Le plus beau cadeau de Dieu au monde

nd-rue-du-bac

Le plus beau cadeau qu’ait fait Dieu au monde, c’est la Très Sainte Vierge Marie. Il n’y a pas créature plus belle, plus pure, plus sage, plus noble, plus aimante, plus humble, plus sainte, plus resplendissante qui ait mérité l’honneur le plus insigne et le plus élevé d’être la Mère de Dieu.

Avec saint Louis-Marie Grignon de Montfort et le pape Pie IX, nous allons pénétrer dans le plus beau des mystères de Dieu pour en découvrir toute la profondeur et la beauté.

Dans son Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge, saint Louis-Marie Grignon de Montfort a écrit ce qui est probablement parmi les plus belles pages sur la Sainte Vierge.
Car pour comprendre le mystère de Dieu enfermé dans la Vierge Marie, nous avons besoin d’explications éclairées, inspirées par le Saint-Esprit ; pour aimer nous avons besoin de la lumière du Ciel, qu’il nous transmet par ses saints.

C’est pourquoi il est essentiel de lire et méditer de ces quelques extraits, afin de prendre connaissance de la richesse spirituelle et théologique insoupçonnée qui se cache derrière le nom si doux et si humble de l’Alma, la Vierge, l’étoile de la mer (Stella maris).
(tous les extraits de textes sont en italique – les autres textes sont mes réflexions personnelles)

 

Le Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge : pénétrer dans les mystères de Marie

traite-lmgmL’alpha et l’omega du monde terrestre : Marie

« Dieu ayant voulu commencer et achever ses plus grands ouvrages par la Très Sainte Vierge Marie depuis qu’il l’a formée, il est à croire qu’il ne changera point de conduite dans les siècles des siècles, car il est Dieu, et ne change point en ses sentiments ni en sa conduite.
Dieu le Père n’a donné son Unique au monde que par Marie. Quelques soupirs qu’aient poussés les patriarches, quelques demandes qu’aient faites les prophètes et les saints de l’ancienne loi, pendant quatre mille ans, pour avoir ce trésor, il n’y a eu que Marie qui l’ait mérité et trouvé grâce devant Dieu par la force de ses prières et la hauteur de ses vertus. Le monde étant indigne, dit saint Augustin, de recevoir le Fils de Dieu immédiatement des mains du Père, il l’a donné à Marie afin que le monde le reçût par elle.
Le Fils de Dieu s’est fait homme pour notre salut, mais en Marie et par Marie. »

Jésus, notre divin maître et créateur de toutes choses, est l’Alpha et l’Omega de tout l’univers, du monde visible et invisible. Mais sa Sainte Mère, du fait de son statut au-dessus de tout les autres êtres humains (« Bénie entre toutes les femmes » veut dire bénie et élevée entre tous les êtres humains) peut être considérée comme l’Alpha et l’Omega de notre monde sensible, la terre.

 

Dieu est admirablement glorifié par Marie

« Dieu le Saint-Esprit a formé Jésus-Christ en Marie, mais après lui avoir demandé son consentement par un des premiers ministres de sa cour. »

 « O admirable et incompréhensible dépendance d’un Dieu que le Saint-Esprit n’a pu passer sous silence dans l’évangile -quoiqu’il nous ait caché presque toutes les choses admirables que cette Sagesse incarnée a faites dans sa vie cachée – pour nous en montrer le prix et la gloire infinie. Jésus-Christ a plus donné de gloire à Dieu son Père par la soumission qu’il a eue à sa Mère pendant trente années, qu’il ne lui en eût donné en convertissant toute la terre par l’opération des plus grandes merveilles. Oh! Qu’on glorifie hautement Dieu quand on se soumet, pour lui plaire, à Marie, à l’exemple de Jésus-Christ, notre unique modèle ! »

 

Marie, le fruit béni de la Sainte Trinité

« Dieu le Père a fait un assemblage de toutes les eaux, qu’il a nommé la mer ; il a fait un assemblage de toutes ses grâces, qu’il a appelé Marie. Ce grand Dieu a un trésor ou un magasin très riche, où il a renfermé tout ce qu’il a de beau, d’éclatant, de rare et de précieux, jusqu’à son propre Fils ; et ce trésor immense n’est autre que Marie, que les saints appellent le trésor du Seigneur, de la plénitude duquel les hommes sont enrichis.
Dieu le Fils a communiqué à sa Mère tout ce qu’il a acquis par sa vie et sa mort, ses mérites infinis et ses vertus admirables, et il l’a faite trésorière de tout ce que son Père lui a donné en héritage ; c’est par elle qu’il applique ses mérites à ses membres, qu’il communique ses vertus et distribue ses grâces; c’est son canal mystérieux, c’est son aqueduc, par où il fait passer doucement et abondamment ses miséricordes.
Dieu le Saint-Esprit a communiqué à Marie, sa fidèle épouse, ses dons ineffables, et il l’a choisie pour la dispensatrice de tout ce qu’il possède : en sorte qu’elle distribue à qui elle veut, autant qu’elle veut, comme elle veut et quand elle veut, tous ses dons et ses grâces, et il ne se donne aucun don céleste aux hommes qu’il ne passe par ses mains virginales. Car telle est la volonté de Dieu, qui a voulu que nous ayons tout par Marie ; car ainsi sera enrichie, élevée et honorée du Très-Haut celle qui s’est appauvrie, humiliée et cachée jusqu’au fond du néant par sa profonde humilité, pendant toute sa vie. Voilà les sentiments de l’Eglise et des saints Pères. »

« Mais il faut prendre garde de concevoir en cette dépendance quelque abaissement ou imperfection en Jésus-Christ. Car Marie étant infiniment en-dessous de son Fils, qui est Dieu, ne lui commande pas comme une mère d’ici-bas commanderait à son enfant qui est au-dessous d’elle. Marie, étant toute transformée en Dieu par la grâce et la gloire qui transforme tous les saints en lui, ne demande, ne veut ni ne fait rien qui soit contraire à l’éternelle et immuable volonté de Dieu. »

Saint Louis-Marie nous rappelle ici avec justesse qu’il ne faut pas idolâtrer Marie pour autant. Elle n’est pas Dieu et sa conception n’est pas divine. Mais elle se plie à la volonté divine, tout comme nous, qui veut qu’elle soit la dispensatrice de toutes grâces et la médiatrice entre Dieu (son divin Fils) et les hommes.

nd-guadalupe

 

Qui n’a pas Marie pour Mère n’a pas Dieu pour Père : la preuve de l’infamie des hérétiques

« Comme dans la génération naturelle et corporelle il y a un père et une mère, de même dans la génération surnaturelle et spirituelle, il y a un père qui est Dieu et une mère qui est Marie. Tous les vrais enfants de Dieu et prédestinés ont Dieu pour père et Marie pour mère ; et qui n’a pas Marie pour Mère n’a pas Dieu pour Père. C’est pourquoi les réprouvés, comme les hérétiques, schismatiques etc., qui haïssent ou regardent avec mépris ou indifférence la Très Sainte Vierge, n’ont point Dieu pour père, quoiqu’ils s’en glorifient, parce qu’ils n’ont pas Marie pour mère. Car s’ils l’avaient pour mère, ils l’aimeraient et l’honoreraient comme un vrai et bon enfant aime naturellement et honore sa mère qui lui a donné la vie.

Le signe le plus infaillible et le plus indubitable pour distinguer un hérétique, un homme de mauvaise doctrine, un réprouvé d’avec un prédestiné, c’est que l’hérétique et le réprouvé n’ont que du mépris et de l’indifférence pour la Très Sainte Vierge tâchant, par leurs paroles et exemples, d’en diminuer le culte et l’amour, ouvertement ou en cachette, quelquefois sous de beaux prétextes. Hélas! Dieu le Père n’a pas dit à Marie de faire sa demeure en eux, parce qu’ils sont des Esaüs. »

Outre l’absence de croyance en la Présence Réelle, la caractéristique principale des protestants et dérivés (luthériens, calvinistes, baptistes, évangéliques, Témoins de Jéhovah, mormons etc…) est le refus de rendre un culte à la Sainte Vierge ; ils entretiennent même souvent une véritable haine à son égard. Ces hérétiques ont plus de souci à se faire pour leur âme que les musulmans sincères qui eux, reconnaissent et prient la Sainte Vierge, la mère de Jésus. Même s’ils ne reconnaissent pas -encore- la divinité de Jésus-Christ, ce tendre amour sera pour beaucoup le signe du salut le moment venu, car Marie saura les mener à son Fils. Privilège qui ne sera pas accordé aux cœurs de pierre que sont les protestants, que leur haine de la Mère de Dieu éloigne considérablement du salut.

Tous ces hommes, dont certains sont protestants sans le savoir (quoiqu’ils en aient les principales caractéristiques mais sans pour autant appartenir à une église particulière), sont d’autant plus aveuglés qu’ils croient rendre un culte agréable à Dieu alors qu’ils ne sont que les Caïns de la chrétienté.
Un vrai chrétien, un être humain qui aime sincèrement Dieu, se reconnaît d’abord à cette caractéristique principale : il a un amour et une dévotion instinctives envers la Sainte Vierge.

 

Marie, Reine des cœurs

« Marie a produit, avec le Saint-Esprit, la plus grande chose qui ait été et sera jamais, qui est un Dieu-Homme, et elle produira conséquemment les plus grandes choses qui seront dans les derniers temps. »

« Marie est la Reine du ciel et de la terre par la grâce, comme Jésus en est le Roi par nature et par conquête. Or, comme le royaume de Jésus-Christ consiste principalement dans le cœur ou l’intérieur de l’homme, selon cette parole : le Royaume de Dieu est au dedans de vous, de même le royaume de la Très Sainte Vierge est principalement dans l’intérieur de l’homme, c’est à dire dans son âme, et c’est principalement dans les âmes qu’elle est la plus glorifiée avec son Fils que dans toutes les créatures visibles, et nous pouvons l’appeler avec les saints la Reine des cœurs. »

 

La dévotion à la Sainte Vierge est nécessaire au salut

« La dévotion à la Très Sainte Vierge est nécessaire au salut, et c’est une marque infaillible de réprobation que de ne pas avoir d’estime et d’amour pour la Sainte Vierge, et au contraire c’est une marque infaillible de prédestination de lui être entièrement et véritablement dévoué ou dévot. »

 

Le monde devra son salut à la Sainte Vierge, car elle mène à Jésus

« C’est par Marie que le salut du monde a commencé, et c’est par Marie qu’il doit être consommé. »

 « Comme elle est l’aurore qui précède et découvre le soleil de justice, qui est Jésus-Christ, elle doit être connue et aperçue, afin que Jésus-Christ le soit.
Etant la voie par laquelle Jésus-Christ est venu à nous la première fois, elle le sera encore lorsqu’il viendra la seconde, quoique non pas de la même manière.
immaculee-conception2Etant le moyen sûr et la voie droite et immaculée pour aller à Jésus-Christ et le trouver parfaitement, c’est par elle que les saintes âmes qui doivent éclater en sainteté doivent la trouver. Celui qui trouvera Marie trouvera la vie, c’est à dire Jésus-Christ, qui est la voie, la vérité et la vie. Mais on ne peut trouver Marie qu’on ne la cherche ; on ne peut la chercher qu’on ne la connaisse : car on ne cherche ni ne désire un objet inconnu. Il faut donc que Marie soit plus connue que jamais, à la plus grande connaissance et gloire de la Très Sainte Trinité. »

Saint Louis-Marie écrivait ces lignes au 17ème siècle : elles étaient prophétiques. En effet, plus le monde va s’enfoncer dans les griffes de Satan, plus la Sainte Vierge sera présente. Le 19ème siècle est indéniablement le siècle de Marie, ponctué de nombreuses apparitions qui génèreront d’innombrables pèlerinages -qui perdurent à ce jour- dans des sanctuaires mariaux devenus célèbres: Lourdes, Fatima… car la dynamique de la dévotion mariale continuera au 20ème siècle. Les deux derniers dogmes de l’Eglise catholique, proclamés avec une grande solennité, concernent tous les deux la Vierge Marie : l’Immaculée Conception le 8 décembre 1854 et l’Assomption le 1er novembre 1950.

 

Les enfants du monde sont les esclaves de Satan

« Non seulement Dieu a mis une inimitié, mais des inimitiés, non seulement entre Marie et le démon, mais entre la race de la Sainte Vierge et la race du démon ; c’est à dire que Dieu a mis des inimitiés, des antipathies et haines secrètes entre les vrais enfants et serviteurs de la Sainte Vierge et les enfants esclaves du diable ; ils ne s’aiment point mutuellement, ils n’ont point de correspondance intérieure les uns avec les autres. Les enfants de Bélial, les esclaves de Satan, les amis du monde (car c’est la même chose) ont toujours persécuté jusqu’ici et persécuteront plus que jamais ceux et celles qui appartiennent à la Très Sainte Vierge, comme autrefois Caïn persécuta son frère Abel et Esaü son frère Jacob, qui sont les figures des réprouvés et des prédestinés. »

Attention à ceux qui aiment le monde et apprécient cette société qui a rejeté Dieu de ses institutions, de sa culture, de sa vie économique et sociale, et même des têtes. Ce sont des enfants de Bélial, des esclaves de Satan… nous le répétons souvent sur ce blog, les amis du monde sont autant de damnés en puissance.

 

On arrive à Jésus par l’intercession de la Vierge Marie

« Dieu, voyant que nous sommes indignes de recevoir ses grâces immédiatement de sa main, nous dit saint Bernard, il les donne à Marie afin que nous ayons par elle tout ce qu’il veut nous donner ; et il trouve aussi sa gloire à recevoir par les mains de Marie la reconnaissance, le respect et l’amour que nous lui devons pour ses bienfaits. Il est donc très juste que nous imitions cette conduite de Dieu.
C’est ce qu’on fait par notre dévotion : on offre et consacre tout ce qu’on est et tout ce que l’on possède à la Très Sainte Vierge, afin que Notre-Seigneur reçoive par son entremise la gloire et la reconnaissance qu’on lui doit. On se reconnaît indigne et incapable d’approcher de sa Majesté infinie par soi-même : c’est pourquoi on se sert de l’intercession de la Très Sainte Vierge.
C’est ici une pratique d’une grande humilité, que Dieu aime par dessus les autres vertus. Une âme qui s’élève abaisse Dieu, une âme qui s’humilie élève Dieu. Dieu résiste aux superbes et donne sa grâce aux humbles. »

Le secret de la Très Sainte Vierge Marie : l’humilité. C’est pourquoi l’Eglise reconnaît en elle la co-rédemptrice de l’humanité, la médiatrice de toutes grâces, et la plus digne et la plus sûre intercession entre Dieu et les hommes.
Adopter une telle attitude est non seulement un signe d’amour mais aussi d’humilité.

Nous devons imiter pour notre salut les quatre vertus pratiquées par la Sainte Vierge le jour de l’Annonciation : la pureté, l’obéissance, l’humilité et l’amour.
La pureté : Marie se savait pure, sans tache ; elle se savait consacrée à Dieu depuis sa plus tendre enfance et c’était pour elle la plus grande des joies. Conserver cette pureté fut son unique préoccupation lors de l’annonce de sa maternité par saint Gabriel.
L’obéissance : le Fiat de Marie est un cri d’obéissance : que la volonté de Dieu soit faite et non la sienne. Il n’est pas besoin de comprendre ni même de connaître les motivations divines, mais de s’abandonner à ses choix sans broncher, sans discuter, sans poser de question. C’est oui tout de suite. L’obéissance implique la confiance.
L’humilité : Marie glorifie Dieu mieux que personne parce qu’elle s’efface devant lui ; bénir, glorifier et rendre grâce à Dieu sont l’unique objet de ses paroles et de ses gestes. Elle est l’exemple parfait de l’humanité qui s’efface devant la volonté du Seigneur et l’accepte avec joie, quelles qu’en soient les conséquences. L’homme doit être conscient de sa petitesse face à la grandeur et à la puissance divine ; en cela, Marie est son modèle.
L’amour : le mystère de la Rédemption était subordonné à celui de l’Incarnation. L’amour de Dieu pour les hommes nécessitait l’Incarnation de son Fils sur terre d’une façon en tous points identique aux autres hommes. Il ne pouvait s’incarner qu’avec une personne, non seulement pure, mais aussi débordant d’un même amour. Pourquoi Marie est-elle pure, obéissante, confiante, humble ? Parce qu’elle fut la première personne au monde à aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toutes ses forces. Par cet amour, elle partage le dessein de Dieu pour l’humanité et le rend possible.

 

L’Immaculée Conception : plus qu’un dogme, une certitude, une évidence

ineffabilis-deusPour découvrir, apprécier et connaître ce merveilleux mystère qu’est la conception immaculée de la Vierge Marie, nous nous appuierons sur des extraits de la constitution apostolique Ineffabilis Deus promulguée par Pie IX le 8 décembre 1854 lors de la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception.
Il est important, après les saints, de voir comment l’Eglise catholique s’exprime sur la Vierge Marie.

