Le défi du 16 juillet 2016

notre-dame-du-mont-carmel

Nous entrons dans une phase cruciale ; les événements s’accélèrent et viennent corroborer ce que nous avions déjà découvert par d’autres biais. Il n’y a plus de doute possible et nous allons bientôt vivre le dénouement tant attendu.
Si on connaît le point de départ, le point zéro ou point Alpha, il sera plus facile de trouver le point final, l’Omega. Je vais vous révéler dans cet article les dates de l’Alpha et l’Omega, du début et de la fin. Ou du moins celles qui semblent se révéler à nous.

Une fois de plus, il est nécessaire auparavant de préciser quelques points essentiels pour bien comprendre la situation globale et ne pas se tromper de cibles ni d’enjeux.

Le cœur de l’humanité : l’Eglise catholique

L’attaque du démon se fait par cercles concentriques, la fameuse spirale, qui débutent à la périphérie pour se rapprocher de plus en plus près du cœur. Quand le cœur lâche, c’est la fin.
Un peu comme une pomme qui pourrit lentement : quelques tâches brunes apparaissent ici ou là sur la peau, puis se propagent, s’agrandissent, se rejoignent et finissent par gangréner toute la pomme, pour atteindre à la fin le cœur.
Le cœur de l’humanité, c’est l’Eglise catholique et seulement elle. Pourquoi ? Parce qu’elle fut fondée par Jésus-Christ, Dieu qui se fait homme afin de révéler aux hommes les mystères divins et surtout créer sur la terre son royaume. Celui-ci n’est pas un royaume temporel mais un royaume spirituel : Dieu, donc Jésus, veut régner dans nos cœurs. La nouvelle alliance est conclue avec tous les hommes, et non plus un seul peuple. Ainsi Jésus apporte à tous les hommes un bien inestimable : l’accès à la vie éternelle. Car l’homme vivant dans le péché ou soumis au monde, ‘est à dire au monde de Satan, est voué à la mort éternelle, alors que l’homme qui croit en Jésus-Christ et suit ses préceptes aura pour récompense la vie éternelle.
C’est simple à comprendre mais essentiel.

Car l’enseignement de Jésus-Christ ne se limite pas au monde spirituel ; vivre en chrétien revient d’une part à rendre un culte à l’unique et vrai Dieu (la Sainte Trinité dont Jésus-Christ est la Seconde Personne), ce qui passe par l’abolition de toutes les autres religions (forcément fausses, trompées et trompeuses), et d’autre part à transformer la société civile pour qu’elle vive en adéquation avec ces nouveaux principes. La société chrétienne est autant civile, culturelle, politique et économique que religieuse. On ne peut dissocier les deux, ce qui est la base de toute religion d’ailleurs.

Donc l’Eglise a une mission universelle envers tous les peuples et les nations, positionnement que ne partagent pas les autres religions, qui restent pour la plupart circonscrites à une région ou à un peuple : les aztèques, les incas, les bouddhistes, les hindous, les juifs et même les musulmans, personne ne va voir les autres pour les convertir. Sauf les chrétiens à cause de cette mission que Dieu leur a confiée :
« Je suis le chemin, la vérité et la vie » a dit Jésus, « Nul ne va au Père que par moi » ; nous avons donc une obligation de conversion pour sauver les âmes de la mort éternelle car Jésus a été très clair :
« Allez enseigner toutes les nations et baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » (Matthieu 28, 19) et surtout « Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné » (Marc 16, 16). C’est clair. D’où la mission d’évangélisation du monde entier et la fameuse formule longtemps employée « Hors de l’Eglise point de salut » ce qui revient à dire « Hors de Jésus point de salut ». Mais Jésus en tant que Dieu.
Il ne faut donc pas se tromper d’enjeu : l’ennemi principal, pour Satan, est constitué du monde chrétien et des Eglises catholiques et orthodoxes.

C’est pourquoi, et je reviens à la stratégie du démon, la première grande attaque sera l’apparition concomitante de la Renaissance (du paganisme en réalité) et du protestantisme. Le but est d’attaquer les fondements chrétiens de la société civile comme ses fondements spirituels.
Mais cela va prendre du temps : le monde chrétien et l’Eglise sont alors encore trop forts spirituellement et civilement : la société civile ne se paganise pas vraiment, quand à l’erreur religieuse, elle est extirpée de la société : les protestants sont exclus du catholicisme à leur grande fureur.

 

La science et la technique : le poison qui rend fou

 Il faudra une révolution dans les deux grands pays protecteurs de l’Eglise (la France pour le catholicisme, la Russie pour l’orthodoxie), une révolution dans les deux cas foncièrement anti-religieuse, pour commencer à marquer véritablement des points.
Le matérialisme du 19ème siècle sera le grand changement car il donne des moyens au paganisme qu’il n’avait pas auparavant.
La science et la technique font des progrès considérables ce qui fait qu’imperceptiblement l’homme n’a plus besoin de Dieu car il satisfait de mieux en mieux ses besoins matériels, qui prennent la place dans le cœur du spirituel.
Le but est d’encercler la société civile chrétienne pour faire tomber ensuite la société spirituelle car plus le monde se paganise, plus il adopte le matérialisme et les avantages de la science et de la technique, plus il s’éloigne de la société spirituelle et du sens chrétien de la société civile.
Au final, on arrive à ce que les différences soient tellement insupportables que ce soit l’Eglise elle-même qui décide de s’adapter à la société : ce sera le concile Vatican II.

Ce décalage entre l’Eglise et la société civile a été savamment préparé et orchestré par nos ennemis, francs-maçons en tête. Elle est là la revanche de Satan : cette Eglise qui a ses débuts a transformé le monde pour le rendre chrétien, c’est elle qui à la fin se retrouve isolée dans un monde qui foncièrement a changé de structure pour revenir au paganisme d’antan.
Mais cette Eglise était devenue trop puissante, suffisamment pour avoir les moyens de résister et même de mettre leur progression en échec.

Il fallait donc cette fois-ci avancer à couvert.
La renaissance du XVIème siècle et le protestantisme étaient des armes trop visibles.
Alors que le progrès matériel et technique, qui va s’y opposer ?
Il y a toujours eu un progrès matériel, mais celui-ci était lent et mesuré parce qu’encadré par un esprit chrétien. La science alors s’imposait des limites elle-même.
Ce qui change, c’est que ce progrès matériel est hors de contrôle de la société chrétienne : il y a une sorte de feu vert donné à Satan, et on ne peut que constater alors la fulgurante ascension de la technique.
Cet esprit nouveau pousse l’homme à devoir choisir entre la fidélité à sa foi (qui le conduit à une vie en société différente de l’évolution de celle-ci) et le progrès matériel à outrance.
Beaucoup d’hommes n’ont pas vu le danger de ce progrès matériel et surtout ils n’ont pas vu qu’il était assorti d’une idéologie religieuse : le communisme, qui se développe parallèlement.
Qu’on l’appelle marxisme, communisme, trotskysme, socialisme… ce ne sont que diverses variantes d’un même matérialisme athée qui agit comme une contre-église et qui n’est pas seulement une idéologie : c’est un état d’esprit qui privilégie l’aspect matériel au détriment du spirituel.
Ceux qui réduisent le communisme ou le socialisme à un système politique ou économique n’en voient qu’une partie : ce ne sont que des outils en faveur de l’établissement d’une mentalité propre, d’une façon de penser bien spécifique, que résument les francs-maçons, autres adeptes et dispensateurs de celle-ci : « Des lois comme l’avortement, l’euthanasie ou le mariage homosexuel correspondent aux idées maçonniques d’émancipation de l’individu qui n’en réfère plus qu’à lui-même, sans autre limite morale que celle qu’il se fixe. (…) Tout ce qui est possible à un être humain peut et doit lui être permis. La morale découle du pacte social et pas de la loi naturelle voulue par Dieu » (confidences d’un ancien vénérable maître). Les premiers communistes sont les révolutionnaires de 1789 qui partagent de nombreux points communs avec leurs homologues du 20ème siècle. Marx ne fera qu’organiser et théoriser cette idéologie directement inspirée de Satan.

Ses principes sont simples :
– Le socialisme d’Etat à la place des monarchies chrétiennes
– L’Etat providence à la place de la Providence divine
– La jouissance des biens matériels et des plaisirs de la chair à la place de la prière, de la sobriété et de l’ascèse chrétiennes
– La foi en l’homme et en ses capacités scientifiques, techniques et intellectuelles, à la place de la foi en Dieu
– L’espérance d’un monde techniquement et matériellement meilleur à la place de l’espérance d’un monde spirituellement meilleur
– La loi de l’homme (les droits de l’homme) qui supplante la loi naturelle, d’origine divine, et les droits de Dieu.

Au final, nous obtenons un être humain rendu fou par la science et la technique, ivre de son propre pouvoir qui lui permet d’accéder à ce qu’il n’avait jamais pu faire auparavant : refaçonner la création selon ses envies.
Si vous connaissez Tintin, j’appelle cela « le poison qui rend fou » : oui un monde qui ne raisonne plus que par la science et la technique est un monde devenu fou.
C’est ça l’Antéchrist : rappelez-vous : la bête à 7 têtes et 10 cornes désigne une entité multiple, multiple comme cette société qui met désormais tout son espoir dans l’homme et non dans Dieu tout simplement parce que l’homme se prend pour Dieu, ou du moins considère avoir atteint les mêmes pouvoirs.

