La dernière page

jugement-dernier

Imaginez que la fin du monde ait été décrite dans un livre et que nous vivions en ce moment même les dernières pages. Un peu comme si ce livre était un extrait de l’Apocalypse, une description de la septième période avec des détails…
Eh bien tout ceci n’est pas de l’imagination : la fin du monde se joue en 42 mois (et peut-être même un petit peu plus si l’on en croit Daniel), et ce dernier livre existe bien, nous en sommes même à la fin, à la page 42.

Seulement voilà ; après avoir beaucoup travaillé sur la question, après avoir tenté d’anticiper les derniers événements constitutifs de cette fin du monde (ou fin de ce monde), j’ai dû me rendre à l’évidence : même si on est arrivés à la page 42, celle-ci est blanche, elle est effacée.
Nous devons admette que le Ciel se réserve le secret de la façon dont il va mettre fin à l’iniquité, il ne nous donne volontairement pas de détails sur la fin des bêtes et la chute de Babylone.

Le détail de la fin du monde n’est pas écrit à l’avance car nous ne devons pas le savoir et nous n’y arriverons pas.

Ce que nous savons de sûr, c’est :
Que la purification de la terre se fera à l’improviste (« Je viens comme un voleur« , mais aussi Matthieu 24:44) ;
Que cette période sera très courte : Babylone chute en une journée selon Apoc. 18:8 et au maximum 40 jours si on se base sur le déluge (Matthieu 24:39);
Que le bon grain et l’ivraie (les bons et les méchants) poussent ensemble, dans le même champ (Matthieu 13:30) ;
Qu’à la fin du monde, Dieu enverra ses anges séparer les bons des méchants (Matthieu 13:40), conservant les bons sur une terre renouvelée (Matthieu 13:49-50 et Apoc. 21) ;
Que la septième période de l’Apocalypse se termine par la moisson, décrite très sommairement au 7ème sceau (Apoc. 8:5) et au chapitre 14.

Ce que nous savons de probable, c’est que les grands signes dans le ciel dont parle le Christ en Matthieu 24 se produiront en même temps que la purification de la terre (voir à ce sujet mon article expliquant pourquoi la fin du monde se sera pas spectaculaire). On n’aura pas le temps de les analyser ou les commenter.

Il n’y a donc pas de détails sur la façon dont va se dérouler la fin : c’est le secret de Dieu.
Nous pouvons seulement nous contenter de l’annoncer, d’en sentir même l’imminence, mais nous ne pouvons en indiquer ni la durée (un temps court, c’est tout) ni en donner les symptômes (ce sera par les éléments naturels, c’est tout ce que l’on sait), ni savoir à l’avance en quoi consistera le dernier avertissement, s’il y en a un, et quand il aura lieu.

D’où le recours aux nombreuses prophéties qui sur deux mille ans ont été censées venir préciser les événements de ce temps si particulier. Seulement la plupart de ces prophéties sont conditionnelles (ce qui est annoncé peut être annulé, différé ou allégé), peuvent concerner des faits passés (mais mal identifiés par les exégètes) ou bien provenir de sources douteuses (les nombreux faux prophètes qui pullulent aujourd’hui).

Les données de ces prophéties (troisième guerre mondiale, effondrement économique, grand monarque…) sont trop aléatoires pour que l’on puisse les aborder -et les anticiper- sans faire d’erreur et sans se faire manipuler par l’ennemi, qui excelle dans la création et la diffusion de fausses nouvelles.

Quand aux grandes prophéties comme les apparitions incontestables de la Sainte Vierge, elles appellent avant tout à la repentance et à la pénitence, sans plus de précision, sauf à la Salette ou à Fatima, mais là aussi, les événements de la fin restent dans le flou.

Dieu nous demande un abandon total, une foi et une espérance à toute épreuve. La récompense est à ce prix. Nous devons faire nôtre le dernier cri de Notre-Seigneur sur la croix « Père entre vos mains je remets mon esprit« . Oui entre ses mains nous remettons nos vies, nos familles, notre avenir, nos efforts pour tenir au milieu de cette Babylone pourrie, notre espoir d’une délivrance proche.
Toute considération matérielle n’a plus aucune importance. Nous devons faire un don total de nos personnes à Jésus et nous en remettre à sa Providence. Les yeux fermés, les pieds et poings liés.

Obéissance au plan divin. Obéissance au mystère de la Passion de l’Eglise, morte et au tombeau, même si on ne la comprend pas et on ne l’admet pas, comme les apôtres n’ont pas compris la mort du Christ avant qu’il ne ressuscite.
Confiance en la puissance et la miséricorde divine, même si l’ennemi semble gagner, même si on ne voit pas le bout de la persécution et de la pression babyloniennes.
Soumission à la volonté divine et à ses mystères insondables. L’homme a bien besoin de retrouver une humilité qu’il a perdue.

Donc je ne vais plus annoncer de dates. J’analyserai les événements après qu’ils se soient produits et je tenterai de leur donner une explication eschatologique et de les situer dans le calendrier de la fin.
Calendrier qui se termine ; nous en sommes à la 42ème et dernière page disais-je en préambule.

Car si nous ne pouvons -et ne devons- anticiper totalement le plan de Dieu, les avancées de l’ennemi sont de bonnes indications pour appréhender le Jour de la colère, c’est à dire le jour où la justice divine s’abattra sur Babylone et consorts.

L’aurore du soleil de justice n’est pas loin car le monde des ténèbres est lui aussi arrivé à la fin de son calendrier, il est proche du point de non-retour.
Or c’est justement ce moment qu’attend le Ciel pour intervenir.

 

Les avancées du démon annoncent sa fin

Dans l’article précédent, nous expliquions avec de nombreux arguments que le pape François était l’Antéchrist. La période est intenable pour les catholiques mais cette identification du personnage constitue aussi un formidable espoir de délivrance prochaine.
Admettons-le : l’Antéchrist est en lui-même le plus grand signe que nous puissions attendre !
Quel avertissement désirons-nous de plus ?

A ce sujet, j’ai trouvé une autre preuve du pape François-Antéchrist, une preuve toute simple : il est né le 17 décembre, soit le 351ème jour de l’année. 351 est l’exact inverse de 153, le chiffre du Christ. Or l’Antéchrist (ou Antichrist) est bien l’inverse du Christ, son opposé.

Mais revenons au plan de la Synagogue de Satan ; ce terme désigne les ennemis les plus acharnés du Christ et de son Eglise, qui comprend le judaïsme moderne, lui-même issu du Pharisianisme tant décrié par Jésus, et ses alliés.
Le principe de base de la synagogue de Satan est d’accomplir son plan en s’abritant derrière des intermédiaires : soit il s’agit d’idiots utiles dont ils financent les idées néfastes, soit il s’agit de mouvements ou de croyances qu’ils suscitent ou créent afin d’encercler l’Eglise d’ennemis.
Certains de ces mouvements peuvent leur être hostiles, ce qui leur donne encore plus de crédibilité et éloigne les soupçons.
Citons-en les principaux, du moins ceux qui ont perduré jusqu’à nos jours :
– Ils ont créé l’Islam : le Coran est une création de rabbins juifs ;
– Ils ont créé et financé le protestantisme, ce qui explique sa rapide expansion en Europe et son hostilité immédiate au catholicisme ; Luther était entouré de juifs et Calvin était juif ;
– Ils ont créé et financé la plupart des sociétés secrètes, à commencer par les Illuminatis (issus directement de Rothschild) et la franc-maçonnerie ;
– Ils sont à l’origine du capitalisme et de la finance moderne, tant au niveau des banques privées que des banques centrales ;
– Ils ont créé de toutes pièces le socialisme et le communisme, ce dernier étant le seul mouvement où les juifs ont été partie prenante dès le début : au lieu de passer par des hommes de paille comme d’habitude, la quasi totalité des dirigeants communistes du début en Europe étaient juifs, ce qui prouve l’importance de ce mouvement pour eux.