 

Marie : le seul être humain au-dessus de tous les autres, par la grâce et la volonté de Dieu

« Dieu destina dès le commencement et avant tous les siècles, à son Fils unique, la Mère de laquelle, s’étant incarné, il naîtrait , dans la bienheureuse plénitude des temps ; il la choisit , il lui marqua sa place dans l’ordre de ses desseins ; il l’aima parmi toutes ses créatures d’un tel amour de prédilection qu’il mit en elle, de façon singulière, toutes ses plus grandes complaisances. C’est pourquoi, puisant dans les trésors de sa divinité, il la combla, bien plus que tous les esprits angéliques, bien plus que tous les saints, de l’abondance de toutes les grâces célestes, et l’enrichit avec une profusion merveilleuse afin qu’elle fût toujours sans aucune tache, entièrement exempte de l’esclavage du péché, toute belle, toute parfaite et dans une telle plénitude d’innocence et de sainteté qu’on ne peut, au-dessous de Dieu, en concevoir une plus grande, et que nulle autre pensée que celle de Dieu même ne peut en mesurer la grandeur. »

« Devenue toute entière le domicile et le sanctuaire de toutes les grâces de l’Esprit-Saint, elle est, à l’exception de Dieu seul, supérieure à tous les êtres, plus belle, plus noble, plus sainte, par sa grâce native, que les chérubins eux-mêmes, que les séraphins et toute l’armée des anges. »

 

L’Immaculée Conception : une certitude forte dès les origines de l’Eglise

Alexandre VII décrit parfaitement la pensée de l’Eglise, vieille de plusieurs siècles, dans la constitution Sollicitudo omnium ecclesiarum du 8 décembre 1661 :
« C’est assurément une ancienne croyance que celle des pieux fidèles qui pensent que l’âme de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu, en vue des mérites de Jésus-Christ son fils, Rédempteur du genre humain, dans le premier instant où elle a été créée et unie à son corps, a été, par un privilège et une grâce spéciale de Dieu, préservée et mise à l’abri de la tache du péché originel et qui, dans ce sentiment, honorent et célèbrent solennellement la fête de sa Conception. »
C’est pourquoi, dans ce même document, Alexandre VII réaffirme, 300 ans avant le dogme, en s’appuyant sur les constitutions et décrets de nombre de ses prédécesseurs, que « l’âme de la Bienheureuse Vierge Marie, dans sa création et au moment de son union avec le corps, a été dotée de la grâce du Saint-Esprit et préservée du péché originel. »

Cette préservation du péché originel avait un but bien précis : étant Dieu, Jésus est la pureté parfaite, il ne pouvait s’incarner que dans un écrin également pur, exempt de toute souillure. Pie IX rappelle donc que « la Très Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, en prévision des mérites de Jésus-Christ, notre Seigneur et Rédempteur, n’avait jamais été soumise au péché originel ; mais qu’elle avait été entièrement préservée de la tache d’origine, et par conséquent rachetée d’une manière plus sublime. »

Il s’agit bien de la seule exemption connue et admise dans l’histoire du monde, puisque, le concile de Trente l’a rappelé dogmatiquement, « il est établi et défini que tous les hommes naissent atteints du péché originel. »

 

Jésus et Marie unis dans la même bénédiction divine

Partageant ainsi le sentiment des Pères de l’Eglise, Pie IX souligne que la Sainte Vierge « n’avait jamais été soumise à la malédiction, mais avait partagé avec son Fils la perpétuelle bénédiction qu’elle avait méritée d’entendre de la bouche d’Elizabeth, inspirée par l’Esprit-Saint : Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et le fruit de vos entrailles est béni. »

 « Pour les Pères de l’Eglise, Jésus et Marie sont unis dans la même bénédiction divine et la plénitude de grâce ne se trouve pas en Marie seulement au moment où elle devient Mère ; elle existe en elle depuis toujours comme condition préalable à sa maternité divine et à son rôle. »

 

La définition du dogme

Voici la définition exacte du dogme de l’Immaculée Conception telle qu’elle a été promulguée par le pape Pie IX :
« Nous déclarons, Nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dans le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu’elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles. »

Le texte ajoute, pour bien montrer qu’on ne discute pas un dogme de foi :
« C’est pourquoi, si quelques-uns avaient la présomption, ce qu’à Dieu ne plaise, de penser contrairement à Notre définition, qu’ils apprennent et qu’ils sachent que condamnés par leur propre jugement ils ont fait naufrage dans la foi, et cessé d’être dans l’unité de l’Eglise. »
Si l’Eglise actuelle continuait de s’exprimer ainsi à propos de tous les points essentiels de la foi, ses fidèles ne seraient pas autant en proie à la confusion et ne sombreraient pas dans l’apostasie.

Il est important de noter que « la Conception Immaculée est définie non pas simplement comme une vérité ou conclusion théologique certaine, mais comme une vérité divinement révélée. »

 

Immunité par préservation

« Il y a eu de la part de Jésus-Christ Sauveur du genre humain, application non seulement anticipée, mais spéciale, de ses mérites à sa Mère bénie. Aux autres, il applique le fruit de ses mérites pour les délivrer du mal où ils sont tombés ; à sa Mère, il applique ce fruit, c’est à dire la grâce, au premier instant de son existence, pour qu’elle ne tombe pas dans le mal ; Marie est ainsi rachetée d’une façon plus noble que les autres. »

 

Le privilège de Marie Mère de Dieu

« La vérité plus générale où le privilège est contenu, semble être la notion de Mère de Dieu, non pas la notion abstraite qui énonce simplement le rapport de génération physique, mais la notion concrète de Marie Mère de Dieu, telle que celle-ci nous apparaît dans la Révélation intégralement, c’est à dire Marie traitée en Mère par son divin Fils et constituée, dans l’œuvre de la réparation, nouvelle Eve, associée au nouvel Adam. C’est cette notion concrète de Marie Mère de Dieu, suffisamment indiquée par la Sainte Ecriture et corroborée par le sentiment de l’Eglise, qui est devenue pour les anciens Pères comme une valeur première dont ils ont exploité l’inépuisable contenu. Sous cet aspect, l’Immaculée Conception rentre, comme un détail, dans la sainteté ou les perfections propres à la Mère du Verbe incarné, telle qu’il l’a voulue, et décemment voulue. C’est Marie sainte et pure, quand son âme sort des mains du Créateur et s’unit au corps qui devait porter l’Homme-Dieu : sainte et pure alors comme en sa naissance, comme au jour de l’Annonciation, comme dans l’ineffable nuit de l’enfantement divin, comme dans toutes les circonstances de sa vie unique. »

 

Conclusion

Soyons reconnaissants au Seigneur de nous avoir donné un tel cadeau. Le plus beau cadeau qu’il ait fait aux hommes avec son divin Fils.
Sa fille bien-aimée. Sa sainte Mère. Sa bienheureuse épouse.
Une mère pour nous aimer.
Une protectrice pour nous défendre.
Une médiatrice pour nous aider.
Une rédemptrice pour nous sauver.
La première porte du Ciel, qui mène immanquablement à la seconde : son divin Fils.
Car nul ne vient au Père que par Jésus mais nul ne vient à Jésus que par sa Mère.
Et qui mieux que Marie peut nous mener à son divin Fils ?

Jésus est l’alpha et l’oméga du monde créé, de l’univers visible et invisible ; sa Sainte Mère est l’alpha et l’oméga du monde sensible, de la terre des hommes.
Le choix divin pour sauver les hommes fut de revêtir la nature humaine, d’en accepter toutes les conditions à l’exception du péché. Pour revêtir cette nature humaine, Dieu a choisi de naître d’une femme. Tout part de là.
De la Mère le salut est parti, de la Mère le salut viendra.

C’est par la Très Sainte Vierge Marie que Jésus-Christ est venu au monde, c’est aussi par elle qu’il (re)viendra régner sur le monde.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : le-plus-beau-cadeau-de-dieu-au-monde

Illustration principale : Notre-Dame de la médaille miraculeuse rue du Bac à Paris.

 

487 Commentaires

  1. Marie Rose Maciejasz

    Merci Monsieur Dalencourt, je concorde que le plus beau cadeau qu’ait fait DIEU au monde..c’est…La très Sainte Vierge Marie…..et tout passe attravere Marie……chaque grace, car Gesù nul lui interdit , per qui se confie a Marie Mère de Dieu, et Notre Mère pour notre salut. Un cadeau a aimè, a croire profondement en L’amore de la Sainte Trinitè……Merci !!!

  2. Aurelien33/6

    J’espère qu’il ne se passera rien de grave mais demain nous serons le 13 décembre (chiffre occulte), ce sera la fête de St Lucie (lumière) et enfin ce sera la veille de la pleine lune.
    Vivement que le Christ revienne quand je vois ce qu’est devenu la création de Dieu, il faut vraiment qu’il nous aime beaucoup pour nous pardonner tous nos péchés.

  3. jésus mon sauveur

    chers frères et soeurs en christ,
    Pouvez vous me faire la charité d’évoquer le nom de mon mari « Fernando » lors de la récitation du très saint rosaire svp, cal moi seule je suis faible. Depuis que notre seigneur jésus christ m’a ouvert les yeux sur la réalité de ce monde, que je me suis confessée et que je fait pénitence, que je fais tout pour chasser le mal qui est entré chez nous, la persécution est grande. Mon mari est entre les deux, je vois clairement qu’il est sous l’emprise du mal. Aidez moi svp pour sa libération. cela fait deux fois qu’il enlève un porte clés de Notre Dame de Fatima , de ses clés de voiture. Il ne veut pas entendre parler de dieu, alors que tout les soirs il fait le signe de croix et sa prière avant de se coucher. Je vais a la messe tout les dimanches avec notre petite fille, lui sort le samedi soir et rentre a l’heure où nous sortons pour aller à la messe.
    Je porterai ma croix jusqu’au bout cela me fait beaucoup souffrir de le voir ainsi dans la tourmente, car avant il n’était pas comme ça.
    Invoquer son nom dans vos prières svp.
    Mr. Dalencourt, pensez vous toujours qu’avant la parousie il faut que le troisième temple soit reconstruit? j’ai l’impression que l’on va encore devoir encore souffrir encore beaucoup dans l’attente….
    Merci
    En Union de prière
    jaqueline.

    • dalencourt

      Non ils n’ont pas besoin de reconstruire le troisième temple, du moins pas dans un premier temps. Ils doivent d’abord basculer dans la nouvelle ère, qui leur permettra ensuite un certain nombre d’actions, dont le temple.

    • Souri7

      Jacqueline,
      Fernando sera dans mes prières.
      Pour ce genre de situation, il faut aussi jeûner…
      Courage, mais ne brusquez rien. Il faut qu’il se sente libre de choisir.

    • Yannick L.

      Bonsoir Jaqueline, Une adresse pour vous:
      Demandes de prières
      Envoyez à nous votre DEMANDE DE PRIERE en choisissant dans la liste d’intentions ou en écrivant l’intention dans le champ au-dessous. Après, cliquez sur le bouton “ENVOYER”. Après cela, vous recevrez une réponse automatique avec la confirmation de la réception de votre pétition et vous aurez la possibilité d’acheter des cierges pour vos intentions de prière. Les cierges seront allumés au Sanctuaire de Fatima, au Portugal, quand votre demande de prière est déposée aux pieds de Notre Dame de Fatima.
      http://www.worldfatima.com/fr/demandes-de-prieres

      C’est très sérieux. J’ai déjà eu recours a leurs services et un jour j’ai une une demande si j’acceptais d’être mis en contact avec une fidèle qui avait prié pour moi et qui était « touchée » par ma demande. J’ai accepté et ainsi fait la connaissance d’une magnifique âme que la distance et l’age ne m’auraient jamais permis de découvrir. (les demandes sont 100% anonymes, si je n’avais pas accepté la mise en relation, cette personne ne saurait rien de moi, sauf ce que j’ai bien voulu écrire dans ma demande de prière)

      Yannick
      PS: Il y a d’autres sites religieux qui proposent sur internet des messes ou prières pour les fidèles (de gratuit à 20 Euros la messe)

  4. delanth

    Bonjour et merci louis pour votre article, je tiens à vous remercier de m’avoir permis de retrouver notre Très Sainte Vierge Marie alors que j’étais égaré dans ma Foi et de la sainte Église Catholique
    Je viens vous faire part d’une succession de phénomène étrange qui se sont produits chez moi lors de votre dernier article.
    Un soir alors que je lisais les commentaires sur le grand reveil je suis tombé sur une vidéo du rav dynosvisz et durant cette vidéo il s’est mis à réciter une phrase en hébreu, cette phrase se répétait sans cesse dans ma tête, impossible de l’oublier au fur et à mesure ça s’est transformé en un bruit aigu du côté gauche de ma tête, cela persistait et devenait très très gênant et je me suis mis à avoir peur d’être devenu fou, je ne savais plus quoi faire alors je me suis mis à prier le rosaire et à chaque grain, le bruit devenait de moins en moins fort et m’apaisait, j’avais en image dans mon esprit c’était la vierge, elle portait une espèce de lance armé d’une croix et au fur et à mesure des prières je voyais la lance perçait la tête d’un serpent et à la fin du rosaire je n’entendais plus de bruit ni de peur, j’étais apaisé et une pensée m’est venu dans ce calme  » il suffit d’étudier les plans du malin mais il est temps de consacrer tout ton temps à la rédemption et de prêcher la parole ».
    Par la suite le soir du 9décembre après avoir prier le rosaire je me suis penché pour ramasser un papier et en me relevant mon chapelet s’est pris dans mes jambes et s’est brisé au niveau du crucifix et du premier grain, à noter qu’il n’était pas béni et que je l’avais acheté dans une boutique non-chrétienne, qu’en pensez-vous ???
    Je ne vais presque plus commenter sur legrandreveil je continuerais à vous lire et à lire les intervenants du site mais à partir de maintenant je ne calcule plus l’ennemi, je vais consacrer beaucoup plus de temps à prêcher la parole et à grandir dans la foi autrement, merci encore à vous.

      • Inconnue

        Louis

        Que pouvez-vous nous dire du « don des larmes »? Est-ce courant de pleurer à chaque fois ou presque que l’on prie? J »aimerai votre avis personnel.

        • dalencourt

          C’est le signe d’une grande sensibilité ; ceci ne me paraît pas incompatible avec la foi, bien au contraire.
          Non ce n’est pas très courant, quoique, les larmes accompagnent souvent des moments de forte intensité spirituelle.

        • Ragnar Lodbrok

          Inconnue,
          Pleurer à chaque fois ou presque qu’on prie me parait pour le moins bizarre.
          Par contre c’est un don de savoir pleurer ses péchés, car c’est la preuve indéniable qu’on commence à réaliser vraiment la gravité de nos offenses envers Dieu.
          Mais je ne suis pas théologien et pas encore saint, donc ce que je dis est à prendre avec précaution.
          Mais je peux assurément citer:
          « Le juste trouve toujours assez de sujets de s’affliger et de pleurer »
          « priez donc humblement le Seigneur qu’il vous donne l’esprit de componction, et dites avec le prophète: nourrissez-moi, Seigneur, du pain des larmes; abreuvez-moi du calice des pleurs »
          Imitation de Jésus-Christ, Livre I chapitre XXII

          Pour ceux que ça intéresse:
          https://bibliothequedecombat.files.wordpress.com/2013/02/imitation-du-christ.pdf

        • Inconnue

          Merci Ragnar mais le « diagnostic » plus empathique de Louis correspond mieux à ce que je ressens, bien que ce ne soit pas facilement descriptible…

          A propos de Louis et du don des larmes, Louis IX, le roi, souffrait paraît-il beaucoup de ne pas pleurer à la prière et une certaine catégorie de pleurs ont longtemps été considérés comme une grâce et pas du tout comme une forme de lâchage nerveux ou, pour utiliser votre formule réconfortante et rassurante, Ragnar, une chose « pour le moins bizarre ».

          Donc rassurez-vous, Ragnar: 1/ c’est mon dernier commentaire ici, certains manquant vraiment de finesse – heureusement que vous ne prenez personne en confession, Ragnar (et certes j’aurais du créer une adresse et m’adresser directement à Louis en privé, je le regrette amèrement) 2/ je voulais seulement confirmation par un « spécialiste » de ce que je vis lorsque je prie: ce n’est ni vraiment tristesse, sauf en pensant à la situation du monde ou aux occasions de faire pénitence, ni joie, c’est bien plus reconnaissance et c’est de toute manière indescriptible; le signe qu’une sorte de grâce liée à une présence qui vous accompagne et vous assiste, c’est ce qui décrirait le mieux ce phénomène connu de nombreux saints et saintes à une époque très différente de la nôtre. Et non, je ne me prends pas du tout pour ce genre de personnes, à Dieu ne plaise, j’ai seulement voulu partager trop vite et au muavais endroit une expérience personnelle tout en sollicitant un avis. Merci à vous, Louis.

          Que le Saint-Esprit vous assiste dans vos recherches, Louis, même si personne ne connaît ni le jour ni l’heure (Matt, 24: 36 & 44; Matt, 25: 13; Marc, 13: 32-33; Luc, 12: 40 )

        • Richard

          Inconnue ! ces émotions que vous ressentez lors de vos prières ne peuvent être comprises que par très peu de personnes. N’exposez pas votre profonde sensibilité et rappelez vous que les évangiles disent qu’il ne faut pas jeter des perles à des cochons. Vous serez toujours blessé. C’est très gentil de vouloir partager vos sentiments; mais soyez prudente.

        • Ragnar Lodbrok

          inconnue,
          Désolé, je n’avais pas saisi que vous parliez de vous!
          Je vous ai manifestement blessé, tel n’était pas mon attention.
          Et rassurez-vous: il est logique et naturel que ce qui parait bizarre (et je n’ai pas même pensé à un lâchage nerveux) à quelqu’un soit naturel à d’autres. Chacun son propre caractère et je vous assure qu’il n’y a pas là de quoi se formaliser.

          Ceci dit je suis totalement d’accord avec vous, je n’aurais jamais fait un bon confesseur…….Dieu merci, car plus j’avance dans le temps, plus je sais que c’est une épreuve parfois très pénible pour les prêtres. La pire sans doute de leur sacerdoce. Si ce n’est qu’ils sont récompensés spirituellement de voir à chaque fois…ou presque le pécheur lavé de ses péchés.
          Alors ne soyez pas échaudée, revenez!
          Je ne vous dirais plus rien ou j’y mettrai toutes les formes à moi possibles!
          Sans rancune et sans animosité, j’espère?

        • Ragnar Lodbrok

          Richard,
          J’aimerais trop vous répondre de manière lapidaire, ce serait bref, brutal, très satisfaisant mais totalement improductif.
          Comme vous aussi vous paraissez aimer donner des conseils « avisés », permettez-moi en toute charité chrétienne de vous en donner un: relisez donc St Mattieu 7; 1-4.
          Et de peur de vous offenser, je vous déconseille fortement de poursuivre sur le verset 7 😉
          Et rassurez-vous je ne commenterai pas plus.

        • Richard

          Je n’ai lu votre réponse à Inconnue qu’après lui avoir répondu. Si, j’en avais eu connaissance avant, je me serais abstenu de répondre. Autant pour moi.

        • Un lecteur anonyme

          Bien à vous inconnue ,
          Cela est le don de componction .
          La componction est mère des larmes et de la sagesse .

        • Ragnar Lodbrok

          aucun problème Richard.
          Le même cas m’est déjà arrivé.
          C’est du au délais de la modération et aussi parfois au nombres importants de commentaires et on peut s’y perdre.

        • Solstice

          Je me sens moins seule…
          Moi, je me demande comment font les chrétiens de ce Monde pour ne pas pleurer lorsqu’ils prient.
          A moins de réciter des prières du bout des lèvres…

        • Emmanuelle

          Bonjour Inconnue,
          Oui le don des larmes existe.
          Padre Pio en était gratifié, surtout en début de sacerdoce. A peine se mettait-il à la prière qu’il se mettait à pleurer d’abondantes et chaudes larmes. Il a été questionné à ce sujet, et avait répondu (en gros), qu’il trouvait étrange que les autres fidèles ne soient pas émus jusqu’aux larmes par la Charité infinie de Jésus ainsi que la contemplation des souffrances de Dieu en pleine agonie pour notre salut.
          Cela n’a rien à voir avec un « lâchage nerveux », mais, c’est bien une grâce.
          Comme toutes les grâces, elle ne doit pas être prise comme une faveur particulière ou une preuve de sainteté, mais doit permettre à la personne qui en est gratifiée d’adorer encore plus le Bon Dieu, et d’attirer les autres vers le salut.

