La 9ème croisade

Dieu-le-veut

Nous avons laissé le saint roi Louis IX sur son lit de mort le 25 août 1270 à Tunis, au moment où il entreprenait la huitième croisade.
La mort du roi mis fin à une croisade mort-née qui avait à peine commencée. Ce fut la dernière.

Huit cent ans après, nous allons enclencher la 9ème croisade et prendre le relais de saint Louis là où il l’avait laissé.

Au Moyen-âge, les croisades avaient pour but de libérer les Lieux Saints (la Palestine) de l’occupation musulmane qui empêchait toute possibilité de pèlerinage des chrétiens sur la terre choisie par le Christ pour y naître et y vivre.

Au 21ème siècle, la 9ème croisade sera celle des âmes.
Nous allons devoir reconquérir et libérer les âmes du joug satanique dans lequel elles se sont laissées diaboliquement enfermées.

Une seconde Reconquista.
Il est à noter que la Reconquista espagnole présente une double analogie avec le siècle de saint Louis : il s’agissait d’une part d’une reconquête de territoires occupés par les musulmans, et d’autre part l’essentiel de la Reconquista fut accompli au XIIIème siècle, c’est-à-dire très exactement pendant le règne de saint Louis.
C’est le beau-père de Louis IX, père de sa mère Blanche de Castille, qui donna le coup d’envoi de la reconquête par la victoire de Las Navas de Tolosa le 16 juillet 1212, jour de Notre-dame du Mont Carmel.

Notre mission est donc double :
Reconquête des âmes
Et libération des lieux saints

 

Reconquête des âmes

Le 20ème siècle fut le siècle de satan, les cent ans qui lui ont été accordés par le Seigneur pour détruire son Eglise (le fameux mystère d’iniquité) ont débuté en 1914, ils s’achèveront en 2015, car aux cent ans il fallait ajouter les 45 jours de Daniel.

Dans un précédent article, j’avais fait la démonstration que la persécution morale, intellectuelle et matérielle qui s’ensuivit fut beaucoup plus efficace et pernicieuse que les persécutions classiques, à la Daech aujourd’hui, où l’on s’en prend physiquement aux chrétiens pour leur religion.

Cette persécution qui ne dit pas son nom fut redoutable car elle a permis de modifier durablement la vie morale, affective, matérielle et religieuse de l’homme, dans un sens opposé au sens chrétien.
Aujourd’hui l’homme est totalement désemparé et n’est plus capable de réfléchir, raisonner et discerner convenablement car tous ses repères sont faussés et ne mènent qu’à des impasses.

Tout a été fait dans un seul but : l’éloigner de son Créateur et de ses lois, le rendre incapable de comprendre l’œuvre de la Rédemption, et en définitive oublier son Dieu, le nier ou le percevoir de façon erronée.

L’âme humaine est aujourd’hui recouverte d’une couche de crasse tellement épaisse que la vraie lumière ne peut plus passer, elle est devenue imperméable au Verbe, vraie lumière qui éclaire tout homme… normalement.

Dans une homélie récente, j’avais noté une observation du prêtre me paraissant particulièrement judicieuse, au sujet des vocations, où il expliquait que « les garçons qui se présentent au sacerdoce viennent d’un monde où le recueillement intérieur est rendu presque impossible par une surexcitation permanente de la sensibilité et une surcharge de la pensée. »

C’est tout à fait exact et on peut se demander légitimement comment nous en sommes arrivés là. La surexposition au monde matérialiste y est pour beaucoup, mais pas seulement.
Une fois de plus, quand l’Eglise perd les pédales, c’est la totalité de la société qui en est affectée car le diable peut alors progresser.

En effet ces mots retentissent en écho à ce que j’avais lu dans un livre de 1966 ( !) à propos de la nouvelle messe :
Avec la messe actuelle (en français et face au public), « on rend matériellement impossible la prière personnelle, faute de laquelle toute liturgie, même attrayante et somptueuse, est vide et sans âme.
Les cantiques et les « invitatoires » incessants ne laissent plus de place au moindre recueillement. Un véritable « culte » protestant est désormais superposé à la messe, partiellement escamotée.
En effet, si une masse de prières individuelles, même très ferventes, ne suffit pas, c’est sûr, à constituer une liturgie, par contre une liturgie qui n’est pas un faisceau de prières personnelles n’est rien. Rien que du bruit et de l’apparat parfaitement vains. Car seule la prière personnelle a valeur de prière. Sainte Thérèse d’Avila disait que la prière vocale n’est prière que si elle est unie à une oraison mentale. »
(Ennemond Boniface, extrait de son livre Padre Pio de Pietrelcina, 1966).

A la messe en latin, le fidèle est actif. Pour suivre la messe, il suit silencieusement les paroles du prêtre dans son missel, s’unissant à lui du même coup par la prière. Tout le monde prie et la liturgie favorise le recueillement grâce au silence, mais un silence actif, c’est-à-dire servant à prier et non pas à attendre, comme dans les messes conciliaires. Chez les tradis, tout le monde prie, dans la messe moderne un seul prie, le prêtre, tous les autres sont passifs.
La pastorale de la messe (tradi) précise que « le silence est le sommet de la prière ; c’est à sa qualité qu’on mesure la réussite de l’effort pastoral. »

Il va donc falloir passer par une phase de décontamination, de récupération des saines valeurs, réapprendre à penser, à vivre, à travailler, à parler, à prier sur de bonnes bases.

Pour cela, il faut au préalable faire sauter le verrou Babylone.

 

Libération des lieux saints

La remarquable institution de l’Eucharistie par Notre Seigneur Jésus-Christ fut quelque chose de totalement inédit pour une religion (un inédit qui reste inégalé et inimité) car elle donne la possibilité à chacun d’accueillir Dieu en personne dans son cœur.

Dans un article sur l’Eucharistie, j’avais cité saint Thomas d’Aquin, nous expliquant que le fondement de l’Eucharistie était d’accueillir Dieu en nous :
 » Connaître et aimer Dieu comme objet de la béatitude est l’effet de la grâce sanctifiante. L’avènement de Jésus-Christ dans notre âme se fait donc par la grâce sanctifiante.
Le premier effet du second avènement est de rendre notre âme agréable à Dieu.
Un second signe de la présence de la grâce est d’entendre la parole de Dieu, non par pure curiosité, mais avec un sincère désir de la mettre en pratique.
Un troisième signe est une suavité intime que la sagesse divine produit en nous, ce qui est un avant-goût de la béatitude future.
Ce n’est pas seulement le Fils mais encore le Père et le Saint Esprit qui viennent dans notre âme et habitent en nous par la grâce.
Si nous réfléchissons sur ces effets, nous verrons que l’avènement de la Sainte Trinité dans notre âme répare tous les ravages que le péché y avait faits. »

Le fameux troisième temple dont parlent les juifs et qu’ils sont censés reconstruire, il est là : c’est tout simplement notre cœur !

Saint Paul a expliqué et clarifié ce mystère en 1Corinthiens 6 :
« Ne le savez-vous pas ? Vos corps sont les membres du Christ.
Celui qui s’unit au Seigneur ne fait avec lui qu’un seul esprit.
Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le temple de l’Esprit-Saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu.
Vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes car vous avez été achetés à grand prix. »

Par conséquent, on comprend mieux maintenant la fameuse phrase du Christ en Matthieu 24 : « Quand vous verrez l’abomination de la désolation, dressée en lieu saint » il parlait de cette conquête sans précédent des âmes par satan, rendue possible par la nouvelle messe !

L’abomination de la désolation, je l’ai déjà dit, c’est très certainement la nouvelle messe, car elle a permis le blocage des âmes, des cœurs et des esprits, et donc la possibilité pour satan d’empêcher le Seigneur d’accéder aux lieux saints, c’est à dire notre cœur et notre âme !

C’est pourquoi aussi la délivrance est proche, car une indication précieuse nous a été donnée lorsque Jésus chasse les marchands du temple (Jean 2).
S’engage alors un dialogue entre le Messie et les juifs :
– Jésus : « Détruisez ce temple et je le relèverai en trois jours » ;
– Les juifs : « Nous avons mis 46 ans à construire ce temple et vous en trois jours, vous le relèverez ? »

Effectivement, satan a mis 46 ans à construire son temple.
De 1969, année d’extension et d’obligation de la nouvelle messe à l’église universelle, à 2015, il y a 46 ans.

Jésus parlait du temple de son corps, et par analogie du temple de nos corps, comme l’a expliqué saint Paul.
Par la purification annoncée des 3 jours de ténèbres, le Christ purifiera nos corps, condition préalable à son second avènement.

 

Qui va se charger de cette 9ème croisade ?
Les apôtres des derniers temps emmenés par les deux témoins.

La Sainte Vierge à la Salette a bien dissocié les deux :
« Enfin j’appelle les Apôtres des derniers temps, les fidèles disciples de Jésus-Christ qui ont vécu dans un mépris du monde et d’eux-mêmes, dans la pauvreté et dans l’humilité, dans le mépris et dans le silence, dans l’oraison et dans la mortification, dans la chasteté et dans l’union avec Dieu, dans la souffrance et inconnus du monde. Il est temps qu’ils sortent et viennent éclairer la terre. Allez, et montrez-vous comme mes enfants chéris ; je suis avec vous et en vous, pourvu que votre foi soit la lumière qui vous éclaire dans ces jours de malheur. Que votre zèle vous rende comme des affamés pour la gloire et l’honneur de Jésus-Christ. Combattez, enfants de lumière, vous, petit nombre qui y voyez, car voici le temps des temps, la fin des fins.
L’Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation.
Mais voilà Enoch et Elie, remplis de l’Esprit de Dieu : ils prêcheront avec la force de Dieu, et les hommes de bonne volonté croiront en Dieu, et beaucoup d’âmes seront consolées ; ils feront de grands progrès par la vertu du Saint-Esprit, et condamneront les erreurs diaboliques de l’antéchrist. »

L’action des apôtres des derniers temps, déjà commencée, sera renforcée à la fin par les deux témoins.
Nous allons passer du collectif à l’individuel.

Comme pour l’Antéchrist.
Système économique, politique et religieux jusqu’à maintenant, il est personnalisé depuis 2013 par un personnage individuel, le faux prophète, à savoir le pape François.
A la fin des temps, les témoins et apôtres des derniers temps, qui sont eux aussi des entités collectives (tous ceux qui résistent au modernisme, à Babylone et restent fidèles à la tradition, la religion de leurs pères, c’est-à-dire le christianisme non dévoyé), seront représentés par deux personnages individuels, Enoch et Elie.

Les apôtres des derniers temps ont été prophétisés par saint Pierre à la Pentecôte.
Sortant du cénacle, saint Pierre s’adresse à la foule en ces termes :
(Actes 2, 17-21)
« Il se passe tout simplement ce qu’avait annoncé le prophète Joël :
Il arrivera dans les derniers jours, dit Dieu, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair, et vos fils et vos filles prophétiseront, et vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes.
Oui, en ces jours-là, je répandrai de mon Esprit sur mes serviteurs et sur mes servantes, et ils prophétiseront.
Et je ferai paraître des prodiges en haut dans le ciel, et des signes en bas sur la terre: du sang, du feu, de la fumée en éruption;
le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, avant que vienne le jour du Seigneur, le (jour) grand et éclatant.
Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. »

Saint Pierre annonce que les jeunes gens et les vieillards prophétiseront et qu’il y aura des signes extraordinaires dans le ciel.
Or il ne s’est rien passé de tel à cette époque. Ce sont les apôtres et les disciples qui ont entamé ce jour-là la prédication de l’évangile pour annoncer au monde entier le Royaume des cieux, sans qu’il y ait de prophètes particuliers.

