Le grand monarque arrive

Christ-en-gloire

Qu’est-ce que le grand monarque ? Il s’agit d’une croyance essentiellement catholique et essentiellement française, du rétablissement d’une monarchie très chrétienne à l’issue des tribulations.
Celle-ci est située, selon les sources, soit au 6ème âge (en référence à l’Apocalypse) donc avant l’Antéchrist, soit après les grandes tribulations de l’Antéchrist.

Cette croyance trouve sa source à partir de 3 grands types de textes :
– L’interprétation de l’Apocalypse du vénérable Holzhauser, qui est le seul auteur, à ma connaissance, à avoir défendu cette thèse à la sixième église ;
– Des passages de l’Ancien Testament (Isaïe, Ezéchiel, Jérémie, Zacharie…) dont l’interprétation permettrait d’envisager la présence d’un grand roi à une période qui reste à déterminer ;
– Des prophéties dites de la révélation privée, c’est-à-dire n’appartenant pas aux livres saints, et provenant essentiellement de saints, bienheureux, vénérables ou assimilés.

Le marquis de la Franquerie (décédé en 1992) a consacré un petit opuscule à ce sujet, où il recense justement les principales prophéties concernant le grand monarque. D’après lui, il y aurait près de 100 prophéties à ce sujet, dont : saint Césaire, saint Vincent Ferrier, le père Nectou, Anne-Catherine Emmerich, l’abbé Souffrand, Marie des Terreaux, Marie Lataste, madame de Meylian, Mélanie Calvat et Maximim Giraud (les voyants de la Salette), madame Royer, Marie Martel, saint Jean Bosco, Marie-Julie Jahenny…

Certaines de ces prophéties annoncent aussi un saint pape, qui serait contemporain du grand monarque, les deux ayant pour but de sauver le monde du désastre et de le replacer dans l’ordre voulu par Dieu.

La plupart des prophéties convergent sur le fait que ces deux personnages seraient français, ne serait-ce parce que la France est la fille aînée de l’Eglise et que son monarque fut de tout temps le Lieutenant du Christ, lequel serait probablement un descendant de Louis XVII.

En analysant ces différentes prophéties, il est impossible :
De dire avec exactitude s’il y aura réellement deux personnages (un monarque et un pape) ou un seul (l’un des deux ou les deux fonctions assurées par le même, à l’image de Melchisédech, à la fois roi et prêtre) ;
De situer ce grand monarque dans l’échelle du temps : est-ce avant les tribulations ? Après ? Pour combien de temps ? Impossible de répondre à ces questions.

La mission du grand monarque, selon le marquis de la Franquerie, consistera essentiellement dans l’établissement des règnes du Sacré-Cœur et du Cœur Immaculé de Marie.
Et le marquis ajoute, en guise de conclusion : « Résumons-nous, messieurs, le grand monarque je le répète, sera au physique comme au moral une image aussi parfaite que possible du Christ. »

 

Le grand monarque : mythe ou réalité ?

franquerie-GMDans son opuscule écrit en 1980, le marquis de la Franquerie est persuadé que ce personnage est déjà vivant, donc déjà né, et que sa venue est imminente.
Nous savons qu’il faut nuancer l’adjectif imminent, tant nous l’avons lu dans des ouvrages ou des prophéties datant d’il y a des dizaines d’années, voire du 19ème siècle.

Mais la question n’est pas là.
La vraie question est : y aura-t-il réellement un grand monarque et à quel moment se manifestera-t-il ?

Pourtant, la réponse est simple et même évidente pour ceux qui étudient les événements et les prophéties avec objectivité.

Car la mise en avant de cet avènement de nos jours par les catholiques me rappelle furieusement une situation déjà vécue il y a deux mille ans.

En effet, les juifs, les pharisiens, les scribes, les docteurs de la loi attendaient un Messie libérateur, futur roi d’Israël devant assurer à ce petit peuple la domination du monde.
C’était tellement évident à l’époque que Pilate lui posera la question : « Es-tu le roi des juifs ? »

Les juifs étaient le peuple élu, celui choisi par Dieu, comme largement expliqué dans la bible. Il s’agit de ce que nous appelons l’ancienne alliance.
En effet, le Nouveau Testament montre et démontre que par la Rédemption, le Christ a noué une nouvelle alliance, non plus seulement avec les juifs, mais étendue à l’ensemble des peuples.
Depuis Jésus-Christ, le peuple élu est constitué de l’ensemble des hommes croyant en sa divinité, que l’on appelle communément les chrétiens.

