De la mutation lente à l’explosion

guerre-nucleaire

Je voudrais faire prendre conscience à mes contemporains qu’ils vivent actuellement l’aboutissement d’un processus long, enclenché il y a plus d’un siècle.
Très exactement à partir de la seconde moitié du XIXème siècle, lorsque les francs-maçons se sont progressivement emparés de tous les pouvoirs, dans les plus grandes puissances de la planète.
Ce processus a consisté en une véritable transformation de la société et des mentalités et ce, dans tous les domaines : politique, économique, sociologique, moral, culturel, religieux…
Il doit aboutir à un système totalitaire, mondialisé et uniformisé, où la totalité des préceptes et des concepts chrétiens auront été remplacé par un système et des règles d’essence satanique.

Il faut lire des ouvrages de la fin du XIX siècle comme les Protocoles ou la RISS de Monseigneur Jouin, ou bien des auteurs-clés du XXème siècle comme Pierre Virion ou William Guy Carr pour comprendre que ce processus est la résultante d’un plan multiséculaire patiemment élaboré et exécuté ; un plan dont la nature, la durée et la constance ne peuvent être d’origine humaine, mais diabolique.

Il m’est impossible ici de détailler ce plan, chaque sujet pourrait faire l’objet d’un livre entier. Je vais essayer d’en retracer quelques grandes lignes, en les réduisant à l’essentiel :

Politique : la démocratie a remplacé la monarchie

democratsSi vous lisez Saint Thomas d’Aquin, vous apprendrez que le régime monarchique, même s’il n’est pas parfait, est celui le plus apte à faire vivre les hommes en harmonie avec le projet divin. Il faut relire et réétudier les conditions très particulières du sacre de celui qui sera le premier roi et qui fondera la première nation, Clovis en 496, pour comprendre le projet divin et la mission de la fille aînée de l’Eglise.
A contrario, la république et son corollaire la démocratie sont systématiquement souhaités et imposés par les francs-maçons. Ce régime, qui donne l’illusion du pouvoir au peuple alors qu’en réalité celui-ci est aux mains d’une oligarchie, évolue aujourd’hui en ploutocratie policière et totalitaire.
Juste un petit exemple pour illustrer ce propos : Manuel Valls ce matin s’interrogeait sur la possibilité d’interdire le Printemps Français, à l’approche de la manifestation du 26 mai, et disait textuellement : « Il n’y a pas de place pour des groupes qui défient la République et la démocratie ». Autrement dit, il sera bientôt interdit d’être antirépublicain et antidémocrate, bafouant ainsi une des toutes premières libertés : la liberté de penser.
Mais vous le savez bien, la trilogie maçonnique liberté égalité fraternité n’est qu’un leurre satanique qui aboutit exactement au… contraire.

Economique : l’argent-dette est devenu l’argent-piège

Les Protocoles sont très clairs sur ce sujet. Depuis plus d’un siècle, on sait que l’instrument principal pour contrôler les Etats et leurs gouvernements sera le système de la dette. Une dette aujourd’hui colossale pour tous les pays développés, qui les met aux pieds des financiers internationaux et d’organismes supra-nationaux, type FMI. De leur côté, les banques ont créé quasiment ex nihilo une bulle financière gigantesque ne reposant sur rien. Comme le rappelle le Livre Jaune N°7 « ceux qui détiennent le moyen de créer de l’argent d’un trait de plume sont en mesure de le faire disparaître tout aussi facilement. Ceux qui ont créé une période d’argent facile disposent du même outil pour générer une période d’argent rare. »
Dans ce domaine-là aussi le piège est redoutable car, grâce à l’informatique, tous les systèmes financiers sont interconnectés et interdépendants. Un seul petit craquement dans le système et tout dégringole en quelques heures. En 24h le monde est à genoux.

Sociologique : le remplacement des populations est acquis

Nos adversaires l’ont bien compris : derrière le pouvoir, il y a le peuple. Or nationalisme et christianisme sont intimement liés, et aboutissent tous deux naturellement à un régime politique de type monarchie. Si vous voulez imposer votre régime et vos idées, il faut au préalable « casser » le peuple ; soit de façon brutale, soit de façon insidieuse, en changeant les mentalités. Ils ont d’abord alterné les deux : la façon brutale correspond à l’élimination physique des opposants (ou supposés comme tel). Deux exemples : les guerres de Vendée et la 1ère guerre mondiale, où il n’y avait aucune raison d’envoyer autant de personnes à la mort. Et la façon insidieuse a consisté à confier à l’Etat l’éducation des enfants : c’est la création de l’école laïque à la fin du XIXème siècle puis la séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905, le but étant de substituer un enseignement républicain à l’enseignement chrétien auparavant dispensé. A partir du moment où vous maîtrisez l’éducation depuis au moins deux générations et que d’autre part vous avez détruit sciemment la jeunesse des campagnes (la plus chrétienne et la plus rétive aux idées républicaines), vous pouvez passer à la phase suivante :
a) Conquérir définitivement l’Education nationale ; c’est chose faite en 1945, où je rappelle que les communistes sont au pouvoir : ils ne la lâcheront plus.
b) Changer la population par l’immigration. Pour cela, il fallait :
– Procéder à la décolonisation ;
– Tenir en échec les nouveaux Etats indépendants, par exemple par la corruption ou le communisme ;
– Inciter l’immigration, de préférence extra-européenne et non chrétienne.
Ceci a fonctionné bien au-delà de leurs espérances. Outre le métissage (dilution donc dissolution de la race blanche), on obtient une destruction du sentiment national et une interdiction de remise en cause du processus imposé par le politiquement correct.
A l’instar des USA, pays pilote et modèle, tous les grands pays ont été concernés : France, Allemagne, Royaune-Uni, Italie…

Morale : le retournement des mentalités

girlie-magazinesLes trois armes favorites de Satan pour pervertir l’humanité sont le mensonge, l’orgueil et la luxure. L’explosion de la perversité et la destruction de la morale chrétienne ont nécessité quelques étapes. Par exemple :
Mai 68 a été un des éléments déclencheurs de la révolution sexuelle ; depuis, elle ne s’est pas arrêtée. La jouissance effrénée de la chair sans entraves (sexe, sport, loisirs, drogue…) efficacement relayée par le système médiatique, a totalement pris le pas sur les vertus chrétiennes, et notamment la tempérance.
Le Féminisme a permis de détourner les femmes de leur rôle traditionnel de rempart et de pilier de la famille. C’est un très joli coup : par la femme, on s’attaquait à la fois à elle-même (en la détournant de son devoir et de sa finalité naturelle), mai aussi à l’homme (qui du coup perd ses repères) et enfin à la famille (la société et la télévision éduquent les enfants à votre place). L’émancipation des femmes par le travail et le sexe a totalement fait exploser les codes sociologiques traditionnels. Aujourd’hui, le féminisme étant acquis, on continue l’endoctrinement par des variantes : la parité, l’égalitarisme… le processus ne devant jamais s’arrêter.
Les lois iniques vont de pair. La loi Taubira n’est que la continuité d’une longue liste de lois visant à détruire totalement nos repères issus de la société chrétienne : IVG, divorce, contraception, lois sur la bioéthique, etc avaient déjà bien préparé le terrain. Là aussi, ils ne s’arrêteront pas : PMA, GPA et euthanasie généralisée suivront.

Religieux : la religion de l’homme supplante celle de Dieu

Dans ce domaine aussi, la manœuvre est extraordinairement ingénieuse. Je pense principalement à l’Eglise catholique, l’ennemi N°1 à abattre pour les francs-maçons. Mgr Jouin expliquait en 1933 que le but de nos ennemis était « la désagrégation de cette religion par une interprétation purement humaine de ses dogmes et de ses commandements. (…) On se sert des mêmes signes, mais on leur attache un sens différent : cela s’appelle, en alchimie, opérer la transmutation des métaux. Dès lors, il ne s’agit plus de détruire les religions mais de les confondre. »
Les idées libérales d’abord, le concile Vatican II ensuite ont été d’extraordinaires outils de transformation de l’Eglise catholique. Un auteur, Bertrand Acquin, expliquait avec raison que l’on avait remplacé Jésus Fils de Dieu par Jésus Fils de l’homme. Ce n’est plus Dieu qui est au centre de nos préoccupations, c’est l’homme. La religion de l’humanité chère à Jean-Paul II et à ses successeurs n’est plus le catholicisme traditionnel fondé par Jésus-Christ.
Or toute l’astuce consiste à nous faire croire qu’en agissant ainsi, on adore toujours Jésus-Christ car on parle toujours de Jésus. Sauf que ce n’est plus le même et dans ce domaine, il n’y a pas d’alternative : soit vous adorez Dieu dans sa totale intégrité (car Lui, il ne change pas), soit vous adorez l’autre : Satan, Mammon. L’apostasie a fait un tel chemin que ce raisonnement, très peu de catholiques conciliaires sont capables de le faire ou de l’admettre.

X

A l’instar du communisme, notre monde est donc intrinsèquement pervers.
Et voilà où je veux en venir : mis à part quelques irréductibles comme nous, les populations sont prêtes, les mentalités sont mûres : très peu de gens sont capables de remettre en cause tout ce que je viens d’écrire : la démocratie, le système bancaire, l’émancipation des femmes, la jouissance de la chair, une alliance confraternelle des religions…

Or il fallait opérer cette lente mutation des populations et des mentalités pour la phase ultime.
Car ceci va avoir une fin.
Une fin pour deux raisons :
a) d’abord parce que le temps est compté à Satan : nous savons par les écritures et les prophéties qu’une fois son temps accompli, il sera enfermé pour 1000 ans selon l’Apocalypse.
b) ensuite parce que cette montée progressive en puissance a pour but de créer les conditions de l’apogée de son règne, à savoir la direction du monde par l’Antéchrist. Car Satan ne peut s’incarner physiquement lui-même, il doit passer par un être humain. Et l’Antéchrist, c’est pour 2014, c’est-à-dire maintenant.

C’est pourquoi il fallait que tout soit prêt pour la phase ultime, celle du règne de l’Antéchrist.

Nous arrivons à la TRANSITION

Beaucoup de gens se demandent pourquoi tout ce que nous annonçons depuis des années n’a pas encore eu lieu. Par exemple, la troisième guerre mondiale déclenchée par l’attaque contre l’Iran. Ou bien l’effondrement économique. Ou bien une guerre civile ; une cyber-guerre ; des famines ; des épidémies ; des catastrophes naturelles épouvantables…

En réalité, nous essayons d’anticiper les calamités annoncées par les prophéties et se situant, peu ou prou, au moment de l’avènement de l’Antéchrist.

Nous listons ces calamités, mais il est très difficile de leur donner un calendrier car -et c’est là la clé de compréhension des événements- ils correspondent à ce que je vais appeler L’EXPLOSION, c’est-à-dire à la phase de transition entre ce monde préparé au satanisme depuis un bon siècle et son passage au satanisme vainqueur.

Et cette phase s’appelle l’explosion car il est très probable que différentes catastrophes s’enclenchent les unes après les autres de façon soudaine et rapprochée.
Maintenant que le monde est prêt, il faut qu’il bascule.
En fait, la phase de transition n’arrivera qu’au dernier moment, car elle sera courte -quelques mois seulement- mais décisive car on entrera directement dans le monde d’après.

Les satanistes appellent cela « L’illumination de la conscience » : Lucifer va vous faire passer de l’ombre (le monde chrétien, pour simplifier) à la lumière (son monde). C’est ce que disent en substance de nombreux messages que j’interprète comme satanistes.

Vous aurez donc une cascade d’événements, tous aussi monstrueux les uns que les autres, qui se suivront de près.

Lesquels ? Je l’ai déjà dit : effondrement économique généralisé, pouvant être lié à une cyber-guerre, ou une éruption solaire, le résultat est le même ; chaos social, famines et guerres civiles en découleront. Sont aussi au programme une guerre mondiale conventionnelle (c’est-à-dire militaire), déclenchée par l’attaque de l’Iran et voyant s’affronter l’Occident (Europe/USA) face à l’Orient (Russie, Chine, alliés à l’Islam), qui dégénèrera probablement en guerres nucléaires localisées, et aussi la guerre bactériologique (la pire de toutes) et des catastrophes naturelles en tous genres.

Dans quel ordre ? Difficile à savoir. Par exemple, le major Ed Dames, selon un article récent verrait bien « une pandémie mondiale se déclarant de manière concomitante à un effondrement économique mondial, et se poursuivant d’une éruption solaire dévastatrice qui frapperait la planète. » Il appelle cet évènement global le killshot et verrait bien la comète ISON comme facteur déclenchant, donc fin 2013 ou début 2014.

population_reductionQuand ? L’analyse du major rejoint la mienne. En effet, si l’Antéchrit apparaît en 2014, il faut que tous ces événements aient d’abord eu lieu.
D’abord parce que l’Antéchrist, nous le savons, sera celui qui mettra fin à toutes ces guerres.
Ensuite, et c’est le principal, il n’est pas question pour eux de régner sur 7 milliards d’individus. Le règne de l’Antéchrist, c’est aussi un Etat totalitaire, unique et mondial, régi par une nouvelle monnaie mondiale, entièrement électronique, et avec une population sous contrôle, notamment via une puce sous-cutanée obligatoire. Ceci n’est possible qu’avec une population aux ordres (c’est fait, nous l’avons vu) et contrôlable, donc beaucoup plus restreinte. Ils l’ont même écrit sur le Stonhedge américain : 500 millions.

