La délivrance des justes

Christ-rédempteur

Et clamor meus ad te veniat
Et que mon appel parvienne jusqu’à toi
Disons-nous dans les prières au bas de l’autel au tout début de la messe.

Cette même clameur des justes qui fit tomber les murs de Jéricho afin que les hébreux puissent entrer dans la terre promise, après avoir fait sept fois le tour de la ville au son des trompettes.

Trompettes qu’annonce une autre clameur, celle des justes martyrisés et qui, au 5ème sceau, interpellent le Dieu tout puissant en ces termes :
« Seigneur, qui êtes saint et véritable, jusqu’à quand diffèrerez-vous à nous faire justice, et à venger notre sang de ceux qui habitent sur la terre ? »

Eh bien le cri des justes est parvenu jusqu’au Père, et il va nous envoyer son divin Fils afin d’accomplir la seconde rédemption du monde.

La première rédemption du monde s’est accomplie par le sacrifice du Christ sur la croix, qui ira jusqu’à mourir pour racheter nos péchés.
La seconde rédemption du monde s’accomplit par le sacrifice de son épouse mystique, l’Eglise, et de ceux qui lui sont restés fidèles, les justes, qui par leur martyr et leurs souffrances vont racheter les péchés de l’humanité.
Le Christ + les 144 000 justes, voilà le secret de la seconde rédemption du monde.

C’est pourquoi le texte de l’Apocalypse, après avoir décompté les 144000, ajoute « une grande multitude, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de tout tribu, de tout peuple et de toute langue, debout devant le trône de l’Agneau, vêtus de robes blanches. »
Cette multitude, ce sont tous les hommes de bonne volonté qui ont été sauvés grâce aux souffrances des serviteurs de Dieu.

Car ils souffrent. Terriblement.

Certains souffrent dans leur intégrité physique ; par exemple au Proche-Orient et dans la plupart des pays musulmans ou communistes.

Certains souffrent dans leur intégrité morale, notamment tous ceux qui vivent dans l’Occident décadent et perverti.

Tous souffrent dans leur intégrité spirituelle, gravement attaquée par le libéralisme, le matérialisme et la laïcité, et surtout par l’humanisme qui est parvenu à remplacer le christianisme jusque dans le lieu saint, l’Eglise catholique. Car l’humanisme a pour objet d’accorder plus d’importance à l’homme qu’à Dieu, tout en conservant les apparences de la morale chrétienne. Le christianisme place le Christ en son centre, l’humanisme y place l’être humain. Inoffensif en apparence, il inverse le premier et le second commandement, il place en premier « aime to prochain comme toi-même » et en second « tu aimeras le Seigneur ton Dieu de toutes tes forces, de toute ton âme et de tout ton esprit ».

C’est ainsi que l’Eglise a glissé petit à petit vers un discours d’ONG, s’occupant des corps et négligeant les âmes.
Nous vivons aujourd’hui l’aboutissement d’un tel processus avec le synode à Rome en ce moment même, où prévaut une nouvelle définition de la miséricorde divine, basée sur une vision du monde où quasiment tout se vaut pourvu qu l’intention soit bonne.

Alors oui, les justes souffrent.
Car la guerre est totale.
Je l’ai déjà expliqué : après deux guerres mondiales militaires, la troisième fut celle des âmes.

Voilà les châtiments : une guerre totale à la fois physique, morale et spirituelle.
La révolution industrielle a préparé le terrain au matérialisme, puis à la société de consommation et enfin à la mondialisation.
Le libéralisme a préparé le terrain à la révolution des mœurs, au féminisme et à la révolution culturelle.
La république, la démocratie et la laïcité ont préparé le terrain au socialisme, au remplacement de Dieu par l’Etat-Providence. Le roi était le lieutenant du Christ, le président de la République est un serviteur de l’Etat.
L’immigration, par le choc des civilisations et des cultures a permis de noyer ce qui restait de la chrétienté dans un conglomérat de communautés où elle perd son identité.
Et enfin, pour le spirituel, l’esprit du monde a réussit à conquérir la dernière forteresse, le Vatican.

Cette souffrance des justes s’exprime notamment par les divisions constatées dans la Tradition.
A partir du Christ, l’Eglise ne s’est pas ouverte au monde, elle a façonné le monde. Nuance. La cité du mal est devenue la cité du Bien. Et le monde a suivi, tant dans ses institutions civiles que religieuses.
Aujourd’hui, maintenant que le dragon est lâché du puits de l’abîme depuis environ 150 ans, l’Eglise doit-elle s’ouvrir à un monde qui lui est ouvertement hostile ?

On le sait, république, laïcité, matérialisme, socialo-communisme, capitalisme, libéralisme et j’en passe, sont tous des systèmes condamnés fermement par l’Eglise catholique jusqu’à Pie XII inclut, arguments à l’appui.
L’Eglise doit-elle s’adapter à ce nouvel esprit du monde ?
Bien évidemment que non. Or c’est justement l’inflexion voulue par le concile Vatican II et ses initiateurs. De Pie IX à Pie XII, l’Eglise s’est rigoureusement opposée à cette évolution du monde mais hélas, dès les accords de Latran, le ver était entré dans le fruit.

Par conséquent, ceux qui à l’époque de Vatican II avaient compris que cette inflexion était dangereuse, pernicieuse et serait même fatale à l’Eglise, ont eu raison de ne pas la suivre.
Voyant l’abomination de la désolation en lieu saint, ils ont suivi les instructions du Christ : se réfugier dans les montagnes, les grottes, c’est-à-dire s’isoler de ce monde, du moins spirituellement, et surtout rester fidèles à la foi de leurs pères, c’est-à-dire rester dans la tradition et en conserver les rites, la liturgie et les dogmes.

Bref ils sont entrés en résistance.
Cet isolement volontaire leur a valu le surnom d’intégristes, et ils ont été victimes des pires sarcasmes, quolibets, injures et persécutions. Il a fallu se battre à l’époque pour conserver des paroisses et des églises traditionnelles, et attendre Benoît XVI pour que la persécution baisse d’un cran. Monseigneur Lefebvre et la Fraternité saint Pie X ont eu un énorme courage à l’époque de se lever seuls contre tous, face à la meute. Ce courage est allé jusqu’au schisme, mais était-ce un schisme en réalité ?