          Il est possible que ce don s’arrête, cela n’indiquera rien de spécialement mauvais par rapport à votre salut. Les grâces sont données, puis reprises sans qu’il n’y ait eu faute spécialement de la part du fidèle. Le Bon Dieu donne ce qui est utile à l’âme pendant un moment, puis le retire quand l’âme n’en n’a plus besoin.

  5. Sophie

    http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/avant-premiere-intersiderale-pour-rogue-one-12-12-2016-6443856.php
    http://www.lepoint.fr/pop-culture/cinema/star-wars-rogue-one-la-premiere-mondiale-seduit-a-hollywood-11-12-2016-2089613_2923.php
    Forcement, un film qui même avant sa sortie, est déjà acclamé par la critique … Je rappelle que ce film est axé sur le « dernier coup d’éclat des « Forces du Mal », l’Empire, avec à sa tête, Dark Vador, le « Père » du Mal.
    Synopsis : Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

  6. Jeup

    Louis, pensez-vous que le pape François puisse être l’Antichrist ? Le Vicaire du Christ qui travaille pour Satan ? Avez-vous des preuves que le pape rejette clairement la divinité du Christ et condamne les chrétiens à suivre des pratiques les conduisant à la géhenne? Je suis d’accord que le dialogue inter-religieux est un sujet épineux mais le pape a-t-il franchi la limite blasphématoire de là à être l’Antichrist donc à éloigner les chrétiens du Christ ? Je pense qu’il serait intéressant d’en faire une synthèse clair et explicite ….

    Hors-sujet mais pensez-vous que la symbolique des 45 jours de Daniel correspondrait à l’élection du 45ème président des Etats-Unis, Trump (trompette) ?
    De plus dans Daniel 12 :11 il est dit : « Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l’abomination du dévastateur, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours ». Les sacrifices quotidiens ont été abolis en 70 et n’ont pas été ré-institués à ce jour, quoi en penser …Trop de signes ne sont pas encore arrivés selon moi.

    Merci pour vos précisions. Fraternellement.

    • dalencourt

      Concernant le pape Antéchrist, la réponse est oui ; explications ici :
      https://legrandreveil.wordpress.com/2014/12/17/lantechrist-existe-je-lai-rencontre/
      La symbolique du 45 peut aussi être liée à 2016 même si ce n’est pas la symbolique principale (la prophétie de Daniel est une des rares à donner un décompte et une durée) ; en 2016 on est à 145 ans de Pontmain, 445 ans de Lépante, et la 45è président a été élu la 45è semaine. Voilà pour les 45, c’est instructif mais cela ne donne pas une durée.

      • Jeup

        Merci Louis,
        En lisant votre article de 2014, vous tirez une fausse conclusion: « Au 13 décembre, François était à mi-mandat : 21 mois sur les 42 annoncés par l’Apocalypse. Sauf que Notre-Seigneur a promis d’abréger ce règne. Je confirme. » Les 42 mois sont écoulés depuis le 13 Septembre 2016, l’Apocalypse se réfère t-elle alors véritablement au Pape François ?
        Fraternellement

        • dalencourt

          Cela veut dire qu’il faut interpréter autrement la durée des 42 mois. Nous sommes aujourd’hui à 45 mois.
          Je confirme que le pape François est la bête de la terre, c’est sûr. Pour les calculs, il faut réviser nos positions mais cela ne change pas grand-chose en réalité.

  7. théodoric

    je ne retrouve pas l’info orignal, mais j’ai entendu que le 9 decembre 2016, le pape était en discussion pour permettre le mariage des prêtres. je vais fouiller pour retrouver l’information. elle a certainement son importance.

  8. Yannick L.


    Le Financial Times l’admet : les gardiens de l’ordre mondialiste libéral se dirigent vers le même destin que Marie-Antoinette
    Dans un surprenant moment de lucidité, Wolfang Münchau a publié un éditorial dans le Financial Times (FT) de Londres qui comparait les « gardiens du temple » de « l’ordre mondialiste libéral » (ceci inclut bien entendu le FT) à Marie-Antoinette et à la maison des Bourbon de France, les laissant « manger leur brioche » en route vers leur guillotine.

    Münchau sait de quoi il parle, en tant que rédacteur en chef associé du FT, il se trouve dans la position peu enviable d’agir comme le porte-parole des banksters retranchés à la City de Londres ; et au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, les banksters ne sont pas/plus exactement les personnes les plus adulées de la planète ces temps-ci. Mais n’en croyez rien, et lisez plutôt:

    « Quelques révolutions auraient pu être évitées si la vieille garde s’était seulement réfrénée de toute provocation. Il n’y a aucune preuve de l’incident du ‘qu’ils mangent de la brioche’. Mais ceci est certainement le genre de choses que Marie-Antoinette aurait bien pu dire. Cela sonne vrai. Les Bourbon étaient durs à battre en tant qu’establishment n’ayant plus aucun contact avec la réalité.

    Aujourd’hui, ils ont une sérieuse concurrence.

    Notre establishment mondialiste libéral démocratique se comporte pratiquement de la même manière. Dans une époque où la Grande-Bretagne a voté pour sortir de l’UE, alors que Donald Trump a été élu président des Etats-Unis et que Marine Lepen est en marche sur l’Elysée pour 2017, nous, les gardiens de l’ordre libéral mondialiste, passons notre temps à en rajouter. »

    Je pense que nous comprenons tous ce qui se passe ici: une classe dirigeante essoufflée démoralisée et désorientée, pestant contre le fait qu’elle ne peut plus contrôler le narratif qui formate la perception publique dans le monde, cherche à se re-légitimer en se reconnectant avec le public.

    C’est un vieux truc qui marche souvent. Admettez vos erreurs et vos méfaits, reconnaissez la colère du public, son sentiment de frustration, ajustez la rhétorique adéquatement pour reconnecter le public avec le but de construire « l’ordre mondialiste libéral », rincez et répétez autant de fois que nécessaire.

    Donnons un bon point à Münchau, il est pas mal à ce truc et quelques unes des phrases coup-de-poing de son éditorial devraient être inscrites sur les fronts de tous les politiciens véreux et gluants ainsi que sur ceux de leur maîtres banquiers. « A cause d’une tendance à exagérer, les macroéconomistes ne sont plus considérés comme des experts sur la macroéconomie. » Non, vraiment ?…

    Pourtant, l’éditorial est construit avec le piège induit auquel on est en droit de s’attendre en provenance de la grande gueule nourrie et fabriquée de la finance. Le problème, nous dit-on, est le « flot incontrôlé de gens et de capital » ainsi que « l’inégale distribution des revenus ». Merde, je me demande comment les oligarques en place se proposent de régler ce problème ? Quand votre seul outil est le marteau de la règlementation gouvernementale et son interventionnisme, tous les problèmes ressemblent à un clou ayant un peu trop de liberté. Juste une autre petite chose pour les politiciens bons samaritains, bien intentionnés mais si mal dirigés pour réguler tout çà carré-boulon, je suppose.

    Mais gardez à l’esprit que l' »ordre mondialiste libéral » ne va pas s’effondrer gentiment et que pour tout « bon flic gentil » comme Münchau portant le gant de velours de la rhétorique populiste douillette, il y a un « sale méchant flic » qui attend juste de montrer le poing de sa main de fer.

    Comme le Conseil Atlantique ; ils viennent juste de décrocher la timbale avec leur incroyable course à l’échalote jusqu’au fond du tonneau dans leur guerre froide 2.0 menée par la clique néoconservatrice qui pousse contre la « propagande russe » (alias tous ceux, incluant le Corbett Report, qui ne répète pas comme des perroquets chapitres et versets de la propagande officielle néo-libérale idoine). Leur contribution est devenue une farce hystérique à se pisser dessus intitulée « Les chevaux de troie du Kremlin » (« The Kremlin’s Trojan Horses. »).

    Ce superbe morceau de bravoure néo-mccarthyste identifie chaque mouvement populiste européen comme un agent secret d’une 5ème colonne russe sur le continent, travaillant pour les intérêts de maîtres du mal en tout et pour tout et leur grand manitou: Adolf Belzebub Poutine. Le pamphlet non seulement montre du doigt les suspects habituels des espaces traditionnels de l’extrême droite européenne avec les LePen, Front national, PEDIGA etc… mais aussi des gens comme Jeremy Corbyn et son Parti Travailliste britannique et, bizarrement, l’ex-chancelier allemand Gerhard Schröder.

    Ceci combiné avec les tentatives récentes de diaboliser tous les médias alternatifs sur internet en les étiquetant de propagateurs de « fausses informations » et/ou de « propagande russe », il n’y a aucun doute que l’élite politique ayant complètement perdu tout contact avec la réalité des choses et sur laquelle écrit Münchau, n’est pas seulement en train de dégringoler vers son moment à la Marie-Antoinette, mais elle est en train de mettre la post-combustion pour y accéder plus vite. Bien évidemment, ces gugusses pensent toujours qu’une censure des plus lourdes va rediriger le peuple de retour vers les porte-voix médiatiques de l’establishment, qui viennent tout récemment de pulvériser tous les records de mécontentement et de non-confiance parmi le public. Ils ne pourraient pas avoir plus tort avec cette supposition.

    Oui, l’ordre mondialiste comme envisionné par les banksters et leurs marionnettes politiciennes est en train de s’effondrer et oui, ça va être chaotique, sale, et violent. Mais vous admettrez que ce sera un grand spectacle à observer.

    Peut-être que les gens mangeront bien leur brioche après tout.
    http://www.wikistrike.com/2016/12/le-financial-times-l-admet-les-gardiens-de-l-ordre-mondialiste-liberal-se-dirigent-vers-le-meme-destin-que-marie-antoinette.html

  9. dalencourt

    En réfléchissant ce week-end, je suis parvenu à une hypothèse : que la pierre à ôter, le dernier verrou à faire sauter pour l’adversaire soit le pape. Donc Benoît XVI.
    Qu’on le veuille ou non, le dernier rempart face à l’ennemi, c’est le pape, Vicaire du Christ.
    Je lisais un livre qui rappelle que « le pape ne peut modifier la règle de la foi ni la divine constitution de l’église. » Je suis peut-être allé trop loin dans ma prospective, rien ne dit que le diable aura l’autorisation de modifier le sacrement de l’Eucharistie et de supprimer la Présence Réelle.
    Par contre, supprimer le pape, vicaire du Christ, revient à symboliser un second vendredi saint : par le Vicaire, c’est la personne même du Christ que l’on offense.
    Cette passion de l’Eglise est avérée, notamment par ses 6 derniers vicaires, tous hérétiques. D’où les énormes souffrances de l’Eglise. Mais maintenant, il s’agit de la mise à mort, du coup de lance.
    Nous sommes dans la situation inédite de deux papes parce que l’un des deux n’est que l’évêque de Rome et l’autre demeure le Vicaire. La disparition du Vicaire plongerait l’Eglise dans un second vendredi saint, elle n’aurait plus son chef visible.
    Le fils d’iniquité (s’il paraît réellement ce qui n’est pas garanti) pourrait enfin apparaître.
    J’en dirai plus dans les jours prochain sur ce scénario.

    En attendant, il est possible que l’évènement que j’attendais pour le 9 décembre se réalise demain 13 décembre, d’après mes déductions et pourrait être l’annonce de la mort de Benoît XVI.
    Si cette mort est assimilable à celle du divin maître, n’oublions pas qu’à ce moment-là il y a :
    – tremblement de terre (réel et non figuré)
    – le voile du temple se déchire (fin de l’Eglise)
    – résurrection de certains saints (assimilable à celle des témoins) mais attention celle-ci est mystique dans un premier temps car ils ne se montrent en public qu’après la résurrection, donc elle n’est visible que le 3ème jour (et même 3 jours et demi en ce qui concerne les témoins).

    • Ragnar Lodbrok

      Louis,
      Je ne sais que penser de ce que vous dites.
      Mais je vois quand même ce qui peut être une faille dans votre raisonnement:
      Peut-on être vrai pape et PAS évêque de Rome? Je ne le crois pas.
      Quelqu’un de calé sur le sujet peut-il nous éclairer?
      Si vous voyez Benoît XVI comme pape réel et François que comme évêque de Rome, cela signifie obligatoirement deux évêques pour Rome. Ce serait du jamais vu, non?

        • Ragnar Lodbrok

          Louis,
          Alors ok, je comprends le raisonnement, mais dans ce cas là, François n’est pas même évêque de Rome, mais c’est obligatoirement Benoît XVI
          François évêque in partibus?

      • Tonnerre Debrest

        @Ragnar,
        Je ne peux pas répondre à votre question mais je partage cet article, dont voici un extrait :
        « Première remarque. Y avait-il déjà des « papes émérites » (= Benoît XVI !) du temps de Jésus ? C’est-à-dire deux grands-Prêtres en même temps ? Le passage évangélique ici, tend à montrer qu’Anne et Caïphe sont tous les deux grands-Prêtres lorsque la Passion de Jésus se déroule. En fait, l’histoire ecclésiastique juive enseigne que du temps de Notre-Seigneur, seul Caïphe était le grand-Pontife légitime, mais Anne, son beau-père, l’avait été quelque temps avant lui, et, très-influent, moralement « chef de famille sacerdotale », très-réputé auprès du peuple juif, il restait avec le titre et les honneurs de grand-Prêtre « émérite ». Et c’est pourquoi saint Jean n’hésite pas une seconde à lui attribuer carrément le titre complet de « grand-Prêtre ». Ce qui, soit dit en passant, est encore une autre preuve du très-grand respect des Apôtres pour la fonction de grand-Prêtre aux temps de Jésus, et, s’il vous plaît, du Saint-Esprit derrière eux qui les inspire infailliblement, puisque même ceux qui ne sont plus que grand-Prêtre émérite sont scripturairement cités par eux avec le titre complet…  »

        http://eglise-la-crise.fr/index.php/component/joomblog/post/caiphe-dernier-grand-pontife-juif-de-l-ancien-testament-etait-il-legitime-ou-bien-non?Itemid=483

        Cher Louis, j’espère que vous publierez bien que ça n’aille pas dans votre sens sur ce point.
        Merci pour ce bel hommage à notre Reine.
        UDP

      • Gégé22

        Ragnar
        François s’est lui-même présenté comme evêque de Rome le jour de son élection sans parler aucunement de sa charge pontificale et a parlé de BenoitXVI comme d’un simple évèque .

    • Yato

      N’est-il pas contradictoire de considérer les six derniers Vicaires du Christ (les Papes depuis Jean XXIII, si je vous suis bien) comme hérétiques, tout en affirmant que Benoit XVI est le dernier verrou à faire sauter pour les adversaires du Christ ? Car, de deux choses l’une, soit les derniers Papes sont tous hérétiques et ils cessent de facto d’être des Papes et du même coup d’être des verrous, soit ils sont Papes, ne sont pas hérétiques, et le dernier d’entre eux, Benoit XVI, peut en effet être considéré par les adversaires du Christ comme l’homme à abattre.
      A mon avis, les six derniers Papes (ou du moins cinq d’entre eux) ont flirté avec l’hérésie, notamment pour ce qui concerne l’oecuménisme, la collégialité, la liberté de conscience, ou encore les relations avec les ennemis du Christ. Et parmi eux, Benoit XVI est loin d’être le pire. On pourrait porter à son crédit une certaine fermeté dogmatique, un raffermissement de la liturgie, un rapprochement avec les traditionalistes.
      S’il est bien Pape, comme je le pense, la question est : pourquoi ne l’a-t-on pas déjà supprimé physiquement ? Peut-être parce que les adversaires sont téléguidés par un Adversaire qui connaît fort bien la valeur des promesses de Notre-Seigneur : « Tu es Pierre, etc. » Pour faire la dernière révolution dans l’Eglise, celle du dogme, il lui, il leur fallait un homme qui ne fût pas Pape. Pour que l’élection de Bergoglio soit irrégulière, il fallait un Benoit XVI encore Pape, c’est-à-dire dont la renonciation ait été irrégulière. Et beaucoup d’indices permettent de penser qu’elle l’a été. La question est : les adversaires ont-ils encore besoin de Benoit XVI ? Si la réponse est non, on peut encore se demander si Benoit XVI représente une gêne pour eux. Il est vrai aussi qu’à son âge, il pourrait mourir de mort naturelle. Personnellement, je n’y crois pas. Je parie avec vous ce que vous voudrez qu’il survivra à son pseudo-successeur. Lui, à mon avis, n’en a plus pour longtemps avant de rejoindre Hérode, Caïphe, Judas et consorts.

      • dalencourt

        Yato, je vous suggère d’acheter ce livre, il vous éclairera sur le sujet des papes hérétiques :
        http://www.chire.fr/A-194949-apologie-de-la-tradition.aspx
        Le cas du XXè siècle n’exclut pas d’autres périodes où des papes se sont montrés hérétiques. Extrait :
        « La doctrine de la primauté romaine se retrouve dans l’expression fameuse Prima sedes non judicabitur a quoquam : il [le pape] ne doit être jugé par personne, excepté le cas où il s’éloignerait de la foi. Cette règle n’admet donc qu’une seule exception : le péché d’hérésie. (….) Les décrétistes médiévaux expliquent que, une fois tombés dans une erreur contraire à la foi, le pape cesse d’être le chef de l’Eglise : il s’exclut lui-même de la hiérarchie et, de ce fait, tout catholique peut, à la rigueur, l’accuser. De là, la sentence de l’Eglise n’est que la constatation d’un fait. Il ne s’agit pas de déposer un pape mais simplement de constater qu’un pape est dépouillé de sa fonction en raison de son hérésie. Cette possibilité ne contredit pas le dogme de l’infaillibilité puisque l’infaillibilité ne suppose pas l’inerrance du pape en tant qu’individu, mais bien celle de la charge pontificale en tant que telle. La divine Providence épargna à l’Eglise la tragédie d’un pape reconnu hérétique, mais pas celle de papes hérétisants qui, dans l’exercice de leur gouvernement, se rendirent coupables de graves fautes en se montrant être d’indignes Vicaires du Christ, mais sans jamais perdre leur charge pour autant. »

        Tout est dans la dernière phrase : puisque l’Eglise n’a pas jugé les papes de Vatican II hérétiques, nous sommes en présence de papes hérétisants qui n’ont pas perdu leur charge. N’oubliez pas non plus le phénomène « bon larron » : un pape peut revenir sur ses hérésies et reprendre sainement la direction de l’Eglise. Ca s’est déjà vu. Seule la bête (Bergoglio) ne peut le faire, par sa nature même. Par conséquent, même hérétique, Benoît XVI reste le vrai pape et le rempart de l’Eglise. L’ennemi doit faire tomber ce rempart (= les murs de Jéricho) s’il veut la victoire finale.
        C’est un passage obligé. Il faut voir l’aspect mystique et non l’aspect humain ; Satan est un ange, il fonctionne lui aussi avec une partie « invisible » qui sont ses validations mystiques, que j’ai déjà expliqué (notamment l’alignement Ishtar-Antéchrist nécessaire pour la « naissance » de la nouvelle cité).

