Le troisième secret de Fatima

fatima

J’ai prévu de rédiger encore trois articles avant le « killshot day », événement que je subodore être également l’Avertissement garabandalien. Nous y reviendrons, chaque chose en son temps. En attendant, voici donc le premier article.

Il est important de bien comprendre la teneur, l’étendue et l’importance du message de la Sainte Vierge à Fatima.

D’abord, parce que Fatima est la dernière grande apparition mariale, l’ultime avertissement au monde avant son basculement sous l’emprise totale de Satan.

Ensuite parce que la Sainte Vierge y a indiqué les seuls remèdes qui soient vraiment efficaces face à ce monde de débauche et de corruption généralisées : la récitation du chapelet et la dévotion à son cœur Immaculé par la communion réparatrice des premiers samedis du mois.
Les seuls remèdes chers lecteurs ; la révolte, la guerre civile et la destruction de radars automatiques -aussi utile que soit cette dernière initiative- ne sont pas préconisés par le Ciel, n’en déplaise à certains.

Enfin parce qu’elle y a indiqué le moyen principal qu’utiliserait l’Adversaire pour étendre son emprise sur le monde : « la Russie et ses erreurs » comprenez le communisme athée basé sur l’humanisme en tant que religion. Religion de l’homme se voulant et se croyant l’égal de Dieu.
Le communisme a conquis le monde par la force dans un premier temps puis par la ruse dans un second temps. Par la force quelques semaines après le 13 octobre 1917 et jusqu’au début des années 60. Puis par la ruse grâce à la promotion du socialisme et de l’Etat-Providence à partir de 1968 avec le succès que l’on sait, y compris dans les pays dits capitalistes, à commencer par les Etats-Unis et l’Europe de l’Ouest.

Pour comprendre les messages de la Sainte Vierge, il faut bien avoir à l’esprit que celle-ci peut annoncer des châtiments autant spirituels que matériels, je dirai même plus probablement avant tout spirituels, puisque le souci principal du Ciel est la sanctification de nos âmes ; tout ce qui a trait au corps est secondaire.
nd-fatima-pelerineOr le message de Fatima va mettre en exergue les deux faits majeurs du XXème siècle : l’expansion mondiale du socialo-communisme et l’apostasie sans précédent qui atteindra l’Eglise catholique.

Avec Fatima, nous sommes bien dans le contexte du suprême affrontement entre la Cité du Bien et la Synagogue de Satan, celui du « combat décisif entre la Vierge et le démon » pour reprendre l’expression de sœur Lucie.

C’est donc l’ensemble du message de Fatima qu’il faut étudier, et non uniquement l’hypothétique 3ème secret. Sachant que la mascarade du secret prétendument dévoilé en 2000 par Jean-Paul II n’a pas convaincu grand-monde. Cette vision de sœur Lucie déguisée en révélation du troisième secret ne fut qu’un leurre destiné à faire cesser les spéculations sur le contenu de ce message. Mais le mystère reste entier.

Mise au point
Une précision cependant avant de rentrer dans le vif du sujet. Je maintiens que Fatima est la seule dernière apparition mariale de nature apocalyptique, c’est-à-dire en rapport direct avec la fin des temps. L’apparition d’Akita en 1973 viendra juste confirmer les propos de la Vierge et indiquer la proximité des événements de la fin (une génération biblique, soit 40 ans). Toutes les autres apparitions sont douteuses et pour cette raison, non reconnues par l’Eglise. Y compris Garabandal.
Les interventions du Ciel sont nettes, claires sans bavures et sans ambiguïtés. Quand il y a doutes, interrogations, soupçons… il vaut mieux classer l’apparition dans le camp de l’adversaire qui, il faut le reconnaître, est passé maître dans le jeu de la subversion et de l’entourloupe.
Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas tenir compte de Garabandal, mais avec les restrictions d’usage : le plan qui y est décrit n’est pas le plan divin mais celui de l’adversaire, qui s’inscrit certes dans le cadre général dudit plan divin, mais qui peut être modifié, ajusté ou annulé par le Ciel alors que le plan divin s’accomplira, lui, dans sa totalité jusqu’à son terme et sans en supprimer une virgule.
En d’autres termes Dieu ne change pas, ses desseins non plus, alors que le démon est constamment amené à réviser ses plans, ou freiné dans ses iniquités.

Mais revenons à Fatima.
livre-frere-michelAprès avoir beaucoup lu sur la question, et constaté beaucoup d’erreurs, de mauvaises appréciations ou de fausses révélations du fameux troisième secret, qui reste toujours inconnu quoiqu’on en dise, j’en conclus que la meilleure approche sur la question reste l’œuvre de Frère Michel de la Sainte Trinité, publiée en 3 volumes.
Le troisième volume, traitant du 3ème secret, édité en 1985, développe une argumentation et une reconstitution du secret qui restent encore très convaincants aujourd’hui, en tout cas beaucoup plus sérieux et fouillé que toutes les théories que l’on peut lire ici ou là.
Tous les passages en italique qui vont suivre seront donc des extraits de ce troisième tome.

Un secret en rapport avec la crise de la foi

« La Très Sainte Vierge, explique Lucie, m’a fait comprendre que nous sommes dans les derniers temps du monde ».
Et sœur Lucie d’ajouter :
« Le démon est en train de livrer une bataille décisive avec la Vierge, et comme il sait ce qui offense le plus Dieu et qui en peu de temps lui fera gagner le plus grand nombre d’âmes, il fait tout pour gagner les âmes consacrées à Dieu, car de cette manière il laisse le champ des âmes désemparé, et ainsi il s’en empare plus facilement. »

Dans son commentaire, Frère Michel apporte des précisions :
« Pour elle, le mal n’est pas seulement dans le monde, « plongé dans les ténèbres de l’erreur, de l’immoralité et de l’orgueil ». Il est dans l’Eglise où le démon a ses sectateurs et ses partisans, qui agissent avec une énergie surhumaine. Il ne s’agit pas seulement de tiédeur ou de négligences pastorales, sœur Lucie laisse clairement entendre que c’est la foi elle-même qui est attaquée : elle parle de « fausses doctrines », de « désorientation diabolique », « d’aveuglement »… et cela, y compris chez ceux « qui ont de grandes responsabilités » dans l’Eglise et ont pour mission de guider les âmes des fidèles.
La question se pose : la voyante oserait-elle employer des expressions aussi vigoureuses si elles n’étaient pas un simple écho des révélations reçues, un écho des prophéties du troisième secret ? »

Un secret qu’il fallait absolument cacher

En se focalisant sur le troisième secret, on oublie un peu vite que celui-ci s’insère dans un message global, dont les deux premiers ont été révélés, et dont il fait partie.
On ne peut étudier le troisième secret sans tenir compte du contenu des deux premiers, car il y a une suite logique dans ces messages.
Or les deux premiers secrets concernent déjà les châtiments humains : les deux premières guerres mondiales et le danger du communisme. Si le troisième secret avait concerné une autre guerre, pourquoi le cacher ?

C’est pourquoi, Frère Michel, au terme de sa longue étude, en conclut que le troisième secret concerne plutôt la perte de la foi et la crise dans l’Eglise.
Effectivement, sa divulgation en 1960, d’après la demande de la Vierge, donc sous le pontificat de Jean XXIII, aurait été « plus claire » selon les propos de Lucie, car à la veille du concile Vatican II ; concile qui, du coup, n’aurait peut-être pas eu lieu.
D’où le refus du premier pape conciliaire de le divulguer. Et pour cause !

Frère Michel a très bien résumé l’interconnexion des trois secrets :
«  Nous voyons dans le premier secret de Marie un appel urgent à la conversion, dans le second la réponse du Ciel à la révolution bolchevique et dans le troisième l’annonce prophétique de l’apostasie qui a précédé, accompagné et suivi la Réforme conciliaire. »

D’où aussi le moyen très subtil employé pour justifier sa non-divulgation : faire croire qu’il contient des événements apocalyptiques qu’il vaut mieux éviter de révéler. C’est ce qu’ont fait notamment les cardinaux Ottaviani et Ratzinger, ainsi que Jean-Paul II, lors de vraies-fausses indiscrétions savamment distillées, et reprises par tous les ouvrages et articles dissertant sur ce thème.
D’où l’appréciation de Frère Michel : « Leur but évident était de fixer l’imagination des lecteurs sur l’annonce de terribles châtiments matériels, guerres ou cataclysmes effroyables, pour leur faire oublier l’essentiel, qu’ils avaient parfois laissé deviner dans des déclarations antérieures : il s’agit avant tout des périls qui menacent la foi»

Le texte des trois secrets

Voici donc l’ensemble du message de la Sainte Vierge à Fatima :

« Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs.
Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé.

 Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront et l’on aura la paix. La guerre va finir. Mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI, en commencera une autre pire.

Quand vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne qu’il va punir le monde de ses crimes, par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Eglise et le Saint-Père.

 Pour empêcher cela, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois.

 Si l’on écoute mes demandes, la Russie se convertira et l’on aura la paix. Sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Eglise. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties.

 Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi.

[ici le texte du troisième secret]

A la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix. »

Et voici le contenu du troisième secret reconstitué par Frère Michel, à insérer ci-dessus :

« Tandis qu’au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi, dans bien des nations, peut-être dans le monde presque entier, la foi se perdra.
Les pasteurs de l’Eglise manqueront gravement aux devoirs de leurs charges. Par leur faute, les âmes consacrées et les fidèles en grand nombre se laisseront séduire par des erreurs pernicieuses partout répandues.
Ce sera le temps du combat décisif entre la Vierge et le démon. Une vague de désorientation diabolique déferlera sur le monde.
Satan s’introduira jusqu’au plus haut sommet de l’Eglise. Il aveuglera les esprits, il endurcira le cœur des pasteurs. Car Dieu les aura livrés à eux-mêmes en châtiment de leur refus d’obéir aux demandes du Cœur Immaculé de Marie.
Ce sera la grande apostasie annoncée pour les derniers temps, le Faux agneau, Faux prophète, trahissant l’Eglise au profit de la bête, selon la prophétie de l’Apocalypse. »

ND-FatimaPeut-être que le message indique aussi la nature des grands châtiments qui menacent l’humanité, mais ce n’est pas certain, puisque, on le sait, le message se termine par « A la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix. »

Or, jusqu’à la première phrase du 3ème secret (Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi), tout s’est déjà accompli (seconde guerre mondiale, expansion du communisme et son corollaire : la disparition de certaines nations, persécutions contre l’Eglise). Il restait donc à voir se réaliser à partir de 1960 car « là ce sera plus clair » selon sœur Lucie, la troisième partie.

S’il s’agit bien de l’apostasie de l’Eglise et du grand combat entre Satan et le Ciel, on peut effectivement affirmer aujourd’hui que la Sainte Vierge ne s’est pas trompée.
Reste à élucider ce qui se passe à la fin.

La théorie de 1984

Je vais vous soumettre maintenant une idée qui n’appartient qu’à moi et qui est basée sur plusieurs observations.
En 1884, le dialogue de Léon XIII nous indique que Dieu accorde un délai de 100 ans à Satan pour détruire son Eglise.
Curieusement 1984 est le titre du célèbre roman de Georges Orwell, un haut initié des sociétés secrètes, et dont Big Brother est la figure la plus connue.
En 1984, nous sommes en pleine guerre des étoiles, sous l’administration Reagan, c’est la crise des missiles SS20 et c’est une URSS qui, on le sait maintenant, était prête à lancer les hostilités.
Autrement dit, la troisième guerre mondiale a failli être déclenchée à cette époque.

Or le 25 mars 1984, en la fête de l’Annonciation, le pape Jean-Paul II consacrait solennellement le monde au Cœur Immaculé de Marie, avec mention spéciale à la Russie (sans la citer nommément), et sœur Lucie, dans une lettre du 8 novembre 1989 confirmera que cette consécration fut conforme à la demande de la Sainte Vierge, même si elle n’a pas été parfaite.

Je vois déjà la levée de boucliers que vont susciter de tels propos.
Je constate seulement que le monde a évité jusqu’à maintenant la 3ème guerre mondiale, et même s’il y a eu des guerres locales, il est probable que le certain temps de paix dont parle la Vierge (30 ans tout de même !) désigne une conflagration mondiale. N’oublions pas que dans le même texte, elle avait déjà évoqué les deux premiers conflits mondiaux.
Je remarque aussi que la Russie est un des rares pays dans lesquels la foi est en plein essor et en plein renouveau, de façon d’ailleurs assez spectaculaire ; il ne s’agit pas que de la foi orthodoxe, la religion catholique y est aussi en forte progression.
J’observe enfin que de nos jours la Russie de Poutine, un des rares dirigeants à s’affirmer chrétien, refuse de suivre le monde moderne dans ses dérives sociétales, culturelles et même financières et prend de plus en plus ses distances avec lui.

Formulez vous-même vos conclusions. Mais le choix du 13 octobre 1884 pour le dialogue de Léon XIII n’est pas un hasard ; de la date de 1984 pour un roman publié en 1949 ne l’est pas non plus ; de la consécration du monde un 25 mars 1984 encore moins.
Tout est relié. Le plan divin s’accomplit sous nos yeux, et la Providence veille.

Les messages de la Vierge via les apparitions mariales

Relions maintenant entre elles les grandes apparitions mariales pour en saisir le sens et la progression.

A la Salette, la Sainte Vierge précise et complète l’Apocalypse.
Car les deux textes comportent de nombreuses similitudes : longueur (inhabituelle pour une apparition de la Sainte Vierge), sujet identique (histoire de l’Eglise et du monde sauf que la Salette s’attache uniquement aux derniers temps), sens double (mystique et temporel), expressions imagées et métaphoriques identiques (nécessitant une interprétation), indication de dates et de chiffres (à décoder), description comportant des flash-backs et des répétitions du même événement ou des mêmes périodes sous des angles différents.

A Fatima, elle donne le modus operandi de l’adversaire et les remèdes du Ciel.
Les grands moyens du diable en cette fin des temps seront les guerres, les famines et les persécutions des chrétiens. Au temporel toujours, l’arme principale de conquête et de subversion sera le socialo-communisme dont les caractéristiques principales sont le matérialisme, l’humanisme et le totalitarisme. Au spirituel, on assistera à une apostasie générale due à l’infiltration de l’Eglise par Satan jusqu’au plus haut niveau.
Le remède, on l’a vu, sont la prière (le chapelet) et la pratique des sacrements (les premiers samedis du mois, qui impliquent confession et communion).

A Akita, elle rappelle les conséquences.
Difficile d’être plus clair. Lors de cette dernière apparition, nous ne sommes plus dans un langage prophétique sujet à interprétation, mais bien dans une affirmation sans ambiguïté. Un peu comme si la Sainte Vierge venait révéler le contenu du troisième secret de Fatima à la place de l’Eglise. Que dit-elle ?
– Sur le plan spirituel, que Satan s’infiltrera dans l’Eglise, causant le désordre, la désolation et la division. Elle répète à nouveau les termes de la Salette. Elle confirme que les prêtres iront jusqu’à quitter le service du Seigneur (inconsciemment ?)
– Sur le plan temporel, l’humanité entière connaîtra un châtiment plus grave que le déluge, tel qu’il n’y en a jamais eu auparavant ; un feu tombera du ciel et anéantira une grande partie de l’humanité, les bons comme les méchants. Les survivants se trouveront dans une telle désolation qu’ils envieront les morts. Les seules armes qui nous resteront seront alors le rosaire et le signe laissé par mon Fils.
Là aussi, on retrouve les propos de la Salette et du Christ lui-même (Matthieu ch. 24, versets 21 et 29)

Etonnant que le message d’Akita soit si peu connu, il est pourtant très instructif.
Pourquoi chercher encore le contenu du troisième secret ?
On a tout les éléments en mains maintenant, reste à préciser le calendrier.

478 Commentaires

  1. Anonyme

    « Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement » Hébreux 9:27
    « Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n’y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée. Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri; et ils n’auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil. » Ecclésiaste 9:5-6
    « Prenez garde que personne ne vous séduise. » Matthieu 24:4
    « Satan lui-même se déguise en ange de lumière. » 2 Corinthiens 11:14

  2. Clovis

    « Les seuls remèdes cher lecteur »
    Et pourquoi pas : « chers lecteurs »
    Vous vous adressez donc à moi personnellement ? Si c’est le cas votre considération me touche.
    Ne vous en faites pas j’ai compris la leçon ; pas de révolte, pas de révolution. Prières et chapelets.
    Merci pour ce nouvel article.

    • Petros

      @Clovis j’ai pensé à vous en relisant ce passage hier soir : « Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée. » Mt 26-52

      • Ragnar Lodbrok

        Oui!
        Mais Il n’a pas dit quand!
        Mieux vaut sans doute mourir plus tard par l’épée que maintenant par les couteaux des égorgeurs! 😉

        • Petros

          @cappai : je vous mets le verset précédant « Et voici, un de ceux qui étaient avec Jésus étendit la main, et tira son épée; il frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille. »
          En clair il s’agit d’une épée qui a servi à couper une oreille. Symbolique avec une pointe de réalité 😉

        • geocedillegeocedille

          Du coup, le pauvre serviteur du souverain sacrificateur, il ne répond plus au critère « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. »
          Ragnar.
          Si vous étiez sincèrement chrétien vous diriez : « Mieux vaux mourir égorgé maintenant, obéissant au seigneur et sauvé, que plus tard, rétif au Seigneur et damné. »

        • Ragnar Lodbrok

          Petros,
          un petit bout d’oreille seulement!
          Peut-être était-il troublé!
          Dans Saint Luc Jésus dit seulement: »Restez en là »
          Chez Marc aussi juste un petit bout d’oreille et Jésus ne commente pas!
          Dans Saint Luc Jésus dit seulement: « Remets le glaive au fourreau » et rajoute:  » La coupe que m’a donné le Père, je ne la boirais pas »
          Trois apôtres sur quatre m’autorise à frapper 😉
          Mais qui est celui qui a frappé?
          Et qui est celui qui est frappé?

        • Ragnar Lodbrok

          geocedille,
          Tout le monde sur ce site a des prétentions d’interpréter la Bilble!
          Permettez-moi pour une fois de l’interpréter » à ma façon »:
          D’après St Jean, c’est Simon Pierre qui tira l’épée. et Jésus dit : Remet ton épée au fourreau »
          Seul St Matthieu fait dire à Jésus la phrase »Celui qui se sert de l »épée périra par l’épée.
          St Marc ne parle de rien!
          Selon St Luc, Jésus dit seulement  » Restez en là » et touchant l’oreille du blessé Il le guérit.
          Les quatre versions sont différentes sur ce que dit Jésus!
          En quoi celle de St Matthieu serait-elle meilleure que les autres?
          Pourquoi serait-elle plus fiable?
          Pourquoi une phrase aussi importante serait-elle oubliée par les trois autres apôtres?
          En supposant qu’elle soit exacte, pourquoi penser que que cette phrase nous soit adressée à nous tous?
          Possiblement et je dis bien possiblement, Jésus voulut juste arrêter Simon Pierre car il entravait par son action la rédemption du monde!
          Il fallait que Jésus soit arrêté, jugé, fouetté, torturé, saigné à vif et finalement crucifié!
          Pour ce qui est de Malchus, le serviteur du grand prêtre, Il eu l’honneur d’être guérit par Jésus Lui-même, ça mérite bien un petit bout d’oreille coupé 😉

          En conclusion, faut-il vraiment se laisser égorger pour être sauvé?
          Ne doit-on JAMAIS utiliser l’épée pour être sauvé?
          C’ est importante car vu le nombre de guerres passées et à venir aux quelles ont participé et participeront autant d’orthodoxes que de catholiques et je ne parle même pas des protestants, la question mérite d’être posée!
          Pour préciser ma pensée, oui nous devons savoir mourir si on nous demande de renier notre Foi.
          Mais uniquement dans ce cas bien précis!
          Alors cher geocedille, suis-je toujours damné?

        • geocedille

          Ragnar, je ne damne ni n’exclue personne.
          Mon entendement de l’Evangile, je me l’applique à moi et ne cherche pas à l’imposer à autrui. Si on veut bien m’ecouter, je donne ma vision de Son message, non pour condamner ceux qui comprennent autrement mais pour leur partager le peu de lumière que je pense avoir reçu.
          En ce qui concerne le glaive, il ne faut pas regarder le grain de sable au microscope, mais la plage dans son ensemble. Autement dit, c’est un enjeu politique et ethique, lié au Pantocrator. J’ai expliqué ça dans plusieurs articles.

    • Anonyme

      Je suis assez d’accord avec toi, mais que Dieu nous éclaire tous, je vous aime dans l’amour du Seigneur et c’est pas en ces temps de fin que nous devons nous diviser mais plutôt nous unir.

      • Gaston Desmedt

        « L’amour couvre une multitude de péchés » 1 Pierre 4:8″ ; la polémique est vaine et inutile : 1 Tim. 6:20; 2 Tm. 6:16,17. Gaston

        • Ragnar Lodbrok

          Gaston,
          Mille pardons, quand je t’ai signalé cette petite erreur , je me suis également planté!
          C’est désespérant. Ne me fais pas confiance!
          il faut lire 2Tm. 2: 16,17
          Ce coup ci, c’est bon 😉

    • InHonnorOf

      Je ne veux pas vous influencer mais ne soyez pas perdue et poursuivez votre dévotion en/au Christ. Marie ou Mariam (?) est sa mère dans la chair et Notre Père qui êtes aux cieux… et bien vous le savez 😉

    • Julien V.

      Bonjour,

      Nous devons être des amoureux du Christ et de la Vierge Marie. Ce n’est pas soit l’un, soit l’autre… mais les deux. D’autant plus qu’en ces temps de ruines spirituelles, nous sommes toujours plus loin de Dieu. Nous devons donc reconquérir notre amour pour Lui, graduellement, en allant au Fils par la Vierge afin que nous puissions aller au Père par le Fils, portés par l’Esprit Saint.

      Je crois qu’il est plus « facile » pour un homme que pour une femme de se consacrer à Notre Sainte Mère. Voyez-vous, elle est pour nous les hommes la femme parfaite, pieuse, douce, fidèle à son époux et dévouée à son fils quoiqu’il arrive. Et, surtout, vierge… Pure à jamais. La femme parfaite, la Mère parfaite…

      C’est la tendresse qu’elle nous inspire qui nous rend dévoués à elle et à son Fils. Je n’ai pas peur de dire que je suis un fanatique, prêt à verser mon sang plein d’amour pour Jésus, Marie et tous ses enfants.

      Je vous ai donné mon point de vue de jeune homme, je ne sais, en fait, comment vous conseiller pour vous consacrer à Marie. Ce que je peux vous dire, par contre, c’est qu’une femme qui imite Marie, qui se fait pieuse, douce, pudique, clémente, fidèle et dévouée à Dieu, à son mari et à ses enfants, est une preuve que la beauté n’existe pas seulement dans les Cieux, mais est encore présente sur terre.

      Bien à vous,
      Julien

      • Anonyme

        Julien, je te remercie de ta courtoisie. Je pense en effet que chaque femme devrait imiter la Vierge Marie mais où as-tu vu que nous devions être des amoureux de la Vierge ? Je ne suis pas protestant, je ne suis pas catholique, parce que les religions sont faites par des hommes, pour des hommes, je suis Chrétien, je suis (du verbe suivre) Christ et ses enseignements, et de ce point de vu je ne pense pas qu’il soit acceptable de vénérer la vierge (qui, au passage, ne le fut plus après avoir eu Jésus), Jésus même ne la plaçait pas au dessus d’une autre femme, je pense moi, qu’elle est une femme vertueuse digne d’être prise pour exemple mais de là à être si sujette à dévotion, je reste perplexe bibliquement. Je ne réponds pas qu’à toi ici, et je le précise, car j’ai beaucoup dérivé, et tu m’as l’air d’être vraiment quelqu’un de doux, je ne peux te juger mais je pense que tu es agréable aux yeux de Dieu.
        Soyez bénis dans l’amour du Seigneur.
        Romain.

        • Julien V.

          « Je vous salue, ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre consolation et notre espoir, salut !
          Enfant d’Eve, de cette terre d’exil nous crions vers vous.
          Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.
          Ô vous, notre Avocate, tournez vers nous vos regards compatissants.
          Et après cet exil, montrez-nous Jésus, le fruit béni de vos entrailles.

          Ô clémente, ô miséricordieuse,
          ô douce Vierge Marie ! »

          Peut-être vas-tu me dire que tu connaissais déjà cette prière.
          Dans ce cas, je te répondrais que tu te trompes.

          Sainte Marie, toujours vierge, est la Mère de Dieu.
          Il n’est pas de plus grande fraternité en ce bas monde qu’entre les hommes qui aiment la femme parfaite comme Mère et comme Reine.

          Bien à toi dans le Christ,
          Julien

      • Franck

        @Julien

        Très beau, mais pourquoi dites-vous?:
        « Peut-être vas-tu me dire que tu connaissais déjà cette prière.
        Dans ce cas, je te répondrais que tu te trompes. »

        Si ce n’est pas indiscret, quel âge avez-vous? J’ai moi-même un fils de 29 ans dont le prénom et l’initiale du nom sont:
        Julien V.

