La guerre spirituelle

Saint-Esprit

Nous allons approfondir une notion déjà abordée sur ce blog mais oh combien fondamentale car trop souvent négligée ou minimisée : la troisième guerre mondiale est une guerre spirituelle et non pas un affrontement classique entre nations.

J’utilise volontairement l’expression de « 3ème guerre mondiale » car la phase active de celle-ci, le point critique si l’on veut, fut la victoire remportée par Satan dans le temple saint, l’Eglise de Dieu, lors du concile Vatican II.

Bien sûr, cette guerre n’a pas commencé en 1962, elle est en filigrane tout au long de l’histoire de l’Eglise ; disons qu’elle a marqué des points décisifs au moins à deux reprises : l’hérésie protestante des Luther et Calvin, première attaque pérenne à l’intérieur même de la chrétienté, et la déclaration des droits de l’homme, premier acte politique de la Révolution française qui, dès 1789, décide de substituer à une loi dont les fondements sont divins (la loi naturelle et les dix commandements) une loi dont les fondements sont humains.

Mais pour la première fois, au concile Vatican II, le poison du diable entre au sein même de l’Eglise et celle-ci l’adopte officiellement.
« Quand vous verrez des armées investir Jérusalem, sachez alors que sa désolation est arrivée » nous a prévenu Jésus-Christ en Luc 21, précisant en Matthieu 24 que cet événement sera l’abomination de la désolation en lieu saint.
Le Lieu saint, Jérusalem sont des métaphores qui désignent, nous le savons, l’Eglise de Dieu c’est-à-dire la Sainte Eglise catholique romaine.

La Sainte Vierge à Fatima a eu la bonté de venir nous préparer à cette perspective en nous donnant des repères : quand elle annonce qu’une guerre pire encore débutera sous le règne de Pie XI, elle ne désigne pas la seconde guerre mondiale, qui débutera sous Pie XII, mais bien cette guerre totale contre le peuple de Dieu. Elle parle d’ailleurs de guerre, de famine et de persécutions contre l’Eglise et le Saint Père.
Or sous Pie XI ont bien débuté le nazisme et le stalinisme (famine et persécutions) et furent signés les accords de Latran, pente fatale qui conduira lentement mais sûrement l’Eglise catholique à se comporter en Grande Prostituée en devenant un Etat comme un autre.

N’est-ce pas le pape Paul VI qui l’avoua lui-même le 29 juin 1972 en révélant que la fumée de Satan est entrée dans le peuple de Dieu ; il était bien placé pour le savoir, lui le principal artisan du concile et auteur de la nouvelle messe !

Pourquoi n’arrivons-nous pas à comprendre des choses aussi simples, aussi évidentes ?
Parce que nous subissons de plein fouet les conséquences de la guerre spirituelle.
Expliquons-la.

 

Le Messie révèle notre dimension spirituelle

Dans un article en avril dernier, j’avais abordé les aspects moraux, intellectuels et matériels de la persécution de l’Antéchrist, montrant sa redoutable efficacité car elle a permis de modifier durablement la vie morale, affective, matérielle et religieuse de l’homme, dans un sens opposé au sens chrétien. Y compris et surtout dans nos pays occidentaux.
Ces persécutions ne sont pas nouvelles mais nous savons que l’Antéchrist déchaînera et utilisera simultanément ces trois sortes de persécutions selon Don Jean de Monléon.

Il en reste une cependant ignorée de tous : la persécution spirituelle.

Saint Paul, dans une de ses lettres, nous enjoint à se méfier de la chair, du monde et du démon.
La chair désigne le plaisir des sens et selon l’importance que l’homme lui accorde, peut être source de graves désordres, nous le savons.
Le démon est cet esprit malfaisant, rebelle à Dieu, qui, avec les anges déchus qui l’accompagnèrent dans sa chute, cherche à causer la perte de l’homme en le poussant à la faute : le péché.
Mais pourquoi distinguer le monde ?
Parce que le monde représente l’ensemble des choses matérielles qui nous entourent.
Le monde correspond à la réalité matérielle de la terre et de la vie telles que le perçoit le genre humain, grâce à ses deux facultés : les facultés physiques et les facultés intellectuelles.

C’est ainsi que le monde fonctionnait jusqu’à Jésus-Christ.
L’Ancien Testament.

La venue de Jésus-Christ sur terre va apporter un changement fondamental, bien plus élevé qu’on ne le pense.
Dieu le Fils va en effet révéler à l’être humain sa dimension spirituelle.
Mis à part un petit nombre de privilégiés (des prophètes ou des chefs du peuple comme Moïse ou Samuel), la dimension spirituelle des hommes n’avait pas été « activée ».

L’homme possède une prédisposition naturelle à commettre le bien, à rechercher l’harmonie et la paix, qui lui est insufflée divinement. Ceux qui suivent instinctivement cette règle et repoussent pour cette raison les tentations du diable, l’Eglise catholique les appelle « les hommes de bonne volonté » ; elle sait que Dieu, dans sa grande miséricorde, saura, dans une certaine mesure, les accueillir dans son paradis.

Mais elle sait aussi que le Christ n’est pas venu rétablir un royaume temporel (ce que les juifs croyaient puisqu’il était l’héritier de David) mais établir un royaume spirituel, le royaume des âmes, dont le dépositaire est son Eglise. C’est pourquoi le chef de cette Eglise, le pape, est appelé le vicaire du Christ. Ce royaume spirituel, il l’a institué le Jeudi Saint, à la Cène, en rendant visible ce qui était invisible, mais surtout en instituant le temple de Dieu en chaque homme selon les termes de saint Paul.

Voilà la différence fondamentale entre une divinité inventée par les hommes et le Fils de Dieu : seul le Messie pouvait révéler à chacun d’entre nous sa dimension spirituelle en y rendant possible la présence du Saint-Esprit.

Ce mystère divin est relativement simple à comprendre. Puisque « l’homme ne peut me voir et demeurer en vie » (Ex. 33, 20), Dieu devait revêtir la nature humaine afin de se manifester aux hommes et leur révéler la Vérité. Le Christ est l’image du Dieu invisible (Col. 1, 15).
Quelle est cette Vérité ?
Que Dieu est à la fois Un et Trine. Il fallait attendre la venue de Jésus-Christ sur terre pour connaître le mystère de la Sainte Trinité.
Que Dieu est amour, et que par amour, il a fait le don total de sa personne jusqu’à mourir sur la croix pour racheter nos péchés.
Un tel mystère est incompréhensible pour toute personne n’ayant pas la foi.
C’est ici que la foi intervient. Tout est transformé par la foi.
Et la foi provient de la vie spirituelle.
La vie spirituelle est possible à partir du moment où le Saint-Esprit entre dans notre cœur.
Comment entre-t-il dans notre cœur ? Par le baptême d’abord, et l’Eucharistie ensuite.

A partir de ce moment-là, la grâce sanctifiante transforme l’être humain et le pousse à la sainteté malgré les embûches du démon.
Il peut ainsi, selon les termes de saint Paul, non plus vivre selon la chair mais vivre selon l’Esprit. Car le fruit de l’Esprit c’est la charité, la joie, la paix, la patience, la mansuétude, la bonté, la fidélité, la douceur, la tempérance (Galates 5, 24) ; Sans la grâce divine, il sera très difficile de parvenir à une telle disposition de l’âme.

C est pourquoi l’Eglise, dépositaire de cette merveille, résumait sa mission en une phrase choc : « Hors de l’Eglise point de salut » car elle savait qu’il ne suffit pas de dire Seigneur Seigneur pour être sauvé, mais qu’il faut vivre selon l’Esprit, c’est-à-dire accéder à la vie spirituelle.

Ceci explique l’impasse dans laquelle se trouvent les églises schismatiques et hérétiques ; privés du Saint-Esprit, les protestants et les Orthodoxes, qui tous deux pèchent contre le Saint-Esprit (un péché irrémédiable selon les propres termes de Jésus) et contre la Vierge Marie (par le refus de l’Immaculée Conception notamment), ceux-ci sont au même niveau que les païens, les impies ou les infidèles : être dans la catégorie des « hommes de bonne volonté » avec tous les risques que cela implique.
Rejoindre l’Eglise catholique n’est pas une assurance tous risques, mais c’est le meilleur chemin pour prétendre au salut ; d’où la formule choc de l’Eglise.

Cette double dimension du salut est clairement exprimée par Jésus-Christ quand il institue l’Eucharistie. Nous le répétons à chaque consécration.
La coupe du salut, de la Nouvelle Alliance, contient le sang qui sera versé pour vous et pour la multitude. Jésus distingue donc entre les élus (pour vous – pro vobis) et la multitude des sauvés (pro multis) et non pas pour tout le monde ; sinon il n’aurait pas dit pour la multitude mais pour tous (pro omnibus).

On retrouve cette même distinction dans l’Apocalypse : il y a d’une part l’assemblé des Elus, les 144 000, et d’autre part une multitude que personne ne peut dénombrer (Apoc. 7, 9). Les élus sont forcément membres de l’Eglise du Christ, mais ils n’en constituent pas la totalité, juste un petit nombre ; tous les autres, catholiques ou non, constituent la multitude. Enfin, le plus grand nombre, celui des damnés, est symboliquement appelé dans l’Apocalypse « la troisième partie des hommes ».

Notons enfin qu’au moment d’expirer Jésus peut dire « Tout est accompli » car effectivement par sa mort la Rédemption est accomplie, mais aussi par l’Eucharistie le royaume spirituel existe dorénavant sur terre.

L’homme de l’Ancien Testament est un être matériel et intellectuel.
L’homme du Nouveau Testament est un être matériel, intellectuel et spirituel.

J’aime à dire que le Christ n’a régné sur terre que 34 ans. Le temps d’ouvrir les cœurs au Saint-Esprit. Depuis près de 2000 ans, c’est le Saint-Esprit qui règne sur terre. La vie spirituelle, c’est la vie du Saint-Esprit en nous, c’est la transformation de nos corps en temples du Saint-Esprit.
Isaïe disait que le Messie sera rempli de l’esprit qui donne « le sens de Dieu » (Isaïe 11, 3).
Dans les litanies de la Sainte Vierge, la locution Vas spirituale peut se traduire par Vase spirituel ou par Demeure du Saint-Esprit. Le sens est le même : Celui qui nous donne le sens de Dieu, c’est l’Esprit-Saint.
C’est pourquoi à la fin des temps, le Christ revient dans la gloire pour régner. Car nous verrons alors pour de bon le Fils de David monter sur le trône, et son règne n’aura pas de fin.

 

Le combat suprême : la guerre spirituelle

On comprend mieux maintenant les buts poursuivis par Satan.
Il veut tout d’abord déloger le Saint-Esprit du cœur des hommes mais ce n’est pas le plus difficile : par le péché, l’homme perd la grâce sanctifiante et le Saint-Esprit s’en va.
Non, le plus important pour Satan, c’est de faire échec à l’œuvre même du Christ : éloigner à nouveau l’homme de sa dimension spirituelle afin qu’il redevienne comme il était avant, du temps de l’Ancien Testament.

Les catholiques possèdent quelque chose d’infiniment supérieur aux autres, qui les exaspère prodigieusement : la grâce. Celle-ci leur donne une confiance, une sérénité, une espérance, une foi que les païens et les impies ne peuvent comprendre. Ils possèdent aussi une joie intérieure difficilement explicable à ceux qui n’en ont pas fait l’expérience.
Lorsque l’âme bénéficie de la présence de l’Eprit-Saint, elle éprouve un bonheur qu’elle ne peut communiquer humainement car il n’est pas matériel mais spirituel.

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » Cette réflexion de Saint-Exupéry est typiquement chrétienne, le fruit d’une civilisation spirituelle.

Alors il faut abattre à tout prix l’homme spirituel, le catholique romain, pour qu’il redevienne comme les autres : un être matériel.

Par le biais de l’athéisme, du matérialisme, du laïcisme et des fausses religions, Satan a déclaré une terrible guerre aux dépositaires de la Vérité, à ceux qui peuvent révéler aux autres hommes le moyen par lequel ils peuvent être sauvés : la foi en Jésus-Christ, et ce qui en découle : la vie spirituelle.

Au risque de se répéter, ce n’est pas le péché le plus dangereux : il a toujours existé. C’est la perte du sens spirituel au sein du peuple de Dieu. Les autres peuples ne le possèdent pas, ou alors de façon partielle ou imparfaite. Si le peuple de Dieu perd son sens spirituel, toute l’œuvre initiée par le Christ et accomplie par son Eglise au cours des siècles malgré les embûches sera caduque et les catholiques (re)deviendront des hommes comme les autres, sans ce principe différentiant qui leur permettait de promettre le salut aux hommes en leur transmettant l’héritage du Christ.

Dans ce sens, la bataille semble gagnée par Satan.

Le concile Vatican II n’a pas eu pour unique conséquence l’apostasie du peuple de Dieu, il les a conduits à perdre le sens de la vie spirituelle.
Les catholiques aujourd’hui se comportent comme les autres, comme des matérialistes.
L’Eglise se situe sur un terrain spirituel, elle combat le péché, elle a la charge des âmes.
Si je puis me permettre une petite comparaison, pour l’Etat, quand vous prenez place au volant de votre voiture, vous n’êtes plus un citoyen mais un automobiliste.
Pour l’Eglise c’est pareil : vous n’êtes pas un citoyen mais un pécheur.

