La guérison par le Cœur Immaculé de Marie

medaille-miraculeuse

Dans quelques heures, le Titanic va couler corps et biens ; ce qui était le plus luxueux et le plus grand paquebot du monde, ce qui constituait l’orgueil et la fierté de toute une civilisation, va disparaître en moins de trois heures.
Le Titanic sombre la nuit du 14 au 15 avril 1912 ; il heurte un iceberg à 23h40 et coule à 2h20 : en l’espace de 2h40, il n’est plus rien.
C’était il y a 104 ans.
Cet épisode dramatique est encore bien présent dans les mémoires un siècle après. Car il s’agit d’un grand signe sur la mer, qui nous amène à faire trois parallèles.

L’orgueil et l’outrecuidance du monde
Ce bateau est la figure du monde moderne, d’un monde révolté contre son Dieu, qui a décidé désormais de s’affranchir des règles divines pour ne vivre que selon ses propres règles, des règles humaines. Les droits de l’homme ont remplacé les droits de Dieu.
Pour désigner ce monde entièrement aux mains de Satan, la Sainte Ecriture emploie des mots imagés: c’est tour à tour Ninive, ou Babylone, ou l’Egypte. Ces termes sont équivalents, il s’agit de toute civilisation qui ne se base pas sur les lois divines (la loi naturelle, les 10 commandements) et sur les lois de l’Eglise catholique, seule entité sur terre ayant reçu directement de Dieu la mission d’annoncer et d’accomplir son règne sur terre. Donc Babylone, ou l’Egypte, ce sont les sociétés païennes dans leur ensemble, qu’elles soient laïques ou basées sur une religion non chrétienne. C’est à dire, en 2016, le monde entier, qui est soumis à une entité qui porte bien son nom : la bête de la mer. Le monde entier est comparable à ce bateau, fier et orgueilleux, qui se croit suffisamment puissant pour défier le roi de l’univers, son Dieu : Notre Seigneur Jésus-Christ.

Les similarités bibliques
L’histoire du peuple de Dieu, figuré dans l’Ancien testament par le peuple hébreu, ne commence vraiment qu’à la sortie d’Egypte, c’est à dire, pour reprendre la symbolique expliquée plus haut, quand il sort de la société païenne pour vivre selon les règles divines. Un sauveur, Moïse, figure du Christ, libère son peuple de l’esclavage dans lequel il était maintenu, et lui donne une loi, une orgnisation, un temple, une terre et… un calendrier. Le calendrier, donné par Dieu en personne à Moïse, fixe l’année au 1er Nizan, qui commence à la lune qui suit l’équinoxe de printemps, soit à peu près notre mois d’avril. La première pâque a eu lieu la nuit du 14 au 15 Nizan, nuit durant laquelle les premiers nés d’Egypte furent tués par l’ange exterminateur, à l’exception des maisons du peuple hébreu. Cette nuit-là, les hébreux mangent un agneau rôti au feu, les sandales au pied et le bâton à la main; l’agneau devait être acheté le dixième jour de Nizan et immolé le quatorzième.
Comparons maintenant avec le Titanic : la croisière inaugurale du bateau débute le 10 avril, soit le jour de l’achat de l’agneau, et le naufrage au lieu la nuit du 14 au 15 avril, soit exactement la nuit de la Pâque. Ce sont des coïncidences suffisamment troublantes pour être prises au sérieux ; n’oublions pas que le diable est un imitateur permanent des choses divines.

La signification du 104
Cette année 2016 marque le 104ème anniversaire du naufrage. Ce chiffre mérite une petite explication. Dans la prophétie des papes de saint Malachie, il y a 4 papes qui méritent une attention particulière :
Pie IX, 101è, Crux de cruce : Croix de la croix
Léon XIII : 102è, Lumen in caelo : Lumière dans le ciel
Pie X : 103è, Ignis ardens : Feu ardent
Benoît XV : 104è, Religio depopulata : Religion dépeuplée
Il y a deux niveaux de lecture de cette prophétie, tous deux à portée eschatologique : le niveau historique et le niveau prophétique.
Le niveau historique : la période Pie IX fut celle de la persécution de l’Eglise (perte des Etats pontificaux), suivie d’une restauration et d’une résistance aux assauts de l’ennemi (franc-maçonnerie, états laïcs…) sous les pontificats de Léon XIII et Pie X. A la mort de Pie X en 1914 commence « le siècle de Satan » dont une des conséquences sera bien le dépeuplement de la chrétienté, au sens littéral (les morts de la première guerre mondiale) comme figuré (la perte de la foi).
Le niveau prophétique : grâce notamment aux révélations de  Madeleine Poisat (citée dans le livre de l’abbé Curicque), nous savons que Pie IX représente la persécution de l’Eglise (101 ans ?), sa Passion (d’où la devise Croix de la croix) et les deux suivants sa libération par l’action concomitante et probablement simultanée de la Très Sainte Vierge (Lumière dans le ciel) et de son divin époux, le Saint-Esprit (Feu ardent) qui viendra renouveler la face de la terre. Dans ce cas, le chiffre suivant, donc le 104, désigne le monde d’après, c’est à dire la Jérusalem céleste.
Nous noterons, pour renforcer notre argumentation, que le Titanic sombre sous Pie X (Feu ardent) et que l’apparition de Fatima se passe sous Benoît XV. Or Fatima est l’apparition emblématique de la fin des temps. Mais ce n’est pas tout. A Fatima, Notre-Dame délivre deux messages essentiels : les recommandations (prière, pénitence et dévotion au Cœur Immaculé de Marie) pour tenir durant les tribulations (Religion dépeuplée) mais elle annonce aussi la libération, de deux manières : par le miracle du soleil du 13 octobre (autre allusion à Feu ardent) mais aussi en apparaissant sur un arbre. Marie n’est plus en situation de retrait par rapport au monde que désignent la grotte de Lourdes ou la montagne de la Salette (la grotte comme la montagne sont des images pour expliquer qu’il convient de s’isoler du monde afin de ne pas le suivre dans sa perversion), non elle est déjà dans le jardin d’Eden, où figure le fameux arbre ! Dans un nouveau jardin d’Eden, décrit aux chapitres 21 et 22 de l’Apocalypse.

titanicDonc les 104 ans qui nous séparent du naufrage du Titanic signifient que la chute de Babylone est imminente, qu’elle sera très rapide (les 2 heures 40 ne sont sûrement pas des années, mais des mois ou des semaines, ou pourquoi pas des jours…), soudaine et définitive.
Quelques minutes avant de percuter l’iceberg, le Titanic était encore ce bateau arrogant, plein de suffisance, fort de sa puissance et de sa réputation, auto-proclamé insubmersible. Deux heures après il n’est plus rien.
Babylone (la civilisation mondiale actuelle), dont l’arrogance est similaire, va et doit chuter très vite car le 104 annonce déjà la Jérusalem céleste.
Un petit détail qui a son importance : le 14 avril est le 104ème jour.

 

La miséricorde n’est pas celle que l’on croit

Nous vivons actuellement une intense période de miséricorde, depuis trois ans au minimum. Mais pas la miséricorde façon pape François, non la vraie miséricorde.

En quoi consiste la miséricorde divine non altérée par la vision faussée de l’Eglise actuelle ?
1) A donner la possibilité à tous de prendre conscience de sa condition de pécheur
2) A permettre à chacun de s’amender et de retrouver le chemin de la vie par la pénitence

  1. La miséricorde, c’est donner à chacun la possibilité de sortir du péché

 Jésus n’est pas venu sur terre pour libérer son peuple de la domination romaine, il est venu pour libérer les hommes du péché. Comprendre cette notion est essentiel.
En mourant sur la croix, Notre-Seigneur nous a rachetés du péché, c’est à dire qu’il a établi une nouvelle alliance avec les hommes -tous les hommes et pas seulement les juifs- pour leur permettre de devenir enfants de Dieu. Il nous libère du péché en nous donnant les moyens de combattre Satan et par là nous conduire à la vie éternelle.
C’est pourquoi seul un chrétien (c’est à dire quelqu’un croyant en la divinité de Jésus-Christ) peut être sauvé car il se tourne vers la seule source capable de lui donner les moyens de combattre et éviter le péché.

La miséricorde de Dieu s’exerce donc en premier lieu par la chrétienté, dont la bonne nouvelle est constituée d’un message simple : le royaume de Dieu est un royaume spirituel qui s’acquiert et s’entretient par les sacrements, à commencer par le baptême, et seule l’entrée dans ce royaume sera une garantie de survie sur une terre bien trop dangereuse pour que notre âme puisse y survivre sans la grâce sanctifiante. Voilà le premier niveau de la miséricorde divine : envoyer des chrétiens un peu partout dans le monde pour permettre au plus grand nombre d’être sauvé par la conversion à Jésus-Christ.

Le premier rôle du chrétien est de convertir les non chrétiens et non pas de dialoguer. On ne dialogue pas avec l’erreur, on la réfute et on enseigne ce qui relève exclusivement de la révélation divine : l’enseignement de Jésus-Christ.
Hors de l’Eglise point de salut tout simplement parce que hors de Jésus point de salut (ce n’est pas une idée à moi mais les propres termes de Jésus) et l’Eglise est l’écho de sa voix.

On ne peut pas sortir du péché sans l’aide divine (la grâce sanctifiante), donc sans les sacrements, qui sont l’aide instituée par Dieu en personne.
Le baptême est la première étape nécessaire pour devenir enfant de Dieu. Mais il faut ensuite entretenir cet état sous peine de le perdre. De même que le corps dépérit et meurt si on ne l’alimente pas, l’âme dépérira et mourra si on ne l’alimente pas spirituellement. Le baptême est le sacrement de la naissance, il doit être complété tout au long de la vie de l’âme. D’où l’institution de sacrements récurrents : l’Eucharistie et la Pénitence (confession). De même qu’on s’alimente et se nettoie régulièrement, il faut alimenter et nettoyer régulièrement son âme, sinon le péché prendra le dessus inéluctablement ; et un péché qui devient une habitude, cela s’appelle un vice.

Cette possibilité de devenir chrétien et d’accéder à la vie éternelle, elle est offerte à tous par Dieu, à un moment ou un autre de sa vie. C’est ça la miséricorde.
On saisit l’occasion ou on ne la saisit pas.

Dieu s’adresse individuellement et de façon personnalisée à chacun d’entre nous. Les expériences récentes sont légions. Elle est là l’universalité divine, et c’est en ce sens que l’Eglise est universelle : elle s’adresse à tous et offre à tous les moyens de se sauver par les sacrements.

  1. La miséricorde divine s’exerce par la contrition, la pénitence et l’expiation

Il y a deux passages de la bible qui sont particulièrement représentatifs de la miséricorde divine : celui de la femme adultère et du prophète Jonas.

