La fin du monde ne sera pas spectaculaire

rocher-de-la-Vierge-ok

« Ma façon de penser n’est pas la vôtre, et mes plans ne sont pas les vôtres, dit le Seigneur. »
(Isaïe 55, 8)
Il existe aujourd’hui un obstacle particulièrement puissant qui bloque notre discernement et notre capacité à appréhender l’avenir en s’appuyant sur les prophéties et les Saintes écritures : le monde.

Pourquoi Dieu nous dit-il que sa façon de penser est différente de la nôtre ?
Parce que nous avons un mode de pensée terrestre, terre à terre, matérialiste et que nous activons nos fonctions intellectuelles à partir de ce mode terrestre.

Est-ce à dire que nous ne serons jamais capables de comprendre et de distinguer la réalité des messages divins ?
Non, parce que Dieu est venu sur terre en revêtant la nature humaine afin de nous enseigner qu’il existe une autre dimension chez l’homme, la dimension spirituelle.
En quelque sorte, il est venu l’activer.

Dieu n’a pas créé la terre et tout ce qu’elle renferme pour rien ; il n’a pas créé l’homme à son image par hasard ; et surtout il ne s’est pas manifesté parmi les hommes en revêtant la même condition qu’eux pour ensuite leur dire que tout ceci ne servait à rien puisque son Royaume n’est pas de ce monde.
Bien évidemment que le Royaume de Dieu est aussi sur terre, sauf qu’il ne doit pas être confondu avec le monde terrestre, celui qui relève du matériel.
Le royaume de Dieu est bien sur terre mais il relève exclusivement du spirituel.

Pourquoi ces fonctions spirituelles de l’homme ne pouvaient pas être activées avant la venue de Jésus-Christ ?
Pour une raison toute simple : le monde terrestre est le domaine d’influence de Satan, lui-même le dit quand il tente Jésus au désert et celui-ci, qui pourtant est Dieu et le créateur du monde, ne le contredit pas.
D’un autre côté, nous savons que l’être humain possède dès son origine cette fonction spirituelle avec le risque de l’orienter vers les faux dieux qu’immanquablement le prince de ce monde va lui proposer. La fonction spirituelle de l’homme ne doit s’orienter que vers le Dieu unique qui l’a créé car c’est à lui seul qu’il doit rendre grâce, hommage et louanges. Elle ne pouvait donc vraiment s’activer qu’à partir du moment où le vrai Dieu s’était révélé aux hommes sans équivoque possible.

Pour nous le faire comprendre, avant de s’incarner sur terre, Dieu a choisi un peuple qui bénéficiera par avance de ces grâces spirituelles parce qu’il était le seul à connaître l’unique vrai Dieu. Pour les autres peuples, ces fonctions spirituelles étaient pour ainsi dire en sommeil tant qu’ils n’étaient pas tournés vers l’adoration du seul vrai Dieu.
C’est pourquoi le peuple hébreu possèdera le qualificatif enviable de Peuple de Dieu : car il préfigure le futur et vrai peuple de Dieu, constitué de tous les hommes dont la fonction spirituelle aura été activée grâce au baptême.

Il est essentiel de comprendre qu’il y a un avant et un après Jésus-Christ, de même qu’il y a un Ancien et un Nouveau testament.

Avant : le peuple juif symbolise le futur peuple de Dieu et ses péripéties figurent les tribulations que ce même peuple aura à vivre.

Après : le peuple de Dieu est constitué de l’ensemble des hommes qui reconnaissent Jésus-Christ comme vrai Dieu et vrai homme, et sauveur du monde. En rachetant les péchés des hommes par sa Passion, Jésus offre dorénavant à tout homme la possibilité d’obtenir la vie éternelle moyennant deux conditions : croire en sa divinité et être baptisé afin d’accéder à cette fameuse dimension spirituelle : c’est parce que le Saint-Esprit est en nous que nous sommes véritablement des êtres spirituels. Sans le Saint-Esprit, nos facultés spirituelles sont déficientes, elles s’apparentent à une pseudo-spiritualité made by Lucifer qui prend appui sur des bases intellectuelles, sentimentales ou passionnelles.

Avant : la propension à faire le bien est innée en chaque homme, elle est instinctive. C’est un don de Dieu. Tout homme qui cherche à régler sa vie sur un comportement altruiste et charitable, qui respecte la loi naturelle, mène une vie droite et travaille au bien commun peut aspirer à être sauvé. C’est grosso modo la loi de l’Ancien Testament, hors peuple hébreu. Nous les appelons les hommes de bonne volonté.

 Après : les hommes n’ont plus d’excuses. Le Christ est venu sur terre et sa Parole a été universellement répandue dès les temps apostoliques. Même si les hommes de bonne volonté existent toujours, l’enseignement du Christ est formel : « Tout homme qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc 16,16). Mais croire ne suffit pas : il faut aussi conformer sa vie aux enseignements de l’évangile pour, toujours, mener une vie droite en conformité avec la loi du Seigneur. C’est le rôle de l’Eglise catholique qui doit conduire les âmes vers le salut d’abord en les convertissant et les baptisant, ensuite en leur enseignant la bonne ligne de conduite, et enfin en leur fournissant les moyens spirituels de résister aux tentations du malin, par la prière et les sacrements.

Aujourd’hui, Satan a travaillé avec acharnement à nous faire perdre notre dimension spirituelle en chassant le Saint-Esprit de nos cœurs et de nos âmes et en bloquant l’Eglise catholique dans ses trois fonctions essentielles que je viens de citer.

Pour nous masquer cette dimension spirituelle, il a monté un écran de fumée tel que tout homme est atteint de façon plus ou moins forte.
On reconnaît là une des caractéristiques de la période de l’Antéchrist où Satan semble être vainqueur: « Et il fut donné à la bête de faire la guerre aux saints et de les vaincre » (Apoc. 13, 7). C’est clair : même les saints, c’est à dire les justes, seront trompés par la bête. Pas suffisamment pour perdre leur statut de saint, mais assez pour errer dans la confusion eux aussi.

D’où aussi les mises en garde régulières dans l’Apocalypse comme dans l’évangile : « Que celui qui a des oreilles entende ».
Cela veut dire que pour comprendre réellement le sens des paroles de Dieu, nous devons auparavant reconquérir notre dimension spirituelle.

Aujourd’hui, nos pensées, nos esprits sont influencés par le filtre terrestre et matérialiste de l’Antéchrist qui nous empêche de distinguer, plus qu’hier, le vrai sens des évangiles et des prophéties.
Nous ne savons plus faire abstraction du monde.

« N’aimez pas le monde, ni rien de ce qui fait partie du monde. En celui qui aime le monde, l’amour du Père ne peut vivre, car dans le monde il n’y a que désir de la chair, concupiscence des yeux, étalage de vanité. Ce n’est pas du Père mais du monde. » (Jean I, 2, 15-16)

En celui qui aime le monde, l’amour du Père ne peut vivre… or le monde aujourd’hui est effrayant.

Tout ce développement a pour but de faire comprendre la notion suivante :
En ces temps de confusion totale, il n’est plus possible d’avoir une lecture littérale des prophéties pour comprendre et appréhender la fin des temps car les esprits sont trop obscurcis et trop enténébrés par le filtre matérialiste, exacerbé par Satan depuis une centaine d’années.

Seule une lecture mystique des prophéties et le retour à la vraie dimension spirituelle peuvent nous permettre d’essayer à nouveau de comprendre les pensées de Dieu et son projet pour le monde.
Et je crois profondément que le Seigneur attend cela de nous car nous commettons alors un acte d’abandon total à sa divine Providence : seule la foi, l’espérance et la charité doivent nous guider, à l’exclusion de toute autre considération.

 

La fin du monde se sera pas spectaculaire

Revenons à nos considérations premières : la venue du Jésus-Christ sur terre fut un chamboulement total pour l’humanité. Ayons toujours à l’esprit l’avant et l’après. L’Ancien testament et sa mise à jour par le Nouveau.

Que nous enseignent les évangiles et la vie de Jésus ?
Que le Seigneur est doux et humble de coeur.
Que son incarnation se fait dans la simplicité, la discrétion et l’humilité.
Que les objectifs de Dieu sont qualitatifs et non quantitatifs.

Soit l’exact contraire du monde actuel et de la fin du monde telle que nous nous la représentons parce que très (trop) fortement influencés par ce monde terrestre, pervers, menteur et manipulateur.

