La fin ne sera pas ce que vous croyez

Apocalypse-Now2

La fin des temps est l’objet d’un enjeu énorme entre le prince de monde, Satan, et la puissance divine. Il ne s’agit pas ici d’un énième affrontement entre le bien et le mal, que nous vivons depuis toujours à des degrés divers ; non, il s’agit de la dernière et ultime bataille, celle qui termine un processus entamé il y a 6000 ans.
Cette ultime période s’appelle celle de l’Antéchrist, elle précède le retour du Christ qui revient dans la gloire pour juger les vivants et les morts : le jugement dernier. Et après s’ouvrira l’ère de la Jérusalem Céleste où il n’y aura plus de mort, ni plus de mal.

L’enjeu est donc énorme. Il n’y aura plus d’autre possibilité après pour Satan de séduire la terre et ses habitants. Il sait qu’il perdra sont titre de prince de ce monde car ce monde n’existera plus.

Il est vital pour Satan de gagner cette ultime et dernière guerre.
Pour cela il faut savoir quel est l’enjeu réel et ensuite tenter de décrypter la véritable stratégie employée.

L’enjeu réel pour Satan est d’attirer le plus d’âmes possibles en enfer. Un nombre incalculable.
Quand l’Apocalypse décrit la bataille de l’Armageddon, elle parle de 200 millions d’hommes ; mais en réalité, à l’époque où saint Jean rédige son texte, la planète est peuplée d’environ 200 millions de personnes. On comprend donc que le monde entier sera sous la coupe de Satan.
Aujourd’hui nous sommes 7 milliards : réalisez-vous l’enjeu ? Sept milliards d’âmes à récupérer en enfer au moment de la moisson, n’est-ce pas la plus belle des victoires ?

Comment comprendre la stratégie employée ?

Elle consiste d’abord à donner un double sens aux événements qu’il suscite : un sens littéral, visible et compréhensible par tous, et un sens caché, connu seulement d’un petit nombre d’initiés.
Un peu comme les prophéties, qui ont très souvent elles aussi un double sens : littéral d’un côté, mystique de l’autre.
L’un ne va pas sans l’autre. Mais quelquefois l’un des deux sens peut être prépondérant par rapport à l’autre.
C’est ainsi que les prophéties s’éclairent : une fois que l’événement permet de comprendre la réalisation de la prophétie, soit dans son sens littéral, soit dans son sens mystique, soit les deux.
Toute la difficulté réside dans l’importance donnée au sens littéral ou au sens mystique, c’est à dire dans la recherche du sens caché, soit de l’événement, soit de la prophétie.

Pourquoi Satan mélange-t-il les deux ?
Tout simplement parce que les hommes, s’ils ne voient pas la réalité de l’événement, ne seront pas capables de l’identifier comme tel et donc de mettre en place les pare-feux nécessaires.

La fin des temps, ou fin de ce monde, se terminera par ce que Jésus appelle la moisson. La séparation du bon grain et de l’ivraie. L’ange qui jette sa faux au chapitre 14 de l’Apocalypse.
Si les hommes avaient conscience de la proximité de la moisson, ils chercheraient à sauver leurs âmes, ils mettraient en place des contre-feux spirituels, ils se convertiraient et feraient pénitence.

Mais de cela il n’en est pas question pour Satan. Il veut ses 7 milliards d’âmes, il les lui faut !
Par conséquent la planète doit vivre dans l’illusion jusqu’au bout ; comprenez-vous bien ? Jusqu’au bout ! C’est le second niveau de la stratégie satanique.

Quel est le meilleur moyen d’illusionner les hommes ? C’est d’illusionner d’abord ses propres troupes. Il va les faire courir après des chimères pour qu’ils aient l’illusion de pouvoir y parvenir, ils vont eux-mêmes s’auto-persuader du bien-fondé de ces utopies et ils tenteront d’y parvenir de bonne foi !
Cette bonne foi ils la communiqueront à leurs ennemis, c’est à dire aux Justes, aux enfants de Dieu, qui étudieront cette stratégie et la dénonceront, mais en y croyant eux-mêmes.

Ainsi, les deux camps, les mauvais et les bons, courront après les mêmes chimères et seront illusionnés de la même façon.
C’est pourquoi l’Apocalypse dit que la bête aura le pouvoir de faire la guerre aux saints et de les vaincre (Apoc. 13, 7).
Cela veut dire que le bon camp ne mettra pas en place les bons pare-feux car il n’aura pas compris l’enjeu réel et sous-jacent de la stratégie diabolique (le sens caché), tout simplement parce que le camp du mal ne les connaît pas non plus lui-même, du moins dans sa grande majorité.

Comprenez-vous l’intelligence du procédé ?

