Bergoglio, de l’imposture à l’infamie

fatima

Je ne suis pas tendre avec le nouveau pape, les lecteurs réguliers de ce blog le savent. Je ne fais pas partie pourtant des cathos intégristes qui considèrent qu’après Pie XII, nous n’avons eu que des anti-papes. Non, la question ne se pose que depuis François car nous sommes dans la situation inédite de DEUX PAPES en même temps.

Benoît XVI est le dernier de la liste de saint Malachie (Gloria Olivae), suivi ensuite d’un pape sans devise, le pape des tribulations, appelé Pierre le Romain.
Benoît XVI n’étant pas encore mort, François n’est donc pas Pierre le Romain, ou du moins, pas encore.

La démission de Benoît XVI est-elle valable, et l’élection de François recevable ?
La franc-maçonnerie ecclésiastique qui dirige le Vatican, oriente aussi les choix de ces deux-là. Evidemment, Benoît XVI nous affirme que le Saint-Esprit est à l’origine de sa décision, afin de faire taire les mauvaises langues comme moi, mais que voulez-vous qu’il dise d’autre ?
De son côté, François ne se présente jamais comme pape, mais comme évêque de Rome ; ce sont les médias et son entourage qui l’appellent pape, bref tout le monde sauf lui. Curieux, non ?

Je ne vais pas répéter ce que j’ai déjà longuement exposé dans de précédents articles (lire la fin de cet article, qui résume bien ma pensée, ou celui-ci démontrant la venue du faux prophète), mais juste rappeler que le monde occulte aime les symboles chiffrés.
Pour ceux qui débutent, sachez que les deux chiffres sataniques de prédilection sont le 11 et le 77 (14 en condensé), que le 13 est le chiffre de Marie et par conséquent utilisé aussi et détourné par son plus implacable ennemi, et qu’enfin le 666 est le chiffre de la Bête (18 en condensé).
Les chiffres divins sont le 3 (Sainte Trinité), le 7 (chiffre fondamental ; 7 jours, 7 dons, 7 vertus etc), le 10 (chiffre de la perfection ; 10 commandements…), le 12 (12 apôtres, 12 mois, 12 tribus..), le 40 (40=1 génération biblique) et le 50.
[Voir détails et explications dans le Traité du Saint-Esprit de Mgr Gaume, disponible aux éditions Saint Rémi]

Or :
–          Benoît XVI a annoncé sa démission le 11 février 2013 ;page-francois-et-benoit
–          Le conclave a débuté le 11 mars 2013 ;
–          François a été élu le 13 mars 2013, au moment où la comète PANSTARR était alignée avec la lune (l’étoile annonce le retour du paganisme, via le dieu PAN)
–          Il a été intronisé le 19 mars 2013, date de l’exécution de Jacques de Molay, grand maître des Templiers et martyr luciférien que Satan ne cache pas vouloir venger).

Cher lecteur, dois-je vous rappeler qu’il n’y a pas de hasard ? Comme l’expliquait Mgr Gaume, « Chaque homme ne peut échapper à ce choix : adhérer à la cité du Bien ou à la cité du mal » ou saint Hilaire « Où n’est pas le Saint-Esprit, là est le diable. »
Pensez-vous, franchement, que le Saint-Esprit inspirerait l’élection d’un pape tout en semant autant de symboles occultes et sataniques ?

Autre élément de réflexion : nous savons que Satan singe Dieu en permanence, mais toujours en faisant l’inverse, ce qui a fait dire au prophète Isaïe « Et l’on appellera le mal bien et le bien mal » (Isaïe V, 20).
Alors, quels sont les signaux qui nous permettraient de situer François dans la cité du Bien ou celle du mal ? Et nous confirme-t-il si nous sommes bien dans ce temps des tribulations de la fin des temps ?

La corrélation avec Fatima

Un geste révélateur de François fut de consacrer son pontificat à Notre-Dame de Fatima le 13 mai 2013.
Le choix de la date se comprend très bien, puisqu’il s’agit de l’anniversaire de la première apparition de Notre-Dame à Fatima.

Par contre, lier son pontificat à Fatima est un message très important.
Pourquoi ?
Parce que Fatima est considérée comme l’ultime recours avant les châtiments, l’apparition où Marie nous prévient pour la dernière fois.
D’où l’expression « Notre-Dame de l’Apocalypse » de Pierre Jovanovic ;
D’où la demande impérative de la Sainte Vierge de consacrer la Russie à son Cœur Immaculé, faute de quoi celle-ci répandrait ses erreurs ;
D’où le fameux 3ème secret, si terrifiant qu’il n’a jamais été révélé alors que le Vatican aurait dû le faire dès 1960.

soeur-lucieD’ailleurs, sœur Lucie, la voyante principale de Fatima, nous a laissé des informations très claires :
« La Très Sainte Vierge ne m’a pas dit que nous sommes dans les derniers temps du monde, mais Elle me l’a fait voir pour trois motifs :

 Le premier parce qu’Elle m’a dit que le démon est en train de livrer une bataille décisive avec la Vierge et une bataille décisive est une bataille finale où l’on saura de quel côté est la victoire, de quel côté la défaite. Aussi, dès à présent, ou nous sommes à Dieu ou nous sommes au démon ; il n’y a pas de moyen terme.

