La fin des temps est proche, il faut s’y préparer

Jesus-sur-la-croix

Voici le texte d’une interview donnée le 23 mars 2014 à un hebdomadaire et qui paraîtra la semaine prochaine. Il a l’avantage de résumer en quelques questions l’ensemble de mes thèses développées sur ce blog ; bref c’est une synthèse globale et actualisée. Pour approfondir un sujet en particulier, il suffit de naviguer sur le blog, ou de se reporter aux liens proposés en fin d’article.
Pour télécharger le fichier PDF de cette interview, cliquez ici.

 

Louis d’Alencourt bonjour. Pouvez-vous vous présenter ?
Bonjour. Bien que mon métier ne m’y prédestinais pas, je suis devenu de fil en aiguille eschatologue catholique. L’eschatologie, je le rappelle, consiste à étudier la fin des temps via les prophéties. Poussé par l’actualité du 21 décembre 2012, j’ai créé à cette époque un blog, Le Grand Réveil. Celui-ci a pour but d’éveiller nos contemporains sur la perversité de cette génération et de leur expliquer que le temps étant compté à Satan on pouvait, via l’eschatologie, découvrir et étudier les signes nous donnant une compréhension plus exacte du calendrier.

En quoi l’eschatologie est-elle une science (ou une technique) fiable ?
Tout dépend des bases que vous avez. Issu d’un milieu catholique traditionaliste, j’avais déjà une bonne vision de l’évolution calamiteuse des deux derniers siècles. Restait à l’approfondir, ce que j’ai fait. Ensuite, j’ai orienté mes recherches sur les prophéties pour mieux les appréhender et les comprendre. Enfin, mon travail a consisté à essayer de faire correspondre géopolitique et prophéties afin d’identifier leurs imbrications. D’illustres prédécesseurs m’ont précédé dans cette tâche, il suffit de les étudier, de rectifier le cas échéant, et surtout de « recoller » les morceaux avec les temps modernes.

Et qu’avez-vous découvert ?
J’ai découvert qu’il y a deux plans différents : le plan de Satan et le plan divin. Ce ne sont pas les mêmes. L’erreur que font la plupart des dénonciateurs des œuvres du Malin, comme ceux que l’on appelle les « complotistes » sur Internet, c’est de suivre uniquement ce plan, d’essayer de savoir et d’anticiper ce que nous préparent les Illuminatis. Du coup, ils oublient l’enjeu principal entre les deux plans : les âmes. L’objectif ultime de Satan consiste à capturer les âmes à son profit, et pour cela tous les moyens sont bons. Alors que le plan de Dieu consiste à mener son peuple à la Jérusalem Céleste via une phase de purification. C’est pourquoi Dieu autorise Satan à commettre le mal comme il ne l’avait jamais fait auparavant (les fameuses dernières tribulations), car les siens, que l’Apocalypse appelle les « justes » ou les « élus », et par conséquent son Eglise, doivent auparavant être purifiés. C’est pourquoi on parle de Passion de l’Eglise, et c’est toute la signification du mystère d’iniquité.

Quel est le lien avec la Parousie, le retour du Christ ?
J’y viens. Les Saintes Ecritures, et Notre-Seigneur lui-même, nous expliquent qu’à la fin des temps, le Christ reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts et régner à jamais sur son peuple. C’est ce que nous explique en substance l’Apocalypse. Les Pères de l’Eglise et tous les exégètes sérieux ont identifié cette période comme étant aussi celle de l’Antéchrist, c’est à dire celle où règne sans partage un suppôt de Satan, pour une période a priori de 42 mois. Ce personnage précède le retour du Christ (ante) et s’y oppose totalement (anti), d’où les deux orthographes possibles. De ceci découle une nécessité de définition : la Fin des Temps correspond au règne de l’Antéchrist, à sa chute par le souffle divin et à l’éradication de tous les méchants, et au retour du Christ sur terre pour une période indéterminée, mille ans disent certains (le fameux millenium). Puis c’est la fin du monde et le jugement dernier.

Est-ce que fin des temps et fin du monde peuvent se cumuler ?
Oui, c’est ce que je pense. Quand vous étudiez de près le texte de l’Apocalypse, il semblerait qu’il n’y ait pas de délai véritable entre la destruction du mal, le retour du Christ, le jugement dernier et la Jérusalem céleste, inaugurée par « la nouvelle épouse » (l’Eglise purifiée). J’en conclus que la fin des temps est aussi la fin d’un monde, de celui où cohabitent le bien et le mal. Relisez les chapitres 21 et 22 de l’Apocalypse, il est clairement expliqué que nous vivrons en présence de Dieu et qu’il n’y aura « rien de souillé » dans la Jérusalem céleste, donc plus aucune once de mal.

Pourtant il semblerait que le millénium soit indiqué dans l’Apocalypse…
Il ne faut pas avoir une lecture linéaire et totalement chronologique des visions de saint Jean.
Comme dans tout texte prophétique, il y a des répétitions, des flash-back, un sens mystique et un sens « terrestre ». Il faut savoir les différencier. L’ambiguïté du millénium vient de l’indication, au chapitre 20, que Satan sera enchaîné pour mille ans et qu’après ce délai, il sera relâché pour un peu de temps. Comme cette information arrive après la description des 7 trompettes et des 7 coupes, on peut penser qu’il se passera après. Erreur ! Ces mille ans sont un flash-back, ils correspondent à la période où l’Eglise grandit et étend son influence à toute la terre, c’est à dire grosso modo les mille ans du Moyen-Age, où effectivement le diable était singulièrement en retrait.

Revenons aux plan de Satan et de Dieu…
Pour comprendre les enjeux, il faut étudier la progression du plan de Satan. Dès que Satan est libéré de ses chaînes au bout de mille ans, il attaque fort : par la Renaissance (du paganisme en réalité) et surtout 1517, la Réforme de Luther. Une hérésie qui, contrairement aux autres, ne sera pas éradiquée. Seconde grande étape du plan, 1776, où apparaissent dans la même année les Illuminés de Bavière (futurs Illuminatis) et les Etats-Unis, nation créée de toutes pièces par la Synagogue de Satan pour servir ses plans. Enfin troisième date-clé, et ultime étape, 1914. Cette année-là, le dernier grand pape disparaît (et quel pape ! Il fallait un saint pour nous préparer à l’ultime affrontement) et Satan inaugure « son » siècle par une débauche de sang, mais pas n’importe lequel : celui de la jeunesse rurale et catholique. 1914-2014 sera le siècle de Satan.

