La seule vraie et unique religion

saint-sacrement

Il existe une différence fondamentale entre la religion catholique et les autres religions.
Une caractéristique unique qui la différentie de toutes les autres et la place à un niveau inégalé et inégalable.
Un élément qui, sans conteste, permet d’affirmer haut et fort qu’il n’y a qu’un seul Dieu, qu’une seule foi et qu’une seule religion chargée de relier ce Dieu aux hommes sans aucune ambiguïté.

Pour cela, le Seigneur nous a donné un signe distinctif qu’aucune autre religion ne possède.

En effet, toutes les religions prient une entité supérieure et surnaturelle que nous appelons Dieu.
Ce n’est donc pas cela.

Toutes les religions ont codifié leurs croyances en dogmes, tirés de textes inspirés par le divin (les livres Saints), ou censés l’être, et transmettent aux hommes l’art de s’adresser à Dieu par l’intermédiaire d’une doctrine, elle-même appliquée au quotidien par l’intermédiaire d’une liturgie et de rites.
Même si on peut contester, à juste raison, l’origine divine des textes saints de la plupart des autres religions, ce n’est pas non plus cet élément qui nous différentie.
N’oublions pas que les trois grandes religions monothéistes (catholique, juive et musulmane) se réclament toutes trois des premiers livres de la bible et se disent filles d’Abraham.
La bible étant le livre saint par excellence.

Toutes les religions ont une morale et enseignent aux hommes un comportement directement inspiré des dix commandements ; et la plupart préconisent la charité comme base des rapports humains.
Même les athées ont une morale et défendent la veuve et l’orphelin ; ils parlent de solidarité et de fraternité ; ces humanistes ont même codifié leurs dogmes sous le nom de droits de l’homme et de morale laïque, montrant par là qu’on peut mener une vie droite sans en référer à Dieu, du moins le croit-on.

Donc ce n’est pas la prière qui nous distingue.
Ce n’est pas l’adoration d’un Dieu non plus.
Ce n’est pas l’application de règles de bonne conduite et d’une morale.
Ce n’est pas le rassemblement des hommes sous une entité et une organisation précises.
Tout cela, les païens le font aussi, pour paraphraser Jésus.

Ce qui nous distingue de toutes les autres religions et qu’elles n’ont pas parce qu’elles ne peuvent pas l’avoir, c’est le mystère le plus grand, le plus puissant et le plus surnaturel qui soit : l’EUCHARISTIE.

L’Eucharistie, ou mystère de la Présence Réelle de Jésus-Christ sur terre et dans nos âmes sous la forme des saintes espèces, le pain et le vin, consacrés par le prêtre à chaque messe.
Pas de messe sans Eucharistie, pas d’Eucharistie sans consécration, où s’effectue le miracle permanent de la Transsubstantiation, qui a permis à Jésus de nous dire : « Et moi, je suis avec vous jusqu’à la fin du monde. »

 

L’Eucharistie, distinction fondamentale entre les catholiques et les autres

Toutes les religions sont humaines. Même si elles se basent sur des livres inspirés, elles ne sont que des entités humaines créées par des humains.
Sauf une, créée par le Fils de Dieu en personne, descendu sur terre pour accomplir quatre actes fondamentaux :
1) Révéler le mystère de Dieu aux hommes
2) Racheter l’humanité de ses péchés
3) Fonder UNE Eglise pour pérenniser et transmettre sa Parole à tous les hommes
4) Instituer LE moyen qui reliera les hommes à Dieu par sa grâce sanctifiante : l’Eucharistie.

La religion catholique est une religion révélée par Dieu lui-même ; Jésus-Christ est vrai homme et vrai Dieu, il est le Fils de Dieu, seconde personne de la Sainte Trinité.
Sa venue sur terre va bouleverser à jamais les fondements de l’humanité ; il y a un avant et un après Jésus-Christ, tout le monde le sait. Aucun autre personnage dans l’histoire de l’humanité ne peut en dire autant.
C’est pourquoi le livre saint par excellence, la bible, ne peut être dissocié entre Ancien et Nouveau Testament : « Je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir » nous a dit Jésus.
Lui-même citait d’ailleurs fréquemment l’Ancien Testament, et respectait la loi de Moïse.

Mais, au delà de ces aspects historiques, il y a deux éléments fondamentaux qui sont UNIQUES à Jésus-Christ :
1) La Rédemption des hommes par le rachat de nos péchés sur la croix.
Cette rédemption s’adresse à l’ensemble de l’humanité, et non au seul peuple élu.
2) L’institution de l’Eucharistie, trait d’union mystique mais réel entre Dieu et les hommes, du jamais vu dans aucune religion.
Le jeudi saint et le vendredi saint réunis.

Toutes les religions ont des moments de prières, des prêtres, des lieux saints, des rites sacrés, mais aucune n’a l’équivalent de notre Eucharistie, c’est à dire un lien direct et palpable entre Dieu et les hommes.
Toutes s’arrêtent à la dimension humaine.
Seule la religion catholique possède une dimension divine du fait même de l’Eucharistie.
Car les Saintes Espèces sont une manifestation divine concrète que seule notre religion possède, un trait d’union entre le Ciel et la terre qui est d’une incroyable puissance.
Il y a un double élément différentiateur dans notre religion : avoir été instituée par Dieu lui-même d’une part, et posséder une façon concrète de rester lié à Dieu d’autre part.

De même, aucune religion n’a l’équivalent de la grâce.
Avant Jésus, certains hommes étaient remplis de la grâce de Dieu, mais il ne savaient pas la définir.
Depuis le Christ, nous savons à quoi correspond cet état de communion avec le divin qui nous donne la force de nous extraire du monde terrestre.

C’est la grâce qui exprime le mieux la dimension spirituelle de l’homme. Quand un être humain est rempli de la grâce divine, il se détache du matérialisme au profit de l’esprit : il vit selon l’esprit et non selon la chair nous dit saint Paul.
La grâce est le seul moyen de contrer efficacement l’action du tentateur. Il ne faut pas se leurrer : sans la grâce nous ne sommes rien, et en tout cas absolument pas suffisamment forts pour résister au péché. Les grands saints bénéficiaient d’abord de grandes grâces et c’est pour cela qu’ils sont devenus saints.

Premier palier, donc : l’Eucharistie.
Le divin reste durablement aux côtés de l’humain. Une première dans l’histoire du monde et des religions, que personne n’a jamais réussi à égaler jusqu’à maintenant.

Second palier : la grâce sanctifiante, qui s’obtient et s’entretient justement par l’Eucharistie.
L’homme pécheur retombe naturellement dans le péché. Or le péché a trois effets principaux :
– Eloigner l’homme de Dieu,
– Le pousser à flatter ses mauvais instincts, dans une sorte de spirale infernale,
Couper la grâce qui est en lui.
Le troisième point est le plus important : comment recouvrer cette grâce nécessaire pour résister au péché, car seuls nous sommes trop faibles ?
Par les deux sacrements institués par Notre Seigneur Jésus-Christ :
La confession, ou sacrement de pénitence, qui permet d’effacer nos péchés, à condition d’un repentir sincère, première étape ;
La communion, qui permet de recouvrer la grâce, justement.
Car en effet, même si on obtient de fortes grâces par le biais des autres sacrements (baptême, confirmation, mariage…), ceux-ci ne nous garantissent pas le maintien de la grâce en nous puisque celle-ci est coupée, nous l’avons vu, par le premier péché grave.
Il est donc nécessaire de recouvrer cette grâce et seulement deux sacrements réguliers nous permettent de le faire : la confession et l’Eucharistie.

Troisième palier : la messe.
Le saint Sacrifice de la messe est le renouvellement non sanglant de la Passion du Christ.
Le jeudi saint et le vendredi saint réunis.
La sainte messe n’est donc pas une assemblée de prière et de méditation comme ailleurs dans les autres religions. C’est l’accomplissement du miracle de la transsubstantiation par l’offrande du Fils au Père via les Saintes Espèces, qui se transforment, à la consécration, en Corps et Sang de Notre-Seigneur.
Pas de messe, pas d’Eucharistie, pas de grâce, pas de Dieu en nous.
C’est pourquoi la messe catholique est infiniment supérieure à toute autre assemblée de prière, aussi sincère et profonde soit-elle.
C’est pourquoi aussi notre religion possède l’unique privilège de pouvoir renouveler ce sacrifice à tout moment ; la messe catholique peut être dite partout, à tout moment, et en présence de tout homme quel qu’il soit. Seules conditions : un prêtre, du pain et du vin.
Aucune autre religion n’a, à ma connaissance, l’équivalent. Leurs cérémonies sont à heures fixes à des jours préétablis à l’avance.
Et bien entendu personne, je dis bien personne, n’a ce privilège d’accueillir son Dieu réellement , présent sous les Saintes Espèces, à chaque cérémonie et encore moins la possibilité de le recevoir dans son cœur.

 

L’Eucharistie, ou second avènement de Jésus-Christ

Saint Thomas d’Aquin, grand docteur de l’Eglise contemporain de saint Louis, dont la fête était hier, considérait l’Eucharistie comme le second avènement du Christ.

« Outre le premier avènement, par lequel il s’est rendu visible sur la terre, il y en a un second tout spirituel, par lequel il descend au fond de nos âmes, en attendant le troisième dans lequel il viendra juger tous les hommes. »

Notons au passage, pour faire une parenthèse eschatologique, que saint Thomas considère que le troisième avènement (le second pour nous) est synonyme de Jugement dernier. C’est ce que je pense aussi : le retour du Christ équivaut à la fin du monde, en tout cas de ce monde.

Laissons saint Thomas d’Aquin nous expliquer que le fondement de l’Eucharistie, c’est d’accueillir Dieu en nous :
 » Connaître et aimer Dieu comme objet de la béatitude est l’effet de la grâce sanctifiante. L’avènement de Jésus-Christ dans notre âme se fait donc par la grâce sanctifiante.
Le premier effet du second avènement est de rendre notre âme agréable à Dieu.
Un second signe de la présence de la grâce est d’entendre la parole de Dieu, non par pure curiosité, mais avec un sincère désir de la mettre en pratique.
Un troisième signe est une suavité intime que la sagesse divine produit en nous, ce qui est un avant-goût de la béatitude future.
Ce n’est pas seulement le Fils mais encore le Père et le Saint Esprit qui viennent dans notre âme et habitent en nous par la grâce.
Si nous réfléchissons sur ces effets, nous verrons que l’avènement de la Sainte Trinité dans notre âme répare tous les ravages que le péché y avait faits. »

Oui, recevoir Dieu en nous est le privilège unique mais nécessaire que le Christ nous a laissé afin de pouvoir passer cette vie en ce monde tout en préparant celle dans l’autre.