L’homme est faible et il met du temps à comprendre malgré les avertissements du Ciel.
Les propres disciples du Christ, à commencer par les apôtres, n’avaient pas compris la finalité de la venue de Jésus sur terre. Pourtant ils côtoyaient le Christ tous les jours depuis trois ans. A plusieurs reprises, celui-ci leur a annoncé que le Fils de l’homme serait mis à mort puis ressusciterait d’entre les morts. Malgré tout cela, ils ne comprendront pas jusqu’au bout, y compris le jour de la Résurrection.
L’affaire des disciples d’Emmaüs est éloquente : ces deux hommes, proches disciples du Christ, n’avaient toujours pas compris ni le sens des paroles de Jésus, ni celui des Saintes Ecritures le concernant. Il faudra que Jésus lui-même le leur explique pour que leurs yeux s’ouvrent enfin. De même pour les autres disciples : il faudra que Jésus leur apparaisse au Cénacle pour qu’ils donnent du crédit au récit des femmes. Répétons-le : pourtant Jésus le leur avait annoncé clairement et distinctement.
De même, concernant l’instauration du royaume de Dieu sur terre : nous savons qu’il s’agit d’un royaume spirituel, permis par le baptême et la venue de l’Esprit-Saint en nos cœurs. Dans les Actes des apôtres, nous apprenons que Jésus utilise les 40 jours entre la Résurrection et l’Ascension pour les entretenir du royaume. Donc du royaume spirituel. Eh bien les apôtres, le jour même de l’Ascension, posent la question à Jésus :  » Seigneur, est-ce en ce temps-ci que vous allez rétablir la royauté pour Israël?  » c’est à dire qu’ils raisonnent encore royaume temporel ! Jusqu’au bout ils n’auront pas compris !
Il leur faudra la Pentecôte pour comprendre enfin la finalité de la venue du Christ sur terre.

Et nous, nous nous croyons capables d’interpréter correctement les paroles de l’évangile concernant notre temps, alors que nous sommes bien plus intoxiqués que les disciples de Jésus !

Il est donc temps de rechercher la signification des écritures selon le filtre spirituel et non matériel.
D’oublier les messages de Satan et de se concentrer sur un pilotage du monde selon le mode divin.

Ce n’est pas chez les protestants qui expliquent l’Apocalypse que vous trouverez les bonnes réponses, ni en suivant les fluctuations de la bourse, ni en étudiant les mouvements géopolitiques, ni en suivant les thèses des grandes sommités, aussi bien intentionnées soit-elles.
Non, c’est dans son Eglise (catholique romaine) parmi les petits, les obscurs, qui sont restés fidèles à la foi de leurs pères.
« Je te rend gloire, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché tes mystères aux sages et aux savants, et de les avoir révélés aux petits. » (Matthieu 11, 25)

Passons en revue rapidement les éléments fondamentaux de la fin des temps :

1) Jésus est doux et humble de cœur
Il n’apporte pas la guerre mais la paix. Il s’incarne au seul moment où l’empire romain, et le monde entier avec lui, jouit enfin d’une paix à peu près globale : la pax romana.
La fin du monde arrivera elle aussi dans une paix relative. Relative car les hommes ne méritent pas une paix totale, mais dans une période sans conflit mondial généralisé.

2) Le peuple de Dieu est constitué de ceux qui sont passés glorieusement par la tribulation
J’ai relevé une belle phrase dans la vie de saint Pie V : « Nous n’arrivons à la céleste patrie qu’à travers les tribulations« . Les 144 000 justes, et la multitude qui les accompagne sont ceux qui acceptent de porter eux aussi leur croix, en union avec leur divin Maître. Leur titre de gloire, c’est la couronne d’épines.
Et d’ailleurs le Seigneur lui-même l’a parfaitement annoncé. Ceux qui auront part au royaume seront les pauvres d’esprit, les affligés, les doux, les affamés de justice, les miséricordieux, les cœurs purs, les artisans de paix, les persécutés pour la justice.
Et les autres ? Le royaume leur sera enlevé dit Jésus.
La fin du monde arrivera lorsque le nombre des justes aura été atteint, lorsque le comptage des noms de ceux qui sont inscrits dans le livre de vie de l’Agneau sera terminé.
Il est là l’unique critère divin, et en aucun cas dans une liste de châtiments réels ou supposés.

3) L’incarnation du Christ s’est faite dans la discrétion, l’humilité
Nous savons bien entendu que le retour du Christ se fera dans la gloire, mais ceci n’est pas incompatible avec les notions de simplicité et d’humilité qui sont les caractéristiques de Notre Seigneur. Comment concilier discrétion et retour en gloire ?
Tout simplement en se rapprochant d’un texte comme l’épisode où Elie rencontre le Seigneur Dieu (1 Rois 11-13) : il y a d’abord un vent fort et violent, puis un tremblement de terre, puis le feu ; et enfin une brise douce et légère et là Dieu se manifeste.
Les vents forts, les tremblements de terre, nous les vivons actuellement, au sens propre comme au figuré ; ce sont les tribulations. A la fin, le feu purifiera la terre, au moment de la moisson.
Et enfin, lorsque la tranquillité sera revenue, le Seigneur apparaîtra.
A la fin du monde, toutes les nations comprendront que le jour de la colère est arrivé. Mais elles le vivront en même temps et ce sera la mort pour les uns, la vie pour les autres. Toutes les nations verront le signe du Fils de l’homme mais à ce moment-là, ce sera trop tard, elles connaîtront en même temps leur anéantissement, en un jour dit l’Apocalypse, comme l’éclair dit Matthieu 24.

4) Dieu ne recherche pas le quantitatif mais le qualitatif
Contrairement à ce que Satan veut nous faire croire, les hommes sont tous égaux devant Dieu mais inégaux entre eux. La vie éternelle est offerte à chacun mais peu l’acceptent car la croix qui l’accompagne en rebute plus d’un. Ou alors ils abandonnent en cours de chemin.
Pour savoir quand viendra la fin du monde, il est illusoire d’attendre que tel ou tel peuple soit converti en totalité. « Beaucoup sont appelés mais peu sont élus » a prévenu Jésus car peu sont ceux qui se reconnaissent dans les Béatitudes, soyons lucides, et peu sont ceux qui abandonnent leurs préoccupations humaines et terrestres pour chercher d’abord le royaume des cieux.
C’est l’amour de Dieu qui prime, la recherche de Jésus en toutes choses, le premier commandement avant tout, et non les ambitions terrestres quelles qu’elles soient. On retrouve ici l’antagonisme entre les deux mondes, le terrestre et le spirituel, et le choix douloureux qui en découle, surtout de nos jours, où les deux ne sont absolument pas compatibles. Mais c’est cet amour, cet abandon dans la divine Providence qu’attend Jésus de nous, c’est lui qui a de la valeur.
Il est là le secret de la fin du monde : gagneront leur sceptre de gloire ceux qui auront tout quitté pour le Christ, qui l’auront préféré à Babylone, même si cela leur en a coûté. C’est ce petit nombre que Jésus et sa Sainte Mère chérissent et c’est pour lui qu’il raccourcira les tribulations, et non pour la (très) grande multitude des damnés.

Petite précision : quand je dis la fin du monde, cela signifie la fin du temps des nations, la chute de Babylone et la fin de l’Antéchrist ; il ne s’agit pas d’une disparition de la terre mais de la fin de la domination du monde par Satan, suivi de la résurrection de l’Eglise (la Jérusalem céleste) et du jugement dernier.

 

Ces signes qu’on ne veut pas voir

Alors pour se rassurer, l’homme dicte ses desiderata au Bon Dieu ; il prétend choisir lui-même la nature des signes qu’il attend, et tant que ceux-ci ne sont pas conformes à ce qu’il a fixé, il attend encore. Evidemment, il n’est jamais satisfait.
En d’autres termes, au lieu de se contenter des signes qu’on lui donne, l’homme aujourd’hui donne des ordres au Bon Dieu.

Il lui dit en substance: je veux bien me repentir, faire pénitence, mais il faut m’y obliger. Je n’en suis pas capable tout seul. Si je continue à vivre dans l’opulence, je n’y arriverai pas. Alors il me faut des catastrophes de grande envergure, qu’on me coupe l’électricité et le téléphone, que je perde mon petit confort, et alors je comprendrai et je reviendrai à toi.
Ou alors, il me faut des islamistes enragés le couteau entre le dents en bas de ma porte, prêts à me faire la peau, et là je serai prêt au martyr.
Ou encore, j’attends la troisième guerre mondiale et/ou la guerre civile dans mon pays pour admettre que je vis les dernières tribulations.
Etc… en gros, on demande à Dieu de nous forcer à revenir vers lui, de nous donner des signes tellement évidents que là, c’est sûr, on se prosternera à ses pieds en implorant son pardon.
Et bien entendu, on interprète les prophéties dans ce sens, ce qui veut dire qu’on les vide de leur sens mystique, ou du moins que l’on n’en tient pas compte.