 

Alors oui les justes souffrent parce qu’ils sont dans l’obscurité, dans les ténèbres.
Faut-il rester avec une Rome apostate et hérétique ? Faut-il en sortir ?
Jusqu’où peut-on aller dans les concessions avec Rome ? Les nouveaux rites et les nouvelles ordinations sont-ils valides ?
Peut-on rester dans l’Eglise tout en critiquant les hérésies de Vatican II ?
Qui a la foi finalement ? Qui a raison ? Ceux qui se séparent afin de rester purs, tels les sédévacantistes ? Ceux qui veulent rester sans faire de concessions, comme la FSSPX ? Ceux qui restent en trouvant des arrangements, comme la plupart des paroisses tradis rattachées aux évéchés ?
Tout le monde se pose des questions et personne n’apporte une réponse satisfaisante. Alors, croyant bien faire, chacun pense pouvoir apporter SA réponse, d’où les critiques incessantes, les divisions, les créations de multitudes mouvements.
C’est ainsi que leur souffrance s’exprime, car nous n’avons plus de berger capable de montrer la bonne voie, le troupeau s’est disséminé et nous n’avons plus confiance dans le pasteur.
Certains sont-ils devenus des Pharisiens ? C’est bien possible.

J’ai exposé ici le point de vue catholique, mais bien évidemment, tout homme est concerné et trouvera le même type d’interrogations et de dilemmes quand  à son attitude à adopter vis à vis de la Babylone moderne.

 

Comment faut-il faire ? Imiter Judith.

Dans le livre de Judith celle-ci, une très belle veuve, décide d’aller vivre avec l’ennemi qui assiège sa ville. Se faisant passer pour une traître, elle se rend dans le camp ennemi qui l’accepte, où elle installe sa tente, accompagnée d’une servante et ne se nourrissant que de la nourriture qu’elle a apportée. Elle s’isole dans sa tente le jour et sort la nuit pour se laver et prier. Un soir, le général ennemi la convoque à un festin, elle accepte et y participe mais ne mange que la nourriture qu’elle a apportée. Ce dernier se saoule et s’isole avec Judith dans sa chambre en espérant la séduire, mais celle-ci profite de son état pour lui couper la tête.

Quel est l’enseignement de l’histoire de Judith ?
Que nous n’avons pas le choix, il nous faut vivre dans Babylone et au milieu d’un monde hostile à nos idées, nos pensées, nos pratiques et notre religion. Y vivre sans se faire happer par l’esprit de ce monde nécessite de s’isoler, psychologiquement et mentalement, et surtout de s’abreuver à la bonne source : la parole de Dieu, la prière, les sacrements. Seule la grâce divine vous permettra de vous tenir à l’écart des aspects malsains de cette société et vous donnera le discernement pour faire le tri entre le bon et le mauvais.

Ceci se renforce aussi par de saines lectures, le choix des écoles, l’évitement des nombreux divertissements pervertissant (ne pas regarder la télévision par exemple, mais s’en servir comme moniteur vidéo en sélectionnant vos films), et par la fréquentation de familles partageant les mêmes valeurs Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es.

Par conséquent, l’exemple de Judith est à méditer.
Il faut revenir aux fondamentaux : l’amour de Dieu, de Jésus-Christ, la reconnaissance de la Sainte Trinité et la dévotion envers la Très Sainte Vierge Marie.
Ensuite, se comporter sur terre en s’approchant le plus possible du respect des 10 commandements et en opposant les vertus aux péchés capitaux.
Enfin, accepter les souffrances que Dieu nous envoie, et notamment cette souffrance suprême que de vivre dans un monde totalement satanique.
Il faut le combattre bien sûr, mais attention, en respectant l’ordre : d’abord le combattre intérieurement en allant chercher les mêmes armes que Judith, prière et méditation, et ensuite le combattre extérieurement. C’est cette paix intérieure générée et entretenue par la grâce qui vous donnera le courage et la ténacité nécessaires aux combats extérieurs.

C’est ainsi que tout homme et femme peut rejoindre les rangs des justes ; ceux-ci ne sont pas réservés aux seuls catholiques mais à tous les hommes de bonne volonté.
Nombreux sont ceux qui, quelle que soit leur confession, cherchent à mener une vie droite et honnête et rejettent eux aussi la Babylone moderne.
Il ne leur reste plus qu’à reconnaître Jésus-Christ comme Fils de Dieu et à se confier à la Vierge Marie pour être sauvés.

 

Cette délivrance est proche

Aujourd’hui, fête de sainte Marguerite-Marie, religieuse privilégiée par les apparitions du Christ à Paray-le-Monial.
Marguerite-Marie fut l’apôtre prédestinée du culte du Sacré-Cœur de Jésus, dévotion très utile en ce moment car, nous le savons, c’est par les Cœurs Sacrés de Jésus et de Marie que nous serons sauvés.

Le Sacré-Cœur de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie sont indissociables dans les derniers temps.
Or nous avons clôturé le 13 octobre dernier la série des apparitions à Fatima.
L’ordre est respecté : grâce à Marie nous avons la paix, et à partir d’aujourd’hui, le Sacré-Cœur prend les affaires en main.

La dernière personne à intervenir, c’est le Christ, car seconde rédemption est aussi synonyme de second avènement. Nous y sommes.

Le 17 octobre n’est pas une date qui tombe au hasard.
C’est indirectement le jour du Sacré-Cœur.
Le 17 est le chiffre du Christ.
Cette année, le Jeudi Saint est tombé un 17, le 17 avril.

Mais il y a mieux que le 17, c’est le 171.
Seuls deux jours dans l’année s’écrivent 171 : le 17 janvier (17.1) et le 17 octobre (17.10).
Le 17 janvier, c’est la date de l’apparition de la Sainte Vierge à Pontmain.
En quelle année ? 1871
Or dans 1871, il y a aussi 171.