Or du temps de Jésus, les juifs attendaient un roi. Pour cela, ils se basaient sur les nombreuses prophéties annonçant le Messie, qui l’annonçaient effectivement comme un roi.

Qu’ont-ils eu ?
Un roi dont le royaume n’est pas de ce monde.
Un roi né pauvre, dans une étable, qui se fait humble et obéissant jusqu’à la mort.
Un roi qui enseigne qu’il faut chercher à acquérir non pas un royaume terrestre mais à gagner le royaume céleste.
Un roi qui ne règne pas mais au contraire, meurt de la façon la plus ignominieuse.
Un roi qui ne contredit pas Satan lorsque ce dernier, pour le tenter dans le désert, l’emmène sur une haute montagne et lui montre les royaumes de la terre en lui disant « Tout ceci est à moi, je te les donnerai si tu m’adores. » Est-ce que Jésus lui signifie que la terre n’est pas sa propriété ? Non, il le renvoie par le fameux Arrière satan, sans revendiquer la propriété de cette terre dont il est pourtant le créateur.

Par conséquent, la déception des juifs peut se comprendre puisqu’ils attendaient un Messie dont le rôle devait être celui dévolu habituellement à un monarque : diriger le pays, lui assurer la domination et la victoire sur ses ennemis et, spécificité du peuple élu, étendre cette royauté au monde entier.

Eh bien la description du grand monarque du XXIème siècle est identique.
Citons à nouveau le marquis de la Franquerie, qui résume bien la façon dont la majorité des gens voit ce futur monarque : « Il sera d’abord et avant tout roi de France, et seulement ensuite empereur du monde. C’est qu’en effet le gouvernement du monde ne lui sera confié que parce qu’il sera le roi de France, la France étant le royaume prédestiné par Dieu à l’accomplissement de ses desseins, et à servir d’épée et de bouclier à l’Eglise. »

Les catholiques français sont peut-être très sympathiques, ils sont sûrement de bonne foi, mais leur aveuglement est sans bornes.
Pourtant ils n’ont pas les excuses des juifs du temps de Jésus, car nous autres chrétiens nous avons un précédent, et quel précédent ! Jésus-Christ Lui-même.
Les catholiques français nous refont le même coup que les juifs et les pharisiens il y a deux mille ans : ils attendent encore un roi terrestre et humain alors que nous savons pertinemment que les prophéties annonçant le Messie le présentent toujours comme un roi.

Je crois savoir que certains Orthodoxes russes caressent le même espoir, celui de voir rétablir la sainte Russie et son Tsar. Eux aussi s’appuient sur des prophéties.
Même leurre, même rêve ; pourquoi attendre le serviteur quand le Maître est annoncé ?

Saint Pie X n’aimait pas que la foule l’applaudisse à son passage dans la basilique saint Pierre, il disait « On ne rend pas hommage au serviteur dans la maison du Maître ». Si je puis me permettre, c’est effectivement le maître qu’il faut souhaiter au lieu d’espérer un serviteur qui rétablisse le Maître. L’ordre n’est pas le bon.

 

Remettre les choses dans le bon ordre

Il y a un ordre, et un seul, que les hommes ont oublié : Dieu premier servi.
Le premier commandement est le plus important, de son respect découlent tous les autres.
Si vous ne respectez et n’appliquez pas le premier commandement, vous ne respecterez pas les autres.

Or le premier commandement est « Un seul Dieu tu aimeras et adoreras parfaitement ».
On commence par Dieu et on arrive à l’homme ensuite, et non l’inverse.

Tant que les catholiques ne demanderont pas le grand monarque dans l’ordre, à savoir le Christ-roi d’abord et éventuellement un monarque terrestre ensuite, ils n’auront pas de grand monarque du tout. Ni terrestre, ni céleste.

Mgr Gaume, dans son livre Le bon larron, rappelle cette loi divine primordiale :
« L’ordre existe lorsque toute chose est à sa place : en haut ce qui, d’après les lois éternelles, doit être en haut ; en bas ce qui doit être en bas.
Mettre en haut ce qui, d’après les lois éternelles, doit être en bas, et en bas, ce qui doit être en haut : Dieu à la place de l’homme, et l’homme à la place de Dieu, c’est le désordre.
Rentrer dans l’ordre c’est remettre chaque chose à sa place, Dieu en haut et l’homme en bas. »

Nous sommes à la fin des temps.
Ce qui est prophétisé est le retour du Christ en gloire.
Ces prophéties sont sûres.
Elles proviennent de l’Ecriture Sainte : les évangiles, les annonces du Christ Lui-même, de saint Paul, de saint Pierre, de saint Jean, du livre de l’Apocalypse.
Toutes les prophéties de la vie privée, qu’il s’agisse de saints, de vénérables ou de personnes en odeur de sainteté, utilisent le même style prophétique que dans l’Ancien Testament : elles annoncent un ROI et ne distinguent pas entre la nature humaine et divine du Christ parce que ce n’est pas l’objet.
Par conséquent, si vous relisez ces prophéties avec ce nouvel éclairage, vous constaterez qu’elles peuvent s’appliquer sans conteste au Roi des Rois.

