Le grand monarque arrive

Christ-en-gloire

Qu’est-ce que le grand monarque ? Il s’agit d’une croyance essentiellement catholique et essentiellement française, du rétablissement d’une monarchie très chrétienne à l’issue des tribulations.
Celle-ci est située, selon les sources, soit au 6ème âge (en référence à l’Apocalypse) donc avant l’Antéchrist, soit après les grandes tribulations de l’Antéchrist.

Cette croyance trouve sa source à partir de 3 grands types de textes :
– L’interprétation de l’Apocalypse du vénérable Holzhauser, qui est le seul auteur, à ma connaissance, à avoir défendu cette thèse à la sixième église ;
– Des passages de l’Ancien Testament (Isaïe, Ezéchiel, Jérémie, Zacharie…) dont l’interprétation permettrait d’envisager la présence d’un grand roi à une période qui reste à déterminer ;
– Des prophéties dites de la révélation privée, c’est-à-dire n’appartenant pas aux livres saints, et provenant essentiellement de saints, bienheureux, vénérables ou assimilés.

Le marquis de la Franquerie (décédé en 1992) a consacré un petit opuscule à ce sujet, où il recense justement les principales prophéties concernant le grand monarque. D’après lui, il y aurait près de 100 prophéties à ce sujet, dont : saint Césaire, saint Vincent Ferrier, le père Nectou, Anne-Catherine Emmerich, l’abbé Souffrand, Marie des Terreaux, Marie Lataste, madame de Meylian, Mélanie Calvat et Maximim Giraud (les voyants de la Salette), madame Royer, Marie Martel, saint Jean Bosco, Marie-Julie Jahenny…

Certaines de ces prophéties annoncent aussi un saint pape, qui serait contemporain du grand monarque, les deux ayant pour but de sauver le monde du désastre et de le replacer dans l’ordre voulu par Dieu.

La plupart des prophéties convergent sur le fait que ces deux personnages seraient français, ne serait-ce parce que la France est la fille aînée de l’Eglise et que son monarque fut de tout temps le Lieutenant du Christ, lequel serait probablement un descendant de Louis XVII.

En analysant ces différentes prophéties, il est impossible :
De dire avec exactitude s’il y aura réellement deux personnages (un monarque et un pape) ou un seul (l’un des deux ou les deux fonctions assurées par le même, à l’image de Melchisédech, à la fois roi et prêtre) ;
De situer ce grand monarque dans l’échelle du temps : est-ce avant les tribulations ? Après ? Pour combien de temps ? Impossible de répondre à ces questions.

La mission du grand monarque, selon le marquis de la Franquerie, consistera essentiellement dans l’établissement des règnes du Sacré-Cœur et du Cœur Immaculé de Marie.
Et le marquis ajoute, en guise de conclusion : « Résumons-nous, messieurs, le grand monarque je le répète, sera au physique comme au moral une image aussi parfaite que possible du Christ. »

 

Le grand monarque : mythe ou réalité ?

franquerie-GMDans son opuscule écrit en 1980, le marquis de la Franquerie est persuadé que ce personnage est déjà vivant, donc déjà né, et que sa venue est imminente.
Nous savons qu’il faut nuancer l’adjectif imminent, tant nous l’avons lu dans des ouvrages ou des prophéties datant d’il y a des dizaines d’années, voire du 19ème siècle.

Mais la question n’est pas là.
La vraie question est : y aura-t-il réellement un grand monarque et à quel moment se manifestera-t-il ?

Pourtant, la réponse est simple et même évidente pour ceux qui étudient les événements et les prophéties avec objectivité.

Car la mise en avant de cet avènement de nos jours par les catholiques me rappelle furieusement une situation déjà vécue il y a deux mille ans.

En effet, les juifs, les pharisiens, les scribes, les docteurs de la loi attendaient un Messie libérateur, futur roi d’Israël devant assurer à ce petit peuple la domination du monde.
C’était tellement évident à l’époque que Pilate lui posera la question : « Es-tu le roi des juifs ? »

Les juifs étaient le peuple élu, celui choisi par Dieu, comme largement expliqué dans la bible. Il s’agit de ce que nous appelons l’ancienne alliance.
En effet, le Nouveau Testament montre et démontre que par la Rédemption, le Christ a noué une nouvelle alliance, non plus seulement avec les juifs, mais étendue à l’ensemble des peuples.
Depuis Jésus-Christ, le peuple élu est constitué de l’ensemble des hommes croyant en sa divinité, que l’on appelle communément les chrétiens.

Or du temps de Jésus, les juifs attendaient un roi. Pour cela, ils se basaient sur les nombreuses prophéties annonçant le Messie, qui l’annonçaient effectivement comme un roi.

Qu’ont-ils eu ?
Un roi dont le royaume n’est pas de ce monde.
Un roi né pauvre, dans une étable, qui se fait humble et obéissant jusqu’à la mort.
Un roi qui enseigne qu’il faut chercher à acquérir non pas un royaume terrestre mais à gagner le royaume céleste.
Un roi qui ne règne pas mais au contraire, meurt de la façon la plus ignominieuse.
Un roi qui ne contredit pas Satan lorsque ce dernier, pour le tenter dans le désert, l’emmène sur une haute montagne et lui montre les royaumes de la terre en lui disant « Tout ceci est à moi, je te les donnerai si tu m’adores. » Est-ce que Jésus lui signifie que la terre n’est pas sa propriété ? Non, il le renvoie par le fameux Arrière satan, sans revendiquer la propriété de cette terre dont il est pourtant le créateur.

Par conséquent, la déception des juifs peut se comprendre puisqu’ils attendaient un Messie dont le rôle devait être celui dévolu habituellement à un monarque : diriger le pays, lui assurer la domination et la victoire sur ses ennemis et, spécificité du peuple élu, étendre cette royauté au monde entier.

Eh bien la description du grand monarque du XXIème siècle est identique.
Citons à nouveau le marquis de la Franquerie, qui résume bien la façon dont la majorité des gens voit ce futur monarque : « Il sera d’abord et avant tout roi de France, et seulement ensuite empereur du monde. C’est qu’en effet le gouvernement du monde ne lui sera confié que parce qu’il sera le roi de France, la France étant le royaume prédestiné par Dieu à l’accomplissement de ses desseins, et à servir d’épée et de bouclier à l’Eglise. »

Les catholiques français sont peut-être très sympathiques, ils sont sûrement de bonne foi, mais leur aveuglement est sans bornes.
Pourtant ils n’ont pas les excuses des juifs du temps de Jésus, car nous autres chrétiens nous avons un précédent, et quel précédent ! Jésus-Christ Lui-même.
Les catholiques français nous refont le même coup que les juifs et les pharisiens il y a deux mille ans : ils attendent encore un roi terrestre et humain alors que nous savons pertinemment que les prophéties annonçant le Messie le présentent toujours comme un roi.

Je crois savoir que certains Orthodoxes russes caressent le même espoir, celui de voir rétablir la sainte Russie et son Tsar. Eux aussi s’appuient sur des prophéties.
Même leurre, même rêve ; pourquoi attendre le serviteur quand le Maître est annoncé ?

Saint Pie X n’aimait pas que la foule l’applaudisse à son passage dans la basilique saint Pierre, il disait « On ne rend pas hommage au serviteur dans la maison du Maître ». Si je puis me permettre, c’est effectivement le maître qu’il faut souhaiter au lieu d’espérer un serviteur qui rétablisse le Maître. L’ordre n’est pas le bon.

 

Remettre les choses dans le bon ordre

Il y a un ordre, et un seul, que les hommes ont oublié : Dieu premier servi.
Le premier commandement est le plus important, de son respect découlent tous les autres.
Si vous ne respectez et n’appliquez pas le premier commandement, vous ne respecterez pas les autres.

Or le premier commandement est « Un seul Dieu tu aimeras et adoreras parfaitement ».
On commence par Dieu et on arrive à l’homme ensuite, et non l’inverse.

Tant que les catholiques ne demanderont pas le grand monarque dans l’ordre, à savoir le Christ-roi d’abord et éventuellement un monarque terrestre ensuite, ils n’auront pas de grand monarque du tout. Ni terrestre, ni céleste.

Mgr Gaume, dans son livre Le bon larron, rappelle cette loi divine primordiale :
« L’ordre existe lorsque toute chose est à sa place : en haut ce qui, d’après les lois éternelles, doit être en haut ; en bas ce qui doit être en bas.
Mettre en haut ce qui, d’après les lois éternelles, doit être en bas, et en bas, ce qui doit être en haut : Dieu à la place de l’homme, et l’homme à la place de Dieu, c’est le désordre.
Rentrer dans l’ordre c’est remettre chaque chose à sa place, Dieu en haut et l’homme en bas. »

Nous sommes à la fin des temps.
Ce qui est prophétisé est le retour du Christ en gloire.
Ces prophéties sont sûres.
Elles proviennent de l’Ecriture Sainte : les évangiles, les annonces du Christ Lui-même, de saint Paul, de saint Pierre, de saint Jean, du livre de l’Apocalypse.
Toutes les prophéties de la vie privée, qu’il s’agisse de saints, de vénérables ou de personnes en odeur de sainteté, utilisent le même style prophétique que dans l’Ancien Testament : elles annoncent un ROI et ne distinguent pas entre la nature humaine et divine du Christ parce que ce n’est pas l’objet.
Par conséquent, si vous relisez ces prophéties avec ce nouvel éclairage, vous constaterez qu’elles peuvent s’appliquer sans conteste au Roi des Rois.

Vouloir placer un monarque humain avant le retour du Christ consiste une fois de plus à souhaiter le désordre, même si on le justifie maladroitement par la volonté divine.
Dieu nous a annoncé dans ses prophéties le retour en gloire de son Fils.
Voilà une perspective sûre.
Et ce divin Fils est présenté comme un roi dans les prophéties, comme pour sa première venue. Voilà encore une observation sûre.
Et effectivement il rétablira l’ordre voulu par Dieu.

Tout le reste n’est que conjectures, pertes de temps et romans-feuilletons sortis tout droit de l’imagination fertile de quelques nostalgiques de la monarchie, trouvant leur inspiration dans la multitude des fausses apparitions suscitées par l’adversaire qui, lui, ne se gène pas pour développer le thème et ajouter à la confusion.

Quand au vénérable Holzhauser, sur lequel repose la grande majorité des théories, il est décédé en 1658 et se situait déjà à la 5ème église qu’il faisait démarrer cent ans plus tôt. En 1658, Louis XIV avait à peine 20 ans et Holzhauser ne pouvait imaginer ce que serait son règne ; or la description qu’il fait du grand monarque ressemble beaucoup au Roi-soleil et à son époque.
Un de mes premiers textes (Holzhauser et le 6ème âge) fut justement de démontrer que le grand monarque d’Holzhauser n’est autre que Louis XIV. Je vous invite à lire cette analyse, c’est particulièrement instructif.
Avec les 300 ans de recul que nous possédons par rapport au texte d’Holzhauser, nous sommes tout de même capables de le mettre à jour en fonction des événements historiques qui se sont déroulés depuis. Je suis très étonné de cette incapacité dont font preuve des auteurs pourtant réputés.

