La Manif pour tous : ange ou démon ?

manif-pour-tous-logo

Une lectrice m’envoie ce billet que je reproduis car il analyse bien le problème de fond généré par cette réaction populaire issue des lois iniques votées début 2013 par la République française.
Quand on sait que l’adversaire excelle à maîtriser la thèse et l’antithèse, comment ne pas voir dans ces mouvements une récupération intelligente de l’exaspération populaire pour mieux la noyauter, l’éloigner des vraies mesures efficaces, et précipiter tous ces braves gens dans les bras de la guerre civile ?
Guerre civile dont ils seront les premières victimes car, non seulement ils seront assimilés à des délinquants, des casseurs, mais ils ne bénéficieront pas pour autant du traitement de faveur que le gouvernement réserve aux dits délinquants, du moins aux vrais.

Mais voici le texte en question :

Quand on vous distribue ce tract à la sortie des églises, à première vue, quel est le vrai Français, surtout le Catholique traditionnel, au cœur droit, qui n’est pas tenté de se précipiter à cette manif ? Surtout le versaillais, puisqu’elle se déroule à Versailles ?
Car ils sont les premiers à dire « NON » à la familiphobie. Mais évitons de jouer aux « vierges folles » et examinons-le de plus près.

Analyse du tracttract1

Que voyons-nous sur l’image ?

Elle est en Noir Blanc Rouge ; écriture soit en rouge (pour exprimer la colère) sur fond blanc, soit en blanc sur fonds noir ou rouge.

Un personnage à gauche attire de suite le regard : il est torse nu, émergeant d’une sorte d’amas noir, le bras levé, portant le bonnet phrygien rouge, d’un âge indéterminé, plutôt jeune, genre grand adolescent, ou jeune adulte, car le bras levé, mal dessiné, mou, d’un sexe indéterminé, cheveux noirs, épais, débordant du bonnet rouge, comme un casque. L’expression de son visage ne reflète nullement la colère qu’il est sensé incarner, il serait même un tantinet souriant. Bref, l’image parfaite du jeune révolutionnaire !

Ce que confirme le texte en rouge à droite du personnage, placé en oblique sous son bras levé comme une menace ou un serment. :
« 
Hollande, tes lois on n’en veut pas ! »  Cela ne vous rappelle rien ?…
Moi si : La manif pour la défense de l’école libre en 1984, nationale celle-là, à Versailles justement. Oh que c’était beau ces milliers de personnes chantant …Oui, on a gagné…on a cru gagner…Le gouvernement a dit en substance : « d’accord, vous ne voulez pas de cette loi, mes cocos, très bien, on va l’enlever, on va faire mieux…on va infiltrer dans vos écoles sous contrat nos agents, eux-mêmes inconscients du mal qu’ils vont propager… » et qu’est-ce qu’on a eu ? La méthode de lecture Ratus etc…chez les petits, Halloween, l’éducation sexuelle au collège, des programmes scolaires obligatoires iniques etc…La préparation perverse de ce qui se passe maintenant.
Dans la réalité ce fut une épée dans l’eau.

 

Savez vous ce que c’est que la « La REVOLUTION » ?
Voici ce qu’en dit l’un de nos meilleurs Maître à Penser, Théologien et Evêque de la fin du XIX ème. Il fait parler la Révolution elle-même :
« Elle vous dira :
Je ne suis pas ce que l’on croit…. Je ne suis ni le carbonarisme, ni le changement de la monarchie en république, ni la substitution d’une dynastie à l’autre, ni le trouble momentané de l’ordre public. Je ne suis ni les hurlements des Jacobins, ni les fureurs de la Montagne, ni le combat des barricades, ni le pillage, ni l’incendie, ni la loi agraire, ni la guillotine, ni les noyades ; je ne suis ni Marat, ni Robespierre (….) Ces hommes sont mes fils, ils ne sont pas moi. Ces choses sont mes œuvres, elles ne sont pas moi.
Ces hommes et ces choses sont des faits passagers et moi je suis un état permanent.
Je suis la haine de tout ordre que Dieu a établi et dans lequel, il n’est pas roi et Dieu tout ensemble.
Je suis la Proclamation des droits de l’Homme  sans souci DES DROITS DE DIEU ;
Je suis la fondation de l’état religieux et social sur la volonté de l’homme au lieu de la volonté de Dieu.
Je suis le Dieu détrôné et l’homme à sa place – l’homme devenant lui-même dieu-

Voilà pourquoi je m’appelle « Révolution » c’est-à-dire
« RENVERSEMENT»

Mgr Gaume (La Révolution’, Recherches historiques)

*   *   *

Est-ce cela que vous voulez ? Vous les anti-révolutionnaires qui faites le jeu de la révolution !!

