La seconde rédemption du monde

Jesus-sur-la-croix

La première rédemption du monde a été effectuée par un seul homme : le Christ, Fils de Dieu, venu sur terre pour racheter tous nos péchés.
Mystère incompréhensible pour l’ensemble de l’humanité, que nous n’avons toujours pas vraiment encore réussi à percer 2000 ans après.
Et pourtant, cette venue du Sauveur et du Rédempteur va changer la face du monde.
Totalement. Irrémédiablement.
L’humanité ne sera plus jamais la même après la venue du Christ, au grand dam de celui qui s’y était installé, Satan prince de ce monde.

C’est pourquoi nous avons beaucoup de mal à comprendre le mystère de la seconde rédemption du monde qui cette-fois-ci ne s’accomplit pas à l’échelle d’un seul homme mais à celle de l’humanité toute entière, puisque la seconde passion est subie par l’œuvre que Notre Seigneur a créée sur terre afin de continuer son action et dispenser son enseignement, à savoir l’Eglise catholique, considérée comme son épouse mystique.

Il est là le grand mystère de cette seconde rédemption : ce sont des milliards d’hommes qui y participent et non plus un seul.

C’est exactement l’histoire de ce mystère qui est raconté dans le dernier livre de la bible, celui de l’Apocalypse. Il révèle ce qui se passera à la seconde rédemption et à sa lecture, on comprend l’ampleur de l’enjeu : la cité du mal, vaincue par le Christ et représentée par Rome, centre du monde et capitale de l’empire le plus puissant de l’époque, s’est mutée en cité du bien par l’action du Saint-Esprit. C’est pourquoi la cité du bien devait s’installer physiquement à Rome, pour symboliser cette permutation.

A la fin du monde, Satan est relâché à nouveau pour un peu de temps, le temps de prendre d’assaut cette citadelle de la cité du bien et d’en faire à nouveau la capitale de sa cité du mal. Notre Dame à la Salette l’a clairement exprimé : « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist« . La première victoire de cette prise d’assaut fut actée le 20 septembre 1870 par la fin des Etats Pontificaux. C’était il y a 144 ans. 144 c’est le chiffre des Justes dans l’Apocalypse et le 20 septembre, c’est le lendemain de l’apparition de la Salette. Tout est lié. C’est pourquoi le temps de la purification des justes s’achève, avec une Rome effectivement devenue le siège de l’apostasie.

Pour comprendre l’Apocalypse, pour comprendre la fin des temps, pour comprendre le châtiment des hommes prélude au jugement dernier et suivi de l’avènement de la Jérusalem céleste, il faut se tourner vers Rome et le Vatican. Ce n’est pas une vision chrétieno-centriste, c’est la clé de compréhension de cette fin des temps, de cette fin du monde dominé par Satan.

 

Le Christ il y a 2000 ans prend sur lui tous les péchés du monde.
L’église aujourd’hui prend sur elle tous les péché du monde jusqu’à se faire elle-même péché.

C’est pourquoi la thèse sédévacantiste ne peut être valable : si l’Eglise catholique (conciliaire) actuelle n’est pas la véritable église, alors qui subit sa Passion ? Ce n’est pas un faux Christ qui a été crucifié sur le Golgotha mais bien le Fils de Dieu en personne. Il faut donc que ce soit son épouse mystique en personne qui subisse elle aussi sa crucifixion.
Il faut que ce soit l’église elle-même qui embrasse le péché ; mais de même que le Christ était à la fois Dieu et homme, l’église est à la fois corps et âme : c’est l’église dans son corps qui est défigurée, pas celle dans son âme. Car l’âme de l’église subsiste dans tous les cœurs qui sont restés fidèles au Chemin, à la Vérité et à la Vie ; dans tous les cœurs où vibre la vraie foi, celle de nos pères, et qui ont conservé un amour véritable de Dieu. Bref ceux qui prient avec leur cœur et leur esprit et non pas avec leur corps, en se dandinant au rythme de la musique.

Ce sont ceux-là que Jean Vaquié a appelé le petit reste ; ceux-là que l’Apocalypse appelle les élus, les justes. Ce ne sont pas des saints, mais ils sont éprouvés comme l’or que l’on passe au creuset. Ils sont pécheurs évidemment, l’Apocalypse le rappelle dans l’église de Thyatire.
Ceux qui ont conservé cette vraie foi, l’amour de dieu dans leur cœur, il y en a partout, chez les tradis, chez les conciliaires et ailleurs, chez tous les hommes de bonne volonté.

 

Comment admettre l’incompréhensible ?
C’est à ce prix que se fera la purification des bons : souvenez-vous : il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus.

