Révélations sur 2014 et l’Antéchrist

666

J’écris cet article à dessein aujourd’hui 6 juin, car 6/6/2013 cela fait 666. Le chiffre de la bête de l’Apocalypse (la bête de la mer), identifiée comme l’Antéchrist par Holzhauser.
Lisez-le bien, vous aurez rarement un tel faisceau de preuves ou de présomptions.

Rappelez-vous…
Cette question posée à Satan lors d’une séance de questions via Sophia Walder, rapportée par Le Diable au XIXème siècle :
« - Combien de papes succéderont à Léon XIII ?diable2
- Neuf, et après eux je règnerai. »
Le 9ème, c’était Benoît XVI.
Ca ne s’invente pas ! Ce texte a été publié en 1892, il n’y a pas de falsification possible.

Rappelez-vous…
La prophétie des papes de saint Malachie s’arrête au 111ème pape, Gloria Olivae.
Après lui, c’est Pierre le Romain, le pape des tribulations « où le juge redoutable jugera le peuple. »
Le 111ème pape, c’était Benoît XVI.
Là aussi, pas de contestation possible. La liste est connue depuis longtemps, il n’y a eu qu’à suivre.

Rappelez-vous…
Dans mon dernier article, je faisais un calcul tout simple : 28 février 2013, date officielle de la fin du pontificat de Benoît XVI + 666 jours = 25 décembre 2014 !
Un calcul qui confirme, si besoin était, l’incarnation de l’Antéchrist pour 2014.
Antéchrist ou Antichrist ? Les deux, car ce personnage sera à la fois le contraire exact du Christ (anti-Christ) jusqu’à vouloir prendre sa place, d’où le symbole du 25 décembre, et il précédera le retour du Christ (anté-Christ). C’est la parousie du Christ, la théorie du millénaire.

Rappelez-vous…
Le fameux dialogue de Léon XIII du 13 octobre 1884.leon-XIII
Le pape entend un dialogue entre Jésus et Satan :
« - Satan : Je peux détruire ton Eglise !
- Jésus : Tu le peux ? Alors fais-le !
- Satan : pour cela, j’ai besoin de plus de temps et de plus de puissance.
- Jésus : de combien de temps ?
- Satan : de 75 à 100 ans, et il me faut aussi un pouvoir plus grand sur ceux qui se livreront à mon service.
- Jésus : tu as le temps, tu auras le pouvoir. Fais-en ce que tu voudras. »
Le temps, nous savons que c’est 100 ans, Dieu accordant toujours le délai maximum pour se repentir. Mais quand débutent-ils ? En 1884 ? Non, on le saurait.

Rappelez-vous…
Pile 33 ans après (une durée qui n’est pas fortuite) le 13 octobre 1917, la Sainte Vierge à Fatima clôture ses apparitions par le miracle du soleil et après avoir donné de sérieux avertissements.
Justement :
1917, c’est la création du premier état communiste, la Russie.
1917, c’est la déclaration Balfour, premier espoir de retour des juifs sur la Terre promise.
Deux événements hautement eschatologiques puisque annoncés et prophétisés.
Et si les 100 ans accordés à Lucifer commençaient justement en 1917, après cette ultime mise en garde de Notre-Dame ?
La période accordée à Satan s’arrêterait donc en 2017.

Continuons notre raisonnement.

L’Apocalypse nous a révélé que la Bête de la mer (l’Antéchrist) aura le pouvoir de faire la guerre pendant 42 mois (3 ans et demi), puis elle périra tandis que le dragon (Satan) est enfermé pour 1000 ans.
Tout le monde -les interprétations de l’Apocalypse, les prophéties, les exégètes, etc- est d’accord sur ce point : 3 ans et demi de pouvoir.
Si cette durée est à peu près bonne (à peu près car Jésus nous a dit aussi qu’il écourterait cette terrible période) et qu’on retient 2017 comme date de fin, cela veut dire que l’Antéchrist arrive en 2014. Forcément. Peu ou prou.

Vérifions maintenant notre théorie sur cette date : 2014

Je rappelle l’affirmation de Satan donnée en préambule : neuf et après je règnerai.
Le 9ème est parti le 28 février 2013. C’est un signe fort. La voie est libre.
Premier indice.

Diana Vaughan, grande prêtresse du palladisme convertie au christianisme parvient à livrer quelques secrets dans ses livres avant d’être supprimée. Nous sommes fin XIXème.
Elle écrit notamment : « 29 septembre 1896, naissance de l’aïeule de l’Antéchrist ; 29 septembre 1929, naissance de la mère ; 29 septembre 1962 naissance de l’Antéchrist. »
Dont acte.
Deuxième indice.

C’est elle qui le dit, elle peut se tromper. Oui mais…
Mélanie de la Salette, sans se concerter avec Diana Vaughan évidemment, écrit dans une lettre à Monsieur Schmid le 30/09/1896 : « C’est hier qu’à dû naître la grand-mère de l’Antéchrist. »
Mélanie était une âme privilégiée qui, après l’apparition, a continué de recevoir des messages du Ciel. Or, si elle confirme la première date donnée par Diana Vaughan, pourquoi les suivantes seraient-elles fausses ?
Troisième indice.holzhauser

Le vénérable Barthélémi Holzhauser, dans son Interprétation de l’Apocalypse rédigée vers 1650, effectue le calcul suivant : « ce nombre 666 est un nombre de mois qui font 55 ans et demi et c’est le nombre des années de la bête. » Selon lui, l’Antéchrist vivra donc 55 ans et demi.
Je prends donc 29 septembre 1962 + 55,5 ans = mars 2018 !
Quatrième indice.

Justement, 2017 ou 2018 ?
Selon les mois où vous vous placez, vous tombez sur 2017 ou 2018.
En fait, ce n’est pas très important, ce qui compte c’est la période. Ne cherchons pas à connaître « le jour et l’heure » mais à nous situer dans ces derniers temps.
De toute façon, si on remonte 3 ans et demi en arrière, on retombe fatalement sur 2014.
De plus l’Ecriture a prophétisé cette dernière période sous le nom de « Jour de Yahweh », jour de la colère divine. Le mot « jour » désigne ici une période de 70 ans, qui commence lorsqu’ Israël ne sera plus foulée aux pieds par les nations.
Là aussi ça colle, cette période de 70 ans se terminant en 2017 ou en 2018, selon que l’on calcule à partir de 1947 (plan de partage de la Palestine) ou 1948 (création de l’Etat moderne d’Israël).
Cinquième indice.

Quelques indices encore…
Le père Malachi Martin, ancien secrétaire du cardinal Bea et qui avait eu connaissance du 3ème secret de Fatima (le vrai) a qualifié celui-ci « d’épouvantable » et de « terrifiant ».
Il a notamment déclaré en 1997 « que toutes ces choses seront terminées dans moins de 20 ans ».
1997 + 20 = 2017

Un mois avant sa mort, le pape Jean-Paul II faisait une confidence prophétique –un éclair de lucidité peut-être ?- : « Satan sait qu’il lui reste peu de temps… car l’Histoire est sur le point de subir un tournant radical de libération du mal et, pour cela il réagit avec une grande fureur. » (12 janvier 2005).

Alors ?

Nous sommes dans les dernières gesticulations.

L’attaque de la Syrie, que nos dirigeants appellent de leurs vœux, aura pour conséquence le déclenchement de la 3ème guerre mondiale. Syrie ou Iran, c’est pareil, l’un ne va pas sans l’autre. Cela conduira à l’affrontement Israël/Occident face à Russie/Chine/Pays islamiques chiites. Une des conséquences sera un effondrement économique global, suivi de guerres civiles généralisées, déclenchées par un de ces false flag dont les occidentaux ont le secret (présenté comme une riposte de l’Iran, pas exemple).emeutes-turquie

La déstabilisation de la Turquie entreprise ces derniers jours, qui ressemble étrangement aux précédents tunisiens et égyptiens et porte donc la signature de la CIA et du Mossad, permet de faire pression sur un des pays-clé de l’OTAN, voisin de la Syrie. Pour le pousser à la guerre ?

Plus près de nous, Satan savoure sa victoire sur des nations endormies, avachies dans le vice, perverties à l’extrême.
Sodome et Gomorrhe s’affiche avec insolence et en toute impunité : « Vincent, voulez-vous prendre pour époux Bruno, ici présent ? » (2 époux !! ils ne voient même pas le ridicule de la situation). Ils sont tellement sûrs d’eux que quelques jours plus tôt, ils donnaient la palme d’or à un film faisant l’apologie du lesbianisme, et rempli de scènes de sexe explicites.
Ne vous retournez pas quand Dieu châtiera ces infamies…

Conclusion

Vous l’avez compris, j’ai réuni petit à petit des indices n’ayant pas de liens entre eux au départ. La plupart datent d’il y a un ou plusieurs siècles ; ces écrits sont vérifiables. Ces révélations ne pouvaient être comprises ni inventées à ces époques-là, sauf si on admet l’inspiration divine ; elles deviennent compréhensibles aujourd’hui grâce à la réalisation d’un certain nombre d’événements, qui s’inscrivent comme autant de preuves.

J’ai patiemment rassemblé les pièces du puzzle une à une. Comme le dit Pierre Hillard, on en sait suffisamment pour savoir ce que représente le puzzle dans sa globalité car on possède déjà au moins 80% des pièces.
Mais plus on avance, et plus les pièces s’assemblent avec précision, révélant de nombreux détails. Les dernières pièces manquent encore, évidemment ce sont les plus importantes. Mais elles ne remettent pas en cause le tableau général.

De telles coïncidences ne sont pas fortuites. A ce stade, on en est au niveau de la preuve.
C’est ma conviction.

C’est pourquoi, et on ne le dira jamais assez, il n’y a aucune solution humaine.prière
La seule chose qui est importante est de sauver son âme, de retrouver le chemin de la foi, d’avoir « sa lampe toujours allumée », c’est-à-dire d’essayer de se maintenir en état de grâce en réduisant au maximum ses péchés. Et en priant pour les pêcheurs.

Il y a une sorte de fatalisme chez nous chrétiens, qu’explique très bien Hervé Ryssen dans son dernier livre, La guerre eschatologique. Mais c’est un fatalisme de façade. Nous savons qu’il faut passer par cette purification finale pour vaincre le mal. L’espérance de rejoindre le Christ après la mort nous anime plus que tout. Et d’y entraîner avec nous un maximum d’âmes aussi.
Alors, à vos chapelets !

About these ads

783 Commentaires

  1. Petros

    Une question à mon ami Watson (finalement, je me dis qu’il manquerait quelque chose à ce blog sans Watson, Gaston, EnHonneurDe ;-) ).
    Imaginez que vous êtes en 55 après J.C. et que l’apôtre Paul vient à vous pour vous annoncer « une bonne nouvelle ». Vous l’écoutez/croyez ou bien vous lui dites : « pas de bible, pas de chocolat! » ?

    PS : attention, je ne sais pas comment moi-même j’aurais réagi. Mais c’est à vous que je pose la question !