Jésus dit à la femme adultère, qui avait pourtant été prise en état manifeste de péché : « Moi non plus je ne te condamnerai pas. Va, et désormais ne pèche plus. » (Jean 8, 11). Implicitement, ses péchés lui sont donc pardonnés, mais c’est la suite qui est essentielle : « va et ne pèche plus« .
Il est là le fondement de la miséricorde : donner la possibilité au pécheur, une fois que sa faute lui a été pardonnée, de racheter sa vie non seulement en évitant le péché, condition première et indispensable, mais aussi de compenser ses fautes passées par la pénitence.
D’où le principe des indulgences de l’Eglise catholique, la nécessité de la prière, mais aussi la nécessité de la pénitence. C’est pourquoi la confession s’est longtemps appelée le sacrement de pénitence.
Car regretter ses fautes c’est bien ; les combattre c’est mieux ; les compenser c’est encore mieux.

On voit bien ici la dangerosité du changement de langage : le « va et ne pèche plus » a quasiment disparu du discours de l’Eglise catholique d’aujourd’hui. On ne parle plus de la notion de péché, il n’y a plus de pécheurs : ces mots sont tabous.
Les notions de pénitence et de sacrifices volontaires ont, fort logiquement, disparues elles aussi, d’où le nouveau nom de sacrement de la réconciliation et même de sacrement de la miséricorde.
Mais qu’est ce que la miséricorde si ce n’est de donner la possibilité aux hommes de s’amender et de faire pénitence tant qu’il en est encore temps, tant que vous êtes encore vivant, et sur une durée suffisamment longue pour être sûr d’éviter l’enfer ?

La miséricorde ne consiste pas seulement à pardonner, mais à donner les moyens et la force de sortir du péché et de ne pas y retomber : c’est essentiel car sans la grâce divine nous ne sommes pas assez forts pour résister à la tentation !
Ces moyens, la Sainte Vierge est venue les rappeler à Fatima : la prière, principalement le chapelet, la pénitence et la dévotion à son Cœur Immaculé, qui nécessite communion et confession régulière (une fois par mois au minimum)

La pénitence donc…
C’est tout l’enseignement du livre de Jonas
. Quand le prophète Jonas fait le tour de la ville de Ninive (qui symbolise le monde) en répétant « dans 40 jours Ninive sera détruite« , que font les habitants ? Du roi aux animaux domestiques, tous font pénitence, stoppent toute activité et entament un jeûne. Jonas n’avait pourtant pas dit ce qu’il fallait faire et ils n’avaient pas la certitude d’être exaucés. Pourtant, Dieu épargne la ville, ce qui veut dire que 40 jours de jeûne, de sacrifices et de privations sont un moyen garanti pour éviter la mort éternelle dans le feu de l’enfer.
Puissance de la pénitence… où est-elle enseignée aujourd’hui ?

Bien au contraire, l’année de la miséricorde semble donner un blanc-seing aux pécheurs : quel que soit votre péché même les plus graves comme l’avortement, vous êtes absout, sans en subir les conséquences et sans exhortation à combattre son péché et devenir meilleur, qui est pourtant une condition indispensable à l’absolution.

amoris-laetitiaL’exhortation papale du 8 avril (Amoris Laetitia) suite au synode sur la famille va encore plus loin puisqu’elle excuse les péchés, et principalement un des plus graves, le péché de la chair, celui qui envoie le plus de monde en enfer. C’est très grave car les personnes ne sont plus sommées de quitter une situation de péché, mais bien au contraire elles sont incitées à y rester et à s’installer dans le vice, sous le regard bienveillant de l’Eglise, qui n’hésite plus à leur donner les sacrements, ajoutant le sacrilège à l’habitude du vice.
L’Eglise qui donne quasiment sa bénédiction à des situations flagrantes de péché et à des vies licencieuses sous prétexte que ces personnes sont blessées par la vie, on n’avait encore jamais vu ça !
Et que dire des autres comportements de péchés graves, voir très graves -contraception, avortement, unions libres, homosexualité- qui ne sont plus condamnés, dénoncés ni même… abordés.
J’espère qu’un tel document va enfin ouvrir les yeux du plus grand nombre, tellement il paraît clair aujourd’hui que le pape François n’est autre que le faux prophète, la bête de la terre de l’Apocalypse, également appelée l’Antéchrist, chargé d’établir une nouvelle religion, la religion de Satan, où le péché est autorisé, excusé et encouragé.
Une religion du monde, avec le monde et dans le monde.

Mais nous ne sommes pas de ce monde.
Alors, en réponse à l’exhortation papale, je n’aurai qu’un cri, celui en Apocalypse 18:4 : « Sortez de Babylone mon peuple, de peur que vous n’ayez part à ses péchés, et que vous ne soyez enveloppés dans ses plaies ; car ses péchés sont montés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. »
Nous sommes le soir du Titanic, la chute de Babylone est annoncée pour de bon, et par elle-même.

 

La guérison par le Cœur Immaculé de Marie

« A la fin mon Cœur Immaculé triomphera » a prophétisé Notre-Dame à Fatima.
C’est à Fatima que la Sainte Vierge nous a donné les clés de compréhension du XXème siècle.
Quand elle annonce que « la Russie répandra ses erreurs » à quelques jours de la révolution bolchevique, il n’est pas difficile d’en conclure que les erreurs en question c’est le communisme.

Quand on sait que le communisme et le socialisme sont en définitive  la même chose, on comprend mieux aussi le chemin parcouru par la bête depuis 1917.
Le communisme, c’est la destruction physique de l’opposant et la prise du pouvoir par la force : la révolution.
Le socialisme, c’est la destruction spirituelle, morale et intellectuelle de l’opposant et la prise du pouvoir par la ruse et la subversion.
Communisme et socialisme sont donc deux outils complémentaires au service d’un même objectif : la constitution d’une contre-société basée sur l’athéisme, le matérialisme et le collectivisme, et au service d’un même maître : la synagogue de Satan.
Aujourd’hui, tous les pays sont socialistes ou communistes, à peu de choses près. Tous.
A commencer par l’Europe.

Tout ceci avait été annoncé à Fatima, de même que Notre-Dame y a donné la description exacte des trois cavaliers de l’Apocalypse au service de Satan :
« La guerre va finir, mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI commencera une pire encore. Quand vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne qu’il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Eglise et le Saint Père. »
Sous Pie XI a commencé effectivement la pire de toutes les guerres, celle contre l’Eglise, qui débute avec les accords de Latran signés en 1929.
Le grand signe, nous le savons tous, fut l’aurore boréale du 25 janvier 1938.
Depuis 1917 effectivement, les trois cavaliers de Satan avancent ensemble, par la guerre (cheval rouge), la famine (cheval noir) et les persécutions contre l’Eglise (cheval pâle : franc-maçonnerie et communisme, ou bêtes sauvages).

Notre-Dame insiste à chaque fois auprès des enfants sur la nécessité de revenir le 13 du mois, indiquant qu’elle viendra 6 fois et même une septième fois.
Six fois 13 cela donne 78.
Nous sommes en 2016 à 78 ans du fameux signe, l’aurore boréale de 1938.
Que reste-t-il ?
Le delta avec la septième fois où Marie est venue (car elle est bien venue le 13 août : ce sont les enfants qui n’étaient pas là) se situe entre le 13 et le 19 août (7ème venue) : 6 jours.
Il faut donc rajouter quelque chose en « 6 » au 25 janvier 2016 : 6 mois par exemple ? Cela nous mènerait au 25 juillet.

Juillet… parlons-en justement.
Les indications les plus essentielles, dont les trois secrets, ont été données le 13 juillet (1917).
C’est aussi un 13 juillet (2014) que je situe le festin de Balthazar, où un ultimatum fut donné par le Seigneur à Babylone.
Ce 13 juillet, finale de la coupe du monde de football, nous renvoie à un autre événement similaire, l’Euro de football 2016 en France. C’est normal : la France, nouvelle Judée selon le pape Grégoire IX, désigne le lieu (symbolique) de la chute de Babylone, durant ses jeux du cirque planétaires.

De même, on a oublié un peu vite la fameuse date du 27 avril 2014, jour des canonisations sacrilèges des deux papes qui ont le plus contribué à détruire l’Eglise : le premier, Jean XXIII, pour avoir initié un mouvement irréversible (le concile Vatican II), constituant par là l’abomination de la désolation en lieu saint, le second, Jean-Paul II, pour l’avoir fait : Jean-Paul II a réalisé en actes tout ce qui avait été préparé par ses prédécesseurs. Appeler ces hommes « saints » est une abomination que seul un pape encore plus nuisible pouvait faire.
Ce jour-là, le « 555 » d’Holzhauser s’est réalisé. Ce prêtre catholique célèbre pour son interprétation de l’Apocalypse, avait calculé que l’Antéchrist durerait 55 ans et demi (55,5) ce qui est la durée en années de 666 mois.
Or du 28 octobre 1958, date d’élection de Jean XXIII au souverain pontificat, au 27 avril 2014, date de sa canonisation, il y a pile 55 ans et demi.
Holzhauser n’était pas tombé loin : ce n’était pas la date de la chute de l’Antéchrist (et donc de Babylone) mais celle du compte à rebours, celle où la somme des iniquités a crevé le plafond de la patience divine.

Le compte à rebours a commencé le 27 avril 2014.
A partir de cette date, nous sommes entrés dans les « 45 jours » additionnels de Daniel.
L’ultimatum du festin de Balthazar le 13 juillet suivant, 77 jours après le 27 avril (77 = limite du mal) est venu confirmer le déclenchement du compte à rebours.
Il nous a donné une durée de 3×171 jours qui menaient au 8 décembre 2015, jour d’ouverture de l’année de la miséricorde, encore une forfaiture.
Mais comme l’ultime période est en 4 temps, il reste un ultime chiffre qui mène à une dernière date, à laquelle tout se déclenchera… et Babylone, nouveau Titanic, sombrera en peu de temps pour paraphraser la Sainte Vierge à Pontmain.
Cette dernière date est très proche…

Remercions donc la miséricorde divine de nous avoir donné des Grand réveil pour préparer notre âme tant qu’il en était encore temps ;
Remercions-là que le Grand réveil se soit trompé régulièrement de dates, permettant ainsi au plus grand nombre d’enclencher le cercle vertueux du combat contre le péché, du retour à la prière et de la pénitence avant qu’il ne soit trop tard.
Car j’ai l’impression que beaucoup de gens se figurent qu’ils vivront les derniers châtiments devant leur télévision, comme si c’était un programme de plus. Mais la colère de Dieu n’est pas la guerre du Golf.
Je l’ai assez souvent répété : quand les événements se déclencheront, vous ne serez plus là pour les commenter, vous les vivrez et pour certains vous mourrez en même temps.
Alors réjouissons-nous quand nous constatons que le Seigneur nous accorde encore un peu de délai. Elle est là sa miséricorde. Il faut utiliser ces jours pour faire pénitence, jeûner, réciter le chapelet, prier, aller à la messe, enclencher enfin le processus de refus du péché.
Un jour, et il est proche, ce ne sera plus possible.