C’est un mystère qui nous dépasse. Il est aussi incompréhensible que celui du Christ donnant sa vie pour nous il y a 2000 ans. Comment pouvait-on admettre que le Fils de Dieu se laisserait avilir, insulter, torturer, massacrer, par son propre peuple ? Car ce ne sont pas les Gentils qui l’ont mis à mort mais bien ses frères, les hébreux. Libérez Barabbas ont-ils répondu à Pilate lors de son ultime tentative pour sauver Jésus.
Et pourtant Jésus était Dieu ; d’un seul mot, d’un seul geste, il pouvait confondre ses ennemis et les réduire en poussière, comme jadis son peuple traversa la mer Rouge protégé par son Père.
L’a-t-il fait ? Non, il a subit sa Passion jusqu’au bout, car la rédemption des hommes était à ce prix.
Mystère insondable de l’amour divin qui nous donne son propre fils pour racheter nos péchés.

C’est pourquoi, pour la seconde rédemption du monde, nous devons admettre que son église doive se donner la mort elle-même, comme son divin époux, laisser entrer Satan et ses comparses dans le lieu saint, nous devons admettre que ce soient les catholiques eux-mêmes qui déposent leur foi et choisissent l’apostasie en une sorte de suicide collectif.

Avez-vous compris que depuis 1965, le prêtre, qui est l’intermédiaire entre les hommes et le Christ, a pris la place de celui-ci ? En se positionnant face au peuple et en retirant le tabernacle du centre du chœur, vers lequel auparavant il était lui-même tourné ainsi que tous les fidèles afin de prier ensemble un seul et même Dieu, donc en montrant son visage à la place de celui du Christ, le prêtre symboliquement prend sa place. Il se donne plus d’importance que Jésus. Il est l’attraction principale de la messe alors qu’auparavant le prêtre s’effaçait devant son Créateur et son Sauveur, Rédempteur du monde et unique centre d’intérêt de la messe.
L’église catholique rejoint ainsi les pratiques des protestants qui, n’ayant pas de Présence Réelle, donc pas de Christ, ont fait tout de suite du pasteur le centre de leur intérêt : on accorde plus d’importance au prêtre qu’à Dieu.

De la même manière, ce qui était et a toujours été le renouvellement non sanglant du sacrifice de Jésus sur la croix (d(où l’expression de Saint sacrifice de la messe), s’est transformé petit à petit en un repas, une simple commémoration de la cène. On passe du vendredi saint au jeudi saint, imitant à nouveau les protestants dans leur falsification de la messe.
C’est pourtant très important. Relisez les évangiles : dans les 4 récits de la Passion, le jeudi saint et le vendredi saint ne font qu’un, ils sont liés, imbriqués ensemble, l’un ne va pas sans l’autre.

C’est cela que Notre Seigneur a appelé l’abomination de la désolation en lieu saint : remplacer symboliquement l’adoration de Dieu par l’adoration du prêtre, c’est à dire donner plus d’importance au prêtre qu’à Dieu et à la Présence Réelle.

Il n’y a qu’à voir d’ailleurs comment les catholiques (conciliaires) se comportent face à cette Présence Réelle : la plupart s’en fichent, ils ne savent même pas où est le tabernacle, et quand ils le voient, ils n’ont plus aucun geste de respect ni d’adoration alors qu’ils sont devant leur Dieu !!! Les musulmans ont plus de respect pour Dieu que les cathos ! Et les païens ont plus de respect pour leurs animaux domestiques que les cathos pour leur Dieu ! Hallucinant !

 

Comment va se dérouler cette seconde rédemption ?

Il faut que l’église soit en sang, défigurée, méconnaissable, comme son divin époux. Il faut que Satan la mette à mort jusqu’au tombeau, comme il l’a fait pour le Christ 2000 ans auparavant.
Il faut qu’elle soit en croix, qu’elle soit insultée par le monde et la risée du monde.
Et pourtant, son cœur et son âme battent toujours. Le petit reste est là, il n’a pas flanché, il est purifié. Son histoires est racontée dans les 7 églises de l’Apocalypse.

Car il est là le secret, incompréhensible pour un non chrétien ou pour les chrétiens qui n’ont pas approfondi les mystères divins par la lecture des Pères de l’Eglise : la nécessité de purifier les justes, de gagner son Ciel tout en offrant ses souffrances afin de sauver les âmes pécheresses. C’est ce qu’à demandé Notre Dame aux enfants de Fatima, c’est ce que demande Notre Seigneur à son petit reste : souffrir pour racheter les péchés des autres.

Aujourd’hui, avec le pape François, l’église catholique n’est plus, l’œuvre est achevée.
Il aura fallu 6 papes (toujours le 6, le chiffre de l’homme) pour y parvenir.
6 papes et un concile.

Comme je l’ai déjà expliqué, les deux chiffres-clés de Satan sont le 2 et le 5.

