Bergoglio dans ses oeuvres

pape-francois-pouce

On juge un arbre à ses fruits. Il serait donc intéressant de se pencher sur ce que fait le nouveau souverain pontife plutôt que sur ce qu’il dit, afin de vérifier s’il se comporte en bon pasteur ou en « agneau qui parle comme le dragon » (Apoc. XIII, 11 – qui parle signifie qui agit).

En effet, le pape François est un séducteur, qui séduit d’ailleurs jusqu’aux médias, pourtant peu réputés pro-catholiques. Il a un style décomplexé, empreint de simplicité nous dit-on, parle beaucoup, et préfère le titre d’évêque de Rome à celui de pape.
Le Figaro du 18 juin cite L’Osservatore Romano résumant les quatre axes du message de François : « Parler de Dieu en terme de miséricorde et de tendresse ; appeler à l’engagement chrétien concret ; travailler à la simplification de soi et de l’Eglise ; s’adresser aux gens qui sont en périphérie du christianisme. »

Je rappelle aussi que l’on aime comparer le style de François, plutôt moderne et décontracté, à celui de son prédécesseur, présenté comme conservateur.

Bien. Vous admettrez que tout ceci ne sont que des apparences. Les paroles s’envolent, les écrits -et les actes- restent. Voyons un peu François-Bergoglio dans ses œuvres.
Il ne s’agit pas ici de pister tous les actes du pape mais d’identifier une tendance générale à travers une sélection de quelques faits. Quatre pour être précis.

Les choix du pape le Jeudi Saint

jeudi-saintFraîchement élu au souverain pontificat, François se distingue très vite en décidant de célébrer la messe de la cène du Seigneur dans la chapelle de la prison pour mineurs de Casal del Marmo à Rome. Une liturgie accompagnée à la guitare et concélébrée avec un cardinal et un prêtre. Pour le rite du lavement des pieds, les douze apôtres furent figurés par 10 garçons, dont deux musulmans, et deux filles.
Passons sur le fait que, normalement, le pape ne devrait pas célébrer la Cène en dehors de la cathédrale du Latran. Mais surtout, je rappelle que le pape n’est pas un simple prêtre et encore moins un laïc, c’est le chef de l’Eglise catholique et il agit et se comporte en tant que tel. Quelle est la signification du chef des catholiques s’agenouillant devant des musulmans, à votre avis ?
D’autre part, en tant que numéro un (primus inter pares), ne doit-il pas donner l’exemple ?
Or l’Eglise catholique, y compris conciliaire, enseigne que « le lavement des pieds se fait le jeudi saint, selon la tradition, à des hommes » choisis « parmi des hommes et des jeunes gens ».
En lavant les pieds à deux filles et à des musulmans, le pape bafoue la tradition, enfreint les règles et humilie volontairement l’Eglise catholique. Un message ?

Bergoglio et la communion

Saviez-vous qu’à de rares exceptions près, le pape François ne distribue pas lui-même la communion ? Cette attitude n’est pas récente, il s’en est expliqué lorsqu’il était archevêque, dans un livre recueil d’entretiens qu’il a eu avec le rabbin ( ?) Abraham Skorka de Buenos-Aires. Il explique en substance que certaines personnes communient indignement pour de nombreuses raisons (état de péché mortel patent, hypocrisie spirituelle…), et qu’évidemment, leur refuser la communion en public est très délicat, voire impossible. Par conséquent, « c’est pour cette raison que dans certaines occasions, je ne donne pas la communion, je reste en arrière et je laisse ceux qui m’assistent dans la célébration de la messe le faire, parce que je ne veux pas que ces gens s’approchent de moi pour la photo. »
Oui, vous avez bien lu : ce n’est pas tellement donner la communion qui le gêne, c’est la photo !
Quelle hypocrisie ! Quelle vision réductrice purement matérielle !
Vous voulez une preuve de plus ?
Eh bien lors de cette fameuse messe du Jeudi saint à la prison, le pape François a tenu à donner lui-même la communion aux jeunes détenus qui se sont approchés pour la recevoir. Entrant en totale contradiction avec ses prétendus principes. Il est vrai qu’il n’y avait pas de photographe… Lamentable.