 

Le bon ordre, c’est celui de la Triple donation

jeanne-darcNous avons encore moins d’excuses nous autres Français, car le Ciel a déjà pris la peine de nous indiquer ce bon ordre.
Il avait chargé Jeanne d’Arc de nous faire comprendre que le royaume que nous devons souhaiter est le royaume céleste, et que le Christ est le seul et vrai monarque qui vaille.

Il est aberrant de voir des catholiques traditionalistes réclamer à corps et à cris le rétablissement d’un royaume terrestre alors que le Seigneur nous a promis la Jérusalem céleste.
Amis catholiques, la venue du grand monarque est conditionnée par la demande du bon peuple de France, c’est-à-dire du petit reste, des justes, à réclamer la restauration de l’autorité divine, celle du Christ-roi, et à souhaiter l’avènement d’un royaume céleste et non terrestre.
Alors peut-être auront-ils les deux, ou du moins le plus important, à savoir le royaume céleste.

Le 21 juin 1429 à 16h, Jeanne d’Arc en faisait l’éclatante démonstration au cours de l’épisode de la triple donation, dont voici le récit complet :

Jehanne dit à Charles :
« Sire, me promettez-vous de me donner ce que je vous demanderai ? »

Le roi hésite, puis consent.
« Sire, donnez-moi votre royaume. »

Le roi, stupéfait, hésite de nouveau ; mais, tenu
par sa promesse et subjugué par l’ascendant surnaturel
de la jeune fille :
« Jehanne, lui répondit-il, je vous donne mon royaume. »

Cela ne suffit pas. La Pucelle exige qu’un acte notarié
en soit solennellement dressé et signé
par les quatre secrétaires du roi ;
Après quoi, voyant celui-ci tout interdit
et embarrassé de ce qu’il avait fait :
« Voici le plus pauvre chevalier de France ; il n’a plus rien. »

Puis aussitôt après, très grave
et s’adressant aux secrétaires :
« Ecrivez, dit-elle : Jehanne donne le royaume à Jésus-Christ ».
Et bientôt après :
« Jésus rend le royaume à Charles. »

(Extrait de livre de Louis-Hubert Rémy, La vraie mission de sainte Jehanne d’Arc).

Nous comprenons maintenant plus facilement quelle leçon voulait transmettre le Ciel à la postérité : le royaume appartient d’abord à Dieu et c’est Lui qui le transmet à son Lieu-tenant.
Les catholiques doivent souhaiter le royaume de Dieu s’ils veulent un monarque terrestre.
Ils doivent appeler de leurs vœux le retour de Jésus-Christ roi des rois et roi de France s’ils veulent qu’ensuite un lieutenant apparaisse.

Voilà le bon ordre donné par Jeanne d’Arc :
a) Don du royaume à la Sainte Vierge d’abord (personnifiée par Jeanne)
b) Celle-ci le remet à son divin Fils
c) Jésus se choisit un lieutenant parmi les hommes

Cette triple donation a eu lieu un 21 juin : ce n’est pas un hasard.
En effet, le peuple hébreu est libéré d’Egypte la nuit du 14 au 15 Nizan, mais ce n’est qu’une première étape. La seconde étape, définitive celle-là, sera le passage de la mer Rouge.
Définitive car à ce moment-là, le peuple élu aura quitté physiquement la terre d’Egypte pour se diriger vers la montagne de Dieu, le Sinaï, mais aussi parce que l’armée de Pharaon et Pharaon lui-même seront anéantis : pas un n’en réchappera.
Or l’Ecriture nous donne des précisions sur cet épisode : la mer se referme sur les égyptiens au matin du 21 Nizan, soit 8 jours après la Pâque. Les hébreux sont passés dans la nuit du 20 au 21.
Donc la libération des élus n’est acquise qu’au 21 Nizan matin.
Comme les hébreux, le peuple élu ne peut être libéré que par son Rédempteur et non par un être humain ; Moïse ne fut que l’instrument de Dieu car l’ouverture de la mer pour laisser passer le peuple est bien d’origine surnaturelle.
C’est cette libération que nous devons souhaiter, et le reste nous sera donné par surcroît… éventuellement un souverain terrestre.

Notons que satan, toujours en train d’imiter le Créateur, a fait élire un de ses antéchrists à la même date, et même probablement le pire de tous : Paul VI fut élu pape le 21 juin 1963.

 

Conclusion

Toutes les prophéties annoncent le retour du Christ.

Pas de mention d’un grand monarque dans les évangiles, dans l’Apocalypse, dans les lettres de saint Paul ou de saint Pierre.

Pas de grand monarque non plus dans les apparitions de la Sainte Vierge ; à la Salette, elle dit « Les nouveaux rois » et non pas « Le nouveau roi ». Ce texte peut permettre de penser qu’il y aura un petit laps de temps entre la purification et le Jugement dernier, ce qui n’est pas exclut.
Nous y reviendrons dans un prochain article.

Mais, amis catholiques, je vous en conjure, ne renouvelez pas l’erreur des juifs du temps de Jésus : c’est bien le roi du monde qui est annoncé, le Christ-roi, le Messie qui revient sauver son peuple, n’y voyez pas un roi terrestre mais appelez plutôt de vos vœux le royaume céleste, le seul qui vaille, au lieu de rêver une fois de plus à une solution humaine là où l’issue ne peut être que divine.

655 Commentaires

  1. Jeanne d'Arc II

    Résumé SOTT de mars. Le Seigneur accélère le mouvement.
    Pour ceux qui n’ont pas le temps de voir la video, il y a un topo à présent, sous la video.
    Mr Dalencourt, je vous laisse voir si ce nouveau post est pertinent, puisque je poste les SOTT tous les mois. Il est intéressant pour les situations extrêmes et pour la multiplications des signes.
    Certaines situations sont étonnantes : on aurait envie de rire par moment, puis on se ravise en se disant que nous pourrions en être les acteurs…surtout le passage de la moto et du motocycliste à la fin : presque incroyable, même en trucage de cinéma.

    • Tacitus

      Isaïe 7, 18: « En ce jour-là, le Seigneur sifflera les mouches qui sont à l’extrémité des fleuves de l’Égypte, et les abeilles qui sont au pays d’Assyrie… » La leishmaniose est transmise par un moustique, une petite mouche… Belzébuth (Baalzéboub), le dieu des mouches, ne doit plus savoir où donner de la tête!

  2. Spondus

    Mr Dalencourt et au lecteur de ce blog que vous évoque ce numéro : AJH 9429
    J’aimerai avoir vos impressions merci de vos commentaires cet un numero qui me suis depuis plus de 20 ans

  3. Jeanne d'Arc II

    Dans la série, ‘la France est un bateau ivre’ : le Don d’organe obligatoire voté hier à l’Assemblée.
    Le Don d’organe devient obligatoire pour tous les défunts, sauf pour les personnes qui se seront inscrites sur un « registre national de refus ». La famille d’un défunt ne sera « qu’informée ».
    Nous pouvons déjà imaginer la douleur des familles, en plus de la perte d’un proche. La profession médicale est ulcérée.
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/04/10/01016-20150410ARTFIG00422-levee-de-boucliers-contre-le-don-d-organes-automatique.php
    http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/04/11/les-organes-pourront-etre-preleves-sans-l-avis-des-familles_4614134_1651302.html

    • geocedille

      C’est un package avec l’euthanasie : Un organe doit être prélevé du vivant du donneur, c’est à dire en « mort clinique », c’est à dire en coma profond, le corps restant irrigué et oxygéné (le coeur bat, les poumons sont ventilés naturellement ou mécaniquement)

      • Anne-Marie- Renée

        Et, le comble de l’absurde, c’est qu’une personne qui est ou a été dans le coma comme moi….Peut se réveiller et se retrouver avec une jambe en moins par exemple ( ou un œil ou un bras….) on n’arrête pas les progrès en matière de profit, Il existe un commerce fort lucratif en matière de « dons d’organes » ….Je ne citerai pas le nom d’un certain « médecin ministre » qui s’est rempli les poches avec une guerre. Que vont ils encore inventer ou voter en faveur de leur avantage ? Je dois reconnaître que peu de gens dans mes environs (voisins) sont capables de voir la vérité en face, ils gobent tout ce qu’on leur sert du suicide du pilote, en passant par ….Et ça discute sérieux. Ils n’ont pas compris….Ils ont voté pour la Droite et « balance balance, balance, l’oiseau sur la branche, la branche a cassé l’oiseau est tombé » l et voteront pour la Gauche la prochaine fois. Parce que c’est ainsi que la « machine à broyer » fonctionne depuis des lustres. Il n’y a que sur ce blog que je rencontre des personnes lucides et qui captent ! DUR ! Fraternellement à vous tous

      • Jeanne d'Arc II

        Geocedille, si je comprends bien : quand une personne demander à être euthanasiée, on fera venir « l’euthanasieur » avec sa seringue, et en même temps le « préleveur d’organe » – par exemple, un homme de l’Est entraîné à ce type de travail. Plutôt macabre.
        Je ne parle pas de la suite, par exemple revente sur internet…

        C’est la principe similaire qui existe à présent pour l’avortement : package avec la récupération d’embryon et la revente pour la recherche médicale.

        • Griffon

          Jeanne d’Arc II
          Il me semble qu’il faut voir plus loin, si une personne X est compatible avec une autre Z en attente d’un don, « on » euthanasiera plus allègrement la personne X.
          Autre version, Z a des moyens et/ou du pouvoir, X n’a pas intérêt à tomber malade, vérifier deux fois avant de traverser la rue…

        • geocedille

          Vous soulevez l’air de rien un lièvre de taille, Jeanne II.

          En effet une personne euthanasiée par poison est un mauvais donneur : ses organes sont imprégnés de poison, sans doute une dose non léthale mais le receveur n’est pas en bonne forme, par définition. Donc lui greffer un organe contentant une certaine dose de poison n’est sûrement pas une bonne idée.

          Par contre, la sédation profonde, c’est sans souci : de toutes façons le receveur est lui aussi anesthésié, en respectant les marges de sécurité l’apport d’anesthésiant provenant du greffon ne pose sûrement aucun problème. La loi sur la sédation profonde est plus interessante pour obtenir des greffons que l’autorisation du suicide médicamenteux.

  4. Jeanne d'Arc II

    Morceau choisis de l’ouvrage « Dieu ou rien » du Cardinal Sarah. Excellent. Je vous invite à lire le lien dans son entier.

