L’église est morte

tombeau

A la fin du message de la Salette, juste avant la description des deux témoins, il y a deux locutions extrêmement fortes qui méritent d’être étudiées :
1) « Voici le temps des temps, la fin des fins. »
2) « L »Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation ».

ND-pleureLa Salette décrit bien la fin des temps, la fin du monde connu où satan peut régner sans partage. Et cette fin sera visible aux yeux de tous par un événement annonciateur hors du commun et inconcevable pour la plupart des catholiques : l’Eglise sera éclipsée.
Pire, quelques paragraphes auparavant, la Sainte Vierge aura précisé : « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist. »

Ces paroles sont pourtant claires : Rome c’est le Vatican, donc l’Eglise catholique. Rome représente le sommet de la hiérarchie catholique, son autorité absolue et parfois infaillible lorsqu’elle s’exprime ex cathedra, par le biais du pape.
Quand à L’Antéchrist, tout le monde sait qu’il s’agit de l’ennemi mortel du Christ et de son Eglise, qui règnera juste avant le retour du Christ, sa Parousie.
Le Christ, nous le savons, reviendra dans la gloire pour le Jugement dernier et l’établissement de la Jérusalem Céleste.
C’est à dire la fin du monde, ou du moins de ce monde.

Eh bien nous y sommes.
L’Eglise est éclipsée.
Rome a perdu la foi.
Rome est bien le siège de l’Antéchrist.

Pire, nous sommes dans la phase finale, c’est à dire la mort effective de l’Eglise.

Car il a été prophétisé que l’Eglise catholique, à la fin des temps, subirait la même Passion que son divin époux : agonie, condamnation, flagellation, chemin de croix, mort et mise au tombeau.

Ce constat fait écho au dialogue de Léon XIII du 13 octobre 1884 : « Je peux détruire ton église » dit satan à Jésus, qui lui répond : « Tu le peux ? Eh bien fais-le » et il lui donne cent ans pour y arriver.
Donc il y parviendra.

Second écho, écrit dans le Diable au XIXème siècle en 1892, donc quelques années après ce dialogue. L’action se passe dans une loge maçonnique luciférienne, et on pose la question à satan : « Combien de papes après Léon XIII ?  » Réponse : « Neuf, et après eux je règnerai. »
Ce n’est pas anodin comme réponse : je règnerai veut dire que le dragon sera à la tête de l’Eglise catholique, en d’autres termes l’Antéchrist. Ici, le diable rejoint les propos de Notre-Dame à la Salette, et les confirme, tout en nous donnant une indication précise de date : le dixième pape après Léon XIII sera l’Antéchrist, c’est à dire François.

Troisième piste qui vient exactement corroborer les deux précédentes, la prophétie des papes de saint Malachie. Cette liste de 111 devises s’arrête à Benoît XVI, 111ème et dernier pape.
Son successeur, Pierre le Romain, est hors liste, décrit comme le pape des tribulations suivi du Jugement dernier. Ceci est conforme à ce que nous écrivions plus haut : le Christ revient pour juger les vivants et les morts.

Enfin, dernière indication, s’il en fallait une après une telle avalanche de preuves, Notre-Dame à la Salette explique que « Le Saint-Père souffrira beaucoup. Je serai avec lui jusqu’à la fin pour recevoir son sacrifice. Les méchants attenteront plusieurs fois à ses jours ; mais ni lui, ni son successeur…, ne verront le triomphe de l’Église de Dieu. »
Si Notre-Dame parle du Saint-Père et de son successeur en même temps, cela veut bien dire qu’il y aura à ce moment-là deux papes vivants en même temps, puisque les papes se succèdent après la mort du précédent. On ne peut s’exprimer ainsi que si les deux papes sont bien vivants.
Notons également que la Sainte Vierge s’arrange pour dire le « Saint-Père » d’un côté et « son successeur » de l’autre, comme si elle voulait faire comprendre que le second, bien qu’occupant le chaire de Pierre, n’est qu’un imposteur.

prophetie-papesLa prophétie des papes de saint Malachie utilise la même rhétorique : en ne désignant pas le dernier pape par une devise comme les 111 autres, elle s’arrange pour décrire un homme qui occupe le poste de pape sans l’être, d’où « Pierre le romain » : Pierre désigne le successeur du premier pape, le romain confirme qu’il s’agit bien du Vatican ; donc un imposteur.

Pour mieux nous mettre sur la piste, la liste des 111 papes inclut les 10 anti-papes du Moyen-âge. Pourquoi inclure les anti-papes ? Quelle en est la raison profonde ? Aujourd’hui, tout s’éclaire : il fallait les comptabiliser car le dernier, à la fin, sera lui aussi un anti-pape et même plus que cela : un faux pape.

Récapitulons :
– Le 10ème pape après Léon XIII, donc François, sera le représentant de satan,
– Rome sera le siège de l’Antéchrist,
– Le dernier pape est un imposteur,
– Cette période se termine par la chute de Babylone, la mort des bêtes, le retour du Christ en gloire et le Jugement dernier. « Le temps des temps, la fin des fins. »

Y sommes-nous ?
Oui.

Pourquoi ?
Parce que nous pouvons prouver maintenant que l’Eglise est morte, bien morte, qu’elle est actuellement au tombeau.
Elle est morte sur le nouveau Golgotha, la colline du Vatican, un certain 13 mars 2013 à 19h06.
Comme le Seigneur fait bien les choses, il nous en a avertit par la foudre sur le Vatican le 11 février 2013, jour de l’annonce de la démission de Benoît XVI.

Le processus de destruction de l’Eglise est assez facile à comprendre et à décrypter.
foudre-vatican
L’annonce de la démission de Benoît XVI est très riche d’enseignement, le 11 février 2013 est en réalité le vrai coup d’envoi de la victoire finale du diable et de l’arrivée de l’Antéchrist sur la chaire de Pierre car :
1) Le 11 février est le 42ème jour de l’année (42 est le chiffre de la durée de la bête, donc de l’Antéchrist, dans l’Apocalypse) ;
2) C’est le jour de la première apparition de Notre-Dame à Lourdes ;
3) Le 11 février 2013 est distant de 155 ans avec Lourdes, or l’apparition s’étale sur 155 jours ; je rappelle également que Benoît XVI est né le 16 avril, jour de la fête de sainte Bernadette. Il n’ y a donc aucun hasard entre le rapprochement Benoît XVI/Lourdes ;
4) Le 11 février est aussi le jour de la signature des accords de Latran en 1929. Or ces accord, refusés par tous les papes de Pie IX à Benoît XV, sont la première marche dans l’intégration du Vatican à Babylone. 84 ans séparent les accords de Latran de la démission de Benoît XVI.
La présence de ce chiffre n’est pas un hasard, car 84 est celui de la purification. C’est l’âge de la prophétesse Anne le jour de la purification, et aussi 2×42. Or nous savons que 42 est le chiffre de la bête, donc de Babylone, sa cité, et que le châtiment de Babylone sera doublé (Apoc. 18, 6) : 42×2 donnent bien 84.

On peut donc aujourd’hui résumer -très schématiquement- la Passion de l’Eglise par le calendrier suivant :

  1. Agonie : 1958-1962
    L’élection de Jean XXIII au souverain pontificat marque le coup d’envoi de la Passion de l’Eglise. Le premier pape franc-maçon de l’histoire de l’Eglise marque une rupture sans précédent. 1958 est à mettre en rapport avec 1858, apparitions de Lourdes, justement, et date de révélation du secret de la Salette.
  1. Arrestation, flagellation, couronne d’épines, condamnation : concile Vatican II, 1962-1965
    Le concile Vatican II est la condamnation à mort de l’Eglise. Certes elle n’est pas encore morte, mais elle est condamnée, sa mort a été décidée, elle a été jugée. Le libéralisme, le faux œcuménisme et surtout les réformes pernicieuses qu’il a engendrées (suppression du sacré, réforme de la liturgie, modification du rite d’ordination, et surtout destruction de la messe) en sont les principaux aspects.
    Sa mort à terme est sûre.
  1. Chemin de croix et mise en croix : 1965-2013
    Le concile sera suivi d’un long processus de destruction par l’intérieur, ce sera le chemin de croix de l’Eglise catholique. Petit à petit, et sans même s’en rendre compte, les catholiques apostasient leur religion. Tout se détériore, tout est grignoté petit à petit afin de transformer l’Eglise en organisation humanitaire où l’humanisme a remplacé le christianisme. La religion de l’homme. L’homme est au centre de l’Eglise en lieu et place du Christ. Très astucieusement, satan a réussi à déplacer le centre de gravité : de christocentrique, l’Eglise devient humanocentrique sans que cela ne gêne personne, ou presque.
  1. Le bon larron : Benoît XVI
    Le cardinal Ratzinger fut un des principaux artisans du concile Vatican II et surtout un de ceux qui en étendra la portée et l’influence. Un bâtisseur du libéralisme destructeur. Cependant, Ratzinger, une fois élu pape, se rendra compte progressivement de son erreur, car le Saint Esprit veille. Au lieu d’une continuation de l’œuvre de son prédécesseur, à laquelle il a pourtant largement contribué, Ratzinger freine les réformes et enclenche même le processus inverse. Le motu proprio du 7 juillet 2007, en faveur de la messe tridentine, fut une véritable déclaration de guerre à ses commanditaires francs-maçons. D’où sa description dans la Salette : « il souffrira beaucoup« . Notre Ratzinger destructeur est devenu Benoît XVI le repenti.
  1. La mise à mort : 11 février – 13 mars 2013
    L’élection de Jorge Mario Bergoglio correspond à l’installation du dragon sur la chaire de Pierre. La prophétie de la Salette est accomplie. Georges comme G de la franc-maçonnerie, dont il est le digne représentant. Bergoglio est à lui-seul le symbole même de l’inversion satanique : Georges comme saint Georges qui terrasse le dragon et Marie la mère de Dieu. Le Georges satanique a donc bien l’intention de terrasser la nouvelle Eve chargée d’écraser la tête du serpent.
    Mais tout a une fin. Car si la mort a bien eu lieu en 2013, la Résurrection s’accomplit le troisième jour, donc la troisième année : 2015.

C’est pourquoi 2015 est une année cruciale, celle de la bataille de l’Armaguéddon : ou satan gagne définitivement, ou il est chassé pour l’éternité par le souffle de saint Michel et l’action de Marie.

Dans un article prémonitoire, j’hésitais entre le statut d’Antéchrist ou de faux prophète pour le pape François. Finalement, il est probable qu’il soit les deux.
Des deux bêtes de l’Apocalypse, seule la bête de la terre est décrite comme un personnage à part entière, que le texte appelle le faux prophète. La bête de la mer, elle, est multiple puisqu’elle a 7 têtes et 10 cornes, et même une huitième tête. Sa création s’appelle Babylone la grande, qui fornique avec la grande prostituée.
Les deux bêtes, Babylone et la grande prostituée sont amplement décrites dans les chapitres 13, 17 et 18 de l’Apocalypse.

Tout est clair maintenant.
Babylone est la société pervertie et corrompue créée par le dragon (satan), la cité du mal qui a remplacé la cité du bien, donc la société mondialiste, matérialiste et perverse dans laquelle nous vivons actuellement.
La grande prostituée est le Vatican, ce catholicisme dévoyé par la bête qui s’y est introduite lentement, dont les prémisses remontent à 1929, acté 33 ans plus tard en 1962, dirigé par la bête elle-même depuis 2013.
Elle a fait embrasser l’humanisme aux catholiques, qui se prosternent non plus devant le Christ mais devant l’homme divinisé, c’est à dire la première bête, celle de la mer.

Comment peut-on affirmer que l’Eglise catholique est définitivement morte avec le pape François ?
Tout simplement parce que ses deux ans de pontificat nous l’ont amplement prouvé.
Par rapport à ses prédécesseurs, qui avaient bien préparé le moule il est vrai, ce pontife et l’Eglise qu’il dirige n’ont plus de catholique que le nom.

Jusqu’à Benoît XVI inclut, le monde, c’est à dire Babylone, même s’il reconnaissait certaines avancées de l’Eglise, restait jusque là réticent, critique, en opposition globale à l’Eglise.
Aujourd’hui ce n’est plus vrai.
Pour la première fois, Babylone a intégré, accueilli l’Eglise, elle l’accepte dans son sein.
Voilà le signe.
Et le Vatican le lui rend bien.

Ce basculement définitif de l’Eglise dans Babylone se voit à quatre niveaux :
1) Le Vatican se comporte comme une entité babylonienne,
2) La religion universelle, que l’on croit en gestation, est en réalité déjà installée,
3) L’enseignement de l’Eglise n’est absolument plus catholique,
4) Le diable savoure déjà sa victoire par l’annonce du jubilé de la miséricorde.

 

Le Vatican se comporte comme une entité babylonienne

Je le disais en préambule. Le plus frappant aujourd’hui c’est que Babylone ne combat plus l’Eglise mais l’accueille en son sein, comme des frères et sœurs. Du jamais vu avant François.

time– Dès décembre 2013, le magazine Times déclare le pape François « homme de l’année« . Un tel hommage de Babylone à Rome était impensable, surtout vu le positionnement hautement franc-maçon et mondialiste du support. D’autres ont emboîté le pas, notamment une revue LGBT. Là aussi, ce n’est pas possible dans le contexte d’une Eglise catholique classique, même du temps de Jean-Paul II.
Quelque chose a donc changé, mais est-ce nos adversaires qui ont révisé leur position (lobby LGBT, franc-maçonnerie…) ou l’Eglise catholique ? Poser la question, c’est y répondre.
Le Christ procéda de la même façon en saint Luc : « Lorsque le Fils de l’Homme reviendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? » Il connaissait, hélas, la réponse.