    • Ragnar Lodbrok

      Pétros,
      Trop fort, je suis furieux de ne pas y avoir pensé moi-même!
      Peut-être que in HonnorOf (c’est plus élégant, non?) aurait dit: J’ai pas confiance en Paul , pas plus qu’en Pierre, je me propose de remplacer Jésus.
      Et Watson aurait peut-être dit: Quoi, en 55 ans, vous n’avez même pas pris le temps de tout mettre par écrit! Faut que je fasse tout ici! Allez Gaston, on se fait ça à deux?
      Pétros, votre idée m’en donne une autre: créer (hé oui!) un blog de religion fiction!

      • Gaston Desmedt

        Bonjour Ragnar, j’espère que tu vas bien. « Un blog de religion fiction » ? Pas la peine, les Roses-Croix francs-maçon s’en charge ». Bonne journée, Gaston.

        • Ragnard Lodbrok

          Bonjour Gaston, on fait aller, même si j’ai connu des jours meilleurs et que je sais bien que j’en connaîtrais des pires.
          Mais je ne peux me plaindre, vu l’époque, il y a malheureusement beaucoup de personnes dans des situation tellement abominables, qu’elles aimeraient sans aucun doute être dans la mienne!
          Quand on y pense, ça apaise pas mal.
          Ceci dit pour les RC et les FM, tu as bien raison! Tant pis, il faudra que je pense à autre chose.

    • petrol

      Petros, vous avez jamais évangélisé ? C’est à dire parlé de Jésus à une personne extérieure à l’église ?
      Essayez en sortant votre bible, ça marchera pas.
      Vous savez que l’évangélisation fait parti des demandes de Jésus, rester dans sa bulle n’aidera pas son prochain.
      Parler de Jésus et de Dieu, expliquer le merveilleux dessein du seigneur à des « paiens », il n’y a que le saint esprit qui peut le faire, nous sommes sa voix.
      C’est exactement ce qui s’est passé au 1er siècle.
      Jésus a bien dit : ne vous inquietez pas de ce vous direz, car il parlera à travers nous.

      La Bible seule ne suffira jamais. Sinon il suffit de donner une bible à chacun et leur dire débrouillez vous.

      Les écritures sont là pour enseigner, connaître notre seigneur et apprendre à être un « bon » chrétien.

      Prenez le cas des chrétiens qui ne peuvent avoir une église, allez au hasard, en arabie saoudite, ils n’ont ni prêtre ni pasteur, ils font comment sans la Bible ?

      J’ai l’impression que vous mettez la bible en segond plan, après l’enseignement de vos mentors, faites l’inverse pendant une semaine (petit défi), laissez le saint esprit vous parler. C’est une sacré expérience.

      On ne se moque pas de la parole de Dieu.

      • ST GRAAL

        M d’alencourt
        Votre blog affirme bien une réalité de la colère divine.
        Jésus CHRIST a bien expliquer lors de sa vie terrestre, qu’il reviendrait sur la terre à la fin des temps pour y régner .Nous sommes la fin des temps annoncés par la bible.
        A force de constater l’ampleur l’actualité mondiale, les signes apocalyptiques. L’abandon des valeurs humaines la perte de foi, la famine la maladie, la décadence, Il est clair que très bientôt Jésus Christ sera de retour.
        Jésus nous l’a dit, et en cela il ne faisait que reprendre un précepte de ses anciens: il faut séparer le bon grain de l’ivraie.
        «Le champ, c’est le monde; la bonne semence, ce sont les fils du royaume; l’ivraie, ce sont les fils du malin; l’ennemi qui l’a semée, c’est la Bête, la moisson, c’est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges.

        • Ragnar Lodbrok

          Gaston,
          un cœur sincère et droit: j’essaie, mais on a souvent l’impression que ce n’est pas assez, loin de là!
          En tout cas je suis touché par ce que tu me dis, et t’assure que tu es aussi déjà particulièrement dans mes prières.

      • Petros

        @petrol : je ne moque pas de la parole de Dieu (il ne manquerait plus que ça), je plaisante avec l’ami Watson.

        Sinon, je suis d’accord avec vous. Je suis bien content d’avoir la Bible pour m’instruire mais après, ça n’est pas mon moyen d’évangélisation. Je pense que si j’essayais de convaincre quelqu’un en lui disant : « attends, je vais te lire un passage de la bible » ça serait l’échec assuré. Donc mon approche est plus rationnelle : je conteste Darwin, je demande quel est leur but dans la vie ?, je parle de l’apocalypse non religieuse mais économique, éventuellement je propose le bien-fondé des 10 commandements ou je parle des miracles genre Fatima…
        Je m’y suis mis sur le tard et je m’en veux, car je sais que je peux être convainquant (peut-être mon talent ?). J’y pense souvent et j’ai honte devant Dieu. De m’être refroidi tout d’abord (et je me sens idiot) et donc forcément de ne pas avoir fait ce que j’aurais pu faire.

        Pour en revenir à la parole, il s’agit justement de parole. Ce que je veux dire par là, c’est que c’est un échange qui peut convaincre des gens. Sinon, effectivement, il suffirait de distribuer une Bible à tout le monde et le tour serait joué.
        Ce qui s’est passé au 1er siècle, c’est cet échange, sans Bible pourtant…

    • Watson

      @petros et @ Ragnar
      Mes amis que j’affectionne, faut lire les écritures…si non on en arrive à ce genre de question basique, mais bon je vous répond par compassion ;)
      Prenons notre bible Actes 17:10-11
      « Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu’ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs.
      Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les ÉCRITURES, pour voir si ce qu’on leur disait était EXACT. »

      J’ai moi aussi une question  » ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact », ça veut dire quoi ? Si vous avez la réponse à cette question vous aurez la mienne, et deuxième question, Le faites vous, vous qui êtes attaché à la vérité ?

      Élémentaire

      • Magique

        Comment peut on vérifier, examiner la parole de DIEU ?, Les écritures sont là pour laisser trace, »mais en vérité je vous le dis, il n’y a point besoin de livre pour avoir la foi et suivre les commandements de mon père et de ma mère ». Donc l’attitude de vérifier c’est mettre en cause la parole de DIEU, sa véracité, puisque le doute est présent par le verbe vérifier.
        En vérité je vous le dis, je n’ai point besoin de bâtisse faite de pierre et de bois pour parler à mon père et ma mère. Fends le morceau de bois et tu m’entendras, soulève la pierre et tu me trouveras.

        • Sylvie

          Si vous ne vérifiez pas les écritures comment allez vous savoir que l’homme qui vous enseigne dis vrai? C’est comme ça que naissent les sectes!!! Pour votre foi, de quoi vous nourrisez-vous? A qui obéissez-vous? A un homme ou à Dieu en premier? La soumission entre nous ne peut se faire que si nous sommes d’abord soumis à Dieu grace au sacrifice de Jésus et à ce qu’Il demande. Dans le Psaumes 119 : 105, David dira en parlant à Dieu : Ta parole est une lampe à mes pied, une lumière pour mon sentier. D’ailleurs, ça ne s’explique pas, ça se vit. Je peux vous assurer que je le vis. Si vous demandez au Saint Esprit juste avant de la lire de vous éclairer et de vous parler, je vous assure que vous allez être surpris.
          Un homme qui vous enseigne n’est qu’un homme imparfait. Et en effet, certains on réellement reçu de Dieu, mais ils peuvent se tromper et vous entraîner dans l’erreur sans penser à mal! De plus, rappelez vous… La bible parle aussi de loup ravisseurs, de faux prophètes etc. Si vous ne lisez pas votre bible vous vivez selon vos propres pensées, raisonnements et les pensées et raisonnements de ceux qui vous enseignent. Les pensées de Dieu et Sa volonté sont absents de votre vie, puisque vous ne vous appuyez pas sur Son enseignement (la bible qui est inspirée de Dieu).
          Si vous voulez vivre vraiment votre foi, ne passez pas à côté. Cette parole est puissante, je vous assure, ce n’est pas n’importe quel livre que vous pourriez lire pour vous divertir ou vous instruire. Par cette parole, Dieu a convaincu d’innombrables personnes et leur vie en a été transformée (je fais parti de ces gens)!! Je me rappel de l’histoire d’un monsieur en chîne (à l’époque la bible était interdite – je ne sais pas si c’est encore le cas). Il était dans la rue, dans une pauvreté sans nom. Des chrétiens avaient réussi à introduire la bible au dépend de leurs vies. Ils ont dû être découverts et arrêtés puisque les bibles ont été déchirées. Cet homme si je me souviens bien a repéré un morceau de cette bible par terre et Dieu lui a parlé au travers du verset de ce morceau (je ne sais plus lequel). Ca a totalement changé sa vie a tel point que sa situation a évolué de manière miraculeuse. Ils proclame maintenant l’évangile. Dans la bible vous allez découvrir ce que Dieu veut pour chacun des hommes de cette terre. Ce qu’Il demande à chacun de ceux qui croient et qui ont accepté Jésus comme Sauveur et Seigneur de leur vie. Dieu est infiniment Amour, mais il est aussi Saint, Juste.

    • Magique

      A tout les GOUVERNE-MENTS de ce monde,

      AVERTISSEZ VOS MAÎTRES DE LA TERRE. DITES A VOS CÉSARS QUE LEUR PUISSANCE EST MENACÉE ET QUE LEUR RÈGNE VA PRENDRE FIN.

      Par qui ?

      PAR UN PAUVRE QUI N’A PAS UNE PIERRE OU REPOSER SA TÊTE, PAR UN HOMME DU PEUPLE CONDAMNE A LA MORT DES ESCLAVES.

      On peut enchaîner un homme,

      MAIS RIEN NE PEUT GARDER CAPTIF LE VERBE DE DIEU.

      La parole est libre et rien ne peut la comprimer. La parole vivante est la condamnation de la VOYOUCRATIE, de ces GOUVERNE-MENTS et c’est pourquoi ils voudraient la faire mourir.

      La volonté humaine réalisée par l’action est semblable à un boulet de canon qui ne recule jamais devant l’obstacle.
      Elle le traverse, ou elle y entre et s’y perd, lorsqu’elle est lancée avec violence; Mais si elle marche avec patience et persévérance, elle ne se perd jamais, elle est comme le flot qui revient toujours et finit par ronger le fer.

      Osez formuler votre choix, quel qui soit, puis mettez vous immédiatement à l’oeuvre, et ne cessez plus d’agir dans le même sens et pour la même fin. Ce que vous voulez se fera, et c’est déjà commencé, par vous et pour vous.
      Il faut déterminer la volonté par des paroles et accomplir les paroles par des actes.

      En même temps qu’on bâtit, il faut défendre son oeuvre en dispersant les ennemis. Voici le premier commandement me venant de ma mère. Elle en appelle à toutes les confessions du monde, à tout ce qui vit dans ce monde, afin de combattre l’ante-Christ. Il est temps de réunir tous ses enfants. Le temps nous est compté…

      Si vous avez FOI, alors bientôt, très bientôt, la pensée universelle de DIEU s’unira afin de combattre le malin. Voici trois dates importantes et qui représentent les trois « 777″ le chiffre de l’archange Gabriel, la trinité etc.

