D’un Boeing à l’autre

boeing-malaysia

La répétition de phénomènes anormaux doit susciter normalement de saines interrogations. Comment se fait-il que deux avions similaires, des Boeing 777, de la même compagnie, aux numéros d’identification très proches (MH37 et MH17) aient pu disparaître à 131 jours d’écart, dans des conditions rocambolesques dans les deux cas, sans qu’on ne puisse y voir un signe bien particulier ?

Il convient de noter qu’il s’agit de signes universels, mondialement connus grâce aux techniques de médiatisation.
En cette fin des temps, et connaissant la symbolique du 777 (chiffre de la perfection de la création, de la plénitude du Saint-Esprit), il convient d’analyser avec précision la véritable signification de ces deux grands signes dans le ciel.

Car de même qu’au temps de Jésus les signes dans le ciel étaient des étoiles, au temps de l’Antéchrist les signes dans le ciel sont des avions, création emblématique de la grande Babylone.

N’oublions pas que même s’il est probable que ces signes soient le fait de Satan, ceux-ci s’inscrivent dans un plan plus vaste que nous appelons le plan divin.
En effet, les « victoires » du diable sont autant d’indices, de marqueurs, qui nous permettront de connaître le moment de sa chute.
Et ces indices n’arrivent pas à des moments choisis par Satan mais bien à de moments précis du plan divin.
Par exemple, 1776 (création des Illuminatis et des Etats-Unis), 1789 (révolution française) ou 1914 (première guerre mondiale) sont autant de « victoires » sataniques qui, à ce titre, nous renseignent sur l’avancement du plan de Satan. Comme nous savons que la durée de son règne est strictement limitée et que son apogée sera la période de l’Antéchrist, il est normal que Satan, à sa manière, annonce lui-même la fin dudit règne.

Mais il l’annonce de façon contrôlée par son divin Créateur.
Des dates comme le 14 juillet 1789 ne sont pas dues au hasard, elles ont bien une signification précise, et cette signification s’inscrit dans le plan de Dieu, même si c’est une victoire de l’adversaire.
Ainsi, cette date contient des informations précises sur celle du châtiment des révolutionnaires : 14 préfigure l’année, 7 le mois, 17 le jour du compte à rebours, et 89 une date que je donnerai le moment venu.

Pour en revenir aux Boeing, il n’y a aucun doute sur le caractère eschatologique (c’est-à-dire en liaison avec la fin des temps) de ces deux accidents.
Reste à en trouver la signification cachée.

 

Je n’entrerai donc pas dans l’analyse géopolitique de ces événements, car même si les deux sentent le false flag, seul le second est relativement clair : il faut forcer la Russie à provoquer un conflit mondial, comme je l’expliquais en mars dernier.
Surtout que les témoignages et les analyses concordent : il ne s’agit pas d’un crash mais bien d’une destruction en vol, probablement par un missile.

Cherchez à qui le crime profite : sûrement pas à la Russie, qui a tout à y perdre.
Par contre, les Etats-Unis et leurs alliés, qui ont tout de même en quelques mois ouvert 3 fronts en plus du front syrien (dans l’ordre : Ukraine, Irak et Palestine), cherchent par tous les moyens à entraîner la Russie dans un conflit armé.

Vous remarquerez que 3 fronts sur 4 sont situés dans la zone stratégique de la Terre Promise et alentours (Mésopotamie), c’est-à-dire au berceau du monde. On voudrait faire parler les prophéties qu’on ne s’y prendrait pas autrement. L’autre front, on le sait, a été ouvert le 22 février (= 222) afin de provoquer la Russie sur un second terrain, après l’échec de la Syrie.

Nous allons donc tenter de décrypter ce message eschatologique.

Les deux Boeing semblent annoncer un calendrier

a) Admirez un peu la similitude des chiffres :
– 8 mars premier Boeing, 67ème jour, restent 298 jours
– 17 juillet deuxième Boeing, 198ème jour, restent 167 jours
Du premier au second, on a 67-167 et 198-298, soit à chaque fois un écart de 100.
De plus, le chiffre 298, qui est le nombre de morts du second Boeing, est le nombre de jours restants du premier Boeing. De quoi confirmer l’absence de hasard (eschatologiquement parlant) entre ces deux accidents.

b) Le compte à rebours des numéros de vol : MH37 et MH17
Entre MH37 et MH17 ; la différence est de 20.
L’écart entre les deux dates est de 131 jours.
Soit 20 = 131
Soit une valeur de 6,55 pour un (20/131). Amusant… la valeur de l’Euro face au franc.
Ce qui donnerait une durée de 111,35 jours pour 17.
Il s’agit donc d’un compte à rebours.
Mais 20 a aussi une valeur de 2, en retirant le zéro. Deux comme les 2 jours qui séparent le 17 du 19 juillet, pour passer du 198ème au 200ème jour.

c) L’omniprésence des 7 et 17
Les deux avions sont des Boeing 777-200.
Le premier disparaît dans la nuit du 7 au 8 mars.
Le second porte le numéro 17, est abattu un 17.7, et a effectué son premier vol 17 ans auparavant, le 17/7/1997.
Le 17 est le chiffre des justes. Ceux qui suivent ce blog savent que les châtiments qui s’approchent correspondent à la libération des justes, tant réclamée par ceux-ci dans l’Apocalypse.
D’où la relation à faire avec l’apparition de la Sainte Vierge à Pontmain le 17 janvier 1871. Tout simplement parce que du 17 janvier au 17 juillet on a 6 mois, et surtout parce que l’apparition de Pontmain est entrée dans sa 144ème année, autre chiffre désignant les justes dans l’Apocalypse. Et que dit Marie à Pontmain ? : « Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher. » Effectivement, il fallait attendre 6 mois.