Jusque là, rien d’eschatologique, sauf tout les indices qui font converger sur 2014.
C’est là que cela devient intéressant.
Car il y a un lien entre Pontmain, Fatima et le Christ spécifique à 2014.

Le lien avec Pontmain
Le message de Pontmain est très simple, il tient en deux phrases :
« Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon fils se laisse toucher. »
Cette année, la veille de l’anniversaire de l’apparition (le 16 janvier), la foudre tombait sur le Christ de Rio, lui endommageant le pouce.
Mais surtout, Pontmain est entrée dans sa 144ème année. Voilà un lien qui n’est valable qu’en 2014. Or on a vu tout à l’heure que les 144000 justes sont intimement liés à la seconde rédemption.
Enfin précisons que cette apparition est centrée sur le Christ, avec un message en trois parties :
1) La nécessité de la prière
2) Le Père exaucera ses enfants bientôt (et qui sont « ses enfants » si ce n’est, au moins les 144000 justes ?)
3) Mon Fils se laisse toucher : oui mais quand ? Et pourquoi pas le jour miroir du 17.1, à savoir le 17.10, après avoir passé toutes les étapes ?

Le lien avec Fatima
Je sais que ce genre de remarque va en faire bondir plus d’un, mais je continue à penser que le Ciel envoie des messages adaptés à leurs temps. Le 13 juillet 2014, jour anniversaire de la troisième apparition à Fatima, a eu lieu la finale de la coupe du monde. Je ne vais pas revenir sur ce qui a déjà été dit, mais rappeler seulement deux chiffres : 171 buts en tout, sachant que le 13 juillet étant le 194ème jour de l’année, il reste 171 jours.
De plus, le 13 juillet est l’apparition la plus importante de Fatima avec le 13 octobre, puisque c’est ce jour-là que la Sainte Vierge révèle le fameux troisième secret.
Eh bien ce secret est limpide maintenant : il annonce la seconde rédemption du monde, passant par la Passion de l’Eglise (et donc son apostasie) et l’ensevelissement du monde sous les eaux du mal. Cette seconde rédemption est signifiée par la répétition du même chiffre clé : le 171. Voilà, le troisième secret est enfin dévoilé.

Le lien avec le Christ
De quoi parlons-nous depuis le début ? De Rédemption.
Comment est représenté le Christ du Corcovado qui surplombe la baie de Rio ? En Christ Rédempteur.
On a vu que la foudre sur ce même Christ est liée à Pontmain.
Mais on a vu aussi que le 13 juillet (Fatima), la finale de la coupe du monde de foot a eu lieu dans cette même ville, et le monde entier aura pu admirer les images (prophétiques ?) du Christ Rédempteur dans le soleil couchant.
Et enfin, aujourd’hui 17 octobre, sainte Marguerite-Marie ne vient-elle pas nous rappeler que le Sacré-Cœur de Jésus est l’objet même de la Rédemption ?

De plus, l’année 2014 formant un 7 en condensé (2+1+4=7), les 17 janvier et 17 octobre indiquent chacun un double 17, soit 1717.
1717, pour mémoire, c’est l’année officielle de création de la franc-maçonnerie moderne.
Si vous ajoutez le Boeing du 17 juillet, qui forme aussi un double 17 puisque c’était le vol MH17, cela fait beaucoup de coïncidences réunies la même année.

 

Je pense donc que cette répétition de signes désignant le 17 ou le 171 comme chiffres-clés liés à la Rédemption constitue un signal afin d’indiquer la proximité du règne du Fils de l’Homme, qui « reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts, et son règne n’aura pas de fin. »

Je pense aussi que le 17 octobre étant désigné à la fois par le 17 janvier (Pontmain) et le 13 juillet (Fatima), c’est la date à laquelle le Christ reprend la main.
De quelle manière ? Nul ne le sait.
Une chose est sûre, le Christ n’est pas Satan, il ne faut pas s’attendre à voir du mal éclore, mais plutôt du bien. On risque d’être surpris.
Maintenant, je le concède, et l’Apocalypse est assez explicite là-dessus, c’est aux justes et aux hommes de bonne volonté que le Christ apporte du bien, pas à Babylone et à ses populations, à qui cela risque de ne pas plaire.

 

La bataille de l’Armageddon se déroule en ce moment

Justement, mettons les choses dans le bon ordre et à la bonne place.
Pour les justes, les châtiments touchent à leur fin.

Pour les méchants, leur règne est sur le point de se terminer, et on sait comment : par la bataille finale de l’Armageddon, c’est-à-dire la coalition des forces du mal face aux armées célestes.
Il s’agit donc à la fois du châtiment de Babylone, de la grande prostituée, de la bête de la mer et du faux prophète, suivi de l’enfermement définitif du dragon (satan).
Ce châtiment est court dans l’Apocalypse (en un jour) mais aussi dans les évangiles eschatologiques du Christ (en un éclair).

Une fois de plus, je mets les lecteurs en garde : les châtiments sont derrière nous et pas devant, ce à quoi on va assister, c’est le clap final, la fin du mal suivie du Jugement dernier. Cela n’a pas besoin d’être long : trois jours de ténèbres au maximum.

De plus, cette bataille se déroule sur la terre entière, mais aussi dans les âmes et les esprits. Il n’est pas nécessaire de rassembler 200 millions de soldats dans la plaine de Meggido.

Cependant, puisque tout finit là où tout a commencé, il est logique qu’un conflit symbolique se déroule à cet endroit.
Eh bien c’est exactement le cas.

L’être humain a commencé son existence sur terre au jardin d’Eden, entre 4 fleuves dont le Tigre et l’Euphrate.
Puis une première purification a entraîné la destruction de toute vie sur terre par le déluge, à l’exception des 8 personnes et des animaux présents dans l’arche.
L’arche se pose sur le mont Ararat, aujourd’hui en Turquie, c’est-à-dire au même endroit que le jardin d’Eden.