      07/07/2014: 0+7=7 – 0+7=7 – 2+0+1+4=7 « 777″
      16/07/2014: 1+6=7 – 0+7=7 – 2+0+1+4=7 « 777″
      25/07/2014: 2+5=7 – 0+7=7 – 2+0+1+4=7 « 777″

      6:11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.

      6:12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

      6:13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.

      6:14 Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice;

      6:15 mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix;

      6:16 prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin;

      6:17 prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.

      Ainsi soit il…Ainsi soit elle…

  2. InHonnorOf

    Je viens juste de recevoir des nouvelles de mon amie qui habite près d’Athène et qui y travaille. Les nouvelles ne sont effectivement pas joyeuses et même assez bizarre. Je vous reviens là dessus pour ceux que ça intéresse. Merci à ceux qui ont pensé mettre la nouvelle sur le site. Nous n’en avons reçu aucune ici au Canada.

    • margaret

      GASTON,
      Je suis très touché par le fait que vous allez prier pour les autres. Que cette prière monte au ciel. Enfin, du soleil. Et que Dieu nous accompagne.

      • Ragnar Lodbrok

        Pétros,
        Vous êtes content?
        Je suis d’accord avec vous: on veut un autre article, on veut un autre article, on veut un autre article,………..
        Mais j’aimerai surtout que les commentaires ne soient QUE sur cet article.
        L’esprit de division n’est pas d’Église.

      • Petros

        Mince, c’est margaret qui est éliminée… Pas de bol, ça tombe sur une nouvelle du blog…

        @Ragnar : non c’était juste un jeu stupide qui n’a intéressé que moi d’ailleurs, car j’avais posté le commentaire n° 665 et de ce fait, je disais à dalencourt qu’il fallait changer d’article car on ne pouvait plus commenter…

  3. InHonnorOf

    @Dalencourt : Tu as dit : « Ca va être assez proche de la description de Lytuya avec en plus une grave crise dans l’Eglise, et une probable absence de prêtres ou de sacrements quand on en aura le plus besoin »

    Tout d’abord je suis catholique de baptême et donc de naissance, si on veut, car mes parents et mes grand-parents depuis de nombreuses générations l’étaient. Mais je n’utilise pas les rituels catholiques sauf quand c’est une question de patrimoine si on veut.

    Je crois qu’il y a comme tu dis actuellement une grave crise dans l’église mais il est fort probable que la destruction de l’église catholique fait parti du plan concocté par les forces du mal. Elle sera la première à tomber; du moins selon certaines sources. Je crois que le système anglo-saxon (Rosi-Crucien ?), aidé du judéo-protestantisme (qu’il contrôle) et de l’Islam pour ne nommer que ces derniers mettrons en branle ce processus (ONU aussi). Ensuite le protestentisme et ensuite l’Islam suivront; car ils ne serviront qu’à l’établissement d’une Jérusalem physique et à une seule et unique religion.

    Si tu veux cette source écris-moi via le courriel que tu as sur ton blogue WordPress. Prépare-toi à une longue lecture anglo-saxone bien entendue. C’est un méga-site avec plusieurs ramifications. Est-ce une ruse caché ou un modèle véritable ? Je n’en suis pas certain c’est pourquoi je ne donne pas la source directement sur ton blogue.

    Au plaisir.

    • dalencourt

      Je vais vous envoyer un mail mais ce que vous dites là, c’est ce qu’expliquent de long en large et en travers les WG Carr, Virion, de la Franquerie, le livre l’Eglise éclipsée etc…, que je cite régulièrement dans mes articles.
      Je l’ai déjà expliqué à plusieurs reprises.

      • InHonnorOf

        @dalencourt : Et bien on verra…

        Permets-moi une question @dalencourt tu dis que ton site est catholique et beaucoup de gens ici sont catholiques de tradition ou de certaines autres dénominations. Je ne vois aucun prêtre pourtant.

        Et vous les autres catholiques-chrétiens vous en avez parlé à votre prêtre (peu importe son hiérarchie) ?

        Montrez-lui donc comment vous avez reçu le nouvel arrivant hier, et comment vous l’avez ridiculisé en toute gratuité de votre FOIE

        • dalencourt

          On dit que le blog est catholique parce que je suis catholique et j’écris en tant que tel.
          C’est tout.
          Je n’ai pas besoin de la caution d’un prêtre, lesquels prêtres évitent d’ailleurs pour la plupart ce sujet dangereux de la fin des temps.

      • Petros

        Je me suis mal exprimé. Il me semblait que dans l’un de vos articles, vous expliquiez que les FM seraient sacrifiés dans la partie d’échecs qui se jouent. Sacrifiés par les « noirs » pour continuer leur plan.
        Mais je ne me souviens plus l’article…

        • dalencourt

          Je l’ai lu dans un des livres commentant les Protocoles. Je ne sais plus si c’est chez WG Carr, Mgr Jouin ou Virion, mais de mémoire, c’est clairement exprimé dans les Protocoles.

  4. Watson

    @geocedille, bonjour

    Évidemment je ne suis pas d’accord avec vous. La base est la même c’est vrai le christianisme, mais les interprétations, les doctrines sont différentes, comme vous venez de le démontrer dans votre post :
    - A l’inverse de vous je pense que l’orthodoxie, le catholicisme, le protestantisme, etc, sont des religions.
    je m’explique, bien qu’il n’y est pas de définition du mot religion, je considère que ceux qui se rassemblent autour d’une croyance (définit par des doctrines), et pratiques communes au groupe forment leur propre religion.
    Partant de là, on ne peu que admettre que les différentes dénominations forment différentes religions, même si elles ont pour base La Bible, comme nous l’avons vu, la communauté de telle ou telle église fait « UN » autour de prescriptions de Dieu, telle qu’ils l’ont compris ou interprété. Pour moi jusque là, les dénominations ne me dérange pas.

    Mais, Vous me dites, « Ni l’orthodoxie ni le catholicisme ni le protestantisme ne sont des religions », « notre religion est le christianisme. » Vous paraissez vouloir rassembler, mais juste après vous envoyer bouler « les autres », trop bizarre cette réaction soudaine, je vous cite  » Nous Orthodoxes sommes le sarment issu du cep originel, le protestantisme, malheureusement n’est plus qu’un sarment coupé. Quand aux Catholiques, ils sont un sarment corrompu. Mais ils sont du Cep. » A vous écouter il ne reste plus que Vous de bon, c’est rigolo ça.
    Pour ne pas changer, on se débarrasse des « Nuisibles », en défendant son « Saint » clocher avec une démonstration acquise par l’enseignement de votre église. Ce que vous dites là, je prendrais un autre orthodoxe, et il me dirait pareil…. une répétition au mot près certainement.

    Conclusion, Voyez vous, Vous prouvez par vos propos votre attachement aux « croyances (définit par des doctrines), et pratiques » de votre communauté, en répétant cette doctrine et donc en cela vous êtes de confession orthodoxe.
    En sommes votre sève, c’est la religion orthodoxe, en tout cas c’est votre référence, votre adhésion.

    Ps. Je vous en prie, excusez moi de mon direct, je sais que je dois user de plus de diplomatie, j’y travaille.

    • geocedille

      Je comprends que de votre point de vue je suis Orthodoxe, mais du miens, je suis Chrétien et je cherche à l’être de façon aussi orthodoxe que possible.

      Et non, nous ne considerons pas les autres Chréiens comme nuisibles (sauf ceux qui le furent effectivement comme la 4e croisade).

      Ou avez vous vu que nous ayons jamais allumé un bûcher?
      Quel pays avons nous converti de force?
      Quand avons nous empeché les latins d’idolatrer le Pape?
      Quand avons nous interdit aux orotestants d’ordonner des femmes ou de marier des homos?

      Le Christ attends que chacun se convertisse de lui même.

      Mais il ne s’interdit pas de dire haut et fort ses commandements.

      Je parle donc haut et fort aussi quand je dis ce qui constitue à mes yeux la conversion en Christ.

      Et il n’est pas d’autre clocher à mes yeux que le sien.

      • Watson

        « Et il n’est pas d’autre clocher à mes yeux que le sien. »
        je voudrai pas polémiquer, mais vous dites « nous les orthodoxe », puis « vous les protestants… » il y a évidemment une distinction de faite entre plusieurs « mini clocher » (si vous préférez) dans votre discours…

        Faut être cohérent avec votre « doxa ».

        • geocedille

          N’y a-t-il pas 7 Églises d’Asie?
          Chaque Église n’a elle pas sa couronne et son chandelier?
          Ne sont elles pas toutes ensemble l’Eglise catholique?

          Vous continuez à brandir les mots orthodoxe, protestant et catholique comme des etiquettesen ignorant leur sens reel.

          Etre un chrétien orthodoxe ca ne consiste pas à se definir par rapport à autrui. Mais par rapport à sa foi.

          Etre un Catholique ça consiste a se definir en excluant les autres chrétiens.

          Etre Protestant ça consiste à se définir en protestation vis à vis des Cathos.

          Vous comprenez la nuance?

          Seuls les chrétiens orthodoxes ignorent ce que disent ou font les autres chrétiens dans leur attitude.

          Ce que raconte le Pape ne nous a jamais influencé.

          Nous regardons vers le Christ, nous ne regardons pas vers Rome ni pour la vénérer ni pour la haïr.

        • Watson

          @geocedille
          Quand je brandis les mots orthodoxe, protestant et catholique, je vous cite…si vous m’aviez dit méthodiste j’aurai fait pareil.

          Vos définitions sur les 3 églises sont plutôt réducteur et surtout emprunt de beaucoup de « religiosité ».

          Par contre pourquoi systématiquement dites vous « Nous » ? Est ce que l’église orthodoxe et vous ne faites plus qu’un ?
          Alors que vous vous abstenez intelligemment des dires du pape, vous brandissez ceux d’une église (orthodoxe) sans aucun doute pour vous sur leurs véracités.
          Si cette église avait dit, on écoute le pape jusqu’avant vacitan 2 vous l’auriez fait, non ?

          Par contre vous citez 3 églises différentes, mais les 4 autres, pour arriver à 7, j’aimerai bien que vous me les donniez.

          Au plaisir

        • geocedille

          Eglise= les Chrétiens
          Les dires de l’Eglise = les dires de l’ensemble des chrétiens.
          Je vais arreter sur ce sujet, M. Dalencourt est exaspéré.

  5. Watson

    @petros et @ Ragnar
    je vous aide, pour indice, servez vous de ça pour répondre à ma 1ere question qui suivait la votre :  » l’ancien testament » contenait déjà La Bonne Nouvelle »

  6. Petros

    @Watson : me concernant, en terme d’écritures, je suis au rattrapage, comme je l’ai déjà admis. Du coup, je suis content de lire toutes les citations, car effectivement ça ne peut que profiter aux discussions.