statue-st-michel2La statue indécente de saint Michel

Le 5 juillet dernier, le pape en exercice et le pape émérite Benoît XVI ont inauguré ensemble une statue de saint Michel archange, haute de 5 mètres, et située dans les jardins du Vatican, à proximité du palais du Gouvernorat. Jusque là, ça va.
Etudions de près cette statue : saint Michel est représenté sous les traits d’un bel et jeune éphèbe, entièrement dénudé ou presque, plus proche des statues d’Apollon que de la représentation traditionnelle du chef des archanges, généralement revêtu d’une armure, ce qui est logique puisqu’il est aussi le chef des armées célestes.
Notre ange, sensuel en diable, en terrasse un autre, partiellement revêtu, lui, de ce qui semble être un reste d’armure. Les deux reposent sur un socle en forme de globe terrestre, sur lequel est inscrite en latin la citation des paroles du Christ selon lesquelles les portes de l’Enfer ne prévaudront pas sur son Eglise. Curieusement, la lance du vainqueur est orientée non pas vers le vaincu mais vers le globe.
Le plus amusant, si je puis dire, c’est le commentaire du pape François en inaugurant cette statue : il a prié l’archange saint Michel de rendre les hommes « victorieux contre les tentations du pouvoir, de la richesse et de la sensualité ». Alors qu’il cautionne une représentation de saint Michel qui pue la sensualité et la concupiscence !
Pour ceux qui y voient encore clair, on assiste manifestement ici à une inversion entre Lucifer et saint Michel. C’est bel et bien Lucifer-Apollon qui terrasse un saint Michel en mauvaise posture, et non l’inverse comme on voudrait nous le faire croire.
Cette signification est renforcée par la symbolique du globe, très bien analysée par notre lecteur Géocédille : « Le globe est creusé d’un trou carré et la main portant le stigmate est dans un second carré à l’extérieur de la ceinture, comme si elle avait été arrachée du trou laissé sur le globe. Symboliquement, la ceinture n’est pas parvenue à empêcher l’arrachement de la main stigmatisée et sa suppression laisse un vide à sa place sur la terre.
L’inscription des paroles du Christ ceinture le globe pour signifier que cette promesse protège la terre. La main symboliserait la passion et son socle carré l’Eglise. Ma lecture, c’est que ce socle a été arraché de la surface du globe en dépit de la ceinture : la promesse n’a pas été tenue, l’Eglise est arrachée du monde. Bref, ça raconte : l’enfer a prévalu sur l’Eglise
. »
Que dire de plus, à part qu’on se fout de nous ouvertement ?
Plus de photos ici.

L’affaire du miracle du Saint Sacrement

Description complète du miracle ici.
miracleEn 1996 eu lieu à Buenos-Aires un miracle pas banal : une hostie consacrée se transforma en substance sanglante. Le prêtre en informe Mgr Bergoglio, alors évêque auxiliaire du cardinal de Buenos-Aires, dont la première réaction est de faire photographier l’hostie (décidément, une manie !). Puis, pendant plusieurs années l’hostie demeura dans le tabernacle, toute l’affaire étant gardée secrète. Comme elle ne souffrait d’aucune décomposition visible, Mgr Bergoglio décida en octobre 1999 de la faire analyser scientifiquement, tout en cachant aux scientifiques l’origine de l’échantillon. Le Dr Frederic Zugiba détermina que la substance analysée était de la véritable chair et du vrai sang contenant de l’ADN humain. Il déclara que « la matière analysée est un fragment du muscle du cœur (…) et que le cœur était vivant quand l’échantillon a été prélevé. » Quand on lui expliqua que l’échantillon provenait d’une substance datant de 1996, il eu la réflexion suivante : « Comment se peut-il que pendant que je l’examinais, les cellules de l’échantillon étaient en mouvement et pulsaient ? Si ce cœur provient de quelqu’un qui est mort en 1996, comment peut-il être toujours en vie ? ».
Je vois deux enseignements dans cette affaire.
D’abord, Notre-Seigneur nous signifie de façon claire que le miracle de la Transsubstantiation est une réalité et qu’Il est toujours présent dans l’Eucharistie, même d’une messe conciliaire.
Mais surtout, pourquoi l’évêque du lieu, Mgr Bergoglio, a-t-il tenu à conserver tout cela secret ? Même si l’Eglise, au premier abord, se doit toujours d’être réservée face à une manifestation d’origine céleste, elle n’avait pas de raison valable de cacher au public ce miracle. Surtout quand ce miracle est de nature à éveiller ou affermir la foi. Mais peut-être que Mgr Bergoglio n’y croit pas, ou ne veut pas qu’on y croie…

Conclusion

La prétendue catholicité du pape ne résiste pas à l’épreuve des faits. François est bel et bien un apostat qui n’œuvre pas au bien de l’Eglise mais à sa perte. Comme tous les loups déguisés en agneau, ses actes contredisent ses paroles et entraînent les fidèles sur un mauvais chemin. Non, il ne se comporte pas comme le vicaire du Christ, mais comme « un pape selon nos besoins » (souhaits de la loge luciférienne des Carbonari en 1818. Déjà !)
D’ailleurs, est-il vraiment pape ? Lui-même affirme qu’il n’est que l’évêque de Rome, n’est-ce pas un signe ? Personne ne le prend au sérieux, moi si.
Je continue à prétendre que le pape émérite est en réalité toujours pape en exercice ; cette mascarade de passation de pouvoir par pseudo-démission interposée n’est qu’un leurre. Certes, Benoît XVI a dû passer la main parce qu’il a très probablement refusé de franchir une ligne rouge que François, lui, franchira ; il n’en reste pas moins que Ratzinger-Benoît XVI fut un des maîtres d’œuvre de Vatican II, et à ce titre un des principaux fossoyeurs de l’Eglise. Le 3 décembre 2012, deux mois avant de démissionner, dans un discours prononcé lors du Conseil pontifical pour la justice et la paix, Benoît XVI a de nouveau appelé à la mise en place d’un gouvernement mondial et d’un nouvel ordre mondial.
Ainsi, mis à part quelques différences de formes, les deux papes se rejoignent sur le fond. Leur complicité lors de l’inauguration de la statue de saint Michel le prouve.