    MISÉRICORDE SANS CONVERSION
    Désormais, il n’est pas faux de considérer qu’il existe une forme de refus des dogmes de l’Église, ou une distance croissante entre les hommes, les fidèles et les dogmes. Sur la question du mariage, il existe un fossé entre un certain monde et l’Église. La question devient fort simple : le monde doit-il changer d’attitude ou l’Église sa fidélité à Dieu ? Car si les fidèles aiment encore l’Église et le pape, mais qu’ils n’appliquent pas sa doctrine, en ne changeant rien dans leurs vies, même après être venus écouter le successeur de Pierre à Rome, comment envisager l’avenir ?
    Beaucoup de fidèles se réjouissent d’entendre parler de la miséricorde divine et ils espèrent que la radicalité de l’Évangile pourrait s’assouplir même en faveur de ceux qui ont fait le choix de vivre en rupture avec l’amour crucifié de Jésus. Ils estiment qu’à cause de l’infinie bonté du Seigneur tout est possible, même en décidant de ne rien changer de leur vie. Pour beaucoup, il est normal que Dieu déverse sur eux sa miséricorde alors qu’ils demeurent dans le péché. Ils n’imaginent pas que la lumière et les ténèbres ne peuvent coexister, malgré les multiples rappels de saint Paul : « Que dire alors ? Qu’il nous faut rester dans le péché, pour que la grâce se multiplie ? Certes non ! » […]
    Cette confusion demande des réponses rapides. L’Église ne peut plus avancer comme si la réalité n’existait pas : elle ne peut plus se contenter d’enthousiasmes éphémères, qui durent l’espace de grandes rencontres ou d’assemblées liturgiques, si belles et riches soient-elles. Nous ne pourrons pas longtemps faire l’économie d’une réflexion pratique sur le subjectivisme en tant que racine de la majeure partie des erreurs actuelles. À quoi sert-il de savoir que le compte twitter du pape est suivi par des centaines de milliers de personnes si les hommes ne changent pas concrètement leur vie ? À quoi sert-il d’aligner les chiffres mirifiques des foules qui se pressent devant les papes si nous ne sommes pas certains que les conversions sont réelles et profondes ? […]
    Face à la vague de subjectivisme qui semble emporter le monde, les hommes d’Église doivent prendre garde de nier la réalité en s’enivrant d’apparences et de gloire trompeuses. […] Pour engager un changement radical de la vie concrète, l’enseignement de Jésus et de l’Église doit atteindre le cœur de l’homme. Il y a deux millénaires, les apôtres ont suivi le Christ. Ils ont tout quitté et leur existence n’a plus jamais été la même. Aujourd’hui encore, le chemin des apôtres est un modèle.
    L’Église doit retrouver une vision. Si son enseignement n’est pas compris, elle ne doit pas craindre de remettre cent fois son ouvrage sur le métier. Il ne s’agit pas d’amollir les exigences de l’Évangile ou de changer la doctrine de Jésus et des apôtres pour s’adapter aux modes évanescentes, mais de nous remettre radicalement en cause sur la manière dont nous-mêmes vivons l’Évangile de Jésus et présentons le dogme.
    http://chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/1351022?fr=y

    Le Cardinal Sarah a une foi magnifique. Il sera un ardent défenseur de l’Evangile au prochain Synode, pour toute l’Eglise d’Afrique. Que le Seigneur le bénisse et le soutienne.
    http://www.hommenouveau.fr/1209/religion/dieu-ou-rien—grand-entretien-avec-le-cardinal-robert-sarah.htm

  5. marie b

    par contre dans la vidéo. l’évêque auxiliaire de bruxelles dit des choses très justes sur les plans des f.m et notamment sur le traité de libre échange de l’u.e et sur l’euthanasie..

  6. Jeanne d'Arc II

    Ville stratégique de Yarmouk en Syrie, prise récemment par ISIS à 90%, et bombardée par le régime de Damas.
    Sur 200 000 Palestiniens, il ne reste plus que 16 000 civils. Certains avaient rejoint ISIS, d’autres ont fui. Beaucoup sont morts : de faim, sous les bombes, ou maintenant tués par balles ou décapitation s’ils s’opposent à ISIS.
    Les Palestiniens en question n’aimaient pas beaucoup Damas, mais au moins ils vivaient correctement. De 1957 à 2012.
    Maintenant, ces civils recherchent la protection de Bachar el Assad, et cherchent à fuir dans un endroit protégé par lui.
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/04/10/ce-qui-se-joue-a-yarmouk-quartier-palestinien-de-damas-sous-controle-de-l-ei_4614027_3218.html

  7. midgardien

    Ici à quelques km de chez moi JP II sur la sellette , laïcité , déchristianisation ….. bref que l’on adhère ou pas au pape il reste un pape les faits sont là.

    Offerte par un artiste Russe à la ville, sous ses pieds la phrase « n’ayez pas peur »

    http://collectif-anti-statue-ploermel.over-blog.com/

    https://www.google.fr/search?google:acceptedSuggestionoq=jstatue+du+pape+jean+paul+2+ploermel&sourceid=chrome&ie=UTF-8&q=jstatue+du+pape+jean+paul+2+ploermel&qscrl=1#qscrl=1&q=statue+du+pape+jean+paul+2+ploermel&spell=1

  8. geocedille

    Le christ est ressucité.
    Christos anesti ek nekron
    El messiah kam

    En priere avec tous nos frères d’Orient dans les tribulation.

  9. Jeanne d'Arc II

    Patriot Act à la française : les députés s’apprêtent à voter la loi à une écrasante majorité, malgré les protestations unanimes de sept hébergeurs internet, du juge antiterroriste Marc Trévidic, du Conseil national du numérique – organisation consultative placée sous la responsabilité de la ministre de l’économie numérique –, de la CGT Police, du commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe et de la Commission numérique de l’Assemblée, qui ont tous vertement critiqué le texte.
    http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/04/10/l-impossible-dialogue-autour-du-projet-de-loi-sur-le-renseignement_4613887_4408996.html#DWjjhEBmKxWaG52R.99

    Le New York Times avait de son côté dressé un portrait au vitriol de la loi française à venir, exhortant les députés à ne pas la voter : « The French Surveillance State » (31 mars 2015) :
    http://www.nytimes.com/2015/04/01/opinion/the-french-surveillance-state.html?_r=1
    repris par Le Monde (pour ceux qui veulent la traduction française des points principaux) : pouvoirs concentrés chez le 1er Ministre et liberté de la presse menacée.
    http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/04/02/l-editorial-a-charge-du-new-york-times-contre-la-loi-francaise-sur-le-renseignement_4607771_4408996.html

    Ch*****, c’était bien pour la mise en place de ce Patriot Act. George Orwell 2015.
    Ceux qui ont suivi Ch***** ont voulu une loi, ils vont l’avoir.

  10. Jeanne d'Arc II

    Question des Divorcés-Remariés : article du frère Thomas Michelet, dominicain.
    Extrait : « […] La vraie difficulté n’est pas la communion eucharistique mais l’absolution, qui suppose le renoncement à son péché. C’est ce qui explique l’impossibilité d’admettre à l’eucharistie pas seulement les divorcés remariés mais « ceux qui persistent avec obstination dans un péché grave et manifeste » (CIC, can. 915), appelés autrefois « pécheurs publics ». On gagnerait à le rappeler, sans doute en des termes moins abrupts, afin que les divorcés remariés ne se croient plus les seuls concernés par ce qui n’est d’ailleurs pas une mesure disciplinaire de l’Église, mais une impossibilité qui s’impose d’abord à elle. »
    http://novaetvetera.ch/index.php/fr/la-revue/a-la-une/40-synode-sur-la-famille-la-voie-de-l-ordo-paenitentium

  11. Jeanne d'Arc II

    Dans la série « la France est un bateau ivre » : la loi santé prévoit que les sages-femmes pourront pratiquer l’IVG médicamenteuse.
    Totalement incompatible avec la vocation de sage-femme, comme le clame le Collectif « Sage-Femme de demain ».
    La « clause de conscience » est fragile : des étudiantes se voient déjà discriminées lorsqu’elles évoquent cette clause…
    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/04/10/31001-20150410ARTFIG00194-sage-femme-profession-en-danger.php

  12. Jeanne d'Arc II

    Nomination par la France d’un ambassadeur notoirement gay pour les relations avec le Vatican : le Vatican est toujours silencieux, mais n’a pas dit non. Cet homme serait un « énarque catholique pratiquant ».
    Apparemmment, il y a eu plusieurs interventions : Ludivine de la Rochère a appelé le nonce de François pour lui dire « non ».
    Le Cardinal André Vingt Trois aurait donné son accord en envoyant une lettre à François le 11 février – ce qu’il ne veut pas confirmer ou démentir.
    Le Journal du Dimanche aurait eu l’information confidentielle d’un refus de François et soutient le Ministre des Affaires Etrangères : cet homme aurait un CV parfait pour le poste.
    Les lobbys gay sont furieux – « Qui suis-je pour juger ? ».
    En bref, le gouvernement maintient sa position en défiant le Vatican, et le Vatican est silencieux. La tension risque de monter.
    Je dirais : quand on ouvre une porte, les personnes d’en face aime qu’on l’ouvre en grand, pas à demi.
    https://www.lifesitenews.com/news/france-nominates-gay-ambassador-to-holy-see-but-months-later-pope-francis-h
    http://www.lejdd.fr/Societe/Religion/Le-pape-Francois-ne-veut-pas-de-l-ambassadeur-francais-propose-par-Francois-Hollande-727092

    • Corinne

      oui, Jeanne d’Arc ll , le problème est épineux ;
      On se souvient de l’accueil glacial du pape à François Hollande lors de sa visite officielle au Vatican .
      François Hollande souhaite maintenant envoyer au Vatican  » son meilleur diplomate » , qui se trouve être gay et catholique pratiquant .
      Que va faire le pape ? Accepter la décision de Hollande (qu’il n’a pas l’air d’apprécier ) ou la refuser (  » qui suis-je pour juger ?).
      A suivre …

  13. Fanny

    Petite anecdote , ce midi en sortant de la messe, je prends ma voiture, je roule et un fourgon blanc devant moi roule à 20 à l heure, je me dis que des que possible je le doublerai, mais impossible, cela dure au moins un quart d heure quand enfin j arrive à le dépasser, sur le côté je peux lire « la cavale » et voir un dessin de chevalier blanc sur un cheval blanc, bref peut être un signe…Qui sait?

  14. heloise

    Joyeuses fêtes de Pâques à tous les Orthodoxes!

    Χριστός Ανέστη ! Αληθώς Ανέστη !
    Христос Воскресе ! Воистину Воскресе !