    Ma question, pour être plus efficace, aurait mieux fait d’être théorique peut-être (mais j’avais envie d’y glisser de l’ironie) ? Ce que je voulais dire, c’est qu’il y a bien un moment où avant d’écrire un texte, il n’existait pas. Bien entendu, nous avons la chance d’avoir la Bible alors profitons-en. Mais ça, c’est maintenant. J’essaye simplement de comprendre comment vous auriez fait dans un monde sans Bible – ou si vous aviez été analphabète ? Vous seriez entré dans une communauté ou auriez fait confiance à quelqu’un ? Ca me semblerait étrange que la vision divine soit que chacun lise une Bible dans son coin. Ca m’étonne cette conviction d’abandonner toute tradition (pas de la mettre au premier plan, mais de tout rejeter).

    Mais bon, j’ai en revanche une question que je pose sérieusement cette fois-ci et là pour le coup je compte sur votre expertise : est-ce qu’un chrétien ne devrait pas manger de porc ? Je suis tombé dessus dans le Deutéronome aujourd’hui et je ne me souvenais d’un passage aussi direct… Là pour le coup, ça serait une surprise (c’est surtout l’AT qu’il faut que je relise…).

    • Watson

      @petros
      « J’essaye simplement de comprendre comment vous auriez fait dans un monde sans Bible – ou si vous aviez été analphabète ? »
      C’est pas parce qu’il y a des hommes qui meurt de faim, que vous ne mangez plus, non ?
      Pareil, on ne peux pas trouver d’excuse semblable pour ne pas lire La Bible.

      Pour le porc, on ne va pas parlais du pourquoi les juifs ne devais pas en manger, mais encore un fois de nous,
      Dans la Bible il y a ce passage qui vous aidera à méditer, je vous donne 2 extraits, mais lisez le passage Actes 15 :
      - v5 « Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu’il fallait circoncire les païens et exiger l’observation de la loi de Moïse.  » (le texte que vous avez lu dans Deutéronome fait parti de la loi de Moise).
      - v19-20 « C’est pourquoi je suis d’avis qu’on ne crée pas des difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu, mais qu’on leur écrive de s’abstenir des souillures des idoles, de l’impudicité, des animaux étouffés et du sang.

      Aussi on pourrait méditer sur un autre passage dans Actes 11 :
      - avec pour verset de conclusion le 9 « Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé. »

      Un dernier verset qui résume l’ensemble de ma pensée, et qui vous réponds donc :
      « Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme ; mais ce qui sort de la bouche, c’est ce qui souille l’homme. »(Matthieu 15:11)

      • Petros

        Je ne cherche pas d’excuse pour ne pas lire la Bible. J’essaye de juste de réfléchir à comment on fait les premiers chrétiens ? J’essaye d’arriver à la conclusion que ça n’est pas parce que nous avons la chance d’avoir la Bible maintenant, qu’il faut rejeter tout le reste (traditions). A fortiori si dans les premiers temps il n’y avait pas encore la Bible, ou en tout cas pas avec tous les textes (complète telle que nous la connaissons maintenant), ou pas beaucoup d’exemplaires (avant imprimerie) ou que les gens ne savaient pas lire… Il y a bien eu autre mode de transmission.
        Un verset pour aller dans ce sens : « Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. » Jean 20, 30 = Jean n’a pas « pris la peine » de tout écrire.
        Et l’autre piste de réflexion : qui a décidé ce qui devait faire partie ou non de la Bible telle que nous la connaissons maintenant ? Je ne discuterais pas si dès le début Dieu avait donné un « mode d’emploi » écrit à Adam. Mais je constate que cela a été plus compliqué que cela.

        Merci pour votre réponse porcine. En lisant le Deutéronome, j’ai effectivement pensé à la discussion sur la circoncision et le fait que les gentils en étaient exemptés. Mais j’avais plus le souvenir d’une interdiction du porc de manière « imagée ». Le voir de manière aussi claire dans le texte m’a surpris !

        • Watson

          @petros,
          Pour ce qui est des traditions, il faut qu’elles ne sortent pas de ce qui est biblique, le reste viens du malin.
          Comprenez, que si ce n’est pas dans « la pensée biblique » alors il ne faut pas le garder.

          Vous allez me dire, qui définit ce qui est « de la pensée biblique » ou pas ? (bonne question ;) )
          je répondrais La Bible bien sûr.
          Réponse trop simpliste ou trop risqué vue le nombre d’interprétations possible allez vous me répondre.
          Pas si sur que ça, Lisez plutôt la suite:

          - Il y a un principe biblique, qui ne s’est jamais altéré et ceci de la Genèse jusqu’à L’apocalypse, la désobéissance à La Parole de Dieu.
          - Il y a un leitmotiv dans La Bible, c’est que les péchés que commettent les hommes se retrouve résumé dans une désobéissance volontaire aux « 10 commandements » (Exode 20).

          Si un comportement, une pratique, une tradition, ou je ne sais quoi encore enfreint l’un de ces 10 commandements, on peux déjà le jeter. Dieu ne peux se renier.

          Y a encore plus simpliste (mais en même temps plus profond) que moi dans la définition de ce qui est bon ou mauvais aux yeux de Dieu et de qui est important de pratiquer, c’est ce que répond Jésus à ses interlocuteurs :

          « Les pharisiens, ayant appris qu’il avait réduit au silence les sadducéens, se rassemblèrent, et l’un d’eux, docteur de la loi, lui fit cette question, pour l’éprouver : Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ?Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.  » (Matthieu 22: 34-39)

          « De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. (Matthieu 22 : 40) »
          Si vous comprenez la profondeur de ces 2 commandements, alors vous pouvez passer un comportement, une tradition…à l’épreuve de ces commandements et voir ce qui en reste.

          Vous me parliez d’un mode d’emploi et bien il existe il a été donné à Adam c’est d’obéir à la parole de Dieu. A nous de suivre ce mode d’emploi.

          Ps Mr dalencourt, excusez moi de sortir du thème de votre article et de parler tant, mais je répond ici à une question.
          J’ai pas l’impression non plus de m’en prendre à une confession quelconque.
          En plus comme c’est votre blog, et si vous pensez que j’ai raconté des sornettes à Petros, vous pouvez rectifier bien sur.
          Si non je considère que vous approuvez ce post.

  7. dalencourt

    @watson
    je n’approuve pas forcément tout ce que vous dites, mais je ne réponds pas à chaque fois, c’est fastidieux, inutile et surtout cela mène à des discussions sans fin que je voudrais éviter.
    Donc l’absence de réaction ne constitue pas une validation.

    • Watson

      @dalencourt, « Donc l’absence de réaction ne constitue pas une validation. »

      je ne vous parlé que pour CE post, sur les autres, je sais très bien que ça ne veut rien dire…

      Merci en tout cas de m’avoir répondu et veuillez excuser mes fautes de conjugaison notamment.

      Soyez bénis

    • Gaston Desmedt

      Bonsoir Watson, oui, de ces deux premiers commandements du décalogue, que les docteurs juifs ont supprimé du décalogue, s’arrangeant pour en avoir dix avec les huit autres, dépendent toute la loi et les prophètes, ajoutera Jésus. Et c’est ce qui explique qu’au cours de son dernier repas avec ses disciples, Jésus ne leur donna que ce seul commandement : « Aimez-vous comme je vous ai aimé », et : « A ceci tous connaîtrons que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres » !!! Et l’apôtre Jean compléta ces paroles du Seigneur, en disant « Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui. Nous avons connue l’amour, en ce qu’il (Jésus) a donné sa vie pour nous ; nous aussi nous devons donner notre vie pour les frères. Si quelqu’un possède les biens du monde, et que voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui? Petits enfants, N’AIMONS PAS EN PAROLES ET AVEC LA LANGUE? MAIS EN ACTION ET AVEC LA VÉRITÉ; » 1 Jean 3 : 14-18. Quand donc comprendra-t-on que c’est la seule condition pour se voir pardonné ses péchés et recevoir la vie éternelle ? Aucune tradition établie par les hommes, aucun dogme imposé par une église ou une institution religieuse, ne s’élèvera jamais au-dessus de ces deux premiers commandements ! Merci Watson de les avoir rappelé. Gaston.

        • Gaston Desmedt

          A tous,
          Je veux simplement ajouter ceci à mon commentaire, et j’aimerais tellement que chacun grave cela sur les tables de son coeur et dans son esprit, de manière à ne jamais l’oublier dans les mauvais jours qui approchent : C’EST PAR AMOUR, ET POUR L’AMOUR QUE DIEU A CRÉÉ LE MONDE DES ESPRITS ET LE MONDE DES HOMMES ! Et souvenez-vous aussi de ces paroles de l’apôtre Jean « L’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde C’EST NOTRE FOI. » Gaston.

  8. geocedille

    http://www.lorientlejour.com/article/816908/le-president-israelien-evoque-une-conference-interreligieuse-avec-le-pape.html

    Le président israélien, Shimon Peres, a évoqué la possibilité d’une conférence interreligieuse pour la paix dans le monde, lors de sa récente rencontre avec le pape François à Rome, a indiqué jeudi le bureau de la présidence à Jérusalem.

    « La question d’une conférence multiconfessionnelle a été évoquée et le président Peres a exprimé sa conviction que le pape François peut jouer un rôle important pour faire avancer la paix dans la région et dans le monde », au cours de leur entretien le 30 avril dernier au Vatican, a déclaré à l’AFP la présidence israélienne.

    Toutefois, ce projet de conférence, qui réunirait des dignitaires juifs, chrétiens et musulmans, n’en est qu’au stade des intentions et les détails concrets –qui, quand et où– n’ont pas été abordés par les deux hommes, a-t-on souligné de source israélienne.

    Interrogé, le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège, a indiqué jeudi qu’il n’avait pas connaissance que le pape ait proposé à M. Peres un projet de rencontre allant dans ce sens, lors de cet entretien au Vatican.
    Il a rappelé les thèmes généraux de la rencontre qui ont porté entre autres sur la paix dans la région et une invitation à venir en Terre Sainte.

    Lors de leur entretien fin avril, le président israélien avait invité officiellement le pape François à Jérusalem – « le plus tôt possible ».
    « Je suis certain que vous serez reçu chaleureusement par tous les citoyens, quelle que soit leur religion, leur race ou leur nationalité. Le peuple d’Israël voit en vous un dirigeant de paix et de bonne volonté (…). Votre venue pourrait contribuer grandement à accroître la confiance et l’espoir dans la paix », avait alors plaidé le président Peres, selon un communiqué officiel.

    Une visite commune sur les Lieux saints du christianisme en 2014 du pape et du patriarche orthodoxe Bartholomée a été déjà évoquée depuis l’élection du pape argentin le 13 février, sans être jamais confirmée. Elle aurait lieu pour fêter symboliquement le 40ème anniversaire de la visite historique du pape Paul VI et du patriarche Athénagoras en 1974 à Jérusalem.

    Selon le père Lombardi, « le pape a accueilli avec joie et disponibilité l’invitation du président (Peres); il a le désir d’aller en pèlerinage en Terre Sainte, mais aucun projet concret n’a été arrêté ».

