Jésus ou Barabbas ?

spectacle-8dec

Le moment est venu de faire un choix, certainement définitif. A l’instar de Pilate demandant à la foule des juifs dans cette matinée du Vendredi saint : « qui dois-je relâcher ? Barabbas ou le roi des juifs ? » nous devons nous poser les bonnes questions et surtout choisir notre camp.
Qui voulons-nous ? Notre roi ou l’émeutier ?
Que voulons-nous ? La vie éternelle ou le royaume des ténèbres ?

Devons-nous imiter la grande majorité de la foule, suivre ceux qui hurlent plus fort que les autres et les entraînent vers la mort ? Car la foule, poussée par les chefs des prêtres et les pharisiens a choisi Barabbas, tout en acceptant les terribles conséquences de son geste : « Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants » (Matthieu 27:25)
Ou devons-nous imiter l’infime minorité de disciples, d’apôtres et de femmes, certes anéantis par l’événement, écrasés devant l’ignominie de leurs frères de sang, impuissants devant ce déchaînement de haine, mais qui avaient choisi Jésus et lui sont restés fidèles jusque sur le Golgotha?

Le chapitre 14 de l’Apocalypse semble nous inviter à un tel choix, à un moment-clé juste avant la moisson.
Il sépare d’un côté les 144 000 justes qui ont le nom de l’Agneau et le nom de son Père écrits sur le front et qui chantent le cantique de l’Agneau, de ceux qui ont suivi la bête :
« Si quelqu’un adore la bête et son image, ou qu’il en reçoive le caractère sur le front ou dans la main, celui-là boira du vin de la fureur de Dieu, et il sera tourmenté dans le feu et dans le soufre dans les siècles des siècles. » (Apoc 14:9-11).

Or ce même chapitre 14 annonce trois événements, dans l’ordre :
1) L’heure du jugement est venue (verset 7)
2) Babylone est tombée (verset 8)
3) C’est le temps de la moisson, versets 16 à 20 : « Celui qui était assis sur la nuée jeta sa faux sur la terre et la terre fut moissonnée. »

Il faut donc avoir choisi son camp avant la moisson, ce qui semble évident.
Pour mieux expliciter notre propos, nous allons tenter de définir qui sont les « Jésus » et les « Barabbas », ainsi que d’essayer d’identifier la période de la moisson en nous appuyant, une fois de plus, sur les avancées de l’adversaire et sur nos récentes découvertes eschatologiques.

 

Qui sont les « Jésus » ?

Ce sont les justes, les 144 000 achetés d’entre les hommes pour être consacrés à Dieu et à l’Agneau (Apoc. 14:4). Mais c’est aussi une grande multitude vêtus de robes blanches, qui sont passés par la grande tribulation et qui ont lavé et blanchi leurs robes dans le sang de l’Agneau (Apoc. 7, versets 9 et 14).

Pourquoi deux catégories ? Parce que le Seigneur distingue entre ses enfants les plus purs (les 144 000) et qui lui sont consacrés, et l’immense majorité des hommes qui gagneront leur ciel en acceptant de porter leur croix.
On a la même signification à la consécration, lorsque le prêtre consacre le vin, le sang versé pour la rémission des péchés : le Sauveur dit qu’il répandra son sang pour les apôtres (pour vous, pro vobis en latin : ce sont les 144 000) et pour tous ceux qui croiront et se convertiront (pro multis, pour la multitude et non pro omnibus, pour tous). Car, comme l’explique l’abbé Bertrand Labouche, « le salut des hommes n’est pas universel. Quoi qu’il soit mort très réellement pour tous les hommes, son sacrifice ayant une valeur infinie, Dieu, dit saint Paul, est le Sauveur de tous les hommes mais principalement des fidèles. » Et puis nous savons qu’il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus.

Alors qui sont ces justes, cette multitude de sauvés ?

 Tous ceux qui se reconnaissent dans les Béatitudes : les doux, ceux qui pleurent, ceux qui ont faim et soif de justice, les miséricordieux, les cœurs purs, tous ceux qui seront insultés, persécutés et calomniés à cause de leur fidélité à Jésus-Christ. La fin est très importante : ne seront récompensés que ceux qui souffrent pour Jésus, pas ceux qui pleurent parce qu’ils ont perdu du pognon.

Tous ceux qui ont choisi de suivre la loi du Christ et non celle des hommes, qui ne placent pas la satisfaction de leurs besoins terrestres en tête de leurs priorités : se nourrir, se loger, travailler, se divertir passent APRES avoir nourri son âme par une vraie vie spirituelle, et enrichi son esprit par l’apprentissage et l’approfondissement des vraies valeurs et de la saine doctrine ; Car vos choix de carrière, de logement, de divertissement, d’éducation de vos enfants découleront de cet esprit que vous aurez acquis et entretenu.
Ces gens-là sont totalement incompris dans la société actuelle, ils sont pour la plupart des non-conformistes, ils vivent comme des étrangers au milieu d’un monde qu’ils ne comprennent pas, n’approuvent pas et dont ils ne se réjouissent pas. Ce sont des résistants permanents à l’esprit du monde, à ses séductions, à sa mentalité perverse et nauséabonde. Ils sont rejetés, incompris, traités de fous, haïs même par leurs amis, leurs collègues, leur propre famille… pauvres gens qui accomplissent sans le savoir les prophéties du Christ : Vous serez en haine de tous à cause de mon nom ; beaucoup failliront, ils se trahiront les uns les autres et se haïront les uns les autres ; la charité d’un grand nombre se refroidira ; le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; vous serez livrés même par vos parents, vos frères, vos proches et vos amis, et ils en feront mettre à mort certains d’entre vous, etc… (extraits de Matthieu 24, Marc 13 et Luc 21).
J’en connais beaucoup qui vivent ainsi, autour de moi ou via les témoignages de lecteurs du Grand Réveil, parce qu’ils restent fidèles aux principes moraux, à la foi et à la doctrine de leurs pères, parce qu’ils se sont volontairement coupés du monde avec tous les sacrifices que cela implique, ou tout simplement parce qu’ils refusent ce prétendu progrès qui mène à l’abîme.

 

Qui sont les « Barabbas » ?

Barabbas, dans les évangiles, est décrit comme un émeutier et un meurtrier.
L’émeute a été érigée en principe, en système même, par les héritiers de Barabbas ; on appelle cela la Révolution, ou l’esprit de la Révolution.

Qu’a engendré la Révolution ? Tous ceux qui ont étudié le sujet savent que les grands principes issus de la Révolution et qui s’en revendiquent sont : la république, la démocratie, les droits de l’homme, qui auront pour enfants : la laïcité, le naturalisme, le socialisme, le capitalisme, la liberté religieuse, le matérialisme et la technologie….

Mgr Delassus dans la Conjuration antichrétienne explique en quoi consiste la Révolution :
« La Révolution consiste essentiellement dans la révolte contre le Christ, et même la révolte contre Dieu, bien plus, la négation de Dieu. Son but suprême est de soustraire l’homme et la société au surnaturel. Le mot liberté dans sa bouche  n’a point d’autre signification : liberté pour la nature humaine d’être à elle comme Satan voulu être à lui, et cela à l’instigation de Lucifer qui veut recouvrer la suprématie que la supériorité de sa nature lui donnait sur la nature humaine, et dont l’a évincé l’élévation du chrétien à l’ordre surnaturel. »
Ce qui a fait dire à Joseph de Maistre que « la révolution est satanique dans son essence. »

Pourquoi la Révolution est-elle si mauvaise ? Parce qu’elle conduit à la déification de l’humanité.
Citant des écrits francs-maçons, Mgr Delassus observe que le but est « l’indépendance absolue de l’homme dans le domaine intellectuel, religieux et politique. Ils nient pour l’homme toute fin surnaturelle et demandent que la perfection purement naturelle de la race humaine soit acheminée vers les voies du progrès. » Ces propos datent de 1910, on voit combien ce plan a été suivi avec précision et constance.
Il continue : « Ceci correspond à trois étapes dans la voie du mal : l’humanité sans Dieu, l’humanité se faisant Dieu, l’humanité contre Dieu. Tel est l’édifice que la maçonnerie veut élever à la place de l’ordre divin qui est l’humanité avec Dieu. »
C’est pourquoi ils veulent supplanter la civilisation chrétienne où les institutions civiles et sociales partageaient le même but que l’Eglise : se doter des moyens ordonnés à préparer les âmes pour le ciel, car la vie présente n’est qu’une préparation à la vie éternelle.

D’où la seule religion à laquelle pousse la franc-maçonnerie, et donc la Révolution : le culte de l’humanité. Car pour eux « l’humanité est Dieu, les droits de l’homme doivent être substitués à la loi divine, le culte des instincts de l’homme doit prendre la place de celui rendu à notre Créateur, la recherche du progrès dans les satisfactions à donner aux sens, se substituer aux aspirations vers la vie future. »
Ces propos écrits il y a un siècle sont criants de vérité aujourd’hui.

Par conséquent, doit-on suivre la société et les idées de Barabbas le révolutionnaire ?
Non bien entendu.

Et Barabbas le meurtrier ?
La société issue de la Révolution a vite compris que pour contrer efficacement le christianisme, il fallait éviter les martyrs. A une persécution sanglante, ils ont substitué la perversion des mœurs et la corruption des idées. Il faut atteindre les âmes, c’est en elles que l’idée chrétienne doit être étouffée, qu’elle doit mourir.
Oui, les révolutionnaires, leurs descendants et tous ceux qui adhèrent à leurs idées sont des corrupteurs de l’esprit et des meurtriers de l’âme. La plupart le font inconsciemment et s’associent sans le savoir à une immense œuvre d’empoisonnement social et spirituel.

 Les Barabbas sont donc ceux que j’appelle les babyloniens, c’est à dire tous ceux qui vivent dans le monde et s’accommodent de ses idées, de son mode de vie et de sa mentalité. Même si certains aspects les choquent, ils ne remettront pas en cause le système pour autant. Ce système que nous venons sommairement de décrire, issu de la révolution, et dont les idées ont essaimé partout dans le monde.

Ils devraient méditer l’injonction de l’Agneau en Apocalypse 22:15 :
« Dehors les chiens, les empoisonneurs, les impudiques, les homicides et les idolâtres, et quiconque aime et fait le mensonge. »
Les empoisonneurs, ce sont ceux de l’âme, on vient de le voir, et ils sont légion. Les chiens, probablement ceux qui accomplissent volontairement ce programme d’iniquité : francs-maçons et autres sociétés occultes. Quand aux idolâtres, combien sont-ils ceux qui font passer l’argent, leur carrière, leur corps, le divertissement, le sport ou leur vie sexuelle avant le culte du vrai Dieu et leur vie spirituelle? Combien ? Et que croient-ils qu’ils auront comme récompense ?

Alors Jésus ou Barrabas ?
On reste dans Babylone ou on la quitte ?

 

Affinons la définition de Babylone

N’oublions pas que l’ange du chapitre 14 prononce une sentence que l’on entendra à nouveau au chapitre 18 :
« Elle est tombée la grande Babylone, elle est tombée. Elle est devenue la demeure des démons, la retraite de tout esprit impur, le repaire de tout oiseau impur et haïssable. » (Apoc. 18:2)
Sachant que ce verset est immédiatement suivi d’un ordre précis :
« Sortez de Babylone mon peuple, de peur que vous n’ayez part à ses péchés et que vous ne soyez enveloppés dans ses plaies ; car ses péchés sont montés jusqu’au ciel et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. »

Jusqu’à maintenant, je considérais que Babylone représentait la société moderne perverse et corrompue. J’attendais donc la chute de Babylone.
Mais… si cette définition n’était pas la bonne, ou du moins incomplète ?

C’est cette vidéo des frères Dimond qui m’a mis sur la piste et permis de comprendre un élément qui était sous-jacent jusqu’ici.
Les frères Dimond expliquent avec des arguments recevables que le verset 2 du chapitre 18 (ci-dessus) s’est accompli le 8 décembre 2015, lors du spectacle son et lumière donné sur la façade de la basilique saint Pierre à l’occasion de l’ouverture du jubilé de la miséricorde (pas un mot sur l’Immaculée Conception soit-dit en passant).
Ils en concluent que Babylone symbolise l’église conciliaire, celle qui a perdu la foi et qui est devenue le siège de l’Antéchrist selon la Salette, et ils en veulent pour preuve que saint Pierre en 1Pierre 5:13 utilise Babylone comme nom de code pour Rome.

Or je considérais déjà que la grande prostituée était l’Eglise conciliaire, car elle s’est mêlée au monde jusqu’à s’y fondre ;
Nous savions aussi que Jérusalem puis Rome représentent traditionnellement l’Eglise : la grande ville c’est l’Eglise ;
Il fallait donc pousser le raisonnement jusqu’au bout : en relisant l’Apocalypse de plus près, ce qui était évident saute aux yeux : une fois enivrée du vin de sa prostitution, l’Eglise ne mérite plus le nom d’une des deux villes saintes Rome ou Jérusalem, l’église corrompue devient Babylone !
C’est toujours la grande ville, mais au lieu de l’appeler la Jérusalem perverse, saint Jean lui donne des noms ennemis : Babylone, Sodome, et même Egypte…

Ceci explique le verset un peu obscur de la mort des témoins :
« Leurs corps resteront étendus dans les rues de la grande ville, qui est appelée spirituellement Sodome et Egypte, où leur Seigneur même a été crucifié » (Apoc. 11:8)
Maintenant on comprend : les témoins qui sont les chrétiens restés fidèles à la tradition et à la foi de leurs pères meurent bien au sein de l’Eglise, donc de la grande ville, qui a droit au titre de Jérusalem quand elle est sainte, et au titre de Babylone, Sodome ou Egypte quand elle est corrompue.
Effectivement ils sont morts avec l’arrivée de Bergoglio, morts spirituellement, c’est à dire qu’ils ne comptent plus, qu’ils ne gênent plus ses plans. La durée de leur mort, 3 jour et demi, est la même que celle de la bête : 42 mois, car 1 jour = un an.