Par conséquent, la réduction de la population mondiale de plusieurs milliards de personnes est l’objectif le plus secret et le plus machiavélique de cette période de transition, d’où l’accumulation programmée de catastrophes.
Ce sera court mais intense.
Et ce sera au dernier moment, donc très probablement à la fin de l’année.
Méfiez-vous donc : quand ils auront appuyé sur le bouton, tout ira très vite et les événements se succéderont.

356 Commentaires

  1. Petros

    @Emmanuelle : donc votre NDE, rien de spécial… Intéressant. Ce sujet m’intrigue.

    Sinon, je recommande le blog de Jovanovic de ce matin http://jovanovic.com/blog ; la machine s’emballe :
    – LE MONDE A ETE PARALYSE PAR LA PLUS GRANDE PLANCHE A BILLETS DE L’HISTOIRE
    – POURQUOI LES BANQUES FRENCH VOUS EMPECHENT DE RETIRER VOTRE ARGENT
    – L’AGONIE DE L’EUROPE… PAR L’EVOLUTION NEGATIVE DU PIB
    – RUMEURS DE DEUX NOUVEAUX IMPOTS !!
    – L’EUROPE VEND LES EUROPEENS A MONSANTO
    – PENDANT CE TEMPS, LA GRECE EST VIDEE DE SON SANG, DE SON ARGENT, DE SA DIGNITE ET DE SES HABITANTS
    – L’ITALIE S’ENFONCE DANS LE SYNDROME GREC
    (PS : je confirme : situation catastrophique en Italie !)
    – ET EN FRANCE LA POLICE PERD SES VOITURES POUR CAUSE DE CRISE
    – POURQUOI LES AMERICAINS VEULENT NOUS VOLER TAHITI
    – A PROPOS DE L’OR VU PAR JAMES RICKARDS + REFUS DE LIVRAISON DES BANQUES SUISSES PAR EGON VON GREYHERTZ
    – APRES KMART, LA CHAINE DE GRANDS MAGASINS TARGET RATE SA CIBLE
    – SONDAGE DISCRET POUR UNE BAISSE DE SALAIRE DE 30% ET EN SAVOIR UN PEU PLUS…
    – A PROPOS DE LA LOI QUI PREPARE LE BRAQUAGE DE VOS COMPTES
    – UN INCIDENT DE CHOMEUR DEVENU FOU + CHOSES VUE A BETHUNES
    – LA FILIALE FRANCAISE D’UBS SUR LE GRILL = LA MORT DE LA BANQUE SUISSE
    – 5000 EUROS DISPARAISSENT PENDANT 3 JOURS DANS LA MEME AGENCE !!!

    • Emmanuelle

      Pour vous satisfaire Petros, je vous livre mon « expérience nde », et voyez qu’elle n’a rien d’extra-ordinaire.
      Donc, j’ai accouché un 1er Mai. Très peu de personnel dans la maternité, et pas de chirurgien.
      Après plusieurs heures de travail, ça s’est mal présenté : les contractions très fortes écrasaient le bébé qui ne bougeait pas d’un centimètre. Il était en souffrance d’après le monitoring, les contractions puissantes allant jusqu’à lui arrêter les battements cardiaques par moment.
      J’ai eu droit à une anesthésie rachidienne, et zou, au bloc.
      Manque de bol, le chirurgien a été coincé dans les embouteillages…j’ai attendu très longtemps au bloc.
      De temps en temps, on me remettait un peu d’anesthésie, pensant que le chirurgien allait arriver d’une minute à l’autre.
      Enfin, le voilà, il commence la césarienne, il sort mon fils, dont j’ai été « saisie  » de ce regard mystérieux, très particulier des nouveaux nés,et ils l’ont emmené.
      Puis, j’ai commencé à avoir très froid, genre comme si j’étais nue à – 20°C dehors en plein hiver. Je ne savais pas que j’étais en train de faire une hémorragie.
      J’ai eu le temps de dire que j’avais très froid, puis ce froid m’a envahi complètement, et là, j’ai décroché. J’ai été aspirée dans un flou, puis, je me suis détachée. J’ai vu mon corps, les chirurgiens, le bloc, du dessus. Je flottais dans la salle d’opération. Je voyais ce qu’ils étaient en train de faire. J’entendais leurs commentaires, ils s’activaient, puis ça a fait biiiiiiiiiiiiiiiiiiip, et là, ils ont procédé à une réanimation.
      J’ai été alors plongée dans un noir flou, et partais. Là, je n’ai plus vu rien du tout, ni la salle d’op, ni rien entendu. J’étais dans le hors temps, hors souffrance, hors émotion.
      Je ne souffrais plus du froid, ni de la douleur ni rien
      J’aurais pu accepter ce départ, je « flottais » dans le bien être, j’étais loin de tout ce marasme. Mais, mon désir très ardent d’élever mon fils que je venais de voir a été puissant. Je ne voulais pas m’enfoncer plus loin dans ce hors temps, et hors souffrance.
      S’en est ensuivi une lutte de désir pour ré-intégrer mon corps en faisant fi de l’absence de la souffrance. Alors qu’au départ ce « hors tout » étais un soulagement, savoir que je partais en laissant mon fils si vulnérable ne m’étais pas possible. Je n’étais pas dans l’émotionnel (moi si victime de mes émotions), et le détachement d’avec mon fils n’était pas source de souffrance, mais le désir de revenir s’est imposé à moi comme une évidence non négociable
      Le retour a été très brutal, à nouveau la douleur intense, la sensation d’étouffement. Je me suis réveillée en salle de réanimation, sous assistance respiratoire artificielle au milieu des accidentés de la route, avec des infirmières de réa butinant partout dans la pièce. La première personne que j’ai vu était donc une infirmière assez froide et revêche…bienvenue dans le monde incarné…
      Par contre la ré-intégration de mon corps ne s’est pas faite harmonieusement. Pendant des mois, j’ai eu la très désagréable sensation qu’il y avait mon corps, et moi (mon âme ?) à côté, les deux ne travaillant pas ensembles. J’ai d’ailleurs eu de grandes difficultés dans toutes les fonctions de bases, manger, dormir, marcher, etc pendant très longtemps. Les rêves en particulier étaient difficiles. J’étais très fatiguée et habitée d’angoisses.
      Mon cerveau a repassé en boucle le moment où j’ai flotté au dessus des chirurgiens et vu mon opération de l’autre côté du bloc.
      Voilà, voyez Petros. Pas d’illumination spirituelle dans la nde. ça ne m’a pas apporté d’apaisement particulier par rapport à la mort. Rien de spécial.
      Par contre ça a changé radicalement l’ordre des priorités. J’ai laissé tombé mon carriérisme, mes théories.
      Seul le Christ a été capable de me donner la Paix.
      Emmanuelle

        • Emmanuelle

          ça, euuuuuuuuuuuuuh !
          J’ai des scrupules à en parler.
          Je ne sais pas si le Christ le veut.
          De plus, toute foi est digne devant le Christ, ceux qui reçoivent les grâces, et ceux qui ne les reçoivent pas.
          Je ne voudrais en aucune manière penser que j’ai plus reçu que d’autres, ni donner l’impression que le Christ m’a favorisé plus qu’un autre qui croise le Christ uniquement par obéissance à l’Eglise où en recevant les sacrements de l’Eucharistie.
          De plus, cette rencontre n’augure pas spécialement pour mon salut, puisque je ne suis pas dispensée de devoir me sanctifier si je veux gagner le ciel.
          Certains gagnent le ciel parcequ’ils sont enclins au bien naturellement, d’autre doivent faire des efforts, d’autres sont tellement loin (comme Saul) qu’il leur faut une rencontre palpable pour qu’il se mette en route.
          Une rencontre palpable n’est pas synonyme de salut. Il faut la conversion, et ça, tout le monde doit s’y plier.

        • Emmanuelle

          Il a 11 ans, il est très beau, d’une intelligence rare, et investie d’une Vie…plus que débordante…!…
          Emmanuelle

  2. dalencourt

    Et ça continue : la palme d’or à Cannes accordée à un film faisant ouvertement la promotion de l’homosexualité féminine et comportant de nombreuses scènes de sexe.
    La Sodome et Gomorre dépravée s’affiche dorénavant au grand jour, plus rien ne la retient.
    Nous allons boire le calice jusqu’à la lie, mais c’est dur à vivre.

    • Petros

      Vous avez raison. Quand j’ai su que ce film était en compétition, ça me semblait évident qu’il allait gagner. C’est tellement logique.

      Quand j’étais enfant, je m’étais fait la réflexion qu’il y a 2000 ans, les gens avaient eu de la chance de voir Jésus « pour de vrai » et que j’aurais bien aimé le voir aussi sur terre. Je n’avais pas en fait étudié jusqu’au bout qu’il était prévu qu’il revienne ! 🙂
      Et là pour le coup, je me fiche pas mal des conséquences matérielles : j’espère qu’il va revenir vite ! Et que Saint-Michel s’occupe du grand ménage.

      Est-ce que la situation actuelle aurait pour but de faciliter à chacun d’abandonner sa tiédeur pour choisir clairement son camp ?

      • geocedille

        Petros,
        Rejouissons-nous au lieu de nous inquiéter car ceux qui vivront sa seconde parousie seront incomparablement plus chanceux que ceux qui on assisté à la première. Ils verons Jesus en majesté. Et ils seront plus saint que les Saints nous disent les évangiles car il y a peu de mérite à être un bon capitaine par beau temps.

  3. raffaele de filippo

    M. d’Alencourt, c’est la deuxième délusion que vous me donnez. Après la première (quand vous m’avez répondu, le 23 février, que les papes d’après Vatican II son des vrais papes), je me suis repris et j’ai continué à vous lire, car il y a, malgré tout, des trucs intéressants dans ce que vous écrivez. Cette-fois ci la délusion est un peu plus grande, mais ne vous inquiétez pas, je crois avoir la force d’aller de l’avant, sans néanmoins renoncer à vous dire ce que je pense, même si vous vous en moquez. On va voir jusqu’à quel point. En lisant votre réponse adressée urbi et orbi j’ai réalisé que vous ne voulez pas comprendre. Cette constatation est la preuve, parmi tant d’autres, que la fin des temps est une réalité que la raison humaine n’arrive pas à accepter. Pour justifier votre incapacité de comprendre le sérieux de ce qui s’approche, vous arrivez même à évoquer un des mots magiques très aimés par la sous-culture maçonnique dominante, qui l’agite toujours comme un chiffon rouge devant le taureau : censure. Il ne s’agit pas de censure, mais – pardonnez-moi ma franchise – de bon sens humain avant même que spirituel, dont le défaut est un autre signe de la fin des temps.
    M. d’Alencourt, en tant que catholique je ne peux pas tolérer qu’un site soi disant catholique, puisse mélanger la Vérité avec le mensonge comme vous permettez de faire. Si vous vous professiez ouvertement un athée ou un protestant, un bouddhiste ou je ne sais pas quoi, je n’aurai rien à « censurer ». Chacun est responsable de soi-même. Mais si vous vous professez catholique et en même temps publiez des commentaires anticatholiques, voir hérétiques, j’ai le devoir de vous dire que vous offensez la Foi et que vous êtes responsables du désarroi que cela produit dans les âmes. Enfin, si vous me dites que la dialectique (encore plus confusionnelle) entre les internautes peut tout arranger, je vous réponds que celle-ci est la rigolade la plus déprimante que j’ai rencontrée sur le site. L’unique justification que je vous donne c’est votre âge. Je pense vous êtes relativement jeune, c’est-à-dire, qu’à l’époque de votre enfance et adolescence le monde était déjà un bordel. Par conséquent, vous ne vous rendez pas suffisamment compte de la gravité de la situation, même si vous postez le champignon atomique. Je suis âgé de 68 ans. Je ne prétends pas de tout comprendre, mais je peux vous assurer que le monde de mon enfance et adolescence, tout en étant au début de sa décomposition finale, avait encore quelque lueur d’humanité, ce qu’aujourd’hui me fait percevoir beaucoup plus clairement le contraste avec l’actuelle, croissante régression. J’ai confiance que vous preniez, tôt ou tard, les mesures (de bon sens, pas de censure) que je me suis permis de vous suggérer. Pour le bien des âmes, y compris la votre, et aussi – pourquoi pas – pour la tenue de ma patience.

    • Emmanuelle

      Et j’ajouterais que je me trouve personnellement particulièrement pathétique quand je réponds à ces hérésies. La joute verbale n’est absolument pas ma tasse de thé, j’y suis mal à l’aise. Je ne le fais que pour « occuper le terrain » qui serait sinon entièrement investi par des nons croyants. Je dois donc sûrement dire beaucoup d’idioties, et être démesurément agressive pour faire fuir les loups. Je le regrette, et ne sais s’il faut vraiment agir ainsi.
      Je préfèrerais de beaucoup pouvoir discuter de choses édifiantes, en paix, et pouvoir me construire spirituellement et intellectuellement avant la détresse qui s’annonce.
      Emmanuelle

      • Ragnar Lodbrok

        Courage Emmanuelle, le combat n’est pas fait pour être gratifiant, mais pour être mené. Tout simplement. Sans même chercher à savoir si on va gagner ou non, ça ce n’est pas de notre ressort.
        Vous avez parfaitement raison, il faut occuper le terrain et répondre à toutes attaques envers Dieu, la religion, le Pape, le clergé, les chrétiens en général et les catholiques en particulier.
        Et ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas agressive du tout, et si vous le pensez, comparez vous à moi, cela relativisera bien les choses!
        De plus, le combat pour la Foi vous construit spirituellement et spirituellement. Demandez à votre directeur de conscience, il confirmera!