 

Quel but poursuivent ces grandes familles juives de la synagogue de Satan et leurs alliés ?
L’accomplissement des promesses bibliques : un peuple chargé par Dieu de dominer la terre, le seul peuple-prêtre qui soit le trait d’union entre le Ciel et la terre, et auquel toutes les nations doivent faire allégeance : c’est inscrit noir sur blanc dans l’Ancien Testament.
Depuis Jésus-Christ, ils ont un problème : s’ils reconnaissent en Lui l’accomplissement de la promesse (le Messie), c’en est fini du rêve de domination mondiale, car Jésus a ouvert la notion de peuple de Dieu à tous ceux qui croient en Lui. Et s’ils ne le reconnaissent pas, choix effectué par le judaïsme moderne, ils ont un obstacle sérieux -et même incontournable- face à eux : le monde chrétien qui a reçu pour mission d’étendre l’enseignement du Christ à la terre entière, et de l’appliquer dans les lois sociales et civiles. Pour perdurer et assurer son expansion, le christianisme va fort logiquement conclure des alliances entre le trône et l’autel avec les monarchies de la plupart des pays.

Derrière cela, on comprend tout de suite l’enjeu majeur qui se dessine : soit le monde est dominé par les chrétiens, soit il est dominé par Satan ; ce dernier va tout tenter pour reprendre sa position dominante, en s’appuyant sur l’ex-peuple de Dieu à qui il fait miroiter l’accomplissement de la promesse, et dont il fera son fer de lance.
Ils sont là les mille ans d’enfermement de Satan dans l’Apocalypse : il s’agit de la période où Satan ne domine plus malgré ses efforts, et où le monde entier se christianise progressivement.
Il sera ensuite relâché pour un peu de temps : c’est le 18ème siècle avec la création des Etats-Unis, des Illuminatis, de la franc-maçonnerie, et bien entendu la révolution française.

Ce temps trouve son apogée avec le règne de la bête : l’Antéchrist-système d’abord, qui est bien un monde avant tout foncièrement antichrétien dans ses bases (destruction du trône : c’est la partie civile) et enfin l’Antéchrist-religion, qui est la prise du pouvoir dans l’autre partie, la composante religieuse ( destruction de l’autel). C’est pourquoi la Sainte Vierge à la Salette dira que l’Antéchrist est issu d’une fausse vierge hébraïque (la synagogue de Satan) et d’un évêque (l’évêque de Rome, en l’occurrence le rosicrucien Jean XXIII). C’est pourquoi aussi l’Apocalypse appelle Israël la grande prostituée, car elle domine les nations (Babylone) par l’argent, la ruse, le vice et l’impureté.
Enfin, la dernière marche est celle de la mise à mort de l’Eglise par elle-même : c’est l’élection du pape François, de l’Antéchrist-personne, qui vient coiffer et terminer l’œuvre.

 

Les jubilés d’Israël
Cette longue montée des marches a nécessité de nombreuses étapes, mais c’est en étudiant de près ce qui a été réalisé que l’on comprend où se trouve l’aboutissement final.
On a vu les outils qui lui ont permis d’asservir le trône et l’autel.
Reste à voir les étapes de la reconstitution de leur royaume.
La déclaration Balfour constitue un acte essentiel, un moment-clé dans ce processus de construction. Le 2 novembre 1917, juste après Fatima et juste avant la révolution bolchevique (orchestrée exclusivement par des chefs juifs, rappelons-le), sir Arthur Balfour écrit à Lord Rothschild pour préparer le futur Israël.
Les juifs sont très attachés à la notion de jubilé ; or 50 ans après Balfour, en juin 1967 donc pendant le jubilé, Israël achève la conquête de Jérusalem, le 7 juin 1967 : ce sera la fameuse guerre des 6 jours.
Le premier jubilé a donc commencé le 2 novembre. Le second a décalé la date au 7 juin.
Cela veut dire que le 3ème jubilé a commencé il a deux jours et s’étale moitié sur 2016 et 2017.
Or au soir du 3 octobre 2016, les juifs entreront dans leur 5777ème année.

 

5777, l’année du Messie des juifs
Le 7 juin 1967 n’est pas une date choisie au hasard ; le 7 juin c’est aussi la date du sacre de Louis XIV et celle de l’apparition de saint Joseph à Cotignac.
Nous devons toujours avoir à l’esprit que l’ennemi nous connaît alors que nous le connaissons mal. Nous savons que l’enjeu c’est la domination du monde et que celle-ci ne peut être assurée par Israël qu’à partir du moment où son Messie apparaîtra. Choisir la date de sacre du plus grand monarque chrétien est forcément une allusion à leur futur grand monarque à eux.
Que le Messie des juifs soit un homme ou le peuple juif dans son ensemble pour reprendre la formule de Bernard Baruch ne change rien : il y a un calendrier, une date limite à respecter s’ils ne veulent pas perdre tout ce qu’ils ont construit depuis des siècles.
Il semblerait bien que cette date limite soit leur année 5777.
Car elle se situe dans le second jubilé, celui qui a débuté le 7 juin dernier.
Car elle correspond aux dates de l’Antéchrist, qu’ils ont fait élire le 13 mars 2013 : au 13 septembre 2016, le pape François aura atteint le cap fatidique des 42 mois, soit juste avant le nouvel an juif.
Et car ils ont annoncé leur coup bien avant.

 

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines : l’annonce du Messie
Le 23 septembre 2012, il y eut une prière mondiale des juifs pour demander à Dieu leur Messie : la même prière au même moment dans le monde entier.
Puis le 21 décembre 2012, on annonce la fin du monde. Seule la synagogue de Satan a les moyens de donner une envergure mondiale à ce qui n’est pas un canular, mais bien un message codé.
Dans la nuit du 7 au 8 mars 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparaissait avec 239 personnes à bord.
Je crois avoir enfin trouvé la signification de ce geste : il était destiné à annoncer aux initiés que les opérations étaient enclenchées et la date fixée de façon définitive.
Car 23 septembre s’écrit 23.9 comme les 239 passagers. Donc on est en lien avec la venue du Messie et cette fameuse prière mondiale.
Le second élément est le nom de l’avion, qui a fait le tour du monde : Boeing 777 ; il s’agissait tout simplement d’annoncer l’année 5777 ! Pour des gens qui vivent selon le calendrier grégorien, ce lien est difficilement perceptible ; pour ceux qui vivent selon le calendrier hébreu, il est beaucoup plus évident. Enfin, il y avait parmi les passagers 153 chinois. Il s’agit bien là d’un message antichristique puisque le 153 est l’inverse du 351 du pape François selon ce qui est expliqué plus haut.

Dans mon article précédent, j’avais trouvé un message similaire pour l’avion d’Egyptair qui s’est écrasé en mer le 21 mai dernier : il annonce la réalisation d’Isaïe 56-66 c’est à dire l’accomplissement de la promesse : Israël maître du monde.
Ceci tend à prouver encore qu’ils sont bien à la fin du processus et que leur jubilé qui vient de commencer sera bien celui du Messie.