 

L’Antéchrist : l’homme qui se déifie, qui se prend pour Dieu

Voilà l’Antéchrist : l’homme qui se déifie, qui se prend pour Dieu. L’Antéchrist n’est pas une seule personne, un grand chef, mais un type d’homme, une forme de société. D’où le 666 ; le 6 étant le chiffre de l’homme (créé le 6ème jour) 6 multiplié par la Trinité égale l’homme déifié.
Tout ceci est facilement prouvable ; je choisirai trois exemples :

1) Les OGM : l’homme a modifié génétiquement les plantes pour qu’elles répondent à des normes qu’il a lui-même fixées. Non seulement cela veut dire en substance que la création divine n’est pas parfaite, mais en plus que l’homme a désormais le pouvoir de la modifier. Non seulement il joue à l’apprenti-sorcier car il est impossible de connaître à long terme les conséquences de telles manipulations, mais en plus il fait preuve d’un orgueil incommensurable car il n’a pas voulu envisager, ou admettre, que c’était lui qui n’avait encore bien compris comment la nature fonctionnait. Mais l’homme considère qu’il peut faire mieux que Dieu.

2) Le Transhumanisme : nous avons dépassé le stade des manipulations génétiques sur l’homme pour nous lancer dans la construction d’un nouvel homme. Le journal 20 minutes du 3 juin 2016 faisait le point sur le sujet : « Ce courant de pensée utilise les progrès de la science et des technologies NBIC (nanotechnologies, biologie, informatique et sciences cognitives) pour transformer l’homme et lui permettre de dépasser ses limites biologiques. » En d’autre termes, non seulement on pense que la création divine est perfectible, mais on sait faire mieux que Dieu : c’est hallucinant comme façon de raisonner. « Les transhumanistes voient l’homme « réparé » et l’imaginent même « augmenté ». Les nanotechnologies devraient aussi nous permettre de réparer les organes et les tissus défectueux. Les pièces de rechange seront plus performantes que les originales. » Oui, l’homme a la prétention de faire mieux que Dieu : nos futurs organes seront meilleurs que les originaux !. Le jour où ils découvriront que ces manipulations entraîneront de graves déficits organiques -car on ne viole pas les lois de la nature impunément- il sera trop tard. Mais l’homme-dieu a-t-il vraiment conscience de son outrecuidance ?

3) L’homme commande au climat. Le thème est récurrent depuis ces dernières années : c’est l’homme qui a modifié le climat et qui est considéré comme responsable du réchauffement climatique. Une théorie qui reste doublement à prouver : d’abord que l’homme en soit le responsable (et non le soleil, par exemple), ensuite qu’il s’agisse bien d’un réchauffement. Mais de la théorie à l’idéologie, il n’y a qu’un pas qui a été allègrement franchi, avec la bénédiction du Vatican. Là aussi l’homme se donne bien trop d’importance, y compris et surtout dans les mesures à prendre. Car en décrétant qu’il pouvait empêcher la température globale de s’élever au-delà de 2 degrés, l’homme a décidé de commander au climat, comme s’il avait un tel pouvoir ! Là aussi, seule cette mentalité de l’homme qui se prend pour Dieu peut expliquer ces égarements et cet aveuglement.

Vous voyez. Notre société actuelle, qui n’est autre que l’Antéchrist-système, répond exactement à la description de la bête de la mer de l’Apocalypse.
Et l’apogée de son règne a été permise grâce à la dernière technologie apparue : l’informatique, autre poison qui rend fou.

Je reviens à la stratégie d’attaque par cercles concentriques : on attaque la société civile d’essence chrétienne d’abord, puis plus on s’approche du cœur, plus on s’approche de l’Eglise.
Tout à l’heure, j’expliquais que le décalage avec le monde était devenu si insupportable à vivre que celle-ci, après avoir longtemps fait de la résistance, du plier et accepter de s’ouvrir (et se rendre compatible !) à un monde qui lui est foncièrement opposé.

 

L’Antéchrist-religion (une des têtes) se révèle avec le concile Vatican II

Ainsi se réalisait avec Vatican II l’autre condition de la fin des temps prophétisée par saint Paul : l’apostasie du peuple de Dieu.
Je ne vais pas revenir sur le sujet du concile Vatican II ici, mais une chose est sûre : à partir d’octobre 1958 et l’élection du pape Jean XXIII, le pape qui va convoquer le concile, l’Eglise a cessé peu à peu d’être catholique pour entrer dans l’apostasie.

Nous en avons la preuve grâce au vénérable Holzhauser.
Ce prêtre du 16ème siècle est l’auteur d’une célèbre interprétation de l’Apocalypse, dans laquelle il effectue, notamment, le calcul suivant : 666 mois équivalent à 55,5 ans (555) et il en conclut que ce sera la durée de vie de l’Antéchrist. C’était presque ça : cette durée correspondait en réalité à celle de la vie cachée de l’Antéchrist au sein de l’Eglise (révélé à la Salette par Notre-Dame : « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist« ) car il y a exactement 55 ans et demi (au jour près !) entre le 28 octobre 1958 (élection de Jean XXIII au souverain pontificat) et le 27 avril 2014, date de la canonisation du même Jean XXIII. Canonisation en réalité de Vatican II, déclaré « saint » par cette contre-Eglise qui a pris le pouvoir au Vatican depuis 1958.

En 2014 l’Antéchrist se révèle, il passe de la vie cachée à la vie publique, comme on va le voir un peu plus loin.

Ceci concorde aussi avec la prophétie des papes : Benoît XVI est le 111ème et dernier pape ; après il n’y en a plus qu’un, Pierre le Romain, qui dirige l’Eglise durant les ultimes tribulations et voit la destruction de Rome et le jugement dernier.
Nous y sommes.

La fin des fins, c’est la pourriture du cœur : quand le cœur est atteint, le fruit meurt.
J’ai démontré à plusieurs reprises que le pape François est le faux prophète de l’Apocalypse, la bête de la terre : il est dit qu’elle « a deux cornes semblables à celles de l’Agneau, mais elle parlait comme le dragon. »
Or le pape François qui semble bien gentil, défend les mêmes thèmes que les francs-maçons et se comporte comme un destructeur de la doctrine qu’il est censé transmettre :
Le synode a permis de sortir une exhortation apostolique (Amoris Laetitia) qui est une incitation au péché et surtout à laisser les hommes en situation de péché ; principalement le péché de la chair, celui qui mène le plus d’hommes en enfer ;
Son encyclique sur le climat reprend tous les poncifs et les mensonges onusiens et francs-maçons, ne défend pas la loi naturelle et n’appelle pas au règne social du Christ dans le monde, seule solution viable pour résoudre ces problèmes ;
Son jubilé de la miséricorde est une sorte d’absolution de tous les péchés sans la contrepartie indispensable de la contrition, de la pénitence et de l’engagement à les combattre ; une fausse miséricorde qui se confond avec la justice ;
Ses vidéos d’intentions de prières qui sont diffusées tous les mois depuis début 2016 sont particulièrement scandaleuses car non seulement il y défend la vision socialiste et maçonnique du monde, mais il n’y a aucune trace ni évocation de Jésus-Christ comme remède à tous ces maux !
Etc…

Quand il va à l’ONU, il devrait rappeler que les pays doivent œuvrer à une restauration chrétienne de la société : ce point fondamental de la pensée chrétienne, défendu par tous les papes jusqu’à Vatican II, est résumé dans cette formule énoncée par le pape Pie XI « Le règlement complet des problèmes sociaux est subordonné à la rechristianisation de la société » ; c’est ce que l’on attend au minimum du chef de l’Eglise catholique.
Ben non. Je le cite : pour lui, l’ONU est « la réponse juridique et politique appropriée« , « une réponse indispensable« , et il « réaffirme l’importance que l’Eglise catholique accorde à cette institution et l’espérance qu’elle met dans ses activités. »
Vous avez bien lu : le pape place son espérance, et celle de l’Eglise, non plus dans le Christ mais dans l’ONU. Vous pouvez relire son discours à l’ONU, nulle trace du règne social de Jésus-Christ, nulle trace d’ailleurs de Jésus-Christ lui-même !
Qu’ont faits tous ces papes depuis le concile ? Ils ont patiemment travaillé à transformer l’Eglise en super assistante sociale ou en ONG humanitaire, mais plus comme une structure attachée au salut des âmes.

L’apostasie des catholiques est aujourd’hui est évidente, même si pour beaucoup d’entre eux elle est inconsciente, elle se reconnaît facilement :
Les catholiques sont les seuls aujourd’hui à affirmer que leur Dieu est le même que celui des autres, que nous adorons tous le même Dieu. C’était en substance le thème de la première vidéo du pape en janvier 2016. C’est faux et aucune autre religion ne partage ce sentiment. Les musulmans, qui ne reconnaissent pas la divinité de Jésus-Christ, ne disent pas qu’il est Dieu ; les juifs pareils ; les bouddhistes pareil. Eux au moins sont cohérents. Même les Orthodoxes ne le disent pas. Nous sommes les seuls à proférer une telle énormité car enfin, si Jésus-Christ est Dieu comme nous l’affirmons, comment pouvons-nous laisser penser et même affirmer que les autres religions, qui ne le reconnaissent pas comme Dieu, adorent le même Dieu ?
C’est très grave car l’Eglise a charge d’âmes. Son rôle est de convertir, pas de laisser les autres dans l’erreur. Et sûrement pas de nier son Dieu devant tout le monde.

D’où l’énorme problème avec les protestants, que je considère comme les Judas de la chrétienté. Ceux-ci ne méritent pas l’appellation de « chrétiens » car ils ont remis en cause un point fondamental de la doctrine : la sainte messe. Luther et à sa suite Calvin, réfuteront la doctrine des indulgences, l’autorité du pape, le célibat des prêtres, les vœux monastiques, le culte des saints et en particulier celui de la Vierge Marie, le purgatoire, et surtout la messe. En transformant la messe en simple repas, en commémoration du jeudi saint, en assemblée de prière, ils suppriment un des deux points essentiels (avec la Rédemption) de la venue de Jésus sur terre : le miracle de la transsubstantiation.