Je vais prendre un exemple concret pour être plus explicite.
Tout le monde connaît l’objectif d’un gouvernement mondial, c’est à dire un monde unifié derrière un seul dirigeant et un seul gouvernement.
En réalité c’est une utopie, une illusion de Satan. Pourtant, celui-ci va l’annoncer, la prédire. La franc-maçonnerie va être chargée de la mettre en place ; elle aussi l’annoncera et tentera d’y parvenir. Loyalement : ils y croient vraiment.
Les ennemis de la franc-maçonnerie, c’est à dire principalement les catholiques, vont découvrir ce plan secret, l’étudier et le dénoncer. Ils en attendent donc la réalisation, ce qui leur permet de savoir où en est le plan de Satan.
Le pire là dedans c’est que les élites mondiales vont effectivement œuvrer à cette édification et nous les suivons bêtement en comptant les points.
Mais surtout, l’intelligence suprême de Satan sera de connecter ce projet avec l’Antéchrist ; c’est pratique car les prophéties sur l’Antéchrist montrent que celui-ci réunit sous un seul nom la totalité des iniquités possibles du diable ; dans l’Antéchrist, il y a unité de personne, de lieu et de temps. Il est donc facile de faire croire qu’un gouvernement mondial est le signe du pouvoir de l’Antéchrist.
Le résultat est génial car les deux camps (les sociétés secrètes manipulées par le diable et les catholiques dénonciateurs de ces projets maléfiques) raisonnent de la même manière : tant qu’il n’y a pas de gouvernement mondial, il n’y a pas d’Antéchrist.
Donc il n’y a aucune raison pour les catholiques de crier à la fin du monde ; aucune raison d’appeler à la pénitence et de redoubler d’efforts pour sauver des âmes, aucune raison d’aller convertir d’urgence son voisin.

Et c’est comme ça que la fin du monde arrive sans que personne n’ai été prévenu. Pourtant là aussi, elles sont nombreuses les prophéties qui annoncent cette fin à l’improviste, à commencer par l’Apocalypse, où Jésus répète plusieurs fois « Je viendrai comme un voleur« .

Alors quand les hommes comprendront-ils qu’un gouvernement mondial, une monnaie mondiale, une religion mondiale et une paix mondiale sont des chimères, des illusions, un piège dans lequel sont entrés les bons et les méchants ?
Les méchants car beaucoup croient sincèrement y parvenir, et donc y œuvrent de toutes leurs forces, et les bons parce qu’ils attendent ces événements pour se bouger les fesses.
Combien de temps cette mascarade va-t-elle encore durer ?
Jusqu’à la moisson.

Voici l’explication de la plus grande mystification de tous les temps.
En un peu plus de 200 ans, depuis le siècle des Lumières, les hommes ont sombré petit à petit dans le matérialisme, au détriment du spirituel.
Aujourd’hui ils sont 100% matérialistes et ne savent même plus ce qu’est une vie spirituelle, cathos compris, à l’exception des 144 000 justes.
On l’a vu, de même que l’homme est à la fois matériel et spirituel, les prophéties ont un double sens : littéral et mystique.
Alors Satan, comme d’habitude, a inversé les éléments.
Tant que l’homme avait une vie spirituelle, les prophéties se sont réalisées plutôt dans leur sens littéral. Satan prophétise deux guerres mondiales via Albert Pike et effectivement elles se réalisent dans le sens usuel du mot guerre.
Aujourd’hui, maintenant que l’homme est matérialiste jusqu’au bout des ongles, et qu’il n’est plus capable de comprendre le sens mystique, alors les prophéties vont se réaliser principalement dans leur sens mystique et non dans leur sens littéral.
C’est pourquoi la troisième guerre mondiale est tout sauf normale : intellectuelle, morale, religieuse, militaire par endroits (Daech), bactériologique (cancer, sida, zika aujourd’hui) etc… Globale.
Donc l’homme ne la voit pas et ne la prend pas pour une guerre, parce qu’il est mûr pour se faire tondre en beauté. C’est le seul point sur lequel Satan met tout le monde à égalité, les siens et les autres : ils ont tous pour destination l’enfer.

Cherchons à discerner le sens caché c’est à dire à vérifier si en réalité l’objectif n’est pas déjà atteint. Autrement dit, cessons de regarder la main de l’illusionniste qui s’agite et observons plutôt ce qu’obtient l’autre main dans l’ombre.
Car, on l’ a dit, les objectifs réels sont cachés pour tous : si les méchants sont illusionnés, les bons le seront tout autant. Etudions les quatre grands point qui sont censés constituer le règne de l’Antéchrist, selon une vision matérialiste aussi récente qu’erronée.