Vouloir placer un monarque humain avant le retour du Christ consiste une fois de plus à souhaiter le désordre, même si on le justifie maladroitement par la volonté divine.
Dieu nous a annoncé dans ses prophéties le retour en gloire de son Fils.
Voilà une perspective sûre.
Et ce divin Fils est présenté comme un roi dans les prophéties, comme pour sa première venue. Voilà encore une observation sûre.
Et effectivement il rétablira l’ordre voulu par Dieu.

Tout le reste n’est que conjectures, pertes de temps et romans-feuilletons sortis tout droit de l’imagination fertile de quelques nostalgiques de la monarchie, trouvant leur inspiration dans la multitude des fausses apparitions suscitées par l’adversaire qui, lui, ne se gène pas pour développer le thème et ajouter à la confusion.

Quand au vénérable Holzhauser, sur lequel repose la grande majorité des théories, il est décédé en 1658 et se situait déjà à la 5ème église qu’il faisait démarrer cent ans plus tôt. En 1658, Louis XIV avait à peine 20 ans et Holzhauser ne pouvait imaginer ce que serait son règne ; or la description qu’il fait du grand monarque ressemble beaucoup au Roi-soleil et à son époque.
Un de mes premiers textes (Holzhauser et le 6ème âge) fut justement de démontrer que le grand monarque d’Holzhauser n’est autre que Louis XIV. Je vous invite à lire cette analyse, c’est particulièrement instructif.
Avec les 300 ans de recul que nous possédons par rapport au texte d’Holzhauser, nous sommes tout de même capables de le mettre à jour en fonction des événements historiques qui se sont déroulés depuis. Je suis très étonné de cette incapacité dont font preuve des auteurs pourtant réputés.

 

Le bon ordre, c’est celui de la Triple donation

jeanne-darcNous avons encore moins d’excuses nous autres Français, car le Ciel a déjà pris la peine de nous indiquer ce bon ordre.
Il avait chargé Jeanne d’Arc de nous faire comprendre que le royaume que nous devons souhaiter est le royaume céleste, et que le Christ est le seul et vrai monarque qui vaille.

Il est aberrant de voir des catholiques traditionalistes réclamer à corps et à cris le rétablissement d’un royaume terrestre alors que le Seigneur nous a promis la Jérusalem céleste.
Amis catholiques, la venue du grand monarque est conditionnée par la demande du bon peuple de France, c’est-à-dire du petit reste, des justes, à réclamer la restauration de l’autorité divine, celle du Christ-roi, et à souhaiter l’avènement d’un royaume céleste et non terrestre.
Alors peut-être auront-ils les deux, ou du moins le plus important, à savoir le royaume céleste.

Le 21 juin 1429 à 16h, Jeanne d’Arc en faisait l’éclatante démonstration au cours de l’épisode de la triple donation, dont voici le récit complet :

Jehanne dit à Charles :
« Sire, me promettez-vous de me donner ce que je vous demanderai ? »

Le roi hésite, puis consent.
« Sire, donnez-moi votre royaume. »

Le roi, stupéfait, hésite de nouveau ; mais, tenu
par sa promesse et subjugué par l’ascendant surnaturel
de la jeune fille :
« Jehanne, lui répondit-il, je vous donne mon royaume. »

Cela ne suffit pas. La Pucelle exige qu’un acte notarié
en soit solennellement dressé et signé
par les quatre secrétaires du roi ;
Après quoi, voyant celui-ci tout interdit
et embarrassé de ce qu’il avait fait :
« Voici le plus pauvre chevalier de France ; il n’a plus rien. »

Puis aussitôt après, très grave
et s’adressant aux secrétaires :
« Ecrivez, dit-elle : Jehanne donne le royaume à Jésus-Christ ».
Et bientôt après :
« Jésus rend le royaume à Charles. »

(Extrait de livre de Louis-Hubert Rémy, La vraie mission de sainte Jehanne d’Arc).

