L’enjeu, c’est la messe

elevation

La réussite de la guerre spirituelle menée par Satan à l’Eglise de Dieu, expliquée dans les deux précédents articles, est liée à un enjeu majeur : le saint sacrifice de la messe.
Si vous contrôlez la messe, vous contrôlez le cœur de la vie spirituelle de l’Eglise.

Or personne ne peut nier que l’une des conséquences immédiates du concile Vatican II fut une modification radicale de la messe de toujours.

On peut parler de messe de toujours car celle-ci, dite de saint Pie V, n’avait été que codifiée et pérennisée par ce saint pape ; mais il n’avait apporté aucune modification majeure à une célébration déjà ancestrale. On peut donc affirmer que la nouvelle messe de Paul VI va bouleverser 1500 ans d’une pratique constante. Ce n’est pas anodin.

De quoi s’agit-il ?
Quand Jésus s’écrie sur la croix avant de mourir « Tout est accompli », il ne fait pas uniquement référence à la Rédemption du monde ; il y a eu aussi l’institution de l’Eucharistie la veille au soir. L’Eucharistie est, avec le baptême, le moyen d’insuffler le Saint-Esprit dans le cœur des hommes et de s’y maintenir par la grâce.
Jésus est venu sur terre pour instituer un royaume non pas terrestre mais spirituel. « Mon royaume n’est pas de ce monde » veut dire que le Christ est venu pour régner dans les cœurs et non sur une terre en particulier. Jésus est le roi des nations et de toute la terre via un royaume spirituel et non matériel : ce monde, c’est le monde matériel.

Le Saint Sacrifice de la messe perpétue les deux mystères insondables de l’amour et de la miséricorde divine : l’institution du royaume spirituel (Eucharistie) et le rachat des péchés du monde (Rédemption). Chaque messe réunit le Jeudi Saint et le Vendredi Saint, c’est la raison pour laquelle la consécration est en deux temps :
Le Corps du Christ, livré pour vous, est le moyen donné par le Christ pour obtenir ses grâces et conserver le Saint-Esprit dans nos cœurs (la vie spirituelle) ; il est réservé au peuple de Dieu, c’est-à-dire les baptisés, d’où l’exclusif pour vous. Et d’où la communion des fidèles uniquement au Corps du Christ. Les hosties consacrées sont conservées ensuite dans le tabernacle où la Présence du Seigneur est Réelle mais invisible.
Le Sang du Christ, signe de la Nouvelle Alliance par le rachat des péchés du monde a été versé une seule fois. Par ce geste, nous offrons le Fils au Père en offrande car c’est désormais le seul sacrifice qui lui agrée. Ce Sang béni a été versé pour le peuple de Dieu (pour vous) ainsi que pour tous ceux qui accepteront d’être sauvés par Lui (pour la multitude) ; ce n’est donc pas tout le monde. Puisque ce rachat n’a eu lieu qu’une fois et de façon définitive, le Sang du Christ n’est pas conservé dans le tabernacle.
Ainsi, à chaque messe, le Corps et le Sang perpétuent les mystères du Jeudi et du Vendredi Saint : Eucharistie et Rédemption.

 

Revenons à la stratégie de Satan.
Son but ultime est de détruire l’œuvre du Christ, c’est-à-dire son Eglise et ce qu’elle est chargée de transmettre : offrir la vie éternelle aux hommes via l’édification de la vie spirituelle dans leurs cœurs.
Seule la Sainte Eglise catholique Romaine remplit cette fonction.

La différence entre la période de l’Antéchrist avec toute autre période de l’histoire de l’Eglise, c’est l’accomplissement par Satan de cet objectif.
Comment reconnaître cette période de façon infaillible ?
De deux façons :

1) Quand l’Eglise ne joue plus son rôle de guide spirituel, en enseignant l’erreur et les hérésies, transformant ses fidèles en autant d’apostats qui s’ignorent.
Le seul moyen d’affaiblir considérablement les âmes et de faire du peuple des baptisés les tièdes dont parle l’Apocalypse, était impérativement de réformer la messe, car elle est le vecteur principal des grâces et de la vie spirituelle.
Seule la période post-conciliaire de Vatican II a accompli cette mission ; C’est donc un signe fort et indéniable.