  3. bordes andre

    merci a toi pour cette belle ecriture envers notre Createur DIEU, :ceci est mon opinion personnel ,
    les pretres, cardinaux ,voir meme le «  »pape-banquier «  » ,en qui je ne crois pas, vit entoure de « garde corps » » de peur de mourrir dans sa fonction ,, ne sont plus aptes a celebrer la messe ,le bapteme, la communion , le mariage etc…
    pour cela les chretiens se detournent de l’eglise et donc de la priere a Dieu, pour se consacrer a satan qui est soutenu par Holand, obama, cameron… les plus grands serviteurs du mal.ainsi que les vedettes du show business (ex. la derniere chanson pervertie de Brithnee Spears) . Je pense que le retour du Christ est proche.

  4. steve

    Bravo et merci pour cet excellent article M.Dalencourt. Super bien vu le lien entre Akita et le 3 ème secret. Mais comment expliquez vous que ceux qui n’ont pas voulu reconnaîtrele 3 ème secret ont reconnu celui d’Akita? Ou alors ce dernier n’a été reconnu que par l’évêque du lieu?

    Merci pour votre réponse

    • Jojo

      Quelle analyse remarquable ! c’est impossible de comprendre les msg par nous-mêmes tellement c’est hard – mais avec votre aide on y voit plus clair – cependant, il y a aussi les apparitions de San Damiano et de l’Escorial qui sont trés importantes, tout ce que la Sainte Vierge a dit à Amparo ça se rejoint avec Fatima et Akita – alors qu’en pensez-vous Mr Dalencourt car je ne comprend pas vous n’en parlez jamais, mais vraiment jamais – merci de nous éclairer de vos lumières –

      • dalencourt

        Jojo, depuis Fatima, seule Akita a été reconnue par l’Eglise, à ma connaissance. Concernant San Damiano, le Padre Pio n’aurait reconnu que la toute première apparition. C’est comme Garabandal : quand il y a doute, quand il y a possibilité que ce soit le malin à l’origine de l’apparition, ou d’une partie des apparitions, il vaut mieux mettre de côté. C’est pourquoi je n’en parle pas beaucoup.
        L’Escorial je ne connais pas, je vais me renseigner.

    • Louis M (@LouisAMDG)

      +JMJ+

      Cher steve,

      Vous serez peut-être surpris d’apprendre que dans les années 80, l’évêque japonnais dont le diocèse a ét le lieu des manifestations de Notre Dame, a soumis le contenu des message au cardinal Ratzinger (et oui…) qui a affirmé qu’ils étaient dignes de foi puisque « reprenant essentiellement le message de Fatima »…!!! Or le message de Fatima qui nous a été transmis ne parle NI de la crise de l’Église, ni d’un châtiment aux proportions planétaires… ce qui indique donc sans l’ombre d’un doute que le futur Benoît XVI a donc ainsi involontairement révélé la tenuer des révélations contenues dans le VRAI 3e secret (la vision de l’évêque en blanc » est à mon avis véridique, mais ne fait pas partie des « secrets », elle n’a probablement qu’été consignée par écrit PARMI D’AUTRES par soeur Lucie dans ses inombrables écrits dont nous n’aurons jamais NON plus le contenu!)

      Fraternellement en Jésus et Marie,

      Louis-M

    • dalencourt

      Akita a été reconnue par l’évêque du lieu et par le Préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi en 1988, un certain Ratzinger. Donc pas de souci en terme de reconnaissance ; par contre en terme de notoriété… vous avez dit enterré ?

  5. Renaud

    J’avais lu à peine un an à sa sortie (1986) cet excellent ouvrage, le tome III de -Toute la Vérité sur Fátima- (que j’aurais appelé plus modestement -la Vérité sur Fátima-), édité par la Renaissance Catholique contre-réforme catholique, de Frère Michel de la Sainte Trinité des Petits Frères du Sacré Cœur, ouvrage bourré de notes et de citations de sources, ce qui est un signe de bon professionnalisme en la matière.
    Ci-après, un extrait d’un des messages que j’avais envoyé à des correspondants lors d’échanges sur le Troisième Secret de Fátima avec eux, c’était il y a peu de semaines le 24 octobre 2013.
    S’agissant de Fátima, du troisième message de Fátima, l’on ne peut que se baser sur des faisceaux de présomption devant l’ « évolution » de l’Église et de l’état de la Chrétienté, en particulier en Occident depuis une cinquantaine d’années. Cette longue période fut marquée, entre autres événements décisifs, par le Concile de Vatican II dont les effets, la confusion, n’en finissent pas de se faire sentir dans le monde chrétien catholique, et d’autres sphères.
    Ceci nous amène à l’ « épopée » du Troisième Secret de Fátima.
    Donc ce document aurait été, pour l’essentiel, écarté et mis sous le boisseau par les instances suprêmes du Vatican. Ce document du Troisième Secret a été écrit par Sœur Lucie au tout début du mois de janvier 1944. Puis conservé au Portugal par l’Église portugaise jusqu’à ce que, en 1957, Rome demanda qu’on le lui envoie ainsi que les photocopies de tous les écrits de Sœur Lucie à ce moment. Pie XII n’ouvrit pas, semble-t-il, le document et il mourut en 1958.
    Alors que la divulgation officielle de ce ’secret’ aurait dû être effectuée durant l’année – 1960 – selon ce qui fut convenu avec Sœur Lucie selon ce qu’il résultait de ce que la Sainte Vierge lui indiqua, au final, rien ne fut divulgué par l’Église pendant 40 ans ! Mais pourquoi donc ?? Cela est lourd de significations… par défaut. Il faut donc s’en tenir à ce qui fut annoncé par l’Église, à Fátima-même, en mai 2000, comme étant la divulgation officielle de ce ’troisième secret’. Mais alors, pourquoi ne pas l’avoir fait 40 ans avant ?? Car, durant cette période de 40 ans, il s’est passé certainement des choses que ce troisième secret aurait fait connaître au monde pour la fortification de la foi. Et le fait d’avoir attendu 40 ans pour ‘dévoiler'(?) ce secret montrerait la très possible ‘dénaturation’ (volontaire?) de ce secret, car pendant tout ce temps, le monde est devenu ce que veulent les hommes et non pas, une fois de plus, ce que veut Dieu transmis par Marie. Dévoiler le secret vers 1960 aurait vraisemblablement évité beaucoup de zones d’ombre, tout ce qui a pu se passer au sein et autour de l’Église durant ces 40 années 1960-2000 où les spéculations, valses-hésitations, annonces et démentis, effets d’annonces, etc,… sur ce ‘troisième secret’ n’ont fait qu’obscurcir la compréhension claire de ce message-là de Notre Dame de Fátima. De plus, lorsque Paul VI vint à Fátima, il refusa tout net d’avoir un entretien avec Sœur Lucie. Voilà un élément de plus qui ne plaide pas pour lui… ni pour aucune clarté…
    Je crois humblement que, selon toute probabilité, ce ’troisième secret’ a trait, au moins, avec la perte visible et accrue de la foi dans l’Église et dans le monde chrétien occidental à partir de 1960 environ. C’est à dire surtout à partir du Concile de Vatican II et après, durant toute la fin du XXème siècle (et plus ?). Il semblerait que les papes du « Concile Vatican II », donc ceux élus après Pie XII, ont tu ce ’secret’ car ce secret aurait contredit les orientations prises par l’Église issue de ce concile-là, tandis que, c’est plus que probable, la franc maçonnerie augmentait dangereusement son influence au sein même de l’Église…
    Là encore, on peut craindre que la confusion soit entretenue, sinon livrée à elle-même. Ces papes, la hiérarchie, auraient ainsi préféré leurs politiques et ne pas suivre ce qu’aurait dit la Sainte Vierge Elle-même ?
    Je souhaite, bien sûr, me tromper, mais tellement de d’éléments et de constatations vont dans ce sens.

    Mais tout cela pourrait se payer fort cher par la continuité de la flétrissure et de l’affadissement de la foi authentique et les conséquences funestes que cela pourrait avoir; les signes patents de cette situation sont à présent légion dans le monde. Car la dissimulation sans raison honnête renvoie à la culpabilité. Les épisodes historiques couverts par les -deux premiers secrets de Fátima- devraient être à présent accomplis. Le troisième, on ne sait pas. À moins que ? Mais seul le Ciel le sait, et les dimensions du Ciel ne sont pas les nôtres ici bas.
    Mais alors, quand le Ciel nous communique quelque chose, pourquoi tergiverser sans fin ?? Dans quel but ??

    Je tiens à signaler un témoignage, celui de Madame Giraud (j’ai perdu son prénom, c’était une ancienne journaliste du Figaro qui y suivait les événements touchant l’Église Catholique, et dont je lisait des articles dans la revue à tendance traditionaliste -Monde et Vie- que je lus environ de 1980 à 2002). J’ai malheureusement perdu la trace de cet article, qui existe pourtant, et m’a marqué fortement. En effet, Madame Giraud était présente dans la Basilique de Fátima ce 13 mai 2000 et elle observait Sœur Lucie (90 ans passés) qui suivait, plutôt tendue, la cérémonie, à l’écart du public, derrière une baie vitrée. Le cardinal Sodano achevant lecture du « troisième secret », Madame Giraud vit Sœur Lucie, abattue, se pencher en avant et, soupirant visiblement fortement elle ouvrit la bouche et eut un mouvement de tête qui en disait long sur son désarroi et sa souffrance évidents. Quoi dire de plus… la conclusion est que les Papes et les prélats ont dit ce ont voulu.

    • geocedille

      Renaud (mais c’est une question valable pour tous les chrétiens)
      Avez vous passé autant de temps à essayé de comprendre la bible et en particulier l’apocalypse de Saint jean?
      Ne pensez vous pas qu’il faut respecter une hiérarchie dans l’importance que l’on accorde aux témoignages concernant la foi?
      A savoir commencer par les Évangiles et les paroles du Christ et leur accorder toute l’attention qui leur est due avant de se ruer sur des visions qui sont validées par une Église moderniste à l’évolution pour le moins étrange?
      J’espère que Louis me laissera en placer une.
      Au moins celle ci : Apocalypse (2:5) « Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. »

      • jean

        Et dans la hiérarchie de nos préoccupations prioritaires, Geocedille, merci de le rappeler. A (Saint) Dominique Savio à qui Saint Jean Bosco avait demandé ce qu’il ferait à l’imminence de la fin du monde, le petit avait répondu en substance : je continuerai à faire ce que je suis en train de faire. Si les catholiques savaient qu’ils peuvent gagner le Ciel simplement en faisant bien leur devoir d’état, ils élagueraient pas mal de leurs préoccupations et fouilleraient davantage ce que recouvrent leur état de vie et les devoirs qui correspondent à cet état.

  6. Yato

    Le secret de Fatima concerne la crise de l’Eglise, mais le secret de La Salette également. Si les informations non révélées concernaient explicitement Vatican II, comment résoudre la contradiction de la convocation d’un concile et de l’aval accordé par Paul VI à ses décisions ? Pour ma part, je pense que si une partie du secret n’a jamais été révélée, c’est qu’elle constituerait une pomme de discorde avec une communauté que l’Eglise tient à tout prix à ménager. Je reconnais qu’il s’agit là d’une hypothèse gratuite, mais je parierais bien ma chemise que ce troisième secret mentionne explicitement l’action délétère de la franc-maçonnerie, voire qu’il constitue, ce qui serait pire encore, une agression non dissimulée contre nos amis les juifs.

  7. Louis M (@LouisAMDG)

    +JMJ+

    Bonsoir à tous,

    Il y a une éternité ( au sens métaphorique, évidemment!) que je ne suis pas intervenu ici, et les raisons sont si nombreuses que je perdrais un temps fou à les énumérer, ne serait-ce qu’en surface. Qui plus est, je risquerais de froisser certaines susceptibilités et je crois, à l’instar de dalencourt, que le peu de temps qui nous est encore imparti ne devrait être consacré qu’à la contrition de nos trop nombreuses fautes individuelles (les miennes sont légion, et elles me vaudront au mieux un purgatoire dont, la seule certitude que j’ai est qu’il ne sera pas éternel, puisque les souffrances qui nous y attendent mènent au Ciel.) ainsi ais-je choisi de me taire afin de provoquer le péché chez les autres, étant bien assez malheureux de ceux dont je porte la responsabilité.

    Je m’évertue littéralement à rappeler à tous et chacun, depuis désormais 3 ans, que la trilogie LaSalette, Fatima et Akita forme un tout compact et que Notre Dame a trouvé le moyen, par le biais de ces 3 apparitions combinées (quoi qu’il serait plus correct de parler d’une « locution » à soeur Agnès pour Akita) de nous révéler tout ce qu’il y avait à savoir, sachant trop bien que les hommes d’Église tenteraient de taire les secrets révélés tour à tour à Mélanie, Maximin et Lucie. Ce que nous savons de toutes ces informations, pris ensemble, nous révèle le fameux 3e secret qui, somme toute, ne faisait que donner les détails concrets de ce qui est abordé de façon « essentielle » dans les autres cas.

    Évidemment, dalencourt me pardonnera de le contredire sur la consécration de 1984 qui n’est pas ce qu’avait demandé Notre-Dame. D’ailleurs, n’a-t-il pas été dit à soeur Lucie « ils le feront mais il sera bien tard »… Or, il EST TRÈS tard, et le Ciel attend toujours. Je crois pour ma part que Benoît XVI fera la consécration de la même façon que Louis XVI a consacré la France au Sacré-Coeur (laquelle consécration a été acceptée, ce que nous apprenons de la bouche même de Notre Seigneur): après avoir été dépouillé de toute autorité (ce qui est fait) tout juste avant d’être mis à mort (ce qui reste à venir).

    Mes recherches m’ont aussi amené à conclure qu’il est question du grand monarque dans le 3e secret, lequel viendra le temps de l’intervale de grâce qui coïncidera avec « le triomphe du Coeur de Marie » ET du Sacré-Coeur. Le Marquis de la Franquerie parle dans so ouvrage sur les ascendances davidiques des rois de France, de cet épisode ou le prince de Bourbon-Parme a discrètement demandé à l’évêque de Lisbonne s’il pouvait lui dire si le 3e secret faisait mention de la France, ce à quoi le prélat se serait contenté de répondre « il est bien question de votre pays » (ou une courte phrase qui s’en rapproche, car je cite de mémoire).

    Le destin du monde est pratiquement scellé puisque presque tout ceux qui auraient pu intervenir pour amenuiser le poids du Châtiment (le FEU DU CIEL d’Akita) ont au contraire choisi d’ignorer leur destin. Ceux d’entre-nous qui survivront à ce qui arrive verront bien des choses, lesquelles ne sont pas toutes humainement réjouissantes, loin s’en faut: guerre nucléaire, invasion russo-musulmane de l’Italie, de l’Allemagne, de la France…en partie (sauf l’Ouest!). La mise à mort du pape, la destruction de Rome. Puis le Châtiment (dont les 3 jours de ténèbres seront la conclusion) qui viendra ENSUITE arrêter cette folie, en épargnant vraisemblablement la Russie qui, devant ce spectacle terrifiant, se convertira. C’est alors que surgira le Grand monarque et le Saint Pape (l’abbé Souffrant, le Père Piel, Marie-Julie etc sont à lire et relire à ce sujet) et que sera instauré une ultime ère catholique (avec une Église dont le siège pourrait être…À FATIMA, puisque « Au Portugal sera conservé le DOGME de la foi… »)… période bénie qui ne durera peut-être que le temps d’un règne… Après arrivent le Jugement dernier. les hommes étant bien ingrats lorsque tout leur sourit.

    Si vous sentez une certaine lassitude et une profonde résignation dans mon message, c’est que j’ai bien réussit à traduire mon état d’âme en rédigeant ce commentaire.

    Ceci dit, puisque toutes les pétitions adressées à Rome n’ont jamais abouties à quoi que ce soit et que tous les Souverains pontifes depuis Paul VI ont prétendu ne pas vouloir « froisser » la Russie en procédant à la consécration demandée par Notre-Dame, j’ai pensé qu’il fallait les y forcer, ou du moins rendre leur argument caduque: j’ai écrit à Vladimir Poutine le 9 octobre dernier, lui racontant l’histoire de Fatima, précisant les grâces sans nombre qui ne manqueraient pas de rejaillir sur son pays si ce geste était posé à Rome, répétant à quel point le clergé orthodoxe ou le gouvernement de Moscou ne devaient pas craindre de voir le monde s’arrêter pour demander à Dieu, par l’intercession de Notre-Dame, de bénir la terre de Saint Vladimir (pas Poutine.. *rire*). Je lui ai rappelé que sa Russie et notre chère France, dont je me réclame et par le sang et par le nom, étaient unis à jamais par le sang d’Anne de Kiev, lequel a coulé dans les veines de tous nos rois, jusqu’à celui, caché, qui doit venir. Je lui ai enfin demandé clairement et de la façon la plus directe qui soit d’exiger du Vatican que soit accomplie cette demande, au nom du bonheur même du peuple russe. C’est au nom du Christ, dont la Russie aime à se revendiquer depuis peu, que je lui ai fait cette demande.

    Quelle n’a pas été ma surprise d’apprendre que pour la première fois de son histoire, le chef d’état de la Russie (en occurrence, Vladimir Poutine) se rendra rencontrer le Pape, en audience privée, le 25 novembre prochain, soit dans une dizaine de jours.

    Loin de moi ‘idée de m’en attribuer le mérite, mais je sais maintenant avec une certitude indéfectible, que tout se sait là ou cela doit être su. Que Dieu nous vienne en aide.

    Fraternellement en Jésus et Marie,

    Louis-M

    • Petros

      Hey Louis, haut les coeurs ! Ad Majorem Dei Gloriam ! 🙂

      Moi je suis content car le serviteur que je suis a été utilisé pour (r)amener des gens à la messe traditionnelle.
      Il ne faut pas se laisser aller à la résignation. Ca a été annoncé. Rien de surprenant que ça se produise…

    • Le Précurseur

      Cher Louis-M,
      Je souscrit à 100% à votre vision des choses. Moi non plus je ne crois pas une seule virgule du pseudo message délivré par Rome aux catholiques du monde entier dans le seul but de faire taire définitivement toute demande de révélation officielle. Ce message était d’ailleurs tellement ridicule que je m’en suis tordu les côtes de rire en le lisant… un pape sur lequel on aurait tiré avec des flèches…?? non mais franchement, on se croirait dans « Le dernier des Mohicans » !!!
      Pour le reste, la vision de Louis est plutôt assez proche du schéma prévisible en regroupant Fatima, La Salette et Akita… Pour Garabandal, on verra bien.
      Bien à vous.

      • cappai

        Le vatican est un nid à serpents, une bulle puante et une déjection intellectuelle de ses fous obnubilés par l’aveuglement de leur tromperies impardonnables…ceux sont de gros founicateurs en chaire et en esprit.
        Ils copulent avec leurs bonnes oeuvres hyppocrites et font semblant avec sourire sacrossaint à la volonté de Dieu.
        il sont vêtus comme des mannequins de cirques se croyant protéger de toutes les polutions environnentes selon leur nature.
        Ils sont plus habilent de leur anatomie que de leur cerveau,ils chantent des louanges croyant atteindrent les cieux des cieux,alors que pas un son n’arrive à hauteur au sortit de leur bouches.

        • Ragnar Lodbrok

          ça c’est une belle analyse, toute en finesse, de haut niveau intellectuel et spirituel!
          Qu’en termes élégants ces choses là sont dites!

        • jean

          Vous trouvez ? Je me demande ce que Notre Seigneur pourrait penser du commentaire de cappai, ou mieux, ce qu’Il pense de ce qui se passe au Vatican depuis 50 ans. C’est curieux mais je ne L’imagine ni outré ni amer ni pire, confus et désolé de n’avoir pas tenu Ses promesses sur l’indéfectibilité de l’Eglise : « Oups ! A propos de ce que Je vous ai dit : « Tu es Pierre et sur cette pierre Je batirai Mon Eglise et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle » , en fait Je me suis trompé, J’ai pas bien vu…çà déraille là, Je ne maîtrise plus… » Vraiment Seigneur ?… Allons, à vos méninges. Ce qui ce passe est -il hors contrôle de la Providence (pouah, c’est quoi çà )? Cette Eglise pourrie n’est Elle pas toujours celle qui nous sauve ? N’a t-Elle plus ce pouvoir que Dieu lui avait conféré ? Misérable, « puante », « fornicatrice » ? On dirait, en effet, mais peut être serait préférable de suspendre son jugement avant de vociférer avec la foule : crucifie- Le !
          Si c’était aussi facile, il n’y aurait pas de « mystère d’Iniquité ». Il n’y aurait plus qu’à remercier chaudement cappai pour nous avoir tiré de là et retourner vite féter ensemble Paques à Jérusalem.

        • jean serviteur inutile

          Pardon, Ragnar, j’aurais du vous demander. Que le Marteau des hérétiques soufflette, une fois n’est pas coutume.
          Pourfendez, cher ami, c’est comme çà qu’on vous aime.
          @ cappai. Ceci dit, sans rancune. Je confesse une année de sédevacantisme, écoeuré comme vous, mais j’ai bossé le problème. Je vous met sur la piste, cappai :  » non un homme mais un ver », pas un centimètre carré de peau qui ne soit lascéré, nu, bouffi de coups, couvert (oui, couvert) de crachats, cheveux et barbe arrachés, fiévreux, sale, puant, détruit dans Sa réputation. Ce criminel infect vu de la foule, condamné à la mort la plus honteuse, L’auriez-vous reconnu ?
          La comparaison s’arrête là, mais si l’on ne veut rien rejeter des dogmes et de la foi catholiques, on doit rester stupéfait de ce qui se passe pour la seule institution hier belle et féconde en sainteté, aujourd’hui aliénée, phagocitée par la puissance des ténèbres. Apprenez à penser surnaturellement, cher cappai. « Par Ses blessures, nous sommes guéri » (Isaïe).
          Il s’agit nécessairement encore de l’Eglise qui nous sauve. Parce qu’il n’y en a pas d’autre. Pour un vrai catholique, s’entend. Ne fuyez pas, venez, montez en esprit sur la croix d’ignominie. Montez-y innocent de tout péché contre l’Esprit Saint qui mène Son affaire d’une manière qu’ici personne, moi y compris, ne peut concevoir.

    • dalencourt

      Cher Louis-M, en ce qui concerne la consécration de Jean-Paul II du 25 mars 1984, l’hypothèse que j’avance n’est pas une certitude, mais les faits sont là et les desseins du Ciel ne sont pas toujours très clairs pour nous, pauvres humains.
      On verra bien.
      Par contre, concernant le grand monarque, je vais vous décevoir. Je pense que le fameux secret de Maximin, jamais dévoilé mais qui avait un rapport avec les rois de France, concernait justement ce fameux grand monarque, et disait probablement que celui-ci ne viendrai jamais, la France ne le méritant plus. Il n’y a qu’à voir la réaction du comte de Chambord après avoir rencontré Maximin.
      Le seul monarque qui va venir dans un temps très proche, c’est Notre Seigneur Jésus-Christ, n’attendez pas un monarque humain, c’est terminé.

      • el vago

        Je ne connais pas vos sources, mais si Maximin est allé voir le comte de Chambord, ce n’est certainement pas pour lui dire que tout était terminé pour la monarchie française, sinon quel intérêt aurait-il eu à aller le voir ? ne pas avoir une énième monarchie illégitime ? C’est un peu court.
        Le Comte de Chambord savait déjà par le curé d’Ars qu’il ne régnerait pas, ce n’est donc pas cela qu’il devait savoir, mais quelque chose qui l’a d’ailleurs bien plus profondément ému.
        Il semble que c’est bien plutôt pour lui parler de la survivance de Louis XVII et, autre chose très importante, que c’est Dieu qui se réserve le moment de réinstaurer la monarchie en France, aucunement les hommes.
        Je vous renvoie aux lettres de Luigi Gaspari récupérés par le marquis de la franquerie, qui parle du Padre Pio et qui sont très éloquentes sur tout ce sujet.

        Sachant cela, le Comte de Chambord se savait ainsi illégitime, voila pourquoi il n’a pas brigué la couronne et qu’il a bien insisté sur le fait que c’est Dieu qui doit revenir dans le coeur des français avant toute autre chose, et c’est bien la dessus que nous devons agir humainement même si c’est on ne peut plus délicat à l’heure actuelle à cause entre autre de cette république qui fait tout pour nous y en empêcher.

        • Sidonie D.

          Merci beaucoup El Vago, je viens de découvrir les Lettres de Luigi Gaspari et où il est question de la nouvelle Eglise qui sera LE TEMPLE DU COEUR !
          S’il y a nouvelle Eglise, cela signifie qu’à un moment donné il faudra lâcher l’ancienne, non pas lâcher Dieu, ni Marie ni Jésus, mais ça sera une nouvelle façon de fonctionner, ce sera avec LE COEUR.
          Marie et Jésus nous le montrent souvent le Coeur !