 Le second parce qu’Elle a dit, aussi bien à mes cousins qu’à moi-même, que Dieu donnait les deux derniers remèdes au monde : le Saint Rosaire et la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, et ceux-ci étant les deux derniers remèdes cela signifie que ce sont les derniers, qu’il n’y en aura pas d’autres.

 Et le troisième parce que toujours dans les plans de la Divine Providence, lorsque Dieu va châtier le monde, Il épuise auparavant tous les autres recours. Or, quand Il a vu que le monde n’en a fait cas d’aucun, alors comme nous dirons dans notre façon imparfaite de penser, Il nous offre avec une certaine crainte le dernier moyen de salut, Sa Très Sainte Mère. Car si nous méprisons et repoussons cet ultime moyen, nous n’aurons plus le pardon du Ciel, parce que nous aurons commis un péché que l’Evangile appelle le péché contre l’Esprit-Saint, qui consiste à repousser ouvertement, en toute connaissance et volonté, le salut qu’on nous offre. Souvenons-nous que Jésus-Christ est un bon Fils et qu’Il ne permet pas que nous offensions et méprisions sa Très-Sainte Mère. »

De deux choses l’une :

– Soit le pape François est conscient de la gravité de la situation et de la nécessité d’un revirement immédiat, d’où la protection spéciale qu’il demande à Notre-Dame de Fatima.
Mais dans ce cas, il devrait avertir les peuples de l’imminence des châtiments, et préconiser les armes demandées par la Sainte Vierge, à savoir la récitation quotidienne du chapelet et la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, notamment par la pratique de la communion réparatrice des 1er samedis du mois, créée tout spécialement par la Sainte Vierge elle-même à Fatima.
Sinon, quel est l’intérêt de consacrer son pontificat à ND de Fatima ? Il ne peut ignorer le message de Fatima ni ses circonstances particulières, ni le 3ème secret, dont il a forcément pris connaissance en accédant au pontificat. Sauf si…

Soit le pape François, parfaitement au courant de la symbolique de Fatima, et en accord avec la franc-maçonnerie ecclésiastique qui l’entoure, a décidé de lancer un défi à la Sainte Vierge. Seul Lucifer peut être à l’origine d’une telle forfaiture, seul son orgueil démesuré peut le mener à défier le Ciel et surtout à défier celle qui doit le terrasser au final.
N’est ce pas Paul VI qui, dans un élan de lucidité, avait dit le 30 juin 1972 « Les fumées de Satan sont entrées dans l’Eglise » ?
Et dans une interview à Neues Europa du 15 octobre 1963, le père Malachi Martin (qui connaissait le contenu du 3ème secret) fera la confidence suivante : « Le dernier pape sera sous le contrôle de Satan ».

En liant son pontificat à Fatima sans en reprendre les fondamentaux -c’est-à-dire appliquer les demandes de Notre-Dame- François jette le masque.
Il confirme ainsi les tribulations, il confirme qu’il n’est que l’imposteur que nous appelons le Faux Prophète, il confirme le mystère d’iniquité.

Et c’est là que la cohabitation de 2 papes devient intéressante. Elle éclaire d’un jour nouveau le prétendu 3ème secret révélé en juin 2000 par Jean-Paul II, qui ne serait en réalité qu’une vision de sœur Lucie, selon certaines analyses.
Or, que dit ce secret, pardon cette vision ?
Que les enfants voient « un évêque vêtu de blanc, nous avons eu le pressentiment que c’était le Saint-Père. ». Ils n’en sont donc pas sûrs. Cette description conviendrait à un faux pape qui en a du moins tous les aspects extérieurs.
Mais plus loin, ils voient « le Saint-Père traverser une ville à moitié en ruine, à moitié tremblant, d’un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine », qui se fait tuer au sommet de la montagne. Dans cette seconde partie, il n’y a pas d’ambiguïté, c’est bien le pape qu’ils voient se faire tuer. Rien ne dit qu’il s’agit de la même personne citée auparavant. On peut donc tout à fait en déduire qu’il s’agirait ici de Benoît XVI, pape en réalité toujours en exercice, repenti de ses fautes passées et finissant en martyr.
Ceci rejoint d’autres prophéties qui parlent d’un pape qui quitte Rome et finit assassiné.

La confirmation de l’infamie

On pourrait penser que François s’arrêterait là.
Eh bien non, il a décidé d’aller jusqu’au bout de l’infamie, de transformer le défi en provocation, de réaliser l’irréparable.

Quelle est cette infamie ?
Il a annoncé qu’il consacrera le monde au Cœur immaculé de Marie devant la statue de Fatima le 13 octobre 2013.

D’abord, au lieu d’aller à Fatima, il fait venir la statue, ce qui montre bien l’importance réelle qu’il accorde à ND de Fatima.

Mais l’essentiel n’est pas là : Notre-Dame n’a pas demandé de consacrer le monde à son Cœur Immaculé mais expressément la Russie.
Après l’avoir demandé à Fatima le 13 juillet 1917, Notre-Dame est apparue à sœur Lucie à Tuy le 13 juin 1929 pour lui demander de transmettre au Saint-Père cette demande.