Par conséquent, ces deux accidents confirment ma prévision de commencement des châtiments deux jours après l’accident (le 19 juillet au 200ème jour) pour une durée oscillant entre 100 et 111 jours.
J’attendais un false flag pour le 19 juillet, il aura eu lieu le 17.
Si on compte 100 jours à partir du 17 juillet, on arrive au 25 octobre, 298ème jour (comme le nombre de morts) ;
Si on part du 19 juillet, on arrive au 27 octobre, 300ème jour.
Dans tous les cas, la fin octobre sera déterminante.
Si on part sur l’hypothèse 111 jours, cela mène au 5 ou au 7 novembre.

 

Les deux Boeing sont un avertissement au Vatican

La chaire de Pierre est occupée aujourd’hui par l’Antéchrist (ou plutôt : le dernier des Antéchrists), ce qu’a prophétisé la Sainte Vierge à la Salette.
Bergoglio est né le 17 décembre 1936, il a donc 77 ans.
Le 17 juillet, c’est pile 7 mois après son anniversaire, soit 77.7, le chiffre du Boeing.
Ce second Boeing est donc bien un avertissement à la bête et signifie la fin de son règne.

Mais on a vu tout à l’heure que le 17 du MH17 avait une valeur de 111.
Or le pape émérite Benoît XVI est le 111ème pape de la prophétie de saint Malachie.

Il y a donc bien un double avertissement donné aux deux occupants du Vatican.

 

Le Boeing MH17 annonce l’Antéchrist

2014 est une année cruciale : soit c’est l’année du début des châtiments et du retour du Christ si ceux-ci ne sont pas trop longs, soit c’est l’année de l’installation de l’Antéchrist au pouvoir, pour ceux qui lisent l’Apocalypse dans un sens littéral.

J’ai plusieurs fois expliqué que l’Antéchrist était avant tout un système avant d’être un personnage, et que si personnage il y avait, il s’agissait plutôt d’une multitude que d’un individu isolé.
Mais le diable, qui s’y connaît en manipulations, agite toujours le chiffon rouge de l’Antéchrist-personne aux yeux ébahis, et dans cette logique, il annonce par ce biais-là la prochaine installation de ce personnage au pouvoir.

Pourquoi ? Parce que le 17 juillet 1429, Charles VII était couronné à Reims grâce à l’intervention de Jeanne d’Arc.
Le 17 juillet est donc une date hautement symbolique puisque, je vous le rappelle, la monarchie française fut sauvée par une intervention divine directe.

Mais comme le diable est le roi des menteurs, et le prince de l’inversion, quand il annonce un événement, c’est souvent le contraire qui arrive.
Par exemple, les trois esprits impurs qui ont prié pour la paix au Vatican le 8 juin dernier ont déclenché au contraire 2 nouveaux fronts (Irak, Palestine) qui seront probablement à l’origine d’une guerre mondiale.

Il en va de même pour l’Antéchrist : Satan n’annonce pas son arrivée en réalité, mais plutôt le couronnement de son œuvre, en singeant Dieu comme d’habitude, mais avec ses habitudes à lui : par 298 morts, qui annoncent la fin effective de son règne au 298ème jour.

Ceux qui attendent l’Antéchrist risquent d’être déçus.
Tout simplement parce qu’ils ont loupé un épisode : la troisième guerre mondiale.

 

 La troisième guerre mondiale se termine

Nous attendons tous une troisième guerre mondiale parce que nous pensons « guerres nations contre nations« . Ceci nous fait oublier que nous vivons en ce moment même une véritable guerre, la plus puissante, la plus cruelle, la plus meurtrière de toutes, car c’est une GUERRE TOTALE.

Cette guerre est totale car elle concerne à la fois les corps, les esprits et les âmes.
Elle est encore plus mondiale que les deux premières car cette fois-ci, tous les peuples sont concernés.
Elle est de loin la plus meurtrière de toutes car elle a réhabilité les sacrifices humains, qu’elle accomplit sur une immense échelle.
Si donc un conflit armé entre nations venait à se déclencher dans les prochains jours, il serait plus juste de parler de quatrième guerre mondiale.

Car la troisième a vraiment commencé en 1972.
Pourquoi 1972 ?
Parce que 42 ans séparent cette année de 2014. Le chiffre 42, c’est celui de l’apogée de la puissance de la bête de l’Apocalypse, le règne sans partage de l’Antéchrist. L’Apocalypse exprime cette durée en mois, il est nécessaire de savoir réinterpréter la durée réelle à la lumière de notre temps.

J’ai déjà expliqué que la période ultime de Satan serait de 100 ans, et qu’elle avant commencé en 1914 pour s’achever en 2014.
Comment Satan inaugura-t-il « sa » période ?
Par ce qui n’avait jamais existé auparavant : une guerre mondiale
, dépassant en morts les plus incroyables barbaries connues au fil des siècles.

Mais après deux guerres nécessaires à l’épuration de la jeunesse chrétienne, des rois chrétiens et des idées chrétiennes, Satan pouvait passer à la phase de construction de « son » monde, déjà bien engagé, par ce qu’il convient d’appeler la troisième guerre, la plus ignoble de toutes.

La plus ignoble car elle est cachée.
La plus funeste car elle s’attaque aussi à la spiritualité.
La plus terrible car elle est universelle : tout y passe : les idées, les mentalités, les moeurs, le monde du travail, l’économie, les conflits localisés, les famines, et j’en oublie… et pas un endroit du globe n’y échappe.
La plus meurtrière car elle a réhabilité, et même légalisé le meurtre, faisant renaître les sacrifices humains de civilisation sataniques et dégénérées comme les Aztèques et les Mayas.

Oui, la légalisation de l’avortement et sa généralisation au monde entier constituent bien le crime le plus abject et le plus blasphématoire qui soit vis à vis de Dieu et de sa création.
Non seulement, c’est le cri démoniaque du refus de la loi de la nature, donc de la loi divine, mais c’est aussi le plus ignoble des meurtres.
Oui, chaque année nous offrons en holocauste des millions d’enfants vivants.

