Sarkozy, futur de Gaulle ?

sarkozy

En mai dernier, j’avais pronostiqué la réélection de Nicolas Sarkozy. Non pas que je sois un de ses partisans, mais parce que je pensais -et je continue à le croire- qu’il n’avait pas terminé son « boulot ». Sarkozy est un haut initié qui sait très bien ce qu’if fait et ce qu’il doit faire.

Je me souviens d’une phrase qui lui avait échappé lors d’une interview sur RTL en janvier 2007, alors qu’il était en pleine campagne électorale : « J’irai jusqu’au bout de la mission qui m’a été confiée« . Le journaliste n’avait pas relevé mais moi, j’ai gravé cette phrase dans ma mémoire.
Quelle mission ? Confiée par qui ?

Quelquefois, sans le vouloir, les hommes politiques laissent échapper des informations codées, occultes devrais-je dire, confirmant qu’il existe une volonté supérieure qui les dépasse et qui les dirige. Dans ce contexte, la démocratie est un pur leurre, puisque le peuple ne peut choisir qu’un candidat affilié au système et adoubé par ses maîtres. Qui sont les mêmes pour les deux candidats face-à-face au second tour. Et quand, par le plus pur hasard, un des deux candidats ne fait pas partie du système, il est immédiatement éjecté ; souvenez-vous du second tour de l’élection de 2002.

Je crois commencer à comprendre : et si la stratégie de Sarkozy s’apparentait à celle du général de Gaulle ?

charismatic_leaderC’est-à-dire : il a quitté le pouvoir après une action politique où il n’a pas été populaire mais efficace, puis après une absence plus ou moins longue de la vie publique, il revient en sauveur et profite de la situation pour changer complètement l’organisation du pays, via notamment une réforme monétaire.

Dans ce contexte, on comprend mieux l’exceptionnelle complaisance des médias en faveur de François Hollande durant la campagne présidentielle de 2012 : il fallait que Sarkozy soit battu, et qui plus est par un imbécile, un incapable notoire.
Poussés par les médias, les gens ont plutôt voté contre Sarkozy que pour l’homme normal.
De même qu’en 2007, « on » avait fait place nette autour de Sarkozy (il n’y avait face à lui aucun candidat de poids à droite, et une candidate socialiste complètement idiote), en 2012 on a outrageusement favorisé Hollande.

La population a vite déchanté ; jamais un président fraîchement élu n’avait vu sa côte de popularité baisser aussi vite.
Le nouveau gouvernement excelle dans la destruction morale de la société, par contre il se montre d’une inefficacité criante sur les problèmes économiques. Mieux, plus il proclame de faire payer les riches, plus il prend de mesures propres à faire payer TOUT LE MONDE.

Parallèlement Les amis de Sarkozy ont beau jeu de maintenir l’image d’efficacité de leur candidat, celui-ci feignant de rester en dehors de la scène politique. C’est le meilleur moyen de donner des coups sans en prendre. De critiquer sans être critiqué. Et de se faire désirer.
Pour le moment c’est encore trop tôt, mais le thème fait son chemin, patiemment, intelligemment.

Surtout que Sarkozy connaît parfaitement le programme de ses « amis » mondialistes, de ses mentors devrais-je dire.

Comment en serait-il autrement quand il se permet d’avertir, dans le dernier numéro de Valeurs Actuelles (dans un dossier qui fait grand bruit en ce moment – mais curieusement cette phrase n’est pas reprise par les médias) : « On va au-devant d’événements graves. D’abord sur le plan économique. Les voitures ne se vendent plus. Les appartements pas davantage. Il n’y a plus un emploi qui se crée. Ensuite, il y aura une crise sociale. Puis, on va se prendre une crise financière d’une violence rare. Et enfin, cela finira avec des troubles politiques. »