A toutes ses apparitions, que dit la Sainte Vierge à chaque fois ?
Priez pour les pécheurs, pénitence…
Elle est le secours et le refuge des pécheurs

Méditons ces paroles, nous autres catholiques : « Jamais la visiteuse de Massabielle n’a ordonné à Bernadette de prier pour les malades, mais seulement pour les pécheurs. ».
(Yvonne Estienne, Lourdes et la Salette, 1958)

Que voyons-nous aujourd’hui ?
Les catholiques se préoccupent des malades, des handicapés, des réfugiés, des familles blessées, des pauvres…, mais jamais, jamais des âmes ni des pécheurs !
Lisez les exhortations papales ; vérifiez les préoccupations de l’épiscopat (pour l’Eglise de France, les trois défis 2016 sont la famille, les migrants et le climat) ; écoutez les objectifs des associations humanitaires catholiques ou tout simplement ceux de l’association du coin qui fait le catéchisme à vos enfants en association avec la paroisse.

L’Eglise catholique ne s’occupe plus des âmes du tout ; sa dimension spirituelle a complètement disparu. Elle parle de conversion écologique, d’accueil des migrants, de solidarité entre pays riches et pays pauvres, c’est-à-dire qu’elle n’a plus qu’une dimension matérielle. Rien ne la distingue d’une autre ONG humanitaire.
Mais aimer son prochain les païens le font tout autant ! s’emportait Jésus ; alors qu’est ce qui nous distingue des autres si ce n’est la dimension spirituelle, celle de les sortir de l’obscurité pour qu’ils puissent eux aussi goûter à la lumière divine ?

Certains m’objecteront que l’Eglise s’est toujours préoccupée des âmes et des corps. Les œuvres charitables catholiques furent nombreuses par le passé. Oui mais c’était à une époque où l’Eglise et l’Etat n’étaient pas séparés, et l’Etat chargeait l’Eglise d’un grand nombre de prestations sociales, à commencer par l’éducation et la santé. On appelle cela aujourd’hui de la délégation de services. A ces époques, l’Eglise menait de front les deux actions : matérielle et spirituelle. Le bâtiment que l’on voit d’abord dans les hôpitaux construits à cette époque, des Invalides à la Pitié-Salpétrière, c’est l’église.
Aujourd’hui, les Etats socialistes font ce travail social, l’Eglise peut donc se recentrer sur son rôle spirituel. C’est pourquoi, le sachant, Dieu a permis qu’elle soit dépossédée de son royaume temporel. La perte des Etats Pontificaux fut un mal nécessaire pour amener l’Eglise à revenir sur son rôle spirituel et à l’assumer pleinement. De Pie IX à Pie XII, les papes l’ont bien compris ; Seul Pie XI n’a pas vu le piège des accords de Latran, ce qui n’enlève rien à la qualité de son pontificat ; il n’avait pas vu que Dieu donnait une chance unique à l’Eglise de quitter tout rôle matériel pour se focaliser uniquement sur sa mission spirituelle. Saint Pie X l’avait bien compris ; en s’opposant à la loi française de séparation de l’Eglise et de l’Etat, il avait refusé tout compromis entre le matériel et le spirituel. Hélas les accords de Latran rétabliront un tel compromis, l’Eglise perdant alors son indépendance d’action et de parole, la fragilisant pour les grands combats à venir (contraception, avortement, expansion de l’Islam…).

 

La nouvelle messe, source active du désastre
La nouvelle messe est pour beaucoup dans cette perte de la spiritualité car elle a supprimé la dimension sacrée de la messe, réduit le recueillement à sa plus simple expression et conduit les prêtres comme les fidèles à privilégier le matériel par rapport au spirituel. On dit que la nouvelle messe a été fortement influencée par les protestants et c’est vrai. Le protestantisme est une expérience grandeur nature de la transmission de la parole de Dieu sans la grâce ; lire la bible ne fera pas de moi un chrétien, encore moins un sauvé, au mieux un homme de bonne volonté. C’est bien peu quand on connaît la vraie dimension spirituelle de l’Eglise de Jésus-Christ et les trésors que renferme l’action de l’Esprit-Saint dans les cœurs.

Satan a donc neutralisé l’Eglise catholique afin de piéger tous les hommes car il n’est pas question pour lui que ceux-ci aient un quelconque accès à la grâce.

 

L’attente messianique faussée

Un autre effet de la guerre spirituelle est de renvoyer les hommes dans les mêmes dispositions que celles du peuple juif au temps de Jésus.
Supprimer la dimension spirituelle revient à renouveler les mêmes erreurs que les juifs de cette époque ont fait concernant l’interprétation des prophéties. Ils n’en voyaient que l’aspect matériel, le sens littéral.

Or l’accomplissement des prophéties par la venue du Messie ont permis de comprendre le sens mystique des textes, et donc de les appréhender sous un jour nouveau.
Par exemple les prophéties annonçaient un roi qui monterait sur le trône de David et rétablirait le royaume d’Israël ; les juifs attendaient un royaume temporel, alors que le Christ est venu établir un royaume spirituel, et fonder son Eglise. Prise dans son sens mystique, la prophétie se comprend ; conservée dans son sens littéral, elle conduit les juifs à attendre toujours le Messie deux mille ans après.

Puisque nous connaissons la différence entre sens mystique et sens littéral et puisque nous savons distinguer entre les deux concernant leur accomplissement, nous devrions être plus à l’aise aujourd’hui, d’autant plus que les grandes prophéties du Nouveau Testament, qu’il s’agisse des évangiles sur la fin du monde ou de l’Apocalypse, ont été transmises après le Christ et peuvent donc être interprétées à la lumière de sa grâce.
De plus, ceux-ci (particulièrement l’Apocalypse) ont été rédigés dans un langage imagé déjà rencontré dans les textes de l’Ancien Testament, le livre de Daniel notamment.

Eh bien non, Satan est passé par là et a considérablement réduit nos capacités spirituelles. Nous sommes aussi très influencés par les nombreux écrits émanant de protestants ou assimilés qui, n’ayant pas la vie spirituelle, distillent une lecture littérale des prophéties qui fausse tout. Sans compter sur leur mauvaise foi.
Ainsi, avec une grille de lecture faussée, nous ne sommes plus capables de reconnaître que les prophéties du grand monarque sont semblables, à quelques nuances près, à celles concernant le Messie dans l’Ancien Testament. Prises dans leur sens mystique, et à l’aide de quelques connaissances théologiques et historiques, elles s’éclairent totalement : c’est l’annonce du règne du Christ dans les cœurs et sur la terre, l’avènement de la Jérusalem Céleste, de la nouvelle Eglise ressuscitée après sa Passion et sa mise au tombeau.

 

Pour compliquer encore les choses, Satan multiplie aussi les fausses apparitions de Jésus et de Marie avec une incroyable profusion de messages ces trente dernières années. Pourtant, Jésus nous avait bien prévenu qu’à la fin des temps s’élèveront de faux prophètes qui induiront un grand nombre en erreur (Matthieu 24, 11) et qu’ils seront nombreux à se faire passer pour le Christ lui-même.

J’ai noté un jour une réflexion de Dominique Tassot qui m’a semblée particulièrement juste : « La meilleure façon de mentir, c’est d’induire en erreur en ne disant que des choses vraies ».
C’est exactement la stratégie de Satan. L’enseignement de l’histoire à l’école ne repose que sur ce principe.
Les messages des faux Christ et fausses Sainte Vierge, sous les apparences du vrai, emploient la même technique pour distiller savamment de fausses idées, principalement :
1) Faire croire que les grandes échéances sont encore éloignées, que nous ne sommes qu’au début des tribulations ;
2) Donner une fausse définition de l’Antéchrist en insistant sur l’interprétation littérale des textes qui le présentent comme une personne humaine unique ;
3) Inciter les exégètes et les populations à privilégier le sens littéral des prophéties au détriment du sens mystique (ou spirituel) renouvelant ainsi les mêmes erreurs que les juifs attendant le Messie ;
4) Faire croire que le plan de Satan va se réaliser, toujours dans un sens littéral (troisième guerre mondiale, effondrement économique, etc…)

Que les hommes aient dans leur grande majorité une interprétation littérale des prophéties et renouvellent les erreurs du passé, on peut le comprendre puisqu’ils sont devenus matérialistes à outrance. Mais que l’interprétation catholique des prophéties les rejoigne, voilà une conséquence fâcheuse de l’esprit du monde y compris sur ceux qui devraient rester vigilants puisqu’ayant par nature une vision spirituelle du monde.
On mesure ici le chemin parcouru par le diable et le sens d’une phrase comme « Il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre. » (Apoc 13, 7).

 

Cette guerre spirituelle est-elle totalement perdue ?

Non, il ne semble pas car le Seigneur veille au grain.
Une âme privilégiée, Jeanne Vergne, remarquait le 2 mai 1924 :
« Les forces de Satan ont des limites et la puissance de Dieu peut tirer le bien du mal. »

Silencieusement, imperceptiblement, le Bon Dieu prépare les âmes.
Le nombre des Justes est arrêté au livre de vie, mais il reste la multitude des hommes de bonne volonté qu’il convient d’accroître.

Il y a une volonté divine derrière les valeurs d’amour et de miséricorde qui sont dominantes aujourd’hui, même si elles sont faussées par l’esprit du monde dans le style bergoglien. Les hommes ont une soif de spiritualité que la laïcité, malgré ses efforts ne parvient pas à combler. Le vide n’a qu’un temps, à nous de le combler par une prédication adaptée.

Les attentats du 13 novembre, ces autels spontanés, ces milliers de fleurs et de bougies ont montré que dans l’adversité, les hommes se souviennent qu’il existe un Sauveur. Je ne suis pas certain que Satan ait gagné son pari et combien dans ces foules n’ont-ils pas eu une pensée pour ce Dieu qu’ils avaient oublié ? Après tout, il subsiste encore quelques réflexes chrétiens dans notre société.

Notre rôle à nous, apôtres des derniers temps, va être de ramener les gens dans les bras de l’Esprit-Saint, de casser cette gangue matérialiste qui bloque les cœurs et les esprits, avant qu’il ne soit trop tard.
Avec l’aide de la grâce de Dieu.

Pour télécharger l’article au format pdf, cliquez sur ce lien : La guerre spirituelle

175 Commentaires

    • Saint-Michel-Archange

      Cher Louis,
      Chers amis,

      La prière peut produire des miracles, si, et, seulement si, celui qui prie possède une foi aussi solide que le roc. Pour acquérir la puissance du lion, il convient tout d’abord d’épurer ses pensées, comme nous l’avons vu dans le précédent article. Il faut chasser de son esprit toutes les pensées qui peuvent conduire au péché.

      Découvez une loi spirituelle fondamentale dans ce nouvel article.

      https://saintmichelarchange.wordpress.com/2015/12/19/la-priere-miraculeuse/

      Dieu vous bénisse !

    • azder

      Bonjour Mr Dalencourt ,Je suis tout a fait d’ accord avec vous ,on dit qu’il faut détruire l’islam c’est de Satan car les musulmans ont une spiritualité et se préoccupe pas des choses matérielles et c’est la vie au delà de la mort qui les préoccupes et ils détestent Satan vous le savez , sauf ces jeunes qui sont attiré par le matérialisme les amusements ,car ils n’ont pas encore cette maturité ,vous avez raison , Satan cherche plutôt que l’église perde sa spiritualité , c’est ainsi que l’homme est devenu et c’est ainsi qu’ils étaient les juifs ,d’abord quand jésus disait à Nicodème ,il faut renaitre de nouveau il pensait plutôt physique que de l’esprit ,il ne comprenait pas ce que voulait dire Jésus, Quand vous dites qu’il ont séparé l’église de l’état ,cela pour moi a été la plus grosse erreur à mon avis et c’est ainsi que beaucoup ont perdu la foi en favorisant la laïcité qui est devenu leur religion, liberté ,égalité ,fraternité.

        • dalencourt

          Parce que le Christ est Dieu. La seconde personne de la Sainte Trinité. Tous les autres ne sont pas Dieu, à commencer par Mahomet, ils doivent donc s’effacer devant le seul qui soit le Dieu vivant et vrai.

        • Souri7

          Et pour les protestants entre autres, il y aurait un point à préciser concernant « Marie, Mère de Dieu ». La formulation entière et exacte devrait être « Marie, Mère de Dieu fait Homme ». On a pris là un raccourci qui a donné lieu à des protestations provocatrices…
          La Vierge Marie est vraiment, fille du Père, mère du Fils, épouse du Saint-Esprit. Si des esprits n’arrivent pas à le comprendre, qu’ils ne s’y opposent pas en plus vainement.

  1. Franck

    Je suis désolé louis mais se qui se passe n’a rien de spiritualite!!! Nous allons assister à l’effondrement économique désormais inevitable cette fois et a une confrontation tout est en place en syrie le calme avant la tempête!!!!

    • dalencourt

      Mais Franck la guerre spirituelle n’empêche pas les autres ; le but de cet article est de vous faire prendre conscience de la perte de la spiritualité par le matérialisme.
      Quand aux événements à venir, ne vous laissez pas trop influencer par les effets d’annonce de Satan et de sa clique, rien ne dit qu’il pourra réaliser tout son programme.

        • Jean-baptiste

          Par internet ? je pense surtout ils sont devenu abrutis et aliénés principalement par le système média le plus présent , la télévision , radio , journaux et bien après internet , car oui on y trouve facilement de grosses idioties, certes mais c’est bien ici que l’on trouve les vrais infos(ils font simplement être assidu et objectif dans ses recherche^^… c’est ici que l’on trouve le blog de Louis ^^ , donc non internet « ne rend pas bêtes » …ils faut juste être prudent et vérifier toujours les sources aux maximum..ça demande certes plus de temps que de regarder naïvement le JT de BFM ou autres médias corrompu, mais c’est aussi cela la connaissance, chercher, vérifier, comprendre et là on ce rapproche d’une opinion objective et « saine »..Enfin cela reste mon avis perso..