    • heloise

      La coutume orthodoxe de peindre des œufs en rouge profond le Jeudi Saint remonte au 12ème siècle. Ils sont bénis à l’église lors de la liturgie de Pâques. La couleur rouge symbolise le sang du Christ. Fendre la coquille symbolise l’ouverture du tombeau du Christ par les Anges à sa résurrection.
      La coutume des œufs de Pâques n’est introduite qu’en XVIème siècle à la cour des rois de France. Louis XIV faisait bénir solennellement le jour de Pâques de grandes corbeilles d’œufs dorés qu’il offrait, en cérémonie, à ses proches. La tradition aurait fait du roi le destinataire du plus gros œuf du royaume. Madame Victoire, fille du roi Louis XV, avait même reçu deux œufs de Pâques peints et historiés par Lancret et Watteau.
      À la fin du XIXème siècle, à la cour impériale de Russie, Nicolas II offrait pour Pâques à son épouse et à sa mère des œufs de Fabergé, pièces d’orfèvreries en or et pierres précieuses considérés comme des chefs-d’œuvre de l’art de ce joaillier. En 1884, Peter Carl Fabergé a fabriqué le premier œuf de Pâques commandé par le tzar Alexandre III pour son épouse, la tzarine Maria.

    • heloise

      Louis, je me suis rendu compte de l’omission de la version française :

      Le Christ est ressuscité ! En vérité, il est ressuscité !

      Pourriez-vous la rajouter en bas de la photo, s’il vous plait ? Merci infiniment !

  15. ju

    Bonjour à tous,

    il y aura encore beaucoup à souffrir avant le retour de notre Seigneur, son retour est inévitable, mais nous devrons encore souffrir, il y aura bien des étapes horribles encore… je voulais faire un article et me lancer, mais pour l’organiser le contenu, la structure ce n’est pas évident et Louis excèle dans ce domaine, mais il y a des choses à dire 🙂 !!
    Merci Louis, formidable travail, j’ai de moins en moins de temps, mais nous aurons encore pas mal d’épreuves à affronter, et encore une fois nul sinon notre FOI sera déterminante contre tout ce que nous allons subir, ne perdez jamais espoir car notre Seigneur viendra dans la désolation la plus totale, lorsque le petit nombre croyant en son retour sera encore moins nombreux, mais le Seigneur veille quand l’heure approchera vous verrez les grands signes qui précipiteront si je puis dire sa venue, et j’en attends un bien localisé, que je ne peux révéler maintenant, mais bon il viendra de l’ouest c’est tout ce que je peux dire pour le moment, ne perdez jamais FOI et ESPOIR les épreuves multiples sont faîtes pour nous décourager et c’est durant ces moments qu’il faudra être plus fort que jamais :), actuellement on voit les prémices, et juridiquement il doit se passer des choses encore, son retour approche soyons soudés!!! Vive Le Christ notre sauveur et bonne Pâques pour nos frères orthodoxes 🙂 !!! Héloïse Géo et j’ai perdu le troisième désolé .. :)!!! Merci à vous tous Prions unis pour le retour de notre Sauveur

  16. heloise

    Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui demeure pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera. Car c’est lui que le Père, Dieu, a marqué d’un sceau. – Jean 6 :26-27

    Je suis le pain de vie: celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais je vous l’ai dit, vous m’avez vu et vous ne croyez point. Tout ce le Père me donne viendra à moi, et celui qui vient à moi, je ne jetterai point dehors. Car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, est que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. – Jean 6:34-39

  17. Stéphane

    Une petite analyse autour des éclipses et certaines actions de François; vous remarquerez que toutes ces actions ont une porté des plus significatives vis-à-vis du Concile Vatican II; Concile apostat et qui bien entendu ne plaît pas à Notre Seigneur Jésus-Christ !

     15 avril 2014 : 1ere lune de sang (12 jours avant la canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II par François)
     8 octobre 2014 : 2eme lune de sang (11 jours avant la béatification de Paul VI par François)
     20 mars 2015 : 1ere éclipse solaire totale (7 jours après la déclaration du Jubilé de la Miséricorde par François)
     4 avril 2015 : 3eme lune de sang (7 jours avant l’annonce officielle du Jubilé de la Miséricorde par François)

    Le miroir des « 7 jours » autour de l’éclipse solaire et de la lune de sang, concernant le Jubilé, est étonnant ! Par ailleurs, on semble deviner une régression partant des « 12 jours » à la 1ere lune de sang, puis 11 jours à la 2eme, et donc peut-être 10 jours à la 3eme ? Allons nous être témoin d’un événement d’une porté des plus significatives, lié à François, 10 jours après la 3eme lune de sang, le 14 avril, ce mardi ?

    Je n’ai aucune connaissance en eschatologie. Louis, peut-être pouvez-vous tirer certaines analyses de ces données ?

    Avec Marie, en Elle, par Elle et pour Elle, pour la plus grande Gloire de Dieu.

    • Souri7

      Merci Stéphane.
      Votre petite analyse est pertinente je trouve.
      Miséricorde Vatican II / « Soleil de justice ». Il y a certainement quelque chose en lien avec le Ciel (soleil) et l’Eglise (lune)…
      On croirait gravir des degrés de perversion. Ce jubilé penserait éclipser le soleil de justice divine dans les âmes pour leur perte.

      Malachie 3, 13:
      « 13 Vos paroles sont dures contre moi, dit Yahweh. Et vous dites :  » Qu’avons-nous dit de toi entre nous ?  »
      14 — Vous avez dit :  » Inutile de servir Dieu ; qu’avons-nous gagné à observer ses préceptes et à marcher avec tristesse devant Yahweh des armées ?  »
      15 Et maintenant, nous proclamons heureux les impies ; ils prospèrent, ceux qui font le mal ; ils tentent Dieu, et pourtant ils échappent.  »
      16 Alors ceux qui craignent Yahweh se sont entretenus les uns avec les autres. Et Yahweh a été attentif, il a entendu, et un livre de souvenir a été écrit devant lui, pour ceux qui craignent Yahweh et qui respectent son nom.
      17 Au jour que je prépare, dit Yahweh des armées, ils seront pour moi un bien particulier, et je serai pour eux plein de tendresse, comme un homme est plein de tendresse, pour son fils qui le sert.
      18 Et vous verrez de nouveau la différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert pas.

      19 Car voici que le jour vient, ardent comme une fournaise. Tous les orgueilleux, tous ceux qui font le mal seront du chaume, et le jour qui vient les embrasera, dit Yahweh des armées, en sorte qu’il ne leur laissera ni racine, ni rameau.

      20 Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera un soleil de justice, et la guérison sera dans ses rayons ; vous sortirez et vous bondirez comme des veaux d’étable.
      21 Vous foulerez les méchants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, dit Yahweh des armées.

      22 Souvenez-vous de la loi de Moïse mon serviteur, auquel je donnai en Horeb des préceptes pour tout Israël et des ordonnances.

      23 Voici que je vous envoie Élie, le prophète, avant que vienne le jour de Yahweh, grand et redoutable.
      24 Il ramènera le cœur des pères vers les enfants et le cœur des enfants vers les pères, de peur que je ne vienne et que je ne frappe la terre d’anathème. »

    • Michelange

      Cher Stéphane,

      Je pense que Louis ne vous a pas répondu parce qu’il est très occupé à la rédaction d’un nouvel article. Mais votre question est intéressante et mériterait une réponse.

      Je ne peux donc que vous donnez mon opinion d’eschatologue amateur, puisque je me passionne pour ces questions depuis quelque temps maintenant.

      La logique régressive que vous proposez est intéressante et pourrait effectivement correspondre à un événement important le mardi 14 avril, dix jours après la troisième lune rouge (4 avril).

      C’était également le jour sur lequel j’étais tombé dans mon dernier commentaire en date, en appliquant une autre logique doublement régressive : 5 mois pour la 5ème trompette de l’Apocalypse, 4 semaines pour la 6ème trompette et 3 jours pour la 7ème trompette, ce qui nous menait, en partant du dernier anniversaire du miracle du soleil à Fatima, lors de la sixième et dernière apparition de Notre Dame le 13 octobre 1917, cela donne aussi le mardi 14 avril 2015.

      Mon raisonnement par rapport au calendrier maya, que Louis trouve hors de propos, donnait une fin de cycle, toujours associée pour eux à un cataclysme cosmique, pour le mercredi 15 avril 2015.

      Enfin, en se référant au célèbre quatrain de Nostradamus X-72, dans lequel l’an 1999 évoqué correspondrait selon ma théorie à 2014, il est dit par ailleurs : avant après Mars, pour faire référence à deux événements notables appelés à se produire, donc, d’une part, avant et après cette année, soit en 2013 et en 2015 et d’autre part, juste avant et juste après le mois de mars, respectivement.

      Pour résumer, l’un des deux événements devait se produire le 28 février 2013 et l’autre serait/aurait été appelé à se produire le 1er avril 2015. Sauf qu’il faut prendre en compte le mois de mars selon le calendrier julien qui était en vigueur à l’époque de Nostradamus, le calendrier grégorien ayant été introduit 16 ans après sa mort. Or ces deux dates, exprimées dans le calendrier julien ont pour équivalent le 13 mars 2013 et le 14 avril 2015.

      Le premier événement se référait à la résurrection du grand Roi d’Angoulême, le Roi de France François 1er, comte d’Angoulême avant son accession au trône, et pourrait donc aisément se rapporter à l’élection du PAPE François 1er, qui a eu effectivement lieu à cette date du 13 mars 2013.

      Le deuxième événement nous annoncerait donc, pour le 14 avril 2015, l’arrivée d’un grand Roi « d’effrayeur », qui devrait venir du ciel et nous apporter paix et prospérité. Certains y reconnaissent le Grand Monarque, auquel fait référence l’article de Louis et qui est tout simplement le Christ, selon moi, et je rejoins en cela ce que Louis en dit. Car il est bien clair que si le Christ revient parmi nous pour prendre les choses en main, nous pouvons dire adieu à la « sacro-sainte » Démocratie, qui n’aura dès lors plus de sens. Ce sera donc une monarchie de fait, mais rien à voir avec une restauration de la monarchie dans le style Louis XIV…

      Mais bien sûr, on peut faire dire à Nostradamus un peu près tout ce que l’on veut ! Comme avec les Mayas, d’ailleurs, je l’admets. Cependant, la coïncidence de date est étonnante.

      Ceci d’autant plus avec la trouvaille que vous avez faite et qui pointe encore une fois le même jour !

      Probablement juste quelques coïncidences amusantes de plus. Mais nous verrons bien !

