L’Eglise catholique, clé de compréhension des derniers temps

le-bon-pasteur6

Pour bien comprendre le déroulé des évènements de la grande tribulation à la fin des temps -période que nous vivons en ce moment même-, il est nécessaire de connaître le sort réservé à l’Eglise de Jésus-Christ.
En effet, le combat sous-jacent derrière l’édification du Nouvel Ordre Mondial correspond bel et bien au remplacement d’une société basée sur des fondements chrétiens par une société basée sur des fondements lucifériens.

D’où l’évolution constatée de la société satanique actuelle : tout ce qu’aime Dieu, Satan le détruit et le remplace par son contraire.
D’où le nom du futur dirigeant mondial, à l’apogée du règne de Satan : l’Antéchrist, à la fois ante (c’est-à-dire précédant le retour du Christ) et anti (l’exact contraire du Christ).

Pour ceux qui découvriraient ce blog en cours de route, la fin des temps signifie que Satan règnera sans partage sur la terre pendant 3 ans et demi (selon l’Apocalypse) via le règne de l’Antéchrist. Dieu lui-même y mettra fin par le retour du Christ sur terre (la Parousie du Christ). Ce scénario est actuellement en phase finale, le règne de l’Antéchrist étant attendu (selon moi) pour l’année prochaine, d’où les troubles qui agitent le monde entier et qui sont appelés à se développer à vitesse grand V.
Evidemment, les Saintes Ecritures et de nombreuses prophéties ont annoncé et décrit cette période, reconnaissable entre toutes à un certain nombre de signes précurseurs.
Tapez sur Internet « signes de la fin des temps » et vous serez vite édifié.

Dans ce combat entre le bien et le mal, entre Dieu et satan, la religion tient une place essentielle. D’abord, parce qu’elle est un obstacle, et non des moindres, à l’accomplissement des plans sataniques. Et ensuite parce que la victoire des forces du mal ne peut être complète, et définitive, sans l’anéantissement complet de ses ennemis.

Or, parmi les signes caractéristiques de la fin des temps, deux sont particulièrement liés à la religion :

a) Il y aura une grande apostasie. De Jésus Lui-même (« Lorsqu’il reviendra, le Fils de l’Homme trouvera-t-il la foi sur terre ? ») à saint Paul (« Il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition » II Thess 2-3) en passant par les apparitions mariales et de multiples prophéties, celle-ci ne fait aucun doute.

b) Il y aura une grande crise dans l’Eglise. Cette crise est décrite à la fois par la Sainte Vierge (La Salette, Aquita…) et là aussi, par de nombreuses prophéties et visions (MJ Jahenny, AC Emmerich…).

Cet article a donc pour but de déterminer :
1- Parmi les religions dites chrétiennes, laquelle –ou lesquelles- sont concernées par les prophéties ;
2- Que va-t-il advenir, selon les prophéties, de cette Eglise ?
3- Dans le cas particulier des catholiques Romains, que doit-on penser de l’évolution de cette église suite au concile Vatican II ;
4- Que penser de la situation actuelle et du rôle du pape François ?

1. Comprendre la chrétienté

Etre chrétien, pour simplifier, c’est reconnaître Jésus-Christ comme le Messie et comme Dieu en tant que seconde personne de la Sainte Trinité. Les chrétiens aujourd’hui sont sub-divisés en trois grands mouvements :

L’Eglise catholique Romaine. Elle revendique la continuité de l’œuvre créée par Jésus-Christ, selon une organisation hiérarchique définie par Jésus lui-même : « Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église ». Depuis 2000 ans, cette Eglise perdure et le successeur de Pierre s’appelle le pape ; son siège (le Saint Siège) est à Rome, au Vatican.

L’Eglise orthodoxe : les orthodoxes se sont séparés de Rome lors du schisme de 1054. Bien que très proches des catholiques romains, ils n’ont pas la même structure hiérarchique unifiée et en différent également sur plusieurs points de dogmes, dont le fameux filioque. Ces différences ne sont pas négligeables, en témoignent les débats passionnés que nous avons avec Geocedille sur ce blog (pour ceux qui lisent les commentaires).

Les Protestants et assimilés (Anglicans, Mormons, Evangélistes, Témoins de Jéovah, etc.) : ce mouvement initié par la Réforme de Luther en 1517 marque une rupture très nette avec l’Eglise Romaine. Mis à part la vénération de la Sainte Trinité, il y a peu de points communs avec les autres chrétiens : absence de culte pour la Sainte Vierge et les saints, pas de hiérarchie unifiée, Saint Sacrifice de la messe remplacé par un repas fraternel sans miracle de la Transsubstantiation, lecture « libre » de la bible ouvrant la voie à toutes les interprétations et erreurs possibles, d’où les nombreux mouvements différents recensés.

Est-ce que tous les chrétiens adorent le même Dieu ?
Poser cette question revient à dire : quelle église est la bonne ?
La multitude de chapelles différentes se réclamant de Jésus, conséquence de l’expansion du protestantisme, a nécessité de distinguer ces nouveaux chrétiens des originaux (ceux des origines) en dénommant ces derniers catholiques romains, le terme romains permettant aussi de les distinguer des orthodoxes.
Pourtant, Jésus s’est exprimé sans ambiguïté : « mon église », pas plusieurs. « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie », il n’y a qu’un seul chemin pour venir jusqu’à lui, pas deux. Peut-on penser un seul instant qu’adorer Dieu, l’aimer et le servir puisse se concevoir tout en reniant ou refusant son œuvre ? C’est-à-dire en refusant d’appartenir à l’organisation qu’il a lui-même créée pour continuer, pérenniser et faire connaître son œuvre.
Il fixe à Pierre une mission, diriger son Eglise, et il charge ses disciples « d’aller enseigner toutes les nations ». Que je sache, aucun de ses disciples ne s’est écarté de cette Eglise naissante, au contraire par leur action, ils l’ont construite, conformément au souhait (devrais-je dire à l’ordre ?) de Jésus-Christ lui-même.

Ceux qui sont séparés de Rome nous rétorquent : oui mais les catholiques se sont écartés de la Parole de Dieu par leurs actions et leurs décisions, qui ne seraient plus conformes à Sa Volonté. En gros, la composante humaine de l’Eglise aurait pris l’ascendant sur la composante divine, censée pourtant être guidée par le Saint-Esprit.

A ces arguments, je retiendrai deux objections (parmi de nombreuses autres) :faux-prophete

a) La grande astuce de Lucifer, c’est de se faire adorer sous le nom de Jésus. C’est le piège suprême. Pour mieux tromper les hommes, Lucifer prend l’aspect de Jésus détournant ainsi les hommes du Vrai Dieu. La réforme protestante est typique de cette stratégie luciférienne : au nom de Dieu, je refuse tout ce qu’il a créé, jusqu’à ne plus reconnaître la Présence Réelle dans l’hostie. Savez-vous que les palladistes (francs-maçons lucifériens) appellent Lucifer le Dieu-Bon, par opposition à notre bon Dieu, qu’ils nomment Adonaï ?
A votre avis, en agissant de la sorte, les protestants adorent le Bon Dieu des cathos ou le Dieu-Bon des palladistes ? Rappelez-vous les paroles de Notre-Seigneur : « Car plusieurs viendront en mon nom, disant : c’est moi qui suis le Christ. » (Matthieu 24, 5). C’est pourtant clair.
J’ai déjà expliqué que les hébreux symbolisaient les élus, dans l’Ancien Testament, et la Terre Promise le royaume de Dieu. Jésus, en venant sur terre, a modifié cette symbolique : à partir de sa venue, le peuple de Dieu est constitué de ceux qui croient en Lui, et non plus du peuple hébreux seul. C’est une des raisons de sa condamnation, car il avait clairement dit aux Pharisiens et aux chefs des prêtres qu’ils ne constituaient plus dorénavant le peuple de Dieu. Par conséquent, il faut plutôt comprendre la fameuse formule de l’Apocalypse « ceux qui se disent juifs mais ne le sont pas » par « ceux qui se disent chrétiens mais ne le sont pas ».

Les seuls qui ont droit à l’appellation de chrétiens sont les catholiques romains car ils représentent la chrétienté originelle, ceux qui sont restés fidèles à la parole de Dieu dans son ensemble.
Les autres se sont tournés vers Lucifer, à leur insu pour la grande majorité. Mais même s’ils sont sincères dans leur foi ils sont amenés, à un moment ou à un autre, à s’opposer à l’Eglise catholique, à ses dogmes et à son enseignement. Et là, ils font le jeu de Satan d’une façon qui n’est plus vraiment inconsciente.
Et ils s’écartent donc irrémédiablement du Vrai Chemin.

b) L’apostasie et la crise concernent-elles d’autres églises que la catholique romaine ?
Eh bien non ! Là aussi, il n’y a pas d’ambiguïté. L’Eglise catholique romaine est la seule à connaître une grande crise interne et une véritable apostasie de la part du plus grand nombre de ses membres. Pourtant, de l’arianisme à la réforme luthérienne, l’Eglise a toujours connu de puissantes attaques dont elle s’est à chaque fois sortie. Sauf du libéralisme, qui s’introduit insidieusement à partir du milieu du XIXème siècle, vigoureusement combattu par les papes Pie IX, Léon XIII et Pie X, pour finalement revenir triomphant au concile Vatican II. « Pie XII fut le dernier pape catholique » se plaisait à dire un haut initié.
Notre ami Geocedille, fin connaisseur de l’orthodoxie, nous l’a bien affirmé : pas de crise ni d’apostasie chez les orthodoxes. Le protestantisme et ses dérivés n’ont pas non plus de problèmes de ce côté-là, et pour cause : leur infiltration du catholicisme romain -ou du moins celle de leurs idées via le libéralisme- serait plutôt une des origines de ladite apostasie.

2. Le plan satanique de destruction de cette Eglise

Je ne puis rentrer dans le détail sur ce sujet, il y a des livres entiers qui en traitent. Je voudrais juste rappeler que :

L’Eglise catholique est la seule qui ait droit à un double plan de destruction :
–          Une destruction de l’intérieur (destruction spirituelle), plus communément appelée « le mystère d’iniquité »,
–          Une extermination de ses membres (destruction physique)

Un petit mot au sujet de l’extermination physique.
Même si les orthodoxes ne font pas partie de l’Eglise catholique, ils en sont suffisamment proches pour être mis dans le même sac par les lucifériens. Il semblerait cependant que leur sort soit un peu différent : c’est l’extermination massive directe sans passer par la case infiltration interne. Les bolcheviques sanguinaires ont choisi une nation orthodoxe pour y installer leur régime, le seul dont les méthodes soient basées sur l’élimination systématique des opposants. Ailleurs (Serbie, Grèce, Syrie, Turquie,etc) les brutalités envers les orthodoxes semblent équivalentes, voire pire, à celles que subissent les catholiques.

Quand aux protestants, Albert Pike lui-même, cité par le Diable au XIXème siècle, les considère dans son camp : « Le protestantisme, dans ses multiples fractions, sauf une minorité infime, est composé d’adeptes qui raisonnent, cherchent constamment la vérité, et par conséquent, la trouveront ; c’est d’eux que nous viennent les plus fidèles du Dieu-Bon ».
Déjà, en 1871, les protestants étaient réputés lucifériens au même titre que le groupe indien (bouddhistes et brahmanistes) ainsi qu’un partie de l’Islam. Toujours Pike : «  Observons que la vérité est connue des prêtres du védisme (groupe indien), et que les mahométans, sans avoir la vérité, ont grand nombre de leurs prêtres inspirés par elle. ». La vérité, pour Pike, c’est celle de Lucifer.
Le plan luciférien est connu : il se sert des protestants et dérivés ainsi que des « indiens » et des musulmans pour étouffer d’abord, éliminer ensuite les catholiques et les orthodoxes.

Le mystère d’iniquitéSaint-Michel-l-Archange
Serge Monast, André Bergeron, Mgr de Ségur ou plus près de nous l’abbé Méramo ont brillamment expliqué la thèse de la passion de l’Eglise.
Une citation de Mgr de Ségur sera plus claire : « J ésus-Christ et l’Eglise forment un tout indivisible ; le sort de l’un, c’est le sort de l’autre. Jésus-Christ a eu sa passion et son crucifiement : l’Eglise doit avoir, elle aussi, et sa passion, et son crucifiement final. (…)
Ce que nous savons d’une manière générale mais infaillible, parce que cela est révélé de Dieu, c’est qu’avant ces suprêmes et épouvantable secousses qui constitueront la passion de l’Eglise et le règne de l’Antéchrist, il y aura dit saint Paul, l’apostasie générale ou quasi-générale de la foi de la sainte Eglise romaine. Enfin, ce que nous savons, c’est qu’à cette redoutable époque le caractère général de la maladie des âmes sera l’affaiblissement universel de la foi et le refroidissement de l’amour divin, par suite de la surabondance des iniquités (Matthieu 24, 12. »

Qu’on le veuille ou non, l’Eglise vit aujourd’hui sa passion, ce que très peu de gens arrivent à percevoir, illusionnés par la falsification du christianisme créée par l’Eglise conciliaire. Nous sommes bien dans l’église de Laodicée, la dernière (Apocalypse III, 16-18) :
« Mais parce que vous êtes tiède et que vous n’êtes ni froid, ni chaud, je suis près de vous vomir de ma bouche » (les conciliaires, qui n’ont plus de chrétien que les apparences) ;
« Vous dites je suis riche, je suis comblé de biens et je n’ai besoin de rien ; et vous ne savez pas que vous êtes malheureux et misérable, pauvre, aveugle et nu » (abondance de biens matériels d’un côté, mais désert spirituel de l’autre) ;
« Je vous conseille d’acheter un collyre pour l’appliquer sur vos yeux afin que vous voyez » (réveillez vous ! et ouvrez les yeux, sortez de l’illusion).

3. L’énigme Vatican II

Nous voici au cœur du problème : dans quelle mesure le concile Vatican II a-t-il fait basculer l’Eglise dans le mystère d’iniquité, et correspond-t-il à l’Abomination de la Désolation ?
Impossible ici de détailler la critique du concile, ce serait trop long, je me contenterai de quelques citations :

Bertrand Acquin, Ce soir l’Apocalypse (2004 – éditions l’Age d’homme) en conclusion de son chapitre sur Vatican II : « Ce rapide survol de l’Eglise, notamment dans les temps de l’après-Vatican II, est révélateur de cette « inversion » au sein de cette Eglise de Pierre, comme si une force désagrégeante s’était soudain activée en son sein – à son insu même. »
« Une des caractéristiques du pontificat de Jean-Paul II n’est-elle pas d’avoir recentré l’Eglise essentiellement sur l’Homme ?
 »

Le père Castellani cité par Basilo Méramo (2008) : « L’hérésie d’aujourd’hui semblerait ne pas nier explicitement aucun des dogmes chrétiens, mais bien les falsifier tous. En retenant tout l’appareil externe et la phraséologie christique, il falsifie le christianisme, en le transformant en une adoration de l’homme. C’est-à-dire qu’il assied l’homme dans le temple de Dieu, comme s’il était dieu. Il exalte l’homme comme si ses forces étaient infinies. Il promet à l’homme le royaume de Dieu et le paradis sur terre auquel il atteindrait par ses propres forces. »

Ca, c’est un tout petit aperçu des analyses post-conciliaires.
Voyons maintenant quelques prophéties concernant cette période :

Notre-Dame à la Salette (1846)
« Il y aura en tous lieux des prodiges extraordinaires parce que la vraie foi s’est éteinte et que la fausse lumière éclaire le monde. »
« Pour un temps l’Eglise sera livrée à de grandes persécutions : ce sera le temps des ténèbres ; l’Eglise aura une crise affreuse. »
« Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist. »
« L’Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation. »

Catherine Emmerich (1830)
Cette âme privilégiée, dont les prophéties sont prises au sérieux, a eu de nombreuses visions sur la crise dans l’Eglise. Elle voit une Eglise noire, « la nouvelle église des ténèbres, où l’on y mine et y étouffe si habilement la religion qu’il ne reste à peine qu’une centaine de prêtres qui ne soient séduits. »
« Il me fut aussi montré qu’il n’y a presque plus de chrétiens dans l’ancien sens du mot. »
« Je vis l’église des apostats prendre de grands accroissements. Je vis les ténèbres qui en partaient se répandre alentour et je vis beaucoup de gens délaisser l’Eglise légitime et se diriger vers l’autre. »
« Les prêtres laissaient tout faire et disaient la messe avec beaucoup d’irrévérence. »
« Cette église noire détient en apparence, du moins, le pouvoir légal dans l’Eglise. »
« Elle est pleine d’orgueil et de présomption, et avec cela destructrice et conduisant au mal avec toute espèce de beaux dehors. Son danger est dans son innocence apparente
. »
La partie saine de l’Eglise, où la sainte doctrine n’a pas été contaminée, est représentée dans un lieu verdoyant, mais évidemment, il est beaucoup plus petit que celui des ténèbres.

Vatican II constitue-t-il l’Abomination de la désolation ?
L’Abomination de la désolation, selon l’expression de Jésus lui-même (Matthieu 24, 15) représente, à me yeux le summum du mystère d’iniquité.
Dans ce même évangile eschatologique, Jésus nous dit qu’elle est établie en lieu saint, et il se réfère au prophète Daniel pour la comprendre. Or Daniel au chapitre 9 est très clair : au milieu de la semaine (c’est-à-dire au milieu des 7 ans de tribulations), il fera cesser le sacrifice et l’oblation.
Que dit AC Emmerich sur le sujet ?ND-pleure
« J’ai vu l’église de saint Pierre : elle était démolie à l’exception du chœur et du maître-autel » et plus loin, parlant des prêtres dans les ténèbres : « Leur messe, quoique accomplissant réellement le saint sacrifice, m’apparaissait comme un horrible assassinat. »
Il n’y a plus de doute pour moi : quoi qu’en disent les sédévacantistes et certains traditionalistes, quelles que soient les abominations et les sacrilèges de certains prêtres, la messe conciliaire est valable et le sera jusqu’au bout, jusqu’à la mort du corps mystique du Christ, c’est-à-dire au moment de l’avènement de l’Antéchrist. A ce moment-là, nous verrons l’abomination de la désolation, qui consistera à faire cesser pour de bon la Présence Réelle en lieu saint (lors du Saint Sacrifice de la Messe). L’hostie sera remplacée par un simple bout de pain et la messe par une commémoration, un repas fraternel.
Là, « que celui qui est en Judée s’enfuie dans les montagnes » = que les chrétiens quittent l’église officielle et entrent en résistance au côté des prêtres restés fidèles ;
« que celui qui est sur le toit ne descende pas pour prendre ce qu’il a dans sa maison » = que les chefs, les prêtres et ceux qui ont une responsabilité quittent l’église apostate,
« que celui qui est dans les champs ne retourne pas pour prendre son manteau » : pareil pour les fidèles.

Conclusion sur Vatican II
L’infiltration satanique au sein même de l’Eglise catholique n’est hélas plus à démontrer. Elle est permise par Dieu jusqu’à l’Abomination de la Désolation mais l’Eglise ne mourra qu’en apparence puisqu’un petit nombre d’élu restera fidèle à la vraie foi.
Sommes-nous entrés, après 50 ans de Vatican II, dans la crise affreuse de l’Eglise comme le dit la Salette ? OUI, sans aucun doute.
L’Eglise est-elle éclipsée ? NON, pas encore. Elle le sera lorsque l’Abomination de la Désolation aura été proclamée en lieu saint, car à ce moment-là, l’Eglise sera officiellement déicide. Cette Eglise officielle éclipsera alors l’Eglise de toujours, celle fidèle à la tradition, et la persécutera. Les tradis devront alors se cacher pour pratiquer leur culte.
L’Eglise est-elle séparée en deux églises ? NON, les prophéties sont très claires. C’est bien l’Eglise qui aura une crise affreuse, pas une partie de cette église. Jésus, Marie, les prophètes parlent tous d’une seule et même église. Une église séparée en deux camps : l’Eglise-apostate, représentée par les conciliaires les plus virulents, et l’Eglise-fidèle, représentée par les tenants de la Tradition, toutes tendances confondues. Les querelles de chapelles qui émaillent les tradis (FSSPX, sédévacantistes, tradis fidèles à Rome, etc) ne sont pour moi que des épiphénomènes ne remettant pas en cause le fond.
Pour l’instant, les deux églises cohabitent ; seule l’abomination de la désolation les séparera. Car l’Eglise fidèle ne cessera pas, elle, le Saint Sacrifice de la Messe.

Un dernier point. Il serait intéressant de savoir quand commence le mystère d’iniquité. Il pourrait coïncider avec le concile Vatican II puisque celui-ci va officialiser les idées libérales rampantes qui cherchaient à miner l’Eglise depuis déjà presque un siècle.
Faisons un test pour voir si cette théorie colle. Holzhauser a calculé que le chiffre de la bête, 666, correspondait à 55 ans et demi. Je prends le 11 octobre 1962, date d’ouverture du concile, et j’ajoute 55 ans et demi, on arrive à… fin 2017 début 2018 !
Les mêmes dates que je trouve par d’autres biais et d’autres calculs (voir mon article annonçant l’arrivée de l’Antéchrist en 2014).
Troublant, non ?

4. Le cas du pape François

Depuis la démission du pape Benoît XVI, j’ai multiplié les articles sur ce sujet.
Je vais essayer de résumer ma position en quelques mots :
Avec le pape François, nous nous trouvons dans la situation inédite d’un pape non inscrit.page-francois-et-benoit
– La prophétie des papes de saint Malachie s’arrête à Benoît XVI, de Gloria Olivae.
– Saint François d’Assise, dans une prédiction, nous dit qu’au moment décisif de la crise dans l’Eglise « un personnage non canoniquement élu, élevé à la papauté, s’efforcera avec adresse de communiquer à beaucoup le poison mortel de son erreur. »
– A la Salette, Marie affirme « Rome deviendra le siège de l’Antéchrist. »
– La bête de la terre (Apoc. XIII, 11) a « deux cornes semblables à l’agneau, mais elle parlait comme le dragon », et elle fait adorer la bête de la mer par toutes les nations. Nombreux sont les exégètes qui voient en la bête de la terre un pape (l’agneau est la représentation du Christ -Je suis l’agneau de Dieu- or le pape est le vicaire du Christ), plus communément appelé le faux prophète, et en la bête de la mer l’Antéchrist.