Ce discours détonne dans l’ambiance actuelle, surtout dans la bouche d’un responsable de ce niveau. Seul un initié est capable d’anticiper ainsi des événements que nous, complotistes, dénonçons depuis longtemps.
Seul un initié, qui connaît son rôle futur, peut ainsi préparer le terrain en utilisant des termes aussi forts : « événements graves ; crise sociale ; crise financière d’une violence rare ; troubles politiques ».

communist conspiracyOn croirait entendre le scénario de Lénine. Citons Jacques Delacroix dans son livre Complot mondial : mythe ou réalité :
« Bien avant 1917, Lénine fut initié sur l’île de Capri par des membres de la Synagogue de Satan, les Illuminati. Il sut ainsi quel était le plan pour la période séparant la fin de la Seconde Guerre mondiale de la dernière conflagration … ce dernier conflit qui devrait voir le triomphe (temporaire) du Communisme. De ce plan, voici ce qu’en disait Lénine en juin 1919 : « Dans un premier temps, nous détruirons les empires des pays capitalistes. Dans un second temps, nous occuperons ces empires. Dans un troisième temps, nous créerons une crise économique sans précédent. Dans un quatrième temps, nous créerons une crise sociale telle que l’Europe tombera comme un fruit mûr. »
C’est tout de même étrangement très proche du discours actuel de l’ancien président.

Par conséquent, François Hollande aura juste le temps d’accomplir quelques réformes nécessaires à la destruction morale et physique de la France : le mariage homo, l’autorisation de l’euthanasie, le droit de vote des étrangers, de considérables augmentations d’impôts et de taxes pour la totalité de la population, et des mesures afin de favoriser encore et toujours l’immigration. Sans bien entendu s’attaquer au fond du problème : la réduction drastique des dépenses publiques, la résorption du déficit et la baisse de l’endettement.

Jusqu’à l’effondrement économique généralisé annoncé par les Protocoles, suivi par une crise sociale qui débouchera en guerre civile.

Toutes les conditions seront alors réunies pour qu’apparaisse le sauveur : Nicolas Sarkozy.
Comme de Gaulle, il apparaîtra comme l’homme de la situation.
Comme de Gaulle, il changera probablement la constitution afin d’ouvrir, cette fois-ci définitivement, la porte à l’Europe fédérale.
Comme de Gaulle, il engagera immédiatement une réforme monétaire afin de mettre en place le futur de l’euro, c’est-à-dire, très probablement, la monnaie mondiale.
Et comme de Gaulle, il nous trahira.

A suivre… Mais c’est une hypothèse intéressante.

36 Commentaires

  1. Nordmendus

    Hypothèse intéressante, en effet, et fort judicieuse. Je l’illustrerai avec 2 citations appropriées :

    1- « Le monde se divise en trois catégories de gens : un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s’accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s’est produit en réalité. »
    Nicholas Murray Butler (1862-1947), Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie et du Council on Foreign Relations

    2- « La politique est un mécanisme qui sert à empêcher les gens de prendre part à ce qui les concerne directement. »
    Paul Valéry (1871-1945), poète et auteur français.

  2. aldebaran

    Non pitié, comparer un petit mafieux criminel (Libye, Syrie, Côte d’Ivoire, Karachi …) au physique disgracieux, moche comme un pou, avec des mimiques insupportables à de Gaulle, à moins d’un fraude de la taille du Brésil (et encore) je ne vois pas comment ce … (bon voilà quoi) pourrait revenir à l’Elysée

  3. La Mésange

    Bonjour, je trouve l’hypothèse intéressante, mais je ne crois pas un instant que ce sera le nabot qui assumera le rôle de l’ « homme providentiel ». En revanche, je crois comme vous qu’une fois que Hollande en aura fini avec la destruction de la France, « ils » mettront au pouvoir un type intelligent, mais je ne suis pas certaine qu’on aura encore un président de (leur) république : peut-être plutôt un président des états fédérés d’Europe ou quelquechose du genre. Vous ne croyez pas ?