Par conséquent, la grande prostituée et Babylone ne font qu’un, ce que l’on comprend à plusieurs reprises :
14:8 : Babylone est tombée, cette grande ville qui a fait boire à toutes les nations le vin de la prostitution qui a irrité Dieu : on a bien un lien direct entre Babylone et la prostituée ;
17:5 : Sur son front [de la grande prostituée] ce nom était écrit : mystère : la grande Babylone, mère des fornications et des abominations de la terre ;
17:18 : Quand à la femme que vous avez vue, c’est la grande ville qui règne sur les rois de la terre.
Par trois fois, la grande ville (Babylone) est assimilée à la grande prostituée.

Oui mais alors ça change tout !
Parce que dans ce cas la chute de Babylone c’est la chute de l’Eglise.

Or dans un précédent article, j’avais démontré que le 8 décembre 2015 inaugurait le jour de la colère de Dieu et que ce jour selon Isaïe dure un an.
Et justement vu l’état de décomposition avancée de l’Eglise conciliaire actuelle et son niveau d’apostasie et même d’hérésie, entendre retentir le cri de « elle est tombée Babylone » le 8 décembre, jour de lancement d’un jubilé qui ressemble bien au jubilé de la victoire de Satan, n’a rien d’étonnant, c’est même logique. Car ce cri est un cri d’alarme, un cri qui à la fois constate et annonce un événement qui va durer un an car il est bien dit qu’elle s’effondrera en un jour (18:8) ; or un jour = un an = le jour de la colère, la dernière année, qui s’arrête au 8 décembre 2016, le point Omega.

Une dernière précision qui va dans le même sens : les dix cornes de la bête qui sont dix rois haïssent la prostituée et veulent la réduire à la dernière désolation (17:16) : là aussi c’est tout-à-fait logique car le monde hait l’Eglise catholique et fait semblant de s’entendre avec elle pour mieux la détruire ; ce n’est pas parce qu’on couche avec la prostituée qu’on l’aime.

 

Affinons la définition de l’Antéchrist

Il y a deux bêtes dans l’Apocalypse : la bête de la mer et la bête de la terre.
Les représentations traditionnelles de l’Antéchrist l’assimilent à la bête de la mer, car elle a la puissance sur toutes les nations, tandis que la bête de la terre est appelée le faux prophète par saint Jean un peu plus loin, et ressemble à la description d’un homme, alors que la bête de la mer est multiple (7 têtes, 10 cornes).
Les deux bêtes marchent de concert durant 42 mois, celle de la terre poussant les hommes à adorer celle de la mer.

Mais pourquoi réserver le titre d’Antéchrist à la bête de la mer ?

Il a longtemps été expliqué ici que le faux prophète, ou bête de la terre, c’est le pape François, car elle a « deux cornes semblables à celle de l’Agneau, mais elle parle comme le dragon. »
Or seul le pape, vicaire du Christ, peut être comparé à l’Agneau puisqu’il représente le Christ sur terre.

Mais pourquoi le faux prophète ne serait-il pas aussi l’Antéchrist ?
Le pape possède un statut unique : il est à la fois chef religieux et chef d’état. Mais surtout il est le seul chef religieux ayant une portée universelle incontestable.
D’abord parce que l’Eglise du Christ étant celle du vrai et unique Dieu, a une dimension surnaturelle que les autres n’ont pas. Elle avait le devoir de s’imposer dans le monde entier car sa mission divine est d’offrir le salut à tous les hommes. Et pour que la fin du monde arrive, il fallait que l’évangile ait été proclamé sur toute la terre ; c’est le cas aujourd’hui.
Ensuite parce qu’aucune autre religion n’a l’équivalent du pape, chef religieux incontesté de dimension et de réputation internationale. Il n’a pas son équivalent chez les juifs. Ni chez les musulmans. Ni chez les indous. Ni chez les Protestants. Ni chez les Orthodoxes. Ni chez les Bouddhistes (à la limite le Dalaï-lama peut être considéré comme un personnage similaire, mais son rôle est nettement plus effacé). Chez personne sauf chez les catholiques, qui représentent encore le premier groupe religieux mondial.
Justement, le chef universel et incontesté qu’est censé être l’Antéchrist convient à la personne du pape, surtout que les autres dirigeants le considèrent comme un des leurs, puisqu’il est lui aussi chef d’Etat… le chef du plus petit état du monde est aussi celui qui se positionne au-dessus de tous les autres du fait de son autorité religieuse.
Je ne suis d’ailleurs pas le seul à considérer que l’Antéchrist sera un pape.

Et la bête de la mer ? Est-elle l’Antéchrist ?
Oui, on peut la considérer comme l’Antéchrist-système, et même plus exactement comme l’Antéchrist-politique. Pour simplifier, la bête de la mer, c’est l’homme déifié.
D’où la religion de l’humanité qu’est devenue le catholicisme (statut déjà prévu il y a un siècle par les francs-maçons, largement décrit dans le livre de Mgr Delassus, infiltration de la papauté incluse : en 1910 on le savait déjà !!) qui pousse l’homme à s’adorer lui-même.
L’homme est-il l’équivalent de Dieu ? Oui, c’est facilement prouvable depuis qu’il a accès à un domaine réservé au divin : la création. A partir du moment où l’homme peut modifier l’ADN, il accède à une fonction jusque-là réservée à Dieu. Or l’homme modifie génétiquement les plantes, les animaux et même les êtres humains : c’est tout l’objet du transhumanisme.
Des possibilités qu’il n’avait jamais eues avant le XXème siècle.
Il s’adore lui-même et fait adorer sa toute puissance scientifique et technique, accomplissant ainsi la description prophétique de la bête de la mer dans l’Apocalypse.
Evidemment, on ne l’adore plus à l’antique, les laboratoires ont remplacé les autels, mais la philosophie est la même : non seulement l’homme ne place plus sa confiance en Dieu, non seulement il n’a plus besoin de Dieu, mais il est son équivalent et même le surpasse, du moins le croit-il.

Et le pape ne le contredit pas, bien au contraire, puisqu’il a accrédité sa prétendue puissance sur la nature dans une encyclique.
Là aussi quand vous lisez dans un bouquin de 1910 (le livre de Mgr Delassus) qu’outre la déification de l’humanité, l’idée est de substituer à la civilisation chrétienne une autre civilisation fondée sur le naturalisme et que cette religion humanitaire est en définitive une religion de la nature, on est en droit de se demander si Laudato Si ne sort pas plutôt des meilleurs loges maçonniques.

 

Affinons le plan de l’ennemi

Alors voyons un peu.
On nous annonce la chute de Babylone, c’est à dire de l’Eglise catholique. C’est tout à fait exact et correspond au plan Pike, dans lequel il est indiqué qu’il faudra à la fin un an d’ultime combat avant d’abolir définitivement la papauté (c’est à dire l’Eglise), avant de tirer le 4ème coup de canon. Cette dernière année a commencé le 8 décembre dernier, d’où le cri qui a retentit ce jour-là « elle est tombée Babylone« .

Pour mémoire, les coups de canon de l’ennemi sont :
1) Premier coup de canon : la révolte de Luther, 10 décembre 1520
2) Deuxième coup de canon : abolition de la monarchie catholique : 21 janvier 1793
3) Troisième coup de canon : abolition du pouvoir temporel des papes : 20 septembre 1870
4) Quatrième coup de canon : abolition définitive de la papauté : 20 novembre 2016
La quatrième date est une initiative de ma part, elle correspond à la clôture du jubilé de la miséricorde, jour de la fête du Christ-roi, qui sera celle de la proclamation de Lucifer-roi.

Entre-temps les élections américaines auront eu lieu, la COP22 aussi, tous les éléments seront en place, car je continue à penser que tout doit être fini pour l’ennemi en novembre de cette année.

Que leur reste-il à faire ?
1) Annoncer la chute définitive de l’Eglise catholique : c’est presque fait
2) Révéler le Messie des juifs
3) Annoncer le pouvoir total d’Israël et de sa diaspora sur le monde, conformément aux promesses de la bible (telles qu’ils les interprètent)
4) Constater la soumission des nations à ce pouvoir
5) Reconstruire le temple

Pour bien comprendre où nous en sommes et ce qu’ils veulent faire, il faut connaître leurs véritables motivations et le vrai sens des choses.
Je m’appuie sur les explications d’Israël Adam Shamir pour ce paragraphe, lui-même synthétisant de nombreux auteurs juifs. Les passages en italique sont de lui.

Les véritables enjeux
La victoire de la synagogue de Satan et d’Israël nécessite d’éliminer le Christ de ce monde et la civilisation qui y est associée. On a vu et on sait que cet objectif est quasiment atteint.
Il y a en filigrane une guerre religieuse où il est nécessaire d’éradiquer la foi religieuse existante.
Dans l’univers juif, Israël est la réalité tandis que les nations des gentils et leurs dieux ne sont que des fictions imaginaires. La dissolution des nations des gentils et l’élimination de leurs dieux est l’objectif théologique d’Israël car sa mission proclamée, c’est de faire en sorte qu’il n’y ait qu’un seul Dieu, un seul temple, à Jérusalem, et aucune autre forme d’adoration.
Ce que ne dit pas Shamir, et que nous savons, c’est que Satan ne s’attaque qu’au seul et vrai Dieu : l’ennemi c’est la religion catholique et les orthodoxes, toutes les autres religions ne les gênent pas en réalité, ou pas autant.
C’est pourquoi Israël soutient l’immigration, car elle contribue à l’homogénéisation des gentils : le multiculturalisme est cause d’indifférence religieuse.
Israël a donc besoin de désacraliser irrévocablement le reste du monde, et particulièrement le monde chrétien. On peut dire qu’ils y sont parvenus dans les grands pays occidentaux et d’Asie. C’est l’essentiel.
Mais il y a aussi une interprétation ésotérique : les nations remettront aux juifs jusqu’à leur esprit ; et désormais l’esprit de l’Occident est entièrement soumis au programme d’action juif.
L’univers juif est en train d’être édifié, et l’une de ses manifestations est l’abaissement de la vie culturelle et spirituelle des gentils.
Il y a quelques années paraissait un livre titré Le siècle juif, montrant que le XXème siècle avait été le triomphe de la généralisation et de l’imposition des idées juives dans le monde entier.

Le Messie des juifs
Shamir cite le rabbin Leitman, cabaliste israélien de renom : « Il n’y a pas de Messie qui serait une personne, du point de vue cabalistique, voire même du point de vue du judaïsme orthodoxe. Les cabalistes ont précisé explicitement que le Messie est la Lumière céleste, la force hautement spirituelle qui descend dans notre monde et rend meilleure l’espèce humaine en élevant sa conscience à un niveau supérieur. » On retrouve là toutes les notions d’élévation ou d’illumination des consciences ou de passage de l’obscurité à la lumière que l’on rencontre fréquemment sur Internet. Voici la source. Car ceci confirme que le Messie juif n’est pas un homme mais une nation, la nation élue, la grande entité sacrale entre Dieu et les hommes : Israël et le peuple juif.
Quand les juifs révèleront leur Messie, ils révèleront tout simplement leur pouvoir réel sur le monde, leur puissance machiahspirituelle qu’ils estiment unique et à laquelle toutes les nations devront faire leur soumission.
La meilleure preuve en est cette campagne d’affichage 4×3 actuellement en Ile de France, avec pour message principal : Machia’h arrive (le Messie arrive) qui renvoie sur le site web http://7loispourlhumanite.org/ : ce sont les 7 lois noachiques.
Or je lis dans Shamir : « Dans l’univers juif, les gentils doivent se soumettre aux juifs. L’acceptation des sept commandements noachiques est l’instrument de cette soumission. En acceptant les sept commandements, une personne consent à son statut de goy. »
Voilà, c’est confirmé : leur Messie est bien un pouvoir spirituel qui ne peut se révéler qu’à partir du moment où la religion du Christ est annihilée ; en d’autres termes, non seulement ils annoncent le 4ème coup de canon, mais ils préparent déjà le terrain pour la suite.

Le but ultime
Le plan juif n’est un secret pour personne : Israël veut unifier le monde sous sa direction spirituelle, le Temple du Dieu d’Israël sera situé à Jérusalem, centre d’un univers gouverné par les juifs, et toutes les nations lui rendront hommage. Les nations adoreront Dieu en étant au service d’Israël.
Bon. Compte tenu de ces éléments, qu’est ce qui reste à faire ?

Eliminer la chrétienté ? C’est fait et ce sera bientôt officiel. Toutes les nations riches sont devenues des esclaves du système et leur spiritualité a été empoisonnée et détournée. Elles sont mûres.

Déclarer leur pouvoir ? C’est prévu, ce sera le rôle d’Hillary Clinton une fois élue.

Les nations rendront hommage ? Elles le font déjà à l’ONU, elles le font aux COP. Elles ont signé l’agenda 2030. Tout roule du côté du mondialisme et du pouvoir universel.
On demandera peut-être un hommage un peu plus appuyé, mais ce n’est pas urgent.

Non. Le seul point qui bloque, c’est la construction du troisième temple, qui semble être d’une importance primordiale dans leur mystique.
Pour construire le troisième temple, il faut faire sauter le dernier verrou : l’Islam.
Le premier verrou était le christianisme, celui-ci est éliminé. Il reste l’Islam.

On comprend mieux pourquoi depuis le 11 septembre 2001 l’Islam est autant stigmatisé via le terrorisme et les déstabilisations géopolitiques : c’est une préparation psychologique pour les amener :
1) à faire leur aggiornamento à l’instar de l’Eglise catholique ; c’est Pierre Hillard qui parle d’un Vatican II musulman ; plus près de nous, on voit bien à qui profite le débat sur le burkini : amener l’islam à se réformer, objectif affiché clairement par le ministère de l’Intérieur. Une fois de plus la France est pionnière : révolution, quand tu nous tiens…
2) à ne pas s’opposer à la construction du troisième temple sur le mont du Temple, la plus sainte des collines de Jérusalem.

Outre le fait que l’Islam représente un vaste réservoir de spiritualité encore intact selon Shamir, ce qui déplaît à Israël pour les raisons que nous venons de voir, la présence sur le mont du Temple d’un des principaux lieux saints de l’Islam rend impossible la construction du troisième temple. A moins que…

C’est pourquoi je me demande si une fois de plus nous ne nous trompons pas de cible… en bons occidentaux nombrilistes nous nous croyons menacés alors que nous sommes déjà complètement détruits, nous ne sommes plus que des zombies débiles depuis longtemps mis en coupe réglée par Israël.