      • Le Précurseur

        Mon Cher louis,
        Désolé de vous contredire concernant le grand Monarque mais puisque vous citez souvent Marie-Julie Jahenny de la Fraudais, je vous signale que Notre Seigneur lui a dit en substance concernant le grand monarque : « De toutes les prophéties que je t’ai faites, je préfère que tu les oublies toutes plutôt que celle-là! »

        C’est vous dire l’importance qu’Il y attachait. De plus, il y a beaucoup trop de prophéties depuis la nuit des temps sur ce sujet pour qu’on décide aujourd’hui de la gommer d’un coup de chiffon au prétexte que Maximin de la Salette était allé voir le comte de Chambord. D’ailleurs l’entrevue est bien connue puisque le comte de Chambord aurait dit aussitôt après l’entrevue avec Maximin : « Je sais maintenant que mon cousin est vivant! » Et c’est pour celà qu’il aurait renoncé à ses prétentions au trône de France.

        Que le futur Grand Monarque soit connu DE DIEU SEUL et révélé seulement au moment où celà s’avérera utile, je le crois volontiers, il y a là une décision Divine de prudence de la Providence pour protéger celui qui est destiné à relever la France chrétienne et monarchique telle qu’elle a certainement été pensée de toute éternité, inutile donc de spéculer sur l’identité et le lieu où se trouve actuellement celui que le Ciel nous promet, nous le verrons c’est une certitude, c’est la mienne et je m’y tiendrai. Il y a beaucoup trop de spéculations au sujet des « pourquoi, comment, quand, combien de temps etc… » Chacun y va de sa petite théorie ou hypothèse, évidemment c’est toujours tentant, on a des interprétations personnelles et c’est ma foi assez naturel, mais la marge d’erreur est quand même assez grande et j’imagine que, là-haut, le Bon-Dieu doit sourire de voir tout ce qui se dit sur tous ces sujets alors que LUI connaît parfaitement le déroulement de ce qui va se passer…

        L’essentiel bien avant tout celà, c’est de rester en état de grâce, de bien faire son devoir d’état et de se trouver du bon côté de la barrière le jour où « Le Ciel frappera d’une manière sans exemple » pour reprendre l’expression de Notre-Dame à La Salette.
        Bien à vous, en union de prières.

        • dalencourt

          Vous avez raison, j’y suis allé un peu vite sur Maximin, j’aurai dû relire l’histoire avant. Ca m’apprendra.
          Mais je vous avoue que je n’arrive pas à croire à cette histoire de grand monarque, dont parlent certaines révélations privées qui toutes, si je ne me trompe pas, n’ont pas été reconnues par l’Eglise.
          Je pense, jusqu’à preuve du contraire (qui vivra verra) que le monarque en question n’est autre que Jésus-Christ.

        • FP.

          Dalecourt, voici les deux messages que le Christ donna à Marie-Julie au sujet du futur Roi.

          « J’abrègerai le temps des châtiments à cause de mes victimes, à cause de Mon Sacré-Cœur et, enfin, pour donner plus vite le Roi choisi et élu de Mon Cœur. » (1876)

          « Ce sera dans cette troisième crise que viendra le salut.
          Là sortira de Mon Sacré-Cœur… celui qui est destiné à apporter la paix.
          Avec son couronnement, tous les maux finiront. Il descend de la branche de saint Louis, mais cette Sodome coupable ne le possède pas. » (1905).

          Hors comment expliquer que l’épanchement de sang coulant du cœur sur le linceul de Turin ait la forme du profil de Louis XVI ?
          La Franquerie en parle dans « L’ascendance davidique des Rois de France ».

  8. bonom

    j’ai l’impression, hors médias de masse, que se sont les Etats-unis et non la Russie qui font le mal depuis la deuxième guerre… (la vrais raison de tant d’année de secret).

    • geocedille

      Salut bonom,
      C’est le cas depuis bien plus longtemps. Souvenez vous qu’il fut un temps oú l’occident s’alliait aux musulmans pour attaquer la Russie orthodoxe : guerre de Crimée. On n’en parle pas dans les livres d’histoire mais la première guerre mondiale a été perdue par l’ensemble des pays orthodoxes alors qu’ils etaient du coté des « vainqueurs » malgré eux. Les britaniques ont envoyé leur flotte dans le port du Pirée et ont menacé de bombarder Athènes si le premier ministre Vénizèlos n’entrait pas en guerre à leurs cotés. Ils ont promis à Athènes que si la Grèce entraient en guerre aux cotés de la triple entente on leur accorderait Constantinople. Mais quand les troupes greco-françaises furent à quelques km de Constantinople, Wiston Churchil, à l’époque premier amiral de la flotte, a ordonné aux cuirrassiers britaniques qui couvraient l’avancée des troupes depuis le Bosphore de DESERTER le front. Les soldats Français et les Grecs se sont fait massacrer.
      Pendant ce temps les banquiers britaniques financaient Lenine pour l’aider à liquider leur allié le Tsar.
      En 1918, les Grecs avaient libéré Smyrne du joug turc. A Sèvres, les Grecs ont expliqué qu’ils ne disposaient pas de la profondeur stratégique permettant de protéger la ville et que le traite de Sèvres ne serait pas tenable. Les Anglais et les Français sont passé outre et ont retiré leurs troupes abandonnant leurs « alliers » grecs seuls face aux turcs. Resultat : Smyrne est incendiée en 1920 sous les yeux des marins anglais qui laissent les Turcs exterminer la population grecque et arménienne.
      Autre détail que les manuels d’histoire ne précisent pas : Lénine a financé le réarmement des troupes de Mustafa Kémal et envoyé des officiers soviétiques pour former les officiers turcs à la guerre moderne.
      Dans le nord de la Turquie, les Turcs commettent des centaines d’Ouradour-sur-Glane : Ils enferment des Grecs pontiques (région de Trébizonde) dans leurs églises avant d’y mettre le feu.
      La première guerre mondiale, c’est l’extermination des Arméniens, des 2 millions de Grecs pontiques et d’Asie mineure, des Grecs de Smyrne, de la Russie chrétienne.
      La seconde, c’est l’extention du glacis communiste sur l’ensemble des pays orthodoxes excepté la Grèce et une saignée enorme des peuples russe, roumain, yougoslave et grecs. Chacun de ses pays isolément a eu plus de morts que la France, la GB ou les USA qui, selon les manuels, sont les pays majeurs de la guerre…

      • scaletrans

         » Smyrne est incendiée en 1920 sous les yeux des marins anglais qui laissent les Turcs exterminer la population grecque et arménienne. »
        La description figurant dans un petit opuscule rédigé par un diplomate Français et distribué à l’époque à la Chambre est dantesque.

        • geocedille

          Erratum. C’etait en 1922. Plus précisément le 11 septembre. Date maudite…

          L’armée turque pris la ville le 9 septembre. Mustafa Kemal a alors placardé des affiches punissant de mort les soldats qui tueraient des chrétiens. La ville fut pillée il y a des viols et des meurtres dont celui de l’archevêque Christodoulos que le général turc Nourreddine pacha ai fait arreter.
          Le 11 septembre, les affiches turques furent changées. Sur les nouvelles les soldats n’encouraient plus la peine de mort. La population arménienne fut rafflée et réunie au palais du gouverneur pour y etre égorgée. Les Grecs se massairent devant le Consulat Français et le sacré coeur (cathédrale Catholique) espérant y trouver asile ou au port attendant une évacuation par la flotte britannique. Ils seront massacrés sur place. Les officiers turcs ciruleront avec des bidons d’essence pour incendier les quartiers arménien et grec.

          http://www.imprescriptible.fr/documents/smyrne1922.htm

  9. le messie apocalyptique

    Bonjour
    Je voulais vous dévoiler (apocalypse = lever le voile = révélation) que beaucoup reste en retard sur les raisons en l’existence dû à une négligence dans les informations…
    Il c’est fait savoir parmi vous depuis la nuit du 20 au 21 décembre 2012 l’être qui apporte la nouvelle…
    Ses messages vous sont transmis par cette formidable invention qu’un grand nombre d’entre vous ont accès…
    Pour que le peuple puissent les lires il lui suffit de prendre le renseignement sur le site de facebook (désolé d’une pub ne pouvant en être autrement) en son nom d’homme Arnold Regnault…
    Toutes les réponses en vos questions sont à votre portaient…
    Bonne lecture et que l’amour honorable vous soit…

    • geocedillegeocedille

      Louis,
      Depuis que je suis votre blog j’ai appris des choses sur ce que signifient les comètes, ce que disent les satanistes et les illuminati, sur ce qu’annoncent les apparitions, sur les secrets de Vatican II, que la personne de François Ier, sur des dates autour de l’apparition de l’antéchrist…

      Mais rien sur l’Apocalypse de Saint Jean ou les épitres de Saint Pierre. Pourquoi cette hiérarchie? N’est-ce pas d’abord dans la bible qu’un chrétien devrait chercher les réponses? Dès que je cite la bible vous me censurez La bible vous gêne?

      • dalencourt

        Geocédille, c’est parce que je n’ai pas encore terminé avec l’Apocalypse et je ne veux pas écrire un énième tissu d’imbécilités mais bien le fruit d’une longue réflexion et d’un long travail de recherche et de compréhension.
        Je n’aurai pas le temps d’écrire quelque chose sur le sujet avant le « killshot day » à moins que la date que j’ai trouvée ne soit, une fois de plus, pas la bonne. Dans ce cas, je pourrai écrire quelque chose avant Noël.

        • geocedillegeocedille

          Il n’y aura pas de « killshot » avant un sacré moment, je peux vous le garantir.
          Vous devriez toujours confronter ce que vous prenez dans l’histoire récente avec ce que disent les révélations des évangélistes au lieu de surinvestir sur les « révélations » récentes.
          Ca devrait vous aider à prendre du recul : De l’intérieur le poisson ne voit pas qu’il est dans un bocal. Et le bocal de l’Église Catholique est très très bizarre vu de l’extérieur, je vous assure. Bien plus que vous ne le pensez.

  10. Florian

    Merci mille fois à dalencourt pour cet article et à tous les autres pour les commentaires qui viennent étoffer la réflexion.
    « Les temps sont accomplis, le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la bonne nouvelle. »
    « Et moi, je suis avec vous jusqu’à la fin des temps. »

    Viens Seigneur Jésus!

  11. alain

    Bonjour et merci Dalencourt pour ce nouvel article qui je dois le dire m’a un peu surpris.

    En effet, votre très intéressante théorie 1984 propulse, si on l’accepte, Poutine et la Russie orthodoxe en derniers remparts de la Chrétienté.
    Il est vrai que depuis quelques temps, Poutine est devenu le chevalier blanc de toutes les valeurs qui nous sont chères, religion, nation, famille…
    Ma surprise tient donc au fait que précédemment, vous et nombre d’autres « conspirationistes »
    (Jacques Delacroix de Liesi entre autres … et moi-même ), considérait plutôt Vladimir Poutine comme une pièce maîtresse du N.O.M. des illuminatis.
    Etant donné le peu de temps qu’il nous reste avant le début des hostilités que personnellement je situe au plus tard pour le printemps 2014, il va être primordial d’apporter une réponse à cette question:

    Qui est réellement Vladimir Poutine? car c’est soit blanc, soit noir:

    – Soit Poutine sera le sauveur de la Chrétienté. ( ce qui ne semble pas « coller » avec certaines prophéties qu’évoque plus haut Louis M, que je salue au passage pour son initiative remarquable, et qui en plus pose le problème pour les Catholiques de « l’hérésie » orthodoxe…)

    – Soit il sera le général en chef des armées de l’Antéchrist ( système et/ou homme).

    J’ai pensé à cette question ce matin lors de ma méditation qui portait sur les deux étendarts … exercice dans lequel on demande la connaissance des ruses du chef des méchants et le secours dont j’ai besoin pour m’en défendre ; secondement, la connaissance de la véritable vie, qui nous est montrée par le chef souverain et légitime, et la grâce nécessaire pour l’imiter.

    Quel lumière du Saint Esprit instruise nos coeurs

    • geocedillegeocedille

      Bon ben… Y’a du boulot pour remettre chaque élément à sa place..
      Alain, Poutine ne PEUT pas être le sauveur de la chrétienté car le rôle est déjà pris. C’est un certain Jésus. Poutine en tant que successeur de César ne sera jamais tout blanc car il a le pouvoir temporel et ce n’est qu’un pécheur. S’il est (comme il le dit) le continuateur de l’Impérium Chrétien (le grand aigle) alors son rôle consiste à mettre ses deux ailes (force et justice) au service de l’Église afin de la soustraire aux attaques du malin. Selon Apocalypse (12:14) :
      « Mais elle reçut les deux ailes du grand aigle pour voler au désert jusqu’au refuge où, loin du Serpent, elle doit être nourrie un temps et des temps et la moitié d’un temps. »

      • InHonnorOf

        Juste comme ça si on le sait, Poutine le sait…

        L’Europe (dé)nucléarisée
        Par Manlio Dinucci
        Mondialisation.ca, 12 novembre 2013

        Les projecteurs des médias son braqués sur Genève, où sont en cours des entretiens pour dénucléariser l’Iran, qui ne possède pas d’armes nucléaires et adhère au Traité de non-prolifération. Israël reste par contre dans l’ombre, bien que possédant des centaines d’armes nucléaires pointées sur l’Iran et d’autres pays, et n’adhérant pas au Traité de non-prolifération. Plus encore dans l’ombre reste le fait que les États-Unis, tandis qu’ils sont engagés à Genève à dénucléariser l’Iran, nucléarisent l’Europe en potentialisant les armes conservées en Allemagne, Italie, Belgique, Hollande et Turquie.

        Ce sont environ 200 bombes B-61, qui s’ajoutent aux plus de 500 têtes nucléaires françaises et britanniques prêtes au lancement. Selon une estimation basse, il y en a en Italie 70-90, stockées à Aviano (Frioul) et Ghedi Torre. Mais il pourrait y en avoir davantage, même dans d’autres sites.

        Suite : Url de l’article:
        http://www.mondialisation.ca/leurope-denuclearisee/5357833

        • Franck

          Oups! désole, c’est vous qui avez raison….Cela bouleverse fondamentalement le sens des prévisions.
          Dalencourt devrait se pencher sur cette équivoque qui semble venir des Témoins de Jéhovah.

        • Gaston Desmedt

          Franck, comme dit plus bas, mais cela peut aussi avoir une double signification, et désigner nom pas trois temps et demi en années de 360 jours, comme en Apocalypse, mais également trois mois et demi, selon ces paroles de la Genèse : « Il a fait la lune pour marque les temps », en l’occurrence, les mois! Gaston

  12. Petros

    Je tente juste une piste de réflexion en faisant un rapprochement :
    Apo 13.7 « Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. » => canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II

      • Gaston Desmedt

        Peut-être de la grêle de pierre, Géocédille : Job 38: 21 : « As-tu vu les dépôts de grêle, que je tiens en réserve pour les temps de détresse, pour les jours de guerre et de bataille ? » Et Apocalypse 16:21 : »Et une grosse grêle, dont les grêlons pesaient un talent, tomba du ciel sur les hommes ; et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était très grand. » Gaston

  13. jean

    Cher Louis Dalencourt, je suis surpris que vous ayez avalisé la consécration de la Russie tel que l’avait demandé la Sainte Vierge. Je pensais qu’il était clair que cela n’avait pas été le cas…Je voudrais vous signaler la dernière petite brochure éditée recemment sur la recomposition du 3° secret en complément sur la publication du 3e secret de Fatima de M.Franco ADESSA : LE TROISIÈME SECRET DE FATIMA éditions St Rémi (ESR, 4 euros)

    • dalencourt

      Jean, je connais cette brochure et je l’ai même achetée. Ce texte a été réalisé à partir d’éléments fournis par le cardinal Ottaviani, j’ai dit ce que j’en pensais dans l’article : fausse piste.

  14. Aurélie

    Cher Dalentcourt,
    Que pensez-voue de la série de films que l’on trouve sur le site que vous nous avez conseillé. Il faut aller sur (He’s the lamb, ensuite cliquer sur –astronomical journey, )
    Il y a environ 29 épisodes.C’est très long ,mais vaut la peine de regarder…EBOURRIFANT.

  15. Jean

    Garabandal, n’en déplaise, a été le théâtre d’Apparitions et de Messages authentiques, dont l’essentiel annonce l’Avertissement au monde (Jugement personnel « à blanc ») ; un (très) Grand Miracle ; le Châtiment (approprié).
    Pour ne citer que ces âmes saintes, Padre Pio et Marthe Robin ont validé ces Apparitions, Pio le stigmatisé, rien que cela, et Marthe Robin, autre stigmatisée dont le Christ disait qu’il n’y a pas d’âme plus proche de son Coeur que la sienne, en dehors de sa Très-Sainte Mère.

    Qui, ici, est plus avisé que ces âmes-là ?

    • dalencourt

      Garabandal est suspect, plus que suspect d’ailleurs. Je le classe franchement chez l’adversaire et je ne suis pas le seul. Je ne sais pas où vous avez vu que le Padre Pio avait validé Garabandal, c’est probablement un mensonge de plus qui court sur la toile.
      Quand à Marthe Robin, elle fait partie des saints montés un peu trop vite en épingle par les conciliaires, ce qui la rend légèrement suspecte. Ceci ne veut pas dire qu’elle n’a pas eu une vie héroïque, mais elle rejoint une liste de saints conciliaires où il y a plus d’un nom douteux.

      • Marthe

        Pour Marthe Robin, vous allez un peu vite. Je ne saurais dire si c’est le Vatican qui l’a montée en épingle, mais je sais que, partant de Châteauneuf, les démarches visant sa béatification ont engagées pratiquement depuis sa mort en 1981 et que la procédure visant sa béatification a démarré en 1986. A ce jour, elle en est encore au premier stade avec le statut de « Serviteur de Dieu ». Un peu comme actuellement une personne sur deux sur ce site !

        Personnellement, je me réfère toujours à la Marthe des Évangiles.

      • SYMPHORIEN

        Pour ce qui est de Garabandale, il y a (pour ceux qui ne le savent pas) 5 vidéos sur youtube ou dailymotion racontant l’histoire de cet évènement…pour ce qui est de Marthe Robin, elle fait partie des âmes choisies (comme Alexandrina Maria Da Costa dont on peut voir une authentique vidéo (de mauvaise qualité) que voici:http://fr.gloria.tv/?media=27435…tout comme thérèse Neumann, elle a été soumise à une série de tests cliniques sous surveillance militaire pour authentifier sa totale inédit étalée sur des années. Bien que paralysée (!!), elle revivait la passion du Christ tous les vendredi…elle lisait dans les âmes (pour ne citer que cette particularité)…et comment dire…c’est un être absolument phénoménale et éblouissant, même quand on lit le récit de sa mort devant de nombreux témoins (puisqu’elle connaissait le jour de sa mort, comme les petits voyant de Fatima), le Divin est présent, et elle décède en souriant: http://s694.photobucket.com/user/parousie/media/Alexandrina.jpg.html

        …il existe de beaux sites sur elle…de toute façon, on aura beau avoir 10 000 preuves de l’intervention du divin, cela n’empêchera pas les Hommes de continuer leurs chemins en agissant comme si ils étaient des terrestres immortels…

    • jean serviteur inutile

      Bonjour Jean, Nous avons le même pseudo, le mien en minuscule. Je change de pseudo pour éviter la confusion.
      jean devient « serviteur inutile » 😉

  16. Renaud

    Entre autres messages, celui de: alain le 15 novembre – 10h37
    et celui de: geocedillegeocedille 15 novembre – 14h49

    Il nous faut être très prudents car il n’est pas facile de savoir quel rôle joue vraiment la Russie dans l’échiquier mondial. Ceci souligné, les dirigeants Russes ont intelligemment et opportunément stoppé en Syrie les avancées militaires des Occidentaux apostats et félons. La Russie, présente militairement dans la région, leur fait contre-poids. D’autre part, le président Poutine met en avant le christianisme, c’est à dire l’Orthodoxie comme référence et force de la Russie (autrefois avant 1917, ont faisait référence à la Sainte-Russie). C’est pourquoi, il y a une grande incertitude quand on répète aujourd’hui qu’il faut prier pour la conversion de la Russie sans savoir si c’est un vestige sans plus d’objet de l’époque de l’Urss, ou bien s’il s’agit de l’actualité et du futur.

    Toujours concernant le rôle de la Russie. Comment ne pas réagir devant cette situation intenable et indicible des Chrétiens du Moyen-Orient??
    Par le recoupement d’informations qui se confirment les unes par les autres, l’on sait que ce sont les services « spéciaux » des puissances occidentales et l’OTAN qui paient des voyous venant de la pègre du monde musulman pour former une opposition fantoche, saboter et anéantir les pays et les sociétés dans la zone allant de l’Afrique du Nord jusqu’au Moyen-Orient. Une très grande partie de l’Afrique du Nord s’étendant jusque dans les régions sahéliennes sont en voie de « somalisation » c’est à dire de devenir comme la Somalie, livrées aux islamistes et répandant partout l’insécurité, les pillages et les meurtres. Ces puissances instigatrices sont toujours les mêmes: États-Unis, Angleterre, Israël et la pitoyable et ridicule France, tel le petit toutou écoutant et obéissant à la voix de son maître, et quelques autres. Sauf Israël, toutes ces puissances étant anciennement chrétiennes et maintenant apostates, sauf qu’elles sont surtout de souche protestantes et sombrent dans la félonie démoniaque. Les deux livres du white anglo saxon protestant, ou WASP, John Perkins: Confessions d’un Assassin Financier et Histoire Secrète de l’Empire américain sont des échos très réels de cette stratégie démoniaque qui amènent les pièces manquantes de l’histoire et de l’actualité des 35 à 40 dernières années. C’est bien qu’il se confesse, mais c’est tellement, tellement tard… Je ne saurais trop recommander ces deux livres (qui sont traduits en français).
    On ne peut pas être chrétiens (spécialement catholiques) et cautionner toutes ces stratégies de perdition.
    D’autre part, j’espère que le Patriarche Gregorios III n’est pas dupe? (c’est ce qui est à craindre une fois de plus d’agissant de l’Église) en se rendant chez les alliés actifs des saboteurs de la Syrie, c’est à dire au Royaume-Uni et en Allemagne voir des politiques et participer à un débat organisé par l’Aide à l’Église en détresse sur la situation actuelle en Syrie… voir ce lien.
    http://www.aed-france.org/actualite/syrie-mort-et-destruction-dans-la-ville-chretienne-de-sadad/
    Car il est sûr que s’il faut vraiment prier pour des conversions, ce serait selon toute vraisemblance, pour la conversion claire et précise du monde Anglo-saxon États-Unis et Angleterre d’une part, e d’autre part de cette misérable France apostate et pitoyable qui n’est plus que l’ombre d’elle-même, et aussi pour le retour au catholicisme au moins des franco-Canadiens et la préservation et l’émergence de l’Amérique Hispanique (et toutes ses communautés) inclu le Brésil.
    Je pense que le monde Hispanique, qui n’a pas connu vraiment la réforme protestante ni vraiment le Siècle des lumières, comporte ainsi des potentialités positive pour le monde à venir.

    • Franck

      @Renaud
      D’accord avec Louis M. Excellente synthèse. j’ajouterai juste que la France suit les nations protestantes qui suivent elle-même Israël, parce que la FM y est très puissante et empêche l’accession des « élites » Catholiques à quelques rouages que ce soit se rapprochant du pouvoir (réel). De fait, depuis déjà longtemps, la France est gouvernée très largement par des protestants ou des juifs, communautés pourtant ultra-minoritaires. Ce qui démontrerait mieux que tout,, si l’évidence était acceptée, l’imposture et le cynisme de la « Démon…cratie ».

  17. Watson

    « Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. » ( Matthieu 24 : 23)
    ===> Jamais nous ne verrons que quelqu’un qui en se présentant comme Christ (l’antichrist) soit suivi par le monde entier (sauf les élus)
    Tout les « gogo » qui se sont présentés comme « Un » Christ n’ont été suivi que par une poignée…
    C’est trop gros, Jésus n’a pas dit dans ce verset, qu’un homme dira « Je suis Jésus » et hop le monde le suivrait…

    C’est plus subtil, et surtout comme l’article précédent le disait l’antichrist a toujours été présent.

    Mais alors qui sont ces faux Christs et ces faux prophètes dont Jésus nous parle au verset suivant ? :

    « Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. » (Matthieu 24 : 24)

    Je me pose la question de ce que représente Christ et donc à contrario que doit faire le faux Christ dans le cœur des hommes ?

  18. Louis M (@LouisAMDG)

    +JMJ+

    Bonjour à tous,

    Tout d’abord, comme je le disais lors de ma dernière intervention, je ne peux répondre à toutes les questions et toutes les objections pour 3 raisons biens précises et distinctes:

    1- La première en importance: je n’ai pas la science infuse et ne suis limité qu’aux pauvres moyens et ressources que Dieu me donne, comme il en donne inégalement à chacun d’entre nous. De répondre à tout, toujours, soit pour avoir raison ou pour camoufler une ignorance qui, à divers niveaux, est le propre de chaque homme (et femme) est un péché d’orgueil.

    2- Certaines questions sont parfois d’une importance, d’un sérieux ou d’une pertinence douteuse et y répondre pour l’affirmer ainsi serait un manque de charité puisque la discussion est publique. Évidemment s’il s’agit d’hérésie ou de blasphème, les reproches se transforment en geste de charité, mais notre cher dalencourt se charge très bien de cela depuis un bon moment, alors c’est la charge du modérateur.