    • Jeff

      La bête qui était , qui n’est plus et qui pourtant sera, l’empire romain chretien refaisant surface en Europe à travers une Europe fédérale en partie en fer et en partie en argile cela ressemble beaucoup à une Europe fédérale.

      • La Mésange

        Bien d’accord Jeff ! C’est aussi l’analyse du site Most Holy Family Monastery, qui bien que disant des âneries par ailleurs, a souvent des commentaires très pertinents.

        • Jeff

          Oui et étant donné qu’il est dit que les dix cornes haïront la prostituée Babylone, la dépouilleront et mangeront ses chairs, cela ne présage rien de bon pour la ville aux 7 collines revêtu de pourpre et d’écarlate. Les dix cornes sont également les dix orteils de la statue et par voie de conséquence la suite, la renaissance de l’empire romain chrétien .

  4. Patricia

    Je suis entièrement d’accord avec vous. J’ai eu la même interprétation et la même réflexion que vous suite à cet article dans Valeurs Actuelles. C’est tout à fait réalisable. A suivre…

  5. Seb

    Je trouve votre scénario probable, cependant je ne comprend votre comparaison entre le gnome et le général De Gaulle, homme qui a résisté à l’empire, patriote, qui oeuvrait uniquement pour le bien de la France et des francais.

    • dalencourt

      C’est la stratégie que je compare, pas les hommes; De Gaulle, homme providentiel en 1945 quitte le gouvernement assez rapidement. Il reviendra en sauveur après les dérives de la 4ème république en 1958 et en quelques mois, il change tout : nouvelle constitution (5ème) et nouveau franc.

  6. Daniel

    @dalencourt
    Merci pour votre recommendation de lecture « L’Eglise éclipsée ». C’est simplement incroyable (si j’ose dire) et en même temps cela explique bien des choses… pas facile de recoller tous les morceaux du puzzle pour avoir une vue d’ensemble ! Ou déjà comprendre qu’il s’agit d’un même puzzle !

    Je me demande 2 choses car désormais je comprends que tout est déjà écrit et nous connaissons la fin, en tout cas de ce « cycle » (même si nous ne connaissons pas la date exacte) :
    1) les « méchants » doivent également connaître la fin, mais ils s’acharnent malgré tout… péché d’orgueil car ils espèrent la changer, cette fin ? Ou bien tout simplement « ils doivent » le faire car cela fait partie des desseins de Dieu ?
    2) quant à nous, à part nous préparer spirituellement et essayer de convertir d’autres autour de nous (ce qui n’est déjà pas mal et je vous remercie encore une fois pour ce blog), on ne peut rien changer aux cours des choses… Elles doivent se produire car Dieu l’a voulu ainsi, c’est écrit (et Marie l’a confirmé à plusieurs reprises). Le seul choix est éventuellement d’émigrer en Uruguay…

    PS : pour conclure en lien avec le post, je comprends que Dieu, en regardant ce qui se passe sur Terre et en voyant à quel point (dans l’ensemble) ses règles ne sont plus respectées, ait envie de tout « nettoyer au karcher » !

  7. Gwladys

    Va y plus doux stp avec Ségo… Elle s’en prend assez comme cela. Pourquoi d’ailleurs ? Elle gène ?
    Elle n’est pas dans le système. C’est tout.
    Et de Gaulle aurait trahis ? Allons donc, c’est un modèle anti-mondialiste.

    Quand à Nico, ou seront nous en 2017 ?! Tu crois vraiment que l’on en sera à faire gentiement des élections ?! En 2017…! TOUT aura changé.

    • dalencourt

      Qui a parlé d’élections en 2017 ? Il n’y aura pas d’élection.
      Mario Monti est resté au pouvoir plus d’un an en Italie sans avoir été élu.
      Et puis ce sera bien avant 2017. Le président « normal » ne va pas rester bien longtemps.