    • geocedille

      Merci pour le lien La Mesange.

      Sur le même site j’ai été très interresé par l’article de l’Abbé Glaise sur l’Eglise conciliaire.

      On y fait bien le tour de la situation paradoxale des traditionnalistes.

      la question qest d’ailleur bien posée : « si nous sommes l’Eglise catholique soit nous n’avons pas de pape et alors où est notre visibilité ? Soit nous en avons un et alors lequel est-ce et est-il évêque de Rome ? »

      Là encore, si je puis me permettre une analyste d’observateur exterieur et confraternel, il me semble que les Traditionnalistes ne peuvent resoudre le dilemme qu’en incluant dans leur reflexion leur conception du rôle du Pape dans la situation de l’Eglise de Rome.

      On ne peut pas être dissident dans le régime de la monarchie infaillible du Pape.

      Ce qui pousse l’Abbé à cette conclusion :

      « En ce qui concerne la place du pape dans tout cela, il faut bien convenir qu’il y a là un mystère, un mystère d’iniquité.
      Sans doute, mais le mystère est une vérité qui dépasse la raison ; que l’Eglise soit habituellement privée de son chef est absurde et contraire aux promesses d’indéfectibilité.  »

      Ce mystère n’en est un que parce que les traditionnalistes ne parviennent pas à trouver le defaut d’origine qui a engendré l’actuel paradoxe et qui réside sans ces présuposés :

      Le Pape est le Chef infaillible de toute l’Eglise. Si le Pape failli il n’est pas le Pape. S’il n’y a pas de Pape, il n’y a plus d’Eglise.

      Il n’y a paradoxe que si :
      1) le Pape est infaillible
      et
      2) l’Eglise Catholique est effectivement catholique c’est à dire que hors d’elle il n’y a point d’Eglise.

      Le 1) est faux, Vatican II en est la preuve manifeste.

      Il en découle logiquement qu’il n’y a paradoxe que si le 2) est vrai.

      En effet, si il y a une catholicité chrétienne au delà de l’Eglise latine, le paradoxe disparait : Avec ou sans Pape, il y a toujours une Eglise.

      C’est pourquoi à mes yeux, le paradoxe n’est qu’un refus de revenir au point initial de la corruption.

      Et ce point initial doit effacer les présuposés qui créent le paradoxe : L’Eglise latine n’est pas a elle seule l’Eglise Catholique et Le Pape n’est pas le chef infaillible de toute l’Eglise.

      Il y a une époque dans la vie de l’église latine à laquelle elle n’etait pas la seule Eglise et à cette époque le Pape ne pretendait pas à gouverner seul toute l’Eglise.

      C’est entre cette époque et Vatican II que le ver est entré dans le fruit.

      • Emmanuelle

        J’ai bien suivi l’explication.
        Mais, un autre problème s’ouvre alors. Quand un prêtre dit à un à un paroissien, d’après l’enseignement de l’Eglise, pour sauver ton âme, tu ne dois pas faire telle ou telle chose. Si le paroissien a ne serait-ce qu’un petit doute sur l’enseignement, comment pourrait-il suivre un engagement qui lui demande de très gros efforts dans sa vie. Pour tenir un engagement fidèle, il faut que la personne soit absolument sûr de la fidélité de l’Eglise.
        Les gens ont besoin d’une vision infaillible de l’église. Il faut une référence non négociable, il en va de la sécurité que leur combat est le bon. Là où il y a doute, il n’y a plus de combat.
        Certains disent que la seule référence est la Bible. Oui évidemment. Sauf qu’avant de maitriser toutes les implications que préconise la Bible, il faut passer 800 ans de sa vie enfermé dans un monastère à lire toute la journée. On est obligé de s’en remettre en partie à un enseignement accessible, donné par des gens de toute confiance, qui diffuse un enseignement infaillible.

        Et, c’est là que je suis en total désaccord avec Watson.
        Notre société est marquée par l’individualisme, qui ne comprend l’humain que dans son existence intrinsèque, dissocié d’un patrimoine. C’est la première fois dans l’histoire que ça arrive, je pense que c’est dû en partie à notre rapport à la nourriture que nous pouvons désormais acheter dans un magasin. Avant, il était évident qu’un humain n’avait aucune chance de survivre seul, par manque de richesse. C’est lié à la terre. Si pas assez de terre, alors rien dans l’assiette. La constitution d’un patrimoine terrien suffisant pour assurer sa survie ne s’envisageait que sur une lignée. Ainsi, les personnes n’étaient pas comprises en tant qu’individu, mais en tant que faisant partie d’une lignée.
        Il me semble que pour la Bible, c’est pareil qu’avec la terre. C’est trop imposant. Une personne qui ne s’inscrirait pas dans une lignée n’a aucune chance d’accéder à l’ensemble du message biblique. Elle n’aurait que des bribes, ne lui permettant pas de survivre.

        • InHonnorOf

          @Geocedille | @Emmanuelle,

          Nous sommes en soirée ici au Québec donc bon matin à vous qui me lisez présentement dans les Europes.

          Je dors présentement zzzzzzzzzzzz !

          Lorsque j’ai lu le beau texte d’Emmanuelle j’ai du revenir au beau texte de Geocedille, Dans mon esprit les deux textes chantent l’unisson : Pour vous et pour toi mon ami Gaston : http://www.youtube.com/watch?v=qXahJYGkYX4

          J’ai cliqué sur la barre du navigateur pour voir ou le texte d’Emmanuelle m’amenait dans le texte de Geocedille.

          Là : « Le Pape est infaillible »

          Et dans mon même esprit une souvenance de lecture : « Est-ce toi qui le dit de toi-même ou si c’est d’autres qui te l’ont dit de moi ?

        • Watson

          @Emmanuelle, Bonjour.
          Je voudrai revenir avec vous sur votre post
          - Je suis d’accord avec vous, il n’existe pas d’église parfaite et comme vous le dite les gens ont besoin « d’une référence non négociable », j’ai cherché , je ne l’ai pas trouvé.
          Dans l’Apocalypse, il y a cependant une église que Dieu « qualifie » de parfait dans son agissement, extraits :

          « Écris à l’ange de l’Église de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, [...] Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu a peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.[...] Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne.  »
          Je ne vais pas commenter ce verset, à vous de voir ce qui différencie cette église des autres….

          - Vous m’avez mal comprise, Je n’ai pas 800 ans moi non plus ! Je ne connais qu’une partie de la Bible, il est impossible de tout comprendre en une vie.
          Par contre, comme je l’ai déjà dit il y a des vérités bibliques qui traversent les années et qui ne changent pas.
          En plus je ne fait pas que de me référer à La Bible, j’ai par un prêtre, qui n’est pas parfait (comme moi) bien sur, mais on avance.
          De plus lire La Bible ce n’est pas fastidieux, ce n’est pas un livre de préconisations, le « Dalloz » ou le code civil, pénal,… du chrétien. La plupart du temps ce sont des histoires qui nous raconte comment un « chrétien » (croyant) a marché avec Dieu.
          Pour argument à ce que je viens de dire, lisez par exemple 1Corinthiens d’où j’ai tiré ce verset :
           » Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. » (1Corinthiens 10:11)

          Maintenant j’aimerai aborder un point que je ne n’ai jamais cité, et je vais faire court pour ne pas faire long ;)
          « Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. (Jean 14:26) »
          Juste, j’aimerai insister sur :
          - « vous enseignera toutes choses »
          - « vous rappellera tout ce que je vous ai dit » vous rappellera La Parole de Dieu.

          Je m’arrête là. Merci de m’avoir lu.

      • La Mésange

        Logiquement, dans les affaires du monde, quand vous devenez « dissident » avec une organisation, quelle qu’elle soit, eh bien vous la quittez.
        De même il y a eu des « dissidents » concernant le Pape, parmi les Catholiques. Ils ont fait ce qui était logique pour eux, ils ont quitté la foi catholique, et sont devenus protestants, ou orthodoxes, ou que sais-je.

        Deux exemples : d’un côté Lammenais, qui a refusé l’autorité du pape (qui condamnait son libéralisme-socialisme) et a abandonné la foi catholique (il est devenu vaguement déiste, il me semble). A l’opposé, son « compère », Lacordaire, s’est quand à lui soumis, s’est sanctifié dans l’Eglise et a oeuvré pour la foi à la fois dans le siècle (par ses conférences) et dans la religion, en relevant l’ordre des dominicains, qui était assez relâché quand il en a pris les rênes.

        • InHonnorOf

          Exact La Mésange,

          C’est pourquoi il a dit qu’il était venu pour diviser. Je ne peut préciser ou (Mathieu je crois ?). Les chrétiens ont une seule église, la sienne. Il n’y en a pas d’autres.

          C’est ce que je crois.

          Merci.

  9. InHonnorOf

    GRÈCE : C’est en anglais …

    http://main.omanobserver.om/node/167530

    Le coup d’état a eu lieu mais l’effusion de sang ne fut pas nécessaire ici. C’est une question politique et bien sûr… d’$$$
    La télévision nationale va revenir très bientôt mais cette fois entièrement contrôlée par l’impéralisme…

  10. InHonnorOf

    Donc la télévision grecque sera dorénavant complètement un système de « dés »information. Comme en France et dans presque tous les pays du monde maintenant.

    Il faut parfois ne pas éviter de la regarder à savoir comment et par qui il nous désinforme. Une fois qu’on le sait ;-)

  11. Watson

    @Gaston, Bojour il y 2 points que je voudrais reprendre avec vous:
    - 1er point, je vous cite : « Aucune tradition établie par les hommes, aucun dogme imposé par une église ou une institution religieuse, ne s’élèvera jamais au-dessus de ces deux premiers commandements »
    Vous rigolez j’espère, On ne va pas énumérer tout les dogmes et traditions qui vont à l’encontre des « 10 commandements » pour rester dans ce que j’ai dit , on va m’accuser de critiquer certaines églises, on ne va pas polémiquer.
    Mais rien que la définition de « dogme », on rigole : un dogme est une vérité immuable et que personne ne peut contester.
    A partir de cette définition, on peux envoyer ce que l’on veux !

    Je me servirai d’un dogme qui va permettre aux églises de prenant en compte ces dogmes de se laver les mains, en relativisant sournoisement « Les vérités bibliques », mais bon c’est honnête c’est annoncé:
    - Dogme Sur la Tradition : La Tradition est une source de la Révélation, distincte de l’Écriture Sainte, et qui mérite la même foi.
    — > Avouez que ça laisse place à toute sortes de dérive ce « distincte » de l’écriture…., ce qui veut dire, qui est bien différent, indépendant…

    - Second point, je vous cite : Jésus ne leur donna que ce seul commandement : « Aimez-vous comme je vous ai aimé »
    C’est faux, Jésus ne leur a pas donné que CE commandement, il a dit que ce commandement EST ASSOCIE à « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée » comme je l’ai déjà dit, mais je le répète,
    « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». (Matthieu 22)

    Si on ne garde que tu aimeras ton prochain comme toi même c’est insuffisant, à qui doit on rendre un culte ? A son prochain ?
    Et pourquoi Jésus dirait « C’est le premier et le plus grand commandement », pour après l’enlever…?
    La phrase que vous citez, faut la prendre dans le contexte, c’est au moment de la communion autour du dernier repas.