Les indications du camp adverse sont également troublantes :
De Lucifer lui-même qui indique qu’après Léon XIII il y aura 9 papes « et après je règnerai » (rapporté en 1892, le 9ème c’était Benoît XVI) ;
Ou bien les visions d’Elichaazel (1994 – « Le pape qui succédera au successeur du pape Jean-Paul II portera cette tribulation contre le peuple de Dieu » ; dans ses visions, Elichaazel voit nommément le pape assister l’Antéchrist) ;
Ou encore Pedro Régis en 1987 : « Il y aura 2 papes. Seulement un seul sera le vrai successeur de Pierre. Il verra la destruction de sa maison. Le faux pape s’unira à la science et niera Dieu ».

Après mûre réflexion, ma position est la suivante :
Pour le moment, le pape François se comporte conformément à l’Apocalypse : il parle en agneau mais il agit comme le dragon. Je vois en lui le faux prophète des écritures.
Je considère que le seul pape légitime est toujours Benoît XVI. Probablement poussé à la démission, il est en réalité toujours pape, et l’élection de François est illégitime.
Ce n’est pas un anti-pape, c’est un faux-pape.

 Le moment venu, François jettera le masque, « il déposera sa tiare et son zèle sera grand pour l’œuvre du palladisme triomphant » (Diana Vaughan).
A ce moment-là s’accomplira l’abomination de la désolation, et se réaliseront les prophéties de Notre-Dame à Aquita (Japon, 1973) : une scission s’effectuera dans l’Eglise, et on verra « des cardinaux s’opposer à des cardinaux, des évêques contre d’autres évêques. Les prêtres qui me vénèrent seront méprisés et combattus par leurs confrères, les églises, les autels saccagés ».

L’Eglise qui restera fidèle au Christ, obligée de prendre le maquis, élira un pape à la mort de Benoît XVI, ce sera Pierre le Romain, qui « paîtra ses brebis au milieu des nombreuses tribulations. »
Rendez-vous en 2014 pour vivre tout cela.

421 Commentaires

  1. ZEBULON

    Comme d’habitude je trouve votre article excellent. Je suis d’accord notamment avec ce que vous dites sur la chronologie au sein de la papauté et son déroulement avec le pape François et Pierre le Romain, même si je vois la fin des tribulations et de Rome plus tard que vous l’envisagez. Mais cela je l’ai déjà dit.

    • benedictus

      Ier siècle
      Pierre, le premier pape et les apôtres que Jésus choisit furent, pour la plupart, des hommes mariés. Les écrits du Nouveau Testament laissent supposer que des repas eucharistiques pouvaient être présidés par des femmes, dans l’Église primitive.

      IVème siècle
      306 – Concile d’Elvire, Espagne, décret §43 : un prêtre qui a eu une relation charnelle avec sa femme la nuit précédent la messe sera démis de sa fonction.

      325 – Concile de Nicée : il est décrété qu’après son ordination, un prêtre ne pourra pas se marier. Proclamation du Crédo de Nicée.

      352 – Concile de Laodicée : les femmes ne peuvent être ordonnées. Ceci implique que, précédemment, des femmes ont pu l’être.

      385 – Le pape Sirice quitte sa femme pour devenir pape. Il décrète que les prêtres ne pourront plus avoir de relations charnelles avec leur épouse.

      Vème siècle
      401 – Selon Saint Augustin : « Rien n’élève plus puissamment l’esprit d’un homme que les caresses d’une femme ».

      VIème siècle
      567 – deuxième concile de Tours : Tout clerc trouvé dans le lit avec sa femme est passible d’excommunication pour une année et de réduction à l’état laïc.

      580 – Pontificat de Pélage II: sa politique est de ne pas inquiéter les prêtres mariés tant qu’ils ne transfèrent pas les biens de l’Église à leurs épouse et enfants.

      590-604 – Le pape Grégoire « le grand » affirme que tout désir sexuel est un péché.

  2. ptit'plum

    Lumineux concernant les deux papes: je me posais cette question depuis déjà un certain temps. Analyse très juste à mes yeux; il est vrai que ce nouveau pape ne me paraît pas très catholique. Je suis plus que dubitative à son sujet. ce qui est étonnant, c’est qu’il rencontre une adhésion presque unanime dans les rangs des opposants traditionnels de L’Eglise romaine, dont le B’nai B’rith qui s’est félicité de son élection, entre autres. Cela seul suffirait à me le rendre suspect, hormis le fait qu’il parle très peu de Jésus, qu’il nomme avec grand-peine… Mais bien sûr, ce genre de « détail » passe inaperçu pour les non-catholiques qui voient en lui un pape progressiste, c’est à dire non traditionnaliste et je pense qu’en ceci ils ont raison.

    En résumé, donc, merci pour cet article qui m’a donné es éléments de compréhension qui me manquaient.

  3. petrol

    En fait si, un 2ème commentaire, je suis tout à fait d’accord avec vous Dalencourt, il faut guetter les signes dans notre environnement politique, économique et religieux
    C’est même un conseil de Jésus (matthieu 24) et Daniel 12:4
    Et toi, Daniel, cache ces paroles et scelle ce livre jusqu’au temps de la fin. Plusieurs le parcourront et la connaissance augmentera.

    Seulement ces signes doivent être confrontés à la Parole de Dieu.

  4. Mireille Sollo

    Excellente analyse, comme d’habitude. Pouvez vous m indiquer la référence qui parle de la prédiction de St François d’Assisse? (une indication peut-etre quand au choix du nom du Pape François?)

  5. ÆRINMUND

    La nouvelle messe opposée à la messe traditionnelle
    La messe traditionnelle en latin, l’acte le plus sacré du culte du rite romain de l’Église catholique, fut codifié par le pape St. Pie 5 dans sa Bulle Quo Primum en 1570.
    Dans sa célèbre bulle Quo Primum, le pape St. Pie 5 interdit de changer la messe traditionnelle en latin.
    Pape St. Pie 5, Quo Primum Tempore, 14 Juillet, 1570:
    « Pour que tous accueillent partout et observent ce qui leur a été transmis par l’Église romaine, Mère et Maîtresse de toutes les autres Églises, il sera illégal dorénavant et à jamais dans le monde chrétien qu’on chante ou récite d’autres formules que celle conforme au Missel que Nous avons publié… Qu’absolument personne, donc, ne puisse déroger à cette page qui exprime Notre permission, Notre décision, Notre ordonnance, Notre commandement, Notre précepte, Notre concession, Notre indult, Notre déclaration, Notre décret et Notre interdiction, ou n’ose témérairement aller à l’encontre de ses dispositions. Si cependant quelqu’un se permettait une telle altération, qu’il sache qu’il encourrait l’indignation de Dieu tout-puissant et de ses bienheureux apôtres Pierre et Paul » Pape St. Pie 5, Bulle Quo Primum, 14 juillet 1570.
    Par conséquent, un catholique ne peut pas assister à la nouvelle «messe» sous peine de péché mortel. Ceux qui persistent à le faire commettent l’idolâtrie (ils adorent un simple morceau de pain). Jésus-Christ n’est pas présent dedans. L’hostie n’est simplement qu’un morceau de pain ; pas le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité de Notre-Seigneur.
    http://www.la-foi.fr/secte/messe/nouvelle_messe.aspx

    • dalencourt

      C’est grave d’écrire que d’aller à la nouvelle messe est un péché mortel. Je vous rappelle que ne pas aller à la messe est aussi un péché mortel. Ce n’est pas une idolâtrie, quoi que vous en pensiez.
      Je connais par coeur tous ces arguments, et c’est pourquoi je soutiens que, jusqu’à l’abomination de la désolation, la nouvelle messe est valide.
      Vous allez trop vite en besogne et poussez ainsi les gens à la faute, ce qui est indigne.

      • InHonnorOf

        Tiens c’est intéressant ça @dalencourt que de ne pas aller à la messe est un péché mortel. Et c’est quoi un péché mortel et ou précisément dans le NT Jésus parle-il du péché mortel qui te sera attribué si tu ne vas pas à la messe ? Et ou Jésus as-il donné le commendement d’aller à la messe ?

        Au plaisir.

        • InHonnorOf

          Va pour le 3e commendement qui ne parle absolument pas en définition précise ou d’accomplir un geste précis.. mais l’enseignement de l’église catholique en ce cas n’a rien à voir avec l’enseignement de Jésus. Et tu tourne autour du pôt car Jésus n’a jamais rien dit de tel. Il a dit « Je suis le chemin et la vie » et il n’a jamais dit que ce chemin était le fait d’aller à la messe.

          Et j’imagine qu’aller à la messe basée sur l’avant Vatican 2 c’est moins mortel ?

        • petrol

          En fait c’est le 4ème commandement
          Ensuite le 7ème jour est le samedi
          Mais ça change pas grand chose, vu que
          Matthieu 12:8
          Car le Fils de l’homme (Jésus) est maître même du sabbat.

          Le 2ème commandement c’est aussi un péché mortel ? (images taillée etc …)

        • InHonnorOf

          Merci de la précision @petrol mais dalencourt n’a toujours pas répondu à ma première question (on sera peut-être obligé de creuser des tranchées ?). C’est quoi un péché mortel et où Jésus a t-il mentionné dans le NT que s’en était un de ne pas aller à la messe. Aller à la messe en une église ou non c’est se rencontrer comme IL le faisait avec ses disciples homme et femmes afin de communiquer entre nous.

        • petrol

          La messe (ou le culte chez les protestants) est historique.
          La masse n’était pas éduquée, ne sachant pas lire, ils ne pouvaient avoir accès à la Parole de Dieu. Les prêtres oui. Donc la messe était pour enseigner le peuple.

          Maintenant la réforme est passé par là, les Écritures sont disponibles pour tous (réel avantage de la réforme).

          La messe n’est pas biblique mais historique, je trouve qu’il est utile d’y aller, car si le prédicateur connaît son sujet, on apprends beaucoup.

          Jésus ne faisait pas de messe (relisez les évangiles pour vous en convaincre), ni les apôtres, mais il enseignait.

        • InHonnorOf

          Tout-à fait d’accord @petrol. La messe est historique et donc amené par l’humain. Et c’est bien. Mais de dire que de ne pas aller à la messe est un péché qu’il soit mortel ou non ça aussi c’est humain.

          Et je dois demander encore la question c’est quoi un péché mortel ? Où c’est dit de la parole de Jésus ? Quelqu’un peut répondre vu que dalencourt en est incapable ou n’ose pas ? Bien entendue on pourrait avoir d’autres interprétations que la « catholique » vu qu’elle ne viendrait pas de Jésus selon dalencourt ?

        • petrol

          le salaire du péché est la mort non ? quel qu’il soit
          romain 6:23
          Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.
          jacques 2:10
          Car, quiconque aura observé toute la loi, s’il vient à pécher dans un seul point, devient coupable de tous.

          Il n’y a pas de petit péché, devant Dieu tout homme est pareil, le riche comme le pauvre, de même pour Dieu le péché le « petit » ou le « grand » est mortel

        • InHonnorOf

          Je regrette @petrol mais tu ne réponds pas encore à la question. Tu amènes des dires de Jacques et Saint-Paul. Pas de Jésus. Mais si pour toi c’est suffisant comme description du péché mortel moi pas.

          Disons que je commets un péché mortel en ne présentant pas la joue au mec qui a violer ma fille et qui est en train de la tuer mais en lui plantant un couteau dans le coup (au violeur on s’entend 😉 ). Alors je commets un péché mortel et c’est quoi qu’il va m’arriver ? Je vais aller en enfer ? Aller en enfer n’a rien à voir avec la mort à ce que je sache ? Alors c’est quand je mourrai que j’irai en enfer ?

          Au plaisir.

        • geocediIIe

          Vous vous trompez petrol,

          la messe n’est pas destiné à edifier les illetrés.

          Ca c’est une vision déformée par l’usage du Latin en occident que les gebs du commun ne connaissaient pas.

          A Byzance, et même avant, en Cappadoce, la pluspart des gens savaient lire et ecrire et de toute façon les illetrés comprenaient parfaitement le grec utilisé pour le liturgie.

          La messe n’etait donc pas du tout un outil destiné à l’edification des illettrés. C’est bien ce que c’est réellement : une celébration du culte en commun avec une communion non seulement avec Dieu mais aussi entre chrétiens.

          Les élèments de la messe sont bibliques et la liturgie en soi est une trzdition qui remonte aux apôtres.

          Les protestants sont dans l’errance sur ce sujet comme sur tout ce qui découle de la tradition.

        • Emmanuelle

          InHonnorOf, n’étant pas théologienne, je ne prétends pas avoir la réponse à ce que vous demandez.
          Mais, je lis Evangile selon Saint Jean 6 de 46 à 58, et me dit que la messe n’est pas ce que vous dites.
          Vous dites : « Aller à la messe en une église ou non c’est se rencontrer comme IL le faisait avec ses disciples homme et femmes afin de communiquer entre nous. »
          Non, on ne va pas spécialement à la messe pour communiquer entre nous, on y va pour recevoir la Vie depuis l’Eucharistie, en communion avec le sacrifice du Christ. C’est d’une profondeur sans nom.
          Donc, si c’est là que l’on reçoit la Vie, comme expliqué par Jésus lui même dans le texte, il semblerait que si on n’y va pas, automatiquement …

        • InHonnorOf

          @Emmanuelle : merci pour ta réponse. Tu dis : « on y va pour recevoir la Vie depuis l’Eucharistie, en communion avec le sacrifice du Christ. C’est d’une profondeur sans nom. Donc, si c’est là que l’on reçoit la Vie, comme expliqué par Jésus lui même dans le texte, il semblerait que si on n’y va pas, automatiquement … »

          J’imagine que « on » n’exclue pas la personne qui parle ? ;-). Si Emmanuelle va à la messe pour les raisons que tu décrits je n’en dirai jamais rien de négatif, au contraire J’ai des amis qui le font également et à mon avis ils sont dans le droit chemin. Mais permet moi « il semblerait que si on n’y va pas, automatiquement … » il « semblerait » en effet donc c’est quoi un péché mortel ?

          Au plaisir.

        • InHonnorOf

          @Emmanuelle : je ne suis pas théologien non-plus. Une de mes connaissance a un doctorat en théologie (de l’Université Laval, donc catholique) et c’est un homme d’affaires aguerri 😉

        • michel

          Bonjour,

          Dans Isaïe 55: 6-9
          « Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver.
          Invoquez-le tant qu’il est proche.
          Que le méchant abandonne son chemin,
          et l’homme pervers, ses pensées!
          Qu’il revienne vers le Seigneur qui aura pitié de lui,
          vers notre Dieu qui est riche en pardon.
          Car mes pensées ne sont pas vos pensées,
          et mes chemins ne sont pas vos chemins,
          déclare le Seigneur.
          Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre,
          autant mes chemins sont élevés au-dessus des vôtres,
          et mes pensées, au-dessus de vos pensées. »

          Je crois que les péchés sont un éloignement de Dieu. Les péchés « véniels » sont une altération de la relation avec Dieu et qui nous amènent souvent aux péchés « mortels », qui provoque une rupture d’avec Dieu, d’avec son Royaume. Les péchés mortels sont par exemple des actes contre la vie ou contre Dieu Lui-même.

        • InHonnorOf

          @Michel : j’ai aucun doute sur ton propos et merci pour ta réponse mais tu amène Isaïe, pas Jésus. « Les péchés mortels sont par exemple des actes contre la vie ou contre Dieu Lui-même » je suis content que tu le penses ainsi mais je suis loin d’être convaincu.

          Au plaisir.

        • petrol

          InHonnorOf,
          Tu prends un cas extrême là, on sait qu’on doit pardonner à nos ennemis (matthieu 5: 43-48) mais personne ne peut certifier qu’il en sera capable.

          J’ai bien répondu en citant Paul et Jacques, sinon arrache les épitres de ta bible pour ne garder que les évangiles. Je réponds par la bible pour montrer que ce que j’écris n’est pas de moi.
          Si tu préfères les paroles de Jésus alors
          Luc 13:3
          Non, vous dis-je ; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de même.

          Tu peux lire le contexte dans Luc 13:1-5. Se repentir du péché. C’est ce que criait Jean le Baptiste : repentez vous !

          Après la mort du corps physique vient le jugement de Dieu
          Matthieu 16:27
          Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges ; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.

          Crois tu que Jésus est venu pour que nos péchés soient pardonnés ? Bien sûr on continuera à pécher, mais la mort du christ permet notre rédemption. Ne pas croire par contre que puisqu’on est pardonné on peut faire ce qu’on veut. Jésus disait toujours : ne pèche plus, c’est la condition.
          Compare avec la loi humaine, si tu tues, tu seras condamné pour expier, si tu recommences, crois tu que la justice te pardonneras ?

        • InHonnorOf

          @Petrol : Le péché mortel un cas extrême ou si c’est l’église catholique qui en fait un cas extrême ? Je ne veux absolument pas dénigrer le catholicismes car le péché mortel appartient à d’autres dénominations également.

          Merci d’avoir pris le temps d’amener ton interprétation.

        • scaletrans

          Vous aussi vous distribuez des certificats de catholicité ? Au nom de quelle autorité, puisqu’il n’y en a plus ? Sur ce dernier point, nous serons au moins d’accord.

    • sivis pacem...

      bonsoir mon frère ÆRINMUND,
      tes propos sont blaissant pour ceux qui n’ont que la messe conciliaire pour viatique.
      la Sainte Trinité est en nous comme elle est en toi.
      certes il y a du scandale mais n’accables pas les victimes .. occupes toi plutôt des loups.

      bien à toi dans notre Seigneur Le Christ.

  6. Popeye

    Il me faudrait disséquer en détail tout l’article pour trouver les rares points sur lesquels j’apporterais des nuances. Merci à notre hôte de ce gros travail pour exposer aussi clairement sa position. Une telle synthèse nécessite un gros travail de relecture et de résumé.
    Je tacherai donc de revenir avec mes quelques nuances.

  7. ELPHITEPHOROS

    Le Nouveau Rite d’Ordination
    Michael Davies : « … chaque prière dans le rite traditionnel [d’Ordination] qui énonçait spécifiquement le rôle essentiel d’un prêtre comme un homme ordonné pour offrir le sacrifice propiatoire pour le vivant et le mort a été retiré [du nouveau rite de Paul 6]. Dans la plupart des cas c’étaient les prières précises retirées par les réformateurs protestants, ou si elles ne sont pas précisément les mêmes elles ont de claires similitudes. » [1]
    En plus d’avoir créé des modifications d’invalidations faites à la Messe, le Diable savait qu’il devait altérer le Rite d’Ordination de sorte que les prêtres de la nouvelle Eglise soient invalides,etc.http://www.la-foi.fr/secte/messe/ordination.aspx
    Dans son livre, The Order of Melchisédech, Michael Davies (un homme qui a défendu la validité du Nouveau Rite d’ordination) confronté aux preuves, est forcé de faire déclaration après déclaration prouvant que le nouveau rite d’Ordination doit être considéré comme invalide, tout comme le rite anglican.

  8. geocedille

    Qui sera sauvé dans les temps eschatologiques?

    Apocalypse (7:1 et suivants)

    « Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre ; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu’il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. »

    C’est maintenant : le calme avant la tempête.

    « Et je vis un autre ange, qui montait de l’Orient, et qui tenait le sceau du Dieu vivant ; il cria d’une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer, et il dit :

    Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. »

    Dans les 7 lettres aux Eglises d’Asie, Ange (qui en grec signifie messager) fait référence aux chefs des 7 Églises.

    L’ange qui monte de l’Orient possède le sceau du Dieu Vivant et en marque au front les serviteurs de Dieu.

    L’expression « serviteurs de Dieu » (doulos tou Théou), dans la tradition de l’Eglise d’Orient, signifie chrétien.

    Toujours dans la tradition Orientale en plus du baptème, on pratique la chrismation : on oint les convertis fraichement baptisés au front avec le sain chrême.

    http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/chrismation/15762

    Ce passage de l’Apocalypse dit que ce sont ceux qui auront reçu la chrismation qui seront sauvés.

    « Celui qui nous affermit avec vous en Christ et qui nous donne l’onction,
    c’est Dieu, Lui qui nous a marqués de Son sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit. »
    (2 Corinthiens 1,21-22)

    L’Eglise Catholique ne pratique pas la chrismation.

      • geocedille

        Bien evidemment ce n’est que mon opinion, Louis, comme votre article reflète la vôtre.

        Je corrige mon approximation à propos de la chrismation au sein de l’Eglise Catholique:
        La chrismation c’est l’onction qui donne la royauté au roi des Hébreux dans l’ancienne alliance.
        Christ signifie en grec « qui est oint »

        Jesus est roi des Juifs car a recu la chrismation.

        A son tour, le Christ nous fait tous Rois :

        « c’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d’Israël. »

        Nous sommes tous, chrétiens, appelés à recevoir la chrismation et avoir notre trône à la table de Dieu.

        Or le Pape Etienne II est revenu à la coutûme des Hébreux.

        Il a reservé l’onction au sacre des rois et des empereurs, comme le faisaient le Grand Sacrificateur de l’ancienne Alliance.

        Pourquoi? Pour pouvoir asseoir sa souveraineté personnelle : « Toute créature humaine est soumise au Souverain Pontife » (titre païen de l’empereur de Rome au demeurant)

        Si chaque chrétien est chrismé et devient égal des rois devant Dieu, comment peut on l’obliger à se soumettre au Pontifex?

        On ne peut pas, alors le Pape désobéi au Christ et vous prive de la chrismation.

        • dalencourt

          Geocedille,
          C’est plus fort que vous, vous ne supportez pas l’autorité des papes donc vous trouvez toujours une raison pour les attaquer. C’est ce qui a généré des A/R de commentaires sans fin dans les précédents articles.
          OK. Vous vous êtes exprimé, on en reste là et on passe à autre chose, pas question de débattre à longueur de lignes sur des sujets sur lesquels, de toute façon, personne ne convainc l’autre.

        • jesus

          Louis,

          J’ai fais un message concis et synthétique pour citer avec précision les paroles de Jésus qui condamnent l’autorité des Papes. J’ai suivi avec scrupule tes consigne em me limitant à 3 messages.

          Tu as mis à la poubelle mon message principal et tu te permets de dire que j’aurais personellement un problème avec l’autorité des Papes ce qui est le contraire de ce que j’expliquais.

          C’est un procédé malhonnête.

        • Gaston Desmedt

          Tu connais vraiment bien l’Ecriture Géocedille; une petite correction cependant :non pas tous reçoivent la chrismation, seulement les élus pour le règne avec Christ ; il y a aussi les sujets du royaume, ceux qui survivront sur terre à ce monde qui seront sauvés pour être conduit par Christ aux sources de la vie. Gaston.