      Amicalement
      Michelange

      • Thierry EE

        Vous êtres fous,arrêtez donc de jouer aux mages,tout cela n’est qu’une parodie d’eschatologie,Dieu ne demande pas que vous fassiez cela,mais que vous témoigniez de votre foi pour glorifier le Seigneur et soutenir vos frères qui sont dans l’erreur,la confusion,l’ignorance,la peur,qui souffrent de désolation spirituelle,ou simplement vos proches! Car,qu’est-ce qui compte vraiment dans une période comme la nôtre,que vous parveniez à déchiffrer ce que vous semblez chercher,ou que vos frères et vous-mêmes soyez sauvés? Vous raisonnez comme des êtres emportés par vos passions,sans plus de sens commun! On est en train de « génocider » la planète et l’humanité entière,et vous,vous « philosophez » sur les différentes situations cosmiques, polémiques stériles! Vous me faites penser au contenu de ce chef-d’oeuvre ci-dessous,je vous recommande surtout la dernière strophe: (C’est absolument génial,et ça vaut 6 tomes de philosophie!)
        « Un astrologue un jour se laissa choir
        Au fond d’un puits. On lui dit : « Pauvre bête,
        Tandis qu’à peine à tes pieds tu peux voir,
        Penses-tu lire au-dessus de ta tête ? »
        Cette aventure en soi, sans aller plus avant,
        Peut servir de leçon à la plupart des hommes.
        Parmi ce que de gens sur la terre nous sommes,
        Il en est peu qui fort souvent
        Ne se plaisent d’entendre dire
        Qu’au Livre du Destin les mortels peuvent lire.
        Mais ce livre qu’Homère et les siens ont chanté,
        Qu’est-ce que le hasard parmi l’antiquité,
        Et parmi nous la Providence ?
        Or du hasard, il n’est point de science :
        S’il en était, on aurait tort
        De l’appeler hasard, ni fortune, ni sort,
        Toutes choses très incertaines.
        Quant aux volontés souveraines
        De celui qui fait tout, et rien qu’avec dessein,
        Qui les sait, que lui seul ? Comment lire en son sein ?
        Aurait-il imprimé sur le front des étoiles
        Ce que la nuit des temps enferme dans ses voiles ?
        A quelle utilité ? Pour exercer l’esprit
        De ceux qui de la Sphère et du Globe ont écrit ?
        Pour nous faire éviter des maux inévitables ?
        Nous rendre, dans les biens, de plaisir incapables ?
        Et, causant du dégoût pour ces biens prévenus,
        Les convertir en maux devant qu’ils soient venus ?
        C’est erreur, ou plutôt, c’est crime de le croire.
        Le firmament se meut ; les astres font leur cours,
        Le soleil nous luit tous les jours,
        Tous les jours sa clarté succède à l’ombre noire,
        Sans que nous en puissions autre chose inférer
        Que la nécessité de luire et d’éclairer,
        D’amener les saisons, de mûrir les semences,
        De verser sur les corps certaines influences.
        Du reste, en quoi répond au sort toujours divers
        Ce train toujours égal dont marche l’univers ?
        Charlatans, faiseurs d’horoscope,
        Quittez les cours des princes de l’Europe;
        Emmenez avec vous les souffleurs tout d’un temps.
        Vous ne méritez pas plus de foi que ces gens.

        Je m’emporte un peu trop : revenons à l’histoire
        De ce Spéculateur qui fut contraint de boire.
        Outre la vanité de son art mensonger,
        C’est l’image de ceux qui bâillent aux chimères ,
        Cependant qu’ils sont en danger,
        Soit pour eux, soit pour leurs affaires. »
        (L’ Astrologue qui se laisse tomber dans un puits – Lafontaine)

        • Anne-Marie- Renée

          Merci à vous, Thierry,  » Ce monde est une prison et la folie de la FOI est la seule liberté  » un Père dominicain. Laissons les plans de DIEU se faire puisque cela se fera . En avoir conscience est une chose….Mais toujours vouloir comprendre le pourquoi et le comment en est une autre. Je sais, je suis du genre à toujours vouloir « examiner » ce qu’il m’arrive et ce qu’il arrive. La véritable FOI n’est elle pas dans l’abandon, dans le lâcher-prise ????? Soyons humbles et comme des enfants au regard de notre Père et laissons le faire. Cela s’appelle le « lâcher-prise ». Que ta volonté soit faite et non la mienne. A vous tous fraternellement A-M

        • Souri7

          Le « lâcher-prise » est une étape, y rester mène tout droit dans l’illusion (cf New Age). Une fois qu’on a lâché la prise d’avec le monde, il nous faut être en prise avec Dieu, dans l’abandon oui de Sa volonté. Il y a un travail à faire dans la foi, plus ou moins grand suivant la conscience de chacun face aux péchés et suivant l’amour que l’on a pour ce Créateur qui demande réparation (pour notre intérêt).
          Etre en prise avec Dieu ne veut pas dire tout vouloir comprendre et savoir (spéculer), vous avez raison, mais l’attention à ce qui se déploie devant nous en rapport avec la foi et la marche du monde c’est important pour pouvoir avancer, car le Père veut nous faire faire aussi… On ne reste pas toute sa vie nourrisson.
          Le père dominicain a très bien résumé la vérité. Merci pour cette citation!
          Bien à vous, Anne-Marie- Renée.

  18. Domine ne moreris

    Louis, permettez moi de faire quelques commentaires sur ce dernier article, commentaires qui iront peut être un peu à rebours de la majorité de ceux que j’ai lu ici.

    Tout d’abord je ne suis pas convaincu du tout quand vous mettez Louis XIV en avant en parlant du grand monarque évoqué par le Bx Barthélemi Holzhauser : pour moi la seule supplique qu’il fait au futur Louis XV quelques jours avant sa mort, en lui recommandant de ne pas l’imiter en guerroyant au delà de la nécessité prouve qu’il ne peut être identifié ainsi.

    Ensuite je vous fais remarquer que votre démonstration présuppose que vous ne vous trompiez pas quand vous dites que nous sommes à la charnière des 6ème et 7ème âges de l’Eglise, et quand vous êtes catégorique sur l’imminence du retour en gloire de NSJC et donc de la fin du monde. Sauf votre respect, on peut raisonner aussi en supposant que vous fassiez erreur sur ces points : je prendrai l’exemple de Saint Vincent Ferrier, immense saint, qui était persuadé que la fin du monde était très proche alors que cela ne s’est toujours pas produit de nombreuses générations après son décès.
    Ces questions ne sont pas directement de foi, quant à la période précise et aux circonstances exactes de leur survenue. La seule chose qui soit de foi, c’est la fin du monde avec la résurrection des morts et le Jugement général.

    Si donc vous faites erreur sur l’imminence de la Parousie : comment pouvons nous voir les choses à propos du gouvernement temporel des hommes et des peuples ?
    Si Dieu nous délivre bientôt de nos gouvernants actuels, alors le régime en place, la démocratie, s’effondrera : elle n’est que la négation des droits de Dieu et de l’Eglise, un piège satanique qui déifie l’homme et qui plus est un conte de fée pour grandes personnes car le gouvernement supposé du peuple n’est qu’une foutaise qui cache en fait une ploutocratie et un pouvoir plus ou moins occulte, maçonnique et satanique.
    En France, la République disparaitra donc car elle est l’incarnation de ce régime, et son avènement s’est réalisé en haine de la foi. Je n’ai pas le temps de le développer ici, mais la seule solution sera un retour de la monarchie, et cela se fera parce que c’est la volonté divine que l’autorité temporelle soit exercée au nom de l’autorité divine.
    Mais quel monarque pourrait régner aujourd’hui sur la France ou sur un ensemble de régions et de pays comprenant la France actuelle ? aucun à ce jour, même si plusieurs prétendants se sont déjà fait connaitre. Ce rétablissement ne se fera que par voie miraculeuse, au seul choix de Dieu et seulement après que la France ait cruellement expié ses fautes publiques : un seul exemple, l’avortement, coûtera certainement au moins autant de victimes expiatoires qu’en a fait cette loi d’enfer, c’est à dire plusieurs millions…

    Quand vous parlez de l’état d’esprit des catholiques qui pensent à la réalité de l’avènement du grand monarque, je crois que vous vous trompez aussi en le comparant à celui des Juifs qui attendaient un roi charnel pour leur délivrance :
    – cette croyance me semble très minoritaire d’abord : dans nos milieux de Tradition, je n’en entends pour ainsi dire jamais parler, pas de conférences et encore moins de prêches sur le sujet ; les fidèles s’arqueboutent à juste titre à leur devoir d’état et ne rêvent pas d’épopée épique et de règne fabuleux
    – par contre l’opinion générale est orientée vers l’imminence d’une période très sombre de catastrophes, de troubles meurtriers, de martyres et d’expiation, qui n’épargnera pas les « fidèles » : ce n’est qu’après cette pénitence « de sac, de corde et de cendres » que la renaissance sera possible, avec l’intervention visible de la Miséricorde divine, ce qui n’autorisera quiconque à s’en croire à l’origine
    – en tant que Français, c’est un sentiment de honte et de culpabilité que nous avons : nous sommes à présent une nation apostate, renégate, paganisée et indigne des saints qui nous ont précédés.

    Je ferai aussi un parallèle entre la Liturgie et l’exercice du pouvoir temporel :
    – la Liturgie (c’est à dire essentiellement les sacrement) a comme unique source et cause principale Notre Seigneur Jésus Christ. Mais NS ne l’exerce jamais Seul, mais via un ou des ministres, des instruments pourrait-on dire : c’est la plupart du temps le Prêtre sans le caractère sacerdotal duquel rien n’est possible, mais ce sont aussi les époux eux-mêmes dans le mariage par exemple.
    – Il doit en être de même pour le Pouvoir, que ce soit sur l’Eglise (l’instrument c’est le Pape, et dans une certaine mesure les cardinaux et les évêques) ou sur la société civile (l’instrument doit alors être un « gouvernant » soumis à la Loi divine, et à l’Eglise).
    Quand NSJC reviendra avant le Jugement général, il en sera fini de ce besoin de ministres : Jésus sera alors le Souverain Roi et Souverain Prêtre en exercice direct, mais avant cette période il faudra toujours des ministres.

    Dernier point à mon avis important : la fin des temps est aussi la fin du temps des nations. Celles-ci n’ont pas d’existence éternelle, et chacune devra rendre compte avant la fin du monde suivant ses mérites ou démérites, et la considération du grand monarque doit aussi en tenir compte.

    Veuillez m’excuser du caractère un peu fouillis de ces considérations jetées en vrac à la va vite.