Pourtant saint Pierre avait une bonne raison de s’exprimer ainsi ; il voulait dire qu’à la fin des temps (il commence sa phrase d’ailleurs par la fin des temps) il y aurait une Pentecôte bien particulière, une seconde venue du Saint-Esprit, et que celle-ci aurait lieu à la sixième période de l’Apocalypse.
En effet, le sixième sceau annonce bien des prodiges dans le ciel, le soleil qui s’obscurcit et la lune qui se change en sang.
Et la sixième trompette annonce un malheur qui permettra aux deux témoins de proclamer l’évangile du royaume et de prophétiser, soit exactement la situation de la Pentecôte.

Je rappelle que la sixième période est cruciale car :
– C’est au sixième sceau que le décompte final des justes est effectué (les 144 000) ;
– Parallèlement, c’est à la sixième trompette que les deux témoins prophétisent et prêchent l’évangile.

Il fallait donc attendre une seconde Pentecôte, et elle vient d’avoir lieu.
Cette année, le dimanche de la Pentecôte est tombé le 24 mai, soit le 144ème jour de l’année !

 

L’indicateur des deux témoins : Cotignac

Les apparitions de Cotignac sont très instructives car elles semblent servir essentiellement à identifier les deux témoins.
En effet, Cotignac est le seul endroit au monde à avoir connu des apparitions à la fois de la Sainte Vierge et de saint Joseph.

– Marie les 10 et 11 août 1519 ;
– Joseph le 7 juin 1660.

Contrairement aux habitudes, dans les deux cas les voyants ne sont pas des enfants ou des adolescents, ou des jeunes filles, mais deux jeunes hommes adultes.

Cotignac est aussi très lié à la monarchie française, puisque le roi Louis XIII obtiendra la naissance miraculeuse de son fils par le biais de Notre-Dame des Grâces (donc de Cotignac), le futur Louis XIV.
En reconnaissance, Louis XIII consacrera son royaume à la Vierge Marie le 10 février 1638, et son fils Louis XIV à saint Joseph le 19 mars 1661.

En réalité, Louis XIII est lié à Marie et Louis XIV à saint Joseph.

Car Louis XIV fut couronné roi le 7 juin 1654 et saint Joseph apparaît à Cotignac le 7 juin 1660. Ce jour-là, Louis XIV revient en France avec Marie-Thérèse d’Autriche, qu’il épousera deux jours plus tard, le 9 juin 1660.
Louis XIV, le grand monarque par excellence.

Or de qui s’agit-il ?
Des deux témoins qui sont aussi très probablement le grand monarque et le saint pape.
De nombreuses prophéties nous indiquent que ces deux personnages seront français.
C’est de la France que viendra le renouveau du monde.
Il s’agit de la France chrétienne ayant à sa tête un roi chrétien, lieutenant du Christ qui est roi de France et roi du monde.
Cette monarchie chrétienne fut choisie par Dieu en personne, d’où la cérémonie du sacre, propre aux rois de France, avec l’onction de la sainte Ampoule, et débuta en 496 par le baptême de Clovis.

Cotignac va nous donner la clé des derniers temps.

La Sainte Vierge apparaît les 10 et 11 août soit les 222ème et 223ème jours de l’année.
Le 21 janvier 1793, la révolution abat le descendant des rois très chrétiens, et avec lui cette monarchie choisie par Dieu.
1793 – 2015 : 222 ans, ce qui veut dure que nous sommes entrés dans la 223ème année.
C’est signé par la Sainte Vierge elle-même.

Et comme si cela ne suffisait pas, une seconde preuve nous est donnée :
De 1519 à 2015, il y a 496 ans.

Le retour du roi, donc des témoins, est indéniablement annoncé pour 2015.

Il reste juste une chose à accomplir pour que le roi et le pape fassent leur apparition et prophétisent afin de libérer et reconquérir les âmes.

Il faut faire sauter le verrou, avec la clé de David (6ème église).
C’est le rôle de saint Joseph, descendant direct de David.

A Cotignac, saint Joseph fait rouler une énorme pierre à Gaspard Ricard afin de libérer une source miraculeuse.
Pour que les hommes puissent s’abreuver à la source de la parole de Dieu (l’évangile) et à l’annonce de son royaume, il va falloir rouler cette pierre.

Cette pierre roulera très probablement le 31 mai.

Alors les deux témoins pourront prophétiser la chute de Babylone et l’avènement du royaume des cieux : la Jérusalem céleste.

Illustration de l’article : Dieu le veut, devise des croisés

Advertisements

899 Commentaires

  1. samuel de france

    Une fois quelqu’un posa une question à Louis, la question était quand reviendra-t-il ? C’est je dois dire une question qui revient souvent, pourtant Le Seigneur nous avait donné un indice, pas trop boursier non plus, c’est-à-dire qu’il reviendra comme un voleur. C’est pourquoi malgré nos échanges, je me demande si nos commentaires contibuent à l’éveil des plus matérialistes, sans doute pour quelqu’uns mais pas pour tous. Pour cela que Louis ne juge pas bon de publier l’ensemble de nos dires. Mais il est dit dans l’écriture qu’un jour Juda vola dans la bourse, non parce qu’il avait trahi la confiance de Jésus, mais celle aussi de Pierre, Paul, Jacques, car si nous éprouvons des fois l’impression d’avancer entre nous, d’autres pourraient nous en vouloir de nous rappeler les paroles de Jésus. En effet pourquoi les dons de Dieu devraient-ils toujours n’appartenir qu’aux mêmes, pourtant nous disons que la vérité, rien de mal. Et puis de nos jours quoi de mieux que la toile, j’en appel à la vigilance de chacun, un peu comme avec Météo France, on me dit déjà tellement tiède pour ça que je suis peux crédible le jour d’avant. Qui donc par exemple ne sait jamais aperçu qu’il n’y a jamais eu tant d’arnaques en tous genres. J’avais même voulu travailler une fois à la Gendarmerie pour protéger les petites gens, mais voilà comme je suis trop vieux pour taper sur un clavier. Si encore le gouvernement de mon pays, n’était pas devenu si Antichrétien à cause des puissants, je me sentirais plus en sécurité, moins fauché par la crise, mais non ils ont bien tous fait les grandes écoles pour nous protéger et tromper à la fois. Car le pauvre Chrétien que je suis ne descend-t-il pas du pauvre juif errant, en tous cas je vous cache pas qu’il m’est de moins évident de faire le bien de mon prochain. Alors voilà je ne sais mon Dieu si j’en suis bien remercié d’être un peu franc ou charitable pour le pays. Pour cela qu’ils ne sont plus tous des images du Bon Dieu, ils disent ne vous inquiétez pas pour votre vie, mais en vérité quel grand bordel général.

    » Mais celui qui ne pensait qu’à l’argent, à ces mots, s’assombrit, blémit, et il s’en alla contristé, car il était devenu pareillement comme un autre selon l’écriture » Mc 10.22

    • Anne-Marie- Renée

      @ Samuel ( DE FRANCE) Pourquoi se torturer l’esprit ….? Nous sommes nombreux (du moins sur ce site) pour penser comme Jésus : » Nous sommes dans ce monde , mais nous ne sommes pas de ce monde « .  » C’est ainsi » devons nous nous dire, une formule qui n’a rien à voir avec la fatalité, mais, qui est peut-être une forme de sagesse ?!? Parvenir à se détacher de tout cela, c’est facile( je pense) pour ceux qui ont choisi de vivre dans un monastère ou tout en haut d’une montagne (je songe à certains moines d’autres pays , qui vivent avec des frères ou des sœurs et qui sont en adéquation avec eux ). Mais, nous, qui vivons cette société dégénérée…pour ne pas se noyer dans ce goudron infâme, il nous reste notre « île intérieure ». Ni chaud, ni froid, ni tiède…neutre. Notre Père sait ce qu’il fait. A-M PS : Désolée, mais ces « personnes  » qui sortent de ces grandes écoles ont été formatées par le système et ne sont pas là pour nous protéger mais pour nous POSSEDER….Personnellement je ne crois plus au père noël et je fais le BIEN en moi-même d’abord car charité bien ordonnée commence par soi-même. A-M

  2. heloise

    Incroyable, ce crucifix, érigé au stade olympique (!) ou le pape a tenu son discours. Je reste sans voix.

    Ils se sont également débrouillés pour insérer leur pyramide dans le logo : « Le logo représente un signe stylisée qui unit la croix, la colombe blanche, comme un symbole de la paix, et un triangle qui représente les frontières de la Bosnie-Herzégovine.» La Colombe de Saint-Esprit est devenue la colombe de la paix ! « Paix à vous », devise de l’événement, sonne comme une malédiction de la bouche de François.

    Dans l’avion, en route vers la Bosnie, le pape a dit aux journalistes: «Sarajevo appelée « Jérusalem de l’Occident », une ville qui a tellement souffert dans l’Histoire et qui est sur un beau chemin de paix. C’est pour cela que je fais ce voyage comme un signe de paix une prière pour la paix».
    Le pape François a également demandé aux jeunes de « construire des ponts, jamais des murs ». On a déjà entendu ça à l’Eurovision 2015. « Construire des ponts » était sa devise !
    « Dans ce pays de 3,8 millions d’habitants (Bosnie-Herzégovine), les musulmans représentent quelque 40% de la population. Viennent ensuite les orthodoxes serbes avec 31% et les catholiques, presque tous croates, avec 10%. Les juifs ne sont plus qu’une petite minorité. » http://www.letemps.ch/Page/Uuid/aaa82756-0c23-11e5-b8f6-5d331e67f11f/A_Sarajevo_le_pape_Fran%C3%A7ois_pr%C3%A9occup%C3%A9_par_un_climat_de_guerre_dans_le_monde

  3. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…

    En ce temps-là, Jésus disait aux douze Apôtres : « Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche.
    Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. »
    Il est vrai que de nos jours nous ne voyons que rarement ces prodiges se réaliser devant nos yeux. En sommes-nous si sûrs ?
    Si Notre Seigneur JESUS-CHRIST nous dit : « Allez de par le monde entier proclamer la Bonne Nouvelle de Ma Résurrection. » Dit de la bouche même du Rédempteur, ce ne peut-être une parole vaine.
    Donc, si nous obéissons, sans réserve à cet ordre, obligatoirement nous en récolterons les fruits. Nous toucherons des cœurs. Et surement nous aurons des résultats. Pas toujours visibles, certes, mais des résultats.
    Personnellement, accompagnateur de malades au pèlerinage de Lourdes, et affecté aux piscines, j’ai été le témoin de phénomènes extraordinaires.
    Il est vrai que je n’ai pas vu de mort, physiquement, ressuscité, mais je sais que de vraies guérisons du cœur ont été opérées. Gloire à DIEU ! Et assurément c’est là l’essentiel, remettre sur pied le malade, pour qu’à son tour il proclame les louanges du Créateur.
    Oui le royaume de DIEU est tout proche. En route pour la mission ! Il est Vivant !
    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

  4. heloise

    Les Anges sont de purs esprits, puissants Princes du Ciel qui se tiennent en présence de Dieu et le contemplent sans voile.
    Ce qu’il nous importe surtout de savoir c’est que les saints Anges cherchent tous les moyens possibles de nous faire partager cet immense océan d’amour et de bonheur dont ils jouissent eux-mêmes. Leur générosité ne connaît pas de limites : «Demandez-nous, et nous vous donnerons une part de tous les trésors, de toutes les grâces, de tout notre bonheur, et nous vous donnerons un peu de tout ce que nous avons. » Nous n’y pensons pas, car nous ne les voyons pas, et pourtant ils sont là, ils nous protègent avec un amour inconcevable pour un humain, sans interruption. Quand nous invoquons notre Ange gardien, avec la foi et la sincérité, il vient toujours à notre aide.
    Si nous n’avions pas cet Ange gardien merveilleux qui nous protège, notre vie serait pareille à celle d’un orphelin abandonné à lui même, sans aucun ami, dans un monde hostile. Mais Dieu, dans sa bonté, a voulu nous donner ce parent, cet ami, ce protecteur, et il a confirmé sa mission :
    Celui qui s’abrite sous la protection du Très-Haut repose à l’ombre du Tout-Puissant.
    ….Le malheur ne viendra pas jusqu’à toi, aucun fléau n’approchera de ta tente.
    Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies. Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte contre la pierre. (Psaume 91)


    Anges entourant Jésus enfant

    • heloise

      Ô mon cher Ange, allez,
      je vous en conjure, ou mon Jésus repose.
      Dites à ce divin Sauveur,
      que je l’adore,
      que je l’aime de tout mon cœur.
      Invitez cet adorable Prisonnier d’amour
      à venir dans mon cœur,
      à y fixer son séjour.
      Ce cœur est trop petit
      pour y loger un si grand Roi,
      mais je veux l’agrandir
      par l’Amour et la Foi.