 Deux comme Vatican II. On comprend mieux maintenant pourquoi il fallait que ce concile s’appelât Vatican (car il est universel et concerne la cité-état du Vatican, première transformation mauvaise orchestrée par le malin lors des accords de Latran), et surtout pourquoi c’est le deuxième.

5 comme 5 papes, car sur les 6 il y a un martyr, donc 5 papes fossoyeurs de l’église :

1) Le précurseur Jean XXIII
23 c’est juste avant 24, et 24 c’est le chiffre des annonciateurs : l’archange Gabriel (24 mars) et saint Jean-Baptiste (24 juin).

2) Le Jean-Baptiste luciférien : Paul VI
D’abord on retrouve le 6. Ensuite Montini s’appelle Jean-Baptiste, justement, il est positionné juste après Jean XXIII, et il a été élu pape le 21 juin 1963. Or le 21 juin est le jour du solstice d’été, ce dernier durant en réalité plusieurs jours. Si la saint Jean-Baptiste est au 24 juin, ce n’est pas un hasard : sa naissance a été fixée le jour qui était considéré, à l’époque, comme celui du solstice d’été. Paul VI annonce symboliquement l’arrivée de la série d’antéchrists sur le siège de Pierre.

3) Jean-Paul 1er, le martyr
Six papes pour la période Vatican II, mais seulement 5 « mauvais ». Jean-Paul 1er, refusant de jouer le rôle qu’on lui a assigné, sera assassiné 33 jours après son élection, et décèdera le jour de la Saint Michel, le 29 septembre 1978. Tout un symbole.

4) L’antéchrist 1 : Jean-Paul II
5) L’antéchrist 2 : Benoît XVI
6) L’antéchrist 3 : François
La trinité satanique est au complet.
Il serait trop long de rappeler en quoi ces trois personnages sont des anti-catholiques intégraux ; les sites sédévacantistes ou celui de la Fraternité Saint Pie X vous expliqueront ça mieux que moi.

Le calendrier de la fin

A. La mort de l’église catholique est maintenant actée, accomplie.

Les trois derniers actes auront été :

1) L’élection de Pierre le Romain, François, le dernier pape qui n’en est pas un puisque le pape réel est toujours présent (Benoit XVI) et que sa démission a été forcée ; élection un 13 mars (13 comme toutes les apparitions à Fatima), intronisation le 19 mars, jour de la saint Joseph, patron de l’Eglise universelle. Tout, dans cette élection, est un affront à Dieu.

2) La canonisation, c’est à dire la déclaration comme « saints » et donc devant être vénérés comme tels, du précurseur et du premier antéchrist le 27 avril dernier, canonisant de facto le concile Vatican II ; on ne pouvait pas aller plus loin dans l’ignominie : l’église de satan s’est déclarée sainte.

3) La prière pour la paix le 8 juin dernier, rassemblant au Vatican le pape et les représentants de 2 fausses religions, n’adorant pas le vrai et unique Dieu trinitaire. Le jour de la Pentecôte, c’est à dire le jour anniversaire de la création de l’Eglise, le pape a signifié au monde entier que la religion catholique était au même niveau que les autres, et que le Dieu trinitaire pouvait être mis officiellement sur le même rang que de faux dieux.
Il a signifié ainsi officiellement la mort de l’église catholique.

Retenez bien ces quatre chiffres : 13, 19, 27 et 8 : on les retrouvera dans les étapes du châtiment des méchants.

 

B. Les 3 jours de ténèbres

Il reste donc à savoir combien de temps Satan va régner, maintenant que toutes les étapes sont accomplies. C’est là que l’eschatologie intervient et que l’étude des signes, à la lumière des événements, permet de distinguer la fin de la purification.

Comme je l’ai déjà écrit, ce n’est pas en suivant le plan des Illuminatis et de Satan que vous connaîtrez la date de fin. Il ne sert à rien de guetter et repérer le prochain mauvais coup à venir. Des mauvais coups, il y en aura tout le temps.
Non, ce qui nous importe, c’est de connaître COMBIEN DE TEMPS DIEU accorde à Satan une fois qu’il est parvenu au sommet de sa gloire, une fois que la mort de l’église est actée. Car le temps de Satan est compté.

La date de l’entrée dans la dernière étape, la crucifixion, c’est le 13 mars 2013, jour de l’élection de François (ou « 333 »).

La date de l’apogée, celle de la mort, c’est le 27 avril 2014 (le « 555 »).

La date du dernier coup de lance c’est le 8 juin (juste après l’apogée du « 666 » politique). Je rappelle que le coup de lance est donné alors que le Christ est déjà mort.

C’est pourquoi il faut calculer à partir du 555, car c’est aussi le début du déclin de l’empire satanique.
Tout va se passer très vite : le Christ est au tombeau 39 heures, puis c’est la Résurrection.
Mais attention, le Christ ne se manifeste qu’à ses amis, les élus, les justes, après sa Résurrection.