    3- Des sujets, enfin, demanderaient un tel détail dans le formulé et la documentation de la réponse qu’il me faudrait malheureusement m’attarder au delà de ce que mon devoir d’état m’autorise, et je suis forcé de maintenir un ordre dans la priorité de mes responsabilité.

    Ceci étant dit, cher Louis, je puis vous assurer que je ne vous en veux pas de ne pas adhérer à la prophétie sur le Grand Monarque: après tout, l’Église n’oblige à l’adhésion d’AUCUNE révélation privée, la Révélation publique étant toute entière renfermée dans les livres Saints. Pour être tout à fait honnête, l’Église n’OBLIGE MËME PAS de croire à Fatima, LaSalette ou Lourdes pour sauver nos âmes… et POURTANT, le soleil a dansé devant 70,000 témoins à la Cova da Iria…et Pie IX a fait oeuvre utile du « Je suis l’Immaculée Conception » affirmé par Notre-Dame à Sainte Bernadette. Comprenne ceux qui doivent comprendre.

    Je dois vous en rappeler (la prophétie du grand monarque) la récurrence d’abord: elle se répète à travers les siècles et les peuples et précède la Révolution française. Je ne puis que recommander ce site http://www.marie-julie-jahenny.fr/propheties-anciennes.htm Incomplet, mais bien analysé

    Qui plus est, ladite prophétie se rattache à répétition, depuis au moins le 17e siècle (avec les apparitions de Paray-le-Monial) à la dévotion au Sacré-Cœur: pensez seulement que les promesses faites à Louis XIV soient adressées à celui qui, en bout de parcours, viendra rétablir, un temps, la Chrétienté. Depuis la Révolution, les prophéties font quasi automatiquement le lien entre ce Grand monarque et « le roi du Sacré-Cœur »: il peindra le Sacré-Cœur (je dirais les Cœurs Unis…) sur sa bannière et la victoire sera avec lui…un peu à la façon de Constantin. Je crois à ce sujet qu’il n’est pas de hasard et que toute l’histoire du soulèvement de la Vendée, alliant Louis XVII, le Sacré Cœur et le martyr de masse pour « Le Christ et le Roi » est lourd de préfiguration. Je veux dire? Que l’histoire de la monarchie légitime en France, et des Catholiques fidèles jusqu’à la mort constitue en mode (excusez l’anglicisme) « fade-out » pour que s’ouvre une époque satanique (l’ère de la victoire de la Révolution qui s’achève par la conquête du Saint-Siège à laquelle nous assistons) laquelle prendra fin dans un ordre inverse, en miroir, avec la résurrection graduelle des peuples chrétiens, la mise à l’honneur du Sacré Coeur et le retour du roi. D »ailleurs, en boucle, le profile de LOUIS XVI est bien présent sur le Saint Suaire, formé de manière admirable par le sang du Christ (le sang davidique…) écoulé du COEUR (Sacré) de Jésus… Le roi qui allait finalement consacrer la France au Sacré Soeur, avant de subir le martyr (« tué en haine de la foi » dira Pie VI…) a son image associée à la seule image existante du Christ (Roi). Que de belles matières à réflexion il y a ici!

    Et de la mort de Louis XVI au Coeur de Notre Seigneur, je vous fais traverser l’Atlantique pour vous amener chez-nous ou se « poursuit’ l’histoire forte en symboles: soit celle du drapeau fleurdelisé à croix blanche (dont les couleurs sont déclarées « en hommage à Notre Dame », dès sa création) qui devient officiel dans la province de Québec un …21 JANVIER (date de la mort de Louis XVI) et sa version populaire qui, créé dans la paroisse de Saint Jude (patron des causes désespérées et COUSIN du Christ,…) proclamé drapeau des Canadiens-français par la Société Saint Jean-Baptiste (autre COUSIN du Christ et Précurseur, patron des Français du Canada) et porte en son centre le…SACRÉ-COEUR… Vous aurez compris que je suis persuadé que les deux terres de France (la vieille et la nouvelle) auront un rôle à jouer le moment venu. Il suffirait de dire que le Canada-Français c’est aussi l’Ouest (géographiquement) avec ses populations extraites en majorité de la Bretagne, du Poitou et de la Normandie… et dont les saints patrons sont STE-ANNE (et voilàa pour les Bretons) et Saint Jean Baptiste – le Précurseur). Ils sont ces « Gaulois des Hespéries » (et parfois dés-espérants… 😉 ) dont Nostradamus parle: les Français d’au delà des colonnes d’Hercule. Bretagne et Nouvelle France (prise dans un double sens) sont aussi d’une grande importance dans les prophéties de la Fraudais. Pour conclure sur ma lancée chauvine, j’ajouterai enfin que la Nouvelle-France est née (colonisation réelle) sous le premier Bourbon et que la Révolution lui fut épargnée par la conquête anglaise sous Louis XV: la langue, le coeur, les valeurs et surtour la Fois sont demeurés ici épargnés des affres de 1789. Il aura fallu attendre la chute de l’Église (1960) pour que ce peuple, alors sans guide, tombe… et BIEN bas, croyez moi… Mais j’ai confiance en la devise de la vilel de Québec, la plus vieille de Nouvelle-France: « Don de Dieu feray valoir »…

    En ce qui concerne la confusion qui règne potentiellement au point de confondre le Christ et le Grand monarque, il suffit de lire toutes les prophéties pour comprendre qu’il n’y a pas possibilité de s’y méprendre: le Christ ne va pas se manifester en tant que « Roi missionné par Soi-même » qui gouvernera le monde avec un Saint-Pape! Une fois de plus, le Pape étant le Vicaire du Christ, Notre-Seigneur lors de son retour en gloire ne va pas jouer le rôle d’un « sous-Soi », ajoutant une sous-personne à la trinité pour s’incarner en deux exemplaires!. Ces deux personnages seront donc des personnes humaines distinctes. Au demeurant, TOUTS les peuples sont sensés se convertir au Catholicisme sous le Grand monarque et le Saint pape… SAUF les Juifs qui eux, ne se convertiront que lors du retour du Christ en gloire! (ils seraient bien entêtés de persister à ce stade!!!) c’est donc bien que l’histoire a lieu en deux temps. Et l’Antéchrist (je ne veux pas jouer dans vos plates-bandes Louis, mais je dois démontrer l alogique de ma réflexion, merci de me pardonner cette argumentation qui s’oppose à la vôtre) sera de mère juive: ÉVIDEMMENT puisque Satan est le singe de Dieu, mais EN PLUS, il s’agira alors de la seule religion qui se maintiendra distinctement du corps des convertis… c’est donc logique.

    Dans l’optique du message de Fatima. il est clair que Notre-Dame annonce qu’il y aura une suite à l’histoire humaine après le Châtiment qui vient: elle parle d’un temps de paix donné au monde (et il n’est jamais encore venu, c’est ici l’historien qui parle…) puis le règne du Cœur Immaculé. ENFIN, le maintient du « dogme de la foi au Portugal » qui reste aussi à venir. Et quand doivent venir ces événements? APRÈS la conversion de la Russie (n’en déplaise à nos frères Orthodoxes). Celà n’est pas encore venu non plus. Je n’ai pas peur, pour un ensemble de raisons que je ne puis malheureusement toutes énumérer publiquement, d’affirmer que c’est l’époque de TOUT les changements précités qui s’ouvre en ce moment.

    D’ailleurs, pour ramener la prophétie du Grand monarque, il doit être dit qu’il sera révélé APRÈS qu’une partie de ces troubles ne soient déjà arrivés (notamment la guerre et la destruction de Rome). Il est aussi dit, par plusieurs sources différentes, qu’il s’agit d »un roi CACHÉ, issu de L’ANTIQUE maison de France, un rameau COUPÉ… et que TOUS les prétendants auxquels nous pourrions penser ne peuvent l’être, du simple fait de leur prétention (ils sont « connus », donc ne peuvent être celui que Dieu SEUL connaît), ce qui exclut AUSSI les Naundorff qui croient (en toute sincérité) être issus de Louis XVII. EN ce sens, le Comte de Chambord, petit-fils de Charles X, était de facto exclu, et Maximin lui aura confirmé SOIT la survie de Louis XVII (ce que je crois, mais dont je n’ai pas de preuve formelle qui me permette de claironner que je possède la vérité) SOIT que Notre-Dame lui avait donné un gage infaillible qu’il (Henri) ne serait jamais roi et qu’il fallait accepter la fatalité. Ajoutons finalement que Dieu garde ce prince caché (il ignorerait lui-même sa propre identité jusqu’à ce qu’elle lui-soit dévoilée! un peu une affaire à la Jeanne d’Arc si l’on veut) pour éviter (dixit la révélation privée) que les prétendants et les Franc-maçons ne tentent de l’éliminer!

    Pour Louis XVII, je crois que l’on a récupéré cette histoire de « cœur séché » de toute pièce afin d’enterrer le petit roi de la tour du Temple ALORS que le retour de sa descendance devient de plus en plus imminent. Avez-vous remarqué aussi la belle unanimité chez les Bourbons d’Espagne et le Orléans pour accepter le verdict de la science à ce sujet? À qui profite le crime? Différent en ce qui concerne la tête d’Henri IV et le mouchoir taché du sang de Louis XVI: les Orléans crient à l’imposture puisque, l’analyse éventuelle de l’ADN ainsi obtenu, pourrait bien raviver l’affaire Chiappini (les Orléans seraient en fait descendants d’un enfant que Philippe Égalité aurait échangé contre sa fille naissante afin de toucher l’héritage du Duc de Penthièvre qui exigeait, avant de laisser sa fortune, à ce que le prince eut un héritier mâle). Malaise… Même malaise avec les analyses d’ADN des ossements de Naundorff dont la famille retarde sans cesse la publication des résultats… Mais eux au moins sont de pauvres innocents, élevés dans une culture familiale dont ils n’ont aucune responsabilité. Mais pour en revenir à ces découvertes de reliques, fort bien « synchronisées », pensez un seul instant qu’elle pourrait confirmer la filiation avec Louis XVI et Henri IV d’un parfait inconnu… Dieu sait « jouer Ses cartes » d’une façon et selon un ordre dont la logique échappe à la pauvre raison humaine… Alors que la déclaration « je suis l’héritier de Louis XVI » n’eut été que le sujet d’un débat iconographique et historiographique avec ses éternelles querelles et ses « pour et ses contre » entre 1793 et 2009, il serait désormais possible d’en donner une confirmation ou une infirmation scientifique en quelques heures. Dieu seul est grand 😉

    Finalement, en ce qui concerne Poutine, il est dit (l’Abbé Souffrant) qu’un empereur de Russie (comprenez « un chef d’État russe » dans la bouche d’un clerc du 19e siècle) sèmera la guerre avant de se convertir: en quoi ne pourrait-il pas correspondre à ce profil? De dire que ce sont les États-Unis qui « débuteront » le conflit, ou Israël, ou les Saoudiens, ou l’Iran ou je ne sais trop qui et qu’ainsi Poutine ne sera pas le belligérant initial n’a aucune importance du point de vue prophétique: du moment qu’il guerroie en Europe occidentale et y sème la destruction AVANT de se convertir au Catholicisme (quitte à ordonner lui même la mise à mort du pape), cela suffit. Il est dit qu’il sera l’allié et l’ami du Grand Monarque, surgit de nulle part, et c’est la fin de l’histoire qui compte, comme ce fut le cas pour Saint Paul à qui l’on ne reproche pas les crimes de Saül, ou du roi germanique Widukind qui fut l’ennemi de Charlemagne et le persécuteur sanguinaire de l’Église avant de se convertir et d’être un saint monarque. Dieu sonde les cœurs, et Lui seul.

    En vous demandant pardon à tous de m’être tant étendu sur le sujet,

    Fraternellement en Jésus et Marie,

    Louis-M

        • InHonnorOf

          Intéressant, j’y vais de ce pas électronique 😉
          Comme ça, vous êtes certainement au courant des « Relations des Jésuites en Nouvelle France 1611-1672?  »

          Au plaisir, de la toujours capitale de la Nouvelle France.

    • Franck

      @Louis M

      « APRÈS la conversion de la Russie (n’en déplaise à nos frères Orthodoxes) »

      Pour apporter de l’eau à votre moulin.
      Taraudé par un lien fournit récemment par notre ami Géocédille, j’ai eu l’intuition de faire des recherches sur les raisons de l’échec du Concile de Florence.
      Je crois être en mesure de vous livrer le fil conducteur qui hélas semble être une constante dans l’histoire.
      Voulez-vous bien examiner ces éléments?: (sources wikipédia)

      Gémiste Plethon

      « Pléthon naquit probablement entre 1355 et 1360 à Constantinople. Encore jeune, il fit ses études chez Elisha (Elissaios), un Juif probablement adepte de la Falsafa (recherche de la sagesse chez les musulmans), à « la cour des barbares ». Certains auteurs identifient cette cour avec Bursa2, mais il est plus probable qu’il s’agisse d’ Andrinople devenue depuis sa conquête par le sultan Murad Ier en 1365 non seulement la capitale de l’émirat, mais aussi un centre de savoir à l’égal du Caire et de Bagdad3. C’est là qu’il étudia Aristote, Zoroastre et la philosophie cabalistique hébraïque4.
      À Mistra, il enseigna la philosophie, l’astronomie, l’histoire et la géographie tout en écrivant sur ces sujets et en compilant des résumés de nombreux auteurs classiques. Il eut parmi ses élèves Marc Eugenikos qui devait être le chef de file des antiunionistes au concile de Florence, Basilius Bessarion, futur évêque métropolitain de Nicée, et Georges Scholarios qui, sous le nom de Gennade II, devait devenir le premier patriarche de Constantinople après sa chute aux mains des Ottomans. »

      Marc d’Ephèse
      « Marc naît en 1392 à Constantinople et il est baptisé sous le nom d’Emmanuel. Son père, Georges, est chef de la justice du Sakellion et diacre orthodoxe. Sa mère, Marie, est la fille d’un docteur dévot nommé Luc. Emanuel apprend à lire et à écrire avec son père. Il a un jeune frère, Jean. Marie demande à Jean Chortasménos de continuer l’éducation d’Emmanuel. Jean devient plus tard le métropolite Ignace de Sélymbrie. Le savant et philosophe Gemiste Pléthon participe aussi à l’éducation du jeune homme ».

      Gennade II Scholarios
      « À la chute de Constantinople il est fait prisonnier. Trois jours après, Mehmed II, voulant s’assurer de la loyauté de la population grecque et éviter qu’elle cherche à susciter une nouvelle croisade, le nomme patriarche en raison de ses opinions anti-occidentales. Il est sacré patriarche le 6 janvier 1454 par le métropolite d’Héraclée du Pont. Sainte-Sophie ayant été transformée en mosquée, il installe le patriarcat à l’église des Saints-Apôtres, puis, après sa destruction, à l’église Pammakaristos. »

      Gémiste Plethon, ce cabaliste ésotérique Talmudique a donc été le mentor de Marc d’Ephèse mais aussi de Gennade II Scholarios .
      Tous les deux,successivement,chefs de file acharnés des anti-unionistes……Curieux, n’est ce pas?
      Le plus triste dans l’histoire de cet échec c’est que Jean VIII paleologue, qui avait initié ce rapprochement et le souhaitait ardemment sur fonds de menace Ottomane avait eu la triste idée de se flanquer également de ce même individu. S’Il s’en écarta un peu plus tard, horrifié par toutes les hérésies propagées, poussé aussi par le ressentiment d’une grande partie de la population à son égard, le mal était fait! Les ottomans prirent le pouvoir, la réconciliation devenait impossible, le schisme était consommé!
      La Synagogue de Satan laisse toujours sa trace malgré tout. Il suffit de chercher avec obstination et il est rare de ne pas la trouver derrière un fait historique destructeur. Je pense que l’on pourrait faire une compilation accablante parfois sur des faits les plus inattendus.

      (Ce n’est pas forcément un hors sujet:

      • geocedille

        Votre démonstration est unilatérale, Frank, etant donné que Bessarion, qui fût egalement élève de Mégiste Phléton, etait le chef de file des partisans de l’union avec les Latins au Concile de Florence.
        Il etait d’ailleur si actif que le pape le fit cardinal de l’Eglise Romaine avant qu’il ne revienne à Constantinople. Nomination d’une grossière maladresse, les Grecs prirent cette promotion pour le payement de sa trahison de la foi orthodoxe.
        Le Cardinal Bessarion eut ensuite une longue carriere comme legat du pape.
        Bref, le cabaliste n’est pas la cause de l’echec de l’union.
        L’élite byzantine voulait l’union dans l’espoir desespéré d’un renfort occidental.
        Le peuple byzantin detestait les occidentaux depuis la 4e croisade surtout à cause du régime féodal que Baudouin de Flandre, quand il s’est emparé du trone impérial byzantin, a imposé aux Grecs.
        N’oubliez pas que les Byzantins etaient des citoyens romains. Libres. Ils ne se désignaient d’ailleurs pas comme Grecs mais sous le terme de Romios (Romain). Le Catholicisme etait devenu pour eux indissociable de l’ignominie de la féodalité qui leur semblait autrement plus humiliante que le statut de millet que pratiquaient les Ottomans, lesquels, de plus, se montrait plus tolérant religieusement avec les peuples chrétiens conquis que les catholiques qui avaient pendu et brulé des popes et des moines pour les forcer à passer au Catholicisme. Bref, les occidentaux s’étaient grillés au dernier degré auprès du peuple.
        C’est pourquoi le grand duc Luc Notaras, deuxieme personnage de l’empire, a crié devant Sainte Sophie, pendant que l’empereur y célébrait la messe latine : « Plutôt le turban des Turcs que la mitre des Latins! » Tout cela pour dire que l’Empereur Constantin etait très isolé dans sa tentative d’union avec Rome.
        Désolé de présenter les choses aussi cruemment, mais si vous voulez comprendre le fossé avec les orthodoxes, il faut vous interesser à ce qu’ils pensent des Catholiques et pourquoi.

        • Franck

          @Geocedille
          ne sous-estimez-vous pas le diviseur?
          J’avais bien noté la présence de Bessarion le métropolite de Nicée. Peut-être était-il moins infecté? Le fait qu’il se soit rangé (comme la totalité des représentants des délégations) aux arguments de Rome, n’en fait un traître que pour la cause schismatique.

          Sûr que cette défection a du faire enrager notre très cher Gémiste « réconciliateur de tout les peuples ».

          Dire que la population Grecque toute entière était contre l’union avec Rome, n’est-ce pas abusif et relayer un élément de propagande largement entretenu par ceux qui détenait (et qui détiennent) en sous-main le pouvoir de manière indirecte. N’avaient-ils pas placé leurs pions, (un peu comme aujourd’hui, dans les nations occidentales et ailleurs) cf: »Livre d’Esther ».
          Est-ce la Foule entière qui a répondu « Barabbas » à la question de Pilate, où quelques individus placés judicieusement au milieu d’elle, pour influencer avec la véhémence et l’arrogance (propre aux disciples de Satan), la masse des tièdes ou des indécis?

          Il existe un autre son de cloche chez JACQUES G. PITZIPIOS, dans son livre l’Eglise Orientale (lien plus bas).
          C’est en quelque sorte l’Histoire non officielle, cachée ou « complotiste » mais l’origine et le parcours de ce Monsieur méritent que l’on s’attarde un peu sur ses arguments…

    • geocedille

      Traduit dans quelle langue et par qui?

      Πάτερ ἡμῶν ὁ ἐν τοῖς οὐρανοῖς·
      ἁγιασθήτω τὸ ὄνομά σου·
      ἐλθέτω ἡ βασιλεία σου·
      γενηθήτω τὸ θέλημά σου,
      ὡς ἐν οὐρανῷ καὶ ἐπὶ τῆς γῆς·
      τὸν ἄρτον ἡμῶν τὸν ἐπιούσιον δὸς ἡμῖν σήμερον·
      καὶ ἄφες ἡμῖν τὰ ὀφειλήματα ἡμῶν,
      ὡς καὶ ἡμεῖς ἀφίεμεν τοῖς ὀφειλέταις ἡμῶν·
      καὶ μὴ εἰσενέγκῃς ἡμᾶς εἰς πειρασμόν,
      ἀλλὰ ρῦσαι ἡμᾶς ἀπὸ τοῦ πονηροῦ.
      Ὅτι σοῦ ἐστιν ἡ βασιλεία καὶ ἡ δύναμις καὶ ἡ δόξα εἰς τοὺς αἰῶνας.
      ἀμήν.

      Transliteration à la manière Herasméenne

      Pater hēmōn, ho en tois ouranois;
      hagiasthētō to onoma sou;
      elthetō hē basileia sou;
      genethetō to thelēma sou,
      hōs en ouranōi, kai epi tēs gēs;
      ton arton hēmōn ton epiousion dos hēmin sēmeron;
      kai aphes hēmin ta opheilēmata hēmōn,
      hōs kai hēmeis aphiemen tois opheiletais hēmōn;
      kai mē eisenenkēis hēmas eis peirasmon,
      alla rhusai hēmas apo tou ponērou.
      Hoti sou estin hē basileia, kai hē dúnamis, kai hē doxa eis tous aiōnas.
      Amēn.

      Mot à mot exact (moche mais reproduction exacte de la phraseologie grecque)

      Père nôtre, celui dans les cieux;
      Sanctifié le nom tien;
      Vienne le règne tien; (ou le royaume)
      Naisse la volonté tienne;
      Comme en cieux, aussi sur la Terre.
      Le pain nôtre le supersubstantiel donne nous aujourd’hui;
      Et laisse nous les dettes (debit) nôtres
      de même que nous nous laissons les dettes (crédits) nôtres;
      et ne nous induit pas en tentation,
      mais delivre nous des (choses) du malin
      Parce que tiens est le règne, et la force et la grâce dans les siècles
      Amen.

      Les mots entre () completent le sens pour coller aux mots grecs.
      C’est la « traduction » la plus neutre qu’on puisse produire.

      • InHonnorOf

        Merci @Geocedille, c’est fait avec on ne peut plus de précision 😉

        Juste comme ça, pour quoi le « Amen » ? N’est-ce pas un mot de source égyptienne qui commande l’ouverture à Dieu ? Et devrait donc être placé au début ?

        Merci encore.

      • Gaston Desmedt

        Géocédille, je n’aime pas le mot « induit », qui, si je ne me trompe pas, contient l’idée de « poussé dedans », enfin c’est l’idée que je m’en fait. Or, Jacques dit : « Que personne, lorsqu’il est tenté ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise..Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort. » (Jacq. 1: 13-15). Moi-même je disais, il y a longtemps  » Ne vous fait pas entrer en tentation », mais ce n’est pas beaucoup meilleur. Maintenant je dis : Ne nous laisse pas entrer (ou succomber) dans la tentation ». Cela me semble plus juste, car la suite dit « mais délivre-nous du mauvais ». C’est celui-ci qui nous pousse, qui nous excite à satisfaire nos convoitises, indépendamment du mal que cela pourrait causer à notre prochain. La pratique de l’amour du prochain doit passer au-dessus de la satisfaction de nos égoïsmes charnels, et nous préserver des tentations à mal faire. Gaston

        • Gaston Desmedt

          Non InHonnorOf, le mot Amen contient l’idée « Que cela soit ainsi », « Que cela soit approuvé » ou « Accomplis ». C’est l’assistance qui dit l’Amen, selon l’apôtre Paul, qui donc approuve la prière faite en son nom. Gaston.

        • InHonnorOf

          @Gaston, Geocedille :
          Apocalypse 3 :(14) « Note encore pour l’ange de l’Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le Témoin fidèle et véritable, le Principe de la création de Dieu.

        • Ragnar Lodbrok

          Apocalypse 3; 14
          Notes de ma bible Osty: l’Amen le Oui personnifié .
          Jésus-Christ est la Vérité absolue, le type même de la fidélité qui met le sceau à toute vérité et perfection.
          La note renvoie à Apocalypse 1; 7 qui se termine par Oui Amen et en note: traduction du terme suivant Amen … plus quantités innombrables de notes.

        • InHonnorOf

          Merci @Ragnar et meaculpa comme dirait l’autre je ne suis pas allé de ma bible Osty mais d’une autre. Alors effectivement dans Osty on y écrit  » l’Amen « , le  » Oui personifié  » intéressant non? Ensuite entre parenthèse (Allo), une interjection servant à commencer une conversation (que l’on utilise beaucoup an Nouvelle France croyant que celà vient de l’anglais « hello » ce qui n’est vraissemblablement pas le cas.

          En 1;7 ça précise encore le Oui ! et les auteurs y ont mis le point d’exclamation.

          Donc Amen peut avoir une signification selon le contexte (mais toujours la même). Du moins c’est ce que j’en (Jean) déduit ;-). Il peut être placé avant ou après peu importe.

          Sauf que je n’en sait pas encore l’origine et Osty ne l’indique pas même si j’ai appris beaucoup avec vos réponses.