 

Le Saint-Gothard, une preuve de plus
D’ailleurs la synagogue de Satan se cache de moins en moins : l’inauguration du tunnel du Saint-Gothard en est une nouvelle preuve. Le tunnel doit être mis e service en décembre : pourquoi l’inaugurer six mois avant ? Il doit bien y avoir une raison occulte.
Or le 1er juin se situe 7 jours avant le jubilé du 7 juin, comme les 7 jours qui séparent la sortie d’Egypte du passage de la mer Rouge.
Mais c’est surtout le spectacle d’inauguration du tunnel qui nous a mis sur la piste ; celui-ci était ouvertement satanique, une sorte de rituel demandant à la bête (le bouc) de se manifester, une sorte d’égrégore annonçant le règne de la synagogue de Satan.
On ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec le film The Door qui sortait le même jour dans les salles françaises : toujours cette notion de porte (de l’enfer) qui semble vouloir s’ouvrir définitivement. L’actrice principale, Sarah Wayne Callies, est née un 1er juin également : pourquoi cette insistance sur la date ? Chez ces gens férus d’occulte, rien n’est fait au hasard.
Ils n’ignorent pas que le 1er juin s’ouvre le mois du Sacré-Cœur : pour Satan, la tentation était trop forte, il lui fallait provoquer une fois de plus le divin Maître.

 

Le défaut de la cuirasse
Seulement voilà, tout système a ses défauts, y compris le diable, aussi intelligent soit-il.
La démocratie par exemple : le camp des bons peut remporter une élection ou constituer des groupes parlementaires suffisamment puissants pour bloquer des lois ou même prendre la majorité.
C’est le calcul qu’avaient fait à l’époque des hommes comme Mac-Mahon, Léon XIII ou Pie X ; ils espéraient par le parlementarisme bloquer des lois infâmes et même rétablir la monarchie. L’avenir a montré qu’on ne peut durablement utiliser les armes de l’adversaire pour le combattre : il prendra toujours le dessus.

L’autre talon d’Achille, c’est la stratégie qui consiste à s’abriter derrière des intermédiaires : les avantages sont nombreux mais les hommes sont versatiles et quelquefois incontrôlables. L’exemple le plus célèbre est John Kennedy, il y en a régulièrement d’autres, qu’il faut évincer, menacer ou même éliminer parce qu’ils ne jouent pas (ou plus) le jeu qui leur a été demandé.
Mais l’homme mis en place peut aussi leur échapper totalement, et se mettre à l’abri des poursuites et des menaces. L’élève se retourne contre le maître. Le système se retourne contre l’envoyeur.
C’est le cas de Vladimir Poutine, enfant du système préparé et mis en place par les élites, qui est devenu le secours des chrétiens et le bras armé de la Sainte Vierge (voir mon article précédent).

Je crois que l’accident d’avion du 17 juillet 2014 était un avertissement qui lui était destiné. D’abord ils choisissent le même avion que celui du 8 mars : un Boeing 777 de la Malaysia Airlines, pour bien montrer que le maître d’œuvre est le même. Ensuite ils l’abattent au-dessus de l’Ukraine, berceau de la Russie, en pleine guerre civile. Et enfin ils effectuent cet acte le 17 juillet, soit le jour de l’assassinat du tsar Nicolas II et de sa famille : c’est un message sans frais pour Poutine afin de lui faire comprendre que s’il ne rentre pas dans leur giron, il lui arrivera le même sort, lui qui tient actuellement la même place.

 

Conclusion : nous sommes à l’aurore de la justice divine

Qui est comme Dieu ? Cette question posée par saint Michel, chef des légions célestes, va bientôt retentir sur terre. Malheur à tous ceux qui auront mis leur confiance dans l’homme et dans leurs affaires terrestres, et négligé la vie spirituelle.

L’adversaire avance vite, il a presque fini. A t-il besoin de détruire le monde occidental alors que ce dernier est déjà corrompu moralement, intellectuellement et physiquement ? Peut-être, de façon localisée. S’ils pouvaient éradiquer jusqu’à l’idée même du christianisme…

Mais c’est sans compter sur la Sainte Vierge ; elle a dorénavant un coup d’avance.
Rien ne se passe comme prévu chez Satan, et cela le sera de plus en plus.
Ses projets seront constamment contrecarrés par le Ciel ; sa fin sera minable.

Je crois beaucoup en une action d’éclat du Ciel, en un dernier acte de miséricorde qui sera aussi l’aurore de sa justice ; car, ne l’oublions pas, la justice consiste à punir les méchants et à récompenser les bons.
S’il y a un ultime temps de sursis, un ultimatum en quelque sorte, il aura pour but de permettre aux apôtres des derniers temps d’aller chercher les brebis perdues, un peu comme les 40 jours du déluge… pendant que ça tombe certains pourront encore se convertir.
Car l’invitation au banquet est lancée, nous devons aller par les chemins et les sentiers et faire entrer de force les convives : la maison doit être remplie (Luc 14:23).

Pour télécharger le fichier pdf de cet article, cliquez sur ce lien : La dernière page

Illustration : le Jugement dernier, au fronton de l’église de la Madeleine à Paris

Publicités

583 Commentaires

  1. divination astral

    je vous conseil de suivre les conseil du christ pour ces fin de temps un crucifix un chapelet et a nos prieres pour la misericorde du plus grand nombre car jesus va ressucites toutes ames depuis le debut du monde et jugeras chacun selon ces oeuvres et chaqun ca propre mesure hein mr dalencourt ( pourquoi ne pas publier mes posts ? ) je ne sui pas contre vous car je suis pour le christ comme dit jesus celui qui est pour moi ets pas contre moi meme si mes visions ne sont pas les votres cordialement

    • dalencourt

      Je ne publie pas vos posts quand vous racontez n’importe quoi. Par exemple là vous venez de formuler une énormité : à la fin du monde, Jésus ne ressuscite pas les âmes (qui sont immortelles) mais les corps.

  2. Jean

    Bonsoir Louis,
    L’ennemi de Jésus Christ est la franc maçonnerie, l’ordre par le chaos. La FM active le chaos dans tous les domaines afin de créer le nouvel ordre mondiale. La fin ne sera pas spectaculaire car on mélange le châtiment divin avec le chaos provoquée par la FM. Dans ce chaos contrôlé viendra la colère Divine et le retour de Jésus Christ, un retour spectaculaire comme le miracle du soleil, comme la Salette. Pour ceux qui ont la foi , ce sera l’heure de la délivrance et pour les autres l’heure de la tourmente infernale.

    • dalencourt

      En ce qui me concerne, je considère le Brexit comme un prétexte, comme les Charlie.
      L’attentat des Charlie ne menaçait nullement la liberté de la presse (ces gens-là n’informaient pas, ils insultaient !) mais on a fait croire le contraire : 47 chefs d’états le 11 janvier !! C’était donc un prétexte pour autre chose.
      Pareil pour le Brexit. On voit bien en France la recherche de la guerre civile en utilisant le prétexte de la loi travail qui n’apporte pourtant pas de modification fondamentale.
      Le Brexit est dans la même lignée : il s’agit d’un prétexte afin d’enclencher une destruction contrôlée.
      Veulent-ils entraîner l’effondrement de l’Europe par ce biais ? Je ne crois pas. Je pense qu’on continue à faire peur aux populations pour qu’elle réclament d’elles-mêmes le maintien du système coûte que coûte. C’est encore un test grandeur nature.
      Donc je pense que cette crise n’ira pas bien loin, sauf si le Ciel a donné son feu vert pour la chute de Babylone.

      • Richard

        Il est également possible que ce soit un coup d’ARRËT de la part de la Divine Providence. Dans ce cas, n’oublions pas que l’Adversaire a dit un jour, nous aurons un gouvernement mondial, soit par consentement, soit par la guerre.