    Pour conclure, je cite à nouveau « De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. (Matthieu 22 : 40) ».
    Si vous aimez Dieu en 1er vous aimerez votre prochain, et vous même.
    Il faudrait maintenant étudier ce qu veux dire AIMER DIEU, aimer Sa Parole, obéir à Sa Parole…mais c’est un autre débat.

    • GRAAL margaret

      Bonjour A tous
      Les dogmes peuvent être compris comme l’expression de la vérité éternelle de Dieu dans le langage temporel des hommes.

      • Watson

        Et….? Selon vous vous les dogmes, ont été modifié selon les peuples, les langues, les époques ?
        Ça fait beaucoup de modifications à « la vérité éternelle de Dieu ».

        • GRAAL margaret

          . PAROLE DE DIEU ET BIBLE Dieu parle aux hommes.
          Pour moi le plus important se sont les écritures sacrées et reconnaitre Dieu comme son père.
          .Les premiers chrétiens n’avaient pas de dogmes. C’était l’annonce de la Bonne Nouvelle à l’état brut. Les Actes des Apôtres nous disent qu’ils « étaient assidus à l’enseignement des Apôtres »
          Croire, pour un chrétien, c’est marcher à la suite de Jésus reconnu comme le Christ, accueillir sa Parole et Le laisser guider notre vie, c’est recevoir sa vie à travers les signes que sont les sacrements, c’est « faire un » avec tous les autres disciples et être ensemble le Peuple de Dieu. Les dogmes ne sont que des balises sur ce chemin, comme des pôles de lumière, des points de repère de notre Foi .

        • Emmanuelle

          @Watson
          Nos dirigeants ont trouvé une super idée pour que « la vérité éternelle de Dieu » ne soit plus modifiée par des horribles distorsions inhérentes au patrimoine historique, linguistique, familial de tout un peuple.
          Puisque l’histoire, la langue, les origines, la famille, tout ça sont perturbatoires pour la préservation de « la vérité éternelle de Dieu », ils ont l’idée de créer un être hors sol, dénué de toute fifliation, ne s’inscrivant dans aucun lignage. Il est même envisagé que cet être n’aurait pas de mère, faisant sa gestation dans un utérus artificiel, nourrit au biberon dans des mains asseptisées. Pas de père non plus. Juste un ovule fécondé par un spermatozoïde. Parent 1, parent 2. Il est très possible que cet être ne reçoive aucune instruction historique, ait un langage limité, incapable d’exprimer sa pensée. Un être comme vous le voulez Watson, dénué de toute influence patrimoniale, historique et linguistique, ça devrait vous plaire.
          Vous me direz tout de même si cet être aura gardé « la vérité éternelle de Dieu » !

    • geocedille

      @tous

      Le sens de ma participation ici se résume a questionnement de Dalencourt : Tu as dit : « Ca va être assez proche de la description de Lytuya avec en plus une grave crise dans l’Eglise, et une probable absence de prêtres ou de sacrements quand on en aura le plus besoin »

      C’est effectivement une grave question qui se pose de façon universelle à tout Chrétien, mais de façon particulièrement aux Catholiques.

      Et Watson a fait deux citations qui sont fondemmentales pour trouver une solution :

       » Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. » (1 Corinthiens 10:11)

      C’est particulièrement vrai du livre de l’Apocalypse.

      Aussi il aparfaitement eu raison de citer la lettre à l’eglise de Philadelphie.

      « Écris à l’ange de l’Église de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, [...] Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu a peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.[...] Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne.  »

      Par contre Watson a tord de ne pas developper.

      Voici l’instruction que nous, qui sommes vraissemblablement assez proche de la fin des siècles, pouvont en tirer, selon moi.

      1) Il n’y a pas d’unicité de l’Eglise. Le dogme monopolistique de l’Eglise Catholique est contredit dans le texte. Dieu dit qu’il y aura JUSQU’AUX JOURS ESCHATOLOGIQUES une Eglise peu puissante qu’il gardera à l’heure de la tentation universelle. Donc cette église continue d’exister et n’est pas la puissante Eglise Catholique qui, manifestement, est DEJA dans les tribulations.

      Ajoutons qu’il n’est sans doute pas fortuit que cette Eglise se nomme Philadelphie, ce qui signifie d’amour fraternel. L’amour fraternel n’est pas la caractéristique majeure de l’histoire du catholicisme et les Chrétiens d’Orient en peuvent témoigner.

      2) Chaque Eglise est responsable de son chandelier, c’est à dire l’acceuil qu’elle fait à la flamme spirituelle de l’Esprit Saint. Et ce chandelier c’est son orthodoxie.

      Cette constatation faite, il faut en conclure qu’il y a, hors du Catholicisme des Eglises dont la foi sans aucun doute plus valide que celle de la curie Romaine.

      J’en reviens donc à ce que dit Jésus : « Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. »

      Quelle est cette couronne?

      Voici celle du Patriarche de Jérusalem

      ici

      http://www.orthodoxie.com/wp-content/uploads/2012/12/f-9.jpg?8b29bb

      ou ici

      http://orthodoxie.typepad.com/.a/6a00d83451c30d69e2016300293186970d-popup

      celle du néo-Patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies

      Chaque Patriarche, y compris le Patriarche de Rome a une couronne (qui était la premiere couronne de la Tiare).

      Evidemment avoir une couronne ne signifie pas juste porter une couronne, c’est également avoir la légitimité.

      L’Eglise de Rome a-t-elle toujours la sienne?

      La réponse, pour ce qui et du titre lié à la couronne oui jusqu’à Benoît XVI qui etait officiellement Patriarche de Rome et de tout l’Occident.

      Par contre François n’a pas revendiqué ce titre. C’est pour moi un signe du mystère d’iniquité.

      Pour une raison d’antinomie évidente les serviteurs du malin ne peuvent se faire couronner Patriarches selon le rite sacré. Le peuple Chrétien est donc au courant : Le Pape ne porte ni la couronne et le titre associé.

      Comment répondre donc à la question que se pose Dalencourt?

      La comparaison entre les 7 Églises de L’Apocalypse permet une conclusion sur ce qu’il faut faire : « Retiens ce que tu as »

      L’avertissement à Sardes est plus pressant encore « Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir ; car je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu. »

      Mais il ajoute aussitôt « Cependant tu as à Sardes quelques hommes qui n’ont pas souillé leurs vêtements ; ils marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu’ils en sont dignes. Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs ; je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. »

      Il n’y a donc pas de condamnation de bloc : ceux qui en dépit de l’imperfection du clergé resteront incorruptibles marcheront avec le seigneur.

      Que faire concretement alors?

      A mon sens les mot du Christ aux Sardes imposent la responsabilisation des Chrétiens vis à vis du clergé.
      Il contredit absolument le suivisme qu’impose l’idéologie papiste.
      Et il donne aux pasteurs une responsabilité morale : Celle de guider les âmes dans un chemin dictée par le Christ et non par la hiérarche si ils ont des preuves que la couronne est tombée.

      Revenons enfin à la couronne : La couronne ce n’est pas le chandelier.
      En bon francais, le Pape n’est pas l’Eglise.

      Il convient donc pour chaque prêtre de rechercher la Vérité et de compter pour cela sur l’Esprit Saint plus que sur la hiérarchie.

      C’est ce que j’appelles rechercher l’orthodoxie latine.

      • Watson

        @geocedille
        Très intéressant ce que vous dite là.
        Comprenez que si je développe pas toujours, c’est que déjà je parle pas mal (trop), j’essaie de me contenir un max, j’ai juste essayé sur cette page de répondre aux questions qui me sont posés.
        « le Pape n’est pas l’Eglise ». vouliez vous dire le pape n’est pas « la tête » de l’eglise ,

        • geocedille

          Pour ce qui est de l’executif, le Pape est le chef du gouvernement et le gouvernement de l’Église Romaine c’est le Saint Synode.

          Pour ce qui est du legislatif, c’est une autre paire de manche. Les lois c’est Dieu qui les a fixé, le Pape n’a pas à en changer ne serait-ce qu’une virgule.

          Tout ce qu’on peut discuter c’est de la compréhension de ces lois et ça, c’est le rôle des théologiens, validés par les conciles oecuméniques.

          C’est une demarche de prudence, mais historiquement, elle a prouvé aussi ses limites (schisme monophysiste)

          La question qui me vient Watson, c’est : votre Eglise a elle donc une couronne?

        • geocedille

          Exemple concret :

          En 2005, le Saint Synode de l’Eglise de Jérusalem à déposé le Patriarche Irénée Ier.

          Les fidèles lui reprochaient d’avoir autorisé la vente d’immeubles du patriarcat situés à l’entrée de la vieille ville de Jerusalem à des investisseurs israéliens.

          Israël refuse d’ailleurs cette destitution et n’a pas reconnu l’election de son successeur le Patriarche Théophile III.

          Ce qui montre bien les conflicts d’influence qui tournent autour des trones patriarcaux.

          Car on se demande bien en quoi le gouvernement Israëlien est concerné par la nomination du chef de l’Eglise orthodoxe de Jerusalem… A moins que…

  12. michel

    Bonjour tous, bonjour Véronique,

    Aujourd’hui, fête de St Antoine de Padoue.
    Le Père Marie-Antoine, le « Saint de Toulouse », aimait à dire sur St Antoine:

    « Saint Antoine était autrefois souvent représenté caressant d’une main l’Enfant-Jésus, et de l’autre portant un cœur enflammé. C’est dans le Cœur de Jésus qu’il a cueilli les fleurs qui embaumaient son âme. Là était le nid de son repos et son paradis de délices. Il semble qu’il ait prophétisé que le Cœur de Jésus serait le remède suprême à la fin des temps. Il interprétait ainsi ces paroles de l’Écriture : Cor dabit in consummationem operum. Ô, bien-aimé saint Antoine, obtenez-nous un grand amour pur le Cœur de Jésus !
    On ne peut contempler le divin Enfant Jésus dans les bras de notre Saint bien-aimé, sans qu’une céleste clarté vienne illuminer notre esprit, une suave consolation réjouir notre cœur et la certitude du triomphe sur le mal faire tressaillir nos âmes. C’est le triple bonheur qu’éprouvait lui-même notre Saint lorsqu’il tenait dans ses bras Celui qui est le trésor du ciel et de la terre, la béatitude des élus et la récompense des triomphateurs. Impossible de contempler le divin Enfant dans les bras de saint Antoine de Padoue sans entendre un écho du merveilleux cantique du saint vieillard Siméon : cantique de lumière, de consolation et de triomphe. Saint Antoine de Padoue porte dans ses bras le même divin Enfant et il obtient tout du divin Enfant. Par lui, il fait retrouver tout ce qui était perdu. Or, nous avons tout perdu : lumière pour l’esprit, consolation pour le cœur, victoire sur l’enfer. Adressons-nous à Saint Antoine de Padoue, nous retrouverons tout. »
    Saint Antoine, priez pour nous!