        • Richard

          La victoire finale de Satan est la fin où l’anéantissement de l’Église Traditionnelle Catholique Romaine. Nous y sommes presque arrivés avec Bergoglio. Quand il fera entrer officiellement l’Église dans le N.O.M. , la victoire de Satan sera totale.

    • Brunonix

      La mort de Benoit XVI demain ? Hein !
      Pffff !
      Quand donc accepterez vous de ne pas détenir la vérité dans son entier !
      A ce stade, l’orgueil devient faute grave !
      Nous sommes nombreux à vous apprécier, à vous lire, et lorsqu’on cherche à vous aider, à vous montrer d’autres voies, comme Jeanne D’Arc II, hé bien, vous couper les commentaires : VOUS avez la vérité, mais si rien ne se passe d’ici janvier 2017, peut être accepterez vous enfin de nous écouter de retour ?

      Brunonix

      • dalencourt

        Ce n’est pas de l’orgueil c’était une hypothèse.
        Le 13 décembre, Benoît XVI m’a tout de même permis de trouver ce lien très étonnant entre les années jubilaires 1932/1933 et 2016/2017 ; donc Benoît XVI a bien été un révélateur, mais pas de ce que je pensais à la base.

        Il y a aussi une autre interprétation possible : la pierre a bien été ôtée le 28 février 2013, lorsque la démission de Benoît XVI a été effective, pour installer l’Antéchrist à Rome, excusez du peu !
        La présence du pape émérite parmi nous est une protection divine mais l’analogie avec le vendredi saint reste valable : à moment donné, nous serons vraiment seuls, mais pas pour longtemps. Dans l’ordre des choses, il serait logique que Benoît XVI meure pour libérer les dernières forces maléfiques.

        • Richard

          Tout à fait d’accord, il est le dernier obstacle. De plus, nous savons qu’il est très malade. La Providence le rappellera à son heure, pour La servir.

        • yoo

          Louis vous devriez sincèrement arrêter les chiffres, les dates. A quoi sert la parabole des vierges ou du serviteur qui veille le retour du maitre ? Ca dérourage certains lecteurs. St paul lui pensait qu il allait voir le retour du messie. Et 2000 ans ont passé. Nous devons surtout veiller, suivre les pas du christ sans relache. c est ca qui compte.je suis sur que votre blog vous prend bcp de temps. Il n y a rien de plus important que de s occuper avant tout des siens. C est un ancien bloggueur qui vous le dit.merci encore pour vos connaissances sur ma religion.

        • dalencourt

          Ragnar, vous compliquez les choses, le sujet a déjà été traité. Benoît XVI est le pape régnant. François n’est en réalité qu’un anti-pape, donc rien du tout, même pas l’évêque de Rome. Comme il le sait, il dit qu’il est l’évêque de Rome (car il faut bien dire quelque chose), c’est une façon détournée de dire qu’il n’est pas pape, même s’il en occupe la fonction.
          C’est le même principe que le « masque de fer » (le film) :on remplace le roi par… lui-même ! C’est à dire par une personne qui lui ressemble, et prend son titre et sa fonction par traîtrise. Pour tout le monde il est le roi, même s’il dit en plaisantant qu’il ne l’est pas ; seul le malheureux roi prisonnier sait, lui, que c’est un imposteur qui a pris sa place.

        • Ragnar Lodbrok

          Louis,
          On ne doit pas parler du même message.
          Je parlais de celui qui traitait du Katékon, et ou je citais St Paul 2Thessaloniciens Chapitre 2 :
          7Car le mystère d’iniquité s’opère déjà, mais seulement jusqu’à ce que celui qui le retient encore paraisse au grand jour.!
          Car si François est l’Antéchrist, qui est le Katékon?

          Et je ne voudrais pas avoir l’air obstiné, mais si vous considérez Benoit XVI comme le pape, je peux le comprendre et peut-être même l’approuver (quoi que je ne puisse l’affirmer), mais désolé, il n’est pas régnant. En aucun cas!
          Pour abonder dans votre sens, je reprends votre exemple de masque de fer!
          Le prisonnier ne règne pas!
          Louis, on est nombreux à vous avoir prévenu: rien en décembre, rien en janvier: vos théories s’effondrent.
          Et pourtant j’aimerais tellement que vous finissiez par avoir raison!
          Seul le temps vous montrera la vérité, mais j’avoue ne pas être certain de penser que vous saurez le reconnaître!

        • dalencourt

          Ragnar, il a été démontré avec brio par de nombreux auteurs, dont Raoul Auclair, que le Katechon c’est le pape.
          En écartant le pape Benoît XVI le mystère d’iniquité s’est bien révélé au grand jour.
          C’est pourtant d’une simplicité extrême.
          Et ceci explique la raison pour laquelle Benoît XVI s’est maintenu comme « pape émérite » : pour qu’un guide reste présent. Mais l’écartement du Katéchon a mis l’église au tombeau donc le pape régnant semble mort, inexistant, sans pouvoir… mais « il n’est pas mort il dort » dit Jésus. C’est l’équivalent des 3 jours au tombeau.

          Quand au masque de fer, revisionnez-vous le film avec Jean Marais : le masque de fer règne durant au moins quelques semaines, il prend la place du roi de façon effective et réelle.

          Tout ce que j’annonce va se réaliser. Je comprend et affine petit à petit ma vision des choses c’est vrai, et donc le fait d’affiner génère des ajustements, qui peuvent être mal perçus ou pris pour des revirements. Tout simplement parce que tout ne se révèle pas d’un coup. Un peu comme une longue enquête qui permet d’approcher lentement mais sûrement du dénouement. Ma seule faute est d’annoncer des dates et d’essayer de « découvrir » à l’avance. Il faut que je perde cette habitude de coupler des dates avec des événements : trouver une date oui, dire qu’il va s’y passer « telle chose » non. Ou alors les considérer comme des hypothèses.

        • dalencourt

          Bien sûr Richard ; j’utilise déjà souvent de nombreuses précautions oratoires, m’exprimant régulièrement au conditionnel.
          Par exemple, le post dans lequel j’envisageais la mort de Benoît XVI au 13 décembre, j’avais bien utilisé le mot « hypothèse » puis « il est possible que ». Il serait temps que les lecteurs lisent les textes avec objectivité et non, ce qui est le cas très souvent, avec un sorte de filtre d’idées préconçues.
          Un autre frein est le matérialisme exacerbé de nos compatriotes qui a fait perdre tout sens mystique aux gens ; de nombreux lecteurs ont une vision bien trop terre à terre des choses qui ne leur permet pas de comprendre le sens profond des textes et des prophéties, même avec les explications adéquates.

      • Richard

        Vous vous trompez Brunonix. Dalencourt ne prétend pas avoir la vérité toute pure et absolue. Il dévoile tout simplement ses analyses avec toutes les marges d’erreurs que cela comporte lorsque l’on aborde ce sujet si délicat qu’est la Fin des Temps. Prenez donc un peu de recul et vous verrez que vous ne porterez plus de jugement injustifié parce qu’il s’est soi-disant trompé.

  10. cat

    je vous propose une vidéo France fille aînée de l’Eglise

    Chant de Jean-Yves-Marie Tourbin,
    Avec comme illustrations les hauts-lieux de la chrétienté en France.
    à chanter quand cela vous plait

        • jane93

          Ma « petite histoire » vous rendra l’espoir peut-être. Depuis mon plus jeune âge (3 ans) j’aimais Jésus et sa sainte mère, je tenais à aller à l’église tous les jours en sortant de la maternelle ce qui ennuyait même ma mère. Un jour, vers cinq ans, j’ai décidé qu’il fallait laisser la porte ouverte, et j’ai mis une assiette et des couverts en annonçant que Jésus allait venir manger avec moi. Ma grand-mère m’a laissée faire ce « caprice », puis j’ai attendu. Alors, on m’a dit « mais tu vois, il ne viendra pas, allez range cette assiette ».. Eh bien, je n’ai pas été déçue, j’ai toujours pensé qu’il viendrait plus tard, un autre jour, avant ma mort.. donc que ma génération le verrait et comme je ne suis pas de la première jeunesse.. 🙂
          Evénement étonnant, car il n’y avait pas de bible chez nous, il était d’ailleurs interdit de la lire, le Livre étant considéré comme sacré, ne pouvant être lu par des profanes.
          Il y a quelques années (5 ou 6 ans), j’ai découvert, apocalypse Jean 3.20 avec stupéfaction !
          Autre fait, je suis redevenue (avais-je cessé de l’être ?) catholique le jour de Pâques 2016 après 49 ans révolus (mais pas 50) d’absence !

      • Ragnar Lodbrok

        Crunch,
        RÉJOUISSEZ-VOUS!
        Soyez sans inquiétude: avec l’aide de Dieu, que vous ne manquerez pas de lui demander, on peut tenir indéfiniment!
        Il est vrai que la situation est particulièrement pénible et ce n’est pas drôle. Mais on n’est pas sur terre que pour rigoler.
        Et puis quand je pense à tous les martyrs depuis le début de la chrétienté, j’ose espérer que nous serons à la hauteur.
        Mais tout seul, c’est impossible
        Cela me rappelle l’Introït et l’Épître de dimanche dernier! St Paul aux Philippins 4. 4-7

        4 Réjouissez-vous dans le Seigneur en tout temps; je le répète, réjouissez-vous.
        5 Que votre aménité soit connue de tous les hommes: le Seigneur est proche.
        6 N’entretenez aucun souci; mais en toute circonstance, par la prière et la supplication pénétrées d’action de grâce présentez à Dieu vos demandes.
        7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus notre Seigneur.

        N’est-ce pas particulièrement d’actualité?
        Et ce n’est techniquement pas si compliqué que ça: prier, supplier, remercier et finalement demander.
        Merci mon Dieu de nous avoir donné Saint Paul!

    • dalencourt

      Danielle, c’est typiquement protestant comme démarche. Pourquoi aller créer une nouvelle église quand il y en a une ? Cette église c’est l’église catholique, toujours vivante dans la tradition qu’elle tient de la continuité apostolique.
      Ceux qui créent de nouvelles églises ont beau justifier leur démarche en s’abritant derrière « Jésus », ils ne font que créer leur propre petite religion. A fuir.

  11. Uncle

    Un suivi des élections américaines et la révolution violet:
    – 7 grands électeurs républicains ont déjà déclaré qu’ils ne voteraient pas pour Trump mais ce n’est pas assez pour diminuer sa majorité
    – Devant l’information (fausse ou non) que  »la Russie » est intervenue pour un coup d’État  »molo » (soft coup), nul autre que l’organisateur de la campagne d’Hillary, John Podesta, a demandé à ce que tous les grands électeurs reçoivent un breffage d’intelligence avant le vote du 19 décembre. Le camp d’Hillary espère que plus d’électeurs de Trump le laisseront tomber et qu’ils voteront pour un autre candidat de leur choix pendant qu’Hillary conservera les siens. Si c’est le cas il va y avoir du brasse camarade pour qu’un candidat atteigne la majorité des 270, et pas nécessairement Hillary.

    Je doute que cela ira dans ce sens, mais c’est tout de même spécial qu’Hillary soit sortie le 8 décembre en violet pour critiquer les  »fausse nouvelles » circulant sur le net. C’est exactement une tactique digne du diable, semer le doute, mentir, cultiver l’ambiguïté, et digne de  »L’Eve » de l’élite décrite par M. D’Alencourt.

  12. phil

    bonsoir à tous, s ‘il se passe autant de choses ce mois de décembre 2016 c est parce que décembre c est le 12 : 2 fois 6 et 2016 additionné ca fait 9 donc 6 comme satan adore l inversion.. 666… regardez cette vidéo que m a transmise un ami , hallouna a le tee shirt avec la bête… le 6 décembre 2016.. 6 et les deux fois 6 pour décembre donc 666…elle vient d un musulman mais là il a raison , c est clairement l antéchrist sur le pull : baphomet.. https://youtu.be/XF9PKlW_g8g

  13. Yannick L.

    Géminides 2016 : jusqu’à 120 étoiles filantes par heure le 13 décembre
    Cet événement est l’un des plus beaux spectacles que nous offrent les étoiles filantes. Voici tout ce qu’il faut savoir avant d’y assister.
    Si vous aimez les belles pluies d’étoiles filantes, celle qui s’annonce devrait vous ravir au plus haut point. Dans la nuit du 13 au 14 décembre, des milliers de météores vont en effet s’abattre sur notre atmosphère et nous offrir un magnifique spectacle ! Voici tout ce qu’il faut savoir de cet événement à ne pas rater.

    Ces météores sont appelés les Géminides. Ils sont issus de 3200 Phaeton, un astéroïde qui fait 5,1km de large et qui navigue dans l’espace à la vitesse de 30 kilomètres par seconde !
    http://positivr.fr/etoiles-filantes-geminides-13-decembre-2016/

    • jeanmarie3

      non, souris 7, ce pretendu annuairen’est pa sdu tout à jour, et il omet sciemment des chapelles ouu la messe tridentine est parfaitement valide!

      deux exemples, dans le sdepartement de l’ouest:en maine et loire, est citée la chapelle d’angers – fondée par mes propres parents, voici 45 ans – desservie par la fsspx, donc valide, mais y figue celle des victoires, desservi par un brave homme , diocesain, que je connais bien.. mais qui n’est pa spretre!
      et d ememe à nantes, ou figure la chapelle ralliée.. ou les « messes » sont invalides.. mais ne figure pas la chapelle de l’abbe Guepin, qui est un saint pretre… et le premier a avoir maintenu la Sainte Messe à nantes!

  14. Yannick L.

    Nous venons de vivre une mini crise sismique dans le Nord Finistère avec sept évènements enregistrés par le Commissariat d’ Energie Atomique en trois jours, avec des épicentres dans le même secteur. Le plus important a atteint 3, 9 sur l’échelle de Richter. Sept tremblements de terre ont été enregistrés entre jeudi 8 décembre 2016 et dimanche 11 décembre 2016 dans le même secteur. Un premier de magnitude 2, 4 jeudi 8. Vendredi assez tard dans la soirée, on a enregistré 1, 9 et 2, 9. Samedi 3, 4 du coté de Pencran… Et dimanche , trois tremblements de terre ont été constatés le même jour. Deux aux aurores de 2.3 et 2.6. Puis à 22H30, le séisme de 3, 9.
    La Bretagne est à la 3 ème région française en activité sismique après les Alpes et les Pyrénées.
    https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/une-mini-crise-sismique-dans-le-nord-finistere-1481564785

  15. Michelange

    Cher Louis, chers amis, il y a encore une piste intéressante, mais très aléatoire que j’aimerais mentionner en plus des éléments déjà mentionnés dans mon commentaire précédents, dont je vous avais parlé l’année passée, lorsque je réfléchissais à la piste du 13 décembre … 2015. Cela n’ajoute aucune crédibilité à l’affaire, mais si les premiers éléments s’avéraient justifiés, cela donnerait un éclairage supplémentaire, au cas où…

    Ce sont les cercles céréaliers, ou agroglyphes, ou encore plus communément crop circles, ce qui revient au même. On ne sait pas trop comment ils sont faits, ni qui en est l’auteur, mais ils sont généralement réalisés en pleine nuit et en quelques minutes, et des petites sphères de lumière ont parfois été observées au-dessus des champs de céréales qui servent de support aux dessins réalisés.

    Dans l’immense majorité des cas, ils se contentent d’être parfaitement symétriques et généralement harmonieux, parfois d’une complexité effarante. Mais dans certains cas, ils semblent être porteurs de messages, la plupart du temps quasiment impossible à comprendre ou à déchiffrer.

    Comme avec Nostradamus, il y a quasiment autant d’interprétations divergentes que d’intervenants, souvent dans la mouvance new wave et écolo. Donc difficile de faire le tri et d’en tirer quelque chose de probant. En plus, il y a bon nombre de faux, souvent grossièrement réalisés, mais parfois des cas intermédiaires, dans lesquels il est difficile de trancher.

    Néanmoins, il me semble intéressant d’essayer de discerner si possible dans ces phénomènes étranges un mode d’expression de la part d’entités terrestres ou extraterrestres qui essaieraient de nous aider en tentant de nous communiquer des informations qui leur paraissent importantes, avec toutes les réserves nécessaires et sans illusions, un peu comme quand on joue au jeu « dessiner, c’est gagner ».

    Je me suis intéressé bien sûr en priorité aux crop circles qui semblaient d’une manière ou d’une autre, avoir trait à la fin des Temps, particulièrement ceux qui ont repris des motifs de type maya ou ceux qui mettent en scène des orbites planétaires et des constellations.

    Le premier qui semble incontournable est celui apparu en deux phases, en juillet 2008, à Avebury Manor, dans le Sud de l’Angleterre, région où la grande majorité des crop circles apparaissent.

    La première phase, constatée le 15 juillet 2008 a consisté en une représentation du système solaire au complet, comme il était censé se présenter autour du 21 décembre 2012, faisant clairement allusion à la date de fin du calendrier maya, dont on commençait à parler dans les médias à cette époque.
    Dans une deuxième phase, constatée le 22 juillet, le dessin a été comme gommé dans son centre et barré, comme pour nous dire que cette hypothèse d’une fin du calendrier était erronée. Puis quatre petits ronds graduellement de plus en plus grand, représentant comme un gros astre en approche ont été rajouté en bordure du système solaire, que d’aucuns ont identifié à la planète X ou Nibiru, ce qui pourrait signifier qu’il faudrait encore attendre grosso modo quatre années supplémentaires, soit jusqu’à fin 2016, l’arrivée de cet astre géant potentiellement responsable de ce que nous appelons la fin des temps.