Seulement voilà, ça ne marche pas comme ça.
J’ai cité dans mon précédent article la parabole du pauvre Lazare et de l’homme riche : la réponse du Ciel est cinglante : vous avez la loi et les prophètes, ça suffit. Quand bien même on vous enverrait des signes aussi extraordinaires les uns que les autres, vous ne croirez pas pour autant.
Car l’homme trouvera toujours un prétexte pour repousser les échéances. Ce ne sera jamais assez. L’Apocalypse répète cette idée plusieurs fois : ils ne se repentirent pas pour autant, malgré les avertissements donnés.
Et puis Dieu a donné à l’homme son libre arbitre ; il veut être aimé librement et non sous la contrainte.
Le fils prodigue est revenu chez son père de son plein gré, après avoir dilapidé sa fortune tout seul, et non pas forcé par des causes extérieures.
Quelqu’un qui ne souffre pas aujourd’hui de l’iniquité et de la perversité de ce monde et qui ne souhaite pas de le voir changer de fond en comble, celui-là, quels que soient les signes donnés, cherchera désespérément à sauvegarder ce monde sans le changer fondamentalement.
C’est ainsi qu’agissent la plupart des lanceurs d’alerte, catholiques inclus : ils travaillent à dénoncer les plans sataniques, notamment en matière de guerre économique ou de guerre civile, mais leurs conseils aboutissent invariablement à la sauvegarde de son patrimoine ou à des conseils de survie. Cette vision matérialiste de prétendues catastrophes à venir, dans un contexte de fin des temps, est tout simplement ahurissante, surtout de la part de chrétiens convaincus !

Comment voulez-vous avoir une vision claire des choses, des situations et surtout de l’avenir, si vous n’avez pas identifié l’enjeu réel et unique du combat : la perte des âmes !
A quoi sert de sauvegarder son patrimoine en cas d’effondrement économique, ou de constituer des provisions en cas de disette, ou une base arrière en cas de guerre civile, si vous n’avez pas prévu l’essentiel : éviter à votre âme les flammes de l’enfer ?
Et le jour où vous aurez fait passer votre âme en priorité, croyez-moi, ces précautions matérielles vous paraîtront alors vaines, futiles et même ridicules. Il y a dans ces attitudes un grave manque de foi et d’espérance qui ne peut s’expliquer que par la perte du sens spirituel, c’est à dire de la présence continue ou du moins régulière du Saint-Esprit en nous.

Et puis finalement, ces signes que nous attendons tant, ne les avons-nous pas déjà eus ?
N’oublions pas que le Ciel, dans sa grande bonté, nous avertit graduellement, longtemps à l’avance, afin de nous donner le temps de nous amender.
N’oublions pas qu’il y a souvent une distorsion entre les signes attendus et les signes émis, et que Satan est très fort pour nous faire miroiter des signes qui n’arriveront jamais.
Et enfin, conservons à l’esprit qu’un jour il sera trop tard et si on attend toujours CE dernier jour, on n’aura plus la possibilité de se repentir et de faire pénitence. C’est comme les Charlie : un coup de mitraillette et c’est terminé.
Pourquoi le Ciel prévient-il à l’avance avant le couperet final ? Parce que beaucoup d’hommes oublient le temps de pénitence afin d’expier ses péchés. Ce temps est nécessaire et même primordial; ceux qui ne l’auront pas saisi à temps perdront tout.

 Alors voyons un peu si nous n’avons pas eu déjà des signes…

L’effondrement économique
Il y a eu une première crise mondiale en 1929.
Une seconde crise mondiale de grande envergure en 1973 (le choc pétrolier) ; depuis les Etats vivent selon le mode de l’argent-dette.
Enfin il y a eu une troisième crise d’envergure en 2008, avec la fameuse chute de -777 points de l’indice Dow Jones le 29 septembre, qui a inspiré le célèbre livre du même nom de Pierre Jovanovic.
Que veut-on de plus ? Trois crises ne suffisent pas ?
Et la dernière n’est-elle pas éloquente, quand on connaît la valeur du 7, le chiffre sacré multiplié par la Trinité, un 29 septembre, jour hautement symbolique puisque c’est la fête de saint Michel, l’ennemi numéro un de Satan, et jour essentiel pour la haute maçonnerie ?
N’en déplaise à certains, mais le signe attendu de l’effondrement économique est passé, et il est bien réel.

La troisième guerre mondiale
Nous avons la mémoire courte. Le 21 août 2013, l’attaque au gaz sarin en Syrie devait déclencher la troisième guerre mondiale qui était programmée depuis longtemps. Ce jour était l’équivalent du 28 juin 1914 (assassinat de l’archiduc d’Autriche) qui déclencha la première.
Seulement voilà, il y a eu un grain de sable qui s’appelle Vladimir Poutine, qui a fait capoter le projet. Pourquoi ? Parce que la Sainte Vierge à Fatima a dit « A la fin mon Cœur Immaculé triomphera, la Russie se convertira et le monde aura un certain temps de paix« . Le lendemain du 21 août, c’est le 22 août, fête du Cœur Immaculé de Marie ! Qui a bloqué la guerre ? La Russie. Ets-elle convertie ? Oui, on constate un renouveau sans précédent de la foi en Russie depuis deux décennies. Le président Poutine est né un 7 octobre, fête de Notre-Dame du Rosaire ! Donc c’est très clair : on est bien à la fin, et effectivement le Cœur Immaculé de Marie nous a accordé un temps de paix via une Russie convertie. La consécration de la Russie ayant été réalisée imparfaitement, la guerre n’est pas totalement évitée, puisque en réaction le diable a lancé Daech, mais elle n’est pas mondiale. La Russie est Orthodoxe ? Et alors ? Les orthodoxes sont les seuls à partager avec les catholiques la validité des sacrements.

Le grand avertissement
Beaucoup attendent aussi un grand avertissement façon Garabandal, un événement d’envergure mondiale afin d’alerter les gens. Alors le Ciel a décidé de nous en envoyer un.
Il a autorisé le prince de ce monde à annoncer la fin du monde pour le 21 décembre 2012.
C’était pourtant un avertissement grandeur nature, un message incontournable. Comme d’habitude, on est prévenus un peu à l’avance, mais est-ce une raison pour négliger cet avertissement ?
Les termes sont pourtant clairs : fin du monde.
Depuis cette date, on constate de nombreux réveils de conscience, à commencer par moi ; de nombreux lecteurs me l’ont confirmé aussi, depuis 3 ans, certains ayant reçus de véritables appels intérieurs.
D’autre part, comment ne pas relier cet événement avec le séisme qui va secouer le monde à peine deux mois plus tard, quand Benoît XVI annoncera sa démission ?
Voilà la véritable signification du 21 décembre : il annonçait l’entrée de l’humanité dans les fameux derniers 42 mois, la période de règne sans partage de l’Antéchrist, et l’avènement du faux prophète (le pape François).
Le message du 21 décembre 2012 était exact : il annonce bien la fin du monde, mais en relation avec l’Apocalypse, et peut-être le seul chiffre que l’on peut prendre de façon littérale : le 42.

Est-il nécessaire de rappeler que tous les événements que je viens de citer sont mondiaux, et non pas circonscrits à la France ?
Est-il nécessaire de rappeler que les dés sont jetés, que la roue tourne, que nous avons été avertis suffisamment de fois et que c’est maintenant ou jamais qu’il faut se repentir de ses péchés et de faire pénitence ?

 

Conclusion

Un dernier mot. La fin du monde se concrétise par le retour du Christ.
Saint Jean-Baptiste fut le précurseur du Christ lors de sa première venue.

Pour son second avènement, ce n’est pas Jean-Baptiste qui est annoncé mais les deux témoins qui sont, je le rappelle, l’ensemble des justes restés fidèles à la foi de leurs pères, et qui sont passés par les épreuves de la tribulation.

Cependant le Ciel autorise le mal pour en tirer un bien. Ainsi les actions de Satan ont elles aussi valeur d’avertissement. Or un avertissement en lien avec saint Jean-Baptiste est forcément une allusion au Christ, en l’occurrence à son second avènement.
C’est pourquoi il est très étrange de noter les relations suivantes :

Il existe pour les Orthodoxes et les catholiques 7 jours de mémoire dans l’année pour saint Jean-Baptiste, dont trois importants :
La Synaxe* de saint Jean-Baptiste : le 7 janvier
La Nativité de saint Jean-Baptiste : le 24 juin
La Décollation** de saint Jean-Baptiste : le 29 août

*Synaxe : commémoration du baptême du Christ par saint Jean-Baptiste
** Décollation = décapitation

Le calendrier orthodoxe étant basé sur le calendrier Julien, les équivalents Juliens du 24 juin et du 29 août sont le 7 juillet et le 11 septembre.

Oui vous avez bien lu : les dates des grandes fêtes de saint Jean-Baptiste correspondent toutes les trois à un avertissement de grande envergure :

11 septembre 2001 : attentats du WTC = fête de la décollation de saint Jean-Baptiste
7 juillet 2005 : attentats de Londres = fête de la nativité de saint Jean-Baptiste
7 janvier 2015 : attentat de Charlie hebdo = fête de la synaxe de saint Jean-Baptiste

Les trois dates Orthodoxes. Une leçon bien méritée pour nous autres catholiques.
Les Orthodoxes ont racheté leurs fautes dans le sang, du sac de Constantinople aux persécutions communistes en Russie, en passant par l’occupation ottomane de la Grèce.
Aux Orthodoxes la persécution sanglante.
Aux Catholiques la persécution intellectuelle et morale.
Réunis dans l’amour du même Dieu.
Aux Catholiques la gloire de la Passion.
Aux Orthodoxes l’honneur de la Résurrection.
Les desseins de Dieu sont impénétrables. Il ne nous appartient pas de juger mais de constater et nous incliner.