Pourquoi cette période 1914-2014 et non pas une autre ?
Je vais vous détailler quatre preuves pour démontrer ce que j’avance. D’abord, les Saintes Ecritures nous ont révélé que le temps de Satan était compté ; relisez le livre de Job.
Deuxièmement, le dialogue de Léon XIII du 13 octobre 1884 nous a permis de savoir quelle était la durée ultime accordée à Satan : « de 75 à 100 ans » pour détruire l’Eglise, et Jésus autorise Satan à y arriver, sans dire dans quelles proportions. Il préfigure ainsi bel et bien la Passion de l’Eglise. Or le 13 octobre 1914, 30 ans après, Benoît XV nomme le cardinal Gasparri à la secrétairie d’Etat. Gasparri était franc-maçon, c’est lui qui signera le 11 février 1929 les accords de Latran, sous Pie XI.
Et trois ans plus tard jour pour jour, Notre-Dame viendra confirmer à Fatima que nous sommes bien entrés dans l’ultime confrontation. La même année saint Pie X + Gasparri + 1ère guerre mondiale, ça fait beaucoup comme faisceau de présomptions. Un Benoît commence le siècle de Satan, un autre Benoît le clôt.

La troisième preuve ?
Dans l’évangile où Jésus décrit les circonstances de son retour, le fameux chapitre 24 en saint Matthieu, il précise que ce sera « comme au temps de Noé », c’est à dire que la société sera indifférente à ses signes, jusqu’au jour où Noé entre dans l’arche, et là c’est trop tard. Or les Pères de l’Eglise nous expliquent que les cent ans de construction de l’arche ont constitué un avertissement grandeur nature aux hommes, qui ont refusé de le considérer. Scrutons, voulez-vous, la période 1914-2014 : le monde a connu en un siècle une transformation plus extraordinaire qu’en 6000 ans. Dans tous les domaines -économique, politique, social, scientifique, environnemental, démographique, technique, culturel, religieux- la mutation est telle qu’il est impossible de revenir en arrière. Non seulement notre façon de vivre a changé, mais aussi notre façon de penser, nos mentalités. Or, est-ce que cette évolution s’est faite dans une direction identique ou opposée au christianisme ? Poser la question c’est y répondre. Les voici vos cent ans de construction du monde de Satan. Il y a bel et bien un avant et un après 1914.

Et la quatrième ?
Quelques calculs viennent corroborer ces observations. Jésus en Matthieu 24 nous invite aussi à scruter le Livre de Daniel pour comprendre la Fin des Temps. En Daniel, vous apprenez deux notions majeures : que le diable est limité à 49 (les 49 coudées des flammes en Daniel 3, 47 ; explication donnée par les Pères de l’Eglise) et que la venue du Christ (et donc son retour aussi) est préfigurée par 70 semaines d’années, soit 490 ans. Déjà, on retrouve à nouveau le 49. Faisons maintenant un calcul simple en prenant comme base que 2014 est une année-clé, si ce n’est l’année du grand final. De 1517 (Luther, notre première date) à 2014, il y a 497 ans, soit les 70 semaines de Daniel + 7 ans de tribulations (symbolisés par les 45 jours ajoutés en Daniel 12). Ensuite 1776, la seconde date. Cette fois-ci l’écart est de 238 années. Cela fait quatre périodes de 49 ans plus une de 42 ans : que des chiffres symboliques. De plus, fait étrange, dans l’affaire du Boeing de la Malaysian Airlines, il y avait 239 passagers, soit notre 238 plus un… l’ultime délai ? Autre indice, il s’agit d’un Boeing 777 ; or 1776 forme aussi 777 et 2014 également. Enfin pour la troisième période qui commence en 1914, elle a commencé par une guerre mondiale, elle se terminera en 2014 par une guerre mondiale.

Oui mais il manque une donnée essentielle :où est l’Antéchrist dans votre période 1914-2014 ?
« Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. » Quand on réfléchit sereinement à la notion d’Antéchrist en relisant les Ecritures, force est de constater que le terme d’Antéchrist désigne tout autant une période, un système, une mentalité : un moment où l’iniquité et la perversité seront poussés à l’extrême. Dans les Ecritures, il est habituel de décrire une multitude par un singulier : l’impie, l’apostat, le fils de perdition, de nombreux hommes peuvent se reconnaître dans ces vocables. Il est donc plus judicieux de parler de période antichristique, précédant le retour du Christ. Reste à savoir s’il y aura un personnage qui coiffera ce système pour les derniers 42 mois. Rien n’est moins sûr. Sur le papier ça fait bien, et Satan se complaît à nous habituer à cette idée. Mais si son objectif est la récolte d’âmes, alors il n’a pas besoin d’un super fils de perdition pour cela : le travail est déjà fait. Par contre, en leurrant les hommes avec cette perspective, il les amène à négliger l’essentiel : se préparer spirituellement. Franchement, l’arrivée de l’Antéchrist serait un signe trop visible. Or Jésus, en Matthieu 24, répète plusieurs fois de se méfier des faux prophètes et de ceux qui usurperont son Nom, et il parle au pluriel. D’autre part, il nous dit bien que le Fils de l’Homme viendra au moment où on ne l’attendra pas. Comment concilier ces paroles avec un signe aussi évident qu’un super chef mondial puçant tout le monde ? « Je viendrai comme un voleur » nous répète-il dans l’Apocalypse : ce n’est pas compatible avec un Antéchrist-personne, par contre tout s’éclaire avec un Antéchrist à la fois système, période et multitude. Et religion. Car l’ultime étape, c’est l’adoption de la religion de l’homme par les catholiques grâce à Vatican II.