Nous sommes la seule religion où notre Dieu est présent réellement sur terre sous les apparences du pain et du vin.
Nous sommes la seule religion à offrir un sacrifice là où toutes les autres ne font qu’organiser des assemblées de prières.
La Sainte Eucharistie n’est pas une commémoration : c’est l’offrande du sacrifice du Fils au Père dont le résultat est la Présence divine réelle dans nos églises et dans nos cœurs. C’est le moyen le plus efficace et le plus puissant pour recevoir la grâce sanctifiante, celle qui fait les saints.
Vous ne pouvez pas adorer Jésus-Christ et ignorer cet aspect essentiel de sa venue sur terre ; sa promesse « Et moi je suis avec vous jusqu’à la fin du monde » s’accomplit via l’Eucharistie.
Pas de foi en l’Eucharistie, pas de foi réelle en Jésus.
C’est pour eux que Jésus citait Isaïe : « Ce peuple m’honore des lèvres mais son cœur est loin de moi. »
Les protestants finalement sont très proches des infidèles ou des mécréants : leur attitude les pousse à honorer Jésus-Christ comme un honorable prophète, un grand personnage historique, mais pas comme Dieu le Fils.

Il n’est donc pas possible de renouer avec les protestants et encore moins de s’excuser auprès d’eux. On ne peut pas se rapprocher de ceux qui dénaturent le christianisme jusqu’à lui retirer son essence, ni s’excuser des salutaires mesures qu’il a fallu prendre face à leur agressivité et à leurs hérésies (je parle ici des mesures religieuses et non politiques).

 

Le point zéro : 13 octobre 1884

Nous en arrivons au point central : la définition du point zéro, ou point Alpha.
« Je suis l’alpha et l’omega, le principe et la fin, dit le Seigneur Dieu » (Apoc. 1, 8)
Si on connaît le début, il sera plus facile de tenter de calculer la fin.

Tout le monde connaît la date du 13 octobre, rendue célèbre par la dernière apparition de la Sainte Vierge à Fatima en 1917, jour où se déroula le miracle du soleil devant 70 000 personnes.

33 ans avant, en 1884, cette date avait pourtant déjà fait parler d’elle par deux grands événements :

1) Le dialogue de Léon XIII
Le 13 octobre 1884, le pape Léon XIII est témoin d’un phénomène surnaturel qui fera date. Voici son récit : « Après la Messe, j’entendis deux voix ; une douce et bonne, l’autre gutturale et dure ; il semblait qu’elles venaient d’à côté du tabernacle. Il s’agissait du démon qui s’adressait au Seigneur, comme dans un dialogue. Voici ce que j’ai entendu » :
– La voix gutturale, la voix de Satan dans son orgueil, criant au Seigneur :
« Je peux détruire ton Eglise ».
– La voix douce du Seigneur : « Tu peux ? Alors, fais le donc ».
– Satan : « Pour cela, j’ai besoin de plus de temps et de pouvoir ».
– Notre Seigneur : «Notre Seigneur : « Combien de temps ? Combien de pouvoir ? »
– Satan : « 75 à 100 ans et un plus grand pouvoir sur ceux qui se mettent à mon service ».
– Notre Seigneur : « Tu as le temps, tu auras le pouvoir. Fais avec cela ce que tu veux
« ».
Nous savons donc que Satan dispose de 100 ans pour détruire l’Eglise du Christ. Mais à partir de quand ? Du 13 octobre 1884 ? Rien n’était moins sûr, sauf si… on prend en compte l’autre événement arrivé exactement le même jour.

2) La définition du méridien de Greenwich
Le 13 octobre 1884 est votée la résolution faisant du méridien de Greenwich le point zéro et le repère horaire universel (heure GMT) qui s’appliquera dorénavant à la terre entière. Nous avons donc un point zéro d’une importance capitale définit le même jour où une durée, capitale elle aussi, est donnée.

Alors voyons. Qu’est ce qui peut nous faire dire que le 13 octobre 1884 est le point zéro du délai donné à Satan par Dieu ?
D’abord Greenwich.
Ensuite la reprise du 13 octobre par la Sainte Vierge à Fatima comme confirmation, car il s’agit aussi du jour qui fera date dans les apparitions.
On peut dire que les deux parties, les deux camps (du bien et du mal) se sont accordés sur la même date.

Et puis, il suffit de regarder l’histoire du monde :
100 ans à compter de 1884 mènent à 1984.
Car décompter 100 ans ne veut pas dire que tout s’arrête au bout de ces 100 ans, mais que l’Eglise est détruite au bout de cette période. Nuance. Or en 1984, le concile Vatican II avait fait son œuvre de destruction et l’apostasie était bien avancée.
Dans les années 40, Georges Orwell nommera son célèbre roman « 1984 » : pourquoi ? Parce qu’il avait fait le même calcul et qu’il savait bien qu’en 1984 nous serions entrés dans la société antéchristique. Société qu’il a voulu nous décrire, constituée d’une élite d’un côté, et de l’autre une population d’esclaves volontaires sous la surveillance de Big Brother, qui était une anticipation de l’informatique. Or qu’est ce qui se démocratise à partir de 1984 ? L’informatique, l’autre poison qui rend fou, et qui permettra d’enclencher la seconde révolution technologique et scientifique ; toujours le meilleur pour la fin.

De 1984 à 2014 : 30 ans. Nous retrouvons là encore l’analogie avec la vie cachée ; or la vie cachée du Christ fut bien de 30 ans. Il s’agit là de la vie cachée de l’Antéchrist-science, autre tête de la bête.
Et en 2014, passage à la vie publique, c’est à dire révélation de projets souterrains déjà bien aboutis, comme le transhumanisme.

Donc nous connaissons l’alpha, le point zéro : 13 octobre 1884.
132 ans de 2016.
132… c’était le nombre de morts des attentats du 13 novembre, pendant plusieurs jours avant d’être curieusement revu à 130, pour d’autres raisons (faire le lien avec l’attentat de Bruxelles, 130 jours après). Mais finalement, si les deux chiffres étaient bons, et avaient été intentionnellement donnés ?

 

Le point Omega : 16 juillet 2016 ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de décortiquer les nombreux sens du 16 juillet, il convient de faire un bref rappel sur la signification du 16.

Le 16 est le chiffre de la Résurrection
Les évangiles nous apprennent que Jésus est crucifié le jour de la préparation de la Pâque, c’est à dire, dans le calendrier mosaïque, le 14 Nizan, puisque la Pâque a lieu dans la nuit du 14 au 15 Nizan.
C’était un vendredi puisque le lendemain, jour de la Pâque, tombait cette année un jour de sabbat, donc un samedi, sabbat évidemment particulièrement solennel.
Nous savons, toujours par les évangiles, que Jésus meurt à la 9ème heure (15h) le 14 Nizan puis est mis au tombeau avant la nuit pour ressusciter le troisième jour, à savoir le 16 Nizan au petit matin.
Donc le 16 est le chiffre de la Résurrection.
16 comme 2016.

Les deux moment essentiels de l’histoire sont la mort sur la croix (« Tout est accompli« ) à la 9ème heure le 14 Nizan, qui correspond à la rédemption du monde, et la Résurrection à l’aube du 16 Nizan, preuve de la divinité de Jésus-Christ.
Il y a donc un rapport direct entre le 9 de la Rédemption et le 16 de la Résurrection.
Or on retrouve ces deux chiffres dans 2016 : l’année se termine en 16, et l’addition des chiffres (2+1+6) donne 9.
Autre preuve : 2016 est la triangulaire de 63, c’est à dire que la somme des chiffres de 1 à 63 donne 2016. Or 6+3 = 9.
Le 9 pour Dante, est le chiffre de la perfection.

 Ce qui nous mène au chiffre clé, le chiffre le plus secret de la fin des temps : le 69.
On sait que le 6 est le chiffre de l’homme. Or 6 (l’homme) + 9 (la rédemption) = la seconde rédemption de l’homme.
Exprimé dans d’autres cultures, le 69 est le Yin et le Yang, ou la spirale, soit une notion de renouveau: le début et la fin, notre alpha et notre oméga sont exprimés dans le 69.
C’est pourquoi 2016 est l’année du 69ème festival de Cannes, la 69ème année de la création de l’Etat d’Israël moderne, ou les 69 ans d’Hillary Clinton… un 69 annoncé par la mort de David Bowie à tout juste 69 ans, deux jours après avoir sorti Blackstar (les amateurs de Star Wars connaissent la symbolique de l’étoile noire).

Nous attendons la Résurrection de l’Eglise car celle-ci est au tombeau.
Cette mort mystique a été annoncée par la chute de la croix de Brescia le 24 avril 2014. Trois jours avant le 27 avril, jour des canonisations et du « 555 » comme expliqué plus haut.
C’est en 2014 que l’Antéchrist entre dans sa vie publique, c’est à dire se révèle parce que l’Eglise est entrée dans la dernière phase de sa Passion : le tombeau.

Nous le savons grâce à l’épisode de Brescia.
Le 24 avril, une immense croix du Christ, haute de 30 mètres, d’une architecture incurvée particulièrement moderne, s’effondre brusquement sans raison, tuant sur le coup un jeune homme. C’est le signe de la mort de l’Eglise visible, donc de l’Eglise moderne, celle de Vatican II, à laquelle cette croix hideuse faisait référence.
De plus celle-ci réunissait les 3 papes qui ont fait le concile : Paul VI (Brescia est sa ville natale), Jean-Paul II (elle a été érigée à l’occasion de sa visite en 1998) et Jean XXIII (le jeune homme décédé habitait « rue Jean XXIII« ). Ce sont d’ailleurs ces trois papes qui seront canonisés (béatifié pour Paul VI) cette même année 2014.
Les 30 mètres du monument font référence aux 30 ans de vie cachée qui prennent fin.
Donc l’Eglise entre au tombeau le 24 ou le 27 avril 2014, l’Antéchrist peut enfin se révéler et montrer son vrai visage. C’est effectivement en 2014 que certains eschatologues, dont moi, comprennent enfin la véritable situation de l’Eglise et n’ont plus de doute sur la véritable identité du pape François.