      • dalencourt

        Emmanuelle, les loups sont partout, on ne pourra pas les éviter.
        Les gens lisent l’article d’abord et éventuellement les commentaires.
        Si on ignore les provocations, elles s’éteindront d’elles-mêmes.
        Je m’explique : je vois mes enfants (entre 6 et 11 ans) : l’un provoque l’autre, qui répond, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’on les sépare. Là, c’est pareil : une provocation amène une réponse, qui elle-même en nécessite une et au final on se retrouve avec une conversation de 3 pages sur le sujet alors que si on l’avait ignorée, eh bien la première phrase aurait été noyée au milieu d’autres. Et devenue quasi invisible.

        @ tous
        Je propose de fonctionner ainsi : faites vos commentaires en référence avec le sujet de l’article ; évitez de vous répondre les uns les autres sauf quand c’est constructif. Si un commentaire vous semble énorme (du genre Gene), ignorez-le et continuez à commenter sur d’autres sujets, afin de le noyer.
        Et moi, dès que j’ai 5 mn, je fais le tri et je le vire.

        • Petros

          C’est bien la difficulté : du point de vue de Gene, ses commentaires étaient constructifs !
          C’est une question de référentiel comme aurait dit ma prof de physique…

        • Emmanuelle

          Bien Monsieur Dalencourt. C’est vous le chef du blog.
          Je ferai comme vous demandez, et je vous remercie de m’avoir entendue.
          Merci aussi Ragnar Lodbrock pour vos encouragements
          Emmanuelle

        • geocedille

          Heu… Je ne sais pas si je dois me sentir visé par les remarques sur les trolls…
          Je ne suis pas catholique et certains me considerent, sans agressivité je pense, comme hérétique.
          Je m’impose peut etre trop?

        • Petros

          Meuh non geocedille… Qu’est-ce que vous allez chercher là ? C’est bien d’avoir votre point de vue !
          Et moi je me pose la question de qui est plus hérétique entre les orthodoxes et Vatican II ? …

    • dalencourt

      Je vais y réfléchir.
      Merci pour votre franchise.
      Je ne veux pas non plus donner l’impression que tout le monde est d’accord avec moi et que je ne sélectionne que les messages qui me sont favorables ou qui vont dans mon sens.
      En laissant les commentaires ouverts, je donne la possibilité à chacun d’apporter des compléments d’informations ou des éclairages nouveaux, ou de la contradiction. Cela ne me gêne pas, je ne prétends pas avoir tout vu et tout compris.
      Par contre, quand certains dérapent trop, il faudrait effectivement supprimer certains messages ; mais là, c’est une question de temps, et ce temps je ne l’ai pas.
      Ou alors, il faut fermer la section commentaires mais c’est dommage : communiquer et débattre sont nécessaires, à mon sens.
      Et puis enfin, tout le monde ne lit pas les commentaires ; et nos débats religieux ne doivent pas intéresser tant de monde que ça.

      • Petros

        Pour ma part, je suis d’accord avec cette approche : « Je ne veux pas non plus donner l’impression que tout le monde est d’accord avec moi et que je ne sélectionne que les messages qui me sont favorables ou qui vont dans mon sens. »
        En vérifiant d’autres opinions, la vôtre en est ressortie renforcée en ce qui me concerne.

      • Ragnar Lodbrok

        Monsieur d’Alencourt,
        L’impression que vous donné est de peu d’importance. Ce qui compte c’est le bien ou le mal que vous faites au travers de votre blogue.
        La contradiction est une bonne chose dans la mesure ou elle reste cadrée dans le respect des personnes et de la religion!
        Votre blogue est envahi par des personnes qui ne respectent pas nos valeurs chrétiennes, le Pape, la religion et les catholiques. Ceci est un blogue catho que vous affichez de tendances tradi. Beaucoup trop de commentaires sont des attaques frontales de dénigrements et de promotion de l’ésotérisme et de la gnose. Désolé d’être direct, mais ce n’est pas acceptable. D’un blogue catholique, vous en faites une vitrine donnée à nos pires ennemis!
        J’avoue ne pas comprendre.
        Pardonnez moi ma franchise, mais ne suis-je pas obligé à cette forme de charité chrétienne?

        • dalencourt

          On est d’accord là dessus, mais il faut que je trouve le temps de le faire.
          En attendant, ce sont les articles qui comptent, on sait bien que les avis peuvent diverger lors des commentaires.

  4. petrol

    proverbe 9:7
    Celui qui reprend un moqueur, n’en reçoit que de la honte ; et celui qui corrige un méchant, s’attire un affront.

    On peut remplacer moqueur par insensé. Lorsqu’on répond à ce type de personne et que rien n’aboutit, autant laisser tomber.

    Pour ceux qui me lisent depuis mes 1er commentaires, j’avoue que j’étais agressif, grâce à vos réponses et votre patience, j’ai beaucoup appris.
    Mais bon je resterai un mécréant à vos yeux (ou hérétique comme vous préférez).

    Tout ça pour dire que je partage l’avis de Mr D’alencourt concernant la censure des commentaires.

    • Emmanuelle

      « Mais bon je resterai un mécréant à vos yeux (ou hérétique comme vous préférez). »
      Le sujet qui nous anime Petrol, ne sont pas des gens comme vous qui nous respectez, même si vous n’adhérez pas à nos doctrines.
      Mais, ce sont des personnes comme Henri, Vrillain et Gene qui sont des rouleaux compresseurs qui viennent exprès sur nos blogs pour détruire les âmes des croyants.
      Ne croyez pas une seule seconde qu’ils soient venus pour discuter. Il s’agit d’une attaque.
      Je fais la différence entre une âme qui cherche sincèrement son créateur, même si je ne suis pas d’accord avec vous sur tous les points, et quelqu’un qui vient en guerre ouverte.
      Emmanuelle

  5. watson

    @tous
    Je re-post car premièrement je n’ai pas reçu de réponse d’Emmanuel, et deuxièmement étant donné les circonstances et le mini débat sur la censure je voudrais dire :
    -« “L’enfer, c’est les autres”, écrivait Sartre. Je suis intimement convaincu du contraire. L’enfer, c’est soi-même coupé des autres. » de Abbé Pierre

    C’est vrai que c’est compliqué le partage d’opinions, de pensées, voir de convictions.
    Mais on est là pour ça ! Ce blog sert à cela, non ?
    Écouter « l’autre », qui a des propos parfois virulent (moi, désolé) mais correct, mais aussi lui dire ce que l’on pense et ce que l’on croit avoir compris, cela je pense comme l’a dit petrol peut élargir nos connaissances mutuelles.

    Attention, l’œcuménisme est une hérésie, donc je ne parle pas de cela, mais la discussion peut nous enrichir les uns les autres, de là à changer de religion ou de conviction religieuse je ne pense pas, mais il est toujours intéressent de savoir ce que « L’autre » pense de Dieu et de son plan.
    – « Musulmans, athées et juifs ont nourri ma foi de chrétienne. Ils ont élargi ma compréhension de Dieu. »
    Les Confessions d’une religieuse (2008) Citations de Madeleine Cinquin (dite Sœur Emmanuelle)

    Pour conclure 2 citations de La Bible, pour équilibrer 😉 (au niveau des citations)
    1Corinthiens 8:6 Pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
    1Jean 5:20 Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus Christ.

    YALA ! (allons y !)
    😉  » J’adore les cacahuetes. Tu bois une biere et tu en as marre du gout. Alors tu manges des cacahuetes. Les cacahuetes c’est doux et salé, fort et tendre,comme une femme. Manger des cacahuetes, it’s a really strong feeling. Et apres tu as de nouveau envie de boire de la bière. Les cacahuetes c’est le mouvement perpétuel à la portée de l’homme « . J.C. VanDamme » 😉

  6. dalencourt

    Dans le prolongement de mon article, lisez ça sur les chemtrails et le projet de dépopulation, c’est intéressant :
    http://www.chaos-controle.com/archives/2013/05/27/27263522.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=chaoscontrole
    Dommage que l’auteur n’aille pas plus loin dans son analyse, car il y a effectivement un plan de dépopulation « lent » par le bais de la pollution, des vaccins et des traitements médicaux, qui sont à l’origine de l’affaiblissement des défenses immunitaires et du développement des cancers.
    J’essaierai de développer le sujet si j’ai le temps.

    • petrol

      Bill Gates a fait ses remarques à la Conférence TED2010 de Long Beach en Californie, lors d’un discours intitulé « Innovating to Zero! » (innover vers zéro !). En plus de la proposition scientifiquement absurde de réduire à zéro d’ici à 2050 les émissions mondiales de gaz carbonique d’origine humaine, Gates déclare : « Voyons d’abord la population. Le monde compte aujourd’hui 6,8 milliards de gens. Il se dirige vers environ 9 milliards. Or, si nous faisons un excellent travail sur de nouveaux vaccins, soins de santé, services de santé génitrice (reproductive), nous abaissons cela de 10 ou 15 pour cent. » (1)

      Le sida, un cas « amusant », 30 ans qu’il a été découvert. Énormément d’argents sont récoltés partout dans le monde pour le vaccin, en 30 années est-ce plausible qu’il n’existe toujours pas ?

      Les médicaments pour le sida, apportent beaucoup d’argent aux laboratoires.
      Ceux-ci n’ont aucun intérêts à ce que les gens guérissent, sinon le chiffre d’affaire baisse.

      • Ragnar Lodbrok

        On dit du sida comme du cancer et comme du chômage, qu’il y a plus de gens qui en vivent que de gens qui en meurt!
        Bon business

    • nordmendus

      Oui !… Vous avez raison d’évoquer le lien de cause… à effets !
      A cet effet, voici le lien ci-dessous, d’un document public rédigé par mon ami Ty Bollinger, et que l’avais traduit en novembre 2010 :
      http://www.fichier-pdf.fr/2011/09/06/chemtrails-rapport-special/chemtrails-rapport-special.pdf
      Ce dossier relate les faits et expose les différents moyens de protection (autant que faire se peut) qui sont à notre disposition pour nous permettre d’éviter les méfaits des polluants sur la santé.
      N.

      • geocedille

        C’est plus complet en effet. De nombreuses prophéties de St Cosmas d’Etolie (St Côme en francais) se sont réalisées lors de la liberation de la Grèce et depuis.

        Celles ci ne l’ont pas été :

        «Une armée étrangère arrivera, croyant au Christ et ignorant la langue»
        «Elle demandera des armes. Il faut en avoir deux pour donner l’une et garder l’autre»
        «Quand il y aura une flotte de mille bateaux en territoire grec, le problème de Constantinople se résoudra»
        «Si trois puissances se mettent d’accord, vous ne souffrirez pas»
        «Si la guerre se résout par la raison, il y aura beaucoup de catastrophes. De trois pays, il n’en restera qu’un»
        «Il y aura un temps où vous ne recevrez aucune information»
        «Quand vous entendrez que la guerre a déjà commencé, alors elle est tout près»
        «Tous les villages près de la route souffriront beaucoup»
        «Les antichrists partiront, mais reviendront»
        «Vous les poursuivrez jusqu’à la «Milia Rouge»
        «Ils essaieront de résoudre la problème avec la plume, mais n’y arriveront pas. 99 fois avec la guerre et une fois avec la plume»
        «À Constantinople sera versé beaucoup de sang. Un veau de trois ans s’y baignera»

        Généralement compris comme : il y aura des bruits de guerre au proche orient (c’est le cas en Syrie, Iran…)
        3 grandes puissance tenterons de négocier (Conference en juin…) aprés avoir tenté des coups militaires infructueux (insurrection Syrienne, revolutions arabes, Irak, afghanistan…)
        Si les accords échouent la guerre sera fulgurante.
        L’armée russe envahira la Thrace. La Grèce lui fournira son aide mais restera sur ses gardes.
        La flotte turque approchera de la Grèce grec mais une flotte alliée les repoussera hors des eaux territoriales (ligne rouge des 12 miles nautiques)
        Les Russes occuperont Istanbul aprés des combats meurtriers.

        «Vous irez dormir avec les uns et vous vous lèverez avec les autres»
        «Vous verrez trois familles dans une maison»
        «Vous quitterez votre maison pour vous installer ailleurs et d’autres occuperont votre maison» : Il y aura des deplacemnts de population massifs. Réfugiés.

        «Les riches deviendront pauvres et les pauvres mourront»
        «Une poignée d’or pour une poignée de farine»
        «Beaucoup mourront à cause de la faim» :

        Crise économique et monétaire majeure, speculation sur les denrées.

        «Il arrivera un temps où tout le monde sera dirigé par un instrument muet»
        Gouvernance mondiale numérique.