– Le 11 mai dernier, le pape François reçoit 7000 enfants de la Fabrique de la paix, une entité créée par l’ONU. Sont-ils catholiques ? Œuvrent-ils à répandre l’évangile ? Non, pas du tout, mais de cela le pape s’en a cure. Il promeut non pas la paix du Christ mais la paix maçonnique, c’est donc normal qu’il reçoive les membres d’une organisation mondialiste et maçonnique. Reçus dans la grande salle d’audience au Vatican, le pape entre sur la musique « We are the world« . Où est le catholicisme là-dedans ? On est dans une ambiance 100% babylonienne.

– Depuis l’élection du pape François, des exemples de ce genre, il y en a des dizaines, où le Vatican utilise les codes de Babylone là où il devrait montrer l’exemple du catholicisme, puisque le pape est le représentant du Christ sur terre. Le Christ a-t-il embrassé les us et coutumes de Babylone ? Non il les a combattus, en expliquant pourquoi.
J’avais noté que le 17 décembre dernier, pour les 78 ans du pape, des centaines de passionnés de tango avaient dansé place saint Pierre à Rome, sous les fenêtres du pape, sur des airs de vieux tangos populaires diffusés par le Vatican lui-même ou du moins autorisés par lui. Savez-vous que jusqu’à Benoît XVI inclut, on distribuait des mantilles aux femmes pour qu’elles se couvrent la tête lorsqu’il y avait des audiences publiques sur la place saint Pierre ? Aujourd’hui on y danse le tango, danse sensuelle interdite à une certaine époque par l’Eglise.
Babylone est entrée au Vatican, celui-ci ne s’en cache pas, il en est même très heureux.

Politiquement, c’est pareil.
Le pape François se comporte comme un leader socialo-communiste revendiqué.
J’avais analysé son discours au parlement européen du 25 novembre. On n’est plus du tout dans la doctrine sociale de l’Eglise mais dans le socialisme bon tient, promouvant l’immigration de masse sous des dehors humanistes, ainsi que la redistribution des richesses sur un mode socialiste.

La prochaine encyclique du pape, très attendue, sera sur le réchauffement climatique. La fable du réchauffement climatique est une invention de l’establishment franc-maçon marxiste qui nie l’origine divine de la création et divinise l’homme puisque celui-ci s’attribue la modification du climat (ce qui n’est pas prouvé), mais surtout considère qu’il peut influer sur celui-ci puisqu’il a décidé qu’il limiterait la hausse des températures à 2 degrés (???). L’homme commande aux éléments maintenant ! Il se prend pour Dieu avec une arrogance et un culot stupéfiants.
L’encyclique a-t-elle pour but de démasquer cette supercherie et de réaffirmer la primauté de l’ordre naturel, créé et voulu par Dieu ?
Pas du tout, le Vatican sera à 100% dans les thèses de Babylone.
Que vient faire ici l’Eglise catholique ?

obama-popeDe même, que venait faire l’Eglise catholique, du moins le pape, dans le rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les Etats-Unis ? A-t-on entendu à cette occasion le pape dénoncer les dangers du communisme, Cuba étant un des derniers régimes communistes de la planète, qui pourtant promeut un matérialisme athée, une politique d’insurrection permanente par la violence, sans parler des persécutions sanguinaires de ces régimes, faisant dire à un de ses prédécesseurs (Pie XI) que le communisme était intrinsèquement pervers ?
Rien de tout cela, bien au contraire, Raul Castro, le président cubain, a même déclaré qu’il pourrait revenir à l’Eglise catholique. Est-ce parce qu’il a abjuré le communisme et s’est converti ? Nullement, c’est parce que le catholicisme de François est compatible avec le communisme, dont il reste un fervent défenseur.
Là aussi, qui a changé ? Nos ennemis ou nous-mêmes ?

Dans le même ordre d’idée, Al Gore a déclaré qu’il pourrait devenir catholique à cause de ce pape. Est-ce la doctrine catholique qui l’a séduit, ou l’amour du Christ ? Non, c’est justement tout le côté babylonien du pape.

On constate la même chose au niveau de popularité du pape au sein des populations non catholiques. Le pape plaît à tout le monde, c’est indéniable.
Est-ce pour des positions concernant la doctrine catholique
?
Pas du tout, c’est pour ses engagements francs-maçons et babyloniens : la défense de la paix, l’absence toute remontrance concernant les péchés du monde, l’ouverture aux autres religions, la fraternité universelle.

 

La religion universelle existe déjà

J’ai déjà abordé ce thème dans mon dernier article, mais il est essentiel de comprendre ce point fondamental. Nous voyons actuellement le Vatican s’activer afin de préparer la future religion universelle, annoncée dans les projets secrets de la franc-maçonnerie dès la fin du XIXème siècle. Le projet n’est donc pas nouveau, mais le zèle de François à se rapprocher des autres religion est manifeste.
Bon ramadan avait-il déclaré dès 2013.

Cependant, cette stratégie, même si elle est réelle, est un leurre.
Car le véritable instigateur, satan, n’a pas besoin de fondre toutes les religions en une. Il n’a pas créé l’Islam, le judaïsme talmudique, le protestantisme, l’indouisme, le bouddhisme etc (enfin toutes les fausses religions) pour qu’ils se fondent ensemble avec le catholicisme, mais bien pour le combattre, l’entourer, l’étouffer.

La cible de satan, ce n’est pas les autres religions, mais le catholicisme. Il ne veut pas mélanger tout le monde, filmce qui serait illusoire, mais que le catholicisme se mélange avec tout le monde, se fonde dans les autres. Nuance.
C’est exactement le thème du film Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu qui a eu tant de succès l’année dernière. Les 4 filles, toutes les quatre catholiques, épousent 4 hommes chacun de religion différente. Est-ce que les hommes vont se convertir au catholicisme ? Pas du tout, c’est ce dernier qui va se fondre dans les autres et perdre son âme et son identité sur fond de tolérance, l’éducation des parents étant présentée comme désuète et inadaptée au monde moderne (Babylone), lesquels sont sommés de s’adapter à la nouvelle règle.

Or c’est exactement ce qui s’est passé dans le monde réel. Je parle bien au passé, pas au futur.
Les catholiques aujourd’hui, mis à part les traditionalistes, ne revendiquent plus la primauté de l’Eglise catholique sur les autres religions, et par conséquent la primauté pourtant évidente du Christ sur les faux dieux. La quasi totalité des catholiques croit et enseigne que les religions monothéistes adorent le même dieu, ce qui est faux puisque nous sommes les seuls à adorer un Dieu trinitaire dont le Christ est la seconde personne, à la fois vrai Dieu et vrai homme.
Pire, les catholiques sont les seuls, depuis le pape François, à enseigner les autres religions dans leurs cours de pastorale ! Oui, vous avez bien lu, sous prétexte d’ouverture, nous enseignons à nos enfants les religions de l’ennemi, ce que ne fait aucune de ces religions et c’es bien normal. Pourquoi les imams iraient enseigner le christianisme aux petits musulmans ?

Le troisième temple, c’est l’homme. Saint Paul nous a enseigné que « le corps est le temple du Saint-Esprit« , et Jésus-Christ a institué le sacrement de l’Eucharistie pour demeurer en nous et faire de notre corps son temple.
C’est la raison pour laquelle il nous a promis qu’il serait avec nous jusqu’à la fin du monde. Car il est réellement présent dans les Saintes Espèces et ce à chaque messe. Sa promesse est toujours valable car, malgré ses péchés, l’Eglise catholique, même conciliaire, n’a pas perdu la validité de ses sacrements.

Pour occuper ce temple, satan est passé par la voie détournée du faux œcuménisme. Sous prétexte de tolérance, le catholique a été invité à renier son propre Dieu pour l’aligner au même niveau que les idoles. Jean-Paul II avec la réunion d’Assise en 1986 a fait un tort considérable à l’Eglise.

Aujourd’hui, c’est l’Eglise qui va à la rencontre des autres religions, et une fois de plus, Babylone salue le travail effectué. Mais effectué dans un seul sens : des cathos vers les autres et non le contraire. Car ce sont les cathos qu’il faut réformer (c’est à dire abattre), pas les autres, qui ne ressentent nullement le besoin de se remettre en cause.

On découvre qu’existe une commission luthérienne-catholique pour l’unité (!) qui prépare avec le Vatican, la commémoration commune du cinquième centenaire de la réforme en 2017.
C’est hallucinant de lire ça, de constater un tel revirement de l’Eglise catholique en faveur d’un de ses principaux adversaires, un des plus pernicieux et les plus dangereux.
Faut-il rappeler que Luther a réfuté et refusé la doctrine des indulgences, l’autorité du pape, le célibat des prêtres, le culte des saints et en particulier celui de la Vierge Marie, le purgatoire, la messe et évidemment l’Eucharistie, sacrement fondamental car lien direct entre le Christ et l’homme, don infiniment divin que ne possède aucune autre religion. Rien que ça.
Quelle trahison de la part du Vatican !

pape-rabbinsCette nécessite de voir l’Eglise catholique se réformer d’abord pour qu’elle soit adoptée par les autres religions ensuite, est très bien expliquée par les juifs.
Le rabbin Moché Lewin, directeur de la conférence des rabbins d’Europe, interviewé par le Figaro le 20 avril dernier, explique en substance que le dialogue n’a pu s’instaurer entre eux et le Vatican seulement depuis que celui-ci a fait des avancées significatives, citant la déclaration Nostra Aetate du concile, les rencontres d’Assise et la visite de Jean-Paul II à la grande synagogue de Rome. Toujours dans un seul sens. Babylone veut bien de nous quand nous lui faisons allégeance.
L’ex président israélien Shimon Peres peut proposer à François de créer une ONU des religions et d’en prendre la tête. Complices ? Le fruit est mûr, c’est sûr.

Tout ceci est en totale contradiction avec près de deux mille ans de christianisme. Celui-ci combattait avec succès les autres religions dont il connaissait l’origine satanique, afin de conduire les âmes vers leur Dieu et Sauveur. Mon royaume n’est pas de ce monde a affirmé le Christ. Depuis que l’Eglise s’est ouverte au monde, elle a commencé à dépérir. Logique. Plus elle s’est approchée de Babylone et plus elle a perdu de membres.
Maintenant qu’elle a accomplit sa transformation, Babylone la dévore toute crue.

L’Apocalypse nous dit que les rois de la terre haïront la grande prostituée ; c’est tout à fait exact, ils ont tout fait pour la dépecer, et maintenant qu’elle est spirituellement morte (Tu te crois vivant mais tu es mort), Babylone célèbre et proclame bruyamment sa victoire.

Mais attention, la roche tarpéienne est proche du Capitole.

 

Le diable a annoncé trop tôt sa victoire

logo-jubiléLe jubilé du pape François est le signe de la fin. Le pape veut célébrer les 50 ans de Vatican II par un jubilé exceptionnel. Or le 8 décembre 2015, le concile aura 50 ans révolus, c’est à dire qu’il entrera dans sa 51ème année. Symboliquement il dépassera le Saint-Esprit, dont le chiffre est le 50 selon les Pères de l’Eglise (la Pentecôte étant le 50ème jour après Pâques). Dans l’interview pré-citée, le rabbin Moché Lewin explique que « dans la tradition juive, 50 ans c’est le Yovel, le jubilé, qui est dans la bible, synonyme d’éternité. » En d’autres termes, le jubilé de François représente une victoire définitive de satan sur le Christ, le signe qu’il a définitivement vaincu l’Eglise du Christ.

Ils ont déjà déclaré le concile Vatican II « saint » indirectement en canonisant Jean XXIII et Jean-Paul II.
La dernière étape est ce jubilé (année sainte !), où le concile sera considéré alors comme définitivement adopté, irréversible et irrémédiable. Ils auront dépassé l’Esprit-Saint, en franchissant le seuil des 50 ans révolus le 8 décembre, jour de la fête de l’Immaculée Conception. Tout un symbole.

Surtout que le Vatican enfonce le clou en ouvrant officiellement ce jubilé aux musulmans et aux juifs, puisque le pape a souligné « que la divine miséricorde est commune aux chrétiens, aux musulmans et aux juifs » et qu’elle « doit favoriser le dialogue avec ces religions et les autres traditions spirituelles« .

Le diable se dévoile trop car il sait que la fin est proche, et il doit attirer le plus d’âmes à lui.
Il avait déjà essayé de passer en force lors du dernier synode en tentant d’imposer des réformes fondamentales sur la position de l’Eglise concernant les mœurs.
Le blocage des propositions du pape (le Saint-Esprit veille) entraîna une fureur noire de celui-ci, qui se concrétisera par l’engueulade de la curie le 22 décembre.
Même les médias maintream babyloniens n’en revenaient pas ; le Figaro titrait « L’attaque au vitriol de François contre la curie« . Manifestement, le pape était fou de rage contre tous ceux qui lui ont tenu tête, et il a su le faire comprendre.