      • zapatta

        Bonsoir, Mr Dalencourt

        Je vous cite :  » Comme de Gaulle, il apparaîtra comme l’homme de la situation.
        Comme de Gaulle, il changera probablement la constitution afin d’ouvrir, cette fois-ci définitivement, la porte à l’Europe fédérale

        Petit rappel Mr Dalencourt :

        En revenant au pouvoir en 1958, De Gaulle est chargé de rédiger une nouvelle constitution. Sous la direction de Michel Debré, ces principaux conseillers entament ce travail de rédaction avec comme principale idée d’instaurer un régime ayant un pouvoir exécutif fort. De longues négociations débutent entre le comité d’experts chargés de la rédaction ; le comité interministériel composé de De Gaulle, de Michel Debré et du Garde des sceaux ; le parlement et le conseil d’Etat. Ce travail aboutit à un texte soumis au référendum le 28 septembre 1958. Recueillant 80% des voix en sa faveur, la constitution de la Ve République est promulguée par René Cotty le 4 octobre 1958. Un nouveau régime est né.

        Vous remarquerez que ce n’est pas un  » abus de pouvoir  » du Général, la nouvelle constitution a été soumis à Référendum et approuvée à 80 %….

        Mais pourquoi, cette nouvelle constitution a vu le jour ? :

        L’élection du président de la République

        Dans le texte de 1958, le président de la République devait être élu par un collège de Grands électeurs composé de députés, sénateurs, conseillers généraux, maires et conseillers municipaux, ce qui représentait au total environ 80 000 personnes. Cette nouvelle disposition était censé corriger le système antérieur de la IVe République. En effet, jusqu’ici, le président était élu par les députés et les sénateurs. Or, en 1954, il avait fallu pas moins de 13 tours de scrutin pour élire René Cotty. L’élargissement du corps électoral avait donc pour but de faciliter l’élection. Le 10 décembre 1958, De Gaulle est élu président de la République avec ce mode de scrutin.

        Mais très vite, prenant conscience du rôle central du président de la République dans les institutions,le Général de Gaulle et la classe politique de l’époque réalisent que le président ne peut avoir pleinement de légitimité qu’en étant élu directement par le peuple.
        Un référendum a donc été organisé en octobre 1962 pour modifier la constitution et introduire le principe de l’élection au suffrage universel direct. Le première élection présidentielle au suffrage universel direct a eu lieu en 1965.

        On doit donc au Général, la première élection d’un Président de la République Française au suffrage universel direct….

        Sarko, lui c’est assis sur le Référendum sur le Traité de Lisbonne de 2005 et a modifié la Constitution.

        Je vous cite : Comme de Gaulle, il engagera immédiatement une réforme monétaire afin de mettre en place le futur de l’euro, c’est-à-dire, très probablement, la monnaie mondiale.

        Et comme De Gaulle, il nous trahira. Ah bon vous pensez que le Général a trahi la France ?

        Pourquoi, De Gaulle a engagé  » une réforme monétaire  » Mr Dalencourt d’après vous ?

        Parce que déjà à l’époque nous étions sous la coupe du FMI :

        Le rétablissement de la balance des paiements de la France

        L’une des premières préoccupation du général de Gaulle lors de son retour au pouvoir en 1958 est de voir la France recouvrer son indépendance gravement compromise par le déficit de ses comptes extérieurs.

        Dès que le plan de stabilisation de décembre 1958 commence à produire ses effets, à partir de l’été 1959, il poursuit simultanément la reconstitution des réserves en or et en devises, qui augmentent de 3 milliards de dollars de 1958 à 1964, et le remboursement de la dette extérieure. Ce remboursement porte à la fois sur les tirages récents de la France au Fonds monétaire international, et sur les dettes contractées pendant et au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale (dettes Prêt-Bail et emprunt Blum-Byrnes de 1946). Il est terminé en 1963.