Ne vous laissez donc pas illusionner.
Veillez et priez car l’heure est proche.

Publicités

250 Commentaires

  1. Popeye

    Que penser du Pape François? Je l’avais écrit en commentaire sur un autre fil, mon interprétation personnelle de ce que doit être le rôle du Pape dans ces temps troublés (et je ne tranche pas entre 5ème et 7ème age, mais tout le monde s’accordera à le trouver pour le moins « troublés ») est à chercher dans le songe de Saint Jean Bosco connu sous le vocable de « songe des trois blancheurs ». Son rôle est donc, à mes yeux, très simple et consiste à raffermir les amarres de la barques de l’Eglise aux colonnes de l’Eucharistie et de la sainte-Vierge.
    Il a renforcé l’amarre vers la Sainte Vierge en mettant en exergue la pratique de la neuvaine « à Marie qui défait les noeuds ». Cette neuvaine se pratique par une récitation méditée du chapelet, « dernière arme » qui nous reste comme cela a été rappelé dans un commentaire. J’en ai personnellement expérimenté l’effet avec de grandes grâces reçues.
    Rien à dire en ce qui concerne l’amarre vers l’Eucharistie : rien n’a été fait ni dit de notable, dans un sens ou un autre.
    J’aurais juste à dire qu’il manque de prudence : ce n’est pas son rôle d’aller soutenir les immigrés clandestins à Lampedusa, c’est manquer de prudence que de baiser les pieds de musulmans même si certains voient un geste prophétique là dedans. Toujours pour filer la métaphore maritime, ces actions déstabilisent l’esquif et contribuent à le rendre sensible aux vents et courants contraires. Il sort de sa mission, certainement plein de bonne volonté, mais sa mission est avant tout de veiller aux amarres. Le critère déterminant sera pour moi ce qu’il dira ou fera à propos de l’Eucharistie. Comme notre hôte, je pense que le « mystère d’iniquité » sera la disparition de l’Eucharistie et de la Présence Réelle. Dans quel mesure le Pape François sera, ou serait, l’agent de ce mystère d’iniquité? Je n’en ai encore aucune idée. Je tâche de veiller et de prier.

    • Carlos

      Dans ma réponse à Geodecile le 14 juillet 2013 – 10 h 38 min (voir page précédente, au 1/3) j’expliquais bien que nous étions au 7ème sceau ! Et pourquoi….
      Et je vous rejoins sur l’Eucharistie ! On la transformera en un repas fraternel ! D’où la communion dans la main (qui est une première tentative).
      Sa visite aux clandestins à Lampedusa, son lavement de pieds….. Cela fait partie des faits divers ! On peut même aller plus loin. Le pape est un pécheur ! Mais qui peut se permettre de lui jeter la première pierre ? On ne peut donc le juger en tant que pape que par rapport aux dogmes ! Et non sur des détails !
      Ce qui n’empêche pas qu’un haut dignitaire religieux devrait apparaître prochainement et qui serait un usurpateur après avoir été un modèle ! Mais le pape François n’a-t-il pas déjà dénoncé qu’au sein même de son église s’y nichait un lobby gay ? Alors que l’homosexualité est une abomination pour Dieu !

      • Julien

        Je suis en phase avec cette réponse de Carlos.

        Je souhaitais parallèlement vous faire part d’un point de vu : J’ai le sentiment que l’apostasie de la fin des temps, le fameux mystère d’iniquité, sera pire que le fait de ne plus reconnaître la présence réelle (ce qui est déjà excessivement grave, mais déjà rependu et la fin n’est pas encore là, donc ça n’est pas ça … selon mon humble avis évidemment). Je pense que la dernière apostasie sera un péché frontale, du type du refus de Dieu en temps que tel, identique au refus de Lucifer. Une déclaration ouverte d’opposition à l’obéissance. L’homme se déclarera égale à Dieu, comme l’a promis le serpent à Adam et Eve. Je pense qu’il s’agira d’une déclaration d’une nouvelle religion basée sur les fondations droits-de-l’hommiste et de la franc-maçonnerie, en fait ça sera du satanisme déclaré …

        A cette période, la papoté sera massacré par des flèches (des idées) et des balles (de la matière) – quid du dernier secret de Fatima … Le pape n’existera plus et donc l’Eglise catholique non plus.