        Nous allons vite le savoir.

      • MARIE ROSE

        Bonjour MR Dallencourt
        Tout a fait! le plan babylonien as toujours un plan A et un plan B mais Dieu as le plan C -D-E F etc… donc tout arriveras comme prévu, les écritures doivent s’accomplir!
        Le temps du salut et fini, le temps de la grâce aussi donc relevons la tête ! et vive Christ Roi!

      • morin

        Bien vu ,les diaboliques FM font toujours en sorte que ce soit chacun de nous qui demande la corde qui va nous pendre .
        Autrement dit ils ne nous imposent pas la damnation ,il faut que nous y consentions par nos demandes .
        Dieu ne permets pas aux FM d’obtenir nôtre damnation sans nôtre consentement.

  3. Corinne

    Voilà peut-être le jour que vous attendiez. Louis .
    Les Britanniques ont dit non pour rester dans l’Europe . Ils ont rejeté le Système . Le système va essayer de se défendre.
    Le sacrifice de la députée pro-Europe n’aura pas suffisamment infléchi les votes .
    La livre a déjà dégringolé ,des réunions sont prévues ce matin au sommet à Bruxelles , les marchés asiatiques paniquent .
    Le président turc en profite pour lancer l’organisation d’un référendum pour faire entrer son pays dans l’UE .

    J’y vois le début de la réalisation d’une prophétie qui prévoit l’éclatement de la Grande-Bretagne ( l’Ecosse a annoncé qu’elle souhaite rester dans l’Europe) , début des événements de la fin des temps.
    Puis, décès de la Reine Elisabeth avec succession du Prince William sur le trône et non de Charles comme l’ordre de la succession le prévoit.

    http://www.20minutes.fr/monde/1872309-20160624-brexit-economie-britannique-plonge-inconnu

  4. Ciel Bleu

    Bonjour à tous!

    Brexit et effondrement des bourses européennes ce 24/06/2016… Un jour de Saint Jean!
    Que doit-on y voir?
    Bonne journée!

  5. gégé22

    Louis, je reviens sur l’évènement du 29 septembre 2008(fête des anges) où Wall-Street avait perdu 777,7. Jovanovic n’avait pas compris que le ciel nous envoyait un décompte
    7 ans = 29 septembre 2015
    +
    7 mois= 29 avril 2016
    +
    7 semaines= 17 juin 2016
    +
    7 jours= 24 juin 2016
    Je crois que le début des tribulations c’est aujourd’hui, et vos excellentes prospectives vont se dérouler maintenant à un rythme que seul le ciel connait.

    • dalencourt

      Attention, n’oubliez pas la règle de base : créer un événement pour en masquer un autre.
      Le Brexit anglais c’est trop gros, trop prévisible.
      Quand les Irlandais n’ont pas voté correctement à certains référendums européens, on les a fait revoter jusqu’à ce qu’ils disent oui. Je vous parie qu’ici on ne fera pas revoter les anglais. Pourquoi ? Parce que cela arrange tout le monde qu’ils s’en aillent.
      C’était couru d’avance, avec la livre sterling qui n’avait pas intégré la monnaie unique.

      • VICTORIA

        POUR UNE FOIS JE NE SUIS PAS D ACCORD AVEC VOUS.
        le brexit n’était pas couru d’avance et d’ailleurs le premier ministre ne s’y trompe pas qui va annoncer sa démission chose que l’on ne verrai pas en France
        La CITY et la finance sont tellement puissantes qu’ils y ont cru jusqu’au bout et des personnes eminentes s’étaient investies pour le REMAIN.
        En fait les anglais ont voté pour le BREXIT plus pour le refus de l’immigration que pour celui de la finance. par contre je pense que les élections de musulmans à la tête de Londres et d’Oxford ont été truquées et voulues par les mondialistes pour prendre le contrôle de l’Angleterre petit à petit et cela les Anglais ne le veulent pas
        victoria

        • dalencourt

          « Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt ».
          Ils doivent se marrer en vous lisant. Vous ne saviez pas que certains gagnent beaucoup beaucoup d’argent quand les bourses baissent ?
          Et si vous pensez que les élections municipales de Londres ont été truquées, pourquoi alors le référendum ne le serait-il pas ?
          Vous allez comprendre bientôt, mais il était essentiel que la Grande Bretagne sorte de l’Europe.

          Ce ne sont pas les peuples qui décident en démocratie, mais les élites. Que le peuple anglais soit pour ou contre l’immigration, ils s’en contre-foutent ; et en France, vous croyez qu’on nous a demandé notre avis ? Et en Allemagne ? Pareil.
          Vous dites que les mondialistes ont voulu prendre le contrôle de l’Angleterre ? Mais c’est ce pays-là qui est à la tête des mondialistes !! Ca fait au moins 2 siècles qu’ils le contrôlent !! Vous débarquez complètement.

        • Uncle

          Je laisse Pierre Hillard vous répondre:  »La victoire des partisans du départ du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit), avec le soutien en particulier du multimillionaire Paul Sykes, constitue une étape majeure dans le cadre de la répartition et du réglage des pouvoirs politiques et financiers au sein d’un marché transatlantique en formation. … Cette politique ne peut aboutir que par la contrainte pour donner libre cours au matérialisme le plus effréné et la primauté aux tribunaux sur les États. Les habitants de cette immense zone de libre-échange ne seront que des outils au service d’une caste prédatrice constituant la gouvernance mondiale en formation. Malheur aux personnes mal ou peu formées au bon fonctionnement du moloch mondialiste, ce ne seront que des bouches inutiles. Cette vision purement utilitaire fera définitivement de l’argent roi l’alpha et l’oméga de toute chose ou, pour reprendre une expression chère à Jacques Attali, « comme une forme supérieure d’organisation des relations humaines permettant de régler sans violence tous les conflits, y compris d’ordre religieux ». »

          Bref, c’était prévu d’avance. La Grande-Bretagne devient ainsi la plaque tournante des deux traités de libre-échange en court pour faire le lien entre le nouveau et le vieux monde. Elle ne pouvait pas le faire en demeurant dans l’Europe. M. D’Alencourt le dit bien dans sa réponse: C’est la City de Londres qui domine et décide (À noter que la City n’est pas la Grande Bretagne). C’est pourquoi j’amenais le fameux chiffre 11 du BREXIT, le chiffre par excellence lorsque les initiés décident d’avancer un pion sur le jeu d’échecs.
          Alors la suite? Les deux traités de libre-échange bien-sûr, pour calmer ce chaos économique et faire entrer le peuple dans l’ère de l’esclavage. de la primauté des firmes juridiquement par rapport aux lois des pays.

        • Ancreur de Lumiere

          Bonjour du Québec en cette journée de notre Fête Nationale. Suis effectivement en accord avec le propos de M. D’Alencourt vous répondant Victoria. Lors du second référendum de 1995 statuant sur la volonté du peuple québécois de se prendre en main (encore maintenant, je qualifie notre société «d’Insoumise»; nous l’avons constaté lors du «Printemps Érable de 2012»), des fortunes se sont construites de par la variation pendant quelques heures de la valeur du dollar canadien.