Un gouvernement mondial
Réunir tous les hommes derrière une même tête est une utopie et les élites de ce monde le savent.
Le monde est constitué de peuples, de races, de langues ; derrière se profilent des nations délimitées géographiquement, ainsi que des civilisations et des religions. Il s’agit d’un processus naturel qui ne peut être effacé. Satan le sait et entretient l’illusion grâce à l’Europe et à des accords de coopération ici et là ; pourtant les grands blocs qui se sont constitués démontrent l’inverse. De la Chine, des Etats-Unis, du Japon, de l’Inde, de la Russie, de l’Europe, il est pourtant évident que rien ne pourra unifier ces grands blocs. Les velléités d’unification ne sont possible que quand « tout va bien » ; mais dès qu’un problème apparaît, le peuple ou la nation concernée se recroqueville sur lui-même, se met en situation d’auto-défense et envoie promener ses voisins.
Par contre, réfléchissons quelques secondes ; l’ONU constitue bel et bien un gouvernement mondial. Les entités supranationales que sont l’OMS, l’Unesco, l’OMC, la Banque Mondiale ou le FMI font déjà régner un totalitarisme d’envergure mondiale. L’ONU a fêté ses 70 ans fin 2015, soit une durée biblique : les 70 ans d’exil à Babylone du peuple hébreu. Or Babylone, c’est le nom dans l’Apocalypse qui désigne la société mondialisée, matérialiste et idolâtre d’aujourd’hui.
Soyons donc réalistes : au lieu de courir après une chimère qui s’appelle un gouvernement mondial, reconnaissons que celui-ci existe réellement, et ce depuis longtemps. Satan a-t-il besoin d’un président du monde ? Non il est le prince de ce monde, il règne déjà. Il n’a pas besoin d’un représentant sur terre, mais par contre il a besoin de le faire croire.

Une monnaie mondiale
Là aussi, ceux qui courent après cette chimère en font sourire plus d’un, et surtout la haute finance apatride qui mène le monde. Les disparités entre monnaies et entre taux de changes leur permettent de gagner des fortunes, bien plus que s’il n’y avait qu’une seule monnaie. L’unification est un leurre, une utopie d’autant plus crédible que les Etats eux-mêmes semblent vouloir y tendre. Et encore… L’Europe est pourtant un bon laboratoire avec la zone euro dont les terribles pièges sont un enseignement pour la planète entière.
Là aussi, il faut faire preuve de réalisme : la finance est déjà totalement mondialisée et entièrement interdépendante. Dès 1929 cette interdépendance mondiale fut testée. Depuis, les crises financières secouent régulièrement la planète et on continue à agiter devant nos yeux le spectre d’une future et énième crise. Il s’agit d’entretenir l’illusion matérialiste jusqu’au bout car ainsi les hommes ne se préoccupent pas de leur âme.

La paix mondiale
Ceux qui lisent ce blog le savent, la religion de l’homme est devenue la religion numéro un dans le monde. Poussé par son orgueil, l’homme se prend pour Dieu, il cherche donc à établir une paix humaine, une paix sans Dieu, ce qui n’est pas viable. A la devise antique des Romains Si vis pacem para bellum (si tu veux la paix prépare la guerre), le monde chrétien a répondu par : si tu veux la paix, crois en Jésus-Christ et aimes-le. Tant que Satan règnera sur le monde, il y aura la guerre, même entre chrétiens, l’histoire l’a montré, à cause de l’orgueil humain, des jalousies et des dissensions. Aujourd’hui, la guerre enrichit les financiers, fait tourner les économies et permet d’éliminer les gêneurs, de déstabiliser des pays ou d’éradiquer des populations. Aucune élite actuelle n’a intérêt à supprimer la guerre, bien au contraire : plus ils parlent de paix, plus ils font la guerre. Ce sont des hypocrites.
Ici aussi nous nageons en pleine utopie : seule l’universalité de la foi en Jésus-Christ peut conduire à une paix véritable et durable.