Il faut savoir cela. Un prêtre très pieux qui a construit son homélie du 8 Décembre sur la Merveilleuse Marie, sur son humilité qui ne consiste pas à se diminuer au point de nier ses qualités et de ne se croire capable de rien, elle consiste « à marcher selon la vérité… et si cela est vrai, je dois le montrer concrètement dans mon  comportement » (Ste Thérèse d’Avila) et faisant référence à Sainte Jeanne d’Arc qui n’ a pas hésité à proclamer que Dieu avait des droits sur les nations et en particulier sur notre Patrie, ce prêtre nous incitait à parler, à surmonter notre respect humain, eh bien : Voilà je parle ; je vous parle en écrit :

CROYEZ ou NE CROYEZ PAS

Vous ne pourrez pas dire « : On ne nous l’a jamais dit … » quand vous vous apercevrez à quel point vous vous êtes laissés piéger et manipuler.

tract2Car examinons maintenant le verso de ce tract

Ce texte ne parle que de REALITES   HUMAINES
pas un mot du  MONDE SURNATUREL

 QUI DONC  CHAPEAUTE  LA  MANIF  POUR  TOUS ?
Vous  êtes-vous seulement posé la question ?
QUI excite la colère légitime des familles ?

CELUI  qui les envoie dans les rues ou sur les places d’Armes mais SURTOUT PAS dans les églises.

CELUI qui ricane en vous voyant agiter votre épée dans l’eau et qui ne désire qu’une guerre civile.

C’est cela que vous voulez ?…Vous l’aurez…et plus vite que vous ne le souhaitez… Vous les antirévolutionnaires qui faites joujou avec la Révolution, car vous êtes manipulés par le plus pernicieux Révolutionnaire.

Il est temps que vous méditiez « La Tempête Apaisée » et comme on ne cesse de le répéter quotidiennement en ce temps de l’Avent :

« SEIGNEUR Venez nous sauver »
Venez  Divin Messie »

Mais ce n’est pas en criant dans les rues ou sur les Places d’Armes.
Il DORT dans sa barque, mais il VOIT  TOUT. Lui seul sauvera la France et purifiera le monde. Lui seul apaisera la Tempête, PAS VOUS !….jetés au milieu de l’Ivraie car votre Ennemi qui rôde autour de vous comme un lion rugissant (complies du dimanche), imitateur jaloux depuis le commencement du Tout-Puissant jette le bon grain au milieu de son Ivraie dans l’espoir d’envoyer beaucoup de ces bons grains dans son Feu éternel au moment de la moisson ; Entendez le frottement de joie de ses mains. Il est pressé, il le dit constamment, il le sait.

NON, je ne suis pas une visionnaire ; grâce à Dieu, je n’ai jamais eu de vision et je n’en veux surtout pas, mais ce que je pressens dans le moment présent, je vous le transmets. Ce n’est que pure déduction logique et aussi un don certain de l’observation accordé par Dieu dans les dons distribués à notre naissance par tout un chacun.

montage-logos-familles

Et pour finir voici leur logo officiel que les braves Cathos portent en trophée sur leurs tee-shirts, affichent sur leurs voitures, brandissent dans de beaux drapeaux bleus, lui aussi très révélateur : On y voit un couple au centre, la femme à gauche, l’homme à droite et deux enfants, une petite fille donnant la main à sa maman à gauche, et un petit garçon donnant la main à son papa à droite ; Et les deux enfants tirant les bras vers l’extérieur. Déjà, les femmes d’un côté, les hommes de l’autre ; ensuite ce sont les femmes qui ont la priorité sur les hommes puisqu’elles sont les premières et en France on va jusqu’à présent de la gauche vers la droite, quand on écrit, quand on lit, quand on compte. Ne criez pas à la pinaillerie. Croyez moi, tout est calculé. L’AUTRE ne laisse rien au hasard (Le hasard n’existe pas.)  Cela fait partie de la manipulation.

C’est pour cela que je préfère de beaucoup le logo de la carte de « Familles Nombreuses » de la SNCF : Là, le Père est le premier, le chef de famille incontesté, entre le père et la mère sont deux enfants, dont un tout petit, sous la protection du père et de la grande sœur , le bébé tenant d’un côté le pantalon du père et de l’autre la jambe ou la jupe de la grande sœur qui donne la main à sa maman ; tout à fait à droite un petit garçon qui tient la jupe de sa maman et qui est protégé par elle.Tout est intérieur.  