          Amen 😉

      • Watson

        Salut Louis, si vous dites qu’ il faut s’arrêter à Fatima alors votre article est caduque, notamment la partie « A Akita, elle rappelle les conséquences. »
        En quoi croyez vous ?

        je reconnais que l’on puisse changer d’avis sur un sujet, mais lorsque vous « pondez » l’un de vos derniers articles avant votre « killshot day », et que vous le remettez si vite remis en cause pour partie, ça me laisse perplexe sur vos compétences dans ce domaine qui est non Biblique…(pas de versets…)

        • dalencourt

          Watson, dans Akita il y a les mêmes infos qu’à la Salette et à Fatima. On peut donc s’en passer.
          Dans mon article, je dis que cette apparition vient confirmer les deux précédentes, ce qui est vrai.
          Si on doute de la réalité de celle-ci, cela veut dire qu’elle peut venir de l’adversaire. Dans ce cas, celui-ci s’est contenté de confirmer ce qui a déjà été dit par le Ciel, il n’ajoute rien de plus. Le message d’Akita n’est donc ni dangereux ni subversif. L’écarter par précaution ou le conserver ne change rien à l’affaire.

  19. Watson

    “Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi”
    Pour connaitre le Portugal, je puis vous dire que je ne ne vois pas en quoi est conservé le dogme de la foi en ce 21è siècle !
    Mais bon pourquoi pas ?

    Partant de là, et pour faire de « l’interprétation primaire », ce qui est cocasse, comme je l’ai déjà dit c’est que Lisbonne est aussi une ville aux 7 collines… !

    « C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise. » ( Apocalypse 17 : 9)

    • la Mésange

      Moi non plus ! Cette phrase me fait douter de la véracité de ce qu’on rapporté les enfants de Fatima…il est clair que ce qu’elle annonce est complètement faux : le Portugal est aussi pourri que le reste !
      On peut penser que les enfants l’ont inventée ou ont cru l’entendre. Du coup, je n’accorde pas une importance excessive à toutes ces apparitions et révélations privées, car allez dêméler là-dedans ce qui est véridique de ce qui a été inventé, maintenant !!
      Je sais bien que certains se mettent à hurler quand ils m’entendent dire ça : à les croire les révélations privées seraient des dogmes de foi…pfff…

      • Louis M (@LouisAMDG)

        +JMJ+

        Chers amis, puisque la phrase est au futur, je vous ferai remarquer qu’elle exige un préambule ou une précision puisque, de ce que nous en savons, elle ne manifeste sémantiquement aucune garantie qu »il s’agisse d’une déclaration en continue immédiat avec le moment ou elle est révélée.

        Imaginez un instant:

        « (Puisqu’il sera devenu l’asile du Vicaire de mon Fils) au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi »

        ou encore

        « Au Portugal se conservera toujours le dogme de la Foi (car Rome aura détruite par l’impie) »

        Cette phrase révèle au contraire 2 choses d’une importance cruciale:

        1- Le Portugal recevra vraisemblablement une grâce qui ne s’explique que dans le contexte du Plan divin, lequel nous échappe évidemment, d’autant plus que, dans ce cas précis, on nous cache volontairement ce qui en a été révélé.

        2- Le « 3e secret » révélé en juin 2000 est un faux… puisqu’il ne contient PAS cette phrase qui devrait y être.

        Fraternellement en Jésus et Marie,

        Louis-M

        • la Mésange

          Bof bof…toujours veut dire : toujours.
          Le dogme de la foi peut REAPPARAITRE dans l’avenir au Portugal, comme vous le dites. Mais là il est écrit « se CONSERVERA TOUJOURS ». Il y a donc un problème.

        • SYMPHORIEN

          …Pour en revenir au Portugal, Alexandrina Maria Da Costa (mystique Portugaise) avait supplié notre Seigneur Jésus Christ d’épargner le Portugal de la seconde guerre mondiale. Sa fervente prière fut acceptée . « Gare au Portugal s’il ne correspond pas à une telle grâce » fut la réponse de Jésus à cette âme privilégiée. En effet, le Portugal est la seule nation à ne pas avoir participé à ce conflit mondial..!..bien sûr, dans les livres d’Histoire, vous ne lierez jamais la vraie origine d’une telle grâce!…

        • cappai

          Ce n’est pas la foi du peuple bon et merveilleux des portugais qu’il faut sauver,c’est son économie. Ils sont un exemple de bonté, de générosité.
          Je suis allé à fatima encore cette année, j’ai prié maintenant j’attends…
          Dieu lis dans le coeur des hommes et toute l’humanité aura à manger.

      • Petros

        Je cautionne La Mésange. Je retiens de Fatima qu’effectivement prier tous les soirs et se confesser tous les mois sont d’excellents conseils. Pour le reste qui vivra verra et effectivement trop de révélations tuent la révélation (cf. Akita si désormais le doute s’installe).

      • Ragnar Lodbrok

        Ne fait-on pas une différence entre révélations privées et apparitions mariales?
        Ceci dit je suis d’accord que ni les révélations privées ni les apparitions mariales ne sont des article de Foi.
        J’ai déjà eu l’occasion de le dire ici.
        Mais quelle sorte de catholique serait un catholique qui ne croirait pas aux apparitions de Lourdes?

        • Watson

          Que doit on retenir Ragnar votre affirmation ou votre question plutôt déconcertante !
          Vous dites une chose et son contraire ?

        • cappai

          J’ai un ouvrage qui parle des apparitions mariales notamment celles de fatima…et puis nous vivons dans la matrice des faux dieux.chacun fait sa propre réalité, ils nous restent tout de même notre conscience et notre liberté de penser.

        • Franck

          @La Mésange
          Que le Portugal soit, comme toute les nations, aujourd’hui gouverné par des FM hostiles (et c’est peu dire ) à la religion catholique, et donc officiellement apostate, c’est une certitude. Mais nous ne pouvons nier que le Portugal reste une nation Catholique.
          J’en veut pour preuve la particulière gentillesse des Portugais dans leur ensemble comme le rappelle si justement @cappai
          @cappai
          sous ce pseudo, se cacherait-il un descendant illustre mal orthographié? Ne me dites pas que votre grand-père s’appelait Hugues, ça remonte à beaucoup plus loin. :-S

        • scaletrans

          Le Portugal a bénéficié d’un des plus grands hommes d’état du vingtième siècle, Salazar. Un grand économiste qui a su libérer son pays de la dette… que ses successeurs se sont empressés d’augmenter, ce que le pays paye maintenant. Mais ces qualités, il les tenait de sa foi catholique profonde.

        • Franck

          Tiens on dirait que j’ai bégayé moi-aussi.
          Alerte! dalencourt, c’est une épidémie, il faut décontaminer le blog!

        • Ragnar Lodbrok

          Watson,
          Question déconcertante que pour un non catholique!
          Reprenez mon commentaire en faisant preuve d’empathie. Mettez vous ponctuellement dans la peau d’un catho, et là vous verrez , vous comprendrez!
          Au cas improbable ou ce ne serait pas le cas, je me ferai un plaisir de vous éclairer.

  20. Renaud

    Merci LouisMLouisAMDG pour tous ces nombreux développements fournis et extensions de réflexion ci-dessus.
    Mais vous ne citez pas le descendant direct de Louis XIV, le Duc d’Anjou, Louis XX s’il montait aujourd’hui sur le Trône de France. Il n’a pas encore 40 ans à ce jour, marié deux enfants. Il est né à Madrid et est d’ascendance franco-espagnole et a la double nationalité.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Bourbon_%281974%29
    Je croyais savoir que les descendants de cette branche des Bourbons directe depuis Louis XIV (celle de l’actuel Roi d’Espagne Juan-Carlos, hélas assez libéral et coopté par des forces peu chrétiennes) ne pouvaient pas prétendre à la couronne de France. Mais j’ai entendu des personnes disant être au fait de ces questions et qui disent que ce serait tout à fait possible qu’un de ces Bourbons d’Espagne puisse accéder à la couronne de France, selon toute vraisemblance,ce serait tant mieux. Ce serait d’ailleurs beaucoup plus clair que les nombreuses incertitudes et embrouilles qui planent toujours sur les prétendants à la succession seulement franco-française à la couronne de France. Il y a, bien entendu, la branche d’Orléans qui, d’après ce que j’ai entendu dire, et ça cadrerait tout à fait avec l’histoire, que les d’Orléans seraient le ‘joker’ maçonnique au cas où la monarchie reviendrait en France.
    Pour ma part, Je regarde avec bienveillance la Monarchie catholique, cette fois très instruite par plus de deux siècles de Révolution française; certes révolution « thermidorienne », mais révolution quand-même. L’actualité la plus brûlante parle d’elle-même. Il y a un blog très intéressant, prudent et équilibré qui mène un travail sain et très fécond.
    Voir: christ-roi.over.blog.com
    Pour en revenir au Portugal, je crois que je l’ai déjà signalé ici, il y aurait une tradition qui dit que le Portugal (étymologiquement Porto Gallo ou Port Français) serait le fief mystique de la France. Quelqu’un aurait-il eu des échos là-dessus? Pour avoir été plusieurs fois au Portugal, et surtout ce que je connais des Portugais qui, avec leur spécificités propres, comme chaque peuple, ont, statistiquement, les mêmes défauts et les mêmes qualités que tout le monde, et ainsi qu’il est dit plus haut, donc même si le Portugal est pourri comme les autres pays (aujourd’hui c’est plutôt banal…) si au Portugal l’on y conservera le dogme de la foi, cela ne change rien à l’ordre des chose s’il doit s’en manifester un; et cela ne m’étonnerait pas qu’au Portugal la foi y soit sauve.

    • Louis M (@LouisAMDG)

      +JMJ+

      Cher Renaud,

      Je ne cite pas Mgr le Duc d’Anjou puisque de facto il est de la liste des prétendants « connus » ce qui, selon la prophétie, l’exclut de facto. N’y voyez pas une condamnation du légitimisme de ma part, bien au contraire: je suis « sympathique » à ce prince, mais puisque le trône n’est plus, je laisse à Dieu le soin de régler les détails du retour des lys. Je n’ai non plus rien contre le « Comte de Paris » (titre assez rigolo dans les faits… les révolutionnaires ont de Louis XVI un « Capet » et les Orléans se font Robertiens! C’est de « l’intégrisme » lexique!) Néanmoins, sachez que dans le cas de l’histoire familiale de « Louis XX » comme dans celle du « Comte de Paris », il existe des historiettes qui introduisent un doute sur la filiation légitime (j’ai parlé de l’affaire Chiappin dans mon intervention précédente, et il existe bien quelques histoires à scandales chez une certaine grand-mère du Duc d’Anjou, mais passons). Dans les faits, puisque Couronne de France il n’y a pas pour l’instant, il est impossible de départager la question des légtimités.

      L’argument des Orléans sur les renonciations de Philippe V au trône de France pour lui et ses descendants est juridiquement valide (le Traité d,Utrecht a été ratifié par le roi de France, Louis XIV). Mais certains, n’ayant pas tort, parleront d’un cas d,exception introduit par l’extinction – officielle- des Bourbons directs, depuis la mort du Comte de Chambord.

      L’argument des légitimiste tient tout entier dans la négation de l’argument des Orléanistes et insiste sur l’aînesse du Duc d’Anjou (mais là encore, on peut couper les cheveux en dix). L’idée de la disqualification implicite des Orléans en raison de l’appartenance à la Franc-maçonnerie de plusieurs d’entre eux et en particulier du régicide de Philippe Égalité et de l’usurpation de Louis-Philippe est caduque: l’on ne saurait priver un fils de ses droits légitimes – si tels ils étaient – en raison des péchés de ses aïeux. Évidemment, « ça regarde mal » comme on dit chez nous, mais n’empêche, du moment que l’actuel Comte de Paris n’en est pas ou s’en retire, S’IL ÉTAIT L’HÉRITIER NATUREL ET OFFICIEL DU TRÔNE, l’on ne pourrait pas le priver de son héritage pour CETTE raison. Pensez que le bon roi Henri était…HUGUENOT! Une fois converti et sacré, tout était oublié… (enfin, peut-être pas pour Ravaillac…) Disons pour l’instant que j’ai personnellement demandé au Comte de paris s’il était prêt à poser le Sacré-Coeur au centre de ses armes, et il a esquivé – avec élégance – la question…

      La pensée « providentialiste » ne repose que sur la seule confiance en Dieu en tout cela: à Lui appartient la décision. Si cette décision consacrait « Louis XX », alors Vive Louis XX… si c’était le Comte de Paris? Qu’il en soit ainsi! Néanmoins, SI jamais il existe un descendant de Louis XVI et que cela soit prouvé, la question ne se pose MÊME PLUS.

      Pour l’instant je m’en tiens aux conclusions qui sont le fruit de 20 ans d’interrogation et de recherches, et je crois que, le moment venu, tout ce que j’ai dit sur la France et la Nouvelle-France devrait être confirmé.

      Je terminerai en déplorant la partisanerie, la mesquinerie et la rivalité qui déchire « prétendants » et « royalistes »: quel triste spectacle d’une indignité qui scandalise. Souvenons-nous de Jeanne d’Arc qui affirmait, inspirée toujours, que « plus nous serons du noble Sang de France, mieux cela sera »… Si ces princes étaient aussi Catholiques qu’ils l’affirment, ils auraient compris que leurs ambitions ne peut même pas être un élément à considérer dans la situation actuelle:seules comptent la Volonté de Dieu et le bien de la France! Ces querelles stériles entre « branches » cousines prouvent qu’au delà du peuple de France, ce sont les membres de la Maison de France qui ne sont pas prêts/dignes pour une restauration de la couronne, laquelle appartient au Christ, le roi hypothétique n’en étant que le « lieu tenant » (selon les mots même de Ste Jeanne d’arc, encore!) comme le Pape n’est point le Chef ultime de l’Église, qui est Notre-Seigneur, mais son » Vicaire ». Prions pour tous ceux qui en ont besoin et Dieu départagera les grâces selon les besoins de chacun, pour le salut des individus, puis des peuples.

      Fraternellement en Jésus et Marie,

      Louis-M

      • Le Précurseur

        Cher Louis-M.
        Connaissez-vous un petit ouvrage de M.M. de RASKY « Tuer le Roi Louis XVII, Sauver l’Homme » ?
        Edité en 1950, j’en possède un exemplaire. Il est extrêmement intéressant et pose réellement question sur l’hypothèse de la survivance de petit dauphin… Personnellement, je crois à cette hypothèse car le meilleur moyen de tuer l’idée de la monarchie dans l’esprit des gens, c’était de conserver vivant le dauphin; mais mort, la succession passait directement légitimement aux frères de Louis XVI, tandis que vivant mais invisible, plus personne ne savait quoi que ce soit et depuis, le doute subsiste, redoutable stratégie mais, fort heureusement, Dieu veille…:)

        • scaletrans

          J’ai bien connu Marie Madeleine de Rasky. Elle avait publié sur le même sujet « La double substitution des enfants de France »

        • Louis M (@LouisAMDG)

          +JMJ+

          Cher Précurseur,

          Nos propos et nos patronages (St- Jean Baptiste pour votre pseudo et pour les Canadiens-français) montrent bien des affinités! 🙂

          Je n’ai malheureusement pas connaissance de cet ouvrage dont vous faites mention, et c’est bien dommage, puisqu’il semble exprimer des idées qui rejoignent bien celles que je me suis faites après tant d’années: Un roi improbable, perdu chez les roturiers (ses enfants le sont), emmené au loin mais que l’on sait (en milieu concerné) toujours vivant: Louis XVIII et Charles X sont de facto illégitimes et le cas Louis-Philippe ne mérite même pas mention. Voilà l’oeuvre de Robespierre (car c’est je crois, lui le maître d’oeuvre de cette fourberie) et voilà qui explique aussi que le Dauphin ait pu être exhibé par les chefs Vendéens avant d’être emmené (à ce que je crois) en Angleterre et, de là. « ailleurs » par le biais des Jésuites, dans une population Catholique, peu curieuse, francophone et protégée par la Couronne d’Angleterre… Je vous laisse deviner quel serait cet endroit. Il s’agit d’une théorie et d’un filon auquel j’ai trouvé plus d’arguments qu’il n’en faut et sur lequel j’écrirai à la fin de ma maîtrise, s’il n’est pas trop tard d’un point de vue événementiel…

          Un Français que j’ai brièvement connu(1993), traditionaliste et de petite noblesse, résidant près de Québec, m’a un jour affirmé que « le Dauphin a été hébergé une nuit durant dans sa famille » avant d’être emmené ailleurs. Je me suis souvenu du nom de l’endroit en question puisque la raison de sa confidence a initialement été qu’un coin de pays près de sa région d’origine (« La guilbauderie ») évoque mon nom de famille (vous l’aurez deviné en décortiquant « guilbauderie »). Toujours est-il que d’après ce brave homme, le prince était accompagné de clercs et de miliciens Chouans. Comme je n’ai aucune raison de croire que mon interlocuteur fut menteur (bien au contraire) j’ai la certitude que l’enfant a été emmené en Vendée pour être évacué. Le reste de mes pistes se trouvent dans les circonstances historiques et le contexte particulier du lieu d’exil présumé. Bien qu en’étant pas sur le point de publier, je continue à accumuler les infos.

          J’ai enfin connu un autre français, connu celui-là, qui s’est d’abord fait connaître sous le nom de « Michel Morin » en écrivant des analyses des centuries de Nostradamus. Je l’ai par la suite vu sur une chaîne locale de télévision communautaire montréalaise dans les années 80, entouré de gens peu recommandables (des « ésotéristes » et autres « ufologues »). Le monsieur Morin en question n’était certes pas de la plus grande orthodoxie en matière de religion. N’empêche que lors de notre rencontre il m’a assuré être convaincu que « le grand monarque est au Québec en ce moment et a environ 20 ans (1985) » J’ai ensuite perdu trace de l’écrivain en question.. suis allé à Paris/Versailles/Reims en août 1991, ou j’ai reçu la grâce de la conversion le 15 août à Saint-Nicolas du Chardonnet. Revenu au Canada, j’ai tenté de localiser une chapelle de la Tradition, ce qui m’a emmené à Montréal à la FSSPX…et après quelques conversations avec le curé je me fais dire qu’un Français l’a approché pour soumettre un manuscrit sur Louis XVII aux publications de la FSSPX (Fideliter)… et ce Français dénommé Michel Wartelle n’était autre que …MORIN! Dieu a de curieuses façons de solliciter notre attention! J’ai lu le manuscrit que le prêtre m’a remis, lequel était une ébauche du livre (alors à paraître) « Louis XVII ou le secret du roi ». Wartelle/Morin prétend que les deux fils de Louis XVI auraient survécu! Selon lui, Naundorff serait le premier Dauphin et le « Baron de Richemont » serait Louis XVII! Disons que j’ai de sérieux doutes (pour 1000 raisons plutôt qu’une) et que surtout que je ne pouvais faire aucun lien avec les confidences reçues en 1984 à savoir que le Grand monarque, descendant de Louis XVII, serait de ma génération et vivrait (alors du moins) au Canada: Richemont serait décédé sans descendance connue, outre l’histoire abracadabrante d’un mariage forcé avec une princesse portugaise en très jeune âge, union dont serait né un enfant. Malgré toutes les inconsistances, la récurrence d’événements et la parfaite « synchronicité » de ces événements furent suffisamment intrigants pour me lancer sur ma propre enquête! J’ajouterai enfin que ce Wartelle est désormais un défenseur acharné de la survie de …TOUS les Romanov, sauf Nicolas II. Il a même été invité sur « Secret d’histoire » consacré au meurtre de la famille impériale russe.

          Vous comprenez ainsi ma ‘sensibilité » sur les sujets liés à la descendance de Louis XVII et aux prophéties concernant le Grand monarque 🙂

          Fraternellement en Jésus et Marie,

          Louis-M

      • Ragnar Lodbrok

        Désolé, mais il faut être royaliste pour le comprendre .
        Ce n’est pas une question d’intelligence, mais de sensibilité, de Foi, de connaissances historico-religieuses et d’Espérance.

        • Ragnar Lodbrok

          Mon Cher Louis M,
          C’est toujours un plaisir et une grande joie pour moi de constater nos convergences.
          Mais par pitié laissez moi le droit exclusif de vous complimenter.
          J’ai commencer le premier et j’ai toujours été avide de vos commentaires.
          Il ne faut pas de réciproque si non, les bonnes âmes plus lettrées que moi et un brin moqueuses ou perfides ne manqueront pas de nous dire:  » Asinus asinum fricat »
          Je serais le premier à en rire! 😉 jaune!

  21. Laurent

    Pour rappel, la Russie est aussi le berceau du sionisme. Les communautés juives du monde entier y étaient vivement opposées à ses débuts, avant qu’il ne triomphe et prenne une part importante dans l’histoire de ces dernières temps.

        • la Mésange

          Ragnar, il y a des prêtres qui pensent que les papes actuels sont bien papes et qui pourtant sont non una-cum. Le problème ne peut donc pas se réduire à la division assez artificielle entre sédévacantistes et non-sédévacantistes. Exemple type : les Pères du site Traditio (américains).

      • la Mésange

        Petros, moi qui ne suis pas « FSSP », mais plutôt sympathisante sédévacantiste, disons à 90%, comme je l’ai longuement et « moûltement » expliqué, puis-je tenter une réponse ?
        Si j’étais prêtre, le problème de l’una cum serait certainement vital pour moi, et il est fort possible que je refuserais de le prononcer.
        Etant donné que je ne suis pas prêtre et que je me contente donc d’assister à la Messe, je considère qu’il n’est pas de mon ressort (ni dans le droit, ni dans les faits) de me tourmenter concernant l’una cum.

        1) Dans le droit, c’est l’intention du prêtre et son libre arbitre qui sont la mesure de la chose. S’il y a péché de dire una cum (ou a contrario de refuser de le dire), le péché est sur le prêtre, non sur ceux qui assistent à la Messe. Logique.

        J’assiste habituellement à des Messes qui sont una cum. Ceci étant dit, s’il y avait une Messe non una cum près de chez moi, j’irais à celle-là….mais de là à comprendre ou cautionner les sédévacantistes qui s’abstiennent des sacrements pendant des mois entiers, voire des années, parce qu’ils n’ont qu’une Messe una cum à portée de main et refusent d’y mettre les pieds, là, non, je ne suis pas d’accord.

        2) Dans les faits, il est impossible de savoir ce que le prêtre dit ou ne dit pas, à moins qu’il n’aille le crier sur les toits. Même le servant qui est juste à côté peut ne pas entendre si le célébrant dit ou non « una cum ».
        Plusieurs prêtres de la FSSPX sont connus pour être « non una cum ». Quand on les interroge sur le sujet en privé, ils le disent simplement. Cependant ils n’en font pas état, sinon ils seraient éjectés de la FSSPX. D’autres le sont certainement mais avec la plus grande discrétion si bien que personne n’est au courant, sauf peut-être leur servant de Messe. Si par chance celui-ci est discret, cela ne se sait pas…

        Voilà mon opinion, que vous ne me demandiez pas ! :))

        • Ragnar Lodbrok

          De fait c’est un problème qui me dépasse et c’est effectivement l’affaire du prêtre.
          De fait cela me parait juste un moyen comme les autres de diviser et diviser encore et diviser toujours ce qui reste de la catholicité!
          Et vous verrez que demain des catholiques toujours plus catholiques que les autres nous trouveront encore une autre raison de nous diviser et encore et toujours!
          Je suis pour ma part persuadé que nous trouverons des saints des deux cotés.
          Saints qui auront été excommuniés respectivement par les ultras des deux côtés!
          Et comme je ne veux pas prendre parti, je serais excommunié par les deux!
          Intéressant! Non?

        • la Mésange

          sic « Et comme je ne veux pas prendre parti, je serais excommunié par les deux! »

          bah, nihil novum sub sole : dans mon cas, ça fait longtemps que c’est fait ! Je me suis mis Surennes à dos avec mon site, et beaucoup de sédévacantistes me détestent sans même m’avoir jamais parlé (par exemple le webmaster de « catholicapedia blog », le pauvre homme).
          Mais il y a aussi des gens intelligents dans les deux camps.

        • Petros

          Merci La Mésange. Je suis content que vous ayez voulu me donner votre avis. Comme je l’ai déjà mentionné, je comprends tout à fait le raisonnement sédévacantiste. Pour être précis : je comprends l’argumentation du « problème ». C’est la formulation de la solution qui me laisse perplexe a fortiori à la vue des dérives que cela peut engendrer – non, Linus II ne m’a pas entièrement convaincu 🙂
          Me concernant, je ne suis pas « FSSP » plutôt que autre. Je recommande simplement la messe en latin. Mais naturellement je ne suis pas ingrat et c’est là que j’ai (re)trouvé la foi – donc je rends à la FSSP ce qui est de la FSSP. Et il faut bien que j’admette que l’abbé n’a rien de moderne. On pourrait le télétransporter en 1654, je suis sûr qu’il n’aurait besoin que d’1 jour d’adaptation 🙂

          Cela dit, ce discours d’una cum est l’une des pointes de l’iceberg et permettrait d’y voir plus clair.
          Il y a des arguments sédévacs et des arguments orthodoxes qui ne sont pas dénués de sens je trouve.