  2. Sage

    Bonjour
    Tu es dans le vrai Louis
    Au travail comme à la maison ou dans mes rêves , je suis persécutée ! Je prie, je me suis confessée et depuis les occasions de chuter ne cessent de se présenter à moi
    En 3jours c’est du jamais vu
    C’est une horreur.
    Merci Louis de nous permettre d’évacuer
    Il faudra être très fort car le malin porte bien son nom
    Que Dieu nous racourcisse ces jours
    Merci Louis soit à l’écoute Dieu a d’autre message pour nous
    Il a besoin de toi

    • madi

      Attaqués, nous le sommes au quotidien, les attaques se renforcent même alors que l on est tranquille chez soi. Par contre il y a des moments d espérance comme le jour où en passant dans une rue, il y avait un drapeau parsemé de fleurs de lys très joli un peu comme celui de Mr Dalencourt, à un poteau où il n’y a jamais rien d habitude et puis comme par hasard ma belle-sœur qui m offre des fleurs de lys. Et toutes ces plaques d immatriculation en 444. Hier soir j ouvre ma porte pour regarder au-dehors et la voiture au coin de la rue où j ai posé mes yeux etait un 444 encore. Et quand j ai dit à ma famille et amie que j’allai à la messe de minuit cette année, ils sont restés bouche bée. Oui le monde va mal, mais je reste sereine pour mes enfants et les proches . Merci beaucoup à vous Mr Dalencourt qui nous permettez de rester la tête hors de l eau en ces temps difficiles.

  3. Richard

    Excellent article sur la guerre spirituelle. Mais, nous ne devons pas nous inquiéter, car, il fallait que tout cela arrive. Donc, réjouissons-nous, car c’est bientôt la fin du règne de Satan.

    • Ragnar Lodbrok

      Richard,
      Oui, c’est bientôt la fin du règne de Satan.
      Mais si on peut s’inquiéter, car il entrainera dans sa chute finale, un nombre impressionnant d’âmes, dont la nôtre si nous sommes trop surs de nous!
      Et Cela se fera dans le sang et les larmes!
      Jésus-Christ Lui-même n’a-t-Il pas angoissé au début de Sa Passion?
      Donc, de fait, il est normal se s’inquiéter et même de s’angoisser.
      Mais Il nous a donné aussi le remède: la prière.
      Prions donc pour nous et pour ceux qui ne prient pas.
      Prier pour les autres est un vrai acte de charité.
      Charité qui comme chacun sait remet bien des péchés.

  4. Chris

    Le Roi David est enterré dans une église avec une croix et un coq au sommet, cherchez l’erreur pour l’élu des juifs par excellence!

    Ils n’ont toujours pas fait le lien avec leur frère Jesus qu’ils font passer pour un magicien. Ils ont tellement honte de leur histoire à cette époque qu’ils font semblant de ne pas comprendre.

    http://postimg.org/image/fyzfxfl8z/

  5. guibrt

    bonjour Louis
    je commence à assister aux messes de la FSSPX mais j’ai beaucoup de difficultées a en suivre le cours vu qu’elle est dite entièrement en latin , ou puis-je trouver un missel latin français, je suis preneur de tous conseils. merci

  6. Vallée Jean-Louis

     »Casser cette gangue matérialiste avant qu’il ne soit trop tard » ! Cela ne risquera jamais d’arriver parce que l’aventure et la raison d’etre de l’homme sur la Terre, c’est Dieu !

    • dalencourt

      Jean-Louis, quand Dieu vient sur la terre, il explique que « son royaume n’est pas de ce monde » c’est à dire que son royaume est de l’ordre du spirituel et non du matériel.
      J’explique donc dans ma phrase qu’il faut se défaire du matérialisme si on veut rechercher Dieu, car c’est par l’esprit que l’homme trouvera Dieu et non par la matière.

  7. danielle

    Bonjour M. Dalencourt,
    Vous dites vrai. Longtemps je n’ai plus fréquenté l’église, je n’y voyais que des bourgeois et pensais qu’il fallait être riche pour s’assoir là ; C’est un milieu très fermé en province. Depuis je ne vais qu’à la messe du vendredi parce qu’elle est simple, courte, et même si c’est le rite de Vatican II (je n’ai pas les moyens de faire des kilomètres) je ne m’y sens pas déplacée. Dieu me pardonne je prie seule souvent. Ceux qui fréquentent les messes sont égarés par les discours trop long, par le Pape. Si j’y vais le dimanche j’ai envie de m’énerver et je sors avant la fin, dès que j’entends une chose qui me déplait sans le souci qu’ils me lorgnent. Merci de votre site.

  8. veronque E.

    Bonjour a tous .Bonjour louis …oh combien cette articles m aides …dans ses moments de perdition…se combats interieur …votre article m aides enormement…toute petite que je suis toute simple que je suis…MERCI LOUIS MERCI.que Dieu vous benisse vous et votre Familles.

  9. Patrick-Louis Vincent

    « la multitude des sauvés (pro multis) et non pas pour tout le monde ; sinon il n’aurait pas dit pour la multitude mais pour tous (pro omnibus). »

    Où s’arrête la multitude ? Nulle part. La multitude est infinie parce que l’on ne peut pas la dénombrer.

    Prenons l’exemple de la multiplication des pains. L’on peut dire que Jésus a créé une multitude de pains. Personne ne les a dénombrés, mais cette multitude est bien la totalité des pains créés.

    • dalencourt

      Non, les termes employés sont clairs et il ne faut pas les dénaturer. Pro multis n’est pas Pro omnibus. La multitude est importante, c’est vrai, c’est pourquoi elle est difficile à dénombrer (pour l’homme mais pas pour Dieu) mais assimiler la multitude à la totalité est une grave erreur.
      Vous citez comme exemple, à juste titre, la multiplication des pains. Or justement, les deux multiplications des pains se sont faites sur une foule parfaitement dénombrée : 5000 personnes pour l’une, 4000 pour l’autre. Jésus a donc multiplié les pains pour une multitude bien précise et montré par là qu’il « comptait » les membres de son Eglise et ceux appelés à les rejoindre. L’Apocalypse appelle cela « être inscrit dans le livre de vie » ; désolé, mais tout le monde n’est pas inscrit dans le livre de vie, il y en a même bien peu.

    • el vago

      Ce n’est pas parce que personne n’a fait l’effort de dénombrer les pains qu’il y a eu un nombre non fini de pains, cela signifie que c’est une démarche difficile et qui ne présente que peu d’intérêts.
      Imaginons que si quelqu’un s’était amusé à les compter, il aurait pu facilement déterminer ce nombre en demandant à chaque personne ce qu’il a consommé et en ajoutant les pains qui restaient au final. Le nombre de pains est un nombre fini et important, c’est vraiment en cela qu’on peut parler d’une multitude.

      La multitude n’est en aucun cas un nombre infini, notre entendement est clair à ce sujet, il nous signale que même si celui-ci est grand, il reste fini et bornable (on peut fixer et calculer un nombre entier qui lui soit supérieur), ce qui n’est en aucun cas le cas de l’infini. La difficulté à compter le nombre de cheveux qu’on a sur la tête ne rend pas ce nombre infini pour autant, c’est juste un calcul difficile, on risque d’ailleurs de s’arracher quelques cheveux pour le déterminer (cheveux qu’il ne faudra pas oublier de rajouter à la fin).
      Pour un nombre infini de pains, il faut un nombre infini de paniers pour le stocker, un nombre infini de tables pour les entreposer, un nombre infini de gens pour les disposer, un nombre infini pour les manger, et ça pourrait continuer longtemps comme cela car avec l’infini, on n’en finit jamais ….

      Que cela soit innombrable, ne signifie en aucun cas que cela soit infini, et en aucun cas non plus que cela concerne tout le monde. Utiliser et passer par l’infini pour faire croire que la multitude concerne tous les êtres humains, c’est commettre une autre erreur par une étrange transitivité.

  10. Souri7

    « On avait un jour posé cette question à Padre Pio :
    – Père, est-il vrai que l’éducation doit avoir pour base le coeur?
    – Certainement, répondit le Père. Ecoute un peu : l’homme est-il seulement « intelligence »? Non! Il est aussi « coeur ». Et alors, que l’on instruise l’intelligence, oui, mais que l’on n’oublie pas le coeur! Pour moi, le coeur vaut plus que l’intelligence. En Paradis, il y aura des gens qui ne savaient pas lire, qui étaient « limités de cerveau », mais qui en compensation, avaient un très grand coeur… Le coeur, ajoute Padre Pio en posant la main sur sa poitrine, le coeur doit être éduqué et écouté… »

    C’est par le coeur que Dieu nous sauve du désastre, qu’il soit du monde ou de l’Eglise. Et le don d’intelligence donné par l’Esprit Saint ne peut reposer que dans un coeur sain. C’est le grain du Semeur qui tombe dans la bonne terre.

    Merci Louis, pour ce rappel de la dimension spirituelle mise à mal et pourtant essentielle.

  11. Patrick-Louis Vincent

    Je suis étonné que vous soyez un partisan de l’unité de l’Etat et de l’Eglise. Jésus a dit de rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Bien sage parole.

    • dalencourt

      Il faut lire saint Thomas d’Aquin : la vie chrétienne impacte la société humaine dans son ensemble : les mondes économiques, financiers, politiques, culturels, sociaux doivent être organisés selon la loi divine, sauvegardée, expliquée et enseignée par l’Eglise catholique. La meilleure organisation est celle où les les deux pouvoirs (séculier et religieux) sont séparés de façon organisationelle (rendez à césar…), mais pas institutionnelle : l’Etat doit embrasser la religion du seul, vrai et unique Dieu. C’est l’alliance du trône et de l’autel. Le monarque chrétien n’est pas un prêtre ni un pape mais il est lui aussi au service de Dieu.

  12. Philippe

    Bonjour

    Est ce que vous avez entendu parlé du messie (maîtreya) qui serait déjà sur terre mais pas encore dévoilé, et qui se nommerait Raj Patel ?

    Cordialement

  13. Comete59

    J’en avais déjà parlé lors de sa préelection. IRIS MITTENAERE a été élue Miss France.

    C’ est à mon sens un grand moment escathologique (dans le sens d’un message du Ciel) car son prénom et son nom sont l’anagramme exact de :

    MARIE TENET IRIS soit Marie tient l’iris ou Marie tient le lys et cela à l’age de 22 ans !!! nombre du grand monarque.

    A l’époque de sa préelection, une équipe de parachutiste avait dans le Nord, réalisé dans le ciel une figure jamais réalisée : un Lys

    Sans oublier l’événement du ThaLYS à Arras !!

    • Crunch

      Oui l’annagramme est troublant, en effet. Mais je ne sais pas si Dieu se sert d’une émission aussi malsaine que celle-là pour faire passer ce genre de messages.

      • dalencourt

        Crunch, il y a des signes partout. N’oubliez pas que le Seigneur peut tirer un bien du mal.
        Il peut tout à fait se servir de Babylone pour faire passer de (petits) messages et il ne s’en prive pas.
        Pour revenir à Miss France, on a un clin d’oeil au Christ-Roi, ce qui est un encouragement pour les thèses que je soutiens :
        1) Les deux Miss France (2015 et 2016) sont toutes les deux du Nord Pas-de-Calais : il y a donc un lien direct entre elles.
        2) Camille Cerf (2015) : le cerf est une des représentations du Christ (cf st Hubert notamment) ;
        3) Iris Mittenaere : l’iris est l’emblème des rois de France ; donc Iris = royauté.
        Donc les deux jeunes femmes annoncent le Christ-Roi.

        Vous voyez, le Ciel aime bien nous donner des petits signes. Surtout qu’Iris est née un 25 janvier ! Le 25 janvier 1938, c’est l’aurore boréale, le fameux signe annoncé par la Sainte Vierge à Fatima. Ce signe a lieu durant le pontificat de Pie XI, LE PAPE DU CHRIST-ROI !
        En 2016 l’aurore boréale aura 78 ans ; en 2015 les 77 ans signifiaient la limite du mal. En 2016, le 78 signifie la victoire du Ciel : c’est le chiffre de saint Joseph (19 mars : 78ème jour ; un 19 comme le 19 déc, élection d’Iris), c’est le chiffre de Yahvé en numération hébraïque, c’est le nombre triangulaire de 12 (somme des 12 premiers chiffres) qui représente l’ensemble des disciples du Christ. Saint Joseph étant le patron de l’Eglise universelle, il est normal que le 78 soit à la fois son chiffre et celui de l’Eglise.

        • Comete59

          M Dalencourt, vous dites dans votre commentaire deux fois petit, est-ce un jugement de valeur de votre part ou une attention bienveillante pour remettre sur le droit chemin les brebis égarées ? ou est-ce un petit signe (à votre sens).

          C’est a mon avis un grand signe car il arrive en conjonction avec d’autres et on tous un rapport avec Marie pas avec le Christ roi. Miss France, la Reine de la Fille ainée de l’église, Iris, qui veut dire arc en ciel, en latin, donc la Reine du ciel, au moment ou la comète Catalina (Catherine, comme sainte catherine qui accompagnait Marie a Cotignac) traverse la constellation de la Vierge, et pas n’importe ou, aux pieds de la constellation. Au même moment ou la Reine d’Egypte Nefertiti, est recherchée.

