaincre que c’est une apparition authentique, et plus je me dis que c’est le dernier endroit où je souhaiterai mettre les pieds.

      Un trop grand positivisme, une trop grande recherche du surnaturel, une trop grande sensibilité à ce phénomène peut amener certaines personnes pas forcément mal intentionnées à la base, dans ce genre de piège tendu par le malin.

      • Souri7

        Absolument, ceux qui sont attirés par les faits surnaturels tombent tôt ou tard dans les pièges de l’ennemi. A quelque niveau que ce soit.
        Aimer Dieu et Le chercher, c’est désirer l’humilité, le silence intérieur et Sa Parole. A l’exemple de la Vierge Marie et de tous les vrais Saints.

  6. Sophie

    Après le discours de Netanyahou ( http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-il-est-tres-important-dempecher-une-autre-resolution-a-lonu/ ) disant « Cela ne prendra pas beaucoup de temps, mais cela va nous occuper ces deux prochaines semaines, et cela doit marcher, a-t-il déclaré. Cela relève de la plus haute importance. »

    Voila qu’une tuerie de masse a lieu à l’aéroport de Fort Lauderdale en Floride. Notez bien le nom du Shériff ..
    http://www.bbc.com/news/live/world-us-canada-38537551?ns_mchannel=social&ns_source=twitter&ns_campaign=bbc_live&ns_linkname=586ffe17e4b08e753d552fe3%26Shooter%20unharmed%26&ns_fee=0#post_586ffe17e4b08e753d552fe3

  7. .-_-* Enigma 777

    j’ai trouvez cette Sainte Bible…!!!
    Es une vrais…???

    ( CRAMPON, ABBE )

    LA SAINTE BIBLE, traduction d’après les textes originaux par l’Abbé Crampon, chanoine d’Amiens.

    Société de Saint-Jean l’évangéliste, Desclée et Cie,1938, fort in 8 reliure pleine toile éditeur, XVI+1479+371 pages +12 pages de planches. Bon état.

    • Brunonix

      Ouaissssssssssssss !!!!!

      Ben mon vieux ! Quelle leçon !
      La Russie, un ancien pays communiste, qui passe en direct à la télévision nationale, une messe orthodoxe, certes, mais dans la pure tradition orthodoxe, avec des femmes portant la matille sur la tête, comme dans nos Eglises autrefois ! Quelle leçon !
      Quelle beauté que ces chants orthodoxes ! J’en suis jaloux !
      Ah, mais rendez nous de telles messes dans nos cathédrales, de tels chants dans nos cloitres et monastères.

      Brunonix

      • dalencourt

        Bon alors attention ! Faut se calmer sur les Orthodoxes, qui restent schismatiques même si leur messe est à priori valable, et réaffirmer que la seule véritable église du Christ est l’Eglise catholique, une sainte et apostolique.
        Si une âme charitable a le temps de trouver une belle grand-messe traditionnelle chantée pour contrebalancer celle-là, nous pourrons prouver aux lecteurs que notre liturgie n’a rien à envier à celle des Orthodoxes, bien au contraire car l’orgue joue un rôle non négligeable dans la beauté de celle-ci, et que contrairement à une idée largement répandue, le rite traditionnel est encore vivant ; il y a donc encore beaucoup de très belles messes chez nous.

    • Clofer

      La réaction de l’évêque vaut son pesant de cacahuètes, c’est à pleurer. D’où sortent donc nos prélats ? je vais finir par croire aux extraterrestres !

  8. Michelange

    Chers amis blogueurs,
    Cher Louis,
    Merci d’abord et bravo pour ces trois articles de Noel qui nous permettent de mieux comprendre les contours du plan de l’Adversaire et fournissent des pistes pour essayer de deviner quelques éléments du plan Divin, censé empêcher l’aboutissement de celui de Satan, et notamment sur son timing, puisqu’il doit en quelque sorte le prendre de vitesse, lui couper l’herbe sous les pieds. L’un dans l’autre, cela confirme que ce que nous appelons la fin des Temps (en fait surtout la fin de Satan) devrait se produire durant le premier semestre de 2017 et même plutôt durant le premier trimestre. A moins que nous ne soyons encore victimes de notre impatience et de notre ras-le-bol au vu du pourrissement alarmant de notre civilisation dite chrétienne.

    Mais la miséricorde du Très Haut ne durera pas indéfiniment. Il est donc plus que jamais impératif de considérer avec toute l’attention requise, à l’intérieur de ce laps de temps, les hypothèses de dates plausibles pour une fin des Temps, à la lumière des apparitions mariales fiables et des prophéties bibliques, de façon à ne pas être pris à l’improviste par la fin des Temps comme le babylonien lambda.

    Ce que Louis s’acharne à faire comprendre depuis quelques années, c’est que nous sommes quoiqu’il en soit très proches de la fin des Temps, que cela pouvait se produire n’importe quand à partir de fin 2014, même s’il est très difficile d’en préciser le terme exact, puisque que la volonté divine est de maintenir les pécheurs dans l’ignorance du sort terrible qui les attend, pour qu’ils ne puissent pas se repentir à la dernière minute, en connaissance de cause. Toute tentative de déterminer une date plus précise est très aléatoire et c’est sans doute présomptueux de notre part de persister dans cette quête de l’impossible.
    Il s’agit donc avant tout de rester de façon permanente en état de grâce et de garder nos lampes allumées jusqu’à ce que le Seigneur vienne nous chercher et nous délivrer. Voilà l’essentiel !

    Néanmoins, je pense tout de même quant à moi que les prophètes et la Vierge Marie ont beaucoup œuvré pour nous permettre de déterminer un peu plus précisément la date de la fin des temps, même si le prophète Daniel a prédit que nous y parviendrons que peu de temps avant ce terme. Encore faut-il faire preuve de suffisamment de sagesse et de sagacité !
    Comme Louis, j’essaie d’apprendre de mes erreurs et de corriger mes interprétations passées en fonction de nouvelles hypothèses de dates, puisque mes alertes de fin du monde en 2014, en 2015 et en 2016 se sont révélées prématurées. Sincèrement, je ne pensais pas que nous devrions patienter jusqu’en 2017, mais il semble que la patience du Seigneur (et Sa miséricorde) va bien au-delà de ce que ce que nous pensions. Encore une fois, mieux vaut alerter en vain que d’être pris au dépourvu, même si nous avons peut-être péché par excès de prudence.

    Cependant, le champ des possibles s’est amenuisé avec le temps qui passe et c’est un fait que la dead-line la plus solide dont nous disposions, basée sur le témoignage d’un témoin direct, le père Malachi Martin, qui a lu en personne le troisième secret de Fatima, en 1960, dans le bureau du pape Jean XXIII, est toujours et plus que jamais d’actualité, à mesure que l’on se rapproche des 100 ans des apparitions mariales de Fatima (1917)… D’un autre côté, je reste persuadé que l’insistance de la Sainte Vierge sur les 13 du mois du fait de ses apparitions répétées en ce jour, doit avoir un rapport direct avec la fin des Temps et son timing.

    Contrairement à Louis, j’aurais tendance à faire l’impasse sur janvier pour me concentrer directement sur le 13 février et dates proches. Je reprends pour l’essentiel l’argumentaire que j’avais construit pour le 13 février 2016, qui nous faisait prendre en compte comme dead-line l’entrée dans la centième année de Fatima, ce que nous ne pouvions pas exclure a priori, alors qu’apparemment (c’est le cas de le dire !), nous devions considérer la période de 100 ans de façon plus contemporaine, à savoir que la Sainte Vierge serait apparue en 1917 pour nous prévenir d’une fin des temps en 2017, 100 ans plus tard.

    Cela fait que, selon une logique toute babylonienne, nous pourrions attendre désormais cette occurrence pour le 13 octobre 2017, 100ème anniversaire du miracle du Soleil à Fatima, comme plusieurs lecteurs du blog nous l’ont fait remarquer depuis plusieurs années et encore plus depuis qu’il semble probable que 2017 soit effectivement l’année de fin du monde, finalement (et c’est encore le cas de le dire, si cela se vérifie). Mais alors, la prophétie serait beaucoup trop transparente, justifiant nombre de conversions opportunistes de dernière minute, ce qui rend finalement sa réalisation à cette date improbable, du fait que les Evangiles nous prédisent que la plupart seront pris à l’improviste, comme au temps du Déluge.

    De plus, l’agenda du plan de Satan serait trop avancé à cette date, si l’on en croit les articles de Louis, pour être encore contrecarré efficacement et une multitude d’âmes qui pourraient encore être sauvés seraient alors vouées à l’enfer.

    Par ailleurs, il faut considérer que la montée en puissance des apparitions de Fatima devait se faire sur six mois et que, pour aboutir à un miracle du soleil le 13 février 1917, préfigurant une fin des Temps (hypothétique !) autour du 13 février 2017, la plupart des apparitions auraient dû se produire durant les mois d’hiver, ce qui aurait été préjudiciable à la fréquentation du public et aussi moins lisible eschatologiquement , puisqu’à cheval sur les deux années. De plus, les bergers n’auraient pas été présents dans les pâturages en plein hiver, même au Portugal. Donc, les apparitions se sont faites pendant la belle saison, par nécessité, ce qui fait que la date du miracle du soleil en octobre n’est probablement pas directement significative, alors que l’année, 1917 et le jour, un 13 du mois, le sont eux probablement.