        «Bienheureux serez-vous dans les montagnes car elles vous préserveront de beaucoup de maux»
        «Vous entendrez mais vous ne verrez pas le danger»
        «Vous souffrirez trois heures ou trois jours»
        Les gens eloignés des zones hubaines s’en sortirons mieux et pas de combats dans les montagnes d’Epire (là ou Côme prêchait)

        «Il arrivera un temps où les ennemis prendront même la cendre de votre feu, mais vous ne changerez pas votre foi comme les autres»

        La pression fiscale et le systeme monnétaire viseront à pousser à l’apostasie (cf la marque de la bête pour pouvoir acheter ou vendre)

        «Cela arrivera subitement»
        «Il faut avoir un sac de blé prêt, suspendu à la porte. Ce sac vous retiendra lors du départ. Ne le laissez pas. Il faut l’emporter avec vous pour nourrir votre enfant»

        «Vous donnerez tout ce qu’on vous demande. Il faudra sauver seulement les âmes»
        «S’il y a de l’argent dans la rue, on ne le ramassera pas»
        «Pour un grain de blé on s’entre-tuera»
        «Le mal va arriver par les gens instruits»
        «Il arrivera un temps où il n’y aura aucune harmonie entre le clergé et les laïcs»
        «Le clergé sera pire que les plus impies»

        Sans commentaire.
        Il y a déjà des tensions entre le bas clergé (anti mondialiste) et une partie de l’épiscopat orthodoxe qui fricote avec les leaders mondiaux, l’oeucuménisme new age etc.

        Et, non c’est pas juste le Vatican 🙂

        Mais il reste des évêques fideles. le métropolite du Pirée a anathémisé en pleine messe l’oeucuménisme new age, le sionisme, la troïka et j’en passe!

        • Ragnar Lodbrok

          « Et, non c’est pas juste le Vatican  »
          Bien dommage, bien dommage! Nous cherchons les cœurs purs partout ou ils sont.
          Qui va résister?
          Il me plait bien votre métropolite du Pirée.

        • Emmanuelle

          Bon, bah je vois qu’on ne s’attend pas à d’excellentes nouvelles non plus vu de l’Orient.
          …ça confirme…!

        • geocedille

          La bonne nouvelle venant d’orient la voici Emmanuelle :
          Car comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. Matthieu (24:27)

          Patience donc.

  7. Emmanuelle

    Car comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. Matthieu (24:27)
    Les musulmans attendent Issa, mais sous forme d’un homme. Un prophète sauveur humain.
    Mais nous ce qu’on attend de ce que j’ai compris, c’est le Christ en gloire. C’est à dire que je ne sais pas exactement ce que ça veut dire, mais que normalement Il ne viendra pas sous forme d’un homme.
    Si vous pouvez confirmer ?
    Emmanuelle

    • Gaston Desmedt

      « Il viendra dans la gloire qu’il avait avant que le monde fut » Jean 17: 5. « Sur les nuées du ciel », invisibles aux yeux de la chair: Actes 1:9-11 Mathieu 24:30, mais pas invisible aux yeux de l’entendement; par l’accomplissement des événements annoncés pour sa venues, nous saurons qu’il est de retour ! Gaston.

      • Watson

        @ gaston
        Salut Gaston, tu nous dis « invisible aux yeux de la chair », hors il est écrit que tout œil le verra : Apocalypse 1:7 Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen ! »

        • Gaston Desmedt

          Bonjour Watson, « Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblée devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres… » Tu connais la suite : Matthieu 25: 31,32; Jésus vient dans sa gloire avec les anges, qui eux aussi sont dans la gloire, celle-ci désignant le domaine spirituel des esprits célestes fidèles à Dieu. Pour moi, ce jugement est déjà en cours. Vois-tu, où, si tu penses que ce jugement n’a pas encore commencé, verras-tu aussi tous les anges ? Gaston.

    • geocedille

      Je ne veux pas donner l’impression que je suis capable de vraiment comprendre et expliquer. Je ne suis pas prêtre, c’est une humble avis personnel. Ce qui semble admit, c’est qu’il ne va pas revenir sous la précédente forme humaine, son corps mortel ayant disparu et étant desormais un corps de lumière, qui n’est pas soumis aux mêmes loi physiques que le nôtre : il s’etait presenté aux apôtres dans des pièces fermées, sans entrer naturellement par la porte. Cependant ce corps était par certains aspects ressemblant au corps mortel : il portait les stigmates et tous l’ont reconnu. Est-ce sous ce meme aspect qu’il paraitra? Je n’en sais rien mais ce qui est prophetisé, c’est que cette fois, il fera la demonstration de sa puissance. Et cette puissance est symbolisée par l’épée à double tranchant sortant de sa bouche. On peut tenter sans doute un rapprochement avec le Verbe de la genèse (en grec: « Au debut était le Logos » = la parole logique) et qui était avant que le monde fut. Si je pousse cette modeste tentative hermeuétique au bout alors on peut imaginer que ça veux dire Qu’Il viendra sous la forme de la Raison divine, laquelle a prise sur la matière et les âmes et qui tranche le bien du mal.

    • Watson

      @ Emmanuel et geocedille
      Je pense que jésus reviendra « Sous forme d’homme », car il est écrit au moment se l’ascension de jésus : Actes 1:11 Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel.

      Par contre geocedille, à la résurrection Jésus, « tous ne l’ont pas reconnu », c’est même le contraire:
      – Marie crut discuter avec le jardinier alors que c’était jésus : Jean 20:15 Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai.
      – Les disciples sur la route d’Emmaüs ne le reconnurent pas tout de suite mais seulement au moment où jésus a rompu le pain : Luc 24:35 Et ils racontèrent ce qui leur était arrivé en chemin, et comment ils l’avaient reconnu au moment où il rompit le pain.
      – Thomas qui avait jésus face à lui ne le reconnait pas mais jésus l’aide répondant à l’attente de Thomas (Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point.) disant : Jean 20:27 Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois.

      il y a peut être d’autres exemples, mais c’était pour dire que même ceux qui l’ont côtoyé ne l’ont pas reconnu…

        • Watson

          Pour les stigmates, au niveau des textes bibliques il n’y a que Thomas de concerné apparemment.
          – pour les disciples sur la route d’Emmaüs au moment où il rompit le pain, peut on imaginer qu’il ont vu les stigmates, peut être, mais cela reste une supposition.
          – Pour Marie c’est lorsque que jésus l’appelle Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu : Rabbouni ! c’est-à-dire, Maître ! (Jean 20:16)
          – pour Simon Pierre et les autres disciples rien non plus à ce sujet. Jean 21 (extrait) 1 Après cela, Jésus se montra encore aux disciples….. 4 Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage ; mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus….7 Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : C’est le Seigneur ! Et Simon Pierre, dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer….. 12 Et aucun des disciples n’osait lui demander : Qui es-tu ? sachant que c’était le Seigneur.

          D’ailleurs on pourrait prolonger la réflexion sur le corps de Jésus, comment était il à sa résurrection. Car il est dit « Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père » (Jean 20:17).
          Jésus dit à Marie « ne me touche pas », alors que plus tard il dira à Thomas « touche moi », avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté (Jean 20:27).

    • dalencourt

      Attention Petros, ceci n’est pas un forum, et n’a pas vocation à le devenir.
      Sélectionnez donc vos interventions pour qu’effectivement cela ne devienne pas des discussions à rallonge.

    • Emmanuelle

      La séparation entre Eglise d’Orient et Eglise d’occident ne s’est pas faite du jour au lendemain. Elle est le résultat de tensions géopolitiques complexes entre le monde latin et le monde grec, et ceci, sur plusieurs siècles.Il y a des frictions théologiques portant essentiellement sur la Trinité, en particulier, les relations entre Père, Fils et Saint Esprit. L’idée est que chez les orthodoxes, le Saint Esprit procède du Père, et pas du Fils, il n’y a pas une communion Père, Fils et Saint Esprit. Tandis que chez les catho, Père, Fils et Saint Esprit sont de même nature, et le Saint Esprit procède du Père, et, du Fils. Il y a une relation fusionnelle entre les trois, tout en maintenant une personnalité propre à chacun. C’est Charlemagne qui a voulu introduire le Filioque (sans l’accord du Pape), pour montrer que l’Esprit procède du Père, et du Fils, et pas seulement du Père. Evidemment, ça n’a pas plu…
      Charlemagne, par contre a levé l’iconoclastie, qui consistait à ne faire absolument aucune représentation, pour introduire le droit de faire des représentations des personnes humaines bibliques ou de saints.
      On parle de schisme de 1054, mais il semble que ce qu’on appelle schisme doive être modéré, dans le sens qu’à l’époque il n’y a pas eu conception de rupture. C’est seulement quand il y a eu la rupture protestante que le catholiscisme a pris conscience que l’église pouvait être schismatique, c’est alors seulement qu’on a parlé de schisme de l’orient.
      Il est donc peu surprenant de part nos racines communes, plongeant loin dans l’histoire, et malgré les tensions géopolitiques et des désaccords théologiques précis, que nous ayons les mêmes conclusions par rapport aux intentions de Dieu.
      Une des caractéristiques orthodoxes est une sorte d’optimisme à l’égard de Satan, qu’ils voient comme moins invasif que chez les cathos. Pour les orthodoxes, le signe de croix protège efficacement de Satan qui ne peut qu’inspirer des mauvaises choses à l’âme, mais ne pas aller jusqu’à posséder totalement la personne physiquement et psychiquement. Les cathos sont plus pessimistes sur ce plan, c’est ainsi que nous croyons aux cas de possessions démoniaques.

      Pour les musulmans, l’affaire est bien plus compliquée. Je discute beaucoup avec eux parceque j’ai beaucoup d’amis musulmans. Au delà de leur obéissance admirable envers Allah, le problème est qu’ils ne voient pas en Issa (Jésus), le Divin. Ils n’y voient qu’un prophète. Il n’y a pas de notion de rédemption des péchés. Même considérer Jésus comme Dieu fait homme est pour eux un grave péché car cela veut dire avoir un autre dieu devant Allah, pire des choses à leur yeux. Nous sommes pour eux des infidèles. Ils attendent le retour d’Issa, en tant qu’homme prophète. Attendent-ils la même personne que nous ? Là est la question.
      J’aurais plutôt tendance à dire qu’ils obéissent sincèrement à leur créateur, voire sont prêt au martyr pour Dieu, et que pour cela, le Père les sauvera (puisqu’il existe le baptême du sang et le baptême du désir).
      Emmanuelle

      • geocedille

        Je suis d’accord aec (presque) tout Emmanelle.
        Effectivement ce qu’on appelles le schisme de 1054 est une réinterprétation à postériori. A l’époque personne n’avais la moindre idée que cette Nème dispute allait mener à un schisme en Latins et Grecs.
        Et pour cause, les querelles théologiques et les antagonisme personnels étaient monnaie courante et se réglaient en Synodes ou Conciles.
        La nouveauté c’est que Grecs et Latins ne se rabibochent pas lors du Concile oeucuménique de Florence (1438-1445) dont d’ailleurs personne n’a conservé les minutes. Le concile a été très mal perçu par les Grecs : le Patriarche de Constantinople n’a pas pu y aller et meurs. Le principal chef orthodoxe est donc absent. L’empire sur la défensive et l’empereur y va mais sa femme meurs pendant son absence. La peste frappe Florence. Les Grecs pensent que l’empereur a trahi les positions théologiques des père de l’église pour obtenir de l’aide militaire face aux Turcs et que Dieu le puni. Lors du Concile les latins parviennent à se rallier deux des principaux théologiens grecs, mais comme le Pape les nomme cardinaux à Rome avant leur voyage de retour ils passent pour des vendus au yeux du clergé grec. Bref un fiasco diplomatique total. Et un schisme interne à l’église Byzantine : la cour de l’empereur adopte le rite latin alors que le peuple continue avec le rite byzantin.
        .

        • geocedille

          Et l’apothéose de ce fiasco : les Turcs assiégent Constantinople dix ans plus tard. Le Pape n’envoie aucun renfort. La dernière messe au Palais imperial se fait en selon le rite latin. Les turcs prennent la ville alors qu’un nuage en forme de main ouverte apparaît au dessus, dit la légende. Vainqueur, le sultan Mehmet II fait venir le Patriarche et lui demande s’il sait ce que ça signifie. Le Patriarche demande a prier et à réfléchir. Le lendemain il dit au sultan : La ville est tombée car il n’y avait même plus cinq bons chrétiens pour justifier la divine providence. C’est pourquoi la main montre cinq doigts. Le sultanat le confirme alors comme patriarche et se dit son protecteur. La légende signifie que pour les Byzantins, la Providence n’a pas protégé la ville à cause de l’apostasie  »latine » de l’empereur. Ce dernier supprimé, le peuple se soude autour de l’orthodoxie, qui sera le radeau de l’hellénisme.

          Point que je corrige : il y a bien une communion de la trinité chez les orthodoxes. Le Saint Esprit procède du Père par le Fils selon la doxologie orthodoxe qui dit :

          Un Dieu qui est au dessus de tout, par tout et en tout.
          (= Dieu est Source de tout, par le Verbe et dans le Saint Esprit)

          Ma compréhension du sujet s’arrête là.

        • geocedille

          Et aussi sur les possessions démoniaques, il y a des popes qui procèdent aussi à des exorcismes comme chez les cathos. Je ne vois pas trop la différence. Par contre il est vrai que j’ai souvent entendu des popes expliquer que Satan ne peut pas s’incarner comme Jésus. Et que donc l’antichrist n’est pas Satan fait homme mais un homme normal possédé par Satan.

      • Watson

        @Emmanuel, concernant les musulmans, et les autres personnes d’ailleurs qui ne reconnaisse pas Jésus comme le Christ , on ne peut être aussi affirmatif que toi, tu dis « que pour cela, le Père les sauvera »
        Bibliquement il n’y a que la foi en Jésus qui sauve : Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Marc 16:16

        Et celui qui est condamné va dans l’étang de feu, dans ce qu’on appelle communément l’enfer et ceci éternellement.
        – « Apocalypse 20:15 Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. »
        – « Apocalypse 21:8 Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. »
        – « Apocalypse 20:10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. »
        – « Apocalypse 20:14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. »

        Que dire encore de ce passage : Jude 1:5-7 « Je veux vous rappeler, à vous qui savez fort bien toutes ces choses, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple et l’avoir tiré du pays d’Égypte, fit ensuite périr les incrédules ; qu’il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n’ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure ; que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l’impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel. »
        On comprends bien que « le feu éternel » dont il est question ici n’est pas celui qui détruisis ces 2 villes.