La religion universelle
Réfléchissons un tout petit peu : qui veut établir une religion universelle ?
Les musulmans ? Ils n’arrivent même pas à s’entendre entre sunnites et chiites.
Les juifs ? Ils considèrent avoir la religion réservée au peuple de Dieu, il n’a jamais été question qu’elle s’ouvre aux autres, bien au contraire.
Les protestants ? Ils sont éclatés dans des centaines de mouvements différents, comment leur parler d’unité alors qu’ils sont incapables de la réaliser chez eux. Les Orthodoxes pareil : pas d’unité.
Les hindous ? Les Bouddhistes ? Les athées (religion laïque) ?
Non, en réalité personne n’a envie ni de se rapprocher, ni de fusionner, ni de lâcher quoi que ce soit de ses dogmes, de sa doctrine et de son enseignement. Et à la limite, c’est parfaitement normal.
Les seuls, je dis bien les seuls, qui proposent de dialoguer, qui réalisent des vidéos ou l’on voit les grandes religions parler dans un même élan, qui enseignent l’unité des religions et qui abdiquent l’origine divine de leur révélation, ce sont les catholiques romains.
N’importe quel analyste un tout petit peu réaliste et informé conclura immédiatement qu’il est totalement utopique d’envisager une quelconque fusion des religions. Cela paraît évident. Cependant, Satan entretient l’illusion via quelques initiatives médiatiques et symboliques sans grande portée, du moment que l’on reste dans le flou, l’abstrait, et que l’on œuvre pour la paix ou l’amour. Il n’est pas question en réalité de fusionner les religions mais par contre, il est essentiel que le catholicisme devienne lui-même cette religion universelle en rendant les catholiques apostats et idolâtres. Ce sont donc les catholiques qui mélangent le Seul et Unique Dieu aux faux dieux comme à Assise en 1986 ; seul le chef des catholiques (le pape) s’aventure dans les mosquées ou les synagogues pour prier ; les autres chefs religieux ne le font pas. Seuls les catholiques demandent pardon aux autres religions pour de prétendues erreurs passées ; les autres ne le font pas. Seuls les catholiques annoncent leur intention de participer au 500ème anniversaire d’un de leurs pires ennemis (Luther) ; les autres ne le font pas.
Bref seul le catholicisme pratique aujourd’hui la religion universelle et l’enseigne à ses fidèles. Comme le catholicisme est la seule religion habilitée à sauver des âmes en donnant la possibilité à chaque homme de devenir enfant de Dieu, car seuls ceux qui croient en Jésus-Christ vrai Dieu et vrai homme et qui ont été baptisés deviennent alors des enfants de Dieu et peuvent prétendre à la vie éternelle, vous voyez l’ampleur des dégâts ? Depuis 50 ans et la déclaration Nostra Aetate sur la liberté religieuse, l’Eglise n’enseigne plus le salut aux nations par le baptême et la conversion à Jésus-Christ. Vous comprenez pourquoi les autres nous ouvrent les portes de leurs mosquées et se prêtent bien volontiers à des pantomimes comme l’ONU des religions ? Ils pavoisent.
La religion universelle est faite dans la tête des catholiques et même dans leurs actes.

 

Alors que va-t-il se passer réellement ?

Une fois que vous avez extirpé le sens caché des événements et balayé les utopies et les chimères placées devant vos yeux (y compris ceux des partisans de Satan, qui ont droit aux mêmes chimères), vous y voyez un peu plus clair : le gouvernement mondial existe, la finance mondiale aussi, la religion universelle aussi.
L’Antéchrist-système (la bête de la mer) est à son apogée, l’iniquité aussi. Le faux prophète, qui est l’Antéchrist-personne (la bête de la terre) règne actuellement au Vatican : Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist : les paroles de la Salette sont d’actualité.
Tout est là, sous nos yeux. Bien sûr que la bête peut faire encore plus de dégâts et nous annonce un catalogue d’horreurs à venir : son but est de toujours nous mener à N+1 car tant que vous n’avez pas compris que c’est fini, je le répète, vous ne mettrez pas en place les bons pare-feux.

Mais nous ne sommes pas à N+1, ni à N+2. Nous sommes à N c’est à dire au temps de la grande tribulation et du règne de l’Antéchrist.
Comment celui-ci va-t-il finir ?
C’est très simple, Jésus-Christ l’a déjà expliqué en Matthieu 24 :
« Tels furent les jours de Noé, tel sera l’avènement du Fils de l’homme.
Car de même que dans les jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on épousait et on était épousé, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et qu’ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à la venue du déluge qui les emporta tous, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. »
(Matthieu 24, 37-39)

Ca veut dire quoi ?
Que tout va continuer à se passer presque normalement jusqu’au jour J. Les choses continueront à se dégrader, une mauvaise loi par ci, un tremblement de terre par là, un crash d’avion ici, une tempête là, un décès par ci, une hérésie de plus par là etc… Les Justes continueront à interpréter ces signes comme avant-coureurs de la justice divine, les autres continueront à rigoler et à mettre en doute nos mises en garde.

Les hommes veulent des avertissements ?
Ils en ont eu plein
. Le 11 septembre, c’était quoi ? Les attentats de Madrid, de Londres, Fukushima, c’était quoi ? Le réveil des volcans, les très nombreux tremblements de terre, les innombrables morts d’oiseaux et de poissons depuis quelques années, la quantité étonnante de crashs d’avions en deux ans, c’est quoi ?
Jusqu’aux derniers signes, que Babylone s’est sentie obligée de monter en épingle.
Pourquoi a-t-on transformé un simple fait divers (l’attentat des Charlie) en un événement mondial avec à la clé 47 chefs d’états et 4 millions de personne dans la rue ? Pour quelques types sans importance dont tout le monde se fichait quelques jours avant?
Franchement, pourquoi Babylone en a-t-elle fait des tonnes ? Cherchez toujours le sens caché.
J’ai expliqué à l’époque que le 11 janvier 2015 c’étaient les Rameaux lucifériens. Après les rameaux, la semaine sainte… Voilà des signes grandeur nature.