Car l’enfant dans le ventre de sa mère est bien vivant, et c’est bien parce que c’est un enfant à naître qu’on avorte ; sinon, cela ne serait pas nécessaire. Que l’enfant ait quelques jours, quelques mois ou quelques années, qu’est ce que cela change ? Rien, il s’agit bien d’un être humain, doté d’un corps, d’une âme et dès le début de tous les organes nécessaires à la vie.

 

 L’avortement, l’holocauste de l’Antéchrist-système à son dieu, le dragon

Dès les années 60, dans les pays dits civilisés, la révolution des mentalités passa par la révolution sexuelle. Car la différence entre les guerres entre nations et celle-ci, est que cette dernière est basée sur la révolution.
La révolution est une guerre civile, c’est à dire une guerre montée par des concitoyens contre leurs propres concitoyens.
En l’occurrence, il va s’agir d’une guerre des mentalités, des idées. Donc une guerre contre l’esprit.

La première et grande attaque a consisté à promouvoir la contraception.
Le but ici est de refuser la vie, conséquence logique de l’accouplement. On ne s’accouple plus pour fonder une famille, mais pour son plaisir. Le sexe devient prépondérant face à l’amour conjugal.

Car derrière l’accouplement, il y a la nécessité de reproduction de l’espèce. L’homme est probablement le seul animal qui y prenne du plaisir, est-ce une raison pour refuser une loi de la nature ? Une loi triplement divine :
– d’abord parce que l’accouplement homme-femme est nécessaire à la reproduction de l’espèce, et même indispensable. Première loi divine.
– ensuite parce que la naissance d’un nouvel être humain implique des responsabilités, puisque celui-ci est incapable de vivre sans les autres les premières années. D’où la logique loi humaine de la famille, confirmée par le Christ lui-même : « l’homme s’attachera à sa femme et quittera ses parents. » Seconde loi divine.
– enfin parce que le développement d’un être humain aussi fragile que l’enfant ne pouvant s’accomplir pleinement que dans la durée et la stabilité, le décalogue défend, déjà, l’indissolubilité du couple, pour son propre intérêt comme pour celui de sa famille. Ce que confirmera l’église catholique avec le sacrement du mariage. Troisième loi divine.

En prônant la jouissance du corps sans limites, en séparant le plaisir sexuel de sa finalité, Satan fait sauter d’un coup ces trois lois divines.
De plus, la luxure qui en découle est à l’origine de très nombreux désordres. La famille ayant explosée, les problèmes affectifs se multiplient et s’étendent à toute la société.
S’ensuit une fuite en avant dans la perversité, qui n’étant jamais satisfaite, aboutira au mariage homosexuel, et aujourd’hui à la théorie du genre, représentée par des personnages comme Conchita Wurst, mi-homme mi-femme.

Mais ceci ne suffit pas à satan : il lui faut des sacrifices humains, comme au bon vieux temps. Si on salit aujourd’hui autant la mémoire des Conquistadores, c’est pour faire oublier qu’ils ont d’abord mis un terme à ces pratiques barbares et sanguinaires.

Or l’histoire de la contraception et de l’avortement dans le monde ressemblent à peu près à ce qui s’est passé en France. Avant 1972, même s’il y a quelques pays pionniers, les actions sont très restreintes. Même en France, la loi Neuwirth légalisant la contraception, bien que votée en 1967, n’est véritablement appliquée qu’à partir de 1972.
Quand à l’avortement, la fameuse loi Veil date du 17 janvier 1975. Oui, le même jour que l’apparition de la Vierge à Pontmain. C’est signé.

C’est à partir de ces mêmes années (1972/75) que les légalisations et généralisations de la contraception et de l’avortement se répandent comme une traînée de poudre dans le monde entier.

Cette guerre totale se caractérise par quatre actions principales :
– La persécution religieuse, ou guerre spirituelle
– Le refus des lois de la nature
– La résurgence des sacrifices humains
– L’exaltation des 7 péchés capitaux

Quoi qu’on en dise, ces 4 types de guerres n’avaient jamais été actionnées en même temps. Il s’agit bien, depuis 1914, d’une guerre totale d’une ampleur encore jamais vue depuis le début de l’humanité il y a 6000 ans.

Développer l’ensemble des sous-chapitres serait trop long. Je vais juste survoler le sujet et ne développer que la guerre spirituelle.

 

Le refus des lois de la nature.
Quand l’homme modifie le code génétique des plantes (OGM), quand il transforme des herbivores en carnivores (la vache folle), quand il trifouille la génétique humaine ou désorganise le système immunitaire par les vaccins, non seulement il outrepasse ses droits sur la nature, mais il la modifie à son profit, jouant à l’apprenti-sorcier. Ce refus des lois immuables de la nature conduit l’homme à refuser les lois du Créateur et à vouloir même faire l’inverse ; pas étonnant qu’ensuite il adopte des lois contre-nature au niveau des mœurs.

 

L’exaltation des 7 péchés capitaux.
La société moderne est aujourd’hui l’exact inverse de la société chrétienne. Son niveau de perversion est équivalent à celui de l’anesthésie générale qu’il a réussi à créer. Jamais les mauvais comportements et les vices n’avaient été montrés, valorisés, excusés avec autant d’insistance.

La paresse : incitation à travailler moins, perte même de la notion de « travail bien fait », valorisation excessive de la société des loisirs, du divertissement, du sport, des vacances. Paresse corporelle issue d’un confort excessif (produits électroniques en tous genres, voiture, escaliers mécaniques…) et paresse intellectuelle généralisée (jeux vidéos, télévision, lectures insipides…).