          La «City of London» est un gouvernement au sein d’un autre, un pays de peu de kilomètres carrés mais possédant des tentacules sur tous les continents…

          L’édification ( le «built up» ) du Nouvel Ordre Mondial s’effectue étape par étape. Est-ce que le chaos économique adviendra au même moment des soubresauts climatiques causés par la proximité de Nibiru et ses impacts électro-magnétiques ? Je ne sais…

          Demeurant dans l’attente de ces bouleversements. Comme je l’ai déjà écris nous serons tous au bon endroit au bon moment, le «pire» qui peut survenir est de perdre notre âme…

          Cela peut paraître simplet mais je me plais à dire qu’avec tous les saints et saintes qui nomment nos villages, le Québec est protégé. Un seul exemple… «St-Louis du Ha! Ha!» 🙂

          En terminant, pour équilibrer tout ce négatif, il est intéressant de noter que la devise de la Fondation Keshe est «Une Planète, Une Nation, Une Race»… Ne sommes-nous pas cela ?

          Bonne St-Jean-Baptiste à tous les amoureux du Québec

        • dalencourt

          « l’imbécile » n’était pas pour vous Victoria, je citais juste une phrase connue qui a pour but de montrer qu’il faut savoir regarder dans la bonne direction, ce qui n’est pas donné à tout le monde.

      • sanctus

        @gégé22 Votre analyse est pertinente une fois de plus.
        @dalencourt Le Brexit annonce la fin de l’Europe concrètement et le chaos économique. Ceci est une première étape du plan de Dieu. « Mes enfants! Fuyez les grandes villes, réfugiez vous à la campagne et cultivez de quoi manger durant les jours de grandes épreuves qui s’annoncent. »
        @uncle Arrêtez un peu avec vos liens de bobos analystes qui n’ont jamais mis les pieds dans une église de leur vie et concentrez vous sur l’essentiel, le Père, le Fils et le Saint Esprit.

        sanctus ✞

        • Elmirra

          Bonjour Sanctus,
          Je ne pense pas que l’on puisse qualifier Pierre Hilllard de “bobo analyste“ ni lui attribuer le fait “de n’avoir jamais mis les pieds dans une église de leur vie !“ c’est un catholique tradi.
          Veuillez vous renseigner avant d’être aussi péremptoire.
          vos satisfecit (bon point) y gagneraient ainsi en crédibilité.
          enfin tout à fait d’accord avec vous “concentrez vous sur l’essentiel, le Père, le Fils et le Saint Esprit »

    • fredericdelest

      Les tribulations ont commencé depuis plus de 3 ans. Les tribulations touchent le peuple Catholique, le vrai peuple de Dieu. La tribulation entraine la déformation de la parole du Christ pour nous amener à croire à des mensonges mortels pour notre âme. Le reste, élection, manifestation, réferendumn, fausse guerre, … sont des brisbrouilles politiques auxquelles s’attachent les gens du monde. si le « LEAVE » a gagné, c’est que la synagogue de satan l’avait ainsi prévu. Avec ou sans ça, nous sommes dans les derniers mois.

      • Jeanne d'Arc II

        Je rejoins Mr D’Alencourt : il y a quelque chose de très bizarre et de planifié.
        Cameron demande un référendum qui en lui même est un risque considérable, surtout pour les anglais qui n’ont jamais intégré l’Europe. Donc, un référendum réalisé en accord avec la Reine et les USA (et certainement toute l’Europe).
        Pendant la campagne, Cameron fait celui qui a peur du Brexit, il « supplie » ses compatriotes.
        Et bing : Brexit.

        Je crois en effet, que l’invention des terroristes (Daesh), et l’invasion des migrants (en majorité musulmans), n’ont pas assez vite déstabilisé l’Europe : les FMs et consorts ont voulu aller plus vite pour terroriser « le peuple » : rappelez-vous leur Agenda est très serré.
        On peut aussi penser que tout était prévu selon des étapes précises : Daesh, puis les migrants, puis le Brexit.

        Daesch, migrants et Brexit permettront très vite la mise en place officielle du N.O.M. sans que « le peuple » n’y trouve à redire : au contraire, « le peuple » va supplier les gouvernants de le mettre en place pour retrouver la paix.

        • Yannick L.

          Le plan Coudenhove-Kalergi – le génocide des peuples d’Europe
          L’immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habilement dissimulées par le système et que la propagande multiculturelle essaye faussement de nous faire apparaître comme inévitable. Dans cet article nous avons l’intention de prouver une fois pour toutes que ce n’est pas un phénomène spontané. Ce qu’on veut nous présenter comme l’issue inévitable de la vie moderne est en réalité un plan conçu depuis des décennies, pour détruire complètement l’apparence de ce continent.

          Le pan-européanisme.

          Peu de gens savent que l’un des instigateurs du processus d’intégration européenne est aussi celui qui a élaboré le plan du génocide des peuples d’Europe. C’est un personnage sombre, peu connu du public. Cependant les élites le considèrent comme le fondateur de l’union européenne. Son nom est Richard Coudenhove-Kalergi. Son père était un diplomate autrichien du nom de Heinrich von Coudenhove-Kalergi (de la famille byzantine des Kallergis) et sa mère était Mitsu Aoyama, une japonaise. Kalergi, grâce à ses contacts personnels avec les aristocrates et politiciens européens qu’il devait à son père et à son travail de l’ombre, manoeuvra de façon à faire adhérer à son projet les plus importants chefs d’état, ceux-ci devenant des soutiens et des collaborateurs du “projet de l’intégration européenne”.

          En 1922, il fonda le mouvement “Pan-Européen” à Vienne, qui avait pour ambition de créer un Nouvel Ordre Mondial, basé sur une confédération de nation dirigées par les Etats-Unis. L’intégration européenne serait la première étape dans la création d’un gouvernement mondial. Parmi les premiers soutiens, on trouve les politiciens tchèques Tomas Masaryk, Edouard Benes et le banquier Max Warburg qui a financé les 60 000 marks de départ. Le chancelier autrichien Ignaz Seipel et le futur président autrichien, Karl Renner, eurent la responsabilité de diriger le mouvement “Pan Européen”. Plus tard, les politiciens français, comme Léon Blum, Aristide Briand, Alcide de Gasperi, etc, proposèrent leur soutien.

          Avec la montée du fascisme en Europe, le projet fut abandonné et le mouvement “Pan Européen” obligé de s’auto-dissoudre, mais après la seconde guerre mondiale, Kalergi, grâce à une activité frénétique et inlassable et au soutien de Winston Churchill, de la loge maçonnique juive B’nai B’rith et des grands journaux comme le New York Times, réussit à faire accepter son plan par le gouvernement américain. La CIA achèvera plus tard le projet.

          L’essence du plan Kalergi

          Dans son livre “Praktischer Idealismus”, Kalergi indique que les résidents des futurs “Etats-Unis d’Europe” ne seraient plus les peuples du Vieux Continent, mais une sorte de sous-hommes, issus du métissage. il expose clairement que les peuples d’Europe doivent se mélanger avec les asiatiques et les races colorées, créant ainsi un troupeau mltinational, sans qualités et facilement contrôlable par l’élite dominante.

          Kalergi proclame l’abolition du droit à l’autodétermination et ensuite l’élimination des nations grâce à l’utilisation de mouvements séparatistes et des migrations de masse; pour que l’Europe puisse être contrôlée par une élite, il veut transformer le peuple en un mélange homogène de métisses blancs, noirs et asiatiques. Quelle donc est cette élite? Kalergi nous éclaire particulièrement sur ce point:

          L’homme du futur sera le produit de différentes races. Les races et classes d’aujourd’hui disparaîtront progressivement par l’élimination des espaces, du temps et des préjugés. La race eurasienne-négroïde du futur, similaire en apparence aux anciens égyptiens, remplacera la diversité des peuples et celle des individus.Plutôt que de détruire le judaïsme européen, l’Europe, contre sa volonté, éduque ce peuple et le conduit à son futur statut de leader de ce processus artificiel. Ce n’est pas surprenant que le peuple qui s’est échappé des ghettos-prisons devienne la noblesse spirituelle de l’Europe.Ainsi cette attention particulière de l’Europe a donné naissance à une nouvelle race d’aristocrates. Cela est dû à l’anéantissement de l’aristocratie féodale européenne qui s’est effondré au moment de l’émancipation des juifs [En raison de la révolution française].