Elle l’a assortie de conditions parfaitement claires et connues du Vatican :
1. Il doit s’agir d’un acte solennel et public, effectué à la face de toute l’Eglise et du monde entier de manière claire et nette, excluant toute ambiguïté.
2. Il est demandé un acte de réparation et de consécration de la Russie, c’est-à-dire que l’esprit de réparation, si présent dans l’ensemble du message de Fatima, doit totalement imprégner cet acte.
3. La Russie doit être l’objet précis et unique de cette consécration.
4. Le Saint Père doit engager son autorité suprême de chef de l’Eglise universelle, non seulement en faisant cet acte, mais en ordonnant à tous les évêques catholiques du monde de le faire avec lui et en même temps.
5. Enfin, le Saint Père doit promettre de promouvoir la dévotion réparatrice envers le Cœur Immaculé de Marie des premiers samedis du mois.

Avant François, il y a eu des précédents :
Pie XII a consacré le monde au Cœur Immaculé de Marie le 31 octobre 1942, puis Jean-Paul II à deux reprises, en 1982 et 1984. Dans ces trois cas, la consécration fut celle du monde uniquement, sans mention spéciale de la Russie, et sans union avec tous les évêques.
Bref, une fois de plus, le pape François ne va pas respecter la demande de la Sainte Vierge.

Pourquoi est-ce important ?
Contrairement à ses prédécesseurs, le pontificat de François est placé sous une ambiguïté qu’il aurait tout intérêt à lever.
Au contraire, au lieu d’enseigner le message de Notre-Dame de Fatima, et pour paraphraser sœur Lucie, il méprise et repousse l’ultime moyen de salut que Dieu nous offre, à savoir sa Très Sainte Mère, ajoutant le péché contre le Saint-Esprit au défi envers la Sainte Vierge.
Mgr Gaume rappelle que « Le blasphème contre le Saint-Esprit, déclare le Verbe lui-même, ne sera pardonné ni en ce monde, ni en l’autre. »

Y aurait-il un message occulte derrière tout cela ?

Ne serait-ce pas une façon de dire « le sort en est jeté, nous entrons maintenant dans la conflagration finale, nous sommes trop engagés pour renoncer » ?

Ne serait-ce pas une façon de confirmer ce que j’exprime depuis quelques mois, à savoir que le 13 octobre cesserait la protection de la Vierge Marie et s’enclencheraient à partir de là les premières grandes catastrophes ?

N’est-ce pas l’ultime cri d’orgueil de Lucifer, à la veille de placer son Antéchrist pour régner sur la terre, son ultime provocation, celle qui prouverait que les derniers recours du ciel sont épuisés ?

13013bReprenons la symbolique des chiffres donnée un peu plus haut : entre le 13 mars (élection de François) et le 13 octobre, il y a exactement 7 mois.
Etonnant non ? Encore une provocation ?

Dois-je vous rappeler la symbolique très particulière du 13 octobre ?
– Le 13 octobre 1884, le pape Léon XIII entend un dialogue entre Dieu et Satan, où Dieu lui accorde 100 ans pour vaincre son Eglise ;
– Le 13 octobre 1917, c’est le miracle du Soleil à Fatima ; or nous savons par les multiples prophéties que le châtiment viendra du ciel et sera par le feu ;
– J’ai personnellement calculé que les 100 ans commençaient à Fatima, donc en 1917, ce qui place la Fin des Temps (et non la fin du Monde) en 2017. L’écart entre 1884 et 1917 est de 33 ans, soit la durée de vie sur terre du Christ. On peut considérer que Dieu, dans son extrême miséricorde, nous ait accordé ces 33 ans supplémentaires. D’ailleurs, si vous additionnez 33 ans à 1984 (année de référence si on fait démarrer les 100 ans au moment du dialogue), vous obtenez à nouveau 2017.
– Si la fin est bien pour 2017, l’Antéchrist doit s’incarner 3 ans et demi avant, soit en 2014. ça colle (voir mon article sur le sujet).

Oui, les événements se rapprochent.
Oui, plus que jamais, il faut suivre les recommandations de la Vierge Marie à Fatima : le chapelet quotidien pour la conversion des pêcheurs, et la dévotion à son Cœur Immaculé par la pratique des premiers samedis du mois (confession + communion + chapelet).
Voilà notre priorité à tous.
Parce que les précautions matérielles ne pèseront pas bien lourd une fois les événements enclenchés.
Sauvez votre âme d’abord, le reste vous sera donné par surcroît.

Publicités

293 Commentaires

  1. zapatta

    Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta.
    La Russie fournit les preuves Satellites aux Nations Unies sur les auteurs du massacre.

    INHFR – La Russie qui fournit aux Nations Unies les images satellites, irréfutables, des 2 missiles chargés de produits chimiques qui se sont abattus sur Al Ghouta faisant des centaines de morts, dont la plupart des enfants, ont été lancés depuis la région de Douma en Syrie, sous contrôle des rebelles! Information relayée par plusieurs autres médias.

    Que dit la Presse occidentale ? Blackout total :

    http://actuwiki.fr/actu/30973/

    • margaret

      M Dalencourt Bonjour
      Vos explications vont sans doute se réaliser à travers vos tous vos écris ! Nous allons devoir vous appeler apôtre des derniers temps.