Pour ne plus être pris au dépourvu, le pape a ensuite réformé la curie, viré ou déplacé les hommes qui ne lui convenaient pas, et nommé un nombre suffisant de cardinaux afin d’être sûr d’avoir la majorité lors du prochain synode.

On peut mesurer le résultat aujourd’hui de ces réformes puisque le Vatican vient d’annoncer, à l’occasion du jubilé, un pardon exceptionnel de tous les péchés, y compris de l’avortement, pour les femmes qui l’ont pratiqué comme pour les personnes qui les y ont aidées.

Cette annonce, très récente, est l’ultime signe de la mort réelle de l’Eglise, si jamais on en doutait encore.
On retrouve ici les pratiques perverses du démon, qui d’un côté réaffirme la condamnation de l’avortement par l’Eglise, mais en même temps absout toute personne qui l’a pratiqué ainsi que ceux qui l’y ont aidé.

C’est comme si on faisait une loi interdisant le meurtre tout en disant qu’on ne poursuivra pas les meurtriers.
Car l’avortement est un meurtre, le meurtre le plus abominable qui soit puisque les mères tuent des enfants innocents et sans défense (leur propre enfant !), en leur sein. Il s’agit ni plus ni moins de la résurgence des sacrifices humains qu’offraient certaines civilisations à leurs dieux sataniques.
53 millions de sacrifices humains par an tout de même.

On ne peut pas affirmer une chose et autoriser son contraire.
L’Eglise catholique doit réaffirmer haut et fort que l’avortement est un meurtre abominable et qu’il n’est possible d’envisager le pardon d’un péché aussi grave qu’au cas par cas, sous la direction spirituelle d’un prêtre, et à condition d’une contrition réelle, et d’un désir de réparer par la pénitence.
Elle doit réaffirmer aussi que quiconque aura incité à ce geste ou l’aura pratiqué se rend coupable du même crime que la femme qui avorte.

Mais annoncer ubi et orbi que tous ceux qui pratiquent ce meurtre seront absous quoi qu’il arrive, y compris ceux qui ont incité au meurtre ou l’auront pratiqué, ce n’est pas combattre le péché mais le susciter, l’autoriser.

 

Et maintenant ?

Nous avons la certitude de vivre la fin des temps.
Nous avons la certitude que le pape François est l’Antéchrist.
Nous savons que son règne ne peut excéder 3 ans et demi mais nous savons aussi que celui-ci sera écourté car le Christ l’a promis.
Nous savons que la fin de l’Antéchrist est synonyme des événements suivants, dans l’ordre :
– Chute de Babylone,
– Mort et précipitation des deux bêtes en enfer,
– Enchaînement définitif du dragon,
– Retour du Christ,
– Jugement dernier,
– Résurrection de l’Eglise,
– Instauration de la Jérusalem céleste.

Nous entrons dans la sixième période, c’est à dire celle des 6èmes sceau, trompette et coupe.

Nous avons commencé par la Salette, terminons par la Salette.
Après avoir décrit une Eglise éclipsée par le règne de l’Antéchrist, la Sainte Vierge nous indique qu’alors les apôtres des derniers temps se lèveront, suivis des deux témoins, Enoch et Elie.
Les apôtres des derniers temps se sont déjà manifestés, il s’agit de tous les défenseurs de la vraie et saine doctrine qui dénoncent depuis des années, à l’instar du Grand Réveil, les méfaits de Babylone et son complice, l’Antéchrist.
Il ne reste plus que les deux témoins avant la 7ème trompette, la moisson et le Jugement.

Voici le passage de la Salette que nous devons avoir tous en tête :
« Combattez , enfants de lumière, vous, petit nombre qui y voyez ; car voici le Temps des temps, la Fin des fins. L’Eglise sera éclipsée , le monde sera dans la consternation.
Mais voilà Enoch et Elie remplis de l’Esprit de Dieu ; ils prêcheront avec la force de Dieu ; et les hommes de bonne volonté croiront en Dieu, et beaucoup d’âmes seront consolées ; elles feront de grand progrès par la vertu du Saint-Esprit et condamneront les erreurs diaboliques de l’Antéchrist. »

Les deux témoins vont entrer en scène très prochainement pour prêcher l’évangile du royaume, et prophétiser :
1) La chute de Babylone
2) Le second avènement (imminent) du Christ
3) La Jérusalem Céleste

La sixième période sera courte. La condamnation de Babylone est prononcée.
Place aux légions du Seigneur, aux ordres de la Sainte Vierge, du Saint-Esprit et de saint Michel.

Cette intervention du Ciel, destinée à lancer les deux témoins, sera un événement de portée mondiale que je vois pour demain, samedi 16 mai, ou éventuellement le 17 mai.

Comme un écho à la foudre sur le Christ de Rio 16 mois après le 16 janvier 2014, à la fête de Notre-Dame du Mont Carmel le 16 juillet, au chiffre du pape souffrant Benoît XVI et au roi martyr Louis XVI, et enfin à Jeanne d’Arc canonisée un 16 mai, ce 16 sera une date marquée d’une pierre blanche (Apoc. 2, 17).

Pour la gloire de Dieu et le salut du monde. Par Marie, avec Marie, pour Marie.

937 Commentaires

  1. Corinne

     » Si Marie nous apprend à regarder Jésus, Jésus et l’Esprit Saint nous apprennent à regarder Marie, à l’aimer
    comme nous devons l’aimer.
    Nous n’arriverons jamais à l’aimer autant que Jésus l’a aimée.
    Et pourtant, cet amour de Jésus pour elle demeure la mesure de notre amour. »
    Père Marie- Dominique Philippe, fondateur de la Congrégation Saint-Jean.
    Tiré des 365 méditations sur la Vierge Marie.

  2. Stephane

    J’ai vu passer des commentaires intéressants sur une mise en garde contre ceux qui se croiraient au-dessus de la mêlée, qui attendent avec une certaine impatiente le coup d’épée foudroyant du Très Haut, se croyant déjà sauvés et donc faisant partie des justes.

    Je voudrais dire merci aux auteurs de ces post. Et je voudrais avec humilité réappuyer ces mises en garde pour nous tous ! Attention à cet orgueil subtil, s’il en est !! Le gain de la Vie Éternelle n’est jamais acquis à l’avance, et c’est un combat de tous les instants, chaque jour, contre les forces de l’enfer qui sont déchaînées et à leur paroxysme, parce que oui, nous sommes bien à la fin des fins; Rosaire à la main, et confessions régulières avec un vrai esprit de contrition. Et puis comprenons tous que dans ce round final, ce monde satanique qui s’est donné à Lucifer jusqu’au cou, va tout tenter pour perdre les élus. La meilleur Arme que nous devons tous utiliser est la Très Sainte Vierge Marie, et c’est pour cette effet que Dieu nous a donné sa divine Mère, afin que nous puissions arriver, sans crainte d’illusions, au Port du Salut.

    Saint Louis-Marie Grignion de Montfort s’écriait avec Amour: « Que tout le monde ne connaît-il que, sans Marie, je serais déjà damné ! ». Je crois qu’il est préférable de craindre d’aller en enfer tous les instants de sa vie, que de croire d’être déjà sauvé. Cette vertu cardinale, Louis nous l’a déjà expliquée. Tous les grands saints catholiques ont vécu ainsi.

    Alors chercher la Vérité, oui, mais prier, prier, et encore prier d’abord avec Marie, en Marie, par Marie et pour Maire, pour la plus grande Gloire de Notre Seigneur Jésus-Christ. Dieu nous a créé par Amour, donc libre de nous sauver par la grâce acquise par la prière, mais aussi libre de nous damner faute de grâce.

    Cher tous, persévérance finale dans la Vrai Foi, la Vrai Charité, la Vrai Piété… la fin est proche…

    • laurent35

      Cher Stéphane,
      En complément de votre commentaire, j’ajouterai que Saint Pascal Baylon disait qu’il faut être comme un fils pour Dieu, comme une mère pour les autres et comme un juge pour soi-même.

    • Jeanne d'Arc II

      Vous avez raison Stéphane. Une petite remarque toutefois : la sainteté ne consiste pas à être parfait, mais à marcher dans le droit Chemin.
      Il faut s’amender tout d’abord de son passé de pécheur, puis se présenter d’un coeur brisé et contrit dès lors qu’on a récidivé, utiliser pour cela sans modération les Sacrements.
      Je gage qu’une partie des commentateurs de ce blog a fait, et continue à faire cette démarche vis-à-vis de Notre Seigneur.
      Après, qu’on attende le retour du Seigneur, qu’on l’espère pour très bientôt, et qu’on pourrait presque se montrer joyeux en voyant la multiplication des faits et des signes, c’est pour moi le cadeau que le Seigneur veut donner à celui qui a choisi de le suivre malgré les séductions du dragon.
      On ne croit pas forcément être sauvé, on l’espère de tout coeur compte-tenu de la conduite qu’on a adoptée. Et avec cette conduite, on espère aussi sauver le plus possible de ses proches, mais aussi de ceux qui ont choisi sciemment de suivre le Malin.

    • Souri7

      Merci Stéphane pour cet « appui » sur LA question. C’est bien vrai qu’à la base, nous sommes tous damnés. C’est seulement par grâce que nous trouvons grâce aux Yeux de Dieu. C’est pourquoi il s’agit de se laisser vider de soi-même (orgueil) et de se laisser remplir par l’Esprit Saint (humilité). En acte et en vérité. Et de compter sans prétention sur la Miséricorde divine car sans Jésus, oui, nous ne pouvons rien faire (de saint ni d’utile). Cela est une certitude.
      La vraie prière est un moyen pour nous alléger (monter vers Dieu) et nous défaire de nous-même, et la Vierge Marie est notre avocate devant son Fils.

    • stanzizou

      Merci Stéphane de ce beau commentaire ! Oui, prions prions prions … L’orgueil se cache et s’ancre sournoisement en nous. Plus nous prions, plus nous sommes tentés, plus nous nous approchons du Christ plus Satan est là, juste à coté et bien plus fort que nous. Nos journées doivent être un continuel parcours du combattant, entre prières enflammées et humilité sans cesse renouvelée … Laissons l’esprit saint purifier douloureusement nos cœurs, pour que nous tenions jusqu’au bout, et arrivions aux portes du ciel, épuisés, brisés, humiliés … Là Marie, aura pleinement réussi son travail permanent sur nos âmes pécheresses … Courage à tous !

  3. David

    Louis, vous dites qu’Israël est un indicateur du plan de Satan. Attention car il reste le peuple élu que Dieu a promis de protéger et de sauver à la fin des temps. On peut être contre le sionisme mais cela n’a rien à voir, à mon avis, avec le fait que Dieu ait choisi un peuple, sans doute pour lui faire comprendre quelle erreur ce dernier avait commis en rejettant le messie. La bataille finale semble se jouer au plan spirituel pour l’Eglise catholique mais aussi sur le plan matériel et politique avec comme théâtre le moyen orient.

    • dalencourt

      Mais non David, vous retardez de 2000 ans. Le Nouveau Testament est clair. Depuis le Christ, l’alliance de Dieu n’est plus avec le peuple juif mais avec le peuple des chrétiens, ceux qui croient en Jésus Fils de Dieu.
      Relisez les évangiles, c’est parfaitement clair.
      Ceux que l’ont présente comme « juifs » aujourd’hui pratiquent le judaïsme talmudique, appelé Synagogue de satan dans l’Apocalypse.
      Les juifs concernent l’Ancien Testament, c’est à dire AVANT la venue sur terre du Fils de Dieu.
      Ils représentaient un peuple (hébreu), un pays (la Palestine), une ville (Jérusalem).
      A partir du Nouveau Testament, les trois vont changer :
      Le peuple devient celui des adorateurs du Christ, donc ouvert à tous les hommes, pour la ville Jérusalem passe la main à Rome, quand au pays pour le moment je ne le révèle pas, mais cela devient pour moi de plus en plus clair.

      Tout simplement parce que la Rédemption, la Résurrection et l’Ascension devaient se passer dans la contrée où tout a commencé, alors que le second avènement se passera dans la contrée où tout doit finir.

        • Jeanne d'Arc II

          David, pour compléter le commentaire de Mr D’Alencourt : depuis que Notre Seigneur Jésus-Christ est venu, le nouvel Israël, ce sont les chrétiens = le nouveau peuple élu.
          Pourquoi? parce que l’ancien peuple élu Israël de l’Ancien Testament n’a pas gardé l’Alliance que Dieu le Père avait faite avec lui. Il s’est corrompu.

          L’Eglise catholique s’est corrompue aussi. L’histoire se répète. Mais Jésus a promis qu’il reviendrait physiquement, en temps en en heure, pour sauver ceux qui auront persévéré jusqu’au bout – sachant que certains vont se convertir au dernier moment (l’ouvrier de la 5ème heure fera l’objet de la miséricorde infinie de Notre Seigneur).
          Quand je dis que Jésus reviendra « physiquement », c’est qu’il ne nous a jamais quitté en se donnant à chaque Sainte Messe dans l’Eucharistie : c’est notre Jésus caché, mais bien vivant.