      Prière composée par Sainte Louise de Marillac,

      http://lesbonsanges.com/index.php/prieres-a-lange-gardien

  5. Phil

    Je suis indigne et sale. C’est ce qu’on ressent quand on vient sur votre site pour la 1ère fois. On est plein de bonnes volontés dans la vie, on se dit qu’on fait du mieux qu’on peut, qu’on ne peut pas être quelqu’un de moche, et pis quand on voit ce que dit l’Eglise, on se dit qu’il doit y avoir une erreur quelque part, l’Eglise ne fait-elle pas d’erreur de jugement? Elle peut se tromper, non? Parce que moi par exemple je suis dans une situation familiale (s’il en est) difficile, pour ne citer que ça, et je ne savais pas que je pouvais être en état de « péché mortel » en vivant en concubinage, alors là les bras m’en tombent!!! Péché MORTEL »??? Si je vous disais ma situation… Bon c’est pas le propos ici mais vu ma situation j’espère que Dieu me comprendra…….. Que faire??? Que faire???? Je voudrais me sortir de ça mais ne sais comment faire…

    • dalencourt

      Phil, prendre conscience de ses péchés et de son état de pécheur est déjà un grand pas.
      Ensuite, il convient de remonter la pente petit à petit. Pour cela, la prière, la pénitence et la pratique des sacrements (confession, communion) sont indispensables.
      Allez-y doucement, il n’est pas nécessaire de tout envoyer en l’air dans un premier temps, mais de remonter la pente en s’abandonnant au Saint-Esprit et à ses conseils avisés. Mais pour recevoir ces conseils, il faut les chercher, et c’est une démarche personnelle qui ne peut se faire quand dans le recueillement et la prière.
      Ne soyez pas trop pressé ; le Seigneur saura vous éclairer alors laissez-vous guider car « que Sa volonté soit faite et non la mienne. »

      • Audrey

        Le témoignage de Phil me fait rebondir sur ma situation. Je ne sais si je peux en parler ici, on se trouve parfois dans des situations inextricables. Jeune fille, mon père a voulu se débarrasser de moi (car j' »encombrais » son logement de ma présence) et m’a présentée à un homme en espérant que je parte avec lui. Avec mon père ou avec cet homme, de toute façon je n’avais pas de « chez moi ». Il se trouve que je me suis bien entendue avec cet homme, quoique… et je me suis retrouvée chez lui. Impossibilité de nous marier pour des raisons que je n’évoquerai pas ici, bref, on me dit maintenant que je suis en état de « péché mortel » du fait de vivre en concubinage. Quand je fais le bilan, je me dis que j’aurais pu très bien vivre seule si j’en avais eu les moyens, seulement ce n’était pas le cas. Donc pour ne pas être en état de « péché mortel », faut-il que je quitte cet homme pour me retrouver SDF? Après tout, si on écoute les enseignements de l’église, c’est ce que je devrai faire non? Aller vivre dehors pour me faire violer, etc… non merci! Alors voyez, je trouve les enseignements de l’Eglise très durs à suivre, du moins pour cet exemple là. En allant confesser tout cela prochainement, je n’aurai rien résolu. Mais j’aimerais quand même avoir vos impressions sur cette situation… Dieu peut-il pardonner des situations pareilles? Je m’en serais bien passée!!!

        • Cyril

          Bonjour Audrey,
          Vous devriez aller vous confesser et surtout bien expliquer votre situation à l’abbé sans rien dissimuler.
          Ses conseils seront précieux. Il prendra le temps de répondre à vos questions, et vous conseillera certainement mieux que l’un d’entre nous sur un forum.
          Si vous tombez sur un prêtre intransigeant et peu charitable, ce qui malheureusement arrive dans notre Eglise où les prêtres sont livrés à eux-même, cherchez-en un autre, un vrai disciple du Christ débordant de charité.
          Jésus-Christ se soucie de vous. Il a donné sa vie pour vous et il vous aime. Il ne veut pas vous condamner. Si vous faites un pas vers lui, il en fera cent vers vous. Et si vous le cherchez, vous le trouverez, assurément. Car il est écrit que celui qui cherche trouve. (Saint Luc XI, 10 et Saint Matthieu VII, 8)
          Jésus nous en a fait la promesse.
          N’ayez donc aucune crainte et priez la très Sainte Vierge Marie, pour qu’elle vous aide à trouver le bon confesseur dans le petit troupeau de la tradition.
          Je vais prier pour vous
          Fraternellement
          Cyril

        • fredericdelest

          Bonjour Audrey,

          C’est un témoignage fort et il est une preuve de courage. On est tous confrontés à des situations bien différentes.
          Mais, dans chacune des situations, nous devons tous accepter de porter la croix et se rapprocher du Christ.

          Jésus sonde les coeurs et les reins et il est le seul à vous connaître. Voici quelques versets de la bible traitant de ce point :
          JEAN, 2
          23 Pendant que Jésus était à Jérusalem, à la fête de Pâque, plusieurs crurent en son nom, voyant les miracles qu’il faisait.
          24 Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu’il les connaissait tous,
          25 et parce qu’il n’avait pas besoin qu’on lui rendît témoignage d’aucun homme; car il savait lui-même ce qui était dans l’homme.

          LUC 16
          15 Jésus leur dit: Vous, vous cherchez à paraître justes devant les hommes, mais Dieu connaît vos coeurs; car ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu.

          Psaume 139:1
          Au chef des chantres. De David. Psaume. Eternel! tu me sondes et tu me connais,

          Je ne connais pas votre situation avec précision mais il faut essayer de se conformer le plus possible au loi de l’Evangile et savoir que Jésus est miséricordieux. Je le répéte, seul Dieu – Père, Fils et Saint Esprit – connait l’homme.

          Vous pouvez aussi discuter de votre situation avec un bon prêtre.

        • Petros

          @Cyril : qu’est-ce que vous entendez par « intransigeant et peu charitable » ? Le choses doivent être dites, de manière constructive certes, mais ells doivent être dites. Surtout pour Audrey qui veut faire des efforts et est de bonne volonté.

          Mais effectivement il faut parler avec l’abbé. Tout conseil à une personne que l’on ne connaît pas et sans plus d’information me paraîtrait inopportune http://www.sodalitium.eu/index.php?pid=4

        • PhildeFer

          Cher Pétros,
          Autant votre « IBMC » me fait penser à un dispositif de ventilation continue, autant votre « Sodalitium » me fait songer à une préparation homéopathique… quelle idée de mettre du Lithium dans un soda! 😉

        • geocedille

          Audrey,
          Si vous quittez cet homme pour sauver votre âme, Jésus guidera vos pas. Par ailleur, il y a une autre solution que la rue, trouvez refuge, même provisoirement dans un monastère. Que l’Esprit Saint vous guide.

      • Serge

        Je crois que tout est dit dans la Bible
        1 Jean 1
        …8Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. 9Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 10Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous.

        • Audrey

          A propos de prêtre « intransigeant et peu charitable », j’ai eu des témoignages glaçants. Refusant d’absoudre parfois des fautes pourtant bénignes. Certains croyants heurtés du coup quittent l’Eglise. Le rôle de la prêtrise devrait plutôt être de rallier et non de faire fuir les fidèles. Merci pour vos bons conseils.

        • Ragnar Lodbrok

          Audrey,
          Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent!

          « …j’ai eu des témoignages glaçants »
          Que savez-vous de la véracité de ces témoignages?
          Que savez-vous de la véritable gravité de ces fautes dites bénignes?
          Et surtout surtout, que savez-vous des véritables dispositions de cœur et d’esprit de la personne à qui a été refusé cette absolution?
          Et de plus, ce n’est pas un une simple personne de juger un prêtre, et encore moins à jeter le discrédit sur ce prêtre.
          Pour l’absolution, il y a certaines conditions qui non respectées, obligent le prêtre en toute conscience à la refuser, et je vous assure que quand cela arrive, rarement il est vrai, il en est le premier très touché.

      • Cyril

        Bonjour Petros,
        Le choix d’un confesseur est une chose très important, essentielle pour un chrétien.
        Si un aveugle se choisit pour guide un autre aveugle qu’arrivera-t-il ?
        Quand on est malade on veut le médecin le plus compétant. Alors si l’on se soucie tant de la santé de notre corps, que doit-il en être de la santé au combien plus précieuse de notre âme ?

        Sainte Thérèse d’Avila est un exemple de l’importance de bien choisir son confesseur.
        Les confesseurs de l’Incarnation ne l’avaient jamais comprise. Son élévation spirituelle a connu un formidable essor quand le Seigneur lui a donné un confesseur à la bonne mesure de son âme. Oh, ce ne fut pas ce grand prédicateur, qui dans un premier temps estima ne pas avoir de temps pour une none que les confesseurs de son ordre ne contentait point ; et qui dans un deuxième temps déclara que les grâces dont elle était privilégiée étaient l’œuvre du démon. Non ! Ce fut un jeune jésuite de 23 ans, que sa hiérarchie trouvait médiocre et qui ordonna à Sainte Thérèse de n’abandonner l’oraison sous aucun prétexte. Fidèle aux directives de Saint Ignace de Loyola, ce jeune prêtre lui conseilla notamment de concentrer chaque jour sa méditation sur l’une des stations du Calvaire, et de penser au Christ en sa personne humaine. Sainte Thérèse déclara de lui : « Il me guida si bien qu’il me semble que je ne suis plus la même. la grande chose, que de comprendre une âme. »

        Un confesseur doit être prudent et charitable. Il doit avoir assez de fermeté pour faire appliquer les règles de l’Eglise, mais avant tout assez de charité pour les faire aimer.
        Comme vous le dites, les choses doivent être dites, mais de manière constructives. Car un confesseur peut dire : « Si vous persistez dans vos erreurs vous serez damné. » Mais il peut tout aussi bien dire : « Dieu est miséricordieux plus que vous ne pouvez l’imaginer. Ne repoussez pas sa miséricorde. Laissez-vous toucher, par son infinie bonté. Priez pour que le Saint-Esprit agisse en vous et demandez au Seigneur de venir en votre cœur. Autorisez-le à entrer. Il attend devant la porte. Vous êtes là et c’est parce qu’Il veut vous pardonner. Il ne veut pas que vous soyez condamné. Il peut tout vous pardonner, si vous regrettez et désirez sincèrement changer. Accrochez-vous, rien n’est perdu.»
        Le Seigneur a déclaré à Sainte Catherine de Sienne : « Le désespoir de Judas m’a plus offensé et a été plus pénible à mon Fils que sa trahison même. L’homme est surtout condamné pour avoir faussement jugé son péché plus grand que ma miséricorde ; c’est pour cela qu’il est puni et torturé avec les démons éternellement ». (traité de la discrétion chapitre 32)

        Pour trouver le confesseur qui nous convienne il faut prier avec confiance et le chercher avec soin, avec un vrai désir de se convertir.