Quelle autre religion vous donne cette possibilité ?
Quelle autre religion permet de recevoir son Dieu dans son cœur ?
Quelle autre religion vous offre ainsi une dimension divine ?
Comment ne pas voir par là la supériorité du catholicisme sur toute autre religion, par le biais de ce fait unique ?
« Je suis le chemin, la vérité et la vie » nous a dit le Christ ; oui mais ce n’est valable qu’à partir du moment où l’on va jusqu’au bout de la démarche, en recourant aux sacrements qu’il a Lui-même institués pour notre salut.

 

C’est pourquoi le protestantisme est une imposture.
Car les protestants ne reconnaissent pas la Présence Réelle. Leurs messes ne sont donc que des assemblées de prières comme les autres fausses religions.
Que reste-il du christianisme sans l’Eucharistie et la sainte messe ?
Rien en réalité, puisqu’on se coupe de la grâce sanctifiante dont on vient de voir l’importance.
« Il ne suffit pas dire Seigneur Seigneur pour entrer dans le royaume des cieux » nous a prévenu Jésus.
A quoi sert-il de se réclamer du Christ si vous en refusez l’essentiel ?

C’est pourquoi l’Eglise catholique s’est opposée vigoureusement, à juste titre, contre cette hérésie qu’était le protestantisme, mais j’ajouterai que ceux-ci usurpent le titre de chrétiens.
Vous ne pouvez pas vous réclamer du Christ et refuser la seul institution d’origine divine qu’il nous a laissée.
Si vous supprimez l’Eucharistie, le Christ devient un prophète ou un sage parmi les autres, il n’y a plus ce lien différentiateur, parce que divin, qui distingue le catholicisme des autres religions.
Un protestant est au même niveau qu’un musulman ou un juif, même s’il reconnaît le Nouveau testament, puisqu’il a évacué dans l’enseignement du Christ le lien divin qui nous relie à lui.

Quand saint Jean dans l’Apocalypse parle de « ceux qui se disent juifs, mais ils mentent, ils ne le sont pas« , il faut traduire par « ceux qui se disent chrétiens, mais ils ne le sont pas« , à savoir les protestants.

 

D’où l’erreur aussi des sédévacantistes.
Cette erreur est grave, car la plupart de ceux-ci considèrent que l’Eglise issue de Vatican II n’est plus valide, et que les prêtres ordonnés à partir du nouveau rite institué en 1968 ne sont pas valides.
Donc plus de sacrements valides, et de messes valides, y compris chez les traditionalistes si on suit leur raisonnement, depuis Vatican II.
Mais cela pose trois problèmes.
– D’abord, ils font mentir le Christ qui a dit qu’il resterait avec nous jusqu’à la fin des temps ; or le Christ ne peut rester avec nous que par l’intermédiaire de l’Eucharistie puisque, on l’a vu, ce sacrement est le seul élément vraiment différentiateur du christianisme.
– Ensuite cela voudrait dire que depuis près de 50 ans, nous sommes coupés de la messe : plus de messe valide implique plus de messe du tout. Mais, on vient de le voir aussi, la messe est la cérémonie par laquelle le Saint Sacrement existe et diffuse ses grâces en nous.
– Enfin, nous serions aussi coupés de la grâce sanctifiante, puisque celle-ci s’obtient principalement par les sacrements de la pénitence et de l’Eucharistie ; or messe non valide et prêtres non valides = sacrements non valides.

Comment obtient-on alors cette grâce sanctifiante nécessaire à notre salut ?
Par la prière ? Mais les païens en font autant ; les protestants aussi; ils n’obtiennent pas la grâce pour autant.
Donc, si on suit la plupart des thèses sédévacantistes, le Christ nous aurait complètement abandonnés depuis Vatican II et aurait supprimé les sacrements qui seuls nous permettent d’obtenir les forces nécessaires pour combattre le mal.
Ils nous aurait laissé seulement les mêmes moyens que ceux donnés aux impies et aux hérétiques, sans plus aucune différentiation.
Ca ne tient pas debout, est contraire aux promesses de Notre Seigneur, et prive les hommes de la plus élémentaire des charités.

Et d’ailleurs, le Ciel nous a donné les preuves du contraire.

 

La preuve par Fatima

Parmi les prières transmises par le Ciel aux enfants de Fatima, il y en a une qui doit attirer notre attention pour son contenu bien spécifique.

C’est celle apprise par l’ange aux enfants en 1916, avant les apparitions de la Vierge Marie :
Très Sainte Trinité,
Père, Fils et Saint-Esprit,
je Vous adore profondément
et je Vous offre le très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ
présent dans tous les tabernacles du monde,
en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences
par lesquels il est Lui-même offensé.
Par les mérites infinis de Son Très Saint-Cœur
et du Cœur Immaculé de Marie,
je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs.

Fatima est reconnue comme étant l’apparition emblématique de la fin des temps, sœur Lucie l’a assez répété.

Pourquoi à votre avis le Ciel insiste-t-il tant sur la nécessité de réparer les offenses au Saint Sacrement présent dans tous les tabernacles du monde ?
Parce qu’il savait très bien qu’allait venir une période d’apostasie où même les prêtres perdraient la foi et se laisseraient séduire par Babylone.
Parce qu’il savait qu’il y aurait le funeste concile Vatican II, si dangereux pour la conservation de la doctrine, des dogmes et de la foi.
Mais aussi parce qu’il savait que malgré tout cela, Notre Seigneur serait pourtant toujours présent dans le Saint Sacrement, même (surtout !) entre les mains de prêtres indignes.
Sinon, il n’y aurait pas eu besoin de recommander au monde entier par le biais des trois voyants, une telle prière de réparation. Surtout à une époque où la foi était encore vive et où il n’y avait pas de problème d’offense particulière du Saint Sacrement.

Cette prière ne se conçoit qu’en prévision d’un temps d’apostasie et de malheurs sur l’Eglise, et confirme donc la validité des sacrements jusqu’au bout, même si leur efficacité est amoindrie par les nouveaux rites d’ordination.

Le Ciel, qui sait tout et anticipe tout, nous donnait déjà les armes pour contrer l’action de satan dans l’Eglise, par l’intermédiaire de Vatican II et de ses conséquences.
Mais, n’en déplaise aux sédévacantistes, il affirmait ainsi que le Saint Sacrement resterait bien toujours avec nous jusqu’à la fin du monde, comme nous l’a promis le Christ, même s’il revit, par l’intermédiaire de son Eglise, une seconde Passion.

 

La preuve par la Salette

On retrouve la même idée dans le secret de la Salette.
Les premiers mots de la Sainte Vierge sont une charge d’une rare violence contre les prêtres.

« Les prêtres, par leur mauvaise vie, par leur irrévérence et leur impiété à célébrer les saints Mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres et aux personnes consacrées à Dieu, lesquelles, par leurs infidélités et leur mauvaise vie, crucifient de nouveau mon Fils. Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent la vengeance de Dieu ; et voilà que la vengeance est à leur porte, car il ne se trouve plus personnes pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple. Il n’y a plus d’âmes généreuses, il n’y a plus personne digne d’offrir la Victime sans tache à l’Eternel en faveur du monde. »

Or la Salette est l’apparition considérée comme une actualisation et une précision de l’Apocalypse. Si la Sainte Vierge avait considéré que les prêtres issus de Vatican II et les sacrements n’étaient pas valides, aurait-elle utilisée de tels termes ?
Elle aurait fait comprendre, en des paroles prophétiques, que le nouveau sacerdoce n’aurait aucune valeur. Or ce n’est pas ce qu’elle dit.
Elle déplore justement que les prêtres ne soient plus dignes de leur qualité de prêtre et crucifient à nouveau son Fils, justement parce qu’ils sont toujours prêtres.

Non seulement cette apparition nous confirme que depuis 1962 nous sommes entrés dans la fin des temps (n’oublions pas que l’adversaire, via Diana Vaughan, annonce que l’Antéchrist naîtrait en 1962, justement), mais elle permet de situer le temps d’apostasie de l’Eglise catholique, par ses propres membres. Car apostasier veut dire renier sa foi. Si les prêtres ne sont pas prêtres, si leurs sacrements ne sont pas valides, alors il n’y a pas véritablement de problème, et il n’y a pas non plus de Passion de l’Eglise.
Ce n’est pas ce qu’annonce la Sainte Vierge à la Salette, à Fatima, à Akita et ailleurs : elle annonce au contraire une crise de l’intérieur, une crise qui fait souffrir considérablement son Fils car il est toujours là, dans les tabernacles, face à des hommes indifférents et irrespectueux.

 

Qui est concerné par l’appellation « catholiques » ?

C’est très simple : le Christ a transmis son autorité sur terre à ses apôtres, et les a chargé de bâtir son Eglise.
C’est pourquoi on dit que l’Eglise est l’épouse mystique du Christ.

Le représentant du Christ sur terre est l’évêque de Rome, le pape, c’est à dire le premier des évêques, le Primus inter pares (le premier parmi ses pairs) car il est assis sur la chaire de Pierre, l’apôtre chargé par le Christ de conduire son Eglise.

Par conséquent, les Eglises que l’on peut considérer comme catholiques sont celles qui perpétuent l’enseignement du Christ ET le sacrement de l’Eucharistie, puisqu’il est le lien divin entre le Ciel et la terre qui élève le christianisme au-dessus de toute autre religion, par primauté reçue directement de Dieu, et dont ce sacrement est reconnu comme valide par l’autorité suprême, l’évêque de Rome, pour les raisons que nous venons d’énoncer.

Ces églises catholiques sont donc l’Eglise catholique romaine, les églises orthodoxes et les quelques églises dont les sacrements sont reconnus valides par Rome comme l’Eglise apostolique arménienne.

Les catholiques romains et les orthodoxes constituent les deux bras d’un seul corps, l’Eucharistie, dont la tête est Jésus-Christ.
L’action du diable, le diviseur, les a momentanément séparés ; l’orgueil et la folie des hommes ont fait le reste et perpétué cet état de fait. A la fin du monde, le Christ viendra réunir ce qui en réalité, n’est qu’une seule et même Eglise.