    Rappelons les faits. Le 13 juillet 1917, lors de sa troisième apparition aux petits bergers de Fatima, la Vierge Marie leur a révélé trois secrets, dont le troisième était si terrible que la petite Lucia a reçu la consigne de sa part de ne le révéler qu’au Saint-Père, qui lui-même n’était censé le révéler aux fidèles qu’en 1960, d’où la consultation organisée au début de cette année-là par le pape Jean XXIII, à laquelle a pris part notamment le père Malachi Martin, secrétaire d’un éminent cardinal à cette époque. La décision qui a été prise ce jour-là a été de ne pas révéler le secret, contrairement au mandat clairement exprimé par la Vierge Marie, selon Sœur Lucia, seule survivante des trois enfants témoins de l’apparition de Fatima et contrairement aussi à l’avis du père Martin, qui a dû à contrecœur respecter la décision de sa hiérarchie et promettre de garder le secret.

    Seulement, 36 ans plus tard, le père Martin, qui s’était exilé dès 1965 aux USA, rongé par la maladie (trois opérations cardiaques, dont une à cœur ouvert) et probablement, par le remord, a finalement décidé de dévoiler tout de même l’essentiel du troisième secret, dans une série d’interviews qu’il a données au journaliste Art Bell, entre 1996 et 1998, avant de mourir en 1999. Il a confirmé la teneur apocalyptique du 3ème secret, faisant notamment référence aux trois jours de ténèbres, au déchaînement des éléments naturels et à une apostasie au plus haut niveau de l’Eglise.

    Et surtout, il a donné une date, entre les lignes, comme l’y avait enjoint Art Bell. Il a dit dans une interview datée du 12 mars 1997, que ces événements se produiraient AVANT 20 ans, c’est-à-dire au plus tard, avant le 12 mars 2017. Nous pensions, Louis et moi, que cela signifiait plus probablement en 2016, mais nous avions tort, puisque aucun fait cataclysmique tel que ceux annoncés ne s’est produit. L’apostasie est en marche, mais pas encore totalement consommée.

    Comme le père Martin a pris soin, dans son interview, de ne citer directement aucune parole du troisième secret en évitant scrupuleusement de mentionner le chiffre de 100 ans, qui aurait été une citation directe des mots du troisième secret, dans le délai à attendre jusqu’à la fin des temps (« pas dans 200 ans, pas dans 50 ans, pas dans 20 ans… »), il est logique de supposer qu’il ne pouvait mentionner non plus ni la date juste, ni le mois juste, tout en restant le plus près possible. Il a donc plausiblement choisi la date de l’interview comme date de référence du délai, puisqu’il a parlé au présent, à savoir le mois suivant, mars, pour évoquer février et le jour précédent, le 12, pour suggérer le 13, à défaut du 14 qui aurait laissé ouverte la possibilité du 13 mars, puisque la vraie date devait se situer avant la date indicative, le 12 mars. Il nous a donc possiblement donné une date précise de fin des temps, entre les lignes, comme l’avait demandé Art Bell, à savoir le 13 février 2017 (ou éventuellement le 11 février ou le 11 mars, ce qui serait plus conforme aux dates données par Louis, mais quid alors de l’insistance de la Vierge sur le 13 du mois).

    Notons que la première vidéo reprenant cette interview que j’ai consultée (probablement la version originale complète) commençait par la mention de la date de l’interview en lettres dorées sur un panneau rouge pendant plusieurs secondes, comme si c’était quelque chose d’important. Mais je n’ai pas réussi à la retrouver sur l’internet.

    https://www.youtube.com/watch?v=3AtsZfW2l7k , mentionnant aussi la date de l’interview en préambule.

    https://www.youtube.com/watch?v=4bOeC1r5R34 , pour la meilleure qualité sonore, en faisant abstraction des citations d’apparitions mariales douteuses.
    https://www.touteslespropheties.net/pere-malachi-martin/

    Rappelons que la transcription de cette interview a été parfaitement rapportée et traduite par Pierre Jovanovic dans son ouvrage « Notre Dame de l’Apocalypse », sauf pour l’élément central, le chiffre du délai de 20 ans à attendre jusqu’aux événements mentionnés dans le troisième secret. Ce chiffre a été remplacé par le chiffre de 30 ans, ce qui enlève tout son sens à l’avertissement de la Sainte Vierge relayé par le père Martin. C’est dire la puissance de ceux qui ont œuvré dans l’ombre pour aboutir à cette infamie. Heureusement, Louis a traité le sujet dans ce blog et donné le bon chiffre, mais ceux qui n’ont lu que le livre de Jovanovic en français doivent encore penser que la Sainte Vierge nous a mis en garde contre 2027 !!

    Autre exemple de cet acharnement à nous cacher la vérité à propos du troisième secret, la soi-disant révélation du troisième secret par le Vatican en 2000, moins d’un an après la mort du père Malachi et quelques années après ses fracassantes révélations sur le 3ème secret de Fatima. Louis a également traité de ce ridicule faux troisième secret (l’assassinat du Saint-Père et d’autres membres du clergé par une bande de soldats armés) , dont on se demande bien pourquoi le Vatican aurait cru bon de le garder caché pendant 40 ans et qui est absolument incompatible avec ce qui avait été dit par les papes eux-mêmes et le cardinal Ratzinger en son temps sur le sujet. Qui plus est, ce qui avait été suggéré était tout à fait cohérent avec ce qu’en a dit le père Martin.

    Bien évidemment, il s’est en fait agi de la seule façon imaginable de démentir efficacement les révélations du père Martin sur ce troisième secret et de maintenir ainsi la torpeur des consciences si favorable au bon déroulement du plan de Satan. Le père Martin n’a-t-il pas dit que si les fidèles avaient été mis au courant de la teneur du troisième secret, les églises seraient remplies du soir au matin, même en semaine, ce qui très éloigné de la réalité actuelle! Un démenti officiel du Vatican à propos des révélations du père Martin n’aurait fait que les accréditer d’avantage. Seule solution : le dévoilement d’un faux troisième secret aussi éloigné que possible du vrai, en attendant bien sûr que Malachi Martin soit décédé pour qu’il ne puisse pas dénoncer l’imposture, mais pas trop près quand même pour que le lien avec son décès ne soit pas évident. Le timing a été parfait, même si les gens doués d’un minimum d’entendement n’ont pas été dupes.

    Sœur Lucia n’avait pas accepté non plus de voir le pape passer outre la volonté exprimée par la Sainte Vierge de publier le troisième secret en 1960 et elle a été dès lors mise au secret elle-aussi par $le Vatican avec interdiction formelle de parler du troisième secret jusqu’à sa mort. Mais pas au-delà et elle s’est possiblement arrangée pour mourir le 13 février 2005 (=7, pour 2017), nous donnant peut-être de façon plus directe que le père Martin, mais de façon posthume, la date de fin des temps, en utilisant la seule information que le Vatican ne pouvait pas censurer et ce, tout en respectant son vœu de silence à propos du 3ème secret. C’est plus probablement une coïncidence, tout de même, mais ce ne serait pas totalement inconcevable…

    Enfin, l’annonce par la Sainte Vierge, le 13 juillet, de sa dernière apparition en octobre, pourrait faire potentiellement référence (en plus du miracle du soleil le 13 octobre), au huitième mois en comptant depuis le 13 juillet, date de la révélation du secret, comme le premier mois, le 13 août comme le 2ème mois et ainsi de suite jusqu’au 13 février, comme le début du 8ème mois, ce qui nous indiquerait de façon subtile la vraie date de la fin des Temps. Rappelons qu’elle avait annoncé aux petits bergers 7 apparitions, alors qu’elle ne leur est apparue que 6 fois.

    Rien ne dit que ces énièmes réinterprétations soient plus pertinentes cette fois que les précédentes qui se sont révélées erronées à l’épreuve des faits, mais il semble que les indiscrétions du père Martin et le délai qu’il donne, entre les lignes, sont un élément suffisamment tangible pour prendre au sérieux cette échéance hypothétique du 13 février 2017.

    Amicalement,
    Michelange

    • Richard

      C’est une excellente analyse. Mais pourquoi se prendre le chou ? Attendons et nous verrons. 2017, 2018, etc..qu’importe ! Cela arrivera immanquablement à l’Heure de Dieu. Je dois tout de même dire que malgré tout, le 13 février 2017, n’est pas pour moi, une date anodine.

    • dalencourt

      Tout baser sur Malachie Martin me semble excessif. C’est un indicateur de plus, c’est tout.
      Les vrais spécialistes du secret de Fatima (pas ceux qui cherchent à faire du sensationnel, mais ceux qui étudient les messages de la Sainte Vierge d’une façon globale) savent qu’il est fort improbable qu’on y trouvera des indications de date et de durée.
      Par contre, un homme averti comme Malachie Martin est capable de faire le lien entre le concile et le contenu du secret (l’apostasie dans l’Eglise) ; c’est tout l’objet de son livre « la maison battue par les vents ». Donc même sans indication de durée dans le secret, il sait très bien que ce sera court… grosso modo un jubilé, le chiffre du Saint-Esprit, les 50 ans de la contre-église. C’est suffisant.
      C’est la même chose pour la mort de soeur Lucie : la date de son décès n’a rien à voir avec le hasard c’est un SIGNE donné par le Ciel concernant la voyante emblématique de Fatima. Le 13 février 2005 nous donne trois indications :
      1) il relie le 13 (chiffre incontournable de Fatima) avec le mois de février : voilà un détail intéressant ;
      2) il pointe sur les années de jubilé du Puy (2005), jubilé qui trouve son origine dans une annonce de « fin du monde » ;
      3) il pointe enfin sur Jean-Paul II qui mourra quelques semaines après elle.
      Vous devez relier cela aussi avec les deux autres voyants : Jacinthe décède elle aussi en février (ça fait deux !!) et François quasiment à la même date que Jean-Paul II, à un jour près ! Deux voyants qui seront béatifiés par le même Jean-Paul II.
      Donc nos trois voyants renvoient tous les trois sur le pontificat du 4ème pape du concile.
      Et François porte le même nom que le sixième pape, et quel pape !! Là non plus ce n’est pas un hasard.
      C’est là-dessus qu’il faut travailler et non pas sur la date de l’interview de Malachie Martin qui ne peut déduire aucune date à partir du secret de Fatima, c’est évident.