      Guerre, Famine, Mort et Peste sont les 4 aspects de la mort. Les quatre de Cavalier de l’apocalypse.
      L’Apocalypse –dernier livre de la Bible – se termine par ces mots de Jésus :
      OUI, JE VIENS BIENTOT. (Apoc. 22 :20)
      Il apparaîtra une seconde fois . (Héb 9 :28)
      Le temps est fixé par Dieu le Père. Cependant, la Bible nous révèle des signes
      précurseurs, annonciateurs de ce temps.
      Luc 21 :11 : Il y aura de grands tremblements de terre.
      Certes, il y a toujours eu des tremblements de terre à travers les siècles, mais depuis
      on constate une recrudescence des séismes.
      Luc 21 :11 : « Il y aura en divers lieux des pestes. » dit Jésus.
      Malgré les progrès remarquables dans le domaine de la science médicale le
      cortège des maladies, typhus, la tuberculose, le choléra, la peste, le sida, sont d’actualité.

      Marc 13 :8 : Il y aura des famines. La famine tue encore dans le monde aujourd’hui.
      Les plus faibles seront éliminés, hausse des prix des denrées alimentaires dans le monde, un début de crise alimentaire.

      Jésus dit : « Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés, car il faut que ces choses arrivent premièrement. Mais ce ne sera pas sitôt la fin. (Luc )
      La guerre ultime est juste devant nous. Nous avons connu deux Guerres mondiales au cours du 20ème siècle, et la troisième se profile à l’horizon.
      Plus que jamais, cela signifie que nous ne sommes pas loin de la fin… !
      Quant aux guerres, Jésus a précisé que la fin sera proche lorsqu’une nation s’élèvera contre une nation et un royaume contre un royaume. (Mat. 24 :7)
      Veillez puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure .
      Bientôt le retour de Jésus-Christ.

  2. carlos

    C’est effectivement l’intelligentsia sioniste, celle qui est à la tête de la Fed par le biais de ses banques, qui pousse à la 3ème guerre mondiale pour rester la seule à maîtriser les richesses du monde :

    L’intelligentsia sioniste, responsable de la seconde et troisième guerre mondiale :
    http://effondrements.wordpress.com/2012/06/06/lintelligentsia-sioniste-responsable-de-la-seconde-et-troisieme-guerre-mondiale/

    Simulation de guerre plausible :

  3. Hyksos

    Et l’Égypte dans tout ça…
    Vous pensez pas que c’est très grave ce qui s’y passe ?

    Syrie :
    – Pourquoi intervenir aujourd’hui ?
    La réponse est l’arme chimique. On sait depuis des mois qu’elle a été employée, sans grand doute par l’armée du régime de Bachar el-Assad, tandis que des soupçons pesaient également sur certaines forces de l’opposition armée, jamais totalement étayés.

    – Quelle légalité à une intervention ?
    Aucune action militaire bénéficiant de la légalité internationale n’a été possible depuis le début des événements en Syrie. Un double veto russe et chinois au Conseil de sécurité de l’ONU y veille.
    Pour autant, les Occidentaux, Etats-Unis en tête, n’ont pas hésité, par le passé, à agir sans le feu vert onusien. La guerre du Kosovo en 1999 en est un parfait exemple, avec le soutien français ; l’invasion de l’Irak en 2003 en est un autre, cette fois sans la France.

    – Quel serait le prix d’une non-intervention ?
    A l’appui de la nécessité d’intervenir, il y a de puissants arguments. D’abord celui des souffrances du peuple syrien qui ne laissent personne indifférent, et des menaces de crimes contre l’humanité répétées que fait peser l’emploi de l’arme chimique.
    Mais l’argument le plus fort tient au fait que, au-delà de l’humanitaire, le conflit syrien dépasse désormais le cadre de la Syrie.
    S’il en fallait une preuve, les deux attentats meurtriers en deux semaines au Liban, l’un dans un quartier lié au Hezbollah chiite, l’autre à la sortie de la prière dans une mosquée sunnite de Tripoli, au nord du pays, suffiraient à montrer la capacité d’« exportation » de la guerre civile syrienne

    – Que se passera-t-il après les frappes ?
    Ils faudra faire face à la fois :
    Aux conséquences immédiates des réactions du régime Assad qui peuvent prendre plusieurs formes, en Syrie, dans les pays voisins, ou encore – l’histoire le montre – au cœur de l’Europe
    A la difficulté d’aider une opposition divisée, morcelée, qui comprend en son sein des éléments djihadistes ouvertement ennemis des pays occidentaux, mais qui se retrouvent sur le terrain syrien du même côté de la barricade.

    De plus, le triste paradoxe est qu’il était plus facile d’aider l’opposition au début du soulèvement, lorsque les plus modérés étaient majoritaires, qu’aujourd’hui où l’influence d’Al Qaeda ne cesse de se renforcer auprès des groupes les plus actifs.

    Mais le massacre à l’arme chimique du 21 août a créé une situation nouvelle dans laquelle les hommes politiques occidentaux ne peuvent que dire, comme Laurent Fabius, « la seule option que je n’envisage pas, c’est de ne rien faire ». Le problème est que ça ne suffit pas à définir une stratégie.

    • carlos

      Hyksos, vous avez un côté comique très sympathique ! La Syrie n’attaque aucun pays ! Elle est attaquée par des gens venant de l’extérieur ! Il en était de même avec la Libye ! Et avant avec l’Irak !