Comment être sûr que nous arrivons bien à la fin ?
L’archange Gabriel, au chapitre 12 du livre de Daniel, lui demande de sceller ses révélations jusqu’à la fin des temps, et qu’alors elles se révéleraient. Tant que certains événements ne s’étaient pas accomplis, on ne pouvait pas faire les ultimes relations entre géopolitique et prophéties. Les grands auteurs qui nous ont précédés auraient probablement révisé leurs conclusions s’ils avaient vécu aujourd’hui. Nous constatons d’ailleurs que la plupart n’avaient pas anticipé une attaque du Malin à l’intérieur même de l’Eglise catholique. Quels sont ceux qui avaient imaginé Vatican II ? Quasiment aucun. Or on n’a pu faire la relation entre les événements et les prophéties qu’avec deux événements récents : la démission de Benoît XVI d’une part et les canonisations du 27 avril 2014 d’autre part.

En quoi la démission de Benoît XVI est-elle un signe fort ?
Je reviens à Gasparri : il signe les accords de Latran le 11 février 1929, accords par lesquels il transforme le Vatican en un Etat comme un autre ; en d’autres termes, l’Eglise s’accorde avec le monde, un monde qui, on l’a vu, est satanique dans son essence. 84 ans après jour pour jour, Benoît XVI démissionne. 84 ans, c’est l’âge de la prophétesse Anne, et celle-ci est liée à une notion de purification. C’est aussi 2×42, or 42 c’est la durée de pouvoir de la bête de l’Apocalypse, mais il y a DEUX bêtes ! Enfin, dans la Genèse, le descendant de Caïn, Lamech, affirme que « Caïn sera vengé 7 fois et Lamech 77 fois ». 7 plus 77 = 84.
Second point essentiel, la prophétie des papes de saint Malachie. Benoît XVI était le 111ème et dernier pape. Cette liste a été suivie sans erreur depuis son début. Après Benoît XVI il n’y a plus qu’un dernier pape, Pierre le Romain, celui des tribulations et du jugement dernier. Nous y sommes.

Ce mystérieux Pierre le Romain, vous l’avez identifié ?
Oui : après 111 devises désignant chacune un pape, le 112ème et dernier n’a pas de devise mais un nom : Petrus Romanus. Pourquoi ? Parce que saint Malachie devait trouver une périphrase pour désigner une personne qui ne serait pas pape mais occuperait néanmoins le siège de Pierre. Comment faire ? Vous l’appelez Pierre pour faire comprendre qu’il occupe le Saint Siège, vous complétez par « le romain » pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté (façon aussi de révéler que la Rome chrétienne redeviendra païenne), mais vous ne lui attribuez pas de devise car c’est un faux pape. Or qu’avons-nous aujourd’hui ? Deux papes ! Dont un dont les circonstances de la démission sont plus que suspectes, pour ne pas dire irrégulières.

Une dernière preuve ?
Oui, elle nous est rapportée par le Diable au XIXème siècle, paru en 1892. Lors d’une séance de questions posée à Lucifer dans une réunion de maçons, à la question « Combien de papes après Léon XIII ? », Lucifer répond « 9 et après je règnerai ». Le neuvième c’était Benoît XVI. Même si on conteste l’honnêteté de l’auteur, l’authenticité du document ne fait aucun doute. Comment en 1892 pouvait-on savoir ce qui se passerait en 2013, tout en en étant exactement en phase avec la prophétie des papes et les 84 ans de la prophétesse Anne ?

Et les canonisations du 27 avril ?
La plupart des exégètes expliquent qu’à la fin, la bête de l’Apocalypse (l’Antéchrist) voudra imiter le Christ en s’élevant dans les airs comme lui, pour monter au ciel, et qu’à ce moment le Souffle divin l’expédiera dans la géhenne. Canoniser Jean XXIII et Jean-Paul II est un acte décisif. Non seulement l’Eglise engage son magistère, mais en plus elle couronne leur œuvre, Vatican II. Il ne nous appartient pas de juger si ces deux papes sont en enfer, mais il n’est pas possible, au vu de leurs actes et des hérésies qu’ils ont contribué à véhiculer, de déclarer qu’ils sont dignes de vénération et qu’ils sont allés directement au ciel. Les canoniser revient donc à accomplir ce signe d’imitation de l’Ascension par l’Antéchrist dans l’Apocalypse. Autre indice extrêmement probant : le vénérable Holzhauser est l’auteur d’une Interprétation de l’Apocalypse écrite dans les années 1650 et considérée comme une des meilleures. Or Holzhauser, à moment donné, divise 666 par 12 et trouve 55,5 ans. Il en déduit que ce sera la durée de vie de l’Antéchrist. Du 28 octobre 1958, élection de Jean XXIII au souverain pontificat au 27 avril 2014, sa canonisation, il y a très exactement 55 ans et demi. C’est signé ! Le 27 avril, Satan commettra l’abomination de la désolation qui lui sera fatale. Son temps sera terminé, place aux châtiments.

Quel est, selon vous, le calendrier de la fin ?
Je ne peux pas tout dire, ce serait trop long. Notez juste la date de cette interview, 23 mars, car les événements peuvent arriver très vite maintenant. J’invite vos lecteurs à lire le dernier article « Dans 40 jours Babylone sera détruite » sur le blog Le Grand Réveil, où je précise ma vision des derniers mois: tout pourrait se jouer entre le 16 janvier (foudre sur le Christ de Rio) et le 16 juillet 2014 (Notre-Dame du Mont Carmel). J’ajoute que mes calculs respectent les paroles de Notre-Seigneur : « Vous ne connaîtrez ni le jour ni l’heure », sachant qu’il n’a jamais interdit d’identifier la période correspondante, bien au contraire. Il nous invite à voir et comprendre les signes qu’il nous envoie. De toute façon, 2014 sera une année-clé. Si je me trompe et qu’elle n’est pas celle de la grande purification, alors ce sera l’avènement de l’Antéchrist-personne ce qui repousserait les grandes échéances à 2017 début 2018. Mais pas au-delà. Par conséquent, la seule préparation valable est celle de l’âme. Comme les Ninivites du livre de Jonas, il est urgent de sortir de Babylone, et de se sanctifier par la prière, la pénitence et les sacrements.