LA  VOILA  LA  VRAIE FAMILLE FRANCAISE.

 Et bien sûr, il n’y a pas manipulation !!…
« Que ceux qui ont des oreilles  entendent…. »

Mais qu’est-ce que la Manipulation ?
« Nous savons que la manipulation commence par des suggestions en vue de nous imprimer des idées qui constituent la culture globale dans laquelle nous baignons et que pratiquement personne ne met en doute. Ensuite pour que ces suggestions deviennent des certitudes que nous croyons issues de notre propre esprit, il faut une propagande culturelle, politique et idéologique qui nous saisit émotionnellement – les films, les informations (y compris le salon beige), les idées à la mode, les célébrités qui font l’actualité et qui ne manquent jamais de renforcer la pensée unique comme, par exemple, les bons sentiments humanitaires, bref, le matraquage quotidien. Personne n’y échappe complètement, croyez-moi. »

(L’écosophe. Extrait  de Kali Yuga)

« Le Tout-Puissant disperse les cœurs orgueilleux, il renverse les puissants de leur trône et élève les humbles. »

(Magnificat)

Alors gardez l’Espérance. On les aura, mais ne vous laissez plus piéger, ni manipuler
Confiez tout à la Très Sainte Vierge et fuyez ces Manifs.
Car le vrai Dies Irae, Dies Illa n’est pas loin, Rentrez dans vos églises, suivez les bons prêtres et ne tombez pas dans les erreurs modernistes.

Anne Onime
Pour vous servir.

Conclusion de Louis d’Alencourt :
Comme d’habitude l’adversaire est rusé ; il donne l’illusion du moralement correct pour cacher les vrais objectifs : des calculs bassement électoraux, l’incitation à la révolte y compris -et surtout- chez les populations qui n’y sont pas prédisposées, et qui plus tard en souffriront plus que les autres, l’illusion de pouvoir battre le système en utilisant les mêmes armes (manifestations, pouvoir démocratique, éducation nationale).
C’est plié d’avance. Les traîtres sont en place et quand les victimes se réveilleront, il sera trop tard.

La seule mesure vraiment efficace à prendre serait de prier ; remplir les églises et prier. Mais ça, c’est pas moderne. Evidemment.

Advertisements

328 Commentaires

    • Emmanuelle

      C’est le Figaro qui commente : »Consacrer sa vie à Dieu n’empêche pas d’être séduisant et de donner envie ». Mais, le propos du photographe est juste de faire connaitre le Vatican. Les photos sont tout ce qu’il y a de plus sobre. On n’est pas du tout dans le registre des dieux du stade….!
      Mis à part le Figaro qui a l’air d’y voir quelque chose de sexy, ce qui n’engage qu’eux, je n’y vois que de jeunes prêtres qui ont donné leur vie au Seigneur, et c’est en cela qu’ils sont beaux. Personnellement j’imagine le Christ beau, pas sexy, mais beau d’une beauté intérieure qui se voit à l’extérieur, comme la Transfiguration.

      • Marthe

        Ils sont beaux, c’est incontestable. C’est incontestable aussi qu’ils doivent le savoir et qu’ils savent aussi que la beauté est un cadeau de Dieu dont le diable adore se servir à ses fins. Normalement, cela devrait les rendre plus circonspects devant les caméras. Une pub pour le Vatican! Tout un programme. Je rêve!

      • brunello

        dieu a crée l’homme a son image cela entends bien qu’une image peut-être prise au sens métaphysique ou bien allégorique.
        mais dans le sens physique et dense dans la matière sa création est d’une beauté confondue. Les anges eux même ne sont-ils pas aussi très beau, Satan lui même n’était-il pas lui le plus beau des anges. Ô combien notre pauvre chaire failli au regard de la beauté quand notre perfection nous fait défaut…

    • geocedille

      Aujourd’hui tout est sexy.

      Les grecs anciens avaient 4 mots pour le mot Amour : Agapè, Eros, Sorgè et Philia.

      Agapè est l’amour universel, celui du Christ.
      Eros est l’amour sensuel
      Sorgè est l’amour familial
      Philia est l’amour absolu, l’amitié.

    • Jeanne d'Arc II

      Je n’aime pas qu’on mette en valeur la « beauté » de certains prêtres. Pourquoi d’ailleurs se sont-ils prêtés à ce jeu? Pour de l’argent?
      La beauté des prêtres, c’est leur amour pour Dieu.
      Que cherche-t-on? A les mettre dans les bras des femmes?