La gourmandise : vous remarquerez qu’avec des slogans du type « mangez 5 fruits et légumes par jour », on ne cherche pas à combattre la gourmandise ni l’excès de nourriture. La seule limite à l’excès, c’est la loi, d’où une hypocrisie totale puisque parallèlement, tout nous incite à l’excès. Pas uniquement en nourriture et en boissons, en tout (vêtements, loisirs, jeux, sexe…).

La colère : la mort est omniprésente à la télévision, au cinéma et dans les jeux vidéos. Elle est même banalisée. La révolution est vantée auprès des enfants. La colère moderne, qui se manifeste par l’agressivité, la violence, les guerres civiles, les guerres religieuses, les révolutions etc, a envahi la terre entière. Et les sociétés entretiennent la lutte des classes, étendue à tout le tissu social (enfants contre parents, jeunes contre vieux, riches contre pauvres, hommes contre femmes…) et entretenue constamment, l’égalitarisme n’étant qu’un de leurs derniers avatars.

La luxure : la révolution sexuelle des années 60 qui s’est étendue au monde entier a permis non seulement la résurrection des sacrifices humains, le refus de la loi divine de la procréation, mais a aussi fait éclater les familles et surtout transformé le véritable amour conjugal en relation sexuelle. Le sexe omniprésent dans nos sociétés attaque l’innocence de nos enfants dès le plus jeune âge. Le domaine des mœurs est celui dans lequel les états ont le plus légiféré afin d’empêcher les parents de s’opposer à la légalisation du vice. Mgr Gaume expliquait que la luxure était le péché le plus grave car de lui découlaient tous les autres, et que c’était aussi l’un de ceux dont on avait le plus de mal à se défaire.

L’argent : là aussi, le veau d’or a envahi nos maisons, nos entreprises, et surtout nos mentalités. Le seul mot d’ordre dans création ou la gestion d’une entreprise ou même d’une collectivité, c’est l’argent. L’argent corrompt tout, pervertit tout, s’insinue dans tout, commande tout. C’est la seule motivation de la quasi-totalité de nos contemporains. Avec la gourmandise, l’argent est une des principales causes de la société de consommation.

L’envie : là aussi, la société de consommation, le développement de l’individualisme et l’esprit de « lutte des classes » (qui consiste à créer en permanence des oppositions là où souvent il n’y a que des différences, naturelles et salutaires) mènent au développement de sentiments tels que la jalousie, la haine, la rancœur. Cet esprit moderne conduit les individus à n’être jamais satisfaits, à entrer dans un cercle vicieux où l’envie est permanente, qu’il s’agisse de désir ou de convoitise.

L’orgueil : ce péché capital est un de ceux qui font le plus de dégâts au niveau des esprits et des mentalités. Il génère des egos surdimensionnés, favorise l’individualisme et l’égoïsme, et aveugle totalement les personnes. Satan a très intelligemment développé l’orgueil, car c’est l’exact contraire de la principale vertu chrétienne, l’humilité et sa sœur, la modestie. En donnant à chacun une importance illusoire (chacun sa vérité, toutes les opinions sont bonnes…), ce système mène inévitablement à des conflits de toutes sortes. De plus, c’est un excellent moyen pour brouiller les esprits : la Vérité est mise sur le même plan que l’erreur, on peut la discuter et en débattre, ce qui permet de la noyer complètement. Amusez-vous à écouter n’importe quelle conversation : le « moi je » a remplacé toutes les discussions, plus personne n’est capable de raisonner sur un sujet de façon générale, chacun rapporte tout à lui-même. Cette confusion des esprits et des valeurs est une des conséquences les plus funestes de cet orgueil généralisé.

Pour finir, il faut bien comprendre que la jeunesse est la première cible de Satan.
A la télévision, dans les séries, au journal TV, les films, les jeux vidéos, les bandes dessinées, les livres pour enfants et ados : de la violence verbale, physique, morale, du sexe, du libertinage, de l’immoralité, la mort banalisée, une culture de révolte et de révolution, du fric facile et mal acquis, des voleurs, des menteurs, des dragons, des sorciers, des univers fantastiques avec la résurgence de tous les personnages diaboliques qui ont pu exister au travers des siècles… et toujours de la violence, surtout et avant tout à destination des jeunes. Dans les jeux, les BD… une culture de mort permanente, une atmosphère de magie et de personnages fantastiques, toujours diaboliques, jamais chrétiens, même vaguement.

 

 La guerre spirituelle

Je vais m’appuyer pour celle-ci sur une explication de Don Jean de Monléon dans son livre « Le prophète Daniel », qui a le mérite d’être très claire, surtout que ce texte date d’avant le concile Vatican II (imprimé en 1962) :

« Sous le règne de l’Antéchrist, la religion chrétienne aura à supporter la plus terrible des dévastations qu’elle ait jamais subies au cours de son histoire. Elle a connu depuis son origine trois sortes de persécutions, figurées par les trois chevaux qui, dans l’Apocalypse, poursuivent le cheval blanc : le cheval rouge, image des persécutions sanglantes ; le cheval noir, symbole des grandes hérésies, comme l’arianisme ou le protestantisme ; le cheval blême qui représente les hérésies larvées, dont nous voyons aujourd’hui l’action pestifère et tenace en philosophie, en morale, en exégèse et dans tous les domaines.
L’Antéchrist déchaînera et utilisera simultanément ces trois sortes de persécutions : par la torture et les exécutions, il fera couler à flot le sang des chrétiens ; par d’habiles provocations, il suscitera des schismes et des ruptures brutales avec Rome ; par les sournoises insinuations du scepticisme et de l’esprit critique, il désagrègera peu à peu l’édifice de la foi et des mœurs chrétiennes. »

Comment ne pas voir ici le résultat des 56 ans de modernisme post-Jean XXIII/Vatican II ?
Beaucoup de catholiques occidentaux ne se sentent pas persécutés. Ils se trompent lourdement !