    • veritejuste

      « Pierre Jovanovic dans son ouvrage « Notre Dame de l’Apocalypse », sauf pour l’élément central, le chiffre du délai de 20 ans à attendre jusqu’aux événements mentionnés dans le troisième secret. Ce chiffre a été remplacé par le chiffre de 30 ans »
      J’ai le livre sous les yeux, page 199 :
      « … Le signe de la vierge apparaitra dans le ciel, et c’est pour bientôt, dans les dix ou vingt prochaines années. … »
      C’est ci-dessus une partie de citation du père Malachi Martin en 1997.
      Pierre Jovanovic n’a nullement changé quoi que ce soit sur ce qu’a dit le père Malachi Martin.
      Il s’agit bien là de « … vingt prochaines années … » et ce n’est pas une date ferme (couperet).

      • Anne

        D’autre part, à Fatima c’est le 13 octobre 1917 qu’on a évoqué un drôle de soleil qui venait vers la terre. Mais Noé fut prévenu d’un déluge 100 ans avant. Et la mystique Marguerite-Marie Alacoque , le Christ ne lui avait-il pas confié une mission le 17 juin 1689 ? Il demandait au roi de France Louis XIV la « consécration de la France à son Sacré-Cœur et sa représentation sur les étendards du royaume. » 100 ans après, comme cela ne se fit pas, donc le 17 juin 1789 il y eut la première assemblée constituante française, instituée par des députés des États généraux. Aussi, comme la demande de consécration de la Russie au Cœur immaculé de Marie ne s’est pas faite, on devrait donc voir ce second soleil fin 2017, c’est à dire 100 ans après.

        • Anne

          Bonjour Anne.
          Depuis quelques semaines, je vois une autre « Anne » que moi… Pas bien grave, mais je vais changer mon pseudo.
          Cordialement.
          Anne, alias L’Hirondelle.

    • Labre

      Pour compléter votre article très intéressant , j’y ajouterai ceci, en relation avec les dires de Malachi Martin , écrits tirés à partir du lien suivant :http://dafeizhontadoukoz.org/Pere-Malachi-Martin.htm
      Bien que Louis affirme qu’aucune apparition mariale n’est valable après 1958, il faut mentionner celle-ci: En 1914 la Vierge Marie est apparue en Ukraine dans un petit village de Hrushiv, exactement 3 ans avant Fatima ! Elle est apparue aux villageois au-dessus de la coupole de la petite église en bois de la Sainte Trinité. ’Elle est revenue le 27 avril 1987, exactement un an, jour pour jour, après la grave catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl. En effet, la Vierge Marie est encore apparue au-dessus de l’église et Elle a délivré un Message à une petite fille Ukrainienne de 10 ans, Marina Kizyn. Les Catholique, les Orthodoxes, les Protestants, les Juifs et les Musulmans, et même les athées, qui ont eu le privilège de voir la Vierge Marie dans cette mystérieuse lumière argentée, jusqu’au 15 août, l’ont décrite portant une magnifique robe sombre, correspondant à l’icône de La Théotokos de Vladimir. Environ 500.000 personnes au total ont assisté aux apparitions de la Vierge jusqu’au 15 août.
      Je vous invite à vous connecter au lien donné ci-dessus et à lire en entier . C’est passionnant et bien réel.

      • dalencourt

        C’est terrible l’aveuglement des gens. Dans aucune apparition la foule ne voit le Christ ou la Sainte Vierge, seules quelques âmes privilégiées ont ce privilège. Et là vous avez 500 000 personnes qui voient la Sainte Vierge, en robe sombre !! D’où vient le sombre ? L’obscurité ? Vous ne voyez pas Satan qui se fiche de vous, surtout un 27 avril, date funeste entre toutes puisque c’est celle de la fin de l’Eglise en 2014, la fameuse date à partir de laquelle courent les 3 dernières années.
        Ouvrez les yeux bon sang !! Le grand réveil !!

    • Souri7

      Michelange, vous vous interrogez sur l’insistance du 13 du mois de la part de la Vierge à Fatima:
      comme Louis nous l’a appris, le 13 c’est le chiffre de la Vierge Marie. A Fatima, elle nous a donné les ultimes recours pour la fin des Temps : son Coeur Immaculé et le Saint Rosaire. Elle s’est comme donnée elle-même. D’où le 13.
      Et quand elle n’a pas pu voir les enfants un 13, elle a choisi le 19 qui est le chiffre de saint Joseph, son chaste époux terrestre.

      • Bigouden29

        Oui, c’est vrai que le 13 et le 19 sont importants. Remarquez que en février , on en sera au 47 ème mois du pape.
        Or Mr Dalencourt à mentionné le nombre 47. Et aussi que les 19 février et 19 mars tombent un dimanche, jour du Seigneur.
        Et enfin, le 13 Avril, ce sera le jeudi saint. Mais je pencherait plutôt pour Avril pour le dénouement, à voir.
        Mais il y’à 4 possibilités pour le 13 ou le 19 de chaque mois, de Février à Mai.
        19 Mai: saint Yves, patron de la Bretagne, 50 mois du pape; le 50, nombre du jubilé.

    • dalencourt

      Je ne suis pas un spécialiste du sujet et je ne connais pas la position de l’Eglise sur ce sujet. Je vais donc vous donner un avis personnel non approfondi. Le don d’organe ne me paraît pas mauvais en soi dans la mesure où l’on agit charitablement pour son prochain ; si je peux être utile à mon prochain, y compris de cette manière, je le ferai.
      Le problème n’est pas là mais dans l’approche thérapeutique qui me semble faussée. Autant chercher à réduire les souffrances physiques n’est pas répréhensible, autant en faire un business ou vouloir réduire les inégalités naturelles me choquent. La souffrance, les infirmités, les maladies font parties de l’ordre naturel ; nous devons les soigner, pas nous rebeller contre elles. Elles sont souvent la conséquence du péché et sont de puissants moyens de pénitence comme d’humilité. Je suis né avec un handicap, eh bien j’accepte cet handicap et je l’offre au Seigneur pour racheter mes péchés et ceux des autres. En réduire les effets et les conséquences, aider à mieux vivre d’accord ; supprimer l’handicap souvent pour des raisons esthétiques ou de convenance personnelle, non : c’est refuser l’ordre naturel et les choix divins. L’approche thérapeutique actuelle est basée sur un refus de la souffrance et donc un refus de se tourner vers le Seigneur pour réduire ou abréger ces souffrances. C’est très mauvais, c’est une attitude de rébellion typique du tentateur, d’autant plus pernicieuse qu’elle repose sur une bonne idée en soi, mais faussée : la souffrance perd son action salvatrice, et le remède n’est plus le Seigneur, la prière, la pénitence, mais la médecine. Encore une fois c’est un moyen de se tourner vers l’homme pour trouver des solutions et non plus vers Dieu. L’Etat-providence a remplacé la Providence divine, et l’homme se divinise. D’ailleurs les deux domaines dans lesquels les religieux ont été virés en premier lors des grands changements à la fin du XIXè sont l’éducation et la santé. Demandez-vous pourquoi.

        • Patay

          Exact, on ne prélèvera pas un organe sur un mort…Pour rappel, la circulaire légalisant la mort cérébrale fut votée une semaine avant la première transplantation cardiaque par le professeur Cabrol en 1968. Or on sait que des personnes se réveillèrent après une mort cérébrale constatée… Combien de personnes sont donc tuées par prélèvement d’organe ?
          En France on doit demander le refus de prélèvement, nous sommes donc tous potentiellement donneurs…

  9. Mathieu

    Monsieur Dalencout,

    Qu’en est-il selon vous des Chrétiens qui ne se réfugient pas dans la bigoterie ? Je parle de ceux qui respectent les paroles de l’Évangile universelle et intemporelle du Christ Roy :

    Matthieu VI 6 ; Si tu veux prier, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

    Matthieu VII 22 ; Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? 23 Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

    • dalencourt

      Il y a deux types de prières : la prière personnelle et la prière commune. Les deux sont nécessaires. Les textes que vous citez montrent que dans les deux cas, c’est la sincérité du coeur qui prime. Que l’on prie seul ou en famille ou en communauté (messe, rosaire, chemin de croix…) il faut bien évidemment être concentré sur le sujet et non pas être centré sur les gestes extérieurs, qui sont secondaires tout en étant nécessaires. Ceci rappelle aussi que c’est dans le silence (méditation, contemplation, oraison…) que l’on trouve le Seigneur et non dans le bruit et l’agitation.
      C’est tout l’enjeu de la liturgie où il y a une fois de plus une différence fondamentale entre la liturgie traditionnelle et la moderne : la première favorise la concentration et le recueillement par l’harmonie des prières, des mélodies et des instruments (orgue, choix des chants, latin) qui développe aussi le sens su sacré, la seconde se caractérise par des choix qui déstabilisent la concentration et ne recherchent ni l’harmonie, ni la beauté, ni la simplicité, ni le sacré.