          Les juifs du temps du Ministère de Jésus ont pu bénéficié aussi de la Miséricorde infinie du Seigneur : tous ceux qui sont devenus chrétiens ont rejoint par la même occasion le nouvel Israël et la Nouvelle et dernière Alliance : l’Alliance Eternelle.

      • David

        Mais il y a pourtant des prophéties bibliques relatives à Israël, le retour du peuple juif en Palestine, la bataille finale d’Harmageddon…

        • dalencourt

          Oui David, mais le mot « Israël » veut dire « peuple de Dieu » donc à partir du Nouveau testament, le peuple de Dieu ce sont les chrétiens. Les prophéties sur Israël à partir du Christ concernent les chrétiens et non les juifs.
          La bible utilise beaucoup les symboles. Par exemple, Babylone, Ninive ou l’Egypte désignent la même chose : la cité du mal, les sociétés et les civilisations aux mains de satan.
          La bataille finale de l’Harmaguéddon correspond à une coalition de l’ensemble des forces du mal contre le peuple de Dieu, qui ne se passera pas dans un endroit précis mais sur toute la terre.
          Quand au retour du peuple juif en Palestine, je ne crois pas qu’il s’agisse de prophétie biblique, mais de plutôt de la révélation privée.

        • David

          Non Louis, c’est Jésus qui prophétisa le retour du peuple juif en terre sainte et que Jérusalem serait foulée par les païens jusqu’au terme du temps des nations. Pardon d’insister mais certains passages de la Bible le souligne. Et d’ailleurs il est probable qu’Israël soit attaqué et que Jésus intervienne pour prouver aux Juifs qu’il est bien le messie qu’ils attendent.

    • Souri7

      @ Louis,
      Le peuple juif reste le peuple juif (les vrais, les hébreux), avec son pays (la Palestine), et sa ville (Jérusalem). C’est l’Histoire embryonnaire de Dieu avec son peuple.
      Il est dit qu’il se convertira, ce peuple « à la nuque raide » », à la fin du temps des Nations. Et Dieu ne renie pas Ses choix.

      Nous, les Nations converties au Christ (les vrais croyants de tous pays), nous avons Rome pour ville (coeur bien amoché de la chrétienté), l’universalité du don du Salut pour unité (peuple), et nous avons le pays que vous ne révélez pas pour le moment, pour point de départ (et de retour?) du flambeau de la Foi.

      Il ne faut pas effacer l’Histoire de Dieu avec son peuple, cette succession est complémentaire, elle a sa raison d’être, et il ne faut surtout pas tomber dans la tentation de s’accaparer la totalité des faits et des grâces. Il y a eu nécessité que l’un chute pour que les autres naissent à la vie de la grâce. Mais la Nouvelle Alliance concerne aussi les juifs. Ils seront seulement les derniers (en tant que peuple) à la rejoindre. Ainsi est l’ordonnancement de Dieu par nécessité de perfection, plan du Salut universel et de la Rédemption.
      Cf Matthieu, début chapitre 20.

      • Jeanne d'Arc II

        C’est magnifique… La France…
        Mr D’Alencourt, vous en avez trop dit ou pas assez : un prochain article sur la Fille Aînée de l’Eglise et sa mission jusqu’à la Fin des Temps s’impose !

      • BHM

        Oui Souri7 mais il faut savoir de qui l’on parle exactement en tant que juif si vous parlez du peuple juif descendant du peuple hébreu, cela ne correspond pas du tout au peuple auto-proclamé juif talmudique d’aujourd’hui. Lorsqu’il seront jugés, ils devront se convertir et reconnaitre Notre Seigneur comme tout le monde. Personne n’ira aux royaume des cieux en gardant son ancienne croyance.

        • heloise

          Effectivement, il ne faut pas confondre les juifs avec les sionistes (qui se prennent pour des juifs, mais ne sont pas juifs en réalité). Les juifs messianiques, qui vivent en Palestine, mais également disséminés partout dans le monde, attendent Jésus comme Messie et ne veulent surtout pas rejoindre Israël. Car ils savent que la création de l’État d’Israël est un dessein satanique, pas divin. Ils s’y tiennent et les sionistes les font subir d’horribles persécutions. C’est une vraie plaie pour eux, ça les renvoie à leur supercherie. Car tout le monde devra se convertir et reconnaitre Notre Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu:  » Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14:6) Personne n’ira aux royaume des cieux en gardant son ancienne croyance, comme vous le précisez, à juste titre, BHM. Les juifs messianiques l’ont compris.

        • dalencourt

          Héloïse, les juifs messianiques n’attendent par Jésus, ils le reconnaissent en tant que Messie, nuance.
          Ils savent donc qu’il est déjà venu, à l’inverse des autres qui l’attendent toujours.

        • heloise

          Si les sionistes attendaient Jésus, ça se saurait 🙂
          Les sionistes, dans leur perfidie et pour induire les gens en confusion, donnent le nom d’Israël à l’état créé sur le territoire de la Palestine en 1948. Même l’expression « peuple hébreux » est remplacée par « peuple d’Israël » dans le but de son assimilation avec l’État d’Israël. Ils prétendent d’être juifs, le « peuple élu », à qui revient de droit la terre promise par Dieu. En réalité, ils proviennent des khazars et n’ont rien à voir avec Abraham et sa race. La supercherie concerne même l’étymologie du mot « juif », qu’ils se sont attribués, ainsi que la notion de la « terre promise ».
          Israël est le nom donné par Dieu à Jacob, le patriarche de 12 tribus, qui était le fils d’Isaac et le petit fils d’Abraham. C’est Joseph qui annonce à Abraham, Isaac et Jacob que Dieu donnera la « terre promise » aux hébreux (Genèse 50:24). Dans sa révélation à Moïse au buisson ardent, Dieu se présente comme « Je suis celui qui suis» et comme le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob (Exode 3 :14). C’est donc grâce à cette promesse donnée à Abraham, Isaac et Jacob que la libération des hébreux devient possible pour Moïse (Exode 3:16 et 4:5). Ceci concerne l’Ancienne Alliance de l’Ancien Testament.
          Le Nouveau Testament introduit la notion de la Nouvelle Alliance qui prend ses racines dans l’Ancienne Alliance que Dieu a conclu avec Abraham, Isaac et Jacob (prénommé Israël) et a renouvelé avec Moïse au buisson ardent.
          Néanmoins, la Nouvelle Alliance est intrinsèquement liée avec Jésus : « Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus » (Actes des Apôtres 3:13). Le Nouveau Testament parle donc de Jésus, Fils de Dieu, tandis que l’Ancien Testament parle de Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.
          Comme Dieu est en relation avec Abraham, Isaac et Jacob, où il incarne la transmission de Père en Fils, il est en relation avec chacun d’entre nous. La promesse faite à Abraham, à Isaac et à Jacob, renouvelée à Moïse, est réalisée en Jésus.
          Il faut se rendre compte que, dans le cas d’Abraham, d’Isaac et de Jacob de l’Ancien Testament, la promesse concerne la terre(le territoire), au sens propre. Moïse conduit le peuple hébreu hors d’Égypte jusqu’à la «terre promise», le pays de Canaan.
          Tandis que le Nouveau Testament parle du Royaume de Dieu, de la promesse de la vie éternelle donnée à tous les chrétiens qui croient en Dieu. Cette promesse est rendue possible par la Résurrection de Jésus-Christ. Nous, les chrétiens, sommes ce Royaume de Dieu qui vit en nous : « le Christ habite dans vos cœurs par la foi…» (Ephésiens 3 :17).
          Ainsi, la promesse du Royaume de Dieu est une Révélation qui concerne notre Cœur et n’a rien à voir avec l’Etat d’Israël et la « terre promise » que les sionistes s’attribuent. Comme d’habitude, satan prévaut le matériel sur le spirituel. Toute la société contemporaine satanique est tournée vers le matérialisme, la réussite matérielle pour tenir les gens éloignés de la vraie vie, de Dieu qui vit en chacun de nous. C’est notre spiritualité qui nous amène au Royaume de Dieu, pas le matérialisme.

        • Richard

          Mais, on peut penser également, que, si le retour des juifs sur la terre d’Israël s’est opéré sur l’impulsion des Rothschild de descendance Khazar, qui gouverne Israël à travers ses sbires mis en place, il n’en est pas moins vrai, que, à leur insu, Dieu l’a autorisé et, sans le savoir, Ils ont préparé le terrain à l’avènement de Jésus-Christ-Roi des nations. Je veux dire, que, en ce qui me concerne, je pense que la Mission Divine de la France est de restaurer la Monarchie de droit divin, en France, ( sa véritable identité et UNITE ), puis en Europe et en fin de compte, dans le monde, en instaurant la Monarchie Universelle du Christ Roi Sauveur, dont la capitale sera Jérusalem, épicentre du monde. Le régime sioniste athée sera au dernier moment balayé par le Christ et Notre Dame. Les vrais juifs restants se convertiront à la religion Catholique. Le monde sera ainsi unifié sous la bannière de Dieu.

          Qu’en pensez-vous ? Héloïse.

        • heloise

          Je suis tombée sur un raisonnement d’un chrétien que je partage : « les juifs messianiques, s’ils se nomment messianiques c’est pour ne pas se dire chrétiens, mais ils croient en Jésus Christ comme le seul Messie. Pourquoi ne portent-ils pas le nom de chrétiens? Ils estiment qu’ils font partie du « peuple élu » et tiennent à préserver cette identité, mais suivent le même enseignement du Christ, comme nous, les chrétiens. »
          Voici la réflexion d’un juif messianique: « les Juifs sont déicides? Faux … peut-on admettre que Dieu soit mort ? Yeshoua est le Fils de Dieu, une partie de la Divinité (Elohim) mais, venu en chair, il est mort en tant qu’homme à Golgotha, cependant, il est ressuscité et il est dans les Cieux à la droite du Père. »
          Si ces raisonnements sont bons, on peut conclure que les juifs messianiques croient en divinité de Jésus (Fils de Dieu) et reconnaissent Jésus en tant que Messie (Premier et Second Avènement).

        • heloise

          Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
          Saint est son nom !

          Son amour s’étend d’âge en âge
          sur ceux qui le craignent.

          Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
          Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
          Il comble de biens les affamés,
          renvoie les riches les mains vides.

          Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
          de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
          pour les siècles des siècles.
          Amen.

        • heloise

          à Richard
          La France a indéniablement une Mission Divine à remplir. Fille Ainée de l’Église, il lui a fallu tomber très bas dans l’apostasie pour renaitre. Anne-Catherine Emmerich parlait des terres mises en jachère par la Providence : « Si ces pays n’ont pas persévéré dans la foi chrétienne et sont maintenant laissés à l’abandon, ça a été, comme je l’ai vu par une sage disposition de la Providence ! Ils devaient être seulement bénits et en quelque sorte fumés pour l’avenir, et ils restent en friche afin qu’ensemencés à nouveau, ils portent des fruits abondants quand les autres seront à leur tour laissés sans culture. »
          Je voudrais aussi souligner la continuité de l’Ancien et du Nouveau Testament. Le Nouveau Testament découle de l’Ancien, la promesse faite à Abraham (transmise de père à fils), renouvelée à Moïse, est réalisée en Jésus (dans sa Résurrection). Dire que l’Ancien Testament ne concerne que les juifs et que les chrétiens n’ont pas à s’y tenir est une erreur. Dans l’Ancien Testament ce sont des hébreux, la race d’Abraham, tandis que dans le Nouveau ce sont des chrétiens. Tout le monde se convertira. Vive la Royauté Universelle du Christ !
          Je tiens également à préciser qu’il s’agit des extraits du Magnificat, ci-dessus. Magnificat est un cantique chanté par la Vierge Marie quand elle s’est rendue chez sa cousine Élisabeth après l’Annonciation. Élisabeth était âgée et enceinte de 6 mois de Jean le Baptiste, le précurseur de Jésus.

        • heloise

          Je tiens à apporter une précision à mes propos : « Tout le monde se convertira. » Tous ceux qui reconnaitront Jésus et se convertiront seront sauvés. Néanmoins, les Saintes Écritures disent (et l’Ancien et le Nouveau Testament) qu’il y aura ceux qui ne le reconnaitront pas et ne se convertiront pas. Ce sont des sionistes talmudistes, des suppôts de satan, qui ont la haine irascible envers les chrétiens. Ceux-là seront balayés par le souffle de Dieu de la surface de la terre et précipités dans la géhenne.
          Les juifs antisionistes devront rejeter leur torah et se convertir au christianisme. Le rabbin Yisroel Dovid Weiss dit : « Israël est une mutinerie contre Dieu. » Mais, il est bloqué au niveau de l’Ancien Testament et de l’Ancienne Alliance. Le Nouveau Testament est en continuation de l’Ancien, mais il s’agit de la Nouvelle Alliance. Jésus, par sa Résurrection, apporte la promesse de la vie éternelle aux chrétiens: « Aussi bien, quiconque est en Jésus-Christ est une nouvelle créature; les choses anciennes sont passées, voyez tout est devenu nouveau. » – Corinthiens II 5-17
          Saint Paul a dit aux Colossiens : « Dans ce renouvellement il n’y a plus ni Grec ou Juif, ni circoncis ou incirconcis, ni barbare ou Scythe, ni esclave ou homme libre; mais le Christ est tout en tous. » – Colossiens 3 :11
          Et aux Galates : « Il n’y a plus ni Juif ni Grec; il n’y a plus ni esclave ni homme libre; il n’y a plus ni homme ni femme: car vous n’êtes tous qu’une personne dans le Christ Jésus. » – Galates 3:28
          « Comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, Afin que tout homme qui croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait a vie éternelle. En effet, Dieu a tellement aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais ait la vie éternelle. Car Dieu n’a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. » – Jean 3 :14-17

        • Franck

          Peuple Juif, peuple Juif, c’est très ambigu, souris7.
          D’autant qu’un très grand nombre se sont convertis au Christianisme depuis l’origine et qu’au contraire ceux qui se réclament du peuple « Juif » se définissent essentiellement comme Talmudique donc une religion post-chrétienne (premier contre-feu de Satan, avant l’Islam…plus ambigu, plus efficace, plus destructeur) n’ont majoritairement aucun lien (semble-t-il) avec le peuple hébreu d’origine. Ce qui fait écho d’autant plus remarquablement aux paroles du Christ, à travers St Jean dans l’Apocalypse (dans le contexte des 7 Églises):

          Apocalypse 3:9
          Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds ..