          Heureusement que c’est Jésus qui fera le tri entre bon grain et ivraie. J’en serais bien incapable (outre que indigne) 🙂

      • Louis M (@LouisAMDG)

        +JMJ+

        Cher Petros, je crois que dalencourt n’apprécierait pas un long détournement de son blog sur cette question, alors je serai bref:

        La question de l’una cum (abordée à l’origine par le Rév. Père Barbara et aujourd’hui promue par le Père Cékada) semble être d’une logique implacable lorsqu’acceptée dans le paradigme sédévacantiste. Or, ce n’est pas le cas: si des théologiens de haut niveau (Cajetan,St. Robert Bellarmin etc) ont exploré la question de la potentialité d’une vacance du Saint Siège en raison d’une (alors) potentielle accession d’un hérétique à la papauté, JAMAIS ils n’en ont fait un article de foi (ce qui, de toute façon n’était en leur moyen) : les théologiens, en de telles circonstances, spéculent et, au sein même de l’Église Catholique historique (celle d’avant V2…) il était possible d’avoir des théologiens aux THÉORIES opposées, bien qu’admises par l’Église. Ainsi (je sais que vous ferez des recherches 😉 ) St. Thomas d’Aquin (le docteur angélique!) et Jean Scott ne sont ils pas en accord sur tout et pour tout – ce n’est qu’un seul exemple.

        La thèse sédévacantiste s’appuie sur une logique d’hypothèses développées par des théologiens qui n’imaginaient pas (ou du moins n’espéraient pas) qu’un tel scénario fut un jour possible. Leurs conclusions sont donc des propositions. La question juridique et canonique qui nous intéresse est pourtant la suivante: l’autorité compétente à juger de ces questions est celle-là même qui est contestée parce que, dans les faits, contestable. Le sédévacantisme est, contrairement à ce que ses tenants avancent, une « position » plutôt qu’une « règle ».

        Ainsi la question de la Messe célébrée « una cum » est elle collatérale à tout le paradigme du siège vacant. Elle ne tient que dans ce cadre précis, mais de très bons prêtres (comme l’Abbé Cekada d’ailleurs) poussent la réflexion jusqu’à affirmer qu’en toute logique – selon le principe d’une hypothèse acceptant toutes les pistes de réflexions « sédé » – LA DOCTRINE CATHOLIQUE rebute à toute « participation » au sacrilège/scandale que, selon eux, constitue l’assistance à une Messe Una cum.

        Bref, je crois que la Messe est la Messe lorsque la forme, la matière et l’intention sont réunis, et qu’effectivement, seule la Messe selon le rite tridentin (MÊME dans sa version de 1962) est garante de cette réunion des 3 conditions. Ainsi sommes-nous tenus d’assister à la Messe du dimanche et des fêtes d’obligation (lesquelles varient parfois selon les pays) et que celles célébrées par la FSSPX, la FSSP sont ainsi de véritabls forteresses liturgiques (parmi d’autres, évidemment). Le reste n’est que débat de théologien et n’engage qu’au moment ou il est consacré article de foi, ce qui n’est pas prêt d’arriver.

        Fraternellement en Jésus et Marie

        Louis-M

        • Louis M (@LouisAMDG)

          Addendum: Mgr Lefebvre lui-même avait reconnu à ses prêtres le droit de faire ce choix (una cum VS non una cum) en autant, comme l’évoque la Mésange et Ragnar, que cela soit affaire privée. Vous savez, puisque je vous l’ai déjà dit en privé, que je préfère la doctrine intégrale de la PSSPX à celle plus « compromise » de la FSSP (quoique cela dépende des prêtres pcq j’en connaît un qui MËME EN CHAIRE n’hésite pas à condamner les « révisionnistes des années 1960 qui ont agit comme les pires iconoclastes »!) En « théorie » tous les prêtres de la FSSP SONT una cum, et ceux de la FSSPX le sont « majoritairement ». Comme catholique, je sais que Dieu ne me reprochera pas d’avoir omis d’envoyer un sondage à chacun des prêtres aux messes desquels j’ai assisté dans ma vie: mes « autres » péchés sont si nombreux que, même dans Son Infinie Perfection, Il « oublierait » ce détail 😉

          Fraternellement en Jésus et Marie,

          Louis-M

    • sagezen

      Laurent vous avez raison, la patrie du sionisme est la Russie

      Épanouissement du sionisme
      Le premier groupe sioniste, «Les Amants de Sion» (Hibat Sion en hébreu), est créé en 1882 à Saint-Pétersbourg à l’instigation du rabbin Samuel Mohilever. La présidence en est confiée au médecin Léon Pinsker, qui publie la même année le livre Autoémancipation, dans lequel il postule que l’antisémitisme exprime le malaise des Européens face à un peuple dépourvu de terre, le peuple juif. Il en conclut que l’antisémitisme disparaîtra à la seule condition que les Juifs se dotent d’un État à eux, comme les autres peuples d’Occident.

      Le sionisme prône le retour des juifs en Palestine, alors possession du sultan d’Istamboul et y voit un préalable à l’accomplissement des promesses divines et à l’arrivée sur terre du vrai Messie (envoyé de Dieu). Quelques centaines d’étudiants juifs de Russie commencent ainsi d’émigrer. Ils désignent leur action du mot hébreu «Alya» (ou Aliyah) qui signifie montée.

  22. gary

    Désolé de vous contredire, mais la prophétie de Geneviève Zaepffel précise qu »un prince russe serrera la main du grand monarque. Suite à la défaite politique de Degaulle en Algérie, ce dernier ayant compris que l »on ne pourrait rien faire de bons avec les arabes ( se référer aux nombreuses exactions commises en France et ailleurs au nom du dieu païen Allah,), il voulut faire une Europe de l’Ouest à L’Oural, mais sa vision politique du monde a été torpillé par les forces judéo-maçonniques, églises catholiques comprises. Il ne se passe pas une journée sans que les merdias diabolisent la Russie, mais ceci fait parti d’un plan maçonnique orchestré depuis les protocoles de Sion. Il ne faut pas confondre le régime communiste institué par les juifs Staline et Lénine, d’ailleurs à cette époque de la révolution russe presque tous les membres du gouvernement étaient des juifs. Il était interdit d’ailleurs sous peine d’être déporté dans les goulag de photographier les membres du parti. La non consécration de la Russie demandée en 1917 lors des apparitions de la Vierge aura eu des conséquences sur le peuple russe. Une consécration à l’échelon national est l’ équivalent d’un exorcisme à titre individuel. Lorsque le vrai pape consacrera la Russie comme cela fut demandé, alors et seulement alors la Russie par une retournement de sa politique diabilisée sous Satan en 1917, viendra aider la France en plein chaos social , politique et religieux. C’est pour cette raison que Geneviève Zapfell inconnue du monde du clergé responsable de l’ignorance des prophéties relatives à toutes les nations a déclaré qu »un prince russe serrerait la main du GM ,lequel essentiellement dans les prophéties relatives à la France est appelé Henry de la croix par Marie-Julie Jahenny et Henry second par Nostradamus. Les deux personnages annoncés n’ étant que la vision d’une seule personne dont on connait aussi à travers les prophéties disséminées çà et là les caractétistiques physiques et son signe du zodiaque, ce qui réduit d’autant les spéculations sur l »origine du roy de France. Ce dernier en effet , selon les prophéties de Marie-Julie Jahenny partira depuis l’Est. Marie -Julie Jahenny ne précise pas s’il s’agit d »un pays de l’Est ou depuis l’est de la France, mais Nostradamus le plus grand prophète de tous les temps a donné suffisamment d’élements pour dire qu »il se manifestera à partir de l’ Est de la France. Il parle du Lorvarin , anagramme de LorrainV ce qui signifie qu’il se manifestera sous le régime actuel de la 5em république maçonnique. Lors du grand chaos social bien avancé pour notre époque, avec un déluge d’impôts, il partira depuis l’Est recevant un signe céleste personnel et comme il est dit par la voyante Marie-Julie, il y formera une petite armée au début de sa manifestation pour refouler les musulmans hors de France comme le spécifie les quatrains relatifs à cette époque. Par ailleurs le plus grance prophète dans ses écrits à également donné la période de sa venue en fonction de coordonnées planétaires. Il précise ceci. L’an que Saturne en eau sera conjoinct, avec sol de roy ,à Reims et Aix sera reçu et oint. C’est -à-dire lorsque la planète Saturne sera dans un signe d’eau ,nous serons dans cette période annoncée depuis 1555. A savoir que Satuene est entrée dans un signe d’eau en octobre 2012 et doit y rester 26 mois, ce qui laisse entrevoir la consécration à Reims pour le 15 août 2014, sinon il faudra attendre la prochaine conjonction de 2023, Mais pour que cette consécration se fasse, les clameurs des chrétiens doivent toucher le ciel.

    Finalement, en ce qui concerne Poutine, il est dit (l’Abbé Souffrant) qu’un empereur de Russie (comprenez « un chef d’État russe » dans la bouche d’un clerc du 19e siècle) sèmera la guerre avant de se convertir: en quoi ne pourrait-il pas correspondre à ce profil? De dire que ce sont les États-Unis qui « débuteront » le conflit, ou Israël, ou les Saoudiens, ou l’Iran ou je ne sais trop qui et qu’ainsi Poutine ne sera pas le belligérant initial n’a aucune importance du point de vue prophétique: du moment qu’il guerroie en Europe occidentale et y sème la destruction AVANT de se convertir au Catholicisme (quitte à ordonner lui même la mise à mort du pape), cela suffit. Il est dit qu’il sera l’allié et l’ami du Grand Monarque, surgit de nulle part, et c’est la fin de l’histoire qui compte, comme ce fut le cas pour Saint Paul à qui l’on ne reproche pas les crimes de Saül, ou du roi germanique Widukind qui fut l’ennemi de Charlemagne et le persécuteur sanguinaire de l’Église avant de se convertir et d’être un saint monarque. Dieu sonde les cœurs, et Lui seul.

    En vous demandant pardon à tous de m’être tant étendu sur le sujet,

    Fraternellement en Jésus et Marie,

      • Ragnar Lodbrok

        C’est une grande preuve de qualité que d’être copié mais jamais égalé. 😉
        Mais à sa décharge, il faut bien avouer que réfléchir par soi-même demande parfois de trop grands efforts 😉
        Mais il nous promet une consécration à Reims le 15 août 2014 😉
        Je prépare immédiatement mes bagages 😉

        • Louis M (@LouisAMDG)

          +JMJ+

          Cher Ragnar 🙂

          « Relevez-vous! » *mdr*

          Vous semblez tenir, coûte que coûte, à me faire pécher par orgueil, et comme je vous aime bien, vous finirez par me prendre à votre jeu! :p

          Bien, rendez-vous à Reims le 15 août 2014! Il faudrait faire oeuvre utile et rassembler une foule de scrofuleux afin de donner au roi la chance de guérir quelques écrouelles! Remarquez, la modernité me fait craindre pour cette antique tradition. Imaginez qu’un conseiller royal propose de tout faire à distance? J’ai en tête cette image des « télévangélistes » américains »: J’en ai personnellement vu transmettre des « charismes » de la façon suivante: « envoyez vos dons au numéro apparaissant au bas de l’écran, je prierai pour vous sur vos lettre… maintenant touchez votre écran de télévision et demandez à Jésus de vous faire sentir sa puissance » S’il fallait que nous ayons attendu deux siècles pour avoir droit à un « le roi te touche, Dieu te guérisse » rediffusé en fin de soirée après le bulletin des actualités… La monarchie en prendrait un coup fatal 😉

          Fraternellement en Jésus et Marie,

          Louis-M

    • Franck

      Ah oui. C’est énorme.
      La seule explication pour sauvegarder la réputation de Gary, est qu’il a sauvegardé votre texte sur une page qu’il était en train d’écrire. Ensuite une erreur de manipulation l’a fait saisir l’ensemble des deux paragraphes.
      Quoique dans cette hypothèse votre signature apparaîtrait au bas du document…. Le mystère reste entier.

  23. michel

    Bonjour,
    Message de Jésus, reçu par Maria de la Divine Miséricorde, le 7 Novembre 2013:

    « Ma chère fille bien-aimée, le temps du nouveau commencement est proche. Tandis que la Grande Tribulation continuera de se faire sentir, beaucoup d’événements auront lieu.
     
    Les ennemis au sein de Mon Église essaieront de dire, sans aucun sentiment de honte, que la nouvelle église laïque mondiale unique, accueillant tous les pécheurs de toutes les religions, est approuvée par Dieu. Lorsque les membres de Mon Église y admettront le monde laïc, elle ne suivra plus la Vérité. Si vous êtes un de Mes véritables disciples, votre foi se verra dans vos actes et vos œuvres. Si vous êtes Miens, vous resterez fidèles à la Parole de Dieu. Si vous gardez Ma Parole, vous serez obéissants à tout ce que Je vous ai enseigné. Si vous n’êtes pas de Moi, vous maudirez vos frères et sœurs. Si vous n’êtes pas de Moi, vous haïrez ceux qui sont de Moi. Si vous croyez que vous obtiendrez la vie éternelle sans avoir à la gagner, alors vous êtes grandement dans l’erreur.
     
    Si vous dites que le péché est naturel et que seul un Dieu juste et équitable pardonnerait tout péché, alors cela est vrai. Mais si vous croyez que la vie éternelle est votre droit naturel et que vous n’avez pas à vous repentir d’abord, alors vous niez la Vérité. J’aime chacun de vous. Jamais Je ne serai cruel, désagréable, malveillant, injurieux ou agressif envers l’un des enfants de Dieu. Mais Je n’ouvrirai jamais la porte de Mon Royaume à un pécheur, sauf s’il montre un vrai remords pour ses mauvaises actions. Lorsque Je vous mène vers le salut, J’ouvre toutes les portes afin de pouvoir vous accueillir le dernier jour. Beaucoup de portes s’ouvrent maintenant, mais peu de gens entrent. Aucun d’entre vous n’entrera dans Mon Royaume sans avoir obéi à Ma Parole, donnée pour vous dans les Saints Évangiles. Votre foi doit être pure. Votre amour pour les uns et les autres doit être sincère et votre obéissance à Ma Parole vous obtiendra le Don de la vie éternelle.
     
    Beaucoup de gens se disant Chrétiens sont infidèles envers Mon Église. Vous Me recevez dans la Sainte Communion avec l’âme noircie. Vous ignorez Mes Enseignements et tolérez les péchés que vous considérez insignifiants à vos yeux. Vous répandez des mensonges sur les autres avec une mauvaise langue et vous en condamnez beaucoup en Mon Saint Nom. Vous avez reçu la Vérité dans les Saints Évangiles, pourtant vous ne mettez pas en pratique ce qu’ils vous enseignent. Mon Amour pour vous fera que, tandis que beaucoup d’entre vous n’obtiendront pas le Salut que J’ai donné au monde par Ma mort sur la Croix, Je vous donnerai encore à tous la chance de voir la Vérité pendant Ma Miséricorde Divine, lorsque Je viendrai devant vous pour vous aider à décider si vous acceptez Mon Don ou ne l’acceptez pas.
     
    Tous les bouleversements que vous êtes près de voir seront la preuve de la Vérité des prophéties données à Mon bien-aimé Jean dans le Livre de la Révélation. Lorsque vous verrez l’Église établir une union avec le monde laïc, vous saurez que le temps est venu pour Ma Mission de rassembler les âmes du monde entier.
     
    Votre Jésus »

  24. Jean

    Désolé Jean pour le pseudo redondant « Jean »…
    Ce n’est pas parce qu’on ignore certains faits qu’ils sont faux !
    Vous prenez de lourdes responsabilités en dénigrant ainsi Garabandal et Marthe Robin. Renseignez-vous, ce que j’ai dit est vrai ! Concernant Padre Pio et Garabandal, regardez du côté de Joe Lomangino par exemple.
    Quant à Marthe Robin, c’est insensé de ne pas voir à quel point sa sainteté et son sacrifice furent grands, pour l’amour de Dieu et le Salut des âmes…
    Et lorsque nous aurons tous vécu l’Avertissement, il sera sans doute temps d’y croire une bonne fois pour toutes…
    Le danger en ces temps monstrueux est de construire sa propre religion.

    • Gaston Desmedt

      Jean, le danger n’est-il pas tout aussi grand, et n’est-ce pas se construire sa propre religion de fait, que de s’attacher à des prophéties autres que celles contenues dans Le Livre inspiré de Dieu ? Et cela, quelle que soit la sainteté de la vie de l’homme ou de la femme a qui on attribue ces prophéties ? Le livre de l’Apocalypse ne se termine-t-il pas par ces paroles : « Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. » ? Le véritable danger, en ce temps de la fin, n’est-il pas là ? Gaston

  25. fabienne

    Ragnar, et Géocédille, car je crois que ce dernier a quelque chose à dire au sujet de la traduction du grec du Notre Père :
    Merci pour le lien, je cherchais depuis longtemps des explications aux différentes traductions de la prière que Jésus nous a enseignée. Il y a longtemps que je ne peux plus dire « ne nous soumets pas » … car je trouve cela blasphématoire. Je suis revenue à la phrase que nous récitions avant Vatican 2 (ne nous laisse pas succomber…), et je suis tout à fait d’accord pour dire « garde-nous d’entrer en tentation ».
    Concernant le « donne-nous notre pain quotidien », d’accord également pour parler du pain « substantiel », et en lisant cette traduction m’est venu les mots « pain de vie », car « substantiel » ou essentiel » veut dire quoi finalement : ce qui nous permet de vivre ! Cela implique le pain fabriqué par l’homme (base de l’alimentation ),et aussi (et surtout) le pain consacré, celui de notre Seigneur.

    • geocedille

      Bonjour Fabienne
      On a déja discuté de ça ici, mais je veux bien en reparler
      En grec c’est : kai mē eisenenkēis hēmas eis peirasmon. litteralement et ne nous induit pas en tentation.
      Que veux dire ce induit? Le verbe grec est eisenenkô. Il est composé de eis (issue), de en (en, dedans) et enkion (conduit, vaissaux). On retrouve ce dernier mot dans angine (= maladie ou inflamation de vaisseaux)
      Donc au propre, on parle de penetrer dans un conduit, Une voie unique qui n’est pas la tentation mais le chemin menant indubitablement à la tentation.
      Ne nous fait pas entrer dans une voie menant à la tentation.

      Le pain sursubstantiel ou hypersubstantiel fait indubitablement référence à ces paroles du christ :

       » Moi, je suis le pain de vie, celui qui vient à moi n’aura jamais faim. Moi, je suis le pain vivant qui descend du ciel. Si quelqu’un mange ce pain, il vivra éternellement « .

      • petrol

        peirasmon peut aussi se traduire en : épreuve

        Dieu ne tente pas
        Jacques 1:13
        Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.

        mais éprouve la foi
        exode 20:20
        Moïse dit au peuple : Ne vous effrayez pas; car c’est pour vous mettre à l’épreuve que Dieu est venu, et c’est pour que vous ayez sa crainte devant les yeux, afin que vous ne péchiez point.

      • Ragnar Lodbrok

        cappai,
        Vous êtes un surhomme, ou vous rigolez?
        Tous le monde est tenté.
        Jésus le fût quarante jours!
        « Et aussitôt L’Esprit le pousse au désert. Et Il était pendant quarante jours,tenté par le Satan. ….
        Saint Marc 1: 12-13
        Alors si Jésus l’a été, pourquoi ne le serions nous pas?
        Par contre oui, seul celui qui accepte cède à la tentation, car nous avons la capacité et de résister et surtout d’éviter toutes situation tentantes!
        Mais, Dieu merci, ce n’est pas à nous de juger celui qui chute!
        Et même chuter n’est pas grave, ne pas se relever l’est bien plus!

  26. Domine ne moreris

    Bonjour Mr Dalencourt,

    Je suis votre blog depuis un moment, sans intervenir, faute de temps et faute de science.

    Je me permets cependant ici une remarque et une interprétation personnelle.

    La remarque : vous faites partir les 100 ans accordés à Satan de l’année 1884, sans préavis.
    Ce faisant vous négligez l’action de deux grands papes, lesquels ont le pouvoir même de forcer le Ciel par leur ministère.
    Le premier, Léon XIII lui-même n’est pas resté passif après cette vision, mais a réagi en instaurant en particulier l’exorcisme après chaque Messe, ce qui ne pouvait pas rester sans effet et devait « refouler en enfer Satan et les autres esprits mauvais ».
    Le second, le grand St Pie X, a par sa vigoureuse et sainte action terrassé pour un temps l’hydre moderniste.
    Je pense que cela a repoussé les 100 ans autorisés à Satan.

    L’interprétation personnelle : Le début des 100 ans peut coïncider avec la stigmatisation du Padre Pio en 1918. Ce dernier, seul prêtre stigmatisé de l’Histoire, est le signe et le témoin envoyé par Dieu pour manifester la toute puissance de la Sainte Messe et le caractère sacrificiel de Celle-ci. Cette stigmatisation a duré exactement 50 ans et s’est terminée le 20 septembre 1968, et avec elle la mission du Padre Pio, né au Ciel trois jours après.
    Immédiatement après la mort du Padre : promulgation du NOM et début de l’apostasie « visible » de l’église conciliaire.
    Satan a œuvré 50 ans dans l’ombre, « crucifiant » NSJC (signifié visiblement par les stigmates de P. Pio) et ouvre depuis au grand jour, du moins pour ceux qui « ayant des yeux et des oreilles ».

    Nos papes nous ont donc retardé l’échéance de la valeur d’une génération environ. Et le règne diabolique pourrait prendre fin vers 2018 … mais Dieu seul décide.
    Il va de soi que je ne partage pas votre avis sur la consécration de 1984. et j’en veux pour preuves l’absence de signes visibles de conversion et de rétablissement spirituel qui en sont les fruits logiques attendus, avec effet immédiat.
    Autre conséquence : en 1917, date de Fatima, Satan était encore lié.

    Simple hypothèse bien sûr, en toute humilité. Dieu seul est maître du temps.

    • dalencourt

      Il y a un petit malentendu dans mes propos : je ne dis pas que les fameux 100 ans ont commencé en 1884 (dans d’autres articles je les faisais partir en 1917, à partir de Fatima justement, mais là aussi j’ai depuis révisé ma position), mais qu’il y a 100 ans entre 1884 et 1984 ; nuance. Ces 100 ans ne sont pas fortuits, ils indiquent quelque chose. A ne pas confondre avec les derniers 100 ans accordés au diable, qui commencent effectivement après ce très grand pape que fut Léon XIII, à une date que je cherche encore, même si je pense avoir trouvé.

    • geocedille

      Très intéressant ce que dit Williamson. Je remarque qu’il élude complétement dans son panel historique le schisme d’orient. Oubli manifestement volontaire.

      • Louis M (@LouisAMDG)

        +JMJ+

        Cher frère, c’est que malgré le DÉPART des Grecs. l’Église a continué de s’accroître, Il n’a pas non plus parlé des Cathares ou des Hussites… Le premier assaut majeur contre l’Église catholique romaine, c’est la Réforme.

        Fraternellement en Jésus et Marie,

        Louis-M

    • Louis M (@LouisAMDG)

      +JMJ+

      Je n’ai pas eu le temps d’écouter encore (mais je n’y manquerai pas!): Mgr Willy est capable du meilleur (et de loin) et du…reste (de loin aussi).

      Mon commentaire sur les luttes intestines au sein de la Maison de France pourraient être copiées/collées/adaptées et s’adresser aux 4 évêques de la FSSPX: que Mgr Williamson tempère et que Mgr Fellay le réintègre – surtout après ses propos clairs sur François, il y a quelques semaines à peine…

      J’ai perso été confirmé « sous condition » par Son Excellence en 1992 (ma confirmation en 1978 avait été accomplie dans un rituel un peu.. « hippie »), lors de son passage à l’École Sainte-Famille près de Québec (Lévis-Lauzon).

      Je L’aime bien et j’y suis attaché et assez loyal, mais l’heure est au besoin de resserrer les rangs (pas avec n’importe qui) et je crois sincèrement que toutes les parties concernées sont allées trop loin dans les deux sens… Bon, je me tais et j’écoute d’ici demain.. après la Messe, pourquoi pas 😉 Merci Petros!

      Fraternellement en Jésus et Marie,

      Louis-M

    • la Mésange

      Merci beaucoup Petros pour ces vidéos, j’ai particulièrement apprécié la première. L’allégorie de la soupière est excellente ! Jje trouve que la seconde conférence manque de matière, il parle du sentimentalisme, qui est une maladie terrible de nos contemporains c’est vrai, mais beaucoup trop longuement.

      Je viens de commencer à écouter maintenant ses réponses aux questions que les fidèles du coin lui ont posées le 1er novembre, ici :

      • la Mésange

        Comme on peut l’entendre, Mgr Williamson pense visiblement que nous sommes dans le 5ème âge de l’Eglise, mais il pense aussi que le 6ème âge sera très court (alors que j’aurais tendance à le croire long, disons plusieurs décennies)
        Selon lui, la fin du monde pourrait donc survenir dans une soixantaine d’années….je ne sais pas d’où il a pris cette idée (inspiré par le Père Barielle, d’après ce qu’il raconte).

        • Ragnar Lodbrok

          Sauf erreur de ma part, il me semble que Barthélémi Holzhauser le disait aussi très court.
          La consolation avant la désolation.