  10. noelmouloud

    Monsieur d’Alencourt. Je me permets de vous faire parvenir ce texte qu’une amie m’a envoyé. J’ai hésité avant de vous le proposer en raison du sujet lequel évidemment pourra choquer nombre d’entre vos lecteurs. Mais la perspective envisagée concernant un sujet habituellement bien voilé en rapport avec le Politique et la frontière au sens large y compris celui de l’intime prend ici toutes ses dimensions car vous le savez, l’ennemi avance masqué et à petites doses ! Je vous le propose à toutes fins utiles. Si vous ne souhaitiez pas le publier je comprendrais voire ultérieurement lorsque le thème abordé dans le blog s’y prêtera éventuellement. Que Dieu miséricordieux et rigoureux bénisse les Vivants avant que les Portes ne se referment !
    Voici le lien :

    http://www.entrefilets.com/La_frontiere_le_Systeme_et_le_porno.html

    La frontière, le Système et le porno

    Dans cette grande entreprise d’abolition de l’Homme qui définit notre contre-civilisation, la frontière est l’ennemi. Pas seulement la frontière qui dessine les contours de la Nation, mais la frontière au sens large, qui différencie le beau du laid, le bon du mauvais, le bien du mal. La frontière aussi quand elle se fait membrane autour des cellules, où se niche le plus intime de la Vie. La frontière encore entre la chair et la technologie, entre l’homme et la machine. Toutes ces frontières subissent les assauts haineux du Système néolibéral dans sa volonté de tout niveler, de tout soumettre. Mais c’est probablement la frontière entre les genres, en tant qu’ultime verrou à l’atomisation complète de la société, qui subit l’attaque la plus massive, la plus dévastatrice, la plus prometteuse en matière de désintégration du corps social. Libération détournée de la femme, théorie du genre, culture porno: ou comment il ne sera bientôt plus possible aux hommes et aux femmes de s’aimer, pour le plus grand profit du Marché. Petit essai.

    D’une frontière à l’autre
    Régis Debray a dit quelque chose de magnifique sur la frontière: «La frontière n’est pas du tout la fermeture angoissante. La frontière est une marque de modestie. Je ne suis pas partout chez moi. Il y a une ligne au-delà de laquelle il y a d’autres personnes que je reconnais comme autres.»
    La sagesse de ces paroles nous semble faire sens pour la frontière sous toutes ses formes. Car la frontière au sens large, loin d’être la «fermeture angoissante» donc, permet la richesse des cultures, permet de préserver la vie et l’humanité dans leur diversité, permet la radicale et sublime séparation des genres, et donc leur bouleversante conjugaison.
    Mais vu du Marché, il est clair que toutes ces frontières sont surtout des freins.
    La frontière entre les nations d’abord, qui préserve les cultures, les identités, le lien à la terre, le sentiment d’appartenance, freine l’expansion du Marché, l’avènement de son gouvernement mondial des 1%; ralentit les flux migratoires destinés à tout niveler, à commencer par les revenus, et empêche l’avènement de cet homme nomade globalisé sans racines ni histoire, tout occupé à consommer, à dé-penser.
    La membrane des cellules aussi, comme frontière protectrice du patrimoine génétique des espèces, freine l’invasion du Marché à l’intérieur du Vivant, l’empêche de le manipuler et de le privatiser.
    La frontière entre l’Homme et la Machine encore, freine l’ultime infestation de la technologie dans la chair humaine qui doit permettre aux apôtres hallucinés du transhumanisme (1) de devenir Dieu, de vaincre la mort elle-même et de donner naissance à leur Surhomme, googelisé et connecté jusqu’au trognon, mais enfin libéré de sa pesante humanité.
    Quant à la destruction de toutes frontières entre le bien et le mal, le bon et le mauvais, le beau et le laid, elle dit l’essence profondément malsaine du Système néolibéral, son amoralisme absolu, sa volonté d’abolir toute référence, toute possibilité de jugement par un relativisme radical qui vise à formater le corps social pour le reconfigurer en un agglomérat de dociles consommateurs débarrassés de toute volontés autres que celle de jouir d’eux-mêmes, pour eux-mêmes.

    Séparer l’homme de la femme

    Après ce préambule un peu bavard, venons-en donc au cœur du sujet, c’est-à-dire à l’assaut du système diriger contre la frontière qui se fait différence entre les genres, dualité des sexes, qui est peut-être la plus importante de toutes.
    La plus importante car c’est de cette frontière, de cette différence que vient cette irrésistible attirance qui fait naître dans le cœur de l’Homme l’amour, la bravoure, la grandeur d’âme, la générosité, l’envie de beau et de bon, le désintéressement, le désir authentique et fécond, le désir d’enfant et donc nécessairement le désir de Foi, à cause de l’enfant justement dont on peut éventuellement se résoudre à concevoir la fin, mais jamais la disparition.
    C’est le noyau de la première Patrie, celle de la famille, à la fois refuge et tremplin, sur laquelle s’appuie tout l’édifice d’une construction sociale structurante.
    Autant de vertus donc qui élèvent, fortifient, enracinent l’Homme dans cette Tradition honnie qui contrarie tant le projet d’une société néolibérale réduite à la gestion juridico-marchande d’une addition d’égoïsmes concurrents. Autant de vertus qui freinent bien sûr accessoirement l’accès du Marché au très juteux monopole de la procréation.
    Détachez l’homme de la femme, abattez la frontière non qui les sépare mais qui les pousse dans les bras l’un de l’autre, nourrissez la rivalité et la discorde entre eux, la corrosion, et c’est alors tout l’ordre ancien qui bascule, laissant le champ absolument libre à l’avènement d’une société monstrueuse et glacée faite d’individus détachés de leur réalité, obsédés par eux-mêmes et donc livrés pieds et poings liés au Marché.

    La libération par le cul
    La postmodernité aura donné un coup d’accélérateur phénoménal à cette entreprise de séparation des hommes et des femmes.
    Sous le masque habituel de la vertu progressiste si chère à la pègre néolibérale dirigeante, la femme a ainsi été poussée à conduire une guerre de conquête sans merci à une gent masculine trop heureuse de se soumettre dans un premier temps. Il faut dire que la stratégie choisie au tournant de la révolution bourgeoise de mai ’68, la libération par le cul donc, avait de quoi susciter la curiosité d’un regard masculin jusque-là habilement frustré.
    Dans l’effervescence d’une époque qui s’était faite religion d’interdire d’interdire et de jouir de tout sans entraves, la femme a ainsi été instrumentalisée et trompée pour servir les intérêts du Marché désormais aux commandes.
    Sous couvert de progrès social, elle fut donc rapidement amenée à s’exposer, à s’exhiber, sommée de tout montrer, de tout dé-voiler (2) sous l’impératif post-moderne et marchand de la surenchère transgressive, impératif nécessaire à la stimulation sans fin du désir.

    Une société crypto-pédophile
    En quelques décennies, l’industrie de la «mode» a ainsi affublé les femmes des accoutrements les plus «provocants», les plus courts, fins, collants, moulant jusqu’à leurs plis et fentes les plus intimes ainsi exposés au regard de tous, déclinant cette vulgarité y compris pour les âges les plus tendres.
    On notera au passage que cette surenchère a donc rapidement conduit à sexualiser les enfants comme elle a conduit à infantiliser le corps de la femme, notamment par une épilation intégrale devenue une autre marque obligatoire d’émancipation (pratique désormais quasi généralisée chez les hommes également). Prétendument rétive à la pédophilie, la société occidentale en multiplie pourtant les signes d’apologie avec une intensité qui devrait la questionner, si le questionnement y était encore possible.
    Et puis à l’exhibition forcée de cette femme 2.0 (pour faire moderne), s’est conjugué un autre impératif post-soixante-huitard que permettait alors la contraception: la libération de ses mœurs avec affirmation obligatoire de ses appétits sexuels les plus débridés, appétits assortis d’une exigence de jouissance sans appel. Une «révolution» accompagnée et soutenue depuis dans un même élan par toute la caste dirigeante et sa merdia-sphère. Quel titre de la presse dite «féminine» se risquerait par exemple aujourd’hui à faire la moindre «une» sans un sujet sur le sexe, sujet nécessairement abordé sous un angle transgressif: adultère, pratiques déviantes, gadgets sexuels, culture porno etc…