        Il existe une «punition éternelle», une «damnation éternelle» comme l’admet également le Concil de trente d’ailleurs avec une nuance sur le type de péchés (gros ou petit) je te l’accorde, mais on va polémiquer sur « Existe t il réellement des petits péchés (tout mignons) et des GROS (pas beau, beurk !) ?
        Je disais cela juste pour affirmer que ce n’est pas si facile de dire « le Père les sauvera… »

        Par contre bibliquement on peu dire que nous serons tous jugé d’après ce que l’on aura reçu :
        – Pour les croyant (en jésus), voir la parabole des talents Mathieu 25 14-30 avec ce dernier verset « Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
        – Celui qui n’a pas la foi en Jésus , Dieu le jugera d’une façon particulière : « Romains 2: 14-16 Quand les païens, qui n’ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n’ont point la loi, une loi pour eux-mêmes ; ils montrent que l’œuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s’accusant ou se défendant tour à tour. C’est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus Christ les actions secrètes des hommes. »

    • Ragnar Lodbrok

      Plus de deux heures d’écoute d’une vidéo qui vient d’un site violemment anti catholique, je laisse aux autres le « plaisir » de la regarder.
      Pour ma part, je m’abstiendrais!

      • Emmanuelle

        J’ai moi-même eu une conversation écrite avec Monsieur Pierre Gilbert. Je lui avais écris pour rétablir ses dires par rapport aux positions de l’église catholique, lui précisant que l’église conciliaire est une chose, mais qu’il existe aussi l’église catholique tradi qui n’a pas la même position. Je me suis heurtée à un mur, où il m’a litterralement balancer des versets « à la figure » comme on enverrait des baffes m’accusant d’hérésie coupable et d’ignorance caractérisée des écritures. Il parait d’après lui que je hais la Vérité. Je ne suis donc pas prête de visionner ses vidéos non plus !
        Emmanuelle

  8. petrol

    Emmanuelle, vous vous rendez compte de ce que vous écrivez :
    J’aurais plutôt tendance à dire qu’ils obéissent sincèrement à leur créateur, voire sont prêt au martyr pour Dieu, et que pour cela, le Père les sauvera (puisqu’il existe le baptême du sang et le baptême du désir).

    Vous parlez des musulmans là ! Si vous voulez qu’ils soient sauvés ils doivent se convertir et abandonner leur religion.

    Jésus a dit : je suis le chemin la vérité et la vie, nul ne vient au père que par moi.
    C’est tout de même assez clair.

    Dans le coran Jésus est rabaissé au rang de prophète, inférieur même à mahomet. Ils disent bien : Allah est le seul dieu et mahomet est son prophète, pas Jésus. Ils nient sa mort, comme les juifs.
    C’est pas parce qu’ils sont sincères dans leur religion qu’ils méritent « le bon dieu sans confession ». Ils sont tout de même au courant de la Bible, mais choisissent de l’ignorer au profit de leur religion.

    En disant cela vous annulez l’évangélisation depuis les apôtres jusqu’à aujourd’hui. Je suis convaincu que parmi les grecs, les romains, les juifs etc.. il y avait des gens sincère dans leur religion, pourtant les apôtre n’ont pas hésité à leur parler du Christ.

    Vous rejetez Vatican 2, mais finalement excusez les musulmans, Jean Paul 2 a embrassé le coran !

    Excusez mais on s’en fout de leur sincérité, de leur gentillesse humaine, si vous voulez qu’ils soient sauvés alors qu’il viennent au christ. Parlez leur du sacrifice de Jésus, emmenez les à la messe.

    Votre église déclare hérétique les proptestants, les anglican et je pense même les orthodoxes, et vous excusez les musulmans.

    Vous savez ce qui va leur arriver s’ils quittent l’islam ?
    – Coran sourate 4 verset 137: Ceux qui, après avoir cru, renient leur foi, puis la retrouvent pour la perdre à nouveau et s’enfermer dans l’impiété, Dieu ne leur pardonnera jamais ni ne les remettra dans la bonne voie.
    – Coran sourate 3 verset 90: Mais pour ceux qui, après avoir cru, renient leur foi et se complaisent dans leur impiété, jamais leur repentir ne sera accepté. Ce sont ceux-là les vrais égarés.
    – Hadith d’après Ikrima:
    Le prophète a dit: « celui qui quitte sa religion, tuez le! ».

    Remarquez c’est ce qui est arrivé aux protestants …

    Désolé, mais ça me fait bondir.

    • Ragnar Lodbrok

      Vous avez le droit de bondir………surtout si je suis d’accord avec vous!
      Je pense aussi que beaucoup de musulmans seront sauvés, mais à condition qu’il rejette Mahomet et se convertissent à Jésus.
      Ceci dit, on peut penser que Jésus laisse toujours à chacun au moins une chance de venir à Lui.
      A chacun de saisir sa chance, mais qui la rejettera ne sera pas sauvé.
      Et là ou je rejoins Emmanuelle, c’est quand elle parle du baptême de sang.
      Dans les temps qui viennent, les musulmans les vrais seront dans le collimateur de nos ennemis:
      Voir à ce sujet:

      Ils seront dans le collimateur au même titre que les vrais chrétiens. Dans le temps de guerres, révolutions et martyrs, les conversions seront nombreuses, et c’est de notre devoir de prier particulièrement pour eux, comme pour l’unité des chrétiens en général et l’unité de tout le troupeau en particulier: musulmans, bouddhistes, agnostiques, athées et les pires ennemis, gnostiques, ésotériques etc..etc..etc…

      • petrol

        oui ils vont se faire taper très fort sur la tête.
        mais parce l’islam est une « belle » religion, mais à cause de leur haine des juifs et de l’Amérique. Je parle pas des « vendus » comme l’Arabie saoudite et le Qatar.
        Comme c’est une religion qui ne vient pas de Dieu, toutes leur prophéties sont fausses.

      • Emmanuelle

        @Petrol
        Je comprends que mes propos vous fasse bondir. Aussi, je tiens à m’expliquer plus longuement.
        Je n’excuse pas les musulmans. Ils ont, comme vous le dites, renié le Christ. ça n’est donc pas leur religion qui va les sauver. L’image que Mahomet a donné du Père et surtout de Jésus est une image mensongère. Vous avez raison de souligner que leur gentillesse et leur sincérité n’aura pas d’incidence sur leur salut.

        Ce qui me donne la tendance à penser qu’ils vont tout de même être sauvés par le Père est la phrase :
        Jésus a dit : je suis le chemin la vérité et la vie, nul ne vient au père que par moi.
        Et quand Jésus dit par moi, il y a de suite la croix. C’est la souffrance de Jésus qui sauve. Et je pense justement que les musulmans vont être associés à la croix par le martyr.
        Ragnar Lodbrock a parfaitement choisi la vidéo, c’est exactement à ça que je pense. : que les musulmans vont bientôt connaitre la plus grande boucherie de leur histoire, ils vont être immolés.
        A défaut de comprendre le martyr de Jésus, ou d’en avoir reçu les enseignements, ils vont le vivre dans leur chair. Ils vont acheter le prix de leur âmes au prix fort, celui de leur sang.
        ça n’est pas Mahomet qui va les sauver, mais leurs souffrances au martyr, la Croix du Christ imprimée dans leur propre chair.
        Emmanuelle

        • Watson

          @Emanuelle vous dites « C’est la souffrance de Jésus qui sauve », vous avez vu ça où dans la bible ?
          C’est le fait de croire que Jésus soit mort et ressuscité qui sauve ! Bibliquement en tout cas !

    • geocedille

      Jesus a aussi expliqué que l’aimer c’est suivre ses enseignements. Aussi , il y a un veritable souci avec les musulmans, qui ne considerent pas les évangiles comme fidèles aux événements de l’époque (à part les Alévis qui sont des chrétiens islamisés). Comment peuvent-ils se conformer a ses commandements?

      • Ragnar Lodbrok

        « Comment peuvent-ils se conformer a ses commandements? »
        Quand ils verront que Allah ne peut rien pour eux!
        Par la souffrance qu’ils endureront.
        Et aussi par l’exemple qu’ils auront des vrais chrétiens! A ce moment là ils s’intéresseront à l’Évangile.

      • Watson

        Si l’on considère un purgatoire, alors les infidèles ont une chance de s’en sortir, d’où je pense l’idée émise par Emmanuel « le Père les sauvera », car dans ce cas le musulman aura le temps de se purifier, et de reconnaître jésus comme son sauveur.

        « Pour la théologie catholique romaine, l’existence du purgatoire est une « vérité de Foi ». C’est un processus de purification de l’âme après la mort qui suit le jugement particulier. Presque tout le monde y passerait avant d’entrer au Ciel, faute de s’être préoccupé de réparer les dommages causés de son vivant. » (wikipédia)

        • geocedille

          Et pour la theologie grecque le purgatoire n’est qu’un sun simple théologoumenon, une spéculation théologique non clairement attestée de façon scripturale. Vaux mieux pas qu’ils comptent dessus!

  9. Emmanuelle

    @Watson
    « @Emanuelle vous dites « C’est la souffrance de Jésus qui sauve », vous avez vu ça où dans la bible ?
    C’est le fait de croire que Jésus soit mort et ressuscité qui sauve ! Bibliquement en tout cas ! »

    Jésus a dit :
    Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour, et qu’il me suive ». Évangile selon saint Luc 9,22-25.
    Emmanuelle

    • Watson

      @Emanuelle
      Je suis d’accord avec vous (et la bible) sur le fait de prendre sa croix, mais comprenez bien que que premièrement on décide d’accepter jésus (ou pas ) et que seulement ensuite on le suit (avec sa croix).

      Il y un ordre c’est d’abord la Repentance , c’est à dire la confession de ses péchés (demander pardon à Dieu et accepter Jésus dans sa vie) et ensuite la conversion, c’est à dire changer de vie et donc LE suivre.
      Voici bibliquement ces 2 étapes : Actes 3:19 Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés

      Ce salut nous l’avons reçu par grâce, car c’est par grâce que nous sommes sauvés, sans omette les commandements de jésus, comme nous l’a rappelé geocedille « Jésus a aussi expliqué que l’aimer c’est suivre ses enseignements. »
      2 citations de La Bible pour argumenter et compléter mes propos et celui de geocedille :
      – Ephésiens 2:8 Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
      – Tite 2 :11-14 Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres.

      La Bible nous dit que ce ne sont pas nos œuvres ou nos souffrances qui nous sauvent, donc je ne vois pas pourquoi vous parlez d’une autre voie au salut, sauf ci celle ci n’est pas biblique bien sûr.

      • Ragnar Lodbrok

        Watson,
        Sans vouloir être méchant ou agressif, vous êtes parfois difficile à suivre.
        Vous dites:
         » Je suis d’accord avec vous (et la bible) sur le fait de prendre sa croix, mais comprenez bien que que premièrement on décide d’accepter jésus (ou pas ) et que seulement ensuite on le suit (avec sa croix). »
        Qui pourrait prendre sa croix sans avoir avant accepter Jésus? Cela ne se peut pas!

        « Il y un ordre c’est d’abord la Repentance , c’est à dire la confession de ses péchés (demander pardon à Dieu et accepter Jésus dans sa vie) et ensuite la conversion, c’est à dire changer de vie et donc LE suivre.
        Voici bibliquement ces 2 étapes : Actes 3:19 Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés »
        Personne n’affirme le contraire.

        « La Bible nous dit que ce ne sont pas nos œuvres ou nos souffrances qui nous sauvent, donc je ne vois pas pourquoi vous parlez d’une autre voie au salut, sauf ci celle ci n’est pas biblique bien sûr. »
        L’évangile dit: « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour, et qu’il me suive ». Évangile selon saint Luc 9,22-25. »
        Peut-on être sauvé sans Le suivre?
        Peut-on porter sa croix sans souffrance?

        Si on est d’abord sauvé par la grâce, c’est une évidence, et que cette grâce ne vient que de Dieu, c’est une autre évidence, mais cela ne suffit pas, c’est juste le premier pas, il faut aussi le suivre et porter sa croix! et porter sa croix à mon avis, et d’après mon expérience, cela ne se fait pas sans souffrance.
        Ceci dit et sans plaisanter, si vous avez un truc pour porter sa croix sans souffrance, je vous assure que je suis preneur surtout en ce moment.
        Il est vrai que si on se consume d’Amour pour Jésus, la souffrance doit être beaucoup plus supportable, à l’exemple des martyrs qui se laissent bruler, déchiqueter etc etc sans broncher.
        Mais j’avoue, que, malheureusement je n’en suis pas encore à ce stade.
        Dieu me pardonne!

        • Watson

          Mon explication etait là juste pour dénoncer cette hérésie d emanuelle : « c est la souffrance qui sauve ». Et également son explication farfelue sur le baptême du sang des martyrs musulmans…non biblique .