    • Ragnar Lodbrok

      Si je peux vous inviter à un baptême catholique, vous verrez que c’est complet:
      1-Présentation du candidat
      . Interrogatoire
      2- Exsufflation
      3- signe de croix sur l’enfant
      4-Imposition des mains
      5- Imposition du sel
      6- Admission dans l’église
      7- Exorcisme
      8- Signe de croix
      9- Imposition des mains
      10- Entrée dans l’Eglise
      11- Credo et Pater
      12- Exorcisme
      13- Ephphta
      14- Renonciation à Satan
      15- Onction de l’huile
      16-Profession de Foi
      17- Baptême
      18- Onction du Saint Chrême
      19- Imposition du vêtement blanc
      20- Le cierge allumé
      21- Souhait final
      22- Consécration à la Sainte Vierge.

      Bon j’espère n’avoir rien oublié!
      Vous êtes parisien je crois, je vous conseille d’assister à un baptême à St Nicolas.
      Vous verrez par vous-même.

      • josué

        Ragnar Lodbrok
        On dirait de la magie, ou alors une messe noire votre truc !

        Pourquoi vous ne consacrez pas l’enfant à Dieu, ça parait logique « les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ».
        C’est ça la sainte trinité pourquoi y inclure quelqu’un d’autre, ça fait plus « trinité » mais « Quatrinité ».

        L’enfant commence mal sa vie chrétienne avec de telle base ! (remplacer l’autorité de Dieu par celle d’un humain, même saint, c’est se foutre de Dieu tout ça)

    • el vago

      L’église catholique ne pratique pas la chrismation, mais elle pratique plus tardivement le sacrement de confirmation, où le catholique reçoit une marque spirituelle indélébile similaire à celle de la chrismation.

  9. KALLISTRATOS

    Réfutations aux objections les plus courantes contre le Sédévacantisme
    St Thomas d’Aquin , Introduction de Catena Aurea ; vers 1262 :
    « La sagesse peut emplir les cœurs des fidèles et faire taire la redoutable folie des hérétiques, qu’on surnomme à juste titre les portes de l’enfer. » [5]
    Il apparaît donc que les portes de l’enfer, ce sont les hérétiques. Ils ne sont pas membres de l’Église. C’est pourquoi un hérétique ne peut jamais être pape. Les portes de l’enfer ( les hérétiques ) ne peuvent jamais avoir d’autorité sur l’Église du Christ. Ceux qui dénoncent les antipapes hérétiques de Vatican 2 ne sont pas ceux qui prétendent que les portes de l’enfer ont prévalu contre l’Église ; ce sont au contraire les individus qui soutiennent obstinément que ces antipapes sont de vrais papes, alors qu’il est clair qu’on est là en présence d’hérétiques manifestes.
    Pape Innocent 3, Eius exemplo ; 18 décembre 1208 :
    «Nous croyons de notre coeur et confessons de notre bouche une seule Eglise, non celle des hérétiques, mais la sainte Eglise romaine, catholique, apostolique, en dehors de laquelle nous croyons que personne n’est sauvé..» [6]St François de Sales (17ème siècle), Docteur de l’Église, The Catholic Controversy, p. 305 et 306 :
    « … lorsqu’il [ le Pape ] est explicitement hérétique, il se retrouve ipso facto [ par le fait même ] déchu de sa dignité et hors de l’Église…. »
    Il n’y a pas un seul enseignement de l’Église de contraire au fait que sévit à l’heure actuelle une secte de contrefaçon, qui a réduit la vraie Eglise Catholique à un petit reste en ces temps de la Grande Apostasie et qui est présidée par des antipapes se présentant faussement comme papes. Ceux qui soutiennent que la Secte Vatican 2 est l’Église catholique soutiennent donc que l’Église catholique approuve officiellement les fausses religions et les fausses doctrines. Mais c’est impossible, car si c’était vrai, ça signifierait que les portes de l’enfer ont prévalu contre l’Église catholique.http://la-foi.fr/r%C3%A9futations/contraire_aux_paroles.aspx

    • dalencourt

      Popeye, dans un commentaire un peu plus bas, vous répond mieux que moi.
      Je sais qu’avec cet article, je me mets à dos les sédévancantistes et tous les autres qui considèrent les papes depuis Jean XXIII comme des anti-papes et la messe de Paul VI comme une messe invalide.
      Vous vous trompez grandement. Même tronquée, abîmée, attaquée, la messe est toujours valide et le sera jusqu’à l’abomination de la désolation.
      Vos positions sont scandaleuses et sont limites hérétiques, hélas, provenant de traditionalistes.

      • geocediIIe

        Cependant il a raison et c’est vous qui vous illusionnez Louis.
        La messe V2 est conçue pour ne pas être valide.
        J’ai expliqué pourquoi en détail.
        Vous etes dans le déni et vous vous irritez contre moi parce que vous savez que ce que j’expose est vrai.
        Vous aurez beaux qualifier les uns et les autres d’hérétiques vous ne résolverez pas le paradoxe dans lequel vous evoluez.
        Mais vous n’y evoluez pas seul.
        Vous prénez la responsabilité d’entrainer avec vous de nombreuses âmes dans vos illusions.

        • chrisostome

          bien sûr Louis,

          Il y a deux problèmes : l’un est dans le sens de la messe, et le rôle des officiants,
          Le second (qui prolonge la contrefaçon du sens de la liturgie) est la disposition des elements du rite.

          Le christ a expliqué que le clergé est constitué uniquement de serviteurs. (Luc22:23)
          L’officiant n’est que le serviteur des fidèles chargé de s’adresser à Dieu.

          « Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert. »

          L’Eglise Latine a une autre approche : Elle a recyclé le titre religieux du culte impérial romain païen qu’on appelait Pontifex Maxumius.

          L’empereur etait le « pont » entre les dieux et le peuple. (symbolisé par le pont Sublicius à Rome)

          « Au Ier siècle, la collation du souverain pontificat est encore un acte constitutionnel distinct et postérieur à celle des autres prérogatives impériales. Cette particularité disparaît ensuite et l’empereur reçoit en bloc, dès son avènement, l’ensemble de ses pouvoirs. »

          http://empireromain.bestboardpro.com/t20-Definition-du-Pontifex-Maximus.htm

          Bref. Le Pape a repris cette tradition et se positionne non plus en serviteur des fidèles mais comme pont entre les fidèles et Dieu.

          Par extention la messe n’est plus l’envoi d’un serviteur de l’assemblée auprès de Dieu.

          La venue de Dieu procède de l’intercetion pontificale entre Dieu et les fidèle, par l’entremise des pouvoirs « spéciaux » du Souverain Pontife ou, pas défaut, de ses subalternes.

          On est loin l’exemple du Christ « Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert ? N’est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert. »

          Concretement, l’autel sacré qui etait dans la partie sacrée de l’église (choeur) a été déplacé dans le transcept (partie prophane)

          A l’inverse, le trône de l’évêque qui etait dans la partie prophane a été déplacé dns le choeur, signifiant bien que le sacré vient aux fidèle par l’autorité ecclesiastique.

          Concrètement, au lieu d’avoir un serviteur qui « fait la navette » humblement entre le lieu saint et les fidèles, on a des prêtres qui trônent dans le lieu sacré, face à l’adoration des fidèles comme si c’etait eux Dieu.
          (Et certains semblent bien jouïr de cette position si j’en juge la video degoutante qu’on a vu)
          L’autel etant dbs la partie prophane, on les voit concrètement descendre des cieux (la nef) pour apporter le divin sur l’autel terrestre.

          Auparavant cela n’etait pas possible.

          le choeur et le reste de l’eglise etait séparé par le Chancel (l’equivalent de l’iconostase orthodoxe)

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Chancel

          Désolé d’avoir fait long.

        • dalencourt

          Comme d’habitude, vous répondez à côté. je vous demande quels arguments disqualifieraient la messe conciliaires et vous disqualifiez à votre manière et de façon toute subjective, la messe catho dans son ensemble.
          Est-ce qu’on vient critiquer la messe des orthodoxes ici ?
          Il y en a marre des attaques gratuites sur les cathos ici, franchement marre.

        • geocedille

          Vous êtes libre de critiquer la liturgie byzantine, on est en democratie, Louis.

          Vous savez bien que notre differend avec Rome, c’est le rôle que se donne le Pape.
          Ce n’est pas un differend protocolaire, il est avant tout théologique. (ne faites pas comme les rois qui soumettent les nations Luc 22:23)

          Critiquer les erreurs du Pape, ce n’est pas critiquer les Catholiques.
          Je sais que c’est une chose difficile à faire comprendre aux catholiques puisqu’ils identifient la religion au Pape. D’ailleur la solution que vous cherchez à l’apostasie actuelle est uniquement circoncise à la personne du Pape. Comme si, en dehors de lui personne ne comptait.

          Pour revenir à la messe:

          La messe catholique précédente (tradi) n’avait pas inversé la logique de la liturgie.

          La divinité n’emanait pas du clergé mais le clergé servait les fidèles.
          Donc la question du Pontifex Maximus ne perturbait pas la validité liturgique de la messe.

          Avec la nouvelle messe le clergé trône dans la nef, et le culte païen du pontifex a été restauré.
          Donc je pense, et ça n’engage que moi, que la nouvelle messe est païenne.

          Ceci dit, j’aimerais bien savoir de quel oeil les Catholique voient le fait que le chef de l’Eglise Chrétienne porte le titre issu du chef du culte païen impérial.

      • Papy

        Votre position Monsieur d’Alencourt est affective et non pas catholique! A l’instar de tous ceux qui veulent prendre leurs désirs pour des réalités, vous faites de la nouvelle messe , sacrifice de CaÏn, un rite valide! Vous ne tenez aucun compte des ordinations invalides , démontrées depuis 1969. Vous substituez au plan de miséricorde divine et au mystère d’iniquité, un automatisme de damnation absolu. Je ne peux vous suivre sur ce terrain démoniaque qui fait qu’à un seul critère l’on reconnait tout de suite l’erreur sacrilège: confondre la secte apostate avec l’Eglise Catholique!!!! D’ailleurs votre manie de mettre des majuscules à église montre à quel point vous errez gravement dans ce domaine.
        Reprenez-vous car il sera bientôt trop tard!!! C’est dautant plus dommage que vos analyses par ailleurs sont souvent pertinentes et intéressantes (si on se borne à les prendre comme hypothèses…) et que vous pouvez faire par votre blog beaucoup de mal ou beaucoup de bien aux âmes angoissées qui vous lisent, assoiffées qu’elles sont de ne plus trouver nulle part la Vérité.

        • Mata

          Cher Papy Je lui ai aussi mis un rappel à l’ordre désormais il faut se rendre à l’évidence perseverare est diabolicum, il ne faut plsu fréquenter le site ni lui faire de la pub mais le déconseiller comme tout site de prophéties consiliaires qui mêlent le vrai et le faux.

  10. el vago

    Vous allez trop vite, nous sommes toujours dans le 5ème age et je vais aller un peu plus loin cette fois-ci dans mes explications pour tenter de vous le démontrer. L’époque est très troublée mais elle ne coïncide pas totalement avec celle de l’antéchrist qui sera encore plus affreuse au niveau de la foi. La crise que nous vivons est la période de transition qui mène de l’église de Sardes à l’église de Philadelphie.

    Vous parlez de calamités, de signes de la fin des temps, je vois surtout la disparition nombreuse de poissons, d’oiseaux et d’autres espèces (tout ceci est d’ailleurs peut-être causé par le déplacement des pôles magnétiques), et ceci n’est pas sans rappeler le 5ème jour de la création :
    « Dieu dit : Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel. Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce ; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon. Dieu les bénit, en disant : Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers ; et que les oiseaux multiplient sur la terre. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le cinquième jour. »

    La disparition des oiseaux et des poissons par hécatombes est peut-être une façon de nous signifier la fin prochaine de ce cinquième âge, le mot épidémie signifie d’ailleurs en grec : ce qui précède la venue du Dieu. Je ne m’attends pas pour autant, au retour du christ qui viendra pour juger les nations et pour mettre fin aux agissements de l’anti-christ mais plutot à une action divine pour nous remettre dans le droit chemin, parce qu’il reste encore un petit nombre de justes qui prie leur dieu d’être délivré.

    Holzhauser explique très bien que le 5ème age qu’est l’église de Sardes est en relation avec le 5ème jour de la création, pour lui cet age est celui de la liberté, l’homme erre durant cet age aussi libre que le sont les animaux, s’éloignant ainsi de la vraie doctrine qui est la doctrine catholique apostolique et romaine. Le 5ème age est un siècle charnel et délicat, ou l’homme se glorifie de lui-même et préfère vivre dans le luxe, le faste, la mondanité et l’athéisme de confort. Les catholiques tombent dans la tiédeur tant ils sont circonvenus par les hérétiques, les vrais catholiques bien que vigilants souffrent et sont tournés en dérision.
    Holzhauser annonce d’ailleurs que cet âge se termine par un écroulement complet, le lien est ainsi aisé à faire avec l’effondrement économique et la perspective de 3ème guerre mondiale qui s’approchent inéluctablement de nous : « Nous ne voyons partout que les calamités les plus déplorables ; tandis que tout est dévasté par la guerre, que les catholiques sont opprimés par les hérétiques et les mauvais chrétiens, que l’Eglise et ses ministres sont rendus tributaires, que les principautés sont bouleversées, que les Monarques sont tués, que les sujets sont rejetés, et que tous les hommes conspirent à ériger des républiques (ce qui se passe en tunisie, egypte, lybie, syrie n’est-il pas un avant gout de cela ?), il se fait un changement étonnant par la main du Dieu Tout-Puissant, tel que personne ne peut humainement l’imaginer.
    Car ce Monarque puissant, qui viendra comme envoyé de Dieu, détruira les républiques de fond en comble, il soumettra tout à son pouvoir et emploiera son zèle pour la vraie Eglise du Christ. Toutes les hérésies seront reléguées en enfer. L’empire des turcs sera brisé, et ce Monarque régnera en Orient et en Occident. Toutes les nations viendront et adoreront le Seigneur leur Dieu dans la vraie foi catholique et romaine. Beaucoup de saints et de docteurs fleuriront sur la terre. Les hommes aimeront le jugement et la justice. La paix régnera dans tout l’univers, parce que la puissance divine liera Satan pour plusieurs années, etc ; jusqu’à ce que vienne le fils de perdition qui le déliera de nouveau. »

    • dalencourt

      Je connais bien ce débat : 5è ou 7è âge ? Je connais bien l’argumentation d’Holzhauser, que pour une fois je ne partage pas. Après avoir longuement réfléchi et étudié, je suis parvenu à la conclusion que nous étions au 7è âge et je l’explique.
      L’avenir nous dira qui a raison.

      • el vago

        Je suis d’accord pour dire que ce que nous voyons venir est grave, mais prenez un peu de distance et regardez l’état de la foi catholique sur la planète, en nombre elle est toujours grandissante, même si elle éprouve de plus en plus de grandes souffrances en Afrique et au moyen-orient, celle-ci se porte plutôt bien sur les autres continents (l’asie notamment) bien que là encore elle est de plus en plus circonvenu aussi par les hérésies qui l’empêchent de progresser plus notablement (brésil et amérique du sud).

        J’ai l’impression que nous regardons tout cela d’un oeil trop français, trop européen, nous qui sommes depuis trop longtemps sous le coup d’une fausse paix, de cette fameuse fin de l’histoire qu’on nous a vendu pour mieux nous endormir. L’Europe voit désormais les soucis poindre un à un, alors que nous nous sommes assoupis dans un athéisme de confort sans exigence et que le Saint Esprit lui a continué son oeuvre et s’est tourné vers d’autres continents.
        En Europe, même si la situation est calamiteuse, il reste tout de même un réveil et un sursaut possible, encore faut-il avoir assez d’humilité et comprendre qu’humainement les choses sont compromises, que seul Dieu peut nous remettre dans le droit chemin.

        Ce qui me fait dire que nous n’en sommes pas à la toute fin est pleinement contenu dans ce passage de Luc 18:6 , qui parle du Juge inique et de la veuve importune :
        Et le seigneur dit : » Ecoutez ce que dit ce juge inique. Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit, tandis qu’il patiente à leur sujet ! Je vous dis qu’il leur fera prompte justice. Mais le fils de l’homme quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

        Tant qu’il y aura de la vraie foi sur toute la planète et qu’il y aura encore des justes, le Père fera preuve certes de longanimité et de patience mais il interviendra pour son peuple et lui fera justice (ce qui doit se passer à la toute fin du cinquième age), par contre quand le fils de l’homme reviendra, la situation sera beaucoup plus compromise selon ce que nous dit Jésus, et c’est bien de la terre entière dont il sera question cette fois-ci, pas seulement de l’Europe.
        Là où je peux être d’accord avec vous, c’est qu’en Europe nous avons effectivement l’avant-gout de ce que sera la perte de la foi dans le 7ème age.

  11. Popeye

    – Je suis totalement en phase sur l’avis porté sur la « forme ordinaire de l’unique rite romain », selon l’appellation initiée par Benoit XVI. J’y reviens plus bas.
    – Pour expliquer le cas du Pape François, il est à mon avis peu pertinent de se fonder sur la liste de Saint Malachie. En cela je reprends l’opinion de Jean Vaquié qui l’excluait la liste de Saint Malachie dans les textes étudiés dans « Bénédictions et Malédictions ». L’origine en était trop altérée ou opaque pour être d’une interprétation totalement sûre.
    – Ma grille d’analyse du Pape se ferait plus en fonction du songe dit des trois blancheurs dont a fait état Saint Jean Bosco. Sur ces trois blancheurs, deux sont fixes (l’Eucharistie et la Sainte Vierge). (voir http://www.3blancheurs.com/3blancheurs/songe-de-don-bosco/) La troisième est humaine, c’est le Pape, et sa mission est d’amarrer la barque de l’Eglise à l’une ET à l’autre des blancheurs fixes. Jean-Paul II était assurément un pape « marial » : partisans comme détracteurs peuvent très difficilement argumenter l’inverse. Benoit XVI serait-il donc plus « eucharistique » ? Je le pense, et j’étaye cela sur deux points. Le premier concerne les JMJ, pratique qu’il a reprise de Jean-Paul II. Il y a fait inclure un temps d’adoration eucharistique. Trente minutes à une heure d’adoration silencieuse, du Pape et d’une foule de jeunes. Les témoignages de ceux qui ont pu y participer sont assez unanimes. Il y avait presque une grâce palpable qui s’en dégageait. Le deuxième est justement cette appellation de « forme ordinaire de l’unique rite romain ». Dans « la révolution liturgique » Jean Vaquié estime que si l’on n’est pas passé loin de « l’abomination de la désolation » avec la nouvelle forme du rite, la sauvegarde d’une unique formule pour la consécration et pour le Per Ipsum conserve toute la validité de ce rite, ou mieux de cette forme du rite romain unique ainsi créée. La concision de la locution latine « lex orandi, lex credendi », face aux très nombreuses différences entre les deux formes, laissait supposer que la Foi avait changé puisque le rituel, à tout le moins dans sa forme, était altéré. Certains ont ainsi conclu à l’arrivée de l’abomination de la désolation, à l’apostasie générale.
    – Avec cette désignation parlant des deux formes d’un rite unique, Benoit XVI certifie que la « lex orandi » n’a pas été abolie, que les deux formes sont les deux versants d’une même « lex credendi ». On peut y trouver deux interprétations à cette appellation : argutie juridique qui camoufle l’apostasie et à ce titre détestable, ou au contraire formulation inspirée décrivant fidèlement la réalité. Vous aurez compris que je penche pour la deuxième option. Revenons à nos blancheurs, et je filerai pour cela la métaphore marine. En bateau, on utilise parfois une amarre double : un seul filin, qui va jusqu’à un anneau ou un point d’ancrage et revient vers le bateau. A mes yeux, c’est très exactement ce qu’a fait Benoit XVI avec cette appellation, et le rappel de la liberté d’user de la forme extraordinaire. Un seul filin : l’unique rite romain. A l’aller la forme ordinaire, au retour la forme extraordinaire (ou inversement, l’ordre pour savoir qui est l’aller, qui est le retour n’a strictement aucune importance en l’espèce)
    – Ces deux papes ont donc amarré l’Eglise romaine successivement aux deux blancheurs fixes. Le pape François est à la barre. A mes yeux, il a lancé une amarre très solide vers la Sainte Vierge en recommandant la pratique de la neuvaine « à Marie qui défait les nœuds ». J’ai personnellement expérimenté des grâces très solides par cette pratique. C’est à mes yeux une arme spirituelle très efficace pour les temps qui s’annoncent. Que fera-t-il à l’avenir ? Je n’en sais rien, et je regarderais la qualité des amarres lancées, maintenues, ou pire détachées, et qui relient l’Eglise à la Sainte Vierge et à l’Eucharistie.

  12. Petros

    Merci beaucoup dalencourt.
    Comme dit Saint-Paul, il faut que les confirmés dans la Foi aident ceux qui sont moins avancés. Donc merci ! L’article n’est pas que pour moi mais il m’aide. En réalité, il me confirme où j’étais arrivé grâce à votre site et d’autres lectures après mon « grand réveil ». Tout est clair, notamment pour les autres religions et protestants.
    Cela dit où je butte, c’est avec l’orthodoxie comme j’ai déjà pu le mentionner. Et je pense notamment au « Qui n’est pas avec moi est contre moi ». Cela dit, je suppose que vous l’admettrez, en vous lisant on comprend que vous ne mettez pas les orthodoxes 100% contre. Au contraire, vous rappelez qu’ils ont sacrément ramassé, voire plus que les catholiques.