Les chrétiens dans les pays musulmans (Pakistan, Soudan, Egypte, Syrie, Irak etc…) sont effectivement persécutés selon les méthodes du cheval rouge, de façon sanglante.

Alors que nous, les occidentaux, nous avons droit à la persécution la plus dangereuse, la plus pernicieuse, la plus perverse : celle des idées !
Nous avons eu droit au grand remplacement de la doctrine, de la liturgie, de la mentalité chrétienne séculaire par un magma vaguement religieux, bavard, humanitaire, œcuménique et mondialiste.
Vatican II n’a pas touché aux dogmes, mais il les a vidés de leur sens, en a modifié la compréhension, a supprimé le sacré et toute la liturgie qui mène au sacré.
Comme le dit Don Monléon, tout l’édifice de la foi s’est désagrégé. Et comme nous sommes environnés par Babylone et son système politique, économique, social et religieux, l’édifice des mœurs chrétiennes s’est lui aussi désagrégé.
Le tout en douceur. Les catholiques se sont laissés anesthésier et protestantiser petit à petit, et sont devenus apostats sans même s’en rendre compte.
Il suffit d’écouter le pape François aujourd’hui : l’ennemi ce n’est pas le païen, le juif ou le musulman, non l’ennemi c’est le catho tradi qui refuse cette évolution. L’ennemi, ce sont tous ceux restés fidèles à la vraie foi.
Et que dire des schismes, des séparations à l’intérieur de l’Eglise ? Depuis la scission avec la Fraternité saint Pie X, les tradis n’ont eu de cesse que de se séparer en multiples courants, se critiquant inlassablement (et méchamment) les uns les autres. La tradition est autant divisée que les conciliaires sont forts et unis dans leurs hérésies et leur ersatz de religion catholique.

Les trois points décrits par Don Monléon sont donc bien là, et ils ne sont pas à mettre au futur mais bien au présent, preuve que nous vivons bien la période de règne de l’Antéchrist.

 

Patience. Prières. Pénitence.
Ce règne est bientôt fini. Il est strictement limité à 100 ans, nous le savons, et ces cent ans ont commencé en 1914.
Soyez donc prêts pour le choc et pour la seconde Rédemption du monde par le Christ.
Ayez en permanence votre lampe allumée.

 

 

Publicités

145 Commentaires

  1. Daniel

    Votre analyse sur la 3ème guerre mondiale et sur les 7 péchès capitaux, qui rongent le monde, est vraiment bien expliqué. Bravo pour votre article.

  2. steve

    Bonjour Monsieur d’Alencourt,
    je me permets de vous poser une question. Si vous en avez déjà parlé veuillez m’excuser. La Sainte Vierge à Fatima avait parlé de 6 venues et qu’Elle reviendrait encore une fois plus tard…est-ce que cette dernière apparition a eu lieu ou est -ce un événement à venir? Merci beaucoup pour votre réponse

    • Observateur

      Bonjour Steve, si ça peut vous aider, la Sainte Vierge a dit qu’à la fin son coeur immaculé triomphera. Mais on n’en sait pas plus, on ne sait pas comment sera ce triomphe. Mais il faut savoir qu’elle avait demandé à ce que la Russie soit consacrée à son cœur immaculé, ce qui n’a pas encore été fait (JP II a fait une mauvaise consécration). Ce qui peut être intéressant, c’est de noter la fête du Cœur Immaculé de Marie qui est au 22 aout, mise en place par sa Sainteté Pie XII, dernier Pape non conciliaire. Ensuite les conciliaires ont déplacé la date, mais il ne faut pas tenir compte de leurs changements. Sinon il ne me semble pas qu’elle ait dit explicitement qu’elle reviendra, même si on peut en faire une hypothèse car c’est elle qui intervient depuis la crise de la maçonnerie (voir ses apparitions au XIX ème siècle reconnues par l’Eglise : la Salette, Lourdes, Pontmain… ; et début du XXème (Fatima). Comme la crise n’est pas finie, on peut penser à de nouvelles apparitions futures, sauf que là nous sommes à présent dans un moment où « Dieu nous a abandonné » (période que je donne à partir de 1958 avec l’élection de Jean XXIII ; ou en 1964 avec le Concile Vatican II, c’est le terme employé par la Très Sainte Vierge Marie à La Salette, voir le secret de Mélanie Calvat) Les hommes n’ont pas voulu de Lui, ils ont choisi Satan, implicitement ou explicitement et ont rejeté Dieu, ce qui est aussi rejeter la Sainte Vierge, car cette dernière a une volonté égale à la Volonté Divine. Mais Dieu nous dévoilera de nouveau sa Puissance par sa grande Miséricorde, le moment venu, en nous offrant peut être de nouveau sa Sainte Mère, cette fois non pas pour les avertissements au peuple de Dieu, mais pour la victoire finale, en compagnie de Saint Michel Archange et vraisemblablement aussi du Sacré Cœur de Jésus-Christ, qui est l’Amour même. Dieu se souviendra alors de son Eglise et la sauvera des tribulations, car sinon au rythme où vont les choses tout finira par être désacralisé et l’Eglise sera remplacée par une autre religion (ce qui est déjà fait pour ma part concernant le conciliarisme, je ne vois pas l’Eglise assistée du Saint Esprit là, ce qu’elle doit toujours avoir).

      Cordialement

  3. Souri7

    Excellent, Louis, encore une fois : merci du fond de l’âme !
    Je me dis qu’au fond, nous assistons à un tri qui se fait sous nos yeux : ceux qui ont accueilli la Vérité en profondeur (dans le coeur uni au Sacré Coeur) et qui sont guidés par la Providence divine, et ceux qui ne l’ont pas accueillie ou seulement dans la tête, et qui sont trompés. C’est là Justice divine. Mais que la Miséricorde puisse convertir encore les coeurs de ceux trop préoccupés d’eux-mêmes et trop attachés à l’extérieur, au monde (péché originel toujours)!
    On comprend à quel point la paix mondiale, dans ce contexte, est totalement illusoire… et s' »ils » la déclarent un jour, sera la fausse paix.