Une chose est sûre : par trois fois nous avons eu un avertissement directement lié au Précurseur du Christ, une façon non dissimulée de nous indiquer qu’Il est à la porte.
Accepterons-nous enfin de le recevoir ?

Pour télécharger le fichier pdf de cet article, cliquez sur  ce lien : La fin du monde ne sera pas spectaculaire

 

 

 

Advertisements

255 Commentaires

  1. tanyssa

    Bon je sais que ça n’a rien à voir mais je c pas si vs avez regarder ya 2 ou 3 jrs les Americans musics awards j’ai remarqué pleins de symboles illuminatis comme le trophé de récompense en forme de pyramide le Chanteur Prince et ses lunettes à 3 oeil et j’ai mm remarqué sur mon téléphone Samsung la lettre A est une pyramide c dingue !!! Bonne journée et paix ds le Christ à tous et vs Mr. Dalencourt 🙂

    http://media.gettyimages.com/photos/recording-artist-prince-speaks-onstage-during-the-2015-american-music-picture-id498353218

  2. Jean-Michel

    Cher Louis…

    Vous nous dîtes plus haut qu’il n’y a plus eu d’apparition « authentique » de la Très Sainte Vierge Marie depuis 1958. En relisant les textes se rapportant à celle de notre Dame de la Salette, je « découvre » avec surprise que le Saint curé d’Ars n’a soit-disant pas cru le récit du petit Maximin…

    C’est tout de même troublant… Le curé d’Ars avait incontestablement le don de scrutation des cœurs, son discernement des esprits en a fait trembler plus d’un dans son confessionnal…

    S’agirait il d’une manipulation des temps modernes ? Fait on dire au Saint curé d’Ars des propos qu’il n’a jamais tenu ? S’est il trompé ?

    J’ai du mal à croire que ces petits enfants paysans aient pu mystifier tout le monde, surtout avec la pression qu’ils ont du avoir sur le dos de la part des adultes…

    Qu’en dîtes vous ?

    Voici le lien de référence https://fr.wikipedia.org/wiki/Notre-Dame_de_La_Salette

    A vos discernements !

    Jean-Michel

    • dalencourt

      Jean-Michel, l’affaire du curé d’Ars et de Maximim est connue. Le curé d’Ars, bien que saint, n’en était pas moins homme et donc il n’était pas infaillible ni à l’abri d’une erreur de jugement. C’est ce qui s’est passé lors de sa première rencontre avec Maximim, et il est resté sur cette position assez longtemps. Cependant, on sait aussi qu’il est revenu sur son jugement et a réhabilité et Maximin et la Salette, reconnaissant qu’il s’était trompé.

      • dalencourt

        Dans le même ordre d’idées, on utilise aussi beaucoup le Padre Pio pour accréditer des apparitions ou des visions, lui faisant souvent dire des choses qu’il n’a jamais dites, ou en les sortant du contexte, ou en les tronquant. Ceci pour dire que la parole d’un saint n’est pas infaillible d’une part, et qu’il faut d’autre part, surtout de nos jours et surtout à l’heure d’internet, vérifier plusieurs fois une information, en évitant les sites qui copient-collent la même info (on retrouve souvent le même texte avec les mêmes tournures et les mêmes fautes d’orthographe) .

      • Thierry EE

        Par contre Maximin fut reçu par le compte de Chambord avec déférence et succès;ce dernier fut convaincu,après leur entretien,qu’il ne serait pas roi de France,qu’un autre destin attendait notre nation,et il parut tellement extatique que nous crûmes à l’époque que Maximin lui avait révélé un secret énorme concernant la survie de Louis XVII,et donc,de sa descendance futur pour l’élection au trône.Croyons-le,du moins,la France achèvera sans nul doute,un jour prochain,la mission que lui a attribuée Notre Seigneur:
        « Bien que dans le cinquième âge, tout est dévasté par la guerre, que les catholiques sont opprimés…que les monarques sont tués et que tous les hommes conspirent à ériger des républiques, il viendra ce Roi puissant qui les détruira et emploiera son zèle pour la vraie Eglise du Christ… L’Empire des Turcs sera brisé, et ce Monarque règnera en Orient et en Occident. La paix règnera dans tout l’univers, parce que la puissance divine liera Satan. » (Vénérable Barthélémy Holzhauser (1613-1658)).

    • labre

      Les articles publiés dans wikipedia doivent être pris avec des pincettes car leurs auteurs traduisent peut-être inconsciemment ,leurs propres tendances. Il suffit que la personne ne soit pas très portée sur la religion catholique pour teinter son propos de phrases destinées à distiller le doute. Ceci dit, personne n’est parfait, même pas le curé d’ Ars. l vous suffit de savoir que l’ Eglise Catholique Romaine a reconnu ces apparitions pour sortir de votre esprit ce type d’allégations.

      • PROSPER56

        Il ne faut pas aller sur WIKIPEDIA, ce site est le représentant du monde matérialiste officiel, les informations sont filtrées et triées. Les sujets traités ne le son que parce qu’ils correspondent à un cahier des charges très encadrés. Si un sujet ne correspond plus aux tolérances voulue de l’oligarchie celui-ci sera, soit modifié pour correspondre au didacts voulu, soit supprimé. Exemple Pierre Jovanovic (Journaliste quand même) et (Maison d’édition Le Jardin des livres aussi..) n’existe plus depuis les banques et politiques on décidé de le censuré… CQFD… Donc ce site n’informe pas il désinforme… et une vérité tronquée est un mensonge.

      • Jean-Michel

        Je vous remercie tous pour vos réponses sur ce sujet qui me tiens profondément à cœur… Cela me tourmentais depuis quelques mois depuis que j’avais lu cet article incomplet sur wikipédia… Ce livre scanné sur internet sur le curé d’Ars est très bien…

        J’habite à moins de 20 kms du village du Saint curé d’Ars… Je vais lui rendre visite de temps en temps…

        Connaissant la vie du Saint curé d’Ars et ayant lu de très nombreux « miracles » à son sujet ainsi que des phénomènes si extraordinaires, je n’aurai jamais pensé que ce grand homme de Dieu puisse connaitre le doute… Je m’étais imaginé que ses jugements étaient sans failles et qu’il voyait « tout »…

        Encore une conception que j’aime à penser et que je veux imposer malgré moi…

        Merci de m’avoir remis les pendules à l’heure…

        En union de prière avec vous tous…

        Jean-Michel

        • Souri7

          Cher Jean-Michel,
          Dieu ne laisse à aucun homme si saint soit-il aux yeux des fidèles d’être infaillible (de manière connue ou inconnue). Seuls Jésus et Marie l’ont été.
          Vous êtes « chanceux » d’habiter non loin d’Ars!! N’hésitez pas, lors de votre prochaine visite, à lui confier tous les lecteurs du Grand Réveil, et Louis en particulier… Merci pour nous!! 🙂

          Oui, merci Scholastique pour ce livre numérique. C’est très intéressant et enseignant ce qui y est rapporté (et que j’ignorais).

        • Joel-Marie

          Ah quel beau clin d’œil encore de la Providence, je cherchais ce matin à quelle date nous la fêtions…
          Je me languis de retourner à Ars pour lui rendre grâce pour sa toute puissante intercession . Je lui dois la conversion d’un ami. Je l’aime beaucoup et son martyre m’émeut toujours. N’hésitez pas à la prier, elle est super fortiche! 😉

        • morin

          @jean michel
          Que le Saint curé d’Ars ait eu du mal à croire Maximin ,est tout à fait normal .
          Il était saint, c’est à dire qu’il faisait tout de bonne foi ,il aimait tellement les pécheurs qu’il se sacrifiait pour eux (prière,pénitence,jeûne,sacrifices corporels) ,qu’il ne pouvait croire un seul instant que les autres prêtres
          ne fussent pas comme lui,et pire encore, dans sa grande humilité, il pensait être moins bon que les autres .
          Alors ,avec un tel état d’esprit,ce que disait Maximin était inimaginable pour lui .
          Quand Maximin lui a cité les paroles de la Vierge : * les prêtres sont des cloaques d’impureté
          * Rome perdra la foi
          * l’Eglise sera éclipsée
          * Rome deviendra le siège de l’antéchrist
          du haut de sa sainteté il lui était impossible instantanément de croire à un tel désastre .
          Par contre il a du être suffisamment ébranlé pour faire encore plus de sacrifices et de prières afin d’être éclairé par le Ciel,
          ce qui explique son revirement quelques années plus tard .
          Priez bien le Saint curé d’Ars ,personnellement je lui doit tout ,si vous allez le voir saluez le de ma part .