Reprenons l’analogie avec la Résurrection : de même que le Christ ressuscite le 3ème jour (mort le 14, ressuscité le 16), l’Eglise devrait connaître un scénario similaire : morte le 14 (2014) elle ressuscite le 16 (2016).
Ce qui correspond aussi aux 42 mois de la bête, élue pape le 13 mars 2013 : au 13 septembre 2016, elle sera parvenue aux 42 mois fatidiques de l’Apocalypse.

Le point Omega, la fin, c’est le 16 juillet la fête de Notre-Dame du Mont Carmel.
Pourquoi ? Parce que plusieurs faits viennent pointer sur cette date, la rendant incontournable.

1) On sait que la résurrection est en 16 : il s’agit d’un 16 (16 juillet).

2) Deux apparitions majeures de la Sainte Vierge se terminent par Notre-Dame du Mont Carmel :
– La dernière des 18 apparitions de Lourdes s’effectue le 16 juillet 1858 ;
A Fatima, le 13 octobre 1917, pendant que la foule assiste au miracle du soleil, les enfants voient trois tableaux, le dernier étant, selon Lucie, « la vision de Notre-Dame seule sous l’aspect de Notre-Dame du Mont Carmel » ; or le 13 octobre est notre date du point alpha. Nous savons donc que le 13 octobre, la toute dernière vision de l’apparition se fait sous les traits de Notre-Dame du mont Carmel.

3) Le Mont Carmel est une allusion directe au prophète Elie, qui avait élu domicile sur cette montagne de Galilée. Or Elie est un personnage de l’Ancien testament que l’on doit retrouver à la fin des temps car il est considéré comme un des deux témoins de l’Apocalypse. Lui ou du moins un symbole qui lui soit attaché sans équivoque : le mont Carmel en est un.

4) Le méridien de Greenwich est le point zéro pour les longitudes ; mais quel est l’autre point zéro ? L’Equateur, celui des latitudes. Or l’Equateur n’est pas qu’un trait imaginaire, c’est aussi le nom d’un pays par lequel passe ce trait. L’Equateur peut donc nous donner de précieux renseignements, et c’est bien ce qu’il fait :
– Quito, la capitale située juste sur l’équateur, fut le théâtre de célèbres apparitions de la Sainte Vierge où celle-ci cite nommément le 20ème siècle comme celui où « il y aura une corruption quasi-totale des mœurs et que Satan règnera presque partout au moyen des sectes maçonniques ; dans l’Eglise catholique, les sacrements seront profanés et abusés, et la lumière de la foi sera presque entièrement éteinte dans les âmes« . Non seulement on s’aperçoit que tout a déjà été annoncé, mais on ne peut que constater la justesse de la prophétie.
– Justement, note faux prophète le pape François, était en Equateur l’année dernière à la même date où j’écris ces lignes ;
– Et enfin, le plus important, l’Equateur a été victime le 16 avril dernier d’un important tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 qui a fait presque 700 morts. Un avertissement donc, un 16 du mois, trois mois avant le 16 juillet, et dans un pays-clé.

5) L’année 2016 est une année exceptionnelle de jubilé ; il faut savoir que l’année 1933 fut aussi une année exceptionnelle de jubilé car on y fêtait le 1900ème anniversaire de la mort et de la résurrection du Christ.
D’abord on retrouve le 33 qui sépare nos deux 13 octobre (1884 et 1917).
Ensuite, le jour de Pâque de cette année exceptionnelle était le 16 avril, jour du séisme en Equateur !
Enfin parce que 83 ans séparent 1933 de 2016 ; 83 ans = 996 mois. Donc la résurrection (16 avril) est distante de 996 mois ; mais si vous ajoutez trois mois pour arriver au 16 juillet, vous obtenez 999 mois !! On comprend maintenant pourquoi le Ciel nous a prévenus en Equateur le 16 avril : c’était pour que nous puissions faire la relation avec la résurrection et avec la plénitude de la Rédemption (999) annoncée pour trois mois après, le 16 juillet 2016 !

Conclusion logique suite à toutes ces observations : le 16 juillet 2016 est probablement le point Omega !
Il va très certainement se passer quelque chose le 16 juillet, parce que c’est en lien avec Fatima et Notre-Dame du Mont Carmel, et c’est pour moi le signe de la victoire de la Sainte Vierge qui doit écraser la tête de Satan.
Est-ce la chute de Babylone ? La chute du faux prophète ? Des deux ?
Un ultime avertissement ?
Nous verrons bien. Dans tous les cas je reste persuadé que lorsque le Ciel agit, ce n’est pas en crashant des avions ou en fomentant des attentats, qui sont typiques de la main de Satan, mais par les éléments naturels et cette fois-ci sans la main de l’homme, et sans que ce soit prévisible.

MAIS… L’ennemi le sait.

 

Le rendez-vous du 16 juillet sur le mont Carmel

Le pape nous a pris de vitesse et il est venu nous confirmer que pour lui aussi le 16 juillet est un jour important.
Il vient d’appeler, par une vidéo diffusée sur internet à un rassemblement à Washington :
« Je t’invite à un grand rassemblement de tous les jeunes à Washington pour trouver la Personne qui peut te donner la réponse à ton agitation » On soupçonne qu’il s’agit de Jésus mais il ne le dit pas explicitement, et il ajoute « il est la personne qui a planté ces semences d’agitation dans ton cœur« .
Il invite ensuite à porter un tee-shirt sur lequel il y a le mot TOGETHER (ensemble) et le drapeau américain qu’il affiche généreusement devant la caméra.
Alors déjà Jésus qui met de l’agitation dans les cœurs, c’est assez troublant de la part d’un pape.
Mais un tee-shirt sur lequel il n’y a ni croix ni une seule représentation religieuse, on se demande à quel camp il appartient !

Ce n’est pas tout : le site officiel qui annonce l’événement TOGETHER s’appelle « reset2016 » : ceux qui ont vu mes deux premières vidéos comprendront l’allusion au type de refondation envisagée. Car le diable prépare lui aussi sa refondation, son reset.
Ce site ne présente lui aussi aucune image religieuse du Christ ou autre, étonnant pour un rassemblement censé se faire autour de Jésus ; on apprend que cet événement est organisé par des protestants (on a vu plus haut ce que les catholiques doivent penser des protestants : or à aucun moment le pape n’a expliqué qui étaient les organisateurs, au contraire, il a incité à y aller « les yeux fermés »).
Ils vont aller dans la ville maçonnique par excellence se prosterner au National Mall devant l’obélisque de Georges Washington, autre haut symbole maçonnique, qui mesure en tout 666 pieds.

Le mot Together est présenté en 2 colonnes comme les tours du WTC, autre « reset » ; cette cérémonie semble bien être une immense prière à Satan, comme le laissent penser les propos d’un certain David, chrétien évangélique, organisateur de la manifestation : « il a l’intention de demander à Dieu avec les autres chefs de prières que le 16 juillet soit « le commencement d’un profond nouveau départ qui résultera en rien de moins qu’un mouvement de réveil dans le Christ à travers toute la nation« . Vu la description de l’ensemble, on est portés à penser que le mot « Christ » dans leur bouche n’a pas la même signification que dans la nôtre. Satan, maître de l’inversion, se fait passer pour le Christ : il garde le même terme mais c’est bien lui qui va se faire adorer.

Donc le faux prophète pape François sait très bien ce qu’il fait et où il envoie les jeunes : il tombe le masque et se dévoile de plus en plus.
Trop même.
Car il n’ignore pas la signification du 16 juillet et de Notre-Dame du Mont Carmel, sur laquelle il y a un silence total.

Le Mont Carmel fait référence au prophète Elie, le même qui est censé être un des deux témoins de l’Apocalypse à la fin du monde.

C’est là que cela devient intéressant.
Que fait Elie au Mont Carmel ?
Elie reproche au roi d’avoir abandonné Dieu pour sacrifier au dieu Baal.
Alors il convoque l’ensemble du peuple sur le mont Carmel ainsi que 450 prêtres de Baal pour les confondre.
Que fait le faux prophète François ?
Il convoque les jeunes au temple de Satan.

Élie est seul face aux quatre cent cinquante prêtres de Baal. Chaque camp choisit des taureaux pour en faire offrande à son dieu, mais sans y mettre le feu. Les prêtres de Baal invoquent leur dieu mais en vain, le feu ne vient pas consumer leurs offrandes. Élie fait un autel et place les offrandes qu’il fait arroser d’eau par trois fois. Il fait alors une prière et le feu du ciel s’abat sur l’autel, consumant tout. Alors Élie donne l’ordre de se saisir des prêtres de Baal et les égorge.

Je rappelle qu’Elie a la même signification que saint Jean-Baptiste : être précurseur du Christ.
Nous nous retrouvons dans un cas similaire et le choix de la date n’est pas fortuit, comme mon pressentiment en tant que date finale : celle de l’Omega.

Le moment est venu de relever le défi de la bête, des adorateurs de Baal qui seront réunis le 16 juillet, en communion avec l’autre bête, installée à Rome.
Nous allons faire comme Elie : je propose d’engager une neuvaine qui commencera le 8 juillet pour se terminer le 16. Une neuvaine suivie par le plus grand nombre de personnes possibles.
Vous choisissez la prière que vous voulez, à Jésus, à la Sainte Vierge ou aux deux, et vous la répétez pendant neuf jours avec le plus de conviction possible.
Personnellement, je suggère sur le blog le Grand Réveil les litanies du Saint Nom de Jésus et la prière Auguste Reine des Cieux du père Cestac, que vous pouvez télécharger ci-dessous.