 

Pour en savoir plus sur l’affaire du Boeing 777 de la Malaysian Airlines :
https://legrandreveil.wordpress.com/2014/03/12/un-boeing-peut-en-cacher-un-autre/

Pour comprendre les enjeux des événements de Crimée :
https://legrandreveil.wordpress.com/2014/03/05/il-faut-forcer-la-russie-a-attaquer/

Pour comprendre ce qui se passe au Vatican depuis un an et le rapport avec la fin des temps :
https://legrandreveil.wordpress.com/2014/02/12/le-pape-et-la-fin-des-temps/

Pour comprendre la religion de l’homme mise en place par Vatican II :
https://legrandreveil.wordpress.com/2014/01/23/la-religion-de-lhumanite/

Pour comprendre la dérive et la perversité de la société actuelle :
https://legrandreveil.wordpress.com/2014/02/08/reveillez-vous-et-sortez-de-la-matrice/

 

Publicités

298 Commentaires

  1. Petros

    Salut tous. Vu que le 29 mars est passé, je vais tenter à mon tour ma petite explication concernant le calcul pour arriver à la date du jugement qui selon moi tomberait le 7 septembre 2014.

    7 naturellement pas besoin de l’expliquer. Mais aussi 7+9+14=30=3 c’est-à-dire la Sainte-Trinité.
    Le 7 septembre, c’est aussi le 250è jour de l’année. Autrement dit 5 x 50 et comme l’a bien expliqué dalencourt 50 c’est 49+1 le nombre que le malin ne peut pas atteindre.
    D’un point de vue historique en 1860 c’est l’entrée de Garibaldi à Naples or 2014-1860 = 154 mais c’est également en 1953 Krouchev qui devient Premier Secrétaire du PC en URSS or tout un chacun sait quel est le rôle que la Russie doit jouer.
    Enfin en 2013 c’est le jour de jeûne ordonné par le pape François pour la Syrie.
    En remontant dans le temps, c’est également le jour de naissance d’Elisabeth I reine d’Angleterre et le parallèle avec l’actuelle reine est naturellement troublant. Mais c’est aussi la fête de Clodoald, petit fils de Clovis, plus connu sous le nom de St-Cloud qui préféra renoncer à la royauté pour devenir ermite et moine. Autrement dit : il a préféré le royaume céleste au royaume terrestre.

    Septembre est également le mois de la Vierge, dans le zodiaque. Or si je prends le 7 et remplace le 4 de 2014 j’obtiens 2017 c’est-à-dire 100 ans a près Fatima. Un autre signe.

    D’un point de vue biblique, voici ce que dit Apocalypse 7:9 « Après cela, je vis une foule immense que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue. Ils étaient debout devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de robes blanches et tenant des palmes à la main. »

    Enfin, 7 c’est aussi le chiffre utilisé par Souri dans son pseudo.

    Et dernier indice : entre le 7 septembre et aujourd’hui il y a exactement 160 jours.

    • Ragnar Lodbrok

      Pétros,
      MDR 🙂
      Mais vous n’auriez pas du mettre le deuxième message, je suis sûr que certain vous aurait gravement approuvé! 😀
      Vous devriez ouvrir un blog dans ce style, vous feriez exploser les compteurs!

    • Souri7

      C’est votre poisson d’avril Petros? Merci, j’ai un mal de tête pêle-mêle maintenant! 😀
      Et une date de plus à noter sur notre agenda virtuel de la fin des temps… 🙂

  2. philippe

    Bonjour,

    Vous semblez croire que Noé a vraiment existé. J’aimerais savoir comment noe, avec sa femme et ses enfants a pu construire une arche pendant 100ans. J’aimerais également savoir comment il a pu héberger pendant le déluge, autant d’animaux ( des herbivores et des carnivores) pendant le déluge. Aujourd’hui, on dénombre des centaines de milliers d’espèces, combien à cette époque? Pourquoi les animaux, qui devaient mourir de faim, ne se sont pas entredévorés pendant les intempéries et comment cette arche a t’elle survécue à un tel cataclysme? Enfin, il est écrit dans la bible, que noé et sa famille sont les seuls survivants… Ces trois fils seraient les ancêtres de tous les peuples. Si cham est l’ancetre des noirs, japhet celui des blanc et sem celui des sémites… qui est à l’origine des chinois? Viennent ils aussi de Japhet?
    Enfin, vous remarquerez, que dans la bible, on ne dit pas que Noé a des filles. Dans ce cas, avec qui ses fils ont eu des enfants?
    J’aimerais sincèrement obtenir de votre part une réponse argumentée.

    Cordialement,

    Philippe

    • agnarr

      pour ma part le déluge a exister c’est historique après Noé c’est peut-être un mythe parmi t’en d’autre si une personne à une réponse ?

    • Souri7

      Philippe,
      j’ai lu quelque part (désolée, je ne sais plus où) que les animaux embarqués dans l’Arche étaient des très jeunes, à peine sevrés, ce qui expliquerait le gain de place , la moindre quantité de nourriture, et la paix entre eux. Et n’oubliez pas la grâce de Dieu qui agit aussi sur les animaux.
      La famille de Néo comptait aussi les femmes de ses 3 fils; Ils étaient 8 au total.
      Pour les chinois, je ne sais pas; mais je verrais bien un croisement noir et sémite! 🙂
      L’Arche a survécu à la montée de eaux comme un énorme paquebot qui flotte, il n’y a pas eu nécessairement des vents violents et des typhons.
      J’ai lu aussi que Dieu Lui-même avait guidé Noé (et les siens) pour la construction de cette Arche, avec des instructions bien précises, des mesures, des matériaux, etc…
      Ce n’était évidemment pas une entreprise humaine. Dieu a tout mené, comme chaque espèce d’animaux menée pour monter dans l’Arche. Qui, dans les choisis, n’obéirait pas à Dieu?

        • Ragnar Lodbrok

          Ben J saute sur tout ce qu’il peut!
          Et même que Noê gardait l’ADN dans de l’azote liquide!
          Et même que la marmotte elle enrobait la tablette de chocolat dans la feuille d’alu!
          Ce qui est formidable dans les conneries, c’est que plus c’est gros, mieux ça passe!
          Et Ben J, il rigole, il rigole…Ben J, c’est pour Bien Joué?
          Hein ju?

        • Ben J

          toujours aussi désagréable… cette idée n’est pas de moi, mais réfléchissez 2 min savoir laquelle théorie est la plus « conne » pour reprendre vos termes… et je suppose que Eve a mangé une pomme, et que les 153 justes dont parle Dalencourt sont des gros poissons péchés dans un filet, et qu’une Bête à 10 têtes avec des diadèmes écrits dessus va surgir de la mer ?