      Ces pays devaient être déstabilises comme le général Wesley Clark nous le disait déjà en 2007 !

  4. alain

    Petits rappels historiques…
    Affaire des couveuses au Koweït – guerre du Golf 1990: http://www.youtube.com/watch?v=ZbnyAIjh0aE

    Madeleine Albright assume la mort de 500 000 enfants irakiens… http://www.youtube.com/watch?v=lbLCY4iHDRE

    Ambassadrice aux Nations Unies[modifier le wikicode]

    Le 9 février 1993, elle est nommée ambassadrice américaine aux Nations unies par le président Bill Clinton (avec rang au Cabinet présidentiel). À ce poste, il lui est reproché d’avoir tardé à intervenir lors du génocide au Rwanda en 1994.

    En 1996, lors d’une interview accordée à Lesley Stahl dans le magazine de CBS intitulé Sixty Minutes, elle déclare à propos des sanctions contre l’Irak et de la mort supposée d’un demi-million d’enfants : « Je pense que c’est un choix très dur, mais le prix — nous pensons que ça vaut le prix. » (« I think this is a very hard choice, but the price — we think the price is worth it. »)1,2. Elle déclarera par la suite avoir regretté cette réponse mais maintiendra tout son soutien aux principes des sanctions commerciales internationales3.

    Colin Powell , mensonge à l’ONU: http://www.youtube.com/watch?v=QraUDf-HjXQ

    Wesley Clark – L’origine des guerres en Irak et en Libye: http://www.youtube.com/watch?v=U6y8Bp55ucs

    Colin Powell : comment la CIA m’a trompé: http://www.huffingtonpost.fr/2013/03/03/colin-powell-comment-la-cia-ma-trompe_n_2800357.html

    ROLAND DUMAS BALANCE SUR L’INTERVENTION OCCIDENTALE EN SYRIE: http://www.youtube.com/watch?v=D55RdyopL1U

    Je suis quoi, qui suis je ? http://www.youtube.com/watch?v=EnvxLKtVyZ0

    « En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire » G. Orwell

  5. zapatta

    Mais que c’est-il passé réellement en Egypte ?

    Samir Amin : « Oui, Morsi et les Frères musulmans allaient céder 40% du Sinaï »

    Il y avait un deal entre Morsi, les Américains, les Israéliens et les acolytes riches des Frères musulmans de Hamas à Ghaza. Les Etats-Unis ont soutenu Morsi jusqu’au bout, comme ils ont soutenu Moubarak. Mais les pouvoirs politiques aux Etats-Unis sont, comme partout, réalistes. Quand une carte ne peut plus être jouée, ils l’abandonnent. Le projet de Morsi était de vendre 40% du Sinaï à des prix insignifiants non pas au peuple de Ghaza, mais aux richissimes Palestiniens de ce territoire, qui auraient fait venir des travailleurs de là-bas. C’était un plan israélien pour faciliter leur tâche d’expulsion des Palestiniens, en commençant par ceux de Ghaza vers le Sinaï d’Egypte de manière à pouvoir coloniser davantage et plus aisément ce qui reste de la Palestine, encore arabe de par sa population. Ce projet israélien a reçu l’approbation des Etats-Unis et, de ce fait, celle de Morsi également. Sa mise en œuvre avait commencé. L’armée est entrée en jeu et a réagi de manière patriotique, ce qui est tout à fait à son honneur, et a dit : « On ne peut pas vendre le Sinaï à quiconque, fussent-ils des Palestiniens et faciliter le plan israélien. » C’est à ce moment-là que l’armée est rentrée en conflit avec Morsi et les Américains

    La suite (…. )

    http://www.michelcollon.info/Samir-Amin-Oui-Morsi-et-les-Freres.html

  6. Le Campeur

    A votre avis chères lecteurs : La 3ème guerre mondiale va t-elle commencé ? A cause des américains, la Grande Bretagne et Israël !

    Je rappelle : Les anglais et les juifs sionistes sont coupables de la 1ère et 2ème guerre mondiale !

    • carlos

      En Syrie, il y a nécessairement désinformation dès lors que les agences de presse utilisent les images d’agences locales acquises au camp rebelle comme l’Observatoire syrien des droits de l’Homme ou Shaam News.

      http://www.lemonde.fr/sujet/34b1/shaam-news.html

      Nombre de « cyber-combattants » des révolutions arabes ont été formés par des officines occidentales qui préparent depuis des décennies les opposants des dictatures ou régimes pro-russes dans le cadre d’un nouveau containment (cf les révolutions de couleurs en ex-Union soviétique). A Paris, par exemple, le groupe Smart (Syrian Media Action Revolution Team) a formé par Skype plus d’une centaine de « correspondants ». Au début des révolutions arabes en Tunisie et en Egypte, on a ainsi retrouvé la marque de fabrique de la fondation Albert Eistein qui forme depuis des années des cyberactivistes avec les méthodes du grand théoricien des guerres d’images, Gene Sharp.