Nous comprenons maintenant plus facilement quelle leçon voulait transmettre le Ciel à la postérité : le royaume appartient d’abord à Dieu et c’est Lui qui le transmet à son Lieu-tenant.
Les catholiques doivent souhaiter le royaume de Dieu s’ils veulent un monarque terrestre.
Ils doivent appeler de leurs vœux le retour de Jésus-Christ roi des rois et roi de France s’ils veulent qu’ensuite un lieutenant apparaisse.

Voilà le bon ordre donné par Jeanne d’Arc :
a) Don du royaume à la Sainte Vierge d’abord (personnifiée par Jeanne)
b) Celle-ci le remet à son divin Fils
c) Jésus se choisit un lieutenant parmi les hommes

Cette triple donation a eu lieu un 21 juin : ce n’est pas un hasard.
En effet, le peuple hébreu est libéré d’Egypte la nuit du 14 au 15 Nizan, mais ce n’est qu’une première étape. La seconde étape, définitive celle-là, sera le passage de la mer Rouge.
Définitive car à ce moment-là, le peuple élu aura quitté physiquement la terre d’Egypte pour se diriger vers la montagne de Dieu, le Sinaï, mais aussi parce que l’armée de Pharaon et Pharaon lui-même seront anéantis : pas un n’en réchappera.
Or l’Ecriture nous donne des précisions sur cet épisode : la mer se referme sur les égyptiens au matin du 21 Nizan, soit 8 jours après la Pâque. Les hébreux sont passés dans la nuit du 20 au 21.
Donc la libération des élus n’est acquise qu’au 21 Nizan matin.
Comme les hébreux, le peuple élu ne peut être libéré que par son Rédempteur et non par un être humain ; Moïse ne fut que l’instrument de Dieu car l’ouverture de la mer pour laisser passer le peuple est bien d’origine surnaturelle.
C’est cette libération que nous devons souhaiter, et le reste nous sera donné par surcroît… éventuellement un souverain terrestre.

Notons que satan, toujours en train d’imiter le Créateur, a fait élire un de ses antéchrists à la même date, et même probablement le pire de tous : Paul VI fut élu pape le 21 juin 1963.

 

Conclusion

Toutes les prophéties annoncent le retour du Christ.

Pas de mention d’un grand monarque dans les évangiles, dans l’Apocalypse, dans les lettres de saint Paul ou de saint Pierre.

Pas de grand monarque non plus dans les apparitions de la Sainte Vierge ; à la Salette, elle dit « Les nouveaux rois » et non pas « Le nouveau roi ». Ce texte peut permettre de penser qu’il y aura un petit laps de temps entre la purification et le Jugement dernier, ce qui n’est pas exclut.
Nous y reviendrons dans un prochain article.

Mais, amis catholiques, je vous en conjure, ne renouvelez pas l’erreur des juifs du temps de Jésus : c’est bien le roi du monde qui est annoncé, le Christ-roi, le Messie qui revient sauver son peuple, n’y voyez pas un roi terrestre mais appelez plutôt de vos vœux le royaume céleste, le seul qui vaille, au lieu de rêver une fois de plus à une solution humaine là où l’issue ne peut être que divine.

Publicités

640 Commentaires

  1. Yza

    Concernant le port du pantalon je voudrais apporter un témoignage qui va détonner avec ce que vous dites. Dans les grandes villes telles qu’à Paris, Marseille,… le taux d’immigrés nous force à nous protéger plus qu’à l’habitude. Il se trouve que les hommes musulmans portent des regards lubriques et humiliants sur les femmes qu’ils agressent parfois physiquement ou verbalement, et je dois dire qu’en temps que femme j’ai eu beaucoup d’ennuis avec eux. Donc pantalon obligatoire, et depuis ce temps on me fiche la paix. On se sent de moins en moins en sécurité dans notre pays. Il m’arrive encore de porter des jupes malgré tout, mais à cause de ce que je vous ai dit je ne souhaiterais pas qu’un prêtre me fasse des remarques désobligeantes sur ma façon de m’habiller (ou me protéger). Bref, il faut s’en expliquer. On a changé d’époque et de contexte.

  2. Yza

    Je voudrais vous poser une question. Un homme de ma connaissance vit en concubinage depuis 15 ans, il dit que sa situation personnelle et de sa dulcinée ne leur permet pas de mariage, du moins pour le moment, (ils l’envisagent pour l’avenir) et qu’en plus leurs familles s’y opposent. Je ne vous rapporterai pas le détail de leur situation qui n’est pas facile, et puis c’est privé, mais en temps que catholique, il n’a pas l’air de savoir qu’on ne peut plus communier dans ce genre de situation. Se trouve-t-il dans la situation des divorcés remariés, n’ayant plus le droit à la communion?