    Donc autorisez-moi à reprendre tout votre article et à enlever simplement un mot « romain » pour ne laisser que catholique, comme dans le Credo. Et Geocedille m’a appris (je ne le savais pas) que catholique vient de καθολικος (catholicos) et signifie « universel ».
    Donc oui, une seule église : catholique (vs protestante par exemple). Mais donc dans catholique je mets les orthodoxes et je les range dans vos batailles de chapelles. Après tout, le « schisme » (ou la séparation) a bien pour objet la division, tout comme après entre tradis qui se contestent entre eux en fonction de la thèse qu’ils favorisent.
    Votre argument quant à l’apostasie/grande crise interne qui ne concerne que le catholocisme et pas l’orthodoxie est intéressant. Je répondrais toutefois avec trois observations : 1) les orthodoxes se sont fait décimés comme vous l’avez rappelé, 2) Geocedille nous a appris que parmi la multitude d’églises orthodoxes, toutes ne sont pas blanches comme neige, 3) tout n’est pas si rose chez eux non plus, exemple : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/europe-de-l-est-des-orthodoxes-tres-bling-bling_1206035.html

    Je ne cherche pas à défendre à tout prix les orthodoxes mais étant donné qu’il y a plus de points communs que de différences (tout comme entre un sédévacantiste et FSSPX, etc.) j’essaye aussi de donner un sens aux paroles de Saint-Paul : « Moi, je suis de Paul ! et moi, d’Apollos ! et moi, de Céphas ! et moi, de Christ ! Christ est-il divisé? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés? »
    Donc je reprends tout votre article dont le point culminant concerne l’abomination de la désolation et j’enlève simplement le mot « romain ». Il y aura d’un côté ceux qui continueront à voir la présence réelle (Eglise fidèle donc selon ma théorie catholiques romains tradis et orthodoxes tradis) et les autres, la majorité (catholiques romains conciliaires, protestants, « faux » orthodoxes…).

    Encore une fois, votre argumentation me semble très claire. Je change juste la conclusion en pour ou contre au lieu de jouer sur le nom de la chapelle. L’église conciliaire est catholique romaine…

    Merci pour votre avis sur cette observation que j’émets.

    • dalencourt

      Les orthodoxes sont schismatiques et je ne peux pas prendre la décision à moi tout seul de les rattacher à l’église catholique romaine, même si cette perspective est souhaitable.
      Je peux cependant, en attendant, les exhorter à rejoindre nos rangs (tradis), ce qui est le mieux à faire pour eux.

      • geocediIIe

        Vous êtes sérieux Louis?

        Vous pensez que les Patriarches de Moscou, de Constantinople, De Jérusalem etc… vont venir trouver je ne sais quel évêque traditionaliste dont ils n’ont jamais entendu parler pour se ratacher à… à quoi d’ailleurs?

        Les Tradis ont fait allégence au Vatican pour la pluspart et les autres, si j’ai bien compris, attendent le retour d’un Pape qui serait caché depuis 1962.

        Ce n’est pas dans ce sens que ça se peux se passer.

        • sivis pacem...

          bonsoir mon frère dans le CHRIST,

          et que dire du grand Constantin.. qui ne fut jamais baptisé!

          il est temps de nous réconcilier entre frères avant qu’il ne soit trop tard.

          bien à toi.

        • geocedille

          La Paix du Christ soit sur vous sivis pacem.

          La tradition dit que Saint Constantin a été baptisé sur son lit de mort. Sinon il est probable qu’il n’aurait pas été canonisé (c’est un saint commun des églises grecques et latines.)

          Je suis bien d’accord, il est urgent de se reconcilier.

          Et pour se reconcilier il faut entendre l’autre.

          Pour l’instant je n’obtiens ici aucun dialogue. On me dit juste de rallier le chef des Catholique (qui selon certains n’est pas forcément François) et de cesser de parler des obstacles à la reconciliation.

          C’en est au point que Louis censure de simple évocations des actions des Papes, comme ce que j’ai copié depuis la page Wiki d’Innocent III pour expliquer pourquoi on parle de lucifer dans la video d’opacus.

          Bref, comme vous le dites nous sommes frères en christ, et donc nous suivons le Christ.
          Notre souverain est le Christ.
          Rallier le souverain pontif c’est, à nos yeux, renier le christ roi.

          Le pape n’a pas à se comporter comme un souverain (Luc 22:23) et encore moins comme héritier du Pontifex Maximus païen.

          Les deux ne sont pas conciliables avec les paroles du Christ.

          Malheureusement la plupart des Catholiques sont hermétiques à nos explications sur la bonne attitude d’un pape et donc ne font aucun progrès vers une reconciliation, même si certins, comme les traditionnalistes ont compris que le problème tournait autour du Pape.

          Tant qu’ils penserint que c’est en changeant de pape quIls resolveront le problème ils seront dans l’impossibilité de trouver une sortie de crise : Il faut s’interesser à ce qu’est un pape, pas seulement qui il est.

    • petrol

      Petros vous oubliez cette phrase du christ :
      marc 9:40-41
      Car celui qui n’est pas contre nous, est pour nous.
      Et quiconque vous donnera un verre d’eau en mon nom, parce que vous appartenez à Christ, je vous dis en vérité, qu’il ne perdra pas sa récompense ;

      • Petros

        Je n’oublie pas même si je ne l’ai pas mentionnée. Néanmoins vous avez raison, ça fait une différence. Je généralise tout comme dalencourt dans son article et heureusement Celui qui jugera, Lui, prendra le temps de nous juger un par un et ne fera un jugement de groupe.
        Ceci étant précisé, si l’hypothèse s’avère exacte avec l’abomination de la désolation, il est plus probable qu’un tradi reste « fidèle » tandis qu’un conciliaire ou un protestant se rangera (avec joie ?) dans la nouvelle « philosophie ».
        Nul doute que des « non affiliés » feront néanmoins le bon choix – en tout cas je l’espère !

        Pour le reste, très difficile pour moi d’essayer d’interpréter plus et je préfère suivre le conseil de ne jeter de pierre à quiconque (sans toutefois demeurer tiède…).

        • petrol

          Fidèle à qui ? Jésus ? ou … (j’ai pas mis l’initiale)
          Soyons sérieux, Jésus n’en a que faire des dénominations et des rites.
          Marc 16:16
          Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; mais celui qui ne croira point sera condamné.

          Pas plus simple que ça.

        • Petros

          Je dis plus ou moins la même chose en fait. Tout comme Saint-Paul. Mon discours n’est pas théologique et de chapelles.
          Je fais simplement un raisonnement pragmatique : si un conciliaire ou un protestant fait confiance à son prêtre/pasteur et que ce dernier lui dit qu’en fait il y a eu mauvaise interprétation jusqu’ici, Jésus c’était juste un Gandhi avant l’heure et la communion c’est comme fêter un anniversaire… il risque de ne plus croire (donc oui : fidèle à Jésus).

          C’était aussi mon constat : un conciliaire apostat pourra toujours prétendre être « catholique romain ». C’est là où selon moi l’explication capote. Ca n’enlève pas en revanche l’argumentation de dalencourt dans son ensemble. Pour la conclusion, je pense que Jésus est plus dans le binaire, comme avec le « bon chasseur » et le « mauvais chasseur » 😉

          Donc pour vraiment conclure conclure cette fois en prenant 2 dénominations : du bon côté il y aura (selon moi) des catholiques romains et des orthodoxes, et du mauvais côté il y aura des catholiques romains et des orthodoxes.

        • petrol

          Petros,
          Lisez la bible, ça en vaut vraiment le coup, c’est notre âme qui est en jeu.
          Si vous avez des questions, posez les à ceux qui peuvent vous aider, votre curé par exemple.
          Arrêtez de mettre une dénomination, c’est pas ça qui fait le chrétien, ça divise plus qu’autre chose.
          Vous avez compris Marc 16:16 ? Vous aimez parler du bandit crucifié avec Jésus, c’est similaire.

          Si vous êtes bien dans votre religion, restez y, regardez pas ailleurs, seulement lisez la Parole de Dieu.
          Je vous invite à lire l’épître de Jacques, petit mais très riche en enseignent.
          Remerciez le Seigneur d’avoir la possibilité de lire la Bible.

        • Petros

          C’est bien mon propos : que la dénomination « sur le papier » ne sera pas déterminante au moment du jugement (a fortiori si les catholiques romains sont majoritairement des conciliaires). Et oui, j’aime bien le passage du larron parce que lui n’avait aucune dénomination pour le coup (ou peut-être juif remarque ?) et ne me semblait pas un cador en terme de suivre les 10 commandements. Et pourtant c’est lui, et pas un pharisien champion de la loi, qui a suivi le premier Jésus au paradis. Forcément ça m’interpelle. On est sauvé par la grâce de Dieu.
          Néanmoins, je comprends qu’il y a une plus grande probablité de recevoir la grâce si on va dans une « bonne » chapelle (qui donnera un bon enseignement de comment vivre selon les requêtes du Christ) que dans une « mauvaise » (faites ce que vous voulez, de toutes façons Jésus a déjà payé pour vos fautes).

          PS : merci du conseil. Je lis la Bible (lire pas survoler cette fois) ainsi qu’autres livres lié à la religion/histoire. C’est effectivement un bon conseil !

  13. Fx

    Bonjour à tout le monde !
    Je lis ce blog (et ses archives) depuis 15 jours, je trouve les sujets passionnants !
    Je me permet d’intervenir suite à cet article qui vient sans doute éclaircir la position de l’auteur par rapport aux commentaires de l’article précédent.
    Il est vrai que les discussions entre catholiques et orthodoxes peuvent s’éterniser…Déjà 1000 ans que ça dure !
    Mr Dalencourt, je ne partage pas votre vision du Pape (Pape que je n’admire pas, étant de confession catholique traditionnelle).
    En effet, vous disiez récemment que les conciliaires ne parlaient plus de la sainte vierge et je suis d’accord. Hors, le Pape François y fait allusion à la fin de ses sermons, ce qui ne manque pas de m’étonner. Il emploi d’ailleurs une dialectique plus spirituelle et moins intellectuelle que son prédécesseur.
    Si Rome doit devenir le siège de l’antéchrist, il n’est pas dit que le Pape sera un faux Pape. Ne pourrait-il pas tout simplement être un JP II bis ,et se convertir pendant les tribulations. Il ne faut pas oublier que l’évèque Bergoglio (en son temps) a été le témoin directe d’un miracle eucharistique !

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/06/miracle-eucharistique-%C3%A0-buenos-aires.html

    Je veux bien qu’il soit aveuglé par le modernisme, mais d’ici à en faire une bête de l’apocalypse…
    En tout cas, merci pour votre blog passionnant !

    • dalencourt

      La place du pape François, comme je l’ai écrit, est très difficile à cerner. Il est « hors catégorie » et pour moi, c’est une première; Comme tous les tradis éclairés, j’ai beaucoup critiqué Paul VI, Jean-Paul II et benoît XVI, mais sans jamais leur retirer leur légitimité de pape.
      Pour la première fois, la question se pose avec François.
      Je ne dis pas que j’ai raison, mais je m’interroge. Trois scénarios sont possibles :
      a) le pape François est bel et bien, hélas, le faux prophète ; dans ce cas on le saura assez vite ;
      b) il est un moderniste comme les autres, apostat et fossoyeur de l’Eglise, mais avec la protection du Saint-Esprit l’empêchant de franchir « la ligne rouge » comme les précédents papes,
      c) c’est le futur Pierre le Romain qui mènera la barque pendant les tribulations ; il devrait dans ce cas s’éloigner fortement des positions de Vatican II .
      Pour le moment, vous le savez, je soutiens l’hypothèse a.

      • Fx

        Merci de votre réponse, vous dites que le Pape François devrait s’éloigner de l’idéologie conciliaire pour correspondre à Pierre le romain, mais pourquoi ? Ou est-il écrit que Pierre le romain est un saint Pape ? Ne pensez vous pas que le fait que son élection le jour de la saint Pierre abbé, pour un Pape qui se dit avant tout évèque de Rome, ne pensez vous pas qu’il s’agirait d’un clin d’œil de la providence ? Merci d’avance !

        • dalencourt

          Que Pierre le Romain soit un saint pape, c’est une supputation effectivement, mais ça paraît logique.
          Quand au pape François, je reste pour le moment très très dubitatif.

  14. 06charly

    1) Que ce soit l’Église Catholique romaine qui sera la seule Église à être persécuté cela na fait aucun doute, puisqu’il n’y a pas deux Églises, mais une seule. Et la prophétie de saint Malachie, si elle est d’origine divine (ce que je pense), le dit très clairement en parlant de Pierre le Romain : « 112. Petrus Romanus (Pierre le Romain) : « Dans la dernière persécution de la sainte Église ROMAINE siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines [Rome] sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple. »

    Il s’agit donc de la dernière persécution de l’Église, qui aura subi auparavant «de nombreuses tribulations ». Il s’agit de la persécution sous l’Antéchrist puisque c’est la dernière que Notre Seigneur, les Apôtres et les saints prophètes de la Bible nous ont annoncée par avance pour la fin des temps. Mais, précise saint Malachie, l’Église que persécutera l’Antéchrist sera « la sainte Église romaine ». A strictement parler (selon cette prophétie), seule l’Eglise Catholique Romaine sera persécutée, il ne devrait donc pas en être de même pour tous ceux qui se réclament du Christ, mais qui ne sont pas de la Sainte Église Catholique.

    2) Ceux qui se réclament du Christ, qui ont la foi en Lui, et qui sont passés par la Nouvelle Naissance, mais ne sont pas Catholiques pour des raisons très diverses, c’est une grave erreur de les qualifier de lucifériens, je dirais encore que c’est même une injure terrible et même passible d’un jugement divin : « Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! MÉRITE D’ÊTRE PUNI PAR LE FEU DE LA GÉHENNE. » (Matthieu 5, 22)

    Qualifier nos frères séparés de lucifériens est un langage de grande étroitesse d’esprit, et même sectaire, car le Seigneur lui-même en Marc 9, 38-40 dément l’argument de notre frère DALENCOURT : « Jean lui dit : Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom et nous l’en avons empêché, PARCE QU’IL NE NOUS SUIT PAS. Ne l’en empêchez pas, répondit Jésus, car il n’est personne qui, faisant un miracle en mon nom, puisse aussitôt après parler mal de moi. QUI N’EST PAS CONTRE NOUS EST POUR NOUS. » Dans ce contexte le Christ parlait d’hommes qui croyaient en Lui. Or, nos frères séparés qui croient en Jésus comme Sauveur et Seigneur, croient eux aussi à la Sainte Trinité.

    CEPENDANT, force est de reconnaître que dans leur ignorance invincible concernant nos mystères divins de l’Église Catholique, dont le Seigneur Jésus en est le Principe, nos frères séparés commettent souvent (« CAR ILS NE SAVENT PAS CE QU’ILS FONT ») de très graves erreurs frisant souvent le blasphème ! Dans ce cas précis Jésus a quelque chose à leur dire : « Qui ne rassemble pas avec moi DISPERSE. » (Matthieu 12, 30) Et c’est ce que l’on constate en dehors de l’Église Catholique… que de dispersions dans le Protestantisme, que de sectes, que d’hérésies, que de ISMES….

    3) En ce qui concerne l’ex pape Benoît XVI…il n’est plus pape en fonction, c’est terminé pour lui, nous pourrions trouver toutes sortes de raisons, force est de prendre acte de son abdication. IL N’EST PLUS PAPE. (Nous pouvons vous en donner toutes les preuves irréfutables, mais cela prendrait des pages entières)

    4) En ce qui concerne le Pape François, il a été élu LÉGITIMEMENT et cela c’est même vu en direct sur toutes les chaînes de TV du monde entier. (idem : Nous pouvons vous en donner toutes les preuves irréfutables, mais cela prendrait des pages entières)

    5) Le grave danger que court le catholique en ne reconnaissant pas François comme véritable et légitime pape est tout simplement le FAIT qu’il devient automatiquement schismatique ! C’est un grave péché que celui-ci !!! ATTENTION donc DALENCOURT, de véhiculer de graves erreurs qui pourraient faire tomber les plus faibles dans le schisme et de ce fait devenir RESPONSABLE de leur chute !!! Le schismatique est autant HORS de l’Église que celui qui en est séparé ! Celui qui n’est pas en union avec le pape, même si ce dernier (et les autres avant lui) est un mauvais pape, n’est plus en union avec l’unité de l’Église, car là où est le pape, là est l’Église.

    6) Reconnaître François comme pape ne veut pas dire accepter TOUT ce qu’il fait, fera en tant qu’homme ! De même Jean-Paul II qui fut réellement pape, mais fut scandaleux tout au long de son pontificat…mais c’est ici que l’on VOIT ce qu’est l’APOSTASIE annoncée pour la fin des derniers temps (voir mon article L’APOSTASIE DE LA FIN DES TEMPS surtout à partir de la 5ème partie où je dénonce les scandales du VICAIRE du Christ ! http://www.vie-nouvelle.net/blog/lire-article-361791-10056455-l_apostasie.html

    Que nous soyons en pleine apostasie, celle prédite par le Christ et les Apôtres, celle des derniers temps, cela ne fait AUCUN doute ! Mon site http://www.vie-nouvelle.net/ n’a d’autre but justement, tout comme le vôtre je suppose cher Dalencourt, de réveiller, d’interpeller nos entourages de ce qui est devant nous : L’APPARITION DE L’ANTÉCHRIST ET SON CORTÈGE DE MALHEURS AVEC À LA CLÉ LA TERRIBLE DERNIÈRE PERSÉCUTION DONT NOUS ALLONS FAIRE BIENTÔT L’OBJET DE LA PART DES SBIRES DE SATAN. Il faut donc nous y préparer, car nous sommes faibles… N’oublions jamais la prétention de saint Pierre…. !!!

    Nous allons connaître, comme Notre Maître, la passion ! Et qui dit passion dit « crucifixion » ! Qui dit mort dit résurrection ! Oui, l’Église, les véritables enfants de Dieu, le Corps Mystique du Christ, va très bientôt connaître sous l’Antéchrist l’épreuve la plus terrible de son existence.

    Le pape Pie XI déclare en 1928 dans son encyclique Miserentissimus Redemptor : « Ajoutons encore que la Passion du Christ se renouvelle, et d’une certaine manière elle se poursuit ET S’ACHÈVE, DANS SON CORPS MYSTIQUE QUI EST L’ÉGLISE. »

    De même, Le Catéchisme de l’Église catholique enseigne qu’à la fin des temps, l’Église sera à l’image de son Seigneur crucifié, faible et méprisée du monde mais sans envisager de période durable de disparition de l’Église terrestre :

    « L’ÉPREUVE ULTIME DE L’ÉGLISE
    675 – Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le  » mystère d’iniquité  » sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité. L’imposture religieuse suprême est celle de l’Anti-Christ, c’est-à-dire celle d’un pseudo-messianisme où l’homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair (cf. 2 Th 2, 4-12 ; 1 Th 5, 2-3 ; 2 Jn 7 ; 1 Jn 2, 18. 22).
    677 – L’Église n’entrera dans la gloire du Royaume qu’à travers cette ultime Pâque où elle suivra son Seigneur dans sa mort et sa Résurrection (cf. Ap 19, 1-9). Le Royaume ne s’accomplira donc pas par un triomphe historique de l’Église (cf. Ap 13, 8) selon un progrès ascendant mais par une victoire de Dieu sur le déchaînement ultime du mal (cf. Ap 20, 7-10) qui fera descendre du Ciel son Épouse (cf. Ap 21, 2-4)

    J’ai écrit un livre qui fut édité en novembre 2011 : LA CHUTE DU SOLEIL ou La septième trompette de l’Apocalypse, il est toujours en vente dans les libertaires, mais je tiens à l’offrir gratuitement en format PDF, à tous ceux qui m’en feront la demande à l’adresse suivante : charlybuttafuoco@gmail.com
    Pour la présentation de ce livre : http://www.vie-nouvelle.net/blog/lire-article-361791-9786223-la_chute_du_soleil_ou_la_septieme_trompette_de_l_a.html

    Amitiés,
    Charly

    • dalencourt

      Pour le pape, j’ai répondu juste au dessus.
      Concernant les protestants, je tiens à donner une précision : c’est le protestantisme qui est luciférien, pas les protestants eux-mêmes qui sont sincères.
      Mais leur foi est truquée et notre rôle, en tant que cathos, est de leur en faire prendre conscience afin qu’ils abandonnent au plus vite ces fausses doctrines.
      D’où mes mots un peu forts qui vous ont choqué. N’oubliez pas la force du mystère d’iniquité : en disant « Jésus » vous pouvez en réalité prier Lucifer.
      Qu’est ce qui va se passer à votre avis, quand ils auront réalisé leur religion mondiale universelle ? Qu’ils vont vous dire : « maintenant vous adorez satan » ? Non, ils vont vous dire que vous avez reçu l’illumination de la conscience, qui vous permet d’adorer enfin Jésus sous son vrai visage. Ils vous diront Jésus, pas satan.
      C’est le sens exact de la phrase de Jésus (Matthieu 24, 5) : « Plusieurs viendront sous mon nom, disant : c’est moi qui suis le Christ. »
      Si vous n’expliquez pas cela clairement aux gens, ils ne pourront pas se rendre compte de la supercherie.
      Cette supercherie est redoutable, et pourtant Notre-Seigneur nous avait prévenus.

      • Bessora

        Ton problème , c’est que tu ne respectes pas La Parole de Dieu et je dis cela sans animosité.
        je me moque de toutes ces apparitions, le diable fait des prodiges pour éloigner les gens de la Vérité Biblique !!!! Qu’est ce qui compte le plus ? Dieu ou ces apparitions qui poussent des gens à adorer une femme qui d’ailleurs n’a rien à voir avec la Myriam de La Bible ?!

        Tu te perds avec tout cela, analyse bien le fait ! Le fait est que tu fait d’une femme une déesse, tu adores une femme qui n’a rien créé du tout, tu adores la créature au lieu du Créateur, vous en faites des statues que vous sortez pour les promener comme si les statues ressentaient quelque chose !!!! Ouvre donc les yeux.

        Jérémie 7:18
        Les enfants ramassent du bois, Les pères allument le feu, Et les femmes pétrissent la pâte, Pour préparer des gâteaux à la reine du ciel, Et pour faire des libations à d`autres dieux, Afin de m`irriter.

        • Emmanuelle

          Bessora, nous avons très longuement débattu de toutes vos accusations qui ne font que blesser un peu plus la Sainte Vierge Marie dans le précédent article. Veuillez vous y référer,et voir que nous avons fait le tour.

        • Ragnar Lodbrok

          Bonsoir Emmanuelle,
          Ne vous fatiguez pas, personne ne pourra convaincre celui qui ne veut pas!
          Dans ces personnes, il y a deux groupes:
          Les ignares au QI très limité: Dieu aura pitié
          les pervertis (toutes les sectes) Dieu jugera au cas par cas, Mais espérer les convaincre me parait totalement utopique. Si vous voulez faire de l’apostolat, il reste encore des terres vierges! Je parles des gens qui ne connaissent pas Jésus, qui n’en n’ont même jamais entendu parler. eux là quand ils le connaissent, sont très demandeur. D’ou le succès incroyable de toutes les sectes qui font du prosélytisme style porte a porte.
          Mais ils ne font que remplir l’espace laissé libre par les curé!