    Le porno, marqueur du progrès social
    Grâce à l’avènement d’internet, la culture porno est d’ailleurs venue porter l’estocade dans les esprits déjà largement fragilisé par cette mutation. Par ordinateurs, tablettes et smartphones interposés, elle propage désormais y compris chez les enfants l’image d’une sexualité réduite à un sport de combat sur le ring duquel l’homme ne peut sortir que vidé, perdant, perdu, la queue entre les jambes donc, renvoyé à sa naturelle faiblesse face à un «adversaire» anatomiquement imbattable (3).
    Le porno occupe ainsi une place de plus en plus importante dans l’entreprise de destruction des rapports hommes-femmes. De marché de niche, il est devenu produit de masse (4), grappillant ses parts de marché aux heures de grande écoute, s’imposant dans la mode, le cinéma et même les séries télévisées où se multiplient les scènes les plus osées, encore hypocritement «déconseillées au moins de 10 ans» aux travers de logos dont on ne sait pas très bien s’ils sont dissuasifs ou incitatifs.
    Faisant écho aux chaines musicales adolescentes ou le porno-soft est devenu la norme (voir les clips de rap notamment), les radios «jeunes» y vont bien sûr aussi de leur contribution sous prétexte d’«éduquer», en proposant un discours de plus en plus trash sur la sexualité, banalisant les pratiques les plus extrêmes comme «fun», et relevant bien entendu de la seule «liberté» et des goûts de chacun.
    En réalité, tout est fait pour favoriser l’expansion d’une culture porno devenu une sorte de marqueur du progrès social occidental.
    Le porno, trash, soft, chic ou à tendance crypto-pédophile (top-modèles de plus en plus jeunes et dénudés), est désormais imposé partout dans la Cité par la publicité ou les modes, inonde les foyers à travers le petit écran et/ou internet, et s’est aussi rendu accessible aux plus jeunes grâce aux smartphones. Au point que certains auteurs parle désormais de pornocratie, la forme de gouvernement finalement «la mieux adaptée à l’ère ultralibérale en tant qu’elle utilise l’Etat résiduel [et ses merdias] pour dispenser et propager le commandement [ultime]: Jouis !» (5)
    Sauf que dans sa tentative d’érotiser le sadisme jusqu’à la nausée, la culture porno est d’abord une culture de mort. Comme le dit si justement Chris Hedges, «le porno, comme le capitalisme mondial, c’est là où les êtres humains sont envoyés pour mourir».
    Le porno fonctionne en effet sur l’exact modèle des drogues dures, qui imposent l’augmentation des doses et de la force du produit pour produire l’excitation initiale toujours recherchée par le consommateur, avec comme corollaire la banalisation de pratiques toujours plus déviantes et dégradantes, toujours plus «spectaculaires», toujours plus violentes (surtout pour les femmes d’ailleurs), là encore sous l’impératif de la surenchère transgressive inhérente à la gestion marketing du désir (6).
    En deux décennies, la culture porno a fait remonter ses codes, ses comportements et banalisé son sadisme dans le grand-public. La totale liberté voulue par les «pouvoirs publics» pour l’industrie porno, conjuguée aux «progrès» technologiques, a aussi permis aux pratiques les plus délirantes de faire désormais partie du paysage mental «normal» des jeunes d’aujourd’hui, au moment où ils construisent leur modèle sexuel.
    L’âge du premier baiser est ainsi devenu celui de la première fellation (7), et des psychologues sont maintenant appelés à la rescousse dans des écoles pour des cas de fellations collectives (8). Les viols d’enfants par d’autres enfants font même leur apparition (9).
    Malgré tout, le porno reste «cool» dans nos sociétés occidentales «libérées», et tout politicien qui prétend vouloir en questionner les nuisances est dénoncé comme un puritain coincé ou un dangereux censeur par les merdias pornocrates de la gauche libérale dominante.
    Pour clore ce chapitre, on soulignera enfin que cette culture porno s’inscrit désormais dans un phénomène d’obscénité généralisée qui touche d’autres supports que le sexe. On peut ainsi parler de pornographie pour la musique lorsqu’elle se résume, comme dans les rave party d’Ibiza ou d’ailleurs, à une simple pulsation dont la seule fonction est de permettre de «jouir en tas», selon la formule de Philippe Muray. De même, cette culture porno fait également écho à la montée en puissance de cette pornographie de la mort à laquelle on assiste dans nos sociétés où les cadavres, les décapitations et autres boucheries de masse sont montrés désormais en boucle sur tous les écrans possibles, ce qui conduit l’auteur de La Cité perverse à noter ingénument qu’il a dû «se passer quelque chose dans le monde», car ce qu’on cachait hier, le sexe et les cadavres, aujourd’hui «on les montre. Cela s’exhibe».
    On pourrait même conjecturer qu’il existe finalement une forme de continuité entre l’industrie porno, Daesh et ses snuff-movies.

    Le sexe est partout, mais il n’y a plus de genre
    Au milieu de toute cette poisse, la promotion de la théorie du genre, de même que la surreprésentation (10) des lobbies LGBTQ dans l’espace public et les écoles (11) (sous prétexte de lutte contre les discriminations évidemment), achève de brouiller les derniers ou plutôt les premiers repères des nouvelles générations.
    L’hétérosexualité est ainsi en train de devenir un concept «conservateur», has been, voire rétrograde, qui n’est au mieux qu’une orientation parmi d’autres forcément «cool» dont on ne manque pas d’assurer en permanence la visibilité et la promotion tapageuses, y compris et même surtout auprès des enfants désormais.
    En Allemagne, sous la pression des associations LGBTQ, des collégiens pourraient ainsi être invités à simuler des sodomies en cours (12).

    De la demi-molle à l’impuissance
    En toute logique, après des décennies d’exhibition, 20 ans de culture porno à haute dose, d’impératifs de performances et de brouillage des identités sexuelles, la lassitude et la crainte se sont progressivement insinuées dans le regard d’un homme 2.0 plus que jamais désorienté.
    A l’érection primesautière d’une époque de nudité vaguement joyeuse à ses débuts, a donc tranquillement succédé la demi-molle d’une usure teintée de crainte, préfigurant l’impuissance généralisée en marche.
    Les consultations pour les problèmes de couples ont ainsi explosées, comme le pourcentage de divorcés et de célibataires.
    Aujourd’hui, au lieu de la découverte touchante et hésitante des corps lors des premiers émois, des études montrent que l’usage du Viagra s’est banalisé chez les jeunes mâles tétanisés par les exploits auxquels ils se sentent contraints pour satisfaire les exigences supposées de leur partenaire (13). Avec pour conséquence que, de plus en plus, la femme postmoderne «libérée» devra en réalité sa jouissance davantage à l’industrie pharmaceutique qu’au réel désir de partenaires pour lesquels l’acte sexuel est peu à peu ressenti comme une épreuve.
    Cette pornocratie occidentale aura ainsi réussi à tout voler, à tout violer de la femme sans coups férir, à lui imposer que la généreuse visibilité et la disponibilité de son cul représentent de facto les seules preuves recevables de son émancipation, lui volant jusqu’à l’authenticité du désir qu’elle pense susciter, la renvoyant ainsi probablement à la condition la plus dégradante qu’elle ait jamais connue depuis l’aube des temps, et tout cela à l’insu de son plein gré.
    Quant aux hommes, à qui l’on demande de surcroît d’être aujourd’hui des femmes comme les autres (14), de plus en plus nombreux sont ceux qui cherchent leur salut dans l’industrie pharmaceutique voire dans la poudre d’escampette, ou qui se contentent désormais de pornographie en rêvant des progrès forcément prometteurs de la robotique du plaisir.
    L’objectif est donc à vue pour le Système.
    Les rapports hommes-femmes deviennent de plus en compliqués, corrosifs, et s’acheminent graduellement vers l’impossibilité, laissant la voie libre au Marché pour s’intercaler définitivement entre eux, gérer leur misère sexuelle et affective en leurs proposant comme palliatifs l’excitation permanente, tournante et virevoltante de leur Ego, excitation ponctuée comme il se doit d’actes (d’orgasmes?) d’achat répétés.

    Conclusion

    La guerre totale du Système contre la frontière sous toutes ses formes visent à l’oblitération du monde ancien, à permettre l’infestation du Vivant par le Marché et la technologie, à créer cette Grande Société Unique composée de consommateurs nomadisés, atomisés et maladivement égocentriques.
    Dans cette immense entreprise de nivellement et d’anéantissement, abattre la frontière entre les hommes et les femmes, les rendre semblables et donc concurrents «au point qu’il ne leur sera plus possible de s’aimer», vise l’éclatement du corps social en brisant le lien premier, originel, «traditionnel», qui cimente encore la société.
    Une fois ce lien brisé, tout aura alors été aboli de l’ordre ancien, de l’ordre naturel, et nous pourrons alors entrer dans cette ère de glaciation (façon Gattaca) où les rapports humains seront exclusivement fondés sur la gestion juridico-marchande d’égoïsmes concurrents, y compris entre des genres alors standardisés.
    Ne restera plus à l’Homme que de s’en remettre à la pharma et à la Silicon Valley, c’est-à-dire au Marché, pour lui greffer la sonde anale ultime qui lui permettra de devenir enfin ce Surhomme photoshopé et hyper-connecté, capable de surperformer dans une réalité forcément augmentée, mais définitivement déshumanisée.
    Mise en ligne par entrefilets.com le 20 septembre 2016

    1 « En 2050, les gens avec moins de 150 de QI ne serviront à rien »

    2 Risquons-nous à proposer d’éclairer sous cet angle l’hystérie anti-burkini qui agite les promoteurs de la laïcité, qui se trouvent être aussi souvent ceux de la pornocratie. Car c’est un lieu commun de dire que l’exhibition permanente tue le désir de l’objet exhibé. Et que peut-être, confusément, inconsciemment, la pudeur d’un burkini leur fait peut-être craindre moins une régression comme ils disent, qu’une concurrence pour ainsi dire déloyale vis-à-vis de la femme «moderne» exhibée en ce qu’il, le burkini, rallumerait soudain quelque chose d’oublié dans le regard éteint de l’homme blasé, quelque chose qui aurait à voir avec l’envie de mystère, l’envie de respect, la dignité, bref, le désir, allez savoir…

    3 La pornographie c’est ce à quoi ressemble la fin du monde (Chris Hedges)

    4 Comme le souligne Dany-Robert Dufour dans «La Cité perverse», l’industrie du porno et du para-porno génère aujourd’hui plus de 1000 milliards de dollars de revenus annuel dans le monde, soit plus que l’armement et la pharma réunis. Il y a 420 millions de pages porno sur internet, 4.2 millions de sites Web porno (12% du total), et 68 millions de requêtes porno dans les moteurs de recherches chaque jour.

    5 La Cité perverse, Dany-Robert Dufour

    6 Le porno postmoderne n’a plus rien à voir avec le porno de papa. Surenchère transgressive oblige, ce sont les coups, étouffements, dilatations, strangulations, triple-pénétrations, viols collectifs, vomi, simulations de meurtres et autres délires que les actrices ne peuvent parfois affronter que gavée de tranquillisants et/ou d’analgésiques. C’est cela qui fleurit sur les smartphones de nos enfants aujourd’hui.

    7 L’âge du premier baiser devenu celui de la première fellation

    8 Quand le porno éduque nos enfants

    9 Il serait d’ailleurs intéressant qu’une étude évalue les effets de cette culture porno généralisée sur cette frange d’individus qui, dans toutes sociétés, sont affectés d’une disposition à l’extrême perversion (comme les pédophiles par exemple), et chez qui cette stimulation permanente doit certainement favoriser le passage à l’acte. Combien d’enlèvements, de viols, de meurtres?