L’événement que nous attendons n’est pas la chute de Babylone car Babylone c’est l’Eglise catholique, et cette chute est déjà acquise, il n’y aura plus qu’à l’entériner ; ce que nous attendons, c’est la cinquième coupe, qui est répandue sur le trône de la bête, et son royaume devint ténébreux (Apoc. 16:10) et qui pourrait prendre la forme d’un super-11 septembre, d’un événement planétaire qui glacerait d’effroi les populations mais en direction des musulmans ; un événement d’une telle ampleur qu’ils ne pourraient plus s’opposer à la reconstruction du Temple sur l’esplanade des mosquées.

Un événement qui favoriserait les juifs et annihilerait définitivement les musulmans.
Qu’ont-ils dans leurs têtes pourries ? Nous le saurons bientôt car je le verrai bien sur septembre, et même pourquoi pas avant le 15ème anniversaire du 11 septembre.
Une telle situation plongerait le monde dans le chaos, le temps de faire élire Hillary Clinton qui évidemment apportera la paix, et permettrait de se mettre tous d’accord à la COP22 à Marrakech (tiens donc!) par exemple pour y faire annoncer par une éminente sommité de l’Islam (le roi Mohammed VI) l’acceptation de la construction du Troisième temple.
Et pourquoi pas le transfert de l’ONU à Jérusalem.

Et ceci correspond au plan Pike puisque dans la description de ses projets, il y est dit (en 1871 !):
« La conversion des protestants au Temple de la Vraie-Lumière sera graduelle, dit la révélation; celle des mahométans sera déterminée entière et inopinée par un grand événement qui se produira sous le sixième souverain pontificat du bon catholicisme. »
Etonnant, non ? Il annonce un grand événement qui mènera les musulmans à se convertir à la religion de Lucifer (celle de la synagogue de Satan) sous le 6ème pape du bon catholicisme, à savoir celui issu de Vatican II (le bon pour Pike est le mauvais pour nous). Nous savons que la bête est introduite au Vatican depuis 1958 avec Jean XXIII, donc le sixième pape c’est bien François.
Comme quoi…

 

Conclusion

Cela devient de plus en plus évident : la proclamation de la victoire de Satan sur l’Eglise du Christ se rapproche à grands pas.
Les déductions que nous avions formulées, notamment le commencement de la dernière année (jour de la colère) au 8 décembre 2015 se confirment.
Elle est là la colère divine : laisser Satan continuer son plan et même se proclamer vainqueur. Il lui reste trois mois pour le faire.
C’est à ce moment-là, une fois que tout sera accompli et que tout semblera perdu (du point de vue du monde catholique) que les prophéties de la Salette s’accompliront.

Car l’événement que je pressens sur septembre peut aussi avoir pour effet la résurrection des témoins c’est à dire que celui-ci leur permettra de sortir de leur isolement et de prouver l’imminence du châtiment divin.
En effet, au verset 6 du chapitre 14 de l’Apocalypse, un ange vole du ciel, portant l’évangile éternel pour l’annoncer à ceux qui sont sur la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, à tout peuple, parce que l’heure du jugement est venue.
Il y a donc une ultime prédication annonçant le jugement au monde entier, donc une ultime chance donnée à la multitude de ceux qui peuvent encore se sauver, obtenue grâce aux prières, aux sacrifices et à l’abnégation des 144 000 justes, et surtout grâce à l’intervention miséricordieuse de la Très Sainte Vierge Marie auprès de son divin Fils.

Alors Jésus ou Barabbas ? Il est temps de choisir son camp avant qu’il ne soit trop tard.

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : Jésus ou Barabbas

822 Commentaires

  1. Jeandelafabrique

    Bonjour ; bizarre je n’ai pas vu de commentaires concernant la prochaine réunion interreligieuse à Assise le 20 septembre ….mais je ne suis pas hierophante !!! Ce sera ou pas la 5e !!!!

    • Jeup

      Merci à vous et à M.Dalencourt pour vos lanternes. Trop de fausses vérités ces dernières décennies, on s’égard trop facilement sans une grande vigilance..

  2. Jeanne d'Arc II

    Alerte…
    On m’a demandé de lire un texte à l’occasion d’une cérémonie d’enterrement d’un membre d’une famille, par laquelle je suis définitivement liée (marraine) – je ne me suis pas sentie le droit de refuser (la famille n’est pas très pratiquante).
    La paroisse est bien sur conciliaire. Je ne fais plus de lectures, mais quelqu’un a-t-il une idée pour que je ne monte pas sur l’Autel, voire que je m’adresse au Seigneur, non pas à l’Assemblée ?
    Merci beaucoup

    • Yato

      Récemment j’ai assisté à un enterrement dans une église traditionaliste. Les personnes désireuses de s’exprimer disaient bien un mot face au peuple (c’est aux assistants qu’on s’adresse, non ?) et dans le choeur (devant l’autel, et non pas sur l’autel !). La différence, c’est que le petit mot était dit au début de la cérémonie. A votre place, je m’abstiendrais d’ajouter une contrariété au chagrin familial, et quitte à m’exprimer, je le ferais en respectant les desiderata du prêtre et des proches. Il suffit de faire une génuflexion devant l’autel avant d’accéder au choeur, me semble-t-il.

    • Corpus

      Est-ce que la récitation une prière pour les fidèles trépassés ou encore la récitation d’un Psaume approprié serait un compromis acceptable pour vous et votre famille?
      Corpus

    • Emmanuelle

      Très émue par le décès du membre de la famille, vous avez peur de vous effondrer en sanglot devant tout le monde, mettant les gens, déjà bien éprouvés par l’affliction, dans l’embarras. Aussi, vous avez préféré donner le texte à lire au prêtre, qui lui a l’habitude, et qui ne tremblera pas.
      Vous filez le texte au prêtre (faut pas oublier).
      De toute façon c’est chaque fois pareil, chez les conciliaires, les proches commencent à lire les éloges du défunt, puis submergés par l’émotion commencent à pleurer et lisent leur texte en tremblant de partout. C’est pitoyable et ça met très mal à l’aise tout le monde.

    • Joel-Marie

      Coupez vous la langue Jeanne, plus de langue, plus de lecture! 😉
      Allez, arrêtez de vous faire de la bile, vous avez l’habitude de lire alors lisez. Offrez et demandez à NSJC de toucher les cœurs par votre lecture.

    • dalencourt

      Il ne faut pas confondre les choses. Normalement les femmes n’ont pas accès à la liturgie, elles ne sont pas autorisées à entrer dans le choeur pour participer à la sainte Messe : donc ni pour lire un texte, ni pour servir et encore moins pour distribuer la communion.
      Par contre, dans le cadre d’une cérémonie type baptême ou enterrement, il n’est pas interdit, à la place de l’homélie ou après l’homélie, de lire un texte en hommage au défunt ; dans ce cas une personne laïque, masculine ou féminine, peut s’en charger et donc entrer dans le choeur pour cela afin d’atteindre le pupitre.
      Quand vous dites « monter sur l’autel » cela veut dire « entrer dans le choeur » je pense.
      Au cours d’une célébration (messe ou autre) les prières s’adressent à Dieu, mais il y a aussi un temps de prédication où l’on s’adresse bien à l’assemblée ; l’intervention d’une personne laïque dans ce cadre est tout à fait envisageable, dans la mesure où l’on respecte la dignité du lieu et de la cérémonie.

      • Titi

        Bonjour Louis, et à tous
        Dans ma paroisse les femmes sont partout et je dirais qu’il n’y a que des femmes enfants de coeur, lecture, communion.
        Difficile de faire autrement
        Le combat est vraiment dure.
        Jesus a promis d’écourté, n’est-ce pas !
        Je sais que tu ne donnes pas de date, mais en ce qui me concerne, cela m’aide à m’améliorer à me rapprocher un peu plus, un peu plus près de ce que Dieu attend de nous.
        Merci

        • Jeanne d'Arc II

          Merci à tous pour vos commentaires dont je prends connaissance maintenant, tandis que la cérémonie a eu lieu ce matin.
          J’ai entre temps prié de tout mon coeur l’Esprit Saint, j’ai demandé de l’aide à la Vierge Marie et à mon petit Ange gardien. Hier, j’avais évoqué le « petit souci » à mon amie qui a organisé la cérémonie, sans me désister. Mais j’ai demandé un miracle.
          Cinq minutes avant que tout ne commence, mon amie me propose que quelqu’un d’autre lise à ma place (un Psaume) : Alleluia !
          En fait, il fallait bien monter au micro dans le Choeur : je l’ai fait pendant un temps le dimanche, je ne veux plus le faire. Je pense maintenant que cela ne peut qu’offenser Notre Seigneur qu’un laïc, de surcroît une femme, accède au Choeur, lieu sacré.
          – Mr D’Alencourt, je pense effectivement que pour une ‘cérémonie’ type enterrement un laïc homme ou femme peut faire des lectures, ou parler du défunt, mais Notre Seigneur préfère sans doute que cela ait lieu devant le Choeur (ce qui n’est généralement pas prévu par le prêtre qui officie, malheureusement).

          La cérémonie : en dehors du fait qu’on devait être deux ou trois à savoir répondre au prêtre et à chanter (visiblement plus personne ne va à l’Eglise ou presque…), le plus horrible a été le fait que ce soit une simple ‘cérémonie’ : lectures avec l’Evangile, prières universelles, puis chacun est allé bénir le défunt avec de l’eau bénie. Enfin, le cimetière.
          Famille ayant organisée la ‘cérémonie’ : catholique peu pratiquante, mais tout de même mariages et baptêmes, quelques messes dans l’année. Mais pour cet enterrement du défunt pourtant très respectueux de l’Eglise : pas de Messe, pas d’Eucharistie !!!!!
          Horrible. Pardon Seigneur.

          PS : je n’ai pas demandé d’explication pour le moment, ce n’était pas le jour. Je demanderai plus tard.

        • Domine ne memoris

          Pour moi oui.
          Je parle pour une chorale grégorienne, dans une messe « traditionnelle ».
          Mais cela se fait toujours discrètement, depuis une tribune par exemple, et sans obliger l’assistance à avoir les yeux rivés sur une matrone en train de battre la mesure avec emphase.
          J’ai assisté par exemple à une messe d’enterrement où la Chorale était constituée de Dominicaines (en habit religieux il va de soi) et qui chantait magnifiquement les chants liturgiques de circonstances, ce qui n’empêchait nullement l’assistance de chanter à pleins poumons avec elle.

        • Emmanuelle

          « Une femme peut elle diriger les chants? »
          Oui. La chorale est au fond de l’Eglise, près de l’orgue. Mais on ne fait pas ça du choeur.

      • Clofer

        Une question sur ce sujet : j’ai souvent dit ici que j’ai suivi longtemps les liturgies de St Gervais tenue par les Fraternités Monastiques de Jérusalem. Pendant les célébrations, les moines et les moniales étaient agenouillés dans le chœur, hommes d’un côté, femmes de l’autre. Les moniales faisaient souvent les lectures et donnaient la communion, sous les 2 espèces à toutes les messes. Était-ce donc normal du fait que les moniales étaient des personnes consacrées ?

        • dalencourt

          Non ce n’est pas normal : les moniales ne doivent pas distribuer la communion, c’est réservé aux hommes ayant eu les mains consacrées (donc au minimum diacres).

  3. Saint-Michel-Archange

    Chers amis,
    Cher Louis,

    Découvrez, du dimanche 4 septembre au dimanche 25 décembre la vie de MAMAN MARGUERITE, la sainte mère de SAINT JEAN BOSCO, à travers la publication complète de l’ouvrage, datant de 1931, « TELLE MÈRE, TELS FILS »

    Lien vers les 2 premiers chapitres :
    https://saintmichelarchange.wordpress.com/2016/09/04/une-vraie-jeune-fille-chretienne/
    https://saintmichelarchange.wordpress.com/2016/09/11/les-annees-se-suivent-et-ne-se-ressemblent-guere/

    Dieu vous bénisse !

  4. Kennedy

    Louis pour le retour de Noé j’y crois le symbolisme de l’arc en ciel est l’alliance entre Dieu le père et Noé aujourd’hui la population gay le représente ne voyait vous pas une offense diabolique à l’encontre du Père et de Noé ?

    • dalencourt

      Non, il n’y a aucune raison que Noé revienne ; il s’agit plutôt d’un double symbole :
      1) nous sommes dans une période similaire où le monde s’est tellement enfoncé dans le péché que Dieu va le châtier en l’exterminant ;
      2) cela signifie aussi l’accomplissement d’une nouvelle alliance entre Dieu et les hommes ; cette nouvelle alliance est symbolisée par l’arc en ciel, que reprennent nos ennemis qui eux souhaitent parvenir à l’établissement d’une nouvelle alliance entre Satan et les hommes.

  5. Domine ne memoris

    A propos d’une des grands de ce monde = la candidate démocrate aux élections US :
    http://institutdeslibertes.org/11482-2/

    Rassurez vous : ce n’est pas mieux chez nous.
    De toute façon, la démocratie (à l’échelle d’un pays s’entend, pour le club de pétanque du coin rien à dire) ou « le pouvoir du peuple pour le peuple » quelle blague !
    Au mieux un compte de fées pour grandes personnes, au pire (et en réalité) le règne de Satan par marionnettes et sbires interposés.