    • Ave Maria

      Très cher,
      En fait, lorsque l’on a conscience d’être en état de péché mortel, on n’a plus le droit d’aller communier.
      Cela vaut pour tout le monde. Pourquoi ? Car on double l’offense à Dieu d’un sacrilège n’étant pas digne d’être une demeure pour notre Doux-Sauveur…
      Le fait d’être en concubinage, est déjà un péché mortel…
      pour être en état de péché mortel, 3 conditions requises :
      1) pleine connaissance
      2) entier consentement
      3) matière grave
      Dans le cas mentionné, 2) et 3) sont bel et bien présents… Pour la pleine connaissance, cela devient plus délicat. Il faut qu’il y ait vraiment, de manière ontologique, une réelle absence de connaissance dans le domaine. Mais tout catholique est sensé connaître sa foi. Donc il est quand même très rare de ne pas avoir de connaissance dans ce genre de cas. La raison et la conscience raisonnent l’âme qui ne peut, pratiquement, que se mentir à elle-même pour se justifier.
      On ne peut pas faire « en attendant » quand on aime Dieu. Aucun motif ne peut justifier le péché mortel. Sauf la faiblesse humaine évidemment, mais alors on se relève, on va se confesser avec la réelle intention de ne plus tomber dans le péché.
      A moins de vivre comme frère et soeur ; mais vous avouerez qu’il faut déjà être bien loin dans le désir d’union à Dieu pour réussir à ne pas succomber à la tentation…

      Je vous livre un peu de théorie, sachez-le bien ! Je ne porte aucun jugement sur ces personnes et n’oubliez-pas de faire preuve d’une grande charité et d’une extrême délicatesse.

      • Yza

        C’est terrible d’entendre parler de « péché mortel » alors que ce couple est dans une situation inextricable. S’ils se séparent, la femme est SDF. (le logement est à lui). Il ne laissera pas partir sa dulcinée au risque de la laisser dans la rue. C’est leur situation qui bloque tout, pas leur désir de mariage. Je me demande d’ailleurs si un prêtre accepterait de les marier de façon uniquement religieuse, sans en référer à l’administration, du moins pour le moment. Un prêtre accepterait-il? Situation exceptionnelle.

        • un bon laron

          et bien il n’est pas de probleme sans solution, et la solution se trouve dans la prière ainsi je vous exhorte de leur proposer de faire les exercices de St Ignace, par ce moyen il trouveront discernement et volonté. Bien à vous et en union de prière.

    • heloise

      C’est curieux, geocedille, je tenais dans mes mains, hier encore, le catalogue d’exposition organisé par Lévi. C’est d’autant plus étonnant que je ne m’intéresse guerre au personnage, dont la « philosophie » me répugne, ni à ses critiques, conditionnées par son ego démesuré.
      J’ouvre le catalogue au hasard et tombe sur le tableau « Sainte-Véronique » d’un peintre flamand anonyme du XV siècle.

      Quelques pages plus loin, mon regard s’accroche à « La Cène » de Philippe de Champaigne. C’est le même tableau que j’ai publié, sur ce blog, le Jeudi Saint catholique. Lévi en fait la critique dans sa verve diabolique : « … la peinture a tous les droits, que le coup d’Etat a marché et que l’on est bien dans le monde d’après l’opération Véronique. » Il parle donc de l’opération révolutionnaire de Véronique en rapport avec « La Cène » du peintre de Port-Royal, Philippe de Champaigne.

      Aujourd’hui, j’apprends de votre commentaire que la sœur cadette de Lévi avait reçu un appel de Dieu et s’est convertie au catholicisme. Et elle s’appelle Véronique !

      Lévi dit qu’il a appris la conversion de sa sœur au moment où il recherchait les tableaux de Sainte-Véronique pour son exposition. Véronique dit qu’elle prie beaucoup pour son frère et lui laisse les chants des moines sur son répondeur.