    • pacou

      Qui sait bien lire les prophéties relatives à la France, sait pertinemment que la bascule de la république vers la royauté est inéluctable comme le fut la bascule de la royauté vers la république en 1789. Seul un événement de grande ampleur pourra permettre une telle situation comme c’est annoncé par de multiples messagers. Tel qu’il existe actuellement le monde n’est pas prêt seulement à en admettre cette éventualité, car avec plus de deux siècles d’endoctrinement, les esprits sont bien ancrés dans le système sans penser une seule minute que la France puisse retourner à son ancienne tradition qui est celle des rois temporels depuis 496 soumis à l’autorité de Jésus lui-même roi de France. Ce n’est pas parce que certains individus ne croient pas à cette éventualité en pratiquant l’inquisition intellectuelle, que ce nouveau fait ne se fera pas puisque toutes les prophéties le disent. Tous les rois de France avaient conscience de leur dimension spirituelle basée sur les évangiles et Jésus lui-même dit que le peuple de France ne demande pas assez cet avènement avant son propre retour en gloire. Il n’est pas exclu qu’il y ait un lien entre la venue intermédiaire de Jésus et l’avènement du GM. Oui le Christ est roi comme il l’a dit lors de son séjour terrestre, mais rien n’interdit de penser que par son autorité divine, qu’il donne à ce personnage énigmatique une autorité temporelle sous la tutelle de l’autorité divine par l’entremise de l’esprit saint qui est toujours avec nous depuis plus de 2000 ans. (Car voici que je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin). Entendons par la fin, la fin des temps ou fin du temps des nations qui fut annoncé par Marie la mère de Dieu elle-même. Dans l’ancien testament Dieu avait donné un roi pour le peuple parce que le peuple le lui avait demandé. Pourquoi ? Parce que la plupart n’ont pas encore compris que Dieu est parmi eux dans la mesure de l’ouverture de leur cœur, car l’esprit de Dieu d’amour n’est pas dans l’intellect mais dans le cœur de l’homme. C’est pour cette raison qu’à ses âmes privilégiées, Dieu leur a montré son cœur. Que personne ne fasse abstraction des grâces accordées à ses dites âmes ayant vécues la plupart dans une grande humilité qui est la condition sine qua none pour recevoir la plénitude de Dieu comme l’ont été nos saintes et saints. Les hommes ont oublié leur patrimoine spirituel, comme ils oublient leur patrimoine national, ethnique, social et religieux au profit d’un matérialisme ultra -libéral et libéré, au détriment de leur destinée éternelle. Le plus grand séisme est celui de la perte de la notion de l’existence de Dieu qui pourtant s’est fait chair et a habité parmi nous dans la personne de Jésus-Christ comme le dit le prologue de st Jean. A Dieu comme il est dit, rien n’est impossible et l’impossible pour les hommes va se réaliser. Tout comme Jésus est apparu aux apôtres après sa résurrection, il est apparu à nos époques à un certain nombre de mystique, il parle sous forme de locution et rien ne lui interdit d’apparaître à celui qu’une mystique avait dit que cette élection terrestre se fera par la grâce du ciel. Qui vivra ce changement ne pourra pas dire par la suite que cette chose est impossible de même qu’il fut impossible pour une certaine époque de considérer que la royauté s’éteindrait au profit de la république.

    • dalencourt

      Domine ne moreris, j’ai revisionné récemment le film QUO VADIS, et la figure de Néron chantant son poème devant Rome en train de brûler est assez caractéristique du projet de satan. En effet, Néron veut purifier la ville par le feu afin d’en construire une nouvelle. C’est exactement la même problématique que l’Apocalypse.
      Sauf que j’ai compris une chose en revoyant le film : la purification n’appartient pas à satan mais à Dieu.
      Satan est autorisé à châtier les hommes par de nombreux moyens (guerres, famines, épidémies, persécutions, vices…) mais la purification finale ne lui appartient en aucun cas.
      Les exemples dans la bible sont flagrants :
      – déluge : c’est Dieu qui agit, et non les hommes et encore moins satan ;
      – Sodome et Gomorrhe : pareil ;
      – passage de la mer rouge : pareil, Moïse doit seulement avancer son bâton ;
      – Jéricho : pareil ; les hommes font seulement le tour, mais les murailles tombent surnaturellement.

      Donc vous nous dites en substance que vos amis cathos n’attendent pas de grand monarque et encore moins le retour du Christ. Consternant.
      Par contre, ils croient dans les fadaises de satan qui leur annonce des jours sombres pour mieux masquer que la persécution est en cours et même à son paroxysme. Apostasier en douceur dans son canapé devant sa télé est bien plus dangereux que se faire massacrer par les musulmans, parce que dans le premier cas le poison à mort lente se transmet à la génération suivante et qu’il n’y a plus de martyrs ni de héros, alors que dans le second cas, l’histoire a prouvé que les martyrs renforçaient les populations dans leur foi et multipliaient les vocations.
      Eh bien non ; une fois de plus, au lieu de croire dans un programme satanique qui ne se réalisera pas, qu’ils se réveillent et constatent les résultats de la persécution sans merci menée depuis 50 ans contre les âmes et particulièrement contre celles de l’Occident, qui se « croient vivantes mais qui sont mortes ».

      • stanzizou

        Je suis d’accord avec vous, Louis. Nous sommes dans la bataille finale, la plus terrible, celle de l’esprit. Qu’il est rude ce combat, un combat à mort. Les souffrances spirituelles sont énormes, vraiment offrons-les au Christ, c’est le moment de l’aider ! Avec des prières qui jaillissent du cœur, des cris vers Lui, et en unissant nos souffrances à celles qu’a subit le Christ. Ces souffrances, sont notre plus grand cadeau, car par elles, nous participons à la croix du Seigneur ! Soyons, tant que faire ce peut, des petits agneaux souffrants mais obéissants au Saint Esprit, et, avec courage, patience, et sans récriminer contre le monde, allons sur ce chemin jusqu’au bout pour nous blottir contre la croix du Christ soufrant. Et par sa grâce, un jour, que j’espère tout tout proche, nous serons aussi là, avec Marie Madeleine, à voir Jésus ressuscité dans une joie immense et éternelle ! Courage a tous, l’aurore se lèvera après la plus profonde obscurité !

  19. heloise

    Il faut savoir que notre François 1er jouit d’une popularité qui lui confère son humour inégalé. Il suffit de regarder la vidéo de sa rencontre avec le peuple pour s’en persuader. Philae, sa chienne, s’est avérée aussi irrésistible.
    Il a même répondu à la question indiscrète posée par un employé de Disneyland Paris (qui le trouve pas du tout mou, d’ailleurs) : « Bon et à bientôt à Eurodisney, quand on montera l’opération! » Il reste à savoir s’il fait vraiment allusion à Sarkozy et à son exemple à suivre quand il parle d’Eurodisney et de l’« opération » à monter ?!

    • dalencourt

      Joel, il n’est pas étonnant que l’adversaire cherche à salir Jésus par tous les moyens. Ces histoires inventées de toutes pièces de Jésus ayant été marié ou ayant eu une progéniture ne sont même pas à considérer. On les ignore et on s’en fout.
      Ces gens-là sont petits, mesquins, bêtes et méchants.

      • ju

        Jésus est inimitable, il est unique!!! tous les torrents de boue qui le saliront seront jetés par le mal!! si vous voyez ce que je veux dire!!
        Jésus va revenir châtier tous ceux qui se moquent et ne croient pas en lui, vous verrez il a de la patience, mais toute patience a des limites!!! et il fera le nettoyage 🙂 !! les Mahométans et tous ceux qui profanent son nom seront jugés !!

  20. yoann

    Bonjour à tous, Dimanche il y a eu 2 tremblements de terre sur la faille de Los Angeles de magnitude 2.5 et 3.5 sur l’échelle de Richter. Les choses s’accélère et je suis persuadé qu’il va se passer un grand tremblement de terre sous peu de temps qui risque d’entrainer tout un tas de conséquences ( Tsunami au Japon arrêt des centrales nucléaires…) Nous arrivons à la fin d’un cycle sous peu.

  21. heloise

    Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. La lampe du corps, c’est l’œil. Si donc ton œil est sain, tout ton corps sera éclairé; mais si ton œil est gâté, tout ton corps sera dans les ténèbres. Mais si la lumière qui est en toi est ténèbres, quelles ténèbres! – Matthieu 6:21-23

    La lampe du corps, c’est ton œil. Tant que ton œil est sain, tout ton corps aussi est éclairé; mais s’il est gâté, ton corps aussi est dans les ténèbres. Vois donc à ce que la lumière qui est en toi ne soit pas ténèbres. Si donc tout ton corps est éclairé, n’ayant aucune partie ténébreuse, il sera tout éclairé, comme lorsque la lampe t’éclaire de son éclat. – Luc 11:34-36

    Et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. – Matthieu 5:15

    Personne n’allume une lampe pour la mettre dans un lieu caché ou sous le boisseau, mais sur le chandelier, afin que ceux qui entrent voient la clarté. – Luc 11:33

  22. ju

    Bonjour à tous,

    deux questions me viennent, dû à de la lecture 🙂 je ne voulais pas les poser, mais j’ai besoin de votre avis, pensez vous que Hollande peut être considéré comme un poteau de boue?? (pour moi oui dû à sa mollesse) j’ai vraiment besoin, de votre avis merci.
    Deuxième question à vous tous, une loi infâme doit sortir, serait ce le patriot act à la française?? merci beaucoup à vous tous, ce sont des signes de la fin des temps c’est pourquoi j’ai besoin de vos réponses, surtout pour la deuxième, la première je pense que c’est oui …
    Louis merci de publier ceci car vraiment c’est très très intéressant 🙂 !!!

    • Crunch

      Je pensais plus qu’il s’agissait de sarkozy, car en hongrois, ça veut dire « dans la boue » et ça se prononce char-ko-zy. Il vient d’une ville hongroise bâtie sur des marécages. « Sar », en hongrois, veut dire merde. Sarkozy, prononcé à la française, veut dire « dans la merde ». Ça ne s’invente pas.
      Lui et hollande ont un rapport avec les marécages. Sont ils les 2 des poteaux de boue? D’autant qu’on en n’a pas fini avec sarko, qui se présente comme le sauveur… ça en serait presque risible.

      • Crunch

        Quant au patriot act, oui c’est cela. C était le but des attentats. Ils pourront fliquer les gens comme ils le veulent sans être hors la loi.

      • chouandecoeur

        A Ju, Tobreljyp et Crunch,

        Vos remarques sont intéressantes, mais elles doivent cependant nous conduire à vérifier si nous avons la bonne transcription de ce que voulait dire Marie-Julie Jahenny.
        En effet, pendant ses extases elle parlait, et quelqu’un, près d’elle, pas toujours la même personne d’ailleurs, copiait ce qu’il entendait qu’elle disait. Or cette personne a pu comprendre « poteau de boue », alors que Marie-Julie voulait dire « poteau debout ».

        On ne voit pas bien ce que signifie « poteau de boue » qui est quelque chose d’impossible, un poteau étant rigide et la boue étant archi molle. Ça n’a aucun sens !
        Par contre « poteau debout » a du sens !