Tous les autres ne font pas partie de l’Eglise du Christ, y compris les imposteurs qui se disent chrétiens et ne le sont pas, comme toutes les mouvances protestantes et leurs dérivés, évangélistes, Témoins de Jéhovah et j’en passe.

 

Conclusion

Il ne s’agit pas ici de chercher à démontrer une quelconque supériorité de l’Eglise catholique par rapport aux autres, mais bien de prouver que seule l’Eglise créée par Dieu est celle du chemin, de la vérité et de la vie.
Par de vie éternelle sans Jésus-Christ, pas de Jésus-Christ sans Eucharistie, pas d’Eucharistie sans Eglise catholique.

Je suis un Dieu jaloux nous rappelle le Dieu vivant dans le livre de l’Exode, au moment où il donne les dix commandements aux hommes.
Le premier commandement est clair : Tu n’auras pas d’autre Dieu que moi.
Dieu est Un, il ne se partage pas et ne se multiplie pas.

Ce Dieu est venu il y a deux mille ans pour nous donner le chemin du Ciel ; celui-ci passe par l’Eucharistie.

Il nous a donné six jours et s’est réservé le septième.
Les six mille ans accordés à l’homme (mille ans égalent un jour, nous a dit saint Pierre) seront terminés dans quelques jours. Place au règne éternel de Dieu.

 

 

753 Commentaires

  1. ju

    Louis,

    autre chose!!!
    les grandes marées arrivent en même temps que des élections!!! tiens donc un signe lié??? ensuite l’affrontement qui arrive avec les US!!! tout pourrait bien se précipiter?? on verra c’est juste que ça vient de me faire tilt, en tout cas l’échéance se rapproche, j’ai confiance en la Russie, faîtes que Saint Michel, Marie et le CHRIST sortent vainqueur!! et vive la Sainte Russie !!! contre les vampires!!! beurkkk

    • Pado

      La Porte sainte de la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec va rouvrir plus tôt que prévu.

      Ouverte le 8 décembre 2013 et scellée le 28 décembre dernier, on s’attendait à ce qu’elle demeure fermée au moins jusqu’au Jubilée de 2025.

      (Archives TVA Nouvelles)

      Or, voilà que le pape François, pour le second anniversaire de son pontificat, a annoncé la tenue la tenue de l’Année sainte de la miséricorde, à compter du 8 décembre prochain, un jubilée à l’occasion duquel les sept portes saintes du monde seront ouvertes durant un an.

    • humility

      1 jour est comme 1000 ans pour le Seigneur
      1j=24h
      1000/24=41,66666666666667 soit 1h=41,66666666666667 années.
      1h=60 minutes soit 41,66666666666667années/60 minutes= 0,6944444444444444 année par minute
      Donc 3 minutes= 2,083333333333333 années

      ….? tic tac tic tac
      Paix sur vous

  2. Olivier

    Pour les chars que l’OTAN concentrent en Europe, il y a eut un important déploiement de troupes US dans la ville de Medgidia en Roumanie. Ca ne vous fait pas penser à Megiddo ?

    • heloise

      L’Apocalypse de Saint Jean (16:16) mentionne Armageddon, en hébreu Har Megiddo הר מגידו, le mont Megiddo, comme un lieu de la bataille finale au cours de laquelle Dieu interviendra et détruira les armées de l’Antéchrist : « Et ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Armaguédon. »
      Bien qu’il n’existe pas de montagne qui porte le nom de Megiddo, « Har » signifie également « colline ». Il s’agit, sans doute, de la région de collines située autour de la plaine de Megiddo, à quelques 60 miles au nord de Jérusalem.

      Plus de deux cents batailles ont déjà eu lieu dans cette région. La plaine de Megiddo et la vallée de Jezreel (en hébreu : עמק יזרעאל – « Emek Yizreel », aussi appelée la plaine d’Esdraelon) seraient au cœur de cette bataille d’Armageddon qui se propagerait jusqu’à la cité Édomite Botsra au sud (Isaïe 63:1).

  3. Kasia

    Bonsoir à tous,
    dans la soirée d’aujourd’hui s’est formée au-dessus du Pôle Nord une gigantesque aurore boréale visible jusqu’en Pologne ce qui est rarissime.

    Voici le lien vers l’article où apparaissent quelques photos.

  4. Jeanne d'Arc II

    Vote sur la loi « Euthanasie ». J’ai honte de mon pays : 34 voix contre seulement.
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2015/03/17/25003-20150317ARTFIG00376-l-assemblee-adopte-largement-le-texte-sur-la-fin-de-vie-malgre-quelques-oppositions.php

    Un article du député Poisson : « Pourquoi la loi sur la fin de vie risque d’affaiblir les soins palliatifs »
    « Le gouvernement n’a fait aucun effort depuis trois ans pour (les) développer. »
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/03/17/31003-20150317ARTFIG00429-pourquoi-la-loi-sur-la-fin-de-vie-risque-d-affaiblir-les-soins-palliatifs.php

  5. Jeanne d'Arc II

    Le Jubilé de François : « L’Etat italien et la ville de Rome n’ont été mis dans la confidence qu’in extremis, bien que l’événement puisse attirer 10 millions de pèlerins à la recherche de pardon et d’indulgences plénières dans une Ville éternelle toujours au bord de la rupture.
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/03/17/avec-son-jubile-de-la-misericorde-le-pape-met-rome-au-defi_4594967_3214.html#gDcEbbdOyGSl4oCE.99

  6. fredericdelest

    Bonjour à tous

    Il va se passer des faits physiques qui peuvent coïncider avec les écrits bibliques :

    Joël – Chapitre 3
    1 Et il arrivera après cela que je répandrai mon Esprit sur toute chair. Et vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, vos jeunes gens verront des visions.
    2 Même sur les serviteurs et sur les servantes, en ces jours-là je répandrai mon esprit.
    3 Je ferai paraître des prodiges dans les cieux et sur la terre, du sang, du feu et des colonnes de fumée.
    4 Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, avant que vienne le jour de Yahweh, grand et terrible.
    5 Et quiconque invoquera le nom de Yahweh sera sauvé ; car sur la montagne de Sion et de Jérusalem, il y aura une réunion de sauvés, comme l’a dit Yahweh, et parmi les survivants que Yahweh appelle !

    Les verset 1-2 : Ca pourrait coïncider à l’éveil de conscience de beaucoup de personnes (preuves en est les témoignages sur ce site depuis 1 an que je suis ce blog)
    Le verset 4 : Le soleil se changera en ténébres : Eclipse solaire du 20 mars – La lune de sang : 4 avril Puis le feu

    Matthieu 24 aux versets 27-30 reprend
    27 Car, comme l’éclair part de l’orient et brille jusqu’à l’occident, ainsi en sera-t-il de l’avènement du Fils de l’homme.
    28 Partout où sera le cadavre, là s’assembleront les aigles.
    29  » Aussitôt après ces jours d’affliction, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
    30 Alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l’homme, et toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec une grande puissance et une grande majesté.

    Entre le 20 mars et le 4 avril, Nous allons fêter Pâques en même temps que les juifs – fête de la libération du peuple juif de l’Egypte.
    On va se retrouver dans les mêmes conditions que le vendredi de la crucifixion.

    Le dimanche 5 avril y aura-t’il un signe pour les justes ? Ce sont les fidèles en Christ qui ont su que Jésus était réssucité le dimanche. Pendant 40 jours jusqu’à l’asenscion qui nous menera au 14 mai, on aura peut être ce dernier laps de temps, un état de grâce ultime, pour convaincre, tout comme les apôtres du Christ et aidé par le St Esprit, de la nécessité urgente de convertir les âmes livrées à ce monde.

    Si on lit les 2 versets d’actes des apôtres au chapitre 1 (Ascenscion du Christ) :
    10 Et comme ils avaient leurs regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’éloignait, voici que deux hommes parurent auprès d’eux, vêtus de blanc,
    11 et dirent :  » Hommes de Galilée, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus qui, du milieu de vous, a été enlevé au ciel, en viendra de la même manière que vous l’avez vu monter.  »

    Jésus viendra de la « même manière » – Ceci ne préfigurerait pas son retour très prochain. De la même manière car nous avons les fêtes Pascales qui coïncident, de la même manière car le retour du Christ se fera 40 jours après le dimanche de Pâques et de la même manière, car pendant 40 jours les âmes en Christ seront fortifiées.
    Et de la même manière car le Christ viendra par le ciel.

    • Noel

      15 mai 2015 ! Le Royaume des Cieux est en nous ! Ces événements « de ce monde » aux valeurs inversées ne peuvent que nous confirmer à savoir affermir, notre foi, notre confiance puisqu’ils sont l’antithèse complète de la Volonté divine et de son Royaume !

    • kenjjo60

      Bonjour fredericdelest,

      « 5 Et quiconque invoquera le nom de Yahweh sera sauvé ; car sur la montagne de Sion et de Jérusalem, il y aura une réunion de sauvés, comme l’a dit Yahweh, et parmi les survivants que Yahweh appelle ! »

      « et parmi les survivants que Yahweh appelle ! »

      J’ai pas compris le sens de cette phrase par rapport au reste, pouvez-vous m’éclairer svp.

      • fredericdelest

        Bonjour kenjjo60

        Je ne suis pas un grand spécialiste mais je peux donner une idée sur ce texte. Mais ATTENTION, c’est ma façon de le comprendre.

        1) Tout d’abord il s’agit d’un texte de l’ancien testament, donc ce texte s’adresse à ceux de l’ancienne alliance.
        Dieu a dit qu’il n’abandonnerai jamais le peuple juif, il en a fait la promesse. Mais attention, les juifs pour être sauvés, le jour de l’Éternel, devront :
        a) avoir suivi les lois de l’ancienne alliance
        b) reconnaître Jésus lorsqu’il reviendra.

        Ceux d’entre eux qui ont suivi les lois de l’ancien testament – donc de bonne volonté – connaissent les textes de Daniel et de Isaïe. Ils arriveront aisément à comprendre lors du retour du Christ, que Jésus est le véritable messie. Ainsi, ceux des juifs qui invoqueront le nom de Jésus à cet instant, seront sauvés.