          Quant à 22 ans, nombre du GM, comme l’explique très biens Benj sur son site, est à relier aussi avec le fait que seule Miss Nord pas de calais a ete elue deux fois consècutivement comme miss aquitaine en 1989, region qui fait penser a Henri 4, et 2X2 fois =4 chiffre de Marie.

          Voila pour le petit signe qui en est un grand pour mi le chti, tous auront compris, sans besoin d’une signalisation 🙂 un petit clic pour éviter un grand choc, un petit pas pour l’homme ……

      • Thierry EE

        Signalons également que les deux derniers grands hommes de l’Histoire de France,et du pouvoir séculier,et de l’Eglise de France,savoir:le Maréchal Pétain et Mgr Lefèbvre,sont tous deux issus du Nord Pas-de-Calais.

  14. JSI

    « L’arrivée du Messie
    Le Sauveur du monde reposait sur de la paille froide –
    Grand Dieu, donnez-nous de ne jamais plus lui faire de mal !

    Quel contraste il y a entre la scène de Noël d’aujourd’hui dans les nations jadis chrétiennes, et les prophéties de l’arrivée du Messie répandues partout dans l’Ancien Testament ! C’est tout le contraste entre le commencement et la fin de ces nations. Ce fut l’arrivée du Christ, préparée par les Juifs sur deux mille ans, qui forgea ces nations (la gentilité) à travers l’Église, lesquelles se mirent au service de Dieu lorsque les Juifs choisirent mystérieusement de le trahir. Et aujourd’hui c’est la fin du temps de ces mêmes nations, car elles trahissent Dieu à leur tour. Rappelons-nous la gloire et la grandeur infinie de la mission du Messie, et la gravité du choix de lui tourner le dos, par quelques citations messianiques prises au hasard parmi les centaines que renferme l’Ancien Testament :

    1. David (1000 av. J.-C.) – le Messie serait désavoué par les Juifs (Ps. XXI, 7–8). Il convertirait les Gentils (Ps. XXI, 28). Il serait trahi par un disciple (Ps. XLI, 9). Il serait tourné en ridicule durant Son agonie (Ps. XXI, 7–9). Ses ennemis perceraient Ses mains et Ses pieds et tireraient au sort Ses vêtements (Ps. XXI, 17, 19). Ils Lui donneraient du vinaigre à boire (Ps. LXVII, 22).
    2. Isaïe (720 av. J.-C.) – le Messie convertirait les nations (II, 2–3). Il serait né d’une Vierge (VII, 14). Il serait adoré comme enfant par des rois (IX, 6–7). Il aurait un précurseur ; le précurseur préparerait les gens pour Lui (XL, 3–4). Il serait la douceur incarnée (XLII, 1–3). Il serait un homme de douleurs (LIII, 3). Il donnerait Sa vie pour expier nos péchés (LIII, 5). Il ne se plaindrait jamais (LIII, 7). On le ferait paraître comme un criminel (LIII, 12). Il régnerait sur le monde (LV, 5). Son Église, Son Épouse, Lui donnerait une multitude d’enfants (LXVI, 18–23).
    3. Osée (600 av. J.-C .) – le Messie retournerait d’Égypte sur l’ordre de Son Père (XI, 1). Il convertirait les nations (II, 19–24). Les Juifs seraient éparpillés à travers le monde pour L’avoir nié (IX, 17).
    4. Michée (600 av. J.-C.) – le Messie serait né à Bethlehem et Il serait à la fois Dieu et homme (V, 2). Il convertirait les nations (IV, 2–3). Il serait notre réconciliation (VII, 18–20).

    5. Joël (600 av. J.-C.) – le Messie enverrait le Saint-Esprit sur Son Église, et les fidèles prophétiseraient (II, 28–29). Le Messie viendrait juger le monde en puissance (III, 3).
    6. Jérémie (600 av. J.-C.) – la naissance du Messie serait marquée par le massacre d’enfants innocents sur lesquels leurs mères pleureraient (XXXI, 18). Il convertirait les nations et établirait une nouvelle alliance avec le peuple, plus parfaite que la première (XXXI, 31–34).
    7. Ézéchiel (580 av. J.-C.) – le M essie serait de la race de David (XVII, 22). Il recevrait la couronne de la maison royale de David (XXI, 27).
    8. Daniel (500 av. J.-C.) – le Messie arriverait 490 ans à partir du décret de rebâtir Jérusalem, après la captivité de Babylone. Il rétablirait le règne de la vertu. Il serait renié par les Juifs et mis à mort. Le Temple et la cité de Jérusalem seraient détruits. Les Juifs seraient dans un état de désolation jusqu’à la fin des temps (IX, 24–27).

    Relire ces citations nous rappelle à quel point le Messie fut inséparable de son peuple, les Juifs, mais aussi comment ils se sont séparés de Lui depuis. À travers leur Messie, Dieu suscita un nouveau peuple, choisi par la foi et non plus par la race, et voilà qu’aujourd’hui ce nouveau peuple se vautre lui aussi dans la boue du matérialisme. En cette saison, Ô Dieu, donnez-nous de nous rappeler combien sa venue a changé le monde de ce qu’il était, et comment, sans Lui, le monde retombe plus bas qu’il n’a jamais été.
    Kyrie eleison 440.
    Mgr Williamson

  15. Rémy

    ON CONTINUE DE NOUS INTOXIQUER avec l’idéologie du co2
    Objet : Il n’a pas dû être invité à la COP 21 …
    il y a de quoi penser. Ce qui suit est intéressant ,mais dans le doute autant faire comme si l’homme était responsable.
    Réchauffement ? Ce qu’en pense un expert suisse Werner Munter…
    Difficile de savoir qui il faut croire, mais tous les arguments doivent pouvoir être exprimés
    C’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat !
    Spécialiste reconnu des avalanches, le Suisse Werner Munter planche nuit et jour depuis trois ans sur le réchauffement climatique. Et, pour lui, l’homme n’y est pour rien !
    > Il y a une semaine, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pointait une nouvelle fois d’un doigt accusateur l’homme et le CO2 qu’il produit comme principaux coupables du réchauffement climatique. Pour Werner Munter, spécialiste mondialement reconnu des avalanches, qui se penche compulsivement sur le phénomène depuis trois ans, « ces gens sont des imbéciles qui répètent en boucle des bêtises, le savent et sont payés pour ! » Le Bernois nous a longuement reçus dans son appartement d’Arolla (VS) pour étayer ces accusations entre une tranche de viande séchée et deux verres de Cornalin. Son diagnostic climatosceptique, loin d’être celui d’un hurluberlu, est partagé par d’éminents scientifiques dont deux Prix Nobel. Il nous l’explique.
    > Vous affirmez que l’homme n’a rien à voir avec le réchauffement. Pourquoi ?
    > Précisons tout d’abord que je ne conteste pas le réchauffement lui-même. Je l’ai d’ailleurs constaté en tant que guide de montagne en voyant les glaciers reculer. Celui qui nous fait face par exemple a perdu 100 m depuis que j’ai acheté cet appartement en 1989. En 2005, le pilier Bonatti des Drus s’est effondré à cause du réchauffement du permafrost. Ce que je remets en cause, ce sont les causes de ce réchauffement. Elles n’ont rien à voir avec l’homme ou avec le CO2 comme on nous le serine. Je suis arrivé à cette conclusion pour trois raisons.
    >
    > Quelles sont ces raisons ?
    >
    > La première, c’est tout simplement l’analyse des données climatiques reconstituées sur des millions d’années. Rien que dans les 10 000 dernières années, il y a eu cinq pics de températures comparables à celui que nous vivons. Ces optima correspondent à des cycles naturels. Au Moyen Age, il était par exemple possible d’aller en vallée d’Aoste depuis Arolla avec les troupeaux car le glacier n’existait plus. Lors des deux premiers optima, le Sahara était une savane avec des lacs, des arbres et des éléphants. Avant cela, pendant des centaines de milliers d’années, il a fait plus chaud qu’aujourd’hui. Et parfois jusqu’à 7 degrés plus chaud ! Or le GIEC se concentre sur les 150 dernières années. Autant dire qu’il regarde autour de son nombril. Les reconstructions paléoclimatiques montrent aussi que, pendant des centaines de millions d’années, il n’y a pas eu de corrélations entre le CO2 dans l’atmosphère et la température sur terre.
    >
    > Votre second argument ?
    La concentration de CO2 – qui est soit dit en passant un gaz vital et non pas un poison – dans l’atmosphère est négligeable. Il y en a un peu moins de 0,5‰ dans l’atmosphère, et au maximum 5% de cette quantité est imputable à l’homme. Pour un million de molécules d’air, il y a seulement 20 molécules de CO2 produites par l’homme. Et chaque année, notre industrialisation rajoute 4 molécules de CO2 pour chaque million de molécules d’air, mais la moitié est absorbée par les océans et les plantes. Et on veut nous faire croire que cette infime proportion due à l’homme est une catastrophe ? J’ai beaucoup de peine à le croire (rires).
    >
    > Pourquoi dès lors la thèse officielle fait quasi consensus ? Vos collègues scientifiques ne sont pas tous des imbéciles !
    >
    > Ces théories visent à nous culpabiliser. Quand des scientifiques comme ceux du GIEC disent qu’ils veulent sauver la planète, je dis qu’ils ne sont pas crédibles. Ils mentent pour préserver des intérêts économiques dont les leurs. Car il y a tout un business derrière la lutte contre le réchauffement. Il y a une volonté de faire peur aux gens par exemple en dramatisant la montée des océans, alors que ceux-ci ne s’élèvent que de 2 à 3 mm par an ! C’est aussi une manipulation intellectuelle de parler de CO2 en tonnes plutôt qu’en proportion. Des tonnes, ça impressionne, mais rappelons que l’atmosphère pèse 5 000 000 000 000 000 tonnes !(cinq Millions de Milliards de tonnes!)

    Votre dernier argument est que la thèse officielle contredit les lois de la physique. C ’est-à-dire ?
    > Celle de la thermodynamique en particulier. Pour faire simple : la terre fait 15° en moyenne. L’atmosphère censément polluée de CO2 est grosso modo à -30° à 10 km d’altitude. Qu’elle réchauffe la Terre qui est bien plus chaude qu’elle est une aberration. La thermodynamique nous dit que la chaleur va toujours vers le froid et jamais dans le sens inverse, ce que correspond à notre expérience quotidienne.
    >
    > Alors au final, comment expliquez-vous ce fichu réchauffement ?
    > Je n’ai pas de réponse car trop de facteurs entrent en jeu. Par contre, j’ai des hypothèses. Je soupçonne par exemple les variations de l’intensité du rayonnement solaire – qui répondent à des cycles – de jouer un rôle central, tout comme les processus nucléaires complexes et méconnus qui sont à l’œuvre au centre de notre Terre. Quoi qu’il en soit, c’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat. La nature est bien plus forte que l’homme, nous ne sommes pas les maîtres de la Terre !
    >
    Et si le réchauffement climatique n’était que le prétexte à la création de nouvelles taxes ?
    Et si le fait que la Sibérie devienne cultivable n’était pas une catastrophe ?
    Et si la sagesse consistait à dire qu’on n’en sait rien ….
    Et si on commençait à raisonner par nous-mêmes au lieu de gober tout ce qu’on veut nous imposer ? (dans « imposer », il y a « impôt » !)
    Et si ceux-là même qui sont incapables de prévoir la météo à plus de 5 jours et qui prétendent savoir le temps qu’il fera dans 50 ans, nous prenaient pour des cons ?

    • Chris

      « …il y aura 1290 jours. Heureux celui qui attendra et qui arrivera jusqu’à 1335. Quand à toi, marche vers ta fin! Tu te reposeras et tu seras debout pour recevoir ton héritage à la fin des jours. » (Daniel 12.22)

      1290 – 1335 = 45 jours

      17 Décembre 2015 (Saint Daniel Prophète) + 45 jours = 1er Février

  16. jame

    Bonsoir a tous c est se qui se passe aujourdhui c est pour cela que Satan cet Ange qui a été créer par DIEU il ai pret a tout mais il n arriveras pas a atteindre le plan qu il veut et encore moins les hommes d aujourd hui pour remettre le bon système pour tous les temps d aujourdhui car en 2017 se passeras des moments pour comprendre

  17. isabeille

    Bonjour à tous.

    Les attaques sont multifactorielles. Au niveau spirituel d’abord, beaucoup de personnes vouent un culte sans le vouloir consciemment, à Satan ou ses démons (de nombreuses personnes sont dans une volonté d’ouvrir leur conscience, sauf qu’ils baignent dans un jus new age (monté de toutes pièces par Satan ) qui les maintient dans une illusion). Les manipulateurs qui nous entourent, gourous et « maitres » de toutes sortes participent à nous tenter au quotidien… Il est nécessaire d’avoir les yeux bien ouverts et cela devient plus facile car « ils » n’hésitent plus à se montrer sous leur vrai visage.
    Au niveau physique, nous sommes bombardés de pesticides, additifs, ogm,vaccins et médicaments qui nous affaiblissent et nous détournent de Dieu en nous centrant sur nous puisqu’il est plus difficile d’être dans le recueillement, l’humilité et l’amour de Dieu quand on souffre au niveau physique et que l’on est en colère.
    Au niveau mental avec la télévision et les infos toujours dramatiques qui nous mettent le moral à plat. Tout est fait pour que la dépression règne.
    Pas étonnant que tout parte en cacahuète.
    Heureusement, il me semble que les justes et les personnes de foi commencent à se manifester et arrêtent de se cacher.
    En tous les cas, malgré tout ce qui se passe, j’ai une tendance à me sentir plus en paix.