        • el vago

          Très bonne effectivement la première vidéo, c’est une très bonne synthèse, je vais d’ailleurs essayer de la faire regarder à des personnes qui ne sont pas au fait de tout cela afin de connaitre leur réaction tellement le système présenté et le point de vue paraissent cohérents. (j’avoue aussi que je ne sais plus savoir comment faire pour convertir mes proches, j’espère trouver la video qui fera l’effet d’un électrochoc)

          Pour ce qui est du 6ème age, cela peut fluctuer mais il suffit de considerer qu’avec le temps et le confort renaissant, les coeurs finissent par se refroidir et par oublier les sacrifices passés, à mon avis il faudra au minimum 1 ou 2 générations pour que tout ce qui a été vécu soit oublié. Il n’est pas non plus impossible que cet age soit plus long, par contre l’âge qui sera le plus court sera sans aucun doute le 7ème age.

    • Louis M (@LouisAMDG)

      +JMJ+

      La conférence de Montréal…MONTRÉAL! Et dire que j’aurais pu y assister en personne si SEULEMENT j’avais su… Dieu me voulait donc ailleurs. Merci mille fois à mon ami Petros pour ce partage: je n’ai regardé jusqu’ici que la première vidéo et j’y reconnais le génie et la luminosité de Mgr Williamson! Tout y est dit à propos de la Crise. Si vous comprenez et maîtrisez cela, CETTE information, votre vie spirituelle et votre vie militante (les deux devant converger…) en bénéficieront grandement!

      Fraternellement en Jésus et Marie,

      Louis-M

  27. kader456

    Bonjour Mr DALENCOURT. Je fais un bref retour sur vos déclarations concernant la période allant du 18/10 au 29/11. Ce qui me frappe, mais je fais peut être erreur, ce sont les 42 jours qui séparent ces deux dates. Cependant il y a quelque chose que j’aimerais comprendre. Vous dites que la sainte vierge nous a protégé jusqu’au 13 octobre, or vous datez le début des grandes tribulations à partir du 18 Octobre. J’aimerais avoir votre sentiment, votre impression sur ce décalage de 5 jours et sur les 42 jours (si l’on retient l’hypothèse du 18/10). Je vous en remercie

    • dalencourt

      Kader, la protection de la Sainte Vierge jusqu’au 13 octobre n’était qu’un pressentiment de ma part. En tout cas confirmé puisque rien de grave n’est arrivé jusqu’à maintenant.
      Ensuite, j’ai parlé d’une « fenêtre de tir » entre le 18 octobre et le 29 novembre après avoir fait de nouvelles découvertes. Il faut savoir que le timing des derniers temps est très compliqué à établir et je dois souvent reprendre, modifier ou corriger mes calculs. Vous le savez, je n’ai pas la prétention d’avoir tout trouvé ni d’être un devin ou un prophète. Je suis un chercheur et je vous fais part de mes découvertes.
      Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de choses que j’ai comprises et trouvées ces derniers mois. Les pièces du puzzle se mettent en place mais j’avoue que je trébuche encore beaucoup et je remets encore en cause l’identification de certaines pièces que je croyais pourtant sûres quelques temps avant.
      Ce dont je suis sûr, c’est que temps des grandes tribulations est très proche. Je maintiens donc la fenêtre de tir du 18 octobre au 29 novembre et je m’en expliquerai d’ici là.

  28. Christophe

    J’avais déjà envoyé un document ou je vous avais demandé la discrétion, du coup je me sens obligé de vous rappeler quand vous écrivez:
    « Quand vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, » et le « feu du ciel »
    qu’une fusion entre deux étoiles a neutron qui a déjà eu lieu et qui vient vers nous à la vitesse de la lumière a généré un flash gamma, dans peu de temps peut être 2017 la Terre et toute notre système solaire va subir une vague énergétique sans précédent d’ondes électromagnétique et surtout dans les fréquences gamma et gravitationnelle , notre air qui contient de l’oxygène et surtout de l’azote va devenir notre poison en dioxyde d’azote mortel qui va créer la nuit noire pendant 3 jours et des séismes du a l’onde gravitationnelle, le kill shot day n’existe pas et le châtiment au moins pas avant 2017….

  29. geocedille

    Dites Ragnar, vous nous aviez caché qu’on serait à moins de 100 jours de Ragnarök!!!

    http://www.ibtimes.co.uk/articles/522565/20131115/ragnarok-viking-apocalypse-end-world-countdown-jorvik.htm

    Les frères se battront
    Et se mettront à mort,
    Les parents souilleront
    Leur propre couche ;
    Temps rude dans le monde,
    Adultère universel,
    Temps des haches, temps des épées,
    Les boucliers sont fendus,
    Temps des tempêtes, temps des loups,
    Avant que le monde s’effondre ;
    Personne
    N’épargnera personne.

    Ca colle bien aux temps présents!

    Alors arrive d’en haut
    Au dernier jugement,
    Le puissant, le magnifique,
    Celui qui tout gouverne.

    Tiens? Les Varègues attendent le Christ Pantocrator?

  30. SYMPHORIEN

    Botek, le lien vers les vidéos sont impressionnants, et je n’en reviens pas!!…ainsi la Vraie Soeur Lucie serait morte (assassinée sans doute) avant 1960…l’église, est vraiment satanique!…aujourd’hui tout n’y est que mensonge!…les illuminatis et francs maçons me font bien rigoler, ils oublient qu’ils finiront rongés par les vers eux aussi! Piriez Dieu La très sainte vierge Marie, et les 3 voyants de Fatima!…eux, ne tromperont jamais personne!

  31. InHonnorOf

    L’église Le-Saint-Nom-de-Marie dans la ville de Sainte-Marie en Beauce, Québec, Canada. Vous connaissez ? Elle fut inaugurée le 16 octobre 1859 et classée monument historique par le ministère de la Culture du Québec en septembre 2001. Elle a été reconnue lieu historique national par l’Agence Parcs Canada en novembre 2006.

    J’y ai assisté à une messe hier et j’étais assis environ dans la 11e rangé de gauche : http://cdn14.chaudiereappalaches.com/fichiersUpload/banquesDImagesMembres/afficher-20110527142141-20110527142051-imprime2-1.jpg

    Mais qu’y a-t-il de spécial avec cette église ? Et bien si vous levez la tête vous voyez ça : http://cdn14.chaudiereappalaches.com/fichiersUpload/banquesDImagesMembres/20110527142141-20110527142051-imprime2-1.jpg

    Serait-ce le même oeil que sur le dollar étatsuniens de l’article précédent de Dalencourt ? Et ce n’est pas la seule église Catholique du Canada qui en possède un. Mais faut pas s’enfarger dans les fleurs de tapis, c’est peut-être juste l’oeil de Dieu qu’a voulu représenter l’architecte ? En tout cas les ennemis de l’église catho s’en donneraient à coeur-joie !

    • Louis M (@LouisAMDG)

      +JMJ+

      Cher InHonorOf,

      Ce motif est très fréquemment rencontré puisque le triangle est une représentation traditionnelle de la Trinité (figure à 3 côtés / 3 angles) et l’oeil est, vous l’avez justement interprété, une représentation du Dieu Tout-Puissant. Évidemment la Franc-maçonnerie et le Gnosticisme a pillé l’iconographie (et la terminologie) Catholique,,, ne pensez qu’aux RoseCROIX… La confusion est la spécialité de Satan, le singe de Dieu.

      Fraternellement en Jésus et Marie,

      Louis-M

      • InHonnorOf

        Bien oui @Louis-M « le triangle est une représentation traditionnelle de la Trinité » ça on le sait. Que la Franc-maçonnerie et le Gnosticisme ? C’est quoi le Gnosticisme ? ait pillé l’iconographie… faudrait tout d’abord spécifer que le triangle avec l’oeil est avant tout représemté « visuellement » dans toutes (presque) les religions du monde avant celle des Franc-maçons. Et qu’étrangement la Franc-maçonnerie si secrète le soit justement. Trop facile je regrette !

        • scaletrans

          Les ouvrages d’Etienne Couvert devraient être connus de tout catholique fidèle. Combien savent que le bouddhisme dans sa (ses) formes actuelles (qui n’ont que 300 ans environ) n’est que le dernier avatar du manichéisme mélangé avec les anciennes religions de l’Inde ?

        • InHonnorOf

          Merci @Ragnar, « protéiforme » intéressant et ça mange quoi en hiver ? C’est tout un site que sur lequel tu m’envois-là. Ça commence avec une tête de squellette dans une forme d’étoile et se poursuit avec des gens immaculés (vraiment?) qui portent des costumes afin qu’on soit certain qu’ils le soient. Comme les prêtre finalement, les monseigneurs et les papes. Chacun sa couleur que tu soit prince, roi, ou avocat (pas le fruit) ou femme avec un voile ou non. Tiens je verrais ça moi, des hommes à burkha se faisant photographier par une femme nue.

          Et j’aime te lire, vraiment.

        • Louis M (@LouisAMDG)

          +JMJ+

          Cher InHonorOf,

          La Gnose vient du grec « gnosis (dont notre frère Geocedille nous donneral l’orthographe correct) Il s’agit d’un culte initiatique axé sur la révélation par étape, d’une « connaissance » (je soupçonne d’ailleurs que l,Anglais « know » soit tiré the « gnosis ») sacrée et secrète. C’est le principe même de cet « ésotérisme » ambiant dans le New Age et bien évidemment, dans la Franc-maçonnerie dont le symbole est un compas, une équerre et..un « G ». « GOD »? Non… pour vous paraphraser « Trop facile ». « G », vous l’aurez deviné après ce préambule, c’est… la Gnose! On la relie historiquement à Simon le magicien qui tente de détourner le message de Notre Seigneur pour en faire une sorte de « secret à étage »… Ça ne vous rappelle rien? Eh oui.. encore! Il est dénoncé et condamné par les Apôtres et on a même fait un nom (infâme) à partir du sien: simonie! La simonie c’est ce marchandage du sacré.

          Je suis Ragnar à 2000% : LISEZ ÉTIENNE COUVERT. Ce regretté expert de la question devrait être à l’honneur dans toutes le bibliothèques catholiques digne de ce nom.

          Quand à l’emploi du triangle avec l’œil, je crains que vous ne deviez l’accepter: il s’agit d’un vol, d’un détournement.

          J’ouvre une parenthèse pour vous donner un exemple qui devrait vous parler: nous,Canadiens-français, devrions être habitués à ce genre de tour de passe passe: l’on nous a volé notre identité.

          Pensez-y: CANADIEN français, c’est un groupe ethnique et culturel, dont les origines sont 100% françaises. Or on en a fait un archaïsme au mieux ou une revendication « fédéraliste » au pire.

          Pourtant, Québécois, c’est une expression créée par la gauche révolutionnaire – les seuls VRAIS Québécois sont les habitants de la ville de Québec- afin de nos transformer en « territoriaux ». Ce faisant l’on a morcelé le peuple que nous sommes (divisé maintenant en « Franco-ontariens, Fransaskois, Franco-manitobains, Franco-américains, lesquels se jalousent, se méprisent et…s’assimilent lentement au monde anglo saxon!), on a laïcisé notre « expérience globale » en remettant les pendules à zéro (plus de « peuple catholique et français né de 4 siècles d’histoire) et l’on nous a réduit à une « phonie », une langue… ce qui fait de l’Algérien, du Sénégalais ou de tout autre « francophone » un égal sur le plan des droits politiques et culturels.

          PENDANT CE TEMPS, nos conquérants sont devenus « CANADIANS »!!! Le castor, la feuille d’érable, le « Ô! Canada! » – qui dit à l’origine « Pour le Christ et le Roi!!! »- ça vous dit qq chose? Eh bien AUJOURD’HUI le « Québécois » moyen les tourne en dérision comme autant de symboles anglophiles et POURTANT tous, SANS EXCEPTION sont associés au passé profondément Français et Catholique de ce pays que NOUS avons fondé.L’on nous a dépossédés, violés, l’on a volé notre identité et les « nationalistes » ignares et apostats se croient malin en donnant dans le « québécois » à outrance.

          Dieu me pardonne, et vous chers amis serez choqués de lire ce qui suit, sachant combien j’essaie habituellement de modérer mes propos, mais je dois le dire: je MÉPRISE ces gens qui font le jeu de l’ennemi, anglo protestant et maçon, en donnant dans le reniement et la trahison dans la joie et le zèle dicté par leur crétinisme profond. Plus que les immigrants Musulmans, ils détruisent notre héritage en se privant des vrais raisons de défendre notre pays: Canadiens parce que FONDATEURS et colonisateurs de ce Canada (qui s’appelait ainsi sous le Roi de France!), Français parce souvent plus « de souche » que nos contemporains vivant aujourd’hui en France et SURTOUT CATHOLIQUES.

          Le but de l’exercice? C’est de vous montrer qu’un symbole peut être volé, détourné, falsifié, jusqu’à devenir méprisé, rejeté, suspect, alors qu’en fait, en le voyant ainsi, nous faisons le jeu de l’Adversaire (avec un « A » majuscule, car je parle se Satan…) Et je vous parle de la facilité avec laquelle l’on a semé la haine de ces choses qui. il y a 60 ans à peine, étaient sans ambiguité pour nos grands-parents…alors imaginé un symbole « mystique » venu du fond des âges!

          Fraternellement en Jésus et Marie,

          Louis-M

        • InHonnorOf

          Merci Louis-M pour ton beau texte de foi. Je sentais que ton discours s’adressait également à toi-même. Je suis bien au courant de notre histoire mon ami et ça prend une force intellectuelle surprenante pour le faire comprendre à nos enfants. L’organisation du soit-disant nationalisme « par derrière » est très puissant et bien organisé. On n’a qu’à voir avec la charte des valeurs de Marois Inc. Je suis né à Ottawa mais de famille « Québécoise » pure-laine comme on dit mais aussi d’Écosse (catho) du côté de ma mère. J’ai donc été élevé dans les deux langues, mais en français à la maison.

          J’ai passé ma jeunesse du côté Québécois, dans l’une des plus ex-belle ville du Québec qu’on a nommé Hull je crois à l’insu de ses habitants. Lorsque Trudeau est arrivé au pouvoir, il a tout simplement poursuivi l’oeuvre de ses prédécesseurs, détruire dans l’oeuf la culture francophone de la région avec sa gagne (Campeau et compagnie dont éventuellement le mari de la Marois qui ne porte pas son nom d’ailleurs). Ils ont tout détruit (par le feu), le bureau de poste, l’Hôtel de Ville et le reste pour finir avec l’Église Notre-Dame et exproprier des centaines voir milliers de familles pour construire leurs édifices fédéraux. Et maintenant l’envahissement anglophone et soit-disant multiculturel bat son plain dans tout Gatineau.

          Heureusement du temps ou j’étais artiste-peintre et que j’en fréquentais d’autres, un de mes amis a peint tous ces édifices et les principales vues de la ville avant qu’elle ne soit détruite. Je les ai tous dans un livre qu’il m’a donné.

          Et merci (Ragnar également) pour la définition sur la gnose; ce n’est pas ma tasse de thé.

        • geocedille

          Gnose vient de γνώσις, gnôsis : connaissance
          Comme l’a écrit Saint Irénée de Lyon « gnose est un nom menteur ». Contrairement à l’évangile, la gnose est hermétique. Le salut ne passe pas par une prétendue Tradition secrète qui serait réservée à des initiés laïcs. Saint Irénée a défendu la publicité et l’uniformité de la Tradition et le fait que sa transmission ne peut être correctement effectuée que par le corps des évêques (la succession apostolique.) Cette unité de la foi n’interdisant pas la diversité des rites. Ainsi Saint Irénée a notamment combattu le pape Victor Ier quand, en 190, celui-ci a voulu excommunier les évêques d’Asie qui ne célébraient pas Pâques à la même date que Rome!

        • Franck

          @Louis M et @InHonnorOf
          J’ai personnellement une immense tendresse pour la Nouvelle France. Jeune étudiant, ce fût mon premier voyage hors frontières (de l’Europe). J’ai été séduit immédiatement , je dirais même frappé par la proximité de culture que je retrouvais chez les habitants du Québec, davantage encore que dans certaines villes de France.
          Ce que vous venez d’écrire Louis sur votre pays, c’est un formidablement cri d’amour par dessus l’atlantique.
          Cela doit nous toucher tous ici qui sommes attachés à notre Histoire et à cette merveilleuse terre de France.
          (l’âme de la France est toujours là, et sur les deux continents et sans doute plus encore.Elle est seulement éclipsée, deux siècles avant l’Église.)
          J’ai continué mon histoire d’amour avec la Nouvelle France, en lisant deux excellents livres (romans historiques) prêtés par ma sœur d’un certain Alain Dubos: « Acadie terre promise » et « Retour en Acadie » que je vous conseille si vous ne les avez pas lu. (on n’en sort pas indemne, et notre amitié avec la « perfide Albion » en prend un sacré coup, mais il faut relativiser, car il y a aussi de « bonnes et grandes âmes » chez eux aussi. Sinon l’Histoire aurait été encore plus terrible.)
          Il y a quelque chose de surnaturel à voir qu’à quatre siècles de distance nous continuons par le seul fait de notre culture d’origine (et de notre Foi Catholique) à être si proches. Et là je suis convaincu, que c’est un signe. Que la France trahie, corrompue, assiégée, par delà sa persécution, reste éternelle et fait partie du plan Divin.
          Vous êtes tous les deux là sur ce blog pour nous rappeler cette évidence.
          Salut les « cousins ». Bien affectueusement

        • InHonnorOf

          @Franck,

          Merci j’ai été très touché de ton message et ha, tu connais donc l’histoire de l’Acadie, lieu ou ma douce et moi allons passer une partie de l’été (en Gaspésie et Bas-Du-Fleuve précisément). Juste pour ta curiosité mes origines ancestrales sont de Randonnai dans le département de l’Orne en Normandie jusqu’au 13e siècle.

          S’il n’y avait pas eu l’Âme de la France comme tu le dis, il y a longtemps qu’on ne discuterais plus de la même langue que vous nos cousins. Et je dois t’avouer que je reste souvent choqué que vous vous laissiez si vite assimilé par l’anglo-saxon…

          Et je ne suis pas royaliste, clin d’oeil à Ragnar, pas encore… mais son histoire, en partie oui.

        • Ragnar Lodbrok

          InHonnorOf,

          D’origine normande, du Nouveau-monde et intelligent!
          Vous êtes bien parti pour devenir royaliste!
          C’est ce qui pourrait vous arriver de mieux après que d’être catholique! 🙂

        • Louis M (@LouisAMDG)

          +JMJ+

          Je ne saurais trop par ou commencer: ma plus grande satisfaction est de contribuer à raviver ce qui nous rassemble, car nous sommes un peuple sur deux rives d’un même océan! InhonorOf, vous me voyez ému et content de constater les nombreuses affinités que nous partageons…et ce que vous ne savez même pas encore c’est que, né sur les rives du St Laurent, à la pointe du RIchelieu (rien que ces noms, chers cousins d’outre Altlantique, ça devrait être assez évocateur de cette belle « continuité » qui a régné chez nous! 😉 ), j’ai été exilé 13 ans durant dans le Nord Ontarien et j’habite désormais… À GATINEAU, cet endroit même d’ou VOUS êtes issu! Certains hausseraient les épaules en soupirant, moi j’en remercie Dieu 🙂 Je suis très au fait du saccage de votre ville pour faire place à l’affreuse « Place Portage » ou 25,000 fonctionnaires fédéraux poussent chaque jour quelques touches de leur clavier pour « passer go! » et réclamer avantages sociaux, fond de retraite et salaire exorbitant pour avoir contribué à la déshumanisation de notre société… C’est un peu là une image symbolique de tout le vieux Canada-français que l’on a détruit pour créer du « moderne », toujours sans âme et à la poursuite de la vanité.

          À noss amis de France, sachez, sans en prendre ombrage, que c’est chez-nous, par exemple qu’a survécu le français parlé par Louis XIV et la prononciation qui sied aux textes de Molières… le « français international » étant (dans la prononciation, car on s’entend pour dénoncer la pauvreté du vocabulaire « québécois » moyen) celui des masses populaires parisiennes qui, à la révolution, ont substitué leur parlé dont les accents toniques sont évacués (un peu comme l’anglais des masses ouvrières omet phonétiquement les « t » par exemple) à celui de la noblesse. Un exemple? Les fameux accents circonflexes sont demeurés présents chez-nous et on disparu, au son, dans l’hexagone: un « gâteau » se prononce ici un « gaateau » et chez vous « gateau », or si « gâteau » s’écrit avec l’accent circonflexe, c’est que la gravité du « a » en est exagérée car sinon il n’y serait pas (un « bateau » se prononce ainsi de la même façon au Canada qu’en France, pour cause). Pas de chauvinisme, mais l’explication de la différence de notre langue parlée différemment des deux côtés de l’Atlantique: une langue « révolutionnée » en France et « évolutive » au Canada. D’ailleurs, le Canada en tant que colonie a nécessité la création d’un espace au français uniforme, à des fins purement pratiques (si l’on admet la diversité des patois parlés par les premiers colons). Ce sont les religieux qui ont assuré l’enseignement d’une langue commune au sein de la colonie, laquelle était le français de l’élite du temps. Imaginez que, contre toute attente, Louis XIV vous aurais sans doute dit  » le Rouè, c’est mouè »… Très agréable aussi de découvrir dans le journal d’Hérouard (médecin d’Henri IV puis de Louis XIII) les expressions « astheure » (pour « maintenant ») et « drette' » (pour « droit »). Pas très « Sacha Guitry », mais historiquement correct 😉 Si vous voulez explorer je vous donne en lien un article du genre « Louis-M en colère » écrit sur le sujet de notre identité française au Canada : http://www.lysdunord.com/PourEnFinirAvecLeQuebec.pdf

          Mais il faut savoir ramener toute cette information au sujet qui nou samàne sur le Blog de Louis D. et c’est assez facile: sans la conscience de notre rôle d’héritiers légitimes de la FILLE AÎNÉE DE L’ÉGLISE, notre bagage culturel n’est que parure, et la Nouvelle-France COMME la Vieille sombreraient (j’emploie le conditionnel pour des raisons évidentes) dans un oubli M-É-R-I-T-É. C’est ce qui semble arriver et ce que, conscients de nos devoirs, nous pouvons ENCORE empêcher, MALGRÉ notre petit nombre, MALGRÉ notre manque de ressources matérielles, MALGRÉ l’apostasie ambiante, MALGRÉ tout cela SI nous avons la FOI militante sans compromis (doctrinal), celle là même de nos Pères, qui sont LES MÊMES.

          Rassemblons-nous, légitimés par ce que nous avons en commun, de grand et de noble, reconnaissons que bien plus que cousins, nous sommes frères, dans le sang évidemment, mais, incontestablement, dans la Foi. N’excluons pas les autres pour autant, mais soyons à la hauteur de ce héritage qui nous oblige au meilleur: il sera beaucoup demandé à ceux qui auront beaucoup reçu!… ‘Pour le Christ et le Roi ».. Jhesus Maria!

          Fraternellement en Jésus et Marie,

          Louis-M

        • InHonnorOf

          Salut @Louis,

          Je suis occupé par le beurre sur le pain (travail) mais j’ai lu tes deux textes.

          Je t’offre ceci, comme ça en toute amitié et pour « Le mieux… Lemieux ? C’était il y a si peu de temps, et pourtant, cela semble si loin… » : http://parlure/alie/
          J’ai gardé et inscrit le texte original de l’église Notre-Dame de Jean Alie, ce peintre Hullois au grand coeur qui a su garder notre patrimoine en images.

          Et clin d’oeil à tous !

  32. Kyaduras

    Amusant, mais pas trop méchant !

    On me souffle dans l »oreillette que le futur médicament officiel de la religion du NOM serait « Absolvo 4000 » 😀
    – 500 mg pour du véniel
    – 1 g quand c’est mortel .