        Pour assurer la pleine maîtrise de la France sur ses propres réserves, le général de Gaulle, qui a gardé le souvenir du séquestre opéré pendant la guerre par les États-Unis sur les avoirs français en or et en devises, fait même procéder par la Marine nationale au rapatriement de la part de l’or de la Banque de France déposé à New York auprès de la Banque fédérale de réserve.

        ( Sarko lui a vendu 400 tonnes d’or … )

        La stabilité retrouvée et la valeur du franc seront préservées pendant dix années, jusqu’à ce que les événements de mai 1968 provoquent dans l’économie française des déséquilibres majeurs.

        La suite on la connait, Mai 1968, Cohn-Bendit… le début de la fin de la Nation Française, la prise du pouvoir des banques, via Pompidou, Giscard et la loi de 1973….

        Mr Dalencourt comparer  » Le Général  » à Sarko est un oxymore…

        Affirmer, Qualifier le Général de traître à la Nation, dénote d’une profonde méconnaissance de l’histoire de notre Nation,
        insulter sa mémoire, c’est insulter l’histoire de France…

        C’est insulter la mémoire d’un fervent Catholique, d’un anti-impérialisme, celui d’ un vrai Nationaliste.
        C’est aussi insulter tous ceux et toutes celles qui se revendique de  » son héritage  » …….

        Extraits de C’ETAIT DE GAULLE d’Alain PEYREFITTE

        (Source Le Livre de Poche – 2009 – Tome II, pages 99 à 113)

        « L’IMPERIALISME AMERICAIN LE PLUS INSIDIEUX EST CELUI DU DOLLAR »

        http://www.les-crises.fr/de-gaulle-smi-2/

        • Ragnar Lodbrok

          Bla bla bla bla bla!

          De Gaulle l’homme qui faisaient battre les français entre eux!
          De Gaulle qui se planquait en Angleterre laissant un vieillard assumer toutes les responsabilités!
          De Gaulle qui négociait en secret avec les terroristes du FLN en laissant ses soldats se faire massacrer!
          De Gaulle assassin de Français de Métropole et d’Algérie!
          De Gaulle fossoyeur du pays!
          De Gaulle assassin de Bastien Thiry!
          De Gaulle créateur du SAC (Service d’action civique)
          De Gaulle mettant en prison des milliers de Français courageux et honorables!
          De Gaulle au service de De Gaulle!

          Mais depuis la Révolution et Napoléon, on sait l’amour que portent certaine personnes aux assassins de leur Peuple!
          Cela porte un nom: la perversité!
          http://www.algerie-francaise.org/katz/index.shtml
          http://www.algerie-francaise.org/

          De Gaulle ou la preuve qu’un homme grand n’est pas obligatoirement un grand homme!
          De Gaulle: un mythe pour gogo!

  8. dalencourt

    Je suis d’accord : le contexte est différent (1958 n’est pas 2013) et les personnages aussi, mais la stratégie et le résultat seront les mêmes : en quelques mois, de Gaulle fait passer 2 réformes majeures qui influeront considérablement sur l’avenir du pays (réforme institutionnelle avec la 5è et réforme monétaire).
    C’est ce parallèle que je voulais faire : le remplaçant d’Hollande pourrait tout à fait entreprendre aussi les deux mêmes réformes : l’Europe fédérale (perte totale et définitive et irréversible de la souveraineté de la France) et une réforme monétaire sans précédent en s’alignant sur la nouvelle monnaie mondiale qui sera proposée à ce moment-là.
    Et je verrai bien Sarko dans ce rôle.
    C’est ça la malignité du système (et la traîtrise) : le pays est dans la merde, arrive un sauveur qui, au lieu de rétablir la situation en s’occupant de ses concitoyens, leur dit : la solution à vos problèmes, c’est l’Europe fédérale ! C’est une monnaie mondiale !

    Quand à la vision du grand homme face au nabot, elle est surfaite et exagérée. Demandez aux pieds-noirs ce qu’ils pensent du général. Réétudiez sa (réelle) action pendant la seconde guerre.
    Je vous recommande l’excellent livre d’Henri de Foucaucourt, « Naissance du mythe gaulliste », vous allez tomber de haut.