Les 3 jours de ténèbres, ou 39 heures, ont commencé le 27 avril.
C’est durant cette période que le mal sera éradiqué afin que le Christ puisse se manifester pour son second avènement et que son épouse mystique puisse ressusciter. A ce moment là ne subsisteront sur terre plus que les justes.

Les voilà ces trois jours de ténèbres tant prophétisés !
Que disent-elles ces prophéties ? Que pendant 3 jours, les justes devront s’enfermer chez eux, qu’il ne faudra ouvrir à personne car à l’extérieur ils entendront les hurlements des démons, qu’il faudra barricader portes et fenêtres, et rester à prier autour d’un cierge béni.

Le cierge c’est la vraie foi et la vraie parole du Christ que les justes auront conservée. Ils doivent s’enfermer chez eux c’est à dire sortir de Babylone, rejoignant ainsi l’injonction de Dieu dans l’Apocalypse (« Sortez de Babylone mon peuple« ), en se concentrant sur la prière et les sacrements. Autour d’eux il n’y aura plus que des démons déchaînés sur la terre.
N’est-ce pas ce que nous sommes en train de vivre actuellement ?

 

C. La durée des 3 jours de ténèbres

Ce qui va suivre est le résultat de mes recherches. Il s’agit de déductions, pas de preuves ni de prophéties. Je n’ai pas non plus la place ici d’expliquer COMMENT je suis parvenu à de telles conclusions. Je ne peux délivrer que la conclusion, aboutissement d’un travail de recherche important dont vous trouverez les développés dans mes précédents articles.

 

Combien de temps cette dernière période va-t-elle durer ?
Le chiffre du diable c’est le 2
Son siècle fut le 20ème siècle (2)
Il s’agit du second avènement du Christ (2)
Mais il s’agit aussi de la purification de l’épouse mystique du Christ, donc symboliquement d’une femme, et du châtiment de Babylone chevauchée par la grande prostituée, donc d’une femme également.
Or la durée de purification est doublée pour une fille (dans le Deutéronome) ; idem dans l’Apocalypse au chapitre 18, verset 6 : « Elle est tombée Babylone la grande ! Rendez-lui au double selon ses œuvres ; dans la coupe où elle a versé à boire, versez-lui le double« .
Et à la limite, c’est normal qu’on double puisqu’il s’agit du second avènement !
C’est pourquoi il faut doubler la plupart des chiffres.

Par exemple, la durée de la Bête est de 42 mois. Conservez le 42 et oubliez le « mois ». 42×2 = 84
Du 11 février 1929 (signature des accords de Latran) au 11 février 2013 (annonce de la démission de Benoît XVI), il y a 84 ans.
84 ans est l’âge de la prophétesse Anne le jour de la purification. Confirmation symbolique de la durée de la purification.

Ces analyses sont basées sur des faits. La foudre sur le Vatican au soir du 11 février 2014 est venue les confirmer.
Poursuivons donc notre raisonnement.

1) L’année de la fin (des châtiments et du second avènement du Christ) est 2014.
Car tous les siècles commencent en réalité en l’année 14 ou 15 (expliqué dans cet article) à commencer par le premier : l’empereur Auguste meurt le 19 août 14.

2) La durée de l’ultime pouvoir de Satan est de 19 mois
Comme le chiffre de « son » siècle. Ces 19 mois commencent le 13 mars 2013, jour de l’élection de François. Ils s’achèvent le 13 octobre 2014. Le 13 octobre a toujours été une date clé :
13 octobre 1884 : dialogue de Léon XIII
13 octobre 1914 : nomination de Gasparri à la secrétairerie d’état (signataire des accords de Latran)
13 octobre 1917 : miracle du soleil à Fatima
13 octobre 2014 : le 4ème et dernier. On aura fait un tour complet, à 360°.

3) La durée des 3 jours de ténèbres est de 6 mois
Du 27 avril au 27 octobre. Les 3 heures du Christ en croix + les 3 jours au tombeau. Ou l’un des deux multiplié par deux, peu importe.

4) Le début des châtiments : le 200ème jour de l’année, 19 juillet
En réalité, je pressens cette période en quatre temps :
13 juillet (apparition Fatima) : signe de Noé (avertissement perceptible par les justes uniquement)
16 juillet : ouverture du 7ème sceau (Notre-Dame du Mont Carmel)
19 juillet : fin du décompte des justes et début des châtiments (7ème trompette et 7ème coupe) ; 200ème jour comme le « 2 » du diable et le « 2 » du 20ème siècle.
27 juillet : 1er tonnerre

Le secret de l’Apocalypse est ici : autant on aura identifié les églises, les sceaux, les trompettes et les coupes, autant on ne connaît pas la fin, car elle est constituée des 7 tonnerres qui, eux, ne sont pas décrits mais scellés. Il faut donc se reporter aux innombrables prophéties sur le sujet (comme la Salette) pour avoir une idée des événements, ainsi qu’aux trois cavaliers des sceaux, qui réunissent les 4 armes favorites de Satan : l’épée (la guerre), la famine, la mortalité (épidémies) et les bêtes sauvages (révolutions et guerres civiles).