 

fatima2C’est pourquoi il faut se tourner impérativement vers Marie.
C’est elle qui nous sauvera et nous guérira. La Lumière dans le Ciel est à la porte.

Marie partage le privilège avec son divin Fils d’être la Porte du Ciel et l’étoile du matin.
L’étoile du matin nous guide, nous éclaire et nous montre le bon chemin; celui de Jésus, qui est la Résurrection et la vie.
Elle est la première porte du ciel, celle qui donne accès à la seconde, celle de son Fils.
Il est illusoire de vouloir aller à Jésus directement : celui-ci VEUT que l’on passe par Marie si on désire aller au Ciel.
Tous ceux qui refuseront de passer par Marie seront impitoyablement envoyés dans la géhenne avec les mauvais anges dont ils suivent les conseils.
Même les musulmans pourront être sauvés car elle a choisi le village de Fatima pour leur montrer que s’ils s’adressent à elle avec une dévotion sincère, elle saura les conduire au vrai Dieu, son divin Fils.

Marie est la première et inévitable porte d’accès au Ciel.
Elle est notre secours à tous.
Croyants, incroyants, si vous me lisez, quand les événements prochains vous ouvriront les yeux, dans votre désarroi levez les yeux vers la Très Sainte Vierge Marie, ouvrez-lui votre cœur, et réfugiez-vous dans son Cœur Immaculé car elle seule pourra vous sauver.

 

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : La guérison par le Cœur Immaculé de Marie

Advertisements

404 Commentaires

  1. marc

    La charité nous oblige à haïr et combattre le péché
    -Épître de Saint-Jacques, 5,20 :
    Mes frères, sachez-le : celui qui ramène un pécheur du chemin où il s’égarait sauvera son âme de la mort et aura le pardon pour une masse de péchés.
    -Saint Pie X – Notre charge apostolique – 1910 :
    Si Jésus a été bon pour les égarés et les pécheurs, il n’ pas respecté leurs convictions erronées, quelques sincères qu’elles parussent ; il les a tous aimés pour les instruire, les convertir et les sauver.
    -Jean Daujat – La grâce et nous chrétiens :
    Il faut affirmer, contre des erreurs très répandues, que la charité ne peut en aucun cas comporter la complaisance ou la tolérance pour le péché ou l’erreur ; la charité nous oblige au contraire à haïr et combattre le péché et l’erreur qui sont le plus grand mal de nos frères que nous aimons.
    Plus nous aimons les pécheurs et ceux qui sont dans l’erreur – et il faut les aimer jusqu’à donner notre vie pour eux le cas échéant -, plus nous haïssons et combattons leur péché et leur erreur.
    -Saint Thomas d’Aquin, Somme théologique IIa, IIae, Q.136
    Si supporter les injures qui n’atteignent que nous-mêmes est un acte de vertu, supporter celles qui atteignent Dieu est le comble de l’impiété.
    https://bibliothequedecombat.wordpress.com/

  2. marc

    Les diocèses catholiques de Russie célèbrent 25 ans de renaissance
    Le 13 avril 1991, après « 70 ans de chemin de croix » sous le communisme, un nouveau chapitre s’ouvrait.
    http://fr.aleteia.org/2016/04/20/les-dioceses-catholiques-de-russie-celebrent-25-ans-de-renaissance/

    Vous avez dit « Syro-Malabar » ? (1/3)
    Le christianisme catholique ne se réduit pas à Rome et l’Asie n’a pas attendu la colonisation pour être christianisée… et ce dès le Ier siècle !http://fr.aleteia.org/2016/04/19/vous-avez-dit-syro-malabar-13/

  3. Jeanne d'Arc II

    Les réactions du clergé face à Amoris Laetitia (rapportées avec grand plaisir par La Croix) :
    http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Vatican/Amoris-laetitia-diversement-commentee-par-cardinaux-et-eveques-2016-04-12-1200752930
    – Mgr Paglia, président du Conseil pontifical pour la famille : « Ce n’est pas l’Évangile qui change, mais nous qui le comprenons mieux ». (phrase du Pape Jean XXIII)
    – Cardinal Wilfrid Napier, l’un des signataires de la lettre adressée par 13 cardinaux à François en octobre 2015, pour lui faire part de leurs « préoccupations » avant le Synode : « les églises locales sont invitées à adapter les enseignements de l’Église du synode à leurs circonstances particulières »
    – Mgr Diarmuid Martin, archevêque de Dublin : « Le fil rouge, c’est qu’avec la grâce de Dieu et sa miséricorde, il est possible de vivre le bel Évangile de la famille »
    – Mgr Aillet (La Vie, 8 avril) : « très beau document (…) marqué de la touche personnelle du pape François qui est avant tout un pasteur ». « Amoris Laetitia n’est pas un document doctrinal au sens strict du terme », déclare l’évêque de Bayonne, notant toutefois que « le pape assume l’enseignement de l’Église (…) en grande cohérence avec ses prédécesseurs. ».

    En un mot…tout le clergé nous lâche.
    François a réussi à les faire tomber un par un. Il y a cependant pour moi une différence énorme entre la réserve (Cardinal Burke) et l’éloge (Mgr Aillet) – bien que le Cardinal Burke soit sous le feu d’une tempête : les laïcs les plus conservateurs parlent de « trahison »…

    Réaction de Thibaud Collin de l’Homme Nouveau (laïc) – bonne analyse, même si l’auteur, respectueux, veut prêter à François de bonnes intentions, et qu’il a tord de penser que la Congrégation de la Doctrine de la Foi va ‘certainement ‘ éclaircir les points suggérant un potentiel conflit entre cette nouvelle Pastorale et la Doctrine de toujours – le Préfet Müller a gagné le clan des progressistes lors du synode 2015, en acceptant de signer le document du cercle allemand, seul cercle à avoir signé à l’unanimité cette hérésie : « discernement au for interne des situations au cas par cas ».
    http://www.hommenouveau.fr/1653/religion/amoris-laetitia—des-interrogations-en-attente-de-reponse.htm

  4. MARIE ROSE

    Bonjour
    Je voudrais partager des photos de la vierge Marie, son image est reste intacte après plusieurs tremblements de terre, explosions, tifons, sunamis, et même a la bombe atomique, j’ai des photos de l’équateur aussi…

  5. Cécile

    Bonjour, je découvre aujourd’hui une video émouvante avec des témoignages de jeunes femmes qui ont avorté. Le début est assez stupéfiant, on voit comment les élites qui dirigent la France (l’actuelle Ministre de la Santé) font campagne sur le thème « Mon corps m’appartient » (et celui de l’enfant, à qui appartient-il ?) ou « C’est ma vie je choisis » (je choisis la mort). Résultat : des femmes brisées par l’avortement (dont un pratiqué à cinq mois de grossesse à l’étranger, sur les conseil du « planning familial » – ou plutôt, planification du crime) qui découvrent qu’on leur a menti, qu’on les a poussées à tuer leur enfant et que maintenant on leur demande de se taire. Ou le règne du diable dévoilé dans toute sa brutale cruauté.
    http://www.bvoltaire.fr/charlottedornellas/reportage-livg-nest-acte-anodin,251777?utm_content=buffer8863e&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

    • Anonyme

      « qui découvrent qu’on leur a menti, qu’on les a poussées à tuer leur enfant »

      Faut vraiment être lâche pour rejeter cette responsabilité sur les autres. Pas besoin d’être sorti de Saint-Cyr pour comprendre qu’un être vivant est vivant dès sa conception. Et même pour ceux qui pensent que l’âme n’arrive qu’au bout de quelques temps, si on détruit sa maison terrestre on agit sur la destinée de cette âme donc c’est pas bien non plus.

  6. santantonio

    (en complément de mes 2 derniers poste)
    Cher Monsieur d’Alencourt,
    Je vous envoie ce lien pour que vous visualisiez un tout autre paradigme
    Faites une projection AE
    et choisissez par ex. les mouvements de température de l’air
    Vous remarquerez sans aucun doute,
    que c’est d’une beauté Divine.
    http://earth.nullschool.net/#current/wind/surface/level/overlay=temp/azimuthal_equidistant
    https://drive.google.com/file/d/0B5Dy_Ci78cCvRkZtZzRKTEFRS28/view

  7. Jeffords

    Bonsoir Louis, Bonsoir Civitas (😉)
    Je complète mon message sur la mort de « Prince ». Il y a un décalage total entre la réalité de sa célébrité et l’espace que les médias lui offrent ce soir…il n’y a plus que ça! C’est l’information unique reprise ce soir en boucle par les télés et radios. Complètement fou alors que ce type ne parle à personne sauf…aux initiés? On a un Tweet de Valls….Les larmes de Denisot….nan mais sans blague y’a rien d’autre ou quoi? A moins que ce soit le « prince » de ce monde qui ait été touché….

    • dalencourt

      Tout à fait ; le chanteur Prince, sataniste patenté, représente par son nom le Prince de ce monde, Satan.
      Sa mort annonce la chute prochaine de son « maître ».
      Il est né le 7 juin 1958 : 7 juin c’est la date de l’apparition de saint Joseph à Cotignac. Saint Joseph est donc à l’oeuvre pour faire le ménage, ce qui n’étonnera pas ceux qui lisent mes articles.
      Il est né au « Mount Sinai hospital » : incroyable mais vrai. Je rappelle que selon le calendrier mosaïque (évoqué dans ces propres pages de commentaires), le 21 avril correspondait au 14 Nizan, c’est à dire le jour de la première Pâque des hébreux et que dans la nuit du 14 au 15 Nizan (21 au 22 avril), c’est la mort des premiers nés d’Egypte et le départ des hébreux. Prince était l’aîné, et le mont Sinaï (la montagne de Dieu) est la montagne emblématique de Moïse.

      • Jeanne d'Arc II

        Les dates de la Pâque juive cette année – récupérées auprès de François :
        « Dans un message transmis à la communauté juive de Rome, le Pape François a fait part de « ses vœux les plus sincères » pour la fête de Pessah, la Pâque juive, qui commence le vendredi 22 avril au crépuscule et se poursuit jusqu’au samedi 30 avril. »
        http://fr.radiovaticana.va/news/2016/04/21/le_pape_transmet_ses_vœux_aux_juifs_pour_la_fête_de_la_pâque/1224452

        • Raoul

          Comme un chanteur, il me semble qu’il s’agit de David Bowie, dépeint comme un grand chrétien, alors qu’il était sataniste.

        • Céleste

          Le jugement ne nous appartient pas, à nous qui sommes encore pécheurs..
          Toutefois, je ne pense pas qu’il faille associer ces deux chanteurs. En 1983, lorsque je me laissais polluer par n’importe quoi, j’avais lu un ouvrage qui parlait de personnes éclairées par un soleil noir, par exemple Hitler… et Bowie. En tout cas, depuis ce moment, à chaque fois que je le voyais, je pensais à ce soleil noir. Son titre testament, comme par hasard, s’appelle « Black Star ». Même à l’orée de la mort, il a validé ses oeuvres mauvaises. Il a entraîné dans la perdition de millions de jeunes (toxicomanie, homosexualité..). Pour les ténèbres, il a été un vrai Grand. On dit que son dernier titre parle de Daesh, mais il m’a semblé traduire : « qui se lèvera ensuite (pour être la nouvelle « étoile noire) Pour moi, il parlait de lui et de sa disparition proche.