    • Patricia

      Je suis fille de pied-noir,et croyez moi,il ne fallait pas parler du général de Gaulle à ma mère….Certes,il y avait des pressions par rapport à la décolonisation,mais si la situation avait été gérée autrement,les pieds-noirs auraient mieux vécus les choses. Ma mère a beaucoup souffert de l’image déformée des pieds-noirs en métropole. Si le Général avait annoncé clairement dès le départ qu’il faudrait partir progressivement d’Algérie,au lieu de faire croire que l’Algérie resterait française et que les pieds-noirs pouvait y rester….Bref,si ça ce n’est pas de la trahison….
      Encore une fois Mr Dalencourt,je suis d’accord avec votre vision des choses;ce sera la même stratégie qui sera employée. On sait combien Sarkozy est pour la mise en place du gouvernement mondial,et il peut tout à fait incarner ce « sauveur » qui arrivera après une guerre civile qui pourrait éclater dans peu de temps… Car pour moi,il est clair que Hollande ne finira pas son mandat.
      Bon sang,il est temps que les gens comprennent et se réveillent!!! Il est temps de voir l’envers du décor et de voir combien l’Histoire enseignée a pu être bien des fois falsifiée… Que le Seigneur Jésus enlève l’écaille des yeux…

    • La Mésange

      Bah, inutile de se disputer quant au passé : de Gaulle est mort (et d’aucuns l’ont même dit en enfer !), c’est le présent et l’avenir qu’il faut regarder. Il faut prendre garde d’oublier que les hommes politiques qui se sont succédés (sauf très brièvement Pétain, qui hélas n’a pas éradiqué la maçonnerie de France quand il en avait le pouvoir) n’ont toujours été que les valets bien obéissants du pouvoir occulte, « pawns in the game », n’est-ce pas ?

  9. sand

    Seul un Roi sera en mesure de redresser la France, aucun autre homme quel qu’il soit ne peut mener cette misison.
    Un homme comme le Général De Gaules qui était militaire n’est pas le leader idéal pour la nation France. Il faut un homme qui soit neutre a tout point de vu.
    L’autre jour je regardais la vidéo de la conférence donnée par Alain soral et Marion Sigaut et j’apprend qu’à l’époque de la monarchie française les paysans et les policiens formaient un pillier puissant. et aujourd hui on apprend que le plus haut taux de suicide en France concerne les policiers et les paysans.
    Il faut restaurer la monarchie et placer un des descendants de la famille royale sur le trône point barre.
    Si l on ne fait pas cela, alors la France ne se relèvera plus jamais et s’enfoncera davantage dans la corruption.
    Les politiciens qui sont au sommet du pouvoir vont toujours chercher à s’enrichir sur le dos du peuple de France tant que la démoncratie sera là, et jamais au jamais il ne se placeront comme serviteurs du peuple contrairement au Roi qui se doit de protéger son peuple contre toute atteinte qu’elle soit de l ‘extérieur ou de l intérieur.
    Monarchie ne veut pas dire moyen âge, au contraire elle peut être ultra moderne .. Et pour y parvenir il faut simplement s’adresser aux retraités dans un premier temps.

    • Seb

      Dans la même vidéo, Alain Soral dit aussi que ce n’est pas parce que le système actuel ne marche pas qu’il faut revenir au système précédent (monarchie).
      Personnellement je pense que la seule solution c’est d’instaurer une vraie démocratie avec assemblée constituante tirée au sort, la possibilité au peuple de proposer et voter de nouvelles lois, d’en supprimer ou d’en modifier, et surtout de révoquer n’importe quel dirigeant sur référendum. Si ce sujet vous interesse je vous conseille les excellentes conférence de Etienne Chouard.