    Merci Louis, je me suis réconciliée depuis peu avec Dieu que j’avais abandonné, puisse t’il me pardonner…
    J’ai essayé sans succès de m’abonner au site mais mon adresse mail n’est pas accepté, pourrais je connaitre la marche à suivre ?
    Que Dieu vous bénisse.

  18. aldesy

    Bonjour louis,
    Un grand merci, pour votre nouvel article. Je crois que vous avez encore du pain sur la planche, pour tenter de ramener une « multitude » de brebis égarées… Mais, vous en sauverez beaucoup d’autres. Fraternellement.

    • JSI

      Enfin disponible : « le Petit catéchisme du sedevacantisme »,
      A propos de l’Una Cum, Réponse à Sodalitium, La bulle « Cum Ex Apostolatus », La déposition du « pape hérétique ».

      “Le sédévacantisme agite et trouble de nombreux catholiques depuis le concile Vatican II, et surtout depuis l’étrange pontificat du pape François. Depuis le Concile, les papes répandent des erreurs manifestes, mettant en danger la foi des catholiques.
      Peuvent-ils encore être de vrais papes à qui Notre-Seigneur a promis l’infaillibilité et pour lesquels il a prié afin qu’ils confirment leurs frères dans la foi ?

      Mgr Lefebvre avait encouragé la revue « Le Sel de la terre » à traiter cette question. C’est pourquoi Le Sel de la terre a publié un certain nombre d’études sur le sujet. Nous avons regroupé ici les principales, non sans les avoir « revues et corrigées ».

      Sans prétendre remplacer l’autorité ecclésiastique, qui, un jour, tranchera la question, nous pensons montrer ici que la position adoptée par Mgr Lefebvre est la plus prudente et la plus conforme à la réalité : tant qu’aucune preuve évidente n’est venue nous imposer une autre opinion, il faut tenir que les papes actuels ont conservé leur office. Ce qui n’empêche pas de leur résister dans les domaines où ils s’opposent à ce leurs prédécesseurs ont infailliblement enseigné, selon l’exemple de saint Paul vis-à-vis de saint Pierre”.

      Une réfutation formelle du sedevacantisme – occulte ou déclaré, résumée par les Pères d’Avrillé, autorité en la matière, aux éditions du « Sel de la Terre », 12 euros, au lien suivant :

      https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjGkv7W_tXJAhXLiRoKHedvD4IQFggvMAI&url=http%3A%2F%2Fwww.seldelaterre.fr%2FA-197715-le-sedevacantisme.aspx&usg=AFQjCNF_F7XrL9jnuQVKl-3j9ua0FRMmYw

        • Cyril

          Bonjour à tous
          Pour Noël, un court extrait de l’encyclique vehementer nos, du très grand Saint Pie X :
          « C’est de toute votre âme, vous le sentez bien, qu’il vous faut défendre cette foi ; mais ne vous y méprenez pas, travail et efforts seraient inutiles si vous tentiez de repousser les assauts qu’on vous livrera sans être fortement unis. Abdiquez donc tous les germes de désunion s’il en existait parmi vous et faites le nécessaire pour que, dans la pensée comme dans l’action, votre union soit aussi ferme qu’elle doit l’être parmi des hommes qui combattent pour la même cause, surtout quand cette cause est de celles au triomphe de qui chacun doit volontiers sacrifier quelque chose de ses propres opinions. »
          11 février 1906.
          Fraternellement
          Cyril

      • JSI

        “L’abomination de la désolation est dans le Lieu-Saint” et ce “Lieu-Saint” est l’Eglise et Son pape : voilà le socle de l’unité des Catholiques, voilà le donné du combat de la foi et la croix que nous avons en commun; c’est l’essentiel suffisant pour unir nos forces spirituelles, et mener le bon combat.
        Mais c’est le Christ qui combat – à Sa manière, ce n’est pas de nous-mêmes que nous combattons. Nous décidons seulement de jouer notre rôle – plus “passivement” qu’activement, comme des membres dociles mais forts et réactifs aux ordres du chef, la Tête, qui est le Christ.
        Nous ne pouvons être membres que si nous faisons partie du Corps et le seul moyen d’en être surs, c’est d’être membres de l’Eglise catholique, apostolique, romaine.
        Etre pleinement conscient du drame actuel de l’Eglise et de l’état dans lequel Elle se trouve, tout en tâchant de rester en état de grâce ‘'(= éviter l’état de péché et surtout celui contre l’Esprit-Saint) est le seul moyen de rester debout, jusqu’à la fin.

        Le positionnement de “la passion de l’Eglise”, à moins d’être sur que son auteur ait été inspiré du Saint-Esprit, n’est pas infaillible, mais il est cependant un des 2 positionnements prudentiels “autorisés”, avec celui de Mgr Lefebvre (Avrillé).
        En gros, tant que nos supérieurs ne “rallient” pas Rome antéchristisée, ils ne commettent rien d’irréparable. Le positionnement et l’esprit sedevacantistes / “sedeprivatiste” nous placent, par contre, dans une attitude irréparable : celle de nous extraire de l’Eglise de “Bergoglio”(sic)/ pape François.

        Le fait incontournable est que la fonction pontificale est inséparable de la personne du pape (inanité de la thèse IMBC). En cela, il est absolument nécessaire de rester -la mort dans l’âme, membres de cette tête et nous le pouvons sans pécher : nous sommes alors en pleine “contradiction”, certes, mais c’est là l’épreuve -décrite par St Paul, d’un Dieu mis en croix et prédite pour l’Eglise à la fin des Temps (“La si grande contradiction”, He XII,3). C’est, là-même, l’épreuve de la passion de l’Eglise et de Ses membres, “victimes” de cet holocauste, à des degrés divers.

        Se mettre hors de la passion de l’Eglise, c’est prendre le risque de devenir de ceux ”qui ne savent pas ce qu’ils font”, en pensant bien faire et de ceux qui participent passivement à l’Agonie du Christ par désintérêt.

        Clouer les poignés ou les pieds du Christ est plus terrible que de se partager Ses vêtements et dans les 2 cas, NS prie pour eux, parce qu’ “ils ne savent pas ce qu’ils font”.
        Le leur aurait-on dit, que c’eut été un miracle de la Grâce qu’ils l’aient entendu. Contrairement à un bourreau pressé et ivre, nous avons encore le temps et les moyens nécessaires pour comprendre et voir ce que Satan et Dieu font dans l’Eglise, chacun de ces 2 avec son pouvoir, chacun de ces 2 avec les moyens de sa nature.

        Il n’y a pas d’autre enjeu que de saisir, par la foi, ce “duel magnifique” et de nous y associer le plus tôt possible, en faveur de la Vérité.
        Saint et Joyeux Noël !

        • Petros

          « Le positionnement de la passion de l’Eglise, à moins d’être sur que son auteur ait été inspiré du Saint-Esprit, n’est pas infaillible »

          +

          « nous sommes en pleine contradiction, certes »

          =

          rien à rajouter

        • dalencourt

          Oui effectivement, rien à rajouter si ce n’est l’immense tristesse de ce spectacle que donnent les catholiques traditionalistes, plus divisés que tous. Je comprends très bien que le mystère d’iniquité soit difficile à vivre et compliqué à comprendre, mais enfin, personne n’est capable de retenue et rivalise d’arguments.
          Je me demande quel est le but poursuivi par les uns et les autres : éviter que les autres ne s’égarent, ce qui serait la plus élémentaire des charités, ou bien avoir raison et obligatoirement le dernier mot ?
          J’ai bien peur que la seconde réponse l’emporte sur la première, et même si tous ces échanges partent d’une bonne intention, finalement le remède s’avère encore plus dangereux que le mal lui-même. Comme la médecine moderne…
          Alors messieurs, n’oubliez jamais que le mieux est l’ennemi du bien et que l’enfer est pavé de bonnes intentions. Chacun a pu défendre ses arguments, maintenant on stoppe, on cesse de vouloir absolument raison, et on demande bien humblement au Saint-Esprit de nous accorder le discernement nécessaire.
          Je me permettrai juste de dire que la période de l’Antéchrist étant extrêmement difficile, il est normal que nous soyons tous un tout petit peu désemparés ; soyons confiants en la divine Providence et obéissons à la volonté divine : que sa volonté soit faite et non la mienne. Je pense que la volonté du Seigneur, en l’occurrence, est de parler moins, de prier plus, et de cesser de se chamailler.

        • Thierry EE

          Vous perdez vos intelligences en même temps que vos forces à lutter pour vous désunir! Qu’est-ce qu’on s’en fout in fine de vos positions ou pseudo-positions incompressibles! Les papes sont juifs et hérétiques,de Paul VI à JPII,c’est entendu;selon Glauzy et Don Luigi Villa,ils seraient même satanistes! Ok;passons à autre chose…Je suis catholique,je dis mes actes de foi,d’espérance,et de charité,en songeant aux apôtres,aux Pères de l’Eglise,à toute la tradition de l’Eglise jusqu’à Pie XII,me laissant pénétrer par la saine et sainte doctrine émise de la théologie du Christ inspirée par son Esprit aux éminences pontificales et autres grands saints depuis deux mille ans! Voilà,en somme,je suis moins catholique que vous,qui vous préoccupez des vrais problèmes…
          Dalencourt résume tout,car nous n’avons pas d’autres moyens d’approche dans la situation où nous sommes,rappelons également que nous appartenons à la volonté divine,qui,jusqu’à preuve du contraire,a,pour le moins,toléré les papes des 50 dernières années,donc,en somme: »soyons confiants en la divine Providence et obéissons à la volonté divine : que sa volonté soit faite et non la mienne. »Et: « Parlez moins, priez plus, et cessez de vous chamailler. » Moi,j’ai besoin de votre prière,n’oubliez jamais cela! Si vous ne priez pas pour et avec moi,(ensembles et unis dans la joie du Seigneur) je pourrais être perdu,possiblement! In fine,que je parvienne au ciel grâce à vous,plutôt que de me dire: »Tiens,Celui-ci avait finalement raison! Cela dit,trop tard pour moi… »Comprenez-vous amis? Dieu vous garde.

  19. bertrand

    Bonjour,
    Vous avez dit :
    « Nous connaissons la différence entre sens mystique et sens littéral et nous savons distinguer entre les deux concernant leur accomplissement »
    -Ceci est vrai :
    « De plus, ceux-ci (particulièrement l’Apocalypse) ont été rédigés dans un langage imagé déjà rencontré dans les textes de l’Ancien Testament, le livre de Daniel notamment ».

    -Ceci est vrai également :
    : « Les prophéties du grand monarque sont semblables, à quelques nuances près, à celles concernant le Messie dans l’Ancien Testament. Prises dans leur sens mystique, et à l’aide de quelques connaissances théologiques et historiques, elles s’éclairent totalement »
    En voici quelques exemples en témoignage de vos propos:
    Dans le monde chez les hommes, la parole est naturelle, tandis que dans les cieux elle est spirituelle : et comme elle est le Divin Vrai, elle est aussi le Divin procédant; et ce Divin, non seulement vient du Seigneur, mais est aussi le Seigneur Même.
    Comme ce Divin est le Seigneur Même, c’est pour cela que toutes et chacune des choses de la Parole ont été écrites de Lui Seul ; depuis Esaïe jusqu’à Malachie, il n’y a pas une seule chose qui ne traite du Seigneur, ou, dans le sens opposé, de ce qui est contre le Seigneur. Qu’il en soit ainsi, personne ne l’avait encore vu, mais cependant tout homme peut le voir, pourvu qu’il le sache, et pense pendant qu’il lit, et surtout pourvu qu’il sache que dans
    la Parole il y a non-seulement un sens naturel, mais encore un sens spirituel, et que dans ce sens par les noms de Personnes et de Lieux il est signifié quelque chose du Seigneur, et par suite quelque chose du Ciel et de l’Église d’après le Seigneur, ou quelque chose d’opposé. Comme toutes et chacune des choses de la Parole traitent du Seigneur, et comme la Parole est le Seigneur, parce qu’elle est le Divin Vrai, on voit clairement pourquoi il est dit :
    « Et la Parole Chair a été faite, et Elle a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire ; » puis aussi, pourquoi il est dit : « Tandis que la Lumière vous avez, croyez en la Lumière, afin que fils de Lumière vous soyez ; Moi, Lumière, dans le monde je suis venu, afin que quiconque croit en Moi ne demeure point dans les ténèbres; » la Lumière est le Divin Vrai, par conséquent la Parole.C’est pour cela qu’aujourd’hui même quiconque s’adresse au Seigneur Seul en lisant la Parole, et le prie, est illustré en elle.

    Les sujets, concernant le Seigneur sont traités, en général et en particulier, dans tous les Prophètes de l’Ancien Testament, depuis Ésaïe jusqu’à Malachie;
    Voici quelques passages de la Parole concernant seulement l’avènement du Seigneur où il est dit :
    « Ce Jour-la », « en ce Jour-la » et « en ce Temps-la », expressions dans lesquelles par »le Jour » et par « le Temps » il est entendu l’Avènement du Seigneur.