        Ainsi comme le disait l’ancienne traduction du Gloire à Dieu :
        Gloire à Dieu, au plus haut des cieux
        et paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté.

        Oui ceux de bonnes volontés qui auront été trompés par les pharisiens mais qui reconnaîtront le Christ seront sauvés

        2) Le nom du prophète Joël est ici aussi très remarquable car il est composé de Jo ou Yo qui veut dire Dieu et « ël » qui signifie « être de Dieu ». Une façon de dire Dieu est de Dieu. Le nom de Joël préfigurait l’arrivée du Messie – Notre Seigneur Jésus.
        Jésus né de Dieu avant tous les siècles est Dieu.

        Je le répète : cette interprétation est juste la mienne et je ne prétends aucunement tout connaître. Je n’ai pas envie de tromper les gens.

  7. Noel

    15 mars 2015 = 15 + 3 + 15 = 33
    Les 3 Jours de Ténèbres ne seraient-ils pas plutôt 3 années pleines ? à savoir 365 x 3 = 1095 Mille quatre-vingt quinze encore le nombre 15 ! 1095 = 9+5+1= 15 – 15 = 10 (nombre pair uni dans le UN et l’infini) + 5 (chiffre de la personnalisation) = 5+1=6 (le 6e jour, la 6e race en devenir absorbant la 5e)

    18 mars 2012 au 18 mars 2015 = 1095 jours

  8. Jeanne d'Arc II

    Parade de la Saint Patrick à New york, conduite par la Cardinal Nolan : les LGBT autorisés à défiler pour la 1ère fois (un groupe activiste homosexuel), les associations « pro-vie » catholiques non autorisées.
    Questionné sur le fait que des fidèles catholiques estiment que c’est un « grand scandale » pour l’Eglise, le Cardinal répond par la négative et invite à sa parade celui qui le questionne.
    Aux US aussi, le schisme officiel est en vue.
    http://reinformation.tv/lgbt-defiler-parade-saint-patrick-pro-vie-non/
    https://www.lifesitenews.com/news/cardinal-dolan-marches-with-homosexual-activists-at-nyc-st.-patricks-parade?utm_source=LifeSiteNews.com+Daily+Newsletter&utm_campaign=50c31d60f0-LifeSiteNews_com_US_Headlines_06_19_2013&utm_medium=email&utm_term=0_0caba610ac-50c31d60f0-398382525

  9. heloise

    Vladimir Klitschko (frère cadet de Vitaliy Klitschko, actuel maire de Kiev) a tenu un discours digne de son frère aîné : « La communauté européenne dort » !
    Il critique le manque de fermeté des Européens: “Je pense que la communauté européenne dort. Poutine fait ce qu’il veut”.
    En boxe, nous avons un dicton : “Il faut agresser l’agresseur”. “Après ce qui s’est passé durant la Seconde Guerre mondiale, on ne peut bafouer impunément les lois internationales”.
    Le champion appelle directement la France et l’Allemagne à l’action. “Nous avons besoin de la France et de l’appui de François Hollande, qui a déjà œuvré pour un cessez-le-feu, le 12 février, à Minsk, avec la chancelière allemande, Angela Merkel. Mais cet accord n’a pas été effectif,” déplore-t-il. “Ce n’est pas un conflit local”, poursuit-il. “Il faut dire stop au tyran !” http://www.wikistrike.com/2015/03/crise-en-ukraine-le-boxeur-vladimir-klitschko-redoute-une-3e-guerre-mondiale.html
    A-t-il absorbé trop d’amphétamines pour voir le monde à l’envers ? Il se peut qu’il y ait une raison indéniable pour servir dignement ses maîtres : http://www.dailystormer.com/vitali-klitschko-is-a-jew/

  10. heloise

    Grèce : petit guide contre la propagande médiatique
    « Malgré l’ingérence et la pression des dirigeants de l’Union Européenne, le peuple grec a décidé de prendre courageusement son destin en main et d’en finir avec les politiques d’austérité qui ont plongé le pays dans la misère et la récession. Dans les pays victimes de la Troïka, mais aussi dans de nombreux autres pays européens, cette victoire est perçue comme un formidable encouragement à lutter pour mettre un terme à des politiques profitables aux marchés financiers et désastreuses pour les populations.
    Mais déjà les grands médias relaient l’idée absurde selon laquelle l’annulation de la dette grecque « coûterait 600 euros à chaque contribuable français ». À mesure que les négociations vont se durcir entre la Grèce et la Troïka, la propagande va s’intensifier et notre travail d’éducation populaire sur la question de la dette publique va devenir de plus en plus décisif. Ces réponses aux idées reçues sur la dette grecque ont vocation à y contribuer. » http://www.wikistrike.com/2015/03/grece-petit-guide-contre-la-propagande-mediatique.html

    • geocedille

      L’abandon par la Grèce de l’Euro est maintenant une question de jours.

      La preuve? Tsipras a déclaré qu’il compte désormais sur l’action de la Fance pour que la Grèce reste dans l’Euro. Autant dire que la sortie est désormais certaine. Il ne connait pas Normal Ier alias « Mon-ennemi-c’est-la-finance »!

      http://www.lifo.gr/now/politics/62969

  11. Carmel

    L’armée russe déploie 38 000 soldats dans l’Arctique pour des manoeuvres
    AFPLundi, 16 mars 2015 11:16 MISE à JOUR Lundi, 16 mars 2015 18:48

    «De nouvelles menaces contre notre sécurité nous obligent à augmenter nos capacités militaires. Une attention particulière doit être apportée à nos nouvelles unités stratégiques du nord», a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, cité par l’agence de presse russe RIA Novosti.

    Un porte-parole militaire a précisé que 5 000 soldats étaient en outre déployés, également pour des manoeuvres, dans l’est de la Russie et environ 500 dans l’instable région du Caucase du Nord, d’après les agences de presse russe.
    La semaine dernière, l’armée russe avait entamé des manoeuvres de grande ampleur dans plusieurs régions, déployant notamment 8 000 artilleurs en Crimée, péninsule ukrainienne annexée en mars 2014, et dans le sud-ouest, près de la frontière avec l’Ukraine.

    http://www.journaldemontreal.com/2015/03/16/larmee-russe-deploie-38-000-soldats-dans-larctique-pour-des-manoeuvres

    • pacou

      Le système de propagande de la démocratie participative façon occidentale n’est qu’un des moyens et de prétextes parmi d’autres pour propager des mensonges à l’encontre des peuples slaves de religion orthodoxe. Les peuples occidentaux bien confortés dans leur confort matériel et matérialiste ne connaissent l’histoire qu’à travers ce que les médias aux ordres leur propage, mais la réalité n’est pas celle que l’on veut nous faire croire. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’une part de ne pas tomber dans l’illusion d’une paix dite républicaine mais aussi de connaître l’histoire du passé des peuples car ce qui détermine le futur vu par les prophètes est la continuité des conflits qui ont marqué l’histoire des peuples. Ainsi en est -il des Balkans sous administration artificielle de l’Otan, mais comme dit le proverbe ,chassez le naturel , mais le naturel revient au galop. Lorsque Israël attaquera l’ Iran avec les USA bras armé du mondialisme juif, le recours et le salut des Balkans viendra par la Russie chassant ainsi les troupes onusiennes au service du prince de ce monde sous couvert de démocratie. La Russie viendra délivrer les Balkans du joug mondialiste et un prince russe viendra serrer la main du Grand Monarque et l’Europe reviendra à ses origines chrétiennes comme cela avait été annoncé depuis 1846. Ce n’est pas la Russie le méchant mais bien le g7 , les sept bêtes (gouvernement) de l’apocalypse de st Jean et et la 8em bête est la Russie. Lorsque le géant aux pieds d’argile (USA) du prophète Daniel tombera, les nations retrouveront leur identité délivrée du joug mondialiste avec ses présidents mannequins comme le poteau de boue de Marie-Julie Jahenny l’actuel président Sarkozy. La guerre contre la Russie sera providentielle au sens où elle permettra aux différents peuples de recouvrer leur origine ancestrale.

    • ligeri

      l’aurore boreale annoncée par la vierge marie a Fatima en 1917 a eu lieu le 25 janvier 1938 et fut visible jusqu’au sud de l’europe. La seconde guerre mondiale arriva 19 mois plus tard (déclaration de guerre le 3/09/1939).
      Marie Julie Jahenny avait prophétisé que « quand vous verrez l’aurore boreale apparaitre sachez que ce sera le signe d’une guerre prochaine. Quand la lumiere sera de nouveau visible alors ma mère se tiendra debout devant le soleil couchant pour prévenir les bons que le temps est là. Les méchants verront un animal effrayant et crieront épouvantés et désespérés, mais il sera trop tard.  »
      Je me demande si les loups aperçus en pleine villes des Pays Bas et Danemark dimanche 15 et lundi 16mars ne pourraient pas être cet animal effrayant dont parle marie julie Jahenny? et le 17mars l’aurore boreale était visible jusqu’au portugal.

      • dalencourt

        L’animal effrayant, c’est tout simplement la bête de l’Apocalypse, c’est à dire Babylone, la société actuelle. Les hommes vont se rendre compte de la folie destructrice (des corps comme des âmes) où mène cette société.

    • serge

      Sauf qu’aux USA ce phénomène est habituel… Par contre chez nous, les tétrades, l éclipse sont des signes du retour en gloire de Jésus!
      Relevons la tête, veillons prions, nous n avons rien a craindre si nous sommes en règle avec le Père, bien au contraire soyons dans la réjouissance absolu!
      Quand aux commentaires de certains, Ju par exemple, je me pose la question si vous etes réellement sauvé, vos recherches sur le net et votre façon de vous exprimer sur le sujet en atteste, ce n est pas une critique, mais arrêtez de scruter la guerre des nations façon film de guerre.
      Que Dieu vous bénisse.
      ( je sais que pour vous monsieur le modérateur du blog , je représente a vos yeux un usurpateur et un imposteur… Protestant ne veut pas dire évangéliste illuminé, ou autre groupuscule étrange genre temoin de Jehova, mormon et j en passe. De plus ces gens la ne sont pas affilies a la federation protestante qui elle ne repproche rien aux Catholiques de tout bord. Ces groupes s’eloignent totalement de la parole du Christ, leur but est de faire du buissnes avec des prédications de mauvaise augure sur le thème de la fin des temps!
      Vous avez le droit de le penser et de ne pas publier ce message).
      Mais néanmoins si c est le cas, ayez le respect de répondre franchement, sans juger, par email .
      Je vous remercie de votre franchise monsieur Dalencourt.
      Je vous laisse un lien très intéressant , sait on jamais.
      Cordialement en Jésus notre Sauveur.