  1. Petros

    Bon, cette fois-ci c’est sûr et certain pour de bon. Des « savants fous » et gay-friendly pensent réussir à faire naître des enfants hors du ventre de leur mère (et ainsi lutter contre l’inégalité pour 2 couples d’hommes qui veulent 1 enfant) par exemple en implémentant les embryons humains dans des cochons (qui en plus ne fument pas, ne boivent pas…) ou autres solutions.

    Le Meilleur des Mondes…

    http://www.prolifenews.it/voce-della-scienza/il-prossimo-passo-lutero-artificiale/

      • Petros

        Non, il n’y sont pas arrivé. Il y a des expériences qui avancent avec cochon, chien, chèvre… Dans l’article, ils donnent un arc de 10 ans.

        Je partage votre avis : je ne peux pas croire qu’Il laissera cela arriver. Imaginez un enfant qui naît d’un cochon ou dans une machine et allez lui expliquer que c’est une créature à l’image de Dieu…

      • brunello

        bonsoir
        vous dites Mr. dalencourt que la date charnière de Satan pour terminer son règne serait le 24 avril de cette annee.quand il ne règnera plus comment m’expliqueriez vous les autres évènements chaotiques prévus? je voulais également ajouter que Allah représente le diable quand vous mettez les lettres dans un ordre différente qui signifie Satan.

      • Franck

        Désolé…J’ai oublié le lien.
        http://catholiquedu.free.fr/NAZARETHINSTITUT/2005/JANVIER/DANIEL.htm

        Extraits: « …l’Abomination de la Désolation concerne ce qui est réservé à Dieu seul dans le “Saint des Saints” du corps de l’homme.. »
        Jésus parlait de son corps (Jean 2, 21): un corps humain. Le Temple pour Jésus: le lieu de la paternité de Dieu dans le corps humain assumé par Lui-même dans l’Incarnation (Jean 2,16).
        ( Cor3,16: « vous êtes le temple de Dieu, et l’Esprit de Dieu habite en vous.. Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes » ).

        • Jeanne d'Arc II

          « L’abomination de la désolation » est bien la plus terrible atteinte au Corps de Jésus : c’est la disparition du Saint Sacrement et de l’Eucharistie.

        • Franck

          Je suis d’accord Jeanne, la disparition du Saint Sacrement et de l’Eucharistie, est une abomination. Elle s’inscrit dans une apostasie, et constitue une terrible offense au créateur, mais elle engage uniquement la responsabilité de l’homme ou plus précisément du « Magistère » de l’Église. De plus, il n’est pas clairement démontré aujourd’hui, ni certain demain, qu’il ne subsiste même de manière clandestine.

          Toutefois, je suis troublé par la portée et la signification de vivre dans un monde qui accepte le clonage humain:

          « De Celui qui donne la vie, on cherche à Le priver du droit le plus grave: en l’obligeant à créer une vie nouvelle dans un corps humain qui ne sera plus, en toute sa personne, image et ressemblance de Dieu, ON OBLIGE LE CRÉATEUR A COOPÉRER A UNE TRANSGRESSION ».
          Marc 13:14
          « Lorsque vous verrez l’Abomination de la Désolation établie LA OU ELLE NE DOIT PAS ÊTRE: que celui qui lit comprenne!! »
          De plus Daniel (9:26-7) semble distinguer les deux:
          « …..Dans le milieu de la «sept»(3 ans et demi) il mettra fin au sacrifice et à l’offrande. Et au (dans le) temple il va mettre en place une abomination qui cause la désolation, jusqu’à la fin qui est décrété est répandu sur lui. »

          C’est l’offense suprême faite à DIEU. Et le message de Satan est clair, l’homme « fait dieu » banni le créateur de sa création.
          http://trinite.1.free.fr/MESSINDEX/parousie.pdf

        • Jeanne d'Arc II

          Merci Franck. Pour moi, le clonage humain fait partie de toutes ces inventions de l’homme qui se prend pour un Dieu. C’est un tout à mon avis : la PMA permet aussi de résoudre le problème des femmes stériles et des lesbiennes; la GPA résout le problème des homos; le mariage homo celui des êtres « différents »; l’euthanasie, celui des personnes âgées ou souffrantes dont on ne veut plus; etc…

  2. w james

    L’abeille atteinte du syndrôme de « désorde mortel dans la colonie »
    The Times magazine leur a consacré 6 pages dans leur numéro d’été l’année dernière ; les abeilles sont un bienfait pour l’agriculture et malheureusement, elles souffrent. Plus d’un tiers des abeilles butineuses des U.S sont mortes ou ont disparu l’hiver dernier.
    Albert Einstein : Si l’abeille disparaît, l’humanité en a pour 4 ans.