Nous allons demander que la prière des « Elie » que nous sommes, c’est à dire des témoins de la vraie foi et précurseurs du retour du Christ, soit exaucée et que le Seigneur Jésus envoie sa sainte Mère écraser le serpent au talon. Que l’invisible devienne visible. Que la colère divine crève l’écran des cieux en ce 16 juillet.
Comment ? Je n’en sais rien et ce n’est pas à nous de dire à Dieu comment il doit agir. Nous demandons son intervention avec confiance, c’est tout.
Je reste toutefois persuadé que le Seigneur utilise principalement les éléments naturels pour manifester la colère divine.

Pour terminer, il est possible qu’on ait un premier signe dès le 9 juillet, autre date inscrite dans mes tablettes. Sa nature aussi ne m’est pas connue.
Tout ce que je sais, c’est que « ces paroles resteront secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin. Beaucoup seront purifiés, blanchis, épurés. Les méchants feront le mal, aucun d’entre eux ne comprendra, mais ceux qui ont l’intelligence comprendront. » (Daniel 12, 9-10)
Nous saurons donc expliquer ces événements le moment venu.

Christus vincit
Christus regnat
Christus imperat

 Le Christ vaincra
Le Christ règnera
Le Christ commandera

Pour télécharger la neuvaine, cliquez sur ce lien : Neuvaine du 8 au 16 juillet 2016

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez ici : Fin du monde_suite2_le défi du 16 juillet 2016

Advertisements

640 Commentaires

  1. marie b

    Commentaire du jour
    Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l’Église
    Homélies sur Mt, 44 (trad. Véricel, L’Evangile commenté p. 138s)

    « Sur la bonne terre, ils ont donné du fruit »

    « Voici que le semeur est sorti pour semer. » D’où est-il sorti, celui qui est présent partout, qui remplit l’univers entier ? Comment est-il sorti ? Non pas matériellement, mais par une disposition de sa providence à notre égard : il s’est rapproché de nous en revêtant notre chair. Puisque nous ne pouvions pas aller jusqu’à lui, nos péchés nous en interdisant l’accès, c’est lui qui vient jusqu’à nous. Et pourquoi est-il sorti ? Pour détruire la terre où foisonnaient les épines ? Pour en punir les cultivateurs ? Pas du tout. Il vient cultiver cette terre, s’en occuper et y semer la parole de sainteté. Car la semence dont il parle est, en effet, sa doctrine ; le champ, l’âme de l’homme ; le semeur, lui-même…

    On aurait raison de faire des reproches à un cultivateur qui semait si largement… Mais quand il s’agit des choses de l’âme, la pierre peut être changée en une terre fertile, le chemin peut n’être pas foulé par tous les passants et devenir un champ fécond, les épines peuvent être arrachées et permettre aux grains de pousser en toute tranquillité. Si ce n’était pas possible, il n’aurait pas répandu son grain. Et si la transformation n’a pas lieu, ce n’est pas la faute du semeur, mais de ceux qui n’ont pas voulu se laisser changer. Le semeur a fait son travail. Si son grain a été gaspillé, l’auteur d’un si grand bienfait n’en est pas responsable.

    Remarque bien qu’il y a plusieurs façons de perdre la semence… Autre chose est de laisser la semence de la parole de Dieu se dessécher sans tribulation et sans tracasserie, autre chose de la voir périr sous le choc des tentations… Pour qu’il ne nous arrive rien de semblable, gravons la parole dans notre mémoire, avec ardeur et profondément. Le diable aura beau arracher autour de nous, nous aurons assez de force pour qu’il n’arrache rien en nous.

  2. Chloé

    Yves Daoudal s’interroge sur «l’Eglise de Sodome» qui se développe aux États-Unis http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2016/07/20/l-eglise-de-sodome-5828194.html

    La Société américaine de théologie catholique qui serait « la principale association de théologiens d’Amérique du Nord » et « la plus grande association de théologiens du monde vient de décerner un prix à un professeur de théologie systématique à l’université catholique de San Diego : « Au cours de décennies de recherche, d’enseignement, et de dévouement à l’engagement collectif, ce théologien s’est confronté aux problèmes liés à l’héritage historique et contemporain de la colonisation, de l’esclavage, du racisme, et des préjugés envers les personnes LGBT. »

  3. marie b

    Ce haker très connu ,un saoudien ,nous prévient que c’est un outil d’espionnage pour connaître tout les lieux inaccessibles au satellite de surveillance mondiale …là où on veut connaître un lieu avec toutes ses fréquentations ,on vous place un pokemon , (( BIENVENUE AUX IDIOTS UTILES QUI SERVENT SATAN SANS LE SAVOIR.. PREVENIR VOS PROCHES. .encore faut il qu’ils nous croient ))…. tiré d un des commentateurs de l article 227 de ben j.((.rectification c est le 22/7 qui est dangereux et le 14 août le 227ème jour de l année.. deux ou trois commentaires supplémentaires)) : Bravo & Merci Ben J pour ce nouvel article!!
    Le 22-7 prochain, qui va faire la Une des journaux…??? La directrice du FM-I !!!
    http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/06/30/affaire-tapie-ultime-recours-de-christine-lagarde-avant-jugement_4960912_1653578.html Anonyme15 juillet 2016 à 09:36 : un attentat à nice 227 ans après le 14 juillet 1789, je vous laisse lire les autres commentaires sur sa page, il y a des explications fort intéressantes.. avec eux rien n arrive par hasard…p.s les français se sont fait avoir: ils veulent plus de sécurité car ils n’ont plus confiance aux gouvernement et sont prêts à sacrifier leur liberté, exactement ce que veulent les élites, Talleyrand le disait bien : il faut agiter le peuple avant de s en servir.. LA SUISSE SERA LE DESSERT les grandes banques mafieuses et surtout la b.r.i contrôlent tout.. la plupart d’entre elles sont dirigées par des Américains http://desiebenthal.blogspot.ch/2011/06/bilderberg-un-banquier-suisse-parle.html lire cet article absolument.. attention ca secoue , pour les suisses vous allez halluciner.. pour ceux qui ne connaissent pas l excellent françois de siebenthal..

  4. marie b

    une minute avec marie: une fille comme les autres ???
    Plus grave que le méfait du déséquilibré qui brisa, il y a quelques années, la Pietà de Michel-Ange à coups de marteau, est le vandalisme spirituel des professeurs de religion et des pasteurs qui mutilent l’image de la Mère de Dieu dans le cœur des fidèles, la privent de sa splendeur, ternissent sa gloire, détachent d’elle ses enfants et étouffent ainsi le doux bruissement des Ave Maria de par le monde.

    L’image de Marie est mutilée par ceux qui la privent sournoisement de son titre glorieux de « Mère de Dieu », parce que pour eux le Christ ne signifie guère plus que Bouddha, Mahomet ou Marx. Sa gloire est ternie par ceux qui passent sous silence son Immaculée Conception – la préservation du péché originel dès le premier moment de son existence – parce qu’ils ne croient plus au péché originel.

    Elle est privée de sa splendeur par ces théologiens qui nient impunément sa virginité et qualifient Joseph de père naturel de Jésus, ouvrant ainsi la voie à ce malheureux prêtre qui a osé dire du haut de la chaire que « Marie était une fille comme les autres … »

    … »

  5. louisjacquesfrancois

    Cet article fera-t-il réfléchir nos dirigeants?
    21 juillet 2016 louisjacquesfrancois Laisser un commentaire Modifier

    le 21 juillet 1792 : le vœu de Louis XVI est remis au père Hébert,
    supérieur général des Eudistes et confesseur du Roi.

    Bonjour,

    Nous pourrions afficher ce texte sur toutes les places publiques de notre chère France sans y changer une virgule.

    Oui notre France est malade du péché de ses dirigeants. Péché d’orgueil et de suffisance.

    Il ne veulent pas reconnaître que leur politique est entachée du mépris du Créateur. O certes, les moi je… pleuvent comme à Gravelines. Mais les actes, où sont-ils?

    Ils ont à leurs décharges qu’ils ne sont pas de la même trempe que les descendants de saint Louis. Mais alors qu’ils aient au moins le courage et l’honnêteté de remettre leur charge à des gens plus qualifiés qu’eux. J’ajoute, AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD …comme pour Louis XVI.

    Car ne vous y trompez pas, braves gens, les vrais maux pour la France sont devant nous. Nous ne sortirons du bourbier que lorsque nous aurons reconnus notre péché d’apostasie.

    _______

    C’est le vœu par lequel Louis XVI a dévoué sa personne, sa famille et tout son Royaume, au Sacré-Cœur de Jésus.

    Texte du vœu :

    « Vous voyez, ô mon Dieu, toutes les plaies qui déchirent mon cœur, et la profondeur de l’abîme dans lequel je suis tombé. Des maux sans nombre m’environnent de toutes parts. A mes malheurs personnels et à ceux de ma famille, qui sont affreux, se joignent, pour accabler mon âme, ceux qui couvrent la face du royaume. Les cris de tous les infortunés, les gémissements de la religion opprimée retentissent à mes oreilles, et une voix intérieure m’avertit encore que peut-être votre justice me reproche toutes ces calamités, parce que, dans les jours de ma puissance, je n’ai pas réprimé la licence du peuple et l’irréligion, qui en sont les principales sources ; parce que j’ai fourni moi-même des armes à l’hérésie qui triomphe, en la favorisant par des lois qui ont doublé ses forces et lui ont donné l’audace de tout oser.