      • johnetogo

        chère ami, Philippe, la Bible est la parole de Dieu. et chacun de ses récits est réel et vrai. moi je crois que Dieu lui même a guidé Noé et c’est la vérité. moi je crois parce c’est la parole de Dieu. cela a été écrit pour nous servir d’exemple : Que Dieu va juger le monde à la fin des temps. Si tu ne crois pas en cela, alors tu mourra dans ton incrédulité et tu seras jugé. puis-je te poser une question? Pourquoi crois-tu qu’en composant le numéro d’un ami qui se trouve trouve dans un autre pays que le tiens tu pourras causer avec lui au téléphone comme si tu étais tout prêt de lui ? tu me répondras: c’est la science. Pourtant tu n’y comprends rien. on t’a juste informé que grâce au téléphone tu pourras causer avec des amis aussi loin soient-ils et tu as cru. Pourquoi donc ne crois-tu pas quand c’est Dieu qui te le dis?

        Pour ce qui est de l’article, c’est bien de prévenir les gens afin qu’ils veillent. Toutefois, je trouve ça inutile et aventureux d’épiloguer sur une éventuelle date de la fin du monde. ce qu’il faut retenir c’est que nous sommes dans les temps de la fin; et la fin des temps pourrait bien avoir lieu ce soir ou dans 1000 ans. ce qui importe c’est de s’y préparer à rencontrer le Seigneur Jésus-Christ, Il vous faut donc NAITRE DE NOUVEAU.

    • dalencourt

      Philippe, dans la bible il y a toujours un sens mystique et un sens réel, qui ne se contredisent pas même si l’aspect réel est quelquefois un peu obscur. Si vous lisez la bible avec les yeux matérialistes d’aujourd’hui, sans tenir compte de l’aspect spirituel et divin, alors effectivement l’histoire de Noé ne tient pas debout, et on ne peut y voir que des symboles.
      Les symboles, c’est l’aspect mystique. L’âge de Noé, le nombre de sauvés (4 couples, 8 personnes + des couples d’animaux), tous les chiffres associés (7, 8, 40, 150, etc), tout a valeur de symbole et possède un sens mystique.
      Pour le reste, si l’histoire vous paraît absurde, c’est parce que vous ne tenez pas compte du divin. Alors, oui, effectivement, Noé a pu construire son arche pendant 100 ans (rien ne dit qu’il était seul pour cela), oui il avait 3 fils eux-même mariés donc 4 couples en tout, oui il a pu réunir un couple de tous les animaux et ceux-ci se sont bien comportés dans l’arche car Dieu veillait (je vous rappelle quand même que Dieu est omniprésent dans la genèse, et à Dieu rien d’impossible), oui les trois fils de Noé seront à l’origine des trois grands types de races : les asiatiques, les noirs et les blancs.
      Explications dans cet article :
      http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/12/02/la-veritable-origine-des-races-humaines/
      là aussi :
      http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2014/03/01/fernand-crombette-un-scientifique-catholique-fascinant/
      et là
      http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/11/21/le-deluge-est-dans-la-memoire-commune-de-tous-les-peuples/

      Philippe, si vous lisez la bible sans la foi, vous n’y comprendrez rien.

      • jeanmarie2

        ben.. que philippe nous explique comment l’arche existante – strictement conforme aux descriptions qu’en donne la genèse – sur le petit arart a pu y arriver toute seule.. si ce n’est par le deluge?

        site passionnnant de nos amis italiens: noahsark.it

    • jean serviteur inutile

      @Philippe

      Si vous suivez les commentaires, Ragnar a déjà répondu à des objections avec un lien très interressant sur l’âge des patriarches.

  3. boub

    Vous semblez être très sûr de vos dates pour 2014, mais un élément manque tout de même notoirement: la marque de la bête. comment l’antechrist aurait-il encore en si peu de temps la possibilité de mettre en place un système de paiement généralisé implanté sur tout le monde?

    Ce signe est très clairement énoncé et pour l’instant il n’est pas arrivé. Cela repousserait l’échéance de quelques années et ne plaide pas en faveur d’un calcul court des dates.

    • dalencourt

      Boub, qui peut acheter ou vendre aujourd’hui sans passer par le système bancaire ? Personne. Elle est là la marque de la bête, sous vos yeux depuis des années. La marque de la bête à la main ou au front, c’est l’homme qui adhère au système par ses actions (la main) et par la pensée (le front). Cessez de voir au futur ce qui se passe déjà. Je vous rappelle que les prophéties sont un langage subtil qu’il faut savoir décrypter et non prendre au premier degré.

    • joberemy

      Oui la tétrade des lunes de sang se termine en 2015 et il y a encore plusieurs prophéties non accomplies donc non la fin ne viendra pas en 2014, c’est pourquoi je souhaitais que les commentaires envers Gaston soient charitables afin que Mr Dalencourt n’ait pas à subir les mêmes foudres fin 2014.

    • ju

      où alors la puce RFID? à voir, à suivre… mais 2014 est l’année de tous les dangers c’est sur!!! la PUCE RFID peut apperemment exploser donc…

  4. Domine ne moreris

    Aux fidèles FSSPX contributeurs à ce blog : avez vous reçu le n° 168 du « Combat de la Foi Catholique » de février 2014 (dossier écrit par l’abbé François Pivert) ? Ce qui y figure et y est dit est un évènement important à mon avis.
    Personnellement je pense que l’urgence est dans la prière et la pénitence : jeune ces trois prochains jours avec chemin de Croix et messe du 1er vendredi comme programme pour ma part, car nous n’aurons ni les lumières ni les forces nécessaires sans recourir à ces fondamentaux de la vie spirituelle. Pax vobis.

      • Domine ne moreris

        J’hésite à évoquer ce sujet sur un blog qui attire un public aussi disparate.
        Je manque de temps aussi pour résumer un tel dossier dont je n’ai pris connaissance que hier soir.
        Juste un lien, le seul que j’ai trouvé pour le moment et qui en parle : http://www.lasapiniere.info/archives/1837#more-1837
        Sur le même site vous devriez trouver « l’adresse aux fidéles » signés par à ce jour 48 prêtres dont le père Avril et les Dominicains d’Avrillé.
        Je précise ne pas connaitre ce site et qu’en conséquence je ne fais aucune publicité de quel coté que ce soit.