  4. Reload

    Bonjour, j’ai aussi remarqué que ce chiffre 7 a été très présent pendant la coupe du monde…

    L’Allemagne se trouve dans le Groupe G, soit le 7e groupe sur 8 possibles.
    La Mannschaft a terminé première de son groupe avec 7 points.
    Les Allemands ont marqué 7 buts en phase de groupe.
    7 joueurs sont tombés malades avant le match contre la France.
    L’Allemagne a marqué 7 buts face au Brésil.
    Nous sommes en juillet, soit le 7e mois de l’année et la finale a été jouée un dimanche, 7e jour de la semaine (pour certains le dimanche est le premier jour).
    Joachim Löw a fait jouer 7 joueurs du Bayern Munich lors de la finale.
    Si on additionne les chiffres de 2014, on arrive à 2+0+1+4 = 7.
    Bastian Schweinsteiger a été le premier à recevoir sa médaille de champion du Monde, il porte le numéro 7.
    L’Allemagne a marqué 7 minutes avant la fin de la rencontre (on se référant aux temps sans les minutes additionnelles).
    G est la 7e lettre de l’alphabet et « Germany » commence par un G et le nom du buteur commence par G.
    Le mot « Germany » contient 7 lettres.
    La Mannscahft a marqué le plus grand nombre de buts marqués au cours d’un match durant ce mondial (7 buts) contre le Brésil
    La Mannschaft a marqué 7 buts durant le premier tour
    Il y a eu 7 sélectionnés venant de l’équipe de Munich au sein de la Mannschaft

  5. Azuriel1981

    Salut en lisant le passage sur les 7 péchés capitaux excellent donc je me suis dit qu’il a oublié le 8 émé péché capitaux caché c’est dans l’évangile de Mathieu il me semble le passage sur Sodome et Gomorhe « et il envoie 2 ange pour confirmé etc  » quelqu’un peut me dire quel est se péché qui doit absolument être caché pas l’église ou il est encore trop tôt pour être dévoilé « d’ou le silence sur le secret de fatima par les papes « .

  6. khadija

    Tout d’abord un grand merci monsieur Dalencourt, je vous suis depuis plus d’an maintenant. J’ai lis tous vos articles et j’aime également votre plume. Vous avez un 6 ème sens incontestables…Concernant cette article vous avez réussi à me mettre les larmes aux yeux tellement votre analyse semble juste, je ressens que vous aimez avec passion partager vos savoirs avec nous les lecteurs de votre blog. Je suis inpréssionné

    • khadija

      J’ai pas fini mon commentaire, mon smartphone à beugué lol pour revenir à ce que je disais votre travail m’impressionne énormément. Vous êtes a mes yeux un analyste plein de talent, vous mérité d’être célèbre.VOUS ÊTES UN SAVANT. Je sais pas pourquoi mais je vous aimes avec le coeur vous semblez être un homme bon. Mes respect et bonne continuations. Faite nous plaisir et continuer votre excellent travaille merci beaucoup . Une dernière chose je suis une musulmane nos différence nous empêche

      • khadija

        Pas de nous apprécier en tant que descendant d’adam et eve. Nous sommes des frères dans l’humanité. Bonne journée et prenez soins de vous. Que la paix de dieu soit avec vous amine.

  7. jehan

    vous parlez de l’avortement mais est ce que vous n’oubliez pas l’insémination artificielle qui peut être considéré comme une œuvre de Satan puisque Dieu veut que certaines personnes n’aient pas d’ enfants ?
    Enfin c’est une simple question…

  8. Phil

    Bonjour Monsieur, avez-vous entendu parler du discourt occulte de Mme Lagarde ? Elle y met en scène le chiffre 7 et semble par la même occasion transmettre un message à ces camarades lucifériens….Il y a beaucoup de 7 en ce moment…

  9. geocedille

    De loin l’un de vos meilleurs articles Louis, qui résume parfaitement les attaques du malin, la société des 7 péchés, le travail de sape de l’intérieur de l’Eglise. Je pense que ce à quoi nous n’assistons est la fin du règne de Satan par des intermédiaires, des rois, des empereurs, à qui Satan donnait les moyens de prendre le pouvoir mais dont nul n’etait réellement souverain universel : « Le diable, ayant élevé (Jésus), il lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car c’est à moi qu’elle a été donnée, et je la donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. Jésus lui répondit : Il est écrit : tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et à lui seul tu rendras un culte. »

    Aujourd’hui, c’est l’heure de la mise en place du règne universel du malin, par un antichrist gouvernant toute la Terre. La terreur des diverses crises et l’inversion des valeurs a rendu les Hommes mûr à point pour vénérer satan comme leur dieu et rejeter Dieu comme insupportable selon les nouvelles valeurs. C’est pourquoi les « souverains » abandonnent les uns après les autres toute souveraineté à la bête, Pontife Romain, Roi d’Espagne, Président de la République Française, Premier ministre Italien, Grec etc. Ils y passeront tous de gré ou de force.