  10. raffaele de filippo

    Pape Eugène 4, Concile de Florence, «Cantate Domino», 1441, ex-cathedra:
    « Elle [ la Sainte Eglise romaine ] croit fermement, professe et prêche qu’ ‘aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l’Eglise catholique’, non seulement païens mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques ne peuvent devenir participants à la vie éternelle, mais iront ‘dans le feu éternel qui est préparé pour le diable et ses anges’ à moins qu’avant la fin de leur vie ils ne lui aient été agrégés [ attachés ] ; elle professe aussi que l’unité du corps de l’Eglise a un tel pouvoir que les sacrements de l’Eglise n’ont d’utilité en vue du salut que pour ceux qui demeurent en elle, pour eux seuls jeûnes, aumônes et tous les autres devoirs de la piété et exercices de la milice chrétienne enfantent les récompenses éternelles, et que ‘personne ne peut être sauvé, si grandes que soient ses aumônes, même s’il verse son sang pour le nom du Christ, s’il n’est pas demeuré dans le sein et dans l’unité de l’Eglise catholique. » http://www.la-foi.fr

    • geocedille

      En 1441 catholique avec un c minuscule ne signifie pas encore Catholique avec un C majuscule.
      Le concile oeucumenique de Florence regroupe les églises grecques et romaines justement pour reformer l’union de l’eglise.

    • Emmanuelle

      Monsieur Raffaele de filippo, j’écoute vos propos avec grande attention, toutes vos interventions étant toujours d’une grande sagesse.

      J’avoue être très secouée par ce texte du Pape Eugène 4, mes connaissances s’arrêtant à Monseigneur Lefèbvre qui a dit dans sa lettre ouverte aux chrétiens perplexes :
      « Cela veut-il dire qu’aucun protestant, aucun musulman, aucun bouddhiste, aucun animiste ne sera sauvé ? Non, et c’est une deuxième erreur de le penser. Ceux qui crient à l’intolérance en entendant la formule de saint Cyprien « Hors de l’Eglise point de salut » rejettent le Credo : » Je reconnais un seul baptême pour la rémission des péchés » et sont insuffisamment instruits de ce qu’est le baptême. Il y a trois façons de le recevoir : le baptême de l’eau, le baptême du sang (c’est celui des martyrs ayant confessé leur foi alors qu’ils étaient encore catéchumènes) et le baptême de désir.

      Le baptême de désir peut être explicite. Bien des fois, en Afrique, nous entendions un de nos catéchumènes nous dire : « Mon père, baptisez-moi tout de suite, car si je mourais avant votre prochain passage, j’irais en enfer. » Nous lui répondions : « Non ; si vous n’avez pas de péché mortel sur la conscience et si vous avez le désir du baptême, vous en avez déjà la grâce en vous. »

      Telle est la doctrine de l’Eglise, qui reconnaît aussi le baptême de désir implicite. Il réside dans l’acte de faire la volonté de Dieu. Dieu connaît toutes les âmes et il sait par conséquent que dans les milieux protestants, musulmans, bouddhistes et dans toute l’humanité, il y a des âmes de bonne volonté. Elles reçoivent la grâce du baptême sans le savoir, mais d’une manière effective. Par là même elles rejoignent l’Eglise.
      Mais l’erreur consiste à penser qu’elles se sauvent par leur religion. Elles se sauvent dans leur religion mais non par elle. On ne se sauve pas par l’islam ou par le shintoïsme. Il n’y a pas d’Eglise bouddhiste au ciel, ni d’Eglise protestante. Ce sont des choses qui peuvent paraître dures à entendre, mais la vérité est là. Ce n’est pas moi qui ai fondé l’Eglise, c’est Notre-Seigneur, c’est le Fils de Dieu. Nous sommes obligés, nous, prêtres, de dire la vérité. »

      Car alors, l’effroi me prend que extrêment très peu de personnes seraient sauvées.
      Emmanuelle

      • Ragnar Lodbrok

        Ne soyez pas effrayée, Emmanuelle.
        Quelque soit le nombre de damnés ou de sauvés, le juge c’est Dieu.
        Le seul juge au monde qui ne se trompe jamais, qui est aussi juste que miséricordieux.
        Nous n’avons pas à pleurer sur les damnés, juste à se prémunir de cette damnation.
        Cela peut paraitre difficile, et cela l’est certainement si on n’a pas la Foi ou une Foi incertaine!
        Qui a dit:
        Celui qui prie tous les jours se sauve, celui qui ne prie pas se damne?
        Cela me parait évident, le reste, pour moi qui ne suis ni théologien ni même savant m’importe peu.
        L’enfer est certainement bourré de théologiens, à commencé par ceux qui disent qu’il n’existe pas ou bien qu’il est vide!
        Pour vous rassurer lisez donc le petit livret du Père Philippe de la Trinité aux Éditions du Parvis « La doctrine de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus sur le purgatoire.

        • Emmanuelle

          Je vais lire votre petit livret Ragnar Lodbrok, aillant effectivement bien besoin d’être rassurée, surtout par ma petite Thérèse qui a tant fait pour moi…
          J’avoue être mal depuis la lecture du texte du Pape Eugène 4.
          ça serait si affreux !
          Merci Ragnar

    • petrol

      J’ai bien ri
      Ça commençai bien, mais le final, la dernière phrase fait rire. Il a sûrement dit ça pour détendre l’atmosphère.
      Comme quoi les papes même ex-cathedra font de l’humour.

      C’est pas un homme qui décidera de celui qui sera sauvé.

  11. raffaele de filippo

    Pape Léon 10, Concile de Latran 5, Session 11, 19 décembre 1516, ex-cathedra:
    « Il n’existe en effet qu’une seule Eglise universelle incluant réguliers et séculiers, prélats et sujets, exempts et non exempts, hors de laquelle personne n’est sauvé, et pour tous il n’existe qu’un seul Seigneur et une seule foi. » [6]
    Pape Pie 4, Concile de Trente, Iniunctum nobis, 13 novembre 1565, ex-cathedra: « Cette vraie foi catholique, hors de laquelle personne ne peut être sauvé, que je professe présentement de plein gré et que je tiens sincèrement… » [7]
    Pape Benoît 14, Nuper Ad nos, 16 Mars 1743, Profession de Foi: « Cette foi de l’Église catholique, sans laquelle nul ne peut être sauvé, et qui de mon plein gré je professe et tient vraiment… » [8]
    Pape Pie 9, Concile Vatican 1, Session 2, Profession de Foi, 1870, ex-cathedra: « Cette vraie foi catholique, hors de laquelle personne ne peut être sauvé, que je professe présentement de plein gré et que je tiens sincèrement… » [9 http://www.la-foi.fr

    • petrol

      Pourquoi ça me fait penser à ça :

      – Coran sourate 4 verset 137: Ceux qui, après avoir cru, renient leur foi, puis la retrouvent pour la perdre à nouveau et s’enfermer dans l’impiété, Dieu ne leur pardonnera jamais ni ne les remettra dans la bonne voie.
      – Coran sourate 3 verset 90: Mais pour ceux qui, après avoir cru, renient leur foi et se complaisent dans leur impiété, jamais leur repentir ne sera accepté. Ce sont ceux-là les vrais égarés.
      – Hadith d’après Ikrima:
      Le prophète a dit: « celui qui quitte sa religion, tuez le! ».

  12. LovingAtom

    Alors on attend que le ciel nous tombe sur la tête ?

    Personnellement, ma période de vie depuis 2008 s’est particulièrement assombrie (disparation de proches, dépression,fatalisme…) maintenant je retrouve un équilibre depuis 3 ans grâce à la méditation et au Chi Kung.

    Pour moi, nous sommes responsables de ce que nous vivons, nos cerveaux sont comme des générateurs de mondes,
    à mon plus grand regret la plupart ne sont ouverts qu’ aux désirs de l’Ego,des plaisirs , du moindre effort, de l’entertainment…
    Quand je me suis ramassé ma dépression, j’ai péniblement exploré les recoins obscurs de mon esprit et presque naturellement, j’ai compris que la vie n’était un film à hollywoodienne, j’ai vu tous mes conditionnements de jeune trop pressé d’arriver quelque part avant même d’avoir appris à débuter… La vie est simple, sans artifices, sans effets spectaculaires, j’aime la notion de la vie au quotidien, où l’on apprend à accepter ce qui arrive sans résistance. Il n’y a rien d’autres que l’Eternel Présent, le livre de Ekhart Tolle est très inspirant je trouve, pour se libérer de tous nos conditionnements et vivre sans le filtrage envahissant du mental.

    Si chacune de nous, trouve au niveau de sa vie un équilibre, une harmonie qui rayonne dans tout son entourage, alors là, on se fait du bien et on fait du bien à notre environnement.

    Nous ne sommes pas des êtres de chair et de sang, bien plus que ça, nous sommes des être illimités qui faisons l’expérience de la limitation. Des Etres de Lumière.
    Alors oui, on s’en prend plein la gueule, ça peut tourner au tragique chez certains, mais l’idée globale est de secouer l’Humanité entière pour qu’elle s’éveille enfin de son long sommeil matérialiste et nombriliste.

    Et je crois qu’on ne devrait pas donner trop d’importance à cette énergie négative, à quoi bon gaspiller notre énergie sur des choses incontrôlables, si dans 10 m une météorite s’écrase dans ma maison et que je meure, alors bon, game over, j’aurais vécu ma vie tranquillement 😄

    L’idée de Satan, pour moi, c’est la somme de toute l’inconscience humaine,comme un égrégore malsain et incontrôlable.
    Le transhumanisme me parait diabolique avec cette idée de fusionner l’esprit humain avec une interface ethnologique…
    LE plus important, c’est de vivre avec conscience chaque instant, de vivre pour servir ses proches et améliorer sa condition.
    J’accueille avec beaucoup de bonheur les instants qui viennent, car ils m’apprennent mieux qui je suis et nous sommes tous là pour apprendre.

    Nous avons le choix.

  13. LovingAtom

    Sorry pour la coquille :

    « Le transhumanisme me parait diabolique avec cette idée de fusionner l’esprit humain avec une interface TECHNOLOGIQUE… »

    • Emmanuelle

      Vous avez souffert, et vous cherchez le bonheur. Et vous avez raison.
      Le bonheur sur cette terre est important, et nous le recherchons tous.
      Mais je Christ nous propose un bonheur bien plus grand, plus parfait.
      Le bonheur que propose le Christ est un bonheur qui n’est pas de ce monde, car son Amour n’est pas de ce monde.
      Nous ne sommes pas le fruit de nos pensées, car, sinon, à l’heure actuelle, je serais belle et mince…
      Nous sommes où Dieu nous a mis.
      Les personnes de ce monde n’ont pas voulu de l’Amour du Père.
      Bien au contraire, beaucoup ont même décidé de le détruire.
      Notre pensée chrétienne n’est pas centrée sur les catastrophes à venir mais sur Son retour.
      Notre pensée est faite de l’espoir dans un bonheur surnaturel.
      Si nous avions un égrégore (bien que ce terme ne veuille rien dire pour une chrétien), se serait celui de la rencontre avec l’Amour.
      Emmanuelle

    • Emmanuelle

      Le propos du blog de Monsieur Dalencourt, n’est pas de nous faire peur avec les catastrophes annoncées, mais de nous permettre de nous positionner par rapport aux prophéties annoncées dans nos Ecritures, que nous ayions la possibilité de nous repérer.
      En effet, il est dit que Satan va se présenter en ange de lumière afin de singer l’Amour du Père, et ceci dans une période vulnérable. Ceci aboutira à une « religion » mondiale, qui a l’odeur de l’amour, mais qui n’en n’est pas.
      Notre peur n’est pas celle des catastrophes, mais de nous tromper d’amour.

  14. Renaud

    De temps à autre je viens sur ce blog: le Grand Réveil.

    Étant croyant moi-même, un peu plus par la raison que par la foi, l’on trouve dans ce blog des échos des états d’âme de mes contemporains. En effet, si nous avons tous, sans exception, nos propres conditionnements, ces derniers sont comme les « marches d’escalier » de notre cheminement spirituel. Ces conditionnements sont des contitionnements biologiques, culrurels, spirituels, etc. Ainsi, jusqu’à plus ample informé, nous n’avons pas choisi notre époque, notre date de naissance, notre genre marculin ou féminin, nos parents, nos gènes, notre milieu familial, etc., etc.

    Ainsi, entre autres choses et dans la mesure du possible, j’attache toujours une certaine importance aux dires, quelqu’ils soient, de ceux qui sont dans mon environnement, y compris par internet. Bien sûr, par manque de capacité et souvent de temps ayant des priorités, je ne peux tout lire et tout examiner et il se peut que mon propos ait déjà eu des réponses, ou des échos, dans tous les commentaires ci-dessus que, hélas, je ne peux fouiller dans tous les détails.