    Un autre dessin a été rajouté à proximité pour nous fournir des informations supplémentaires, sous forme de rébus. Les onze lunes entourant la terre pourrait signifier 11 mois échus, donc au cours du 12ème mois, décembre. La lune y est représentée presque pleine et croissante, ce qui est compatible avec une date entre le 10 et le 13 décembre 2016.
    Une constellation d’étoile similaire à une partie de la constellation d’Ophiuchus a été dessinée en outre avec un rond entourant un couple d’étoile proche de l’endroit où se trouve le soleil sur l’écliptique en date du 13 décembre. C’est en tout cas la conclusion à laquelle sont arrivés les auteurs de la vidéo réalisée sur ce crop circle, alors que l’on ne parlait que du 21 décembre à l’époque
    .

    D’autres crop circles ont repris des dessins dans le style maya, mettant en scène un astre occulté partiellement par un autre, ce que la plupart des gens ont assimilés à des phases d’occultation de la lune par l’ombre de la terre ou à des éclipses de soleil par le lune, mais cela pourrait aussi faire référence à l’occultation du soleil par un astre de plus grande échelle, à l’origine des trois jours de ténèbres prophétisés par de nombreuses sources culturelles disparates, mais singulièrement convergentes, notamment le Padre Pio et les traditions mayas.

    https://heavyeditorial.files.wordpress.com/2012/11/mayan-crop-2004.jpg?quality=65&strip=all
    Tout le monde y a vu en 2004 la simple confirmation de 2012, vu les deux gros blocs et les 12 bâtonnets, mais il y avait aussi chaque fois les 4 spirales supplémentaires, qu’il faut peut-être comprendre comme 4 années supplémentaires en plus du calendrier maya
    .

    Celui-là en 2005 montrait clairement une occultation et cette fois, nous avons deux gros blocs et 2×8 bâtonnets, ce qui semble cohérent avec une date en 2016. Les 13 bâtons en retrait pourraient faire référence soit au 13ème mois lunaire, soit au 13ème jour.


    Celui-ci de 2011 reprend pour l’essentiel les mêmes thèmes, sauf que là, nous avons deux gros blocs et 17 petits blocs, ce qui renverrait plutôt à 2017, ce qui signifie peut-être que les événements se produiront fin 2016, début 2017…

    http://www.cropcircleconnector.com/2014/arklane/arklane2014a.html
    Un crop circle de 2014, mettant en scène une occultation, un cône d’ombre et de lumière, dont le tour extérieur semble indiquer le chiffre 14 et que j’avais pris pour une référence à l’année 2014, mais peut-être s’agit-il d’une référence au 14 décembre 2016, après tout. Rappelons que la pleine lune aura lieu le 14, à 1h du matin.

    http://www.cropcircleconnector.com/2014/greenstreet/greenstreet2014a.html
    Un autre de 2014, avec les mêmes thèmes, mais cette fois le tour extérieur indique clairement le chiffre 13 et il semble que c’est l’interposition d’un astre plus petit que le soleil au centre, qui semble produire un faisceau d’ombre (ou de lumière ?).

    Enfin, si je reprends ma série des 13 périodes au vu des derniers développements, cela donnerait finalement 13 millénaires, 13 années, 13 mois (lunaires), 13 jours et éventuellement, 13 heures.
    Les 13 millénaires seraient échus à fin 2012, la première année du Christ se finissant en décembre de l’an 2.
    Les 13 années seraient échues avec le douzième mois lunaire de l’année lunaire 2015, qui se serait terminée le 12 novembre 2015. En effet, le dernier mois lunaire de 2014 est échu le 23 novembre, avant le solstice d’hiver, alors que le premier mois lunaire 2015, incluant le solstice d’hiver de l’année solaire 2014, a commencé le 24 novembre.
    L’année finale de 13 mois aurait donc commencé le 13 novembre 2015 avec ce signe apocalyptique de l’attentat de Paris, le treizième mois lunaire ayant pris fin le 30 novembre 2016. En effet, le mois de décembre actuel trouvant son échéance avant le solstice d’hiver, il s’agit en fait du premier mois de 2017, d’un point de vue lunaire.
    Enfin, les 13 derniers jours qui seront échus le 13 décembre 2016 au soir.
    Si l’on va jusqu’à l’échéance des 13 dernières heures, cela donnerait le 14 décembre à 14h, d’où le doublement du 14 dans le dernier crop circle mentionné.

    Sauf que les heures contemporaines sont un système relativement récent et qu’il faudrait peut-être considérer aussi les heures comme elles l’étaient à l’époque de Moïse, la treizième heure étant la première de la nuit et la quatorzième heure le deuxième !?

    Mais ce ne sont que des questions oiseuses si rien ne se passe aujourd’hui, comme c’est éminemment probable, quand même !

    Amicalement,
    Michelange.

    • Clofer

      Une question niaise : comme peu de gens ont du aller y voir pour de bon, qu’est-ce qui prouve que ce ne sont pas des montages ou des maquettes comme on en fait de très réalistes en modélisme ferroviaire ?

    • Brunonix

      @MichelAnge

      Donc, si je comprends bien, vous associer l’eschatologie de Louis à la planète Nibiru, aux « cercles » crés par des extra-terrestres, et vous y voyez un signe de Dieu !
      Pour vous, la Terre est plate ou creuse ?
      Pfff !
      Brunonix

  16. Yannick L.


    Sainte Lucie – Vierge et Martyre (+ 305) – Sicile
    Vierge et martyre à Syracuse, elle est victime de la persécution de Dioclétien en 304.
    Son nom même évoque la lumière, mais sa vie
    reste dans l’ombre. Elle fut très populaire et son culte remonte aux premiers siècles. Il s’étendit jusqu’en Scandinavie, en particulier en Suède où la fête païenne de la lumière et des mauvais esprits qui luttent contre elle, a été remplacée par la fête de sainte Lucie. A cette date, ce sont les longues nuits de l’hiver nordique. Nous connaissons aussi de longues nuits dans les doutes de notre foi. La rédaction de sa ‘passion’ date du Ve voire du VIe siècle et beaucoup de détails y sont légendaires: enfermée dans un lieu de prostitution, elle sut résister à toute avance; attelée à deux bœufs pour l’écarteler, ils ne purent bouger; mise sur un bûcher, les flammes s’éloignèrent d’elle. Ses reliques vénérées à Syracuse ont été transportées d’abord à Constantinople et actuellement à Venise. Saint Thomas d’Aquin parle d’elle à deux reprises dans sa ‘Somme théologique’.
    Elle se serait rendue en pèlerinage à Catane sur le tombeau de sainte Agathe pour demander la guérison de sa mère. Ce miracle accompli elle distribua sa fortune aux pauvres. Dénoncée comme chrétienne, condamnée à être livrée à des débauchés, elle fut comme une ‘colonne inébranlable’ d’après une hymne… De cette ‘fabuleuse’ passion, nous retiendrons la réponse qu’elle fit à son juge: « Toi tu gardes les volontés de tes princes et moi j’observe nuit et jour les volontés de mon Dieu… Toi tu désires leur plaire et moi je n’ai d’autre ambition que de plaire au Christ seul. Fais donc ce qui te semble utile et moi je ferai ce qui sera utile au salut de mon âme ».
    De Syracuse où elle était l’objet d’une dévotion fort tendre dès le IVe siècle, son culte se répandit dans tout l’occident. La Corse du Moyen Age lui a dédié quelque vingt-neuf sanctuaires. (d’après ‘Église de Corse en prière’ – diocèse d’Ajaccio)
    La photo ci-contre a été prise dans une église de la citadelle de Rhodes. Elle représente Sainte Lucie (XIVe siècle, école toscane)
    Mémoire de sainte Lucie, vierge et martyre à Syracuse en Sicile, vers 300. Tant qu’elle vécut, elle garda sa lampe allumée pour aller au-devant de l’Époux et, conduite à la mort pour le Christ, elle mérita d’entrer avec lui dans la salle des noces et de posséder la lumière qui n’a pas de fin.

    Prière à Sainte Lucie:
    Mon Dieu, Créateur et Rédempteur, écoutez nos prières avec miséricorde alors que nous vénérons votre servante, sainte Lucie, pour la foi éclairée dont vous lui avez fait don.
    Augmentez et préservez cette même lumière dans nos âmes afin que nous puissions éviter le mal, faire le bien et rejeter par-dessus tout l’aveuglement et l’obscurité du péché.
    Confiants dans votre bonté, Seigneur, nous vous implorons humblement, par l’intercessions de votre servante, sainte Lucie, d’ouvrir nos yeux à la lumière pour vous honorer et vous glorifier ; pour le salut de nos âmes en ce monde ; afin de pouvoir jouir de la lumière éternelle avec l’Agneau de Dieu dans le paradis.
    Sainte Lucie, vierge et martyre, entendez nos prières et obtenez-nous la grâce. Amen

    Sources:
    http://nominis.cef.fr/contenus/saint/253/Sainte-Lucie-de-Syracuse.html
    http://www.etoilenotredame.org/page/neuvaine-a-sainte-lucie-du-5-au-13-decembre-fete-de-sainte-lucie

    • dalencourt

      A propos de sainte Lucie, c’est aussi la fête de sainte Odile, patronne de l’Alsace si je ne me trompe pas, et dont le nom veut dire « lumière de Dieu ». Très grande sainte, très belle vie.

      Plus prosaïquement, le crash du Mont saint Odile qui a fait 87 morts en 1992 a eu lieu un 20 janvier. Eh oui, le 13 décembre nous « éclaire » une fois de plus sur cette date-clé du 20 janvier (investiture américaine et pré-lancement de l’ère du Verseau).

      • CVV

        Ne vous y trompez pas: le crash du Mont Ste Odile devait détruire le sanctuaire car un journaliste un peu bavard, sans doute « intronisé » quelque peu (il n’ont pas tous un QI discret), a indiqué le lendemain du crash au JT de 13 h que notre futur Grand Monarque y viendrait incognito avec son épouse selon une ancienne prophétie (peut-être de Sainte Odile elle-même?)… et le 20 est la veille du 21, jour funeste où Louis XVI racheta les erreurs de Louis XIV (y compris les siennes: entre autres, financement sur sa cassette personnelle de la restauration de la Grande Synagogue de Metz ce qui constitua un parjure au pacte de Reims et à sa qualité de roi très chrétien)

    • VICTORIA

      @etchevaria

      Regardez TV libertés il y eu une émission spéciale sur l’Opus Déi il y a quelques jours.Passionnant !!
      Vous devez pouvoir la retrouver dans les archives

  17. dalencourt

    Pour les lecteurs qui aiment les bonnes nouvelles, voici un rapprochement intéressant :

    1) 1932 : année de jubilé du Puy
    1933 : jubilé extraordinaire décidé par Pie XI pour les 1900 ans de la mort et de la résurrection du Christ, appelé « jubilé de la Rédemption ».
    Jour de Pâques 1933 : 16 avril

    2) 2016 : année de jubilé du Puy
    2017 : Pâques : 16 avril
    Conclusion : 2017 (et même le tout début) sera l’année de la Rédemption ! La symétrie est impressionnante.

    D’autre part, il y a 84 ans entre 1933 et 2017. Or le pape Benoît XVI a annoncé sa démission le 11 février 2013, soit 84 ans jour pour jour après les accords de Latran signés par le même Pie XI.
    Ce n’est pas tout : Benoît XVI est né un…. 16 avril !!
    Ce n’est pas tout encore : le 16 avril est aussi la fête de sainte Bernadette Soubirous, la voyante de Lourdes.
    Or Benoît XVI choisit d’annoncer sa démission le 11 février, soit le jour de la fête de Lourdes.
    De plus, il y a 155 jours entre la première et la dernière apparition, comme il y a 155 ans entre les apparitions (1858) et l’annonce de cette démission (2013).
    Et s’il manquait quelque chose, sachez que sainte Bernadette a été canonisée par Pie XI le 8 décembre 1933 ! (encore 1933).
    Et le 8 décembre, c’est la fête de l’Immaculée Conception, soit le principal message de la Sainte Vierge à Lourdes : « Je suis l’Immaculée Conception » dit-elle à sainte Bernadette le 25 mars.

    Conclusion : nous ne nous trompons pas. Le 8 décembre est bien le point de départ, Benoît XVI nous l’a amplement montré en choisissant cette date (exceptionnelle !) du 11 février 2013. Il savait (inspiré par le Saint-Esprit) que cela pointerait sur les années 2016-2017 avec début 2017 comme point final (l’année de la Rédemption !), mais avec un début au 8 décembre 2016.
    Nous attendons tous que l’invisible devienne visible et nous sommes impatients d’en découdre avec la bête, mais nous avons la preuve que le plan avance inexorablement.

    • dstr77

      Donc Louis : vous pensez désormais que nous passerons l’année 2016 ?

      PS : je ne demande pas pour faire du mauvais esprit mais parce que Yanncik m’a promis qu’il arrêterait de fumer le 2 janvier 2017 :-p

    • Sophie

      Comment se caractérisera cette nouvelle ère du Verseau ? La Synagogue de Satan sera t-elle obligé de déclarée au monde leur suprématie ( par des évènements particuliers ) ou alors tout se fera « sensiblement » sans que personne ne s’en rendent compte . ? Si j’ai bien compris, le Bon Dieu doit laisser Satan se déclarer vainqueurs pour qu’Il puisse enfin intervenir ?

        • kenjjo60

          Publiez s’il vous plait, je ne cherche pas à semer quoi que ce soit de mal, je pose une question simple.
          Reconnaissez tout de méme que tout le monde peut changer. Alors pourquoi pas de l’autre coté.

    • Bigouden29

      Bon d’accord, on table donc entre le 8 décembre 2016 et fin février 2017, c’est bien çà? Mettons entre le 11 et le 28 Février;
      (saint Romain soit dit en passant, peut être pas anodin) date à laquelle il est bien parti du Vatican en hélicoptère.
      Remarquez aussi le mois de Février était le dernier mois du calendrier romain, et son étymologie vient du latin « februare »
      qui veut dire purifier,Février est donc le mois de la purification, celle de Marie entre autres le 2 du mois; donc çà pourrait coller
      sur ce mois, on verra bien, autrement il y à une autre possibilité pour Pâques, le 16 avril donc.

    • Uncle

      Pâques 2017 sera en effet très spécial. Le jeudi Saint 13 avril marquera 4 ans et un mois de règne pour le Pape François. Extension du prophète Daniel?
      Mais ce que peu de gens savent, c’est qu’il y aura un alignement des planètes Terre et Jupiter débutant le 7 avril, en plus d’un quasi alignement Mercure et Vénus qui s’ajoutent, en conjugaison avec un minimum solaire.
      Selon une théorie, il y aura un risque de basculement des pôles magnétiques terrestres.
      Explication:

      – Jupiter est selon plusieurs scientifiques, une étoile (soleil) manquée. Arthur C. Clarke s’en est d’ailleurs inspiré dans 2010. Elle possède un champ magnétique gigantesque. Vidéo de la NASA en anglais sur Jupiter et la mission JUNO, afin de connaitre sa puissance: https://www.youtube.com/watch?v=i-JD3nyOleQ

      – Le Soleil est à son minimum cyclique (Solar Minima: plus de jours sans taches solaires). Lorsque cela arrive son champ magnétique est parallèle avec son équateur, donc il frappe la terre et les autres planètes plus fortement.

      – Un alignement de la terre et Jupiter presque parfait soit moins d’un degré d’arc de latitude, pourrait provoquer une éclipse (la Terre est entre le Soleil et Jupiter)  »magnétique » sur Jupiter. Ainsi, une explosion d’électrons joviens par une poussée soudaine électromagnétique dirigée vers la Terre aurait lieu puisque le flux solaire serait inhibé.

      – Cette charge d’électrons d’un côté, en combinaison avec un vent solaire maximal de protons de l’autre, pourraient causer une force électromagnétique contre le champ géomagnétique terrestre, d’où un basculement possible des pôles magnétiques. Ce vent jovien serait l’amorce du  » mécanisme de renversement  » selon la théorie, et le vent solaire donnerait le pouvoir nécessaire (il faut donc un Minima Solaire; ce que nous avons).

      Cette combinaison sera donc possible autour de Pâques 2017. Selon les scientifiques, la Terre est dû pour un basculement des pôles. Si cela arrivait, toute la vie sur la planète serait chambardée. Et vu que la purification qui doit avoir lieu le sera par le feu, un basculement réveillerait beaucoup de volcans. De plus, le vent jovien chargé négativement et un flux de protons venant du Soleil, c’est comme deux aimants qui s’attirent par leurs pôles contraires. Et entre la terre et Jupiter il y a la ceinture d’astéroïdes, soit la possibilités d’un feu du ciel par attractions de ces astéroïdes.

      J’ai essayé de résumer le plus court possible. Les gouvernements savent quelque chose car le président Obama a passé Un Ordre Exécutif le 13 octobre dernier pour coordonner les efforts et préparer la nation contre les incidents météorologiques de l’espace: https://www.whitehouse.gov/the-press-office/2016/10/13/executive-order-coordinating-efforts-prepare-nation-space-weather-events

      • Gégé22

        Uncle votre remarque est pertinente surtout que l’ordre signé par la maison blanche fait apparaitre 2 limites de temps dans la préparation de cet hypothétique évènement cosmique 90 jours soit le 11 janvier 2017 et 120 jours soit le vendredi 10 fevrier 2017 veille de ND de lourdes.

    • Uncle

      Noam Chomsky a comparé la victoire de Trump à la montée du fascisme et de Hitler. Or, Hitler a été élu chancelier le 30 janvier 1933, tout près de la date du 20 janvier 2017 donc.

  18. Yannick

    Chers frères et sœurs,

    Premièrement, mes remerciements à Louis, pour les contenus riches qui se trouvent dans ses articles.

    Secondement, je demande à tout ceux qui me liront de bien vouloir me conseiller le mieux possible avec la grâce de l’Esprit-Saint.

    Comme vous le savez, nous pouvons prier et obtenir des indulgences plénières ou partielles pour les défunts.

    Mis à part la communion réparatrice des premiers samedis du mois, comment faire pour apaiser la colère de Dieu, satisfaire à sa justice pour l’âme d’un vivant ?

    Prier pour sa conversion est une chose…

    Mais à défaut de l’obtenir, que peut-on faire comme sacrifice, prier le Chapelet, le Chemin de la Croix, à quoi penser vous en me lisant ? Oraisons jaculatoires que sais-je encore ?

    Je vous remercie par avance.

    Dieu par Marie, vous bénisse tous !

    • Scholastique

      Pour demander la conversion d’une personne, il faut prier et faire pénitence, sans se lasser.

      On peut faire dire des messes à cette intention. Offrir sa communion. Jeûner.
      Privation de toutes sortes de choses qui flattent habituellement nos sens.
      Lui demander de porter une médaille miraculeuse (bénite) et de dire la prière associée. Si elle refuse, on peut aussi cacher la médaille à son insu sous son matelas ou dans la doublure de sa veste et dire la prière pour elle + neuvaine à Notre Dame de la médaille miraculeuse.