        Certains confesseurs de la tradition, habitués à vivre au milieu des tradis ont du mal à trouver le bon dosage avec les consciences naissantes. Ils peuvent se montrer aussi exigeants avec un nouveau-né, qu’avec un homme dans la force de l’âge. C’est ce que je cherchais à dire maladroitement. Je souhaitais encourager Audrey dans sa recherche de Vérité et lui dire de tenir bon, de ne pas se décourager si dans un premier temps elle se heurtait à un mur d’incompréhension.

        La charité apostolique a du plomb dans l’aile dans nos chapelles et l’Eglise du Christ en meurt. La Sainte Vierge à la Salette le disait déjà en 1864 : « Il est temps que les apôtres des derniers temps sortent et viennent éclairer la terre ». Cela me semble plus vrai que jamais.
        Prions donc le Saint-Esprit de descendre sur ces apôtres des derniers temps, pour qu’Il les comble de ses dons : sagesse, intelligence, conseil, prudence, piété, crainte de Dieu et force, dons sans lesquels rien de bon ne pourrait être entrepris.
        Prions aussi Saint Antoine de Padoue, pour que nous retrouvions dans l’Eglise cette charité apostolique perdue, qui habitait les apôtres et leur permit d’évangéliser le monde.

        Enfin merci à vous Monsieur d’Alencourt pour cet espace de réflexion.
        Je tenais à vous assurer de mon soutien spirituel par mes prières à la très Sainte Vierge, sous le nom de Notre-Dame de toute aide.

        Bien cordialement
        Cyril

  6. Jeanne d'Arc II

    Les organisations charitables catholiques sont devenues lucratives et par là-même ont perdu leur vocation, remplaçant peu à peu les prêtres et les religieuses par des médecins et du personnel bien rémunéré, faisant des déclarations d’impôts d’entreprises qui marchent…plus que bien.
    https://www.lifesitenews.com/opinion/how-catholic-charity-is-becoming-an-industry-and-losing-its-mission?utm_source=LifePetitions+petition+signers&utm_campaign=6f5dd846f6-update_to_Catholic_list_June10&utm_medium=email&utm_term=0_c5c75ce940-6f5dd846f6-397744513

  7. Jeanne d'Arc II

    Poutine est-il allé demander de l’aide ou se faire remonter les bretelles par François?
    On dirait un enfant qui va chez son père se faire pardonner…

    « LE PAPE DEMANDE À VLADIMIR POUTINE “UN EFFORT IMPORTANT ET SINCÈRE POUR RÉALISER LA PAIX“ EN UKRAINE
    Vatican – le 10/06/2015 | Par Agence I.Media
    Le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine et le pape François se sont entretenus pendant 50 minutes en privé, au Vatican, le 10 juin 2015 en fin d’après-midi. Lors de cette rencontre, le pape a particulièrement souhaité “un effort important et sincère pour réaliser la paix“ en Ukraine ainsi que la mise en oeuvre du Protocole de Minsk, soulignant aussi “l’urgence de rechercher la paix“ en Syrie et en Irak. Offrant à Vladimir Poutine une médaille de ‘l’ange de la paix’, le chef de l’Eglise catholique a assuré que celui-ci “vainc toutes les guerres et parle de solidarité entre les peuples“. »

      • heloise

        Ah, l’échange de beaux cadeaux ! Le Président Poutine offre au pape François une représentation en broderie de la Cathédrale du Christ Sauveur à Moscou. Tandis que ce dernier offre un médaillon de Guido Verroy qui représente un ange de la paix.
        Il est à noter que le pape a déjà offert pas un, mais deux médaillons de bronze de Guido Verroy à Barak Obama lors de sa visite au Vatican le 27 Mars 2014. L’un représentant le même ange de la paix avec l’inscription gravée : « un monde de solidarité et de paix fondé sur la justice ». « L’ange y tient unis les deux hémisphères de la planète en dépit du dragon qui représente l’exploitation, la méfiance et les préjugés, les nouvelles formes de colonialisme. » (La question se pose qui est le dragon?)
        La seconde médaille représente la pose de la première pierre de la colonnade Nord du Bernin le 28 Août 1567, sous le pape Alexandre VII. La Colonnade nord du Bernin, sur la place Saint Pierre (profondeur 320 m, diamètre 240 m), représente 284 colonnes, 88 piliers et 140 statues de saints en marbre. La construction de la troisième colonnade qui devait fermer la place Saint-Pierre, n’a jamais été réalisée.
        Le pape a aussi offert à Obama, comme à Poutine un exemplaire de son exhortation apostolique « Evangelii Gaudium ». Obama a dit : « Je le lirai sûrement dans le Bureau ovale, dans mes moments de frustration profonde et je suis sûr que cela me donnera de la force et me calmera ». « Je l’espère », a répondu le pape en anglais: http://www.catholique-reims.cef.fr/spip.php?article5996
        Poutine a-t-il dit quelque chose ? On n’en sait rien, la vidéo s’arrête…

        • heloise

          La Cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, dont Poutine a offert une représentation en broderie, a une riche histoire :
          « Il était une fois un tsar appelé Alexandre Ier, qui crut sa dernière heure venue lorsque son ennemi juré, l’empereur Napoléon Ier, lança ses grognards et ses grenadiers à la conquête de son immense pays. Mais Dieu veillait sur la sainte Russie et rendit l’hiver si rude, cette année-là, que le Français entreprit, piteux, une retraite mémorable. A la Noël 1812, pour remercier le Seigneur d’avoir sauvé son peuple et sa couronne, le tsar annonça l’érection, au cœur de Moscou, d’une cathédrale dédiée au Christ-Sauveur, à l’échelle de sa reconnaissance: démesurée.
          Il faudra attendre 1830 – Alexandre Ier est mort depuis cinq ans déjà – pour que Nicolas Ier reprenne l’ambitieux projet de son frère, dont il confie la réalisation à l’architecte Konstantin Ton. Ce tsar-là préférait le style vieux-russe et souhaitait sa cathédrale plus près de la ville.
          De son auguste doigt, l’empereur désigna l’endroit où les portes Pretchistenskie marquaient, depuis le XVIe siècle, l’entrée dans la cité; là, exactement, où la rivière Tchertol – aujourd’hui souterraine – se jetait dans la Moskova, à deux jets de pierre du Kremlin; là, enfin, où se trouvait un couvent fondé par le métropolite Alexis, compagnon d’armes de Dimitri Donskoï dans sa lutte contre les Tatars au XIVe siècle. Un couvent? Qu’à cela ne tienne, on ne discute pas les ordres du tsar! Les moniales, leurs autels et leurs icônes sont rapidement transférés vers Krasnoïe Selo, au nord de la ville, tandis qu’on rase le bâtiment, malgré les imprécations furibardes de la mère supérieure maudissant la nouvelle cathédrale et lui prédisant courte vie. Sainte colère prémonitoire.
          La première pierre de l’édifice est posée le 10 septembre 1839. Et le chantier commence, qui durera quarante-cinq ans. Si l’ensemble est impressionnant, il n’est pas vraiment beau. Evgueni Troubetskoï l’appelle un «chef-d’œuvre de l’absurde». Ni l’architecture, ni les fresques, ni les icônes ne sauraient rivaliser avec les pures merveilles offertes, à deux pas de là, par les cathédrales du Kremlin. Mais l’époque est ainsi: à Paris, le Sacré-Cœur de Montmartre, bâti après la guerre de 1871, n’est pas, non plus, du meilleur goût.
          Staline a rasé la Cathédrale pour construire le Palais des Soviets qui n’a jamais vu le jour. A la mort du père des peuples le 5 mars 1953, le chantier est à l’abandon. Le 7 janvier 1995, jour de Noël selon le calendrier orthodoxe, le patriarche Alexis II pose solennellement la première pierre d’un nouveau chantier. La Cathédrale du Christ-Sauveur est reconstruite à l’identique. http://www.lexpress.fr/informations/moscou-le-sauveur-ressuscite_609171.html#6fUgZ2HDP1GBDKPQ.99

          Il est curieux de constater qu’on retrouve les mêmes personnages avec l’épopée de la construction de la Cathédrale Sainte –Trinité, quai Branly à Paris: Dmitry Donskoï est le prince de Moscou qui a combattu des mongolo- tatars avec la bénédiction de Saint Serge de Radonège, ainsi qu’Alexandre Troubetskoï, descendant de la noblesse russe qui préférerait, comme son aïeul, que l’église en construction soit classique et pas moderne (son aspect moderne était une condition sine qua non des autorités françaises) et rêve des bouleaux plantés dans la cours rappelant aux paroissiens la campagne russe.

        • pado

          TOUT le reste est tordu!
          La Vérité a été et est et sera le Christ dans son Verbe: »TU aimeras ton Dieu de tout ton corps, de toute ton âme, de tout ton esprit et ton prochain COMME toi-même. »
          Viens, Seigneur, JE suis qu’un humble serviteur.
          Grâce sur nous tous!

    • Corinne

      On ne saura pas s’il a ( encore) demandé la consécration de la Russie à la Vierge Marie . Deux visites depuis le début du pontificat actuel . La demande doit être pressante .

      • Corinne

        ça me trottait dans la tête depuis hier, ça vient de me réveiller.
        La visite de Poutine au Vatican et surtout le cadeau qu’il a apporté au pape me semble trés important :
        UNE MINIATURE DE LA CATHEDRALE DU CHRIST SAUVEUR DE MOSCOU;

        Comme l’a rappelé Héloïse cette cathédrale a une histoire trés particulière . Elle a été édifiée après une victoire contre la France napoléonienne, dans la Russie d’Antan . Elle a été détruite par les bolchéviques pour raser en même temps la religion considérée comme l’opium du peuple . A la place, on a voulu y édifier la maison des Soviets, symbole de l’URSSet de l’athéïsme , mais Dieu ne l’a pas permis . Le chantier n’a jamais pu être terminé . On y a donc construit une piscine à la place , jusqu’à ce qu’après la chute du communisme , il soit décidé de la reconstruire ..en béton, dans la nouvelle Russie . La boucle est bouclée .
        Cette reconstruction signifie la re-conversion de la Russie à la religion et que le Président de la Russie aille en personne au Vatican pour offrir au pape la miniature de la cathédrale du Christ Sauveur en ces temps de la fin où l’on attend son retour signe le retour de la Russie dans l’Eglise du Christ et il le fait savoir .

        Tout le monde le voit, peu le comprendront.

        • Corinne

          On comprend mieux pourquoi le diable multiplie les tentatives de nous faire regarder ailleurs : G7, Bilderberg, Astana, Daesh etc.. pour nous empêcher de voir la beauté de ce qui se passe du coté de Dieu .

        • heloise

          Le pape François est en train de promouvoir l’idée de fêter Pâques le même jour avec les orthodoxes. Les orthodoxes ripostent que c’est pour le Samedi Saint selon le calendrier julien (pas grégorien), que le miracle du Feu Sacré se produit à l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem !
          Chaque année, le soir du Samedi Saint, le Feu sacré ou le Saint Feu (en grec Ἃγιον Φῶς « Lumière sacrée ») apparait dans le Tombeau de Notre Seigneur Jésus Christ et l’emplit de la lumière sacrée. Le Patriarche de Jérusalem célèbre une messe et fait trois fois le tour du Tombeau du Christ avec la procession des croyants en chantant : « Ta Résurrection, ô Christ Sauveur, les Anges la chantent dans les cieux, et nous sur la terre, rends-nous dignes de Te glorifier d’un cœur pur!»
          Puis, le Patriarche de Jérusalem Théophile III, accompagné uniquement par l’archimandrite arménien Bagrat, se retire à l’intérieur du Sépulcre (la grotte du Tombeau du Seigneur ou la « kouvouklia ») et tout le monde se plonge dans la prière. Quand le Feu Sacré apparait, comme une bénédiction divine, le Patriarche et l’archimandrite sortent de la kouvouklia et partagent le Feu avec tout le monde. Des milieux des bougies sont ainsi allumées, la flamme se transmet d’un cierge à l’autre, se repend dans la procession (que chacun puisse allumer ce feu dans sa maison) et s’envole, par avion, dans les pays orthodoxes. A Moscou le feu arrive dans la Cathédrale du Christ Sauveur pour la veillée pascale célébrée par le Patriarche Cyrille.