  3. Armen GUERIF

    Louis, en attendant votre prochain article toujours si enrichissant, pouvez-vous nous dire où en est la vidéo de votre conférence à Pontmain et comment se la procurer ? D’avance merci.

      • Jan Ever

        Ah qu’il est malin, ah qu’il est Malin, le grand clown blanc du Cirque de Néron! Chapeau bas, la tiare aux bottes du Sanhédrin!

      • morin

        Il a dit arabes,pas musulmans ,arabe c’est une race ,musulman c’est une religion ,il ne fustige pas une religion dont par ailleurs il fait la promotion et dont JP II avait embrassé le coran .
        De plus il tente de tromper avec un double langage ,il parle d’invasion arabe ce qui va satisfaire les conservateurs et dit ensuite que c’est une chance pour l’Europe ,ce qui va satisfaire les progressistes .
        Nous sommes à l’opposé des enseignements de NSJC qui disait : « que vôtre oui soit oui, que vôtre non soit non ,tout ce que vous ajouterez en plus vient du malin « .
        Depuis le concile nous somme habitués à ce double langage .
        Jean XXIII disait qu’il ne fallait rien condamner ,en clair ne jamais dire non.
        Ce que l’esprit révolutionnaire de mai 68 a traduit par ;  » interdit d’interdire « 

  4. Jeanne d'Arc II

    Je cherchais des infos sur François et l’invasion arabe. Les infos sont dans un dialogue rapporté par La Vie, où il a tenu d’autres propos…sidérants :
    « La France doit devenir un Etat plus laïque », estime le pape François.
    Il a précisé : « de nos jours, un Etat se doit d’être laïque », « Votre laïcité est incomplète »
    « Je suis allé seulement trois fois en France. […] Je ne connais donc pas votre pays. Je dirais qu’il exerce une certaine séduction. […] Dans tous les cas, la France a une très forte vocation humaniste. »
    http://www.lemonde.fr/religions/article/2016/03/02/la-france-doit-devenir-un-etat-plus-laic-estime-le-pape-francois_4875375_1653130.html

    Y a-t-il quelqu’un qui pourrait le museler? A l’aide Seigneur, viens vite !

    • dalencourt

      Un pape qui dit que « de nos jours, un Etat se doit d’être laïque » alors que c’est l’exact contraire du christianisme, qui affirme qu’un Etat doit être chrétien, ce n’est plus un pape, c’est un agent de l’ennemi. Il l’est de plus en plus ouvertement, prouvant par là qu’il fait le jeu de l’Antéchrist, et que nous sommes en plein dedans.
      C’est vraiment de plus en plus clair, et il ne se cache quasiment plus. J’espère qu’ainsi il ouvrira les yeux de beaucoup, et notamment de ceux qui attendent encore l’Antéchrist alors qu’il se balade sous leurs yeux.

        • Jeanne d'Arc II

          Je dirais aussi, que dire « qu’un état se doit d’être laïque » en parlant de la France, fille-aînée de l’Eglise, c’est pire que tout – François s’en est souvenu…c’est dans le long entretien, qui n’est plus accessible qu’aux abonnés de La Vie cet après-midi.

          En tout cas, ses propos ont fait le tour de la planète, sur la question de la laïcité (propos qualifiés plusieurs fois de « surprenants » ) et sur « l’invasion arabe » : pour les uns, propos sortis de leur contexte pour pointer l’afflux de musulmans, pour les autres, François invente « l’invasion positive ». Comme François sait exactement ce qu’il fait, ces deux polémiques ont été créées à dessein. La Vie a rappelé que François avait toutes les questions en main, avant le « dialogue », pour préparer les réponses (on sent bien à certains moments que ça a été parfaitement préparé).

          Je complète les propos de François que j’ai retrouvés pour montrer qu’il se moque ouvertement de nous : « La France a réussi à instaurer dans la démocratie le concept de laïcité. C’est sain. De nos jours, un État se doit d’être laïc, mais s’il vous plaît, n’ébruitez pas ces propos ! »
          J’ajoute pour info : dans le long entretien avec ces « catholiques de gauche » affiliés PS, il n’est en aucun cas évoqué Dieu ou Jésus. Encore une fois, sidérant.

        • Elise

          Chers tous,

          non seulement la majorité des personnes qui nous entourent sont dans les ténèbres, mais avez-vous remarqué leur haine et leur colère quand notre discours n’abonde pas dans leur sens? Oser remettre en cause la pravda réveille tant de chiens de garde! Même de la part de nos plus proches… Sans vouloir faire de mon cas une généralité, c’est tout juste si les membres de ma famille (parents, frères, sœurs) n’ont pas de l’écume aux lèvres quand j’évoque des propos de Vérité, de Voie, de Vie. Parfois, il n’est pas même nécessaire de nommer Notre Seigneur Jésus Christ: c’est comme si ses trois attributs suffisaient à faire enrager quiconque n’est pas avec Lui…

          Je persévère dans ces souffrances intimes en guise de purification des intéressés mais quelle lourde croix mon Dieu!
          Seigneur, viens à mon aide, O Christ à notre secours!

        • dalencourt

          Il s’agit une fois de plus de la promotion de la religion universelle.
          Cet état d’esprit repose sur une base faussée : celle de la liberté religieuse, prônée par le Vatican depuis des années. Dans ce cadre, évidemment, un état laïc a sa place puisqu’il est censé être neutre.
          Or il ne peut pas y avoir de liberté religieuse à cause du 1er commandement : tu adoreras un seul Dieu et tu l’aimeras plus que tout. Le christianisme enseigne que Dieu est venu sur terre en la personne de Jésus-Christ vrai Dieu et vrai homme, et qu’il a affirmé que ceux qui croyaient en lui avaient la vie, et ceux qui ne croyaient pas étaient voués à la mort (c’est à dire la mort éternelle, l’enfer). Les chrétiens ne peuvent donc pas enseigner la liberté religieuse sinon ils envoient à la mort leurs frères les hommes qui ne sont pas convertis. Le christianisme n’a qu’une seule issue : convertir les autres sans relâche.
          L’Etat ne peut donc pas être neutre car il est responsable du bien commun et du bien-être de ses citoyens, tant temporel que spirituel. L’Ancien régime l’avait bien compris et le catholicisme était religion d’Etat.
          On voit bien ici la stratégie de l’Antéchrist, longuement préparée par Vatican II, qui supprime la raison d’être même de l’Eglise catholique en ne travaillant plus au salut des âmes. Le pape, s’il n’était pas l’Antéchrist, devrait au contraire appeler à convertir en masse ces populations musulmanes et rappeler à la France qu’elle est punie d’avoir abandonné son rôle de soutien actif de l’Eglise dans son ministère, et que pour ne pas mourir définitivement, elle doit abandonner la laïcité et remettre le Christ à la première place dans toutes ses institutions.

        • Petros

          @Louis : il suffit de regarder le Syllabus du Pape Pie IX pour voir que Franky va l’encontre des points 39 à 55. Mais bon, Franky n’est plus à ça près…

    • Patrick-Louis Vincent

      Louis, vous raisonnez sur un plan religieux, mais moi je vous pose la question sur un plan politique. Comment fait-on pour vivre en France avec 10 ou 15 millions de musulmans qui sont, comme vous, persuadés de détenir la vérité absolue.
      Car c’est cela la question du moment. Est-ce que vous pronez la guerre de religion ?

    • Sarah

      Bonjour à tous et merci Louis.
      Encourageons nous à tenir et à persévérer car les temps sont durs. J’ai l’impression de vivre dans un monde parallèle qui m’éloigne de plus en plus de mes proches. Je n’ose même plus ouvrir la bouche de peur des sourires en coin, des regards moqueurs et entendus du genre : « oh notre pauvre maman déraille encore… » J’en aurais presque les larmes aux yeux de tristesse. Louis je ne sais plus quoi faire pour éveiller ma famille. Je les aime tant, je voudrais tant qu’ils prennent conscience de cette période critique qui nous mène au gouffre mais avec un tel espoir de renouveau. J’ai peur pour eux. Je me sens tellement seule et incomprise. Ma Foi en est ébranlée. Je me dis à quoi bon mais quelque chose m’empêche de baisser les bras complètement. Comment sauver nos proches Louis. Je ne sais plus, j’ai l’impression que mes prières ne peuvent être entendues ? On dirait que Satan les étouffent. Je suis lasse, très lasse. Aidez moi s’il vous plait.

      • veronque E.

        Et oui Sarah …j ai l impression de vivre aussi dans un monde parallele qui m eloigne de mes proches ..malheureusement .Mais…je pries pour eux …Faite confiance a notre jesus D amour …..Bonne journee a vous Sarah.