Je pense que le 16 juillet est une date symbolique : il ne s’y passera rien.
Pour les 13 et 19 juillet, il devrait y avoir un signe pour chacun de ces jours.
Ce signe pourrait être un false flag américain envers un des pays du pourtour méditerranéen et/ou en liaison avec un personnage d’église ou sortant d’une église. Je vois ce false flag plutôt le 19 juillet.
Le 27 juillet, en bonne logique, pourrait être le début de la 3ème conflagration mondiale, symboliquement la veille du jour anniversaire de la première. C’est d’ailleurs le premier cavalier, le cheval rouge, celui de la guerre.

Notez aussi les 14 jours qui séparent le 13 du 27 juillet, comme si l’avertissement de Noé était doublé, et comme si les hommes avaient 2 signes : un le 13 pour les justes et un le 19 pour la totalité de l’humanité.

 

5) La fin des châtiments
Vous l’avez constaté, il y a plusieurs dates : 13 octobre, 27 octobre… Nous entrons ici dans l’incertitude confirmée par le Christ : « nul ne connaît ni le jour ni l’heure« .
Je dirai juste ceci :
1 et 3 sont les chiffres de Dieu, 2 celui du mal.
Les 199 premiers jours de l’année auront été ceux de la préparation ;
Du 200ème jour au 300ème jour, c’est la moisson du diable, ses 100 jours comme ceux du premier Antéchrist politique, Napoléon 1er ;
Au 300ème jour, le Ciel reprend la main, c’est le tour de la Sainte Trinité.
100 jours de châtiments = le chiffre du Saint-Esprit (50) une fois de plus multiplié par deux.
Vous noterez la précision : le 27 octobre, qui fait miroir au 27 avril, est le 300ème jour de l’année.

 

 Conclusion

Vous connaissez maintenant le « pourquoi » : Passion de l’église et purification des justes.

Vous connaissez le « quand » : début des châtiments le 19 juillet 2014, pour 100 jours.

Nous n’entrerons pas dans le « comment » car ici les imaginations et la désorientation diabolique sont tels qu’il est très difficile d’anticiper les événements réels.

On peut juste dire que ces 100 jours de châtiments constituent la bataille finale de l’Armageddon, qui rassemble 200 millions de combattants. 200 comme le 200ème jour, comme ce « 2 » si symbolique du 20ème siècle qui s’achève cette année.

Il s’achèvera par le second avènement du Christ et l’avènement de la nouvelle épouse, au sein d’une terre purifiée, la Jérusalem céleste.
Quand interviendra ce second avènement ? Durant les 100 jours ? Après ? Nul ne le sait.
On en sait déjà suffisamment.

Seuls les Justes comprendront ces ultimes signes.

Vous devez, pour être sauvé, faire partie des justes, de ceux dont le nom est inscrit dans le livre de vie, et dont le nombre sera arrêté définitivement le 19 ou le 27 juillet.

Qui sont ces justes ? Notre-Seigneur lui-même en a fait la description :
Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.
Heureux les affligés, car ils seront consolés.
Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on vous calomnie de toutes manières à cause de moi.
Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux.
(Matthieu 5, 3-12)

Pour les autres, la solution est celle adoptée par les Ninivites lorsque le prophète Jonas est venu leur annoncer la destruction prochaine de la ville : reconnaître et regretter ses péchés, faire pénitence et se tourner vers le Tout Puissant par la prière et les sacrements. (voir les 10 points de mon dernier article).

Un dernier mot : je me trompe peut-être en plaçant tous ces événements en 2014 et en annonçant une durée très courte pour les châtiments. J’ai de bonnes raisons pour le faire, mais je peux aussi me tromper et interpréter incorrectement certains signes. Après tout, le 19 juillet est le 200ème jour tous les ans.
Cela voudra surtout dire que l’ultime période ne dure pas 19 mois mais plus. Eh bien à ce moment-là je reprendrai mon bâton de chercheur car il faudra attendre d’autres signes pour comprendre et retravailler ma copie. Ou alors, comme le suggérait un de mes lecteurs, j’attendrai patiemment le retour du Christ.