Pareil pour les attentats du 13 novembre. Pourquoi leur donner une telle importance ? Il y a eu des attentats en 1995 ; plusieurs bombes ont explosé cette année-là. Pourtant, pas d’état d’urgence, pas de sacralisation des victimes…
Mais 130 (morts) mènent au 22 mars 2016 (13 nov + 130 jours) donc en pleine Semaine Sainte justement.

Alors voilà… pas de grand avertissement à la Garabandal.
La stricte application de l’évangile, tout simplement.
Ils ne se douteront de rien jusqu’au bout.

Le déluge dure 40 jours. C’est la durée biblique de la purification.
Car Jésus passe 40 jours au désert avant d’entamer sa vie publique.
Les hébreux passent 40 ans au désert avant d’entrer dans la Terre promise.
Marie se soumet à la loi de Moïse qui lui impose 40 jours de purification après la naissance de Jésus.

Aura-t-on droit à 40 derniers jours comme pour le déluge ?
Si Jésus cite cet épisode en exemple pour la fin des temps, c’est qu’il y aura probablement des similitudes.
Nous savons que la moisson aura lieu durant les fameux 3 jours de ténèbres, durée que l’on peut admettre au sens littéral pour le moment.
Pour le reste, nous ne savons pas de quoi seront constitués les 40 derniers jours.
Le songe des deux colonnes de saint Jean Bosco peut faire admettre qu’à la toute fin, c’est à dire pour les 40 derniers jours, Babylone sente approcher sa fin :
« Un grand bouleversement arrive alors. Tous les navires sur lesquels on avait combattu contre celui du pape s’enfuient, se dispersent, se heurtent et se fracassent mutuellement. »
C’est à dire que les ennemis de l’Eglise connaissent des problèmes et s’auto-détruisent.

Même s’il y a accélération des événements, en intensité comme en importance, je maintiens pour le moment mes propos :
– pas d’effondrement économique mondial, c’est un leurre du diable pour détourner l’attention,
– pas de guerre mondiale, le Christ apporte la paix et sûrement pas la guerre
– pas de guerres civiles de grande envergure…
Rien sauf la vie normale, peut-être plus mouvementée, jusqu’aux trois jours de ténèbres.
Peut-être avec quelques derniers signes d’avertissement.

Juste deux pistes pour le calendrier… à réfléchir…
Le Boeing 777 de la nuit du 7 au 8 mars 2014 était un avertissement de sainte Anne… il y aura 24 mois… les 239 passagers pointaient en réalité sur 1777, éloignée de 239 années de 2016… soit un double 777, le chiffre sacré.

Le 16 mars 2014 j’écrivais Dans 40 jours Babylone sera détruite… là aussi deux ans avant… il fallait attendre deux ans…

 

La solution : faire pénitence

Alors que doit-on faire ?
La semaine prochaine débutera le carême des catholiques, une occasion unique et inespérée de remettre son âme en conformité avec le Seigneur, car vous l’avez compris, les grandes échéances sont à la porte

Notre dernier carême doit être exemplaire…
Elle est là la miséricorde divine, la vraie, pas celle galvaudée par le Vatican actuellement.
La vraie miséricorde est expliquée dans une vision de saint Jean Bosco : un ange lui dit : « Parce qu’ils ont méprisé la miséricorde de Dieu qui les appelait à la pénitence, maintenant la justice divine les châtie de leur obstination dans le mal. »
Voilà ce qu’est en réalité la miséricorde de Dieu : donner la possibilité aux hommes de faire pénitence.
Cette notion est la grande absente du Jubilé de la miséricorde. Etonnant non ? Mais on l’a vu, le Vatican ne cherche plus à conduire les âmes à la vie éternelle mais à les mener plutôt à la perdition. Dans ces conditions, donner une fausse image de la miséricorde se comprend mieux.

Avant Vatican II, la confession s’appelait le sacrement de pénitence. Car il ne s’agit pas uniquement de confesser ses péchés: il faut s’en repentir, les combattre et les expier.
C’est pourquoi l’acte de contrition exprime expressément ces mêmes idées : « Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence. »
La ferme résolution : je m’engage ;
À quoi ? A ne plus vous offenser, donc à combattre mes vices, mes passions et mes défauts ;
C’est tout ? Non : et à faire pénitence !!