        • dalencourt

          Céleste, il faut appeler un chat un chat. Un voleur est un voleur et il va en prison. Un sataniste est un sataniste et il va en enfer. Prince en était un beau, il n’y a qu’à voir d’ailleurs l’ovation que lui a faite Babylone.
          Il faut se méfier de notre tendance à vouloir tout déculpabiliser pour se masquer la réalité : la TRES GRANDE MAJORITE DES HOMMES VA EN ENFER, et ce de tout temps.

        • Patrick-Louis Vincent

          « la TRES GRANDE MAJORITE DES HOMMES VA EN ENFER, et ce de tout temps »

          Qu’en savez-vous ? Seriez-vous Dieu le Père ?
          S’il en était ainsi, autant se foutre une balle dans la tête tout de suite.

        • dalencourt

          Patrick-Louis, c’est ce qu’enseignait l’Eglise il n’y a encore pas si longtemps, avant de faire dans son froc et d’avoir peur de dire la vérité au monde. C’est aussi le témoignage de nombreux saints.
          Se foutre une balle dans la tête ? Non, il y a beaucoup plus simple : combattre le péché et le vice et revenir à une vie saine.
          Pour cela il faut prier, faire pénitence, faire des sacrifices, jeûner, se confesser régulièrement, aller à la messe, prier le chapelet, lire des vies de saints et des livres où les saints vous donnent les recettes pour combattre la tentation et le péché.
          Bref il faut avoir envie de changer de vie.
          Vous avez typiquement les propos d’un païen qui ne connaît pas les solutions spirituelles. Pourtant, depuis le temps que vous êtes lecteur de ce blog, vous devriez tout savoir sur ce qu’il convient de faire.
          A la fin des temps, le Seigneur nous force à choisir notre camp : fini les positions neutres où on pouvait s’auto-rassurer en flirtant constamment avec le péché en croyant que c’est sans risque. Dieu ne change pas, et les conditions enseignées au Moyen-Age (qui sont celles de l’évangile) sont toujours les mêmes.
          Je crois que pour beaucoup il va falloir vraiment s’y mettre. C’est tout le propos de l’Apocalypse qui est une exhortation à rester fidèles pour les justes et à quitter Babylone pour les autres.

        • Raoul

          Certes on sait que malheureusement, il y aura beaucoup de damnés mais selon le livre de l’Apocalypse, il y aura au Ciel une foule sud nul ne peut compter, c’est à dire beaucoup aussi. Vous n’êtes pas Dieu, nous non plus. Aussi rien ne nous autorise à dire que la plupart des hommes seront damnés quelque soit la période. Si à l’heure actuelle, on excuse tout et c’est une grave erreur, il ne faut pas penser comme au 19eme siècle que Dieu n’est que rigoriste. Même les prêtres traditionalistes ne sont pas forcément d’accord sur ce plan.

        • dalencourt

          Raoul, il ne vous appartient ni à vous ni à moi de modifier l’enseignement séculaire de l’Eglise catholique sur ce sujet. C’est mentir aux autres et se mentir à soi-même. Sans tomber dans la rigueur janséniste, on sait que le nombre d’élus est petit « il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus » nous a dit Jésus. Votre raisonnement conduit à penser et à dire qu’en définitive l’enfer est vide. C’est faux, et plus des 2/3 de l’humanité va en enfer, quoi que vous disiez.
          Il n’est pas question d’être d’accord ou pas avec la doctrine de l’Eglise qui elle-même est issue de la révélation : elle est.

        • Raoul

          Si vous aviez bien lu mon message, vous auriez vu que si je ne conteste pas le fait que malheureusement il y aura pas mal de monde en enfer, il n’en reste pas moins que je trouve bien présomptueux d’affirmer comme une vérité de foi que la plupart des hommes seront damnés. J’ai interrogé mon frère prêtre de la FSSPX qui m’a dit ceci » il semble effectivement qu’il y aura plus de damnés que d’élus mais ce n’est pas une vérité de foi et donc nul ne peut affirmer que c’en est une. Il a dit aussi que la phrase du Christ: beaucoup d’appelés et peu d’élus s’appliquait selon certains aux juifs: beaucoup de juifs appelés à suivre le Christ mais que peu l’ont fait. En tout état de cause, mon frère a dit: le principal est de tout faire pour être un élu. Encore une fois soyons prudents avec certaines affirmations même si elles peuvent être la réalité. Je précise aussi que vu mon grand âge, 59 ans, cela fait très longtemps que je suis l’enseignement traditionnel de l’Eglise, que chaque dimanche ave mes parents d’abord, avec ma femme ensuite, nous faisons plein de km pour une bonne messe. Quand nous étions à Lyon, nous avons assisté chaque année aux conférences mensuelles pour les couples. Chaque année, c’était un thème différent: les anges, le mariage, l’homme, etc Je ne suis pas théologien mais je pense quand même avoir de bonnes bases et donc jamais je n’aurais affirmer que l’enfer soit vide. Je ne suis pas sot à ce point.

    • Anselme

      Effectivement, on nous passe en plus des extraits de ses « tubes » cacophoniques où l’on croit reconnaître, non pas des voix humaines, mais les caquètements d’un poulailler épouvanté. Les videos ne sont pas en reste, avec force contorsions hystériques et regards hypnotiques. Tout à fait symptomatique des « icônes » de ce monde. Quand à la cause de la mort, des suites d’une grippe, il semble plutôt qu’elle ait d’autres causes. « Quand le chanteur a été hospitalisé, il y a six jours, ses représentants ont dit qu’il avait des symptômes grippaux. Mais selon TMZ, Prince aurait été traité pour une overdose » http://www.20minutes.fr/culture/1831803-20160422-direct-mort-prince-autopsie-realisee-vendredi

    • dalencourt

      25 avril : saint Marc (évangéliste) + naissance de saint Louis. C’est donc une date importante pour les FM, il doit y avoir une raison occulte à ce déplacement.
      N’oublions pas que l’emblème de saint Marc c’est le lion, et sa ville Venise (= saint Pie X et Jean-Paul Ier, tous deux patriarches de Venise avant d’être élus papes).

      • fredericdelest

        Bonjour

        Oui, il y a des raisons hautement symbolique à ce déplacement.

        En lisant le livre Histoire secrète de l’oligarchie anglo-américaine préfacé par le très bon Pierre Hillard, j’ai commencé un travail sur les maranes. Je suis quasi-certain que Valls en est un. Ceci explique son mariage.
        Valls est né le 13 aout.
        Le 13 aout 1917, les 3 enfants étaient en prison
        Le 13 août est aussi le jour du Myrtus.
        Le Myrtus est une plante très importante dans la religion juive. Elle est utilisée pour la composition du Loulav, pendant la fête de Souccot (fête des cabanes dans les environs de septembre, qui fait suite aux solennités du nouvel an juif). Ceci pointe le mois de Septembre et Valls est un pion important ds le plan du démon.

        le 25 avril, c’est la Saint Marc. Saint Marc est un évangéliste mais il ne faisait pas partie des 12 apôtres du Christ. Or Valls qui a fréquenté la loge « Ni Dieu Ni Maitre » a déclaré qu’il n’était plus FM. Nous avons un copié collé du démon avec une touche d’inversion.

        le 25 avril, c’est aussi le jour de Ancolie. C’est une fleur. Mais l’ancolie est aussi le nom des gants blancs utilisés par les FM. Le symbole est très fort,

        Comme le dit Corinne, ce déplacement se fait sans la protection de l’Archange St Michel.

    • morin

      Bien vu ,quand le chat est parti ,les souris peuvent danser.
      En 1987 , quand ils avaient remis en place la statue ,après travaux ,ils l’avaient remonté à l’envers .
      Initialement elle était tournée vers l’Angleterre ,nôtre ennemie héréditaire ,au remontage ,elle fut tournée vers la France.
      Que peut on imaginer cette fois ci ???

    • Corinne

      Manuel Valls a bien visité l’abbaye du Mont Saint Michel /
      ci-après le programme : il faut bien lire car cela figure en quelques mots noyés dans le reste des infos et des photos .
      http://www.ouest-france.fr/normandie/direct-manuel-valls-au-mont-saint-michel-ce-lundi-4186039

      On remarque que pour quelqu’un qui pratique la laïcité de manière féroce , passer à l’Abbaye du Mont , doit avoir une symbolique particulière . La visite a du être privée car il n’y a aucune photo .
      Enfin , je constate qu’un politique passe par un lieu saint catholique, alors que le pape , en visite, évite les lieux saints catholiques , visite à l’occasion ceux des autres religions et va dans les lieux politiques .
      Tout cela a un sens .

      • dalencourt

        Non, c’est un symbole qui a une signification eschatologique.
        C’est la même chose pour l’anneau de Jeanne, qui est le signe de l’alliance entre Dieu et les hommes : il fait référence à la première alliance conclue entre Dieu et Noé après le déluge. L’anneau de Jeanne signifie donc la sortie prochaine de l’arche, c’est à dire la fin des tribulations.
        Il en va de même pour saint Michel : il s’est absenté pour faire le ménage ailleurs (dans le Minnesota par exemple, chez un adepte du prince de ce monde, qui portait le même nom), mais quand il reviendra sur le Mont, ce sera pour faire le ménage en France, c’est à dire dans l’Eglise et dans Babylone : attention aux secousses !

  8. MAIRE

    Rendez-vous 8H30 (temps d’attente animé par les CHŒURS MONTJOIE-St DENIS)
    9 H 00 Dépôt de gerbes au pied de la statue équestre de Jeanne d’Arc par les
    Anciens Combattants, la D.R.A.C., les Meusiens, Vosgiens et Lorrains de Paris, l’Amicale des Forces Françaises Féminines, l’Union Nationale des Parachutistes, Bannières 2000, l’Association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc et toutes les associations contactées qui participent à cet hommage officiel.
    9 H 15 Arrivée des représentants du maire de Paris, des maires d’arrondissements, du Préfet de Paris et de la Région-Ile-de-France, du Préfet de Police et des Présidents des assemblées parlementaires.
    9 H 30 Arrivée du représentant du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants accueilli par les personnalités civiles et militaires.
    Après le dépôt des gerbes et les honneurs militaires, les personnalités saluent les porte drapeaux et les représentants des associations.
    9 H 45 Moment de recueillement et de prières devant la statue.

    * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

    11 H 00 MESSE DE SAINTE JEANNE D’ARC
    Eglise St Eugène-Ste Cécile (rite extraordinaire)
    4, rue du Conservatoire Paris 9e
    métro : Bonne Nouvelle, Grands Boulevards ou Cadet
    13 H 00 REPAS AMICAL
    présidé par son Altesse Royale le Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme
    Allocution du Père Michel VIOT aumônier de l’association
    Restaurant Le Gymnase : 44, boulevard Bonne Nouvelle – Paris 10e
    métro Bonne Nouvelle (Le prix du repas est de 35 €- (s’inscrire auprès de Pierre MAIRE06 80 72 72 77 – 01 60 77 19 51 mairep@gmx.fr AVANT le 7 mai)

  9. Uncle

    Les photographies de la déposition de l’union ‘interfoi » sur les changements climatiques à l’ONU. Intéressant de voir que les banderoles de diverses religions ont été rajoutées à l’arrière scène, alors que normalement, il n’y a que la croix du Christ gravée dans le ciment. À quand le nouveau symbole de la religion universelle?

    Dag Hammarskjöld Plaza #LightTheWay vigil
    • Uncle

      Une image est apparu au lieu du lien, mais bon, voici que je viens de découvrir que la chapelle du centre de l’église pour les nations unis est le lieu où la déclaration  »interfoi » a été déposée pour les membres des Nations Unis. Et surprise, ce centre appartient à l’église méthodiste, anglicane donc protestante. Sur ce lien du centre, une photo du mur dont je faisais mention ci-haut. Il semble que ce centre prend beaucoup d’importance pour la nouvelle religion mondiale à venir. À noter que les tremblements de terre ont eu lieu à la dépostion de la déclaration le 18 avril: http://www.nycago.org/Organs/NYC/html/ChurchCenterUN.html

      • laurent35

        @Uncle
        En complément de votre commentaire :

        http://www.nycago.org/Organs/NYC/html/ChurchCenterUN.html
        The Church Center for the United Nations

        Déjà, l’adresse n’est pas commune : « 777 First Avenue at 44th Street »
        777 : la Trinité
        44 : Marie ?

        « The Church Center for the United Nations, located across from the United Nations headquarters, came about after church leaders had worked to build support for the Declaration of Human Rights and urged government leaders to ratify agreements that supported the Declaration. »

        -> Une religion qui a pour dogme les Droits de l’Homme et que l’on veut mondiale en faisant ratifier la déclaration par tous les chefs d’état.

        -> Une religion qui ne défend pas la Vérité (la Croix) mais la met au même niveau que l’erreur (les drapeaux des autres religions). On est bien dans cette nouvelle religion universelle. Malheureusement, le Vatican fait pareil aujourd’hui, ce qui n’est certainement pas une coïncidence (voir la vidéo de l’Epiphanie : http://thepopevideo.org/en/video/interreligious-dialogue.html).

        • Uncle

          Votre commentaire est intéressant Laurent. Je me demande donc ce que l’ennemi essaie de singer avec le 777 et le 44. Le système me fait penser à une pieuvre, avec le siège des Nations Unies au centre, et une des tentacules étant cette église l’autre côté de la rue.

  10. Patrick-Louis Vincent

    « Les monuments américains se sont illuminés de violet, en hommage au musicien de génie. Sur les réseaux sociaux, plus de 45 millions de messages ont été échangés après l’annonce de son décès. »
    Ce qui est important c’est la couleur violette. D’autres sites parlent de pourpre. Violet ou pourpre, c’est la couleur des cardinaux. Je ne sais pas ce qu’il faut en penser, mais cela ne me paraît pas anodin.

    • dalencourt

      Le violet est traditionnellement la couleur de la mort, et le violet pour Prince fait référence à sa chanson très connue « Purple rain ». Je pense qu’elle est là la signification du violet, et non dans la couleur des cardinaux.
      Un chanteur qui s’appelle Prince, qui appartient à Babylone et qui décède un 21 (comme le 21/12/12, autre 21 annoncé par Babylone), annonce tout simplement la chute prochaine du prince de ce monde, Satan, qui l’avait annoncée par ce fameux 21 décembre 2012 et dont il confirme la proximité pile 40 mois après. On s’approche du 42ème et fatidique mois.

      • dalencourt

        J’ai oublié : j’espère que dans vos propos le terme de « musicien de génie » était ironique, parce que pour voir du génie dans une musique aussi sataniste, il faut le faire, ou alors il faut s’inquiéter sur son degré d’intégration (et de soumission, même inconsciente) à Babylone.
        Les 45 millions de messages sont intéressants : Daniel ajoute 45 jours aux 1290 pour atteindre la limite finale des 1335 jours, pour la délivrance.

        • martymcfly

          Bonjour Louis,
          Vous les comptez comment et à partir de quelle date ces 1290/1335 jours ? De plus, sur une base 30 jours/mois, ça fait 43 mois.
          merci

        • dalencourt

          Non là c’était juste pour la valeur du « 45 » en soi ; je n’ai pas fait de calcul particulier.
          En ce qui concerne celui de Daniel, nous ne pourrons le faire qu’à l’ultime moment où les événements nous permettront de dire qu’on est arrivés à la fin ; d’ici là, je ne me risque pas à un calcul aussi précis.

        • Patrick-Louis Vincent

          La phrase que j’ai citée n’est pas de moi mais d’un journaliste. Personnellement, j’avoue mon ignorance. Je ne connais rien de la musique de PRINCE.
          Vous remarquerez qu’après la mort de Mikel Jakson et celle de David Bowie, Prince est le dernier représentant de l’androgénie musicale. Aujourd’hui, ce sont les femmes qui dominent la chanson américaine, toutes plus sulfureuses et diablesses les une que les autres, brillant davantage par leur tour de poitrine que pour leur tours de chant.

  11. Jeanne d'Arc II

    Long entretien accordé au mois de mars par Mgr Schneider à une association catholique hongroise, et dont les traductions sortent ces jours-ci. Très intéressant, beaucoup de sujets abordés. Mgr Schneider y est encore une fois parfaitement clair (on se demande comment il ne pourrait pas dire à présent la vérité sur Amoris Laetitia, mais c’est à lui de décider).
    http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2016/04/mgr-athanasius-schneider-interview-synode-hongrie-amoris-laetitia.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/jeannesmits+(Le+blog+de+Jeanne+Smits)

    Je ne suis pas certaine d’avoir mis la position du Professeur Roberto de Mattei sur Amoris Laetitia (11 avril dernier) : « un document catastrophique signé par le Vicaire du Christ ». A défaut, la voici :
    http://laportelatine.org/vatican/sanctions_indults_discussions/024_01_04_2016/11_04_2016_amoris_laetitia_catastrophique_mattei.php

    • Anselme

      Effectivement, la position de Mgr Athanasius Schneider est claire et nette :
      « »Non possumus ! ». Je n’accepterai pas un discours nébuleux, ni une porte secondaire habilement dissimulée profaner le sacrement du mariage et de l’Eucharistie. De la même manière, je n’accepterai qu’on se moque du sixième commandement de Dieu. Je préfère que ce soit moi qui sois ridiculisé et persécuté plutôt que d’accepter des textes ambigus et des méthodes insincères. Je préfère l' »image cristalline du Christ Vérité à l’image du renard orné de pierres précieuses (saint Irénée), parce que «je connais ce que j’ai cru », « Scio cui credidi » (II Tim 1, 12)» (Rorate Coeli, 2 Novembre 2015)

    • eve

      Je suis atterrée par ce projet dans la cité du Sacré Cœur, là où Jésus lui-même s’est manifesté dévoilant son Cœur qui souffrait de toute l’ingratitude des hommes à son égard. Que peut-on faire de pire au Christ que le renier encore une fois dans la ville même où Il réclamait un retour d’amour de la part de tous les hommes ? je ne suis plus surprise par les inepties du cardinal barbarin ni de la communauté de l’emmanuel qui ne sait plus vers quel «  »dieu » » se tourner pour attirer des foules pour renflouer ses caisses ? oui vraiment, j’ai honte pour eux et je suis profondément blessée et terriblement meurtrie pour le Coeur de Jésus qu’on méprise à ce point ! honte à tous ces persécuteurs qui le transpercent encore et encore. pitié mon Jésus, Ils ne savent pas ce qu’ils TE font ! MARANA’tha

  12. Saint-Michel-Archange

    Chers amis,
    Cher Louis,

    Dans ces temps troublés, la foi en Jésus-Christ s’étiole. Le souvenir du Fils de Dieu se dilue sous les assauts de Ses innombrables ennemis. De nombreux chrétiens ne se souviennent plus de la réalité de Son existence. Nous trouvons à travers le témoignage de Sainte Cécile, grâce aux travaux du vénérable Dom Guéranger, des détails fondamentaux sur la personne de Notre Seigneur.

    https://saintmichelarchange.wordpress.com/2016/04/24/jesus-christ-fils-de-dieu/

    Dieu vous bénisse,

  13. Jeanne d'Arc II

    ALLELUIA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    MAGNIFIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Mgr Schneider a pris le temps de réfléchir sur Amoris Laetitia, il a écouté probablement avec effarement les réactions, et il a bien eu raison car l’Esprit Saint l’a guidé. Son analyse du document de François, qui est longue mais cela se comprend, est PARFAITE.

    J’ai remercié le Seigneur : Mgr Schneider rétablit la Vérité contre le Mensonge.
    Le Mensonge de François et consorts, le Mensonge des prêtres qui ont décidé de les suivre.
    Il va jusqu’à dénoncer, avec respect, la position du Cardinal Burke et de quelques autres (sans les nommer), qui disent que le document n’est pas un document magistère et de le lire « à la lumière de la Doctrine », ou qui affirme que le document n’induit aucun changement dans l’Eglise.
    Il compare à nouveau la situation actuelle avec la pire crise de toute l’histoire de l’Eglise : la crise arienne du 4ème siècle.
    Il montre que les évolutions se rapprochent en particulier du Protestantisme.
    Il demande à François de rétablir la Vérité, par exemple dans une nouvelle Exhortation : c’est très louable de sa part de proposer à François de s’amender, pour éviter la perte de son âme, et la perte de beaucoup d’autres âmes.

    MERCI Monseigneur ! Vous allez sauvez une partie du Clergé et des laïcs. MERCI INFINIMENT
    – je vais le remercier de ce pas, je lui avais déjà écrit un mail vendredi dernier.

    Que les fidèles louent le Seigneur !
    Peut-être d’ailleurs avons-nous en Mgr Schneider le 1er des deux témoins.
    Je rêve que le second soit Benoît XVI …à moins que le Cardinal Sarah ne s’engouffre dans le sillage de Mgr Schneider, que le Préfet Müller ne demande pardon au Seigneur pour toutes ses compromissions et rétablisse aussi la Vérité (malgré ses compromissions, il a été mis sur la touche par François, peut-être que cela va le faire réfléchir…), ou qu’un Cardinal américain qui n’aime que la messe selon le rite extraordinaire comme Mgr Schneider ne parle haut et fort.