        Je vous laisse réagir à cela.
        Bien cordialement

        • Carlos

          « Toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Eglise. »
          Vincent Peillon, Une religion pour la République, p 277, Edition du Seuil 2010

          L’antechrist viendra quand le dernier pape se sera rendu à Jérusalem et sera monté au Golgotha ! Benoit XVI a visité le Saint Sépulcre mais sans y monter !

          C’est le jour de la fête du Bienheureux Pierre II, qu’a été choisi ce pape ! Et comment s’appelle-t-il ? François ! Le véritable nom de ce saint n’était-il pas Giovanni di PIETRO Bernardone ?

        • Franck

          Popeye, Julien, Carlos,
          je soutiens vos positions qui d’ailleurs rejoignent celle de monsieur d’Alencourt. Il ne faut pas lâcher le Pape, c’est le dernier rempart contre la subversion de l’Eglise. Se rappeler de la promesse de Jésus faite à Pierre et s’y tenir absolument. Abandonner le pape qui personnifie l’Eglise c’est avec les meilleures intentions du monde devenir Luthérien. Il s’agit du piège ultime mené par la Franc-Maçonnerie (lire la « conjuration antichrétienne » de Mgr Delassus): déconsidérer, salir, jeter le trouble. La preuve que l’Eglise existe encore à travers le pape, c’est le retour de la virulence extrême à l’égard de la Foi Catholique. Quand on comprend la nature du combat, l’Eglise a maintenu sa survie en modifiant non pas son message mais la priorité qu’elle donne à l’amour, la compassion. Fidèle aux promesses de Jésus Christ, notamment à travers les béatitudes. Vatican II était peut-être un piège diabolique, mais par la grâce divine, du mal peut surgir un bien. A l’échelle Euuropéenne, le christianisme semble décliner, mais qu’en-est-il au niveau mondial? Au fur et à mesure que le pouvoir de satan s’affirme dans les sociétés dites « modernes », plus il crée le désespoir; mais paradoxalement, le seul discours qui devient audible et qui donne de l’espoir, c’est précisément le message du Christ. On peut déplorer, à vue humaine, que le siège de Pierre ne soit plus triomphant. La France plus que toute autre souffre de voir ridiculisée, jetée à terre, piétinée celle qu’elle a contribué à placer pendant 1000 ans au sommet de l’humanité. Mais ces temps sont révolus, nous sommes dans le combat final, où par le sang des martyrs, les injustices, l’iniquité, produiront toujours plus de Chrétien. C’est la réponse de Dieu à Satan.

        • dalencourt

          Euh Franck, vous m’avez mal lu. Je suis très circonspect sur le pape actuel, que je considère comme un loup déguisé en brebis. Je soutiens plutôt la thèse que le pape en exercice est toujours Benoît XVI, malgré sa pseudo-démission, et que François est un faux pape.

        • Popeye

          @ Franck
          « Il ne faut pas lâcher le Pape »…certes. Mais le Pape peut nous lâcher. Il est homme, donc faillible. Je prie pour lui, afin qu’il ne « lâche »pas. Des fameuse trois blancheurs, deux sont fixes et le rôle de la troisième est de se maintenir entre les deux (dans le songe de St jean Bosco, la tempête s’apaise quand cet alignement est réalisé) Les temps sont troublants, et je ne pense pas qu’il s’agit d’un jugement téméraire que de leur attribuer une très forte valeur eschatologique.
          Avez-vous lu des récits écrits par des combattants de première ligne? Dans les situations de stress intense, ceux qui s’en tirent le mieux sont ceux capables de se tenir au respect de quelques principes fondamentaux, et à ne pas se laisser distraire par autre chose. J’ai la faiblesse de voir pour le Pape comme principes à suivre en ce moment celui de renforcer en permanence les amarres reliant l’Eglise à l’Eucharistie et à la Sainte Vierge. Toute autre action est à mes yeux parasite et donc dommageable.
          En écrivant ces lignes, je pense que je dois exprimer la différence d’approche que j’ai avec notre hôte en ce qui concerne les prophéties. De ce que je lis de ce qu’il écrit, mais mon interprétation peut pêcher, à ses yeux les prophéties semblent devoir se dérouler immanquablement. A mes yeux, ce ne sera le cas qu’en l’absence de toute conversion aussi minime soit-elle de la part de ceux qui sont informées de ces prophéties.
          Ainsi une mystique romaine a bénéficié de révélations au XIX ème siècle. NSJC aurait dit à Elisabeth Canori Mora : [… «Ton sacrifice a fait violence à Ma justice irritée ; Je suspends le châtiment et laisse agir Ma miséricorde. Les chrétiens ne seront pas dispersés, ni Rome pri vée de ses Pontifes. Je réformerai Mon peuple et Mo n Église. J’enverrai des prêtres zélés et Mon esprit renouvellera la face de la terre. Je rendrai la ferveur aux Ordres religieux et Je donnerai à mon Église un nouveau Pasteur rempli de Mon esprit ; par son zèle il sanctifiera Mon troupeau». …]
          Notre prière, nos sacrifices, ne sont jamais vains et influent sur le déroulement des événements.