          Le Pape Urbain II, lors du concile des Croisés à Clermont, dans son discours à la foule immense rassemblée devant lui, proclama, entre autres, ceci : « En vérité, dans ce Temple (le Tombeau du Seigneur), Dieu repose; jusqu’à présent, Il ne cesse d’y manifester des miracles car, aux jours de Sa Passion, alors que toutes les lumières sont éteintes au-dessus de Sa tombe et dans l’église, soudain, les lampadas éteintes se rallument. Quel cœur, si endurci soit-il, ne s’attendrirait pas devant une telle manifestation! ».
          Le chroniqueur de l’Église romaine Baronius témoigne : « Les chrétiens occidentaux, ayant repris Jérusalem aux Sarrazins, virent un miracle lorsque, le Samedi Saint, les bougies s’allumèrent d’elles-mêmes auprès du Tombeau du Seigneur. Ce miracle se produit là-bas habituellement. » http://www.holyfire.org/

        • heloise

          à geocedille
          J’ai repris la citation du Pape Urbain II (1042 – 1099). Peut-être à son époque c’était courant de dire « lampadas » ? En tout cas, je ne modifierais pas de citation.
          Comment appelez-vous le récipient où vous faites brûler les cierges à la maison dont vous avez parlé, l’autre jour, sur ce blog ? Je serais intéressée de trouver le même 🙂

      • Jeanne d'Arc II

        Corinne, c’est intéressant ce que vous dites là. Peut-être en effet que le seul motif de la visite de Poutine était la remise de ce cadeau et sa signification. Sauf que l’Eglise catholique est maintenant corrompue : est-ce pertinent de revenir dans cette Eglise-là? Non. Sans doute faut-il attendre qu’elle soit purifiée.

  8. Comète59

    L’acteur Christopher Lee est mort le 7 juin 2015. C’est un acteur connu pour avoir interpreté à maintes reprises au cinéma Dracula et dans Star Wars le comte Dooku, personnage du côté obscur. L’acteur est né en 1922.

  9. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    « Celui (St JEAN) qui a vu rend témoignage, et son témoignage est véridique ; et celui-là sait qu’il dit vrai afin que vous aussi, vous croyiez. »
    Quand nous avons confiance en celui qui dit, toujours, la Vérité nous sommes comme suspendu à ses lèvres pour entendre ce qu’il a de bon à nous dire. Saint JEAN est l’un de ceux là. N’oublions pas que c’était celui que Notre Seigneur JESUS-CHRIST aimait. Cela ne veut pas dire qu’Il n’aimait pas les autres disciples. Puisque ce ne fût pas lui qui fût choisi pour conduire l’Eglise de DIEU sur cette terre, mais Saint Pierre.
    Donc nous savons, de source certaine, que Notre Seigneur JESUS-CHRIST a bien était crucifié, qu’Il est mort, qu’Il est descendu aux enfers et que 3 jours après IL EST RESSUSCITE et Vivant! Alléluia !
    Que Saint Jean en est le témoin visuel incontestable. C’est bien lui, Saint Jean qui était au pied de la croix avec la Sainte Vierge, qui lui fût donnée pour mère, donc Mère de l’Église. C’est bien lui Sain Jean qui couru avec Saint Pierre pour constater que le tombeau, où avait été mis le Sauveur, était vide. C’est bien lui, Saint Jean, qui, dans l’île de Patmos, reçu la révélation de l’Apocalypse.
    Oui, saint Jean est bien le disciple bien-aimé du Rédempteur, nous avons à écouter, tout ce qu’il nous a transmis comme révélation sur la personne de Notre Seigneur JESUS-CHRIST, et en particulier ses Epitres qui sont d’une richesse inouïe. C’est l’exemple type de quelqu’un qui est « habité » de l’ESPRIT-SAINT. Ecoutons-le et suivons-le dans son exemple de fidélité totale.
    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans La Paix et La Joie du cœur !
    Merci !
    JFL

    P.S.
    En ce temps de confusion, où la Vie est menacée de toutes parts, ayons une prière particulière, pour que Vincent LAMBERT, ne soit pas condamné à mourir de faim et de soif !

  10. ptit'plum

    Un article qui a le grand mérite d’être on ne peut plus synthétique en nous rappelant que l’empire anglo-sioniste/judéo-maçonnique n’a qu’une seule et unique motivation: semer le chaos, diviser pour mieux régner, appauvrir et ruiner les peuples en fomentant des guerres et des pseudo-révolutions colorées, (au nom des droits de l’homme, cela va de soi…), nous asservir (par la dette dont chacun devrait savoir que c’est un abus de pouvoir intolérable du riche via à vis des pauvres car il met leur survie même en danger), pour finalement, comme nous le voyons à présent, prendre le contrôle global de tous nos biens, nos personnes physiques et nos esprits, nos moyens de subsistance, de paiement et de communication.

    http://www.cercledesvolontaires.fr/2015/06/11/lempire-nature-de-lenjeu-chaos-victoire-global-research/

    ( pour mémoire, le pays ruiné dont il parle au début, c’est l’Ukraine, off course!)
    Si tout ça n’est pas satanique, alors, qu’est-ce qui le serait?

    Dans Ies temps apocalyptiques que nous vivons, les révélations sur le plan de l’Adversaire font partie de la mise en lumière de la vérité sur la réalité du monde moderne , mise en évidence qui est une des conditions nécessaires mais non suffisantes d’une possible et salutaire prise de conscience. D’où l’intensité de la guerre de l’information qui fait rage actuellement, avec des peines de prison pour les esprits non -conformes comme Boris Le lay ( https://bibliothequedecombat.wordpress.com/2015/05/30/reaction-de-boris-le-lay-suite-a-sa-condamnation-a-de-la-prison-ferme-video/), sans compter bien sûr, les lois liberticides votées récemment , attentat de Charlie-Hebdo oblige…tiens, tiens, tiens….

    Aussi n’y-a-t’il aucune contradiction entre, d’une part, dénoncer sans relâche l’ordre mondial en place , ( On peut d’ores et déjà lui enlever le titre de nouveau, il a été inauguré en 1948!), analyser ses ficelles et ses desseins, et d’autre part faire connaître en bons chrétiens le plan divin pour l’humanité, ce dernier étant la seule et unique solution à tous nos maux actuels. Tout au contraire, il y a entre les deux démarches une parfaite complémentarité logique et factuelle.

    Aussi est-ce pourquoi je prends plaisir à m’enrichir sur ce blog , à la fois en y lisant de bien tristes nouvelles sur la progression de l’agenda satanique dans notre monde d’aujourd’hui et en y approfondissant ma culture religieuse qui fut si longtemps en jachère.
    Pour tout cela donc, un grand merci à Louis et à tous les intervenants du Grand Réveil.

    Catherine.

  11. dalencourt

    Le 18 juin, le Vatican présentera l’encyclique très attendue du pape sur le climat « Laudato Si ».
    Déjà, aborder ce sujet pour le Vatican est purement babylonien et n’a rien de catholique, surtout quand on sait que la fable du réchauffement climatique est une pure invention du nouvel ordre mondial.
    Mais développons plutôt l’aspect eschatologique.
    1) Elle sera présentée par trois personnes, qui sont le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et paix, Mgr Johannis Zizioulas, métropolite orthodoxe de Pergame, et le professeur John Schellnhuber, fondateur et directeur de l’Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique.
    Pour le professeur John machin, cet petit article vous éclairera sur le personnage et donc sur l’implication totale du Vatican avec les thèses franc-maçonnes plutôt que sur la défense de la loi naturelle :
    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2015/06/11/l-encyclique-5638233.html

    2)La présence d’un évêque orthodoxe est une première, dont on se demande la nécessité, sauf enfoncer le clou de l’oecuménisme et de la liberté religieuse chers au catholicisme dévoyé actuel, mais là n’est pas l’essentiel. C’est l’évêque de Pergame. Or Pergame est la 3ème église de l’Apocalypse, celle où se trouve le trône de satan. Tout un symbole tout de même.

    3) Elle est présentée le 18 juin. Il y a deux 18 juin célèbres :
    – La défaite de Waterloo, 18 juin 1815 donc il y a 200 ans pile
    – L’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle.
    Les deux sont attachés à une défaite pour la France, serait-ce l’annonce prochaine d’une défaite pour la bête ?
    Car Waterloo est le déclencheur de l’abdication (cette fois-ci définitive) du premier Antéchrist, Napoléon Ier, qui aura lieu le 22 juin. Encore un 22.

    • Jules

      J’ai très souvent que vous ne pensez qu’à la france et un peu à l’europe pour la plupart des post postés sur ce site et meme les articles de notre bon Louis, n’oubliez pas que dieu est le meme pour tous les humains et qu’ils nous aiment tous de la meme façon quand on croit en lui. Mais pour vos études escathologiques, seul les choses du passé français sont principalement prise en compte… J’aimerais quelques détails pour cela?

    • Andrea

      17 juin au soir, communiqué de la Fed sur la hausse des taux + 18 juin réunion de l’Eurogroupe sur la Grèce +
      19 juin possibilté de déclaration de défaut de paiement de l’Ukraine, ayant une échéance de remboursement vis à vis de la Russie le 20.
      Ca se tient en tout cas

    • Demarly

      Cher Louis, j’aimerais savoir comment vous pouvez affirmer que le réchauffement climatique est une fable. Il y a un dérèglement certain, et les signes montrent bien un réchauffement. Ca me fait penser à la prophétie de Fatima, la terre sera purifiée par le feu. Si c’est l’activité solaire qui est responsable de ce que nous vivons, et non l’activité de l’homme comme on pourrait penser, le constat est le même de toute façon. Nous allons cuire à petit feu, et c’est la nature qui sera la 1ère et triste victime. Si je fais le lien entre ce que nous observons, et l’activité solaire, la prophétie de Fatima est sous nos yeux, donc impossible de la nier, et ce n’est qu’un début.

      • dalencourt

        Demarly, j’ai utilisé le mot fable un peu vite. En réalité, le réchauffement climatique est une invention destinée à :
        1) générer du business (c’est une affaire de très gros sous)
        2) promouvoir le mondialisme (car les solutions sont évidemment globales)
        3) nier l’existence de Dieu (puisque l’homme s’en considère comme le principal responsable)
        4) et même se prendre pour Dieu (comment peut-on affirmer qu’on va limiter le réchauffement à 2 degrés, comme si l’homme pouvait commander au climat et avoir la main là-dessus… c’est hallucinant d’entendre ça).

        Etudiez les thèses qui démontent cette théorie (car il ne s’agit en réalité que d’une théorie, présentée comme une certitude) : même si le réchauffement climatique est avéré, ce qui reste à prouver, rien ne prouve par contre qu’il est dû à l’activité de l’homme. Par contre effectivement celles liées à l’activité solaires sont bien plus solides, et dans ce cas l’homme n’est qu’un grain de poussière dans l’univers, et ses actions aussi. Poussière qui va bientôt redevenir poussière.
        Quand à relier cela aux prophéties, c’est mélanger des éléments inconciliables ; d’abord parce que les prémisses envoyés par le Seigneur (tremblements de terre, éruptions…) n’ont pas de rapport avec le réchauffement climatique, et ensuite parce que lorsque le Seigneur décidera de purifier la terre, il n’aura pas besoin de « préparation » : comme Sodome et Gomorrhe, le feu du ciel tombera en un instant et pulvérisera tout.