        • Fx

          Je ne pense pas que ce soit l’endroit pour étaler votre propagande révolutionnaire, écoutez plutôt avec vos oreilles les sermons de Mgr Fellay et vous verrez qu’il n’a pas abandonné le combat de la foi.

        • Ragnar Lodbrok

          Domine ne moreris,
          Il y a un coté un peu hypocrite de donner un lien et de conseiller de faire des recherches sur l’adresse aux fidèles d’un coté et de l’autre de préciser ne pas connaître ce site et ne pas vouloir en faire de la pub!
          C’est vrai quoi! il faut savoir ce qu’on veut et ce qu’on dit !
          Sans entrer dans la polémique destructrice de tous ce qui est sédévac et destructrice de ce qui reste de la vraie tradition, je suis bien d’accord avec ce que dit FX.
          Merci à lui .

        • Domine ne moreris

          Désolé d’avoir provoqué votre courroux et de vous avoir laissez croire que je faisais de la propagande « révolutionnaire ».
          Désolé aussi si ma réponse rapide vous a semblé hypocrite. Et si je ne réponds que tardivement c’est par faute de temps et non par calcul, merci de me croire.
          Il se trouve seulement que je découvre ce problème avec à la fois perplexité et inquiétude, et j’ai donné le seul lien que j’ai trouvé avec une rapide recherche internet. Donc j’avoue ne pas savoir et encore moins vouloir grand chose au moins pour le moment, si tant est que ma science très limitée puisse un jour m’autoriser à trancher.
          J’ai personnellement connu l’abbé Pivert, je n’ai plus de contacts récents avec lui, mais ce n’est pas à ma connaissance un « sédévac » ni un destructeur loin de là. Le Père Avril et les Dominicains d’Avrillé étaient aussi a priori des « valeurs sures ». D’autre part j’ai approché (en simple fidèle) Mgr Fellay qui a confirmé 2 de mes enfants, et je connais aussi depuis longtemps (via le scoutisme) mais de très loin et avec une respectueuse distance Mgr Tissier de Malleray. Tout ça pour dire que les choses ne sont en apparence aussi simple que les blancs d’un coté et les noirs de l’autre : je suis prêt à faire confiance et à suivre en obéissance tous ces noms cités ici, et d’autres encore, qui ont été ou sont encore mes maîtres, confesseurs, prêtres desservant, évêque ; je préfère de loin une situation où comme pendant les siècles passés il suffise d’être fidèle à l’autorité légitime de son curé, son évêque, du pape et de l’ensemble des conducteurs du troupeau pour être assuré de ne pas errer et de suivre ainsi NSJC Lui-Même ; mais ces derniers développements me troublent et ils sont loin d’être anodins à mon avis .
          Aujourd’hui je souffre de voir ces déchirements, et, réellement, je suis dans l’angoisse. Je veux rester fidèle, en tout, bien que pécheur et indigne de la moindre des grâces que je peux recevoir. Je ne peux que prier, supplier, faire pénitence et me sanctifier et croire fermement que Dieu ne me refusera pas Sa grâce et Ses lumières. Domine ne moreris, car si vous tardez votre fils indigne risque de périr.
          Je n’aborderai plus le sujet, sauf si vous m’en reparlez, mais je n’ai rien à vendre que la foi du charbonnier et aucune autorité pour disserter de ces difficultés qu’au surcroît je répugne à évoquer au delà des fidèles de la Tradition, même si j’ai peut-être pu blesser, ce qui n’était pas mon attention, en évoquant un public disparate.

        • Fx

          Pas de problème, mon but était de décourager d’éventuels semeurs de trouble, si vous êtes dans l’angoisse, faites (ou refaites) une retraite de Saint Ignace à Faye d’Anjou par exemple, et vous apprendrez que les troubles actuels dans la FSSPX sont inspirés par le grappin et sa clique… C’est flagrant !
          En udp

        • dalencourt

          Domine ne moreris, vous avez soulevé là au contraire un problème très important : la dérive (réelle ou supposée) de la Fraternité, et les sirènes de la respectabilité que lui font miroiter le Vatican.
          Tout ceci nous attriste et nous fait douter, mais c’est surtout un signe supplémentaire de la fin des temps, une telle confusion y compris (et surtout) dans la famille traditionaliste. Tenez le coup, il n’y en a plus pour longtemps.

  5. boub

    dalencourt,

    dans ce cas, avez vous refusé d’avoir un compte bancaire? Si vous refusez, êtes vous puni de mort? De mort sociale éventuellement oui…
    D’autre part, le système bancaire est le même depuis des décennies… Je trouve cette abstraction de la marque trop vague.

    • dalencourt

      Oui Boub, des décennies. Si vous lisez mes articles, j’ai même défini cette période : 1914-2014.
      Comme tout le monde, j’utilise la marque de la bête mais je n’y adhère pas. Je m’en sers comme un moyen, pas comme une fin. C’est très différent. Relisez bien l’Apocalypse et ses subtilités de langage : « tous les hommes reçoivent le caractère de la bête » (ch 13, verset 16) « et que personne ne puisse acheter ni vendre que celui qui aura le caractère de la bête, ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom » (verset 17). Tous les hommes donc aussi les élus, utiliseront le caractère, ou le nombre ou le nom. C’est inévitable. Sauf que ceux qui n’y adhèrent pas s’en servent matériellement et non spirituellement, c’est à dire qu’ils n’adorent pas ce système et même le détestent, même s’ils s’en servent car ils n’ont pas le choix. Combien sont ceux prêts à s’en passer réellement ? Très peu.
      Par contre, je vous rejoins, à la fin, à l’abomination de la désolation, lorsqu’il faudra « s’enfuir dans les montagnes sans regarder derrière soi », c’est à dire quand il faudra sortir de Babylone, oui, à ce moment-là, il faudra quitter ce système sans regrets. Concrètement.
      Etes-vous prêt ? Car c’est pour bientôt.