Quand Jonas fait le tour de Ninive en déclarant « Dans 40 jours Ninive sera détruite« , que font les habitants, y compris le roi? Ils décident un jeûne total, pour les hommes et les bêtes (pénitence), se couvrent de sac (humilité) et se repentent de leurs mauvaises actions (contrition). Pourtant Jonas ne leur avait rien demandé de tout cela. Notez que les animaux domestiques sont aussi concernés. Pourquoi ? Parce que les hommes sans Dieu, abandonnés à leurs passions, se conduisent comme des bêtes. Il faut donc noter que tout le monde, y compris les mauvais, participe à la pénitence collective.
Et quel est le résultat ? La ville est sauvée.
C’est une figure du sacrement de pénitence où effectivement, selon les termes de l’Eglise, « Dieu commue la peine éternelle que nous avons méritée en une peine temporelle expiable en ce monde ou en Purgatoire. »

Doit-on la transposer à nos jours et espérer que Babylone sera épargnée si elle fait pénitence ? Eh bien non. Autant l’histoire de Ninive montre que tout homme y compris les pécheurs les plus endurcis (les bêtes) peut être sauvé s’il se repend et fait pénitence, autant l’Apocalypse nous apprend que malgré les avertissements, les hommes ne se repentent point de leurs mauvaises œuvres et continuent à adorer des idoles.

Si vous ne voulez pas faire partie du lot des damnés, faites pénitence et vite.
N’attendez pas le carême, commencez tout de suite.
Entamez des jeûnes réguliers (privation de nourriture, partielle ou complète), au moins tous les vendredis (en plus du mercredi des cendres). Stoppez l’alcool et toutes vos petites complaisances et gourmandises alimentaires.
Jeûnez aussi du reste : coupez la télé, rangez votre smartphone dans la poche, stoppez les jeux vidéos, le surf sur internet (sauf le Grand Réveil) ou du moins réduisez tout ou partie de vos habitudes numériques.
Prenez de bonnes résolutions : supporter les autres, être aimable, patient, souriant, surtout avec ceux que l’on n’aime pas beaucoup.
Soyez charitables, évitez la colère, attaquez vous aux vices et surtout à ceux de l’impureté.
Priez, priez beaucoup. Seul et en famille. Un chapelet quotidien serait l’idéal. Il y a de très nombreuses et de très belles prières composées par les saints : pour ça vous pouvez surfer sur internet. Lisez et méditez les psaumes, ainsi que l’évangile. Tentez l’oraison et la contemplation.
Allez à la messe, dès que vous pouvez, si possible tous les jours. Commencez par vous confesser (minimum une fois par mois), puis communiez régulièrement.
Lisez les œuvres des Pères de l’Eglise, les écrits des grands saints et aussi les vies de saints. Vous voyez, il y a largement de quoi remplacer la télé.

Bref faire pénitence, ce n’est pas seulement jeûner ou se priver de choses que l’on aime bien. C’est entamer un cercle vertueux, une dynamique pour enrichir sa vie spirituelle et transformer sa vie matérielle.
Quand on a le cœur tourné vers Dieu, on devient plus patient, plus charitable, moins stressé, plus à l’écoute des autres, moins colérique, moins paresseux, plus avenant, parce qu’on a l’âme joyeuse.
Et beaucoup moins matérialiste.

Et gardons à l’esprit cette parole qui résume si bien le message du Christ pour la fin des temps :
« Alors Jésus se mit à prêcher et à dire : Faites pénitence car le Royaume de Dieu est proche. »
(Matthieu 4, 17)

 

Pour télécharger le fichier pdf de l’article, cliquez sur ce lien : La fin ne sera pas ce que vous croyez

Publicités

245 Commentaires

  1. Yvan

    Les députés portugais autorisent l’adoption par les homosexuels.
    Le Parlement portugais a confirmé mercredi à la majorité absolue des députés une loi autorisant l’adoption par les couples homosexuels, forçant la main au président Cavaco Silva qui avait mis son veto au texte fin janvier mais sera désormais obligé de le promulguer.

    L’ensemble des partis de gauche, majoritaires depuis les élections législatives du 4 octobre, ont voté une nouvelle fois en faveur de la mesure, ainsi qu’une vingtaine de députés de l’opposition de droite.

    « Le temps des discriminations en fonction de l’orientation sexuelle est révolu », s’est exclamé le député socialiste Pedro Delgado Alves. « L’adoption par des couples de même sexe n’est pas contraire à l’intérêt suprême de l’enfant », a-t-il ajouté, en réponse aux arguments de certains députés de droite.

    Le président conservateur Anibal Cavaco Silva, qui achèvera en mars son second mandat, avait refusé le 25 janvier de promulguer cette loi votée le 18 décembre au Parlement, comme l’y autorise la Constitution.
    « Vaste débat public »

    « Il est important qu’un changement aussi important, sur un sujet socialement très sensible, n’entre pas en vigueur sans être précédé d’un vaste débat public », avait-il fait valoir.

    Les députés socialistes ont répliqué que ce débat avait eu lieu avant l’approbation du texte au Parlement. Et la majorité absolue des députés, soit au moins 116 sur 230, permet de contourner le veto présidentiel.