    Du point de vue géostratégique, le foyer du christianisme, c’est à dire la continuation de l’empire romain d’orient (aujourd’hui, principalement, la Russie, mais aussi les pays orthodoxes des Balkans) est prise entre marteau et enclume. D’un côté le marteau (on disait le fléau pour Attila) : les successeurs de la Grande Horde, donc la seule culture est la domination universelle, et qui pour cela a endossé toute sorte de religions (islam pour le ottomans, judaïsme pour les Kahzars) et dont la Bible dit qu’ils sont ces Juifs qui ne le sont pas mais qui mentent.
    De l’autre, l’enclume, le laïcisme occidental, ses 7 séductions dont Louis a arfaitement brossé le tableau.
    Le Malin a tenté de saper les fondements de l’orthodoxie avec 70 ans de communisle forcené. Mais les Eglises ont refleuri. C’etait une des tentations que le Christ a permis. Elle a aboutit en 1943 au plus grand holocauste de tous les temps, non pas celui qui cache la foret, mais celui de la bataille de Stalingrad, ou la jeunesse russe a été sacrifiée par les soviétiques sur la tombe de Mamaï, le grand Kahn de Gög Türk, le chef suprême de la Horde bleue, Gog. La colline de la gare de Stalingrad, le Kourgan Mamaïev, est le tombeau de Mamaï-Gög : Magog.

    Aujourd’hui les puissances occidentales et les djihadistes mènent un combat commun, car ils obéissent au même maître, un combat eschatologique autant que géopolitique.

    Qui peut se mesurer à la Bête? Certains espèrent en Poutine, ou en un Grand Monarque. Ils sont séduits pas le Malin : « Qui est semblable à a Bête » dit l’Apocalypse. Semblable? C’est là la réponse : on ne combat pas la Bête en devenant semblable à elle. Ce qui est semblable au mal, c’est le mal.
    Si l’Apocalypse présente cette phrase sous la forme interrogative, c’est pour noys amlener à rechercher la bonne réponse, pour déjouer le piège du malin.
    La réponse est un peu plus loin : si Dieu n’y mettait pas un terme la Bête soumettrait même les saints, si cela était possible. Ces 4 derniers mots disent la limite fixée par Dieu : Satan ne soumettra pas les Saints.
    L’humanité va être, comme l’or, éprouvés par le feu pour en sortir épurée.
    La bête sera vaincue non par des armées en ordre de bataille ni par des dirigeants puissants, mais par deux vieillards vêtus de sacs. Pourquoi?
    Parce qu’à la face du malin, ils porteront témoignage de Jésus Christ.
    IC XC NIKA

  10. Chouandecoeur

    Bonjour M. d’Alencourt,

    Depuis quelques temps, je suis attentivement ce que vous dites et expliquez sur votre blog au sujet de la Fin des Temps.

    J’ai une petite suggestion à vous faire :
    Au lieu de prendre comme date de départ 1914, prenez donc 1917.

    Comme vous le savez, 1917 est l’année :
    . Et de la fin du Temps des Gentils, au sens du Colosse de Nabuchodonosor/Daniel,
    . Et de la fin du Temps des Nations, encore au sens du Colosse de Nabuchodonosor/Daniel (Les nations sont représentées par les pieds à la fois de fer et d’argile du Colosse).

    C’est en 1917 que commence l’Internationalisme autre nom du Mondialisme :
    . L’Internationalisme « dur » ou rigoriste… Le Communisme russe,
    . L’Internationalisme « mou » ou jouisseur… Le Libéralisme américain.
    La guerre devient vraiment 1ère Guerre Internationale (donc Mondiale) avec l’entrée en guerre des Américains suite à la déclaration de guerre officielle, le 6 avril 1917, du Congrès des États-Unis. En effet, le traité de Brest-Litovsk ne sera signé que le 3 mars 1918.

    C’est en 1917 que Marie apparaît à Fatima.
    C’est en 1917 que finit vraiment le 19ème siècle et que commence vraiment le 20ème.
    Le 20ème siècle est en réalité le Siècle de Fatima… Il n’est que cela.
    Il se terminera en 2017, et… « À la fin, mon Cœur Immaculée triomphera ! ».

    Si vous ne le connaissez, allez sur mon blog :
    http://www.pontmain-pourleretourduroi.com
    Vous trouverez le petit livret de salut public que j’ai écrit en 2011 sur le message de Pontmain (À Pontmain… Supplique à Dieu pour le retour du roi) et les pèlerinages mensuels (chaque 17 du mois) que nous organisons pour faire cette Supplique.

    Amicalement,

    Chouandecoeur

    • dalencourt

      Chouandecoeur, vous abordez là un sujet qui a longtemps été débattu ici : dont-on faire commencer la période de 100 ans en 1914 ou 1917 ? Car c’est forcément une de ces deux dates.
      – Si c’est 2014, c’est la théorie de l’Antéchrist-système qui prime.
      – Si c’est 2017, c’est la théorie de l’Antéchrist-personne qui s’applique, celui-ci devant prendre le pouvoir en 2014.
      J’ai longtemps défendu cette théorie, c’est pourquoi je voyais en 2014 une année-clé.
      Et puis en avançant dans mes recherches, je me suis aperçu que beaucoup d’éléments convergeaient sur 2014, c’est pourquoi je privilégie maintenant la première théorie.
      On saura vite à quoi s’en tenir, mais effectivement on ne peut écarter 2017 comme date de fin.
      Seulement, je vous ferai remarquer deux choses :
      1) Vous qui connaissez bien Pontmain, vous noterez que l’apparition est dans sa 144ème année en 2014 (chiffre des justes dans l’Apocalypse), donc pour moi Pontmain pointe sur 2014 ;
      2) Le Christ a promis de raccourcir les ultimes tribulations. De combien ? Trois ans correspondrait à la Sainte Trinité : il y a une certaine logique dans ce raisonnement. Ce qui nous ramène encore à 2014.
      Donc, dans tous les cas, 2014 est une année cruciale.

  11. Nelson

    Vos calculs seront-ils alignés sur la volonté de qqn? M’explique, l’image de l’avion au début de cet article est un MH37 et selon les photos prises par les séparatistes ukrainiens, il s’agit bel et bien d’un MH37. Alors, 1. Quelle est le but de faire la pub du crash d’un MH17 ? 2. D’où sort alors le MH37 crashé ? 3. …toute une tartine de questions suivraient, mais bon…je vais maintenant manger un « ceviche péruvien » + une petite bière bien fraiche.