      Source retraite de St Ignace : Pour réparer les péchés de la chaire : chemin de croix, jeûne, tenue sur notre chaise…
      Pour réparer si nous sommes médisants : nous humilier (ex : ne prononcer aucune parole de nature à nous attirer l’estime ou la considération des hommes etc)

      L’oraison jaculatoire, c’est utile pour rester en présence du Dieu tout au long de la journée.

      Lien vers un petit livret simple et complet sur les oraisons jaculatoires : « L’Exercice angélique des oraisons jaculatoires, Voie facile d’éminente sainteté par l’Abbé Chatel »

      https://misstanessa.wordpress.com/2015/11/26/lexercice-angelique-des-oraisons-jaculatoires/

    • Jeandelafabrique

      Un bon moyen de plaire à Notre Seigneur est de manifester publiquement sa foi : :procession ; manifestations contre les abominations ( avortement ; euthanasie ) soutien aux prêtres qui défendent la foi de toujours aides sous différentes formes aux plus démunis célébrations de messes pour les ames du purgatoire. …etc
      Malheureusement samedi dernier nous n’étions qu’une poignée à la manifestation S.O.S tout petit comme quoi il y a loin du désir au passage à l’acte !!!!
      Manifestation public plus confession permet de gagner beaucoup d’indulgence .
      Alors n’ayons plus honte …tous aux manifs !!!

      • dalencourt

        Faites attention à ce que vous dites : une « manif » n’est pas une manifestation publique de sa foi.
        Il ne faut pas utiliser les armes de l’adversaire mais les nôtres.
        Donc pas de manifs, mais des processions, des prières publiques, des messes en plein air, des chemins de croix en extérieur….
        Il faut comprendre que la prière est beaucoup plus efficace que le coup de poing ou la manif, et qu’en nous poussant à manifester, Satan évite ce qui est vraiment dangereux pour lui : la prière. Réunissez donc les gens pour prier et uniquement prier.

        • Eve

          j’ignore si cela a un lien quelconque, mais les travaux se poursuivent dans le tombeau du Christ et déjà aux actualités on nous annonce qu’une plaque de marbre (en dessous de la précédente posée au 12ème siècle) a été découverte alors qu’on ignorait son existence ! ma question est : quel est l’intérêt d’ouvrir le tombeau du Christ en ce moment même ? cela cache quoi ? et surtout ne risque t-on pas de nous annoncer qu’on a retrouvé le corps de Jésus (squelette) pour mettre définitivement à mal le fondement de l’Eglise catholique, la Résurrection de notre Seigneur et semer la confusion générale ???? Peut-on s’attendre à ce genre de « fausse » nouvelle qui serait l’élément déclencheur du chaos ???
          je vous laisse juge d’interpréter cela !
          bien avec vous et chacun des lecteurs.

        • Mickaël

          Merci pour ce rappel, c’est aussi ce que je pense et ce qui m’a fait renoncer à me rendre à la dernière manif pour tous.
          Je crois énormément en l’efficacité de la prière publique.
          Malheureusement, on est jamais plus que 10 au Rosaire du jeudi à Notre Dame Des Armées, idem à l’ICRSP du Port-Marly alors que cela a lieu le samedi soir où tout le monde pourrait venir. A la procession de l’Immaculée Conception à Versailles, on ne remplissait que les 2/3 de la cathédrale, ce que ne fait pas beaucoup compte tenu du nombre de catholiques dans cette ville.

          Aujourd’hui, je projetait de me lever à 2H du matin pour décrocher les père noël sur les maisons (avec un élagueur sur tige!) mais je vais plutôt me rendre au Rosaire à Notre Dame Des Victoires samedi prochain.

        • Richard

          Peu importe le nombre qui prie le Rosaire. L’important est la qualité et la sincérité. Chez nous aussi, nous ne sommes pas nombreux. Mais nous sommes là. Et, c’est l’essentiel. Tant qu’il y en aura un debout, Satan ne sera pas vainqueur. Et, il le sait. Nous aussi.

        • Jeandelafabrique

          Je me suis mal exprimé ; désolé ;dans la tradition on manifeste toujours en récitant le chapelet ou en priant le rosaire
          Alors aux manifs avec le chapelet ! et en public !

        • dalencourt

          Un des buts de l’ouverture du Saint Sépulcre, à mon avis, est de modifier la perception que nous avons de Jésus, de distiller le doute, non pas forcément sur la résurrection en elle-même, mais sur la tradition défendue par l’Eglise. L’idée est de décrédibiliser l’Eglise sur l’air « vous voyez bien qu’ils se trompent et racontent n’importe quoi depuis des siècles ».
          Il y a beaucoup de théories et de pseudo-découvertes depuis quelques années qui vont dans ce sens afin de faire table rase d’un passé que l’on présentait avant comme dépassé, et maintenant comme trompeur, soi-disant bourré d’erreurs.

        • Clofer

          Cette affaire de tombeau est louche. Déjà dernièrement, on a parlé d’une tombe d’un certain Jésus, sans compter les films style théorie du complot sur les agissements du Vatican visant à cacher ce genre de « révélation ». Il faut prier là dessus aussi car le coup peut être rude pour tous les chrétiens.
          Il y a quelques années, c’était le Saint Suaire.

        • Clofer

          Je « m’auto-répond » !!! Pour ceux que cela inquiète, en farfouillant sur l’histoire de ce lieu, on apprend qu’il s’est passé bien des choses, depuis la vénération des premiers chrétiens en passant par la construction de la basilique au 4ème siècle. Sans compter d’autres avatars, la Croisade, l’autorité ottomane, les problèmes de la garde conjointe des lieux par plusieurs églises … Donc toute pseudo découverte visant bien entendu à jeter le doute sur la Résurrection n’aurait aucun fondement et pourrait facilement être contestée du fait de ce passé compliqué.
          Cela n’empêche pas de demander le divin soutien !

    • Dimine ne memoris

      Non, pas si belle que ça ! elle provient d’un tenant de l’Eglise Orthodoxe et n’hésite pas à qualifier l’Eglise Catholique Romaine de fraudeuse !

    • Domine ne memoris

      En fait cet article démarre plutôt bien puis s’enferre dans des considérations fielleuses et fausses sur Rome, l’empire Romain, le rôle des Francs, la primauté Papale …
      Je ne veux pas laisser passer ça sans apporter un démenti et donner un début de réflexion sur le sujet.

      Extraits :
      1 – ils confondent la ville de Rome et l’Empire romain. Seuls la ville de Rome et l’Empire romain occidental prirent fin au Ve siècle, mais ce même Empire romain a continué d’exister à l’Est pendant 1000 ans (!), jusqu’en 1452, lorsque les Ottomans ont finalement pris la ville de Constantinople. En fait, la capitale impériale de l’Empire romain avait été déplacée de Rome à la ville de Constantinople, la «Nouvelle Rome», par l’empereur Constantin en 320.
      2 – 1054, la date «officielle» de ce qu’on appelle le «Grand schisme» entre, d’un côté, Rome (la ville) et, de l’autre, les quatre Patriarcats fondés par les Apôtres : les patriarcats d’Alexandrie, Antioche, Jérusalem et Constantinople.
      3 – Les Francs, en particulier Charlemagne, ont décidé qu’ils recréeraient l’Empire romain. Pour être vraiment des Romains, les Francs voulaient aussi apporter leur propre contribution originale à la théologie chrétienne. Ils le firent par un ajout à ce qu’on appelle le «symbole de la foi», ou le «credo» en latin, un texte qui résume les principales croyances chrétiennes. En outre, puisqu’ils occupaient alors Rome, l’ancienne capitale de l’Empire, les Francs sentaient qu’ils contrôlaient la capitale spirituelle du monde chrétien et que, par conséquent, le reste du monde chrétien devrait accepter la primauté de l’évêque de Rome – appelé le «pape» – et son droit d’imposer un nouveau dogme au monde chrétien tout entier.
      4 – Pendant le Xe siècle, Rome a souffert pendant ce qu’on appelle les âges sombres (saeculum obscurum) et le «règne des putains» (pornokratia). … c’est un fait que les 1000 ans du Moyen Age séparent la civilisation occidentale moderne de la civilisation romaine et que l’Europe moderne est née non des Romains, mais des Francs. L’Orient (orthodoxe), cependant, n’a jamais connu aucun Moyen Âge et a maintenu une continuité culturelle et religieuse avec l’ancien monde chrétien et l’Empire romain…
      5 – En Occident, la soi-disant «Église catholique romaine» (une autre dénomination impropre – il n’y a rien de romain ou de «catholique» – qui signifie «universel» – dans la papauté, puisqu’elle est franque et locale) aime à se présenter comme l’Église originelle dont les racines et les traditions remontent aux temps apostoliques. C’est tout simplement faux. La réalité est que la religion qui s’appelle elle-même «catholique romaine» est une religion relativement neuve, plus jeune que l’islam de plusieurs siècles, qui est née au XIe siècle du rejet des principes fondamentaux des 1000 ans de foi chrétienne. En outre, dès sa naissance, cette religion s’est embarquée dans un cycle sans fin d’innovations, incluant les dogmes, datant du XIXe siècle (!), de l’infaillibilité pontificale et de l’Immaculée Conception. Loin d’être conservateurs ou traditionalistes, les Latins ont toujours été des innovateurs et des modernistes enragés.
      6 – seules les Églises orthodoxes peuvent prouver le fait que l’Église franque locale n’est ni romaine, ni catholique, que ses racines ne plongent pas dans les temps apostoliques, mais dans le (sombre) Moyen Âge, et que loin d’être une héritière d’une foi vieille de 2000 ans «que le Seigneur nous a donnée, que les Apôtres ont prêchée et que les Pères ont préservée», pour citer les mots de saint Athanase, la foi latine n’est rien d’autre qu’une collection d’écarts par rapport à la foi chrétienne originelle.

      Wouah ! Quelle charge haineuse en fait !

      Commençons par rappeler la position catholique sur « les » Eglises orthodoxes : elles ne possèdent pas l’unité : plusieurs patriarcats (mais pas seulement avec les Eglises de Bulgarie, de Russie …) qui ne possèdent aucune autorité suprême capable de trancher les différents d’ordre disciplinaire, dogmatique … ; elles ne possèdent pas la catholicité (l’universalité) puisque que cantonnées à une partie du bassin méditerranéen et quelques pays de l’est de l’Europe ; elles ne possèdent pas la sainteté puisque les territoires qui ont produit les saints Athanase et Jean Chrysostome (parmi d’autres) se sont séparés par suite de l’ambition de deux personnages qui étaient tout sauf saint (Pothius au IX° siècle puis Michel Cérulaire en 1054) et que depuis elles n’ont produit aucune sainteté unanimement reconnu ; enfin elles ne possèdent pas, quoi qu’en dise cet article, l’apostolicité puisqu’elle se sont séparées de l’Eglise Romaine fondée par et sur St Pierre (avec le concours de St Paul) et d’avec les successeurs légitimes de St Pierre.

      On retrouve en fait l’une des clés du schisme orthodoxe dans cette article (hormis bien sûr la « querelle » sur la précession du Saint Esprit et d’autres points de dogme) à savoir ce qu’on appelle le Cesaropapisme. Cette doctrine de fait voulait que là où se trouvait l’empereur, là était le siège de l’Eglise.
      Or cette doctrine est bien plus ancienne que la volonté supposée des Francs de recréer l’Eglise. Une preuve peut en être facilement apportée en évoquant le Pape St Innocent qui vivait au début du Vème siècle, un siècle donc avant l’avènement des Francs (rappel : baptême de Clovis en 496 mais « alliance » de l’Eglise et de la « Fille ainée de l’Eglise » en 511 au concile de Tours).

      Au temps de St Innocent Ier donc, beaucoup d’évêques présentaient leurs demandes et requêtes non directement au Pape, mais au Tribunal du siège archiépiscopal de Milan. Ceci n’avait rien à voir avec St Ambroise (mort en 397) mais avec le lieu habituel de résidence de l’empereur qui était alors Milan. Il y avait confusion entre Rome et son chef, le Pape, et le lieu de résidence de l’empereur, Milan à cette date puis ensuite Constantinople, et l’empereur lui même.
      Or un archevêque gaulois, le Métropolite de Rouen, St Victrice, se déplaça à Rome pour venir personnellement présenter au Pape des questions relatives à la discipline pour les clercs et les chrétiens en général. St Innocent reconnu immédiatement dans cette démarche un très sûr instinct de catholicité, et s’empressa de répondre officiellement, par un écrit solennel, à St Victrice : c’est ce qu’on appelle une « décrétale » (Liber Regalum) qui sera transmise à l’archevêque métropolite de Rouen en 405 avec la demande de s’en faire le porte parole officiel auprès de tous les évêques de Gaule et de l’Eglise d’Angleterre (St Victrice avait des liens avec l’Angleterre et y effectuera au moins une mission officielle à la demande du Pape). Dans cet écrit, st Innocent rappelle déjà les droits et prérogatives universelles et inaliénables de L’Eglise de Rome et du Pape.

      Cet épisode (mais ce n’est pas le seul loin de là) suffit à démontrer que ce problème du Cesaropapisme existait au moins un siècle avant les Francs, que le Pape avait déjà tranché en rappelant sa primauté universelle sur toute l’Eglise, et qu’il n’est pas besoin d’aller inventer un plan machiavélique des Francs, qui se sont comporté aux contraire en vrais fils ainés de l’Eglise, avec en particulier les Normands nouvellement convertis, pour voler au secours de Rome quand cela était nécessaire.

      Nous l’affirmons, en étant prêts à le signer de notre sang si nécessaire : Oui l’Eglise Catholique Romaine est la seule et unique Eglise voulue par Jésus Christ, elle seule est Une, Sainte, catholique et Apostolique, qualités que ne possède, individuellement et a fortiori ensemble toutes les quatre, aucune autre « Eglise », ni les Eglises schismatiques orthodoxes et encore moins celles issues de l’hérésie protestante.
      La prise de Constantinople par les Turcs en 1452, après le temps permis par Dieu pour une juste réminiscence qui n’est hélas pas venue, est le sceau divin apposé pour clore le tombeau de ce schisme. C’est le même sort qui attend la Rome moderniste et apostate, nous le craignons, mais ce ne sera pas la fin de l’Eglise mais Sa délivrance et le début de Son renouveau.

      Vincit Omnia Veritas : vous ne justifiez pas du tout votre pseudo en vous permettant de publier ici un tel lien !

    • Domine ne memoris

      Oups ! Liber Regularum ; toutes mes excuses pour le latin de cuisine.

      Un autre point intéressant en relisant la vie de St Victrice : dans le seul écrit de lui qui nous soit parvenu , « De Laudate Sanctorum » (L’éloge des saints) il écrit « Le Saint Esprit procède du Père et du Fils ».

      Cet écrit date au plus tard de 397 : St Victrice n’est pas le seul à cette époque à professer cela (dans des traces écrites parvenues jusqu’à nous). C’est donc la preuve, n’en déplaise aux orthodoxes, que le « Filioque » n’est pas une invention tardive des occidentaux, et encore moins des Francs puisqu’on la voit déjà clairement enseignée au 4ème siècle, soit un siècle au moins avant le baptême de Clovis !
      CQFD comme disent les profs de maths ! Quand on veut distordre l’histoire de l’Eglise pour justifier son schisme, encore faut il que cela reste vraisemblable. Point n’est besoin dans dire plus dans la réfutation de cet article, dont l’analyse, soit dit au passage, me semble quand même assez peu représentatif de ce que pensent les Orthodoxes en règle général, lesquels restent parmi les frères égarés les plus proches de l’unique Vérité de la Sainte Eglise Catholique.

      • EL Gato

        @ Domine ne memoris,

        L’article proposé par « Vincit omnia veritas » ne devrait pas provoquer de telles réactions négatives, au contraire! Il devrait même inspirer de l’espoir si seulement plus de personnes connaissaient mieux l’histoire mais aussi, pour s’en tenir au domaine religieux, l’origine réelle d’un certain nombre de dogmes, qui furent imposés par des hommes, rois ou empereurs, à d’autres hommes, les papes, en fonction de diverses circonstances historiques et de rapports de force pas toujours à l’avantage des vicaires du Christ. Si donc on laisse de côté les avis et remarques, par nature subjectifs et même partisans, de l’auteur de l’article, la plupart sinon toutes les informations qu’il rapporte sont historiquement exactes et permettent de comprendre le rapport de ces vingt-cinq dernières années avec la « longue histoire » (qu’il s’agisse des chrétiens d’orient, des Serbes, des Grecs ou des Russes), en mettant en lumière qui sont les principaux acteurs de l’affrontement invisible qui se déroule actuellement et qui sont ou ne sont pas les alliés potentiels des catholiques non-protestantisés dans cet affrontement.

        J’avais donc rédigé un texte détaillé afin de démontrer pour quelles raisons il est profondément injuste et contraire à l’intérêt bien compris des catholiques non-protestantisés de traiter de « schismatiques » voire d' »hérétiques » les seuls chrétiens ayant sauvegardé L’ESSENTIEL en matière de foi et de Tradition et qui sont de plus suffisamment puissants pour aider (car c’est leur intérêt contrairement à ce pensent certains) à sauver l’église tout en étant capables d’aider aussi à restaurer, avec l’aide des laïcs et sous l’autorité d’une papauté digne de ce nom, l’unité de la chrétienté non-protestante ou protestantisée. Comme ce fut déjà le cas au concile de Florence en 1439. Mais j’en ai ma claque des controverses et des querelles d’ego. En guise de dernier message sur ce blog, je me contenterai donc seulement de rappeler que le « schisme » entre « Grecs » et « Latins » ouvert en 1054 avait été résolu de la manière la plus officielle qui soit peu avant la chute de Constantinople (1), les « Latins » admettant (notamment) la formulation des « Grecs » concernant l’origine du Saint-Esprit TOUT EN MAINTENANT le « filioque » imposé par Charlemagne, et je rappellerai une dernière fois comment le schisme fut réactivé, ce schisme qui perdure alors qu’il repose, à l’origine, sur une manipulation et sur la trahison d’un religieux « grec » (2).

        (1) « Bulle d’union avec les Grecs » au concile de Florence (1439); présentation:
        http://www.jbnoe.fr/L-union-des-Grecs-et-des-Latins

        (2) Comment est (ré)apparu le « schisme » entre orthodoxes et catholiques, ou entre « Latins » et « Grecs » comme ils étaient nommés à l’époque: « 1453 chute de Constantinople », Lina Murr-Nehme (auteur), Editions Salvator,

        Seconde Ed. 2009

        Présentation de l’ouvrage ici: http://www.eecho.fr/recensions-islam-et-histoire-3/

        Aujourd’hui, en Russie, les églises sortent de terre par milliers et elles sont remplies tandis qu’en Europe de l’ouest, en France en particulier, on n’en construit plus – sauf une église… orthodoxe à Paris! – et qu’elles sont vides pour la plupart. Il ne faudra pas se plaindre lorsque l’église sera définitivement devenue un temple protestant, entouré ici et là de petites communautés de catholiques, ostracisées et sans grands moyens.