    • Elise

      Pro memoria cher Domine ne memoris…

      Tout n’est pas à jeter dans la science politique classique grecque! Techniquement (cf. les politiciens Platon, Aristote), le régime démocratique est la forme dégénérée du régime politique (politeia en grec, titre des ouvrages des précités). Dans cette pensée classique, un régime vertueux est un régime qui vise le bien public (collectif, pluriel) des gouvernés, un régime vicieux est un régime qui vise le bien privé (individuel, singulier) des gouvernants. Un autre critère de classification est celui du nombre des gouvernants (un seul: monarchie dégénérée en tyrannie, quelques uns: aristocratie dégénérée en oligarchie, tous: politique dégénérée en démocratie).
      Ladite « politique » des Grecs a été depuis traduite par République par les Romains (Cicéron en particulier). Autrement dit Politeia = Res Publica (réalité, chose du peuple). Comme telle, la république des Anciens est un régime (politique) vertueux, qui vise le bien du peuple (peuple à la fois gouvernant et gouverné). Les républiques modernes (depuis la Révolution française maçonnique), n’ont de république que le nom puisqu’elles sont « représentatives »: le peuple n’est pas gouvernant, il est représenté et gouverné. Au sens technique, strict, ni la politique (cf. les écrits du grand helléniste français Jean-Pierre Vernant), ni la république ne souffrent de représentation. « Démocratie indirecte » est un leurre, une erreur, un mensonge. Juridiquement, politiquement, le pouvoir du peuple pour le peuple ce n’est pas une blague. Mais ce n’est pas (plus) d’actualité.

      En toute cordialité, sursum corda.

  6. yoann

    Bonjour Mr d’Alencourt et à tous.
    Croyez vous au Hasard? Moi non. Aujourd’hui sur France Inter dans l’émission « affaires sensibles », la vie de Monseigneur Lefebvre et le schisme avec Vatican 2. Vous pouvez retrouver l’émission sur le site de France inter en rediffusion. Émission intéressante mais au combien d’actualité. Que dieu vous bénisses. A bientôt.

  7. jeanne marie

    BONSOIR
    merci à Anne-Marie-Renée
    oui j’ai bien compris que nous ne sommes pas éternels
    mais en fait ce qui me fait très mal et à mes frères également c’est l’application de la loi Clayes-Leonetti qui a été voté en début d’année (sur moteur de recherches tout y est expliqué) et çà personne en parle de son contenu.
    voilà le médecin a fait comprendre à ma mère qu’il ne fallait pas d’acharnement thérapeutique vu son âge elle a acquiescé
    et depuis mardi dernier mon papa n’est plus alimenté ni hydraté et nous sommes le lundi suivant et son pace -maker fonctionne
    quand je vois la pub en cas de grosse chaleur pour les anciens!!!!!!
    bon je sais que mon papa est en fin de vie mais là j’ai l’impression qu’une collégiale (comme a dit le docteur) a pris la décision sans prévenir les enfants et papa avant la morphine d’hier soir avait des moments de lucidité. je lui ai fait demander par l’aumônier l’onction des huiles saintes et lorsque une prière lui a été récité vendredi dernier il a fermé les yeux pour acquiescer et semblait heureux. En fait c’est la « collégiale » de l’hôpital qui décide de vie ou de mort. Excusez-moi si je suis longue mais je croyais que la vie et la mort étaient dans les mains de Dieu.

    • Anne-Marie- Renée

      Oh ! J’ai très bien compris……ILS décident de tout…..: de vivre , de non vivre, de fumer, de cracher, de bouffer, de c……..Ils sont fins , diaboliquement fins ! Du « Coubertanisme » où le « spoooort » devient la religion officielle qui remplacera la vraie ( compétition, je lutte, je défends, j’impose) du « Darwinisme » où on ne survit qu’en étant fort, super-fort, . Voilà où nous en sommes …..Jeanne-Marie, mon Papa a terminé sa vie en soins palliatifs à l’hôpital. Je lui ai serré la main très très fort, il m’a regardé avec ses yeux verts…..Je savais qu’il ne passerait pas la nuit (je capte des choses bizarres depuis mon coma ) et dans la nuit, j’ai été réveillée….Son âme s’était envolée. Je l’ai aidé de tout mon cœur à partir (il avait eu une formation théologique avant la guerre) et je savais qu’il retrouverait son frère (curé)…..Chère Jeanne-Marie, ne pensez qu’avec votre cœur….Le reste, savoir si on est à droite, à gauche, en haut, en bas….Ne sert qu’à alimenter des « structures »….Il en faut pour ceux qui n’ont pas encore gagner leur cœur, là où se trouve la vraie maison de notre Père ! Fraternellement A-M

    • Domine ne memoris

      Jeanne Marie (très beau prénom soit dit au passage), nous sommes certainement plusieurs ici à citer votre papa dans nos prières. Confiance donc, car vous avez la chance qu’il ait exprimé son union de cœur aux prières et sacrements pratiqués à son chevet.
      Ce qui est très pénible, c’est de voir partir des amis ou connaissances sans avoir de signe d’union à Dieu comme pour votre papa. Ca m’est arrivé récemment avec le décès « suite à une longue maladie » de deux collègues … Que peuvent alors nos pauvres petites prières ? Mystère, nous ne le saurons que dans la Vie Eternelle.
      C’est très pénible pour vous bien sûr, et notre société sans Dieu fait que bien souvent les nôtres partent sans tout l’accompagnement que la société chrétienne donnait toujours aux mourants.
      Et autre épreuve, il faut très souvent accepter que leur corps reste de longues heures ou de longs jours en chambre froide, alors que la tradition était de veiller les corps jusqu’à l’inhumation : le mieux est, quand c’est possible, de récupérer le corps, après mise en bière si besoin, au plus vite pour assurer cette veille, mais encore faut il que la famille et les proches soient assez nombreux et courageux pour pouvoir faire ainsi.

    • Anna

      Malheureusement, il y a de nos jours des hommes qui se prennent pour Dieu et qui décident de la vie et de la mort. C’est le signe suprême de la fin de temps.
      En union de prière

  8. delanth

    La nouvelle pub de kenzo qu’on peut voir actuellement sur toutes les chaines tv, éloge de la possession démoniaque pour rendre ça hype et fashion aux yeux de la société.
    À la fin du clip on peut voir le démon sauté dans l’oeil unique, encore une fois c’est signé.

  9. dwd133

    Bonsoir, sauf erreur de ma part, personne n’a relevé le tremblement de Terre à Lourdes (épicentre à 3 ou 5 km au Nord-Est) ce samedi 10 septembre à 20h44, magnitude 3,9. Je pensais que ça inspirerait des commentaires !

    • Domine ne memoris

      Il y en a très régulièrement dans cette région : le 29/04/2014 toujours à Lourdes = magnitude 4.7
      4.7 sur une échelle logarithmique c’est beaucoup plus en intensité que 3.9 : elle avait été (faiblement) perçue par les habitants.
      Là, 3.9 je pense que c’est quasi indétectable pour un être humain.
      je ne pense pas qu’il faille y voir un signe particulier.

      • Domine ne memoris

        Complément :
        – de 3 à 3.9 le séisme peut être ressenti par les hommes mais ne créé aucun dégât = environ 50.000 par an (140 par jour)
        – de 4 à 4.9 secousses notables d’objets dans les maison, bruis d’entrechoquement, dommages très légers = 6000 / an (16 / j)
        – un point de différence en plus représente une énergie 30 fois plus forte et une amplitude de mouvement 10 fois plus élevée.

        Il est probable que fort peu de Lourdais ait eu conscience du séisme à 3.9, et il s’en produit beaucoup du même type tous les jours.

        On peut noter que le séisme le plus puissant jamais enregistré (donc après le début du XXème siècle) a eu lieu au Chili le 22 mai 1960 (à 19h 11)avec une intensité de 9.5 , épicentre à 33 km de profondeur, environ 3000 morts.
        Je n’y avait jamais pensé mais on peut sans doute rapprocher ce séisme de la date de 1960 donnée à Fatima.

        Ce séisme au Chili a provoqué un soulèvement du sol de 6 mètres. Mais il a été bien moins meurtrier que le séisme au Shaanxi en Chine en 1556 qui à fait plus de 830.000 morts malgré une intensité de « seulement » 8 sur l’échelle de Richter (la nature du terrain et des habitations compte beaucoup pour le bilan final).

        Dans des époques plus lointaines, il est rapporté des séismes qui ont dû dépasser 10 sur l’échelle de Richter, par exemple des légendes amérindiennes concordantes, recoupées avec d’autres ainsi qu’avec les traces géologiques, parlant de collines qui s’effondraient et de montagnes qui apparaissaient subitement pendant le phénomène, et de la terre qui ondulait comme la surface de la mer lors d’une très forte houle, projetant tout homme ou animaux à plusieurs pas et à plusieurs reprises.

        Donc si le Bon Dieu veut sévir via les tremblements de terre, nul doute que des régions entières peuvent rayées de la carte en un moment, avec des dégâts tels que les cartes de géographie seraient à refaire entièrement.

  10. Jean

    Bonjour,

    Jeune homme d’une vingtaine d’années, je m’interroge sur beaucoup de choses suite à la lecture de vos articles et des commentaires…

    Je suis d’avis que la société a été progressivement corrompue (libération sexuelle, feminisme, homosexualité glorifiée)

    Je recherche des ouvrages rédigés à partir des anciennes morales, des anciens codes, qui étaient
    en place avant ce grand changement sociétal qui a eu lieu après la seconde guerre mondiale
    quel que soit le sujet, histoire de France, histoire, etc.

    j’ai l’impression de vivre dans un monde de fous, et j’aimerais me déprogrammer de tout ce qu’on m’a mis dans la tête en lisant ce qui a été écris lorsque les hommes étaient des hommes, que les femmes étaient des femmes et que la société n’était pas folle

    tout ce qui a trait à l’abêtissement de la population, le déclin moral, la décadence…je ne sais même pas quel genre de sujet je cherche exactement

    quelqu’un voit-il de quoi je parle?

    Merci…

    • Echtou88

      Je peux te conseiller  » Le Complot contre Dieu  » de Johan Livernette. C’est assez bien résumé. Sinon lire les Articles de ce blog et participer aux Commentaires.

    • no-reply@no-reply.com

      Livernette.. Oui. Très moyen. Si j’avais de nouveau vingt ans, j’aimerais lire dès cet âge le livre suivant (et bien sûr je pourrais en suggérer encore…beaucoup!).

      Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l’histoire par Epiphanius (amazon)

      Il coûte cher, mais il est complet. Sauf peut-être sur la révolution française. Il suffira de compléter en lisant par exemple « Les sociétés de pensée et la démocratie moderne » par Augustin Cochin.

    • MA Guillermont

      Allez sur le site St Michel Archange wordpress , Jean .
      Déroulez le menu des articles , vous y trouverez ce que vous cherchez …
      Bonne lecture

    • dalencourt

      Jean, il faut lire :
      – La conjuration antichrétienne de Mgr Delassus : c’est une présentation très complète de la stratégie de l’ennemi et des moyens employés, avec un historique complet :
      http://www.chire.fr/A-126743-la-conjuration-antichretienne.aspx
      – Le Traité du Saint-Esprit de Mgr Gaume qui vous expliquera en détail l’origine et l’histoire du monde : deux esprits se combattent pour le dominer : celui de Dieu et celui de Satan. Passionnant. Il y a tout dedans.
      http://saint-remi.fr/fr/theologie/291-traite-du-saint-esprit.html

  11. De Oliveira Antonio

    vendredi 9 septembre 2016
    « Riposte musclée » russe aux provocations aériennes US

    Un inquiétant rapport du ministère de la Défense (MoD) en circulation dans le Kremlin d’aujourd’hui dit que jusqu’à 50.000 militaires de la Fédération avec leur équipement, des avions et de l’armement ont reçu l’ordre aujourd’hui pour commencer à se préparer à la plus grande «guerre asymétrique», amenant ces troupes à 85 kilomètres (52 miles) de la frontière nord des États-Unis et, ailleurs, en Amérique du Sud.
    Selon le ministère de la Défense, cet ordre surprise a été donné aux commandants de plus de 120.000 soldats de la Fédération actuellement engagés dans l’opération du district militaire du Sud le nom de code du Caucasus-2016, et dont les actions ne peuvent être décrites que comme étant une préparation pour une guerre.

    http://numidia-liberum.blogspot.fr/2016/09/riposte-russe-aux-provocations.html

    Dieu es Pitié de nous tous…!!! Amen.

    • yoo

      Et israel qui bombarde en syrie et qui aurait vu deux de ses avions abattus par l armee syrienne. Prémices a l encerclement par les nations paiennes de jerusalem?

  12. Michelange

    Bravo pour ce nouvel article brillant qui nous ramène à l’essentiel, choisir le bon camp tant que c’est encore possible et quitter Babylone avant qu’il ne soit trop tard.

    Car il reste très peu de temps avant la moisson, la séparation du grain et de l’ivraie. Nous le sentons tous, même s’il est vrai que nous annonçons depuis plus de 2 ans que c’est pour demain ou après-demain. Nous échafaudons des théories compliquées, réalisons des calculs tarabiscotés pour déterminer une hypothétique date de fin du monde et invariablement, rien ne se produit…

    Mais cette fois, cela pourrait bien être la bonne, parce que les délais ultimes que nous avons envisagés sont sur le point d’arriver à échéance.

    Notamment pour cette dead-line des 42 mois du règne de la Bête, à compter depuis l’élection de Bergoglio à la papauté en cette date triplement marquée par le chiffre 13 du 13 mars 2013 (1+3+3+2+0+1+3 = 13 !), VENANT A ECHEANCE DEMAIN LE 13 SEPTEMBRE 2016. Si bien sûr il est justifié d’assimiler le nouveau pape François à la Bête de l’Apocalypse et à celle du prophète Daniel, ce dont vous faisiez l’hypothèse il y a quelques mois.

    Bizarrement, vous n’en parlez plus de cette échéance du 13 septembre dans votre dernier article, alors que vous mentionnez l’anniversaire du 11 septembre 2001 et vous envisagez tout de même que quelque chose d’apocalyptique pourrait se dérouler dès septembre. Mais j’attendais impatiemment que vous fassiez de nouveau référence directement, ce que vous avez fait in extremis dans un de vos commentaires du 12 septembre, en n’excluant pas que les événements puissent commencer en cette date du 13 septembre.

    Cette échéance des 42 mois du règne de la bête sont effectivement l’argument le plus solide en faveur d’un début des événements de fin des temps à cette date ou dans les jours qui vont suivre, mais ce n’est pas le seul.