2) Quand l’homme atteint la capacité de se diviniser. L’Apocalypse désigne l’Antéchrist par le chiffre 666. Le fait de tripler un chiffre consiste à le diviniser (le trois étant le chiffre de la Sainte Trinité). Par conséquent, le 6 étant le chiffre de l’homme (créé le 6ème jour), 666 veut tout simplement dire que l’homme se sera divinisé à cette époque. C’est aussi une confirmation de la présence de l’Antéchrist à la sixième période puisque les deux bêtes apparaissent à la sixième trompette.
A quel moment l’homme est-il réellement divinisé ? Quand il atteint des capacités dans des domaines réservés uniquement à Dieu. La modification de l’ADN végétal, animal ou humain est le signe concret de cette divinisation. Modifier un code génétique touche à l’essence même d’un être, il consiste à remodeler une création dont Dieu est à l’origine. Or l’être humain n’est capable de manipulations génétiques que depuis le XXème siècle, et même sa seconde moitié. De même qu’il n’est capable de voler que depuis ce siècle (autre signe fort).

De même que l’homme change sans vergogne l’ADN des créatures afin de les façonner à son image (le titre du livre de Jean-Pierre Dickès est éloquent : L’ultime transgression : refaçonner l’homme), l’Eglise aveuglée par Satan a modifié le code génétique de la messe : son ultime transgression aura été de changer l’ADN du christianisme.

C’est pourquoi Jésus parle d’abomination de la désolation en lieu saint : L’Eglise est bien doublement le lieu saint car le même mot désigne à la fois l’entité chargée de transmettre aux hommes la vie éternelle, et le lieu où se trouve l’objet de cette vie éternelle : le Christ, présent réellement dans les Saintes Espèces.
Enfin le lieu saint c’est aussi le cœur de chaque homme touché par la grâce et rempli de l’Esprit-Saint : il devient alors un tabernacle vivant, bastion convoité par Satan.

Puisque le royaume du Christ est un royaume spirituel, le lieu saint est forcément aussi d’ordre spirituel. Pour comprendre les paroles du Christ, il faut se tourner vers son Eglise et observer ce qui s’y passe d’abord sur le plan spirituel.

 

La messe actuelle, dite de Paul VI, est une abomination car elle fait perdre le sens du sacré, réduit le Saint Sacrifice à un simple repas, supprime ou limite les instants de recueillement, vide de leur sens l’adoration et la contemplation, saccage les chants et la beauté liturgique, massacre les textes sacrés, autorise toutes les déviations et tous les excès, bref fragilise considérablement la vie spirituelle. Et puis finalement elle mène l’homme à confondre le matériel avec le spirituel.
Jésus reproche aux juifs de l’époque les mêmes travers que ceux de son peuple aujourd’hui, en citant Isaïe : « Ce peuple m’honore des lèvres, mais leur cœur est loin de moi. Vain est le culte qu’ils me rendent, donnant des enseignements (qui sont) des préceptes d’hommes. » (Matthieu 15, 8)

D’une vision théocentrique (centrée sur Dieu), et même Christo-centrique (centrée sur l’unique vrai Dieu, le Christ, qui par son Incarnation rend visible la Sainte Trinité), l’Eglise est passé à une vision anthropocentrique (centrée sur l’homme).
Cette doctrine faisant de l’homme son pivot et non plus Dieu est apparue dès le concile Vatican II et fut perpétuée, proclamée et défendue par tous les papes depuis.
Elle rejoint presque inconsciemment la même vision païenne de l’homme divinisé qui lui aussi, considère qu’il peut se passer de Dieu, et même qu’il est son égal.
L’humanisme met l’homme au centre.
Le christianisme met le Christ au centre.
Eh bien aujourd’hui, les chrétiens sont avant tout des humanistes et ce, principalement grâce à la nouvelle messe et au nouvel enseignement de l’Eglise. Car celui-ci n’a pu prendre racine que grâce à la défaillance spirituelle rendue possible par la nouvelle messe.

Prêtre et fidèles tournés ensemble vers le tabernacle, lui-même situé au centre du chœur sur le maître-autel (messe normale) = démarche christo-centrique ;
Prêtre tourné vers les fidèles, tabernacle absent de l’autel, lui-même souvent réduit à une simple table (nouvelle messe) = démarche anthropocentrique.
Mais qui est le plus important ? Dieu ou l’homme ?
De qui doit-on se préoccuper en premier, à commencer par le prêtre ? Des fidèles ou de Dieu ?