        La légende, car c’est une légende, raconte que les « byzantins », en réalité les chrétiens de l’empire romain d’orient, discutaient du « sexe des anges » tandis que leur capitale, la plus belle ville qui fut pendant des siècles, était assiégée pour la dernière fois. Il semble que l’histoire, ironiquement, se répète, mais cette fois à l’envers et ce n’est pas une légende! Car l’église a beau être aujourd’hui en grande difficulté, au lieu que les plus informés de ses fidèles recherchent l’unité en reportant à plus tard des querelles de théologiens, les « Latins » discutent de détails en citant des textes du quatrième siècle [1] pour tenter de justifier leur attachement à un dogme (le « filioque »), censé exclure toute autre formulation pour la même réalité alors que ce dogme ne fut même pas imposé aux catholiques par un pape inspiré par le Saint-Esprit ou par la tradition de l’église, mais par… l’empereur Charlemagne. Ce qui prouve au passage que jusqu’à la venue de cet empereur et encore au milieu du XV siècle, après la fin, malheureusement provisoire, du schisme, les catholiques, sans
        perdre la foi ni commettre une faute, pouvaient utiliser telle formulation ou telle autre du moment que l’Ecriture supportait aussi bien la lecture des « Grecs » que celle des « Latins » (ce qu’a justement prouvé le texte de la « bulle d’union » signée par l’église avec les « Grecs » en 1439).

        [1] – Il est hasardeux de faire appel à des documents remontant au IV siècle. Tous les historiens correctement formés à l’étude et aux techniques d’authentification des documents savent qu’avant le IX siècle, les documents sont très rares, en un seul ou en quelques exemplaires à peine, et que leur authenticité est particulièrement difficile à établir. Nombre de documents émanant de l’autorité royale ou certaines généalogies royales sont connus pour être des faux établis sur commande. Qu’on n’évoque pas le cas des manuscrits du NT pour contre-argumenter. Il serait trop long de l’expliquer, mais la situation n’est pas du tout la même que pour les documents dont on a parlé (et dont certains écrits religieux font aussi partie).

        • inspiré

          Bonjour,

          La nouvelle Messe n’est peut-être pas pour rien dans la désaffection, quoique bien des Chrétiens soient non-pratiquants;
          Cette désaffection représente un contraste face au véritable engouement envers le « Pape » François, comme le démontre ses fidèles inconditionnels lors de ses apparitions publiques à Rome!

        • dalencourt

          Evidemment que la nouvelle messe y est pour beaucoup ! Relisez le Grand réveil !
          Quand à la population qui se rend aux apparitions publiques du pape, un article de 2014 je crois expliquait que la proportions des non-chrétiens sur la place saint Pierre était de plus en plus prépondérante. Finalement ce n’est pas le pape des catholiques mais des autres, non pas parce que le catholicisme les attire – à moins qu’il ne s’agisse d’un néo-catholicisme séduisant les païens et les hérétiques parce que « compatible avec eux.

  19. Sophie

    http://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/etoiles-filantes-et-superlune-pour-finir-l-annee-astronomique_108882
    Je cite : « Décembre est le mois des Géminides, une belle pluie de météores dont le maximum d’activité est attendu dans la nuit du 13 au 14 décembre. Cette année, l’évènement coïncide avec la « superlune », c’est-à-dire la période du cycle où notre satellite est le plus proche de la Terre.  »
    « Contrairement à d’autres essaims connus, comme les Léonides ou les Perséides, les Géminides ne proviennent pas d’une comète mais d’un objet astronomique intrigant, qualifié d’astéroïde ou de comète éteinte, 3200 Phaethon. Il doit son nom –celui du fils d’Helios, dieu grec personnifiant le Soleil- à sa trajectoire étonnante, qui l’amène très près de notre étoile. »

    Signe du Ciel … On nous parles du Fils du Soleil …. et comme de par hasard, il fallait que ça coïncide avec une Super Lune … Et je peux vous dire, qu’effectivement, nous pouvons voir un paquet d’étoiles filantes

  20. Yato

    Il suffirait que 37 grands électeurs républicains décident, le 19 décembre, de voter Killary plutôt que Trump, pour mettre une belle pagaille aux Etats-Unis. Compte tenu de la pression qu’ils subissent, et compte tenu du fait qu’ils pourraient justifier un tel vote par le score de Donald Trump à l’échelle nationale (46,2 % des voix, contre 48,2 % pour Clinton), certains analystes ou lobbyistes (le réalisateur Michael Moore) y croient. 37 retournements de veste sur 538 grands électeurs, quand on connaît la corruption de tous ces misérables politiciens, je dis que c’est possible. Certes, les médias main stream aux ordres s’attardent peu sur cette éventualité, mais peut-être compte-t-on sur l’effet de surprise pour nous faire avaler la couleuvre.
    Que se passerait-il alors ? Trump, ses électeurs, et toutes les personnes qui dans le monde entier ont vu dans sa victoire celle du peuple contre les élites mondialistes et l’espoir d’un changement plus ou moins radical, ne seraient pas contents… Trump pourrait « balancer » tout ce qu’il sait (et nul doute qu’il doit en savoir beaucoup plus qu’il n’en dit) sur l’implication du clan Clinton dans le Pizzagate et le trafic d’enfants, sur le « false flag » du 11 septembre ou sur la réalité bien cynique de la politique étrangère étasunienne et occidentale en général. Cela pourrait entraîner les Etats-Unis, et peut-être d’autres pays du monde, au bord de la guerre civile. Je ne prophétise pas, mais c’est possible.

  21. kader

    Bonsoir Mr Dalencourt,

    Allez, je vais prendre un risque. Peut être que nous ne passerons pas l’année 2016. Vous avez relevé votre fameux point
    oméga du 08 décembre 2016, moi je relève l’échéance du 19 décembre 2016. Je vous ai beaucoup parlé de l’importance du 01 octobre 2016, date à laquelle le Yuan est rentré dans les DTS.

    Mais s’il l’on regarde le jour d’après à savoir le 02 octobre 2016, on le sait tous, il s’agit du 29 elul (le jubilé ici représentant
    7 cycles de 7 ans).
    A partir du 02 octobre 2016, on est exactement à 77 jours et 7 heures (777) de connaître la décision du collège électoral
    américain (soit le 19 décembre 2016) et on n’est pas à l’abri d’une surprise historique. (Au milieu, soit 38,5 jours, on a l’élection Trump dans la nuit du 08 au 09 novembre 2016).
    Je rappelle qu’il faut 270 grands électeurs pour remporter au final cette élection. Trump en a remporté très exactement 279. Sachant qu’il y a 6 dissidents, il en faudrait 4 supplémentaires et Trump perd la majorité absolue en nombre de grands électeurs.

    Je rappelle quand même qu’il n’y a jamais eu de précédent. Si ce miracle devait se produire, autant vous dire que ce serait
    la fin de l’union, c.à.d le feu vert au séparatisme et à la guerre civile. Ce vote, c’est la dernière ligne de défense des clinton qui mettent une pression terrible sur les grands électeurs. Ce n’est pas d’ailleurs pas un hasard si la presstituée nous balance l’ingérence russe dans cette élection Trump

    Cordialement

    Kader

    • dalencourt

      Oui c’est bien vu Kader, surtout quand on sait que le chiffre 77 est un des chiffres les plus sacrés de Lucifer.
      Pour des raisons déjà expliquées, je reste persuadé qu’il leur fallait « la femme » au pouvoir pour réaliser leur « naissance » du nouveau monde. Il y a là un aspect mystique et kabbalistique essentiel. Ils ont essayé plusieurs pistes pour débouler Trump, sans succès (dont le recomptage des voix) ; il en reste encore au moins deux : le vote des grands électeurs du 19 décembre, et si ça ne marche pas, l’assassinat de Trump. Ou s’arranger pour le pousser à renoncer, ou créer un scandale pour le destituer.

    • Yato

      On a eu la même idée presque en même temps, Kader et moi. Un signe ? Cela dit, a ma connaissance, Trump a 306 grands électeurs et Clinton 232. La différence est donc de 74, deux fois 37.

      • ThierryEE

        Yato, Afin de trouver le 666, à partir du chiffre 9, il faut 74 nombres pour le découvrir et LUCIFER est = à 74 [ainsi que tous les mots = au 666 avec la table de 9] en utilisant la table de Gématrie du chiffre 1 –
        9 fois 74 = 666.Donc à retenir,le 74 est le chiffre de Satan;les deux (Trump et Clinton) sont du même camp,c’est tout!Dieu vous garde.

    • Uncle

      Trump a 306 sièges et non 279. Il faut 37 dissidents au jour de vote le 19 décembre. C’est beaucoup.
      À noter que le grand décompte de ce vote aura lieu au Congrès le 6 janvier, jour de l’Épiphanie.

  22. katia

    Cher Louis,
    Vous avez pratiquement confiance en Benoît XVI,mais n’est-il pas un pape issu de Vatican II,celui même alors Cardinal Ratzinger ,Préfet de la Congrégation de la Foi qui fut celui qui écrivit le commentaire officiel du troisième secret de Fatima,(secret dont nous savons tous que l’interprétation donnée était un faux), »les situations auxquelles fait référence la troisième partie du « secret » de Fatima semblent désormais appartenir au passé.Ceux qui attendaient des révélations apocalyptiques sur la fin du monde et sur le cours de l’histoire seront déçus. »
    Extrait du livre Notre-Dame de Fatima contre la Synagogue de Satan aux éditions Delacroix LIÉSI.
    Qu »en pensez-vous Louis ?

    • dalencourt

      Bien sûr, c’est pourquoi je présente Benoît XVI comme le bon larron, c’est à dire comme un personnage ayant fait partie du clan de l’ennemi durant toute sa vie et qui ne s’est amendé qu’à la fin.

  23. uranie

    Bonjour à tous, ce petit mot s’adresse à yannick L en réponse à son intervention du 12 déc. 14h45 .
    Il a mis une représentation du tableau de Marie Reine de France avec comme commentaire : contre cette horrible affiche monsieur c’est votre avis personnel que vous feriez mieux de garder pour vous.
    Ce tableau est présent dans la Chapelle de Notre Dame des Armées à Versailles ou la Vierge s’est présentée comme Reine de France quelque soit notre sentiment vénérons Notre Sainte Maman et prions là de sauvez Notre patrie en grand danger . Merci monsieur

  24. Jéronimo

    Bonjour Louis,
    Je rejoins Jeanne d’Arc II sur l’importance de scruter ce qui se passe au Vatican. Le rusé ne pourra pas faire le malin très longtemps.
    Il risque d’être pulvérisé par l’intelligence, la Sagesse et la raison naturelle.
    N’est-il pas dit dans l’Apocalypse : « Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. »
    L’impie sera détruit par le souffle de la bouche du Seigneur, l’Esprit Saint.
    Et n’est-ce pas l’Esprit Saint qui parle par les cardinaux qui demandent au Pape François de rendre compte de la Vérité de l’Evangile de Vie ?
    En témoigne cet article remarquable sur « Les devoirs incontournables des cardinaux de la sainte Eglise romaine » http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/dubia-les-devoirs-des-cardinaux.php
    « En cas de persistance et profession publique d’une hérésie certaine, parce que déjà condamnés par l’Eglise, le Pape devient ‘minor quolibet catholico’ (expression commune des canonistes) et cesse d’être pape (…) Ce fait d’un pape hérétique ne touche donc pas l’infaillibilité Pontificale parce celle-ci ne signifie pas impeccabilité ou inhérence à la personne du pape, mais inhérence à établir en vertu de son office une vérité de foi ou un principe immuable de la vie chrétienne (…) Les canonistes savaient très bien faire la distinction entre la personne du Pape et son office. Si, par conséquent, il déclarent déchu le Pape qui vient de se révéler avec certitude, et obstinément hérétique, ils admettent implicitement que par ce fait personnel, non seulement l’infaillibilité de l’office n’est pas compromise, mais qu’elle est au contraire défendue et affirmée : toute décision papale contre une vérité déjà décidée est automatiquement rendue impossible» (A. M. Stickler, Sulle origini dell’infallibilità papale, « Rivista Storica della Chiesa in Italia » , 28 (1974), pp. 586-587).
    Les cardinaux qui élisent le Pape n’ont pas l’autorité de le déposer, mais ils peuvent constater son renoncement au pontificat, en cas de démission volontaire ou d’hérésie obstinée et manifeste. »

    • dalencourt

      Jéronimo, on est tous d’accord là-dessus, je suis le premier à suivre le Vatican de très près.
      Ce que je conteste à Jeanne d’Arc II, c’est de considérer la lettre des 4 cardinaux comme un événement capital.
      Voici deux extraits du post que je n’ai pas publié :
      « J’ai indiqué que la publication de cette lettre serait un VRAI TREMBLEMENT DE TERRE : je le confirme.
      Pardon d’insister, mais s’il y a un seul événement qu’il ne faut absolument pas manquer en ces 2000 ans d’Eglise : c’est celui-ci ».
      Il faut tout de même garder la tête froide : ce n’est ni un tremblement de terre ni un épisode essentiel en 2000 ans d’histoire de l’Eglise, tout de même ! C’est juste une petite fronde de cardinaux qui se rendent compte que François va trop loin. Ca changera quoi ? Rien. Le pape accepte dans l’Eglise toutes les mouvances, y compris les protestants, et pourquoi pas, les musulmans. Il acceptera une mouvance de cardinaux légèrement conservateurs, sans oublier de les remettre à leur place (sur la touche). Quand à ceux-ci, ils ne prendront pas le risque d’un schisme, ils sont de toute façon trop acquis aux idées modernistes.

      • Yannick L.

        Dubia sur google : Blatte Géante d’Argentine (Blaptica dubia)

        Comme le dit mon abbé:
        « Les « Dubia » des cardinaux portent sur quelques vérités de Foi niées dans les derniers documents. Mais ils ne parlent pas des nombreuses vérités niées depuis le Concile! Ce sont des « blattes » par rapport aux tigres et loups qui depuis 50 ans dévorent les fidèles! En tenant compte que ces blattes, par elle-mêmes, sont capables de ruiner la foi….
        Les fidèles « conciliaires » ne veulent pas voir la réalité telle qu’elle est et se ils voilent le visage, ainsi ils tombent dans ces illusions. Tous les 4-5ans ils mettent leurs espoirs en quelqu’un qui ponctuellement ne fait rien parce qu’il est en communion avec les fameux loups.
        Prions: la prière sert toujours. Quand nous n’avons pas les moyens pour empêcher le mal, adressons-nous à notre Père qui est dans les Cieux. »

        Merci Seigneur!
        Votre Providence m’a éveillé et amené directement à la Tradition sans (par chance) passer par les conciliaires!

      • Jéronimo

        je suis d’accord avec vous, un seul évènement à ne pas manquer en ces 2000 ans d’Eglise, ç’est un peu fort ! Il faut garder raison. Et la promulgation du dogme de l’Immaculée Conception, par exemple ?

  25. Céline

    Il est temps que nos progressistes et autres partisans de la « révolution » de François comprennent que le virage progressiste amorce le déclin des communautés ecclésiales
    http://reinformation.tv/declin-eglises-protestantes-canada-virage-progressiste-dolhein-63528-2/
    Un universitaire s’est penché sur le déclin des principales dénominations protestantes du Canada depuis les années 1960. Il cherchait à comprendre pourquoi les anglicans, les luthériens, les presbytériens et les membres de l’Eglise unie ont tous perdu entre 40 et 60 % de leurs membres, fait contradictoire par rapport au consensus selon lequel l’adoption d’une théologie libérale et progressiste est la clef de la croissance pour les églises chrétiennes. Consensus partagé par les théologiens « mainstream » qui ont toujours été favorables à une relativisation du dogme et à une interprétation métaphorique de la Bible.
    Conclusions de l’étude : « Nous avons constaté que c’est la théologie conservatrice – qui met l’accent sur la vérité factuelle de l’Ecriture sainte et sur l’action de Dieu dans le monde – qui alimente la croissance ecclésiale. La théologie progressiste conduit au déclin ».
    Il apparaît que le public moderne est loin d’être séduit par ce virage progressiste qui est supposé correspondre à sa manière d’être en lui proposant un message plus acceptable à notre époque rationaliste.
    Il resterait maintenant à faire une étude semblable dans les communautés catholiques : le nombre de vocations dans les communautés traditionnelles est certainement un indicateur qu’il faudra prendre en compte. L’Eglise qui s’adapte au monde et qui ne va plus convertir les nations est une Eglise qui se meurt.

  26. lili

    Après l’avortement c’est le :
    Mariage pour tous. Des maires français vont déposer un recours devant l’ONU

    « Nous ne voulons pas marier deux hommes. Nous ne voulons pas marier deux femmes. Pour nous, le mariage, c’est un homme et une femme », a poursuivi Franck Meyer, qui a indiqué avoir déjà « répondu défavorablement » dans sa commune à deux hommes qui l’avaient sollicité pour qu’il les unisse. (article ouest France)

    N’est-ce pas un revirement ? une illumination des consciences qui s’éveillent ?