  15. THORGUNNA

    NOTRE-DAME DE LA SALETTE, 19 SEPTEMBRE 1846 :
    « ROME PERDRA LA FOI ET DEVIENDRA LE SIEGE DE L’ANTECHRIST… L’EGLISE SERA ECLIPSEE. »
    CETTE PROPHETIE EFFRAYANTE COÏNCIDE AVEC LES PROPHETIES DANS LA SAINTE ECRITURE (APOCALYPSE 17 ET 18), QUI NOUS INFORMENT QUE LA VILLE AUX SEPT COLLINES (ROME) DEVIENDRA UNE PROSTITUEE (UNE FAUSSE EPOUSE DU CHRIST), COMMETTRA LA FORNICATION SPIRITUELLE (IDOLATRIE) ET OFFENSERA LE SANG DES SAINTS (FAUX OECUMENISME). LA GRANDE PROSTITUEE PREDITE DANS LA BIBLE N’EST PAS L’EGLISE CATHOLIQUE ; C’EST UNE FAUSSE EGLISE CATHOLIQUE, UNE APOSTATE, UNE FAUSSE EPOUSE QUI A SURGI DANS LES DERNIERS TEMPS POUR TROMPER LES CATHOLIQUES ET ECLIPSER LA VRAIE EGLISE REDUITE A UNE PETITE MINORITE.
    NOUS PRESENTERONS LES PREUVES – FAITS ECRASANTS, INDENIABLES, IRREFUTABLES ET BASES DE FAÇON DOCTRINALE – QUE:
    • ‘L’EGLISE’ SORTIE DEPUIS LE CONCILE VATICAN 2 (1962-1965) N’EST EN AUCUN CAS L’EGLISE CATHOLIQUE : C’EST UNE CONTRE-EGLISE MASSIVEMENT FRAUDULEUSE QUI REJETTE LES ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX DE L’EGLISE CATHOLIQUE.
    • LES HOMMES QUI ONT IMPOSE CETTE NOUVELLE RELIGION VATICAN 2, EN PLUS DE LA NOUVELLE MESSE, NE SONT ABSOLUMENT PAS CATHOLIQUES ; CE SONT DES HERETIQUES MANIFESTES QUI PRECHENT UNE NOUVELLE RELIGION.
    http://www.la-foi.fr/secte/propheties/nouveau_testament.aspx

  16. josué

    Vous vous trompez d’une manière classique et sectaire, on retrouve votre démonstration ( juste un vulgaire copier/coller de vos pères) dans chaque secte qui a peur de La Bible qui les contredis sans cesse.
    Il faudrait que vous lisiez la Bible sans cette mauvaise influence qui s’auto-proclame (se revendique) monument de que Jésus a créer.

    Beaucoup n’ont pas compris que Yéshoua (Jésus) n’a pas créé de nouvelle religion mais qu’Il a toujours enseigné La Torah Pure de YHWH (L’Eternel) confiée à Moché (Moïse) pour le peuple.

    Le Judaïsme a développé sa propre religion et le Christianisme en a inventé une autre
    alors que La Torah de YHWH (L’Eternel) a été donnée par YHWH (L’Eternel) aux hommes et ne dépend pas des hommes ni de leur propre dogme ni religion.

    Le Messianisme de la première heure date du commencement de cet univers, des Patriarches et de Moché (Moïse) et c’est un Apôtre qui le confirme.

    1Corinthiens 10:4
    …ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Machia’h (Messie).

    Hébreux 11:24-26
    C’est par la foi que Moïse, devenu grand, refusa d’être appelé fils de la fille de Pharaon,
    aimant mieux être maltraité avec le peuple de Dieu que d’avoir pour un temps la jouissance du péché, regardant l’opprobre de Machia’h (Messie) comme une richesse plus grande que les trésors de l’Égypte, car il avait les yeux fixés sur la rémunération.

    Contrairement à une fausse idée reçue et véhiculée par les masses, le Messianisme est antérieur aux Apôtres.
    Les Apôtres n’ont pas créé un nouveau dogme, une nouvelle religion, ils ont été les messagers de la révélation complète et accomplie du Messianisme que suivait Adam, ect… et aussi Moché (Moïse) en La Personne de Yéshoua (Jésus) !

    La source de la Vrai Foi se trouve dans La BIble de YHWH (L’Éternel). Il n’y a pas une autre façon de suivre YHWH (L’Éternel) depuis Adam, il n’y en a qu’une qui est de croire en ce que Dieu Annonce et donc d’obéir à Dieu !
    La Foi et l’Obéissance sont indissociables !

    Si l’on croit en YHWH (L’Eternel) on croit et on obéit à Sa Parole et si on croit et on obéit à Sa Parole on croit et on obéit à Celui qu’Il a envoyé Yéshoua (Jésus) Le Machia’h Divin.

    – Abraham, par la foi est béni ainsi que tous ceux qui ont confessé comme lui
    – Pierre, par sa foi est béni ainsi que tous ceux qui confesserons comme lui

    Abraham et Pierre, l’un pour la 1er alliance et l’autre pour la seconde, n’ont pas créé de religion, ils ont eu FOI en Dieu.

    • Emmanuelle

      Petros, je ne sais pas si c’est bien de mettre cette vidéo. La Bible nous enseigne de couvrir les fautes de nos frères.
      Je pense qu’il est bien d’étaler au grand jour les hérésies, la pédophilie, l’irruption de Satan, ses pièges,etc, afin de sauver des âmes qui seraient perdues, parceque cela met en danger tout le monde.
      Mais, sinon, nous sommes tous soumis au péché, et luttons tous avec l’aide de Dieu. Je ne m’estime pas mieux que ce monsieur.
      Là, le prêtre commet une faute personnelle, il met son âme en danger, pas celles des autres.

    • InHonnorOf

      Elle est bien bonne sauf que son engin semble plus long que l’Obélisque de Rome. Je crois plutôt qu’il es en train d’essayer de déconnecter les écouteurs de son iPhone qu’il a sous lui en cachette 😉

  17. petrol

    Géocédille je vous réponds ici sur votre post de 14h06, vous lisez pas correctement la Bible. Apprenez à connaître ses symboles.

    être oint signifie recevoir le saint esprit.

    Ceux qui seront sauvés :
    Marc 16:16
    Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; mais celui qui ne croira point sera condamné.
    apocalypse 14:12
    C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.

    C’est bien facile de casser du catho, vous essayez de vendre votre religion orthodoxe. « Vendez » plutôt la Parole de Dieu, achetez du collyre.
    Apocalypse 3:18
    Je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, pour devenir riche ; et des vêtements blancs, pour être vêtu, et que la honte de ta nudité ne paraisse point, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.

    Tout est dans la Bible, je me souvient du titre d’un article de Dalencourt : retour aux fondamentaux. Et les fondamentaux c’est la Parole de Dieu.

    • geocediIIe

      mon cher petrol,
      J’ai tenté de « vendre » la parole du Christ pour expliquer les déboires du Vatican, mais Louis n’aime pas entendre la parole du Crhist quand elle dit des choses qui ne lui plaisent pas.

      J’avais fait deux posts concis et argumenté et vous n’en avez eu que le second qui donne à penser que je « vends » de l’orthodoxie comme vous dites.

      Tant pis.

      Par contre les crétineries absurdes de דני passent sans problème.

      Bref : Ici il vaux mieu raconnter des niaiseries que citer les paroles du Christ.

  18. דני

    POURQUOI et DE QUEL DROIT l’EGLISE CATHOLIQUE SE PERMET ELLE DE NIER LA TORAH ET DE FAIRE CROIRE AU MONDE QUE YESHUA(NOTRE ROI)A ABANDONNé LE JUDAISME????DE QUel DROIT L’EGLISE PiETINE T ELLE LA FOI DE NOTRE ROI????DE QUEL DROIT L’EGLISE TRANSFORME LA RELIGION??????

    • nobody

      1) L’Eglise ne nie pas la Torah (= les 5 premiers livres de l’Ancien Testament)
      2) Le Judaïsme moderne nie que Jésus soit le Christ : en refusant le Messie (et en rejetant ainsi les prophètes), les juifs actuels se sont exclus d’eux-même du judaïsme originel, qui s’appelle aujourd’hui le christianisme.
      3) L’Eglise transforme la religion: merci de préciser svp.

      • petrol

        exact il y a un nouveau israel, l’israel de Dieu
        galates 6:15-16
        Car en Jésus-Christ, la circoncision ne sert de rien, ni l’incirconcision ; mais la nouvelle naissance. Et pour tous ceux qui suivront cette règle, que la paix et la miséricorde soient sur eux, et sur l’Israël de Dieu !
        galates 3:28-29
        Il n’y a plus ni Juif ni Grec ; il n’y a plus ni esclave ni libre ; il n’y a plus ni homme ni femme ; car vous êtes tous un en Jésus-Christ. Et si vous êtes de Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, et les héritiers selon la promesse.

        • Amira

          La Bible est bien plus ancienne que le protestantisme et que le catholicisme ! Les premiers croyants en Yéshoua (Jésus) étaient tous Juifs !
          Si le diable apparait pour prêcher une autre parole que celle de La Parole de Dieu, il faut toujours obéir à La Parole de Dieu ! Et c’est tout à fait le cas de ses apparitions de cette soit- disant marie qui en passant n’est pas la Myriam de La Bible qui était une Juive pieuse qui aimait Le Seigneur et qui n’aurait pas tolérer qu’on lui voue un culte.
          Prier Marie est mal aux yeux de L’Eternel Dieu car Lui Seul doit être prié,
          vénéré et adoré ! Relis La Bible et tu comprendras ce que je dis.

          Si tu aimes jésus tu aimes La Bible, si non c’est que tu es antichrist, tu es contre christ et contre sa parole, c’est simple il faut pas compliquer

        • petrol

          Jésus est venus confirmer les 10 commandements, pas les abolir
          Matthieu 5:17-18
          Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes ; je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Car je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que le ciel et la terre aient passé, il ne passera pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre que tout ne soit accompli.

          Lui même en Marc 10: 17-30, précise qu’un chrétien doit observer les 10 commandements et le (Jésus) suivre.

          Par contre le reste de la loi des juifs, pas besoin, on peut manger ce qu’on veut par exemple

        • nobody

          @Alonit
          Petrol a déjà répondu en nous renvoyant à Galates, je crois cependant utile de rajouter les versets suivants :
          Gal2 :13 Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois, –

          23 Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.
          24 Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.

          Gal5 :2 Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien.
          3 Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu de pratiquer la loi tout entière.
          4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.
          5 Pour nous, c’est de la foi que nous attendons, par l’Esprit, l’espérance de la justice.
          6 Car, en Jésus Christ, ni la circoncision ni l’incirconcision n’a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité.

          14 Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

        • Amira

          Les apôtres, tous juifs et jésus est « envoyé » que vers eux

          Matthieu 15:24 Il (jésus) répondit : Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël.

        • geocedille

          C’est exact Amira, mais sa présence sur Terre prends fin au moment ou ces Grecs vienent à Lui.

          En résumé, il est venu pour deux choses :

          1) Pour qu’Il aille vers les Hébreux.
          2) Pour que les Grecs aillent vers Lui.

          Si vous n’avez pas compris le 2) vous n’avez pas compris le sens de sa Passion.

          Relisez ce que dit ce site catholique dont j’ai donné le lien.

  19. דני

    Nous considérons la vénération de Marie, des Saints ou autres comme le considère La Bible, c’est à dire comme de l’idolatrie. Israel réalise de plus en plus que l’église catholique n’est pas de son côté et fait maintenant la différence entre les catholiques et les vrais Chrétiens qui aiment Israel et le peuple Juif.

  20. scaletrans

    Votre article est intéressant, mais ne me convainc pas quant à l’âge de l’Eglise que nous vivons actuellement. Il paraît en effet difficile d’admettre que nous sommes dans le 7° Âge, alors que nous n’avons pas vu passer le 6°, Philadelphie, interprété par la plupart des exégètes comme un âge de consolation, de restauration.
    Concernant votre explication de la crise de l’Eglise, hé bien je resterai neutre, car j’ai toujours pensé qu’il n’existait pas de solution théologique que nous puissions connaître à l’heure actuelle; c’est le secret de Dieu. Bien que neutre en la matière, je dois cependant dire que ce sont les écrits de Mgr Guérard des Lauriers, et notamment sa Thèse de Cassiciacum qui me satisfont le mieux au point de vue intellectuel. J’ai vu récemment que quelqu’un traitait Mgr Guérard de kantien, j’en suis tombé de ma chaise… il y a des gens qui s’érigent en théologiens et ressortent une philo de cour de récréation avec un aplomb d’autant plus grand qu’il n’y a plus d’autorité en état de s’imposer.
    Quant à la validité de la nouvelle Messe, je tiendrai plutôt qu’elle dépend de l’intention de l’officiant. Mais ce n’est qu’un avis. Quoiqu’il en soit, mais ceci n’engage que moi, l’assistance à une messe conciliaire, même dignement célébrée, me cause colère et souffrance incoercibles, donc je ne crois pas que ce soit un péché mortel de s’en abstenir lorsqu’on n’a pas la possibilité d’assister à une messe traditionnelle.

    • Petros

      « Quoiqu’il en soit, mais ceci n’engage que moi, l’assistance à une messe conciliaire, même dignement célébrée, me cause colère et souffrance incoercibles, donc je ne crois pas que ce soit un péché mortel de s’en abstenir lorsqu’on n’a pas la possibilité d’assister à une messe traditionnelle. »

      +1

      • InHonnorOf

        Tu me fais rire @Pétros : « Quoiqu’il en soit, mais ceci n’engage que moi, l’assistance à une messe conciliaire, même dignement célébrée, me cause colère et souffrance incoercibles » 😉 ça ne te prend pas grand chose ? Et pourquoi tu y assiste ? Je ne vais tout-de même pas me jeter en bas du pont si ça te chante de le faire toi ? 😉

        • scaletrans

          Apparemment cette réponse m’était destinée et non à Petros. Il est de fait que le nouvel ordo me met dans des états de tristesse et de colère, mais quelque fois je suis obligé d’y assister (obsèques, par compassion pour la famille; deux de mes cinq fils se sont mariés ainsi, et je n’ai pas assisté à la cérémonie, ils étaient il connaissaient mon « tarif syndical », c’était leur choix (ou plutôt celui de leur fiancée)).
          PS Désolé, je ne pratique pas le tutoiement républicain.

        • InHonnorOf

          Je regrette de n’avoir pas adressé le message à la bonne personne; je répond directement de mes mails, donc semblerait que c’est légèrement fautif. Ne te désole pas du tutoiement (républicain ? rien à voir je suis en Nouvelle-France) ce n’est pas grave. Tu peux me vouvoyer. Tu peux m’appeler « Votre altesse InHonnerOf » mais là je vais rire 😉

          Au plaisir.

        • Petros

          @InHonnorOfSmiley Effectivement je n’y assiste plus. Et je pense que si ma foi s’est refroidie, c’est en partie à cause des messes conciliaires (alors que j’ai pourtant essayer diverses églises dans divers pays – pour cause de déménagements) car après avoir découvert la messe traditionnelle, je me rends compte de la différence abyssale en terme de « profondeur ». Peut-être Geocedille a donné la bonne explication dans un post plus haut. Me concernant, pas d’explication rationnelle, juste un ressenti.

          PS : je suis content de vous faire rire à chacun de mes posts. Ca n’est pas facile de faire rire les gens. Cela dit, quand il s’agit de posts sérieux, je ne comprends pas ?
          C’était pour vous que Ragnar a écrit ceci ?
          « Les ignares au QI très limité: Dieu aura pitié »

        • InHonnorOf

          Bien non @Petros tout depend comment on prend les choses et selon notre propre culture. Ici au Québec l’humour semble parfois disgracieux auprès des franco-européen; mais c’est sans malice car nous de notre côté on vous trouve ronfleur avec vos sempiternels textes qui n’en finissent pas pour dire ce qu’on dit nous en deux trois mots 😉

  21. Emmanuelle

    Ce qui me laisse songeuse, c’est votre dernière phrase Monsieur Dalencourt :
    « L’Eglise qui restera fidèle au Christ, obligée de prendre le maquis, élira un pape à la mort de Benoît XVI, ce sera Pierre le Romain, qui « paîtra ses brebis au milieu des nombreuses tribulations. »
    Rendez-vous en 2014 pour vivre tout cela. »
    Donc, d’après vous, l’église conciliaire va avoir un détachement de plusieurs prêtres et cardinaux qui vont se planquer pour élire un autre Pape que François ?
    Ou, je n’ai pas bien compris ?
    Dans leur ensemble les conciliaires sont très contents des dispositions de leur église. Mon parrain qui était là à mon baptême est devenu diacre à l’église conciliaire, il s’y sent très bien, quand je lui parle de Vatican 2, il pense que je suis en errance spirituelle, que j’ai une case qui manque…Pour les difficultés de l’Eglise, il répond vaguement que l’Eglise vit sa Passion de tous temps, et que nos temps actuels ne sont pas plus dramatiques que le reste des 2000 ans passés, et que la Passion finale est prévue pour la fin, mais, pas maintenant.
    Je ne le vois pas du tout prendre le maquis et s’élever contre François.
    Et, d’après vous, ce qui pourrait déclencher une telle pagaille serait l’arrêt du miracle eucharistique, c’est ça ?
    Et, surtout, vu que c’est Saint Malachie qui a dit ça, et pas la Bible, ni la Sainte Vierge à la Salette, qui nous parle plutôt de la Passion que d’une planque, est ce qu’on ne risque pas de se tromper avec ce Pierre le Romain, c’est à dire, de croire que c’est un sauveur alors que justement…
    A ma faible connaissance, il n’y a que Malachie qui a dit ça.
    Ensuite, si vraiment,sur un malentendu, après un coup tordu, quelques cardinaux (qui auraient déjà dû partir en courant au concile Vatican 2), dans un sursaut de conscience élisent un nouveau Pape, et que, mettons, c’est un gars bien, est ce que ça ne fera pas comme avec les tradis : quatre pelés et un tondu qui s’accrochent à l’église de toujours, tandis que tout le monde est à l’église conciliaire. C’est à dire que l’église des planqués viendrait rejoindre l’église tradi, augmentant très légèrement les rangs, avec un Pape non reconnu par l’église conciliaire, excommunié, sans plus.
    Moi, je pensais à une Passion totale, et, que les affaires reprennent uniquement quand le Christ viendra.

    • dalencourt

      J’ai formulé une hypothèse, je n’affirme pas qu’elle est la bonne, mais pour le moment j’y crois.
      Bien entendu, rien ne vous interdit de ne pas y adhérer ou d’en formuler d’autres.

  22. geocediIIe

    Bon ben puisque c’est portnaouac ici et qu’on laisse plus volontier s’exprimer les trolls que ceux qui citent ke Christ je vais tenter de republier mon explication qui à été censurée et qui fait que. mon 2e message est mal compris.

    Quand Jésus a annoncé, lors de la cène, qu’il allait etre pris et qu’il quitterais les Apôtres, ceux ci ont débattu de Sa succession. Luc (22:23) raconte les recommandations de Jésus :

    « Il s’éleva aussi parmi les apôtres une contestation : lequel d’entre eux devait être estimé le plus grand ?

    Jésus leur dit :
    Les rois des nations dominent ces denières, et ceux qui les soumettent sont appelés bienfaiteurs.

    Qu’il n’en soit pas de même pour vous. Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert.

    Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert ? N’est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert.

    Vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves ; c’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d’Israël. »

    Ce sont ces paroles du Christ qui ont le don d’agacer Louis. Pourtant ce sont les Paroles de ce même Jésus qu’il dit aimer et suivre.

    Que dit Jésus?

    Que nous avons tous un trône au royaume de Dieu, pour régner avec lui.

    Que pour cela, il n’y a ni petit ni grand.

    Que le plus grand, celui qui gouverne est en fait là pour servir, comme Jésus a lui même servi au milieu des apôtres.

    Ces paroles du Christ sont bien sûr destinées à instruire les disciples sur la question de la succession qu’il ont soulevée : Qui sera le plus grand après le départ de Jésus?

    Et ce que Jésus demande c’est expressément de ne PAS faire comme les rois des nations.

    Il demande que dans le clergé, même le plus grand soit semblable un simple serviteur.

    Maintenant demandez vous si c’est ce qui a ensuite été respecté par les différentes Eglises.

    Je m’arrête là, on m’a dit qu’associer ces paroles de Jésus avec des evenements historiques etait offençant pour ceux qui etat passé outre Ses commandements.

    Que j’etais malveillant car je orenais a parole du Christ au 1er degré. (Ha bon? c’est interdit?)

    Ou que ce n’est pas la bonne interpretation (mais personne ne veux pas me la donner)

    Enfin on m’a fait comprendre qu’il valait mieux que je dégage, sans doute histoire de laisser la place à ceux qui trollent en hébreux ou en majuscules, mais qui ne citent jamais cet enquiquineur de Jésus.

    Je sais oas vous, mais moi j’aime bien Jésus l’enquiquineur. En fait je l’adore.

    • dalencourt

      Voilà Geocedille, vous avez pu vous exprimer.
      Désolé de valider vos commentaires aussi tard, mais ce matin j’étais à la messe du 1er samedi du mois, qui clôturait une nuit d’adoration nocturne. De bonnes habitudes à prendre.

  23. dalencourt

    @petrol & InnorHof
    Je sais, la coutume veut que dès que l’Eglise catholique enseigne quelque chose qui vous déplaît, on l’écarte sous prétexte que « ce n’est pas dans la bible », « Jésus n’a pas dit ça », etc…
    Vous faites le jeu habituel des protestants et de la pensée maçonnique (à chacun sa vérité), j’ai déjà écrit ce que je pensais de ces attitudes.
    Le Jour du Seigneur chez les catholiques romains c’est le dimanche, ne pas aller à la messe ce jour-là est un péché mortel, voilà l’enseignement de l’Eglise catholique. Que cela vous plaise ou non ne change rien. Que la messe soit conciliaire ou tradi, ça ne change rien.
    Vous pouvez toujours débattre là dessus et sortir des « moi je », ces considérations humaines n’ont pas beaucoup de poids face à l’enseignement de la seule et unique véritable Eglise de Dieu.
    Maintenant vous savez ce qui vous reste à faire au lieu de vous enfermer dans votre orgueil, vous êtes au parfum, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

    • petrol

      Bien sûr que ça dérange si elle enseigne le contraire ou des choses qui ne sont pas dans la Parole de Dieu. Ce ne sont pas des considérations humaines.

      Les juifs nous enseignent que le jour du repos est le samedi, ils sont tout de même plus au courant que nous, vu qu’ils sont dépositaire de la thora (l’ancien testament).