Que vient-on faire ? Ecouter des lectures et ânonner quelques prières ou vivre spirituellement le renouvellement non sanglant de la Passion ?
Comment une telle inversion a-t-elle pu être rendue possible, à un tel point que plus personne ne s’en aperçoit ?

 

Les 46 ans de construction du temple de Satan

Les faits rejoignent et expliquent les prophéties. Il ne faut pas hésiter à scruter les enseignements de l’évangile à la lecture des événements.
Quand Jésus chasse les marchands du temple, les juifs lui rétorquent « Nous avons mis 46 ans à construire ce temple et toi tu le reconstruirai en 3 jours ? ». Saint Jean ajoute qu’il parlait du temple de son cœur.
Pourquoi une telle précision ? Pourquoi ces 46 ans sont-ils là, et liés à la notion de temple de Dieu ?

Parce que le Seigneur savait que nous vivrions une période similaire où Satan tenterait de s’emparer des cœurs en y bloquant la vie spirituelle. Il nous en a indiqué la durée : 46 ans. Il nous en a indiqué le moyen : l’abomination de la désolation, c’est-à-dire la réforme du Saint Sacrifice de la Messe. Or la nouvelle messe a été étendue à l’Eglise universelle et rendue obligatoire le 30 novembre 1969.
Les 46 ans ont donc expiré le 30 novembre 2015.
Nous sommes entrés dans une phase de renouveau qui est en base 3 (trois jours) et sera courte (46 ans d’un côté, 3 jours de l’autre).
Ceci corrobore tous les autres diagnostics que j’ai pu faire concernant cette fameuse période de l’Antéchrist et les nombreux avertissements prononcés depuis trois ans maintenant.

 

Conclusion

2016 sera l’année de la révélation, du renouveau spirituel, du retour du Christ-Roi.
Si reconquête il y a, celle-ci se fera par la messe, point de passage obligé pour le retour à le plénitude de la vie spirituelle, et donc du rétablissement du temple de Dieu en chacun de nous.

Cependant, ceci ne se fera pas sans heurts.
L’Eglise catholique nous enseigne que le vieillard Siméon prophétisa que le Sauveur sera, comme l’ange exterminateur, un signe de contradiction : délivrance pour ceux qui l’accueillent, châtiment pour les autres.

Pour mieux comprendre les différences entre la messe de toujours et la nouvelle messe (1500 ans de bons et loyaux services contre 50 ans de déstructuration conciliaire), reportez-vous à mon article du 31 décembre 2014 qui détaille et explique les points essentiels de la seule et unique vraie messe et les compare avec les déformations de celle de Paul VI.

Pour télécharger le pdf de l’article, cliquez sur ce lien : L’enjeu c’est la messe

Publicités

337 Commentaires

  1. kenjjo60

    Bonsoir,

    Concernant la durée de silence dans le ciel ( 30min ); 1260jrs / 42 = 30 minutes. 🙂 3 ans et demi ou 3 jours et demi.
    Concernant la periode des trois jours de ténébres, je ne sais pas l’année mais j’ai quand méme un indice, nous sommes dans l’air des Poissons ( 153 ), cela se passera dans la période des poissons tout simplement ( février et mars =12+1= 13 ).
    Et concernant la fin des fins nul ne le sait seul Notre Pére le sait.

    Ceci est mon avis et j’engage personne à me suivre.
    J’ai tout écrit avec le 🙂 et sans orgueil, on est dans une période critique et je tenais simplement à le rappeler.

  2. Jeffords

    Décès ce matin de David Bowie qui revenait en force avec son dernier album « Blackstar » dont j’avais ici fait parvenir les images blasphèmatoires du clip-titre. Chanteur sataniste s’il en était sa mort est indubitablement un avertissement.

  3. Jean-Michel

    Bonjour à tous,

    Une icone du rock a été rappelé auprès de son maître, David Bowie est mort…

    Je suppose que vous allez décoder bien des choses Louis à ce sujet… Il y a des éléments faciles à trouver comme le titre de son dernier album et aussi le 25 ième… « Blackstar » Cela veut tout dire… Il est mort un 11 janvier… Vous avez bien expliqué que le 11 était un chiffre « affectionné » si je puis dire, par le diable… Avec le 25 il doit bien y avoir une symbolique aussi à trouver…

    Le média de Marie, un cadeau de Bernie au passage, décode aussi très bien le « schéma » de l’activation de l’étoile noire…