        Il faut faire une recherche auprès des personnes qui possèdent les manuscrits des transcriptions en question (Je crois que par la petite-fille du Marquis de la Franquerie, présidente de l’Association Marie-Julie, ou de l’Association La Fraudais – je ne sais plus exactement – nous pourrions peut-être obtenir des informations plus précises sur ce point).

        Si la vraie pensée de Marie-Julie est « poteau debout », alors, nous pourrions appliquer cette phrase à Hollande, car non seulement la Hollande a été construite sur des terrains marécageux plus bas que le niveau de la mer, mais tous les grands édifices de ce pays sont construits sur… des pilotis, sur des… « poteaux debout ».
        A titre d’exemple, la Gare Principale d’Amsterdam est construite sur 7000 poteaux ou pieux enfoncés dans le sol instable de la mer intérieure (Zuydersee).

        Chouandecoeur

  23. Citizen

    MR. Alencourt

    Dans un de vos ancien post, vous avez mentionné ceci, provenant de la Salette :
    « En naissant, il vomira des blasphèmes, il aura des dents. En un mot, ce sera le diable incarné. Il poussera des cris effrayants, il fera des prodiges, il ne se nourrira que d’impuretés. Il aura des frères qui, quoi qu’ils ne soient pas comme lui des démons incarnés, seront des enfants du mal.
    A 12 ans, ils se feront remarquer par leurs vaillantes victoires qu’ils remporteront. Bientôt, ils seront chacun à la tête des armées, assistés par des légions de l’enfer ».

    Je viens de voir un documentaire sur les enfants de certains pays musulmans (Kazakhstan, Tchétchénie, Turkménistan, etc…) qui ressemblent fortement à la description. Je m’explique, les enfants que j’ai vu dans le documentaire n’ont même pas 10 ans qu’ils apprennent à faire la guerre, à se servir d’armes et ces derniers remportent quelques victoires sur des villages dans certaines régions du sud de la Russie ou au nord de l’Irak (dans ces régions là). Ces enfants seront les futurs généraux de l’armée de l’état islamique, d’ailleurs, y a un enfant qui a répondu au caméraman (ou à l’interviewer), il a dit « notre génération va venir vous tuer, vous les occidentaux, parce que vous êtes le contraire de notre religion ». Vous devriez en parler de ces jeunes armées qui arrivent prochainement et qui pour l’instant sont dans l’ombre de isis.

    Le lien pour télécharger le documentaire étant mort, je vous passe ce lien provenant du parisien, il y a deux vidéos et aussi il raconte un peu ce que je viens de dire plus haut.

    http://www.leparisien.fr/international/syrie-des-enfants-dans-un-camp-d-entrainement-au-jihad-de-l-etat-islamique-26-09-2014-4166753.php

    Cordialement

    • dalencourt

      Fleurdusoleil c’est très simple ; la nuit du 14 au 15 avril, il y a 103 ans pile, sombrait le Titanic.
      103 c’est le chiffre de saint Pie X dans la prophétie des papes de saint Malachie, sa devise était « feu ardent ».
      Et la nuit du 14 au 15 (Nizan) symbolise la libération des hébreux d’Egypte.
      J’en conclut qu’il fallait attendre encore cette date et cette durée symbolique (nuit du 14 au 15 distante de 103 ans révolus) avant de voir le feu tomber du ciel.

      • fleurdusoleil

        @ Louis OK Louis J avais déjà intégré cette explication mais comme le 14 Nisan était le 3 avril dernier et la nuit du 14 au 15 nisan du 03 au 04/04 selon votre analyse d’après la Parole où en sommes nous dans les dates et dans le calage selon les prophéties ? merci belle journée

      • fleurdusoleil

        ET LE 21 nizan tait le 10AVRIL dernier vous avez dit : »Les hébreux sont passés dans la nuit du 20 au 21.
        Donc la libération des élus n’est acquise qu’au 21 Nizan matin » ma question est : maintenez vous que les élus est acquise ? ou avez vous des éléments à ajouter ? merci de la réponse

        • dalencourt

          Non je n’ai rien à ajouter si ce n’est que je ne maîtrise pas le calendrier comme vous le savez. Pour moi les élus sont rassemblés et marqués du signe de l’Agneau depuis le 19 mars (saint Joseph) mais je peux me tromper ou être encore trop en avance.

  24. chouandecoeur

    A tous,
    Qui est prêt à venir à Pontmain (53) à notre pèlerinage « Supplique à Dieu pour le retour du Roi », vendredi prochain 17 avril de 14h00 à 17h00 (Chapelle des Missions – Bâtiment des Oblats – derrière le choeur de la basilique) ?
    Il ne suffit pas de parler de prier, il faut le faire, et publiquement !
    Le péché de la France ayant été public et officiel nous devons demander pardon et réparer publiquement.
    Voilà une action efficace, c’est-à-dire qui produit l’effet attendu !

    Chouandecoeur (Mob. 06 07 50 26 58)

      • Raoul

        Merci de représenter un grand nombre d’entre nous qui ne peuvent, hélas, être présent ce jour. Nous nous unirons à vous par la prière et que Dieu exauce cette magnifique demande.

        • chouandecoeur

          Merci à M. Dalencourt et à une autre personne qui m’a contacté par téléphone qui viendront à Pontmain ce vendredi 17 avril. Je serai très heureux de faire votre connaissance.
          Pour ceux qui ne peuvent venir, merci pour votre union de prière.

          A ce sujet, nous recherchons des personnes de bonne volonté et qui ont le temps, éloignés de Pontmain, donc qui ne peuvent venir facilement, pour créer des groupes de prières et faire cette « Supplique » localement, près de chez elles, en entraînant d’autres personnes de leur entourage.

          Si cela vous intéresse contactez-moi.

          Pour votre information, nous avons des gens qui font la « Supplique » en Auvergne, dans l’oise, en moselle, près de Lyon et Toulouse, mais aussi au Mexique et au Paraguay.
          De plus certains monastères et couvents la font chaque 17 du mois en union avec les pèlerins de Pontmain.

          Mon n° de téléphone si besoin (06 07 50 26 58), pour se retrouver.

          Si vous venez dès le matin, il y a une messe à 11h00 à la basilique (l’été) ou à l’église paroissiale à côté (l’hiver) mais je ne sais plus si le 17 avril est considéré dans la période d’été ou celle d’hiver (c’est une messe rite ordinaire). C’est très rare d’avoir une messe rite Saint Pie V… mais on ne désespère pas.

          Repas possible (11 Euros) à la Librairie/Salon de Thé « A la belle Dame », devant la grange des apparitions.
          Si vous venez l’après-midi, la cérémonie commence à 14h00 pile à la chapelle des Missions – Bât. des Oblats derrière le choeur de la basilique.

          A demain donc,

          Chouandecoeur

      • Souri7

        Merci à tous ceux qui pourront y aller. Emmenez-moi avec vous! Une souris c’est pas gros…
        J’irai aussi à la messe le matin et communierai à cette intention de Supplique.

  25. dominique

    Concernant la cathédrale d’Aix-la-Chapelle (Aachen) elle se trouve à 530 km de Paris elle renferme les restes du Grand Roi Charlemagne descendant des Rois Mérovingiens qui régna sur le St Empire Romain et protégeas l’Europe de tout danger ,nous sommes encore imprégné par son règne et sous son Histoire .Ce grand monarque pourrait renaitre de ses cendres ,je me suis encore rendus il y a peu voir la châsse de celui-ci sous protection (œuvre des maitres de l’art mosan) de la St Vierge ,vous pouvez vous y rendre en venant de paris prendre l’autoroute en direction de la Belgique en y entrant prendre la direction de Liège, la contourner ,continuer sur Aachen (50 Km de Liège) quittez l’autoroute sortie Brandt (Aachen sud) aller au centrum et vous y êtes vous verrez la cathédrale Aachen est une ville très agréable à visiter ,très accessible ca vaut vraiment la peine ,cette cathédrale vient d’être restaurée avec son trésor,ses voutes dorées et vitraux multicolores ….Vous risquez de tomber en extase !!!

  26. marie b

    moi je suis d accord avec souri7, je vis en montagne, je n’ai pas de voiture donc je porte des pantalons quand je vais marcher, imaginez moi dans les pierriers avec les vipères qui pullulent dans ma région en jupe ou en robe ce serait très dangereux, donc je porte des jeans ou des pantalons.. dieu regarde le cœur de l’homme , il a assez fait de remontrances aux gens qui vivent selon la loi et non selon l’esprit.. j’ai toujours aimé porter des jupes et des robes , c’est tellement plus féminin et je le fais le plus souvent possible.. mais il y a des femmes très sages en pantalon et des femmes très impures en jupe ou en robe même longues.. c’est vrai que je déteste les jeans déchirés .. j ai toujours de jolis jeans brodés très féminins.. vous savez quand il fait moins 10 l’hiver, je suis bien contente de porter un pantalon: jeans ou pas.. donc ne jugeons pas nos semblables ; seul dieu sonde les reins et les cœurs.. il est vrai que mes voisins sont traditionalistes et ont 6 enfants , la maman et les filles portent toujours des jupes mais ils sont aisés et elle est toujours chez elle ou en voiture là c est très bien de porter des jupes….je vis dans la chasteté depuis 2012 alors ne jugez pas.. sinon vous serez jugés..

    • Raoul

      Commentaire plein de bon sens. Nous aussi, ma femme aime porter des jupes ou des robes mais porte aussi des pantalons ou même des pantacourts en été car c’est parfois plus pratique. Elle reste toujours féminine sans être en aucune façon féministe. Il faut, pour les hommes comme pour les femmes, avoir la tenue adaptée à ce qu’on fait. Ni laxisme ni puritanisme, un excès amène toujours son contraire. Nous avons une grande maison difficilement à chauffer en hiver et donc ma femme porte plutôt des pantalons mais des robes en été.

      • BHM

        La question est:
        Doit-on faire les choses pour nous, comme cela nous arrange parce que c’est plus pratique ou doit-on garder toujours en tête de faire comme cela plaît à Notre Seigneur ?

        • Raoul

          Nous sommes allés très souvent dans des paroisses traditionnalistes en Normandie et aucun curé de ces paroisses n’a dit quelque chose. Quand à savoir ce que Dieu veut, pouvez vous toujours le savoir? D’ailleurs même ici, il y a des avis divers. Dans les prieurés de la fraternité St Pie X, on demande aux femmes en jupe ou robe que cette jupe ou robe couvre les genoux quand la femme est assise mais pour certains, ce n’est pas encore assez.