    Ainsi il y a toujours cette dimension de notre – perception – qui nous échappe le plus souvent, mais qui nous impressionne et nous « écrase » sans qu’on y porte la moindre attention semble-t-il. Un monde se globalisant à une vitesse effrénée constitue une caisse de résonnance d’une ampleur et d’une intensité encore jamais atteintes, mais la clarification du sens de la Vie et de l’essentiel n’en est pas augmentée pour autant… Sur le plan purement naturel, l’interdépendance ici bas a toujours existé, mais cette interdépendance n’était pas vécue, consciemment ou inconsciemment d’ailleurs, comme une – dépendance -. Or, l’interdépendance au point où elle se développe de nos jours devient une – dépendance – tout court, et cette dépendance-là ne s’annonce jamais comme telle. À présent, l’interdépendance devient littéralement écrasante au point de nous angoisser et de nous faire perdre le sens des réalités. Mais les réalités nous rattrapent toujours… Certes, il existe le phénomène de la mondialisation objective liée aux développements techniques et technologiques. Mais ce sont surtout les effets du mondialisme qui nous oppressent, car il faut bien noter que la mondialisation ne correspond pas en tout point au mondialisme. Le mondialisme est surtout d’essence idéologique et donc particulièrement dangereux à plus d’un titre. En effet, le capitalisme et le socialo-communisme ont été les prolégomènes historiques quasi interminables de la dictature financière mondialisée car d’essence mondialiste, une dictature qui, via les banques (surtout les plus grandes banques) nous atteint maintenant de plein fouet. Mais, nous avons été fortement chlorophormés par la démocratie politique jusqu’à la saturation et jusqu’à la nausée, masquant ainsi complètement l’absence totale de démocratie économique… Nous voici donc atteints de plein fouet, disons pour faire court, par une crise majeure de nature eschatologique. Tous ces avatars historiques et d’actualité sont sortis tout droit de nos cerveaux d’humains et non pas de Dieu.

    Mais pour ne pas être trop long, je voudrais simplement faire allusion à notre attitude dont la – fragilité – est croissante à mesure que les communications en continu nous atteignent à un degré tel que nous ne pouvons pas faire de tri. Non pas que les informations en continu soient une bonne chose ou une mauvaise chose en soi, mais cela peut avoir, et a, des effets secondaires très dommageables à notre entendement.

    Je cite souvent l’exemple ci-dessous de l’éruption cataclysmique de volcan Krakatoa (ou Krakatau selon les orthographes) situé en Indonésie, non loin de Djakarta (voir les trois liens ci-dessous). Si une telle éruption devait avoir lieu aujourd’hui, et bien on peut parier sans se tromper beaucoup que, moins de 24 heures après, le monde entier croirait que c’est vraiment la fin du monde… Or, en 1883, il n’en fut rien. Pour cataclysmique que fut cette éruption de août 1883 (sauf erreur, la plus importante du monde dans l’histoire connue de la volcanologie) avec tous ses effets postéruptifs dans l’environnement mondial, le monde entier a continué de tourner sans aucun effet majeur. Seuls, après coup et durant les 6 à 7 ans qui ont suivis l’éruption, les moyennes des rendements agricoles ont baissé variablement selon les régions du globe à cause de l’absorbtion d’une partie du rayonnement solaire due à la masse de matière dispersées dans l’atmosphère mondiale sous forme de très fine particules restées longtemps en suspension, ce qui ne fut pas sans inconvénients, mais très loin de ce qu’on pourrait s’immaginer aujourd’hui avec 7 milliards d’habitants dont plus ou moins la moitié sont maintenant bourrés de technologie numérique.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ruption_du_Krakatoa_en_1883

    http://www.lave-volcans.com/fiches_science_6.html

    http://www.dinosoria.com/krakatoa.htm

    Renaud

  15. Petros

    @raffaele de filippo : merci pour vos interventions. Du coup j’aimerais avoir votre avis, faisant un peu suite au débat que vous aviez eu avec dalencourt il y a quelques temps. Il faut être dans l’Eglise Catholique pour être sauvé. Mais vue la situation actuelle, surtout après Vatican II, de l’Eglise Catholique qui n’est plus vraiment catholique (enfin, vous m’avez compris), que penser de ces déclarations provenant d’une époque où il n’y avait pas un tel paradoxe ? Pour poser la question différemment : à la lettre, il vaudrait mieux être conciliaire (et dire par exemple que toutes les religions se valent) qu’un « hérétique » parce que sédévacantiste (alors que la foi est plus « correcte ») ?
    Ca n’est plus aussi blanc ou noir qu’à l’époque car le mal s’est infiltré dans l’Eglise…

    @Emmanuelle : beaucoup de damnés… Personnellement mon « choc » (je ne saurais l’expliquer) je l’ai eu grâce à Jacinta Marto et à son récit des apparitions. Et l’enfer ne fait pas envie !
    Moi aussi, ma plus grande peur c’est de me faire avoir par l’ennemi en pensant qu’il s’agisse de Jésus ou vice versa ne pas reconnaître le vrai Seigneur car j’aurais peur de me tromper…

    @Ragnar Lodbrok : j’essaye de me préparer psychologiquement à la possibilité de mourir en martyr (si c’est Sa volonté), mais c’est clair que le « sans broncher » je n’y suis pas encore non plus… 🙂

    • Watson

      @Petros  » j’aurais peur de me tromper »
      Pour te rassurer 😉
      Jean 10:27 Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent.
      Jean 10:16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger.

    • geocedille

      Moi il me semble que toutes ces citations parlent bien de l’Eglise catholique et non de l’Eglise Catholique.
      Relisez bien, catholique est un adjectif pas un nom. Je pense que le Vatican a un certain sens du détail dans ce qu’il publie et que le c minuscule n’est pas fortuit.

      • geocedille

        Pour aller plus loin dans cette réflexion, qui manifestement inquiète les traditionalistes comme elle a inquièté jadis les orthodoxes, je pense qu’il faut se référer aux écritures.

        Jean écrit aux 7 églises d’Asie. Déjà il y a multiplicité dans l’unicité ecclésiale. Chose à laquelle les orthodoxes sont habitués (il y a plein d’églises autocéphales : Russe, Serbe, Syrienne, Grecque, Bulgare…) mais qui déroute les Catholique habitués à confondre le catholicisme avec la monarchie papale laquelle n’existe en réalité que depuis le XII e siècle.

        Donc l’église catholique ne signifie pas l’unicité du gouvernement ecclésiastique mais l’unicité de la foi.

        Cela signifie que le Pape n’est ni dépositaire ni garant de la catholicité puisque par nature elle est partagée entre tous les fidèles.

        Jean fait des remarques à chaque église. Il félicite Smyrne pour sa pauvreté et son endurance. Mais il tance Ephèse pour l’amoindrissement de son amour, la menace de lui retirer son chandelier.
        Sardes est imparfaite, et risque la mort spirituelle. Mais cependant à Sardes quelques hommes n’ont pas  »souillé leurs vêtements ; ils marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu’ils en sont dignes. »

        Ainsi il ne s’agit pas d’avoir la carte du bon parti politique pour être élu.

        Jean leur dit : Si vous pensez en votre cœur que la majorité dévie il est préférable de vous comporter selon la pureté de vos sentiments plutôt que de suivre la masse dans ses déviances.

        C’est ce qui s’est passé lors du schisme d’orient : les (futurs) orthodoxes ont sentit que la papauté sortait des rails et les entraînait vers des chemins aventureux. Elle a préféré s’en tenir à sa foi immuable plutôt que de s’en remettre à l’argument d’autorité que le pape mettait en avant (je suis le successeur de Pierre, donc le chef suprême)

        Vous avez fait de même avec Vatican II. Et c’est sans doute plus inconcevable après 800 ans de régime papal de se résoudre à dire que le Vatican se trompe que ce ne le fut pour les églises d’orient, au régime conciliaire.

        Jean nous explique que Dieu ne retire pas son chandelier à une église au premier mot de la Bible compris de travers et à la première impiété.

        Que même si la majorité dévie, la foi des quelques uns qui sont fidèles l’incite à la miséricorde et la patience.

        Et Jean nous dit qu’au jour du Seigneur, il y aura deux chandeliers martyrisés puis ressuscités aux yeux de l’humanité toute entière, Élie et Enoch.

        Ayez donc confiance en la miséricorde divine. La catholicité c’est Jésus qui l’a définie il y a longtemps.
        Ni le Pape, ni même les Conciles Oeucuménique lesquels ne font que la rechercher à tâtons avec les moyens limités des hommes et en esperant le secours de l’Esprit Saint.

        • geocedille

          Quand je dis Jean dit ceci, cela aux églises, il faut entendre Jean transmet le message qui lui est révélé. Ce n’est pas Jean qui juge…

  16. raffaele de filippo

    Révélation Divine/Dogme = la vérité de Jésus-Christ est l’enseignement de la Révélation Divine. L’Eglise Catholique enseigne que les deux sources de la Révélation Divine sont l’Ecriture Sacrée et la Tradition Sacrée ; leur contenu réel est déterminé par le Magistère de l’Eglise Catholique. La Révélation divine finit avec la mort du dernier apôtre. Le Dogme est inchangeable. Quand un pape définit un dogme, il ne rend pas un Dogme vrai à partir de ce fait seul, mais déclare plutôt solennellement sans errer ce qui a toujours été vrai depuis la mort du dernier apôtre. Les Dogmes doivent être crus comme l’Eglise « les a par le passé déclaré, » sans aucune récession de cette signification pour arriver à «une compréhension plus profonde».
    Pape Pie 9, Concile Vatican 1, sess. 3, chap. 4 La foi et la raison, 1870, ex-cathedra:
    «En conséquence, le sens des dogmes sacrés qui doit être conservé à perpétuité est celui que notre Mère la sainte Eglise a présenté une fois pour toutes et jamais il n’est loisible de s’en écarter sous le prétexte ou au nom d’une compréhension plus poussée. » [2]
    Pape Pie 9, Concile Vatican 1, sess. 3, chap. 4, Canon 3:
    «Si quelqu’un dit qu’il est possible que les dogmes proposés par l’Eglise se voient donner parfois, par suite du progrès de la science, un sens différent de celui que l’Eglise a compris et comprend encore, qu’il soit anathème »[3]

    Pape saint Grégoire le Grand, cité dans Summo lugiter Studio, 590-604:
    «La sainte Église universelle enseigne qu’il n’est pas possible d’adorer vraiment Dieu sauf en Elle, et affirme que tous ceux qui sont en dehors ne seront pas sauvés. »[ http://www.la-foi.fr

      • geocedille

        Je viens d’y lire le texte à propos de la conversion de la Russie et je trouve des circonvolution hallucinantes pour expliquer pourquoi le Russie se serait convertie sans se convertir.

        Inutile de chercher midi à 14h. Les faits historiques sont la : l’URSS athée à laissé place à la Sainte Russie orthodoxe et catholique. Il y a eu conversion, comme promis à Fatima. Il faut juste enlever le C majuscule de Catholique pour comprendre que la Vierge ne parle pas d’une soumission au Pape (pour quoi faire vu que le Vatican est noyauté?) mais un retour à la foi chrétienne, retour massif et puissant.

        • Renaud www.versdemain.org

          Pour la conversion, il faudrait désornais remplacer: la Russie (alors ex-Urss) par: États-Unis d’Amérique (l’Angleterre faisant partie de l’ensemble), car la stratégie étatsunienne est vraiment diabolique dans le monde. La stratégie étatsunienne se révèle, spécialement antichrétienne, en particulier anticatholique dans les faits et ses effets calamiteux. Par exemple, le sort des chrétiens empire sans cesse au Moyen-Orient élargi à mesure que les services spéciaux occidentaux, en particulier étatsuniens et israëliens, font tout pour saper et détruire l’Islam. Résultat, cela fabrique des islamistes à tire-larigot. À noter que, surtout depuis un siècle, cette stratégie étatsunienne qui se confond avec l’histoire du dollar-us a pour point de repère la formation en décembre 1913 de la Federal-Reserve qui est la Banque Centrale des États-Unis (elle est une banque privée et non publique) et ce, pour 99 ans (depuis 2012 qu’en est-il? pour le moment le dollar reste une monnaie mondiale… qui peut contrôler le monde) ceci a pour objectif de détruire dans le monde la spécificité des pays et des sociétés qui ne correspondent pas aux normes « démocratiques et libérales », que cette stratégie nord-américaine impose partout sans le déclarer ouvertement, et qui effectue donc un vrai travail de sape détruisant les civilisations, les cultures et les religions par la centralisation capitaliste ce que les siècles avaient édifié. Il y a là la réalisation des principes fabiens (de la Société fabienne) de la révolution par le « haut » (la révolution par en bas peut déraper et échapper aux instigateurs) pour réaliser le socialisme mondial (car mondialisé) avec les moyens du capitalisme financier…
          Ceci dit, à mon humble avis, l’ -islamisme- mis à part, si l’Islam reste un adversaire du christianisme, il est clairement un adversaire extérieur et l’on peut le considérer comme tel, ainsi les rapports avec lui s’en trouver facilités, voire pacifiés(?). Tandis que le protestantisme, qui est un chemin vers la sécularisation et la révolution, est un traumatisme interne au christianisme. La pensée protestante, partout répandue sous diverses formes, effectue son travail de sape depuis l’intérieur du christianisme, ce qui est davantage préoccupant.
          D’ailleurs, l’actualité parle d’elle-même.

          Renaud

        • geocedille

          je suis tout a fait d’accord Renaud,

          Il y a deux deviations majeures de la chretienté et symetriquement de l’islam qui sont issus du protestantisme US et du Wahabisme saoudien, alliés dans leur travail de sape et de destabilisation de toutes les traditions.

  17. Petros

    @raffaele de filippo en parcourant le site que vous avez conseillé, j’ai un doute horrible qui me traverse : autant pour mon baptême, je suppose que le prêtre ait été ordonné avec le rite traditionnel, autant pour ma confirmation je n’en sais rien et pour mon mariage et le baptême de mes enfants j’ai un doute. Il faudrait tout refaire avec un prêtre ordonné dans le rite traditionnel, histoire d’être certain ?

