21 décembre, apocalypse financière ?

Aujourd’hui, nous fêtons la saint Thomas. Encore une coïncidence. Thomas, c’est l’apôtre qui a eu besoin de voir pour croire. Il ne croyait pas en la résurrection du Christ, et Jésus lui a dit : « Parce que tu m’as vu, Thomas, tu as cru ».

Pour croire en la libération de l’ange de la Mort, autorisé à partir d’aujourd’hui à mener guerres, famines, épidémies et catastrophes naturelles, que vont voir les incrédules que nous sommes ?

trou-noir-de-dollarPeut-être, d’abord, l’Apocalypse financière.

Ce thème est âprement étudié et discuté sur le web, et nombreux sont les analystes qui ne comprennent pas comment le système arrive encore à perdurer.
Nous sommes sur une poudrière qui peut sauter à tout moment.

Tout ceci résulte d’un plan parfaitement expliqué dans les Protocoles :
« Détruire toute stabilité financière ; multiplier les crises économiques et préparer la banqueroute universelle ; arrêter les rouages de l’industrie ; faire crouler toutes les valeurs ; concentrer tout l’or du monde dans certaines mains ; laisser des capitaux énormes en stagnation absolue ; à un moment donné, suspendre tout crédit et provoquer la panique. Préparer l’agonie des Etats, épuiser l’humanité par la souffrance, les angoisses et les privations, car la faim créée des esclaves. »

Il faut en retenir que cette fameuse « banqueroute universelle » sera SOUDAINE et cataclysmique.

D’ailleurs le LEAP, dans son dernier numéro (GEAB N°70) nous annonce pour 2013 un chaos mondial provoqué par la fin du leadership des anciennes puissances, et d’où va émerger le « monde d’après ».

code-secret-bibleDans un autre ordre d’idée, Michael Drosnin, dans son troisième tome sur le code secret de la bible, paru en mai 2011, parle « d’un krach encore plus grave en 2012 [que 2008] : c’est le risque qu’annonce le code de la bible : une deuxième grande crise cette année-là.(…) Le code révèle que cette nouvelle « crise économique » ne s’achèvera pas sous le premier mandat d’Obama ; elle atteindra peut-être même son point culminant au terme de cette période. »
Et d’évoquer le risque de Troisième guerre mondiale, ou « d’attentat terroriste nucléaire entraînant une crise économique et renvoyant littéralement le monde au système du troc. »

Je sais que cet auteur manque de crédibilité, puisqu’il accrédite les attentats du 11 septembre, et qu’il « prédit » souvent des évènements a posteriori. Il n’empêche que, comme beaucoup de nos contemporains, il mêle habilement le vrai et le faux. En tous cas, pour une fois, il se mouille un peu.
Et si on reformule ses propos, on peut en conclure qu’un beau « false flag » sous forme d’attentat, nucléaire ou non, serait un excellent prétexte pour déclencher à la fois la crise économique et la 3ème guerre mondiale.

On verra bien, il lui reste 10 jours pour vérifier s’il avait raison.

Outre aujourd’hui, jour à haut risque, méfiez-vous du 22 décembre (J+1).
On en reparlera demain.

Publicités

5 Commentaires

  1. Thermolactyl

    Et si ce n’est aujourd’hui, c’est demain ou après demain

    ou sinon en 2013 janvier très probablement, mais février sans aucun doute …

    quoique 2014 …

    LOL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s