      Ces synchronicités sont troublantes…

      • geocedille

        D’où mon commentaire. Les visages déconfits de BHL et Elkabbach m’ont remémoré ces paroles de Saint Paul aux Romains : « Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère, afin, s’il est possible, d’exciter la jalousie de ceux de ma race, et d’en sauver quelques-uns. »

  3. Néophyte

    Pour en revenir à l’habit…J’ai rencontré des néophytes, baptisés à Pâques, appelés par Dieu donc, qui n’étaient autre que des sans-abris. Et qui donc s’habillent avec ce qu’on leur donne. ça ne les empêche pas d’avoir une âme élevée et un cœur immense. Et même certains d’entre eux sont analphabètes. Mais ils ont l’intelligence du cœur. Et ils aiment Jésus, j’en suis sûre, plus que certains d’entre nous, parce qu’ils savent qu’ils ont été sauvés par Lui. Le reste importe peu, c’est un exemple qui revivifie l’évangile. Revenons toujours à sa lecture et soyons pauvres de tout. Miséricorde à tous…

    • Souri7

      Bien sûr Néophyte, merci, car celui qui se sait sauvé pas le Christ (en profondeur) l’en aime davantage.
      Jésus n’a-t-il pas dit que les publicains et les prostituées précèderont les scribes et les pharisiens au Royaume de Son Père? En voilà la raison; la profondeur de leur amour de sauvés par la Grâce, après avoir renoncé au péché.
      http://asuservicio.centerblog.net/824-parce-qu-elle-a-beaucoup-aime
      Jésus regarde le dedans et les hommes le dehors et jugent d’après leur propre concupiscence.

      « L’amour pardonne tout, l’amour-propre ne pardonne jamais. » Charles de Bernard

  4. stanzizou

    Bonjour Louis, je viens de me rendre compte que le chiffre 144 (chiffre des élus) était égale au nombre d’heure mis par Dieu pour la création du monde, à savoir 168 heures auquel on ôte les 24 heures du septième jour réservé à Dieu, ce qui nous donne 144. Est-ce éclairant pour vous en quelque chose ?

  5. Bertrand

    *** Rbi8 Jean 16:12-14 ***
    12 “ J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter à présent. 13 Cependant, quand celui-là arrivera, l’esprit de la vérité, il vous guidera dans toute la vérité, car il ne parlera pas de son propre mouvement, mais tout ce qu’il entend, il le dira, et il vous annoncera les choses qui viennent. 14 Celui-là me glorifiera, parce qu’il recevra de ce qui est à moi et vous l’annoncera

    *** Rbi8 Révélation 2:25-28 ***
    25 Seulement, tenez ferme ce que vous avez jusqu’à ce que je vienne. 26 Et au vainqueur, à celui qui observe mes actions jusqu’à la fin, je donnerai pouvoir sur les nations, 27 et il fera paître les gens avec un bâton de fer, si bien qu’ils seront brisés comme des récipients d’argile, de même que moi j’ai reçu de mon Père, 28 et je lui donnerai l’étoile du matin

    *** Rbi8 2 Pierre 1:19 ***
    19 Nous avons donc la parole prophétique [rendue] plus certaine ; et vous faites bien d’y prêter attention comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour commence à poindre et qu’une étoile du matin se lève, dans vos cœurs.

  6. maria michelle

    Aujourd’hui, des aveugles conduisent d’autres aveugles… vite Seigneur viens-nous en aide ! Ton peuple est bien trop perdu! Jésus est en nous, il nous l’a dit, marchons dans la vérité avec Jésus et attendons la suite…

  7. loish

    concernant la salette les apparitions du 19/9/1846 c est a Maximin que notre dame confie le secret de la descendance de
    louis 17 et Maximin alla voir le comte de Chambord a ce propos ne doutez pas qu il viendra car le temps est compté avant qu il ne revienne .

  8. Bertrand

    l2 4 juillet;;l’indépendance Américaine ??? La lune NOIR;;Suivit de 3 pleine lune se terminant le 16 oct 2016..
    16 oct;;; fin de la monarchie Francaise,,,,,16 oct 1939;; le 2èm guerre devint officiel début de 70 ans prophétique oct 2009 ; début de 2300 soirs et matin== 6 ans 4 mois lunaires… 20 jours===13 Mars 10 jours avant Paque,,,le 23 mars,,,
    22 avril paque tardive…40 jours apres le 13…
    21 mai;; 1290 jours
    4 juillet;;; 1335 1 lune 1/2…
    3 1/2 lune== 16 oct; pleine lune

  9. Bertrand

    prophéties restantes;;
    Le système médicale finit dans la honte…
    un roi humilie 3 rois…
    La bête se débarrasse de la prostitué ( système médical commercial monté par Nimrod …