          Apocalypse 2:9
          Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une …

        • Ricquet

          Heloise,
          Dans votre post du 28 mai à 13 h 05, vous faites mention des juifs ashkhénazes de descendance khazars…
          vous dites :
          « En réalité, ils proviennent des khazars et n’ont rien à voir avec Abraham et sa race. »
          (Passons sur cette anomalie qu’est la contradiction biblique d’une religion d’adoption juive avec les khazars…)
          D’ailleurs wiki les définit ainsi :
          « Leur nom vient du patriarche biblique Ashkenaz. (qui est évoqué dans la table des peuples genèse 10) »
          Ashkenaz est d’ascendance japhétique (puisqu’il est le fils aîné de Gomère, petit-fils de Japhet ) et non sémite (dont la lignée engendrera Abraham)
          Donc Ok et seconde anomalie : repère biblique dissociée du peuple d’élection (de descendance sémite).

          Enfin, Genèse 9.27 :
          « Que Dieu étende le territoire de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem et que Canaan soit leur esclave ! »
          N’est-ce pas ce que nous observons aujourd’hui avec la Palestine ?
          – Les ashkhénazes n’ont pas reçu la bénédiction du patriarche Noë (puisque accordé à Sem vs Japhet) cependant, ils étendent leur influence (économique, bancaire, culturel, politique et géographique avec Israël).
          – Les ashkhénazes ont pris le temple de Sem (les tentes sont la culture hébraïque autour du temple de Jérusalem) d’où d’ailleurs l’opposition des juifs messianiques et ceux fidèles à l’orthodoxie juive contre le sionisme…
          – Les ashkhénazes, avec la création de l’état d’Israël, font de la Palestine un pays entravé, dépossédé… hors 90% des palestiniens seraient de descendance juive, selon Tsvi Misinaï (Lire sa Théorie de l’origine hébraïque des Palestiniens.) Le pays de Canaan…

          « Que Dieu étende le territoire de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem et que Canaan soit leur esclave ! » (Genèse 9.27)
          à creuser…

        • heloise

          à Riquet
          C’est une réflexion intéressante qui présuppose que c’est la volonté de Dieu que l’ascendance japhétique se repende sur la descendance sémite. Mais, tout ça nous situe au niveau de l’Ancienne Alliance. Tandis que la Nouvelle Alliance offre le salut par la foi en Jésus-Christ à tous les chrétiens. Jésus nous donne de nouveaux commandements qui ne sont pas basés sur la torah. Les juifs, qui pratiquent le judaïsme, auront donc à abandonner leur torah (qui les lie avec l’Ancienne Alliance, rejette la divinité de Jésus et ne le reconnait pas en tant que Messie) et à se convertir au christianisme. Beaucoup de juifs l’ont compris et se sont déjà convertis. Les juifs messianiques suivent également l’enseignement du Christ (en s’appelant ainsi, ils dénoncent, en quelque sorte, l’usurpation de l’identité par les sionistes). Car le plus grand paradoxe est que les sionistes (juifs ashkhénazes de descendance khazars) se prennent pour des sémites et luttent, corps et âme, contre antisémitisme, tandis que ce sont eux qui le pratiquent à l’encontre de vrais sémites (race d’Abraham) !

  4. JSI

    Comme il est de plus en plus difficile d’accéder à l’espace de liberté d’expression que représentait le blog du « Grand Réveil » (censure systématique des commentaires hors « ligne éditoriale » de plus en plus dure) et que les commentaires alimentant
    l’apocalyptisme ont davantage droit d’expression que ceux voulant affermir la foi sans laquelle personne ne sera sauvé et comme la voie de « salut » pronée par le Grand Réveil se révèle de plus en plus dans la seule prise de conscience des dates des châtiments au détriment des bons moyens de les surmonter dans et par la seule Eglise catholique (il ne m’est plus permis d’expliquer la Passion de l’Eglise – mais il est vrai que plus d’Eglise / Eglise morte = plus de Passion (sic), c’est logique…), je souhaite à tous et à Louis de bonnes « recherches ». Pour ma part, je m’en vais m’employer à mieux connaître et m’approcher davantage de Notre Seigneur par Sa Sainte Mère et lâche définitivement l’internet, c’est promis 🙂
    Je n’y ai, somme toute depuis 2 ans, moins appris et moins progressé qu’en 5 jours de retraite mariale auprès de saints moines qui ne savent même pas ce qu’est un « site » 😉 Si au nom de l’amitié que me témoigna jadis Louis il voulait bien faire paraitre ce dernier commentaire et prier pour moi comme je prierai pour lui. Bien à vous et que Dieu vous garde.

    • heloise

      à JSI
      Il est malin, le malin. Il sait très bien ce qu’il faut nous souffler à l’oreille. Il veille et, à chaque fois qu’on se relève, il nous fait crouler sous le poids de ses arguments logiques et imbattables en nous coupant ainsi les ailes. Ça se voit d’après vos commentaires. Si la rancune s’installe, c’est parce qu’on a laissé l’ego prendre le dessus. Mais, ça fait partie de notre cheminement spirituel. On apprend ainsi à écouter notre Cœur. L’Esprit Saint est toujours avec nous et les desseins de Dieu sont impénétrables. Vous cherchez, JSI, c’est l’essentiel.
      Soyez béni !

      • BHM

        JSI j’espère que vous reviendrez car vous m’avez souvent donné des clés pour avancer depuis que je viens sur ce blog et je vous en remercie. Faut-il se maintenir dans l’église Vatican II? Cette question est vitale pour ceux qui cherchent encore des réponses et votre avis est important.
        Que Dieu vous garde

        • Faye

          J’ai envie de vous dire : oui, il faut y rester car c’est quand même l’Eglise de J.C. Il n’y aura jamais de rites parfaits et notre Seigneur est au-delà des rites. Quitter « Vatican 2 » pour aller où ? dans une secte ? restons dans l’Eglise avec humilité même si nous ne sommes pas dupes des combines…. Le Père Zanotti-Sordine reste dans l’Eglise malgré les « misères » qu’on lui fait de même que le Padre Pio et bien d’autres devenus saints depuis. Ne nous faisons pas peur avec Vatican 2. Dieu seul juge.

    • dalencourt

      JSI la plupart de vos messages ont été validés, mais je ne veux pas non plus tomber dans un débat sans fin qui en définitive montrera à tous, une fois de plus, l’extrême division qui agite les catholiques, sans rien résoudre de nos divergences.
      Une petite quantité de messages suffit largement.

      • Jeanne d'Arc II

        JSI, j’ai réagi un peu comme vous à un moment donné. C’est vrai que Mr D’Alencourt est un peu vif parfois…comment dirais-je? Surprenant. Mais son coeur est bon, incontestablement.
        Persévérez comme moi. Mettez votre orgueil sous vos pieds, comme je l’ai fait.
        Certaines idées finissent par être publiées, le jour où Mr D’Alencourt trouve que la démonstration faite n’est pas inintéressante, même si ce n’est pas (encore) son point de vue.
        Par exemple :
        – quand je relie la précipitation des événements de la Fin des temps à François et ses agissements
        – quand je dis que Babylone Le Grande de l’Apocalypse est l’Eglise catholique corrompue,
        – quand je mets en avant un monde babylonien « sodome » révélateur de la Fin des temps.

        Mais tout le monde a de très bonnes idées sur ce blog. Nous progressons ensemble, nous modifions nos points de vue. C’est ce qui fait sa richesse, grâce à Mr D’Alencourt.
        Ne partez pas JSI. Ce n’est vraiment pas le moment, alors qu’on soit se serrer les coudes et que le Seigneur veut l’UNITE.

    • Souri7

      Le scoop (que je pense un peu gentiment) : ce blog est aussi une épreuve pour les catholiques.
      Ce qu’il faut avoir à la pensée, c’est qu’il n’est pas fait pour notre propre satisfaction, même s’il nous aide les uns les autres de diverses manières. Il est fait pour avancer ensemble vers un inconnu (personne ne connaît le jour ni l’heure). Cet inconnu est d’abord notre Amour du Père, du Fils et du Saint Esprit que seul notre coeur perçoit.
      Bien sûr qu’on apprend davantage ailleurs, à la Source… Mais la contribution ici n’est pas négligeable. Et le respect des choix de Louis est un excellent exercice d’humilité pour chacun! 😉 Et cela n’empêche pas le Plan divin de s’accomplir.
      On l’a bien compris : ici n’est pas un forum.

  5. marie b

    Première lettre aux Corinthiens, 3,10-17

    Comme un bon architecte, avec la grâce que Dieu m’a donnée, j’ai posé les fondations. D’autres poursuivent la construction ; mais que chacun prenne garde à la façon dont il construit. Les fondations, personne ne peut en poser d’autres que celles qui existent déjà : ces fondations, c’est Jésus Christ.

    On peut poursuivre la construction avec de l’or, de l’argent ou de la belle pierre, avec du bois, de l’herbe ou du chaume, mais l’ouvrage de chacun sera mis en pleine lumière au jour du jugement. Car cette révélation se fera par le feu, et c’est le feu qui permettra d’apprécier la qualité de l’ouvrage de chacun. Si l’ouvrage construit par quelqu’un résiste, celui-ci recevra un salaire ; s’il est détruit par le feu, il perdra son salaire. Et lui-même sera sauvé, mais comme s’il était passé à travers un feu.

    N’oubliez pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est sacré, et ce temple, c’est vous

    • Patay

      Il est peu probable que ce soit une bombe à neutron, car le flash d’une bombe atomique rend aveugle.. Je doute qu’on puisse filmer l’explosion d’une bombe atomique avec un smartphone… Sur plusieurs vidéos, on voit un impact avant la grosse explosion. Il s’agit certainement d’un dépôt de carburant ou de munitions touché par un missile.

  6. Corinne

     » Je suis venue au roi de France de par Dieu, de par la Vierge Marie et de tous les benoîts saints et saintes de paradis, et l’Eglise victorieuse de là-haut, et de leur commandement. Et à cette Eglise-là je soumets tous mes bons faits, et tout ce que j’ai fait ou à faire . »

    Jeanne d’Arc à son procès.
    Tiré des 365 méditations sur la Vierge Marie .

  7. Jeanne d'Arc II

    Riposte catholique : on en sait un peu plus sur la réunion secrète de l’église Allemande, Français et Suisse. Ils ont publié un ‘communiqué’ pour faire taire les inquiétudes.
    Mon avis : ils cherchent à trouver dans l’Evangile un appui aux changements « divorcés-remariés » et « homosexuels ». Ils ont été gagnés par Satan. Prions pour eux et pour l’Eglise toute entière.
    http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/relativisme/reunion-secrete-deveques-un-enterrement-pour-lenseignement-de-saint-jean-paul-ii

  8. Jeanne d'Arc II

    BREAKING NEWS : CORDAID, la branche allemande de Caritas International (association charitable du Vatican, domiciliée au Vatican), promeut ouvertement la contraception et dit que c’est vital « pour le bien des femmes dans les pays en développement ». L’association a aussi donné de l’argent aux avorteurs internationaux « Planned Parenthood » et « Marie Stopes International ».
    https://www.lifesitenews.com/news/dutch-bishops-aid-group-contraceptive-sex-ed-programs-are-crucial-in-our-wo?utm_source=LifeSiteNews.com+Daily+Newsletter&utm_campaign=1773e7eb6f-LifeSiteNews_com_US_Headlines_06_19_2013&utm_medium=email&utm_term=0_0caba610ac-1773e7eb6f-398382525

    • Demarly

      La contraception est-elle considérée comme un péché? Je veux dire que des situations la nécessitent (trop de misère ou incapacité des familles). Je ne parle ici que de la pilule qui n’est pas un meurtre.

      • dalencourt

        Demarly, bien sûr que la contraception est un péché. C’est une entrave à la vie et à la loi naturelle pour satisfaire le péché de la chair sans en subir les conséquences. Un péché grave donc.

      • Thierry EE

        Contraception: contre-conception,tout est dans le mot! Donc,l’inverse étymologique de l’œuvre de Dieu ne peut relever que de l’Adversaire,la contraception,quelle qu’elle soit,est par essence satanique,fin des débats.