        • BHM

          C’est très compréhensible que les prêtres que vous avez rencontré ne vous fasse pas fuir immédiatement en vous interpellant de premier abord sur ces sujets. Ce n’est évidement pas l’essentiel.
          N’étant pas protestant, je n’ai pas d’avis personnel à avoir sur ces sujets.
          Comme vous dites très justement il y a des avis divers et c’est pour cela qu’il faut se reporter aux enseignements de l’Église et ne pas céder au « c’est plus pratique car ça nous arrange ». Sur les sujets ou l’Église s’est prononcée, nous devons il me semble rester fidèle à ses positions.
          Mais cette réflexion ne vous est pas adressée directement. Je m’inclus dedans car je cède parfois à la facilité également tout en en ayant conscience. Ce qui n’est pas mieux et je le payerais très certainement si je fais parti des élus.
          Ne vous préoccupez pas des certains pour qui ça n’est pas assez mais si c’est conforme aux enseignements de l’Église.
          C’est entre vous et Notre Seigneur uniquement.
          Fraternellement,

    • Ave Maria

      Chers amis,
      si nous portions tous notre Seigneur Jésus-Christ dans notre coeur, nous devrions tous avoir le même avis…

      En union de prière, uni aux Coeurs Sacrés de Notre Seigneur-Jésus-Christ et de la très Sainte-Vierge-Marie

  27. Michel Lemire

    Écrasement lundi d’un avion cargo près de Vancouver, Colombie-Britannique, Canada. Vol 66 de Carson Air. Numéro de l’appareil : SA-226. L’avion « a décollé de l’aéroport international de Vancouver à 6 h 43 lundi matin et a disparu des radars de NavCanada à 7 h 08. Il devait se poser à Prince George à 8 h. » Deux morts, les deux pilotes, âgés de 33 et 35 ans.

    http://ici.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2015/04/14/002-vol-66-carson-air-pilotes-vivants-north-vancouver.shtml

  28. dalencourt

    Pour clore le débat sur les jeans, permettez-moi de donner mon avis.
    La question du vêtement renvoie à trois réflexions : l’indifférenciation hommes/femmes, la décence et l’élégance.

    L’indifférenciation.
    Le vêtement est aussi une arme dans la révolution des moeurs et de des sociétés voulue par satan. Les hommes doivent-ils s’habiller comme des femmes et les femmes comme des hommes ? La société chrétienne (et pas uniquement elle) a déjà répondu à cette question : c’est non. Par contre, le jeans est arrivé à point nommé pour mener cette guerre de l’indifférenciation hommes/femmes, qui dépasse largement le cadre du vêtement, et qui a commencé ou du moins a pris de l’ampleur avec mai 68. Le but est de mener à la confusion des genres et surtout à détourner les hommes et les femmes de leur attributs et vocations naturelles. La femme joue à l’homme (du féminisme à la parité) et l’homme joue à la femme, et chacun ne fait plus son devoir ni se trouve à la place qui lui est naturellement assignée dans l’ordre divin.

    La décence.
    Le choix et le port du vêtement sont primordiaux pour refléter la personnalité d’une personne. Derrière un mot se cachent des réalités très différentes. Une robe peut être décente ou inversement provocante voire choquante. La robe n’est donc pas la panacée. La jupe non plus. La mode actuelle des jeunes femmes en pantalons moulants particulièrement indécents (leggings), est à mon sens bien plus grave qu’un jeans droit bien coupé.
    Donc ce n’est pas tellement le vêtement en tant que tel qui doit être pointé mais le choix du type de vêtement (jupe droite longue ou jupe fendue ou trop courte par ex) et sa façon de le porter.

    L’élégance.
    Je crois qu’un des principaux griefs à l’encontre du jean vient du fait qu’il s’agissait d’un pantalon de travail à l’origine, qui n’est pas très beau et se distingue par ses aspects pratiques : toile robuste, pas de pli, poches apparentes sur les fesses. Bref il n’est pas très élégant en soi. Sur ce sujet, il faut admettre que ce vêtement a bien évolué et même si ses aspects pratiques perdurent, il a gagné quelques galons en terme de coupes, de coloris ou de tissus. Est-ce que la façon de s’habiller des siècles précédents était meilleure, y compris sous l’Ancien régime ? Ce n’est pas certain.

    Conclusion : cherchons d’abord la décence dans notre façon de nous habiller, et puis ensuite, chacun agira selon ses critères d’élégance, sans oublier que la vie en société nécessite des efforts, y compris vestimentaires, selon que l’on ait à apparaître n public ou pas, et notamment quand on se présente dans la maison de Dieu. Et il est préférable, dans tous les cas, que les hommes s’habillent comme des hommes et les femmes comme des femmes. Mais à ce niveau, c’est plutôt dans la tête que cela se passe, et j’ai bien peur que dans ce domaine l’inversion pratiquée depuis déjà 50 ans n’ait gangréné irrémédiablement la plupart des cerveaux.

  29. marie b

    SERMON DE SAINT LÉON LE GRAND SUR LA PASSION

    Le Christ est vivant dans son Église.

    Il n’y a pas de doute, mes bien-aimés, qu’en prenant la nature humaine, le Fils de Dieu s’y est uni très étroitement ; au point que, non seulement chez cet homme qui est le premier-né de toute créature, mais encore chez tous les saints, ce n’est qu’un seul et même Christ ; et comme on ne peut séparer la tête de ses membres, on ne peut pas non plus séparer les membres de leur tête.

    Que Dieu soit tout en tous, cela n’appartient pas à la vie présente, mais à la vie éternelle. Toutefois, même maintenant, il habite son temple, qui est l’Église, sans pouvoir en être séparé, comme il l’a lui-même promis : Voici que je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps. ~

    Tout ce que le Fils de Dieu a fait et enseigné pour la réconciliation du monde, nous ne le connaissons pas seulement par l’histoire du passé, mais encore nous en éprouvons l’efficacité par ses œuvres présentes. C’est lui qui, né d’une mère vierge par l’action du Saint-Esprit, rend féconde son Église très pure, en vertu de cet Esprit ; aussi, par l’enfantement du baptême, une foule innombrable de fils de Dieu sont engendrés, dont il est dit : Ils ne sont pas nés de la chair et du sang, ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme : ils sont nés de Dieu.

    C’est en lui que la descendance d’Abraham est bénie parce que le monde entier se reconnaît en elle : le patriarche devient père des nations lorsque naissent des fils de la promesse, non pas de la chair mais en vertu de la foi. C’est lui qui, sans excepter aucun peuple, forme de toutes les nations qui sont sous le ciel un seul troupeau de brebis saintes, et qui accomplit chaque jour ce qu’il avait promis : J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : il faut que je les conduise avec les autres. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau, un seul pasteur.

    Il a dit à saint Pierre, le premier des Apôtres : Conduis mes brebis. Mais celui qui régit la charge de tous les pasteurs, c’est le Seigneur seul ; et il nourrit ceux qui viennent vers la « pierre » dans des pâturages si plaisants et si bien arrosés que des brebis innombrables, fortifiées par la richesse de son amour, n’hésitent pas à mourir pour le nom de leur pasteur, de même que le bon Pasteur a daigné donner sa vie pour ses brebis.

    C’est à lui, c’est à ses souffrances que s’associe non seulement l’héroïsme des martyrs, mais aussi la foi de tous les fidèles qui renaissent. et cela dans le sacrement même de leur régénération. ~

    Voici comment la Pâque du Seigneur est célébrée dignement, avec le pain sans levain de la droiture et de la vérité : lorsque la nouvelle créature a rejeté le ferment de l’ancienne malice, et qu’elle s’enivre et se nourrit du Seigneur lui-même. Car tout l’effet de la participation au corps et au sang du Christ est de nous transformer en ce que nous consommons; morts avec lui, ensevelis avec lui, ressuscités avec lui, portons-le toujours dans notre esprit et dans notre chair.

    R/ Allons dans la joie puiser aux sources du salut !

    Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai
    n’aura plus jamais soif.

    L’eau que je vous donnerai deviendra en vous
    source jaillissant en vie éternelle.

    gloire à notre roi, le seul vrai monarque de nos cœurs, n’en attendez pas un autre.. il viendra de l’adversaire..

  30. Christine

    Bonjour à tous,
    Merci pour vos articles Louis,et aux intervenants de ce blog.N’étant pas spécialiste pour les chiffres, je met juste quelques infos glanées ici ou là:
    http://www.zerohedge.com/news/2015-04-14/1000-mile-stretch-pacific-ocean-has-heated-several-degrees-and-scientists-don%E2%80%99t-know
    Il est question d’un réchauffement de l’océan Pacifique de 1 à 4° et des hécatombes d’animaux marins sans explication scientifique.C’est énorme!!!
    J’ai eu la chance de faire un voyage en Islande l’été dernier et le guide Islandais que nous avons eu m’a dit que l’eau de mer de l’Atlantique avait 4° de plus qu’habituellement .Si je juxtapose ces 2 infos, on aurait un réchauffement de grande ampleur sur la planète et bien plus grave qu’annoncé.
    D’autre part:http://www.romandie.com/news/Japon-un-avion-dAsiana-rate-son-atterrissage-27-blesses/584392.rom
    Heureusement pas de décès!
    Enfin ,une réflexion sur notre société que je trouve intéressante:
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/04/r%C3%A9sistance-au-meilleur-des-mondes-playdoyer-contre-le-nouvel-ordre-mondial.html
    Dans l’Amour du Christ,bonne journée à tous.

  31. Karinedu90

    Bonjour, je suis tombée sur le site islam et vérité, de l’abbé Guy Pages, peut-être que vous connaissez, c’est très intéressant. Ça ne traite pas que des erreurs de l’islam, il y a également des livres et films catholiques en ligne.

        • kenjjo60

          oui je sais sa a déja été évoqué mais le temps de chercher j’y serais encore, en tout cas merci de vos avis.
          Et pour le Traité du Saint Esprit de mr Gaume, quand pensez vous ?

        • dalencourt

          Le traité du Saint Esprit : excellent ! Il faut impérativement l’avoir et surtout le lire.
          A propos de Mgr Gaume, je le citerai abondamment dans l’article que je vais mettre en ligne demain matin avant de partir pour Pontmain.

    • dalencourt

      Olivier, ceci est pour moi une preuve de plus de la fin des temps. Après avoir fait tomber l’Eglise de l’intérieur, on s’attaque maintenant au plus gros « morceau » : discréditer Jésus-Christ en personne, comme ça il ne restera vraiment plus rien.
      Depuis quelques années déjà fleurissent donc de ci-delà des articles, des études, et même de soit-disant preuves de la réelle identité de Jésus, ou de son mariage, etc..
      C’est un signe, car quand le diable commence à s’en prendre de cette façon au Fils de Dieu, c’est que sa fin est vraiment proche.

  32. ken

    Bonjour Mr Dalencourt,
    Avez vous vu ‘Le tarissement de l’Euphrate’
    Il me semble avoir déjà entendu cela comme un ‘avertissement’

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s