La première nation chrétienne, avant même la France, ce fut l’Arménie, première nation à adopter le christianisme comme religion d’Etat en
301.

Eh bien l’Arménie de cette époque englobait toute la région du jardin d’Eden : nord de l’Irak, une partie de la Turquie dont le mont Ararat et le lac de Van, la Syrie, et même un petit bout de la Galilée.
Or la plaine de l’Armageddon est située à Meggido, à proximité de Nazareth en Galilée.
Mais une lectrice, qui semble bien connaître le sujet, m’avait fait part de ses conclusions : elle situait la bataille de l’Armageddon à Göbekli Tepe, au sud de la Turquie. Ce site abrite les plus anciens vestiges néolithiques connus à ce jour.

Meggido, Göbekli Tepe ou ailleurs, peu importe : l’important est de situer la bataille de l’Armageddon dans cette région-clé qui fut le berceau du monde.
Eh bien c’est exactement ce qui se passe.
Une énorme coalition internationale de plus de 40 pays est en train de combattre l’Etat Islamique récemment créé, au nord de l’Irak et au nord de la Syrie, bref au même endroit.

Alors j’ai creusé un peu plus le sujet.
Un premier avertissement a eu lieu le 13 mai (1ère apparition à Fatima) par l’explosion d’une mine de charbon à Soma en Turquie.
Suite à cela, mes calculs m’ont amené à penser qu d’autres événements importants se produiraient, l’un le 19 juillet, l’autre le 24 septembre.
En apparence, il ne s’est rien passé. Et puis si, mais en Turquie encore :
– le 19 juillet, « petit » séisme de 2,7 au lac Van ;
– le 24 septembre, tempête en mer noire provoquant un tsunami assez impressionnant dans la ville de Giresun.

Maintenant faisons les rapprochements.
a) 13 mai (Fatima), mine de Soma, bilan : 301 morts.
Arménie, première nation chrétienne : an 301.

b) Le Lac Van est au cœur de l’ancienne Arménie et probablement au cœur de ce qui fut le jardin d’Eden. Un séisme de 2,7 c’est très peu mais 27 est un chiffre eschatologique important (3×9). N’oubliez pas le fameux 27 avril, date de départ du compte à rebours.

c) Giresun est à l’exacte verticale de la ville de Kobané, la fameuse dont on parle tellement. Toutes les deux sont sur le 38ème méridien, à 23’ pour Giresun et 21’ pour Kobané, autrement dit sur la même ligne. De plus, le 24 septembre était le lendemain du départ de l’offensive occidentale contre l’EIL.
Et Kobané est très proche de Göbekli Tepe, environ 70 kms.

 

La bataille de l’Armageddon se déroule bien sous nos yeux et dans une région symboliquement très forte.
Adam, Noé, Abraham, tous sont issus de cette même région.

Evidemment, on s’attendait à quelque chose de plus épique, de plus grandiose. C’était sans compter sur la Sainte Vierge.
Satan est en perte de vitesse, le bouquet final qu’il a annoncé n’aura pas lieu ; au contraire, c’est le temps de paix prophétisé par Marie à Fatima qui s’accomplit.
Une paix toute relative tout de même, car dans d’autres domaines il s’active : déliquescence généralisée des mœurs à outrance, satanisme non déguisé envahissant tout, surtout dans les industries du divertissement (livres, films, jeux…) et, cerise sur la gâteau, un Vatican apostat qui s’aligne sur l’esprit du monde en ce moment même via un synode épique.

Un synode qui me fait penser à l’apparition de la Sainte Vierge à Akita, un fameux 13 octobre 1973 : « on verra des cardinaux s’opposer à des cardinaux, des évêques contre d’autres évêques ».

 

Conclusion

Justement, laissons le mot de la fin à Akita :
« Si les hommes ne se repentent et ne s’améliorent pas, le Père infligera un châtiment terrible à l’humanité entière. Ce sera alors un châtiment plus grave que le déluge, tel qu’il n’y en a jamais eu auparavant. Un feu tombera du ciel et anéantira une grande partie de l’humanité, les bons comme les méchants, n’épargnant ni les prêtres ni les fidèles.
Les survivants se trouveront dans une telle désolation qu’ils envieront les morts. Les seules armes qui nous resteront alors seront le rosaire et le Signe laissé par mon Fils. »

Ce châtiment est sur le point de s’achever, 42 ans après ce message.
Le feu du mal a finit par anéantir l’humanité et la vautrer dans son infamie. S’il s’était agit d’une catastrophe classique, Marie n’aurait pas eu besoin de préciser les prêtres et les fidèles. Si elle fait, c’est bien pour signifier que ce châtiment est d’ordre spirituel : ce que les hommes perdent, c’est leur âme, la vie éternelle au Paradis.

Et les survivants (les justes), effectivement, sont dans une désolation telle qu’ils s’invectivent les uns les autres, se lancent des anathèmes, doutent des choix à faire, et envient l’époque où l’Eglise parlait et agissait comme un seul homme : un seul troupeau et un seul pasteur, bref envient une période comme celle de saint Pie X.

La Sainte Vierge rappelle la même chose qu’à Fatima : à un tel stade d’iniquité, la seule solution est dans la prière. Une attitude à rapprocher de celle de Judith dont je parlais au début de l’article.

 

Enfin à Akita la Sainte Vierge est venue révéler le troisième secret de Fatima qui avait été occulté :

« L’action du diable s’infiltrera même dans l’Eglise, de sorte qu’on verra des cardinaux s’opposer aux cardinaux, des évêques contre d’autres évêques. Les prêtres qui me vénèrent seront méprisés et combattus pas leurs confrères, les églises, les autels saccagés. L’Eglise sera pleine de ceux qui acceptent les compromis et le démon poussera beaucoup de prêtres et de consacrés à quitter le service du Seigneur.
Le démon s’acharne surtout contre les âmes consacrées à Dieu. La perspective de la perte de nombreuses âmes est la cause de ma tristesse. Si les péchés croissent en nombre et en gravité, il n’y aura plus de pardon pour ceux-ci. »

Lisez, relisez ces mots, ils sont tellement d’actualités pour l’Eglise actuelle. Rome nous en fait la démonstration tous les jours, surtout depuis l’arrivée du dernier pape.