    L’adoption par les couples homosexuels est une promesse de campagne du Premier ministre socialiste Antonio Costa, arrivé au pouvoir en novembre grâce à une alliance avec la gauche radicale.

    Jusqu’à présent, l’adoption à titre individuel était ouverte à tous au Portugal, mais la loi autorisant le mariage entre homosexuels, datant de février 2010, excluait explicitement le droit à l’adoption pour les couples de même sexe.

    Les députés portugais ont aussi décidé mercredi de passer outre un autre veto présidentiel concernant une série d’amendements à la loi qui encadre les interruptions volontaires de grossesse (IVG), supprimant notamment un ticket modérateur introduit en juillet dernier.

      • JSI

        Si la méthode avancée par P. Archbold est fondée (basée sur les calculateurs de trajectoires des astres) et qu’elle se vérifie pour l’Etoile de Bethléem, alors la date que donnent ces calculateurs pour une correspondance forte entre cet évènement de 2107 et celui annoncé en Ap 12 d’une « Vierge revêtue du soleil, avec la lune sous ses pieds », cette correspondance devra être prise au sérieux. Parce qu’elle se base sur des faits objectifs observables et la lecture « littérale » d’un signe dans le ciel réel. Dieu aura parlé et il sera difficile et surtout inutile d’ajouter à ce signe un sens mystique, la prophétie s’imposera d’elle-même sans autre forme d’interprétation.

    • Jean

      @Pierocanova,
      Bonsoir, il n’y aura pas d’autres signes. Le miracle du soleil de Fatima a été un signe très fort de notre Sainte Vierge Marie afin de nous avertir. Depuis Fatima , l’humanité n’a pas cessé de s’enfoncer dans l’abomination et nous nageons dedans. Les dès sont jetés depuis longtemps et l’échéance est à son terme. Comme le dit Monsieur Dalancourt nous sommes’dans les dernières prolongation de la miséricorde Divine. Il faut se préparer à partir vers la lumière et d’autres, vers les abysses.

  2. Uncle

    Je ne sais pas si c’est important, mais face à la rencontre entre le patriarche de Russie et le pape François demain:
     »la rencontre entre les deux chefs d’Eglise aura lieu – pratiquement jour pour jour – 70 ans après le pseudo “Synode de Lvov”, qui liquida l’Eglise gréco-catholique d’Ukraine.

    En 1946, le clergé grec-catholique avait été intégré de force à l’Eglise orthodoxe du Patriarcat de Moscou. Cette Eglise catholique de rite byzantin, présente essentiellement en Ukraine occidentale, était unie à Rome depuis 1596. Quelque 200 prêtres se rallièrent à l’Eglise orthodoxe russe lors du pseudo “Synode de Lvov”, tandis que la hiérarchie ecclésiale et les prêtres refusant la “conversion” obligatoire à l’orthodoxie furent déportés et internés au goulag. L’Eglise grecque-catholique continua sa vie dans la clandestinité et fut à nouveau légalisée à la chute du communisme dans l’ancienne Union soviétique  ».
    https://www.cath.ch/newsf/pape-francois-patriarche-cyrille-une-rencontre-a-hauts-risques-a-la-havane142425/

  3. Jeffords

    Louis vous regarderez mais comme ça entre Bad Aibling (le train en Allemagne), Montbenoit (le premier car), Rochefort (le deuxième) je crois qu’on peut tracer une ligne droite. La Bavière est le berceau des illuminati et Rochefort le port de départ vers l’Amérique de La Fayette qui permit à la révolution américaine de réussir. A suivre.

  4. Bigouden29

    Bonsoir Mr Dalencourt, avez vous remarqué aujourd’hui 11 février chute de 4% du CAC. A votre avis est ce encore un signe de la très prochaine chute de Babylone? C’est un aspect matériel bien sur, mais n’est ce pas un sérieux avertissement . Et puis la date du 11 février n’est pas innocente (N D de Lourdes, 3 ans après annonce démission de Benoit XVI, symbolique du chiffre 11)
    Est ce à rapproché du 29 /09/2008 et de la chute de Wall street et du Vatican, dôme de Saint Pierre foudroyé après annonce démission. Bouquin de Jovanovic, il à raison sur le fond , même si il y à des erreurs, notamment sur Garabandal. A votre avis combien de temps nous reste t’il en gros pour nous convertir et faire pénitence? L’échéance est t’elle autour du 25mars ou vers Noel au plus tard?On peut espèrer que tout sera fini très bientôt. Quelle durée environ pour la 7ème trompette (il y à trop de signes qui montrent q’on y est)
    En union de prière avec vous et les lecteur de ce site. Bon carême à tous et préparons nos coeurs à accueillir bientôt Jesus pour son retour. Gardons nos lampes allumées pour la venue tant attendue de l’époux.N D DE Lourdes priez pour nous.