  10. Bertrand

    4 juillet au 16 octobre !
    4 juillet;; l’indépendance Américaine ??? La lune NOIR;; Suivit de 3 pleine lune se terminant le 16 oct 2016..
    Le 16 oct. 1614 ; , Louis XIII est le fils d’Henri IV et de Marie de Médicis.
    Le jeune Louis X111 fut élevé en compagnie de ( ses frères et sœurs bâtards, que le roi avait eu avec Gabrielle d’Estrées, Timide, sensible, bégayant légèrement, il est très attaché à son père, qui l’initie très jeune à son rôle de souverain. L’assassinat d’Henri IV par Ravaillac le 14 mai 1610 affecte fortement cet enfant de neuf ans.
    Louis X111 est sacré à Reims le 17 octobre 1610, mais c’est sa mère Marie de Médicis qui assure la Régence. Son précepteur Giles de Souvré lui assura une éducation assez superficielle. Louis se passionnait particulièrement pour la musique et la chasse.Très pieux, renfermé et taciturne, il souffrait beaucoup du quasi-abandon de sa mère et de l’emprise qu’avait sur elle, son favori Concini, promu Maréchal sans avoir jamais dirigé la moindre troupe, et qui dilapidait les réserves accumulée sous le gouvernement de Sully. Il est déclaré majeur en 1614.
    devenu roi; Louis X111 ne tarda pas a traquer les fils royaux de Henri et de Gabrielle,,,
    Après l’assassinat d’Henri IV, Le duc de Vendôme, ( Pierre) qui n’a encore que 16 ans, voit sa position affaiblie. Mécontent de Marie de Médicis, il intrigue avec les grands.
    En 1614, il s’évade du Louvre
    —————————————————————————————————–
    16 oct 1793;;; fin de la monarchie Française
    16 octobre 1793
    Exécution de Marie-Antoinette
    La reine Marie-Antoinette est guillotinée le 16 octobre 1793, dix mois après son mari, Louis XVI.
    Du trône à l’échafaud
    Le procès expéditif de la reine (3 ans) ne s’explique par aucun motif politique mais par la Terreur qui, de septembre 1793 à juillet 1794, jette un voile sanglant sur la Révolution.
    Du temps de sa splendeur, Marie-Antoinette, fille de l’impératrice Marie-Thérèse, était surnommée avec dédain l’«Autrichienne».
    Après la chute de la royauté, le 10 août 1792, elle est jetée en prison avec son mari, sa
    belle-soeur, Madame Élisabeth, et ses deux enfants, le Dauphin et Madame Royale.
    Après l’exécution du roi, elle est séparée de son fils. Le petit Louis XVII (8 ans) est confié à un cordonnier, le citoyen Simon, pour être élevé en domestique et en sans-culotte. Il mourra peu après dans des conditions sordides.
    Prodigue et légère du temps de sa splendeur, Marie-Antoinette témoigne de courage et de fermeté devant le Tribunal révolutionnaire. Elle fait face avec dignité à d’infâmes accusations d’inceste sur la personne de son fils, présentées par le substitut du procureur général, Jacques Hébert.
    Le public ne manque pas d’être ému par son apostrophe : «J’en appelle à toutes les mères…» Robespierre lui-même déplore ces accusations et ce procès qui affectent l’image de la Révolution.
    Le 21 janvier 1815, les restes de Marie-Antoinette ont été transférés avec ceux de Louis XVI dans la basilique Saint-Denis, nécropole traditionnelle des rois de France
    ————————————————————————————————-
    16 oct 1939;; le 2èm guerre devint officiel
    Allemagne
    Modification des instructions à la marine de guerre allemande : tous les navires marchands identifiés de manière sûre comme appartenant aux pays ennemis peuvent être torpillés sans avertissement. Les navires de passagers qui circulent en convoi peuvent également être torpillés à la suite d’une courte sommation.

    A Berlin, le haut commandement allemand annonce la fin officielle de la campagne de Pologne.
    France
    L’ambassade polonaise à Paris déclare que les troupes polonaises tiennent toujours face aux envahisseurs allemands et soviétiques en Suwalki, dans les montagnes des Carpates et dans les marais du Pripet à Bialowieza.
    France Allemagne
    Attaque allemande sur environ 7 kilomètres de front à l’est de la Moselle. L’avance allemande aurait été stoppée par les Français. Plus tard dans la journée, les troupes allemandes attaquent sur environ 32 kilomètres de front à l’est de la Sarre. Suivant le plan prévu, les troupes françaises se retirent alors de la Sarre. En 48 heures, les Français sont repoussés sur leurs positions du mois de septembre. Les pertes sont peu élevées des deux côtés, bien que les Alliés déclarent que les pertes allemandes s’élèvent à 5 000 soldats à la suite de l’opération.
    Grande-Bretagne
    Neuf bombardiers Ju88 attaquent les navires de guerre britanniques à Rosyth dans le Firth of Forth, endommageant deux croiseurs, le Southampton et l’Edinburgh et le contre-torpilleur Mohawk. Les Spitfires de la R.A.F., en provenance de Glasgow et d’Edinburgh attaquent les appareils allemands.
    ———————————————————————————————————-
    16 Oct 1939 ; Début de 70 ans prophétique oct 2009 ; début de 2300 soirs et matin== 2009 ; 6 ans…4 mois lunaires… 20 jours===13 Mars. 2016
    13 mars 2016 ; 10 jours avant Paque,,,le 23 mars,,,
    22 avril2016 ; Pâque tardive…40 jours apres le 13…
    21 mai;; 1290 jours…Accusation.
    4 juillet;;; 1335 1 lune 1/2…
    3 1/2 lune== 16 oct2016= ; 3 pleine lune 1/2