Courage, la délivrance est proche.
Les promesses vont s’accomplir, le Christ Rédempteur va faire son apparition, car le cri des justes est monté jusqu’à Lui.

Viens, Seigneur Jésus !

 

 

 

 

 

 

Advertisements

674 Commentaires

  1. Laurent

    Bonjour Louis,
    Pour avoir été en pélérinage à Medjugorje je peux vous assurer que le message qui est enseigné en ces lieux ne me semble en rien en contradiction avec l’Eglise : « Conversion », « Eucharistie », « Jeûne » et « Rosaire » … Rien de bien méchant … En admettant que ces apparitions soient fausses toujours est-il que le message qui en ressort me semble bon, non ? Et beaucoup de personnes se convertissent.
    En outre, que pensez-vous de la revue mensuelle « Stella Maris » ?

    • dalencourt

      ??? Ils se convertissent à quoi ? A l’humanisme version Vatican II ? Cela n’a plus grand chose à voir avec le christianisme.
      Souvenez-vous de ces paroles de Jésus « Il ne suffit pas de dire Seigneur ! Seigneur ! pour être sauvé ».
      Non, franchement, ce n’est pas l’endroit où se convertir, ou alors on ne parle pas de la même religion. Les mots sont les mêmes mais les significations ont changé.

    • Fanny

      C est bizarre en 2013 j ai eu deux occasions l une pour un pèlerinage a FAtima l autre pour medjugorjje et dans mon cœur je me suis sentie attirée vers FAtima , même pas peur, on dit que la peur ne vient pas de Dieu … Le doute non plus ….Par contre les gens qui voulaient m amener a medugorge, j arrive même plus a leur parler, j’ai ressenti la peur je sais pas pourquoi ça me fait peur, j y crois pas, j espère que Marie me pardonnera mais pardon si je me trompe, je ne suis pas attirée , je doute de medugorge , je doute des messages, on nous a réinvité cette année, même gratuitement en voiture mais je peux pas y aller, je suis tétanisée,par contre je suis prête a dépenser mes toutes petites économies pour retourner a FAtima, c est chez Marie là-bas, ça se ressent, et puis on ressent la présence des petits bergers, ça s explique pas, j ai du mal a croire a medugorge car les messages chaque mois n apportent rien de nouveau, lisez les vous comprendrez…Marie est très intelligente, elle ne parlerai jamais pour ne rien dire…mais bon ça reste mon ressenti et je peux me tromper dans ce cas la je demande pardon d avance à la plus pure de l univers…oh miséricordieuse, oh douce vierge Marie…

  2. phil97

    [Justement, laissons le mot de la fin à Akita :
    « Si les hommes ne se repentent et ne s’améliorent pas, le Père infligera un châtiment terrible à l’humanité entière. Ce sera alors un châtiment plus grave que le déluge, tel qu’il n’y en a jamais eu auparavant. Un feu tombera du ciel et anéantira une grande partie de l’humanité, les bons comme les méchants, n’épargnant ni les prêtres ni les fidèles.
    Les survivants se trouveront dans une telle désolation qu’ils envieront les morts. Les seules armes qui nous resteront alors seront le rosaire et le Signe laissé par mon Fils. »

    Ce châtiment est sur le point de s’achever, 42 ans après ce message.
    Le feu du mal a finit par anéantir l’humanité et la vautrer dans son infamie. S’il s’était agit d’une catastrophe classique, Marie n’aurait pas eu besoin de préciser les prêtres et les fidèles. (…)]

    Il s’agit d’une interprétation , de la vôtre , il faut le préciser

    Lorsque Marie dit à sœur Lucie en 1931 « Ils n’ont pas voulu écouter ma demande. Comme le roi de France, ils s’en repentiront, et ils le feront, mais ce sera tard . La Russie aura déjà répandu ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église : le Saint-Père aura beaucoup à souffrir ».

    Il ne s’agit pas d’images , les Rois de France ont disparu 100 ans exactement après le message donné à marie Alacoque à Paray le Monial .

    Il faut prendre ces messages au sérieux . Celui d’Akita recoupe celui de Fatima , le fameux 3e secret ( caché par le Vatican ) qui va être l’objet d’un film le 19 novembre prochain
    http://msecret-lefilm.com/?gclid=CJ-IvOny1MECFQEXwwodiX4A3A

    Benoit XVI l’a dit : le 3e secret recoupe le message d’Akita .Nous ne sommes pas au paroxysme de ce qu’il annonce .
    Le Vatican n’est pas tombé et la catastrophe qui fera disparaitre des nations entières est à venir

  3. dechelle

    Bonjour Louis,

    Comme d’ habitude je lis vos articles qui sont toujours aussi bien écrit et d’une grande aide pour les gens comme moi.
    J’ ai lu récemment que la naza avait annoncer le 21, 22, 23 décembre 3 jours d obscurité !! Ils aurait confirmé qu’en pensé vous !!

    Merci encore pour tout ceux que vous faites.
    Que DIeu vous bénisse ainsi que vos proches.

    • aldesy

      @dechelle
      Ne vous fiez pas à cette info,il s’agit d’un Hoax;une fausse rumeur si vous préférez. La Nasa n’est pas fiable, puisqu’elle cache aux yeux du monde des informations déterminantes pour notre avenir…Toujours et encore de la manipulation…cordialement.

    • dalencourt

      Dechelle, cette annonce n’est pas probante, on en a parlé ici, on ne peut pas vraiment prévoir avec précision ce qui se passera. C’est juste un effet d’annonce comme les éruptions solaires censées détruire tout ce qui marche à l’électricité.
      En tout cas cela n’a rien à voir avec les 3 jours de ténèbres prophétisés.

  4. eve

    à BenhurMarcel
    votre vidéo à image unique du 29/10,
    qui est l’orateur ? l’explication est très difficile à suivre et encore plus vers la minute 30 et suivantes. D’un discours dogmatique on arrive à … merci de faire un résumé clair et précis si vous pouvez.