    10 En France par exemple, la proportion d’homosexuels est ultra-minoritaire avec environ 1% des hommes et femmes (0,6% des couples), alors que la question de l’homosexualité (et par extension LGBTQ) occupe une place inversement proportionnelle dans le débat sociétal, au cinéma, dans les médias etc…

    11 Quand le mouvement LGBT s’invite à l’école !

    12 Allemagne : les collégiens devront-ils bientôt simuler des sodomies en cours ?

    13 Génération Viagra : 20 ou 30 ans et déjà addicts à la petite pilule bleue

    14 La féminisation de la société a certainement atteint l’un de ses sommets comiques lorsque, pour protester contre les agressions sexuels de Cologne, les mâles allemands ont pris le taureau par les corne et défilé…. en mini-jupes.

    http://www.entrefilets.com/La_frontiere_le_Systeme_et_le_porno.html

  11. Sophie

    Voici l’une des publications FB de la bibliothèque de Port-Royal à Paris :

    https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D1204640956249658%26id%3D117289801651451%26substory_index%3D0&width=500

    « Un pic de froid a fait au moins 18 morts ces dernières heures en Italie, en Pologne et en France. Des températures polaires qui devraient durer jusqu’à dimanche. »
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/01/07/01016-20170107ARTFIG00142-l-europe-figee-par-un-froid-glacial-et-meurtrier.php

    Cette onde de froid, qui arrive juste après l’annonce (l’oracle?) de la Reine des Neiges et du Titanic n’est certainement pas un hasard. Cette année plus que jamais, il y a une insistance (presque malsaine) sur les températures glacial … Il y a quelques mois, on nous a annoncé que l’année 216 était l’année la plus chaude de toute l’histoire ( réchauffement climatique disent-ils haha ). http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/12/19/01008-20161219ARTFIG00265-vers-un-record-de-chaleur-en-2016.php

    Les gens qui ne veulent pas voir a l’heure actuel sont-ils condamnés ? Disons que tout est dévoilé devant nos yeux. L’Elite avance et en même temps elle se perd dans ses propres contradictions ..

    Ces temps-ci, comme avant Charlie Hebdo, on note que les médias insistent beaucoup sur les actes « islamophobe » … Souvenez-vous du matraquage idéologique juste avant Charlie Hebdo, avec les campagnes de pub « anti-racisme ». Souvenons-nous des menaces de Netanyahou juste avant les attentats …
    Pensons aussi qu’ils sont en train de mettre en place l’Islam de France. Qu’est ce que l’Islam de France, si ce n’est rien d’autre que la déclaration officielle de la soumission de la France, Fille ainée de l’Eglise, soumise à la doctrine guerrière de Satan, sous le tampon officielle de la FM. Il me semble que l’impôt des mécréants aux Califats est une donnée indiqué dans les Lois de la Charia … Nos dirigeants disent que l’Islam fait parti de la République, ils ne disent pas  » La culture maghrébine », ils précisent bien l’Islam, comme une religion totalement compatible avec la République qui elle-même se targue d’être soit disant laïque.

    Comme vous citez de nombreuses fois Pike, rappelons -nous qu’il viendra le moment de la grande catastrophe .. une catastrophe telle qu’une certaine communauté ( probablement l’Islam ) se verra acquérir d’une tache très importante .. d’où le fait qu’ils sont en train de préparer « secrètement » l’Islam de France tout en essayant de mettre en victime les musulmans; notamment avec la remarque de Peillon qui en dit long : http://www.la-croix.com/France/Politique/Juifs-sous-Vichy-musulmans-aujourd-Peillon-cree-polemique-2017-01-04-1300814675

    Voila une des facettes de la préparation des « gentils » à la doctrine Luciférienne… Car l’enjeu ultime est que le nouveau peuple acclame le Lucifer-Roi. A l’instar du « bon catholicisme » , l’Islam et le Judaïsme Talmudique ne sont que les bras armés de Satan, c’est avec ça qu’il ira jusqu’au bout.

    Je vous proposes ( pour ceux qui ne l’on pas vu ) une conférence d’un prêtre de la paroisse de St Nicolas du Chardonnet, concernant les Papes la Franc-maçonnerie; très intéressant : https://www.youtube.com/watch?v=Av8cHYfcPfQ

  12. Sophie

    Attentat à Jérusalem ce jeudi 8 janvier 2017 ou jeune du 10 tevet 5777.
    http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/134590-170108-attaque-au-camion-belier-a-jerusalem-des-blesses

    « Le 10 Tevet est un jour de jeûne parce qu’il marque le début des malheurs du peuple juif, le premier d’un enchaînement d’événements qui aboutirent à la destruction de Jérusalem et du Premier Temple, et à l’exil de la nation d’Israël, à cause de l’entêtement du Peuple à se mal comporter vis-à-vis du Créateur, et ne pas écouter les paroles de Ses prophètes.  »
    https://www.calj.net/10tevet

  13. Sophie

    Mercredi sort en salle « La Grande Muraille », film de Zhang Yimou, 33 ans de carrière, né un 14 novembre 1951.

    « Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder. William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde. L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures monstrueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité. Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’humanité. C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa véritable vocation : l’héroïsme. »

    A noté que le film était initialement prévu pour une sortie en mars 2017

  14. Seb72

    Peut-être un signe dans l’accident de bus Portugais « Rota gravuras » qui signifie gravure cassée en français et qui survient le lendemain du 07 Janvier (Charie Hebdo)….

    • Lidio

      Je m’excuse de vous rappeler que « ROTA das GRAVURAS » veut dire tout simplement Route/Chemin des figures rupestres du CÔA, au Portugal. Le mot ROTA = CHEMIN; En espagnol = oui, c’est « Cassé », mais même ici, il faut suivre le contexte de la phrase.

      • Gaëlle

        Suivre le contexte, mais surtout respecter la langue ! Puisque certains traduisent le portugais par l’espagnol, pourquoi on ne s’amuserait pas nous aussi ?
        « Rota » en anglais, ça veut dire « planning ». Et en français on pourrait traduire par « gravure qui rote ».
        Tout un programme !

  15. Marie Rose Maciejasz

    Merci Monsieur Dalencourt…tout d’abbord je vous souhaite mes meilleurs voeux pour l’année 2017,,,,,c’est avec interet que je vous li, et je medite….chaque frase….en effet nous sommes vers la fin…..il faut savoir que rien n’arrive que Dieu ne le veux…..je pense fortement que nous avons nous tous besoin de Dieu plus que jamais…..quoiqu’il arrive……tutto è grazia…..certamente ci vuole una vera e profonda conversione, credere che solo Dio ci salva, non esiste un altro….Bergoglio non è di esempio chi sono io per giudicare ?? quella parola mi aveva subito colpito, e mi disse ….ma non sei tu che deve guidare il tuo gregge nella verità di fede in Cristo ???? enfin …..restons unis a Dieu en priére…..buone nuit…..

  16. Boris

    Le 07/01/17 le PSG s’est montré sans pitié avec Bastia (7-0) en 32es de finale de la Coupe de France au Parc des Princes. Tiens donc ?! Ça me rappelle Christine Lagarde cette histoire. Le match me parait truqué en plus…

      • VICTORIA

        Isabelle Huppert fait partie des féministes et gauchistes les plus acharnées . alors pas de quoi se féliciter à mon avis de sa récompense elle fait partie de leur monde. La preuve en est que les journalistes l’encensent

  17. AURELIEN33/6

    Bonjour a tous,

    J’aimerais avoir votre avis en effet la semaine dernière j’ai eu un rêve en lien avec la religion et je ne sait pas quoi en penser.
    Dans mon rêve je rentrer dans une église, dans laquelle un prêtre m’a tendu du pain bénis (il n’y avait plus d’hostie),et ce pain était dans un halo de lumière.J’en ai manger puis immédiatement je me suis réveillé dans une sensation de chaleur et de joies.
    A chaque fois que je rêve d’une église (assez souvent) le rêve semble si réel et puissant.
    Je ne sais pas quel message on veut me faire passer.

    • dalencourt

      Si le pain est dans un halo de lumière et qu’il vous procure une sensation de chaleur et de joie, c’est qu’il s’agit bien de l’Eucharistie et de la Présence Réelle. Jésus est bien « le pain vivant ». C’est une invitation à aller à la messe et renouer avec les sacrements de l’Eglise.

      • CVV

        A propos du pain béni:
        autrefois, à la fin de la grand messe, on distribuait du pain béni durant cette même messe qui restaure les forces du corps et de l’âme, un peu à la manière de l’eucharistie mais sans qu’il y ait présence réelle évidemment; on le faisait pour les fidèles qui avaient jeûné de minuit jusqu’à la communion de 12h et pour les enfants ne pouvant encore communier voire certains pécheurs non confessé.
        Aujourd’hui, la Tradition se perd… sans compter que les hommes doivent être à droite dans la nef et les femmes à gauche, les enfants devant (filles à gauche et garçons à droite) les plus petits aux premières loges: mais les mères ayant enfanté n’étaient pas autorisées à retourner à l’église avant les relevailles (idem Purification de l’Ancien testament: 40 jours pour les garçons et 80 pour les filles) ni les enfants qui ne peuvent se tenir sans perturber l’office (pas de bébé ni d’enfant en bas âge: Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus restait seule enfant chez elle alors que ses parents allaient à la messe) ); on considérait l’âge de la 1ère communion arrivé quand l’enfant pouvait se tenir calme sans bruit et avaler un aliment sans le recracher ou autre grimace (St Pie X préconisa la communion au plus tôt).