      • Jeanne d'Arc II

        Sarah, faites comme moi : tout pour le Seigneur !
        Je lui ai tout donné. Si des personnes parmi mes proches (et très proches) ne se décident pas à temps, je l’accepterai. Ne jamais oublier la notion très chère à Notre Seigneur de ‘liberté’.
        Et n’oubliez pas que nos prières sont toutes puissantes : il y a de fortes chances que ces personnes se convertissent, même si cela se produit au dernier moment.
        Aucune prière n’est perdue : si elles ne servent pas pour certains de nos proches, elles serviront à sauver d’autres âmes. Notre vraie famille étant constituée de tous ceux consacrés au Seigneur et à la Vierge Marie, les âmes que nous ne connaissons pas et que nous sauvons SONT notre famille. Il faut faire passer les liens des frères et soeurs de Notre Seigneur AVANT les liens du sang et les liens basés sur une forte amitié. C’est ce que veut Notre Seigneur : que nous reconnaissions sa famille à lui, pas celle qui ne veut pas sortir de Babylone.
        Mais il faut priez tous les jours pour ceux que vous aimez et pour les autres : le Seigneur écoute, reconnaît la Foi, l’Espérance, la Charité et la persévérance, et peut décider de se manifester à eux beaucoup plus souvent, ce qui leur donne d’autant plus d’occasion de retrouver le droit chemin.

      • dalencourt

        Sarah, la prière n’est jamais vaine. La persévérance et la fidélité dans la foi sont les vertus qui nous sont le plus demandées. Ne désespérez pas même si vous avez un passage momentané de découragement. Il faut que la période de l’Antéchrist passe, et cette période se caractérise par le fait que l’Antéchrist semble avoir gagné sur l’Eglise et sur les âmes. Je dis bien : semble… mais il faut qu’effectivement humainement tout soit perdu. Nous offrons ces souffrances au Christ sans jamais lâcher nos armes que sont la prière, la pénitence, la méditation, la pratique des sacrements (messe et confession). N’oubliez pas non plus que le Seigneur ne nous envoie jamais des épreuves qui soient insurmontables. Il faut être patient et persévérant.

      • Kath

        Chère Sarah,

        Donnez vos prières à Notre Maman Du Ciel… Soyez confiante. Je vous encourage à reciter le « Souvenez-vous » (Prière très efficace pour des causes qui nous paraissent parfois très difficiles).
        Procurez-vous des Scapulaires verts (bénis par un prêtre) et donnez les aux personnes que vous souhaitez
        remettre sous la protection de La Très Sainte Vierge. Il est même possible de déposer ces scaplulaires à
        l’insu des personnes (que l’on sait réticentes) dans une chambre, dans un lit, vetements, ect..,
        Ce scapulaire produit des merveilles de conversions et parfois des guérisons…
        La seule prière associée à ce scapulaire est la suivante (A réciter chaque jour) :

        « Coeur immaculée de Marie, priez pour nous, maintenant et à l’heure de notre mort »
        (Si la personne ne la disait pas, il faudrait la dire à sa place)

        Les prières à Saint Joseph sont aussi très efficaces, en particulier pour la famille…
        C’est bientôt que nous allons fêter Saint Joseph, vous pouvez commencer une neuvaine pour cette
        Occasion.. Je peux vous assurer avoir reçu beaucoup d’aide pour notre famille en priant quotidiennement
        Saint Joseph.
        Voici un lien pour vous donnez plus d’infos sur le Scapulaire vert.
        Courage à vous.
        Kath

  5. Corpus

    Mon commentaire est parti trop vite sans cet extrait. Lisez-le bien attentivement, surtout le témoignage du patient, limpide!
    ———-
    ‘À ce jour, la thérapie par avatar n’a été expérimentée qu’auprès de cinq patients à l’IUSMM et à l’Institut Philippe-Pinel de Montréal, où une voûte d’immersion virtuelle a été aménagée. Le projet pilote vise à évaluer l’efficacité de cette nouvelle forme de traitement auprès de 25 patients résistants au traitement pharmacologique. L’approche semble prometteuse. Elle aiderait le patient à élaborer des stratégies afin de ne plus se sentir oppressé. «Avant je priais pour tenir le diable éloigné, témoigne Richard Breton, premier patient à avoir expérimenté la thérapie par avatar. J’arrivais à le chasser, mais il revenait tout le temps. Lorsque je suis dans le laboratoire de réalité virtuelle et que le diable me parle, mon avatar, je n’arrive pas à le faire disparaître, même en priant. Il se tient devant moi, projeté en 3D. Ça me force à négocier. Je trouve enfin le courage de lui répondre. Mes hallucinations auditives ont disparu à 80 %. Je peux enfin vivre en paix.».

    de nouveau le lien :
    http://www.nouvelles.umontreal.ca/recherche/sciences-de-la-sante/20160302-negocier-avec-le-diable-dans-le-virtuel.html?utm_source=infolettre&utm_medium=courriel&utm_campaign=udemnouvelles20160302

    🙂
    Corpus

  6. VQE

    Je note votre rapprochement et la « répartition des tâches » entre l’Eglise Catholique et l’Eglise Othodoxe. Un roman de Volkoff fait dire au Métropolite de Leningrad à propos de la séparation de l’Orthodoxie et du Catholicisme « mais en fait nous n’avons pas déchiré la tunique sans couture du Christ ! On a en fait tiré au sort et on ne sait plus trop qui l’a récupéré au final »
    Il faut lire ce roman, il est riche d’enseignement tant sur ‘lEglise que sur l’Orthodoxie. Et il y est beaucoup question de Fatima.

  7. Jeanne d'Arc II

    « Anneau de Jeanne d’Arc » : il a bien été acheté par Nicolas de Villiers, Président du Puy du Fou : cet anneau nous revient demain, cérémonie officielle le 20 mars et exposition au public dans le parc.
    Je crois que je vais aller faire un tour au Puy, parce que Mr D’Alencourt a insisté sur le Jubilé, et parce que le retour de cet anneau me semble aussi être un grand signe du Ciel.
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/03/03/01016-20160303ARTFIG00221-l-anneau-de-jeanne-d-arc-de-retour-en-france.php

      • Brunonix

        Attendez un peu là ! … C’est où exactement le Puy en Velay . On m’a dit que c’était près de Lourdes, d’autres dans le Massif Central, là je lis ‘près de Lyon’ : alors, c’est où ???

        • dalencourt

          Le Puy en Velay est dans le Massif central, département 43. Vous n’avez pas de carte ? Ni la possibilité de vérifier sur internet en 2 clics ?

        • penelope

          Le Puy en Velay, en Haute Loire, est une magnifique ville, gérée par Wauquiez, qui a réussi le pari de remettre de l’ordre dans cette ville et de la redynamiser.

          Les pélerins de Saint Jacques y prennent de plus en plus nombreux leur départ, une messe des pélerins est célébrée tous les matins à 7 heures, suivie d’une bénédiction et de la remise de la crédencial.

          Un moment fort agréable pour séjourner au Puy reste la fête du Roi de l’Oiseau au mois
          de Septembre où toute la ville se met à vivre comme en 1524, il y a, à ce moment là, un grand nombre de pélerins en partance. Il faut vraiment lorsqu’on est au Puy aller à La Chaise Dieu (à environ 40 km du Puy) .

          Désolée Louis pour cette pub pour Le Puy en Velay, mais cette ville me parait vraiment un coeur vivant de la Foi en France.

          On peut assister à des messes célébrées selon le rite tridentin à
          CEYSSAC – 43000 – à 5 km à l’est du Puy en Velay
          Messes : dimanche et fêtes 10h30 ; semaine : 18h30
          Chapelet : en semaine : 18h00
          Célébrant : Abbé Henri Vannier (diocèse)
          Renseignements : 04 71 05 26 37 (Presbytère)

    • dalencourt

      Oui c’est un signe important car Jeanne d’Arc s’est révélée en 1429, année d’un jubilé du Puy ; or cette bague est rachetée en 2016, autre année d’un jubilé du Puy, par une société qui s’appelle le Puy du fou, et qui donc partage le même nom : le Puy.
      Ce n’est pas un hasard mais un signe du ciel pour nous dire que 2016 sera comme 1429 : intervention divine.

  8. Alix

    Monsieur Dalencourt ,
    je vous remercie pour votre site et vos articles qui m’on permis de me mettre a lire la vie (Biographie des saints ) sainte Thérèse de l’enfant Jésus , procès de Jeanne d’Arc …
    auriez-vous une suggestion de lecture pour mieux comprendre ses dernières tribulations et comprendre le passage ou dans la Bible il est fait mention de l’élévation de certains ( 1 sera pris et l’autre laisser … )
    cordialement ,

  9. dalencourt

    La vallée de la mort recouverte de fleurs :
    http://www.lefigaro.fr/voyages/2016/03/01/30003-20160301ARTFIG00212-la-vallee-de-la-mort-recouverte-de-fleurs.php?m_i=cNXc5Zi0gjS64jWDVN24lxqWHvv9iBl_i11uBGEDSYCnbjRVpL7Ou9HBulMqTdEa74PeEGI8NJ%2Bc1EH75irzkF3ji0q9YUscc8&a2=20160304163332&a3=763-4588088-887197#xtor=EPR-300-%5Bactualites%5D-20160304
    La dernière floraison remonte à 2005. Etonnant tout de même ces floraisons uniquement les années de Jubilé du Puy ?