          Bien qu’aucun livre d’histoire ne mentionne Kalergi, ses idées sont les principes directeurs de l’Union Européenne. La croyance que les peuples européens devraient être mélangés avec les africains et les asiatiques, pour détruire notre identité et créer une seule race métissée, est la base de toutes les politiques communautaires ayant pour but de défendre les minorités. Non pour des raisons humanitaires, mais à cause de directives édictées par ce régime impitoyable qui organise le plus grand génocide de l’Histoire. Le prix européen Coudenhove-Kalergi est remis tous les deux ans aux européens qui ont excellé dans la promotion de ce plan criminel. Pami ceux à qui a été remis ce prix on trouve Angela Merkel et Herman Van Ropuy.

          L’incitation au génocide est aussi la base des demandes constantes de l’ONU, qui demande que soient accueillis des millions d’immigrants pour remédier à la faible natalité en Europe. Comme le dit un rapport publié en janvier 2000 dans “classement de population”, une revue de l’ONU à New York, sous le titre “Immigration de remplacement: une solution contre le déclin et le vieillissement de la population”, “l’Europe aura besoin avant 2025 de 159 millions d’immigrés.”

          On pourrait se demander comment ils peuvent être si précis dans leur estimation du nombre d’immigrés si ce n’était un plan prémédité. Il est certain que le faible nombre de naissances pourrait être inversé grâce à des mesures appropriées pour soutenir les familles. Il est aussi très clair que l’apport de gènes étrangers ne protège pas notre patrimoine génétique mais que cela favorise sa disparition.Le but unique de ces mesures est de déformer totalement notre peuple, de le transformer en en un groupe sans cohésion nationale, historique et culturelle. En gros, les politiques du plan Kalergi étaient et sont toujours à la base des politiques officielles qui visent au génocide des peuples d’Europe, à travers une immigration de masse. G. Brock Chisholm, ancien directeur de l’OMS, prouve qu’il a bien retenu les leçons de Kalergi quand il déclare: “ce que les gens doivent appliquer partout c’est une limitation du taux de natalité et une promotion des mariages mixtes (entre différentes races), dans le but de créer une seule race au monde, cette dernière pouvant être dirigée par une autorité centrale.”

          Conclusions

          Si nous regardons autour de nous, le plan Kalergi semble se réaliser parfaitement. Nous faisons face à la fusion de l’Europe avec le Tiers Monde. Le fléau des mariages interraciaux engendre chaque année des milliers d’enfants métissés: “Les enfants de Kalergi”. Sous la double pression de la désinformation et de la stupéfaction humanitaire, les Européens apprennent à renoncer à leur origine, à leur identité.

          Les serviteurs de la mondialisation essayent de nous convaincre que renier notre identité c’est un acte humanitaire et de progrès, que le “racisme est mauvais”, car ils nous veulent tous comme des consommateurs aveugles. Il est urgent, aujourd’hui plus que jamais, de montrer les mensonges du système pur réveiller l’esprit révolutionnaire des Européens. Chacun doit voir cette vérité: l’intégration européenne s’apparente à un génocide. Nous n’avons pas d’autre choix, l’alternative est un suicide national.

        • MARIE ROSE

          Bonjour Jeanne d’arc
          Bien vu! c’est le plan de Sion en gros…Mais les russes (la syrie, la chine et l’Iran) aussi connaissent leur plan et eux au contraire des occidentaux: n’ont pas peur! ni de daesh! ; ni des immigrants!; et pour le coté Economique ils ont eu du temps a faire des réserves et des bunkers…donc voici le panorama qui se annonce…mais Dieu a tout sous Control! Babylone seras vite aneanti et le diable n’as plus le temps a sa faveur…Donc Vive Christ ROI!

    • laurent35

      Très intéressant gégé22. Merci.
      Cela montre que les deux événements sont liés. On s’en doutait déjà 😉
      et que tout ceci est orchestré ! Qui contrôle la finance ?
      Ordo ab chaos.

    • Domine ne memoris

      Le Brexit est arrivé suite à un référendum, un « processus démocratique » comme il se dit maintenant.

      Soyez assuré que si cela s’est produit, c’est parce qu’il en avait été décidé ainsi.
      Personnellement je le pressentais ainsi : il était clair qu’on cherchait à dramatiser l’enjeu en même temps qu’on donnait une quasi assurance que le « Remain » l’emporterait. En bourse on appelle ça un « piège haussier » (bull trapp), dans la vie courante un piège à idiots (pour rester poli).

      Règle de base n°1 : Avec la « démocratie », les maitres du NOM (Babylone si vous préférez) possèdent une arme quasi infaillible pour faire voter le bon peuple comme il faut : tous les moyens sont bons comme sondages truqués, candidats « hors système » mais programmés en fait quand même par le système, au minimum « favorisés » par lui (FN en France, mouvement 5 étoiles en Italie – certains l’ont mis en exergue ici même ces derniers jours- ; Podemos en Espagne, Syrisa en Grèce …) ; campagne de presses et de conditionnement généralisé …

      Règle de base n°2 : c’est la technique du « Solve, Coagula ». On créé des chocs, on fait basculer l’opinion qui en vient à réclamer elle même les mesures qu’elle aurait refusé auparavant, on fait bouger les lignes (la morale, les mœurs, la religion, la famille …) et à chaque fois on fige un temps cette évolution pour qu’elle devienne le nouveau consensus, puis on recommence pour aller toujours plus loin c’est à dire loin de NSJC et de Son Eglise et plus près de Satan et sa Synagogue.

      Donc « Babylone » a tout préparé pour que ce Brexit survienne, « par surprise ».
      Et derrière ?
      Probablement des troubles monétaires, économiques, à plus ou moins long terme une crise financière avec implosion des bulles (la dette, les retraites, les assurances vies etc..etc…).
      Probablement si le but recherché est un chaos économique pour préparer autre chose, mais pas sûr si le plan derrière est plus subtil …

      Donc ne pas s’effrayer ou s’inquiéter, et ne pas donner dans le système : il ne peut RIEN sortir de bon du système démocratique (Dieu est royaliste rappelez vous) et il ne sortira RIEN de bon de cette agitation dans le monde de la Finances, des bourses, des monnaies … vils instruments du pouvoir satanique.

  6. Gégé22

    Un dernier commentaire sur le Brexit, c’est l’allocution du premier ministre anglais dont les premiers mots ont été de rassurer je cite « les investisseurs et le marché » sans une phrase envers le camp du remain qui a perdu, cela veut bien dire que nos dirigeants sont à la botte de Babylone et leur mépris du peuple est flagrant. Dieu a mis le grain de sable dans cet édifice diabolique et les jours qui viennent verront les mensonges apparaitre au grand jour comme ces fameuses « valeurs » européennes qui ne visent qu’à rendre esclave le plus grand nombre en faisant souffrir surtout les pays catholiques et orthodoxes.