    Signalons tout d’abord l’insistance de la Sainte Vierge à Fatima sur les 13 du mois, ce qui doit nécessairement signifier que ce chiffre est le chiffre-clé de la Fin des Temps. Donc tout devrait commencer un 13 du mois logiquement, mais de quel mois. Puisque qu’il n’y a pas de 13ème mois, le chiffre de substitution qui s’impose le 7, chiffre divin par excellence, ce qui justifiait une première alerte le 13 juillet dernier, 7ème mois du calendrier grégorien, mais rien ne s’est passé. Rappelons aussi que lors de sa première apparition le 13 mai 1917, la Sainte Vierge a annoncé aux enfants qu’elle apparaîtrait SEPT FOIS et non pas six comme cela a été répertorié dans les comptes rendus sur Fatima. Elle a donc clairement désigné deux chiffres par ses apparitions successives en 1917 : 13 ET 7.

    Sauf que le 7ème mois auquel elle faisait référence était peut-être septembre, l’année du calendrier romain républicain commençant comme l’année juive mosaïque autour de l’équinoxe de printemps, le printemps correspondant au départ de la végétation chaque année également et donc à une année naturelle…

    Reste mes sources eschatologiques extrabibliques habituelles, que je mets à contribution parce qu’elles pourraient également nous ramener au 13 septembre 2016, comme les sources bibliques. Bien sûr, c’est à prendre avec des pincettes, mais pourquoi pas ?

    Nostradamus mentionne par deux fois dans ses prophéties une ultime période de 7 mois qui devrait précéder un événement de type apocalyptique.

    D’abord dans son célèbre quatrain dit de fin du monde, le quatrain X-72, que j’ai déjà plusieurs fois commenté dans mes commentaires, il semble relier l’arrivée du ciel d’un grand roy d’effrayeur, qui pourrait faire référence au retour du Christ à l’occasion du jugement dernier, à une date se situant 7 mois avant après mars, nous indiquant le 7ème mois en comptant depuis mars, donc clairement septembre, l’autre phrase du quatrain nous signalant le retour en mars de François 1er (retour du grand roy d’Angoulemois, François 1er ayant été Comte d’Angoulême avant de devenir roi de France) , faisant donc aussi de cette élection de Bergoglio en 2013 LE signe avant-coureur de la fin des temps.

    Dans sa préface en langage courant introduisant la deuxième partie des prophéties, il évoque par ailleurs cette période de 73 ans et 7 mois de pullulation de la Neuve Babylone, que j’aurais tendance à assimiler aux USA. Si l’on fait partir la prédominance militaire américaine du retrait définitif des Japonais de Guadalcanal (9 février 1943) et de la défaite des Allemands à Stalingrad (2 février 1943), nous arrivons également au début septembre 2016.

    Enfin, je suis revenu à la piste du calendrier maya, élément fondateur de ce blog suite à l’histoire du 21 décembre 2012, en y intégrant de nouveaux éléments que j’avais mentionnés lors de ma dernière intervention, la contribution de l’archéologue belge Vollmaere, que je ne connaissais pas jusqu’alors. Celui-ci mettait le doigt sur une possible correction de 260 jours en 1540 du calendrier maya, qui permettrait de rendre compte des divergences de dates entre les deux principales sources dont nous disposons par rapport au calendrier maya, la chronique de Mérida, capitale du Yucatan, fondée en 1541 par les conquistadors espagnols et les carnets de l’évêque espagnol De Landa, dans lesquels il explique le fonctionnement du calendrier en citant des dates équivalentes dans le calendrier julien et le calendrier maya. Il a aussi identifié un reset général des trois calendriers combinés composant le calendrier maya en 1540, ce qui est impossible si l’on s’en tient à l’hypothèse de non-correction du calendrier maya imposée par les tenants (américains) de la corrélation GMT, à l’origine du calcul de cette célèbre date du 21 décembre 2012.

    Compte tenu de ces éléments, j’ai réussi à déterminer un système de correction du calendrier maya, qui permet à la fois de corriger l’année vague de 365 jours pile par rapport à l’année solaire et d’effectuer ce reset des trois calendriers à l’échelle d’une roue catunale de 256 ans, le système de compte dit court en vigueur à l’époque de la conquête espagnole. En arrêtant tour à tour un des calendriers tout en laissant défiler normalement les autres, il est possible de garantir la correspondance quasi-magique des trois roues calendaires et d’empêcher le calendrier annuel de dériver au cours de l’année (24 jours par siècle), proposition ridicule des archéologues américains.

    Sauf que ces différentes manipulations font perdre du temps au calendrier corrigé par rapport au calendrier brut virtuel, au rythme de 680 jours par roue catunale. Le calendrier maya se composant de 20 roues catunales de 260 tuns de 360 jours, la roue catunale 18 ayant échu en l’an 1500 par un catun 4 Ahau et la fin de cycle étant censée se produire à la fin de la 20ème roue catunale par un catun 4 Ahau, nous devons encore rajouter 2 x 680 jours, soit 1360 jours à la date virtuelle brute de fin du calendrier maya, c’est-à-dire au 21 décembre 2012. Sauf encore qu’en se basant sur les dates données d’équivalence donnée par De Landa en 1553, il semble que ce soit plutôt la date du 23 décembre 2012 qui soit à prendre en considération, comme le pensaient d’ailleurs une majorité d’archéologues européens, à l’époque… Et 1360 jours après le 23 décembre 2012, cela nous mène au 13 septembre 2016.

    Cela dit, il est tout de même nettement plus probable qu’il ne se passe rien, aujourd’hui 13 septembre, comme d’habitude. Mais sait-on jamais.

    Amicalement.
    Michelange.

    • dalencourt

      Oui le 13 septembre est intéressant car il s’agit des 42 mois de Bergoglio, mais il faut peut-être attendre le 19 septembre car il a été intronisé le 19 mars. Je prépare un article sur le sujet mais j’attends encore un peu, je dois procéder à plusieurs approfondissements.
      Et puis Daniel ajoute 30 jours : 1290 jours, donc le 13 octobre.
      Tout se joue à partir d’aujourd’hui car nous entrons dans les 3 derniers mois.

      • Bigouden29

        Ce serait pas plutôt 45 jours additionnels, sauf erreur de ma part ?( 1290jours+ 45 jours pour arriver à 1335 jours)D’ailleurs pourquoi au fait ces 1335 jours en tout et pourquoi 45 jours tout à la fin? Comment à fait Daniel pour trouver ce compte là?
        Je ne vois pas d’explication.Rapport au 42 mois sans doute.
        Autrement, aujourd’hui 13 septembre, rien de particulier; attendons voir le 19 (la Salette), ou le 29 (saint Michel)
        N.B : 45 jours du 29 septembre au 12 novembre( on tombe pas sur le 13 du mois, mais bon; à un jour près).

        • dalencourt

          Il y a une subtilité : on sait que 42 mois font 1260 jours (mois de 30 jours). Or Daniel indique que l’abomination de la désolation durera 1290 jours, donc il ajoute 30 jours aux 1260 jours habituels. Il y a donc un premier supplément de 30 jours qu’il convient d’ajouter aux 1260. Puis il dit qu’il faut attendre encore 45 jours (1335 jours en tout).
          Il faut donc découper la fin en trois parties :
          1) atteindre 1260 jours (42 mois complets)
          2) puis 30 jours
          3) puis les derniers 45 jours

        • dalencourt

          Il faut compter en « mois » : 1260 jours font 42 mois donc du 13 mars 2013 au 13 septembre 2016.
          30 jours = 1 mois, donc 13 octobre 2016
          45 jours = 1 mois et demi donc 28 novembre 2016

        • Neuf Chœurs des Anges

          T1000 a raison, comme vous dites vous même dans votre réponse à T1000, M. Dalencourt, 30 jours = 1 mois donc si on compte 42 mois de 30 jours depuis le 13 Mars 2013, ce qui revient à 1260 jours (42 x 30 = 1260 !), cela termine les 42 mois le 24 Août 2016 (comme je l’avais déjà dit ici bien des fois…) et non le 13 Septembre. Par conséquent, les 1290 jours (30 jours de plus) tombent le 23 Septembre (jour de la fameuse prière à Jérusalem) et les 1335 jours le 7 Novembre (45 jours de plus).

      • Véritéjuste

        Rien ne se passera avant le 21 septembre 2016 :
        anniversaire (1 an) du plus grand rassemblement de prière de tout les temps de l’humanité.
        Le 21 septembre 2015, 1 MILLION D’ENFANTS on été réunis en Indonésie et ont priés pour la paix dans le monde.
        Et Marie a retenu le bras de son fils pour un an.
        Donc l’effondrement du mur de Wall street prévu le 29 septembre 2015 ( 7 ans après son -777,7 au son des trompettes de du nouvel an Juif ) a aussi été repoussé…

        • dalencourt

          Le 21 septembre fut une journée internationale de prière pour la paix, c’était donc un rassemblement oecuménique multi-confessionnel qui priait qui à votre avis ? Sûrement pas la Sainte Vierge.
          Dieu n’entend pas ce genre de prières qui ne lui sont pas adressées, elles sont tournées vers l’autre et sa fausse paix.

          Cependant le 21 septembre est effectivement une date intéressante, mais pas pour cette raison là.

    • el vago

      Le grand roy d’angoulemois est une possible référence à Clovis et à la bataille de Vouillé qui voit la mort d’Alaric II, le mars en question ferait référence à la guerre.

      La jambe de Clovis sur les remparts d’Angoulême :

      Angoulême est connue pour son festival de la BD et sa cathédrale, une des seules de style roman en France. La ville historique occupe un plateau dominant un méandre de la Charente. Il a été occupé par un oppidum puis par une agglomération romaine érigée au rang de Civitas (capitale d’un territoire) sous le Bas-Empire (au IVème siècle). La première enceinte de la ville, construite en grand appareil, date probablement de cette période et a été construite avec des éléments en réemploi provenant de monuments civils et funéraires, comme ce fut le cas dans de nombreuses cités à cette époque d’insécurité. Au cours des siècles suivants la ville se développa à l’intérieur de cette enceinte qui sera remaniée plusieurs fois. Au début du XIIIème siècle, les remparts sont agrandis pour protéger le parc du château Neuf, qui est construit en même temps (Il en reste le donjon, aujourd’hui englobé dans l’hôtel de ville). Sur une des tours conservées de cette enceinte se trouve une jambe, sculptée seule sur un bloc de pierre, qui selon la tradition fait référence à une légende ayant eu lieu sept siècles plus tôt.

      Le personnage principal est Clovis, roi des francs de 481 à 511 et dont le royaume correspondait alors au nord de la France. Ce souverain est généralement considéré comme le premier roi français et les épisodes de son règne les plus connus sont celui du vase de Soissons et son baptême par saint Rémi, évêque de Reims. En 507, il décida la conquête de l’Aquitaine (Sud-Ouest de la France), franchit la Loire avec son armée et pénétra dans le royaume des wisigoths d’Alaric II. Leur rencontre se fit près de Poitiers, à la bataille de Vouillé durant laquelle Alaric II fut tué et son armée battue. Les survivants se réfugièrent dans Angoulême mais Clovis se rendit d’abord à Bordeaux pour y prendre ses quartiers d’hiver. Il assiégea la ville l’année suivante, évènement raconté par plusieurs auteurs chrétiens. En effet, les remparts de le cité alors réputée imprenable, seraient tombés d’eux-mêmes lors du siège, épargnant ainsi de nombreuses forces à Clovis et témoin de sa protection divine qui ne lui épargna pas une blessure à la jambe. La sculpture grossière de cette jambe fait donc référence à cet épisode connu par les écrits et point de départ du nouvel essor de la vie religieuse à Angoulême. Après la prise de la cité, Clovis a fait notamment reconstruire la cathédrale et fait installer un comte et un évêque francs à Angoulême.

    • Gégé22

      L’an mil neuf/cens nonante neuf/ sept mois
      /Du ciel viendra grand Roy deffrayeur/
      Resusciter le grand Roy d’Angoumois.*
      Avant après Mars régner par bonheur. (X.72)
      Michelange , la centurie que vous citez et que j’ai retranscrite ci-dessus est probablement à double clef et je crois qu’il faut la comprendre comme ceci
      L’an mil neuf (en 2001 car le nouveau millénaire à commencer cette année là) sept mois (septembre) du ciel viendra le grand roy deffrayeur (attentats du world trade center)
      Cens nonante neuf (durée en mois après ce changement de millénaire soit août 2017) resusciter le grand Roy d’Angoumois
      Avant après mars régner par bonheur ( qui règnera avec succès avant et après la guerre)
      Ceci n’est qu’une théorie, quoiqu’il en soit la révélation semble très proche.

  13. Jeffords

    Bonjour Louis
    Je vous laisse apprécier cette « pub » pour le salon de l’auto. Le site du salon propose également un compte à rebours jusqu’à l’événement….intéressant.

    • T1000

      Puisqu’on parle de pub, je voudrais parler des pubs automobiles. On prend vraiment les gens pour des jambons car 99% de voient pas. Le premier exemple est la pub peugeot pour la … 207 ? je ne me rappel plus. « Reveillez l’énergie en vous » avec le dragon rouge qui suit la personne partout. Pub 100 % ésotérique. On parle de quelque chose que nous n’avons pas à réveiller seul, sans quoi on risque d’attirer justement le dragon rouge!
      Deuxième exemple : la récente pub pour la Clio ? (désolé ^^ je crois que c’est une clio). Une clio rouge et blanche tourne l’une autour de l’autre faisant un yin yang avec planètes en fond….dont une noire je crois.
      Sympa la télé non ? et encore il y en a d’autres.

  14. Yannick L.

    https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSHSYU89ov7vX61kivZCJXADXBDXqYJF-jYOXQi1TCUhvTF345rVg
    1140 – L’Amérique illettrée …
    Nous vivons dans deux États-Unis.
    Une partie des États-Unis, maintenant minoritaire, qui fonctionne dans un monde lettré basé sur l’écriture imprimée, qui est en mesure de faire face à la complexité et possède les outils intellectuels pour différencier l’illusion de la vérité.
    L’autre partie des États-Unis, qui est majoritaire, évolue dans un système de croyance basé sur la non-réalité.

    Cette seconde Amérique est dépendante des images habilement manipulées pour son information.