    • Yato

      2005 : Jubilé du Puy et disparition de Jean-Paul II. Un moment important des tribulations de l’Eglise, puisque son successeur est celui qui, moins de huit ans plus tard, se démet de sa charge et laisse passer « l’exacteur ». Ce pourrait être un signe de la fin.

  10. De Oliveira Antonio

    Je Chante avec mon coeur ce beau cantique…!!!

    Victoire, tu règneras !
    Ô Croix, tu nous sauveras !

    1 – Rayonne sur le monde
    Qui cherche la vérité,
    Ô Croix, source féconde
    D’amour et de liberté.

    2 – Redonne la vaillance
    Au pauvre et au malheureux ;
    C’est toi, notre espérance,
    Qui nous mèneras vers Dieu.

    3 – Rassemble tous nos frères
    A l’ombre de tes grands bras.
    Par toi, Dieu notre Père
    Au ciel nous accueillera.

    Chanter avec effusion de coeur, merci beaucoup. Soyez bénis

    • dubreruil

      attention a toutes ces annonces fantastiques du web , gardez la prudence en toutes choses car la technique peut faire de belle choses ! certe c est beau et ca peut faire réjouir le coeur . Mais ne soyez pas trop naif ….. il vaut mieux plus de reserve que pas assez ! et plus de dévotion que de sentimentalisme réveur !
      mais c est beau !
      a plus mes freres

      • Souri7

        Sauf la tête, horrible, c’est peut-être ça d’ailleurs, juste la tête a été rajoutée artificiellement à cette aurore boréale…

    • Ragnar Lodbrok

      nico,
      Hélas, rien de surprenant à ça, quant on sait que nous sommes dans une dictature qui ne dit pas son nom!
      Le pire des crimes n’est plus l’avortement ou la sodomie, ni même l’assassinat de petites vieilles.
      Non, le pire des crimes est de penser différemment de ce qui est politiquement correct!
      De penser et de le dire!!!

      • BHM

        C’est bien Ragnar Lodbrok, vous progressez. Deviendriez-vous tolérant?
        Vous qui gobez les âneries de la NASA, regardez, si vous n’avez pas peur de savoir, comment ils vous illusionnent avec de simples fond bleu.

        • Ragnar Lodbrok

          BHM,
          Merci de ce satisfecit 🙂
          Tolérant, moi?
          Mort de rire!
          De fait oui, avec les hommes, mais mais du tout avec les co….ies qu’ils diffusent!
          Que m’importe la NASA? Je ne fais pas une fixation monomaniaque à leur sujet!
          La NASA ne m’a pas fait perdre la boule, mon pauvre monsieur 😀

        • BHM

          « mon pauvre monsieur » 😀 . Vos railleries ne vous grandissent pas Ragnard Lodbrok.
          J’étais pourtant compatissant avec vous il me semble en vous amenant du concret car j’ai remarqué votre scepticisme lors de nos derniers échanges. La NASA c’est un angle parmi d’autres pour se rendre compte de la supercherie.
          Les tentatives de décrédibilisation des diverses trolls ne marcheront pas malheureusement pour eux.
          Le sujet tabou du moment que vous ne voulez absolument voir se développer est que la Terre est plate mais ça ne durera qu’un temps. On remarque qu’il n’y a que des railleries ou des attaques ad hominem.
          Louis, je compte sur votre bon sens pour publier. Je ne répondrai plus aux trolls.
          Je suis sûr que d’autre on apprécié.
          Que l’Esprit-Saint nous éclaire.

        • Ragnar Lodbrok

          BHM,
          Suffit maintenant!
          Je me moque effectivement de ce que je pense être chez vous une manie.
          Vous prétendez tirer vos « pseudo » déductions de la Bible en torturant des versets qui ne prouvent rien au sujet de la platitude de la terre!
          Alors, allons sur votre terrain et ne citons que la Bible:
          « De la poussière il retire le pauvre, du fumier il relève l’indigent, pour les faire asseoir avec les princes, et il leur donne en partage un trône de gloire. Car à Yahweh sont les colonnes de la terre, et sur elles il a posé le GLOBE. » (1Samuel 2; 8)
          « Lorsqu’il n’avait encore fait ni la terre, ni les plaines, ni les premiers éléments de la poussière du GLOBE. » (Proverbe 8;26)
          « jouant sur le GLOBE de sa terre, et trouvant mes délices parmi les enfants des hommes. » (Proverbe 8;31)

          Voila mon cher BHM, trois (chiffre important s’il en est) preuves irréfutables que la terre est un globe.

          C’est très clairement exprimé et Dieu ne se contredisant jamais, si vous croyez discerner ailleurs que la terre est plate, c’est que VOTRE interprétation est fausse et tordue! Pur orgueil de refuser de l’admettre.
          Vous devriez pourtant, vous y gagneriez notre estime à tous. Nous savons bien que l’erreur est humaine. Persévérer dans son erreur, par contre ne l’est pas.
          Donc:
          1- Vous n’avez jamais amené de concret sur le sujet.
          2- On vous a à plusieurs reprises dit que le sujet n’intéressait personne.
          3- La NASA n’existait pas du temps des références citées.
          4- Vous me traitez de troll, c’est amusant car qu’est-ce qu’un troll si ce n’est quelqu’un qui pourrit un blog?
          Et en l’occurrence, vous pourrissez ce blog avec un sujet bateau et demain un de vos ami viendra sans doute nous parler de la terre creuse ou tout autre sujet tout aussi débile!
          Vous pratiquez une technique connue des troll aux gros nez: l’inversion accusatoire! Vous êtes démasqué!
          5- La théorie de la terre plate est répandue dans certaine sectes évangéliques avec des lectures partiales de Job. Vu sur le site inénarrable de Science et foi.com. Qui peut compter les erreurs de ces différentes sectes là?
          6- Une images qui peut vous donner à réfléchir: http://www.immaculee-conception.org/photos/prague-w.jpg
          7- J’arrête la car je pourrais en écrire des pages, mais vraiment le sujet est totalement inintéressant!
          Répondez si vous voulez, je ne perdrais plus mon temps avec vous sur ce sujet qui de fait n’en est pas un.

        • Richard

          Pourquoi perdez-vous votre temps à répondre à BHM. C’est clair que cet homme aime la provocation. Et, sa terre plate, tout le monde s’en fout. Mais, s’il aime faire joue joue avec ce sujet, j’espère que Monsieur Dalencourt fera le nécessaire une bonne fois pour toute avec ce genre de commentaire qui ne tient pas debout.

        • Qumrân21

          Bonjour,
          Nouveau comme intervenant, je visite le site de monsieur Dalencourt depuis pas mal de temps. Sur la question de la terre plate, je me permets juste de renvoyer les personnes intéressées au dernier numéro de la revue Archéothéma (N°38, janvier 2016) consacré à la cartographie médiévale, avec un article sur la terre plate qui devrait mettre un terme à cette discussion.
          Bien cordialement

  11. Jeanne d'Arc II

    Je vous invite tous à lire cette homélie de l’Abbé Scalia, en hommage à son Père Antonin, juge de la Cour Suprême des Etats-Unis jusqu’à il y a quelques jours. Cette homélie est bouleversante et devrait toucher chacun d’entre vous, comme je l’ai été…parce qu’elle est tournée, non pas vers son Père, mais vers Jésus.
    Cette homélie magnifique a touchée beaucoup d’Américains (retransmission TV). Pour info : l’Abbé Scalia a eu l’occasion de célébrer la messe extraordinaire.
    Traduction Reinformation.TV
    http://reinformation.tv/abbe-paul-scalia-homelie-funerailles-antonin-dolhein-51861-2/

  12. De Oliveira Antonio

    Bonjour a vous et bon Dimanche.

    Église Saint-Merri de Paris : curieux défilé de mode en plein Carême…
    Ce n’est pas la première fois que des choses déplacées sont hébergées dans l’église Saint-Merri du diocèse de Paris (voir ici et là)… Une nouvelle manifestation tout à fait déplacée s’y est déroulée hier vendredi 4 mars : un défilé de mode de la « collection prêt-à-porter hiver 2016-17 » de la styliste Coppélia Pique. L’agence de communication My Fashion Reel

    http://www.christianophobie.fr/breves/eglise-saint-merri-de-paris-curieux-defile-de-mode-en-plein-careme

    C’est Grave tout de même…!!!

  13. eo

    M Louis
    vous écrivez  » La fin du monde ne sera pas spectaculaire »
    Pourtant le retour du Christ, sur les nuées sera avec puissance et grande Gloire !!!

    • dalencourt

      C’est parce que vous voyez les choses avec le filtre matériel ; il vous manque le filtre spirituel. C’est dans les coeurs et les âmes que tout se passe. Il faut que votre âme soit prête à le recevoir si vous voulez le voir.
      Jésus revient pour juger les vivants et les morts c’est à dire les justes (vie éternelle) et les damnés (mort éternelle). Son retour sera dans la gloire mais pas de la façon spectaculaire que nous imaginons avec nos visions humaines. Voyez comment il s’est comporté durant les 3 années de sa vie publique, et souvenez-vous de la nuit de Noël. Seuls les justes, c’est à dire les âmes préparées,verront cette gloire.