  9. Alix

    je me passionne toujours autant en lisant certains commentaires de l’annonce de la chute de Babylone et la venue de notre Seigneur Jésus Christ imminente .
    Pour des personnes qui ne lutte pas au quotidien face a certains démons de ce monde et qui ne voit pas la tribulation que certains vivent tous les jours je trouve sa un peux déplacer , le caractère urgent de sa venue est de tous temps chose annoncer , étayer , commenter , étudier …

    Qui n’aimerais pas connaitre quand et comment aura lieu le dénouement final mais au final après toutes conjecture on en sais toujours pas plus et le(s) temps a l’accomplissement du plan divin nous échappe en grande partie .
    nous soumettons des hypothèses d’après des  » études  » ou ressentis mais au final ?….
    se site est bien conçus les articles et commentaires de qualités bien que 2 Articles / mois on reste trop souvent sur notre faim (un choix volontaire ? 😉 …)
    petit bémol les liens vers des sites dans la même catégorie sont peux nombreux et pour certains pas actualiser depuis des lustres .
    certains se plaignent de la censure , il est vrai qu’il aurait été préférable d’incruster une rubrique forum pour approfondir se sujet et en discuter après inscription ( faute de temps et de personnes qui peuvent le gérer ? )

    bonne continuation a Mr Dalencourt ainsi que les personnes qui l’aide a la tenue et rédaction de se site

  10. Jeanne d'Arc II

    Cardinal Sarah (rappel : depuis quelques mois, préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements) :
    « IL NE FAUT PAS TROMPER LES GENS AVEC LE MOT «MISÉRICORDE». DIEU PARDONNE LES PÉCHÉS, MAIS SI NOUS NOUS REPENTONS. »
    «Si on considère l’Eucharistie comme un repas à partager, dont personne ne peut être exclu, alors on perd le sens du mystère».
    «Si on pense que même dans le rite du baptême, on ne mentionne plus le mot « foi », lorsque les parents sont invités à dire ce qu’on demande pour l’enfant à l’Église de Dieu, on peut comprendre l’ampleur du problème», a ajouté le cardinal guinéen , qui a également blâmé le sens qui est donné aujourd’hui au Catéchisme: «Les enfants font des dessins et n’apprennent rien, ils ne vont pas à la messe».
    « Le problème vient aussi de ces «prêtres et évêques» qui contribuent avec leurs propos à «contredire la parole du Christ». Et cela, a dit Sarah, est «très grave».  »
    Le cardinal a lancé un appel contre ceux qui – membres du clergé – utilisent un langage incorrect: «C’est une erreur pour l’Eglise d’utiliser le vocabulaire de l’ONU, nous avons notre propre vocabuleire» (ndt: allusion au «développement durable»?)
    Il a également voulu faire une mise au point sur une des maximes à la mode depuis 2013, en l’occurrence sortir dans les périphéries. Une proposition correcte, naturellement, mais à une condition: «Il est facile d’aller dans les périphéries, mais cela dépend si l’on y apporte le Christ. Aujourd’hui, il est plus courageux d’être avec le Christ, sur la Croix, le martyre. Notre devoir est d’aller à contre-courant» par rapport aux modes du moment, et «ce que dit le monde».
    Enfin, une note sur la chute des vocations sacerdotales dans le monde: «Le problème n’est pas qu’il y a peu de prêtres, mais plutôt de comprendre si ces prêtres sont vraiment des prêtres du Christ».
    http://benoit-et-moi.fr/2015-I/actualite/ne-trompons-pas-les-gens-avec-la-misericorde.html

    Mon avis : encore un que François doit regretter d’avoir nommé.

    • Souri7

      Merci à ce cardinal, on ne peut pas étouffer l’Esprit Saint. Intéressant car Sarah est la mère du fils de la Promesse….

  11. cat

    le schisme est plus visible lu sur Proliturgia
    De source allemande officielle, on apprend que la réunion des Présidents des conférences épiscopales allemande, française et suisse qui s’est tenue en catimini à Rome lundi dernier, a été programmée en janvier dernier à Marseille, sous l’égide de Mgr Pontier.
    Décidément, il y a quelques évêques français qui auraient tout avantage – ne serait-ce que par simple honnêteté – de présenter leur démission au Saint Père.
    Des changements à la tête des diocèses s’imposent.

  12. Philippe

    L’horreur du satanisme

    La fin des temps est proche les signes sont et seront dans le ciel, explication très claire de la bible.

    Nous revenons en cela vers les prophéties de la Salette et de Fatima qui disent et donnent ces indications.

    Merci.

  13. aldesy

    Bonjour Louis, bonjour à tous,
    Louis, connaissez-vous Claude Ignerski? Il prétend étudier l’eschatologie d’après la Bible et l’apocalypse. Comme vous, il est convaincu que nous sommes arrivé au temps de la fin, et que de façon soudaine et imminente, Dieu est sur le point de châtier les hommes. Toujours de son point de vu (qui reste très similaire au votre) l’année 2015 SERA une année déterminante pour l’avenir de l’humanité. Selon -vous, est-il une personne fiable ? Est-il lui aussi un apôtre de la fin des temps? Merci pour votre réponse, Louis. Fraternellement.

    • dalencourt

      Claude Ignerski est protestant, avec toutes les erreurs d’interprétation de la bible que cela comporte (comme l’enlèvement de l’Eglise). Cependant, dans sa grande miséricorde, le Seigneur fait en sorte que de nombreuses personnes, y compris à l’extérieur de la sphère catholique, soient conscientes de l’imminence du Jour de la colère et le disent.

  14. Richard

    A voir : Infiltration dans la société secrète des BOHEMIAN GROVE par Alex Jones. 1/2
    La suite se trouve sur la page de droite. C’est la réunion de tout le gratin Illuminati de la planète.
    Passionnant.

    • Demarly

      Pour ceux qui disent qu’une 3eGM n’aura pas lieu, je dirais : et si D se servait de la main des hommes pour châtier l’humanité dans son ensemble, avant de brûler Lui-même cette Terre corrompue? Peu importe la manière direz-vous. C’est la fin qui compte. Satan est peut-être autorisé au grand feu d’artifice avant la purification finale. Non?

  15. ju

    quelle source d’inspiration encore un sacré film (firequack):

    Un laboratoire vient de créer Helios, une source d’énergie si puissante qu’elle met fin à la crise énergétique. Mais suite à des failles dans la sécurité, elle se répand sous la croûte terrestre et entraîne des séismes sans précédent menaçant de décimer l’humanité. Eve Adams, l’une des créatrices d’Helios, tente d’arrêter la catastrophe.

  16. Néophyte

    Me voici : confirmée!
    Mais comment savoir ce que l’Esprit Saint attend de moi? Grand flou après la merveilleuse paix reçue lors de la cérémonie (très belle, et pour info, nous étions 80 pour le diocèse d’Aix en Provence).
    Aidez-moi, comment faire? Car c’est un peu silence radio.
    Souri7, vous qui êtes si bien inspirée et si bienveillante, et que je remercie toujours, éclairez-moi.
    Merci d’avance…

    • dalencourt

      Néophyte, l’Esprit-Saint attend de vous que vous meniez une vie pure et saine, que vous combattiez la tentation, et rendiez grâce au Seigneur toujours et partout pour ses bienfaits.
      Ainsi, vous pourrez le conserver dans votre coeur après chaque communion.
      C’est tout ce que nous demande le Seigneur : « cherchez d’abord le royaume des cieux et le reste vous sera donné par surcroît ».

    • Souri7

      Merci Néophyte, et félicitations!
      Ne paniquez pas, le silence est excellent. En plus de ce que vous a dit Louis, sans relâche, lisez la Parole de Dieu, piochez dans toute la Bible, lisez avec le coeur, et laissez-vous guidée vers les grands connaisseurs de Dieu (saints et saintes de toujours) que l’Esprit Saint voudra vous faire découvrir pour votre avancement et votre foi. La soif de Dieu, voilà le secret. Et c’est du dedans que tout doit venir et sortir. Nourrissez bien votre terre qui a l’air déjà bonne. Vivez en toute honnêteté et faites les expériences que Jésus vous présentera: le monde est le terreau dont Il se sert pour nous.
      Mais Dieu ne vous fera pas toujours tout sentir. Soyez confiante et presque détachée de ce qui peut se produire en vous, l’amour-propre étant toujours un facteur de pourrissement. Et soyez comme un tournesol, à toute heure, ayez le coeur tourné vers Jésus, même sans y penser et quoi que vous fassiez.
      Un coeur aimant est prompt à accepter la volonté de Celui qu’on aime par-dessus tout, car tout consiste à se détacher de soi-même pour se rapprocher de Dieu trois fois Saint. Pas de précipitation, le temps est nécessaire au mûrissement. Si vous cultivez, vous savez.
      Lisez aussi St Jean de la Croix, Padre Pio et Ste Thérèse de Lisieux, entre autres.
      Combattez bien Néophyte! Le Christ a besoin de bons soldats de l’Amour. 🙂

    • drean

      Bonjour Néophyte,
      Félicitations pour votre confirmation. Humblement je vous propose de vivre votre vie dans, pour et par l’amour de Jésus et de prier, vous serai guidée et vous verrez. L’Esprit – Saint sera avec vous, laissez vous guider, abandonnez – vous à Lui, faites -Lui confiance.
      Fraternellement
      Bon chemin de Foi …

  17. geocedille

    Le psaume « Sôson eimas Yiè Théou » « Sauve nous, Ô Fils de Dieu » de la liturgie de saint Jean Chrysostome par un choeur de psaltes polyphonique féminin. Avec une pensée pour nos frères d’Orient et l’Afrique persécutés.

  18. Corinne

     » Comme j’étais occupée à la contempler, la Sainte Vierge abaissa les yeux sur moi et une voix me dit au fond du coeur ;  » Ce globe que vous voyez représente le monde entier et particulièrement la France et chaque personne en particulier « . »
    Récit de Sainte Catherine Labouré sur les apparitions de la Vierge Marie à Paris en 1830.
    Tiré des 365 méditations sur la Vierge Marie .

  19. Jeanne d'Arc II

    Zenit : « L’ « Instrument de travail » du synode sur la famille publié avant août »
    « Le cardinal brésilien Odilo Pedro Scherer, membre du Secrétariat du Synode des évêques, confie au micro de Radio Vatican que pour « l’Instrument de travail » du synode, prêt d’ici juillet, il n’y a pas de grande nouveauté à attendre : « Les thèmes sont ceux qui ont déjà été abordés par l’Assemblée extraordinaire de l’an dernier, mais enrichis par les contributions des conférences épiscopales, des diocèses, des paroisses et de nombreuses personnes ». Par conséquent, continue-t-il, la « nouveauté » ce sera le « regard » posé sur ces thèmes et les « plans d’action » à envisager sur « la vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et dans le monde actuel ». »
    « D’autre part, « la préparation d’un bref document sur la catéchèse et la nouvelle évangélisation » est un « objectif principal » de l’assemblée plénière du Conseil pontifical pour l’évangélisation. »
    « Le texte parlera « certainement » de « l’extraordinaire Année sainte de la Miséricorde de Dieu, dont la promotion est également de la responsabilité du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation ». »

    Mon avis : la grande nouveauté sera bien là. C’est l’adhésion des Conférences Episcopales aux changements prônés par François. Une capitulation à l’évolution des moeurs. Et tout ira très vite grâce à la mise en place de « l’extraordinaire Année sainte de la Miséricorde de François ». Un plan de CEO.
    http://www.zenit.org/fr/articles/l-instrument-de-travail-du-synode-sur-la-famille-publie-avant-aout

    Comme le CEO en question est le plus rusé qui soit, il fait semblant de ne pas adhérer au « mariage gay » en Irlande. Il a envoyé hier son n°2 le Cardinal Parolin parler de « défaite pour l’humanité ».
    « L’adoption du mariage homosexuel n’est pas seulement une défaite des principes chrétiens, mais une défaite pour l’humanité »
    « A quelques mois d’un synode crucial sur la famille, le cardinal Parolin a rappelé que « la famille restait au centre », et qu’il fallait tout faire pour la défendre, la protéger et la promouvoir…
    Mon avis : 10 pas en avant (« Qui suis-je pour juger? ») et 2 pas en arrière (« défaite pour l’humanité »).
    Ces pas en avant et en arrière n’engendrent que la confusion dans les esprits des catholiques, qui un coup ne comprenne pas François, et après oublie ses propos et le trouve génial. Un boulot de CEO, je le répète : il finira par obtenir une grande adhésion de la majorité des consacrés et des laïcs. Le Séducteur, l’Antéchrist.
    Je relève que le Cardinal, comme François, utilise les mots qu’on emploie aussi en France et ailleurs : on parle de « famille », pas de couple homme-femme avec leurs enfants. Les gays se revendiquent aussi comme des « familles » dès lors qu’ils ont des enfants.
    http://fr.radiovaticana.va/news/2015/05/27/cardparolin__le_référendum_en_irlande_est_une_défaite_pour_lhumanité/1146977

  20. Jeanne d'Arc II

    Francis Gruzelle, journaliste, a saisi la justice pour qu’une enquête ait lieu sur la disparition du Maire UMP Robert Chardon « hospitalisé d’office » (pour info : c’est un internement, à la demande d’un tiers, en hôpital psychiatrique ou en secteur fermé d’un hôpital adéquate…avec mise sous tranquillisants : ce n’est absolument pas anodin, cela peut casser définitivement un individu. Méthode stalinienne, on en a parlé).
    F. Gruzelle a enquêté, téléphoné à tous les hôpitaux de la région, avant de faire sa démarche. C’est très inquiétant, mais tout le monde s’en fiche en France (mais pas à l’étranger).
    Un point important : Robert Chardon était aussi le PDG d’une entreprise « secret défense », ISO INGENIERIE, avec des clients prestigieux. Une entreprise qui n’a plus de patron aujourd’hui.
    http://ripostelaique.com/disparition-de-robert-chardon-jai-saisi-justice.html
    http://ripostelaique.com/disparition-de-robert-chardon-linquietante-these-du-secret-defense.html

    • dalencourt

      Merci Joel. Le 29 mai ? Pourquoi pas ?
      Cela correspond à l’événement que j’attendais pour les 16 ou 17 mai, et que je continue à voir sur le mois de mai.
      Les « garabandaliens » appelleront cela l’avertissement, moi le début de la 6ème trompette au compte court.
      Les deux dates très probables sont le 29 mai et le 31 mai.
      Je pense que ce sera plutôt le 31 mai.