    Pour info : quelques fautes de frappe, mais le document a, semble-t-il, été rédigé en français par Mgr Schneider.
    http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/clarifier-pour-eviter-la-confusion-generale.html

    • Yato

      Oui, l’analyse de Monseigneur Schneider est excellente, et très critique vis-à-vis de Bergoglio, ce qui ne gâte rien. Il me semble cependant que ce texte contient une erreur, en attribuant au pape saint Libère une adhésion à l’arianisme qui l’aurait poussé à condamner saint Athanase au nom de cette hérésie. L’infaillibilité de saint Libère n’est pas contestable et ce sont les ariens de l’Eglise grecque, coutumier du fait, qui ont falsifié des documents, tels que L’Apologie contre les Ariens d’Athanase, pour faire accroire que saint Libère aurait erré dans la foi. De la part de Monseigneur Schneider, qui se prénomme Athanase, cette erreur est curieuse. Cherche-t-il des circonstances atténuantes à Bergoglio ? Ou veut-il suggérer qu’il faut remonter bien loin en arrière (au IVe siècle) pour trouver un pape susceptible d’être accusé (à tort en l’occurrence) d’errer dans la foi ? Bergoglio, lui, en tout cas, il erre. Là-dessus, aucun risque de se tromper.

      • Jeanne d'Arc II

        Juste un petit commentaire : le titre de l’article : « Appel à une interprétation authentique de l’Exhortation apostolique Amoris Laetitia » est un titre rajouté par « Benoît et Moi ». Ce titre est trompeur : cet appel n’est pas destiné au Clergé…mais un appel pressant à François pour une clarification de son Exhortation, notamment par la correction de ses erreurs par rapport à la Doctrine. Faute de quoi, la confusion dans l’Eglise risque de se généraliser dans une proportion au moins similaire à la pire crise de l’Eglise : la crise arienne du 4ème siècle.
        @Yato : je pense que Mgr Schneider veut donner une chance à François de se rattraper – il est encore temps. Demain, il sera trop tard, le Seigneur « lent à la colère et plein d’amour » pourrait bien laisser aller son bras.

        Bon…je viens de voir que « Benoît et moi » doit relire sa traduction, qui n’apparait plus la page d’accueil. Je vais en profiter pour leur faire une remarque sur le titre – plusieurs lecteurs ont fait des remarques visiblement…Je vais aussi interpeller Mgr Schneider sur les traductions de son article.

      • Ragnar Lodbrok

        Yato,
        « Bergoglio, lui, en tout cas, il erre. Là-dessus, aucun risque de se tromper. »

        Désolé, mais vous vous trompez
        Bergoglio dit François 1er ne peut pas errer dans ce qu’il dit et ce qu’il fait.
        Pas plus dans ce qu’il pense!
        Il sait PARFAITEMENT ou il veut aller et il y va directement!
        Il est tombé dans l’erreur, mais il le sait, et c’est VOLONTAIRE: aucune errance à ce niveau là.
        Ce qui, manifestement aggrave son cas. Hélas!

        • Richard

          Tout à fait. Il a épousé la doctrine du N.O.M. Et, comme un loup déguisé en agneau, il trompe à merveille son monde.

    • Lise

      Merci, Mgr Scheider apparaît comme une lumière dans la nuit. Et si on n’en était qu’au début et que le processus engagé devait durer plusieurs années, voire plusieurs décennies, jusqu’à un anéantissement complet de l’Eglise ? Les intuitions de Louis sont très intéressantes, mais il est tellement pressé de voir l’Avènement de Notre Seigneur qu’il pourrait avoir tendance à raccourcir les délais. J’ai l’impression que le travail de démolisseur dont parlait Anne-Catherine Emmerich est loin d’être parachevé. Ceci dit, je partage l’analyse de Louis sur le fait que l’Antéchrist serait un système et non un homme. On a du mal à imaginer un seul homme portant une telle ambition. Ceci dit, quand on voit ce que fait François Premier, on est assez stupéfait du retentissement mondial des faits et gestes d’un simple humain. On voit bien les prémisses de l’instauration d’une religion mondiale unique, mais il est évident qu’elle n’est pas encore totalement déployée. Ne pensez-vous pas qu’il faudra plusieurs années pour l’instaurer ? Avec plusieurs manifestations du châtiment divin, ça et là, pour avertir les pécheurs de l’imminence de la Justice et du Jour de la Colère.

      • dalencourt

        Lise, attention c’est probablement un manque de connaissances qui vous fait vous exprimer ainsi. Nous sommes bien à l’anéantissement complet de l’Eglise, qui a commencé dès 1929 pour passer en phase active en 1962, et finalement au tombeau en 2013.
        C’est bien parce que je sais que l’Eglise est morte que j’annonce le retour du Christ ; l’impatience que l’on peut me reprocher étant juste dans l’interprétation des dates et des événements, mais cela ne change rien au fond : le jugement dernier est imminent maintenant, il faut arrêter de croire et de dire qu’il y a encore du délai. Seule une méconnaissance de la vraie foi et de la vraie doctrine peuvent vous faire dire cela.

        • Ragnar Lodbrok

          Louis,
          C’est un peu effrayant ce que vous dites!
          Car si je vous entends bien, vous êtes le seul (avec quand même quelques farouches partisans) à posséder la vraie foi et la vraie doctrine!
          Tout le monde voit bien qu’on arrive au bout du bout, pas la peine de sortir de Polytechnique pour le voir!
          Mais personne, à part vous, ne dit que l’Église est morte.
          Pas même les tradis, ni les résistants, ni même les sedevacs qui ne parlent que d’Église éclipsée!
          Il y a quand même une différence entre morte et éclipsée!
          Vous arriveriez presque à me faire préférer les sedevacs!
          Belle perf Louis 🙂

        • dalencourt

          Oui éclipsée si vous voulez.
          Il s’agit d’une locution volontairement forte pour montrer que l’Eglise officielle (à Rome), celle qui représente le catholicisme pour le commun des mortels, est au tombeau (donc morte) depuis le 13 mars 2013.
          Je suis obligé d’utiliser des images simples mais fortes pour éviter d’entrer dans des explications longues et compliquées qui ne feraient qu’embrouiller les choses.
          Pour résumer : l’Eglise officielle (matérielle) est morte, mais l’Eglise spirituelle (formelle) subsiste dans ceux restés fidèles à la tradition et à l’Eglise de toujours.

  14. Stef


    Sanctuaire de la Salette.

    Salut chers lecteurs,
    Le dimanche 24 était le jour des Palmes en Russie et chez les orthodoxes qui correspond au Dimanche des Rameaux.

  15. Marigny

    Louis,
    Pensez-vous qu’il existe un rapport eschatologique avec la population mondiale actuelle ?
    Je pressens depuis quelques temps que le nombre d’hommes sur Terre est d’importance capitale. Nous sommes actuellement à environ 7 400 000 000 d’humains sur Terre. Peut-être que le Seigneur ainsi, Souhaite nous faire comprendre que Tout sera accompli lorsque nous atteindrons les 8 000 000 000 ? Lorsque l’on connait la portée d’un tel chiffre, cela interroge n’est ce pas ?

    Bien à vous,

  16. Souri7

    Bonjour à tous,
    Est-ce que quelqu’un connaîtrait le monastère de Lanorgar à Le Trévoux (29) et pourrait me dire ce qu’il en pense ? C’est FSSPX, dans un lieu initialement consacré au Coeur Immaculé de Marie… Merci.

  17. Anselme

    Le pape a confirmé que l’exhortation apostolique Amoris Laetiti constitue un changement de discipline pour les divorcées-remariés : « Peut-on parler d’un changement de discipline pour les divorcés-remariés ? « Je peux dire que oui, a répondu le Pape, mais ce serait une réponse trop courte : je vous conseille de lire la présentation faite par le Cardinal Schönborn, c’est un grand théologien, et dans cette présentation vous trouverez la réponse à votre question. » Je ne sais si ce Cardinal est très connu en France, mais la « messe pour la jeunesse » du 16 novembre 2008 célébrée par le cardinal Schonborn fait apparaître une certaine « cacophonie » visuelle et auditive http://laportelatine.org/mediatheque/videotheque/schonborn0811/schon0811.php

  18. Yato

    Le 28 avril, il y aura 40 jours que Bergoglio a signé son infâme exhortation Amoris Laetitia qui, malgré la fermeté de Monseigneur Schneider, n’a toujours pas été condamnée, avec son auteur, par l’Eglise catholique.

      • frru

        récupération politique, honte à cet odieux personnage que je ne peux pas blairer… la vraie France c’est celle D’ALAIN ESCADA 🙂 !!!! là vous pouvez y aller les yeux fermés!!! quant à l’autre j’espère qu’il y aura personne … Merci Corinne d’avoir rediffusé la vidéo 🙂

  19. Stef Lekhan

    Bonsoir,

    J’ai l’impression que nous arrivons bientôt à la prophétie de Marie Julie Jahenny :

    Lors de cette heure terrible, les étrangers, dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, seront maîtres en France. Dès la nouvelle du fatal événement, leurs oreilles ne seront pas sourdes !

    Pendant cette lutte première, en toute l’étendue de la France, il y aura liberté pour tout. Il n’y aura plus de captifs retenus pour crimes. » 9 mai 1882

    » Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au Ciel. Les mois du Sacré-Coeur (juin) et de Mon Sang (juillet), ce sera le signal des châtiments, guerre civile. » » Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution. C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris. » (27 avril 1877) » »Les militaires seront éloignés de France, et les forces de l’ordre seront réduites. »

    « C’est pendant cette période troublée, que seront promulguées des lois infâmes, visant entre autres à établir une mainmise du pouvoir sur la religion, asservissant le clergé au pouvoir révolutionnaire, persécutant toute opposition, coupant tout lien hiérarchique avec Rome. Des révolutionnaires instaureront la mise en place d’un pouvoir totalitaire avec son régime de justice expéditive des opposants, de surveillance, de dénonciations, etc. ceci sur fond de disette du fait des récoltes insuffisantes et des calamités. (Tremblements de terre, épidémies sur les hommes et les animaux). Des pluies torrentielles entraînant de grands retards dans les cultures seront un des signes précurseurs de cette révolution. » » J’avertirai Mes amis par des signes de la nature. Je les préviendrai. » » La guerre civile et les épidémies feront beaucoup de victimes surtout dans les grandes villes. » » Les ennemis se battront entre eux ! «

    » Cette loi infâme sortira avec un grand nombre d’autres. Personne ne pourra s’y soustraire, ou bien la mort au fond des prisons. Cette loi marchera sur tout ce qui est le plus sacré. » 20 avril 1882

    • dalencourt

      Non, toutes ces prophéties sont à mettre au passé.
      L’étranger (c’est à dire les païens) sont bien maîtres du pays depuis longtemps, le signal des châtiments (juin et juillet) peuvent se situer autant pour la 1ère que la seconde guerre mondiale (surtout pour la seconde concernant les allusions à la guerre civile, qui fit rage dans notre pays jusqu’à l’épuration). Quand aux lois infâmes et au pouvoir tyrannique, difficile de les nier (demandez au Dr Dor ce qu’il en coûte de s’opposer, même pacifiquement, à l’avortement). Nous vivons dans une société plus tyrannique et dictatoriale que la Russie sous Staline, sauf que l’on ne tue pas les gens dans les goulags mais dans les médias, à la TV, dans les écoles, dans les entreprises, sous le rouleau compresseur des lois infâmes et de la pensée unique.
      Méfions-nous de nos interprétations et surtout de notre accoutumance à un monde qui foule tous les liens sacrés depuis tant d’années que nous ne le voyons plus.