331 Commentaires

  1. Maur

    http://www.mondialisation.ca/vi-eme-sommet-des-brics-les-graines-dune-nouvelle-architecture-financiere/5389326?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=vi-eme-sommet-des-brics-les-graines-dune-nouvelle-architecture-financiere
    Le lendemain de la finale de la Coupe du monde au Brésil, débutera le VI ème Sommet des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud). Forteleza et Brasilia seront les villes phares de cette rencontre qui aura lieu les 14,15 et 16 juillet pour asseoir enfin une architecture financière d’une nouvelle estampille sous le slogan : « Croissance incluante et solutions durables ». A la différence des initiatives de régionalisation financière asiatique et sudaméricaine, les pays des BRICS, en ne formant pas un espace géographique commun, sont moins exposés à subir des turbulences financières en même temps, accroissent l’efficience de leurs instruments défensifs.

  2. Maur

    http://www.lindseywilliams.net/cycles-of-seven-christine-lagarde-the-international-monetary-fund/
    « 7 » références:
    01h22 – « Maintenant, je vais tester vos compétences de numérologie en vous demandant de penser à la magie sept »
    01h34 – « La plupart d’entre vous savent que sept est un nombre assez
    02h24 – « 2014, vous déposez le zéro, quatorze ans, deux fois, sept »
    04h08 – « Il va marquer le 70e anniversaire, 70ème anniversaire, déposez le zéro, sept, de la Conférence de Bretton Woods qui a effectivement donné naissance au FMI » ( 7 + 0 = 7) 04:22 – « Et ce sera le 25e anniversaire de la chute du mur de Berlin, le 25 .. » (2 + 5 = 7)
    04:38 – « Il marquera également le 7e anniversaire de les jietters des marchés financiers  »
    05h08 – « Après ces sept années misérables, faible et fragile »
    05h14 – « Nous avons sept bonnes années »
    05h43 – « Maintenant, je ne sais pas si le G7 rien avoir à faire avec elle « (G est aussi la 7ème lettre de l’alphabet) 2014 « références:
    01h18 – « L’économie mondiale et ce que nous devrions nous attendre pour 2014 »
    02h19 – « Donc, si nous pensons à 2014»
    02h24 – « 2014, vous déposez le zéro, quatorze ans, deux fois, sept  »
    03:54 – « Ainsi 2014 sera une étape importante et nous espérons une année magique à bien des égards peut»
    05h05 – «Alors, mon espoir et mon souhait pour 2014 » –
    See more at: http://www.lindseywilliams.net/cycles-of-seven-christine-lagarde-the-international-monetary-fund/#sthash.M72HlHXp.dpuf

  3. leah77

    Ce matin, sur la table de presse de la Fraternité St-Pie X, un petit livret rouge gratuit intitulé « La Dévotion au Sacré Cœur Nouveau Labarum. Moyen qui nous est donné en ces bouleversements de fin du monde pour nous sauver, malgré l’enfer déchaîné ». Là je crois qu’il n’y a plus de doute sur l’issue fatale de notre monde.

  4. mufylibre

    Bonjour/Bonsoir
    Je regardai des vidéos et je suis tomber sur une vidéo qui parlait de la puce R.F.I.D qui permet de localiser des personne.
    Elle permettrait également de payer comme avec une carte bancaire sauf que l’on ne pourrait pas retirer de l’argent liquide…
    De plus elle est devenu obligatoire pour chaque nouveau né en mai 2014.
    Aussi (je ne saie pas ci c’est vrai) elle pourrait rendre stérile. Donc il y aurait une baisse de la population mondiale.

  5. midgardien

    Pour ceux qui n’ont jamais vu ce petit film d’animation bourré à craquer de symbolique , la manipulation de satan , la chute de Babylone, de la prostitué, le retour du Christ ….

    à l’époque j’ai passé plus de 3 heures à repérer tout les symboles , au dessus du tableau au début vous pouvez même voir l’évolution de l’homme jusqu’à devenir un être lumineux , Bush dans une étoile à 5 branche inversé , un tag qui indique le Psaumes 23 Cantique de David , le drapeau USA déchiré , la statue de la liberté sur l’étoile de David , la manipulation du cerveau des enfant par la TV, dans les yeux de l’enfant chute des marché et le mot WAR, une vierge noire qui pleure avec à l’arrière une explosion nucléaire, Egalement la pêche miraculeuse , le retour du christ et en arrière plan l’effondrement de l’église , bref je vous laisse découvrir

    j’ignore pourquoi je poste cela maintenant mais tout y est !!!