      • Patrick-Louis Vincent

        Ce n’est pas impossible. La Nouvelle Lune a commencé le 18 mai et se terminera le 16 juin. Cette Nouvelle Lune a ceci de particulier qu’elle se situe exactement sur l’étoile Algol. Or, Algol, c’est la tête de la Médus Gorgone, la seule mortelle des 3 soeurs.Algol vient de Ra’s Al Ghul qui signifie « la Tête du Démon ». L’on comprend pourquoi les anciens la considérait comme l’étoile la plus néfaste dans le ciel.

  21. Jeanne d'Arc II

    Le National Catholic Register (US) a eu des infos précises sur la « réunion secrète » des Eglises allemandes, françaises et suisses : elle vient du vaticinante anglophone Edward Pentin.
    http://www.ncregister.com/daily-news/confidential-meeting-seeks-to-sway-synod-to-accept-same-sex-unions/
    Jeanne Smits a fait une traduction que je vous copie (reçu par Newsletter, elle ne met pas ses traductions sur son blog) :
    « La rencontre « confidentielle » à la Grégorienne à Rome autour du cardinal Marx. Objectif : faire basculer le synode vers l’acceptation des unions homosexuelles.
    Ce n’est pas moi qui le dis, mais le vaticaniste anglophone Edward Pentin, généralement bien informé. Il a rendu compte dans le National Catholic Register de la rencontre confidentielle qui a eu lieu lundi à Rome autour du cardinal Reinhard Marx, ou du moins de ce que l’on peut en savoir. L’objectif ? Il est simple : il s’agit de promouvoir les « innovations pastorales » mises en route par le cardinal Kasper et qui se sont invitées au synode extraordinaire sur la famille en octobre dernier. Organisée de manière confidentielle, discrète ou secrète, selon le point de vue, la réunion d’un jour a eu lieu à l’Université pontificale grégorienne. Le Rhin se jette une nouvelle fois dans le Tibre…
    Voici ce qu’en dit Pentin. La rencontre a rassemblé une cinquantaine de participants : des théologiens, des évêques et même des représentants des médias, à l’invitation des présidents des conférences épiscopales d’Allemagne, de Suisse et de France, soit le cardinal Marx, Mgr Markus Büchel et Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille. Tout cela, on le sait, en revanche, la réunion s’est tenue à huis-clos et l’un des thèmes clefs, selon des participants qui ont tout de même parlé, était de déterminer comment l’Eglise peut mieux accueillir les personnes se trouvant au sein d’unions stables de même sexe. Il semblerait que « personne » ne se soit opposé à la reconnaissance par l’Eglise de ces unions comme étant valides.
    Incise.
    — S’il y avait des représentants des médias, la rencontre ne peut pas avoir été confidentielle et discrète, et encore moins secrète !, direz-vous.
    Mais si, justement. Un journaliste sait se taire, c’est même une de ses principales et paradoxales qualités. Il sait quoi dire, et jusqu’où. Il semble, s’il faut en croire Edward Pentin, ou plutôt un observateur qu’il cite, que ces représentants des médias soient importants dans le dispositif, leur rôle étant de promouvoir les thèmes soulevés et leur traitement, conformément aux choix de ce Rhineland Group qui pivote autour de l’épiscopat allemand, dans les semaines qui précéderont le synode sur la famille à l’automne prochain. Pour la France, des journalistes de La Croix et d’I-Mediaétaient présents selon The New Catholic Register qui affirme être en possession de la liste complète des participants.
    Quoi qu’il en soit la rencontre aura été à la fois une opération discrète et une opération de communication. S’agit-il de préparer les esprits à une tentative massive de modification de l’enseignement multi-séculaire – et surtout certain ! – de l’Eglise catholique ?
    Outre le nouveau regard sur les unions homosexuelles, les participants ont évoqué, selon Pentin, la nécessité de « développer » l’enseignement de l’Eglise sur la sexualité humaine, afin de remplacer la « théologie du corps » de saint Jean-Paul II par une « théologie de l’amour ». Sur l’outrecuidance de ce discours je vous renvoie au blog d’Yves Daoudal, qui cite le communiqué des évêques allemands sur ce point, publié par leur « conférence » à l’issue de la réunion : « Un second temps a pris en compte les données d’une théologie de l’amour, réfléchissant notamment à la sexualité comme langage de l’amour et don précieux de Dieu. Cette théologie est en attente de propositions nouvelles, qui noue un dialogue intense entre la théologie morale traditionnelle et les meilleurs apports de l’anthropologie contemporaine et des sciences humaines. »
    Comme si le monument de la théologie du corps n’avait pas existé…
    Mais poursuivons avec Pentin. « Un prêtre suisse a mis en avant « l’importance de la libido humaine » ; un autre participant, parlant de la communion pour les divorcés remariés, demande : « Comment pouvons-nous la refuser, comme si c’était une punition pour les gens qui ont eu un échec et qui ont trouvé un nouveau partenaire avec qui commencer une nouvelle vie ? »
    Selon La Stampa, Anne-Marie Pelletier, docteur en science des religions, lauréate du Prix Ratzinger en 2014, a salué le dialogue qui a eu lieu entre théologiens et évêques comme un « vrai signe des temps ». L’Eglise doit entrer « dans une dynamique d’écoute mutuelle », a-t-elle dit selon le quotidien italien, où le magistère continuera de guider les consciences mais ne pourra le faire de manière efficace qu’en se faisant « l’écho des paroles des baptisés ». Et d’ajouter que la réunion avait « prix le risque de la nouveauté, dans la fidélité au Christ ». Un autre participant cité par La Stampaa déclaré, selon celui-ci, que le synode serait un « échec » qu’il continuait simplement d’affirmer ce que l’Eglise a toujours enseigné.
    « Fidélité au Christ » ? On peine à y croire.
    Cette nouvelle « écoute » de l’Eglise, réclamée par les évêques de Suisse, et d’Allemagne est revendiquée à l’heure où les laïcs de ces pays ont répondu massivement aux questionnaires dressés dans la foulée des Lineamenta du synode en réclamant une adaptation de l’enseignement de l’Eglise à la réalité du monde sécularisé.
    Edward Pentin rapporte que le cardinal Reinhard Marx est sorti de la réunion en insistant sur le fait qu’elle n’était pas « secrète », mais pressé de questions sur le manque de publicité qui lui avait été donnée, il s’est irrité, affirmant qu’il était là de manière « privée » et qu’il avait tous les droits de s’y rendre comme il voulait.
    Personne ne se trompe en tout cas sur les grands objectifs de la rencontre, discrète ou pas, puisque le cardinal Marx ne cache pas sa volonté de voir modifier l’approche de l’Eglise vis-à-vis des homosexuels : dimanche dernier, jour de la Pentecôte, son homélie appelait à une « culture de l’accueil » de la part de l’Eglise à l’égard des homosexuels : « Ce ne sont pas les différences qui comptent, mais ce qui nous unit. »
    Parmi les participants, Edward Pentin évoque la présence du chef de la conférence épiscopale suisse, Mgr Büchel de Sankt-Gallen qui préconise l’ordination des femmes. Mgr Pontier, également présent, ne brille pas par la rigueur de ses déclarations. Le Père jésuite Hans Langendörfer, secrétaire général de la conférence épiscopale d’Allemagne, a été la cheville ouvrière de lois du travail allemandes qui permettent aux divorcés remariés et aux couples homosexuels de travailler au sein d’institutions catholiques.
    Une mention spéciale pour le P. Eberhard Schockendorff, théologien moral : les catholiques allemands de tournure plus traditionnelle y voient le « cerveau » des attaques contre l’enseignement certain de l’Eglise au sein de l’épiscopat allemand. Il est connu comme critique de Humanae vitaeet comme soutien du clergé homosexuel, ainsi que de tous ceux qui demandent une modification de l’éthique sexuelle. Dès 2010, il donnait une interview où il rendait hommage à la permanence et à la solidarité que l’on constate au sein de certaines unions homosexuelles, d’une réelle « valeur éthique », disait-il. Toute évaluation des actes homosexuels « doit être reléguée au siège arrière » parce que les fidèles se distancient toujours davantage de la « morale sexuelle catholique » qui leur paraît « irréaliste et hostile », disait-il. Le pape et les évêques « doivent prendre cela au sérieux et ne pas rejeter ces idées comme laxistes », disait-il. Sans surprise, il propose de « libérer » la théologie morale de la « loi naturelle » et que la conscience doit s’appuyer sur « l’expérience de vie des fidèles ».
    Il est partisan de l’accès des divorcés remariés à la communion au motif que cela « ne remet pas sérieusement en cause l’indissolubilité du mariage », ce qui est le signe soit d’un ramollissement cérébral soit d’une totale absence de foi en la présence réelle de Notre Seigneur dans l’Eucharistie…
    Edward Pentin cite encore parmi les présents Marco Impagliazzo, président de la communauté laïque Sant’Egidio, le père jésuite Andreas Battlogg, professeur de philosophie et de théologie, rédacteur en chef du journal de gauche Zimmen der Zeit, et le salésien Mgr Markus Graulich, auditeur prélat de la Rote romaine, l’un des rares représentants officiels de la Curie à prendre part à ce qu’il faut bien appeler cet exercice subversif.
    On voit bien où tendait la rencontre, quels étaient ses objectifs, quelle est sa stratégie de présence médiatique. Pourquoi le demi-secret ? C’est Jean-Marie Guénois du Figaro qui a le premier annoncé le rendez-vous : ce « fuitage » a-t-il été délibérément organisé ou l’affaire a-t-elle échappé des mains des organisateurs ?
    Ils peuvent se vanter en tout cas d’avoir remis au centre de la discussion des questions qui sont closes depuis longtemps. Qui se lèvera pour résister ? »

  22. Jeanne d'Arc II

    La Curie critique François : l’information est maintenant rendue publique et donnée par le journal allemand Cicero – qui a parallèlement fait une traduction en ligne en italien. Conséquence : agitation à Rome.
    https://www.lifesitenews.com/opinion/criticisms-of-pope-francis-from-within-the-vatican-curia-made-public?utm_source=LifeSiteNews.com+Daily+Newsletter&utm_campaign=46273105f3-LifeSiteNews_com_US_Headlines_06_19_2013&utm_medium=email&utm_term=0_0caba610ac-46273105f3-398382525

  23. Ana

    Charlie Charlie Challenge, le défi à la mode sur les réseaux sociaux pour convoquer un démon mexicain!
    NSOLITE – Vous avez une feuille, deux crayons et envie de vous faire peur? Alors vous êtes fin prêts pour vous mesurer à la nouvelle tendance qui fait fureur sur les réseaux sociaux depuis lundi: le Charlie Charlie Challenge.

    Le Charlie Charlie Challenge peut être réalisé dans n’importe quel environnement et à tout moment. Il suffit de dessiner une ligne verticale et une ligne horizontale formant une croix sur une feuille, d’écrire « OUI » dans deux cases opposées et « NON dans les deux restantes, de placer les crayons sur les traits (l’un sur l’autre) et le tour est joué. Ou presque.

    La dernière étape est la plus importante. Il faut demander à voix haute « Charlie, Charlie, es-tu là? » ou « Charlie, Charlie, peut-on jouer? » pour invoquer l’esprit d’un démon mexicain, dont le nom est bien évidemment « Charlie ». Puis vient l’attente de voir le crayon bouger (ce qu’il fera très probablement car il tient en équilibre et est sensible aux vibrations) en guise de réponse.

    http://www.huffingtonpost.fr/2015/05/26/charlie-charlie-challenge-videos-demon-mexicain_n_7442516.html

    Attention à vos enfants qu’ils ne le font pas! Beaucoup d’enfants à travers le monde jouent à invoquer ce démon!

    • Dégore

      Même danger que d’utiliser un pendule même si « ça marche » en recevant des infos correctes. Accès aux ténèbres !

  24. ju

    Bon eh bien,

    le Big One d’une Amplitude 9 sur l’échelle de Richter est très très proche, soyez donc prêts à tout, dans le monde il se passe plus de choses que jamais (trop d’infos) il faut s’attendre à un été très très chaud !!!