    Je n’aurai pas la témérité, ô mon Dieu, de me justifier devant vous ; mais vous savez que mon cœur a toujours été soumis à la foi et aux règles des mœurs ; mes fautes sont le fruit de ma faiblesse et semblent dignes de votre grande miséricorde. Vous avez pardonné au roi David, qui avait été cause que vos ennemis avaient blasphémé contre vous ; au roi Manassès, qui avait entraîné son peuple dans l’idolâtrie. Désarmé par leur pénitence, vous les avez rétablis l’un et l’autre sur le trône de Juda ; vous les avez fait régner avec paix et gloire. Seriez-vous inexorable aujourd’hui pour un fils de saint Louis, qui prend ces rois pénitents pour modèles, et qui, à leur exemple, désire réparer ses fautes et devenir un roi selon votre Cœur ? 0 Jésus-Christ, divin Rédempteur de toutes nos iniquités, c’est dans votre Cœur adorable que je veux déposer les effusions de mon âme affligée. J’appelle à mon secours le tendre Cœur de Marie, mon auguste protectrice et ma mère, et l’assistance de saint Louis, mon patron et le plus illustre de mes aïeux.

    Ouvrez-vous, Cœur adorable, et par les mains si pures de mes puissants intercesseurs, recevez avec bonté le vœu satisfactoire que la confiance m’inspire et que je vous offre comme l’expression naïve des sentiments de mon cœur.

    Si, par un effet de la bonté infinie de Dieu, je recouvre ma liberté, ma couronne et ma puissance royale, je promets solennellement :

    1° De révoquer le plus tôt possible toutes les lois qui me seront indiquées, soit par le pape, soit par quatre évêques choisis parmi les plus vertueux de mon royaume, comme contraires à la pureté et à l’intégrité de la foi, à la discipline et à la juridiction spirituelle de la sainte Église catholique, apostolique, romaine, et notamment la constitution civile du clergé ;

    2° De rétablir sans délai tous les pasteurs légitimes et tous les bénéficiés institués par l’Église, dans les bénéfices dont ils ont été injustement dépouillés par les décrets d’une puissance incompétente, sauf à prendre les moyens canoniques pour supprimer les titres de bénéfices qui sont moins nécessaires, et pour en appliquer les biens et revenus aux besoins de l’État ;

    3° De prendre, dans l’intervalle d’une année, tant auprès du pape qu’auprès des évêques de mon royaume, toutes les mesures nécessaires pour établir, suivant les formes canoniques, une fête solennelle en l’honneur du Sacré Cœur de Jésus, laquelle sera célébrée à perpétuité dans toute la France, le premier vendredi après l’octave du Saint-Sacrement, et toujours suivie d’une procession générale, en réparation des outrages et des profanations commis dans nos saints temples, pendant le temps des troubles, par les schismatiques, les hérétiques et les mauvais chrétiens ;

    4° D’aller moi-même en personne, sous trois mois à compter du jour de ma délivrance, dans l’église Notre-Dame de Paris, ou dans toute autre église principale du lieu où je me trouverai, et de prononcer, un jour de dimanche ou de fête, au pied du maître-autel, après l’offertoire de la messe, et entre les mains du célébrant, un acte solennel de consécration de ma personne, de ma famille et de mon royaume au Sacré Cœur de Jésus, avec promesse de donner à tous mes sujets l’exemple du culte et de la dévotion qui sont dus à ce Cœur adorable ;

    5° D’ériger et de décorer à mes frais, dans l’église que je choisirai pour cela, dans le cours d’une année à compter du jour de ma délivrance, une chapelle ou un autel qui sera dédié au Sacré Cœur de Jésus, et qui servira de monument éternel de ma reconnaissance et de ma confiance sans bornes dans les mérites infinis et dans les trésors inépuisables de grâces qui sont renfermés dans ce Cœur sacré ;

    6° Enfin, de renouveler tous les ans, au lieu où je me trouverai, le jour qu’on célébrera la fête du Sacré-Cœur, l’acte de consécration exprimé dans l’article quatrième, et d’assister à la procession générale qui suivra la messe de ce jour.

    Je ne puis aujourd’hui prononcer qu’en secret cet engagement, mais je le signerais de mon sang s’il le fallait, et le plus beau jour de ma vie sera celui où je pourrai le publier à haute voix dans le temple.

    0 Cœur adorable de mon Sauveur ! Que j’oublie ma main droite et que je m’oublie moi-même, si jamais j’oublie vos bienfaits et mes promesses, et cesse de vous aimer et de mettre en vous ma confiance et toute ma consolation. Ainsi soit-il. »

    Mais à ce moment Louis XVI n’est plus Roi. Sa fonction et son pouvoir lui ont été retirée, mais sans l’aval du Peuple.

    _______

    N’oublions pas que Louis XVI fût guillotiné le 21 janvier 1793 soit 6 mois, jour pour jour, après cette belle déclaration.

    A noter que cet engagement solennel ne fût jamais appliqué.

    Qu’en sera-t-il de nos dirigeants?

    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie!

    Merci!

    JFL

  6. Pierre

    Sans rapport avec le 16 juillet : avec l’hiver doux et court de 2015-2016, le climat se réchauffe d’autant plus avec cet été chaud depuis juin. Dans l’Arctique une algue rouge se développe sur la glace (contribuant à sa fonte puisqu’attirant d’avantage le soleil par sa couleur) et la fonte du pôle n’a jamais été aussi importante. Cela présage un hiver plus rude que d’habitude. Et avec la Russie dans le viseur international, cela fait penser à la prophétie de l’Abbé Souffrant : https://effondrements.wordpress.com/tag/padre-pio/ ainsi que du Père Pel (proche du Padre Pio, de C. de Foucault et de Marthe Robin (laquelle annonçait la disparition de l’église et la survie de quelques foyers chrétiens dans le secret)) et des apparitions de la Vierge à Akita.

    • Hervé

      « laquelle annonçait la disparition de l’église »

      En fait, la vie de l’église est calquée sur la vie du Christ. De même qu’il est mort sur la croix et que pendant 3 jours on a cru que tout cela en était fini, de même pendant 3 ans, l’église sera éclipsée, après avoir connue le martyr. Mais ensuite viendra les 1000 ans du règne de Dieu sur terre. C’est à dire dans le coeur de tout homme, puisque Satan sera enfermé durant tout ce laps de temps.

    • Clofer

      Ne vous laissez pas bouffer par le lavage de cerveau environnementaliste ! Le moyen âge a été chaud, ensuite il y a eu de mini pérodes glaciaires au XVIIème siècle, le Groenland a été vert (« grün land »), et il y a eu des vignes en Écosse.
      Ne suivons pas les délires de François relayés par sa clique de décérébrés !

    • Souri7

      Comme lorsqu’Il était sur terre, Jésus va chercher les pécheurs où ils sont, pourvu qu’ils fassent appel à Lui sincèrement. Ce n’est qu’un début, et là où ils sont ils donnent un exemple qui servira (ou pas) à d’autres qui leur ressemblent. A part exception, ce n’est que progressivement que l’âme s’éloigne de son ancien environnement. Ça devient une lutte quand le choix devient déterminant (Dieu ou Satan) et c’est à ce moment que l’âme prouve à Dieu son amour réel pour Lui. Sinon, elle retombe dans l’ancien.
      On ne peut que lui souhaiter d’être bien guidé pour poursuivre son chemin de foi, et de quitter le métal quand son témoignage aura servi dans ce milieu!

    • Domine ne memoris

      La sincérité n’a jamais été un argument : n’importe quel fou d’Allah qui se fait sauter avec une ceinture d’explosifs est sincère, Hitler aussi était sincère.
      Démarche typiquement protestante : ce gars fait tout par lui même, il a « poussé la porte d’un temple » puis s’est mis à lire la Bible, et bien sûr l’interprète à sa façon. A laquelle des 200 interprétations différentes protestantes de « Ceci est Mon Corps » se réfère t-il ? Mystère. Quel prêtre le conseille, le confesse, l’exhorte, l’accompagne ? aucun. Quelle fréquentation des sacrements ? on ne sait pas.
      Que faut il pour une conversion complète ?
      Il évoque l’amour de Dieu : bien, mais il faut que ce soit une vraie charité réciproque, avec don de soi. Est-ce le cas ici ? à voir.
      Ensuite il faut quitter la voie du péché et courir dans celle de la perfection : vraie volonté de changement de vie = conversion c’est à dire « conversio a Deo » qui passe par l’aversion de soi même. En quoi a t-il changé ?
      Il faut aussi l’humilité, puis la volonté de se mortifier, enfin recourir à prière incessante pour supplier de ne pas défaillir …
      En un mot il faut devenir catholique, et pas seulement de mots ou d’intention.
      C’est mieux que rien, peut être, mais sa véritable conversion n’est pas faite. Et il erre en une religion qui n’est pas la seule agréable à Dieu.
      Un signe : si conversion véritable, il aurait en horreur « le métal » car il en aurait compris la perversité.

    • Monique

      Il me fait penser à une fille née dans une famille satanique ! Quand elle put avoir des enfants, on l’obligea d’en avoir pour les sacrifier ensuite ! Adulte, elle essaya de sortir de cet enfer. Elle fit connaissance de Jésus. Le miracle s’est accompli !

      Dans une église aujourd’hui, on rencontre ce genre de personnes. Celles qui ont le plus la foi, c’est celles qui ont vécu l’enfer….

  7. Raoul

    Il y a en ce moment un phénomène qui peut paraître anodin mais qui m’inquiète particulièrement, à savoir les pokemon go; On se promène dans la réalité pour capturer des êtres bizarres comme des diablotins avec son téléphone portable. Ils apparaissent n’importe où, pourquoi pas dans une église, ont différents aspects parfois menaçants. Ce « jeu » prends une ampleur mondiale et rend les gens encore plus esclaves de leur téléphone sans compter cette invasion à mon goût diabolique.