      Le fait de céder à l’émotion et de condamner Assad avant toute enquête est une attitude irresponsable et contraire à toute déontologie diplomatique. La seule raison de le faire est de vouloir la guerre. Pourquoi donc ces sionistes tels que Fabius (de la Trilatérale) ou Copé ne vont pas aider les rebelles si çà les chante ? En agissant de la sorte ils condamnent les habitants d’Israël. Mais ce qu’ils veulent, c’est mettre en place leur Nouvel Ordre Mondial. La sioniste Madeleine Albright nous a déjà démontré que la mort de 500 000 enfants n’étaient pas un problème :

  7. AaaaaaaaZ

    La France va suivre les USA et l’Angleterre : le porte-avion Charles De Gaulle attend l’ordre pour rejoindre les côtes syriennes.
    La décision d’une riposte aux armes chimiques aurait déjà été décidée. Ils seraient de phase de préparation d’une attaque précise et brève en Syrie, d’après BFMTV.

    La Russie a annoncé que si un seul missile était envoyé par l’Occident en Syrie, elle ne resterait pas passive et défendrait la Syrie. La Russie menace d’attaquer l’Arabie Saoudite ! Beaucoup doutent de l’intervention de la Russie car elle n’en aurait pas les moyens. Moi, sincèrement, je doute car la Russie a une base navale non loin de là et tient à la garder !

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/272215-guerre-contre-la-syrie-poutine-pr%C3%AAt-%C3%A0-attaquer-l-arabie-saoudite

    Pensez-vous à une dégénération de l’intervention en Syrie vers un conflit mondial ? Et quels en seraient les conséquences pour la France ? Déjà, on nous dit de  » travailler plus longtemps »…

    Avec la France qui se « mêle » des affaires étrangères, j’ose à peine imaginer le désastre….

    • petrol

      Combien ca va coûter pour la france ? On nous parle d’economie, d’austérité, pourtant on déploie un porte avion sur le dos de nos impôts et taxes.
      ca serai donc faux l’austérité en france, un moyen de plus pour nous asservir ?

  8. geocedille

    En complément à la reflexion de Louis sur les étrangetées du pontificat de Bergoglio, je voudrais attirer l’attention sur des changement étranges et radicaux qui ont entouré ou précédé son avènement.

    Bien evidemment la première incongruité est la passation de pouvoir. Demission surprenante de Benoit XVI alors que des scadales economiques, de moeurs et d’espionnage ont lieu, que le Vatican est en blackout de distributeurs de billets…

    Mais il y a aussi d’etranges changements protocolaires et symboliques.

    Si Bergoglio n’est pas le premier pape à ne pas se faire courroner ni à porter la Tiare, c’est le premier à ne plus la faire figurer dans son blason où elle a été remplacée par une mitre.

    Mais ce n’est pas tout.

    C’est également le premier pape à ne plus porter le titre de Patriarche d’Occident.

    Benoit XVI l’avait fait omettre de l’anuario pontifico mais avait fait savoir qu’il en portait toujours le titre.

    Bergoglio ne l’a jamais porté.

    Désormais le pape est :

    Evêque de Rome,
    Vicaire de Jésus-Christ,
    Successeur du prince des apôtres,
    Souverain pontife de l’Eglise universelle,
    Primat d’Italie,
    Archevêque-métropolite de la province romaine,
    Souverain de l’Etat de la Cité du Vatican
    et le Serviteur des serviteurs de Dieu ».

    L’enjeu de cet abandon de titre n’est pas simplement protocolaire, comme l’explique cet article.

    http://golias-news.fr/article720.html

    Il implique non seulement le rôle du Pape dans l’Eglise Romaine, mais egalement ses rapports avec l’orthodoxie, qui lui la légitimité de ce titre.

    Un passage en revue des titres et fonction est utile pour comprendre ce que ça signifie.

    1) Evêque de Rome, ma foi, c’est simple : c’est un évêque comme tous les autres. (reconnu par les orthodoxes)
    2) Vicaire du Christ. Point de querelle avec l’orthodoxie : Le Christ étant ressucité, son trône n’est pas vacant.
    3) Successeur du prince des apôtres. Point que querelle avec l’orthodoxie : il n’y avait pas de souverain parmi les apôtres. Jesus l’a explicitement defendu.
    4) Souverain pontife de l’Eglise universelle. Point de querelle avec l’orthodoxie : Pontifex Maximux est titre païen des empereurs de Rome. Il signifie que le souverain est le pont entre les Dieux et les Hommes. Enfin Jesus a expressément qu’il y ait un souverain dans l’Eglise.
    5) Primat d’Italie et archevêque métropolite de la province Romaine. Titre conforme à la hiérarchie orthodoxe.
    6)Souverain de l’Etat du Vatican. En opposition aux paroles du Christ defendant qu’il y ait des souverains dans l’Eglise.
    7) serviteur des serviteurs de Dieu, conforme aux ordres du Christ mais contradictoire avec le dogme selon lequel tout chrétien est soumis au pape. Soit le pape est souverain soit il est serviteur.

    Quel etait le rôle de Patriarche d’Occident ?

    C’est un echelon intermédiaire entre le primat d’Italie et le chef de l’eglise universelle.

    Ses pouvoirs ont été débattus lors du concile Vatican I. C’est le Patriarche qui exerce le pouvoir épiscopal et non le pontife. Ainsi, en dehors de l’occident, le Pape reconnait des patriarches (Elus par leurs Eglises) et n’exerce pas directement une autorité episcopale. C’est pourquoi les Maronites, les Syriaques-Catholiques etc ont des patriarches.