    • BenHurMarcel

      Eve,
      C’est une conférence de l’Abbé Lafitte ordonné prêtre par Mgr Lefebvre. ( http://dame-marie.e-monsite.com/)
      C’est un prêtre non una-cum c’est peut-être ce point qui vous est difficile à comprendre? Il reconnais le Pape en tant que Vicaire de Notre-Seigneur Jésus-Christ mais pas celui en place actuellement.
      Au début, il explique pourquoi les feeneyistes sont une secte. Le père Léonard Feeney fut excommunié non pas comme prétendent les laïcs frères Dimond de MHFM pour avoir nié le dogme « hors de l’église, point de salut » mais pour avoir nié les baptêmes de sang et de désir qui n’ont jamais été rejetés par l’Eglise.
      C’est surtout pour ce point que j’ai présenté cette vidéo car les feeneyistes profitent de faire de bonnes vidéos sur les saints et glissent leur interprétation sur certains dogmes ce qui nous induit en erreur. Moi-même je me suis fait prendre au début mais comme l’explique l’Abbé Lafitte, le mal absolue n’existe pas (sinon on ne se ferait pas avoir). Même dans lucifer il y a du bon (sa nature, le plus bel ange de lumière) et lui même à la Foi mais ça ne suffit pas car il faut également l’Espérance et la Charité. Vous devez savoir que les tentations sous apparence de bien sont les plus difficiles à combattre. Sa métaphore est assez explicite « est-ce qu’une tarte au pomme avec une goutte de cyanure est meilleure qu’une autre avec cinquante gouttes? » la réponse est évidemment non!
      J’ai trouvé l’explication assez claire et c’est dommage que vous n’ayez pas pu suivre, allez faire un tour sur son site et téléchargez ses conférences doctrinales, ça vous aidera peut-être à la compréhension.
      Après sur le reste j’aurais besoin de réécouter la conférence et de lire les textes car je ne maitrise pas assez le sujet pour vous donner les enseignements de l’Eglise. Mais posez vos interrogations clairement (autre que « … » :-P) et je pense que les suiveurs érudits de ce blog m’aideront à y répondre.

    • petrosilpanda

      Pour avoir eu des débats avec des suiveurs du site La Foi et des frères Dimond, je résume : en gros tout le monde s’est trompé, aussi bien des conciles, que les catéchismes (Saint Pie X ne s’est pas rendu compte autrement il aurait fait enlevé ce passage), le martyrologue romain, Pie XII, de nombreux saints… tout le monde SAUF le père Feeyne (et les frères Dimond).

      C’est tout simplement improbable que cette situation qui dure depuis 1200 ans, je crois de mémoire, n’ait pas été réglée mais au contraire ait été « confirmée » (le catechism de Saint Pie X selon moi est l’exemple le plus clair).

      D’un point de vue de la forme, disons que ce ne sont pas les champions du monde de charité 🙂

  5. Sir Kendu

    IMPORTANT et ça montre que ça bouge vers la CONCLUSION… (vraisemblable, même si pas sûr)

    2 choses :

    1) Erdogan, président turc, a fait réaliser un palais de 1001 chambres et 200.000 mètres carrés de surface au sol… !
    C’est très clair, c’est la renaissance du Califat. Et son siège est en Turquie.
    Et ils auront tous la marque d’Isis sur un bandeau porté au front ou sur un bracelet à la main.
    http://www.wendy-leblog.com/2014/10/les-mille-et-une-nuits.html
    Erdogan, le Dragon E mentioné sur la vidéo du site Armageddon News, j’en parlais l’autre jour, indiquant que tout se jouerait en Turquie à la fin des temps, lieu-clé du dénouement final, hé bien ce Erdogan se prend pour un calife ottoman, dans son palais des mille et une nuits à la mode persanne…

    2) En attendant que s’exprime la Justice Divine, certains groupes de juristes très puissants mais cachés travaillent au prochain grand ménage planétaire :
    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/10/30/round-op-alpha-fourni-une-liste-des-individus-concernes-par-les-arrestations-de-masse/#more-72082
    Par dizaines, centaines et milliers, les vilains « tout-puissants » vont PASSER A LA CAISSE, sur la Terre comme au Ciel !

    Ha ! ça fait du bien de lire des choses comme ça… ILS VONT ÊTRE PUNIS !!!
    « Car il n’est rien qui demeurera caché. »………

    • dalencourt

      Sir Kendu, le premier point est intéressant (le palais d’Erdogan) par contre le second est franchement risible. D’abord ce n’est pas du tout crédible et ensuite que les démons se battent entre eux (et se jugent entre eux), qu’est ce que cela va changer ? Les vilains tout puissants comme vous dites ne passeront sûrement pas à la caisse, on utilisera quelques boucs émissaires à leur place comme dans l’affaire du sang contaminé, et le brave peuple sera rassuré.

  6. Robert

    Bonjour M. D’Alencourt, je suis du Québec et je suis nouveau, j’ai découvert vos informations depuis mars 2014, je trouve vos écrits très intéressants, est’il possible pour vous de vous entretenir par écrit de façon confidentielle, je dois vous partager quelque chose. Merci, au plaisir.

    Robert

  7. Mathieu Papais

    Lundi le faux pape Bergoglio aurait déclarer que le Big Bang et l’évolution était réelle et que Dieu n’est pas un magicien avec une baguette magique qu’en pensez vous?