  3. jean serviteur inutile

    Saint Jean Chrysostome prouve que le jour où l’on célébrait la naissance de Jésus-Christ était vraiment le jour où il était né.
    Il le démontre par le temps où Zacharie reçut l’heureuse nouvelle qu’Elizabeth son épouse était enceinte de Jean. Démonstration :  » Il y avait six mois qu’Elisabeth était enceinte de Jean, lorsque Marie conçut le Sauveur du monde ; si donc nous pouvons savoir quel était ce sixième mois, nous saurons dès lors le temps de la conception de Marie. Le temps de la conception nous étant connu, nous saurons quel a été celui de l’accouchement, en comptant neuf mois depuis la conception.
    Or, comment saurons-nous quel était le sixième mois de la grossesse d’Elisabeth ? nous le saurons si nous pouvons découvrir dans quel mois elle conçut le fils dont elle était enceinte. Et comment connaîtrons-nous ce mois ? si nous savons dans quel temps Zacharie reçut cette heureuse nouvelle.
    Et par où serons-nous assurés de cette époque ? par les divines Ecritures, en consultant le saint Evangile qui dit que Zacharie était dans le Saint des Saints, lorsque l’ange lui annonça l’heureuse nouvelle, et lui prédit la naissance de Jean. Si donc il est montré clairement par les Ecritures, que le grand prêtre seul n’entrait qu’une fois dans le Saint des Saints, dans quel temps il y entrait cette seule fois, et dans quel mois de l’année, le temps où l’heureuse nouvelle fut annoncée à Zacharie sera dès lors constaté; et ce temps constaté, celui de la conception, sera parfaitement connu.
    Le grand prêtre entrait seul une fois l’année dans le Saint des Saints. (Lév. XVI, 29-34.) L’Ecriture parle ici de la fête des Tabernacles; car c’était le seul jour de l’année où le souverain pontife entrait dans le Saint des saints.
    Un ange du Seigneur lui apparut se tenant debout à la droite de l’autel des parfums. (Luc, I, 11.) On ne dit pas de l’autel des sacrifices; mais de l’autel des parfums.
    (Lév. XVI, 29.) Cette fête des Juifs se célèbre vers la fin de septembre. Ce fut donc alors qu’Elisabeth conçut, et elle se tint cachée durant cinq mois (Luc, I, 25.)
    L’ange Gabriel étant venu la trouver, lui dit: « c’est ici le sixième mois de la grossesse de celle qui est appelée stérile, parce qu’il n’y a rien d’impossible à Dieu. (Ibid. 35, 37.) Si donc Elisabeth a conçu après le mois de septembre, depuis ce mois il faut en compter six, depuis octobre jusqu’à mars. Car c’est après ce sixième mois que nous avons l’époque de la conception de Marie.
    En comptant delà neuf mois, nous arriverons au présent mois de décembre. Le premier mois de la conception de Notre-Seigneur est donc avril; après lequel viennent les huit autres mois, depuis mai jusqu’à décembre : Ce dernier mois est celui où nous célébrons la fête de la Nativité ».
    CQFD

    • Franck

      Merci jean
      Vous abordez le sujet pour la deuxième fois. Cette fois-ci, j’espère que vous atteindrai votre « cible ». En tout cas, vous m’avez convaincu.
      En vous lisant il me vient une réflexion quand à la concordance de la naissance du christ avec le culte païen du « soleil invaincu » (ou solstice d’hiver) qui se déroulait à Rome. Cela a permis de faire admettre plus facilement aux autochtones la fête de la Nativité en substitution de l’ancienne fête païenne.
      Une sorte de « clin d’œil » de Dieu. Et peut-être une prédestination pour un peuple de porter le Christianisme jusqu’à la Parousie?