    • dalencourt

      La technique de base de Satan est binaire puisque son principe de base est l’opposition : opposer les riches aux pauvres, les hommes aux femmes, les jeunes aux vieux, les enfants aux parents etc…
      Mais Satan est en réalité unitaire : il est le seul dieu à régner, il ne partage pas, alors que le vrai Dieu est Trinitaire : l’unité est réalisée dans l’union de 3 personnes distinctes et complémentaires n’en formant qu’une.
      Exemple : la famille est calquée sur le modèle de la Sainte Famille. Par le mariage l’homme et la femme ne font qu’un ; oui mais c’est plus que ça car l’enfant est bien le mélange des deux et ne forme qu’un à partir des deux. Donc la finalité du mariage est forcément la procréation car le père + la mère + l’enfant forment bien une Trinité réunie dans 1 famille. Trois en Un. A chaque enfant se répète le même processus car chaque enfant est unique même s’il bénéficie d’une partie des caractéristiques de ses parents.
      Satan proclame lui l’unité c’est à dire 3 personnes distinctes : l’homme, la femme et l’enfant ne sont plus complémentaires (normalement l’unité des 3 se constitue dans une « différence complémentaire » où chacun est à sa place et l’harmonie du foyer est à ce prix), ils sont chacun pris dans un sens unitaire et donc ils s’opposent les uns aux autres puisqu’ils ne constituent plus une complémentarité mais la juxtaposition de personnes quasiment interchangeables.

      C’est le même principe qui est appliqué à la société civile : le grand principe de Satan est de constituer l’unité en fusionnant les entités (d’où le multiculturalisme, la démocratie parlementaire, l’égalitarisme et bien sûr le projet de fusion des religions) car le principe de base de tout cela est de forcer chaque entité à s’opposer afin de persuader que seule l’unité favorisera la paix, la liberté et la justice : tout le mondialisme (économique, culturel, politique, religieux) est basé là-dessus. Le principe divin est exactement le contraire : l’harmonie est obtenue par la multiplication des différences complémentaires où chacun doit trouver sa place et jouer son rôle. Observez la nature, elle fonctionne exactement comme cela.

      • Saint-Michel-Archange

        Oui, je suis d’accord avec vous mais il faut rappeler que nous nous dirigeons vers un monde totalement virtuel qui se base sur la binarité : l’informatique est binaire, dichotomique et donc manichéen dès son origine. Le Transhumanisme est également binaire d’un point de vue politique : opposer ceux qui auront de l’argent pour se transformer en « humain amélioré » face à ceux qui auront eu le courage de rester « biologique ». Satan est donc binaire dans ses actions politiques même s’il est unitaire (Lucifer) à la base.

  18. Sophie

    http://www.bfmtv.com/police-justice/braquage-de-kim-kardashian-plusieurs-personnes-interpellees-en-france-1079176.html
    Comme de par hasard, ils précisent que c’est grâce à une Croix en platine tombé lors du braquage, qu’ils ont put prélever les ADN …
    Peu de temps avant, on nous parles d’une autre affaire de grand banditisme
    http://www.leparisien.fr/paris-75008/trois-blesses-par-balles-a-la-sortie-d-une-boite-de-la-rue-de-ponthieu-08-01-2017-6540135.php
    « Les faits se sont déroulés peu avant 7 heures du matin, dimanche, à la sortie de la galerie du 66 Point Show qui abrite notamment l’Élysée-Orient. « 

  19. Sophie

    Je viens de comprendre pourquoi Isabel Hupert a remporté le Golden Globes (74ieme cérémonie) de la meilleur actrice pour son film « Elle ».
    Provocation direct de la Bete sur la France, sur la Sainte Mère reine de France et pour St Michel. ( elle interprète une psychopathe nommé Michèle )
    Mais celle-ci est né un 16 mars, une date qui renvoi a énormément d’evenements.. mais 16 mars renvoi à la prise de Jérusalem par le roi Nabuchodonosor II en -597 . Hier, c’était le 10 Tevet dans le calendrier juif

    « Aussi, le jour où Nabuchodonosor assiégea Jérusalem le 10 Tevet, D.ieu vint en songe au prophète Yehhezkiel (Ezéchiel) et lui relata les événements de la journée, afin qu’il les annonce au peuple et que chacun reconnaisse son erreur. »
    https://www.calj.net/10tevet

  20. j-luc 56

    Bonjour Louis , Bonjour chers amis,

    Ce samedi matin du 07 01 2017 nous avons été réveillés à 7h35 par un séisme de magnitude 3,7 , ce fut notre première secousse ressentie depuis notre arrivée en Bretagne il y a bientôt 3 ans.
    Il y a eu comme une grosse explosion montant des profondeurs suivie d’une vibration sur toute la maison, une première pour nos enfants.

    Cela m’emmène à vous raconter mon rêve de ce lundi matin qui m’a marqué comme un autre il y a presque 1 an , peut être provoqué par ce séisme , mais là c’est assez bizarre .

    Je me trouvais attablé sur une terrasse extérieure en centre ville avec 2 ou 3 amis, c’était le soir mais il faisait encore jour , tout était paisible , soudainement je voyais des gens courir et hurler , je me levais et mon regard fut attiré dans le ciel clair et sans nuages vers l’ouest , des silhouettes d’avions en rangs serrés surgissaient de l’horizon et se dirigeaient sur nous , ils étaient tellement nombreux qu’ils recouvrirent et obscurcirent tout le ciel, subitement des éclats blancs et groupés étincelaient dans le ciel , je réalisais que c’était des tirs de DCA bien dérisoire pour repousser ce flot dantesque.
    Je regardais mes amis , ils étaient comme moi , paraissaient paisible et comprenaient qu’il était trop tard pour échapper au danger qui arrivait , à ce moment j’ai entendu le sifflement des bombes lâchées par les avions….et là….
    je me trouvais projeté dans une galerie qui descend dans un sous sol, cela évoque une bouche de métro , j’y vois une femme portant un sac avec au fond des liasses de billets de banque, elle était pressée , à ses pieds je voyais sur le sol ruisseler de l’eau entrainant d’autres liasses de billets dont certaines brûlaient , au fur et a mesures que la personne descendait dans cette galerie le niveau de l’eau augmentait rapidement et entrainait une quantité de plus en plus importante de billets , c’était un véritable flot de billets , on ne percevait plus l’eau .
    Après cette descente infernale je me retrouve dans une salle qui évoque une station de métro presque submergée par cette masse liquide de billets, des personnes effrayées tentaient de s’enfuir de cette salle mais le débit énorme des billets les empêchait de sortir.
    J’y apercevais une femme noire d’un certain age , sa tête sortait juste de ce magma de billet , elle soufflait comme pour empêcher le flot de l’engloutir , mon attention fut alors attiré par les gazouillis et babillages d’un bébé , je voyais alors juste sa petite main blanche potelée dépassée de la surface , elle disparue aussitôt dans un un lourd silence engloutie comme tout le reste.

    Voilà pour ce rêve un peu lugubre , qu’en pensez vous Louis ?

    Bien a vous .

    j-luc

    • dalencourt

      Il y a trois aspects dans votre rêve :
      1) les démons de l’air (figurés par les avions) qui submergent le monde provoquant toutes sortes de catastrophes par la prolifération du péché ;
      2) le châtiment consécutif à cette situation : la terre qui se vautre dans le péché finira par être punie, probablement par elle-même (le démon dans un premier temps sera lui-même l’artisan du châtiment) ;
      3) un des premiers aspects de ce châtiment concernera l’argent, idole emblématique de notre société ; un argent qui ne servira plus à rien et entraînera avec lui tous les idolâtres, cupides et autres avares, montrant bien par là l’inanité et le néant de notre vie matérialiste basée sur l’argent.

      Intéressant ce séisme dans le 56, département de la grand-mère du Christ (sainte Anne), la seule de sa famille directe dont nous possédons les reliques (en France, d’ailleurs : c’est un signe fort).

  21. dalencourt

    Petite information intéressante ; encore un recoupement qui va dans notre sens, sans même l’avoir cherché.
    Cette année commencera en Chine le 28 janvier l’année du COQ DE FEU.

    Alors cela me rappelle les propos d’un rabbin glanés dans une vidéo dont voici l’essentiel :
    « Gallus signifie à la fois Gaule et coq. Le coq est un signe messianique, il annonce la journée qui s’ouvre, la venue du soleil. Le coq symbolise le retour de la lumière. Le chant du coq réveille les gens à l’aube pour les appeler à la vie. Gaule en hébreu s’écrit de la même manière que « arbre ».
    Le coq est le premier animal à reconnaître que le jour se lève et qu’on sort de la nuit. Cela veut dire que c’est à partir de la France que sera annoncé le matin et le début de [leur règne] ; voilà ce que disent les juifs depuis des millénaires. C’est la dimension française qui sera l’annonciatrice de la délivrance finale. »

    Les juifs à partir de leurs prophéties retombent sur la France comme point de départ de la délivrance. Nous aussi nous parvenons à la même conclusion en nous basant sur les prophéties annonçant le grand monarque.
    Une fois de plus, un élément extérieur indépendant de notre volonté vient confirmer la conjonction entre prophétie et réalité : l’année du coq de feu annonce l’année de la réalisation des prophéties concernant la France. Or sortir de la nuit c’est la réalisation de l’Apocalypse : la moisson.

    • astrojournal

      Pour les Chinois, le coq a la même signification que le phénix (renaissance).
      Le coq de feu, comme tous les signes, revient tous les 60 ans. La dernière fois fut donc en 1957.