      • Jean

        Bonjour Louis, pour le retour de Jésus Christ il faut garder en tête le miracle du soleil de Fatima. Il en sera de même pour son retour. Le coeur oui mais l’invisible deviendra visible.

      • Dit a Eux

        La Vous faite un peut comme les témoin de Jéhovah ? un retours invisible que seul eux on vue ? non la vous avez tord dalencourt , mais votre force réside dans la reconnaissance de vos multiple Erreure que vous avez a plusieurs reprise reconnut , et pour sa vous été grand , Non tout œil le verrat aussi bien les juste que les injuste

        • dalencourt

          C’est vrai, tout oeil le verra, je voulais surtout mettre en garde contre les scénarios à la Hollywood dont nos têtes sont pleines.
          J’aurai plutôt dû dire : on ne sait pas comment cela se passera. Voilà.
          Mais pas comme à Hollywood. Pour les justes ce sera la joie, le signe de leur déchéance pour les autres.

  14. Jeanne d'Arc II

    Triste anniversaire : « Le Planning familial fête 60 ans d’existence et de combats »
    Là où l’on voit que le Planning familial français (et autres pays européens probablement) est exactement dans la même ligne que Planned Parenhood. Je copie l’ensemble de l’interview – ils ont des idées plein la tête.

    • dalencourt

      Jeanne d’Arc, il n’est pas nécessaire de laisser l’ennemi étaler ici ses idées pernicieuses. Il vaudrait mieux mettre un lien sur un article qui dénonce la perversité du planning familial et la dangerosité de leurs idées.

    • Richard

      Il n’y a aucune valeurs communes entre l’Eglise Catholique Traditionnelle Romaine et la Franc-Maçonnerie. C’est le jour et la nuit, la Vérité contre le Mensonge. Le Bien contre le Mal. Y a pas photo.

  15. De Oliveira Antonio

    Dimanche 6 Mars 2016, Quatrième dimanche de Carême (Laetare).

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 15,1-3.11-32.

    En ce temps-là, les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter.
    Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! »
    Alors Jésus leur dit cette parabole :
    « Un homme avait deux fils.
    Le plus jeune dit à son père : “Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.” Et le père leur partagea ses biens.
    Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre.
    Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin.
    Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs.
    Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien.
    Alors il rentra en lui-même et se dit : “Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim !
    Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi.
    Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.”
    Il se leva et s’en alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers.
    Le fils lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.”
    Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds,
    allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons,
    car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.” Et ils commencèrent à festoyer.
    Or le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses.
    Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait.
    Celui-ci répondit : “Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.”
    Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier.
    Mais il répliqua à son père : “Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis.
    Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !”
    Le père répondit : “Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.
    Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !” »

    Homélie

    « Comme il était encore loin, son père l’aperçut »

    « De loin tu as compris mes pensées, tu as découvert mon sentier, tu as prévu tous mes chemins » (Ps 138,2-3). Pendant que je suis encore voyageur, avant mon arrivée dans la patrie, tu as compris ma pensée. Songez au fils cadet, parti au loin… L’aîné n’était pas parti au loin, il travaillait aux champs et il symbolisait les saints qui, sous la Loi, observaient les pratiques et les préceptes de la Loi.

    Mais le genre humain, qui s’était égaré dans le culte des idoles, était « parti au loin ». Rien, en effet, n’est aussi loin de celui qui t’a créé que cette image modelée par toi-même, pour toi. Le fils cadet partit donc dans une région lointaine, emportant avec lui sa part d’héritage et, comme nous l’apprend l’Evangile, il la gaspilla… Après tant de malheurs et d’accablement, d’épreuves et de dénuement, il se rappela son père et voulut revenir vers lui. Il se dit : « Je me lèverai, et j’irai vers mon père… » Mais celui que j’avais abandonné, n’est-il pas partout ? C’est pourquoi dans l’Evangile, le Seigneur nous dit que son père « vint au-devant de lui ». C’est vrai, parce qu’il avait « compris de loin ses pensées. Tu as prévu tous mes chemins ». Lesquels ? sinon les mauvais chemins qu’il avait suivis pour abandonner son père, comme s’il pouvait se cacher à ses regards qui le réclament, ou comme si la misère écrasante qui le réduisait à garder les porcs n’était pas le châtiment que le père lui infligeait dans son éloignement en vue de le recevoir à son retour ? …

    Dieu sévit contre nos passions, où que nous allions, si loin que nous puissions nous éloigner. Donc, comme un fuyard qu’on arrête, le fils dit : « Tu as découvert mon sentier, et tu as prévu tous mes chemins ». Mon chemin, si long soit-il, n’a pas pu m’éloigner de ton regard. J’avais beaucoup marché, mais tu étais là où je suis arrivé. Avant même que j’y sois entré, avant même que j’y aie marché, tu l’as vu d’avance. Et tu as permis que je suive mes chemins dans la peine, pour que, si je ne voulais plus peiner, je revienne dans tes chemins… Je confesse ma faute devant toi : j’ai suivi mon propre sentier, je me suis éloigné de toi ; je t’ai quitté, toi auprès de qui j’étais bien ; et pour mon bien, il a été mauvais pour moi d’avoir été sans toi. Car, si je m’étais trouvé bien sans toi, je n’aurais peut-être pas voulu revenir à toi.

    Les lectures du jour.

    Livre de Josué 5,9a.10-12.

    Psaume 34(33),2-3.4-5.6-7.

    Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5,17-21.

  16. Saint-Michel-Archange

    Chers amis,
    Cher Louis,

    Nous allons découvrir dans ce nouvel article la fin de la vie de saint Pierre, prince des apôtres, disciple de Jésus-Christ et fondateur de Son Église. Laissons immédiatement parler l’abbé de Solesmes qui sait si bien nous décrire la bonté et la grande piété du premier pape.

    La suite se trouve ici : https://saintmichelarchange.wordpress.com/2016/03/06/saint-pierre-fondateur-de-l-eglise/

    Dieu vous bénisse !

  17. Piero Canova

    Science et Foi ne sont pas incompatibles, au contraire.
    Je vous suggère la découverte de l’œuvre de Fernand Crombette égyptologue qui a réinterprété la pierre de Rosette, volée par les anglais, et a mis au jour des vérités scientifiques compatibles avec la Bible.

  18. olivier

    Je travaille dans un musée et nous avons un tableau d’un Christ en croix et une Icône du Christ en pleine gloire, j’explique que ce sont des résumés de la spiritualité occidentale, plus accès par la Passion, et les orientaux plus sur la Réssurection. Votre conclusion est bien vue.

  19. Cris

    Cher Monsieur d’Alencourt,

    Vous parlez du libre arbitre que Dieu nous a donné.

    Le libre arbitre est souvent interprété comme la liberté absolue pour l’homme de faire ce qu’il veut comme il veut. Comme s’il était au centre de tout.

    Or c’est tout le contraire.

    Le libre arbitre est autant une liberté qu’une responsabilité.

    Lorsque mes enfants étaient petits, je leur disais souvent : Aujourd’hui, dans la cour de l’école, tu peux choisir si tu veux faire le bien ou le mal. Tu as le choix, c’est toi qui décides. Mais c’est aussi ta responsabilité. C’est toi qui choisis qui tu veux être et quel monde que tu veux avoir.

    Nous avons le libre arbitre, oui :
    Faire le bien ou faire le mal.
    C’est aussi simple (et ausi difficile) que ça.

    Choisir, oui. Mais choisir le bien.

    Et accepter le chemin qui va avec…

    • dalencourt

      Vous oubliez une notion essentielle : celle de salut, de vie éternelle.
      Votre raisonnement ne s’applique qu’à avoir une vie terrestre plus agréable, mais ça, même les païens le font.
      Ce que vous devez dire à vos enfants concernant le libre arbitre et le choix de faire le bien mais aussi de pratiquer la charité, est que non seulement cela génère de meilleurs rapports sociaux mais surtout on oeuvre ainsi à son salut, au salut des autres par son exemple, afin d’obtenir la vie éternelle.
      C’est l’amour de Dieu qui doit remplir votre coeur et vous amener à choisir librement le bien, le bon, le beau, le vrai. Sans amour, vous ne pourrez rien.

  20. Marie-Hélène GRIS

    Bonjour Mr Dalencourt
    Je lis passionnément vos articles, ils sont très inspirés et plausibles.
    Avez-vous déjà entendu parler de Clément xv
    Qui avait créé le petit vatican à Clemery en Lorraine.
    C’est le pape mystique désigné et choisi par Dieu pour régner sur l’église. C’est dans
    Le troisième secret de fatima. C’est pour cela que se secret n’as pas été dévoilé toutes les têtes au pouvoir seraient tombées.
    Cordialement
    Marie-Hélène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s