    Véronique, vous me demandiez si je croyais aux messages donnés à Maria de la divine Miséricorde.
    Oui et en vérité je ne me crois pas digne de cette grâce. Je n’ai pas de mérite et je me rends compte des attaques régulières sur ces messages (de quel droit?).
    Ce sont pour moi des témoignages, de l’infinie Miséricorde de Jésus; ces messages m’aident en ces temps qui n’en sont plus. Je n’ai plus peur de ce qui vient. Le doux Coeur de NS Jésus-Christ est un refuge.

    Véronique, vous êtes une bonne personne, avec beaucoup de courage et d’amour pour les autres. Continuez sur le chemin de la Vérité et de l’amour, vous êtes sur le bon Chemin.

    Bien à vous,
    Vive Jésus! Vive Marie!

    • Watson

      @GRAAL margaret, c’est dommage, votre post commencé bien je vous cite « Pour moi le plus important se sont les écritures sacrées et reconnaitre Dieu comme son père » (encore que je ne sais pas ce que sont pour vous « les écritures sacrées ».
      Et après vous faites eu une digression vers « Les dogmes ne sont que des balises sur ce chemin… ».
      Vous répétez et confirmez ce que je venais de dire, à travers cet exemple (dogme tradition) Il y a d’un côté La Bible et de l’autre les dogmes, selon le DOGME de la tradition c’est DISTINCT ! Il faut lire le dogme, j’invente pas.

      - Dogme Sur la Tradition : La Tradition est une source de la Révélation, DISTINCTE de l’Écriture Sainte, et qui mérite la même foi.
      — > Avouez que ça laisse place à toute sortes de dérive ce « distincte » de l’écriture…., ce qui veut dire, qui est bien différent, indépendant…

      je m’arrête là, ça part mal et c’est sur moi que ça va encore retomber, alors qu’à la base je ne répondais qu’à Petros.

      • GRAAL margaret

        Pierre 2.2).dit : « désirez ardemment le lait pur de la Parole, afin qu’il vous fasse grandir. Vous m’avez mal comprise.

        • Watson

          GRAAL margaret, merci pour ce verset et désolé si je vous ai mal comprise, dur par internet parfois.

  13. Watson

    @Emmanuelle
    Vous me lisez, ou vous partez sur des préjugés pour sortir ce post à mon égard ?
    « Un être comme vous le voulez Watson, dénué de toute influence patrimoniale, historique et linguistique, ça devrait vous plaire. »
    Je ne vois où j’ai dit quelque choses qui vous laisse penser cela ?
    Au contraire, je me réfère pour nous chrétiens à notre même histoire « la Bible », notre patrimoine commun « les apôtres », pour ce qui est de la langue au « français », désolé pas balaise en araméen et grec…

    Bon c’est pas grave, ça a eu l’effet de pouvoir vous laisser vous défoulez sur moi, je vous pardonne Sœur, par amour.

    • Emmanuelle

      C’est vrai Watson que je suis particulièrement remontée ce matin. Mon « défoulement » est le résultat des 10 pages de post où vous nous attaquez de toutes les manières qui soient. Quand ça n’est pas notre église, c’est notre façon de lire la Bible, notre confiance dans notre clergé, maintenant, on en est même à la langue, les traditions, tout !
      Alors, c’est vrai que j’en ai marre. Watson, vous coupez les cheveux en quatre dans le sens de la longueur.
      Ne peut-il y avoir un peu plus de simplicité ?
      Vous nous reprochez notre intolérance. Pour l’instant, je ne suis pas allée sur un site d’une autre religion pour les attaquer sur toutes les facettes de leur religion.
      Je reconnais que je suis exagérément agressive à votre encontre ce matin. Je vous prie de bien vouloir m’en excuser.
      Mais, vous rendez-vous compte que vous monopolisez pratiquement tout le blog, pour dire toujours la même chose : qu’on n’est même pas des chrétiens, parceque nous avons confiance dans nos traditions ! Alors que je pense que vous êtes intellectuellement bien plus doté que moi pour comprendre que c’est bien plus que ça. Le fait que nous ayions désobéit à l’intrusion de la franc-maçonnerie au sein de l’église, en acceptant d’être même excommunié montre un engagement qui fait passer Dieu avant tout, même au détriment de ce que nous chérissons. Nous avons préféré l’engagement aux commandements bibliques plutôt que de garder une position bien confortable au sein d’une église riche.
      On a accepté de vivre uniquement des dons de particuliers pour construire nos lieux de messe. Je vais dans une église qui est un ancien chaix donné gracieusement par une personne croyante. On est loin des cathédrales. Tout ça pour suivre le Christ.
      On a expliqué en large en long et en travers ce que nous vivons. Il me semble que nous pourrions passer à une autre discussion.
      Vous avez vos positions, je crois que tout le monde en a bien profité. Mais, ça c’est vous. Je n’adhère en aucune manière à votre dissidence vis à vis des enseignements de l’église. On peut le dire une fois, deux fois, aller, 5 fois. Mais des pages et des pages Watson, ça n’est pas supportable.

      • dalencourt

        Geocedille, Watson,
        Je crois qu’Emmanuelle a raison.
        Vous avez eu largement le temps et la place tous les deux pour attaquer en règle l’Eglise catholique, dans tous les domaines. Tellement que je n’ai ni la place, ni l’envie, ni le temps de répliquer.
        Heureusement, Emmanuelle et la Mésange l’ont fait.
        Maintenant ça suffit, on en sait suffisamment sur ce que vous pensez.
        Veuillez dorénavant ne plus aborder des sujets de religion ni étaler vos réflexions sur des dizaines de posts.
        Cantonnez-vous SVP à ne commenter que l’article et à réduire considérablement vos interventions.

        • Watson

          @dalencourt, d’accord avec vous, ça devrait le faire…Plus PERSONNE ne dévie de l’article, ok…

        • Petros

          @dalencourt : un article pour réhabiliter l’église Catholique et ainsi répondre en 1 fois aux critiques dogmatiques et historiques émises par Watson et Geocedille notamment ?
          Ca m’intéresse aussi d’avoir votre point de vue par exemple sur l’institution de nouveaux dogmes au cours des siècles. Egalement la parole de saints après le NT mais aussi les prophètes de l’AT ? Pour parodier les Inconnus : la différence entre un bon prophète et un faux prophète ? Sinon effectivement dans le doute, cela donne la position de InHonorOf qui ne retient que les paraboles de Jésus et rejette le reste.
          Merci :-)

        • geocedille

          @ Dalencourt

          C’est votre blog, c’est vous qui voyez.
          Notez qu’a mes yeux, mes interventions sont parfaitement liées au sujet car la Curie Romaine est la faille qui permet au malin de prévaloir. Il est donc important de tenter de comprendre comment il a été possible que ça se produise.

          Et je pense que ça a une rapport avec l’ignorance de la Constitution Apostolique par l’épiscopat Romain et de ses Canons Apostoliques et du plus ancien d’entre eux, le 34e Canon Apostolique :

          «Les évêques de chaque nation (ethnos) doivent savoir qui est le premier (protos) parmi eux, le prendre comme chef et ne rien faire d’important sans avoir pris son avis, chacun doit agir seulement dans des domaines qui regardent sa circonscription et les territoires qui en dépendent et même celui-ci (le chef) ne doit rien faire sans avoir pris l’avis de tous: c’est ainsi que règnera la concorde et que sera glorifié Dieu, le Père, le Fils et l’Esprit Saint».

          Ces « poussièreux » Canons Apostoliques, presque oubliés par l’Eglise Catholique (mais jamais formellement abrogés) font le lien entre l’église du vivant des Apôtres et l’Eglise constituée du 4eme siécle organisée en patriarchats avec a son sommet la papauté.

          Ils sont toujours considérés comme la Constitution de l’Eglise par les orthodoxes (et ce y compris la primauté du Pape.)

          La raison de leur désuétude en occident?

          Vatican II dit que le collège épiscopal ne peut agir sans consulter le Pape mais que le Pape peut agir sans avoir consulté le collège épiscopal.

          C’est une transposition au niveau episcopal Romain de ce qui avait causé jadis la rupture entre le Pape et les Patriarche d’Orient : Le Pape agissait sans consulter les Patriarches, contrairement au Canons Apostoliques.

          Le Malin, evidemment ne consultera pas le collège épiscopal quand il ira annoncer le synchrétisme au monde.

      • Watson

        @Emmanuelle, Vous avez raison, je parle beaucoup. Mais, ne vous offusquez pas, mais je n’ai jamais dit de quitter votre église, je vous ai dit même l’inverse dans un post précédent, « si vous êtes comblée ».

        En ce qui concerne ma parole , libre à vous de ne pas m’écouter, mais pour ce qui est de la parole de Dieu, la Parole c’est la Parole, on l’accepte ou on la rejette. Mais si on est chrétiens il n’y a pas 2 choix possible, ne mélangez pas ma parole à La Parole de Dieu, j’ai peur que vous fassiez l’amalgame.
        Lisez les psaumes et vous trouverez encore plus « dingue » que moi, un fou de la parole de dieu : David

        Au niveau post, j’écris beaucoup, c’est un fait, j’essaye de me limiter (ça se voit pas pour l’instant ), mais on me pose une question à la base (petros) et aux fils des commentaires on m’en pose d’autres, ce n’est pas un forum, mais que dois je faire ?
        D’autres part, d’autres écrivent pas mal aussi.

        Pour ce qui est de ma foi, je ne peux me renier, je suis chrétien et donc j’affectionne Jésus.
        Jésus qui est « la parole faite chair », du coup j’affectionne la parole de Dieu, et donc je la cite…c’est tout.
        Mes posts sont souvent accompagnés de citation Biblique et ça ne pourrait changer.

        Je prie pour chacun de vous dans ce blog dans le sens de ce verset :
         » Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. » (Luc 21:36)
        Soyez bénie sœur, et pardonnez moi comme je vous pardonne, les mots traduisent souvent mal les pensées du cœur.

        • Emmanuelle

          « les mots traduisent souvent mal les pensées du cœur. »
          En cela je suis d’accord Watson.
          Vous avez tout mon pardon, et suis heureuse que vous me pardonniez aussi.