  5. Raoul

    J’ai entendu ce matin à la radio que le « pape » François veut « dépoussiérer la confession en incitant les prêtres à ne pas être trop curieux sur certains péchés, en particulier les péchés de la chair. Ce qui fera que beaucoup de confessions avec cette deoyance de la miséricorde seront fausses ou incomplètes et donc des communions sacrilèges après.

    • dalencourt

      Evidemment, les plus gros péchés aujourd’hui concernent la chair ainsi que la quasi totalité de la planète : rares sont les chastes, y compris chez les cathos, sauf à partir d’un certain âge. Donc si vous n’insistez plus sur les péchés de la chair à la confession, vous envoyez de facto un plus grand nombre de personnes, y compris et surtout des cathos, directement en enfer. Joli coup.

  6. Messias VIEIRA

    Bonjour Mr Dalencourt,
    Ce mercredi soir vers 21h30, un homme de 24 ans a tenté, avec une voiture, de détruire la statue de Notre Dame présente dans la Chapelle des Aparitions à Fatima.
    Y-voyez-vous un acte désespéré du « malin » ou alors un pur hasard?

  7. drean

    Bonjour, je voulais partager avec vous une merveilleuse et lumineuse nouvelle que je vis en famille : mercredi des cendres mon mari qui n’est pas baptisé, n’a pas eu d’éducation religieuse quelconque , m’a annoncé que depuis un certain temps (je ne savais pas) il réfléchit à « connaître mon Dieu » !! L’Esprit a cassé sa dureté de coeur (sens littérale)! Mes prières ont été écoutées!! C’est avec bonheur que nous partageons ces moments. J’ai l’impression que je vis une grâce supplémentaire : l’accompagnement de la conversion de mon tendre époux. Ses mots étaient : »ce sont tes paroles et tes actions qui m’ont interpellé, qui me donnent envie de connaître Celui qui te guide.  » Priez pour lui afin que son chemin vers Jésus Christ soit serein et droit. Bon carême.

    • dalencourt

      Drean, c’est une excellente nouvelle ! Je vous invite à lire la vie de sainte Rita de Cascia, elle a connu une expérience similaire avec son mari. Et priez-la aussi, elle est si efficace qu’on l’appelle la patronne des causes perdues.

  8. Rien que tout pour Jésus

    Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans les cieux, ni le fils, mais le père seul. Matt 24.36
    C’est bien joli tout ça, mais cela ne sert à rien de s’amuser à calculer le jour de l’apocalypse et se complaire dans la prochaine destruction. Au lieu de construire l’église, d’être des pierre vivantes vous proclamez sa mort et vous vous en repaissez, mais c’est nous l’église et si nous nous en défaisons nous contribuons à sa mort. Des chrétiens seuls sont des chrétiens morts, des chrétiens qui rejette leur église sont des chrétiens égarés, parce que l’église c’est nous, c’est nous qui construisons l’église de demain. Pierre, l’homme, peut se tromper, n’a-t-il pas renié Jésus par 3 fois? Mais Pierre, le berger que Jésus a institué pour son église, dépend de Jésus, dieu est son garant.
    Le repentir c’est bien, la peur de la fin prochaine ne devrait pas en être la cause, la peur ne devrait jamais être le moteur de quoi que ce soit dans notre vie.
    L’amour de Dieu, l’amour du christ, notre sauveur notre Dieu, voilà notre raison de nous repentir. Mais ce n’est que la première étape, Dieu nous envoie dans le monde pour être des bâtisseur de paix des brûlés de l’amour infini et éternel que Dieu a pour les hommes. Il fait de nous des torches vivantes pour embraser le monde.
    Mon fils que voici était mort et le voilà revenu à la vie! Dieu porte sur nous ce regard d’espérance, l’espérance qu’un jour nous revenions à lui. A nous aussi de poser un regard d’espérance sur ce monde, ce monde magnifique que dieu a créé pour nous. Nous sommes dans le monde, mais pas du monde, ne nous mettons pas hors du monde! Soyons des ressuscité pour ce monde, que nos vies soient un signe d’espérance, par notre baptême nous sommes mort et ressuscité avec le Christ. Soyons des vivants dans ce monde de morts!
    Réjouissons-nous de ce que les membres de l’église sont pécheurs: Jésus est venus pour les malades et non pour les bien-portants. Rejouissons-nous de ce que nous pouvons le reconnaître et ainsi pouvoir goûter sans cesse à la miséricorde de Dieu, nous pouvons prier pour ceux qui sont encore aveugler, afin qu’eux aussi puisse goûter à cette tendresse de Dieu.

    Laissons les morts enterrer les morts. Ne nous laissons pas voler la foi, l’espérance et la charité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s