    • Bigouden29

      Indice interessant. Un rapprochement avec le fameux phoenix, l’oiseau de feu qui renait de ses cendres? Cà pourrait nous
      faire pointer sur Avril, mois pascal. Autrement comme volatile, nous avons aussi le pélican, symbole du Christ qui donne
      sa vie pour nous et qui nous nourris de son corps. Il y en à une belle illustration en la chapelle saint Herbot (monts d’Arrée).

  22. Sophie

    Ce lundi une conférence internationale pour l’aide aux victimes a eu lieu. Je cite un passage assez funeste :
    « Voices of September 11th par exemple, a un recul que nous n’avons pas »

    « Il est toujours bénéfique de rencontrer des associations étrangères, comme nous avons pu le faire dans d’autres circonstances. Voices of September 11th par exemple, a un recul que nous n’avons pas », indique ce médecin, qui a perdu sa fille au Bataclan. Même son de cloche chez Gérard Gicquel : « Les Israéliens, par exemple, sont très compétents sur l’identification des victimes et la prise en charge psychologique parce qu’ils sont confrontés au terrorisme depuis très longtemps. C’est important d’échanger avec eux », estime-t-il.

    http://www.20minutes.fr/societe/1991655-20170109-attentats-conference-internationale-aide-victimes-quoi-faire

  23. Uncle

     » … Le pape François a accepté la démission anticipée de Frederick Henry, l’évêque canadien qui a suscité une violente polémique à Calgary pour s’être opposé aux directives LGBT pour les écoles publiques de l’Alberta… L’année dernière, Henry a été largement critiqué pour avoir qualifié les nouvelles lignes directrices de la province sur le respect de l’identité du genre des élèves albertains d’«anticatholiques» et de «totalitaires».

    Selon le prélat, l’approche albertaine non seulement va à l’encontre de l’idéologie catholique, mais en plus, elle est non conforme à la loi canadienne. Par ailleurs, elle a été élaborée sans consultation des autres institutions sociales comme l’Église… »

    http://www.rcinet.ca/fr/2017/01/04/le-pape-francois-accepte-la-demission-dun-eveque-canadien-anti-genre/

  24. Saint-Michel-Archange

    Chers amis,
    Cher Louis,

    Suivez-moi, mon joug est léger !

    « En vérité, le joug dont Jésus-Christ nous parle correspond à Ses commandements. Les deux plus grands étant « tu aimeras l’Éternel ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme » et « tu aimeras ton prochain comme toi-même. ». Les autres étant ceux du Décalogue que Moïse nous a délivré dans les Tables de la loi.

    Si le désordre est actuellement immense à travers le monde, c’est que les hommes ont rejeté les commandements qui permettaient de préserver l’ordre divin. Si chacun d’entre nous acceptait de porter le joug de Jésus-Christ sur ses épaules, le monde serait aussitôt ordonné. Ainsi, en aimant Dieu et les hommes puis en respectant le Décalogue, les guerres n’existeraient plus. Le monde retrouverait une dignité et une paix certaine.  »

    https://saintmichelarchange.wordpress.com/2017/01/08/suivez-moi-mon-joug-est-leger/

    Vive le Christ-Roi !

  25. Marianne1

    Bonsoir et meilleurs voeux à tous pour cette nouvelle année 2017.
    – Premièrement je vous informe d’un fait grave qui s’est passé en Italie ce week-end et dont il me semble personne n’a encore parlé sur le blog. Samedi 8 janvier, deux pretres ont été agressés à l’intérieur de la Basilique Sainte Marie Majeure de Rome. L’agresseur, un SDF déjà connu de la police pour des problèmes de drogue, aurait blessés aux visages avec des tessons de bouteille les 2 Franciscains. Le motif n’est pas encore clair mais certains accusent une secte de l’avoir commandité. L’agresseur aurait aussi crié « L’Eglise ne me comprend pas »… Serait-ce un message de la Sainte Vierge Marie pour l’Eglise ?
    Lien: http://laprovincianotizie.com/2017/01/09/entra-nella-basilica-di-santa-maria-maggiore-e-sfregia-due.html
    – Deuxièmement à propos des dates, si on analyse les dernières années selon la symbolique du Tarot et des années chinoises, c’est assez parlant:
    2013, 13 lame de la mort, année du serpent d’eau: fin d’un cycle, renaissance
    2014, 14 lame de la tempérance, année du cheval de bois: ?
    2015, 15 lame du diable, année de la chèvre de bois: no comment
    2016, 16 lame de la maison Dieu, année du singe de feu: renversement du système établi, le Singe qui singe
    et finalement…
    2017, 17 lame de l’étoile, année du coq de feu: 17, l’étoile, le coq…
    Il semblerait que le Christ ne pouvait venir avant.
    Je sais Louis que vous n’aimez pas ces outils et c’est tout à votre honneur, on peut cependant, sans les utiliser pour la divination mais seulement pour leur symbole, y voir là encore des signes forts qui pointent vers 2017.
    Bien amicalement.

  26. Sophie

    « Le pape François a invité des mères à ne pas hésiter à donner le sein à leur enfant pendant la cérémonie de baptême qu’il a présidée dimanche dans la chapelle Sixtine au Vatican. »
    http://www.leparisien.fr/insolite/le-pape-invite-des-meres-a-donner-le-sein-pendant-un-bapteme-08-01-2017-6540552.php

    Hier soir j’ai pu visionner quelques extraits du film « Elle ». Outre le scénario totalement dépravé, j’ai noté qu’a de nombreuses reprises ils font référence à l’Église. L’actrice est dépeinte comme une anti-catholique notoire, voir une sataniste sous certains aspect. A un moment donné, une scène de diner de Noël est intronisée par la bénédiction du repas par une des actrices, Virginie Elfira (d’origine Juive je précise .. ) jouant le personnage d’une « fervente catholique », celle-ci voue un culte au Pape François en le présentant comme le « Bon pape », au point où l’actrice principale sort une phrase au moment où le Pape François passe à la télé-vision, en disant « lui c’est un très mauvais catholique, vous ne connaissez pas le rite d’excommunication ? »

  27. théodoric

    pour revenir sur la Trinité et completer par mon commentaire, il y aussi le signe de la Croix marqué sur le corps; au niveau de la Tete, du Ventre, du Coeur, tout 3 étant pourvu de Neuronnes ! c’est scientifique.

  28. Anne

    Le 11 avril est le 101 eme jour de l’année en 2017.
    Or 101 = IOI qui est symbole de porte, de passage (BenJ a fait tout un article dessus et Sidonie en a aussi parlé).

    • Bonsoir à tous et à toutes

      . »..Le monde tournait autour de jésus Christ… »
      Et oui, tout à fait vrai, il n’y a qu’à regarder les peintures, les sculptures, etc, notamment en France à ces époques pour se rendre compte de l’omni présence de Dieu dans la vie de tous les jours des personnes contrairement à aujourd’hui.

    • Sophie

      A ce propos. Il donne son dernier discours ce soir à Chicago, ville symbolique pour Obama, mais elle aussi connue pour un taux de criminalité exponentiel. (La série l’Exorciste la dépeint pareillement … )
      Et ce soir sur TF1, la diffusion de l’épisode 4 de Chicago Med :
      « Une fusillade a lieu dans un cinéma. Les urgences du Chicago Med sont saturées. Une jeune maman décède après avoir été piétinée dans la panique. Ayant fait don de ses organes, ils sont prélevés et emportés pour être greffés à des malades dans le pays. Le tireur est neutralisé par Richard Miller, un civile armé, dont l’héroïsme est instantanément loué par les médias et les réseaux sociaux. Le tireur, Peter Wallace, un jeune homme âgé de 17 ans, arrive, entre la vie et la mort. Seule une greffe de foie pourrait le sauver. »
      http://www.allocine.fr/series/ficheserie-18890/saison-25479/#563381

    • dalencourt

      L’enlèvement de l’église est une interprétation erronée des Saintes Ecritures de la part des protestants.
      Il faut savoir que les protestants sont des matérialistes incapables d’une vision spirituelle et mystique des choses. Ils ont popularisé une vision littérale et terre à terre de l’Apocalypse. Les passages qui se rapportent à « l’enlèvement de l’Eglise » correspondent en réalité à l’isolement spirituel du monde que les chrétiens acquièrent par la prière et une vie enrichie par les sacrements. Si vous vivez en état de grâce et que vous l’entretenez, votre comportement et votre mentalité iront dans le même sens : vous vous détacherez alors tout naturellement des biens de ce monde et surtout de « l’esprit du monde », vous serez comme isolé de Babylone tout en vivant dans Babylone. Un peut comme un résistant aux séductions du monde et à sa mentalité pourrie. C’est ça l’enlèvement de l’Eglise, ce mot désignant les chrétiens restés fidèles à la foi de leurs pères.

    • Richard

      Merci, Saint-Michel-Archange, pour le lien. C’est un très beau texte qui défini remarquablement, la beauté de la royauté spirituelle de l’Homme, lorsque celui-ci aime Dieu, de tout son cœur, de toute son âme et de tout son esprit

  29. .-_-* Enigma ///

    Cinéma: le sexe non simulé n’entraînera plus une interdiction aux mineurs.
    Le ministère de la Culture va publier d’ici début février un décret assouplissant les critères d’interdiction des films aux moins de 18 ans.

    Seigneur mon Dieu bien Aimé de mon Cœur, pitié pour nos enfants, vient nous en aide, a notre manque de foi, secoure nous et nos enfants, que vous Aimé ô point de donné votre vie. S.V.P
    Nosa Signora de Fatima, Prié pour nous. S.V.P
    Saint Michel. .S.V.P. S.O.S.

    Source : http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/cinema-le-sexe-non-simule-n-entrainera-plus-une-interdiction-aux-mineurs-1084540.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s