    • Gaston Desmedt

      Bonsoir Jean
      Malgré tout le respect que je porte à Jean Chrysostome (« La bouche d’or »), qui fut évêque de Constantinople, bien souvent persécutés à cause de son intégrité vis à vis de la foi catholique, et cela par certains autres évêques de l’église d’orient qui le jalousaient, et qui mourut sur le chemin de son exile au bord de la mer noir, son raisonnement est quelque peu simpliste et manque de rigueur scientifique. Tertullien qui vécu avant lui, dit que Jésus fut ressuscité le 27 mars de l’an 29, qui correspondait cette année-là au 16ème jour du premier mois de l’année sacrée Juive Ce qui fait naître Jésus, comme je l’ai dis plus haut, en l’an quatre avant notre ère. De plus, comme les mois dépendent des nouvelles lunes, et que Jésus est né l’année d’un deuxième Adar, peut avant la mort d’Hérode etc… Il faut savoir que le 7ème mois varie considérablement d’une année à l’autre. De plus, ce n’est pas à la fête des Tabernacles que le grand sacrificateur entre dans le Saint des saint une seule fois par ans, mais au Jour des Expiations ! Ce n’est pas si simple que le laisse penser ce texte de Jean Chrysostome, de trouver la date de la naissance de Jésus. Je n’y suis arrivé que grâce à la prophétie des 70 semaines de Daniel, en comprenant qu’elle désignait trois périodes de temps séparées, qui devaient se compter en années de 360 jours. Tu sais, comme l’a dit Geocedille plus haut, dans les premiers siècles, on fêtait surtout la Pâque, bien plus que la date anniversaire de la naissance de Jésus. Enfin, libre à toi de me croire ou pas. Chacun est libre de croire qui il veut. Je suis un peu trop fatigué et préoccupé pour prolonger ce débat, qui me parait peu important, si ce n’est que cette date que je cite confirme, avec trois autres dates fiables de l’histoire profane, l’année où Jésus à commencé ses six mois et sept ans de règne sur une partie des élus et du jugement des habitants de la terre. Bon, je te souhaite une bonne soirée, que la grâce du Seigneur sois sur toi. Gaston.

      • joberemy

        oui le grand prêtre ne pouvait entrer dans le Très-saint qu’une fois l’an en aspergeant le sang des sacrifices sur l’arche d’alliance et c’était le jour de la fête de l’expiation appelé aujoud’hui le Yom Kippour ; notre Seigneur en répandant son sang pour la nouvelle alliance est devenu grand prêtre et le grand jour de l’expiation sera Harmaguédon.

    • Jeanne d'Arc II

      Merci Jean serviteur inutile pour cette remontée dans l’histoire (et redescende). Je vais plaisanter…et si Jésus était prématuré?

      Vous avez la parole facile, je suis certaine que Zacharie vous envie, vous vous rappelez qu’il a perdu 9 mois de parole quand il était sur terre…Heureusement qu’il a bien voulu appeler son fils Jean, sinon je crois qu’il restait muet jusqu’à son départ pour le Royaume des Cieux.

      • Gaston Desmedt

        Bonjour Jeanne,
        Oui, et pour ceux qui ne le savent pas : Pourquoi devait-il s’appeler Jean (Jéhovah à fait grâce) ? Parce que le miracle qui le fit naître marquait le retour de la grâce divine envers son peuple, après les 62 « semaines », d’années de 360 jours, durant lesquelles Dieu avait abandonné son peuple aux mains de ses ennemis, à cause de ses infidélités. Bien à toi, Gaston

      • jean serviteur inutile

        @Jeanne2, merci à vous, Jeanne, mais vous avez mal lu : dans mon précédent post seul le « CQFD » est de moi. Le reste est d’un grand Saint Catholique pur jus. Il appréciera du Haut du Ciel le compliment que vous lui faites. Il appréciera peut être moins votre plaisanterie sur un éventuel défaut de Conception du petit Jésus… Notre immaculée Reine des Cieux vous le rendra certainement par un affectueux sourire que votre langue n’oubliera plus de son vivant. 🙂 Bien à vous.

    • Emmanuelle

      Il faut peut-être expliquer pourquoi ça doit être dans la bouche directement, et pas dans la main.
      C’est que l’Hostie est le corps du Christ. Dieu Lui-même quoi. Il garde l’aspect du biscuit pour ne pas nous effrayer, mais c’est bien Son Corps, le sacrifice renouvelé sous forme non sanglante. La messe est le sacrifice du Christ, il y a bien séparation du corps et du sang, qui renouvèle les conditions de Sa mort.
      Donc, ce qui est distribué, c’est bien le corps de Dieu. Si l’hostie se casse, et qu’il y a des petites miettes, les petites miettes sont toujours le corps de Dieu, si petites soient-elles. Il y a donc beaucoup de précautions afin que ces petits bouts ne tombent pas, et récupérer même la poussière d’hostie.
      C’est pour cette raison qu’on sert directement dans la bouche avec une patène en dessous au cas où une miette tomberait. Si on la servait dans la main, alors un petit bout d’hostie pourrait se desolidariser de l’hostie donnée, genre on la met dans la bouche, mais, est-ce qu’il n’en reste pas un tout petit bout dans la main qui serait alors perdu et piétiné. De même pour la poussière d’hostie où on serait tenté de s’époussiérer les mains.
      Pour toutes ces raisons, le prêtre procède à une façon de faire qui récupère tout et où toute poussière ou brisure est reversée dans la coupe qu’il consomme une fois tout distribué.