    Donc quand le Pape nomme des évêques ou des cardinaux en occident, il n’agit pas en tant que Pape mais en tant que Patriarche d’occident.

    En quoi cela concerne les Traditionnalistes?

    Cet échelon de Patriarche Occidental est désormais officiellement vaquant. Il est plus grave que ce soit cet echelon qui soit vaquant plutôt que celui de Pape.

    Pourquoi? Parce que c’est le Patriarche d’Occident qui est légitime pour nommer les évêques.

    Je ne suis pas Tradi, mais si je l’etais, je creuserais la question du point de vue du droit canon: Bergoglio a il toujour le droit de nommer des cardinaux en ansence de patriarche d’occident?
    L’Eglise d’Occident a elle la possibilité d’élire son Patriarche puisque le poste est vaquant?
    Pourquoi les Occidentaux n’auraient-ils pas droit au même degré de liberté que les Maronites ou les Melkites-Catholiques?

    C’est d’autant plus crucial que faute de pouvoir renouveler son episcopat, le courant traditionnaliste va immanquablement dépérir.

    • gigi

      Point de querelle avec l’orthodoxie; vous devez jubiler? l’évêque de Rome n’est plus pape ,et ça arrange les sédévacs,tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.
      Sinon je vous ai laissé une réponse à ce sujet sur le dernier post que vous m’avez envoyé

  9. shalom

    Pauvre d’Alencourt , il y a bien longtemps que l’Eglise catholique n’a plus d’autre pape que celui qu’on lui a donné à la mort de Pie XII et jusqu’à ce jour ! c’est bien là tout votre aveuglement à vous les catholiques prétentieux , et c’est tout là ou réside la force pour vaincre ce monde chrétien ! Détruire le message du Christ en inversant la doctrine de l’Eglise pour lui donner le langage humaniste si nécessaire pour arriver à la situation mondiale d’aujourd’hui .  » Regardons ce qui nous unit plutôt que ce qui nous divise  » disait le bon pape Jean , alors d’Alencourt qu’est ce qui unit les chrétiens avec le monde ( anagramme de démon ! ) ? Si l’on considère votre doctrine chrétienne RIEN !  » vous êtes dans le monde mais vous n’êtes pas de ce monde  » disait Jésus ! En revanche qu’est-ce qui unit les hommes ( les chrétiens compris ) avec le monde ??? Le péché !, l’orgueil en premier celui qui a fait chuter Adam et Eve ! Pape François est le digne successeur depuis Jean XXIII de la nouvelle doctrine humaniste de l’Eglise du concile , celle qui occulte l’Eglise catholique , tout est nouveau depuis le concile , nouvelle évangélisation , nouvelle  » messe  » nouveaux habits sacerdotaux , nouveaux autels, nouvelle architecture des  » églises  » etc … Pauvres cathos ! vous aurez des yeux et vous ne verrez pas , vous aurez des oreilles et vous n’entendrez pas  » disait encore Jésus , et c’est bien là votre orgueil qui vous aveugle d’Alencourt , comme vos congénères , vous pensez avoir compris et vous vous posez en  » prophète  » alors que le pire est déjà réalisé sans que vous ne vous en soyez aperçu !!! Ce qui arrive maintenant n’est que la conséquence de votre apostasie ! Si vous ne vouliez pas de ce monde alors il fallait rester catholique , avec la doctrine de l’Eglise catholique d’avant le concile , ne vous plaigniez pas , vous n’avez que ce que vous méritez !!! Gageons qu’avec cet orgueil qui vous aveugle vous ne saurez pas reconnaître la vérité de je viens de vous déballer pèle mêle , et que vous persisterez ( et vos semblables avec vous ) dans votre aveuglement , décidément le combat est trop facile ! Le règne de Lucifer est tout proche en cela vous avez raison , mais quel coup de main vous lui aurez donné !!! chapeau !
    « Les fils de ténèbres sont plus habiles dans leurs affaires que les fils de lumière  » disait encore Jésus , d’Alencourt méditez ça , si vous pouvez , et rendez hommage à vos maîtres ! Il n’y a plus de pape ! simplement un acteur qui vous berne tous à l’exception de ces maudits sedevac , heureusement infiniment peu nombreux !
    shalom

  10. GILLES

    M. D’ALENCOURT je vous félicite et je vous dis tout simplement merci parce que vous êtes dans le vrai. J’ai des documents à vous transmettre. Merci de me donner le mal en inbox.

  11. GILLES

    L’église n’a plus de pape depuis Pierre !!!! Petrus Romanus ou Pierre II est celui qui succède à Pierre car l’église est contrôlé depuis la mort de l’apôtre Pierre!!!
    Effectivement le secret de Fatima n’a pas été révélé dans sa 3ème partie. Je vous enverrai les propos tenus par la Vierge Marie aux 3 enfants. Merci de me communiquer votre mail en inbox.