      • Ragnar Lodbrok

         » j’utilise la marque de la bête mais je n’y adhère pas »
        « Sauf que ceux qui n’y adhèrent pas s’en servent matériellement et non spirituellement… »
        Si je vous comprends bien, en supposant que demain le signe de la Bête soit une réalité physique (puce, tatouage ou autre chose) réellement sur le front ou la main, vous l’accepterez pour l’utiliser, mais sans y adhérer?
        J’avoue avoir un peu de mal à comprendre cette subtilité!
        Merci de m’expliquer, car cela pourra certainement me servir sous peu.

        • dalencourt

          Ragnar, pourquoi faire du mauvais esprit ? Ou alors vous êtes complètement bouché ?
          La bête a 3 caractéristiques : la marque, le nombre et le nom. Le système bancaire, la société de consommation, internet, tout ça c’est la marque de la bête. Ne pas y adhérer c’est s’en servir parce que vous n’avez pas le choix, mais sans pour autant trouver ça bien, sans pour autant faire le mal avec, sans pour autant aller dans son sens. Bref faire le minimum.
          Un exemple : Jeanne d’Arc a combattu avec le Sacré-Coeur sur sa bannière mais avec des armes bien réelles. Or les armes, symboles de mort et de tueries, sont pourtant des outils de la bête. Si on suit votre raisonnement, elle n’aurait pas dû combattre avec les armes de la bête mais seulement avec les armes divines : la prière, les sacrements. Ben non, Dieu nous autorise aussi à utiliser les armes de la bête pour qu’elles se retournent contre elle en quelque sorte. On tend la joue mais on donne des baffes aussi.

          Alors effectivement, beaucoup de gens AIMERAIENT bien un combat plus simple : une puce, c’est facile à identifier et à refuser. Je refuse la puce et hop, le tour est joué. Non mon cher, c’est trop simple, trop facile, trop visible. Le royaume de Dieu ne se gagne pas aussi facilement et le Malin est beaucoup plus subtil que vous ne le pensez. Ca fait longtemps qu’il nous a tous puçés avec son monde et sa mentalité pourrie. Et tout le monde se fait prendre au piège, tout le monde, même les « saints », dont vous et moi.

        • jean serviteur inutile

          Excellent Louis. Si vous gardez ce bel équilibre de la charité jusqu’à la fin, je crois que vous pouvez tous nous emmener en sécurité, c’est à dire là où se trouve l’intelligence supérieure des faits et la foi surnaturelle qui sauve. Je prie que chacun ici réalise vraiment que ce sont là les seuls et véritables « bunkers » de la fin des temps.

      • carobra31

        Vous parlez de puce en référence à la bête au chapitre 13 /17 de l’Apocalypse. Vous n’y êtes pas du tout.  Le verset en question est une pure intériorité et non ces interprétations totalement stupides  qui courent partout. Le front c’est l’homo sapiens, la main, l’homo faber , voilà les deux outils de développement de la bête.  La Bête est maintenant connue c’est l’orgueil = 666. Tout le reste c’est de la divagation. carobra31

        • boub

          dalencourt, on ne dit pas à quelqu’un sur un forum qu’il est «complètement bouché», c’est irrespectueux. S’il était en face de vous, vous ne lui diriez pas. Ou alors c’est un ami avec qui vous pouvez vous permettre des familiarités? dans ce cas je retire ma remarque.

        • dalencourt

          C’est vrai boub ; Ragnar n’est pas un ami mais un habitué du blog, au langage aussi assez direct. Mais vous avez raison, il faut que je me surveille.

        • Ragnar Lodbrok

          Merci boub, mais vous pouvez laisser votre remarque!
          Ma réponse polie et argumentée est trop gênante pour être lisible. 😦
          Mieux vaut donner la parole aux TJ, aux Ben J et autres J 🙂

        • jean serviteur inutile

          @boub

          1ere épitre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens, chapitre 13

          1 « Quand je parlerais les langues des hommes et des Anges, si je n’ai pas la charité, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit.
          2 « Quand j’aurais le don de prophétie, que je connaîtrais tous les mystères, et que je posséderais toute science; quand j’aurais même toute la foi, jusqu’à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien.
          3 « Quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n’ai pas la charité, tout cela ne me sert de rien.
          4 « La charité est patiente, elle est bonne; la charité n’est pas envieuse, la charité n’est point inconsidérée, elle ne s’enfle point d’orgueil,
          5 « elle ne fait rien d’inconvenant, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s’irrite point, elle ne tient pas compte du mal;
          6 « elle ne prend pas plaisir à l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité;
          7 « elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.
          8 « La charité ne passera jamais. S’agit-il des prophéties, elles prendront fin; des langues, elles cesseront; de la science, elle aura son terme.
          9 « Car nous ne connaissons qu’en partie, et nous ne prophétisons qu’en partie;
          10 « or, quand sera venu ce qui est parfait, ce qui est partiel prendra fin.
          11 « Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j’ai laissé là ce qui était de l’enfant.
          12 « Maintenant nous voyons dans un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme je suis connu.
          13 « Maintenant ces trois choses demeurent: la foi, l’espérance, la charité; mais la plus grande des trois c’est la charité. »

          Qu’est-ce que la charité ? « Dieu est charité. Celui qui demeure dans la charité demeure en Dieu et Dieu en lui ».
          Rien que çà … Ce qui signifie que nous ne sommes charitables que par un mouvement de l’habitation de Dieu en nous (« Nous – la Sainte Trinité – viendrons en lui – le juste en état de grâce devant Dieu – et y établirons notre demeure »). Mais, attention, « qui fait l’Ange fait la bête ». Aussi ne devons-nous pas feindre une certaine et très répandue fausse charité, que Dieu ne manifeste pas en nous, mais l’orgueil de nous faire aimer des autres avant que d’aimer la vérité ( = l’abhoré de Dieu « respect humain »). Au demeurant, la vérité est que nous sommes insignifiants et que nous ne sommes capables d’aucun bien si Dieu ne le fait par nous. Le « saint » est celui qui connait son néant et qui tire joie de ses humiliations ou qui s’en relève sur le champs, en louant le Seigneur. Il n’y a que l’ égo qui se connaisse et se voit blessé. Le « saint », lui, ne se connait pas, ormis son néant. Il ne se voit pas, il est regard.
          Louis et Ragnar en ont suffisamment « vu » pour l’avoir oublié. C’était juste mon avis et un éclairage personnel pour garder la paix que Jésus Christ nous a donnée et qui est notre héritage.