        • PhildeFer

          Louis,
          en 5), j’ajouterai que ce réchauffement climatique (avéré) est peut être un complot mondial des élites qui gouvernent les différentes nations à la façon de mafias rivales sur des questions de « territoires », mais unies sur certains sujets cruciaux. Je constate que la période de ce « réchauffement climatique » correspond à la période où les « chemtrails » sont apparus et ô hasard, semblerait avoir abouti à la fonte des calottes glaciaires.. Notez comme ni les Russes ni les autres états concernés (Canada, USA/Alaska, Norvège, Danemark, etc..) n’auront pas perdu de temps pour immédiatement entreprendre les 1ers forages pétroliers dans ces zones rendues accessibles de façon « si inattendue »… et dont la dispute des frontières, via l’extension des limites des eaux territoriales de chacune des nations côtières promet une belle « foire d’empoigne » voir peut être même l’explosion de l’ONU, dont c’est la compétence d’autoriser de telles extensions de territoire… La Russie semble d’ailleurs avoir une longueur d’avance sur ce sujet car elle a déjà grandement militarisé la zone qu’elle contrôle, sans doute pas pour se préserver des certes redoutables ours polaires…

  12. heloise

    Bonne et Sainte Fête du Sacré-Cœur de Jésus !

    « C’est Dieu et Dieu seul, Sauveur et Rédempteur, qui peut nous sauver, mais à deux conditions :
    – la première, nous convertir, c’est-à-dire faire Sa volonté en tout ;
    – la seconde, ne le priant que pour connaitre, aplanir et préparer les chemins à SON seul dessein, à savoir sauver la France pour sauver le monde.
    On sait qu’Il a promis le Règne du Sacré Cœur avec tant d’insistance et de répétition que cet engagement divin est sûr. On sait que Sa Sainte Mère a promis qu’à la fin (à la fin seulement !) son Cœur Immaculée triomphera. On sait que ce Cœur ne peut triompher que pour le Cœur de son Fils, que pour le Règne de son Cœur sacré.
    Le combat ne se résoudra qu’avec un gouvernant chrétien, Lieu-tenant du seul vrai maître de la France chrétienne, Jésus-Christ.
    Toutes les autres solutions « restauratrices » se sont révélées de monumentales tromperies, se sont terminées par des échecs retentissants, nous ont plongés dans de plus grand malheurs.
    Il est donc grand temps d’apprendre comment prier pour être entendu de Dieu. Notre Seigneur ne se plaint-Il pas que nos prières ne sont pas celles qu’Il attend ?
    L’heure est grave ! Quand tout espoir est perdu, il reste l’Espérance. Ne nous trompons pas de combat. Nous voici armés pour comprendre et résister. Méditons et prions. »

    Vive le Christ, Roi de France !
    Vive Marie, Reine de France !

    Source: L.H. et M.C. Remy. Préface du livre « La vraie mission de Sainte Jehanne d’Arc. Jésus-Christ Roi de France ».

  13. Jules

    Pourquoi ne postez pas un article qui serait juste un titre genre débat d’idées, ou l’on pourrait tous poser quelques questions, sans que cela ne nuise à l’un de vos articles, mais ou l’on pourrait vraiment poser des questions aussi sur des sujets que vous bloquez au bas de vos articles??? et quand vous bloquez un message, ça serait sympa qu’on en aie les raisons SVP, pour mon cas, mon email est fonctionnel… Et si vous ne laissez pas paraître un post, votre avis serait déja une consolation, une façon d’avoir une partie de la réponse qu’on attendait. Moi je pense surtout à l’effet de votre blog louis, j’espère qu’il amènera vers la foi plein de gens, mais de la façon dont ça se passe actu vous prêchez surtout les déja convaincu de tout cela… Il faut penser à tous les tièdes et ou froid que vous pourriez faire venir à jésus grace à votre site SVP…

    • dalencourt

      Jules, je manque hélas de temps pour répondre à tout le monde et justifier mes choix de publication, quelquefois un peu rapides il est vrai. Le grand réveil est à un tournant, il a besoin d’une réorganisation à laquelle je réfléchis.
      Car effectivement, il y a un certain nombre d’articles destinés à « réveiller » les tièdes et les froids comme vous dites, d’autres plus destinés effectivement aux déjà convaincus, et enfin d’autres qui sont de la pure prospective eschatologique.
      Mais tout ceci est mélangé et nécessiterait que je les réorganise par rubriques. Un vaste travail.

      Une petite précision : je bloque souvent des posts quand j’estime qu’ils nécessitent une réponse de ma part, car cela peut être à un moment où je n’ai pas le temps de le faire. Alors je ne publie le post que lorsque j’ai le temps de répondre, ou je finis par le supprimer. Désolé, je suis bien conscient que mon organisation n’est pas parfaite et que je dois souvent décevoir des lecteurs, je m’en excuse auprès d’eux.

    • PhildeFer

      Chère Heloise,
      Ce Boris Le Lay, ça ne serait pas le fiston du triste sire qui gouverna TF durant tant d’années et qui se vantait d’avoir pour tâche de livrer des « cerveaux disponibles » à ses annonceurs publicitaires?
      J’ai arrêté d’écouter cette vidéo à 7’03… D’abord il impute à la gauche le fait de l’immigration massive… ah boooon? parce que tous les gouvernements de droite à commencer par leur incontournable icône « de Gaulle » ne l’ont ils pas favorisée cette immigration qui a permis au patronat d’entamer la lente mise à mort des classes ouvrières dans les années 80/90? Allez revoir les interviews de Georges Marchais voire d’un JM Lepen, sur le sujet… Sans doute ce jeune blanc bec n’était il même pas né à cette époque…
      Ensuite quand je l’ai entendu dire « j’appelle mon peuple, c’est à dire les Bretons…. » alors là j’ai arrêté cette vidéo qui n’a rien à faire sur ce blog. Amicalement

      • heloise

        à PhildeFer
        Dommage que vous n’avez pu tenir jusqu’au bout, les phrases que je mets en exergue sont à la fin de la vidéo 🙂
        Je viens de lire l’article de Boris Le Lay, ainsi que les commentaires : http://breizatao.com/2015/02/06/pourquoi-jai-choisi-la-russie-par-boris-le-lay/ Ce n’est pas anodin que je tombe dessus, un commentateur (Jean-Marie February 7, 2015 at 11:10 pm) a cité Saint Silouane du Mont Athos : « Il y a des hommes qui souhaitent à leurs ennemis et aux ennemis de l’Église les peines et les tourments du feu éternel. Ils ne connaissent pas l’amour de Dieu en pensant ainsi. Qui a l’amour et l’humilité du Christ pleure et prie pour tout le monde.» Boris explique le sens de cette phrase et je suis entièrement d’accord avec lui : « Ce n’est pas la question de souhaiter des tourments mais de souhaiter la justice. Si Dieu n’avait pas voulu châtier les hommes, Il n’aurait pas créé l’enfer en premier lieu ni les plaies qu’Il peut infliger sur terre aux rebelles. »
        J’en parle parce que c’est exactement la même phrase du même Saint orthodoxe que le prêtre a cité à la fin de la messe dominicale ce matin ! Comme quoi, il n’y a pas de hasard. Ça me conforte dans l’idée qu’il y a des gens qui sont prédestinés pour « sortir du lot » et faire ce qu’ils ont à faire. Et ils le feront, que ça plaise aux gens ou pas, pour que la volonté de Dieu soit faite.
        Nous sommes souvent pressés de coller une étiquette sur une personne car on prétend de bien savoir comment les choses doivent se présenter. Et l’on oublie souvent qu’une personne peut se tromper, à un moment donné, dans son cheminement vers la Vérité (je généralise ici). Celui qui ne fait rien ne se trompe jamais.
        Boris a une belle vision des choses, nationaliste certes, mais c’est possible que le renouveau de la France devrait commencer par la Bretagne : « Ce n’est pas que la France, c’est toute la Chrétienté européenne catholique ou ex-catholique qui s’effondre. La Bretagne elle est davantage épargnée, en raison de la grande foi de son peuple. Le pays qui a le plus envoyé de missionnaires dans le monde fut la France. La moitié de ces missionnaires étaient bretons. La Bretagne est donc le pays qui a le plus évangélisé. Rien n’est jamais perdu, Dieu rendra selon les efforts consentis. » (Boris Le Lay February 8, 2015 at 3:16 am)
        Je trouve ses propos justes : « Vous vous méprenez, je ne dis absolument pas que le destin breton repose d’abord et avant tout sur l’étranger. Il repose sur les Bretons et personne ne se substituera à eux et aux nationaux. Aucune puissance extérieure ne fera le travail que doivent faire les Bretons eux-mêmes. Si vous me lisez et écoutez que je dis à ce sujet, je distingue bien l’Europe Occidentale de l’Europe russe. Mais – et c’est vraiment central – il n’y a plus que deux camps. Le camp chrétien européen (la Russie n’est pas intégralement européenne, il faut nuancer, mais son cœur l’est) contre le camp judéo-protestant, ploutocratique et maçon. Il n’y en a pas d’autre. C’est en somme une question globale de dimension spirituelle, de conception du monde. Comme tout est dialectique, ce qui se passe en Russie influence ce qui se passe chez nous et inversement. Les Bretons doivent aussi avoir une diplomatie et une géopolitique. » (Boris Le Lay February 7, 2015 at 12:46 am) Amicalement

        PS: Je tiens également à reprendre ici « désidératas baphométiques de sémites hébraïsants » d’Alberto Da Giussano : « … quand les mêmes finissent de détruire la Nation bretonne par des moyens encore plus vicieux, quand ils ont assurés la victoire des racailles albanaises turquisées au Kosovo contre les héroïques combattants Serbes, quand les ploutocrates juifs d’Ukraine utilisent les héroïques héritiers de nationalistes ukrainiens de Bandera comme idiots utiles et chair à canon pour semer la zizanie face à leurs frères ennemis Grands Russes, etc. il faudrait selon vous encore renforcer la destruction des identités véritablement européennes pour satisfaire les désidératas baphométiques de sémites hébraïsants … »

    • dalencourt

      Will, la gématrie est à proscrire, comme toute forme de calcul venant de l’adversaire : numérologie, cabbalistique, tarot etc…
      Toutes ces formes de calcul mènent à des erreurs et à des impasses.
      Ce qui est autorisé, à mon avis, sont tout simplement l’arithmétique et le bon sens. Le monde a été créé avec « nombres, poids et mesures » et il y a même un des livres de la bible qui s’appelle « les Nombres », donc les chiffres et les nombres sont nécessaires et font partie de la révélation divine.
      En ce qui me concerne, je fais uniquement des calculs arithmétiques simples, je me base sur la signification des nombres donnés dans la bible en m’appuyant sur les explications des Pères de l’Eglise, et je compare ces chiffres et ces dates avec ceux de l’histoire, trouvant des liens qui sont autant d’explications et d’indications, comme des « petites pierres » semées tout au long des millénaires afin de nous donner des repères et des indices.