  6. Nilus

    Pour M. Dalencourt.
    La prise de Jéricho.
    « le début du récit parle d’une ville barricadée e de son roi. Or il ne sera plus question du roi par la suite.
    Le Seigneur, relayé par Josué, donne des ordres pour le moins étranges s’il s’agit d’une action militaire: il commande une procession silencieuse autour de la ville, avec l’arche d’alliance et les prêtres, pendant six jours. Le septième jour, la procession doit avoir lieu sept fois et ,à la septième, au son de la trompe ( instrument liturgique e non pas guerrier), le peuple poussera un cri. Le peuple exécute l’ordre. Mais le texte hésite: le cri précède-t-il ou suit-il le son de la trompe?  » (Pour lire l’ancien testament Billon – Gruson)

    « Josué et Jésus sont un même nom, aussi bien en hébreu qu’en grec. La différence, en français, entre le nom de Josué fils de Noun et celui de Jésus de Nazareth résulte d’un choix pédagogique que la traduction latine a fait pour distinguer les personnages »
    (notes de la Nouvelle Bible Segond édition d’étude )

    • géocédille

      Je confirme pour Josué.
      Concernant la symbolique de la trompette, d’abord il faut savoir qu’elle peut etre rapproché des crosses d’êvêques romain, qui symbolise une trompe cérémonielle dite Lituus ( http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Lituus )
      La crosse est spécifique à l’Eglise romaine, les évêques des autres sièges apostoliques ont un « bâton de Moïse » ( http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bâton_de_Moïse ) qui est au départ un symbole religieux juif.

      Ensuite il faut savoir que quand Jésus dit à Saint-Pierre « En vérité, je te le dis, que cette nuit, avant que le coq ne chante, tu me renieras trois fois. » le « chant du coq » est la sonnerie du cor de la garde romaine marquant la relève de minuit. D’abord le coq ne chante pas la nuit, et de plus les volailles étaient interdites dans Jérusalem.

      Saint Jean Chrysostome et les Traditions occidentales comme orientales considèrent que la messe du chant du coq se déroule à minuit, heure ou manifestement la pluspart des coqs roupillent peinards…

      Donc Jésus parle des 3 heures entre minuit à 3 heures du matin et il s’agit bien sûr d’une parabole sur la Semaine Sainte eschatologique qui précède le Jour du Seigneur. Personnellement je pense que Jésus prophétise que les successeurs de Saint Pierre renieront par trois fois la parole du christ avant que ne vienne la pleinitude des ténèbres, au coeur de la nuit du dernier jour avant l’aube du Jour du Seigneur.

      • Souri7

        Intéressant Géocédille! Merci!
        Expliquez moi si j’ai mal compris : Jésus annonce à Pierre qu’il va le renier 3 fois AVANT le chant du coq (la relève de minuit). Or vous parlez plus loin en parallèle, des 3 heures APRÈS minuit. J’aurais plutôt vu les 3 heures avant minuit…
        Sinon , je vous suis tout à fait.

  7. Marie-Louise

    @ la conférence cabaliste de Lagarde

    Attention, le calendrier lunaire n’est le calendrier solaire ou Western !!!

    Le début du calendrier auquel Lagarde réfère est le calendrier lunaire, celui débutant le 30 janvier, 2014, à la nouvelle lune (ou l’absence de lumière solaire réflétée par la lune), car Lagarde dit clairement  »a few weeks time ». C’est donc le  »calendrier lunaire noir » don’t il est question.

    Lagarde a dû spécifier car les calendriers lunaires peuvent débuter avec soit la pleine lune, soit la nouvelle lune ou soit un quartier de lune. Débuter avec la  »nouvelle lune » est d’autant plus sombre, accentuant les forces de la noirceur, et peut bien faire contraste avec la Nouvelle Terre.

    Lagarde utilise aussi un mot qui n’existe pas tel qu’employé ici ( »the lunar New Year, which will ‘lumen’ a few weeks time »). Le mot  » lumen » n’est pas un verbe mais un nom réfèrant à l’unité du flux lumineux. Elle nous renvoit donc à considérer la lumière réflétée par la lune à ce moment-là, soit aucune.

    Conséquemment, le mot  »lumen » réfère à la lumière luciférienne ou satanique, la noirceur. Ainsi, les astronomes appellent la nouvelle lune  »lune sombre » ou  »lune noire. » C’est clair, non !?

    Le 7ième mois du  »calendrier lunaire noir » débute le 26 juillet, 2014, et
    après 7 jours, ça donne le 2 août,
    après 20 jours, ça donne le 15 août (l’Assomption de Marie, rien de moins !),
    après 27 jours, ça donne le 22 août.

    De toute façon, les Forces de la Lumière contrôlent dorénavant les forces de la noirceur, et à leur insu à part ça ! Ainsi, ces derniers sont en retard sur leur calendrier ; ils voulaient commencer la WWIII en mai 2011, mais ils n’ont pas encore réussi.

    Alors, tout cela n’a aucun intérêt réel, somme toute ! On s’amuse, c’est tout.

    Ce monde est éphèmère. Seul l’Éternité importe !!!

    Bonne journée

    • lemediademarie

      Merci Marie-Louise pour vos explications sur le message de Lagarde et la lune.