  7. Dom3901

    Un fakit de plus ou pas convenant le brexit? Peu importe le jour de la fěte de la st Jean Batiste annonciateur de notre sauveur me parrait plus marquant. Je suis un jeune catholique dans les faits ( baphise le 15 /08/2015) et non en age (51 ans) je vais ce dimanche vous rejoindre en tant que soldas du Christ par ma confirmation en l’Abbaye de Lagrasse . Je tenais a vous remercier Mr Dalencourt ainssi que les intervenants de m avoir tenu éveilé.
    En union de prières avec notre Seigneur

  8. Yvan

    Les élites ont lu la bible,le brexit le jour de la Saint-Jean Baptiste,et tout simplement le précurseur du nouvelle ordre mondiale,ils nous copie mais en mode inverser.Voila ma vision des choses,le calendrier est très important.Je pense que bcp pense comme moi,même si je peux me tromper,nul n’ai parfait,sauf le seigneur.☺

    • Brunonix

      Bonjour

      En tant que prof de physique et connaissant très très bien le travail de Tesla, je peux vous assurer à 10% que cet article est un monstrueux « fake » qui raconte n,’importe quoi ! Ce n’est ni le style ni le langage habituel de Tesla.
      Une preuve : on y parle de trous noirs : en 1899 ??? LOL !

      Brunonix

  9. Jeanne d'Arc II

    Je me pose maintenant des questions comme Aka Catholic au sujet de Benoît XVI.
    Aka Catholic titre : « Qui est le plus coupable : François ou Benoît? »
    https://akacatholic.com/whos-the-more-culpable-francis-and-benedict/

    Au sujet de François : nous en discutons tous les jours. Il est le Faux-Prophète au minimum, peut-être l’Antéchrist.
    Mais depuis que Benoît XVI n’a pas réagi aux propos de son Secrétaire personnel, avec sa renonciation « à l’origine d’un Ministère pétrinien « élargi » « à deux têtes », je me demande aussi à quelque jeu peut jouer Benoît XVI : il garde en effet le silence.

    L’annonce de Mgr Ganswein est insensée, sans précédent. Tous les canonistes je le rappelle ont réagi au quart de tour. C’est remettre en question (comme le fait François) toute la Doctrine de l’Eglise depuis 2000 ans : il n’y a qu’un seul Vicaire du Christ, il ne peut pas y en avoir deux, même avec des rôles différents et complémentaires.

    Benoît XVI avait déjà créé un précédent avec sa « renonciation », tout en gardant les attributs du Pape et tout en restant au Vatican – ce que lui reproche Aka catholique : avoir commencé à créer un « précédent » en tant que « fidèle de la Doctrine », ouvrant une voie royale au moderniste François, qui cohabite au Vatican avec lui, pour se lancer dans de nombreux « précédents ».
    A présent, Benoît XVI dépasse les bornes. S’il continue à garder le silence, je dirai qu’il est un des complices de François. C’est horrible à dire.
    – Mr D’Alencourt, non, il n’est peut-être pas devenu « le bon larron ».

    Vous vous imaginez cette nouvelle Eglise à deux têtes, une tête active et une tête contemplative, qui remet en cause toute la Doctrine de l’Eglise, jusqu’à nier l’unicité du Vicaire du Christ, ainsi que le péché?
    Ne pas oublier que Benoît XVI n’a jamais contredit officiellement François – même s’il a pu dire certaines choses qui semblait en contradiction avec les propos de François. Benoît XVI n’a absolument pas critiqué Amoris Laetitia, ni le Motu Proprio sur les nullités de mariage, ni la volonté de Décentralisation de François, ni sa présence au prochain anniversaire du schisme luthérien.
    Ne pas oublier : le silence vaut approbation.

    Je vais prier pour que Benoît XVI finisse par être inspiré par l’Esprit-Saint.

    • ricquet

      Juste un supplément au raisonnement précédent. Puisque l’on fête Jean Baptiste aujourd’hui, rappelons ce verset de St Jean 1.30 :
      « Un homme vient après moi, il m’a précédé, car il existait avant moi. »
      C’est, au regard de nos 2 papes, que l’amalgame suivant est amusant en constatant aussi que Benoît précède François, qu’il était là avant lui, qu’il le côtoie. La question est : sera-t-il là après lui ?
      D’où la perdition pour l’un et « le vainqueur » dans l’Apoc 3.21 ?
      Je ne crois pas qu’il faille déraisonner au delà de ça.

  10. GLOIRE A DIEU AU PLUS HAUT DES CIEUX ET A SON FILS JESUS CHRIST

    Bonjour LOUIS DALENCOURT, pouvez vous diffuser ces deux vidéos sur la cérémonie du tunnel du Gothard et ENGEL MERKEL possédée par des démons. Merci.

    • Mister Magoo

      GLOIRE A DIEU AU PLUS HAUT DES CIEUX ET A SON FILS JESUS CHRIST : c’est du montage pure et simple la vidéo est truqué ….. c’est faux !!!!!

  11. didierjean

    Bonjour à tous,
    « Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! »
    Aujourd’hui, nous avons « Messieurs les Anglais se sont tirés les 1ers »…
    Mais toute blague mise à part et malgré ce que j’ai pu lire ce jour, ces 23 ou 24 juin (jour de l’election et jour de l’annonce) avaient ils une signification eschatologique ?

    • Brunonix

      Bonsoir

      Ne me jugez pas : j’essaye de dire mon chapelet (et plus encore) chaque jour et je pense du bien de votre blog, mais j’ai des reproches à vous faire !:
      Ce n’est ni loyal ni honnête de votre part, M. D’Alencourt, de supprimer des commentaires comme celui que j’ai fait sur cette vidéo, car cela vous discrédite : je n’ose penser que ceux qui voulaient vous suivre et ont eu aussi leurs lots de commentaires sanctionnés finissent par penser comme moi et dès lors, hésitent à la conduite à tenir quant à vous croire si vous leur ‘clouer’ le bec de cette façon ! !
      Pourtant, je n’ai dit sue cette vidéo que ce que je vois réellement : Le prêtre ne compare pas Jésus à Dider Deschamps : il fait simplement un parallèle éducatif pour indiquer que si on connait quelqu’un, on ne le fréquente pas forcément et il parle de Dier Deschamp pour se faire comprendre, puis indique qu’on agit ainsi avec NSJC.
      A ne laisser que le commentaire de Mister Magoo, sans permettre de lui répondre honnêtement, je trouve cela pas très « loyal » !
      Feriez vous du parti-pris ? Mais …. avez vous au moins regardé cette vidéo ? je parie que non !
      Cette attitude de votre part alors que vous prétendez au titre d’apôtre des derniers temps n’est pas bien ! Surtout vis-à-vis d’honnêtes gens comme nous ! On prie, on va se confesser, on va à la messe, on cherche et n trouve chez vous des réponses …
      Dommage que votre censure soit si indélicate.
      Brunonix

      • Souri7

        Je suis d’accord avec vous, Brunonix, ce prêtre ne blasphème pas du tout. Il prend juste un exemple courant pour faire comprendre qu’on n’a souvent pas de relation personnelle avec Jésus. C’est plutôt cette situation qui est critique pour tout baptisé…

  12. didierjean

    Un 2nd commentaire.
    Je ne suis pas spécialiste de la papauté. Même pas du tout !
    Mais je ne comprends absolument pas les commentaires, ici, qui considèrent l’ancien pape Benoît XVI comme « le bon larron », ou une victime, ou en tous cas quelqu’un qui aurait été obligé de démissionner.
    Benoît XVI a démissionné en toutes connaissances de cause. Il est peut être pape émérite, mais plus pape au sens du pouvoir au sein de l’église. Il n’a d’ailleurs jamais protesté à ce sujet. Il n’a jamais profité de ses rares apparitions médiatiques pour condamner quoi que ce soit en son successeur ou même faire le moindre sous-entendu à ce sujet. A mon avis, vous faites fausse-route. Quant aux raisons qui l’ont amené à cette démission, il y en a certainement des politiques (les fameux scandales économiques de l’église), mais peut-être aussi sa raison avouée de ne plus se considérer comme assez en bonne santé.
    Benoît XVI et François, c’est exactement la même vision de l’église, même si exprimée très différemment.
    Il n’y aura donc aucun « putch ». Et même si le pape François venait à décéder avant Ratzinger, il ne reviendra jamais au trône pontifical. Arrêtez donc vos fantasmes et délires !
    On croirait entendre ceux qui ont cru que le pape Paul VI n’était pas mort et qu’il avait été placé contre son gré dans un lieu secret. Un autre délire !