      • Vincent

        Je préfère un monde sans argent, sans frontières, sans lois. Ce ne sont pas les hommes qui nous offriront cela mais bien Dieu et la nature. C’est pour cela que j’espère un cataclysme planétaire énorme même si je meurs, il faut que tout disparaisse, que nous vivions comme les peuples sauvages.

    • sand

      ” Le système bancaire moderne fabrique de l’ argent à partir de rien. Ce procéssus est peut – être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’ iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez – leur le pouvoir de créer l’ argent et, en un tour de mains, ils créeront assez d’ argent pour la racheter. Ôtez – leur ce pouvoir, et toutes les grandes Fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’ argent et à contrôler les crédits.”

      SIR JOSIAH STAMPS, directeur de la banque d’ Angleterre 1928 – 1941

      « Les grands arrêteront de dominer quand les petits arrêteront de ramper »
      Johann Christoph Friedrich von Schiller

  10. Ragnar Lodbrok

    Si Sarkozy veut revenir, que Dieu nous donne un Bastien Thiry plus chanceux que le premier!
    Que le nain Talonnette 1er aille se dorer la pilule dans son palais marocain et qu’il aille à la mosquée tous les vendredi.
    Avec un peu de chance sa chanteuse polyandrique travaillera à la cause du métissage si bien défendue par son époux qui n’est, lui, ni un grand homme ni un homme grand!
    Le problème avec les p’tits gens, c’est qu’ils ne savent pas rester à leur place!

  11. TBK

    De Gaulle et Sarkozy e sont tous deux des agents avérés et patentés des Rothschild en sus de l’actuel Hollande. La restauration de la monarchie en France et dans d’autres états d’Europe est une nécessité vitale car il faut éviter le système d’asservissement ,dit « démocratique » veux de plusieurs milliers d’années remis au gout du jour par les Rothschild et revenir au respect de certains principes divins. De gaule a été peut-être une calamité pour les pieds-noirs, il l’a été surtout pour les algériens musulmans et il a très certainement outrageusement trahi la France mais la c’est une affaire franco-francaise a trancher pour les vrais francais et non par ceux qui travaillent pour Israel.

  12. maribé

    Comment peut-on comparer M.Sarkozy et le Général de Gaulle c’est vraiment méconnaitre et l’histoire et les Hommes ?
    Jamais De Gaulle n’aurait rallier l’Otan et il n’aurait pas été ami ni avec Bush,ni Poutine, ni Berlusconi et Cie …
    Je vous rappelle aussi que Sarkozy est juif sioniste et De Gaulle un vrai catholique

    • dalencourt

      Je ne compare pas les personnages mais les stratégies : après avoir été au pouvoir, passage à vide dans le désert puis retour triomphal au pouvoir et réalisation immédiate de grands changements. Voilà la théorie.
      Maintenant, effectivement, les deux personnages sont très différents.
      Désolé de vous décevoir, mais pour moi de Gaulle ne vaut pas mieux que Sarkozy. Un autre style certes, une autre approche, mais des résultats également en faveur du calendrier mondialiste.

  13. maribé

    11 ma citation de TBK du 11 mars « De Gaulle et Sarkozy sont tous deux des agents avérés et patentés des Rothschild en sus de l’actuel Hollande. »
    réponse à TBK : 1ère règle de sagesse – on ne doit pas parler de ce qu’on ne connait pas ou mal
    a »gents avérés et patentés des Rothschild » : Sarkozy surement idem Hollande mais pas le Général de Gaulle !
    Pourquoi croyez vous que Roosevelt et Churchill l’ont exclu des accords de Yalta ??
    Si la restauration semble une nécessité, la question avec qui ? De plus nombreux rois n’ont pas été à la hauteur, ont trahi leurs missions et surtout ont sombré dans l’orgueil ( Louis XIV) , la débauche (Louis XV), ou bien ont été manipulé ( Louis XVI)
    Effectivement les ouvrages de Marion Sigaud historienne sont intéressants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s