    Elle s’est écartée de la culture basée sur l’écriture imprimée.
    Elle ne sait pas différencier les mensonges de la vérité.
    Elle est informée par des narratifs et des clichés simplistes et puérils.
    Elle est assujettie au désarroi par l’ambiguïté, la nuance et l’auto-réflexion.

    Cette fracture, plus que la race, la classe ou le sexe, plus que le rural ou l’urbain, le croyant ou l’incroyant, «Républicain» ou «Démocrate», a divisé le pays en entités radicalement distinctes, infranchissables et antagonistes…… Suite sur https://sansapriori.net/2016/09/12/1140-lamerique-illettree/

  15. Sophie

    Pas grand chose à voir avec l’article, mais j’ai remarqué un truc, on a récemment eu l’annonce de la sortie de l’Iphone 7 le 7 septembre.. et comme de par hasard, Samsung va sortir la 7ième version de son smarthone, or, la marque Samsung a directement sauté une « génération » … elle est passée de la version Galaxy Note 5 à la 7, sans passer par la version 6 … C’est peut-être un coup marketing pour concurrencer Apple, mais c’est intéressant de voir à quel point ils tiennent à ce chiffre 7 ..

  16. didierjean

    Bonjour Louis et à tous,
    Ce jour le Dalaï Lama entame une visite de 8 jours en France. Comme d’habitude, aucune autorité officielle ne le recevra, pour ne pas contrarier les autorités chinoises. A noter que dans la plupart des autres pays occidentaux, il est reçu officiellement…
    Un extrait d’une itw d’hier soir à la TV dans laquelle il confirme que les heures sombres que nous vivons ne sont pas terminées, mais surtout, que les prières seules ne suffiront pas et qu’il nous appartient d’agir.
    Ces propos me semblent très sages. Même si très différents de ce que l’on dit ici !

    • Brunonix

      Les prières ne suffiront pas ? Ben mon vieux, quel manque de Foi !
      C’est écrit dans les Évangiles : on prie, certes, mais pour perdre la bataille, car il ne nous est pas permis de la gagner, les saints eux mêmes perdront ! C’est à l’image de la Passion de NSJC : en apparence, il a souffert et et mort, on a pu croire la bataille perdue, mais en fait il l’a gagnée … contre al mort et le pécher !
      Tout ceci doit permettre à NSJC de venir et Lui, d’être le vainqueur ! Car il viendra au moment où tout semblera perdu !
      Me trompe-je ? Louis ?
      Pour ma part, c’est dans ce combat perdu d’avance que nous allons trouver notre Victoire : celle du Ciel

    • sophie

      Mr Dalencourt que pensez-vous de la communion des divorcés remariés
      Eve , pourquoi êtes-vous contre la communion des divorcés remariés, si, ils se sont confessés et regrettent leur vie passée, si , ils étaient battus par leur conjoint ou en péché d’adultère ou subissaient l’adultère; ou les enfants étaient battus par un père alcoolique, ou si les enfants subissaient l’inceste , resteriez vous avec un conjoint ou conjointe comme ça ….à vivre l’enfer devant vos enfants. Jésus pardonne ,
      J’ai peut-être loupé une partie de l ‘évangile, pouvez-vous m’éclairer, bon ce n’est pas mon cas mais là je me pose des questions, je remercie le seigneur de m’avoir donné un bon époux et une belle petite famille , merci

      • dalencourt

        Sophie, le divorce n’existe pas dans la religion catholique : « ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas » a dit Jésus.
        Par conséquent un divorcé remarié est en situation d’adultère flagrante, au vu de tous : on appelle cela un pécheur public. Il est en état de péché mortel constant et ne peut donc communier sauf s’il renonce à son péché.

        Le divorce est une facilité accordée par la république afin de détruire le mariage chrétien. C’est oublier un peu vite la notion de sacrifice, de pénitence, de « porter sa croix » : un mari déficient est une croix à porter. Au lieu de refuser cette croix, il faut au contraire l’accepter et devenir meilleur par la prière et en combattant ses péchés. Sainte Rita a réussi à transformer son mari de cette façon.
        Au passage, il serait bon d’arrêter de faire des fixations sur les hommes : les femmes ont d’énormes responsabilités dans ces situations ; elles oublient un peu vite que la plupart d »entre elles n’assument plus leurs devoirs d’épouses et de mères ce qui les déboussole au fond d’elles-mêmes (souvent inconsciemment) et bien entendu elles accusent les hommes en général et les maris en particulier d’être responsables de ces situations; Elles oublient aussi les véritables guerres psychologiques qu’elles font à leurs hommes jusqu’à ce qu’ils « pêtent les plombs ». La violence verbale et psychologique des femmes sur les maris ET les enfants est bien plus dangereuse qu’une bonne paire de baffes : c’est une réalité bien plus répandue que le cliché du mari alcoolique, violent ou volage et qui explique bien des choses.

        Donc on ne divorce pas. On assume, on prie, on espère en Dieu et surtout si on veut que l’autre change et s’améliore, on commence par le faire sur soi-même : c’est à nous de donner l’exemple et de travailler sur nos propres péchés si on veut que les autres en fassent autant. Et on persévère car le bon Dieu n’est pas pressé : il peut vous exaucer dans 20 ans.
        En cas de très gros problème dans le couple, il existe aussi la séparation : le couple se sépare quelques temps, sans divorcer, afin de calmer la situation et de chercher des solutions.

        Malheureusement la société a pris le pas sur la religion. Influencés par la folie de leur siècle, les meilleurs catholiques divorcent. Ils ont alors deux solutions s’ils ne veulent pas tomber dans le péché : rester seul et chaste jusqu’à la mort de l’autre conjoint, ou bien engager une procédure d’annulation du mariage auprès du diocèse. Si celle-ci aboutit, ils seront alors libres de leur premier engagement.

        • Ragnar Lodbrok

          Louis,
          Oui, vous avez totalement raison.
          Mais il faut simplement préciser que les annulation de mariage depuis François 1er, ne ressemblent plus à rien.
          Que d’un diocèse à un autre les conditions ne seront pas obligatoirement les même.
          Bref beaucoup de mariages seront déclarés nuls alors que les gens seront bien réellement mariés!
          Bref, Vatican II, comme les Protestants fait n’importe quoi pour simplifier la vie des croyants……qui ne croient plus en grand chose!
          Triste époque!

  17. delanth

    Q. Êtes-vous bien certain que Jésus-Christ a existé ?

    R. Oui, monsieur ; car quand même je n’en serais pas certain par la foi, comme je le suis réellement, il suffirait pour m’assurer de cette vérité de voir que l’existence de Jésus-Christ est, humainement parlant, aussi bien prouvée que celle d’Alexandre, de César, de Platon, de Cicéron, de Virgile, et de tous les hommes célèbres.

    Q. Comment pourra-t-on prouver que Jésus-Christ n’a pas été un imposteur ?

    R. C’est très facile : Sa vie est un miroir si pur que personne n’a pu y trouver une seule tache ; Sa doctrine est si élevée et si sainte qu’elle a rempli d’admiration jusqu’aux plus mortels ennemis du christianisme ; en Jésus-Christ se sont accomplies d’une façon admirable toutes les prophéties, qui par rapport à Sa personne avaient été publiées bien des siècles avant Sa venue ; Il a accompli des miracles si nombreux et si surprenants que Ses ennemis, ne sachant comment les expliquer, en restaient confondus ; sans avoir aucunement étudié les lettres, Il possédait un savoir si relevé que dès Son enfance Il faisait l’admiration des docteurs ; et de plus Il a fondé une Église en laquelle s’accomplit exactement ce qu’Il avait prédit, c’est-à-dire que tous les efforts de l’enfer ne parviendraient point à la détruire. Que voulons-nous davantage pour nous assurer que Jésus-Christ était véritablement envoyé de Dieu ?

    Q. Mais Mahomet a fondé aussi une religion, qui s’est fort étendue, et qui dure encore ; si nous ne croyons pas à la religion de Mahomet, pourquoi devons-nous croire à celle de Jésus-Christ ?

    R. La différence est fort grande. Mahomet a fondé sa religion étant un homme riche et influent, Jésus-Christ étant pauvre ; Mahomet était instruit parce qu’il avait étudié, Jésus-Christ avait une sagesse qu’Il n’avait apprise d’aucun homme ; Mahomet flattait les passions, Jésus-Christ les refrénait ; Mahomet se servait de soldats, Jésus-Christ d’apôtres pauvres et sans appui ; Mahomet n’a fait aucun miracle en public, Jésus-Christ en a fait un nombre infini à la lumière du jour, à la face de tout le Monde ; la morale de Mahomet est relâchée, celle de Jésus-Christ sévère et pure ; les doctrines de Mahomet sont extravagantes et ridicules, celles de Jésus-Christ sont sublimes ; aucune prophétie ne s’est accomplie en Mahomet, elles se sont toutes vérifiées en Jésus-Christ ; et pour finir, là où s’est établi le mahométisme, là nous voyons la corruption, l’esclavage, la dégradation, tellement que l’humanité semble y marcher rapidement vers la mort ; et là où le christianisme a établi son règne, nous voyons l’homme en possession de sa dignité, d’une morale pure, du bien-être, du bonheur, en tant qu’il est possible dans cette vie mortelle : qu’a donc Mahomet de comparable avec Jésus-Christ ?

    Q. Et l’idolâtrie n’a-t-elle pas été très étendue sur la terre avant la venue de Jésus-Christ, et ne règne-t-elle pas encore aujourd’hui en plusieurs pays ?

    R. Oui, monsieur ; mais cela ne sert qu’à nous donner une preuve de l’aveuglement et des misères de l’homme, car il suffit de jeter un coup d’oeil sur l’histoire des divinités des idolâtres, pour se convaincre que l’idolâtrie est bien plutôt qu’une religion une masse informe d’erreurs et d’absurdités.

    Jacques Balmès – Preuves de la religion pour les enfants (1869)

    • dalencourt

      Il manque un élément essentiel dans cette démonstration : Jésus-Christ n’est pas un « envoyé de Dieu » mais Dieu lui-même, seconde personne de la Sainte Trinité, vrai Dieu et vrai homme. On ne peut donc pas le comparer à aucun homme et sûrement pas à Mahomet.

    • Domine ne memoris

      Je vous trouve dur là Louis : au vu de la vie de l’Abbé Jacques Balmès (C’est un espagnol, Prêtre de la Sainte Eglise Catholique,mort en 1848 à seulement 38 ans, la date citée plus haut est celle d’une réédition ou traduction française certainement) on ne peut douter qu’il est catholique « complet ». Il était de plus un « monarchiste » convaincu.
      Dans ce texte en forme de questions – réponses il ne présente dans un 1er temps que les arguments qui prouve que NSJC est réellement « envoyé » par Dieu. Il développera un peu plus loin toutes les preuves de Sa Divinité.
      Vous n’avez qu’une fraction de sa démonstration ici, vous ne pouvez pas jugez aussi durement seulement sur une phrase où il ne semble pas allez jusqu’au bout alors que ce sera fait plus loin.

      • dalencourt

        Ce n’était pas un jugement mais un rappel ; je ne mets pas en doute la foi de l’auteur mais comme il s’agit d’un extrait, celui-ci pouvait laisser planer un doute. Il convenait donc d’effectuer ce rappel pour tous les gens qui nous lisent et qui n’ont pas forcément toutes ces notions en tête. Rappeler la divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ ne peut faire de mal. De plus, il était important de rappeler également qu’on ne peut rabaisser Jésus-Christ au rang d’autres hommes comme cela était fait avec Mahomet : on ne peut comparer Dieu avec un des faux dieux ou des faux prophètes.

    • Paola

      on voit clairement le 666 au début. Des paroles assez ésotériques. S’agit-il de l’annonce de la chute de leur adversaire, le Ciel (l’Eglise, le christianisme) ? http://www.lacoccinelle.net/795617.html
      This is the end
      C’est la fin
      Hold your breath and count to ten
      Retiens ton souffle et compte jusqu’à dix
      Feel the earth move and then
      Sens la terre bouger et ensuite
      Hear my heart burst again
      Entends mon cœur éclater à nouveau
      For this is the end
      Parce que c’est la fin
      I’ve drowned and dreamt this moment
      J’ai noyé et rêvé ce moment
      So overdue, I owe them
      Tellement tardé, je leur suis redevable
      Swept away, I’m stolen
      Emportée, je suis volée

      Let the skyfall, when it crumbles
      Laisse le ciel s’effondrer, lorsqu’il s’émiettera
      We will stand tall
      Nous resterons debout
      And face it all, together
      Et y ferons face, ensemble
      Let the skyfall, when it crumbles
      Laisse le ciel s’effondrer, lorsqu’il s’émiettera
      We will stand tall
      Nous resterons debout
      And face it all together
      Et y ferons face ensemble
      At skyfall (x2)
      A Skyfall

      Skyfall is where we start
      Skyfall est là où nous commençons
      A thousand miles and poles apart
      A des milliers de kilomètres et pôles d’intervalle
      Where worlds collide and days are dark
      Où les mondes se percutent et les jours sont sombres
      You may have my number, you can take my name
      Tu peux avoir mon numéro, tu peux prendre mon nom
      But you’ll never have my heart
      Mais tu n’auras jamais mon cœur

      Where you go I go, what you see I see
      Où tu vas je vais, ce que tu vois je vois
      I know I’d never be me
      Je sais que je ne serai jamais moi-même
      Without the security of your loving arms
      Sans la sécurité de tes bras aimants
      Keeping me from harm
      Me préservant du mal
      Put your hand in my hand
      Mets ta main dans ma main
      And we’ll stand!
      Et nous résisterons!

      • Jeup

        Bonjour à tous,
        Quelle coïncidence pour moi hier après-midi après avoir regardé cette vidéo sur le blog: la fille de ma voisine a chanté, quelques heures après que je visionne cette vidéo, cette musique là…J’en fus bouche bė, car d’une elle chante très rarement et de deux elle chanta juste une seule et unique chanson et ce fut celle ci. Incroyable…la probabilité que j’écoute cette musique ( qui ne m’interesse pas du tout) et qu’elle chante aussi audiblement cette même musique le jour même est tout juste improbable…

    • Uncle

      Ce pourrait être significatif. Aux dernières nouvelles il est toujours vivant. Il faut retenir qu’il est l’instigateur de la  »Religion de l’ONU » avec sa demande au pape François (un faucon devenu colombe), et je ne sais si c’est important, mais il est le dernier membre vivant fondateur d’Israël en 1948 (en plus d’être le père du programme nucléaire israélien).