  2. inhonnorof

    L’Otan en stand-by prête à l’attaque
    Par Manlio Dinucci
    Mondialisation.ca, 16 juillet 2013
    Url de l’article:
    http://www.mondialisation.ca/lotan-en-stand-by-prete-a-lattaque/5342941

    Comme un dispositif électronique en mode d’attente, le Commandement de la force conjointe alliée à Naples (Jfc Naples) est tenu officiellement en « stand-by », c’est-à-dire prêt à tout moment à entrer en guerre. Il a reçu du Commandant suprême allié en Europe (qui est toujours un général étasunien nommé par le Président) la charge de garder en efficience maximale la Force de riposte Otan –composée des unités terrestres, aériennes et navales les plus avancées technologiquement- en mesure d’effectuer en 48 heures « n’importe quelle mission en n’importe quel lieu ». Le nouveau quartier général du Jfc Naples à Lago Patria, construit pour un staff de plus de 2mille militaires et expansible pour la « future croissance de l’Otan », est en pleine activité. Des membres de tous les pays Otan sont en train d’arriver, venant s’ajouter au staff, pour une série de manoeuvres qui permettent au Jfc de Naples d’être « prêt à des opérations militaires comme celle d’Unified Protector », la guerre de 2011 contre la Libye.

    Aujourd’hui, dans le viseur du Jfc Naples il y a la Syrie. Contre qui l’Otan, sans apparaître officiellement, conduit par l’intermédiaire de forces infiltrées une opération militaire couverte, qui peut d’un moment à l’autre devenir découverte en imposant une « no-fly zone » comme pour la Libye. L’avant-poste de l’opération militaire contre la Syrie est la Turquie, où l’Otan a plus de vingt bases aériennes, navales et d’espionnage électronique. A celles-ci s’ajoute à présent un des plus importants commandements Otan : le Landcom, responsable de toutes les forces terrestres des 28 pays membres, activé à Izmir (Smyrne).

    Le déplacement du commandement des forces terrestres de l’Europe à la Turquie –adossée au Moyen-Orient (en particulier Syrie et Iran) et à la Caspienne- indique que, dans les plans USA/Otan, on prévoit l’utilisation aussi de forces terrestres, surtout européennes, dans cette aire de première importance stratégique. Confirmé par le fait que le général étasunien Philip Breedlove, récemment nommé par le président Obama commandant suprême allié en Europe, s’est rendu en juillet à Izmir pour accélérer les délais dans lesquels le Landcom rejoindra sa « pleine capacité opérationnelle ». Immédiatement après, le général étasunien Frederick Hodges, responsable du commandement d’Izmir, est allé à Naples pour coordonner l’activité du Landcom avec celle du Jfc Naples. Il y a été accueilli par l’amiral étasunien Bruce Clingan, qui est en même temps commandant de la Force conjointe alliée à Naples, des Forces navales USA en Europe et des Forces navales du Commandement Africa. Un jeu stratégique des trois cartes, qui permet au Pentagone de toujours garder le commandement : par exemple, en 2011 il a dirigé la guerre en Libye d’abord à travers le Commandement Africa, puis le Jfc Naples, appuyés par les forces navales USA en Europe. Et l’Europe ? Elle est importante pour les Etats-Unis géographiquement, a précisé le Commandant suprême allié à une commission du Congrès : les bases en Europe ne sont pas de résiduels « bastions de la guerre froide », mais « des bases opérationnelles avancées » qui permettent aux USA de soutenir à la fois le Commandement Africa et le Commandement central dans l’aire duquel se trouve le Moyen-Orient. Elles sont, ensuite, essentielles pour « la sécurité du 21ème siècle », garantie par une « alliance puissante et efficiente » dirigée par les USA, qui possède « 24 mille avions de combat, 800 navires militaires océaniques, 50 avions radars Awacs ».

    Une alliance (cela on ne le dit pas) dont la dépense militaire se monte à plus de 1 000 milliards de dollars annuels. Pour garder toujours prêts à la guerre les commandements, comme celui de Naples, ville qui a un nombre record de chômeurs, gardés en « stand-by » dans l’attente vaine d’un poste de travail.