        • dalencourt

          Serge, les protestants font tout de même quatre erreurs principales :
          1) se couper de l’Eucharistie. Si vous avez lu l’article, c’est se couper de la principale source de grâces, je dirai même plus du sacrement essentiel qui nous lie à Jésus-Christ après la Rédemption.
          2) se couper de la Vierge Marie. C’est très grave également car le Seigneur lui a confié une mission essentielle : être la médiatrice entre son Fils et les hommes. Là aussi, en ignorant la Vierge Marie, non seulement vous vous coupez de très grandes grâces, mais vous indisposez son Fils car il n’y a rien de plus grave à ses yeux que de rejeter sa très Sainte Mère.
          3) lire la bible sans l’éclairage des Pères de l’Eglise. Encore un péché d’orgueil. Après le refus de Marie médiatrice, c’est le refus de comprendre que lire la bible tout seul, sans une base théologique, c’est beaucoup trop dangereux. C’est source d’erreurs, d’incompréhensions, de faux sens, que vous véhiculez ensuite à satiété. L’Eglise catholique, au contraire, approfondit, explique, complète, développe les textes saints, dans une saine compréhension, avec pédagogie, et d’une seule voix. Le contraire du vacarme tonitruant de vos multiples erreurs.
          4) refuser l’autorité du pape et la nécessaire organisation hiérarchique de toute société humaine. Là aussi on tombe vite dans l’anarchie et la multiplicité des sectes.

          Je viens d’expliquer les dangers de la démarche protestante. Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas parmi les protestants des hommes de bonne foi, et de bonne volonté, qui ne sont probablement pas conscients de tout ce que je viens d’expliquer, mais qui hélas agissent (et pensent) selon ces principes. C’est pourquoi j’essaie de leur ouvrir les yeux. Ce ne sont pas les protestants que nous combattons (quoique certains sont très conscients de ce qu’ils font) mais le protestantisme, d’autant plus dangereux qu’il se réclame du Christ et possède, à tort, l’appellation de « chrétien ».

        • Lara38

          Oui mais M. Dalencourt, si l’on se réfère au lien de Serge, on apprend que nous sommes en pleine tétrade d’éclipse, à mi-chemin même très précisément :

          A Pâques, le 15 avril 2014,

          à Souccot, le 8 octobre 2014,

          le 20 mars 2015 (1er Nisan, éclipse solaire totale),

          à Pâques, le 4 avril 2015,

          et à Souccot, le 28 septembre 2015.

          Or le 20 mars sera aussi le jour de l’équinoxe de printemps, or l’équinoxe de printemps se réfère à la période de l’année où le jour et la nuit sont d’égale durée, à mi-chemin entre le jour le plus long et le plus court. C’est en fait comme si on était à mi-chemin des grandes tribulations, avec le retour du Christ plutôt vers septembre, comme l’ont supposés pas mal de lecteurs sur ce blog d’ailleurs…

    • fleurdusoleil

      @benorun974 L’oie est le symbole de l’élévation morale, de la vigilance et de la fidélité conjugale. Les oies étaient également les messagères des dieux pour les augures. En effet, leur vol permet de connaître les volontés divines

  12. David21

    Bonjour à tous !

    Vous avez vu Louis ?
    Le Musée de Bardo à été inauguré le 7 Mai 1888.
    Nous sommes le 77ème jour de l’année et le 5555ème jour depuis le 1er Janvier 2000.

  13. ju

    Louis,

    aujourd’hui j’ai discuté avec des amis très proches de moi, de belles ames manquent juste qu’elles se convertissent bref des gentils et on en est venu sur un sujet, ils ont remis en cause, la création du big bang, en disant ne serait ce pas un mensonge de plus?? ça c’est rien, je sais que c’est Dieu qui a créée, mais le sujet le plus intéressant!!! c’était et là c’est une question que je vous pose Louis!!! Lucie notre soit disant ancetre tel que l’on veut nous le faire avaler aussi, c’est un mensonge aussi?? si vous avez des bouquins là dessus, merci, je ne sais pas si Laurent Glauzy a fait des recherches de ce coté, en tout cas plus on avance, et plus je vois ceux qui recherchent la vérité, et ceux qui plongent et baignent dans Babylone !!!! c’est bien !!

    • dalencourt

      Bien sûr, il faut lire Laurent Glauzy et Dominique Tassot ; on nous raconte n’importe quoi avec les Lucy, big bang etc… ce ne sont que des théories invérifiables et complètement imaginaires. Il faut arrêter de croire que les premiers hommes étaient de parfaits imbéciles vivant avec des silex taillés. Ils étaient plus intelligents que nous et vivaient en parfaite harmonie avec la nature, qu’ils maîtrisaient très bien. Depuis que l’homme s’est détourné de la nature, il ne peut plus comprendre ce que c’est.

      • Souri7

        Exactement, et quand on voit l’admiration que provoque l’art pariétal (art « préhistorique » des grottes) on ne peut pas croire que ces hommes étaient des rustres et « sortis » du singe. C’est incompatible. Il y a une dimension que l’art des hommes modernes a rarement atteinte.

    • serge

      Pareil dans la théorie de l’ évolution selon Darwin… Dieu n’est pas un singe, nous ne sommes pas des singes!
      Dans la Bible il est écrit ceci:
      Genèse 1
      …26Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. 27Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.

      • Lelibresanspeur

        Si ça peut aider ?

        Preuve mathématique de l’existence d’un créateur à l’origine de l’univers

        L’univers est un milieu tres équilibré, grace à des constantes universelles tres précises.
        Ces constantes universelles sont des nombres irrationnels,
        c’est à dire des nombres qui ont une virgule et qui ne finissent jamais,
        tel que le nombre pi, que tout le monde connait déjà.
        Ainsi, si on change un seul de ces chiffres, n’importe lequel, à n’importe quel endroit du nombre,
        ou dans n’importe quel nombre, on crée un déséquilibre qui abouti à l’éffondrement de l’univers tout entier.
        Cela peut se démontrer par un calcul mathématique
        et a fait l’objet de parutions scientifique tres serieuses..

        Donc il n’y a qu’une seule possibilité pour que l’univers puisse être équilibré,
        il faut que les constantes universelles soient apparues toutes en même temps
        et qu’elles aient toutes été précises, dès le début.
        C’est à dire que seul dieu peut les avoir créees en un éclair.

        Les constantes universelles et l’équilibre de l’univers,
        sont des preuves mathématiques et cosmologiques
        de l’existence d’un dieu créateur, à l’origine de l’univers.
        Qu’on le veuille ou non.
        Il ne s’agit pas d’interpretations mais d’évidences..
        Qu’il existe des univers parallèles ou pas, avec des constantes universelles différentes,
        cela ne change rien non plus car pour qu’un univers viable apparaisse,
        il faut que les constantes universelles soient apparues toutes en même temps
        et qu’elles aient toutes été précises, dès le début.

        De plus, le hasard ne peut en aucun cas générer de l’ordre. Il est au contraire générateur de désordre.
        Le hasard ne peut donc pas être à l’origine de l’univers. Le croire est plus surnaturel que l’hypothèse du créationnisme.
        Entre hasard et dieu, évolutionnisme ou créationnisme, l’existence d’un dieu créateur est la seule possibilité
        permettant d’expliquer l’origine de l’univers. C’est aussi la plus rationnelle puisqu’elle est mathématique.

        Mais ce n’est pas la seule preuve mathématique car que dire du nombre d’or ?

  14. ju

    Louis,
    le temps pressant et sentant l’imminence d’un conflit!!!
    j’aimerais vous faire part d’une chose, ici est ce que des personnes sont pretes à faire un courrier à l’ambassade de Russie en France, en disant que nous ne voulons absolument pas de cette guerre qui sera au profit unique de l’empire, car le conflit est imminent nous devons montrer notre soutien à la Russie, qu’en pensez vous Louis??

    • dalencourt

      Ju, cela ne sert à rien. Sortez de Babylone au lieu de vouloir toujours y rentrer et faire son jeu. Oubliez tous ces gens-là et préoccupez-vous uniquement de votre Rédempteur.

  15. magma13

    Ce qui est fou concert ces aurores c’est que le Soleil est calme, pas de taches….

    http://www.redon.maville.com/actu/actudet_-aurore-boreale-sublime-spectacle-dans-le-pas-de-calais-et-en-vendee_54135-2736412_actu.Htm

    Marie Julie Jahenny: « Quand vous verrez l’Aurore Boréale apparaître, sachez que ce sera le signe d’une guerre prochaine. Quand la lumière sera de nouveau visible, alors ma Mère se tiendra debout, devant le soleil couchant, pour prévenir les bons que le temps est là. Les méchants verront un animal effrayant, et crieront, épouvantés et désespérés ; mais il sera trop tard. Je sauverai beaucoup, beaucoup d’âmes (pour l’autre vie). »

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/quelques-propheties.htm

    • Stéphane

      Intéressant cette prophétie de Marie Julie Jahenny que ‘ligeri’ a aussi partagé suite à ces aurores boréales.

      « Quand la lumière sera de nouveau visible, alors ma Mère se tiendra debout, devant le soleil » :
      Je pense que c’est tout simplement l’éclipse solaire de demain vendredi 20 mars. Souvenez vous la Dame de l’Apocalypse : « Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. » C’est bien la Très Sainte Vierge Marie, la Mère de Notre Seigneur Jésus-Christ qui se tiendra debout devant le soleil demain vendredi 20 mars, la lune sous ses pieds !!!! C’est Elle, notre belle Souveraine, la Tour de David, la nouvelle Arche d’Alliance, Elle la seule créature de l’univers tout entier qui commande aux Anges, aux hommes et aux démons en tout autorité, qui est chargée d’écraser définitivement la tête du serpent.

      N’oubliez jamais que la Très Sainte Vierge Marie dispose de toutes les Grâces de Dieu, de tous les Dons du Saint Esprit, de toutes les Vertus de Jésus et qu’Elle les distribue où Elle le veut, quand Elle le veut et à qui Elle veut et autant qu’Elle le veut. En Elle, Dieu y a mis son Trône.