      • will

        D’accord 🙂 merci bien pour vos conseils j’aurais pu me faire avoir car j’ai trouver ça assez surprenant et je me suis laisser entrainer…

      • Jules

        Mais ça manque un peu de date liée au monde entier je pense pour que dieu en tienne compte, je pense par exemple, à une vidéo ou ça parlait d’une date ou l’avortement fut autorisé en france, mais il me semble que cela ne s’est pas fait en meme temps dans chaque pays et que par exemple l’avortement dans un pays comme la chine si ça existe labas est bien + importante qu’ici si ils en font 20 fois vu qu’ils ont 20 fois plus de peuple. Peut etre cela serait un indice pour réajuster qq’unes de vos réfléctions vous ayant amené à des dates ou l’on a rien vu dernièrement…

        • dalencourt

          Jules, la création n’est pas égale, elle est même basée sur les différences. Par exemple, il existe un grand nombre de variétés de fleurs, des grandes, des petites, des connues et des moins connues. Elles ont toutes la même valeur pour le Seigneur mais pas le même rôle.
          Rapporté aux hommes, c’est la même chose : tous sont appelés au Royaume de Dieu, mais pas avec le même rôle à jouer. certains enseignent les autres, d’autres sont des chefs (les bergers, ou bons pasteurs), d’autre sont de simples fidèles, d’autres prophétisent… chacun sa place, de toute façon le salaire final est le même : le Paradis. Relisez la parabole des ouvriers de la dernière heure.
          Rapporté aux pays c’est pareil. Certains pays ont un rôle de premier plan à jouer, d’autres pas. C’est comme ça.
          En ce qui concerne les pays qui comptent dans le plan divin, il n’y en a pas beaucoup :
          1) Trois principaux : la Palestine (terre où Jésus est né et a vécu), l’Italie (à cause de Rome) et la France, considérée par beaucoup comme la nouvelle Palestine (Galliae a pris la place de Galilae, c’est à dire la Gaule est la nouvelle Galilée).
          2) Quelques-uns secondaires mais néanmoins importants : la Russie, l’Allemagne, la Turquie, ceux qui constituent l’ex jardin d’Eden (Arménie, Irak), le Japon, le Canada (Québec)…
          3) Et les pays phares du plan de satan : Royaume-Uni, Etats-Unis, Chine.

        • PhildeFer

          Coluche qui faisait rire avec les mœurs de notre époque (attention oreilles sensibles s’abstenir…):

          Coluche qui faisait rire avec les travers de notre société de consommation….

          Coluche mort un 24 juin 1986…. pour les aficionados des chiffres 😉

  14. l

    Je vous salue…
    Notre Seigneur JESUS-CHRIST nous dit :
    « Que votre parole soit
    “oui”, si c’est “oui”,
    “non”, si c’est “non”.
    Ce qui est en plus vient du Mauvais. »
    Est-ce clair ?
    Combien de fois dans notre vie n’avons-nous pas transgressé cet ordre ?
    Combien de : – Oui, mais… ! N’avons-nous pas prononcés ?
    Ceux qui ont fait ce choix, de ne dire qu’une « moitié » de vérité, sont clairement dans la main du malin.
    La Vérité est souvent dérangeante pour notre petit confort ! Elle nous oblige à prendre sur nous pour entrer dans le combat de DIEU.
    Notre Mère, la Vierge Marie, à l’annonce de l’Ange Gabriel, n’a pas dit : – Oui, on verra, je vais réfléchir ! Non, tout de suite elle a dit : – Oui ! Qu’il me soit fait selon votre Parole. Quel exemple d’obéissance ! Car il s’agit bien d’obéir, immédiatement, aux Commandements de DIEU. Poser une question sur l’exécution d’un Commandement est déjà une forme rébellion.
    Le Créateur avait dit à Adam : – Tu ne mangeras pas du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin.
    « Genèse 3.2 La femme répondit au serpent {Satan]: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. [elle ne précisa pas : sauf…]
    Genèse 3.3 Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. [voila la sanction du péché : la mort.]
    Genèse 3.6 La femme {Eve] vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari [Adam], qui était auprès d’elle, et il en mangea. »
    Que le Père de la Création vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

    • Jules

      Je ne comprends pas cela, dire oui à dieu si on sait de source sur que c’est lui, ok tout de suite. Mais cet argument peut trop facilement etre détourné et pousser n’importe qui à faire du n’importe quoi…

        • Jules

          Ce que je voulais dire est que tout n’est pas toujours blanc ou noir pour moi. Je sais que beaucoup ici dise que si on est pas pour dieu on est avec satan. Mais il y a quand meme beaucoup d’exemple pour la vie quotidienne, ou la réponse n’est pas simplement oui ou non, mais peut etre ou ca dépend…

        • PhildeFer

          Relisez attentivement les 10 Commandements de Dieu. Les appliquer systématiquement ou vérifier lors de chacun de vos actes que vous êtes bien toujours en accord avec eux et vous ne devriez plus vous poser cette question: « peut être ou ça dépend ».

    • dalencourt

      Titi, le 21 juin c’est :
      – le jour de l’été c’est à dire le moment à partir duquel les jours commencent à raccourcir ;
      – le jour de l’élection de Paul VI, pape qui termina le concile et probablement le pire des papes Vatican II.
      C’est donc un jour hautement eschatologique.

      • Cyril

        Bonjour à tous,
        voici quelques éléments de réflexion :
        21 juin 1429, jour de la triple donation.
        Ce jour-là Sainte Jeanne d’Arc demanda à Charles VII, vainqueur, de lui donner le royaume de France ! Charles VII, par un acte notarié très officiel accepta. Puis à son tour, Jeanne donna le royaume à notre Seigneur Jésus-Christ, par un autre acte notarié. Enfin la pucelle d’Orléans se faisant porte-parole de Jésus-Christ déclara : « A présent c’est Jésus-Christ qui parle : Moi, seigneur éternel, je donne la France au roi Charles ». Charles VII qui l’instant d’avant n’avait plus rien, à tel point que Sainte Jeanne d’Arc avait dit de lui : « Voici le plus pauvre chevalier du royaume », redevenait roi de France de part la Grâce de Dieu. Le Seigneur voulait ainsi rappeler à Charles et à ses descendants que les rois reçoivent tout de Dieu, et que sans Lui ils ne sont rien. Les rois de France par le miracle de la sainte ampoule apporté à saint Rémy et par cette donation officiel du royaume de France par notre Seigneur Jésus-Christ doivent être conscients que Dieu attend plus d’eux que des autres.
        La France, pas la république maçonnique, la vraie France, la fille aînée de l’Eglise, avait une mission de défense de l’Eglise. Elle avait cette vocation de rempart protecteur. Son Roi était le lieutenant de Dieu sur terre. Hélas.
        21 juin 1791, arrestation de Louis XVI à Varennes.

        On considère généralement que l’entrée dans le cinquième âge de l’Eglise (Eglise de sardes), correspond au début du règne de Charles Quint, or :
        21 juin 1529, Charles Quint écrase François Ier à Landriano
        Et pour un temps on peut dire que l’Espagne prend l’ascendant sur la France pour la protection de l’Eglise. Pourquoi le Seigneur punit-il François Ier ?
        Le règne de François Ier s’annonçait pourtant prometteur. Le chevalier Bayard l’avait adoubé chevalier à Marignan en 1515 et avait déclaré ému : « Sois fière, ô mon épée, d’avoir aujourd’hui conféré l’ordre de la chevalerie à un roi si brave et si puissant! Je te garderai désormais comme une relique, honorée sur toutes les autres, et ne te porterai plus que contre les Turcs, les Sarrasins ou les Maures », loin de s’imaginer que le chevalier qu’il venait d’adouber s’ allierait un jour avec les maures pour combattre des chrétiens.
        François Ier, avait par ailleurs été reconnu comme le véritable maître de l’Eglise de France par la signature du Concordat de Bologne avec le pape Léon X. Le roi de France acquit alors dans son royaume un pouvoir sur l’Église dont ne disposaient aucun autre souverain catholique. Le droit de nommer les évêques. Il devait pour cela, quand une vacance se présentait, les nommer dans les six mois. La « candidature » était ensuite examinée par le pape, qui conférerait l’investiture canonique, donnant le pouvoir de juridiction sur les fidèles de son diocèse. Puis le nommé prêtait serment de fidélité au roi, qui lui donnait alors son investiture temporelle et sa charge. Malheureusement ce concordat prévoyait d’importantes dérogations en contradiction avec les règles énoncées, ce qui laissa s’installer de nombreux abus. Les personnes de sang royal et les personnes de haut rang pouvaient être nommés en contradiction avec les règles définies. Or le degré de parenté avec la lignée royale n’était pas précisée et la définition du haut rang n’était pas précisément déterminée.
        Un processus venait de s’enclencher : l’affaiblissement de l’Épiscopat français, par la nomination de personne n’ayant pas la vocation sacerdotal. Mais François Ier innova aussi avec la vénalité des charges et offices, enclenchant un autre processus appelé à s’amplifier avec la centralisation du pouvoir, qui nécessiterait de plus en plus de « fonctionnaires » : la monté en puissance de la bourgeoisie marchande qui allait devenir noblesse de robe.

        Dès l’entrée dans l’Eglise de Sardes, l’Eglise est en grand péril. Le choix d’élever des candidats à des postes clé, en fonction seulement de critères financiers va permettre au démon de placer ses pions. Car on ne peut servir deux maîtres à la fois. « Nul ne peut servir deux maîtres : car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il se soumettra à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon ». (Saint Matthieu VI, 24)
        Toute l’histoire de la lente déchéance de l’Eglise de Sardes, vient à mon avis (mais je peux me tromper) de ce que les hommes ont fait le choix de l’argent, dès le début du cinquième âge de l’Eglise. Dès la renaissance, s’en est fini des cathédrales, on rentre dans l’ère des château à la gloire des puissants ; s’en est fini de la chevalerie, on rentre dans l’ère des marchands ; s’en est fini des croisades, on rentre dans l’ère de la liberté de culte.
        Mais aussi dès le début de l’Eglise de Sardes Dieu suscita Saint Pie V, pour sauver l’Eglise du naufrage. Prions donc ce géant de l’Eglise d’intercéder pour nous, qui vivons les derniers instants de l’Eglise de Sardes, qui débuta avec un François Ier, et qui semblerait-il va finir avec un autre François Ier.

        Bon dimanche à tous
        Fraternellement
        Cyril

  15. mcfly

    Bonjour Louis,
    J’ai la sensation qu’on n’a pas été encore jusqu’au bout. La marque de la bête, on l’a tous avec notre compte en banque, enfin presque tous. Cependant la puce sous cutanée (la vraie marque) avance, et ce serait un moyen de savoir qui est réellement prêt à se sacrifier. On choisit de déplaire à Dieu pour un confort très éphémère, ou on déplait à Satan ?
    Il manque encore quelque chose.
    Pourquoi si le jour, l’heure sont fixés à l’avance depuis un bail, Dieu choisirait il de prolonger encore et encore pour sauver des âmes ? Pardon pour cette question qui peut sembler bête, mais c’est pas logique.
    Merci

    • dalencourt

      Alors mcfly, je pense que l’explication est relativement simple : le jour et l’heure sont fixés depuis toujours et ils ne varieront pas. Par contre, dans sa très grande miséricorde, le Seigneur accorde un délai maximum à tous les hommes afin qu’ils puissent se repentir avant le point de non-retour, c’est à dire la mort simultanée d’un grand nombre. C’est pourquoi il envoie un certain nombre d’avertissements, permettant aux « lanceurs d’alerte' » et autres « apôtres des derniers temps » de prêcher le royaume de Dieu et la repentance, avant de passer aux solutions définitives. Grosso modo, ce qui varie c’est la durée du « Jour de la Colère », pas sa date de fin.

      En ce qui concerne la marque de la bête, effectivement elle est présente depuis longtemps. On sait d’ailleurs qu’elle est liée à la finance puisque « personne ne pourra acheter ni vendre » sans cette marque. Or nous sommes bien dans le règne universel et unilatéral de la finance. Par contre, les puces électroniques et autres moyens de « marquage » ne sont que des leurres sataniques destinés à nous éloigner du véritable enjeu : occuper les coeurs, les esprits et les âmes. C’est dans ces trois zones que veut s’implanter la marque de la bête, et elle n’y arrive pas chez les « justes » qui résistent à Babylone.
      C’est pourquoi le « juste » peut aussi être un utilisateur de la carte bleue par exemple : parce qu’il est « dans ce monde » sans être « de ce monde » et également parce que cela a été prophétisé dans l’Apocalypse, où il est bien dit que TOUS utiliseront la marque de la bête. Mais de façon purement utilitaire, sans adhérer au système, c’est à dire sans faire entrer la bête dans leur coeur et leur esprit, et sans tourner leur âme vers les nouveaux dieux que sont le matérialisme, l’humanisme, le socialisme etc.