  12. Pingback: Le pape et la fin des temps | Le Grand Réveil
  13. Massalis

    Les innovations du pape François
    En route pour la Nouvelle Religion Mondiale ?
    Mettre un Jésuite à la tête du Vatican est vital pour assurer la bonne transition des fidèles catholiques vers la Nouvelle Religion Mondiale (ndr : une économie mondialisée, une seule monnaie, une seule religion). Dès les premiers instants de sa carrière, François a montré les grandes lignes de sa politique pour les années à venir en appliquant immédiatement trois innovations. En les analysant, nous saurons ce que nous pouvons attendre de son règne.
    1 – Lors de son apparition au balcon François n’a pas porté la Mosette (Ndr : la Mozette est le nom du camail que doit porter le pape, signe du pouvoir de juridiction). Elle se porte sur le rochet, qu’il n’a pas plus porté, (Ndr : le rochet est un vêtement de chœur, signe de juridiction ordinaire). Il n’a pas non plus porté la grande étole papale.
    2 –Au lieu de porter autour de son cou une croix en or, comme cela se faisait depuis des siècles, le nouveau pape a choisi de porter une croix en fer. L’or a toujours été un symbole – une manifestation même – de l’Esprit, alors que le fer, par sa propriété d’extrême dureté, est un symbole de la matière dense, dure. Même les personnes qui n’ont aucune connaissance en symbolique devraient se poser des questions sur ce changement.
    Cette croix de fer n’est pas surprenante car les Jésuites ont toujours eu un attrait particulier pour ce métal. Enfant, Teilhard de Chardin allait ramasser des morceaux de fer pour en faire des autels. Il en parlait comme de son «dieu du fer». Celui qui, plus tard, écrira un Hymne à la matière, ne se trompait pas sur son métal de prédilection, nous pouvons dire qu’en portant une croix de fer, François veut montrer qu’avant d’être pape, il est surtout Jésuite.
    3 – L’anneau du pêcheur, qui est passé au doigt du pape lors de sa messe d’installation ce mardi, est en argent doré, a indiqué lundi le porte-parole du Vatican. Ici il y a inversion des valeurs, l’or symbolise l’élévation spirituelle, c’est la couleur du soleil dispensateur de vie dans le système solaire, l’or est la couleur symbolique du soleil spirituel qui est le Christ dispensateur de vie dans l’Univers. Or, il a été remplacé par de l’argent plaqué or, le faux semblant, l’argent se fait passer pour l’or : le lunaire se fait passer pour le solaire.
    4 – Une autre innovation importante est que, lors de ses premières apparitions publiques, le nouveau pape a chaque fois appelé les fidèles à prier pour lui. François a aussi la particularité d’être extrêmement charismatique, à la différence de tous ses prédécesseurs qui se montraient avant tout comme des «hommes pieux». Nous pouvons donc nous attendre à beaucoup l’entendre et à beaucoup le voir.
    5 – La cinquième innovation majeure est que, lors de sa première apparition devant la foule compacte de fidèles, François a insisté pour que les caméras ne le filment pas depuis le bas de son balcon, comme cela se faisait habituellement, mais à l’horizontale. D’emblée, il veut montrer qu’il ne se situe pas au-dessus des simples fidèles, qu’il est un homme «comme les autres», ce qu’il fera avec d’autant plus d’aisance qu’il a pris le nom de François d’Assise, celui qui s’occupe – selon la légende – des pauvres, des orphelins et de tous ceux qui sont dans la misère. Notons que jusqu’ici aucun pape n’avait osé prendre ce nom, car saint François est considéré comme un des plus grand saint de l’Église et Assise la ville la plus sacrée d’Italie. (Ndr : Il s’agit en fait un hommage à l’un des trois fondateurs de la Compagnie, François Xavier, prendre comme nom Ignace aurait été trop ostentatoire).
    6 – Le pape François a aussi décidé de ne pas résider au palais apostolique, il veut pour l’instant demeurer à la résidence Sainte-Marthe, au Vatican, plutôt que s’installer dans les appartements pontificaux du palais apostolique. La décision papale, du reste, n’a rien de surprenant : même dans l’archevêché de Buenos Aires, Bergoglio avait l’habitude de vivre dans une seule pièce, à côté d’une chapelle et d’une bibliothèque, et n’avait jamais occupé l’appartement de l’archevêque.
    D’une certaine manière, le nouveau pape a beaucoup de points communs avec Barack Obama. Tous les deux sont charismatiques, souriants, toujours prêts à sortir de beaux slogans… mais en même temps, ce sont de véritables machines de guerre placées à des postes-clés car on sait qu’on peut compter sur eux.
    Ndr : Je rappel que, dans son discours du 14 février 2013, Benoit XVI a renoncé au siège de l’évêque de Rome « je déclare renoncer au ministère d’Évêque de Rome », pas au pontificat ni à rester « Saint Père », ceci explique peut-être cela.
    Source CROM

  14. Corinne

    Le 13 mars 2013, élection du faux-prophète, sept mois avant la consécration du 13 octobre 2013 , mais aussi, et c’est important, 70 ans après la liquidation du ghetto de Cracovie, qui a signifié la volonté de « liquider le peuple juif ». Le 13 mars 2013 veut-il signifier la volonté de liquider « le peuple chrétien « par l’avènement du faux prophète qui a pour mission de détruire L’Église Catholique? Le peuple juif et le peuple chrétien sont les deux Témoins de l’Apocalypse qui sont mis à mort avant le Second Avènement du Christ… Corinne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s