      Mais est-ce important ?
      Samedi ou dimanche, on observe bien un jour de repos pour le Seigneur, j’observe aussi le dimanche.

      • InHonnorOf

        Bonjour @petrol
        « Les juifs nous enseignent que le jour du repos est le samedi, ils sont tout de même plus au courant que nous, vu qu’ils sont dépositaire de la thora (l’ancien testament). »
        Les juifs m’enseign comment devenir riche sauf que c’est pas ma tasse de thé. « il est plus difficile à un riche… tu sais ? 😉

        « Samedi ou dimanche, on observe bien un jour de repos pour le Seigneur, j’observe aussi le dimanche. » Moi c’est plutôt la nuit. Je ne suis pas dérangé, je suis et me sens seul avec Lui. Je demande, pose des questions essai de voir en esprit le ciel, l’univers, le sien. Les réponses m’arrivent presque toujours mais quand Il sait le bon moment.

        Un jour j’étais en vélo (je suis un mordu mais c’est pour prendre soin de mon corps) et un homme m’a approché me demandant de l’aider à ouvrir sa bouteille de coca-cola dont le bouchon était coincé. Il faisait très chaud et il m’a dit j’ai soif. J’ai essayé d’ouvrir la bouteille de toute mes forces mais sans succès. Je lui ai dit « tu peux briser le bouchon sur la pierre que voilà ». Il m’a remercié et nous nous sommes quitté.

        Durant la nuit j’ai revu l’anecdote et dans mon esprit je me suis vu lui offrir la gourde d’eau attachée à ma bicyclette. J’ai essayé de l’aider à ouvrir sa bouteille tandis que j’avais tout pour étancher sa soif. J’ai eu un regret profond de n’y pas y avoir pensé ne serait-ce qu’une seconde.

    • geocedille

      Ca serait bien que les interlocuteurs disent leur obédience.
      Moi je joue franc jeu, et ça permet de comprendre pourquoi, historiquement et theologiquement j’avance ce que je dis.

      Mais là j’ai l’impression d’avoir à faire à des mutants, citant YHWH, mais redoutant d’ecrire D.ieu tout rn citant le nouveau testament…

      C’est quoi, un OGM?

      • scaletrans

        Organisme Génétiquement Modifié, c’est à dire que nous en mangeons depuis des centaines d’années, mais les pastèques ne veulent pas le savoir, donc ils on tué une partie de la recherche agronomique française afin de laisser le champ libre à Monsanto.

        • petrol

          Je pense que Géocédille sait ce qu’est un OGM.
          Il faisait de l’ironie sur le / les juifs qui citent des textes du nouveau testament.

          J’ai donné la réponse plus haut, ce sont des juifs messianiques.
          En général niveau religion ils ne plaisantent pas.

        • petrol

          Après tout les 1er chrétiens étaient juifs, Jésus (forcément), les apôtres, sa mère Marie, même si le mot chrétien a été donné à Antioche.

        • geocedille

          a ma banque aujourd’hui on m’a refusé ma demande de retrait au guichet car je n’avais que mon permis de conduire.

          Ma carte d’ID est dépasée. Parait que faut un doc biometrique pour retirer son argent maintenant, « à cause des fraudeurs »…

          On avance vers la puce…

        • geocedille

          Non, en fait je vis en Hermite dans une grotte depuis 40 ans, je n’ai jamais entendu parlez des OGM.

          Je tape ces messages en morse avec deux cailloux et un raton laveur les transmets à une pie qui les répète à un monastère en haut des météores où ils sont rédigés en grec sur un parchemin enluminé avant d’être descendus par un moine suspendu à une corde dans un filet jusqu’à la web-taverne au pied de la falaise. Là le patron, qui a été longtemps matelot sur le France les traduit en français et les proposes à Anastasie D’alencourt.

          Le raton laveur et la pie sont plutôt bons en orthographe, c’est le marin qu’est nul et qui rajoute plein de fautes. (Nul toi même. Note du marin)

          Je vous laisse, c’est l’heure de ma collation : trois baies de sureau et un peu d’eau de pluie. Le raton laveur a dressé la table.

    • InHonnorOf

      @dalencourt : Tu dis « Je sais, la coutume veut que dès que l’Eglise catholique enseigne quelque chose qui vous déplaît » ou qui déplaît à dalencourt…? C’est plutôt toi le protestant non ? Ce blogue n’est valide selon toi que pour confirmer que la papauté après Vatican 2 est dans l’hérésie (quel mot négatif d’ailleurs et que tout le monde applique selon sa croyance ou ses propres énoncés). La dictature de ton blogue semble bien t’aller comme d’habitude. C’est plutôt toi qui dictate ce qu’on doit dire et qui gère les discussions qui ne sont pas à l’avantage de tes croyances. Personne ici n’a le pouvoir de discréditer les autres comme tu le fais car c’est TON blogue.

      Je me demande si la raison de ton blogue est d’amener les gens vers Christ ou vers toi ?

      Laisse-moi te dire que je ne serai chrétien qu’à ma mort, lorsque le jugement (le mien il va sans dire) sera porté envers mes fruits. J’espère que j’aurai su être à la hauteur. Je n’ai de maître que Christ, sa parole et ses actes. Pas la bible, les religions, les apôtres, etc. ce sont des outils. Et ce n’est pas à toi de me juger sur la moindre parcelle de mon être.

      N’oublie pas dalencourt, « nul ne le sait » et « ne juge pas ».

      Au plaisir.

      • dalencourt

        Si j’agissais comme tu le dis, il ne resterai plus que 10% des commentaires environ.
        Soyons sérieux. Par contre, tu as vu d’autres religions attaquées sur ce blog ? Moi pas. A 90% on tire sur l’Eglise catholique.
        Je sais, c’est encore un signe de la fin des temps, certes.
        Mais pour un catho sur un blog catho, c’est dur.
        Alors j’en vire quand même un peu et crois-moi, l’envie de supprimer toutes vos saloperies ne manque pas.

        • Watson

          Là aussi, laissons William Guy Carr (« Satan prince de ce monde ») nous éclairer : « Il y a beaucoup de choses que Dieu n’a pas permis à l’esprit humain de comprendre. Notre présence sur terre est une mise à l’épreuve. L’intelligence et le libre arbitre nous ont été donnés pour déterminer si nous voulons adorer Dieu et le servir de notre plein gré pour l’éternité ou nous livrer littéralement au démon. »

        • InHonnorOf

          @dalencourt : Je n’ai jamais parlé contre les cathos ni aucune autre religion. Tout simplement car j’ignore encore de quoi il s’agit dans ce monde de tournures sataniques et de mensonges. Si selon toi j’écris des saloperies c’est forcément que je suis un salop ? Tu manques de finesse et ton attitude me déçoit.

  24. Equinoxe

    Qu’est ce que vous faites planter devant vos ordi à faire des recherche? tout le monde est là à savoir à attendre à en apprendre sur le sujet mais aucun agissement il faut faire eclater la rage civile il faut retourner l’état on as besoin de tout le monde!!!!!!!

    • Emmanuelle

      Equinoxe, il est possible qu’on en vienne aux mains. Mais, l’attitude du chrétien, avant d’avoir recours aux moyens violents, doit avoir épuisé absolument tous les autres moyens : persuasion, explication intellectuelle, prière, négociation, etc. Si tous les moyens disponibles ont échoué, alors seulement, le recours à quelque chose de plus musclé est autorisé. De plus, le recours à un coup d’état n’est envisagé uniquement que si il a des chances de réussite : il est hors de question d’envoyer des gens au casse pipe se faire tuer en toute stérilité, se faire écraser dans une répression sanglante, comme cela avait eu lieu à Tien an Men.
      Si l’on veut des chances de réussite, il faut connaitre exactement nos ennemis, et savoir ce qu’on voudra mettre après. Il ne s’agit donc pas de faire quelque chose de brutal en frappant aveuglément, mais de faire le nécessaire pour sauver les générations futures, sans haine, et dans le pardon.
      Si ces conditions n’étaient pas remplies, nous aurions une levée brutale et barbare d’un peuple endolori qui frappe au hasard, animé par la haine, sans organisation, dispersant ses chances de sortie de crise, faisant plus de mal que de bien.
      Soyez patient, et, si il faut aller au charbon, j’espère que vous serez à nos côtés.

    • InHonnorOf

      Éclater la rage fait parti du plan @Equinoxe. Peut-être que l;es maîtres du monde sont en train de concocter une copie exacte de l’Apocalipse de Jean ? Le mensonge est roi mon ami et nous en sommes encore avec les rois de ce monde…

  25. Petros

    Il y a quand même cette question que je me pose : comment Vatican II a-il pu être possible ? C’est dans le plan, certainement, mais quand même…

    Matthieu
    « 7:17 Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
    7:18 Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
    7:19 Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. »

    Ou est-ce que je fais fausse route ?

    • Emmanuelle

      Petros, il y a eu un grand moment de doute chez les disciples quand Jésus a été arrêté. D’un coup, tout ce beau mouvement d’amour, les foules qui s’abreuvaient à la Source, les discours édifiant de Jésus, l’espoir des magnifiques fruits que cet arbre allait donner, s’est brutalement arrêté quand Jésus a été livré. Les disciples ont paniqué, ils ont vu Jésus, piétiné, martyrisé, et là, ils ont douté. Pierre lui même s’est rétracté, par peur sûrement, mais aussi peut-être par incompréhension. Comment Jésus, Fils de Dieu pouvait-il être arrêté comme un voleur, et que les fruits d’un arbre aussi beau soit celui d’une répression violente, l’intrusion d’un mal que rien ne semblait pouvoir arrêter. Est ce bien cela qu’avait espéré les disciples ?
      La Passion n’est compréhensible qu’en vu des fruits futurs de la Résurection.
      Il me semble qu’il en est de même pour l’Eglise en ce moment. De toute part le navire prend l’eau, l’Eglise est investie par le mal, les fruits semblent mauvais. Nous sommes en train de comprendre que nous sommes au seuil d’une grande détresse violente,c’est la panique, on se demande si on ne s’est pas trompé. Mais, ceci n’a de sens qu’en vu du retour du Christ.
      Même si, actuellement, l’histoire nous donne tord, je reste totalement convaincue, que les manifestations du mal au sein même de l’Eglise, n’est qu’une gesticulation violente et desespérée du malin qui tente le tout pour le tout, sachant que le retour du Christ est pour bientôt. ça ne veut pas dire que l’Eglise catholique était un mauvais arbre depuis le départ, ça veut dire que le diable s’excite pour détruire toutes les âmes qu’il peut avant d’être neutralisé. Il est même possible que pendant un moment il n’y ait plus d’Eglise visible du tout (Père, pourquoi m’as tu abandonné ?), se sera alors l’imminence de la victoire du Bien.

      • myriam

        Vous suivez l’assemblée ou le Dieu de l’assemblée ?

        Il est bien que les gens se retrouvent pour louer le Seigneur mais il est faux de croire que le fait de ne pas se réunir dans un bâtiment etiquetté ne fait pas de nous des membres de l’Eglise.
        Malheureusement, même parmi ceux qui se rendent dans un bâtiment écouter un sermon, certains ne sont pas sauvés tout en se disant croyant, l’étiquette ne les sauvera pas, en tout cas c’est ce que Dit LA Bible, libre à vous de falsifier…

        • gigi

          NS Jésus Christ a fondé l’église catholique (je simplifie) sur laquelle il a établi Pierre comme chef
          Il n’a pas fondé ni la religion musulmane ni la religion orthodoxe ni la religion protestante
          il n’a pas dit non plus aux juifs c’est bien ce que vous faites ,continuez ainsi
          NS Jésus a donné à Pierre et aux autres disciples les principes de base du fonctionnement de la nouvelle alliance
          Pierre et ses successeurs ont fait évoluer l’Eglise selon les volontés du maitre avec sans doute deci delà quelques imperfections
          Il s’est toujours élevé des gens de bonne foi pour supprimer ces imperfections
          Ces gens de bonne foi ont toujours agi avec humilité et charité en prévenant le chef ,sans jamais vouloir prendre sa place
          Malheureusement les gens de mauvaise foi n’ont pas procédé ainsi
          Ces gens de mauvaise foi ont agi en orgueilleux et en va t’en guerre et ont fondé une autre religion ( orthodoxe,protestante)
          La religion musulmane est une pure invention copiée sur la religion juive (certains disent : initiée par les juifs ,bras armé des juifs pour combattre les catholiques)
          Je ne pense pas que les initiateurs des nouvelles religions se soient comportés selon les volontés de NS Jésus
          Depuis quelques siècles la synagogue au service de lucifer ,n’ayant pu détruire l’Eglise de l’extérieur l’a infiltée de l’intérieur
          Vatican II n’est pas le commencement du déclin de l’Eglise mais plutôt l’aboutissement de l’acharnement des ennemis de Dieu
          Leur but est de rendre la religion catholique compatible avec toutes les autres (fausses) religions afin d’aboutir à une seule religion mondiale qui aidera à mettre en place un gouvernement mondial dirigé par le peuple élu
          Comme toujours des gens de bonne foi tel mgr Lefebvre se sont levés pour enrayer cette folie,ils n’ont pas fondé une autre religion ,ils ont fait marche arrière pour sauver ce qui pouvait encore être sauvé
          Ils se sont repliés sur la messe de St Pie V
          Là aussi le malin est à l’oeuvre ça théorise dans tous les sens,on se divise et on se déchire : le pape est il pape ? faut il prier avec lui ou pour lui , doit on se rallier etc…
          Suite au prochain épisode

        • geocedille

          Gigi, je ne réponderais à cette relecture de l’Histoire pitoyable car on me taxerait encore d’anti Catholicisme primaire.

          Mais permettez moi juste de rectifier les plus grosses incongruités que vous dites à propos de Jésus.
          Jésus n’a jamais fondé la religion Catholique.

          La religion qu’il a fondé s’appelle le christianisme.
          Dire que l’orthodoxie est de mauvaise foi est très amusant : orthodoxie signifie bonne foi.
          L’orthodoxie n’est pas une religion au demeurant, c’est une attitude. La religion c’est le christianisme.

          Enfin, apprenez que que l’Eglise d’orient à été fondée par Saint Pierre à Antioche AVANT l’Eglise d’occident. Elle n’est donc pas nouvelle.

          Si vous étiez chrétiens vous na calomneriez pas la Synagogue en disant qu’elle est de Lucifer.
          Rappelez vous de ces paroles de Jésus: « Le salut vient des juifs » (Jean 4, 22).
          Et de celles de Paul aux Corinthiens : « Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l’Église de Dieu »

          Dans votre message vous avez réussi à etre en scandale vis à vis des trois!

          Pour ma part je vous pardonne volontier. La paix sur votre maison et surtou, dans votre coeur.

        • dalencourt

          Merci Geocedille, c’est exactement ce que j’ai expliqué en début de cet article. La multiplicité des religions se réclamant de Jésus a nécessite de les distinguer.
          Ensuite, si vous étiez honnête, vous préciseriez qu’il y a toujours, au sein de l’Eglise catholique, une église d’Orient, rattachée au Vatican ; justement, celle fondée par saint Pierre.
          Les chrétiens ne calomnient pas la Synagogue, ils dénoncent le judaïsme talmudique, héritier du pharisianisme, qui lui, était combattu par Jésus-Christ.
          Gigi ne recompose pas l’histoire, elle dit différemment la même chose que moi.
          Et elle dénonce ce que l’on appelle communément la Synagogue de Satan, qui n’est pas composée uniquement de juifs évidemment, mais correspond au plan de Satan de destruction de l’humanité, je renvoie sur ce sujet au livre de William Guy Carr, « La synagogue de satan » (disponible chez saint Rémi) qui l’explique bien mieux que moi.

        • geocedille

          Louis,

          Je ne conteste pas du tout la fondation de Rome par St Pierre, ni l’existence de patriarches Latins nommés pas Rome depuis le pape Innocent III.

          Je faisait juste remarquer que c’est St Pierre qui a fondé l’Eglise d’Orient.

          Pour ce qui est de la Synagogue, moi je n’ai pas vu les mots « de Satan ». Donc j’ai compris la Synagogue tout court. Pour moi c’est autre chose.

          En plus synagogue (συναγογη) en grec signifie juste « assemblée » ou « parlement ». Hors contexte ce n’est pas forcément une référence au temple israélite.

      • Petros

        @Emmanuelle : je crains effectivement de me tromper comme vous l’aviez déjà remarqué précédemment.
        Laocidée c’était notamment pour moi et je m’estime déjà heureux d’avoir eu droit à du collyre et qu’Il ait daigné frappé à ma porte. Heureusement j’ai ouvert, mais ça n’est pas gagné pour autant. Donc je suis très « méfiant »…

        • Emmanuelle

          Comme je vous comprends Petros, ça n’est pas gagné pour moi non plus…j’ai tellement peur de me tromper !

        • InHonnorOf

          @Emmanuelle : je ne veux pas m’imposer dans tes messages mais la seule chose dont tu dois avoir peur c’est la peur elle-même. Jésus l’a dit, « n’ayez pas peur ». Il savait que la peur est utilisée contre la foi sinon il n’aurait pas pris la peine de le dire. Si tu te trompe ça ne sera que la fois ou tu t’est trompée. Tu ne peux pas te tromper sur tout. J’ai appris quelque chose en veillissant : j’approche plus vite de la mort et étrangement je prends de plus en plus mon temps.

          J’espère que tu as trouvé du travail pour aider ton fils à poursuivre ses études. Mais l’encourager est déjà la chose la plus importante.

          Au plaisir.

        • InHonnorOf

          Bonjour Emmanuelle, tu cherche en quoi ? Tu peux m’écrire sur lemarquis@québecbec.com je pourrais peut-être te donner des pistes même si tu es en France…

          Au plaisir.

        • geocedille

          Emmanuelle,

          Seuls les élus ont raison de n’avoir pas peur.

          Pour les autres, il crie de la Genèse à l’Apocalypse : « Sortez du milieu de Babylone, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux! »

          Moi je pense que je ne suis pas au milieu de Babylone et je crois en Christ, je suis ses commandement avec autant d’orthodoxie que possible.

          Et vous?

        • Emmanuelle

          Après de multiples égarements dûs à ma faiblesse et mon ignorance, je m’applique, depuis que je suis bien guidée par les prêtres de la FSSPX (que j’ai rencontré seulement cette année), à suivre très scrupuleusement une démarche de sanctification.
          Je m’aperçois alors combien j’étais loin du compte, en particulier dans l’observation de la Croix, ayant tendance à faire passer mes aspirations avant la volonté du Père.
          Ma conversion est en cours, mais non aboutie, découvrant au fur et à mesure ce à quoi Dieu nous appelle, revenant de loin, tellement loin que j’espère ne pas avoir péché contre l’Esprit Saint.
          J’ai un doute par rapport à mon salut, je ne suis donc pas sereine pour l’instant.

  26. Gaston Desmedt

    A tous,
    En ces temps de confusion, comme en témoigne les commentaires, où chacun défend ses croyances, surtout ses idées personnelle sur la foi en Dieu et sur les événements derniers ; et, il faut bien le dire, sans beaucoup tenir compte de ce qu’il peut y avoir de pertinent dans les commentaires des autres, car il me semble qu’on réagi à ce que dis l’autre plutôt qu’on n’y réfléchi, sachant cependant que le seul fondement véridique incontestable est constitué des Écritures inspirée de Dieu. Alors je m’étonne qu’on ne pose jamais, ou si peu, la question de savoir qui est l’Elie qui précédera le grand jour de la colère?

    Cependant, n’est-ce pas lui, selon les Écritures, qui mettra tous les croyants, au coeur sincère et droit bien sûr, d’accord entre eux ? Et cela quel que soit leur appartenance à une institution religieuse, nombreuses en ce monde de mensonge dominé par les puissances du mal ?

    N’est-il pas écrit au sujet d’Elie : « Il ramènera le coeur des pères à leurs enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, de peur que je ne vienne frapper le pays (la terre) d’interdit (et donc qu’il n’y ait aucun survivant » ? Malachie 4: 6-6.

    Si je peux me permettre de vous exhorter, je vous encourage tous à lire et à méditer surtout, ces quelques versets : Luc 1 :16, 17 ; Luc 4 : 25,26 ; Romains 11: 1-5 : Jacques 5 :17. En citant le nombre de trois ans et demi, Jésus, comme Jacques, montra que leurs paroles concernant Elie étaient allégoriques ,et prophétiques de la seconde moitié de la 70° « semaine » de la prophétie de Daniel !

    La question est : Qui es l’homme « semblable à nous », en cette région du monde, car il y en a au moins un dans toutes les langues des nations, qui est l’homme, semblable à nous donc, qui est l’Elie qui devait venir ? Que le Seigneur vous éclaire par l’Esprit saint. Gaston

  27. Eden

    Attention, ce n’est pas : Qui es l’homme « semblable à nous » MAIS qui est l’homme semblable à Elie (ou Jean le Baptiste) ?
    ÉLIE En hébreu, le prénom אֵלִיָּהו signifie « Mon Dieu est YHWH »

    Rappel :
    Luc 1:17
    il marchera devant Dieu avec L’ESPRIT ET LA PUISSANCE D’ELIE, pour ramener les coeurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.

    Yohanan l’immergeur (Jean le Baptiste) n’est pas le Prophète annoncé dans le Deutéronome, il n’est pas le Machia’h (Messie) car le Prophète et le Machia’h annoncé Est Yéshoua (Jésus).

    Deutéronome 18.15
    L’Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d’entre tes frères, un prophète (Yéshoua) comme moi: vous l’écouterez!

    Yohanan (Jean) n’est pas Elie en personne mais il avait l’esprit d’Elie, la Puissance d’Elie c’est pourquoi Yohanan (Jean) dira qu’il n’est pas Elie en personne lorsque la question lui est posé. Il avait l’esprit d’Elie.
    Yohanan (Jean) n’était pas Elie en personne mais il était L’Elie qui devait venir, c’est à dire qu’il avait l’esprit d’Elie.

    Matthieu 11:12-14
    Yéshoua (Jésus) a dit : Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en s’emparent. Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean; et, si vous voulez le comprendre, c’est LUI QUI EST L’ELIE QUI DEVAIT VENIR.

    Yohanan (Jean) l’immergeur (le Baptiste) était Lévite, il avait été consacré par Dieu dés le ventre de sa mère à être Naziréen qui vient du mot נזיר, nazir qui signifie « consacré » ou « séparé »

    Nous avons dans La Bible 3 Naziréens célèbres qui sont le Prophète Samuel, Samson et Yohanan (Jean) le baptiste.