    Edition de mardi 16 juillet 2013 de il manifesto

    http://www.ilmanifesto.it/area-abbonati/in-edicola/manip2n1/20130716/manip2pg/14/manip2pz/343206/

    Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio
    Copyright © 2013 Mondialisation.ca

  3. ...

    l’Antéchrist est le dragon rouge ! l’Angleterre ! Le prince William ! Il s’emparera entièrement de l’Angleterre ! Il séduira toute les Nations de la Terre et particulièrement l’Europe ! Ce n’est pas pour rien la reconstruction de l’empire romain ! Il trompera toute les Nations même Israël ! Il triomphera sur toute les Nations ! l’Antéchrist fera un semblant de paix ! Israël sera séduit par l’Antéchrist et l’accueillera comme le messie ! Puis plus tard l’Antéchrist avec l’aide de l’Europe entière tuera les juifs ( comme avec Hitler ) , ira sur le trône de Dieu et se proclamera Dieu ! Mais à la fin, Dieu tuera le dragon qui est l’Antéchrist ( appeler Satan, la bête ou le serpent ) ! Ce n’est pas fini ! Toute les armées se réuniront à Megiddo, la bataille d’Armageddon ! Jésus Christ fera sont retour et détruira toute les Nations qui viennent à Jérusalem comme ennemie ! Puis Jésus Christ vaincra Satan ! Il sera reconnu comme Roi de la terre et véritable Messie ! Tous les Juifs restés en vie se convertiront à Lui !

  4. Franck

    @Dalencourt

    D’abord, félicitation pour votre blog.
    Cela fait quelques mois que je lis vos articles et les commentaires qui y sont associés. L’état d’esprit qui y règne est sympathique et respectueux.
    Je suis désolé de vous avoir mal compris et donc de déformer votre point de vue.
    J’ai consciencieusement lu (et non pas en diagonale) la teneur de votre article et je suis rouge de confusion!
    Mais comme vous pressentez que l’irrémédiable ne s’est pas (encore) produit dans l’Eglise, je pensais que dans votre esprit cela légitimait la continuité du siège de Pierre, malgré vos critiques.
    Force est de constater qu’effectivement les intentions que vous attribuez au pape François en font un hérétique et donc un faux pape.

    Des maladresses évidentes, des attitudes de mauvais goût certes mais jusqu’ici aucun coup sérieux (ou tordu) ne semble avoir été porté contre l’Eglise par ce nouveau pape.

    J’aimerai aborder la question de la position de vatican II au sujet de la « liberté religieuse ».
    Il est vrai que beaucoup de prêtres attachés avec raison à l’enseignement traditionnel de l’Église ont subi cette démission dans des affres proche du martyr. Une grande partie du troupeau s’est trouvée désorientée et pour couronner le tout, cette trahison s’accompagnait d’entorses graves à certains sacrements. Vatican II fut un coup très violent porté à l’Église. Cette « évolution » s’est clairement faite sous la pression (mortelle) de la Franc-Maçonnerie.
    Mais le piège était double: refuser, c’était faire pointer sur l’Eglise tous les ressentiments, orchestrer au niveau international une cabale contre cette « secte » religieuse qui ne se soumet pas à la vision démocratique du monde, ameuter l’immense troupeau des crédules afin de se désolidariser de cette prétention insensée à se hisser comme la seule vrai religion alors que toutes ont fait leur « aggiornamento démocratique » (sauf une qui elle ne transige pas, mais travaille dans l’ombre). Refuser, c’était en quelque sorte, non plus adopter le profil bas mais précipiter l’Eglise et son peuple dans la clandestinité.

    Quel dommage réel a subi la religion Catholique: l’abandon dans les faits de cette affirmation, bien qu’elle apparaisse comme une capitulation, satisfait certes les ennemis, mais ne set-elle pas indirectement les plans de DIEU?

    La vrai religion qu’enseigne l’Eglise du christ ne se décrète pas, elle est.

    Je ne connais pas grand chose au sujet de l’apocalypse mais il me semble que les 1000 ans où Satan s’est trouvé enchainé sont déjà passés. Il s’agit tout simplement des 1000 ans d’essor du Christianisme en occident ( Le culte importé d’Orient, est adopté par Constantin et sa famille dès 313 par l’édit de Milan. Constantin fait ériger Saint Jean de Latran….jusqu’au grand schisme en 1378, du IVème au XIVème siècle= 10 siècles) qui n’aurait jamais pu se réaliser si Satan, prince de ce monde, avait pu agir librement.

  5. francine

    Bonjour,
    j’aimerais répondre aux accusations contre le Pape François, par un article paru dans le journal « l’Appel du Ciel » – voici un extrait de cet article :
    …/… François et Benoît XVI, il existe une communion très intime entre le Pape François et notre Pape émérite. Dès son élection, François a voulu s’entretenir par téléphone avec Benoît XVI, ce qui s’est également reproduit le jour de la fête de Saint Joseph et le jeudi Saint. Le Pape François s’est également adressé plusieurs fois à son prédécesseur, et une encontre « historique » s’est tenue à Castel Gandolfo entre les deux Papes : « un moment de très haute et très profonde communion entre les deux Papes ». Ils se sont agenouillés sur le même banc et ont prié ensemble.