  8. samia

    Samia
    Bonjour M. Dalencourt
    Je vous écris aujourd’hui pour la première fois . Je suis veuve , retraitée et J’ai trois enfants. Il y a un bon moment que j’ai découvert votre site , grâce à mon fils Michel et je tâche de lire régulièrement vos articles . Je suis tout à fait d’accord avec votre analyse concernant l’approche de la venue du Christ. Il suffit de lire les signes qui nous sont d’ailleurs annoncés dans la Bible. Mais malheureusement , beaucoup de personnes ne les réalisent pas et continuent à mener leur même train de vie. C’est dommage !
    En fait je vous écris pour vous remercier de m’avoir aidé à trouver la signification d’un rêve que j’ai fait le matin du vendredi 17 octobre , juste avant de me réveiller . C’était un rêve très spécial dont je me souviens de presque tous les détails . Je l’ai raconté rapidement le même jour , à mes enfants , sans avoir saisi vraiment toute l’explication ou la signification de ce rêve. Ceci m’a fait beaucoup réfléchir . Mais jour après jour et surtout grâce à votre article publié le même jour(17 octobre) sur la délivrance des justes, le Seigneur m’a ouvert les yeux et les choses sont devenues plus claires. Il s’agissait en fait d’une rencontre avec Sainte Marguerite – Marie que je ne connaissais pas auparavant. Si ça vous intéresse , je vous raconterai rapidement ce rêve magnifique pour me dire ce que vous pensez !

  9. Auréliariana

    Bizarre . Incendie maison de la Radio : même fumée noire que l’incendie bd des Capucines . 2 incendies en 9 jours . J’étais dans ma voiture et dans les embouteillages pour les 2 incidents. En plus la visite de monsieur Erdogan. La maison de la Radio a 50ans. Qu’en pensez vous?

  10. aldesy

    Bonsoir. Voici mon sentiment pour ce 31 octobre: Le monde vit avec une épée de Damoclés au dessus de lui. Grace au Grand Réveil et à Mr D’Alencourt, son concepteur,certains ont su lever la tête pour apercevoir le danger. Les châtiments de Dieu sont proches;très proches…Prières et recueillements s’avèrent indispensables.Cordialement,et que Dieu vous garde,tous.

    • Liliariana

      Quand je suis à Rome je vais souvent à l’élise San Salvatote in Lauro , église à la dévotion de Padre Pio. Je prie pour vous tous dans ce lieu particulier surtout en Septembre à la période de célébration de Padre Pio. Soyez tous bénis !!!

  11. loulotte

    J’aime bien les bus dans ma ville, d’un côté il y a un portrait de Saint Louis ou plus exactement une photo d’une statue (une publicité pour une exposition) et de l’autre une le mot anglais « The Giver » (la publicité pour un film américain, sans intérêt dans mon commentaire)

  12. Néophyte

    Merci infiniment Louis, pour ce lien vers cet article ancien que je ne connaissais pas. Il m’éclaire beaucoup. Je suis en train de lire « Le transparent de Dieu », écrit par un autre fils spirituel du Padre Pio. C’est passionnant.
    Ce qui est dit dans votre article résume le « message » que j’ai reçu à Notre Dame du Laus. S’abandonner, s’offrir, totalement, comme Lui sur la croix pour nous. L’aimer pleinement et lui laisser toute la place.
    Mais est-ce du à ma naïveté de débutante (rappelez-vous, je suis en maternelle, voire en crèche, et parfois je suis très dissipée), ou au fait que je suis tout simplement humaine, mais malgré tout, cela me fait encore peur. Et ça me semble très difficile. C’est presque irrationnel d’ailleurs.
    C’est encore l’autre qui manœuvre?

    • dalencourt

      Ce crash est très intéressant, surtout le 31 octobre, jour du nouvel an luciférien (d’où la fête d’halloween).
      De plus, il s’agit de la société Virgin, littéralement « la (fausse) vierge » qui pourrait très bien symboliser la grande prostituée.
      Détail intéressant, l’avion qui le transportait était surnommé « le chevalier blanc » et il s’est posé sans dommages.
      On adonc deux personnages de l’Apocalypse quasiment non dissimulés : le cheval blanc (le Christ) vainqueur de la grande prostituée qui s’écrase.
      Tout à fait le scénario prophétisé… pourquoi pas pour les prochains jours ?

  13. geocedille

    « Like a Virgin… crashed for the very first time… »

    La navette spaciale de Virgin Galactic, la société de Richard Branson, s’est crachée dans le desert du Mojave (Californie). 1 mort et un blessé grave. Dieu lui pardonne ses péchés.

    Il y a quelques jours, la fusée Antares qui devait lancer une capsule de ravitaillement pour la station spaciale avait explosé sur son pas de tir en… Virginie. « Like a Vi-i-i-irgin. »

    Les Russes ont ironiquement proposé leurs services aux USA. Il y a peu le Soyouz qui devait mettre en orbite un satellite pour le systeme GPS européen Galileo avait « loupé » son orbite, pas de bol décidément.

  14. Marie

    Demain, premier novembre, début du mois consacré particulièrement aux âmes du Purgatoire. ci-joint une prière pour les aider à monter les échelons et parvenir sans tarder dans le Royaume de Dieu où elles retrouveront celles qui les ont précédé…

    Notre Père de sainte Mechtilde pour les Ames du Purgatoire
    Notre Père qui êtes aux cieux
    Je Vous en prie, ô Père Céleste, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles ne Vous ont pas aimé ni rendu tout l’honneur qui Vous est dû, à Vous, leur Seigneur et Père, qui par pure grâce, les avez adoptées comme vos enfants; mais au contraire, elles Vous ont, à cause de leurs péchés, chassé de leur cœur où Vous vouliez pourtant habiter toujours. En réparation de ces fautes, je Vous offre l’amour et la vénération que votre Fils incarné Vous a témoignés tout au long de sa vie terrestre, et je Vous offre toutes les actions de pénitence et de satisfaction qu’Il a accomplies et par lesquelles Il a effacé et expié les péché des hommes. Ainsi soit-il.

    Que votre Nom soit sanctifié
    Je Vous supplie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles n’ont pas toujours honoré dignement votre saint nom, mais elles l’ont souvent prononcé en vain et elles se sont rendues indignes du nom de chrétien par leur vie de péchés. En réparation de ces fautes qu’elles ont commises, je Vous offre tout l’honneur que votre Fils bien-aimé a rendu à votre nom par ses paroles et par ses actes, tout au long de sa vie terrestre. Ainsi soit-il.