      • Richard

        Je me rappelle avoir entendu Monsieur Rockefeller répondre, dans une vidéo, à une question concernant la puce électronique cutanée dire que leur victoire sera totale, lorsqu’elle sera implantée sur les hommes dans le monde entier. Ce qui veut dire qu’ils ( les Illuminati ) continueront la guerre jusqu’à sa finalité qui est, d’obliger d’implanter cette puce électronique sur tous les hommes de la terre.
        Espérons seulement, que Dieu, dans sa Grande Clémence et Miséricorde interviendra avant cette finalité.

      • laurent35

        Louis, je suppose que vous dites que tout le monde recevra la marque de la bête à cause du verset 16 du chapitre 13 de l’Apocalypse :
        « 13:16 Elle fit qu’à tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, on mit une marque sur la main droite ou sur le front, 17 et que nul ne pût acheter ou vendre, s’il n’avait pas la marque du nom de la bête ou le nombre de son nom. »

        Mais, les autres versets faisant référence à la marque distinguent ceux qui ont reçu la marque des autres, le plus explicite étant le verset 4 du chapitre 20 :

        « 20:4 Puis je vis, des trônes, où s’assirent des personnes à qui le pouvoir de juger fut donné, et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et ceux qui n’avaient point adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu sa marque sur leur front et sur leur main. Ils eurent la vie, et régnèrent avec le Christ pendant [les] mille ans. »

        Autres versets :

        14:9 Et un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte :  » Si quelqu’un adore la bête et son image, et en prend la marque sur son front ou sur sa main, 10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, du vin pur versé dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et dans le soufre, sous les yeux des saints anges et de l’Agneau.

        14:11 Et la fumée de leur supplice s’élèvera aux siècles des siècles, et il n’y aura de repos, ni jour ni nuit, pour ceux qui adorent la bête et son image, ni pour quiconque aura reçu la marque de son nom.

        16:2 Et le premier partit et répandit sa coupe sur la terre ; et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et ceux qui adoraient son image.

        19:20 Et la bête fut prise, et avec elle le faux-prophète qui, par les prodiges faits devant elle, avait séduit ceux qui avaient la marque de la bête et ceux qui adoraient son image. Tous les deux furent jetés vivants dans l’étang de feu où brûle le soufre ;

        -> Ces versets désignent explicitement les hommes ayant reçu la marque. Si tous les hommes avaient reçu la marque, ce ne serait pas nécessaire. En fait, les hommes concernés par ces versets sont ceux qui ont reçu le marque ET ceux qui adorent la bête, sous-entendu qui n’ont pas reçu la marque.

        Le verset 13:16 peut donc sembler contradictoire par rapport aux autres, mais la contradiction disparaît si on le comprend ainsi : « la bête ordonna ou mit en place les conditions imposant le marquage des hommes ». Il peut s’agir d’un ordre ou simplement d’une incitation très forte liée aux moyens de paiement.

        De plus, toute marque imposée contre la volonté de la personne n’aurait pas de valeur pour Satan vis-à-vis de Dieu. Dieu ne pourrait pas considérer une personne marquée de force comme étant réellement marquée. Satan va donc simplement exercer une pression très forte sur les hommes pour obtenir leur consentement à ce marquage. On retrouve cette idée dans l’épilogue de l’oeuvre « 1984 » de George Orwell : Winston n’est pas tué, mais on le pousse à se renier, à renier ses convictions et à renier même l’amour de Julia. Brisé complètement mentalement, il peut alors retourner au sein de la société. C’est une fin horrible. Plus que la mort physique, on veut la mort spirituelle de l’homme.

        Personnellement, comme je l’indiquais dans un autre commentaire en détaillant l’évolution de la bancarisation en France depuis les années 60 jusqu’aux systèmes de paiement sans contact déployés aujourd’hui, je pense qu’il y aura un marquage physique. Les expériences menées jusqu’ici consistent en général soit à implanter une puce dans la main entre le pouce et l’index, soit à tatouer une puce sur le front. On est vraiment tout près de ce qui est décrit dans l’Apocalypse. Tout ceci est logique d’un point de vue pratique : il est plus facile de survoler un terminal de paiement avec la main qu’avec le coude ou le genou ! De même, il est plus facile d’identifier une personne en pointant une « douchette » électronique sur le front qu’ailleurs. Et ce qui est extraordinaire, c’est que d’un point de vue technique, le front est la partie du corps la plus intéressante pour permettre le rechargement d’une batterie grâce à des phénomènes thermiques.

        Mais, ceci est valable pour les pays « avancés » technologiquement comme la France ou Israël (au hasard). On est loin de cette situation dans bien des coins du globe. Je pense donc que le marquage ne concernera que les pays à la pointe du Nouvel Ordre Mondial, au coeur des événements à venir, les pays qui comptent d’un point de vue eschatologique. Dans les autres pays, il y aura les adorateurs de la bête et les autres.

  16. heloise

    Le pape François sermonne la France en lui reprochant de s’éloigner de la doctrine de l’Église. Il s’agit de la candidature du diplomate Laurent Stefanini, catholique pratiquant et homosexuel assumé, au poste de l’Ambassadeur de France au Vatican. http://www.leparisien.fr/pape-vatican/le-pape-francois-sermonne-la-france-fille-ainee-de-l-eglise-bien-infidele-12-06-2015-4856423.php
    Le pape François refuse d’accepter un Ambassadeur homosexuel, on ne peut qu’être d’accord. Voici un exemple comment il arrive à tromper les catholiques les plus dévoués.
    «On dit que la France est la fille aînée de l’Église, mais c’est une fille bien infidèle», a-t-il dit avec la tristesse. Et il a rajouté : «Il y a des gens en vie mais qui sont morts: il faut aller les réveiller». C’est exactement ce que vous dites sur votre blog, Louis 🙂

  17. Alberto Da Giussano

    Info ou intox ? L’illuministe David Rockefeller bénéficie de sa 6ème transplantation cardiaque, à 99 ans.
    http://www.999spiritus.org/2015/05/02/liluministe-david-rockefeller-subit-sa-6eme-transplantation-cardiaque-a-99-ans/
    « A chaque fois que j’obtiens un nouveau cœur, c’est comme si le souffle de la vie se répandait partout en moi. Je me sens énergique et vivant, » dit-il aux journalistes, déclarant sur le ton de la plaisanterie espérer vivre jusqu’à 200 ans…
    Ce presque centenaire devrait passer sa convalescence au calme, sur son ile privée et paradisiaque au Vanuatu…

    Si cette affaire de transplantation est vraie (ces informations sont difficilement vérifiables du fait du sceau du secret qui entoure ces personnalités-là, a-t’on besoin de le rappeler ?
    Paradis pour les uns, enfer pour tous les autres, l’illuministe David Rockefeller n’avait-il pas déclaré en ces termes :

    « Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est de la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial. »

    Ou encore :

    « Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des Etats-Unis, caractérisant ma famille et moi en tant qu’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique – un seul monde si vous voulez. Si cela est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être.«

    Mémoires, David Rockefeller, éd. Random House, 1st Trade Ed édition, October 15, 2002 (ISBN 978-0679405887). p. 405

    PS : Jésus chasse les marchands du temple, je n’avais pas mis le bon lien :

  18. Jeanne d'Arc II

    François aux catholiques de France. Extrait :
    « La France est dite fille aînée de l’Eglise », mais peut-être « pas la plus fidèle », a fait observer le pape dans une boutade rapportée par le père David Gréa, curé de la paroisse à Lyon-Centre, sur son compte Twitter. Il précise : « Le pape parlait de l’Eglise de France et non pas de la France. Il nous invite à sortir de nos enfermements. »

    Mon avis : François veut-il dire qu’il y a encore des catholiques français qui résistent à sa nouvelle révélation? On aurait plutôt attendu un message, comme l’a fait notamment Jean-Paul II, sur la montée de l’apostasie…
    Pour moi, c’est un signe excellent. car ce sont bien les bastions résistants de la Fille aînée de l’Eglise qui feront renaître la véritable Eglise du Seigneur !
    http://www.zenit.org/fr/articles/aux-catholiques-de-france-je-prie-pour-que-vous-soyez-heureux

  19. Jeanne d'Arc II

    « Synode. Le double cri d’alarme du cardinal Antonelli », qui vient de faire paraitre un ouvrage. Par Sandro Magister. A lire.
    « Il a présidé pendant cinq ans le conseil pontifical pour la famille. Permettre aux divorcés remariés de communier, prévient-il, marquerait non seulement l’avilissement de l’eucharistie mais aussi la fin du sacrement de mariage »
    Extrait important, qui parle de la situation chez nos amis Orthodoxes :
    « La pratique pastorale qui s’est développée dans les Églises orientales orthodoxes est instructive à cet égard.
    Dans leur doctrine, ces Églises affirment l’indissolubilité du mariage chrétien. Cependant, dans leur pratique, les motifs de dissolution du mariage précédent et de permission de contracter un deuxième (ou un troisième) mariage se sont progressivement multipliés. De plus le nombre de personnes qui font de telles demandes est maintenant très élevé. Désormais toutes les personnes qui présentent à l’autorité ecclésiastique une attestation de divorce civil obtiennent également d’elle l’autorisation de contracter un nouveau mariage, sans même devoir passer par une enquête et par une évaluation canonique de leur affaire.
    On peut prévoir que la communion eucharistique des divorcés remariés et des personnes qui vivent en concubinage va, elle aussi, devenir rapidement un fait généralisé. À ce moment-là, parler de l’indissolubilité du mariage n’aura plus beaucoup de sens et la célébration même du sacrement de mariage perdra sa valeur pratique. »
    http://chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/1351065?fr=y

  20. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    En ce temps-là, parlant à la foule, Jésus disait : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence :
    nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. »
    Avant de « jeter en terre la semence. » Les jardiniers savent bien qu’il faut peiner avec joie à jardiner, à la bêche, le terrain. ( Si ce n’est pas fait avec amour, cela ne sert de rien .) Je dis ça pour ceux qui pensent que tout se fait par miracle. Oui c’est un miracle de voir germer et pousser une graine jetée en terre. Seulement, faut-il encore que le sol soit cultivé de manière biologique, sans ajout d’herbicides, ou de pesticides. Autrement, ce que vous faîtes pousser est impropre à la consommation. Donc je dois semer si je veux récolter, par ailleurs le fait de cultiver dans un terrain souillé par des ajouts de poisons est la cause de vos nombreuses maladies.
    Vous qui jardinez votre jardin, vous savez quelle joie, il y a à voir pousser vos légumes ! Quel miracle !
    Effectivement, je ne sais pas comment la semence germe et grandit, mais je sais que le Créateur l’a voulu ainsi. Il en est de même pour la semence de la Parole de DIEU. Nous, chrétiens nous sommes appelés à semer la Parole de la Bonne Nouvelle, sans nous soucier du terrain sur laquelle elle tombe, mais…
    Matthieu 13.23 Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.
    Nous avons à prier pour ceux dont le ‘terrain’ est impropre à recevoir la semence. Il en va de leur vie future, de leur avenir dans l’Éternité bienheureuse avec la Sainte Trinité.
    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

  21. Spondus

    Mr Dalencourt encore merci pour tout ce travail ,votre photo d’entete de page ressemble étrangement aux armoiries de la famille de Villeneuve du Languedoc est ce un fait exprès ou seulement le hasard?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s