      « De toute façon, les Forces de la Lumière contrôlent dorénavant les forces de la noirceur, et à leur insu à part ça ! Ainsi, ces derniers sont en retard sur leur calendrier ; ils voulaient commencer la WWIII en mai 2011, mais ils n’ont pas encore réussi.
      Alors, tout cela n’a aucun intérêt réel, somme toute ! On s’amuse, c’est tout.
      Ce monde est éphèmère. Seul l’Éternité importe !!! »

      Je suis tout à fait d’accord avec vous que les Forces de la Lumière contrôlent la situation et ceci un peu plus chaque jour.
      Effectivement nous nous « amusons » (car tout est prêt) en attendant que le plus grand nombre possible de retardataires à l’éveil puissent avoir l’opportunité de vivre les moments de la fin du mieux possible afin d’accéder à leur Éternité.

  8. serge

    Une question, simple, a quoi cela vous sert il de faire des calculs quand a l avènement de notre Bien Aimé Jésus Christ?
    Nous sommes nés de nouveau ( en principe…)
    Alors pourquoi tant d acharnement a fixer des dates , une période precise,…?
    Bien que je sois agréablement surpris par les heures de travail effectuées par mr Dalencourt , a chacun son treap après tout.
    Nous savons tous quelle est la destination finale, a chacun de faire son choix.
    Mais le grand hic de ce blog est que en aucun cas je n ai vu de paroles d évangélisations afin de permettre à ceux qui sont encore dans le doute d être sauves dans le non Puissant de Jésus Christ!
    Certes, je sais que nous divergeons sur divers points, mais le commun à nous tous c est Jésus Sauveur des pêcheurs (hommes) et peu importe la religion.
    De plus je suis très peiné que nous Protestants sommes catalogués comme étant du groupe ignoble de la franc maçonnerie ( je l ai lu dans un com précédent)
    Au fil des com, j ai remarqué que malheureusement beaucoup de personnes sont bouillants pour leur religion mais pas pour l unique vérité qui est Jésus notre Sauveur Et Seigneur.
    Après libres a vous de vénérer et d adorer des choses qui ne sont en aucun cas mentionnées dans la Bible.
    Libre a vous!
    Amitiés en Jésus.

    • dalencourt

      Serge, le problème avec les protestants, c’est qu’ils croient adorer le Christ et la Sainte Trinité alors qu’en réalité « ils se disent chrétiens mais ne le sont pas ». Ceci ne remet pas en cause votre sincérité, mais vous êtes tombés dans un piège diabolique.
      Je compare les protestants à Caïn et Abel dans la Genèse : tous les deux s’adressent au même Dieu, et pourtant les offrandes de Caïn ne lui sont pas agréables.
      Il ne suffit pas de dire « Jésus, Jésus » pour être sauvé.
      Vous vous référez à Jésus et pourtant vous ne reconnaissez pas la Sainte Eucharistie qu’il a lui-même instituée le soir du Jeudi saint. Vous refusez toute dévotion à sa très Sainte Mère, que vous salissez très souvent.
      Vous refusez de reconnaître l’Eglise qu’a fondée Jésus en choisissant Pierre, et du coup vous vous êtes éparpillés en des milliers de chapelles différentes.
      Vous suscitez l’orgueil humain en lui enjoignant d’étudier tout seul la bible et que ce qu’il y trouvera sera valable, alors que sans l’éclairage des docteurs et des pères de l’Eglise, la bible est un labyrinthe dans lequel les âmes se perdent ; pas pour tout le monde, il y en a un qui sait les récupérer.
      Je continue ?
      Si vous aimez vraiment Jésus, qu’est ce que vous foutez là ??? Vous n’avez rien à faire chez les protestants.
      Chez tous les protestants que j’ai rencontrés, je me suis rendu compte qu’en réalité ils s’aimaient eux-mêmes plus que Jésus.
      Si votre amour est sincère, ouvrez les yeux, et appliquez l’ensemble de la doctrine enseignée par le Christ, et pas seulement les petits bouts qui vous arrangent.

    • Nico

      A Serge

      « De plus je suis très peiné que nous Protestants sommes catalogués comme étant du groupe ignoble de la franc maçonnerie ( je l ai lu dans un com précédent) »

      -> Personnellement je vous comprends mais … La vérité est là : 3 protestants, sont essentiellement à l’origine officielle de la franc maçonnerie : Désaguliers, Anderson et Payne.

      « Après libres a vous de vénérer et d adorer des choses qui ne sont en aucun cas mentionnées dans la Bible. »

      -> Libre à toi de débattre ici et/ou t’instruire sur le sujet :
      http://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/06/28/ecriture-et-tradition/

      Et plus généralement de comprendre ce qu’on pense du Protestantisme :
      -> http://christ-roi.net/index.php/Protestantisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s