    Les prophéties attribuées à Saint Malachie n’ont jamais été approuvées par l’Eglise. Elles donnent lieu à diverses interprétations, et refont régulièrement surface dans les médias avant chaque conclave. Curieusement, de nombreux « messages » circulent, principalement sur internet, sur le prochain Pape depuis le 12 février 2013. Toutefois, aucun n’avait prophétisé que Benoît XVI allait renoncer : on parle d’une fuite, d’un exil, mais à aucun moment d’une renonciation ! par contre certains affirment que le nouveau Pape sera l’anti-pape.
    A cela il est important de préciser que par définition un « anti-pape » ne peut exister que s’il y a déjà un Pape en exercice. Il ne faut pas oublier qu’au cours de son histoire, l’Eglise a déjà connu de nombreux « anti-papes » (plus de 30 !)

    D’autres messages affirment que le nouveau Pape sera le faux-prophète, spécifiant qu’il fera des réformes encourageant le mariage des prêtres, l’avortement et le mariage homosexuel…. ces affirmations sont en totale contradiction avec le Pape François qui a toujours été fermement opposé au mariage des prêtres, à l’avortement et au mariage homosexuel.
    D’autres personnes déclarant recevoir des « messages » ont d’ailleurs communiqué des messages totalement contraires. C’est le cas par exemple d’une dame qui reçois des locutions intérieures depuis 2008, et qui a pour directeur spirituel Monseigneur John Esseff, qui a exercé le ministère d’exorciste durant de nombreuses années, et qui a également été le directeur spirituel de Mère Thérèsa de Calcutta. Ces « messages » affirment que le Pape venant après Benoît XVI sera « le Pape du troisième millénaire redressant l’Eglise de manière spectaculaire ».

    MEDJUGORJE :
    Le 2 avril, Mirjana a reçu la visite mensuelle de la Gospa,(la Vierge Marie) après l’apparition, Mirjana s’est levée et s’est tournée vers les pélerins et les caméras des chaînes de télévision présentes. Elle a déclaré publiquement ceci : « Dès son élection, notre Pape François est immédiatement entré dans le coeur de chacun d’entre nous. Ce Pape est le Pape dont nous avons besoin pour cette époque que nous vivons. Nous devons TOUS beaucoup prier pour lui, l’aider par nos prières, parce que sa route va être très difficile et il y a tant de choses à faire ».
    Puis Mirjana a conclu en disant ceci : « La démission de Benoît XVI est une GRANDE leçon de courage et d’humilité, c’est un grand homme. Soutenons TOUS le Pape François dans nos prières. »
    Comprenons bien que la cible de choix de satan est le Pape en personne. Singer des messages du Ciel pour décrédibiliser le Chef de l’Eglise et déstabiliser les croyants, est pour le diviseur quelque chose de facile. Faisons preuves de plus de discernement, faisons très attention à internet, et ne tombons pas dans la réponse facile selon laquelle « Dieu a changé ses plans ».

    Gardont en mémoire les paroles de Benoît XVI qui a déclaré :  » Je promets une révérence et une obéissance inconditionnelle au nouveau Pape. » Alors que nous sommes au coeur de l’année de la Foi, soyons persévérants et confiants, et prions pour le bien de l’Eglise et des fidèles, plutôt que de nous perdre en conjectures.

    (extrait de l’article paru dans le journal « l’Appel du Ciel »
    – site : http://www.appel-du-ciel.org/?page_id=1856

      • francine

        A Medjugorje, il y a en permanence des dizaines ou des vingtaines de prêtres qui confessent, avec des multitudes de pénitents qui font la queue.
        Où trouvez-vous cela en France ???….
        Est-ce le démon qui les pousse à se confesser ?…

  6. stereo

    La mission d’un pape franc-maçon, doublé d’un jésuite, ne peut être que la déchéance et la destruction de l’Eglise… Ce pape est au service du N.O.M. qui doit substituer le Christ par Satan !
    La grande ruse de ces satanistes est de prêcher le bien afin de pouvoir faire le mal dans l’ombre en toute impunité…