    Dans Ésaïe : « il arrivera, dans la postérité des Jours, que établie sera la montagne de Jéhovah en tète des montagnes. Exalté sera Jéhovah lui seul en ce Jour-la. Un Jour a Jéhovah Sébaoth (il y aura) sur quiconque est orgueilleux et hautain. En ce Jour la, l’homme jettera les idoles de son argent et de son or. H 2, 11, 12, 20. — « En ce Jour-la, le Seigneur Jéhovih ôtera l’ornement. » —IH. 18.^- « En ce Jour-la sera le germe de Jéhovah
    en honneur et en gloire. » — IV. 2. — « On frémira contre lui en ce Jour-la », et il regardera vers la terre ; et voici, ténèbres, angoisse; et la lumière s’obscurcira dans les ruines. » — V. 30. —…etc…

    Dans Daniel : « Il y a un Dieu dans les cieux qui a révélé les
    secrets, ce qui doit arriver dans la Postérité des Jours. » — II.28. — «Jusqu’à ce que le Temps vint que les saints affermissent le royaume.» —VII.22.— « Fais attention, parce que pour le Temps de la fin, la vision. Il dit : Voici; moi, je te ferai connaître ce qui doit arriver dans l’Extrémité de la colère, parce que, au Temps déterminé, la fin. La vision du soir et du matin est la vérité; toi, cache la vision, parce qu’elle n’arrivera que dans beaucoup de Jours. » — VIII. 17, 19, 26. — « Je suis venu pour te faire comprendre ce qui arrivera à ton peuple dans l’extrémité des Jours, parce que la vision (est) encore pour ces jours. » — X.1ù, 15. — « Les intelligents seront éprouvés pour être purifiés et
    nettoyés jusqu’au Temps de la fin*, car (cela durera) encore jusqu’au Temps déterminé. » .
    « Toi, Daniel, ferme ces paroles, et scelle le livre jus qu’au Temps de la fin. Mais depuis le Temps qu’aura été éloigné le (sacrifice) continuel, et qu’aura été établie l’abomination qui dévaste, mille deux cent quatre-vingt-dix jours. Tu t’élèveras pour ton sort vers la fin des Jours. »—XII. û, 9, 11, 13 …etc…
    Et ainsi chez tous les prophètes concernant la venue du Seigneur (michée, habakuk,amos, jeremie….)
    Le Seigneur est venu dans le monde (extrait)
    1°-dans la plénitude des temps…….
    2° Le Seigneur est venu dans le monde pour faire le Jugement Dernier, et par ce jugement subjuguer les Enfers……..
    3° Le Seigneur est venu dans le monde pour glorifier son Humain, c’est-à-dire, pour l’unir au Divin qui était en Lui par la conception…….
    4°Seigneur est venu dans le monde afin d’instaurer une nouvelle Église qui le reconnût pour Rédempteur et Sauveur, et fût rachetée et sauvée par l’amour et la foi envers Lui……
    5°Alors il a en même temps mis en ordre le Ciel, pour qu’il fit un avec l’Église……
    6°. La Passion de la croix a été le dernier combat, ou la dernière tentation par laquelle il a pleinement vaincu les Enfers et pleinement glorifié son Humain…….

    Bonne journée

    • dalencourt

      Merci Stéphane, ceci est très parlant et montre combien cette guerre spirituelle et intellectuelle est avancée, puisque les hommes viennent à considérer que ce qui est le plus naturel du monde est un « conditionnement », des « stéréotypes » et des « préjugés ». Le bon sens et la la loi naturelle sont des préjugés…. Je crois qu’on a atteint un niveau record de pollution mentale.

  20. Anne-Marie- Renée

    Cher Louis et chers tous, Je n’ai pas cette capacité à faire des recherches poussées en matière de théologie. Mais ce site m’a aidée à ouvrir les yeux sur ce que je n’arrivais pas à comprendre dans mon questionnement. J’ai compris grâce à lui ce qu’il en était en matière de « trafic » non pas d’organes mais de détournement du VRAI. Effectivement, il suffisait de dévier la vérité dès le plus jeune âge . En ce temps là, les enfants étaient « épargnés » jusqu’à 6 ans ( pas d’histoire et de conjugaison). Le côté « propre » de la vie existait encore. En ce temps là, à » l’école du diable », les enfants s’absentaient pour faire leur communion ou leur confirmation….C’était dans l’ordre des choses et même les « moutons roses ». l’acceptaient……Puis, est arrivé le « pyramideux du Louvre » et là, a commencé la lente démolition des vraies valeurs….Cela a mis vingt ans pour transformer la société en ce qu’elle est devenue….Trente ans, pour que les » pervers » transforment les gamins dès la maternelle et même dès la petite section….Ces petits êtres qui nous arrivent tout purs ! En ce temps là, les livres scolaires étaient édités par les mêmes.( Bodasse, Matan, Fmarion)…Pas trop le choix n’est ce pas ? Le grand monopole du « savoir-conditionné » (sourire). Maintenant, nous « récupérons » ce qui a été « propagé » (ben oui comme une maladie des âmes)….Les enfants sont devenus parents à leur tour….Oui, la guerre spirituelle et intellectuelle est avancée !!!!! Mais, notre Père veille sur nous ! Fraternellement A-M

    • Saint-Michel-Archange

      Chers amis,
      Cher Louis,

      Le lion est un symbole majeur du Christianisme. Il représente l’instinct animal qui siège en chaque être humain. Il évoque la lutte perpétuelle entre le corps et l’esprit. Dans l’Ancien Testament, Samson triomphe du lion. Nous sommes conviés à imiter sa maîtrise de la Tempérance et de la Force. La Tempérance est la vertu qui offre la victoire de l’esprit sur la chair, tandis que la Force est celle qui permet la conduite du bien. Les instincts primaires, comparables à un lion rugissant, tentent de dominer l’âme. Le paganisme, par exemple, ne s’intéresse pas à ce combat intérieur. C’est pourquoi la violence était aussi développée du temps des empereurs romains.

      La suite de l’article est à lire ici 🙂

      https://saintmichelarchange.wordpress.com/2015/12/22/dompter-le-lion-qui-rugit-en-soi/

      Soyez bénis !

  21. Lacuson

    « La venue de Jésus-Christ sur terre va apporter un changement fondamental, bien plus élevé qu’on ne le pense »
    Le début d’un nouveau cycle, unique et régénérateur.
    Mais qui, (et qui, à commencer par M. D’Alencourt ; me contredira sur ce site ?), arrive bientôt à son terme.
    Dans tout cycle un terme est aussi le moment d’un renouveau et il n’est de pas de soir plus opportun en cette année pour en parler que ce soir présent.
    Cette nuit du lundi 21 au mardi 22 décembre sera la plus longue de l’année 2015.
    Elle est celle solstice d’hiver qui se produira le mardi 22 décembre, à 04h47mn57 (UTC) très exactement.
    Donc, notre monde, comme cette année 2015 arrive surement à la fin de son cycle.
    Un autre prendra bientôt sa place.
    Lisez cette description faite par un scientifique (un archéologue tout ce qu’il y a de sérieux et rationnel) ; description d’un événement dont il avait pressenti le sens, la venue et le moment exact auquel il devait arriver et qu’il découvrit émerveillé en le vivant :
    « Une fois par an, le 21 décembre à 9h 54, une lueur qui va en s’intensifiant pénètre peu à peu dans l’obscurité d’une chambre funéraire. Six minutes plus tard, le rayon de lumière atteint sa taille maximum et baigne ce lieu, situé à 22m de l’entrée, d’une éblouissante clarté.
    Puis, progressivement, la lumière s’atténue pour disparaître complètement à 10h 15.
    Cette scène dure 21 mn et la chambre retourne à l’obscurité complète pour 364 jours. »
    Cela se passe depuis la nuit des temps à Newgrange -vallée de Boyne en Irlande- au fond d’un tumulus (un tertre) qui fut érigé 3200 années avant la naissance de Jésus Christ (environ), soit 500 ans avant la pyramide de Chéops.
    Comme un signe que le cycle de la vie peut et doit se régénérer au moment le plus noir d’une année.
    C’était et c’est à nouveau le signe prémonitoire du Christianisme à venir.
    Le message et l’émotion est clairement la même dans les deux cas.
    Le jour de la fête de la nativité tombe peu après celui du solstice d’hiver et il n’y a aucun hasard à cela : comme dans une prophétie, c’était déjà écrit.

  22. Judith

    Bonjour à tous,
    Ce matin, j’ai lu les deutéronomes 5 et 6. Je ne comprends pas ce qui peut relier ces textes aux temps actuels. Auriez-vous l’explication ?
    Le Seigneur vous bénisse

    • Chris

      Il s’agit d’une message de droiture, de justice, de reconnaissance envers un Dieu unique juste et bon envers ses enfants mais impitoyable envers les adorateurs du mal.
      Ces textes sont intemporels et valent pour hier, comme aujourd’hui et pour les siècles des siècles.
      Il s’agit de fondations de bases et de règles de vie comme si vous diriez à des enfants de ne pas jouer avec le feu ou de ne pas mettre les doigts dans la prise.

  23. Steve

    Bonjour Monsieur d’Alencourt, si vous trouvez le temps auriez-vous l’amabilité de m’envoyer un mail pour une proposition à vous faire. Merci d’avance

  24. malgozata

    bonjour Mr dalencourt , je vous lis deja depuis pas mal de temps vos articles sont tres enrichissant merçi !!!
    nous voyen=ons ense moment des arbres , des fleurs qui fleurissent en plein hiver et le phenomene se produit egalement dans toute l europe est ce un signe ??? merçi

      • Yato

        Pour ma part, même si j’admets que tout ce que vous annoncez pourrait commencer dès à présent, je verrais assez bien le printemps 2017 : fin de la troisième année du pontificat de Bergoglio, et peut-être un très court sentiment de « Paix et sécurité » (prophétisé par saint Paul), si les Russes parviennent à faire un sort au prétendu « Etat islamique ». Je sais que vous êtes plus que réservé sur cette question, mais si le grand Miracle annoncé à Garabandal devait se produire un jeudi 13 avril, jour de la saint Herménégilde, je vous informe qu’il y aura un jeudi 13 avril en 2017. Or l’Avertissement, pour les garabandistes, est annoncé moins d’un an avant le grand Miracle. Et avec tout cela, 2017 sera aussi le centenaire de Fatima.
        Réjouissons-nous, car ce qui va se passer sera sûrement épouvantable, mais plus ça commencera tard, plus ce sera court. Il n’est peut-être pas idiot de prévoir quelques provisions. Monseigneur Williamson lui-même le recommande.

      • j-luc 56

        Bonjour a tous,

        Chez nous en Bretagne dans la campagne plus fraiche qu’en bordure de mer, les mimosas sont en fleurs,les lilas bourgeonnent, mes lavandes donnent encore quelques fleurs que des abeilles butinent , dans le jardin onagres , romarin, violettes , roses, primevères donnent toujours des fleurs , j’ai même trouvé un œuf tombé d’un nid et pas encore mangé par les prédateurs et enfin hier j’ai dégusté quelques framboises du jardin avec moins de saveur certes mais correct.
        Plus prés de l’océan dans les rues de Vannes j’ai vu des rangées de platanes qui donnaient leurs nouvelles feuilles ainsi que des grands arbres d’ornement en fleurs qui sont censés donner leur floraison au printemps.

        Reste a savoir si ces prophéties concernent bien 2015 et non l’année 2016 car j’ai bien peur que ce printemps avant l’heure ne s’étale sur l’année prochaine , ce qui nous donnerais deux années aux deux printemps (22 )

      • Uncle

        Ce n’est pas juste le cas de l’Europe, mais aussi aux États-Unis: http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/climat-new-york-aussi-vit-dans-la-douceur_1229427.html
        Aussi au Québec. Nous battrons des records de température à la veille et à Noël… Tout cela causé par le phénomène météorologiques El Niño dans le Pacifique. El Niño, littéralement « l’Enfant (Jésus)», car il apparaît peu après Noël).
        M. Dalencourt, tous ces arbres qui fleurissent, peut-on interpréter cela comme le signe du figuier en Matthieu 24?

    • Alec

      Il n’y a pas juste en Europe, je vis au Québec et il y a des bourgeons qui ressortent des arbres depuis quelques semaines c’est assez inquiétant !!! Pour Noël il annonce 17 degrés à Montréal, c’est du jamais vu normalement c’est sous le point de congélation.

      • eo

        les bourgeons commencent à se former dés le mois d’ août ! observez la nature !
        De même le rossignol ne chante que la nuit vers minuit, et avant l’aube, le merle prends la relève
        fût-il noir, blanc ou bleu !

      • j-luc 56

        Prophétie de l’Abbé Souffrant :

        L’Année des deux printemps, la République mourra dans l’opprobre général….L’envahisseur Russe, après avoir pris l’Afrique du Nord, viendra par l’Italie…

        La Russie en Syrie suite à sa demande , l’Irak et la Libye qui envisagent d’en faire autant , partenariat économique avec l’Iran ( centrales nucléaires en vue ), une coalition Russo Musulmane se crée sous nos yeux…

        A l’aide de sa puissance militaire La Russie est en train de s’imposer au moyen orient sous le jeu des alliances,

        on peut ne pas être d’accord avec ces prophéties mais il faut avouer qu’elles sont brûlantes d’actualités.