  12. Auréliariana

    Je pense aussi a 2014. Vous êtes dans le vrai Louis .. Il y a une accélération des événements et trop de signes qui montrent que même ceux qui ne croient en rien se posent des questions … Et commencent a s’éveiller .. Un avion Air Algérie vient de disparaître des radars au Nord Mali avec 110 personnes à bord … Et le vol 5017 entre Ouagadougou et Alger …

  13. Ilssontfouscessionistes

    Les deux Boeing 777 appartenaient à la Malaysia Airlines. Les signes peuvent être multidimensionnels. En dehors du 777, c’est la Malaisie qui est indiquée. Quel est le personnage religieux le plus important de ce pays à l’heure actuelle ? Le Sheikh Imran Nazar Hosein.
    C’est un sunnite qui, à partir du Coran (Révélation de Dieu à Mahomet par l’archange Gabriel mise par écrit) et des hadiths (tradition orale musulmane sur les paroles du Prophète), en déduit qu’à la fin des temps les musulmans et les vrais chrétiens (« rum » et non par Rome, càd les orthodoxes) feront alliance pour combattre l’antéchrist (dajjal).

    Sheikh Imran Hosein et Alexandre Douguine – Islam et Occident. RUSSIE, Moscou, Juin 2013, 2h31’59 ».

    Analyse de l’actualité au Moyen Orient et en Ukraine – 22 Juin 2014. 50’59 ».

    • Ereka

      Je viens de regarder sur Wikipedia pour en apprendre d’avantage sur cette personne, la première chose qui me saute aux yeux est son lieu de naissance : Trinité-et-Tobago.

      Ainsi on a là encore un concept de Trinité ? En tout cas c’est un état que je ne connaissais pas du tout il y’a quelques minutes.
      Les armoiries de ce pays elles font référence à Christophe Colomb.

  14. Patrick-Louis Vincent

    Un nouveau crash. Après l’Ukraine et Taïwan, voici le Mali. C’est le 3ème crash depuis que la planète Mars est passé sur le point d’éclipse du 15 avril 2014. Cela confirme l’appréhension que les Anciens avaient des éclipses.
    http://allainjules.com/2014/07/24/algerie-drame-vol-dair-algerie-ah-5017-attentat-ou-crash-au-dessus-du-mali/

    L’emplacement du crash n’est pas anodin. C’est au Mali, là où François Hollande a envoyé nos troupes néo-coloniales. L’avion est algérien. Or, l’Algérie a aidé la France dans son opération Serval en l’autorisant à survoler son territoire.

    Il y avait 51 Français à bord. Louis en tirera sûrement des conclusions eschatologiques..

    • Patrick-Louis Vincent

      Ah, j’oubliais : le n° de vol est le AH 5017 (50 et 17 ou bien 501 et 7 >>> 501 = 51, le nombre de Français morts). Il s’agit d’un Airbus A320. Il y avait 110 passagers et 6 membres d’équipage.

  15. hotchiwawa

    Hello, très bon article concernant les 2 boeing, c’est dingue tous ces 777 qui reviennent.

    Le 17/7 (date anniversaire du pape Francis) est également la date anniversaire d’Angela Merkel.
    Angela (ange) <<<

  16. sunlightstream

    Crash du vol MH 17 : le « smoking gun »
    Alors là il faut s’accrocher, car si c’est vrai il s’agit du smoking gun.
    Il existe plusieurs versions du 777-200, entre autres M9-MRC et M9-MRD.
    C’est un peu le jeu des 7 différences, mais regardez bien on peut voir les numéros de série au niveau de la queue et au niveau de la cache du train avant (seulement RC ou RD dans ce cas).
    Maintenant voici une photo d’un passager ayant pris l’avion MH17 avant d’embarquer. Paix à son âme, il avait laissé un commentaire Facebook : « s’il doit disparaître, voici à quoi il ressemble »
    Regardez bien la photo, on ne voit que la cache avant. Si je ne m’abuse, on lit bien RC.
    Et là, malheur, voici une photo d’un des débris de l’avion en Ukraine. On y lit immanquablement RD.
    Donc, il y a un gros problème !
    Soit le débris ne provient pas de l’avion abattu. Auquel cas qui est venu le poser là et où l’a-t-il trouvé car, à part le MH370, la Malaysian n’a perdu aucun autre 777.
    Soit le débris appartient à l’avion qui s’est crashé et alors cela veut dire que ce n’est pas le même qui a décollé de l’aéroport Hollandais ce matin là.
    Quelle que soit la réponse, il y a clairement dissimulation ou falsification.

    http://resistanceauthentique.wordpress.com/2014/07/25/crash-du-vol-mh-17-le-smoking-gun/

  17. franck97

    MH17 : Les raisons du crash du Boeing 777 classées secret défense !
    Eh bien, eh bien, voilà que, tout à coup, les raisons du crash du Boeing 777 sont classées secret défense !
    La Hollande, La Belgique, L’Australie et l’Ukraine ont signé, il y a 10 jours, un « Accord de Non-Divulgation », qui interdit à ces pays de divulguer les résultats de l’enquête concernant le MH17 et leur donne un droit de veto les uns sur les autres. On ne sait pas trop encore ce qu’il en est de la Malaisie. Elle a d’abord « catégoriquement refusé de signer », puis elle l’a peut-être fait discrètement. Cela n’a pas été confirmé par Kuala Lumpur.L’accord signé le 8 août stipule que les progrès et les résultats de l’enquête sur le terrible accident survenu au Boeing 777 malaisien seront gardés secrets.
    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/08/22/mh17-les-raisons-du-crash-du-boeing-777-classees-secret-defense/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s