    PS : Naziréen ne pas confondre avec Nazaréen.(Le Nazaréen désigne une personne qui vient de Nazareth נצרת qui vient du mot Natser נצר qui signifie germe).
    Le Naziréat ne dure pas en général toute une vie (Pendant tout le temps de son naziréat, il sera consacré à l’Éternel, sauf pour les 3 Naziréens précédents). L’Apôtre Shaul (Paul) fit aussi voeu de Naziréat.

    MALACHIE 3:1 Voici, j’enverrai mon messager; ( Elie, Jean le baptiste ) Il préparera le chemin devant moi ( Yeshoua ,Jésus ). Et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous cherchez; Et le messager de l’alliance ( Yeshoua ,Jésus ) que vous désirez, voici, il vient, Dit l’Éternel des armées.

    • Gaston Desmedt

      A Eden,
      Cela ne répond pas à la question ! Jacques dit que l’Elie historique était un homme semblable à nous, et il est évident, puisqu’il est une figure de celui qui doit paraître avant le jour de la colère, que celui-ci est également « un homme semblable à nous »; tout comme Jean-Baptiste, qui n’était pas celui annoncé pour le temps de la fin, l’était néanmoins pour le peuple Juif, qui vivait le temps de sa fin en tant que peuple élus pour le règne ! Jésus ne leur a-t-il pas dit : « Le royaume vous sera enlevé, et donné à une nation qui en rendra les fruits »? Gaston

  28. RAFFAELE DE FILIPPO

    M. D’ALENCOURT,
    je suis d’accord avec votre remarquable analyse au 99%. Je vous explique pourquoi.
    D’abord, la théorie du faux traditionaliste Vincent Morlier, selon la quelle l’église est en train de vivre sa passion et son crucifiement, est une flagrante hérésie, car ce que lui appelle église, n’est pas du tout l’Église catholique, mais une contre-église ; ensuite, la véritable Église Catholique est (comme l’explique très bien Saint Athanase), là où il y a même une poignée de catholiques restés fideles à la Foi de toujours. Il ne faut pas oublier que l’Église est une réalité surnaturelle et que les pierres dont elle est bâtie sont les âmes. Tout le reste est une conséquence de cette source.
    La Vierge a dit que l’Église sera éclipsée. Cela n’est pas du tout synonyme de passion-crucifiement, car elle est toujours vivante dans ses membres éparpillés dans le monde restés fideles à la Foi de toujours. Seulement celle-ci est la véritable Église Catholique sur laquelle les portes de l’enfer (c’est-à-dire, les hérésies) ne prévaudront jamais. L’autre église, celle qui est malheureusement sous nos yeux, est une contre-église qui de catholique n’a absolument plus rien.
    la suite dans le prochain commentaire.

  29. Fx

    J’ai réouvert le livre d’or de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (traité de la parfaite dévotion à la Sainte Vierge), pour ceux qui ne connaissent pas, il répond admirablement au cas de conscience des dévots « scrupuleux »: « – Les dévots scrupuleux sont des gens qui craignent de déshonorer le Fils en honorant la mère (…), il faut recourir à Jésus-Christ, il est notre unique médiateur (…). Ce qu’ils disent est vrai dans un sens, mais par rapport à l’application qu’ils en font, pour empêcher la dévotion à la très sainte Vierge, il est très dangereux, et un fin piège du malin, sous prétexte d’un plus grand bien, car jamais on honore plus Jésus-Christ que lorsqu’on honore plus la très sainte Vierge (…). »

      • Fx

        Bien vu ! 🙂
        Cependant et comme il a été dit plus haut, le dogme est venu dire tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas, y compris Saint Louis-Marie qui disait : « que de choses grandes et cachées ce Dieu puissant à faites en cette créature admirable (…). Le monde ne les connait pas, parce qu’il en est incapable et indigne. »
        Vous me direz que j’interprète mais ce grand Saint ne pouvait pas être si dévot de Marie et ne pas être convaincu de son immaculée conception !

  30. petrol

    Je crois que c’est un juif messianique, c’est à dire un juif chrétien. Il m’a pas l’air d’être venu seul.

    Ceux-ci comme les juifs « classique », craignent d’écrire le mot Dieu, à cause du 3ème commandement
    Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain ; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

  31. Andéol

    Monsieur d’Alencourt,

    Votre site est passionnant à bien des égards et élève mes réflexions et celles de mes proches. Votre approche de l’apocalypse au travers des diverses prophéties, et l’exercice de déterminer un calendrier ont cependant un travers : on peut lire dans les commentaires des visiteurs que beaucoup viennent ici nourrir leurs angoisses sans parvenir à rapprocher leur coeur de l’Eglise Catholique.
    Le dernier article ci-dessus, bien argumenté et auquel je souscris tout à fait, à le mérite de recadrer le sujet. Puisse t-il être entendu.
    Il y a un point que j’aimerais vous voir aborder dans un prochain article : celui de l’explication de cette Passion que vit notre Eglise en ce moment.
    Le Christ a souffert sa Passion pour racheter les hommes. Après, dire que l’Eglise, parce qu’elle est l’Epouse, doit vivre la même chose, c’est un peu court. Pour expliquer le pourquoi de l’apocalypse, il faut comprendre les positions des protagonistes.
    Un début d’explication m’est venu en relisant le Traité du Saint Esprit de Mgr Gaume. Je vais tâcher de l’expliquer.
    Jésus dit que son royaume n’est pas de ce monde. L’intendant en chef est le premier des anges déchus. Comment se fait-il alors que Dieu n’ait pas viré Satan de la Terre définitivement après avoir donné sa vie pour l’homme ?
    On constate que Dieu, lorsqu’il accorde quelque chose, c’est pour toute éternité. On peut donc se demander si Satan n’est pas légitime lorsqu’il revendique de gouverner la Terre : après tout c’était peut-être le rôle que Dieu lui avait assigné avant sa chute. L’arrivé du Christ ne remet pas en question son titre de prince de ce monde. En revanche, pendant 2000 ans, le Christ a gagné le droit au travers de l’Esprit Saint, de gagner des âmes à Dieu.
    Aujourd’hui, j’ai l’impression qu’on fait face à un deal, un pari, une démonstration de force, qui ressemble fort à l’histoire de Job : Dieu accorde à Satan des pouvoirs étendus pour « tester » l’homme. Sauf que cette fois, ce n’est pas un seul homme qui est en jeu, mais probablement la Terre entière. Si Satan perd, il sera déchu définitivement de son titre. Il a donc eu le droit de défaire toute la construction de l’édifice social du règne de Jésus Christ. Le pari est de voir si, au terme d’un certain délai, Satan parviendra à restaurer tous ses anciens privilèges et reconstituer la société de l’Antiquité dont il était le maître.
    Hors, je suis persuadé que le délai imparti est dépassé.
    Une date butoir était fixée pour le gouvernement mondial de Satan. Elle n’était pas chiffrée en années mais en durées de vie. Un certain nombre de papes, le décès de personnalités (Mandela et Sharon par exemple), etc… Fidèle à son habitude, Satan triche. Il brouille le nombre de papes avec des papes escamotés ou des papes démissionnaires, il fait prolonger artificiellement la vie des deux personnalités cités, etc…
    La victoire du Christ n’en sera que plus complète ; car celui qui gagne dans les règles a infiniment plus de mérite que celui qui perd après avoir triché et obtenu des prolongations.
    Bref, je crois que certains évènements de l’apocalypse n’ont pas eu lieu ou n’auront pas lieu, tout simplement parce que tour après tour, Satan perd. Il perd parce que l’homme ne le suit pas, maintenant qu’il a vu le Bien.
    L’épidémie mondiale était prévue en 2009 avec la campagne de vaccination H1N1 . Elle n’a pas eu lieu parce qu’un certain nombre de gens l’ont fait échouer. L’effondrement financier était prévu en 2008, mais il a lui aussi échoué parce que les gens ont continué de se faire confiance. Le gouvernement mondial tarde à se mettre en place, des pays qui devaient s’effondrer se sont relevés, d’autres pays clé s’obstinent à résister à la barbarie et retardent ainsi la constitution de blocs adversaires pour la grande guerre mondiale, en France enfin des millions de gens disent non au plan diabolique.
    Bref, personnellement, je commence à voir les scènes de l’apocalypse non pas comme des évènements destinés à avoir lieu, mais comme des pistes possibles offertes à l’esprit du Bien et à l’esprit du mal dans l’affrontement final. Ca peut se produire… ou pas.
    Voilà ma petite théorie. Je suis sûr que vous avez une idée sur ce sujet. Au plaisir de lire vos arguments pour ou contre !

    • Gaston Desmedt

      Andeol, la Révélation de Jésus-Christ est la révélation de ce qui va avoir lieu, pas de ce qui pourrait avoir lieu ! Et cela n’exclu absolument pas que Satan et les autres esprits mauvais combattent contre le Fils de Dieu et ses anges, pour que cela ne se réalise pas selon le plan prévu par Dieu et selon les temps arrêtés par Dieu ! Gaston

    • gigi

      Andeol
      Vous dites l’effondrement financier était prévu en 2008 mais a échoué
      Nous avons cru que le monde financier allait s’écrouler en 2008.
      C’était sans compter sur la fourberie des banquiers internationaux qui font durer le plaisir afin que la récolte soit plus belle encore
      Les états tous endettés jusqu’au cou n’ayant pas un euro en poche ont prêté des milliards aux banques
      Mais ou ont ils pris cet argent ? hé bien ils l’ont emprunté aux banques. Joli tour de passe passe
      Comment es-ce possible
      C’est tout simple,avec le ratio de solvabilité de 8% elles peuvent en toute légalité prêter 12,5 fois le montant de leurs fonds propres (8X12,5=100)
      Mais c’est sans compter sur leur perversité,avec différents procédés comptables mélangés à de la magouille elles peuvent telle DEXIA prêter jusqu’à 60 fois leurs fonds propres ;leur ratio de solvabilité descend alors à 1,6% ( BNP SG CA env 3%)
      Sachant que l’argent fictif qu’elles créent passe en pertes réelles si celui ci n’est pas remboursé il suffit soit de 8 , 3 ou 1,6% du total des sommes prêtées pour ne plus avoir de fonds propres
      En décembre 2011 et février 2012 la BCE a été dans l’obligation de prêter mille milliards d’euros aux banques européennes
      pour soutenir leurs bilans après qu’elles eussent remboursé partiellement ce qu’elles avaient emprunté aux états
      La FED (réserve fédérale américaine) qui soit dit en passant n’a rien de réserve, rien de fédéral et rien d’américain (elle appartient à un consortium de banquiers privés qui émettent la monnaie des états unis) donc la FED, depuis le début de cette année, rachète pour 85 milliards de $ par mois d’obligations du trésor dont plus personne ne veut tellement l’endettement du pays est considérable
      La banque du Japon procède de la même manière depuis plus longtemps mais a accéléré la cadence depuis ce printemps
      La banque d’Angleterre idem
      Le pire est à venir, après avoir procédé au renflouement des banques par l’extérieur( bail out) des lois sont votées en ce moment (parlements nationaux ,europe et BCE) afin de pratiquer le « bail in » ,soit le renflouement par l’intérieur cad les actionnaires,les épargnants,les créanciers.
      Si de telles dispositions sont prises c’est qu’il va bientôt encore y avoir le feu dans le système bancaire d’autant plus que les mille milliards prêtés aux banques Européennes devront être remboursés pour fin 2014
      Et croyez vous que nous pourrons retrouver la sainte croissance qui nous permettait de nous endetter à l’infini avec tous les impôt et taxes nouveaux mis en place par les 2/3 des gouvernement mondiaux
      Vous me direz qu’on s’éloigne du sujet qui initie nos propos (la religion)
      Peut être pas tant que cela ,vous n’ignorez sans doute pas, qui détient la quasi totalité de la finance mondiale,nôtre ami d’Alencourt nous fera bien un article là dessus (nos frères ainés dans la foi disait JPII )
      Quand il y a un crime les enquêteurs ,pour retrouver le coupable disent toujours qu’il faut suivre la piste de l’argent

      • Petros

        J’aime bien le livre de Jovanovic 777 à ce sujet.
        Effectivement, on va avoir droit à un feu d’artifices quand ça va exploser, comme l’explique bien les Max Keiser, Fekete ou autres Delamarche…

    • dalencourt

      Andreol, j’aurai tendance à être de l’avis de Gaston : tout est écrit et s’accomplira.
      Par contre, nous autres les hommes, sommes complètement dépassés dans tout cela, et notamment à intégrer comment le diable s’inscrit dans le plan de Dieu.

      • Petros

        « Par contre, nous autres les hommes, sommes complètement dépassés dans tout cela, et notamment à intégrer comment le diable s’inscrit dans le plan de Dieu. »

        +1

  32. Zoé

    Monsieur Dalencourt
    Je ne peut pas croire une seconde que le Seigneur fasse passer son Epouse qu’Il a racheté par son sang précieux au travers de ce« temps de la tribulation » que vous ne saisissez pas comme étant aussi inclue dans « le temps de la colère de Dieu », que seul traverseront ceux qui ont retenu captive la vérité de Dieu (Rom 1.18).
    Et comme l’a dit Paul dans 1 Thessa 1.10, « Jésus nous arrache de la colère qui doit venir », car Il ne peut pas nous laisser avec « les vierges folles » sur la terre (Matt 25.1-10).

    La Parole de Dieu stipule clairement que satan et les siens ne peuvent pas être précipité sur la terre (Apo 12.7-9) avant que l’Esprit dans l’Epouse soit enlevé de cette terre (Lire 2 Thess 2.5-8 / Apo 12.5)

    Celui qui a reçu le témoignage de Jésus-Christ dans cette fin des temps et de surcroît à reçu l’Esprit de la prophétie (Apo 19.10b) pour être conduit dans la compréhension et l’accomplissement du plan de Dieu en nos jours, saura lire et comprendre ce que le Seigneur a annoncé dans Matt 24.27 à 30, disant :
    «Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme….
    …Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
    Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. »

    Le Seigneur a clairement présenté 3 étapes successives devant arrivées :

    – Son Retour pour prendre son Epouse qui se fera dans la plus grande discrétion.
    – Le temps de détresse sur la terre (Apo 8.7-12) qui commencera après que les 144000 soient scellés (Apo 7.3).
    – Sa venue pour rentrer dans son régne de 1000 ans, qui se fera aux yeux de tous, car cette fois-ci Il ne se cachera plus à la face du monde (Apo 1.7 / 11.15).

    l’Epouse de Christ, elle sera prête et sera enlevé au repas des noces de l’Agneau et ainsi elle pourra chanter du haut des cieux le cantique nouveau que seul les 144000 sur la terre, au mont Sion pourront apprendre (Apo 14.1-3) !

    • petrol

      @Zoé
      L’enlèvement de l’église est un théorie très controversée. Initié principalement par un pasteur anglais, John Nelson Darby.
      D’ailleurs il a aussi proposé sa traduction de la Bible, lorsqu’on la lit elle va beaucoup dans ce sens.

    • dalencourt

      Oui, effectivement, l’enlèvement de l’Eglise n’est pas prouvé et n’est pas si évident. Personnellement, je crois que ce sera plutôt le contraire : les fidèles à Jésus-Christ seront en première ligne des persécutions.

  33. zapatta

    Bonsoir, voici la première lettre encyclique du Pape François :

    LETTRE ENCYCLIQUE LUMEN FIDEI DU SOUVERAIN PONTIFE François
    AUX ÉVÊQUES AUX PRÊTRES ET AUX DIACRES AUX PERSONNES CONSACRÉES ET À TOUS LES FIDÈLES LAÏCS SUR LA FOI :

    http://www.vatican.va/holy_father/francesco/encyclicals/documents/papa-francesco_20130629_enciclica-lumen-fidei_fr.html

    Donné à Rome, près de Saint-Pierre, le 29 juin 2013, solennité des saints Apôtres Pierre et Paul, en la première année de mon Pontificat.

    • petrol

      Je suis resté bouche bée en lisant cette lettre.
      ça vaut la peine d’être lu, il rompt complétement avec les enseignements classiques de son église.
      Il est protestant ?

    • geocedille

      Mon Dieu, j’ai vu les photos, tout le cette-ville est devasté!

      Il y a des trains automatiques chargé de pétrole qui travercent des centres-ville au Québec?

      Science sans conscience…

      Je prie pour les victimes et pour leurs proches.

      • InHonnorOf

        @geocedille : ce que l’on sait c’est que le train n’avait pas de chauffeur ! Par contre comme tout en ce bas monde il faut se renseigner entre nous pour avoir un brin de vérité. La télévision en fait un drame fantastique tout en cachant au mieux ce qui se passe vraiment.

        • InHonnorOf

          Non il ne devait pas passer par là ce train. Le conducteur a descendu du train et le train s’est mis à rouler vers un ancien chemin de fer qui passe par ce village. Mais on en sait au compte goutte. Ça me fait penser aux explosions du Marathon de Boston. La compagnie de chemin de fer propriétaire du train a un peu trop vite déclarer un possible attentat terroriste. Pour ne pas payer les dommages ? On verra…

  34. InHonnorOf

    Vos prières et vos pensées SVP pour les habitants du Lac-Mégantic non loin de chez-moi au Québec. Un train passant au centre-ville du village a explosé et a soufflé le centre-ville. On en sait pas beaucoup plus pour le moment. Je vous reviens donc sur ce…

    Merci.

  35. raffaele de filippo

    M. D’ALENCOURT,
    Suite du commentaire du 6 juillet, 16,30h:
    Le Novus Ordo Missae de Paul VI a provoqué quasi certainement l’INVALIDITE DE LA MESSE. La plupart des soi disant experts conciliaires chargés de reformer le rituel de la Messe étaient des Protestants ! Du jamais vu ! L’Église Catholique qui confie à des hérétiques-schismatiques la tâche de reformer la Messe ! Avec ces faits historiques ceux qui n’ont aucun doute sur la validité de la nouvelle messe sont, le moins qu’on puisse dire, en mauvaise foi ou plus précisément sans aucune foi. En tout cas, s’il y a un tout petit doute sur sa validité, elle est automatiquement invalide. D’autre part, il faut bien réfléchir sur le fait qu’il n’y avait aucune nécessité de la réformer, si non pour la détruire, selon les plans de la judéo-maçonnerie infiltrée jusqu’au sommet de l’Église, dans la personne notamment de Annibale Bugnini mais surtout du même Montini, tous les deux – parait-il – franc-maçons. Et ils ont pleinement réussi à la détruire. Il ne faut pas se faire des dangereuses illusions. Il suffit de regarder un peu partout dans le monde les bouffonnades sacrilèges auxquels la messe a été réduite. Croire qu’elle soit encore le Rite sacré qui renouvelle chaque fois le Sacrifice du Christ sur le Golgotha, signifie avoir perdu la vrai Foi ou ne l’avoir jamais eu.

    La suite dans le prochain commentaire.

  36. THEODORA

    La Chaire de St Pierre sur ‘Hors de l’ Eglise pas de salut’
    PAPE EUGENE 4, CONCILE DE FLORENCE, SESS. 8, 22 NOVEMBRE 1439, L’EX CATHEDRA: « SIXIEMEMENT, UNE REGLE ABREGEE DE LA FOI DU TRES BIENHEUREUX ATHANASE QUI COMMENCE :
    ‘QUICONQUE VEUT ETRE SAUVE, DOIT AVANT TOUT TENIR LA FOI CATHOLIQUE : CELUI QUI NE LA GARDE PAS INTEGRE ET INVIOLEE IRA, SANS AUCUN DOUTE, A SA PERTE ETERNELLE.
    OR LA FOI CATHOLIQUE CONSISTE EN CECI : NOUS VENERONS UN SEUL DIEU DANS LA TRINITE ET LA TRINITE DANS L’UNITE, SANS CONFONDRE LES PERSONNES NI DIVISER LA SUBSTANCE : AUTRE EN EFFET EST LA PERSONNE DU PERE, AUTRE CELLE ( LA PERSONNE ) DU FILS, AUTRE CELLE ( LA PERSONNE ) DE L’ESPRIT SAINT ; MAIS LE PERE, LE FILS ET L’ESPRIT SAINT ONT UNE MEME DIVINITE, UNE GLOIRE EGALE, UNE MEME ETERNELLE MAJESTE…. ET DANS CETTE TRINITE RIEN N’EST ANTERIEUR OU POSTERIEUR, RIEN N’EST PLUS GRAND OU MOINS GRAND, MAIS TOUTES LES TROIS PERSONNES SONT COETEMELLES ET COEGALES, SI BIEN QU’EN TOUT, COMME IL A DEJA ETE DIT PLUS HAUT, ON DOIT VENERER AUSSI BIEN L’UNITE DANS LA TRINITE QUE LA TRINITE DANS L’UNITE. CELUI DONC QUI VEUT ETRE SAUVE DOIT PENSER CELA DE LA TRINITE. MAIS IL EST NECESSAIRE AU SALUT ETERNEL DE CROIRE FIDELEMENT AUSSI EN L’INCARNATION DE NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST…. JESUS CHRIST, FILS DE DIEU, EST DIEU ET HOMME… TELLE EST LA FOI CATHOLIQUE : SI QUELQU’UN NE LA CROIT PAS FIDELEMENT ET FERMEMENT, IL NE POURRA ETRE SAUVE.’ »http://www.la-foi.fr/doctrine/hors_de_eglise.aspx#credo

    • InHonnorOf

      Tiens notre crieur est revenu. C’est un moyen comme un autre de renforcer ses croyances personnelles.

      AH ! JE CRIE DE ME VOIR SI BELLE EN CE MIROIR !
      La Castafiore dans un des Tintins (je crois qu’elle dit je rie mais bon, pour la cause du crieur…)

  37. petrol

    Je viens de finir de relire l’encyclique du pape François.
    Si je peux me permettre de commenter sans que ça soit perçu comme une critique de l’église catho. Après tout c’est un pape Vatican 2.
    Tout d’abord c’est écrit par Benoit 16, et publié sous le nom de François, car 2 papes ne peuvent signer en même temps, ça signifie que c’est un hommage de François à Benoit 16 et en même temps qu’il partage ses idées.
    – Il se réfère beaucoup à la bible, la citant sans arrêt, sauf lorsqu’il parle de la liturgie.
    – il écrit souvent l’église, jamais il met catholique derrière, c’est assez subtil.
    – la mère de Jésus est toujours le terme utilisé (pas mère de Dieu), je cite :
    Elle sera également présente au cénacle, après la Résurrection et l’Ascension de Jésus, pour implorer avec les Apôtres le don de l’Esprit Saint (cf. Ac 1, 14).
    En l’occurrence, il considère qu’avant la Pentecôte elle n’avait pas encore reçu le don du Saint Esprit.