        En cette semaine de nativité prions et ayons confiance

  25. Antonia

    Bataclan et Satan : l’abbé se repent
    Ses propos à propos du concert auquel assistaient les victimes de l’attentat du Bataclan ont
    choqué : l’abbé Schneider est revenu sur son jugement, hier lors de la messe à Wisembach.
    «Je regrette d’avoir alimenté une polémique au sujet de certains genres musicaux. Cela était totalement déplacé et indécent. Nous sommes parfois dépassés devant la liberté et l’étrangeté de certaines expressions artistiques…« Les dénonciations que j’ai prononcées ce jour-là viennent d’une analyse partielle et ne rendent pas compte de toute la complexité de toutes les évolutions, y compris dans le champ culturel. »» L’abbé Schneider, prêtre de la paroisse de la Sainte-Trinité, dans les Vosges, a fait son mea culpa hier à Wisembach, à la suite de ses propos très médiatisés sur le concert visé par un attentat le 13 novembre, à Paris. Le 29 novembre, lors de son sermon, il avait déclaré que la représentation musicale du Bataclan, de la musique « métal », était « inspirée par Satan ». Ces propos étaient alors remontés jusqu’à Monseigneur Mathieu, évêque de Saint-Dié, et ce dernier l’avait sommé de présenter ses excuses à l’occasion d’une messe.
    L’abbé Schneider s’est donc exécuté lors de l’office qui s’est tenu à Wisembach hier matin. Avant de quitter ses ouailles, il a fait part de ses regrets à la quarantaine de fidèles présents. « Comme bien d’autres, j’ai moi aussi du mal à comprendre ce besoin de mettre en scène, de manière si provocante, l’expression d’une rébellion contre l’ordre établi […] Il est regrettable que mes paroles aient pu laisser penser qu’après le temps de deuil viendrait le temps de la culpabilisation pour tous ces blessés et ces familles… »
    Pour des paroissiens interrogés hier, l’affaire a cependant « pris trop de proportions ». Certains acceptent mal le tourbillon médiatique et les critiques adressées à l’abbé Schneider. « On n’a pas compris cet acharnement », a déclaré une femme à la sortie de la célébration. Plutôt que par des paroles, d’autres ont préféré manifester leur soutien au prêtre vosgien par écrit, à l’image de Jean-Paul Mangel. Ce dernier a en effet adressé un courrier à Mgr Mathieu. Son point de vue est sans équivoque: « L’abbé Schneider est un bon prêtre et on l’a toujours apprécié. Ce qui se passe actuellement ne change rien. Ce sont ceux qui viennent rarement à la messe qui le critiquent ! »

    Un prêtre meusien « actif dans le métal »
    L’évêché de Saint-Dié continue toutefois à suivre l’affaire : « Notre premier objectif était que l’abbé Schneider fasse cette déclaration. Maintenant, on se reverra demain (aujourd’hui) et on envisagera » la suite, a expliqué le vicaire général, Pierre-Jean Duménil, ajoutant : « Il est beaucoup trop tôt pour en dire plus. » Un prêtre meusien, « très actif dans le domaine de la musique métal », va intervenir prochainement dans la paroisse « pour essayer de réfléchir et nous aider à avoir des éléments pour comprendre cette culture contemporaine qui peut nous dérouter », a-t-il par ailleurs annoncé.
    Depuis Paris, Emmanuel Delhoume, responsable du collectif « Chrétien en politique », assure de son côté que « ce qu’a dit l’abbé Schneider est vrai. Les paroles des chansons de ce groupe (Eagles of
    Death Metal) sont inspirées du satanisme ». Et de souligner que les autorités, par le biais du préfet des Vosges, seraient intervenues pour que le prêtre soit sanctionné.
    Reste que la paroisse de la Saint-Trinité, elle, entend bien « tourner la page » : « On compte travailler en communion avec l’abbé, notamment à propos des migrants », envisage déjà Patrick Witenberger, responsable du secours catholique local.
    S. de G.
    Républicain Lorrain 22/12/2015

    • dalencourt

      Pour ceux qui rejoindraient le blog, je crois qu’il est utile de rappeler que l’abbé Schneider a raison ; le groupe Eagle of death metal est un groupe sataniste, qui chantait « kiss the devil » (embrasse le diable) lorsque les terroristes sont entrés, et que les gens qui assistent à ce genre de spectacle, que l’on voit en transe, sont des damnés.

        • dalencourt

          Cher monsieur, quand on embrasse le diable, il ne faut pas s’étonner qu’il vienne. Vous ne pouvez pas avoir une âme saine et en état de grâce et écouter ce genre de musique (et de paroles) sans être révulsé, et encore moins aller assister à un concert de ce type. Jusqu’à Pie XII inclut, l’Eglise catholique n’avait pas peur des mots et vous aurait dit comme moi que ce type de musique est satanique et ceux qui l’apprécient sont autant de damnés en puissance.
          Relisez le curé d’Ars, ça vous calmera.
          Le fait que les cathos soient devenus tièdes ne change rien à l’affaire, bien au contraire ; dans la 7ème Eglise de l’Apocalypse, Dieu « vomit les tièdes de sa bouche ».

      • Jeanne d'Arc II

        Pauvre l’Abbé Schneider qui a dû faire un Mea Culpa public pour ne pas être éloigné dans une campagne profonde.
        Sa punition : s’occuper de migrants…musulmans sans doute ? – s’il les convertit, on l’accusera de violence à autrui.

        A ce propos, nous en avions déjà parlé : « Le nombre de musulmans se tournant vers Jésus-Christ n’a jamais été aussi élevé ! »
        « David Garrison a passé 2 ans et demi à interviewer plus de 1000 anciens musulmans convertis au christianisme. Pour lui « nous vivons le plus grand mouvement de conversion de musulmans à Jésus-Christ de toute l’Histoire. » »
        ça, c’est un autre Signe que les Temps sont accomplis. C’est l’oeuvre de l’Esprit-Saint.
        https://www.infochretienne.com/le-nombre-de-musulmans-se-tournant-vers-jesus-christ-na-jamais-ete-aussi-eleve/

    • laurent35

      @Antonia
      Merci Antonia pour ce retour. N’hésitez pas à nous informer de la suite. J’espère que l’Abbé Schneider saura rendre grâce à Dieu pour cette épreuve et qu’il ne reniera pas ses convictions. Je vais prier pour lui.

      Je vous cite pour mémoire :
      « Un prêtre meusien, « très actif dans le domaine de la musique métal », va intervenir prochainement dans la paroisse « pour essayer de réfléchir et nous aider à avoir des éléments pour comprendre cette culture contemporaine qui peut nous dérouter », a-t-il par ailleurs annoncé. »

      J’espère que leur réflexion sera fructueuse et qu’ils parviendront à comprendre les paroles et les symboles véhiculés par ce genre de musique. Ce n’est pas trop compliqué quand même !

  26. Anne-Marie- Renée

    J’ai, sur mon balcon des plantes qui n’ont jamais fleuri en hiver depuis que je les ai » accueillies. » et elles font toutes des boutons et des fleurs…Notre Père nous montre peut-être les prémices du renouveau tant attendu??????Fraternellement A-M

  27. dalencourt

    Il paraît qu’un baiser du pape François aurait guéri un bébé d’une tumeur :
    https://myriamir.wordpress.com/2015/12/21/un-baiser-du-pape-francois-aurait-gueri-la-tumeur-dun-bebe-bien-sur-que-cest-possible/
    Bien sûr que c’est possible et c’est même très bon pour nous, car il est bien dit au chapitre XIII de l’Apocalypse que la bête fera des prodiges. Et ces prodiges sont bien attribués à la bête de la terre, c’est à dire le faux prophète.
    Une pièce de plus à verser au dossier du faux prophète Bergoglio, qui a la gentillesse de bien vouloir crédibiliser notre thèse.

    • JSI

      L’Antéchrist-personne venant clore notre fin des temps
      sera-t-il… le dernier pape LÉGITIME de l’Église Catholique  »

      Si en effet l’on dit que le dernier pape de la fin des temps est en même temps cet Antéchrist-personne devant clôturer l’iniquité des temps par un summum de mal universel indépassable, ce serait donc « un Janus à deux visages », l’un regardant vers le mal, l’autre, à l’opposé, vers le Bien. Or, cette image antique est très-exactement le descriptif que nous fait l’Apocalypse, de la Bête de la terre ou Antéchrist-personne.

      Saint Jean la décrit en effet comme étant « un Agneau à la voix de dragon » (= « Je vis une autre bête montant de la terre ; elle avait deux cornes semblables à celle de l’Agneau, et elle parlait comme le dragon » – Apoc XIII, 11). Si l’on veut bien se représenter l’image employée par saint Jean, et qui, je le précise parce que c’est évidemment extrêmement important, est dotée de l’infaillibilité scripturaire et donc nous est enseignée par le Saint-Esprit Lui-même, il y a bel et bien, abominablement certes, le Bien et le mal comme en cohabitation forcée dans une seule et même personne. La seconde Bête de la terre en effet n’est pas deux personnes, mais UNE SEULE PERSONNE dans laquelle il y a un Agneau et un dragon, le Christ et Satan.

      Cette seconde Bête de la terre, qui est l’Antéchrist-personne lui-même, a pour mission diabolique de glorifier et faire adorer la première Bête, celle de la mer, qui est l’Antéchrist-collectif ou dix rois, dans la période de laquelle nous vivons actuellement (= la puissance démocratique universelle actuelle, à base d’athéisme « droitdel’hommesque » et de syncrétisme de toutes les religions, où l’homme prétend s’autocréer avec son semblable, etc.), laquelle Bête de la mer a absolument et nécessairement besoin de l’organe personnel de cette seconde Bête de la terre pour commettre l’iniquité à la Face de Dieu, puisque, étant collective comme issue de la mer (= symbole scripturaire désignant l’ensemble des peuples sans tête, avec toute leur puissance monstrueuse, primaire et bestiale, absurde en elle-même), elle n’a pas de bouche, propre de la personne humaine individuelle, pour parler, pour prononcer un verbe, le verbe d’iniquité.

      La bouche dont saint Jean nous dit qu’elle est pourvue au début d’Apoc XIII (v. 5 & 6 : « Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles orgueilleuses et des blasphèmes ; et le pouvoir lui fut donné d’agir pendant quarante-deux mois. Et elle ouvrit la bouche pour blasphémer contre Dieu, pour blasphémer Son nom, et Son tabernacle, et ceux qui habitent dans le Ciel »), n’est en fait pas la sienne propre mais celle de la seconde Bête, celle de la terre, qui est une personne humaine manifestant à tous, et conscientisant pour tous, l’achèvement de l’iniquité universelle (car il faut un homme pour cela, être métaphysiquement parfait et récapitulatif de toute la création de Dieu, pour finaliser la perversion universelle).

      L’image scripturaire infaillible de « l’Agneau à la voix de dragon » nous indique en effet sans aucune espèce d’ambiguïté un principe spirituel LÉGITIME. L’Agneau est figure d’un grand-prêtre légitime, et non figure d’un usurpateur illégitime. Si en effet la fonction pontificale, que subvertira complètement l’Antéchrist-personne à la toute-fin du processus d’iniquité, n’était en vérité qu’une usurpation illégitime, l’Antéchrist-personne n’étant donc que l’ultime antipape, alors, il ne pourrait pas être appelé un « Agneau », c’est-à-dire un prêtre légitime, et donc la sainte-Écriture n’aurait pas pris cette image pour le désigner ; pas plus n’aurait-elle pris la dénomination de « Lieu-Saint » qui cible la fonction pontificale elle-même, s’il ne s’agissait que d’une usurpation illégitime de la fonction pontificale.

      Car alors, le Siège de Pierre, usurpé illégitimement, ne pourrait être dénommé par le Saint-Esprit : « Lieu-Saint » et pas plus son possesseur ne pourrait-il être dénommé « l’Agneau » (saint Augustin s’en fait la réflexion : « L’Apôtre n’appellerait pas le temple d’une idole ou d’un démon, temple de Dieu »). Ou alors, il faudrait dire que la sainte Écriture nous aurait menti en prenant ces images non-équivoques, ce qui bien sûr est impossible à supposer, Dieu ne pouvant ni se tromper ni nous tromper ».

      • dalencourt

        Merci JSI, vous venez de nous donner l’exacte description de Bergoglio (pape François), que je considère comme vous comme la bête de la terre (faux prophète pour certaines interprétations, Antéchrist-personne pour d’autres), qui est le dernier pape légitime de l’Eglise catholique, qui a bien usurpé la place de l’Agneau, et même la place du légitime vicaire du Christ (Benoît XVI), toujours vivant je vous le rappelle.
        Et tous les autres signes prouvent également que la période est bien celle de l’Antéchrist.

        • JSI

          L' »épreuve terrible » qui doit s’abattre sur nous, catholiques, est dans ce que l’Eglise catholique légitime … s’auto-détruit.
          Il faut avoir le courage de se demander pourquoi.

          La difficulté de saisir ce que nous vivons provient des limites du référentiel humain.
          A l’échelle de Dieu, ce que nous vivons depuis plusieurs générations est rien moins qu’un changement d’économie du salut.
          De quoi s’agit-il ? Le dernier exemple « d’économie du salut » en date est celui de l’Ancien Testament, avec son Eglise, sa hiérarchie, son pape.
          Que s’est-il passé dans son cas ? Elle avait les promesses, le charisme d’infaillibilité et la sainteté pour elle. Elle préparait dans l’ignorance invincible la venue du Messie … qu’Elle crucifia (et que fait l’Eglise catholique aujourd’hui ?).

          Elle devait, certes, en châtiment de ses fautes, mais surtout pour l’accomplissement de la prophétie qui la fonda toute exprès pour l’avènement du Messie, elle devait disparaitre (ou mieux dit : changer de forme) pour laisser la place à une nouvelle Eglise, dans une nouvelle économie du salut.
          Se renier, c’était se détruire, ce que précisément elle fit en se détournant de Sa mission.