  14. dalencourt

    @Petros
    J’ai retrouvé l’info. C’est dans Satan prince de ce monde de William Guy Carr (un livre à lire absolument) :
    « Weishaupt et Pike apportaient un soin particulier à prévoir la destruction totale de la franc-maçonnerie et en même temps de toutes les autres sociétés secrètes, au dernier stade de la conspiration. »
    Puis de citer le chapitre XV des Protocoles, alinéa 2 et 4 :
    Après le coup d’Etat préparé partout et le même jour, pour conserver le pouvoir, ils prendront, entre autres, les mesures suivantes :
     » 2. L’appartenance à toute société secrète sera punie de mort.
    4. La mort sera la sanction pour tous ceux qui entravent la marche de nos affaires. Nous nous débarrasserons des maçons de telle manière qu’aucun ne puisse avoir le moindre soupçon de notre sentence de mort. Les victimes mourront le moment venu d’une maladie qui semblera tout à fait normale. »

  15. dalencourt

    @geocedille
    Maintenant c’est stop. Vous attaquez en permanence la curie romaine ainsi que l’autorité du pape, mais ce que vous racontez est faux. Les dérives de Vatican II vous aident bien, mais nous ne partageons pas votre opinion concernant l’autorité du pape et l’organisation de l’Eglise catholique.
    Raoul Auclair (à propos du pape): « Tous les novateurs, tous les intellectuels et les naturalistes, et les humanistes, les désacralisateurs et les démystificateurs, tous ont contesté son insigne privilège et récusé sa légitime autorité ».
    Il aurait pu ajouter : et les orthodoxes.
    SVP ne répondez pas, vous l’avez amplement déjà fait.

  16. InHonnorOf

    (( Gandhi admirait Jésus et citait fréquemment le sermon sur la montagne. Un jour, le missionnaire E. Stanley Jones lui posa la question suivante: «Monsieur Gandhi, bien que vous citiez fréquemment les paroles du Christ, comment se fait-il que vous rejetiez avec tant d’intransigeance la possibilité de devenir son disciple?»

    Gandhi répondit: «Oh, je ne rejette pas votre Christ. J’aime votre Christ. Mais je n’aime pas vos chrétiens. Ils sont si différents de votre Christ.»

    Apparemment, le rejet du christianisme de la part de Gandhi a démarré par un incident qui s’est produit lorsqu’il était jeune avocat en Afrique du Sud. Attiré par la foi chrétienne, il avait étudié la Bible et les enseignements de Jésus, et il explorait sérieusement la possibilité de devenir chrétien. Il décida alors de se rendre à un culte. Arrivant en haut des escaliers de la grande église dans laquelle il souhaitait entrer, un des anciens de l’église, un Sud-Africain de race blanche, lui barra la route. «Où penses-tu aller, kaffir[1]?», demanda l’homme à Gandhi sur un ton agressif.
    Gandhi répondit: «J’aimerais me rendre au culte dans ce temple.»
    L’ancien répliqua: «Il n’y a pas de place pour les kaffirs dans cette église. Sors d’ici ou je demande à mes assistants de te mettre à la porte.»
    A partir de ce moment, selon Gandhi lui-même, il décida d’adopter le bon qu’il pouvait trouver dans le christianisme, mais qu’il ne se poserait plus jamais la question de devenir chrétien si cela impliquait d’être membre de l’église. ))

    Trouvé sur le Web.

    • dalencourt

      Pour vous répondre ainsi qu’à Petros, j’ai un projet d’article sur le sujet (Vatican II, etc) qui répondra indirectement à votre question.
      L’article que je viens de mettre en ligne m’a pris la journée, depuis 8h ce matin… c’est long.
      Bon, je quitte le bureau sans connexion internet, je ne verrai mes mails que demain matin maintenant.

  17. Pingback: Décryptage des messages sataniques | Le Grand Réveil
  18. InHonnorOf

    Qu’est-ce qui vous arrive @Geocedille, @Watson, @Petros, vous êtes tellement négatifs qu’on se demande si votre attitude fait du sens. Vous ne seccez de trouvez le négatif en toutes choses et en chacun des messages ici..

    Ouais vous êtes des enfants dont la maman devrait donnée la fessée…

    Bouhouhouhou ! c’est lui qui a commencé bouhouhou !

    • geocedille

      Excusez moi de m’interesser au principal : les enjeux de pouvoir.

      Car c’est de ça qu’il s’agit : Comment le Malin va s’emparer du pouvoir spirituel universel ainsi que du pouvoir temporel universel.

      Et les Canons Apostoliques nous disent que l’autorité spirituelle suprême est confiée à l’Evêque de Rome. (nous ne lui contestons que sa conception monarchique du gouvernement, pas sa primauté)

      Comprenez que nous nous interrogions sur ce qu’il en a fait, ça nous concerne aussi. Ca concerne toute les monde en fait.

      Bien sûr on peut de divertir avec de la numérologie ou en étudiant les dialogues entre les Papes et Satan, mais je trouve ça superficiel.

      Desolé que ça vous semble négatif. Ce n’est pas le but.

      • InHonnorOf

        D’accord @geocedille. Alors essayons de discuter constructivement et avec respect.

        J’ai commencé à lire le livre de W. G. Carr un canadien dont j’avais entendu parlé. J’ai remarqué qu’il apporte peu de sources à ses dire mais je n’ai pas tout lu encore. Dans le premier chapitre de son livre (Satan, Prince de ce Monde p. 18) il apporte une croyance qui serait d’origine Algonquine du centre-nord de la californie.

        « D’après les Algonquins du centre-Nord de la Californie, le
        Diable entra en scène au moment où la Divinité terminait son oeuvre,
        et tenta de s’en approprier une part. A en croire cette mythologie,
        le Démon apparut sous forme humaine, mais parce qu’il
        n’amenait que la mort, Dieu le transforma en animal que les Indiens
        appellent Coyote. »

        J’ai étudié les amérindiens des amériques et particulièrement ceux de l’amérique du nord (ce qui ne fait pas de moi un spécialiste). Il n’y a jamais eu d’Algonquins en Californie ni d’ailleurs aux Etats-Unis. Les Algonquins de leur vrai nom Innu sont plus au nord sur le long du fleuve Saint-Laurent vers les Éboulements jusqu’en régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Oui il se sont un peu dispersé jusqu’en bordure de l’Ontario mais c’est tout.

         » Démon apparut sous forme humaine, mais parce qu’il n’amenait que la mort, Dieu le transforma en animal que les Indiens
        appellent Coyote. » Ça c’est encore plus étrange, ça ne ressemble pas aux croyances des Algonquins.

        Par contre je vous certifie que les Innus sont presque tous chrétiens sans avoir reniés leur patrimoine ancestral.

        Je vais terminé le livre plus tard.
        Au plaisir.

  19. Seb

    Bonjour,
    Une info que j’ai entendu tout à l’heure au JT de 20h sur France 2 : En Israël, les juifs orthodoxes veulent recontruire le temple de Jerusalem… (http://www.france2.fr/jt/20h/20-06-2013 à 33″13)
    Je ne sais pas si c’est l’apocalypse que nous sommes en train de vivre actuellement mais ca y ressemble énormément….

    • ZEBULON

      Vous avez raison. Toutefois la reconstruction ne débutera qu’au début des tribulations, lorsque apparaîtra l’Antéchrist. C’est pour très bientôt car l’histoire cette année s’accélère prodigieusement.

  20. carrel

    les chapelet ses pas dans la doctrine de jésus ,déjà sa ses du mensonge , je n’ai pas besoin de crois ni de chapelet pour prié ,ses déjà allé plus loin que la doctrine , méfiance a vous qui lissé ses choses

  21. carrel

    a la fin des temps il y auras une séduction si étais possible dans séduire les élues
    méfiance a se que vous lissé , ses l’esprit qui doit vous éclairé avec les écritures

    • dalencourt

      Carrel,
      1/ vous écrivez n’importe quoi
      2/ vous faites tellement de fautes d’orthographe que vous êtes à peine compréhensible. Veuillez apprendre à écrire le français d’abord et revenez ensuite.

      • carrel

        dieu n’a pas pris les intelligents de se monde plein d’ orgueils , il appelle se que l’on rejette ,pour trompé les orgueilleux ,
        moi j’ai arrêté l’école a 12 ans , mais dieu ma donné bien autre choses ,que le nom du seigneur Jésus sois
        bénis

  22. Pingback: Ces comètes prophétiques | Le Grand Réveil
  23. Pingback: Ces comètes prophétiques - Conspirazion
  24. Pingback: Ces comètes prophétiques | Le Blog de la Résistance
  25. kopernick

    juste un petit rajout important ….Les demons sont les extraterrestres.(l ivraie du champs de blé) et ils vont venir moissonner en d autres mots il va y avoir une invasion extraterrestres « projet bluebean » sale temps pour les Chétiens …………a la fin de cettepériode se sera la récolte des anges de jesus.les autres seraont brulés ‘Matthieu 13:24-30.36-43″

  26. Jouanneault

    Cher Monsieur,
    J’ai lu avec beaucoup d’intérêts vos différentes analyses sur la fin des temps que vous situez au Printemps prochain de 2014.
    Un point me préoccupe, c’est votre interprétations des deux témoins Enoch et Elie que vous identifiez à deux Etats.
    Or, j’ai consulté le Secret de Notre Dame de La Salette et Elle dit :
    « L’Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation. Mais voilà Enoch et Elie remplis de l’Esprit de Dieu ; ils prêcheront avec la force de Dieu, et les hommes de bonne volonté croiront en Dieu, et beaucoup d’âmes seront consolées ; ils feront de grands progrès par la vertu du Saint-Esprit et condamneront les erreurs diaboliques de l’antéchrist.”

    Pour prêcher avec la force de l’Esprit-Saint, il nécessaire d’être un être humain.
    Vous semblez donc être en contradiction avec les¨Paroles de la Vierge Marie !
    Ceci me surprend et m’inquiète.
    Je sollicite des explications claires et rapides.
    René

    • dalencourt

      René, j’ai expliqué dans l’article que dans le cas de la Salette, les deux témoins se rapportent à l’explication mystique, c’est à dire que ce sont les Justes. Il est fréquent dans la bible et les prophéties de désigner une multitude par une personne.
      Considérer Islam et Sionisme comme les deux témoins temporels est une théorie séduisante mais, je vous l’accorde, contestable.

  27. Pingback: La 70ème semaine de Daniel et l’Antéchrist | Le Grand Réveil
  28. Pingback: La 70ème semaine de Daniel et l’Antéchrist - Le Blog de la Résistance
  29. mukunda

    les deux dates cités :
    29 septembre 1896 :Theodor Herzl ecrit L’État des Juifs la même année et son plan entre en vigueur
    29 septembre 1929 : le crash de wall street.

  30. Roland

    Nous sommes effectivement dans les derniers temps.Et comme la Bible l’a annoncé :La bonne nouvelle sera prêchée dans tout le monde entier pour servir de témoignage et alors viendra la fin.Nous devons nous étonner du dévélopement galopant des TIC et de la perfection des saints dans ces derniers temps.Le nombre de convertis croît de jour en jour et l’implantation des Eglises de réveille est sans nombre,sans oublier le grand nombre des témoignages qui convergent les fidèles de toutes les autres réligions vers le Seigneur Jésus-Christ.J’exhorte les frères et soeurs à demeurer ferme dans la foi en notre Seigneur Jésus-Christ.Ceux qui ne l’ont pas encore dans leur vie c’est une aubaine pour vous.

  31. Ateni

    Je comprends mieux pourquoi je faisais des rêves sur le diable, la fin du monde, je ne comprenais pas au début, mais au fil des années tout semble lucide; surtout à cette époque, je rêve encore de planètes, d’enlèvements et tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s