    • fredericdelest

      Bonjour Raoul
      Les Pokemon sont totalement démoniaques.
      Lorsque j’étais en école d’ingénieurs, plusieurs étudiants jouaient au cartes « Magic ». C’est une espèce de jeu de rôles. Les cartes disponibles chez les marchands de journaux pouvaient être rares et prendre une valeur marchande extraordinaire. L’attitude des joueurs étaient absurdes jusqu’à adorer ces cartes. La société américaine qui les a créées s’appelle « Wizards of coast ». Ces cartes contiennent des incantations maléfiques et des joueurs se lançaient des sorts. Certaines formulations étaient extraites de livres écrit par aleister crowley (pourriture humaine). Tout ça pour dire que c’est cette même société qui a publié les cartes à jouer POKEMON pour les enfants. C’est un produit dérivé POKEMON mais ça donne déjà une bonne idée de qui est derrière tout ça. On éduque l’homme dès le plus jeune âge.
      Avec ce jeu débile, on a l’impression de maîtriser un univers invisible plagiant le Credo (Je crois en un seul Dieu, créateur du ciel et de la terre, du monde visible et invisible). Jésus libère les possédés des démons alors qu’avec ce jeu, il faut tous « les attraper ».

  8. Titi

    Bonjour
    @Louis
    Je suis perdu dans le blog
    Je ne me retrouve plus
    Peut-être trop d’explication et j’avoue que je n’ai pas les mêmes aptitudes que ceux qui interviennent beaucoup de mal à suivre les échanges
    Quoiqu’il en soit Jésus-Christ nous rapproche
    Besoin d’un bol d’air, de conseils pour garder notre foi éveillé, dans ce monde asphyxiant
    Merci Louis pour tout

  9. De Oliveira Antonio

    Daesh menace d’intensifier ses attaques en France : Marseille dans le viseur

    21 juil. 2016, 11:20
    L’organisation terroriste Daesh a diffusé sur les réseaux sociaux plusieurs vidéos dans lesquelles ses combattants revendiquent l’attaque de Nice et menacent de repasser à l’acte dans d’autres villes françaises.

    Au moins deux vidéos signées de l’Etat islamique sont apparues sur les réseaux sociaux dans la nuit du 20 au 21 juillet. Dans la première, on voit des photos du tueur de Nice, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, et la décapitation de deux espions présumés. A la fin, deux djihadistes, qui déclarent avoir des racines françaises, revendiquent l’attaque de Nice et menacent de frapper à nouveau la France. «Que périsse le peuple de Charlie», clame l’un des deux djihadistes.

    Sans surprise, les clichés diffusés dans la presse de l’auteur de l’attentat de Nice se retrouvent dans cette vidéo. pic.twitter.com/40pccks9ft— Romain Caillet (@RomainCaillet) 20 juillet 2016

    https://francais.rt.com/france/24145-daesh-menace-intensifier-ses-attaques-en-france

    Je vous en prie mes Frères et mes Soeur en Christ Jésus, soyer prudent, Dieu vous Garde et vous protège, et qu’il vous poursuive toujours de son Amour, toujours, toujours.

    • dalencourt

      C’est de la manipulation pure et simple. Les services secrets ont créé Daech et l’utilisent pour mener à bien leurs basses oeuvres. Ces menaces sont montées de toutes pièces pour justifier leurs exactions et préparer les esprits à leurs prochaines attaques. Il ne faut leur accorder aucun crédit en tant que tel mais essayer de décoder les messages de l’élite occulte qui se cache derrière et qui veut à tout prix générer le chaos.

      • Richard

        On peut rajouter que c’est dans le but d’imposer le N.O.M et la monnaie électronique. Tous les gouvernements sont complices. Seule, la Divine Providence nous sauvera à son HEURE.

    • Berenice

      «Que périsse le peuple de Charlie» : la malédiction «Je suis Charlie» appelle la malédiction. Louis, vous aviez mis en garde contre ce nom qui est une ruse de satan pour désigner les blasphémateurs.

  10. didierjean

    Bonjour à tous,
    Excusez-moi de ne pas suivre heure par heure tous les commentaires, dont la quantité me semble avoir explosé depuis le dernier article de Louis, mais les journées ne sont pas (plus ?) assez longues pour faire tout ce que nous avons le devoir de faire et y ajouter ce qui nous semble important, comme par exemple, échanger avec les lecteurs de ce blog.
    Il y a toujours eu ici des commentaires riches, mais j’ai l’impression que tous les records sont battus en richesse et diversité depuis ce nouvel article.
    Est-ce parce que cet article a réveillé « quelque chose » chez les lecteurs, qui serait en résonance avec leur propre ressenti, leurs intuitions, ou des messages reçus, ou tout simplement leur foi ?
    L’heure du choix approche. Together 2016 était une belle illustration : on sait que l’évènement a été interrompu 5 h avant son échéance prévue pour cause de canicule (soleil divin ? Feu de Dieu ?), mais surtout avant le point culminant de la manifestation : le « reset ».
    Maintenant, je m’aperçois que l’on peut interpréter cette fin prématurée de 2 façons : en tant que catholiques, on peut y voir un empêchement de poursuivre une manifestation plus que louche, mais sans aucune violence : quelques 500 victimes de « coups de chaleur », qui ont nécessité des soins, mais aucun blessé, ni aucun décès. Comme si, dans ce cas, Dieu n’avait pas voulu affliger les participants sincères, peut-être naÏfs, à ce rassemblement (et je suis certain qu’il y en avait beaucoup !). Ce serait donc une sorte de miracle : tout en interrompant quelque chose qu’ils s’apprêtaient à accomplir et qui serait devenu très dangereux pour eux mêmes voire pour l’humanité, il les aurait empêché tout en permettant à ceux qui le peuvent de réfléchir et comprendre.
    A l’inverse, il est possible que ce rassemblement ait été très sincère et non « diabolique » dans son intention de départ et que ce soient les francs-macs, ou les dirigeants réels de ce monde qui se soient occupés de l’interrompre, par peur que « ça marche ». J’ai du mal à y croire, mais qui sait ?
    la seule certitude est que l’ordre d’interrompre a été donné par les forces de l’ordre pour des motifs sanitaires. Il faisait, paraît-il 96° F à Washington ce jour là. (Ce qui correspond environ à 35°C).
    Aucun de ces chiffres ne me parlent, mais je ne suis pas spécialiste. Est-ce que Louis ou BenJ sont inspirés par ceux-ci ?
    Bien à vous

  11. Thierry EE

    Bonjour,voici ce qui eut lieu à Orlando,33 jours avant le carnage:https://www.youtube.com/watch?v=FB7rh1va5sc
    La cérémonie des jeux paralympique des vétérants américains, »Invictus Game » dont le logo est I am écrit en pyramide (voir vidéo).Invictus,du nom de la divinité oriento-romaine des premiers siècles (Sol Invictus),que les romains tentèrent d’imposer à tout l’empire au IIIème siècle,pour combattre le christianisme : « Soleil Invincible »;Invictus Game (I AM) est présidée par le prince Harry,Michelle Obama,excusez du peu! et Bush visible également sur la vidéo;très éloquent,à voir,nombre d’images indiquant la prédominance occulte.
    En ce qui concerne Nice,nous avons des concordances avec les évènements précédents:en premier lieu,trois mois et 22 jours après Bruxelles,la date de l’attentat dans cette ville (22 mars);puis,en comptant le jour du 22,il y a 84 jours qui séparent Bruxelles de l’assassinat du commandant de police à Magnanville,qui lui même est séparé d’un mois et un jour du 14 à Nice,le 1+1 déjà signalé par Louis pour le 13 novembre 2015 au 14 novembre 2016;cela représente 31 jours,31 qui est l’âge du chauffeur du camion;le mieux est ce qui pourtant saute aux yeux:le camion arrive d’un quartier,au nord de la promenade des anglais,avant de monter sur le trottoir;ce quartier se nomme Magnan,nom de la ville du haut fonctionnaire! C’est assez clair:On fait sauter l’autorité policière,assassinat du policier,puis on vous roule dessus,vous n’êtes plus protégés! Il était logique,en somme,que le camion n’ait trouvé sur son passage (Pâques) aucune autorité pour l’arrêter;et si l’on remplace les lettres du mot Magnan par les chiffres qui leur correspondent,on obtient 13,1,7,14,1,14,et,outre la date de l’attentat au milieu,et le triple 7,(le secret enfin révélé,le « Gn » pour gnose=14/7=777) en les additionnant,on obtient 50;et il est amusant également d’observer ces chiffres alignés,dans l’ordre:Le 13 (juin)+1 mois – triple 7 ou 7/14 – +1 jour =14 (juillet);c’est bien,ça,ou juste une illusion ?…Et l’on voit,du même coup,que la « purification » commence,en réalité,à Magnanville,à cause de l’indication des 84 jours d’après Bruxelles.

  12. Chloé

    reportage sur les dessous du rassemblement TOGETHER 2016 avec le slogan «FILL THE MALL» ou «FILL THEM ALL» : remplissez les tous. S’agit-il de l’Esprit Saint ? Si ce n’est pas l’Esprit Saint, de quel(s) esprit(s) s’agit-il ?

    À 6 mn 53 on entend les vociférations des prédicateurs en arrière plan.

  13. Damien

    Le 31 octobre, Jorge Mario Bergoglio prendra l’avion pour se rendre à Lund, en Suède, où il sera accueilli par l’évêque local, une femme, afin de célébrer, aux côtés de la Fédération luthérienne mondiale, le cinquième centenaire de la Réforme protestante. Et plus cette date s’approche, plus le pape manifeste de la sympathie pour le grand hérétique.