      Alors je pense qu’il est très important que nous récitions et méditions tous le Saint Rosaire en entier demain, ce vendredi 20 mars 2015. Que Dieu vous bénisse, et encore merci à Louis pour tout !

      Avec Marie, en Elle, par Elle et pour Elle, pour la plus grande Gloire de Dieu.

  16. Bernie

    Voilà une lettre tres intéressante. Oui il nous faut etre attachés à la personne de notre Seigneur
    Jésus Christ et à la doctrine de l’Eglise. Il n’y a pas d’autre voie…………
    Soyons vigilants. Prions, prions, prions !!!!

    LETTRE OUVERTE AU PAPE FRANÇOIS

    Cher Pape François,
    L’Église enseigne qu’à titre de théologien catholique, je suis autorisé à soulever des questions concernant la teneur de vos interventions (On the Ecclesial Vocation of the Theologian, 24).
    Depuis que vous êtes Pape, une grande partie de vos actions et de vos déclarations ont suscité de l’inquiétude chez bien des cardinaux catholiques. J’ai moi aussi soulevé quelques questions, particulièrement sur le fait que vos paroles et vos actions semblent être l’accomplissement de prophéties catholiques crédibles pour notre temps. L’essentiel de cette attitude croissante porte sur ce qui semble être votre intention de changer ou d’altérer la doctrine catholique et de peut-être faire des concessions pastorales concernant l’enseignement doctrinal de la foi et de la morale.
    Je soulève simplement des questions
    Je commence par demander si c’est à vous et à vos acolytes que Benoît XVI faisait allusion dans sa célèbre déclaration au début de son pontificat : « Priez pour que je ne fuie pas devant les loups. » ? Avez-vous le projet de fourvoyer un grand nombre de catholiques en commençant d’abord par la famille (changer la signification du mariage, transiger sur des questions de morale sexuelle et de vie), qui est le fondement de la société et de l’église domestique ? Pourquoi avez-vous minimisé l’importance des doctrines sur l’homosexualité, la cohabitation, l’avortement et la contraception ? Pourquoi avez-vous stratégiquement placé à des postes clés des chefs de l’Église qui promeuvent le changement et le compromis doctrinal, et causent ainsi déjà de la confusion ? Êtes-vous sur le point d’amener l’Église catholique à faire un certain nombre de déclarations alarmantes concernant les raisons pour lesquelles elle doit changer et amender diverses parties de sa structure et de ses croyances ? Pourquoi nous semble-t-il que les changements dans les lois de nos pays soient opérés à l’instigation des changements proposés dans nos églises et en union avec elles, ces deux séries de lois nouvelles se rejoignant pour redéfinir et accueillir toutes sortes de péchés ?
    Cela pourrait-il devenir une question de validité papale ?
    Il est objectivement impossible qu’une seule doctrine de foi soit changée, rejetée, ou fasse l’objet d’un compromis. L’Église enseigne que même un pape peut tomber en hérésie personnelle s’il refuse de croire même une seule doctrine et, dans ce cas, il devient de facto un pape invalide. Y a-t-il une seule doctrine de la foi en laquelle vous refusez de croire ? Ou que vous essayez de changer ? Ou que vous changerez bientôt ?
    Saint Thomas d’Aquin confirme que tout membre de l’Église qui refuse obstinément de croire même en une seule doctrine de foi perd toute la grâce de la foi théologique ; et en maintenant ainsi délibérément ne serait-ce qu’une sorte d’opinion en accord avec sa propre volonté, il se rend hérétique. Cela devient davantage matière à scandale lorsque les chefs de l’Église traitent la doctrine comme si elle ne l’était pas, prétendent qu’une doctrine a été jusqu’à maintenant controversée et s’efforcent alors de la redéfinir en la traitant comme une question toujours ouverte, une matière d’opinion ou de discussion entre experts. C’est alors pure supercherie. Un autre sujet d’inquiétude apparaît lorsque des membres de la hiérarchie de l’Église affirment qu’ils n’ont pas l’intention de changer une doctrine de l’Église, alors qu’ils se préparent à faire des concessions pastorales apparemment miséricordieuses, mais en réalité condamnées par l’Église et avec l’intention secrète de rendre ainsi une doctrine obsolète.
    Vous ne pouvez changer une seule doctrine dans le catéchisme
    Bien que toutes les doctrines dans le Catéchisme ne soient pas infailliblement définies, le Catéchisme n’enseigne que la vérité, une vérité qui fut « transmise aux saints une fois pour toutes » (Jude 3). Altérer de façon significative tout enseignement du Catéchisme, source de doctrine sacrée, « texte de référence sûr et authentique pour l’enseignement de la doctrine catholique » (FD 3), qui sans aucune erreur « synthétise pour notre temps de façon normative — en vertu de son autorité apostolique — la globalité de la foi catholique » (DGC 120), et les « les vérités fondamentales du salut qui expriment la foi » (DGC 124), cela conduit objectivement à l’hérésie et à l’apostasie. Que vous changiez une doctrine ou que vous la transgressiez au nom d’une concession pastorale (peu importe la noblesse apparente de la raison invoquée) ou que vous la remplaciez simplement par de nouvelles lois de tolérance, tout cela constituerait une hérésie. Changer la doctrine de l’Église même sous l’apparence d’une innovation pastorale ne valide pas le changement. On assiste aujourd’hui à un vaste libéralisme radical de compassion erronée, de fausse miséricorde et de tolérance excessive sous prétexte de modernité pastorale. Mais seul ce qui est pastoralement vrai peut être vraiment pastoral. La miséricorde ne peut jamais être alléguée comme alternative ni aller à l’encontre de la doctrine. La vérité doctrinale ne peut pas être adaptée aux croyants et à l’âge, mais le croyant et l’âge doivent être invités à s’adapter à la vérité doctrinale. Un enseignement nouveau ou révisé de l’Église, ou une permission qui transgresse ou change n’importe quel article de foi, ou qui ne fait même que lui donner une interprétation différente de celle reconnue comme traditionnelle et véritable, serait nécessairement hérétique. Est-ce cela que vous avez en vue ?
    Jésus-Christ est la Voie, la Vérité et la Vie, et il n’y a pas de salut en dehors de lui. Il est la plénitude de toute révélation divine laquelle subsiste pleinement et uniquement dans l’Église catholique. Le fidèle catholique doit croire vraie toute la doctrine de l’Église. Cette foi « est nécessaire au salut » (CEC 882) de ceux qui en ont connaissance. Et si le pape « a sur l’Église, en vertu de sa charge de Vicaire du Christ et de Pasteur de toute l’Église, un pouvoir plénier, suprême et universel », cela ne s’avère que s’il est et demeure valide. Votre fonction de pape vous donne pour mission de sauvegarder consciencieusement et d’interpréter authentiquement les doctrines confiées au Magistère authentique de l’Église par notre divin Rédempteur (Mt 16.18, 18.18), mais ces doctrines ne sont pas sujettes à être soumises par vous, à titre individuel, au jeu du pouvoir et des programmes. Et si l’enseignement de l’Église sur le « développement doctrinal » autorise un progrès authentique dans l’articulation et la compréhension de la Révélation, il ne permet jamais de changer, d’abandonner ou de rejeter une seule doctrine de l’Église.
    Le Verbe, tel qu’il nous est donné dans l’Écriture (la Bible) et la Tradition (le Catéchisme), ne peut être changé. La divine vérité de la foi tout entière, qui nous a été transmise sous la forme de la doctrine sacrée, est « sagesse au-dessus de toute sagesse humaine » et n’est comprise et acceptée qu’avec une profonde et authentique « crainte du Seigneur ». C’est le devoir de la hiérarchie de l’Église d’appeler les fidèles à une « obéissance de foi » à la vérité tout entière de la doctrine sacrée dans l’Écriture et la Tradition avec une liberté de conscience qui n’est jamais liberté « de » la vérité, mais toujours et uniquement liberté « dans » la vérité. Et tout travail de pluralité véritable doit sauvegarder l’unité de la foi dans son intégrité doctrinale.
    Au lieu d’appeler l’humanité à la conversion au Christ et à la vérité de la doctrine en remplissant la mission du Christ d’aller enseigner toutes les nations « leur apprenant à garder tout ce que je vous ai commandé » pour la conversion par le Baptême, il en est qui voient que vous cherchez plutôt à trouver des compromis pour adapter la doctrine aux tendances actuelles de la pensée et du comportement séculier, et à la plier pour accommoder d’autres orientations religieuses. Pape François, nous devons tenir fermement à ce qui nous a été confié par le Christ et ses Apôtres, c’est-à-dire, l’intégralité du dépôt de la foi trouvé dans la doctrine sacrée (1 Tm 6.20). Nous sommes appelés à laisser la vérité surnaturelle du Christ parler d’elle-même, car « Le motif de croire [la doctrine] n’est pas le fait que les vérités révélées apparaissent comme vraies et intelligibles à la lumière de notre raison naturelle [spécialement dans le contexte d’une société moralement corrompue]. Nous croyons à cause de l’autorité de Dieu même qui révèle et qui ne peut ni se tromper ni nous tromper » (CEC 156). Mais si Dieu ne peut pas se tromper, un pape le peut, spécialement avec un insigne trompeur d’humilité (fausse) et d’amour (faux) pour l’humanité, que l’on exhibe sans les pratiquer véritablement. Plusieurs ont exprimé leurs inquiétudes concernant vos intentions véritables à cet égard.
    Pour réitérer mon point principal – Pape François, vous ne pouvez changer, altérer ou rejeter même une seule doctrine sans démanteler le dépôt de la foi tout entier. « Car quiconque aura observé toute la loi, s’il vient à faillir en un seul point, est coupable de tous. » (Jc 2.10). Même si la plus petite ou la plus insignifiante doctrine est rejetée, changée ou accommodée, c’est alors la vérité tout entière de Dieu qui est compromise. Pape François, vous pouvez mettre à jour ou changer les traditions de l’Église, comme beaucoup dans la hiérarchie l’ont fait validement, mais vous ne pouvez pas changer la doctrine de l’Église, pas même un iota, pas même la moindre doctrine (par exemple, la communion pour les remariés, une bénédiction de l’Église pour les couples de même sexe, la signification de la Sainte Eucharistie), sans rendre de facto invalide votre pontificat. Il serait impossible pour un chef de l’Église de permettre un changement pastoral substantiel à une doctrine parce que cela rendrait nécessairement cet accommodement pastoral incompatible avec la doctrine, ce qui une fois encore s’apparente à l’hérésie et à l’apostasie. Accepter un compromis pour une seule doctrine catholique, c’est ouvrir une boîte de Pandore avec pour effet d’enlever toute légitimité à la doctrine catholique.
    Êtes-vous en train de conduire l’Église vers la Grande Apostasie et le Schisme ?
    Pape François, êtes-vous en train d’organiser un nouveau mouvement évangélique qui sera annoncé par étapes et avec une stratégie de gradualité, afin d’éviter trop de questions, mais qui sera reçu par beaucoup comme une bouffée d’air frais ? Êtes-vous en train de former une fausse confrérie œcuménique faisant partie d’une Église nouvelle et rénovée, cherchant à unir les églises du monde en une Nouvelle Église Mondiale, qui mènera à des rituels nouveaux et à de nouvelles abominations ? L’Église n’a pas à s’adapter au monde moderne et sa doctrine ne doit pas être changée pour devenir inclusive afin d’accommoder des confessions, des religions et des modes diverses.
    Et peu importe le bien que vous faites, peu importe l’engagement humanitaire que vous promouvez ou le concours de popularité que vous gagnez, si vous détournez les fidèles du droit chemin, vous ne serez rien d’autre qu’un faux pape. Tout comme nous, vous avez deux choix – celui de rester loyal à la Vérité du Christ ou de l’abandonner pour embrasser des mensonges, ce qui est de l’hérésie, et de répandre ces mensonges par une apostasie trompeuse et fourbe en divisant ainsi l’Église par un schisme.