  7. Ballade

    Vous ne devriez pas accorder autan d’importance à un homme. Connaisez-vous Christ? Il est LE SEUL CHEMIN !!!! Nul ne vient au Père QUE par MOI, a t’il dit dans la bible. Le pâpe est un homme et donc imparfait, celui-ci, d’ailleurs a des chance d’être l’un des signes annonciateurs de l’arrivée de l’antéchrist!!! Vous allez faire quoi si l’antéchrist se présente? Savez-vous que ceux qui s’appuient vraiment sur Christ commencent à connaître la persécution en France? Savez-vous que si vous continuez à idolâtrer une église, un pâpe ou un « saint » (donc idolâtrie, prière aux morts – enfin tout ce que Dieu interdit), vous serez passé à côté de votre salut? Ce salut là s’obtient en acceptant Jésus-Christ comme Sauveur (il a payé de Sa vie, de Son sang pour racheter notre vie au diable qui, à cause de notre NATURE pêcheresse et pas seulement pour un pêcher par ci par là revendiquait ses droits sur nous). Enlevez ce droit à satan (qui que vous le vouliez ou non existe et sait très bien comment vous piéger) en lui coupant l’herbe sous le bien en demandant à Jésus de venir habiter votre vie et à en être le Seigneur. Je vous souhaite de faire cette rencontre avant qu’il ne soit trop tard et de marcher comme Dieu le veut et surtout en s’appuyant sur un homme quelqu’il soit.
    Amicalement

    • Le Précurseur

      Bonjour Ballade,
      Je viens de lire vos commentaires. Une chose seulement, ne dites pas « connaissez vous Christ? » Mais connaissez vous LE Christ? car Christ n’est pas un prénom. D’ailleurs son prénom est Jésus. Le Christ comme on l’appelle généralement signifie « Le Cruxifié. Donc on ne peut pas dire aimez Christ mais aimez le Christ ou aimez Jésus… Bien à vous.

  8. Daniel PIGNARD

    Les sept rois d’Apocalypse 17
    Le combat est pour bientôt et rappelé dans Apo 17 :14 ou l’agneau et les appelés, les élus et les fidèles combattront aussi. Or Apo 17 devient de plus en plus clair.
    Voici ce que je pense de la bête et la femme assise dessus, énigme ne pouvant être résolue que depuis la démission de Benoit XVI :
    Les 7 montagnes sur lesquelles la femme est assise représentent Rome ayant 7 collines.
    Les 7 rois sont 7 papes à compter depuis le retour d’Israël dans son pays (1947)
    Les 7 papes depuis 1947 ont été :
    1- Pie XII (1939-1958) (19 ans). Tombé
    2- Jean XXIII (1958-1963) (5 ans). Tombé
    3- Paul VI (1963-1978) (15 ans). Tombé
    4- Jean-Paul Ier (1978-1978). Tombé
    5- Jean-Paul II (1978-2005) (27 ans). Tombé
    6- Benoît XVI (2005-2013) (8 ans). Existe
    7- François (2013-…) Doit rester peu de temps
    Donc cinq sont tombés (morts), un existe (a démissionné) et entre sa démission et la nomination de François a existé un temps où il n’était pas encore venu.
    La Bête qui était, qui n’est plus mais qui reparaîtra est (semble-t-il) le retour d’une autorité religieuse qui contraint par la force. Comme elle est un huitième roi et qu’elle est du nombre des sept, cela veut dire que le pape François est double et va révéler une relation avec des autorités temporelles de contraintes.

    Les 10 rois qui n’ont pas encore reçu de royaume sont (peut-être) les 10 chefs des différentes églises hors catholique romaine soit les chefs des : Protestants, évangéliques, orthodoxes, témoins de Jéhovah+Mormons+saints des derniers jours, Juifs, Musulmans, Bouddhistes et Hindouistes, Animistes, Francs-Maçons.

    Les clés que j’utilise sont :
    Le dragon = autorité morale qui contraint par le nombre.
    La bête = autorité contraignante par la force (politique = autorité sur la mer) ou la contrainte pécuniaire (patronat = autorité sur la terre).

    • Daniel PIGNARD

      Le pape François ne restera que peu de temps :
      Parce que l’Apocalypse le dit en Apo 17 et Parce que la prophétie des papes de St Malachie s’arrête à Benoît XVI et que donc le pape François ne fait pas partie des papes (coup fourré lors de l’élection à huis clos + serment du secret ?),

  9. Pingback: Le pape et la fin des temps | Le Grand Réveil
  10. duchêne

    Bonjour et merci de vos articles et commentaires. Je crois en Dieu, en Jésus et au Saint Esprit. L’Eglise est constituée de petites personnes comme Vous et moi qui réalisent parfois des miracles. C’est par exemple venir en aide à ceux qui en ont vraiment besoin. C’est aussi être la maman, la soeur, la fille d’un être qui le souhaite… Dans les chagrins, il y a toujours une manifestation de Dieu qui nous aime malgré les bettises. Ce ne sont pas les châtiments quel qu’ils soient qui me feront changer de direction. Quand au Vatican, je pense que c’est une représentation avant tout financière. La sainteté ne se décrète pas par l’avoir et l’image. C’est ainsi que je vous salue et vous souhaite une belle et bonne semaine sainte. Solène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s