    • Gaston Desmedt

      « Le baptême n’est pas la purifications des souillures de la chair, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ », selon 1 Pierre 3:21. L’eau du baptême figurait la parole divine. Quand on se plonge dans la parole divine, c’est-à-dire la Bible, et qu’on s’engage à avoir désormais une bonne conscience envers Dieu, en suivant l’enseignement de Jésus et de ses apôtres, Dieu ne tient plus compte des péchés qu’on a pu commettre dans sa vie. C’est l’engagement d’avoir une bonne conscience envers Dieu, qui nous purifie des péchés commis avant cet engagement. Gaston

  18. raffaele de filippo

    Les Etapes pour se Convertir à la Foi Catholique Traditionnelle
    Most Holy Family Monastery
    Les Étapes que doit suivre une personne pour se convertir à la Foi Catholique Traditionnelle sont simples. Toutefois, elles diffèrent légèrement si l’on a reçu ou non le Baptême. Veuillez consulter ce dossier soigneusement.

    Contenu
    • Note que tout le monde doit lire
    • Pour ceux qui n’ont pas reçu le Baptême
    • Pour ceux qui ont reçu le Baptême
    • Pour ceux qui ne sont pas sûrs d’avoir reçu le Baptême

    A lire
    [Note : Après avoir lu en entier la rubrique vous concernant, tout ce que vous aurez besoin pour votre conversion se trouve dans la section ‘CONVERSION’ de ce site internet. Pour les indications de lieux de confession et autres, contactez-nous et nous vous aiderons.] http://www.la-foi.fr

    • Petros

      Oui merci. J’ai lu ça.
      Je crois que Dieu est venu frappé à ma porte il n’y a pas très longtemps et j’ai fait mon travail d’introspection. Je me suis rendu compte que j’étais en train de m’éloigner du chemin, mais maintenant je fais tout pour y remédier. Et d’un point de vue de la Foi, je pense m’être désormais réellement converti.
      Ma question est plus « technique » concernant certains sacrements car je ne suis pas allé vérifier (à l’époque) si le prêtre était ordonné au rite traditionnel ou nouveau (ce qui est probable). Mais j’ai du mal à me dire que je doive par exemple me re-marier à l’église pour « vice de forme » ou refaire baptiser les enfants dans le doute…

      PS : en revanche, désormais, c’est messe traditionnelle en latin et le prêtre m’a semblé strict avec les dogmes traditionnels (fraternité Saint-Pierre)

      • Ragnar Lodbrok

        Vous pouvez faire baptiser vos enfants par n’importe qui à condition qu’il ai la volonté d’administrer ce sacrement et ce n’est pas le prêtre qui vous marie, c’est vous-même qui vous vous marier devant le prêtre
        Donc, techniquement, vous n’avez aucun soucis à vous faire.!

    • Watson

      @raffaele de filippo : Les Étapes pour se Convertir à la Foi Catholique Traditionnelle
      Il me semblais que l’on se convertissait à Jésus…, et pas à des traditions, pratiques et préceptes purement humain.
      C’est justement ce que Dieu condamne : Matthieu 15:6 Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition.

      Esaïe 29:13 Le Seigneur dit : Quand ce peuple s’approche de moi, Il m’honore de la bouche et des lèvres ; Mais son cœur est éloigné de moi, Et la crainte qu’il a de moi n’est qu’un précepte de tradition humaine.

      En plus si c’est plus jésus qui sauve mais une religion alors je comprends l’on peut dire n’importe quoi, je cite : Pape Pie 9, Concile Vatican 1, Session 2, Profession de Foi, 1870, ex-cathedra: « Cette vraie foi catholique, hors de laquelle personne ne peut être sauvé, que je professe présentement de plein gré et que je tiens sincèrement… »

      Attention, la foi catholique, c’est la référence !!! et surtout la bible au second plan, loin derrière…, juste pour faire chrétien….,mais on est pas dupe…, hein c’est vrai vous êtes pas dupe…, rassurez moi ! svp.

      Pour conclure je reprendrais avec ironie  » Monsieur Raffaele de filippo, j’écoute vos propos avec grande attention, toutes vos interventions étant toujours d’une grande sagesse. »

  19. Emmanuelle

    Jugement dernier Evangile selon Saint Matthieu 25 de 34
    « Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde. Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli, nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venu me voir. Alors les justes lui répondront : »Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir, assoiffé et de te désaltérer, étranger et de d’accueillir, nu de te vêtir, malade ou prisonnier et de venir te voir ? » Et le Roi leur fera cette réponse : « En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »

    Moi, c’est ce Christ là qui est venue me chercher.
    Si l’église catholique, de part le texte d’Eugène 4, exclue les justes, les artisans de paix, ceux qui font l’aumône, et même les affligés des Béatitudes, juste parcequ’ils ne font pas partis de l’église conciliaire (l’église tradi étant d’office exclue du salut par le texte d’Eugène 4 puisque schismatique suite à son excommunication par le Pape présumé infaillible), alors, je me suis tout bonnement trompée de religion !
    Emmanuelle

    • Ragnar Lodbrok

      Non non non, Vous ne vous êtes pas trompé de religion!
      C’est juste que nous sommes dans une période de grande confusion.
      Je ne connais pas Most Holy Family Monastery, mais avant de s’affoler je vais fouiller un peu de ce coté là!
      Jusqu’à plus amples informations la FSSPX est très bien et les conciliaires avec les sédévacantistes s’acharnent sur elle pour essayer de « récupérer » ses ouailles!
      Je ne suis pas particulièrement centristes, mais dans l’état actuel des choses la position de la FSSPX me parait tout à fait cohérente et si on juge l’arbre à ses fruits, essayer de me trouver aujourd’hui un arbre meilleur!!!!
      N’oublier jamais la séduction du Malin, il ne porte pas ce nom par hasard.
      Que Dieu nous garde

    • petrol

      @Emmanuelle

      La rigidité des papes vous trouble car éloignée du Christ qui vous a sauvé.

      Vous dites, selon votre tempérament, que vous vous êtes peut être trompée de religion.
      Un coup de colère.
      En fait non, si c’est une religion que vous recherchiez, alors celle-ci en vaut une autre.
      C’est le Christ que vous désirez de tout votre cœur, celui qui vous a contacté et qui vous aime.

      Ephésien 5:21
      Éprouvez toutes choses; retenez ce qui est bon.

      C’est à nous de le faire, et uniquement nous. Personne ne pourra le faire à notre place.

      • Watson

        @petrol @Emmanuelle Ephésien 5:21 Éprouvez toutes choses; retenez ce qui est bon
        D’accord avec vous petrol, d’où l’importance de répondre à ces questions:
        Quel est mon modèle référence permettant d’éprouver toutes choses ?
        Quel est mon étalon de mesure ?
        Si c’est La Bible ça m’étonnerait que l’on conclut « hors de le foi catholique pas de salut… »

  20. Pingback: Nous entrons dans une zone de turbulences | Le Grand Réveil
  21. Pingback: Nous entrons dans une zone de turbulences | Le Blog de la Résistance
  22. Pingback: Nouvel Ordre Mondial: "Nous entrons dans une zone de turbulences"
  23. david

    PAPE EUGENE 4, CONCILE DE FLORENCE, SESS. 8, 22 NOVEMBRE 1439, EX-CATHEDRA: « QUICONQUE VEUT ETRE SAUVE DOIT AVANT TOUT TENIR LA FOI CATHOLIQUE, CAR SI QUELQU’UN NE LA GARDE PAS ENTIERE ET INVIOLEE, SANS NUL DOUTE IL PERIRA, SANS AUCUN DOUTE A SA PERTE ETERNELLE. » LES CONCILES OECUMENIQUES – LES DECRETS , TOME II-1, LES EDITIONS DU CERF, PARIS, 1994 ; PAGE 1129

  24. Pingback: Le piège judéo-reptilien est en train de se refermer sur nous | Héritage Ancestral
  25. Koara

    Stop à l’homophobie, please! C’est pas parce qu’ils essayent de rallier les gays à leur cause que les gays sont forcément démoniaques, mauvais etc, un peu de bon sens et de réflexion, merci! Aussi, je suis spirituel et je sais ce que je dis (j’ai aussi étudier ces êtres et je sais qu’ils sont tout aussi normaux que vous et moi, mais je n’en dirait pas plus), et tout ira bien, ne soyez pas aussi alarmistes et pessimistes, soyez plus positifs et confiant, tout se déroulera correctement jusqu’à la fin car les hauts-esprits veillent et ne laisseront pas ces imbéciles faire n’importe quoi; aussi, en effet, nous nous approchons de la fin, mais pas de la fin du monde, du moins ça ne sera pas la fin du monde pour les gens biens (et spirituels surtout), aussi si vraiment ça part en couilles, nous serons évacués, donc dans tout les cas, ça ira, car grâce à quoi (ou plutôt à qui) vous pensez qu’on a survécus jusqu’à aujourd’hui? Croyez-vous vraiment que la terre n’est pas surveillée, protégée et purifiée continuellement? Nous serions déjà tous mort à cause de la radio-activité, de la pollution et autre si ça n’était pas le cas! Croyez-moi, essayez de vous tourner un peu plus vers l’amour et la paix au lieu de ne voir que ce qui ne va pas, ça n’aidera pas le monde à aller mieux.. la spiritualité, il n’y a que ça de vrai! Amicalement Ps : Mon site préféré > du ciel à la terre.

  26. Baal

    7 ans, qui sont écoulés.Il est temps à présent.J’ai tjrs été et serais tjrs.Le rire de vos sarcasmes m’ennuie, puisque que vous ne constatez que devant les faits, j’exaucerai mes méfaits.pauvres diables!!! citation biblique de l’ancien testament……l’ironie et le sarcasme de ce texte est une vérité , même si le mensonge en est la parole.

  27. marie

    bonjour prenser vous avai predit jesus tous que qui passe des plus de travai des gens qui n ont rien a mange et que les hommes politique fond l inporte quoi merci trop gra moi suis handicaper je v me retrrouver a la rue je demande a dieu de l aide merci

  28. cyril

    Bonjour a tous je viens de lire le sujet et je suis en pleine réflexion personnelle dsl d avance si cela peu choquer ou offenser certains.je suis athée et donc objectif de par ma nature et mon éducation ma question seras simple et expliquer.pourquoi devrais ton subir les actes d un autre si se n est par sacrifices personnelle et non directif? Je comprend les actes de Satan que je ne cautionne évidement pas du tout 😰 mais dieu par contre je ne les comprend pas du tout je veux dire ok il a une sorte de défis de la vie comme un test a échelle planétaire ou chaque être humain doit faire la part des choses et suivre la bonne voix mais avant cela il n’y aurait rien? D une certaine manière on peu penser que tout aurais commencer par dieu et donc finirais logiquement par se dernier en quoi est il alors different de Satan si il faut obligatoirement se ranger du coter du bien pour être sauver et encore une fois subir les actes d une entité supérieur qui ne demande pas notre avis sommes nous si faible…cela reviens a dire que nous sommes des bête qui attende d être amener a l abattoir et que nous louons nos boucher qui eux n’ont pas l air de se préoccuper de notre sort que se soit d un coter ou de l autre malgré les pauvres vie qu ils sont près a sacrifier pour un test ou encore un laisser passer enfin je veux dire par la que la bonté absolue pour moi n est pas envisageable  » c est une création que je m’amuse a tester pour savoir si elle mérite que je l aime??!! »vous me trouver peut être un peu egocentrique non… merci de votre attention peace

    • dalencourt

      Non Cyril, cela veut dire que nous sommes des êtres doués d’une raison et d’une conscience et que Dieu souhaite que nous nous en servions. Si effectivement l’homme n’avait pas le choix entre le bien et le mal, s’il aimait Dieu « sur commande » et sans se poser de question, où serait le mérite et qu’est ce qui le différencierait de l’animal ? Pas grand-chose.
      Comme Dieu nous a donné le libre arbitre, il veut que nous lui rendions par nous-mêmes l’amour qu’il a pour nous, que ce soit un choix volontaire et raisonné. C’est pourquoi il y a le bien et le mal, pour que nous apprenions à les différentier et pour que nous fassions après des choix volontaires.
      Mais faire le choix de Dieu, cela se mérite, il faut passer par un certain nombre d’épreuves, il faut prouver à Dieu que nous l’aimons. Il ne s’agit pas d’un test mais de mériter une récompense à la hauteur des enjeux : la vie éternelle.
      Ce que je vous dit là n’est pas mon opinion mais un petit cours de théologie.

      C’est donc dans la difficulté qu’on progresse et non dans la facilité.
      Les bêtes que l’on mène à l’abattoir comme vous dites, ce sont tous les humains qui ont fait le choix du monde de satan, un monde où effectivement règne le confort matériel, les plaisirs de la chair, la satisfaction de la concupiscence. Le problème c’est que ça, c’est la façade, l’envers du décor est beaucoup moins rigolo. Il n’y a qu’à voir ce qu’a fait satan de la planète en 100 ans de pouvoir quasi absolu. En 100 ans, il a tout bouffé, tout bousillé ce que l’homme avait réussi à préserver en 6000 ans. Et la société d’aujourd’hui, avec son confort matériel, n’est que l’exaltation des péchés capitaux : amour de l’argent, sexe désordonné, jalousie, gourmandise, meurtre, paresse, orgueil, égoïsme, égocentrisme… voilà la société de satan, voilà ce à quoi nous assistons aujourd’hui.
      Nous les croyants savons que ce monde est futile, qu’il passera, qu’il n’est qu’illusion. La foi en Dieu, la prière, la méditation procurent des joies incroyables, la joie de l’âme et de l’esprit. Rejoignez-nous vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s