    Que votre Règne arrive
    Je Vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles n’ont pas toujours recherché ni désiré votre Royaume avec assez de ferveur et d’application, ce Royaume qui est le seul lieu où règnent le véritable repos et l’éternelle paix. En réparation de leur indifférence à faire le bien, je Vous offre le très saint désir de votre divin Fils par lequel il souhaite ardemment qu’elles deviennent, elles aussi, héritières de Son Royaume. Ainsi soit-il.

    Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel
    Je Vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles n’ont pas toujours soumis leur volonté à la vôtre, elles n’ont pas cherché à accomplir votre volonté en toute chose, et même elles ont souvent vécu et agi en ne faisant que leur volonté. En réparation de leur désobéissance, je Vous offre la parfaite conformité du cœur plein d’amour de votre divin Fils avec votre sainte volonté et la soumission la plus profonde qu’Il Vous témoigna en Vous obéissant jusqu’à sa mort sur la croix. Ainsi soit-il.

    Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien
    Je Vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles n’ont pas toujours reçu le saint Sacrement de l’Eucharistie avec assez de désir, mais elles l’ont souvent reçu sans recueillement ni amour, ou même indignement, ou encore elles ont même négligé de le recevoir. En réparation de toutes ces fautes qu’elles ont commises, je Vous offre l’éminente sainteté et le grand recueillement de Notre-Seigneur Jésus-Christ, votre divin Fils, ainsi que l’ardent amour avec lesquels Il nous a fait cet incomparable don. Ainsi soit-il.

    Pardonnez-nous nos offenses,
    comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés
    Je Vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire toutes les fautes dont elles se sont rendu coupables en succombant aux sept péchés capitaux, et aussi en n’ayant pas voulu, ni aimer, ni pardonner à leurs ennemis. En réparation de tous ces péchés, je Vous offre la prière pleine d’amour que votre divin Fils Vous a adressée en faveur de ses ennemis lorsqu’il était sur la croix. Ainsi soit-il.

    Et ne nous laissez pas succomber à la tentation
    Je Vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car trop souvent elles n’ont pas résisté aux tentations et aux passions, mais elles ont suivi l’ennemi de tout bien et se sont abandonnées aux convoitises de la chair. En réparation de tous ces péchés aux multiples formes, dont elles se sont rendues coupables, je Vous offre la glorieuse victoire que Notre-Seigneur Jésus-Christ a remportée sur le monde ainsi que sa vie très sainte, son travail et ses peines, sa souffrance et sa mort très cruelle. Ainsi soit-il.

    Mais délivrez-nous du mal
    et de tous châtiments en vertu des mérites de votre Fils bien-aimé et conduisez-nous, ainsi que les âmes du Purgatoire, dans votre Royaume de gloire éternelle qui s’identifie à Vous. Ainsi soit-il.

    Ci-joint aussi un lien pour un livre http://www.liberius.net/livres/Livre_d_or_des_ames_du_Purgatoire_000001152.pdf

    Bonne fête de Toussaint

    • Thierry EE

      Merci Marie,prière imprimée,et livre installé sur mon bureau,voilà une bonne action!J’ai découvert sainte-Melchite grace à vous,merci encore pour l’initiative!Dieu vous garde.

  15. Jeremy

    Bonjour,

    La seule chose que nous avons à faire c’est nous sanctifier et nous mettre totalement au service de la Sainte Volonté de Dieu, en nous sanctifiant nous sauvons le monde avec notre Divin Maître et nous faisons de notre âme un Ciel où la Sainte Trinité vient prendre ses délices. Une âme pure en état de grâce est tellement belle, c’est un délice pour le cœur.

    Surtout il ne faut pas avoir peur, même si notre époque est effrayante à plus d’un titre, notre Seigneur Jésus a vaincu le monde et la mort, nous n’avons rien à craindre si nous restons bien attaché à Lui et à notre Sainte Mère. Pour « convaincre » les pécheurs, utilisons la Parole et sanctifions nous, une personne même endurcie dans le péché est obligatoirement touchée par la pureté et la beauté d’un coeur pur, rayonnant d’Amour Divin.

    Au sujet du Padre Pio, le film sur sa vie est vraiment, il est disponible sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=bx7YYBQWEk8

    L’occasion de voir qu’il ne faut pas hésiter à défendre notre Seigneur, la justice et la Vérité avec la force de l’Esprit Saint (et de bousculer la personne physiquement si nécessaire). N’ayons aucun respect humain car derrière ce respect nous léchons les bottes aux démons.

  16. Demarly

    J’ai fait un rêve étrange la nuit du 31octobre, et ceci semble en accord avec l’actualité apocalyptique qui se joue en ce moment, voyez : il y avait une église américaine de 6 étages, où se tenait une inauguration et un grand mariage. A la fin de la cérémonie, du monde commence à sortir, et je rentre pour visiter cette église. Au moment où j’accède au 6ème étage, je vois de la cendre et des morceaux de pierres se détacher du plafond, l’église commence à s’écrouler. Je redescends précipitamment en tentant de prévenir les dernières personnes encore présentes (une cinquantaine peut-être) incrédules mais inquiètes, qui me suivent en comprenant ce qu’il se passe… lorsque nous arrivons dehors, l’église s’effondre sur elle-même dans un incendie dont on ne voit qu’une épaisse fumée, il ne reste que le soubassement. Etrange sentiment de fin de monde… je sens une atmosphère très lourde en ce moment qui ne me met pas très à l’aise.

  17. Antonin

    Je vous felicite po ur CETTE analyse superbe et adaptee aux temps modernes. On voit que trop rarement dans l eglise chretienne ou ailleurs CE genre d analyse. Que votre blog continue de rassembler et d eclairer ,sans sectarisme,avec liberte. Bravo. Concernant l idee de rassembler autour de soi quelques personnes dans są region, po ur SE preparer a l eventualite de guerres et mieux anticiper, Echanger informations,il me semble urgent po ur CE rassemblement local de chretiens, de creer UNE RUBRIQUE ,un lien Web sur votre site ou On puisse communiquer selon są region et SE presenter un peu. Bien a vous .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s