        • Ragnar Lodbrok

          J’avais répondu avec des arguments logiques.
          Trop logiques sans doute et qui allaient à l’encontre des thèses de ce site!
          Très curieux que cette réponse argumentée soit passée à la trappe!
          Certaines de mes commentaires plus agressifs passent sans problèmes tant qu’ils ne sont pas politiquement incorrects!
          Je laisse au Boss le droit d’être Maître chez Lui, mais je m’amuse un peu de ses peurs de la contradiction bien étayée 😀

    • géocédille

      Boub,

      Ca ne va pas rester vague très longtemps. Déjà Israël exprériement la mise en place de la Cashless Society, c’est à dire la supression de la monnaie papier/métal.
      En Europe, il devient de plus en plus difficile de se proccurer du liquide. Il faut se justifier auprès de son banquier dès qu’on retire une somme de plus de X Euros (je mets X car ça baisse tous les jours. A la Poste c’est 1500 et il faut présenter 2 pieces d’identité. En Espagne il faut présenter obligatoirement une piece d’identité pour échanger un billets de 500 Euros ! Et je ne parles pas de l’achat d’or qui provoque désormais un fichage de l’acheteur des 600 Euros.

      J’en ai déjà parlé. Le représentant grec au COREPER (qui est le vrai organe législatif de l’UE) a expliqué que l’implépentation d’une puce RFID sous cutanée à la main pour identifier les Européens et pour remplacer l’ensemble des moyens de payement et autres cartes (Fisc, carte Vitale, transports, carte d’electeur etc…) a DEJA été évoqué vers 2009 et laissé en débat.

      http://geocedille.wordpress.com/about/

      La marque de la Bête c’est pour bientôt.

  6. abel vincent

    Juste une petite correction pour mieux vous aiguillonner. C’est que Antechrisst et Antichrist sont deux personnages distinctes qui ne se troouvent pas ds une double personnalite. I fut un temps, Cesar etait l’Antichrist face a Jesus tandis qu’a une echelle inferieure, Herode etait l’Antichrist face a Jean-Baptiste. La Parousie se manifeste tjrs sous deux formes :positive et negative.

  7. carobra31

    Vous parlez de puce en référence à la bête au chapitre 13 /17 de l’Apocalypse. Vous n’y êtes pas du tout. Le verset en question est une pure intériorité et non ces interprétations totalement stupides qui courent partout. Le front c’est l’homo sapiens, la main, l’homo faber , voilà les deux outils de développement de la bête. La Bête est maintenant connue c’est l’orgueil = 666. Tout le reste c’est de la divagation.

  8. Anne-Marie- Renée

    Louis, j’ai ce matin (encore) eu une sensation étrange( il me fallait aller voir)…..Je n’ai pas retrouvé mon jeu de tarot de Marseille…Alors, je suis allée voir sur internet….La carte XV dite du diable….qui a des seins ?!? des Saints….Ils sont deux….Le diable se fait des seins, des saints….C’est peut-être à dessein pour se croire Dieu ?!?

  9. Rey

    Bonsoir Mr Dalencourt,
    j’ai lu très attentivement votre article. Je dois humblement vous avouer qu’au début, je vous ai pris pour un illuminé, MAIS pour un illuminé avec une certaine logique. J’ai donc imprimé votre article et je me suis assise à ma table de salon et j’ai étudié ce que vous aviez écrit. Là, les choses me paraissais plus logique, et moins ‘illuminé’. Excusez moi d’avoir été si précipitée dans mes jugements car je me suis trompée puisque vous démontrez une connaissance biblique exceptionnelle… J’étudie moi même la bible et elle m’intéresse énormément… J’ai, cependant, un doute auquel j’aimerais beaucoup que vous puissiez m’éclairer: à un certain moment vous dites que quelqu’un de plus érudit que vous, vous a dit qu’il ne fallait plus compter les jours en années mais en JOURS. Alors j’ai déjà entendu cela mais d’où viens cette idée? Qui vous a dit tel chose? Le texte de Nombre 14:34 dit clairement qu’il faut compter « une année pour chaque jour ». Alors qui viens contredire ce texte biblique?

    Rey

    • dalencourt

      Rey, les textes de la bible et l’enseignement des pères de l’Eglise permettent de connaître un certain nombre de règles de calcul : un an égal un jour, mais aussi si je me souviens bien, mille ans égalent un jour également. Il faut donc savoir replacer les éléments dans leurs contextes.
      La règle de compter en jours aux derniers temps ne les contredit pas : il faut juste savoir appliquer la bonne règle au bon moment. D’où le compte long et le compte court. Je ne peux pas révéler qui m’a donné cette information (compter en jours et non plus en années) mais tout semble le confirmer.

      • Rey

        Oui, je n’y avait pas pensé à ces 1000 ans qui sont pour Dieu = à 1 jour.
        Mais comment savoir replacer les éléments dans leur contexte, comme vous dîtes???
        Je vous remercie beaucoup de m’avoir répondue, même si je n’ai pas eu ma réponse [ 😉 ] mais je comprend que vous ne puissiez pas me la donner , comme vous le dîtes, de toutes façons, tout semble le confirmer, alors ayons foi et voyons!!!

  10. mehdi mountather

    Après ces avertissements d’ALLAH ces forts séismes en Amérique du Sud et dans le monde au pape François et aux chrétiens de monde entier de convertir a l’islam pour éviter des tsunamis des forts séismes les volcans violent feu de forêt déluge de Noé en Amérique du Sud en Usa et dans le monde si la fin du monde pour éviter l’enfer et pour aller en paradis pour voir Jésus ALLAH dit ( Quiconque recherche en dehors de l’islam une autre religion, celle-ci ne sera point acceptée de Lui , et dans l’autre monde, il sera du nombre des réprouvés.) 85 sourate Al-i’Imran merci

  11. dominique

    Avant que la Comète ne heurte la terre, Mes anges enlèveront Mes fidèles dans les airs, ainsi ils ne seront pas tués par la comète .Un sera pris l’autre laissé dans le champs …..

  12. Fleurival Delson

    Je crois que ce qui est important c’est de preparer votre ame! Inutile de peur parce que tous ce qui se passe aujourd’hui avait ete mentionne dans la bible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s