  25. Corinne

     » Chantez le Je vous salue Marie, ce cantique que j’aime tant !
    Et dites à la foule de s’approcher pour réciter une dizaine de chapelet
    Je ne suis pas venue ici pour faire des miracles, mais pour vous demander de prier pour la France . Mais demain, vous y verrez clair et ne porterez plus de lunettes . »
    Apparition à Jacqueline Aubry qui retrouva dès le lendemain une vue nette, à l’Île Bouchard le 10 décembre 1947.
    Tiré des 365 méditations sur la Vierge Marie .

  26. Arthur L

    Comme très bien expliqué par l’abbé Lafitte dans sa vidéo, si deux non-catholiques se marient en ayant l’intention initiale 1) de demeurer fidèles entre eux jusqu’à la fin de leur vie et 2) d’avoir autant d’enfants que le Seigneur veut qu’ils aient (aucune volonté initiale de régulation des naissance), alors Dieux unira leurs âmes dans un mariage dit naturel, valide et donc indissoluble (sauf par la mort d’un des deux époux).
    Merci Ragnar pour cette excellente vidéo.

  27. Jeanne d'Arc II

    Cela fait un moment que je voulais en parler. Juste une info qui peut être utile.
    Wordpress fait des siennes pour le « placement des post ». Pour retrouver un post, ou par exemple les commentaires du jour, de la veille : faites « CTRL + F » et mettez par exemple « 29 mai » dans la case qui apparait en haut et à droite.

  28. kenjjo60

    Bonjour tout le monde,

    Satan va arrivé d’ici sous peu.
    Je pars demain ( Dieu me la fait savoir ), bonne chance à tous et surtout gardez la foi en Jésus Christ.
    Que Dieu vous protéges tous dans les épreuves qui vont suivre. Je prirai pour vous.

    • aldesy

      Bonjour Kenjjo60,
      Je ne comprend pas ce que vous voulez dire par: « Satan va arriver d ici sous peu »? Il me semble, qu’il oeuvre déjà depuis un siècle, et qu’il est sur le point de fêter son triomphe(chose qui n’arrivera pas, car Louis nous a expliqué que sa fin est toute proche, et qu’il sait qu’il ne PEUT PAS gagner!). De plus, il semble que le ciel à reprit la main ( Grâce aux explications de Louis), donc vraiment, je ne comprend pas ce que vous dites. Fraternellement.

  29. gary

    « Jésus les envoya prêcher le Royaume de Dieu et rendre la santé aux malades, et il leur dit : ne portez rien en chemin, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent. »
    « Ce que l’âme est dans le corps, les chrétiens le sont dans le monde. L’âme pénètre tous les membres du corps et les chrétiens sont dans tous les milieux.
    L’âme habite le corps mais elle n’est pas tirée du corps ; de même, les chrétiens habitent dans le monde, mais ils ne sont pas du monde. L’âme invisible est gardée par un corps visible ; on voit les chrétiens dans le monde, mais leur religion demeure invisible. La chair hait l’âme et la combat, sans que celle-ci lui fasse tort, parce qu’elle interdit de jouir des voluptés ; l’âme aime la chair… et les membres qui la haïssent, et les chrétiens aiment ceux qui les haïssent. L’âme est enfermée dans le corps mais elle contient le corps ; les chrétiens sont retenus dans le monde comme dans une prison, mais euxmêmes contiennent le monde. L’âme immortelle habite sous une tente mortelle ; les chrétiens sont voyageurs parmi les choses corruptibles en attendant
    l’incorruptibilité céleste. » Epître à Diognète

  30. geocedille

    Le mont Athos se lance dans la ré-évangélisation du monde.
    « Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. » Ap. 11:3

    • heloise

      Un grand merci, geocedille, pour cette information !
      Nous y sommes. C’est le moment de la reconquête des âmes. Le moine dit : « La porte est ouverte par la grâce divine, aussi longtemps que la porte reste ouverte, aidez-nous à re-évangéliser 300 000 000 d’orthodoxes à travers le monde » (à ne pas confondre avec la porte dont parle satan et qu’il s’apprête à ouvrir à l’aide du CERN en septembre prochain). Il s’agit du moment propice à l’éveil des consciences des gens, à la spiritualité. C’est le moment d’avancer, Dieu donne sa bénédiction : «Ces jours les nations viennent à nous.»
      Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fil et du Saint-Esprit, leur apprenant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous toujours jusqu’à la fin du monde. – Matthieu 28:19-20
      2 témoins : orthodoxes et catholiques, comme Louis a dit ?!

  31. Yza

    C’est terrible, je suis relativement nouvelle dans cette culture catholique, et je découvre que tout dans ma vie est bancal et que je vis en état de péché depuis des années sans le savoir. Ma situation est inextricable et je me trouve liée à un homme avec qui je ne peux me marier officiellement, du moins pour l’instant. On me dit que je suis en état de péché « mortel » à cause de cette situation, ça me crève le coeur… je vais en parler à un prêtre mais je ne vois pas d’issue à mon problème. Je vous écris pour vous dire à quel point même mes relations avec les dits catholiques sont déroutantes. Je connais une femme divorcée qui a eu quelques concubinages dans sa vie, je me dis qu’elle ne devrait sûrement pas communier comme elle le fait parfois quand elle vient à l’Eglise. Un homme de ma connaissance qui vit en concubinage se croit autorisé à communier également. Je ne peux suivre ces personnes pour modèles puisqu’elles ne savent même pas qu’elles sont en situation de péché… Mais c’est quoi l’éducation catho aujourd’hui? J’hallucine!!! J’ai besoin de conseils et suis entourée de dits cathos qui sont perdus eux-mêmes!!! Sais plus quoi faire…….

    • Souri7

      @ Yza,
      allez prier devant le Saint Sacrement, à genoux, seule, en silence, autant que vous pourrez, et présentez toute votre situation à Jésus et à Marie, avec le sentiment sincère de faire la volonté de Dieu et non la vôtre. « Plaire à Dieu et non aux hommes » (ni à soi-même).
      Demandez pardon, pleurez de n’être pas conforme à l’Amour de Dieu, implorez le pardon des péchés, non seulement pour vous mais pour tous. Demandez la guérison, et laissez-vous faire. L’Amour de Dieu est plus grand que tout, pourvu que l’homme ayant pris conscience de son péché se retourne vers son Créateur, dans l’intention de permettre à nouveau l’image et la ressemblance de Celui-ci.
      « Seigneur, à notre secours!! »
      « Contre Toi et Toi seul, j’ai péché! »

      Et demandez à l’Esprit Saint de vous guider vers un prêtre pour vous confesser et vous aider.
      Que l’Esprit Saint vous aide et vous accompagne, Yza, dans votre démarche de repentance. Et si vous tenez à cet homme, et lui à vous, si vous tenez surtout à sauver votre âme à chacun pour l’Amour de Dieu, vivez en frère et soeur jusqu’à ce que le mariage soit possible, s’il l’est…
      On dit que « Dieu sonde les reins et les coeurs » c’est à dire qu’Il regarde au sérieux des liaisons et des coeurs. Les lois sont des garde-fous, l’Amour divin est l’état suprême qui appelle l’homme à sortir du péché. L’Amour peut tout.
      Lisez les Evangiles, apprenez de Jésus, qu’Il est « doux et humble de coeur. »

      • ooo

        Souri, c’est le plus dur ça, de vouloir faire la volonté de Dieu. Je suis tellement attachée à ma volonté propre, à mes désirs propres, que je n’arrive pas en m’en détacher.

  32. Souri7

    @ Némo,
    vous soulevez là un problème certain, très exacerbé en notre temps.
    Mais par-delà la justice humaine et son lot d’incohérences, soyez sûr que ce que Dieu vous donne à vivre sont des souffrances réparatrices pour vous épurer et vous faire gagner le Ciel. « Je ne vous promets pas d’être heureuse en ce monde, mais dans l’autre » a dit Notre Dame de Lourdes à Bernadette. Puis le célèbre «Pénitence! Pénitence! Pénitence!». En ces temps, plusieurs sont appelés à la chasteté complète, d’une manière ou d’une autre, et c’est une grâce de Dieu que de la vivre, même en couple.
    C’est Dieu qui sauve (« Jésus »), pas nous. Et c’est Lui qui sait prendre le relais après ce qu’Il nous a inspiré de faire et que l’on a bien fait ou mal fait. Le libre-arbitre de l’autre personne nous échappera toujours, notre choix de cette personne nous incombe (nous sommes responsables de nos choix). Que cherchons-nous dans l’autre personne?
     » Une femme pudique est une double grâce,
    celle qui est chaste est d’une valeur inestimable.  »
    Ecclésiaste 26.15

    On ne combat que dans l’adversité, vous êtes appelé au combat spirituel, Némo, courage! « Pour la gloire de Dieu et le salut du monde. »

  33. mind bomb

    petit clin d oiel a la photo qui sert d illustration a cet article , et a son auteur Mr Dalencourt qui anime ce blog ..

    n y a t il aucuns rapports entre une « dalle en cours » et les chroniques de ce blog ?? 🙂

    PS: ne pas confondre » sot » et » sceau  » , sachons jouer avec les mots !! (humour)

    amitiés

    N

  34. ooo

    Il y a peu de temps, je trouvais votre discours complètement délirant. Pour moi, Pierre le Romain qui emmène paître son peuple, était un chic type, s’appeler Pierre, et être un émissaire de l’Autre, je trouve ça bizarre.
    Eh bien, je réalise que vous aviez raison. Ce pape est bien un anti-pape. A force d’y réfléchir, ça m’apparaît de plus en plus clair. Alors que je le défendais. Je suis de plus en plus persuadée, à cause de lecture de témoignages et autres, que Benoît a été poussé à démissionner. Donc si c’est le cas, François, celui que je reconnaissais comme mon pape, n’est pas légitime. Pire, il est de plus en plus à côté de la plaque, même moi j’ai fini par m’en apercevoir. Il est le pion pour faire avancer le projet de fusion du christianisme dans une religion mondiale. Tout ce qu’il dit va dans ce sens, c’est effrayant.
    J’ai lu suffisamment de témoignages pour en arriver à la conclusion que la thèse qui dit que l’église a été éclipsée en 1958 précisément, par des malversations et des pressions sur le Conclave pour faire démissionner le pape régulièrement élu et mettre un pion à sa place (pion nommé Jean XXIII)
    ça peut paraître délirant à première vu, mais tout se tient. Creusez dans ce sens lecteurs. Vous allez être sur le c..

    Si l’Eglise est morte en 2013, (le symbolisme de l’éclair rappelle bien le voile déchiré à la mort de Jésus), que s’est-il passé lors de 1958 lors de son éclipse?

    Je continue à me méfier de toutes les thèses trouvées sur internet, c’est pour ça que la votre, au début j’ai vraiment trouvé ça délirant. Je continues à me méfier de Garanbandal, il y quelque chose qui m’averti que ce n’est pas bon. Mais je ne sais pas si mon intuition est à côté de la plaque.

    • dalencourt

      L’éclipse de l’Eglise commence effectivement en 1958, elle entre dans sa Passion : le chemin de croix est long jusqu’à la mort en 2013 (2014 même selon moi).
      Effectivement le pape est le faux prophète comme expliqué dans de nombreux articles.
      Vous avez raison de vous méfier de Garabandal, je confirme que c’est une fausse apparition.

  35. ooo

    Une question très importante, merci de me répondre.
    Pourquoi le pseudo-pape actuel laisse-t-il entendre qu’il se pourrait qu’il se fasse assassiner? Que ce serait la meilleure chose. J’y avais vu une preuve de, entre guillemet, « sainteté » de sa part. Aujourd’hui, je ne le pense plus, mais qu’est-ce que ça veut dire? Vous devriez étudier les prophéties ou leur symbole, qui se glissent dans son discours.

    Je me rappelle quand il venait d’être élu, il était tout tremblant, et comme pas sûr de lui, au balcon. J’y avais vu un bon signe à l’époque. La première chose qu’il a dit, c’est qu’il voulait qu’on prie pour qu’il soit un bon pape, ou un truc comme ça. Pourquoi?

    Je ne pense pas qu’il soit l’Antéchrist, mais plutôt le faux prophète. L’antéchrist doit naître (est déjà né) d’une certaine façon, avec des rites, ce qu’ils nomment « l’adombrement », je pense qu’il viendra plutôt d’Asie, ils l’appellent le Maitreya, l’Instructeur Mondial, peut-être le prochain Dalaï-lama? Imaginez le Dalaï-lama et le pape qui décident de faire une fusion, parce qu’après tout, « c’est la même chose », combien de milliards d’âmes se laisserait prendre à cette séduisante nouvelle religion de paix?
    Juste une hypothèse, mais concernant les liens avec l’Asie et l’adombrement, et les tentatives qu’ils ont déjà fait de faire émerger un Maitreya, tout cela est certain.

    • dalencourt

      Le pseudo-pape laisse plutôt entendre qu’il partira au bout de 2 ou 3 ans et c’est normal, car sa mission sera alors terminée : détruire l’Eglise de fond en comble.
      L’Antéchrist est avant tout un système : la bête a 7 têtes et 10 cornes, ce qui suppose une pluralité ; il n’est pas certain que ce soit un homme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s