  27. Jéronimo

    Dans une homélie à Sainte Marthe en date du 13 décembre 2016, le Pape François, acculé, oppose les clercs (les intelligents, les sages), au peuple et range Judas parmi les victimes des pasteurs (les apôtres fidèles au Christ ?) : « Le pauvre Judas, traître et repenti, n’a pas été accueilli par les pasteurs, parce que ceux-ci avaient oublié ce qu’était un pasteur. Ils étaient les intellectuels de la religion, ceux qui avaient le pouvoir, qui faisaient avancer la catéchèse du peuple avec une morale faite par leur intelligence et non par la révélation de Dieu.»
    Le pape se révèle de plus en plus
    http://fr.radiovaticana.va/news/2016/12/13/pape_françois__le_cléricalisme_fait_obstacle_à_la_révélation_divine/1278703
    (RV) L’esprit du cléricalisme est un mal présent aujourd’hui aussi dans l’Église, et la victime est le peuple, qui se sent abusé, écarté. C’est ce que le Pape a affirmé lors de la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe, ce 13 décembre 2016, au jour du 47e anniversaire de son ordination sacerdotale. Les cardinaux du C9 étaient également présents à la célébration. François a mis en garde les pasteurs contre le fait de devenir des intellectuels de la religion, avec une morale éloignée de la Révélation de Dieu.
    Le peuple humble et pauvre qui a foi dans le Seigneur est la victime des «intellectuels de la religion», ceux qui sont «séduits par le cléricalisme», qui dans le Royaume des cieux seront précédés par les pécheurs repentis.
    La loi des prêtres, éloignée de la Révélation
    Le Pape, en citant Jésus qui dans l’Évangile de Matthieu s’adresse aux chefs des prêtres et aux anciens du peuple, s’arrête justement sur leur rôle. «Ils avaient l’autorité juridique, morale, religieuse, ils décidaient de tout». Anne et Caïphe, par exemple, a expliqué François, «ont jugé Jésus», ils étaient les prêtres et les chefs qui ont «décidé de tuer Lazare», ou encore, c’est vers eux que Judas est allé pour «négocier», et c’est ainsi que «Jésus a été vendu». Un état d’«arrogance et de tyrannie envers le peuple» auxquels ils sont arrivés, a dit le Pape, en instrumentalisant la loi :
    «Mais une loi que, eux, ils ont refait de nombreuses fois : tant de fois, jusqu’à arriver à 500 commandements. Tout était régulé, tout ! Une loi scientifiquement construite, parce que ces gens étaient sage, ils savaient bien. Ils faisaient toutes ces nuances. Mais c’était une loi sans mémoire : ils avaient oublié le premier commandement, que Dieu avait donné à notre père Abraham : « chemine en ma présence et sois irréprochable. » Eux, ils ne cheminaient pas : Ils étaient toujours arrêtés sur leurs propres convictions. Et ils n’étaient pas irréprochables !»
    Le peuple écarté par les intellectuels de la religion
    Eux donc, a poursuivi François, «ils avaient oublié les Dix commandements de Moïse, avec la loi faite par eux, intellectualiste, sophistiquée, casuistique, ils annulent la loi faite par le Seigneur», en manquant de cette mémoire qui permet d’affronter le présent avec la lumière de la Révélation. Et leur victime, comme l’avait été Jésus, c’est le «peuple humble et pauvre qui se confie dans le Seigneur», «ceux qui sont écartés», a souligné le Pape, qui connaissent le repentir aussi s’ils n’accomplissent pas la loi, et souffrent de ces injustices. Ils se sentent «condamnés, abusés, par ceux qui sont vaniteux, orgueilleux». Et parmi ceux qui ont été abusés figure Judas.
    «Judas a été un traître, il a lourdement péché», a rappelé le Pape François. «Mais ensuite l’Évangile dit : « repens-toi, et va leur rendre l’argent. » Et eux, qu’est-ce qu’ils ont fait ? « Mais, tu as été des nôtres. Sois tranquille… Nous, nous avons le pouvoir de tout pardonner. » Non ! « Arrange-toi comme tu peux. C’est ton problème! » Et ils l’ont laissé seul, écarté! Le pauvre Judas, traître et repenti, n’a pas été accueilli par les pasteurs, parce que ceux-ci avaient oublié ce qu’était un pasteur. Ils étaient les intellectuels de la religion, ceux qui avaient le pouvoir, qui faisaient avancer la catéchèse du peuple avec une morale faite par leur intelligence et non par la révélation de Dieu.»
    «Un peuple humble, écarté et bastonné par ces gens». Encore aujourd’hui, a regretté François, ces choses arrivent dans l’Église. «Il y a cet esprit de cléricalisme», a-t-il expliqué. «Les clercs se sentent supérieurs, ils s’éloignent des gens, ils n’ont pas le temps pour écouter les pauvres, les souffrants, les prisonniers, les malades.»
    Le mal du cléricalisme existe aussi dans l’Église d’aujourd’hui
    «Le cléricalisme est une chose très mauvaise !», a martelé le Pape. «Et la victime est la même : le peuple pauvre et humble, qui attend le Seigneur. Le Père a toujours cherché à se rapprocher de nous : il a envoyé son Fils. Nous sommes en train d’attendre, en attente joyeuse, en exultation. Mais le Fils n’est pas entré dans le jeu de ces gens : le Fils est allé avec les malades, les pauvres, les écartés, les publicains, les pécheurs, les prostituées… Aujourd’hui aussi, Jésus nous dit à nous tous, et aussi à ceux qui sont séduits par le cléricalisme : « Les pécheurs et les prostituées seront devant vous dans le Royaume des Cieux. » »

    • ricquet

      En réponse à Jéronimo, mais à l’attention de Louis.

      Cette réponse du pape François est magnifiquement argumentée !
      Je la trouve aussi à propos pour ce blog qui écarte ce qui ne rentre pas dans les clous d’une pensée rigide…
      Comprenez-vous le sens des mots, « amer dans l’estomac » ? (avec le petit livre de l’apoc 10)
      Pourquoi t’étonnes-tu ? Tu dois encore prophétiser…
      Louis, vous êtes instruit, capable et passionné mais borné, comme si la vérité ne pouvait-être que votre… Que d’amertume ! (vous comprenez ?)

      Jésus n’a-t-il pas pris à contre pied tous ces apôtres ? (avec le lavement de pieds que l’église comprendra plus tard)

      Apoc 3.17 : « Tu dis : Je suis riche ! J’ai amassé des trésors ! Je n’ai besoin de rien ! Et tu ne te rends pas compte que tu es misérable et pitoyable, que tu es pauvre, aveugle et nu ! 18 C’est pourquoi je te donne un conseil : achète chez moi de l’or purifié au feu pour devenir réellement riche, des vêtements blancs pour te couvrir afin qu’on ne voie pas ta honteuse nudité, et un collyre pour soigner tes yeux afin que tu puisses voir clair. 19 Moi, ceux que j’aime, je les reprends et je les corrige. Fais donc preuve de zèle, et change ! »

      Amen.

      • dalencourt

        Ricquet, il est dit que la bête séduira jusqu’aux justes ; je vous laisse donc vous enthousiasmer sur ses propos.
        Nous savons très bien que la tradition est volontairement présentée comme une pensée rigide ; la bête l’appelle le « cléricalisme » ; ne vous en déplaise, nous conserverons notre fidélité jusqu’au bout.

      • Sophie

        Ricquet, il faut que vous consultiez les avertissements de la Très Sainte Mère à La Salette …
        « Ce sera pendant ce temps que naîtra l’antéchrist, d’une religieuse hébraïque, d’une fausse vierge qui aura communication avec le vieux serpent, le maître de l’impureté ; son père sera Ev. »
        Bergolio, est incontestablement le sujet du Serpent Ancien, c’est un fait. C’est lui qui inaugure la Nouvelle Église. Les gens ne se rendent pas compte du pouvoir ( spirituel ) que le Pape a sur le monde … Après la commémoration de Luther, je ne comprend pas comment on peut voir en cet homme une once de bienfaisance …
        Le seul espoir que nous devons avoir, c’est en Notre Très Sainte Mère de Dieu, Saint Joseph et en son Divin Fils … qui interviendront uniquement pour mettre fin au règne de la Bête et de ses sujets …

      • Clofer

        Ce « pape » se détourne volontairement des enseignements du Christ et de ceux de l’église au cours des siècles. Normal que beaucoup se détournent de lui et de son épiscopat adepte du péché. François se revêt des habits du Christ pour prononcer le même genre de reproches sur la rigidité, la froideur et l’abcence de miséricorde, mais c’est un imposteur qui détourne subrepticement la vérité. Franz Listz qui était abbé sur la fin de sa vie, a composé sa méphisto valse en tordant et déformant peu à peu les thèmes attribués à la pure Marguerite, c’est le même procédé ! Celui de satan.
        Et françois, n’est-il pas rigide sur sa nouvelle doctrine qu’il a sortie de lui même et non pas des valeurs de l’église : réchauffement, migrants, communion sans désir de changement, islamophilie, statue de Luther au Vatican, etc ? Ce n’est plus de la miséricorde, c’est de la trahison.
        Quant à son intervention, il se comporte avec la même méchanceté que vous attribuez aux tradis !
        Et je ne suis pas « tradi de souche », j’y suis venu – merci Seigneur – choqué par ce pape et la tournure que prend l’église conciliaire, nombre de ses prélats occidentaux, de ses bergers et de ses brebis.

    • Emmanuelle

      Mouais, le peuple pauvre et humble….devons nous par extension penser qu’en plus ce peuple est idiot pour ne rien comprendre aux réflexions intellectuelles ?
      Le peuple n’est pas otage des intellectuels, mais du mensonge !
      Les intellectuels sont une bénédiction, ceux auxquels le Bon Dieu a donné la tournure d’esprit suffisamment bien faite pour mettre en ordre les idées, et les rendre accessibles au grand public, pour son édification.
      Quand un chef de quelque chose commence à vous dire qu’il ne veut plus de ses intellectuels, qu’ils sont nuisibles, en général, c’est qu’il prépare une dictature…
      Les intellectuels sont là précisément pour lutter contre le mensonge.

      Le Christ est allé vers les malades les prostituées, les gens simples, mais Il ne les a pas pris pour des noeuds noeuds. Il les a instruit des mystères du ciel. Il n’a pas fait vriller la Vérité pour qu’elle soit plus accessible au plus grand nombre. Quand vous lisez l’Evangile selon Saint Jean, vous avez l’impression que le Christ vous prend pour quelqu’un d’intelligent capable de vous élever vers des hauts mystères.
      Si on ne comprend pas de soi même les mystères, l’Esprit Saint suppléé à notre manque d’intelligence.

  28. théodoric

    symbolique non !
    Tour Eiffel éteinte pour Alep ou parce que le personnel est en grève ?
    Pour le deuxième jour consécutif, le monument emblématique de la capitale restera fermé.

    Les syndicats des salariés de la Tour Eiffel ont décidé de reconduire mercredi leur grève entamée mardi. Le monument le plus visité de France restera donc fermé.

    La direction confirme. « La grève a été reconduite en assemblée générale de l’équipe de jour » mercredi matin, a indiqué la CGT, « la tour reste fermée jusqu’à nouvel ordre ». La direction du monument emblème de Paris, déjà fermé mardi en raison d’un mouvement social, a confirmé que la tour « n’ouvrait pas » ce jour.

    • Charlie

      Enfin un monument symbolique de la  » fran mac  » qui s’ éteint  » ca aussi c’est un bon signe . N’est ce pas Louis .?
      Je suis en forme ce soir .

  29. yoo

    deux infos en bref

    – Le film « sausage party » dont on a parlé ici il y a quelques jours, reste interdit aux moins de douze ans… La requête en référé suspension de l’association promouvoir et de juristes pour l’enfance a donc été rejeté.

    Je vous laisse le plaisir de découvrir l’intégralité de la décision rendue par la juge des référés du tribunal administratif de Paris de ce jour

    http://paris.tribunal-administratif.fr/content/download/79474/743137/version/1/file/1620779.pdf

    voici ci-après un extrait de la décision reproduit

    10.Considérant que les requérantes soutiennent, en premier lieu, que le film diffuse un message à caractère violent et vise à corrompre les mineurs, en raison de la présence de scènes de viol et de l’incitation à des relations sexuelles prohibées
    par le code pénal ;

    11.Considérant cependant que, d’une part, si une séquence, furtive, mime des relations sexuelles entre une boîte de gruau et une boîte de crackers, elle ne paraît pas, en l’état de l’instruction, figurer un viol à caractère raciste ; que l’aspiration par une poire à lavement du contenu d’une brique de jus de fruit ne peut être interprétée comme
    évoquant une agression à caractère sexuel que par des spectateurs en capacité de se distancier par rapport à ce qui leur est donné à voir ; qu’au surplus, ce comportement, qui est le fait du personnage auquel le rôle de
    « méchant » est assigné, figure le pôle négatif des relations amoureuses et sexuelles auxquelles aspirent les deux protagonistes positifs du film ;

    12.Considérant que, d’autre part, si, au cours de la dernière séquence du film, durant trois minutes, des aliments et autres produits de consommation, dont aucun ne figure au demeurant un mineur, simulent explicitement diverses pratiques sexuelles, cette scène se déroule dans un univers imaginaire, d’ailleurs expressément présenté comme une « illusion », et ne peut être interprétée comme incitant le spectateur mineur à en reproduire le contenu ; qu’il résulte ainsi de tout ce qui précède qu’en l’état de l’instruction, le film « Sausage Party » ne peut être regardé comme diffusant un message à caractère violent, ou portant atteinte à la dignité humaine ou de nature à favoriser la corruption d’un mineur, susceptible de constituer l’infraction réprimée par l’article 227-22 du code pénal

    L’association juristes pour l’enfance va se pourvoir en cassation devant le Conseil d’Etat. La décision que celui-ci rendra sera très certainement identique à celle de ce jour…

    Pauvres enfants, protégeons les!

    2 – Notre ministre de l’éducation nationale, NVB, lance son calendrier de l’AVENT !! oui oui, vous avez bien lu! avec une particularité, toutes les fenêtres sont ouvertes à l’avance!!
    et ça se présente sous forme d’intox/désintox

    voici l’introduction de son calendrier « Les fêtes approchent, j’ai décidé de partager avec vous un peu de l’esprit de Noël, un moment de vérité et de bonheur, avec ce calendrier de l’Avent. L’occasion pour nous de nous débarrasser des intox, mensonges et « post-vérités », qui polluent le débat public depuis plusieurs années. »

    http://www.najat-vallaud-belkacem.com/2016/12/01/le-calendrier-de-lavent-de-la-desintox/

    Voici l’une des desintox qui a beaucoup fait réagir sur sa page internet

    « Najat Vallaud Belkacem a tué l’allemand en france »

    Quelques réactions de professeurs d’allemand :

    « Rizand Marie
    8 décembre 2016 at 08:49

    Une jolie tradition qui nous vient d’Allemagne détournée à des fins d’auto-propagande ! Quelle ironie de votre part ! Mais sachez, chère Madame la Ministre, qu’un calendrier de l’Avent doit s’ouvrir et se découvrir au fil du temps pour donner un sens à l’attente de la fête … Mais vous avez raison, nous sommes tous trop impatients de fêter votre départ pour pouvoir attendre et il vaut mieux dévoiler toutes vos fenêtres d’auto-congratulation d’un seul coup pour mieux vous protéger dans votre tour d’ivoire loin de la réalité du terrain.
    Vous êtes lamentable …
    Frédéric Auria
    2 décembre 2016 at 22:16

    C’est grotesque ce calendrier de l’Avent, on découvre une fenêtre par jour normalement, non ?
    Vivement mai 2017, qu’on arrête de claquer du fric en communication minable à asséner des contre-vérités. La réforme du collège est bien une catastrophe pour l’enseignement de l’allemand et des langues anciennes, et abaissera le niveau de tous les élèves inscrits dans le public et le privé sous contrat si les parents n’ont pas les moyens de payer pour avoir un peu plus que la bouillie.
    Aux suivants, vite, qu’on balance votre « livret de compétences » à la poubelle !
    corresbey
    2 décembre 2016 at 22:53

    Madame,
    Vous n’avez visiblement pas bien profité des cours d’allemand pendant votre scolarité. Un calendrier de l’Avent, même à l’ère technologique, fonctionne de la façon suivante : on ouvre une fenêtre par jour pour y découvrir quelque chose. Cela demande donc de la part de l’utilisateur de la retenue et exerce sa patience. Vous avez clairement de grosses lacunes dans ce domaine ; à votre décharge, vous n’aviez pas pu profiter des bienfaits des EPI à votre époque, ceci doit expliquer cela…

    Marion
    4 décembre 2016 at 09:25

    Alors là!!!! Un calendrier de l’Avent? Madame Vallaud-Belkacem serait-elle chrétienne? Ah, le calendrier de l’Avent est maintenant laïque et n’a plus rien a voir avec la religion? Et pour le 24, il y aura un désintox sur quoi alors? Sur le sapin de Noël dans son appartement de Villeurbanne?
    Deuxième remarque: La Ministre a deux nationalités? Quand on rentre dans l’Armée française, il faut rendre la nationalité étrangère, mais en tant que Ministre on peut rester citoyen d’un pays étranger???? Incroyable!

  30. phil

    Le mardi de la 3e semaine de l’Avent
    Commentaire du jour
    Isaac de l’Étoile (?-v. 1171), moine cistercien
    1er Sermon pour le 2e dimanche de carême (trad. cf SC 207, p. 225s)

    Se repentir et croire à la parole de Dieu

    Frères, c’est le moment de sortir, chacun de nous pour sa part, du lieu de notre péché. Sortons de notre Babylone pour rencontrer Dieu notre Sauveur, comme nous en avertit le prophète : « Sois prêt, Israël, pour aller à la rencontre du Seigneur, car il vient » (Am 4,12). Sortons de l’abîme de notre péché et acceptons de partir vers le Seigneur qui a assumé « une chair semblable à celle du péché » (Rm 8,3). Sortons de la volonté du péché et partons faire pénitence de nos péchés. Alors nous trouverons le Christ : lui-même a expié le péché qu’il n’avait absolument pas commis. Alors, celui qui sauve les pénitents nous accordera le salut… : « Il fait miséricorde à ceux qui se convertissent » (Si 12,3 Vulg).

    Vous allez me dire : … « Qui donc par lui-même peut sortir du péché ? » Oui, en vérité, le plus grand péché c’est l’amour du péché, le désir de pécher. Sors donc de ce désir…, hais le péché et te voilà sorti du péché. Si tu hais le péché, tu as rencontré le Christ là où il se trouve. A ceux qui haïssent le péché…, le Christ pardonne la faute en attendant d’ôter à la racine nos habitudes mauvaises.

    Mais vous dites que même cela est beaucoup pour vous et que sans la grâce de Dieu il est impossible à l’homme de haïr son péché, de désirer la justice et de vouloir se repentir : « Que le Seigneur soit loué pour ses miséricordes, pour ses merveilles pour les fils des hommes ! » (Ps 106,8)… Seigneur, sauve-moi de la lâcheté d’esprit et de la tempête… Ô Seigneur à la main puissante, Jésus tout-puissant, tu as libéré ma raison du démon de l’ignorance et arraché ma volonté malade de la peste de ses convoitises, libère maintenant ma capacité d’agir afin qu’avec tes saints anges…, je puisse moi aussi « accomplir ta parole, attentif à tout ce que tu dis » (Ps 102,20).

  31. seb72

    Une mystérieuse vibration détectée partout sur terre
    Le 08.12.2016
    Une mystérieuse vibration/signal/fréquence/pulsion est détecté partout dans le monde, ça ressemble à un séisme classique… mais il n’y a pas de tremblement de terre au moment du phénomène. Cela dure par moments plus d’une heure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s