    Pape François, quels que soient vos projets, le fait est que beaucoup sont d’avis que vous ajoutez déjà à la confusion spirituelle de notre temps. Votre attention semble vouloir se porter sur l’homme plus que sur Dieu, impressionner ou plaire à l’homme plus qu’à Dieu, et apparemment à aider l’homme dans son péché plus qu’à servir Dieu et à obéir à Ses Commandements. Si tel est le cas, où cela vous mènera-t-il ? Et où emmenez-vous l’Église ?
    Le faux prophète est-il parmi nous ?
    Pape François, il y a beaucoup d’enseignements et de nombreuses prophéties bibliques sur le faux prophète et vous semblez en remplir quelques-unes. Pourquoi soutenez-vous vigoureusement des évêques dissidents qui proposent des concessions pastorales hérétiques et cherchent effectivement à falsifier la doctrine sacrée, alors que vous renvoyez, rétrogradez ou déresponsabilisez impitoyablement d’autres évêques connus pour leur fidélité à la doctrine ? Pourquoi faites-vous preuve d’une extraordinaire sensibilité pastorale envers des gens qui ne veulent même pas pratiquer la foi et sont même résolus à l’offenser, alors que vous démontrez un fort antagonisme envers ceux qui la pratiquent ? Pourquoi certains ont-ils de plus en plus l’impression qu’une désorientation diabolique quoique intentionnellement nébuleuse de la doctrine de l’Église se prépare sous votre gouverne ?
    La Bible nous met en garde contre les faux prophètes qui fourvoient le peuple de Dieu par leurs mensonges et leur imprudence. Saint Jude nous dit qu’ils travestiront la grâce de notre Dieu en licence. Notre-Seigneur nous a avertis à plusieurs reprises contre les faux prophètes qui en conduiront beaucoup à leur perte. Jésus nous raconte la parabole du bon grain et de l’ivraie, où l’ivraie de la fausse doctrine ressemble si bien au bon grain que même les fermiers (théologiens/apologistes/évêques) ont de la difficulté à la reconnaître, car le diable aime masquer la fausseté avec la vérité, à utiliser la vertu pour justifier le vice et à déformer la doctrine pour justifier l’hérésie, si bien que même les fidèles sont trompés. Jésus nous a effectivement prévenus de nous méfier des faux prophètes qui viennent déguisés en bergers, mais sont en réalité des loups voraces. Et Saint Paul déclare en parlant de ces scélérats : « Mais quand nous-mêmes, quand un ange venu du ciel vous annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème ! »
    Pape François, êtes-vous le loup déguisé en berger dont parle la prophétie catholique ? Êtes-vous le faux prophète prophétisé, qui par les mensonges et la tromperie mènera l’Église au schisme ? Êtes-vous l’anti-Jean le Baptiste, précurseur de l’Antichrist qui régnera sur le monde ? Serez-vous bientôt au seuil de la mort, comme celui que prophétise le livre de l’Apocalypse, et qui alors, tout comme si un miracle avait eu lieu, semble être ressuscité des morts ?
    Deux sources de révélations privées reconnues par l’Église méritent ici notre considération. Premièrement, à La Salette, Notre-Dame nous avertit que Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist, que l’Église sera éclipsée et que nous ne saurons plus qui est le vrai pape. Et deuxièmement, à Akita, Notre-Dame nous prévient que l’action du diable s’infiltrera même dans l’Église, de sorte qu’on verra des (bons) cardinaux s’opposer à des (mauvais) cardinaux, et où l’Église sera entraînée dans une révolution. Et il existe un grand nombre d’autres prophéties catholiques crédibles qui nous avertissent concernant notre temps, des prophéties que chaque catholique devrait connaître. Elles nous disent qu’un chef de l’Église s’en vient et qu’il trompera le monde par un grand nombre d’actions considérées comme des œuvres de grande charité, mais accomplies derrière une façade d’humilité et de belles paroles présentées avec un merveilleux charisme extérieur d’amour du prochain. Par ses enseignements, il encouragera l’humanité à remplacer Dieu par un humanisme exalté.
    Il est tout à fait possible pour un maître trompeur de duper les fidèles catholiques : le père Maciel, fondateur des Légionnaires du Christ, avec son orthodoxie et son humilité apparentes, ses témoignages de sainteté, a réussi à tromper même un saint pape (saint Jean-Paul II). Le Catéchisme déclare même que dans les derniers temps un grand nombre de fidèles seront trompés, expressément par une duperie religieuse. Pape François, êtes-vous un imposteur qui va compromettre la doctrine de l’Église, proclamer fièrement votre solution pour unir toutes les églises en une seule, et entraîner l’Église catholique dans un schisme ? Allez-vous bientôt organiser un référendum qui adaptera les lois de l’Église pour admettre de nouvelles pratiques de péché en accord avec des droits de l’homme tordus, et forcer alors un nouveau serment d’allégeance de l’Église à cette nouvelle et fausse doctrine ? Allez-vous tourner en dérision la foi et la morale catholiques au nom d’un changement de discipline, d’une action pastorale et d’un vote populaire, et mettre en œuvre ce programme pour placer la conscience individuelle au-dessus de la doctrine catholique ?
    En notre temps et plus que jamais, Satan veut causer un tort spirituel considérable à l’humanité par ses mensonges. Nous savons que le faux prophète va se faire passer pour un ami des catholiques, des protestants, des juifs et des musulmans. Il est au contraire le faux prophète entré dans la maison de Dieu pour tromper et détruire les âmes par ce qui sera la plus grande tromperie religieuse de l’histoire.
    Pape François, si vous êtes le faux prophète qui cherche à voler les âmes par la duperie, alors vous allez perdre. Le livre de l’Apocalypse nous dit que le faux prophète et l’Antéchrist seront tous deux précipités dans l’étang de feu où ils souffriront pour l’éternité. « Le mauvais aura peut-être son heure, mais Dieu aura sa journée » (Vénérable Fulton Scheen). Une grande partie de ce qui arrivera à l’Église en ces temps a été prédite, et nous savons que Dieu permettra ces abominations pour une bonne raison. L’Église, comme le Christ, souffrira sa passion, la crucifixion et la mort, et alors seulement elle connaîtra sa résurrection pour entrer dans la nouvelle Ère de Paix (Fatima). Et nous savons qu’il n’y aura pas de défaite pour les fidèles qui resteront fermes dans la foi et maintiendront la Vérité – le Verbe de Dieu – même face à l’adversité, à l’hérésie, à l’apostasie et au schisme. Pape François, quelle que soit la défense que vous puissiez avoir ou préparer concernant les questions que j’ai soulevées, l’avenir nous fera connaître la vérité.
    Aux fidèles catholiques
    Aux fidèles catholiques, je dis ceci : nous vivons des temps sombres et dangereux où la foi et la morale sont attaquées et réprimées de tous côtés, et très sinistrement de l’intérieur de l’Église elle-même. Saint Paul nous a prévenus dans sa première lettre à Timothée « que dans les temps à venir, certains abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des [fausses] doctrines diaboliques » (1 Tm 4.1). Vous devez maintenant prendre connaissance des signes des temps qui ont été prophétisés dans l’Écriture, y compris dans le livre de l’Apocalypse et dans les prophéties crédibles mariales et modernes. Une prophétie catholique sérieuse indique que nous sommes actuellement dans la grande bataille annoncée dans l’Écriture pour les temps derniers. Peu importe ce qui viendra, l’Église catholique de Jésus restera intacte, même s’il n’y en aura plus qu’un reste. Jésus a promis que la Vérité ne pourra jamais changer ou être vaincue. Ceux qui se séparent de l’Église en ces temps par des compromis avec la doctrine, même en suivant un pape, ne seront plus unis à la véritable Église.
    Priez pour la grâce de discerner la Vérité. La victoire appartient au Seigneur. Tout ce que vous avez à faire c’est de faire confiance à la Vérité afin de pouvoir éviter les pièges qui peuvent être posés pour voler votre âme. Ne permettez pas qu’on vous impose une fausse doctrine si vous êtes (faussement) accusés de manquer de tolérance, de manquer de compassion, de manquer d’amour, de manquer de respect des droits de l’homme, et de porter injustement des jugements. Que Jésus vous ouvre les yeux sur toutes les tromperies possibles ou les mensonges qu’on peut vous présenter avec des demi-vérités, un double langage ; et que le Seigneur ne permette pas qu’un faux chef divise l’Église. Priez pour la grâce du discernement pour ne jamais refuser d’admettre la Vérité. Soyez fermes dans votre foi au Verbe divin, à l’enseignement de l’Église et aux Sacrements. Peu importe la violence des attaques contre l’Église de Jésus, Dieu ne permettra jamais qu’elle soit détruite (le célèbre rêve de saint Jean Bosco sur la guerre dans la Barque de Pierre nous vient ici à l’esprit). Nous assistons peut-être à un plan sournois pour nous conduire à l’apostasie, le premier sceau du livre de l’Apocalypse, et ce sera la plus grande tromperie de l’histoire ; examinez donc à partir de maintenant tout ce qui vous est dit, même par le Pape François. Car l’homme ne peut pas vivre uniquement de pain, mais seulement de la Parole véritable de Dieu. Refuser d’admettre ou abandonner même une seule doctrine de foi c’est nier et abandonner le Christ lui-même, comme le fit Judas. Les fidèles doivent être sur leurs gardes concernant tout programme cherchant à altérer ou à rejeter une doctrine en suivant les caprices de la modernité et du relativisme.
    Aux fidèles catholiques et aux hommes de bonne volonté, je déclare qu’il faut maintenant faire preuve de vigilance ! Ne permettez pas que des mensonges, de n’importe quelle source de l’Église, viennent vous tromper, et ne témoignez pas d’une loyauté mal placée. Suivez la Parole de Dieu telle qu’elle vous a été présentée depuis le commencement. Ne vous laissez pas prendre par de faux appels de charité lancés en faveur des droits de ceux qui cherchent à faire accepter leur propre vie de péché, alors qu’ils défient les lois de Dieu et pourraient maintenant bientôt recevoir l’approbation de l’Église pour continuer dans cette voie. Et maintenant : même si le pape conduit l’Église dans l’hérésie, les doctrines de l’Église resteront vraies. Et comment les fidèles peuvent-ils le savoir – si n’importe quel enseignement nouveau affirme que Jésus approuve le péché, vous saurez alors que c’est un mensonge. La vérité, c’est que Jésus a toujours et clairement détesté tout péché, sans équivoque, par amour du pécheur. Jésus n’accepterait jamais un compromis avec sa vérité !
    Pour terminer
    Pape François, si votre intention est d’adapter n’importe quelle doctrine de foi au monde profane et séculier d’aujourd’hui, ou même de minimiser une certaine doctrine de façon à permettre une nouvelle tolérance au péché, l’Église ne vous suivra pas, les fidèles ne l’accepteront pas. Car une telle apostasie rendrait invalide votre pontificat. Je vous adjure plutôt de répondre à votre véritable vocation qui est de sauvegarder et de promouvoir clairement et plus activement la doctrine sacrée, et de former avec elle des évangélisateurs qui soient d’authentiques témoins vivants de la foi pour former les saints du troisième millénaire chrétien. J’encourage aujourd’hui tous les catholiques à vous aimer et à vous obéir, Pape François, en tout ce qui concerne la vraie foi ; mais j’encourage également les fidèles à être plus conscients et plus avertis concernant les signes des temps. Pape François, si vous deviez encore et toujours décider de permettre tout changement à la doctrine, la hiérarchie légitime de l’Église avertira alors clairement les fidèles en leur disant qu’elle devrait être notre meilleure réponse en toute bonne foi. Sinon, uniquement amour, obéissance et prière pour vous, Pape François, tout en demeurant à juste titre vigilant et attentif aux signes prophétiques des temps présents.
    Sincèrement dans le Christ,
    Kelly Bowring
    1er octobre 2014