    ça romps complètement avec Vatican 1.

    Encore une fois c’est pas une critique envers l’église catho, mais je suis surpris qu’un pape (en fait deux papes, Benoit 16 et François) écrive ceci.

    • gigi

      J’ai aussi parcouru cette encyclique ,je n’ai pas tout vu dans le détail .Ce qui est certain c’est l’attachement du pape aux valeurs de vatican II ainsi qu’aux valeurs de la révolution en citant la liberté et l’égalité .
      Il fustige aussi «  » l’obscurantisme «  »de l’Eglise des siècles passés en nous demandant de nous tourner vers des valeurs nouvelles .
      Pour lui il faudrait donc faire table rase de ce qui s’est passé avant vatican II, réinterpréter l’ancien testament et revisiter le nouveau
      Je ne sais pas si certains parmi les intervenants de ce blog ont vu les photos de la statue de st Michel inaugurée dans les jardins du vatican ces jours ci.
      Il me semble que là aussi il y ait rupture avec le passé
      On y voit un «  »st Michel «  » entièrement dénudé plantant sa lance dans le globe terrestre qui est sous un de ses pieds et pause l’autre sur un «  »ange » » donc avec des ailes non pas dénudé mais ayant plutôt une armure déchirée.
      Entre les jambes du «  »st michel » » ,pour cacher le sexe, passe un morceau de tôle (simulant sans doute une étoffe) ce morceau de tôle,de loin ,nous donne l’impression d’un phallus en érection
      NOUS avons tout lieu de croire que nous avons affaire non pas à st Michel terrassant lucifer mais bien à lucifer l’ange de lumière tenant sous son pied St Michel et plantant sa lance dans le globe terrestre
      Qu’en pensez vous

        • geocedille

          ici :

          http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/07/benoît-xvi-et-le-pape-françois-inaugurent-une-statue-de-st-michel-au-vatican.html

          En effet l’archange est nu alors que traditionnelement il a ne armure et c’est Satan qui est nu.
          Par contre la peau de Satan est recouverte d’eclats. Reste d’armure?
          La lance semble plantée dans le globe terrestre.

          Le globe est creusé d’un trou rectangle et la main portant le stygmate est dans un rectangle qui est à l’extérieur de la ceinture comme si elle avait été arrachée du trou laissé sur le globe.

          La ceinture porte l’inscription selon laquelle les portes de l’Enfer ne prévaleront pas sur elle.

          Symboliquement, la ceinture n’est pas parvenue à empecher l’arrachement de la main stigmatisée et sa suppression laisse un vide à sa place sur la Terre.

          Le plus ironique est le choix de la prière : Michael est présenté comme « victorieux contre les tentations du pouvoir, de la richesse et de la sensualité »

          Un beau ephèbe nu bien déhanché digne de pour symboliser la victoire sur les tentations de la sensualité?

          Allo? t’es un éphèbe à poil et t’es pas sensuel? Allo, mais allo quoi!

        • gigi

          scaletrans
          géocedille vous mets le lien sur le salon beige
          salon beige organe de la fraternité st Pierre
          pour petite info j’ai envoyé un commentaire à cet article du salon beige,reprenant mes observations ci dessus
          celui ci ci a été censuré
          par contre regardez les commentaires qui ont été gardés par l’auteur de l’article
          ça fait pitié
          géocedille dit «  »la ceinture porte l’inscription selon laquelle les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle (la main de Jésus)
          à côté de la main sauf erreur de ma part il est seulement écrit «  »non prévalébunt » »
          ce qui voudrait alors dire que la main du Christ ne prévaudra pas (contre satan ?)
          si tout ce que l’on suppose est vrai ce serait la déclaration officielle de la guerre de satan contre Dieu
          et tout cela dans un contexte inédit de deux papes réunis pour l’inauguration de cette statue
          c’est effrayant
          je pense malheureusement que la perversité qui règne au vatican est encore plus grande qu’on pourrait le croire
          il faudrait aussi lire l’article de l’abbé Villa dans sa revue Chiesa Viva sur l’église de Padergnone en Italie infestée
          de signes maçonniques

        • scaletrans

          ce qui se passe au Vatican depuis « vatican d’eux » est à vomir, vous parlez à un convaincu depuis 1975.

        • geocedille

          Heu… j’ai mis ce lien car il y a des photos en bonne definition, pas pour l’article en lui meme.

          la ceinture porte l’inscription complete du passge de l’Evangile disant que les portes de l’enfer ne prévareront pas sur l’Eglise, c’est indiqué dns d’autres reportages.

          Elle ceinture le globe comme pour signifier que cette promesse protege la Terre.

          je pense que la main symbolise la passion et son socle carré l’eglise.

          Ma lecture c’est que ce socle a été arraché de la surface du globe (d’ou le trou carré à sa surface) en dépit de la ceinture : La promesse n’a pas été tenue, l’Eglise est arrachée du monde.

          Bref, ça raconte : l’enfer a prévalu sur l’Eglise.

          D’ou l’archange à poil qui symbolise indéniablement le triomphe de la sensualité.

  38. Mata

    Alors là je suis totalement estomaqué! Vous avez un culot monstre déjà que vous vous prenez pour un interprète infaillible mais qui se trompe tout le temps, mais en plus sans humilité ni sagesse mais avec orgueil et emphase vous persévérez dans vos crimes de pseudo prophéties et autres interprétations avec votre mauvaise littérature mêlant les bons auteurs aux mauvais.
    Il faut vous le dire afin que vous vous repentiez vous êtes un faux traditionnaliste et une occasion de péché et de scandale pour votre prochain.
    Sérieusement pour qui vous prenez vous après tant d’études sérieuses pendant ces 50 dernières années sur la synaxe protestante de Vatican II pour affirmer avec audace non ils se trompent la synaxe protestante est valide, sans revenir sur les innombrables raisons intrinsèques de son invalidité, je vais vous confondre et montrer à quel point en conscience il convient de fuir ce blog parce que errare humanum est, perseverare est diabolicum. Revenons sur la prophétie qui vous fait dire que ce sacrifice de Caïn est bon puisque valide.
    « J’ai vu l’église de saint Pierre : elle était démolie à l’exception du chœur et du maître-autel » et plus loin, parlant des prêtres dans les ténèbres : « Leur messe, quoique accomplissant réellement le saint sacrifice, m’apparaissait comme un horrible assassinat. » Elle parle de prêtres dans les ténèbres, les traitres modernistes francs-maçons qui bien qu’accomplissant le vrai rite sont ennemis du Christ et sont désagréables à Dieu. Cette situation est avant Vatican II à Vatican II et après ils sont en pleine lumière Cela rejoint les visions d’Elizabeth Canori Mora mais bon là j’imagine que vous n’avez pas lu. Il ne vaut mieux pas vous interpreteriez encore de travers.
    M. l’interprète infaillible qui prétend éclairer les gens et les mettre en alerte sur la fin des temps. Voici comment on utilise les prophéties vous qui citez Marie Julie Jahenny mais que quand cela vous arrange. Voici ce qu’elle dit page 99 des prophéties de la Fraudais
    – Les disciples qui ne sont pas de mon Evangile seront en grand travail pour refaire à leur idée et sous l’emprise de l’ennemi, une messe qui renfermera des paroles odieuses à mes yeux. p. 99
    Sous l’emprise de l’ennemi et tiens comme par hasard c’est presque de foi oserai-je dire cette nouvelle « messe » a été créée par un franc-maçon Mgr Bugnini et 6 protestants mais vous dans votre superbe et avec une interprétation et une argumentation d’un gamin de CE1 vous nous dites vous vous trompez cette messe est valide.
    Vous êtes un serviteur du diable. Je vous ai pourtant aidé partagé des fichiers sur la restauration de l’Eglise, de la France et de l’ordre Chrétien vous qui aimez les prophéties et qui aimez les citer partiellement toujours Jahenny page 58 « Mon vouloir divin est qu’en bien peu de temps l’Eglise romaine connaisse la forme de sa sépulture ; mais elle ressuscitera. » Elle ressuscitera non l’Antéchrist lui succèdera bref. Vous ne comprenez toujours pas que nous sommes au 5e age à la fin d’ailleurs bibliothèque de combat vient de poster un extrait sur la fin du 5e age http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/07/07/comment-devront-vivre-les-bons-chretiens/

    Mais ce qui est superbe avec vous c’est que pour faire passer votre pilule vous citez La Salette Marie Julie Jahenny Emmerich Holzhauser parfois mais à coté des Akita non reconnus par l’Eglise et vous oubliez que les prophéties authentiques parlent d’une restauration avant la venue de l’Antéchrist et après les châtiments notamment la Troisième guerre mondiale que la Très Sainte Vierge a qualifier d’épouvantable à la Salette. Pourquoi vous ne parlez jamais du futur Roi de de France pourquoi du saint Pape pourquoi jamais mention du Règne du Sacré Coeur. par haine méconnaissance mépris ou tout simplement besoin de tromper les âmes. Il faut vous reprendre c’est mon dernier avertissement mais dès à présent je demande aux amis qui tiennent les sites que je visite régulièrement de ne plus vous relayer ce serait faire de la pub au Diable. j’alllais oubliais avez vous pensé aux conséquences de vos écrits dire que la messe protestante gnostique et maçonnique est valide c’est faire croire aux gens qu’ils ne condamnent pas en y allant. Mais vous déraillez complètement oui c’est un péché mortel d’y aller en connaissance de cause, ce n’est pas pour pour rien que le secte conciliaire a persécuté ceux qui voulaient la messe de toujours. Et le réduire au silence.

    Sérieusement n’écrivez plus priez lisez les textes et analyses qu’il y a sur le site http://www.a-c-r-f.com http://wordpress.catholicapedia.net/ http://resistance-catholique.org/ Ouvrez vos yeux et ne laissez pas cours à vos passions totalement déréglées.

    Amicalement,

    • dalencourt

      Je vais essayer d’être plus explicite en quelques mots.
      Je suis bien conscient du caractère extrêmement dévastateur de Vatican II, de la destruction de la sainte messe opérée en son sein même par les conciliaires.
      Toutes les modifications liturgiques et dogmatiques des conciliaires préparent les catholiques au grand revirement. Petit à petit, depuis 50 ans, marche après marche, on a changé les esprits et les mentalités. Aujourd’hui, 95% des cathos sont prêts au grand changement qui se prépare et que nous connaîtront sous la forme d’une religion universelle, le noachisme.
      MAIS, malgré toutes ces attaques, le Seigneur n’a pas permis au malin d’aller jusqu’au bout ; tout a été détruit sauf le coeur ; la sainte messe est malmenée de partout, certes, mais le miracle de la Transubstantiation s’opère encore. Tout est détruit tout autour mais le coeur reste, bas et vit.
      je comprend très bien les griefs que vous avez envers Vatican II mais je reste persuadé que le Saint Esprit veille et veillera jusqu’au bout. C’est pourquoi il y a encore des grâces, c’est pourquoi il y a encore beaucoup d’âmes qui pourront être sauvées.
      C’est ça le mystère d’iniquité, et beaucoup n’arrivent pas à le comprendre. Ils croient que l’abomination de la désolation est installée dans l’église catholique depuis déjà 50 ans. Non ! Elle n’aura lieu qu’au moment de la mise à mort. Réfléchissez bien à la Passion de NSJC que va subir son Eglise.
      A vous lire, elle est déjà morte et au tombeau depuis 50 ans. Mais non ! On a vécu l’agonie, la flagellation, la couronne d’épines, le portement de la croix ; nous en sommes au calvaire, mais le corps mystique du Christ n’est pas mort !
      Essayez de vous situer et vous comprendrez.
      Jésus l’a dit lui-même : l’abomination de la désolation est expliquée chez Daniel. Et Daniel nous dit que le sacrifice cessera durant 3ans et demi.
      Tout se tient : la mort de l’Eglise, le coup de lance final, ce sera la fin de la présence réelle, la fin du sacrifice. Elle durera le temps du pouvoir de l’Antéchrist, 42 mois, qui correspond aussi aux 42 heures qui s’écoulent entre les débuts des ténèbres à la mort du Christ et sa Résurrection. Tout se tient, je vous dis.
      Vous allez trop vite en besogne ; vous avez baissé les bras, vous vous levez avec orgueil : comment, cette église protestantisée à mort, cette église apostate, n’est pas encore morte ?
      Eh non, elle ne mourra qu’à la fin. Le Seigneur veille ; satan n’a pas eu l’autorisation de détruire la Sainte Trinité ni de détruire le mystère de la transubstantiation : il ne pourra le faire qu’au dernier moment.
      Vous n’avez encore rien vu. Vous considérez déjà Vatican II comme une abomination, alors que ce n’est qu’une préparation des coeurs et des esprits. Attendez un peu, vous allez voir la suite. Et là vous allez comprendre, et là vous verrez que l’église n’était pas encore morte. Attendez un peu, je vous dis, moins d’un an maintenant : vous assisterez à la mise à mort.

      • Mata

        Visiblement vous êtes borné, je vais consacrer mon temps à déconseiller la lecture de votre site. C’est tout ce que je peux faire pour le bien des âmes. D’ailleurs je le dis à tous ceux qui commentent et particulièrement aux bons quittez ce Monsieur qui n’est qu’un faux prophète parmi la longue liste de faux prophètes qui sont apparus depuis la mort et la résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ.
        De sa bouche sort l’eau douce et salée en un mot, il ne peut pas se prévaloir du titre de catholique.
        Quant à vous M. D’Alencourt continuez à aller à la messe maçonnique et perdez votre âme et celle de vos enfants c’est bien triste.

        • scaletrans

          Je connais ce ton de donneur de leçons, et je trouve Dalencourt plutôt gentil d’avoir essayé d’exposer à nouveau son point de vue calmement après avoir essuyé vos insultes. Sur la validité de la messe moderniste je n’ai pas la même opinion que lui, je pense que la transsubstantiation dépend de l’intention du célébrant, mais je peux me tromper aussi, et ça ne m’empêche pas de respecter son travail.
          Au risque de me répéter, je pense qu’il n’existe pas de solution théologique à la crise actuelle, et que ceux qui pensent l’avoir trouvée n’ont aucune autorité pour imposer leur point de vue et prononcer des anathèmes. Dans Mystère d’iniquité, il y a « mystère ».
          Il est curieux de voir que, dans ces « disputatio », ce sont certains laïcs qui sont les plus excités; si vous discutez avec des prêtres de la Tradition, ils sont en général beaucoup plus nuancés.
          Sur un blog que je ne fréquente plus à cause de la présence de ce genre d’excités, j’avais essayé de dire que la plus grande chapelle « non una cum » de France était desservie par deux prêtres dont l’un est sédévacantiste simpliciter, et l’autre adepte de la Thèse de Cassiciacum, ce qui ne les empêchait pas de s’entendre. Tout simplement parce la question n’étant pas tranchée, et elle ne le sera que lorsque tout sera restauré, au début de l’Eglise de Philadelphie.

      • geocedille

        Louis,

        Saint Paul écrit que le mystère d’iniquité agissait déjà en son temps. Donc non, ça n’attendra pas la mort de l’Église romaine.

        Au demeurant, l’Apocalypse nous expose la mort de la Prostitué, pas celle de la Femme.

        L’église ne mourra pas elle est cachée et nourrie spirituellement dans le désert que le Seigneur lui a préparé depuis 1260 ans.

        C’est Babylone qui sera déchiquetée par ma bête. Et le Seigneur dit : (Apocalypse 18:4) « Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. »

        Quels fléaux ?

        « Autant elle s’est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu’elle dit en son cœur : Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil !

        A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l’a jugée. »

        Où voyez vous qu’un Pierre le Romain viendra faire paître le peuple de Dieu au milieu des ruines de Babylone?

        Lisez la Bible et arrêtez de courir les voyants. On ne peut discerner les prophéties et les apparitions qu’après avoir compris le sens de la Bible.

        Je dis tout ceci non pas pour blesser ni pour rejeter qui que ce soit, mais au contraire pour vous encourager à trouver le salut, par amour sincère pour vous comme le seigneur nous recommande de venir en aide à son prochain comme à cet homme qui descendait de Jérusalem à Jéricho et qui fut dépouillé et rossé par des brigands.

        Souvenez vous des paroles de Jésus : « Un prêtre vint à descendre par ce chemin-là ; il le vit et passa outre. Pareillement un lévite, survenant en ce lieu, le vit et passa outre. Mais un samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui, le vit et fut pris de pitié. Il s’approcha, banda ses plaies, y versant de l’huile et du vin, puis le chargea sur sa propre monture, le mena à l’hôtellerie et prit soin de lui. Le lendemain, il tira deux deniers et les donna à l’hôtelier, en disant : « Prends soin de lui, et ce que tu auras dépensé en plus, je te le rembourserai, moi, à mon retour. » Lequel de ces trois, à ton avis, s’est montré le prochain de l’homme tombé aux mains des brigands ? » Il dit : « Celui-là qui a exercé la miséricorde envers lui. » Et Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même. »

        Je fais de même ici.

        Soyez guidés par l’esprit Saint.

    • InHonnorOf

      @Mata : je suis aller visiter le lien que tu suggère et c’est intéressant qu’ils y vendent des livre et certainement des livres de vérité n’est-ce pas ? La vérité qui se vend c’est pas ma tasse de thé, ou tasse d’athé 😉

        • InHonnorOf

          Mais @Mata tu n’es pas la pemière personne qui me dicte, suggère, ordonne à me convertir. Sauf que vous êtes tous pareils. Vous voulez tous convertir tout le monde à votre propre conversion. Mais je crois plutôt qu’en agissant ainsi vous reforcez votre croyance. La foi elle ne se renforce pas (du moins je crois).

          Allez, bonne route !

        • Mata

          Merci je sais où je vais pour mais en tremblant quant à vous je crains que votre éternité si vous en restiez là se fasse dans un lieu des plus chauds. Mais bon à ce discours vous êtes insensibles rassurez vous vous n’êtes pas le seul.

        • InHonnorOf

          Ha mais Mata ne t’en faits pas avec mon lit. Tout d’abord le site que tu prends comme conviction est manipulé mais je ne puis le dire exactement par qui encore mais :

          Dans la colonne de droite il y a en petit des liens vers des écoutes de l’interview de Hudson Gibson le papa de Mel Gibson (film sur Jésus-Christ 2004 je crois). Ce sont des interviews avec Alex Jones le soit disant informateur conspirationniste États-Uniens.

          Assez bizarre comme information si tu veux mon avis. Je suis parfaitement bilingue et réside en Amérique et donc mes recherches se portent sur une multitudes d’informations et de contre-informations dans les deux langues. Les discours de monsieur Gibson père (catholique et pro ancien catholiciste) sont fort intéressants sauf que Alex Jones m’a toujours semé un doute.

          Je ne vais pas te dire que tu ira dormir sur un lit de feu mais si j’étais toi je serais prudent de vérifier les sources et les raisons réelles de ce site.

          Va je vais me faire un thé glacé au cas où !

        • Mata

          Heu il n’y a pas que cela et c’est pour parler d’un thème bien précis à savoir le fait que cette pseudo église n’était pas catholique.
          A votre place j’étudierais les documents on verra le degré de votre supposé curiosité. Je sais qu’Alex Jones est un idiot utile merci.

    • geocedille

      Bonjour Mata,

      Au cas où vous ne l’auriez pas encore deviné je suis un affreux jojo chismatique venu de l’Orient compliqué 😉

      Je suis d’accord avec vous sur l’invalidité de la messe ordinaire concilaire mais ce n’est pas le propos.

      Je voulais rebondir sur votre citation : « J’ai vu l’église de saint Pierre : elle était démolie à l’exception du chœur et du maître-autel »

      Ce n’est plus actuellement possible : le maître-autel n’est plus dans le choeur mais au-dessus de la crypte, au milieu du transcept, (ce qui suffit à invalider la messe).
      .
      De deux choses l’une : soit il y aura une réforme de la messe et le Pape fera replacer l’autel dans le choeur d’où il n’aurait pas dû bouger. Soit la prophétie est inexacte en tout ou partie.

      Soyez dans la paix du Christ.

      • Mata

        Cher geocedille, cela a très peu d’importance, le plus important est de se dégager et d’éviter de se souiller avec tout ce qui touche de près ou de loin à l’église conciliaire. Quant à M. Scaletrans qui me traite d’exciter, je l’invite gentiment à relire son catéchisme ce n’est pas l’intention du prêtre qui fait la validité de la messe sinon toutes les messes dites par les prêtres ennemis de l’Eglise au cours de l’Histoire auraient été invalides. Or elle ne l’étaient pas elles étaient des attentats cependant ne nous méprenons pas. Si le ministre est validement ordonné sa messe s’il respecte la forme et la matière est valide.
        Ce que je pointe c’est que c’est gravissime d’inciter les gens à aller à la nouvelle messe surtout se dire traditionnaliste. Dire que Benoit XVI est un vrai pape c’est très grave. vraiment grave. Et faire des fausses distinction pour Bernegogo glio faux pape antipapes. C’est un attentat contre les âmes ce Monsieur n’a pas conscience de ses écrits.

        • dalencourt

          Mata, votre haine des conciliaires vous égare. Vous êtes un vrai malade.
          J’ai toujours été étonné que les catholiques soient les plus sectaires de tous. Ils me font penser à certains protestants, virulents, haineux, la bave aux lèvres… mais « la bave du crapaud n’empêche pas la caravane de passer ».
          Faites gaffe Mata, vous n’êtes plus dans la caravane. Allez vite vous confesser.

        • scaletrans

          Soyons précis: ce que j’ai voulu dire, c’est que, à mon avis toujours, si une messe (synaxe, célébration…) est célébrée selon le Nouvel Ordo, la Transsubstantiation dépend de l’intention du prêtre. Quoiqu’il en soit, vu que je m’abstiens d’y assister, je devrais m’en moquer éperdument, mais je ne permettrai jamais de décréter que ces cérémonies sont ipso facto invalides, cela n’est pas de notre ressort.

      • dalencourt

        Geocedille, si vous prenez tout au premier degré, vous n’irez pas loin.
        Les termes d’AC Emmerich sont évidemment symboliques.
        Savez-vous qu’on peut célébrer une messe dans une grange, dans un champs, dans une grotte, dans un bateau, n’importe où en réalité… ce qui fait la validité de la messe, ce n’est pas l’emplacement de l’autel !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s