    Informations, analyses, documents relatifs à l’Eglise catholique, par Sandro Magister, Rome

    Un pape comme on n’en avait jamais vu. Un peu protestant
    L’idylle entre François et les adeptes de Luther. L’inquiétude des cardinaux et des évêques face à la « protestantisation » de l’Église catholique. Mais aussi la méfiance de théologiens luthériens faisant autorité

    http://chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/1351342?fr=y

  14. Julia26

    Un peu de sérénité…en prenant au hasard une page du magnifique Cahier de l’amour, page 44 https://legrandreveil.files.wordpress.com/2014/11/cahier-de-lamour-couleur-bd.pdf
     »
    Je vous ai choisis pour être le miroir de la Vérité. Je vous défends contre le mensonge, et vous ne serez jamais pris dans la trappe de la supercherie […].
    L’effondrement de tous ces faux mythes sera inéxorable et inévitable. J’anticiperai un tel effondrement quand il sera demandé par votre amour.[…] Le pouvoir que je vous donnerai ne sera pas d’imposer la vérité. Il sera le pouvoir de démasquer le mensonge. ».
    Merci à Louis et à cette communauté d’être là.

  15. 1984

    Bonjour M. DALENCOURT,
    Juste pour confirmer vos dires et l’importance de 1984 :
    – Vous pouvez trouver par exemple chez un groupe de métal particulièrement malsain dont je tairais le nom la date 1984 :
    https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSxXhaYLdjoWia0TQqZgxBgAKevvAjg1cSmGTonxih0odegXtCL0w
    – Dans le milieu New age, la date de 1984 est assez drôle. On trouve un peu de tout, Descente du rayon ultra violet (de mémoire), ou descente du saint esprit sur terre j’ai pu voir. Il y en a d’autres bien sur.
    Cette date a clairement une importance.
    Je sais que tout n’est pas à prendre au pied de la lettre, mais concernant Elie et Enoch, je pense que vous faites un raccourci un peu facile. Pourquoi ne pas utiliser une autre symbolique que 2 personnes réelles dans ce cas ?

    • dalencourt

      Vous savez, les deux témoins-multitude et non personne unique n’est pas une théorie qui m’est venue comme ça ; c’est le fruit d’une longue et mûre réflexion. Et plus on avance et plus celle-ci se vérifie.
      Nous devons absolument cesser de prendre les textes et les prophéties au pied de la lettre, alors que Jésus passait son temps à expliquer à ses disciples le sens mystique de ses paroles, et leur reprochait justement leur esprit terre à terre.

      • 1984

        Oui je sais, mais j’ai comme un blocage sur les 2 témoins.
        J’en profite pour en rajouter un. Si vous avez vu terminator, dont le dernier, 1984 est la date clef du retour dans le passé pour sauver sarah connor, mère de John Connor (JC) pour ne pas qu’il naisse. Encore un 1984!
        ça a l’air d’être LA date importante que presque personne ne connait.

    • Richard

      Il se peut également qu’en 1984, il se soit passé un évènement occulte dans le monde, d’une très grande importance, dont nous n’avons pas eu connaissance, et, qui se dévoilera en son temps. Marie-Julie Jehanny cite le nombre 84, dans ses prophéties.

      • CALLIOPE

        L’eschatologie concerne l’Autel … et le Trône, hors bien souvent Louis et d’autres se concentrent surtout sur les faits concernant l’Autel (le Spirituel, l’Eglise, la Papauté, …). C’est certes très souvent pertinent et captivant, mais bicéphalement incomplet. Le Temporel et la couronne royal du Trône du Royaume de France mérite d’être également détaillé en parallèle pour compléter la lecture, non ?

        • Richard

          Tout à fait, l’un ne va pas sans l’autre. Tout est lié. Le Pouvoir Royal Spirituel Davidique est lié au pouvoir spirituel de l’Eglise Catholique Romaine. C’est pourquoi, Monsieur le Marquis de la Franquerie parle dans ses écrits du Saint Pape et du Grand Monarque. Padre Pio, en préface du livre Ascendance Davidique des Rois de France, en parle également. Sans oublier quantité d’autres prophéties, qui parlent de ces deux personnages incontournables, de l’Histoire eschatologique de la Fin des Temps. Ils apparaitront sur la scène Française et mondiale, à l’Heure de DIEU. C’est une certitude absolue.

        • Souri7

          C’est très vrai que l’un ne va pas sans l’autre, mais le Trône avance en souterrain, dans le secret de Dieu, donc on ne peut pas beaucoup le détailler. C’est un rameau coupé dont seul Dieu a connaissance! Quand Jésus est venu au monde, personne ne le savait, à part ceux à qui cela a été révélé pour l’accueillir et l’adorer. C’est pourquoi Mr Dalencourt ne peut pas en parler autant que de l’Autel (et nous non plus). Notez qu’on parle surtout de l’Eglise mais pas du Saint Pape qu’on ne connaît pas non plus…

        • CALLIOPE

          Des prétendants au Trône s’avancent, en particuliers dans les familles Royales des Habsbourg et des Hohenzollern : l’archiduc Charles de Habsbourg-Lorraine (Karl II von Habsburg-Lothringen), son fils Ferdinand Zvonimir de Habsbourg-Lorraine, le prince Hohenzollern Georges-Frédéric de Prusse (Prinz Georg-Friedrich von Preussen), le prince Michael de Kent (de sang Romanov) … Qu’en penser ?

  16. j-luc 56

    Bonjour Louis ainsi qu’à tous vos lecteurs,

    Dans un de vos commentaires vous dites qu’il faut essayer de décoder les messages de l’élite occulte qui se cache derrière et qui veut à tout prix générer le chaos.
    Je n’ai pas la prétention d’avoir une bonne capacité d’analyse mais je me décide a vous donner mon ressenti sur un sujet abordé dans ces derniers événements liés à la finale Portugal – France , a savoir le logo de l’équipe de France de foot .
    J’ai un peu de retard sur le sujet mais comme je n’ai aucun intérêt pour ce sport j’ai découvert celui ci en lisant les réactions des commentateurs sur votre blog et de vous même en évoquant un signe pour la victoire de la Croix contre le 666 (FFF).
    Je suis donc aller voir ce logo que je ne connaissais pas et j’ai eu comme un malaise m’envahissant en le regardant de plus prés :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Logo_F%C3%A9d%C3%A9ration_Fran%C3%A7aise_de_Football.svg

    Nous avons FFF surmonté d’un coq stylisé , le corps de celui ci semble constitué de trois 6 stylisé eux aussi et enchevêtrés (synonymes :confusion , obscurité ) comme pour bien confirmer la nature occulte du FFF (666)

    Ces 6 enchevêtrés semblent flotter dans l’espace ( couleur noire puis bleue en se rapprochant de l’étoile) , en dessous des FFF on distingue une couleur rouge qui parait évoquer une partie du globe terrestre en feu ou en sang.
    L’ensemble donne le mal flottant au dessus de la terre ou de l’abime.

    Le bec du coq est représenté par un croissant de lune et le barbillon en forme de goutte de sang, on peut donc y voir une lune qui verse le sang ou qui saigne ( chacun fera sa déduction).

    L’œil semble représenter un astre ou une comète, la crête fait penser à des flammes , alors pour les initiés peut être un évènement cosmique, comète météorite ou autre chose qui amènera le feu dans la trainée de celle ci.

    Dans les trois F nous pouvons voir également 3 croix blanches couchées sur la gauche ( en enlevant la barre supérieur du F ) comme pour représenter le renversement des 3 Croix du Golgotha.

    Le tout est représenté dans un Hexagone comme pour le Sceau de Salomon: http://www.matemius.fr/articles/geometrie/hexagone-sceau-de-salomon.html

    au dessus trône une étoile qui semble flamboyante par la présence d’un liseré blanc sur sa partie inférieure , grand symbole franc maçon : http://www.freemasons-freemasonry.com/etoile-flamboyante.html
    L’étoile et l’hexagone semblent liés (même couleur)

    Et pour finir l’ensemble de ce logo est représenté sur un fond en forme de damier autre symbole fort de la franc maçonnerie : http://www.freemasons-freemasonry.com/etoile-flamboyante.html

    Voilà pour mon ressenti lors de la découverte de ce logo , comme disait le philosophe allemand Nietzsche au XIXe siècle « le diable est dans les détails »

    Mais tout cela n’est que mon imagination , bien sur.

    Bien a vous

  17. Berenice

    C’était prévisible..POKEMON GO débarque au Vatican

    http://fr.aleteia.org/2016/07/21/pokemon-go-debarque-au-vatican/

    La ruée vers les Pokémon est telle qu’elle semble même atteindre Rome. Selon les joueurs en effet, la place Saint-Pierre serait un lieu propice pour y trouver Arceus, le dieu Pokémon.(…)
    « J’étais à la recherche d’un Pokémon dont il était écrit qu’il était extrêmement rare. Alors je suis venu ici pour le trouver », confie un fan avant d’ajouter : « Mais je pense qu’il est difficile de l’apercevoir, il est seulement dit qu’il faut regarder vers la Porte Sainte.

    Des rumeurs invitent ces pèlerins chasseurs de Pokémon à regarder du côté de la fenêtre où le Pape prie l’Angélus ou vers les fontaines pour peut-être espérer y voir ce très précieux Pokémon.»

  18. damien S

    Très bon dernier article ou je me reconnait totalement, au début.. plus j avance dans ma foi plus je me sent persécuté meme par des amis proche qui se moquent ou attaquent méchamment mes choix de vie, ou j’essaye de penser bon,juste et réalité pour ma famille. je suis croyant depuis toujours et j’ai toujours eu cette foi magnifique qui me guide vers le bon mais jamais je me suis senti autant écarté et persécuté par cette pauvre société. Cette méchanceté est très puissante, ce n’est pas l’oeuvre des hommes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s