    • dalencourt

      Ce n’est pas ça ; l’idée est de dire que son pontificat aurait changé Ratzinger (Benoît XVI) et l’aurait conduit à commettre quelques bonnes actions, comme le motu proprio en faveur de la tradition et la levée des excommunications sur la Fraternité saint Pie X, d’où le fait que je le compare au « bon larron ».
      D’autre part, nous sommes nombreux à estimer que, même mauvais pape, Benoît XVI reste le pape légitime et sert de paravent, de bouée de sauvetage, face au faux pape, l’usurpateur François. Nous vivons de plein fouet le mystère d’iniquité et nous avons du mal à l’expliquer, ce qui est bien normal. Il s’agit donc d’intuitions plus que de certitudes.
      Vous n’êtes pas obligé de nous croire, mais il est essentiel d’admettre que nous ne pouvons ni comprendre tout, ni expliquer tout. Il faut s’en remettre à la Providence divine avec humilité.
      En tout cas, le fait qu’il y ait deux papes en même temps et que les conditions du départ de Benoît XVI ne soient pas claires sont des éléments qui ont forcément une signification.

  13. Yannick L.

    En Arménie, le pape dénonce le « génocide » des Arméniens
    Le pape François a dénoncé, vendredi 24 juin, le « génocide » des Arméniens en 1915/16 sous l’Empire Ottoman, prononçant pour la deuxième fois ce mot jugé inacceptable par la Turquie. Il s’exprimait devant le chef de l’Etat, Serge Sarkissian, la classe politique et le corps diplomatique.
    « Cette tragédie, ce génocide a marqué malheureusement le début de la triste série des catastrophes immenses du siècle dernier », s’est exclamé au palais présidentiel le pape.
    Le mot « génocide » ne figurait pas dans son texte distribué à l’avance. Le pape l’avait déjà prononcé une première fois au Vatican en avril 2015, déclenchant la colère d’Ankara.
    Un peu plus tôt, dans la cathédrale d’Etchmiadzin près d’Erevan, le pape avait rendu hommage à la déclaration commune signée en 2001 par Jean Paul II et le chef de l’Eglise arménienne, Karékine II, dans laquelle ils mentionnaient le « génocide » des Arméniens, mais sans citer le mot. Cette déclaration avait, à l’époque, provoqué la fureur d’Ankara.
    La Turquie récuse le terme de génocide pour les massacres de 1915/17 sous l’Empire ottoman, affirmant que les victimes, dans le cadre d’une guerre civile, ont été moins nombreuses et étaient aussi bien turques qu’arméniennes.
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/article/2016/06/24/en-armenie-le-pape-denonce-le-genocide-des-armeniens_4957726_3210.html#VWmkHsM3kSLjhb4H.99

  14. duk

    ce brexit est totalement contrôlé et même voulu, sinon on aurait pas demandé à ce peuple leur avis, pourquoi eux et pourquoi pas un autre pays?? tout ceci est contrôlé et celà va se vérifier dans les semaines à venir … la mort de la reine où toujours pas? ça c’est la question ….

    • astrojournaladmin

      Voulu par qui ? Contrôlé comment ?
      Moi, je constate que les banques ont dévissé à l’annonce des résultats. En France, la Sté Générale à chuté de 20%, la BNP de 16% et le Crédit Agricole de 14% en une journée. C’est considérable. Le patron de Goldman Sachs est furibard. Il a déclaré que le résultat devra être inversé, d’une manière ou d’une autre. L’on commence déjà à vouloir faire un nouveau référendum.

      Ces 3 éléments tendent à montrer que le système n’a pas du tout apprécié ce vote populaire anti-système. Ce sont les banques qui dirigent le monde, et ce sont les banques qui trinquent. Elles n’ont rien contrôlé du tout. Le résultat va dans le sens inverse de ce qu’elles voulaient.

      • dalencourt

        C’est complètement de la manipulation. Ils vous baladent avec la bourse et vous courez. D’une part quelques points perdus se récupèrent très vite, et d’autre part il est souvent très intéressant de faire baisser artificiellement les cours afin d’organiser quelques transferts de propriété. Certains banquiers qui veulent se renforcer sur la SG et la BNP ont tout intérêt à les faire baisser, puis ils feront remonter les cours après. Les gesticulations de Goldman Sachs prêtent à sourire : c’est de l’attraction pour goyims. Ne regardez pas ce qu’ils disent mais ce qu’ils font.
        Ils contrôlent très bien la situation mais ils savent aussi prendre des risques. Bien entendu leur discours est contraire sinon ce serait trop voyant.

  15. Franck

    AUTRE RISQUE ÉVENTUEL ET PAS DES MOINDRES

    La véritable raison du départ des Britanniques de l’Europe n’est-elle pas la proximité d’une guerre en Europe ? Si les élites anglo-saxonnes n’avaient pas voulu de ce départ, elles n’auraient pas organisé ce référendum… Ce qu’il vient de se passer outre-manche est peut-être le signal de départ d’un enchaînement d’événements de grande envergure… Un sacrifice de l’Europe une troisième fois ? Il serait grand temps que les peuples de l’Europe se réveillent…
    Reply http://reseauinternational.net/danger-de-guerre-lappel-desespere-de-poutine/

  16. Viguier Denis

    bonjour a tous, il y a de bon pronostics, vous oubliez tous et ne faites pas du tout référence a la pentecôte de Marie Silencieuse, elle a obéi a son fils.Mais elle n’est pas resté inerte, elle qui a reçu une mission spéciale de l’esprit-saint que personne ne peut découvrir et nous le voyons partiellement dans toutes les présence qu’elle fait depuis son assomption.

    elle triomphera, pas comme vous pouvez le prévoir, et je sais personnellement ce trouve autour du monde ses dévots, qui dans l’ombre eux aussi auront un rôle très important a effectuant le moment venu, soyez serein, confiant, solide et que votre credo soit le magnificat et expérimentez-le vous verrez des miracles et je vous rappelle:

    Amour et Vérité se rencontrent. Justice et Paix s’embrassent.
    Vérité germera de la terre, et des cieux ce penchera la justice.
    Yahvé lui-même donne le bonheur, et notre terre portera son fruit.
    Justice marchera devant, et de ses pas tracera le Chemin.
    ( Bible de Jérusalem Psaume 85 , 11-14)

    expérimentez ces paroles, si vous croyez, et « N’ayez pas peur »

    Marie , merci tu es l’urgence en tout: Famille, travail, politique, religieux et religions, amitié, le social, Etc.

    prenez Marie chez-vous et en vous, merci de cet appel soyez des soleils qui éclairent et la nuit elle vous éclaire; elle est aussi « l’ISSUE DE SECOURS » comprenez son amour triomphant par humilité ; non comme le monde le souhaite.

    je vous le confirme, « la Dame de Tous les peuples » et bien d’autre appellations, faites la venir chez -vous, qu’elle habite votre coeur, vos pensées, vos paroles et actions, votre avenir et devenir faites -lui confiance. Marie nous t’aimons. ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s