  18. karlbear

    Le 20 septembre, la ville d’Assise sera de nouveau le théâtre d’une rencontre interreligieuse, 30 ans après celle historique qui réunit le pape Jean-Paul II et 120 responsables religieux.
    « Soif de paix”, c’est le nom de la rencontre internationale organisée du 18 au 20 septembre prochain. Une rencontre à laquelle participera le Pape François pour la dernière journée. Trente ans après la rencontre d’Assise convoquée par Jean-Paul II qui avait réuni environ 100 leaders religieux, près de 500 responsables sont attendus cette année, parmi lesquels Bartholomée Ier, le patriarche de Constantinople, ou encore Justin Welby, l’archevêque de Canterbury.

    Peut-on réellement prier avec les représentants d’un autre Évangile? Peut-on une fois encore embrasser un Coran ou je ne sais quel livre inspiré par le malin? NON NON NON! Bien sûr que NON!!!! Est-ce l’abomination de trop qui provoquera la chute de Rome entourée de ses 7 collines? Car c’est certain qu’ils cherchent à irriter DIEU….Combien de temps encore retiendra-t-IL sa colère?…….

    • morin

      B 16 est un fin renard ,sa réponse est tronquée et ambigüe et se termine par une pirouette ,ceux qui le vénèrent comme pape vont avoir matière à jubiler ,les autres qui placidement regardent sans travestir les mots ,resteront indifférents .

  19. marie b

    il semblerait qu’on s est bien trompés louis en pensant que le pape benoit 16 est devenu le bon larron, si il a démissionné le jour de la saint romain, c est plutôt pour laisser s accomplir la prophétie de papes car la rumeur dit que c est bergoglio qui aurait du être élu à la place de benoit 16 mais c était trop tôt, et il loue beaucoup trop françois pour être si repenti, en fait il a tendu un piège à la fraternité en faisant semblant de les accepter , ne pas oublier que Monseigneur lefevbre quand il parlait de lui il disait : le serpent.. si c est le faux prophète on comprend mieux puisque l antéchrist et le faux prophète sont tous les deux possédés par le diable.. Mgr Lefebvre avait traité le cardinal Ratzinger de serpent, tant l’ancien préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi avait été habile dans le piège tendu à la FSSPX dans les discussions qui avaient précédé les sacres de 1988. http://www.medias-presse.info/la-pomme-empoisonnee-encore-tendue-a-la-fsspx-par-mgr-guido-pozzo/52450

  20. juwphotos

    Bonjour Louis, bonjour à tous,
    C’est la premiere fois que je poste un commentaire cela fait pourtant des semaines voir des mois que je vous lis (ainsi que tous les commentaires).
    Voilà j’ai regarder la nouvelle série tv diffusée sur tf1 depuis hier soir qui s’intitule Blindspot… c’est l’histoire d’une jeune femme qui atterit en plein milieu de new york, complètement nue, amnesique et couverte de tatouages, qui seront qualifiés de cabalistiques apres etude des enquêteurs.
    A un moment elle s’aperçoit qu’elle comprend et parle le chinois couramment, elle arrive a traduire une video dans laquelle un homme dit « cela a trop duré, l’amerique nous a detruit, aujourd’hui est le debut du jugement » et nous etions le 13 septembre hier, donc voila je souhaitais vous conter cette petite anecdote.
    Bonne journee!

  21. Aurélien33/6

    Bonjour à tous
    Je souhaite remercier Mr D’Alencourt pour son travail.
    J’espère que les gens vont enfin ouvrirent leur coeur au Christ.
    Avez-vous vu le nouveau billet anglais il porte la citation « Je n’ai rien d’autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur » de Winston Churchill et en arrière-plan, on peut voir le Parlement de Westminster et Big Ben, dont l’horloge affiche 15 h 00, soit l’heure approximative à laquelle il a prononcé ce discours. Je trouve cela étrange surtout que ce n’est pas le centenaire 39-45.

    • dalencourt

      Yannick, vous postez beaucoup de choses et un peu vite, j’en supprime donc quelques-uns ; de plus, je ne suis pas partisan de donner trop d’importance aux actions de Satan et compagnie, il y en a tellement.

      • Yannick L.

        Alors nous pourrons en parler demain après l’échéance du compte a rebours qui s’achève dans la nuit du 14 au 15. Cela peut-être lié à la chute du $ ou une divulgation. Nous verrons demain matin…

        • dalencourt

          Franchement Yannick des comme ça on en a déjà vu des dizaines, ils vous baladent.
          C’est comme Simone Wapler que vous semblez découvrir : son discours alarmiste elle le sort depuis des années pour vendre son papier : le krach financier est son fond de commerce depuis au moins dix ans.

        • Domine ne memoris

          Simone Wapler et les publications Agora en général : il est certain que c’est une entreprise commerciale, donc leur discours est forcément orienté.
          Cependant, au delà des conseils d’investissements ou de bourse que certains peuvent être tentés de suivre, ils démontent et dénoncent de façon « naturelle » le fonctionnement du système, qui ne repose sur rien hormis de la fausse monnaie et des dettes colossales. Ceci permet au système financier (et à ceux qui se cachent derrière) de régner sur le monde matériel, par exemple en ce moment on voit des rachats d’entreprises ou d’actifs tangibles via l’émission sans limite de dollars, ce qui est du vol caractérisé.
          Le moment venu pour eux, peut être proche (mais effectivement c’est annoncé comme imminent depuis très longtemps), ils feront « péter le bastringue ». Ce qu’il faut comprendre c’est qu’ils ont en main beaucoup d’artifices pour faire durer et gonfler un peu plus la cocotte minute : donc on observe de loin, pas d’implication dans ce système pourri, on met si possible à l’abri ses économies (elles pourront servir à tous et à L’Eglise le moment venu si on en sauve un peu) mais si on perd tout et bien tant pis et même tant mieux car le Fils de l’Homme ne possédait même pas un endroit où reposer Sa Tête …

    • noelmouloud

      je suis assez étonné de voir tant d’infos sur l’ennemi ! En effet, même si c’est pour les dénoncer le fait de les mettre sur le blog produit l’effet inverse à savoir qu’on parle de lui.

      Inutile de combattre comme ça ! ne pas lui donner prise en l’ignorant car il cherche des proies. S’il voit que vous avez la paix du Seigneur en vous, et qu’il ne peut vous atteindre, il n’approche pas !

      Ses armées finiront pas se dévorer entre elles ! D’ailleurs, le processus a déjà commencé !

    • dalencourt

      Non seulement c’est bien mais c’est indispensable, car il s’agit de retranscrire dans la vie sociale (donc la vie de la cité, de la société), les préceptes de la doctrine catholique, elle-même directement issue de l’enseignement de Dieu lui-même : Jésus-Christ.
      Du temps de l’Ancien Régime, le pouvoir politique (la monarchie) considérait qu’il était de son devoir de se préoccuper autant des âmes que des corps des hommes et des femmes placés sous sa responsabilité (le peuple).
      Contrairement à ce que veut nous faire croire la franc-maçonnerie, la religion ne relève pas uniquement du privé, mais aussi du public, et donc la vie publique doit elle aussi être irriguée par les préceptes et la morale de la religion.
      Ce qui a donné la civilisation chrétienne.
      L’ennemi, qui avait bien compris cela, a entrepris il y a 200 ans de remplacer cette civilisation par une autre, celle de l’homme, qui est satanique dans son essence car elle remplace Dieu par l’homme ; nous en vivons l’aboutissement.

  22. Sophie

    Tout s’accélère, notre chère gouvernement décide ainsi de rapatrier et répartir tout les gentils migrants de Calais partout en France … tout ça dans un délai express ( avant novembre bien évidemment ) … Étonnant de voir à quel point ils se donnent à fond pour loger ces individus, surtout dans l’état actuel du pays … Le clash est donc inéluctable … Et la France, Fille aînée de l’Eglise, est TOUJOURS la 1ère à se faire humilié .. ne dit-on pas que c’est la France qui tombera en 1er et que les autres suivront ?

  23. Isia

    Cher Louis, je me trouve ds une situation très difficile et j’ai besoin de vos conseils. Récemment convertie (je suis en cours de repositionnement si l’on peut dire), je me suis entendu dire que je suis en état de péché mortel à cause d’une situation que je n’avais pas prévue et que j’ignorais. Je suis fiancée à un homme, à l’époque où nous nous sommes connus j’étais SDF, nous cohabitions sans nous poser de question et je m’entends dire que nous sommes en état de péché mortel. Le problème serait bien sûr résolu par un mariage, mais mon fiancé est dans des complications judiciaires qui l’en empêchent, et m’empêchent du même coup… on nous dit d’attendre au moins 3 ans! Une folie quand on sait que mon fiancé « handicapé » devrait rester dans l’abstinence tout ce temps… il ne tiendra pas le coup et va péter un cable… (ses problèmes sont multiples et graves, je ne vais pas rentrer dans les détails). Bref; lui parler d’abstinence sur une si longue durée et dans son état est chose impossible, et le quitter reviendrait pour moi à redevenir SDF… je ne sais pas quoi faire… ne peux compter sur aucun soutien… alors quoi? « Etre en règle » avec Dieu en ce moment pour moi est mission impossible. Que faire??Je me demande si je mériterai l’enfer à cause de ce problème que je vois sans solution… 3 ans… trop tard!!

    • Domine ne memoris

      Contactez un prêtre (FSSPX de préférence) et expliquez votre situation : dans certains cas il est possible que l’Eglise accepte de marier religieusement 2 personnes qui ne peuvent pas être en règle avec l’état pour différentes raisons.

    • dalencourt

      Isia, aux débuts de l’Eglise, saint Pierre avait du mal à concevoir que des étrangers (des « gentils ») puissent rejoindre le peuple de Dieu. Lorsqu’il rencontre le centurion Corneille, romain, il est stupéfait de voir se manifester le Saint-Esprit au-dessus des têtes de ces étrangers (de la même façon qu’à la Pentecôte) alors qu’ils ne sont pas baptisés. Il en déduit que ces hommes sont déjà convertis (le Ciel le confirme) et qu’il faut les baptiser immédiatement. Mais ici le baptême ne vient que confirmer une situation déjà existante : la conversion dans les coeurs.
      J’utilise cet exemple pour dire qu’il y a deux niveaux : le plus important, celui qui compte aux yeux de Dieu, c’est la conversion du coeur et de l’âme, sincère et sans équivoque ; et ensuite, second niveau, l’entérinement par les hommes de cette situation par des gestes concrets : l’administration des sacrements.
      Venons-en donc au fait : l’Eglise catholique aujourd’hui s’est calquée sur la république ; elle attend que le mariage civil soit effectué pour administrer son sacrement. Sacrement qui d’ailleurs, selon une interprétation généralement constatée, est accompli par les époux eux-mêmes lors du consentement, devant le prêtre qui en est le témoin. Ce mode de fonctionnement est aberrant : l’Eglise n’a pas à s’occuper du mariage civil, seul le mariage religieux compte.
      Par conséquent, puisque l’administration vous fait des misères, on peut fonctionner comme le centurion Corneille : vous êtes déjà mariés en quelque sorte devant Dieu, dans la mesure où votre engagement respectif est sincère et irrévocable. Parlez-en avec lui pour vérifier son accord et son adhésion, et régularisez ensuite dès que vous pouvez, mais fonctionnez dès à présent comme un couple marié.
      Donc le problème n’est pas de coucher ensemble mais de respecter dès maintenant les règles du mariage : fidélité (pas d’adultère), accepter avec joie les enfants qui seront le fruit de votre union, pas de contraceptif ni féminin ni masculin, et bien évidemment pas d’avortement. Et chasteté conjugale de temps en temps (ou méthode Billings) si vous ne voulez pas un enfant par an. Achetez la catéchèse catholique du mariage, tout ceci est expliqué

      • Ragnar Lodbrok

        Louis,
        Il me semble que vous allez un peu vite en besogne!
        La réponse de Domine ne memoris me semble plus appropriée!
        Il me semble que pour être marié religieusement parlant il faut avoir pour le moins échangé son mutuel consentement devant Dieu.
        Ce qui aujourd’hui ne semble pas le cas d’Isia.
        Et cet échange de consentement se doit d’être fait devant un prêtre ordinairement.
        Ne pas le faire avec un prêtre ne pourrait se justifier que dans le cas particulier ou c’est totalement impossible.
        Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.
        D’où l’urgence de voir un prêtre de la Fsspx qui éclaircira la situation pour Isia et son fiancé.
        NE PAS LAISSER LES PRÊTRES HORS DE LA SITUATION.
        EN AUCUN CAS!

      • Anna

        Permettez-moi d’intervenir. En théorie, vous avez raison. Mais Isia doit parlez à un prêtre, accompagné par son futur époux, car les conséquences sont trop lourdes: Si elle se trompe, elle vivra en état de pêché mortel.

        Isia, parlez à un prêtre en urgence. Il y a trop de risque pour vous, votre vie et votre salut éternel. Un homme qui veut coucher avec vous, il direz tout pour y parvenir. Comment vous voulez jugez vous-même ? Il a peut-être déjà conclu un mariage valide (devant l’église ou pas). Si j’ai bien compris, il ne partage pas vos croyances, donc, peut-être, il ne partage pas non plus votre perception d’un mariage religieux et les conséquences pouvaient être désastreux. Et s’il, lu,i ne peut pas vivre en chasteté, imaginez le pire: est-ce qu’il restera avec vous, si vous ne pouvez plus coucher avec lui ? en raison d’une maladie par exemple ? Je vous supplie, parlez-en à un prêtre !