        • PhildeFer

          « ..et surtout de notre accoutumance à un monde qui foule tous les liens sacrés depuis tant d’années que nous ne le voyons plus…. »
          La suite n’était pas à oublier, loin de là!

  20. laurent35

    Le 22 avril 2016, 175 pays ont signé l’accord sur le climat à l’ONU :

    http://www.lemonde.fr/cop21/article/2016/04/22/a-new-york-171-pays-reunis-pour-signer-l-accord-de-la-cop21-sur-le-climat_4907201_4527432.html

    Extrait :
    « C’est un moment d’histoire. » A l’ouverture de la cérémonie de signature de l’accord de Paris sur le climat, vendredi 22 avril, Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), s’est réjoui — en français — du nombre de pays signataires.

    Au total 175 pays ont signé l’accord de Paris sur le climat conclu en décembre, a indiqué l’ONU à l’issue de la cérémonie de signature.

    Mon commentaire :
    Je crois que c’est effectivement un moment historique qui ne fait que révéler la folie et la perfidie des dirigeants de ces 175 pays, autrement dit, le monde entier, moins quelques rebelles que l’on mettra au pas si besoin, je n’en doute pas.

    Nous sommes en pleine révolution contre-nature car il s’agit ni plus ni plus que de « ralentir le réchauffement de la planète » qui est naturel et non pas lié à l’activité humaine. C’est là le mensonge.

    L’indicateur de ce réchauffement est le CO2, un gaz tout aussi nécessaire à la vie que l’oxygène ! Lutter contre le CO2, c’est lutter contre toute forme de vie. Et le Vatican avalise cette thèse pourtant décriée par nombre de scientifiques et soutient massivement le projet onusien :
    – encyclique Laudato Si le 24 mai 2015,
    – discours du pape à l’ONU le 25 septembre 2015, devant le chef d’états du monde entier réunis en sommet, pour l’agenda 2030,
    – projection sur les murs de la Basilique St Pierre le 8 décembre 2015, pendant la COP 21, mais aussi et surtout, le jour de la fête de l’Immaculée Conception.
    – et célébration de l’Heure de la Terre, une initiative de l’organisation franc-maçonne, le WWF, avec exposition de pandas Place St Pierre, et extinction des feux, le 19 mars 2016, jour de la St Joseph.

    On peut même dire que ce projet onusien est le projet phare du Vatican, devant la défense des envahisseurs musulmans, devant la défense des divorcés-remariés et des homosexuels, et devant la défense des plus pauvres.

    Revenons-en à l’accord sur le climat signé par 22 avril 2016 par 175 pays.
    Le 22 avril, un 22 donc (voir commentaires précédents), et un mois après les attentats de Bruxelles. Aucun rapport entre ces deux événements ? Si, car dans les deux cas, c’est notre liberté qui est attaquée. Notre liberté de croire et de mener une vie respectueuse de la loi divine et naturelle. Dans les deux cas, la conséquence est une oppression toujours plus forte du pouvoir : état d’urgence, lois liberticides, nouvelles lois et normes environnementales, ruineuses et mortifères à venir. N’oublions pas les Georgia Guidestones.

    Et la suite, en ce qui concerne la France, c’est ça :
    « Symboliquement, le président français François Hollande a été le premier à signer l’accord historique. Lors d’une conférence de presse, il a ensuite indiqué que l’accord serait présenté en conseil des ministres le 5 mai pour une ratification par le Parlement « avant l’été ». « Le texte sera présenté ensuite, le 18 mai, à l’Assemblée nationale », a précisé le chef de l’Etat. »

    La France est encore en pôle position ! Pour le meilleur et pour le pire !

    (Daniel VIII) 13 Et j’entendis un saint qui parlait : et un autre saint dit à celui qui parlait :  » Jusqu’à quand durera ce qu’annonce la vision touchant le culte perpétuel, le péché de désolation. ainsi que l’abandon du sanctuaire et de l’armée [céleste] pour être foulés ?  »

    (Apocalypse VI) 10 Et ils crièrent d’une voix forte, en disant :  » Jusques à quand, ô Maître Saint et Véritable, ne ferez-vous pas justice et ne redemanderez-vous pas notre sang à ceux qui habitent sur la terre ? « 

    • Clémence

      Bonjour, puisque vous parlez de Bruxelles, intéressant article sur l’Eglise belge en liquidation : 36 des 110 églises de Bruxelles vont être fermées, triste bilan du déclin constant d’une Eglise sous la houlette du cardinal Danneels et de ses « plans de restructuration », membre du « Bergoglio-Team » et du « cercle secret Saint-Gall » qui aurait œuvré à l’élection de l’actuel Evêque de Rome. http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/leglise-belge-en-liquidation.html
      L’article souligne que :
      – Bruxelles est aussi le siège de l’Union européenne
      – une majorité de gauche dirige la ville
      – cette majorité est constituée, au conseil municipal, d’un tiers de musulmans.
      Ces deux derniers aspects livrent une partie de l’explication d’un déclin sans précédent.
      Un autre aspect central est la direction de l’archevêché, assurée durant plusieurs décennies par des archevêques libéraux.
      S’agit-il d’un signe prophétique de ce qui va arriver à l’ensemble de l’Eglise, sous la houlette de François Premier ?

  21. Michelange

    Cher Louis, chers amis,

    Bel article, de nouveau, Louis. Le parallèle entre notre situation et celle du Titanic juste avant son naufrage est en effet saisissant. Comme la plupart des passagers avant le choc avec l’iceberg, nous avons une impression de fausse sécurité et nous nous croyons, pour la plupart, insubmersibles, insouciants et gonflés d’orgueil par les miracles de la technique toute puissante mettant l’homme au niveau de Dieu, si ce n’est à Sa place. Mais pour le Titanic, la nature s’est chargée de remettre l’homme à sa vraie place, tout petit et si fragile face à l’immensité de l’océan. Une leçon d’humilité qui aurait dû nous ouvrir les yeux, mais qui malheureusement ne les a pas ouverts ! Nous allons nous-aussi à pleine vitesse vers l’iceberg immergé sans nous douter, pour la plupart, de ce qui nous attend.

    Sauf pour quelques-uns d’entre nous, qui continuons à prêcher inlassablement dans le désert afin de prévenir au moins les passagers de ce qui se trame et qu’ils puissent se préparer spirituellement, puisqu’il est trop tard de toute façon pour infléchir notre direction et que le capitaine Bergoglio est trop occupé à faire la fête avec ses passagers pour se soucier de la navigation…

    Mais nous, au moins, contrairement aux passagers du Titanic, nous avons été prévenus de ce qui se trame par différentes prophéties chrétiennes et par divers textes bibliques. Nous savons que l’iceberg est là, tout proche, invisible, dans le noir, sur notre trajectoire. Nous pouvons peut-être même essayer de déterminer quand le choc aura lieu, sans garantie évidemment…
    La piste de Fatima semble nous indiquer une date autour du vendredi 13 mai 2016, 99ème anniversaire de la première apparition de la Sainte Vierge à Fatima en 1917. Les informations sur le contenu du troisième secret dévoilées partiellement par le père Malachi Martin convergent indubitablement vers 2016 (moins de 20 ans après 1997) et même vers le printemps 2016, si j’en crois le commentaire d’Uncle du 14 avril, si ce que le père Martin appelle le signe de la Vierge et qu’il situe un jour de printemps, correspond bien aux trois jours de Ténèbres, ce qui paraît logique, puisqu’il redonne le même délai , avec une fourchette plus large en amont, mais avec le même terme(dans 10 ou 20 ans), à compter depuis 1997.

    La piste des mystiques catholiques français paraît également converger vers cette période, notamment avec la prophétie de Marie-Julie Jahenny ,qui situe elle-aussi les trois jours de Ténèbres au printemps et plus précisément, entre le 2ème et le 3ème nœud de la montaison du blé tendre en Bretagne, ce qui pourrait correspondre aussi, apparemment, à la mi-mai, cette année. Celle de l’Abbé Souffrant, qui avait prédit la destruction de la République, donc le retour à une monarchie (potentiellement avec le Grand Monarque) pour l’année (finale) des « deux printemps », semble aussi cohérente avec cette date, en considérant que le printemps 2016 serait en fait le deuxième printemps de l’année ultime, 2015.

    La piste numérologique, enfin, pourrait elle-encore corroborer cette date. Rappelons que j’avais déjà exploré auparavant cette hypothèse d’une série de 13 périodes temporelles pour la création divine comme une interprétation alternative possible pour les 5 (ou 6) apparitions le 13 du mois à Fatima, (mais sans y intégrer jusque là la période des semaines), en sus de la signification directe qui serait de désigner le 5ème « 13 » de l’année, c’est –à-dire le 13 mai.

    Selon mon hypothèse, la durée normale de la création divine en cours serait de 7 jours divins, soit 13 millénaires. Au-delà de ce terme d’ores et déjà échu, Dieu nous aurait octroyé une prolongation ultime de 13 années, 13 mois, 13 semaines, 13 jours et 13 heures pour nous montrer son infinie miséricorde.

    La période des 13 millénaires me paraît judicieuse parce que cela correspond à un demi-tour du zodiaque, soit 6 ères zodiacales de 2000 ans et une demi-ère de 1000 ans (le premier jour divin ?), dont la dernière serait l’ère des poissons/ère chrétienne. Du point de vue astronomique, c’est la moitié du cycle de précession des équinoxes, qui dure approximativement 26’000 ans. Rappelons qu’en réalité, il y a 13 constellations sur la course du soleil autour de l’écliptique, matérialisation du zodiaque, en comptant celle d’Ophiuchus, qui s’intercale entre le Scorpion et le Sagittaire.

    Le début du dernier jour divin (le jour du Seigneur) et donc celui de l’ère chrétienne devrait logiquement être fixé au 1er janvier de l’an 2, date de la circoncision de Jésus, puisque Jésus est censé être né le 25 décembre de l’an 1, la notion du zéro n’étant pas encore inventée quand le système de datation en fonction de la naissance du Christ a été mis en place par le moine Denys le Petit. On ne peut pas non plus opter pour une naissance du Christ en l’année -1, ce qui l’aurait fait naître … avant Jésus-Christ.