  11. Yvon Tremblay

    Hé oui il y aura bien un grand saint pour remettre de l’ordre avant le retour du Christ..!! Pour le retour du Christ!! Il aura la puissance de Dieu donné par Dieu..!! L’accomplissement d’une prophétie que Jésus lui même à conté subtilement à ses apôtres!!! Le vigneron!!! Cette prophétie s’est mise en pause à sa propre mort il y a 2000 ans..!! L’enseignement par l’esprit saint..

  12. hathoriti

    pourquoi systématiquement vouloir faire la comparaison avec le peuple juif ? Eux, ils voulaient un roi pour DOMINER le monde ! Nous français, désirons le retour de notre roi pour redonner sa tête à la France ! La mort de Louis XVI ne fut pas un simple assassinat, ce fut un sacrilège, car les révolutionnaires ont tranché le lien qui reliait la France à Dieu: le Roi sacré à Reims, par l’onction de la Sainte Ampoule ! Ce roi est l’élu de Dieu, l’élu de Jésus, vouloir le retour du Roi signifie tout simplement le règne de Dieu sur la France (et sur le monde) Sinon, préfèrez-vous laisser la France entre les mains impies de la gauche et de la « droite » qui jouent au ping pong avec nous depuis 40 ans ou plus ?pour le pouvoir, pour du fric ? Préférez-vous voir la France devenir musulmane, car c’est ce qui nous pend au nez avec l gouvernement que nous avons ? « Il faut que Dieu rentre en maître en France pour que je puisse y régner en Roi ». Voilà ce qu’a dit le comte de Chambord. C’est simple, il me semble, non ? Désirer le roi terrestre, c’est désirer le Christ, voilà ! Vos explications sont fumeuses! en 13 siècles , les rois ont fait la France. En un peu plus d’un siècle et demi, la république satanique l’a détruite ! C’est sa disparition que vous voulez ? Nous, français, nous voulons vivre en paix, avec notre Dieu, Jésus et notre Roi, l’Oint du Seigneur, nous voulons vivre nos fêtes chrétiennes, nous n’avons nul désir de DOMINER le monde et de réduire les hommes en esclavage ! Ne nous confondez pas avec les juifs !!! La triple donation est TOUJOURS valable aux yeux de Dieu ! La France a été une lumière pour le monde et a rayonné, grâce à ses rois, élus de Dieu !

  13. Bertrand

    4 oct 1914;;;fin de 2520 ans… laissé aux Gentils…4 oct; Pleine lune !
    4 oct 2009; pleine lune ! Début de 2520 jours…
    16 oct 2016; fin de 2520 jours…Pleine lune !
    La Russie sort ces missiles nucléaires…le 8 oct…Menace l’OTAN et USA

    4 oct 2009; pleine lune Départ;;de 2520 jours=
    *** Rbi8 Daniel 8:13-14 ***

    13 Et j’entendis un certain saint qui parlait, et un autre saint se mit à dire au personnage qui parlait : “ Jusqu’à quand cette vision du [sacrifice] constant et de la transgression qui cause la désolation, pour faire et [du] lieu saint et [de l’]armée des choses à piétiner ? ” 14 Alors il me dit : “ Jusqu’à deux mille trois cents soirs [et] matins ; et, à coup sûr, [le] lieu saint sera établi dans sa vraie condition… 16 oct 2016== fin de 2520 jours !

  14. CALLIOPE

    Bonjour Louis, est-ce que les derniers événements en France (l’avènement de Macron = monarc en désorde) présage une proximité du Monarque dans le bon ordre ?

  15. Chiren

    Francais, Francaises, Patriotes
    Lisez *Le Patriote Insoumis* qui vient de sortir sur Amazon.com Fnac.fr Chapitre.com Decitre.com
    Vive la France Libre ! Vive l’Europe Libre !
    Deus Vult !
    Chiren

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s