        Un dernier conseil, n’ayez pas peur de redevenir SDF, vous êtes en bonne compagnie du seigneur et bien des apôtres dans ce cas là, et cela n’est jamais une raison pour se mettre en couple. Remettez ces soucis entre les mains de Dieux. Il y a des années, St Floxel, dont on fête la fête ce samedi 17 septembre, m’a sauvé de façon miraculeuse de me retrouver à la rue avec mes enfants. Je le prierai pour vous, c’est un Saint peu connu, donc désœuvré.

        En union de prière
        Anna

        • no-reply@no-reply.com

          Permettez-moi aussi d’intervenir. C’est à M. D’Alencourt que l’avis est demandé. Et je suis bien d’accord avec sa réponse. Les vôtres sont peut-être en parfaite conformité avec la « procédure », mais le catholicisme qui m’a séduit, c’est celui de Don Camillo, qui sait que Dieu juge les intentions et connaît les coeurs.

          Pardon pour ma naïveté… On ne prend pas aujourd’hui le risque de se retrouver à la rue. Dieu veille sur nous, oui, mais ne cautionne pas des folies. L’essentiel est que deux âmes reviennent à la foi, à leur rythme

        • Anna

          Je ne vous juge pas, mais vous employez la diction des conciliaires. Alors, juste quelques questions:

          Vous feriez déjà des concessions pour ne pas être à la rue ? en France, où il y a souvent une solution pour l’éviter ? Qu’est-ce que vous pensez alors des chrétiens dans la plaine de Ninive, ils sont bien ‘à la rue’ à cause de leur foi.
          Vous conseillerez aussi à un jeune médecin de pratiquer les quelques IVG pour avoir un poste ?
          Les martyrs avaient tord de ne pas donner ce peu d’encens aux idoles ? Ils ont risque la vie pour si peu ?
          Et la question qui fâche: Jésus ou Barabbas ? Par prudence, face à cette foule vous crierez ‘Barabbas’ ? Pour ne pas prendre des risques ?
          Pour votre salut éternel, vous devez tout risquer ! Une vie ‘stable’, votre patrimoine, votre travail, vos revenus; c’est la fin de temps ! Vous n’avez plus le temps d’avancer à ‘votre rythme’, juste pour garder un petit confort. C’est déjà trop tard, dépêchez-vous.

        • Emmanuelle

          Isia,
          Mettez le Bon Dieu au milieu de tout cela. Il déroulera devant vous tout ce qui est utile pour le salut de votre âme, car c’est ce qui Le rend heureux.
          Déjà, Il vient de vous révéler que vous êtes en état de péché mortel. Cela veut dire en clair, qu’Il veut vous sauver. Donc, c’est très bon signe.
          Le deuxième très bon signe, c’est que vous acceptez la grâce qui vous est faite : vous n’avez pas éludé le problème en rejetant d’un bloc la révélation de votre péché, bien au contraire, vous souhaitez ardemment être sauvée. C’est excellent !

          Pour l’instant, manque les moyens du salut. Patience……
          Dieu est infiniment puissant, il peut tout renouveler, c’est lui qui a tout créé. La création entière tend vers notre salut. Depuis le Sacrifice du Christ, c’est rendu possible.
          Dans cette confiance absolue, vous pouvez Lui faire vos demandes.

          Il y a un truc à savoir : pour manifester que c’est bien Sa puissance qui met fin à nos tourments, Il attend toujours le dernier moment, quand, humainement, c’est sans espoir (faut pas s’énerver, ça peut même aller jusqu’à une heure près comme je l’ai déjà vu faire). C’est alors, que, quand nous restons dans la confiance absolue dans la Bonté de Dieu, malgré toutes les apparences de fermeture totale de la situation, le Bon Dieu « débloque » la situation avec un naturel et une facilité déconcertante, je dirais, presque exaspérante de simplicité.
          La solution, de surcroit, est souvent tellement délicate, qu’on ne peut qu’y voir l’intervention parfaite du Bon Dieu.

          En tout état de cause, vous rapprocher des Abbés, de leurs conseils, de la messe, des Sacrements (la Confession), ne pourra que vous rapprocher de l’issu de vos tourments.

      • Jérôme

        Je suis d’accord avec vous Louis, et pour le coup, j’admire votre ouverture de coeur. La Loi et les règles dictées par le Ciel ont été la lumière de l’humanité. Et elles le sont plus que jamais. Mais Christ lui-même n’a t-il pas enseigné l’absurdité de respecter les règles sans le coeur ? Dans le cas d’isaia, et je connais, c’est la peur qui va prédominer si elle n’est pas en paix avec la Miséricorde du Seigneur. Donc arretons de faire peur, et ayons confiance non ? Les vraies conversions sont spirituelles. Que le Ciel prenne soin de nous tous et que notre orgueil nous soit enlevé.

    • fredericdelest

      Une neuvaine avec abstinence par mois ça permet d’éloigner les idées mauvaises. En fin de mois, il y a la fête de l’Archange Saint Michel, il serait bon de faire la neuvaine.
      Nul n’est parfait mais je vous conseille d’amener votre conjoint à connaitre Dieu. Pour que votre couple soit droit il faut que Dieu soit au centre de vos 2 vies.
      Priez et parlez de Dieu, faites le bénédicité, récitez ensemble un notre Père et un Ave Maria par jour.
      D’autres prières rentreront dans votre couple petit à petit comme l’Angelus ou le chapelet.
      Si votre ami ne participe pas, priez devant lui, il sera peut-être touché par la grâce Divine.

      Isaac puis Jacob n’ont pas épousé des cananéenne, ils ont du retourné dans le pays de leur père pour prendre une épouse.
      Voici ce que dit Abraham :
      Genèse 24,3 : et je vais te faire jurer au nom de l’Eternel, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, de ne pas prendre pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j’habite,

      Ce verset est très parlant et plus que jamais d’actualité. Le peuple de Dieu n’est pas du monde mais il vit dans le monde. Il faut se marier avec une personne qui croit en notre Dieu trinitaire et en la Vierge Marie.

      Je suis moi-même divorcé et j’ai rencontré mon amie dans l’Eglise pendant la récitation du chapelet devant l’autel de la Vierge Marie. Nous mettons tout en place pour nous marier à l’Eglise.

      Ne baissez pas les bras. Vous avez une bonne réaction en comprenant déjà ce qui ne va pas et vous êtes revenues vers Dieu.

    • Isia

      Merci pour vos conseils, je vais en parler à un prètre de la FSPX. Pour certains hurluberlus qui me conseillent de retourner à la rue, je précise qu’ayant été ancienne SDF, je devais me battre pour ne pas me faire agresser-violer, qd on est femme, hein! Alors retourner à la rue avec un couteau de 20 cm serait un minimum pour me défendre, surtout en ce moment avec la horde de migrants qui déferlent sur l’Europe… voulant me défendre je pourrai bien embrocher quelques sauvages et devenir criminelle, à mon corps défendant.. je préfère ne pas avoir à en arriver là. Et pis survivre en hiver ds la rue… certains me font rigoler. Je ferme cette parenthèse. Merci à tous.

    • Sophie

      L’Elite veut mettre en place ce projet ( je précise que la pédophilie et autres vices ignobles sont inscrit dans la Kabbale (Zohar etc ) et font même l’objet de certains rituels .. ). Je pense que ce projet satanique pourrait aboutir juste après l’avènement de leur « Messi », mais Dieu interviendra avant…

  24. Chantal

    La déclaration internationale des droits sexuels fait en sorte qu’un enfant de 10 ans peut avoir une vie sexuelle. Ses parents ne pourront pas l’en empêcher. On retrouve là les prophéties de Marie Julie Jahenny. « Dans les écoles, aucune réclamation ne sera permise aux pères et aux mères qui seront obligés, malgré eux, de laisser leurs enfants marcher vers cette source de l’abîme. La vengeance contre les parents sera terrible, s’ils ont élevé leurs enfants en bons chrétiens » (Cris du ciel sur le temps qui vient p° 244). « Dans les écoles, aucune réclamation ne sera permise aux pères et aux mères qui seront obligés, malgré eux, de laisser leurs enfants marcher vers cette source de l’abîme. La vengeance contre les parents sera terrible, s’ils ont élevé leurs enfants en bons chrétiens » (Cris du ciel sur le temps qui vient p° 244). « Il en sera ainsi dans l’univers presqu’entier, excepté quatre endroits qui ne comptent pas » (p°255) « Juste avant la grande crise, c’est une doctrine de crimes qui va empoisonner ces jeunes cœurs que j’aime tendrement à cause de l’innocence de leur jeune âge (p°358).

    • juwphotos

      Bonjour mefait penser a l’ecole ou va ma fille , cela fait 2 anness qu’une soi disant infirmiere fait des interventions toutes les 2 semaines dans la classe pour parler puberté, theorie du genre, différence entre les sexes…..enfin sexualit3 quoi et ca me tue….j’en ai deja touché deuxmots a la maitresse maisbon, j’hesite meme a ne pas la mettre a l’ecole les joirs d’intervention de cette femme….

      • Anne-Marie- Renée

        Bon courage à Vous ! Ancienne institutrice qui a caché sa croix, vécu sa croix ( je ne plaisante pas) dans ce « milieu » ( odieux surtout à partir de 1981 avec l’arrivée sur le trône du « Pyramideux du Louvre »), » Pourri Premier » ( la suite nous la vivons)…..Je vous plains, parents, vous qui avez été mes élèves …. ou les élèves de ceux convertis au système. .Quand j’ai quitté ce milieu (merci mon Dieu), la perversion n’était pas encore au programme( quoique ?!?). J’ai fait toutes les classes. En 81, IL (le Pyramideux) supprimait la morale….En 90, nous arrivait le lot des « gros dégueulasses » en récréation….des jeux de cartes pervers où les images étaient sans équivoque ( cracher ,dégueuler….) ….En 95, l’arrivée de la « game-boy » où là, il fallait carrément éliminer le petit vieux qui traversait un passage clouté. Merci mon Dieu, j’ai échappé au carnage (pour moi !). En 2001, une « race de jeunes parents est arrivée, plein de suffisance pour certains ….Après trente ans d’enseignement, ils savaient mieux que vous. En grande section de maternelle (5 ans) j’ai eu droit à :  » Que je ne faisais pas assez de spooooooooort ! Le gamin (odieux , content de lui) s’ennuyait. Le « sexe » , je ne l’ai connu que vaguement….Il y avait déjà des « lolitas » qui montraient leur culotte aux garçons …..Et, quand je revenais, après un repos bien mérité entre midi et deux…..J’avais cela et avais à le gérer….Dans ma classe, j’ai même fait un « tribunal » de bonne conscience (cela va sans dire) où celui des enfants qui avait fait des ….hum bêtises devait en répondre devant l’assemblée des élèves….C’était en 1998. Avant, avec mes CM2 (années 80), c’était plus propre…..Et pourtant, je travaillais sur Paris, dans le XXIII) , j’avais des CM2 , enfants à problèmes( ZEP)….Parents, je vous plains….Faites en votre âme et conscience….A-M

        • nadine

          Je crains qu’avec de tels « projets » sataniques (déclaration int. des droits sexuels) pour l’avenir de nos sociétés. les questions concernant les mariages ou sur les messes viennent en second plan… Tout va être balayé ! Inutile de demander qui est derrière, là encore, on reconnait la signature !

  25. Flo

    Bonjour
    En allumant mon PC ce matin un message est apparu « La Moisson » 25 ans et au même moment la TV annoncée la production de blé de cette année. Coïncidence ?

  26. didierjean

    Bonjour Louis et à tous,
    Quelques réflexions plus qu’un commentaire… Nous assistons depuis quelques temps à des échecs de ceux que vous globalisez en les appelant l’ennemi. J’ai du mal avec cette notion parce que ça sous-entendrait qu’ils sont unis, ce qui n’est pas du tout le cas.
    Mais leurs échecs se succèdent. Bien sûr, il y a eu le « grand reset » avorté à cause de la chaleur, en juillet, le rapprochement imprévu entre la Turquie et la Russie (même s’il reste douteux), mais maintenant, ça prend d’autres proportions : la marionnette qu’ils avaient si bien construite, la va-t-en-guerre qu’est Hillary Clinton laisse paraître en public de graves troubles aussi bien mentaux que physiques et les états-uniens y réagiront probablement en ne votant pas pour elle. Certes, leur système électoral antédiluvien permet de tricher massivement, mais il y a quand même des limites qu’ils ne pourront pas dépasser.
    S’il advient que, finalement, Donald Trump remporte l’élection, c’est tout leur plan qui s’effondre. Je n’ai aucune sympathie pour ce personnage, mais je constate qu’il semble un peu hors système et qu’il représente un gros obstacle pour eux..
    Je pense que, dans l’affolement, ils pourraient bien commettre certains actes : assassinat de Trump, attentats de grande ampleur aux USA pour éventuellement déclencher la loi martiale et annuler l’élection, mais aussi, parallèlement, poursuivre dans la provocation envers la Russie jusqu’à ce que Poutine finisse par leur répondre par la voie des armes. Je pense qu’il est assez sage pour ne pas répondre à de simples provocations, mais si la Russie se trouve physiquement attaquée, il n’aura aucune hésitation. D’après certaines sources, il y a actuellement de grands mouvements de troupe en Russie.
    La menace d’une guerre mondiale n’est donc pas à exclure, malheureusement.

  27. frru

    Louis,

    je confirme les dires de quelqu’un qui a vu la date du 8 décembre, j’ai également vu en allant sur le blog « spectacle 8 décembre » donc attendons cette date, ça s’affiche très rapidement et disparaît aussitôt, donc difficile à voir,
    Beaucoup de changements sont en cours 🙂
    merci à tous, en Union de Prière avec vous, courage

    Christus Vincit Christus Regnat Christus Imperat

    • dalencourt

      C’est normal car l’image a pour nom « spectacle 8 décembre » : le temps que l’image se charge, vous en visualisez le nom de prime abord. Ce n’est pas un message subliminal (quoique…) mais effectivement le nom du fichier s’affiche le temps que la photo se charge.

  28. nuevacalatrava

    Bonjour, je vous invite à partager le plus possible cette vidéo qui montre toutes les hérésies qu’enseignait Mere Teresa !
    Avec sa canonisation, des milliers, des millions de Catholiques vont la prier et demander son intercession…alors que cette dernière ne respectait même pas le Credo Catholique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s