          Que se passe-t-il donc ces « temps »- ci pour la forme de l’Eglise actuelle, l’Eglise catholique en l’occurrence ?

          La même chose. Et de la même manière.

          Dieu voulait l’Eglise des “Gentils”, comme Il veut une Eglise nouvelle où Il sera “adoré et servi sous des Cieux et une terre renouvelés”. Il veut ce que la Tradition des premiers siècles a appelé l’économie du Millénium, consécutive à la chute de l’Antéchrist.

          Dans un article de 90 pages qui paraîtra le jour de Noël, seront exposés les faits historiques les plus sûrs, montrant que
          c’est l’Esprit-Saint qui conduit l’Eglise, comme il conduisit la synagogue et que c’est aussi par ses propres « grands prêtres » légitimes que le mystère de la Passion de l’Eglise s’accomplit.

          La légitimité n’est pas la question, et la remettre en cause parce que ceux qui en sont les sujets pèchent, est une fausse piste qui nous conduit à rester à tout prix dans l’histoire et le temps des Nations.

          Les Juifs commettent cette erreur depuis 2000 ans. Ne reproduisons pas la même erreur.
          Que le Seigneur veuille bien élever nos âmes, afin que nous puissions entendre et voir ce qu’ Il faisait au Golgotha … et ce qu’il fait, avec la même sagesse, aux temps antéchristiques que nous vivons.

          Union de prières,
          au pied de la crèche du Sauveur.

        • JSI

          « Et l’ange Gabriel, expliquant à Daniel les visions, disait de ce même Antéchrist : «À la fin de leur règne se lèvera un roi impudent de visage et habile à saisir les problèmes. Sa force sera considérable ; il fera de prodigieux ravages, réussira dans ses entreprises, fera périr les puissants et le peuple saint ; le joug de son carcan s’affermira ; la ruse sera dans sa main et il s’enorgueillira dans son cœur ; par la ruse il fera périr beaucoup de gens et se dressera pour la perte d’un grand nombre ; il les brisera de sa main comme des œufs» » (St Irénée, Contra Haereses, Liv. V, ch. III).

        • Richard

          Ce qui confirme ses dires lorsqu’il a affirmé qu’il ne vivrait pas longtemps, (deux à trois ans à partir de sa déclaration ). Ce qui veut dire qu’il est tout à fait conscient de son rôle double à la tête de l’Eglise Catholique. Un cardinal avait dit lors de son élection qu’il était un peu fourbe et lui-même reconnaît avec fierté qu’il est rusé. Lorsque l’on a une foi sincère, seule, la franchise est de mise.

      • laurent35

        Merci JSI. C’est très intéressant.

        D’autant plus que le Pape François se prénomme George. Et alors, me direz-vous ? Il se trouve qu’en 1991, après des mois de recherche et de calculs infructueux, un ami catholique a fini par s’en remettre à la prière pour connaître le nom de la bête de l’Apocalypse. Et au cours d’une prière, un nom lui a été révélé : George. Il l’a entendu dans sa tête, alors qu’il n’y avait jamais pensé auparavant. Quel lien entre George et le nombre 666 sur lequel il était focalisé ? Il a cherché et il a fini par trouver un lien en faisant des calculs mais ce n’est pas ce qui me semble le plus intéressant car le 666 a surtout un sens symbolique.

        On trouve d’autres liens entre George et le Mal, en commençant par l’étymologie du nom. George vient du grec Geôrgios, dérivé de geôrgos, « agriculteur ». Les géorgiques de Virgile sont les agriculteurs, ce qui nous renvoie à Caïn.

        D’après la légende, Saint George terrasse le dragon avec sa lance. Encore un lien même s’il s’agit d’une inversion.

        C’est sous le règne de George Ier que la franc-maçonnerie moderne est née en Angleterre en 1717.

        Le premier président des Etats-Unis est un franc-maçon nommé George Washington. Les Etats-Unis seront le fer de lance de la construction du Nouvel Ordre Mondial (NOM).

        Ce dernier a été annoncé par George Bush Père le 11/9/1990, 11 ans jour pour jour avant les attentats.

        Et on arrive aujourd’hui à Jorge Mario Bergoglio, né le 17 décembre 1936 à Buenos Aires, 266ème pape de l’Église catholique sous le nom de François, depuis son élection le 13 mars 2013 (je donne les dates car je me demande si elles ne donneraient pas des indices).

        25 ans après l’annonce du NOM par George Bush, Jorge Mario Bergoglio est venu apporter son soutien à l’ONU en septembre 2015 pour la mise en place du NOM (Agenda 2030, COP21). Il a rencontré le président des Etats-Unis à cette occasion dans la capitale (George) Washington.

        En fait, ces quelques faits historiques nous montrent qu’un ensemble de personnalités se prénommant George ont joué un rôle de premier plan dans la mise en place d’un gouvernement mondial, qui rappelle celui annoncé par le livre de l’Apocalypse. Dans ce dernier livre, il est question d’une marque sans laquelle nul ne pourra ni acheter ni vendre. On peut noter à cette occasion que l’inventeur du code barre est encore un George : George Joseph Laurer.

        Et je n’oublie pas un autre George, le Prince George of Cambridge né le 22 juillet 2013. Jouera-t-il un jour un rôle de premier plan ou bien sa naissance est-elle simplement un marqueur temporel de l’avancement du NOM ? En effet, on retrouve sa généalogie dans les noms des comtés menant à la capitale (George) Washington en remontant le Potomac :

        – le comté « King George » rend hommage au Roi George Ier.
        – le comté « Charles » rend hommage à Charles Calvert (1637-1715), le troisième baron Baltimore. Baron Baltimore est un titre de noblesse créé en 1624 et éteint en 1771 avec la mort du sixième baron. Le premier baron s’appelait George Calvert, encore un George. C’est George qui reçu ce territoire en concession du Roi Charles Ier d’Angleterre.
        – le comté « Prince William » rend hommage au Prince William, duc de Cumberland, le troisième fils du Roi George II.
        – le comté « Prince George’s » rend hommage au Prince George du Danemark (1653-1708), le mari de la Reine Anne de Grande-Bretagne, la dernière de la lignée des Stuarts, à laquelle a succédé le Roi George Ier.
        – la ville d’Alexandria doit son nom au Capitaine Philip Alexander II qui s’y est établi, et elle a été créée suite à une pétition de Lawrence Washington, frère de George Washington. Le troisième prénom du Prince George of Cambridge est Alexander.

        On peut noter que la naissance du Prince George suit de peu l’élection du Pape François.

        En résumé, nous aurions une multiplicité de Georges correspondant à la Bête de la Mer, et un George correspondant à la Bête de la Terre. Le nom de la Bête serait George. Les noms des comtés menant à la capitale Washington par le Potomac pourraient avoir été prédisposés comme un compte à rebours de l’achèvement du NOM.

        Je note aussi que le Pape François déclarait en août 2014 qu’il se donnait encore « deux ou trois ans » à vivre (http://www.lepoint.fr/monde/le-pape-francois-se-donne-encore-deux-ou-trois-ans-a-vivre-18-08-2014-1854745_24.php).

        A suivre…

      • Yato

        A mon humble avis, JSI, vous extrapolez. Saint Jean écrit dans l’Apocalypse (XII, 11) : « Je vis ensuite surgir de la terre une autre Bête ; elle avait deux cornes comme un agneau, mais parlait comme un dragon. » Il n’y a pas de majuscule au mot agneau, et celui-ci est précédé de l’article indéfini : un agneau. La légitimité de Bergoglio est pour le moins problématique, d’autant que beaucoup d’indices permettent de penser que la renonciation de Benoit XVI a été contrainte. Pour ma part, j’applique à Bergoglio les paroles de Daniel, XI, 21 : « A sa place se lèvera un misérable : on ne lui donnera pas les honneurs de la royauté » (autrement dit : il n’est pas pape), et je ne pense pas que parler « comme un agneau » signifie être un Agneau ou être l’Agneau. Il me semble au contraire, et sans vouloir vous offenser, qu’il y aurait dans cette interprétation comme un relent de manichéisme.

    • dalencourt

      Sans être rabat-joie, Stan Maillau se fait ici l’écho, conscient ou inconscient, de la stratégie Illuminati de l’entretien de la psychose de masse : il faut maintenir coûte que coûte les gens dans la peur. Beaucoup tombent dans le panneau de bonne foi.
      Il faut s’attendre à autre chose.

      • frru

        je ne suis pas forcément d’accord Louis,
        car lui contrairement à beaucoup se propose de rallier les forces pour mener à bien sa mission pour essayer de sauver la France, après il ne faut pas juger, et il propose un geste simple, soutenir les policiers et gendarmes qui sont dans une situation beaucoup plus que trouble et complexe, de leur montrer que le peuple est avec eux en leur offrant un présent ainsi qu’une carte, écoutez le tout, c’est sur que si l’on essaye pas on ne peut attendre de résultat, qui ne tente rien n’a rien, il aura au moins proposé quelque chose 🙂

        • lemediademarie

          Les attentats ne sont pas politiques, c’est juste ce que l’on veut nous faire croire.
          Ils sont le fruit d’un immense plan pour que les âmes se trompent de chemin… je continue de bosser pour sortir au plus tôt mon article pour le prouver.
          Je le dis maintenant car ça me fait mal de vois les humains s’égarer en adhérant à des solutions éphémères qui n’appartiennent qu’à la matrice de ce monde.
          Alors rien que penser qu’une solution politique serait la bonne c’est égarer son âme qui doit en ces moments importants, se tourner vers son éternité.
          Il ne faut adhérer à rien des solutions de ce monde, la seule Voie c’est le Christ.

        • Souri7

          Entièrement d’accord avec vous, « lemediademarie ». C’est l’écran de fumée satanique qui veut à tout prix empêcher les âmes de se tourner vers Dieu. On n’en finit pas de vouloir trouver une solution humaine dérisoire. Mais un jour viendra où il ne sera plus possible de se tourner vers autre chose que Dieu. Et là, les âmes choisiront selon le coeur.

      • Jaguar

        Maillaud qui est un supposé « ex instructeur de tir » affirme une énorme bétise (video 1/4 à partir de 13:22), il parle d’AK47 en calibre 7.62 Tokarev, l’AK47 et l’AKM sont en calibre 7.62×39…. (le calibre 7.62 Tokarev est celui du pistolet Tokarev) petit détail, je sais mais qui a son importance dans le cadre de cette vidéo…

    • raymond

      « je suis athée et ça ne m’empêche pas d’avoir la foi! » Voilà ce qu’on peut entendre sur ce blogue de perdition et d’égarement!!!!
      Les esprits sont à un tel point décervelés que l’humanité entière s’achemine vers un châtiment sans précédent. Leur peur n’y changera rien…..
      « Quand le Pasteur est frappé, les brebis sont dispersées ». (Leon XIII – Exorcisme)

    • el vago

      Actuellement Il y a une véritable cassure entre la justice et la police, depuis Taubira notamment et la réforme des tribunaux de grandes instances (la peine dépend désormais plus du taux de criminalité dans lequel le crime est commis que du crime en question, les peines données en banlieue seront beaucoup plus faibles que par ailleurs à cause de l’explosion de la criminalité et de la saturation des prisons, ce qui a pour effet de banaliser encore plus les crimes et de dégoûter la police). Récemment encore un article dans le point a fait savoir que pour les commissaires de Police, le syndicat de la magistrature est un allié des terroristes.
      http://www.lepoint.fr/societe/etat-d-urgence-pour-les-commissaires-le-syndicat-de-la-magistrature-allie-des-terrorismes-17-11-2015-1982339_23.php

      Tout ça démontre qu’il y a un conflit profond entre l’idéologie et le réel. D’un côté il y a les pouvoirs politiques, les médias, la justice qui jouent vraiment un drôle de tour à la population sans vraiment qu’elle s’en rende compte, et de l’autre il y a le peuple et puis il y a les hommes de terrain qui sont au milieu de tout cela et qui voient bien l’impasse dans laquelle on est en train de nous mener. Ca et l’armée réduite à rien, les français ne se rendent pas compte qu’en cas de problème, ils ne seront pas protégés.

      Il est évident qu’il y a quelque chose qui couve dans les banlieues, on l’entend au moins dans les mots, certains sont pressés que ça dégénère mais ce n’est pas encore le moment, il faudra un élément déclencheur comme pour les émeutes de 2005. A ce propos, il faut bien se rappeler qui était au pouvoir à ce moment là, qui était à l’intérieur, à qui elles ont profité, qui est passé président le coup d’après et qui a fait intégrer la France dans l’OTNA, sans ces émeutes et l’affaire pas très clair stream qui a déstabilisé De Villepin sans que cela touche Sarko, nous n’aurions peut-être pas intégré cette organisation. Plus on va se rapprocher des présidentielles et plus il y a des chances que cela monte en puissance (on agite le peuple avant de s’en servir), quand bien même certains voudraient endiguer cette montée en escalade, ça risque d’être vraiment difficile et cela risque même plutôt d’accélérer les choses. Humainement c’est plié, et ça, pas sur qu’un athée même très au courant puisse le comprendre.

  28. dominique

    Référez vous à la nature …
    Quand les Apôtres demandèrent à jésus quand son retour arrivera il leur dit ,référez aux printemps quand vous verrez bourgeonner comme le sortir de l’hiver ….
    Que constatons nous aujourd’hui les signes du printemps arrive alors que l’hiver n’a même pas commencé ca fait quelques années que l’on constate ce phénomène du au réchauffement ou pas et il s’intensifie ! El Nino ou pas ! Le temps et proche ca c’est sur …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s