    Je pense que cette fois ci nous tenons le « bon bout », le dénouement ne devrait plus trop tarder…

    https://lemediademarie.wordpress.com/2016/01/05/2016-attention-une-apocalypse-peut-en-cacher-une-autre-le-secret-des-attentats-de-paris-du-13-novembre-2015/comment-page-1/#comment-313

    Sur le média de Marie, il parle aussi de cette hypothétique planète X appelé aussi Nibiru ou Hercolubus…
    Cet « objet » de l’espace se rapprocherait, sois disant de nous, le télescope « baptisé » sans gêne aucune « L.U.C.I.F.E.R. » en plein désert Américain, financé par le Vatican serait là bas pour surveiller l’arrivée de cette planète…

    Pour info : Lucifer est un acronyme pour : Large Binocular Telescope Near-Infrared Utility with Camera and Integral Field Unit for Extragalactic Research.

    Qu’en dîtes vous Louis ?

    Cela expliquerai que pendant quelques temps le soleil se lèverait à l’Ouest ? Cela pourrait amener un autre soleil pour quelques jours avant que cet objet ne poursuive sa route elliptique dans l’univers ? Dans l’apocalypse de Saint Jean il y a une « allusion » a cela… Je dit « allusion » car je ne comprends pas bien la Bible…

    Cher Louis, pourriez vous nous éclairer sur ces points « mystérieux » ?

    Jean-Michel

    • dalencourt

      Attention, je ne suis pas toujours d’accord avec ce qu’avance « lemediademarie » même si je reconnais la pertinence de ses analyses ; je pense qu’elle va quelquefois trop dans les détails ce qui nuit à la cohésion de l’ensemble.
      En ce qui concerne le ciel, nous le savons par le Christ lui-même : la fin des temps viendra du ciel ; il est donc normal que le Vatican scrute le cosmos. Pour le reste, donner un nom à une étoile à venir ou dire que le soleil se lèvera à l’ouest, je préfère ne pas rentrer dans ces considérations, trop humaines et matérialistes à mon goût, qui ne tiennent pas compte de la part de mystère que le surnaturel s’est réservé. Pour ma part, je me contente de spéculer sur la date de la chute de Babylone et des bêtes, mais pour le « comment » je pense que c’est impossible à savoir.

    • Morgan

      Bonjour.
      Quelques détails amusants:
      – Lemmy Kilmister (C’est son véritable nom) meurt (le 28 Déc.) quasiment 3 jours après sa naissance (le 24 Déc.)
      Pour celles et ceux qui ne le savent pas ce monsieur était un des patriarches du style « Hard Rock ».
      Les fans du genre viennent de perdre leur saint patron.
      – Davis Bowie meurt (le 11 Janv.) 3 jours après sa naissance (le 8 Janv.)
      – Sa dernière « oeuvre » se nomme Lazarus.
      Second décès d’un saint patron Pop Rock.
      – Madonna improvise un concert à Paris le 9 Janv. en hommage aux victimes des « attentats » du 13 Nov.
      Prochaine sur la liste?
      Cordialement.
      Morgan

  4. Jean-Michel

    Bonjour à tous,

    une amie vient de me faire part d’un article du site de « Presse Galactique », site que je qualifierai de New Age et particulièrement douteux… Cependant, à propos des étonnantes propriété mathématique du nombre 2016, il y en a une qui doit il me semble retenir notre attention…

    666+666+666+6+6+6= 2016

    Que dire de cette double « trinité » à propos du nombre 6 et du 666 additionnés ensemble nous amenant à 2016 ?

    C’est tout de même troublant…

    Jean-Michel

    http://lapressegalactique.com/2016/01/10/les-exceptionnelles-proprietes-mathematiques-du-nombre-2016/

    • dalencourt

      Les caractéristiques du nombre 2016 sont étonnantes ; pour quelqu’un qui aime les chiffres comme moi, c’est un vrai régal. Surtout que ces chiffres viennent confirmer ce que nous supputons : le retour du Christ-roi est maintenant à la porte, pour de bon.

      • Souri7

        😀 Attention au péché de gourmandise Louis!! 😀
        Soyons prêts, dans la prière et le silence de l’âme.
        Une phrase que j’aime bien : « Mettons-nous en la présence de Dieu et adorons-Le! »

        • FL

          Tout à fait et faisons pénitence. La Sainte Vierge Marie le demande et nous devons répondre maintenant.
          J’ai vu votre commentaire sur lemediademarie au sujet de l’apocalyspe. Commentaire musclé mais juste.
          Savez-vous que dans le livre d’Ezechiel, il est question d’idolâtrie fait au soleil et que Yaweh déteste cela (chap 6 :4) ?