    —————-
    Kelly Bowring, S.T.D., a obtenu sa maîtrise en théologie (M.A.) et ministère chrétien avec certificat supérieur en catéchèse de l’Université franciscaine de Steubenville, sa licence en théologie sacrée (S.T.L.) de la Dominican House of Studies (et de l’Institut pontifical Jean-Paul II) à Washington, D.C., et son doctorat en théologie sacrée de l’Université pontificale Saint-Thomas-d’Aquin, à Rome.
    Kelly Bowring a reçu le mandatum pour enseigner la théologie. Il a enseigné et dirigé un institut au St. Mary’s College of Ave Maria University et a été professeur de théologie sacrée au Southern Catholic College où il a supervisé le programme de théologie et a été doyen de Spiritual Mission.
    Kelly Bowring a écrit de nombreux articles et son livre To Hold and Teach the Catholic Faith est publié par St. Paul/Alba House. Il est l’auteur de divers livres liturgiques et de prière publiés chez W. J. Hirten Co. Son nouveau livre, Your Life Redeemed, est également publié par Two Hearts Press, LLC.
    Kelly Bowring et son épouse Diana ont huit enfants.
    —————–
    Traduction : Jean-Claude Lemyze

  17. marie36

    Le CERN relancera le Grand collisionneur de hadrons, le plus grand et le plus puissant accélérateur de particules du monde le 23 Mars prochain. Cette organisation européenne, dont le logo n’est autre qu’un 666, relance donc une machine hautement controversée exactement 6 mois avant le chaos annoncé par Fabius l’année dernière. Cette même organisation avait inauguré en 2004 devant leur bâtiment une statue de Shiva le destructeur ce qui soulève quelques doutes sur la finalité de ces installations et amène à se demander s’il n’y aurait pas un agenda occulte derrière ce projet. Pourrait-il en être autrement alors qu’ils travaillent officiellement à recréer « la particule de Dieu »?

  18. dobriansky

    Bonjour Mr Dalencourt,
    Ci joint un document prouvant que la bible à été revisité et les textes ne sont pas authentiques… Qu’en pensez vous?

    Bien sûr qu’il y a des vérités dans la bible mais je pense qu »il faut savoir lire entre les lignes…car tout n’est pas authentique…

    • dalencourt

      Mais si elle est authentique ; les écritures saintes ont toujours été protégées.
      Par contre, les ennemis de la Vérité ont tout intérêt à faire croire et enseigner le contraire.
      Sortez de Babylone au lieu d’écouter ses innombrables mensonges. Ce n’est pas parce qu’un mensonge est bien fait qu’il a raison.
      Je retire votre vidéo car le but sur ce blog n’est pas de donner la parole à nos ennemis.

      • samuel de france

        Si vous aviez un grand domaine Louis, votre prochain pourrait compter sur vous en matière de veille. Il est bien évident que dans un monde devenu totalement matérialiste ou cartésien, beaucoup ne peuvent plus guère envisager le coté surnaturel ou alors plus impensable de la Bible, pourtant qu’est-ce que nous savons exactement de la matière dans un tel monde ?

  19. Christine

    Bonjour,
    Voici un lien sur ce qui c’est passé hier soir en Valais pour fêter les 200 ans de l’entrée dans la Confédération:
    http://www.lenouvelliste.ch/fr/valais/valais/treize-sommets-valaisans-ont-brille-de-mille-feux-498-1432023
    C’est tout de même beau ,la veille de la Saint Joseph, férié ici, car c’est le Saint protecteur du Valais.
    Un autre lien intéressant:
    http://lesmoutonsenrages.fr/2015/03/19/ce-vendredi-verra-la-convergence-de-3-evenements-celestes-avec-une-eclipse-du-soleil-une-superlune-et-lequinoxe-de-printemps/
    Bonne saint Joseph à tous

  20. dubreruil

    Bonjour a tous mes frères en Jesus Christ .
    je reviens d un week end de san giovanni de rontondo où le saint Padre pio a Vécu et est mort . J en reviens avec le plaisir d avoir découvert ce lieu et d avoir vu le corp gardé en état d incoruptibilié du Père .Mais j en reviens aussi avec un sentiment de tristesse et de frayeur car l’église a décidé de construir une église moderne a coté de l église originelle de la ville où a exercé Padre pio .
    Pour faire court cette nouvelle église est une horreur , . Là où est exposé le corp , il est célébré des messes et la croix de l Autel n est pas une croix . C est un tronc d arbre avec deux branches , c est absolument horrible omme si le Seigneur avait été cloué sur un arbre . J en revenais pas , il faut voir .et en plus il n y a pas l inscription au dessu de sa tete INRI ( Jésus le NAZAREEN LE ROI DES JUIFS ) . A ce demander si c est bien Jesus qui est sur cette croix .
    pauvre padre Pio je me suis dis . de plus dans cette église moderne froide , dure et grande , vide et pleine d or il y a en haut une chapelle que je ne saurais décrir tellement je m y suis senti mal . Il n y a meme pas de croix , le Christ n y est pas représenté .
    Ce batiment est sans saveur spirituelle et dégage une mauvaise odeur sans jeu de mot . Pour moi c est maconnique . Jesus nous informe quand vous verrez l abomination dans le lieu Saint là sera les derniers temps .
    et tant d autres choses qui m ont semblé étrange …………………
    Bien à vous mes frères en Jésus .
    Que Dieu me pardonne si mes propos ne lui plaise pas mais c est avec mon coeur je parle .
    et là où est ton coeur là est ton trésor .Mathieu

  21. Olivier

    Le moment se rapproche, plusieurs infos inquiétantes tombent !

    1) la convergences de 3 événements célestes le 20 mars:

    http://www.wikistrike.com/2015/03/ce-vendredi-verra-la-convergence-de-3-evenements-celestes-avec-une-eclipse-du-soleil-une-superlune-et-l-equinoxe-de-printemps.html

    2) l’agenda occulte et le CERN:

    http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/03/agenda-occulte-le-cern-relance-son.html

    3) Alerte : un parlement europpéen vote pour préparer l’UE à la guerre contre la Russie !

    http://reseauinternational.net/alerte-alerte-un-parlement-europeen-de-bellicistes-cingles-vote-pour-preparer-lue-a-la-guerre-contre-la-russie-par-giulietto-chiesa/

    • fredericdelest

      Petros, pouvez-vous me dire si c’est bien cela s’il vous plaît ?

      J’ai lu 2Th2:4
      Ce qui retient encore l’impie, c’est la présence de Benoit XVI. Il faut qu’il disparaisse et seulement alors il s’exprimera totalement un court temps avant que le Christ ne le détruise ?

      Ce matin, j’ai écouté le journal du Vatican et le pseudo pape a appelé Benoit XVI à l’occasion de la St Joseph.
      Benoit XVI s’appelle en Joseph.

      Benoit XVI serait donc bien le dernier rempart protecteur de l’Eglise de notre Seigneur ?

      • Souri7

        Oui, fredericdelest, on est plusieurs à le penser. Joli le rappel de Joseph! Car la Sainte Famille c’est aussi l’Eglise de Dieu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s