  4. geocedille

    L’évêque de Rome Bergoglio vient de déclater qu’il « existe un œcuménisme de sang. Dans les pays où l’on tue des chrétiens parce qu’ils portent une croix ou ont une Bible, les tueurs ne leur demandent pas s’ils sont anglicans, luthériens, catholiques ou orthodoxes. Leur sang est mélangé. Pour ceux qui tuent, ils sont chrétiens (…). Ceci est l’œcuménisme du sang. »
    Cette déclaration aurait fait moins récupération s’il avait protesté contre les violences et les enlèvements de chrétiens orientaux en Syrie du temps où l’OTAN, et l’UE soutenaient sans vergogne les égorgeurs. Cela viens tard, mais admettons, mieux vaux tard que jamais. Mais pourquoi ne pas se contenter de parle de fraternité inter-chrétienne? Que viens faire ici l’oecuménisme? Un oecuménisme du sang? Du sang de qui?
    Il n’y a pas d’autre oecuménisme chrétien possible que celui du sang de l’agneau versé pour la multitude.
    C’est Lui le sauveur, et non pas les malheureux chrétiens égorgés en Syrie.
    Et il n’y aura pas d’oecuménisme possible sans une exigeance d’orthodoxie.
    Ce qui rend orthodoxe c’est de professer Jésus Christ et de se conformer pleinement à ses commandements.
    Pas de tomber côte à côte avec un orthodoxe dans la même fosse commune.

      • joberemy

        Il viendra un moment où nous serons persécutés pour le nom du Christ, c’est ce nom de chrétien qui deviendra insupportable à certains «  »à cause de moi » ou  » à cause de mon nom »(Marc XIII,9,13) et non plus en tant que catholique romain ou orthodoxe ou prostestant, non, à cette époque là c’est le nom de « chrétien » qui sera devenu insupportable à beaucoup et c’est en ce nom que l’Esprit saint nous sera donné pour témoigner à la face du monde.

        • geocedille

          Je sais : Joël 2.28-32 “Et il arrivera que, quiconque invoquera le nom de l’Eternel sera sauvé…”
          Mais il n’est pas dit que ce faisant il sauvera aussi Bergoglio et son oecuménisme pansynchrétique.

        • geocedille

          La bible des orthodoxes est juste proche d’elle même, vu qu’elle est composée des Évangiles et de la septante. Nous n’avons n’a rien ajouté, rien retranché, et pour ce qui est des Évangiles rient traduit, vu que c’était déjà en grec.

        • UnPassant

          @Ragnar
          Vous devez avoir ce passage en Joël 3,1-5 dans vos Bibles, passage que l’on retrouve en Ac 2,17-21 repris par St Pierre.
          Dans la Segond c’est aussi en 2,28-32.
          Par contre je ne sais pas pourquoi, la numérotation a changé, mais le texte est bien là.

  5. Le Loup

    Un nouvel article ? Sur la comète ISON ! SVP ! ( elle n’est pas morte, elle à survécu, intacte, y parait ! ) ^^

    PS : Rappelez vous de la prophétie des hopies qui décrivent une comète d’une couleur rouge et qui se change en couleur bleu par la suite !

    • Gaston Desmedt

      Bonjour Ragnar,
      Dans Crampon 1905, Joël 2:28-32 termine le chapitre deux comme dans la Second 1910, et Joël ne comporte que trois chapitres. Dans Osty, Jérusalem et les dernières révisions de Crampon, ils ont fait de Joël 2:28-32 un troisième chapitre, entre le ch. 2 et un 4ème chapitre. Bien à toi, Gaston.

        • Gaston Desmedt

          Ragnar,
          Les premiers traducteurs francophones qui traduisirent d’après l’originale hébreux des Massorètes , aux XIXème siècles, Louis Second et l’abbé Crampon, sans être parfait, car l’un et l’autre ont fait face aux manipulations des Juifs, qui rendaient certains passages difficiles à traduire pour être compréhensible, étaient de trop bons et honnêtes traducteurs. Difficile de rendre d’une manière ambiguë certains passages, pour pouvoir « tirer la couverture à soi », surtout avec leurs abondantes notes. La même chose avec les traductions en langue allemande, comme la Bible d’Elberfeld, également du XIXème siècle. Je me méfie toujours des révisions, surtout les très récentes à caractère œcuménique. Alors ils ont recours à d’autres manuscrits aussi, moins bon, même s’ils sont plus anciens. D’où j’ai dû me procurer un grands nombre de traductions pour avoir un texte vraiment fiable ; il y subsiste néanmoins certaines imperfections mineures, mais ne changeant rien à la révélation. Bonne soirée, Gaston