          Fraternellement en NSJC

        • Souri7

          Parfaitement, et pourquoi déteste-t-Il cela? La suite :
          Ezechiel 6, 9:
          « Et vos réchappés se souviendront de moi chez les nations, où je les emmènerai captifs, quand j’aurai brisé leur cœur adultère, qui s’est détourné de moi, et leurs yeux adultères, qui se sont tournés vers leurs idoles ; et ils se prendront eux-mêmes en dégoût, pour le mal qu’ils ont fait, en commettant toutes leurs abominations. »

          L’adultère est d’abord envers Dieu. Tout comme l’orgueil et la vanité. Ce sont les 3 racines de tous les péchés.

        • FL

          Ce Prophète est fascinant ! La Parole que Dieu lui adresse est totalement d’actualité, il y est dénoncé toute la fausse doctrine et l’hypocrisie des prêtes pour pervertir le peuple et caché la réalité de la Parole de Dieu, la fausse paix annoncée, les femmes qui prophétisent qui, selon les commentaires de ma Bible – Crampon 1936 -, on ne trouve cette calamité que dans Ezéchiel -, les châtiments dans l’ordre ; l’épée, la famine, les bêtes sauvages et la peste.
          C’est sûr, la religion catholique n’est pas à sa première tribulation mis aujourd’hui nous avons sous les yeux tous les éléments cités dans l’Apocalyspe de St Jean réunis, confirmés par des textes de l’AT.

          Que Dieu vous garde

  5. Yvan

    Pape François élu le 13 mars 2013.Et si ces fameux 3 ans et 3 jours c’était en ce moment même.Et si le 13 mars 2016 a minuit débuteront les 3 jours????

        • dalencourt

          Marie-Julie Jahenny ? Je suis très circonspect. Trop de choses, trop de détails, tout est mélangé.
          Il est très difficile de se prononcer car à côté de ces éléments négatifs, il y en a d’autres très positifs.
          Donc je les consulte à l’occasion mais je leur donne une importance relative ; on va dire que je m’en sers à titre consultatif.

  6. kenjjo60

    Bonjour,

    J’ai une question ( encore ) ;), le 101 c’est le bien ou le mal ? Répondez franchement si vous savez. Je sais que c’est une porte mais laquelle je ne sais pas vraiment et si je vous pose cette question c’est parce que je doute un peu. Ce nombre correspond à mon adresse et c’est aussi le numéro de mon extincteur au travail qui est juste devant moi, la machine juste à coté porte le numéro 707 alors je sais que ce n’est pas anodin :), encore plein d’autre détails mais je ne voudrais pas abusé de votre temps.
    Merci de me répondre avant ce week end si possible.

    Que Dieu vous Aime.

    • dalencourt

      Kenjjo, dans la prophétie des papes, le N°101 est celui de Pie IX. Ce pape, dans les prophéties (et dans la réalité) est celui qui symbolise la passion de l’Eglise. On peut donc en déduire que le 101 est la durée totale de cette passion : 101 ans (1914-2015).
      Dans d’autres interprétations, ce chiffre est le symbole d’une porte ; justement, il s’agit de la porte ouverte à Lucifer dans la 6ème église, car il s’agit du 6ème âge.

      • Souri7

        Et pourrait-on déduire que le 111 est la porte étroite?
        A propos, une catéchumène en route vers la Confirmation a déclaré il y a peu : « J’ai compris la Sainte Trinité! La Trinité c’est 1x1x1! Parce que Dieu c’est la multiplication. »
        Je trouve cette parole inspirée, d’autant qu’elle a bien buché la Genèse…

  7. Penelope

    Je suis restée dans l’eglise conciliaire, car c’est celle où j’ai été élevée, tout simplement. Cependant, lorsque dans certaines paroisses les messe me paraissent devenir caricatures, lrsque je n’arrive pas à prier dans une cacophonie odieuse, je cherche alors des messes célébrées dans des communautés religieuses. Très souvent le recueillement y est plus grand, notre attention moins dispersée. Il me semble que pour tous ceux qui cherchent des messes célébrées selon l’ancien rite, à défaut d’en trouver, il peuvent soit chercher des messes tridentines (signalées sur les sites des paroisses, généralement) soit se réfugier dans des communautés religieuses, anciennes de préférence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s