  33. Thierry

    Si je calcule bien, en me reportant à la fréquence des parutions, le Killshot devrait se situer autour de 25 décembre! Cette date me dit quelquechose 😉

  34. jacques211@tiscali.it

    M. d’Alencourt,
    J’ai donné un coup d’œil au site de Geocedille (http://geocedille.wordpress.com/author/geocedille/), et je vous assure que Votre site est beaucoup plus intéressant, même si la plupart (pas tous, bien sûr) des commentaires ont tendance à banaliser les arguments que vous traitez et pour cela ne font que baisser systématiquement la qualité du site et créer une contradiction perpétuelle et plutôt déconcertante. Peut-être que celle-ci soit une preuve que vous n’êtes pas un catholique 100% et, par conséquent, pas à la hauteur de gérer un blog de ce genre. On peut aussi ajouter que l’autodéfinition d’apôtre (même si futur) de la fin des temps, est, si non ridicule, au moins mal placée. Excusez-moi, mais je dois vous exprimer clairement mon opinion dans l’espoir que vous en tirez profit. Cela dit, il me semble que votre ami orthodoxe aime étaler sa culture théologique, scripturaire, etc., (qui n’a rien à voir avec la vrai science des choses d’en Haut, c’est-à dire, la Sapientia cordis, que même un illettré, avec un minimum de véritable Foi et crainte de Dieu, possède), dans l’illusion que ça sert à quelque chose. Le Monsieur ne se rend pas compte que la sienne est une convoitise intellectuelle (plus néfaste de celles liées au sexe, à la drogue, à l’alcool, etc., car celle-ci est étroitement liée aux facultés de l’âme) allumée et attisée par le Diable pour faire tourner en ronde et en vide les orgueilleux qui tombent dans son piège. Dès que j’ai vu des pages entières d’explications sur l’Apocalypse, j’ai du arrêter la lecture tellement j’étais fatigué après deux, trois lignes. Heureusement pour lui, il est en bonne compagnie avec Watson et Petrol. Je n’ai pas rencontré Ragnar, mais je crois que tôt ou tard, lui aussi donnera sa contribution à des échanges d’un si haut niveau. Vous aussi pouvez participer à leurs entretiens, au moins pour lui donner une gratification qui lui évite de tomber, peut-être, en dépression, car j’ai l’impression que son blog ne soit pas suivi par beaucoup de monde. Je pense qu’il ferait mieux, sinon à se cacher (en tant qu’orthodoxe, bien sûr), au moins à ne pas trop s’exposer, en sachant que le célèbre Patriarche Athënagoras, (le Chef au moins symbolique de tous les orthodoxes de son époque), était un franc-maçon du 33ème degré. Lire en particulier la page 34 du lien suivant : http://www.padrepioandchiesaviva.com/uploads/Chiesa_viva_441_S_fr.pdf.
    En 1964 il avait rencontré Paul VI, son digne « confrère », et dans une sorte de farce (d’ailleurs très bien réussie, car le monde entier, en commençant par eux-mêmes, ont cru qu’il s’agissait d’un événement sérieux), ont supprimés, avec embrassements et probablement quelques larmes aux yeux causées par l’émotivité sénile, les excommunications réciproques.
    J’espère (pour lui, bien sûr) que M. Geocedille n’ignore pas ce « petit » détail, sinon la tromperie diabolique dans la quelle il nage tranquillement (depuis sa naissance ?), serait parfaite. J’espère aussi (toujours pour lui) qu’il ne soit pas si naïf pour croire que les églises orthodoxes ne soient pas régies (comme d’ailleurs les églises protestantes) par la franc-maçonnerie, c’est-à-dire, par la secte ou l’ensemble des sectes qui vénèrent Lucifer en personne, sans même imaginer à la lointaine (avec toute la perspicacité, l’intelligence, la culture, le pouvoir, la richesse, l’orgueil, l’arrogance de ses affiliés) ce qui les attend quand, au moment de la mort, ils se trouveront finalement face à face avec le Monstre infernal en personne qu’ils ont LIBREMENT choisi, comble de la folie la plus ahurissante, à la place de l’Agneau immolé par leurs ancêtres, et qui récompensera les précieux services que lui ont rendu sur Terre avec une éternité – je le répète – une éternité de souffrances terrifiantes : physiques, psychiques et spirituelles. Soit les églises protestantes que celles orthodoxes, saturées depuis des siècles de haine satanique envers le Saint-Siège, peuvent être plutôt satisfaites, car, après un long et patient travail de calomnies et d’astucieuse infiltration, les pouvoirs occultes qui en tirent les ficelles, ont réussi à corrompre la vrai et unique Ecclésia (plus précisément, sa Hiérarchie), fondée par Jésus-Christ pour le salut des âmes: l’Église Catholique Apostolique Romaine, et à la remplacer par une contre-église à leur image et ressemblance, pas moins dégoutante et beaucoup plus coupable. Croire (comme font les schismatiques) que le dogme HORS DE L’EGLISE CATHOLIQUE PAS DE SALUT et l’exclusivité du Saint-Siège soient le fruit d’une arrogante et infondée prétention, n’est qu’une projection de leur propre arrogance. En réalité, c’est le résultat d’un manque de Foi absolue. Cela dit, la complicité des catholiques qui ont de façon indigne acceptée d’être eux aussi corrompus, a comblé la mesure de la générale apostasie. Il suffit de penser au virus létal du communisme conçu et répandu sur toute la planète (jusqu’à l’intérieur du Vatican), par la Russie Orthodoxe, mais surtout à la pseudo-culture Protestante anglo-américaine, qui a colonisé et corrompu le monde entier et que les nations catholiques ont accueilli à bras ouvertes. Plutôt que trahir sa propre Foi en partageant leurs mœurs abominables (avortement, divorce, concubinage et tant d’autres merveilles que par décence j’évite de nommer), il fallait crever de faim si c’était nécessaire, si bien que Dieu n’aurait abandonné et n’abandonne jamais ceux qui Lui sont fideles à tout prix et jusqu’au bout. En réalité, les catholiques, désormais aveuglés depuis des siècles, ont accueilli avec enthousiasme la corruption finale du Vatican II comme la cerise sur le gâteau. Aujourd’hui on ne peut que moissonner ce qu’on a semé, avec le paradoxe de crever également et bientôt dans le corps, mais – ce qui est infiniment pire – dans l’âme.
    Dans ma jeunesse j’ai été, moi aussi, fasciné par l’Amérique, jusqu’à quand, en 2007, j’ai appris sur Internet, notamment, http://www.cuttingedge.org/ce1089.html
    Cutting Hedge Ministries 1792 South Lake Drive, Suite 90-300, Lexington, SC 29073, la vrai origine, nature et but de la nation américaine. Le Diable a lui aussi ses tentations spécifiques. La plus irrésistible et en même temps la plus risquée est probablement celle de confier ses secrets les plus cachés à ses amis les plus intimes. Un de ces secrets est l’origine exquisément luciférienne de la naissance et gigantesque presque invraisemblable puissance des Etats Unis d’Amérique. Tout comme les grands empires de l’histoire qui se sont misérablement écroulés l’un après l’autre. Aujourd’hui j’ai de la peine pour les Américains, parce que leurs pères (sans parler des esclaves Africains traités comme des animaux, sinon pire) ont été attirés dans le Nouveau Monde par le conte de fées de l’Eldorado, tandis qu’ils étaient et ils sont (depuis toujours) des ouvriers et de la chair à canon (même avec – peut-être – une Cadillac flamboyante) que les tout-puissants Illuminati ont utilisé et utilisent, pour édifier la nation guide de ce qu’ils appellent Nouvel Ordre Mondial, c’est-à-dire, un formidable cocktail de nazisme et communisme dont ils seront les premières victimes, immédiatement suivies par nous les Européens et, en cascade, par le monde entier. En effet, ces deux terrifiants régimes ont été financées par les grands banquiers juifs américains, en vu et expérimentation, évidemment, de la future leur implantation sur échelle planétaire. Dès que l’Amérique s’écroule (pas du tout par hasard), toute la planète s’écroule avec elle, car le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui, a été façonne, manipulé, dominé, de façon programmée, par l’Amérique, tout au long, à peu prés, des deux derniers siècles, en concomitance avec la (elle aussi programmée) Révolution française. Rien n’arrive par hasard, car s’il y a un mot totalement vide de signification, ceci s’appelle hasard. Tout le monde sait, que les jeux d’hasard ne sont pas du tout laissés au hasard, mais ils sont des outils ingénieux pour voler l’argent aux gens dépourvus et étourdis par la dépendance.
    Il y a de quoi être horrifiés quand on pense au « redde rationem » qui attend, au moment de la mort, soit les corrupteurs (orthodoxes et protestants) que les corrompus (catholiques). On comprend un peu mieux les mots de Jésus sur la croix rapportés aux juifs de son temps et de tous les temps: « Père, pardonne-les, car ils ne savent ce qu’ils font ». Quand on se moque de Dieu qui, après nous avoir crées, nous a donné et sacrifié – comble de Son amour incontenable – Son Fils unique, qui, à Son tour, nous a laissée, pour nous sauver de l’abime, Son Épouse: l’ÉGLISE CATHOLIQUE APOSTOLIQUE ROMAINE, que les hommes, en commençant par les Orthodoxes orientaux (pratiquement depuis toujours, en tout cas, beaucoup plus avant le fatidique 1054!) suivis par les Protestants, ont voulu, dans un délire paranoïaque inconcevable, détruire de fond en comble, on va se casser bel et bien la figure ; individuellement et collectivement ; dans la vie temporelle, mais surtout – je le répète pour ceux qui font les sourds – dans l’éternité. La vie est un combat beaucoup plus sérieux de ce qu’on imagine et presque tous les hommes ne le comprennent malheureusement qu’après la mort ; ce qui est pour la plupart d’eux trop tard.

    • Ragnar Lodbrok

      Jacques211,

      Je vais essayer d’être bref pour répondre à votre bien interminable commentaire.
      Je vais sans doute vous étonner en vous disant que je partage en grande partie votre analyse, même si je ne l’aurais pas exprimé de la même manière !
      Mais vous n’êtes pas très gentil avec notre ami Louis!
      Les réels défauts que vous prêtez à notre ami orthodoxe, êtes-vous bien certain de ne pas en partager une partie ?
      Je veux aussi vous rassurer, vous ne me verrez jamais sur son site : je n’irais pas faire chez lui, ce que je lui reproche de faire chez Louis ! J’espérais que vous me connaissiez mieux que ça.

      J’ai déjà remarqué une grande complicité de pensée anti-catholique entre lui, Watson et Petrol. Je le lui ai déjà dit sur ce site.
      Mais tout cela est bien normal, de fait l’Eglise attire contre elle tous les hérétiques qui se rassurent entre eux de leurs nombres…….innombrables, et qui adorent faire front commun contre L’Eglise.
      Et c’est bien dommage, car par cette attitude il recule le temps de l’inévitable réconciliation !

      Je suis un peu, beaucoup …non, en fait à peine surpris que vous me compariez à eux, simplement parce que je ne partage pas du tout vos idées sedevacantistes !
      Ce qui croyez-vous, vous autorise de me juger comme apostat, renégat, hérétique et même schismatique !

      Mes bagarres ardues avec tous les non-catholiques qui pullulent sur le site devraient au moins me laisser dans votre esprit, le bénéfice du doute (rien à voir avec Descartes, je vous rassure 😉 )
      Manifestement, il n’en est rien. Dommage!

      Ce que je retiens globalement de votre commentaire c’est une impression très nette de mépris pour ceux qui ne sont pas « comme vous » , et ça c’est vraiment dommage car cela retire toute crédibilité à des remarques par ailleurs pleines de bon sens !
      Quel gâchis !

      Vous faîtes manifestement une fixation grave sur le dogme Hors de l’Eglise pas de salut !
      Je vous assure que je coopte systématiquement et totalement les dogmes définis par l’Eglise pré-conciliaire.
      J’irais même plus loin en affirmant haut et clair que je fais miens même ceux que je pourrais ne pas connaître dans ma grande ignorance. Ignorance que je travaille à combler je vous le garantis.

      La seule différence, non plutôt la principale, entre vous et moi est que vous vous attachez seulement à la lettre sans vouloir en voir l’esprit !
      Cela fait de vous un être froid, glacial et inhumain !
      Mes précédentes comparaisons avec les Jansénismes (et je comprends que cela vous choque) ou Savonarole est toujours d’actualité à ce que je vois !
      Vous n’êtes même pas à l’écoute de tous les Saints qui ont parlé sur le sujet ! C’est pitoyable.
      De fait, vous ne permettez même plus à Dieu Lui-même de sauver qui Il veut !
      C’est cela aussi qu’on appelle le pharisianisme !
      Mais cassons là, ce point n’a été que trop débattu !
      Il ne vous sert qu’à vous rassurer de votre salut que vous estimez en comparaison de celui des autres !
      Quelle pitié, quel dommage !
      Puisse le Saint-Esprit vous éclairer.

      Cette réponse simple ne demande pas d’autre commentaire de votre part.
      Si tel était le cas, c’est votre droit, je ne répondrais pas, pour ne pas alimenter une polémique qui n’a plus de raison d’être.

      Pour le reste je n’ai rien à rajouter si ce n’est qu’in fine vous avez raison : Il ne faut pas être sourd.

    • geocedille

      Jacques211,
      Je suis désolé que vous mon approche par la théologie vous semble indigeste et prétentieuse. Je ne sais pas parler de la fin des temps sans parler de théologie. Evidemment, je n’ignore pas qu’Athénagoras était franc maçon. Cependant il n’etait pas l’équivalent du pape. Vous projetez votre vision de l’organisation de Église sur la nôtre.
      J’avais été traité ici de toutes sortes de nom d’oiseaux mais je ne sais pas trop comment prendre que vous que vous traitiez l’ensemble des chrétiens orthodoxes de lucifériens. Il n’y a personne du nom de Lucifer dans l’orthodoxie. Chez nous le malin s’appelle satan (accusateur) ou diabolos (diviseur) mais jamais porteur de lumière (lucifer en latin ou phosphoros en grec). Il y a bien un phosphoros (l’étoile du matin ou le porteur de lumière) dans notre doxologie et c’est celui de second épitre de saint Pierre (1:19) :
      « Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs. »
      Je prie pour que le porteur de lumière se lève aussi dans votre coeur.

      PS : désolé mais nous ne sommes absolument pour rien dans Vatican II.

      • dalencourt

        Geocédille, n’essayez pas de noyer le poisson. Vous savez très bien que Lucifer et Satan désignent le même esprit malin, le diable, les démons, l’enfer.
        Ne jouez pas sur les mots s’il vous plaît.
        Lucifer, qui veut dire porteur de lumière et non l’étoile du matin, c’est le nom de cet ange qui s’est rebellé contre Dieu : « non serviam ! » a-t-il dit, et il a été jeté dehors (dans les enfers) avec les anges qui l’ont suivi.
        Depuis on l’appelle satan, qui veut dire l’adversaire, le diviseur.
        Si vous voulez nous faire croire que Lucifer est un « bon » ange, vous suivez le même raisonnement que les palladistes qui appellent Lucifer « le dieu bon » et Adonaï (notre « bon Dieu » à nous) le dieu mauvais. J’espère que vous n’en êtes pas là.
        Et ne confondez pas avec l’étoile du matin, qui est une des façons de nommer Notre-Seigneur Jésus-Christ.
        Là aussi je parle théologie.

      • el vago

        L’étoile du matin, c’est effectivement tout un tas de choses, à l’origine il s’agit de la planète Venus, qui est aussi l’étoile du soir. Derrière donc on y met à peu près tout ce qu’on veut : Venus Aphrodite, Lucifer, Jésus, Marie …

        Tout cela est de la poésie, par contre il faut bien se saisir que c’est Lucifer par rébellion, de part sa connaissance et son orgueil démesuré illustré par le « Non serviam » qui est devenu Satan. Il faut bien comprendre le lien direct qu’il y a entre l’orgueil et la division, celui qui est orgueilleux forcément divise, il crée une distance. Le péché d’orgueil est un des plus graves péchés, c’est celui qui choque le plus notre créateur et pourtant c’est celui qu’on rechigne le plus à confesser. Nous le faisons tellement naturellement, nous voyons plus facilement nos fautes dans les impuretés que nous commettons mais trop rarement nous accusons notre orgueil, alors que c’est bien à cela que nous devrions penser en premier.

        Pour le Christ, cet être humble de coeur, accompagné d’hommes simples dépourvus d’orgueil, même le simple mot de scribe devient une terrible accusation !
        Et bien, nous sommes aussi ces scribes et ces pharisiens, l’orgueil est un piège à notre mesure, dans tout cela nous devons comprendre que l’intelligence ne doit aucunement obscurcir le coeur, et ce n’est pas parce qu’un tel sait mieux qu’un autre qu’il est meilleur ou que son salut est assuré, c’est ce qu’on fait de la connaissance ou de cette absence de connaissance qui importe.

        • geocedille

          Vous avez raison el Vago ma réponse était orgueilleuse.
          Je demande pardon et retire ce que j’ai laissé sous-entendre. Je n’avais pas à insinuer que nous comprenons mieux que les Latins la sainte écriture. C’est pure prétention de ma part. Satan est imitateur et usurpateur et dans son imitation il revêt l’apparence et les caractéristique de Dieu.

    • Gaston Desmedt

      L’absence d’amour, fait place à la haine de l’autre et au fanatisme, qui conduisent à tous les excès de paroles et aux actes les plus violents contre son prochain . Et mélanger quelques vérités à ses propos ne rendent pas le discours crédible. Se coller l’étiquette chrétienne dans ce cas, est blasphématoire et constitue un mensonge incommensurable. Gaston

      • margaret

        Bonjour à tous
        Gaston Desmedt , je suis entièrement d’accord avec vous .
        Plus on s’approche de Dieu plus on est proche de Lui, plus on est utile aux autres.

  35. Petros

    Question technique : des prescriptions particulières pour le temps de l’avent ? Concernant le jeûne par exemple ? Je vois des versions différentes… Jeûne le 24 décembre aussi ?
    Merci !

        • Ragnar Lodbrok

          Ho hoho! on se calme, la vie n’est pas si dure 😉

          Abstinence tous les vendredis.
          Plus Jeûne et abstinence les trois jours des Quatres-temps à savoir le mercredi, le vendredi et le samedi suivant le 3ème dimanche de l’Avent. Idem pour la Vigile de Noël
          Pour l’Avent, c’est assez!
          Voilà j’espère ne pas m’être trompé.
          Hou hou La Mésange! Qu’est-ce que vous en dites?
          Pour l’abstinence tous les jours, c’est durant le Carême. Ne soyez pas pressé, si Dieu le veut vous verrez le prochain 😉

        • Petros

          Non, je crois que je veux marquer le coup cette année. Je vais faire abstinence hard (eau et nourriture simple) à partir de lundi – sauf les dimanches – et jeûner à partir du 16 jusqu’au 24.
          Merci Ragnar de m’avoir conavincu ! 🙂
          AMDG !

        • la Mésange

          Coucou Messieurs ! Le piafou bosse dur ces temps-ci, donc peu de temps sur internet. Je perds bcp de temps en trajets en raison des premières neiges et de l’incurie subséquente de la DDE..
          Sinon, à part çà, me prendriez-vous pour un droit canon sur pattes ? 😀 😀 😀

          Si je ne m’abuse, le jeûne du 24 déc. a été remplacé par celui du 23, afin que les « réveillonneurs » du 24 ne soient pas facilement portés à pécher. A confirmer, mais il me semble bien.
          Personnellement, je ne réveillonne pas le 24, donc je garde le 24, mais ceux qui le veulent peuvent donc jeûner le 23 à la place.

  36. Renaud

    jacques211@tiscali.it

    N’ayant pas toutes les références ni tous les points de repère de jacques211, ci-dessus, l’Évangile d’hier dimanche 33ème du temps ordinaire arrive à pic:

    — Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 21,5-19.
    Certains disciples de Jésus parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit :
    « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. »
    Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va se réaliser ? »
    Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant : ‘C’est moi’, ou encore : ‘Le moment est tout proche. ‘ Ne marchez pas derrière eux !
    Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas tout de suite la fin. »
    Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume.
    Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de peste et des famines ; des faits terrifiants surviendront, et de grands signes dans le ciel.
    Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom.
    Ce sera pour vous l’occasion de rendre témoignage.
    Mettez-vous dans la tête que vous n’avez pas à vous soucier de votre défense.
    Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction.
    Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous.
    Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom.
    Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
    C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie. —

    Il n’y a pas de front unique de Satan ou Lucifer, les témoignages à charge contre Jésus Christ ne concordaient pas, pitoyable attitude… qui continue aujourd’hui.
    Ici bas on sait bien que la Vie comporte des lois qu’on ne peut pas transgresser sur toutes sortes de plans et domaines. Il y a donc là un – Sens – facile et clair à comprendre qui est déjà la marque, ici bas, de l’Esprit dans l’espace et dans le temps et hors espace-temps.
    L’on peut rester optimiste pour l’essentiel et surtout les plus lucides possible. C’est à dire chercher à accomplir son devoir d’état sans projections particulières et en cherchant à atteindre et garder un équilibre non pas statique, mais dynamique et fécond . Il y a ici bas des lois physiques et des lois spirituelles, des lois matérielles et immatérielles, elles sont dans la Création, la présence-même du Créateur. il ne nous est pas impossible de ne pas chercher à nous y conformer.
    « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits ». Les meilleurs fruits portant leur germe, quoi de mieux?

  37. gary

    Ca commence par bouger ! Marie-Julie Jahenny avait dit qu’au début (donc du conflit civil français et mondial ) il aura( le GM) une armée assez petite mais suffisante pour refouler l’envahisseur ( sous entendu musulman) A celà il faut rajouter le fait que Geneviève Zaepfell avait dit que le grand monarque serrerait la main d’un prince russe . Marion Lepen préconisait un rapprochement avec la Russie . Elle a compris qu’une alliance avec la Russie sauverait la France du péril islamique, mais les idées avancent lentement ! On peut acheter le livre reconsquista de l’ Europe sur le site riposte laïque. Le paradoxe de la France c’est que ce sont des républicains qui défendent la cause nationale française et pas les chrétiens contaminés par l’esprirt de Vatican 2 qui préconise une gouvernance mondiale ( de l’antéchrist)

    …entrez dans des partis politiques qui défendent notre culture, notre vie, nos modes de vie, notre pays! N’attendez pas d’écouter vos infos dans une langue étrangère et que vos filles portent le voile pour vous demander ce qui s’est passé. Il sera trop tard.

    Je voulais vous parler de ce livre de René Marchand. Savoir et comprendre! Comprendre et réagir. La reconquista ou la mort de l’Europe.
    Je ne compte plus le nombre de personnes qui, par timidité, par souci de se préserver, par désir de vivre tranquille, par peur d’être montré du doigt, par crainte de représailles, pour le match de foot de demain, pour sa femme, son mari, le chien ou le chat trouvent des tonnes de raisons de ne pas bouger, si ce n’est que le petit doigt.
    Toute ma vie de syndicaliste, j’ai rencontré des collègues qui voulaient militer mais il ne fallait pas que le collègue, le voisin le sache, le chef de service, le patron et j’en passe.
    Toute ma vie d’associatif et de politique, j’ai croisé sur mon chemin des gens très occupés, très pris par leurs responsabilités professionnelles, leurs familles, leurs vies.
    Toutes ces personnes pensent que vous êtes à part voire, curieux au mieux. Certains sont admiratifs mais d’autres vous crachent dessus, et la plupart sont indifférents. Sauf pour vous dire ce qu’il faut faire ou faudrait faire pour changer les choses, la vie de la société, la ville, le quartier, le service, l’Entreprise. Oh, ils sont intarissables et vous signifient votre incompétence! Ah s’ils avaient du temps comme vous, s’ils n’avaient pas toutes ces responsabilités, bien sûr qu’ils viendraient, qu’ils vous montreraient comment il faut faire! Vous ne pouvez pas comprendre n’est-ce pas? …

    en attendant, ils ne viennent jamais, ils ne participent que rarement, ils ont des idées sur tout mais ne sont pas disponibles pour les mettre en pratique ou les expliquer dans une réunion.
    Trente cinq ans de militantisme tous azimuts vous blindent quelque peu mais jamais ne vous vaccinent totalement. Le jour où je serai vacciné, c’est que je serai mûr pour tout laisser tomber! Cependant,

    – c’est fatigant d’entendre toujours les mêmes excuses pour justifier l’absence !

    – C’est épuisant d’écouter les résultats d’une élection et réaliser encore une fois l’inconséquence, l’inconscience, l’inconsistance d’un vote, d’une déclaration, d’un souhait, d’une volonté.

    – C’est crevant de reprendre son bâton et de refaire le même parcours pour tenter de changer et convaincre et de nouveau subir les mêmes discours en retour, les mêmes propos lénifiants des mêmes, ceux qui savent tout mais ne peuvent pas pour des tas de raisons diverses énoncées plus haut.

    Alors je dis à tous ceux qui savent mais n’ont jamais de temps, les forts en thème si ce n’est en gueule, les balaises qui veulent changer le monde et dommage qu’ils soient trop occupés, je veux leur dire que nous n’avons plus guère de temps et que la course contre la montre à commencé.

    Nous allons bientôt changer de monde, de civilisation, d’us et coutumes, de croyances pour certains. La peur des uns ne sera rien par rapport à la peur qu’ils auront demain.
    Voici un livre que vous pouvez commander et au moins le lire et après… pour ceux qui n’auront toujours pas compris pourquoi nous sommes dans un basculement de civilisation, ils pourront se rendormir devant le JT des 20 heures et continuer à dire combien ils ont des idées et que s’ils avaient un peu plus de temps, bien sûr qu’ils participeraient à la résistance. Comme en 1940.

    C’était le coup de gueule d’un militant qui n’en peut plus d’écouter les mêmes sermons et les mêmes excuses! Engagez-vous dans la Résistance, entrez dans des partis politiques qui défendent notre culture, notre vie, nos modes de vie, notre pays! N’attendez pas d’écouter vos infos dans une langue étrangère et que vos filles portent le voile pour vous demander ce qui s’est passé. Il sera trop tard.

    Gérard Brazon (Puteaux-Libre)

    • Ragnar Lodbrok

      Gary,
      Est-ce de cette personne que vous parlez?
      http://www.octonovo.org/RlC/Fr/docu/gz001.htm

      Si oui, passons de suite à autre chose!
      Ce n’est pas sérieux!
      Une voyante!
      Et pourquoi pas madame Irma?
      Vous dites aussi: »un alliance avec la Russie sauverait la France du péril islamique »
      Ne pensez-vous pas que c’est peut-être plutôt l’inverse qui peut arriver?
      Vous citez riposte laïque et Marion Le Pen!
      Tout ça ne ma parait pas très catholique!
      Pardonnez-moi, mais c’est assez pour moi, pour éviter d’en lire plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s