    Cela a pour conséquence que le 13ème millénaire de la création et le 2ème de l’ère chrétienne se serait en fait achevé au 31 décembre 2001 et non pas au 31 décembre 2000, comme on le considère généralement. C’est la première petite subtilité destinée à crypter ce compte qui doit échapper à la sagacité des Babyloniens « moyens ».

    La deuxième série consiste en 13 années de grâce accordées par le Seigneur en sus du temps ordinaire des 13 millénaires. Ce délai fini donc au 31 décembre 2014, déterminant l’année ultime de la création, 2015.

    Puis vient la troisième série, celle des 13 mois, qui se termine opportunément par un dimanche, le dimanche 31 janvier 2016, ce qui nous arrange pour le compte ultérieur des semaines résiduelles, une coïncidence heureuse … et peut-être significative !

    La 4ème série, celle des treize semaines, se terminerait donc avec la 17ème semaine de l’année, au dimanche 1 mai. Une série pas évidente à prendre en compte d’emblée et peu transparente mathématiquement, ce qui dissimule encore un peu mieux ce compte.

    La 5ème série, celle des treize jours, se terminerait quant à elle, le samedi 14 mai à minuit.

    Enfin la 6ème série, celle des treize heures, finirait à 13h, le dimanche 15 mai, le jour de la Pentecôte, donc, un jour idéal entre tous (avec l’Ascension) pour le retour du Christ. Notons que nous sommes passés maintenant à l’heure d’été, ce qui fait que la treizième heure correspondra en fait à 12h en heures solaires, l’heure du Miracle du Soleil, le 13 octobre 1917 à Fatima, dont ont été témoins 200’000 personnes, croyants et non-croyants confondus.

    En supposant que le Seigneur reviendrait vers nous le troisième jour, le 15 mai, dimanche de PENTECÔTE, après une période de trois jours de Ténèbres commençant le VENDREDI 13 mai, un temps qui reprendrait symboliquement celui de Sa Passion, le scénario paraît plutôt crédible et donc d’autant plus cohérent avec les autres pistes eschatologiques mentionnées plus haut.
    Ces convergences ne sont peut-être encore une fois que des coïncidences fortuites, mais il semble que les choses s’imbriquent un peu trop bien, cette fois, pour que cela tienne au seul hasard.

    A titre indicatif, je me permets de signaler en plus que ma piste du calendrier maya (elle-aussi revisitée), corrigeant le biais qu’entraîne l’utilisation par les archéologues américains d’une année dite « vague » de 365 jours pile à la place de l’année réelle de 365,2422 jours, retarde l’échéance du calendrier maya (du 21 décembre 2012) de 5125 ans (la durée du calendrier maya) x 0,2422 jours, soit de 1241 jours (3 ans et 146 jours, ou encore 3, 40 année), à rajouter au fameux 21 décembre 2012, ce qui pointerait sur le 136ème jour de 2016, c’est-à-dire le dimanche 15 mai 2016, LA PENTECOTE.

    Notons que ce raisonnement-là est purement arithmétique et nous livre pile poil le même jour que la piste numérologique. Grosse coïncidence, quand même, si c’en est une, d’autant que cette date est très significative aussi du point de vue christique. Cela a été le jour de la délivrance tant attendue par les apôtres et cela pourrait être aussi le jour de NOTRE DELIVRANCE.

    Amicalement,
    Michelange

    • Uncle

      Pour confirmer votre VENDREDI, Marie-Julie Jahenny avait vu la même chose:
       »Mes enfants, voici le signe qui vous indiquera que le combat est proche pour sauver l’Eglise et sa fille aînée. D’abord tous les méchants vont régner victorieusement. Leur volonté ne sera point renversée, avant les époques indiquée dans les extases passées, avant que tous ces hommes…
      -Pas fort, bonne mère, je souffre d’atroces douleurs au-dedans de mon coeur qui souffre déjà de la douleur annoncée. S’il vous plaît, bonne Mère, pas fort.
      -Non, mes enfants, mais je dois vous avertir gravement que le mal va empirer, et que ceux qui le font vont triompher comme c’est annoncé.
      Après leur règne de courte victoire sur les blancs – et sur ceux qui ne le sont pas – tout mon peuple aura plus ou moins à souffrir ; après que la victoire des impies aura couvert presque toute la France de sang et de morts, la blanche armée de la victoire fendra rapidement ces milliers et ces milliers de triomphateurs coupables qui seront punis. Mes enfants, elle traversera la rougeur de leurs âmes ; mais ils ne changeront ni de pensée ni d’opinion. Ce sera visible jusque sous les yeux du Sauveur mortel et de ses « royals » soldats. Le châtiment les aura atteints ; mais ils ne seront pas changés.
      Mes enfants, dès que le signe de Dieu sera commencé, ne vous étonnez pas ; disposez-vous à en voir fuir dans les abri, en toutes les parties de la France et non d’un seul côté…
      L’armée des justes, des soldats de la Croix, mêlée à d’autres braves, traversera presque toute la France, sous le feu des signes de Dieu. Elle sortira de Bretagne pour se rendre jusqu’au fleuve où le Sauveur de la terre doit arriver avec sa propre armée (le Rhin). Ils se rejoindront tous ensemble, sous l’étoile de la victoire.
      Ma fille, remarque bien cette parole : ce sera sous les signes du ciel semblables au sang des chrétiens. Au milieu de ces signes sanglants et effrayants, il y aura une blanche lumière qui surpassera la beauté de l’aurore. Cette blancheur fendra les sillons de sang et ira au-devant de vous, sur le bord du fleuve. Cette blancheur aura traversé ce sang le jour des souvenirs de la Passion de mon Fils.
      – Oui, bonne Mère, un Vendredi.
      – Mes enfants, dit la Sainte Vierge, pour que vous ne doutiez pas, je vous décris ce signe que Mon Fils vous manifestera à la chute du jour, une preuve véritable.., un signe blanc à l’Ouest de la France, environné d’un rideau de franges diamantées, énorme, l’espace de trois quarts d’heure. Vos demeures en seront éclairées comme par le soleil. Les rues seront aussi claires que dans le jour ordinaire.
      Au bout d’une demi-heure, une barre rouge se formera, vers l’ouest, en forme de branches ; et des gouttes de sang s’en échapperont.
      Cette barre rouge cernera la blancheur du signe et en envahira l’éclat de sa lumière (assaut du mal).
      Mes enfants, de l’ouest, ce signe remontera un peu ; puis, la barre rouge se dissipera, comme par la victoire de la blancheur (triomphe du Roi). Un samedi, entre 5 et 6 heures…
      Je parlerai encore pour prévenir mon peuple des signes du Seigneur.
      Après ces paroles, la Sainte Vierge tombe à genoux aux pieds du Père Éternel et voici les paroles du Père Céleste :
       » Très digne Mère de Dieu, Mon Fils Éternel veut manifester le signe du Sauveur mortel (Le Roi) et tourner Sa Puissance du côté de l’étranger. Tous les yeux, en France pourront contempler cette faveur à son égard.
       » Il sera, reprend la Sainte Vierge, comme un ornement au firmament, sous la forme d’une étoile carrée, portant en son milieu un sceptre et une couronne, que pourront bien distinguer tous les peuples de la terre.
       » Et elle ajoute : Puisque mon Fils ne peut convaincre Son peuple du jour fortuné qui le surprendra au milieu de ses idées mauvaises et coupables, Il commencera par placer sous le firmament l’annonce des prédictions faites aux siècles passé et au siècle présent. Elle cite les secrets confiés à Sainte Marguerite-Marie, à Soeur Marie de Jésus-Crucifié, à Soeur Saint Pierre, à Marie Estelle et qui n’ont jamais été publiés.  »
      21 novembre 1882

      • kenjjo60

        « Ce sera visible jusque sous les yeux du Sauveur mortel et de ses « royals » soldats. »
        Du Sauveur mortel, il ne s’agit donc pas de Jésus Christ qui lui est éternel.

        Heureusement que je suis tétu et que je ne vous écoute pas Alléluia merci mon Dieu.

        • dalencourt

          Tout à fait Kenjjo, et merci. Il n’y a qu’un seul sauveur, c’est Jésus-Christ et je suis bien malheureux de constater que beaucoup de ses supposés enfants ne veulent pas de Lui et ne l’attendent pas, alors qu’Il est à la porte.
          Je m’interroge de plus en plus sur la validité de certains voyants comme Marie-Julie Jahenny, qui n’évoque que des solutions matérielles là où on attend une intervention surnaturelle et des moyens spirituels pour résister.
          Je commence à comprendre pourquoi je suis mal à l’aise avec MJJ, c’est beaucoup trop matérialiste comme visions, comme quoi le diable est vraiment très fort.

    • Crunch

      Extrêmement intéressant et bien pensé. Merci Michelange! Je me base aussi sur ce qu’avait dit Malachi Martin + le centenaire de Fatima… les coïncidences n’existent pas.

    • dalencourt

      Michel-ange, vos conclusions rejoignent celles de ma conférence à Tilly samedi dernier (23 avril) où j’ai annoncé également la date du 13 mai, mais par un autre raisonnement.
      Je vais mettre d’ici ce soir le texte de cette conférence sous la forme d’un article.

      • Uncle

        Je ne suis pas un spécialiste des nombres, mais le dernier message à Akita a eu lieu aussi un 13 octobre à ce qu’il semble, et en 1975 la statue a versé 101 larmes. Pourquoi ce chiffre?:

         » Le samedi 13 octobre 1973, après laudes, oraison et chapelet, elle reçoit un nouveau message
        « Un feu tombera du ciel et anéantira une grande partie de l’humanité […]. Les armes qui vous resteront seront le rosaire et le signe [de la croix] que le Fils a laissé. »
        Les messages ont été accompagnés parfois de la vision d’une grande lumière, parfois d’un parfum ineffable…
        Le 4 janvier 1975, premier samedi du mois, à la fin d’une retraite, Mgr Shojiro Itô est attendu par une vingtaine de sœurs. Vers neuf heures du matin, la sœur sacristine s’étonne : le socle de la statue est mouillé. Elle a versé encore ensuite des larmes, en tout : 101 fois… »

        • dalencourt

          101 est le chiffre du pape Pie IX dans la prophétie des papes, qui symbolise la durée de la Passion de l’Eglise (101 ans : 1914-2015). Voilà le rapport avec les 101 larmes.

    • Tom Tom

      D’accord avec ce que dit cet article sur le cynisme de l’exigence des ”papiers en règle” pour les douze musulmans qu’il a ramenés de Lesbos dans l’avion pontifical. Tout est en règle, et la charité surnaturelle, elle, est sacrifiée.

  22. dalencourt

    Hier, c’était la fête de Notre-Dame du Bon conseil, qui est fêtée en France le lendemain, 26 avril.
    Donc le 25 avril cumulait saint Marc, ND du Bon Conseil et les 802 ans de la naissance de saint Louis.
    Une date importante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s