  6. geocedille

    Je rebondis ici sur l’anathème que Jean Marie a jeté sur le libre examen et qui m’a beaucoup surpris.
    Je pensais que cette position dogmatique était révolue.
    D’autant que c’est une absurdité : toute foi se base sur le libre examen, a moins de prétendre que ce n’est pas par le libre examen qu’on devient Catholique (Est-ce uniquement par la grâce? Combien de Cathos ont été touché par la grâce avant de se convertir?)
    C’est une absurdité aussi que de dire que le libre examen est necessaire pour l’unité ou pour le maintiens du dogme : Les Eglises orthodoxes restent en parfaite communion tout en pratiquant le libre examen ET l’indépendence de chaque Eglise.
    D’ailleurs c’est ce libre examen qui permet aux traditionalistes de dire qu’il y a un souci au niveau de la hiérarchie depuis Vatican II.
    Le libre examen c’est la possibilité pour le chrétien « de base » d’avoir un dialogue théologique avec les clercs.
    Si les clercs sont dans l’ambarras pour y répondre, ou si leur réponse est bancale, c’est qu’il y a un problème du coté du clerc et non du coté du fidèle! Est-ce normal? Non! Le clergé est supposé avoir une formation theologique complete. Sans la pratique du libre examen les fidèles n’ont aucune possibilité de différencier un clerc correctement formé et un usurpateur.
    Et sans libre examen, on peut vous imposer des traductions de la bible farfelues. Comme celle qui parle d’Eglises païennes (Romain 16:4) et qui englobe dans la traduction « païen » des groups dont aucun n’est explicitement religieux : Hellènes, Nations. De ce fait vous n’avez aucune notion des rôles respectifs des Juifs, des Grecs et des Nations que l’Evangile indique pourtant clairement.
    Enfin, est-ce normal que les clercs Catholiques ne vous parlent presque pas de l’Apocalypse de Saint Jean?
    M’enfin, si Louis d’Alencourt a raison, ils attendent quoi? La fin des prophéties? Pourquoi ne sont ils pas comme de nombreux popes orthodoxes en train d’appeler leur ouailles à se repentir et à se préparer pour les tribulations? Vous croyez qu’ils sont aveugles? J’ai entendu un curé lors d’un enterrement concilaire dire clairement qu’il pensait que nous y sommes. Et il est vite passé à autre chose. Comme si c’etait un truc hors de propos! Le libre examen, c’est tout ce qui vous reste!

    • petrol

      Le libre examen est une obligation du chrétien
      1 jean 4:1
      Bien-aimés, ne croyez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits, pour voir s’ils sont de Dieu; car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

      1 thessaloniciens 5:21
      Éprouvez toutes choses; retenez ce qui est bon.

  7. richard tarajic

    Avez-vous entendu ce matin sur les ondes, la dclaration officielle qu’Ariel Sharon allait au plus mal et que sa sant soudain s’est dgrade ?

    Compte tenu de vos analyses, cet vnement s’inscrit de faon importante dans le cycle eschatologique de la Fin des Temps.

    Bonne et heureuse anne 2014.

    Richard TARAJIC.

  8. michele Chenier

    Bonsoir Monsieur D’Alencourt

    D’apres toutes les propheties que j’ai lues soient d’ Edgar Cacey, ou Anton Johansson, ou Maria de la Divine Misericorde, ou Mitar Tabarich, Veronica Lueken etc comment ce fait il que les guerres ne peuvent etres evitees, les catastrophes, pourtant je suis certaine que les gouvernements devraient etre informes meme s’ils n’y croient pas. Tout est clair tout est dit……Y compris La secte des Illuminatis, La Conspiration Mondiale. Je suis convaincue que les gouvernements sont au courant. Ou ils ne veulent pas voir, ou ils ne veulent pas entendre ou ils sont bouches????????

    • dalencourt

      Non Michèle, ils en sont les complices, voire même des acteurs. Par lâcheté, par intérêt, par orgueil…. beaucoup de ces gens sont persuadés constituer l’élite, et ils se fichent totalement de l’intérêt du peuple. Aujourd’hui ils sont piégés par l’argent-dette et ils sont donc obligés de suivre les choix d’une petite poignée de lucifériens qui, eux, savent très bien ce qu’ils font. La lâcheté, l’intérêt et l’orgueil font le reste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s